Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00015
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: April 12, 2000
Copyright Date: 2010
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00015
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text















Hati en Marche dition 12 au 18 Avril 2000 Vol. XIV No. 10


POLITIQUE
PORT-AU-PRINCE, 9 Avril
- Un group de manifestants ont
incendi samedi le quarter gnral du
FNCD (Front National pour le -_
Changement et la Dmocratie) qui sert
aussi de sige au regroupement
politique "Espace de concertation." Le
principal responsible du FNCD est
l'ex-maire de Port-au-Prince Evans
Paul dit "K-Plim."
Aprs les funrailles du
populaire directeur-fondateur de Radio
Halti Inter, le journalist Jean Domin-
ique, qui ont t clbres samedi matin
au stade Sylvio Cator en presence
d'environ 15.000 personnel, des mani-
festants se sont mis lancer des men-
aces contre Evans Paul, l'accusant de
l'assassinat de Jean Dominique, et
quelques dizaines d'entre eux se sont
rendus aux locaux du FNCD dans le


Nouvelle flambe de violence
. ..,, -- .. .... .. .' quarter du Bois Verna, au Pont
'. Pradel.
La police est arrive sur les

empcher les manifestants de mettre
S' le feu au btiment, pouvait-on
entendre des journalists presents
S. rapporter sur les ondes.
s eL innorters du FNCD MT


bK




I

1


Le sige du FNCD incendi samedi photo Yonel Louis/H.en.M


ont tir en l'air avant de prendre la
fuite.
Ensuite, les mmes mani-
festants ont pris la direction du haut
du Bois Verna o se trouve le quarter
gnral de l'OPL (Organisation du
- Peuple en Lutte), une autre forma-
tion de l'opposition, qui est dirige
par Grard Pierre-Charles. Mais cette
fois, la police s'est interpose. Le
sige de l'OPL est tout prs dt
(voir Violence / 3)


L -7

PORTRAIT


PORT-AU-PRINCE, 7 Avril tiroir
Il est des existences en accordon ou inscr


Jean Lopold Dominique


r;. e-r
S'.--'. PAR MARCUS GARCIA
S--, ; ;- ; .'

rs, celle de Jean Dominique me semble papado q uien ne?
rite dans un ordre chronologique par- Evidemment nous ne '- -.
fait... De Ajusqu' Z. Par choix sommes pas parties faire un
ou au contraire happe par micro-trottoir comme il
l'histoire mouvemente et semble si normal aujourd'hui
imprvisible de notre pays? nos jeunes confrres. Oui,
J'ai fait la on vient de loin ...
connaissance de Jean Domin- J'avais entrevu Jean :
ique au milieu du vacarme Dominique quelque temps -
assourdissant du petit auparavant, mais j'tais tout 3.
tlescripteur de Radio Hati, la petit crapaud (il est au moins
vraie station mre qui a form de 11 ans mon ain). Il tait
de nombreuses gnrations, la un assidu du club cultural
Radio Hati de Ricardo "Kalfou." Davertige, Robert
Widmaier qui venait de gagner Bauduit, Jeanjean Lafort,*
une retraite force aux Etats- Jean Coulanges, Grald
Unis cause de la situation Pierre-Antoine, etc. Le jour
politique. On tait coll, englu que "Kalfou" devait avoir sa
passionnment cet engin premiere mission sur Radio M f
bruyant et si prcieux Hati, grce aux bons offices -
l'poque. Devinez, c'tait Mai de Jean Dominique, les "
68. Les tudiants franais macoutes firent irruption la
dfiant le pouvoir. CRS=SS. Les veille dans les locaux de ce
pavs violent bas. De Gaule movement artistique peine
introuvable. Majest, ce n'est naissant. Et on n'en parla
pas une rvolte, mais une plus. Les principaux
rvolution!... Quel fut l'impact animateurs ne demandrent
de ces vnements sur une Hati pas leur reste et aprs tant
ensevelie, enterre sous depuis d'autres, prirent aussi le t
- dj onze ans de dictature (voir Portrait /4)-- .


L'international augmente la pression

MENACE DE RECOURIR A LA

RESOLUTION 1080 DE L'OEA
PORT-AU-PRINCE, 8 Avril signe par deux congressmen amiss" du tion collective quand la dmocratie est en
Les pays dits amiss" ont profit de gouvernement Lavalas et qui avertissent danger."
l'impact provoqu par l'assassinat du celui-ci que, faute par lui de prendre des On announce l'arrive prochaine
clbre journalist Jean Dominique pour dispositions pour tenir les lections le plus en Hati du Secrtaire gnral de l'OEA,
augmenter la pression sur le gouvernement rapidement que possible, il sera fait appel Cesar Gaviria, qui aura charge ensuite
hatien afin de fixer rapidement une la "Rsolution 1080" de l'OEA de soumettre au conseil permanent de
nouvelle date pour les lections (Organisation des Etats amricains) qui l'organisation un rapport sur le processus
lgislatives et municipales qui ont dj t prvoit "une runion d'urgence des lectoral en Hati.
reportes trois reprises. Mais la sur- ministres des Affaires trangres des nations De leur ct, se dclarant
prise vient d'une declaration officielle du continent en vue de dcider d'une ac- (voir Pression / 3)


HAITI EN MARCH
Port-au-Prince
100 Avenue Lamartinire / BoisVerna
Tl/Fax 245-1910
Miami
173 N.W. 94th Street
Miami, Florida 33150
Tl: (305) 754-0705 ou 754-7543
New York (914) 358-7559
Boston (508) 941-6897
Montral (514) 337-1286
FAX (305) 513-5688 ou 756-0979
E-mail: enmarche@haitiworld.com
URL: www.haitienmarche .com
Library of Congress # ISSN 1064-3896
Miami, New York, Montral, Boston,
Washington, Chicago: $ 1.00
Port-au-Prince: 5 gourdes







I EN PLUS ... EN BREF ...


Mercredi 12 Avril 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 10


vM phM
* .w-- e


MM Imomw 4 ->4
___ 1b4edu m M


J


top


%.dmm om 0-.- e -


e. w-MU MC4b e .e 4. --


"- "Copyrighted Material -

- -- Syndicated Content

Available from Commercial News Providers"


w- --w-C "


- -om>e 4b b M *w-- -. a C 4 P a dmo
___om> *-11 abM immm-mn e m


- e m a -umo
-OMe9b e..


1 O


4b C.


pmw li due


_dom.- 4m
oe MW M 0-3mmffl -- 'e
~~qb


- e -
- -e


- -


e -
- -


'mo.--qp-


C C 9 e e oe
C. ~ e
C.


. em


- e -


w - -
- e -
e ~ - -

-e S e -


Le Secrtaire Gnral de I'OEA Csar Gaviria attend
Port-au-Prince...
M. Gaviria viendra en mission de "bons offices" en vue de fixer avec le president Ren
Prval et le conseil lectoral la date des prochaines lections lgislatives.
Dans un communique public la suite d'une runion extraordinaire du conseil
Permanent de l'OEA sur la situation hatienne, le Conseil a exhort le gouvernement
hatien fixer une date pour les lections afin que soit respecte la Constitution
hatienne L'OEA a annonc l'envoi prochain de son Secrtaire gnral en Hati en
prcisant qu'aussitt de retour, Cesar Gaviria devra informer le conseil permanent des
rsultats de sa mission en Hati.

L'OEA pourrait prendre des measures contre Haiti si une
date n'est pas fixe pour les lections?
D'aprs une petition signe entire autre de congressmen amis d'Hati, tels John Conyers
et Charles Rangel, le president Ren Prval aurait le couteau sous la goge. Ou il fixe
une date pour les lections, ou l'OEA pourrait prendre des measures. De quelles
measures s'agit-il?
Aucune precision n'a t donne. Mais certain leaders politiques parent d'embago,
d'autres de suppression de visas si ce n'est de gels de comptes en banque...

Boutros Boutros Ghali et les lections hatiennes
Le Secrtaire Gnral de l'Organisation de la Francophonie Mr Boutros Boutros Ghali
a demand lui aussi au president Ren Prval de fixer une date pour les lections
lgislatives et municipales pour viter au pays d'tre l'objet de sanctions de la part de
la communaut international.

La reaction des Partis Politiques
L'OPL(Organisation du Peuple en Lutte), le RDNP ( Rassemblement des Dmocrates
Nationalistes et Progressistes) ont indiqu que ce serait injuste si la communaut
international mettait un embargo sur Hati car le people hatien lui-mme veut des
lections et a t en foule faire sa carte lectorale.
Mirlande Manigat du RDNP souhaite que les sanctions, si sanctions il y a, soient
diriges vers ceux qui bloquent le processus lectoral.
Le MPSN Mouvement pour le Sauvetage National avec Hubert Deronceray lance
un appel du mme genre. Deronceray suggre un blocage des comptes en banque
l'tranger des personnalits cherchant empcher la tenue des lections en Haiti.
Evans Paul, porte-parole de l'Escace de Concertation, estime que les dirigeants actuels
sont dans la mme situation que les militaires putschistes aprs le coup d'tat de
septembre 1991. Paul demand l'Excutif de choisir entire les sanctions et
l'organisation rapide d'lections, pour permettre la 47 me Lgislature d'entrer en
function le 12 juin 2000.
Le PLB Parti Louvri Bary a demand l'Excutif de prendre trs au srieux les
menaces de la communaut international en s'empressant de trouver un terrain
d'entente avec le Conseil lectoral provisoire en fixant une date definitive pour les
lections.
Le Mouvement Chrtien pour une nouvelle Hati (MOCHRENA) demand
l'organisation d'lections immdiatement


-. Olivier Nadal parle de rvocation de visas ...
S- Le president de la Chambre de Commerce, Mr Olivier Nadal, qui se dit avoir t oblig
" e~- - de gagner l'exil aprs des menaces de plus en lus prcises contre sa personnel, aurait
-- indiqu de Washington que l'administration Clinton envisageait de rvoquer les visas
-- amricains de plusieurs membres du gouvernement hatien.


C


- Le nationalism de Monseigneur Willy Romlus
--* ..- Dans un message prononc aux funrailles de Jean Dominique qui ont eu lieu samedi
- au stade Sylvio Cator, l'vque de Jrmie Mgr Willy Romlus demand tous les
acteurs politiques de s'unir en un front commun contre toute ingrence international
dans les affaires internes d'Hati.
L'Excutif et le CEPdoivent s'asseoir ensemble, a dit Romlus qui ne reconnait pas
la communaut international le droit de se mler des affaires d'Hati.


e -
w- - -


- m -- - .


- e e-


en u tk


- 11 .- m- 4S "'


Dmission de ministres de l'Espace de concertation mais
pas tous...
Les reprsentants de l'Espace de Concertation au cabinet ministriel,Yves Cadet,
ministry de l'Environnement et Jean Ronald Joseph, secrtaire d'Etat auTravail ont
annonc qu'ils allaient donner leur dmission.
La secrtaire d'Etat au Tourisme, Mme Maryse Pennett, a quant elle bien
dmissionn sa dmission, confirmant les rumeurs qui circulaient dj depuis quelque
temps.
Madame Pennett sans donner les raisons de sa decision, a tout simplement inform
qu'elle avait fait part de sa dmission au president Ren Prval dans une lettre, avant de
quitter le pays.


S* Inscurit: Assassinat jeudi aprs midi d'un commerant
- - Ption Ville ...
S * Son nom: Guy Andr, propritaire d'un magasin Ption Ville, du ct du march.
- e * Deux jeunes sont entrs dans le magasin et ont demand le tiroir caisse. Puis sans
c* (voir En Bref ... /17)


Page 2


Lft


op MO --m a


AL AL-d


Le voyage en Floride de l'ex-prsident Aristide.
Jean Bertrand Aristide a laiss Port-au-Prince au course de la semaine du 3 avril pour un
Voyage en Floride o il a rencontr les tudiants de la facult de droit de la Nova South
Eastern University. Au course de cette rencontre l'ex-prsident a spcifi que son parti
tait prt aller aux lections tout de suite. "Nous avons besoin d'lections" a dit
IP Aristide, semblant prendre ainsi ses distances de ceux qui retardent le moment du vote
pour les plus de 1000 siges aux assembles municipales, parlementaires et locales.
M. Aristide a dnonc la champagne de diffamation et de disinformation orchestre
contre lui dans la press national et international. Il a ni toute implication dans les
.- actes de violence secouant le pays depuis quelque temps. Rpondant un journalist
.- qui lui demandait pourquoi il permettait ses partisans de faire montre de tant de
e violence, il a rpondu: "Ils ne sont pas mes partisans. Nous savons que le
S gouvernement d'Hati ne veut pas avoir des caoutchoucs brler travers les rues de la
lu m capital, il n'encourage pas non plus des dsordres sociaux. Le problme d'Hati est un
. ..., systme judiciaire faible."
Aristide a galement jet une parties du blame sur la politique amricaine de deportation
vers Hati de criminals hatiens en prison aux Etats-Unis.
"- C C "C'est une question trs srieuse et nous nous devons d'avoir une conversation
S* srieuse ce sujet avec nos voisins amricains" a-t-il prcis. Enfin interrog sur un
S ventuel retour des troupes amricaines en Hati, M.Aristide aurait rpondu: "Je pense
a ,O O avoir rpondu cette question en parlant de ma joie en admirant ce que nous avons t
mme d'accomplir en travaillant main dans la main avec les troupes amricaines et
* --- les Nations Unis et mon dsir le plus cher est de garder de bonnes relations avec eux et
ab b de continue travailler ensemble."
- o Jean-Bertrand Aristide a d toutefois courter son voyage en Floride en rentrant ds
duo ,- vendredi Port-au-Prince pour assister ux funrailles de Jean Dominique samedi. On
a d annuler la grande rencontre prvue vendredi soir au James Knight Center avec les
"- diverse communauts hatiennes des Etats-Unis.


MM -M *


Q O q O O


D 9D







POLITIQUE


Nouvelle flambe de violence


(Violence ... suite de la premiere page)
btiment principal des Tlcom-munications d'Hati
(TELECO) au Pont Morin.
Plus tard, les manifestants se sont dirigs vers les
studios de la radio Vision 2000, sis Lalue, une radio qui a
une position trs anti-gouvernementale, et ont menac d'y
mettre le feu. La direction de cette station avait crit dans
la semaine au ministry de la Justice Camille Leblanc pour
rapporter des menaces de mort reues par des membres de
son staff, particulirement contre le directeur de
l'information Dany Valet.
Evans Paul est intervenu la radio pendant que
l'incendie ravageait le sige de son parti. "Je suis trs
proccup pour la scurit des membres de notre parti. Il
est clair qu'ils utilisent la mort de Jean Dominique pour
nous attaquer."
Environ 15.000 personnel taient rassembles
samedi matin dans le principal stade de football d'Hati,
pour honorer la mmoire du plus clbre journalist du pays,
Jean-Lopold Dominique, assassin le lundi 3 avril par un
inconnu qui n'a pas t apprhend.
Assistaient galement aux funrailles le president
Ren Prval, ainsi que son prdcesseur Jean-Bertrand
Aristide, qui a abrg une tourne de conferences Miami
pour pouvoir y tre.
Alors qu la crmonie se droulait paisiblement
jusque l, soudain un petit group de trublions ("chim")
est arriv, aux cris de "Aristide ou la mort" et lanant des
menaces contre des dirigeants de l'opposition, plus
spcialement Evans Paul, le principal porte-parole de
l'Espace de concertation.
La semaine dernire, les dirigeants de ce
regroupement ont demand leurs membres qui occupent


des porte-feuilles dans l'actuel "gouvernement de con-
sensus" de remettre leur dmission au premier ministry
Jacques EdouardAlexis pour se dsolidariser de la faon
don't l'Excutif traite le dossier des lections lgislatives,
qui ont t reportes dj trois reprises, sans qu'aucune
nouvelle date n'ait t fixe.
Jeudi le ministry de l'Environnement, Yves Ca-
det, et le secrtaire d'Etat au Travail, Jean Ronald Jo-
seph, ont annonc leur dpart du gouvernement.
On ne connait pas encore la position de deux
autres membres du cabinet ministriel issues galement
de l'Espace de concertation, ce sont le ministry de la
Culture Jean Robert Vaval, et le secrtaire d'Etat la
Population, Jean Andr.
Dj vendredi, une march organise par des
organizations fministes dans les rues de la capital pour
honorer la mmoire du journalist disparu a t perturbe
par des membres d'un autre group.
La march, rassemblant plusieurs centaines de
personnel, tait parties de Radio Hati Inter au haut de
Delmas, pour se diriger devant le Palais National au
centre ville, afin de demander justice pour Jean Domin-
ique et dnoncer l'impunit.
Soudain la march a t envahie par des contre-
manifestants lanant des slogans contre l'Espace de
concertation accompagns de menaces de mort contre
Evans Paul, un critique virulent du parti Fanmi Lavalas
de l'ex-prsident Jean Bertrand Aristide.
Les dirigeants de l'opposition maintiennent
que les reports rpts de la date des lections font parties
d'une stratgie pour tenir des lections gnrales la
fin de l'anne quand le toujours trs populaireAristide


POLITIQUE
Nouvelle flambe de violence p. 1
L'International augmente la pression
Menace de recourir la resolution 1080
de l'OEA p.1
M. Annan redoute que la nouvelle mission
en Hati soit mort-ne p.20
Marche pacifique et sit-in ... p.6
Michle Montas dnonce l'exploitation
faite de la mort de Jean Dominique p.10

NOTRE REGION
Sommet de la Havane: 65 chefs d'Etat
au sommet Sud-Sud p.2
La Colombie s'enfonce dans le chaos p. 16
Prou: Fujimori en ballotage favorable p. 17

AFFAIRE ELIAN
La garde de l'enfant va tre transfre son pre p.2

SOCIETY
Le crole lutte pour sa reconnaissance en Hati p.20
Le juge Garzon "tenace" mais "vaniteux" ... p.16

briguera nouveau la prsidence, ce qui aiderait son parti
prendre galement le contrle du Parlement.
La semaine qui a prcd l'assassinat de notre
confrre Jean Dominique, des troubles politiques accompagns
de violence ont provoqu au moins la mort de 9 personnel.


L'international augmente la pression
(Pression ... suite de la premiere page) lections, faute de quoi l'aide international risquait devrait fixer rapidement de nouvelles dates pour les lections
profondment "proccups" par la monte de la violence d'tre compromise. et apporter tout son soutien au conseil lectoral provisoire pour
en Hati, les Etats-Unis ont demand la tenue urgente des "Nous pensions que le gouvernement d'Hati assurer le scrutiny. Tout chec constituer dans les plus brefs


MENACE DE

RECOURIR A LA

RESOLUTION

1080DE L'OEA
dlais un parlement lgitime risque d'isoler le pays et de
compromettre toute assistance et cooperation future"
international, a indiqu le porte-parole du Dpartement d'Etat
James Rubin (dpche AFP).
Washington, a-t-il ajout, pense que "des lections
crdibles peuvent se tenir en avril ou mai, de manire ce que
le nouveau Parlement puisse se runir le deuxime lundi de
juin, comme le veut la constitution en Hati."
Selon la mme dpche, la conqute du pouvoir
constitute la toile de fond des violence, alors que la
communaut international tente d'obtenir des responsables
hatiens une nouvelle date pour des lections lgislatives
qu'elle souhaite distinctes de celles de la prsidentielle prvue
la fin de l'anne.
Un prcdent calendrier, qui avait fix ces lections
au 9 avril et 21 mai, a t abandonn. Un nouveau calendrier
doit encore tre rendu public, dans le cadre d'un accord (
trouver) entire le Conseil lectoral provisoire et l'Excutif.
Le Dpartement d'Etat s'est dclar profondment
trouble" par l'assassinat de Jean Dominique. "Nous appelons
urgemment le gouvernement hatien mener une investiga-
tion prompted et sans omettre aucun dtail" a dclar le porte-
parole James Rubin.
Cet "acte odieux" souligne la gravit du climate
d'inscurit en Hati, selon le Dpartement d'Etat, et faute
d'organiser sans plus attendre les lections et d'installer un
nouveau Parlement, cela ruinerait la crdibilit du processus
lectoral et conduirait la dmobilisation de l'lectorat.
Cela risque aussi, a poursuivi James Rubin, d'isoler
Hati de la communaut des nations dmocratiques et de mettre
en danger toute future cooperation et assistance don't Hati a
un si urgent besoin.
La France, tout comme le Canada, demand aussi
des lections "sans dlai."
"Cette nouvelle manifestation de la dgradation de
la situation intrieure en Hati plaide pour la fixation sans dlai
des dates dfinitives pour les lections lgislatives et locales",
a dclar Franois Rivasseau, porte-parole adjoint du ministre
des Affaires trangres.
Selon le Quai d'Orsay, l'assassinat du journalist
(voir Pression / 7)


Mercredi 12Avril 2000
Hati on Marche Vl YTIV No 10


SOMMAIRE


L'EVENEMENT
Le Jean Dominique que j'ai connu
ou les Chemins de la libert p.1


Ll;llu Cil lvlwqljuc; VUI. d'Ili y INU IV


a






Page4


PORTRAIT


Mercredi 12 Avril 2000
Hati en Marche Vol. XIV No. 10


Le Jean D
(Portrait ... suite de la premiere page)
chemin de l'exil. Nous errions dans les rues de Port-au-
Prince comme des fantmes ...
Jean Dominique aurait pu partir lui aussi. Il venait
de rentrer de longues annes d'tudes Paris, il a un mtier
(agronome) trs pris l'poque dans le milieu des Na-
tions Unies qui embauchaient tours de bras pour les
nouvelles nations indpendantes d'Afrique, bref il tait
branch (et moi, pas du tout) ... Rencontrer un tel
personnage ce moment l, c'est du pain bnit ...
Je m'tais arrang, ou plutt Maurice Duviquet,
mon mentor et protecteur, s'tait arrang pour me glisser
dans un petit emploi de "speaker" tout faire la station

Les deux missions vedette de Radio Hati taient
l'poque "Flash Publicit" de Maurice Duviquet et "TJ.
Publicity" de Jean Dominique ...

Semeur de libert...
Une amiti s'tablit immdiatement entire Jean
Dominique et moi ... J'avais besoin d'un modle, il avait
besoin d'un tmoin ... Deux mes en peine et un pays
l'horizon cadenass plusieurs tours. Seule issue:
l'imaginaire .., Duviquet nous donna Ferr, Aragon,
Catherine Sauvage ("mais dis moi ce que nous serions,
s'il n'y avait plus de chansons"), et Jean Dominique le
cinma d'art...
Oui, avec la distance, je crois pouvoir rellement
affirmer que Jean Dominique a t semeur de libert,
ouvreur de porte, "Legba" ... Et pas seulement ces vingt
cinq dernires annes. C'est un parcours qui remote
bien plus loin ...
C'tait les temps les plus sombres de la dictature
de Papa Doc. Mais dans la petite salle-arrire de cinma
de l'Institut Franais, notre imaginaire ne se voulait point
de limited, ne se refusait rien. Vous vous rendez compete, le
"nouveau roman" avec les deuxAlain, Robbe-Grillet pour
le scenario, et Resnais ralisateur du film "l'An dernier
Marienbad" constituait notre pain quotidien. Jusque l
ma formation s'arrtait Sartre et Malraux. Et quand
plusieurs annes aprs je dbarquai mon tour la
cinmathque Andr Bazin Paris, je connaissais mon
Godard et mon Welles ("Citizen Kane") sur le bout des
doigts ...


ominique que j'ai connu


Les jours de premiere, comme pour le "Blow up"
d' Antonioni, Jean obtenait la salle du Magic Cin de son
vieil ami Landre Daniel. Entre payante, mais une pitance.
S'y pressait tout un public orphelin, toute une jeunesse
menace par ce genocide cultural avant la lettre (nivellement
ou plutt ravalement par le bas) qu'tait le papadoquisme
triomphant. Je dfie quiconque aujourd'hui d'accepter de
voir jusqu'au bout un film comme "Blow up" ou encore
"Hiroshima, mon amour." Mme le "Titanic" parait trop
compliqu certain. Les temps ont bien change.
Au dbat qui suivit la projection de "Blow up"
clata une dispute entire Jean Dominique et Roger Gaillard,
qui tait l'autre ple intellectual du Port-au-Prince des
nouvelles gnrations. Jean dclara un peu premptoirement
que dsormais la culture sera cinmatographique ou elle
ne sera pas ... A cela, Gaillard fit valoir non moins
premptoirement que le cinma n'a pas encore fait ses
preuves comme l'imprimerie, la musique ou la peinture ...
Ni l'un ni l'autre ne pouvait prvoir que l'avenir
tait plutt au PC. (personal computer) .... Mais cette petite
discussion ouvrit pour nous un pan sur les moeurs
intellectuelles de Port-au-Prince.

Le Valmont des "Liaisons Dangereuses" ...
C'est l'poque o entendre Jean Dominique, son
modle tait le Valmont des "Liaisons Dangereuses",
entendez le roman de Choderlos de Laclos, pas la dernire
version cinmatographique ... Notre ami se voulait un
libertin et m'avait mme confi comment il appellerait son
premier roman: "les Phallocrates." Le phantasme, l'humou
l'imaginaire, le cinma, la posie, la chanson, le rve ...
sont autant d'ersatz de libert, pardon, d'apprentissages de
la libert...
Petite fiche signaltique de l'animateur de radio
Jean Dominique (qu'il fut d'abord comme nous tous):
Group prfr: les Beatles ...
Chansons prfres: "Yellow Submarine" par les
mmes Beatles; et "California Dreaming" par "the Papas
and Mamas" ...
Quand il acheta sa premiere voiture neuve, la pe-
tite Datsun verte, nous la surnommmes le "tombeau de
ces dames" ... Ne riez pas, les dames en question taient
"la Religieuse" de Denis Diderot (encore le XVIIIe sicle
don't vous apprcierez la function libratrice sous la


dictature) don't Jacques Rivet venait de tirer un excellent
film; c'tait aussi Jane Birkin, hrone de "Blow up", don't
le personnage professe de ne pas porter de slip ...
Pour complter cette page de la vie de Jean Do-
minique, nous nous en voudrions d'oublier ses amis,
Daniel Heurtelou, gentleman toujours en complete blanc,
premier propritaire du magasin "le Sabot d'Or" qui lui
offrit sa premiere publicity pour son mission "T.J.
Publicity"; les libraries "La Pliade" et "Auguste" qui lui
fournirent revues et livres pour ses chroniques littraires
si prises...


Un dandysme qui lui aussi pouvait tre
feint...
Cependant Jean Dominique ne parlait jamais de
sa vie prive. Une fois, au hasard, il nous confia qu'il lui
tait arriv d'aller en classes avec des chaussures troues.
Mais jamais un mot de sa famille, pas mme de son frre
Philippe Dominique, un ancien officer des Forces armes
d'Hati tu le 29 juillet 1958 lors d'une tentative de
renversement de la dictature naissante de Franois
Duvalier. Precaution oblige? Marronage? Mme son
dandysme qui lui aussi pouvait tre feint... Naturellement
son allure moderniste ne manqua pas de lui attirer une
tiquette de communist chez les bien-pensants. Mais
Marx est dfinitivement moins sexy que le marquis de
Sade ... Homme de livre, mais qui n'en signa aucun et
btit toute sa clbrit, immence clbrit, de son talent
au micro, talent multiple, de son loquence naturelle ...
son panache.
Jean Dominique fit l'acquisition de Radio Hati,
avec son cousin Jean-Claude Dominique, en change
d'une rente viagre RicardoWidmaier. Nous fines alors
la connaissance de l'autre moiti de "TJ. Publicity." C'est
Thrse Roumer Dominique.
La lgende continue ... Jean etThrse ou Scott
et Zelda Fitzgerald, murmure-t-on admiratif quand le
couple arrive, avec un retard forcment calcul (ils
habitaient deux pas), aux soires de premiere au Rex
Thtre. Monsieur habill tout de blanc, la fume odorante
de sa pipe embaumant toute la salle, madame en robe de
crochet suggestive ... Et quelle affiche: c'tait par example,
"la Cantatrice chauve" de Ionesco, par la troupe Jean
Gosselin de passage, ou "l'Oiseau de ces dames" de Mona


Monocotura
18x18 & 16x16
Spanish and Italian Tiles
Many To Choose from


.87 s/f




Bathr


WE EXPORT TO HAITI


Best Prices- Come, and Visit Us.


3306 N.W. 79th Avenue,Miami Florida
Tel: (305) 592-2558
Fax: (305) 477-2673


Largest Showroom, Monocotura

Spanish Tiles
Different Styles &
Colors

Warehouse a Inventor .75 s/f





oom/Tiles/Marble/Accessories


FREE
THIN SET GREY (Maximum of 8 bags)
with minimum purchase of 200 sq.ft.
Bring this coupon

Expiration Date: 30 days
-


JML .016







PORTRAIT


Halui en iviarc e vil. AI v iiu lu ________ --- ___


ou les Chemins de la
Gurin, toujours sous le patronage de Maurice Duviquet nal de 13 heures", pour faire pendant "Inter-Actualits"
qui aura jou lui aussi un important rle dans cet effort de prsente le matin par Jean Dominique (et qui s'appelait
survive de l'esprit sous la dictature ... lors "le Petit djeuner de Radio Hati") ...
En attendant la rvlation de "Gouverneurs de la Parmi nos premiers collaborateurs, Jean-Claude
Rose" de Roumain, autre modle cher Jean Dominique, Charles, aujourd'hui un clbre pote, Arthur Mondsir,
traduit en crole et port la scne ... Jean Marie Ption, Robert Denis, l'actuel patron de
Mais sous des dehors de "couple la mode", Tlmax, Max Knol, LucienAnduze (aujourd'hui l'un des
Thrse veillait au grain ... Le "tombeau de ces dames" directeurs de Mlodie FM), Grard Michel,Aline Lacombe,
n'alla pas bien loin. Bientt elle prenait le contrle des Pierre-Paul Charles, Rony Poteau, Georges Michel, Rich-
oprations car Jean Dominique se dcouvrit un nouveau ard Brisson, Franoise Borno, M B a las
dada: le vodou, et Thrse s'y connaissait avant lui ... le comdien Ti Tonton, Ulrick


Vive l'Hatianit...
En 1971, lancement de Radio Hati Inter c'est-
-dire la frquence de Radio Hati rebaptise par ses
nouveaux propritaires.
D'un jour l'autre, c'est un nouveau Jean Domi-
nique qui voit le jour. Adieu Godard, Resnais etAntonioni.
Vive l'Hatianit ...
Il confia la creation du logo-vv de la station au
peintre Rose-Marie Desruisseaux. A la ralisation du
"jingle" devaient participer l'ethnologue Lamartinire
Honorat et la chanteuse Fedia Laguerre ... Jean etThrse
taient de tous les hounforts.
Le passage de Radio Hati de la proprit de
Ricardo Widmaier celle de Jean Dominique ne se fit pas
sans heurt. Ricardo tait absent, Jean Dominique est present
et il a une rente verser au premier propritaire. Il prit des
measures conomiques drastiques. Et puis un ami et un
patron ce n'est pas pareil. Beaucoup d'entre nous partirent.
Moi aussi...
Mais peu avant la nouvelle inauguration, Jean
Claude Dominique me persuade de revenir Les
retrouvailles eurent lieu chez "Claudy." Jean arriva bott,
son stick la main, il venait de faire du cheval ... Hum!
Nous dcidmes de faire une radio "plurielle",
c'est--dire chacun de nous aura son mission et peut
dcider de lui donner la couleur (et ventuellement la ligne
ditoriale) qui lui convient ...
Papa Doc venait de mourir Baby Doc se cherchait
... Nous sentions qu'il y avait peut-tre une chance saisir
Mais d'abord je pars en France me perfectionner
en journal parl Radio France et RTL ...
Ds mon retour, Radio Hati Inter lance le "Jour-


Jean-Baptiste dit Ricot ("Tam-
bour battant"), Gilbert
Fombrun, Dany Laferrire,
excuse du peu, et tant d'autres

Avec des bouts
de ficelle et beaucoup
d'audace ...
Notre premier grand
coup ralis, et sans doute le
plus fumant de notre carrire
en duo, fut le reportage de
l'enlvement de l'ambassa-
deur amricain Clinton Knox
par un commando rvolu-
tionnaire hatien. Nous fmes
les seuls, Jean Dominique et
moi, au Palais National
lorsque l'ambassadeur de
France Bernard Dorin, au ct
d'un Baby Doc tout tremblant,
lut au micro ( notre micro) les
conditions fixes par les
kidnappers. Et nous fmes
encore les seuls devant la
residence de l'ambassadeur
amricain Bourdon lorsque
ces derniers relchrent M.
Knox aprs avoir obtenu la
liberation d'une vingtaine de
leurs camardes qui taient
emprisonns Fort-Di-
manche.
Avec des bouts de


Mw


Page 5


liberty ...
ficelle et beaucoup d'audace, nous avons battu au poteau
notre rivale Radio Mtropole qui disposait de plusieurs
voitures mobile...
Hlas, Jean Dominique en conclut depuis qu'on
fait mieux avec des bouts de ficelle ... Il n'tait pas facile
sur la dtente notre "Jando." Gnreux oui, mais au sens
large...
Gnreux certainement, il n'hsita pas risquer
(voir Portrait / 9)


nse, M Pa Tonbe

en La Pi Rd


INMF IR IVMI ERES'?
A LA RECHERCHE D'UN EMPLOI EN FLORIDE?
LJSA DIREC> F T !


Contactez Colson Pierre
CLAIR MVIOTORS
1575 V.F.W. Parkway
ROUTE 1 BOSTON
Tl: 617 469 1098


Si vous tes infirmire licencie (R.N.) d'un Nursing Board
amricain ou membre en rgle de I'O.I.I.Q. depuis 5 ans, que
vous tes bilingue (anglais / franais) ou mieux, que vous
parliez plusieurs langues et que vous dsirez vous installer en
Floride, USA DIRECT peut vous aider.

Nous avons d'excellents contacts avec les principaux hpitaux
du sud de la Floride. Conditions de travail et salaires des plus
intressants. Possibility de Bonus de signature et / ou
d'allocation de dplacement et de relocalisation. Possibility de
Temps Plein, Temps Partiel, Quart de 12 heures, Travail
saisonnnier.
Contactez-nous !
1001 N. Federal Highway, Suite 205, Hallandale, FL 33009
Tel: (954) 457-9070
Fax (954) 457-0089
( Service en franais et en anglais)

USA DIRECT- EMPLOI ET IMMIGRATION
AU SERVICE DE LA COMMUNAUTE
DEPUIS PLUS DE 10 ANS.


Renouvellement
Nouvel Abonn


ETATS-UNIS
CANADA
EUROPE
AMERIQUE LATINE


6 MOIS
US $ 40.00
US $ 42.00
US $ 70.00
US $ 70.00


UN AN
US $ 78.00
US $ 80.00
US $135.00
US $135.00


Mercredi 12Avril 2000
TT-*;* Un YTU--- M -1v rr 10.A


TOYOTA
HONDA
JEEP
et autres...


Nom
Adresse


Fiche d'Abonnement Hati en Marche


0
o


1 j


qww m a wlbSPMW






Page 6


REACTIONS / ASSASSINATE


Mercredi 12 Avril 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 10


eptq 0 la-" m- "
77e


~- e oe e -


pvria hted P


Syndied Cc

Available from Commercial


Material


Ntewsn.Prov

News.Providers"


-e
- n


e. -op --m-- M
Qmm -* n ____


- u e 4 &me M
do- -- l.


- ~ -


M.


-e-- O -


quo-- n -lob ..


MW L


m D mb- mmm- t oi .
mw a, N> de. b -- W mo OM 41


q


Si vote balance E


2 ondes
ou U mmon #


.ntre


vous donne plus...

pour maintenir le contact avec vos proches


Offrez-leur un tlphone cellulaire comcel et dcrochez


Les meilleurs appareils au meilleur prix
Un systme sans facture et sans abonnement
Des cartes prpayes disponibles dans plus
de 40 points de vente dans la region mtropolitaine
L'accs direct l'international et l'interurbain


* Messagerie vocale en exclusivit "Ne ratez aucun appel"!
* Identification de l'appelant
* 4 points de vente Port-au-Prince
don't un l'aroport international
* Et bientt un point de vente au Cap-Haitien


*Les tlphones que Comcel peut programmer: (Nokia 2160, 5120, 5160,
6120, 6160; Motorola Ultratac 700A; StarTac 7790, StarTac 7797;
Ericsson DH318, DH618, DH668, KF788; Philips Aeon Digital
Pour plus d'informations contactez-nous la salle d'arrive
l'Aroport International de Port-au-Prince. G L
ou appelez au (509) 244 -1400 gei. .f> ' ./


an awm


4b gon m


0*du- .
- M BM .


e O
*
O -


M
M
M


-o







Mercredi 12Avril 2"
Hard an Marche Vol XIV No 10


Page 7


REACTIONS / ASSASSINATj


L'international augmente la pression


MENACE DE RECOURIR A LA RESOLUTION 1080 DE L'OEA


(Pression ... suite de la page 3)
hatien Jean-Lopold Dominique, 69 ans, l'un des
conseillers du president Ren Prval, es.t "un acte odieux
~. ,r.""j'


Le Directeur gnral de l'UNESCO, Kochiro gnral de l'OIF appuie sans reserve les diffrentes inter
Matsura, a exprim son indignation ... "E assassinate de Jean ventions menes par les Nations Unies et l'Oiganisation
Dominique est un choc pour tous ceux qui croient dans un des Etats Amricains (OEA). Il appelle instamment le
avenir dmocratique pour Hati et tous ceux qui luttent pour gouvernement fixer la date des prochaines lections
la libert d'ex-. -







leurs efforts pour
crer un climate
demcuragtique, la es
seule voie pour d -pcfqe
atteindre un l. :
progrs veritable ,
et durable en a i a
Haiti."
Boutros Bou-rm
tros-Ghali,
Secrtaire gnral
de l'Organisation .
International de "Marche pacifique" des organizations fministes en mmoite de Jean Dominique
la Francophonie (OIF), dplore profondment et lgislatives afin que soient respectes les chances
condamne le recent assassinate du journalist Jean Domin- constitutionnelles.
ique en Hati.mmp i...
''KjHB^Hp n -'W "184.^ -- ^^^^^^


Le president Prval dcorant le dfunt de l'Ordre
Honneur et Mrite, sous le regard de la veuve
Michle Montas Dominique
photo Image Nouvelle/H.en.M
(qui) confirm malheureusement la monte de la violence
et porte atteinte la libert de la presse"
Le Secrtaire gnral de l'ONU, KofiAnnan, dit
que cet vnement souligne l'urgence de rtablir des insti-
tutions dmocratiques en Hati, et il encourage le
gouvernement hatien tenir les lections temps pour re-
specter les chances constitutionnelles pour l'installation


"Sit-in" conduit par S Anne du Rassemblement
Fanmi Lavalas devant Radio Haiti Inter
photo Yonel Louis/H.en.M
Mais la plus forte manifestation de
l'impatience de l'international vient d'une commis-
sion bi-partite du Congrs amricain, assigne au
processus lectoral en Hati, et o sigent pourtant
deux des meilleurs amis d'Hati Washington: les
congressmen dmocrates Charles Rangel et John
Conyers.
Cette commission est forme des
Reprsentants BenjaminA. Gilman (Rpublicain/New
York), president du comit des Relations
internationales la Chambre des Reprsentants; Pe-
ter Goss (Rpublicain/Floride); Charles B. Rangel
(Dmocrate/New York); William Delahunt
(Dmocrate/Massachusetts); John Conyers Jr
(Dmocrate/Michigan).
Alors que l'assistant Secrtaire d'Etat Peter
Romero, rpondant une convocation de la Commis-
sion des relations internationales de la Chambre des
Reprsentants, venait de dnoncer le manque de
"volont politique" de la part du gouvernement hatien
pour faire avancer le dossier des lections ("il n'y a
plus d'excuses en Hati pour justifier la non tenue des
lections, seule la volont politique semble
manquer"), la commission parlementaire bi-partite sur
Hati a lanc ce srieux avertissement qui, il y a
quelques semaines, aurait paru inimaginable, tant
donn la presence dans ses rangs de Charlie Rangel
et John Conyers, deux afro-amricains et
Reprsentants dmocrates plusieurs fois rlus et qui
avaient particip farouchement la lutte pour le retour
l'ordre constitutionnel en Hati aprs le coup d'tat
militaire de septembre 1991.
"Le moment approche o la communaut
interamricaine devrait invoquer l'engagement de
Santiago la dmocratie et au renouvellement du
systme interamricain de 1990 (The Commitment
(voir Pression / 10)


1 ICLLU %.,Il


1


rl;llu Uli Iviarulic VU. -ul


1 NOUVEAU


i


NOUVEAU
il






Page8


INSERTION


Mercredi 12 Avril 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 10


N E NCIGHBOHOOD
tP.R.ID.E.
MIAMI DADE COUNTY
-..b1C N e ..1.'trAMEW. A17000

TAKE PRIDE IN YOUR COMMUNITY
Partnership, Responsibility, Involvement, Duty, and Enforcement
TEAM METRO offices throughout Miami-Dade County have organized community cleanup events during PRIDE WEEK, Monday, April
17 to Saturday, April 22. Activities include graffiti paint-outs, tree planting, and other neighborhood beautification projects.
JOIN US at any of the activities listed for your area. Have fun, meet your neighbors, and help keep your community clean and code
compliant.
Groups and individuals are welcome to participate. Please contact Team Metro at 305-375-5656 for more information.

Schedule of Activities/Events


MONDAY, APRIL 17, 2000
NEIGHBORHOOD P.R.I.D.E.
KICK-OFF EVENT
5400 NW 22 Avenue, Miami 10:00am
Team Metro Citizens Academy Grand
Opening
West Dade Regional Library
9445 Coral Way, Miami 7:00pm
Anti-Litter/Anti-Graffiti P.R.I.D.E Rally
Gratigny Elementary School
Litter Clean-Up Projects
Various Locations
After-School Program Poster Contest
Melrose Elementary School
Public Awareness/Education Program
2 locations: South Miami Heights &
Southland Pines
TUESDAY. APRIL 18. 2000
Lot Clearing Project
NW 21 Court and 113 Terrace
Public Awareness/Education Program
Unincorp.Dade/Little Hialeah Area
PACE P.R.I.D.E. Clinic
Public Awareness/Education Program
West Kendall Area
Neighborhood Clean-up Project
West Kendall Area
Graffiti Paint-Out Project
West Kendall Area
WEDNESDAY, APRIL 19,
2000
Senior Citizen's Home Beautification
3121 NW 156 Street
Graffiti Paint-Out Projects
Various Locations


Country Club of Miami Beautification
Project
Bob-0-Link Drive and North Augusta
Drive
House Demolition Projects
1400 NW 81 Street & 765 NW 77 Street
Senior Resident Home Improvement
53 NE 154 Street
Highland Oaks Park Clean-Up
20300 NE 24 Avenue
Melrose Triangle Fencing Project
NW North River Drive
Litter Clean-up Project
Kendall/Coral Reef Areas
Public Awareness/Education Program
West Perrine Area
THURSDAY, APRIL 20, 2000
Community Beautification (Painting)
Project
Wall along NW 14 Avenue from 135 -
143 Street
Miami Lakes Library Beautification
Project
6699 Windmill Gate Road, Miami Lakes
Melrose Entrance
Planting/Lighting/Dedication Project
SW Corner of NW 27 Avenue & NW 28
Street
Litter Clean-Up Project
Various Locations
Public Awareness/Education Program
Perrine/Richmond Heights Area
Graffiti Paint-Out Projects
Perrine/Richmond Heights Area
FRIDAY, APRIL 21, 2000
Litter Clean-up Projects
Various Locations


Graffiti Paint-Out Project
West Lakes/Royal Oaks Area
NW 87 Ave. from 140-154 Street &
162-170 St.
House Beautification
2969 NW 98 Street
Miami River Beautification Tour
Melrose Area
Tree/Garden Planting Project
Regis House
Public Awareness/Education Program
Kendall and East Kendall Areas
SATURDAY, APRIL 22, 2000
Graffiti Paint-Out/Clean-Up/
Beautification Projects
Hibiscus/Greenbrook/Bayview Areas
Litter Clean-Up Projects
Various Locations
Neighborhood Clean-up Project
LeJeune Gardens Homeowners
Association
NW 179 -181 Street from NW 39 42
Avenue
Public Awareness/Education Project
Commission District 10 Area
Jump-Out & Graffiti Paint-Out Project
Kendall Area
Litter Clean-up Projects
West Perrine/Richmond Heights Area
Trash/Litter Clean-Up Projects
South Miami Heights/Goulds Area


Team i

METRO
Your neighborhood
county service center


MILAMI







Mercredi 12 Avril 2000
T-Tati n Mnrehe Vol YTV No 10


Page 9


1 PORTRAIT


Le Jean E


ou les (
(Portrait ... suite de la page 5)
sa station, son seul bien, que je sache, chaque fois que la
lutte l'exigeait. Deux exils, d'abord de 1980 la chute de
Duvalier en 1986, puis sous les trois annes du rgime
militaire qui avait commis le coup d'tat du 30 septembre
1991 ... Personne Radio Hati Inter qui ait jamais entendu
Jean Dominique s'inquiter un jour que la station puisse
tre dtruite par la macoutaille duvaliriste, cause d'un
fait vrai qui y aurait t rapport. En cela galement, Jean
Dominique a innov...

Premire perce de la press
indpendante...
Commena alors une nouvelle venture ... Baby
Doc, disais-je, se cherchait. Eh bien, on va l'aider Nous
conmes alors, tenez-vous bien, de voler Jean-Claude
Duvalier aux Duvalier ... Simple comme bonjour Nous
allons parler de Baby Doc comme d'un jeune homme
tromp 'par son entourage et essayer de crer une brche au
sein du pouvoir. Cela donne des ditoriaux du genre: bonnee
fte excellence, pour tous ces paysans du far-west que vous
allez soulager de la poigne des grands dons qui les crase
avec la complicit de vos collaborateurs" etc. La poigne
des grands dons n'en fut pas moindre pour autant, mais
nous avions trouv notre brche ... La press indpendante
fit sa premiere perce grce des subterfuges de ce genre.
Comme je m'amusai en entendant plus tard, bien
entendu aprs le 7 fvrier 1986, certain "just come" nous
reprocher des terms comme "le prince" et autres. Ceux-l
mritent d'aller relire "Le Prince"...
Car ce ne sont pas les seuls subterfuges qui ont
fait la difference, mais d'abord la foi en un idal. Et jusqu'au
crackdown du 28 novembre 1980, qui emporta l'quipe de
Radio Hati Inter, ainsi que Elsie Ethart et moi-mme
Radio Mtropole (o j'tais pass entre-temps comme
directeur de l'information), sans oublier Pierre Clitandre
et Jean Robert Hrard du "Petit Samedi Soir", ce n'tait
encore mon avis qu'un idal. Celui de ne jamais pactiser
avec le rgime don't nous connaissions bien l'horreur pour
l'avoir vu l'oeuvre, comme on dit, de nos yeux vu. Et ce
ne sont pas les occasions qui ont manqu, qui ne nous ont
pas t offertes sur un plateau d'argent ...

Un sducteur ...
Oui, je finis par partir nouveau de Radio Hati
Inter. Mais c'est une longue histoire.Vous la raconterai-je?
La radio "plurielle" marchait trs bien. Le sommet
fut la presentation par Jean Dominique d'une conference


lominique que j'ai connu


.hemins de la libert ...


l'Institut Franais sous le titre "Collier Maldioc et transis-
tor." Succs plus foule. L'Hatianit advance ...
Le lendemain au "Journal de 13 heures", je fis
mon compete rendu. Je dis avoir vu le collier maldioc, mais
que le transistor me semble avoir t volontairement
occult. Je venais de mettre les pieds dans les plats ... et de
dcouvrir que l'hatianit n'est pas tout fait en harmonie
avec la radio plurielle.
A la vrit, mon copain et patron Jean Dominique
avait trouv un nouvel aropage. Ils arrivaient soudain de
partout et se pressaient son bureau. Le panier de crabes
domicile. La press indpendante avait trop bien russi!
Etais-je jaloux? Professionnellement, oui. Ces
gens-l nous dtournaient de notre discipline, et dans ce
mtier la discipline professionnelle, la dontologie, est votre
seul bouclier. Et je pse bien mes mots ...
Mais Jean aimait a. Aprs tout ce que je vous ai
dit tantt, vous aurez compris que notre ami tait un acteur
pas un comdien, un acteur Un sducteur. Donc qui a besoin
d'une audience, de la sentir; de la toucher...
Lui m'accusait d'tre un calculateur froid (ques-
tion aussi de survive ) et il serait donc bien tonn que j'aie
gard tant de souvenirs de notre collaboration.
Je sus tirer ma rvrence avant que le rideau ne
me choice au nez.
Certains m'ont reproch d'tre pass d'une radio
proltarienne une radio bourgeoise. Ils ont pu juger sur
actes. Ce n'est pas la radio qui fait l'homme de caractre,
c'est l'homme de caractre qui fait une radio ...
Par contre, pourquoi deux professionnels qui
s'estiment ne peuvent-ils travailler ensemble? Pour pouvoir
faire de la place aux autres? (En tout cas, Jean sera
avantageusement second par sa nouvelle pouse, la
journalist Michle Montas, don't j'ai dj eu saluer le
courage, on est arriv en mme temps en prison aux
Casernes Dessalines le soir du vendredi 28 novembre.1980)
... Occuper autant de crneaux que possible pour pousser
la lutte plus avant? Ou plutt, comme disait l'autre, une
histoire de chromosomes?

Les chemins de
la libert ...
Toujours est-il que,
anrs nlus de trente ans de


carrire, nous nous
retrouverons immanquable-
ment du mme ct de la bar-
ricade chaque fois que la lutte


est engage: le 29 novembre 1980 pour prendre le chemin
de l'exil; en 1993 Governors Island, NewYork, aux cts
du premier president dmocratiquement lu d' Haiti luttant
pour reconqurir le pouvoir constitutionnel.
Jean Dominique, semeur de libert, disais-je,
ouvreur de barrire, Legba ...
Dans les sombres annes 60, il nous a aid, jeunes
intellectuals de classes moyenne prisonniers de l'univers
carcral qui a pour nom le duvalirisme, librer pour
survive notre imaginaire...
Dix ans plus tard, c'est encore lui qui prit le ris-
que de lancer sur sa radio et de promouvoir la press
indpendante qui, aprs vingt ans d'obscurantisme (de
"rejim f nwa"), sut la premiere dfier le pouvoir sans
partage des Duvalier... *
Il y a peine un an que je suis revenue m'tablir
dfinitivement au pays aprs 19 ans aux Etats-Unis. Je
demeure mdus par l'ampleur de la rponse des masses
hatiennes Jean Dominique ...
Ainsi la boucle est boucle. De nos discussions
sur le "nouveau cinma" voil plus de trente ans, aux "chita
tande" .avec les associations paysannes dans la plaine de
Logane sur l'affaire thanol, c'tait le mme combat? Les
chemins de la libert? Les sentiers de la libert.
Cheminement long, en terrain combien sablonneux et
malais...
Est-ce choix dlibr ou notre camarade a-t-il t
happ par l'histoire mouvemente et toujours aussi
imprvisible de ce pays?Vous avez dit: le destin. Un brilliant
acteur, mais qui a l'art de toujours rater sa sortie de scne.
Comme il a t le seul ne pas tre arrt le 28 novembre
1980. Prvenu par un tuyau, il s'tait mis couvert sans
savoir que c'tait un "koukourouj" gnral. Et qui eut cr
que aprs avoir chapp aux macoutes qui lui en voulaient
de toutes leurs forces et aux militaires putschistes, il
tomberait sous un gouvernement qu'il aura assist de ses

L'ennemi attend aussi depuis plus de trente ans.
(voir Portrait / 10)
I


MIAMI-DADE


TRANSLATOR, MIAMI-DADE COUNTY (EXEMPT)
SALARY ENTRY: $37,892 MAX: $60,272 Annually (009727)
(0170007)
Bachelor's degree in Languages, Linguistics, Education or related field.
Two years of experience in translating and interpreting legal, business
and technical documents and deliberations, negotiations and meetings
from English to Haitian Creole and Haitian Creole to English, and
French to English and English to French are required. Must possess an
U.S. Federal Courts and/or National Centers for State Courts
certifications. Typing experience and knowledge of Microsoft Word or
equivalent are preferred. The ability to work nights and weekends as
needed is desirable. (Communications) (Downtown) CLOSING DATE:
Friday, April 21, 2000 4:00 P.M.
Unless otherwise indicated, applicants must submit one (1) copy of their resume indicating
social security number and title of the position for each position that they are appiving to
the Employee Relations Department, Personnel Services Division, Center for Employment
Application, 140 West Flagler Street, Suite 105, Miami, Florida 33130 by the closing date.
Applicants should indicate ail computer skills and education on the resume. Applicants must
submit required documents such as degrees and/or official transcripts indicating degree
confirmation or required coursework, licenses, certifications, test results, and/or permits from an
accredited or certified institution during the interview selection process.-


AIDEZ-NOUS dterminer le future du

TRANSPORT dans Miami Dade.

Une srie d'ateliers ouverts au public vont tre organisms sur le Plan
de Transport 2020. Ces ateliers sont finances par 1 e Citizen's Trans-
portation Advisory Committe (CTAC)
Pour plus de prcisions, contactez: www.co.miami-dade.fl. us/mpo

12 Avril Transport sur Routes, Grand Routes et Express ways.

10 Mai : Aroport, Port et service de transport spcialis (STS)

Toutes les rencontres doivent se faire de 6 8hpm au Stephen P.
Clark Govemment Center Commission Chambers. 2 me tage
111 NW 1 st Street

Venez partager vos ides sur le financement, la technologies et le
systme d'expansion.
Toutes les parties interesses sont invites assister et auront
l'opportunit de faire leurs commentaires. Contactez Clinton Forbes.
Stephen P. Clark Center 111 NW 1st Street. Suite 910. Miami,
Florida 33128. Tl: (305)375-1843 Fax (305)375-4950
mpo@co.miami-dade.fl.us. Pour d'autres informations ou si vous
aimeriez faire des commentaires pendant la dure du. meeting.
Cette rencontre sera radiodiffuse en direct sur la station du Miami-
Dade County's par cable ( Chaine 34 la plupart des stations par
cable).
C'est la politique du Miami-Dade County de se soumettre toutes les
exigences concernant les personnel souffrant d'un handicap phy-
sique. Pour pouvoir bnficier de nos languages par signe, vous tes
pris d'appeler le 888-4407 ,5 jours l'avance.


r] il 9 u il iviai -LIU y Ul. Z%i y







Page 10


REACTIONS ASSASSINATET


Mercredi 12 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 10


Funrailles de Jean Dominique: Michle Montas dnonce

l'exploitation politique faite de la mort de son poux
Port-au-Prince, 7 Avril 2000-(AHP)- Un comit Michle Montas s'est refuse commenter le mobile de Des manifestations, sit-in et marc
avait t mis en place pour coordonner les activits prvues l'assassinat de son mari. "Uattentat a t perptr par un ont t organises Port-au-Prince et dans I
dans le cadre des funrailles du directeur de Radio Hati professionnel", s'est-elle contente de dire, dnonant de province pour dnoncer le meurtre de
Inter qui ont eu lieu samedi matin Port-au-Prince, comit toutefois l'exploitation politique qui est en train d'tre faite considr comme le journalist hatien le pl
compos notamment de l'pouse de Jean Dominique, par certain secteurs du cadavre de Jean Dominique. Toutefois, dans de nombreux milieu
Michle Montas, et du secrtaire d'Etat la Jeunesse et De nomreuses ractionns d'indignation ont t la diversion entretenue autour de ce doss
aux Sports, Evans Lescouflair enregistres tant sur le plan national qu'international la dtourner l'attention des vritables causes de
Au course d'une conference de press, Mme suite de l'assassinat odieux du directeur de Radio Hati. Le leader du parti populaire natio


Indignation national et international
Port-au-Prince, 5 avril 2000-(AHP)- La Fdration Gonaves s'est galement lev contre l'assassinat de Jea
Latino Amricaine de la Presse (FELAP) s'est leve contre Dominique. Elle a appel les autorits du pays adopt
ce crime qui a cot la vie celui qu'elle considre comme toutes measures juges ncessaires en vue d'viter


an
er
la


actes.
Pour sa
part, le Bureau de
press de la
r., prsidence estime
que cet acte
W fbarbare enlve la
,'assstanc aux communaut
n s H hatienne tout
"", entire un lutteur
infatigable et un
40 far o u c h e
u dfenseur de la
Les* dnlibert de la press
,..et de la Dmo-
'cratie en Hati.
La Direc-
Poution gnrale du
CONATEL a
condamn cet
"acte odieux" qui
L'assistance aux funrailles de Jean Dominique et Jean-Claude Louissaint manifestant porte atteinte la
son patriotism photo Haiti en Marche liberty d'expres-sion dans le pays, et profit de
un grand dfenseur des liberts publiques en Hati. l'occasion pour
Les dirigeants de la Fdration ont appel les presenter ses plus
responsaoies naiuens a ratre e jour sur cet acte et aaopter s icnce res e's, .
des measures visant freiner le phnomne de l'impunit condolances aux
dans le pays. families Domin-
Pour sa part, la Coalition Nationale pour les Droits ique et Louissaint -
des Hatiens (NCHR) a demand au gouvernement de fire d u r e m e n t
la lumire sur les derniers assassinate perptrs dans le pays, implores ainsi
don't ceux de Jean Lamy, du Snateur Yvon Toussaint et de qu' la comunaut
Jean Lopold Dominique pour que justice soit rendue des radiodiffuseurs
ces victims. s v r e m e n t
"Il faut que les militants du changement trouvent affects en la /
enfin justice, que leurs enfants, leur veuf, leur veuve cesse circonstance.
de pleurer leur mort", declare l'organisation, ajoutant que Le Mouvement
l'Impunit et la dmocratie ne vont pas de pair d'Organisation du .
Selon la NCHR, Jean Dominique est mort parce Pays (MOP) a ,
qu'il n'a jamais eu peur de dnoncer ce qui pourrait nuire quant lui qualifi -
au pays et au people hatien. Il a toujours t une figure de de honteux pour le m
proue de la litte en faveur de la vrit, de la justice, et de pays et pour les
l'tablissement d'un tat de droit en Hati. i n t e 11 e c t u e 1 s
La Commission Justice et Paix du diocese des ha t i e n s


hes pacifiques
plusieurs villes
celui qui est
us populaire
ux, on dnonce
sier en vue de
cet assassinate.
nal, Benjamen


Dupuy avait critiqu mardi le fait que certain
manifestan dent les mmes slogans que ceux de parties
politiques de l'opposition. Il avait dclar
galement ne pas comprendre pourquoi la march pacifique
organise vendredi Port-au-Prince devait
aboutir devant le palais national,
Pour lui, cette march devrait plutt se terminer
devant l'ambassade amricaine pour rclamer les 160.000
page de documents des Forces armes d'hati et du FRAPH
confisques par les autorits amricaines depuis septembre
1994.
Ces documents, a-t-il fait savoir; peuvent tre d'iun
grand apport dans la lutte contre l'impunit en Hati.
Jean Dominique, un proche du movement
Lavalas, assassin le 3 avril dans la cour de station, avait
dnonc plusieurs reprises ces dernires semaines une
tentative de coup d'tat lectoral.
Il rclamait notamment la fin de l'impunit et jus-
tice en faveur de paysans victims de spoliations ou
assassins dans le cadre de conflicts terriens.

Chataigne a formul le voeu que la disparition de M. Do-
minique serve rveiller la conscience des dmocrates sur
la situation du pays.
Le secrtaire gnral de l'Organisation des Na-
tions-Unies (ONU), KofiAnnan et celui de l'Organisation
des Nations-Unies pour la Science l'Education et la Cul-
ture (UNESCO) ont condamn l'assassinat don't a t
victim le directeur gnral de Radio Hati Inter; Jean
Lopold Dominique.


Avec Mlodie fn, la vie n'est
plus la mme
MELODIE 1033 FM
Port-au-Prince, Hati


l'assassinat du l
directeur de Radio
Hati Inter.


Dans une declaration l'AHP, le premier vice-
prsident de cette organisation politique, le Dr Alix


L'international augmente la pression

MENACE DE RECOURIR A LA RESOLUTION 1080 DE L'OEA


(Pression ... suite de la page 7)
to Democracy and the Renewal of the Interamerican Sys-
tem) Rsolution 1080 qui prvoit une runion d'uigence
des ministres des Affaires trangres de l'OEAen vue de
dcider d'une action collective spcifique quand la
dmocratie est menace" dit la declaration, qui pursuit:
"Nous prions instamment le gouvernement hatien de
prendre dans l'immdiat les measures ncessaires pour viter
une telle issue, laquelle signifierait un terme au support
des Etats-Unis et de la communaut international si cru-
cial pour l'avenir d'Hati."
A ce propos, l'Agence Hatienne de Presse a eu


Portrait / Jean Dominique ...
(suite de la page 9)
Lui aussi a chemin beaucoup. La cible se rapproche
dangereusement du point de mire. Six balles, don't une qui
lui trancha la carotide ... Un travail de professionnel.
Jean Dominique ou le premier de corde. Que sera
la press hatienne? Que sera Hati aprs Jean Dominique?
Il dpend de nous que cette sortie de scne ne soit
pas rate ...


connaissance d'une lettre adresse par le president Ren
Prval au president du Conseil lectoral provisoire, Me
Lon Manus, o le chef de l'Etat "ritre (sa) ferme
determination de doter le pays, dans le plus bref dlai,
d'institutions du Pouvoir Lgislatif et des Collectivits
territoriales stables, travers un processus lectoral
pacifique, dmocratique et transparent", ajoutant toutefois
que nulle pression, d'o qu'elle vienne, ne lui fera prcipiter
le pays dans le pige d'une election mal prpare.
D'autres secteurs ont voqu l'embaigo, tel l'ex-
prsident du Snat Edgar Leblanc (OPL) qui dit avoir essay
de dcourager des officials amricains ce sujet, mais
aucune declaration publique n'a encore t rapporte par
les agencies de press depuis Washington.
Selon un bulletin de l'AFP l'OEA a dcid jeudi
que son Secrtaire gnral Cesar Gaviria se rendrait Port-
au-Prince pour une mission de "bons offices" en vue de
fixer la date des lections lgislatives reportes plusieurs
reprises.
Le conseil permanent de l'OEA "exhorte le
gouvernement hatien fixer une date pour les lections
afin de respecter les chances constitutionnelles."
M. Gaviria devra informer le conseil permanent
des rsultats de sa mission en Hati.


M. Annan a appel les autorits hatiennes
organiser au plus vite les prochaines lections pour viter
la recrudescence des actes de violence dans le pays.


1 11 i ftr iq t a %

toun ,,fan 4i ,.M l Ir




-- "Copyrighted Material
Syndicated Content
Available from Commercial News Providers"


--


La famille du jeune Jean-Claude Louissaint, le garden de Radio Haiti Inte
galement victim de l'assassin


r-


1


1 1


. -. -


* f i


Hti en Marche, 7 Avril 2000







Mercredi 12 Avril 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 10


Page 11


REACTIONS / ASSASSINATE]


Les funrailles grandioses de Jean Dominique
PORT-AU-PRINCE, 8 Avril Samedi martin 7 .Au milieu du stade, une tente avait t dresse et L, la famille intime de Jean: sa femme
heures: clbration des funrailles de Jean Dominique au sous la tente les deux cercueils ouverts: celui de Jean- Montas, ses trois filles Nadine, Gigi, Dolors. S
Stade Sylvio Cator. Une vritable clbration avec les Claude Louissaint, le garden de la radio, un tout jeune soeurs Madeleine et Micheline.
tmoignages d'amis, de camarades ayant connu Jean Do- homme, 23 ans, et celui de Jean Dominique portant au En face dans les tribunes officielles, le p:
minique, son combat contre l'exclusion du plus grand visage les traces de balles, l'arcade sourcillre gauche Ren Prval et son pouse Gri, ainsi que l'ex-p
nombre, en faveur de la dmocratie et du pays tout enter recouverte d'un hmatome. Jean-Bertrand Aristide et son pouse Mildred. Eg
7 Heures prcises au stade" .- "le cabinet ministriel.
Sylvio Cator. La voix de Jean Domin'-' A droite et gauche, i
ique rsonne: Il est 7 heures, membres du Corps diplomatic
Interactualits. Bonjour Michle." Cette le nonce apostolique
voix a ponctu les divers moments de fonctionnaires de l'Etat et les
la crmonie au course de laquelle les ce grand journalist don't la di,
principaux thmes de Radio Hati Inter brutale a littralement terrass
ont t jou de mme que quelques unes nation.
des interventions du journaliste- m Au fur et measure
polmiste au course de ces derniers mois. droulait cette crmon
A 7 heures du martin, le stade i , tmoignages, des milliers.
tait plein seulement moiti Mais au arrivent, saluant les parents. Le
fur et measure que passait le temps, des de la secrtairerie d'tat la J
dlgations arrivaient: Dlgations et aux Sports dans leur uniform
d'coliers, de paysans, de planters de et vert, les conduisent leur
canne sucre de la region de Logane, sur les gradins du stade.
de caf de la zone de Jacmel, dlgation Tu es mort pour
de l'organisation Koze pp ... On estime murmur Madeleine Paillre,
15.000 personnel l'assistance la .la soeur du dfunt en se pen
crmonie qui s'est droule sous haute larmes au-dessus de son frre.
protection de la Police Nationale mort parce que tu disais lav
d'Hati, et ... en l'absence de leaders de La famille du dfunt: Michle Montas Dominique, Berthe Dominique, Pierre Emmanuel, Il s'est battu pour
l'opposition. Uaf.l.;. rni~. nm .... Tnil-r In -1. an Anin ..e d P mmanuDl .2Ndine Inmniua (voir Funraill


Michle
es deux

resident
resident
element

quelques
|ue, don't
e, les
amis de
sparition
la popu-
que se
nie de
de gens
es jeunes
Jeunesse
me jaune
s places
Hati" a
84 ans,
chant en
e. "Tu es
rit."
changer
es / 12)


_ .-.:---.Copyrighted MaterialV--



,2E0,-c -Syn dicated Content ---.


Avanilable from Commercial News Providers"
o O O e ,.en s - "- - -


CePe&&ate


Earth Day @O


April 22nd Metro
10 arm-S pm M* Zoo

Come celebrate the 30th Anniversary of Earth Day!

Environmental and multicultural performances, an Eco-Village
with exciting activities like close-up animal encounters,
futuristic "clean cars," sea creature touch tanks and more!

A great event for the whole family! Special Earth Day Shuttle
Busses available from the Dadeland North Metrorail Station.

www.co.miami-dade.fl.us/derm/earthday





mericanAirlinebn synanza 2 ea


c ab


- a e .
e e
~ w
- e e w w
a


eteS*
I U~ T ~ U~SAL

auffl vdfkod n


** I


-M du -



- omI" 4. lcv- *
dm - aaie -opu
40:--e

,lS und mmmoe

lu M-m Me MN


- a ~ -
s a s


- eum m

___ w lob


SI *~ ~ ~- d.W 'w

~: ~


- O --
- a
-
a-


- e ~ s -~ -~ e
- e


e --


- a


- O


e.-
-'a


o
- 'v--


a- e- *


lvuil ruilfzailialq


iviLaueieine momimque raulem, J.J. Juuuumque, epouse ue r. nuunanuci, INaumic liuliainquc







Page 12


AFFAIRE ELIAN


Mercredi 12 Avril 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 10


la. .rh. arfr.,'pr Pmr~h
Imm-Ob lou
e- mlm - m m-
- Mi M -- - v - -- -


Les funrailles

de Jean Dominique
(suite de la page 11)
radicalement le systme. S'il a t assassin c'est une preuve
que le systme n'a pas change" a dit Sony Esteus, un des
journalists de Radio Hati Inte; numrant quelques uns
des divers dossiers brlants sur lesquels Jean Dominique
avait men enqute au course des derniers mois de sa vie. Il
y a l'affaire de l'thanol, de la drogue, le reportage sur les
funrailles du colonel Jean Lamy, le sirop contamin ...
Pendant que se droulait la crmonie empreinte
de srenit, quelques militants ont lanc des propos hos-
tiles contre l'homme politique Evans Paul, jurant de prendre
leur revanche contre les prtendus commanditaires du crime.
Le President Ren Prval a dcern Jean Domi-
nique 1' Drdre National Honneur et Mrite Grand Croix Or
au grade de Chevalier.
Les divers intervenants cette crmonie ont t:
Monseigneur Willy Romlus, vque de Jrmie, qui a
voqu les prises de position de Jean Dominique en faveur
des plus pauvres, particulirement de la classes
paysanne.L'allocution de Monseigneur Romlus a revtu
un aspect natonaliste, faisant ressortir qu'Hati est une na-
tion souveraine qui ne tolrera pas que des trangers
viennent fourrer leur nez dans ses affaires internes.
Citons galement les interventions d'Edner Dsir
porte-parole des planteurs de canne de la zone de Logane,
de Frre Francklin Armand, president Asosyasyon
Kongregasyon EndijnAyisyen, de Jean-Claude Martineau,
de Gesper Myrtil, porte parole des planteurs de caf de la
zone de Jacmel sans oublier Charles Suffrard, porte parole
de la Rforme Agraire et de Koze Pp, du pre William
Smarth et de l'agronome Inette Durandis.
Le maitre de crmonie tait Michle Duvivier
Pierre-Louis qui visiblement mue, avait parfois du mal
s'acquitter de sa tche.
Entre les diverse interventions, des extraits de
textes et de moments important sur les ondes de Radio
Hati Inter ...
10 heures, c'est la leve des corps. Celui de Jean-
Claude Louissaint part pour la ville des Cayes o une
crmonie religieuse devait se drouler dans l'aprs midi
du samedi.
Quant la dpouille de Jean Dominique, elle reoit
les honneurs de l'Unit de Scurit Gnrale du Palais Na-
tional, avant d'tre transporte pour tre incinre.
Les cendres de Jean Dominique seront rpandues
dans le fleuve Artibonite pendant la semaine .


'n e- S -
- -


e -


-
'n C.


e-ab qm -Umm M -mo
* a 0 M C e- e-
e M d- S e
_____e- wm- a e
e- e C -




e -Copyright


don a. -.mm 4b qui.-e


muowe 'C M- OB e .




e-.0me don. S -

C- 'n lm.*peqb m


ted Material


_e7


-z .Syndicated Content" -"

Available from Commercial News Providers"


*- S ne-e - * -


e- -
- e- ~ - - e-


------ w----- - --
*mmmq m Cea -mOe


- -.m


da ..- -


. q m'n e- n -
a- e -0


o e


em- - e pe-m- M



4a. ib


4b 4m-@- -ID -M
__ e- e- me --.
. de- e-aumu O
eb Ob-m ea Oum th om
-. a>C M
*w mmme m- Ob


Imm-



-op
QWMM
enum a


m e


un. ou> l eu> --
e- e dm.Cb uoslo .
don- 4 e uum* I

e e- m o a>

ab- S -w- m
4b M- -M 4in

e e -.mm --m 0 q 1> emm l
* eb- e M ma e e p tmm e-
0 C C ae0 e- 4
Qumdo-
-4 de


Imm -mC e - --M
qb g ib RD- a lm Im
-. e. Im q Cm e-lm


e- m-M ee

e- e- 0 -ee- ee- e e-


____ e- -el-b- e -l- C.-





am 0- OMM t m -a a- aeom>I--
e- 0 0 e- 0 *


Bobby Express

Rapidit Confiance- et les Meilleurs Taux
Ici c'est pronto pronto!
Miami
5401 N.E. 2nd Avenue Tl: 758-3278 Washington
629 N.E. 125 St. 892-6478 835 Juniper Street Tl 202-722-4925
19325 NW 2nd Avenue Tl 654-2800 Connecticut
Fort Lauderdale 953 Washington Blvd. Suite 1 (203)324-
28 West Sunrise Blvd 524-1574 2816
West Palm BeachHati
604 25th Street 655-4166 Rue du Centre # 175
Pompano Tl 23-0865 / 22-7913/ 22-8855
4875 North Dixie Hwy 429-9552 Pour toute information, appelez Toll
128 N. Flagler Ave 946-4469 Free
Orlando1-800-388-3875 (Floride)
2469 South Orange Blossoms Trail (407)265-2100 1-800-427-2622 (New York)
Canada
7177 Rue St Denis, Montral (514)270-5968
3820 Henri Bourassa, Est (514)852-9245 Nap.l
Massachusetts 506 llth Ave N. (941) 435-3994
Mattapan 508 River Street (617)298-9366 Immokalee
Cambridge 300 Broadway (617)354-6448 1011 W Main Street Kemp Plaza (941)
New York 658-9229
Flatbush 1161 Flatbush Ave (718)287-5295 Fort Myers
Church 2825 Church Ave (718)693-3798 2219 Fowler St. (941) 461-0343
Queens 159-35 B Hillside Ave (718)523-9216
Spring Valley 19 South Main Street (914)425-7747



Quel que soit l'endroit sur la plante o vous voulez envoyer une
some pronto pronto, faites confiance
BOBBY EXPRESS.

En plus des operations de transfer d'aigent, nous nous chargeons de faire parvenir
immdiatement au destinataire vos cassettes, lettres, sacs de riz, gallons d'huile et
tous autres products alimentaires.

BOBBY EXPRESS,
c'est galement une carte de telephone don't la ligne d'accs n'est jamais occupe.

C'est tout simplement le No.1 !


-


. B


ortie


j"







Page 13


Mercredi 12 Avril 2000
Hati en Marche Vol. XIV No. 10


Radio
Port-au-Prince
Mlodie
103.3 FM
de 5:00 am Minuit
7 jours sur 7
Tous les airs retros que
vous avez
appris aimer
et qui n'arrteront pas de
vous trotter dans la tte
La Bonne Humeur est de
mise avec nous !

Avec Mlodie FM,
la vie n'est plus la
mme !
Chicago
Radio l'Union
4:00 pm 6:00 pm
WLUW
88.7 FM
Module anglais
Bulletin de Nouvelles
Harry Fouch
4:20 Module Franais
Bulletin de Nouvelles
Lionel Chry
4:50 Module Crole
Nouvelles
Lionel Chry
New York

Radio Eclair
Chaque Samedi
11:00 am
1240 AM
WGBB
Tl: (516) 333-148/

Horizon 2000
Plus
Every Sunday
9:00 am
12:00 pm
WLIR
130 AM
Miami
La Radio
l'Hatienne
19 ans sur la mme
antenne
WVCG AM 1080
Chaque Samedi
5:00 7:00 pm
Une mission jeune
anime par
Bernard et Alan
Compas, Reggae,
Zouk... etc...
Les toutes dernires
de la semaine
avec Elsie
L'Editorial de
Marcus
L'invit de la
Semaine
Boston

Haiti Diaspo Inter
WRNM
1640 AM
Daily: 4 67pm
WRCA
1330 AM
Sunday 7 9 am


Nos Petites annonces de partout


Mdecin
Miami

Dr Hnock
Joseph
Obsttrique
Gyncologie
Accouchement
Operation por
fibrome
Family Planing
Ligature de
Trompes
Circoncision
Curetage
Tous les tests por
l'immigration
Nous aceptons
toutes sortes
d'assurances, ainsi
que la Carte
Medicaid pour les
femmes enceintes.
.Nos malades
accouchent dans des
hpitaux privs
5650 N.E. 2nd Ave.
Vertires Shopping
Center
(305)751-6081

Dr Jean
Claude
Desgranges
Interniste
12570 N.E. 7th Ave
Contrle du Diabte
de la tension
artrielle
Maladies des
personnel ges
Douleurs, Arthrites,
Allergies

Dr Roger
Phanord
Dentiste
Spcialisation:
Implants Dentaires
Avec nous une
extraction
se fait sans douleur
11245 N.W.
119thSt.
(305) 685-7863

Port-au-Prince


Dr Sony Figaro
Gyncologue
Accoucheur
Chemin des Dalles
No 27
Tl: 245-6489


M


ACmetre drH6bwgomnt

CEHEJAB
-ffM



Traitement
en interne
& en externe
pour personnel
souffrant
d'Alcoolisme
et de Toxicomanie
* Personnel spcialis
* Groupe de soutien les
Alcooliques Anonymes
(AA) et les Narcotiques
Anonymes (NA)
Suivi avec les proches
Espace d'accueil pour
patients en externe
durant le Jour

Informations
9, Delmas 60, Musseau
BP. 2515
Port-au-Prince, Hati
Phone
(509) 510-9829
"Ce ybn lt lavi kap Kmanse"

-- Aonp


Immobilier



For Sale

Coin

Laundry

in North

Miami,

Florida

Tl:

(305) 978-3563

(305) 699-0896
Une buanderie
avec des
machines
automatiques
modernes

Boulangerie
Port-au-Prince
Le bon pain
c'est:
Boulangerie
Jean-Marc
Pour vos
commander
appelez le :
223-0109
Avenue Muller
No 63


I 1~~


1 Annonce |
t Dcs de Mme
Gisle Clestin

Vient de partir pour la
maison du pre le vendredi
7 Avril dernier au William
& Sally Tandet Center de
Stanford Connecticut
Mme.Gisele Celestin, au
terme d'un courageux et
lucide combat contre la
sclrose Laterale
Amyotrophique. En cette
penible circons-tance ,
nous presentons
nossincres condolances
sa mre Mme Rita L.
Celestin ne Vincent, son
fils Mr. Frantz Viala et son
pouse Christine Levy, ses
frres.Guy Celestin et
Mme ne Rose Bryan et
famille, Mr.Alix Cestin et
Mme ne Micheline
Polynice et famille,
Mr.Ludovic Clestin et
Mme ne Tina Fiamenghi
et famille, Mr.Ren
Celestin et Mme ne
Danielle Angus et famille,
Mr. Eddy Clestin et
famille, Mr.Claude
Clestin et Mme ne
Nicole Timmer et famille,
Mr. Mario Clestin et Mme
ne Florence Dumornay et
famille. A ses tantes Mme
veuve Yvonne Clestin Ca-
det et famille, Mme Andre
Polynice et famille, Mme
veuve Adeline Clestin et
famille. Aux families:
Clestin, Vincent, Viala,
Dumortier, Levy. Denis,
Bryan, Polynice
Fiamenghi, Angus,
Timmer, Dumornay, Ca-
det, Paquin, Bayard et
tous les autres parents et
amis affects par ce deuil.
La famille recevra au F
Hoyt Funeral Home situ
au 199 Main Street New
Canaan. Connecticut dans
la matine du mardi 11
Avril partir de 11 lh.am.
Les funerailles de
Mme.Gisele Clestin
seront chantes l'glise
St.Alosius Church 40
Maple St. New Canaan
Connecticut le mardi 11
Avril lh.pm.

Une messe de requiem sera
chante l'glise St.Pierre
de Ption-Ville le mercredi
19 Avril 8h00 du matin.

La famille ayant exprim
leur souhait de donations
en lieu d'arrangements
floraux, les dons peuvent
tre fait au nom de Ma-
dame Gisle Clestin aux
foundations suivantes: Wil-
liam & Sally Tandet Cen-
ter Foundation ofS ta ford
Connecticut ou the Stam-
ford Connecticut Rehab
Center Foundation ou the
Easter Seal Foundation ou
L'association des maladies
Crbrales MDA.


Announce
Dcs de Marie-
Hlne Laraque

(20 avril 1948
30 mars 2000)
Nous avons appris avec
peine la mort de Marie-
Hlne Laraque, la fille
ane de notre
collaborateur Franck
Laraque et de son
pouse Anne-Marie
Dupuy. Nous leur
prsentons nos sincres
condolances, ainsi
qu'aux enfants de la
dfunte : Nono, Maya,
Sikou et Paoluci, son
ex-poux Franois
Colette, son frre
Grgor, sa soeur
Michelle, son oncle
Paul, ses cousins et
cousines-notamment
Max qui a reprsent la
famille Paul Laraque
aux funrailles chantes
le samedi ler avril
Yellowknife North
West Terrritories,
Canada aux families
Laraque, Dupuy,
Colette, Gauthier,
Lger, Bazelais et tous
les autres parents
affects par ce deuil. "



Dcs de Grard
Michel
La famille de feu
Mr Grard Michel
remercie tous les
amis pour leur
presence et leur
support aux
funrailles de Mr
Michel le 8 Mars
coul et rappelle
qu'un Memorial
Mass a eu lieu en
son honeur le
samedi 8 Avril 2000
11.00hrs am
l'Eglise St.
Catherine of Sienna
situe au 118-22
Riverton St. in
Queens Village N.Y.
(718) 528-1220.
La messe a t
suivie d'une court
presentation de ses
oeuvres musicals
interprtes par un
group d'artistes
choisis pour la
circonstance.


IDEAL VILLA HOTEL ET APARTMENTS
DELMAS 53 # 5
Pour reservations, appelez: (509) 510-8394 / (509) 249-3220

SCad. rewww.haitihotel.com
Cadre agrable Chambre spacieuse Air conditionn6 *
TV Piscine Bar, Restaurant
.1- Service Traiteur pour Rceptions
Prix Spciaux pour Groupe


Points de vente
Si vous habitez
Miami, vous
trouverez votre
Hati en Marche
dans tous les
magasins de Little
Haiti ainsi qu'aux
addresses suivantes:
Boujolly Records
13148 West Dixie
Highway
tel 305-893-8950
Etiquette
Barber Shop
15455 West Dixie
Hwy
940--9070
AKE BEAUTY
SUPPLIES
12948 W. Dixie Hwy
893-6837
Maxisound
Music Hall
11854 West Dixie Hw3
895-8006

Restaurant
Bon Accueil
14530 West Dixie
Hwy
(305) 949-4100

J & J Caribbean
13706 N.E. 11th Ave.
North Miami, FI
33161
Holy Family
Restaurant
9900 N.W. 7th Avenue
Lucas Super
Market
14759 N.E. 6th Ave.
940-9902
Eclipse
Communication
Services Inc.
9290 S.W. 150Ave
Suite 404
Phone 380-1616

Fort Lauderdale

Hati Market
300 Wext Sunrise
Blvd

Coral Spring
Island
Supermarket
Beauty Supply
3079 WEST SAMPLE Rc
CORAL SPRINGS,
(954) 345-0450

Si vous tes
interesss vendor
Haiti en Marche,
appelez notre
bureau de Miami
au
305-754-7543
ou
305- 754-0705






Page 14


FAITES VOTRE CHOIX!


Mercredi 12 Avril 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 10


M I


A la une de Mini Records


r O ~J O ~. F. ~ p ~ n


ha itindo
CubAyiti


Haitiando


Mia ei








Miami Live


'~l
r
r


X\t. ~;


t.,


/~r

I


-~~ **...
. :,**- i **
.

, '", , . .,

y .-- -. -- ***: :s


i
tJ*."^


e
pOA C~.
A r~ ~ ~ DLo~O~ Q~LdbL~'
~a ~
w


Autres parutions:
Les Fantaisistes de Carrefour -
Mario de Volcy
Honeyman


MINI RECORDS
12710 N.E. llth Ave.
Miami, Florida
Phone/Fax: (305) 892-6200


"En Tourne" Volumes 1 & 2
" Greatest Hits"
An ba Kaban'n


La Coupole
10855 S.W. 72nd Street
(305) 271-4975


2 -


- '~ ~ I
F I
,4~uz ~ I
VLr'' 2


MINI RECORDS
221-14 Linden Boulevard
Cambria Heights, N.Y.
Phone/fax (718) 276-1794


MI J
I-m


Mini ail stars compa 2000


Zouk Love
Feeling
avec le Hit "si se lv".


La Discothque du Zouk


1- --l








Mercredi 12 avril 2000
-- x--- rr ntrX t- 10


Hatien Ma~rche Vol. AIX No 1 1 --


1 SOMMET DE LA HAVANE I


. qe g8m du umA d77
1^- ---- -- e - e _


m a* -ID
- mqv ea e' be
MID -lb- e
e. e --e. --


e
e.
- e



* e e


-. - e e'- e e e- -e
- e. e-- e ce - -
r- e -
* -- C C - -
e- - e
C e -e -
- e C e. e e


* e. e
* -


r -~ ~


loup- e .


boIm -*, sd le kd (7









"Copyrighted Material:.



-. Syndicated Content -- --


*Available from Commercial News Providers" ..



C. ~ ~ ~ ~ ~~ MM ffl- -M-e ~e e
e- -- % eMm> e -manu-
C -..~ C -e- S e- -m- e - -C --


le


I -. EUr.~.Afr1q.t ~
__ r-


-~ -
oe e~-~C "e'
~ C r
- -
-e oe -~- - e
e-Ce- e. r r -
e -~ e e'
~ e -e ~-e e e
- e e -
- C C r
e ee ____
C e e C C e-e


-e
- e.-
e e *


e.' - -



- ~ e


- e e --




-- e- -e

- e



e -e -.-- -


-au> e

a -Moab a - -a -
e-e e. e C


p-.




- r -


e - e -
- - e.


e - e -
- - r -


* e -


leu.





4b-


damn> mmm
4m -e l

- e eop


* e e -e
e - e
e e-
- CC-e e. -
e e e.
- e - - -


Page 15


4m


e
e


Avec Mlodie fm, la vie
n'est plus la mme

MELODIE 103.3 FM
Port-au-Prince, Hati


1


pnmow


1







Page 16


AMERIQUE LATINE


Mercredi 12 Avril 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 10


43 Ou.
e .- --


* -- a-


- 4D m


c- -
-C ~ e ________ C c- ~ C ~ -C
* e e C
e - e B e '~


-.e- B* "Copyrighted Material
e -
e 4
e


e ~ c
~. e *~ .
- -

- e~ e -
- ~


SSyndica ted Content --
aC b i OI i -N -


Available from4Commercial News Providers'.'.


a --.0811



*-mb lob-


-- -om- -m-
i- b t0oetmamow4bIma

c C- mm
~-4b ib 4p


91111>- bom- m



C elob -m
~ e c0


a Imwmm e .

Im> a- 4b OMMe
4bdomm @ 4 wdo-mob 4


alegmw 9b C *


4m e.-uum
m-mve OM NU
___ ea MRMMM a


e. mmm- M- e 0 q- dem
*Ib -m *e
w ea


C


I (~oe

~ oe.~~1I ~ AA
e ~ -e
C ~ - -e


- e
e- F
e- - -
~ e e e
w C C
-~ e e
-
e e c e-
* - e ___________ -
* ~ e ~ e
e w e e
-. C
* -- ~ -
~ e
e e c e
e ~ e e
-- ~ e oe e -
e~6 -.
-


e ~ M C e eO *OMM
NORD, -
op abe 4b a


. -w e. -
e - 4b
- e


4/12-19-26-5/3 99-S-041-1401M


- ~

e


e


NOTICE DE VENTE DE CERTIFICATES

DE BONDS SUR DES TERRAINS OU

PARCELLES DE TERRAIN DANS LA

JURISDICTION DE LA VILLE DE MIAMI
Notice of Sale by City of Miami of Delinquent Real Property Liens

NOTICE IS HEREBY GIVEN that at 9:00 o'clock A.M. on Tuesday
May 16th 2000 (and possibly Wednesday May 17th ), at the Athletic
Club of the Orange Bowl Stadium, Gate 12B Entrance, located at 1501
N.W. 3rd Street, Miami, Florida, certificates against all lots and parcels
of land located inside the corporate limits of the City of Miami, upon
which there are delinquent sanitary sewer, paving, sidewalk, lighting,
demolition, lot clearing trash, DDA special assessment, and solid waste
fee liens, will be sold at Public Auction.

Interested persons are hereby charged with knowledge as to
whether they have paid or failed to pay City of Miami liens against
their real estate and of the fact that the sane are subject to sale for
delinquencies.

Lien Sale Certificates issues at said sale shall bear interest from
the date of the certificate at the rate of eighteen percent (18%) per
annum (or at such lower rate of interest as may be bid by the purchaser
other than the City). The holder of a Lien Sale Certificate at any time
two years after date of deliquency, may foreclose and obtain title to the
land acquired in accordance with the law, unless such certificate be
redeemed prior thereto.

The list of properties on which the liens are delinquent may be
inspected by the public during business hours at the office of the City of
Miami Finance Department, 444 S.W. 2 Avenue., 6th Floor, Miami,
Florida. Printed lists of such properties are available for sale to the
public for a fee of $ 25.00

This advertisement is placed in lieu of any published list of
delinquent properties. Inquiries received by mail, telephone, or in person
during business hours, as to lots and lands included in sale, will be
answered completely by the Office of Billings and Collections, phone
416-1570
CITY OF MIAMI
By: Seepersaud Chircut
Treasurer


Department of Community Development
Housing Loan Committee Meeting

Le Department of Community Development Housing Loan Commit-
tee organise une rencontre publique :
Lundi 17 Avril 2000
10:30 AM
Miami Riverside Center
3'EME 'ETAGE LARGE CONFERENCE ROOM
444 SOUTHWEST 2ND AVENUE
MIAMI, FLORIDA 33130

A CETTE RENCONTRE LE DEPARTMENT COMMUNITY
DEVELOPMENT HOUSING LOAN COMMITTEE
CONSIDERERA LES APPLICATIONS POUR LE PROGRAMME :
HOMEBUYER'S ASSISTANCE PROGRAM.

Les individus intresss sont encourages assister au meeting. Son
site est accessible aux personnel handicapes.
Pour informations supplmentaires contactez le Department of
Community Development au (305)416-2080


e


o O


99-S-041-1401M


4/12-19-26-5/3







Mercredi 12Avril 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 10


Page 17


PEROU / ELECTIONS


~'eri-uwoidn1lmankmau8 FYIm.%4 ara


- m -- m M m ..-4.- -
411 lm om- embM I> e umb aqw -


-. qammp em> M


__ e dm -- 4 - -


e MMB@M cub- R
dm M __ a


e,--


S ---,"Copyrighted Material
-,=- e e ,=


* - B


- e


S-.Syndicated Content --


- e


- -


Available from Commercial News Providers"


- - 4mm .M p -


,.mm e iul M -m


- M Q M 4m e m dm ou-m
%m ffl Il> 4e q
MM- -- >- l-


____ ___ B
- ~ C Ob -
Mmo-bmmmqp -.
e a m e


qa -blam q-. - M .


-- m


m >mw

Imm 4


- & mul qumaoo-


ah omu mma4mmmm a e MID 4 D b*mmqm- -e M av-4b


M 9be ~ -e
- e mm


- 0 -Ml


-M __-__a__ e ***


- e e ~ -


En Bref ...
(suite de la page 2)
attendre ils ont dgainer et tirer bout portant sur
Monsieur Andr qui est mort sur le champs.

Le coup de thtre du 3 Avril
Il tait 6h30 quand les coups de tlphone ont
commenc rpandre la nouvelle que quelque chose de
terrible s'tait pass Radio Hati Inter Quoi
exactement ? Le directeur de la station aurait t victim
d'un attentat. Mais personnel ne voulait admettre qu'il
avait succomb. Les radios s'appelaient les unes, les
autres. Mais quant mettre la nouvelle dehors, on.
n'osait vraiment pas. Il a fallu l'intervention du
commissaire de Delmas pour que l'on se rende
l'vidence: Oui, Jean Dominique tait mort abattu de 6
balles de revolver tires bout portant, don't l'une lui a
tranch la carotide, les autres l'atteignant la tte et au
venture. Le bless a t transport l'Hpital de la
Communaut hatienne Delmas, mais tout secours tait
arriv trop tard. Le tueur est un professionnel qui ne lui
a laiss aucune chance, dit tout le monde.
Aussitt, une grande clameur s'leva au-dessus de la
ville. Les gens taient littralement ptrifis.
Le gouvernement a dcrt trois jours de deuil national
travers tout le pays les 6, 7 et 8 avril. La journe de
samedi tait chome.

Funrailles au Stade Sylvio Cator du
directeur gnral de Radio Haiti et de Jean Claude














Se 1M m e o, p ,







S e a* 0 *-
-m* * oe
S* -- *,.-. ,- emm
4M qm- -
M -qu m -ia


m w 4b e- -a- M> e *




Me 4@ %0 0 -z a




qDe e -

MW ~
4 OMM *-Roe


Louissaint Port-au-Prince, 8 avril 2000- (AHP)- Les
funrailles du directeur gnral de Radio Hati Inte Jean
Lopold Dominique et de Jean Claude Louissaint,
assassins le trois avril dernier ont t chantes samedi
au Stade Sylvio Cator en presence d'une assistance
estime environ 20 mille personnel.
Le president Prval et son pouse, le premier ministry
Jacques Edouard Alexis et des membres du
gouvernement ainsi que l'ancien president Jean Bertrand
Aristide et le nonce apostolique ont pris part la
crmonie qui s'est droule sous haute protection de la
Police Nationale d'Hati, en l'absence de leaders de
l'Opposition.
L'Evque de Jrmie, le premier intervenant de la
crmonie, a voqu les prises de position de Jean
Dominique en faveur des plus pauvres particulirement
de la classes paysanne.
Mgr Romlus a salu le courage et la determination du
dfunt dans sa lutte contre l'exclusion et en faveur de la
justice en Hati. Selon le prlat, Jean Dominique n'est
pas mort car "ses actions triompheront toujours du mal".
Il a galement appel les assassins la raison et au
respect de la vie.
" Mes fils, ayez le courage de dire non celui qui vous
paie pour commettre des crimes pareils celui perptr
sur la personnel de Jean Dominique", a lanc le prlat,
ajoutant que la disparition de ce clbre journalist
constitute une perte norme pour le pays.
Pour sa part, le Coordonnateur national de l'oiganisation
paysanne KOZEPEP, Charles Suffrard a assimil
* l'assassinat de Jean Dominique une tentative des forces
anti changement visant dmobiliser les paysans dans le
cadre du processus lectoral.
Qualifiant d'norme la contribution de Jean Dominique
l'avancement de la cause paysanne en Hati, M. Sufrard
a fait savoir que les autorits hatiennes se doivent de














mre a m e 6a
_M_ *_. m,

-lu 0 Mf **
4m -






e IDIM Q 0 lu m-


rendre justice aux parents et tous les
admirateurs du directeur gnral de Radio Haiti Inter
" Nous paysans, notre combat en faveur de
l'amlioration de nos conditions
de vie et de notre integration dans la socit hatienne va
se poursuivre en dpit de la disparition de notre bien
aim Jean Dominique", a lanc M.
Suffrard appelant ses collgues ne pas cder face des
lments de l'ancien rgime et des faux dmocrates qui
veulent boycotter le processus de
la rforme agraire initi par le president Prval.
Des reprsentants de plusieurs autres organizations
paysannes et sociio-professionnelles don't celles qui
travaillent dans les secteurs caf
et clairin sont galement intervenus pour tmoigner de
leur reconnaissance.
Le fondateur despetits frres et petites soeurs de
l'incarnation, le frre
Armand Francklin, galement responsible de la
communaut de Pandiassou dans
le dpartement du Centre, a condamn les tentatives
visant exclure plus de 80% de population de la gestion
du pays. C'est en plein combat contre ce
complot que Jean Dominique a t assassin, a-t-il fait
savoir.
Prenant la parole aux noms des journalists de Radio
Hati Inter, M. Sony Estus a indiqu que les idaux de
paix, de justice, de dveloppement et de
participation que prnait Jean Dominique de son vivant
doivent tre concrtiss en Hati.
" Tant que ces idaux ne seront pas concrtises, Radio
Hati, la lumire des notions de conviction, d'honntet
et de determination de Jean poursuivra son combat", a
soutenu M. Estus.
Pour Sony Estus, il existe une difference entire la
bataille que menait Jean
Dominique par le pass pour contribuer au dpart des
dictateurs et celle qu'il a engages ces dernires annes
pour changer le systme politique
hatien.
" J'estime qu' ce stade Jean Dominique atteignait la
phase crucial de son militantisme", a dclar M. Estus
demandant au people hatien de ne pas
perdre espoir aprs l'assassinat de Jean Dominique et de
Jean Claude Louissaint, mais de se mobiliser contre
l'impunit et l'exclusion en Hati.
Le Directeur gnral de Radio Hati Inter a t dcor
titre posthume par le president Ren Prval de l'Ordre
national Honneur et mrite Grand Croix Or au grade de
Chevalier.
A l'issue de la crmonie des membres d'organisations
populaires favorables au movement Lavalas ont
organis une manifestation en vue de rclamer
justice en faveur de Jean Dominique qui tait galement
proche de ce movement politique.
"Les assassins de notre porte-parole doivent tre jugs et
condamns", scandaient-ils, en lanant des flches contre
certain leaders de l'Espace
de concertation. Ils ont en mme temps demand
certain pays de la communaut international cesser
de crer la division en Hati.
Concernant le dossier lectoral, les manifestants ont fait
savoir que les Etats Unis feraient preuve de
comprehension s'ils reconnaissaient les droits
lgitimes du people hatien qui rclame l'oiganisation
d'lections, honntes, crdibles et sans exclusion dans le
pays.


dom e- e-


e9 o oe a


ON.iUW,-O a b --


* j


e *


1


-- -- a A


mmomm- mb Mmop- toup-M dam>













CAPOTE


G!E RO


N S


Allegre
Aubry
Bartolone
Besson
Buffet
Chevenement
Demessine
Duffour
Fabius
Gayssot
Gillot
Glavany
Guigou
Hascoet
Huwart
Josselin
Lang
Lebranchu
Masseret
Melenchon
Moscovici
Parly
Pery
Pierret
Queyranne
Richard
Royal
Sapin
Sautter
Schwartzenberg
Tasca
Trautmann
Vaillant
Vedrine
Zuccarelli


Page 18


Mercredi 12 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 10
I^^- ^- -- ^^


Nos Jeux






Allez de CAPOTE GERONS, en utilisant des
mots du vocabulaire franais, et ne changeant
qu'une lettre par ligne.


Mots Croiss


HORIZONTAL
1. Arsenal 2. Cartilage Orga-
nisation des Nations Unies pour
l'Alimentation et l'Agriculture -
3. Droit de jouissance -
4. Pascal Pascal -
5. Catacombe 6. Utilise Mtal -
7. Ville du Nord 8. Ressorts.

VERTICAL:
1. Cocotte 2. Tueur -
3. Distribue 4. Insecticide Metal -


5. Pierre de taille 6. Complimenta Possde -
7. Erre -"8. Compltes.


'z.I


I
e e


P91we*ait


- .-e
- -
e* -


- .

e-


"Copyrighted Material
Syndicated Content
Available from Commercial News Providers"

- - e- -


GRILLE DE PROGRAMMES


Mlodie 103.3 fm

74 bis Rue Capois
Port-au-Prince, I-lati
Te1:221-8567 / 221-8568 Fax: 221-1323
e-mail: enmarclhe @ haitiworcld .cComr
LTR.I.: wv ww. haitienmarche.com

5h00 6h30 BON REVEIL en musique

6h30- 7h00 ALJ PIPIRIT C rAN TANT
premier journal de la journe avec Yves Paul Landre
7h00 9h00 IV Informations, Interviews, Analyses
7:15 : Au quotidien avec Elsie
7h25 : La Chronique Economique avec Roosevelt Jn Franois
7h35 : L'Actualit en Bref avec Serge Csar
7h45 : L'ditorial de Marcus
7h50 : Les Sports avec Smith Griffon et Capitain Bill
8h00 : Les Invits du Jour

10h00-Midi LE D>IS<>LJQUE DE L'AUD.I-J"ITE1JURv .
avec Smith Griffon

12h00-12h15 LE IVU>DI
Un rsum des Informations Locales et Nationales avec Sege Csar

12h15-2h00 LAD>Y 3BLUES
Jazz, Blues. Swing. Ragtime...

2h00-3h00 C'EST SI BON EN CHANSONS
Emission de Chansons Franaises

3h00-5h00 IXDOC DAL>41NIEKLX
ET SES SUCCESS CONFIRMVIES
<>ou Le Bon Vieux Temps!
avec Doc Daniel et Captain Bill

5h00 NOUVELLES 5 HEURES

7h00-8b30 AMVOR Y SABOR
CON LUCHANO

8h30-9h00 SOIR INFORIVIATIONS

10h00 NOTE <-AND CONCERT
( Lundi et Mercredi)
L'Heure classique
Dimanche soir "Sous le kiosque Musique"

JA ZZ AT TE:N ( Mardi et Jeudi et aussi dimanche soir )
Illustr dinver, iews avec Compositeurs, Interprtes
et Grands Critiques Musicaux

9h00 et au-del C AVALIE RS.
PRENSEZS VOS >DAvlVuES (samedi )
50 ans de Succs Populaires Hatiens avec LucienAnduze


- J-. -- -
- -
- -e- -
o.- E


6 -

e. e


-. -


e -~ -
e ~
* -


*



p

e


e -
- e -~
* -e


* e -

e


e - -
e -



- -e
- e
e e -~
e -
- e -


-O-~ e -


e -e e - -
e -e~ -
e e C ~
- -e e e --


jm v- e e M. -
QW-M-U M


Solutions de la
semaine passe:

HAITi


j


Solutions de la semaine passe:

SG A L G LL OY)
xC B 1 K1/E DE 1E/ R I N E)
D SH AU/ Y DE T N
E AL SRT FcB M C Q E r
R P N s E H liR' F E
E 1l S S" E 0 F 0
U T LH'L S EV SU


S ACS ATDTBTlm E S N
A S, IBA FC, E K R
C OM E L E N C HN H N MG
u_/ MN N A MTUA R T ,) Q
F G U I GO U) B ZH U W A R T)


SCRABBLE
Arrangez les sept lettres ci-dessous
pour former un mot Franais

LB

ESA

UR



Solutions de la semaine passe:
S W 0 RMI E N


-M-


- -- lep


amwwm
ob -. l m l


- *


mI






Mercredi 12 Avril 2000
TT U*.* u ri.-h,-Val Tt XFTT7 mTNa


uhueI11i en macnvoi. A'v ioi


Sti gout pa ti gout


Page 19


ak Jan Mapou


M'ANVI WE MUCH!
PLENTT: PI WOUYE PI KOUPE...
Dimanch 9 Avril, Franketyn ak Rikado Lefv prezante
pysteyat Plentt nan Joseph Caleb Center nan Mi-
ami. Pou mwen, s'oun siks total-kapital. Eske se
menm Plentt la kote Franswa Latou te chita nan


jVyann pou zanimo 4-pat, pa manje kretyenvivan I

youn bezment ak Dfey k'anvi w mouchchch epi asistans
lan kage gagann yo pou yo ri jouk yo sou! Eske se te menm
koze yo ki t'ap pale? osnon eske s'oun Plentt dezym
vsyon pou 2 akt pwofesyonl ki marine trajedi ak
komedi pou kalalou youn mesa anndan nannan chak grenn
mounn nan sal la, youn mesa jvrin, youn elektwochk
pou reveye k san tt.
Pou nou, Plentt vsyon 2-a pi dirk. Aksyon
dramatic la pi serye. Piblik Miyami-an resevwa mesa yo
ak k yo pi plis pasejansiv yo. Si ri yo te kout, bravo yo te
long. Si souri yo te sinik; soupi yo, se te sousi ki t'ap
kontre. Nou te tonbe nan youn reyalite kd-nan-kou,
chenn-nan-pye depi ting ting,youn sitiyasyon k'ap hise-
monte depi 1804. Youn negdyen anba gagann malere ki
pa t'janm change an 1978 e ki toujou la tinfas, kinalaganach,
rdtk nan dengwenn jouk jounen jodi-a e ki blije tout
krm peyi-a vole gag.
Yo toujou di, li pa fin tw ys pou met-an-sn


osnon ot oun pysteyat mete young
mask akt; sinon se pral youn tyaka
matata. Franketyn ak youn sanfwa san
pary demanti yo tout alawonnbad. Li
rantre nan po Polid ak youn ti bont
sou kkws tt li tankou flann sou
Bl...li vin wz kon Piman l Piram
tonbe agase-1 chak fwa l'ap eseye
dekachte youn tibonm verite...
Li serye kon chf bitasyon, youn
laplas nan Sosyete bizango ki vin demakiye
vizajdelala, dekonstonbre youn Rikado
Lefv nan wl Piram.Rikado gen youn
ezans deplasman, youn gangans nan
kwazman dyalg ak Polid, youn fasilite
entpretasyon sitiyasyon lavi nan besment
ki chita sou platfm lavi chak jou-a.
Eske nou ka di Franketyn limenm,
te tw natirl, kidonk jan l'mache se konsa
l'danse,, non, Frank s'oun bon komedyen.
Li rantre nan psonaj Polid-a tankou youn
kostim tay byen taye ki se rezilta youn bl
konbinezon entonasyon vwa, deplasman
kporl, presizyon nan repons yo... Mesaj
Plentt yo s'oun kwazman natiralis
konvenkan, reyalite toutouni devan youn
sitiyasyon malatyonng, youn demakay
devan fbs ak pisans youn dikdal rv
anzigzag.
Nou santi reyalite-a k'ap degaje
nan souf akt yo ,nan chak grenn mo ki
soti nan bouch yo. Konfwontasyon reyalite
dey sa-a ki maknen ak reyalite k'ap soti
anndan konsyans yo-a Apollinaire rele-1
Sireyalis; Franketyn limenm batize-1
Espiralis.
Konfwontasyon sa-a bay boulvs.
Li fe zkl. Li tire kout kanno loray ki f
gason tranble. Plentt s'oun teyat inivsl.
Li vivan nan tout lanng, pou tout sosyete.
Ki sosyete sou lat ki pa gen inegalite,
diskriminasyon, mounn pv mounn rich,
entelektyl, analfabt, bon mounn move
mounn.?.. Chak fwa youn pys tankou
Plentt jwe li dechaje youn pisans atomik
ki dechouke tout mafreze k'ap maltrete
malere sou lat beni!


Jan Mapou


Akeitha Carey ak Ledson Louis nan "Gerizon pou Ayida" koregrafi Ledson Louis&Henry Volel1


Se tout Miyami ki kontinye ap bay enpresyon yo sou
sware Dans Karayib ki te ft nan Gusman Centerfor
the Performing Arts dimanch 3 Avril 2000. Nou
resevwa plis pase 10 imel ak 23 kout telefn k'ap f
Koukouy yo konpliman. Tout mounn sanble dak pou
di dans Sosyete Koukouy yo te bz nt. Yo di nou
te natirl. Orijinal. Fklorik. Koregrafi Ayida>-a te youn maryaj dans tradisyonl vodoun yo
nan youn istwa teyat ki te kl kou dlo tisous. Gade
foto-a. Alabl mvy! Se Lwa Danbala ki fin danse


oto: v. VillegasD
youn yanvalou ak boubout li Ayida de
zarenyen movez te soti pou touye.
Danbala t'ap fete lavi. Danbala t'ap
viktwa fs lavi sou fs fnwa yo...Artco
f twoup nasyonal Jamayik la f bkat.
Board of County Commissioners te voye
youn reprezantan Jipsie Mtellus pou
dekore gwoup yo alokazyon bl mvy
istorik sila-a. JM


SKE PEYI-A
GEN YOUN MOLY?

Peyi Lafrans nan disetym syk te gen pi
gran dramatic li, Jean-Batis Poklen(Jean-Baptiste
Poquelin),e ki te siyen pysteyat li yo "Molire".
Mounn sa-a, se pa slman ekriven li te ye, non, se
te youn akt tou, youn gran ekriven, youn gran akt.
Yswa, jou 9 avril, nan bl teyat Joseph
Caleb nan Miyami, youn piblik "de choix" te gen
privilj w youn pysteyat, PLENTT ki soti nan
tt pi gran dramatic ayisyen-an Franketyn. Epi,
menmjan Moly te konn jwe nan pys limenm te
ekri yo, Franketyn te jwe limenm nan pys pa li-
a. Nou te konnen deja Franketyn'se youn bon
womansye, youn gran dramatic, youn gran atispent;
sa nou potko konnen, msye-a se youn gran akt tou.
Eske nou ta dwe sezi aprann sa? Non!. Selon filozofi
Franketyn limenm, lavi-a pa senp epi pa gen youn
sl kretyen vivan ki senp. Lavi-a se youn espiral, e
chak mounn se youn espiral sa vie di konplks,
mangonmen, konplike. Nan lanati, pa janm gen
youn liy dwat. Nan tt chak mounn pa gen liy dwat.
Gen anmenmtan anpil panse, anpil reflks, anpil
talan tou. Epi sa, se Franketyn tou krache! Se pa
youn sl talan li genyen men anpil.
Mounn ki kw yo te w Plentt deja, yo
twonpe tt yo. Piske se dramatic limenm ki t'ap
jwe. Li gen dwa f kk ti chanjman, kk gwo
chanjman tou. L yo te jwe pys la pou premye
fwa an 1978, pa t'gen parekzanp tout istwa makak
pa mouri grangou, ak lt bagay ank. Polid (ki te
w61l Franketyn t'ap jwe limenm) dekri byen lavi
mounn nan youn peyi kote yo pa w nou, kote
yo pa menm konnen ki lanng n'ap pale.
Gen slman de(2) psonaj nan pys la,
Polid (youn touris rezidan) epi Piram(youn
pvdyab malere ki sti nan pp la, k'ap pete fyl li
nan youn faktori Nouyk. Mounn ki te rive jwe
Piram, se te Rikado Lefv. Konbyen fwa msye-a te
change figi li, vwa li, menm k li! Se pa fasil non
pou jwe youn pysteyat ak de (2) psonaj slman
san pz pandan 2-d'tan. Epoutan, piblik la pajanm
kite sal la, je yo pa janm kite sn nan. E pett se
n6mal. Plentt se pa slman youn gran pys teyat
ayisyen li ye, se youn gran pys teyat ansyen pou
Ayisyen ki oblije rete pou toujou ltb dlo,
Ayisyen ki ta renmen tounen nan peyi-a pou
toujou -men ki konnen sa pa posib ank.
Bravo Franketyn! Bravo Rikado Epi msi!
Briant Freeman ("Tonton Liben")
Nbt: Pwofes Briant Freeman se majjon
Enstiti Kreybl nan Kansas University. Li pibliye
youn bann liv deja sou non Tonton Liben. Younn
nan yo se youn diksyon Kreybl- Angle ki gen
35.000 mo ladann. Briant vwayaje espesyalman
soti Kansas University pou l'te vin w Plentt
nan Miyami.

PELENTET

TANPA BAY
SAMDI 17 AVRIL 2000 7:OOPM
FIREMEN BENEVOLEN ASSO-
CIATION YUKON AVE
ANTRE $12 (DAVANS) $15.-
TIMOUNN $6.-

PLENTT

ORLANDO
DIMANCH 18 AVRIL 2000
RIO GRANDE AVE 7:00PM

ANTRE $12( DAVANS)
$15 ( NAN POT) TIMOUNN $6
SE PAVIYON KREYOL USA KI
PATWONE SEYANS SA-A YO
ENFO: 813-232-6233


1







Page 20


BACKPAGE


Mercredi 12 Avril 2000
Haiti en Marche Vol. XIV No 10


amm> ID Ob. __m
dudi- dah-4mm

e %-e -
ew M


,-ou ma %f4m M


m


Umqm- m- 4@ m- a4 I>

lu thI 0 a


d MSmt eomrb i


-.que M mm


- 4 e -

%m lmm > WSyndicated .Content -
M4> M-Ma -e M
__ -- -- a e ,aqm= e qmD
-- -- m ---- P .. ..

Available from Commercial News Providers"


0 JSI M p *u -a ** m m
_qMO M*momem .__M_ e *m
" S. .,b e


- aIL -w mw


-'4m


AM"1:M. A%..- -lue que la mmoee obm.ku
A C~ O
0e -Ulm


-4 am - - e -
dmmbmdne-m
43- 0 w
m pm- me4wm e a
- -e e

a e -


emnn a ~ -


a e a-nul e4m -a -u


- a -

-e loup

oabe
0.@ 0M 0e 0e -


-
-e-


*


= e b -M

- 491. goum -
qp e-


-a e le-- qua
4b -3b
--no m 4- ep


0e 0 a Q-M 0

e -M muon> do>
40 Imm, 410b
45%M -


-e- -lb


a -
e umuom 6u>
0 e mD
a e .jj
im. M um


OUMe e
%


e - e *
e C - O.
e e .
-.
-e -

* -e ~ e
e - e -


0-- -- a


O ecmm Mm
ID e-e 0 -
e e e- ___-e e -


0 t


g
q


. 0 .


dom- omb-

-41


Ob -


* e w - -
-e -
* .0 a --
- - e -
- ~ e ~
0e -~
e e e - -
* e - a- e


tmm>Mm-e 4m
Qb damO.. e um


0-
*e


-
e- --


-e e e


-Oe e


M op -e


~0e -
- -e


0e -
~ a e -e -e
- ~- - -e


Ren Thodore

Candidat la mairie
de Port-au-Prince


Pour que Port-au-Prince redevienne
une ville o il fait bon de vivre.

YON LOT NIVO
303, Bourdon
Tl : 244-5340
Website : www.mrn.4mg.com
E-mail : rtheo@haitiworld.com

Le candidate vous invite visiter son site
pour prendre connaissance de son
programme. Vous pouvez envoyer vos
suggestions et/ou contributions
galement son adresse postal:
303 Bourdon. Port-au-Prince. Hati


l it I)i)rmI4 *%.iti 1 1, .0j b


Ott4 %11 IUNfi lie 1 #tmItI



a" am- femme e rSimm* *w- -


933M.- quuum--M *-a
- b - e 4b ee- -
mui e4b Nm-- -- -


b


A A A




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs