Title: Journal de Saint-Barth
ALL ISSUES CITATION PDF VIEWER THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00095774/00200
 Material Information
Title: Journal de Saint-Barth
Physical Description: Newspaper
Language: French
Publisher: Journal de Saint-Barth
Place of Publication: Saint Jean, Saint Barthelemy
Publication Date: June 3, 2010
 Record Information
Bibliographic ID: UF00095774
Volume ID: VID00200
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.

Downloads

This item has the following downloads:

00006-03-2010 ( PDF )


Full Text













S9065 4682
FLAMANDS


CMI
Claudine Mora
AGENCE IMMOBILI-ERE
REAL ESTATE

CONSEIL
IMMOBLUER


Les Mangliers
Saint-Jean
97133 St-Barthelemy
TO1: 05.90 27 80 88
Fax: 05.90 27 80 85
claudine.mora@wanadoo.fr


L'AGENCE
ST BAHTH REAL ESTATE


TECK.&i 1i nl


N878 Jeudi 3 juin 2010


LE JOURNAL
Ti::059027 6519-Fax:0590279160 SAINT'BARTH
www.journaldesaintbarth.com journalsbh@wanadoo.fr DE INT ARTH
ISSN : 1254-0110


A:~i : N % I im
,i~ J .'
A H I uA









Compte-rendu du conseil territorial


Ambiance houleuse lundi soir au
conseil territorial, reuni pour la
seconde fois depuis le debut de
I'annee. La reunion qui a dure
plus de 4 heures, comptant pas
moins de 22 points a I'ordre du
jour, a en effet etd le theatre de
quelque passe d'armes entre elus.
Si le ton est reste courtois, le
contenu des declarations se vou-
lait lui denonciateur, stigmatisant
la des manquements graves, ici
des passe-droits, ou Ia encore des
pratiques de gestion de fait.
Compte-rendu ci-dessous.

Le ton a ete donne des le debut de la reunion
par Patrick Kawamura qui a demissionn6 mi-
avril de son siege de conseiller executif ainsi
que de sa presidence de la commission Regle-
mentation et Securite, mais reste conseiller
territorial. Comme il l'avait announce dans nos
colonnes, M. Kawamura est revenu devant ses
collegues conseillers sur les raisons qui ont
preside a sa demission. Et d'expliquer
qu'ayant dfi intervenir aupres du president
pour obtenir le transfert de sa fille, employee
de la collectivite, vers un autre service, il
n'avait des lors eu < respecter l'ethique et les valeurs qui sont les
miennes, que de presenter ma demission de
membre du conseil executif>). En toile de fond
au probleme, l'attitude a la limite du harcele-
ment moral qui aurait ete deploy6e a l'encon-
tre de sa fille, titulaire d'un dipl6me universi-
tairejuridique de 3e cycle et affectee au secre-
tariat des assemblies, par son chef de service,
le directeur general des services. Une attitude
qui, toujours selon M. Kawamura, aurait vue
le jour apres que sa fille, alors employee
depuis deux ans deji, ait demanded que lui soit
communique sa fiche d'evaluation et de nota-
tion qui toire, reflete la valeur professionnelle de
l'agent et lui permet de progresser dans sa
carriere)), precisait 1'elu. Et de decouvrir,
apres s'etre interess6 au fonctionnement gene-
ral de l'administration, qu'aucun agent de la
collectivite n'aurait a ce jour fait l'objet d'une
quelconque notation : < tionne pourtant les avancements et promo-
tions. En son absence, les agents de la Collec-
tivite ne peuvent pas, en principe, evoluer
dans leur carriere. Aussi, comment expliquer
que certains agents de la Collectivite ben6fi-
cient de promotions? Sur quelles bases ces
dernieres sont-elles proposees et mises en
ouvre?>), s'interrogeait lundi soir l'ancien
conseiller executif, jusque la plut6t discret. Et
de denoncer egalement l'inexistence de la


Commission technique paritaire -une instance
qui ouvre le dialogue entre les representants
de la collectivite et les agents- qui, trois ans
apres l'accession au statut de Com, n'a tou-
jours pas ete mise en place, ainsi que en compte d'interets personnels dans la crea-
tion d'emplois de circonstances accompa-
gnees de nomination)), fustigeait-il encore.
Patrick Kawamura concluait son intervention
en signifiant < tratif situe a l'etage juste en dessous du som-
met de la hierarchie, qui orchestre cette politi-
que de verrouillage dans le seul but d'assurer
leur heg6monie de caste ainsi que leur ambi-
tion, que t6t ou tard les administres ouvriront
les yeux et qu'ils retabliront les vraies valeurs
dans l'interet de la collectivit&e>.
Accusant le coup, le president tentait de jouer
l'apaisement - s'est exprime6, avant plus tard d'estimer qu'il
< de caractere)). Bruno Magras a egalement pre-
cise, s'agissant de l'inexistence de la Com-
mission technique paritaire, qu'il attendait
que le personnel de la collectivite design son
representant pour proceder a sa mise en place.
Intervenant a la suite, Benoit Chauvin, tres en
verve lundi soir, notait que le remplacement
du conseiller executif n'etant pas a l'ordre du
jour, < ser de comp6tences)), alors que selon le
conseiller d'opposition, la loi organique
oblige a pourvoir au siege manquant et que
semble des affaires de la cite)). Une analyse
que ne partageait pas le president qui estime
que la loi organique le permet sans l'imposer.
Bruno Magras declarait neanmoins ne pas etre
oppose a la nomination d'un nouveau conseil-
ler executif et qu'il pourrait le proposer
< majority>).
Pour clore ce preambule muscle, Maxime
Desouches revenait sur l'absence de notation
des agents qui constitue selon le conseiller
executif se defendait, expliquant ne voir aucun obsta-
cle a noter les agents, mais que l'absence du
systeme incombait a une direction gen6rale
<. Il indiquait par ailleurs que
depuis 1995, aucun des agents de la collecti-
vite ne pouvait se plaindre de s'etre vu refuser
une formation et assurait que les promotions
se faisaient dans l'ordre reglementaire. Des
propos qui entrainerent une demiere interven-
tion de Patrick Kawamura expliquant le pre-
judice subi par les agents en cas de mutation :
< done repartir a zero>. Au final, Bruno Magras
assurait que la notation des fonctionnaires
serait mise en place.


/IOU5 AV(/5 CA iOUS I TE RESS E,
SURSTE POUR SLRO'R oU L'OA A VA
& TRE PLAJARM PENDA UT 70 ANW 5.


La creation du conseil
portuaire reportee


F


Inscrit au point No1 de l'ordre du jour, la
creation du conseil portuaire et la designation
des deux membres du conseil appeles a sie-
ger en son sein a finalement ete reported a la
reunion du conseil le 15 juin prochain ou
serait present le conseiller executif Michel
Magras, charge du suivi des affaires portuai-
res. En toile de fond au report, une difference
de point de vue quant a la composition de
cette nouvelle instance consultative, mais
reglementaire. Alors que le rapport present
lundi soir prevoyait un conseil a douze mem-
bres dont huit emanant du choix du conseil,
de son president ou des services territoriaux
et quatre de la Cem, certains conseillers dont
Maxime Desouches, Benoit Chauvin, Patrick
Kawamura, estimaient plus equilibr6 d'insti-
tuer un conseil dont les nominations seraient
decides en nombre legal par la collectivite ou
ses services et la chambre economique. Si la
solution de voter le texte en 1'etat et d'en
modifier plus tard le contenu a bien ete evo-
quee, la decision a finalement ete reportee
apres l'intervention de Jeannot Danet qui
estimait tqu'abroger ce qu'on a valid ce soir
etait du temps perdu)>.


Un nouveau quai devant
I'hotel de la Collectivite
A l'unanimite moins la voix de Benoit Chau-
vin, le plan de financement de 1,8 millions
d'euros reparti entre les fonds Feder (pour
un peu plus d'un million d'euros), l'Etat
(360 000 euros) et la collectivite (360 000
euros), pour la construction d'un nouveau
quai le long de l'h6tel de la collectivite a ete
adopted. Un quai qui a vocation a proteger
l'edifice public en cas de forte houle, mais
egalement de creer de nouvelles places de
stationnement pour les petites embarcations
et de finaliser l'amenagement de la zone de
promenade du bord de mer.
Pour autant, la construction de ce nouvel
ouvrage interroge. Maxime Desouches notait
ainsi qu'< au port, on se rend compte que l'on amplifie
le phenomene de houle)) et s'inquietait de
savoir si une etude sur ce point particulier
avait ete realis6e ou etait prevue avant la rea-
lisation du quai. Benoit Chauvin qui recon-
naissait qu'amenager cet espace etait une
bonne idee, estimait cependant que le projet
risquait d'amplifier encore la houle au fond
du port, stigmatisant lui aussi l'absence
d'etudes. Le conseiller regrettait par ailleurs
les choix techniques, unilat6rale)), sans avoir recueilli l'avis des
usagers ou meme reuni la commission des
travaux et de l'amenagement et la precarit6
des places d'amarrage, qui ne seraient pas
praticables des qu'il y aurait un peu de
houle, c'est-a-dire souvent. Le president qui
voit en l'activite portuaire le nouveau pou-
mon economique qui viendra compenser le
ralentissement dans le BTP qu'il juge inevi-
table, estimait que l'on ne pouvait guere
faire mieux que la solution technique rete-
nue, qui ne met pas en ouvre de palleplan-
ches verticales, mais deploie un projet d'en-
gouffrement avec des roches. Toutefois, < faut calmer la houle, je ne suis pas contre
l'idee d'analyser une solution pour ralentir la
houle a l'ext6rieur). < tion du port qui assurerait egalement les
baies de Public et Corossol ?N, demandait
Jeannot Danet. < question de financement, mais c'est un pro-
jet de grande envergure)), concluait Bruno
Magras.


La carte d'urbanisme
a nouveau a disposition
du public
Huitieme point a l'ordre du jour, la nouvelle
mise a disposition au public du projet de carte
d'urbanisme constitue une tape supplemen-
taire dans l'adoption de ce document d'urba-
nisme. C'est a la demande de plusieurs
conseillers, selon le president Bruno Magras,
mais egalement pour repondre a un imperatif
reglementaire, que le document sera a nou-
veau consultable -soit en fin de semaine ou au
debut de la suivante-, et que le public pourra
proceder a de nouvelles observations et
doleances pour une duree d'un mois. Soit par
lettre, soit dans le registre de consultation qui
sera mis a disposition du public a l'accueil de
l'h6tel de la collectivite. A l'issue du delai
imparti d'un mois, les doleances seront a nou-
veau examinees par la commission territoriale
d'urbanisme et le conseil executif qui les satis-
feront ou non, en modifiant le cas echeant le
projet de carte.
Comme lors de la premiere mise a disposition
l'ete dernier, le projet comporte deux docu-
ments : un plan de zonage (la carte) et un
reglement qui decrit les dispositions reglemen-
taires applicables dans chaque zone definie
dans le document graphique. Le plan de
zonage que les administres ont pu commencer
a decouvrir en fm de semaine demiere sur le
site www.citoyensbh.com du conseiller
Maxime Desouches, devoile un nouveau pro-
jet englobant les modifications accordees a la
suite de la premiere mise a disposition au
public. Comme dans le projet initial, les zones
dites sur la carte. Les parcelles y sont inconstructi-
bles. La zone dite divisee en trois sous zones : la premiere, la
zone dite < fonce, a vocation a recevoir principalement
des constructions a destination residentielle et
h6teliere. La seconde, dite clair) dans laquelle toutes les destinations
d'activites sont autorisees : commerce, servi-
ces, habitations... Et enfin la troisieme, dite
matiquement vocation a recevoir des construc-
tions de type artisanale, industrielle et com-
merciale.
Eminemment politique a deux ans des elec-
tions territoriales, ce nouveau projet a ete pre-
sente avec des pincettes, lundi soir, par le pre-
sident Bruno Magras, qui, a plusieurs reprises,
a rappele qu'il s'agissait d'un projet du conseil
territorial < qu'il veut> et non d'un projet personnel du
president. < fige. II peut 8tre modified quand bon semblera
aux elus a egalement tempered le president qui
sait qu'une grande partie des doleances n'a pas
ete satisfaite et que les mecontents se feront
forcement nombreux. < a ete fait dans la plus grande sincerity, la plus
grande neutrality, en fonction de la topogra-
phie des lieux et non des propri6taires)), preci-
sait-il avant d'ajouter que des efforts de com-
prehension avaient ete consentis pour permet-
tre a des jeunes d'acceder a la constructibilite
de leur terrain.
Le son de cloche est tres different du c6te de
Benoit Chauvin, membre de la commission
d'urbanisme, qui a vote contre la deliberation
afin de manifester son opposition au projet. Le
conseiller d'opposition a entame son interven-
tion en rappelant que la principale motivation
a la nouvelle mise a disposition du public etait
de donner une certaine legality au projet qui a
passe certaines parcelles classes initialement
en zone bleues constructibles, en zone natu-
relle inconstructibles. Benoit Chauvin a
ensuite note avec satisfaction que les deman-
des de declassement de parcelles a proximity
de la plage de Saline et a Grand Cul de Sac








Compte-rendu du conseil territorial (suite)


a


../..
n'avaient pas perdurees et que ces espa-
ces resteraient done en zone verte,
inconstructibles. Il y voit la l'efficacite
de la mobilisation citoyenne menee par
trois associations de protection de l'envi-
ronnement. A ce sujet, il a deplore que le
conseil territorial ne se soit toujours pas
prononce sur l'opportunite ou non de
consulter la population sur la preserva-
tion des espaces naturels, ainsi que le lui
demandait le texte de la petition qui avait
recueilli plus de 1200 signatures. La
constructibilite a en revanche ete etendue
sur la Znieff (zone naturelle d'interet
ecologique faunistique et floristique) de
Toiny < l'on s'est fixe dans notre propre regle-
mentn. Le conseiller a egalement
denonce le grignotage de la zone natu-
relle sur le pourtour de l'etang de Petit
Cul de Sac, le flanc droit de Saline pour-
tant classe en zone a risques par la carte,
dans la grande zone naturelle entre
l'Anse des Cayes et l'aeroport dont les
proprietaires verraient ainsi leur droit a
construire multiplier par cinq, ainsi que
dans la partie basse de Gouvemeur ou
des parcelles, precedemment en zone
naturelle, sont passees en zone residen-
tielle, constructible: < pas donnant/donnant, mais aujourd'hui il
est difficile de dire non), constatait le
conseiller faisant allusion au beneficiaire
de l'operation, Roman Abramovitch qui
a finance la pelouse synthetique du stade
de Saint Jean. Benoit Chauvin est ensuite
revenu sur la maniere dont les elus ont
travaille, regrettant le manque de confi-
dentialite des travaux, malgre des sean-
ces de travail a huis clos : ( demandeurs ont remercie les elus qui
avaient vote en faveur du declassement
de leur terrain des le lendemain de la
reunion. D'autres, bien informes du
declassement, ont procede a la mise en
vente de leurs biens avant l'adoption
definitive de la carter, a ainsi revele le
conseiller qui en avait informe le presi-
dent. II a egalement stigmatise le fait que
des demandes avaient ete examinees a
plusieurs reprises et que d'autres, parve-
nues apres la premiere consultation du
public, avaient ete prises en compte.
Notant que la commission n'etait pas
restee insensible aux demandes des elus
ou de leurs proches, il concluait sur un
slogan pas tres flatteur : ( declasser votre terrain, faites vous
elire! n.
Des propos pour le moins corrosifs que
le president a estime meprisants envers
le travail des elus, ajoutant qu'il est
< sede rien de vouloir classer le terrain des
autres. Mais nous avons un devoir
d'equilibre, 1'obligation de concilier
developpement economique et realite
socialen. Maxime Desouches a pour sa
part regrette que le Plan de Prevention
des Risques n'ait pas ete adopte ce qui
l'aurait rendu opposable au tiers, meme
si, comme le precisait Karine Miot, pre-
sidente de la commission d'urbanisme,
( green dans le projet. ( ce plan opposable, on ne pourra plus
construiren, a pour sa part commente
Bruno Magras qui prefere prescrire des
exigences de construction au moment de
l'etude du permis de construire.
Pour clore le debat sur la nouvelle mise a
disposition au public de la carte d'urba-
nisme, la parole etait donnee a Yannick
Beaud, chef de la mission territoriale de
la DDE a la prefecture des iles du Nord
qui a suivi en tant que conseil l'elabora-
tion de la carte d'urbanisme. Le fonc-


tionnaire a rappele que ce travail de lon-
gue haleine aboutit a un document ((a
l'image de ce que l'on veut faire de Saint
Barth dans les annees a venirn. I1 expli-
quait que la prevention des risques avait
effectivement ete integree au document,
meme si elle n'est pas au niveau du code
de l'environnement national et rappelait,
comme l'avait precise en preambule le
president, que ce document n'etait pas
fige, qu'il avait vocation a evoluer.


DUP a Gustavia:
r6torsion ou mesure
d'interit g6ndral ?
Mesure de retorsion a l'encontre d'un
proprietaire qui s'est illustre a plusieurs
reprises dans le combat juridique conte
la Collectivite ? Ou mesure d'interet
general pour heberger le personnel de
l'h6pital ? C'est la question qui sous
tendait en toile de fond a la deliberation
adoptee lundi soir a l'unanimite moins
une voix, toujours celle de Benoit Chau-
vin. Une deliberation visant a engager
une procedure de DUP (declaration
d'utilite publique) sur la parcelle AL
228, aujourd'hui propriete de maitre
Emmanuel Jacques qui l'a acquis le 7
mai dernier, a la suite de la decision de la
Cour d'appel administrative de Bor-
deaux qui, apres le tribunal administratif
de Saint Barthelemy a annule deux deli-
berations du conseil executif visant a
preempter ladite parcelle.
( dada. Je suis la pour faire appliquer les
decisions du conseil territorial et defen-
dre les interests de la collectivite&, s'est
defendu lundi soir le president Bruno
Magras qui justifiait la procedure de
DUP ( besoins urgents en logement auxquels
doit faire face la Collectivite et en pre-
mier lieu pour le personnel medical de
l'h6pitalb, sur un terrain qui ( d'un logement utilisable immediate-
mentn. S'en suivait une passe d'armes
entre Benoit Chauvin qui ( s'empecher de faire le rapprochement))
entre cette procedure rarement diligentee
par la collectivite et l'intervention de
Maitre Jacques aupres du tribunal admi-
nistratif pour empecher la vente a prix
d'or d'un terrain dans la zone de Public.
Le conseiller d'opposition juge par ail-
leurs que l'urgence et les motifs de lan-
cer une procedure de DUP ne sont pas
averes, estimant notamment que l'Ehpad
en cours de construction, prevoyait une
serie de logements publics ou encore que
les medecins, quand ils ne sont pas de
garde, aspirent peut-etre a vivre ailleurs
qu'a proximite de l'h6pital. I1 preconisait
done que les logements vacants apparte-
nant a la collectivite soient mis a disposi-
tion du personnel medical en attendant.
( de position), a repondu le president.
( loger les medecins de passage), a pour
sa part affirme Nicole Greaux qui pre-
side le conseil d'administration de l'h6-
pital et qui a avoue lundi soir devoir par-
fois ( accueillir les urgentistes en periode d'af-
fluence touristique. ( faux problemen, a t'elle encore insiste.
Yves Greaux est egalement intervenu,
expliquant que la collectivite est actuel-
lement obligee de prendre en charge a
grands frais un certain nombre de loge-
ments du secteur prive pour heberger du
personnel dont elle a besoin. Et d'ajouter
que la Collectivite devait constituer une


reserve de logements pour les fonction-
naires a des loyers ( avec leur salairen. Maxime Desouches
qui intervenait en dernier estimait pour
sa part que la reserve de logements a
proximite de l'h6pital etait necessaire.
Le conseiller executif a cependant
regrette que la faiblesse de l'equipe juri-
dique de la collectivite ait engendre cet
imbroglio judiciaire. II ajoutait par ail-
leurs que d'autres parcelles devraient
faire l'objet de DUP pour repondre aux
besoins de la Collectivite.


Gabarit des vehicules:
fixation des limites
reportee
Debut janvier, le president prenait suc-
cessivement deux arretes (le second
annulant le premier) visant a limiter le
poids et le gabarit des vehicules circulant
sur le territoire de la Collectivite. En
vertu de quoi, a compter du ler janvier
2011, tout vehicule dont les dimensions
sont superieures a 2,40 metres de largeur
ou a 7 metres en longueur ou dont le
poids (PTAC) est superieur a 14 tonnes
ne pourrait plus circuler. Quand bien
meme le tribunal administratif de Saint
Barthelemy a rejete la demande de sus-
pension de l'arrete formulee par un grou-
pement de transporteurs, ce nouvel epi-
sode judiciaire a revele qu'il n'apparte-
nait pas au president d'en fixer les limi-
tes, mais au conseil territorial, qui en a
done debattu durant pres d'une heure
lundi soir.
Ce qu'il en ressort ? si l'ensemble du
conseil s'accorde a penser qu'il y a une
veritable necessite a limiter le poids et
1'encombrement des vehicules circulant
sur les routes, il a en revanche estime
dans sa majorite et apres la suggestion de
Benoit Chauvin, qu'une etude plus
approfondie devait etre menee pour fixer
le gabarit maximum ainsi que les condi-
tions de mises en ouvre des futures limi-
tes, en concertation avec les transpor-
teurs. Certains d'entre eux presents dans
la salle, estimant ne pas avoir ete
consulte, malgre leurs nombreuses solli-
citations. Le president s'est defendu
expliquant avoir applique une decision
qui ressortait d'un premier travail d'ana-
lyse qui lui avait ete soumis, d'une reu-
nion en presence de Maxime Desouches,
de la responsable du service de la circu-
lation et de transporteurs et enfin de ren-
contres individuelles avec plusieurs
socioprofessionnels du secteur et notam-
ment les deux plus grosses entreprises
qui n'auraient selon lui rien trouve a
redire aux dimensions proposees par le
second arrete du president (le premier,
plus restrictif, prevoyait une limitation
du gabarit des vehicules a 2,20m de lar-
geur, 6 metres en longueur et 14 tonnes
de Ptac).
C'est la commission Transports mise en
place en fevrier dernier et presidee par
Michel Magras qui sera chargee de cette
etude.
Presidant la commission Environnement,
Andy Laplace a conclu le debat sur une
note pedagogique, annonant que la Col-
lectivite, elle aussi penalisee par la limi-
tation des gabarits des vehicules, avait
fait des efforts, accroissant la ligne bud-
getaire affectee au ramassage des ordures
menagere desormais confie a des entre-
prises privees qui vont se doter de petits
camions, en lieu et place des grands
camions-benne. transporteurs sachent que la collectivite
montre l'exemplen, a t'il conclu.


St Martin St Maarten.StBarths Saba

VOYAGEI
www.voyl2.com

Seulement 54e
L'ALLER RETOUR RESIDENT
achete sur intemet, A2h a I'avance
VOYAGEZ COMME VOUS LE VOULEZ !











6 uiCa 19- ltC Z
TEL.: OS 90 87 17 68 FAX : OS 67 67 01 23
SERVICE COAAERCIAL 06 90 49 1S 74
SERVICE RSDACTION : 06 90 7 85 15


LA a 3,VIAIINm
5h00 9h00 : Le reveil matin
avec l'horoscope de CHRISTIE en EXCLUSIVITE
9h 19h: BEST HITS / 80's / 90's & nouvautses
19h 20h : SUNSET MUSIC / Lounge Hits


rd
i# -f


.COM it- Lo-itc I
TB:0 N277474 -a:05Z277410 Iihammmls:068mZ2
radiostbarth@wanadoo.fr www.radiostbarth.com

RADIO ST BARTH :
LA RADIO MUSIQUES ET INFOS
98.7 et 103.7 a St-BARTH et 100.7 a St-MARTIN
Regie publicitaire au 06 90 62 26 93

La radio au coeur

des evenements



voiles





I -3jin2010 87 ACTUALI~t


Conseil territorial en bref


Reportee
A La deliberation qui prevoyait
d'acheter trois parcelles au prix
de 500 euros le M2 a proximite
de l'aeroport en vue d'etendre et
d'amenager le domaine aeropor-
tuaire. Benoit Chauvin a en effet
propose qu'une quatrieme par-
celle jouxtant elle aussi la zone
aeroportuaire fasse partie du lot.
Le president a donc ete mandate
pour engager une nouvelle nego-
ciation avec les proprietaires pour
que la collectivite acquiere egale-
ment ce quatrieme terrain.
AA l'unanimite, le conseil terri-
torial a mandate le president pour
negocier le prix d'acquisition
d'une parcelle de terrain a Gusta-
via et la maison en bois tres


ancienne qui s'y trouve edifice.
Estime a un peu plus de 1,2 mil-
lions d'euros par France Domai-
nes, le bien vaudrait un peu plus
de 5 millions d'euros selon les
proprietaires qui l'ont propos& en
tout premier lieu a La Collecti-
vite. Le conseil qui n'a pas cache
l'interet patrimonial d'acquerir un
tel bien, a en revanche estime le
prix trop important.


Adopts
A Les nouveaux tarifs des rede-
vances aeronautiques qui
n'avaient pas ete reevaluees
depuis une dizaine d'annees. Pour
les avions bases, c'est-a-dire dont
les < 183 jours par an selon le critere


arrete lundi soir, la taxe de sta-
tionnement passera done de 61
euros mensuels a 90 euros (soit
une augmentation d'environ 50%)
et sera associee a un contrat de
stationnement. Pour les avions
non bases, le forfait sera releve de
4 euros a 15 euros pour le forfait
< euros supplementaires pour le for-
fait ( A La mise a disposition pour un
an d'un agent de la Collectivite au
Comite territorial du tourisme.
Precedemment employe au ser-
vice entretien de la collectivite,
l'agent en question sera desor-
mais affecte a l'accueil du public
a l'aeroport, notamment le week-
end. Si la deliberation a fait l'ob-
jet d'un vote a l'unanimite,
Maxime Desouches a neanmoins
tenu a souligner que cette nou-
velle decision (lire encadre)
alourdissait encore les risques de
gestion de fait par la collectivite
de la structure associative qu'est
sur le papier le Cttsb.
A Adoptee egalement la modifi-
cation du plan de financement des
travaux pour la construction de
tribunes et vestiaires a la plaine
des jeux de Saint Jean. Le mon-
tant des travaux qui s'eleve a 920
000 euros devait initialement etre
integralement finance par la Col-
lectivite. Mais le senateur Michel
Magras a obtenu une subvention
de 63 000 euros au titre du fonds
de reserve parlementaire, modi-
fiant ainsi le plan de financement.
A Les modalites d'attribution de
l'aide a installation de panneaux
photovoltaiques. Cette aide qui
dispose d'une ligne budgetaire de
70 000 euros au budget 2010
representera jusqu'a 25% du prix
de installation avec un plafond
maximum de 3500 euros.


A L'aide a la formation initiale
que le conseil territorial avait
decide de mettre en place lors de
la reunion du 25 fevrier. La deli-
beration adoptee comprend deux
dispositions : la premiere qui pre-
voit de delivrer une aide jusqu'a
1000 euros pour l'annee scolaire
2009-2010 a chaque etudiant sous
certaines conditions. La seconde
de creer une commission chargee
d'elaborer une proposition a met-
tre en ouvre a plus long terme a
partir de l'exercice 2011. Presidee
par Yves Greaux, cette commis-
sion sera composee par Benoit
Chauvin et Jeannot Danet.
A La creation du service des
archives de la Collectivite. Pour
etre parfaitement exact, c'est le
principe qui en a ete adopte lundi
soir. < ainsi que le personnel pour le
faire fonctionner restent a deter-
miner), a explique Yves Greaux,
en charge du projet. Le vice presi-
dent charge des affaires culturel-
les a egalement precise que le
fonds serait dans un premier
temps abonde par les archives de
Saint Barth toujours stockees aux
archives departementales de la
Guadeloupe ou elles vont benefi-
cier du mouvement de numerisa-
tion actuellement en cours. reviendra ensuite au service des
archives de la collectivite d'aller
plus loin et de s'interesser a d'au-
tres archives detenues par d'au-
tres administrations en France,
mais egalement en Sueden a
encore precise Yves Greaux.
A La candidature de Benoit
Chauvin en tant que representant
de la Collectivite au sein du
comite de pilotage du projet de
sanctuaire pour les mammiferes
marins aux Antilles.


RSA outre-mer d6but 2011,
mais maintien provisoire du RSTA,


propose un
La mise en oeuvre du RSA outre-mer a
la date prevue du ler janvier 2011, avec
maintien transitoire du RSTA cree apres
la crise antillaise, a ete proposee lundi
par le depute Rene-Paul Victoria
(UMP), les allocataires beneficiant de la
prestation la plus favorable. Remettant
ses propositions aux ministres Marie-
Luce Penchard (outre-mer) et Marc-Phi-
lippe Daubresse (jeunesse et solidarites
actives), 1'elu de la Reunion a suggere
de poursuivre jusqu'en fevrier 2012 le
versement du RSTA, revenu supplemen-
taire temporaire d'activite de 100 euros
mensuels verse aux salaries jusqu'a 1,4
SMIC. Le RSTA serait pris en compte
comme ressource dans le calcul du
RSA, qui depend de la composition du
foyer et des revenus et garantit a toute
personne, travaillant ou pas, un revenu
minimum, beneficiant ainsi "aux plus
demunis". L'extinction du RSTA n'in-
terviendrait qu'au terme des trois ans
prevu par le protocole d'accord du 4
mars 2009 conclu en Guadeloupe avec
1'Etat pour mettre fin a une greve gene-
rale de 44 jours, qui incluait l'accord
"Bino" (hausse salariale de 200 euros


depute UMP
jusqu'a 1,4 SMIC, dont 100 verses par
1'Etat). La periode transitoire de verse-
ment du RSA et du RSTA serait de 14
mois, apres la mise en oeuvre du RSA
outre-mer (applique en metropole
depuis le ler juin 2009), a propose le
depute. Lors d'une conference de
presse, M. Daubresse a indique que
cette periode, au cours de laquelle il n y
aura "pas de perdant", serait comprise
"entre 18 et 24 mois". II a confirme que
le RSA entrera en vigueur, sans nouvelle
loi, "le ler janvier 2011, dans les outre-
mer".
Le RSA jeunes qui s'appliquera en
metropole le ler septembre s'appliquera
le ler janvier 2011 dans les DOM "aux
jeunes de moins de 25 ans qui, au cours
des trois dernieres annees, auront eu
deux ans d'activite". Il y a potentielle-
ment 226.000 beneficiaires du RSA
dans les outre-mer contre 144.000 bene-
ficiaires aujourd'hui du seul RMI ou de
l'allocation de parent isole, a declare le
ministre.


Assurant une mission de service
public, fonctionnant exclusive-
ment grace aux subventions
publiques de la Collectivite, pre-
side par un elu, Marithe Weber,
vice-presidente de la Collecti-
vite, le comite territorial du tou-
risme fait regulierement l'objet
de critiques quant a la possibi-
lite que ces caracteristiques ne
constituent une gestion de fait*
de la Collectivite.
Un risque bien reel selon
Maxime Desouches qui l'a une
nouvelle fois releve lundi soir
lors du debat visant a mettre a
disposition de cette association
un agent de la collectivite. Le
conseiller executif s'est ainsi
interroge sur le fait que le
Cttsb, dont le budget est abonde
a 100% par la Collectivite, soit
heberge a titre gratuit dans des


locaux de la Collectivite, que
deux elus la president et qu'au-
jourd'hui un fonctionnaire terri-
torial lui soit mis a disposition,
ne fasse que renforcer cette ges-
tion de fait de la Collectivite.
Le conseiller a par ailleurs rap-
pele que c'est pourtant ce ris-
que, constate dans des condi-
tions similaires, qui avait
conduit le conseil municipal en
2003 a dissoudre association
Office municipal du tourisme de
Saint Barthelemy.

* Selon le Conseil d'Etat, la
gestion defait se definit comme
le maniement direct ou indirect,
par toute personne n 'ayantpas
la qualitM de comptable public,
defonds destines i une per-
sonne publique>.


Prochaine reunion
du conseil mardi 15 juin
Une nouvelle reunion du conseil territorial se tiendra
mardi 15 juin 2010 A 17h A l'h6tel de la Collectivite.
13 points sont A l'ordre du jour de la reunion.
1 Creation du conseil portuaire
2 arrnt du compte administratif de la collectivit6
pour l'annte 2009
3 affectation du rtsultat de fonctionnement pour
l'exercice 2009
4 accord entre l'Etat et la collectivit6 de Saint-Bar-
thdlemy concernant l'assistance administrative
mutuelle en matiere fiscale
5 autorisation au President A signer une convention
avec le service general des douanes.
6 acquisition de la parcelle cadastre AM142 A
Lurin
7- rnfection du quai du bord de mer modification
budgetaire / virement de credit
8 Code de l'environnement:
a abrogation partielle
b fixation de la liste des installations A risques
9 projet d'extension de la centrale EDF modifica-
tions du code de l'environnement et du code d'urba-
nisme
10 travaux d'aminagements du port de commerce
en collaboration avec EDF et RUBIS : projet de
securisation du depotage des petroliers
11 rdensablement de la Baie de Saint-Jean
12 bornage de la parcelle AP31 A Saint Jean
13 affaire commune de Saint-Barthdlemy / SMTA:
proposition de transaction.


FICHE D'ENTREE TOURISTIQUE
DU CrrTSB
Nous vous informons que depuis le
lerjuin, une fiche d'entr&e statisti-
ques doit* &tre complt6te par nos
visiteurs A leur arrivee A l'aeroport de
St Jean et A la gare maritime de Gus-
tavia. Celle-ci est destine A accroitre
notre connaissance des flux des visi-
teurs et ainsi de nous aider A develop-
per nos actions de promotion. Nous
demandons aux residents de bien
vouloir 6galement la remplir en
cochant la rubrique RESIDENT /
PROPRIETAIRE uniquement.
* Cette formalitO n'a pas de caractere
obligatoire.

CALENDRIER DES PERMANENCES
CSAPA (Centre de Soins, d'Accom-
pagnement et de Prevention des
Addictions) des Iles du Nord: Per-
manence tous les ler mercredi du
mois. Les permanences sont assures
par le Docteur Olivo. Pour prendre
rendez-vous, veuillez contacter l'asso-
ciation au 0690 61 90 24 ou 0590 87
0117, ou l'tducatrice sptcialis&e du
Service Sociale Sandie Danet-Bele-
nus au 0590 29 89 79.

NOUVELLE ADRESSE MAIL DE LA CEM
La Chambre Economique Multiprofes-
sionnelle a rencontr6 de nombreux pro-
blimes avec le serveur de messagerie
depuis le debut de l'ann&e 2010. Cc'est
pourquoi nous avons &t6 contraints de
changer d'operateur. Notre nouvelle
adresse : cemsbh@orange.fr

MODIFICATION DE LA CIRCULATION
I Le President de la Collectivit6 de
Saint-Barthdlemy informe la popula-
tion que la poursuite des travaux de
refection du reseau routier de la voie
des Hauts de Saint-Jean necessite la
fermeture A la circulation d'un tron-
gon de la chaussde compris entre la
patte d'oie et le chemin priv6 Lignon,
jusqu'au vendredi 11 juin, entre 9h et
15h du lundi au vendredi.
Pour plus d'information, vous pouvez
contacter les Services Techniques au
05.90.29.80.37.
) Jusqu'au vendredi 4 juin inclus, la
circulation de tous les vdhicules se fera
par demie chaussde sur certains tron-
cons des voies N'209, 210 et 211 entre
Gustavia et Lorient pour cause de
verification du reseau telephonique.
I Jusqu'au lundi 14juin, le stationne-
ment de tous les vthicules sera interdit
sur le c6t6 droit de la chausse dans le
sens de circulation de la rue Auguste
Nyman A Gustavia, au droit des tra-
vaux sur le reseau telephonique.
I En raison de travaux sur le r6seau
routier, A compter du lundi 7 juin
jusqu'au lundi 28juin inclus, la circu-
lation de tous les vThicules se fera par
demie chausse au droit du carrefour
entre les voies N09 et N027 A Corossol.
I En raison de travaux sur le r6seau
routier, A compter du lundi 7 juin
jusqu'au vendredi 6 aofit inclus, la
circulation de tous les vThicules se
fera par demie chaussde sur une por-
tion de la voie N?48 A Salines au droit
des travaux.
I En raison de travaux sur le r6seau
routier, A compter du lundi 7 juin
jusqu'au vendredi 16 juillet inclus, la
circulation de tous les vThicules se
fera par demie chaussde sur une por-
tion de la voie N'209 A Marigot, au
droit des travaux.
Une signalisation riglementaire sera
mise en place sur chaque trongon de
travaux et sera entretenue par l'entre-
prise charge des travaux.


Cttsb : Maxime Desouches denonce
une gestion de fait de la Collectivite







Ouverte depuis le lIejuin

La saison 2010 des ouragans

pourrait etre une des pires

jamais enregistrees


Lundi 31 mai, a la veille du
debut officiel de la saison des
cyclones du bassin Atlantique,
les services americains du
National Oceanic and Atmos-
pheric Administration
(NOAA) ont devoile leurs der-
nieres previsions d'activite.
Selon la NOAA, la saison
2010 pourrait etre "une des
pires" jamais enregistrees et
les huit a 14 cyclones prevus
par les meteorologistes ameri-
cains pourraient aggraver la
maree noire dans le golfe du
Mexique et le sort des sinistres
du seisme en Haiti.
"Une saison extremement
active en termes d'ouragans
est prevue pour le bassin atlan-
tique cette annee(...) qui pour-
rait etre une des pires jamais
enregistree", a ainsi indique
Jane Lubchenco, sous-secre-
taire au Commerce chargee de
l'Agence americaine oceani-
que et atmospherique
(NOAA).
Entre 14 et 23 tempetes, d'une
puissance suffisamment
importante pour que leur soit
donne un nom, avec des vents
minimums de 62 km/h, sont
prevues au cours de la saison
des ouragans qui commence le
ler juin et se termine le 30


novembre. Ces tempetes pour-
raient se renforcer et donner
naissance a entre huit et 14
ouragans avec des vents supe-
rieurs a 119 km/h. Trois a sept
de ces ouragans pourraient
etre classes "majeurs" (catego-
ries 3 a 5) avec des bourras-
ques de 178 km/h minimum.
Ces previsions ont 70% de
chances de se realiser, a indi-
que Mme Lubchenco au cours
d'une conference de presse.
Dans le golfe du Mexique, ou
naissent souvent ces pheno-
menes meteorologiques, un
ouragan pourrait avoir un
impact sur la maree noire: "du
petrole pourrait tre transported
dans les terres par les lames",
a redoute la responsable de la
NOAA, tout en soulignant que
les vents pourraient egalement
melanger le brut avec l'eau et
accelerer sa degradation natu-
relle.
Trois facteurs principaux pre-
sagent de cette activite, a
explique la responsable de la
NOAA. Elle a cite un proba-
ble retour du phenomene cli-
matique La Nifia, apparu en
2007 (caracterise par un abais-
sement de la temperature de
l'ocean Pacifique), une tempe-
rature des eaux de 1'Atlantique


plus forte que la moyenne et
un cycle multi-decennal de
conditions atmospheriques
favorables aux ouragans.
Interrogee sur la probabilite
d'ouragans en Haiti ou 1,3
million de refugees vivent dans
des camps de fortune insalu-
bres apres le tremblement de
terre du 12 janvier, Mme Lub-
chenco a indique qu'il etait
trop t6t au debut de la saison
pour faire des previsions.
"Toutefois Haiti et les autres
pays des Caraibes font partie
de la region affectee par ces
ouragans. Le message pour
ces pays et pour le tiers est des
Etats-Unis est de se tenir
prets", a-t-elle indique.
La saison des ouragans la plus
active en Atlantique jusqu'ici
remonte a 2005 avec 28 tem-
petes dont 15 ouragans et sept
ouragans majeurs, parmi les-
quels Katrina, qui avait
devaste la Louisiane et en par-
ticulier La Nouvelle-Orleans,
mais aussi Rita et Wilma. La
NOAA sera capable cette
annee d'emettre des avertisse-
ments d'ouragans 12 heures
plus t6t que par le passe, soit
48 heures a l'avance.
AFP


En raison du passage de brumes de sable du Sahara


La Gwad'Air, association chargee de la sur-
veillance de la qualite de l'air en Guade-
loupe, a emis mardi un communique de
presse informant la population de l'archipel
du passage actuel de brumes de sable en pro-
venance du Sahara dans le ciel antillais, res-
ponsable de ce ciel blanc et plomb. Ces bru-
mes, transportant des poussieres de moins 10
de microns de diametre et susceptibles
d'avoir une action irritante sur les voies res-
piratoires (toux, genes respiratoires, crises
d'asthme, irritation des yeux), ont fait grim-
per l'indice ATMO hier mercredi jusqu'a
l'indice de 9 sur une echelle de 10, revelant
une mauvaise qualite de l'air. La situation ne


Al'approche des vacances
scolaires, la prefecture
recommande de bien
v6rifier la date de validitW
des documents d'identit6
pour 6viter 1'afflux des
demandes.

A l'approche des examens de
la fin d'annee scolaire et des
vacances d'ete, vous etes
nombreux a faire etablir ou
renouveler vos cares natio-
nales d'identite (CNI) ou vos
passeports.
C'est pour eviter que l'afflux
des demandes ne conduise a
des delais d'attente incompa-
tibles avec les dates de
voyage ou d'examen des per-


devrait pas s'ameliorer aujourd'hui mercredi
ou l'indice ATMO devrait toujours plafonner
a 9. Dans son communique, la Gwad'Air
recommande aux personnes sensibles (nour-
rissons, personnes agees, asthmatiques, aller-
giques, deficients respiratoires chroniques,
insuffisants cardiaques) qui peuvent presen-
ter des irritations nasales et respiratoires ou
une accentuation des effets respiratoires lies
aux poussieres, d'eviter les activites physi-
ques intenses.
Enfin, afin de ne pas augmenter le degrd de
pollution, association preconise le covoitu-
rage et la conduite a vitesse reduite, a tout le
moins en respectant les limitations de vitesse.


sonnes concernees que la
prefecture de Saint-Barthe-
lemy et de Saint-Martin
recommande de prendre des
a present les dispositions
necessaires :
- en verifiant les dates d'ex-
piration des CNI ou passe-
ports en votre possession ;
- en se rendant a l'h6tel de la
collectivite dans le cas ou la
delivrance ou le renouvelle-
ment du titre se revele neces-
saire.
I1 est recommande de tou-
jours deposer la demande au
plus t6t, sans attendre la date
du voyage ou de l'examen
pour lequel ce titre est neces-
saire. Le renouvellement


peut etre demande dans les
trois mois qui precedent la
date d'expiration du docu-
ment.
Le ministere de l'interieur
vient de simplifier les demar-
ches necessaires a l'obten-
tion d'une CNI ou d'un pas-
seport pour celles et ceux qui
detiennent deja un titre secu-
rise (carte d'identite plasti-
fiee, passeport electronique
ou biometrique). Le service
competent de la collectivite
vous precisera la liste des
pieces a fournir, egalement
disponible sur le site Internet
du ministere de l'interieur :
www.interieur.gouv.fr.


Deux bateaux ont couple
dans la baie de Corossol
dans la nuit de samedi a
dimanche, suite a l'episode
de mauvais temps que nous
avons eu ce week-end,
levant une houle inhabi-
tuelle de Sud-Ouest. Une
houle qui a eu raison d'un
petit bateau et d'une
embarcation un peu plus
grande de style Saintoise
mouilles dans la baie.
A Cul-de-Sac, c'est un voi-
lier qui s'est encastre dans
la barre de corail, apparem-
ment sans lien direct avec
le mauvais temps.
Source corossol.info


< ceptibles de provoquer des
crues localisdes>>, MAto
France qui 'indiquait dans
le bulletin de vigilance
mntMo de niveaujaune emis
samedi en raison du risque
de pluies et orages, vents te
mer inhabituels, ne croyait
pas si bien dire. Les pluies
se sont en effetfait dilu-
viennes au cours de lajour-
nee, provoquant une mon-
tee des eaux & Gustavia,
comme en atteste cette
photo insolite prise dans la
rue longeant l'arrivre du
college.
Photo AnnickAuvray


FESTIVAL DE VINS ETRANGERS AUTOUR

O'UN MENU DEGUSTUTION

V/5 Jiun taie
2 nn AFrriie du S
IB1/I Juml Nap YaiIe
S/S2B Juin :Nule ellamle
z/1 kl e( Esp~- neFwrugal
/fl Jullelt usir1anle
2 3 Juiwlllel : rn


MENU des 4/5 Juin A 80 E
IVIi / eau / (taE camris

PINHI! C1ff1 l 1UtiU PDRER P0n8

a 1 ii I :


I I I i


I I
VINO N8PilE D IIMaPt[DA6NO RI'SUA I l03











TBl :G 5W3 5' 0 GW
I1 Te Ql590529000








Pour le mois de juin, le Voyager
a deployed son calendrier de
basse saison. Depuis lundi 31
mai, la navette a done comme
chaque annee reduit le nombre
de ses rotations a deux rotations
au depart et a l'arrivee de Saint
Barth et Saint Martin (voir ci-
contre). Pour tenir compte des
pics de frequentation, la direc-
tion a neanmoins decide de
maintenir le rythme des trois
rotations les samedis et a d'ores
et deja ajoute des departs supple-
HORAIRES DU 31 MAI AU 2 JUII
I rlUme q int 2arth wrm Marian


mentaires a certaines dates cles
du mois (voir ci contre). Ce
calendrier pouvant encore s'etof-
fer, il est done vivement
conseille de consulter le site
Internet du Voyager
www.voyl2.com. Le regime des
trois rotations sera reactive lors
de la moyenne saison d'ete a
compter du 3 juillet et ce
jusqu'au mois de septembre.
Plus d'informations au 0590 87
10 68 ou par email a reserva-
tions@voyl2.com


Lundi, mardi, jeudi, vendredi et samedi, departs A 7h30 et 17h.
I Delpu Sait Barth s Oyster Pnd:
Mercredi et dimanche, departs A 7h30 et 17h30
Samedi depart A 1 lh
SDepu Margot ve Saint Barth:
Lundi, mardi, jeudi, vendredi et samedi, departs A 9hl5 et 18h45
SDepus Oyster Pond ve Saint Bart
Mercredi et dimanche, departs A 9h et 18h45
Samedi depart A 16h
Rotations exceptionnelles*
Dim3anchel3juin:
Depuis Saint Barth : depart 14h vers Oyster Pond
Depuis Oyster Pond : depart A 16h30 vers Saint Barth
*Dimanche 7ZjuZl 2010 :
Depuis Saint Barth: departs A 7h30, llh et 17h30 vers Oyster
Pond
Depuis Oyster Pond : departs A 9h, 16h30 et 18h45 vers St
Barth
I Mardi 29juin 2010:
Depuis St Barth : depart A Ih depuis St Barth vers Oyster
Pond
Depuis Oyster Pond : depart A 16h vers St Barth
*Ces rotations exceptionnelles s'ajoutent au calendrier
de basse saison


L'ass
saveu
cinqje
liere A
Port-a


Cinq jeunes Haftiens prochainement en stage
ociation St Barth Gofits et etudiants seront formes a la pratique de differentes ecoles publiques et pri-
rs accueillera prochainement rigoureuse du metier et vivront au vees de la capitale haitienne". L'ex-
tunes stagiaires de l'ecole h6te- quotidien une facon moins theorique perience devrait etre renouvelee en
mnne-Marie Desvarieux basee a d'aborder les problemes susceptibles novembre prochain pour la haute sai-
lu-Prince. Ils seront pris en de se presenter a eux au cours de leur son touristique.


charge du 5 juin au 5 septembre dans
deux etablissements de l'ile: au sein
des restaurants de l'H6tel Sereno et a
la Route des Boucaniers. une initia-
tive que l'on doit a Jean Luc Gra-
bowski, president de l'association et
executive chef du restaurant du
Sereno: "l'idee est de permettre a ces
licencies en restauration d'obtenir
une formation de terrain complemen-
taire a leurs etudes, alors que leur
pays, victime d'un terrible seisme,
n'est pas en mesure de la fournir. Les


Samedi 5 et dimanche 6
juin, la Croix-Rouge fran-
caise organise ses journees
nationales. A cette occa-
sion, quelque 20 000 bene-
voles descendront dans la
rue pour la traditionnelle
quete sur la voie publique.
Chaque annee, l'argent col-
lecte lors de cet evenement
permet aux plus de 1 000
delegations locales implan-
tees sur l'ensemble du ter-
ritoire de financer leurs
actions de proximite en
faveur des personnes les
plus vulnerables dans les
domaines de l'action
sociale, de la lutte contre


carriere professionnelle", explique
Jean-Luc Grabowski qui s'est rendu
plusieurs fois en Haiti, avant et apres
le seisme: "En septembre et decem-
bre 2009, au cours d'un voyage
d'etude et de promotion de l'associa-
tion, j'avais ete accueilli par l'un des
stagiaires et cette premiere rencontre
avait ete des plus enrichissantes.
Suite a des echanges entre les direc-
trices des deux etablissements, j'ai
pris l'initiative de faire venir dans un
premier temps cinq stagiaires venant


l'exclusion et la depen-
dance, l'urgence et le
secourisme, la formation et
la sante.
La delegation de la Croix
Rouge de Saint Barthelemy
participe egalement a cette
grande quete qui garantit


une grande partie du finan-
cement de ses actions loca-
les. Samedi toute la jour-
nee et dimanche matin, ses
membres, aides d'eleves du
college Mireille Choisy,
seront done presents a dif-
ferents points de l'ile pour


Aerci!
Jean Luc Grabowski tient a remer-
cier les Nlus de la collectivitd, le
Cabinet de Nicolas Sarkozy et l'am-
bassade de France en Haiti qui ont
apportd leur aide au cours des
ddmarches pour l'obtention du visa
de ces stagiaires. Un grand merci
tgalementa lafamille Contreras,
propridtaire du Sereno pour la
confiance et son appui sans faille
dans la rdalisation de ce projet.


collecter des fonds qui
seront utilises pour finan-
cer les actions de l'an-
tenne.
Pour memoire, l'an passe,
4375 euros et 137 dollars
avaient ete collectes.


EN IMAGES








Suite au diminagement de
S'agence Air France, Marine,
Solen et Thomas ont le plaisir de
Svous accueillir dans les nou-
S veaux locaux situps au premier
stage de l'acroport Gustav III a
Saint Jean. L'agence est ouverte
du lundi au vendredi de 9h a 13h
et del4h30 a 17h30 et le samedi
de 9h a 12h.


Mr etAMme Guy Questel
ont le plaisir de vous
annoncer la naissance
le 12 mai dernier
en Thailande de leur
triple : Andr, Andrew
etAlexander
Fdlicitation aux parents !


STAGES D'IET
A l'approche de l'0t6, vous
Rates nombreux a avoir
contact la CEM pour avoir
des informations concernant
les < ou les stages
en entreprise. Pour tous ren-
seignements, n'h6sitez pas a
contacter la C.E.M. par mail
: cemsbh@orange.fr; Ou sur
son site : www.cem-
stbarth.com
PERMIS COTIER
Une reunion d'information
en vue d'une prochaine ses-
sion de permis option c6tiire


se tiendra vendredi 4juin au
college Mireille Choisy a
18h. Renseignements et ins-
criptions au 0590 52 43 09
ou 0690 64 47 38 auprks de
Soizic

KERMESSE DE L'ICOLE
PRIMAIRE DE GUSTAVIA
REPORTtE AU 5 JUIN
En raison des mauvaises
provisions m6t6orologiques
du week-end, la kermesse de
1'6cole primaire de Gustavia
initialement pr6vue le
samedi 29 mai a Wt6 reported
au samedi 5 juin, avec tou-


jours au programme: jeux
divers : peche A la ligne,
chamboule tout, queue du
rat, coupe du monde, ...
Animation musicale,
buvette, vente de gAteaux,
pizzas, crepes... Tombola
avec de nombreux lots a
gagner. Nous vous attendons
tris nombreux !

HEURE DU CONTE
L'heure du conte organis6e
aujourd'hui mercredi 2 juin
a la bibliothlque territoriale
aura lieu non pas de 10 a
llh, mais de 14h30 A 15h30.


Chez U, vos courses vous rapportent I point pour 3 d'ochat.



Cheque mois une seledion de produits


de grandes marques ou Produits U



vows rapporte


de 15 a 220 points.


Dwouvrez es Produits Points Bonus baliss en magsn.













C. Commerial la Savane St-Jean T61.: 05 90 27 68 16
Lundi au Joudi S:- h 15h 20h Vendredi & Sanmdi: Sh 20h
et Dimanche : 9h 13 16h 1 9h


" --










Troisikme du championnat
du Monde en 2009 et vice-
champion de France la meme
ann6e, Antoine Questel a
d6but6 sa saison 2010 par les
6preuves du championnat de
France de Funboard et de
Formula Windsurfing. Notre
champion local a 6galement
particip6 au D6fi Nautic et au
D6fi Wind, deux 6preuves
hors circuit du championnat
de France.
Les commentaires d'Antoine
sur son d6but de saison.

< France, j'ai participe a quel-
ques epreuves, dont la premiere
etape du championnat de
France de Funboard ou je me
classe septieme dans une tres
grosse concurrence entre la
premiere et huitieme place avec
un niveau francais tres eleve en
ce debut de saison. Entre le
deuxieme et moi, seulement
trois points nous separent Je
n'ai pas eu de chance avec l'ar-
rivee tardive de mon materiel -
la veille de l'epreuve du cham-
pionnat de France de Fun-
board- Cela ne m'a pas laisse
beaucoup de temps pour faire
les reglages necessaires (Ndlr :
tous les ans, les marques sor-
tent de nouvelles voiles et plan-
ches). Ensuite, j'ai enchaine
avec la premiere etape du
championnat de Formula
Wmdsurfing. Encore une fois,


et toujours en raison de l'arri-
vee tardive de mon materiel, je
ne suis pas en position de force.
Je termine neanmoins 3e de
cette premiere etape, ce qui me
place en embuscade pour abor-
der la finale au mois de novem-
bre prochain.
Apres ces deux etapes du
championnat de France, j'ai ete
invite au Defi Nautic qui
consiste a traverser le plus rapi-
dement possible la baie de
Douarnenez. Dans cette com-
petition qui rassemble plusieurs
supports de voile -Class 40,
Multi 50 pieds, kite surf et
windsurf- je me suis retrouve a
tirer la bourre avec des trima-
rans! Le principe et simple :
nous avons toute la journee
pour realiser autant de runs que


possible. Ma premiere journee
a ete plut6t bonne : je me clas-
sais 2e derriere le trimaran
< l'a ete un tout petit moins, mal-
gre le fait que durant toute la
journee, affichant le meilleur
temps en windsurf, j'etais 2e au
general. Malheureusement,
dans les cinq demieres minutes
de course, alors que je termi-
nais mon demier run, quelques
concurrents ont beneficie d'un
renforcement du vent, qui me
retrogradait a la 3e place au
general final de 1'edition 2010
du Defi Nautic.
Du 22 au 25 mai, c'est a Saint-
Malo, que je prenais part a la
2e etape du championnat de
France de Funboard. J'y termi-
nais 3e, ce qui me classe 2e au


10e edition du Defi Wind qui
regroupait 1000 windsurfers !
a Gruissan. Apres quatre jours
de course dans des conditions
de vent de 25 a 50 neuds, je
me classais 7e. Je ne suis pas
tres satisfait de mon resultat
puisque dans le vent tres fort,je
n'etais pas au point sur les dif-
ferents reglages de mes petites
voiles et planches)n.

Aferci !Antoine remercie ses
sponsors : Fanatic, Loft Sail,
la Collectivite de Saint-Barth-
lemy, l'h telEden Rock, les
restaurants le Bouchon et le
Piment, Saint-Barth Assuran-
ces, Saint-Barth Yacht Club,
general provisoire, avant la Afarguaritaville, Lifestyle, et
finale a Camac en octobre. tous ceux qui soutiennent son
Pour terminer, j'ai participe a la projetsportif.

CALENDRIER DES PROCHAINES EPREUVES D'ANTOINE
* 8 au 13juin A Costa Brava (Espagne) : Coupe du Monde de
slalom.
* 14 au 18juin a Texel (Pays-Bas) :Championnat d'Europe de
Slalom
* 11 juillet A La Tranche Ile de R6 Longue distance.
* 23juillet au 2 aofit A Fuerteventura (Canaries) : Coupe du
Monde de Slalom.
* 9 au 15 aofit (Turquie) : Coupe du Monde de Slalom.
* 24 septembre au 3 octobre A Sylt (ile Allemande) : Coupe du
Monde de Slalom.
* 23 au 27 octobre A Carnac : Finale du championnat de
France de Funboard.
* 30 oct. au ler novembre A Brest : Finale du championnat de
France de Formula Windsurfing.
* 8 au 14 nov. A Port Saint-Louis : Championnat d'Europe
Speed.
* 16 au 21 nov. au Br6sil : Championnat du Monde IFCA.


Triathlon


Le 2 mai dernier, Manu
Cau participait au
fameux dIronman))
triathlon de Sainte-
Croix. 700 participants -
dont une cinquantaine
de professionnels-
etaient presents pour ce
bel evenement triathlete,
le plus important de la
Caraibe. Cette edition
2010 eprouvante et tres
compliquee voyait
l'abandon d'une cen-
taine d'athletes. Manu
avec son dossard 623
terminait a la 142e place
au general et a la 17e
dans sa categorie d'age
(45-49 ans). Ses chronos
? 32mn 59 sec aux 2km
de nage en mer, 3hl0mn
pour les 90km de velo et
2h04mm pour les 21km
de course a pieds.
Quant a Jean-Marc
Outil, Patrick Jannota et
Hugo Numoz, direction
HawaL, etat des USA
situe dans l'Ocean Paci-
fique, ou ils participe-
ront au Ironman 2010,
ce dimanche 6 juin.
Compte rendu dans une
prochaine edition.






Finale du championnat
de Guadeloupe de Rugby

Tous

derrieres

les Barras !

Sacres champions en 2003,
2004, 2005 et 2009, les Barras
disputeront a nouveaux la finale
du championnat de Guadeloupe
de rugby 2010 ce samedi 5 juin a
16h30 au stade du Bas du Fort
au Gosier face au BRUC.
La delegation des Barracudas
pour le deplacement en Guade-
loupe sera composee du Presi-
dent Herve Pierre, des diri-
geants Patrice Enoch, Frederic
Godfrin, Philippe Bertin, Olivier
Danto, Philippe Navaro et Guil-
laume Margueritte (tous joueurs)
et bien sur des joueurs : Benja-
min Berges, Eric Lalouette, Eric
Munoz, Laurent Picaudon,
Herve Pierre, Philippe Bertin,
Mickael Mathurin, Fabien Mau-
rel, Guillaume Douste-Lombre,
Gwuenael Cossart, Richard Mar-
tin, Audrenne Dagorne, Jonathan
Fouroux, Laurent Kelerer, Johan
Grondin, Philippe Casadamont,
Fabrice Autrand, Kevin Gar-
desse, Tony Balesteguy, Patrice
Negrevergne, Yann Lemorvan,
Laurent Frances, Guillaume
Brisson, Kevin Guinet, Sylvain
Pignol, Olivier Danto et Olivier
Ribeira.
Compte rendu du match dans
notre prochaine edition.


Samedi ler s'est deroule au
stade du Diamant en Martinique,
le tournoi de rugby Antilles-
Guyane des moins de 15 ans.
Trois selections y participaient :
Guadeloupe, Martinique et
Guyane. Trois jeunes Barras -
Lukas Darbeaud, Virgile Ver-
gniault et Florian Choquet- fai-
saient partie de la selection de
Guadeloupe ainsi que Olivier
Ribeira, president de l'ecole de
rugby et membre de l'equipe
encadrante de la selection. Une
premiere pour l'ecole de rugby
des Barras.
Apres deuxjours de stage prepa-
ratoire les 28 et 29 avril au
Palais Royal des Abymes, la
delegation
guadeloupeenne s'est envolee
vers la Martinique le 30 avril ou
elle etait accueillie avec beau-
coup de sympathie. Samedi ler
mai, le moment tant attendu par
les quatre mousquetaires de
Saint-Barth etait enfin arrive. La
matinee etait consacree aux pha-
ses de poules eliminatoires, ce
qui permettait de faire tourner
l'effectif guadeloupeen. Contrat
rempli pour la selection guade-
loupeenne qui terminait invain-
cue ces phases eliminatoires
engrangeant 2 victoires, 2 nuls et
une qualification pour la grande
finale de l'apres-midi.
Apres un repas apprecie de tous


Les troisjeunes Barras -Lukas, Virgile etFlorian en compagnie de
leur wducateur Olivier Ribeira.


et un moment de repos pour
recharger les batteries, place a
l'echauffement et au choix des
joueurs de la selection qui parti-
ciperont a cette grande finale.
Belle surprise et grande fierte :
les trois jeunes Barras sont titu-
larises! Le coup d'envoi du
match est donne a 17h. Bon
debut pour la selection Guade-
loupe qui montre beaucoup
d'engagement dans ce debut de
partie. Les joueurs etaient bien
dans le match, tant au plan phy-
sique, tactique que technique


face a leurs homologues Guya-
nais qui ne s'attendaient pas a
une telle demonstration. A
17h30, le sort en etait jete avec
une large victoire de la Guade-
loupe 21-7 avec 3 superbes
essais marques.
Savourant la victoire les jeunes
Barras n'en avaient pas moins
une pensee pour un de leurs
camarades, Marc Barrere, qui
n'avait pas ete retenu dans la
selection pour cause de blessures
recalcitrantes.


RWsultats de la 4e iournae
FC Beach-H6tel bat FC ASCCO 3-2
ASPSB bat FC Match-Transat 12-2
Young Stars bat AJOE 10-0

Classement provisoire
ler FC ASCCO 13pts* (4 matchsjoues),
2e ASPSB 12pts (3 matchsjoues),
3e FC Beach-H6tel 12pts (3 matchsjoues),
4e Young Stars lOpts (4 matchsjoues)
5e FC Match-Transat 4pts (4 matchs joues)
6e AJOE 4pts (4 matchsjoues).

* Decompte des points : victoires 4pts, nul 2pts,
defaite Ipt, forfait Opt.

Calendrier de la 5e iournae
O Vendredi 4 juin a 20h : Young Stars vs FC
Beach-H6tel
Q Samedi 5 juin a 19h : AJOE vs FC Match-
Transat
I Dimanche 6 juin a 16h : FC ASCCO vs
ASPSB

Match interrompu :
Le comite valide le match
Le match de la 2ejournee du championnat
qui opposait l'6quipe de I'ASPSB a celle
des Young Stars dimanche 16 mai au stade
de Saint-Jean interrompu a une minute de
la fin a cause dejets de bouteilles d'eau et
de cailloux tir6s des tribunes a finalement
6tC valid par le Comit6 Territorial de
Football de Saint-Barth6lemy apres r6u-
nion du bureau. C'est I'ASPSB qui rem-
porte done ce match sur le score de 5-4
face aux Yougs Stars.


*hors boulangerie, cartes t6l6phoniques et cigarettes


Toumoi Antilles Guvane de rugbv des moins de 15 ans


^m


1*%


POUR COMPENSER LA GENE OCCASIONNEE


PAR LA RENOVATION DE LA SUPERETTE DE L'AEROPORT



LES EPICIERS DE VOS QUARTIERS VOUS OFFRENT UNE REDUCTION DE





S10% SUR TOUT*


DANS VOS MAGASINS ASB DU 27 MAI A DEBUT JUILLET







LE MINIMART L1' ICERIE LE LIBRE SERVICE









Un franc succes pc


Le tournoi Open de tennis du
Flamboyant s'est d6roul6 du 20
au 30 mai sur les courts en
terre battue synth6tique du ten-
nis club du Flamboyant a
Grand-Cul de Sac. Les diff&-
rentes finales qui se sont d6rou-
l1es dimanche apr6s-midi ont
vu les victoires de Gerard Bosc
en simple homme, de Catherine
Bourne en simple dames,
d'Axel Potin chez les jeunes et
de la paire Laurent Neves/Eric
Auffret en double. Retour sur
l'6v6nement.


Organise par Aurore Balayn et
David, 1'edition 2010 du Touroi
Open de Tennis du Flamboyant a
connu une fois de plus un grand
et beau succes, tant en nombre de
joueurs que de spectateurs. Qua-
tre categories etaient representees
dans la competition : 36 joueurs
en simple messieurs, 7 joueuses
en simple dames, 11 joueurs en
simple jeunes et 21 equipes en
doubles formes. Un total de 86
matchs ont ete joues par les 96
participants dans une ambiance et
une atmosphere conviviales et


)ur I'edition
detendues,
malgre les
pluies de la fin
de semaine.
Chez les jeu-
nes, Axel Potin
vainqueur l'an-
nee derniere,
s'est impose
face a Marie
Caze 6/1-6/1.
Chez les
dames, malgre
le courage et la
volonte de
Marie Caze,
cette derniere
n'a pas pu sui-
vre le rythme
de Catherine
Bourne qui s'imposait facilement
6/1-6/0, multiple tenante de titre.
En simple homme, la victoire
revenait a Gerard Bosc, un habitue
des finales, qui sortait vainqueur
face a Jean-Marc Perez 6/2-6/4.
La finale du double homme cl6tu-
rait l'Open 2010. Opposant Lau-
rent Neves/Eric Auffret a Gerard
Bosc/Albert Balayn, elle a vue la
victoire du duo Neves/Auffret qui
s'imposait 7/5-6/3.

Merci i Les organisateurs remer-


2010
client lesjoueurs, les spectateurs,
les sponsors etpartenaires sans
qui le toumoi n 'auraitpu avoir
lieu ainsi que lespersonnes qui
ont apportM leur soutien.
Cette annie, grdce a la participa-
tion de chaquejoueur le club
apportera sa contribution a la
Croix Rouge afin de soutenir
S'action remarquable de ses mem-
bres. Merci a Nicole qui a permits
cette association.

RESULTATS DES FINALES
) Simple messieurs :
Gerard Bosc bat Jean-Marc
Perez 6/2-6/4.
) Simple dames :
Catherine Bourne bat Marie
Caz6 6/1-6/0.
) Simple jeunes :
Axel Potin bat Marie Caz6
6/1-6/1.
) Double messieurs :
Laurent Neves / Eric Auffret
bat Gerard Bosc / Albert
Balayn 7/5-6/3.
) Consolante messieurs :
Sebastien Seon bat Frederic
Gastaldi 6/3-6/2.
) Consolante jeunes :
Jason Camboulin bat Jules
Barnaud 9/7.


Toumoi Onen de Tennis du Flamboyant


AVIS D'ANNONCES LEGALES


MARCHES PUBLIC


AVIS D'ATTRIBUTION DE MARCH
REFECTION DU QUAI GAMBIER AU PORT DE GUSTAVIA
(Marche passe en application de I'article 28
du Code des Marches Publics)
MAITRE D'OUVRAGE : Collectivite de SAINT-BARTHELEMY
MAITRE D'OEUVRE : All, Antilles Ingenierie Infrastructures
ATTRIBUTAIRE DU MARCHE :
Entreprise SAINT-BARTH DOLPHIN
Montant du marche : 120 000,00 .
DATE D'ENVOI DE L'AVIS: 31 mai 2010.
Le President, Bruno MAGRAS


AVIS MODIFICATIF
CONSTRUCTION D'UN QUAI
LE LONG DE L'HOTEL DE LA COLLECTIVITE
MAPA (Procedure adaptee)
MAITRE D'OUVRAGE : Collectivite de SAINT-BARTHELEMY.
MAITRE D'OEUVRE : PORT & SHORE INGENIERIE.
DATE LIMITE DE RECEPTION DES OFFRES :
La date limite de reception des offres est reportee au lundi 14
juin 2010 (17h00)
DATE D'ENVOI DU PRESENT AVIS : mardi 25 mai 2010.
Le President, Bruno MAGRAS



VIE DES SOCIETIES

SCP Thierry BALZAME, Nadia JACQUES-RICHARDSON, et
Renaud HERBERT, notaires a ST MARTIN et ST BARTHELEMY>>

AVIS DE CONSTITUTION

Aux termes d'un acte requ par Renaud HERBERT le 24 mai
2010, il a ete constitue une societe presentant les caracteristi-
ques suivantes :
FORME : S.C.I.
DENOMINATION : AVRIETTE
OBJET : acquisition par voie d'achat ou d'apport, propriete,
mise en valeur, transformation, construction, I'amenagement,
administration et location de tous biens et droits immobiliers,


de tous biens et droits pouvant constituer I'accessoire, I'annexe
ou le complement des biens et droits immobiliers en question.
DUREE : 99 ans.
SIEGE SOCIAL: 19 rue de la Colline GUSTAVIA, 97133
SAINT BARTHELEMY.
CAPITAL: 406 800,00 Euros divises en 144 parts de
2.825,00 Euros.
APPORTS : en nature
GERANCE : M. Alex JACQUA demeurant a SAINT
BARTHELEMY (97133), Merlette et Mme Jacqueline JACQUA
demeurant a SAINT BARTHELEMY (97133), Gustavia, rue de
la Colline.
IMMATRICULATION : RCS BASSE TERRE.
Pour avis,Le Notaire.


AVIS DE MODIFICATION

DRINKOPURE Sari
Au capital de 1500 euros
Immatriculee au RCS de Basse Terre (Guadeloupe)
N' 514 943 158

Au terme d'une AGE en date du 24 fevrier 2010, les associes
ont decide de transferer a compter du 24 fevrier 2010 le
siege social a I'adresse suivante : Toiny, 97133 Saint Barthe-
lemy, Antilles Francaises.
L'article 4 des statuts a ete en consequence, mis ajour.
Le depot legal sera effectue au Registre de Commerce et des
Societes de Basse-Terre.
Pour avis et mention Mme Archer Regine, gerante.


S.C.I. les Charmettes

SCI au capital de 520.000 euros
Lieu dit Colombier
97133 St Barthelemy
444 155 295 RCS Basse terre Guadeloupe

Aux termes de I'A.G.E. en date du 10/05/2010, les associes
ont decide de reduire le capital social d'une somme de
248.000 euros pour le ramener ainsi a 272.000 euros.
Mention sera faite au RCS de Basse Terre.
SCP Thierry BALZAME, Nadia JACQUES-RICHARDSON, et
Renaud HERBERT, notaires a ST MARTIN et ST BARTHELEMY>>


SA'SYST BASSE-TERRE



Contactez Valerie au 06 90 47 87 01
email : asvst-iuridiaue@live.fr

AVIS DE MODIFICATION

Aux termes d'une AGO en date du 24 avril 2010, de la GOUROUX> au capital de 1 542,49 Euros, dont le siege est
a SAINT-BARTHELEMY (97133), Petite Saline, immatriculee
au RCS de BASSE TERRE sous le n 398 732 826,
Mme Eliette DONADIEU, demeurant a SAINT BARTHELEMY
(97133), lieudit >, a ete nommee gerante avec
effet retroactif a compter du 13 decembre 2008 pour une
duree illimitee, en remplacement de M. Yves DONADIEU,
decede.
Les articles "7" et "14" des statuts ont ete modifies en conse-
quence.
DEPOT LEGAL: Tribunal de Commerce de BASSE TERRE.
Pour AVIS., Le Notaire


MaTtre Alain SIMORRE
Notaire
Immeuble Chamade Gustavia
97133 SAINT-BARTHELEMY

AVIS DE PRESCRIPTION ACQUISITIVE

Je suis charge d'etablir un acte de notoriete acquisitive pour le
compte de : Messieurs Marceau Arnaud GREAUX, Rupert
Albert GREAUX, Michel Robert GREAUX, Roger Charles
GREAUX
Concernant un terrain sis a SAINT BARTHELEMY (Antilles Fran-
qaises), Gustavia, cadastre section AH numero 106 pour une
contenant de 48a 70 ca,
Comme en ayant eu la possession a titre de veritables proprie-
taires, d'une maniere paisible, publique, non equivoque, conti-
nue et non interrompue pendant plus de trente ans.
Tous ceux qui auraient a faire valoir un titre de quelque nature
que ce soit, sont invites a se faire connaltre dans le mois qui
suivra cette parution en I'office Notarial de MaTtre Alain
SIMORRE, Notaire a BASSE TERRE (Guadeloupe) 1 rue Bau-
dot, avec bureau annexe a SAINT BARTHELEMY (Antilles
Francaises), Rue de la Republique, Gustavia
Pour avis, Le Notaire


TRIATHLON
Dimanche 6juin, Tri Sport de Saint-Martin
organise un triathlon sprint et distance
olympique. Renseignement aupres de Jean-
Marc au 0590.27.60.96 ou de Hugo a Sport
Road.
BEACH VOLLEY
Avis A tous les volleyeurs et volleyeuses :
beach volley les mardis etjeudis de 18h30 a
21h sur le site de Saint-Jean A c6t6 de la pis-
cine territoriale.
BEACH TENNIS
Le championnat de Guadeloupe de beach-
tennis organism par la ligue de Tennis de
Guadeloupe se deroulera le 13juin A Des-
haies pour les pr6 qualifications et le 20juin
pour le tableau final, qualificatif des cham-
pionnat de France qui se derouleront eux au
mois dejuillet en Corse. Pour decentraliser
les phases qualificatives iles du Nord, un
tournoi entre Saint-Barth et Saint-Martin se
deroulera a Saint-Martin le week-end du 5 et
6 juin. Les deux meilleures 6quipes (femme
et homme) seront qualifiees pour la Guade-
loupe. Toutes les 6quipes interessees pour la
rencontre a Saint-Martin doivent s'inscrire
au Saint-Barth Tennis Club a Saint-Jean
jusqu'aujeudi 3 juin. La licence FFT et le
certificat medical sont obligatoires pour pou-
voir participer au tournoi.
FOOTBALL
Le match de gala de la quatrieme edition du
Football Stars Tour avec la participation de
pros et anciens pros prevu le 6 juin au stade
de Saint-Jean a Wte report A une date ulte-
rieure. Certainsjoueurs invites ont en effet
Wte appeles en dernibre minute pour des
actions de consulting TV a l'occasion de la
Coupe du Monde.





I 3 i2 8 A


Automobiles

876-Vends Pick up Savero
CT OK Vignette, 25000 km
3500 euros Tel.: 06 90 59
2912

879- URGENT A vendre
Hyundai Getz Boite auto -
vignette OK TBEG 5500
euros. Renseignements au
06 78 51 93 33 (entre 12h -
14h) ou laisser message

879- De Saint Martin -
Vends Hummer H3 Blanc
2008 Etat neuf 32500
Miles USD $ 26500 tel: 06
906311 40

Motonautisme

880-A Vendre Sea Pro 238
Wa (1 Cabine), Annee
2009. Moteur Verado 6
Cylindres 275 Cv (50h).
Immatriculation Frangaise.
38 000 euros. Tel 0690 64
6543.


Offres d'emplis

879- Le Yacht Club recher-
che: 1 femme de Menage
tous les matins sauf
Dimanche 3 heures par
jour. 1 Chef de Rang
experiment des extras
pour le week end. Envoyer
CV a
info@caroleplaces.com ou
tel pour d6poser CV au


a Real Estate


0590 51 15 78.

880-Cabinet d'expertise
comptable cherche colla-
borateur pour effectuer de
la saisie comptable. Forma-
tion en comptabilite exigee.
Veuillez nous contacter au
05 90 27 52 17 ou nous
envoyer votre lettre de can-
didature et CV par mail a
ggsb@wanadoo.fr

875-Societe a St-Barth
rech JH pour emploi
Chauffeur Livreur disponi-
ble de suite. Permis B
exige. Pas serieux s'abste-
nir. Tel.: 0590 27 60 10

Demandes d'emploi
875-Jef Follner, president
de St-Barth Echecs depuis
2003, souhaite revenir a
Saint-Barth. Etudie toute
proposition d'emploi au
0690.55.12.14. ou
jeffollner@yahoo.fr

LAjoe rech pour la rentree
prochaine un professeur
pour son ecole de danse .
Se presenter a I'Ajoe le
mercredi et le samedi de
15h30 a 17h30 a partir du
mercredi 26 mai. Contact
alaing reaux@wanadoo.fr
Tel/fax: 0590 27 76 60 ou
0690 65 23 05 ou 0690
46 71 05
Apts et Maisons
a louer


862-Loue garage pour
stockage a Gustavia 600
euros/mois. Contacter
Agence Ici et La 05 90 27
7878

879- Loue a I'annee plu-
sieurs appartement a Gus-
tavia. tel.: 05 90 29 71 74
Demandes
de locations
Looking for Monthly Villa
Rental Dec. 1, 2010-May 1,
2011. 2 Bedrooms, 2
Baths, pool, modern.
Know St Barts well-prefer
St Jean area but open to
any location with good
view. I am friend of St Barts
25 years. Contact Ron
Federici US (703) 963-
8861 or
DRFEDERICI@aol.com

Immobilier
Vente

St Barth Sotheby's
Properties IERNATmOnAL MuLT
865-A vendre, charmante
villa de deux chambres et
piscine situee a Toiny,
entierement renovee dans
un style contemporain. Elle
beneficie d'une vue magni-
fique et imprenable sur
I'ocean;
St. Barth Properties
Sotheby's International
Realty: 0590 29 75 05


a Agence Immobiliere


a Villa Rentals a Location de Villas

a Villa Management a Gestion de Villas

Visit our villas on / Visitez nos villas sur
www.icietlavillas.com

Sale Vente contact : estate@icietlavillas.com
Rental Location contact : rental@icietlavillas.com

Ph : 05.90.27.78.78 Fax: 05.90.27.78.28 ou 27.72.72
rue Samuel Fahlberg Gustavia 97133 Saint-Barthelemy


St Barth Sothebys
Properties irI, lll ,,l,,,
A vendre, terrain constructi-
ble situe sur les hauteurs
de Lurin avec une vue
imprenable en direction de
Shell Beach et au loin sur
St Martin. Vendu avec un
permis de construire pour
une villa de deux cham-
bres. Tres bonne opportu-
nite pour generer des reve-
nus locatifs
St. Barth Properties
Sotheby's International
Realty: 0590 29 75 05

StBarth Sothebys
Properties I..HTRNATolflA
A vendre, villa de trois
chambres et piscine situee
sur les hauteurs de Gd Cul-


de-sac. Elle offre une belle
vue sur le lagon. Permet
une grande liberty d'exten-
sion et de renovation pour
la realisation d'une tries
belle propriety;
St. Barth Properties
Sotheby's International
Realty : 0590 29 75 05


Occasions d'affaires

878- A ceder bail commer-
cial Gustavia, show room
de 100 m care complete-
ment refait a neuf + grande
terrasse, tries bel espace.
Reprise 25000 euros (Tra-
vaux effectues 65000
euros) loyer 2500 euros tel
05 90 27.17.64


t
AvIS DE REMERCIEMENTS
Tres sensibles aux marques
de sympathie que vous leur
avez t6moign6es lors du
de6cs de leur mere,
Florence BLANCHARD,
tous ses enfants et famille
vous adressent leur plus
vifs remerciements.
Remerciements particuliers
S: au Cure, a la chorale, a
Christiane Gr6aux, aux
religieuses, a Josette
Gr6aux, a Claudie, Angele,
Renee Lise, au personnel de
l'h8pital, aux infirmieres,
Corinne, Laurence,
Johanna, a Angele,
Floriane, Dr Husson son
medecin traitant, et a tous
ceux que nous avons pu
oublier un grand merci.


PETITES ANNONCES
D6poser votre texte accompagnd de votre reglement au bureau
du Journal de Saint Barth situd aux Mangliers (pres de la Poste)
SSaint-Jean avant le lundi 17h ou par la poste : BP 602, 97098 Saint-Barth6lemy

0 pour 2 parutions Pour les rubriaues suivantes:
J Animaux, J Automobiles, J Moto, J Nautisme,
J Bonnes Affaires, J Demande d'emploi, J Offre d'emploi,
J Demande de location


20 pour 2 parutions Pour les rubriaues suivantes:
J Offres de location, J Fonds de commerce,
J Immobilier, J Terrains, J Offres de service
- . . . . . . . . . . . . . . .


The Best Selection

of Villas in St Barth













: 6 'I1 RUEl LAP I [ t \VI,


0I~r I I r I I 1~



ECHAPPEMENT AmoRTISSEUR
O TEL :59


CARAIBE *ECURITY
INCENDIE POUR PARTICULIERS & ENTREPRISES
VENTE ENTRETIEN RECHARGE
H I FORMATION
ITL. :905 27153 89,- CELL. : 06 90 61 1719


I Sudoku Qt
Solution du precedent numero


683 41 5 2I 7I 9

2 4 5 9 7 3 8 6 1

1 97 26 8 54 3


3 1 9 7 2 4 6 5 8

8 5 4 3 9 6 1 2 7

7 6 2 5 8 1 9 3 4





LE JOURNAL
DE SAIT-BARTH
Les Mangliers B.P. 602 97098 St-Barthelemy cedex
ISSN: 1254-0110
journalsbh@wanadoo.fr www.journaldesaintbarth.com
TO.: 05.90.27.65.19 Fax: 05.90.27.91.60
Editeur: S.a.rl. Societe de Presse Antillaise
G6rante et dir. de la publication Avigael Haddad
R6dactrice en chef Pierrette Guiraute
R6daction Rosemond Greaux
Commerciaux Ange Patureau, Avigael Haddad
Imprimeur Daily Herald N.V.
Depot legal a chaque parution. Le Journal de St-Barth decline toute respon-
sabilite sur les annonces publics. Reproduction ou utilisation des textes,
annonces, photos, publicists publi6s dans le journal interdites sans notre
autorisation ecrite.


J AMEUBLEMENT
J ESCALIER
J CUISINE
EIUDE PERSONNALIS~ GRATUITE
N'UISERIE MARIGOT 05.90.27.76.21
sbmenuiserie@wanadoo.fr


ARTISAN Petits Travaux
-eusre enue rn-
PetitesS dec et -lm T u Dier


Olivier Courroux
0690 75.59.24


Housekeeping
0690 75.79.30


* Sudoku Gat
Une grille de sudoku est divisee en 9 lignes, 9 colonnes et 9
carres. Le but est de remplir les cases vides avec les chiffres
de 1 a 9, de telle sorte qu'ils n'apparaissent qu'une fois par
ligne, par colonne et par carre de 3x3 cases. Vous devriez rapi-
dement reussir vos premieres grilles. Bonjeu!
Retrouvez la solution dans notre prochain numero


7 4

2 3

1 9 3 81 2

I 7 4 92



7 6 44 3

1 2 5 6 9

3 1

9 5

www. sudokustar fr


SGROS OEUVRE
CHARPENTE
COUVERTURE
MENUISERIE
ENTREPRISE GENERAL DU BTP
TEL: 05.90.51.15.85 FAx: 0590.279.917
sbegsaintbarthentreprisegenerale.com


A.U.D.RA.
Chiropracteur: Klein Gerard
Infirmiers-Infirmieres:
Barb6 Sophie 05
Benoit Helene
Briscadieu Christophe
Cardon Isabelle
Dechavanne V6ronique
Febrissy Gr6aux Corinne
Melinand Cecile
Meyer Marie-Jo
Rillot Brigitte 05
Masseur-Kinesitherapeutes:
Andre Sandrine
Bertin Guylene
Daniel Arnaud Marie
Dumergue Cyril
Godfrin Frederic
Jourdan V6ronique
Klein Gerard
Maingard Bernadette
Marchesseau Christophe
Sorrentino Jean Christophe
Van Hove Frederic
Wormser Nicolas
Orthophoniste: Bouyer C
Osteopathe: Minguy E


05.90.29.27.65
06.90.64.87.40


.90.27.67.55 06.90.62.28.29
06.90.41.88.27
06.90.48.63.69
06.90.62.90.10
06.90.71.83.63
06.90.59.81.67
06.90.37.27.42
06.90.73.93.94
.90.27.72.49 06.90.49.87.29


hristine
3enoit


Wormser Nicolas
P6dicure Podologue : Boutiller Dominique
Psychologue: Ardil-Brinster Monique
Chard-Hutchinson Aline
Psychoth6rapeute M.Laure Penot

PHARMACIES
Pharmacie de l'adroport
Pharmacie Saint-Barth de Gustavia
Island Pharmacie a St-Jean
LABORATOIRE D'ANALYSES :
RADIOLOGIE: Centre du Wall House
VETERINAIRES Kaiser Alexandre
Lhermitte Julie


05.90.87.20.09
05.90.27.81.32
06.90.53.44.88
05.90.27.67.86
05.90.27.67.86
05.90.29.72.42
06.90.64.87.40
05.90.27.81.32
05.90.29.48.10
06.90.71.53.57
05.90.27.76.37
05.90.27.67.86
05.90.27.88.29
06 90 71.36.15
05.90.27.67.86
05.90.29.24.26
05.90.51.14.40
06.90.71.05.31
05.90.52.00.55


05.90.27.66.61
05.90.27.61.82
05.90.29.02.12
05.90.29.75.02
05.90.52.05.02
05.90.27.90.91
05.90.27.89.72


Maille Jean-Claude 05.90.27.89.72


CROSSAG (SAUVETAGE EN MER) 05.96.70.92.92
GENDARMERIE 05.90.27.11.70
POLICE DE L'AIR ET AUX FRONTIERES 05.90.29.76.76
POLICE TERRITORIALE 05.90.27.66.66
HOPITAL 05.90.27.60.35
POMPIERS 18 ou 05.90.27.66.13
MEDECIN DE GARDE 15 ou 05.90.90.13.13
HOTEL DE LA COLLECTIVITE 05.90.29.80.40
Ouvert du lundi au vendredi de 7h30 a 12h00 et de 13h30 a 17hOO
saufle mercredi de 7h30 a 12h30
ETAT CIVIL Numero d'urgence week-ends etjours feres 06.90.33.12.75
SOUS-PREFECTURE 05.90.27.64.10
RESERVE MARINE 06.90.31.70.73
DISPENSAIRE 05.90.27.60.27

MEDECINS GENERALISTES
Frappier Gervais Odile 05.90.52.08.43
Husson Bernard 05.90.27.66.84
Husson Chantal 05.90.27.66.84
Kypriotis Patrice 05.90.51.16.59
Maury Philippe 05.90.27.66.50
Rouaud Pierre 05.90.27.64.27
Tiberghien Yann Eugene 05.90.29.71.01
Weil Edgar 05.90.27.62.40
Worthington Theophilus 05.90.27.66.50
Acuponcteur/Homeopathe : Tiberghien 05.90.29.71.01
Geriatre : Frappier Gervais Odile 05.90.52.08.43
Homeopathe/Osteopathe: Worthington 05.90.27.66.50
MEDECINS SPECIALISTS
Chirurgien : Grasset Daniel 05.90.27 81 60
Gynecologue : Bordjel Patrick 05.90.27.68.78
Maladie appareil digestif: Vassel Bernard 05.90.87.90.92
Psychiatre : Berthier-Bicais Marie-Claude 05.90.97 60 07
Ophtalmologistes:
Cals Jean-Paul 05.90.87 25 55
Delaplace Yves 05.90.23 59 81
Pallas Alain 05.90.87 25 55
Rident V6ronique 06.90.41.93.92 05.90.51.10.90
Oto-rhino-laryngologiste Chirurgie de la face et du cou
De Lanversin Hubert 06.90.73.09.02
Rhumatologue/medecin osteopathe
Vuala Catherine 05.90.29.61.89
Stomatologue : Chlous Francois 05.90.27.87.31
CABINETS DENTAIRES
Achache Joseph 05.90.52.80.32
Chlous Francois 05.90.27.87.31
Mangel Marc 05.90.27.73.48
Maze Marie-Laurence 05.90.27.65.95
Redon Dimitri 05.90.27.87.28
Vergniault Pascal 05.90.29.86.08
AUTRES PROFESSIONS DE SANTE






*eEkonoClim
D grm


Remplacez votre dim par
un climatiseur de classe A
et faites des economiess
d'energie
AIDE EkonooClim jusqu'a


350c*
Renseignez-vous sur le site internet


ou aupres de votre conseiller EDF au
0590 91 76 00
- rc


La c imactsation est tres consoinatrice
d'1ectricite, alors n'oubliez-pas :
avec une bonne isolation de votre toiture, vous
pouvez reduire jusqu'a 50% la consommation
electrique de votre climatisation.

t"eDF


CHANGER L'ENERGIE ENSEMBLE


' 7 ,1


---- .0401, -




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs