Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00018
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: May 3, 2000
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00018
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text

















300

cho


-!,;


Trois survivants d
dte


Hati en Marche dition 3 au 10 Mai 2000 Vol. XIV No. 13


NAUFRAGE

boat-people haitiens

us sur un lot desert
Nassau, Bahamas, 28 Avril
-"C'tait un vrai champ de bataille",
> 4 a comment un pilote d'hlicoptre
amricain, Mark Feldman, un des pre-
miers sauveteurs arrivs sur le minus-
cule lot de Flamingo Cay, o 300
boat-people hatiens ont chou,
quelque 300 km au sud de la capital
des Bahamas, Nassau.
Les Hatiens y taient
bloqus sans eau ni nourriture, depuis
'. ^ une dure indtermine, aprs
vraisemblablement le naufrage de leur
bateau. Selon leurs tmoignages
\ .- rapports par les garde-ctes, il
1' s'agissait d'une embarcation de 15
~ mtres don't l'pave n'a pas t
L., retrouve.
Ce sont des voiliers passant
proximity qui ont donn l'alerte.
Certains des Hatiens ayant
reu des soins mdicaux suir l'le
bahamienne d'Exuma semblaient
I dans un tat dsespr, selon un
S. tmoin. "Certains taient dans un tat
comateux", a expliqu au New York
Times Michael Minns, propritaire
S.- d'une petite marina qui a aid
^ ^' F coordonner les secours.
-o "Je pensais qu'ils taient
morts. Ils avaient trs peu de
f f Ivtements, certain taient couverts de
poussire et de salets et aucun ne
l pouvait marcher".
Au total, le bateau, qui s'est
S* .- chou mercredi au large de Flamingo
du naufrage en route vers un centre de Cay, environ 400km d'Hati,
nation Nassau, Bahamas (voir Naufrage / 3)


FOIRE DE LA FETE DU TRAVAIL

Grande foule, peu d'clat


.aE.^ X --- -': -;- --
La ministry des Affaires sociales, Mathilde Flambert, Premier ministry Jacques E.
Alexis, Rosny Franois, directeur de I'ONART photo Image Nouvelle/H.en.M
La Foire de l'Agriculture et de l'Artisanat, l'occasion de la Fte du ler Mai, a
connu cette anne plus de foule que de succs. Etal sur les Places de Ption et de Dessalines
fraichement restaures, l'vnement a attir un monde fou, petits et grands, qui ont trenn
avec bonheur les quipements nouvellement installs au Champ-de-Mars, mais la foire en
elle-mme n'a rien apport de nouveau par rapport l'anne prcdente. Moins diversifie,
moins anime, sans un thme original (l'anne dernire c'tait "les diversits cologiques"),
la foire semble n'avoir pu chapper la crise (l'Etat a moins de sous, et le secteur priv fait
la tte).


ANALYSE

Les alas

humans de la
PORT-AU- e Claude Knol, sa
PRINCE, 28 Avril femme ne Cybille
La crise qui svit c X Potanski et leurs
depuis trois annes en Hati adj enfants ont t retrouvs dans une
beaucoup fait passer par pertes et residence de plage sur la Cte des
profits: l'conomie du pays qui Arcadins. Selon les premiers
en est rduite aujourd'hui une renseignements et si la thse
peau de chagrin (des exportations rapporte se confirm, Knol aurait
annuelles ne dpassant pas 400 procd avec un sang froid
millions de dollars), le trsor pub- dmentiel, littralement parlant. On
lic (l'Etat en est aujourd'hui se perd en conjectures, aucune note
boucher les nids de poule avec de n'a t retrouve, aucun mobile
la terre), l'inscurit don't on a expliquant un acte aussi dsspr.
dj tout dit ... sans oublier le Moins de 24 heures plus
black-out (pannes d'lectricit) tard, on parlait d'un autre monsieur
qui est total 4 jours sur 7. dans la soixantaine, qui se serait jet
Niais la crise a franchi dans le vide depuis le balcon de sa
un nouveau palier. Cette semaine residence dans les hauteurs de
les conversations dans la capital Ptionville.
hatienne sont alimentes par le Qu'est-ce qui peut pousser
suicide apparent d'un homme quelqu'un cette extrmit dans un
d'affaires, aprs avoir enlev lui- pays o le suicide n'est pas une tra-
mme la vie son pouse et ses edition national?
quatre enfants. Les corps de Jean- (voir La crise /4)

Balaguer dans un

rle central aux

prsidentielles du
SANTOI 0 1 i beaucoup de Domi-
DOMINGO, 29 Avril M a .v nicains comme le
- Joaquin Balaguer a 93 ans, il symbol d'un pass rpressif.
est aveugle, peine capable de Pourtant il pourrait tre le prochain
marcher et considr par president de la Rpublique
(voir Balaguer 7)


Me Lon Manus
-ret en 7e doute les

lections du 21 Mai


ASSASSINATE D'UN
PORT-AU-PRINCE, 28
Avril Des inconnus ont assassin
coups de machettes un reprsentant du


S


Me Lon Manus
PDCH (Parti Dmocratique Chrtien
Hatien) de feu le Pasteur Sylvio
Claude, a annonc vendredi Marie
France Claude, candidate la Mairie
de Port-au-Prince.
Ducertain Armand, g de
70 ans, a t tu le mardi 25 avril par
des gens qui ont envahi son domicile
Thomazeau, 28 km au nord-est de


MEMBRE DU PDCH
la capital.
Marie France Claude a qualifi
le crime d'"assassinat politique."
Cela porte au moins onze, pour
la plupart des figures de l'opposition, le
nombre de personnel qui ont t tues
(voir Elections-Violence / 6)

HAITI EN MARCH
Port-au-Prince
100 Avenue Lamartinire / BoisVema
Tl /Fax 245-1910
Miami
173 N.W. 94th Street
Miami, Florida 33150
Tl: (305) 754-0705 ou 754-7543
New York (914) 358-7559
Boston (508) 941-6897
Montral (514) 337-1286
FAX (305) 513-5688 ou 756-0979
E-mail: enmarche@haitiworld.com
URL: www.haitienmarche .com
Library of Congress # ISSN 1064-3896
Miami, New York, Montral, Boston,
Washington, Chicago: $ 1.00
Port-au-Prince: 5 gourdes


3 L


1


1







Page 2


EN PLUS ... EN BREF ...


Mercredi 3 Mai 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 13


(~ d~

~6 h p~
e. oe s .s C. -~


a*lb ~ -00 kioom- Mm
MO e mdb mob- ae w


-M O. -
4bebm*


MM m dm- -M --m m- u- 4

* u .mm> lm-
m-- m ab



m O -Ob
dommm- lmo

gow mm* b Ou lo


-M -- w mab m l

w- emm




- to - a .oe I
e e -m M a a m o m


-M 4p -o on-
s q CM -
e m ~ 4p dooe a
eM-M- -


s _ -m *. o
- oe *-

*"- -"Copyrighted Material -

-- Syndicated Contentent .

Available from Commercial News Providers"





M 0 am f I 00tanm "
a %un que



MM __ Ou


@Omd q me .- e go-4b


- -quo


4%mw omi 4- mm m mm m 0
am __ -M e e
oe e ma MO 9 -


- ~ *


*e


. qlp B





Im-




9om e


M -


4qt m ID
amm M lhi


e
e ~ e ~e
e -~ s ~ -
______ ~ -
~ -
-
~- *.~ e ~- *
- - - e.
_____ s
e ~ e e
e e
e s -
e *
e e 5 S ~
- -e -~ oe e


Im- om- u -m

q CM
s.i 4om n
Cw

dumQ M emwlmmC
Mao p "M- m 4@%
MM op0 um m>e


6e.congrs du Mouvement Charismatique d'Hati (AHP)
Le 6e congrs du Mouvement Charismatique d'Hati s'est droul ce week-end chez les Frres
de Saint Louis Gonzague Delmas autour du thme "V enez glorifier Dieu, sa parole, son souffle
pour un monde nouveau".
Plus de 50.000 fidles venus de plusieurs rgions du pays et de l'tranger ont pris part
l'vnement. Parmi les hauts responsables de l'Eglise catholique en Hati, l'Archevque
coadjuteur de Port-au-Prince, Ser ge Miot et les vques Willy Romlus et
Hubert Constant ont particip au congrs.
Dans son message prononc le premier jour, Mgr Romlus a appel les
Hatiens la conversion pour une transformation de leur vie. Il les a invits une plus grande
implication dans le service de Dieu et de l'glise.
Soeur Claire Gagn animait les diverse sances de louanges et de prires.
Un certain dcouragement est perceptible au milieu des chrtiens d'Hati actuellement, a-t-elle
soulign ds le premier jour, pour affirmer que le Congrs se proposait de raffermir l'esprance
et la foi dans les coeurs.
Le Congrs 2000 a accueilli deux invits trangers, le prtre canadien Gesner
Roy et le pre Brice Gourdin en provenance de la Guadeloupe. Les
intervenants hatiens ont t notamment les pres Jules Campion, Joseph
Simoly et Gatan Bourciquot.

S La Fte du travail Port-au-Prince
Les responsables des ministres de l'Agriculture et des Affaires Sociales ont ouvert
officiellement vendredi une foire agricole et artisanale or ganise en plein Champs de Mars.
Le thme en tait: "Solidarit avec tous les travailleurs pour le enforcement de la production
nationale. L'un des objectifs de la foire tait d'attirer l'attention sur la diversity des activits
conomiques qui se dveloppent en Hati.
Selon les organisateurs, cette exposition vise entire autres mettre en
valeur les productions et oeuvres des artistes peintres, des crivains et
o des artisans qui mritent d'tre honors pour leur contribution
l'avancement de la culture hatienne.
S Plus d'une cinquantaine d'exposants venus des dif frentes rgions du pays
ont particip cette foire en exposant des products agricoles et
e e. artisanaux.


" -" Les rsultats du test d'ADN effectu sur le prsum bb de
* -- -- Nanoune se sont rvls ngatifs
- Les rsultats du test d'ADN commandit par le ministre de la Sant publique pour tablir s'il y
a des liens de parent entire un bb retrouv dans un Centre de sant de la capital (SODEC) et
m* 4 les parents d'un nouveau n disparu l'HUEH le 27 fvrier dernier se sont
o4b m 1 rvls ngatifs. (vair En href 1R8)


- *.- ~ s ~
* -


oe


Iff


Un partenariat Sogebank/Western Union intgre Hati dans un vaste
rseau mondial de transfer d'argent
La maison de transfer international, Western Union, et la banque prive hatienne, Sogebank,
ont inaugur mercredi Port-au-Prince un rseau de transfer d'ar gent qui doit permettre leur
clientle hatienne de bnficier des services de la Western Union
travers les 24 succursales de la Sogebank et les 1200 commerants af filis.
Selon les responsables de la Sogebank, cette alliance conclue en janvier
dernier consacre l'union de deux leaders, le No 1 mondial des transferts
d'argent et la 1re banque prive hatienne.

Les activits reprennent leurs course normal l'HUEH
Un comit provisoire de gestion form de 4 mdecins a pris function mercredi l'Hopital de
l'Universit d'Etat d'Hati (HUEH).
L'arrive de ce comit qui comble le vide laiss par la mutation de la
directrice mdicale de l'HUEH, permet de trouver une "solution" la grave
crise qui affected le plus grand centre hospitalier public du pays depuis
deux mois.
Le Comit est compos des docteurs Philippe Hugues Carnard, Bernard Lvque, Pierre Boncy
et Florence Bien-Aim. Selon la ministry de la Sant publique, Michaelle Amde Gdon, les
choix ont t ports sur ces personnalits en raison de critres comme l'anciennet, la
disponibilit et la competence.
Un conseil d'administration devrait terme entrer en function dans ce centre hospitalier pour en
assurer la gestion financire et administrative.

La DEA a tabli une base de commandement pour toute la zone
hmisphrique en Rpublique Dominicaine (infohaiti.com)
La DEA -Drug Enforcement Agency a tabli en Rpublique Dominicaine une base de
commandement dnomme "Base de Commandement Rgional Nord". Dans le cadre de ses
operations visant freiner le traffic men par les cartels colombiens de cocaine en direction des
Etats-Unis via la Carabe, les autorits amricaines ont choisi de lancer toutes leurs operations
rgionales partir du territoire dominicain, en coordination avec les responsables de scurit de
ce pays, selon les
rvlations du journal Ultima Hora du jeudi 27 avril.
Un organisme, la Ligne d'Information Autorise, charge de coordonner toutes les informations
obtenues par les services rgionaux d'intelligence, a t cr cette fin. Son objectif serait de
combiner les diverse informations et d'laborer des strategies pour stopper le traffic de la
drogue.
Selon Michael Virgil, chef de l'antenne caraibenne de la DEA, il y a eu diminution sensible du
flot de cocaine pntrant aux Etats-Unis aprs l'opration "Conquistador" mene au niveau de
plusieurs pays de l'hmisphre.
Aussi "le prix d'un kilo de cocaine sur le march amricain ou Porto-Rico est pass de 12.000
26.000 dollars" a dit Virgil, expliquant que la zone de transit comprenant particulirement Hati
et la Rpublique Dominicaine, est en train d'tre dmolie.
Selon des sources amricaines contactes par infohaiti, les responsables de la DEA ont dj
install des appareils de communications sophistiques dans la zone frontalire entire la
Rpublique d'Hati et la Rpublique Dominicaine. Les 26 pays de la region sont interconnects
travers une ligne de communication spciale afin de suivre les trajectoires des car, gaisons de
drogue.
Plusieurs tonnes de cocaine et de marijuana, ainsi que des biens estims
plusieurs millions de dollars ont t saisis, au course de la dernire operation "Conquistador"
ralise au niveau de plusieurs pays de la Carabe.
Les autorits dominicaines ont plac tout le long de la frontire avec Hati, des agents d'une
institution dnomme Centre de Coordination et d'Information Conjointe (CICC), afin de
recueillir tout type d'informations devant conduire l'arrestation de trafiquants utilisant cette
voie pour le transport dela drogue.

Les militaires dominicains acheteraient-ils des Hatiens pour les
vendre aux batteys ? (infohaiti.com)
Le ministry dominicain des Forces Armes, le gnral Manuel de Jesus Florentino, a ordonn
mardi 25 avril l'ouverture d'une enqute pour faire le jour sur des dnonciations concernant une
operation clandestine "d'achat et de vente d'Hatiens pour les acheminer vers les bateys" mene
par les militaires dominicains cantonns la caserne de la ville frontalire de Jimani.
Le gnral Florentino ragissait aux dclarations tenues la veille par le pre Pedro Rouquoy qui
avait dnonc cette "pratique esclavagiste" mene environ 500 mtres de la caserne militaire de
Jimani, dans un btiment public contrl par les militaires. Selon le religieux, les hatiens
recevraient une carte d'identit avant d'tre conduits d'abord dans une maison encercle de
bayahondes puis dans les batteys bord d'autobus ef fectuant le trajet en pleine nuit. ".
Le ministry dominicain des Forces Armes a pass des instructions au haut
commandement de l'arme afin de vrifier l'authenticit des dclarations du prtre."Nous
cherchons tablir les responsabilits et nous appliquerons des sanctions drastiques. Notre
institution ne tolrera pas ces violations" a rpt le gnral Florentino.
Paralllement, le'directeur des services dominicains de migration, Danilo Diaz, a annonc le
dbut d'une investigation afin de dterminer la vracit des dnonciations du pre Ruquoy "Les
faits de cette nature seraient contraires la loi" a dit Diaz.
Le religieux est considr comme un proche des immigrants hatiens, depuis l'poque o il
dirigeait la station de l'glise catholique Radio Enriquillo, en animant des programmes de
rsistances contre le coup d'tat militaire de septembre 1991. Pedro Ruquoy occupe actuellement
la function de cur et coordonateur des activits pastorales du batey Cinco dans la region de
Barahona.


VU,,22-11UlIr ...10


1








I L'EVENEMENT


300 boat-people hatiens


chous sur un lot dsert
Dernires victims d'un "rve amricain" qui pousse chaque
anne des centaines de compatriotes prendre la mer...
(Naufrage ... suite de la premiere page) boat people souffrant de grave hyporthermie, de
transportait au moins 290 Hatiens, soit le plus grand con- dshydratation et de troubles rnaux, qui ont t
tingent de migrants atteindre les Bahamas depuis des transports par hlicoptres vers des hpitaux Nassau
annes. et Great Exuma, a indiqu le garde-cte Gibran Soto.
Les gardes-ctes amricains ont vacu eudi 65 Les 223 autres taient achemins vers
Nassau vendredi bord d'un navire de la ma-
rine bahamenne. Mais, au final, les rescaps
seront reconduits vers Hati.
S' iLes sauveteurs ont dcouvert deux
corps bord du navire. Les autorits n'avaient
pas confirm vendredi les dclarations des mi-
S-- grants selon lesquelles 12 autres personnel
S' taient mortes durant la traverse.
Cette arrive le boat people Flamingo
.Cay a prcd de quelques heures le
dbarquement de 122 autres Hatiens Inagua,
- : l'le la plus mridionale de l'archipel bahamen.
- -Elle n'est situe qu' 160km des ctes hatiennes.
.La semaine dernire, on avait enregistr l'arrive
Sd'un group de 224 boat people.
S.. En Floride, les autorits ont par ailleurs
annonc qu'elles avaient arrt mercredi soir
quinze Hatiens prs de Key Biscayne, ainsi que
les deux pilots du cannot dans lequel ils se
trouvaient.
SL'an dernier 4.000 migrants hatiens ont
t arrts aux Bahamas, et plus de 2.500 l'ont
dj t cette anne. L'augmentation
spectaculaire du nombre d'Hatiens cherchant
se rfugier dans le pays coincide avec la monte
de la violence en Haiti l'approche des lections
lgislatives. Mais pour le directeur du bureau
Jeune survivante secourue aprs avoir failli mourir de national hatien des migrations "c'est un signe
dshydratation


L'EVENEMENT SOMMAIRE
300 boat-people hatiens chous sur un ilot dsert p.l
ANALYSE
Les alas humans de la crise p.1
ACTUALITY NATIONAL
Me Lon Manus met en doute les lections du 21 Mai p.1
Luc Eucher Joseph tait apprci de l'international p.5
Un nouvel Ambassadeur US pour Hati p.5
Position Mission d'observation international p.6
"Hati, un travail inachev", Rapport d'Amnesty p.7
ARTS & CULTURE
La foire du 1er Mai p.1
Clbration du Livre hatien N.Y p.10
Hommage Josphine Baker p.10
Pour un Palais de la culture p.10
A dfaut des OVNI, la fin du monde p.20
INTERNATIONAL
Balaguer joue un rle central aux prsidentielles
du 16 Mai p.1
Rudolph Giuliani atteint d'un cancer de la prostate p.2
Guatemala: 4 manifestants tus p.8
La Cour d'appel examine l'immunit de Pinochet 9
Au Vietnam il y a 25 ans p.16
HOMMAGE
Jean Dominique, l'image vivante de la dmocratie p.11
FOOTBALL
Dimanche Hati-Trinidad p. 16

de dsespoir conomique".
"Nous avons laiss Hati cause de la situation dans
le pays. Il y a des meutes tout le temps" dit Barnabas Estim,
un des survivants. "Il y a beaucoup d'autres personnel qui
parent pour les mmes raisons."
Selon des chiffres des garde-ctes amricains, 1.059
Hatiens ont t intercepts en mer l'an dernier et 1.567 en
1998. Ils ont t 705 pour les quatre premiers mois de cette
anne.
Les autorits des Bahamas ont fait tat de leur ct
de 1.600 clandestins hatiens refouls depuis janvier
Certains craignent que les Bahamas et les Etats-Unis
pourraient faire face un nouveau flot de boat-people hatiens.
"Vous savez que les lections approchent en Hati et
la situation se durcit de plus en plus", selon Barnabas Estim.:
Cependant les nouveaux arrivants peuvent reflter
une augmentation habituelle durant la saison de Pques, quand
les migrants croient qu'il y a peu de patrouilles des Gardes
Ctes, dit le directeur de l'immigration bahamenneVemon
Burrows.
Nanmoins, "on reste trs proccup savoir s'il va
y avoir ou non un exode massif de gens venant d'Hati vers
les Bahamas ou les Etats-Unis pendant les prochains mois"
dit Burrows.
La monte de la violence conduit de nombreux
Hatiens se demander s'il sera possible d'oiganiser les
lections lgislatives don't les deux tours sont prvus le 21
mai et le 25 juin. Le directeur de champagne d'une candidate
de l'opposition, DucertainArmand, a t tu son domicile
coups de machette par des assailants mardi soir Le drame
s'est produit prs deThomazeau, 28km au nord-est de Port-
au-Prince. M. Armand conduisait la champagne de Marie-
Denise Claude, candidate au Snat, et avait reu des menaces
de mort. Au moins 11 personnel, des figures de l'opposition
pour la plupart, ont t tues depuis le 29 mars, et un candidate
de l'opposition un mandate local est port disparu depuis
son enlvement le 18 avril.
Aucune arrestation n'a eu lieu suite aux meurtres.
Le president du Conseil lectoral, Lon Manus, a averti jeudi
que le scrutiny n'aurait pas lieu en cas de poursuite des vio-
lences. Il a appel le president Ren Prval et la police
garantir la scurit.
L'archipel des Bahamas, paradise touristique avec
700 les et lots, est situ au sud-est des Etats-Unis, mi-
chemin entire Hati et la Floride. Chaque anne, des centaines
de Hatiens y transitent ou s'y installment, dans un effort
dsespr pour fuir la pauvret et la situation politique en
Haiti, l'un des pays les plus pauvres du continent amricain.
Selon les estimations, entire 20.000 et 40.000 Hatiens
vivent clandestinement aux Bahamas, pays d'environ 300.000
habitants.
Ces derniers jours, quelque 650 clandestins ont ainsi
t intercepts alors qu'ils tentaient d'y accosted don't un
group de 123 personnel voguant sur un voilier de 15 mtres
qui prenait l'eau. Douze enfants et un bb se trouvaient
bord, et la plupart des passagers taient dshydrats et
souffraient d'hypothermie et d'insuffisance rnale, selon les
autorits bahamiennes.
Les naufrags de la mer hatiens sont refouls aussi
bien par les services d'immigration amricains que par les
autorits des Bahamas.
Mais le flot ne se tarit pas pour autant
(voir Naufrage / 4)


Mercredi 3 Mai 2000
Tm-lti on Marohe Val YTV Nn 1 3


Page 3


rialu cil lviaiuiur, VUI. dl%l y 114V li


i






Page4


UNE ANALYSE


Mercredi 3 Mai 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 13


Les alas humans de


(La crise ... suite de la premiere page)
Darwinisme l'hatienne ...
Difficults personnelles? Depression? Toujours
est-il que le cas de Jean-Claude Knol est assez peu
ordinaire pour ne pas frapper l'imagination et quand clate
la nouvelle d'un second prsum suicide la mme semaine,
beaucoup se mettent voquer une ventuelle pidmie
sur fond d'une crise socio-politique don't personnel ne voit
plus la fin et qui a dj provoqu de multiples
mtamorphoses. L'Histoire nous apprend que dans
n'importe quel coin de la terre soumis ces violent
soubresauts, quelque choc historique traumatisant, vient
un moment o la crise traverse de l'autre ct du rideau, de
ct cour passe ctjardin, viole brutalementnotre intimit,
insidieusement mais srement encercle et emprisonne notre
moi le plus profound pour y poursuivre son oeuvre de de-
struction. Du coup nous soumettant une sort de loi de
selection naturelle.Autrement dit, seuls les plus justes seront
sauvs. Pardon, prciserait-on aujourd'hui en Hati: seuls
les plus injustes seront sauvs!

Chronique d'une dchance annonce

Peut-on supporter indfiniment tant de misre,
autour de soi et surtout en-soi, tant de menaces vous
assaillant de toutes parts, et par-dessus tout tant
d'impuissance (tant de cynisme aussi, de trahison et de
dmission), d'tre livrs pieds et poings lis et sans aucun
recours au coup fatal, la main criminelle qui peut frapper
et qui frappe, n'importe o, n'importe quand, jusqu'o peut
tenir la conscience de n'tre ainsi qu'un simple jouet, devant
ce nant qui vous conduit lentement mais srement votre
propre anantissement, nantisation, vers une dchance
annonce, au sens o un cadavre qui reste sur le champ de

Naufrage ...
(suite de la page 3)
Michael Minns a ainsi affirm recevoir environ
toutes les six semaines des appeals de dtresse de pcheurs
dcouvrant des boat-people hatiens bloqus.
"C'est tout le temps. Certains bateaux sont perdus
sur l'eau avec un moteur cass. Il y a beaucoup de gens
bord, pas assez de nourriture et d'eau. Ils n'ont pas d'aide
la navigation, pas mme une boussole", a-t-il ajout.


bataille n'est que "waste" (gaspillage, dchet)? Meurtres
sans importance, sinon pour ceux-l qui en ptissent; crimes
sans chtiments ... L'inscurit devient hantise puis
angoisse, un tat pathologique, asthmatique ... La misre
si insupportable que, quoi que l'on tente pour survive,
l'on ne peut viter de sombrer dans une sorte de fatalisme,
oui la fameuse maldiction! Sans doute le sentiment qui a
pouss des centaines de compatriotes aller chouer en
dbut de semaine sur cet ilot perdu de l'archipel des Baha-
mas: 14 morts de dshydratation. Mais d'abord d'un total
dsespoir...

Les consequences des inconsquences
Mais ce n'est encore jusqu'ici que
la face merge de l'iceberg. A *
Or cette semaine le reste a A idl
commenc apparaitre aux yeux d'une
certain socit de la capital hatienne ... C
alors que les ravages humans de la crise
se voient depuis longtemps dj partout ei
dans les rues, celles-ci hantes par un
nombre de plus en plus grand de mendiants
mais aussi de "fous" ...
La crise a fait des dommages
irrparables au petit people, bien
videmment sur le plan matriel mais plus
gravement encore familial, moral, spiritual.
La prostitution un ge de plus en plus
avanc. Les vieillards rejets dans les rues.
Mais les plus grandes victims demeurent
les centaines de milliers d'enfants
abandonns qui viennent grossir les rangs
du banditisme urbain et qui de fait sont
aujourd'hui les plus redoutables, parce que
les plus impitoyables n'ayant jamais
expriment eux-mme ce qu'on appelle
les sentiments humans ... Ainsi payons-
nous aussi les consequences des Militan
inconsquences d'hier, et continuerons- est n l
nous payer' les consequences des Prince, le n
l'ont contre
inconsquences qui continent se immatricula
commettre aujourd'hui comme si de rien son enlve
n'tait ... protester co


I______ IL


la crise
Crise de socit et socit en crise...
Dans le petit people, cette misre sans prcdent
fait capoter bon nombre dans la folie ... Misrc. Folie.
Dchance. Cependant pour dchoi; il faut avoir eu le sen-
timent d'tre "arriv" ... De fait, nous sommes en presence
de plusieurs crises dans la crise. Hati traverse aussi, comme
on le sait, une crise de socit. Crise d'appauvrissement
frappant les classes moyennes et les categories
professionnelles, et en parties galement la bougeoisie
traditionnelle. Mais en mme temps, une rage maladive
d'enrichissement rapide qui n'hsite devant aucun moyen,
y compris le crime, et qui recoupe tous les secteurs. On
(voir La crise / 5)


ez nous retrouver

OODY MYRTHIL
ilev par des honmues arms













Candidate D V Port-au-Prince
Esfaee de C certatio
t du KID, journalist de formation, Clody Myrthil 28 ans
'Asile. Il a t enlev chez lui, Martissant 25, Port-au-
mardi 18 Avril 2000 5:30 A.M. par des homes arms qui
lint monter bord d'un vhicule pick-up rouge sans
nation. l faisait l'objet de menaces et a particip la veille de
ment la march organise par des journalists pour
rntre les atteintes la liberty de la press.


Monocotura
18x18 & 16x16
Spanish and Italian Tiles
Many To Choose from


.87 s/f




Bathr


WE EXPORT TO HAITI


Best Prices- Come, and Visit Us.



3306 N.W. 79th Avenue,Miami Florida
Tel: (305) 592-2558
Fax: (305) 477-2673


Largest Showroom, .1. x

Spanish Tiles
Different Styles &
Colors

Warehouse & Inventory 75 /
omslarlelAcc or.75 s/fies



oom/Tiles/Marble/Accessories


FREE
THIN SET GREY (Maximum of 8 bags)
with minimum purchase of 200 sq.ft.
Bring this coupon

Expiration Date: 30 Days ( from May 3- June 1)






Mercredi 3 Mai 2000
HaFti en Marche Vol. XIV No 13


Page 5


DE L'ACTUALITE


e */ / */ /

Crise de society et society


(suite de la page 4) .. .
parle beaucoup du "baby-gangstrisme" n dans les
quarters populaires, par example ce sont deux adolescents
qui ont tu l'homme d'affaires Guy Andr rcemment dans
son magasin Ptionville, mais on rapporte aussi que
certain crimes commis dans les hauts quarters sont
l'oeuvre de jeunes gens appartenant aussi au mme milieu
social. Nul doute que ce genre de comportement soit vcu
galement dans la bourgeoise comme une sorte de
dchance...
Selon certain, Jean-Claude Knol, hritier d'une
riche famille d'un pre notaire bien connu, aurait connu
ces derniers temps des difficults financires, il aurait perdu
son usine et accumul de grosses dettes auprs des banques.

Absence de vision et de maturity social

A-t-il voulu dans son geste fatal paigner sa
femme et ses enfants la dchance qu'il a pu sentir le
menacer?
Peuve par excellence d'un garement soudain, car


nos enfants n'appartiennent dj plus au mme monde que
le ntre, comment saurait-on les protger contre le jugement
d'un monde qui n'est dj plus le leur Absence de vision et
de maturity social qui est une autre grande cause de nos
malheurs et de notre impossibilit sortir de la crise, au
point de commencer vivre celle-ci comme une maldiction
personnelle.
Crise de gnration. Crise des valeurs. Non
seulement nos enfants ne se reconnaissent pas de notre
monde, mais partir de quoi pourrions-nous les juger
Quelles sont nos rfrences, nos modles?Aucun ... Nous
avons fait table rase. Cela aussi, nous en payons le prix.

Trouver en nous mmes des raisons de
vivre...
Est-ce dire nous sommes tous coupables et que
tous les malheurs d'aujourd'hui ne sont que le fruit de la
fatalit? Voil justement le pige dans lequel nous sommes
en train de glisser, alors que des gens sciemment et tous
les niveaux prennent chaque jour des decisions qui alinent
toujours plus le sort de ce pays... en mme temps que notre


en crise...
libre arbitre.
De reconnaitre nos faiblesses (aveuglement,
gosme de classes et de caste, violence tribal, pour ne pas
dire chromosomique!) ainsi que le besoin d'une valuation
toutes affaires cessantes de nous mmes, par nous mmes,
en nous mmes et autour de nous mmes, tout cela
n'empche l'obligation aussi d'appeler un chat un chat et
de dire que la classes politique actuelle au del des clivages
idologiques reste trs en-dessous des attentes relles du
pays. A plus forte raison, moralement, spirituellement. Oui,
on tourne en rond, parce que le vide ne saurait produire que
du vide. Et dans un nouvel ordre international peu favor
able.
Une certain ide d'Hati est en train de mourir
Une autre doit naitre, mais pour laquelle nous paraissons
totalement dsarms. Nos lites, en premier Les nouvelles
lites doivent encore naitre. Mais pour aider les mettre au
monde, il nous faut trouver des raisons de vivre, trouver en
nous mmes des raisons de vivre ... et non point de mourir!

Haiti en Marche, 28 Avril 2000


Luc Eucher Joseph tait apprci
PORT-AU- ,
PRINCE, 26 Avril La pa r n trn t1n al a station priveMlodie
dmission de l'inspecteurP A lA a FM.
principal de la Police national d'Hati (PNH), Luc Eucher Luc Eucher Joseph a dirig un dpartement qu'on
Joseph, a t confirme cette semaine par le Premier peut appeler la police de la police, c'est--dire chaig
ministry Jacques EdouardAlexis au micro d'un reporter de d'investiguer les allegations de mauvaise conduit portes
contre les membres du jeune
corps de police: corruption,
traffic de drogue, violations
des droits humans etc.
Au moins 500
policies ont t renvoys du
R corps ces dernires annes.
"Copyrighted Material - La admission de
* l. l'inspecteur principal de la
-- Syndicated Content. -- PNHestletroisimeimpor-
*tant changement survenu
Available from Commercial News Providers" latte delaPolice national.
-- M- -M- - En octobre dernier, le
a sw .. e M secrtaire d'Etat la
OM -n * Scurit publique, Robert
I m m m. J g u Manuel, a dmissionn au


M -


Contactez Colson Pierre
CLAIR IVIOTORS
1575 V.F.W. Parkway
ROUTE 1 BOSTON
Tl: 617 469 1098


Luc Eucher Joseph
milieu d'une champagne de protestations par des
organizations populaires se rclamant du parti de l'ex-
prsident Jean Bertrand Aristide, Fanmi Lavalas.
(voir Police national / 6)


INF 1 RIV 1 RES?
A LA RECHERCHE D'UN EMPLOI ENFLORIDE?


Si vous tes infirmire licencie (R.N.) d'un Nursing Board
amricain ou membre en rgle de I'O.I.I.Q. depuis 5 ans, que
vous tes bilingue (anglais / franais) ou mieux, que vous
parliez plusieurs langues et que vous dsirez vous installer en
Floride, USA DIRECT peut vous aider.

Nous avons d'excellents contacts avec les principaux hpitaux
du sud de la Floride. Conditions de travail et salaires des plus
intressants. Possibility de Bonus de signature et / ou
d'allocation de dplacement et de relocalisation. Possibility de
Temps Plein, Temps Partiel, Quart de 12 heures, Travail
saisonnnier.
Contactez-nous !
1001 N. Federal Highway, Suite 205, Hallandale, FL 33009
Tel: (954) 457-9070
Fax (954) 457-0089
( Service en franais et en anglais)

USA DIRECT- EMPLOI ET IMMIGRATION
AU SERVICE DE LA COMMUNAUTE
DEPUIS PLUS DE 10 ANS.


Fiche d'Abonnement Hati en Marche
Ren
Nom
Nou
Adresse


ETATS-UNIS
CANADA
EUROPE
AMERIQUE LATINE


6 MOIS
US $ 40.00
US $ 42.00
US $ 70.00
US $ 70.00


nouvellement
ivel Abonn


0
O
O


UN AN
US $ 78.00
US $ 80.00
US $135.00
US $135.00


TOYOTA
HONDA
JEEP
P. .q trp.


CL duuub






Page 6


ACTUALITE NATIONAL


Mercredi 3 Mai 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 13


Lon Manus met en doute les lections du 21 Mai
(Elecons-vioence ASSASSINAT D'UN MEMBRE DU ...n Clude, "c'estun sig-
suite de la remireae ASSASSINAT D'UN MEMBRE DU PDCH nalncui nous est envoy. Com-


depuis le 29 mars, en plus d'un candidate de
l'opposition un mandate local (Clody
Myrthil du KID/Espace de concertation


port disparu depuis le 18 avril) alors qu'on
est moins d'un mois des lections
lgislatives et locales du 21 mai (second


tour, 24 juin).
(Le fondateur du PDCH, Sylvio
Claude, a t lui-mme assassin dans des
conditions qui n'ont
jamais t lucides en
septembre 1991 dans les
premires heures du
coup d'tat militaire qui
devait expdier en exil
pour trois annes le
president dmocrati-
r quement lu Jean
Bertrand Aristide.)

arrestation n'a eu lieu
suite aux meurtres, y
compris celui le 3 avril
dernier du journalist
Jean Dominique, 69 ans,
un proche du president
Ren Prval.
Sune rencontre "Naturellement j'ai
peur" a dclar Marie


MISSION D'OBSERVATION ELECTORAL


Communique de press
le 24 avril, 2000
La Mission d'Observation
lectorale exprime son indignation vis--
vis de l'enlvement jeudi dernier de Claudy
Myrthil, candidate de l'Espace de
Concertation la function lective de
dlgu de ville l'Assemble Communale
de Port-au-Prince, et de sa disparition depuis
lors. La Mission lance un appel aux
autorits judiciaires po ir qu'elles fassent l
lumire dans les plus brefs dlais sur la
situation de M. Myrthil et pour qu'elles
puissent assurer son intgrit physique et
sa liberation immediate. Elle rappelle que
ces actes de violence et d'intimidation sont
inacceptables dans un tat de droit, et qu'ils
sont mme plus rprhensibles en pleine
champagne lectorale, surtout lorsqu'il s'agit


cl
re

a
si
1'
d
1'
d
el
d

g
e
la
a


d'acteurs politiques.
La Mission est consterne par le
climate d'inscurit qui svit dans le pays,
lequel aurait mme conduit au dsistement
de quelques candidates aux lections
lgislatives, municipales et locales. Ces
dsistements doivent la Mission
d'Observation Electorale, qui tient
souligner l'importance des efforts soutenus
- du Gouvernement, des parties politiques et
de la socit civil afin de travailler
conjointement pour tablir les conditions
scuritaires ncessaires la tenue
d'lections. Elle encourage tous les
candidates poursuivre leurs campagnes
lectorales malgr les difficults, afin
d'exprimer clairement la volont des parties
politiques d'appuyer le droit du people
hatien de choisir librement ses
reprsentants.


Dmission Luc Eucher Joseph...
(Police national ... suite de la page 5) quasiment rien pour solutionner les
Plus rcemment, le commissaire en nombreux crimes commis ces dernires
hef de la Police de l'Ouest,Aramick Louis, annes, et ces derniers temps de ne pas
emettait galement sa dmission. intervenir pour arrter les violence
Les organizations populaires commises par des manifestants politiques.
ccusaient la police national de ne pas faire Selon Associated Press, Luc
uffisamment dans la lutte contre Eucher Joseph a reu de bonnes notes de la
inscurit qui fait rage depuis ces 4 5 part des officials
ernires annes. Mais de son ct internationaux pour ses
opposition accuse Fanmi Lavalas efforts destins 4
'essayer de prendre le contrle de la PNH draciner la corruption
n remplaant ses chefs par des partisans dans la jeune force de po-
'Aristide. lice qui ne comprend pas Le Dparter
Grard Pierre-Charles, secrtaire plus de 5.000 hommes Meeting d
nral de l'OPL (Organisation du people (pour une population de 8
n lutte) dit craindre que les changements millions), don't plusieurs
a tte de la police ne soient suivis d'une membres ont t mls Le Dparter
ugmentation des violence politiques. des histoires de traffic de Loan organic
La force de police national, ge cocaine. Me r l


seulement de 5 ans, est accuse de ne faire


.LTuiJ. %J;L .WqLi
2 me t;
444 Sout
Miami, F


En mme temps, la Mission
exprime son inquitude vis--vis de
l'impasse actuelle dans laquelle pitinent
les tentatives pour rsoudre la situation
lectorale prsentement bloque la
Grande-Anse. nouveau, la Mission
rappelle avec insistence que l'tat est le
premier responsible des conditions de
scurit sans lesquelles les institutions ne
peuvent fonctionner correctement. La
Mission rappelle aussi que le dialogue -
conduit dans la paix et la scurit publique
- est la meilleure faon de rsoudre la crise.
Tout en raffirmant l'autorit du Conseil
electoral Provisoire dans la bonne march
des institutions lectorales, la Mission fait
appel toutes les parties pour qu'elles
redploient leurs efforts afin de trouver une
solution viable permettant d'aboutir la
rouverture du Bureau electoral
Dpartemental et du Bureau electoral
Communal de Jrmie, assurant ainsi aux
citoyens de la Grande-Anse qu'ils pourront
exprimer leur droit de suffrage le 21 mai
2000.
La Mission ritre aussi son
souhait de voir l'application de l'article 171
de la Loi lectorale de juillet 1999 qui
prescrit l'observation des lections par des
groups nationaux accrdits par le CEP


La Mission est d'avis que l'observation
national est l'une des cls pour garantir la
transparence du present scrutiny ainsi que des
futures lections en Haiti. Elle encourage
toutes les parties concernes travailler
ensemble dans le but de garantir ce principle
dmocratique lors des prochaines comices
et pour celles des gnrations futures.
Dans ce mme esprit, la Mission
encourage le CEP continue son travail
pour garantir que l'lectorat hatien puisse
aller aux urnes le 21 mai et le 25 juin, tel
qu'arrt par le Prsident de la Rpublique.
cette fin, la Mission fait un appel au
CEP pour qu'il nomme et forme le
personnel des bureaux de vote,.qu' il finalise
l'impression et fasse livrer les bulletins de
vote au moment requis. La Mission
souligne son appui au CEP dans ses efforts
pour garantir la participation de tous les
citoyens hatiens ayant la quality d'lecteur
dans des lections crdibles, transparentes
et paisibles.
Pour toute autre information ou
renseignement sur la Mission, veuillez
prendre contact avec la charge de press,
Mme. Mary Durran, au 511-5690 ou 403-
0219.
1 Abonnez-vous
Haiti en Marche


City of MVIiarmi


ment de Community Development
du "Housing Loan Committee"


ment du Community Development Housing
ise une rencontre avec le public le
i 3 Mai 2000 9 heures du matin
age, Conference Room
hwest 2nd Avenue
Florida 33130


Les sujets suivants seront abords:
1- Application des personnel dsireuses d'acheter une maison au Programme State
Housing Initiatives Partnership (SHIP)
2- Subordination de l'hypothque pour Rgis House
3- Reduction de cot de remboursement pour Prestige supermarket
4- Presentation du Programme de Partenariat pour investissement dans
l'Immobilier ( 25 me anne) et recommendations de financement pour dvelopper
des units de logement pour personnel dfavorises en rponse aux propositions
faites par la Ville

Les personnel interesss sont encourages assister la rencontre. Son site est
accessible aux personnel handicapes Pour toutes autres informations, contactez
le Department of Community Development au (305)416-2080 Ad No. 6157


Irma Rateau, Lon Manus et Dbussy Damier du CEP font face la semaine dernire
houleuse avec les parties politiquesphoto Image Nouvelle/H.en.M


Cherche pour ses bureaux Miami Floride
Manager pour la comptabilite
Degree Master en Finances
Tres bon salaire
Trs Dynamique
Certain Autorite
Parfait Anglais/Franais

Envoyez votre resume Pascal
par Fax au: (305) 595-1777


L 'lC.A.M.
( A 1


ment des lections peuvent-
elles avoir lieu dans ce climate "
Une declaration du president du
Conseil lectoral provisoire (CEP) semble
confirmer ces craintes. Me Lon Manus a
averti que si le gouvernement et la police
ne prennent pas des dispositions drastiques
pour enrayer l'escalade de la violence, il est
probable que les lections ne pourront avoir
lieu.
"Si dans les prochains jours les
organizations populaires continent de
promouvoir la violence, de dtruire les
voitures d'honntes citoyens, si les
incendies continent de dtruire les
proprits... les lections, qui sont destines
changer la situation conomique et social
de la nation, ne pourront avoir lieu" a dclar
le no. 1 de l'institution lectorale au course
d'une rencontre jeudi avec des leaders de
parties politiques.
Il a appel le president Prval et la
Police national garantir la scurit.






Mercredi 3 Mai 2"
Haiti en Marche Vol XIV No 13


Page 7


SANTO-DOMINGO


(Balaguer ... suite B l ag u vr dans rle central' qui peut remettre de l'ordre dans
de la premire page) Balaguer dans un roe central le dsordre."
Dominicaine. L'actuel president
Le candidate ne ditpas ux pr sidentielles du 16 M ai Leonel Fernandez estcrdit
grand chose mais ses apparitions a -a x p e in tl*d u 1 M d'avoir diminu la corruption et
publiques sont des vnements la gasoline. Ses propositions recommandent de rtablir les l'inefficience administrative et entrepris des rformes
soigneusement orchestras o des assistants soutiennent barrires douanires, des projects de construction conomiques. La Constitution lui interdit de rechercher
physiquement le clbre vieillard alors qu'il dlivre des d'appartements loyer modr et de grands travaux pub- immditalement un second mandate.
messages simples, autour d'un leitmotiv "les Dominicains lics. Cependant une bonne parties de la population con-
d'abord", don't on sait qu'il vise la vaste communaut Le slogan de la champagne: "Une fois de plus, par tinue de vivre dans la pauvret, alors que Santo Domingo
d'immigrants du pays voisin, Hati. ncessit." resemble une capital de nation dveloppe et que le
"Je ne viens pas avec une montagne de promesses. C'est la septime fois que Balaguer serait pays connait une croissance conomique de 8% l'an la
Je gouvernerai tel que j'ai toujours gouvern" a dit president, plus rapide dans le continent amricain.
rcemment Balaguer d'une voix peine audible, lors d'un Joaquin Balaguer a t undes bras droits de Rafael Les propositions du candidate du PRD, Hipolito
meeting dans un bidonville de Santo Domingo. Trujillo, le dictateur qui a ordonn en 1937 l'assassinat la Mejia, pour crer des emplois par le lancement de grands
A.trois semaines des prsidentielles du 16 mai frontire de dizaines de milliers de coupeurs de canne travaux publics, ont rencontr une rponse trs positive dans
prochain, Balaguer est galit dans les sondages avec hatiens, jusqu' l'assassinat de Trujillo en 1961. la population mme si durant son dernier passage au
Danilo Medina, le candidate du part au pouvois le PLD/ Aprs quoi, Balaguer a vcu brivement en exil pouvoir, dans les annes 70, le PRD n'avait pas su rsister
Parti de la Libration Dominicain. On suppose que Balaguer aux Etats-Unis, pour retourner au pays en 1965 et reporter la corruption.
et Medina, un centrist, s'uniront, s'il y a un second tour les elections un an plus tard. Quelques-uns trouvent l'ide d'un retour au
centre le candidate du Parti Rvolutionnaire Dominicain Il sera rlu president deux fois, mais aux pouvoir de Balaguer un peu difficile avaler ...
(centre gauche), Hipolito Mejia, en tte actuellement dans lections de 1978 il est contraint par la communaut "Cela confine au ridicule" se plaint le president
les intentions de vote. La plupart des sondages montrent international d'accepter sa dfaite et ordonner aux du Snat, Ramon Albuquerque, du Parti Rvolutionnaire
Mejia obtenant de 40 50% des votes, Medina et Balaguer militaires de retourner les urnes qu'ils avaient saisies. Dominicain.
se partageant le reste. Si aucun candidate n'obtient la majority Balaguer fut nouveau lu en 1986, puis rlu en Quoi qu'il en soit, Balaguer est trait avec des
absolue comme cela semble probable un second tour est 1990. Mais les lections de 1994 furent souponnes de gants blancs par l'un comme par l'autre parti, cause de sa
tenu entire les deux finissants. fraudes massive, et Balaguer oblig d'accepter d'oiganiser position de milieu de terrain capable de faciliter la-victoire
L'alliance de Balaguer avec le PLD a dj t de nouvelles lections deux ans avant la fin de son mandate. l'un tout comme l'autre ...
crucial pour la victoire en 1996 de l'actuel chef de l'Etat La remarquable longvit de Balaguer 93 ans et "Les deux parties (PLD et PRD) se montrent aussi
Leonel Fernandez. 6 fois president de la Rpublique est proverbiale, coquets l'un que l'autre envers le vieil homme" dit Barreiro.
Le Parti Rformiste Social Chrtien de Joaquin "Balaguer a t convert en un mythe politique" "Ils lui rendent visit. Ils nedisent que du bien de lui. Ils ne
Balaguer a promise un retour aux jours o un Etat paternaliste explique le sociologue Teofilio Barreiro. "Il est l'homme peuvent se permettre ni l'un ni l'autre de le mettre en
tenait tout sous son contrle, de la criminality aux prix de colre."


En soustitreavertitlerap- "Hati un travail inach(
port: "La Justice et les liberts en-
Troisras chapi RAPPORT D'AMNESTY INTERNAL]
dans ce rapport: (Mars 2000)
La Police Nationale
Le systme pnitentiaire requises par l'ensemble de rgles minima pour le taitement
Le systme judiciaire des dtenus ...
Concernant la PNH, le rapport d'Amnesty est trs Les organizations internationales se dclarent
dur, soulignant des excutions extrajudiciaires et autres proccupes par la malnutrition qui svit au sein de la popu-
homicides commis dans des circonstances douteuses, des lation carcrale et qui, dans certain cas, aurait contribu
disparitions prsumes, des tortures et mauvais traitements, des morts en dtention.
l'usage excessif de la force au course de manifestations, Les soins mdicaux... dplorables.
quand ce ne sont des dtentions arbitraires. L'Administration pnitentiaire ne fournit pas les
Pour le systme pnitentiaire, c'est pareil: products de premiere ncessit, tels les products d'entretien,
En effet, Amnesty retient: le paper toilette et les serviettes hyginiques pour les
Les Mauvais traitements infligs des dtenus, femmes. Le poste de mdecin-chef de la Direction de
La surpopulation, conjugue la vtust des l'Administration pnitentiaire, lequel est chaig de la for-
tablissements et au manque de resources, ce qui engendre mation et de l'approvisionnement en fournitures mdicales,
des conditions de dtentions bien infrieures celles est rest vacant d'octobre 1998 Juillet 1999.


1~soe' NOtUVEU


ev"o

IONAL


Amnesty reconnait toutefois
que la situation s'est quelque peu
amliore depuis, bien qu'un manque
chronique de fournitures mdicales et


de personnel ait t signal dans toutes les prisons. Selon
le rapport, Fort National est la prison la mieux lotie en
terms de personnel medical. Certains tablissement ne
disposent d'aucun autre service medical que celui des
hpitaux publics. Dans plusieurs tablissements, des
membres de la DAPont affirm Amnesty qu'ils payaient
de leur poche les soins mdicaux dispenss certain
dtenus en cas de ncessit. Dans d'autres, le personnel de
la DAP et celui du Parquet ont admis qu'ils relchaient des
dtenus souffrant de graves problmes de sant parce que
les prisons ne pouvaient leur assurer des soins mdicaux
appropris, manquaient de personnel pour garder les
dtenus- l'hpital et ne disposaient pas de quarter de
quarantine permettant de protger les autres dtenus d'une
ventuelle contagion.
Amnesty a galement remarqu un nombre im-
portant d'enfants dtenus.
Depuis fort longtemps, un grand nombre d'enfants
hatiens se retrouvent dans la rue en raison des
difficults conomiques de leur famille; ce qui est
nouveau, selon certaines sources, c'est l'intgration
croissante, semble-t-il, de ces jeunes dans des gangs,
et le fait qu'il soit de plus en plus facile de se pro-
curer des armes feu. La majority des enfants
interrogs par Amnesty avait t inculpe en raison
d'actes de dlinquance lis des gangs ou
d'infractions la legislation sur les armes feu.
Vu que ces jeunes arrts n'ont aucune pice
d'identit personnelle indiquant leur ge, c'est
gnralement la police, au moment de l'arrestation,
qui value si une personnel est mineure ou non. Il est
rare que des examens mdicaux ou des vrifications
auprs de la famille ou des voisins soient effectus
afin de dterminer avec plus de precision l'ge d'une
personnel, alors que cet lment est fundamental pour
dcerner si, et ventuellement comment, un mineur
sera jug. En vertu de la loi hatienne, les enfants de
moins de 16 ans ne peuvent tre incarcrs; or dans
la pratique des enfants d' peine 10 ans seraient
parfois placs en dtention, faute d'une solution de
replacement.
A de rares exception prs, les enfants avec
lesquels Amnesty s'est entretenu taient
manifestement incapables de comprendre les
fonctionnements de la procedure judiciaire. Nombre
d'entre eux taient issues de families vivant dans des
conditions difficiles, d'autres venaient directement de
la rue o ils vivaient livrs eux-mmes.
Concernant les enfants originaires de la
province qui ont t arrts en ville, il n'existe aucun
mcanisme garantissant que leur famille sera
retrouve et informe de la situation de l'enfant. En
l'absence d'un adulte responsible, ces enfants
ncessitent de toute evidence une assistance extrieure
pour dfendre leurs intrts. Les responsables de Fort-
National ont fait un effort louable, en crant un poste
d'assistant juridique, afin de veiller ce qu' ces dos-
siers ne passent pas inaperus dans le systme. La
ncessit de fournir une representation juridique
(voir Rapport Amnesty / 8)


1 NOUVEAU]







Page8


RAPPORT D'AMNESTY


Mercredi 3 Mai 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 13


"1Leti


(RapportAmnesty ... suite de la page 7) JLCi J
adequate ces enfants demeure encore un problme im-
portant rgler.t

Quelle est l'attitude des autorits?
Une Commission des affaires pnitentiaires a t
mise en place afin d'enquter sur les allegations de viola-
tions ou d'infractions commises par des membres du per
sonnel de l'Administration pnitentiaire. Cette commission
est compose de 3 avocats extrieurs cette administra-
tion, entrs en function en fvrier 1999 au terme de leur
formation.
En Juin 1999, l'administration pnitentiaire a public un
document intitul Rglements internes des Etablissements
pnitentiaires, qui est usage interne et traite de problmes
tels que la tenue des registres, les conditions de dtention
et les measures disciplinaires. Les ONG hatiennes ont mis
en place un rseau de surveillance des tablissements
pnitentiaires qui leur permet l'heure actuelle d'observer
la situation dans 11 des 19 prisons du pays.

Systme judiciaire et Droits humans ...
L'absence d'une justice indpendante, impartiale
et accessible, constitute peut-tre aujourd'hui le plus grave
obstacle institutionnel au respect des droits humans en
Hati, opine Amnesty International qui dplore que, plus
de 5 ans aprs le retour fa dmocratie, le systme judiciaire
demeure largement dysfonctionnel.
Il y a eu des efforts visant rformer le systnme
judiciaire, mais ils ont t lents et sporadiques,
contrairement ceux qui ont t consacrs la mise en
place d'une nouvelle force de police cre partir de rien
et malgr des contraintes matrielles, politiques et de temps.
Si plusieurs projects de rforme judiciaire ont t proposs,
aucun n'a jamais t pleinement mis en oeuvre.

Commission Nationale de Vrit et de Justice

Puis Amnesty parle de la Commission Nationale
de Vrit et de Justice, et surtout des recommendations de
son rapport: Si m pa rele, visant instaurer un pouvoir
judiciaire indpendant des influences politiques, mettre
fin l'impunit et mettre en place un appareil judiciaire
fiable, qui sanctionnerait les violations des droits humans
et offrirait de vritables -rparations aux victims. Le rap-
port prconisait la creation d'un comit de suivi chaig de
supervisor l'application de ces recommendations.
Parmi les measures prises pour assurer le suivi des
recommendations du rapport, Amnesty cite: la soumission
au Parlement d'un project de loi portant sur la rforme
judiciaire qui semblait s'inspirer ne serait-ce en parties
seulement des recommendations de la CommissionVrit
et Justice; la creation d'une commission prparatoire la
rforme du droits ...
Toutefois en l'absence d'un parlement


iti un travail inach
oprationnel, il s'est rvl impossible d'oprer une
rforme en profondeur. Avec l'arrive de Camille Leblanc
au ministre de la Justice, un plan d'action conjoint avec
Robert Manuel, lors secrtaire d'tat la Scurit publique,
visant amliorer le fonctionnement du systme judiciaire
et lutter contre l'inscurit qui rgnait dans le pays pen-
dant la priode lectorale, a t labor ...
Le rapport d'Amesty cite aussi la mise en place
de 7 groups de travail afin de traiter des principaux as-
pects de la rforme de la justice, ainsi qu'une journe de
rflexion...
Mais, face aux pressions politiques, la
vulnrabilit de la justice constitute toujours un rel motif
de preoccupation. Le manque de resources matrielles qui
entrave le fonctionnement de toutes les institutions
hatiennes est aggrav, dans le cas de l'appareil judiciaire,
par l'cart existant entire les dossiers traiter et les capacits
du systme. La situation est encore pire dans les zones
rurales en raison de la taille et de l'inacessibilit de certaines
jurisdictions.
Amnesty a galement reu de nombreuses com-
munications exprimant les inquitudes des citoyens et des
autorits judiciaires devant la corruption des responsables
de l'appareil judiciaire ... Cette crainte de la corruption
s'accrot paralllement l'augmentation du nombre
d'affaires lies des infractions la legislation sur les
stupfiants juges par les tribunaux.
Au chapitre des femmes et des enfants face au
systme judiciaire, Amnesty mentionne les efforts dploys
par Kay Fanm en vue de la modification de certain textes
de loi concernant les femmes, les efforts en vue de la
revision du statut et des conditions de travail du personnel
domestique, la dpnalisation de l'adultre, de l'avortement
et la requalification du viol ... une proposition de loi sur la
violence contre les femmes, un project de CODE de la
famille est l'tude...
Avec l'Inauguration en mai 1999, du Tribunal
pour mineurs de Port-au-Prince, Hati a franchi une tape
important dans le rglement du problme de l'accs des
enfants la justice. Mais il reste beaucoup faire. Le
manque de resources constitute toujours un problme. Par
example les tribunaux des autres dpartements ont des
difficults faire transfrer les enfants Port-au-Prince
pour y tre jugs.
Cependant, si les points ngatifs sont en majority,
le rapport note toutefois certaines exceptions notables dans
l'inaction de la justice.
Par example le procs des responsables prsums
du massacre de Raboteau ... Plus de 5 ans aprs le massa-
cre de Raboteau, l'affaire a considrablement progress :
22 personnel ont t officiellement iculpes.
Efforts visant rcuprer les documents du
FRAPH et des Fad'H


,MMMM,-ffl e.> e. lw> ae 4m umea


Mn.a e qm


- e 4


ab-4m ab


amomb aIm e. IOW 4. - .*M.-


imo a


- ~ w


--.MR--- mm>-MM Q
w ~ ..do- .M-m> -

e. oe -- e *e. e
________ -% e m


ELLE PEUT COMPUTER. SUR VOUS CAR
VOUS POUVEZ COMPUTER SUR WESTERN UNION.


Nul ne peut transferer d'argent vers Hati plus rapidement et plus en scurit que Western Union.
En effect. plus de gens competent sur nous que sur n'importe quel autre service de transfer d'argent.
Pour obtenir plus de dtails, composez gratuitement le 1-800-325-6000, et pour des renseignements
sur notre Programme Clients Prfrs, veuillez appeler gratuitement le 1-800-225-2750, poste 4.

ANGUILLA ANTIGUA ARUBA BAHAMAS BARBADE CURAAO DOMINIOUE GRENADE
MONTSERRAT RPUBLIQUE DOMINICAINE SAINT-MARTIN SAINT-VINCENT SAINTE-LUCIE


Le moyen le plus rapide deinrover de l'argent de par le monde.


GUYANA HAITI
ST KITTS ET NEVIS


ILES CAMANS ILES VIERGES JAMAIOUE
TRINIT ET TOBAGO TURKS ET CAlOUES


Levee Le 23 juillet 1999, le ministry
de la Justice a annonc la formation
d'une commission judiciaire charge de supervisor les
enqutes menes sur le massacre de plus de 200 paysns
Jean Rabel
Efforts visant traduire Jean-Claude Duvaier en
justice.
En conclusion, Amnesty International crit que le
climate de respect des droits fondamentaux instaur en Hati
depuis la fin du rgime militaire en 1994, a t branl par
la recrudescence de la violence depuis le dbut de l'anne
1999.
Amnesty enfin dplore l'exacerbation manifeste
de l'intolrance dans les milieux politiques et s'inquite de
l'arrt des efforts visant mettre en place une police et une
justice professionnelle ...
La dernire parties du rapport est constitute de
recommendations aux autorits hatiennes dans les 3
domaines en question: Police, Systme pnitentiaire,
Systme Judiciaire.


(16l: 4












"Copyrighted Material -
Syndicated Content -
Available from Commercial News Providers"


1


C9







Mercredi 3 Mai 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 13


Page 9


AMERIQUE LATINE


(m~~~: 4 s.~ -


La cour d'appel de


a m Im

-moo mo p 4 0e --MM

* mw - oe 4b M- -le
le> t o m CW
goum s ~
*7 0oe -mmoiu
____ ___ Qum -


-": Copyright


.:-. ,. Synd icate


Available from Comme


w e- OM.4w e o pm e. e
~ - ID


-- S e4be



aumm-mommow -




qmb Ob imp-w eN -


om- e- O. -.m* ID


e qpmm- is
qqwp -w-- 1

ow -a> m e M -
am em C e lmm.- __ - e
- e e C 9m
0 mm- 9b lm e e4b 'Nb
e- w w- 4>
w -w iw m



a m- -W Mun w -mm
e4fboe-abeMm e om


ln


tom a --.OMMMb


4m- e0-0- m on>


- -4m e tom
amm- 1b.4e-mm*a me


e ab


- II .

aqp4b omm q


tmm ___- -e -
* -mm e .-

dm - --mmm qmmm m-0 CI -

-MM-Mamn 0- -
a-~

ed M ateriaI*,..-,,,

M ae l M m
aw--M ao eb m 4-
d Contnt b md>lgbm m mm- m


racial Ne-


- e-- -. -
- e. om


-ans

Ais Providers "-
eh. aw



-MW qo-m -M

amm-Sw % M -OMM -

gomao -amo

m mm4 0 ae agfl e m euUM
%OMMdmwe M.


Abonnement Hati en Marche: au bas de la page 5


OTI PHARMACY & BEEPER

DEPOT
821 S. Federal Hwy Deerfield Beach FI. 954-427-6083

BEEPERS
$ 3.99 Monthly Only
1 Full Year Service
Free Voicemail
And the Beeper
Only $ 64.99
Cell phones with AT& T Service
No Credit, Bad Credit, Just Call Us
We'll ship your beepers and Cellphones Nationwide
PHARMACY
821 S. Federal Hwy Deerfield Beach Fl.
Contact Lenses prescription non prescription Lense Color Available
SHIPI NlE XT D>AY
We speak French & Creole
All plans accepted including Medicaid
Your prescription can be delivered or mailed
We will beat any Price
We have free BP & BS Testing on site
e-mail: Otipharmapost@aol.com


- *- - e-
- e - e e- e






Page 10


ARTS ET LETTRES


Mercredi 3 Mai 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 13


I


*'art, Ill ili
se e Sbeau
e- *. douma>
- b -VS M


' '00


q \


6 6


1.0 i E
e. e. e ~-
e e e -~ C
- -~ e
* e *
- e ~
e -
e e ~e. -
~. e *
~ - e -
* -


C( IbreAAh
Ihrlm larufil"

SA w Yrk ilu


loonu* m
- Qo




pm qui d-


"Gopyrighted M


wab Syndicated Con


Available from Commercial Nq























- PERSPECT
--- Pur "unPalai





S250e anniversa ire de C a
people hatien ot consent beaun oup











Sorts pour rnover le Champ-de-mars.
Svaste promenade, au coeur de la ville. Cependant ilmanque
e_ -= -





--c'est un PALAIS DE LA CULTURE.
S M ~ e 0ea ,nea e d


-Nom M M-- -oP -au-Prine et le-







SVoil des lustres que les artistes, les intellectuals


m_ eli e


ib MW 4b
Ce M a* e. mm cb
-b e.e -
QUM q1m .m mm eda
mmom M am M 4me
~ tw 0 e. e
OMM me MW
b- b m
enomgredu eORN
OMM____ e. _np_ e
nae e. *
e. wim dm- e--e
*Mmu -
q* 0-le %MM 0


lu am m e. abeaM
am 4ab4mw e 1 9m M
e e. m m 4- 0 ab e
MM 4b e. b e 40
_______ e 0-00 ab Oum ae m
- - m m ma l a
QOUD-OW 4 4MNI
conummmob e l e e m e4b PN
- e dclom0 4m>
*q em
41-- 4-m"* e
kMmmm 0e*


__ O-




tt _i_ -- -

atenta-- -










ews Pro "r



IVE 2004S
sde la Cult-u






















etn e lern puli e
~~ome- m -

Muu e oe

























d6solment. Pou le
aIVE 2004M
-~~ q *M
- qpcw-
sd la -Culture-


















de M r tlgrnpbis
Q, nglamente4b et se
M.eOM et PoMle






































e Ph. Charles musicians, il n'y a pas une bonne salle de
concert; pour les artistes-peintres et
-mam..- mw
tent


ews ProvidersZ

MM le e e due
mm gogniu-m-
4m m m q*

lm *uu do- 01 e e ePIU O

mm m- OM-M


& M-m>Qu nbmm oeau1
4m vz ** Ue umao em M
M Qm 0 M U e. -- mm.4 uf
*a. U, qe -m om e fb


ffof go -mm0,mm *b.





rIlES 2004
1s de la Culture

IFIU Met le grand public se
pd e- ars lamentent et se
dslet.Pour les
ie Ph. Charles musicians, il n'y a pas une bonne salle de
concert; pour les artistes-peintres et


sculpteurs, il n'y a pas une salle d'exposition digne de ce
nom; pour les danseurs et chorgraphes, il n'y a pas une
bonne salle de presentation; pour les dramatuiges et les
acteurs, il n'y a pas une bonne salle de thtre ( le site
Thtre National tant impropre des activits prestigieuses
); pour les intellectuals et panlistes, il n'y a pas un bon
auditorium pour recevoir des colloques et des conferences
d'envergure international. L'Etat est oblig de payer des
sommes exhorbitantes pour louer des sales d'htel
inconfortables parfois pour recevoir ses invits. Alors,
pourquoi ne pas investor tout bonnement et une fois pour
toutes dans la construction d'un PALAIS DE LA CUL-
TURE?
Oui, un PALAIS DE LA CULTURE construit sur
trois niveaux, avec un sous-sol et disposant : d'une grande
salle d'exposition permanent et de sales moyennes de
vernissage ( ce qui dgagerait le MUBPANAH et le rendrait
sa function premiere de panthon), d'une grande salle de
concert, rcital et auditorium pour mille deux mille invits,
de plusieurs sales de conference, de restaurants et autres
commodits, et don't la faade principal donnerait sur les
places Christophe et Dessalines. Imaginez notre Beaubouig
au Champ-de-Mars...
Et le lieu est tout trouv : le Champ-de-Mars
(voir Culture/ 11)


JLJL % AL b-e JL-d A.


I


ili flt 1 -


lie bill MOI IlIt







Mercredi 3 Mai 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 13


Quelle croix Jean
Dominique n'accepterait-il
pas de porter ? Il suffisait
qu'elle se nomme Dmo-
cratie, Justice, Libert, Pain,
Paix, Progrs, Rvolution.
Il l'a bien supporte e


t jusqu' l'heure de sa nuit


Jean Dominique


Pour un Palais
(Culture .. suite de la page 10)
rnov. Il.v a un.grand eDpace vide gui ne sertpas -grand-
chose et qui ferait l'affaire. Un space central disposant
pratiquement et gratuitement de possibilits de parking pour
un miller de vhicules. C'est la place dite Capois-la-Mort
et qui, aujourd'hui, ne sert que de refuge aux clochards.
Pour se distraire et se promener, il y a dj la PlaceToussaint
Louverture en face du Palais National, la Place Christophe,
la Place Dessalines, la place Ption et la Place des artistes.
Donc, en principle, rien ne s'oppose l'dification
du PALAIS DE LA CULTURE l'espace dsign. Il y a,
bien sr, la statue de Capois-la-Mort ... Mais elle peut tre
facilement dplace, ou rige, en face du Cin-Thtre
Triomphe, l'angle de la rue Capois justement, ou place
l'entre de la rue Capois ( angle avenue Johm Brown ).
.Si l'on object que la statue de Capois-la-Mort doit se
trouver la Place des hros de l'indpendance, alors
pourquoi pas aussi celles de Daut, Magny Maurepas,
Lamartinire, Gabart et tant d'autres hros qui ont fait
l'indpendance ?
Considrez l'utilit, et mme la ncessit de ce
PALAIS DE LA CULTURE. Imaginez le prestige qu'un
tel PALAIS DE LA CULTURE jetterait sur la capital
d'Hati et sur notre pays tout enter qui est dj et qui veut


WILLIAMS, TIMIA NOESHA
DDN: 11-01-96
ELIZOR, MESHANTO MICHEL
DDN: 17-09-92
ENFANTS MINEURS


obscure mais avec, dans l'me pas encore teinte, la vive
flamme d'amour des petites gens.
Son intimit amoureuse avec le people travailleur
n'a point connu de faille. Les paysans, les proltaires, les
masses populaires, les combatants pour le changement,
commencrent dj, ds les premires annonces de sa fin
dernire, lui manifester leur reconnaissance.
Ils commentaient avec chaleur sa vie de militant
et les circonstances douloureuses de sa mort la vie est
belle !; on louait son courage dans la lutte contre l'opprobre,
son honntet et ses autres qualits d'homme intgre.
C'est le dimanche 16 avril, en plein temps de
carme, que ses cendres ont t semes dans la terre de ses
dieux : l'Artibonite. Et ce fut selon les voeux de la Famille,
du Gouvernement, de l'Etat dmocratique. Jamais de
mmoire d'homme, un honnte citoyen hatien n'avait eu
d'aussi somptueuses funrailles.
Les crapuleux assassins de Jean Dominique
rvaient intensment de sa mort. La souhaitaient-ils par
accident d'un gros camion qui l'aurait coinc contre un roc
massif ou l'aurait prcipit das un gouffre bant ?
Leur crime tait prmdit et nous fait remonter aux annes
excrables du macoutisme. Ils le prparaient avec minute.
Sans scupule, ils n'hsitaient pas manifester non en
catimini mais de vive voix leur haine viscrale de Jean Do-
minique dans leur salon, dans leur lieu de travail, dans les
restaurants, sur les plages, au course de leurs voyages et une
fois le crime accompli, ils s'en rjouissent, sans une goutte
de honte dans leur me maudite.
<< Nous ne leur pardonnerons pas car ils savent
ce qu'ils font .


de la Culture ...
rester le leader cultural de la Carabe. A l'ore du XXIe
sicle et d'un nouveau millraire, la culture hatienne le
mrite.
Le Champ-de-Mars deviendrait ainsi un centre de
civilisation l'instar de Plaza de la cultural Santo-
Domingo. A coup sr, un tel project pourrait s'intgrer dans
un programme d'inaugurations pour clbrer 2004, le
bicentenaire de notre indpendance.
Nous conjurons la Prsidence, la Primature, le
Ministre de la Culture, le Ministre de l'Education
National, la secrtaire d'Etat du Tourisme, la Mairie de
Port-au-Prince et le Comit du 250e de prendre notre sug-
gestion en consideration. La culture hatienne s'tant rvle
l'un des secteurs les plus dynamiques et plus productifs
actuellement d'Hati, d'un apport insouponn au PNB.
Construisons pour aujourd'hui et demain !
Btissons l'avenir Que les artistes, crivains et
intellectuals, tous les secteurs concerns, mais aussi le pub-
lic, comprennent le sens de notre dmarche et nous
soutiennent pour la concrtisation d'un tel rve et d'un tel
project !
12 mars 2000
Christophe Ph. Charles,
E-Mail: editionschoucoune@usa.net


Page 11


HOMMAGE


Jean Lopold Domi]

l'image vivante de la dm


Le dramaturge et cinaste Rassoul Labuchin
Jean Dominique, en plus d'avoir t un journalist
mrite, mort sur son champ de bataille Radio Hati Inter
se rvlait un agronome populaire qui mettait ses
connaissances au service des proltaires ruraux de la valle
de l'Artibonite.
Il avait beaucoup d'autres flches son arc que
nombre de ses compatriotes connaissent peu ou pas du tout.

Jean Dominique dans le Cinma Hatien
Au dbut des annes 1960, Jean Dominique nous
gratifiait d'une mmorable conference sur le cinma et
l'intrt que nous avons dvelopper le 7e art chez nous.
C'tait pour lui l'occasion de crer en nous la passion de la
creation filmique. Son fluide magntique lectrisait le sa-
lon de pre Nf ( le pre de Maigha, le beau-frre de Ren
Philoctte ) o se tenait cette conference. Jean brillait de
tous ses clats. Ses grains de LUMIERE s'incarnaient dj
en moi.
C'tait le son de cloche pour le dpart du cinma
hatien.


moi je suis
Americain
Ralis pa
Emmanuel
reprsente l
hatien. Bie
long mtrai
hatien aval
dans les salc

X


DANS LE TRIBUNAL DE LA ONZIEME
SECTION, DANS ET POUR LE
COMTE DE DADE, ETAT DE FLORIDE


MICHEL ELIZOR
Adresse Inconnue
Avis est donn qu'une petition a t remplie pour mettre fin aux droits parentaux pour l'enfant cit plus haut par le
Dpartement des Enfants et Familles pour adoption subsquente.
Vous tes par consquent ordonn de comparatre au Tribunal de Justice des enfants et adolescents devant l'Honorable
Juge Jen Cohan situ au 3300 N.W. 27 me Avenue, Miami, Florida 33142 le 15 Juin 2000 2:00 heures de l'aprs-midi
pour une Audience concernant la cessation de vos droits parentaux (Dcision) et pour dmontrer les raisons pour lesquelles la
petition ne devrait pas tre accorde. Vous avez le droit de vous faire reprsenter par un avocat. Si vous n'en avez pas, leTribunal
dsignera un pour vous reprsenter
Cet aviss en conformit avec les Lois de l'Etat de la Floride et ce tribunal a la jurisdiction d'en assurer la publication.
Vous devez comparaitre en personnel cette date et l'heure spcifie pour cloturer la procedure lgale.Votre non-
comparaison pourrait tre considre comme une cessation de vos droits parentaux et vous pourrez perdre vos droits lgaux en tani
que parent au sujet de l'enfant mentionn dans le present avis.
Cet Avis doit tre public une fois par semaine pendant quatre semaines conscutives dans Hati en Marche.
Witness my hand and the seal of said court at Miami, Florida on
the 21st day of April 2000
HARVEY RUVIN, CLERK CIRCUIT AND COUNTY COURT (Circuit Court Seal)
By Karine Saint-Cyr Dutes DEPUTY CLERK

ADA: En accordance avec la loi des "American with Disabilities, les personnel en besoin d'une accommodation spciale pour assister cette
procedure, doivent dans un temps raisonnable (7 jours) avant d'entreprendre aucune autre dmarche, contacter le Coordinateur de la Cour Ruben
Carrerou au (305) 375-2006 ou (305) 375 2007 (DDT)


< Le 12 avril 1962, Radio Haiti, le film Mais
s belle ( Pleins feux sur le Festival Pan-
du Tourisme ) est prsent aux journalists.
ar Jean Dominique, Edouard Guilbaud et
Lafontant, ce documentaire de 1 heure 30 mn
e premier long mtrage documentaire du cinma
n plus, Mais moi je suis belle est le premier
ge hatien avant Olivia ", et le premier film
nt Map pale nt ". ( Ce dernier a t tourn
ons de Jean Dominique qui servaient de dcor).
La place qu'occupe Jean Dominique
dans le cinma hatien est colossale. Il fut le
premier susciter chez nous l'intrt pour le
rcit filmique. Animateur de cin-club, il s'est
toujours vertu dvelopper chez le public
hatien le got du bon cinma. Ses critiques
radiophoniques sur les films que projettent
les sales de spectacles constituaient un guide
sur la quality de ces films.
Dans la bataille pour la valorisation
de notre langue national, le crole, comme
dans la promotion du cinma en Haiti, Jean
Dominique joua un rle de premier ordre.
Ralisateur lui-mme (Mais moi je suis belle
), il dveloppa tous ses efforts pour lancer le
film Map pale net de Raphal Stines,
d'une part parce qu'il s'agissait du premier
film hatien de fiction et d'autre part parce
que ce film mettait en valeur le crole hatien.
Tous ceux qui lui ont reproch d'avoir trop
<< enfl >> la valeur de ce court mtrage
oublient sans doute que Jean Dominique tait
aussi ralisateur, ce qui augmente le mrite
de son zle, dans un milieu o l'on prfrerait
taire les mrites de l'oeuvre d'un confrre
plutt que d'tre oblig de les louer quand
on ne se content pas, tout bonnement,
d'abattre l'oeuvre d'un trait de plume.
(voir Hommage /12)


n iq u e Ils ont massacre Jean
SDominique l'ore d'un jour
cratouveau, au moment o les
tlUlo i aie doigts roses de l'aurore
commenaient caresser les
joues matinales de tout un people habit depuis peu de temps
d'un grand soleil d'espoir
un.gr. sp.
-.[ ; .. :


AVIS DE PETITION POUR TERMINER LES DROITS PARENTAU







Page 12


1 HOMMAGE


Mercredi 3 Mai 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 13


Jean L. Dominique, image vivante de la dmocratie


(suite de la page 11)
Lors de la representation du film Anita la
press hatienne, Jean Dominique tait encore present avec
son enthousiasme coutumier Il anima une sance-dbat
autour du nouveau film l'Institut Franais d'Hati, avec
les membres des cin-clubs : Ecran et Point de vue ".
Dans une de ses missions culturelles dominicales Radio
Hati Inter, il eut faire l'loge du film "Anita" >.
C'est dans T.J. Publicity, mission qu'il animait
avec Thrse Roumer, qu'il fit montre de ses talents de cri-
tique de cinma. On peut le considrer comme un des
prcurseurs de l'art cinmatographique au mme titre que
Georges Mlis, Vladimir Lnine, Michal Eisenstein,
chacun selon sa contribution au 7e art dans son pays. Il
suivait de prs ce qui se passait au niveau de la creation
filmique en Hati. Au course de la ralisation des "
Gouverneurs de la Rose ", je le voyais frquemment
Ganthier au lieu principal du tournage. On sentait chez lui
ce besoin intense d'un film en crole que les paysans de
l'Artibonite et des quatre coins du pays pouvaient voir et
comprendre. Il rvait d'un cinma qui clairerait les
lanternes des laisss-pour-compte, des sans families, des
deux-moitis, du gros people des bas quarters, des
analphabtes ... Comprenez son vif intrt pour le crole.
On assistant dans la clandestinit au Cuirass
Potemkine" de Michal Eisenstein l'avenue Magny chez
Jean Dominique. En sortant de chez lui, aprs la projection
de ce film sovitique, on regardait bien en haut et en bas
avant de gagner le trottoir d'en face. Raymond Jean Franois
et Ren Thodore participaient cette sance. Nous tions
tous conscients du danger qui nous menaait pour avoir
assist, en plein rgime macoutique, un film ralis en
pays socialist. Qu'on se souvienne du film Il pleut sur
Santiago interdit de manire cavalire par les sbires de
Duvalier. Les spectateurs devaient repasser par le guichet
du Triomphe pour se faire rembourser
La bataille d'Odessa si bien montre dans Le
Cuirass Potemkine fut pour nous, encore dans la
vingtaine, une bonne leon rvolutionnaire : les masses


populaires appuient spontanment les justes causes. Elles
reconnaissent leurs amis et leurs ennemis aussi. Elles se
trompent rarement et jamais pour trop longtemps.
Jean, notre grain de LUMIERE, est tomb sous
les balles assassines des ennemis de la dmocratie, ses
penses profondes ne disparatront point.

Jean Dominique un passionn de Thtre
Aprs les reprsentants de certaines oeuvres
thtrales, Jean ne tardait pas analyses fair des remarques
fructueuses sur le sujet, la forme, le fond, la mise en scn
de la pice joue.
Je placerais Jean Dominique dans la ligne des
esthticiens marxistes : il prtait attention aux rapports des
faits artistiques aux faits conomiques et sociaux. L oeuvre
dramatique ne se conoit pas, selon lui, en dehors d'une
forme esthtique capable de stimuler chez le spectateur la
prise de conscience des choses de la vie : le besoin de vivre,
d'aimer, de se cultiver, de revendiquer, de lutter pour
l'amlioration de la vie citoyenne. Le thtre, cet art du
dialogue par excellence, rpondait son idal d'homme
luttant pour le droit la parole libre pour tous. Jean
Dominioque devait aimer les pices de Morisseau Leroy
de Franck Fouch, de Syto Cav, pour ne citer que ces
auteurs-l.
Jean avait son actif une pice de thtre
radiophonique qui est en fait une adaptation du roman les"
Gouverneurs de la rose de Jacques Roumain. La con-
ception tait de lui ainsi que la mise en scne et c'est sa
soeur Madeleine Paillre qui en avait fait la traduction
crole. Jean Dominique m'avait confi le rle de Manuel
et Jessie Alphonse, ma cousine, celui d'Anase.
Son amour pour le thtre le portait prendre po-
sition avec les meneurs de la grve des intellectuals que
nous tions, contre la censure des oeuvres dramatiques,
cinmatographiques et littraires de Jean-Claude Duvalier
et laquelle nous avions rpondu par un non systmatique.
Aprs notre victoire sur l'obscurantisme duvalirien, nous


v
.1 ---- - - A


"-.. ---" Copyrighted Material :: ---


Q'um--'-1 --Syndicated Content *" -


- Available from Commercial New.

%mm * 0 ainw% SM a ap.


E. E.
E.- ~ C
C
~
~ -
* .
-
_________ e
~ e -
- e ~ E
E.-
- *-E.
~ e e
~ a
- -
- E.- E.
~ e e
e-
-.~- Sq
-
- ~ -- e

C -
* -
e - _____


R-

J.~

E.. ~ a
M -
E. ~ -

-E. E. E.. ~
e C -


s Providers"


- - e e
- -


-- wmmb 0 -M4 --e

oe ~ ~ m -M 0- IDo -q E





co* 1M m e





4b -Mm M E. ob -

p a mm- e>






--m



9b e me %% mmw.


Bobby Express

Rapidit Confiance- et les Meilleurs Taux
Ici c'est pronto pronto!
Miami
5401 N.E. 2nd Avenue Tl: 758-3278 Washington
629 N.E. 125 St. 892-6478 835 Juniper Street Tl1 202-722-4925
19325 NW 2nd Avenue Tl 654-2800 Connecticut
Fort Lauderdale 953 Washington Blvd. Suite 1 (203)324-
28 WestS.unrise Blvd 524-15T4 2816
West Palm Beach
604 25th Street 655-4166 Rue du Centre # 175
Pompano Tl 23-0865 / 22-7913/ 22-8855
4875 North Dixie Hwy 429-9552 Pour toute information, appelez Toll
128 N. Flagler Ave 946-4469 Free
Orlando1-800-388-3875 (Floride)
2469 South Orange Blossoms Trail (407)265-2100 1-800-427-2622 (New York)
Canada
7177 Rue St Denis, Montral (514)270-5968
3820 Henri Bourassa, Est (514)852-9245 NapeI
Massachusetts 506 11th Ave N. (941) 435-3994
Mattapan 508 River Street (617)298-9366 Immokalee
Cambridge 300 Broadway (617)354-6448 1011 W Main Street Kemp Plaza (941)
.New York 658-9229
Flatbush 1161 Flatbush Ave (718)287-5295 Fort Myers
Church 2825 Church Ave (718)693-3798 2219 Fowler St. (941) 461-0343
Queens 159-35 B Hillside Ave (718)523-9216
Spring Valley 19 South Main Street (914)425-7747



Quel que soit l'endroit sur la plante o vous voulez envoyer une
some pronto pronto, faites confiance
BOBBY EXPRESS.

En plus des operations de transfer d'aigent, nous nous chargeons de faire parvenir
immdiatement au destinataire vos cassettes, lettres, sacs de riz, gallons d'huile et
tous autres products alimentaires.

BOBBY EXPRESS,
c'est galement une carte de telephone don't la ligne d'accs n'est jamais occupe.

C'est tout simplement le No. 1 !


avons lanc une association avec des artistes, des crivains
et des intellectuals de formations diverse. Jean Domin-
ique et Michle Montas faisaient parties d'emble de la dite
association jusqu' son clatement caise des conflite in-
ternes ... Ils s'taient montrs honntes jusqu'au bout et
c'est ce qui explique aujourd'hui encore mon grand
attachment ce couple ami.
Je ne saurais terminer cet article sur Jean Domin-
ique sans mentionner sa participation dans la lutte clandes-
tine contre la dictature froce des Duvalier ... On tait dix
et on se runissait sur rendez-vous en des endroits difrents
pour viter de tomber dans les filets des cagoulards qui
pressentaient dj la fin de leur rgne.
Fanfan, un des dix, nous avait bien sauv d'un
guet-apens. Il nous annonait temps que ma maison ne
pouvait plus tenir lieu de runion puisque pointe du doigt
par des inconditionnels de Duvalier Nous dmes changer
de crmerie et ce fut Fanfan qui nous fit trouver le maquis
de prdilection.
Jean tonnait tout le monde dans ces runions
clandestines. Sa ponctualit prouvait nous tous son sens
de responsabilit. Il fut vraiment un tre remarquable,
extraordinaire. Un citoyen fier et digne, toujours prt
dfendre les valeurs transcendantes de notre humanity,
mme au risque de sa vie. Que faudra-t-il ajouter ce gant
pour qu'il dpass sa hauteur d'homme ? Il n'avait pas
toujours bon caractre, mais c'tait un homme de carre.
Beaucoup d'hommes et de femmes avai lutt
pour le changement dans notre pays qui vivaient pendant
trop longtemps sous la dictature infernale des Duvalier
Certains avaient connu la prison, la torture, l'exil, la mort.
Nous leur devons du respect et mme de la reconnaissance.
Des Aretos donc aux gouverneurs de la
dmocratie Jean Dominique est un symbol vivant !
Il ne m'est pays aujourd'hui que d'une Halti
dmocratique et mieux encore socialist, sans trace
d'exploitation de l'homme par son semblable.

Rassoul Labuchin






Page 13


Mercredi 3 Mai 2000
Hati en Marche Vol. XIV No. 13


Nos Petites annonces de partout
I w I


Radio
Port-au-Prince
Mlodie
103.3 FM
de 5:00 am Minuit
7 jours sur 7
Tous les airs retros que
vous avez .
-appris aimer
et qui n'arrteront pas de
vous trotter dans la tte
La Bonne Humeur est de
mise avec nous !

Avec Mlodie FM,
la vie n'est plus la
mme !
Chicago
Radio l'Union
.4:00 pm 6:00 pm
WLUW
88.7 FM
Module anglais
Bulletin de Nouvelles
Harry Fouch
4:20 Module Franais
Bulletin de Nouvelles
Lionel Chry
4:50 Module Crole
Nouvelles
Lionel Chry
New York
Radio Eclair
Chaque Samedi
11:00 am .
1240 AM
WGBB
Tl: (516) 333-1487

Horizon 2000
Plus
Every Sunday
9:00 am
12:00 pm
WLIR
130 AM
Miami
La Radio
l'Hatienne
19 ans sur la mme
antenne
WVCG AM 1080
Chaque Samedi
5:00 7:00 pm
Une mission jeune
anime par
Bernard et Alan
Compas, Reggae,
Zouk... etc...
Les toutes dernires
de la semaine
avec Elsie
L'Editorial de
Marcus
L'invit de la
Semaine

Boston
Haiti Diaspo Inter
WRNM
1640 AM
Daily: 4 6 pm
WRCA
1330 AM
Sunday 7 9 am


Mdecin
Miami

Dr Hnock
Joseph
Obsttrique
Gyncologie
Accouchement
Operation por
fibrome
Family Planing
Ligature de
Trompes
Circoncision
Curetage
Tous les tests por
l'immigration
Nous aceptons
toutes sortes
d'assurances, ainsi
que la Carte
Medicaid pour les
femmes enceintes.
Nos malades
accouchent dans des
hpitaux privs
5650 N.E. 2nd Ave.
Vertires Shopping
Center
(305)751-6081

Dr Jean
Claude
Desgranges
Interniste
12570 N.E. 7th Ave
Contrle du Diabte
de la tension
artrielle
Maladies des
personnels ges
Douleurs, Arthrites,
Allergies

Dr Roger
Phanord
Dentiste
Spcialisation:
Implants Dentaires
Avec nous une
extraction
se fait sans douleur
11245 N.W.
ll9thSt.
(305) 685-7863

Port-au-Prince

Dr Sony Figaro
Gyncologue
Accoucheur
Chemin des Dalles
No 27
Tl: 245-6489


I Conference
Montreal
Chita Koze sou
Alfabetizasyon
ak pwofes
Franklin Midy
Pou sansibilize ak
konsyantize moun sou
dosye alfabetizasyon an
nan peyi Dayiti, Komite
Inisyativ Pou Kore
Alfabetizasyon ann
Ayiti pral
ganize yon soupe chit
koze sou alfabetizasyon,
jou ki samdi 6 me 2000
depi 5 nan aprmidi
nan restoran "Le
Palmier" ki sitiye nan
5322 Blv.
"St-Laurent", Monreyal
Envite espesyal la:
FRANKLIN MIDY, .
pwofes nan "Universit
du Qubec". Tm:
ALFABETIZASYON
NAN TAN MODN
NANAN AYITI.
Port-au-Prince

Expos de Mlle.
Shirley Jean
sur les
"rformes
Monoques
et la Scurit
alimentaire en
Hati"
mercredi 3 mai 2000
10h00 a.m., salle de
conference de l'USIS,
No. 14 l'Avenue
Marie-Jeanne, Port-au-
Prince.
L'ambassade des Etats-
Unis d' Amrique prend
plaisir vous inviter
la presentation d'un
expos par Mlle.
Shirley Jean,
chercheuse Fulbright en
Dveloppement
conomique sur
lesrformes
Macroconomiques et
la Scurit alimentaire
en Hati",
Aprs avoir
conduit des recherches
pendant 8 mois en
Hati, Shirley Jean
prsentera les rsultats
de ses recherches et la
version prliminaire de
son tude sur les effects
des politiques des
rformes adoptes
jusqu'ici par le
gouvernement hatien
en ce qui a trait la
scurit alimentaire.
Mlle. Shirley
Jean ,a obtenu une
licence en Etudes de
Dveloppement et en
Relation s
internationales
Brown University,
Providence Island).


Vient de paraitre!
Anthologie de la
poesie haitienne
contemporaine
(1945-1999).
Textes francais et
creoles. Montreal,
editions du CIDIHCA,
2000, 356p. Ill.
Orders:


Brler
Georges Castera
Edition Mmoire
30 Rue Marcelin,
P-a-P
222-3035
Jamais sans
Bouture
Revue semestrielle
d'Art et de littrature
Vol 1 No2
Investir dans
l'Humain
Livre Blanc de Famille
Lavalas sous la direction
de
Jean-Bertrand Aristide
aux Librairies La
Pliade,Auguste, Asterix

Mathieu et le
Vieux Mage au
regard
d'enfant
Margareth Papillon

A l'Angle des rues
parallles
Gary Victor

Rally
'7 Ma<
Madison Square
Garden
Rally

Mumnia im


Dimanche 7 Mai,
14:00 heures
plusieurs personnalits
sont attendues
David Dinkins,
Johnnie Cochran,
Ossie Davis,
Ramsey Clark....
Pour informations:
The May 7th Day for
Mumia Mobilization
(212)633-6646


Restaurant

Bon Accueil

14530 West
Dixie Hwy
(305)
949-4100

Tous les bons petits
plats de chez nous,
prpars par deux
cordons bleus.
Venez les dguster
chez nous ou passez
votre command.
Nous faisons des
livraisons.

FRITAY
RESTAURANT
The Root of
Haitian Cuisine
David Cang
General Manager
Heures d'Ouverture:
8:00 am 10: pm
Lundi Jeudi
8:00 am 11:0 pm
Vendredi, Samedi
et Dimanche
Dorchester
617-524-5800
Waltham
781-899-9157
Mattapan
617 298-7933

Miami

Bl Foucht
Restorant
8267 North Miami Ave
Miami.
Tl.:(305) 757-6408
Le meilleur griot
de la ville !

Boulangeries
Port-au-Prince

Le bon pain
c'est:
Boulangerie

Jean-Marc
Pour vos
commander
appelez le :
223-0109
Avenue Muller
No 63


IDEAL VILLA HOTEL ET APARTMENTS
DELMAS 53 # 5
S- Pour reservations, appelez: (509) 510-8394 / (509) 249-3220
www.haitihotel.com
i Cadre agrable Chambre spacieuse Air conditionn *
TV Piscine Bar, Restaurant
Service.Traiteur pour Rceptions
H' 'L. -. 'I Prix Spciaux pour CGrouipe


Points de vente

Si vous habitez
Miami, vous
rouverez votre Hat
en Marche dans tou
les magasins de
Little Haiti ainsi
qu'aux addresses
suivantes:
Le Pavillon
Supermarket
486 NE 167 St
N Miami, FI 33167
tl: 305-948-7338

Boujolly Records
13148 West Dixie
Highway
tel 305-893-8950

Etiquette
Barber Shop
15455 West Dixie
Hwy
940--9070
AKE BEAUTY
SUPPLIES
12948 W. Dixie Hw
893-6837
Mtxisound
Music Hall
.1854 West Dixie Hwy
895-8006
Restaurant
Bon Accueil
14530 West Dixie
Hwy
(305) 949-4100
J & J Caribbean
13706 N.E. 11th Ave.
North Miami, FI
33161
Holy Family
Restaurant
9900 N.W. 7th Avenue
Lucas Super
Market
14759 N.E. 6th Ave.
940-9902
Eclipse
Communication
Services Inc.
9290 S.W. 150Ave
Suite 404
Phone 380-1616
Fort Lauderdale
Hati Market
300 Wext Sunrise
Blvd
Coral Spring
Island
Supermarket
Beauty Supply
W079 WEST SAMPLE Rd
CORAL SPRINGS,
(954) 345-0450

Si vous tes
interesss vendor
Hati en Marche,
appelez notre
bureau de Miami
au
305-754-7543
ou
305- 754-0705





Pagel4


FAITES VOTRE CHOIX!


Mercredi 3 Mai 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 13


A la une de Mini Records
11 a p O U p r e- n 1 i aC'-


Mini ail stars compa 2000


Haitiando


Miami Live


1ga, a tA -IV


Autres parutions:
Les Fantaisistes de Carrefour -
Mario de Volcy
Honeyman -


"En Tourne" Volumes 1 & 2
" Greatest Hits"
An ba Kaban'n


MINI RECORDS
13710 N.E. llth Ave.
Miami, Florida
Phone/Fax: (305) 892-6200


La Coupole
10855 S.W. 72nd Street
(305) 271-4975


MINI RECORDS
221-14 Linden Boulevard
Cambria Heights, N.Y.
Phone/fax (718) 276-1794


Zouk Love
Feeling
avec le Hit "si se lv".


ol,






Mercredi 26 avril 2000
*..- -_ -i- 1 7- *l VTV "m- 1 )


Page 15


I INTERNATIONAL


tia ei en Marche Vol. Na -o -1






pyrigt e, aleia

S .. .,,
-.-.. -- opy ign-ae-iva- er- ai _.--_-_



i-m- I d O o W.
A vaIlab IDom Ca N ProvideM-M

----- -.avnaicaea -;on en -




Avanlabl Cropyrighteda Maerialrovnder
M flma- M M u. -m.u


co 0-0 Mow:. Sm Co yndica hte d Cntent-i aJZ

m -oumul.- M --

Available from Commercial News Providersl


- e. emm W > mm
*b -qMW

gew Om -mm -4b
0 m m eWe -


On dcouvrira ainsi sur la Croisette
"Girlfight", grand prix du jury au festival
de Sundance, "Downtown 81" sur la scne






*Ob
a qbqa en, um.-ma,


eu-


ab OP q -ds
e e-- -- -*N -


musical et artistique new-yorkaise des
annes 80 o apparat le peintre Jean-
Michel Basquiat, alors g de 19 ans. Ces
prises de vue taient "restes en bote depuis
des annes". Quant "Shadow of the vam-
pire", il raconte le tournage de "Nosferatu"
(incarn par Willem Dafoe) par F.W.
Murnau dans les annes 20.
L'Afrique est prsente travers
"Lumumba", que le cinaste et ancien
ministry de la Culture de Hati Raoul Peck,
dj venu en competition Cannes,
consacre l'ancien hros de l'indpendance
congolaise assassin trois mois aprs son
arrive au pouvoir.


*Me o -pq





- q~

- mbm- 'b n 4 e
ObMmbMe- 4bb nnmi

aucou m- a>- .d
4mm *qv im
-mmmmm


--mm OP flew *.
am@> --m MM





e - C-

teanence -a

mo 4b eu- e a -
oun- E MP00M

--w 1 -OMM am ~


-am -m--4
e e *U
-mm domu eb m bq


-11111.li


Hatiens l'honneur cette anne

au Festival de Cannes


Nouvelle Ligne arienne


SFort-Lauderdale

Ca HaitieTn


avec"NordAir In
Prix allchant
Equipements nouveaux conformes aux normes et
rglements tablis par la FAA
(Federal Aviation Administration)


Transport Assur par un Bimoteur d'une capacity de
30 siges

A/C, Toilettes, Overhead compartment, Siges en cuir
confortables, Repas Chaud


TROIS VOLS PAR SEMAINE

Mardi Jeudi, Samedi

Fort-Lauderdale, Cap- Hatien 8h30 AM 10h45 AM

Cap Hatien Fort Lauderdale 12h30 PM 2h45 PM

Pouiir rtsservation s:

(305) 891-3388
Fax: (305) 891-1395

CTr-istos T'ravel (954) 486-1633


LC"





Page 16


VIETNAM


mIi


Mercredi 3 Mai 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 13


,a ms 0 -, -abme" 'I eM-,- o
di- ___6 C
campo- aC -quo
-' Copyrighted.Mc



Syndicated Con


available from'Commercial Nq



oe oe e
MMMM Om-Rop- MD
o- o .m

ce, 'M,- oq
-MINIUM
mm e~

%mao- o
% Qb- o ngoe
e CI
0>.
w@ mmz


00-


0 dbW 4b lomem
q pqe *___qmp* .
RD quombebe e e4
le em Nos m- e4b -m -m
e mem ab
e - com e 0 MWMM
- Qb -M -- -- -
mmm %'p -. to
-ume w e 1b
MMe 4m-- -Im oa


Ren Thodore
Candidate la mairie
de Port-au-Prince









MRN





Pour que Port-au-Prince redevienne
une ville o il fait bon de vivre.
YON LOT NIVO
303, Bourdon
Tl: 244-5340
Website www.mrn.4mg.com
E-mail: rtheo@haitiworld.com
Le candidate vous invite visiter son site
pour prendre connaissance de son
programme. Vous pouvez envoyer vos
suggestions et/ou contributions
galement son adresse postal:
303 Bourdon, Port-au-Prince, Haiti


AVIS
Le Thtre National d'Hati
porte la connaissance de tous
ceux qui s'intressent au
Thtre et aux autres arts de la
scne que des course (diction,
interpretation, expression
corporelle, improvisation
dramatique, histoire du
thtre, analyse de texte,
criture de scenario etc...) leur
seront dispenss partir du
lundi 8 mai 2000 pour prendre
fin au vendredi 7 juillet 2000.
Les inscriptions dbuteront
ds le mardi 2 mai 2000 de
10h am lhpm. Le postulant
se prsentera au local du
Thtre National avec une
pice mentionnant son admis-
sion en second et une photo
d'identit.
Pour toutes autres informa-
tions s'adresser la Direction
Artistique
du Thtre National.


( 5 e C H & Mrh.'

a('bifR
fOfyT~~~d Vuro i^*cr ^iK


- -


* ~ e


iterial -.


tentDEE..
.M.__ ____

ews Providers"






FOOTBALL

Hati-Trinidad
dimanche
PORT-AU-PRINCE, 1er Mai-Tournoi amical
nul Hati-Cuba. La selection hatienne de football a battu
jeudi celle de Cuba par 1 but 0. But, bien videmment,
de Golman Pierre. Dans le second match, Cuba a pris sa
revanche sur Hati en le remportant par 2 buts 1.A la
(voir Football / 18)


...P .

i. ,.R P o-I"TE *



NOTICE DE VENTE DE CERTIFICATES
DE BONDS SUR DES TERRAINS OU
PARCELLES DE TERRAIN DANS LA
JURISDICTION DE LA VILLE DE MIAMI
Notice of Sale by City of Miami of Delinquent Real Property Liens
NOTICE IS HEREBY GIVEN that at 9:00 o'clockA.M. on Tuesday
May 16th 2000 (and possibly Wednesday May 17th ), at the Athletic
Club of the Orange Bowl Stadium, Gate 12B Entrance, located at 1501
N.W. 3rd Street, Miami, Florida, certificates against ail lots and parcels
of land located inside the corporate limits of the City of Miami, upon
which there are delinquent sanitary sewei paving, sidewalk, lighting,
demolition, lot clearing trash, DDA special assessment, and solid waste
fee liens, will be sold at Public Auction.

Interested persons are hereby charged with knowledge as to
whether they have paid or failed to pay City of Miami liens against
their real estate and of the fact that the same are subject to sale for
delinquencies.
Lien Sale Certificates issues at said sale shall bear interest from
the date of the certificate at the rate of eighteen percent (18%) per
annum (or at such lower rate of interest as may be bid by the purchaser
other than the City). The holder of a Lien Sale Certificate at any time
two years after date of deliquency, may foreclose and obtain title to the
land acquired in accordance with the law unless such certificate be
redeemed prior thereto.
The list of properties on which the liens are delinquent may be
inspected by the public during business hours at the office of the City of
Miami Finance Department, 444 S.W 2 Avenue., 6th Floor, Miami,
Florida. Printed lists of such properties are available for sale to the
public for a fee of $ 25.00

This advertisement is placed in lieu of any published list of
delinquent properties. Inquiries received by mail, telephone, or in person
during business hours, as to lots and lands included in sale, will be
answered completely by the Office of Billings and Collections, phone
416-1570
CITY OF MIAMI
By: Seepersaud Chircut
Treasurer


mummmumi


4/12-19-26-5/3


99-S-041-1401M







Mercredi 3 Mai 2000
Hati pn Marche. Vnl XIV No 13


%IBOet m-a-

tp abtomp m -M -m qbs e


emu a q. mm %
90-M - -qll nobe b
tmm- 4 e m@m
ab MM b l M
ommm. -
em. Imm ea e. e n
-f.
e qM Mm
mm ui-p Pub- e ID

~lm e emomS
e ~ ~ mou>
- -- e4m
ID mob abe


las wfr~ (~s

~bQu~. p


I IL YA 25 ANS


ab -qauw-
- - - m



e mm>- eqemmo

Mm eno q e m


es de.

~de l


SOU- o ,,,, e1




---.-._ Copyri ghted ME



aqlae M Syndicateo ICol


Available from Commercial NE


e O m - cbe. -a





- e o- oe e


dm - e. mm - -MM
-au eoll q3b- dnb m tm -maam
e.- me e jj
e mm.ab e mm*
mm a.e -- -


e.


*.


* e


4w - - - -
wwmmS OP e. -- me -
e. mmmqwp- e.
e.- b q- be e omln> d
e e -m -m em
e 4 Uow 4be. -
m fflm lm guon>e-M 4
a-- e- -
op d- - e -
4b 1b tmom m l ea 4m
- mnM- e a- ff. b omm-
e e m 0 -a
obb qm 4b um-M
*-Mm m 41Wdo 4mu m d e. -om
mm M- - -Nm lu m mi
- e. -
Qwmm e m e.b -wem.e


le m laac



- ffle OMM 4:


.Umm tum- a e m M-a Mam-
-mm emm 4> q IDe



a a- am


e. e -e.-e. .me
ab4% b aib .mo 1
M. qu m-mm4we
OMM -mm M- q* emm
- e e-
e. m*- eomme.
-m Mete
lonomagnomme



46W-A qmbom m S Ip *mplu
Mm qv mom--a
-q e. e m -
oebb e.


n il u u mai ,zi, yIvi' i L j .


,BkmW" po


1b golammm.- M
emmu, e. p a
la, e --M m>giga ebf
-emp O- 0-o


--a gim.uoe O
m

-nomab no>

Mil 4m0- m 4, M- lm
qu, --w MM UM di
in me w* -m Ii

Cma. u .MX We.mmmmfl OM


~ 7








~. e e.e. e e


iterial clsg







ews Providers"
- - m-4M.-- e. MN



ffl qua, M, e.om MeM *






M m. m emmo>

me. e.-e




mm OeM %ORD, M

-a - -

le am- 1 Mmulp


0am- i e. MOUO m N> 91
oe ema, fl o m 0 M 111


e -am e. M u- mm

I ONB II e oulom- abQNM e.I
- e ab
fflu.m-
e ~- ~ e~Mu,
l..gmff


* e


que 4w ab OMM
mm lm- 1- -



*umm qb* -fl -


om-o -m -D o -
*Mmbm. m-omo __
go, e W 4Me
e -e. e. a
e. ~ tomm e .e
4M le, MM M
-ao, tae, .>Mq
-qM-MM u a 4010-M
eamu- ce 4
>.m-mmmmm 00 e.
eMMIU e.MMO
400M- Mwe. aou - _


Page 17


mwrq


* mM- -m 4


41 .q
-ollw Q
4Bw l


fl .


qw 'a


8't au S"'e


mmu de






Page 18


Nos Jeux


Mercredi 3 Mai 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 13


MOUTON


B RE LAT


Solution de la semaine passe:


Allz e OUON REAT e uilsat es ot d


Allez de MOUTON BRELAT, en utilisant des mots du
vocabulaire Franais, et ne changeant qu'une lettre par ligne.


r HotsU Cachs


ZKVVG
ALGNO
S N PAN
S 0 E BY
KY I ID
CEUL K
NE Q X R
R GR L V
WMUXP
0 H T F 0
M RT R L
CAMBO
NANFG
Y YDX N
IFNNE


S N
WQ
J Z
X V
T Y
A J
E S
X W
L P
N E
K N
K Y
ZA
C Z
LA


Trouvez 14 pays ou rgions ou se sont tenues des manifestations
l'occasion de la fte du travail cette anne dans le carr ci-dessus


IL OIR Finr- ky -gmn MPM.-.--- -e


GRILLE DE PROGRAMMES

Mlodie 103.3 fm
74 bis Rutie Capois
Port-aui -IIrince, I- ati
Tl:221-85<567 / 221-85658 Fax: 221-1323
e-mail: erriunarche (@> hlai tivwo:rl d. corri
URL: vwwvv. haitienrrnarche -com


5h00 6h30

6h30 7h00

7h00 9h00








lO0h00 Midi


12h00- 12b15


12hl5 2h00


2h00 3h00


3h00 5h00




5h00

7hO0 8h30


8h30 9h00

0lh00








9h00 et au-del


BOSN CREJVEIL en musique

AUP IP IRIT CI iANTA NT
premier journal de la journe avec Yves Paul Landre
I MEILOD E MEN ATIN
Informations, Interviews, Analyses
7 :15 : Au quotidien avec Elsie
7h25 : La Chronique Economique avec Roosevelt Jn Franois
7h35 : L'Actualit en Bref avec Seige Csar
7h45 : L'ditorial de Mlarcus
7h50 : Les Sports avec Smith Griffon et Captain Bill
8h00 : Les Invits du Jour

LE DISQUE DE L'AUlDITEUR
avec Smith Griffon

LE MIDI>
Un rsum des Informations Locales et Nationales avec Seie Csar

LADY BLUES
Jazz, Blues, Swing, Ragtime...

C'EST SI IBON EN CHANSONS
Emission de Chansons Franaises

DO C DA NI EL
E>T SEIS SLUICC-ES CUONFIRMESe I
ou Le Bon Vieux Temrps!
avec Doc Daniel et Captain Bill

NOUVELLES 5 HEURES

AMO R YV SA IBO R
CON LUCHA NO

SOIR INFO RM ATIONS
NIOTRE GRAND CONCERT
( Lundi et Mercredi )
L'Heure classique
Dimanche soir "Sous le kiosque Musique"

JAZZ AT UTE1N ( Mardi et Jeudi et aussi dimanche soir )
Illustr d'Inverviews avec Compositeurs, Interprtes
et Grands Critiques Musicaux

C AVA L E: R S ,
IPRtENEZ VOS DA MNES (samedi )
50 ans de Succs Populaires Hatiens avec LucienAnduze


Football national ...
(suite de la page 16)
mi-temps, la selection national menait par un but 0
sur un trs beau jeu de JeanWbert Mnlas. Les hommes
de Manno Sanon ont rat des buts tout faits, soit par
precipitation soit par maladresse ils ont en maintes occa-
sions mal cadr leurs tirs, et leurs adversaires en ont
profit la suite de deux erreurs dfensives.
Le test de Cuba a t trs positif pour la selection
national aux dires de l'entraneuz qui reconnat que les
joueurs cubains possdent beaucoup de talentA la veille
d'un tournoi important qu'est celui contreTrinidad, cela
a permis l'quipe technique d'apporter les ajustements
ncessaires.
Dimanche l'quipe national d'Hati affrontera
celle du Trinidad trs bien cte par la FIFA dans son
dernier classement mondial et regional. Trinidad, bte
noire d'Hati, a toujours donn du fil retordre nos
footballeurs. Historiquement, ces deux quipes furent les
meilleures dans la zone, part le Mexique bien sr don't
le niveau professionnel Se classes parmi les meilleures au
monde.
Hati-Trinidad, tte'd'affiche trs intressante
ce dimanche 7 mai d'abord Port of Spain, et ensuite
match retour le 20 mai Port-au-Prince. Les fanatiques,
ainsi que l'quipe technique, aimeraient qu'Haiti au moins
ngocie un match nul chez l'adversaire et vienne
reporter la second rencontre au stade Sylvio Cator
L'quipe est prte, le moral est bon, dit Manno,
une victoire n'est pas carter; selon lui. Entretemps, le
championnat de premiere division a boucl le week-end
coul sa 15e journe et malgr certaines difficults a
va plus ou moins bien. Nous vous donnerons l'tat du
championnat, le classement dans notre plus prochaine
rubrique.

E n bref 0..(suite de la page 2)
Selon l'avocat des parents, Me Reynold Geor ges, les
autorits hatiennes se doivent de
poursuivre les reherhesrecherches pour retrouver le bb disparu
l'HUEH. "Claudy et Nanoune sont toujours la recherche de
leur enfant, nous invitons toute personnel qui aurait des
informations pouvant aider le
retrouver, de nous contacted", a indiqu Me Geor ges,
annonant son intention
de demander une contre-expertise pour carter toute
ventualit d'erreur.
Des parlementaires amricains prennent la
cause des refugis hatiens
Major Owens (dput dmocrate de New York) a annonc
qu'il introduira la semaine prochaine devant le Congrs une
loi accordant la citoyennet amricaine tout enfant de
moins de douze ans arrivant en territoire amricain sans ses
parents.
Cette proposition de loi, selon les experts, devrait
s'apparenter une lgislatioti
prpare par les snateurs de Floride Bob Graham
(dmocrate) et Connie Mack (rpublicain), interdisant la
deportation de tout immigrant illegal ayant un enfant g de
moins de 18 ans, n citoyen amricain.
Le cas du petit Elian Gonzalez a remis en lumire la
situation des enfants hatiens en situation analogue celle du
petit cubain. Selon des parlementaires du Black Caucus, prs
de 5.000 mineurs hatiens seraient en situation illgale aux
Etats-Unis et une majority d'entre eux serait sans parents.
Le congressman Alcee Hastings (dmocrate de Floride)
plaide en faveur d'une rglementation du cas de ces mineurs
afin de leur assurer une presence lgale dans ce pays.
Le Rv. Jesse Jackson a fortement critiqu la politique de
"deux poids et deux measures" de l'administration amricaine
qui autorise le maintien des refugis cubains sur le territoire
amricain, alors que les hatiens qui arrivent par la mer sont
systmatiquement refouls dans leur pays.


Solutions de la
semaine passe:

HAMTI


SCRABBLE "
Arrangez les sept lettres ci-dessous
pour former un mot Franais

Co



NI 1


Solutions de la semaine passe:
SV E LTES


m


R NI


1





Mercredi 3 Mai 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 13


Page 19


ti gout pa ti gOut ak Jan Mapou


REZO ENTENET KREYOLIS AYISYEN

SOU GRAN CHEMEN LAKONESANS

ONZE (11) GASON; DE (2)FI KI SOTI BOSTON, NOUYK, KANADA SANBLE
MIYAMI 20-23 AVRIL 2000 POU METE YOUN MAY NAN MOUVMAN
KREYL LA KI GAYE TOUPATOU SOU GRANCHEMEN SAVWA-A
a-


ruII rUlI l I.. lvan agIUnII. i IILLz. sKiju vYvaIII Igim LUIIIIIe r-Ic jIerIum Lauuc oe.I-cuA-
Jean-Marie Willer Denis(Jan Mapou)- Gary S. Daniel (Ng Gonbolyen)
Dy agoch: Michel-Ange Hyppolite (Kaptenn Koukouwouj) Jean St.-Vil(Jafrikayiti)
Mozard St.-Vil (Bouli) Lunine Pierre Jerome(Lunine) Jean Robespierre Dezire( Amewu)
absan nan foto-a: Lyonel Hogu, Fquire Vilsaint, Mosanto(Kolo) foto mapou


From: Janmapou@aol.com
Subject: Re: SIKS REKA MIAMI-2000
Date: 30 Avril 2000; 01:10:53 EDT

JafrikAyiti,Kouzen, Kouzin,

Mwen eseye grenpe sou < defwa vandredi pou m'te depoze youn ti
choublak konpliman pou ekip solid REKA-a,
pye-m chape, mwen tonbe plat sou dada. Sa
m'vle di pa la, mwen koumanse ekri youn atik,
mwen preske fini epi li dispart kon b chalon
nan flanm soly midi. Mwen f kl. Mwen
pran san mwen, mwen rekmanse. O...o...! l
mwen fini atik la, m'ap f koreksyon, mete
aksan, bwode, f bbl... Tonn krisboulit
mwen, li fout dispart ankb.
A! l m'w sa, mwen move. Mwen rele
lwa Ginen yo, mwen made sa k'ap pase?...
Joukounye-a yotout kache dy
WINDOWon Haiti-a, y'ap griyen dan sou
mwen!. M'pa okipe yo. Tankou Wa
Kreyon>> ta di: s'oun bann ti lwa epav ki pa
respekte KREYOL. Yo pa te konnen nou te pral
f listwa nan Miyami. Yo sezi!
Mesye-dam konpliman. Se pa youn
konpliman nan dan non; s'oun konpliman ak
tout nanm mwen. Depi 35 ane byen konte, m'ap
goumen pou lanng kreyl la jwe wl li nan
sosyete-a. Depi 35 ane m'ap goumen ak youn
grap kanmarad pou f zt konprann enptans
lanng nan epi rekont riches li ak blte li ...
Men franchman se premye fwa, mwen jwenn
youn gwoup kanmarad ki konprann toutbonvre
enptans travay la e ki mete tout nanm yo, tout
konesans yo pou yo rantre nan konbit la.
Depi Vandredi 21 jouk nan Dimanch
23, 11 gason total-kapital, 2 fanm ki gen fanm
nan fanm yo te chita ansanm nan youn chanm
devan youn tab. Ansanm yo manje, bon ti manje
lakay. Ansanm yo diskite, nan ld. Ansanm yo
pran desizyon, nah'ladisiplii. Ansanim-nisanm,
yo kite Miyami ak lestomak yo byen bonbe pou
-..,1 L t.m,. trtvv-ln Alahp.l ha av!


Alakontan mwen kontan!...
Si Depite ak Senat peyi Ayiti yo te
konn travay konsa, ala lwen peyi Ayiti ta
lwen!. Si Prezidan yo ak Minis yo te viv
pou Ayiti tankou nou te viv pou li, dejou sa
yo, ti Peyi nou-an ta mache anba de pou
svi modl pou tout lt peyi sou lat.
Mesye-dam pa renmsye ni Mapou,
ni Koukouy yo. Se travay nou. Se devwa
nou. Depi manm REKA yo te deside vin
Miyami, kay te pou nou. Se kay lafanmi
nou te debake.
Mwen kreye Sant Kiltirl Mapou
pou Yyl repoze vye do-1, pou l'pran
fs... pou Yyllanse kon satelit, gaye
fedatifis pou pote lakonesans ak
lakontantman nan k tout Ayisyen natif-
natal, klkilanswa kote yo ye sou plant la.
Youn jou n'a prale... kontra nou ak
lat gen pou 1' kaba! Men l nou tounen
- e fk nou tounen w pa w n'ava sezi
tande tout mounn sou lat beni ape pale
youn sl lanng: KREYOL. N'ava danse
kalinda ak tout lt vanyan anvan nou yo
paske se nou ki te pote flanbo laviktwa-a...
Mesye-dam bravo!. Bat kf lestonmak nou
3 fwa. Nou travay ak lafwa. Nou pote
laviktwa! Jan Mapou
Mounn ki vie manm REKA ekri Jafrikayiti
nan rekayisyen@hotmail .com
osnon vizite yo nan htt://www.kreyol.org
SOLIDARITE

Si nou bay lebra
si nou maknen
younn ak lt
si nou mache
sou kadans lanmou
resp ak diyte
ansanm-ansanm
Sw' f'mvy


Jan Mapou


ATANSYON BOSTON
POU FT MANMAN AYISYEN YO
28 ME 2000 NAN STRAND THEATER
TWOUP TEYAT LAKAY AP PREZANTE:
NOU TOUT SE ERITYE
NOU TOUT SE ERITYE youn pysteyat
Papads ekri e ki te ranmase anpil bravo nan Rex
Theatre, Ptoprens-Ayiti pandan senmenn
dyaspora-a.
NOU TOUT SE ERITYE se imaj youn bann fr
ak s k'ap viv nan dyaspora-a ak k sote, k kase,
k sere pou eritaj yo k'ap nwaye nan latoumant.
Se ptre fr marasa, fr kd lonbrit ki dozado pou
eritay grangrann te mouri kite.
NOU TOUT SE ERITYE ak Papads, Jean St.
Martin, Alphonse Pierre Fils, Liliane Montes.
Antre $12. (Davans) ; $15 (Nan pt)
Timaymay $10

PLENTT NAN WOUT...
Plentt ap retounen Miyami- Seyans Popil. Youn
chans pou tout mounn pit kou mawo zannana kou
pengwen w michan pysteyat sa-a ak
Franketienne nan wl Polid, Ricardo Lefvre nan
wl Piram. VEYE VEYE Anons yo!

KOUKOUY JEANNETTE GRGOIRE
PDI MATANT LI: PHILOMNE BRUNO
Ena Philomne Bruno ft 28 Desanm 1914. Ter-
rier Rouge. Li mouri 22 Avril 2000. Li mouri a 86
an. Antman Philomne chante nan Holy Family
Catholic Church samdi 29 Avril. Sosyete Koukouy
prezante kondoleyans pou tout lafanmi Grgoire
espesyalman Jeannette manm-trezorye Sosyete
Koukouy ak Mari li enjeny Ernst Registre.


Laude St Preux (Laude)(agoch) pi jenn
rekayisyen ki te nan woumble Miyami-an.
Entelijans Laude, ak entvansyon-1 nan
preparasyon Manman Lwa ganizasyon-an
emveye tout mounn. (pi piti pi rd, kanta sa se
vre!).
Jean St. Vil (Jafrikayiti), (Adwat) jeran responsab
REKA, youn lt jenn Ayisyen chaje ak disiplin
plis devouman e ki penmt lemonn antye jwenn .
enfmasyon sou Ayiti an Kreyl.
Laude ak Jafrikayiti nan youn moman
refleksyon nan Libreri Mapou sou sblda mawon
ki te kase chenn lesklavaj-la an 1804!
, Yo. smante.7f.wa.a77fw.R.pQU1,len.i. mklQo..
brenn Ayisyen-an eklate an miyt-moso sou gran
chemen savwa-a nan nouvo milen-a...Abobo!


1







1 BACKPAGE 1


Mercredi 3 Mai 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 13


1* 1.r % UiuwilmC adfau tdrt<>emM

quulatin du iaupde ...
e .'- ---m
oe m d mm-mw op VU M4- -nlm
mm* qe a oef
4mo mlbm C opyrigh t6d Mate ri aI1 mm M rzz


,-Syndicated Conten


Available from Commercial News


t-= U

Pt overs


Providers


-mamm- -gom no- m-


a- m l-- umau*m
e Mom
m a
Mm m lmdm W m
4b m oe mmo e .m


"Aristide's unwavering commitment to social and economic justice
shines through every word of this important book. He speaks not
only for the poor of Haiti, but for the poor of every land who are


crying to be heard."
L'Engagement invariable d'Aristide envers la
Justice social et conomique brille travers
chaque mot de ce livre important...

"Read Eyes of the Heart
and see what you have
never seen before."
Bishop Thomas J. Gumbleton
Ouvrez "Les Yeux du Coeur" et
voyez ce que vous n'avez jamais pu voir...

"A beautifully written,
deeply moving, and ulti-
mately hopeful account."
David Korten, author of
The Post-Corporate World
Un livre joliment crit, bouleversant
et au bout du compete charge d'espoir...
"A work of unflinching
courage and affirmation
of the human spirit."
Randall Robinson, author
of The Debt
Courage et Affirmation de l'Esprit Humain...


- Joseph P. Kennedy II


el umim 4b M -



- e0 OMMOb 0 mb-mu-Im -


Page 20


S- e *-
a*nne auM Ftal e lnes-




*O douv mMMa as a *
1.- a sn m e e nore
r Ces d e m r
So- p M* o o
* em44 be **























ealoem ns O abnes 20.
u l e et a iste e a or e da-














Raues 8oapa le pein Cannel Bansquat
ote mdpis das sonne t ao a
(mn'mmpr m e
If. e Fxd,i























e___ H-catie n 4 d8 urette
Od cor ir l


















Choern -paromoteMurna uchenurs Osann es2
-u -eps r

q elecin a st e nci i e a u








Souedj eno e ion an e
Hortiens l'hOnneur cette
anne au Festival de Cannes

81" sur la scne musical et artistique new-yorkaise des







alors g de 19 ansfo. Ces prises de vue taient restss en
pire", il raconte le tournage de "Nosferatu" (incarn par(514)633-8987
Hque le cinaste et ancien minister de la Culture de Hati(509)245-8317




Hati: (509)245-8317


ou dy teD a Lm, sar mro andD a gdTuu




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs