Title: Adresse du président d'Haïti, au peuple et à l'armée, à l'issue de la campagne entrprise contre le Nord.
CITATION PDF VIEWER THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00093924/00001
 Material Information
Title: Adresse du président d'Haïti, au peuple et à l'armée, à l'issue de la campagne entrprise contre le Nord.
Physical Description: Book
Publication Date: 11/26/1808
 Subjects
Subject: Loi 205.PDF
Caribbean   ( lcsh )
Spatial Coverage: Haiti
Caribbean
 Record Information
Bibliographic ID: UF00093924
Volume ID: VID00001
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.

Downloads

This item has the following downloads:

UF00093924 ( PDF )


Full Text
No 205. ADRESSE du President .I'T.!iii, an people et a l'arm6e,
Sl'issue de la champagne entreprise contre le Nord (2).

Port-au-Prince, le 26 novembre 1808.

Les &v6nements de la derniere champagne vous 6tant connus en
grande parlie, je me bornerai a vous les presenter le plus succinc-
tement possible.
L'objet de cette champagne 6tait de former unejonction entire l'ar-
mne A la tkte de laquelle j'6tais, et celle command4e par le general
LAMARRE, ce qui infailliblement edt termind la guerre; mais avant
il fallait enlever Saint-Marc.
L'arm6e s'6tant mise en march le 3 septembre, rencoptra, le 7,
l'ennemi sur l'habitation Couilleau ; il fut force d'abandonner le
camp qu'il y avait 6tabli.
Depuis le depart de l'armee jusqu'au moment oi fut form le si6ge
de Saint-Marc, l'affaire la plus remarquable est celle ot l': I ,,l-.. i1-
CI'otnii.i'l.- par le g6n6ral BONNET, joignit sur l'habitation Verrier,
d i, les hauteurs des Verrettes, l'ennemi qui y avait pris une posi-
loii fio I avantageuse, et meme formidable; il s'6tait retranch6 dans
les measures qui existent sur cette habitation : il en avait cr6nelb les
incurs, de sorte que, sans 6tre expose, il faisait le feu le plus violent
sur nos troupes. Ce poste fut enlev6 i la baionnette. Tous ceux qui
ont pris part a cette affaire ont montr6 une ardeur et une intr6pidit6

(1) Voyez, no 83, Loi, du 26 mars 1807, concernant les costumes des Sd-
natliir, du Prdsident d'Haiti et du secretaire d'Etat, art. 3.
l,2) \Vos, no 197, Adresse du Sinat, du 3 octobre 1808, aux citogens de
1-i ifb puliq,''. demandant une contribution, etc.












qui leur font jinlliiioinl d'honneur. Un di i-l:.u, tout e qu I J \ mIt
d'armes et de munitions, resterent en notre pouvoir.
Le 24 octobre, nos positions 6taient prises pour former le siege
de Saint-Marc.
Le 25, l'ennemi commenca i canonner ; il attaqua les 23e et 24e
demi-brigades, Ala tkte desquelles etaient les g6neraux BAZELAIS et
METELLJS. L'.,iTir- a dur6 deux heures, et l'ennemi a ete IpI:,n W"
avec une perte considerable ; parmi les morts s'est trouv6 un offi-
cier superieur.
Le 9 novembre, lorsque les ordres 6taient donnas pI:Ir ti:i1ipo il -r
par mer l'artillerie de siege qui nous 6tait n6cessaire,a paru la flottille
de CHRISTOPHE ; alors le d6barquement de cette :1 I;ll: ie -. --i\ d.iio
ir!-.. -.il L 1 iliiin se sontemboss6s el i.iili'l:.irII ilr,.li-,.
Le 11, 1'ennemi sortant de la place de **i;nt-M ir., a a:llI:lt.- les
troupes sous les ordres du general BONNET ; il a t vigoureuse-
ment repouss6 et force de se placer sous la protection de ses bati-
ments.
Le 15, notre flottille a paru devantlarade de Saint-Marc, et a com-
battu avec beaucoup d'avantage la flottille ennemie, qui a Wte consi-
d6rablement endommagee.
L'avis que je regus alors que la ..,it,: ,le Cir.l-e .ii-H' d]i il
paraitre devant la rade de Srntil-l.iri et se joiilr-aux autres bti-
ments e!.eini- qui y ;I J..il -ili,'. 1,I fit donner i'.,rdr, ,ii comman-
dement de notre flottille de ne point ui:-::i.- de combat avec fI-I-
nemi, don't la r.,:e I,- n. il;it,: devenait superieure : je nevoulus rien.
donner au lii i.id
Toute communication par mer devenant alors impossible avec
l'armee, je r!',- -,I. de lever le siege, convaincu qu'une vingtaine de
jours suffiraient pour rendre notre marine sup6rieure a celle de
!'.-ii.iii. et prendre alors de nouvelles dispositions.
Durant cette eampagne, je n'ai eu qu'A me feliciter de la p.-iiiie-v,' .
du zele et du courage de nos troupes, qui, dans tous les combats,
tous les engagements, toutes les rencontres, ont Wt constamment
victorieuses.
Je n'ai rien neglig6 depuis mon arrive ici, pour procurer A notre
marine la superioritW de forces qui lui est necessaire. Je n'ai rien
neglig6 pour faire parvenir au general LAMARRE des renforts qui
ajouteront encore A cet esprit de resolution, A cet ascendant qu'a
pris d:pi.i- lI.i-l !i'- l'armee victorieuse ,i-lil command, sur cell
dle Cllni-',.-1'i l qui est toujours battue.


nw ^~u2


, aM4 -












I. :ilrn vous rl: i. voir quel a 6t- mon plan en entrant en
il..r, et comment des ,'ii 'I,,.-i r;,ipi, ,.ir- en out empiche
1'entibre i. \,. iiiir. J i :'.': -.',:1i., i,...,'I ,ir11 sur ma sollicitude pour
l'emploi des moyens qui doivent faire triompher les armes de la
RIpublique et fixer le bonheur parmi nous. Tous mes soins, toutes
mes veilles, seront liiiiii, consacres a ce but.
Cependant, quelques malveillants ont cherch6 p' i des propos ca-
lomnieux, at garer l'opinion iiul.II,.- sur Li conduite et les opera-
tions du gouvernement. Ces .i-il.i.'i.qu, qui n'ont jamais rien ait
l'nli,.- pour la patrie, n'ont A (. i,:ri'. je 1 .., ;s, que I'indignation
g6nerale. Que peuvent-ils d'ailleurs .li.rI i dIe leurs vaines et insi-
dieuses clameurs?Le ..i-\.-. It, ,rin i rii. fni I de s: I.i e..I- I.-.r se repose
sur le jugement de la ..',: ;l 1;i.- .1 il'.. < I, J:. i jini>il il voue ces
factieuxau plus profound i.'l! ii' I : i ,.. ,-,d .ii il i 1.lj- : 11
leurs d6marches et sur les trames -,:.i.sls 'qu'ils ont eu i'.i.n .,-i-
ment de concevoir (4).
Port-au-Prince, le -., novembre I-ill, an V.
Sii,-: PnTION.




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs