Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00024
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: July 5, 2000
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00024
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text












Hati en Marche dition 5 au 11 Juillet 2000 Vol. XIV No.22

Important sommet Caricomrpour Hati

PREVAL REAFFIRME SECOND TOUR POUR LE 9 JUILLET MALGRE
PROTESTATIONS NATIONALS ET INTERNATIONALES
Les ambassadeurs des pays de la Carabe rencontrent leurs homologues
PORTAUamricains pour discuter d'une approache commune" demanded la susen-
PRINCE, 29 Juin Le.pourapproche sion d'Hati de l'OEA,
President Ren Prval assisted un sommet tenir aux rsultats des lections du 21 mai la Carabe pour leur solidarity avec Hati. quoique des officials amricains aient ni
des chefs d'Etat et de gouvernement de la dernier, don't la Mission d'Observation La semaine dernire, la majority d'entre eux que ce soit le cas.
Caricom (Communaut caraibenne) du Electorale de l'OEA (seconde par les pays se sont prononcs contre la suspension Une dlgation de la Caricom
2 au 5 juillet St. Vincent et Grenadines. dits amiss) exige, cependant un nouveau .d'Hati de l'Organisation des Etats tait en Haiti la semaine dernire pour
De source diplomatique, M. dcompte. amricains (OEA). rencontrer les diffrentes parties
Prval veut dfendre devant l'assemble Le chef de l'Etat hatien veut en Selon la press parle hatienne, impliques dans la crise actuelle.
gnrale de la Caricom sa position de s'en profiter aussi pour remercier les leaders de les Etats-Unis et le Canada se prparaient (voir Caricom / 4)


srmu. fl Ir mcrt
ram. a de bm ,


w


' U S


-^Me5:"';


"Copyrighted Material

w Syndicated Content ,

Available from Commercial News Providers"


a"

ll


r'


N


e ~e Se.


HAITI-ELECTIONS


ANALYSE
PORT-AU-PRINCE, 1er Juillet Les
lections n'ont pas dbloqu la situation politique,
j. sr""'n.*" .




i


, L k h_ n .


h''


. .. :. -


~JJ Z Li Lt 'J-E


qui n'ont pas vot mais pour qui la grande par-
ticipation lectorale de la journe du 21 mai a
t aussi une agrable surprise et un signe


L'Amilassadeur de TMfwan qui fournit $6 millions pour des cantines scolaires en Hati
b.'.o .1n1 le grand espoir aussi bien photo 1)nellu.tisILH,en-. d'encouragement. Tous pensaient:
de ceux qui avaient vot pour donner au pays une nous voici enfin sortis du tunnel, aprs trois ans
nouvelle m.mioriie parlementaire pour sortir du turner en rond. Mais ds que les premiers
bloc.i sc ,vissant depuis plusieurs annes, que ceux (voir Majorit / 5)


t iM1111 a Mill@ AIll R


a,,_A _r_ *
N k,,e I n. bl - " i L is


HAITI EN MARCH
Port-au-Prince
100 Avenue Lamartinire / Bois Vema
Tl / Fax 245-1910
Miami
173 N.W. 94th Street
Miami, Florida 33150
Tl: (305) 754-0705 ou 754-7543
New York (914) 358-7559
Boston (508) 941-6897
Montral (514) 337-1286
FAX (3015) 513-5688 ou 756-0979
E-mail: enmarche@ haitiworld.com
URL: www.haitienmarche .com


Library of Conrcss # ISSN 1064-3896
Miami. New York. Montral, Boston,
Washington, Chicago: S 1.00
Port-au-Prince: 5 gourdes


v m


m


-;7Pll l-


19 il-


9


L-





.- emlu e -mmmm -m u



qu.- a
- m
C tp %,p q


e ~ -
__ -
e -


e eOffm *a0 l a
4%m e l


410M -dom
~ e ab
- -w e
- -
OM MRqp dabm


- - .- MO. O- m
- e mom mm


- e *m .


e e. -


_ o


4> Mm m


S"Copyrighted Material -

Syndicated Content --

Available from Commercial News Providers"


- .


0 e w@m Om-m -I Oanmaem
__ e P e omm e wM. m a- -ab-


. e. -


- e.


e e.- a


- goum





-b-
411111p. .


le


* -m a.me


Mercredi 5 Juillet 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 22


Page 2 EN PLUS..
EN PLUS ...


1 r% n MM AR Im 4%1

Sm uuu



MnI< M OTm r


=rabdb t


Haiti/lections: La dlgation de la CARICOM multiple
_- ses rencontres Port-au-Prince ...
La dlgation du March Commun de la Caraibe (CARICOM) en visit dans le pays
depuis mercredi, s'est entretenue jeudi avec plusieurs acteurs politiques hatiens don't
-m m e le leader du parti Fanmi Lavalas, l'ancien president Jean Bertrand Aristide.
Les missaires caraibens ont eu galement des discussions avec des
reprsentants de la Convergence Dmocratique compos de parties et de
regroupements politiques de l'opposition.
A l'issue de la rencontre, le chef de la dlgation John Campton s'est
I refus tout commentaire se contentant de dire que la presence de la
dlgation en Haiti entire dans le cadre d'une visit d'information sur
l'tat d'avancement du processus lectoral.
De leur ct, les reprsentant du Groupe de Convergence Dmocratique ont
S. -. demand la CARICOM d'avoir une attitude ferme contre le pouvoir Lavalas
_. _ pour le porter annuler le scrutiny du 21 mai.
Les membres de la dlgation avaient eu mercredi une sance de travail avec
-- le president Ren Prval. le 21me sommet de la Confrence des chefs d'Etat
-. et de gouvernement de la CARICOM et la crise lectorale taient au centre
- des discussions.


- e @m M 1-up --m




%m m m momm do
e e m4N
0 ..49*


Des lections complmentaires le dimanche 2 Juillet
Dame-Marie et aux Irois
Les responsables du Bureau electoral Dpartemental (BED) de la Grande-Anse ont
annonc vendredi que toutes les dispositions ont t adoptes en vue de la tenue
dimanche des lections complmentaires dans les communes de Dame-Marie et des
Irois.
Le secrtaire trsorier du BED, Paulemond Michel, qui en a fait l'annonce, a
indiqu que dans le but de faciliter la tenue du scrutiny, les quipements et
matriel de communication dtruits lors de l'incendie du Bureau electoral
Communal (BEC) des Irois, seront remplacs.
Les populations de Dame-Marie et des Irois convoques se rendre aux urnes,
doivent lire deux snateurs, un dput, les membres des CASEC et ASEC et
les Dlgus de Ville (DV).


Id l


lm 0 lobe a -N
endb- qwmm f9 e memomo M MMO


e e. - ~
e ~ e


'e -qb -e e


e - e. -
* - e - e


- e op0 e M e. ID enuidu a Ma eon -


Publication de l'arrt prsidentiel convoquant le peuplk
au 2e tour des lections pour le 9 Juillet
L'Excutif a public mardi l'arrt prsidentiel convoquant le people participer au
second tour des lections fix au 9 juillet prochain.
Selon cet arrt, ces lections se drouleront dans quelques dpartements du pays, le
processus tant arriv terme dans plusieurs autres ds le premier tour.
Ces lections ne concernent pas'non plus le dpartement de la Grande-Anse o
les rsultats du premier tour organis le 11 juillet ne sont pas encore
publis.
40 candidates la dputation de Fanmi Lavalas sont en ballottage favorable
contre 17 pour l'opposition et des candidates indpendants.
Des parties de l'opposition ont menac de boycotter le second tour des
lections pour protester contre les fraudes qui ont t commises, selon
elle, lors du premier tour.
Ces parties et groupements politiques don't le MPSN, le MOCHRENA, le PADEM,
l'OPL et l'Espace de Concertation ont officiellement fait part au CEP de
leur intention de se retire de la course lectorale.
Ils rclament l'"option zro", avec notamment le dpart du CEP, l'annulation
des lections du 21 mai et la dmission du president Prval.
(voir En Bref ... / 18)


EN BREF ...


Qb qum m @mm
. - o eo. a
w@M 4 *b -mm


16 . edm


- 4 -

e. Qum


OM


Dir-d


- e -
~ e -. -


-111 .


qquau-
gu -q@me


Le president Prval part pour un sommet
de la CARICOM
C'est le dimanche 2 Juillet que le Prsident Ren Prval est parti destination de
Saint Vincent pour participer du 2 au 5 juillet la 21me runion de la Confrence des
chefs d'Etat et de gouvernement de la CARICOM.
Dans un communique mis mercredi, le Bureau de press de la Prsidence
indique que les discussions cette runion porteront principalement
sur le future du CARIFORUM, le trait de Chaguaramas et les relations avec
les dpartements franais de la region.
Le communique du Bureau de prese de la Prsidence n'indique
pas si la crise lectorale hatienne sera voque au course du sommet de St.Vincent.

La coalition politique ESKANP/COREGA rencontre
le CEP
Des responsables de la coalition politique ESKANP/COREGA ont remis vendredi une
petition au responsible des operations lectorales du CEP, Carlo Dupiton, dans
laquelle ils conditionnent leur participation au second tour du scrutiny au respect des
contestations
formules par des parties politiques sur le premier tour.
Les dirigeants de ESKANP, don't les anciens dputs Kelly C. Bastien et Joseph
Jasmin, rclament l'application de la loi lectorale de 1999 en ce qui a
trait au comptage des pourcentages de votes.
L'ancien dput Kelly Bastien a appel par ailleurs le CEP dfinir le rle
de la Police Nationale d'Hati (PNH) dans le droulement du processus
lectoral.
"Nous avions t tonns de voir le 21 mai des agents de l'institution
policire transporter des bulletins et participer dans certain endroits du
pays aux operations de dpouillement", a indiqu le parlementaire soulignant
que face cette situation, son parti a perdu confiance dans le processus
lectoral.


Des organizations hatiennes des droits de l'homme
dcident d'observer le 2e tour des lections
Deux organizations hatiennes des droits de l'Homme, la Plate-forme des
Organizations des Droits de l'Homme (POHDH) et la Commission Nationale Justice
et Paix, se sont dclares
vendredi prtes observer le 2e tour des lections du 21 mai.
Ces organizations expliquent cette decision par leur volont de continue constater et
dnoncer les violations et manquements aux lois et rglements de quelque secteur ou
acteur qu'elles proviennent et de rpondre leur engagement d'observateurs
lectoraux.
Faisant savoir qu'elles maintiennent leur position quant aux irrgularits
et violations dnonces, la PODH et la Commission Nationale Justice et Paix
indiquent que leur decision ne devrait pas tre interprte comme un apport
pour ou contre un secteur politique quelconque.
Par ailleurs, ces organizations expliquent leur refus de signer le
communique du CNO en date du 20 juin 2000, par le fait que la mission dudit
conseil est d'observer tout le processus lectoral.


9


Fnd


INIm







ACTUALITE


Mmuno 0 Qw








-- -"Copyrighted Material --




Available from Commercial News Providers"


-.mmP7 U .Mmp -
e e e-IMNBO

qm- tae Mu i


- mq llm- m- -*A


m- m.- po a ev Qu

m -0 b.- e
-- -qp
q mb -mm

4.m o-m ew aumu- -mmw

l'mm -


Les repris de jus-
*p -











tice dbarquent
PORT-AU-PRINCE, 27 Juin Les Etats-Unis
ont retourn en Hati, le lundi 26 juin, soixante (60) repris
de justice sortis des prisons amricaines, en dpit des pro-
testations de la population hatienne que ces dports
contribuent la hausse de la criminalit dans le pays.
Les dports ont t conduits menottes aux
poignets au principal centre de dtention de la capital
hatienne aprs avoir dbarqiu d'un vol charter.


Page 3


HAITI-ELECTIONS SOMMAIRE
Un important sommet Caricom pour Hati p,1
Le second tour fix officiellement au 9 Juillet p.2
ANALYSE
La majority silencieuse p.1
L'EVENEMENT
Au Mexique fin d'un rgne
Le PRI perd le pouvoir aprs un rgne de 71 ans p.1
SPORTS EURO 2000
La France grande nation de football p.1
MONDE
Elian revenue Cuba
Pour la communaut cubaine de Miami,
un "Waterloo politique" p.1
ACTUALITE NATIONAL
Le PNUD public son Indice de dveloppement human
Hati toujours dans le peloton de queue p.2
Miami: saisie de 2 avions de Air d'Ayiti Express p.3
Les repris de justice dbarquent p.3
Rencontre Jospin-Mejia p.3
L'conomie "informelle" en plein essor en Hati p.10
LIVRE
"En grandissant sous Duvalier" p.11
MONDE
Bill Clinton monte au crneau pour appuyer la champagne
de Al Gore p.20
Execution en direct la tlvision au Guatmala p.4
La drogue, un poison dans le processus de paix p.15
'OEA n'exige pas de nouvelles lections au Prou p.15
Le ministry de la Justice Camille Leblanc a
dclar que environ huit (8) d'entre eux qui ont commis
des offenses mineures, don't trois immigrants illgaux, ont
t relchs. Les autres seront dtenus jusqu' ce que la
police puisse mieux les identifier et localiser des membres
de leur famille.
Beaucoup d'Hatiens reprochent aux dports le
grand nombre de crimes qui se commettent dans le pays.
Au dbut de l'anne, le gouvernement hatien aurait menac
de ne pas accepter plus de dports moins d'tre mieux
prpar les recevoir.
De janvier 1998 octobre 1999, plus de 400 ex-
condamns ont t dports en Hati, la majority d'entre
eux venant des Etats-Unis.
Certains avaient t condanms pour des dlits
mineurs, mais d'autres pour des crimes graves: meurtres,
traffic de drogue, viols.
De 1990 nos jours, environ 3.000 repris de jus-
- tice ont t transports en Hati, venant
principalement des Etats-Unis et du Canada.
Le gouvernement hatien n'ayant pas les
moyens de faire autrement, ces individus qui
arrivent couverts de chaines, sont habituellement
relchs peu aprs leur arive et s'vanouissent
tout simplement dans la nature.
Aprs le dbarquement d'un premier
contingent de soixante (60) lundi dernier, le
ministry de la Justice a annonc que 420 autres
dports sont attendus dans les prochains mois
raison de groups de 60.

SIX HAITIENS
TUES PAR DES
SOLDATS
DOMINICAINS

Reaction

hatienne juge

insuffisante
PORT-AU-PRINCE, 30 Juin La mort
de six immigrants hatiens tus par des soldats
dominicains sera certainement sur l'agenda de la
rencontre entire les presidents hatien Ren Prval
et dominicain Leonel Fernandez vers la fin du
mois.
La situation des migrants hatiens qui
essaient de traverser en Rpublique Dominicaine
pour trouver du travail n'a cess d'empirer depuis
1986 avec la chute de la dictature Duvalier sous
laquelle existait un programme qui autorisait
: lgalement chaque anne 40.000 Hatiens
travailler dans le pays voisin. Ce programme qui
revenait pour le gouvernement hatien vendre
annuellement 40.000 esclaves aux companies
sucrires dominicaines, a t supprim avec le
dpart du dictateur. Mais les Hatiens ne cessrent
: pas pour autant d'essayer par tous les moyens de
(voir Hatiens tus / 7)


Mercredi 5 Juillet 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 22






Page4


AII- ITI-ELECTIONS


Mercredi 5 Juillet 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 22


Un important sommet Caricom pour Hati

PREVAIL REAFFIRME SECOND TOUR POUR LE 9 JUILLET MALGRE
PROTESTATIONS NATIONALS ET INTERNATIONALES
(Caricom ... suite de la premiere page) industries hatiens, condamnent galement les rsultats des Pour finir, la Mission de l'OEA n'a toujours pas
4 Selon des sources diplomatiques (bulletin IPS), lections. dit dfinitivement si elle observer ou pas le second tour.
la dlgation caraibenne n'est pas en accord avec la Mis- "Nous ne pouvons endosser des rsultats qui ne Selon un porte-parole, "la decision finale appartient au
sion d'Observation de l'OEA qui, toujours d'aprs les -correspondent ni la loi lectorale, ni aux normes Secrtaire gnral Cesar Gaviria, qui tranchera en consul-
mmes sources, a failli dans sa mission d'observer les gnralement admises" dit une declaration signe de ces station avec les Etats membres de l'OEA."
rgles de base de l'observation lectorale. organizations au nombre de 17. L'OEA suivra probablement avec une grande at-
Vendredi le president Prval, passant outre aux D'autre part, le Conseil National d'Observation tention le sommet des pays de la Caricom qui a commenc
critiques de l'opposition et aux exigences de l'international Electorale (CNO), qui rassemble environ une douzaine ce dimanche St. Vincent et Grenadines, et auquel participe
pour un nouveau dcompte des pourcentages de votes, a d'organisations de la socit civil, refuse de monitorer le le president hatien Ren Prval.
annonc que le second tour des lections parlementaires second tour des lections. A l'exception de l'organisation La semaine dernire, les ambassadeurs desapays
aura lieu le 9 juillet prochain. paysanne KOZEPEP, prsente comme proche de Fanmi de la Carabe accrdits Washington et aux Nations Unies
Les rsultats du scrutiny du 21 mai indiquent une Lavalas. devaient rencontrer leurs homologues amricains pour
victoire massive du parti Fanmi Lavalas de l'ex-prsident Enfin, l'Ambassadeur de France, Yves Gaudeul, discuter d'une "approche commune" vis--vis des
Jean-Bertrand Aristide entiree autres 16 siges de snateur avertit que si le gouvernement hatien s'obstine, l'aide problmes soulevs aprs la publication des rsultats du
sur 17 en jeu, outre que Fanmi Lavalas remporterait aussi international pourrait tre rduite ou mme suspendue. La premier tour des lgislatives et municipales hatiennes.
les deux siges aux lections partielles qui avaient lieu France depuis la semaine dernire occupe pour six mois la Selon une note de press mise par l'Ambassade
rcemment dans le dpartement de la Grand' Anse qui prsidence de l'Union Europenne (UE) qui a vot pour de Antigua et Barbuda Washington, les reprsentants
n'avait pu tenir des lections en mme temps que le reste- Haiti des fonds de l'ordre de 200 millions d'euros (environ permanents des 15 nations de la Caricom membres de
du pays cause de problmes politiques propres la autant en dollars). l'Organisation des Etats Amricains (OEA) se sont runis
region). Selon un official du gouvernement hatien parlant avec des officials de la Maison Blanche, du Dpartement


La majority de l'opposition appelle l'annulation
des lections et announce qu'elle boycottera le second tour.
Mais trois des neuf membres du Conseil lectoral
provisoire (CEP) ont refus de valider les rsultats des
lections, don't le president de l'institution qui a fui le pays
disant craindre pour sa vie.
Des groups de la socit civil, don't la
Conference piscopale catholique, la Fdration
protestante, la Chambre de commerce, l'Association des


l'agence IPS, sous couvert de l'anonymat, les dirigeants
hatiens peuvent de leur ct attester de manoeuvres de la
part de gouvernements trangers pour tenter de bloquer le
retour la prsidence d'Aristide en Dcembre prochain.
Mais les observateurs en Hati, pursuit IPS, se
demandent comment ce retour au pouvoir pourrait tre
empch. Pour une chose bien simple: l'opposition, dans
son tat actuel de dsarroi, est incapable de constituer aucun
rel challenge Aristide.


d'Etat et du Conseil National de Scurit "dans un effort
pour trouver une solution aux troubles post-lectoraux qui
ont clat en Hati."
Aux Etats-Unis mme, aussi bien les officials que
la grande press garden depuis 2 semaines une sorte
d'attitude de "wait and see" par rapport la situation en
Hati, qui contrast avec une position plus vhmente du
ct des missions diplomatiques europennes.
Haiti en Marche, 2 Juillet 2000


._ ..m.. _'Copyrighted Material _..

.- -- --, -- Syndicated Content -..- --
- -- -Available from Commercial News Providers" -
lob mm MM M- a. Qum


Monocotura
18x18 & 16x16
Spanish and Italian Tiles
Many To Choose from

.87 s/f


Largest Showroom, Monoco

Spanish Tiles
Different Styles &
Colors
Warehouse a Inventor 75/f
\< .75 s/f


*aUlrobmlliloslMarhlelAccessories


WE EXPORT TO HAITI


Best Prices- Come, and Visit Us.


3306 N.W. 79th Avenue,Miami Florida
Tel: (305) 592-2558
Fax: (305) 477-2673


FREE
THIN SET GREY (Maximum of 8 bags)
with minimum purchase of 200 sq.ft.
Bring this coupon
Expiration Date: 30 Days ( July 5-August 5,2000)







Mercredi 5 Juillet 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 22


ANALYSE


(Majorit ...
suite de la premire page) L a
rsultats ont commenc tomber,L a m
une nouvelle crise dmarrait don't
l'issue parait aussi douteuse que celles qui l'ont prcd ...
Dans les nouvelles, y en a que pour les grands
protagonists: Fanmi Lavalas, l'opposition, les OP,
l'international ... Mais que devient l'homme de la rue, la
socit civil, que devient l'lecteur lui-mme?


^^ .^'^ .' d ,

5?lkSka&. ~ ~ ~ *1T*2x3 .4 iV!S o*3 .'"l L


HAITI-ELECTIONS

Lajorit silence
La Caricom nous fournit la seule
nouvelle rconfortante...
Mais quel est le poids dans cette balance du
citoyen moyen, de la socit civil, du simple lecteur?
Aucun...


MWi


Si q Alors justement
que c'est l le rle des
lections dmocratiques:
faire que le citoyen puisse
choisir lui-mme la
politique suivre par son
pays...


Mais l'interna-
tional lui-mme, que veut-
il? Le sait-il?
Tenez au Prou, la
Mission d'observation
SI' ^lectorale de l'Organisation
des Etats amricains (OEA)
refuse d'observer le second
tour des prsidentielles, qui
voit Alberto Fujimori
arracher un troisime
Bmandat conscutif, au
grand dam de son opposi-
Hold-up sanglant et vol de voiture, la victim est un fonctionnaire du Ministre tion soutenue par Washing-
des Sports photo YL/Hati en Marche ton. La question est porte devant l'Assemble


Du ct de Mariani, une plage au sud de Port-au-
Prince, un pcheur qui vend du lambi sch aux rares
visiteurs, nous confie qu'il a vot le numro 11 (c'est--
dire Lavalas) sur toute la ligne, dcidant de donner celui-
ci un pouvoir sans partage, et que les responsables de ce
movement ne viennent dire une fois encore qu'ils n'avaient
pas les moyens de leur politique.
Dans un salon Miami, un homme d'affaires nous
affirme que le business dans sa majority ne dsire qu'une
chose: un retour la normal, avec Lavalas ou pas ...
Mais tous nouveau voient avec horreur
disparaitre ce qui semblait la dernire chance et qui n'a pas
attend pour sombrer au placard des illusions perdues.

Que peut aujourd'hui une Hati,
dmocratique ou pas, sans aide financire? ...
Celui qui a vot Lavalas pour donner sa chance
une nouvelle classes politique, pensant sincrement que les
dix ans que celle-ci a dj pass au pouvoir ont t l'objet
d'un sabotage systmatique don'tt les trois ans du rgime
militaire putschiste) ...
Celui qui n'a pas vot Lavalas parce que estimant
que les dix ans couls ont dmontr suffisamment
l'imprparation de celui-ci exercer le pouvoir ...
Celui qui n'a vot ni pour les uns ni pour les autres
parce que estimant que c'est blanc bonnet, bonnet blanc ...
Celui qui ne s'est pas dplac le 21 mai dernier
parce que sachant dj que c'est peine perdue ... (et auquel
l'Histoire semble une nouvelle fois vouloir donner raison).
L'un comme l'autre sent qu'il n'a pas sa carte
jouer en ce moment avec la confusion dans laquelle est
retombe l'actualit politique. Personne ne peut savoir ce
qui se passe. Le gouvernement proclame que les rsultats
publis par le Conseil lectoral donnant entire autres 16
siges du snat sur 17 en jeu Fanmi Lavalas de l'ex-
prsident Jean-Bertrand Aristide, sont incontournables.
L'international s'inscrit en faux et rclame un nouveau
dcompte des votes. Faute de quoi, il menace d'abord de
ne pas observer le second tour (fix par le gouvernement
au 9 juillet), puis de ne pas dbloquer le demi-milliard de
financement dj sign pour Haiti et qui devait constituer
aussi une sorte d'enjeu ces lections. Sans observation
international des lections, donc pas de crdits, or que peut
u'ajurd'hui une Hati, dmocratique o pas, sans l'aide
financire international? On ne vit pas d'lections
dmocratiques et d'eau fraiche ...

Lisez Hati en Marche


gnrale de l'OEA runie prs de Toronto (Canada). Une
mission d'investigation est dpche au Prou. Or cette
mission dcide d'entre de
jeu de ne pas remettre en ..
question les rsultats des
lections. Alors quoi cela
rime-t-il que l'OEA ait
dcid de ne pas observer le
second tour de la
prsidentielle pruvienne
pour en admettre ensuite les
rsultats?


ie notre tte de citoyen ordinaire, de
u s socit civil, de simple lecteur
e u s e puisque le bulletin de vote ne fait
dsormais plus le poids pour dcider de la politique de son
pays...
Les acteurs du jour s'appellent OP organizationss
populaires) versus International ... "High Noon."
Rglements de compete OK Corral.
Mais comme les OP n'ont aucune prise sur
l'International, alors nous voici pris en sandwich comme
lors des fameuses operations "villes fermes" par les
organizations populaires, aujourd'hui vritables institutions
ayant pignon sur rue puisque leurs activits sont annonces
l'avance afin que nul n'en ignore, commencer par la
police. Ces jours-l l'administration et les coles sont
fermes (impossible de fixer avec precision un calendrier
scolaire hatien et a dure ainsi depuis bientt deux
dcennies) ... Le commerce chme aussi par la force des
choses. Mais les petites marchandes doivent tre rudement
chasses sous peine d'avoir leurs marchandises pilles. Les
quelque milliers d'ouvriers du parc industrial empruntent
toutes sortes de sentiers travers champs pour aboutir
destination o les attendent avec la mme angoisse des pa-
trons qui on d presque se dguiser pour franchir les barri-
cades enflammes. C'est cela aussi l'Hati d'aujourd'hui
.... Les Hatiens qui travaillent et qui patient les taxes -
transforms en chair canon. Et chut! c'est plus prudent.
Majority silencieuse.


L'avenir d'Hati parait se dcider
partout sauf en Haiti ...
Ce sont tous ceux-l c'est--dire tout le pays
(voir Majorit / 6)


D'o cette leve
de boucliers de la Caricom
(communaut caraibenne)
quand on parle d'exclure
Haiti de l'OEA en guise de
reprsailles contre le refus
du gouvernement hatien
d'accepter un nouveau
dpouillement du scrutiny du
21 mai. Politique de deux
poids et deux measures,
protestent en un seul choeur,,*'
les 14 nations caraibennes.
Et non, comme le declare Inauguration d'un centre d'accueil pour des enfants des rues photo Yonel Louis/H.en.M
un quotidien de la capital hatienne, que la
Caricom ait choisi le camp Lavalas. Il s'agit
d'Hati d'abord, monsieur le journalist. La
Caricom nous fournit ainsi la seule nouvelle
rconfortante de ces dernires semaines.


Et la Francophonie, merde! ...
Alors que le Premier ministry franais
Lionel Jospin recevant le president lu dominicain
Hipolito Mejia, l'on apprend que la Rpublique
dominicaine est une priority" pour la France
cause de sa proximity avec les territoires franais
de Martinique et Guadeloupe. Et Hati? Et la
Francophonie, merde!
C'est la mme semaine que
l'ambassadeur de France Port-au-Prince, don't
le pays assure actuellement la prsidence de
l'Union europenne (UE), nous menace de sus-
pension d'une aide de 200 millions d'euros
(presqu'autant en dollars) si les rsultats du 21
mai ne sont pas revus et corrigs ...
Et tout cela surtout se dcide par-dessus


( Fiche d'Abonnement Hati en Marche


Renouvellement

Nouvel Abonn


0
o


ETATS-UNIS
CANADA
EUROPE
AMERIQUE LATINE


6 MOIS
US $ 40.00
US $ 42.00
US $ 70.00
US $ 70.00


UNAN
US $ 78.00
US $ 80.00
US $135.00
US $135.00


Page 5


w-. .1


Cherche pour ses bureaux Miami Floride
Assistant Manager pour la comptabilite
Degree Master en Finances
Tres bon salaire
Trs Dynamique
Certain Autorite
Parfait Anglais/Franais

Envoyez votre resume Pascal
par Fax au: (305) 595-1777


Nom


Adresse


1%







Page 6


1 INTERNATIONAL


Mercredi 5 Juillet 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 22


M CdI. 8.' t,, ko b lMCN



-*-- -"Copyrighted Material -- =



-- Syndicated Content-e n-'"--


Available from Commercial News Providers"


La majority
(Majorit ... suite de la page 5)
moins la petite poigne qui continue encore trouver
amusant le jeu politique qui n'est plus qu'un jeu qui
attendaient une rponse du scrutiny du 21 mai. Ceux qui ont
vot, et ceux qui n'ont pas vot. Parmi ceux qui ont vot
Lavalas, beaucoup esprant qu'une majority forte et unie
est peut-tre la solution l'instabilit chronique qui con-
duit notre pays vers l'abime. D'autres pensant au contraire
que l'arbitraire est une tentation trop forte de tout temps
dans notre pays pour laisser trop de pouvoir un seul group,
voire un seul homme. D'autres enfin qui n'ont pas vot


silencieuse
parce que ayant depuis longtemps donn leur langue au
chat. Problme si complex que la seule faon de le trancher
est de s'en rapporter aux urnes ...
Mais les urnes, quelles urnes? Cette semaine en-
core, l'avenir d'Hati parait se dcider partout: Washing-
ton, la runion de la Caricom, Ottawa, Paris, l'UE,
partout ... sauf en Haiti.
Quant tout sera termin, on nous fera signe. Pour
l'Ajustement structure acte II.

Haiti en Marche, ler Juillet 2000


Western Union" envoie plus d'argent dans plus de localits hatiennes que n'importe qui.

Nous avons maintenant une cinquantaine d'agences partout en Hati et nous en ouvrons constamment

de nouvelles. Quelle que soit la region o vivent ceux qui vous sont chers, nous ne sommes pas bien loin

d'eux. De plus, ds l'arrive des transferts, nous appelons* maintenant les destinataires pour qu'ils

puissent venir les toucher sans retard. C'est presque aussi i I .'

bien que si vous leur remettiez l'argent vous-mme en
Le moyen le plus rapide d'envoyer de
mains propres. Rapide, fiable, chaque fois. 1-800-235-0000. l'argent de par le monde.

fUmited time only. Free service not available in Antigua and Barbuda. Cuba. French St. Martin, Guadeloupe, and Martinique Western Union uses publicly available telephone lines and assumes no liabitliy if call
cannot be completed. 02000 Western Union Holdings, Inc. Ail Rights Reserved.


e 4 48 -m w


w m14-o w a

moulm -m -M d


e- wbmmm avump M 9
abw I oe om cap


No- o-amomw

* m
- -r w


e


-u


et


-.mmom- M- e .o

mi> e


-


e - -
e ~ -
-e e
___ - e W"-


n ow 4b-




MW -- -


ON e- tu>
e @mmmm -m e
-mwm m- mqw do -
tiooe mlo- om n nm


MOM --
aomm m- -n le l -ai OM
- --mm dm

Qum C-






Mercredi 5 Juillet 2000
Haiti en Marche Vol. XIV No 22


HAITI R.D. 1


SIX HAITIENS TUES PAR DES SOLDATS DOMINICAINS

Reaction hatienne juge insuffisante


(Hatiens tus ... suite de la page 3)
pntrer dans le territoire voisin, et plus que jamais leurs
risques et prils.
Le nombre de besogneux ainsi prts vendre la
force de leurs bras pour une bouche de pain a donn
naissance une operation de contrebande trs prospre,
crit l'agence IPS, qui consiste faire traverser la frontire
presque ouvertement des clandestins hatiens, en change
de 50 75 dollars par tte. Ce network opre pratiquement
en plein jour au niveau des postes-frontire Malpasse-
Jimani (sud) et Ouanaminthe-Dajabon (nord).
Le tarif peut tre plus lev, selon l'emploi que
peut esprer trouver cet immigrant illegal.
Cette operation ne serait pas possible sans la
complicit des militaires dominicains stationns la


frontire, relve IPS.
Il arrive parfois que le candidate l'immigration
illgale y laisse la vie. Il n'en faut pas beaucoup pour que
les gardes frontires ouvrent le feu ou maltraitent un pauvre
hatien.
C'est peut-tre ce qui est arriv le 19 Juin quand
six compatriotes ont t tus dans la region de Guayabin,
au nord-est de la Rpublique Dominicaine, par des soldats
qui ont ouvert le feu sur le camion qui les transportait. 26
autres passagers ont t blesss.
Selon la version officielle dominicaine, les
responsables dominicains taient la recherche d'un camion
de mme marque et mme modle utilis par des passeurs
de drogue. Les soldats ont ouvert le feu sur le vhicule
aprs que le conducteur eut refus d'obir un ordre de


s'arrter.
D'autres sources voudraient plutt que le camion,
qui appartiendrait au gouverneur de Monte-Christi, prov-
ince du Nord-est, transportait des Hatiens recruts
illgalement la frontire.
Aprs l'incident, des associations de defense des
droits humans ont public une "lettre ouverte" au president
hatien Ren Prval lui demandant que son administration
condamne de la manire la plus nergique "ce crime
haineux et demand justice et rparations pour les
victimss"
Les organizations qui ont sign la lettre croient
que le manque de reaction de la part des dirigeants hatiens
un incident de cette ampleur, ne peut qu'encourager leurs
perptrateurs.


Bmlp -
~~~o 4m- b --e

(Mmzooer op


<--='.Copyrig hted.MateraI3. :
m-'--'-- "Im Content @"




Available from Commercial News Providers"


M.e da. 4-.m m


-mm le m ebmmff-
e ______wqw mom




wmme- -gb m OPa




ale
leu -


-MO I e


____ e
*










n m mmmu u el


q4b um ab-m m


tub w_ -omm@-


lamom 4 domMIDam apnu -4b
a i e *a Ou-4b e
e - MM mm- -M
e awm _________ om-



*m m mlam n amom

m- MUM- mm M 4 -


%appu I i d

& -


- - e
- e ~


-Re-



- e a
qb 4m -MR.



- -~ .4b


e - -
- - e ~ e C .
- ~- e ~ e -
e~ - ~ e e
- - ~ e -
n - e e- ~ .
* - - - ~
- e w.- ~- ~
e ~ e e- ~ -


e e .
______ _____
- e ~ - -
- -.~ e ~ S ~ e e
e ~ - e ~ e
-


Page 7


MIAMI-


TRANSLATOR, MIAMI-DADE COUNTY (EXEMPT)
SALARY ENTRY: $37,892 MAX: $60,272 Annually (009727)
(0170007)
Bachelor's degree in Languages, Linguistics, Education or related field.
Two years of experience in translating and interpreting legal, business
and technical documents and deliberations, negotiations and meetings
from English to Haitian Creole and Haitian Creole to English, and
French to English and English to French are required. Must possess
an U.S. Federal Courts and/or National Centers for State Courts
certifications. Typing experience and knowledge of Microsoft Word or
equivalent are preferred. The ability to work nights and weekends as
needed id desirable. (Communications) (Downtown)
CLOSING DATE: Friday, July 7,2000 4:00 P.M.
Unless otherwise indicated, applicants must submit one (1) copy of their resume indicating
social security number and title of the position for each position that they are applying to
the Employee Relations Department, Personnel Services Division, Center for Employment
Application, 140 West Flagler Street, Suite 105, Miami, Florida 33130 by the closing date.
Applicants should indicate ail computer skills and education on the resume. Applicants must
submit required documents such as degrees and/or official transcripts indicating degree
confirmation or required coursework, licenses, certifications, test results, and/or permits from an
accredited or certified institution during the interview selection process.


prftt"






Page8


ADIEU!
TD I .


Mercredi 5 Juillet 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 22


- e e om Malli, -cio E om M

-.q aoo 41- n - .3
qq- I m- Mm- -
iblmm Mmm om b l om -




4b-iai@ a do O P


.M.-. a 0 Sy

dan ow 40@Wi


Available from

M,
BRIO, -
e ~ e nma:
e w .- MIN,
Ou-m m 4-> -
n e -umu C n -omqmm


Elila revenue Cuba


I1m~t e'~ cIqbm -OMM

dom. mum lb9m@mm
9b--- ~ o
410-%> n *o


yrighted Matel


idicated.Conteni


Commercial News
M b--umm M %, qula ou


Providemse


dom.

lis
OM Q-lb 4ema
-omaCm9m


n -mm -0* *

- e z m wm_ n


- e


-m- -O 0

Mmmmn -mm Imm- M *- -
- e Mno C -.
-a- D e mmlea
-M MMl -re


dmmmm w


BARBER





Jean-Wood Julien
Educator/Designer
St.list Since 1976


ab n C-n


n c -



* -- -




* e -
- - ~ e
e ~

n-n
e -

e
* n ~ -

-
~.
.1.


/BEAUTY SALON Children
S[10"DESIGNER CUTI
First time customer only, Reg. 12.50
CONDITIONING!
;RE TREATMENT
k WIth this coupon.
305-940-907O
r 15455 W. Dixie Hwy. Ste. N & O
N. Miami, FL. 33162


L.Y.L ASSURANCES
- Automobile Habitation Commerciale Vie


4mzom m om
e e e 4m
como i- meq


- e
w n
e e -
n


m Me mm.- -


e e - fllm -- -


- - e ne -
- n -
e e


Avis pour replanifier la Rencontre Publique
dans le but du transfer des fonds du
"Community Development Block Grant"
vers les activits du Community
Redevelopment Agency


La Rencontre pour discuter du transfer de $ 3 Millions de dollars des
fonds du Community Development Block Grant (CDGB) vers les
activits du Community Redevelopment Agency aura lieu de prfrence
Mardi 11 Juilet 2000
City of Miami Commission Chamber
3500 Pan Americann Drive
Miami, Florida 33133

Les $ 3 millions pralablement approuvs des fonds du CDBG pour le
project Overtown Priority Business Corridor seront transfrs
l'engagement annuel de 5 ans de $ 5 millions pour les activits du
Community Redevelopment Agency pralablement approuves par la
City Commission par l'ordonnance 11736.

POUR L'APPROBATION FINALE DE LA CITY COMMISSION, LE
PLAN D'ACTION 1999-2000 DE LA VILLE SERA REVISE EN
CONSEQUENCE.

Les intresss sont invits assister cette rencontre don't le site est
accessible aux personnel handicapes.
(AD NO. 06176)


1 -Ad No 06176)


________________________________________ z


2486 Rue Jean Talon Est Montreal, P.Q. H2E 1W2
Bureau 101 Tl.: (514)593-8889 Fax: (514)593-1271


a







Mercredi 5 Juillet 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 22


Page 9


CITY OF MIAMI


NOTICE OF PUBLIC HEARING ON THE PROPOSED FY 200 ACTION PLAN FOR THE USE OF HUD GRANT FUNDS BY THE CITY OF MIAMI




Les recommendations proposes pour les divers programmes de City of Miami don't les noms suivent :
CDBG (Community Development Block Grant)
HOME ( Investment Partnership)
HOPWA ( Housing Opportunities for Persons with AIDS)
ESG Emergency Shelter Grant
seront prises en consideration et approuves.
D'aprs les exigences du Department of Housing and Urban Development, il est indispensable que City of Miami soumette son Plan d'Action annuel 2000-2001 au
US Department of Housing & Urban Development. City of Miami a complt une srie de Rencontres Publiques dans chaque District pour solliciter la participation du
public dans son plan d'Action Annuel. La rencontre finale sera organise dans le but de discuter des diverse suggestions pour les activits de la Ville
Mardi 11 Juillet 2000 2hPM
City of Miami Commission Chamber 3500 Pan American Drive Miami, Florida
L'Administration prsentera les recommendations suivantes qui devront tre prises en consideration par la City Commission.
Proposition pour l'utilisation de $ 12.700.000 du Fond: Community Development Block Grant (CDBG) et de $ 732.250 du Program Income:


economic Developm t MF't '

;:,ti'ih Business Do, elopment Authority. Inc. $15.
e't Ar'chives Founda ion, Inc. 4C.,'
'. Charities Pierr Toussaint Haitian (enter 13: .' >
; Grove Pilot Pr ,ject 50.000
.. ,,wn Miami Partrership 122,750
Edgewater Economic Dvelopment Corporation 104,500
Latin Chamber of Coml erce (CAMACOL) 200,000
Little IHaiti Job Crcatiol Project 225,000
Neighbors ard Neighbo s Association 40,000
Partners for Self Emplo iment. Inc,/Working Capital 50,000
Rafael Hernandez Hous ng & EConominic Developinent 100.000
Tacolcy Eoxomic tDevi lopment Corporation '60,000
ty Center : ,000
S. events .. 000
T' ... "- opment Act;, 250


Allapattah Business DeL
BAME Developatent Ci
CODEC, Inc..
East Little Havana Co
Edgewater Econornic D
Crater Miami Neighbo
Habitat for Hnumanity 0o
Jewish Faii.ty Services
Jubilee Co~mnunity De\
Little Halti Houming A M
Rafael IIernandez Hous
St. John Community D1e
Word of Life Communi


~Pr.~serVatifl


HispaOni Coalition
KTDCO
Liberty City Optimist
Lions Homus for the Bl
Little Havana Activiti
Little Hlavana Activiti
Mental Health Associt
A Woman' Place
Miami Behavioral Heu
i Jewish Home a
.!as Gardens

o.. bs for Progress
' westt Social Serv
. d for Success
kAmerica
YMCA of greater Mi
YMCA tf Grealer Mi


Iundbng


elopment Authority, Inc.
>rporation of South Florid

nunity Development Corq
>velopmint Corporation
rhoods
Greater Miami

elopment Corp.
ociation
ing & Economic Devolopi
velopmcnt Corporation
y Development Corp,


. ', t'adenCivic Askociation


Tntiil for H!istrie Preervation Actmvtios


Public Serv:ices

Action Commuunity Ceii
Allapattah EBderty Mea
Aspira if Florida, Inc..
Association for the Dev
Of the Exceptional
Boys and Gi:rls Club of
Cathollc Ch.irities/Cent
Catholic Chiridtes/Cent
Catholic Charities/Ccnt
Teen Outreac:h
Catholic Charities/VEmo
Catholic Chi rities/Notri
Catholic Charities/Sagr,
Catholic Charities/Servi
Center for Haitian Studi
Center for Information,
Project)
Chlldret's Piychiatric (
City of Miami Parks (Da
City oflMiari Parks (I!
City of Miami Parks (O0
Coconut Grave Cares
Deaf Services Bureau
De Hostos Senior Cent<
Dr. Rafael Penalver Cli
First United Methodist '
Foundation o1 Commun
Leadership


tcr
s Program

clopment

Miami
'o Hispano
"o Mater Chitd Care
o Mater Child Care

'gncy Services
i Dame Childcare
ida Familia
ces for the Elderly
es (Fuod Voucher Prograr
nd Orientation (Chiid Abu

enter
ty Care)
indicapped Programs)
/ertown Youth Recreation)


tic
Church Hot Meals
ity Assistance and


$ 50,000
i 50.143
225,000
>. 225,000
50,000
186,495
75,000
55,000
86,229
100,000
ment 50,000
50,000
50,000

$1,252,867



$271,133

$ 271,133



$325,000
350,000
55,500
54.085

20,000
30,000
74,000
45,000

20.000
45,000
75.000
30,000 ,
0) 70,000 '
ise 70,000

20,000
35,000
122,000
52,471
100.000
3C('V0
24 .,.

21.
St


1-,:


Ilub
ind
s Center/Elderly Meals
s Centr/Pro Salud
tion of Dadc County/

Ith Center
id Hospital for the Agedi



ces


i/Carver Branch
iInternational Brarxnh


Total for Piblht Servile.AtIivIties


gmz.Ewadk tyt


Caod Eri1orc~emont
clpiL$1 Improvemoent P
CR~A baselinec> funding
Dmlutriodn
Lo)t Clearantv
Section 108 Loan Guar

Total City- I'unded Ae


Administretjin


30,000
35,000

35,000
10,000
125,00()
40,000
50,000
70.000
50,000


$3,078,000


$1,500,000
objects 563,322
as per Interlocal Agreement) 479,000
500,00
275,000
ntee Debt Service 1,000,678

ivities $4,319,000



0%) $2,490,000
ig) 50,000


$2,540,000


-',>t.-7,-i;e of 5,97l 15 of jQME Egd~


ll)'wnelrship New C1
1 New otreo


eloplhent organLration


instruction


d.~m AdninistrationCosts,


Total HOME FUI, in"
prioseld us Ovofp~


$ 732,150

3,836.278
915,187


40JiQ


$$5971,715


4A Irunds $10,139,000


Loi


Pt*'.,urce lclontirication
r!Term Hoiasing


Planning and Coordination


$ 361.904
l'V1471
* ',. ,572
97
:.. 170
&&,087
124,290
1,551,802
156,277
672.630


~lHOPWA Fudt


gf,.M -helier Grant Funds 4


PI'Ogrom Ariitai

Total Emergency Sheli er a ra


$ .=,uUJ


Les intresss sont
encourages
assister au
meeting.
Son site est
accessible aux
handicaps.

Tout de suite
aprs le
meeting, la priode
d'examen des
remarques et
commentaires du
public se droulera
du 12 juillet
au 11 aot.
City of Miami
invite toutes les
parties intresses
communiquer
par crit leurs
remarques
concernant le Plan
d'Action :




City of
Miami
Department
of
Community
Development
444 S.W.
2 Avenue,
Second Floor
Miami,
Florida
33130






Le Plan
d'Action est
disponible pour
revision







(AD NO 06175)


(>Tant AMririistraaon <2
HOPE, Inc. (Fair Iloasi

Total Adobhitradoio


w


f.r Ti-Dusing Atvltfrs





Page 10


ADIEU!


Mercredi 5 Juillet 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 22


Rle cl de I'mocas de Bil1 l linton pur rrsmdrt

e. m a dmm n 4 m
u a e aa


0 -m om. Mm
e oe -mb dm


- ~* *
- e -
- a
e~ *

e. e- ~ a --e ~1


S- Copyrighted Material

.r:.-:^ Syndicated Cont ent

Available from Commercial News Providers.
g o _ a % w R
S-.O MM- ---..Z : M:m o .
C __ - e U--M_


U ..1 It *,ill**tot f icilt*


jade ("ndeuasn

ID- --Ima-

la> - 4a m emmau




op e m. am M Nmm
4m l 410


abo 4 4M 0 e
dm D MiasSb


* q e e a -aCae. a

Imu momm- m -
du *
m .. ab mm> MI -


-*e * Ce aa -
mme.- 4M do


e < t. li


e oe -


-mma* m- ID



- a a mR a k


Special t 00, Vacances Haiti


Le Plaza
Une Oasis au Centre de Port-au-Prince
Htel de 103 Chambres climatises tout confort, tlvision couleur, parking surveill
25/06/00 09/09/00
Sjournez 7 jours l'htel et payez pour 6 jours : US$ 460.00 + Taxe +Chambre et Petit djeuner
pour 1 ou 2 personnel ( tout compris )
3 me adulte dans la chambre US$ 12.00 par jour
Enfant Gratuit.
Ce prix comprend aussi le Transport gratuit pour 2 personnel pour une journe l'htel Kaliko Beach.
Stay 7 nights Pay for 6 US$ 460.00 Room & Breakfast for 1 or 2 persons
3rd adult in the same room US$ 12.00 daily, children free.
+ Free transportation for 2 on Sunday for a day at Kaliko Beach Hotel
Reservation:
USA 1-800-CHARMS (1-800-742-4276)
Hati 223-8697 / 222-0766
Europe Utell Offices
Paris 1-4897-1644
" Le Plaza" Place des Hros, 10 Rue Capois, Champs de Mars, P.O. Box 1429
* Fax (509)223-7232 / 222-1542
e-mal: hiplaza@acn2-net / hiplaza@hotmail.com


-

Avec

Mlodie

fm,
la vie

n'est

plus la

mme
1033 FM
Port-au-Prince,
Hati


'I


O
O


1







Mercredi 5 Juillet 2000
Haiti en Marche Vol XIV No 22


Page il


LIVRE


Douleurs et dangers dans l'interprtation d'un pass recent


En grandissant sous Duvalier


Pour le deuxime ouvrage collectif
qu'il a dirig, le docteur Frrantz Antoine
Leconte, professeur de littrature et de
langue franaise Kingsborough Commu-
nity College (CUNY), a conserv quatre des
prcdents collaborateurs de 1492 : le viol
duNouveauMonde (dommage que Etienne
Tlmaque n'ait apport aucune contribu-
tion) et fait appel trois nouveaux venus.
Leur participation l'entreprise historique
a t des plus enrichissantes cause de leur
immense connaissance du sujet trait et de
la complexity des ralits politiques
hatiennes.
L'interprtation des vnements,
des attitudes ou des actes individuals peut
poser problme l'historien, surtout quand
il doit travailler sur des sujets qui voquent
un pass tout proche don't la sensibility est
de nature remuer une mmoire collective
encore meurtrie.
Certaines socits ont tendance
refouler ces sujets. C'est ce qui s'est pass
dans la communaut historienne de la
France des annes 1950-1960 o la majority
des historians franais ont prfr laisser de
ct l'tude du rgime de Vichy ou de la
socit franaise sous l'occupation, sujets
dlicats qui gnaient ou blessaient la
mmoire collective.
En Haiti, l'aprs-duvalirisme n'a
pas gnr une attitude semblable: la plupart
des intellectuals et historians hatiens n'ont
-pas hsit se lancer l'assaut de l'analyse
et de l'interprtation du duvalirisme. En
fait, ce movement a commenc longtemps
avant 1986, date officielle de la chute du
duvalirisme, et a t initi par des analysts
qui vivaient l'extrieur (cf. Grard Pierre-
Charles, Lannec Hurbon ...).
Le duvalirisme (19517-1986) a
toujours t un sujet chaud (chaud, au sens
o ori oppose "guerre chaude" "guerre
froide") la fois dans la communaut
historienne hatienne et dans le petit monde
des intellectuals hatiens. Le pouvoir absolu
que ce rgime a mis en place n'a cess d'tre
questionn, r-analys, dmysthi.
En grandissant sous Duvalier se
situe dans dans la ligne des essais gnraux
sur le duvalirisme auxquels nous ont
habitu plusieurs intellectuals hatiens des
deux ou trois dernires dcennies.
L'ouvrage est divis en huit
chapitres qui combinent des tmoignages de
victims (Grard-Alphonse Frre, Albert
Chassagne), des analyses de science
politique (Eddy Magloire, Yves St Grard,
Grard Campfort), une rflexion socio-
historique sur une priode capital de
l'histoire contemporaine hatienne (Eddy
Msidor), une analyse historique de
l'mergence du duvalirisme (Frantz
Antoine Leconte), et une narrative
historique qui convoque une mmoire en-
core frache mais douloureuse et tenace
(Jean-Elie Barjon). C'est le titre du texte de
M. Barjon qui a donn son titre l'ouvrage
dirig par M. Leconte.
Par les questions qu'ils posent, la
perspective adopte et l'attitude sans com-
plaisance aucune de la part des auteurs sur
une des priodes les plus sombres et les plus
dsespres de notre histoire, les huit textes
de ce volume mriteraient chacun un comte-
rendu approfondi. Il est vident pourtant que
je ne puisse rendre compete de chacun de ces
textes cause de certaines limitations
d'espace qu'il me faut respecter. Je
m'arrterai donc quatre textes que j'ai
retenus pour leur reprsentativit de l'esprit
gnral de l'ouvrage. Ces quetre textes sont
: "En grandissant sous Dubalier" de M. Jean-
Elie Barjon, pages 213-228; "Que sont
devenus les idaux de 1946?" de M. Eddy
Mesidor, pages 109- 157; "Duvalirisme et
pratiques politiques", du docteur Grard


d'un Etat-Nation

Sous la direction de Frantz Antoine Leconte
Collection Marrons du savoir
1 Chemin des Bruyres, 46100 Figeac, France
334 pages, 1999
Dr Hugues St FORT


social, en affinant les mcani
domination. Les seigneurss de to
classes dominantes hatien
conscients de la concurrence mn
domins hatiens et tentent de ri
une perspective bourdieusienn
que ces dominants savent bien q
n'est pas le seul baromtre du je
capital cultural (les dipli
connaissances, peut-tre l
manires), le capital social (les b
de relations) fonctionnent eff
comme des leviers tout aussi u
capital conomique dans la conq
sitions sociales dominantes.
C'est ici que l'anal
Barjon devrait tre plus affine
tort, il me semble, de lire la p
social des jeunes domins hati
la rsultante des gains acqi
Smouvements noiristes de 1946
mon sens, cette progression soc
que le reflet des rapports socia
fonctionnant comme des terrain
de competition. Il est domm
propaganda noiriste et le faux
pidermique aient eu un effet, s<
assez limit, sur la rflexion de
les ravages idologiques qu
-problme pidermique a c
l'univers intellectual hatien.

Qu'est-ce qui s'est pass
Avec le texte d'Eddy
"Que sont devenus les idaux
on passe un autre niveau d'a
n'est plus la narrativit historic
le fait si bien Barjon, mais l'ana


Campfort, pages 189-211; et "Les
problmes de passage de l'Etat-macoute
la dmocratie en Hati" de M. Eddy
Magloire, pages 263-314.

Que se passe-t-il quand on
grandit sous Duvalier ?
Jean-Elie Barjon est le benjamin
de l'quipe. Il tait g de 2 mois quand
Franois Duvalier gagna les lections
prsidentielles de septembre 1957. Il a
effectivement grand sous Duvalier et
Frantz Leconte a eu l'excellente ide de
retenir le titre de son essai pour en faire le
titre de l'ouvrage collectif qu'il a dirig.
Le texte de Barjon se distingue de
tous les autres textes de l'ouvrage par la
faon don't il crit l'histoire. Barjon appli-
que avec un art consomm le principle de
l'historien franais Franois Furet : "faire
de l'histoire c'est raconter une histoire".
L'histoire barjonienne, c'est d'abord un
rcit la premiere personnel. Nous sommes
loin du nouveau discours historique qui
prend appui sur la mthodologie des sci-
ences sociales o il faut identifier, traiter
les sources, valider les hypothses et
s'attacher une objectivit et une vrit,
historique contrle par la communaut des
historians. La construction du texte de
Barjon relve d'un long trajet de la mmoire
qui recoupe toute la priode de la dictature
duvaliriste et voluant dans les quarters
peupls de miliciens-macoutes. Nous
voyons l'oeuvre, travers le rcit des per-
ceptions politiques d'un adolescent naf et
apolitique, la force et l'efficacit
dangereuse du matraquage des messages
macoutes et la violence
politique du systme
duvaliriste. Nous
comprenons comment
des categories entires
de la population
hatienne ont pendant
longtemps laiss le
champ libre au
duvalirisme et n'ont
offert qu'une resistance
limite sa domination
idologique. Barjon
raconte avec une
lgance fascinante son
itinraire de jeune des I -
classes populaires,
cartel entire les
railleries et
l'incomprhension des
proltaires de .sa
communaut d'origine
(filozf pa filozf, pa
gen anyen kap regle :
instruits ou pas, ils
resteront des crve-la-
faim ) et la morgue de
certain -individus des
classes dominantes qui
taient irrits de la
presence de ces jeunes
des classes populaires
frquentant
l'universit.
C'est que, -
comme dans toutes les
socits de classes,
l'institution
universitaire joue un .s
rle de diffrenciation


: L'agonie
priode de l'histoire hatienne, chrie et
rvre par les uns, dteste et ddaigne
par les autres. Dbarrass de son criture
grandiloquente et des faux clats d'une cul-
ture classique si prise dans une parties de
la socit hatienne traditionnelle mais qui
m'a souvent exaspr, l'essai de Msidor
est un excellent texte qui pose une srieuse
question : que sont devenus les idaux de
ismes de la 1946, .i.e, quelle a t l'volution des con-
>ujours"des ceptions gnreuses, dmocratiques,
nnes sont galitaires qui ont travers la socit
aergente des hatienne vers le milieu du vingtime sicle?
agir. Dans Pour rpondre cette question,
Son dirait Msidor commence par faire un long retour
que l'argent en arrire, tout d'abord au dbut du sicle,
u social. Le avec la premiere occupation d'Hati par les
, ls Amricains (1915-1934), la deuxime
es bones guerre mondiale et l'veil au marxisme chez
nombre de jeunes intellectuals hatiens.
ectivement Dans le context national, Msidor
tiles que le considre 1946 comme un prolongement de
ute des po- la revolution de 1843, quand Jean-Jacques
Acaau et ses masses paysannes frustres par
yse de M. la politique du gouvernement de Boyer, ont
: Bajon a demand avec force la redistribution des
: Barjon a
terres et la "parit entire hommes de couleur
progression et noirs"
ens comme
is par e less Le texte de Msidor s'articule
uis par les
et 19 s7. A autour d'un raisonnement qui, sur le plan
ciale n'tait macro-analytique, semble solidement
ux en Hati construct : il y a eu une revolution en 1946,
is porteuse de revendications justes. Mais cette
age quela revolution a avort misrablement. Franois
x problme Duvalier a dmrit auprs de ceux qui se
omme toute sont battus pour l'tablissement d'une
Barjon, vu nouvelle socit civil en 1946 : il a
e ce faux dstabilis la famille hatienne, branl les
eaus dans institutions nationals dans leurs bases,
aplani les states sociales et banalis le
meurtre. Jean-Bertrand Aristide qui a t lu
s en 1946? dmocratiquement president en Dcembre
y Msidor, 1990 est, selon Msidor, "le fils spiritual
de 1946 ?', de Franois Duvalier" et le parti politique
analyse. Ce qui le soutient, Lavalas, toujours selon
que come Msidor, nous replonge dans les moments
alyse d'une les plus sombres du duvalirisme quand la
(voir Livre / 12)


A.M,:

i







Page 12


1 NATIONAL


Mercredi 5 Juillet 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 22


L'&cemk WhreIk m p.eu Orbeu1"2&1
b MW -- -


L :; f"Copyrighted Material i zr^.


E! --i-~ ~ ~ ----j-- ----j-


b - Ii ump


---- ynaicatea content _


=.Available from Commercial News Providers"
SEn grandissant sous Duvalier : L'agonie. - -



En grandissant sous Duvalier: L'agonie


(Livre ... suite de la page 11)
dlation, la trahison, et la suspicion
permanent rgnaient en maitre.
Cependant, malgr ses nombreux rats, la
revolution de 1946 ne doit pas tre
condamne car elle tait ncessaire. Il nous
faut au contraire continue "dans la foule
des idaux de 1946", construire une "lite
hatienne international" et travailler un
"Etat de droit qui respect la personnel et
les lois".
Voil pour le raisonnement
gnral. Cependant, quand on tente d'aller
au fond de l'analyse de Msidor, on
dcouvre tout. de suite beaucoup
d'ambiguit dans le raisonnement. M.
Msidor consacre plusieurs pages
l'analyse de la pense noiriste et de la
monopolisation du pouvoir politique par
des chefs d'Etat "noirs" aprs janvier 1946.
Son examen de la pense noiriste est cor-
rect et il en signal intelligemment toutes
les failles. Mais lire son texte, on croirait
que la crise de 1946, dans ses aspects
politiques, intellectuals et socio-
conomiques, n'aurait mobilis que le
group des intellectuals noiristes. La vrit
historique ne correspond absolument pas
un telle presentation.
Aprs tout, le movement de 1946 a t
initi par des jeunes de la gauche, Jacques
Stephen Alexis, Thodore Baker, Ren
Dpestre qui taient en charge du journal
La Ruche don't la saisie par la police, parce
qu'il contenait des passages d'un discours
du grand pote surraliste Andr Breton de


passage en Hati, contribua l'explosion de
la crise qui couvait dans le pays. Les grves
sociales et les manifestations que ces jeunes
tudiants ont organises pendant 5 jours, ont
prcipit le dpart du president Lescot. La
gauche hatienne a pris une part active au
movement de 1946, comme en tmoignent
les journaux de gauche de l'poque, refltant
les prises de position de parties politiques tels
le Parti Dmocrate Unifi, Le Parti
Socialiste Populaire (PSP).
Voici ce qu'crit le journal "La
Nation", organe du PSP, dans son numro
du 26 juillet 1950 : "Pour nous, Marxistes,
la question de couleur ne conduit pas,
malgr toutes les apparences du contraire,
au coeur des problmes sociaux en Hati ...
La plus grande parties de la classes privilgie
se trouve couverte par l'lment multre.
Sur notre problme de classes vient se greffer
la question de couleur ... mais le bourgeois
n'a pas de couleur propre ... Que le fils du
proltariat comprenne donc que le bourgeois
noir n'est pas plus son frre que le bour-
geois multre ...".
Les "noiristes" n'ont pas eu le
monopole de la fermentation intellectuelle
et social qui a agit la socit hatienne en
1946. Le PSP, d'inspiration marxiste et
compos de membres qui venaient de
"l'lite multre", a mme soutenu un
candidate noir originaire des Cayes, Edgard
Nr Numa. On peut avoir des reserves


propos d'un tel choix qui sentait la classique
politique de doublure bien connue dans
l'histoire de la politique hatienne. Mais ce
qu'il faut souligner ici, c'est l'excessive
importance accorde la seule pense et
l'action noiriste dans la gense du
movement de 1946, ce qui ne correspond
pas du tout la vrit historique.
Les six dernires pages de la con-
clusion de Msidor sont extrmement
pertinentes, spcialement la parties intitule
"Les vieux dmons de la socit hatienne".
Mais le linguiste que je suis ne saurait passer
sous silence ce que Msidor dit la page
153 : "Nous avons un handicap langagier :
nous ne parlons plus aucune langue. La
langue franaise souffre de notre rencontre
avec les Etats-Unis."
Le terme "handicap langagier est
parfois utilis dans le context des analyses
de dsordres linguistiques associs des
dviations par rapport un processus bien
ordonn dans l'acquisition du code
linguistique. Chez les adults don't la facult
de language est dj bien dveloppe, ces
dsordres peuvent tre le rsultat d'un choc
traumatique ou ils peuvent
rsulter d'une dgnration des structures
anatomiques. On n'associe pas dsordres
linguistiques des groups collectifs ou
des peuples car ce sont des phnomnes
avant tout individuals. Quand Msidor dit
que nous, i.e. le people hatien, ne parlons
plus aucune langue, je reste perplexe. La
facult de parler, le language articul est peut-
tre ce qui distingue le plus nettement l'tre
human de l'animal. La production de la
parole correspond l'expression de penses
sous des formes linguistiques. A moins de
vouloir dire -je suppose que ce n'est pas ce
que Msidor veut dire que nous ne pouvons
plus exprimer nos penses, cette phrase est
extrmement ambigue.
Quant la second phrase "la
langue franaise souffre de notre rencontre
avec les Etats-Unis", il est utile de rappeler
que 1) la langue franaise ne constitute pas
le moyen d'expression natural de la popu-
lation hatienne, et que moins de 5% des
Hatiens peuvent communiquer librement en
franais l'oral et l'crit; 2) les
phnomnes de contact linguistique sont des
phnomnes sociologiquement naturels.

Duvalirisme et pratiques
politiques
Dans cet essai, M. Grard
Campfort, docteur en philosophie de
l'Universit de Paris 1 (Sorbonne), se pro-
pose de dcortiquer les pratiques
fondamentales du duvalirisme, plus ou
moins analyst comme un fascisme qui a
saccag la socit hatienne entire 1957 et
1986. Il s'appuie sur six (6) critres du
totalitarisme, dfinis par le politicologue
hatien Leslie Manigat pour mettre en
evidence ces pratiques fondamentales.
Pour Campfort, ces pratiques sont d'ordre :
1) de la terreur
2) idologique
3) conomique. Sans jeu de
mots, signalons que les nombreuses pra-


d'un Etat-Nation


tiques de terreur releves par Campfort sont
tout simplement ... terrifiantes et je
recommande la lecture des examples
rapports par M. Campfort (pages 193-199).
Comme tout bon philosophy, M. Campfort
dfinit le concept de terreur et explique
pourquoi il prfre ce concept celui de
violence. D'aprs lui, la terreur est une vio-
lence porte son paroxysme la fois dans
l'intention et le project. J'accepte cette
definition de Campfort, surtout que
l'histoire de l'humanit fourmille de pra-
tiques de terreur qui tombe sous le coup de
cette definition. L'une des plus clbres est
la priode de la Rvolution franaise allant
de septembre 1793 juillet 1794 qui a vu
l'instauration d'un rgime dictatorial
sanglant et qu'on a nomm justement "La
Terreur".
Campfort signal une distinction
tout fait intressante : il affirme que le
noirisme et le nationalism ne sont pas tant
des pratiques d'ordre idlogique que des
concepts servant comme toile de fond de
ces pratiques. La distinction est superbe,
surtout quand on lit l'explication nonce
par Campfort de ces concepts, le noirisme
et le nationalism : la nature, l'objectif et
l'volution relle du noirisme dans l'histoire
politique hatienne d'une part; t la
caractrisation hypocrite, ractionnaire et
dbile du nationalism duvalirien.
Pour terminer, un petit reproche
Campfort: dans la measure o tous les points
qu'il .estime reprsentatifs de la. -pratique
idologique duvalirienne sont tous des
points fortement caractristiques du
fascisme, pourquoi n'a-t-il pas construit son
analyse du duvalirisme comme un cas fla-
grant de fascisme ? Il y fait allusion "en
passant", notamment aux pages 192 et 202,
mais ce n'est pas systmatique. Rappelons
pour l'histoire que le movement fasciste
prit naissance en Italie vers 1919, qu'il con-
duit Mussolini au pouvoir et qu'il a produit
des movements autoritaires similaires au
pouvoir, don't les plus clbres sont le
nazisme en Allemagne, et la Phalange en
Espagne. Les caractristiques les plus
clatantes du fascisme sont : un
nationalism fort, un anti-communisme et
un anti-marxisme virulent, la haine du
rgime parlementaire et du pluralisme
politique, le culte 1) du leader charismatique
et mgalomaniaque, 2) de la violence de
l'action, 3) des para-militaires. Tous ces
traits sont fortement presents dans le
duvalirisme et Campfort cite just titre
une bonne parties d'entre eux.

Comment russir le passage de
l'Etat-macoute I'Etat dmocratique?
L'avant dernier texte de cet
ouvrage collectif est un excellent essai de
Sciences Politiques rdig par Eddy
Magloire qui examine les incertitudes de la
voie hatienne de "sortie" de dictature".
C'est un texte d'allure et de texture trs
universitaire. Magloire justifie son tude par
la constatation de l'accentuation du
phnomne de sortie de dictature dans
plusieurs pays d'Amrique latine, o les
militaires abandonnent le pouvoir aux civils,
sans qu'il y ait une "insurrection
(voir Livre / 15)


Bobby Express

Rapidit Confiance- et les Meilleurs Taux
Ici c'est pronto pronto!
Miami
5401 N.E. 2nd Avenue Tl: 758-3278 Washington
629 N.E. 125 St. 892-6478 835 Juniper Street Tl 202-722-4925
19325 NW 2nd Avenue Tl 654-2800 Connecticut
Fort Lauderdale 953 Washington Blvd. Suite 1 (203)324-
28 West Sunrise Blvd 524-1574 2816
West Palm Beach Hati
604 25th Street 655-4166 Rue du Centre # 175
Pompa no Tl 23-0865 / 22-7913/22-8855
4875 North Dixie Hwy 429-9552 Pour toute information, appelez ToUl
128 N. Flagler Ave 946-4469 Free
Orlando 1-800-388-3875 (Floride)
2469 South Orange Blossoms Trail (407)265-2100 1-800-427-2622 (New York)
Canada
7177 Rue St Denis, Montral (514)270-5968
3820 Henri Bourassa, Est (514)852-9245 Naslu
Massachusetts 506 11th Ave N. (941) 435-3994
Mattapan 508 River Street (617)298-9366 mmka
Cambridge 300 Broadway (617)354-6448 in W Main Street Kemp Plaza (941)
New York 658-9229
Flatbush 1161 Flatbush Ave (718)287-5295 Fort Mvy
Church 2825 Church Ave (718)693-3798 2219 r St. (941) 461-0343
Queens 159-35 B Hillside Ave (718)523-9216
Spring Valley 19 South Main Street (914)425-7747


Quel que soit l'endroit sur la plante o vous voulez envoyer une
some pronto pronto, faites confiance
BOBBY EXPRESS.

En plus des operations de transfer d'argent, nous nous chargeons de faire parvenir
immdiatement au destinataire vos cassettes, lettres, sacs de riz, gallons d'huile et
tous autres products alimentaires.

BOBBY EXPRESS,
c'est galement une carte de telephone don't la ligne d'accs n'est jamais occupe.

C'est tout simplement le No.1 -


--qmmmmm


dm d -






Page 13


Mercredi 5 Juillet 2000
Hati en Marche Vol. XIV No. 22


Nos Petites annonces de partout
i __ ___ ____ ___ ____ __ ___ ____ ___ ____ i iI


Radio
Port-au-Prince
Mlodie
103.3 FM
de 5:00 am Minuit
7 jours sur 7
Tous les airs retros que
vous avez
appris aimer
et qui n'arrteront pas de
vous trotter dans la tte
La Bonne Humeur est dE
mise avec nous !

Avec Mlodie FM,
la vie n'est plus la
mme !
Chicago
Radio l'Union
4:00 pm 6:00 pm
WLUW
88.7 FM
Module anglais
Bulletin de Nouvelles
Harry Fouch
4:20 Module Franais
Bulletin de Nouvelles
Lionel Chry
4:50 Module Crole
Nouvelles
Lionel Chry
New York
Radio Eclair
Chaque Samedi
11:00 am
1240 AM
WGBB
Tl: (516) 333-1487

Horizon 2000
Plus
Every Sunday
9:00 am
12:00 pm
WLIR
130 AM
Miami
La Radio
l'fHalatienne
19 ans sur la mme
antenne
WVCG AM 1080
Chaque Samedi
5:00 7:00 pm
Une mission jeune
anime par
Bernard et Alan
Compas, Reggae,
Zouk... etc...
Les toutes dernires
de la semaine
avec Elsie
L'Editorial de
Marcus
L'invit de la
Semaine

Radio
Haiti Diaspo Inter
WRNM
1640 AM
Daily: 4 6 pm
WRCA
1330 AM
Sunday 7 9 am


m 0


r-


---i


-F


Mdecin
Miami

Dr Hnock
Joseph
Obsttrique
Gyncologie
Accouchement
Operation por
fibrome
Family Planing
Ligature de
Trompes
Circoncision
Curetage
Tous les tests por.
l'immigration
Nous aceptons,
toutes sortes
d'assurances, ainsi
que la Carte
Medicaid pour les
femmes enceintes.-
Nos malades
accouchent dans de:
hpitaux privs
5650 N.E. 2nd Ave.
Vertires Shopping
Center
(305)751-6081


IDEAL VILLA HOTEL ET APARTMENTS
'-- TDELMAS 53 # 5
Pour reservations, appelez: (509) 510-8394 / (509) 249-3220
-www.haitihotel.com
Cadre agrable Chambre spacieuse Air conditionn *
TV Piscine Bar, Restaurant
S "* Service Traiteur pour Rceptions
S Prix Spciaujx pouiar dGrouxEpe
Special: Pay 6 Nights and get 7th FREE


Dr Roger
Phanord
Dentiste
Spcialisation:
Implants Dentaires
Avec nous une
extraction
se fait sans douleur
11245 N.W.
119thSt.
(305) 685-7863

Port-au-Prince


Dr Sony Figaro
Gyncologue
Accoucheur
Chemin des Dalles
No 27
Tl: 245-6489
Dr Jean
Claude
Desgranges
Interniste
12570 N.E. 7th Ave
305-945-2910
Contrle du Diabte, de
la tension artrielle
Maladies des personnel
fges, Douleurs,
Arthritis, Allergies


PARFUMS FRANC.AIS EN TOUS GENRES ARTICI.I-S DIVERS


F j -Lil" I..


f ;t2't 25 RlICe Car-str-om. Bois Vernai
Port-au-Prince, Hati
S(?J Tl: 245-5348 / Pager 256-9292 ( Ext.: 289)
\ )v" (l Au beau milieu du quarter rsidentiel
l Bois Vema, Senteur d't rponds tout es
vos attentes. Vous trouverez sur nos tagres
tous les grands parfums franais. les eaux de toilettes, les colognes ainsi que
Products Roc les savons et crmes parfumes pour le bain.
Products Arbone Nos parfums viennent directement de France
les plus grande et nos prix dfient toute concurrence.
marques de Si vous tes de passage ou si vous habitez Hati. une visit
cosmtiques Senteur c't s'impose, c'est unx

-LAW OFFICE

ANDREW J. HIRSCCHORN, ESQ.

Nous sommes spcialiss dans les services suivants:
* Criminal Law
* Divorce
* Custody
* Real Estate Sales / Purchases
* Cooperative Sales / Purchases
* Refinance
* Family Court
* Accident Case
Nous sommes au service de la communaIul halienne pour loute lit i:nlior ~
nous vous remercions de votre support.
Notre personnel est hatien, parlant crdole. fran'ais et anglais.
ANDREW HIRSCCHORN. FSQ.
ONE CROSS ISLAND PLAZA. SUlTIE- 200
ROSEDALE. QUEliNS. N.Y 11422
Tl: (718)528-4424 Fax (718) 528-6058


Services Inc.
9290 S.W. 150Ave
Suite 404
Phone 380-1616
Fort Lauderdale
Hati Market
300 Wext Sunrise
Blvd
Coral Spring
Island
Supermarket
Beauty Supply
3079 WEST SAMPLE Rd
CORAL SPRINGS,
(954) 345-0450
A Port-au-Prince,
vous trouverez
Hati en Marche
aux
- Royal Market
de Turgeau et
Ption ville
- Librairie Phenix.
Lalue
- Librairie Auguste
Grand rue
- ovies and More
Rue Capois
Chaque semaine
lisez
Hati en Marche


Job
New York
VENORD
MULTIPLE
SERVICES

BARBER AND HAIR
STYLISTE
POUVANT
S'OCCUPER DES
CLIENTS
HISPANIQUES ET
AFRICAIN-
AMERICAINS

EXCELLENT
SALAIRE
PLUS
COMMISSION.
INFORMATION:
TEL
(215) 324-2930
ou
(215) 324-2937.


Attention Chicago
Le comit du
Renouveau
Charismatique de
Chicago Illinois,
announce l'arrive de
Soeur Claire Gan et
de Gilbert Dabardy
pour des sessions
charismatiques,
suivies d'un ministre
de gurison,
Ste Mary's
Church d'Evanston
du 14 au 16
Juillet partir
de 6:30 p.m. et
Dimanche
12:30 .pm.
Pour plus
d'informations,
contactez Marie
Thrse Charles au
847-864-4248, Maryse
Grgoire au 847-541-
9553 ou Jean Laurent
Cond au
847-674-3003


Restaurant

FRITAY
RESTAURANT
The Root of
Haitian Cuisine
David Cang
General Manager
Heures d'Ouverture:
8:00 am 10: pm
Lundi Jeudi
8:00 am 11:0 pm
Vendredi Samedi
et Dimanche
Dorchester
617-524-5800
Waltham
781-899-9157
Mattapan
617 298-7933
Miami
Bl Foucht
Restorant
8267 North Miami Ave
Miami.
Tl.:(305) 757-6408
Le meilleur griot
de la ville !
Port-au-Prince
Boulangerie
Jean-Marc
223-0109
Avenue Muller No 63


Points de vente

Si vous habitez
Miami, vous
trouverez votre Haiti
en Marche dans tous
les magasins de
Little Haiti ainsi
qu'aux addresses
suivantes:
Le Pavillon
Supermarket
486 NE 167 St
N Miami, FI 33167
tl: 305-948-7338
Boujolly Records
13148 West Dixie
Highway
tel 305-893-8950
Etiquette
Barber Shop
15455 West Dixie Hwy
940--9070
AKE BEAUTY
SUPPLIES
,2948 W. Dixie Hwy
893-6837
Maxisound
Music Hall
1854 .West Dixie Hwy
895-8006
J & J Caribbean
13706 N.E. llth Ave.
North Miami, FI
33161
Holy Family
Restaurant
9900 N.W. 7th Avenue
Lucas Super
Market
14759 N.E. 6th Ave.
940-9902


-l





Pagel4


FAITES VOTRE CHOIX!


Mercredi 5 Juillet 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 22


A la une de Mini Records


ASSADE FRANCOEUR
La Vi'm Chanje


* JACKY RAPON
Crateur du Hit Si Se Lv


Srnit


Miil









Miami Live


,

M
e -






s e-', *~.
*4 r...
~- f ~ -,


-.L. *, . .^


*^ -..,.


1 ',.: ^ ae "^'


Zouk Love
Feeling La Discothque du Zouk La Ronde des enfants vol 1
avec le Hit "si se lv".


| f e a0 0 Il p r 5 a n I 0




haitiondo
A- , CubAyiti


Haitiando
Autres parutions:
Les Fantaisistes de Carrefour
Mario de Volcy
Honeyman


MINI RECORDS
13710 N.E. llth Ave.
Miami, Florida
Phone/Fax: (305) 892-6200


Prix allchant


Mini ail stars compa 2000


"En Tourne" Volumes 1 & 2
" Greatest Hits"
An ba Kaban'n


La Coupole
10855 S.W. 72nd Street
(305) 271-4975


vo


F


2




-
4GJ~
~ Ot4t~ QtekJf~Z


'eM2X ~
4'3s~ ~


I


MINI RECORDS
221-14 Linden Boulevard
Cambria Heights, N.Y.
Phone/fax (718) 276-1794


M.


mou"


1 Il l au


l






Mercredi 5 Juillet 2000
Hati en Marche Vol. XIX No 22


rvolu
en Ha
rvolu
popular

parties
l'histo
pouvo
un prc
une di
en 195
un fasc
du fasi
la mor
Duval
duvalii
jean-cl
mais q
l'essen
rgime
quand
prcip

d'anal'
examil
transfc
effect
raison
analyst
deux lc
Duval


avec "NordAir


Inc"


Page 15


I HISTOIRE


Douleurs et dangers dans l'interprtation d'un
(Livre ... suite de la page 12) t de la constitution de 1987, dclenche la panique dans le
tionnaire des masses". Magloire signal que, mme r camp des tontons-macoutes et des militaires duvaliristes
iti, la chute de la dictature s'est faite sans une qui massacrrent des dizaines de citoyens sur le point de
ition des masses, bien que ce ft sous la pression rgime fasciste du dictateur Jean-Claude Duvalier. voter aux i massactions prsidentielles de novembre 1987.
aire que la dictature macoute ait du quitter le pouvoir. Magloire a manqu de nous donner une definition aussi Aprs la chute du Prsident Leslie Manigat qui
L'essai de M. Magloire est divis en deux grandes nette que possible du concept de "rupture politique", dans tomba victim d'un coup .d'tat ralis par le gnral
s: dans une premiere parties, le politicologue analyse la measure o ce concept constitute le point central du Namphy, les militaires se partagrent le pouvoir. Magloire
>ricit de l'idologie duvaliriste, fonde sur un raisonnement qu'il met en place dans la second parties de comment que c'est la phase la plus longue mais aussi la
ir noir. D'aprs Magloire, Franois Duvalier avait son essai. Parce qu'il ne l'a pas fait, il donne l'impression lus regressive du processes de transition. La phase fi-
)jet politique, un project de socit qui a volu en de turner autour du pot, disant ici que la rupture se situe nale de ce processes est caractrise par 'arrive au pouvoir
ctature idologique quand Duvalier prit le pouvoir au moment de la fuite du dictateur Jean-Claude Duvalier, de Mme Ertha Pascal Trouillot au printemps 1990.
57. Magloire hsite dfinir le duvalirisme comme mais l que cette rupture tait incomplete car le dictateur Magloire a identifi trois problmes de passage
cisme. Il prfre dire que le duvalirisme s'est inspir avait transfr le pouvoir des militaires souchs l'ancien de l'Etat-macoute la dmocratie en Hati : 1) la
cisme et que c'est une varit de rgime fasciste. A rgime. Plus loin, il nous laisse comprendre que le dmacoutisation de l'appareil politique, bureaucratique et
t de Franois Duvalier en 1971, son fils, Jean-Claude dchoukay c'est--dire les formes sanglantes de violence militaire; 2) le traitement institutionnel des conflicts sociaux
ier devint president vie et assura la continuity spontane de la part des masses populaires se dfoulant et politiques; 3) l'incapacit des deux gouvernements
riste. Magloire explique correctement que le rgime contre les tontons-macoutes et tous les symbols de la domi- militaires de grer le processes de transition. Son analyse
laudien s'est offert quelques changements de faade nation et de la repression duvaliriste, tait la forme de est serree et thotiquement solid et la conclusion qu'il
[u'il n'y a pas eu un changement de rgime puisque rupture violent avec l'ancien rgime. Cette second parties est serre et thotiqueme considre et la come un module du
ntiel, c'est--dire la prsidence vie, a subsist. Le de l'essai de Magloire est trs linaire et nous introduit genre. On sent cependant que l'essayiste est l'troit dans
e jean-claudien devint alors extrment corrompu et dans une intelligence analyse des diffrents processus de les analyses qu'il tente de dployer. Je conseillerais donc
le point de rupture fut atteint, une crise clata et la transition politique qui prit corps sur la scne politique Magloire d'largir la discussion et de rdiger un volume
ita la chute du dictateur. hatienne aprs la chute de Jean-Claude Duvalier. partir de ce sujet. En effet, il y a tellement de themes qui
Il y a dans le texte de M. Magloire une volont Magloire suggre que le processus de transition vers la pourraient tre dvelopps ici : les fonctionnements de la
yse thorique qui serre toujours de trs prs la ralit dmocratie est essentiellement un processus dmocratie dans l'Hati de l'aprs-Duvalier, le jeu des
ne. Magloire semble l'aise dans les analyses de d'institutionnalisation de l'incertitude. Les phases de la conflicts sociaux, les mutations de la socit hatienne ...
formation du pouvoir et des processus politiques transition ont t nombreuses. Elles ont t domines par Et, comme il n'y a pas de doute que Magloire est
fs. Cependant, j'ai eu beaucoup de peine suivre le des civils et des militaires, les parties politiques et les particulirement bien quip coneptuellement pour
nement qu'il met en place dans le cadre de son organizations populaires ont fleuri durant ces priodes mais particulirement bien quip conceptuellement pour
entreprendre une telle tude, je suis sur que cela nous
e de la rupture avec l'ancien rgime. Selon Magloire, les actes rpressifs se sont poursuivis. L'exclusion des donnerait un volume fort enrichissant.
ogiques se confrontaient dans l'Hati de Jean-Claude candidatures duvaliristes du processus lectoral
ier : la logique du pouvoir vie et la logique l'automne 1987 par le CEP qui s'inspirait de l'article 291 Dr. Hugues St.Fort


constitutionnaliste et pluraliste. Il appelle logique du
pouvoir vie, la "tendance dtruire toutes les lites qui
ne sont pas directement issues du pouvoir ...", c'est cette
logique qui soutient la non-ngociabilit de l'exercice du
pouvoir vie.
La logique constitutionnaliste consiste en la
"tendance reconnaitre la pluralit des opinions et des
intrts dans la socit hatienne, ainsi que la lgitimit
des conflicts et des concurrences" c'est sur cette logique
qu'est fonde la critique de la prsidence vie.
La question que je me pose cependant est celle-
ci : Comment un rgime fasciste peut-il reconnaitre et
tolrer une pluralit d'opinions et d'intrts ? Il ne me
semble pas qu'il ait pu y avoir la confrontation et
l'incompatibilt de ces deux logiques l'intrieur du


L '. "- 6 ,,f .', r '^ ,- -.2_---


*.- "Copyrighted Material --

--,rm Syndicated Content P--i

Available from Commercial News Providers"
me 4w-


R-op. -- a
Q- o m- -


Nouvelle Ligne arienne


Prix allchant
Equipements nouveaux conformes aux normes et
rglements tablis par la FAA
(Federal Aviation Administration)

Transport Assur par un Bimoteur d'une capacity de
30 siges

A/C, Toilettes, Overhead compartment, Siges en cuir
confortables, Repas Chaud


TROIS VOLS PAR SEMAINE

Mardi Jeudi, Samedi

Fort-Lauderdale, Cap- Hatien 8h30 AM 10h45 AM

Cap Hatien Fort Lauderdale 12h30 PM 2h45 PM

Pour reservations :

(305) 891-3388
Fax: (305) 891-1395

Chlristos t' avel (954) 486-1633


- nom


e mmaw-.0@b to



a -dm- tu

e -


__ ----- ftw-


ab qb Me
t'mm> 411b 4m*mp- e .
- e 4mon -


- __ _


-m e 4


-
* e
-

- e hhW~'~
- -- --


-Qum.
du -M-







4b


e. e-
abw
M w -M m .mmom mme-


Fort-Lauderdale


Cap Hatien







Page 16


1 EURO 2000


Mercredi 5 Juillet 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 22


La France grade ato de football


- - -w


a e- -
- - n ~ e n
- n ~ n n
* n- e *


w -
~ -


m e Um- 9-Obm q--Im
au n m -u. Um -nomau


F -
-~ ~ n n

- a n --


indicated Content -- --


iCommercial News Providers"


'n


n
- e
- ~ -

n-~a n


amo 4 -amm4mm0 a o a amumue M
0-4b Rmo_ Q -m n -m


- n -


e


- eM -4


n -


- n
ab --41


par la defense, Pires tente sa chance des 25
m, mais Toldo se trouve sur la trajectoire.
Au passage, le garden italien prend un petit
coup sur une charge de Trezeguet qui a suivi
(95).
Les Italiens tentent de desserrer
l'tau avec Del Piero qui tire au-dessus sur
une passe d'Albertini (98). Zidane l'imite
sur un coup franc aprs une faute sur
Wiltord (100).


La France a le
remport l'Euro-2000 en
battant l'Italie 2 1 au
but en or en finale, dimanche au Kuip de
Rotterdam. Les Franais ont ainsi russi leur
pari en gagnant l'Euro deux ans aprs la
Coupe du monde, ce qu'aucun pays n'avait
russi avant elle.
Mais ce succs, les Bleus sont alls
le chercher au bout d'eux-mmes car le
match a longtemps tourn au scenario ca-
tastrophe pour Didier Deschamps et ses
coquipiers.
Le match dmarre sur les chapeaux
de roue avec Fabien Barthez oblig de sortir
devant Marco Delvecchio, le joker du
slectionneur Dirio Zoff, ds la premiere
minute.
A la surprise gnrale, les Italiens
prennent le match en main. Ils obtiennent 2
corners dans les 5 premires minutes. Les
Franais entrent dans le match lentement,
comme leur habitude. Une frappe trs
molle de Thierry Henry (photo) trouve
l'extrieur du poteau gauche de Francesco
Toldo (6).
Un centre de Stefano Fiore est rat
la reprise par Delvecchio (8). Le match
s'est alors apais. Les Franais subissent,
sans rien hypothquer. Un coup franc de
Demetrio Albertini au-dessus de la
transversale provoque quelques frissons
(17). Sur une passe de Dugarry, Didier
Deschamps tire des 25 m dans les nuages
(20).
Les Franais n'obtiennent leur pre-
mier corner qu' la 23e minute. Dans ce
match trs tactique, la raison l'emporte sur
le coeur. Francesco Totti balaie le front de
l'attaque, tandis que Gianluca Pessotto
gauche et Paolo Maldini droite gnent
Zindine Zidane et Youri Djorkaeff.
Thierry Henry pousse Luigi Di
Biagio au carton jaune en tentant l'exploit
personnel, mais le coup franc de Djorkaeff
ne donne rien (31).
Sur un tir de Thierry Henry,
Djorkaeff intercepted le ballon avant de se
'retourner pour armer un point, sans dan-
ger pour Toldo (39). Sur une faute de
Cannavaro, synonym de carton jaune,
Zidane tire le coup franc au-dessus de la
barre transversale (42).
0 0 la pause. Tout reste faire.


S laA la reprise,
p ar Zindine Zidane, discret en
premiere mi-temps, advance
d'un cran et lance Thierry Henry. Zidane
encore lui arriv un cheveu en retard sur un
trs beau centre d'Henry qui a fait la
difference sur le flanc gauche (49).
Devant la formule plus offensive
Roger Lemerre, Zoff muscle son attaque en
faisant entrer Alessandro del Piero la place
du milieu de terrain Stefano Fiore (53). Pari
gagnant : Delvecchio ouvre le score sur un
centre de la droite de Pessotto (55) (photo).
Sur une ouverture de Totti, Del
Piero rate le KO en croisant son tir un peu
trop gauche (59). Les Italiens n'ont plus
qu' dfendre leur acquis, Une tte de Lilian
Thuram sur un coup franc de Zidane est bien
intercepte par Toldo (60). Zidane offre une
balle de but Sylvain Wiltord, mais Toldo
veille (63).
Thierry Henry est prisonnier du
"catenacccio" italien et ne parvient pas
ngocier un coup franc de Zidane renvoy
par la defense (68). Sur l'action suivante,
Delvecchio justifie la confiance de Zoff en
tirant de peu ct (70).
David Trezeguet replace
Djorkaeff pour jouer en pointe, mais les
Italiens bouclent leur defense. Ils procdent
en contre, leur autre arme favorite, et Del
Piero choue de peu sur Barthez aprs une
passe d'Ambrosini (85).
Et le miracle survient pour les
champions du monde : Wiltord, qui avait
remplac Christophe Dugarry, galise dans
les ultimes seconds des arrts de jeu d'un
tir crois sur une ouverture de la tte de
Trezeguet aprs un coup franc de Barthez.
Dans la prolongation, la France
prend l'avantage du terrain, ce qui ne se
concrtise dans un premier temps que par
un tir plutt faible d'Henry (93). Barthez se
fend d'une sortie avec les pieds devant Del
Piero (94). Sur un centre d'Henry repouss


aouob .-
tmuo m-u w
qiNop a-m4wz nl
w S & e *
n - -
don--uu
nabm 1


-


m .gl- mmn
n - -m .p S

- m- -


.O -don.-



-OU ,- Nmm.-
camp eqp P u-

- -* -quo -am -


-la-'n


Ce n'est que parties, remise. A la
103e minute, Trezeguet marque le but en
or sur un centre de Pires, entr la fin du
temps rglementaire la place de Lizarazu.
C'est la dlivrance. Les Bleus de
Roger Lemerre reviennent de trs loin. Ils
ont russi le double
Mondial-Euro. Ils n'ont pas gaspill
l'hritage d'Aim Jacquet, rejoignant dans
l'histoire de la competition la bande de
Michael Platini, victorieuse de l'Euro-84.


D -MW Ou
- -


oubomomb m am* -1




* n e
MD~*
10n



O Q2 44 -


(Euro 2000 /


Les Bleus russissent


EAUM20&lO'haSt
-n Nom
nomm Im4
n n ___ e -
n n ncIqw
4b 41111 dm- *de t
n~~ ___mm -0 M


Bientt Sur Videocassette
PT^e1n Tt

la pice de FRANKETIENNE
sera en vente Montral, New York,
Miami et Port-au-Prince
Pour Information: (514) 862-3503


I







Mercredi 5 Juillet 2000
Hati pn Marcha Vnl XTV No 22


EURO 2000


-fl
-9m Qb MI 9b


* - ab







cb*-m qw -amp w
*-m m.l- w 'MD
-Mm m.mmmm- ob4mO -


L'Italde imptoyable

-9 e Mo e -qp -- dam
. Mam.O m . _-m i






- e




m **
4b


Er~. Pm



oe re y ee

~**e ---

e- umO 4,, b 0 lommomo b ,m,




:_ _' o py ri ght M atri a I
* e a eb-I
*~o -~ emm- -
m-M - .-fl
-- O f 9 aOfI -




-Synd"icatedContent-Ou-m--
. .d t t



Available from Commercial News Providers"

Jg..m-Smyndnuveated


e. e -
e ___ e d
- __ oe~
e -
- a -
- - -


--No

- -
wao


-

e .
a
-~ w


- __


- -M o--

- emm -u


e

e


- -

-~ e
- ~ e
- ~
- e


- -


- -
* e
- ~ e
- e ~ ~ -
- w e ~ -
e -
- .
e - _____
* e -
e
e -


- m q


%Rqm- qqu-p Mm

Zr.'.quo
-op
goum~
4b e -

4b e -
op*aio mi
*oe *SI Imbqv fl l


-q qMM q- mm
a Qum

e~- ~ -op






am MO- -M-
e mbmuamo
op mmm m um m 1 q. e O


a-Mqw -m am UM
4 e m* m e-





41M mnoum 4w



- . a*amono-

- .-oe m


~4m.


sa


p.


domulmmo 9m -
m- -mmmo a l>e -qm



e- 9w
____Im>_ 0em-m -
Um oma fl


p-ms pp-~ gfat


-uu lum e dn- 4ew-
a *uom- -
-mo> wm wM *um- e-m





ab damp lm wR
- g - e

--Mm-omr e


4mmb -e dip-


- l-


Page 17


uc>
Mm-b4m*m
qmm 4mSqmwS b-qom
- e


P%t*P: & 1


rikuu ii iviai%,u, vui. ,% y iv


















PLANTE


Solutions de la semaine passe:
o M RC X X S M X H 0 D
M H EOF/ 1 N B E L G I Q1 ,E
E H E BXX W\fY0HSX1.
C/ t//\\ r \J /(\.V/n/Lj Q
CP 0zq, U G U IL ,E AG- N
M U H H W D T N oD^ *N>X R 1 H
yL C
0 T W K E N DAN EM" A K T
B C Z Z F Z" 'E 0/AL RJ\RP
J H N N X U//R ESP A G N
C Q N P F CV/U/O/ .BR W X R
C L U Y//YE GX W aD V T
U I L///A//B R Y C K.S L S
G N R /V//OL X J B T I D D B
G X. P F Z K I U B T O S F L


Nos Jeux



So
fI/4Ej I^ tI#,'/ 1 f/J
^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^ <


Mercredi 5 Juillet 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 22


)lutions de la


Allez de SUAVES PLANTE, en utilisant des mots semaine passe:
du vocabulaire franais, et ne changeant qu'une IIAiTi
lettre par ligne.


Mots Croiss


HORIZONTAL
1. Creature mythologique -
2. Proposition -
3. Idi Amin en est un -
4. Strontium Colre -
5. Enfermai 6. Cartilage -
7. Vielles -Article -
8. Plante vivace.

VERTICAL:
1. Smoule -
2. Rendit enceinte 3. Erbium 4. Stimuler -
5. Pronom 6. Plus ag 7. Se rendra Cl -
8. Affiche.


I .. e -. ____


GRILLE DE PROGRAMMES

Mlodie 103.3 fm
74 bis Ruie Capois


Port -au- Prince.,
T1l:221-8567 / 221-8568


lHati
Fax: 221-1323


c-mail: erxmarc~hcc~~haitivvcrld ~c~m
1.3 HL..: wvv~'. h ai tien m arc~ he c~c~ m


5h00 6h30

6h30 7h00

7h00 9h00








10h00 Midi


12h00 12hl5


12h15 2h00


2h00 3h00


3h00 5h00




5h00

7h00 8h30


8h30 9h00

10h00








9h00 et au-del


BON IRE.V EI.L en musique

AU PIPIitnT CI-LATNTANT
premier journal de la journe avec Yves Paul Landre
IVIELODIE IVIATII N
Informations, Interviews, Analyses
7:15 : Au quotidien avec Elsie
7h25 : La Chronique Economique avec Roosevelt Jn Franois
7h35 : L'Actualit en Bref avec Serge Csar
7h45 : L'ditorial de Marcus
7h50 : Les Sports avec Smith Griffon et Captain Bill
8h00 : Les Invits du Jour

LE: DISQUE DE L'AUDITEUR
avec Smith Griffon

LE MVIIDxI
Un rsum des Informations Locales et Nationales avec Serge Csar

LADY BLUES
Jazz, Blues, Swing, Ragtime...

C'E:ST SI BON EN CI-LA.NSONSS
Emission de Chansons Franaises

DOC DANIEL
ET SElS SUCCESS CONFIINvIES
ou Le Bon 'Vieux Temps!
avec Doc Daniel et Captain Bill

NO U VELLES 5 IHEUR:lE:S

JOR Y SABOR
CON LU C I-IAN O

SO IR IN FOREC1VLATIO NS S

iNOTIRE Gt GA1>ND CONCERT
( Lundi et Mercredi )
L'Heure classique
Dimanche soir "Sous le kiosque Musique"

JAZZ -AT TE:N' ( Mardi et Jeudi et aussi dimanche soir )
Illustr d'inverviews avec Compositeurs, Interprtes
et Grands Critiques Musicaux

CAVALI E RS,
P ENEZ VOS .DAJVIES (samedi )
50 ans de Succs Populaires Hatiens avec Lucien Anduze


Le snateur Jesse Helms dgle le
reliquat de l'aide amricaine Hati
pour l'exercice fiscal 1999-2000
Le president de la Commission des Affaires Etrangres
du Snat amricain, Jesse Helms, a opt jeudi en
faveur du dgel de 22 millions de dollars d'aide
Haiti, suite aux derniers rapports obtenus sur le conflict
entire la Compagnie Rice Corporation et l'Etat Hatien.
Le snateur rpublicain avait dcid de bloquer une
bonne parties de l'aide amricaine Haiti, en reaction
aux sanctions prises par la douane hatienne
contre la Rice Corporation accuse de fraudes et de
corruption.
Pour ne pas s'acquitter de ses redevances douanires,
la Rice Corporation avait tent de dissimuler en
janvier dernier une quantit de 2. 528
tonnes mtriques de riz d'une cargaison total de 5.
134 tonnes.
Aprs contrle de la douane hatienne, la Rice Corpo-
ration a alors t frappe d'une mise sous scells et
condamne payer une amende de 28 millions de
gourdes.
La Rice Corporation qui avait bnfici en avril d'un
rchelonnement de son
amende, a dj initi le paiement de cette crance.
Le snateur Jesse Helms avait pris fait et cause pour la
Rice Corporation au dbut de l'affaire en allant
jusqu' demander la rvocation des visas
amricains de citoyens hatiens qu'il accusait
d'implication dans l'adoption
de sanctions contre la compagnie fautive.

Conflit UNNOH/Education
national: la Cour des Comptes
public un arrt favorable deux
membres de l'UNNOH
Le tribunal administratif qui a tenu plusieurs auditions
sur une requte dpose en ce sens par l'UNNOH au
nom de Norbert Stinphil et de Wilson
Dorlus, a tranch en faveur des plaignants, estimant
que la decision de rvocation du premier et de mise en
disponibilit du second est invalide.

Haiti/Elections: le MOP se dclare
prt participer au second tour des
elections
Le secrtaire gnral du Mouvement d'Organisation du
Pays (MOP), Jean Joseph Molire, a indiqu jeudi que
cette formation politique est prte participer au second
tour des lections lgislatives.prvues pour le 9 juillet
ainsi qu'aux complmentaires du 2
juillet.
M. Molire a appel les leaders politiques hatiens faire
montre de patriotism pour permettre au pays de trouver
une issue la crise lectorale actuelle.
M. Molire a condamn le comportement de Matre Lon
Manus qui, selon lui, n'a pas respect ses engagements
envers la population.
Se rfrant la position de M. Manus sur le mode de
calcul des pourcentages du Conseil Electoral Provisoire
et ses dernires dclarations sur les
rsultats dfinitifs des lections du 21 mai, M. Molire a
dplor l'incohrence de certain dirigeants hatiens dans
leurs prises de decision.
Selon le Dr Molire, Lon Manus qui a quitt le pays en
catimini, a t sans doute l'objet de pressions.
D'autre part, le secrtaire gnral du MOP de Delmas 11
s'est lev contre les dernires dclarations de
l'ambassadeur Yves Gaudeuil sur la crise
lectorale hatienne.
Ce diplomat franais doit comprendre qu'il n'est plus
au temps de la colonie", a fait savoir M. Molire,
appelant M. Gaudeuil respecter les
rgles de la diplomatic.


Page 18


Allemagne
Angleterre
Belgique
Danemark
Espagne
France
Italie
Norvege
Pays Bas
Portugal
Rep Tcheque
Roumanie
Slovenie
Suede
Turquie
Yougoslavie


SCRABBLE
Arrangez les sept lettres ci-dessous
pour former un mot Franais

SA

1 FM

VE


Solutions de la semaine passe:
MELANGE E


IS JU JA IV JET-S1
1 1 1. 1 1 1 Il


: 1






Mercredi 5 Juillet 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 22


KONPLIMAN PIMAN !

Chak ane Piman Bouk ki gen youn emisyon
radyo sou WLQY 1320 AM fete anivs
emisyon-an. Ane sa-a, tout fanatik yo te sanble
nan North Miami Senior High. Oditorym nan
te plen ragagann. Plis pase 500 mounn retounen
lakay yo paske yo pa te kajwenn plas. Trafik
machine nan te sitlman mangonmen, se Direkt
Leslie Prudent psonlman ki te blije soti al
ede nan trafik la. Mounn sou mounn. Mounn
yo te soti pou vin w Piman, tande Piman,
manyen Piman, pale ak Piman. Konsa tou, li
.pase mwatye sware-a ap pale ak piblik la, koze
ak yo, jwe ak yo menmjan 16 li dy mikwo
radyo-a.
Pati atistik la te gen Rodrigue Millien ki derape
prezantasyon yo epi pase balon-an bay les
Cherubin ki glise-1 bay Lucien & the Island-
ers. Sipriz la, se te gwoup Culture Choc ki te
soti Japon ak anbasad Marcel ki reprezante
Ayiti nan peyi Japon depi 8-lane e ki toujou ap
oganize echanj kiltirl ant Ayiti ak japon.
Gwoup CULTURE CHOC la fonde depi 2-an.
Li gen 5 atis ladann., 4 Ayisyen ak youn Japonz
ki jwe klavye.
CULTURE CHOC gen youn kadans espesyal
ki pa ni konpa ni rege e ki woule sou tanbou,
Gita ak klavye. Nou ta rekmande mesye-dam
yo pou senmenn dyaspora-a k'ap ft nan
Ptoprens nan mwa Dawou-a depi 7 rive 13
Dawou 2000. Culture Choc tankou gwoup
DESANDANN nan peyi Kiba -Kamagey ap
kenbe banny kilti natif-natal la byen wo.
Sosyete Koukouy ki te jwe anvan Boukan
Ginen te prezante youn koregraf -dans sou
direksyon Clotaire Robenson. Se te youn
maryaj dans Ibo, Parigl ak Dawomen. Dans
yo te abiye toutanblan ak youn gangans san
pary pou swete Piman bn Ft.
Nou bat bravo ank pou nou konplimante
konfr Piman nan okazyon anivs Radyo
Piman Bouk.

TOGIRAM NAN MIYAMI
Kouzen Togiram rantre vin w kouze ak kouzin
yo. Nou kontan resevwa dwayen-an ki
koumanse kase sou laj lasajs cheve blan.
Togiram kontan tou pou pote nouvl kouzen
lakay ki anba flanm dife presyon politik.
Kouzen Togiram pote nouvl Koukouy Ayiti
yo ki sou direksyon Dorcely Dede nan Santo.
Kouzen-an pote nouvl Lanng Kreybl Ayisyen
-an k'ap debate pou li miba kk materyl. 2
antoloji part lakay (Claude Pierre ak JC.
Bajeux) plis Lwa Elektoral la ki finalman part
nan lanng kreybl la. Se sou lobedyans
ILAKAK, youn lbt kreyasyon Py Banbou,
Togiram tradui lwa elektoral-la.
Nou di Togiram byenvini nan Miyami!

KREMAS MAPOU PRAN ZEPOLT
Jounal Ameriken NEW-TIMES deklare
KREMAS MAPOU se pi bon bwason ki
genyen nan MIYAMI. Detay senmenn
pwochenn.

SEMENN DYASPORA
AN PREPARASYON

Dat la se: 7 Dawou rive 13 Dawou. Minist
Ayisyen Aletranje-a koumanse preparasyon
pou resevwa kk save nan dyaspora-a nan
plizy domn pou pataje esperyans yo ak konfr
lakay yo. Pou Miyami, se J.C Cantave ki ap f
k6dinasyon-an. Pou plis enf6masyon rele msye
"Santi Bon" nan 305-899-7712


ti gout pa ti gout


VANT-SIYATI
EN GRANDISSANT
SOUS DUVALIER.
Ferik part. Fenk defounen. Plizy ot ekri
mete esperyans yo ansanm sou direksyon
Pwofes Frantz Leconte pou pibliye liv sa-a.
Vant-s iyati En Grandissant sou Duvalier>>
ap ft Dimanch 16 Jiy 5:30 PM. Lekti ak
Prezantasyon: Grard Ferrre ak Grard
Campfort de ko-ot.
Sware liter sa-a ap ft nan Sant Kiltirl Mapou
ki nan 5919 NE 2nd Avenue Miami

PALE BON KREYOL

Mounn lakay kounye-a nonslman yo rele nou
Dyapora, osnon dyaspopo, yo koumanse ap
pase nou nan derizyon. Yo di nou sitlman
wkl, nou pa menm konn pale Kreyl. Rezon
yo bay ske l n'ap pale nou mete youn bann
mo angle osnon f mo angle tounen kreybl san
okenn resp ni pou estrikti lanng kreybl la
osnon lanng angle-a. Espresyon tankou:
Mwenjs kl ou pou m'te pran nouz o...
osnon m'ap kl sikjodi-a.>>
Si nou pa fil fom nan, imigrasyorr ap dinay
li
Anfen, si mwen pran site mwen pa p'fini. Se
chak jou nan radyo ak nan pale, m'ap tande
mo sa yo. Laprv l Ayisyen dyaspora al Ayiti
se pi rd. Yo pran pz bliye Kreyl la net....
Mounn lakay pa fouti konprann galimatya
krangle-a... MEZANMI NOU PA WONT!! !

KONKOU DESEN POU YOUN ETIKT
KREMAS MAPOU
Nou pral f youn etikt an koul pou KREMAS
MAPOU. Nou made mounn ki enterese pou
yo soumt ide ak desen pou nou mete sou
bouty la. F6k Desen-an f w Ayiti pandan
n'ap degiste KREMAS la. Dimansyon 4X6
pozisyon vtikal. N'a bay $200.- pou etikt
nou chwazi-a. Dnye del 31 Jiy. Voye desen
yo nan Libreri Mapou 5919 NE 2nd Ave Mi-
ami. FI. 33137. (Desen ki loreya-a ap vin
pwopriyete Libreri Mapou)

Kouzep Lochard NOEL tanpri rele Kouzen
Mapou.

SOSYETE KOUKOUY REPONN
PREZAN POU ST. KITTS & NEVIS
Gen kk senmenn, nou te anonse Koukouy
Miyami yo te resevwa envitasyon pou patisipe
nan CARIFESTA-2000 k'ap 6ganize St.Kitts
& Nevis 16 Dawou rive 26 Dawou. Koukouy
yo reponn prezan. Yo pral reprezante Miyami
ak Ayiti. Youn delegasyon 10 Koukouy dans
ak 2 vis-prezidan: Kiki Wainwright ak Yolande
Thomas ap kite Miyami pou St. Kitts Jedi 16
Dawou. Nan delegasyon Miyami-an ap gen
Marcel Alexis prezidan CACEC, 3 atis
Trinidadyen nan gwoup Harambee; 1
Jamayiken Sydney Roberts ak youn
reprezantan Dade County Sheila Austin.
N'a pote plis detay sou vwayaj sa-a pou
kominote-a.

PATISIPASYON ENPOSIB
Akz youn bann kontra ak lt angajman
Koukouy yo te gentan pran, ane sa-a, yo pa
p'kapab reprezante kominote Miyami-an nan
Senmenn Dyaspora-a. Si gen lbt gwoup (dans,
teyat, mizik) ki enterese, tanpri rele JC Cantave
nan 305-899-7712.
Dade County Cultural Affairs ap voye 2 reprezantan
nan Senmenn Dyaspora-a tankou lafwa pase.


Page 19


ak Jan Mapou


LiaiLu


(ISTWA POU TIMOUNN)
PDI DEPI 16-AN
ak: To8iram
24 desanm 1924. Marigo. Fidl yo sti
nan seksyon rirai yo anvayi Vil la. Foui la pws
nan la ri yo. Mounn f moukmouk. Younn ap
frape ak lt. Nanpwen kote pou pike zepenng.
Gete, lajwa toupatou! Tout mounn ap bay
lanmen, ri, bo, chante. Krch ak abdenwl f
mlmk. Fonograf ap jwe bl plak. Kantik,
chansont, mizik awo simaye nan l-a Anbyans
lan chofe ntalkole pou fete anivs nesans Jezi-
Kri.

Kay Vtis Selestyen, youn notab ki
genyen pliske 70 zan, katolik devo (1) tout
mounn respekte akz konduit li, onkte li ak
pyete li, genyen anpil mounn ki f ladesant. Se
toujou konsa chak fwa gen youn gran ft nan
Marigo.

Pami etranje yo ki desann ane sa-a kay
fr Vtis la, genyen twa mounn ki sti jouk Kap-
Ayisyen. Se Msye Jonatan Frederik, madanm ni
ak youn pitit fi li yo rele Laniya, bl demwazl
ki sanble li gen 18-an oubyen 19-an.

V 10- diswa, fr Vetis, Blzamin
madanm li, Elvesiyis pitit li, plizy pitit-pitit li
yo ak lafami Frederik sti ansanm pou y'al
lanms minui.

Etan y'ap moute pewon legliz Sen
Dominik la, youn vwa k'ap lapriy byen f, atire
atansyon yo. Kan yo pwoche pi pre, yo w se
youn madanm ki pote youn wb kaliko
devosyon, ki ajenou, 2 bra li yo leve anl, 2 ran
dlo nan je li yo, l'ap made Sen Dominik kouray
pou hi sipte fado lavi-a. Foui la ki antoure-1 la
rete ansilans pou koute sa l'ap di:

Sen Dominik Papa, se oumenm ak
Bondye sl ki konnen tout doul mwen soufri
depi sl grenn pitit mwen an dispart, Ti Jezi
Papa, se te youn nuit Nwl tankou nuit sila-a...
Poukisa se jou anivs nesans ou gwo mal sa-a
te frape-m? Ooo! Papa, gen lontan m'ap soufri!
Depi Antwn Simon te fk prezidan, l
p Py-Mari sov te kire pawas la... depi dat sa-
a bl pitit fi mwen an dispart san m' pa janm
kapab konnen kijan. Mwen te ajenou nan plas
sa-a, m' t'ap lapriy pou avni pitit la ki te genyen
2-an 5 mwa slman. Pitit la te tou pre-m ape f ti
jwt li...

...Oooo! Jezi !... Kouman pitit mwen an
te f eklipse konsa ?... Se kote-m li te ye, mwen
te santi men- ap karese wb mwen, kil li te
gentan dispart ?... Li te kote-m papa Jezi, li te
kote-m !... Kan m' te fini pale ak ou mwen te
chache-1 kou zepeng, mwen te bouske-1
toupatou, mwen pa te janm kapab w li... Depi
dat sa-a, men gen 16 ane deja, m'pa janm kapab
jwenn li. Jou sila-a, se pou ou tout k-m tout
lespri-m te ye...Kouman f se jou sa-a pou gwo
mal sila-a te vini pou mwen?... Men, Papa
Bondye, ou w m'pa janmen dekouraje. Mwen
gen konfyans sou ou toujou. Se konfyans mwen
genyen sou ou-a ki kenbe lavi-m. M'espere, to-
ou -ta, ou va rekonpanse-m... Rekonpanse-m non
papa ... F pa-m, tanpri!...

Sou dnye fraz sa-a, madanm nan mete
fwon li nan 2 pla men-1 yo, epi li bese tt li jouk
at.
Pami tout mounn k'ap koute-1 yo sanble
se mouche ak madanm Jonatan Frederik sa tou-
che plis. Yo toulede pwoche kote malerz la, yo
pase men sou tt li epi yo made li pou li
konsole-1 paske Bondye ki si bon pa kapab
abandon li nt. Yo made li:
- Eske ou vie vini w nou demen maten? Se kay
misye Vtis Selestin nou ye.

Li reponn ak anpresman:
- Wi mouche, Wi madanm, m'a vini.
- Kouman yo rele ou ?
-yo rele-m Korina Pijo.
-Enben, Korina, n'ap tann ou denmen byen bon.
-Wi, m'a vini wi (ASUIV)







Page 20


I ACTUALITES MONDE


Mercredi 5 Juillet 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 22


quoe


BihCIam momie au crticfau ptbur appu% rr

Llbma~tJ\I(u e- -d
IM m -* ID4- c mp*n
e ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ale 0
e-S a qu> -mm* -m
lm -Imn m mm ob icm n m
m-0 dqummabom -w w


e n -. oe
e n
~ -
-
- - - -





*
~. e *


n oe-n n
~ w n -
- e ~
* C e e ~
- - n n
e -





6p~m

n- -~


@p
eMM u



0


di qanooono m m Mb MP ' nq








-n--e- --- -; p -
-q-- - a; bn : e 0


n- 0e mm a m
-- - -- v n m ::O _- A
e ..m V J m-' mm-k 'nm
AVai labIlm- c -r erci
-qon 'Nom u
4b- dm -No

w __ du -. mm4 d



-4- Copyrighted







Available frorn Comrnercil


- omw -mf-mm e

43 nm bdo.g


~ n -


*.Mob,

M-mM- -m-






m em


Material -:-_



content ... .,* r.,*





al News Providers"


n ~. e-~ - -
* e -~ e w
- e -
- e -
- e -
O - ~ n -
w - -
g ~ e *
- ~ ~ -
- *e- -
_______ e - n
-
n-~ ~ C -
e -
- e ~ n -
- ~-w e


a-Umm ooft



- oe -.
- e -




- e -OUM -


'~ I Lai'
,~*- -
_____ e e
e n-~ An
- ~ n w~
~ An -
-
- w e e- ~
-~- e -
* n e n e n -
~ e e
n e e n
w e e n -


n e
-
- e ~ew n
~
~- ___ e
- - n
e ~ n
~- -
~n e
n e n
e e ~ S
S-- -- e O - -


0 loua>e



dm --
mm -

n - mie


n e n n w
- -~ ~ -
- ~ e w ~ e

ne - e -. -
- e -
* e ~ n n
n ~ -
~- e n
- -

- e ~ n -.
n -.~ e C -~
- -- n n - -
n -
---- n



e.

- - e - e


Oum%" ton
a 4 am
mm flmmffm %mm
qw -


S \%


e .e A

Imm e .n


x i
e
e n
w -


e ~i f


B Y~ .11 ~-
C e ~ n e
n n -
- ~- w
n n
n ~ n
- - C t e -


Avec Mlodie fm,
la vie n 'est plus la mme,


La -*w~v, ~ o




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs