Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00019
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: May 10, 2000
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00019
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text















, l '' Ha,ti en Marche dition 10 au 16 Mai 2000 Vol. XIV No.14


e HAITI-PRESSE-POLITIQUE

Attention! Journalisme en


PORT-AU-PRINCE, 6 Mai -
Un minent journalist a t tu de
plusieurs balles alors qu'il arrivait au tra-
vail. Cependant la mort de Jean Domin-
ique, directeur gnral de Radio Hati In-
ter, n'a eu jusqu' present aucune suite.
Alors que plusieurs confrres ont t
obligs de changer leurs habitudes de vie,
tant la panique a t grande aprs cet
assassinate spectaculaire, le gouvernement
n'a manifest aucune attention particulire
vis--vis de la press. Le president Ren


Prval a donn des funrailles nationals
celui qui tait pour lui un conseiller et un
ami trs cher, mais la profession elle-mme
n'a t considre dans aucune des
dclarations faites depuis par le chef de
l'Etat. Et quand une march pacifique de
journalists organise le 17 avril dernier
pour rclamer "justice pour Jean Domin-
ique" et un renouvellement des garanties de
la libert de la press parvenait au Ministre
de la Justice, les barrires taient fermes
clef. Ace jour, rien ou presque n'a fuit sur


l'investigation mene par les responsables
de la scurit publique. L'enqute se
pursuit, come on dit ironiquement ici ...
Alors que la press ne sait o donner de la
tte, la question de la scurit des membres
de cette profession n'a t voque aucun
niveau de l'appareil d'Etat. Aucun mdia
n'a t visit en ce sens par aucun membre
de l'excutif, ou de la police ou d'aucune
institution quelconque de l'appareil d'Etat
pour s'enqurir de leurs proccupations, de
leurs inquitudes. Ceux de.ces mdias qui


en
no
dis
kle
soi

tl
inf
dis
in
la,


langer
ont les moyens, et ils sont peu
mbreux, ont pu renforcer leur propre
spositif de scurit. Se chak koukou
're pou iou je ou. C'est le chacun pour
i, Dieu pour tous.
Jean Dominique tait le porte-
endard par excellence de la press
dpendante. Cela veut dire que sa
sparition laisse toute la press
dpendante dcouvert, le flanc
rgement ouvert, autrement dit sans
(voir Presse / 4)


ETATS-UNIS BAHAMAS

La peur d'une nouvelle

vague de rfugis hatiens


MIAMI, 7 Mai Avec une escalade
de la violence l'approche des lections
lgislatives et municipales hatiennes fixes au
21 mai, et une pauvret toujours aussi rvoltante,
de plus en plus d'Hatiens nouveau tentent leur
chance dans des embarcations de fortune pour
essayer de parvenir aux Etats-Unis.
Officials amricains et avocats des
rfugis disent que la peur d'un nouvel exode de
milliers de boat-people peut se rvler
"infonde", toutefois ils ouvrent l'oeil face la
rcente augmentation. Il y a une semaine, 300
Hatiens ont t secourus sur un ilot inhabit des
Bahamas, o ils avaient atterri aprs le naufrage
de leur embarcation.
Au moins, 14 auraient trouv la mort
pendant la traverse.


Des douzaines d'Hatiens ont atterri dans
le sud de la Floride la semaine dernire, amens -
selon les officials des Gardes Ctes U.S. par des
contrebandiers qui chargent jusqu' $2.000 par
passage.
"Je ne crois pas que le gouvernement
hatien ait aucun contrle de la situation" dit
Marleine Bastien de l'organisation Haitian Women
of Miami. "Quelque chose doit tre fait pour donner
aux gens de l'espoir. Ils sont dsesprs, ils ne
voient aucun changement."
Les Gardes Ctes ont dj secouru
environ 700 Hatiens en mer cette anne, la plupart
dans des embarcations impraticables. Alors que le
total pour toute l'anne dernire s'levait 480.
Un group de 30 Hatiens a atterri Mi-
(voir Rfugis / 8)


'w


I.


LE DANGER QUI GUETTE ELIAN, LE PETIT CUBAIN...


... S'IL RESTE TROP LONGTEMPS MIAMI!


.1


m '-








Joaquin Baiguer


PRESIDENTIELLES DOMINICAINES

Mauvais jours pour les immigrants

hatiens en cas de victoire du tandem
Santo Domingo, 5 Mai tB i Ir/ eyu n a- la proposition de creation de ce
2000.(infohaiti.com).- Le candidate B alag u er P ey n a d o nouveau corps vise "la defense de
la vice-prsidence du Parti la souverainet national face la migra-
Rformiste Social Chrtien (PRSC) Jacinto bien pays" a dit Peynado qui parlait dans tion incontrle des hatiens". Il a
Peynado a annonc qu'en cas de victoire aux la localit de Herrera, devant plusieurs galement annonc le project de son parti
prsidentielles du 16 mai prochain, son membres d'une Association de de dposer une loi devant le Parlement
gouvernement prvoit de crer un corps special Commerants et d'Industriels, dominicain afin de formaliser la question
de Gardes Frontires, afin d'empcher la Dans un expos de certain thmes du
pntration massive de migrants hatiens dans programme de gouvernement du Parti du permisde travail."Cette loi permettra
son pays. "Ce corps sera quip d'un matriel Rformiste, le co-listier du candidate la
de defense sophistiqu et ses membres seront prsidence Joaquin Balaguer a expliqu que (voir Dominicanie / 3)


IF I


SPORTS-FOOTBALL
(Eliminatoires de la Coupe du monde 2002, zone Concacaf,
3e tour, match aller)

Trinidad bat Haiti
PORT OF 0 F York (7
SPAIN 7 Maipar buts 1tandis1
-La selection l'unioue


national de Trinidad a battu celle d'Hati
par 3 buts 1 le dimanche 7 mai au
Harsley Crawford Stadium de Port of
Spain, en match comptant pour les
liminatoires de la Coupe du monde de
football.
Les buts Trinidadiens ont t
l'oeuvre de Andrew Marvins (40e minute
de jeu), Arnold Dwarika (73e) et Dwight


76e),
que
but


Hatien a t marqu par Golman Pierre
la 90e minute de jeu, son lle au course de
ces liminatoires.
Dans l'ensemble, la selection
hatienne n'a pas dmrit mme si nos
compatriotes pouvaient faire mieux,
d'autant si la tte de Jean Rebert Mnlas
n'avait pas heurt le montant droit des buts
(voir Football / 2)


db


Assassinat du

Docteur Ary

Bordes
l'un des plus minents
mdecins hatiens
PORT-AJ-PRI NE. 7 Mai Des
bandits arms onttu samedi en plein jour
l'un des plus min7hts mdecins haitiens. Le
Dr. Ary Bordes, 74 ans, a t assassin
samedi aprs-midi la ruelle Nazon, l'une
des rues les plus passantes de la capital
hatienne, alors qu'il revenait de chez le
garagiste et attendait tranquillement au vol-
(voir Assassinat / 15)


HAITI EN MARCH
Port-au-Prince
100 Avenue Lamartinire / Bois Verna
Tl/ Fax 245-1910
Miami
173 N.W. 94th Street
Miami, Florida 33150
Tl: (305) 754-0705 ou 754-7543
New York (914) 358-7559
Boston (508) 941-6897
Montral (514) 337-1286
FAX (305) 513-5688 ou 756-0979
E-mail: enmarche@haitiworld.com
URL: www.haitienmarche .comrn
Library of Congress # ISSN 1064-3896
Miami, New York, Montral, Boston,
Washington, Chicago: $ 1.00
Port-au-Prince: 5 gourdes
a ______


ffll


d


1


-1 m


AL






Page 2


EN PLUS ... EN BREF ...


Mercredi 10 Mai 2000
'Hati en Marche Vol. XIV No 14


SPORTS-FOOTBALL

Trinidad bat Hati

par 3 buts 1
(Football / suite de la premiere page) Dimanche 7 mai face Trinidad,
gards par le portier Trinidadien Ince Hati avait align dans les buts Gteau
Clayton en fin de premiere priode. La mi- Ferdinand; en defense, Jean Roland
temps s'acheva sur le score de 1-0. Dartiguenave, Bruny Pierre Richard,
Le match retour aura lieu le Frantz Giles et Roosevelt Dsir; en demi,


La selection national hatienne photo Yonel Louis/H.en.M


vendredi 19 mai au stade Sylvio Cator,
Port-au-Prince, Haiti. Une victoire de 2-0
permettrait l'quipe national d'accder
directement la demi finale de la zone
Concacaf, car selon les rglements de ces
liminatoires, un but l'extrieur compete
pour deux. Si la chance nous souriait donc
jusqu'au bout, Hati jouerait dans le group
C en compagnie du Mexique, le vainqueur
du group B (Amrique Centrale non en-
core connu) et du barragiste 1 galement
inconnu.
Si Haiti perd le second match face
Trinidad, elle jouera un match de bar-
rage et si elle gagne, elle sera dans le
group D des demi finales en compagnie
de la Jamaque, du vainqueur du group A
(Amrique central) non encore connu et
du vainqueur du group 2 zone Carabe
(non encore connu).
Tandis que le group E comprend
des quipes comme les Etats-Unis, le Costa
Rica, le barragiste 2 et le vainqueur du
group 1 de la Carabe.
Les vainqueurs des trois groups
seront directement qualifis pour le
Mondial de 2002 qui se droulera
simultanment au Japon et en Core du
Sud.


E& a


Carlo Marcelin (capitaine), Atis Clotaire,
remplac par Wilfrid Montilas, Sbastien
Vorbe, Chrismonord Thlusma; en attaque,
Golman Pierre et Jean Rebert Mnlas,
remplac par Vladimir Edouard. La
rencontre s'est droule devant un trs.
grand nombre de spectateurs et tait dirige
par un trio d'arbitres venant de la Jamaque.

Pleins feux sur
Sbastien Vorbe
Le joueur hatien a sign un
contract avec l'quipe amricaine "Los An-
geles Galaxy".
L'international Hatien Sbastien
Vorbe, n le 4 juin 1976, vient de signer
avec cette quipe de la MLS un contract don't
la dure court jusqu' dcembre 2000.
Sbastien Vorbe touchera $4.000
mensuellement avec des primes de perfor-
mance. Ancien joueur du Violette,
Sbastien est le fils de Jol Vorbe, grand
frre de l'international hatien Philippe
Vorbe. Il est le deuxime Hatien voluer
dans la MLS, championnat de premiere di-
vision des Etats-Unis aprs Patrick Tardieu
qui avait perform au New England Revo-
lution de Boston.


imhur s


Assassinat du Dr Ary Bordes Port-au-Prince
Samedi des bandits arms ont attaqu le Dr Ary Bordes qui se trouvait au volant de sa
voiture dans un embouteillage. La victim a reu une balle la tte, et devait dcder
quelques heures plus tard l'hpital.
L'un des agresseurs a t attrap et lynch par une foule en colre.
Le Dr Ary Bordes avait 75 ans.
Assassinat Port-au-Prince d'un prtre catholique
Deux bandits arms qui circulaient moto ont abattu mercredi
Delmas 24, le pre Belot Lagneau, cur de la Paroisse de Thomassique, dans le
dpartement du Centre.
Le prtre venait de tirer une important some d'argent d'une banque prive de
Delmas pour des travaux dans sa paroisse quand il a t attaqu.
Atteint de plusieurs balles, le cur de la Paroisse de Thomassique a rendu l'me dans un
centre hospitalier de la region.
L'archevch de Port-au-Prince a exprim sa consternation face cet odieux assassinate.
Il appelle la police augmenter la scurit dans les rues de la capital surtout
l'approche des lections.
Un autre prtre catholique, le pre Stanley Cassus, avait t attaqu la semaine
dernire par des individus arms alors qu'il revenait lui aussi d'une banque Delmas.
Les bandits arms lui avaient rclam le montant exact
qu'il venait de tirer de l'institution bancaire et lui avaient laiss la vie sauve quand il
s'tait excut.
Vu la rptition de .ces actes, certain vont jusqu' croire que les "zenglendo" ont des
antennes dans les parages immdiats des banques.
Dpart du president Prval pour l'Afrique
le President Ren Prval a laiss le pays le samedi 6 Mai destination du Gabon et de
Bnin.
La dlgation prsidentielle comprend aussi Madame Gri Benoit Prval et le
Chancelier Fritz Longchamps.
Le president Prval sera de retour le samedi 13 mai.
Le consortium Bise-Companet-Le Natal renonce la
poursuite engage contre le CEP par-devant la Cour des
Comptes
La socit Companet, une des composantes du consortium en procs avec le Conseil
lectoral sur la fabrication des cartes lectorales, a rendu public mercredi une lettre en
date du 27 avril dernier dans laquelle elle renonce officiellement cette poursuite
engage par devant la Cour Suprieure des Comptes et du Contentieux Administratif
(CSCCA).
Le consortium estimait avoir t vinc de faon irrgulire dans l'appel d'offres lanc
pour la fabrication des cartes lectorales..

La Rice Corporation S.A aurait fait plusieurs fausses
dclarations aux autorits douanires au course de la
priode d'octobre 98 aot 99
Les dirigeants de la Compagnie Rice Corporation S.A n'auraient pas dclar l'Etat
hatien une quantit de 29.755. tonnes mtriques de riz au course de la priode allant
d'octobre 1998 aot 1999, a appris l'AHP d'une source proche de l'Administration
Gnrale des Douanes.
"Ces donnes viennent tout simplement prouver que la Rice Corporation n'tait pas
son copp d'essai en janvier dernier, quand l'Administration Gnrale des Douanes avait
dco-uvert qu'elle dissimulait une quantit important d'une cargaison de riz", a indiqu
la source, soulignant que l'Etat ne dispose pas de
preuves suffisantes lui permettant de poursuivre la compagnie pour ce cas de fraude qui
remote plusieurs mois.
La "Rice Corporation", une compagnie d'exportation de products alimentaires, avait en
janvier dernier dissimul, pour ne pas s'acquitter de ses redevances douanires, une
quantit de 2.528 tonnes mtriques de riz d'une cargaison total de 5.134 tonnes.
La compagnie a t condamne verser l'Etat hatien une amende de 28 millions de
gourdes pour fausses dclarations et pour falsification de documents. Elle a rcemment
demand aux autorits douanires d'envisager un rchelonnement de l'amende qui lui
a t inflige.
A date, la Rice Corporation a dj vers 2,7 millions de gourdes sur les 28 millions de
gourdes d'amende, selon la mme source.
Le snateur amricain Jesse Helms (Rpublicain) ragissant cette condemnation de
la Rice, a dcid le gel d'un reliquat de l'aide amricaine Hati, soit 26 millions de
dollars amricains, pour l'exercice fiscal 99/2000.

Hati/Elections: Interdiction des manifestations n'ayant
pas de rapport avec la champagne lectorale
Les manifestations de rues qui n'ont pas de rapport avec la champagne lectorale sont
provisoirement interdites sur toute l'tendue du territoire national.
Le ministry de la Justice, Camille Leblanc, qui en a fait l'annonce mercredi explique
cette decision par la ncessit pour la police national d'avoir le plein contrle de la
situation pendant la priode lectorale.


- ."'Copyrighted d

- Syndicated Co

Available from Commercial
-. M
m O
-- __ o


oe -b40m % ao-lm
mmOR


Avec Mlodie FA

n'est plus la f

MELODIE 103.

Port-au-Prince,
(509) 221-8568 / 221-!


Le president Prval renouvelle sa volont de favoriser
l'organisation de bonnes lections dans le pays
Le president Ren Prval a ritr lundi son engagement favoriser l'organisation
S- d'lections srieuses dans le pays les 21 mai et 25 juin prochains.
Le chef de l'Etat en visit Jacmel (sud-est) en a appel la collaboration et au sens
late rial patriotique de tous les secteurs du pays en vue de la ralisation de ce scrutiny.
Ragissant propos des violence qui caractrisent l'ambiance lectorale, le president a
Sn te n t point du doigt les parties politiques et le Conseil lectoral provisoire qui contribuent,
selon lui, favoriser les actes de violence travers leurs dclarations.
s P iM. Ren Prval a reproch aux responsables politiques leur peu d'engagement en
News Providersd faveur de l'instauration d'un climate de paix et de scurit pour la tenue des lections. Il
estime galement que le CEP favorite la tension socio-politique travers les reports
^ ^ successifs de la date du scrutiny.
Un haut dirigeant de l'Eglise catholique hatienne appelle
S_~ _ la reconstruction du pays sur de nouvelles bases
"" L'Evque du diocse de Fort Libert ( Nord-Est) Mgr Hubert Constant a appel dimanche
o____ les Hatiens travailler ensemble pour la reconstruction du pays sur de nouvelles bases.
* Mgr Constant s'exprimait le dimanche 30 avril chez les Frres St Louis de Gonzague
Plissue du 6e Congrs National du Mouvement Charismatique d'Hati qui a rassembl plus
\ la e de 50.000 chrtiens de toutes les confessions religieuses.
Sla. Ie Les dirigeants de l'Association des Fidles Charismatiques d'Hati ont qualifi mardi de
"Succs spiritual extraordinaire" leur 6e Congrs National, organis pendant 3 jours (28, 29,
Stm e 30 avril) chez les Frres St Louis de Gonzague Delmas.
La responsible national de cette association, la soeur Claire Gagn, s'est dclare satisfaite
.3 FM et merveille des prs de 60. 000 fidles catholiques hatiens qui ont particip au congrs.
"La plupart de ces fidles ne cessent de me tlphoner pour tmoigner leur enthousiasme et
nous remercier de la ralisation du congrs", a indiqu Soeur Gagn
dlll pour qui les Hatiens, en dpit des problmes multiples qu'ils connaissent, restent un people
8596 "croyant".


1


F" w et le ha







SANTO-DOMINGO


PRESIDENTIELLES DOMINICAINES

Mauvais jours pour les immigrants

hatiens en cas de victoire du

tandem Balaguer/Peynado
(Dominicanie ... suite de la premiere page) parti de Balageur prvoit aussi d'amnager de vastes
la main d'oeuvre illgale" a dit Peynado, qui affirme centres de distribution de products dominicains dans la
transmettre la philosophie du Dr Balaguer relative la mme zone, afin de favoriser les changes commerciaux
defense du territoire dominicain contre "l'invasion des entire les deux pays.
trangers". Sur le plan interne, le PRSC announce un plan de
"Le PRSC est toujours favorable l'utilisation de reduction de la pauvret qui prvoit de crer 500.000
toutes les measures appopries conduisant au rapatriement emplois pour la priode 2000-2004, en passant par un
des citoyens illgaux" a encore dit Peynado, selon qui le appui massif aux petites et moyennes entreprises.
programme du PRSC prvoit de rechercher la collabora- Enfin, Peynado a annonc une lutte efficace
tion des entrepreneurs des usines sucrires en vue de contre le banditisme consistent en l'augmentation des
remplacer graduellement par des dominicains la main effectifs de police et l'puration constant des institu-
d'oeuvre traditionnelle des hatiens. tions de scurit urbaine. "Nous construirons 4
Le programme de gouvernement du tandem pnitenciers nationaux, 3 prisons prventives rgionales,
Balaguer/Peynado prvoit galement de reprendre le project un centre d'incarcration de haute scurit pour les
du president sortant Leonel Fernandez d'implanter des condamns pour actes criminals et les trafiquants de
zones branches industrielles dans la region frontalire. Le drogue" a dit Jacinto Peynado.

P v 8 h 16 .Mdt:

Duel afinh et" le PRD

.r_--. t P|.n--.--

'-" 4'Copyrighted Ma


-"-I.-. Syndicated Coni


-Available from Commercial NE


Page 3


ite-ial-mm


a mm [1 oumm e


Bws P rovi d ers' .'e.


~ -
-~ ~ oe oe -
a e. -

- - a -e
- e. -
* e e e
e e
-
~ oe e e s
- e ~
e. -~-
e e ______
e fl~ ~ e e ~
*
- e e- e e
C e. ~ C
w- - e. e. s


- -i


- la -em-Rmm o-


e- M -9




--M due uoln


labum- ab- m- M
- e e *tuamom
--m-lengu -


Mercredi 10 Mai 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 14


------------


-l


ANALYSE SOMMAIRE
Attention! Journalisme en danger ... p.1
PRESIDENTIELLES DOMINICAINES
Mauvais jours pour les immigrants hatiens en cas de
victoire du tandem Balaguer/Peynado p.1
L'ombre de Pefia Gomez pse sur les prsidentielles
du 16 Mai p.7
SPORTS-FOOTBALL
Trinidad Hati: 3 -1 P-1
INSECURITE
Assassinat du DrAry Bordes p.1
Assassinat d'un prtre catholique p.2
ACTUALITE NATIONAL
Etats-Unis Bahamas: la peur d'une nouvelle vague
de rfugis hatiens p.1
SPECIAL
La mode et Hati ... pp.10&11
INTERNATIONAL
Porto-Rico: la tension monte sur l'le de Vieques p.9
NOTRE EPOQUE
Attention ciber-virus! ILOVEYOU pursuit son chemin
destructeur p.7
PRESS
Clbration Genve de la journe mondiale de la liberty
de la press p.l2
L'Unesco et l'Onu rendent hommage
Jean Dominique p.12 j






Page4


UNE ANALYSE


HAITI-PRESSE-POLITIQUE


Mercredi 10 Mai 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 14


Attention!
(Presse ... suite de la premiere page)
aucune protection mme fictive (l'autorit de l'Etat!-)
contre le tireur embusqu de quelque appartenance soit-il.
Seule une investigation srieuse et clre aboutissant la
condemnation du meurtrier peut lever cette hypothque,
autrement dit le journalist hatien vit
dsormais ce cauchemar quotidien que
n'importe qui et de n'importe quel ho-
rizon peut le frapper car tant sr de
l'impunit. Mme en plein champ de
bataille, un journalist ne s'est peut-
tre jamais aussi senti livr pieds et '.
poings lis ...
Entre-temps, les locaux de Ra- ion
dio Vision 2000, une station /
caractrise par une critique radical du
pouvoir en place, ont t l'objet de
toutes sortes de menaces. En outre, un
candidate (Clody Myrthil) a t kidnapp
(et depuis relch), don't les dirigeants
de l'Espace de concertation annoncent
par la suite qu'il est l'un des reporters .
ayant particip la march du 17 avril. i"
Mais pourquoi les porte-parole de ce V '
regroupement politique ont-ils attend '
deux semaines pour apporter cette
precision?


La press, une quantit
ngligeable...


I p


On a donc l'impression que tant pour le pouvoir
que pour la classes politique, la press est une sorte de
quantit ngligeable ...
En mme temps, elle n'a plus le mme impact
qu'avant. Le pouvoir est aujourd'hui comme enferm dans
une tour d'ivoire. Les informations mme les plus utiles
ne l'atteignent pas. Attirer l'attention sur l'tat des infra-
structures (routes dfonces, travaux inachevs, problmes
d'lectricit, eau, tlphone etc) c'est autant prcher dans
le dsert. Pourquoi a-t-on l'impression que la press sous
la dictature se fait davantage entendre qu'en dmocratie?
D'o la haine des dictateurs pour les journalists ...


Journalisme en danger


La rponse cette question est sans doute mul-
tiple. Le pouvoir Lavalas a bnfici d'une grande
sympathie au sein de la press anti-duvaliriste, au point
que ses adversaires ont pu dire que Lavalas est un


j'I


I k


,- 1'


marche des journalists du lundi 17 avril photo YonelLouis/J
phnomne mdiatique. Lavalas prend-il ds lors la press
pour argent comptant? Mais il faut aller plus au fond ...
L'accession de Lavalas a correspondu une
immixtion encore plus grande de la politique dans la press.
En effet, les ennemis de Lavalas n'ont pas attend longtemps
pour comprendre et appliquer eux aussi la mme recette.
Sans les mdias, aucun impact possible. La politique sera
dsormais mdiatique, ou elle ne sera pas. Voyez les
lections prochaines. Pas de rassemblements populaires,
candidates et parties n'ont point se soucier de programme
ou d'agenda politique. Mais on se bousOkle sur les plateaux
de tlvision et aux micros des nombreuses stations de ra-


dio de la capital hatienne.
Le journalism, victim de la politique

L'ennui est que, contrairement ce qu'on pourrait
croire, les mdias n'en tirent pas plus
de pouvoir, mais se produit un
phnomne tout fait inattendu: la
mme radicalisation qui caractrise la
classes politique ne tarde pas se
transmettre par osmose au monde
:. "* mdiatique. La mme ligne de
dmarcation qui divise la classes
politique de manire irrconciliable,
ii.! S l menace aussi les mdias et les
journalists. Le journalism tombe
victim de la politique.
Le jeu se prcise d'anne en
anne. Le clou est atteint ces temps
derniers lorsqu'on voit deux mdias
privs s'affronter quotidiennement
comme des machines de guerre
dresses cet effet, l'un au nom du
< gouvernement, et l'autre de
Sl'opposition anti-Lavalas la plus
radical. Ce n'est pas un hasard que le
jour des funrailles de Jean Domin-
ique, une foule prend la direction de
Radio Vision 2000 menaant de
.r .. l'incendier.


Dans un context aussi polaris, quelle place
reste-il pour la press indpendante, prive et commercial?
La tendance gnrale est de forcer les mdias se placer
soit dans un camp, soit dans l'autre, en tout temps et en
tout domaine. Or il y a des sujets qui ne sont pas seulement
politiques (la sant, les infrastructures, l'environnement,
l'ducation, la culture, la religion et autres proccupations
chres la socit civile. Doit-on ignorer ces sujets,
moins de les placer aussi dans le mme alignemerft
inconditionnel, dans le mme enfermement. Une sorte de
stalinisme, quoi. Ou de maccarthysme, suivant l'angle dans
(voir Presse / 5)


Monocotura
18x18 & 16x16
Spanish and Italian Tiles
Many To Choose from


.87 s/f


Largest Showroom, [ 135x1r3

Spanish Tiles
Different Styles &
Colors
Warehouse a lnventorv 75/f
\ ~.75 s/fy


BathroomllilesllarhleolAccessorles


WE EXPORT TO HAITI


Best Prices- Come, and Visit Us.



3306 N.W. 79th Avenue,Miami Florida
Tel: (305) 592-2558
Fax: (305) 477-2673


FREE
THIN SET GREY (Maximum of 8 bags)
with minimum purchase of 200 sq.ft.
Bring this coupon

Expiration Date: 30 Days ( From May 10-to June 8, 2000)







DE L'ACTUALITE


Hati-Presse-Politique ...
(suite de la page 4) Parlons-en du gouvernement. Aujourd'hui celui-
ie place. ci est l'un des plus gros sponsors de la place par la publicity
pour les entreprises d'Etat et les socits mixtes. Mais la


Le mur de l'argent ...
Vous nous direz: o est le problme pour une
press prive et commercial puisqu'elle ne dpend pas
de la politique pour vivre?
Hlas, tout est l. Cette mme polarisation
extreme recoupe aujourd'hui toute la socit hatienne, du
moins celle de Port-au-Prince. Le phnomne est apparu
avec le coup d'tat du 30 septembre 1991 qui avait renvers
le gouvernement Lavalas. Il a ressurgi avec la manifesta-
tion du 28 mai 1999 de la Chambre de Commerce et
d'Industrie au Champ-de-Mars, qui a t sabote par des
groups lis au Palais National. Reaction immediate de
certain secteurs du monde des affaires: ils ont coup leur
publicity aux mdias perus comme ayant des sympathies
pro-Lavalas ou plus ou moins de gauche. Ce qu'on appelait
au sicle dernier: le mur de l'argent. Jean Dominique,
propritaire de Radio Hati Inter, fit tout un toll.
Hati en Marche a vu aussi partir plusieurs de ses
commanditaires ... sans bruit sans compete.
Certains reprsentants de la haute finance en
viennent mme dclarer publiquement que le moment
est venu d'avoir leurs propres mdias: des mdias bour-
geois et des parties politiques bourgeois, ont-ils prcis ...
Ds lors, encore une ligne de dmarcation qui s'impose.
Et ce ne sont pas des propos en l'air, comme on a vu.
Voici donc la press indpendante prive de son
principal soutien qui est le business, par tradition a-
politique puisque la clientle vient de tous les horizons ...
En outre, le mot indpendance n'a plus de sens,
ce sont les mdias les plus aligns qui crient encore plus
fort leur indpendance et leur objectivit ... On confond
mdias indpendants et mdias privs. De son ct, le
gouvernement nglige les mdias d'Etat pour utiliser des
canaux privs comme porte-parole.


publicity gouvernementale se trouve aux mains d'une
poigne de jeunes turcs qui en disposent au gr de leurs
propres intrts ...

Et aussi et surtout l'auto-censure ...
Qui pouvait prvoir que la press retrouverait
aujourd'hui les mmes rflexes du temps de la dictature:
tre oblig de regarder tout le temps par-dessus son paule,
risquer de se ruiner par refus de plaire aux grands du pouvoir
ou de l'argent, et aussi et surtout l'auto-censure ...
Force est de raliser que, dfaut d'une dictature,
la situation que nous vivons se rsume en une multitude
d'entits qui sont toutes aussi renfermes sur elles-mmes
et aussi inconditionnelles que la dictature, que c'est la mme
culture de la dictature qui prvaut sous diffrents autres
visages, que ce soit au niveau du pouvoir, dans l'opposition,
la classes politique, le pouvoir conomique, dans la socit
d'une manire gnrale ... et qu'il faut tre ou avec les OP
organizationss populaires) ou avec la bourgeoisie, mais il
n'y a pas de just milieu. Alors l'indpendance ou
l'objectivit se confond vite avec la dmagogie ...
Pour certain confrres, c'est le gouvernement le
premier responsible de la situation par sa faon cavalire
de traiter la press, qui se situe entire le paternalisme et un
certain ddain. Ainsi ils relvent que le president Ren
Prval a rcemment dcid de ne pas signer la "Dclaration
de Chapultepek" qu'tait venue lui prsenter une dlgation
de la SIP (Socit Interamricaine de Presse) dirige par le
president de cette organisation. M. Prval peut avoir ses
raisons de ne pas signer ce document, mais aucun mo-
ment il n'a senti la ncessit d'en rfrer aux membres de
la press alors que c'est nous les premiers concerns par
les garanties qui doivent entourer l'exercice de cette pro-
fession si pleine d'embuches.


lequel on s


1 .*e --P q ~

(.~Oum


ENGLISH, MC CAUGHAN & O'BRYAN, P.A.
CABINET D'AVOCATS ETABLI DEPUIS 1925
100 NE THIRD AVENUE, SUITE 1100 FORT LAUDERDALE, FL 33301
Telephone (954) 462-3300 Fax (954) 763-2439 Email cleigh@emolaw.com



30 avocats votre disposition pour dfendre
vos intrts en droit civil et commercial:

a ACCIDENTS
a COMMERCE
a LITIGE
a IMMIGRATION
m IMMOBILIER
m DIVORCE
B TESTAMENTS ET SUCCESSION
a FISCALITE


L'engagemet crun avocat et une decision I portante qui ne devrait p tre base uniquemen t sur une
publicit. Avnt de prendre une decision, demandez-nous de vous envoyer gralument une documentation
crite ur nos qualiicans t e rience.

oisitaitenfa* atgli.cr oee ero


- i


*- ~-
-



e-ee "Copyrighted Material r
M -o- Syndicated Content
Available from Commercial News Providers"



















ECOUTEZ MELODcE 103 FM
| ,Port-au-Prince, Hati
e- ,=m e f lm=nn, C


Mercredi 10 Mai 2000
Haiti en Marche Vol. XIV No 14


La banalisation...
Cette attitude encourage une certain banalisation
et une banalisation de plus en plus certain du mtier de
journalist et du journalist lui-mme. Ce sont les barrires
du Ministre de la Justice qui restent fermes au nez des
confrres merchant le 17 avril dernier au nom de la libert
de la press. Pas un membre de ce dpartement qui se soit
prsent pour recevoir des dolances quelconques, comme
l'exige la plus lmentaire courtoisie. Pas plus que les
responsables publics ne daignent rpondre aux suggestions
mme les plus bnignes concernant l'tat physique gnral
du pays.
Quant l'opposition, elle utilise le chantage et la
manipulation. Ainsi que l'amalgame, comme le suggre
le cas de Clody Myrthil ou comment le journalism peut
occasionnellement tre ml toutes sortes d'affaires
mystrieuses ...
Pour le pouvoir conomique: eh bien, il suffit de
couper les vivres aux empcheurs de danser en rond.
Banalisation du journalist. Faut-il souligner que
c'est une situation qui concern toute la profession, qu'on
soit pro-gouvernement ou pro-opposition ou ni l'un ni
l'autre. A force d'tre tombe aux mains des pouvoirs
gnralement quelconques, la press hatienne est
aujourd'hui en danger d'asservissement total aux pouvoirs,
et de perdre totalement son propre pouvoir. Son autonomie.
Son identity.
Et dans le cas present, comme on ne le sait que
trop dsormais, la banalisation peut aller jusqu' la
disparition physique.
Comme disait cette caricature chre aux
fministes du dbut du sicle dernier: "Circulez, ce n'est
rien. C'est seulement une femme qui se meurt."
Mais les vnements qui ont culmin dans les
manifestations violentes du samedi 8 avril, aprs les
funrailles de Jean Dominique, peuvent signifier aussi
l'chec de cette politique de polarisation extreme de
l'espace mdiatique ... Du moins pour les journalists.
Hati en Marche, 6 Mai 2000


Page 5


Fiche d'Abonnement Hati en Marche
Renouvellement 0
Nom -------------------------- o
Adresse Nouvel Abonn Q
Adresse --------------------- -


6 MOIS UNAN
ETATS-UNIS US $ 40.00 US $ 78.00
CANADA US $ 42.00 US $ 80.00
EUROPE US $ 70.00 US $135.00
AMERIQUE LATINE US $ 70.00 US $135.00


ilaiti %.Il ivall4 m.. - 1





Page 6


INSERTION PAYEE


Mercredi 10 Mai 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 14


'IB

rj\/JF


En tant qu'individus, nous sommes sons cesse
en qute de meilleures conditions de vie. Notre
histoire nous montre clairement ce quest un
dfi, et l'importance de travailler ensemble.
Aujourd'hui une fois de plus, nous, citoyens et
residents, avons l'occasion d'unir nos forces, et
cette fois-ci, pour le bien de nos families et de
notre communaut.
Bien que nos rponses individuelles soient
confidentielles, les statistiques et les donnes
du Census (Recensement) 2000 permettront de
mieux dterminer o l'implantation d'infra-
strutures ducatives, mdicales et de formation
professionnelle s'avre ncessaire. Unis-sons-
nous afin d'tre vus, entendus et compts.


NI


,, ''. *': ,
l ' .-i ." ,

^'***7w-W. ....
. . . . . . . . . . . . . . . . . .
; .* -. ,',Y. .
.... ,. :


*7V


.J/


PA


'J
y4


p
1'


* ;2..', c


~ra~
-~~-'


* '-,
..-.- -..


r-


1


I r-,?j


/ (e-,
1 - i 41 tl


' ""'"---






Mercredi 10 Mai 2000
HT-ati n Marrch Vnl YTIV Nn 14


I SANTO-DOMINGO


-
~ e e
- e ~ e


Lolmbe de PNa Goajimeu

Mr hs oddmdemenb du 1 ma


- eam 0
- -l


qunm Il m e e0 oe *umm OU 4b-0-m- at
* -d j o i -*oo
~~~ -* _

*o o- m i omem mi a -i

W e w-,, e
m am i noMM OMM- MM o"m i -- *M
Nm 4b m a mmn e -o -
q o o p am- U m-m lu dm b__ _ _ _am _ _ _ _m m, ce


a.---r- cO yihedater a ------"





e -Synd coated Content S e -
* %uM moc e e e e__m_ ___ ul*

w.mo.. -.-.__ :..-.. -----cul.
MW e 9 -40110 MP d- UM


Availablefrom Commercial-News Providers"



IL% %le O' 41M

gmm> Dwmm M o 41 mlm - o -0Wo a IM-m aw vC


ILOYEYOLImms.mm-dubcimder tu


. -0- w 0 ~-amuo - 4@

m t mm amane m Ma




Qom - e Om omomum

e- -*--mom4m -mmm -M


Imu IM mm40 m m
0 qm qm 4memu 4
_____m_ - - e
*Mm 4m - e
- e mme ____
--


CA


e Mun: --le -- MIMOM lue l

a- oeme U MM-b
.% ume oe
am> M oemom nnmu ao

M-- n- O e e
a efli m md
mlAmm mM -U




-b - -- -m
4b Ilou Mommmm.
-MM e u meee-O


- M M

- Mm-a qa. SCh


B. -ueu M t<








qmmmmmab m m% 0pom

- -

qe -mm- M M

-mum db ev

qu-M b umR ammu


Page 7


.MIILI Cil lylitrulir. vul. 4%1 y Iqu I.P






Page8


ETATS-UNIS BAHAMAS


Mercredi 10 Mai 2000
Haiti en Marche Vol. XIV No 14


La peur d'une nouvelle
(Rfugis ... suite de la premiere page) d e f t
ami la semaine dernire, ils ont change de tp nae pe
vtement, appel un taxi et fait des coups de tlphone ne peut
avant de disparaitre, selon les officials de l'immigration. tandis que les Cubains reoivent automatiquement l'asile diffre
Seulement cinq d'entre eux ont t rattrapps. politique.
D'aprs le porte-parole des Gardes Ctes Cette difference n'avait jamais t aussi vidente (Borde
amricains, Joseph Mellia, des .i:
contrebandiers hatiens et ..
bahamens se spcialisent dans le ....... .
transport des Hatiens aux Etats- :..::.
Unis, utilisant la ville de Freeport i
(Bahamas) et la petite ile de Bimini
comme points de dpart. En plus de
ceux qui voyagent dans des : l,
vaisseaux surchargs, de petits
groups patient plus cher pour tre
conduits dans des petits bateaux
plus rapides.:
Pour Florvil Samedi, du' ........
Haitian Refugee Center de Miami,
ces gens fuient les dures conditions :
conomiques du pays, tandis que la
cause principal des prcdentes
vagues de rfugis tait la
repression exerce par les dirigeants "
militaires de l'poque.
"Ce que nous avons
aujourd'hui, dit Samedi, ce sont des : .
'businessmen' en Hati disant aux Les rescaps de Flamingo Cay photo courtoisie des Gardes Ctes U.S.


gens qu'ils auront une Green Card. ds qu'ils arriveront.
C'est un traffic organis."
Plusieurs de ces boat-people aboutissent au Cen-
tre des Rfugis pour demander de l'aide, dit Florvil Samedi,
don't d'anciens policies et des militants d'organisations
populaires. "La plupart n'ont aucun argument les permettant
de solliciter l'asile politique."
C'est aussi un srieux sujet de controversy en ce
moment aux Etats-Unis que la difference de traitement entire
le rfugi cubain et le rfugi hatien. Les Hatiens qui
arrivent jusqu'aux Etats-Unis sont habituellement rapatris,


que dans l'affaire du petit cubain Elian Gonzalez. Jamais
un enfant hatien n'aurait bnfici d'une telle publicity.
La mme semaine, 14 Cubains ont t ramens
terre par les Gardes Ctes. La plupart ont dj t remis en
libert et certain ont dj un job.
"Le gouvernement amricain a des difficults
reconnaitre que sa tentative d'tablir la dmocratie en Hati
n'a pas port fruit" dit Cheryl Little du Florida Immigrant
Advocacy Centre.
"Les lections ne sont pas la solution. Pour que
l'conomie puisse.s'amliorer, Hati a besoin de stability"


par voi
vertu d

premie
ilot pei

fait par
Prince
nouvea
camp d


vague
| dit Marleine Bastien, qui pursuit: "Par
k S example, la violence aujourd'hui, personnel
t dire qui est derrire. Il y a diffrentes factions avec
nts intrts."
Les Gardes Ctes et les Patrouilles des Frontires
.r Patrol) qui garden en mmoire l'immense exode
de 1994 qui avait dvers des dizaines
de milliers d'Hatiens sur les ctes
amricaines, sont prtes augmenter
leurs resources pour faire face la
situation.
Mais la situation cause dj
des problmes pour les Bahamas, don't
le chapelet de petites iles constituent
la route favorite des trafiquants. La
population hatienne vivant
lgalement aux Bahamas est
d'environ 8.000 mes, mais on estime
le nombre d'illgaux hatiens dans ce
pays prs de 40.000.
"Ce qui est sr c'est que le
poids que cette presence exerce sur
les resources conomiques et
sociales des Bahamas est aussi en
train de devenir insoutenable" dit la
ministry des Affaires trangres
bahamenne Janet Bostwick.
Jeudi le gouvernement
bahamen a procd au rapatriement
e arienne d'un group de 292 rfugis hatiens, en
'un accord existant entire Hati et les Bahamas.
De son ct, la Marine amricaine a rapatri un
r group des boat-people qui avaient atterri sur un
rdu de l'archipel des Bahamas, Flamingo Cay.
Adra Geoffroy, 40 ans et mre de cinq enfants,
rtie des rapatris. Dpose l'aroport de Port-au-
avec sa fille de 10 ans, elle jure qu'elle tentera
au sa chance la premiere occasion pour fiche le
d'Hati.


- M ae -mmi q 0-e
ID eMM- ILIr-m- q %MM
lacumm l a eu
e qumm __ _
s e -*
e oe- 0


"Copyrighted Material Qu" M____ --
-- -SyndicatedoContent mm -- -- a. .
Available from Commercial News Providers" *'
n- a-- - na


Si votre balance entire


.. m ondes




Comcel

vous donne plus... i

pour maintenir le contact avec vos proches

Offrez-leur un tlphone cellulaire comcel et dcrochez


* Les meilleurs appareils au meilleur prix
* Un systme sans facture et sans abonnement
* Des cartes prpayes disponibles dans plus
de 40 points de vente dans la region mtropolitaine
* L'accs direct l'international et l'interurbain


* Messagerie vocale en exclusivit "Ne ratez aucun appel"!
* Identification de l'appelant
* 4 points de vente Port-au-Prince
don't un l'aroport international
* Et bientt un point de vente au Cap-Haitien


*Les tlphones que Comcel peut programmer : (Nokia 2160, 5120, 5160,
6120, 6160; Motorola Ultratac 700A; StarTac 7790, StarTac 7797; ,,
Ericsson DH318, DH618, DH668, KF788; Philips Aeon Digital E '
Pour plus d'informations contactez-nous la salle d'arrive
l'Aroport International de Port-au-Prince ( 0 1 L
ou appelez au (509) 244 -1400 ^7.,..f td
':*:ii!i ::.







Mercredi 10 Mai 2000
Hati n Marc.hA Vonl YTV Nn 14


Page 9


I CARAIBE


Ntf RkB: b la im le mrm llde N


Ren Thodore
Candidate la mairie
de Port-au-Prince





\ -












Pour que Port-au-Prince redevienne
une ville o il fait bon de vivre.
YON LOT NMIVO
303, Bourdon
Tl : 244-5340
Website : www.mrn.4mg.com
E-mail : rtheo@haitiworld.com
Ie candidate vous invite visitor son site
pour prendre connaissance de son
programme. Vous pouvez envoyer vos
suggestions et/ou contributions
galement son adresse postal:
303 Bourdon, Port-au-Prince, Hati
303 Bourdon, Port-au-Prince, Hati


kmNT


de, mi


Mmwmb -m-M


Ev Umauao par la


en.mm -am b * mbn




- qMmb -M -M


Oo- m mm -@Wm


S_-. "Copyrighted Mater

- --- Syndicated Content


Available from Commercial News1


damdu> UP -.Umm ~
4p S
. -

-b 430-sm
mo- e m
4b 5
*hmu m __


AVIS DE PETITION POUR TERMINER LES DROITS
PARENTAUX


WILLIAMS, TIMIA NOESHA
DDN: 11-01-96
ELIZOR, MESHANTO MICHEL
DDN: 17-09-92
ENFANTS MINERS


DANS LE TRIBUNAL DE LA ONZIEME
SECTION, DANS ET POUR LE
COMTE DE DADE, ETAT DE FLORIDE


MICHEL ELIZOR
Adresse Inconnue
Avis est donn qu'une petition a t remplie pour mettre fin aux droits
parentaux pour l'enfant cit plus haut par le Dpartement des Enfants et Familles
pour adoption subsquente.
Vous tes par consquent ordonn de comparaitre au Tribunal de Justice des
enfants et adolescents devant l'Honorable Juge Jen Cohan situ au 3300 N.W. 27 me
Avenue, Miami, Florida 33142 le 15 Juin 2000 2:00 heures de l'aprs-midi
pour une Audience concernant la cessation de vos droits parentaux (Dcision) et pour
dmontrer les raisons pour lesquelles la petition ne devrait pas tre accorde. Vous
avez le droit de vous faire reprsenter par un avocat. Si vous n'en avez pas, le
Tribunal dsignera un pour vous reprsenter.
Cet avis est en conformit avec les Lois de l'Etat de la Floride et ce tribunal
a la jurisdiction d'en assurer la publication.
Vous devez comparaitre en personnel cette date et l'heure spcifie pour
cloturer la procedure lgale. Votre non-comparaison pourrait tre considre comme
une cessation de vos droits parentaux et vous pourrez perdre vos droits lgaux en tant
que parent au sujet de l'enfant mentionn dans le present avis.
Cet Avis doit tre public une fois par semaine pendant quatre semaines
conscutives dans Hati en Marche.
Witness my hand and the seal of said court at Miami, Florida on
the 21st day of April 2000
HARVEY RUVIN, CLERK CIRCUIT AND COUNTY COURT (Circuit
Court Seal)
By Karine Saint-Cyr Dutes DEPUTY CLERK
ADA: En accordance avec la loi des "American with Disabilities, les perso es en besoin
d'une accommodation spciale pour assister cette procedure, doivent dans ul temps
raisonnable (7 jours) avant d'entreprendre aucune autre dmarche, contacter le Coordinateur
de la Cour Ruben Carrerou au (305) 375-2006 ou (305) 375 2007 (DDT)


e s4 a
moemom a


____ tub
s oue m s
ID Imm- 4b
s m 0 ~ 5 -





Imam-

ID .


OTI PHARMACY & BEEPER

DEPOT
821 S. Federal Hwy Deerfield Beach FI. 954-427-6083

BEEPERS
$ 3.99 Monthly Only
1 Full Year Service
Free Voicemail
And the Beeper
Only $ 64.99
Cell phones with AT& T Service
No Credit, Bad Credit, Just Call Us
We'll ship your beepers and Cellphones Nationwide
PHARMACY
821 S. Federal Hwy Deerfield Beach Fl.
Contact Lenses prescription non prescription Lense Color Available
SHIIP NEXT D>AIY
We speak French & Creole
Ail plans accepted including Medicaid
Your prescription can be delivered or mailed
We will beat any Price
We have free BP & BS Testing on site
e-mail: Otipharmapost@aol.com




MBmmm ae mmmqo
W.mil Sp
4mmomo mnn -o
- Q -




4bIFFM -m mml
m.
mw s

mmm 4bi -munu
0 4w* M-qa
qb
~@M@-M


ial


- s e
s e


Providers"


eqe mmp

m- ae-mmu ft I
mmm O m umm







0 -mm b p
- mu O e mmql
ma 0 mm .O a -m




mom as B m eb


une ab
4bduum


rialu Cil iviLtaulic VUI. 4%.1 y ilqu 1-* 1 1


lequm


Am






Page 10


La Mode


Mercredi 10 Mai 2000
Haiti en Marche Vol. XIV No 14


LE VETEMENT HATIEN, UN VETEMENT VAUDOU, UN VETEMENT MODE


Existant dj avant
1804 la femme
affranchie, copiant l'habil-
lement de son ancienne
matresse la mode
hatienne va elle aussi
clbrer le bicentenaire de
notre indpendance dans
quatre ans. Elle a
certainement volu avec le
temps, mais certaines
pices ont su garder leur
originalit et sont mme re-
devenues la mode ces
derniers temps.
Cependant, avant
d'aller plus loin, mettons-
nous d'accord sur le
vtement don't nous parlons
et faisons-en le rapproche-
ment avec les dernires col-
lections internationales de
mode couture et prt--por-
ter.
Il y a deux semai-
nes, semaine sainte, nous
avons eu l'opportunit de
vrifier Nan Soukri et
Nan Souvenance, ce
vtement typiquement
hatien.
Ce vtement, est
celui que porte la femme
hatienne qui frquente
rgulirement les oumfs
ou les lakous. C'est celle
porte aussi par les
danseuses dans les
representations
folkloriques voulant nous
faire revivre un moment de
notre histoire, qui rappelle
notre identity et nous faire
vivre nos croyances.


Que ce soit une
Robe ou un ensemble
blouse/jupe, ce vtement, est
presque toujours blanc,
question de se prsenter dans
la (non) couleur la plus pure
pour voquer les lwas. La
blouse en coton ou en siam,
a de la dentelle, des volants
ou de la broderie anglaise.
Elle se retient par des
coulisses ou col et/aux
poignets, et les crateurs de
mode l'ont nomm la blouse
paysanne.
La jupe, du mme
tissu, est vase et longue,
juponne de broderie
anglaise ou de dentelles.
Ce vtement, depuis
l't 98, fait un retour sur les
podiums. Ceci, depuis que
la "UCLA Fowler Museum
of Cultural History", aid de
quelques historians fascins
par le vaudou, ont dcid de
monter l'exposition "Les
arts sacrs du Vodou
Hatien" lequel a fait, en
deux ans, le tour des Etats-
Unis et qui a t prsent,
entire autres, au Muse de
l'Art de la Nouvelle Orlans
et au Muse d'histoire
naturelle New York, avant
que certaines pices de cette
exposition ne soient
prsents au public hatien le
mois dernier, au Muse
d'Art hatien du Collge St-
Pierre.
Il est vrai que le
vaudou n'a jamais t aussi


0$


.... ..y.........





Photo Maggie Steber (tir du livre "Sacred Arts of Haitian Vodou")
Femmes dans un Oumf


bien illustr que dans le
livre-catalogue "Sacred Arts
of Haitian Vodou" de Donald
J. Consentino. Et le succs
de cette exposition : le
nombre d'entres enregis-
tres, les couvertures
mdiatiques, don't la
premiere page de la section
"Art" du New York Times,
ont contribu pour beaucoup
ce nouveau regard que por-
tent les designers sur notre
art, et surtout de
l'interprtation qu'ils font de
l'habillement exprimant
notre culture.
Depuis, Rifat Ozbek
a intitul sa collection
Printemps-Et 98 "White
Voodoo". Tout y tait : la
robe blanche en coton, les
nu-pieds, le foulard, les
jupons volants et en
dentelle et mme les vestes
en paillettes colores qui
rappellent celles portes
dans les crmonies
spciales.
En t 99, Anna Sui
prsentera une blouse en
paillette avec Erzulie (loa de
l'amour) et Dambala
(reprsent par les serpents)
bien en evidence. Cette
anne encore, l't 2000, sa


collection "paysanne" est
inspire de la vie
caraibenne (hatienne) et sa
veste perle pourrait tre
porte une crmonie lwa
de mme que la robe brode
aux motifs vv de Ralph
Lauren.
Ce mme t 99, la
maison Gucci a fait un tabac
avec ses jeans et ses mules
perles, la manire des
drapeaux vvs de mme
que Giorgio Armani avec
ses petits chapeaux paillets,
et depuis deux saisons, les
jupes ceintures de Dolce et
Gabbana.
Cette anne, comme
l'ont prouv certain
crateurs de mode, la mode
est trs fminine, trs co-
quette la manire de la
sirne (ou de la baleine),
divinits qui, quand elles
possdent nos femmes, les


I


-s'


Robe blanche Collection "White Voodoo" Rifat OZBEK Et 98
transforment en des
personnalits trs coquettes
et trs soucieuses de leurs
toilettes. C'est cette
coquetterie, cette fminit,
qui se traduit chez certain
crateurs, entire autres, par .
une blouse paysanne
(Kenzo), porte avec une
jupe large gonfle par un
jupon de toile de lin brut de
Dries Van Noten ou une jupe
longue, large, de toile de jute
ou brode, juponne, celle
qui a t trs applaudie par
Giorgio Armani et Donna


2- Vv
Karan, qui assistaient au
superbe dfil de Yoshi
Yomamoto, "un dfil de I
matre, un dfil qui tait .
plutt considr comme un
course avanc en mode"
(Vogue, Mars 2000).
En ce qui concern 3- Robe broderie anglaise faon
les tissus, le jean (le gros Vv Ralph Lauren Et 2000

bleu ou carra-
5 A-il bella), est re-
devenu la


mode et a
remont les po-
diums. J ois
avouer 4.e
nous s ~mes
S, particuliment
S I inquiets en
Haiti, par
' 2-jupejuponne
I Dries Van Noten
:Jr J (Ete 2000)
1- fichu/foulard et blouse paysanne chez Kerzo (Et 2000)


il.`> U 1, e


-






Mercredi 10 Mai 2000
TT.'.*: -- onl_-...il.U VT17 iTMn 1 A


S Et Hati


fal en MaU lVL4 VOL~ A~I V Iu i14


LE VETEMENT HAITIEN, UN VETEMENT VAUDOU, UN VETEMENT MODE


diffremment selon les
maisons. Il sera fichuu"
chez Ralph Lauren et
Kenzo, port en turban chez
Jean Paul Gaultier ou la
manire de la chanteuse
Erykah Badu, la nuit des
Oscars ou encore comme
ceinturon chez Versace,
faons, entire autres,
utilises par les femmes et
les hommes qui frquentent
les oumfs. Mais la maison
Herms qui est la
rfrence offrira dans son
fameux livret orange,
plusieurs faons de nouer
son carr. Et franchement,
il est difficile de savoir qui


influence plus l'autre:
Herms ou les Oumfs!
Et c'est pas fini, on
dirait que le grand sac de
chez Ralph Lauren a t
achet Croix des Bossales.
On n'oubliera pas les
croles, le bijou par excel-
lence de cette mode vaudou
tait mme prsente aux
oscars (le dfil annuel le
plus pris de la mode) de
cette anne ou l'actrice Cate
Blanchette, dans une robe
noire trs exotique de Jean
Paul Gaultier, et Uma
Thurman, dans une robe
rouge signe Alberta Ferretti
- sans oublier Catherine
Deneuve dans sa robe dore
de Yves Saint-Laurent,
toutes trois compltaient
leurs toilettes par des
boucles croles et des nu-
pieds.
La morale de l'histoire
est que nous avons toujours
t, et aujourd'hui plus
qu'avant, la mode. Jean
gross bleu ou Carabella),
paillettes, croles, nu-pieds,
il ne nous manque rien pour
faire la une des journaux de
mode, et pour reconqurir
les marchs mondiaux. Il
nous faut tout simplement
(et je sais que c'est difficile,
mais des fois il faut se
prendre par la peau des
fesses pour faire avancer
une ide), il faut donc
s'organiser.
Un rseau de
couturires et de brodeuses
au courant des tendances
mondiales et des nouvelles
techniques de travail, prtes
les adapter et attaquer les
marchs internationaux.
Finalement, le secteur de
l'artisanat dpassera les
60,000 emplois d'avant le
coup d'Etat/Embargo, une
nouvelle industries se
dveloppera et on pourra
commencer parler de
reduction de la pauvret, et
de bien-tre, au moins pour
ceux qui travaillent dans ce
secteur.
Valeri Preg
Bibliographie

1. Donald J. Consentino
UCLA Fowler Mu-
seum, Sacred Arts of
Haitian Vodou
South Sea International
Press Ltd, 1998

2. Lannec Hurbon
Les mystres du Vodou

Dcouvertes Gallimard,
1993

3. Vv, Collection 250
ans de Port-au-Prince


4. Les Collections Haute-
Couture et Prt--por-
ter,
Printemps-Et 1998
Printemps-Et 1999
Printemps-t 2000


l'utilisation du gros bleu
dans le relancement de la
mode de chez nous.
L'investissement dans le
secteur de l'assemblage et
dans celui de l'artisanat de
l'habillement prsente
cependant un certain


Jean perl et mules perles
de Gucci-99
potential.
Il est vrai que les
tissus Africains sont crs
en Belgique et en Hollande.
Donc depuis que Brandt a
ferm son usine de gross
bleu" et que l'Idai ne
produit plus son fil, nous ne
devons avoir aucun
scrupule pour importer du
tissu comme le font nos
frres africains, pour
raliser une mode locale.
Pour votre informa-
tion, le jean (tissu. ou
pantalon) est un classique,


nous dit Franoise Vincent
Picard "le seul vtement
qui marque le 20e sicle"
et "passe comme le
vtement rvolutionnaire
qui renversa les barrires
sociales" nous rappelle
Pierre Berg ( PDG de
Yves Saint-Laurent)., Cette
anne, les couturiers
comme Oscar de la Renta
l'utiliseront pour en faire le
trench de l'anne et la
maison Dior, en plus des
robes et des blousons, en
fera des sacs que l'lite
cosmopolite s'arrachera.
Mais la pice la
plus chic des collec-
tions de cet t sera
le foulard. La maison
Luis Vuitton en offrira un,
au logo de la maison ceux
qui auront assist son
dfil : les ides de
paysanne et de
fminit ne finissent
pas de faire leur


chemin cet t.
Le foulard sera port


Grand sac en tissue Sac en paille et sandales
Ralph Lauren en cuir natural.
March de la Croix des Bossales


b


Souvenance- Pques Semaine Sainte Photo Chantal Regnault


Page 11


1- Veste perle et paillete Rifat Ozbek (t 98) 2- Veste paillette de Lissa Jeannot Kenscoff (99)
3- Jupe / ceinture Dolce et Gabbana Et 2000






Page 12


LIBERTE DE LA PRESS [


Mercredi 10 Mai 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 14


('lb
4- W 0 W WWO & M ~ . - --

e e n M -*.-lm



e m- -0 a- o- -- 6- .ulm 1
~ - 6- -P- 4b
-~1 S e e b O b S_______



qw l ______ -

ibM0 l- a b-MMIw-4 m 4
oe 4M M

A~~~-Copyrighted MateriaIIl~
M lb e _________%Nom-Pl -weo

OMM3.- Synd icted CCantent-o
'0 1% Mon a-o M

Available from Commercial News P.rovideer"s"5


-ui 4b M.- .. *- o -.Nn


%oq M b*b
imm 0 sa> m -R 41m

4b Squ- .dl* -mmm


Ou m M dpdm-- 0 e a up-Mqbm



a-- -mmb u



qw uowq
m Me w e
4m wn n mb S
-Ombumom o


qWm n MM
- qmm - n .
go* S *

op MMMeIM- -

- na -mh -0 m---M
qpm-- mmw Ob %


. %- d mm au
m -mm - ng> q M omam

m -4D
M momm0 b >mp MU


S ~ - e ~
- e ~ -
- - n~ -
~ -
* - -
C..'. *.:p* :.~*:"~ -
-
e ~ -
* e - ~- e
- ~ e -
C- e~ _


- du> o-flu 4p -
qwm-Rmwm qnmmmmum o- -
*M@ oe amu- -sb b om
nM e Ob


to % -RW


T
Les 13 et 14 mai 2000 Venez applaudir
Frank tienne (Polid)
et Ricardo Lefvre (Pirarn).
















Salle N Beri-i
405 rue sIc-('z ille 1. 1,
salliedi le 13 Illai 20 1100
ai 191100
Diinallclie le 1.4111.
Admission:
20$ l'avance ou 25$ la porte.
Billets en vente chez:
LYL Assurances, March Steve-Anna,
Michel Studio, Ken Tours, Nakisha Beaut,
Salon Eben Ezer, Soleil des les,
Morency Coiffure, Salon Notre-Dame,
Capital Des Antilles,
Salon de Coiffure L'Impeccable,
Salon de Coiffure L'An 2000, Disco-Mini,
March Mli-Mlo
Ralistion: LYLA Prodi International
LYLA. PRODIS INTERNATIONAL Information; Louis-Yves Lucien 514-862-3-103
Lucien Anduze 450-f,! 1-9916


LI %EUM-0 etrOM


Bobby Express

Rapidit Confiance- et les Meilleurs Taux
Ici c'est pronto pronto!
Miami
5401 N.E. 2nd Avenue Tl: 758-3278 Washington
629 N.E. 125 St. 892-6478 835 Juniper Sreet Tl 202-722-4925
,19325 NW 2nd Avenue Tl 654-2800 Connecticu Tl 202-722-492
Fort a erae 524-1574 953 Washington Blvd. Suite 1 (203)324-
28 West Sunrise Blvd 524-1574 2816
West Palm Beach
604 25th Street 655-4166 aRue du Centre # 175
Poimp4ano Tl 23-0865 / 22-7913/ 22-8855
4875 North Dixie H 429-9552 Pour toute information, appelez Toll
128 N. FlagIer Ave 946-4469 Free
Orlando 1-800-388-3875 (Floride)
2469 South Orange Blossoms Trail (407)265-2100 1-800-427-2622 (New York)
Canada
7177 Rue St Denis, Montral (514)270-5968
3820 Henri Bourassa, Est (514)852-9245 Nanles
Massachusetts 506 l1th Ave N. (941) 435-3994
Mattapan 508 River Street (617)298-9366 Immokalee
Cambridge 300 Broadway (617)354-6448 1011W Main Street Kemp Plaza (941)
New York 658-9229
Flatbush 1161 Flatbush Ave (718)287-5295 Fort Mers
Church 2825 Church Ave (718)693-3798 2219Fowler St (941) 461-0343
Queens 159-35 B Hillside Ave (718)523-9216 2219 Fowler St. (941) 461-0343
Spring Valley 19 South Main Street (914)425-7747


Quel que soit l'endroit sur la plante o vous voulez envoyer une
some pronto pronto, faites confiance
BOBBY EXPRESS.

En plus des operations de transfer d'argent, nous nous chargeons de faire parvenir
immdiatement au destinataire vos cassettes, lettres, sacs de riz, gallons d'huile et
tous autres products alimentaires.

BOBBY EXPRESS,
c'est galement une carte de telephone don't la ligne d'accs n'est jamais occupe.

C'est tout simplement le No.1 !






Page 13


Mercredi 10 Mai 2000
Hati en Marche Vol. XIV No. 14


Radio
Port-au-Prince
Mlodie
103.3 FM
de 5:00 am Minuit
7 jours sur 7
Tous les airs retros que
vous avez
appris aimer
et qui n'arrteront pas de
vous trotter dans la tte
La Bonne Humeur est de
mise avec nous !

Avec Mlodie FM,
la vie n'est plus la
mme !
Chicago
Radio l'Union
4:00 pm 6:00 pm
WLUW
88.7 FM
Module anglais
Bulletin de Nouvelles
Harry Fouch
4:20 Module Franais
Bulletin de Nouvelles
Lionel Chry
4:50 Module Crole
Nouvelles
Lionel Chry
New York
Radio Eclair
Chaque Samedi
11:00 am
1240 AM
WGBB
Tl: (516) 333-1481

Horizon 2000
Plus
Every Sunday
9:00 am
12:00 pm
WLIR
130 AM
Miami
La Radio
l'Hatienne
19 ans sur la mme
antenne
WVCG AM 1080
Chaque Samedi
5:00 7:00 pm
Une mission jeune
anime par
Bernard et Alan
Compas, Reggae,
Zouk... etc...
Les toutes dernires
de la semaine
avec Elsie
L'Editorial de
Marcus
L'invit de la
Semaine


Haiti Diaspo Inter
WRNM
1640 AM
Daily: 4 6 pm
WRCA
1330 AM
Sunday 7 9 am


Nos Petites annonces de partout


I-I I 'p


Mdecin
Miami

Dr Hnock
Joseph
Obsttrique
Gyncologie
Accouchement
Operation por
fibrome
Family Planing
Ligature de
Trompes
Circoncision
Curetage
Tous les tests por
l'immigration
Nous aceptons
toutes sortes
d'assurances, ainsi
que la Carte
Medicaid pour les
femmes enceintes.
*Nos malades
accouchent dans des
hpitaux privs
5650 N.E. 2nd Ave.
Vertires Shopping
Center
(305)751-6081

Dr Jean
Claude
Desgranges
Interniste
12570 N.E. 7th Ave
Contrle du Diabte
de la tension
artrielle
Maladies des
personnel ges
Douleurs, Arthrites,
Allergies

Dr Roger
Phanord
Dentiste
Spcialisation:
Implants Dentaires
Avec nous une
extraction
se fait sans douleur
11245 N.W.
119thSt.
(305) 685-7863

Port-au-Prince


Dr Sony Figaro
Gyncologue
Accoucheur
Chemin des Dalles
No 27
Tl: 245-6489

Langue
Ofisyalte kreybl/
Legal status of
HC

"Nou menm Ayisyen,
nou gen tout enter pou
nou soutni lang kreybl
la.
Se nou menm ki premye


--l


nan kontinan amerik la
ki kreye kreyl km
lang ofisyl nou epi gen
plis moun ki svi ak lang
kreybl la nan
lekl ak nan tout lt
aktivite. Konsa, plis
Ayiti ak Ayisyen ap f
pwogr nan lang kreyl,
se plis n ap bay lt pp
kreyl yo jart pou
- kanpe dyanm." (Michel-
Ange Hyppolite)

A new dictionary
on Haitian Creole

Diksyon Sinonim
Lang Kreyl1 Ayisyen.
1999. 378 p.
ISBN
2-9806592-0-7


l


Ot: Prophte Joseph

DISTRIBISYON
Tel. (514 343-0682
Telekopy
(514) 343-5350
I m e 1 :
josephl@moncourrier.com

POU AYITI
Bibliyotk Dekouvt
Route de Jacqet Toto
#19
B.P. 16204, Petyonvil
(Ayiti/Haiti)
Imel:
danmbala@yahoo.com

"Lang kreybl la, se pi
gran riches pp Ayisyen.
Se sl fs ki soude tout
pitit li youn ak lt. Tout


1


kalite konbit dwe ft pou
ranfse lang nan, pou
ba 1 tout zouti 1 bezwen
pou 1 layite kb 1
kbmsadwa. Travay sa a ta
dwe
responsablite tout
Ayisyen. Se pou sa nou
menm nan KIPKAA
(Komite Inisyativ
Pou KoreAlfabetizasyon
Ayiti), bat bravo
lakontantman, kriye
ayibobo pou
Diksyon Sinonim
Pwoft Jozf la ki vin
ajoute sou travay kk
fanm ak gason
vanyan tankou Marilyn
Mason, Maude
Heurtelou, Feky Vilsen,
Emmanuel


Points de vente

Si vous habitez
Miami, vous
trouverez votre Hait
en Marche dans tou,
les magasins de
Little Haiti ainsi
qu'aux addresses
suivantes:
Le Pavillon
Supermarket
486 NE 167 St
N Miami, FI 33167
tl: 305-948-7338


I Immobilier |
Miami
For Sale
Coin Laundry
in North Miami,
Florida
Tel: (305) 978-3562
(305) 699-0896
Une buanderie avec
des machines
automatiques et
modernes

Communique
de Presse
A M N E S T Y
INTERNATIONAL
PRESS RELEASE

5 May 2000

Hati: elections must not
be marred by violence

In response to disturbing
reports of a series of
killings which include a
journalist, electoral
officials and political
candidates, Amnesty
International called today
on the Haitian authorities
to ensure that
civilian security is upheld
in the run-up to the
elections.

The most recent
incidents include the
assassination of a party
official, killed by
unidentified attackers
armed with machetes on
25 April,
and the alleged
kidnapping of an
electoral candidate,
released on 29 April
after spending 12 days in
captivity. Jean
Dominique, one of
Haiti's most
prominent radio
journalists, was killed by
unknown assailants on 3
April.
The funeral was
disrupted by individuals
who claimed to be
supporters of


'


18 Mai I
New York
FETE DU DRAPEAU

Cette annee la
f ete du drapeau
aura pour titre
"Parade De
L'unite L'an
2000".
La celebration
de la fete du
bicolore haitien
et la diversity
Ethnique a
Rockland County
se tiendra a
Spring Valley,
N.Y.le dimanche
21 Mai,2000.
Pour information
appeler:
H.A.S.C.O.
914-352-8096
the Fanmi Lavalas Party.

Legislative and
municipal elections are
currently due to take place
on
21 May. However, the
president of the
Provisional Electoral
Council
recently warned that the
current escalation of
violence could lead to a
change in the schedule.

Amnesty International
is particularly concerned
, by the risk of
violence breaking out
during the election period.
"President Ren Preval,
the Minister of Justice
Camille LeBlanc, and the
Haitian National Police
must impartially
safeguard human rights
and public security," the
organization said.

"Leaders of political
parties should ensure that
they and their
partisans refrain from
using violence in pursuing
their political
objectives, so that the
electoral process can
proceed in an open,
transparent and peaceful


Restaurant

FRITAY
RESTAURANT
The Root of
Haitian Cuisine
David Cang
General Manager
Heures d'Ouverture:
8:00 am 10: pm
Lundi Jeudi
8:00 am 11:0 pm
Vendredi, Samedi.
et Dimanche
Dorchester
617-524-5800
Waltham
781-899-9157
Mattapan
617 298-7933

Miami
Bl Foucht
Restorant
8267 North Miami Ave
Miami.
Tl.:(305) 757-6408
Le meilleur griot
de la ville !



Boulangeries
Port-au-Prince

Le bon pain
c'est:


Jean-Marc
Pour vos
commander
appelez le :
223-0109
Avenue Muller
No 63
manner," Amnesty
International added.

For more information
please call Amnesty
International's press
office in
London,
UK, on +44 20 7413 5566
Amnesty International, 1
Easton St., London
WC1X ODW


Boujolly Records
13148 West Dixie
Highway
tel 305-893-8950
Etiquette
Barber Shop
15455 West Dixie
Hwy
940--9070
AKE BEAUTY
SUPPLIES
12948 W. Dixie Hw
893-6837
Maxisound
Music Hall
.1854 West Dixie Hwy
895-8006

J & J Caribbean
13706 N.E. 11th Ave.
North Miami, FI
33161

Holy Family
Restaurant
9900 N.W. 7th Avenue

Lucas Super
Market
14759 N.E. 6th Ave.
940-9902

Eclipse
Communication
Services Inc.
9290 S.W. 150Ave
Suite 404
Phone 380-1616


Fort Lauderdale
Hati Market
300 Wext Sunrise
Blvd
Coral Spring

Island
Supermarket
Beauty Supply
M079 WEST SAMPLE R(
CORAL SPRINGS,
(954) 345-0450

Si vous tes
interesss vendre
Hati en Marche,
appelez notre
bureau de Miami
au
305-754-7543
ou
305- 754-0705

Vedrine, Miklanj Ipolit,
Jera D. Months, Manno
Ejn, Pauris Jean-
Baptiste
ak yon bann lt ank k
ap goumen pou bay lang
Moriso Lewa a plas li
merite..."
(Py Wolan Ben,
kdonat KIPKAA)





Page14


I FAITES VOTRE CHOIX!


Mercredi 10 Mai 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 14


A la une de Mini Records


1 r a0 p na 1


p r I 1 a n I e


Mini ail stars compa 2000



'"_ Sj.v 't ,


haitiando
SCubAyili







Haitiando


Miami Live


-.4


e.
A ~ M4~'-~-~~
: t~i
-~ ~J ,I0~ ~el


-~


Autres parutions:
Les Fantaisistes de Carrefour
Mario de Volcy


lloneyman


MINI RECORDS
13710 N.E. llth Ave.
Miami, Florida
Phone/Fax: (305) 892-6200


"En Tourne" Volumes 1 & 2
" Greatest Hits"
An ba Kaban'n


La Coupole
10855 S.W. 72nd Street
(305) 271-4975


Arvo.


ad


MINI RECORDS
221-14 Linden Boulevard
Cambria Heights, N.Y.
Phone/fax (718) 276-1794


Zouk Love
Feeling
avec le Hit "si se lv".


1 .


,az -'l







Mercredi 10 Mai 2000
.. ..-. wre r a T- A


Haiti en Marche Vol. IX A No 14


1 INSECURITE j


Assassin


l'un des plus
(Assassinat ... suite de la premiere page)"
ant dans une circulation trs dense.
Selon des tmoins, des individus sont descendus
d'un taxi et ont fait feu sur lui.
L'un des assailants a t attrapp par la foule et
lynch sur le champ.
Le Docteur Ary Bordes est mort quelques heures
plus tard dans un centre hospitalier des suites de ses
blessures. Il avait t atteint la tte.
Auteur de nombreux ouvrages, Ary Bordes,
diplm en mdecine de la Facult de Mdecine d'Hati et
en Sant Publique de l'Universit John Hopkins, a fait une
longue carrire au Ministre de la Sant Publique.
Depuis la fin des annes 60, il
s'adonnait l'tude de l'Histoire
Mdicale Hatienne.
Trois tomes sont sortis de ses recherches: Evolution des
Sciences de la Sant et de l'Hygine Publique en Haiti /
Fin de la priode colonial 1915; Hati mdecine et Sant
Publique / Priode de l'Occupation amricaine 1915-1934;
Haiti La Sant de la Rpublique 1934-1957.
Autres titres publis par Docteur Ary Bordes:
Manuel de Puriculture 1966
Rflexions de Mdecins 1969-70
Manuel d'Hygine 1971
Manuel d'Hygine 1976
Laboratoire Interdisciplinaire de Mdecine
communautaire et de Planification
1973
Evolution des Sciences de la Sant et de
l'Hygine Publique en Haiti 1980
Situation sanitaire de la commune de Jacmel
1987
Un mdecin raconte 1989
Dans ce dernier ouvrage, Dr Ary Bordes retrace
sa carrire mdicale commence en 1941, anne de son
admission la Facult de mdecine.
Ses tudes mdicales se poursuivent de 1941
1947.
Ses premiers pas de jeune mdecin, il les fera au
dispensaire de Belladre o il a t affect. Mais "au
dispensaire de Belladre s'talait un dnuement complete,
droutant. Je ne m'attendais pas grand chose, certes, mais
pas cette pnurie total et dcevante. J'en fus irrit. Illico,
je retourne Port-au-Prince et rclame un transfer. Ma
requte accepte, le nouveau poste est dsign: Grande-
Rivire du Nord, dans les parages du Cap Hatien, au pied
de la Citadelle". 1
Ds ses premiers pas dans la mdecine rurale, le
Dr Ary Bordes se dcouvre une vocation, celle de pdiatre.
On est en 1948. "J'tais embarrass au possible pour
maintenir en vie ces enfants. Ils mouraient en grand nombre.
La maladie surnaturelle, le mauvais oeil, le loup garou furent


it du Docteur Ary Bordes

minents mdecins hatiens


invoqus comme de coutume par les parents; explication
fataliste qui montrait avec evidence l'ampleur de l'action
mdico-sociale ncessaire dans le milieu. Quelque chose
devait tre fait, cette perte inutile de vies humaines
contrecarre. Le mdecin en moi dcouvrait sa vocation.
Une vocation de pdiatre. Ma vie professionnelle trouve
sa voie." 2
Mais Dr Ary Bordes se rend vite compete de ses
lacunes. Son rle se rduit celui d'un praticien engag
dans la clientle avec des moyens limits. Il rend service,
certes, mais n'exerce point d'action durable. Il ralise alors
qu'une autre formation lui aurait permis de mobiliser la
population et d'entreprendre avec elle une oeuvre sanitaire
d'envergure. C'est ainsi que germe peu peu dans son es-
prit l'ide de se spcialiser en hygine publique.
Il sollicite et obtient un visa amricain et part pour
Kansas City pour une spcialisation en pdiatrie et en
hygine publique. "Je ne partais pas pour aller faire for-
tune, ne fuyais pas mon pays, n'migrais pas" tient-il
souligner dans Un Mdecin Raconte et effectivement,
quatre ans plus tard, il retourne en Hati pour mettre, selon
la formule la mode "ses connaissances au service du
pays". On est en 1952.
"En fait, peut-on rellement tre heureux, au fond
de soi, avec son bien-tre, dans un pays de misre? Mais
par contre, me disais-je, ne serait-ce pas un grand bonheur
que de poursuivre un idal d'quit, de contribuer
activement une rpartition plus just, sinon de la richesse,
mais au moins des soins mdicaux? "'3
C'est alors que Dr Ary Bordes obtient un poste
comme Mdecin Chef du Service d'Hygine Scolaire et il
se lance dans l'arne. Le jeune spcialiste est vivement
sensibilis au problme de la misre qui l'entoure. Il la
ressent avec motion et le spectacle de cette misre lui fend
le coeur. "De prime abord, la prise de conscience du fait
hatien, dans sa crudit brutale, dprime. Vivre dans un pays
pauvre, l'environnement insalubre, propice l'closion
des maladies, trouble par moment, mais se frotter, se colleter
cette ralit, s'en imprrgner, la sentir s'infiltrer dans vos
pores, vous emplir les narines, vous tordre les tripes, vous
percer le crne et inonder le cerveau, cela tourmente
jamais. "4


Trs rapidement le Docteur Bordes se rend compete
que l'hygine scolaire ne constituait pas vraiment une
priority pour le Dpartement de la Sant ni pour celui de
l'Education Nationale. Il se rend compete de son impuis-
sance changer de faon valuable le course des choses.
Puis arrivent les anns 60 et avec elles, cette
priode douloureuse dans la vie du people hatien: priode
dure, priode de frictions, de luttes, de repression. Le pays
vit dans une atmosphere tendue avec des routes
frquemment bloques par l'Arme et la Milice. Le Dr
Bordes a failli y laisser sa peau par deux fois.
"Chacun court
des risques. Personne
n'est l'abri. Mon frre
Eddy, arrt sans raison
valuable, passe trois mois
en prison. De mon ct,
P en deux fois, il m'arrive
de traverser des mo-
ments bien tragiques. Un
soir, je revenais de
Martissant o j'avais
pass agrablement le
qNISTE temps chez mon cousin
t le colonel P. Nicolas. Il
li *tait environ 10 heures et
pagnol je conduisais ma voiture
vitesse moyenne, la
s a rue Capois. A la hauteur
es a du Lyce de Jeunes
ride Filles, un homme sort

ascal %
[777 Avis sur \
par ]
Ta


brusquement d'une maison voisine, m'oblige m'arrter
et se plante devant l'auto. Le temps pour moi de me rendre
compete de ce qu'il voulait, j'avais dj le canon d'un re-
volver braqu sur ma tempe gauche. Je lve les yeux et
reconnais un jacmlien qui est tout tonn de m'identifier.
Que fais-tu dans les rues cette here? me dit-il.
Je rentre chez moi.
Poursuis ton chemin, s'empresse-t-il d'ajouter.
Il rengaine son arme en secouant la tte. Je rentre rapidement
la maison l'avenue du Chili."
L'aventure suivante fut encore plus dramatique.
"A l'intersection des rues Capois et Cameau,
devant la Maternit Beauboeuf (local actuel de la succursale
de la Tlco) un volontaire de la Scurit Nationale, tapi
derrire un mur surgit; il bondit, se met en travers de ma
route, fusil en mains. J'arrte la voiture. Il me some de
mettre pied terre. J'ouvre la portire, sort de l'auto.
Bras en l'air, me crie-t-il d'une voix brutale. Je
lve les deux bras. Me voici donc, en blouse de mdecin,
au milieu de la chausse, les deux bras en l'air. Je suis en
proie une vive angoisse. Un grondement sourd approche.
Un gros camion de l'Arme stopped. Un officer en descend.
Il s'lance vers moi en criant: Docteur que se passe-t-il?
Rapide change de mots entire l'officier et le milicien. Je
suis libre de partir".5
En deux fois, le Dr Ary Bordes, l'aura chapp
bel. On est en 1960.
C'est dans un pareil context que le Dr Bordes
prend le virage vers une carrire tourne en priority sur la
Sant Publique. Le Ministre de la Sant Publique de
Franois Duvalier est le DrAurle Joseph et Luclen Daumec
le Sous secrtaire d'tat. Ce dernier demand Bordes de
prparer un project de sant infantile. Et le premier Centre
Matemo-Infantile du pays est install la matemi prive
de l'hpital gnral.
C'est ce moment l que le Dr Bordes va donner
libre course un hobby qu'il a toujours cultiv. Celui de
producteur cinmathographique. Au course de ses longues
randonnes, surtout dans les quarters pauvres, il
photographic, filme en se faufilant dans les sentiers tordus
des bas quarters. Les rouleaux de film sont expdis aux
Etats-Unis, et de retour en Haiti, il permettent de faire
prendre conscience ceux qui les voient de la gravit du
problme. Le Centre Matemo Infantile de l'Hpital Gnral
ouvre un Centre de Rcupration Nutritionnelle, recevant
les enfants souffrant de kwashiokor, puis la vaccination dans
le cadre de la sant infantile devient une activity majeure
du Centre Materno-Infancile.
Le Planning familial devient une nouvelle sphre
d'action du Dr Bordes. Une clinique est mise en train
Turgeau au local qui, environ une dizaine d'annes plus
tard, deviendra le sige de la Division d'Hygine Familiale.
Vers 1966, le Dr Bordes commence un flirt avec la radio.
Mais il dcide de cder la place des speakers
professionnels. C'est ainsi que le tandem Fanny / Ti Djo
nait. Ces deux personnages deviennent bien vite des
vedettes de la radio et ultrieurement de la tlvision,
propageant travers le pays les informations sanitaires,
s'efforant de changer le comportement de la population
hatienne en matire de sant et de maladie. Radio Docteur
devient un des programmes radiophoniques les plus
populaires du pays.
Ary Bordes s'est toujours vivement intress
l'information et l'ducation sanitaires. Au Centre
d'Hygine, une section spciale est cre avec Mme Edith
Hollant comme directrice. Il s'agit de communiquer plus
intimement avec le public, en mettant sa disposition des
petits manuels lmentaires d'ducation sanitaire.
Le Dr Ary Bordes fut tour tour Membre du
Comit de Direction de la Croix Rouge Haitienne (1982),
chef de la Division d'Hygine Familiale, Directeur Gnral
(voir Assassinat / 18)


Page 15


A


CHERCHE RCEPTIOIN
Parlant Parfaitemer
Anglais, Franais et Esp
Pour nos bureaux situ
Sunset Dr. Miami Flo
Envoyez votre CV P2
par fax au: (305) 595-1


Cherche pour ses bureaux Miami Floride
Manager pour la comptabilite
Degree Master en Finances
Tres bon salaire
mTrs Dynamique
Certain Autorite
Parfait Anglais/Franais

Envoyez votre resume Pascal
par Fax au: (305) 595-1777


Sti ]aE> DLCaie
Vente de Certificats de taxe
le Miami-Dade County
x Collector's Office.


Dapre article 197 Lwa Florida-a sou zaf Taks, si taks ou gen
pou peye sou propriete-ou pa peye pou ane fiskal 1999 avan
dat Premye Juin 2000, wa p resevwa yon papye pou avti ou
ke leta ka vann propriyete ou lan on dat ke li va fikse.
Ositou, pou evite ke bagay konsa rive ou et pou evite tou
depans siplemant yon bagay konsa ta ka anjandre pou ou, al
peye taks ou nan youn nan adrs sa-a yo:

Miami-Dade Flagler building
MIAMI-DADE 140 West Flagler Street
i- I Miami, Florida 33130
oswa
South Dade Government Center
10701 S.W. 211 Street Room 104
Miami, Florid 33189
Ou ka peye taks la en Cash, ak on chk stifye, ak on "cashier
check" oswa ak on Money Order.
Si ou bezwen plis infmasyon, rele: (305) 270-4916
ouv 24 sou 24.
Peye taks, se zaf mt kay la.


M"


r C. AL- p M




Page 16


METRO DADE


Mercredi 10 Mai 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 14


fa ecu to o


Stop and think about it.

Our community stands to
lose millions of dollars...


Es Ke Mwen Ka Konte sou ou?


money


that pays


for schools,


hospitals,


roads, and many other


things that are important to us.

You can do something about it...


'c..


Complete


Can 1 Count on You?


,Puedo contar contigo?


It's
It's


your Census form.


easy to do.
confidential.


You can make a difference.


United States
MIAM IDADE Census
m 2000


1 -- - - - -- 1






Mercredi 10 Mai 2000 CT Y P7 F MIAMTIT Page 17
Hati en Marche Vol. XIV No 14 CITY OF MIAMI

AVIS PUBLIC
Reunion Spciale de la City Commission

sur des Projets de Dveloppement pour la Communaut
La Miami City Commission tiendra une Runion Spciale pour discuter de sujets se rapportant au Dveloppement de la Communaut.
Cette rencontre aura lieu
Jeudi 11 Mai 2000 2:00 PM
City of Miami Commission Chamber
3500 Ian American Drive, iami, Flrc-ida 33133
L.'A.genxda pourK ce Special %lMeeting est le suivant:
1- Un bilan historique du Community Development Block Grant (CDBG) Program dans la Ville de Miami, allant de sa 19 me sa 25 me anne.
2. Discussion et resolution propose pour une revision du Plan de Participation du Citoyen (CITIZEN PARTICIPATION PLAN), incluant la suppression du Citywide Advisory
Board.
3. Discussion et resolution propose sur le Planning Calendar pour les activits de la 26 me anne du CDBG.
4. Presentation du Projet de Revitalisation de Orchard Villas Model City, incluant
la legislation propose pour l'adoption en principle du plan et l'allocation de $100.000 des fonds HOME pour engager les services de R.J. Heisenbottle Architects, P.A.
pour dvelopper un Plan Gnral (Master Plan) pour la zone;
l'allocation de $1.5 millions des fonds HOME de 1999 et de $1.5 millions des futurs fonds HOME 2000 pour dvelopper des logements bon march dans la zone de Model
City Home Ownership;
Appuyer l'aplication du Miami-Dade County au U.S. HUD pour le financement de HOPE VI destin redvelopper les Projets de Logements Publics de Liberty Square et
Liberty Homes Public Housing Projects.
5. Resolution Propose pour modifier le Housing Loan Committee Membership en liminant le sige prcdemment occup par le Miami Capital Development Corporation et
pourvoir son replacement par un reprsentant du secteur priv jouissant d'une experience dans le domaine des prts dans la construction de logements; largir'ainsi le choix
l'intrieur des City Dpartements o le City Manager peut nommer les reprsentants administratifs; et appointer Frank Rollason, Directeur du City of Miami Building
Department, pour remplir la vacance cre par la mise la retraite de Jim Kay, ancien Directeur du City of Miami Public Works Department.
6. Resolution proposant le rtablissement du Commercial Loan Program pour revitaliser les corridors commerciaux du City of Miami Revitalization Districts, par l'allocation de
$150.000 des fonds du CDBG la Latin Chamber of Commerce pour administer le programme dans la portion Sud de la Ville et $150.000 des fonds du CDBG au Little Haiti
Credit Union pour administer le programme dans la zone Nord de la Ville, et la designation du City of Miami Department of Real Estate and Economic Development pour
l'administration du programme dans la parties central de la Ville.
7. Discussion et resolution propose pour tablir un concept visant une expansion du Programme de Revitalisation Commerciale.
8. Discussion et resolution propose pour le maintien de l'engagement de financement annuel de $225.000 pour une priode de 5 ans pour le Little Haiti Job Creation Project
destin crr des emplois et stimuler le secteur des affaires dans la zone de Edison Little River.
9. Discussion et resolution propose allouant $ 262.322 dollars des fonds HOME au CRA pour l'tablissement d'un programmme de pr-qualification pour achat de logements
dans la zone du Southeast Overtown / Community Redevelopment.
10. Discussion et resolution propose pour remplacer $504.450 des fonds SHIP par des fonds HOME disponibles pour couvrir les dpenses en construction du Allapattah
Business Development Authority pour le dveloppement du Ralph's Plaza Townhomes Phase I du project.
11. Discussion et resolution propose pour rallouer $ 853.727 des fonds SHIP 1996-97 et 1997-98 comme suit et reprogrammer le mme montant pour finance le programme
de rehabilitation du City of Miami Single Family et le programme du First Time Homebuyers' Financing:
Organisation et Projet Quantit
BAME Development Corporation of South Florida New Hope/Overtown Housing project $100,000
Jubilee Community Development Corporation -Jubilee Villas Housing Project $ 62.500
Model Housing Corporation Villas Dr. Godoy Housing Project $ 62,500
DEEDCO, Inc. Miami River Village Housing Project $ 100,000
St John Community Development Corporation Lyric Village Housing Project $114,150
Florida Housing Cooperative Barcelona Place $ 414.577
Total Rallou: $ 853,727

12. Discussion et proposition de resolution pour rallouer $4.75 millions de fonds HOME allous au Urban League et au LHF Housing Corporation pour dvelopper le North-
western Estates Housing Project et rallouer $ 3.1 millions de fonds disponibles du General Obligation Housing Bond Program de 1976 au dit project dans le but d'apporter les
redressements aprs le Rapport d'Audit sorti le 26 Mars 1998 et prpar par l'Office de l'Inspecteur Gnral.
13. Discussion et proposition de resolution allouant $3.587.693 de fonds HOPWA disponibles comme suit:
Organisation et Projet
Economic Opportunity Family Health Center Long Term Housing $ 1..742,900
Miami-Dade Housing Agency Long Term Housing $ 1.844.793
TOTAL $ 3,587,693

14. Discussion de proposition de resolution restructurant le HOPWA Program
15. Discussion et proposition de resolution allouant $ 50.000 la firme de comptabilit Sharpton, Brunson et Company pour raliser un audit et fournir une assistance tech-
nique au Programme HOPWA
16. Discussion autour d'une lettre manant du U.S. HUD citant le City of Miami pour ne pas s'tre conform aux standards du HUD dans les dpenses pour le programme
CDBG.
17. Discussion et proposition de resolution pour finance des engagements lgislatifs prcdemment autoriss et approuvs par la City Commission au Community Redevelop-
ment Agency (CRA) comme suuit:

Project:
Historic Overtown Priority Business Corridor Resolution 98-592 $3,000,000
CRA/SEOPW Interlocal Agreement Commitment Ordinance 11736 $2,000,000

Project
Sources de financement proposes pour rpondre aux engagements du CRA:
Quantity Source de Financement
IHistoric Overtown Priority Business Corridor $ 3,000.,000 Reprogramming of previously approved funds for CIP Projects
CRA/SEOPW Interlocal Agreement Commitment $1,000,000 HOPWA FUNDS
CRA/SEOPW Interlocal Areement Commitment $ 1,000,000 Reprogramming of previously approved funds for CIP Projects
Note: La reprogrammation de fonds CDBG prcdemment autoriss des projects qui ne pourront pas tre achevs d'ici le 30 Septembre 2000 est dtermine par l'Assistant City Manager for
Operations comme suit:
African Square Park Improvements Moore Park Renovations
African Square Park Land Acquisition North Bay Vista Playground
Allapattah Comstock Park Reeves Park
Armbrister Park Building Renovations Riverside Park Playground
Athalie Range Park Shenandoah Park Improvements
Athalie Range Park Playground Lighting Target Area Park Improvements '' .
Belafonte Park Improvement Virrick Park Improvements i
Charles Hadley Park Renovations West Buena Vista Park Renovations
Coconut Grove Minipark Renovation Williams Park Improvements
Curtis Park Improvements Allapattah Sidewalk Replacement *
Dorsey Park Site Improvements Edison Little River Sidewalk et S
Eaton Park Improvements ..
Henderson Park Improvements
Replacement 0t'., .
Jose Marti Park Little Havana Sidewald Replacement .: ..''
Lemon City Day Care Park Manuel Artime Community Center
Little Havana Softball Field Model City Sidewald Replacement
Merrie Christmas Park Handicap Access Overtown Sidewalk Replacement
Miller Dawkins Park Renovations Tower Theatre
Moore Park Field Renovations Wynwood Sidewald Replacement

La resolution propose reconduit $1.5 millions de fonds CDBG aux projects CIP pralablement approuvs qui pouvent tre achevs d'ici le 30 Septembre 2000 en accord avec
les priorits prcdemment approuves par l'Assistant du City of Manager responsible des Oprations et l'approbation du Department of Community Development.
La resolution propose alloue aussi $ 200,000 au City of Miami Building Department pour des activits de demolition tre effectues d'ici le 30 Septembre 2000, de fonds
prcdemment allous au Capital Improvement Projects.
18. Discussion et legislation rallouant $ 500.000 de fonds CDBG prcdemment engags et $ 500.000 de fonds HOME au St. John Community Development Corporation
pour le dveloppement du Lyric Village Housing Project
19. Discussion et legislation concernant le Performing Arts/ First source Hiring Agreement.
Tous les intresss sont pris d'assister cette Rencontre Spciale Le site de la rencontre est accessible aux personnel handicapes.
(AD 06158 )






Page 18


Nos Jeux


Mercredi 10 Mai 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 14


mma4, I/J fi'tl B # A VE


Allez de CARNET TONDUS, en utilisant des
mots du vocabulaire franais, et ne changeant
qu'une lettre par ligne.


ouios e a


Solutions de la
semaine passe:
HAITI


Mots Croiss


Solutions de la semaine passe:


K V V
L G N"
N P A

E U
E Q X
M UX
H F
R T R


(C A M Bf


G C I I J T V A S N
O K G NO HO Q U U W Q
N M J Z F I Q R B J Z
Y K O S I L U L B X V
D\E M E P 1I F J J T Y
U PN P/A) J)
RAS RP M S/
V c u 1 u s x w
PN A 1I L P
H (A L\) A\G N E)
L M V W/i ,E\N N\K N
0LMVW SD GE N A
G B Z I U Q ZA
N, THOL P KSCZ
BEA BAB M I1Z) I L A


HORIZONTAL
1. La lere guerre mondiale y
commnenca -
2. Lire haute voix -
3. Dchiffr 4. Blague -
5. Cres 6. Astatine -
7. Passe 8. Surs.


VERTICAL:
1. Sud-Ouest Jeu chinois -
Pronom 2. Fortifia Courbe -
3. dieu Article Possede 4. Tudesque -
5. Art martial 6. En matire de Champion Pronom -
7. Votre excellence Redevance 8. Dcores En matire de.


e e


Assassinat du

Docteur Ary Bordes
(suite de la page 15)
(octobre 1982 mars 1983) et Ministre de la Sant
Publique mars 1983 fvrier 1984. "Personnellement, je
n'tais pas duvaliriste. Mon bulletin de vote en 1957 avait
port le nom de Louis Djoie, candidate malchanceux
des lections, some toute diriges par l'Arme. Mes
rapports avec les Prsidents F. et J.C. Duvalier taient
limits uniquement au salut annuel de fin d'anne au Palais
National partir de 1966. Et pourtant, j'allais accepter
tour tour les postes de Directeur-Gnral du DSPP et de
Ministre de la Sant. 6
Il a galement occup la function de president
de l'Association Mdicale Hatienne, pregnant en main une
association moribonde qu'il a contribu restructure.
"J'ai milit avec ardeur dans l'administration
publique hatienne (de 1952 1984), gravissant les
chelons jusqu'au plus haut niveau. J'avais en toute bonne
foi cru dans la possibility de, changement l'intrieur du
systme politique existant, sans bouleversement total.
Erreur que ne devraient plus continue
commettre nos compatriotes. Ce genre de systme pourri,
ne peut engendrer que npotisme, corruption et
inefficience administrative, sans grand espoir, pour
longtemps, de progrs socio-conomique significatif, ni
abolition de l'intimidation, de la repression, de la terreur.
Le pays hatien a besoin d'un changement en
profondeur."7 La troisime fois que le Dr Ary Bordes aura
t en contact avec une arme braque sur lui, il n'a pas eu
la chance rencontre en 1960 lors d'agressions
prcdentes.
Le Docteur Ary Bordes est mort samedi aprs-
midi victim d'un attentat crapuleux. Il aurait eu bientt
75 ans.
1 Un Mdecin Raconte p.35
2 Un Mdecin Raconte p. 40
3 Un Mdecin Raconte p.60
4 Un Mdecin raconte p.73
5 Un Mdecin Raconte pplOO-101.
6 Un Mdecin Raconte p. 269
7 Un Mdecin Raconte p 303


GRILLE DE PROGRAMMES

Mlodie 103.3 fm
74 bis Rue Capots
Po rt-aLu-Prirnce I-lati
T'1:221-8567 / 221-8568 Fax: 221-1323
e-mail: enrxiaarcheC@ aitivvwo>rld.crri
1jURL: ,rvvv.1ha hai t ie n rarolie.coin

5h00 6h30 BOIN EVEXL en musique

6h30- 7h00 .AU PIPIRIt CI-IANTANT'
premier journal de la journe avec Yves Paul Landre
7h00 9h00 IVIELODIE VIiATXIN
Informations. Interviews, Analyses
7:15 : Au quotidien avec Elsie
7h25 : La Chronique Economique avec Roosevelt Jn Franois
7h35 : L'Actualit en Bref avec Serge Csar
7h45 : L'ditorial de Marcus
7h50 : Les Sports avec Smith Griffon et Captain Bill
8h00 : Les Invits du Jour

10h00-Midi LE DISQUE DE L'AUDITE:UR
avec Smith Griffon

12h00- 12h15 ILE 1,VIIDI
Un rsum des Informations Locales et Nationales avec Serge Csar

12hl5 200 LA.D Y BLUJES
Jazz, Blues, Swing, Ragtime...

2h00 3h00 C 'EST SI BION ENr C Emission de Chansons Franaises

3h00-5h00 DOC DANIEL
ET SES SUCCESS CONrFIRI1VIES
ou Le Bon Vieux Tem ps!
avec Doc Daniel et Captain Bill

5h00 NOUVELLES 5 HEURESJ

7h00 8h30 A.IOR Y SABOR
CON LUrJ' Cx I-I<
8h30 9h00 SOIR IINFO1VATIONS S

10h00 INOTI.E CGIArND CONCERT
( Lundi et Mercredi )
L'Heure classique
Dimanche soir "Sous le kiosque Musique"

JAZZ AT' TEN ( Mardi et Jeudi et aussi dimanche soir )
Illustr d'Inverviews avec Compositeurs, Interprtes
et Grands Critiques Musicaux

9h00 et au-del CAVALIERS,
PRENE;Z VOS IDAJvI-JES (samedi )
50 ans de Succs Populaires Hatiens avec Lucien Anduze


CA RNE





Allemagne
Angleterre
Cambodge
CoreeDuSud
France
HongKong
Japon
Liban
Philippines
Pologne
Slovakie
SriLanka
Turquie
Zimbabwe


SCRABBLE
Arrangez les sept lettres ci-dessous
pour former un mot Franais

TA

OGN

NE


Solutions de la semaine passe:
SECTI O N /


b e a
-d
0 "Copyrighted Material
-- Syndicated Content *
Available from Commercial News Providers"




- -o e n o


GALAFERIA
Concept de spectacles Cinma, Thatre, Musique
Cherchons Promoteurs, Acheteurs, Organisateurs de
spectacle
(n'importe o en diaspora)
Gagnez US $ 2.000 ( Semaine)
$ 100.000 (An)
Info. Fr'd> ric
Montral: (514) 633-8987
Hati: (509) 245-8317


1


-


-R-- qp Mp - -







Mercredi 10 Mai 2000
L2tl .&n kw. .r.hek. Vl YTV7 T1" lA


iiaiti en *varcne vnn. tAiv fl *f -


LAGO AK LAVI

Pafwa Lavi ban n payt
Nou frape pyen at pou fe wklb
Apre n' met de men nan machw
ap pouse katyil
Kmkwa n' vie raie bak tan pase
Pou ekzanminen dantan.
Tlman panse n f lakwobat,
Nou tanmen f lago ak Lavi
N'ai kache pou l'pran-n si l'kapab
Kbmsi n'ka ba l'sgo toutbon.
Li ri n kpdi jouktan l'gen wkt
Paske l'w lonnvi je-n
Pa vize kou fizi kout,
Nou bliye si n'se flch palmis.
Afs nou reve,
Nou reve n'vlb peny Mtdlo.
Nou menm reve n'vbl bonnt Lakansyl
Epi n'ap f'e laviwonn pyebwa av-1
Kbmkidire n'ka pati ak li
Pou w dekiprevyen chans nou.
Men ak tousa,
Kafe n'kontinye koule ak ma
Se dlo n'ap bwote nan paswa.
Nou tanmen kalonnen Lanm
Kmkwa se revanj n'ap tire ak lanati.
Nou mache bobis pou n'moke Lavi
Men l'griyen trannde-1 l l'w n'pa
konn danse
Nou panse n'ka pase-1 nan rizib
kbmkwa 1 mache bwete
San n'pa menm gade si n'mache
drt nou menm
Nou seye kase koub resp-1
Pou krache kl-n
Li lage gonmbo cho nan plan men-n
Epi l'rete tennfas
San l'pa fe youn pa kita youn pa nago.
Li jouk kale naw-1 sou nou
L l'w n'antyipwt pou pran douvan
K6msi se wout nou konnen.
Nou pran pz koupe fache ak li
Nou menm w-1 kbm youn chimen nou p
renmen
Men chwal nou al bouke kanmenm ladan.
Emmanuel Vdrine


LIV NEF... FENK RIVE
Merde aux Cons
pomes de liberation :
Alfred Reynolds $10


* Main basse sur la justice:
Grard Georges $


*Comprendre la prsidence amricaine
Grard Georges


*Hosanna et son rve
Maud Paultre Fontus:

*Porte-Sauveur
Cuckita Bellande

*Fleurs Potiques
Onel Desormes

*Graffitis pou l'Aurore
Rodney St. Eloi

*Fe Caraibes
Max Freesney Pierre


*Rasin Bwa Kayiman(teyat)
Yvlyze $12

*Pilules Philosophiques
Jean Merdalor $7

*Cercueil sous le bras
Paul Arcelin $20

*En balise d'le Mmoire
Eddy Garnier $10

Viv Bondye: Jafrikayiti $12


*Never Question the miracle
Rose Marie Toussaint, MD


24.95


SEREMONI VODOUN NAN MIYAMI


Little Haiti se bastyon kilti
Ayisyen-an nan Miyami. Ayisyen
kou etranje soti toupatou pou yo
vin pran douch kiltirl-la menmjan
an Ayiti y'al souspyant pou y'al
pran beny chans.
Nan Miyami, si ou bezwen
manje youn bon griyo, bannann.
peze, bon pikliz se nan Ti Ayiti pou
aie. Restoran Ayisyen f. mikalaw.
Gen restoran granjan kote ou chita
anba bonjan kondisyonen, bl ti
demwazl ap svi tankou tou gen
restoran anpte, restoran sen
akwoupi, restoran chen janbe...
tankou lakay. Chak vire-tounen


s'oun restoran. Day depi ou
pwente nan zn Edison nan kwen
62-a rive NE dezym Avni, od
bon ti manje ap satouyt twou nen-,
w. Si ou grangou menm, ou
gendwa kimen tankou chen Pavlv
-la.
Si ou bezwen manje youn
bon bout kann zannana, mango
kn, kasav... toujou-toujou se nan
ti Ayiti pou aie. Menmjan-an tou
si ou bezwen youn bon liv ak
journal Ayisyen se pase sou Aveni
Flix Morisseau-Leroy-a nan
Libreri Mapou osnon nan les
Cousins.
Lavi ap reprann nan Ti
Ayiti. Mounn mache ta. Yo leve
bon. Se vre gen youn bann san
lojman k'ap soti anba lavil, monte
pi wo, men majority nan yo pa
vol, yo pa asasen. Yo pv, yo


Page 19


ak Jan Mapou


made, yo bw ti gwg yo, yo
fimen ti tabak yo men yo pa atake
mounn tankou zenglendo'Ayiti.
LOt bagay nou konstate, se
youn chanpiyon botanika k'ap leve
nan chak kwen "Little"-la. Yo vann
tout bon medikaman pou geri, pou
ede mounn ki gen psekisyon, ede
mounn jwenn travay, f bs ak
fmann pran men yo l y'ap
psekite fr ak s nou yo. Fanm
tankou gason vizite botanika yo
pou mare lalo...
Nan youn botanika ou
jwenn tout fey bk osnon oungan
bezwen pou l'travay. Ou jwenn


tout , ti mouton tye koupe
osnon posyon fonn-nan-vyann
pou geri malenng osnon f lnmi
pran men-1.
E se detanzantan, seremoni
gaye. Owi. Seremoni vodou. Kout
tanbou marye. Vodouyizan yo ap
laye vodou tout lan nuit. Bonjan
seremoni. Bonjan manbo ak
Oungan. Lwa yo travse dlo. Nou
jwenn Danmbala, Ezili, Ogoun
Feray, Kouzen, Gede... tout makn
Ginen yo la, la-a nan "Little Haiti".
Gen peristil. Poto mitan. Laplas.
Ounsi. Oungenikon...
Chache w'a jwenn. Frape
y'a louvri. Si majority Ayisyen nan
Miyami se pwotestan, gen bonkou
katolik ak vodouyizan. Peyi lib.
Tout mounn lapriy Bondye yojan
yo kapab. Klkeswa jan lapriy-a
monte gras la va desann kanmenm!
jan mapou


ATANSYON BOSTON
POU FT MANMAN AYISYEN YO
28 ME 2000 NAN STRAND THEATER
TWOUP TEYAT LAKAY AP PREZANTE:
NOU TOUT SE ERITYE
NOU TOUT SE ERITYE youn pysteyat Papads ekri e ki te ranmase
anpil bravo nan Rex Theatre, Ptoprens-Ayiti pandan senmenn dyaspora-
a.
NOU TOUT SE ERITYE se imaj youn bann fr ak s k'ap viv nan
dyaspora-a ak k sote, k kase, k sere pou eritaj yo k'ap nwaye rian
latoumant. Se ptre fr marasa, fr kd lonbrit ki dozado pou eritay
grangrann te mouri kite.
NOU TOUT SE ERITYE ak Papads, Jean St. Martin, Alphonse Pierre
Fils, Liliane Montes.
Antre $12. (Davans) ; $15 (Nan pot) Timaymay $10

EPOK KOMINYON SE EPOK KREMAS... KREMAS
MAPOU PA GEN PARY. AYISYEN KOU ETRANJE
SE MODE LANNG! W-A GOU PAW!5919 NE 2ND AVE, MIA


KOLAY SAINT-ELOI
ak: Eddy Garnier
Nan lane 1999 la, nan Edition
Mmoire, Rodney St. Eloi pibliye oun
dnye liv powm ki rele" J'AVAIS UNE
VILLE D'EAU DE TERRE ET D'ARCS
- EN- CIEL HEUREUX". Malerezman
mwen pa oun kritik liter madre pou m'ta
ka pale de liv la.nan sans literati pwetik
li. M'kite sa pou youn esp aniamaty.
Mwenmenm, sa ki atire atansyon-m
ladan-1 se teknik Msye Rodney itilize-a.
Oun teknik kolaj. Sa ki vie di, li dekoupe
oun bagay oun kote pou l'kole li oun lot
kote nan youn lot kontks pou realize
oun lot rezilta oun lot reyalite sosyal,
politik, kiltirl ou ekonomik menm.
Men yo itilize teknik sa-a sitou
nan penti. Anpasan m'taka di liv la ilistre
menmjan tankou liv ki rele
KONBLANN Georges Castera fils te
ekri, sa f lontan ou menm tankou
ilistrasyon ki nan P ST Josaphat Large
te fe part nan Miami. Diferans ki genyen
ant teknik mesye sa yo ak Rodney, ske
se GRAFITI-a ki pwovoke enspirasyon
powt la pou l'ai konplete ide-a ak efe li
f nan miz (la muse)li. Anplis de sa,
GRAFITI a tou svi ilistrasyon pou liv
la. Fason sa-a kapab antre nan youn teyori
ki te deja devlope yo rele POSIE ART
PLURIEL, kote oun atis itilize son, penti,
mizik, mouvman, dans, tousa pou
akonpaye pawl pwezi li ekri-a.
Eben, nan ka liv Rodney-a, se
graffiti, anons ak ansy magazen li pran
nan tout lari Ptoprens pou li eksprime
oun sitiyasyon sosyal tt chaje. Younn nan
kolay yo ki nan paj 62 liv la Di konsa: "
KAPOT PANT PA PRAN GL TIFI
SE GAZ TI GASON SE ALIMT ". Ou
w jan Msye Saint-Eloi santi fs ki
genyen nan metaf popil sa-a ki fe li
pran-1 pou l'transfme-1 nan liv la. Sa ki
enteresan.pou mwen ank nan anons $a-
a, se oun fenomn lengwistik ekstrabdin.
Nan f chlb m'al rele oun pot kanadyen
pou mwen pale li de bl figi de estil ki
genyen nan : Kapt Pant pa pran gl la.
Sa ki t'a vie di kapt Pant-a tlman solid
e asir, li p'ap chire pou mal t'a rive
timounn yo. Se sa tout Ayisyen konprann.
Powt Kanadyen-an di mwen non, se pa
konsa li w-l. limenm. M'mande-1 sa
k'pase, li di mwen limenm laviktwa pou
li se toujou l jw-a f'e gl la. Albske pou
nou Ayisyen, nou w se oun viktwa tou
l pant-a pa kite gl la pase. Kididonk
nou respekte fos atakan-an, anmenmtan
nou apresye deksterite ofansif la tou,
endirkteman.
Men si n'al pi lwen, n'ap w
fason reklam Pant-a ft la, se konptman
pp Ayisyen-an menm ki konsa. Stadi,
toujou ap sibi. Nou toujou la pou nou pare
kou e non pou nou anpeche kou yo bay.
Toujou ap sipte, toujou p pou mal pa
rive. Konsa nou pajanm gen tan pou nou
aprann kouman pou nou fe pou n'f bon
kou, pou nou bay gl laviktwa-a. Toujou
ap trennen, ap tann, toujou p,toujou ap
pare gl. Chak fwa nou pare ou gl, nou
konprann ke se oun viktwa.
Alske rete chif ank pou nou
konte kantite gl nou pran km pp. E
nou fek komanse ap pran gl. Kididonk,
pp la konsekan ak sa l'ap di. Li w lwen
se manm li ki kout..
Eddy Garnier

DRAPO BLE-E-WOUJ
AP FLOTE NAN MIYAMI
BOARD OF EDUCATION NAN
MIYAMI VOTE YOUN REZOLISYON
KI PENMT LEKL NAN MIYAMI
YO FETE FT DRAPO AYISYEN-AN
NAN TOUT LEKL. NOU BAT
BRAVO POU PWOFES AYISYENYO
KI RANTRE DRAPO BLE-E-WOUJ LA
ANNDAN LEKOL YO!!! PLIS DETAY
SENMENN PWOCHENN.


ti gout pa ti gout


ajoute $4 pou laps + 6.5%Tx / Voye
chk la osnon rele ak credit card nou
nan Libreri Mapou P.O Box 6146 Miam
FI. 33299. 305-757-9922/ fx: 757-3606




Page 20


INSERTION PAYEE [


Mercredi 10 Mai 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 14


-$ -{,


Fanmi


La


alas


I'']'


Ili


II il


ilI I


Ill ]'




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs