• TABLE OF CONTENTS
HIDE
 Front Cover
 Title Page
 Foreword
 Detruisons definitivement...
 Pour l'histoire
 Le fardeau de la gloire
 Il est sincere: c'est sa force














Group Title: Son Excellence le Président Sténio Vincent
Title: Son Excellence le Président Sténio Vincent
CITATION THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00094306/00001
 Material Information
Title: Son Excellence le Président Sténio Vincent
Physical Description: 8 p. : ; 19 cm.
Language: French
Creator: Magloire, Jean A
Publisher: Impr. de l'E´tat
Impr. de l'État
Place of Publication: Port-au-Prince
Port-au-Prince
Publication Date: 1937
Copyright Date: 1937
 Subjects
Genre: federal government publication   ( marcgt )
non-fiction   ( marcgt )
Spatial Coverage: Haiti
 Notes
General Note: Reprinted from various periodicals.
 Record Information
Bibliographic ID: UF00094306
Volume ID: VID00001
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21215008

Table of Contents
    Front Cover
        Front Cover 1
        Front Cover 2
    Title Page
        Title Page 1
        Title Page 2
    Foreword
        Foreword 1
        Foreword 2
    Detruisons definitivement la legende
        Page 1
        Page 2
    Pour l'histoire
        Page 3
        Page 4
    Le fardeau de la gloire
        Page 5
        Page 6
    Il est sincere: c'est sa force
        Page 7
        Page 8
Full Text
Son Excellence le Prsident STENIO VINCENT
vu par
JEAN MAGLOIRE
Avril 1937
9 72.9405 M/95s


UNIVERSITY OF FLORIDA LIBR ARIES


Son Excellence le Prsident STENIO VINCENT
vu par JEAN MAGLOIRE
Avril 1937




AVANT-PROPOS
Du 18 Novembre 1930 cette date, ce qui reprsente exactement deux mille deux cent quatre vingt treize jours (2293), mes fonctions de Secrtaire au Conseil des Secrtaires d'Etat m'ont permis de suivre de trs prs la politique de Son Excellence le Prsident Vincent.
Ses actes et ses ralisations sont connus de tous, puisque ses ennemis eux-mmes en jouissent aujourd'hui. Mais ce que tout le monde ne sait pas, ce sont les difficults sans nombre qui ont prcd chacune de ces ralisations. A telle enseigne que beaucoup de gens, est-ce navet ou mauvaise foi, n'ont pas manqu de dire que le Prsident Vincent tait un veinard.
J'ai dj fait justice de cette stupide lgende et c'est, pour moi, l'occasion de rpter que si l'on doit parler de chance ce serait au pays qu'il faudrait l'attribuer pour avoir compt parmi ses citoyens Celui qui le dirige actuellement.
Mais, l encore, est-ce un effet du hasard:'... Vraiment, je me refuse laisser intervenir ce facteur,si ce n'est pour sa petite part normale en toute chose,car le Destin avait dsign M. Vincent, ds son jeune ge, pour sauver Hati, et il s'y est constamment prpar par sa culture, sa conduite, en un mot par la belle unit de sa vie.
Si le Prsident Vincent a la main heureuse dans tout ce qu'il entreprend c'est, tout simplement, parce qu'il a la passion du bien public et la volont inbranlable de raliser ses vues patriotiques. Mais il ne faudrait pas croire que cela va tout seul. Je suis plac pour savoir au prix de quels sacrifices on se fait le dfenseur intraitable des intrts hatiens.


L'envers de la mdaille prsidentielle, voil ce que tout le monde ne connat pas.
Son Excellence rte m'en voudra pas d'avoir rvl les peines et les tourments que drobe toujours, aux yeux du public, son temel sourire.
J'ose le faire, car j'ai la certitude qu'Elle (ne s'en dpartira jamais; c'est un des attributs de son charme naturel et, en mme temps, la caractristique d'une force certaine au service de la plus noble des causes.
JEAN MAGLOIRE


DETRUISONS DEFINITIVEMENT
LA LEGENDE
Il est rconfortant pour nous autres Hatiens de constater que tous les personnages trangers qui ont visit notre pays et qui ont eu l'honneur d'tre prsents su Prsident Vincent sont unanimes rendre hommage aux belles manires qui caractrisent le Chef de notre Nation.
Hati a t si souvent l'objet de dnigrements btes et intresss que ceux qui y viennent s'tonnent, naturellement, de trouver chez nous des hommes civiliss dans toute l'acception du terme. Mais, lorsqu'ils sont en prsence de M. Stnio Vincent, ils se rendent vraiment compte que notre race, si dcrie, peut fournir des types qui n'ont rien envier aux Europens les plus cultivs.
Ces qualits extrieures que l'on admire volontiers chez lui sont, en effet, le reflet d'une fonte culture intellectuelle et morale que seuls les tres spcialement dous peuvent acqurir et qui les rend si attrayants.
Ici, malheureusement, autour de notre Chef, une lgende s'est faite qui consiste attribuer la chance un coefficient quelque peu exagr dans la russite de ses entreprises toutes patriotiques. Il est wai de dire que, trs souvent, c'est sans intention de lui enlever le bnfice de ses triomphes. Cependant, il est mauvais de laisser se crer une telle lgende.
Ce qu'on appelle la chance ne peut exister que dans les loteries et les jeux de hasard. Tout ce que l'esprit humain conoit et ralise heureusement, n'est d qu' des qualits personnelles et intrinsques. C'cct de la force de l'ide, de l'habilet dans l'action et de la constance des efforts ncessaires que jaillit la russite. Voil tout. Et n'oublions pas
1


que, pour le cas qui nous concerne, beaucoup de choses ont t ralises malgr la mauvaise foi de quelques-uns et l'opposition acharne de quelques autres.
Vraiment, la chance elle-mme doit s'tonner de l'importance qu'on veut lui donner en la circonstance.
La rapidit avec laquellle le Prsident Vincent a enlev, si je puis dire, certains gros morceaux, a t pour beaucoup dans la formation de cette lgende. Certains ne s'expliquent pais ces succs foudroyants.
C'est pourtant simple comprendre.
Le patriotisme de M. Stnio Vincent n'a jamais t un doute pour personne, puisqu'il s'est manifest toutes les occasions et souvent dans des circonstances mmorables. Dans toutes les manifestations de sa vie publique, on a toujours senti en lui un homme dont l'idal est de raliser une Hati prospre et civilise. D'autre part, l'occupation Amricaine qui l'carta, pendant longtemps, de l'Administration Publique n'a fait que renforcer cet idal et concentrer, en mme temps, dans son esprit les moyens de le raliser. Arriv au pouvoir, sa seule proccupation fut donc de faire de son rve, si longtemps caress, une belle ralit.
Ainsi s'expliquent, de faon rationnelle, ses multiples et rapides succs dans sa fonction de Chef d'Etat; car, en dehors de ce sentiment fervent de patriotisme dont il est anim, il a toutes les qualits ralisatrices de l'homme politique.
Aprs avoir libr entirement son pays, il entreprend, d'une faon moderne, son quipement conomique.
Il ne faut plus dire, inconsciemment, que le Prsident Vincent a de la chance ; mais, plutt, qu'il a un beau programme et la ferme volont de l'excuter. C'est, d'ailleurs, ce qui a toujours manqu notre pays.
(Le Matin)


POUR L'HISTOIRE
C'est l'histoire qu'il appartiendra de fixer le magnifique rle jou dans les destines de la Nation Hatienne par le Prsident Vincent. Et elles seront belles, entre toutes, les pages que l'on crira sur la Seconde Indpendance et son habile Ralisateur.
Je me surprends quelquefois envier ceux qui, demain, s'adonneront cette tche, car rien n'est plus agrable, j'imagine, que de pouvoir parler de son pays en des termes particulirement logieux sans courir le moindre risque d'tre tax de parti-pris.
Il y a du beau pain sur la planche pour les futurs historiens et je regrette, sincrement, que mon esprit, n'tant point tourn de ce ct-l, ne me laisse aucun espoir d'tre de leur nombre.
Je me rabats sur la chronique et c'est pour moi une lgre consolation de penser que je contribuerai ainsi, pour une petite part, l'laboration de l'histoire nationale contemporaine. J'ai le rare bonheur d'tre dans l'entourage et de jouir de la confiance d'un de nos plus grands Chefs d'Etat, et je considre comme un imprieux devoir de citoyen de donner de la publicit ses moindres faits et gestes concernant la chose publique, il y a l tout un aspect intime de sa personnalit qui, sans cela, chapperait au gros du pays, lui drobant ainsi mille petites raisons de plus d'aimer et d'admirer son Bienfaiteur.
J'ai dj souvent parl du Prsident Vincent, et je parlerai de lui longtemps encore, toutes les occasions,sa grande modestie dt-elle en souffrir,car il ne s'agit pas pour moi de faire plaisir un homme; mais bien de rendre
3


service tous mes concitoyens en leur montrant tout l'intrt qu'ils ont entourer de leur sollicitude la plus entire Celui en qui la Nation Hatienne a trouv sa plus complte personnification.
J'ai dit que c'est l'histoire qu'il appartiendra de fixer son magnifique rle de Chef, car elle seule pourra donner Une vue d'ensemble sur son' passage au pouvoir qui vient de commencer. On peut, cependant, affirmer, ds maintenant, que si son action gouvernementale se poursuit au rythme actuel, Hati aura atteint un haut degr d'volution quand le char de l'Etat passera en d'autres mains.
mon avis,et beaucoup doivent penser comme moi, le plus grand titre du Prsident Vincent la reconnaissance populaire c'est qu'il est arriv un moment que l'on pourrait dite psychologique, o le pays allait jouer le tout pour le tout et que par sa foi, son patriotisme et son prestige, il a gagn la partie.
C'est en songeant l'abme qui pourrait s'ouvrir devant nous que l'on apprcie, comme il convient, le travail qu'il a accompli. Quant moi, tout l'enthousiasme de mes articles politiques procde de cette rconfortante pense.
Je ne suis pas de ceux qui, une fois le danger cart, prennent des airs de matador, pour faire accroire qu'ils n'ont jamais eu peur. J'estime, au contraire, que la meilleure faon de consolider la position acquise, c'est de ne jamais oublier les moments d'angoisse et aussi de ne pas avoir honte de montrer publiquement toute son admiration et sa profonde reconnaissance Celui qui est l'Artisan de la rnovation nationale.
(Le Matin)
4


LE FARDEAU DE LA GLOIRE
M. Pierre-Etienne Flandin, le grand homime d'Etat Franais, disait: Rien ne se fait de grand que par le cur. Et malheur celui qui accepte la misre de son prochain.
Cette phrase pourrait servir d'exergue l'uvre du Prsident Vincent.
On connat le bilan de son premier mandat et chacune de ses ralisations,si l'on veut bien se les rappeler, porte, tantt l'empreinte d'une volont inbranlable, tantt celle d'un cur dbordant de gnrosit.
Il suffit donc de savoir que M. Stnio Vincent est l'un des Hatiens les plus cultivs pour comprendre qu'un tel ensemble de qualits devait, tout naturellement, sduire un peuple, quel qu'il soit.
Jamais,et nous le disons bien haut,le pays n'a eu sa tte un homme dont la capacit intellectuelle, La valeur morale et le patriotisme, alors mme qu'on les prendrait sparment, peuvent tre compars ceux du Prsident Vincent. Et c'est bien cette merveilleuse harmonie dans sa formation individuelle, cet quilibre humain,nous allions dire surhumain,qui font de lui un Chef d'Etat complet; ce qui constitue Un fait unique dans notre histoire, et seule cette circonstance exceptionnelle pouvait avoir la vertu de raliser cette entente gnrale de tous les Hatiens autour de leur Prsidient, autre fait unique dans l'Histoire d'Hati.
*
Le rgne de M. Stnio Vincent,en dehors de ses ralisations de toutes sortes,-est une des plus belles leons de civisme qu'un peuple ait jamais reues de son Chef.
Nous, de la jeunesse intellectuelle, qui sommes avides d'apprendre aimer notre patrie, nous lui en savons infiniment gr.


Qui peut oublier et qui ne voudrait toujours entendre ces beaux discours o le Chef de la Nation,s'appuyant toujours sur ses propres faits et gestes,nous montre comment l'on doit servir son pays?...
Pour notre part, nous ne nous lasserons jamais d'couter les prcieuses leons du Matre.
Si la respectueuse sympathie que la jeunesse Hatienne nourrit pour le Prsident Vincent a des causes nombreuses et varies, celle-l n'en est pas la moindre. Et une telle estime qui a sa source dans l'intellect ne se perd pas facilement.
* *
Demain, l'enthousiasme populaire sera son comble, puisque le vu de tous s'est ralis. Nous allons assister une de ces manifestations de sympathie comme on n'en enregistre pas souvent.
On a vu de ces apothoses dans d'autres domaines, comme ce fut le cas pour Voltaire, par exemple, dans la Littrature,-mais ces honneurs extraordinaires taient toujours rendus par Une catgorie de personnes. Tandis qu'ici, c'est un peuple entier, toutes classes confondues,et dans un domaine o la passion intervient sans cesse,qui s'est lev, avec enthousiasme, pour crier:
Excellence, vous avez bien mrit de la Patrie!
Et ce cri ne fut pas uin aimable... exeat, comme on en donne quelquefois de cette faon. Mais bien une loquente introduction une dmarche dont le rsultat rendait inquite la Nation entire.
Cette dmarche fut couronne de succs. Dieu soit lou!
Esclave du devoir envers la Patrie, esclave de ses grandioses ralisations, esclave enfin de l'amour de son peuple, le Prsident Vincent n'a pas pu s'esquiver.
Que le fardeau de la Gloire lui soit lger!...
(Maintenant, 14 Mai 1936.)
6


IL EST SINCERE: C'EST SA FORCE
Dans une confrence prononce, il y a quelques annes, sur La Socit sous le Directoire, le Dr. Raoul Baudet disait d'un homme politique: Il est sincre: c'est sa force.
On pourrait user de cette formule pour porter un jugement sur le Prsident Vincent.
Certes, la patrie, au point de vue des ralisations, lui doit beaucoup et sa grande popularit est la consquence logique de son action gouvernementale. Mais, s'il est une qualit qui, chez lui, domine toutes les antres et, en mme temps, les englobe, c'est sa grande sincrit. Sincrit de cur, sincrit d'esprit.
Plac en face du problme Hatien, il n'a jamais essay d'en dplacer les donnes. Avec une balle conscience de ses responsabilits, il en cherche constamment la vraie solution. La ralit hatienne, voil son champ d'action.
N'a-t-il pas dit lui-mme: Le Gouvernement actuel ne va pas vers les masses avec des idologies, des thories desschantes ou des rves de l'esprit, mais il leur apporte et il leur apportera toujours des ralits concrtes qui leur assureront dans l'avenir une tranquillit laborieuse et dans le calme indispensable, les fruits de leur travail et plus d'aisance dans leurs foyers.
Cette magnifique phrase qui, elle seule, comporte tout un programme, tombe comme un coup de rgle sur les doigts de ceux qui cachent leurs ambitions inassouvies sous des formules idologiques.
Il suffit, d'ailleurs, de considrer, les uns aprs les autres, tous les discours du Prsident Vincent pour voir, imm-


diatement, que sur des sujets diffrents et dans des formes varies, ils se ressemblent tous, cependant, par un fond immuable de sincrit.
Le peuple Hatien sait que lorsque son Chef lui parle, c'est toujours le mot de vrit qu'il entend. Et il est prt tous les sacrifices, ayant la conviction de n'tre pas tromp, comme il l'a t trop souvent dans le pass.
Ainsi s'explique la belle harmonie qui rgne entre la Nation et le Prsident Vincent, harmonie que rien ne saurait altrer, pas mme les difficults d'ordre conomique que certains voudraient exploiter contre lui.
Aux paroles sditieuses, le peuple rpondra toujours: J'ai confiance en mon Chef. Son' patriotisme, sa bonne foi, son dvouement la chose publique me sont, aujourd'hui, familiers. Passez votre chemin, messieurs les ennemis publics, le mien est celui du progrs, dans l'ordre, le travail et la discipline, laissez-moi suivre Celui qui a su si bien me le tracer.
Le Prsident Vincent,croyez-le,-est absolument matre de la situation et,soyez-en srs,il la rglera la satisfaction gnrale.
IL EST SINCERE: C'EST SA FORCE.
(Maintenant)
8


University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs