Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00005
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: January 12, 2000
Copyright Date: 2010
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00005
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text


















Nouveaux
PORT-AU-PRINCE, 7 Janvier
- Les officials lectoraux ont annonc
vendredi le renvoi pour deux semaines du
programme d'inscription des lecteurs qui
devait commencer ce lundi. Les
lections lgislatives et locales,
depuis longtemps attendues, sont
fixes au 19 mars prochain (second
tour le 30 avril).
Carlo Dupiton, porte-parole
du Conseil lectoral provisoire
(CEP), a dclar lors d'une
conference de press que
l'inscription des 4 millions
d'lecteurs ne pouvait commencer
lundi parce que le personnel des bu-
reaux lectoraux travers le pays n'a
pas encore t entrain comme il faut.
La date de l'inscription des .j
lecteurs est maintenant fixe au 24
janvier.
L'ouverture de la champagne
pour les lections locales a t
galement renvoye, ont dclar les
officials. Cand
Par contre, la champagne


PORT-AU-PRINCE, 9H aiti
Janvier--Le na\ ire rempli 1. 9
au ras board de rfugis qui parvenait le de la capital. L<
ler janvier dernier jusque sous les requte du gouv
fentres de Miami Beach transportait sur lequel les troi
411 personnel, 16 ressortissants comptaient entr
dominicains et deux chinois. 31 dcembre
Le 29 dcembre dernier, les amricaines v
autorits de la Rpublique dominicaine psychose d'attaq
ont arrt trois prsums terrorists du passage au m
lybiens qui taient entrs dans le territoire Hati
voisin en passant par Hati. Selon une espce de terrain
source officielle hatienne, les trois sus- toutes sortes d
pects ont log dans une localit proche catholiques?


Hati en Marche dition du 12 au 19 Janvier 2000 Vol. XIII No 49


renvois de dates font craindre pour
l ti* d1s'accomplir dans le temps imparti. C'est
les elections u 19M ars l'opinion de Sauveur Pierre-Etienne,
pour les parlementaires commence comme Ces renvois font nouveau porte-parole de l'Organisation du people
prvu ce lundi 10 janvier. craindre que le processus lectoral ne peut en lutte (OPL).
"C'est une faon de
renvoyer les lections elles-mmes"
a dclar Pierre-Etienne. "Le regime
-au pouvoir, a-t-il poursuivi, fait toutes
sortes de manoeuvres pour s'assurer
S..qu'il n'y aura qu'une seule election
en novembre ou dcembre 2000."
L'OPL et les autres parties
d'opposition ont depuis longtemps
dnonc ce qu'ils appellent une
champagne d'intimidation conduit par
le parti Lafanmi Lavalas de l'ex-
prsident Jean Bertrand Aristide,
Svisant au renvoi des lections du 19
mars et la tenue d'une seule election
la fois prsidentielle, parlementaire
et locale en novembre 2000.
'.' Selon les parties d'oppo-
sition, cette stratgie vise profiter
de l'enthousiasme cr par la
idats de parties rivaux pratiquant le dialogue (de la droite) Dany Toussaint, Serge Gliles candidature d'Aristide aux prochaines
et K-Plum photo Image Nouvelle/Hati en Marche (voir Renvois de dates / 3)


__________________ I


terre ouverte


eur arrestation a eu lieu ia-a
eemement amricain, selon
s ressortissants lybiens
er aux Etats-Unis avant le,
alors que les autorits
ivaient dans un tat de
que terrorist l'occasion
nillnaire.
serait-elle devenue une
.n vague par o transitent
'lments pas tout--fait


En moins d'un mois, quatre
monomoteurs Cessna ont effectu un
atterrissage forc au pied du Morne--.
cabrits, zone de la Croix-des-Bouquets, une
agglomration au nord de la capital. Cet
endroit est considr comme un carrefour
de la cocaine en provenance de la Colombie,
et en route pour les Etats-Unis. La drogue
est ensuite achemine aux Etats-Unis soit
directement d'Hati, soit en passant par la
Rpublique dominicaine destination de
Porto-Rico.


Une telle situation
de porte grand ouverte, de
0 O far west s'explique
aisment. Haiti a aboli ses forces annes
en 1995, pour cause de coup d'tat
perptr en septembre 1991 et qui a
rsult dans le massacre de plus de 4.000
civils.

Une peau de chagrin ...
Or de l'indpendance en 1804
nos jours, le pays n'a pas seulement vcu
sous la botte militariste mais l'arme a
constitu l'chine dorsale (seconde par
(voir Terre ouverte / 4)


Dsespoir des passagers

hatiens rapatris

"C'est un sauve qui peut"

affirme l'un d'eux





\ J : ,--. ,






- -- -





Dominicains rapatris avec les Hatiens phbto YonelLouislH.en.M
PORT-AU-PRINCE, 5 Janvier passage l'an 2000, jusqu'aux portes de
- Dix passagers seraient morts bord Miami Beach, et don't les passagers ont t
du bateau de rfugis parvenu le 31 rapatris manu military en Hati mercredi
dcembre dernier, just au moment du (voir Rapatris / 6)


Deux enfants ... Une nouvelle
Deux traitements! proposition de

'- ...." ... ^ Olivier Nadal


;'. ,.S:. :, ;.:' (un ditorial de Mlodie 103.3 FM,
Port-au-Prince, Hati)
Le president en exercise de la Chambre
de commerce et d'industrie d'Hati
(CCIH), Olivier Nadal, a fait une propo-
sition pour encourager la population
S retire sa carte lectorale en yue des
lections de.mars prochain: la CCIH
(voir Nadal / 5)


HAITI EN MARCH
Le petit Elian Gonzale Port-au-Prince
.' H^^'fip Port-au-Prince
S100 Avenue Lamartinire / Bois Verna
: .. Tl/ Fax 245-1910
-:" : Miami
173 N.W. 94th Street
Miami, Florida 33150
Tl: (305) 754-0705 ou 754-7543
New York (914) 358-7559
.. Boston (508) 941-6897
; Montral (514) 337-1286
FAX (305) 513-5688 ou 756-0979
E-mail: enmarche@haitiworld.com
-. URL: www.haitienmarche .com
,- -.. Library ofCongress # ISSN1064-3896
. "'.<.^ .i- ^f *.*; +- -:'- ,.' :^.-S 2 Miami, New York, Montral, Boston,
S.Washington, Chicago: $ 1.00
S- . te :- ; .,.a Port-au-Prince: 5 gourdes
Infant hatien refoul ,,







Page 2


EN PLUS ...


EN BREF...


Mercredi 12 Janvier 2000
Hati en Marche Vol. XIII No 49


t Imm

1- m ipmm-


.4- e

amom -qe
-a m- ou


on Im b MNI-




qm -M oe m m wm o


- -a .
-mm 4b
.9b


- em emmq -> Im> M-
..- q- w . e--


Imm .- C--mm 4bo M. um

-*~ odm


- 4mM-*- I-

4 m--




h "Copyrighted Material *

0 Syndicated Content *

Available from Commercial News Providers"


*~ --e -


- - le- 4- - M m -


- -d@b e0 --
4m m u -


e1aw-m emmm p MMM ->-
m me C. -uo- c Ma -mo-
M- Mo m- M - e- e l- -a


- e -


tom b bou*&


e peMiom


-%m a -m elmep -ompa -
C. -4b*. e C e
a> - or ~
e to


M-M m


~ 0 dosSmm C

qmme4M..



NOM. _
e op
~ q*


N 4


- -.gmm -.Ma
- -

e -tu


aeaie ab 0


- mma o e eop -


e- -
abqa -lmb eo


Dpart du premier ministry hatien pour TaIwan
Le premier ministry hatien Jacques Edouard Alexis a quitt Port-au-Prince jeudi pour
Tawan dans le cadre d'une visit officielle de 8 jours.
M. Alexis est accompagn du ministry du Commerce Grald Germain,
du Chancelier hatien Fritz Longchamp et des Recteurs de l'Universit d'Etat
d'Hati, Pierre Marie Paquiot. et de l'Universit Quisqueya.
Ce voyage l'tranger, le tout premier de M. Alexis en tant que chef de
gouvernement, rpond une invitation qui lui a t adresse par son
homologue Tawanais, Vincent Siu. Celui-ci avait effectu en aot dernier
une brve visit en Haiti.
Durant son sjour Tawan, Jacques Edouard Alexis sera reu par le
president Lee Teng Wi, le premier ministry Vincent Siu et aura des
entretiens avec des fonctionnaires du gouvernement et des hommes d'affaires
chinois.


-0 . e
e. e U -m


La police enqute sur un ventuel attentat contre un candidate
au snat de Fanmi Lavalas
Le porte-parole de la police national, Jean-Dady Simon, a confirm vendredi la mise
en garde--vue du chauffeur de l'un des deux vhicules ayant pris en chsse mercredi
soir la
voiture du candidate au senate, Dany Toussaint.
Le Chauffeur, un employ du commissariat de police de l'Anse--Veau
(Nippes), est incarcr Carrefour. La voiture avait t intercepte par
les policies de cette commune alerts par l'ancien major Dany Toussaint,
candidate du parti Fanmi Lavalas pour le dpartement de l'Ouest.
Selon Jean Dady Simon, l'accus fait l'objet d'une enqute administrative
conduite par l'inspection gnrale d l'institution policire. Le
porte-parole refuse toutefois de parler de tentative d'attentat avant la
conclusion de l'enqute.
Des proches de Dany Toussaint avaient rapport jeudi que celui-ci avait
chapp un attentat sur la route de Frre Ption-ville.


Elections: Formation du Conseil National d'observation
lectorale
M. Lopold Blanger, actuel directeur de Radio Vision 2000, a t lu jeudi,
Coordonnateur National du Conseil National d'observation electoral (CNO) par les
reprsentants des rseaux et organizations d'observation lectorale, lors d'une
rencontre l'Htel Christopher avec les membres du Conseil lectoral provisoire.
L'accouchement du CNO a t le fruit d'un dbat houleux entire les
reprsentants des diffrents rseaux d'observation lectorale rpartis sur
le territoire.
, Le Coodonnateur National qui a t lu avec une majority de 26 voix sur 43 a
promise de travailler avec tous les secteurs de la vie national afin de
garantir la tenue d'elections libres dans le pays.
Le president de la commission des relations publiques du CEP, M. Macajoux
Mdard s'en est rjoui. Il a toutefois invit le Conseil National
d'observation lectorale (CNO) garantir la transparence du processus
electoral.
.4e Conseil National d'observation lectorale comprend 11 membres don't un
coordonnateur gnral, une coordonnatrice gnrale adjointe, un secrtaire
gnral, un secrtaire gnral adjoint, une trsorire, un trsorier
adjoint et 6 conseillers.

Signature du code d'thique par un grand nombre de parties
politiques
Les reprsentants et responsables d'un grand nombre de parties politiques don't Fanmi
Lavalas et le Rassemblement des Dmocrates Nationaux et Progressistes (RDNP) ont
sign mardi sous reserve le code d'thique labor par le Conseil Electoral Provisoire
(CEP) pour le bon droulement des prochaines lections.
Dans son discours de circonstance, le president de l'institution lectorale
Me Lon Manus a appel les candidates et les formations politiques engags
dans le processus lectoral obtemprer aux exigences du code de conduite.
En cas de violation de ces principles, vous devrez vous soumettre aux
sanctions du CEP", a lanc M. Manus, soulignant que le code d'thique
constitute un outil inspensable la russite des prochaines joutes
lectorales.
Il a par ailleurs raffirm la volont de son institution organiser ces
lections dans la transparence et dans l'honntet.

Justice et Paix appelle les organizations de la socit civil
lutter en faveur de la justice et de la paix en Hati
La Commission piscopale Nationale Justice et Paix a fait part jeudi sa determination
travailler en faveur de la justice et de la paix en Hati.
Dans un message rendu public l'issue de sa dernire assemble gnrale
organise autour du thme Respect de la dignit humaine, le chemin de la
Paix", la Commission appelle les responsables travailler en vue d'assurer
la protection de tous, renforcer la scurit dans le pays, rduire le
chmage et le taux d'analphabtisme.
La Commission piscopale Nationale Justice et Paix a dnonc par ailleurs la
corruption qui svit selon elle dans l'administration publique, le traffic
illicite de la drogue, la vente illgale d'armes feu, ainsi que la crise
institutionnelle gnralise que connat le pays.

Le Ministre de l'Education national "dtermin" travailler
au bon droulement du 2me trimestre scolaire
Le Ministre de l'Education national, Paul Antoine Bien-Aim, a affirm jeudi sa
determination travailler au bon droulement du deuxime trimestre scolaire.
M. Bien-Aim qui intervenait dans une conference de press, a annonc la
creation d'une commission gouvernementale charge d'harmoniser les rapports
entire les partenaires du secteur public de l'Education. Cette commission
dirige par le Premier Ministre Jacques Edouard Alexis a t forme sur
recommendation du president Ren Prval.
Le Ministre de l'Education a dcid de faire certaines concessions aux
organizations contestataires. Il a t convenu notamment d'liminer les
sanctions frappant certain professeurs grvistes dans le cadre du movement
de boycott des course .
M. Bien-Aim a dit reconnatre la situation socio-conomique prcaire des
enseignants et soulign la justesse de leurs revendications.
Cependant, il les a invits tenir compete des efforts dploys par le
gouvernement depuis 1995 en vue d'amliorer la quality de l'enseignement
public ainsi que les conditions de vie et de travail des professeurs.


m 9-mw- edm e m
e- - e ab


a--


~- e.. -
e -


- - -
e- e ~ e


--qp- 4e emm am- mbg -


- 4m







DERNIERE EDITION


Un Hatien abattu la frontire

Enforcement des troupes du
De nombreux soldats ^ t n promise d'tre plus
dominicains ont t dpchs Ot d o m II 1ca in comprhensif et de respecter
la frontire avec Haiti. Il s'agit d'une operation de 15 jours les droits des rapatris illgaux. En change, Haiti avait
avec un double objectif: empcher les entres illgales promise de renforcer la surveillance la frontire pour
d'Hatiens sur le territoire dominicain; rapatrier les immi- empcher aux Hatiens d'entrer illgalement en rpublique
grants qui ont russi y entrer sans documentation adequate. voisine.
Rcemment, Hati a accus la Rpublique Selon d'autres sources gnralement dignes de foi,
dominicaine d'avoir expuls environ 5.000 immigrants le enforcement des troupes dominicaines la frontire est
illgaux hatiens sans leur avoir permis de ramasser leurs intervene aprs qu'un Haitien soit mort par balles, tandis
effects, tandis que les autorits dominicaines soutiennent qu'un autre aurait t bless mardi dernier, 4 janvier, alors
qu'ils respectent les procedures lgales. qu'ils tentaient de passer la frontire.
d Le Gnral Manuel de Jesus Florentino, Secrtaire Les soldats dominicains auraient fait feu pour
des forces armes, a prcis que la nouvelle operation a stopper les Hatiens et un Hatien aurait t tu sur le coup,
dbut le vendredi 7 Janvier avec des exercices de routine tandis qu'un autre a t bless.
pour garder et protger la frontire. Aucune information ce sujet n'a fuit en Haiti
Le mois dernier, le gouvernement dominicain avait jusqu' present et on ignore o le bless a t transport.


ACTUALITE ELECTIONS
Ouverture de la champagne pour les

lgislatives mais l'inscription des lecteurs
,8 Janvier- La r ortee qui pensent qu'il s'agit l de dilatoire.
PORT-AU-PRINCE, 8 Janvier-La _repOrtLe qu L responsible des relations
champagne lectorale s'ouvre travers le pays a.
le lundi 10 janvier comme indiqu dans la loi lectorale de
juin 99 pour les candidates au snat et la dputation. Par
contre les inscriptions des lecteurs qui devaient commencer
en mme temps ont t reportes par le Conseil lectoral
provisoire (CEP) la date du 24 janvier prochain au plus
tard. Ce report est critiqu par des chefs de parties politiques "


ELECTIONS
Renvois de dates ...
(suite de la premiere page)
prsidentielles pour arracher galement la victoire dans un
raz-de-mare pour les autres candidates de Lafanmi Lavalas
tous les niveaux, comme on l'a vu en dcembre 1990.
Quoi qu'il en soit, beaucoup de secteurs, y compris
Lafanmi Lavalas, doutent de la capacity du CEP raliser
l'inscription des lecteurs temps pour les lections du 19
mars.
Pour la premiere fois en Haiti, chaque lecteur doit
tre pourvu d'une nouvelle carte lectorale avec photo.


Le candidate au snat any Toussaint
Le candidate au snat Dany Toussaint


'*' r' -. **.
N


4 t nt~


~e. '-
s:,! tj. )jY
&


'..... :. -


..."f; ,;.; ^ f- r ;














Sf
t>m.li


La UNITRANSFER est mair tenant NEW YORK.


La UNITRANSFER est dsormais Ie moyen
le PLUS RAPIDE et le PLUS SUR pour
effectuer vos tranferts d'argent ou de nourriture
des Etats-Unis vers Hati. ....
Vous pouvez galement effectuer un transfer
directemen sur n'importe quel compete UNIBANK..
No s asurons ne cuverture national,
S travers erseau des 18 succursales de
la UNIBANK et de nos Agents Payeurs rpartis
. travers les 9 dpartements gographiques.

BUREAU PRINCIPAL
MIAMI : 5911 NE id ave. Miami, FL 33137, Tel: (305> 757-4343
"NEW YORIK 280aChurfchiAvenue Brookn N 11226, Tet (718) 693-7935


S..TOLL FREE NUMBER
.. '- . . :,


s'-.
j ,~ f
-J- ..


I """ || UNITRANSFER USA, Inc.
||l .oit.a oI UNBwNK Hao


"Nou Rapid, Nou Garanti"


Mercredi 12 Janvier 2000
Hati en Marche Vol. XIII No 49


Page 3


J ''


;l


--------------


HAITI-DIASPORA SOMMAIRE...
Dsespoir &s passagers hatien^ rapatris p.l
Enfant Cubain, enfant Haide: .d .tstemit p.7
Un Bahamen tue un Hatien pour mimer
sa propre mort p.2
Un traffic de clandestins inquite les autorits
amricaines p.6
Un Hatien abattu la frontire p.3
ACTUALITES NATIONALS.
Une nouvelle proposition de Olivier Nadal p.l
Nouveaux renvois de dates font craindre pour les
lections du 19 Mars p.1
Ouverture de la champagne pour les lgislatives p.2
Attentat manqu contre Dany Toussaint p.l8
ANALYSE
Haiti, Terre ouverte ... p.l
ACTUALITES INTERNATIONALES
Gain record la loterie de New York p.2
Sngal: Il y a bien eu deux types de cartes
d'lecteurs p.8
Churchill et Roosevelt voulaient se dbarrasser de
de Gaulle p.9
L'affaire Ben Barka p.12
Manifestations Miami contre le renvoi d'Elian
Cuba p.20
Rforme agraire
Ne nous nervons pas p.9
Socit
Ftes de fin d'anne et modernit: plus a change p.11
Une lettre ouverte de Paul Laraque p.17
SPORTS Prparation du 11 national p.14
publiques au CEP, Macajoux Mdard, a expliqu que ce
retard est d aux incidents survenus dans la Grande Anse,
plus prcisment contre le local du BEC l'Anse-d'Hainault
le 22 dcembre dernier.
La semaine dernire, la coalition Espace de
Concertation a accus directement le Pre Joachim Samedy
du Comit de Rsistance de la Grande Anse (Corga) d'tre
l'origine des incidents au course desquels un jeune sup-
porter de l'Espace, g de 20 ans, a reu un projectile tir,
dit-il, par Georges Simon, un candidate la mairie de cette
commune cart par le BEC. .
Le responsible de Corga avait dj dmenti toutes
les allegations selon lesquelles il serait impliqu dans des
actes de sabotage du matriel du BEC de l'Anse d'Hainault. *
(voir Elections / 18)

Attentat manqu contre
Dany Toussaint P i8


- - 1






Page4


UNE ANALYSE


Mercredi 12 Janvier 2000
Hati en Marche Vol. XIII No 49


(Terre ouverte ... suite de la premiere page) H e
l'glise catholique dans la bonne tradition de H a i te
l'pe et la croix introduite avec Christophe
Colomb en 1492) dans un pays qui n'a jamais t dot d'un pas 4.000 actuellement.


-- B >, n ,-:, .. :. .


Lrct
S ... ..y:.
L'occupation amricaine n'a rien change la situation d'instabilit photo d'Archives


appareil administratif l'chelle national ni d'aucune autre
institution capable de jouer un rle d'encadrement pour la
rpublique entire. L'ducation, la sant, la justice, la tech-
nique, tout s'est depuis toujours concentr dans les 4 ou 5
grandes villes du pays, et consequence de plusieurs
dcennies d'une dgradation laisse elle-mme, cette peau
de chagrin s'est aujourd'hui racornie presque uniquement
sur Port-au-Prince, la capital. D'o l'expression de
Rpublique de Port-au-Prince.
Les forces armes assassines et honnies ont t
remplaces par une police civil national de 6.000
membres. Mais non seulement ce nombre est largement
insuffisant pour une population de 8 millions d'habitants
environ, non seulement la jeune police manque
d'exprience, mais ses effectifs en ralit sont bien
moindres. Rvocations pour cause de corruption ou viola-
tions des droits humans, dmissions et dparts volontaires
de recrues vite dsappointes et plus probablement encore
cause de la monte irresistible de la criminalit (l'anne
dernire un grand nombre de policies ont t asassins), la
quantit vritable d'agents en service actif ne dpasserait


rre ouve


L'ordre
ne peut rgner aux
quatre coins du
territoire, faute
d'agents de l'or-
dre. Aussi simple
que cela ...
Ensuite,
la police n'est pas
quipe. Deux
cars de police ne
peuvent arriver
coincer l'auteur
d'un hold up ou
d'un assassinate
quand bien mme
celui-ci se serait
fourvoy dans un
sens unique. Trs
peu de voitures de
police sont qui-
pes de radio et
autres quipe-
ments ncessaires
pour faire face
des malfaiteurs le


r d'autrui n'a aucune valeur pour
r e les nouvelles gnrations de
t0 O *b criminals). La disparition de
l'autorit de l'Etat ne date donc pas de la dissolution des
forces armes.
C'est si vrai que des ex-militaires eux-mmes
avouent que la disparition de l'arme en tant que institu-
tion et corps constitu n'a pas attend son abolition en 1995
par le president Jean Bertrand Aristide la suite du sanglant
coup d'tat de septembre 1991 et l'invasion militaire
amricaine de septembre 1994 qui a mis fin au rgime
militaire. Au lendemain de la chute de Duvalier en fvrier
1986, l'arme a t la premiere donner l'exemple de la
dsagrgation et de la disparition de la hirarchie et de
l'autorit de l'Etat. Massacres tort et travers (Fort-
Dimanche, Ruelle Vaillant etc.), coups d'tat militaires tous
les six mois maintenant le pays dans un tat d'instabilit
chronique, affrontements arms entire diffrents corps
militaires (Lopards et Casernes Dessalines versus Garde
Prsidentielle), rbellions dans les casernes culminant dans
l'arrestation par les bidasses en folie de leurs officers qu'ils
livrent compltement nus et menotts au Grand Quartier
Gnral...
Et tout cela sur fond de traffic de drogue (Colonel
Jean-Claude Paul, Lieutenant-colonel Michel Franois etc).
Qui donc est le premier responsible de la disparition de
l'autorit de l'Etat?
C'est cette arme-l qui fera le coup d'tat du 30
septembre 1991, le plus sanguinaire que le pays ait connu.
(voir Terre ouverte / 5)


plus souvent trs
lourdement arms.

L'arme a t4
la premiere donner
l'exemple de la
dsagrgation...
Mais le problme
va plus loin. Depuis bien .
avant l'abolition de
l'arme, le pays connait .
une crise dramatique au
niveau de l'autorit
publique, consequence du
vide cr entire la chute de -.
la dictature et l'avnement
d'une dmocratie qui n'est
pas encore bien digre.
Outre une nouvelle Consti-
tution excessivement librale (abolition Trafiquants de drogue latino-amricains emprisonns en Hati
de la peine de mort alors que la vie photo Marcus Plaisimond/Hati en Marche


You live in the US ?


You are travelling to Haiti soon ?


You own a digital TDMA cellular phone ?


Take your cellular phone with you. Go to the Comcel

Airport booth as soon as you land... And let's roam !



Comcel offers 2 roaming options for visitors *:
short travel: no activation, 9 gdes per minute
frequent travel: activation + 3 gdes per minute

*Comcel can connect the following digital TDMA cellular phones :
Ericsson : DH 318 ; DH 618 ; DH 668 ; KF 788
Motorola ultratac 700 A ; startac 7790
Nokia : 5120 ; 2160 ; 5160 ; 6120 ; 6160

For further information,
contact us at the Comcel booth at Port-au-Prince
International Airport or call
(509) 244 -1400/ (509) 401-5566


ComCEL






Mercredi 12 Janvier 2000
Hati en Marche Vol. XIII No 49


Page 5


DE L'ACTUALITE


(suite de la page 4) T e o a
Normal, ce n'tait plus une arme mais, pour IT r ou verte * d
rpter un Premier ministry canadien, "une aux frontires guerroyer contre les barbares, Rome a
bande de voyous." continuait de fonctionner ... c
Mise en stages des citoyens en faveur Et ce n'est ni une Constitution progressiste dans
des groups organisms ... son esprit mais trop
idaliste et mme
w ~thorique dans son en- ..
semble, qui arrange les
cs e Voire une
~ dmocratie qui faute
l + -des institutions indis-
':, ., pensables sa veritable
mise en pratique
resemble tantt une
camisole de force,
1 tantt une licence
absolue et mme . une ,
mise en otages des \J
citoyens en faveur des .
groups organiss ou
cartels de quelque na-
ture qu'ils soient.


mricain nomm par Washington la tte du programme
e rforme judiciaire en Hati et qui se rvle un avocat
yant t renvoy du barreau de Californie pour mauvaise
ause ...
Hati, port ouvert pour la drogue, rfugis aussi





J....

) ,'


Confrontations armes entire diffrentes units: Caserne
Dessalines vs Garde Prsidentielle photo d'Archives
Le pays hrite donc aujourd'hui d'une dcennie
de turbulences, mais galement d'une histoire peu
prvoyante qui n'a mis en place aucun garde fou
institutionnel car dans une nation organise ce n'est pas
tant l'arme ni l'glise qui maintient l'ensemble du pays
en place. Quand bien mme toute l'arme de Csar tait


C'est d'abord dans


Aprs un massacre


l'esprit du citoyen hatien qu'est le vide ...
Mais cinq ans aprs le rtablissement du
s rgime constitutionnel en octobre 1995, et malgr la
presence dans le pays d'une force international qui utilise
toutes les resources diplomatiques pour continue de rester
sur place, l'absence d'autorit publique reste toujours aussi
prononce. Du militaire dominicain en uniform qui entire
en Hati par la frontire, puis rentre chez lui quelques heures
plus tard au volant d'une voiture vole, au directeur gnral


de l'arme ... photo Marcus Plaisimond/H.en.M


bien que prsums terrorists en transit, avocats des
mauvaises causes, flons et mercenaires de tout poil... Mais
force d'usure, aujourd'hui c'est d'abord dans l'esprit du
citoyen hatien qu'est le vide. Et c'est par l qu'il faut por-
ter remde. Bien entendu, la politique politicienne pratique
aussi bien Port-au-Prince qu' Washington n'y suffit pas
... Ce n'est donc pas demain la fin de l'instabilit, source
de tous nos maux.

Haiti en Marche, 9 Janvier 2000


Une nouvelle
(Nadal ... suite de la premiere page)
compete demander au commerce d'accorder 5% de rabais
toute personnel qui effectuera un achat munie de sa carte
lectorale d'ici au mois de mars 2000. M. Olivier Nadal a
fait ces dclarations jeudi dernier 6 janvier lors d'une
conference de press.
La proposition du president de la Chambre de com-
merce part d'un bon natural. Mais vous vous rendez compete:
on parle d'un lectorat de plus de 3 millions d'mes.
Trois millions dferlant sur le bord-de-mer, cela
suppose bien entendu un sacr march prendre,
particulirement aprs une fin d'anne commercialement
mauvaise, o les stocks ont t peine entams.
Mais le commerce hatien n'a pas l'habitude des
discomptes pas plus que des soldes, c'est l son moindre
dfaut ... Mme quand il y a un march prendre y'a qu'
se baisser! Par example, peine le chef de l'Etat avait-il
annonc que les cuisinires au carbon de bois devront se
mettre au propane que le prix de ce dernier a grimp en
flche, suite une cartellisation instantane de l'offre ...
M. Olivier Nadal a-t-il eu une fois encore un lapsus
(rcemment il a d dmentir avoir offert de finance les
parties politiques qui en feraient la demande? Ou est-ce un
canular?
Le secteur commercial n'a eu jusqu' present
aucun commentaire. Ce qui laisse l'observateur trois
hypothses: ou la proposition de M. Nadal n'engage que


proposition de Olivier Nadal


lui-mme, n'est une fois de plus
qu'un coup de tte d'un president
de la Chambre de commerce qui
brle de jouer un rle peu
ordinaire; ou les membres actifs
de la CCIH se competent sur le
bout des doigts, auquel cas la
proposition de 5% de rabais est
condamne rester lettre morte;
ou enfin Olivier Nadal sait que
le pouvoir d'achat de cette
grande masse lectorale, toute
forte de plus de trois millions
qu'elle soit, ne pse pas lourd.
Auquel cas sa proposition ne
serait pas plus qu'une farce ..,
Par consquent, pour
lever toute quivoque, le
president de la Chambre de com-
merce se doit d'apporter
quelques prcisions:
1) A-t-il eu l'aval de ses
pairs avant de se lancer dans une
telle offre (soit 5% de rabais dans
le commerce toute personnel qui
effectuera un achat munie de sa
(voir Nadal / 7)


Si vous-mme ou bien quelqu'un de votre connaissance a t impliqu
rcemment
dans un accident de voiture, vous devez tre au courant d'un nouveau Rapport
Gratuit qui rvle des info.rmations d'importance vitale que vous devez
connaitre avant d'entreprendre la moindre dmarche.
Les victims d'accident rarement connaissent leurs droits et leurs
responsabilits.
Sans tre avertis, ils peuvent tre frustrs, perdus et victims une second fois.
Et ce n'est pas tout, le temps pour une victim d'accident de dcouvrir qu'il a
t induit en erreur, il est dj trop tard.
Il y a actuellement des milliers de victims d'accidents de voiture qui vivent
une vie miserable et douloureuse parce qu'ils n'ont pas t au courant temps
de leurs droits et des options qui auraient pu leur tre offertes en tant que
victims d'un accident.
Ne laissez pas pareille chose vous arriver ou arriver quelqu'un qui vous est
cher. Vous tes en droit de recevoir un Rapport Gratuit qui vous mettra au
courant de
"Ce que vous devez savoir si vous avez t victim d'un accident de Voiture".
Appelez Toll-Free 24 heures sur 24. Votre message sera enregistr.

1-888-494-7858
L'appel est gratuit, ainsi que le Rapport


Duclas & Duclas, LLC
Accountants, Tax and business Consultants
Phone : (305) 770-3953 Fax: (305) 770-9365
20401 N.W., 2nd Avenue (441) Pager : 995-2277
Suite 214 E-Mail: rduclas@duclas.com
Miami, Florida 33169 http://www.duclas.com



Fiche d'Abonnement Hati en Marche


Nom

Adresse


ETATS-UNIS
CANADA
EUROPE
AMERIQUE LATINE


6 MOIS
US $ 40.00
US $ 42.00
US $ 70.00
US $ 70.00


Renouvellement O

Nouvel Abonn O

UNAN
US $ 78.00
US $ 80.00
US $135.00
US $135.00


e,






Page 6


HAITI-DIASPORA


Mercredi 12 Janvier 2000
Hati en Marche Vol. XIII No 49


Desespoir des Hatiens
(Rapatris ... suite *
de la premiere page) "C'est un save qui peut" affirm
(5 janvier), moins d'une semaine aprs avoir tent leur essay de tromper la vigilance des Gardes Ctes amricains.
chappe vers la "terre promise." Tous les passagers hatiens, l'exception de 4
Selon un porte-parole des gardes ctes U.S., six femmes enceintes, ont t rapatris mercredi sans avoir eu
passagers seraient morts au course du voyage et leurs corps droit au moindre interrogatoire, savoir s'ils ont des raisons
ont t jets la mer. (Des informations obtenues par le srieuse.s pour fuir leur pays. On a vu 14 Dominicains


..* .. dbarquer galement au
wharf de Port-au-Prince.
Quant aux deux ressortissants


. ... ....

"~r ~ s. 9.


.s


Ak


-J.



L'embarcation qui a transport 411 rfugis jusqu'aux ctes de Floride
photo Miami Herald Hospital de Miami seront b
Miami Herald porteront ensuite ce nombre 10). d'aprs les officials de l'imr
Ces rvlations ont t faites par des passagers La decision de rapat
une quipe des gardes ctes amricains qui les interrogeait, sans leur donner la moind
Ces disparitions n'ont cependant pas t provoqu trois jours d'inten
confirmes, a dclar le porte-parole des U.S. Coast Guards, la part des communauts h
Lt. Ron Labrec. "Nous avons notifi le fait notre officer qualifiant de racistt" une po
de liaison en Hati, a-t-il dit, charge par lui d'en aviser le cubains et traite les hatiens e
gouvernement hatien." hatiens sont choqus de voir
Selon le porte-parole des gades ctes, ces gens utiliser des gants pour faire
seraient morts touffs ou crass cause des passagers en du bateau.
surnombre. Le bateau mesurant 60 pieds (18 mtres) de "Nous avons t bi
long et 25 pieds de large transportait 411 personnel: don't Miami). Nous avons demand
16 Dominicains et 2 Chinois, le reste tant des Hatiens. nous l'ont pas accord. Ils n
L'embarcation devait finir sa course sur un banc tion. Ils nous ont seuleme
de sable environ 1 mille de Key Biscayne, aprs avoir malades" a dclar Robert int


Chinois, ils ont t retenus
bord du navire des Gardes
Ctes qui a ramen les
passagers, pour d'autres inter-
views avec les officials de
l'immigration amricaine...
Les 4 femmes
traites au Jackson Memorial
bientt elles aussi rapatries,
migration amricaine.
rier manu military les Hatiens,
re chance de s'expliquer, a
[ses protestations Miami de
hatienne et afro-amricaine,
olitique qui facility les rfugis
en pestifrs. Les observateurs
les membres des gardes ctes
descendre leurs compatriotes

en reus (entendez en rade de
d l'asile politique, mais ils ne
e nous ont pos aucune ques-
ent demand si nous tions
terview son retour, au wharf


les Dominicains et les Chinois, leur demandant pourquoi
ils avaient laiss leur pays. Mais ils n'ont pos aucune ques-
tion aux Hatiens."
Un autre passage, Frantz Tirne, qui a voyag avec
sa femme et leur fille Rose-Carline, raconte: "On est arriv
jusqu' Miami. Ils auraient d nous laisser rester. Ils se.sont
comports brutalement. Ils m'ont empoign au cou et m'ont
forc monter dans leur bateau."
La plupart des rapatris disent tre parties pour
essayer d'chapper la pauvret. Mais quelques-uns comme
Frantz Tirne, font aussi tat de l'instabilit politique. "Je
possde une cole, a dclar Tirne. Mais ces gens insis-
tent pour utiliser mon cole pour faire leurs meetings
politiques. Quand je dis non, ils me font toutes sortes de
menaces."
Un homme dit avoir pay son passage bord pour
$1400, mais la plupart disent n'avoir rien pay et que le
bateau a t vol. "Le pays est en crise, dit Frantzo Premisca.
C'est un sauve qui peut."
"Nous tions parvenus destination. J'aurais
prfr tre fusill sur place que de retourner dans la boue
d'Hati" a dclar cet autre dpos par le navire des Gardes
Ctes, le Valiant, sur le port de Port-au-Prince.
Le voyage en mer vers Miami avait dur 4 jours.


1'. Irs&! de dadnds __qufte bt
-- --


"Copyrighted Material


y- Syndicated Content


- -.


Available from Commercial News Providers"






Vols de Passagers entire le Cap Hatien et Fort Lauderdale/ Opa Locka ou 1\

ontactez NousLynx Ai Intenatioal
Vols hebdomadaires entire le Cap Hatien et la Floride
Transport de frt, de courier transfert d'argent vers Port-au-Prince et le Cap Hatien.
Miami: Unity Travel (305)765-0550 Fort-Lauderdale Cap Hatien: .l ar.
Sylvio M-Service (305)756-8755 (954)772-9808 Airport Office www.lynxair.com
Port-au-Prince: 257-9986 Nos clients peuvent envoyer leurs expeditions par FEDEX notre bureau de Fort Lauderdale et nous prenons
l'engagement de les expdier en Hati dans notre plus prochain vol pour tre livr
soit Port-au-Prince, soit au Cap Hatien.


Le rapatriement au port de Port-au-Prince photo YonelLouis/H.en.M


rapatris
de Port-au-Prince.
e l'un d' eux Les rfugis
ont t accueillis par
des membres de l'Office National de la Migration. Ils ont
reu 200 gourdes, de quoi payer le transport pour rentrer
chez eux. La plupart des passagers viendraient du Nord-
Ouest (Port-de-Paix, La Tortue).
D'aprs Pierre Esprance, directeur de la National
Coalition for Haitian Rights, base New York, "il y avait
des Haitiens, des Dominicains et des Chinois dans le group
qui est arriv en Floride sur ce bateau. Ils ont interview
.ana Ulq







Mercredi 12 Janvier 2000
Hati en Marche Vol. XIII No 49


Page 7


I HAITI-DIASPORA


ENFANT CUBAIN, ENFANT HAITIEN: DEUX TRAITEMENTS!

Enfants Hatiens refouls alors que leur mre reste Miami
Il_ s'aztdefois d'avertir les
Il s'agit de autorits amricaines
MarcYvensDieubon,10 Grande manifestation pour le samedi 15 Janvier devant tquitemmenaient,
ans et de sa petite soeur
Germanie Dieubon, 8 ans. Tous les la Torch of Freedom au Biscayne Boulevard mais que personnel n'a voulu
deux se trouvaient bord de qui rgnait.
l'embarcation stoppe en face de Miami Beach par les prendre peur, pensant que sa soeur Yvana Rinvil, 33 ans,
gardes-ctes amricains le samedi 1er Janvier. se trouvait peut-tre parmi les 10 passagers que l'on croit Les prparatifs du voyage auraient commenc huit
Tous les passagers ont t ramens en Hati le mercredi 5 avoir pri durant la traverse et don't les corps avaient t mois auparavant. C'est un voisin qui l'avait mise au cou-
janvier bord de deux units des gardes ctes amricains balancs par-dessus bord. Leur mort serait survenue par rant du prochain dpart d'un "kant." Yvana, enceinte et


touffement, les gens taient
entasss comme des sardines bord
de cette embarcation de 18 mtres
de long o avaient pris place 411
passagers en route pour la Floride.
Mais Yvana Rinvil n'est
pas parmi les passagers dcds.
Enceinte elle avait t emmene
d'abord au Jackson Memorial Hos-
pital de Miami pour y recevoir les
soins ncessaires, et ensuite au
Camp de Krome, o sont dtenus
les immigrants illgaux.
Ce n'est que le lendemain
de l'arrive des enfants en Hati que
le jour a pu tre fait sur la question.
Depuis, les avocats de Yvana Rinvil


ont pu parler par tlphone aux
enfants en Haiti.
Que va-t-il se passer mainter
Est-ce que les enfants vont av
de retourner aux Etats-Unis pour tre
mre?


dpr t Ou bien la mre va-t-elle
*dporte en Hati?
w ?Les deux enfants passent leur
rclamant leur mre.
:.... Le porte-parole des U.S. Coa
que la mre n'ait pas averti ceux qui1
"y : la presence de ses deux enfants sur le
" ."Si vous avions t mis au courai
Manifestants hatiens dnonant la politique de 2 poids "Si vous a vions les infants our ne
et 2 measures de l'Immigration photo Miami Herald galement prre. Jamais nous les aurions refo
sauf 4 femmes, qui souffraient de troubles d'puisement et seuls."
qui ont t gardes pour examen au Jackson Memorial "C'est la premiere fois que nou
Hospital, Miami. affaire d'enfants," a protest le p
Parmi elles, se trouve la mre de Marc et l,'. ,,
I' i tiI


D'aprs un affidavit sign p
mercredi, elle aurait commenc tre ma
aprs que le bateau et laiss Hati pour
28 dcembre. Elle se serait alors installe d
sujet au roulis des vagues. C'est ainsi q
vue les deux enfants. Elle rapporte avoir e


Germanie.
Les enfants, une fois dbarqus sur le wharf de
Port-au-Prince, se sont mis attendre leur mre. Mais leur
attente fut vaine. Une tante qui se trouvait galement
bord, Marie Josette Rinvil, 44 ans, leur tenait compagnie.
L'attente se prolongeant Marie Josette a commenc


ENGLISH, MC CAUGHAN & O'BRYAN, P.A.
CABINET D'AVOCATS ETABLI DEPUIS 1925
100 NE THIRD AVENUE, SUITE 1100 FORT LAUDERDALE, FL 33301
Telephone (954) 462-3300 Fax (954) 763-2439 Email cleigh@emolaw.com


30 avocats votre disposition pour dfendre
vos intrts en droit civil et commercial :


ACCIDENTS
COMMERCE
LITIGE
IMMIGRATION
IMMOBILIER
DIVORCE
TESTAMENTS ET SUCCESSION
FISCALITE


L'engagement d'un avocat est une decision important qui ne devrait pas tre base uniquement sur une
publicity. Avant de prendre une decision, demandez-nous de vous envoyer gratuitement une documentation
crite sur nos qualifications et exprience.1


s *t e r a * a g ol e e o


Marc Yvens et Germanie Dieubon dbarqus Port-au-Prince sans leur
mre photo Miami Herald
nant? mre de 2 enfants sans pre, a pens que c'tait l sa chance
voir l'autorisation et aussitt s'est mise rver d'une nouvelle vie, pregnant
runis avec leur des leons de dactylographie, n'envoyant pas son fils ain
en classes pour pouvoir acheter des vtements aux enfants
tre son tour avec l'argent de l'colage. Au jour J, la famille tait fin
prte et il a fallu prendre plusieurs moyens de transport
journe pleurer, avant d'arriver au point d'embarcation.
Cependant Yvana et sa soeur devaient rapidement
st Guard s'tonne dchanter devant l'affluence de gens qui arrivaient pour
l'emmenaient de monter bord. Ils semblaient sortir de partout et c'est plein
bateau. craquer que l'embarcation a pris la mer avec un nombre
nt, nous aurions impensable de passagers: 411.
)as les sparer de Le reste de l'histoire, on la connait. Le bateau a
uls en Hati tout t repr aux premires heures du samedi 1er janvier au
large des ctes de Key Biscayne. Les passagers forcs de
is entendons cette monter bord d'un navire des gardes ctes amricains. La
porte-parole de communaut hatienne de Miami aussitt alerte, a dcrt
la permanence devant le bureau des gardes-ctes Miami
ar Yvana Rinvil Beach d'abord, puis devant l'office.d'immigration ensuite.
lade peu de temps La U.S. Representative Carrie Meek, son fils le Snateur
r les Etats-Unis le Kendrick Meek, ainsi que le Snateur (rpublicain) Lin-
Jans un coin moins coln Diaz-Balart et le Maire de Miami Dade Alex Penelas
*u'elle a perdu de sont intervenus diffrents niveaux pour demander que les
essay en maintes Hatiens soient entendus avant d'tre refouls. Plus de 250
[ 7 manifestants, incluant des Hispaniques, des Asiatiques, des
H non Hispaniques de race blanche, des Afro-amricains ont
en joint leur voix ces protestations, chantant: : "America,


(voir Deux enfants / 8)


Une nouvelle proposition

de Olivier Nadal


(Nadal
carte lectorale d'ici au
mois de mars)?
2) M.' Nadal
parle-t-il au nom de
l'ensemble du secteur
commercial (comme il
en laisse l'impression)
ou seulement des
membres actifs de la
Chambre de commerce
et d'industrie d'Hati?
3) Dans ce
dernier cas, le president
de la CCIH voudrait-il
publier la liste des
membres de l'institution
qui se considrent
engags par cette propo-
sition?
Mais ce n'est
pas tout ...
4) Si le pouvoir
d'achat de cet lectorat
de plus de 3 millions ne
pse pas lourd, que peut
alors esprer le com-


... suite de la page 5)
merce de cette operation? Autrement dit, o
veut en venir le president de la Chambre de
commerce?
5) M. Olivier Nadal nous rpondra
(avec raison) qu'il s'agit l d'une proposi-
tion faite dans un pur esprit civique, et qu'il
n'y a rien en tirer sinon un meilleur en-
gagement du citoyen envers sa
communaut, et pour commencer en retirant
sa carte lectorale qui est un premier signe
manifeste de cet engagement.
Dans un tel cas, la proposition en
question devrait concerned galement l'Etat
hatien, ainsi que l'assistance international
au processus lectoral, afin de prvoir des
measures d'accompagnement en faveur du
commerce au cas o le rabais de 5%
viendrait constituer plutt un manque
gagner.
Voil! Cette nouvelle proposition
de Olivier Nadal part sans doute d'un bon
natural ... Ou est-ce lui qui serait plutt d'une
nature un peu trop fantaisiste?

(un ditorial de Mlodie 103.3 FM,
Port-au-Prince)


ne


m







AVIS I


Mercredi 12 Janvier 2000
Hati en Marche Vol. XIII No 49


A 9 ncv


kecomnjended
Fujnd!ng


Economic Develcpnent


Black Archives Foundation, The
Catholic Charities Pierre Toussaint Haitian Center
Design District Community Association
Downtown Mianmi Partnership, Flagler Marketplace-Shutter Removal
Neighbors & Ne:ighbors Association
Partners tbr Self-Employment. Inc./Working Capital of Florida
Trust for. Public Land, The
Upper EastLide Miami Council. In.


$80,000
$80,000
$80,000*
$50,000
$80.000
$100,000
$84,000
$50,000


$604,000


*This Project is recommended for approval, and to be administered by the City of Miami Planning Departmcnt.

Housing


Allapattah Business Development Authority, Inc.
BAME Developrrent Corporation of South Florida. Inc.
CODEC, Inc.
East Little Havana Community Development Corporation
Greater Miami Neighborhoods, Inc.
Habitat for Humanity of Greater Miami, Inc.
Jewish Family Services of Greater Miami, Inc.
Jubilee Community Development Corporation, Inc.
Little Haiti Housing Association, Inc.
Word of Life Community Development Corporation, Inc.


$24,998
$24,998
$124,998
$339,998
$69,811
$49,998
$27,496
$26,279
$24,998
$24,998


$738,'572


Public Services


Association for the Development of the Exceptional, Inc.
Catholic Charities, Inc./Centro Mater
Catholie Charities, Inc./Notre Dame Day Care
Catholic Charities, Inc./Sagrada Familia Child Care
Deaf Services Bureau. Inc.
Dominican American National Foundation, Inc.
Foundation of Community Assistance and Leadership, Inc.
Greater Miami Service Corps. Inc.
Libcrty City Optimist Club of Florida. Inc.
Mental Health Association of Dadc County, Inc.
Rafalc Penalver Clinic, Inc.
SABER, Inc.
Southwest Social Services, Inc.
Suited for Success, Inic.
Y.M.C.A. of Greater Miami, Inc.


$22,348
$25,000
$25,000
$25,000
$30,000
$20,000
S50,000
$50,000
$50,000
$63,944
$10,000
$100.000
$15,000
$40,000
$50,000


$576,292

Interested individuals are encouraged to attend the Public Hearing. The hezxing location is accessible to the
handicapped. Following the Public Hearing, public comments may be submitted in writing to:

City of Miami
Department of Community Developinent
444 SW 2 Avenue,. 2" Floor
Miami, Florida 33130

The City's 1999-2000 Action Plan will be amended to reflect the final allocations approved by the City Commission
following a fifteen (15) day public comment period.



Adv. No. 05600


1


Page8


Avis de Meeting Public
Un meeting public aura lieu pour discuter des recommendations du "Department of Community
Development" concernant la requte de City of Miami sur le traitement des propositions pour
solliciter le 25th Year CDBG pour le dveloppement conomique, le logement et les activits de
Service public.

Le meeting aura lieu la date suivante:
Jeaudi 13 Janvier 2000
10:00 A.M.
City of Miami Commission Chamber
3500 Pan American Drive
Miami, Florida 33130

VOICI LES RECOMMENDATIONS DU DEPARTMENT DE COMMUNITY DEVELOPMENT


aye






td- *col" -
-- *

Iree 0=


"Copyrighted Material _
Syndicated Content
Available from Commercial News Providers"







e f e l e







Enfants refouls

sanS leur mere



open the door", dfilant avec leurs pancartes tout au
long du Biscayne Boulevard et de la 79me Street
Miami, sige des bureaux de l'Immigration.
Mais toutes les dmarches sont restes
vaines et le lundi 3 janvier une unit des gardes-ctes
amricains prenait la mer avec 389 passagers hatiens
son board, 16 dominicains et 2 chinois. Seules les
quatre femmes don't la sant tait chancelante, ont

t autorises rester.

Tandis que ses deux infants refouls sont Port-au-
Prince ne sachant pas ce qu'ils vont devenir.
L'Immigration amricaine e ne dit encore mot
Les communauts hatienne et afro-
amricaine de Floride se sont empares de cette
nouvelle cause et ont commence les pressions pour
obtenir que les infants soient retourns aux Etats-
Unis pour tre prs de leur mre.
Une vaste manifestation est planifie pour
le samedi 15 Janvier devant la Torch of Freedom
(Torche de la Libert) au Biscayne Boulevard.
Plusieurs minents leaders afro-amricains
ont dj annonc qu'ils seront presents. La Haitian
American Grass Roots Coalition soutient la mani-

festation, don't le Rev. Willie Sims, Directeur du Mi-
ami-Dade Community Relations Board, a pris
l'initiative. "Notre Gouvernement reconnaut la
quantity, il reconnant l'Unitp. S'il voit des milliers de
gens debut paule centre paule, quel que soit leur
couleur, leur lieu d'origine ou leur religion, il sera
bien forc de les couter".
"Et nous gallons avoir aussi avec nous un

invite special qui saura soulever cette foule comme
cela ne s'est encore jamais vu", a-t-il ajout, laissant
chacun sur sa faim.

Bole samedi 15 Janne Annet la Torch of freedom
Bonne Sant

vous souhaite
Mlodie 103.3 FM
Port-au-Prince
et Hannonc qu'ti en Marche

(305) 754-0705
Hanti : 221-8567







Mercredi 12 Janvier 2000
Hati en Marche Vol. XIII No 49


Page 9


REFORM AGRAIRE


Au course de la semaine
dernire, la rforme agraire a fait
de nouveau la premire page. Cela
a d plaire tous ceux qui me
demandaient si la rforme tait
arrte, car on n'entendait plus parle
tous ceux-l, je pense qu'une petite
ncessaire.
Une rforme agraire n'est
mdiatique. Certes, il peut arriver qu<
action trs spciale, et dans le but de
on fasse un grand battage avec les
l'exception. Une rforme agraire, c'est
excut par des animateurs, des charge
des gomtres, etc, et cela n'a pas be
Mais voil, I'INARA est rev
la scne. Pas la manire habituell
l'occasion d'une distribution de t
vnement sensationnel. Non, simple
de quelques journalistses, qui, fati
n'avoir parler que d'lections, ont v
sensation.
Cela me fait penser au slog
radio qui dit essentiellement: "nous ne
faire l'vnement, mais pour rapporter
attitude n'est malheureusement pas tr
journalistses. Voyons les faits. Le N
j'enregistre une interview don't on me
qu' la rentre, et, de fait, elle'es
Mercredi 5 Janvier date laquelle j
entendue. Pourtant ds le lendemain
de l'enregistrement, un quotidien ci
mon interview, hors context videmi
bonne habitude d'une certain press
Il y a plus. Le lendemain d
interview du Ministre de l'Agriculturc
faisait tat de "Divergence/Polmiqi
Ethart qui se contrediraient sur l'
national. Ethart c'est le Directeur G
Severin son Ministre de tutelle. Vo
comme ils disent dans leur jargon. Si
ment mon interview n'est toujours p2
A ceux qui pensent pouvoir
entire le Ministre Severin et moi, je
relations avec Franois Severin soni
vingt ans et que ce n'est pas un petit j
paratre qui pourra les faire se dtri<
de la production national leur cheva
signaler quelques lments.
La rforme agraire ce n'
l'augmentation de la production n
rforme agraire a des objectifs conoi
justement cette augmentation de la 1


NE Nous ENERVONS

PAR BERNARD ETHEART
r de l'INARA. Pour av
e mise au point est a
mais ce n'est pas tout; elle vise aussi une meilleure D
pas une operation rpartition de la richesse cre, en vue, objectif conomique, d
e, l'occasion d'une de l'largissement du march pour la production national tr
e frapper les esprits, non agricole, mais aussi en vue, objectif social, de faciliter, re
mdias, mais c'est on pourrait mme dire, de rendre possible, l'accs de to
t un travail de fourmi, certaines couches sociales des biens de consommation
us d'tudes foncires, don't elles ont t prives jusqu' present.
soin de publicity. Car, en tout cas c'est mon opinion, l'objectif de la s
,enu sur le devant de rforme agraire est avant tout social. C'est la fin de C
e, cependant; pas l'exclusion, la fin du "pays en dehors". C'est permettre aux d
erre ou d'un autre couches dfavorises de sortir de la marginalization dans je
cement par la volont laquelle on les tient depuis plus de deux cents ans. C'est c
igus sans doute de fire que le petit paysan devienne un producteur s '
oulu crer une petite indpendant et responsible, un consommateur potential, n
un citoyen part entire. Mesurer le succs d'une rforme f
uan d'une station de agraire la seule aune de l'augmentation de la production, c
Ssommes pasl pour c'est lui fire une injustice, surtout quand on se garden bien g
r l'vnement". Cette de demander aux autres secteurs quelle est leur contribu-
s rpandue chez nos tion l'augmentation de cette production national. er
Mardi 28 Dcembre, Ceci dit revenons au fond de la prtendue to
dit qu'elle ne sortira polmique, et ce pour dire qu'il n'y a pas de polmique, en f
t annonce pour le dpit des efforts de petits gratte-papiers qui ne savent pas p
e l'ai effectivement de quoiils parent. Le Ministre Severin, en tant que Ministre c
ou le surlendemain de l'Agriculture, a opin dans le domain qui relve de sa f
tait des passages de competence. Il a cit des chiffres, tirs de rapports qs
ment, selon une autre d'organisations internationals, et qui rvlent une augmen- p
t. tsation de la production agricole.
te la diffusion d'une Je signalerai que, dj en Mai 1999, le PAG (Plan h
e, le mme quotidien d'Action Gouvernemental) publiait un taux de croissance i
ue" entire Severin et de 3,1 % du PIB pour l'exercice 1998-1999 et s'tendait c
tat de la production sur la contribution du secteur agricole. Je cite: "L'analyse si
3nral de l'INARA, sectorielle de la croissance rvle que parmi toutes les r
us voyez le scoop, branches qui ont contribu la croissance du PIB, r
gnalons qu' ce mo- l'agriculture et la branch du btiment et des travaux pub- r<
as encore diffuse. lics sont celles don't la contribution a t la plus important. v
crer un contentieux En effect, grce aux investissements publics en matire p
rappellerai que mes d'infrastructures agricole, le secteur agriculture, don't la la
t vieilles de plus de contribution actuelle au PIB est de 23 %, a enregistr une
ournaliste en mal de augmentation de 25,2 millions de gourdes." p
orer. A ceux qui font Tout ceci est bel et bon, mais nous sommes au fa
il de bataille je veux niveau macro. Le Directeur de l'INARA, lui, avait e:
rpondre une demand de bilan; et, dans le cas qui nous ai
est pas seulemeni occupe, un bilan concernant les actions de rforme menes d
ationale. Certes, la sur moins de 3.000 hectares, ici nous sommes au niveau p
miques, don't l'un est micro.
production agricole. Ce bilan a t prsent partir de rencontres avec


les paysans. Car entire le 17
P A S Novembre et le 23 Dcembre,
PIIL. l'INARA a organis huit rencontres
avec des organizations paysannes:
une dans la commune de Lestre,
vec 53 participants, une dans la commune de Desdunes,
vec 38 participants, deux dans la commune de Marchand-
)essalines, avec respectivement 28 et 46 participants, une
ans la commune de Grande Saline, avec 63 participants,
ois dans la 5e Section de la commune de St Marc, avec
espectivement 102, 48 et encore 48 participants soit un
total de 426 participants pour ces huit rencontres.
Au course de ces rencontres nous avons demand
nos interlocuteurs de nous aider faire le point; et c'est
ur la base des rponses des participants que j'ai formul
e que certaines personnel voudraient interpreter comme
es critiques l'endroit de celui-ci ou de celui-l. Quand
rapporte que des paysans ont dit que la paille noire, le
yclone Georges, ou les pluies inhabituelles de la fin de
anne dernire, ne leur ont pas permis d'atteindre le
iveau de production qu'ils espraient, seule la mauvaise
oi peut pousser quelqu'un y voir une rponse
ontradictoire aux affirmations d'un membre du
ouvernement.
Bien sr, les rponses ont galement rvl des
rreurs; mais nous devons garder l'esprit ce que rpte
ujours le president Prval: "nous n'avons pas appris
aire la rforme agraire dans de gros livres; nous ne sommes
as alls voir ce que les autres ont fait pour le rpter ici,
ar nous savons que notre context est different; nous
aisons notre propre experience". Maintenant que
uelqu'un me dise qui est l'abri d'une erreur dans une
remire experience.
C'est dans cet esprit que nous avons men nos
uit rencontres. D'entre de jeu nous avons dit nos
nterlocuteurs que nous tions venus pour entendre leurs
ritiques, mais nous leur avons galement demand leurs'
suggestions. Et l non plus ils n'ont pas t avares de pa-
oles. Nous avons pu recueillir tout un catalogue de
ecommandations, consignes dans les rapports des
encontres, lesquels rapports seront les documents de tra-
ail d'une second srie de rencontres, avec les mmes
artenaires, au course desquelles nous laborerons ensemble
i march suivre pour remettre les choses leur place.
Et mon avis c'est l le vrai bilan. L'INARA n'a
as perdu la confiance de la population; au contraire. Le
ait mme d'tre venu, je dirais en toute humilit, pour
ntendre les critiques et demander la participation de tous
ux rformes ncessaires a t peru comme une preuve
e srieux de nos intentions, et je suis persuade que "petit
oisson deviendra grand, pourvu que Dieu lui prte vie".
Bernard Ethart
9 janvier, 2000


D4,.'Copyrighted,Material.


:-- .:- -Syndicated Content -


--Available from Commercial News Providers"--
- b 0 1 m>dm m m


umma-mo>.04-M- .. *-
-mi o nncm be -ON.-D


e - ~.- -
oe.~ - -~ - e- -
- - - -~ -~ ~ -
e.-u * ~ ~- _______
- - ~- -
-~ e
- - e - -
e - ___ ________
e-..' -


- -


e
- ___


- - -00. 4 e
~- e ________ -
e M oe


en_M-


HARPER ASSOCIATES

ACCOUNTANTS

2726 Church Avenue, Brooklyn, N.Y.1 11226

OFFRE D'EMPLOI
Bureau d'Income Tax situ Flatbush Brooklyn

cherche
une personnel trs dynamique parfaitement bilingue:
Franais-Anglais pour la preparation des Incomes Tax.


Personne exprimente requise
Excellent Salaire


Appelez Mr Martin HARPER au:
(718) 287-1323


o -q


1 1






Page 10


1 GRANDS HOMMES!!! 1


Mercredi 12 Janvier 2000
Hati en Marche VoL XIII No 49


m


-"Copyrighted I


-- SyndicatedynCo


Available from Commercial


M.---
-nome *
e e equul



0drfl -t


IMMU o q mi -Um -mo- s
4b 0 11 M0 -m

*u deb- ile4
e - .-M p
e e *


s.---oma -MM e -- M un
- M -M-ue* _____
s m M b qp. b -M -U M -M
e -Mm 4iM --u

au 0 -M 41mM__MP
e atm mm a -om a --q e0
_____ m s omu, MMq-ceMM e
MOOM ---qM qe sa I OMU Ma
M-n 4 onue n M e a -MM s
- maama
-40> Ob W
ab QO


Der & a ou

r* fl-m nud

ammn 0 um 0 *-o ao- -p

0- 4 o-M o mlmmn-
m ammm- le ao

nnmm -tu M 4b* .*Wmmm o-
e -.q p- -- 0. w- M5 lmm-.0
M .u- sm mm -p0 Mome ob m Ob


** MM 4mm
--IM
Qom dmbmem- 0 cm
mumm-b m e



*mwm o I
e 4m ~ .




I- 4b -m @nm B
op d-moeM *
- M MOO M m 1bm m ml


Virgio Travel International

561 N.E. 79 th Street Suite 215
Biscayne Plaza, MIAMI
(305)757-4848

Choisissez votre destination, et nous vous y emmnerons.

Tout sera sur notre compete Dcouvrez
Ticket d'avion, Rservation d'htel,- de voiture ... le monde avec nous
Et si vous dsirez avoir des reservations pour le spectacle de votre choix, Virgio
Travel se fera un plaisir de vous trouver de la place, condition que les
spectacles en question aient effectivement lieu dans le lieu choisi par vous pour
vos vacances.
Et quant votre voyage en Hati, mme s'il n'y a plus
de place ailleurs, Virgio Travel vous garantit une
place car nous nous prenons l'avance et nous avons
toujours des places rserves pour nos clients.

Un coup de fil s'impose Virgio Travel, la seule agence qui ouvre le Samedi

Ds que vous pensez VOYAGE, un seul nom: V I R G IO


[ C.A.M


NEED IMMIGRATION HELP CRIMINAL DEFENSE
* Criminal Immigration m Drug Cases
* Detained Aliens Felonies
.* Removal Defense Misdemeanors
Juvenile

IMMIGRATION LAW PROFESSOR AT BARRY UNIVERSITY
Call for free consultations (305) 756-5250
6301 Biscayne Boulevard, suite 101


.m > Mm M d- e -ou *u
Umm b mws
4bm *-
op ab




at *e -i al_





-- m

News* Providers"


v






Mercredi 12 Janvier 2000
Hati en Marche Vol. XIII No 49


Page il


PORT-AU-PRINCE


Personnel ne
eut r6tendre n'avoir


-" f- -" ........... e r t
pas entendu parler de laM od
bogue de l'an 2000 qued- X it
les EUA ont'pu imposer au monde entier comme la grande
menace pour le monde civilis ? Durant toute l'anne 1999,
cette question a domin les grands titres de la press Co
mondiale. En dpit des predictions catastrophiques lances 'arrire pay
par la press capitalist, rpercuts par ses dociles compares sont analph.
travers le monde, la montagne a accouch d'une souris. n'ont pas de
Mme dans notre cher pays, class parmi les plus pauvres bancaire, me
du monde, les dcideurs et technicians concerns ont voulu de la bogue
tre rassurants. Une station de radio de la capital qui diffusion de
rapportait les mots du Gouverneur de la BRH dclarait que de la popular
nous avions gagn, la bataille de la bogue de l'an 2000 . des laisss
D'autres disent que cette victoire confirm notre insertion des lagaisssche
dans le nouvel ordre mondial de l'information, et dans la bienfaits du
modernit actuelle. Et
En effet, les ordinateurs de la BRH et des banques train de cha
prives, comme prvu, ont fonctionn normalement aprs Le
le 31 dcembre 1999. Il en est de mme des services oui, mais p
d'internet. Bravo Malgr notre pauvret, nous nous l'apartheidi
modernisons. Les politicians peuvent se frapper fort la modernize
poitrine. On commence voir la lumire la fin du tunnel. acquisitiono
Tant pis pour ceux l qui ne peuvent pas se permettre un expansei
ordinateur. Ils auront rat le train de la modernisation tant come sym
vante ces jours-ci. petit secteu
Pourquoi donc cette preoccupation avec cette ressourcesti
resources c
maudite bogue, alors que trs peu de nos compatriotes ont struments ch
accs ordinateur ou sont alphabtiss en informatique ? l'conomie
Pourquoi cette preoccupation alors que, en dehors du secteur Po
bancaire, l'ordinateur, bien que present, est loin de constituer l'intensit
un ncessaire instrument de travail dans la plupart des
proposons
entreprises et institutions prives tant publiques du pays ? comparatif,
Ce sont ces questions fondamentales qui devraient la clbrati
dterminer pour nous l'importance de cette bogue qu'on qui a marqi
prtendait dvastatrice. Mais, il n'en est pas ainsi. Il s'agit seuil de ce i
pour nous de prtendre la modernit impose du dehors. D
Pour la bonne socit et ses dfenseurs, un crash des splendeur s
ordinateurs du systme bancaire marquerait la fin du pays. f ien ,,e


NOS MEILLEURS VOEUX
POUR LA NOUVELLE
ANNEE 2000
A TOUS NOS CLIENTS



4 A


Tl. GRATUIT
1-800-934-0440


I
FF


facilits rij
du Fort Ste
transforme
l'poque, P(
Carrefour
petite bourg
refuge de 1
Delmas tai
ses hautes


f ioa


Par Anselme Rmy
Dmme l'accoutum, le pays en dehors ou
ys n'est pas concern. Ceux qui le composent
abtes, ne possdent pas d'ordinateurs, et ils
e capitaux. Un ami, professionnel du secteur
e faisait savoir que l'importance de la question
pour Hati ne saurait tre dtermine par la
la culture informatique au sein de la majority
tion. Dans ce pays, ajoutait-il, on a toujours eu
pour compete. Il n'y avait que les nostalgiques
qui soient incapables d'apprcier les potentiels
capitalism mondial pour le pays l'poque
notre interlocuteur de conclure : le pays est en
nger, de se moderniser.
pays est-il en train de changer ? Nous disons
arce que la misre s'approfondit, parce que
social se enforce. Le pays est-il en train de se
r ? Nous disons non, parce que en Hati
i et l'utilisation de certaines technologies, lis
on du capitalism moderne et considres
boles de la modernit, sont confines ce mme
ir minoritaire qui contrle depuis 1803 les
du pays. Assez souvent, l'utilisation de ces in-
hez nous se fait au dtriment de la culture et de
national et tendent renforcer les ingalits.
ur apprcier la nature de ce changement et
de cette invasion moderniste, nous nous
dans un cadre restreint de jeter un regard
sur quelques pratiques et coutumes associes
on des ftes de fin d'anne pendant la priode
u notre adolescence avec celles en course au
nouveau millnaire.
cembre 1949, Port au Prince clbrait dans la
on bicentenaire. Les dlgations trangres
lhez nous pour admirer et jouir des nouvelles
ges dans ces anciennes zones marcageuses
Claire et de Nan Palmis miraculeusement
es en Cit de l'Exposition du Bicentenaire. A
ort au Prince comptait moins de 300.000 mes.
tait une zone rurale et de villgiature pour la
geoisie de Port au Prince. Ptionville tait le
a moyenne et grande bourgeoisie, alors que
t clbre pour
bayahondes.


Avec le Bicentenaire, le
pays tait l'avant garde
du movement touris-
tique dans le nouveau
monde.
Par une ironie
de cette histoire propre
notre pays, il a fallu que


Nouvelle Ligne arienne


Fort-Lauderdale -


4 Cap Hatien


Prix allchant

quipements nouveaux conformes aux normes et
rglements tablis par la FAA
(Federal Aviation Administration)

Transport Assur par un Bimoteur d'une capacity de
30 siges

A/C, Toilettes, Overhead compartment, Siges en cuir
confortables, Repas Chaud


-? .U..70 VOLS PAR SEMAINE

MI di Jeudi Samede

Fort-Lauderdale, Cap- Hatien 8h30 AM 10h45 AM

Cap Hatien Fort Lauderdale 12h30 PM 2h45 PM

IE0ouir rser-vationrs:

(305) 891-3388
Fax: (305) 891-1395

Christos Txravel (954) 486-1633


ARCHEVECHE DE PORT-AU-PRINCE
Peintres, Sculpteurs, Collectionneurs d'Oeuvres d'Art et Artistes Haitiens,
offrez une de vos oeuvres
l'Archevch de Port-au-Prince. <)
Vos oeuvres et dons seront admirs sur notre site web

http://www.archeveche.pap.org
puis vendus aux enchres au profit du
"Programme de Rnovation et de Construction de l'Archevch de Port-au-Prince"
Vous pourrez ainsi participer l'amlioration et l'embellissement du
Centre Ville de Port-au-Prince
Les dates et le lieu de ces ventes aux enchres vous seront annoncs ultrieurement par
voie de press ainsi que sur notre site web.
(1) La transcription sur le site web oblige
Rceptionner les dons et oeuvres avant le 15 janvier 2000

Aidez l'Archevch rnover un Monument Historique. Vous aussi visitez le site de
l'Archevch. Pour informations, consultez Ghislaine Larco Simon,
Coordonnatrice pour la collect de Fonds. ghislainesimon@hotmail.com
Tl: (509) 257-1410 ou 510-7549


-Ti"l ^
retes


-cette zone reprenne,
S l'heure actuelle,
une face plus
j 71- n -t-4 C-_l _...hideuse que celle
., .L- ,.w,''_ O qu'on lui con-
naissait l'poque des marcages du Fort Ste Claire pour
que les descendants de ses habitants de 1948-49 puissent
s'y installer en force. Seront-ils dplacs une deuxime fois
et pour combien de temps ?
La veille de Nol, le beau monde des bourgeois et
petits bourgeois pouvait participer des rveillons
somptueux organiss dans les clubs et residences prives
du haut de la ville, derrire le dos de Dessalines , en
rfrence la statue du fondateur de la patrie situe aux
Champs de Mars et qui regardait vers la mer. Les cabarets
de Ptionville, en dpit de leurs status de lieux publics,
n'acceptaient que le patronage de clients don't le patronyme
indiquait une souche privilgie ou don't le phnotype
rvlait une ascendance caucasienne ou mtisse, pour ne
pas dire multre.
Les Noiristes et Estimistes issues des classes
moyennes, qui en rponse voulaient crer leur bourgeoisie
noire, prirent l'initiative de fonder le Club L'Amicale
Martissant. Les bourgeois, petits bourgeois noirs et leurs
families pouvaient alors rivaliser en pompes et en fastes
avec les multres. Et le Professeur Daniel Fignol de dire
en drision ces dfenseurs auto-dsigns de la race noire :
la revolution a triomph . Ce fut plutt un triomphe de
faade, comme notre prtendue modernit est une modernit
de faade. Ce triomphe de faade occultait le problme
fundamental, celui de l'cart grandissant entire les nantis et
l'arrire-pays. En effet celui-ci n'tait admis ni-au Club
L'Amicale, ni Cabane Choucoune, ni au Cercle Bellevue
et il ne pouvait non plus aspirer y entrer.
Ce fut en dernier lieu un triomphe de court dure,
si triomphe, il en tait. Puisque le Club L'amicale dut former
ses portes sous le gouvernement du leader noiriste Franois
Duvalier. Celui-ci, une fois arriv au pouvoir, abandonnait
le rve de creation d'une bourgeoisie noire en faveur de
l'intgration des petits bourgeois noirs au sein du secteur
des multres par le marriage et les alliances conomiques.
Les enfants des fondateurs du Club l'Amicale pouvaient
alors entrer Cabane Choucoune et devenir membres du
Club Bellevue. Situation tragi-comique qui revient
priodiquement au course de notre histoire et qui suggre
une complmentarit entire le discours noiriste anti-multre
des petits bourgeois noirs et leur dsir de s'intgrer la
(voir Port-au-Prince / 12)







Page 12


L'HISTOIRE


Mercredi 12 Janvier 2000
Hati en Marche Vol. XIII No 49


L'affaire B8 Barka




-- ;Co'py-ri ghtedMaterial -.'-
"- -. '- - -




r-ro. ,Syndicated Content',_ _o

Available f-rom Commercial News Providers"
Available from Commercial News Providers,


- e nm mape4m a 'b 0* e uub
MID-0.e e ID Mmb-
to M e- 41- wtop -* -


-aou m -o bugoumuum m
*u- -u b4M dmnm


Ftes de fin d'anne et modernit : plus a change ...


(Port-au-Prince ... suite de la page 11)
faction multre de la bourgeoisie.
Si les couches aises avaient leurs clubs privs o
s'amuser avec leurs families, l'arrire pays ou le pays en
dehors, les couches dfavorises des villes devaient se
contenter de leurs suyepye organisms dans la salle principal
d'une maisonnette surpeuple du bas de la ville, (Morne
Tuf, Bas Peu de Chose, Bel Air, Portail Logane, Portail St
Joseph, Bolosse etc.) au son de la musique de l'une des
stations de radio, telles la HH2S ou la HH3W.
Ce systme de diffrenciation social, caractris
par des sociologues amricains comme tant un de systme
de castes, exploit politiquement par les noiristes l'Ecole
Ethnologique d'Hati, tait souvent attnu par des pratiques
culturelles qui se manifestaient dans tous les secteurs
sociaux. Certains pres de famille moyens limits,
profitaient de l'occasion pour se saouler dans les bordels
du Portail Logane en compagnie de putains hatiennes ou
pour passer la nuit avec leurs matresses. Les plus nantis,
allaient aprs le coup de minuit rendre visit leurs putains
fanm panyl longue crinire dans des bordels
spcialiss de Martissant. Dans ce context, les bordels
constituaient des lieux de rencontre et de convergences
interclasses ou entire les factions l'intrieur de celles-ci.
Dans ce milieu insolite se forgeaient parfois des alliances
et amitis pouvant influence les decisions politiques.
Nol tait une fte essentiellement religieuse pour
tous, particulirement pour les femmes et les enfants. Vers
11 heures 30pm, la majority des femmes, si elles ne
participaient pas un rveillon ou un bal, devaient se
rendre l'glise de la paroisse pour la traditionnelle messe


de minuit. Les filles adolescentes et les enfants taient
obliges d'y entrer avec leur mres, alors que les garons
pouvaient rester sur le parvis pour manger des pts de 10
kbb , s'ils pouvaient se les permettre et discuter de jeunes
filles avec leurs copains.
Le 1" et le 2 janvier, les enfants des couches
populaires vtus de leurs habits et robes neufs allaient aprs
la messe faire l'arraisonner aux proches parents et amis
de la famille. On les voyait sous le soleil ardent, clopin-
clopant, gmissant de douleurs causes par l'puisement
ou par les chaussures neuves pointure trop court et faites
avec des matriaux de mauvaise quality. En retour, ils
avaient droit chaque visit un morceau de gteau et un
petit verre de liqueur base d'orgeat ou de grenadine. Dans
certain cas, ils recevaient en cadeau une pice de monnaie
valant 5 10 kb qu'ils pouvaient utiliser dans l'aprs midi,
pour se payer une sance de matine au Rex thtre ou au
Cin Paramount.
Ceux des families aises taient astreints aux
mmes exigences socioculturelles. Cependant, ils taient
gnralement moins visible car ils pouvaient aller en
voiture accompagns d'un de leurs parents, faire
l'arraisonner aux membres de leurs families,
particulirement leurs tantes et oncles, parrain et marraine.
Les enfants des bidonvilles devaient eux aussi se
conformer ce rituel. Et comme dans toute socit de classes,
les gratifications taient pour eux plus difficiles obtenir.
Ils pouvaient rarement computer sur les 5 kb d'un oncle ou
sur le petit verre de liqueur ou sur le morceau de gteau.
Assez souvent, les distances parcourir pied taient plus
grandes, et pouvaient aller de La-Saline la Cour Bra.


Bobby Express

Rapidit Confiance- et les Meilleurs Taux
Ici c'est pronto pronto!


Miami
5401 N.E. 2nd Avenue Tl: 758-3278
629 N.E. 125 St. 892-6478
19325 NW 2nd Avenue Tl 654-2800
Fort Lauderdale
28 West Sunrise Blvd 524-1574
West Palm Beach
604 25th Street 655-4166
Pompano
4875 North Dixie Hwy 429-9552
128 N. Flagler Ave 946-4469
Orlando
2469 South Orange Blossoms Trail (407)265-2100
Canada
7177 Rue St Denis, Montral (514)270-5968
3820 Henri Bourassa, Est (514)852-9245
Massachusetts
Mattapan 508 River Street (617)298-9366
Cambridge 300 Broadway (617)354-6448
New York
Flatbush 1161 Flatbush Ave-(718)287-5295
Church 2825 Church Ave (718)693-3798
Queens 159-35 B Hillside Ave (718)523-9216
Spring Valley 19 South Main Street (914)425-7747


Washington
835 Juniper Street Tl 202-722-4925
Connecticut
953 Washington Blvd. Suite 1 (203)324-
2816
Hati
Rue du Centre # 175
Tl 23-0865 / 22-7913/ 22-8855
Pour toute information, appelez Toll
Free
1-800-388-3875 (Floride)
1-800-427-2622 (New York)

NalesU
506 llth Ave N. (941) 435-3994
Immokalee
1011 W Main Street Kemp Plaza (941j
658-9229
Fort MyerS
2219 Fowler St. (941) 461-0343


Quel que soit l'endroit sur la plante o vous voulez envoyer une
some pronto pronto, faites confiance
BOBBY EXPRESS.

En plus des operations de transfer d'argent, nous nous chargeons de faire parvenir
immdiatement au destinataire vos cassettes, lettres, sacs de riz, gallons d'huile et
tous autres products alimentaires.

BOBBY EXPRESS,
c'est galement une carte de telephone don't la ligne d'accs n'est jamais occupe.

IC'est tout implement le No. 1 !


Similarit
culturelle manifeste sur un
fond de differentiation
social de classes.
Cinquante ans plus tard,
pouvons nous dire que dans
ce domaine, il y a eu
changement ou moder-
nisation ?
Les changements,
ils sautent aux yeux. Sont-
ils tels qu'on doive en tirer
orgueil ? Port au Prince est
devenu zone mtropolitaine
allant de Kenscoff la
Croix des Bouquets,
englobant Ptionville,
Carrefour, Delmas et la ville
de Port au Prince avec une
population total de prs de
2,300.000 habitants et une
superficie de 1129.5 km2.
Toujours selon l'tude de
l'Ingnieur Gerald Holly
sur la region mtropolitaine
de Port au Prince, la popu-
lation de celle-ci est passe
prs de 800.000 en 1996
pour une superficie de 34.5
km2.
Si on va au-del
des changements physiques
lis l'expansion de la ville,
on ne peut s'empcher de
noter un approfondissement
des differences sociales.
L'intgration des couches
privilgies multres et
noires pendant le rgime


dictatorial des Duvalier a enlev aux noiristes leur prtention
d'tre les porte-parole des masses dshrites. Et le foss
qui les sparait s'largissait.
Si les jeunes privilgis pouvaient toujours aller
faire l'arraisonner leurs families, accompagns d'un
de leurs parents. Les gratifications qu'ils espraient recevoir
taient plus substantielles ces jours-ci.
Cependant, ceux des bidonvilles se font de plus
en plus rare dans rues. En effet la distance couvrir pouvait
s'tendre du ghetto de Cit Soleil un autre situ Carrefour
et incluant un arrt Ptionville. Bon nombre de ces families
ne peuvent pas se permettre de payer le cot des courses en
camionnettes pour leurs enfants. Ce qui les porte
abandonner cet aspect coutumier des ftes de fin d'anne.
L'une des functions sociales de cette coutume qui
exigeait des enfants d'aller faire l'arraisonner tait de
raffermir les relations familiales entire les gnrations au
sein de la famille tendue. Une institution social qui pouvait
tre appel trouver un substitute aux parents en cas
d'absence ou de mort afin de garantir avec un minimum de
heurt for l'enfant le processus de socialisation. La
fonctionnalit de cette institution hatienne de base se trouve
ainsi menace cause de l'expansion dmographique et
gographique de la ville et plus particulirement par
l'aggravation de la situation conomique des masses de
l'arrire pays et del leur incapacit de maintenir les
relations sociales ncessaires la survive de l'institution
familiale.
De nos jours, les bordels ont perdu de leur attrac-
tion pour les hommes des couches aises sans qu'ils aient
abandonn pour autant l'habitude de se procurer les fanm
panybl longues crinire . On les obtient travers les
rseaux de relations personnelles. Ce qui est important de
retenir c'est la disparition d'un space de rencontre qui
permettait, dans le cadre du systme hatien de stratifica-
tion social et des prjugs qui y sont associs, des
lments de classes ou states distinctes de se rencontrer et
d'amnager des spaces d'interaction et o les antagonismes
sociaux et les opposition pouvaient tre dlibrment mis
en veilleuse. Il ne nous est pas possible d'identifier un autre
mcanisme ou une plate-forme s'tre appropri de cette
function social intgrative que les bordels remplissaient
de faon informelle dans les relations entire mles de
categories sociales diffrentes. Ce que nous notons, c'est
l'expansion sinon la prdominance d'une conception
manichenne des rapports sociaux et des relations humaines
qui n'augure rien de moderne.
Les suye pye quPpermettaient tout un quarter
de se rencontrer, de s'amuser et de renforcer les relations
de solidarity ont presque disparu. Le voisin n'a aucune
autorit sur l'enfant espigle, turbulent ou polisson.
Nous avons peut tre gagn, comme il a t
rapport, la guerre de la bogue de l'an 2000. Dans ma pe-
tite caboche je n'arrive pas, cependant, conceptualiser
l'arme de cette bogue, comprendre l'enjeu que constituait
cette guerre pour le pays et l'importance de cette victoire.
Nous avons peut tre dmontr au monde, sans pour autant
le convaincre, que nous sommes capable d'assimiler et
d'utiliser les technologies nouvelles, y inclus celles de
l'informatique. Depuis l'poque d'Antnor Firmin nous
nous sommes attels cette tche.
Il se peut tre que mes conceptions archaques,
pr-modernes ne me permettent pas d'en saisir l'importance.
Il se peut tre que je sois un de ces nostalgiques de la gauche
qui refusent de voir en plein jour. Aux modernistes
modernisateurs je pose les questions suivantes. Quels sont
ceux qui en Hati bnficieront du modernisme ? Quel sera
le prix payer ? A qui reviendra-t-il de le payer ?


Anselme Rmy







Mercredi 12 Janvier 2000 Page 13
Hali en Marche Vol. XIII No.49
i 1os Petites Annonces dle oartout


Bonne Affaire

Plus de 7.000
LEVI'S en excellent
condition,
divers sizes,
lavs, "escamps",
super propres
et plus
de 1500 nouveaux tops
et robes.
Faites nous une offre.
Contactez
Fausto
305-571-9550
beeper
305-839-9505
cellular
954-804-7817

RADIO
( Cllicago
Radio l'Union
4 h pm 6 h pm WLUW
88.7 FM Samedi 4 h pm
Module anglais bulletin de
nouvelles, Harry Fouch
4h 20 Module Franais
bulletin de nouvelles,
Lionel Chry 4 h 50
Module Crole Nouvelles
T innel Chrv


Miami
Dr. Enock
Joseph
Obsttrique
Gyncologie
Accouchement
Operation pour Fibrome,
Family Planing, Ligature
de trompes, Circoncision
pour les nouveaux ns,
curetage. Tous les tests
pour l'immigration. Nous
acceptons toutes sortes
d'assurances ainsi que la
carte Medicaid pour les
femmes enceintes. Nos
maladies accouchent dans
des hpitaux privs 5650
N.E. 2 e Av.Vertires
Shopping Center
(305)751-6081

Boston
Canal Tropical
Sat 6 7 AM
Sat Sun 12 7:00
(617)364-7357
1231 River Street
Hyde Park,


#1 New York
Radio Eclair
CHAQUE
SAMEDI
1 1 ham
1240 AM
WGBB
NEW YORK
TEL:
516 333 1487

Rockland County

New York
HORIZON
2000 PLUS
Every Sunday
9:00 AM -
12 PM WLIR
1300AM
ROCKLAND-
WESTCHESTER-
BERGEN-ORANGE
"THE VOICE OF THE
HAITIAN COMMUNITY
IN ROCKLAND COUNTY"
Tel (914)426-5804
Fax (914)425-1764
P.O. Box 832
Spring Valley
New York 10977


Need Employee
Cement Pasting
for Tile Factory
Good Pay & Benefits
Drug Free workplace
(305)471-0075


La Radio
l'Hatienne


19 ans sur la
mme antenne
WVCG AM 1080
Chaque Samedi
5 7 pm
Une mission jeune,

anime par
Bernard et Alain
Compas, reggae,
zouk... etc...
Les "toutes dernires
de la semaine"
avec
Elsie
Editorial de
Marcus


A Port-au-Prince,
vous trouverez
notre journal au
Royal Market de
Turgeau et au
Bar de l're
74 Rue Capois.
atien Marche se v est
galement en vente
travers les rues de
Port-au-Prince et
dans principaux magales
villes de province
d'Hati.ennes

A Miami, Boston,
Chicago, New York,
Vlontral, Ottawa, Hati
en Marche se vend dans
les principaux magasins
o s'approvisionnent les
*ommunauts haitiennes
de ces villes.

Si vous n'arrivez pas
trouver le journal dans
votre ville, appelez nos
distributeurs. Ils se front
un plaisir de vous faire
parvenir un exemplaire.


IDEAL VILLA HOTEL ET APPARTEMENTS
Reservation: (509) 510-8394 / (509) 249-3220 /
DELMAS 53 # 5 (509) 246-1123 / (509) 246-0146
wwwv.haitihotel.com
Cadre agrable Chambre spacieuse Air conditionn, TV
Piscine Bar, Restaurant Service Traiteur pour receptions
Prix spciaux pou.r group


Job
Gi GATOR
INDUSTRIES,
INC. (Miami)
Depatman
Enjeksyon-an
bezwen Operat ki
gen anpil eksperyans
osinon MOUN ki vie
apran-n.
Gen posibilite pou
nenpt ki l (chif)
Pou enfmasyon,
rele
(305) 888-5000
Ext. 261
Mean adrs la:
1000 SE 8 St
Hialian FI 33010




More than 150
Products from
Mexico now
available

Phone
+52 (5) 609-0027

Fax:
+ 52 (5) 674-7914

e-mail
ealba@dfl.telmex.net.mx

nous nous ferons un
plaisir de vous faire
parvenir notre
catalogue.
Nos prix dfient toute
concurence.


Caricature
Un Concours de
Caricature
Etes-vous un
caricaturiste?
Voici quelque chose
susceptible de vous
ineresser:
Un Salon de Caricature
en Yougoslavie lance un
Concours de Caricature.
En voici les conditions:
REGULATIONS FOR
THE 2000 ZEMUN
INTERNATIONAL
SALON OF
CARICATURE

1. The theme of the 2000
Salon is:

HISTORY OF THE
WORLD
from the prehistory till
2000
(Try to find funny and
comic aspects of any
historical event
throughout the world and
throughout the time you
choice).
2. Participation in the
SALON is free of charge.
3. Each participant can
send a maximum of 3
(three) drawings.
4. Dimensions of each
drawing must be between
Minimum A4 (210 x 297
mm) and Maximum A3
(297 x 420 mm).
5. Choice of technique
and medium is open, but
all drawings must be
original. PHOTOCOPIES
ARE NOT ACCEPTED.
Drawings should be
self-explanatory, without
titles or subtitles.
WORKS PREVIOUSLY
SUBMITTED TO
OTHER EXHIBITIONS
OR PUBLISHED IN


NEWSPAPERS OR
BOOKS ARE
EX CLOUDED .
PLAGIARIZED
CARTOONS WILL BE
EXCLUDED FROM THE
COMPETITION.
Cartoons which do not
satisfy the above
qualifications will not be
accepted.
6. Each drawing should bear
the signature or mark of the
artist and their name,
surname, address, phone
number and e-mail address,
if any, on the back. Works
should be accompanied by
the author's photo or
caricature and a short basic
biography in English,
including date of birth,
hobbies, education,
profession, citizenship,
awards, publications and
exhibitions.
7. Works should be
adequately packed to avoid
damage. Any transport
damage is the responsibility
of the sender. Drawings
should not be framed in any
way. Please send drawings
packed fiat without rolling
or folding.
8. Send all drawings to:

"TRAG"
Sindjeliceva 20
P.O.B. 74
11080 Zemun
YUGOSLAVIA

9. All drawings should reach
the Salon by istApril, 2000.
10. All entries will be
examined until 24th April,
2000, by an International
Jury of representatives from
the world of art, culture
and public institutions. The
decision of the Jury is final.
11. The Jury will award the
following prizes:
First Prize: 1.500.- DM


and a trophy
Second Prize: 1.000.-
DM and a trophy
Third Prize: 500.- DM
and a trophy
Other prizes will be
awarded at the discretion
of the Jurors.
12. Selected works
recommended by the Jury
will be exhibited in Zemun
and taken for exhibition to
selected cities and towns in
Yugoslavia.
13. The opening of the
exhibition and distribution
of prizes will be on 6th
June, 2000. Prize winners
from outside Belgrade will
have their travel air or
surface as appropriate and
three days'
accommodation in Zemun/
Belgrade paid by the
Salon.
Vouchers will be issued for
one person for appropriate
travel and accommodation.
14. Selected participants
will get free of charge a
catalogue of the 2000
Salon.
15. All of the drawings
received the Secretary's
office of the Salon
become the property of the
Salon and remain in the
possession of the
organizer and will be
registered and included in
the collection of the
Caricature Museum of
Zemun.
16. The Organizer retains
the right to use ail the
drawings received by
the Secretary's office of the
Salon for promotion of the
Salon in any medium of
public communication, to
publish them in
newspapers, magazines,
books, posters and in any
other form, to reproduce
them on various products


and to exhibit them in
Yugoslavia and abroad- ail
without any compensation
or fee to the author.
17. Please address any
communications to:
Tel/Fax +38 111 613 107
email: trag@beotel.yu

By submitting his or her
works, the artist accepts the
rules and regulations of the
Salon as printed above and
the decisions of the Jurors.

Visit our http://
www. oaza co. yu/
zemun.cartoon
http://www.fanofunny.com/
guests/saloncaricature
http://www.zemun.co.yu

Please inform any
cartoonist friend and
colleagues whose
addresses we might
not know of our
competition. Ail are
welcome!
Regards,
ZISC


Miami

Bl Foucht
Restaurant
8267 North Miami Ave.
Miami.
Tl.:(305) 757-6408
Griot
lgumes
Poissons
Lambi
Chaque dimanche
mbtin: Soupe Jaune

Le meilleur griot
de la ville !


RealEstat


1


1-


1I.


A VENDRE PAR LES
PROPRIETAIRES,
TRES BELLE
PROPRIETE
A DESPREZ
AVEC VUE SUR
BAIE DE
PORT-AU-
PRINCE,
MESURANT 2,017m225
ET ENTIEREMENT
CLOTUREE PAR MURS
EN ROCHE ET
BARRIER EN FER
FORGE.

PHONE:
(509) 298-3410/298-3411/
298-3412/245-5476/
245-1336
FAX: (509) 223-5353/
223-5358
E-MAIL:
nboursiquot@dadesky.com



Miami

Dr. Jean-Claude
Desgranges
Interniste
12570 N.E. 7th
Ave.
(305)
891-8020
Contrle du
diabte, de la
tension artrielle,
maladies des
personnel ges ...
Douleurs, Arthrites
Allergies,

Port-au-Prince

Dr Sony
Figaro
Gincologue
Accoucheur
Port-au-Prince, Haiti
Chemin des Dalles
No 27
Tl:
245-6489




0


Le bon pain se trouve
la Boulangerie
Jean-Marc
23-0109
Avenue Muller No 63





Autres points de
vente de
Hati en Marche
Coral Spring
Island
Supermarket
Beauty Supply
8079 WEST SAMPLE Rd
CORAL SPRINGS,
(954) 345-0450

Fort Lauderdale
Hati Market
300 Wext Sunrise
Blvd








Page 14


SOCIETY 2000


Mercredi 12 Janvier 2000
Haiti en Marche Vol. XIII No 49


e e e


w -

-~
- a e- a -


wq ui 4VI




pur U6


- e ~ -


- - -a
- e -
- e .e --
- e C - - e e-






e C e
--


- e-


- -- -


o e- - pu
e - -- e1 elu -ql -.,aal p


-. w
w
-e -e-- a


la. &USI


--- e


S"Copyrighted


e. e--
- e


Available from Commercial News Providers"

-s md, b- -,-. C --


a umz Me- Bmlp -


01--- d- elo -

-W- gme 3mo- a
4b e*



~ 6 - -. - eM-.

M que- btu, l-


IM -M-emm_M a







M at- a


* a --
* e- e - e- -

-. e
-~ - w C e- -
e e- e *.e -


* eM


te &w m6 ~'l

' 6 lem


s .


e


- m -


e n-~. e e -


- e
* e -
C-----
* -e -*. -e -



a.. a.
C
e


a- C C.
e. e -




C ~
e- -



- -
a- - e -


ab e-4b


-e - e--- e
a-e C C e -
e e. e- ~
e ~ __ -


t a


ow Ir %a -40M -6-am


w -
- - -- e- -
- e e - *
e - e -a-- C-e


tac.


- -mo e - - -


- up- 4b*
- - u
- @UMM

- 9be e e

e oemb


e.


C ~

- -
b e -a
C ~ e -
e e C
w C

a e o
e -


e.np 1 d em -










- -q= ,.n - -D ,u, -- -





















La journe commence bien sur Mlodie avec
notre premier journal crole:
Au Pipirit Chantant

animation: Yves Paul Landre


Umm Sdam


e -
e .~.-e
- e w- -e--e C.





-



w -
- n - w

e - - e e
- e- e e
a-e- a e-


Syndicated Content_- ---


1


-mom-


* -- Q




Mercredi 1- 0 Jhvir 2000
Hati en Marche Vol. XIII No 49


Page 15


FAITES VOTRE CHOIX!


M I


Y2K Ready
Soyez Prts pour les Ftes

MINI ALL STARS
COMPAS 2000

L'Album du Millnaire


ACHETEZ ET OFFREZ


Featuring
Boulo
Valcourt


&


Eddy


Prophte


QUEL

BEAU

CADEAU!


THE HEAT IS ON!
MIAMI LIVE


Ochan pou


Yo


Featuring : Gracia Delva, Ehlo, Jacques Sauveur Jean, Raymond
Cajuste, Nick, Laporte, Doudou, Richie, Alix Nozile, Jean-Claude
Jean, James Nozile, Yves Abel.
Guest : Edersse Stanis "Pipo"
AUTRES PARUTIONS : LES FANTAISISTES
DE CARREFOUR "EN TOURNE" Volumes 1 & 2
MARIO VOLCY "Greatest Hits"


JOYEUX NOEL


- HEUREUSE ANNE


MINI RECORDS
13710 N.E. 11 AVE,
MIAMI. FLORIDA
Phone/Fax: (305) 892-6200


LA COUPLE
10855 SW 72ND STREET
(305) 271-4975


MINI RECORDS
221-14 LINDEN BLVD
CAMBRIA HEIGHTS, NY
Phone/Fax: (718)276-1794


- CubAyii







Page 16


Notre courier lectronique


Mercredi 12 Janvier 2000
Hati en Marche Vol. XIII No 49


Que s'est-il pass ce jourd'hui dans l'Histoire d'Hati? Pour le savoir, consultez:
http://www.haitien.net
Les phmrides de l'Histoire d'Hati, de 1492 nos jours.


Un petit Hatien dport par
l'Immigration U.S.

From: "Antony Volel"

The child we are talking about is not Elian
Gonzalez. He landed in Key
Biscayne, Florida on 1/1/2000. Father
and/or Mother have been left behind.
He is about 12 years old. He was taken
into custody by the US INS and has
probably already been shipped back
home.
We have yet to hear anyone in the US
asking Father and/or Mother to make the
trip to Floriada to pick up the child. Also
no one has said that Life
probably would have been better in the
US for that child.
Understandable. That was a different child
with nothing in common with Elian
Gonzalez. That was a child from a
different land and from a different ethnic
group. He is not a C B (Cuban Boy from
Cuba). He is a B B (Black boy from
Haiti) and consequently as such does not
have to wait long for an INS
Special Ruling. In addition he is not from
a Communist Island (without
Communes). He is from a small Capitalist
(without Capital ) place called
Haiti.
Selon que vous serez puissant ou
miserable
Cubain ou Haitien
Les jugements des politicians
d'Amerique vous rendront blanc ou noir
sur les plages de la Floride

Psst. By the way Just imagine the son or
daughter of a US citizen being kept
in any other place against the will of Papa
or Mama for any reason .....
That could be the beginning of swift
actions following an ultimatum from
the great Jessee ...

From: "repiton@wn.net"

En cette fin de sicle, je vous adresse
tous mon amiti et mes voux d'une vie
meilleure.
Je vous envoie ce pomes crit en 1996,
lorsque aprs une vie d'exil, j'ai pu revoir
le pays.
Merci de l'accepter comme garant de ma
volont de poursuivre la lutte pour que
justice soit faite pour le people hatien et
que l'Impunit cesse de triompher dans
notre Monde. Kenbe fm! Pa lage!

JE HURLE A LA LUTTE

Je hurle la lutte mon pays ma terre-
natale Saline-cicatrice
bidonvilles-crucifis de l'aube aux nuits
ftides chiens efflanqus affams
immondices dsaffectes tt ou tard dans
l'obscurit mensongre cogne ma
mmoire sur les tles-ondules aux
vibrations d'orage bave ma rage de
gangrne infecte odeurs puantes de
caniveaux de mort prmature d'enfants
vides aux regards-remords lancinantes
accusations d'un monde qui s'accouple
avec l'Absurde villes-fantmes aux
frontires de l'oubli mornes dcharns
fivres circulantes des tap-taps engrosss
de dtresses humaines d'ici de l-bas et
d'ailleurs de Delmas dfonc sans autre
cause que la folie meurtrire de cons
hallucins Carrefour Bizoton crevant sous
la griffure empoisonne d'une faim
.coriace permanent misre-vampire
terreur des ruelles sans eau au got de
boue d'incertitudes gourdes aux lois du
dollars piastres noires de crasse mains
tendues et mendiantes au venture plein
d'un enfant natre gousse d'ail des yeux
implorant une aumne crevant
l'incroyable l'insoutenable


douleur de mon tre angoiss toute ma
rage ma colre se gorge de sve
d'injustice vrole pour abattre la
dysenterie des consciences mon pays
d'azur palmes mornes corces et racines
mon doux pays d'amour mer bleue
de tambour et d'espace pourquoi
l'univers carcrales brle-t-il tes
vertus cancer d'injustice concert de
dtresse comment ne pas rugir et se
battre mon people affam pil comme
mas pill spoli cras tortur
je donne mon baiser aux luttes populaires
au Parti Soleil de Roumain
d'Alexis de tous ceux aujourd'hui debout
de tous ceux aujourd'hui mes frres aube
certitude du matin venir pour enrayer la
mort je hurle la nuit aux luttes dcisives
rassemblant la meute de tous les
combatants je possde la force des
convictions profondes et raisonnables je
connais les sentiers raccourcis qui mnent
du Bassin-Bleu de mes rves l'eau de
pluie l'eau des puits et des fontaines l'eau
pour boire l'eau goutte de rose l'eau
claire de notre dlivrance oui je connais
les rsonances ultimes et sourdes de mon
people je connais les cachettes de ses
espoirs les marelles de son enfance et les
lagos agiles aux quatre coins de ses
points cardinaux oui je sais les palmiers
et les lines je sais le pois-congo et le
diriz-diondion les marigots et les ravines
les cirouelles et le choux-palmiste je
connais les rigoles et les lampes ptrole
je connais l'odeur chaudes des cassaves
le piment-doux du rire l'akassan du matin
je connais d'tranges filles don't les mots
allums vont porter nos demain oui je
sais tous les miens mdecins peintres et
chmeurs qui ont bti au coeur de tous
les bayahondes notre espoir commun je
hurle l'meute de nos mes je hurle la
dcouverte du bonheur je hurle mort
l'injustice je hurle pour le pain la libert
les gnreux possibles je hurle enfin et
toujours la lutte pour rcolter l'amour.

Grald BLONCOURT
Port-au-Prince Dc. 1986


Put an end to the madness!

From: Agp7481@aol.com

As a child of Haitian parentage, I would
like to see the education system in Haiti
improved substantially. It pains me to see
the amount of injusice that takes place
due to the lack of education provided to
the populous. As a people, we should
strive to better our brothers and sisters not
deny them basic rights that a democracy
should provide. I am proud to come from
such a country that once stood for
libertye, equality and fraternity."

Another Child.
Another story
From: "Antony Volel"


A very interesting editorial from a fairly
Republican/Conservative Major and
influencial US Newspaper, blasting the
establishment for the "2 pois 2
measures .

The editorial says in part:.... Cuban
exiles have showered Elian
(Gonzalez) with gifts- almost as if this.
were a bidding context for the
kid's affection- and argued he'd have a
brighter future in the US."
"No doubtb he would, in many ways. So
would the thousand of Haitian, Central
American and Dominican raffers who try


to reach the US each year. The
difference is that almost ail Cub2
reach America soil get to stay-
including Elian, had he been an
while other nationals are expelle
"Indeed this week the US summ
deported 400 boat people to Hai
have been intercepted just a few
before. Chalk up that blatant ine
as one example of the illogic tha
permeates much of US policy to
Cubva.". So endless posturing
confrontation has become official
policy.... etc....etc...."

Toto Volel


Un plan pou

dvelopper Ha
J'ai un plan pour develop
Haiti j'aimerais le proposer au c
d'une runion, genre : de Tow H
meeting avec les Haitiens de la d
(ceux qui sont vraiement interred
progrs) dans diverse villes con
Miami, New York, Boston, Mon
etc.....
C'est un plan serieux depot
politique.
J'ai besoin d'aide pour org
ces reunions au course desquelles
propose de prsenter et dbatre
proposition. '
Mon adresse est la suivar
Lucien Henr3
209 Halling E

Cola SC 2922
Dictionnaire des synony
la langue crole

"Prophte



Une grande premiere dans la r
linguistique du crole:
Dictionnaire des synonym
langue haitienne

Quelques visionnaires de notre
avaient trs tt compris l'importanc
du crole une langue
Malheureusement, une telle ide n
suffisamment actualise et dfendi
ces visionnaires, on pense, entire
Joseph C. Bernard, l'ancien titi
Ministre de l'ducation nation
Rpublique qui, dans le cadre de la
grande rforme ducative en Ha
adopter en septembre 1979 et p
janvier 1980 une loi coi
l'orthographe
La Constitution haitienne de 198
reconnat le Crole comme une
langues officielles, mais la seul
commune des Haitiens. Avec ces r
juridiques, tous les Haitiens
dornavant faire valoir et dfeni
droits linguistiques sur toutes les
de la Rpublique d'Haiti.
Beaucoup de spcialits en pdago
linguistique trouvent absurde, ab
insens que la crole, langue ma
national et commune du people h
soit pas la langue commune d'ensei
tous les niveaux de notre systme
Juaqu ' present, chaque matin, lI
haitiens saluent leur drapeau, syr
notre Indpendance, en
trangre. Pour qui parlent-ils?
Cette absurdit dure depuis 196
franais est la langue des Tribi
Parlement, de la Fonction public
mdias, des Hpitaux, des Affair
Systme d'enseignement en Haiti.
d'Haitiens qui peuvent s'expr
franais avec aisance me demand
10%
Sommes-nous un people sans m
Pour qui nos anctres se sont-ils 1


toutes leurs forces contre l'esclavage et la
ans who colonisation? Pour qui ont-ils gagn la
Guerre de l'Indpendance?
adult- Les colons europens de Saint-Domingue
d." fouettaient nos anctres esclaves pour les
arilyt forcer obir et atteindre leur quota de
ti who production des biens et services au profit
days de la Mtropole franaise ou espagnole.
equity Aprs leur "indpendances" et encore
it aujourdhui, nos "comptriotes" se donnent
comme devoir de fouetter leur tour tous
ward les petits haitiens pour les forcer apprendre
and la langue et la culture coloniales.
il US Il faut rappeler que, selon des experts, un
citoyen qui ne sait pas lire et crire sa langue
maternelle demeure analphabte au premier
degr, mme si ce dernier arrive matriser
l'crit et l'oral plusieurs langues
trangres.En Haiti, le crole est la langue
ir maternelle de tous les Haitiens. Mais
seulement environ 2% de nos compatriotes
aiti peuvent lire et crire notre langue national.
paper Qui sommes-nous? Avons-nous vraiment de
profonde difficult nous dfinir en tant
ours qu'Haitien? Pourquoi voulo
lall Qu'en est-il du matriel ncessaire la
diaspora diffusion de la langue et de la culture
sss au national ? Certains de nos intellectuals
,mue commencent se rveiller timidement. Il
treal existe actuellement de trs bons
dictionnaires et de grammaires croles sur
muill de le march local et dans la diaspora haitienne.
Il reste, par contre, beaucoup faire du ct
;aniser de la production du materiel
je me d'enseignement.
UNE BONNE NOUVELLE. J'ai
cette rcemment appris qu' l'instar de la
Constitution de 1987, l'tat haitien tarde
nte: dcrter le franais, langue second et le
Y crole comme la seule langue commune
)r d'enseignement tous les niveaux du
systme scolaire, cause de la pnurie de
9 manuels dans cette langue. vos plumes
mes de patriots!
Diksyon sinonim lang kreyl ayisyen-an
tante de rpondre trs partiellement cet
Joseph" immense besoin. C'est un ouvrage qui
s'adresse tous ceux et celles qui parent et
lisent le crole haitien. Le but premier de ce
travail consiste faciliter la production
echerche crite de la langue crole chez les tudiants,
les journalists, les professionnels et les
mes de la dirigeants politiques, dans l'optique de la
promotion et de l'panouissement de
l'identit et de la culture national.
histoire On doit considrer le contenu de ce
;e de faire Dictionnaire comme un reportage, une
crite. photographic de la vie en Haiti avec ses
'a pas t contrastes, ses contraintes, ses difficults et
ue. Parmi l'ternel dfi de solidarity qu'elle impose
autres, aux hommes et aux femmes de ce petit pays.
ulaire du Ce dictionnaire peut se lire avec un regard
ale de la sociologique, cultural, philosophique,
premiere idologique, smantique, politique, etc..
iti, a fait Un dictionnaire des synonymes est un outil
ubli en de travail, un ouvrage de rfrence
nsacrant consulter lorsqu'on est court de mots pour
prciser une pense. Il n'y a pas de
37 (art.5) synonymes absolus. Le Dictionnaire met
des deux la disposition de ceux qui crivent une liste
e langue de mots ou d'expressions interchangeables
frences qui experiment peu ors le mme sens dans
peuvent un context donn.
dre leurs Prophte Joseph
tribunes Kouryl:josephl@moncourrier.com


)gie et en
'errant et
aternelle,
laitien ne
ignement
ducatif.
es lves
mbole de
langue

ans. Les
naux, du
que, des
res et du
Combien
imer en
-z-vous?

lmoire?
battus de


Vous aussi, vous aimeriez nous
envoyer une petite message par
courier lectronique?

Notre adresse est:

enmarche@haitiworld.com
Si votre journal n'est pas encore
arrive, consultez notre site:

www.haitienmarche.com.

Vous serez jour !






Mercredi 12 Janvier 2000
Hati en Marche Vol. XIII No 49


Page 17


TEMOIGNAGE


Mr.Bob Nre Lettre
Editeur et rdacteur en chef L ettre
Hatiens-Aujourd'hui
Miami

New York, le 15 dcembre 1999
Cher diteur,
La transcription complete de notre entretien de
novembre 1999, don't vous avez tir le reportage paru dans
Hatiens-Aujourd'hui, sera la matire brute de ma dernire
oeuvre. Je vous remercie, ainsi que mon ami Jean-Claude
Charles, votre collaborateur, qui nous a servi


uverte de Paul Laraque


d'intermdiaire.
J'aimerais prciser les points suivants :
N Jrmie en septembre 1920, je suis parti pour
l'exil le 5 mars 1961. Ma femme et mes enfants m'ont
rejoint aux Etats-Unis. Marcelle et moi avons revu notre
pays en 1986. Nous nous y sommes rinstalls en 1989.
Nous visitions nos enfants et petits-enfants New York
quand le coup d'tat militaire de Cdras et Franois, agents
de la CIA, a renvers le gouvernement constitutionnel et
populaire du Prsident Jean-Bertrand Aristide. Le 7


GRILLE DE PROGRAMMES

Mlodie 103.3 fm
74- bis Rue Capois
E*Port-au-Prince, Hlaiti
Tl:221-8567 / 221-8568 Fax: 221-1323
e-mail: enmarcheL@haitiworld.com
URL: wwvv. haitienmarche comm


5h00 6h30

6h30 7h00

7h00 9h00








10h00 Midi


12h00 12hl5


12hl5 2h00


2h00 3h00


3h00 5h00




5h00

7h00 8h30


8h30 9h00

10h00







9h00 et au-del


BON]> REVEIL en musique

AU PIPITRItT CIArNTANT
premier journal de la journe avec Yves Paul Landre
MELODIE 13V1ATIS
Informations, Interviews, Analyses
7:15 : Au quotidien avec Elsie
7h25 : La Chronique Economique avec Roosevelt Jn Franois
7h35 : L'Actualit en Bref avec Serge Csar
7h45 : L'ditorial de Marcus
7h50 : Les Sports avec Smith Griffon et Kaptn Bill
8h00 : Les Invits du Jour

TLE DISQUE DE L'AUDITEUR
avec Smith Griffon

LE IVII>T
Un rsum des Informations Locales et Nationales avec Serge Csar

LALDY BLUES
Jazz, Blues, Swing, Ragtime...

C'EST SI BON EN CI-MALNSONS
Emission de Chansons Franaises

IDOC DANIEL
ET SES SUCCESS CONFIRI VTES
ou Le BSon Vieuxx T'emps!
avec Raphal Daniel et Kaptm Bill

INOUVELLES 5 IHEURTJE S

AVIOR. Y SABOR


SOIR IrNFORIV'IATI OC> NSr

cNOTReE GAe> ( Lundi et Mercredi )
L'Heure classique

JAZZ AT TEN (Mardi et Jeudi et aussi dimanche soir )
Illustr d'Inverviews avec Compositeurs, Interprtes
et Grands Critiques Musicaux

CAVALIERS.
PRENEZ cVOS NDAlMVIES (samedi)
50 ans de Succs Populaires Hatiens avec Lucien Anduze


a i


dcembre 1991, mon frre Guy F. Laraque a t assassin
Delmas. Notre deuxime exil a commenc et se pursuit
encore avec l'occupation multinational d'Hati. J'ai
donc vcu plus de 40 ans en Hati et prs de 40 l'tranger.
A propos du noirisme, il faut souligner que la cause
premiere en est le multrisme, c'est- -dire le prjug de
couleur des multres l'gard de nos compatriotes peau
noire.
J'ai t le dfenseur de deux officers multres,
les colonels Roger Villedrouin et Pierre Haspil,
respectivement Quartier-Matre et Commandant du
Dpartement Militaire de l'Ouest, injustement accuss,
cause de leur couleur, d'tre les promoters des
vnements du 25 mai 1957, alors que le Chef de la police
de Port-au-Prince n'a pas t impliqu parce que noir, mais
je n'ai jamais t "le dfenseur des multres" don't je ne
partageais pas les prjugs, pour avoir t lev dans une
famille o j'ai puis l'intgrit qui demeure le principle
fundamental de ma vie et que les tudiants de mon frre
Franck City College ont publiquement reconnue en lui.
En ce qui concern Depestre et Alexis, je suis
intervenu en faveur de chacun d'eux, des moments
diffrents, pour l'obtention du visa de sortie qui a t
accord au premier et refus l'autre. Quand j'en ai
inform Alexis, il a cru bon de se mettre couvert et
d'utiliser un subterfuge pour quitter le pays.
La fondatrice de la Casa de las Americas
s'appelait Ayde Santamaria, camarade de combat de Fidel
Castro Moncada et la Sierra Maestra. Par respect pour
sa mmoire et celle de son frre Abel, hros et martyr de
la Revolution Cubaine, je voudrais substituer le terme de
"testicules" celui de "couilles", jailli spontanment pour
stigmatiser la cruelle vulgarit des tortionnaires.
Dans un pays o les chmeurs cherchent un
capitalist pour les exploiter plutt que de mourir de faim
et don't les travailleurs vont se faire massacrer en
Rpublique Dominicaine et ailleurs, il faut faire la
difference entire les bourgeois qui investissent en Hati et
participent ainsi un certain dveloppement conomique
et les nombreux autres, multres et noirs, qui font fortune
en volant l'Etat et exportent leurs capitaux dans les banques
trangres.
Je suis contre le systme d'exploitation et
d'oppression de la majority par une minority sans con-
science et don't le seul dieu est l'argent mais je ne confonds
pas people et gouvernement.
Je prends position pour tous les peuples,
particulirement le people hatien, le people cubain, le
people nord-amricain, les peuples africains. Les
circonstances nous ont heureusement permis, ma femme
et moi, de ne pas adopter une autre nationalit ce qui me
met en bonne situation pour dfendre nos compatriotes
qui ont d quitter leur pays et se naturaliser pour survive
l'tranger avec leurs families. Ils devraient avoir le choix
de la double nationalit. La distinction entire "diaspora" et
"l'intrieur" est un heritage de la tyrannie duvaliriste. Mon
fils ain Max est devenu citoyen du Canada o il vit depuis
la guerre du Viet-Nam, mes deux autres enfants Serge et
Danielle sont citoyens nord-amricains et travaillent
Harlem, l'un comme ducateur et l'autre comme pdiatre.
Quant nos petits-enfants, ils sont tous ns soit aux Etats-
Unis soit au Canada. L'amour de la patrie, comme celui
d'Hati, leur a t inculqu au sein de leur famille. Notre
ambition est que, tout tant attachs notre sol et notre
race, nous devenions des citoyens du monde.
S'il est vrai que mon idal serait d'tre "un sage ou un
mage de la Rvolution", je ne me crois pas pour autant
tre de ceux qui l'avenir reserve des stles. Du fond de
la solitude annonciatrice de la fin, je dis non aux
"macoutes" et aux "zenglendos", non aux profiteurs de la
misre des masses, non aux vendeurs de patrie, et oui
l'organisation et l'unit des forces populaires,
patriotiques et progressistes. Je ne sais si je suis d'une
race qui s'teint mais je suis sr d'annoncer celle de
demain, don't la Rvolution Cubaine donne dj des
examples vivants, tels ces mdecins et infirmires qui se
sont ports volontaires au service de notre people. C'est
(voir Tmoignage / 18)


North Dade Family Chiropractic, Inc.
13515 MEMORIAL HIGHWAY North Miami, FI 33161
(305) 893-7776
Dr. SONENBLUM *T.. C.. ,..


Chiropractor
Men Dokt nou tap tannlan
Nou gen Konsiltasyon Gratis 3 Fwa pa semenn
MARDI 10: am 7pm
JEUDI 10 am 7 pm
SAMEDI 9 am 12 prm
Transpbtasyon GRATIS


i NU oi ZLay.izJ.L acU ..
Aksidan Machin
Do f mal
Kou f mal
Aksidan Travay
Ren f mal
Janm f mal
Zepl f mal


Ille~ piliCft~fl ; i fly 1C po1rcfidrf p4tyliieit hl a righc oo fftt4 (0payli amwl pylrnent. of1w b bur fou pgyment for 41W' ouheu se:vile relmiinaion, or ttemratn which is ptrformcd
roiuk of nd within 72 Iiuur of responding unth 1 der ~m~ for clip frw, di4conied tm orf-Ii ed (etd fvtecl iouof 'etment


Pl Krybl
Fr~is ,Angl, ak Panybl


b -'l 0






Page 18


1 Nos Jeux 1


CH


11ENS


Solution de la semaine passe:

DRAPEAUX
SI 0 RTE E
AU A R1ER
SE TPT I U
PE RI M E S
0 0Q N
R EMU E N T
AR AMATEUR


Mercredi 12 Janvier 2000
Hati en Marche Vol. XIII No 49


- - I

I


Allez de CHIENS PTOSES, en utilisant des mots du
vocabulaire Franais, et ne changeant qu'une lettre par ligne.


Mots Cachs

RV D V Y QO X Q WH O X BV
CSINL JEPER O UX E B
DM L K EASG HRNWC T N
CPSBB O AZA YDL J Z V
CUWVJAMAIQUEEBD
S M E X I C O S T A R I G A B
MUC O L OMBI EAC Y N M
R J FFL RSEO DSPE B J
NZJC J ETATSUN I SX
CA LAM E TA UGO S B X D
TRI N I DADTOBAGOC
VHHAYUWBSMMU I J J
ETJ DSSZYYCEOWA I
GBSAFU W F DRKB NCP
EX NMTDNSAFE B X J Z
Trouvez.les 12 pays participant la coupe TFC
dans le carr ci-dessus.


M M- ai OT, M,. e


ACTUALITE ELECTIONS

Ouverture de la champagne pour

les lgislatives mais l'inscription

des lecteurs reporte
(Elections ... suite de la page 3)


La commission mise sur pied il y
a deux semaines par le CEP pour enquter
sur les dits incidents, n'a encore pu faire le
voyage dans la Grande Anse pour des
raisons techniques, fait -on savoir, alors que
le vice-prsident du CEP, Debussy Damier,
a dcid de ne pas tre du voyage parce que,
souligne-t-il, il a "des convictions
personnelles" et d'aprs lui, le CEP ne doit
pas oprer de changements dans l'appareil
lectoral, changements rclams par le cur
de Ste Hlne Joachim Samedy.
L'autre fait important de
l'actualit, c'est la signature par les
responsables de parties politiques du Code
d'thique labor et public par le CEP. Ce
document a une quinzaine d'articles
concernant des rglements respecter
durant la champagne lectorale, mais ne
content pas de sanctions au cas o un
candidate ou un parti ne respecterait pas les
dispositions en question. A cause de cette
absence de sanctions, certain chefs de parties
politiques ont dcid de ne pas apposer leur
signature au bas du document. D'autres ont
sign, certain avec reserves.
L'ambiance l'htel Christopher
o a eu lieu la crmonie de presentation
du Code d'thique tait trs dtendue,
d'autant que le CEP a annonc qu'il n'y aura
pas de carnett" et que tout le monde pourrait
aller aux lections et que seul le people aura
le dernier mot en mars et avril prochains.
Vendredi le Conseil lectoral a
public une liste partielle des candidates
agres. Sur les 7000 inscrits, 5692 ont reu
leur ticket de passage et se rpartissent ainsi
: 144 candidates pour 19 postes de snateur,
710 pour 83 postes de dput, 657 pour les
mairies, 3207 pour des posters de Casec,
1494 pour des poste de Asec, 480 pour des
postes de dlgu de ville.


En fin de semaine tous les parties
politiques se sont dclars prts pour
l'ouverture de la champagne fixe au 10
janvier, alors que le CEP leur a demand
d'attendre son signal.
La semaine dernire aussi a t
constitu le Conseil national d'observation
des lections (CNOE). Aprs un dbat trs
orageux qui s'est droul dans une salle de
runion de l'htel Christopher, les
reprsentants de 24 organizations sur 43 ont
vot la formation du Conseil. Ils ont nomm
Lopold Berlanger de Radio Vision 2000
comme coordonnateur.
Les membres du CEP se sont dclars
satisfaits de cette autre tape franchise dans
le processus lectoral et que a doit con-
tinuer aller de l'avant.
Aprs la decision de l'Union
europenne de ne pas finance l'impression
des bulletins de vote, le gouvernement
hatien a annonc qu'il a dj dpens 100
millions de gourdes pour aider la
ralisation des lections et que d'autres
sommes peuvent tre dbloques cette fin
au besoin, a dclar le ministry de
l'Economie et des finances, M. Fred Jo-
seph.
Pour les 7000 candidates en lice,
le compete rebours a dj commenc et le
President du'Conseil Lon Manus de
raffirmer Hati-en-Marche que les
lections seront libres, honntes,
trasparentes et qu'elles sont une porte sur
la dmocratie.
La journe commence en
beaut sur Mlodie FM
avec "Mlodie Matin"
Animateur : Marcus


Lettre ouverte de Paul Laraque
(Tmoignage ... suite de la page 17)


pour cette humanity que Che et Alexis sont
morts et c'est pour elle que vit Fidel.
Quant la situation actuelle en
Hati, les conditions objectives et
subjectives de la revolution n'tant pas
runies, tout semble indiquer que le people,
qui croit encore au sauveur, portera
nouveau l'ex-prsident Aristide au pouvoir.
Mouvement populiste, donc rformiste,
Lavalas ne pourra ni rsoudre les problmes
fondamentaux des masses ni mettre fin la
domination trangre. Il ne restera alors que
la voie rvolutionnaire. La lutte continue et


le flambeau passe en d'autres mains. Avec
au coeur la grande ombre au malheur et la
petite flamme tremblottante de l'espoir, je
prdis la victoire que je ne verrai pas.
Je conclus en rendant un nouvel hommage
Marcelle, mon inspiratrice et la compagne
de ma vie celle avec qui, comme un enfant,
je rvais de voir l'An 2000.
Veuillez agrer, cher diteur, avec
mes remerciements renouvels, mes voeux
de succs continue Haitiens-Aujourd'hui.

Paul Laraque


Solutions de la
semaine passe:
HAiTi


Attentat manqu contre

Dany Toussaint


PORT-AU-PRINCE, 9 Janvier -
L'ex-major et chef de la police intrimaire
Dany Toussaint, actuel candidate au snat de
l'Ouest pour le parti Lafanmi Lavalas a
chapp mercredi soir un attentat ourdi
contre lui par des bandits arms qui n'ont
pas t identifies. Selon le rcit fait par le
candidate la press, il a t attaqu par
plusieurs individus dans le quarter de Frres
Ption-ville. "Si j'ai pu sortir vivant de
cet attentat, dit-il, c'est grce mon
experience de militaire, n'importe quel autre
civil y serait mort."
"J'ai eu aussi le temps de reliever
les numros de la plaque d'immatriculation
des deux vhicules qui menaient
l'opration" a poursuivi Dany Toussaint.
Grce ces renseignements, la
police n'a pas eu de difficults localiser
l'un des vhicules en question sur la route
de Carrefour et le chauffeur, un civil
travaillant pour un commissariat de prov-
ince, a t convoqu aux fins d'enqute.
Le porte-parole de la Police
national d'Hati (PNH), Jean-Dady
Simon, a confirm cette information. Peu
aprs, l'autre plaque d'immatriculation
signale a t galement repre sur un


vhicule de la police accident actuellement
au garage de l'institution.
L'enqute se pursuit, a dclar le
porte-parole de la PNH, pour identifier ceux
qui ont particip cette aggression contre le
candidate de Lafanmi Lavalas.
D'aprs un membre de TKL
(organisation populaire) de St Jean-Bosco,
Paul Raymond, qui est galement conseiller
au bureau politique de Dany Toussaint, il
s'agit d'un acte dlibr commis par un
secteur anti-dmocratique du pays, qu'il n'a
pas identifi, pour empcher Dany Toussaint
de devenir snateur aux lections de mars-
avril 2000.
Cet incident est survenu une
journe aprs que diffrents responsables de
parties politiques aient ratifi le Code
d'thique soumis par le Conseil lectoral
provisoire. Dany Toussaint a sign pour le
parti de Jean-BertrandAristide et a souhait
bonne chance ses adversaires dans la
course lectorale.
La nouvelle de l'attentat manqu
contre Dany Toussaint a fait l'objet de
commentaires les plus divers tant en Haiti
que dans la diaspora, une affaire qui est
venue relancer le dbat sur la scurit dans
le pays l'approche des lections.


L'actualit sportive

national en gnral
(Sport-Hati ... suite de la page 14)


Championnat national de
football fminin
Les Tigresses solidement en tte
Rsultat de la 7 journe qui s'est
droule le week-end coul:
Anacaona de Logne bat Etoile
Filante par 3 buts 0,. Tigresses a cras
Aurore 9-0; match nul 0-0 entire les
Amazones et Eclaireur; la rencontre Star
des Gonaves-Aigle Brillant a t
discontinue quelques minutes de la fin,
alors que le score tait 1-1.
Le match Aigle d'Or-Hirondelles
des Cayes a t report.
Au classement les Tigresses
confortablement en tte avec 18 points,
2me Anacaona 13 points, 3me Aigle
Brillant 12, en attendant la decision de la
Ligue Hatienne de football fminin.
Les matches au programme pour
le compete de la 8me journe ce samedi 15
janvier sont : Etoile Filante- Amazones,
Aigle Brillant -Tigresses (le match-cl de


cette journe),Eclaireur Hirondelles des
Cayes et Anacaona -Aurore de Brache).

L'athltisme hatien,
vers un nouveau dpart
Autre rendez-vous ce week-end,
la Fdration Hatienne d'Athltisme
Amateur invite les juges et officials tech-
niques, les bnvoles et les dirigeants des
clubs affilis la FHAA une rencontre
avec les dirigeants de la fdration le
dimanche 16 janvier 10 heures du matin
l'Institut Lope de Vega, # 22 Impasse
Lavaud.
La fdration considre cette
runion comme la rencontre du nouveau
dpart de l'athltisme au dbut de l'an
2000, selon le Prsident de cette fdration
M. Roland Roy.

Judo, la fdration aura un
nouveau comit le 30 janvier
prochain.


I Au Pipirit Chantant: Notre prremietJourn l,role dela journey;
animation: Yves Paul Landre,


/ SCRABBLE
Arrangez les sept lettres ci-dessous
pour former un mot Franais

OT

HSA

U 1


Solutions de la semaine passe:
C COUSIN


m






Mercredi 12 Janvier 2000
Hati en Marche Vol. XIII No 49


ti gout pat


Page 19


ti gout ak Jan Mapou


OEUVRESES INCOMPLTES
PL LARAK- LA
OUN GALT K'AP WOULE...
Ak Michel-Ange Hyppolite
Dezym Pati
Kounye la-a, n' ap viv epk eksplozyon
entnasyonal youn sistm kapitalis san manman
mondyalizasyon k'ap kokobe tout palye
gouvnman toupatou sou lat epitou k'ap pran san
bay. Ebyen, se anbisyon tout pou yo anyen pou
zbt la menm ki pral debloke kannal
konsyantizasyon-an epi debouche sou
kontradiksyon ki ekziste ant divs kouch nan
sosyete toupatou sou lat jouk apse a pete. L
nou ap suiv nouvl, nou kab w apse a gen pou li
pete. Li pa pe pete nan youn peyi non Li gen
pou li pete toupatou sou lat anmenmtan.
Nou pa Antwn-lan-Gomye, men tou, jou vajou
vyen!! Se sa ase nou ka di.
Nan li "Oeuvres Incompltes" "Paul
Laraque" la se tanzantan nou dekouvri pawl ki
aie, file, fofile, rebondi san yo pa pdi youn
pwlym sou pisans yo Konsa, se sanzatann nou
debouche sou plizy skt nan liv la kote se kalite
bbl nou rele "Fantezi" a ki ap mate .
An nou pran youn losy nan younn ladan yo:

"La lagune de tes yeux a mis feu la fort des rves
La fort des rves a mis feu la lagune de tes yeux
La lagune des rves a mis feu la fort de tes yeux
La fort de tes yeux a mis feu la lagune des rves"
(p.173)

Se "lagune" "yeux" "feu" fortt "rve"
ki ap f alevini rebondi simen valeryann toupatou
nan youn menm koupl. Gen mounn ki kab asosye
f6m bbl sa a ak youn echantiyon travay lewp .
Sepandan, yo dwe toujou sonje basen bbl liter
yo se youn sistm inivsl. Pa gen okenn pp ki
gen monop1l li, Suivan mnilyc jewografik young
pp, hI ka svi ak tl gwoup son parap ak tl l16t
gwoup, men se pa pys 16t mounn ki pote li ba li
ni ki montre li son sa yo. Nan Zile Nou (1995 ) ak
"Michel-Ange Hyppolite "( p.98 100 ) nou bay
plizy ekzanp "Fantezi" ki soti nan imijinasyon
popil=a, Se pa pys 16t pp ki pote kalite f6m
bbl sa a bay pp nou an Li nan youn basen
inivsl epi gen youn seri kondisyon sosyal ki pral
ankouraje pp la rantre nan basen inivsl la pou
li dekore lngay il,
Nou konsyan hou gen limitsyon nan
kantite esp nou gienyn pou nou f k6mant nou
y, men nou pakab fini k6mant nou yo san nou
pa di anyen sou fason vil natal powt la pase


BONIFAS AK MALEFIS
LIV kON I' V l S SNIt N
SKTKT WAINWRIGHT i R fI' l

KON;x'-'N UinA KiKI?
Galata hilti .:i .- lakay chaje kouleba akt btl
mvty.: O Lan'l ,,n g.'< mayigeh i",i',', ..m, ri., i kap
tann mialen pou li-,.-,:n o ii,il, i:. akatanMiwo..,

.1- *,.- ki pa -'air Db .\.u.w oBnoni Tant
n,, "., .i,. .....n l'-aha k 1 nE 13. ii latanmi
ai l ti -aij yo nan lkoua, anba young lalin won khon
baon ak y toun i tonton 'ap gfropo youn ncfhl nan
,<>i bi? > ig a.i voun bhann ti zetwal k'ap frjedou?

n,,.-. k:, - bliVb lago=lago; maial
aka sanwo; tiii.i..t.il.,t kach=kach libyen, f u
libyan? aKou@oUwou.j nan IantourFay pye choublak,
jimR ,i. -.,,:i':. Bh U io bliyah bel ti chant:
.. ?r 2 pae l l a.dYny h r-ratF"
fino n"



- h \p n M an

=Maclan Warmal aia
AN tW a ,..-.^ ^ -. *


anndan pwezi li Vil sa a, se grandt kou...
Antwn-lan-Gomye, Etzer Vilaire, Jean F.
Brierre... Kanton klonbrit sa a part tou sou fm
eksperyans powt la, nan tout nivo, pandan
adolesans li men li se dab youn espas fizik ak
lanm li, rivy li yo, korid trez, Bd, Lapwent
eksetera. Annou li:

"La VoCldrogue rouCant sur son char de pierres
Ca grand"Anse crevant ses outres gon fes
jusqu'q Ca dtruire faisant vibrer la harpe du vieux
yont sans attelage
Ca mer cabrant ses chevaux ruisselants
et comme une femme au sommeiltencdson bras gauche
a 'Pointe qui advance dans Ces flots couronns"
(Le pote et la ville, p. 144 )

"Paul Laraque" se youn sanba ki dmi
leve ak kle konviksyon li nan pla men li.Se pisans
karakt sa-a ki ba li pouvwa ekri pawl1 sa yo
(bbl Fantezi):
"Si nous voulons vivre your une cause iCfaut
itre rits q mourir your eCCe... Si nous vouCons
Ztre prits q mourir your une cause, iC c'aborc
vivre your eCCe.
Konsa, "Paul Laraque" te chwazi youn
oryantasyon maksis epi jouk jounen jodi-a li
kontinye ap viv ak menm ideyal la.
"Oeuvres Incompltes" se kout fistibal
."Paul Laraque"nan lanng franse depi nan ane '40
yo pou rive nan ane '90 yo. Se anmenmtan youn
tranch nan lavi powt la soti nan anfans li anndan
vil natal li pou rive nan laj grandt li anba flo
tribilsyon tout kalite jouk nan ekzil volont li ye
jounen jodi-a toujou.
"Oeuvres Incompltes" ban nou je pou
nou dekouvri youn "Paul Laraque" ki, menm l
li kw nan youn fratnite entnasyonal, pa janm
twoke espas rv li ap mate pou peyi li pou okenn
chabrak ekriven inivsl nan karyoka optinis.
Pouday, se fs karakt nasyonalis lekriti "Paul
Laraque"ki pral pmt li franchi etap ekriven
inivsl la. Paske, pa gen tay bary ki kab bloke
limy diyite youn pp nan klkeswa espas
jewografik li ap viv la. Se esans diyite nasyonal
sa-a menm ki pral tabli koneksyon inivsl la.
Doul tout pp se pou youn lt pp. Konsa, li
esansyl pou nou louvri konsyans sou pwp tt
nou ak pwp materyo nou anvan pou nou chche
louvri sou dey ak materyl etranje. Se
konviksyon sa=a ki pral pmt nou pouse menm
rl ak "Paul Laraque"nan Qui vive ( p. 104 ) :
"Lfmij ,';'Huinr me saute q a gorve",

Michel-Ang Hyppolite,
Manm Sosyete Koukouy Kanada, Ottawa


Ayo id pa kionn Bloukid ak Ma.lig, k1onp ,
kkbt ak i..,'" i. -y.. ki pa .Ujr %ein monnami
7-' Sioubn, -*.,,. pwvanantimetim t,,l,,r Lii, nou
m.ii-dl. ehanlml hanm na- i ,-, i n. i -i ili ...
=- ,,' ~won lan l,-,'n
iT>' ..11 .1 saa
=Tl .'l.i il i"ai. |',

Owil n0u li : i-: -i.i-i
Bpi, clai ko iut l. .: :, .i, e .- ,.,,nii
Si.:. N lu Keont chofe kont; ti Itakapoul la te bon,
8fo tout ta mje= L,.
Tn y pa tan r'.i, vr; NoumnfAm .3 i.1
do bh ,ly-il ni nou a haje aik boa pn "" i- ,v" pou nou
amiie opi odihkjeni la. Ati --Av- yo tr-fiyo "-\
or-lti a:a. N- p'_ w -/ -11k1 --, f" ic'O, t bel
tblel: i $ a. i rl. T t. i: i| .l iA m ;.i!,.,il t -. i'
nan dl' :4 i ,nq ,y Mt i ,,nt i l L:,:,t. in-i't t<'iii.
tui i pi-h,1iil. tIi+cr_- ".i |'ukj l''.ii \ii -i .-i J;l'-ijh pou
'ouu d i.'. 'ajL m k.'i u


B0Usd , Al, I *r J s,, -.ie,,c- y/.V -f,
,Jues f ,,1.' pr e MtI s, T. ,lp,,, .. i ,i, lt;', ,,'

Ponitt f M/la- e N.e t-uts Pya. Rd' L.u tse
f.- ..i'H,' .,Ii,,i,.us i. H ',L..,,. ', .....o i: ysEw.nd
/.;,, ,7, r i id.' i i.-:o', t mnnue/ c. ,,I., GoLw's.

t,,..L !..... ......uI anmaee, hont, dviuc, pwovb
pou hoBv t!d or-ai a i '. . ii>- ,,. ,, -.,,,,,, i i.,, an
nli,,.i ,i il ,, ,i i m,;.i n f .ifi -i a gtt .e1 y iJto pou
ul, .


DIMANCH LITER AK:
PAUL LARAQUE
KIKI WAINWRIGHT
OUN MARYAJ
PWEZI FRANSE
AK KONT KREYOL
DIMANCH 16 JANVYE 4:OOPM
NAN LIBRERI MAPOU
5919 N.E AVENUE
FELIX MORISSEAU-LEROY
PAUL LARAQUE AP PREZANTE
YOUN KONFERANS KI GEN TIT
PWEZI AK LAVI
NAN TANPA BAY SAMDI 15
NAN MIYAMI DIMANCH 16
RELE 305-757-9922
ATANSYON !
BLACK HISTORY MONTH NAN
SANT KILTIRL MAPOU
C.O.I.N. ap bay lebra ak SANT KILTIRL
MAPOU pou prezante youn seri konferans
sou Black History Month pou ane 2000-lan.
Nan fen mwa Fevriye-, n'ap prezante PLEN
TT ak Frank Etienne nan wl Polid,
Ricardo Lefvre nan wl Piram. Plen Tt
nan wout toutboulin. Plis detay senmenn
pwochenn.

KIKI WAINWRIGHT limenm pote youn
diplis. Li kreye psonaj. Li deviope sitiyasyon. Li
mete aksyon. Tankou youn eskilt, li taye de (2)psonaj
ki reprezante tout bon ak vye bagay lzm ap
manniganse sou lat.

BONIFAS AK MALEFIS, de(2) psonaj sa
yo pa ni Bouki ni Malis men se menm noumenm nan.
De fs. De enji. Younn negatif, lt la pozitif, y'ap
gide tout aksyon nou sou lat. Bonifas, se "konsyans"
k'ap ede, k'ap fe dibyen, ki pataje pitye, lapenn ak
kontantman. Youn bon samariten k'ap montre mounn
chimen pou movez pa grafouyen yo. Malefis se
"sibkonsyans" lan, ti denmon ki nan vwazinay konsyans
tout mounn e ki pran plezi pou l'satouyt, reveye
lanbisyon ak jalouzi. Li la pou l'pyetine, pou 1' touye,
pou l'rache. Malefis renmen san. Gou san se gou diven.
Se lnmi lavi. Se kavalyeplka lanm k'ap simaye
dezinyon ak soufrans,

Lb nou feyte listwa, nou ta ka di, Literati
Ayisyen-nn pase divs emtp, S'oun konbinezon twa
lanng; Franse, Kreybl ak Angle. Literati nan lanng
Franena toujou ap mwnnen, Se youn eritaj zansbt nou
yo pa te soti pou yo pdi, E yo gen rezon. Apre
lndpandans, gran powtr Hou yo, womanye n@ou yo,
dramatic nou yo imite literati Franti =a ntalkole, Lite=
rati Ayisyen=an se te miwadbzanj literati Franse=a, S@
ak Mouvman Bndijenis, Mouvman Negritid,, krivwn
militan liter nou yo koumnanfl pran men yo epi pran
konsyan sou ti z sililaa ki se young mvy an parby,
e ki gen young kilti ak young lanig ki rel@=l ehb=mt,
ehOffmtrs.

.-- mlWtuF mouvmaln 1 .InI.i ye kti penmit
y-ni l l, I l]i 1. i li. in' liiiu i tip. Oti idl I ou Oti fi
telan k'~p aprann 'f.*.! ioujwir ii youn l,.auininan
lanng pp la, nan lanng anset no yo- Tiavay Qiivan
tankou Emile t=1d 1.11 i.'. ;.- .,-; et ,:.. ., D |i,(-
<, ,,,,",,, tLtora, :k,, A 't i,-i, _, ai tandt Fank,
inntrE r.;,. blte a&k aniiblitO yo@un li-riMI; natif=
natal I machgo nan gan tout mo unn iM tout mounn ka
1. *,lj'.iii : :

i kouny@a lkoive ou y@ p o nii an hFrne,
a.n .n-..l, an Angle lnffl an Panyl P l pai
ko odl tiy,"Bj' l i i l.,,ji,,,,iii pey -na i. Ayi4 hfi
toupatou ou giob la- LU rti tera i:$-:i< ,, i. Lanng
! u....,, la ii ki gut tout tithg 1,,1 l,-.i ,1 tBakou
khou yo@ da y@o.. lih,,,i .1... ,.. rave .,.. 5 Lit
' ni. . ,@,i V.l;u-.u:d, "a flanmanafltfi.
p mt y@o ,,i '.. .. i>. ;,: a h .a,,, arni fr o
dlamou pou FUitj yo nan pus *l .oun T ii tii.'T.
1i'r I JYu tout lot P@ gou iat" '
ba- i I:\l,|iiin







Page 20


L'AFFAIRE ELIAN


Mercredi 12 Janvier 2000
Haiti en Marche Vol. XIII No 49


*ua 1

.0 > ..Ou aflm.
- .- - -___
Omo P e .e Mm l -e. -- 0do. .* efl- - e e fl %mm * u


w e- -

go> a


9


h


- ~ e e.*-~

* ~ ~ ~

Se e .0e


- M-


*


deat e"


:1


O


t'


-b


k


.*
e


e e oe


"Copyrightd .Material-b- -t




.- Syndicated Content_: -



Available from Commercial News Providers"


*
* e-


- -. e -
e-C.O.--* e -
- - - e
- e -~ -
e -e .~ -e e- e-e.


= ~-. - e -
e-. - e-
e
- - e -
,p.e e- O- - -
e - e- --e
-. -e - e- e-
- -
~ e e e
- - - e.- -

-~ - - -
- __ e e
- - - e- e
e - e
- e-
e- e e. e -e

e - e
S. e S. e - e. -
- - - e
- e- e e


e -


e e

e.- -
- ~- -- e
e


-
- ~ e *
- e -
- -e ~ -
-e e--e- oe -
e - - 5-
e - = e ~ e -

- -e- n -
S..-

e - -- e
S- *-- e-
e ~ e e *
- --e e-
e ~- -
e - -
~e - - e
e. e e
- e - e


e -


- .-e - e O- -
-- - e


e

e e
e


e -
e


e--m




M b -- e evm


- --NO-









f e
- e-M e ~
lb qua -


eaim
- O S - l-b


* ~


e. e


e -
e


e --


6


-mm ab amumomb qmmm


0 M40
ad




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs