Group Title: Justice (Fort-de-France, Martinique)
Title: Justice
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00088914/00090
 Material Information
Title: Justice hebdomadaire du Parti communiste martiniquais
Uniform Title: Justice (Fort-de-France, Martinique)
Physical Description: v. : ill. ; 36 cm.
Language: French
Creator: Parti communiste martiniquais
Publisher: Le Parti
Place of Publication: Fort-de-France, Martinique
Publication Date: December 28, 2006
Copyright Date: 2006
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: World politics -- Periodicals -- 1945-1989   ( lcsh )
Periodicals -- Martinique   ( lcsh )
Politics and government -- Periodicals -- Martinique   ( lcsh )
Genre: review   ( marcgt )
newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: Martinique
 Notes
General Note: Description based on: 65e. année, no. 17 (26 avril 1984); title from caption.
General Note: Latest issue consulted: 70. année, no 8 (22 févr. 1990).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00088914
Volume ID: VID00090
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 15715741
lccn - 90641373

Full Text



Pula Respnsablit et le- Deloppmen vial.


47 ans plus tardI
SDcembre 1959:.
Sune Rvolte
Martiniquaise
porteuse
Sd'un changement '
d'poque


Expression d'une
n1 En champagne immense aspiration
la reconnaissance
dE nous-memEs


__







A 14, IAS JeudI 28 Pe e206-Jstc 5 -Pg


Edited .............. p. 3
- Bravo Cyril I

Luttes sociales ...... p. 4
- CDMT : ne pas laisser s'installer la
criminalization syndicale

Agpicultupe .......... 5- S
- "l'Humanit" et la Banane Antillaise

Bec 5 Plumes ..... . p.
- Roger Use case du "Blanc"

Mmoips du Pesuple p. 7I .
- Dcembre 1959

]sans le Monde ...... p.
-. France : Marle-George Buffet en
Campagne
- Guerre civil en Somalie

Annonces Lgales .. p.I /1% -

sans le. Monde .
-.VYnzula le succs de ChaiveZi,:*
,-JIrak : GeorIe WN.-Bush, peine s


HOMMAGES PIERRE ALIKER


~o~i/IlAcie

c~ilWS~


ET CAMILLE DARSIERES


Le Stade
de Dillon
porter le
nom de
"Pierre
Atiker" :
ainsi I'a
dcid le
conseil
municipal
de la ville
de Fort-
de-France le 19 dcembre dernier. Il
s'agira de rendre un hommage au com-
pagnon d'Aim Csaire et premier ad-
joint de la ville durant 45 ans. La
crmonie aura lieu en fvrier, l'occa-
sion du centenaire de celui qui t ga-
lement un grand sportif.
Par ailleurs, le conseil d'administration


CHAMBRE D'AGRICULTURE : ELECTIONS EN JANVIER


A un mois des lections de renouvelle-
ment de la chambre d'agriculture, pr-
vues le 31 janvier 2007, la bataille est
lance entire les organizations syndi-
cales Codma-Modef dirig par Juv-
nal Rmir, I'OPAM de Romain Bellay et
la principal, la FDSEA avec Daniel
Berthome. Le dfi pour ces deux pre-
mires organizations est de mettre fin
au rgne de la FDSEA la tte de la
chambre depuis une vingtaine d'anne.
Le syndicate de Juvnal Rmir estime
que la gestion de la FDSEA a men
la catastrophe. Il dnonce le manque de
communication entire la chambre d'agri-


culture et les agriculteurs. Parmi ses ob-
jectifs, les Etats gnraux de l'agricul-
ture en Martinique. Guy Ovide
Etienne,prsident de la chambre, qui
compete se reprsenter sur la liste de
la FDSEA, juge son bilan plus que posi-
tif. Selon lui, la situation financire de la
chambre est saine et celle-ci dispose
mme d'un fonds de roulement impor-
tant. Depuis son arrive, l'agriculture
martiniquaise a pu maintenir ses filires
traditionnelles et s'ouvrir d'autres.
Que dcideront les agriculteurs le 31
janvier prochain ?


NOVEL SPACE POUR LES GYMNASES


"JUSTICE"
Administration & Rdaction :
TL : 0596 7 86 83
Fax : 05 96 63 13 20
cd.justice@wanadoo.fr



Fondateur Jules MONNEROT
(8 Mai 1920)
ArgqWe run A, Aliker & E, Zola
Frt4I -FaW Tl, : 05 96 71 88 83
toml sPtn >.Pa~aire 0111 187526
26 Janvior 2006
Ditre;I ur do la Publication :
Fornaond PAPAYA
Ir~fse u nrn l GIOUIOUBLY
rripr asion :
ltpslla Imprtinmrie Marlnliquaise
C7. Mrui f ztoe# z() 2/ For -de-France
tar ca n~I T is


Vendredi 22 dcembre, Claude Lise,
President du Conseil gnral a inau-
gur la nouvelle salle de gymnastique
du stade Louis Achille en prsences des
sportifs et des cadres de la discipline.
Les quipements sportifs du gymnase
se composent d'une piste, de barres, de
poutres, d'anneaux, de cheval-arons,
etc. Au total 23 agrs destins l'initia-
tion, l'entranement et la competition
sont mise la disposition des jeunes
gymnastes. L'espace spectateur peut
accueillir 200 places.
La construction du gymnase Louis


Achille qui s'inscrit dans la dmarche
HQE de production d'nergie lectrique
propre et de reduction de la dpen-
dance nergtique de la Martinique est
une belle illustration de l'engagement
du Conseil Gnral en matire de dve-
loppement et d'environnement avec 1
l'installation solaire photovoltaque qui
devrait permettre la production de l'eau
chaude sanitaire, la ventilation naturelle,
le recyclage des eaux pluviales. Cot
total de l'opration : plus de 4 millions
d'euros.


Communique IEDOM

SFin d'change des Billet de 500 francs "Pascal"
le 28 fvrier 2007.
Vous n'avez plus que 2 mois pour changer vos billets
de 500 francs "Pascal" contre des euros.
Apres le 28 fvrier 2007, les billets de 500F "Pascal"
ne seront plus changeables et n'auront donc plus de valeur,


du centre hospitalier de Fort-de-France
a dcid d'honorer la mmoire de son
ancien president 20 ans durant en d-
nommant la future maison de la femme,
de la mre et de l'enfant "fpitalCamille
(Darsires". La ville de Fort-de-France a
charge la commission de nomination
des rues
de trou-
ver l'ar-
tre de la
capital
qui de-
vrait por-
ter le
nom de
l'ancien
adjoint au
maire et
dput.










BRAVO CYRIL MAIS RESTONS LUCIDEs


Vendredi dernier, la Martinique, les
yeux rivs sur les crans des tl-
viseurs, a vibr d'motion, encou-
rageant par l'esprit son "idoe" Cyril
et votant massivement pour lui
afin d'assurer son triomphe face
Dominique pour ensuite mani-
fester bruyamment sa joie une fois
connu le rsultat tant espr.
Cyril, adolescent de 19 ans, origi-
naire du quarter Dillon, issu d'une
famille modest, a remport ce
vendredi 22 dcembre une victoire
mrite, fruit d'un long et difficile
travail sur lui-mme, ralis grce
ses professeurs de Star Aca-
demy qui l'ont conduit progressi-
vement mieux affirmer ses
capacits et dominer ses fai-
blesses, le poussant se dpas-
ser en permanence jusqu'
atteindre ce haut degr artistique
qu'on a pu apprcier lors de la fi-
nale. Ce rsultat a t aussi ob-
tenu parce que Cyril a t sans
cesse encourage par sa famille,
son quarter, par les nombreux An-
tillais et autres qui lui ont mani-
fest par des voies diverse leur
sympathie. Il a t surtout et
d'abord soutenu parce que Marti-
niquais et noir affrontant un dfi en
France o les noirs sont victims
de discrimination. Pour beaucoup
de nos compatriotes, cette victoire
de Cyril prend l'allure d'une re-
vanche contre le mpris d'une cer-
taine France. Ce en quoi il y a une
grande part d'illusion et d'alina-
tion de croire que c'est seulement
en France que l'on peut se rali-
ser.
Dans cette Martinique
en crise, o la jeu-
nesse,
prive
de re-
pres
solides
et sans
pers-
pec-
tives
d'ave-


nir, se laisse facilement tenter par
la drogue, la violence et la dlin-
quance, Cyril apparat manifeste-
ment comme un example suivre
: pas forcment sur la voie, sou-
vent illusoire de la musique, mais
sur celle de l'effort constant, de la
responsabilit et de la gnrosit.
A ce propos, il convient de fliciter
ses parents qui ont su le doter
d'une "arme" dterminante pour
affronter la vie : l'amour, alli
une bonne education.
Toutefois, l'observateur attentif de
la ralit que j'essaye d'tre, ne
peut s'empcher de voir certain
aspects dsagrables de ce
concours dit Star Academy. Ce
qui frappe d'abord, c'est la toute-
puissance de l'argent et la mani-
pulation du public laquelle elle
donne lieu. Des sommes
normes sont manifestement in-
vesties dans la Star Academy,
sommes que les propritaires de
la chane de tlvision qui orga-
nise ce concours rcuprent
d'une faon ou d'une autre, singu-
lirement en poussant sans cesse
les tlspectateurs voter en fa-
veur des -ou du- candidates de leur
choix. Ainsi on estime plus de
250 000 E les sommes dpen-
ses par les Antillais pour vot
Cyril. Ce vote peut tre dict par
la sympathie qu'on prouve pour
tel ou tel candidate, mais il peut
galement tre motiv par la vo-
lont d'liminer certain candidates
pour des raisons idologiques
sans lien aucun avec la musique.
En Martinique, les puissances
d'argent ont vite compris le parti
qu'elles pouvaient tirer de l'en-
gouement des Martiniquais pour le
feuilleton qu'est la Star Academy
et de la sympathie naturelle qu'ins-
pire Cyril. A cet effet, les commer-
ants se sont allis ATV, RCI et
France-Antilles pour maintenir la
pression psychologique sur le pu-
blic et le faire dpenser davantage
encore : ces mdias se sont en-
gags fond dans l'entreprise,


I


I


:, I .
singulirement ATV qui avait le
monopole de la retransmission
des missions et RCI. France- An-
tilles a fait fort le 21 dcembre, en
publiant, entire autre articles
consacrs Cyril, un qui se vou-
lait humoristique mais qui en ra-
lit tait destin aliner les
lecteurs, intitul "Coupe du monde :
France-Italie. L'affront sera lav dans Ce
chant... ": on y laisse entendre que
la finale de Star Academy serait
l'occasion pour la France de
prendre sa revanche sur l'Italie et
de laver ainsi l'affront subi par son
quipe lors de la finale de la
Coupe du monde de football.
Rsultat : Paris, dans le studio
de la "Star Ac.", ainsi qu' Fort-de-
France, au March et dans le vid
qui a suivi l'annonce de la "victoire',
des gens criaient tue tte "wou
pranyo !Nfoupranyo !", come l'is-
sue d'un match de foot.
On ne peut s'empcher de penser,
face la mobilisation massive des
Martiniquais(es) en faveur de la
cause de Cyril que si les mdias
le voulaient il serait possible de les
entraner agir pour d'autres
causes : contre la dpossession
de notre pays du fait du genocide
par substitution, contre la destruc-
tion de la mangrove gnipa, par
example.
Agissons pour que les martini-
quais prennent conscience de leur
force quand ils se rassemble pour
notre devenir commun
M. Belrose











CDMT: Ne PAS LAISSER S'INSTALLER

LA CRIMINALISATION DE L'ACTION SYNDICATE


Le syndicate CDMT mobilis sur plusieurs chantiers


Plusieurs thmes ont t dbattus par
les secrtaires gnraux de la Cdmt
(Centrale Dmocratique Martiniquaise
des Travailleurs) lors de leur dernire
rencontre avec la press le mardi 19 d-
cembre dernier. Le premier portait sur le
project de loi concernant la prevention de
la dlinquance. Ce project de loi "porte
des choses inquitantes", critique Philipe
Pierre- Charles,estimant que les efforts
ne sont pas faits pour rduire la dlin-
quance, laquelle a voir avec la gravit
de la situation social. Il pense qu'il faut
rechercher les solutions de ce ct. Ce
que dnonce la central dans ce texte,
c'est le rle dvolu aux personnel as-
sistants sociaux, aux maires et un cer-
tain formatage de la jeunesse partir de
theories comportementalistes venues
des USA. "On tend transformer ces per-
sonnels en auxiliaires de flicage social,
soutient-il. Pour le secrtaire gnral,
"La question fondamentale est la question
sociable, ilfaut la renforcer au lieu de mettre
en place des ois qui loupent feursujet ". Al-
bric Marcelin, secrtaire gnral Cdmt
ANPE, crie "victoire"aprs l'annonce du
gouvernement de prorroger d'un an le


dispositif
cong solida-
rit. Ce cri
est toutefois
nuanc par
la reduction
du finance-
ment de
l'Etat de 60
50% pour
abonder le
dispositif. Le
cong solida-
rit instaur
aprs les
checs suc-
cessifs des
measures de
prretraite,


permet un travailleur de 55 ans de
partir en retraite dans le priv et d'tre
remplac par un jeune de moins de 30
ans. Le financement tait ainsi rparti :
60% Etat, Dpartement et region 12.5%
et, 15% entreprises. Ils sont plus de
1900 salaries ligibles ce dispositif, en
face prs de 1500 jeunes. Ils sont 657
dj parties dans ce cadre en 2003, 143
en 2005, remplacs par autant de
jeunes. Le Conseil gnral a prvu plus
de 2 millions d', dans son budget 2007,
il n'y a rien pour la Rgion et l'Etat ne fi-
nance plus qu' 50%. Albric Marcelin
prconise que l'Etat utilise une parties
des fonds du Fedom alimente par une
hausse de 2% de la TVA depuis 1998,
et qu'il augmente sa participation
70%. Pour mettre en ouvre cette nou-
velle mouture, le syndicate rclame une
table ronde avec les diffrents parte-
naires du dispositif pour btir un nouvel
accord cadre. Il s'agit de prendre en
compete la revendication d'une transac-
tion afin que le retrait ne soit pas consi-
dr comme dmissionnaire, ainsi que
le versement d'une prime de dpart. Un
troisime sujet inquite le syndicate, il
s'agit des attaques l'encontre des di-


rigeants syndicaux, attaques qualifies
de "tentative de criminaliser faction syn-
dicale". Teut est fait sur le terrain pour
craser le syndicalisme, alors que l'on
parle de dialogue social, lance Flix Re-
lautte. A l'origine du courroux du syndi-
caliste, la condemnation d'une de leurs
camarades aprs la grve de sept se-
maines dans l'entreprise Maxi-mini-
mod. Le syndicate a soutenu cette lutte
dans laquelle il n'tait pas parties pre-
nante. Le patron Bensoussan a traduit
devant les tribunaux plusieurs syndica-
listes et employs malgr ce qui tait
crit dans le protocole d'accord de fin
de grve. Le tribunal a condamn de fait
une reprsentante de la CDMT 500 E
d'amendes et 1000 E avec sursis, pour
avoir dnonc durant la grve les man-
quements constats dans le protocole
d'accord. Egalement attaqu, Philipe
Pierre Charles, un des secrtaires g-
nraux pour son soutien aux travail-
leurs dans leur combat pour la
reconnaissance de l'unit syndicale
dans les restaurants de cuisine chinoise
de Monsieur Chau, au motif que le res-
ponsable syndical l'aurait pouss lors
de la ngociation. Le syndicate fustige
cette "justice colonial de classes de deux
poids deuw measures Un secrtaire de la
CDMT, Roger Lanoix, a port plainte
depuis deux ans contre un patron.
Cette plainte n'a toujours pas atterri de-
vant le tribunal alors que celle du sieur
Bensoussan l'encontre des syndica-
listes et des dirigeants du journal "Le
Peuple" quelques mois aprs est dj
juge. Remont par ces attaques, Flix
Relautte juge "fa situation grave" et d-
clare qu'il faut mettre un arrt cette
pratique. Il appelle les salaries ragir,
car serait "donner aux apprentis sorciers
patronaux.des motifs pour com6attre toute
contestation".
C.B.


TRANSPORT SCOLAIRE : LE CONSEIL GNRAL REVOIT SES MARCHES


Quelques transporteurs scolaires ont
protest mercredi 20 dcembre par une
operation "molokoy"contre leur viction
lors des procedures d'attribution des
marchs publics. Le president du
Conseil gnral, responsible de ce sec-
teur, aprs avoir pris connaissance des
lments fournis par les transporteurs
lors d'une rencontre avec eux et "dans


le souci de ne pas aggraver la paisociale et
interrompre le transport des lves", a sus-
pendu la procedure. Claude Lise a d-
cid de ne pas donner suite la
procedure en course, de relancer de nou-
velles consultations et de prolonger le
march desdits transporteurs jusqu'en
septembre 2007. Dans le mme temps,


une analyse approfondie du droule-
ment de la procedure avorte sera
mene.
Les transporters ont salu cette dci-
sion comme "/l plus just et la plus sage ".
Ils ont toutefois maintenu leur requte
d'annulation devant le Tribunal adminis-
tratif.











"L'HUMANITE" : ALERT AU CYCLONE SUR LA BANANE

ANTILLAISE


"L'Humanit" du 18 dcembre 2006 a
public sur une double page annonce
la "une" un dossier sur la banane antil-
laise intitul er4te au cyclone sur fa ba-
nane antiflaise".
Ce dossier comporte un reportage ra-
lis par notre consoeur Rosa Mous-
saoui- qui avait accompagn
Marie-George Buffet lors de sa visit en
Guadeloupe et en Martinique- dans
deux exploitations : l'une de 140 hec-
tares et 46 salaries d'un bk au Fran-
ois, Michel Hayot, et l'autre de 4
hectares d'un petit planteur au Robert,
Daniel Nouvet.
Une interview de Frdric De Reynal,
president du principal Groupement de
producteurs Bananamart en Martinique
permet de mesurer, vues par les grands
planteurs, les donnes de la crise qui
frappe ce secteur et, par rpercussion,
touche la Martinique entire. Partisans
du libralisme, les capitalistes bks en
subissent les attaques : terrible contra-
diction.
Le dossier comporte aussi la contribu-
tion de Grard Le Puill, spcialiste
connu des questions agricoles des lec-
teurs de "L'Humanit", qui analyse la
politique europenne en matire de ba-
nane.
Citant l'ouvrire Vincent Sully "Cfiaclia",
ancienne dlgue syndicale, Rosa
Moussaoui met en evidence la pnibi-
lit du travail, les salaires de misre, le
paternalisme du propritaire de la
grande exploitation.
Le petit planteur du Robert raconte que,
lev aux aurores, il travaille dix heures
par jour, se repose rarement le di-
manche, n'a plus d'ouvriers. Depuis
quelques mois, confie-t-il, il ne peut plus
se verser de salaire. Son compete d'ex-


ploitation est dans le rouge.
Rosa Moussaoui pointe la cause de la
crise : "jAuorigines de la crise: tentre en
vigueur du marcli common de (a banane en
1992. Avant cette date, les deu_ tiers du
marchfranais taient rservs fa produc-
tion antillaise, et le tiers restant au pays
JACP (Afrique-Caraibes-cPacifique). Un sys-
tme contingentaire qu'afait voeren clats
[a pression des multinationals amricaines
auprs desquelles s'approvisionnaient fau-
tres pays d'Europe. De lobbying en plaintes
auprs de 'OMC, tes gants de fa banane
que sont obtenu de (Bruxelfes fa libralisation de Cac-
cs au march europen sous reserve d'un
droit de douane au del de 800000
tonnes(..)".
Grard Le Puill crit que la banane est
une production sacrifice par l'Union
Europenne et d'expliquer : "Seule-
ment 16 % des bananes consommes dans
tes 25 pays de C'Union sont produites au-
jourd'hui par es pays membres. Ils'agit no-
tamment des dpartements franais
d'outre-mer, commencer par la 9Marti-
nique et la guadeloupe, mais aussi des ces
Canariespour "Espagne, de 'Madre pour le
Portugalet des les de la mer ge pour fa
rce..."
S'agissant de l'aide directed qui rem-
place l'aide compensatoire devant tre
fixe 280 millions d'euros pour l'en-
semble des producteurs de banane
communautaires, il explique : "Ifs'agi-
rait ici d'une aide directed, dcouple de la
production, ce quipeut conduire rduire
celle-ci sensiblement. Dans un tout autre
domaine, c'est dj le cas du bl duritalien,


dont la production a recul de 28 % en deuxw
ans a faveur du dcouplage des aides".
Il prcise : "Par ailleurs, l'aide don't on
dbat depuis des mois ne cote rien au 6ud-
get communautaire car elle est infrieure
auxtaxes perues sur la banane FdAmirique
Centrale ".
Et le rdacteur de "l'Humanit" de
conclure : "En definitive, fEurope tire
balls relles dans les pieds de ses produc-
teurs de bananes. Les pays uniquement
consommateurs nefont preuve d'aucune so-
lidait en faveur de cette production pri-
phrique de grande qualit. Et les pays
producteurs come la (France n'en finissent
pas de lcher du [est en ngociant recu-
lons".
Comme si tout cela ne suffisait pas, Fr-
dric de Reynal signal : "Le problme
soulev par la mise en place du tarif doua-
nier: ilest dj attaqu, aujourd'hui devant
[OMC, par r'quateur. Le niveau du tarif
fi, 176 euros la tonne, a defortes chances
d'tre revu la baisse. Ce qui signfiera tou-
jours moins de marge pour les producteurs
antillais".
Le nouveau systme d'aide la produc-
tion adopt le 19 dcembre 2006- 280
millions d'aides don't 129 millions d'eu-
ros pour les Antilles- est certes un com-
promis utile, mais rien n'est rgl sur le
fond.
Le rouleau compresseur du libralisme
capitalist continue refouler la produc-
tion antillaise pour rduire nos pays
l'tat d'hypermarchs europens et de
villages vacances.
Michel BRANCH


BANANE : 129 MILLIONS C POUR LA BANANE ANTILLAISE


Le Conseil des ministres europens de
l'agriculture ont adopt le 19 dcembre,
le nouveau rgime de soutien la pro-
duction bananire europenne. Le prin-
cipe de l'aide compensatoire disparatra
pour laisser place ce nouveau rgime
qui sera effectif en octobre 2007.
Bruxelles veut ainsi couper le lien entire
le niveau des subventions et celui de la
production des professionnels. Eric de
Lucy, le president des producteurs de
banane antillaise souligne que ce "suc-
cs est d ['unit de la profession et la


solidarity des lus et du gouvernement ". Sur
l'enveloppe de 280 millions d'euros, 129
millions sont dvolus aux producteurs
de Martinique et de Guadeloupe. Reste
trouver l'quilibre de partage entire
producteurs. Si les professionnels sont
un peu rassurs, l'inquitude reste de
mise lorsqu'on le sait que l'Equateur a
demand le mois dernier l'ouverture de
consultations devant l'organe de rgle-
ment des diffrends de l'OMC sur le
dossier du rgime d'importation de la
banane, l'estimant discriminatoire son


encontre. Les multinationales amri-
caines veulent des droits de douane en
dessous des 176 E en vigueur. En at-
tendant, les producteurs doivent encore
se battre pour faire face au manque de
trsorerie et l'endettement, sachant
que le solde de l'aide compensatoire
sera vers en juillet 2007 et que la nou-
velle mouture entrera en vigueur en oc-
tobre. D'ici l, combien sauront encore
disparu?










STUPEUR : LE PLACIDE ROGER LISE CASSE DU BLANCC"


Roger Lise dpartementaliste tranquille
Roger LISE, l'ancien snateur de la
droite dpartementaliste UDF, homme
courtois et tranquille, casse la baraque
dans une interview notre confrre
"Antilla" (no 1225 du 13 dcembre
2006). Il casse la baraque en cassant
du blanc.
Il dclare : "le 9Martiniquais a fait
confiance au blanc. Et c'est l ferreur !".
Et pourtant, dans le mme entretien,
l'ancien maire de Case- Pilote affirme
qu'il s'est loign de Csaire quand ce
dernier a parl d'autonomie. Plus dpar-
tementaliste que Roger LISE tu meurs :
"Ma philosophie et mes convictions sont [es
suivantes: Je suis dans un pays oje dois
dfendre mes droits. Je veux avoir l'galit
des droits. Ce n'est pas en allant ailleurs que
j'aurai cette galit... "
Poursuivant sa demonstration Roger
Lise distingue "deuxcatgories de blancs:
Il y a VictorSchoe[cher et l'Ab6 grgoire
et les autres. Dont Franois 1Mitterrand!
Luiparle du droit diffrence... Le bon
blanc gnreux et le mauvais blanc co-
lonialiste : en quelque sorte de l'image-
rie assimilationniste.
Contradiction : cela n'empche pas


notre homme de parler de "spcifici-
ts"alors qu'il refuse, au nom du droit
l'galit, la reconnaissance du droit
la difference, ce qui est loin d'tre
la reconnaissance du people martini-
quais et de la Nation martiniquaise.
C'est--dire, la dcolonisation.
Pourquoi les ides autonomistes et
d'mancipation supplantent-elles,
petit petit, les ides d'intgration,
lui demand le journalist d'Antilla ?
La rponse de l'ancien parlementaire
vaut son pesant d'illusions et de cli-
chs uss. Il explique : "Non, en ra-
lit tant que le mtropolitain qui vient pour
servir auxjlntilles se croira suprieur, ClAn-
tifais se sentira frustr. Ila impression
qu 'on fui impose beaucoup de choses. Ce qui
est possible, c'est d'obtenirdans le cadre des
(oisfranaises, la possibility de prendre nos
propres decisions. Pour cela, nous n'avons
besoin ni de r'Assemble Vnique, ni de lAu-
tonomie. C'est (e comportement arrogant du
fonctionnaire quiprdispose ces aspirations
d'autonomie mais cela ne va rien amliorer".
Ce ne seraient donc pas les lois fran-
aises qui ne seraient pas adaptes,
mais c'est le "comportement" des fonc-
tionnaires mtropolitains qui est seul en
cause. Mme si le facteur individual (es-
prit de supriorit, arrogance de cer-
tains Franais) n'est pas carter, c'est
avoir des illusions que de croire par
example qu'en matire fiscal les
choses dependent de la couleur de la
peau du fonctionnaire. D'ailleurs, c'est
le systme dpartemental bas sur l'as-
similation et une certain forme d'assis-
tanat qui alimente le sentiment de
supriorit, voire l'arrogance de certain
"blancs", comme les apelle sans am-
bages Roger Lise.


Quant "a possibility deprendre nospro-
pres decisions" dans le cadre des lois
franaises, qu'on nous cite des exem-
ples : Peut-on droger la loi Sapin en
matire de transports, par example ?
Peut-on enrayer la speculation foncire
et immobilire engendre par la dfis-
calisation ? etc, etc.
Seule l'Autonomie peut nous permettre
de prendre des lois pays spcifiques ou
d'avoir la capacity collective d'adapter
les lois franaises pour prendre nos pro-
pres decisions, en particulier pour chan-
ger de modle de dveloppement.
Roger Lise, comme tous ses pareils,
prtend ne pas voir que le systme d-
partemental est dpass. Mais il peroit
que beaucoup de Martiniquais en res-
sentent les incohrences et les checs.
Et pour le ddouaner, il prfre dnon-
cer avec une pointe de racism le
Blancc".
Une certain forme d'hostilit aux "m-
tros" n'est pas incompatible avec une
mentality assimilationniste qui rve
d'identification une France idale et
mythique ( cf certain aspects de la Cy-
rilmania) vue tour tour comme m-
chante ou bonne. Amour-haine.
Cela en soi-mme est symptomatique
de l'usure avance du systme noco-
lonial dpartemental au point que ses
plus ardents dfenseurs sont prts sa-
crifier certain de leurs papas blancs
pour prserver la domination colonia-
liste. Ils ne rejettent certainement pas
Sarkozy qui n'a rpudi la loi de la
honte sur la colonisation positive que du
bout des lvres et ne cesse de rpter
que la France n'a pas s'excuser de
son pass colonial.
Antoine GILLES


SANT : LAGENCE D'HOSPITALISATION COMBLE LES DEFICITS


L'agence rgionale d'hospitalisation a an-
nonc un complement de 330 millions d'
pour permettre de prsenter les bilans des
hpitaux l'quilibre. Cette announce inter-
vient aprs que la majority des syndicats
du secteur hospitalier ont tir la sonnette
d'alarme sur la crise que ce dernier subit
d fait de la tarification l'activit. En plus,
les hpitaux sont somms de prsenter
des budgets en quilibre. La central syn-
dicale CGTM est la premiere ragir.
Voici des extraits de sa declaration :
"L'anne 2006 se termine bien nous dit I'
Agency q(Kgionale de IHfospitalisation et
sans deficit !!!
Sur ce dernier point, ceci n'est pas totale-


ment exact puisqu' i avait t demand aux
pliusgros tablissements d'eneverdu budget
2006, [es reports de charges et crances irr-
couvrables (c'est--dire respectivement ce
que [es tablissements ont come dettes non
payes et ce que des particuliers leur doi-
vent).
J4ors s'i ne s'agit que du budget tronqu,
les o6jectifsfies par PAgence Rgionale de
I' Hfospitalisation aux tablissements ont
t atteints. 9Mais quelprikpour les usa-
gers et pour le personnel?
La ralit est que, dans les Centres Hospita-
fiers de Fort-de-France, du Lamentin, et de


Trinit le personnefa des conditions de tra-
vail excrables avec des remplacements non
effectus dans des proportions respectant le
minimum de scurit, des dparts la re-
traite non reitpllcs... tout cela sur des
effect ifs dLj insuffisants.
Le personneltest donc moins nombreuxpour
prendri en 'cliiairy 'correctement (es patients.
(..) Ali:,r l;a C'GTi 1 Sant soulaite de
bones ftes P insemOcb' dit personnellhos-
pitailer et souhaitie tous d'tre en bonne
'ant eni 2007, dtlutant ique la[ viilance sur
l's condition's ,l' .,wins of/irtes auxi usagers
(a'p(li'flo ni mo1 ilsitlion de tous."










ECEMBRE 1959 : UNE RVOLTE MARTINIQUAISE


vnements de Dcembre 1959 ont
e rvlateur d'un profound malaise
3 notre pays avec la persistence
e politique colonialiste de domina-
et d'crasement du people martini-
s.
ait divers banal entire un automobi-
"mtropoCitain"eet un cyclomotoriste
tiniquais, l'irruption d'un CRS en
appelant la troupe sans l'autorisa-
du Prfet sera le dclencheur de
; nuits d'meutes Fort-de-France
.21 et 22 Dcembre 1959) qui se
teront par la mort de trois jeunes
tiniquais (Betzi, Rosile, Marajo).
nment expliquer les causes de cette
sque rvolte ?
iand Nicolas dans son
store de la Martinique" -
me3) crit : "M. Beck (Prfet
intrim, les a constates ds Ce
ut. (Dans son rapport, iCnu-
"e : attitude de certain gar-
is C ... [es propos de certain
n6res de "'1Amicale des An-
is de CAfrique du ford" et Ces -
tifs voqus par [es commu-
tes projectt d'introduction de
vailleurs des fes anglaises, [e
image, l'incertitude de 'avenir
ir les jeunes). La responsa6ilit .
CRS est parfaitement ta6Cie
C[es autorits. "
provocation est bien l.
is les causes sont bien plus pro-
des et Armand Nicolas les analyse,
qui a t un tmoin avis et en pre-
.re ligne : "C'est le ConseiCGnraCuna-
te qui les soulignait dans sa motion du
Dcembre et dans celle du 15 anvier o
affirme qu'ils sont Ca consequence du
Case conomique et social grave que
'naissent Ces DOM, malaise d notam-
it la misre,au climage,aux incerti-
'es de la jeunesse quant son
'nir,situation aggrave par Ce comporte-
it raciste de certain lments de Ca popu-
ion mtropoitaine et demande,pour
'tre un terme au malaise persistent, de
ndre de promotes decisions conformes
prit de la motion du Conseil gnralen
e du 24 (Dcembre 1959"
st bon ici de signaler que cette mo-
i du 24 Dcembre est celle propose
le Groupe communist tel point
Sdans une note le Prfet dira : "Le
)upe communist a donc russi faire


voterpar le Consei[lnraliunanime sa pro-
pre motion".
L'analyse du Parti Communiste Martini-
quais est clairante : "Toutes [es measures
d'crasement des masses la6orieuses furent
appliques ici impitoyablement(atteinte la
Scurit Sociale, radiations massive de rs-
sistance MdicaCe Gratuite,liausse vertigi-
neuse des prix des products de
consommation courante, 6locage des salaires
etc ..). Le cot de la vie,plus lev qu'en
TFrance de 65%(selon les estimations offi-
cieles) fit un nouveau bon(prs de 30%) r-
duisant une misre atroce [es travailleurs
don't les salaires taient dj bas. Ces me-


Manifestation du PCM pour l'Autonomie
sures daustrit interviennent dans une p-
riode de crise conomique aigu et de
chmage gnralis...
La chute du pouvoir d'achat entrana de
nouvelles difficults pour les petits commer-
ants et les artisans dj accabls d'im-
pts.....
La cruise atteignait fes principles resources
du pays: limitation de la production su-
crire et rhumire, la 6anane tait vendue
perte par les petits planteurs, Cananas Lds-
avantag par des measures
douanires. .. D'anne en anne, avec le d-
calage croissant entire le prixstationnaire ou
en baisse des products exports et celui en
hausse des importations, le deficit de la ba-
lance commercial se creusait davantage.
.petits planteurs de canne et de banane rui-
ns par la mvente, distillateurs contraints
defermerleurs ta6lissements (185 distille-
ries de rhum en 1945, une trentaine actuel-
fement-1960) la suite d'une loifavorisant
la concentration; petits et moyens commer-
ants limins par le marasme et la concur-


rence des grands magasins (genre Prisunic)
instalfs avec 'aide des fonds d'Etat".
Cette situation qui sert de trame aux
vnements de Dcembre 1959 res-
semble curieusement celle que nous
connaissons aujourd'hui, 47 ans plus
tard.
La deportation massive d'une parties im-
portance de nos forces vives par le Bu-
midom, la mise en place du SMA, la
destruction progressive de notre faible
apparel de production, le enforcement
agressif de la socit de consommation
de products imports, le "gnocide par
substitution" subtilement organis que
l'on semble dcouvrir aujourd'hui sont
le fruit de la stratgie colo-
Sniale pour retarder au maxi-
S mum la prise de conscience
national martiniquaise.
S A partir de ce constat pour le
moins alarmant, le Parti
Communiste Martiniquais, le
S 14 Fvrier 1960 adopta un
project de statut d'Autonomie
pour la MARTINIQUE, r-
ponse un changement
d'poque et la nature du
systme colonial l'tape d-
partement.
Le pouvoir colonial, loin de
satisfaire les lgitimes aspira-
tions des masses vivre
mieux, dclancha une vaste
champagne de repression, d'intimidation,
de perquisitions systmatiques et
mme d'interdiction de sjour en Marti-
nique, comme ce fut le cas l'gard du
"mtropoCitain" Alain Plnel, alors vice-
recteur, qui avait eu le courage de d-
noncer la repression.
Et si aujourd'hui nous pouvons nous af-
firmer en tant que people et exiger notre
droit de disposer de nous-mmes, nous
le devons en grande parties ces com-
battants de la grande cause martini-
quaise. Les communists ont pris toute
leur part cette lutte et ont eu le cou-
rage et la determination de dire NON au
colonialisme franais.
Rappeler Dcembre 1959, c'est faire
comprendre aux gnrations actuelles
et futures que notre march vers la res-
ponsabilit, la dignit est un devoir de
tous les jours et les inviter viter les
piges d'un colonialisme camoufl qui
par touches habiles nous donne l'im-
pression de lcher du lest, mais qui as-
soie sournoisement avec, la complicit
d'lus sans principle, sa politique de do-
mination.
Fernand Papaya











FRANCE : MARIE-GEORGE BUFFET EN CHAMPAGNE


Aprs la
confirma-
tion le 20
dt dcem-
bre par
u n
AN deuxime
vote ( 81
%) par
les com-
g e cmunistes
S a franais
du choix
de Marie-George Buffet pour porter les
couleurs antilibrales l'lection prsi-
dentielle, cette dernire a public un
appel intitul "Oui je rentre en champagne .
Nous en publions les extraits ci-
aprs :
Que le candidature au service de que(ras-
sembl6fement ?
If y a urgence. iommes et femmes de
gauche, communists, socialists, colo-
gistes, afternatifs, rpu6icains de gauche,
toutes ceffes et ceuxqui veuent une gauche
populaire, antii6rate, nous nous devons
d'entrer en champagne.
Le 29 mai 2005, nous avons fait gagner
(Europe du progrs social de la dmocratie
et de la pai. contre (Europe du tout-mar-
chandet de la libre concurrence. Nous nous
sommes retrouvs ensuite, toutes et tous en-
sem6ble, dans de multiples luttes, face la
droite au pouvoir et extrememe droite. Les
jeunes ont gagn le retrait du CIVE.
Aprs les checs de la gauche pluriel(e, avec
[es hommes et lesfemmes qui ne voulaient
plus subir et qui voulaient combattre, nous
avons dcid de construire une nouveffe ma-


jorit gauche, qui rponde enfin aux, at-
tentes populaires.
QueldfiformidJa6fe Mettrefin auxalter-
nances o Con sort les sortants sans que ja-
mais notre vie ne s'amliore. Battre fa droite
durablement. Sortir du choix des renonce-
ments gauche. Celui qui une fois au pou-
voir sacrifice les besoins populaires aux
tenants de (ordre ta6bi, aux multinatio-
nales, fOMC, la (Bourse ou la Banque
central europenne. Et celui qui ne vise
qu contester, appeler les salaries butter
sansjamais agirpour leur donner le pouvoir.
Oui, nous voulons proposer ensemble une
autre voie gauche.
Cefle du courage et du combat. (Parce que
pour que chacun et chacune puisse bien
vivre et non survive, pour garantir des
droits rels, un toit, un emploi, un revenue,
une cole de la russite, la culture pour tous
et toutes, i faudra un gouvernement port
par la mobilisation populaire qui affronte,
affronte les actionnaires, affronte la com-
mission de (Bruxeles, affronte le capitalism
mondialis.
On nous dit que ce n'est pas possible. Et
pourtant lespeuples d'Amrique latine mon-
trent que respoirpeut se lever. Notre people
peut aussi, une nouvelle fois, bousculer les
pronostics, comme avec le rfrendum, fors
des prochaines elections prsidentielle et lG-
gislatives...
...J'appelle toutes [es composantes de ce
rassem6fement, mais aussi toutes cells et
ceuX qui voudraient s'y associer,
construire une champagne collective, respec-


AFRIQUE MEURTRIE : GUERRE CIVIL EN SOMALIE


Dcidment l'Afrique n'arrte pas de
saigner cause de la guerre civil, si
dvastatrice pour ses populations et
son conomie.
Le Soudan, la Cte d'Ivoire, le Libria,
la Rpublique Dmocratique du Congo,
le Rwanda, l'Ethiopie, le Tchad, la So-
malie l'Angola : voila ple-mle
quelques uns des pays africains qui se
sont rendus les plus clbres pour leurs
guerres intestines, le plus souvent ali-
ments par des puissances trangres
et des marchands d'armes sans scru-
pules.
Ces jours-ci l'attention des mdias et de
certaines capitals occidentales est
tourne vers la Somalie, pays divis en
deux depuis l'avance victorieuse en


juin 2006 des tribunalu islamiques" en
guerre contre le gouvernement lgale-
ment institu.
Pour contrer lesdits "tribunaux isfa-
miques" -dont les mthodes ne sont pas
sans rappeler celles des "talibans" le
gouvernement de transition somalien a
fait appel l'Ethiopie, qui lui a envoy
deux mille soldats.
Les "tribunauxisfamiuesququi contrlent
depuis juin la capital Mogadiscio,
avaient lanc en dcembre un ultima-
tum au gouvernement de transition exi-
geant le dpart des troupes
thiopiennes. L'ultimatum tant arriv
chance le 20 dcembre, les combats
ont repris avec violence aux environs de


Badoa, la seule ville contrle par le
gouvernement.
En fait l'Ethiopie, qui bnficie du sou-
tien des Etats-Unis, est bien engag en
Somalie.
L'Afrique : ce sont des millions de d-
placs souffrant de faim, de maladies
diverse, parfois d'exactions crimi-
nelles. L'Occident, en grande parties res-
ponsable de ses malheurs, a le devoir
de lui venir en aide, non seulement au
plan humanitaire, mais aussi et surtout
au plan conomique, en cessant de la
piller et d'alimenter les guerres civiles
pour mieux s'emparer de ses richesses
naturelles.
M. Belrose


tueuse de toutes [es sensibilits. fe rentre en
champagne en suspendant mes functions de
secrtaire national du (Parti communist
franais, commeje m' tais engage. Cer-
taine de engagement des militants et mi-
fitants communists, confiant dans leur
unit...
...Je rentre en champagne avec vous pour
battre la droite et gagner. Et porter vos co-
leres, vosparoles, vos exigences. Pourgagner
une scurite demploi et deformation. gagner un toit, un space pour vivre. Pour
gagner des salaires dignes et le temps de
vivre. violencesfaites aux femmes. (Pourgagner le
droit de vivre ensemble dans la tranquiflit.
Pourgagner une protection social assurant
chacun et chacune le bien-tre. gner une cole quifasse que chacun et cha-
cune exprime le meilleur de lui-mme.
Bien sr, les tenants de la pense unique,
nous diront, come en 2005, que tout cela
n'est pas possible. Et, bien moi, je rentre en
champagne avec vous pour affronter (Eu-
rope librale et construire (Europe du pro-
grs socialet de la dmocratie, pourfaire
respecter notre bien commun, les services pu-
61ics. Je rentre en champagne pour affronter
la tyrannie des actionnaires, des marchs,
des banques, et pour rendre, par une rforne
de lafiscalit, 'argent utile aux homes et
auxfemmes de ce pays...
C'est le sens de ma candidature flection
prsidentielle .









ANUIIE -LgiisJui I eir,, 200, -Jsien' 2 ?ie


ALLIANCE PERE ET FILS
SOCIT CIVIL
AU CAPITAL DE 100 EUROS
SIGE SOCIAL :
155 RAVINE VILAINE
7200 FORT DE FRANCE

AVIS DE CONSTITUTION

Aux terms d'un acte sous seing priv en
date Fort de France du 6 dcembre
2006 il a t constitu une socit pr-
sentant les caractristiques suivantes :
Denomination social : ALLIANCE PERE
ET FILS,
Forme social : Socit civil
Sige social : 155 Ravine Vilaine, 97200
Fort de France,
Objet social : La location de villa, la vente,
l'achat de tous types d'immeubles,
Dure de la Socit : 99 ans computer
de la date de l'immatriculation de la So-
cit au
Registre du commerce et des socits,
Capital social : 100 euros, constitu uni-
quement d'apports en numraire,
Grance: Monsieur Eric PETRICIEN, de-
meurant 155 Ravine Vilaine 97200 Fort
de France,
Clauses relatives aux cessions de parts :
agrment requis dans tous les cas,
agrment accord par le grant,
Immatriculation de la Socit au Registre
du commerce et des socits de Fort de
France.
La Grance FA 7258

HARMONIE GEA
SOCIT RESPONSABILIT
LIMITED
AU CAPITAL DE 7500 EUROS
SIGE SOCIAL : LOTISSEMENT
THORAILLE, VILLA BLYIA
97215 RIVIRE SALE
RCS FORT DE FRANCE 479 233 066

Aux terms d'une decision en date du 12
octobre 2006, la grance a dcid de
transfrer le sige social du Lotissement
THORAILLE, villa Blyia 97215 Rivire
Sale au Chemin Bonnechose, Dosithe.
97213 Gros Morne computer de ce jour,
et de modifier en consequence l'article 4
des status.
Pour avis, la Grance FA 7259

RGINE ATHANASE
SELARL AU CAPITAL
DE 5 000 EUROS
41, RUE ISAMBERT
97200 FORT DE FRANCE

AVIS DE CONSTITUTION

Aux terms d'un acte sous seing priv en
date FORT DE FRANCE du
19.12.2006, il a t constitu une socit
prsentant les caractristiques suivantes:
Denomination social : Rgine ATHA-
NASE
Forme social: Socit d'exercice liberal
responsabilit limite,
Sige social : 41, Rue Isambert 97200
Fort de France,
Objet social : l'exercice de la profession
d'avocat,
Dure de la Socit : 50 ans computer
de la date de l'immatriculation de la So-
cit au RCS de Fort de France
Capital social : 5 000 euros
Grance : Madame Rgine ATHANASE,
demeurant 12-10 Lotissement Les Flora-
lies 97280 Le Vauclin
Date de clture de l'exercice social :
31.12 avec un premier exercise cltur
au 31.12.2007
Pour avis, la Grance FA 7260

AVIS DE CONSTITUTION


En date du : 12/11/06, il a t constitute
une : Socit civil de construction -vente
Prsentant les caractristiques sui-
vantes :
Denomination : SICV LA COURTILLE
Adresse : C S2 Av. Antoine VITEZ Cit
DILLON 97200 Fort-de-France
Objet : l'Acquisition, la construction, la
vente en totalit ou par lots de tout im-
meubles, villas, terrain et gnralement
toutes operations civiles pouvant se rat-
tacher directement ou indirectement a cet
objet ou susceptibles d'en favoriser le d-
veloppement et ne modifiant pas le carac-
tre civil de la socit
Dure : 99 ans
Capital : 600 E
Le grant : Jean Yves FACELINA
Adresse : Rsidence Val Mayor Appt. 11
Bt. D Morne Pavillon 97232 Lamentin
Immatriculation au registre du Commerce
en course
Pour avis le Grant FA 7261

AVIS DE CONSTITUTION

En date du : 08/11/06, il a t constitute
une : SARL
Prsentant les caractristiques sui-
vantes:
Denomination : BRUNIFRAJEP
Adresse CS2 Av. Antoine VITEZ Cit
DILLON 97200 Fort-de-France
Objet : Le ngoce sous toutes ses former
de tout matriels et products en tout
genre, la gestion et l'administration de
toutes socits don't la socit dtiendrait
des parts sociales
Et plus gnralement toutes activits
commercials, industrielles, financires,
civiles, mobilires et immobilires se rat-
tachant en tout ou parties l'objet social et
tout objets similaires, connexes ou com-
plmentaires en favoriser l'expansion ou
le dveloppement.
Dure : 99 ans
Capital : 1000E
Le grant : Jean-Yves FACELINA
Adresse : Rsidence Val Mayor Apt 11
Bt D Morne pavilion Basse Gondeau -
97232 Lamentin
Immatriculation au registre du Commerce
en course
Pour avis, le Grant FA 7262

AVIS DE MODIFICATION

VITA-DIET
SOCIT RESPONSABILIT
LIMITE
AU CAPITAL DE 7622.45 EUROS
SIGE SOCIAL:
44 RUE SCHOELCHER
97214 LORRAIN
SIREN : 387 576 655
RCS DE FORT-DE-FRANCE

Aux terms d'une assemble gnrale
extraordinaire en date du 02/01/2006, les
associs ont dsign, en quality de g-
rante, computer de cette date du
02/01/2006 et pour une dure indtermi-
ne, Madame Jenny CLEDELIN pouse
MARCELLIN, demeurant au 44 rue
Schoelcher 97214 LORRAIN en rempla-
cement de Mademoiselle Franoise
MARCELLIN, dmissionnaire.
Le dpt lgal sera effectu au Registre
du Commerce et des Socits de Fort-
de-France.
Pour avis et mention.
Madame Jenny CLEDILIN
La Grante. FA 7263

M.D.E.T.P SARL
MORNE DES ESSES
QUARTER CHERTINE
97230 SAINTE MARIE


CAPITAL: 7622,45 euros
SIEGE SOCIAL : Quartier Chertine -
Mme des Esses 97230 Sainte-Marie
OBJET : Tous travaux publics et de bti-
ment, ainsi que les prestations lies ses
activits
La socit est immatricule au RCS :
433 637 816 000 11
Au terme du procs verbal en date du 5
dcembre 2006, l'assemble gnrale
extraordinaire a dcid de nommer en
quality de Grant :
Monsieur Alain BARTHOLET actionnaire
majoritaire en replacement de Madame
Dominique AGLAEE pouse BARTHO-
LET.
L'inscription modificative sera porte au
RCS tenu par le greffe du Tribunal de
Commerce de Fort de France.
Pour avis, le Grant FA 7264

KING CREOLE RESTAURATION SARL
BT AB AVENUE SALVADOR
ALLENDE DILLON
97200 FORT DE FRANCE

DENOMINATION : KING CREOLE RES-
TAURATION SARL
CAPITAL: 15 244.92 euros
SIEGE SOCIAL: Bt Av avenue Salvador
Allende
Dillon- 97200 Fort de France
OBJET : La fabrication et vente de plats
cuisins et toutes prestations dans le do-
maine de la restauration
La socit est immatricule au RCS :
442521 118
Aux terms du procs verbal de l'assem-
ble gnrale extraordinaire du 04 janvier
2005, il rsulte : que la collectivit des as-
socis accepted la dmission de Monsieur
Christian MELT de ses functions de g-
rant computer du 31 dcembre 2004.
Et a nomm en quality de nouveau g-
rant. Monsieur Armand LARCHER.
L'inscription modificative sera porte au
RCS tenu par le greffe du Tribunal de
commerce de Fort de France.
Pour avis, l'associ Majoritaire
Armand Larcher FA 7265

AVIS DE CONSTITUTION

Aux terms d'un acte sous seing priv en
date du 8 Dcembre 2006 Fort de
France, il a t constitu une socit pr-
sentant les caractristiques suivantes.
Denomination social :
CIDANTILLES.COL
Forme social: Socit en Nom Collectif
Capital social: 100 Euro
Sige social : Cit Dillon 483, avenue
Victor Corridun 97200 FORT DE
FRANCE
Objet social : Location simple et de
longue dure de matriels industries.
Dure :99 ans (quatre vingt dix neuf ans)
computer de son immatriculation au re-
gistre du commerce et des socits, sauf
dissolution anticipe ou prorogation.
Associ-grant : la socit CARAIBES
INVESTISSEMENT DEVELOPPEMENT,
SARL au capital de 10 000 Euros, Cit
Dillon 483, avenue Victor Corridun -
97200 FORT DE FRANCE, RCS Fort de
France B 435 179 460 don't le reprsen-
tant lgal est Monsieur Grard MARAN
Associ : Monsieur Grard MARAN, n le
25 mai 1957 Saint Esprit (Martinique),
de nationalit franaise et demeurant Cit
batelire Bat C4 appt. 739 97233
SCHOELCHER
La Socit sera immatricule au Registre
du commerce et des socits de Fort-de-
France
Pour avis, la Grance FA 7266

AVIS DE CONSTITUTION


DNOMINATION : M.D.E TP Sarl Aux terms d'un acte sous seing priv en


I


date du 11 Dcembre 2006 Fort de
France il a t constitu une socit pr-
sentant les caractristiques suivantes.
Denomination social :
CIDANTILLES.DEP
Forme social : Socit en Nom Collectif
Capital social: 100 Euro
Sige social : Cit Dillon 483, avenue
Victor Corridun 97200 FORT DE
FRANCE
Objet social : Location simple et de
longue dure de matriels industries.
Dure :99 ans (quatre vingt dix neuf ans)
computer de son immatriculation au Re-
gistre de Commerce et des Socits, sauf
dissolution anticipe ou prorogation.
Associ-grant : la socit CARABES
INVESTISSEMENT DEVELOPPEMENT,
SARL au capital de 10 000 Euros, Cit
Dillon 483, avenue Victor Corridun -
97200 FORT DE FRANCE, RCS Fort de
France B 435 179 460 don't le reprsen-
tant lgal est Monsieur Grard MARAN
Associ : Monsieur Grard MARAN, n le
25 mai 1957 Saint Esprit (Martinique),
de nationalit franaise et demeurant Cit
Batelire Bat C4 appt. 739 97233
SCHOELCHER
La Socit sera immatricule au Registre
du commerce et des socits de FORT
DE FRANCE
Pour avis, la Grance FA 7267

NOMINATION DE GRANT
CESSION DE PARTS SOCIALES

LE BEAU LINGE SARL
S.A.R.L AU CAPITAL DE 7927,35 E
SIGE SOCIAL : QUARTER LA
FERME 97270 SAINT-ESPRIT
R.C.S FORT DE FRANCE
40289639300012- 930 B

Suivant Procs Verbal de decision de-
l'assemble gnrale extraordinaire en
date 5 dcembre
2006:
Les associs ont autoris :
1. Des cessions de parts sociales dans
ladite socit ;
2. Et la nomination de Madame Simonie
Sylvestre PIED en quality de Grant en
replacement de Sarh DESOUS pouse
BOULET TONGIER de ladite socit
L'inscription modificative sera porte au
RCS tenu par le greffe du tribunal de
commerce de
Fort de France.
Pour avis, le Grant FA 7268

AVIS DE CONSTITUTION

Par acte sous seing priv en date 1 Juil-
let 2006, enregistr la recette principal
de Fort-de-France, il a t constitu une
socit prsentant les caractristiques
suivantes :
Forme : Socit civil immobilire (SCI)
SDnomination : "SCI KAMONEMA"
Capital social : 1 000 euros
Sige social : Cit Dillon, 483 avenue Vic-
tor Corindun, 97200 Fort de France
Objet : l'acquisition, la mise en valeur,
l'administration, l'exploitation et la location
de locaux commerciaux et usage d'ha-
bitation en Martinique ou ailleurs
Dure: 99 ans
Grant : Rodolphe NISIMA
Immatriculation : RCS de Fort-de-France
Pour Insertion, Le Grant FA 7269

AVIS DE CONSTITUTION DE LA S.C.I

Par acte sous seing priv en date du 8
Dcembre 2006 il a t constitu une so-
cit civil Immobilire prsentant les ca-
ractristiques suivantes:
Denomination : Socit Civile Immobilire
EURO-PEAN-TRADE.
Forme : Socit civil immobilire












Capital social : mlle cent euros diviss en
cent dix parts sociales de 10 euros cha-
cune, entirement souscrites et libres
en numraires.
Sige : Cit Dillon Btiment R Escalier 3
Porte 6 97200 Fort-de-France,
Objet : l'acquisition, la construction, la
vente, la gestion, l'exploitation par bail, la
location ou autres former de bien mobi-
liers et toutes autres operations finan-
cires, mobilires ou immobilires de
caractre purement civil.
Dure : cinquante ans
Grant : Monsieur Franck JEAN-
CHARLES Cit Dillon Bt R escalier 3
porte 6 97200 Fort-de-France
La socit sera immatricule au Greffe du
Tribunal de Commerce de Fort-de-France
Pour Insertion, Le Grant FA 7270

SJAC. CONSULTING
EURL AU CAPITAL DE 7 500,00
SIGE SOCIAL: 3 RUE DE GARD-
NIA, RESIDENCE LA SYLVE
CLAIRIRE,
97200 FORT DE FRANCE
RCS F D F 449 663 731. 2003 B 742.

AVIS DE PUBLICITY

L'associ unique de la socit SJAC.
Consulting a dcid en juin 2006 de met-
tre en sommeil cette socit immatricule
au RCS de Fort-de-France sous le nu-
mro: 449 663 731. 2003 B 742 comp-
ter du 1er Janvier 2006. FA 7271

AVIS DE CONSTITUTION

Avis est donn de la constitution d'une
socit prsentant les caractristiques
suivantes :
Denomination social : SCI ADEL.
Forme : Socit Civile Immobilire
Capital :1000 Euros. Sige social : 58-60
rue Blnac 97200 FDF
Objet social : l'acquisition, la vente, la
gestion immobilire et plus gnralement
toutes operations immobilires.
Dure : 99 ans computer de la date d'im-
matriculation de la socit.
Grance : Ibrahim Moawiah demeurant
au 70 rue Lamartine 97200 FDF
Immatriculation : RCS de FDF.
FA 7272

AVIS DE MODIFICATIONS

Selon les terms d'une Assemble G-
nrale Extraordinaire en date du 06 No-
vembre 2006, don't le procs verbal a t
dment enregistr la Recette des Im-
pts de Fort-de-France, les associs de
la socit Responsabilit limite So-
cit Gnrale d'Investissement, au capi-
tal de sept mille six cent vingt deux euros
quarante cinq ont dcid :
d augmenter le capital social par incor-
poration de crances sur comte courant
d'une some de cent cinquante neuf
mille sept cent quatre vingt quatorze
euros vingt (159 794.20 ), rparties ga-
litairement entire les quatre associs pour
montant chacun de trente neuf mille neuf
cent quarante huit Euros cinquante cinq
(39 948.55 )
de rduire le capital social par imputa-
tion des deficits cumuls en report nou-
veau dbiteur pour un montant de cent
cinquante neuf mille quatre cent seize
euros soixante cinq (159 416,65 )
pour le porter huit mille euros (8 000 E),
rparti en cinq cent (500) parts sociales
de seize (16) euros chacune
Les articles concerns des status ont t
modifis en consequence
Pour avis, le Grant FA 7273

RESEAU SUD INVESTISSEMENT
R.S.I.


SOCIT RESPONSABILIT
LIMITE PORTER 8 000 EUROS
SIGE SOCIAL :
52 RUE SCHELCHER
97215 RIVIERE-SALEE
RCS FF : 403 082 845

AVIS DE MODIFICATIONS

Aux terms des decisions en date du 15
Octobre 2006, l'associ unique a dcid
d'augmenter le capital de la some de
377,55 euros pour le porter 8 000 euros
et d'tendre l'objet social aux l'exploitation
de tous dbits de boissons de toutes ca-
tgories, l'exploitation de tous fonds de
restaurations, l'exercice de toutes activi-
ts rcratives, notamment concernant la
musique, la danse et divers spectacles et
toutes operations d'achat de marchan-
dises affrentes aux operation voques
ci avant.
Les prcdentes mentions sont modifies
ainsi qu'il suit :
OBJET
Ancienne mention.
Location de machines de bureau et de
matriels informatique
Nouvelle mention
Location de machines de bureau et de
matriels Informatique ; exploitation de
tous fonds de restauration, exercise de
toutes activits rcratives, notamment
concernant la musique, la danse et divers
spectacles et toutes operations d'achat
de marchandises affrentes aux opra-
tions voques ci avant
CAPITAL
Ancienne mention.
7 622,45 E
Nouvelle mention
8 000,00
Pour avis FA 7274

AVIS DE CONSTITUTION

Par acte sous seing priv du 01 dcem-
bre 2006
Il a t constitu une socit prsentant
les caractristiques suivantes :
Denomination : AU PEIGNE D'OR
Forme: Socit Responsabilit Limite,
(S.A.R.L.)
Sige : Lotissement les Moubins 3 Hau-
teurs Bourdon 97218 BASSE POINTE
Objet : Coiffure mixte
Dure: 99 ans
Capital de 7 500 euros, divis en 150
parts sociales de 50 euros chacune.
La grance est assure par :
Nom :NORCA
Prnom : Patricia
Adresse : Hauteurs Bourdon 97218
BASSE POINTE
Immatriculation de la socit au R.C.S.
de la Chambre des Mtiers de la Marti-
nique FA 7275

AVIS DE CONSTITUTION

Par acte sous seing priv du 01 dcem-
bre 2006
II a t constitu une socit prsentant
les caractristiques suivantes :
Denomination : G.O. TP & ENVIRONNE-
MENT
Forme : Socit Responsabilit Limite,
(S.A.R.L.)
Sige: Lotissement les Moubins 3 Hau-
teurs Bourdon -97218 BASSE POINTE
Objet : Travaux divers de terrassement,
de demolition, de constructions, d'amna-
gements des paysages et d'activits an-
nexes.
Dure : 99 ans
Capital de 7 500 euros, divis en 150
parts sociales de 50 euros chacune.
La grance est assure par :
Nom :NORCA
Prnom : Patricia


Adresse : Hauteurs Bourdon 97218
BASSE POINTE
Immatriculation de la socit au R.C.S.
de la Chambre des Mtiers de la Marti-
nique FA 7276

ARTIMONDE EURL
ENTREPRISE UNIPERSONNELLE
RESPONSABILIT LIMITE
AU CAPITAL DE 5 000 EUROS
SIGE SOCIAL : CENTRE COMMER-
CIAL ROND POINT SPACE 92
Zl CANAL COCOTTE
97224 DUCOS

AVIS DE CONSTITUTION

Aux terms d'un acte sous seing priv, en
date du 12 dcembre 2006 Ducos, il a
constitu une socit prsentant les ca-
ractristiques suivantes :
Denomination social : ARTIMONDE
Forme social : Entreprise Uniperson-
nelle responsabilit limite
Sige social : Centre Commercial Rond
Point Espace 92 ZI Canal Cocotte -
97224 DUCOS
Objet social : Achat et vente de products
artisanaux, de mobilier et d'immobilier, et
l'agencement de locaux, en France, dans
les DOM TOM et l'tranger
Dure de la Socit : 99 ans computer
de la date de l'immatriculation de la So-
cit au Registre du Commerce et des
Socits
Capital social : 5 000 Euros
Grance : Monsieur Raphal LAOU-
CHEZ, demeurant 15 Lotissement Co-
cotte 97224 DUCOS
Immatriculation de la Socit au Registre
de Commerce et des Socits de FORT
DE FRANCE.
Pour Avis, le Grant FA 7277

AVIS DE CONSTITUTION

Par acte sous sein prive du 1 Dcembre
2006 a Fort-de-France il a t constitu
une S.A.R.L
Denomination : PRESTA CARAIBES
Sige social : zac de Rivire-Rroches bat
dl- F de F 97252
Objet : nettoyage et travaux divers
Dure : 99 ans
Capital : trois mille euros
Grante : Zabulon Chantal
La socit sera immatricule la C.M. et
au R.C. de Fort-de-France FA 7278

BATISSEURS OUTRE MER
SOCIT RESPONSABILIT
LIMITE AU CAPITAL DE 8000.00 e
SIGE SOCIAL 198 AVENUE LONA
GABRIEL ZA DE DILLON
FORT DE FRANCE
49114916700018
R.C.S. FORT DE FRANCE

AVIS DE DISSOLUTION

Aux terms d'une dlibration en date du
22/11/2006, l'Assemble Gnrale Extra-
ordinaire des associs a dcid :
1 de dissoudre la Socit et de la mettre
en liquidation amiable
2- de designer en quality de liquidateur
CARRE Mathieu demeurant quarter Du-
maine au FRANOIS pendant toute la
dure de la liquidation
3- de fixer chez CARRE Mathieu quarter
Dumaine au FRANOIS le sige de la li-
quidation et l'adresse o sera reue la
correspondence relative la liquidation
La modification sera porte au R.C.S.
tenu par le tribunal de commerce de
FORT DE FRANCE
Pour avis, Le liquidateur. FA 7279

AVIS DE LIQUIDATION


SOGESYN'SARL
SOCIT RESPONSABILIT
LIMITE
AU CAPITAL : 7622,45
SIGE SOCIAL DE F-DE-F
3 RUE SCHOELCHER
97200 FORT DE FRANCE
RCS 90 B 749
SIRET: N' 380 162 156 00018

Aux terms d'une dlibration en date du
15 Novembre 2005, les associs ont
constat la clture de la liquidation de la
socit SOGESYN'sarl le 1er Novembre
2005.
Pris acte de la dmission de Mlle Odile
SATURNIN des ses functions de liquida-
teur et donn quitus entier et sans r-
serve de sa gestion.
Pour avis, le liquidateur FA 7280

C.T.A
COMPAGNIE DE TRAVAUX
ANTILLAIS
SOCIT EN NOM COLLECTIF
AU CAPITAL DE 76 224,50 EUROS
SIGE SOCIAL : 48 RUE JULES
MONNEROT
97200 FORT-DE-FRANCE

AVIS DE PUBLICITY

Aux terms du procs-verbal de l'assem-
ble gnrale extraordinaire du 14 no-
vembre 2006, il rsulte que :
L'assemble gnrale a dcid de trans-
frer le sige social de 97200 Fort de
France, 48 rue Jules Monnerot 97200
Fort de France, 48 Avenue Jean
JAURES, Terres Sainville computer du
1er avril 2005.
En consequence, l'article 4 des status a
t modifi comme suit :
Ancienne mention
Sige : 48 rue Jules Monnerot, 97200
Fort de France.
Nouvelle mention
Sige : 48 Avenue Jean JAURES, Terres
Sainville, 97200 Fort do France.
Le reste de l'article demeure inchang.
Mention est faite au RCS de Fort de
France
Pour avis FA 7281

LOCATION GERANCE

Par acte sous seing priv en date du 15
Dcembre 2006 le Marin- Monsieur AL-
LAGUY-SALACHY Miguel, demeurant
Ouartier La Suffrin, 97290 le Marin, ci-
aprs dnomm le "bailleur a donn en
location grance "AGELEC ADIPE CA-
RAIBES SARL" sise Quartier La Suffrin,
97290 Le Marin, son fonds artisanal de
travaux de plomberie et d'lectricit ex-
ploit Quartier La Suffrin, 97290 Le Marin,
pour une dure d'un an renouvelable par
tacite reconduction a computer du 1 er Jan-
vier 2007.
Pour avis FA 7282

AVIS DE CONSTITUTION

Par acte sous seing priv en date du 18
dcembre 2006 Fort de France il a t
constitu une Entreprise Unipersonnelle
Responsabilit Limite prsentant les
caractristiques suivantes :
Denomination : INFORMATIQUE TELE-
PHONIE SERVICE
Objet principal : informatique et tlpho-
nie
Sige social: Centre Commercial de Bel-
levue 97200 FORT DE FRANCE
Dure : 99 ans computer de son immatri-
culation au RCS de Fort-de-France.
Capital social : 8 000 e
Pour avis, le Grant FA 7283

TRALOMA


1
ANNUNGIES ILiEioAtiEs Jeudi 18 Poeuibre 2006 Justice '52 Fiage 10









*NCUE i LALE Jeud 28 Yef, e 200 utieo Pae1


SOCIT RESPONSABILIT
LIMITE,
AU CAPITAL SOCIAL : 8000 E
SIEGE SOCIAL : 24, LOT. LES
MIMOSAS, REDOUTE,
97200 FORT-DE-FRANCE

AVIS D'AUGMENTATION DE CAPITAL

Aux terms d'une dlibration de l'As-
semble Gnrale Extraordinaire en date
du 7 aot 2006, les associs ont dcid
de porter le capital social de 8 000 E (huit
mille euro) la some de cent trente huit
mille euro (138.000 E)
Pour avis
Pour le Grant, Le Mandataire.
Cabinet JPT Consultant FA 7284

SOCIETY D'EXERCICE LIBERAL
DE VETERINAIRES
GAUBE ET ASSOCIES
SELARL AU CAPITAL
DE 200 000 EUROS
SIGE SOCIAL : VOIE N 8
BATELIRE 130 BD DU 25 JUIN 1935
97233 SCHOELCHER
R.C.S. : 98 B 648
SIREN :419 494 091

AVIS DE CHANGEMENT
DE GERANCE DE SOCIETY

Aux terms d'une dlibration en date du
18 Novembre 2006, l'Assemble Gn-
rale Extraordinaire a nomm deux nou-
veaux co-grants. Elle a, par ailleurs,
dcid de faire les modifications qui s'im-
posent en modifiant l'article 14 des status
de la manire suivante :
ARTICLE 14 GERANCE
Lors de l'Assemble Gnrale Extraordi-
naire du 18 novembre 2006, Monsieur
Jean Philippe BILARD demeurant l'Im-
meuble GAUBE 343 Lotissement Belle-
vue Acajou 97232 LE LAMENTIN et
Monsieur Tinh Son NGUYEN, demeurant
l'Immeuble GAUBE 343 Lotissement
Bellevue -Acajou 97232 LE LAMENTIN,
ont t nomms co-grants de la socit
pour une dure indtermine.
Le dpt lgal interviendra au Greffe du
Tribunal Mixte de Commerce de FORT
DE FRANCE
Pour Avis, les co-Grants FA 7285

PRISCILLE COIFFURE EURL
AU CAPITAL DE 7 623
41 RUE PERRINON
97200 FORT DE FRANCE
MARTINIQUE
SIRET : 438 17299; 00012
APE : 930D

DISSOLUTION ANTICIPE

Aux terms de l'assemble gnrale ex-
traordinaire de la socit PRISCILLE
COIFFURE EURL au capital de 7 623 E,
tenue le 05 dcembre 2006 au cabinet
MOSSI Djibo. 52 rue Xavier ORVILLE
TERRES SAINVILLE 97200 Fort-de-
France, il a t dcid, la dissolution an-
ticipe de la socit sous le rgime
conventionnel, conformment aux dispo-
sitions lgales et statutaires.
La socit subsistera pour les besoins de
la liquidation et jusqu' la clture de celle-
ci.
Le lieu o les actes et documents concer-
nant la liquidation doivent tre notifis, a
t fixe a:
58 quarter Fonds Batelire 97233
SCHOELCHER sige de la liquidation.
Est nomm Mme REMILIEN Nadige ne
le 24 Novembre 1965 demeurant au 58
quarter Fonds Batelire 97233
SCHOELCHER comme liquidateur amia-
ble en lui confrant les pouvoirs les plus


tendus, sous reserve de ceux exclusive-
ment rservs par la loi la collectivit
des associs, dans le but de lui permettre
de mener a bien les operations en course.
Le dpt des actes el pieces relatifs la
liquidation sera effectu au greffe du tri-
bunal de Commerce de Fort-de-France
en annexe au Registre du Commerce et
des Socits.
Pour avis, la Grante FA 7286

AVIS DE CONSTITUTION

Par acte sous seing priv, il a t consti-
tu une SARL dnomm "SARL PAN AT-
LANTIC"
Sige social : rue Schoelcher
97214 Lorrain
Objet :la boulangerie, fabrication de pain,
de viennoiserie ainsi que l'activit de gla-
cier et en gnrale toutes autres activits
commercials se rattachant directement
ou indirectement l'objet prcit et tous
objets susceptible d'en facility la ralisa-
tion
Dure: 99 ans
Grant : Meslien MENIR
Capital : 10 020 euro
Pour avis, le Grant FA 7287

AVIS DE CONSTITUTION

Aux terms d'un acte sous signatures pri-
ves en date du 14 dcembre 2006, il a
t constitu une socit don't les carac-
tristiques sont les suivantes
Denomination : "SCCV LES GOM-
MIERS"
Objet : La socit a pour objet l'acquisi-
tion d'un terrain a btir afin de procder
l'dification d'un immeuble a usage d'ha-
bitation, la vente en totalit ou par fraction
dudit immeuble.
Plus gnralement, toutes operations fi-
nancires, mobilires ou immobilires de
caractre purement civil se rattachant a
l'objet social.
Forme : Socit Civile de construction
vente
Sige Social : zone franche de Dillon
Stade Bat A n3 97200 Fort-de-France
Dure : 99 ans computer de son immatri-
culation au R.C.S. de Fort de France.
Capital social : 10 000 euros diviss en 1
000 parts de 10 euros chacune reprsen-
tatives d'apports en numraire
Agrment des cessions de parts : Parts
cessibles qu'avec agrment pralable par
l'assemble pour toutes cessions except
entire associes
Grance : Monsieur Marius MEZEN de-
meurant au quarter Morne Gillot 97240
LE FRANOIS FA 7288

MG TOURISM
SOCIT RESPONSABILIT
LIMITE
AU CAPITAL PORT
22 300 400 EUROS
42 RUE GARNIER PAGES
97200 FORT DE FRANCE
RCS FDF : 492 999 917

AVIS D'AUGMENTATION DE CAPITAL

Aux terms d'un trait du 5 dcembre
2006 et du procs verbal des decisions
des associs du 20 dcembre 2006, au
vu du rapport du commissaire aux ap-
ports, il a t:
- fait apport la socit de parts sociales
et actions de diverse socits values
ensemble 22 300 000 euros, moyen-
nant l'attribution de 2 230 000 parts nou-
velles de 10 euros chacune ;
- augment le capital et modifi les arti-
cles 7 et 9 des status en consequence.
Les modifications rsultant de ces dci-
sions sont les suivantes :


Apports
Rdaction ancienne
apports en numraire 400 E
Rdaction nouvelle
apports en numraire: 400 E
apports en nature : 22 300 000 E
Capital social
Rdaction ancienne
Capital : 400 E
Rdaction nouvelle
Capital: 22 300 400 E
Pour avis, le Grant FA 7289

AVIS DE CONSTITUTION

Avis est donn de la constitution au terme
d'un acte sous seing priv en date du 8
Dcembre 2006, enregistr le 12 Dcem-
bre 2006 Fort-de-France, de la socit
civil de construction vente PAYS MELE.
Sige social : C/O SETIM CARAIBE 15
rue George EUCHARIS lotissement
Dillon Stade 97200 Fort-de-France
Objet social : l'acquisition de terrains
btis ou btir, en vue de procder ou de
faire procder la construction, l'difica-
tion, la renovation, la transformation de
tout types d'immeubles quels qu'ils soient
et quelques soit leur destination, en vue
de la vente en totalit ou par fraction des-
dits immeubles, notamment la construc-
tion en vue de la vente d'une operation de
logements situ sur le Lamentin (97232)
lieudit quarter Pays-Ml.
Et toutes operations financires, mobi-
lires ou immobilires se rattachant direc-
tement ou indirectement cet objet et
susceptible d'en favoriser la ralisation,
condition toutefois d'en respecter le ca-
ractre civil.
Denomination : SCCV PAYS ML
Dure : 99 ans computer de son immatri-
culation au RCS
Capital : 1.000 euros
Grant : SARL ARTEMYA Promotion
L'immatriculation sera effectue au Re-
gistre du Commerce et des Socits.
Pour avis, le Grant FA 7290

AVIS DE CONSTITUTION

Avis est donn de la constitution au terme
d'un acte sous seing priv en date du 25
novembre 2006, enregistr le 08 dcem-
bre 2006 Fort-de-France de la socit
en nom collectif AVENUE DES ILES.
Sige social : Espace Posidon 15 rue
Georges EUCHARIS Lotissement Dillon
Stade 97200 Fort-de-France.
Objet social : La construction, l'acquisition
et la gestion de biens immobiliers et
toutes activits connexes.
Et plus gnralement, toutes operations
commercials, industrielles, civiles, mobi-
lires, immobilires, financire et autre,
toutes operations de quelque nature que
ce soit, pour le compete de tiers ou pour
son propre compete, pouvant se rattacher
directement ou indirectement l'objet so-
cial ou tout autre objet similaire ou
connexe susceptible de faciliter le dve-
loppement des affaires sociales.
Denomination : SNC AVENUE DES ILES
Dure : 99 ans computer de son immatri-
culation au RCS
Capital : 1.000 euros
Grants: SARL IMMOSEPH et SCCV DE
L'AVENUE
L'immatriculation sera effectue au Re-
gistre du Commerce et des Socits.
Pour avis, les Grants FA 7291

HENRI & SERGE DUVAL
NOTAIRES ASSOCIS
31, RUE MOREAU D JONNES
97200 FORT-DE-FRANCE
TEL: 059672 58 12
FAX : 05 96 63 18 09


AVIS DE CONSTITUTION

Suivant acte reu par Matre Henri
DUVAL, notaire soussign, associ de la
Socit Civile Professionnelle dnomme
"Henri et Serge DUVAL, notaires, asso-
cis d'une socit civil professionnelle ti-
tulaire d'un office notarial, don't le sige
est Fort de France (Martinique), 31 rue
Moreau de Jonnes, le 14 novembre 2006,
enregistr la recette divisionnaire de
Fort de France, a t constitute une so-
cit responsabilit limite ayant les ca-
ractristiques suivantes :
Denomination : SC1 NATACHA.E
Sige social : Fort de France (Marti-
nique), 78 Rue Antoine Siger.
Dure : 99 annes computer de son im-
matriculation au R.C.S.
Capital social : soixante quinze mille
euros (75.000,00 EUR).
Objet : la socit a pour objet, en France
et l'tranger :
- l'importation, l'exportation de chaus-
sures, maroquinerie et accessoires de
modes
- la vente au dtail.
- la vente et l'acquisition de tous fonds de
commerce se rapportant cette activity.
Cessions de parts : les cessions entire as-
socis sont libres. Les autres sont sou-
mises l'agrment de la majority en
nombre des associs reprsentant au
moins les trois quarts des parts sociales.
L'exercice social commence le premier
janvier et se termine le 31 dcembre de
chaque anne.
Le grant de la socit est : Monsieur
Bernard Youssef ESBER-KARAM, Res-
ponsable de magasin, demeurant Fort
de France (Martinique) 35 rue Victor S-
vre.
La socit sera immatricule au registre
du commerce et des socits de Fort de
France
Pour avis le Notaire. FA 7292

MG ENERGIE & INDUSTRIES
SOCIT RESPONSABILIT
LIMITE
AU CAPITAL PORT
2 528 400 EUROS
42 ME GARNIER PAGES
97200 FORT DE FRANCE
RCS FDF : 491 826 251

AVIS D'AUGMENTATION DE CAPITAL

Aux terms d'un trait du 5 dcembre
2006 et du procs verbal des decisions
des associs du
20 dcembre 2006, au vu du rapport du
commissaire aux apports, il a t :
- fait apport la socit de parts sociales
et d'actions de diverse socits va-
lues ensemble
2 528 000 euros, moyennant l'attribution
de 252 800 parts nouvelles de 10 euros
chacune;
- augment le capital et modifi les arti-
cles 7 et 9 des status en consequence.
Les modifications rsultant de ces dci-
sions sont les suivantes :
* Apports
Rdaction ancienne
apports en numraire 400 E
Rdaction nouvelle
apports en numraire : 400 E
apports en nature : 2 528 000 E
* Capital social
Rdaction ancienne
Capital : 400 E
Rdaction nouvelle
Capital : 2 528 400
Pour avis, le Grant FA 7293

MG IMMOBILIER
SOCIT RESPONSABILIT
LIMITE










ANINcSIsiis.0ii2 Peir 200' Jusic n' $ ae1


AU CAPITAL PORT
4 323 000 EUROS
42 RUE GARNIER PAGES
97200 FORT DE FRANCE
RCS FDF : 492 999 883

AVIS D'AUGMENTATION DE CAPITAL

Aux terms d'un trait du 5 dcembre
2006 et du procs verbal des decisions
des associs du 20 dcembre 2006, au
vu du rapport du commissaire aux ap-
ports, il a t :
- fait apport la socit de parts sociales
et actions de diverse socits values
ensemble
4 322 600 euros, moyennant l'attribution
de 432 260 parts nouvelles de 10 euros
chacune;
- augment le capital et modifi les arti-
cles 7 et 9 des status en consequence.
Les modifications rsultant de ces dci-
sions sont les suivantes :
*Apports
Rdaction ancienne
apports en numraire :400 E
Rdaction nouvelle
apports en numraire : 400 E
apports en nature : 4 322 600 E
* Capital social
Rdaction ancienne
Capital : 400 E
Rdaction nouvelle
Capital : 4 323 000 E
Pour avis, le Grant FA 7294

AVIS DE DISSOLUTION ANTICIPE

WEB DOM PRODUCTION SARL
4 BIS RUE DE LA BATTERIE
REDOUTE
97200 FORT-DE-FRANCE
AU CAPITAL DE : 100.00E
RCS DE FORT-DE-FRANCE :
N*482 882 297 00013
GESTION : B2005 B584,

Aux terms d'A.G.E en date du 30 juin
2005, il a t dcid la dissolution antici-
pe de ladite socit computer de ce
mme jour.
Mademoiselle : FRANCIS GREY Katius-
cia, demeurant :69 route de l'union Didier
- 97200 Fort de France est nomme liqui-
datrice.
Pour avis, L'associe majoritaire
FA 7295

DISSOLUTION ANTICIPEE

Les associs de la SARL CONCEPT
MEUBLES, au capital de 8 000 E siren
452 403 454, runis en assemble gn-
rale extraordinaire, ont dcids computer
du 20 dcembre 2006, la dissolution an-
ticipe de ladite socit sous la respon-
sabilit du grant liquidateur, M. RENE
LOUIS ARTHUR Jocelyn, l'adresse du
sige social : 25 avenue Condorcet -
97200 Fort de France. FA 7296

AVIS DE CONSTITUTION

Suivant acte sous seing priv en date du
1er dcembre 2006, enregistr la Re-
cette des Impts de SAINT-PIERRE, le 4
dcembre 2006, volume 2006/338 case
n 1 a t constitute une socit civil im-
mobilire ayant les caractristiques sui-
vantes :
Objet :
- l'acquisition de parcelles de terrain nu et
la construction, par voie de contract de
promotion ou autrement, d'ensembles im-
mobiliers destines tre lous nus avec
toutes annexes et dpendances,
- la gestion et l'entretien de ces construc-
tions,
- la location nue titre d'habitation princi-


pale des logements difis,
- la garantie hypothcaire des associs,
mais uniquement pour garantir les em-
prunts contracts par eux en vue de leur
permettre de rpondre aux appeals de
fonds de la socit, ncessaires la ra-
lisation de l'objet social.
- L'avance, au profit des associs, destin
faire face aux chances des emprunts
susviss des associs, dans la limited de
la trsorerie disponible par la socit.
Denomination: RN INVEST.
Sige social : LE MORNE ROUGE
(97260), 3 Route de Savane Petit, c/o M.
et Mme
Symphorien NIRDE.
Dure : 99 annes
Capital social : MILLE EUROS (1.000,00
EUR). Les apports sont en numraires.
Toutes les cessions de parts, quelle que
soit la quality du ou des cessionnaires,
sont soumises l'agrment pralable
l'unanimit des associs.
L'exercice social commence le 1er Jan-
vier et finit le 31 Dcembre de chaque
anne.
Grant : Monsieur Renaud Max NIRDE,
demeurant au MORNE ROUGE (97260)
25, Avenue Jean Jaurs,
La socit sera immatricule au registre
du commerce et des socits de FORT
DE FRANCE
Pour avis, le Grant. FA 7297

AVIS D'APPEL PUBLIC
A LA CONCURRENCE

March public de TRAVAUX
IDENTIFICATION DE L'ORGANISME
QUI PASSE LE MARCH
Type d'organisme : Dpartement
Nom et adresse officials de l'organisme
acheteur :
Dpartement de la Martinique
Htel du Dpartement
Avenue des Carabes
97200 Fort de France
Pour les addresses complmentaires, se
reporter l'annexe I
OBJET DU MARCH
Objet du march: AMENAG EMENT
D'UN QUAI ET D'UN TERRE PLEIN SUR
LE PORT DE PECHE DE CASE PILOTE
Type de march de travaux : Excution
Lieu d'excution : CASE PILOTE
Estimation : 5 040 000 E HT
CARACTERISTIQUES PRINCIPALS
Marchs spars
variantes autorises
Prestations divises en lots : Oui
Lot : 01 : Protections en enrochement
Lot: 02: Infrastructures portuaires
Le candidate peut prsenter une offre pour
un ou plusieurs lots.
Dure du march ou dlai d'excution :
Dure : est plafonne 12 mois comp-
ter de la reception de l'ordre de service
Les candidates pourront proposer un autre
dlai, sans toutefois dpasser le dlai
maximum prcit.
CONDITIONS RELATIVES AU MARCH
Cautionnement et garanties exigs :
Le dossier de consultation sera remis
chaque candidate contre le paiement des
frais de reprographie estims 30.00 E
et verser au Payeur dpartemental.
Aucune garantie financire ne sera exi-
ge.
Modalits essentielles de financement et
de paiement et/ou rfrences aux textes
qui les rglementent :
Articles 86 111 du Code des marchs
publics franais.
Modalits de rglement des comptes :
Le dlai global de paiement est de 45
jours.
Modalits de financement : Ce march
est couvert par l'accord sur les marchs
publics. Cette operation sera finance sur


le budget dpartemental et pourrait bn-
ficier de financement europen.
Forme juridique que devra revtir le grou-
pement d'entrepreneurs, de fournisseurs
ou de prestataires de services (le cas
chant) :
Groupement solidaire ou conjoint sans
mandataire solidaire
CONDITIONS DE PARTICIPATION
Renseignements concernant la situation
propre de l'entrepreneur, du fournisseur
ou du prestataire de services et rensei-
gnements et formalits ncessaires pour
l'valuation de la capacity conomique,
financire et technique minimal requise
en vue de la selection des candidatures
(Application des articles 43, 44, 45, 46 et
52 du code des marchs publics)
Critres de selection des candidates :
Garanties et capacits techniques et fi-
nancires
Situation juridique Capacit conomique
et capacity technique rfrences re-
quises :
Voir les renseignements et documents
noncs dans le rglement de la consul-
tation.
CRITRES D'ATTRIBUTION
Offre conomiquement la plus avanta-
geuse apprcie en function :
des critres noncs ci-desssous avec
leur pondration :
Prix des prestations 50%
Valeur technique 30%
Dlai d'excution 20%
PROCEDURES
Mode de passation : Appel d'offres ouvert
pass en application des Articles 33 3'al.
et 57 59 du CMP
PUBLICATIONS RELATIVES LA
MME CONSULTATION
Date d'envoi du present avis adress au
J.O.U.E. :21/12/2006
CONDITIONS DE DLAI
Date limited de reception des offres :
13/02/2007 12 h 00
Dlai minimum de validit des offres : 180
jours.
AUTRES RENSEIGNEMENTS
Rfrence d'identification du march at-
tribu par la personnel publique :
06GG01PT
Renseignements complmentaires :
Les offres peuvent tre transmises par
lettre recommande avec accus de r-
ception ou dposes contre rcpiss.
Dmatrialisation des procedures :
Le dossier de consultation des entre-
prises est disponible l'adresse suivante
: cg972.fr.
Les candidates sont autoriss transmet-
tre, par voie lectronique, leurs plis
l'adresse suivante : cg972.fr.
Les modalits de transmission lectro-
nique des plis sont dfinies dans le rgle-
ment de la consultation.
Date d'envoi du present avis la publica-
tion : 21/12/2006
ANNEXE I Adresses complmentaires
Adresse pour renseignements d'ordre ad-
ministratif :
Direction Gnrale Adjointe charge de
l'Equipement, de l'Eau, des Affaires Eco-
nomiques et des Transports
Bureau des Marchs et conventions
Immeuble Concorde Route de la Folie
97200 Fort de France
Tl:05 96 59 65 05 05 96 59 83 05
Adresse pour renseignements d'ordre
technique :
Direction Gnrale Adjointe charge de
l'Equipement, de l'Eau, des Affaires Eco-
nomiques et des Transports
Direction des infrastructures et de l'eau
Immeuble Concorde Route de la Folie
97200 Fort de France
Tl: 05 96 9 41 31
Adresse auprs de laquelle les docu-
ments peuvent tre obtenus et les plis


envoys :
Direction Gnrale Adjointe charge de
l'Equipement, de l'Eau, des Affaires Eco-
nomiques et des Transports
Bureau des Marchs et conventions
Immeuble Concorde Route de la Folie
97200 Fort de France FA 7298

CACEM

AVIS RECTIFICATIF
DE L'AVIS D'APPEL PUBLIC
A LA CONCURRENCE
REPORT DE LA DATE DE REMISE
DES OFFRES

1) Nom et adresse officials de l'organisme
acheteur :
CACEM Communaut d'Agglomration
du Centre de la Martinique
Immeuble Cardinal
Chateauboeuf Est
BP 407
97204 FORT-DE-FRANCE
Tel. : 05 96 75 82 72 Fax : 05 96 75 87
06
Courriel : infos@cacem-mq.com
Adresse internet : http://www.cacem.org
2) Personne responsible du march :
Monsieur Serge LETCHMY
President de la CACEM
3) Mode de passation :
Appel d'offres ouvert
4) Type de march : Travaux execution
5) Intitul du march :
Rehabilitation du Centre d'Enfouissement
Technique de la Trompeuse Phase 1 -
Travaux gnraux
6) Description succincte:
Travaux de terrassement, de pose de r-
seaux, de pose de gosynthtiques, de
traitement de lixiviats et de captage de
biogaz.
7) Date d'envoi de I'Avis d'appel public
la concurrence : Le 12 dcembre 2006
8) Date limited de reception des offres :
Au lieu du 16 janvier 2007 12 heures
lire le 05 fvrier 2007 12 heures
9) Date d'envoi de l'avis rectificatif la pu-
blication : 20 dcembre 2006
FA 7299

CACEM

AVIS DE MARCH

Pouvoir adjudicateur
Nom, adresse et point de contact
Communaut d'Agglomration du Centre
de la Martinique (CACEM)
Immeuble Cardinal
Chateauboeuf Est
B.P 407
97204 Fort de France Cedex
Tl : 0596.75.82.72
Fax : 0596.75.87.06
Point de contact : M. Serge LETCHIMY,
President de la CACEM
Courrier lectronique : infos@cacem-
mq.com
Adresse gnrale du pouvoir adjudicateur
(URL) : http://www.cacem.org
Type de pouvoir adjudicateur et activity
principal
Autre : Etablissement public de coopra-
tion intercommunale (EPCI)
Services gnraux des administrations
publiques
Le pouvoir adjudicateur n'agit pas pour le
compete d'autres pouvoirs adjudicateurs
Objet du march
Description
Rehabilitation du Centre d'Enfouissement
Technique de la Trompeuse Phase 1 -
Travaux gnraux
Type de march : march de travaux -
excution
Lieu principal d'excution : Fort de
France, Centre d'Enfouissement Tech-









I LG S I i '


nique de la Trompeuse
Code NUTS : FR920
L'avis implique un march public
Description succincte : travaux de terras-
sement, de pose de rseaux, de pose de
gosynthtiques, de traitement de lixiviats
et de captage de biogaz.
Classification CPV : 45 22 21 10 3
March couvert par l'accord sur les mar-
chs publics : oui
Division en lots : non
Des variantes seront-elles prises en
consideration : oui
Quantit ou tendue du march
Piste 3000 ml, enrobs 8000 m2, fosss
de colature 3000 ml, reprofilage dcharge
13000 m3, conduite incendie 800 ml,
puits de captage biogaz 19, rseau de
captage des lixiviats 1700 ml, station de
pr-traitement des lixiviats.
Option : oui
Option 1 : rehabilitation du easier Sud-Est
Option 2 : augmentation de la taille du
bassin EP (eaux pluviales)
Dure du march ou dlai d'excution
9 mois computer de la date d'attribution
du contract.
Renseignements d'ordre juridique, co-
nomique, financier et technique
Conditions relatives au contract
Une retenue de garantie de 5% sera ef-
fectue sur les acomptes
Modalits essentielles de financement et
de paiement et/ou rfrences aux textes
qui les rglementent :
-CACEM : 35,2%
-FEDER : 20,8%
-Etat : 4,6%
-Rgion Martinique : 29,4%
-Dpartement Martinique : 10%.
Dlai global de pavement: 45 jours
Modalits de paiement : projects de d-
comptes et acomptes
Forme juridique que devra revtir le grou-
pement d'oprateurs conomiques attri-
butaire du march : groupement conjoint
avec mandataire solidaire
L'excution du march est soumise
d'autres conditions particulires : non
Conditions de participation
Situation propre des oprateurs cono-
miques, y comprise exigences relatives
l'inscription au registre du commerce ou
de la profession : en application de l'arti-
cle 52 du code des marchs publics, suite
l'ouverture de la 1re envelope, pour-
ront tre limins :
- les candidates qui n'auront pas fourni
l'ensemble des dclarations, certificates ou
attestations demands dment compl-
ts, dats et signs dans le dlai imparti ;
- les candidates don't les niveaux de ca-
pacits professionnelles, techniques et fi-
nancires seront jugs insuffisants, aprs
analyse des lments fournis dans le
dossier de candidature.
Capacity conomique et financire
Rubrique D de la declaration du candidate
(imprim DC5 version septembre 2005
ou quivalent)
Capacity technique
Rubrique E, F, G et H (en cas de sous-
traitance) de la declaration du candidate
(imprim DC5 version septembre 2005
ou quivalent)
Marchs rservs : non
Procedure
Type de procedure : ouverte
Critres d'attribution
Offre conomiquement la plus avanta-
geuse apprcie en function des critres
noncs ci-dessous
SLa valeur technique des prestations,
tablie en particulier sur la quality des
procds, des moyens, matriaux et
quipements figurant dans le mmoire
technique : 60%;
* Le dlai global d'excution, tant pr-
cis que le dlai d'excution figurant
l'acte d'engagement est un dlai maxi-


mum ; les candidates pourront ainsi propo-
ser un dlai d'excution plus court : 20%;
* Le prix des prestations : 20%.
Concernant la valeur technique des pres-
tations, les points seront attribus ainsi
par rapport aux sections du dossier tech-
nique :
o Section 1 :25 points
o Section 2 15 points
o Section 3: 5 points
o Section 4: 10 points
o Section 5: 5 points
Concernant le critre dlai , les offres
prsentant un dlai de 9 mois recevront
0 point, les offres prsentant un dlai plus
court recevront une note calcule sur la
base suivante :2.5 points par semaine en
moins par rapport au dlai maximal de
ralisation fix 9 mois, soit 20 points
maximum pour 2 mois en moins.
Concernant le critre prix des presta-
tions les offres se verront attribuer les
notes suivantes :
o l'offre moins disante se verra attribuer
20 points
o les autres offres se verront attribuer
20 points multiplis par le quotient du
montant de l'offre moins disante l'offre
considre.
Une enchre lectronique sera effec-
tue : non
Renseignements d'ordre administratif
Numro de rfrence attribu au dossier
par le pouvoir adjudicateur
2006/63/1/DENV/AO
Publications antrieures concernant le
mme march : non
Documents payants : non
Date limited de reception des offres : le 16
janvier 2007 12 heures.
Langue pouvant tre utilise dans l'offre :
FR (franais)
Dlai minimal pendant lequel le soumis-
sionnaire est tenu de maintenir son offre
: 120 jours computer de la date limited de
reception des offres
Personnes autorises assister l'ou-
verture des offres : non
Renseignements complmentaires
II s'agit d'un march priodique : non
Le march s'inscrit dans un projet/pro-
gramme finance par les fonds commu-
nautaires : oui
Rfrence du ou des projects/ et ou pro-
gramme : measure 10-2 dchets du
DOCUP 2000-2006 de la region Marti-
nique
Autres informations : le dossier de consul-
tation des entreprises est tlchargeable
sur Internet sur le site www.marchespu-
blics.net
Instance charge des procedures de re-
cours : Tribunal Administratif de Fort de
France B.P 683 97264 Fort de France
Cdex Tl. : 0596.71.66.67 Fax :
0596.63.10.08
Introduction des recourse :
* rfr prcontractuel : dans les 10
jours suivant la notification du rejet de l'of-
fre
* recourse pour excs de pouvoir : dans
les 2 mois de la notification ou de la publi-
cation de la decision attaque.
Service auprs duquel des renseigne-
ments peuvent tre obtenus concernant
l'introduction des recours : Tribunal Admi-
nistratif de Fort de France B.P 683 -
97264 Fort de France Cdex Tl.:
0596.71.66.67- Fax : 0596.63.10.08
Date d'envoi du present avis : 12 dcem-
bre 2006
Adresses supplmentaires et points de
contact
- Adresses et points de contact auprs
desquels des renseignements compl-
mentaires peuvent tre obtenus
CACEM Service Achats
Immeuble Gros Bec
Chateauboeuf Est B.P 407
97204 Fort de France Cedex


Point de contact : Mme Julians
Courrier lectronique :
isabelle.julians@cacem-mq.com
Tl : 0596.75.82.72
Fax : 0596.75.54.58
Adresse internet (URL) www.marchespu-
blics.net
- Adresses et points de contact auprs
desquels le cahier des charges et les do-
cuments complmentaires peuvent tre
obtenus
CACEM Service des Marchs Publics
Immeuble Gros Bec
Chateauboeuf Est B.P 407
97204 Fort de France Cedex
Tl : 0596.75.82.72
Fax : 0596.75.54.58
Adresse internet (URL) www.marchespu-
blics.net
- Adresses et points de contact aux-
quels les offres doivent tre envoyes
CACEM Service des Marchs Publics
Immeuble Gros Bec
Chateauboeuf Est B.P 407
97204 Fort de France Cedex
T : 0596.75.82.72
Fax : 0596.75.54.58
Adresse internet (URL) www.marchespu-
blics.net
Le President
Serge LETCHIMY FA 7300

AVIS D'ATTRIBUTION

- Nom et adresse officials de l'organisme
acheteur : dpartement de la martinique.
Correspondent : president du Conseil
Gnral de la Martinique, avenue des Ca-
rabes B.P. 679, 97264 Fort-de-France,
tl. :05-96-55-26-00, tlcopieur : 05-96-
55-37-87, adresse internet :
http://www.cg972.fr.
Rfrence de la publication JUSTICE :
announce no FA6263 du 4 mai 2006.
Objet du march : acquisition et mainte-
nance de matriels informatiques pour les
services du Conseil Gnral de la Marti-
nique.
Type de march de fournitures : achat.
CPV Objet principal : 30200000.
Critres d'attribution retenus :
Offre conomiquement la plus avanta-
geuse apprcie en function des critres
noncs ci-dessous.
valeur technique 40 %;
service aprs vente 30 %;
prix 30 %.
Type de procedure : appel d'offres ouvert.
Attribution des marchs ou des lots :
Lot(s) 1 march n 06-105 furniture
de micro-ordinateurs standard : bull sas,
lotissement bardinet dillon, 97200 Fort-
de-France, tl. : 08-20-80-89-00, tlco-
pieur : 05-96-75-81-81 ; montant
estimatif 130 000 euro.
Sous-traitance : non.
Lot(s) 1. - march no06-099 furniture
de micro-ordinateur standard : interface
caraibe infodom, zi acajou californie,
97232 Lamentin, tl. : 05-96-50-85-85, t-
lcopieur : 05-96-50-85-95 ; montant: es-
timatif 130 000 euro.
Sous-traitance : non.
Lot(s) 2. - march no 06-112- furniture
et maintenance de micro-ordinateurs bu-
reautique avance et stations de travail
graphique : cgit, ancien immeuble mad-
kaud zi jambette, 97232 Lamentin, tl. :
05-96-42-89-99, tlcopieur : 05-96-50-
35-85 ; montant : estimatif 20 000 euro.
Sous-traitance : non.
Lot(s) 2. - march no 06-100 fouriture
et maintenance de micro-ordinateurs bu-
reautique avance et stations de travail
graphique : interface caraibe infodom, zi
acajou californie, 97232 Lamentin, tl. :
05-96-50-85-85, tlcopieur : 05-96-50-
85-95 ; montant : estimatif 20 000 euro.
Sous-traitance : non.
Lot(s) 3. - march no 06-113 -fourniture


de micro-ordinateurs portables : cgit, an-
cien immeuble madkaud zi jambette,
97232 Lamentin, tl. : 05-96-42-89-99, t-
lcopieur : 05-96-50-35-85; montant : es-
timatif 66 500 euro.
Sous-traitance : non.
Lot(s) 3. - march no 06-109 furniture
de micro-ordinateurs portables : proces-
sing organisation, 20 rue de la chapelle zi
jarry, 97122 Baie Mahault, tl.: 05-90-38-
31-97, tlcopieur : 05-90-95-38-29
montant : estimatif 66 500 euro.
Sous-traitance : non.
Lot(s) 3. - march no 06-101 furniture
de micro-ordinateurs portables : interface
caraibe infodom, zi acajou californie,
97232 Lamentin, tl. : 05-96-50-85-85, t-
lcopieur: 05-96-50-85-95 ; montant : es-
timatif 66 500 euro.
Sous-traitance : non.
Lot(s) 4. - march 06-110 furniture
d'imprimantes pour petits groups de tra-
vail : processing organisation, 20 rue de
la chapelle zi jarry, 97122 Baie Mahault,
tl.: 05-90-38-31-97, tlcopieur : 05-90-
95-38-29 ; montant : estimatif 40 000
euro.
Sous-traitance : non.
Lot(s) 4. - march no 06-106 furniture
d'imprimantes pour petis groups de tra-
vail : bull sas, lotissement bardinet dillon,
97200 Fort-de-France, tl. :08-20-80-89-
00, tlcopieur : 05-96-75-81-81 ; mon-
tant : estimatif 40 000 euro.
Sous-traitance : non.
Lot(s) 4. - march no 06-102 furniture
d'imprimantes pour petits groups de tra-
vail : interface caraibe infodom, zi acajou
californie, 97232 Lamentin, tl. : 05-96-
50-85-85, tlcopieur : 05-96-50-85-95;
montant : estimatif 40 000 euro.
Sous-traitance : non.
Lot(s) 5. - march no 06-114 furniture
et maintenance d'imprimantes pour
group de travail et de production : cgit,
ancien immeuble madkaud zi jambette,
97232 Lamentin, tl. : 05-96-42-89-99, t-
lcopieur : 05-96-50-35-85 ; montant : es-
timatif 30 000 euro.
Sous-traitance : non.
Lot(s) 5. - march no 06-107- furniture
et maintenance d'imprimantes pour
group de travail et de production : bull
sas, lotissement bardinet dillon, 97200
Fort-de-France, tl. : 08-20-80-89-00, t-
lcopieur : 05-96-75-81-81; montant: es-
timatif 30 000 euro.
Sous-traitance : non.
Lot(s) 5. - march no06-103 furniture
et maintenance d'imprimantes pour
group de travail et de production : inter-
face caraibe infodom, zi acajou californie,
97232 Lamentin, tl. : 05-96-50-85-85, t-
lcopieur : 05-96-50-85-95 ; montant : es-
timatif 30 000 euro.
Sous-traitance : non.
Lot(s) 6. - furniture et maintenance de
scanners de production : infructueux.
Lot(s) 7. - march no 06-111- furniture
de priphriques divers et d'accessoires
d'exploitation informatique : processing
organisation, 20 rue de la chapelle zi
jarry, 97122 Baie Mahault, tl. : 05-90-38-
31-97, tlcopieur : 05-90-95-38-29
montant : estimatif 15 000 euro.
Sous-traitance : non.
Lot(s) 7. - march no06-108 furniture
de priphriques divers et d'accessoires
d'exploitation informatique : bull sas, lo-
tissement bardinet dillon, 97200 Fort-de-
France, tl. :08-20-80-89-00, tlcopieur
: 05-96-75-81-81 ; montant : estimatif 15
000 euro.
Sous-traitance : non.
Lot(s) 7. - march no06-104 furniture
de priphriques divers et d'accessoires
d'exploitation informatique : interface ca-
raibe infodom, zi acajou californie, 97232
Lamentin, tl. : 05-96-50-85-85, tlco-
pieur : 05-96-50-85-95 ; montant: estma-










I S E00 Jutc if 14


tif 15 000 euro.
Sous-traitance : non.
Date d'attribution du march : 14 novem-
bre 2006.
Nombre total d'offres reues : 8.
Autres informations : interface caraibe in-
fodom : marchs notifis le 14/11/06
Cgit : marchs notifis le 15/11/06
Bull sas : marchs notifis le 16/11/2006
Processing organisation marchs notifis
le 21/11/06
Le march est couvert par l'accord sur les
marchs publics (A.M.P.).
Instance charge des procedures de re-
cours : tribunal administratif immeuble
Roy Camille croix de Bellevue B.P. 683 -,
97264 Fort-De-France Martinique, Tl. :
05-96-71-66-67, courriel : greffe.ta-fort-
de-france@juradm.fr, tlcopieur: 05-96-
63-10-08.
Conformment l'article R.421-1 du code
de justice administrative la jurisdiction ad-
ministrative ne peut tre saisie que par
voie de recourse form contre une dci-
sion, et ce, dans les deux mois partir de
la notification ou de la publication de la
decision attaque. FA 7301

AVIS D'APPEL PUBLIC
LA CONCURRENCE

1) Nom et adresse officials de l'organisme
acheteur : department de la martinique.
Correspondent : president du Conseil
Gnral de la Martinique, avenue des Ca-
rabes B.P. 679, 97264 Fort-de-France,
tl. :05-96-55-26-00, tlcopieur :05-96-
55-37-87, adresse internet
http://www.cg972.fr.
Principale(s) Activit(s) du pouvoir adju-
dicateur : Protection social.
2)Objet du march : Objet : Fourniture,
montage et installation de mobiliers de
rangement de bibliothque pour les
sales de travail adults de la Bibliothque
Schoelcher.
3)Type de march de fournitures: achat.
4)CPV: 36145000-09
5)Lieu de livraison : Conseil Gnral de
la Martinique,
Bibliothque Schoelcher.
Rue de la Libert
97200 Fort de France
6)Caractristiques principles :
LOT 1: Rayonnages / tablettes et vitrines
pour la salle du fonds antillais
LOT 2 : Mobilier spcifique pour salle du
fond antillais
LOT 3 : Rayonnages / tablettes et vitrines
pour la salle d'tude
LOT 4 : Rayonnages I tablettes et vitrines
pour la salle de rfrence
7)Des variantes seront-elles prises en
compete: oui.
8)La procedure d'achat du present avis
est couverte par l'accord sur les marchs
publics de l'OMC : oui.
9)Prestations divises en lots : oui.
Possibility de prsenter une offre pour un
ou plusieurs lots.
O0jDlai d'excution : 60 jours maximum
I11)lModalits essentielles de financement
et de paiement et/ou rlrences aux
textes qui les rglementent : budget du
dpartement sur resources propres :
mandate administratif dans un dlai de 45
jours aprs service fait et reception des
factures conformment l'article 98 du
dcret no 2006-975 du 1er aot 2006 por-
tant Code des Marchs Publics.
12qLangues pouvant tre utilises dans
['offre ou la candidature : franais.
Unit monrtiare utilise, l'euro.
13}3iConditions de participation :
Situation juridique rfrences requires:
Les formulaires DC4 et DC5 dment
dats et signs par le candidate. Ces do-
cuments sont tlchargeables l'adresse
iinernet suivante : www.minefi-gouv.fr/


marchs publics/ formulaires.
OU
La lettre de candidature et habilitation du
mandataire par ses co-traitants. En cas
de groupement, une lettre de candida-
ture, fournie en un seul exemplaire origi-
nal pour l'ensemble du groupement,
faisant apparatre les membres du grou-
pement, chaque membre du groupement
candidate prcisant galement sur quels
lots porte sa candidature.-
Documents attestant des pouvoirs de la
personnel habilite pour engager le candi-
dat.
Les dclarations sur l'honneur, en appli-
cation des articles 43, 44, et 45 du CMP
et des articles 8 et 38 de l'ordonnance n
2005-649 du 6 juin 2005 relative aux mar-
chs passs par certaines personnel pu-
bliques ou prives non soumises au code
des marchs publics :
S 1) ne pas avoir fait l'objet, depuis
moins de cinq ans, d'une condemnation
definitive pour l'une des infractions pr-
vues par les articles suivants du code
pnal : les articles 222-38, 222-40, 313-1
313-3, 314-1 314-3, 324-1 324-6,
421-2-1, le deuxime alina de l'article
421-5, l'article 433-1, le deuxime alina
de l'article 434-9, les articles 435-2, 441-
1 441-7, les premier et deuxime ali-
nas de l'article 441-8, l'article 441-9 et
l'article 450-1 ;
* 2) ne pas avoir fait l'objet, depuis
moins de cinq ans d'une condemnation
definitive pour l'infraction prvue par l'ar-
ticle 1741 du code gnral des impts ;
* 3) ne pas avoir fait l'objet, depuis
moins de cinq ans, d'une condemnation
inscrite au bulletin n 2 du easier judiciaire
pour les infractions mentionnes aux arti-
cles L.324-9, L.324-10, L.341-6, L.125-1
et L.125-3 du code du travail ;
* 4) ne pas tre en tat de liquidation ju-
diciaire au sens de l'article L. 620-1 du
code de commerce ;
* 5) ne pas tre dclar en tat de fail-
lite personnelle, au sens de l'article L.
625-2 du code de commerce, ou d'une
procedure quivalente rgie par un droit
tranger ;
* 6) ne pas tre admis au redressement
judiciaire, au sens de l'article L. 620-1 du
code de commerce, ou une procedure
quivalente rgie par un droit stranger,
sans justifier d'une habilitation poursui-
vre son activity pendant la dure prvisi-
ble d'excution du march ;
* 7) avoir, au 31 dcembre de l'anne
prcdant celle au course de laquelle a
lieu le lancement de la consultation, sous-
crit les dclarations incombant en matire
fiscal et social ou acquitt les impts et
cotisations exigibles cette date, au sens
de l'article 43 du code des marchs pu-
blics ou s'tre acquitt spontanment de
ces impts et cotisations avant la date du
lancement de la prsente consultation ou
d'avoir constitu spontanment avant
cette date des garanties juges suffisante
par le comptable ou l'organisme charge
du recouvrement ;
S8) tre en rgle, au course de l'anne
prcdant celle au course de laquelle a
lieu le lancement de la consultation, au
regard des articles L.323-1 et, L.323-8-2
ou L.323-8-5, du code du travail concer-
nant l'emploi des travailleurs handicaps.
Les renseignements permettant d'valuer
les capacits professionnelles, tech-
niques et financires du candidate :
* 1) declaration concernant le chiffre
d'affaires global et le chiffre d'affaires
concernant les fournitures auxquelles se
rfre le march, raliss au course des
trois derniers exercices disponibles;
* 2) Liste des principles fournitures re-
latives aux trois dernires annes en in-
diquant notamment le montant, la date et


le destinataire.
* 3) Pour justifier des capacits profes-
sionnelles, techniques et financires d'un
ou de plusieurs sous-traitants, le candidate
produit les mmes documents concer-
nant le sous-traitant que ceux exigs des
candidates par l'acheteur public. En outre,
pour justifier qu'il dispose des capacits
de ce ou ces sous-traitants pour l'excu-
tion du march, le candidate produit soit le
contract de sous-traitance, soit un engage-
ment crit du ou des sous-traitants ;
14) Critres d'attribution
Offre conomiquement la plus avanta-
geuse apprcie en function des critres
noncs dans le cahier des charges.
15) Type de procedure
Procedure adapte, article 28 du Code
des marchs Publics.
16) Date limited de reception des offres :
15 janvier 2007 12 heures
17) Dlai de validit des offres :
150 jours computer de la date limited de
reception des offres.
18)Date d'envoi du present avis la publi-
cation :
21 dcembre 2006
19)Adresse auprs de laquelle:
- des renseignements d'ordre administra-
tif et technique peuvent tre obtenus,
- les offres/candidatures doivent tre en-
voyes,
Conseil Gnral de la Martinique Direc-
tion Gnrale des Services Dpartemen-
taux Cellule Achats. 19 rue Jacques
Cazotte B.P 679, 97264 Fort-de-France
Cedex
Tl. :05 96 55 37 86
Fax : 0 596 55 37 87
20)lnstance charge des procedures de
recours :
Tribunal administratif administratif immeu-
ble roy camille croix de bellevue B.P.
683, 97264 Fort-de-France, tl. : 05-96-
71-66-67, courriel : greffe.ta-fort-de-
france@juradm.fr, tlcopieur:
05-96-63-10-08.
Prcisions concernant le(s) dlai(s) d'in-
troduction des recourse :
Conformment au code de justice admi-
nistrative, le recours en rfr prcontrac-
tuel peut intervenir dans les 10 jours
suivant la notification du rejet de l'offre. La
jurisdiction administrative peut tre saisie
par voie de recours pour excs de pou-
voir dans les deux mois partir de la no-
tification ou de la publication de la
decision attaque. FA 7302

AVIS D'APPEL PUBLIC
LA CONCURRENCE

- Nom et adresse officials de l'organisme
acheteur: DEPARTMENT DE LA MAR-
TINIQUE.
Correspondent : president du Conseil
Gnral de la Martinique, avenue des Ca-
rabes B.P 679, 97200 Fort-de-France
Martinique, tl. : 05--9-6--55--2-6--00, t-
lcopieur : 05--9-6--73--5-9--32, adresse
internet : http://www.cg972.fr..
Le pouvoir adjudicateur n'agit pas pour le
compete d'autres pouvoirs adjudicateurs.
Objet du march : furniture de journaux
et revues gnrales pour les services du
Conseil Gnral de la Martinique.
Type de march de fournitures : achat.
Lieu de livraison : fort-De-France.
Caractristiques principles :
furniture et livraison quotidienne de jour-
naux et revues gnrales, dlai maximum
J+1 (date de parution + 1 jour)
Quantits (fournitures et services), nature
et tendue (travaux) : montant minimum
annuel : 30 000 euro ht
Montant maximum annuel : 45 000 euro
(H.T).
Des variantes seront-elles prises en
compete: oui.


La procedure d'achat du present avis est
couverte par l'accord sur les marchs pu-
blics de I'OMC : oui.
Prestations divises en lots : non.
Dure du march ou dlai d'excution :
12 mois computer de la notification du
march.
Modalits essentielles de financement et
de paiement et/ou rfrences aux textes
qui les rglementent : budget du dparte-
ment sur resources propres, mandate ad-
ministratif dans un dlai de 45 jours aprs
service fait et reception des factures
conformment l'article 98 du dcret no
2006-975 du 1er aot 2006 portant Code
des Marchs Publics.
Langues pouvant tre utilises dans l'of-
fre ou la candidature : franais.
Unit montaire utilise, l'euro.
Conditions de participation :
Critres de selection des candidatures :
capacits professionnelles, techniques et
financires.
Situation juridique rfrences requires:
les formulaires DC 4 et Dc5
Ces documents sont tlchargeables
l'adresse internet suivante : www.minefi-
gouv.fr/ marchs publics/ formulaires.
Ou
- la lettre de candidature et habilitation du
mandataire par ses co-traitants. En cas
de groupement, une lettre de candida-
ture, fournie en un seul exemplaire origi-
nal pour l'ensemble du groupement,
faisant apparaitre les membres du grou-
pement, chaque membre du groupement
candidate prcisant galement sur quels
lots porte sa candidature.-
Documents attestant des pouvoirs de la
personnel habilite pour engager le candi-
dat.
- les declaration sur l'honneur, en appli-
cation des articles 43, 44 et 45 du CMP
et des articles 8 et 38 de l'ordonnance no
2005-649 du 6 juin 2005 relative aux mar-
chs passs par certaines personnel pu-
bliques ou prives non soumises au code
des marchs publics (voir rubrique autres
renseignements).
Capacity conomique et financire rf-
rences requires : declaration concernant
le chiffre d'affaires global et le chiffre d'af-
faires concernant les fournitures aux-
quelles se rfre le march, raliss au
course des trois derniers exercices dispo-
nibles
Rfrence professionnelle et capacity
technique rfrences requises : liste des
principals preatations fournies au course
des trois dernires annes indiquant no-
tamment le montant, la date et le destina-
taire
Declaration indiquant les effectifs moyens
annuels du candidate pour chacune des
trois dernires annes.
Critres d'attribution :
Offre conomiquement la plus avanta-
geuse apprcie en function des critres
noncs dans le cahier des charges (r-
glement de la consultation, lettre d'invita-
tion ou document descriptif).
Type de procedure : procedure adapte.
Date limited de reception des offres :9 jan-
vier 2007, 12 heures.
Autres renseignements:
Renseignements complmentaires : liste
des dclarations sur l'honneur en applica-
tion des articles 43, 44 et 45 du CMP :
- 1) ne pas avoir fait l'objet, depuis moins
de cinq ans, d'une condemnation dfini-
tive pour l'une des infractions prvues par
les articles suivants du code pnal : les
articles 222-38, 222-40, 313-1 313-3,
314-1 314-3, 324-1 324-6, 421-2-1, le
deuxime alina de l'article 421-5, l'article
433-1, le deuxime alina de l'article 434-
9, les articles 435-2, 441-1 441-7, les
premier et deuxime alinas de l'article
441-8, l'article 441-9 et l'article 450-1 ;









SLSi 2 f 2 6 J c n'5 Pg


- 2) ne pas avoir fait l'objet, depuis moins
de cinq ans d'une condemnation dfini-
tive pour l'infraction prvue par l'article
1741 du code gnral des impts ;
- 3) ne pas avoir fait l'objet, depuis moins
de cinq ans, d'une condemnation inscrite
au bulletin no 2 du easier judiciaire pour
les infractions mentionnes aux articles
L.324-9, L.324-10, L.341-6, L.125-1 et
L.125-3 du code du travail ;
- 4) ne pas tre en tat de liquidation ju-
diciaire au sens de l'article L. 620-1 du
code de commerce ;
- 5) ne pas tre dclar en tat de faillite
personnelle, au sens de l'article L. 625-2
du code de commerce, ou d'une proc-
dure quivalente rgie par un droit tran-
ger ;
- 6) ne pas tre admis au redressement
judiciaire, au sens de l'article L. 620-1 du
code de commerce, ou une procedure
quivalente rgie par un droit tranger,
sans justifier d'une habilitation poursui-
vre son activity pendant la dure prvisi-
ble d'excution du march ;
- 7) avoir, au 31 dcembre de l'anne pr-
cdant celle au course de laquelle a lieu le
lancement de la consultation, souscrit les
dclarations incombant en matire fiscal
et social ou acquitt les impts et coti-
sations exigibles cette date, au sens de
l'article 43 du code des marchs publics
ou s'tre acquitt spontanment de ces
impts et cotisations avant la date du lan-
cement de la prsente consultation ou
d'avoir constitu spontanment avant
cette date des garanties juges suffisante
par le comptable ou l'organisme charge
du recouvrement ;
- 8) tre en rgle, au course de l'anne pr-
cdant celle au course de laquelle a lieu le
lancement de la consultation, au regard
des articles L.323-1 et, L.323-8-2 ou
L.323-8-5, du code du travail concernant
l'emploi des travailleurs handicaps ;
Retrait des dossiers :
Les candidates ont la possibility jusqu' la
date et heure limited de remise des offres
de:
- tlcharger le dossier de consultation
des entreprises (Dce) l'adresse Internet
suivante : www.cg972.fr rubrique mar-
chs publics/ marchs procedure adap-
te;
- de les demander ou retire gracieuse-
ment l'adresse suivante : Conseil G-
nral de la Martinique Direction Gnrale
Adjointe charge des Finances et des
Moyens. 19 rue Jacques Cazotte B.P
679, 97264 Fort-De-France Cedex Tl. :
05 96 55 37 86 tlcopieur : 0 596 55 37
87.
Instance charge des procedures de re-
cours : tribunal administratif administratif
immeuble roy camille croix de bellevue
B.P 683, 97264 Fort-de-France Marti-
nique, courriel : greffe.ta-fort-de-
france@juradm.fr.
Prcisions concernant le(s) dlai(s) d'in-
troduction des recourse : conformment au
code de justice administrative, le recourse
en rfr prcontractuel peut intervenir
dans les 10 jours suivant la notification du
rejet de l'offre. La jurisdiction administrative
peut tre saisie par voie de recourse pour
excs de pouvoir dans les deux mois
partir de la notification ou de la publication
de la decision attaque. FA 7303

AVIS D'APPEL PUBLIC
LA CONCURRENCE

Nom et adresse officials de l'organisme
acheteur: DEPARTMENT DE LA MAR-
TINIQUE.
Correspondent : president du Conseil
Gnral de la Martinique, avenue des Ca-
rabes B.P 679, 97200 Fort-de-France
Martinique, tl. : 05--9-6--55--2-6--00, t-


lcopieur : 05--9-6--73--5-9--32, adresse
internet: http://www.cg972.fr..
Le pouvoir adjudicateur n'agit pas pour le
compete d'autres pouvoirs adjudicateurs.
Objet du march : Ralisation d'un guide
d'expositions et d'animations de la Biblio-
thque dpartementale de prt pour le
Conseil gnral de la Martinique.
Type de march service : achat.
Lieu de livraison : Fort-de-France.
Des variantes seront-elles prises en
compete: oui.
La procedure d'achat du present avis est
couverte par l'accord sur les marchs pu-
blics de I'OMC : oui.
Prestations divises en lots : non.
Dure du march ou dlai d'excution :
La dure du march est de trois (3) ans.
.Modalits essentielles de financement et
de paiement et/ou rfrences aux textes
qui les rglementent : budget du dparte-
ment sur resources propres, mandate ad-
ministratif dans un dlai de 45 jours aprs
service fait et reception des factures
conformment l'article 98 du dcret no
2006-975 du 1er aot 2006 portant Code
des Marchs Publics.
Langues pouvant tre utilises dans l'of-
fre ou la candidature : franais.
Unit montaire utilise, l'euro.
Conditions de participation :
Critres de selection des candidatures :
capacits professionnelles, techniques et
financires.
Situation juridique rfrences requires :
les formulaires DC 4 et Dc5
Ces documents sont tlchargeables
l'adresse internet suivante : www.minefi-
gouv.fr/ marchs publics/ formulaires.
Ou


tion des articles 43, 44 et 45 du CMP :
- 1) ne pas avoir fait l'objet, depuis moins
de cinq ans, d'une condemnation dfini-
tive pour l'une des infractions prvues par
les articles suivants du code pnal : les
articles 222-38, 222-40, 313-1 313-3,
314-1 314-3, 324-1 324-6, 421-2-1, le
deuxime alina de l'article 421-5, l'article
433-1, le deuxime alina de l'article 434-
9, les articles 435-2, 441-1 441-7, les
premier et deuxime alinas de l'article
441-8, l'article 441-9 et l'article 450-1 ;
- 2) ne pas avoir fait l'objet, depuis moins
de cinq ans d'une condemnation dfini-
tive pour l'infraction prvue par l'article
1741 du code gnral des impts ;
- 3) ne pas avoir fait l'objet, depuis moins
de cinq ans, d'une condemnation inscrite
au bulletin no 2 du easier judiciaire pour
les infractions mentionnes aux articles
L.324-9, L.324-10, L.341-6, L.125-1 et
L.125-3 du code du travail ;
- 4) ne pas tre en tat de liquidation ju-
diciaire au sens de l'article L. 620-1 du
code de commerce ;
- 5) ne pas tre dclar en tat de faillite
personnelle, au sens de l'article L. 625-2
du code de commerce, ou d'une proc-
dure quivalente rgie par un droit tran-
ger ;
- 6) ne pas tre admis au redressement
judiciaire, au sens de l'article L. 620-1 du
code de commerce, ou une procedure
quivalente rgie par un droit tranger,
sans justifier d'une habilitation poursui-
vre son activity pendant la dure prvisi-
ble d'excution du march ;
- 7) avoir, au 31 dcembre de l'anne pr-
cdant celle au course de laquelle a lieu le
lancement de la consultation, souscrit les


- de les demander ou retire gracieuse-
ment l'adresse suivante : Conseil G-
nral de la Martinique Direction Gnrale
Adjointe charge des Finances et des
Moyens. 19 rue Jacques Cazotte B.P
679, 97264 Fort-De-France Cedex
Tl.: 05 96 55 37 86
tlcopieur: 05 96 55 37 87.
Instance charge des procedures de re-
cours : tribunal administratif administratif
immeuble roy camille croix de bellevue
B.P. 683, 97264 Fort-de-France Marti-
nique, courriel :
greffe.ta-fort-de-france@juradm.fr.
Prcisions concernant le(s) dlai(s) d'in-
troduction des recourse : conformment au
code de justice administrative, le recours
en rfr prcontractuel peut intervenir
dans les 10 jours suivant la notification du
rejet de l'offre. La jurisdiction administrative
peut tre saisie par voie de recourse pour
excs de pouvoir dans les deux mois
partir de la notification ou de la publication
de la decision attaque FA 7304

PREFECTURE DE MARTINIQUE
SECRETARIAT GNRAL

DIRECTION DE L'ENVIRONNEMENT
DU CONTENTIEUX DES FINANCES
ET DES AFFAIRES
DCENTRALISES

BUREAU DE L'ENVIRONNEMENT
ET DU LITTORAL

EXTRAIT DE L'ARRT N* 06-4160
DU 4 DCEMBRE 2006
PORTANT APPROBATION
DU SCHMA DPARTEMENTAL


- la lettre de candidature et habilitation du dclarations incombant en matire fiscal DES CARRIERES
mandataire par ses co-traitants. En cas et social ou acquitt les impts et coti- DE LA MARTINIQUE
de groupement, une lettre de candida- stations exigibles cette date, au sens de
ture, fournie en un seul exemplaire origi- l'article 43 du code des marchs publics LE PRFET DE LA RGION
nal pour l'ensemble du groupement, ou s'tre acquitt spontanment de ces MARTINIQUE
faisant apparatre les membres du grou- impts et cotisations avant la date du lan- CHEVALIER DE LA LGION D'HON-
pement, chaque membre du groupement cement de la prsente consultation ou NEUR,
candidate prcisant galement sur quels d'avoir constitu spontanment avant
lots porte sa candidature.- cette date des garanties juges suffisante ARRT
Documents attestant des pouvoirs de la par le comptable ou l'organisme charge
personnel habilite pour engager le candi- du recouvrement ; Article 1 : Le schma dpartemental des
dat. 8) tre en rgle, au course de l'anne pr- carrires de la Martinique annex au pr-
- les declaration sur l'honneur, en appli- cdant celle au course de laquelle a lieu le sent arrt, est approuv
cation des articles 43, 44 et 45 du CMP lancement de la consultation, au regard Article 2 : Le Schma Dpartemental des
et des articles 8 et 38 de l'ordonnance no des articles L.323-1 et, L.323-8-2 ou Carrires de la Martinique est consultable
2005-649 du 6 juin 2005 relative aux mar- L.323-8-5, du code du travail concernant par le public la Prfecture de Rgion
chs passs par certaines personnel pu- l'emploi des travailleurs handicaps; Martinique (Bureau de l'Environnement et
bliques ou prives non soumises au code Retrait des dossiers : du Littoral) et dans les sous-Prfectures
des marchs publics (voir rubrique autres Les candidates ont la possibility jusqu' la des arrondissements de Trinit, du Marin
renseignements). date et heure limited de remise des offres et de Saint-Pierre.
Capacity conomique et financire rf- de :
rences requires : declaration concernant tlcharger le dossier de consultation Fort-de-France, le 4 Dcembre 2006
le chiffre d'affaires global et le chiffre d'af- des entreprises (Dce) l'adresse Internet Pour le Prfet et par dlgation,
fires concernant les fournitures aux- suivante : www.cg972.fr rubrique mar- Le Secrtaire Gnral de la Prfecture de
quelles se rfre le march, raliss au chs publics/ marchs procedure adap- la Rgion Martinique
course des trois derniers exercices dispo- te; Patrice LATRON FA 7304
nibles
Rfrence professionnelle et capacity ---------- --- -------
technique rfrences requires: liste des Aolnner vous i Jlusice
principles prestations fournies au course A inner v J
des trois dernires annes indiquant no- Je dsire recevoir "Justice" chaque semaine mon domicile
tamment le montant, la presentation de la
socit avec l'indication des moyens ma- Nom : ....------------------- .Prnom : .-....-.......-----------
triels,
Declaration indiquant les effectifs moyens Adresse exacte ......--- ............... .----------------------
annuels du candidate pour chacune des
trois dernires annes. .......----------.
Critres d'attribution : Code Postal : -...--------. Ville : ------.......-..- ...--------------
Offre conomiquement la plus avanta-
geuse apprcie en function des critres Tlphone : ....--- ----------------------..........----------------
noncs dans le cahier des charges (r-
glement de la consultation, lettre d'invita- 1 an 6 mois 3 mois
tion ou document descriptif). Martinique Q 80 Q 45 Q 32
Type de procedure : procedure adapte. Guadeloupe/ Guyane Q 86 Q 48 Q 35
Date limited de reception des offres : 15 ue 1 4
janvier 2007, 12 heures. France I100E 55 Q 40 E
Autres renseignements : Retourner ce bulletin
Renseignements complmentaires : liste Socit des Editions "Justice" BP 4031 46 rue Andr Aliker
des dclarations sur l'honneur en applica- 97200 FORT DE FRANCE CEDEX
Tl. : 05 96 71 86 83 / e-m@il : ed.justice@wanadoo.fr










VNEZULA : LES RAISONS DES SUCCESS DE CHAVEZ


~ec


Chavez n'a cess de dialogue avec son
En huit ans, Chavez et son "Mouve-
ment Ve Rpublique" ont gagn 11 ba-
tailles lectorales don't 3 prsidentielles.
Du jamais vu en Amrique Latine et
dans le monde entier.
Les raisons de ces succs lectoraux
sont multiples. Chavez, mtis de blanc,
d'indien et de noir, est un homme du
people, n dans le LLANO, terre d'h-
rosme. Militaire de carrire, il a reu
une formation universitaire assez pous-
se, et surtout il s'est form intellectuel-
lement par la lecture d'ouvrages relatifs
l'histoire national vnzulienne, sin-
gulirement de textes traitant de la
guerre d'Indpendance (1808 -1821) et
de la Rvolution fdrale (1859 -1863).
Deux hros nationaux l'ont particulire-
ment marqu et influence le : LIBER-
TADDOR Simon BOLIVAR et le
charismatique leader de la Rvolution


Fdrale Ezquiel
ZAMORA.
L'ide de la "ivo-
fution 6olivarienne"
lui est venue bien
avant 1992, anne
de ses deux coups
d'Etat avorts
contre le president
Carlos Andres
PEREZ (CAP). Il y
a pens alors qu'il
combattait la gu-
rilla marxiste dans
les annes 60. Sa
conviction s'est
ee renforce lorsque
CAP a utilis l'ar-
me pour massacre la population de
Caracas affame par sa politique no-
librale, peine un mois aprs le dbut
de sa second prsidence, en fvrier
1985.
Le Vnzula a acquis son indpen-
dance relle en 1830, aprs la disloca-
tion de la Rpublique de Colombie
cre par Bolivar en 1819. Mais il a d
attendre le 23 janvier 1958 pour conna-
tre la dmocratie, aprs la chute de la
dernire dictature de son histoire celle
de Marcos PEREZ JIMENEZ.
De 1958 1998, date de la premiere
election de Chavez, le pouvoir a t
partag par deux grands parties poli-
tiques bourgeois : COPEI (social chr-
tien) et Action Dmocratique : Le
ptrole, bien que nationalist en 1975,
continuait enrichir davantage les com-
pagnies trangres et tout en faisant la


fortune de la bourgeoisie et des
hommes politiques vnzuliens.
Pendant ce temps le people, c'est--
dire la masse des indiens, mtis noirs et
multres, vivait dans la misre, sans
accs l'ducation ni la sant, votant
tantt pour A.D, tantt pour COPEI, au
gr des promesses lectorales dma-
gogiques.
Chavez est venu crier "assez !", Le "pou-
voir au people !", et vive la Rvolution
Bolivarienne !.
Une fois lu, il n'a cess de dialogue
avec son people, de lui proposer une
srie de projects et de rformes, de tenir
ses promesses.
Il a commenc "semer le ptrole" au
profit des secteurs populaires prioritai-
rement, mais de manire que la bour-
geoisie national y trouve son compete. Il
a cr une srie de "missions" don't le
people voit jour aprs jour les effects b-
nfiques. Il a soud l'arme au people
et commenc unir le people vnzu-
lien aux autres peuples d'Amrique La-
tine et de la Carabe.
Aprs son triomphe du 3 dcembre, il a
ritr sa volont d'approfondir la R-
volution, de prparer l'avnement du
"Socialisme du 21ime sicle"
Deux obstacles guettent la Rvolution,
don't il est conscient : La corruption et la
bureaucratic.
Puisse-t-il les vaincre sans jeter des
milliers de personnel au chmage ou
dans les bras de l'opposition.
M. Belrose


IRAK: GEORGE W. BUSH PEINE SORTIR DU BOURBIER


Les Etats-Unis sont en train de perdre
la guerre d'Irak : voila l'vidence que
George W. Bush a d finalement ac-
cepter de voir, lui qui a sciemment
plong le people irakien dans une situa-
tion catastrophique sous prtexte de le
dbarrasser de son "tyran" Saddam
Hussein, en lui dclarant une guerre cri-
minelle et particulirement meurtrire
qui a dbouch sur une dvastatrice
guerre civil caractre confessionnel.
Pour sortir de l'impasse dans lequel il a
engag son pays, Bush envisage main-
tenant de lui demander d'accepter de
nouveaux sacrifices sous forme d'une
augmentation du nombre des soldats
combattant en Irak.
Selon lui, le retrait en 2008 des forces
armes US prconis par le rapport
Baker ncessite dans l'immdiat l'envoi


en Irak d'au moins 20 000 soldats sup-
plmentaires, le plan consistent aider
l'arme irakienne se prparer pour
assurer seule au moins la scurit de la
capital Bagdad, tandis que le gouver-
nement irakien essaierait de convaincre
les anciens officers de Saddam Hus-
sein de rejoindre la nouvelle arme "na-
tionale".
Cela suffira-t-il faire cesser la guerre
civil, les tueries quotidiennes ?
Sans doute pas, si dans le mme temps
le gouvernement irakien ne prend pas
les initiatives politiques qui s'imposent
pour ramener la paix: dialogue avec les
rsistants ; reconciliation entire sunnites
et chiites et kurdes ; contact diploma-
tique avec les pays voisins soutenant la
gurilla.
Sans doute pas si les Etats-Unis ne


comprennent
pas l'urgente n-
cessit de rsou-
dre le problme
palestinien ainsi
que celui qu'ils
ont cr en Af-
ghanistan en
soutenant, dans
un premier
temps leur cra-
ture Al Qaida, en L
prtendant le
combattre, dans un deuxime temps,
par la guerre et l'occupation du pays.
Palestine, Irak, Afghanistan, ces trois
pays souffrent d'un mme mal, engen-
dr par l'occident et l'imprialisme tats-
unien.
M. Belrose




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs