Group Title: L'Esclavage a Travers le Monde : Conference Faite a l'Association du Centenaire
Title: conference faite a l'association du centenaire
CITATION THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00093442/00001
 Material Information
Title: conference faite a l'association du centenaire
Series Title: L'Esclavage a Travers le Monde : Conference Faite a l'Association du Centenaire
Physical Description: Book
Language: French
Publisher: Imprimeire Victor Goupy
Place of Publication: Paris
Publication Date: January 17, 1894
 Record Information
Bibliographic ID: UF00093442
Volume ID: VID00001
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.

Full Text

L'ESCLAVAGE


cesseur, tomba dans les mmes erreurs qu'eux.
Il poursuivit avec plus d'acharnement encore les
noirs; Tantt c'tait d'interdire le sol de France
aux hommes de couleur, tantt de les empcher
de se vtir comme les blancs.
Voltaire, Diderot, Rousseau, les encyclop-
distes prchaient l'humanit. Les arts dlu-
rant les cours faits de grossires passions, les
lettres atteignant le plus grand dveloppement
possible, la philosophie qui discutait les dogmes
pour donner raison la science, rien n'avait
russi refaire les prjugs des oisis heureux.
Cependant le people crevait do faim, de misre,
de privations, il tait encore taillable. Des im-
pts vexatoires : la gabelle, les aides, etc., lui
jetaient le dpit dans le cour. La terre de France
presque abandonne par les campagnards impo-
ss et poursuivis, ne rendait presque rien. La
dette tait excessive, le people puis, le deficit
come un gouffre s'ouvrait pour fire place
la banqueroute. Calonne essaya. Necker ne lit
pas grand'chose, et cependant c'tait la ruine





A T::AVERS LE MONDE


qui s'offrait, terrible, menaante, effroyable. La
revolution dans ce people montait come un
torrent sous l'irrsistible pousse de la bour-
geoisie amliore. En 1779, des affranchis noir.-
et multres, choisis Saint-Domingue par
Monsieur de Belzunce et le come d'Estaing,
devaient Savannah combattre ct des
blancs, les surpasser souvent par le courage et
l'audace, peser et apprcier leur valeur relle et
sentir descendre en eux le souffle de la libert.
(Bruits, applaudissements.)
Cependant la traite des noirs se faisait avec
S acharnement sur les ctes d'Afrique. En 17i:3,
un trait abominable assurait Il'Angleterre tout
le monopole de ce traffic. Chacune des puissances
europennes avait en Afrique un march
esclaves.
Les philanthropes se rcribrent contre l'abus
de la force. En 1773, William Wilberforce
crivit contre cette pratique odieuse. En 1776,
l'tat de Virginie prohiba la traite et onze autres
tats suivirent son example. Mais, hlas! les




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs