Title: Journal de Saint-Barth
ALL ISSUES CITATION PDF VIEWER THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00095774/00188
 Material Information
Title: Journal de Saint-Barth
Physical Description: Newspaper
Language: French
Publisher: Journal de Saint-Barth
Place of Publication: Saint Jean, Saint Barthelemy
Publication Date: March 10, 2010
 Record Information
Bibliographic ID: UF00095774
Volume ID: VID00188
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.

Downloads

This item has the following downloads:

00003-10-2010 ( PDF )


Full Text














06 90654682
FLAMANDS


L'AGENCE
ST lANTH REAL iETATE


ScoNcEssIoNNAI SUZUKI

VENTE DE
VHICULES
PIECES
0590278530
Chemin de h Piscine N0UI [Ir. ST RTfELEMY CELERIO


STORES EC -R
STORES WTRIEURS ET ExTERIEUIS
BEACHES TISSUE, PVC, MICRO-PERFOR,...
ToILE SUR MEASURE, LETTRAGE
BACHES PVC ANOCHES ET TRANSPARENTES
% Anse des Cayes
0590276778.06906376 97
email : storesdecor oran e.fr


Ruc Sanriuel F.thlh-r-

O51X) '-98 89()


CMI
Claudine Mora
AGENCE IMMOBILIRE
REAL ESTATE

CONSEIL
IMMOBIIER



Les Mangliers
Saint-Jean
97133 St-Barthlemy
Tl: 05.90 27 80 88
Fax: 05.90 27 80 85
claudine.mora@wanadoo.fr


150 EDITION DE LA SAINT BARTH BUCKET

I 39 bateaux attendus, I


- m ~


N0866 Mercredi 10 mars 2010


LE JOURNAL
Tl:0500276519-Fax:0590279160 AINT BARTH
www.journaldesaintbarth.com journalsbh@wanadoo.fr DE AINTDARTH
ISSN : 1254-0110


VEN 1 f.. 'NU




1 ilB :10 mas2166A TAI


Encore un programme charge


pour les travaux routiers


14 millions d'euros ont t
inscrits au budget 2010 au
titre des travaux routiers et
d'amnagement des quarters.
Le point sur la programma-
tion de ces travaux avec
Sophie Olivaud, directrice
des services techniques de la
Collectivit.

Avec un peu plus de 81,5
millions de dpenses d'inves-
tissement, le budget 2010 de
la Collectivit augure d'une
nouvelle anne de grands tra-
vaux, semblable celle 2009.
14 millions d'euros sont
consacrs aux travaux rou-
tiers, soit 17,17% de cette
grosse envelope, marquant
la volont de la Collectivit
de poursuivre rythme sou-
tenu la renovation du rseau
routier. Si l'on ne peut que
s'en rjouir (il en avait bien
besoin), il y a bien sr un
inconvenient majeur cette
rfection : son impact sur la
circulation. Un inconvenient
don't a pleinement conscience
la directrice des services
techniques qui assure mettre
tout en oeuvre pour arriver
ce que l'le reste circulable.
En raison de l'exigut du
rseau routier (50 km environ
en comptant les routes pri-
ves) et de la forte density de
la circulation (en 2000, il y a
10 ans, la DDE estimait 15
000, le nombre de passages
quotidiens de voitures devant
l'aroport) cela relve toute-
fois souvent du casse-tte
chinois...

En ce moment
En ce moment, en attendant
la fin de la haute saison tou-
ristique, la Collectivit pro-
cde des travaux Marigot
et dans le bas de la route de
Merlette, dans des zones o la
circulation est moins impor-
tante. Des travaux qui consis-
tent en la pose de fourreaux
qui accueilleront ultrieure-


ment les rseaux tlphone et
lectricit et en la rfection de
la chausse.

Reprise des travaux
interrompus
A computer de fin avril, les tra-
vaux interrompus au dbut de
la saison touristique vont
reprendre.
En l'espce, les travaux de
rfection de la route des
Hauts de Saint Jean qui des-
cendront jusqu'au carrefour
de Kiki e Mo.
Le grand chantier de Lurin
fait galement parties des tra-
vaux continue. Grand
chantier car en plus de l'lar-
gissement et de la rfection
de la chausse, de la ralisa-
tion de murets en pierre, de
trottoirs et de la pose de four-
reaux, la Collectivit pursuit
la pose d'une canalisation
d'eau destine relier au
rseau d'adduction d'eau
potable environ 150 nou-
veaux foyers. Nous sommes
actuellement en pourparlers
pour acqurir la parcelle de
terrain o se trouve le sur-
presseur de Lurin. L'objectif
est d'y implanter une bche-
tampon plus important qui
va permettre de stocker de
l'eau et un surpresseur plus
puissant de faon pouvoir
relier au rseau les nouveaux
abonns ds cette anne. Ce
que ne permet pas l'installa-
tion actuelle, precise Sophie
Olivaud.

Nouvelles
programmations
Aux travaux prcits, s'ajou-
tent ceux nouvellement bud-
gtiss. Ils constituent un gros
morceau de la programmation
2010 qui augurent d'une cir-
culation assez perturbe en
basse saison.
A Haut de Merlette : d'ici
un mois, des travaux devrait
commencer dans le haut de
Merlette, au dessus d'AVM.


t- -

'l/,, n^ ,.n l e "f on'o Col de"
la h-biasde GrandFondl leCoL
"lFctivtt va en effect procd 'r-&et. ie .f
anne ,iqi~on-Coldel t', -'- '
S- -


Ces travaux comprendront la
reprise de la chausse, la pose
d'une canalisation d'eau ainsi
que l'installation d'un nou-
veau transformateur destiny
amliorer la puissance lectri-
que dans le quarter.
AVilla Crole Lorient :
gros chantier de rfection de
la chausse -dfonce- allant
de la Villa Crole jusqu'
Lorient pour un montant de
travaux estims 2 millions
d'euros. Des travaux qui,
outre le traditionnel trio
-chausse, enfouissement des
rseaux, ralisation de trot-
toirs- et la reprise du virage
de Coupe Gorge pour tenter
de l'adoucir, vont permettre
de poursuivre la pose d'une
canalisation d'alimentation
directed du reservoir de Vitet :
avec l'augmentation de la
capacity de production d'eau,
on a moins de problme ali-
menter le quarter en eau.
Nanmoins, en cas de sche-
resse ou de pnurie d'eau, les


habitants de Vitet restent
parmi les derniers avoir de
l'eau. A terme, cette canalisa-
tion permettra de mieux rpar-
tir la distribution en achemi-
nant de l'eau jusqu'au rser-
voir, sans qu'elle soit pompe
au passage.
A Monte de Camaruche :
on en a tous rv. Cela devrait
devenir ralit en 2010 : la
monte de Camaruche, parti-
culirement glissante les jours
de pluie, va tre totalement
reprise pour un montant de
travaux estim la louche un
million d'euros. Une rfection
qui devrait dbuter aux envi-
rons des pcheurs de Lorient
et aller... le plus loin possible.
Peut-tre jusqu' l'embranche-
ment de Vitet, si le calendrier
le permet. Dans l'idal, la col-
lectivit aimerait raliser un
trottoir, mais ce n'est pas sr.
Cela dpendra notamment de
la proximity des maisons et du
cot des travaux de soutne-
ment raliser. Last but not


dviation... Aprs avoir ra-
lis le tronon Col de la Croix
- bas de Grand Fond, la Col-
lectivit va en effet procder
cette anne au tronon Col de
la Croix carrefour de Lorient
Saline, qui obligera donc les
residents faire nouveau le
tour par Toiny. Des travaux
longs -6 mois prvus-, coteux
-2 millions d'euros pour la
premiere estimation- qui com-
prennent la reprise de la
chausse, de l'ensemble des
murs de soutnement, la rali-
sation de trottoirs et de murets
en pierre, l'image de ce qui a
dj t fait ct Grand Fond.
- Route d'Anse des Cayes :
la demand des riverains qui
souhaitaient voir des trottoirs
raliss, l'ancien march pr-
voyant la rfection de la
chausse sur la parties haute
d'Anse des Cayes a t
annul. Il sera relanc en
2010. Il prvoira don't la
reprise de la chausse avec
pose de fourreaux et ralisa-
tion de trottoirs. C'est un
march dlicat car il y a beau-
coup de murs de soutnement
reprendre avec des maisons
souvent proximity imm-
diate.
APont de Saint Jean et
Lorient : Sophie Olivaud ne
le cache pas, la rfection de
ces deux ouvrages gnrera
des nuisances, mais elle
entend bien les limiter dans le
temps.
S'agissant du pont de Saint
Jean, moins d'inquitude
cependant, dans la measure o
la circulation pourra tre
dtourne par l'tang de Saint
Jean durant la dure des tra-
vaux estim environ un mois.
C'est une autre histoire pour le
pont de Lorient don't les tra-
vaux risquent de condamner
l'accs via Camaruche la
parties au vent de l'le : le
pont commence s'crouler. Il
nous faut donc raliser les tra-
vaux dans l'anne. Nous


LA RUE GNRAL DE
GAULLE PITONNE ?
Le project de transformer
la rue du gnral de
Gaulle en zone pitonne
n'est pas nouveau. En
2004 dj, le principle
semblait acquis, avant
qu'au dernier moment,
un group de commer-
ants conduit par Sony
Brin ne change d'avis,
renvoyant le project plus
tard.
C'est--dire aujourd'hui
par une Collectivit qui a
coeur de dynamiser le
centre de Gustavia. Pas
question cependant de
passer en force : une ru-
nion pour rediscuter du
project et anime par
Sophie Olivaud se tiendra
donc le 17 mars prochain
o les commerants
seront invits participer
et donner leur avis. Le
cabinet d'architectes
mandat par les services
techniques devrait y pr-
senter des propositions
d'amnagement, en
accord avec le cahier des
charges : une vraie rue
pitonne avec un bel am-
nagement urbain. Si un
accord est trouv, les tra-
vaux pourraient com-
mencer en 2010.


Peut-tre en 2010
Malgr une programmation
charge, Sophie Olivaud ne
dsespre pas de pouvoir ra-
liser d'autres travaux.
Comme la reprise de la rue
Saint Thomas (face Segeco)
Gustavia, rgulirement inon-
de et don't les travaux consis-
teraient rehausser un peu la
chausse et installer un sys-
tme efficace de collect des
eaux pluviales.
Ou encore, la demand de


IL MA SS: JouUE( LA SEMME IA


FRIRE LA VAi5SLLE UNE FOi"5
PAR AN A VA ON PEUT FA:IRE

aN ACi-FtiC.



I/A----L-


least, ces travaux permettront
de passer un nouveau fourreau
tlphone qui permettra de
dsengorger la parties au vent
de l'le, aujourd'hui sature.
A Grand Fond Petite
Saline : pour les residents de
Grand Fond, la basse saison va
nouveau rimer avec grande


allons voir s'il est possible de
raliser une deviation par la
route de l'Eglise pour limiter
les nuisances. Dans le cas
contraire, il faudra faire le tour
par Grand Fond et ce faisant,
interrompre ou diffrer les tra-
vaux Col de la Croix Petite
Saline.


Jean-Marie Danet, de la
rfection de la chausse de la
route de Corossol. Possible
galement, la rfection du
tronon Villa Crole carre-
four des Terrasses de Saint
Jean avec pose d'un rseau de
collect des eaux pluviales.




1 ilB :10 mas2166A TAI


Aroport : Vers une augmentation

de la taxe de stationnement


Une premiere consulta-
tion des usagers de
l'aroport s'est tenue
jeudi dernier dans la salle des
dlibrations de la Collecti-
vit. Ce nouveau rendez-
vous, initi par le directeur de
l'aroport Fabrice Danet,
rpond une obligation du
code de l'Aviation civil.
C'est une reunion impor-
tante qui prsente le bilan
d'activit de l'aroport, et qui
doit permettre de prendre en
compete les intrts actuels et
futurs des passagers et des
utilisateurs de la plateforme,
explique Fabrice Danet. Les
consultations sont par dfini-
tion diffrentes des ngocia-
tions. L'exploitant conserve
son autonomie et sa liberty de
dcider des measures aprs
avoir pris en compete les infor-
mations obtenues des usagers
lors du processus de consulta-
tion. Sept points taient
l'ordre du jour de cette pre-
mire reunion laquelle
assistant une bonne vingtaine
de personnel.
Point principal de la reunion
? La revalorisation des taxes
aroportuaires don't les tarifs
n'ont pas volu depuis une
dizaine d'annes. Une revalo-
risation rendue ncessaire par
la situation budgtaire de l'a-
roport qu'a expose le direc-
teur de l'aroport. Malgr une
augmentation de 15,35% des
recettes lie au rattrapage
dans la perception de rede-
vances dues au titre d'annes
antrieures et globalement,
une meilleure perception des
taxes, celles-ci ne couvrent
toujours pas les dpenses
d'exploitation, plombes par
le financement du PIF (Poste
d'Inspection Filtrage des pas-


l'aroport qui, pour ne pas
peser sur le prix du billet
d'avion l'heure o la fr-
quentation de la plateforme
est en baisse, proposait que la
revalorisation ne touche cette
anne que la taxe de station-
nement des avions bass et
non bass. S'agissant des
avions bass, Fabrice Danet
prsentait deux options : la
premiere consistent reliever
simplement le montant de
l'abonnement actuel qui pas-
serait ainsi de 61 euros men-
suels 120 euros auxquels il
faudrait encore ajouter la taxe
d'atterrissage don't le prix res-
terait inchang. Deuxime
solution : proposer un abon-
nement englobant un nombre
forfaitaire d'atterrissages cor-
respondant un niveau d'acti-
vite minimum (fix 10 atter-
rissages), auquel se rajoute le
taux de la taxe de stationne-
ment. Un systme que privil-
gierait l'exploitant. S'agissant


pondant 50% du forfait
journalier. Il appartiendra au
Conseil territorial d'en dci-
der, ainsi que des critres rete-
nus dfinissant la notion
d'avion bas.

Reprise en 2012
Avant cela, le directeur de
l'aroport avait prsent le
bilan de la frquentation de
l'aroport en 2009, en chute
de 11,4% en nombre de pas-
sagers par rapport 2008.
Une tendance globalement
partage dans tous les aro-
ports mondiaux, et qui,
selon IATA (l'Association
international du transport
arien), cite lors de la ru-
nion, risque de se maintenir
en 2010 et 2011 avec une
reprise attendue pour 2012
aprs la sortie de crise avec
un taux de croissance annuel
de 5% par an sur cinq ans.
Durant la reunion, il a gale-
ment t question de la dmar-


Initie par le directeur de l'aroport Fabrice Danet, cette runion rpond une ,1,h, n, ,. ii
code de l'Aviation civil. En photo en compagnie de son assistant Emilie Magras.


sagers et des bagages de
cabine) qui reprsente lui
seul 38% du budget de fonc-
tionnement de la plateforme.
Et de fait, aujourd'hui, l'qui-
libre budgtaire est assure par
une subvention de la Collecti-
vite, exploitant de l'aroport.
L'objectif principal recher-
ch est de mettre en concor-
dance les charges avec l'vo-
lution des recettes afin de ten-
dre vers l'quilibre du bud-
get a rappel le directeur de


des avions non bass, le
directeur proposait que le for-
fait journalier soit tout sim-
plement augment du mon-
tant de l'inflation qui n'a
jamais t rpercut depuis
dix ans, et de prendre en
compete les caractristiques
particulires du stationne-
ment. Ce qui portrait le sta-
tionnement 12 euros par
jour (contre 4 aujourd'hui),
auquel se rajoute un forfait
jour supplmentaire corres-


che d'homologation et de cer-
tification aroportuaire. Une
certification dlivre pour une
dure de 5 ans rendue obliga-
toire par l'OACI (Organisa-
tion de l'Aviation Civile Inter-
nationale) pour tout aroport
de plus de 70 000 passagers
accueillant des vols internatio-
naux. Ce qui est le cas de l'a-
roport de Saint Barth. A cette
occasion, Jacques Mangenot, a
fait un point sur le plan natio-
nal de certification des plate-


formes qui consiste s'assurer
que toutes les dispositions ont
t prises pour assurer en
toute scurit l'amnagement,
le fonctionnement et l'usage
des quipements, biens et ser-
vices aroportuaires ncessai-
res la circulation des aro-
nefs, conformment aux nor-
mes en vigueur. Le dlgu
territorial de l'Aviation civil
dans les les du Nord a expli-
qu que, pour l'heure, la
France certifiait les aroports
de plus de 250 000 passagers


et que l'obligation s'applique-
rait Saint Barth mais vrai-
semblablement pas avant
2015. Il a cependant t
convenu que l'exploitant ten-
drait ds aujourd'hui appli-
quer les normes en vigueur et
se tiendrait inform des nou-
veaux rglements de faon
limiter le temps de preparation
de la certification. Dans cette
optique, l'exploitant souhaite
procder la rdaction d'un
manuel d'arodrome qui dcrit
les dispositions prises.


Autres points abords lors de
cette premiere reunion de
consultation des usagers, la
nouvelle procedure d'octroi de
titres d'accs pour pntrer en
zone rserve de l'aroport
correspondentt la piste et ses
abords) ; les nouveaux badges
d'accs au parking du person-
nel ; les projects de dveloppe-
ment de la plateforme ; les
conditions de mise en place
d'une fiche d'entre cre par
le Cttsb ; la mise en uvre du
Systme de Management de la
Scurit de l'AFIS ou encore
la rorganisation du parking
de l'aviation gnrale.
L'AROGARE
REPROFILE
DANS L'ANNE
Construite en 2000, l'aro-
gare devrait bnficier
d'un relooking durant
l'anne 2010. Une tude
portant sur le ramnage-
ment de certaines zones
ainsi que de la faade du
btiment a t confie en
ce sens un bureau d'tu-
des. Ce ramnagement a
pour objectif d'amliorer
l'accueil des passagers, et
de redynamiser le site en
une zone d'activits plus
comfortable.


M


xcellknce des cens
bW Chnllophb M*jtIfChlS


3 techniques complmentaires
forfaits de 10 sances pour un travail personnalis


-q gyrotonic
La technique Gyrotoic iwnvente par Jullu
Hcrvath. est une mthode qui dveloppe force,
endurance. souplesse, quilibre, coordination,
conscience corporelle, et stimule le systme
nerveux.



Y icoone
Cette technique de massage douce et agrabe
offre des rasta tsinomparaibles sur l'ai- ge,
i 4 la cOeLulte, les grasses rcaelises et les zones
., rebelles : culotte de cheval, poignes d'amour.
'' Idal pour retrouver rapidemaent une silhouette
d 'A affine et tonifie.





*j j T iEbnticr dagede sr3tw parM e de
"










www.excellencedessens.com Cour Vendme tl. 0590 29 48 10


c




1 ilB :10 mas2166A TAI


Cambriolage
l'aroport
Dans la nuit du 1er au 2 mars, plusieurs
individus se sont introduits dans les
locaux du premier tage de l'aroport.
Pour cela, ils ont escalad un mur permet-
tant l'accs un toit ct piste avant de
briser des fentres accessible. Ils ont
visit les bureau de la direction de la
plateforme, les bureaux de deux compa-
gnies ariennes ainsi que le restaurant
L'Aro Snack. Le butin ? de l'argent, des
chques non utilisables car dj libells et
3 ordinateurs portables. L'enqute de la
gendarmerie est en course pour identifier
les auteurs.

De l'eau dans
le fioul
En raison d'une panne de moteur du
Voyager I lie la presence d'eau dans le
fioul, les liaisons de la navette entire
Saint-Martin et Saint-Barthlemy ont t
lgrement perturbes au course du week-
end dernier. Elles n'ont nanmoins pas
t interrompues, la compagnie ayant
dcid d'affrter dans l'urgence un autre
navire. Consequence, il n'y a eu que
deux liaisons quotidiennes au lieu des
trois au programme. Les rotations par le
Voyager I devaient reprendre hier mardi.
En revanche, pas de panique : en dpit
de la rumeur persistante, le Voyager n'a
pas coul !


L'intervention du president Bruno Magras
auprs de la ministry de l'Outre-mer Marie-
Luce Penchard a pay : et de fait, moyennant
presentation d'un justificatif de residence, les
propritaires de bateaux residents de Saint Bar-
thlemy continueront tre exonrs du paie-
ment du droit annuel de francisation et de navi-
gation. Une exoneration don't ils bnficiaient
officiellement depuis le 1er janvier 2008, mais
que la Direction rgionale des douanes avait
dcid de supprimer au 1er janvier 2010.
Dans un communique de press mis jeudi que
nous publions ci-dessous, le president de la Col-
lectivit rappelle que c'est suite un courier de
fin 2009 manant de la direction rgionale des
Douanes informant les plaisanciers de l'le de la
suppression computer du ler janvier 2010 de
l'exonration du droit annuel de francisation et
de navigation, qu'il tait intervenu auprs de
Marie-Luce Penchard afin d'obtenir un report
de cette decision. Dans l'attente de l'acces-
sion de Saint-Barthlemy son statut de PTOM
(Pays et Territoires d'Outre-Mer) de l'Union
Europenne, date laquelle la Collectivit
deviendra comptente en matire douanire.
Suite l'intervention de la ministry de l'Outre-
Mer auprs de la direction national des Doua-
nes, le directeur regional des Douanes a inform
le president de la Collectivit de la decision de
maintenir le regime drogatoire d'exonration,
sous reserve de production d'un justificatif de
residence Saint-Barthlemy.
Et de fait, les propritaires de navires destinatai-
res d'un avis de paiement de la direction rgio-


IGSTAVIA HARMOIIR


LE RESTAURANT
LA MARINE
Fish, Sea Food and Sushi Bar
OPEN AT 7PM EVERY NIGHT
CLOSED ON MONDAY


Vendredi 12 Mars




Grande Soire


Exceptionnelle


nale des Douanes auront simplement
retourner un justificatif de residence (fac-
ture d'eau, d'lectricit ou de tlphone)
Saint-Barthlemy pour pouvoir bnfi-
cier de l'exonration du droit annuel de
francisation et de navigation.
Pour mmoire, le droit annuel de franci-
sation et de navigation n'avait quasiment
jamais t acquitt par les propritaires de
bateaux de Saint Barth. Jusqu'au ler jan-
vier 2008, ils ne se rendaient quasiment
jamais en Guadeloupe ou en Martinique,
au risque de voir leurs bateaux saisis.
Avec l'mergence de la Com, une tol-
rance d'exonration avait t accepte
par la direction des Douanes qui avait
finalement dcid de la supprimer au 1er
janvier 2010. En cause, l'article LO
6214-3 de la loi organique portant l'vo-
lution de Saint Barthlemy en Collecti-
vit d'Outre-mer, qui, implicitement,
remet en cause le statut extra douanier de
Saint Barth hrit de la priode sudoise.
Un statut don't, si on lit bien l'article, elle
ne bnficiera nouveau qu'en cas
d'volution en Ptom.


H


Droit annuel de francisation :

l'exonration est maintenue


100 000 euros places par la CEM :

les prcisions de Maxime Desouches


Dans l'article consacr la
dernire runion du
conseil territorial paru
dans notre prcdente di-
tion, nous relations le
point 14 de l'ordre du jour
qui visit dmettre le
conseiller excutif Maxime
Desouches de ses functions
auprs de la Chambre co-
nomique multiprofession-
nelle. Celui-ci nous a fait
parvenir les prcisions
publies ci-dessous :

Dans le dernier Journal de
Saint Barth, j'ai constat
que vous aviez relev l'in-
tervention du president de la
Collectivit concernant un
placement de 100 000 euros
fait par la Chambre Econo-
mique Multiprofessionnelle
et qui, soudainement, sem-
ble poser problme au prsi-
dent, et don't la responsabi-
lit m'choirait.
Je tenais prciser pour vos
lecteurs que :
- Un placement financier est


possible en vertu des status
de la Cem et des attribu-
tions spcifiques du trso-
rier de la Cem.
- Cette decision est une
decision de l'assemble
gnrale des membres de la
Cem du 13 aot 2009
- Cette dlibration de la
Cem a t transmise la
Collectivit, qui l'a publie
sur son site internet dans la
rubrique Journal officiel,
il y a plus de 6 mois.
- Le reprsentant de la
tutelle n'est pas un service
de contrle de la lgalit
des decisions de la Cem.
- Les services administratifs
et juridiques de la Collecti-
vite ne se sont inquits de
cette dlibration que plus
de 6 mois aprs, voque,
comme par hasard pour la
premiere fois, lors de la
sance du Conseil territorial
du 25 fevrier 2010.
Je rappelle que le rapport du
President quant au point 14
qui proposait un remplace-


ment du reprsentant de la
tutelle, ne parlait que du
contenu de mon recours
contre la Collectivit, pas
du placement de 100 000
euros.
En consequence, vos lec-
teurs comprendront que
cette soudaine intervention
lors du Conseil territorial
n'a pour but que de trouver
un vernis de motivation
vaguement plausible la
decision du president. Dci-
sion consistent demander
au Conseil territorial de me
dmettre de mes functions
de reprsentant de la tutelle,
en mettant en avant, un fait
secondaire, positif pour les
finances de la Cem et les
finances publiques, qui
n'est pas illegal, qui n'est
pas de ma decision, et qui
n'est en rien de ma respon-
sabilit. En revanche, aprs
verification, les services
administratifs n'ont, ce
jour fait aucune remarque
crite aux lus de la Cem.


Comuaiu


20 heures Musique uAnnes
Gazole aux planes 60/70/80


22 heures
Dfil Mallot de Bain
Chriattan 4udigler


4ssI


Following @ Yacht Club
Reservation Le Restaurant and Sushi-Bar 05 90 27 68 91
Reservation Private Club 05 90 27 86 39 PARKING VALET


FERMETURE DE LA BIBLIOTHQUE
La Bibliothque Territoriale informed ses
fidles lecteurs qu'en raison de la mi-
carme, elle sera ferme ce jeudi 11 Mars
2010. La rouverture s'effectuera ds le
vendredi 12 mars 8h.

NOTE AUX USAGERS
DU PORT DE GUSTAVIA
Il est demand tous les propritaires
d'un corps-mort non balis (boue avec le
nom du bateau) de le faire dans les plus
brefs dlais. En effet, un nettoyage de la
zone portuaire est prvu partir du 20
mars 2010 et tout corps-mort non balis
sera enlev d'office.

CONFERENCE SUR LES CACTUS
L'association Saint Barth Essentiel orga-


nise une confrence-dbat sur les cactus.
Elle aura lieu samedi 13 mars 19h dans
la salle des festivits de la capitainerie.
Elle sera anime par Eric Francius, bota-
niste de l'Inra, spcialiste dans la culture
et la production de plants grasses, cac-
tes et orchides. La conference est gra-
tuite et ouverte tous.
VIDE GRENIER ET FOIRE CULINAIRE DU
ROTARY DIMANCHE
Ce dimanche 14 mars, le Rotary Club de
Saint Barth organise son traditionnel vide
grenier et la deuxime dition de sa foire
culinaire. Les deux vnements se drou-
leront de 8h30 14h sur le quai Charles-
de-Gaulle Gustavia. Venez faire des
achats intressants et faire plaisir vos
papilles en dgustant les spcialits
concoctes.


Coupure gnrale
d'lectricit lie
au fonctionnement
normal
d'une protection
L'lectricit a t couple 50 minutes hier
matin sur l'ensemble de l'le. Cette coupure
gnrale s'est produite 8h40. L'ensemble
des abonns a t raliment aux environs de
9h30. Renseignements pris auprs de Pascal
Rother qui dirige l'unit de production de
Public, l'origine du problme serait lie un
dfaut sur le rseau haute tension du dpart
Tourterelle. Un dpart qui aurait logiquement
d tre isol du reste du rseau, si le disjonc-
teur du dpart avait dclench. Mais bien
qu'il ait moins d'un an, celui-ci n'a pas fonc-
tionn, propageant le dfaut sur d'autres
dparts qui se sont mis successivement dis-
joncter pour parvenir au dclenchement du
disjoncteur gnral l'origine de la coupure
gnrale. La ralimentation s'est faite par ta-
pes, measure du redmarrage des moteurs.
C'est un problme tout fait exceptionnel
que nous sommes en train d'analyser, nous
expliquait hier Pascal Rother qui, depuis 4
ans qu'il dirige l'unit de production, ne
l'avait encore jamais rencontr.









L'Association Saint Barth
Essentiel organise ce samedi une
confrence-dbat sur le thme
des cactus. Botaniste de l'Inra,
spcialiste dans la culture et la
production de plants grasses,
cactes, et orchides, Eric Fran-
cius y reviendra sur les conclu-
sions d'une tude qu'il a ralise
la demand de la socit Easy-
time, dirige par Hlne Bernier.
Une tude qui s'inscrit dans le
travail plus vaste que lui a confi
le conservatoire botanique des
Antilles franaises portant sur
les menaces pesant sur certaines
cactaces en voie de disparition
aux Antilles franaises et qui
avait pour but d'valuer les
menaces encourues par quatre
des sept espces de cactus pr-
sentes sur l'le : Mlocactus
Intortus ou tte l'anglais,
Mammillaria Nivosa ou cous-
sin de belle-mre, Opuntia
Rubescens ou raket en arbre et
enfin, Opuntia Tuna ou rakt
fleur rouge.
L'tude a t mene Saint
Barth sur deux jours les 28 et
29 novembre 2008 et dans deux
types d'endroits : les lets
d'une part o le botaniste a
recens les espces de cactus
prsentes, constat le niveau
des attaques, leur faculty de
reproduction, la dynamique des
populations... Les sites o les
Mlocactus, Mammillaria et
rakt sont les plus presents


(Grand Fond, St-Jean, Gouver-
neur, Fourchue et Toc Vert...)
afin d'apprcier la progression
des attaques, identifier le para-
site des cierges, et identifier les
nouvelles espces de cactus
apparues sur ces sites.

Les premires
conclusions
du botaniste
Les premieres conclusions du
botaniste Eric Francius : que la


grande diversity des espces
vgtales voluant Saint Barth
dans un environnement sujet
un deficit hydrique plus ou
moins long au course de l'anne,
a dvelopp une grande tol-
rance la scheresse. Que bon
nombre d'espces de cactes
constituent un patrimoine de
biodiversity botanique d'une
trs grande richesse pour l'le.
Sur les 21 km2 de l'le, on
trouve ainsi plus d'une dizaine


d'espces de cactes sujettes
des menaces de plus en plus
srieuses, don't
- Les Mlocactus Intortus ou
ttes l'anglais, une espce
protge.
- Les Cierges don't les coussins
de belle-mre une espce trs
rare, en voie de protection, pr-
sente uniquement St Barth et
St Martin ; St Barth compre-
nant les plus importantes popu-
lations des Antilles franaises.
- La famille des Opuntia ou
Rakt : rakt san pikan, rakt
pikan, lyan rakt, rakt volan,
rakt fleur jaune, rakt en arbre
et rakt fleur rouge (une espce
extrmement rare dans les
Antilles franaises ; Saint
Barth comprenant les plus
importantes populations).
Et enfin que les quatre espces
tudies qui figurent parmi les
plus rares des Antilles franai-
ses sont trs menaces. A long
terme, certaines pourront mme
tre menaces d'extinction si
rien n'est fait. Un programme
visant sauvegarder ces esp-
ces et leur environnement
devrait nanmoins tre mis en
place prochainement par le
conservatoire botanique des
Antilles franaises. Car, selon le
botaniste, il est trs important
de preserver l'environnement
de ces espces et de les protger
directement pour assurer leur
survive dans le temps.


Les cactus, des espces protger


Rf| ST BARTH ELECTRONIQUE


VOTRE LABO PHOTO


IMPRIMEZ FA CIL EMEN T E T RA P/DEMEN T


TOU TES VOS PHOTOS PREFEREES













il Retouchez vos photos (yeux rouges, couleurs, luminosit etc.).
L oLes montages: Intgrez une photo dans un calendrier

ScompaDbles ou dans l'un des nombreux cadres au choix.

S GRAVEZ VOS PHOTOS SUR CD 9 4 ma**

IMPRIMEZ UN INDEX DE TOUTES VOS PHOTOS IIUMI

Lf e u a T 1 0
eM3^?TpfBTff^!^ v o e HliiyEEi^


Temperatures leves
Quelles consequences
pour la saison
cyclonique 2010 ?
Corollaire inevitable du constat de scheresse et de
temperatures leves, l'inquitude monte concer-
nant la prochaine saison cyclonique qui dmarrera
pour Mto France en juillet prochain et au ler
juin pour le National Hurricane Center (NHC)
charge du suivi des cyclones pour l'organisation
mtorologique mondiale dans la zone Atlantique
Nord. La temperature de l'eau est trs leve ds
les premiers mois de l'anne, de 1 2 degrs de
plus que la normale, confirmait ainsi Christophe-
Valre Montout notre collgue du quotidien Le
Plican. Vous pouvez en conclure effectivement
un impact plus important des cyclones dans la
zone Carabe.
En dcembre dernier, les premieres tudes expli-
quaient qu'aprs une saison cyclonique 2009 plu-
tt faible, grce la presence d'El Nino, l'anne
2010 serait plus conforme la moyenne de la zone
avec une quinzaine de phnomnes prvus. Les
temperatures leves de ce dbut d'anne 2010,
accentuent surtout les effects d'une aggravation des
phnomnes attendus. Ce qui signifie que la pro-
babilit d'avoir des ouragans s'accentue: au
moins 6 phnomnes majeurs devraient se pro-
duire dans la zone carabe, selon l'actualisation
mensuelle sur l'occurrence de ces phnomnes,
produite par Mto France. D'autant que grce
des modles complexes appuys sur les comporte-
ments ocaniques et atmosphriques, les projec-
tions sur les prochains mois confirment nouveau
cette tendance la chaleur. Il y a aujourd'hui
75% de certitude que les temperatures vont conti-
nuer rester de 1 2 degrs plus chaudes que la
normal, selon le climatologue de Mto France,
et que par voie de consequence, la temperature de
la mer reste plus leve galement. ML




St Martin. St Maarten .St Barths .Saba f l

VOYAER
www.voyl2.com

Seulement 54 e
L'ALLER RETOUR RESIDENT
achet sur intemet, 24h l'avance
VOYAGEZ COMME VOUS LE VOULEZ !
Intrn I i, n m T I : :


LPL 3rl,1VIA-llMNI,
5h00 9h00 : Le rveil matin
avec l'horoscope de CHRISTIE en EXCLUSIVIT
9h 19h : BEST HITS / 80's / 90's & nouvautes
19h 20h : SUNSET MUSIC / Lounge Hits



DEUX RADIOS POUR 2 FOIS PLUS D'AUDIENCES
JAMES BROWN
SERGE GAINSBOURG
LOUIS AMSTRONG
John LENNON
Franoise Hardy
Marvin GAYE...!

MUSIQUE FM : LA RADIO MUSIQUES SOUVENIRS
93.1 et 88.1 St-BARTH et 95.1 St-MARTIN







T&:0 -027474 a:0on277410 Rsl>oun.bS.:OSiOa2S
raditstarthaj wanadoo fr wwwradioshtarthconi
RADIO ST BARTH : LA RADIO MUSIQUES ET INFOS
98.7 et 103.7 St-BARTH et 100.7 St-MARTIN
DEUX RADIOS POUR 2 FOIS PLUS D'AUDIENCES
Rgie publicitaire au 06 90 62 26 93




Vous souhaitez devenir

PARTENAIRE
du
Journal de Saint-Barth

et offrir le Journal vos clients ?
Contactez-nous au
0590276519


Festival du livre :

Patrick Poivre d'Arvor

et un concert de Chopin

pour la 3 dition


Le festival du Livre organism par l'asso-
ciation Saint B'Art, toffe sa program-
mation. Pour sa troisime dition, l'v-
nement se droulera en effet sur huit
jours, du 12 au 20 avril et accueillera pas
moins de cinq auteurs invites, don't le
clbre journalist et crivain Patrick
Poivre d'Arvor. Marqu par un grand
succs l'an pass, le partenariat cole-
auteurs est par ailleurs renouvel pour
2010. Il fera intervenir trois auteurs jeu-
nesse dans les coles de l'le. En l'es-
pce Alex Godard, auteur et illustrateur
originaire de Marie-Galante et crateur
de l'album Maman
Dlo. Carl Norac,
pote et auteur jeu-
nesse qui a dj F E
public une quaran-
taine de livres pour
enfants. Et enfin
Bruno Gazzotti,
auteur de BD, connu pour avoir repris le
dessin de la srie Soda. Il vient par
ailleurs d'obtenir le prix jeunesse 8-12
ans lors du dernier festival d'Angoulme
pour le premier tome de la srie Seuls.
Au travers d'ateliers d'criture, de com-
mentaires, d'explications de textes,
ceux-ci devraient animer plus de 25
interventions du lundi 12 au vendredi 16
avril.
Cette semaine ddie aux livres et la
lecture sera ponctue de divers autres
rendez-vous don't une conference
samedi 17 avril donne par Graldine
Danon et Philippe Poupon. L'actrice et
le navigateur y prsenteront Une fleur
dans les glaces, nomin pour le prix
Nomad's 2010 qui recompense un rcit
de voyage. En l'espce, il s'agit du


voyage que Graldine, Philippe et leurs
quatre enfants ont fait bord de Fleur
Australe et don't le but tait de suivre les
traces du Norvgien Roald Admunsen et
de tenter le passage du Nord Ouest qui
relie l'Atlantique et le Pacifique en pas-
sant entire les les Arctiques du Grand
Nord Canadien.
Le festival connatra son point d'orgue
le lendemain matin, dimanche 18 avril,
avec la Bourse d'change aux livres qui
se tiendra pour la 5 anne consecutive.
En parallle la bourse auront lieu la
remise des prix du concours de nouvel-


ESTIVAL DU

IVRE
SAINT-BARTHLEMY


les Jeunes Plumes,
ainsi que les sances
de ddicaces des
livres de tous les
auteurs prcits, plus
Patrick Poivre d'Ar-
vor.
C'est un concert


indit qui clturera mardi 20 avril cette
troisime dition du festival. Passionn
de musique classique et organisateur
durant plus de 20 ans du festival des
Temps Musicaux de Ramatuelle,
Didier Bensa, le president de l'associa-
tion Saint B'Art, a en effet convaincu
Patrick Poivre d'Arvor et le pianist
franais Jean Philippe Collard de venir
presenter ici, en avant-premire, leur
spectacle commun ddi Frdric
Chopin, l'occasion du bicentenaire
de la naissance du compositeur polo-
nais. A travers ce spectacle qui concilie
mots et notes, ces deux amis de longue
date associeront par affinity les Chefs-
d'Suvre de Chopin et 25 pomes
extraits de l'anthologie Et puis voici
des fleurs de Patrick Poivre d'Arvor


Rgionales en Guadeloupe
Quel que soit son
sort, Mme Penchard
"n'aura pas
d'amertume"
La ministry de l'Outre-mer, Marie-Luce
Penchard, a affirm mercredi 3 mars que
quel que soit son sort aprs les elections
rgionales, elle "n'aura pas d'amertume".
Trs critique et mme presse de dmis-
sionner du gouvernement pour avoir
dclar lors d'un meeting electoral en
Guadeloupe qu'elle n'avait c i'.c ie ser-
vir qu'une population, la population gua-
deloupenne", Mme Penchard, "a fait le
dos rond" et estime qu'"il faut juger les
gens sur les actes". Numro deux sur la
liste de la majority prsidentielle en Gua-
deloupe, Mme Penchard qui vit en mtro-
pole "depuis 1986", "aspire tre une
femme politique en Guadeloupe", o elle
"ira bien sr se rinstaller". Elle a dclin
les propositions qu'on lui a faites de
conduire la liste de l'UMP dans l'Essonne
et a prcis qu'elle n'a j.'l u'".i d'atta-
che" non plus dans les Yvelines, o elle a
travaill. "Si l'on ne renouvelle pas le per-
sonnel politique, les Yvelines vont passer
gauche", a-t-elle prvenu.
Continuant faire champagne activement le
week-end en Guadeloupe, la ministry de
l'Outre-mer affirme que le president sor-
tant du conseil regional, Victorin Lurel
(PS), qui brigue un nouveau mandate, fait
essentiellement champagne dans sa circons-
cription de dput. Quant au scrutiny outre-
mer, o l'UMP ne gre aujourd'hui aucune
region, elle incite la "prudence" pour la
Guyane, o le maire de Cayenne, Rodol-
phe Alexandre (DVG), invest par l'UMP,
fait figure de "favori". "Il faut que Rodol-
phe sorte trs trs haut du premier tour
pour crer une dynamique", selon elle.
Sentant "une volont de changer les cho-
ses outre-me'r", elle souligne que la crise
social de fvrier 2009 aux Antilles "a
laiss des traces".


1 aomuiq


FERMETURE DES BUREAUX
DE POSTE
Nous informons notre aima-
ble Clientle que les guichets
des bureau de Poste de
Gustavia, de Saint Jean et
de Lorient seront ferms le
mercredi 10 mars 2010.
Cette fermeture est lie un
vnement organisationnel
interne nos services. La
distribution du Courrier
sera assure normalement ce
jour-l.
A l'occasion de la Mi-
Carme, les bureaux de
Poste de Gustavia, de Saint
Jean et de Lorient resteront
ferms jeudi 11 mars toute
la journe.
CONFERENCE DE LA FD-
RATION UMP
Dans le cadre du cycle de
conferences de l'UMP Saint-
Barth, la Fdration UMP
de Saint-Barthlemy orga-
nise une Confrence-dbat
sur le thme "Le criminal
rcidiviste, qui est responsa-
ble? Que firee?. Cette
conference aura lieu ven-
dredi 12 mars 18h30, salle
de la Capitainerie Gusta-
via, en presence de Michle
Berard-Requin, Magistrat
honoraire, ancienne prsi-


dente de la Cour d'Assises
de Paris. Cette runion
publique, gratuite et ouverte
tous, sera suivie d'un pot
amical. Plus d'infos sur:
www.umpsaintbarth.org
MODIFICATION DE LA CIR-
CULATION
En raison de travaux sur le
rseau lectrique, jusqu'au
vendredi 19 mars inclus, la
circulation de tous les vhi-
cules se fera par demi-
chausse sur une portion de
la voie N'212 Anse des
Cayes au droit des travaux.
La circulation des vhicules
de plus de 5,5 tonnes sera
interdite sur la portion
concerne par les travaux,
sauf pour les vhicules de
lutte contre l'incendie.
ASSEMBLE GNRALE DE
L'ASBAS
Lassemble Gnrale de
l'ASBAS aura lieu mercredi
17 mars 18h au restaurant
du Wall House. l'ordre du
jour:
- Bilan financier 2009
- Mise jour des cotisations
- Presentation des projects
vnementiels 2010 voca-
tion historique et touristique.
Une anne exceptionnelle en
vnements et actions avec


notamment l'organisation
du 20e anniversaire de la
Gustavialoppet Prpara-
tion du Pite Day et du fes-
tival historique franco-su-
dois: 3 jours, du 12 au 14
novembre avec le June
Quintet et l'quipe des
"Gustaviens" de Gteborg.
- Mise en place de la com-
munication
Nils Dufau, Prsident de
l'ASBAS
RUNION DE PERDS PAS
L'NORD
Prochain rendez-vous de
Perds pas l'Nord vendredi
12 mars au restaurant le
Viet-Nam
STAGE DE POTERIE
La Poterie de Marigot pro-
pose un stage de poterie
pour les vacancies de Pques
du 29 mars au 2 avril. Ren-
seignements et inscriptions
au 0590 27 7419
REMERCIEMENTS
La Direction et l'ensemble
des personnel du college
Mireille Choisy adressent
leurs plus vifs remercie-
ments tous les profession-
nels qui ont laiss leurs acti-
vits en ce samedi 27 fvrier
pour consacrer leur matine


aux jeunes en recherche
pour prparer leur avenir.
Ils remercient particulire-
ment la CEM et son quipe
pour leur dynamisme et leur
disponibilit dans l'organi-
sation du Forum des
Mtiers.
Il est souhaiter cependant
que lors d'une prochaine di-
tion, les parents d'lves et
les lves profitent davan-
tage d'une telle mobilisation
des professionnels en se ren-
dant au Forum pour mieux
assurer leur orientation.
Encore MERCI tous.
Le Principal, Christian
Lde
REMERCIEMENTS DE LA
CROIX-ROUGE
Tous les vtements d'enfants
et tous les jouets qui ont t
apports la Croix-Rouge
pour Haiti ont pu tre
envoys grce la coopra-
tion du Lion's Club. Les
vtements d'adultes et autres
objets seront achemins au
fur et measure. La mobilisa-
tion continue. Encore merci
tous les donateurs pour
leur gnrosit dans l'opra-
tion "Aidons les Hatiens
survivee. Pour tous rensei-
gnements complmentaires,
Croix-Rouge 34 rue de la


1 iS-1 m uars 200-86A TAI


M


Tl.. : OS 90 8- 13 68 FAX : OS 6f 61 01 23
SERVICE COMMERCIAL 06 90 49 15 74
SERVICE REDACTION : 06 90 fT 8S 15





, IL































C'est une tradition : chaque 8 mars, Journe
international de la Femme, le Lyceum Club
dsigne sa femme de l'anne. En 2010, c'est
Sylvie Millerot alias Kim que l'antenne
locale de cette organisation feminine interna-
tionale cre en 1890 au Canada, a choisi. Une
crmonie d'hommage lui tait ddie lundi
en fin d'aprs-midi dans la salle des festivits
de la capitainerie.


A cette occasion, une mdaille d'honneur de la
Collectivit lui a t remise par Yves Graux,
premier vice-prsident, tandis que le Lyceum
Club lui dcernant son diplme d'honneur de
femme de l'anne. Chantal Puissant du
Lyceum Club puis Yves Graux se sont suc-
cd pour retracer le parcours de cette talen-
tueuse danseuse depuis sa plus jeune enfance
jusqu' aujourd'hui. Avec corossol.info


Afin de faire connatre au
monde enter la tenue de la
premiere edition des Voiles 0
de Saint Barth, La Poste va
diter un Prt Poster sup-
portant un des visuels de
cette course nautique qui
se droulera du 6 au 11
avril prochain. C'est un
moyen original de commu-
nication qui permet La
Poste de promouvoir a son to
niveau une manifestation
organise localement, e
explique Alfred Hamm, n
directeur de La Poste de
Saint Barthlemy.
Cette envelope pr affran- Visuel qui sera imprim sur l'enveloppe pr affranchie.
chief (au tariff mtropole) dans les trois bureau de l'vnement avec timbre a
sera tire 5000 exemplai- Poste ainsi que sur le stand date philatlique pour mar-
res. Elle sera mise en vente que La Poste tiendra sur le quer l'vnement, a prcis
computer du 15 marsprochain village de Voiles durant AlfredHamm.
Echecs


Come l'an dernier, le championnat de Saint- ler prix : un billet d'avion pour participer au
Martin d'checs de parties semi-rapides aura tournoi de Ste Anne, le plus grand tournoi de la
lieu les 27 et 28 mars l'htel Beach Plaza. Guadeloupe (dans la limited de 200 euros)
Cadence : 2x30 minutes. Trois parties auront 2e prix : participation a hauteur de 100 euros
lieu samedi et trois galement dimanche, sur un billet d'avion pour Ste Anne (12 et 13
Roger Renaud, le champion en titre, sera pr- juin).
sent pour dfendre sa couronne. 3e prix : un billet de bateau pour une pro-
Grce la premiere subvention de la collecti- chaine competition St-Barth.
vit de Saint Martin, il sera possible de distri- Inscription obligatoire au 06 90 55 12 14
buer des prix cette anne.


Editeur de logiciels de planifi-
cation d'itinraires et fabricant
de systme de navigation GPS
mobiles, TomTom a rcem-
ment tendu sa couverture
gographique, ajoutant son
systme la carte des Antilles
franaises. Une cartographie
qui comprend la Guadeloupe,
la Martinique, mais galement
les deux les du Nord, St Bar-
thlemy et St Martin avec la
couverture total au niveau
des mrues des principles villes
et la presence du rseau des cette occasion. Soit 16 000 ses est d'ores et dj disponi-
grands axes routiers pour les kilomtres de route, precise le ble sur le site
zones rurales, precise le com- communique. www.tomtom.com au prix de
munique de press emis La carte des Antilles franai- 39,95 euros.



PASSEZ VOS ANNONCES

JUDICIAIRES ET LGALES


dans LE Jou

Depuis le 1er janvier, le Journal de Saint Barth est habilit
recevoir les annonces judiciaires et lgales
pour la collectivit de Saint Barthlemy

Tarifs rglementaires et comptitifs


au 05 902751

e *bh waaoof


A;trc" la risb, M .irr A tr i'1. R iu, (Cii l'vU. CairiLs..
Arr;ildo s produit du Mercredi au Dirmaihiic-e
au lir'r' partir de l')1i31). 11 se tIcra un lilaisir
dL claiiItr vs clidnsonUs prtrfruts. en L:liIS.
IranLais, rspa.gnol, italien, (i,1 ;brilun.

After Paris, Marrakech, Rio, Geneva, Cannes,
Armando is on stage from Wednesday to
Sunday at the Bar't from 7.30 pm.
He will be happy to sing your favourite tunes
m english, French, italian, spanish or bresilian.





Bar'to
Grand cul de sac
97133 St Barthclemy
Reservations : 05 90 52 90 00


07:












VENEZ DECOUVRIR


LES PRODUCTS SAVEURS U1 1
(la game culinaire de I'enseigne), e


LES PRODUCTS U, 5'


LES PRODUCTS Bios U (


blo


LA GAME PETITS PRIX BIEN VU.


Bien
Vu


TOUJOURS PLUS DE NOUVEAUTES

ET LES PROMOTIONS
Centre commercial la Savane Saint-Jean Tl. : 05 90 27 68 16
le magasin est ouvert du Lundi au Jeudi de 8h 13h et 15h 20h
les Vendredi et Samedi de 8h 20h et le Dimanche de 9h 13h et 16h 19h




1 iSB i0 mars *01 86 SP RSPR-SEODG


Heineken Regatta 2010

Titan 15, remporte la 30 dition


Plus de 2500 marines
embarqus sur 237
units ont particip la
30 dition de la Hei-
neken Regatta qui s'est
droule du 5 au 7
mars dans les eaux de
Sint-Maarten et Saint-
Martin. C'est Titan
15, le Reichel/Pugh
75 de Tom Hill qui ins-
crivait son nom au pal-
mars 2010 de la Hei-
neken Regatta. Retour
sur l'vnement.

Comme l'avaient annonc les
spcialistes de la mto, les
vents de Sud et mme Sud-
Ouest taient bien au rendez-
vous de l'dition 2010 de la
Heineken Regatta.Des vents
inhabituels cette priode de
l'anne. 237 bateaux rpartis
dans vingt classes diffrentes
se sont inscrits, prts en
dcoudre durant trois jours.
C'est la Spinnaker 1, catgorie
reine de la Heineken Regatta,
avec 6 bateaux inscrits, qui
attirait le plus l'attention et
voyait la victoire du bateau
amricain Titan 15. Sur les
rgates au programme, il rem-
portait les lere, 2, 3 et 5
manches et terminait 2 de la


quatrime. Un presque sans
faute Il devanait le Sou-
thern Cross canadien Vela
Veloce et le Wally 82 High-
land Fling, bas Monaco.
Trois bateaux de Saint-Barth
dans la catgorie Spinnaker 6.
Habitu de la Heineken
Regatta, le Dufour 34 Speedy
Nemo de Raymond Magras,
present bord, faisait parties de
la flotte. Il tait skipp par
Markku Harmala. Le reste de
l'quipage tait compost de,


Jules, Roland et Eric Blan-
chard, Michel Magras, Chris-
tophe Turb, Bertrand Char-
neau et Patrick Bernier. Les
vents soufflant de Sud Sud-
Ouest pendant les deux pre-
mires rgates n'ont pas t
faciles grer, expliquait
Markku. A bord de Speedy
Nemo, nous avons commis
quelques erreurs sur des choix
d'options, ce qui arrive tout
le monde. Dimanche, lors de
la dernire rgate, il a fait froid


sur tout le parcours et l'qui-
page en a souffert. Nous som-
mes dus de notre perfor-
mance ( 8e sur 21 en Spinna-
ker 6) par rapport celle de
l'anne dernire o nous
avions termine deuxime sur
10 bateaux inscrits dans la
catgorie Spinnaker 5. Sympa-
thique et bonne ambiance
comme d'habitude.
Ormeau, un Beneteau
Oceanis 473 skipp par son
propritaire Alain Charlot fai-


sait aussi parties de la flotte de
la Heineken Regatta. Avec
mes cinq equipiers, nous nous
sommes fait plaisir sur cette
rgate, commentait Alain.
Samedi matin, lors de la pre-
mire manche de la journe,
notre spi est rest bloqu en
tte de mt. Un handicap pour
les autres manches, puisque
nous avons d naviguer sans
spi samedi aprs-midi et
dimanche matin. Sur la der-
nire rgate dimanche, il a
fait un froid de canard. Au
final, Ormeau se classait 18
de la catgorie Spinnaker 6,
mais le principal c'est bien de
participer.
Le troisime bateau de Saint-
Barth, < Li! F tait skipp
par son propritaire Mowgli
Fox qui nous a livr ses com-
mentaires au retour: Pre-
mire manche du vendredi :
le tour de Saint-Martin. Aprs
un dpart par vent faible,
nous nous accrochons nos
adversaires, plus rapides que
nous. A la deuxime boue,
nous sommes au milieu de la
flotte. S'en suit un long bord
de spi de Cole Bay jusqu'
Grand Case. Quelques bonnes
sensations au large. Deux
concurrents nous forcent
entrer prs de la cte. Rsultat
: plus de vent pendant d'inter-


minables minutes et nous per-
dons rapidement du terrain.
Nous parvenons finalement
sortir de cette bulle et enta-
mons une belle remonte de
la flotte. Lil'E se classait 13
en spinnaker 6. Samedi, deux
manches en banane, en sorte
de parcours olympique, sont
au programme : dpart
mediocre, mais nous tenons la
flotte. Bons empannages sous
spi. C'est le plus important
pour ces manuvres. L'aprs-
midi dans le chenal d'An-
guilla, Lil'E bat son record en
faisant un surf 14 nuds.
Problme de spi en tte de
mt, mais tout rentre dans
l'ordre. 10e place pour l'qui-
page de Lil'E. Dimanche
matin, dernier jour de rgate,
le vent est bien tabli. Nous
remplaons le gnois par un
foc. Remonte au prs sur le
premier bord, puis nous
envoyons le spi la pointe
d'Anguilla aprs quelques
difficults en raison de
l'orientation du vent. Nous
terminons 8 de cette manche
et 9 au classement de la
classes Spinnaker 6. Flicita-
tion l'quipage mixte de
Lil'E compost de Daniela,
Melissa, Serge et Mike et
aussi l'assistance de la
course.


Sint-Maarten-Saint-Martin Multihull Regatta

L'quipage Jeff /Vincent

vainqueur de la 1re dition


jejj Leaee et vincen jonaiu iors ae la premiere eaiton ae la mn-ivi-aarten-
Saint-Martin Multihull R.., 11, DidierRouxel


Organise par le West Indies Event
en collaboration avec le Sint-Maar-
ten-Saint-Martin Classic Yacht Club,
et sous la houlette du directeur de
course Mirian Ebbers, directeur de
course de la Heineken Regatta pen-
dant 8 ans, la premiere dition de la
Sint-Maarten-Saint-Martin Multihull
Regatta s'est droule le 27 fvrier
dernier. Saint-Barth tait bien repr-
sente dans la catgorie Beach Cat
avec quatre quipages au dpart :
Jeff Lde/Vincent Jordil, Stphane
Geoffroy/Turenne Laplace, Thierry
Lhinares/Thierry Berry et Jean Paul
Berry/Steve. Les commentaires de
Jeff sur cette 1 re dition.


Trs bonne organisation et trs
bonne ambiance. La course autour de
l'le dans le sens des aiguilles d'une
montre a t un beau spectacle avec
des conditions de vent soufflant
entire 11 et 12 nuds et une mer
plate, idale pour naviguer. Coup
double pour Vincent et moi, avec la
clef la premiere place au gnral et
l'quipage le plus rapide sur le par-
cours.
Le week-end prochain, les quatre
mmes quipages participeront la
7 dition de la SXM Challenge qui
se droulera Orient Bay avec au
programme du catamaran de sport,
de la planche voile et du kite surf


Open de surf

Une soixantaine de surfers l'eau


Le 7 mars s'est droule sur le spot de 2m bien orientes et trs jolies
de Lorient, la lere dition de l'Open durant tout le temps de l'preuve.
Jojo Burger organise par le Reefer Trois categories taient reprsentes
Surf de l'Ajoe. : Open, Espoir et Ondine et Body-
Toutes les conditions taient runies Board chez les hommes. La comp-
pour que l'vnement soit un beau tition dbutait 9h30 avec les pre-
spectacle de glisse. Les 63 compti- mires series et se terminait vers
teurs ont t gts, avec des vagues 17h30 par les finales. Un beau ras-


semblement et belle russite, com-
mentait David Blanchard du Reefer
Surf Club.
Merci Le Reefer Surf Club tient
remercier ses sponsors, les bnvo-
les, la Collectivit, l'Ajoe et tous
ceux qui ont particip la manifes-
tation.


RSULTATS
U Espoirs : l1er Elliot Ivara, 2
Titouan Boyer (sxm), 3 Louca
Clment, 4 Mathis Lde.
U Ondine : 1re Tessa Thyssen,
2 Jessica, 3 Lisa Bosc, 4 Zora.
Open : ler Dimitri Ouvr, 2
Jonas Brin, 3 Mario Lde, 4
Johan Androt.
J BodyBoard : ler Alpha
Delamotte, 2 Olivier Giraud,
3 Julio Lde, 4 Sbastien
Mouton.


10




1 iSB i0 mars *01 86 SP R SPR-SEODG


Le secteur de la voile de luxe
ne semble pas connatre de
crise si l'on s'en rfre au pla-
teau de la Saint Barth Bucket
qui cette anne encore, bat un
nouveau record. La semaine
dernire, Hank Halsted direc-
teur gnral de la course, nous
informait ainsi que 39 bateaux
prendraient le dpart de l'di-
tion 2010 programme du 26
au 28 mars prochain. Nous
avons reu 55 demands, mais
nous avons dcid de limiter
40 le nombre d'inscrits (ils
taient 35 l'an pass. Nous
avons en effet pris le parti
d'augmenter graduellement le
nombre de participants de


"Suite la reunion technique et d'in-
formation anime par la Direction
Dpartementale de la Jeunesse et des
Sports de Guadeloupe qui s'est
droule vendredi 26 fvrier 2010, je
tiens prciser qu'en tant que prsi-
dent d'associations sportives,
aucun moment lors des travaux qui
ont dmarr avec trois quarts
d'heure de retard, les responsables
du Ministre n'ont voqu les aides
aux dplacements des sportifs. En
revanche, le dossier CNDS quant
lui t tudi de fond en comble et je
n'ai aucun commentaire faire.
Cependant, sachant que St-Barth-
lemy souffre d'une carence expo-
nentielle en terme d'aide aux billets
d'avion, je demand aux presidents
et prsidentes des structures sporti-
ves locales de rflchir une action
qui permettrait de faire entendre
notre voix. Car, au regard et l'ana-
lyse des besoins sur une saison spor-
tive, nous ne pouvons pas grer nos
projects respectifs avec une aide de
3000 euros. La rflexion commune
oblige un travail d'approche vers
les institutionnels et les lus afin
qu'mergent des solutions prennes.
Je pense que nous devons gale-
ment interpeller diffrents chelons
de l'Etat.
Car la question qui se pose est :
comment un president de club spor-
tif de St-Barth peut-il budgtiser
une selection dpartementale, une
selection rgionale et une qualifica-
tion national, sans exploser son
budget de fonctionnement annuel?
Prenons l'exemple d'un week-end
en Guadeloupe pour participer une
competition avec 5 Benjamins et 5
Minimes, soit 10 athletes, accompa-
gns du coach et du president : si
l'on ajoute 12 billets d'avion 300
euros de base, l'hbergement au
CREPS, les repas, le bus et la voi-
ture, cette premiere competition
revient 4 500 euros... en man-


faon a matriser les condi-
tions de scurit dans lesquel-
les volue la flotte, explique
Hank Halsted. Cette recherche
de plus grande scurit a
conduit l'organisation se
doter d'un directeur de course
choisi parmi les meilleurs. En
l'espce de Peter Craig, direc-
teur de la socit Premiere
Racing Inc. qui organise de
grandes courses ocaniques
don't la Volvo race: c'est un
grand tournant pour la
Bucket, affirme Hank Hals-
ted. Peter sera en charge de
toute la parties nautique de l'or-
ganisation. Il travaillera en
troite collaboration avec


geant des sandwich Cela n'est
pas srieux et respectable. Mes-
sieurs, Mesdames les presidents et
prsidentes, cherchez l'erreur.
En ce qui concern les sports collec-
tifs la facture est double !!! Par ail-
leurs, aucun moment, les reprsen-
tants du Ministre n'ont abord les
aspects de la continuity territorial
qui est une calamity St-Barth.
Dans ce context gopolitique et
conomique de concurrence, l'Eu-
rope ne peut pas nous laisser tom-
ber car nous faisons parties de l'ou-
tre-mer franais, nous faisons parties
d'un tout, d'un ensemble en interac-
tion. Nous faisons parties de la
famille supranationale et les politi-
ques sportives doivent prendre en
compete notre double insularity. A cet
gard, comment pouvons nous rea-
gir, nous les acteurs du sport, ceux et
celles qui oeuvrent sur le terrain ?
Comment pouvons-nous devenir une
force de proposition?
Je lance une ide : demander dans
un premier temps nos lus, la
creation d'une Maison des Sports au
niveau local. Ce serait une premiere
tape de construction du lien social
et de la cohesion de ce tissu dmo-
cratique que gnre la pratique spor-
tive dans son ensemble. Ce serait un
lieu d'changes, d'ides et de for-
mation des hommes et des femmes
qui seront demain, les acteurs de
l'avenir de St- Barth. La stratgie de
la mise en place d'un project de dve-
loppement d'une politique sportive
passe par la construction des rseaux
d'influence et le ciblage des ressour-
ces humaines sur le territoire. Ceux
et celles qui ont des ides et des
rflexions en terme de concept
d'avenir, peuvent me joindre sur
l'email suivant : ppdasbh@
orange.fr.
Cordialement vtre, Patrick Perron
d'Arc, Management Sports
St-Barth".


Ernest Brin, le directeur du
port et le comit de course afin
que la course soit courue dans
les rgles de l'art, selon des
critres professionnels les plus
pointus.
L'esprit fun de la course n'en
disparatra pas pour autant :
nous souhaitons conserver
toute la sportivit de la
Bucket. Il n'est pas question
d'en faire une competition o
l'on s'affronte dans le sang et
la douleur. C'est d'ailleurs la
raison pour laquelle de nou-
velles rgles qui incluent un
nouveau protocole de scurit
ont t mises en place : les
rgles traditionnelles prvoient
qu'un voilier doit pouvoir
turner ou s'arrter rapide-
ment. Mais cela est bon pour
les petites units. Certains des
bateaux engags font plus de
500 tonnes. Il faut donc faire
quelques adaptations pour leur
permettre de participer en


toute scurit. L'une d'entre
elles prvoit ainsi que 40
mtres devront toujours spa-
rer les bateaux. Une autre que
les bateaux plus rapides
devront obligatoirement virer
les boues par le bord ext-
rieur des units plus lentes.
Toujours pour garantir la scu-
rit alors que le nombre de
participants ne cessent d'aug-
menter, l'organisation autorise
le recours de nouveaux
outils, incluant les communi-
cations VHF entire bateaux
pour leur permettre de diffuser
leurs intentions et ainsi limiter
les risques de collision. Autre
amlioration, le recours au
radar AIS qui identified la posi-
tion de tous les bateaux, leur
trajectoire et leur vitesse.
Enfin, chaque bateau devra
non seulement avoir son tacti-
cien bord, mais il devra ga-
lement embarquer un Mr
scurit.


LA GENDARMERIE
OUVRE SES PORTES
POUR LA BUCKET
Devant le succs rencontr
l'an pass, la gendarmerie a
dcid de renouveler son
operation portes ouvertes
durant l'dition de la
Bucket. Et de fait, diman-
che 28 mars, dernier jour de
la course, le public pourra
se rendre de 9h 18 heures
sur le toit du Fort Oscar qui
abrite la gendarmerie pour
voir voluer les maxi voi-
liers qui concourent lors de
la Bucket.
La Snsm y tiendra par ail-
leurs un stand de vente de
boissons non alcoolises et
de sandwich, ainsi que de
products sigls l'insigne
des sauveteurs en mer. Les
bnfices serviront au finan-
cement de la station Snsm
locale.


Le 33 www.MemoireStBarth.com

de nouveau l'eau


Ci-dessous le dernier communique de
Richard Lde qui participera la 106 di-
tion de la Transat ag2r-La Mondiale o il
sera embarqu sur le Figaro www.Memoi-
reStBarth.com.

Dans la foule d'un chantier express, le
Figaro www.MemoireStBarth.com a t
remis l'eau et remat vendredi 5 mars
comme prvu Port-la-Fort : dpose du
moteur, revision du systme de pompe de bal-
last, peinture des safrans, reprises d'tanchit
diverse et varies etc., tels auront t les
grands postes de cette dernire quinzaine


terre ponctue par la pose d'autocollants dli-
brment sobres. Si'i .1 l'eau, la premiere sor-
tie aura permis aux co-skippers de valider le
choix de leur garde robe vlique pour la
course; sous grand-voile, du gnois au spi
medium jusqu'au retour sous solent dans le
petit rafrachissant de samedi soir... verdict :
seul un spi medium neuf sera embarqu.
Aprs quelques rglages indispensables sur
l'lectronique et l'informatique embarqus,
l'entranement a commence mardi 9 mars
dans une configuration bord au plus proche
de celle de la transat.
Blog: http://logbook.memoirestbarth.com


Tennis jeunes
Les meilleurs 7 ans du dpartement rassembls


Samedi 2/Jvrier la Ligue de Tennis de Cuadeloupe organisait un, ,. iii de tennis qui
rassemblait les meilleurs joueurs de tennis de 7 ans du dpartement. Paul Colin du Saint-
Barth Tennis Club y reprsentait l'le.
Ce mme jour la Ligue organisait un regroupement au profit d'Hati avec la presence de
deux anciens joueurs professionnels : Henry Leconte finaliste Roland Garros en 1988 et
Ronald Hagenor originaire d'Hati.


w


15 dition de la Saint Barth Bucket

39 bateaux attendus, record battu


BASKET
Tous les mercredis et
samedis, de 9 12 h
l'cole primaire de
Gustavia, Damien
organise des stages de
basket pour les filles et
garons partir de 5
ans. Entranement
l'cole primaire de
Gustavia les mardi et
vendredi soirs.
Renseignements et ins-
criptions au
0690.39.86.22.

TOURNOI DE BASKET
Dimanche 14 mars,
rencontre Saint-Barth-
Saint-Martin au col-
lge Mireille Choisy.
A cette occasion, un
barbecue est prvu.
Toute personnel sou-
haitant participer
l'organisation peut
contacter Manu au
0690.64.04.12 ou
Damien au
0690.39.86.22.

ECOLE DE RUGBY
Les moins de 9 ans et
15 ans de l'cole de
rugby des Barras se
dplaceront les 13 et
14 mars Saint-Fran-
ois en Guadeloupe.
Une photocopie du
passport et 120 euros
sont ramener la
piscine territorial ou
aux ducateurs, le plus
rapidement possible.

STAGE DE NATATION
Pendant les vacances
de Pques, deux semai-
nes de stage d'appren-
tissage et de perfec-
tionnement seront
organises la piscine
territorial sous la
direction des duca-
teurs Jean-Marc et Oli-
vier. Deux stages : Du
lundi 29 mars au
samedi 3 avril et du
mardi 6 au samedi 10
avril. Le goter est
fourni par la piscine.
Renseignements et ins-
criptions au
0590.27.60.96.

ECHECS
J Dfi : Le 3 dfi
d'checs se droulera
ce samedi 13 mars la
salle des festivits de
La Capitainerie Gus-
tavia partir de 8h.
Une affiche intres-
sante opposera Alfred
Brin, champion de St-
Barth en 2007, qui fait
un retour la compti-
tion, au champion
2008, Jef Follner.
Parties libres possibles
pour tout nouveau
joueur. Renseigne-
ments au
06.90.55.12.14.
U Tournoi jeunes et
parties libres dimanche
14 mars l'cole de
Lorient.


LES CLASSES J EN DUO
Fins, racs, les classes J sont originellement dix grands voi-
liers de course construits entire 1930 et 1937 et qui ont servi
dans trois rgates de la Coupe de l'America. Deux rpli-
ques s'affronteront lors de la Bucket : Hanuman d'un ct
et Ranger de l'autre, sorti des chantiers en 2004. Un specta-
cle ne pas manquer.


Opinion

Patrick Perron d'Arc estime

l'aide au dplacement

des sportifs insuffisante




~1 JSB 10 mas21 6 A N N E A E


1 AVIS D'ANNONCES LEGALES


REPUBLIQUE FRANCHISE
-----------
COLLECTIVITE DE SAINT BARTHELEMY

REFECTION DE LA
VC N020 A MERLETTE

MAPA, procedure adapte

ANNOUNCE LEGAL

Matre d'ouvrage :
COLLECTIVITE DE SAINT BARTHELEMY
GUSTAVIA
97133 SAINT BARTHELEMY

Matre d'oeuvre :
DIRECTION DES SERVICES TECHNIQUES
TERRITORIAUX
Collectivit de SAINT-BARTHELEMY
BP 113 GUSTAVIA
97098 SAINT-BARTHELEMY CEDEX
Tel: 05 90 29 80 37 / Fax: 05 90 29 87 77

1 DENOMINATION DE L'ORGANISME QUI
PASSE LE MARCH :
Collectivit de Saint-Barthlemy
B.P. 113 Gustavia
97098 SAINT-BARTHELEMY CEDEX

2 PROCEDURE DE PASSATION :
MAPA : March pass selon procedure adap-
te conformment l'article 28 du Code des
Marchs Publics
March en lot unique

3- OBJET DU MARCH:
Rfection de la VC N 20 Merlette soit 320
ml de chausse en tranche ferme et 230 ml
en tranche conditionnelle

4 LIEU D'EXECUTION ET DELAI:
Route territorial n 20 Merlette
Travaux prvus computer d'avril 2010 pour
une dure de 4 mois pour la tranche ferme et
3 mois pour la tranche conditionnelle.

5 CARACTERISTIQUES DU PROJECT :
Le present appel d'offres a pour objet la rfec-
tion de la chausse VC n 20 Merlette ainsi
que la mise en place d'une canalisation d'eau
potable de diamtre 110, de fourreaux EDF,
FT en vue de l'enfouissement des rseaux
ariens.
Les travaux sont regroups en lot unique

6 DELAIS D'EXECUTION :
Les dlais sont fixs 4 mois computer de
l'OS prescrivant de commencer les travaux
pour la tranche ferme et de 3 mois computer
de l'OS prescrivant l'affermissement de la
tranche conditionnelle. La tranche condition-
nelle pourra tre affermie dans la dure de
12 mois computer de la date de notification
du march.

7- VARIANTES
Les variantes ne sont pas acceptes.

8 DATE LIMITED DE RECEPTION DES OFFRES:
Le vendredi 19 mars 2010 17h00.

9 FORME JURIDIQUE DU TITULAIRE
Candidat individual ou groupement d'entrepri-
ses solidaires

10 PROCEDURE D'ENVOI OU DE DEPOT
DES OFFRES :
Les offres devront parvenir soit :
par voie postal en recommand avec accuse
de reception ou,
dposes l'hotel de la Collectivit, Direction
des Services Techniques Territoriaux contre
recepisse.
Adresse :
Monsieur Le Prsident de SAINT-BARTHELEMY
Direction des Services Techniques Territoriaux
B.P. 113 Gustavia
97098 SAINT-BARTHELEMY CEDEX

11 CRITERES DE SELECTION DES CANDI-


DATURES :
Conformes l'article 52 du CMP :
Garanties et capacits techniques et financi-
res (moyens en personnel et materiel, qualifi-
cations ou quivalences, chiffre d'affaires)
Rfrences professionnelles (rfrences pour
des prestations similaires)

12 CRITERES DE SELECTION DES OFFRES :
L'offre conomiquement la plus avantageuse
sera apprcie en function des critres de
choix dfinis ci-dessous et suivant la pondra-
tion suivante :
Valeur technique se rapportant au mmoire
justificatif (20 %)
Adaptability aux contraintes (20 %)
Prix des prestations globales (60 %)

13 JUSTIFICATIONS A PRODUIRE
QUANT AUX CAPACITES ET QUALITIES
DU CANDIDATE:
Les entreprises auront produire, en meme
temps que leur offre, un dossier comprenant
les pieces suivantes :
Lettre de candidature (DC4).
declaration du candidate (DC5).
certificates et attestations des administrations
comptables et organismes charges de l'as-
siette et du recouvrement des impts et de
ses cotisations, ou copie de l'tat annual
(DC7) des certificates prcits.
attestations d'assurance de RC et pour tou-
tes garanties professionnelles.
une fiche de renseignements de l'entreprise
mandataire en cas de groupement compor-
tant la forme et le capital social, l'adresse
du sige ainsi que la (ou les) personne(s)
habilit(es) signer le march.
Rfrences de l'entreprise pour des chan-
tiers similaires de moins de 5 ans.
Niveau d'encadrement technique spcia-
lis en matire de construction, en particu-
lier, et le nombre d'ouvriers pour l'excu-
tion des travaux
Liste du materiel qui sera mis en service sur
le chantier
Un mmoire de presentation gnrale de
l'organisation du chantier
Un programme d'excution de l'ouvrage
dans le temps imparti, ou titre exception-
nel pouvant excder ce dlai en function
du procd propos.
Le phasage envisag pour l'excution des
travaux et notamment au niveau des ferme-
tures des tronons de chausse.

14 VALIDITE DES OFFRES : 90jours.

15 UNITE MONETAIRE : EURO

16 MODE DE FINANCEMENT : Finance-
ment propre

17 RENSEIGNEMENTS ADMINISTRATIFS
ET TECHNIQUES
Renseignements administratifs : Sophie OLI-
VAUD, Directrice des Services Techniques
Renseignements techniques : Stphane CRO-
ZATIER, Adjoint la Directrice des Services
Techniques
Tel : 0590 29 80 37
Fax : 0590 29 87 77

18- DATE D'ENVOI AUX PUBLICATIONS : Le
03 mars 2010

Le President
Bruno MAGRAS


ANNONCES MARCHES A PROCEDURE
ADAPTE
Collectivit de Saint-Barthlemy
Direction des Services Techniques

Marchs passes selon la procedure adapte
(art. 28 du CMP)
La Collectivit de Saint-Barthlemy recherche
une entreprise de maonnerie pour la ralisa-
tion d'un habillage en pierre d'un mur de sou-
tnement Gustavia (Rue du Pre Robert
Dugon)


Date des travaux : avril 2010
Date limited de remise des offres : le 19 mars
2010

Pour tout renseignement, merci de prendre
contact avec Monsieur Stphane CROZATIER,
Adjoint la Directrice des Services Techni-
ques, au 05.90.29.80.37


ANNONCES MARCHES A PROCEDURE
ADAPTE
Collectivit de Saint-Barthlemy
Direction des Services Techniques

Marchs passes selon la procedure adapte
(art. 28 du CMP)
La Collectivit de Saint-Barthlemy recherche
une entreprise de maonnerie pour la ralisa-
tion d'un agrandissement du carrefour de
Corossol vers Colombier.

Date des travaux : avril 2010
Date limited de remise des offres : le 19 mars
2010

Pour tout renseignement, merci de prendre
contact avec Monsieur Stphane CROZATIER,
Adjoint la Directrice des Services Techni-
ques, au 05.90.29.80.37


AVIS D'APPEL PUBLIC
A LA CONCURRENCE

Section I : ENTITE ADJUDICATRICE
1.1. NOM ET ADRESSE OFFICIALS DE L'OR-
GANISME ACHETEUR
Nom official : Collectivit de Saint-
Barthlemy
Adresse postal : BP 113 Gustavia 97098
SAINT-BARTHELEMY Cedex
Correspondent: Sophie OLIVAUD, Direc-
trice des Services Techniques Territoriaux
Tlphone : 05.90.29.80.37
e-mail : dst@comstbarth.fr
Fax: 05.90.29.87.77
Adresse internet :
http://www.comstbarth.fr/
L'entit adjudicatrice n'agit pas pour le
compete d'autres entits adjudicatrices ou
pouvoirs adjudicateurs.

1.2. ADRESSE AUPRES DE LAQUELLE DES
INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES PEU-
VENT ETRE OBTENUES :
La meme qu'au point 1.1.

1.3. ADRESSE AUPRES DE LAQUELLE LES
DOCUMENTS PEUVENT ETRE OBTENUS :
La mme qu'au point 1.1.

1.4.ADRESSE A LAQUELLE LES
OFFRES/DEMANDES DE PARTICIPATION
DOIVENT ETRE ENVOYEES :
La meme qu'au point 1.1.

1.5. TYPE DE POUVOIR DE L'ENTITE ADJUDI-
CATRICE ET ACTIVITE(S) PRINCIPALE(S)
Collectivit territorial
Eau

SECTION II : OBJET DU MARCH
11.1. DESCRIPTION

11.1.1. Type de march
Services
Catgorie n 27

11.1.2. Intitul attribu au march par l'entit
adjudicatrice
March public pour la gestion du service
public d'eau potable de la Collectivit de
Saint-Barthlemy en application des articles
134 et suivants et 165 et suivants du code
des marchs publics.

I.1..3. Description/ objet du march
Le march a pour objet de confier la gestion
du service public d'eau potable de la Collecti-


vite de Saint-Barthlemy un tiers dans le
cadre d'un contract de grance. Le primtre
du march est la distribution publique d'eau
potable sur le territoire de la Collectivit de
Saint-Barthlemy. Ce primtre inclut gale-
ment l'adduction et le stockage de l'eau. Le
Grant prendra en gestion l'ensemble des ins-
tallations du rseau mis sa disposition,
notamment les quipements publics des bran-
chements, les dispositifs lectroniques de tl-
gestion et les ouvrages de refoulement du
rseau. Il assurera aussi l'entretien des quipe-
ments publics qui lui sont remis en grance.
Enfin, le grant aura la responsabilit du pr-
lvement des redevances auprs des usagers.

11.1.4. Lieu d'excution des travaux, de
livraison des fournitures ou de prestations des
services :
Collectivit de Saint-Barthlemy
Code NUTS : FR910

11.1.5. L'avis implique : Un march

11.1.6 Classification CPV: 65111000

11.1.7. Division en lots : Non

11.1.8. Des variantes seront-elles prises en
consideration : Non

11.2. QUANTITIE OU ETENDUE DU MARCH
11.2.1. Quantity ou tendue global :
Le primtre du march dcrit au point
11.1.3 ne comprend pas la station de traite-
ment par dessalement d'eau de mer et la
station de pompage pour le refoulement
de l'eau traite la station de traitement et
sa bche de stockage.
3100 clients environ
1,5 km de canalisations pour l'adduction
49 km pour la distribution et 12 km de
branchements

11.2.2. Options: Non

11.3. DUREE DU MARCH OU DELAI D'EXE-
CUTION
Dure : 3 ans computer de l'attribution du
march

SECTION III: RENSEIGNEMENTS
D'ORDRES JURIDIQUE, ECONOMIQUE,
FINANCIER ET TECHNIQUE
II111.1. CONDITIONS RELATIVES AU MARCH

111.1.1. Cautionnement et garanties exigs
Garantie premiere demand si advance
sollicite

111.1.2. Modalits essentielles de financement
et de paiement
dlai de paiement 35 jours
financement : budget propre de la collecti-
vit territorial

111.1.3. Formejuridique que devra revtir le
groupement d'entrepreneurs, de fournisseurs,
ou de prestataires de services attributaire du
march
Les oprateurs conomiques intresss
peuvent rpondre soit en quality de candi-
dat individual, soit en quality de groupe-
ment conjoint ou solidaire. Dans ce dernier
cas, les membres du groupement devront
designer un mandataire qui sera l'interlo-
cuteur unique. En cas de candidature sous
la forme d'un groupement, l'ensemble des
pieces numres dans la rubrique ci-des-
sous devra tre fourni par chaque membre
du groupement, l'exception de la lettre
de candidature. En tout, devront tre clai-
rement prciss l'identit, le role et eu
gard aux comptences, la complmenta-
rit de chacun des membres du groupe-
ment dans le cadre du project. Il est interdit
aux candidates de presenter pour le march
plusieurs offres en agissant la fois en
quality de candidates individuals et de
membres d'un ou plusieurs groupements.
111.1.4. L'excution du march est soumise
d'autres conditions particulires : Non


12




~1 JSB 10 mas21 6 A N N E A E


1 AVIS D'ANNONCES LEGALES


111.2. CONDITIONS DE PARTICIPATION
Critres de selection des candidatures :
Seront retenus et invites remettre une
offre les candidates don't le dossier de can-
didature sera complete et don't les lments
relatifs aux capacits techniques, conomi-
ques et professionnelles auront t jugs
suffisants.
Renseignements concernant la situation
des oprateurs conomiques et renseigne-
ments et formalits ncessaires pour l'va-
luation de la capacity conomique, finan-
cire et technique minimal requise en vue
de la selection des candidates (application
des articles 43,44,45,46,52 et 156 du
code des marchs publics)

111.2.1. Situation personnelle des oprateurs
conomiques, y compris exigences relatives
l'inscription aux registres du commerce ou de
la profession :
extrait KBIS
copie du ou desjugements prononcs si le
candidate est en redressementjudiciaire ;
declaration sur l'honneur du candidatjusti-
fiant qu'il n'entre dans aucun des cas men-
tionns l'article 43 du code des marchs
publics concernant les interdictions de sou-
missionner :
declaration concernant le respect de l'obli-
gation d'emploi mentionne aux articles
L.5212-1 L5212-4 du code du travail
lettre de candidature et d'habilitation du
mandataire par ses co-traitants (DC4)
DC5
Documents produire dans tous les cas au
stade de l'attribution du march :
pieces prvues aux articles D.8222-5 ou
D.8222-7 et D.8222-8 du code du travail;
attestations et certificates dlivrs par les
administrations et organismes comptents
prouvant que le candidate a satisfait ses
obligations fiscales et sociales ou docu-
ments quivalents en cas de candidate
stranger ;
DC 7 ou documents quivalents en cas de
candidate stranger (Etat annuel des certifi-
cats reus)

111.2.2. Capacity conomique et financire :
chiffres d'affaires concernant des presta-
tions similaires celles objet de la
dlgation de service public envisage au
course des trois derniers exercices clos
disponibles ;
une declaration approprie de banques ou
preuve d'une assurance pour les risques
professionnels
tout autre document lui permettant de faire
la preuve de sa capacity financire

111.2.3. Rfrence professionnelle et capacity
technique :
Toutes pieces permettant d'apprcier les
garanties professionnelles et financires de
l'entreprise et l'aptitude assurer la continuity
du service public et l'galit des usagers
devant le service public et plus particulire-
ment :
un mmoire prsentant le candidate, son
savoir-faire en matire d'exploitation du
service en rapport avec l'objet du present
march ;
rfrences pertinentes du candidate en rap-
port avec l'objet du march ou tout autre
document dmontrant son aptitude assu-
rer l'excution du service public en cause ;
renseignements relatifs la nature de l'acti-
vit, qualifications professionnelles,
moyens techniques et humans du candidate

111.2.4. Marchs rservs : Non

111.3. CONDITIONS PROPRES AUX MAR-
CHES DE SERVICES
111.3.1. La prestation est rserve une profes-
sion particulire : Non

111.3.2. Les personnel morales sont-elles tenues
d'indiquer les noms et les qualifications profes-
sionnelles des membres du personnel charge
de l'excution du march : Non


SECTION IV : PROCEDURE
IV.1. TYPE DE PROCEDURE :
IV.1.1. Type de procedure
Procedure ngocie
Des candidates ont-ils dj t slectionns ?
Non
IV.2. CRITERES D'ATTRIBUTION :
IV.2.1. Critres d'attribution
Offre conomiquement la plus avanta-
geuse apprcie en function des critres
noncs dans l'invitation presenter une
offre.
IV.2.2. Une enchre lectronique sera effec-
tue : Non

IV.3 : RENSEIGNEMENTS D'ORDRE ADMI-
NISTRATIF
IV.3.1. Numro de rfrence attribu au dos-
sier par l'entit adjudicatrice : Non
IV.3.2. Publication communautaire relative
la meme consultation
Date d'envoi de l'avis concernant la meme
procedure d'achat au Journal official de
l'Union Europenne : 5 mars 2010
IV.3.3. Date limited de reception des candida-
tures
Mercredi 14 avril 12 h
IV.3.4. Langue pouvant tre utilise :
Franais
IV.3.5 Date prvue pour l'envoi aux candidates
slectionns de l'invitation presenter une
offre : 16 avril 2010

SECTION V. RENSEIGNEMENTS COM-
PLEMENTAIRES
Vi1. S'AGIT-IL D'UN MARCH A CARACTERE
PERIODIQUE ?
Non
V.2. CE MARCH S'INSCRIT-IL DANS UN
PROJECT / PROGRAMME FINANCE PAR LES
FONDS COMMUNAUTAIRES ?
Non
V.3. UNIT MONTAIRE : L'euro
V.4. PROCEDURES DE RECOURS
V.4.1 Instance charge des procedures de
recours :
Tribunal administratif de Saint-Barthlemy
(Basse-Terre), Quartier d'Orlans, Alle
Maurice Micaux, 97 109 BASSE-TERRE,
FRANCE
Courrier lectronique (e-mail) :
greffe.ta-basse-terre@juradm.fr
Tlphone : 05.90.45.81.38
Fax : 05.90.45.96.70
V.4.2 Organe charge des procedures de
mediation (le cas chant)
Comit consultatif interrgional de Paris de
rglement amiable des litiges relatifs aux
marchs publics, 29, rue Barbet-de-Jouy,
75700 PARIS, CEDEX 7
Courrier lectronique (e-mail) :jean-
louis.chavernac@ile-de-france.pref.gouv.fr
Tlphone : 01 44 42 63 43
Fax : 01 44 42 63 37
V.4.3 Service auprs duquel des renseigne-
ments peuvent tre obtenus sur l'introduction
des recours :
Tribunal administratif de Saint-Barthlemy
(Basse-Terre), Quartier d'Orlans, Alle
Maurice Micaux, 97109 BASSE-TERRE,
FRANCE
Courrier lectronique (e-mail) :
greffe.ta-basse-terre@juradm.fr
Tlphone : 05.90.45.81.38
Fax : 05.90.45.96.70
V.4.4. Autres informations
Les candidates doivent utiliser les formulaires
DC4 (lettre de candidature) et DC5 (dclara-
tion du candidate) pour presenter leur candida-
ture. Ces documents sont disponibles gratuite-
ment sur le site www.minefe.gouv.fr
Condition de remise des candidatures : par
voie postal ou dposer l'adresse dfinie au
1.1.1
Condition d'envoi de la lettre d'invitation
presenter une offre : la lettre d'invitation pr-
senter une offre sera adresse aux candidates
don't la candidature aura t retenue.
V.4.5 Date d'envoi du present avis la publi-
cation : 4 mars 2010

Le President, Bruno MAGRAS


REPUBLIQUE FRANCHISE
-------.---
COLLECTIVITE DE SAINT BARTHELEMY

CONSTRUCTION D'UN E.H.P.A.D
MISSION SPS

MAPA, procedure adapte

ANNOUNCE LEGAL

Matre d'ouvrage :
COLLECTIVITE DE SAINT BARTHELEMY
DIRECTION DES SERVICES TECHNIQUES
TERRITORIAUX
BP 113 GUSTAVIA
97098 SAINT BARTHELEMY CEDEX
Tel : 05 90 29 80 37- Fax : 05 90 29 87 77
Matre d'oeuvre :
E.U.R.L Xavier DAVID
B.P. 171
97095 SAINT BARTHELEMY Cedex
Tel : 05.90.29.80.90
Fax: 05.90.27.76.42

1 DENOMINATION DE L'ORGANISME QUI
PASSE LE MARCH :
Collectivit de Saint-Barthlemy
B.P. 113- Gustavia
97098 SAINT-BARTHELEMY CEDEX

2 PROCEDURE DE PASSATION :
MAPA : March pass selon procedure adap-
te conformment l'article 28 du Code des
Marchs Publics
March en lot unique

3 OBJET DU MARCH :
Mission de coordonnateur en matire de scu-
rit et de protection de la sant pour l'opra-
tion prsente l'article 5, sur la base de
deux visits par mois sur les trois premiers
mois du chantier, une visit par semaine sur
les 18 mois suivants et deux visits par mois
sur les trois derniers mois du chantier.

4 LIEU D'EXECUTION ET DELAI:
Lieu du chantier : rue du pre de Bruyn, prs
de l'hopital Gustavia
Travaux prvus sur une dure d'environ 2 ans

5 CARACTERISTIQUES DU PROJECT :
Ensemble immobilier sur une parcelle de
2.860 m2 avec un rez-de-chausse compre-
nant des sales annexes l'hopital, un par-
king et des locaux techniques, un niveau sup-
rieur rserv un E.H.P.A.D, tablissement
hospitalier pour personnel ges dpendan-
tes, et deux niveaux parties comportant 8
logements de function. Estimation du cot glo-
bal des travaux : 11.500.000
March de travaux en corps d'tat spars
comportant 15 lots. Nombre maximum d'ou-
vriers prvus simultanment sur le chantier
environ 80

6 DELAIS D'EXECUTION DES TRAVAUX:
Travaux de terrassement en course. Dbut des
travaux de gros oeuvre prvus pour mai
2010

7 VARIANTES :Sans objet

8 DATE LIMITED DE RECEPTION DES
OFFRES: 18 mars 17h00.

9 FORME JURIDIQUE DU TITULAIRE
Candidat individual ou groupement d'entrepri-
ses solidaires

10 PROCEDURE D'ENVOI OU DE DEPOT
DES OFFRES :
Les offres devront parvenir soit :
par voie postal en recommand avec accuse
de reception ou, dposes l'hotel de la
Collectivit, Direction des Services Techniques
Territoriaux contre rcpiss.
Adresse :
Monsieur Le Prsident de SAINT-BARTHELEMY


Direction des Services Techniques Territoriaux
B.P. 113 Gustavia
97098 SAINT-BARTHELEMY CEDEX

11 CRITERES DE SELECTION DES CANDI-
DATURES :
Conformes l'article 52 du CMP:
Garanties et capacits techniques et financi-
res (moyens en personnel et materiel, qualifi-
cations ou quivalences, chiffre d'affaires)
Rfrences professionnelles (rfrences pour
des prestations similaires)

12 CRITERES DE SELECTION DES OFFRES :
L'offre conomiquement la plus avantageuse
sera apprcie en function des critres de
choix dfinis ci-dessous et suivant la pondra-
tion suivante :
Adaptability aux contraintes (20 %)
Prix des prestations globales (80 %)

13 JUSTIFICATIONS A PRODUIRE
QUANT AUX CAPACITES ET QUALITIES
DU CANDIDATE:
Les entreprises auront produire, en meme
temps que leur offre, un dossier comprenant
les pieces suivantes :
Lettre de candidature (DC4).
declaration du candidate (DC5).
certificates et attestations des administrations
comptables et organismes charges de l'as-
siette et du recouvrement des impots et de
ses cotisations, ou copie de l'tat annuel
(DC7) des certificates prcits.
attestations d'assurance de RC et pour tou-
tes garanties professionnelles.
une fiche de renseignements prcisant le
niveau technique des personnel affectes
la mission

14 VALIDITE DES OFFRES : 90jours.

15 UNITE MONETAIRE : EURO

16 MODE DE FINANCEMENT: Finance-
ment propre

17 RENSEIGNEMENTS ADMINISTRATIFS
Sophie OLIVAUD, Directrice des Services
Techniques Territoriaux
Tel : 0590 29 80 37
Fax : 0590 29 87 77

18 RENSEIGNEMENTS TECHNIQUES
Xavier DAVID, Matre d'oeuvre
Tel : 0590 29 80 90 / Fax : 0590 27.76.42

18- DATE D'ENVOI AUX PUBLICATIONS :
Le 4 mars 2010

Le President, Bruno MAGRAS


SCP Grald MOUIAL,
Sylvie RICOUR-BRUNIER, Thierry BALZAME,
Nadia JACQUES-RICHARDSON, et
Renaud HERBERT, notaires ST MARTIN
et ST BARTHELEMY

AVIS DE MODIFICATION

Aux terms d'un acte de cession de parts
sociales reu par Me Thierry BALZAME en
date du 05/02/2010, les associs de la SCI
LA FONTAINE au capital de 24 391,84
Euros, don't le sige est SAINT-BARTHELEMY
(97133), Colombier, immatricule au RCS de
BASSE TERRE sous le n 414 666 438, pren-
nent acte de la decision de M. Daniel
COUDRE de dmissionner de ses functions de
co-grant de ladite SCI computer du
05/02/2010. Par suite de cette dmission,
Mme Irma GREAUX demeurant SAINT-BAR-
THELEMY (97133), Flamands, demeure seule
et unique grante de la socit computer de
cette meme date.
Les status ont t modifis en consequence.
DEPOT LEGAL: Tribunal de Commerce de
BASSE TERRE.

Pour AVIS.
Le Notaire


m1




1 JB 10mr 00-i 6 EIE ANNOCE


otofzs

866- A vendre 600XT, BEG,
quip super motard : 2000
euros dbattre. Tl. : 06 90
490518


866- A vendre Scooter
125cc (2008) marque Sym
(Megalo) Parfait tat Rvi-
sions OK 1000 euros Tl. :
069031 83 19

865- A saisir magnifique


HARLEY DAVIDSON V
RODE Options 4200 Kms
- 2007 Bicolore Prix: 12 000
euros Contact 06 90 22 58
99 Ou 06 90 77 98 87


AVIS D'ANNONCES LEGALES
CONSTITUTION
L'EXPERT-DIESEL
SARL au Capital de 2.000
Sige social: les Ficus-Camaruche
(97133) Saint-Barthlemy
Objet social: l'achat, la vente, la commercialization,
l'tude de marchs, l'ingnierie, de tout materiel Electro
Diesel et accessoirement l'entretien, la reparation.
Grant Monsieur Vianney LEDEE demeurant Les Ficus -
Camaruche (97133) Saint-Barthlemy pour une dure
non limite.
Le dpot sera effectu au Greffe du Tribunal de Com-
merce de Basse-Terre
Le grant.


INTER LOGISTIC
Sarl au capital de 7.622
les Ficus Camaruche (97133) Saint-Barthlemy
RCS Basse-Terre 392.319.020
suivant dlibration d'une AGE du 1er Janvier 2010,
Monsieur CLOQUELL Vincent a t nomm Grant Man-
dataire en replacement de Madame Mireille CRESPO
p. VICTORI dmissionnaire, computer du mmejour,
pour une dure non limite.
Le dpot sera effectu au Greffe du Tribunal de Com-
merce de Basse-Terre.
Pour avis le grant


1


info@wimco.com
Apts et Maisons
louer
862-Loue garage pour
stockage Gustavia 600
e/mois. Contacter Agence
Ici et L 05 90 27 78 78

Immobilier
Venta


867-A Vendre Charade. CT
Ok. Vignette Ok. 3000
Euros. 06 90 41 64 50

865-A vendre voiture Seat
Ibiza, 3 portes trs bon tat
(contrle technique OK)
bote manuel, 16 V, 1,4L Prix
5000 euros dbattre
Contact 06 90 40 40 70

865- A vendre Mitsubishi
Pinin, bote manuelle, pneus
neufs, CT Ok, 4500 euros
dbattre. Tl. : 06 90 81 19
70 ou 05 90 27 74 67

SOffres d'emplois



863- US based travel com-
pany wants dynamic, detai-
led person to live and work
in USA for 18 mths under
Training visa. Candidate
must have good knowledge
of English, computer & work
well w/ team. Hotel reserva-
tions experience required.
Send CV to


PASSEZ VOS ANNOUNCES

JUDICIAIRES ET LGALES


dans


LE JOUBUL


Depuis l leriJanvlr 2010, le Journal de Saint Barth est habilit
reevoir lm annonces Juuciiaires et lgales
pour la collectivit de Saint Barthlunmy
Tarifs ralementaires et comDtitifi


A vendre, terrain constructi-
ble situ sur les hauteurs de
Lurin avec une vue imprena-
ble en direction de Shell
Beach et au loin sur St Mar-
tin. Vendu avec un permis
de construire pour une villa
de deux chambres. Trs
bonne opportunity pour
gnrer des revenues locatifs
St. Barth Properties
Sotheby's International
Realty: 0590 29 75 05
St Barth Sotheby's
Properties INTERNATIhAL h LTY
A vendre, villa de trois
chambres et piscine situe
sur les hauteurs de Gd Cul-
de-sac. Elle offre une belle
vue sur le lagon. Permet
une grande liberty d'exten-
sion et de renovation pour la
ralisation d'une trs belle
proprit ;


St. Barth Properties
Sotheby's International
Realty: 0590 29 75 05

Terrains

866- A vendre Terrain de
1703 m2 entire Petit Cul de
Sac et Toiny. Quarter rsi-
dentiel et calme. Vue sur
l'ocan. Plus de renseigne-
ments sur www.stbarthsvilla-
rental.com/land-for-sale.php
ou par mail jen@stbarthsvil-
larental.com

864-Vds terrain avec permis
de construire accord, situ
au dessus de l'Eden Rock.
Vue splendid sur la baie
de St Jean. Petite construc-
tion existante. Prix 1,5 ME
Tl. : 06 19 12 37 64 (de 8h
12h uniquement)


866- AV Duplex, Zone Fran-
che Basse-Terre, Bureau ou
Logement 135.000 euros -
Tl. 0690 38 99 24 0690
47 87 01

866- Unique Oyster Pond -
vends villa T3 grande ter-
rasse avec place pour
bateau au ponton Tl. :
0690 22 58 99/ 0690 77 98
87
St- Barth Sotheby's
Properties INTERNATIONAL LT
865-A vendre, charmante
villa de deux chambres et
piscine situe Toiny, enti-
rement rnove dans un
style contemporain. Elle
bnficie d'une vue magnifi-
que et imprenable sur
l'ocan ;
St. Barth Properties
Sotheby's International
Realty: 0590 29 75 05
St Barth Sotheby'
Properties INT. mTi mT


The Best Selection

of Villas in St Barth























j Real Estate j Agence Immobilire

a Villa Rentals a Location de Villas
a Villa Management a Gestion de Villas

Visit our villas on / Visitez nos villas sur :
www.icietlavillas.com

Sale Vente contact : estate@icietlavillas.com
Rental Location contact : rental@icietlavillas.com

Ph : 05.90.27.78.78 Fax: 05.90.27.78.28 ou 27.72.72
rue Samuel Fahlberg Gustavia 97133 Saint-Barthlemy


St. Barth Sotheby's
Ili-openies INTERNATIONAL JREALTY















HA n r GROS OEUVRE
CHARPENTE
COUVERTURE
SBE MENUISERIE
ENTREPRISE GNRALE DU BTP
TL : 05.90.51.15.85 FAx: 0590.279.917
sbegsaintbarthentreprisegenerale.com


STORES DECOR D

STORES EXTRIEURS ET INTRIEURS,
TOILE SUR MEASURE
Ane- de Cy Tl0.02.77 Fa 0.9027681


D jAffichage puiiblicitaire
M P-N
3 Aroport Flchage routier Marina
Agence Conseil en Communication



SPublicit e signaftique l
s ur^ tO S SltppoR.s
Dcoupe vinyle et Impression numrique
Fourniture et pose de films solaires



Pl.loltle .e Sewices Iloe.maluules

Diagnostic []EPcINNEE PC
Ssolutiona DE 0 41 8B 07


du L lei Ili 0 011
GARAGE HENRI GREAUX 4
ItE RQIA /RNTItE
RPAATION/,VENTF, PIECES 6C-,C'S10NS
ECHAPPEMENT- AmoRTISSEUR i G
MVIDIS E'BV'AIJT0 + BANC'OB


:: ALUVER
MENUISERIE ALUMINIUM MIROITERIE
TEL: 05 90 52 92 66- FAX :05 90 52 92 67
stbarthaluverinternational.com


1 Tr W"' 27VU JI 53 ELl : U, U 611 11/ I/


M Sudoku Qjq
Solution du prcdent numro

5 1 6 7 9 2 8 3 4
8 7 3 5 6 4 9 2 1
4 2 9 8 3 1 7 6 5
2 6 5 1 4 8 3 9 7
7 3 8 6 5 9 4 1 2
1 9 4 3 2 7 6 5 8
3 8 7 2 1 6 5 4 9
6 4 2 9 8 5 1 7 3
9 5 1 4 7 3 2 8 6





LE JOURNAL
DE SAIrT-BARTH
Les Mangliers B.P. 602 97098 St-Barthlemy cedex
journalsbh@wanadoo.fr ISSN: 1254-0110
Tl.: 05.90.27.65.19 Fax: 05.90.27.91.60
Editeur: S.a.r.l. Socit de Presse Antillaise
Grante et dir. de la publication Avigal Haddad
Rdactrice en chef Pierrette Guiraute
Rdaction Rosemond Graux
Commerciaux Ange Patureau, Avigal Haddad
Imprimeur Daily Herald N.V.
Dpt lgal chaque parution. Le Journal de St-Barth decline toute responsabilit sur
les announces publis. Reproduction ou utilisation des textes, announces, photos,
publicits publis dans le journal interdites sans notre autorisation crite.


M SudokuQt
Une grille de sudoku est divise en 9 lignes, 9 colonnes et 9
carrs. Le but est de remplir les cases vides avec les chiffres
de 1 9, de telle sorte qu'ils n'apparaissent qu'une fois par
ligne, par colonne et par carr de 3x3 cases. Vous devriez rapi-
dement russir vos premieres grilles. Bon jeu !
Retrouvez la solution dans notre prochain numro


4 1 7

7 8 2 5

8 4___

6 8 5

4 3

3 7 6

4 1

1 2 6 7
3 2 6

www.sudokustarfr


CROSSAG (SAUVETAGE EN MER) 05.96.70.92.92
GENDARMERIE 05.90.27.11.70
POLICE DE L'AIR ET AUX FRONTIRES 05.90.29.76.76
POLICE TERRITORIAL 05.90.27.66.66
HPITAL 05.90.27.60.35
POMPIERS 18 ou 05.90.27.66.13
MDECIN DE GARDE 15 ou 05.90.90.13.13
HTEL DE LA COLLECTIVIT 05.90.29.80.40
Ouvert du lundi au vendredi de 7h30 12h00 et de 13h30 17h00
sauf le mercredi de 7h30 12h30
ETAT CIVIL Numero d'urgence week-ends etjours frs 06.90.33.12.75
SOUS-PRFECTURE 05.90.27.64.10
RSERVE MARINE 06.90.31.70.73
DISPENSAIRE 05.90.27.60.27

MDECINS GNRALISTES
Frappier Gervais Odile 05.90.52.08.43
Husson Bemard 05.90.27.66.84
Husson Chantal 05.90.27.66.84
Maury Philippe 05.90.27.66.50
Rouaud Pierre 05.90.27.64.27
Tiberghien Yann Eugne 05.90.29.71.01
Weil Edgar 05.90.27.62.40
Worthington Theophilus 05.90.27.66.50
Acuponcteur/Homopathe : Tiberghien 05.90.29.71.01
Griatre : Frappier Gervais Odile 05.90.52.08.43
Homopathe/Ostopathe : Worthington 05.90.27.66.50
MDECINS SPCIALISTES


Chirurgien: Grasset Daniel
Gyncologue: Bordjel Patrick
Maladie appareil digestif : Vassel Bemard
Psychiatre : Berthier-Bicas Marie-Claude


05.90.27 81 60
05.90.27.68.78
05.90.87.90.92
05.90.97 60 07


Ophtalmologistes:
Cals Jean-Paul 05.90.87 25 55
Delaplace Yves 05.90.23 59 81
Pallas Alain 05.90.87 25 55
Rident Vronique 06.90.41.93.92 05.90.51.10.90
Oto-rhino-laryngologiste Chirurgie de la face et du cou
De Lanversin Hubert 06.90.73.09.02
Rhumatologue/mdecin ostopathe
Vuala Catherine 05.90.29.61.89
Stomatologue : Chlous Franois 05.90.27.87.31
CABINETS DENTAIRES
Achache Joseph 05.90.52.80.32
Chlous Franois 05.90.27.87.31
Mangel Marc 05.90.27.73.48
Maze Marie-Laurence 05.90.27.65.95
Redon Dimitri 05.90.27.87.28
Vergniault Pascal 05.90.29.86.08
AUTRES PROFESSIONS DE SANT


A.U.D.R.A.
Chiropracteur: Klein Gra
Infirmiers-Infirmires:
Barb Sophie
Benoit Hlne
Briscadieu Christophe


ird

05.90.27.67.55


Cardon Isabelle
Dechavanne Vronique
Febrissy Graux Corinne
Melinand Ccile
Meyer Marie-Jo
Rillot Brigitte 05.90.27.72.49
Masseur-Kinsithrapeutes :
Andr Sandrine
Bertin Guylne
Daniel Amaud Marie
Dumergue Cyril
Godfrin Frdric
Jourdan Vronique
Klein Grard
Maingard Bemadette
Marchesseau Christophe
Sorrentino Jean Christophe
Van Hove Frdric
Wormser Nicolas
Orthophoniste : Bouyer Christine
Ostopathe: Minguy Benoit
Wormser Nicolas
Pdicure Podologue : Boutiller Dominique
Psychologue: Ardil-Brinster Monique
Chard-Hutchinson Aline
Psychothrapeute M.Laure Penot
PHARMACIES
Pharmacie de l'aroport
Pharmacie Saint-Barth de Gustavia
Island Pharmacie St-Jean
LABORATOIRE D'ANALYSES :
RADIOLOGIE: Centre du Wall House
VTRINAIRES Kaiser Alexandre
Lhermitte Julie
Maille Jean-Claude


05.90.29.27.65
06.90.64.87.40


06.90.62.28.29
06.90.41.88.27
06.90.48.63.69
06.90.62.90.10
06.90.71.83.63
06.90.59.81.67
06.90.37.27.42
06.90.73.93.94
06.90.49.87.29


05.90.87.20.09
05.90.27.81.32
06.90.53.44.88
05.90.27.67.86
05.90.27.67.86
05.90.29.72.42
06.90.64.87.40
05.90.27.81.32
05.90.29.48.10
06.90.71.53.57
05.90.27.76.37
05.90.27.67.86
05.90.27.88.29
06 90 71.36.15
05.90.27.67.86
05.90.29.24.26
05.90.51.14.40
06.90.71.05.31
05.90.52.00.55

05.90.27.66.61
05.90.27.61.82
05.90.29.02.12
05.90.29.75.02
05.90.52.05.02
05.90.27.90.91
05.90.27.89.72
05.90.27.89.72


MENUISERIE SUR MEASURE
J AMEUBLEMENT
ESCALIER
J CUISINE
_____ ET'UDE PERSONNALISE GRATUFTE
MENUISERIE MAIGOT 05.90.27.76.21
sbmenuiserie@wanadoo.fr





NOTRE ENVIRONNEMENT, PLUS QU'UN DEFI...
UN ENJEU MAJEUR DU 21 SICLE


LA MICRO STATION D'ASSAINISSEMENT NDG
La station d'puration individuelle NDG, conforme V'arrt
ministriet du 7 septembre 2009 sur tes assainissements individuets,
est disponible Saint Barthtemy


ASSAINISSEMENT NOUVELLE GENBRATIC
- Installation enterre ou en surface
- Moins de 6m2 suffisent
- Aucune perte de terrain
- Raccordement en moins de 2 heures
- Mise en oeuvre rapide
- Maintenance annuelle rduite
- Normes europennes
- SANS ODEUR et SANS BRUIT
- Cuve garantie 20 ans
- AUCUN ADDITIF CHIMIQUE
- L'eau rejete peut tre utilise en
IRRIGATION ou ARROSAGE
- Botier de contrle de fonctionnement

PROCD DE TRAITEMENT BIOLOGIQUE
O Dcantation primaire
L'eau brute atteint le premier compartment, la chambre de
dcantation primaire o les matires en suspension tombent
par gravitation au fond du reservoir


( > .


r
'I
'


--M


y


SEpuration biologique
Au moyen d'une tuyauterie immerge, les eaux dcantes
provenant de la chambre de dcantation primaire arrivent
en-dessous du lit fixe bactrien. Le biofilm transform les
matires organiques et non organiques, dissoutes
on dioxydes de carbon et en nitrate grce l'oxygne
dissous dans l'eau. L'oxygnation est ralise par
insufflation d'air. L'air requis est fourni par un
compresseur d'air et est diffus sous forme
de fines bullets au moyen d'arateurs
tubulaires membranes.
Dcantation secondaire
Du bassin d'aration, l'eau arrive par gravitation dans le compartment final appel
chambre de dcantation secondaire. Cette tape de traitement assure la separation
entire l'eau blologiquement traite et la biomasse en excs. Le fond de cette chambre RENSEIGNEMENTS AU
a une forme conique pour faciliter la dcantation par un systme de pompe O 0
mulsion "lift", les boues en excs sont renvoyes dans la chambre de dcantation 06 90 59 99 56
primaire o elles sont stockes en attendant d'tre vacues.

QUAND L'EAU A BESOIN D'UNE NOUVELLE VIE
PUBLIC TiL. : OB 90 27 62 18
OUVERT LES LUNDI, MARDI, JEUDI, VENDREDI DE 7H30 A 12H ET DE 13H30 A 16H30
ET LES MERCREDI ET SAMEDI DE 7H30 A 12H


* :.




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs