Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00027
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: August 2, 2000
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00027
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text















Hati en Marche dition du 2 au 8 Aot 2000 Vol. XIV No.26


Une si


ANALYSE
PORT-AU-PRINCE, t
29 Juillet Une citadelle
assige de toutes parts, c'est la situation
actuelle du pouvoir Lavalas qui subit les
coups de boutoir la fois de l'opposition
hatienne et de l'international. Mais c'est
Lavalas qui a choisi lui-mme de
s'enfermer dans cette citadelle, ayant
repouss mme des allis de la premiere
heure, tels le PLB (Parti Louvri Bary),
le Corega-Eskanp, etc.
Sous la baguette de Jean-
Bertrand Aristide, Fanmi Lavalas ne fait
pas de cadeau. Dans un nouveau raz-de-
mare, le parti du toujours populaire ex-
premier president dmocratiquement lu
d'Hati a profit des lgislatives et locales
du 21 mai dernier pour faire le plein de
ses troupes et moissonner plus des trois-
quarts des siges du parlement ainsi que
des municipalits et des assembles
territoriales. Fort de cette victoire massive,
Fanmi Lavalas campe sur ses positions
comme dans une forteresse. Qui n'est pas
avec moi est contre moi. On aurait pu
croire que Lavalas est en train de procder
une purification idologique, comme
d'autres parent de purification ethnique,
s'il ne s'tait avr que le parti de l'ex-
cur de Saint Jean Bosco s'est ouvert aussi
ces dernires annes des adeptes


tratgie d'encerclement


la citadelle Lavalas


d'horizons trs divers et que
l'idologie ne constitute pas
forcment une condition
primordiale. Il n'empche que
la position dans laquelle s'est
renferm M. Aristide la tte
de ses troupes rappelle certain
pisodes de l'Ancien Testament
o des sectes choisissent de
braver la terre entire, ne se
laissant qu'une issue: la
victoire ou la disparition. Un
ancien leitmotiv du chef
historique du movement
Lavalas n'a-t-il pas t: "Nou
pito pdi avk pp la ke pou
nou ta genyen san pp la."
En tout cas, quand on
dit secte il s'agit plutt d'une
section passablement impor-
tante de la population. Mme
les observateurs internationaux
les plus critiques vis--vis des
rsultats des lections du 21
mai, conviennent que Fanmi
Lavalas tait destin les
reporter haut, l main. Mais
une controversy clate propose
(voir Stratgie / 4)


Dany Toussaint rpondant jeudi une convocation du cabinet d'instruction au Palais
de Justice de Port-au-Prince dans le cadre de l'investigation sur l'assassinat du journalist Jean
Dominique. L'ex-major et chef de la police intrimaire, galement prsum snateur lu du parti
Fanmi Lavalas (les rsultats des snatoriales du 21 mai n'ont toujours pas t publis dans le journal
official Le Moniteur), n'a pas dvoil la teneur de ses entretiens avec le juge d'instruction Jean
Cnat Fleury, au nom du secret de l'instruction; cependant aux nombreux reporters qui l'interrogaient
sa sortie, Dany Toussaint a rpondu qu'il faut essayer de savoir qui profit le crime, et que ce
n'est certainement pas a lui. D'ailleurs, il a promise de faire de ce dossier "l'une de nos premires
priorits au Snat de la Rpublique."


SBr1sil bat Arral.e 3. 1 R-cti3 d'u



S CCopyrighted Material.


Syndicated Content


Available from Commercial News Providers"






Une histoire d'irregularits

Slectorales qui finit bien ...


Une histoire d'irrgu-
larits lectorales, de retrait de
Mission d'observation de
I'OEA, de runion
l'extraordinaire du conseil per-
manent de l'OEA (Organisation
des Etats Amricains). de men-
ace d'invalidation des lections
par l'international Etats Unis en
tte ... et qui pourtant finit bien.
Vendredi le president
Alberto Fujimori a t invest
d'un troisime mandate
conscutif la tte du Prou,
aprs avoir une premiere fois
amend la constitution du pays
pour pou\oir se succder lui-
mme ... Le rapport des forces
(voir Prou / 8)


HAITI EN MARCH
Port-au-Prince
100 Avenue Lamartinire / Bois Vema
Tl / Fax 245-1910
Miami
173 N.W. 94th Street
Miami, Florida 33150
Tl: (305) 754-0705 ou 754-7543
New York (914) 358-7559
Boston (508) 941-6897
Montral (514) 337-1286
FAX (305) 513-5688 ou 756-0979
E-mail: enmarche@haitiworld.com
URL: www.baitienmarche .com
Library of Congress # ISSN 1064-3896
Miami, New York, Montral, Boston,
Washington, Chicago: $ 1.00
Port-au-Prince: 5 gourdes










Le ('oso'* p1 b

.= ftsmme.-: I14 morts


e e- e-e e e
e- e e
- e ~ ~. e


-
e -
e-e e ~ _____


M -. *- a -m







"Copyrighted Material

-M Syndicated Content

Available from Commercial News Providers"


Mercredi 2 Aot 2000
Haiti en Marche Vol. XIV No 26


4b- mm-b -ame.m- -41
e - Ob


* lb- ~ ~

e- op


e-e -


- u -
* e- *- -

- e- ~ e -
e e C
e. e e e
e e. ~
e e-
- e
e ~ e.- S ~
- e *
e- e
e e e
- e. .-.~ e
e- e-e
- e.-. e-- e--
* e
- -e e -
e e


e -


t a(w*& 0"Ws,

~~ .~ le( ie


e 0 -alb


litc S TWe E.


Lancement d'une grenade contre la residence de
l'Ambassadeur du Canada Port-au-Prince
Une grenade a t lance jeudi soir contre la residence de l'Ambassadeur du Canada en
Hati, dans le quarter rsidentiel de Pguy-Ville, Port-au-Prince.
L'engin a endommag une voiture qui se trouvait dans la cour de l'immeuble situ la
Rue D. Lespinasse.
L'Ambassadeur Gilles Bernier et son pouse sont absents du pays depuis plusieurs
semaines, a appris l'AHP d'une source proche de l'Ambassade. Cette source n'tait
toutefois pas en measure de dire exactement quand le diplomat canadien revient au
pays.
Le porte-parole de la Police Nationale d'Hati (PNH), Jean Dady Simon, a confirm
l'incident, soulignant que le type d'engin lanc sur la residence du diplomat tait
gnralement utilis par les membres de l'ancienne arme d'Hati.
M. Simon a indiqu que l'attaque contre la residence de M. Bernier
fait parties d'un plan visant crer une situation de tension dans le pays. Il a annonc
qu'une enqute a t ouverte en vue d'apprhender les auteurs de cet acte. Des
patrouilles policires et des dtachements de la police scientifique et judiciaire ont t.
dpchs sur les lieux peu aprs l'incident, a ajout le porte-parole.
Dcouverte d'une grenade la MANU
Une grenade a t dcouverte jeudi matin devant les anciens locaux de la Mission
international des Nations Unies Delmas 31. Une unit spcialise de la PNH a fait
exploser cet engin.

Le Gouvernement hatien condamne l'attaque perptre
contre la residence officielle de l'ambassadeur du Canada
en Hati
Le gouvernement hatien a condamn vendredi l'attaque perptre la veille contre la
residence officielle de l'ambassadeur du Canada en Haiti, Gilles Bernier.
Le gouvernement indique que cet acte ne peut que porter prejudice l'image du pays et
nuire aux excellentes relations existant entire Hati et le Canada.
Une enqute est dj en course en vue d'apprhender les auteurs, co-auteurs de l'attaque,
announce le gouvernement qui prsente ses sympathies aux autorits canadiennes,
particulirement l'Ambassadeur Gilles Bernier et son pouse ainsi qu' tous les
membres de la Communaut Internationale.
Soulignant sa determination s'opposer tous les fauteurs de troubles et tous ceux
qui menacent la paix social en Hati, le gouvernement hatien indique que des measures
sont en train d'tre adoptes en vue de renforcer la scurit autour des chancelleries et
des residences des chefs de mission accrdits dans le pays.


S- -. Le Canada dplore l'attaque sa residence officielle en
Haiti
- Dans une note envoye la press, l'Ambassadeur du Canada a fait
.. savorfque l'incident n'a fait aucun bless et souligne n'avoir aucune
-- indication sur la source de l'attaque qui constitute le premier incident de cette nature
* contre la residence d'un diplomat canadien Port-au-Prince.
* "Le people haltien a toujours fait preuve d'une grande amiti envers les Canadiens,
--- nous nourrissons l'espoir que cet vnement malheureux ne remettra pas en cause cette
relation", lit-on dans la note.
L'Ambassade du Canada souhaite que les autorits comptentes du pays, tout en
S* assurant la protection ncessaire au personnel et aux installations diplomatiques,
o mnent rapidement une enqute complete afin de trouver les auteurs de cet acte.
eb ..,e e


- iW


La proposition de sortie de crise de l'OPL
Dans cette proposition le parti de Grard Pierre Charles, appelle la mise en place d'un
Conseil d'Etat comme la plus haute instance national de decision et la nomination
d'un nouveau Conseil
Electoral Provisoire (CEP).
L'OPL suggre entire autres le dpart de l'actuelle direction de la Police
National d'Hati (PNH) et la nomination entire les parties de l'opposition et les secteurs
organiss de la socit civil, d'un nouveau premier ministry dans le pays.


. Rumeurs de sanctions internationales
S Le Prsident Ren Prval a appel mercredi la population au courage et au patriotism
pour faire face aux ventuelles sanctions de la communaut international.
Selon le chef de l'Etat qui s'exprimait au Palais National au course d'une
runion de contact avec les membres des Collectivits territoriales
notamment les ASECs et les CASECs, le pouvoir excutif ne mnagera jamais ses
efforts pour expliquer et aider la communaut international comprendre la
mthodologie utilise par le Conseil Electoral Provisoire (CEP) pour attribuer les
- -- pourcentages aux snatoriales du 21 mai dernier.
""Au cas o l'internationale nous imposerait malgr tout des sanctions, Hati et ses fils
* * continueraient le combat en faveur de la dmocratie qui doit ncessairement passer par
S^ le respect des institutions du pays", a indiqu le president Prval raffirmant que le CEP
. est un organe indpendant.
Rappelant que certain pays de la communaut international avaient mis 20 ans avant
de reconnatre l'indpendance d'Hati, le chef de l'Etat a indiqu que ces pays sont
libres de dcider du temps qu'il leur faut pour reconnatre la victoire du people hatien
aux lections de mai 2000.
(voir En bref ... 18


Page 2


EN PLUS ... EN BREF ...


$1ecg, 24/24


Nouv.Sess31 illet

.r 0"Vert


* Windows 98, NT
* MS Office
* Logiciels Comptables
* PowerPoint
* Corel Draw
* Techniques de Maintenance
* Programmation: Vbasic, Access
* Dactylo (Intensif lm) sur ordinateur
* Mise en Page et Impressions


Ave Magny #16 (bois verna- Petil four) PaP
Ph: 222-2632 / 221-1618/ 221-8332

Dir: jrcardozo@aol.com [nfo:Jrcsoft@workmail.com


Dany Toussaint invit comparaitre dans le cadre de
l'enqute sur l'assassinat de Jean L. Dominique
L'Ex-Major Dany Toussaint a rpondu jeudi une invitation du juge d'instruction Jean
Cnat Fleury autour de l'enqute ouverte sur l'assassinat le 3 avril dernier du directeur
gnral de Radio Hati Inter, Jean Lopold Dominique.
M. Toussaint a dclar la press, sa sortie du Palais de Justice que cette convocation
montrait nettement que nul n'tait au-dessus de la loi, puisque en tant que snateur lu
de la rpublique il pouvait tre convoqu. Dans une interview accorde l'Agence
Hatienne de Presse, Mr Toussaint se rfrant un ditorial du journalist public sur
Internet peu aprs sa disparition, a indiqu que les auteurs du crime avaient voulu
brouiller les pistes, tout en tentant de ternir son image.
Il a, en ce sens, promise de collaborer avec la justice son arrive au
parlement pour que justice soit rendue Jean Dominique.
"D'ailleurs, nous ferons de ce dossier l'une de nos premires priorits au Snat de la
rpublique", a annonc M. Toussaint soulignant qu'il n'a rien voir avec l'assassinat du
directeur gnral de Radio Hati Inter.
Le snateur lu de Fanmi Lavalas s'est dclar par ailleurs prt se
dfendre des accusations relatives au traffic de drogue portes contre lui par des proches
du secteur rpublicain aux Etats-Unis.
" Je suis dispos rpondre de ces accusations devant une commission
indpendante et impartiale", a lanc M. Toussaint invitant ses dtracteurs prsenter
des preuves l'opinion publique international pouvant justifier son implication dans
des activits de drogue en Haiti ou l'tranger.
Les autres personnel interroges dans le cadre de la mme enqute
La justice hatienne a dj rencontr plusieurs personnel dans le cadre de l'enqute
ouverte sur l'assassinat de Jean Dominique. Il s'agit notamment des avocats Jean
Claude Nord et Reynold Georges et de l'un des frres Boulos.







ACTUALITE NATIONAL


La nouvelle criminality
(un ditorial de Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince)


A deux pas d'ici, les condamnations la prison
vie se ramassent la pelle.
Le jury du Palais de Justice n'est pas all de main
morte la semaine dernire.
Pourtant l'accus qui arrive son procs, sap
comme pour un dimanche, trouve le moyen de garder son
sourire en partant. Malgr la prison vie ... N'est-ce pas
pour le moins curieux?
Pas de jurons, ni de sanglots au prononc du ver-
dict. Pourtant la plupart de ces condamns ont pour ge
moyen 20 25 ans. La perspective de passer toute son ex-
istence derrire les barreaux ne parait leur faire aucune
impression particulire ...
Voil donc un pays o l'on ne croit plus rien, ni
Dieu ni diable, pas mme en sa propre condemnation
tre priv tout le reste de sa vie de sa libert.
On pense Hamlet: "Il y a quelque chose de pourri
au royaume du Danemark."
Et les assises criminelles en ont toujours t un
reflet fidle.
D'abord l'ge des accuss: pas plus de 30 ans.
Ils arrivent au Palais de Justice, charges de chaines
(c'est une nouveaut), chiquement habills et sourire la
cantonade, comme des stars.
On n'est pas srieux quand on a dix sept ans! Mais
on n'a pas souvenance non plus que ce pays ait jamais
produit autant de meurtriers cet ge-l. Car ce sont,
n'oubliez pas, des gens qui ont tu, qui ont tu froidement
... Ce sont des "Baby face."
L'un a mme tu un enfant de 12 ans. Venu
dvaliser une maison, il trouve l'enfant sur sa route. Il l'abat
sans hesitation, puis revient pavoiser sur le lieu du crime,
car la maison o il a tu n'est autre que celle o lui-mme
avait t recueilli autrefois. Pour vous donner une ide du
degr de dchance morale ...
La veille on avait jug le gang qui a assassin un


dput.
Et tous jeunes, l'ge o l'on rvait plutt d'tre
chevalier sans peur et sans reproche ...


"Chaque jour plus proche de vous"



L UNIBANK








Grande Ouverture
de la Succursale
"Nicolas Geffrard":


131, Rue I


Bob Rosiclair (manches longues)
condamn la prison vie dans
l'assassinat du dput Datus
Milscent le 24 avril 1997
photo Hati en Marche
Et tous coupables de crimes
de sang, pas de crimes passionnels (pas


de romantisme), mais que des assassinats crapuleux.
Et pourtant, aucun sentiment de culpabilit ne
flotte dans le prtoire, nul tat d'me. Comme si tout cela
n'tait que du cinma ... Pourquoi le jury a pu le ressentir
comme une provocation, d'o les nombreuses
condamnations la prison vie.
Mais cela ne suffit pas pour enlever leur superbe
nos chrubins du ... zenglendisme. Comme si tout cela,
jugement, condemnation, prison perptuit, n'est pas plus
qu'un passage oblig, un rituel d'initiation.
Il y a l une indication trs forte ...
(un ditorial de Mlodie 103.3 FM, Port-au-
Prince, Hati)


Une grenade lance contre
l'Ambassade du Canada

La police hatienne augmente la

scurit du personnel canadien


PORT-AU-PRINCE, 28
Juillet Une grenade a explos dans
l'alle de la residence de
l'ambassadeur du Canada en Haiti et
la police a fait dtoner une autre
l'ancien sige des Nations Unies
(MICIVIH).
Un assaillant a balance la
grenade par-dessus le mur peu lev
qui entoure la residence sise
Ptionville, un faubourg rsidentiel
de la capital, jeudi vers 10:50 pm,
endommageant la voiture de


l'ambassadeur mais ne causant aucune blessure, selon un
official de l'ambassade.
L'Ambassadeur Gilles Bemier et son pouse sont
au Canada.
Une autre grenade a t dcouverte dans la
matine du mme jour au sige de l'ancienne Mission civil
international situ Delmas. La police a dsamorc cet
engin en toute scurit.
Aucun group n'a revendiqu ces deux actes, qui
sont sous investigation.
Entre-temps, la police hatienne a augment la
scurit pour les 15 citoyens canadiens qui travaillent
l'ambassade, a indiqu un porte-parole du ministre
canadien des Affaires trangres Toronto.


117 Il 8> -M& _en m


Nicolas Geffrard .lm-4 I CkWCM


---- ,,..r "Copyrighted Material

LUNDI-VENDREDI 8:30 am 4:00 pm M
SAMEDI 9:00aml:00pm .. ... Syndicated Content -

..v.. Available from Commercial News Providers"


286-2220


286-2221


~~m me


SUCCURSALE


. q e e


.Umm- -- h

41- -


.. g --e


F- W~


-, Qm- b


O -


Romp 4b-


Mercredi 2Aot 2000
Haiti en Marche Vol. XIV No 26


Page 3


ANALYSE SOMMAIRE
Une stratgie d'encerclement de la citadelle Lavalas p.1
HAITI-ELECTIONS
Une histoire d'irrgularits lectorales qui finit bien p.1
OPL: Propositions pour une sortie de crise p.6
Lettre ouverte la communaut international p.7
L'actualit polique et social p.20
DIASPORA
Project d'amnistie pour des centaines de milliers
d'immigrants p.l
Pas d'inculpation dans la mort de Patrick Dorismond p.6
ACTUALITE NATI'ONALE
La nouvelle criminalit p.3
Une grenade lance contre l'Ambassade du Canada p.3
SPORTS/FOOTBALL
Le Brsil se rassure face l'Argentine pp.10
Mondial 2000: les matches de la zone Amrique 11
REGIONAL ET INTERNATIONAL
Rlection de Hugo Chavez la tte du Vnzula p.1
11 journalists tus en Amrique latine cette anne p.3
Prestation de serment de Fujimori sur fond de violence p.15
U.S. Elections: la convention national rpublicaine p.17
Journaliste en Russie, un mtier dangereux p.12
L'EVENEMENT
L'incendie de Concorde serait d une fuite de gaz p.16
NORD SUD
Des Ivoiriens dnoncent ingrence de la France p.11
Les limits de la politique de non-ingrence p.16


-P.:,HQ N ES


9


w


P


- m






Page4


1 UNE ANALYSE 1


SMercredi 2Aot 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 26


(Stratgie ... suite ne stratgie d'encer
de la premire page)Une stratgie d'encer
des mthodes de calcul choisies par le
Conseil lectoral provisoire (CEP) pour l c L
dterminer les pourcentages de votes aude la citadelle Lav
premier tour. Mthodes sanctionnes par la Mission graves et terrifiantes encore qu'avant. Faits comme un rat
d'observation lectorale (MOE) de l'Organisation des Etats entire le Pouvoir Lavalas d'un ct, et de l'autre ct
Amricains (OEA) comme non conformes la loi lectorale l'opposition hatienne et l'international faisant de plus en
et la Constitution du pays. Les autorits gouvernementales plus front com-mun. Cela au fur et measure que la citadelle


aIV


Les magistrats lus reus au Palais national
directeur gnral de la Police, Pierre Deniz, d
ds l'investiture du nouveau Parlement ph
et lectorales hatiennes admettent que la mthodologie
suivie ne respect pas la lettre de la loi mais que le CEP a
choisi la voie "la plus proche de la ralit lectorale"
(chancelier Fritz Longchamp devant le conseil permanent
de l'OEA). A quoi, la MOE rpond qu'une des
consequences est aussi d'carter du dcompte, les votes
de 1.5 million d'lecteurs sur un corps lectoral totalisant
un peu plus de 4 millions, et que si le CEP avait suivi
fidlement les prescrits de la loi lectorale ce ne sont pas
18 siges snatoriaux sur 19 enjeu qui auraient t attribus
Fanmi Lavalas au premier tour, mais seulement cinq.

Le propre d'une citadelle est de
pouvoir tre contourne ...
Et revoici le blocage avec des consequences plus


Lavalas se barri-
cade double tour,
refusant mme de
composer avec ses
allis naturels
(Corega-Eskanp
du pre Joachim
Samedi, PLB de
Renaud Bernardin,
Tt Ansam du Dr.
Grard Blot, ce
dernier connu
pourtant jusqu'ici
comme un extr-
miste Lavalas)..
Mais
Aristide avait
annonc la couleur.
Dans une de ses
rares prestations de
ces dernires


al, au bout gauche, le annes, il avait averti qu'aux
lont le dpart est pressenti prochaines lections, il n'y
oto Yonel Louis/H.en.M aura pas de "roulib", c'est--
dire personnel ne fera d'auto-stop sur la machine Lavalas.
A quoi, beaucoup rpondent que les "roulib" ont seulement
change de camp et mme dans certain cas de condition
social. Toujours est-il que la performance Lavalas au
scrutiny du 21 mai renvoie totalement l'oppo-sition toutes
tendan-ces confondues en dehors du terrain de jeu, et prend
l'international revers alors que celui-ci esprait une
certain balance des forces sur le terrain mme favorable
Lavalas. Mais Lavalas demeure incontournable ...
Incontournable en terms de pouvoir official et
d'occupation du terrain politique, oui, mais pas
incontournable sur le plan stratgique car le propre d'une
citadelle est de pouvoir tre contourne, d'tre attaquable
de diffrents cts. Reste pouvoir s'en emparer ...


clement Une con-
figuration qui a
a la S aussi les faiblesses de ses forces
C'est justement devant
l'impossibilit (une fois de plus confirme aux dernires
lections) d'attaquer la citadelle Lavalas de face, en terrain
dcouvert c'est--dire aux lections libres, que les
adversaires de Lavalas ont conu la stratgie qui semble
aujourd'hui la leur.
D'un ct, les sanctions que commence mettre
tranquillement en place l'international ... Le Japon vient de
suspendre une aide de 13.5 millions de dollars de
mdicaments sous un prtexte "technique": des manifesta-
tions rcentes de OP organizationss populaires pro-Fanmi
Lavalas) auraient gn le dbarquement d'un chargement
de mdicaments ...
La France, partenaire au sein de l'Internationale
socialist de deux parties de l'opposition hatienne (Panpra
et Conacom), a t la premiere brandir la menace de sus-
pension d'une aide de $200 millions de la communaut
europenne pour une priode de cinq ans ...
Cependant c'est sur le terrain, en Hati mme, que
se dploie en ce moment la parties la plus original de cette
stratgie d'encerclement de la citadelle Lavalas.
Une stratgie qui semble btie mme la nouvelle
configuration que prsente Lavalas: une force populaire et
lectorale inbranlable, un repli sur soi comme une
forteresse mdivale, mais une configuration qui a aussi
les faiblesses de ses forces ... Trop de pouvoir nuit! La force
est faite pour tre provoque.

Oeil pour oeil, dent poir dent!...
Puisque dans l'impossibilit de l'emporter contre
Lavalas dans une competition lectorale, et vu que le parti
au pouvoir ferme toutes les portes mme vis--vis de ses
allis naturels, l'opposition apparait comme rduite malgr
elle n'avoir d'autre choix que l'"option zro." (Pas de
place pour les modrs ou les tats d'me. Ni du ct
Lavalas, ni du ct opposition. C'est kif-kif. Oeil pour oeil,
dent pour dent!). Les manifestations l'appel de Conver-
gence Dmocratique, une coalition des parties d'opposition
les plus la pointe du combat anti-Lavalas, exigent ni plus
ni moins la dmission du president Ren Prval et du
gouvernement ainsi que du Conseil lectoral provisoire. La
semaine dernire, l'OPL (Organisation du people en lutte)
(voir Stratgie / 5)


Monocotura
18x18 & 16x16
Spanish and Italian Tiles
Many To Choose from


.87 s/f




Bathr


WE EXPORT TO HAITI


Best Prices- Come, and Visit Us.



3306 N.W. 79th Avenue,Miamii Florida
Tel: (305) 592-2558
Fax: (305) 477-2673


Largest Showroom, Mo noc x ra

Spanish Tiles
Different Styles &
Colors

Warehouse & Inventory .75 s/f





oom/Tiles/Marble/Accessories


FREE
THIN SET GREY (Maximum of 8 bags)
with minimum purchase of 200 sq.ft.
Bring this coupon

Expiration Date: 30 Days ( August 2- September 2, 2000)


- -a - - . 0 0 0 8 9 -q






Mercredi 2Aot 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 26


DE L'ACTUALITE


Stratgie d'encei
(suite de la page 4)
de Grard Pierre-Charles a propos sa propre version qui
ajoute la formation aussi d'un Conseil d'Etat ...
Mais les choses ne sont pas aussi simples, et
comme l'a parfaitement compris Fanmi Lavalas (par la voix
de son porte-parole Yvon Neptune), il s'agit du moins
objectivement du mme complot qui avait enfant le coup
d'tat militaire de septembre 1991. Ce que le coup d'tat
n'a pu accomplir par la force, l'opposition et l'international
tentent maintenant de l'obtenir par la stratgie ...

Faire perdre au pouvoir son sang froid
***
1) Forcer le pouvoir Lavalas sortir de sa
forteresse. Depuis les lections du 21 mai dernier, Lavalas
a en principle le monopole du pouvoir (excutif et lgislatif),
autrement dit le monopole de la violence officielle. Sa
responsabilit n'en est que plus grande, que plus total. A
tort ou raison.
Provoquer et harceler le pouvoir Lavalas pour le
forcer utiliser cette violence, sortir de ses gonds,
montrer ses griffes, commettre des gaffes, des drapages
... c'est quoi tendent aussi implicitement les manifesta-
tions actuelles de l'opposition (l plus rcente, tenue aux
Gonaives, rassemblait environ 1 miller de partisans et s'est
droule sous la protection de la police nationale)
L'acclration du nombre de manifestations, la violence des
slogans: l'"option zro" elatriye. Il s'agit de taper le plus
fort possible pour faire perdre au pouvoir son sang froid, et
qui sait aussi, son quilibre ...
2) Rendre impossible les prochaines
prsidentielles ...
Des lections prsidentielles sont fixes avant la
fin de l'anne (novembre ou dcembre). Jean-Bertrand
Aristide qui a dj annonc sa candidature, est certain de
l'emporter. Il faut donc faire en sorte que ces prsidentielles
n'aient pas lieu. Il faut crer un climate qui empche leur
ralisation.
D'ici l, on parvient au 7 fvrier 2001 et la fin


rclement...
du mandate prsidentiel de Ren Prval. Ds lors, tout est
possible! Tout peut arriver!

Aristide comme unique candidate? ...
3) C'est ce niveau que les dmarches de
l'international et de l'opposition hatienne se rencontrent.
Les officials amricains ont
averti que le refus par les
autorits hatiennes de
solutionner les protesta-
tions lies aux rsultats du
scrutiny du 21 mai peuvent
mettre en cause les
prochaines prsidentielles.
Plus spcifiquement, ils .
exigent un second tour pour
les snatoriales.
4) Le CEP s'est
trop mouill ...
Non seulement la
popularity de Jean-
Bertrand Aritide ne laisse
de chance aucun autre
candidate, mais l'ind-
pendance du Conseil
lectoral provisoire a t Prestation de
srieusement endommage travers les
derniers vnements. Les dclarations de certain de ses
membres, tel le directeur des operations lectorales Luciano
Pharaon, ne laissent aucun doute sur les penchants actuels
de l'institution.
Alors des prsidentielles avec M. Aristide comme
unique candidate? Comme Alberto Fujimori qui a t invest
vendredi pour un troisime mandate prsidentiel conscutif.
Mais n'est pas le Prou qui veut!

La CIA doit jouer sur du velours ...
Voil donc comment pour le moment se prsente
l'avenir court et peut-tre aussi moyen terme d'Hati...


Une polarisation encore plus extreme (avec pour la
premiere fois une tendance de l'opposition s'unir pour
faire face un adversaire de taille), une ambiance de provo-
cation, menace de chaos et mme d'anarchie ... Et en-
dessous la main mystrieuse: la semaine dernire, une gre-
nade incendiaire a t lance contre la residence de
l'ambassadeur du Canada (heureusement absent); la veille
un autre engin explosif tait retrouv dans la cour de l'ex-


serment du Cartel (Lavalas) Mairie de Delmas
photo YonelLouis/H.en.M
MICIVIH ou Mission civil international. Dans les deux
cas, aucune victim ... La communaut international ne
bougerait pas assez vite, au got des commanditaires de
ces bombes, quels qu'ils soient.
Et tout cela, sur fond d'une misre qui transform
la population en loques humaines, de panne d'lectricit de
prs de 24 heures par jour, d'une inscurit gnrale et de
traffic de drogue ...
La CIA doit jouer sur du velours.

Hati en Marche, 29 Juillet 2000


--CO C py Ited Materia--
g o'. d O -


Avai-lableSyndicated Conte-nt---r--


Available from Commercial News Providers'"

__ _____ a -


Mdecin hatien
condamn pour
avortement
(suite de la page 3)
qui a failli provoquer la mort d'une jeune femme de 30
ans.
Le tribunal de Kenitra (45 km au nord de Rabat)
a aussi condamn le Dr. R.A. payer la victim des
rparations de l'ordre de US$10.000.
Aprs que la victim eut t hospitalise en proie
des saignements abondants, le mdecin hatien a t arrt.
On lui a aussi interdit de pratiquer la mdecine
pendant 1 an.
Le Dr. R.A. a exerc la mdecine Kenitra depuis
30 ans. Avec une licence de gnraliste, il a t rvl qu'il
pratiquait aussi des avortements, particulirement les week-
ends.


Nom
Adres


Du.-








r s


Fiche d'Abonnement Hati en Marche
Renouvellement
Nouvel Abonn


ETATS-UNIS
CANADA
AMERIQUE LATINE


6 MOIS
US $ 40.00
US $ 42.00
US $ 70.00
US $ 70.00


UNAN
US $ 78.00
US $ 80.00
US $135.00
US $135.00


Page 5


CHERCHE RECEPTIONNISTE
Pour nos bureaux situs
Sunset Dr. Miami Floride
Parlant parfaitement Anglais,
Franais, Crole et Espagnol
Gentillesse naturelle

Envoyez votre CV Pascal
par fax au: (305) 595-1777


0
o
O


LC.A.M.


Cse








DIASPORA


Mercredi 2 Aot 2000
Haiti en Marche Vol. XIV No 26


Pu d'-ilp.,ado. da_ l. ""



''Copyrighted Material- _-._.


Syndicated Content _-
-S m am- 9amla mm


: -Available from Commercial News Providers"'-'
n __M____ l e


- M-mm & qum


- q% m@ 40


INSERTION

Organisation du Peuple en Lutte (OPL)

PROPOSITIONS POUR UNE SORTIE DE CRISE


Port-au-Prince, le 26 juillet 2000

La nouvelle tape de la crise
politique hatienne consecutive aux
lections du 21 mai dernier prsente des
caractristiques qui imposent une dmarche
politique courageuse pour viter au pays de
sombrer dans le chaos. Parmi ces
caractristiques, il convient de souligner :
- l'effritement de la lgitimit du pouvoir
lavalas reflt la fois par le recours
la fraude lectorale gnralise et le
boycott par le people du 2e tour des
lections du 9 juillet l'appel des
parties de l'opposition.
- La mise en evidence du caractre
totalitaire du project lavalas avec sa
volont de mainmise sur l'ensemble
des institutions du pays (Collectivits
Territoriales, Parlement, CSCCA,
Cour de Cassation, Commission de
Conciliation), dans un processus de
prise de pouvoir par des moyens non-
dmocratiques.
- La perte total de crdibilit du
President de la Rpublique, surtout
la suite du coup d'tat lectoral du 21
mai qui a port les citoyens
questionner sa volont, son aptitude
organiser de vritables lections.
- Le mpris des revendications de base
de la population en matire
d'alimentation, de logement, de sant,
d'ducation, d'infrastructures (eau,
lectricit, tlcommunications,
routes...)
- L'exaspration des conflicts entire le
pouvoir et les secteurs dmocratiques
reprsentatifs des aspirations de
l'ensemble de la population menaant
de provoquer : confrontations sociales,
dgradation conomique et social, une
dynamique de violence et enfin,
l'impasse politique.
- La prise de conscience de la popula-
tion du viol systmatique de la consti-
tution et de la loi par le pouvoir se
traduit par les prises de position des
groups organiss de la socit civil
et des parties politiques.
L'intransigeance du pouvoir
Aristide / Prval de reconnatre les droits


0 loou>- 0om

- e


lob. _


lgitimes du people et ses exigences p
la ralisation d'lections libres indiqi
clairement que le dnouement de la c
doit passer par le dpart du Prsident d
Rpublique ainsi que du gouvernemen
facto.
Dans une telle perspective, et
ant compete des influences nfastes de
ans de mainmise Lavalas sur la Cour
Cassation, le Conseil electoral Provis
et la Police Nationale, une solution politi
de caractre extra-constitutionnel s'imp
afin de conduire le pays la lga
constitutionnelle bafoue de fa
systmatique par les tenants du pouvoi
Les propositions suivantes vis
dfinir et mettre en oeuvre, face
situation exceptionnelle, un plan d'ac
politique de nature remettre le pays d
la lgalit constitutionnelle. Un tel p
conu partir d'une mobilisation politi
et d'initiatives civiques diverse visent
1) affirmer les rapports de force en fav
du secteur dmocratique pour
changement au niveau du pouv
excutif
2) constituer un gouvernement de co
tion avec un president de consent
devant raliser le retour l'oi
constitutionnel
3) crer un cadre de ngociations entree
principaux protagonistes politique
sociaux avec l'appui de la commun.
international.
La mise en application d'un
plan implique les dmarches suivantes
PROPOSITIONS

1) Choix d'un Premier Ministre
par consensus entire les parties de
l'opposition et les secteurs
organiss de la socit civil.
2) Formation par le PM de son
gouvernement en accord avec
les parties de l'opposition.
3) Formation d'un Conseil
d'Etat.
4) Mise en place d'un nouveau
CEP
5) Nomination d'une nouvelle
direction de la PNH


am


e e -
- -
~- ~-
'e -
- .~ e- e -


)our
uent
-rise
le la
t de

ten-
10
r de
oire
ique
)ose
Ilit
on
lr.
sent
une
tion
plans
plan
ique
S:
veur
un
voir

ali-
nsus
rdre

e les
s et
aut

i tel

:


2.1- Mission du gouvernement

- Crer un environnement global favorisant
la tenue des lections
- Faire publier les rglements lectoraux
aprs approbation par le Conseil d'tat
- Exercer tous les pouvoirs dvolus un
Excutif d'tat
- Diriger les affaires de l'tat dans le cadre
des lois en vigueur
- laborer un budget circonstanci
soumettre l'approbation du Conseil d'tat
dans les deux (2) mois suivant son investi-
ture.

3.1 Formation du CEP
- 2 membres sont dsigns par l'excutif
- 3 par les parties de l'opposition
- 1 par la Confrence piscopale
- 1 par la Fdration des Eglises Protestantes
- 1 par les Org. Patronales et Syndicales
- 1 par les Org. socio-professionnelles

3.2 Mission du CEP
- Preparation des rglements lectoraux
- Organisation des lections locales,
rgionales et nationals
- Organisation des lections de second
degr.

4.1 Composition du Conseil d'tat
Le Conseil d'tat est compos de
18 membres reprsentant des secteurs divers
de la socit. Le choix des membres se fera
de faon respecter autant que possible un
certain quilibre gographique. Le conseil
est dirig par un bureau constitu de :


Un President
Un vice-prsident
Un secrtaire
Deux membres conseillers

Le bureau est assist des presidents
des commissions. Ces commissions sont des
structures formes par le Conseil pour
faciliter ses travaux. Il est appuy
techniquement par un secrtariat gnral
don't les services administratifs et techniques
assurent la bonne march du Conseil.
La representation de la socit
pourra se faire comme suit:
1) Reprsentant du secteur des affaires
(commerce industries banque) [3]
2) Reprsentant du secteur informel [1]
3) Reprsentant du monde rural [3]
4)Reprsentant du secteur de
l'enseignement [1]
5) Reprsentant du secteur, de la sant [1]
6) Reprsentant du secteur religieux [3]
7) Reprsentant des organizations de
femmes [1]
8) Reprsentant du secteur syndical [1]
9) Reprsentant du secteur populaire [1]
10) Reprsentant du secteur des
professionnels du Droit [1]
11) Reprsentant du secteur des
Coopratives [1]
12) Reprsentant de l'Universit [1]

4.2 Mission du Conseil d'tat
- Accompagner le gouvernement en
contrlant l'excutif dans l'accomplis-
sement de sa mission
(voir OPL / 7)


Page 6


e- ~

- e.~..


GLOBAL COMPUTER TECHNOLOGY
819 NE 125th Street Miami, FI 33161
Tl: (305) 893-8188
http:/www/globalteks.com
] e-mail: claudinp@globalteks.com rachellei@globalteks.cor
christopheri@globalteks.com marien@globalteks.com
Modernisez votre business avec

GLOBAL COMPUTER TECHNOLOGY
Nous avons toutes sortes de logiciels (Computer Program)
bien labors pour votre business:
- Logiciel de Transfert d'Argent et de Nourriture sur Internet
(Money & Food Transfer Computer Program)
- Logiciel de Gestion pour les Eglises Chrtiennes
(Church Management Computer Program)
- Logiciel de Gestion pour les Ecoles
(School Management Computer Program)
- Logiciel de Gestion pour les Entreprises
( Business Computer Program)
- Logiciel de Gestion pour les MultiServices etc.
(Mul Service Management Computer Program)

Nous sommes aussi spcialiss dans:
- L'entretien des systmes d'Ordinateur
- L'installation des rseaux d'Internet
- Le dveloppement des Web Sites
- Des course de programmation par Correspondance
- Des course de montage de Rseaux par correspondence.

Les logiciels sont crits en C++ et VB6 par l'ingnieur Claudin P. Louis,
Programmeur de haut niveau et trs recherch. Rclamez le dernier ouvrage
de l'Ing. Claudin P. Louis titr: Understand Personal Computer


- -


t "M" : 1 0 la







Mercredi 2Aofit 2000
Haiti en Marche Vol XIV No 26


Page 7


POINTS SUR LES I


Lettre ouverte la communaut international


par Klbert Vilot
Mesdames et Messieurs,
Face vos interventions
intempestives et souvent arrogantes dans les
affaires intrieures de mon pays, je suis
oblig, en ma quality de citoyen hatien,
"ancien hatien" dessalinien devant
l'ternel, de vous crire pour faire le point
sur des questions de trs grande importance
pour le people hatien.
Aprs avoir observ le
fonctionnement ou mieux le
dysfonctionneent de la socit hatienne, je
suis arriv la conclusion qu'en fait, il y a
"3 Hati", don't la classes bourgeoise, la classes
moyenne et la classes majoritaire qui n'ont
pas beaucoup en commun en ce qui
concern le dveloppement du pays. Cela a
t dit et crit d'ailleurs l'occasion du coup
d'tat militaro-civil de 1991.
Je ne sais pas trop si vous tes
accrdits auprs des 2 premiere qui vous
ressemblent soit physiquement, soit
intellectuellement parce que vous utilisez
le mme jargon acadmique ou
professionnel. Je comprends que durant
votre sjour dans mon pays vous ne pouvez
pas vous associer la classes majoritaire don't
vous ne parlez pas la langue et ignorez
l'histoire faite d'injustice et de misre. Vous
pouvez certes partager les mmes repas, les
mmes grogs Barbancourt "5 toiles"
compris, vous pouvez partager les mmes
plaisirs et les mmes masturbations
politiques de concertation et de convergence
avec les deux premires mais vous n'avez
jamais got "l'absinthe", au "zo devan",
au "tremp" et encore moins aux "chen
jamb" de la troisime Hati. Votre statut
de diplomat ainsi que l'tiquette


PROPOSITIONS POUR
(OPL ... suite de la page 6)
Approuver les rglements
lectoraux labors par le CEP
dicter les rgles et les
procedures d'organisation et de
fonctionnement du CEP
Proposer des amendments la
Constitution qui seront accepts ou rejets
par la 47'` legislature sa premiere ses-
sion
Sanctionner les accords de prts
dj signs.
Sanctionner les decisions de
l'excutif de moderniser des entreprises
publiques par concession
Sanctionner le project de budget du
gouvernement dans le dlai d'un (1) mois
computer de la date de son dpt.
Prparer les tats Gnraux de la
nation*


Police

publique

des bien


5.1 Mission de la Direction de la

Garantir l'ordre et la scurit
e
Assurer la protection des vies et
s


Maintenir un climate serein
garantissant le bon droulement des
competitions lectorales
Favoriser le professionnalisme


diplomatique vous l'interdisent.
Mesdames et Messieurs de la
Communaut Internationale, nous les
Citoyennes et Citoyens de la "3 me Hati",
malgr notre misre et notre pauvret, nous
sommes fiers de notre pass, de notre
Histoire. Nous sommes les hritiers de
Toussaint Louverture qui a os s'adresser
Napolon Bonaparte le contre-
rvolutionnaire en ces terms: "Le Pre-
mier des Noirs au Premier des Blancs."
Pour le punir de cette audace et hardiesse,
Napolon dcida de rtablir l'esclavage
Saint-Domingue. Toussaint Louverture, le
noir librateur d'esclaves, Napolon
Bonaparte, le Blanc esclavagiste racist.
Mais nous sommes aussi les admirateurs
reconnaissants des Jacobins qui, en France,
dclaraient: "Prissent les colonies plutt
que les principles .
Nous sommes aussi des
admirateurs reconnaissants de Sonthonax
qui, Saint-Domingue, distribua des armes
aux esclaves librs en leur disant que celui
qui voudra les leur reprendre voudra ainsi
les remettre en esclavage.
Mesdames, Messieurs de la
Communaut Internationale, nous sommes
les hritiers de Henri Christophe qui
rpondit au beau" frre de Naplon, le
Gnral Leclerc qui le menaait de ses
forces: "Si vous disposez des forces don't
vous nous menacez, vous ne rentrerez dans
la ville du Cap que lorsqu'elle sera rduite
en cendres et mme sur ces cendres, je vous
combattrai encore".
Nous sommes les hritiers des
Dessalines, Capois-la-Mort et j'en passe.
Ce sont des hros qui ont transform leurs
chaines et carcans d'esclaves en armes
libratrices. "Libert ou la mort". C'est


UNE SORTIE DE CRISE
des agents de Police
Dpolitiser l'institution policire
Assainir la Police
Reliever le moral et le prestige des
agents de la Police.

*Les tats Gnraux
Lieu de rencontre de diffrentes
sensibilits, de diffrents intrts, de
diffrents courants constituent la formation
social hatienne.
Rponse la ncessit de recher-
che de consensus en vue de proposer des
solutions aux problmes gnraux
confronts par la nation.

Mission
Dgager les grandes orientations
conomiques et sociales pour le
dveloppement du pays
Dfinir (clairer) le cadre de
fonctionnement de l'tat
Se prononcer sur la ncessit
d'amender la Constitution, le cas 'chant
proposer des orientations.
Jeter les bases d'un nouveau
contract social pour la refondation de l'tat-
Nation.

N.B. La 47e aura ratifier les actes
du Conseil d'tat et du gouvernement.


pourquoi d'ailleurs, malgr notre misre et
notre pauvret, nous n'ayons aucun
complex d'infriorit devant personnel,
blanc ou noir. Je sais que vous me rpondrez
que tout cela est du blabla historique qui
n'a rien voir avec le present, puisque nous
n'avons rien fait d'un si bel heritage. Je suis
tent de tomber d'accord avec vous mais
vous conviendrez avec moi qu'un people
qui oublie son pass n'a ni present, ni avenir
collectifs dignes d'tre vcus.
J'admets que ces hros que j'ai
cits plus haut ont fait le sacrifice souvent
ultime de nous lguer un space
gographique, le territoire national, un
drapeau, symbol de notre souverainet,
une langue parle et comprise par tous et
une religion, le vaudou. Nous avions donc
tous les lments ncessaires la creation
d'une entit national riche et prospre.
Malheureusement, les trois (3) Haiti n'ont
jamais pu se mettre d'accord pour grer le
patrimoine national au profit de tous. Sans
vouloir nier ou minimiser notre part de
responsabilit dans cette mauvaise gestion
de l'"Hritage national", il nous faut
reconnaitre et dire que des mains trangres,
visible ou invisibles l'instar
d'aujourd'hui, ont exacerb les differences
et les contradictions entire les diffrents
lments composant la socit hatienne.
La dette impose pour payer la
reconnaissance de notre indpendance par
la France a lourdement hypothqu notre
avenir de people. Encore une fois, une des
"3 Hati" a ngoci et sign une telle dette
malgr la farouche opposition des 2 autres
Haiti. Nous avons par la suite d contractor
emprunts sur emprunts pour liquider cette
dette exhorbitante et au-dessus des moyens
du jeune et fragile Etat.
Notre indpendance, une premiere
dans l'Histoire de l'humanit, a menac
l'ordre des choses tabli l'poque. Notre
constitution de 1805 ne dclarait-elle pas


que tout esclave qui foulerait le territoire
hatien devenait immdiatement un homme
libre. C'tait une menace pour un monde
qui profitait de l'esclavage que nous
dclarons aujourd'hui crime contre
l'humanit. Le "coup de main" donn
Bolivar dans sa lutte pour librer le
Vnzula et d'autres pays de l'Amrique
latine en tait un autre example. "Comment
puis-je manifester ma reconnaissance pour
l'aide accorde?"demanda Bolivar. "Librez
les esclaves partout o vous passerez" lui
rpondit Ption.
Pourtant la premiere runion
interamricaine, Hati n'tait pas invite.
Les Etats-Unis d'Amrique, notre
grand voisin du Nord, a attend plus de 40
ans avant de reconnaitre l'indpendance
d'Hati don't des enfants avaient pourtant
lutt Savannah pour l'indpendance
amricaine.
Une reconnaissance immediate de
l'indpendance d'Hati aurait dissuad la
France d'effectuer des pressions sur l'une
des "3 Hati" pour faire payer la reconnais-
sance de notre indpendance acquise au prix
de tant de sacrifices. George Washington,
les Jefferson et autres pres de
l'Indpendance amricaine taient des
propritaires d'esclaves. Les Toussaint
Louverture, Dessalines, Henri Christophe,
Alexandre Ption taient des librateurs
d'esclaves. Les "3 Haiti" devraient apprcier
la difference et s'en sentir fiers. Mais ...
Mesdames et Messieurs de la
Communaut Internationale, dans vos pays
respectifs, les services de sant, d'ducation,
de logement, de transport public sont des
droits qui sont dfendus avec beaucoup de
srieux et de competence. En Hati, les
routes sont mauvaises, ceux qui ont les
moyens s'achtent de corpulents "Tt Bf"
pour pouvoir circuler. Tant pis pour le reste,
c'est--dire pour la majority.
(voir Lettre ouverte / 16)


Les options fondamentales


Rgime parlementaire

ou regime prsidentiel?

Par Kern Dlince#


De toutes les formes de
dmocratie representative, le rgime
parlementaire est sans doute le plus
inadapt et le plus inefficace pour les pays
engags dans une phase de construction
national. Aussi a-t-il t abandonn par les
rares pays de l'Amrique Latine qui
l'avaient adopt sur une priode assez
court (la Bolivie en 1931, le Honduras en
1925, le Chili en 1891). Il s'est sold par.
un chec en Hati qui l'a expriment
plusieurs reprises, notamment en 1867 ?
Le rgime parlementaire n'est pas
un instrument de survive pour une socit
en pril, menace de dgnrescence, voire
de disparition, si elle ne prend des measures
d'urgence dans tous les domaines. Le temps
est de l'essence de toute action de
redressement, qui doit intervenir avant
qu'un dommage irrparable ruine tout
jamais le pays.
La rationalisation du systme de
gouvernement conduit adopter le rgime
politique le plus efficace, dfini comme
celui qui permet de raliser les buts et les
objectifs que se fixe la nation partir de
moyens rduits et dans un minimum de
temps.
Comme l'exprience l'a montr,
les carences du rgime parlementaire,
agrment de la bicphalisation du pouvoir
excutif et de la mise en pratique des
principles dmocratiques l'occidentale, ne
peuvent permettre de venir bout des
difficults et des obstacles auxquels se
heurte l'volution. Au contraire le rgime
parlementaire, en favorisant les joutes
partisanes et en mconnaissant l'urgence
des problmes rsoudre, a entran
l'anarchie et la paralysie presque complete
du gouvernement.
La situation de sous-


dveloppement critique contraint
accorder la prpondrance au pouvoir
excutif, ce qui implique l'effacement du
Parlement don't la mission est transformer
en celle d'organe consultatif. Dans cette
optique il convient d'organiser le retour au
rgime prsidentiel et la monocphalie
du pouvoir excutif.
Pour accder une phase de trans-
formation rapide des structures
conomiques et sociales, tenues pour une
condition pralable l'action de
redressement, un pouvoir prsidentiel fort
et muscl reprsente une imprieuse
ncessit.
L'adoption du rgime prsidentiel
se ralise dans le cadre d'une rforme
global du systme politique et
administratif. Ce changement en
profondeur vise notamment soumettre
des rgles nouvelles les procedures d'accs
au pouvoir politique ainsi que la distribu-
tion des comptences entire les divers
organes de l'Etat. Une attention toute
particulire est accorde aux mcanismes
de designation du chef de l'Etat, qui
relvent dsormais d'un dispositif de
selection trs rigoureux.
Il est certes ncessaire de prvenir
la rptition des abus du pouvoir excutif
du type de ceux enregistrs sous les deux
gouvernements Duvalier. Cet objectif est
rechercher par d'autres moyens que
l'affaiblissement de l'excutif. Les auteurs
de la Constitution de 1987 ont err en s'en
pregnant aux pouvoirs du chef de l'Etat
plutt qu' la personnalit du titulaire.

#Auteur notamment de
"L'insuffisance de dveloppement en
Hati", Pegasus Books, Plantation
(Floride), 2000


PORTRAIT
sSU4WL STUDIO
PORT T READYIN ONE HOUR*1 Hr.& ENLARGEMENT







*POHPANO SQUARE 14ALL* *HALL 7 1W fEET*
TEL: (954) 946.5841 TEL: (305)947-2086
PACKAGES START FROM $14.95


1






Page 8


AMERIOUE LATINE


Mercredi 2 Aot 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 26


I %*~i.~.. ~em




-e


- -..nom


- e- - -

- ~ -
-
w

-


- -


-_ "Cop righted





Available from Commercial 1


~ -~



e S -


* ..~- e






- ~- -- -


- -S
e e - e


~ e



-e e -


- e -
e- e ~ ~- -
- S ~.- e -


o -
e -


e.-- e -
-e- -- e e -

e - -
~- -e e
* e -- e
* -


Chavez accus d'tre un

dictateur (page 12)


mmo-amibiel


aemocratie.
Dans un communique mis du
ministre des Relations extrieures de la
France qui exerce la prsidence tournante


Bientt Sur Videocassette


la pice de FRANKETIENNE
sera en vente Montral, New York, Miami et Port-au-Prince
Pour Information: (514) 862-3503


L.Y.L. ASSURANCES
- Automobile Habitation Commerciale Vie -
2486 Rue Jean Talon Est Montral, P.Q..H2E 1W2
Bureau 101 Tl.: (514)593-8889 Fax: (514)593-1271


c'--'
"J,


1BARBER /


Abonnez-vous
Haiti en Marche


6~i~


BEAUTY SALON Children
Welcome!
$1O0 DESIGNER CUT
First time customer only. Reg. 12.50
i R E CONDITIONING
ri TREATMENTT
S. WIth this coupon
7-- ---5--.---9---- 4---0---.-9070------
305-940-9070
15455 W. Dixie Hwy., Ste. N & O
N. Miami, FL. 33162


1 - --- -- - -- -- -- 1


lmm m


Une histoire d'irrgularits

lectorales qui finit bien ...
(Prou ... suite de la premiere page) de l'UE les 15 dclarent appuyer
go-politique a pour une fois parl pleinement l'action entreprise par l'OEA.
diffremment. L'UE dit se rjouir surtout de la
Bien entendu il faut sauver la face. nomination de Eduardo Latorre, ministry
A l'investitude de vendredi n'taient des Relations extrieures de la Rpublique
presents que 2 chefs d'Etat du continent dominicaine, comme secrtaire permanent
amricain, les Etats-Unis taients seulement de la mission de l'OEA au Prou.
Cette mission est place
sous la prsidence du Secrtaire
gnral de l'OEA, Cesar Gaviria,
assist du ministry des Affaires
trangres du Canada, Lloyd
Axworthy.
Le maire de Lima, Alberto
Andrade, a assur que
l'Organisation des Etats amricains
a e r la est pleinement capable d'accomplir
sa mission de dmocratisation au
Prou, mais qu'il serait souhaitable
n e n t que son travail bnficie de la col-
laboration d'autres instances ...
rSNew s rov e ouvrantlavoiel'invitable Cen-

trae d r er e tre Carter pour la Dmocratie, de
concert avec le NDI (Institut Na-
tional Dmocratique). Etc, etc.
Et eureka, pour montrer sa
bonne foi, le president Fujimori
nomme come premier ministry
une personnalit de l'opposition,
Federico Salas.
Quant aux Etats-Unis, le
principal accusateur de Fujimori
la reunion extraordinaire de l'OEA
ularit trouble le sommeil de ashington pour discuter des prsuines fraudes
reprsents par leur ambassadeur Lima, commises aux prsidentielles du 28 mai, on
John Hamilton, et l'OEA par son secrtaire apprend en dernire instance qu'ils
gnral adjoint, l'amricain Luigi Enaudi, pourraient continue leurs relations avec le
nanmoins la tte d'une dlgation de. president Fujimori, convaincus qu'il n'est
"haut niveau." pas possible de force ce dernier convoquer
Alberto Fujimori assume un 3me de nouvelles lections mais qu'on pourra
mandate prsidentiel aprs avoir gagn les continue fire pression sur lui travers
lections du 28 mai dernier qui ont les rformes dmocratiques confines aux
cependant t dnonces come bons soins de l'OEA.
"frauduleuses" par l'opposition pruvienne, Mais, souligne le New York Times,
tandis que la Mission d'observation Washington est li surtout par la ncessit
lectorale de l'OEA se retirait pour ne pas de la cooperation pruvienne dans la lutte
supervisor le second tour. anti-drogue. Le principal conseiller de la
Une reunion extraordinaire du Maison Blanche en la matire, l'ex-gnral
conseil permanent de l'OEA discuta du cas Barry McCaffrey, s'est rjoui de la reduction
pruvien la premiere semaine de juin, pour de la production de feuille de coca au Prou
conclure qu'il y a eu des "irrgularits" dans et a plaid pour une plus grande assistance
le processus lectoral mais que les rsultats financire ce pays.
dfinitifs du vote ne pouvaient pas tre mis Tant le Congrs amricain que des
en doute. organizations de defense des droits humans
Plus tard on prcisera, les dplorent cette tournure des vnements,
irrgularits releves dans le processus sont soulignant les graves violations des droits
plutt la consequence de problmes humans et les intolrables restrictions la
structures dans les institutions liberty de la press commises sous le rgime
dmocratiques du Prou. D'o conclusion Fujimori et que c'est l donner un mauvais
finale: envoi d'une mission de haut niveau example au reste du continent o d'autres
pour promouvoir le enforcement de la presidents dmocratiquement lus ont
dmocratie pruvienne. montr aussi ces derniers temps une certain
Bref, la montagne a accouch drive vers l'autoritarisme.
d'une souris ... Au milieu de manifestations qui
L'Union europenne qui ont fait 6 morts et des dizaines de blesss,
s'implique de plus en plus dans les affaires Alberto Fujimori a t invest vendredi d'un
de ce continent James Monroe, l'auteur troisime mandate de 5 ans.
de "l'Amrique aux Amricains", doit se Tout est bien qui finit bien. Mais
retourner dans sa tombe a lanc lundi n'est pas le Prou qui veut!
dernier un appel au Prou pour accepter
d'accomplir les rformes recommandes par Haiti en Marche, 30 Juillet 2000
l'OEA pour un enforcement de sa (voir suitepage 15)


- a ..


. .


-- 1lb


..-. .





Mercredi 2 Aot 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 26


Attention !


J(J
-j--


t,


p'-in nue.mm
I .~ 4 r


dans e communauteFpour les u l o



i al to m; i, -ou


_vous. qu: vo4 rpne ont o e l.No
. :- "!~.t ,4







* -. _: a. '* ,1 .- S- "
e-












d'entrue vous pouses sot problmecontiernantl. N- teini


installations mdicales, les garderies, et advantage. Cest pourquoi ous
Vonls i-trt avoir un dcompte exact. Et rapelez-


Page 9


%oc i 14,qu#>
2000
THIS 13 DUR FUTURE
DUC [[AV[ Il KANX


ted States
%CI oc






Page 10


1 MONDIAL-2002 I


Mercredi 2 Aot 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 26


Vktoire de Brsil 3 i 1 face 'lArgntti


-"- - ynu e O
A v ai lb6- f m,* -onume 4 -r ca
-m al4bPab- from Commecl


*fb mo- 411b o
tub- lme e bm- to- w4o
OMM 4-tp-n- w- *- tw de -

abib__e6momu*opyri hd N
mm lemm M


- S-yndicated .Co


Available from Commercial1


*8> w4mm4qb

*~ ~ e w o* m-
Mm -m tm Ob Um
Mm M MM e q


- om me aemb m
-m m qumm
mon C


1 ,I b -


I1 f


*m 4* mbq*a
MW be
emum OMM S1b 4


;z moi, terrain comprise.


I -,Vtion rve poga|ne maison tout de suite


Lotissement priv Santo 22 dot:
d'une barrire principal
d'un mur de clture
d'une route interne en adoquino


Pour une maison de modle Prune
(cot total: US$49.900 terrain et construction inclus)


R eou Nationale #l


* Un terrain clotur de 300m2
environ (50 pieds x SOpieds)
avec barrire prive
Une mason de 90 m2
Un puits artsien
Un reservoir
Une fosse septique
L'installation lectrique
Des cramiques au sol
Une construction en bton
arm et bloc de ciment


vous obtenez:
Une double toiture
en voile de bton et tle
Deux chambres coucher
Une salle de bain complete:
douche, lavabo, w.c.
* Des fentres carreaux vitrs
Des portes extrieures
mtalliques
Un coin-cuisine avec vier
Une galerie de I Sm2
Des dpendances
avec Salle de bain


1


. r ;.. ... .
.l'L"^--


em6- = op-u


Q M






- -m comu- e

Ob


~4
Ob mo e.0 m
&e


I -OMM-MM
mo l


Oum q:

DIO omo -
4bQ-9b*
oe om e1
e a uob
41
gom -qibo
qmp MMqugg
MIM


Iwo. .



amommeeV


* mom
-ommmmmmm
elom
am aumb aeu
tomevuq 4 Dm
.MQM


- __ 6_ UMM w
Omo qS a


4
e


material


1


-eommmb t @mepa u
4b 1b fue abom - qa- a


Pour plus de renseignements, tlphoner au 256-575 1, 256-8393, 511-8602
I;ii-ij'l)e-oiiotiopiiel (Modle Prune) sujet changenieut sans pravis


\^






Mercredi 2Aot 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 26


Page 11


MONDIAL-2002


emmp4uqbdo*1 m Ma
4m b molm -o


amo e Me MOmbenbod
ib e m *
MM 4pl em


w e- *e
- b 1
Rm" Im mmmm -n>1
e eu
immm ea


0Copyrighted Mater


lablSynd icated.Content

vailablefromCommercial News


qmmff-l OWN- 4m Mo t 4aM o>eMm 4mo -M
mom *- mm-m. m omm .4b on


mmjv ___ 1beb zp* m

*-mm -onwa e m m i
mmpgomm --mp b bw
-mmauamm
tw -1M 1
aueu jwm


@*am

- bdann-m-%m
*m li-
ib tom 4
m Imm -mau



*m
mm-
- -I.m


_____ -mm g
mm -OM
umamm

='uir' 4m .me
lamo_ o
w M'am


-v


- -=
aboe
Qm pb -wm-

w ao m
dm 4 mmno
-.mffl al


Ibo 6 .0
Providers"





M* ID -M


e 1 w wUmm a

loue________ -. -

duew. e -


[A


___ __ rit % tit
4 -MmmbUm*
tp ,om

~ -m lob
g? ton*~


9b*
maacm4


-ebe


*bmm
ab e mem


-OMM





______ mwe udo


Imm
tvmmw
QNMMMM







Page 12


PRESIDENTIELLES


Mercredi 2 Aot 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 26


-..-.(havea ~cc d're un dktateur


e ~
s 5- - e -
e -- - - -
5- e ~- e. e e-
e- C
C C e -
O e-a c - c
e. ~ ~ B.- - e- 5'n ~
- 5- - -
e -
- -~ C -
- -. e e e - -
-s - -~ e ___
e'., - 5- -


- -


P- e -







g- e s 5-q
e th R m- e9b


C- q- -M
qw do> -M 41M imam


e WDqw -


* ommm -
- ~ 4 lme


e


dub mum egbm

ea C *u B 1-q

4m -- Ou-m
amo qm - .-- -e e
-O Ob -- e -
e -- -Mm


Im-- -e C




- e- -e-


opyrighted MateriaVl -



Syndicated Content- .-.-


Available from Commercial News Providers"


- asM-W e - - a










LeV e m-ee l -

&4b- -.mou


M 910. l- -m a> e -m


U c
Kw,. t ~,t5
5-e e e *
B e e
- C e~ e -
e e C - e S ~ -
e e e.~ -
e- B
e e e. -

5-- e -
5- C e. e
5- e e -. ~C
e- e e- *


-- --e


CM


e- eee C5-~ ~
. e e -
e 5- ~
5- e e -
h. e


- e
s i




-e







*

* E
*
-C
e-
B.

e-.
e -


e.MM M

*u e lmq


e- am



se 4e p-M e- e b
- -4b.-


e e. e -~


4- qa mm -qum a



- -m- e --e -















I ~ * C- B. l e lob


4b -m-b e


e -

e ~e -
e. ~ e.- ~
e. -e ~ e
e e

-c e-- -
e
5- - -
5-- ee


Bobby Express

Rapidit Confiance- et les Meilleurs Taux
Ici c 'est pronto pronto!
Miami
5401 N.E. 2nd Avenue Tl: 758-3278 Washington
629 N.E. 125 St. 892-6478 835 Juniper Street Tl 202-722-4925
19325 NW 2nd Avenue Tl 654-2800 Connecticut
Fort Lauderdale 953 Washington Blvd. Suite 1 (203)324-
28 West Sunrise Blvd 524-1574 2816
West Palm Beach Hati
604 25th Street 655-4166 Rue du Centre # 175
Pompano Tl 23-0865 / 22-7913/ 22-8855
4875 North Dixie Hwy 429-9552 Pour toute information, appelez Toll
128 N. Flagler Ave 946-4469 Free
Orlando 1-800-388-3875 (Floride)
2469 South Orange Blossoms Trail (407)265-2100 1-800-427-2622 (New York)
Canada
7177 Rue St Denis, Montral (514)270-5968
3820 Henri Bourassa, Est (514)852-9245 NaRes
Massachusetts 506 11th Ave N. (941) 435-3994
Mattapan 508 River Street (617)298-9366 Immokalee
Cambridge 300 Broadway (617)354-6448 1011 W Main Street Kemp Plaza (941)
New York 658-9229
Flatbush 1161 Flatbush Ave (718)287-5295 Fort Myers
Church 2825 Church Ave (718)693-3798 2219Fowler St. (94 4610343
Queens 159-35 B Hillside Ave (718)523-9216 2219 Fowler St. (41) 461-0343
Spring Valley 19 South Main Street (914)425-7747



Quel que soit l'endroit sur la plante o vous voulez envoyer une
some pronto pronto, faites confiance
BOBBY EXPRESS.

En plus des operations de transfer d'argent, nous nous chargeons de faire parvenir
immdiatement au destinataire vos cassettes, lettres, sacs de riz, gallons d'huile et
tous autres products alimentaires.

BOBBY EXPRESS,
c'est galement une carte de telephone don't la ligne d'accs n'est jamais occupe.

C'est tout simplement le No.1 !


n hzI~.

- ~Ohv -w'
~ e e -
~- ~- e B
oe oe
s e
e e ~ oe -
s -
w-
______ de


Q Q






Page 13


Mercredi 2 Aot 2000
Hati en Marche Vol. XIV No. 26


Nos Petites annonces de partout


______________________________ F-I _________________________________ p p p 1~I


Radio
Port-au-Prince
Mlodie
103.3 FM
de 5:00 am Minuit
7 jours sur 7
Tous les airs retros que
vous avez
appris aimer
et qui n'arrteront pas de
vous trotter dans la tte
La Bonne Humeur est de
mise avec nous !

Avec Mlodie FM,
la vie n'est plus la
mme !
Chicago
Radio l'Union
4:00 pm 6:00 pm
WLUW
88.7 FM
Module anglais
Bulletin de Nouvelles
Harry Fouch
4:20 Module Franais
Bulletin de Nouvelles
Lionel Chry
4:50 Module Crole
Nouvelles
Lionel Chry
New York
Radio Eclair
Chaque Samedi
11:00 am
1240 AM
WGBB
Tl: (516) 333-1481

Horizon 2000
Plus
Every Sunday
9:00 am
12:00 pm
WLIR
130 AM
Miami
La Radio
Il'Hatienne
19 ans sur la mme
antenne
WVCGAM 1080
Chaque Samedi
5:00 7:00 pm
Une mission jeune
anime par
Bernard et Alan
Compas, Reggae,
Zouk... etc...
Les toutes dernires
de la semaine
avec Elsie
L'Editorial de
Marcus
L'invit de la
Semaine

Radio
Haiti Diaspo Inter
WRNM
1640 AM
Daily: 4-6 pm
WRCA
1330 AM
Sunday 7 9 am


1 1 1


--r


Mdecin
Miami

Dr Hnock
Joseph
Obsttrique
Gyncologie
Accouchement
Operation por
fibrome
Family Planing
Ligature de
Trompes
Circoncision
Curetage
Tous les tests por
l'immigration
Nous aceptons
toutes sortes
d'assurances, ainsi
que la Carte
Medicaid pour les
femmes enceintes.
Nos malades
accouchent dans de,,
hpitaux privs
5650 N.E. 2nd Ave.
Vertires Shopping
Center
(305)751-6081


Culture Lakay

Hachette-Deschamps is
pleased to announce the
launch of Culture
Lakay.
http://www.hachette-
deschamps.com/online-
store/scstore/
The objectives of
Culture Lakay at
Hachette-Deschamps
are to enable you to
order directly online an
ever increasing collec-
tion of cultural and
educational products
from Haiti.
At Culture Lakay you
will find an expanding
assortment and choice
from
Hachette-Deschamps,
from Maison Henri
Deschamps and from
authors, musicians
and other creative
artists from Haiti.
Culture Lakay has the
historical distinction of
being the first Haitian
E-Commerce site on the
Internet.
Culture Lakay's
completely secure SSL
server (Secure Socket
Layer) is hosted
in the United States at
the largest E-Com-
merce hosting facility
in the
world. We use the


lUi I I


Special: Pay 6 Nights and get 7th FREE


Dr Roger
Phanord
Dentiste
Spcialisation:
Implants Dentaires
Avec nous une
extraction
se fait sans douleur
11245 N.W.
ll9thSt.
(305) 685-7863

Port-au-Prince


Dr Sony Figaro
Gyncologue
Accoucheur
Chemin des Dalles
No 27
Tl: 245-6489
Dr Jean
Claude
Desgranges
Interniste
12570 N.E. 7th Ave
305-945-2910
Contrle du Diabte, de
la tension artrielle
Maladies des personnel
ges, Douleurs,
Arthrites, Allergies


IDEAL VILLA HOTEL ET APARTMENTS
DELMAS 53 # 5
Pour reservations, appelez: (509) 510-8394 / (509) 249-3220
www.haitihotel.com
* Cadre agrable Chambre spacieuse Air conditionn *
TV Piscine Bar, Restaurant
* Service Traiteur pour Rceptions
Prix Spciaux pour Groupe


I. ut


Imigran ki soti an Ayiti, Honduras, Guatemala, Colombia, Peru,
Nicaragua elatriye pral mache men nan men pou made
amnisti pou tout mount.
Ki dat: Samdi 5 out 2000 / Kil : 3 z tapan
Kib: Rasambleman douvan Biwo Federal la
(51 SW lst Street an fas Court House la)
Nap mache ansanm al douvan "Torch of Freedom" sou Biscayne Bl.
An. nox tout rasamble !
Pwofesyonl, biznisman, Past, P, Fidl yo Chof Taxi, Chof Jitni,
Etidyan elatriye pou made
JISTIS ak AMNESTI pou tout IMIGRAN !

LAW OFFICE

ANDREW J. HIRSCHHORN, ESQ.

Nous sommes spcialiss dans les services suivants:
* Criminal Law
* Divorce
* Custody
* Real Estate Sales / Purchases
* Cooperative Sales / Purchases
* Refinance
* Family Court
* Accident Case
Nous sommes au service de la communaut hatienne pour toute litigation
et nous vous remercions de votre support.
Notre personnel est hatien, parlant crole, franais et anglais.
ANRI)REW HIRSCHHO)RN, ESQ.
ONE CROSS ISLAND PLAZA, SUITE 206
ROSEDALE, QUEENS, N.Y. 11422
Tl: (718)528-4424 Fax (718) 528-6658


- i m~i


Eclipse
Communication
Services Inc.
9290 S.W. 150Ave
Suite 404
Phone 380-1616
Fort Lauderdale
Hati Market
300 Wext Sunrise
Blvd
Coral Spring
Island
Supermarket
Beauty Supply
3079 WEST SAMPLE Rd
CORAL SPRINGS,
(954) 345.0450
A Port-au-Prince,
vous trouverez
Hati en Marche
aux
- Royal Market
de Turgeau et
Ption ville
- Librairie Phenix,
Lalue
- Librairie Auguste
Grand rue
- Movies and More
Rue Capois
Chaque semaine
lisen Marche
Ha'iti en Marche


'


A Vendre
Trs beau terrain sur
la route de Seguin.

Tronon
Oblon Seguin.

Proprit s'tendant
sur UN Carreau de
terre et encadre de
pins proximity d'un
merveilleux site
touristique
( Bassin Bleu)
et longeant
la nouvelle route:
Oblon Seguin,
Jacmel..
Appelez
Haiti en Marche
(509) 245-1910

highest rated E-
Commerce software on
the internet in
conjunction with PGP
Encryption technology
to ensure your absolute
online
security. All orders are
processed through the
secure Sogebank
processing
network and you have
the guaranty of placing
your order with
Hachette-Deschamps.


Restaurant

FRITAY
RESTAURANT
The Root of
Haitian Cuisine
David Cang
General Manager
Heures d'Ouverture:
8:00 am 10: pm
Lundi Jeudi
8:00 am. 11:0 pmr
Vendredi, Samedi
et Dimanche
Dorchester
617-524-5800
Waltham
781-899-9157
Mattapan
617 298-7933
Miami
Bl Foucht
Restorant
8267 North Miami Ave
Miami.
Tl.:(305) 757-6408
Le meilleur griot
de la ville !
Port-au-Prince
Boulangerie
Jean-Marc
223-0109
Avenue Muller No 63


Points de vente

Si vous habitez
Miami, vous
trouverez votre Hati
en Marche dans tous
les magasins de
Little Haiti ainsi
qu'aux addresses
suivantes:
Le Pavillon
Supermarket
486 NE 167 St
N Miami, FI 33167
tl: 305-948-7338
Boujolly Records
13148 West Dixie
Highway
tel 305-893-8950
Etiquette
Barber Shop
15455 West Dixie Hwy
940--9070
AKE BEAUTY
SUPPLIES
L2948 W. Dixie Hwy
893-6837
Maxisound
Music Hall
11854 West Dixie Hwy
895-8006
J & J Caribbean
13706 N.E. llth Ave.
North Miami, FI
33161
Holy Family
Restaurant
9900 N.W. 7th Avenue
Lucas Super
Market
14759 N.E. 6th Ave.
940-9902


1


.







FAITES VOTRE CHOIX!


i i I


Mercredi 2Aot 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 26


Sune de Mini



A la une de Mini Re.cords


**-4-.-..


ASSADE FRANCOEUR
1 La Vi'm Chanje


JACKY RAPON
Crateur du Hit Si Se Lv Srnit


Miami Live


~
r~r


' .. ,.
.,... .


q
*4
r.. ~ f


damu


I r d p o v t 4 s e n c





haitiondo
..'. CubAyiti


ff


&
0A.
vi..


Haitiando

Autres parutions:
Les Fantaisistes de Carrefour
Mario de Volcy
Honeyman


*,~, 'r~ *~-


Mini ail stars compa 2000


-o-



* r; -

-
e
*

~


"En Tourne" Volumes 1 & 2
" Greatest Hits"
An ba Kaban'n


MINI RECORDS
13710 N.E. llth Ave.
Miami, Florida
Phone/Fax: (305) 892-6200


La Coupole
10855 S.W. 72nd Street
(305) 271-4975


MINI RECORDS
221-14 Linden Boulevard
Cambria Heights, N.Y.
Phone/fax (718) 276-1794


Page 14


JQ.
il


I


Zouk Love
Feeling
avec le Hit "si se lv".


Prix allchant


vu


c,


MI


..... - - -







Mercredi 2Aot 2000
Hati en Marche Vol. XIX No 26


CRISE PERUVIENNE


I - - -- s


-le.9


('au et -E b m


__ _-__ __ --.- -7" - __ .._-



-e- -" -~ Co-i hte
---op--- Svnd --ca

Aab- -r Cer

~on 4D IMM-.--

-e -e--epyri ghte


.,,.. -.......Synd icated



Available from Commerc


m - aea-me qw abdmuol em ee

obeMmm 4. A- e m-e
- e- e am
- m- ____- ~
.00- e -a. -on -


....................................... I


Ikw.- -e

tir lob www www


--e-
- e -


r
- e -e


e -
- e-- -
-e.
-e e - e -


-e


-e -
- -e ~-
- e e
- e
-e-e -e- -


* ~e
e- -
- e -c


- *
- -
- -
- - -w
e--e -
e- ~ w-

e- ..- -
-e-
- e
w
- -

- -
e- -
- e e
* -
* e
e -
e e. e

-e e


-Mme

- e e e m




M- * 4 lc

-*mlmm e S l
- mmw e e- -eni e MD mnuu
M-qw me m mwqwm e



e-o

M 4b-
NMMMMM- a -op e e.
-mmmm e -e --M e e e
0> 4m - cemedon

- -e e -


e- --
e e-
w- -e* - e - e-
e _____ e -e
-- e e - -- -


Page 15


-e -e- -e -e
- e e e e
-e e. - e e
- - S e e
e -
~-e -e
- -e e -
-~ e -e -
- e
______ -e- -e -e -
-e- e ___
- - e -
- - e ~ e
- w --e - e- ~.-


* e e -
e -
e - e -
-~ e. B -e -
- -
e -e - -
- - ~ e
- e -e e -e e -e -
.e e
- -e e e

~- e. e e -e
e -e * ~-e -e -
w e- ~ e -


Nouvelle Ligne arienne



Fort-Lauderdale


Cap Hatien

avec"NordAir Inc"
Prix allchant
Equipements nouveaux conformes aux normes et
rglements tablis par la FAA
(Federal Aviation Administration)

Transport Assur par un Bimoteur d'une capacity de
30 siges

A/C, Toilettes, Overhead compartment, Siges en cuir
confortables, Repas Chaud


TROIS VOLS PAR SEMAINE

Mardi Jeudi, Samedi

Fort-Lauderdale, Cap- Hatien 8h30 AM 10h45 AM

Cap Hatien Fort Lauderdale 12h30 PM 2h45 PM



(305) 891-3388
Fax: (305) 891-1395

Christos T"Iravel (954) 486-1633


Avec Mlodie fin, la vie n'est plus
la mme
103.3 FM, Port-au-Prince
FAX 221-0204


1


d'atew 'bomm meemdlr








SMaternl-.-
M .- -










M -nenr a1 _


Content
:al News Providers -- "
-ma NewsPomdr'


- -


o










CAASROH H#i en Vo. M N 2



-~d .a urne wNitr de kt n
-.~~~~~~~~~~ ~ a MM -e --Me.RW- .- .~
~ -m- -hom- o- 4> -du e m
%- o- -o-%- a m- m


- 0


- - w - e. e. -
e -


-


- e -
~ e e. .- -


-- e a - 0 e C 0 M -..M- - -
-qp dsm m- -0m4.m@


-.-. - p -- -- -m.mwp -


- - - -"yh M ate- -
-~~m .- -- e-- C C e-e -mn



Copyrighted Material


i ... 1
6 -mm -


Syr


'Available from









e ue 0 9b -M

-4m e



do m m mu a e.bmu-



mmmm a aob eu---




-e OMw

-IMM > .. mwfe. m* Mm doe





e M- *Eb


5 M mm-
-m6e.mf 4 t
a l memmu
e- -0- am- -weM
- e. P l- au



= e 9
Ou M 0ammopsq1m
mm -nnu-mu e e a co

w ~ e.



~ e.- ~ mm


indicated Contenri


Commercial News


- Comome

e e. op 4



0 do-bedu-M
- uumS tu -MM Nom p ml 4m


lu= -e
an m .wiM d--- m M e



- a ume op e-
e.-m t S e
e-- emm m


m a onu e.wm


* e.-

-~


mi> -M
ao e *
e ba
qu- e .0
- dem qu IP


e. .. .

S-e
Pro d o

Providers"


mm epmm -.00e. M -a lo




*me
-qmm 4b- MIMM eRMMO b
Ob. S MNMW,- 0, -


S naeNo b --OM




IMM- m eb*mmm 0 lu

a 4eo. Om *o D bowm dmmu

M -adk ml e 0abmme
dm _________4b__ 4b0-gbS Unum


Lettre ouverte la communaut


(suite de la page 7) 1
En Hati, les services de sant international'


sont presque inexistants pour les populations des villes et
des campagnes. Ceux qui ont les moyens s'arrangent pour
se rendre l'tranger, Miami notamment pour se faire
soigner dans les meilleurs hpitaux et traiter par les
mdecins des plus comptents. Tant pis pour les autres,
c'est--dire la majority.
En Hati, 80 90 % de la population est illettre.
Plus de la moiti des enfants d'ge scolaire ne frquentent
aucun tablissement. Ceux qui ont les moyens ont des
coles prives statut international o leurs enfants
reoivent un enseignement dit de quality ou envoient leur
progniture l'tranger, les dpaysant davantage du mi-
lieu hatien.
Ceux qui ont beaucoup moins de moyens se
sacrifient pour envoyer leurs enfants dans des coles
"borlettes" qui n'ont d'cole que le nom. Enfin ceux qui
sont pauvres, la majority, se rsignent avec les coles
publiques "lekl leta" o l'enseignement est mdiocre pour
ne dire que cela.
Dans vos pays l'apparition de l'ordinateur, de
l'internet et du tlphone mobile a facility la communication
entire les membres de la socit. En Hati, l'ordinateur,
l'internet et le cellulaire acentuent les differences entire les
"3 Hati." Car "je te suis suprieur, tu n'as pas d'ordinateur,
tu n'as pas d'internet, tu n'as pas de cellulaire".
Dans nos bureaux publics, dans l'Administration,
le silence des ordinateurs et de leurs "souris" empchent
aux dcideurs et aux excutants d'entendre et d'couter
les appeals dsesprs de la 3 me Hati. Pour se faire
entendre, elle est oblige de frapper fort sur le "bton".
Je n'accepte pas le mythe propag, surtout
l'tranger, que le people hatien est violent. Mesdames et
Messieurs de la Communaut Internationale qui vivez dans
notre pays depuis assez longtemps, tant donn l'tat de
pauvet et de misre de nos populations de Cit Soleil,
Raboteau, Ste Hlne pour ne citer que ces bidonvilles, ne
pensez-vous pas que si le people hatien tait si violent,


vous ne pourriez pas vivre calmement
dans vos villas de Ptionville,


Montagne Noire, Morne Calvaire, Laboule, Kenscoff. Vous
tiez en Haiti durant le carnaval de cette anne. Pendant les
3 jours gras, il y a eu plus d'un million de personnel dans
les rues. On a compt exactement deux morts, des personnel
sans doute en tat d'brit et qui sont tombes sous les
roues des chars carnavalesques. Est-ce l'indication d'un
people violent? Allez Seatle, Los Angeles, Rio,
Bruxelles ou ailleurs en Europe pour voir comment se
manifeste la violence gratuite de gens rassasis de "Big
Mac" et de pizzas.
Tout prs de chez nous dans la Jamaque soeur,
l'anne dernire on a compt 900 assassinats. Combien en
a-t-on compt dans notre Hati?
Je voudrais m'adresser directement Mr. Orlando
Marville, no. 1 de la Mission d'observation lectorale de
l'OEA.
Mr. Marville, vous tes de la Barbade, connue pour
tre le plus "british" des pays de la Carabe. Je vous flicite
sans pour autant vous envier. Ne pensez-vous pas que dans
cette question d'"erreurs graves" dans le comptage des
votes, vous avez manqu de respect au people hatien et
son Prsident? Ne pensez-vous pas que vous auriez d grer
cette question avec beaucoup plus de tact et de discretion?
Vous n'aviez pas le droit d'crire au Prsident du CEP, en-
core moins au Prsident Prval pour leur donner un ultima-
tum. A quel titre et de quel droit l'avez-vous fait?
Le Ministre des Affaires trangres aurait du vous
faire la leon en vous rappelant les normes diplomatiques
et les rgles de savoir vivre.
Le Peuple hatien, la "3 me Hati", a besoin de
l'aide et de la cooperation de l'OEA. Mais l'OEA doit re-
specter notre dignit de people et notre souverainet. L'OEA
doit montrer du respect un de ses plus anciens membres.
Mesdames, Messieurs de la Communaut
International, le people hatien a besoin de votre
cooperation. Le people hatien a besoin de l'aide que vous
(voir Lettre ouverte / 17)


- ce e - -
-c ~ -~ - -e


k







Mercredi 2Aot 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 26


NORD SUD


Des Iv.rirfrmbrieux deIIec


e - 0e -Mdel F
C e *


* b ~ e - C e
- - - - - -


- e-
- -


- e- w - e ~ ~ -


- P Ruab- a
e dmmm- Nmo e04m
b - - e ab-


- e'm -
m ePm tm
lb dmm 4


e -P m

%-m-m.0 m- -wm
-- a> -v
- abe -lm


N.IL.e r.garde de la Vrac: len HMien


-~ -dehlap.wiqmede.o.4.grtce


4. M -6


e O b -


- e


---~ e-


- e ~
- - -- e -


- *- *


: Y'Copyrighted Material .



a-i -f'l Syndicated Content -.v'r-



Available from Commercial News Providers"


- e -


~- e ~ e S ~-
e - e -e e--
-e C.. .~.-w e -
- e -
e - e- b -


C - -e e e
w e ~ - e-w e e
* e e e e
e. - w e-
e C -
w- e ~- ~ -e F


t @s@ iu


b.t rtpblwsm&m


mm 111 Me e 0


t.- -- __- o,- -nu u a








oqpo e
~ ~ Omom ID -,amnm ,, li mombw
Le ttreM__ _- uverte ..
0 (suit- de la pa Mem16)


qd
luipromete.Maisder apprenz-lu he r










meae* eli lee episnqe v-u lu en
a n- -M- nome 4___ b -um m`
Q---n Qm em bl.n











ab OUR'hIR, silne sui pas M euglm ent 91c qu Re vuslu
pr -posez.- -m n
Obnoome c alb*D ____m

4bOm-mem 4 % --me Om b -


- eomm-i dm em -amin

on M-M Mwmmo ce -


(sie de l agB 6




meae eluenvetrele ouvonqertesliene

aujourd'hui, s'il ne suit pas aveuglment ce que vous lui
proposed.


Klbert Vilot


PS: Nous vous remercions de veiller si jalousement
au bonheur du people hatien. Aussi nous vous prions
instamment de nous manifester davantage votre amour en
persuadant le gouvernement amricain de rapatrier les docu-
ments du FRAPH. Le people hatien en a grand besoin pour
rendre justice ses enfants victims et mettre fin l'impunit
don't jouissent les criminals, don't le chef vit tranquillement
aux Etats-Unis.
Merci l'avance de votre cooperation.


too- e-Im. lnu m-

a --- m m tou em

4momm
dam 4>omompum-
a- mm m-w 0 bm -g m
mo 9- cmb-M w


*pOM e- dm-
- -m OMM

qmmm a-M amu m MN %
'o. q--e b.. -e



au IM

Imm- ab- zlm@-




ib -m mw
*Ob dam-



e -.


*-nu, oo 1100 -
-mme m-O enue *enumcam
e- o. .E: Qm -% -
-unm wR-ep om m omun oli










la -mm omeum p



- -q qp IBUMMdmu M
mow- M-deb-emm p QUND

0 --qm m-om-n e


&M e-e e : -m emomoi
e omono em me e m.
es e mmso- r


dvmm e -mmm M O
4b don-w e m- B q
Ze b q
Qb4MD una- C 4 mm mmom

m- -m M





m -


ap-.W- m
- e -MNM-

duc- nu-
Z ~ d e


Page 17






Page 18


Nos Jeux


Mercredi 2 Aot 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 26


Solutions de la semaine passe:
I L Q F L G N O O X Z J/ S R
S E Z E V FI B Z R/Z/E A V
A N ANH A Y L I Q L A-. Z/B F
U S U L U B A N- D (GDF OE/Z N
Z B P ML\S H UID C A/P M D
Z G V M DA\KiY R IAHT H Y V
O S R Z N E'N J 'L/K H A Q R
N N E A V EOAE NU Z F G
Y M T J E R R *H R F A L H F Y
U U K U BX/ K, U R L O F O F
K K Y E L U S 'j)v R P I V
LK HAVKW TAV EOX 1 F
R Y F SP SA L N S V PPB
M S EJO H C) C C W M C
DX CH I (N/F NMW QB K T W


Allez de SOMMES COUPLE, en utilisant des
mots du vocabulaire franais, et ne changeant
qu'une lettre par ligne.


SOMM E S #~jIit/j i'1~tI'1I4 /JJi


-Mots Croiss


HORIZONTAL
1. Dirigeable -
2. Attnue 3. Ecout -
4. Parts Fleuve europen -
5. Insuaire Actinium -
6. Trame '- Titane -
7. Tergiversera -
8. Contractent la pupille.

VERTICAL:
1. Silicate 2. Oblitration de vaisseaux sanguins -
3. Chantre 4. Ensuite Noble anglais -
5. En matire de -Abominable homme des neiges -
6. Drogue Prposition 7. C'est dire Berger -
o "r- i


?j. i ri itOs.
o --- 0 mon


GRILLE DE PROGRAMMES

Mlodie 103.3 fm
74 bis Rue Capois
PIort-au-Prince, L-ati
T1:221-8567 / 221-8568 Fax: 221-1323
e-mail: eni3narche@haitiwv orlc d.com
URL: ,vv-vvw. hiaitienm arc he.co m


5h00 6h30

6h30 7h00

7h00 9h00








10h00 Midi


12h00 12h15


12hl5 2h00


2h00 3h00


3h00 5h00




5h00

7h00 8h30


8h30 9h00

10h00








9h00 et au-del


BON I.E:VEIL en musique

AU TPIPITITr CLLNTANTT
premier journal de la journe avec Yves Paul Landre
MVIELODIE IVAETI N
Informations, Interviews, Analyses
7 :15 : Au quotidien avec Elsie
7h25 : La Chronique Economique avec Roosevelt Jn Franois
7h35 : L'Actualit en Bref avec Serge Csar
7h45 : L'ditorial de Marcus
7h50 : Les Sports avec Smith Griffon et Capiain Bill
8h00 : Les Invits du Jour

LE >DISQUE DE L'AU>DITEUR
avec Smith Griffon

LE MVIII
Un rsum des Informations Locales et Nationales avec Serge Csar

LAD Y BLUES
Jazz, Blues, Swing, Ragtime...

S'E ST SI BON EN C -HA ~NSONS
Emission de Chansons Franaises


ET SES SUCCESS CONC>FIINVIES
ou> Le Bon Vieuxc Terraps!
avec Doc Daniel et Captain Bill

JNOUVELLES 5 HEURES

.AtlVIOR Y SA.BOR
CON L TUCII3LCNO



NOTICE G ( Lundi et Mercredi )
L'Heure classique
Dimanche soir "Sous le kiosque Musique"

JAZZ AT TEN ( Mardi et Jeudi et aussi dimanche soir)
Illustr d'Inverviews avec Compositeurs, Interprtes
et Grands Critiques Musicaux


PIR'F..N:EZ NVOS D.DAVIES (samedi)


50 ans de Succs Populaires Hatiens avec Lucien Anduze


En bref


(suite de la page 2)
00.


L'Electricit d'Hati fait un constat
d'chec
Le directeur gnral de l'Electricit d'Hati (EDH),
Pierre Franois Sildor a indiqu mercredi dernier que
le black-out frappant tellement svrement les
habitants de la zone mtropolitaine n'tait pas
contournable, en raison du fait que le lac de Pligre
tait compltement sec et que plusieurs turbines
lectriques taient en panne. La central
hydrolectrique de Pligre fournit aujourd'hui
seulement 10.000 kilowatts alors qu'en temps normal
elle en produit 50.000.
Le directeur de l'Ed'H a fait savoir que les travaux de
rparation des moteurs en dfectuosit ont commenc
depuis des semaines. Les autorits tudient
actuellement la possibility de la construction d'une
nouvelle central thermique plus robuste pour qu'en
matire d'lectricit, la zone mtropolitaine de Port-
au-Prince ne dpende plus de la central hydro-
lectrique de Pligre, a encore annonc M. Sildor.
Il a soulign que la vtust des centrales thermiques
de Port-au-Prince ne leur permet pas de supplier la
carence de Pligre

Fin de la deuxime session des
assises criminelles pour l'anne
judiciaire 99-2000
La deuxime session des assises criminelles pour
l'anne judiciaire 99-2000 a pris fin mardi Port-au-
Prince.
Plus de 19 affaires, impliquant une trentaine
d'accuss, ont t entendues au course de ces audi-
ences qui se sont droules la satisfaction des
autorits judiciaires du pays.
Selon le greffier en chef du tribunal civil de Port-au-
Prince, Me Fritz Victorin, la deuxime session des
assises criminelles s'est solde par 5 cas de travaux
forcs perptuit, une dizaine d'accuss ont t
acquitts alors que 5 cas ont t renvoys la
prochaine session.
Pour sa part, le doyen de ce tribunal, Me Lise Pierre-
Pierre s'est dclare galement satisfaite du
droulement de ces assises criminelles avec assistance
de jury.
Des paysans organisent une march
Port-au-Prince pour rclamer justice en faveur
de Jean Dominique
Environ un miller de personnel don't
une majority de paysans ont dfil lundi dans les rues
de Port-au-Prince pour rclamer justice en faveur du
directeur gnral de Radio Haiti, Jean Lopold
Dominique et du garden de la station, Jean-Claude
Louissaint, assassins le 3 avril dernier.
Cette manifestation pacifique organise l'initiative
de l'organisation KOZEPEP est parties du Champ-de-
Mars pour aboutir devant le btiment du Ministre de
la Justice, aprs une pause devant le Palais national.

From: PGonzalezMusica@aol.com
To: hem@haitienmarche.com

to who concern,I need help from haitian
friends. I need to speak with
Luis Andres Serra Napoles
he is a cuban doctor, he is in Haiti
I don't know in which hospital
if you can helpme say him give a call to his
uncle, Pablo or Vivian.


Solutions de la
semaine passe:
HAiTi


Bethlehem
Gaza
Hebron
Janin
Jericho
Jerusalem
KhanYunis
Nabulus
Qalqilyah
Rafah
RamAllah
Tulkarm


SCRABBLE 1
Arrangez les sept lettres ci-dessous
pour former un mot Franais

SA

1 FC

xu


Solutions de la semaine passe:
DAZ I B A 0







Mercredi 2 Aot 2000
TT-ti.*: qhp.Vnlha 1/71 YT7 Mr> fN


ti gout pa ti gout


maintueni LTatda. voif. Ai v Nt r -


Page 19


ak Jan Mapou


SENMENN DYASPORA
RANVWAYE
Byen konte mal kalkile. Anpil
konpatriyt nan dyaspora-a te koumanse souse
pwent kreyon yo pou y'al reprezante eta Florid
la an Ayiti. Gen bl prezantasyon ki te pral ft
sou edikasyon, sou biznis, sou lasyans, sou li-
terati elatriye. Youn grap atis tankou Jean-
Michel Daudier, Marcel Alexis Panthalon
Guilbaud, Gabo Boulo... te koumanse ap foubi
enstriman yo. Ane sa-a se ganizasyon UNHA
ak Jean-Claude Cantave km chmann ki te
responsab f rekmandasyon voye bay Minist
Ayisyen Lbtb Dlo.
Dimanch, nan Sant Kiltirl Mapou, Jean-
Claude Cantave anonse nan youn vwa byen tris
:"Senmenn Dyaspora-a ranvwaye". Poukil?
Poukijou?Poukisa? Nan pwen mounn ki
konnen. Men tout mounn sispk pouki. Nan
pwen mounn ki vle di. Antouka, n'ap espere
Minist-a chwazi youn lbt dat pou Rankont
istorik sa-a ki te pral ft youn dezym fwa ant
Lakay ak Dyaspora-a. Ane pase, se tout mounn
alawonnbad ki te deklare inisyativ la bl, s'oun
rankont ki te pote anpil espwa pou peyi-a.
S'oun jan pou konpatriyt dyaspora yo'pataje
moso lakonesans yo rache nan men "blan" -an
ak fr nou yo. Se te youn siks total capital
nan domn, koms, touris, nan domn lasyans,
literati ak atistik. Joukounye-a nou tande gwo
bravo ki te bat pou ekip mounn ki te ganize
senmenn sa-a sou direksyon minis Gnus...
N'ap kontinye bat bravo jouk mayi mi pou
Minis lan di ki jou Dezym Jounen Dyaspora-
.a ap ft! JM

LIBRERI MAPOU
LIV... KI FENK RIVE:
Economic Politique de la Corruption:
Leslie Pan
Trujillo, the Death of a Dictator :
Bernard Diederich
Haiti et les Etats-Unis 1915-1934 :
Franois Blancpain
Constitutions et Luttes de Pouvoir en
Haiti : T-1 & T-2
Claude Moise

ATANSYON
MICHEL SOUKAR, FRANK
LARAQUE, RAYMOND PHILOC-
TETE NAN LIBRERI MAPOU
VEYE ANONS YO

ST KITTS & NEVIS
AP PREPARE
CARIFESTA
Sosyete Koukouy Miyami pral reprezante
MIYAMI ak AYITI nan CARIFESTA. 10jou
aktivite kiltirl nan zile St Kitts ak Nevis. 9
Koukouy ap kite Miyami 16 Out. Men atis k'ap
pati yo:
Kiki Wainwright, Yolande Thomas, Nancy St.
Lger, Weislande Csar, Sheila Bastien, Nadge
Etienne, Nedgine Pierre, Nadia Denis( Mapou)
Taina Denis( Mapou).
Lt atis ki prale se Marcel Alexis ( CACEC)
Marcel, Koukouy yo pral chante danse nan
youn evnnman kiltirl ki pral reyini tout peyi
nan karayib la. Konsil Jeneral la, Msye Gabriel
Augustin salwe Marcel ak Koukouy yo epi
sipte jef sa-a ki pral penmt drapo ble-e-
wouj la flote ak fyte. Sponsored by the Miami-
Dade Board of County Commissioners


WOUMBLE DOKTE
AYISYEN K'AP VIV NAN
PEYI ETRANJE
Pou 27-m kongr anyl-la, Dk Ayisyen k'ap
viv toupatou nan dyaspora-a debake anmas nan
Florid la. Se nan "Hotel Marriott Harbor Beach
bb plaj ki nan zn Fort Lauderdale, Dk yo te
sanble pou kokennchenn woumble sa-a. Dokt
tout branch, tout disiplin, tout kalib te rantre
pou konvansyon-an. Anpil esp pran lapawl.
Sij Konvansyon-an se te:Medicine and its
challenges in the 2000's Lamedsin. ak
pwoblm pou l'rezoud nan ane 2000 yo.
A.M.H.E se youn ganizasyon
endepandan. Misyon li se ankouraje
pwofesyonl nan domn lasante yo pou yo
solid nan devlopman syantifik sosyal e kiltirl
nan peyi etranje epi kase moso nan travay sa-a
bay kominote Ayisyen ki dey-a ak an Ayiti.
Nan komite ekzekitif Santral la, nou jwenn
Dokt Yves Manigat km prezidan, dokt
Christian Lauriston Vis-prezidan, dokt Eric
Jerome 2m vis-prezidan, Dokt Dany
Westerband prewmye Sekret, Lesly Kernisant
2m Sekret, Daniel Faustin Joel H. Poliard
Asistan trezorye, Jean Talleyrand Ansyen
Prezidan.
Nan zd Sid Florid la, se Dokt Pierre
Gaston ki prezidan, Dokt Jean-Luc Michel
premye Vis-Prezidan,.Dokt Marc-Yves Joseph
2m Vis-Prezidan, Gislaine Marcelin Sekret,
Joel Polliard Trezorye, Paul Jackson Asistan
Trezorye, Ansyen Prezidan Pierre-Paul Cadet.
Bi konvansyon sa-a se te pou dk yo mete yo
ajou sou dnye gwo pwoblm medical yo ki
1 __________


** *1- *" 'm--
FONDATION POUR
L'EDUCATION
POU EDE TIMOUNN
KI PA KA AL LEKOL AN AYITI
Nan peyi Ayiti gen youn bann timounn ki
ta renmen al lekl men pdyab, yo pa kapab.
Fanmiy yo pa gen mwayen. Gendel fanmi lan ta
vie f jef-a men pa gen lekl. Lekl se youn
laboratwa preparasyon avni youn peyi. Si nou vie
konbat jbd se pou nou mete lekl pou pandan
n'ap alfabetize granmounn yo tout timounn al lek1l
pou nou pa f travay bouki-a ki vie di lave men
souye-1 at. Se nan bi sa-a, nan vizyon sa-a ki f
kk kanmarad sot fonde youn fondasyon nan peyi
Ayiti. Non li se FONDASYON POU
LEDIKASYON. Li fonde 15 Jen 2000. Men non
fondat yo:
Rose Blus
Peter Degenu
Anthonine Blus
Dumarsais Germain
Fanm Ayisyn nan Miyami


va itil anpil pou dk k'ap pratike lamedsin ak
gwo espesyalis yo. Yo te ensiste sou
prevansyon, dyagnostik ak tretman ki disponib
als nouvo milen-a pwente. Tout aktivite sa
yo te ft sou lobedyans University of Miami
School of Medicine. Pwogram nan kmanse
depi Dimanch 23 Jiy rive pou dimanch 30
Jiy..
Nan Lendi yo te pale sou Medsin
kadyovaskil., sou obsetrik, sou jinekoloji
Nan Madi yo te pale sou: kalite
tretmant y'ap bay malad nan ane2000-lan,
onkoloji, kans kolorektal, pwostat k'ap laji kb-
1, likemya, kans tete, radyoloji, otopedi ak
oftamoloji, mamografi, tim parotidyn,
Nan Mkredi ak Jedi yo te pale sou:
sikyatri, medsin-de-famiy, medsin entn,
dyabt, maladi kontajye, sida, maladi pwatrin,
Nan Vandredi :pedyatri ak sante kay
medam yo ets....
Pandan gwo devlopman syantifik sa yo
ki ft an Franse e pafwa an Angle, Dk yo te
pran ti distraksyon tou. Y'al vizite Museum of
Science, Seaquarium, Soire du Prsident, Fla-
mingo Park, Jungle Queen, Butterfly Museum,
Soire de gala ak Sosyete Koukouy ki fini ak
D'Zine! Koukouy yo te prezante youn koregrafi
dans ki rele Gerizon Ayida>>, youn montaj
ekstrawdin ak pwezi, tanbou, pkisyon,
dans flklorik. Bravo te f mikalaw!
Nou f dk yo Konpliman. Youn Senmenn
travay byen ranpli. Sl ti repwch, sanble lbt
pwofesyonl nan sekt medical Miyami-an pa
te envite vin tande gwo koze lasyans enptan
sa yo ki ta ka itil yo nan bay malad yo swenyaj!
V JMapou


SODO
Finante Germain
Marie Carme Brutus
Sosyete Koukouy,
Libreri Mapou...
Fondasyon-an chita nan vil Mibal, Ayiti. Bi
Fondasyon-an, misyon prensipal li, se ede timounn
jwenn moso pen ledikasyon. Vizyon Fondasyon-
an se vin younn nan pi gwo enstitisyon ki pral ede
jens la nan tout nivo edikasyon lakay. Fondasyon-
an deja patwone 12 timounn ane sa-a. Ane 2001-an
yo deja pwojte 100. Plis plis ank chak ane. Yo ta
renmen fouye fondasyon FONDATION POUR
L'EDUCATION'nan ane 2001 -an ki va ede ganize
aktivite yo nan Mibal, monte youn bibliyotk,
mete konpit ets. Anvan lontan, n'a pral f sa nou
kapab pou nou kreye youn lekl pou timounn
malere sa yo.
Si youn mounn ta renmen ede Fondasyon-an tanpri
voye chk nou nan P. O. Box 610871 Miami FI.
33261. Pou enfmasyon rele Rose Blus nan Tel.:
305-947-8079
Yo resevwa donasyon liv, kaye, plim, ban,
tablo, konpit, prent.....Msi.


1






Page 20


ELECTIONS AMERICAINESI


Mercredi 2 Aot 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 26


('11 I. I 11 O PRF I' B .I(t INI



-- ,-'-gCopyrighted Material..---.-
., o M. = m m*'-

-~* dSynd ictedContent*''-



.Available from Commercial News Providers'.
.0. ,q"P o m o MOd, ,..m. - -.
IM- MIm..-o e,.4n -- -- fl- - _. -.ao.2. .


- -- *


mm w 0
*


a q% oem du 4 t___bqo


L'actualit politique et social
ZINCE, 30 Juillet La declaration des Casec et Asec (collectivits territoriales), en majority
ommentaires est celle du Prsident des partisans de Fanmi Lavalas.
a population se serrer la ceinture Cependant M. Prval a ajout qu'il continue
iut international appliquerait des d'expliquer la communaut international le mode de
s contre le pays cause des rsultats calcul que le Conseil lectoral provisoire (CEP) a utilis
i pour les snatoriales, pour dterminer les rsultats du scrutiny du 21 mai. Il a
ren mete k w sou kote", c'est en rappel que la dmocratie signifie le respect des institutions
ef de l'tat hatien s'est- exprim et jusqu'ici l'excutif n'a fait que se plier devant une telle
!annol en r voxarnt lac meamhrp lusnc ___-. _


PORT-AU-PR
qui suscite le plus de c
Ren Prval appelant I
au cas o la communa
sanctions conomiques
des lections du 21 ma
"Sa ki pa gen
ces terms que le chi
mercredi au Palais nati


Quiirid un mnciiilrc J ..rre I ,n ill
meu ,rtOLI, 'u .mrc: Liirc l 4:' 4"
dc '.. *n- nm lerec, d.mn, an iteri :rlle J
24 bhci ru, Pr .trqLi.L nie ri-.' l, prendJrc
maintenant, d'une manire logique,
plutt que d'attendre d'tre dans les
moments difficiles?
Notre Plan vous permet de planifier
tte froide.
* Votre paix d'esprit vient-du fait que
vous avez faire une compagnie qui
a ses racines dans la communaut.
* Nous vous offrons la garantie que tous
les arrangements seront tenus selon
vos dsirs et les traditions.
* Vous conomisez sur le prix future de
tels services en payant ds aujourd'hui
et au tarif d'aujourd'hui pour un
service que vous recevrez plus tard
* Facility de paiement mensuel
* Possibility de financement sans
verification de credit.


Proprit au
cimetire pour deux
Arrangements pralables


T par mois
p a r p e rs o- n n e



Epargnez l'tre cher la charge
motionnelle et financire un moment
o il est ravag par le chagrin.
Possibility de financement
sans interest disponible


Appelez nous aujourd'hui mme au:

305-674-1717


Ni"


Dade Memorial Park
1301 NW 135 Street


Southem Memorial Park
15000 W Dixie Highway


Southem Memorial Park. Prix: $1945. lnteret: 8.9% APD. $24.17 pIxr mois pendant 120 mois. Cout total: $3,011. Prix et
programmes south sujet a tre changer sans avis pralable.-
Prire d'accepter nos excuses, au cas ot mus recevez ce pamphlet pendant cette period de chagrin pour vojus et votre famille.
--- -- -- -- -- -- --- -- -- -- --- -- -- -- -
J'aimerais recevoir aujourd'hui mme d'advantage d'informations
sur votre plan complete de Service Funraire.

Nom

Adresse

Ville Etat Zip Code

Tlphone
11M 07-08/00A
Prire d'adresser l : Memorial Plan, P.O. BOX 526601, Miami, FL 33152-8981


le en Haiti


dmission du Prsident Prval, de nouvelles lections,
propositions qui ont t en bloc rejetes par les (OP)
organizations populaires qui critiquent l'opposition de ne
rien faire pour amliorer la situation d'infortune du people.
La plus mauvaise nouvelle de la semaine vient de
l'Electricit d'Etat d'Hati (EDH), don't le directeur Pierre
Franois Sildor a annonc que la fin du rationnement de
courant la capital n'est pas pour demain. Le barrage
hydro lectrique de Pligre, vieux d'une quarantine
d'annes, ne dbite que 10 mgawatts au lieu des 50 en
priode de pointe. D'aprs le PDG de l'EDH, vu le trs
bas niveau du lac, la capital hatienne va subir encore
pendant longtemps le "blackout" titree d'un tube de l't
de MIZIK MIZIK, considr comme tout fait de
circonstance, toutes les stations de radio diffusent
inmanquablement cette musique qui dit comment le black-
out, l'obscurit est indispensable pour des magouilles de
toutes sortes). En attendant, certain quarters de Port-au-
Prince ne bnficient que de deux ou 3 heures
d'alimentation par jour.
Heureusement l'eau est revenue dans les robinets
des abonns qui taient privs de ce prcieux liquid pen-
dant quatre jours d'un t trs chaud et humide. La Camep
effectuait des travaux pour rhabiliter les conduites
d'adduction de Diquini Bolosse, ce qui a t fait dans le
dlai prvu.
Enfin dans le domaine de la justice, la mobilisation
des membres de KOZEPEP et de La Fondation 30
septembre se pursuit dans le cadre de la lutte pour obtenir
justice pour le directeur gnral de Radio Haiti assassin
le 3 avril dernier dans la cour de la station, Jean Domin-
ique.
La plus rcente manifestation baptise Rossignol
blanc s'est droule vendredi devant le parquet du tribunal
civil de Port-au-Prince.
Au niveau cultural, dimanche la Place d'Italie,
Cit de l'Exposition, de nombreux artistes s'taient runis
malgr la menace de la pluie pour donner un spectacle en
l'honneur de Jean L. Dominique assassin dans des
circonstances qui ressemblent une execution planifie.
Le ministry de la Justice a annonc qu'il y a trois personnel
incarcres dans cette affaire mais il n'a pas encore rvl
de noms et l'enqute se pursuit.
D'un autre ct, on semble s'acheminer vers le
procs du massacre de Carrefour-Feuilles qui a fait 11
victims le 28 mai 1999. Les auteurs de ce massacre sont
tous des policies. Le procs, selon le ministry de la justice
Camille Leblanc, devrait se drouler ce mois d'Aot, tous
les lments d'enqute sont runis. Il n'est que d'attendre.
S.C.


Imigran ki soti an Ayiti, Honduras, Guatemala,
Colombia, Peru,
Nicaragua elatriye pral mache men nan men
pou made
AMNISTI POU TOUT MOUN
]Ii dat: Samdi 5 out 2000
Iil : 3 z tapan
Kib: Rasanbleman douvan Biwo Federal la
( 51 SW lst Street an fas Court House la)
Nap mache ansanm al douvan "Torch of Freedom"
sou Biscayne Bl.
An nou tout rasanble !
Pwofesyonl, biznismann, Past, P, Fidl yo, Chof
Taxi, Chof Jitni, Etidyan elatriye pou made
JISTIS akAMNESTI pou tout IMIGRAN !


la jenrale A 20 ans au service de la Conduite Automobile et de la Prvention Routire Haitienne
des auto-coles Avenue Martin Luther King No. 90 Port-au-Prince, Hati Tl: 245-2072 ou 245-0916


L'opposition est tout
de suite monte au crneau
pour condamner cette
declaration qui, d'aprs elle,
n'est pas digne d'un chef de
l'tat. Serge Gilles de
PANPRA et de Convergence
juge la declaration du
President Prval
irresponsible: au moment o
il est question de
mondialisation et de
rgionalisation, un Prsident
ne peut prcher la resignation,
selon Gilles. Puisque Hati
reoit 75% de de son budget
de fonctionnement de
l'tranger, poursuit-il, il est
tout fait normal que ce
dernier demand des comptes
en matire d'lections et de
dmocratie.
Hubert de Ronceray
est all dans le mme sens
pour dire que si le Prsident
Prval a des reins, la majority
du people hatien n'en n'a
plus depuis les annes de
rgne Lavalas.
Les sanctions con-
stituent aussi le sujet de con-
versation des gens ordinaires
cause des difficults qu'ils
- ont joindre les deux bouts,
voire si on doit faire face des
sanctions conomiques.
L'opposition a
prsent cette semaine des
propositions de sortie de crise.
Dans toutes, elle exige la


Nous aurons tous
un jour fire face
l'invitable.

Etes-vous prt?


k


.-a


ionai en recevam icb inciiiurus ciub decision.




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs