Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00013
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: March 29, 2000
Copyright Date: 2010
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00013
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text













Ht:l:t @ii M-t--d~ dlic-ii29 t-afr eau i4 vrjl 2000 VoL, XIV No 8


PaIrkk l>oimon >d u






"Copyrighted Material


Syndicated C Iontn
jH ^BH^^^u^^c|i.^^^^^^^i^^^|i.^; ^j|iij^|i^^ jkf.^jU ^^^f iB^^^^^r^^l^Bi^^^^w -^^^^^^^


Available from Commercial News PRroviders"


HAITI-ELECTION


Le prideto (du CEPl, Me Lon Mit nuN, tprs une des runion~s
marthnrulai u I>ululsNational photo ltInwjeNoiiwellc.-I1IenM


SRaction

imperialiste du '

snateur Helms
DEMANDED
REVOCATION DE VISA
D'OFFICIELS HAITIENS
PORT-AU-PRINCI, 25 Mars La nouvelle a
clate comme une bombe. )Deux ministries hatiens, ainsi
que le directeur general de la Police national, se voient
rvoquer leur visa d'entrer aux Etats-Unis. Est-ce le dbut L
(voir Rice Corporation / 3) d


I PORT-AU-
PRINCE, 24 Mars
Les lections
hatiennes n'ont pas jusqu'ici sombr
dans la violence comme c'est souvent le
cas dans nos rgions (malgr quelques
drapages ici et l mais sans vritable
gravit), par contre la crise conomique
hatienne a fait un bond en avant sous la
forme d'une escalade chevele du dol-
lar amricain sur le march local. Lundi
dernier (20 mars), on a enregistr un
t vritable "crash." Nous parlons de plus
de 22 gourdes pour 1 dollar US. A ce
w niveau, tout s'arrte. Les commerants
ne peuvent plus importer. Raret de
products de grande consommation. La
crise frappe dsormais tous les secteurs
de la socit. Les uns ne peuvent pas
manger, les autres ne peuvent pas faire


Le ministry de la Justice, Camille Leblanc, don't Jesse Helms a
lemand la rvocation de son visa photo Image Nouvelle/H.en.


pta de l'argent ...
r r Cela pendant
que le president
Ren Prval et le Conseil lectoral
provisoire (CEP) continent de se battre
autour de la fixation d'une nouvelle date
pour les prochaines lections lgislatives et
locales, qui auparavant devaient avoir lieu
en dcembre 1999, puis le 19 mars coul.
M. Prval serait d'avis de ne pas
prcipiter les choses, officiellement pour
permettre une organisation plus "srieuse"
de ces lections, tandis que le CEP dans sa
majority, et avec le soutien de la classes
politique (position mixte de Fanmi Lavalas)
et de l'international souhaiterait les tenir au
plus tt.
L'opposition est dfinitivement
convaincue que le president Prval veut re-
tarder les lections afin de faciliter, d'une
(voir Raisons / 4)


Port-au-Prince
100 Avenue Lamartinire / Bois Vema
Tl/Fax 245-1910
Miami
173 N.W. 94th Street
Miami, Florida 33150
Tl: (305) 754-0705 ou 754-7543
New York (914) 358-7559
Boston (508) 941-6897
Montral (514) 337-1286
FAX (305) 513-5688 ou 756-0979
E-mail: enmarche@haitiworld.com
URL: www.haitienmarche .com
Library of Congrc'ss # ISSN 1064-3Sue
Miami, New York, Mo a, oson
Port-a'!-Primi.': 5 c u
_. _


ANALYSE


4







Page 2


EN PLUS ... EN BREF...


Mercredi 29 Mars 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 8


an- dm m


Imm >e e0

e -e0 b -41

qb- %e e e- -











a aw. ma


- e


-r -
- ~- e -~ e. -


e. ~
e ~ ~ e -
- *


- e a -


- e O -


- ___


w -
~ -e e -
- oe


Im-m





e e e-4->


-^- Copyrighted Material

S. Syndicated Content

Available from Commercial News Providers"













e -. -


e~ e e e
~ e - -
e ~ e e ~ -


9b don> 0~
-


Affrontements entire police et manifestants aprs les
obsques de Patrick Dorismond
Des affrontements ont eu lieu samedi entire la police et des manifestants furieux, New
York, l'issue des obsques de Patrick Dorismond, tu par la police le 16 mars alors
qu'il n'tait pas arm.
A la fin de la manifestation, quelque 25 policies sont entrs dans la foule et ont t
accueillis coups de jets de bouteilles.
Les barricades des forces de l'ordre ont alors t renverses au course d'affrontements
violent entire des centaines de manifestants et les policies, don't le nombre a
rapidement augment.
Plus de 10.000 personnel ont suivi Brooklin le cercueil de la victim, g de 26 ans et
fils d'Andr Dorismond, l'un des plus clbres chanteurs d'Hati.
Patrick Dorismond, agent de scurit, avait t mortellement bless par balle la
poitrine au course d'une discussion devant un bar de Manhattan avec un policies qui
cherchait des informations sur le traffic de drogue. L'change tant devenu houleux,
d'autres policies taient intervenus et le coup de feu serait parti par erreur.


Le gouvernement dominicain mobilise les donateurs
internationaux pour la construction de la zone franche
prs de la frontire avec Hati
(infohaiti.com).- Des pourpalers ont dj t entam entire les gouvernements franais,
canadien et amricain afin de runir les fonds ncessaires la construction de la zone
franche en territoire dominicain, proche de la frontire avec Haiti, a appris le
correspondent Santo Domingo de infohaiti. La sous-secrtaire technique de
la Prsidence dominicaine Rosa de Eberle, parlant le mardi 21 mars titre
de coordonatrice du project, a estim 250 millions de dollars US, le cot
total des infrastructures qui seront mises en place dans le cadre de ce
programme.
Des bailleurs de fonds tels que la Banque Mondiale et la Banque
Interamriciane de Dveloppement prendront part ce project, aprs avoir t
convaincus leur tour par le president dominicain Leonel Fernandez.
Le project de construction de cette zone franche industrielle dans la
region frontalire comprend galement, l'amnagement dans la parties
hatienne de quelques milliers de maisons destines abriter les
travailleurs hatiens qui, le matin seront autoriss pntrer en
territoire dominicain et retourneront en Haiti aprs leur journe de travail.
En vulgarisant la faisabilit de ce project, les responsables dominicains ne
cessent de prsenter les avantages qu'il comporte pour l'conomie
dominicaine. "Cela permettra d'aboutir la reduction du flux migratoire et
en mme temps augmenter les revenues des hatiens. L'argent que gagneront les
hatiens servira invitablement l'achat de products dominicains" a
expliqu rcemment un official dominicain.

La vente des visas rapporte un demi-million de dollars US
au Consulat Dominicain a Port-au-Prince (infohaiti.com).- Le
chiffre d'affaires du Consulat dominicain en Hati a atteint le record d'un demi-million
de dollars amricains (500.000 dollars US) annuellement, rentres enregistres
dans la seule vente des visas de visiteur. Selon le journal El Siglo, ce chiffre
est en nette augmentation par rapport quatre ans auparavant, soit l'poque concidant
avec le dbut du mandate de l'actuel president Lonel Fernandez. Les ventes de visas
accusaient lors des rentres annuelles de l'ordre de 46.000 dollars.
Le consulate dominicain dlivre une moyenne mensuelle de 1.000 visas
des visiteurs hatiens de diffrentes categories, qui sont pour la plupart
des hommes d'affaires, des petits commerants, des tourists, des religieux,
des artistes, des universitaires et divers types de professionnels. A raison
de 40 dollars US le visa, les demands sont dposes individuellement et le
traitement prend ordinairement entire 24 et 48 heures pour la dlivrance du
visa.
Cette rentabilit extraordinaire du service consulaire de la Rpublique Dominicaine
Port-au-Prince se manifeste par la presence massive des demandeurs qui s'attroupent
devant le local de cette mission ds les premires heures des jours ouvrables (du lundi
au vendredi).
Cela bien que les officials dominicains aient depuis quelque temps augment les
exigences pour l'obtention du visa dominicain. Obligation de fournir plusieurs pices
qui taient jusqu' present rclames par les consulats des pays conomiquement plus
avancs tels: attestation bancaire, certificate d'emploi, etc...
En mme temps, les frais de traitement du dossier sont passs de 20 40 dollars US.
Les dernires avances conomiques de la Rpublique Dominicaine exercent une trs
forte attraction sur le march hatien. D'ailleurs, de nombreux hommes d'affaires
hatiens ont choisi d'investir une parties de leurs avoirs en territoire voisin, instability
politique oblige.
Par ailleurs, d'importants businessmen hatiens sont aujourd'hui les reprsentants et
distributeurs exclusifs sur le march local de plusieurs products fabriqus en
Rpublique Dominicaine. Nous citons le salami Unduveca, la bire Presidente, les jus
Celia, le rhum Barcelo, les bonbons Guarina, les spaghettis Milano, les crimes la
glace Bon etc...


- -


dom
e e - -


Umm.--~.


-ab--
40 .


-


-I-


<~. -
Ca C -

- e. e-
* -.-

e e
- -


.. Les prostitutes ouvrent leur deuxime congrs national
Santo Domingo
A l'initiative du Mouvement des Femmes (en espagnol Movimiento de Mujeres
(MODEMU)), plusieurs centaines de prostitutes dominicaines ont pris part mardi la
* e- A- q crmonie d'ouverture du Deuxime Congrs National des Travailleurs Sexuels
qui s'est droule la Bibliothque Nationale de Santo-Domingo, a
constat le correspondent local de infohaiti.
Les travaux qui se sont drouls l'Institut de Formation
et d'Action Syndicale (INFAS) doivent permettre aux participants de constituer
un nouveau cahier des charges soumettre ultrieurement aux
S. --reponsables du pays.
, Au course de la crmonie inaugural, la porte-parole de
- MODEMU, Isabela Cuavas de la Cruz, a dnonc la situation des prostitutes au
sein de la socit dominicaine qui, dit-elle, sont mprises et rejetes
S "alors que les propritaires des bordels sont considrs comme des hommes
S. .b d'affaires respectables.
* Selon De la Cruz, les femmes dominicaines ont
S-- recours la prostitution "parce qu'elles ne peuvent obtenir des emplois
*. respectable au sein d'une socit machiste et mercantile."
Une institution dominicaine, le Centre d'Orientation et
d'Investigation Intgrale (COIN), a recens un nombre de 100.000 dominicaines
migres et travaillant titre de prostitutes dans plusieurs pays tels que le
dam,- - Panama, la Suisse, l'Autriche, l'Allemagne, l'Espagne, ainsi qu'en Hati et dans
plusieurs les touristiques de la Carabe.


cwm .e ID* m
e e 4 .


- qm m OM e


Elections: Toujours pas de date fixe...
Le president du Conseil lectoral provisoire (CEP), Lon Manus, a fait savoir vendredi
que "son institution travaillait mettre en confiance, l'Excutif, la
population hatienne et la communaut international dans le processus
lectoral". Dans son intervention vendredi devant la press, le president du CEP a fait
(voir En Bref ... / 20)


- - -


e -m


. qp,-







GRANDS TITRES


AFFAIRE RICE CORPORATION

Nouvelle reaction imprialiste
(Rice Corporation U t e du Miami Herald) qui
... suite de la doit tre paye sur la
premiere page) vente des plus de 5 mil-
de reprsailles amri- DEMANDE DE REVOCATION DE lions de tonnes de riz


canes face au retard VISA D'OFFICIELS HAITIENS
mis par le gouver-
nement pour organiser les lections? Gnrale des Douanes, Jean-Jacques
Renseignement pris, c'est encore Valentin, un bateau de la dite compagnie, le
l'abominable snateur amricain Jesse "Balsa 55", avait accost le 31 janvier sur


Jesse Helms
Helms qui est en train de faire des siennes.
On doute que l'administration amricaine
l'coute et annule effectivement les visas de
MM. les ministres Fred Joseph (Finances),
Camille Leblanc (Justice) et du chef de la
PNH, Pierre Deniz.
Cela a commenc lorsque les
douaniers hatiens auraient constat le 31
janvier dernier que la compagnie Rice Cor-
poration a essay de faire entrer dans le pays
du riz en contrebande.
Selon les dclarations faites par le
directeur gnral de l'Administration


le warf de Lafito avec son
bord une cargaison de riz
estime, 5134 tonnes
mtriques 76, mais les
respon-sables avaient dclar
la douane seulement 2605
tonnes 91.
Sur ce, la douane hatienne
dcida de retenir le bateau et
de frapper la Rice Corpora-
tion d'une amende pour
contrebande en vertu de
l'article 235 de la loi
./ rgissant la matire, soit 28
millions de gourdes.
Par ailleurs, l'agent
,' ~ maritime de la Rice Corpo-
': ration, Madsen Import Ex-
port, copait d'une amende
de 5 millions de gourdes.
Mise sous scells de
l'usine et des bureaux de la
Rice Corporation.
La compagnie
amricaine aurait entrepris
alors des dmarches Washington ...
Mais jusqu'ici l'affaire ne s'bruita
point...
Entre-temps, les ngociations
aboutissent permettant au bateau, le "Balsa
55", de lever l'ancre aprs avoir dbarqu
le riz, en mme temps que sont levs
partiellement les scells qui avaient t
apposs sur l'usine de la Rice Corporation,
situe en banlieue de la capital, et sur les
bureaux en ville de la compagnie.
Le gouvernement hatien maintient
l'amende ($1.4 million, d'aprs un article


<4,300,000,000


*N


^.^.il|.f.|;. e


3,900,000,000-')



i ,600,OO ,OOO )



( 210,000,000 )


( 97,000,000


i 2,000


(20 SUCCURSALES_)

( 3 Fronts de Service I


(1 BANQUE DYNAMIQUE '
grande, solide et reconnaissante
qui dit ses Clients:
er ci, erfci encore.


qui se trouvaient bord AUTUALI
Le 9 avril c
du "Balsa 55." L'ONU lais
Tout cela se en lambeau
droulant jusqu'ici de la ENTRETI
manire la plus Rencontrea
confidentielle. Selon les INTERNA
mauvaises langues, des gens Poutine1lu
Vladimir P(
haut placs seraient des service:
impliqus dans cette affaire Affaire Elia
les avocats
Mais la semaine Ouganda:p
de la secte
dernire, le snateur Pinochet: V
rpublicain de la Caroline du ECONOM
Nord et president de la Ptrole: L'I
puissante Commission des 'Iak va apressio
Affaires trangres du Snat L'assembl
au Congrs des Etats-Unis, le domin p.]
trs anti-Hatien Jesse SPORTS
Helms, met une nouvelle fois Eliminatoir
les pies dans les plats. Samedi ler
Dans une lettre la Le Racing
Secrtaire d'Etat, Mme
Madeleine Albright, il demand un gel sur
toute forme d'aide Hati, ainsi que la
rvocation du visa d'entre aux Etats-Unis
de toutes les autorits hatiennes qui ont
lgifr dans l'affaire de la Rice Corpora-
tion.
"Sous le couvert d'une affaire de
douane, crit Helms, des officials hatiens
ont chass les responsables de la Rice Cor-
poration de leur.proprit les armes la
main."
"En dpit des efforts entrepris pour
ngocier un accord, des officials hatiens
paraissent dtermins extorquer de
l'argent de plusieurs businessmen
amricains et confisquer leur proprit"
pursuit le "vilain" snateur dans sa lettre
Mme Albright.
Pourtant selon l'avocat du
gouvernement hatien, Me Ira J. Kurzban,
l'affaire d'accusation de contrebande avait
-- depuis longtemps t rsolue. "La
compagnie a reconnu sa
:culpabilit et est arrive un ac-
) cord avec le gouvernement
hatien."
A quoi rpond un official
de la Rice Corporation Washing-
ton, Larry Theriot: "Nous avons
pay les droits de douane mais
nous n'avons pay aucune amende
(...). Nous n'avons reconnu
aucune culpabilit, et en fait nous
ne sommes pas coupables."
Le snateur Jesse Helms
parait donc en retard (si ce n'est
en advance, eh oui) d'une guerre
contre Hati...
En tout cas, il semblerait
que tant du ct du gouvernement
hatien que de l'administration
amricaine, on essayait au maxi-


mum de ne pas bruiter l'affaire. Pourquoi
tant de discretion? Rponse d'un official du
Dpartement d'Etat (cit par le Miami Her-
ald): "Nous voyons ceci comme une dis-
pute purement commercial ..."
Mais la Rice Corporation n'aurait
pas cette seule affaire sur les bras en Hati.
On parle dans le Miami Herald d'une con-
testation sur le droit de proprit de la
compagnie qui serait pendante la fois
devant la justice hatienne et devant une
jurisdiction au Texas.
Ce sont l deux affaires tout fait
spares, affirme l'avocat du gouvernement
hatien Ira Kuzban, selon qui la question
de contrebande avait t rsolue quand un
mandate d'amener fut lanc contre les deux
propritaire amricains de la Rice Corpo-
ration en Hati, Doug Murphy et Larry
Theriot. Ceux-ci ont franchi le 24 fvrier
dernier la frontire hatiano-dominicaine
pour se mettre l'abri. D'o ils sont months
Washington pour mobiliser leurs amis, tel
le snateur Jesse Helms ...
Mais d'aprs Kurzban (et la
rponse de l'officiel du Dpartement d'Etat
cit plus haut semble montrer que c'est
aussi l'avis de l'administration amricaine),
il ne faut pas mlanger les deux affaires:
celle de l'accusation de contrebande, et
celle de la querelle sur le droit de proprit

"Je pense que M. Helms a d tre
trs mal renseign ..." dit Kurzban.
Mais on sait d'exprience qu'il ne
lui en faut pas plus pour brandir son
tendard et pointer son dard imprialiste...
La Rice Corporation contribute
probablement la caisse lectorale du
snateur--vie de la Caroline du Nord.

Hati en Marche, 25 Mars 2000


UIUm 111BS%







mat."Copyrighted Material
- Syndicated Content
Available from Commercial News Providers"


w
e ~- e


w- ~ - o -~


* -

- fl o e
* ~e.O ~ -. o -
oe~ ~


Mercredi 29 Mars 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 8


Page 3


'L'EVENEb
Aux obsqu
Affronteme
Nouvelle vi
ANALYSE
Hati-lectil
GRANDS'
Affaire Ric
Reaction in
A flyTA Y T


MENT SOMMAIRE'
ues de Patrick Dorismond
ents entire police et manifestants p.l
ictime de la police de New York p.6
ons: Raisons de ne pas trop tarder p.1
TITRES
e Corporation
iprialiste du snateur Jesse Helms p.1
TE NATIONAL
onnaitra-t-il le mme sort que le 19 mars ? p.5
,se Hati comme elle l'a trouve:
x p.8
ENS
avec la Reprsentative Marie Saint-Fleur p.ll
TIONAL
au premier tour p.9
routine, un homme form l'cole
s secrets p.9
n: Le gouvernement refuse un compromise avec
du grand-oncle d'Elian p.10
lus de 150 cadavres dterrs dans une proprit
apocalyptique p.10
Washington reliance l'Affaire Letelier p.12
IIE
ran appelle l'OPEP rsister
n amricaine p. 12
ugmenter ses exportations p.12
e paritaire UE-ACP, un forum largement
10

*es Coupe du monde 2002 Hati-Bahamas:
avril p.20
Club Hatien a 77 ans p.20


h


r






Page4


UNE ANALYSE


Mercredi 29 Mars 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 8


HAITI ELECTIONS

Raisons de ne pas trop tarder
(Raisons ... suite de la premiere page) pour essayer de freiner la fivre du dollar, mais en vain. reputation qui en souffre, moins il a de chance d'imposer
faon ou dune autre, la victoire aux prsidentielles de Les vieilles recettes ne marchent plus. Il faudrait innover ses options et ses choix aux prochaines lections...
dcembre prochain de son prdecesseur et mentor Jean ... Hlas! Rsultat: un gouvernement qui se laisse enferm
Bertrand Aristide. Aujourd'hui, pour la premiere fois, tout le monde dans un tel cas de figure est objectivement en train de
Une descent en chute libre semble convaincu que le pays est bout de souffle et que creuser sa propre tombe et de preparer lui-mme la victoire
Une descent en chute librer... t de l'opposition...


Mais qu'importe, une chose n'attend pas: c'est la
descent en chute libre de la situation conomique ...
Aux dernires nouvelles, certain commerants
sont acculs ne plus vendre qu'en dollars premieree tape
d'une total dollarisation!), pour chapper aux variations


la ObluLLS i.l UUflS i g b l u vai. pJ.,LJp
commencer, que les prochaines
lections snt un passage oblig
puisqu'elles sont censes permettre le "
dblocage de centaines de millions de
dollars de '
credits destins
Hatiet qui
dorment dans
les institutions
internationales v.
faute d'un
parlement
hatien pour
leur ratifica-
tion.


Faire le lit de l'opposition...


La poli-
tique de
l'autruche

Or non
seulement le
gouvernement
Le Conseiller Dr. Dbussy Damier au micro de Mlodie FM hatien n'a aucune solution proposer la crise
Port-au-Prince photo Yonel Louis/H.en.M actuelle (on dirait mme qu'il pratique la politique de


insenses du taux de change, tels certain distributeurs de
matriaux de construction ou de matires premires.
Autrement, c'est la fermeture pure et simple ...
Or face cette crise qui svit depuis au moins
novembre dernier, le gouvernement s'est montr dans
l'incapacit absolue de trouver une parade. La situation
pourrit vue d'oeil, les autorits montaires ont commenc
par raconter que la crise est simplement conjoncturelle et
patati et patata, puis finalement elles se taisent de guerre
lasse.
Entre-temps, on apprend que la Banque central
aurait inject quelque vingt millions de dollars sur le march


Monocotura
18x18 & 16x16
Spanish and Italian Tiles
Many To Choose from


.87 s/f


l'autruche), mais bientt les caisses de l'Etat aussi seront
vides. En effet, pas d'importations, pas de taxes. Pas de
matires premires, ce sont les manufactures hatiennes
obliges de renvoyer leurs ouvriers. Pauvret, chmage,
marasme, insatisfaction sous toutes ses formes, multiplica-
tion de tous nos maux.
O a-t-on jamais vu un gouvernement souhaiter
tenir des lections dans un tel context de dsespoir, celui
qui est en train d'avancer maintenant grands pas. Car plus
les jours passent, plus la situation pourrit; plus le
gouvernement est pris entirement par la cabale des
lections, plus il nglige l'tat de la nation, plus c'est sa


Largest Showroom,





Warehouse & Inventory


President Ren Prval
Pourtant le president Ren Prval terminait l'anne
1999 sur un score largement amlior: le Bicentenaire et le
Champ-de-Mars joliment rhabilits o dambule une
jeunesse qui n'avait pas connu a depuis longtemps, la
scurit des rues plus ou moins retrouve la capital; une
certain stability des prix au march public ...
Mais soudain, patatras. Les obscurs dmls du
president Prval autour des prochaines lections font trs
vite capoter son image. Quelles que soient ses raisons, il
choue les faire partager la nation. Ds le dbut il laisse
trop l'impression de s'avancer masqu, de ne pas pouvoir
rvler ses vritables intentions, bref c'est lui-mme par sa
(voir Raisons / 5)


Monocotura
I ~13.5 x13.5
Spanish Tiles
Different Styles &
Colors


.75 s/f


BafllrooMTlleslMarfllelAccessorues


WE EXPORT TO HAITI


Best Prices- Come, and Visit Us.



3306 N.W. 79th Avenue,Miami Florida
Tel: (305) 592-2558
Fax: (305) 477-2673


FREE
THIN SET GREY
with minimum purchase of 200 sq.ft.
Bring this coupon


1


- - mm .. . ..






Mercredi 29 Mars 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 8


Page 5


DE L'ACTUALITE


Raisons ...
(suite de la page 4)
faon d'agir qui cre la confusion et l'incertitude. Et cela'
ne march pas avec des lections se voulant dmocratiques,
o l'opinion se croit au contraire oblige d'esprer voir plus
clair, un sursaut de dmocratie ... En un mot, les hsitations
du president Prval finissent par lasser l'opinion (or ne
s'agit-il pas d'lections dmocratiques o l'opinion est seul
juge?) ... et quand le marasme conomique s'en mle, alors
c'est le chef de l'Excutif lui-mme qui fait le lit de
l'opposition. Celle-ci n'a presque plus besoin de mener
champagne, elle n'a qu' dnoncer et ne s'en prive pas: les
tergiversations prsidentielles comme preuve de la "dictature
Prval", et son marassa J.B. Aristide qui attend dans les
coulisses (!); et le rebondissement de la crise conomique
comme l'chec patent des politiques Lavalas, en appelant
la nation y mettre fin urgemment aux prochaines lections


Plus dmunis encore qu'avant ...
M. Prval semble trop se fier aux manoeuvres
politiques et ne pas faire suffisamment cas de l'opinion ...
Or ce n'est pas un hasard tous ces sondages qui encombrent
la premire page de nos quotidiens locaux. Il ne suffit pas
de les nier en continuant s'enfoncer dans les sentiers battus

Quand ces sondages prtendent faire rgner la
lumire sur la confusion, on n'y rpond pas en laissant
l'impression de semer soi-mme aussi la confusion, voire
de se prendre les pieds dans sa propre confusion. Il ne suffit
pas de dnoncer ces sondages comme tant elles aussi in-
strument de confusion, trs souvent ici c'est l'habilet (et
surtout le sang froid) du sondeur qui a le dernier mot ...
L' Haitien est aujourd'hui persuade que l'instabilit
politique jour un rle vital dans ses problmes conomiques,
en mme temps que la propaganda international continue
de marteler que l'avnement d'un nouveau parlement
viendrait dbloquer des centaines de millions de dollars de


crdits ...
L'anne dernire, le gouvernement a montr que
le trsor public, grce une utilisation judicieuse et une
plus grande rgularit dans la collect des taxes, peut faire
des miracles ...
Mais le gouvernement a touch aujourd'hui le
fond de la caisse publique, la hausse de la gasoline que
l'Etat avait dcid (peut-tre trop prcipitamment)
d'absorber a fait le reste ... Qui pis est, la chute actuelle
des importations prive le fisc d'un important manque
gagner...
Nous voici donc plus dmunis encore qu'avant ...

Matres-chanteurs et matres-sondeurs
"**
Alors pourquoi ne pas changer son fusil d'paule?
Pourquoi ne pas jouer le jeu? Qu'est-ce qui offre le plus de
latitude: le blocus devant les filets ou relancer le ballon
dans la surface de rparation? C'est suivant les
circonstances ...


Un nouveau parlement viendrait dbloquer les
crdits? Alors, vogue la galre ...
Bien sr seul un naf croirait ainsi sur parole M.
Jesse Helms, le trs farouchement anti-Hatien president
de la Commission des Affaires trangres du Snat
amricain et qui croit pouvoir faire aujourd'hui la pluie et
le beau temps par le fait que c'est sur de pareilles vtilles
(ex., le soi-disant insuccs de l'administration Clinton en
Hati) que sont forcs de computer aujourd'hui les
Rpublicains pour essayer d'empcher la victoire du vice-
prsident Gore aux prsidentielles du 7 novembre ...
Cependant le president Prval aurait l'avantage
d'avoir montr sa bonne foi et c'est sur l'autre camp les
maitres-chanteurs et maitres-sondeurs que le feu se
retournerait pour refus de dlivrer la merchandise: les soi-
disant centaines de millions en crdits internationaux ...
On aurait encore suffisamment de temps avant les
prsidentielles hatiennes et pour l'ultime test de popularity:
qui rellement n'a pas tenu sa parole?
Hati en Marche, 24 Mars 2000


HAITI ELECTIONS

Le 9 avril connaitra-t-il le mme


PORT-AU- rt
PRINCE, 27 Mars- Sort que le
Le Prsident du
Conseil lectoral provisoire (CEP), Me Lon Manus, a
dclar en fin de semaine que les membres de l'institution
travaillent trs srieusement sur le dossier technique de
l'valuation qui, d'aprs lui, devrait tre prt sous peu pour
tre transmis l'excutif. Le CEP, a-t-il encore soulign,
fera tout ce qui est en son pouvoir afin de mettre en
confiance le Prsident Ren Prval, l'excutif, les parties
politiques et la communaut international. Pour l'instant,
la priority des priorits, a affirm Me Manus, est la remise
du rapport d'valuation l'excutif. Ce qui sous-entend
que les nouvelles dates pour les lections seraient


secondaires!
19 mars? C Certains
observateurs croient
dceler dans la declaration de Me Manus une sorte de
resignation. Toutefois, le president du CEP s'en est pris
un journalist qui, d'aprs lui, aurait mal interprt sa
dernire rencontre avec le Prsident Ren Prval, lui faisant
mme dire qu'il refusait de travailler avec les technicians
du Palais National. Lon Manus a dmenti cette informa-
tion faisant croire qu'il serait devenu un obstacle dans le
processus. Tout au contraire, a rpt cet avocat de 80 ans,
le CEP veut organiser des lections honntes et crdibles,
seules capable de conduire le pays vers une sortie de crise.
(voir Actualit lectorale / 8)


SINF 1 IV 1 ERES?
A LA RECHERCHE D'UN EMPLOI EN FLORIDE?
ULJSA DIRECT !

Si vous tes infirmire licencie (R.N.) d'un Nursing Board
amricain ou membre en rgle de l'O.I.I.Q. depuis 5 ans, que
vous tes bilingue (anglais / franais) ou mieux, que vous
parliez plusieurs langues et que vous dsirez vous installer en
Floride, USA DIRECT peut vous aider.

Nous avons d'excellents contacts avec les principaux hpitaux
du sud de la Floride. Conditions de travail et salaires des plus
intressants. Possibility de Bonus de signature et / ou
d'allocation de dplacement et de relocalisation. Possibility de
Temps Plein, Temps Partiel, Quart de 12 heures, Travail
saisonnnier.
Contactez-nous !
1001 N. Federal Highway, Suite 205, Hallandale, FL 33009
Tel: (954) 457-9070
Fax (954) 457-0089
( Service en franais et en anglais )

USA DIRECT- EMPLOI ET IMMIGRATION
AU SERVICE DE LA COMMUNAUTE
DEPUIS PLUS DE 10 ANS.
I __ ____ ___ ____ ___ ____ __I.


EXPERIENCES PLASTERERS & BLOCK MASON
Excellent Pay
Projects in Puerto Rico
Must have immigration papers in order.
Some English or Spanish necessary.
Call Jim Muscara or Zoraida at Brighton Homes


Du rve la ralit
Malgr ce que l'on entend trop souvent, s'tablir aux Etats-Unis pourrait
s'avrer pour plusieurs, tre beaucoup plus accessible que l'on ne pourrait l'imaginer.
Contrairement ce que veut la croyance populaire, il n'y a pas que la saro-
sainte "carte verte" qui permette de rsider e/ou de travailler en toute lgalit aux
Etats-Unis. En effet, ces derniers facilitent la venue sur leur territoire notamment des
gens d'affaires ainsi que des professionnels dynamiques voulant s'impliquer de faon
active dans l'conomie amricaine.
Pour ces personnel, il existe divers types de permis (visa) sur lesquels elles
peuvent se qualifier (en sus, rptons le, de la "carte verte" qui sont bass sur la
formation acadmique en course ou complte et/ou l'exprience de travail, ainsi que
par un investissement substantial dans une entreprise, ou finalement par l'ouverture
d'une filiale pour ceux et celles tant dj en affaires dans leur pays d'origne.
Afin de dmystifier toute cette mcanique souvent complex, nous allons
analyser au course des prochaines semaines, les critres d'admissibilit de certain types
de visas, du moins les plus populaires, soit les T.N. Visa, Hl-B, F-1, E-1, E-2, et L1-A.
VISAS T.N.
Cette semaine, commenons par les visas de type "Trade Nafta".
Ce type de visa porte le nom du texte lgislatif lui ayant donn naissance, soit
l'Accord de Libre Echange Nord-Amricain don'tt l'acronyme anglais est just titre,
"NAFTA".
En vertu de cet accord, les citoyens mexicains et canadiens peuvent travailler
sur une base temporaire dans la measure o la profession qu'ils exercent fait parties de
celles spcifiquement numres dans l'accord (on peut penser aux avocats,
comptables, architects, ingnieurs notamment). Pour une liste exhaustive, le lecteur
est rfr l'appendice 1603 D.1 de l'Accord. Une precision: toutes les professions
numres dans cette liste exigent un baccalaurat, sauf celle de consultant en manage-
ment.
Ces visas sont mis pour une priode d'un an et sont renouvelables pour des priodes
similaires. L'appliquant se prsente un poste frontire muni d'une lettre de petition de
son employer, d'une copie certifie conforme de son (ses) diplme (s) (traduit en
anglais le cas chant), relev (s) de notes (traduites)
ainsi que de son passport. S'il est accept, le candidate
)NS WANTED recevra alors un formulaire de type "1-94" valide pour
entres et sorties multiples du pays.
La semaine prochaine:
Les visas de Transferts Inter-corporatifs (L-1)
USA DIRECT CORP
1001 N. Federal Highway Suite 205
Hallandale, FL 33009
(305)2 2-100 Tl: (054)457-9070
(305)262-61001U Fax: (954)457-0089


Fiche d'Abonnement Hati en Marche


Nom

Adresse

ETATS-UNIS
CANADA
EUROPE
AMERIQUE LATINE


Renouvellement 0

Nouvel Abonn


6 MOIS
US $ 40.00
US $ 42.00
US $ 70.00
US $ 70.00


UNAN
US $ 78.00
US $ 80.00
US $135.00
US $135.00


- 1 1






Page 6


HAITI / DIASPORA


Mercredi 29 Mars 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 8


-I S




Available fi


opyrighted Material ..s,.



Syndicated Content*--


rom Comm
e.
- -e -


lercial NeRws rovidersl


e - ab - -


e- - - 0e-e - -
* = e e -
- -e e e
- -e. - - -
- - e - -~ - - -
- e. - e - -

* e.- ~- -- - e.
e- e
e.. 0 -
- - -
e -


- e -M 41-






- - MUR>
e e a- -


e -
- e - - -- ~- e e e -
- - e a e e- - - e
w - -- C
S .e..-e n e e.- e--e-e - -
e- e e - - - s - e- e- e


-ofm- uum 0 ID e ..a e- mde a


- -- a- -


to




0 4b


- e - C

e -e ~- -
* ~ e -
- e.


Paying Respect
to Mr. Dorismond

Dear Friends,
I wish to extend to you an invitation to
join us in demonstrating empathy and support for
a decent Haitian-American family who is grieving
the death of their son at the young age of 26. As
you know, Patrick Dorismond, a Haitian-American
security guard, was gunned down in a scuffle with
an undercover police officer last Thursday, March
16, 2000. Preliminary accounts indicate that a squad
of three undercover cops set out to round out their
(See Respect / 8)
(See Respect/I 8)


Agit obsques & Pm"lck Imb

Affr'euemeta eu Nb 4 b __ ap mqv OIUM- C

qiu m. -. M mo- u>I- dmmn
-Um- NI,--m mm -O 4- Im O Im m qu m fl m --
mem-wm. mo-
Ob - - -Mo -cu-
-Iob _
e C 00o-m> Ob I
- - Q-
PU, ugow- -Imm -
e- -Imm Me 4b-e.0 -um -
- e bC m, ume Im


NOUVEAU
,il


LNOUVEAU 1






Mercredi 29 Mars 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 8


Page 7


INSERTION


- gAvi Piblik


pou tout Propriyet

Nan on jef pou ankouraje lizaj bisiklt, Board of County Commis-
sioners adopted on ldonans No 99-81 ki ekzije pou gen parking pou
bisiklt nan sten parking piblik ki nan Miami-Dade County.
Board la adopted lodonans sa-a nan on jef pou ankouraje lizaj bisiklt
ak program promennen sou bisiklt kom on mbd transpbtasyon pou al
travay, al lekl, al nan park etc...
Desizyon tankou ldonans sa-a ap ede redui blokis pou moun ki rete
nan Miami-Dade County ; kidonk lap ede rann lavi miy nan kominote-
nou.


Propriyete ki koresponn a
deskripsyon kap vi n la -a gen pou yo met
plas pou bekan avan 23 jiy 2000 sinon
yap gen pou yo peye on amann.
Tout propriyet park, shopping cen-
ter, biwo ak restoran ki gen on parking ki
gen plas pou 25 oswa plis machinn oblije
gen anplasman tou pou bisiklt. Tout lt
moun ki gen yon propriyete ke yo itilize
km depot, lekl, legliz oswa lopital, depi
gen plas estasyone 101 oswa plis machine
oblije gen anplasman tou pou bisiklt.
Tanpri konsilte tablo ki pi ba-a pou nou
kab konnen kantite anplasman ki ft pou
genyen pou bekan yo.
Kantite anplasman pou bisikit ke on propriyet oblije
ofri depann de kantite plas li genyen pou machine. Tablo ki pi
ba-a pral ede nou detmine kantite rack ki neses pou bekan yo:



25 a 50 4
51 a 100 8
101 a 500 12
501 a 1000 16
plis pase 1000 4 Plas an plis pou
chak 500 plas pou
parking jouk rive 1000


Ldonans sa-a pa aplikab nan sten ka, menm si anpil machine ka
estasyone an dedan-an: kote tankou
pt, p ak rezidans pou on fanmi, duplex ak townhouse.

Men ki modl anplasman
pou bekan yo dwe suiv:

- Pwopriyet terin gen chwa pou yo instale anplasman
bisiklt, locker oswa kaj oswa konstrui on ti kay depo
kote yo ka pake bekan la.

- Gros anplasman pou mete bisiklt la dwe an rap
ak gros on bisiklt

- Parking pou gare bisiklt la gen pou li tou pre antre
building lan, f yo ka wl, f li gen bon limy et f li
gen on lespas krk pou gare bisiklt.
- Parking pou bisiklt yo pa dwe deranje sikilasyon
pyeton oswa kote pou moun infim yo pase.

- Parking pou bisiklt yo ft pou li kouvri pou bay
pwoteksyon nan ka la pli oswa nenpt ki move tan.


Team i

Your neighborhood
lPAp7 county service center


- Tout anplasman pou gare bekan yo ft pou yo byen
antreteni et se devwa mt propriyete-a Si se on fil
pou met bekan la, f li ofri posibilite pou lck bekan la
oswa on rou bekan la ak on kadna din., F rack sa-a
solid. F li ka reziste la wouy, f li ka reziste a vol et
tou sa se sou responsablite mt propriyete-a.

SIGNALIZASYON: Tout espas pou gare bekan yo
ft pou yo gen on pankat devan yo ak inskripsyon sa-
a: Parking pou Proteje Bekan et men kman li gen pou
ft:
Pankat pou Parking Bisiklt


= Baz pankat la ft
pou li a 5 pye
anl t si yo
fikse li nan
on kay oswa a o
mwen 7 pye si
se on pankat ki
detache.
= Pankat la pa
kapab instale nan
siyal pou pmt
pasaj on machine.
= Yo pa kapab
ekzije on permi
pou mete on
pankat pou park-
ing bisiklt.


BLACK ON WHITE
WITrH 112" LETTERS
Noir et Dianc
avek lt 1" 1/2


Moun ki pa obeyi a ekzijans sa-a ap
gen pou yo peye on amand

Tanpri kontakte svis infmasyon nan Department
of Planning and Zoning nan : 305-375-1808 pou
resevwa on kopi ldonans 99-81 oswa vizite biwo
nou nan 111 N.W. I st Street, douzym etaj, Miami,
Florida 33128.
Kopi ldonans la disponib tou nan tout biwo Metro
yo.

Si nou ta gen lot kesyon,
nou ka rele:


305-375-5656




SMIAMI.D


BICYCLE PARKING ONLY
PLEASE SECURE YOUR BICYCLE PROPERLY


ORDINANCE: 99-81
------------ -----






Page 8


HAITI ELECTIONS


Mercredi 29 Mars 20000
Hati en Marche Vol. XIV No 8


Le 9 avril connaitra-t-il le mme sort


(Actualit lectorale ... suite de la page 5)
Puis au milieu de la semaine, tombe une petite
bombe. Des rflexions du Conseiller Macajoux Mdard,
savoir qu'ils ont choisi les dates 9 avril et 21 mai sous la
pression des candidates, des parties de l'opposition et de la
communaut international, rflexions reprises par le
responsible des operations lectorales Carlo Dupiton .
Les chefs de parties ont ragi vivement pour
dclarer qu'ils n'ont jamais exerc de pression sur les
membres du CEP et que c'tait ceux-ci d'valuer d'abord
les problmes techniques avant de fixer les dates des
lections.
Toujours pendant la semaine, des superviseurs de
bureaux lectraux ont menac d'arrter le travail, et de
former les portes des BECs s'ils ne reoivent pas leur salaire
dans les 72 heures.
Au lendemain, des membres de BIs bureauxx
d'inscription des lecteurs) ont manifest travers les rues
de la capital pour rclamer leurs trois mois de salaire.
Plus tard, le porte-parole du CEP Roland
Sainrinstil a annonc la press que la liste de payroll est
prte et a t expdie au ministre de l'Economie et des
finances et que sous peu tous les employs recevront leur
salaire. Cette nouvelle a t reprise par le Prsident Manus
qui a dit reconnaitre le boulot formidable qu'ont accompli
les membres des bureaux lectoraux et communaux.
Par ailleurs, le CEP a promise que les rapports de
tous les BIs seront publis pour qu'on sache avec exacti-
tude le nombre d'inscrits sur les listes lectorales. En dpit
de la fermeture des BIs partir du dimanche 26 mars, des
gens bien ou mal intentionns continent de protester et de
rclamer leur carte lectorale. Certains continent de
proclamer que le jour des lections ils iront voter "avec ou
sans carte." Une premiere valuation des listes lectorales
pourrait tre rendue publique dans les prochains jours.
Cette tape acheve, le CEP se prsentera devant
l'excutif pour dterminer avec lui les meilleures dates pour
les lections lgislatives, municipales et locales dj maintes
fois reportes.
Pour finir, la semaine a t marque par une
declaration du porte-parole de Fanmi Lavalas Yvon Nep-


1 m a? otage", selon une declaration de Maurice Lafortune de la
que le 19 m a S Chambre de commerce et d'industrie d'Hati.
Les patrons hatiens souhaitent eux aussi voir le
tune, qui a rejet les accusations de certain congressmen parlement entrer en function le 12 juin, afin de terminer
amricains contre trois candidates du parti de Jean-Bertrand avec cette situation de crise qui a trop dur, indiquent-ils.
Aristide dans une affaire de stupfiants. Ce sont Dany A quelques jours de la date fixe par le CEP pour
Toussaint, candidate -
aux snatoriales de
l'Ouest, Fourel
Clestin du Sud'est
et Joseph Mdard
de l'Artibonite.
Yvon Neptune, ,
galement; '
candidate au snat
pour le
dpartement de.
l'Ouest, a qualifi
ces accusations de
sans fondement et t .
de manoeuvres
lectorales. "Cela
fait cinq ans que ce .
d'accusations ont
course, dit-il. Il n'y '. .
a rien de nouveau Une conference de press de l'Escampe, parti politique de la Grande Anse, au bout droite
et c'est cause des lections, en vue le candidate Claude Roumain photo YonelLouis/H.en.M


de discrditer le parti, qu'on y revient" a -t-il ajout.
La semaine coule a vu aussi le passage Port-
au-Prince du conseiller du Prsident Bill Clinton pour la
Scurit national, Arturo Valenzula, qui tait accompagn
du coordonnateur special au Dpartement d'tat pour Haiti,
Donald Steinberg.
Ils ont dclar que la Maison Blanche souhaite
voir les lections se raliser en avril, pour l'entre en march
d'un parlement fonctionnel ds le 12 juin.
Sur ce, le secteur patronal a embot le pas, invitant
les deux parties (Excutif CEP) trouver une solution
la crise qui "prend la socit et la classes conomique en


L'ONU laisse Hati comme elle

l'a trouve: en lambeaux


Par Michael Norton
PORT-AU-PRINCE, 20 Mars Six ans aprs
l'intervention amricaine destine restaurer la dmocratie
en Hati, la force international mandate par l'ONU quite
le pays tel qu'elle l'a trouv, c'est--dire en pleine
dliquescence politique et dans un tat de pauvret toujours
aussi extreme.
Une nouvelle mission des Nations unies est
attendue dans .les prochains jours Port-au-Prince pour
supervisor la fois le processus lectoral, la formation de
r _r--


la police et l'aide internal
depuis la dissolution du Pa:
lgislatives ont t une fo
par le president Ren Prv
Pendant ce temps
bureaux lectoraux ne fon
la police lutter contre u:
rues de la capital.
Les derniers l
dploye en 1995 vienn


rationale. Maintes fois reportes
rlement il y a un an, les lections
is de plus retardes rcemment
al.
, les attaques rptes contre les
nt que confirmer l'incapacit de
ne violence croissante dans les

ments de la force de l'ONU
ent de quitter Hati, laissant
dsormais la gestion de la
scurit publique aux mains
des autorits locales qu'un
recent rapport du Dparte-
ment d'tat amricain qualified
de "force immature encore
aux prises avec des
problmes de corruption et de
violation des droits de la
personnel sans parler des
trafiquants de drogue prsents
" tous les chelons".
Au terme de
l'intervention d'une force de
20.000 hommes en 1994 qui
a ouvert la voie au retour du
president Jean-Bertrand
Aristide, les Etats-Unis ont
pass le flambeau aux Na-
tions unies en 1995. Trois ans
plus tard, la mission de
l'ONU se rsumait
principalement l'encadre-
ment et la formation de la
nouvelle police national
hatienne.
Or, la tenue des
lections reste incertaine et la
police semble incapable
d'endiguer la violence.
Ren Prval,
successeur dsign d'Aris-
tide, avait d'abord annonc la
(voir ONU-Hati / 10)


la tenue du 1er tour du scrutiny, l'excutif n'a toujours pas
fait sortir le dcret devant convoquer le people dans ses
comices et le Conseil lectoral n'est toujours pas en measure
de prendre une decision sur le maintien ou le report de la
date du 9 avril.
Cependant la plupart des candidates et chefs de
parties continent parler du 12 juin comme date butoir pour
la rentre parlementaire.


Paying Respect

to Mr. Dorismond
(Respect ... from page 6)
shift's take of prisoners by scoring a perfect 10: they had
already effected 8 alleged drug arrests. Dorismond and a
colleague had just come out of bar and to the cops on the
prowl they seemed to fit the profile. They were approached
and when they declined to entertain the notion that they
could help the cops obtain illegal drugs they were allegedly
taunted. Words were exchanged and DIorismond ended up
with a deadly bullet in his chest.
To defend the officers' actions that fateful night,
Mayor Guiliani set out to denigrate Mr. Dorismond by
releasing his so-called criminal record and pounding on
the notion that Mr. Dorismond was but a violent animal
whose unfortunate death was just a time bomb waiting to
explode. Guiliani has justified his stand on the "public's
right to know." Yet, the exchange that occurred between
the police officers and Dorismond prior to the killing -
exchanges that are routinely monitored has been
withheld from the public.
Like many law-abiding citizens of the United
States, we deplore the senseless killing and are saddened
that the highest elected official in the most diverse city in
America has chosen to drag a dead-man, and his family
through the gutter. A simple "I am sorry" would have been
the first step in a series of appropriate things that the Mayor
could have done in the wake of the killing to restore some
level of confidence in the people of NY that they are not
up against a rogue leadership. But this will not be...
If you find that it is absolutely impossible to join
us, but wish to extend your condolences to the family of
the deceased, we will be most pleased to transmit your
statement to them. You may send us a letter, an electronic
message or a fax at (212) 337-0028 and we will do the
rest.
Funeral arrangements and associated services
have been organized under the umbrella of the Justice
Committee for Patrick Dorismond, composed of the
National Coalition for Haitian Rights, the Haitian-
American Alliance, the Haitian-Americans United for
Progress, the Haitian Centers Council, and District 1199
SEIU, with support from the NY Civil Liberties Union.
Donations to cover the costs of these services are welcome.

Sincerely,
(Mr) Jocelyn McCalla
Executive Director
National Coalition for Haitian Rights
http://www.nchr.org
jmccalla@nchr.org ]


,o* ...9 *


AVIS DE REUNION PUBLIQUE.
Une runion publique aura lieu pour discuter des recommendations du
dpartement: Community Development de City of Miami sur le
transfer de $ 1.000.000,00 au programme de financement du FY
1996-97 State Housing Initiatives Partnership (SHIP) de fonds
prcdemment allous la corporation East Little Havana Community
Development pour le dveloppement d'un centre spcialis dans le
quarter latin. Ces fonds devront tre remis au City's Ship et destins
finance les programmes de rehabilitation pour les families peu
nombreuses et ceux aidant les personnel achetant des logements pour
la premiere fois.
Le dpartement recommande aussi que, en replacement de ces fonds
tranfrs, il soit allou $ 1.000.000,00 AU FY 2000-20001 pour
permettre le dveloppement de ce centre de spcialits dans le quarter
latin.
La rencontre aura lieu :
Jeudi 23 Mars 2000
City of Miami Chamber
3500 Pan American Drive
Miami, Florida 33133
Les individus interesss sont encourages assister au meeting.
Son site est accessible aux handicaps.
No 06169


1


_ A








Mercredi 29 Mars 2000 RUSSIE ETE TIN Page 9
Hati en Marche Vol. XIV No 8 RUS LEiCIVION _


aw- mb ab Mmm m M. 0
o 0- .nm m M _..,i- ou. -M 0 1,mo n

m -m-oeuonn 1 -
D i i- ere oe nnJ
e um m o .@Meu' gi _Mm.____ *a -mm- -mu du O o

__.,,. _, - e.,.me D.-M,

edam


M -. QbI. ,jjj & .CM
a> ammUm de C um - .~v
d- -- -


e qm b -


-


QOM.
e ~ ~ ~ ~ a .00%.- -






- e -o
e e. e q aue


- e - e -mwC
e. e. - o dam
n m> 4 eMmq
* e. 4m.ab


* .~.-

e e


C a M C -
op*m dmmM -mw


im'>."Copyrighted MWaterial



- -,- Syndicated Content -- -



Available from Commercial News Providers"


RIe : Ik cAd&la cm.mmle Nad.k



..d -. _


- w- ~ - -
- e. w - e.. e. e -
- e. - - e.
- *

- e. C.- -
e e. - e e.
- ~ e - -

- e. e.n ~
- e- - -e..
- - e -e. -
- e ~ - e. n
e n C. e. -~ - C.
e. ~n e -e. C.

e e- n S
e- - e. - C. -


4w-m - - 4b IM




n C. -


~- e-
e -~ ~.-e. e. e
e. n ~ e..~
e. ~ e --
* e. ~ e. ~ - e.
- - ~- n
* ~- .
- -- e -. e
~ e.. a e. e
- - e ~- e. e
* n
- -~ e.- -
e *~. C. C.n -
- e *
* - - - ~e -
e n
- n e ~n C.- ~C.
- - e.


-~~~~w --

Qw qMimp- w. -
0-M e.MMM- C. ___


- e


* i-


n a -~ n -
e -- e. -
- - e -
C. - e. e. -
C. e. - e -


e. e. --
* - s n - C a
e - e -- e -
- e- - - -e - -
s - ~ -
- - -
- e. - e. e - -
e ~.- n - e
- - n


- - dam.-.M e.- C
* C. ~-M - M


ea

e


mb


ib M -M bw-mm dommommmmuum -







Page 10


AFFAIRE ELIAN


Mercredi 29 Mars 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 8


bon. M 'm 8 mB-


... .. ..


%~.b .Al

W.m( ksp lie


* -


"Copyrighted Material



_ Syndicated Contentb-:


Available from Commercial News'Providers"
. *6*4 *A i ai .**4 *. *

^brumB R Lb wmDl a.m
Iwo lu- -- W-W


- ~- --


m............

. ... ... .............. ....... . .......



1 "" -- ^ *"**


- . m~~~..........a M .



S e ...... ... ... ...
... ......... .... .....- .


...........-"".... ......... m


.A -


.. .....

. ...................................... ......................................................


PMBMM
'Im 4bm ~-


%t. H -" _
W- k l iia l 4b b


tbm m"
e.alf mB1-do


iHS


i ^||^ ,.... .ijjst.


dam .........


.... ......


AittbII "


. ....


Imm:-


-"*in"


,,t







Mercredi 29 Mars 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 8


Page il


PERSONNALITE


Entrevue


lt..ar
"'i rs "' W-


J rJ
a "t.. T4%.jj,.1d~ ~nn J ,'<.~'-~ <~:" 91
s. i m:-. ,J~4 t!


"Representative" de l'Etat e Masachusetts


Rony Raphal : Voudriez-vous bien prsenter aux
lecteurs de Hati en Marche votre parcours professionnel,
puis nous dire qu'est-ce qui vous a dirig vers la scne
politique ?
S ,.- -


k


***-e***-..


(Propos recuiellis par Rony Raphal)

dfendre les droits de la personnel.
En 1988, j'ai dcid d'aller travailler comme
assistant d'avocat au barreau de Boston. Avant
moi, il n'y avait pas beaucoup de Noirs ce
poste. Pas de femme et encore moins
d'Hatienne. J'y ai pass trois ans. Au course
de ce parcours, je me suis fait beaucoup d'amis.
Un peu plus tard en 1991, j'ai travaill pour
l'"Attomey General" ministrye de la justice)
comme "Trial Attorney" pendant 6 ans, o j'ai
profess la fois en Droit Criminel puis en
Droit Civil. Par la suite, j'ai travaill pour le
Bureau du Travail o j'tais devenue Chef de
cette division. J'ai galement travaill pour
l'association des avocats du Massachusetts et
mme pour les affaires ecclsiatiques. J'ai vite
appris qu'il y a dans la vie deux axes autour
desquels tout pivote: le pouvoir conomique
et le pouvoir politique.
Un peu plus tard, je suis devenu aussi
membre du "Award committee at the Massa-
chusetts State House" et dlgue au "Massa-
chusetts State Convention".


La Reprsentante Marie Saint-Fleur qui a accept de rpondre R.R Maintenant que vous tes
aux questions de notre correspondent Rony Raphael devenue Reprsentante la Chambre des


Saint-Fleur Tout d'abord, je vous remercie de
cette opportunity. Je suis ne Grande-Rivire du Nord, le
4 mai 1962. Ds l'ge de 7 ans, je suis entre Boston, et
c'est l que j'ai fait toutes mes tudes. Trs jeune, mes par-
ents m'ont toujours inculqu qu' travers l'ducation, on
peut tout accomplir. C'est au Boston College que j'ai fait
mes tudes juridiques. Ds mes premires annes en Droit,
je me demandais dj comment pourrais-je aider ma
communaut aprs l'obtention de mon diplme, car je me
suis dit qu'il faut offrir quelque chose en retour.
Le diplme une fois obtenu, je me suis mise
travailler pour la cour de justice de l'Etat de Massachu-
setts. La formation que j'ai eue en Droit tait plutt guide
vers l'emploi dans le domaine lgal. Ce n'tait pas cela que
je voulais en fait. J'ai du donc travailler pendant un an
comme greffier dans un tribunal. L, j'ai pu acqurir
beaucoup d'exprience, je travaillais ct de diffrents
juges, certain sont devenus pour moi un "role model ".
Je dois dire que ce qui m'a pouss vers le droit,
c'est l'histoire d'une amie de l'Etat de Philadelphie, victim
d'une accusation grave et que j'ai eu dfendre. Cela se
passait l'Universit de Massachusetts Amherst. J'tais
interne l-bas et c'est moi qui l'ai reprsente devant la
Cour de justice. C'tait le premier cas sur lequel j'ai eu
travailler et cela a t un succs. Ace moment-l je me suis
rendue compete de l'importance de la profession d'avocat
et comment on pouvait contribuer, grce cette profession,


dputs, qu'est-ce que cela signifie pour vous ?
M. Saint-Fleur a veut dire que je peux jouer
sur mon influence pour changer certaines conditions de ma
communaut. Ayant travaill au niveau du systme bancaire,
j'entends aider les communauts de Dorchester, Roxbury
et Mattapan trouver les supports conomiques ncessaires
au dveloppement des petites et moyennes entreprises.
Maintenant que les Blancs veulent rcuprer ces zones, dites
sensibles, pour les revaloriser, il faudra de notre ct lutter
outrance pour amliorer leurs conditions socio-
conomiques. Par example, Dorchester on payait entire
100 000 et 120 000 dollars pour l'achat d'une maison,
maintenant le prix a double. A Roxbury mme, rcemment
la vente d'une maison a atteint les $500 000. Qui l'aurait
cru ? Donc il nous faut tout prix le support socio-
conomique.

R.R Quels sont les principaux problmes
auxquels est confronte la communaut hatienne
aujourd'hui et comment comptez-vous les border ?

M. St-Fleur II faut d'abord dire que ce qui m'a
guid vers la scne politique c'est l'ducation. Je voulais
apporter un changement dans ce domaine. J'ai grand
Dorchester, c'est l que j'ai fond une famille. Je conois
mal que des enfants doivent quitter leur ville pour pouvoir


H- A l uct*vn *Wrvn A-



.-.. ... .....q l .... .. : .... ... . ... . ...................
h nma rSApSq.m
e. a la- .,.
lb *- e w : s tnoflO M m


-..


frquenter une bonne cole. Donc, je tiens un meilleur
systme d'ducation et y compris pour les dmunis. Avoir
de l'influence dans ce domaine n'est pas chose facile. Ds
le dpart, ils m'ont dit que seul les vtrans de la classes
politique ont le droit de participation au Comit qui
s'occupe des affaires de l'ducation. Mais j'ai fait jouer la
pression politique et finalement ils m'ont admise
l'Assemble Gnrale sur l'ducation.
Ensuite il y a le problme de l'immigration. Ce
problme est discut au niveau Fdral, mais au niveau de
l'Etat de Massachusetts nous n'avions pas runi les
resources ncessaires pour assister les gens dans le besoin.
Par example, ont-ils accs un avocat ? Il faut des
lgislateurs qui veillent au respect de ce droit.

R.R Y a-t-il lieu d'esprer?
M. St-Fleur Bien sr, quand sait que les Hatiens
brillent dans tous les domaines, Sciences, Art et Politique
et puis il y a nos jeunes. Si on leur fournit l'encadrement
ncessaire, ils auront beaucoup offrir. Tout comme ma
mre me l'a inculqu: Sak nan tt ou se li k pa w,
alors nos enfants ont tout aussi bien besoin d'un tel sup-
port moral.

R.R Vous tes encore trs jeune. Une longue
carrire politique vous attend peut-tre. Avez-vous d'autres
aspirations politiques ?

M. St- Fleur Pour l'instant, je consacre surtout
mes efforts aux besoins actuels des communauts Noires.
Toutefois, il faut se rserver pour de nouvelles opportunits

R. R Quel est l'hritage politique que vous
aimeriez laisser ?

M. St Fleur J'espre que mon passage en milieu
politique ouvrira des portes ceux don't les droits sont en-
core bafous.

Prix Toussaint Louverture
L'Association Hati Dveloppement vous
informed que la finale de la troisime dition du "Prix
Toussaint Louverture" aura lieu le samedi 08 avril 2000
18h30 au 15 place Etienne Pemet 75015 Paris.
Elle vous remercie de bien vouloir diffuser cette
information un pluslarge public.
Pour toute information complmentaire
concernant le Prix Toussaint Louverture, merci de nous
contacter l'adresse lectronique suivante :
klaurent2@wanadoo.fr

Pour Hati Dveloppement.
Eric Sauray Ketty Laurent
Vice Prsident Membre du Comit


SI. M pl.t,


hi


a *.
- ..... .-


........ "Copyrighted Material



S-- .. Syndicated Content ..a


.. 4&--. m


.... ..........


. . . . . . . . . . . . . . . .....t. .4


r =.


cfOHE -h


Available from Commercial News Providers"
Available from Commercial News Providers"
.w -. .... ..... .. .. ......


... w.'.VP ..::. ,. ... ...


. .


- ..:-: 4


.u I.. -.. *Jkp


1 -m l". -:.- 1.= I


.a...... ....- k. ...::


e*--


.m-...H- llel11.1


'e- -e -


. ...........


.... ......-


-e-.. ......


. ......... ..... ...


- -a.


AU


****-*SIt


' t **" .,*. *....


'v I...


- m. -M


.... / "E" :::::"







Page 12


PINOCHET WASHINGTON


Mercredi 29 Mars 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 8


AIhkml mIm,. ahmB.vaarjsua

-d-om~- boug M" e

0 m-meq *mmm.m ___m
41 C


4j em-
Qom e~


* e W .


1 =- : _.e -- ___ e-
e -M* Nu-*mm -





"'uopyrngnted nvaternan_---
~g-noe -m- m


I -t -.- -
i ,,;Y 1!.4 wq[;I- -. -e'jW Ieh ; L "- -" -
nnp = -- '--.
fro ,,-. *



Syndicated Content r


Avaabe rom Commercial News Providers'

maM du 6 9 b o
e. que, -.8. OMM- q* .R

4@%W IO qb-4MftM
-~ e. - -i -4>- e.


1*~~ A&Ur.~ 'e-W


- -.. e e. g.j
- n
* e~ -.~ ~- e
- -e -
- O e - - - -
- e ~- e C
~ e -
-a e e ~ -
e. - 0.-e e
- ___ e. .~ -C
e ~ e
- e. ~- a - - -


- e - e- -~

- --- e a
- - - -
e.
e e -

__________ e. -oe e. -


w-'u v1


i eo ibdm. ma m















Imm we -
w-AN-

M al


- e.M


- -e -e -


- e
- C C -
~ e e.-
e e e -


e - a
-~ e e. e e ~
e - _________
0-C ~ e - C B
e.-C ~


qonBm wom- m-


dobo-w-


-4m Q-Mab m's om.

-". um qm..Bm-M




ab .9b.-4b

-

QMID d- dmmw e
e al dn- Imm,

.
om- : b mb 4- a em





e- -mm.


- e


h*~~I ---Inm
OPe


L'ira. ap~dk ,'OPEP


-
e. -


Bobby Express

Rapidit Confiance- et les Meilleurs Taux
Ici c'est pronto pronto!
Miami
5401 N.E. 2nd Avenue Tl: 758-3278 Washington
629 N.E. 125 St. 892-6478 835 Juniper Street Tl 202-722-4925
19325 NW 2nd Avenue Tl 654-2800 Connecticut
Fort Lauderdale 953 Washington Blvd. Suite 1 (203)324-
28 West Sunrise Blvd 524-1574 2816
West Palm Beach Hati
604 25th Street 655-4166 Rue du Centre # 175
Pompano Tl 23-0865 / 22-7913/ 22-8855
4875 North Dixie Hwy 429-9552 Pour toute information, appelez Toll
128 N. Flagler Ave 946-4469 Free
Orlando 1-800-388-3875 (Floride)
2469 South Orange Blossoms Trail (407)265-2100 1-800-427-2622 (New York)
Canada
7177 Rue St Denis, Montral (514)270-5968
3820 Henri Bourassa,.Est (514)852-9245 NUInU
Massachusetts 506 11th Ave N. (941) 435-3994
Mattapan 508 River Street (617)298-9366 Immokalee
Cambridge 300 Broadway (617)354-6448 1011 W Main Street Kemp Plaza (941)
New York 658-9229
Flatbush 1161 Flatbush Ave (718)287-5295 Fort Myers
Church 2825 Church Ave (718)693-3798 2219Fowler St (941) 461-0343
Queens 159-35 B Hillside Ave (718)523-9216
Spring Valley 19 South Main Street (914)425-7747



Quel que soit l'endroit sur la plante o vous voulez envoyer une
some pronto pronto, faites confiance
BOBBY EXPRESS.

En plus des operations de transfer d'argent, nous nous chargeons de faire parvenir
immdiatement au destinataire vos cassettes, lettres, sacs de riz, gallons d'huile et
tous autres products alimentaires.

BOBBY EXPRESS,
c'est galement une carte de telephone don't la ligne d'accs n'est jamais occupe.

C'est tout simplement le No.1 !


1


A






Page 13


Mercredi 15 Mars 2000
Hati en Marche Vol. XIV No. 6


Radio
Port-au-Prince
Mlodie
103.3 FM
de 5:00 am Minuit
7 jours sur 7
Tous les airs retros
que vous avez
appris aimer
et qui n'arrteront
pas de vous trotter
dans la tte
La Bonne Humeur
est de mise avec
nous !
Avec Mlodie FM,
la vie n'est plus la
mme

Chicago

Radio l'Union
4:00 pm 6:00 pm
WLUW
88.7 FM
Module anglais
Bulletin de
Nouvelles
Harry Fouch
4:20 Module
Franais
Bulletin de
Nouvelles
Lionel Chry
4:50 Module Crole
Nouvelles
Lionel Chry
New York

Radio Eclair
Chaque Samedi
11:00 am
1240 AM
WGBB
Tl: (516) 333-1487
Horizon 2000
Plus
Every Sunday
9:00 am
12:00 pm
WLIR
130 AM
Miami

La Radio
l'Hatienne
19 ans sur la mme
antenne
WVCG AM 1080
Chaque Samedi
5:00 7:00 pm
Une mission jeune
anime par
Bernard et Alan
Compas, Reggae,
Zouk... etc...
Les toutes dernires
de la semaine
avec Elsie
L'Editorial de
Marcus
L'invit de la
Semaine


Nos Petites annonces de partout


- ~ I r i-I


Mdecin
Miami
Dr Hnock
Joseph
Obsttrique
Gyncologie
Accouchement
Operation por
fibrome
Family Planing
Ligature de
Trompes
Circoncision
Curetage
Tous les tests por
l'immigration
Nous aceptons
toutes sortes
d'assurances, ainsi
que la Carte
Medicaid pour les
femmes enceintes.
Nos malades
accouchent dans des
hpitaux privs
5650 N.E. 2nd Ave.
Vertires Shopping
Center
(305)751-6081

Dr Jean
Claude
Desgranges
Interniste
12570 N.E. 7th Ave
Contrle du Diabte
de la tension
artrielle
Maladies des.
personnel ges
Douleurs, Arthrites,
Allergies

Dr Roger
Phanord
Dentiste
Spcialisation:
Implants Dentaires
Avec nous une
extraction
se fait sans douleur
11245 N.W.
119thSt.
(305) 685-7863

Port-au-Prince

Dr Sony Figaro
Gincologue
Accoucheur
Chemin des Dalles
No 27
Tl: 245-6489


- m


Une Aubaine !
Lecteurs de
partout
GET OUT OF
CREDIT CARD
DEBT NOW !
* Stop late and
overlimit fees!
* Stop harassing
phone calls!
* Stop or reduce
interest!
* Restore credit and
peace of mind
* Avoid bankruptcy
Amalgamated
Credit
Counselors, Inc.
(888) 729-6332
(954) 486-0830
Nous parlons Franais

Prix
Toussaint
Louverture

L',Association
Hati
Dveloppement
vous informed que
la finale de la
troisime
dition du "Prix
Toussaint
Louverture" aura
* lieu le samedi
08 avril 2000
18h30 au 15
place Etienne
Pernet 75015
Paris.
Elle
vous remercie de
bien vouloir
diffuser cette
information un
plus
large public.
Pour
toute
information
complmentaire
concernant le
Prix Toussaint
Louverture,
merci de nous
contacter
l'adresse
lectronique
suivante :
klaurent2@wanadoo.fr

Pour Hati
Dveloppement.

Eric Sauray
Ketty Laurent

Vice Prsident
Membre du Comit
d'Organisation.


Le propritaire peut ai(
Appelez Alex au 305-6

Agencies.

de nouvelles

Info Hati est de
retour.
Si vous voulez tre
bien informs',
vous pouvez nous
consulter l'adresse
suivante:
infohaiti.com

sakapft.com
Une autre agence
d'information qui
fournit des informa-
tions sur Is villes de
notre pays avec
photos l'appui.
Vous dsirez
effectuer un voyage
en Hati, consultez:
sakapft.com

Sillicom
Technologies
Solutions

Vente d'ordinateurs
et livraisons quelquw
soit l'endroit
o vous habitez.
Cours de formation
en informatique,
familiarisation avec
tous les derniers
programmes
Installation de sites
sur internet


chaque
semaine
Haiti en
Marche


der finance
599-2396 pour visiter

Demande de
renseignements
Mdecine
humanitaire

Bonjour,
Je suis mdecin en
France et hatienne,
je souhaite
participer la
lutte contre la
misre en Hati et
m'intresse aux
actions d'ONG sur
place. Je voudrais
mettre mes
comptences au
service de mon pays
d'origine et
ce, malgr mon ge
(65 ans). Pourriez
vous m'indiquer, les
orgnanismes ou
associations
humanitaires les
plus impliques en
Hati et les plus
comptentes ?
Comment s'engager
en Hati ?
Qui fait quoi ?
Quels sont les
infrastrucutres sur
place...)
Merci
From: "anne
marie straboni"



Imslodie
103.3 FM

Port-au-
Prince


Real Estate
A VenEdCre
Jolie liaison:
3 Chambres coucher, Garage pouvant
tre amnag, Cloture neuve, Toit Neuf,
Immense Cour Air conditionn, Chemine,
Moquette Neuve Trs grande cuisine avec
parquet en cramiques

,i ." -,


IDEAL VILLA HOTEL ET APARTMENTS
DELMAS 53 # 5
Pour reservations, appelez: (509) 510-8394 / (509) 249-3220
www.haitihotel.com
Cadre agrable Chambre spacieuse Air conditionn *
TV Piscine Bar, Restaurant
. Service Traiteur pour Rceptions
Prix Spciaux pour Groupe


1 m.


1 1 1 r


Points de vente
Si vous habitez
Miami, vous
trouverez votre Hat
en Marche dans touw
les magasins de
Little Haiti ainsi
qu'aux adresss
suivantes:
Boujolly Records
13148 West Dixie
Highway
tel 305-893-8950
Etiquette
Barber Shop
15455 West Dixie
Hwy
940--9070
AKE BEAUTY
SUPPLIES
12948 W. Dixie Hw
893-6837
Maxisound
Music Hall
11854 West Dixie Hw3
895-8006

Restaurant
Bon Accueil
14530 West Dixie
Hwy
(305) 949-4100
J & J Caribbean
13706. N.E. llth Ave.
North Miami, FI
33161
Holy Family
Restaurant
9900N.W.7th Avenue
Lucas Super
Market
14759 N.E. 6th Ave.
940-9902
Eclipse
Communication
Services Inc.
9290 S.W. 150Ave
Suite 404
Phone 380-1616

Fort Lauderdale
Ha'ti Market
300 Wext Sunrise
Blvd

Coral Spring
Island
Supermarket
Beauty Supply
1079 WEST SAMPLE Rt
CORAL SPRINGS,
(954) 345-0450

Si vous tes
interesss vendrn
Hati en Marche,
appelez notre
bureau de Miami
au
305-754-7543
ou
305- 754-0705






Pagel4


FAITES VOTRE CHOIX!


Mercredi 29 Mars 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 8


g i q I


A la une de Mini Records


r a ~ C, C, ~ o r, C


haitiando
CubAy[i
.. 4. ...* ..- t


Mini ail stars compa 2000


Haitiando


Miami Live
,B


f
A

~ *~/-'~ -




~ ~~f: ~
~~1
-9f~; ~ M
.* r,.. r., *
~*0'
'*~0.* f


pal


"li


Autres parutions:
Les Fantaisistes de Carrefour
Mario de Volcy
Honeyman


MINI RECORDS
12710 N.E. llth Ave.
Miami, Florida
Phone/Fax: (305) 892-6200


"En Tourne" Volumes 1 & 2
" Greatest Hits"
An ba Kaban'n


La Coupole
10855 S.W. 72nd Street
(305) 271-4975


F
r -






.. ...... m


MINI RECORDS
221-14 Linden Boulevard
Cambria Heights, N.Y.
Phone/fax (718) 276-1794


I.


-..00


Zouk Love
Feeling
avec le Hit "si se lv".


La Discothque du Zouk







Mercredi 29 Mars 2000
Haiti en Marche Vol. XIX No 8


Page 15


1 PETROLE


ARTHUR PAPILLON (OPL)
Candidat au Snat pour la Grand'Anse


Note de Presse
Un grand merci tous mes amis
particulirement ceux de Miami.
Dans ce context mondial o la
globalisation prdomine, malheur celui
qui n'affirme pas son identity historique
quand les circonstances l'exigent, autre-
ment le risque de son absorption dans un
camp ou dans un autre des puissances
dominantes devient permanent ou mme
fatal.
C'est pour obvier de tels
inconvnients que j'ai choisi un parti
politique, l'OPL, qui ambitionne de
donner cette nouvelle gnration un
sens nouveau de l'honneur et de la dignit
face n'importe quel dfi en assumant
pleinement ses responsabilits devant
l'Histoire.
Aussi, l'agrment de l'OPL la
candidature de ses ressortisants aux
diffrents postes lectifs don't votre
serviteur au Snat de la rpublique,
confirm encore mes convictions dans le
choix du plus capable pour le plus grand
bien du plus grand nombre qui doit tre le
critre dterminant de tout citoyten
responsible.
C'est pour l'avoir ainsi compris
qu'au course de mon bref sjour parmi mes
amis l'tranger, particulirement
Miami, j'ai reu un accueil inoubliable
caractris par des dialogues avec des
personnalits telles que le Doyen
Carmleau Monestime qui a largi mon
contact avec mes frres hatiens en
m'offrant son antenne don't la renomme
n'est plus faire, que dire d'un Lesly
Jacques de Boca, d'un Alex St Surin de
Miami, d'un Joseph Dorismond de New
Jersey qui ont constitu des canaux
important dans la diffusion de mes
penses.
Si je devais remercier en
particulier chacun ou chacune de mes
amis, admirateurs ou supporters de notre
dmarche, il nous faudrait vraiment
recourir d'autres moyens plus largis
que quelques colonnes d'un journal mme


quand il s'appelle Hati en Marche.
N'empche que nous saisissons
l'opportunit pour dire un grand fraternel
merci tous ceux qui un titre ou un
autre nous ont apport leur soutien, tant
matriel que moral qui demeure des
tmoignages loquents de leur approba-
tion notre aspiration d'tre l'un des
porte-parole du people hatien au Snat
de la Rpublique.
Je demeure convaincu que mon
ambition excdera la dimension de mes
moyens tant que je serai l'objet de
critiques, de conseils d'orientation,
d'encouragement. En un mot, des mmes
exigences qui ont conditionn toutes nos
rencontres au course de ma champagne
lectorale.
A tous ceux qui voudraient se
joindre nos supporters, je les rfre
ces addresses
Miami, Cameus Jacob de Jacob Realty
New York, Viviane Papillon (Brooklyn)
New Jersey Joseph Dorismond
Chicago Edgard Papillon
Internet
R.C.I.www.com.papillon
Encore, mon plus cordial MERCI aux
amis qui entenderont l'cho de cet appel
Arthur Papillon


Nouvelle Ligne arienne


Fort-Lauderdale


Cap Hatien

avec"NordAir Inc"


Prix allchant

quipements nouveaux conformes aux normes et
rglements tablis par la FAA
(Federal Aviation Administration)

Transport Assur par un Bimoteur d'une capacity de
30 siges

A/C, Toilettes, Overhead compartment, Siges en cuir
confortables, Repas Chaud


TROIS VOLS PAR SEMAINE

Mardi Jeudi, Samedi

Fort-Lauderdale, Cap- Hatien 8h30 AM 10h45 AM

Cap Hatien Fort Lauderdale 12h30 PM 2h45 PM

IPour reservations:

(305) 891-3388
Fax: (305) 891-1395

Chr-istos TIravel (954) 486-1633


IIrmk o

dm4bum M lm~
-oue- -



qCw Imm
-am- C
* - dam.
qup-


- -- ae qui


le. *ti-re la








do> -man.--

I'Coyr hte-Ma-r a'--




-. M-- -. mu-C


Me.Bm ie mmmtop




e - - go


Rom M OM *OM


q
E






e
E



E


4(w s. ,o




Ob boe*mw -o


e -ab --mm


- e -o> ---MM


d




L


-M qm Umm th






Page 16


VOTRE ATTENTION!


Mercredi 29 Mars 2000
Haiti en Marche Vol. XIV No 8


MINISTER DE

L'AGRICULTURE, DES

RESOURCES

NATURELLES ET DU

DEVELOPPEMENT RURAL


DISCOURS
PRONONCE PAR LE MINISTRY DE L'AGRICULTURE
L'AGROOME FRANOIS SEVERIN
A L'OUVERTURE DE LA REUION
DE PRESENTATION DES ORIENTATIONS DU MARNDR
POUR LA COORDINATION DE LA GESTION
DES BASSINS VERSANTS
A L'AUDITORIUM DU MARNDR


Monsieur le Directeur
Gnral
Mesdames et messieurs les
responsables
des Organisations
Internationales
Monsieur le Directeur des
Ressources Naturelles,
Cadres du Ministre de
l'Agriculture,
Cadres des autres Secteurs
tatiques,
Reprsentants des ONG
Mesdames, Mesieurs,

Le plaisir que j'prouve ce matin
n'a d'gal que mon intrt d'tre
vos cts l'ouverture de cette
rencontre don't le thme
personnellement m'a toujours t
cher; hier comme Directeur du
Service d'Amnagement des
Bassins Versants; aujourd'hui
comme Ministre de l'Agriculture
des Ressources Naturelles et du
Dveloppement Rural.
Mon experience me permet
d'entre de jeu d'affirmer
premptoirement que la gestion
des bassins versants, garantie du
dveloppement durable de notre
agriculture et de la preservation
de notre environnement, est
d'une telle complexity qu'elle
doit rechercher la participation
de toutes les nergies dans tous
les secteurs de la socit global
en vue d'une prise en charge
effective de cette situation.
C'est dans cette optique que le
Ministre de l'Agriculture des
Ressources Naturelles et du
Dveloppement Rural, ces
derniers temps s'est retrouv au
coeur d'une srie d'initiatives
tendant faciliter la concertation
intersectorielle et la mobilisation


de synergies pour un
dveloppement effectif et du-
rable du secteur. Au nombre de
ces vnements on peut citer:
- La Foire Agro-artisanale du ler
mai 1999
- Le Salon de l'Arbre et de
l'Environnement
- L'Atelier National sur la
Mangue
- L'Atelier National sur le
Financement Dcentralis
- L'Atelier National sur le Caf
- La Foire sur la Gastronomie
Hatienne
- La Semaine du Dveloppement
Rural l'Institut Franais d'Hati
- L'Atelier National sur les
Choix Energtiques etc.
Toutes ces activits menes en
concertation et. avec la participa-
tion effective de divers
partenaires l'ont t aussi dans le
souci de rechercher cette
synergie et de renforcer ce
partenariat si ncessaires pour le
dvelopement rural.
Aujourd'hui vous aurez
donc l'occasion de discuter d'un
sujet don't vos institutions
respective ont dj une certain
matrise pour avoir particip
d'une faon ou d'une autre au
processus de rflexion qui a
conduit l'laboration des lignes
directrices pour la gestion
conservatoire et productive des
terres. Le lancement de ce
processus de rflexion men
depuis le mois d'Avril 1997, s'est
bas sur toute une srie de
constats, en l'occurence: l'tat de
dgradation de nos mornes,
l'acclration du dboisement, la
dispersion spatiale et temporelle
des interventions, le manque des
responsabilisation des
communauts locales et des
autorits territoriales etc. et si


bien que dans les couloirs de
certaines institutions
internationales on appelle Hati
"le dsert des Carabes" ou "l'Ile
de Pques d'aujourd'hui".
En s'inspirant de la
Constitution de 1987 en vigueur
prnant la dcentalisation et la
responsabilisation territoriales de
la gestion du dveloppement et
des checs constats de
nombreux projects, le MARNDR
dans sa politique pour la gestion
et l'amnagement des bassins
versants entend insisted sur la
responsabilisation effective des
grants directs des resources.
En d'autres terms,
l'amnageur essential du
territoire, c'est le paysan, de
sorte que toute action de
dveloppement rural et de
gestion des resources naturelles
en particulier qui se veut du-
rable, ne peut l'tre
effectivement sans l'intgration
relle de ce dernier au triple
point de vue politique, social et
conomique.
Un autre point
extrmement important de cette
politique, c'est le rle de coordi-
nation du MARNDR, de sa
mission dans la planification de
la gestion et de son recul graduel
dans l'excution directed des
projects d'amnagement des
bassins versants. Ceci permettra
au Ministre de mieux
harmoniser les interventions des
diffrentes agencies d'excution
pour une meilleure utilisation
des resources.
Certes, il serait utopique
de penser une bonne coordina-
tion sans dfinir les principles de
concertation et de participation
des acteurs concerns. Aussi, il
vous sera prsent un texte de


procedure d'agrment qui vise
faciliter non seulement le travail
des responsables de programme,
mais encore les bailleurs de fonds
et les responsables des diffrentes
institutions de l'Etat dans l'tude,
le financement, le suivi et
l'adquation des actions par
rapport la politique sous
sectorielle de la gestion des
bassins versants.
En septembre 1945,
l'Agronome Anthony LESPES,
Spcialiste en conservation de
sols, crivait:
"Nous ne pouvons pas
augmenter la superficie du
territoire de la Rpublique
d'Hati. Nous ne pouvons pas
changer la topographie du pays.
Nous ne pouvons encore moins
modifier le climate et la gologie
de l'le. Mais ce que nous
pouvons changer, ce sont d'abord
nos concepts. Et ensuite, les
armes inefficaces et dsutes avec
lesquelles nous nous battons".
Que cette fois, son appel
55 ans plus tard soit entendu

Mesdames, Messieurs,
Vu tout ce qu'il y a faire
au course de cette journe, je
prfre ne pas tre plus long dans
mes propos. Souffrez tout de
mme que je vous souhaite la
meilleure srnit un esprit
dtendu en vue de saines discus-
sions devant faciliter la meilleure
appropriation de cette politique
sous-sectorielle.
Sur ces mots, je dclare
ouverte la journe de travail de
presentations des orientations du
Ministre de l'Agriculture pour la
coordination de la gestion des
Bassins Versants.
Je vous remercie.





Mercredi 29 Mars 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 8


Page 17


VOTRE ATTENTION!


h Ih

-, J P1
CI-lA/y


........; .,t
.L,'*, E
f


2 f/
~ ~'


En tant qu'individus, nous sommes sans cesse
en qute de meilleures conditions de vie. Notre
histoire nous montre clairement ce quest un
dfi, et l'importance de travailler ensemble.
Aujourd'hui une fois de plus, nous, citoyens et
residents, avons l'occasion d'unir nos forces, et
cette fois-ci, pour le bien de nos families et de
notre communaut.
Bien que nos rponses individuelles soient
confidentielles, les statistiques et les donnes
du Census (Recensement) 2000 permettront de
mieux dterminer o l'implantation d'infra-
strutures ducatives, mdicales et de formation
professionnelle s'avre ncessaire. Unis-sons-
nous afin d'tre vus, entendus et compts.


rstrt


IP I


p


Vit;
ler-let
tue-.







Page 18


Nos Jeux I


Mercredi 29 Mars 2000
Haiti en Marche Vol. XIV No 8


CULTES


Solutions de la semaine passe:


AJ\H B N S\O F Z M L SRP 0
S \\Y A I U L M S 1 L Q
J N\',Ez S "A`V UV AE/ 0 R
MT 'DTD CV C
S L A ,L S C S,
U G"MK^^^^s H/A H

hE BR'O^T^ L I/ B Z
H^ V (^C.^ A USA E
T D C R M AD AP I
A N E 1A S 1 L l s

P SWAD(S L NE M L'G Z 0
F N QK (D E." L I SA E
i F E \E BN0 ES F T LL


P S W A CS A"\L, N E M-- P V ..T 0
F N Q Q CDESOC L L 1I\ U


Allez de HENNES SOUDER, en utilisant
des mots du vocabulaire Franais, et ne
changeant qu'une lettre par ligne.



SMots1croiss )


HORIZONTAL:
1. Utile-
2. Conjonction Mtal -
3. Intrigues 4. Poisson -
5. Crier Conjonction -
6. Toilettes 7. Fane -
8. Eternit En matire de.
VERTICAL:
1. Aprs la mort -
2. Abrit d'abeilles -
3. A vent 4. Crient -
5. Se rendra Dirigeants -
6. Note Lune -
7. Ourlet 8. Espionnes.


M-. MFT MMm mm l I m


GRILLE DE PROGRAMMES

Mlodie 103.3 fm
74 bis Rue Capois
-Port-au-Prince, I-Hati
T61:221-8567 / 221-8568 Faxc: 221-1323
e-mrail: enmarche@haiti'or.crli .ccmr
UJRL.: lvvvwV. haitienmriarche. co m


5h00 6h30

6h30 7h00

7h00 9h00








10h00 Midi


12h00 12h15.


12h15 2h00


2h00 3h00


3h00 5h00




5h00

7h00 8h30


8h30 9h00

lOhO0








9h00 et au-del


BONI RT EVEIL en musique

AU PIPIrI:rT CI-'AI'NTANT
premier journal de la journe avec Yves Paul Landre
NVi ELODIE > VLALTI iNr
Informations, Interviews. Analyses
7:15 : Au quotidien avec Elsie
7h25 : La Chronique Economique avec Roosevelt Jn Franois
7h35 : L'Actualit en Bref avec Serge Csar
7h45 : L'ditorial de Marcus
7h50 : Les Sports avec Smith Griffon et Captain Bill
8h00- : Les Invits du Jour

TLE TDISQJUE DTE L'AUDXITEURJ
avec Smith Griffon .

TLE IVITD I
Un rsum des Informaiions Locales et Nationales avec Serge Csar

XADY BLUES
Jazz, Blues, Swing, Ragtime...

C'EST SI BOIiN, EN CTI-IArSSONS
Emission de Chansons Franaises

DOC DANISXEL
ET SES SUTCCES CONFI'RIIES
ox Le RBon Vieux Tenps!
avec Doc Daniel et Captain Bill

INOUVELLES 5 HjEUIJTES

AMVIOR Y SABOR
CON LUC I-LLTNS0

SOIR IrNFOR~IVLTIONS

NOTIRJE G-IR.3SND CONCERT
( Lundi et Mercredi)
L'Heure classique
Dimanche soir "Sous le kiosque Musique" .

JAZZ .AT -TIEN ( Mardi et Jeudi et aussi dimanche soir )
Illustr d'Inverviews avec Compositeurs, Interprtes
et Grands Critiques Musicaux

CAVALIERS,
PIRE.NEr Z CVOS >DAZVIE S (samedi)
50 ans de Succs Populaires Hatiens avec Lucien Anduze


'0 4
I e e -


Qm- W















S"Copyrighted Material -
Syndicated Content

Available from Commercial News Providers"


...m qmm -


* w
- - ~


- e - O -


* *- b eb


- -. - e -


- a umu. 4 -


1*- .-4 -


- _p_ e -


--M 4m D-
- w -e


-- r


- i,.


Solutions de la
semaine passe:
HAiTI


Amman
Egypte
HaramAISharif
Israel
Jerusalem
Jordanie
Jourdain
Madaba
MoniScopus
MontSinai
Nebo
Palestine
TelAviv
WadiAlKharrar


SSCRABBLE
Arrangez les sept lettres ci-dessous
pour former un mot Franais

GE

I1 ID

RF


Solutions de la semaine passe:
SCER B E RE


Demande de renseignements
mdecine humanitaire
Bonjour, je suis mdecin en france et
hatienne, je souhaite participer la lutte contre la
misre en Hati et m'intresse aux actions d'ong
sur place. Je voudrais mettre mes comptences au
service de mon pays d'origine et ce, malgr mon
ge (65 ans). Pourriez vous m'indiquerles
orgnanismes ou associations humanitaires les plus
impliques en Haiti et les plus comptentes ?
Merci
DE: "anne marie straboni"



1 M%


IES JEUX DE BERRAM


- M


O


- --m IN.- 1bqqp


- Mmmmraow -


o Q







Mercredi 29 Mars 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 8


Page 19


ti gout pa ti gout akJan Mapou


CARIBBEAN DANCE CELEBRATION
Youn evennman kiltitl san pary. Ayiti, Jamayik, Trinidad ak Sosyete
Koukouy. 4 pi gwo twoup dans k'ap mennen jounen jodi-a nan
karayib la ap sou sn Gusman Cultural Arts Theater dimanch 2 Avril
2000 a 6:OOPM. Cho-a rele Caribbean Dance Celebration-2000.
ARTCHO DANSE REPERTOIRE NAN MIYAMI
16 dans nan twoup Dans Artcho sou direksyon 2 pwofesyonl nan
dans Jean-Ren Delsoin ak Jeanguy Saintus ki etidye tout ti sekr
dans modn marye ak dans folklorik nou yo prepare youn koregrafi
wbdpte pou prezante jou sa-a. Koregrafi-a rele: Hommage
Erzulie. Omaj pou Ezili, se youn salitasyon espesyal pou pi bl
fanm,,fanm tout mounn damou nan nich lwa vodou-a. W ou w li,
tande ou tande vwa li, sa sifi pou lesen monte-w ak tout cham pouvwa
mari li papa Legba...
SOSYETE KOUKOUY ap prezante sou direksyon Robinson
Clotaire, Henry Volel ak Ledson Louis: Gerizon pou Ayida- Dans
Fblklorik, rasin peyi D'Ayiti kote 7 kadans pral defile younn dy lbt.
NATIONAL DANCE THEATER COMPANY FROM JA-
MAICA nan youn ekzibisyon bl koregrafi dans modn.
HARAMBEE DANCE ENSEMBLE Youn group Trinidadyen k'ap
viv nan Dyaspora-a, FEDDRICK BATCHER DANCE
COMPANY(dyaspora)... Youn sware bl mvy. Antre $20 (chita
devan) $15( chita nan balkon). Timounn ak granmounn retrete
$10- (ak ID) N'ap jwenn biye nan Libreri Mapou 5919 NE 2nd
Ave. 757-9922 (oun sl reprezantasyon, pa gen bis)

DE ENVITASYON SIYEN: JAN MAPOU


KONPETISYON DANS
AFRO KARAYIBEYEN ANT
AYITI-JAMAYIK,
TRINIDAD TOBAGO,
KOUKOUY DYASPORA
Nan Gusman 174 E Flagler
Dimanch 6:00PM
Tankou nou te pwomt nan kbmansman
ane-a, nou te di di Aktivite atistik yo
pral grenpe monte san rete. Fk nou leve
nivo prezantasyon yo nan dyapora-a pou
zbt ka koprann nou epi apresye nou pi
byen pou yo sispann voye madichon sou
nou. Si nou pdi diyite nou... se atizay
la sl ki rete e se ak li pou nou svi pou
nou reprann diyite nou. N'ap deplase 16
dans nan gwoup Dans ARTCHo ki
dapr mwen ka reprezante'Ayiti avk
on-resp nan Miyami nan youn
ekzibisyon bl koregrafi dans nan
Gusman Center for the Performing
Arts...younn nan pi bl sn teyat nan
Miyami.
Men non koregraf yo. 6 bolid ki pral f
Sal Gusman lan tranble dimanch 2 Avril:
Artcho Danse Rpertoire
-Jeanguy Saintus
nan koregrafi-a: Omaj pou Ezili
Sosvete Koukouy Miami
nan koregrafi Gerizon pou Ayida
-Henri Volel
-Ledson Louis
-Clotaire Robinson


Harambee Dance Ensemble( Trinidad &
Tobago)
Tribute to Lord Kitchener
Koregraf: Yvonne Jones Houston
Melody
Koregraf: Yvonne Jones Houston and
Daniel Dsir
National Dance Theater Company of
Jamaica
-Congo Laye
Koregraf: Arsnio Raphael Andrad
River
Koregraf: Rex Nettleford
Ritual of the sunrise
koregraf: Rex Nettleford
Freddick Bratcher and company
Dance koregrafi: Freddick Bratcher

Franketienne nan Sant Kiltirel
Mapou Samdi 8 Avril 5:OOPM
9 Avril, ki vie di dimanch apre, Sosyete
Koukouy envite Frank Etienne pou vin
prezante PlenTt.. Youn teyat inivsl.
Youn teyat ki soti nan youn tan tonbe
nan youn lt san pase levye. Youn teyat
vivan ki bon pou louvri je sou miz
malere isiba. Plentt apjwe tou Tampa
Bay 15 Avril, ak Orlando 16 Avril.
Samdi 8 Mas, Franketienne ap resevwa
zanmi ak fanmi nan Sant Kiltirl Mapou.
L'ap tou pwofite f youn chita koze sou
liv li ekri yo. Samdi 8 Avril 5:00Tapan


27 MARS: JOURNE MONDIALE DU THTRE
MESSAGE INTERNATIONAL-2000
MICHEL TREMBLAY: AUTEUR DRAMATIQUE


de manager la susceptibilits de
tout le monde que deux dire les
miller









l'pas l le rle du thtre? Accuser.
Ce ne sont certes pas la
d'Euri-
mondialiation tant la mode e
oreilles, l'universaldisait tout prix:<<
,` c 0om -c

ment commencer mon accusa-
tion? comment la terminer? que
mettre en son milieu?>>. En cette
re de l'euphmisme et de la
langue de bois osuj il est mieux vu
de manager la susceptibility de
tout le monde que diriger dire les
choses comme elles sont, le cri
de la fille d'. Agamemnon est
toujours aussi pertinent. N'est-ce
pas l le rle du thtre? Accuser.
Denoncer. Provoquer. Dranger.
Ce ne sont certes pas la
mondialisation tant la mode et
don't on nous rebat sans cesse les
oreilles,sim'universalitnaire, toutprix
et la globalisation qui menace de
rduire notre monde la grandeur
d'un village o tout est pareil, qui
faciliteront le rmme du thtredans
notraire socit de plus en plus
aseptise et assujttie aux deux ou
trois gros monstressculturels qui
onttendancer, p tour la padiriger duhaut
de leur puissance. ACes twop vouloir
que tout se ressemb, d'rien ne
resemblera plus rien.
Non, le salute, au dQubut de ce
troisime millnaire, viendra
plutt de ces petites voix qui
s'lpartouvent de partout pour dcrier
l'injustice et, en accord avec les
foundations mme du thtre,
extraire l'essence de l'tre
human, la pressure, la
transposer, pour la partager avec
le monde entier. Ces petites voix
viennent d'Ecosse, d'Irlande,
d'Afrique du Sud, du Qubec, de
Norvge et de la Nouvelle-
Zlande, elles font entendre
partout leur cri d'indignation,
elles ont un parfum parfois local:


et une coloration prcise qui n'ont
rien de global, c'est vrai, mais au
moins elles sont authentiques! et
elles parent tout le monde,
parcequ'au dpart elles
s'adressent quelqu'un, un pub-
lic particulier, qui peut vibrer en
reconnaissant ses mois et ses
peines, pleurer sur lui-mme et
rire de lui-mme et le monde
entier se reconnatra si, au point
de dpart, le portrait esquiss est
ressemblant.
Car l'universalit d'un texte de
thtre ne se situe pas dans
l'endroit o ce texte a t crit
mais dans l'humanit qui s'en
dgage, la pertinence de son
propos, la beaut de sa structure.
On est pas plus universal quand
on crit Paris ou New York,
plutt qu' Chicoutimi ou Port-
au-Prince. On est plus universal
quand, tout en parlant de ce qu'on
connait un public qui accepted de
se voir et de s'autocritiquer, on
arrive, par le miracle du thtre,
oui, par la foi qu'on y met, par la
sensrit qu'on y investit,
dcrire, chanter l'me humaine,
enfouiller les arcanes, en
restituer toute la richesse.
Tchkov n'est pas universal
parcequ'il est russe mais
parcequ'il a le gnie de dcrire
l'me russe dans laquelle tous les
tres humans peuvent se
retrouver. Il en est ainsi de tous
les gnies et mme les bons
auteurs de thtre. Chaque
rplique crite par un auteur
quelque part dans le monde est par
definition universelle si elle
exprime le cri fundamental
d'lectre:< mencer mon accusation? com-
ment la terminer? Que mettre en
son milieu?
Michel Tremblay, St -Aldophe
d"Howard, 24
Fhtons la journe Mondiale du
htre Universel au Caleb
,enter Dimanche 9 Avril 7:30


PELENTET
DE L'CRIVAIN DRAMATURGE FRANKTIENNE
AU JOSEPH CALEB CENTER 5400NW 22ND AVE
DIMANCHE 9 AVRIL 2000 A 7:30PM

PLENTT

AVEC FRANKTIENNE DANS LE RLE DE POLID
ET RICARDO LEFVRE DANS L E RLE DE PIRAM
UNE RVLATION, UNE CONFIRMATION.
DEUX GRANDS COMDIENS AU SOMMET
DE LEUR ART.
LES BILLETS SONT EN VENTE AUX TICKETS MASTERS
(305-358-5885) ET A LA LIBRERI MAPOU AU PRIX DE
$18.- (JUSQU' SAMEDI SOIR- A LA LIBRERI MAPOU
$20.- (DIMANCHE)
ENFANTS MOINS DE 12-ANS) $12.-
POUR INFORMATION : (305)-757-9922


1








SPORTS


Mercredi 29 Mars 2000
Haiti en Marche Vol. XIV No 8


FOOTBALL Eliminatoires Coupe du monde 2002

PORT-AU-PRINCE 27 Mars-La T ," w'1
selection national de football joue ce I I -J-. ...l -........ .. .. ':'
samedi contre les Bahamas, dans le cadre Au premier tour, Haiti avait trouv matches, soit 4-0 l'aller et 3-1 au retour. 6
des liminatoires de la coupe du monde sa qualification aux dpens de la Domin- des 7 buts marqus l'ont t par Golman
2002, zone Concacaf, group 3. Cette ique par 7 buts 1 sur l'ensemble des deux Pierre, un record, dit-on.
rencontre aura lieu 6 heures pm au stade
Sylvio Cator. Championnat national de premiere division: Violette et Zniht en tte aprs
Sylvio Cator. a-.. ....


1 la 10ejourne ... Les rsultats enregistre:

23 mars 1823 23 mars 2000

Le Racing Club Ha'iti *en a 77 ans,


L'actuelle selection du Racing
Le jeudi 23 mars dernier ramenait un 77e
printemps pour le Racing Club hatien, surnomm
par les fans "le Vieux Lion." En cette occasion,
une messe d'action de grces a t6 clbre dans
la matine la chapelle du Petit college St Mar-
tial. Samedi soir, un bal avait lieu au Club Inter-
national avec Djakout Musique. La devise du club
"Vers la plus grande gloire dans l'honneur et le


En Bref
(suite de la page 2)
savoir qu'il tait en parfaite harmoi
avec le president de la Rpublique.
L'institution lectorale se runit, a-
fait savoir, cette fin de
semaine avec les reprsentants de 1
bureaux lectoraux dpartementaux
vue de finaliser le rapport d'valua
devant convaincre le president que
les lections sont possibles dans
l'immdiat.
La responsible de l'IFES en Hati,
Micheline Bgin, a rcemment rele
dans un rapport de srieux problem
techniques affectant le processus
lectoral. Ceci pourrait provoquer u
catastrophe, a-t-elle soulign, si des
corrections n'taient pas apportes
ces problmes.

Nette amlioration dans la
distribution de l'eau potabl
dans la zone mtropolitaine
Le directeur de Planification de la
Central Autonome Mtropolitaine
d'Eau Potable (CAMEP), Gerton R
a indiqu vendredi qu'une grande
amlioration a t apporte ces der
jours dans la distribution de l'eau
potable dans la region mtropolitai
de Port-au-Prince.
Dans une interview l'AHP, M. Re
indiqu qu'une dizaine de citernes
t construites Delmas et Carref
en vue de donner suite aux
revendications des habitants de ces
quarters qui prouvaient d'norme
'difficults en approvisionnement e
eau potable.


Bref palmars du RCH :
Champion des champions
la Concacaf 1963
26 fois champion en Coup
8 fois champion en Coupe
4 fois finalists en champion


La dprciation de la gourde par
rapport la devise amricaine
* ** au centre des proccupations
nie La dprciation spectaculaire de la gourde
par rapport la devise amricaine se
t-il trouve depuis quelques jours au centre des
preoccupations en Hati.
Les petites bourses sont les premires
victims de cette situation qui tend
x tion se compliquer avec l'attitude de
certaines banques et d'autres
institutions dtentrices de capitaux qui
stockent leurs billets verts,
crant ainsi une raret artificielle sur le
v march.
ves Les commerants grands ou petits en
profitent pour faire leurs choux gras. Les
une prix des products de premiere ncessit,
S ceux des products pharmaceutiques et
autres flambent un rythme inquitant,
soit del5 25%.
Mme les businessmen qui disposaient de
dpts remplis de marchandises avant la
monte du dollar, en prennent galement
e prtexte pour expliquer la hausse de
leurs prix.
Analysant les causes la base de la dcote
de la gourde, des conomistes
len, hatiens estiment que la situation politique
du pays caractrise par la
niers crise lectorale, a un rle capital jouer
dans la chute de la monnaie
ne hatienne.


Haiti/Elections: Le CNO appelle
la mise en route effective de la
procedure d'accrditation des
observateurs nationaux
Le Conseil National d'Observation
lectorale (CNO) a lanc vendredi un
"appel au patriotism et au sens de


Racing Club Hatien -
Roulado de la Gonve 1-0
Violette ASC 1-0
Znith- Fica 2-0
Aigle Noir- AS Grand
Gove 1-0
Baltimore-Topez 4-0
Racing des Gonaves-
Cavaly de Logne 3-1
Valencia de Logne-
Carrioca 2-1
Tempte- Don Bosco 1-1

Programme pour la lle
journe se droulant
cette semaine:
Carrioca Baltimore
Znith Roulado
Fica Racing Club Hatien
Valencia Topez
Aigle Noir Violette
Racing des Gonaves -
ASGG
Tempte de St Marc -ASC
Don Bosco Cavaly


* \. responsabilit des
membres du Conseil
Electoral Provisoire"
(CEP) pour la mise en
route effective de la
procedure d'accrditation
des observateurs
nationaux.
des clubs de "Les nombreuses failles
techniques et les graves
irrgularits enregistres
pe Pradel au niveau de l'inscription
d'Hati des lecteurs sont dues
innat national l'absence
d'observateurs nationaux
dans le processus
lectoral", indique le
CNO dans une lettre ouverte adresse
au CEP.
Faisant savoir que les observateurs
internationaux commencent dj
retire leurs cartes d'accrditation
auprs du CEP, le CNO attribue le
refus de l'institution lectorale
d'enclencher le processus
d'accrditation des
observateurs nationaux l'absence de
suivi dans les decisions arrtes lors
d'une runion le 25 fvrier dernier.

Le Secrtairerie d'tat aux
Finances invite les
contribuables s'acquitter
de leurs redevances fiscales
La Secrtairerie d'tat aux Finances,
announce l'intensification de la
champagne de recouvrement forc des
crances de l'Etat rcemment lance
par la Direction Gnrale des Impts
(DGI), pour la priode allant d'avril
septembre 2000.
"Il n'y a pas de prescription en matire
de recouvrement de crances
fiscales, la DGI peut en exiger
paiement tout moment et, quelle que
soit l'anciennet de la dette, a rappel
la Secrtairerie d'Etat aux Finances.
Elle invite les contribuables, dbiteurs
d'obligations fiscales, s'acquitter de
leurs redevances envers le FISC.

Le CEP dclare avoir agi sous
pression des parties politiques
et des candidates en fixant au 9
avril le premier tour des lections
Le Conseil Electoral Provisoire (CEP)
a admis mardi avoir fix de faon
prcipite les nouvelles dates du


CLASSEMENT
1)Violette 17 pts
Znith 17 pts
3) Baltimore 16 pts
4) Don Bosco 16 pts
5) Racing C H 15 pts
6) Fica 13 pts
7) Racing des Gonaives 13 pts
8) Carrioca llpts
9) ASC lpts
10) Valencia 10 pts
11) Cavaly 9 pts
12) Tempte 9 pts
13 Roulado 9 pts
14 Topez 7 pts
15 Aigle Noir 7 pts
16) ASGG 5 pts

SPORT INTERNATIONAL
Ligue des champions: le tableau
des 1/4 de finales
Chelsea ( Eng) Barcelone (Esp)
Valence (Esp) Lazio (Ita)
Real Madrid (Esp) Manchester
United (Eng)
Porto (Por) Bayern Munich (Ail)
Matches aller les 4, 5 avril et retour les 18,
19 avril 2000

Coupe de l'UEFA
Tableau des 1/2 finales
Galatasaray Leeds
Arsenal Lens
Matches aller le 6 avril
Retour le 20 avril.


premier tour des prochaines lections
lgislatives, municipales et locales.
"Les dates du 9 avril et du 21 mai avaient
t revenues sans tenir compete
de la ralit des faits, mais sous la
pression des candidates et des parties
politiques impliqus dans le processus
lectoral", a fait savoir le conseiller Carlo
Dupiton, prcisant que les nouvelles dates
seront dtermines en function de la
technicit du processus. (source: AHP)
Il a cependant indiqu que l'institution
lectorale prend toutes les
dispositions en vue de la ralisation du
prochain scrutiny la satisfaction
de la population hatienne. (source AHP)

Ren6 Th odore
Candidat la mairie
de Port-au-Prince


Pour que Port-au-Prince redevienne
une ville o il fait bon de vivre.

YON LOT NIVO
303, Bourdon
Tl : 244-5340
Website : www.mrn.4mg.com
E-mail : rtheo@haitiworld.com

Le candidate vous invite visiter son site
pour prendre connaissance de son
programme. Vous pouvez envoyer vos
suggestions et/ou contributions
galement son adresse postal:
303 Bourdon, Port-au-Prince, Hati


Page 20


en a
ont
four

.s
Mn




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs