Group Title: Justice (Fort-de-France, Martinique)
Title: Justice
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00088914/00072
 Material Information
Title: Justice hebdomadaire du Parti communiste martiniquais
Uniform Title: Justice (Fort-de-France, Martinique)
Physical Description: v. : ill. ; 36 cm.
Language: French
Creator: Parti communiste martiniquais
Publisher: Le Parti
Place of Publication: Fort-de-France, Martinique
Publication Date: July 20, 2006
Copyright Date: 2006
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: World politics -- Periodicals -- 1945-1989   ( lcsh )
Periodicals -- Martinique   ( lcsh )
Politics and government -- Periodicals -- Martinique   ( lcsh )
Genre: review   ( marcgt )
newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: Martinique
 Notes
General Note: Description based on: 65e. année, no. 17 (26 avril 1984); title from caption.
General Note: Latest issue consulted: 70. année, no 8 (22 févr. 1990).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00088914
Volume ID: VID00072
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 15715741
lccn - 90641373

Full Text

, HEBDOMA'DAIE D'INFORMATION COMMUt4SlE
Bsi elr


rPl l Pour la Responsabilit et le Dveloppement vritable.
Convention UMP pour I'OUTRE-MER


NICOlA SAIKOiT


CON


AUTONOMIE
ECONOMIQUE :
OUI

AUTONOMIE
POLITIQUE :
NON


a- J


fy


i:.


J


AI]
CARTO ROUG
pou Ir:l!'


s


LIBAN / PALESTINE
IL FAUT
DIRE STOP
ISRAEL


25-TOUR CYCLISTE
DE MARTINIQUE
ARCADE
encore
et
toujours le
meilleur antillais


, ,,' ;-- -- .^ ^ -
"--- ,,,,. ,,, t Mo
. .. .... ...
7
! 'i







SA KA PAS


Jeudi 20 Juillet 2006 Jusilce ne 29 Page 2


-wi

SA KA PAS ....................p.2
EDITO .................. ....... 3
Bonnes vacances : Restons vigilants et
solidaires de l'humanit
POLITIQUE ..................... p. 4
Plnire rgionale
Contribuer au dveloppement d'un tou-
risme haut de game
SOCIT .....................p. 5
UAG : Un nouveau Prsident
Une guadeloupenne
R. Confiant attaque S. Bil
POLmQUE .................p. 7 & 7
Convention UMP pour l'outre-mer :
Nicolas Sarkozy dans la contradiction
contraint lacher l'autonomie cono-
mique, il refuse l'autonomie politique
DANS LE MONDE ............ p. 8
Il faut faire taire les cancans.
Brsil Cuba : Libert pour les cinq
ANNONCES LGALES ......p. 9 11
CULTURE/ SPORT .............p. 12
Cyclisme : Le Nantais Jonathan Dayus
remporte le tour

JUSTICE
Administration : 71 86 83
Rdaction : 63 13 20
Fax : 63 13 20
Ed.Justice @ wanadoo.fr



Fondateur: Jules MONNEROT
(8 Mai 1920)
Angle rues A. Aliker & E. Zola
Fort-de-France Tl. 71 86 83
Commission Paritaire n' 0111 I 87526
26 Janvier 2006
Directetr de la Publication :
Femand PAPAYA
Maquette : Frdric Antiste
Impression :
Nouvelle Imprimerie Martiniquaise
37, Rue E. Zola 97200 FdeF
Tl. : 0596 73 14 54


En raison d'une pagination rdui-
te durant les vacances, "Justice"
publiera la semaine prochaine la
suite des entretiens consacrs
au FSC et la declaration finale.


Littrature
Macdoine de
Paroles de
Gabriel Luce

Le militant de la cause martiniquaise,
Gabriel Luce, vient de publier un
recueil de posie bilingue. L'auteur y
laisse parler sa plume sur les vne-
ments principaux ayant faonn notre
identity. l nous interpelle sur des
sujets de socit et rend hommage
quelques grands homes de notre
pays et de la diaspora.
Voici un extrait en crole prnant la
lecture :
Li : Pou lspri pa bani pa bosi pa kochi,
pa konfi, pa dmi, pas dsi pa indsi,
pa rtrci, pa fouti, pa rasi, pa ransi: Li
L'ouvrage est en vente la Librairie
Alexandre.


Acadmie de Martinique


Une nouvelle
rectrice


Elle a fait ses trois ans, Jolle Le
Morzellec la tte de l'acadmie. On
retiendra d'elle son grand sourire,
qu'elle arborait mme pour affirmer
que l'acadmie tait trop dote et qu'il
fallait supprimer des postes.
A son actif tout de mme, la prpara-
tion des tudiants aux diffrents
CAPES, le plan acadmique de lutte
contre la prcarit.
Pour lui succder, le ministre de
l'Education a nomm une professeure
des Universits, Marie Reynier. On ne
devrait pas s'attendre de grands
changements, sauf peut-tre dans la
mthode. Attendons.


Des jeunes
crateurs
d'entreprises
rcompenss

Le jury martiniquais du concours des
"talents des cits" avait fort faire
pour dpartager les jeunes entrepre-
neurs lors de la selection le 13 juillet
dernier.
Ce concours, organis par le ministre
de l'Emploi, de la Cohsion social et
du Logement et le Snat, vise entire
autres valoriser les jeunes entrepre-
neurs des quarters, donner l'oppor-
tunit, tous ceux qui souhaitent crer
ou dvelopper leur project, d'accder
l'ensemble des soutiens publics et pri-
vs la creation d'entreprise.
Pour cette second participation marti-
niquaise, le jury prsid par le
Snateur Claude Lise devait dparta-
ger les laurats entire deux types de
projects : "Emergence" et "Cration".
"Emergence" pour ceux qui ont un pro-
jet en zone franche ou dans un quarter
prioritaire de la politique de la ville.
Pour cette section le jury a choisi
Magloire Patrick qui compete crer un
garage spcialis dans les matires
plastiques Redoute. Son project entire
dans le cadre du dveloppement
durable.
Dans la catgorie "Cration", Prudent
Sophie a t rcompense pour la cra-
tion de son entreprise de Taxiphone
international au Terres-Sainville.
Les deux laurats reprsenteront la
Martinique lors de la phase du
concours runissant toutes les rgions
de France.
Un autre concours dit "Talents" desti-
n aux jeunes crateurs d'entreprises
aura permis de primer neuf crateurs
pour leurs innovations cratrices et
leur persvrance
dans l'action.
Quatre d'entre eux
sont des alloca-
YE: < tires du RMI qui
ont dcid de
batailler pour ne
Splus l'tre.






Prudent Sophie,
Monday Katia et
Patrick Magloire







Jeudi 20 Juillet 2006- justice n 29 Page 3


Bonnes vacant

Restons vigil

et solidaires

l'humanit en 1


Le mois de juillet est dj
bien avanc, et bientt
aot pointer son nez pour
annoncer la prochaine ren-
tre de septembre. Ainsi va
le temps, entire occupations
et loisirs, joies et peines.
En attendant cette rentre,
sachons profiter pleine-
ment et sainement de ces
mois de vacances. Les
cyclones tant craints en
cette saison d'hyvernage
ne sont pas encore au ren-
dez-vous, et souhaitons
qu'ils pargnent notre
region Carabe qui en a
tant souffert dans le pass,
et singulirement ces der-
nires annes, du fait des
drglements climatiques
induits par l'industrialisa-
tion et la dforestation
excessive.
La Carabe n'est pas une
zone particulirement
dveloppe, on le sait. Si les
phnomnes naturels qui
l'affectent rgulirement
en cette saison deviennent
de plus en plus dvasta-
teurs sous l'effet de change-
ments occasionns par l'ac-
tivit humaine, c'est que
l'atmosphre et les ocans
n'ont pas de frontire ; et
toute action nfaste pour
l'environnement interve-


1 I
tes:

ants

de

utte


nant en un point quel-
conque du globe peut avoir
de graves consequences en
un autre point trs loign.
C'est dire que nous devons
nous sentir plus que jamais
responsables de nos
propres actes et solidaires
de l'humanit entire, dans
notre relation l'environ-
nement.
Campeurs et randonneurs,
pensez-y, que vous soyez au
bord de la mer, d'une rivi-
re ou en pleine fort : la
Martinique est belle mais
fragile et a besoin d'tre
protge.
Nous avons la chance
d'avoir un bon rseau rou-
tier. Mais belles routes et
moteurs puissants ne doi-
vent pas signifier vitesse
excessive. Que les vacances
ne se transforment pas en
occasions d'accrotre le
nombre des accidents de la
route, avec leur lot de
morts et de blesss. Ces
accidents tant souvent
dus aux effects de l'alcool et
des stupfiants, que les
buveurs cdent le volant
ceux qui n'ont pas bu! Si ou
boul, pa woul !
En vacances, on essaie de
ne pas penser aux soucis de
la vie quotidienne, on s'ef-


SI-4


M. Belrose


force d'vacuer le stress, de
se couper mme de l'actua-
lit politique. Mais com-
ment ne pas penser, si on
est un citoyen conscient, au
drame du people irakien
victim de l'imprialisme
nord-amricain qui laisse
tranquillement s'installer
la guerre civil aprs avoir
dtruit son Etat; au drame
du people palestinien victi-
me du terrorism d'Etat
d'Isral ; au drame du
people libanais soumis
un blocus terrestre, arien
et maritime par le mme
Isral, sans que la "commu-
naut international" ne
ragisse avec la fermet
qui convient pour faire
cesser ce crime et ce
scandal ?
Comment ne pas envisager
les chances lectorales
de 2007 et la ncessit pour
la Martinique d'avancer la
ncessit de faire un pas
dcisif sur la voie de la
Responsabilit et de la ma-
trise de son destin ?
Bonnes vacances quand
mme, chers lecteurs !
"Justice" continuera de
vous tenir informs, sans
baisser la garde, avec sa
vigilance habituelle.


EDITOR








POLITIQUE


Jeudi 20 Juillet 2006 Justice n 29 Page 4


Plnire rgionale


Contribuer au dveloppement


d'un tourism haut de game


Sur cette dernire sance plnire du
mardi 11 juillet planait dj un air de
vacances. Cela n'a pas empch les
lus presents de prendre des decisions
importantes pour l'conomie du pays.
Au menu, la participation financire
de la collectivit au project de l'Htel
Kalenda la Pointe du Bout.
La question tait pose de savoir si la
collectivit avait le choix de
ne pas intervenir. Pour la"
majority, la rponse tait
vidente, au regard de la .
situation de l'activit touris-
tique et de l'emploi. Les
conseillers ont donc dcid
de continue la politique de
soutien au tourism haut de
game.
Aprs le Lagon Reasort, le
Club Med, c'est au tour du
Kalenda de recevoir la parti-
cipation rgionale au finan- :'-
cement de sa renovation. Le
project de renovation de l'h-
tel porte sur une operation
immobilire et une reprise Un r
de l'htel avec une capacity branch
d'hbergement rduite de
moiti afin d'assurer le repo-
sitionnement de la structure. Elle
passe de 310 151 chambres et sera
sous franchise de la socit amricaine
"Radison".
Cest sur ce second aspect que les lus
se sont positionns. Is se sont lgiti-
mement interrogs sur des aspects du
proiet qu'ils ne matrisent pas, tels
celui de la vente 'une parties de ce
patrimoine foncier, certainement au
dtriment des Martiniquais, qui ne
pourront pas s'aligner sur les tariffs.


Claude Lise dsign
la Commission
d'valuation de la
Loi Programme
pour l'Outre-Mer


Ciaude Lise, Snateur de lai
Martinique et Prsident du Conseil


Jug conforme aux resolutions qu'ils
ont adoptes en matire de dveloppe-
ment touristique, le project a reu l'aval
des lus unanimes. Une cohrence
avec le schma de dveloppement et
d'amnagement touristique (SDAT)
qui tourne le dos au tourism bas de
game qui ne rapporte pas grand-
chose aux Martiniquais.


'


nouveau 4 Etoiles devrait surgir sou
ise amricaine Radison en octobre


L'aspect social n'a pas chapp aux
conseillers : cette renovation devrait
permettre de prenniser l'emploi et
d'en crer de nouveaux, soit 90 contre
67 actuellement. Cet apport de
1.200.000 , soit 4.5 % du project final,
est important pour les investisseurs
car il dbouche sur d'autres investisse-
ments, notamment europens.
Autre decision important pour l'co-
nomie : la validation de la participa-
tion du Conseil Rgional au project


G6nral. a t d6sign par le
Gouvernement au titre des repr-
sentants des lus de l'Outre-lMer
la commission d'valuation de la
Lai de lrg'iri-amme.
Selon les terms de la loi de
l'rogrimme pour l'Outre-Mer, les
dispositifs de dfiscalisation et
d'ext',nration des charges sociales
qu'clle met en euivre pour assurer
la convergence conomique et


interconnexion numrique de la
Martinique, de la Guadeloupe et de la
Dominique.
Il s'agit de dsenclaver nos pays au
niveau du numrique avec la pose d'un
cble sous-marin d'une capacity initia-
le de 2.5 gigabits/s. Ceci devrait per-
mettre de dvelopper des technologies
de l'information pour un accs facility
l'information et aux connais-
S sances et d'asservir ces tech-
Snologies au dveloppement de
la recherche et des secteurs
conomiques, sociaux et cul-
turels de la zone. Avec ce nou-
veau cble, les internautes
devront voir les prix scanda-
leux pratiqus, enfin subir
une baisse. Ce cble sera ten-
du Sainte-Lucie sous l'im-
*,. pulsion de la Rgion
Martinique.
Par ailleurs, les lus se sont
pos des questions sur l'attitu-
de du Conseil Municipal du
Lamentin s'agissant du ter-
s la rain d'assiette pour la
2007. construction de l'Institut des
mtiers du sport et de la jeu-
nesse. Cet quipement prvu
sur le terrain de Mangot Vulcin
octroy par la municipalit lamenti-
noise l' symbolique, se heurte au
project d'amnagement de la zone par
la CACEM, qui a dcid de fire passer
une route au milieu de l'emprise. Les
conseillers ont dcid d'envoyer un
courier pour s'insurger contre la paro-
le non tenue de la municipalit du
Lamentin.
1 C.B.


social des collectivits d'Outre-
Mer, doivent fair l'objet d'une pre-
mire evaluation au term des trois
annees qui se sont coules depuis
son application.
Cette commission d'valuation
composee de six snateurs et de six
deputs lus des dpartements et
collectivits d'Outre-Mer devrait
rendre son rapport fin septembre.







ECONOMIC Jei



Monde Universitaire


U.A.G. : Le professeur


Georges Virassamy


lu president


Cette anne, 1'UAG a innov dans le
processus d'lection de son president.
En effet, pour la premiere fois de son
histoire, elle a lu le 4 juillet dernier,
un president qui ne prendra ses fonc-
tions que beaucoup plus tard, le 16
novembre, alors que traditionnelle-
ment la passation de pouvoir interve-
nait tout de suite aprs l'lection.
Ainsi, le professeur Georges
Virassamy, actuel doyen de la Facult
de Droit et d'Economie de la
Martinique succdera Alain Arconte.
Jusqu' l'lection d'Arconte en 2001, il
y avait lTUAG un accord tacite ta-
blissant une alternance la prsiden-
ce entire la Martinique et la
Guadeloupe. En vertu de cet accord,
c'est le professeur Maurice Burac qui
aurait d tre lu, mais Alain Arconte
prfra poser le problme de l'lection
en terms purement politiques, et
Maurice Burac fut battu, ce qui ne
l'empche pas de partager le pouvoir


Une Guadeloupenne
reue premiere
l'Agrgation externe
d'Espagnol

Alors que la jeunesse antillaise, de plus
en plus dboussole, se laisse aller au
dsespoir et la dlinquance, il
conmient de alucr ceux qu.i russissent
,iarin le-- d:raines ,:u i s .'engagent.


avec son concurrent heureux en quali-
t de vice-prsident charge des rela-
tions internationales.
Le 4 juillet il a t de nouveau battu,
au second tour, avec un cart de 9 voix
par rapport Virassamy.
Il y a eu certes confrontation de pro-
grammes, mais aussi choc de person-
nalits et sans doute aussi quelques
retournements de veste, comme dans
la vie politique courante.
L'UAG est un tablissement fragile
qui s'efforce en permanence de main-
tenir son unit menace par son cla-
tement sur trois pays (Guadeloupe,
Guyane, Martinique). Son fonctionne-
ment cote cher, singulirement aux
collectivits locales. Elle aspire l'ex-
cellence, mais a du mal y parvenir,
pour des raisons multiples, faciles
comprendre pour qui connat la ralit
conomique et sociologique de nos
pays.
Le president administre lUniversit


Ainsi, la Guadeloupenne Audrey
Aubou, lve de l'Ecole Normale
Suprieure de la Rue d'Ulm, vient de
russir l'exploit de terminer premiere
l'Agrgation externe d'Espagnol.
En septembre 2006, lle integriera
1'UAG en quality de monirtnie et com-
mencera une these de Docitort sous la
direction du Pi:fi-sseur AlLin Ya'ou
D'autre part, pour la pn-miitre fois de
son histoire, I'AG comrrpte un de srs
membres au sein du jury de
l'Agr toini externe d Esplagnil :


idi 20 Juillet 2006 Justice n" 29 Page 5

avec un Conseil d'Administration, lu.
L'Universit comporte en plus un
Conseil Scientifique et un Conseil des
Etudes et de la Vie Universitaire
(CEVU), prsid chacun par un vice-
prsident.
Le president est dcharg de course,
c'est--dire tenu de consacrer l'essen-
tiel de son temps sa function. Les
vice-prsidents des deux autres
Conseils peuvent bnficier galement
d'une dcharge.
La structure de 1'UAG oblige le prsi-
dent effectuer de nombreux voyages
d'un pays l'autre ainsi qu'en Europe.
Georges Virassamy devra ncessaire-
ment installer son action dans une cer-
taine continuity tout en innovant
conformment son programme et
sa personnalit. Il devra faire preuve
d'autorit sans tomber dans l'autorita-
risme; raffirmer le principle de la hi-
rarchie des grades et des titres sans
vouloir transformer les uns en "man-
darins" et les autres en larbins ; res-
pecter la dmocratie ; rendre 1'UAG
accueillante et performance ; l'ouvrir
davantage au monde cariben et am-
ricain, sans la dtacher de l'Europe et
du rest de la plante.
D'ici le 16 novembre, il a le temps de
prendre la vraie measure de la ralit
de lUAG et d'affiner ses analyses et
ses projects.

I M. Belrose


Corinne Menc-Caster, matre de
coiif'i:-rc ei., titulaire du diplminc-
d-l.aibilitationr diriger des rechercl':
(HDR) et inscrite sur la liste de qualifi-
cation aux functions de professeur des
uru '.'cvr Itt-
N'en (d1plais,- ,ii.L\ pe ,simi.,teL er .:i.E,:
dtracteurs, ces deux jeunes femmes
font lihn) LU' au ,Antil:.- '-t inI'.rit,-,it
d'.tre ti cilte s.

I M. Behiose


1 Bec & Plumes


Carton rouge

pour

RAPHAL

CONFIANT


Raphal Confiant, cri-
vain et romancier de la
crolit don't nous
apprcions le talent, a
rcemment franchi les
limits du nationalism
chauvin et d'une forme
de racism anti-africain.
Sous le titre "Trop, c'est
trop", il s'en prend avec
virulence Serge Bil
pour un article crit
dans le "Nouvel


Observateur" du 13
juillet sur la manire
don't les Martiniquais
ont vcu la finale de la
Coupe du monde de foot-
ball et intitul "Vu de
Martinique, fiert noire :
La Martinique veut ven-
ger les Bleus".
Raphal Confiant ragit
: "Cette fois, un certain
journalist, franco-afri-
cain rsidant en
Suite en page 7


r I








POLITIQUEIECONOMIE


Jeudi 20 Juillet 2006 Justice nW 29 Page 6


Convention UMP pour l'Outre-Mer (12107/2006)

Nicolas Sarkozy dans la contradiction:

Contraint de lcher l'autonomie conomique,

il refuse l'autonomie politique.


On ne peut pas dire que la droi-
te UMP ne s'intresse pas
l'Outre-Mer.
Le parti de Nicolas Sarkozy a
organis le 12 Juillet une
Convention UMP sur l'outre-mer.
a a t l'occasion pour Nicolas
Sarkozy de prononcer un vri-
table discours-programme inti-
tul : "Outre-Mer, librons
l'nergie !" o il a repris nombre
des ides exprimes lors de sa
rencontre avec les socio-pro-
fessionnels Sainte-Anne en
Martinique.

Le probable candidate la prsidence
de la Rpublique franaise lance une
pierre dans le jardin de l'auto-satisfac-
tion chiraquienne en reconnaissant
que "la situation sur le plan cono-
mique et social ne peut tre qualifie de
satisfaisante". Et d'indiquer que "le
taux de chmage reste souvent deux
trois fois suprieur celui de mtropo-
le" et que le "tissu social" est "parfois
distendu".


Discrimination
positive territorial

Pour apporter des rponses aux proc-
cupations des citoyens d'outre-mer,
Nicolas Sarkozy announce une "philoso-
phie" qu'il prtend nouvelle et "claire" :
1) Admettre qu'il existed un "dcalage
unacceptable avec la mtropole", ce qui
justifie une approche en terms de
"discrimination positive territorial" se
dmarquant de la "culture de l'assista-
nat". Nouveau tir en direction de poli-
tique chiraquienne de l'outre-mer. Il
s'agit de traiter diffremment des pro-
blmes diffrents, mais sans autono-
mie.
2/ Construire un project qui "prenne
prioritairement en compete les questions
de scurit et de dveloppement cono-
mique et sortir des ternels dbats ins-
titutionnel".
Sarkozy rpte que les dbats institu-


tionnels masquent les "vrais pro-
blmes".
En dehors de l'obsession pour la scu-
rit, il n'a pas sur ce point de diff-
rences d'approche avec les autres res-
ponsables de droite, voire avec le Parti
Socialiste, qui opposent
Dveloppement et Responsabilit.
3) En matire de dveloppement co-
nomique, Sarkozy prtend "susciter
bien davantage l'ouverture l'environ-
nement regional" et "lever au maxi-
mum les contraintes de toutes sortes
pesant encore sur les entreprises".
l s'agit l d'une approche no-librale
classique : le retard de dveloppement
serait d aux contraintes fiscales et
sociales pesant sur les capitalistes.
D'o la dfiscalisation et les exonra-
tions de plus en plus tendues dcides
depuis la loi Perben.
C'est cela librer l'nergie : librer les
profits.
Sarkozy croit pouvoir reprendre ainsi
l'objectif d'un "dveloppement cono-
mique endogne", c'est--dire, prcise-
t-il, "un dveloppement qui serve relle-
ment les populations locales".


Baisse des aides
l'horizon

Pourquoi cette soudaine et aparente
conversion l'ide du "dveloppement
endogne" dfendue par le PCM et cer-
tains dans le movement anticolonia-
liste ?
Vu l'volution de la construction euro-
penne (largissement) et les
contraintes budgtaires franaises, "le
volume des aides est, de toute faon,
destin se rduire", reconnat enfin le
President de l'UMP, comme nous
l'avons rpt lors du rfrendum sur
le project de Construction europenne.
D'o l'approche "imprative" du "dve-
loppement endogne" de l'outre-mer.
Dveloppement endogne ou largage
en douceur pour cause de crise finan-
cire ?
C'est la fin du dveloppement appuy
sur les transferts publics et l'assista-
nat.


Prononc la premiere personnel (moi,
je) le programme nonc par Nicolas
Sarkozy comporte quatre priorits :
1 La scurit, condition d'exercice des
liberts ;
2 Crer les conditions d'un vritable
dveloppement local et d'un emploi
durable;
3 Dvelopper une solidarity qui ne se
confond pas avec l'assistanat;
4 Conforter les identits et les cul-
tures diverse au sein d'une
Rpublique unie.
En matire de scurit on ne sera pas
surprise de constater que Nicolas
Sarkozy ne met pas en relation le "taux
de dlinquance lev'" avec la cruise
social dans les pays d'outre-mer. D'o
des solutions quasi exclusivement
rpressives. La promesse d'une "poli-
tique de co-dveloppement" avec les
Etats voisins, emprunte aux commu-
nistes, n'est qu'un alibi trompeur une
politique d'immigration restrictive.
En matire conomique, le Prsident
de I'UMP ne nie pas le "dcalage de
dveloppement" avec la France, les
taux de chmage levs, l'absence de
dbouchs en France et en Europe, la
faiblesse des changes rgionaux, l'im-
portance du secteur public, le niveau
des prix lev d, selon lui, l'loigne-
ment et au systme dit des "sursa-
laires", les fortes disparits des
richesses, etc. Cela en dpit d'un taux
de croissance suprieur la France et
d'un fort taux de creation d'entre-
prises, rappelle-t-il.


Autonomie
conomique
sans autonomie
politique ?

L'application du principle de "discrimi-
nation positive territorial" doit, selon
le chef de la droite franaise, conduire
"donner ces conomies une forme
d'autonomie". Le mot autonomie est
lch, mme s'il est circonscrit la
sphre conomique.
Sarkozy va mme jusqu' affirmer que









ECO I SOCIAL


Jeudi 20 Juillet 2006 -Justice n" 29 Page 7


< < <
Nicolas
Sarkozy
Librer les
energies
ou ceux du
profit au
bnfice
du capita-
lisme
franais ?

le problme des co-
nomies d'outre-mer ne se pose pas en
terms de "rattrapa
Chaque conomie, dit-il, doit trouver
"sa voie propre". On croirait lire le der-
nier programme du Parti Communiste
la Confrence Nationale du 12
Dcembre 2005. Pour dfendre la
dfiscalisation, Sarkozy va mme jus-
qu' dclarer : "Noublions pas que la
richesse est cre par le secteur produc-
tif'. I s'agit, certes, de dfendre le prin-
cipe de la stability des measures de
dfiscalisation.
Mais c'est aussi aller l'encontre du
nouveau discours la mode sur le
caractre moteur des services tenu par
DME, IEDOM, INSEE et AFD pro-
pos des DOM.
Cependant, comment accder l'auto-
nomie conomique, c'est--dire une
capacity de gnrer des richesses par
soi-mme, sans autonomie politique ?
C'est l que le project bute sur un mur
et retombe dans les mmes ornires du
nolibralisme et du centralisme no-
colonial. Pour dfinir une "voie propre"
de dveloppement, il faut disposer d'un
pouvoir politique local.
Il propose le maintien du principle de la
dfiscalisation pendant 15 ans en cor-
rigeant "les effects d'aubaine inaccep-
tables" (flambe du prix des terres,
vasion fiscal pour les riches, etc).
Mais, surtout, le Prsident de 1TIUMP,


cdant la pression de ses amis, avan-
ce nouveau le project de "zones
branches globales d'activits". Cela
veut dire la fiscalit zro pour les sec-
teurs concerns. C'est le ceur de son
project.
Il y voit la foundationn d'un nouveau
project de dveloppement". Pas moins.


Les "sursalaires"
nouveau sur
la sellette

Quand la question dite des "sursa-
laires de la function publique", elle sera
remise "en dbat sans tabou et sur la
base de donnes objectives" pour vri-
fier si elle ne fait pas "obstacle" au nou-
veau project de dveloppement. On
peut dire que Osenat et Monplaisir ont
t entendus.
S'agissant de la Solidarit, elle devra
s'exercer dans trois directions : la
sant, l'ducation et l'amnagement
du cadre de vie o il situe la continuity
territorial et la baisse des tarifs
ariens par l'introduction de charters
et la rforme des congs bonifis (ta-
lement).
S'agissant enfin de la question identi-
taire, Nicolas Sarkozy feint de croire
qu'elle n'a rien voir avec la question
institutionnelle.
Il prconise une srie de measures d'in-
tgration des originaires d'outre-mer
dans la vie politique, conomique,
social, mdiatique franaise.
Les ultra-marins et les Antillais souf-
friraient d'un deficitt de reconnaissan-
ce" qu'on comblerait en nommant
quelques originaires d'outre-mer dans
des postes administratifs d'autorit
et... en baptisant l'aroport de la
Martinique du nom d'Aim Csaire.


Pas trace de reconnaissance de l'escla-
vage et des crimes de la colonisation.



Droit vers l'impasse
nocoloniale

Dcidment, les bonnes vieilles
mthodes colonialistes ont la vie dure.
Quelques gadgets et colifichets pour
acheter les consciences.
Car, identity et responsabilit vont de
pair. Ce qu'il propose c'est l'assimila-
tion.
Bien qu'il se dclare ouvert au dbat
institutionnel, en dclarant propose
de l'volution institutionnelle : "(...) il
faut tre clair dans les choix exprims
car l'attachement la France ne peut
soufrir d'ambiguit ou de double lan-
gage. Soit on est dans la Rpublique,
soit on n'y est pas !". Le candidate
Sarkozy revient-il au vieux chantage
au largage ?
Sarkozy tente, en parlant de "dvelop-
pement endogne" de rcuprer les
ides autonomistes tout en refusant la
capacity d'initiative collective nos
pays qui passe par une volution sta-
tutaire et une politique conomique
volontariste d'interventionnisme de
dveloppement.
Son programme outre-mer, "librons
l'nergie" conduit droit l'impasse no-
coloniale, car il s'agit de librer l'ex-
ploitation capitalist l'heure du res-
serrement des contraintes budgtaires
en France et en Europe.
Faire de l'outre-mer un paradise fiscal,
tel est le cour de ce project ractionnai-
re qui ne peut crer de richesse sur
place.
1 Michel Branchi


Suite de la page 5
Martinique, vient de dpasser les bornes
de l'obligation de reserve inhrente
toute personnel vivant dans un pays qui
n'est pas le sien. Trop, c'est trop !"
Il reproche l'article de Serge Bil de "ne
donner la parole qu' des fanatiques du
drapeau bleu blanc rouge", de turnerr
en drision la ville de Rivire-Pilote au
motif que ce fief indpendantiste aurait
ressorti le drapeau franais l'occasion
de la finale". n accuse Bil de "malhon-
ntet intellectuelle".
Et d'apostropher Serge Bil : "Si vous
voulez jouer au ngre Blanc, au Ngre
franais ou au Franais noir, c'est votre
problme, mais allez le faire enAfrique !"


Il faut dire que, contrairement aux affir-
mations de Raphal Confiant, l'article de
Serge Bil ne donne pas la parole qu'aux
seuls intoxiqus du bleu-blanc-rouge.
Ainsi, le paper cite les propos d'un sup-
porter qui dclare : "Le jour o l'quipe de
France n'aura plus d'Antillais j'arrterai
de la supporter (...)"
Des "brsiliens" sont mme cits qui ne
sont pas pour la France. Un autonomis-
te explique les dangers du patriotisme
national" pour l'identit martiniquaise.
On ne peut taxer l'article de Serge de
malhonnte.
Cela dit, il reflte bien les contradictions
des Martiniquais face leur identity et
une quipe de France compose en rnajo-


rit d'Antillais et de noirs.
C'est vrai qu'il y a eu une tentative d'ex-
ploitation assimilationniste de leurs sen-
timents d'identification par certain
dans les mdias.
Surtout Raphal Confiant ne peut
dnier Serge Bil le droit de s'exprimer
en Martinique parce qu'il est "franco
africain" et a la peau noire comme il le
dit. Cet ostracisme le dshonore.
Non, Raphal Confiant, vous avez gagn
un carton rouge.
Continuez dfricher les chemins escar-
ps de notre identity pour notre plaisir et
les progrs de la conscience martiniquai-


I "J."







NOTRE REGION


Jeudi 20 Juillet 2006 Justice n 29 Page 8


Libert pour

les 5 hros

cubains

Le 12 septembre il y aura 8 ans que 5
patriots cubains ont t arrts
Miami (USA) avant d'tre condamns
en dcembre 2001 a de trs lourdes
peines de prison.
Leur "crime" est d'avoir voulu savoir ce
que la maffia cubaine de Miami com-
plotait contre la population cubaine.
Rappelons que les actes terrorists
perptrs contre Cuba ont caus la
mort de 3.478 Cubains et en ont laiss
2.099 autres handicaps vie.
En Mai 2005 une Commission des
Nations-Unies avait conclu que la
dtention des 5 tait arbitraire.
En aot 2005, trois juges dsigns par
la Cour d'Appel d'Atlanta, ont annul
les charges d'espionnage ainsi que la
procedure enclanche leur encontre
par Miami.
Mais le Parquet a fait appel de cette
annulation, en consequence de quoi les
5 patriots cubains demeurent empri-
sonns dans les quarters de haute
scurit, privs de visits familiales.
Le sort qui leur est fait est injuste et
cruel et viole leurs droits lmentaires.
Les cinq Cubains mritent notre soli-
darit.
Les vrais terrortistes ne sont pas l o
on veut nous fire croire. Ils sont dans
l'appareil d'Etat yankee, au sein de la
CIA et du FBI.
I A.C.


Brsil
Le. President
candidate
propre success

De faon officielle, la Con
Parti des Travailleurs, Li
Lula da Silva, a accept, la
de son Parti, de se reprs


I A.C.




Lula
sa
sion

mention du
uiz Inacio
demand
enter aux


Moyen-Orient
Faire taire les
canons
Pour prserver la
paix et le droit des
peuples

La situation au Moyen-Orient ne fait
qu'empirer, au dtriment des popula-
tions civiles.
Ehud Olmer, connu pour ses exactions
antipalestiniennes quand il tait
maire de Jrusalem, a pris comme pr-
texte l'enlvement d'un soldat franco-
isralien pour envahir le territoire de
Gaza vacu contre-coeur par
Sharon. Un prtexte similaire lui a
permits de bombarder des difices
publics (arodrome, points, routes...) au
Liban, pays soumis un blocus arien,
maritime et routier.
En fait le gouvernement d'Ehmud
Olmer a dclar la guerre ses voisins
en recourant des mthodes terro-
ristes rappelant celles utilises par
Hitler.
Et la peur des islamistes ?
Cela, au moment mme o le Hamas
et les principles forces palestiniennes,
en accord avec le Prsident Mahmoud
Abbas reconnaissaient enfin l'Etat
d'Isral.
Complice d'Ehmud Olmer, Bush,
l'assemble gnrale de l'ONU, oppose
son veto pour viter une Rsolution
condamnant Isral. Pourtant, il faut
arrter cette escalade terrorist au
Moyen-Orient, faire taire les amnes en
passant au dialogue, la diplomatic.
Le risque est grand d'un embrasement
gnralis.
Il reste que les actions des groups
islamistes par leur caractre provoca-
teur servent les objectifs expansion-
nistes de la droite isralienne.


lections prsidentielles et gnrales
fixes au 1er octobre 2007.
Ceci, -t-il dclar, "pour poursuivre la
transformation du Brsil... car le rve
n'est pas fini, l'espoir n'est pas mort,...
pour un Brsil plus just et plus ind-
pendant.
L'aile gauche du Parti est cependant
critique vis--vis de la politique cono-
mique du gouvernement brsilien qui
maintient les ingalits et ne s'attaque
pas au processus qui concentre tou-
jours les richesses nationals aux
mains des mmes.
Les provisions actuelles donnent une
advance de 30 % Lula sur son suivant
immdiat, le social-dmocrate Geraldo
Alckmin, partisan du libralisme.

.-, ,: .1
S.









Ignacio Lula Da Silva laisse
beaucoup de Brsiliens
sceptiques sur sa politique.

Sport
Le racism n'a pas
de frontire

Nous connaissons dj l'opinion de Le
Pen sur l'quipe franaise de foot au
Mondial 2006. Nous connaissons aussi
les propose de Nicolas Sarkozy sur la
"racaille" des banlieues, propos aux-
quels Lilian Thuram a rpondu de
belle manire.
Le Pen et Sarkozy viennent d'tre
dpasss dans l'ignominie par un des
ministries de Berlusconi (Italie),
Roberto Calderoni, dput italien d'ex-
trme droite, qui a dclar : "La victoi-
re (italienne) est une victoire de notre
identity, d'une quipe qui a align des
lombards, des napolitains, des vni-
tiens, des calabrais et qui a gagn
centre une quipe qui a sacrifi sa
propre identity en alignant des Noirs,
des Islamistes et des Communistes
pour obtenir des rsultats".
Comme on le voit, le sport est dans la
socit et il est frapp par le racism
comme le sont les autres activits
sociales.


Yij
y'.fr;9


Ehud Olmert : faire subir aux
peuples la loi criminelle de la
punition collective.


~ "i


b-lilt
f~d~~
Y.











ANHOHCES LGALES


Jeudi 20 Juillet 2006 Justice n" 29 Page 9


AVIS DE CONSTITUTION

Avis est donn de la constitution de la SARL
CTPL6162
Capital social: 10.000 euros
Sige social : 68, Rue Aubin Edmond -
97233 SCHELCHER
Objet: Location, acquisition, vente, courage
et change d'aronefs et de bateaux.
Dure: 99 ans
Dirigeant : Claudie TEDESCHI, pouse
LETEISSIER
La SARL sera immatricule au Registre du
Commerce et des Socits de Fort-de-
France.
FA 6558

AVIS DE CONSTITUTION

II a t cr une SARL par un acte sous
seing priv en date du 01/06/06.
La denomination de la socit est SOFT
CONDUITE et le sige social est fix au 64
Tivoli Rodate Apt. 4 97200 Fort-de-France.
La socit a pour objet renseignement de la
conduite automobile, la formation la scu-
rit routire et, plus gnralement toutes
operations commercials, financires, mobi-
lires et immobilires pouvant se rattacher
l'objet social ou tous objets annexes et
susceptible d'en faciliter le dveloppement
ou la ralisation.
La dure de la socit est fixe 99 annes
et le capital social est fix 14.100 E don't
5.900 apport en nature.
Les co-grants sont :
Mlle Claudine FONROSE demeurant 64
Tivoli Rodate Apt 4 97200 FdeF
Mr Ren ELISABETH demeurant au
Lotissement Morne Vert La Carrire 97231
Le Robert.
Immatriculation au RCS de FdeF
Pour avis, les co-grants.
FA 6559

CLTURE DE LIQUIDATION

RANCH DETRENELLE
EURL en liquidation au capital de 8.000
Sige social : C/o Cabinet de gestion
DESTAILLEUR Zac de Rivire-Roche
97200 FORT-DE-FRANCE
Sige de la liquidation :
16 Angle rue Hugo et de Vassoigne
97215 RIVIERE-SALEE
N' SIREN : 445 213 465
RCS FORT-DE-FRANCE 2003 B 190

Aux terms d'une dlibration en date du 30
juin 2006 l'associ unique a dcid:
- d'approuver les comptes de liquidation
computer du 31 mai 2006
- de donner quitus au liquidateur et fa
dcharg de son mandate
- de prononcer la clture des operations de
liquidation.
Les comptes de liquidation seront dposs
au greffe du Tribunal de Commerce de
FORT-DE-FRANCE.

Pour avis :
Le Liquidateur NONONE Jean-Philippe
FA 6560

AVIS DE CONSTITUTION

Avis est donn de la constitution le 14 juin
2006 d'une socit prsentant les caractris-
tiques suivantes:
Forme: SCI
Denomination: LGMAD
Sige social : Pilori 97260 MORNE-ROUGE
Objet : Acquisition, gestion par location de
biens immobiliers
Dure: 99 ans
Capital social: 1.000 euros
Grance : Louis-Georges BARTY
Pour avis,
Le Grant
FA 6562
AVIS DE RECTIFICATION
Socit Responsabilit Limite
S.A.R.L GIBALLEBE

Rectification de ravis de constitution parue
au journal Justice le jeudi 11 mai 2006.
Le capital de la socit est e 9.768.00 euros


et non 9.278,00 euros.
Pour avis et mention
La Grance


AVIS DE CONSTITUTION

Le 1er Juillet 2006, a t constitu
ayant les caractristiques suivant
Objet : Travaux de terrassement
d'engins
Et gnralement toutes oprati
trielles, commercials, financi
lires, ou immobilires, se rappo
tement ou Indirectement l'obje
susceptible d'en faciliter rexten
dveloppement.
Denomination : SARL MADININA
SEGMENT
Sige social: Durocher 97232 I
Dure: 99 ans
Capital social : 7 632 Apport
raire : 7 632
Grants :
Monsieur BARCLAY Cdric
Immeuble Mongin Lot Le Froma
LAMENTIN
Mademoiselle BARTHELEMY
Plaisance 97232 LAMENTIN.
La socit sera immatricule
Fort-de-France.
Pour avis, les Grants


AVIS DE CONSTITUTE

Par acte en date des 12,13 et 1
au rapport de Matre Sandra
PORSAN-CLEMENTE, notaire
la Socit Civile Professionnel
GUATEL et Sandra GERMAIN
CLEMENTE, notaires associs
FRANCE, Immeuble Le Trident,
tage, Lotissement Mongraldi
constitu une Socit Res
Limite don't les caractristiques
vantes :
- Denomination social : LIBRA
TERIE "EUREKA"
- Capital: 15 000.00
- Sige social : DUCOS (9722
Zizine et Des Etages
- Objet : En France et rtrang
commercial de librairie, papete
vente de tous articles s'attachant
vits et toutes activits connexe
chant et sur l'ensemble du dpart
Martinique.
Et gnralement toutes oprat
clres, commercials, industries
lires et Immobilires, pouvant s
directement ou indirectement 'r
sus ou tous objets similaires o
de nature favoriser son extend
dveloppement.
- Dure : 50 ans
- Grants : Monsieur Georges
demeurant 17, Lot. Haut Palmisti
LAMENTIN
Monsieur Wenceslas Bertin JEAI
demeurant 21, Lot. Morne Co
DUCOS
Tous deux co-grants.
- Immatriculation au RCS : La S
immatricule au Registre du Co
des Socits tenu au greffe du
commerce de FORT-DE-FRANC
Pour avis, les co-grants



S.C.I. NEVISSE
Socit Civile Immobili
au capital de 1 500 Eur
Sige social : ZL. La Lez
Immeuble Les Amandii
97232 LAMENTIN
RCS FORT-DE-FRANCE D: 44

AVIS DE CLOTURE DE UQU

L'A.G.E. du 30 JUIN 2006 a dc
noncer la clture des operations
tion de la socit SCI NEVISSE
de ce jour et a constat la dispa
tive de la socit.
Pour avis, LE LIQUIDATEUR


AVIS DE CONSTITUTION

Avis est donn de la constitution
FA 6563 ts suivantes :
DENOMINATION :
)N SNC G6L INDUSTRIES, SNC GE
TRIES, SNCG6N INDUSTRIES,
SuneSARL INUDSTRIES, SNC G6Q IND
les : SNC G6R INDUSTRIES, SNC Gi
et location TRIES, SNC G6T INDUSTRIES,
INDUSTRIES, SNC G6V IND
ions indus- SNC G6W INDUSTRIES, SNC Gi
ras, mobi- TRIES, SNC G6Y INDUSTRIES,
rtant direc- INDUSTRIES
>t social ou FORME : Socit en nom collect
sion ou le CAPITAL: 100 euros
OBJET: Location simple de long
ATERRAS- vhicules et biens d'quipemer
sionnels
LAMENTIN SIEGE SOCIAL : Le Lamentin (9;
DURE : 10 annes
s en num- ASSOCIS EN NOM:
La socit ACI Financement
SARL au capital de 7 622 , doi
demeurant social est 6 Lotissement Manh
ger- 97232 Chaux Sud, 97232 Le Lamentin
le au RCS de Fort-de-Franci
Evryna, numro 392 962 726 reprs
Monsieur de REYNAL agissant es
au RCS de grant
Monsieur Stphane de REYNAI
c/o ACI Immeuble Sera Zone r
FA 6564 97232 Le Lamentin Martinique
GRANCE:
ON La socit ACI Financement
SARL au capital de 7 622 C, doi
6 Juin 2006 social est 6 Lotissement Manh
GERMAIN- Chaux Sud, 97232 Le Lamentin
associ de le au RCS de Fort-de-Franci
Ile Evelyne numro 392 962 726 reprs
I-PORSAN- Monsieur de REYNAL agissant eI
FORT-DE- grant.
Bt. A, 2 IMMATRICULATION : au RCS c
e, il a t France.
ponsabilit Pour avis
sont les sui-

IRIE-PAPE- Grard GRANVORKA
Avocat la Cour
Centre d'Affaires de Dillon-
4) 23, Rue 16, Rue Georges Eucha
Immeuble Hisso
ier, l'activit 97200 FORT-DE-FRANC
rie, press, Tl.: 0596 75 60 64 Fax: 0591
I ces actl-
s s'y ratta- AVIS DE CONSTITUTION D'UNI
ement de la "J.C.F."

ions finan- Aux terms d'un acte sous sein
'Iles, mobi- date Fort-de-France du 27
e rattacher 2005 enregistr au Service des
bjet ci-des- Entreprises de Saint-Pierre le
u connexes 2006, Bordereau n 2006/184 -
ion ou son Ext. 131, Il a t constitu une s
personnelle responsabilit limit
tant les caractristiques suivante!
AGRICOLE, Dnomination social : J.C.F.
e, 97232 LE Capital : 3.000,00 divis en 2(
15,00 chacune entirement sc
-JOSEPH, libres.
co, 97224 Dure : 99 ans computer de rir
tion de la socit au registre du
et des Socits.
ocit sera Objet social : Les operations se
mmerce et directement ou Indirectement I
tribunal de participation, sous quelque forr
E. soit, dans toutes socits ou
franaises ou trangres, ainsi r
FA 6565 nlstration, la gestion, le contrle et
valeur de ces participation et
prises qui en dependent.
Sige social: 27, Ravine des Sali
re AJOUPA-BOUILLON
os Grance : M. Joseph CABRIMO
arde dcembre 1954 au Lorrain (9721
ers rant 27, Ravine des Saints 97211
BOUILLON
17 750 829 Limmatriculation sera effectue E
du Commerce et des Socits r
IDATION France (Martinique).
Pour avis,
id de pro- Le Grant
de liquida-
S computer
rition dfini-


FA 6566


'N SARL ESCAPADE TOUR
Rue du Gommier
des soci- 97229 LES TROIS-ILETS
SIRET : 422 367 540

;M INDUS- AVIS DE PUBLICITY
SNC G6P
USTRIES, Suivant dlibration de rassemble gnra-
6S INDUS- le extraordinaire du 27 juin 2005, au sige de
SNC G6U la socit, rue du Gommier, 97229 LES
USTRIES, TROIS ILETS, les associs ont accept et
6X INDUS- vot runanimit la mise en sommeil et ce,
SNC G6Z pour une dure illimite de l'entreprise
ESCAPADE TOUR avec effet rtroactif au 31
f dcembre 2005.
Le dpt lgal sera effectu au greffe du
e dure de Tribunal de commerce de FORT-DE-FRAN-
nts profes- CE.
Pour avis, le reprsentant lgal
'232) FA 6569

AVIS D'ATTRIBUTION
Outre Mer
nt le sige L'avis d'appel public la concurrence a-t-il
ity Four fait l'objet d'une publication 7
immatricu- Parution n* 157 A du 30/08/2005
e sous le NOM ET ADRESSE OFFICIALS DE 'OR-
ente par GANISME ACHETEUR:
Squalit de Dpartement de la Martinique Htel du
Dpartement Avenue des Carabes 97200
L, domicili FORT-DE-FRANCE
le Manhity OBJET DU MARCH :
REHABILITATION ET EXTENSION DU
BATIMENT D'AVITAILLEMENT AUX ANSES
Outre Mer D'ARLET.
nt le sige Type de march de travaux: Excution
ity Four Nomenclature:
Immatricu- Classification CPV (Vocabulaire Commun
s sous le des Marchs)
ente par Objet principal:
i quality de Descripteur principal : 45213100-4
CRITRTES D'ATTRIBUTION RETENUS:
le Fort-de- Offre conomiquement la plus avantageuse
apprcie en function des critres noncs
ci-dessous
FA 6567 Prix des prestations (pondration 70 %)
Dlais (pondration 30 %)
PROCEDURES:
Type de procedure
Stade Appel d'offres ouvert pass en application
ris des Articles 33 3*al. et 57 59 du CMP
ATTRIBUTION DU MARCH:
;E TITULAIRE : COTRAM BTP SARL 97232
6 75 70 27 LE LAMENTIN
MARCH N : 06037
E EU.R.L. MONTANT: 622 483,15 Euros H.T.
RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES :
Date d'attribution du march : 07/03/2006
g priv en Date de notification du march: 26/06/06
septembre Date d'envoi du present avis la publication:
Impts des 11 Juillet 2006
03 Juillet FA 6570
Case n 2
ocit uni- AVIS D'ATTRIBUTION
e prsen-
S: Identification de la collectivit qui a pass le
march :
0X parts de CONSEIL REGIONAL DE LA MARTINIQUE
uscrites et Service des Marchs Rue Gaston
Defferre Cluny 97200 Fort-de-France
nmatrlcula- Objet du March :
Commerce Travaux de rehabilitation du Btiment 14 au
Lyce de TRINITE (Opration N* TRI-03-
rapportant OP5)
la prise de L'avis a-t-il fait l'objet d'une publication au
ne que ce BOAMP?: NON
entreprises L'avis a-t-il faut l'objet de rectificatif au
que ladmi- BOAMP ? : NON
la mise en Date d'attribution des marchs: le 04/04/06
des entre- Nombre total d'offres reues: 15
N DU LOT: 1
nts 97216 NOM DU TITULAIRE :
PIERRE VAILLANT
L, n le 8 MONTANT EN TTC: 103 176,17 C
4) demeu- N DU LOT: 2
SAJOUPA- NOM DU TITULAIRE :
URITY
lu Registre MONTANT EN TTC : 59 526,68
Je Fort-de- N* DU LOT: 3
NOM DU TITULAIRE :
STREC
MONTANT EN TTC: 102 631,37 E
FA 6568 N DU LOT: 5
NOM DU TITULAIRE :
SCOMEIROBE SYSTEMS
MONTANT EN TTC : 5 512.89
Date de envoii du present avis la publica-
tion : 07 JUILLET 2006
FA 6571










ANHONCES LGALES


Jeudi 20 Juillet 2006 Justice no 29 Page 10


AVIS D'APPEL PUBLIC TRAVAUX DE RHABILITATIOI'
LA CONCURRENCE FRANCOIS (CFAFRA-06-OP1)
3 Dtail des travaux:
1 Identification de rorganisme qui passe le Menuiseries extrieures et intri
march: Rfection peinture Intrieure et i
CONSEIL REGIONAL DE LA MARTINIQUE Rfection de couverture tan
Service des Marchs et de la command toitures
publique Rue Gaston Defferre Cluny Reprises des revtements de se
97200 Fort-de-France Martinique Tl. : Mise en conformit d'accessibilit
0596 59 63 00 Tlcopie : 0596 72 68 10 dicaps
2 Objet du March : Equiper tout rtablissement c'u
ASSURER LA MATRISE D'UVRE DES de secours et d'une alarme-incen
TRAVAUX DE REHABILITATION AU LEGTA Poser une borne incendie
CROIX-RIVAIL (CRO-06-OPI) l'tablissement
3 Dtail des travaux: Installation lectrique Mise en
Reprise de la voie, creation d'un trottoir, d'un Plomberie-sanitaires
accotement btonn, d'un amnagement Rhabilitation complete de la c
paysager et de rclairage le long de la vole. son chaude ou froide)
4 Procdure de passation : Cration d'un parking pour les
Procedure adapte (article 28 du Code des Reprendre l'ensemble de la clt
Marchs Publics) Mise en place d'un systme ant
5 N* de la nomenclature: Traitement VRD
Famille n 71-01 (matrise d'ouvre) 4 Procdure de passation :
6 Contenu de la mission : Procdure adapte (article 28 du
Etudes d'avant project Etudes de project Marchs Publics)
Assistance pour la passation des marchs 5 N" de la nomenclature:
de travaux Etudes d'excution Direction Famille n* 71-01 (matrise d'oeuvr
de l'excution des travaux OPC 6 Contenu de la mission :
Assistance lors des operations de reception. Etudes d'avant project Etudes
7 Comptences requires: Assistance pour la passation de
Le candidate doit avoir des comptences en de travaux Etudes d'excution
infrastructure routire et VRD. Sinon, il doit de l'excution des travaux
tre un groupement solidaire compos d'in- Assistance lors des operations de
gnieurs (infrastructures routires et VRD). 7 Comptences requises:
Dans ce cas, chacun aura prsenter les Le candidate doit avoir des comp:
justifications requises au point 8. ingnierie (structure et fluides). S
8 Justificatifs produire: tre un groupement solidaire cor
- La declaration du candidate conforme gnieurs (structure) et d'ingnieui
notamment au modle DC5 Dans ce cas, chacun aura pr
- la lettre de candidature (en cas de groupe- justifications requises au point 8.
ment) conforme notamment au modle DC4 8 Justificatifs produire :
- une declaration sur l'honneur date et La declaration du candidate
signe par le candidate justifiant que celui-ci a notamment au modle DC5
satisfait ses obligations sociales et fiscales la lettre de candidature (en cas
au 31 dcembre 2005 ment) conforme notamment au m
- une indication de ses comptences, de ses une declaration sur l'honneu
moyens et de ses rfrences. signe par le candidate justifiant qu
9 Prsentation des plis: satisfait ses obligations sociales
Le dossier de candidature constitu de 'en- au 31 dcembre 2005
semble des justifications mentionnes au 8 une indication de ses compteni
ci-dessus sera mis sous pli cachet portant moyens et de ses rfrences.
l'adresse et les mentions suivantes: 9 Prsentation des plis:
Monsieur le Prsident du Conseil Rgional Le dossier de candidature constil
de la Martinique A l'attention du Service des semble des justifications mention
Marchs et de la command publique Rue ci-dessus sera mis sous pli cach
Gaston Defferre Cluny 97200 FORT-DE- l'adresse et les mentions suivante
FRANCE (MARTINIQUE) Monsieur le Prsident du Conse
avec la mention "Matrise d'uvre des tra- de la Martinique-Al'attention du !
vaux de rehabilitation au LEGTA CROIX- Marchs et de la command pub
RIVAIL operation n* CRO-06-OP1" "Ne Gaston Defferre Cluny 97200
pas ouvrir" FRANCE (MARTINIQUE)
10 Dlais de ralisation des documents avec la mention "Matrise d'ceuv
d'tudes : vaux de rehabilitation au CFAdu I
APS : 3 semaines operation n0 CFAFRA-06-OP1
APD :4 semaines ouvrir"
PRO+EXE1+DCE :4 semaines 10 Dlais de ralisation des
EXE 2 : 4 semaiens d'tudes :
DOE :2 semaines APS/APD: 4 semaines
11 Dlai laiss au candidate attributaire du PRO+EXE1+DCE : 4 semaines
march pour remettre ses attestations EXE 2: 2 semaiens
sociales et fiscales: 8 jours calendaires DOE: 2 semaines
12 Adresse auprs de laquelle des infor- 11 Dlai laiss au candidate alti
nations complmentaires peuvent tre obte- march pour remettre ses a
nues: Le mme qu'au point 1 sociales et fiscales : 8 jours caler
13 Critres de selection des candidatures: 12 Adresse auprs de laquelle
Il sera tenu compete pour cette selection des nations complmentaires peuven
critres suivants: nues: Le mme qu'au point 1
Capacits techniques (comptences, rf- 13 Critres de selection des car
rences et moyens) Il sera tenu compete pour cette s
14 Lieu et date de remise des plis: critres suivants:
Service des Marchs du Conseil Rgional Capacits techniques (comptei
l'adresse prcite AU PLUS TARD LE rences et moyens)
MARDI 25 JUILLET 2006 12H00. 14 Lieu et date de remise des p
15 Date d'envoi de lavis la publication : Service des Marchs du Conseil
Le 10 Juillet 2006 l'adresse prcite AU PLUS
FA 6572 MARDI 25 JUILLET 2006 12H(
15 Date d'envol de l'avis la pu
AVIS D'APPEL PUBLIC Le 10 Juillet 2006
LA CONCURRENCE

1 Identification de forganisme qui passe le AVIS D'APPEL PUBLIl
march: LA CONCURRENCE
CONSEIL REGIONAL DE LA MARTINIQUE
Service des Marchs et de la command 1 Identification de l'organisme q
publique Rue Gaston Defferre Cluny march:
97200 Fort-de-France Martinique Tl. : CONSEIL RGIONAL DE LA MA
0596 59 63 00 Tlcopie :0596 72 68 10 Service des Marchs et de la
2 Objet du March: publique Rue Gaston Defferre
ASSURER LA MATRISE D'EUVRE DES 97200 Fort-de-France Martiniq


I CFA DU 0596 59 63 00 Tlcopie: 0596 72 68 10
2 Objet du March:
ASSURER LA MAITRISE D'UVRE DES
eures TRAVAUX DE REHABILITATION CFPPA du
extrieure CARBET (CFCAR-06-OP1)
chit des 3 Dtail des travaux:
-Rfection du rseau d'assainissement
ils EU/EV et rseau EP
aux han- Dvoyer et reprendre le canal d'irrigation
(200ml)
n clairage Drainage des voiles des btiments et des
die foundations
l'entre de Clturer l'ensemble du centre (500 ml)
Reprendre la voirie actuelle, crer une vol-
conformit rie entire la 2me entre et l'atelier mca-
nique, crer accs aux series
cuisine (liai- Dmilition et reconstruction btiment ate-
lier, poulailler
lves Dmolition bassin poison
ure Rhabilitation des btiments administratifs,
i-intrusion logement de function, atelier, tous corps
d'tat.
4 Procdure de passation :
Code des Procdure adapte (article 28 du Code des
Marchs Publics)
5 N de la nomenclature :
e) Famille n* 71-01 (matrise d'ouvre)
6 Contenu de la mission :
de project Etudes d'avant project Etudes de project -
s marchs Assistance pour la passation des marchs
- Direction de travaux Etudes d'excution Direction
- OPC de l'excution des travaux OPC -
Srception. Assistance lors des operations de reception.
7 Comptences requises:
tences en Le candidate doit avoir des comptences en
inon, il doit architecture et en ingnierie (structure et
npos d'in- fluides). Sinon, il doit tre un groupement
rs (fluides). solidaire compos d'un architect et d'ing-
senter les nieurs (structure et fluides). Dans ce cas,
chacun aura prsenter les justifications
requises au point 8.
conforme 8 Justificatifs produire:
La declaration du candidate conform
de groupe- notamment au modle DC5
odle DC4 la lettre de candidature (en cas de groupe-
r date et ment) conforme notamment au modle DC4
e celui-ci a une declaration sur l'honneur date et
Set fiscales signe par le candidate justifiant que celui-ci a
satisfait ses obligations sociales et fiscales
:es, de ses au 31 dcembre 2005
une indication de ses comptences, de ses
moyens et de ses rfrences.
:u de l'en- 9 Prsentation des plis:
ines au 8 Le dossier de candidature constitu de len-
et portant semble des justifications mentionnes au 8
es: ci-dessus sera mis sous pli cachet portant
il Regional l'adresse et les mentions suivantes :
Service des Monsieur le Prsident du Conseil Rgional
lique Rue de la Martinique -A l'attention du Service des
FORT-DE- Marchs et de la command publique Rue
Gaston Defferre Cluny 97200 FORT-DE-
re des tra- FRANCE (MARTINIQUE)
FRANCOIS avec la mention "Matrise d'uvre des tra-
- "Ne pas vaux de rehabilitation au CFPPA du CAR-
BET operation n" CFCAR-06-OP1 "Ne
documents pas ouvrir"
10 Dlais de ralisation des documents
d'tudes :
APS/APD: 4 semaines
PRO+EXE1+DCE : 4 semaines
EXE 2 :2 semaiens
ributaire du DOE :2 semaines
ittestations 11 Dlai laiss au candidate attributaire du
idaires march pour remettre ses attestations
Sides infor- sociales et fiscales : 8 jours calendaires
it tre obte- 12 Adresse auprs de laquelle des infor-
mations complmentaires peuvent tre obte-
ididatures: nues: Le mme qu'au point 1
election des 13 Critres de selection des candidatures :
11 sera tenu compete pour cette selection des
nces, rf- critres suivants :
Capacits techniques (comptences, rf-
lis : rences et moyens)
Regional 14 Lieu et date de remise des plis :
TARD LE Service des Marchs du Conseil Rgional
)0. l'adresse prcite AU PLUS TARD LE
publication : MARDI 25 JUILLET 2006 12H00.
15 Date d'envoi de l'avis la publication:
FA 6573 Le 10 Juillet 2006
FA 6574

E AVIS D'APPEL PUBLIC
LA CONCURRENCE
ui passe le
1 Identification de l'organisme qui passe le
IRTINIOUE march :
command CONSEIL REGIONAL DE LA MARTINIQUE
* Cluny Service des Marchs et de la command
ue Tl. : publique Rue Gaston Defferre Cluny -


97200 Fort-de-France Martinique Tl. :
0596 59 6300 Tlcopie: 0596 72 68 10
2 Objet du March:
ASSURER LA MATRISE D'UVRE DES
TRAVAUX DE REHABILITATION TOUS
CORPS D'ETAT SUR LES BTIMENTS ET
LES RSEAUX EU/EV/EP AU CFPPA DU
LORRAIN (CFLOR-06-OP1)
3 Dtail des travaux :
VRD Menuiseries Electricit Peinture -
Mobilier Plomberie Signaltique -
Climatisation Carrelage Couverture Gros
uvre.
4 Procdure de passation :
Procedure adapte (article 28 du Code des
Marchs Publics)
5 N" de la nomenclature:
Famille n 71-01 (matrise d'ouvre)
6 Contenu de la mission :
Etudes d'avant project Etudes de project -
Assistance pour la passation des marchs
de travaux Etudes d'excution Direction
de l'excution des travaux OPC -
Assistance lors des operations de reception.
7 Comptences requires :
Le candidate doit avoir des comptences en
architecture et en ingnierie (structure et
fluides). Sinon, il doit tre un groupement
solidaire compos d'un architect et d'ing-
nieurs (structure et fluides). Dans ce cas,
chacun aura prsenter les justifications
requises au point 8.
8 Justificatifs produire:
- La declaration du candidate conform
notamment au modle DC5
- la lettre de candidature (en cas de groupe-
ment) conforme notamment au modle DC4
- une declaration sur l'honneur date et
signe par le candidate justifiant que celui-ci a
satisfait ses obligations sociales et fiscales
au 31 dcembre 2005
- une indication de ses comptences, de ses
moyens et de ses rfrences.
9 Prsentation des plis:
Le dossier de candidature constitu de l'en-
semble des justifications mentionnes au 8
ci-dessus sera mis sous pli cachet portant
l'adresse et les mentions suivantes:
Monsieur le Prsident du Conseil Rgional
de la Martinique A attention du Service des
Marchs et de la command publique Rue
Gaston Defferre Cluny 97200 FORT-DE-
FRANCE (MARTINIQUE)
avec la mention "Maitrise d'ouvre des tra-
vaux de rehabilitation au CFPPA DU LOR-
RAIN Opration n* CFLOR-06-OP1 "Ne
pas ouvrir"
10 Dlais de ralisation des documents
d'tudes:
APS/APD : 4 semaines
PRO+EXE1+DCE : 4 semaines
EXE 2: 2 semaiens
DOE: 2 semaines
11 Dlai laiss au candidate attributaire du
march pour remettre ses attestations
sociales et fiscales: 8 jours calendaires
12 Adresse auprs de laquelle des infor-
mations complmentaires peuvent tre obte-
nues : Le mme qu'au point 1
13 Critres de selection des candidatures:
II sera tenu compete pour cette selection des
critres suivants :
Capacits techniques (comptences, rf-
rences et moyens)
14 Lieu et date de remise des plis:
Service des Marchs du Conseil Rgional
l'adresse prcite AU PLUS TARD LE
MARDI 25 JUILLET 2006 12H00.
15 Date d'envoi de l'avis la publication:
Le 10 Juillet 2006
FA 6575

S.C.I. LA SOURCE
Socit Civile Immobilire
au Capital de 176 078,61 euros
Sige Social : MOULIN A VENT
97231 LE ROBERT
RCS FORT-DE-FRANCE D : 412 067 860

AVIS DE CLOTURE DE LIQUIDATION

L'A.G.E. du 30 Juin 2006 a dcid de pro-
noncer la clture des operations de liquida-
tion de la socit SCI LA SOURCE cette
date et a constat la disparition definitive de
la socit.
Pour avis
LE LIQUIDATEUR
FA 6583










ANNONCES LGALES


Jeudi 20 Juillet 2006 Justice n" 29- Page 11


AVIS RECTIFICATIF
DE L'AVIS D'APPEL PUBLIC
LA CONCURRENCE
REPORT DE LA DATE
DE REMISE DES OFFRES
1) IDENTIFICATION DE LA COLLECTIVIT
QUI PASSE LE MARCH:
CACEM "Communaut d'Agglomration du
Centre de la Martinique" Immeuble
Cardinal Chateaubeuf Est BP 407 -
97204 FORT-DE-FRANCE Tl. : 0596 75
82 72 Fax: 0596 75 87 06
2) MODE DE PASSATION :
Appel d'offres ouvert
3) TYPE DE MARCH :
Travaux
4) OBJET DU MARCH :
Amnagement du Front de mer de
Scholcier 2me tranche, phase 2
5) DATE LIMITED DE RECEPTION DES
OFFRES:
Le 24 Juillet 2006 12 heures au lieu du 10
juillet 2006 12 heures
6) RFRENCE DE L'AVIS D'APPEL A
CONCURRENCE SUR "JUSTICE":
Annonce n FA 6474 DU 22 JUIN 2006 -
JUSTICE N 25
7) DATE D'ENVOI DE L'AVIS RECTIFICA-
TIF LA PUBLICATION : 10 juillet 2006
FA 6576
AVIS D'ATTRIBUTION DE MARCH
L'avis d'appel public la concurrence a-t-il
fait lobjet d'une publication ? NON
NOM ET ADRESSE OFFICIALS DE L'OR-
GANISME ACHETEUR :
Dpartement de la Martinique Htel du
Dpartement Avenue des Caraibes 97200
Fort-de-France
OBJET DU MARCH:
Objet du march :
Liaison RD5 RD6 Commune de St Esprit
Dviation du Bourg 3me tranche
Type de march de travaux: Excution
CRITRES D'ATTRIBUTION RETENUS:
Offre conomiquement la plus avantageuse
apprcie en function des critres noncs
ci-dessous
LOT N 01 : "GENIE CIVIL"
- Prix des prestations: Pondration 60 %
- Dlai d'excution : Pondration 40 %
PROCEDURES:
Type de procedure
Appel d'offres ouvert pass en application
des Articles 33 3* al. et 57 59 du CMP
ATTRIBUTION DU MARCH :
LOT: 01 Ouvrage
TITULAIRE : Groupement d'entreprises soli-
daires SOGEA/JEAN LANES /CDC
Mandataire : SOGEA MARTINIQUE 97241
FORT-DE-FRANCE
MARCH N : 06022
MONTANT: 3 168 634,32 Euros H.T.
RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES:
Date d'attribution du march : 14/03/2006
Date de notification du march: 19/06/06
Date d'envoi du present avis la publication :
11 JUILLET 2006
FA 6577
AVIS D'APPEL PUBLIC
LA CONCURRENCE
RECTIFICATIF
NOM ET ADRESSE DE LA PERSONNEL
PUBLIQUE :
DPARTEMENT DE LA MARTINIQUE -
AVENUE DES CARAIBES B.P. 679 97264
FORT-DE-FRANCE TL.: 0596 55 26 00
TELECOPIE : 0596 73 59 32
Achats@cg972.fr http://www.cg972.fr
MODE DE PASSATION :
March procedure adapte
OBJET DU MARCH:
TRAVAUX DE RELIURE ET DE RESTAU-
RATION DE DOCUMENTS MANUSCRITS
ET IMPRIMES POUR LA BIBLIOTHEQUE
SCHCELCHER.
ANNONCE n FA 6535 du jeudi 6 juillet 2006
RECTIFICATIF :
DANS LA.RUBRIQUE : "DATE LIMITED
POUR LA RECEPTION DES DEMANDS
DE DOCUMENTS OU POUR L'ACCS AUX
DOCUMENTS" : au lieu de '19 juillet 2006
12 heures", lire "31 JUILLET 2006 12
HEURES". Les documents de consultation
peuvent tre demands ou retirs, gracieu-
sement jusqu' la date limited de remise des
offres".
FA 6578


CACEM
COMMUNAUT D'AGGLOMRATION
DU CENTRE DE LA MARTINIQUE
AVIS D'APPEL PUBLIC
A LA CONCURRENCE
ENTITY ADJUDICATRICE:
Communaut d'Agglomration du Centre de
la Martinique (CACEM Immeuble Cardinal -
Chateaubeuf Est B.P. 407 97204 Fort-de-
France Cedex Tl.: 0596 75 82 72 -- Fax:
0596 75 87 06
Point de contact : M. Serge LETCHIMY,
President de la CACEM
Courrier lectronique:
infos@cacem-mq.com
Adresse gnrale du pouvoir adjudicateur
(URL) : http://www.cacem.org
DESCRIPTION:
Objet : Ralisation de forages de reconnais-
sance d'eaux souterraines Fond Lahaye
(97233 SCHOILCHER)
March public de travaux
Lieu d'excution : Martinique Schoelcher
Division en lots: non
Des variantes seront prises en considra-
tion.
QUANTITY OU TENDUE DU MARCH :
Options: oui (voir CCTP)
DURE DU MARCH OU DLAI
D'EXCUTION :
Date prvisionnelle du dbut des travaux :
septembre 2006
Dlai d'excution : proposer par le candi-
dat
MODALITS ESSENTIELLES DE FINAN-
CEMENT ET DE PAIEMENT:
Le financement est effectu comme suit :
- Dpartement : 50 %
- Region : 40 %
-CACEM: 10%
Dlai global de pavement: 45 jours
Modalits de pavement : articles 86 98 du
code des marchs publics.
FORME JURIDIQUE QUE DEVRA
REVTIR LE GROUPEMENT D'OPRA-
TEURS CONOMIQUES:
Groupement solidaire
CONDITIONS DE PARTICIPATION :
Voir note de presentation.
TYPE DE PROCEDURE:
Procedure adapte
CRITRES D'ATTRIBUTION:
1. Mthodologie, moyens techniques et
humans : 40 %
2. Prix : 40 %
3. Rfrences et dlais: 20 %
RENSEIGNEMENTS D'ORDRE ADMINIS-
TRATIF :
- Numro de rfrence attribu par le pouvoir
adjudicateur : 2006 /26 1 / DENV I MAPA
- Date limited de reception des offres:
16AOUT 2006 12 HEURES
- Dlai de validit des offres: 90 jours
RENSEIGNEMENTS COMPLMENTAIRES:
Les offres sur support paper sont :
S Soit premises sur place centre rcpiss,
* Soit transmises par lettre recommande
avec avis de reception postal.
Les heures de dpt sont: les lundi, mardi et
jeudi de 8h 12h et de 14h 16h ; les mer-
credi et vendredi de 8h 12h.
Le dossier de consultation des entreprises
est tlchargeable sur Internet sur le site :
www.cacem.org.
ADDRESSES SUPPLEMENTAIRES ET
POINTS DE CONTACT:
- retrait et dpt des dossiers:
CACEM Service des Marchs Publics -
Immeuble Gros Bec Chateauboeuf Est -
B.P. 407 97204 Fort-de-France Cedex Tl.
:0596 75 82 72 Fax: 0596 75 54 58
- renseignements complmentaires:
CACEM Service Achat Chateaubeuf Est
B.P. 407 97204 Fort-de-France Cedex -Tl.
: 0596 75 82 72 Fax: 0596 75 54 58.
Date d'envoi de l'avis : 12 Juillet 2006
FA 6579

AVIS DE DISSOLUTION ANTICIPE
PARTENAIRES MQ
Socit responsabilit limite
Au capital de 7 622,45 C
Sige social : Cit Dillon Bt T Esc. 2
FORT-DE-FRANCE
RCS de FdeF N 437 605 629

Lors de l'A.G.E. du 15.06.2006, les associs
ont dcid la dissolution anticipe de ladite


socit computer de ce jour. devront fournir une attestation sur l'honneur
Mr J. LAVERNE demeurant Fort-de- indiquant qu'elles ont satisfait l'ensemble
France, Vieux Moulin, Rte de Didier est de leurs obligations au regard de l'article 44-
nomm liquidateur. 1 du code des marchs publics (soit une
Le sige de la liquidation est fix Fort-de- declaration annuelle relative aux emplois de
France, Vieux Moulin, Rte de Didier. C'est personnel handicapes, soit une declaration
cette adresse que la correspondence devra indiquant l'acquittement d'une contribution
tre adresse et que les actes et documents au 'fonds de dveloppement pour l'insertion
devront tre notifis, professionnelle des handicaps").
Les actes et pieces relatifs la liquidation l'attestation sur l'honneur du candidate indi-
seront dposs au registre du commerce et quant qu'il n'a pas fait l'objet, au course des 5
des socits de Fort-de-France. dernires annes, d'une condemnation ins-
Pour avis et mention crite au bulletin n* 2 du easier judiciaire pour
M. LAVERNE les infractions vises aux articles L. 324-9, L.
Liquidateur FA 6580 324-10, L. 341-6. L. 125-1 et L. 125-3 du
code du travail,
TAG la presentation de la socit avec l'indica-
SARL au capital de 7.500 euros tion des moyens humans et matriels, du
Immeuble CGM 5e tage chiffre d'affaires global et du chiffre d'affaires
Avenue Maurice Bishop pour la catgorie de services prvus au mar-
97200 FORT-DE-FRANCE ch pour les 3 derniers exercices,
SIRET: 42322185200019 APE: 517 Z la liste des rfrences quivalentes de
AVIS moins de 3 ans.
L'avis est donn par dlibration de l'A.G.E. Critres d'attribution
runie le 29103/2006, il a t dcid comp- Offre conomiquement la plus avantageuse
ter du 29 mars 2006 : apprcie en function des critres noncs
- D'tendre 'objet social de la SARL TAG : dans le cahier des charges (rglement de la
l'vnementiel, le management artistique, la consultation, lettre d'invitation).
cration de graphique et le conseil en com- Type de procdure : procdure adapte.
munication. Date limited de reception des offres : 28 juillet
- De modifier le sige social: Ancien sige : 2006 12 heures.
Immeuble CGM 5e tage Avenue Maurice Renseignements complmentaires :
Bishop, dornavant : 80 Rue de la Les documents sont tlchargeables sur le
Rpublique 97200 Fort-de-France. site Internet du Conseil Gnral
Les status ont donc t modifis en cons- http://www.cg972.fr rubrique marchs
publics marchs procdure adapte.
quence. GRANT Adresse auprs de laquelle les documents
L ANT FA 6581 peuvent tre obtenus :
AVIS D'APPEL PUBLIC Les dossiers de consultation peuvent tre
LA CONCURRENCE demands ou retirs, gracieusement jusqu'
la date limited de remise des offres l'adres-
Nom et adresse officials de l'organisme se suivante : Dpartement de la Martinique -
acheteur : Dpartement de la Martinique Direction Gnrale adjointe charge des
Personne responsible du march : finances et des moyens- Cellule Achats 19
President du Conseil Gnral de la Rue Jacques Cazotte B.P. 679 97264
Martinique -Avenue des Carabes B.P. 679 Fort-de-France Cedex Tl.: 0596 55 37 86
97264 Fort-de-France Tl.: 0596 55 26 00 Tlcopieur: 0596 55 37 87.
Tlcopieur : 0596 55 37 87 Adresse Date d'envoi du present avis la publication :
Internet : http://www.cg972.fr 13 Juillet 2006. FA 6582
Objet du march : RALISATION D'UNE
ENQUTE AUPRS DES 'USAGERS, Etude de Matres Evelyne GUATEL et
CLIENTS, CITOYENS" POUR MESURER Sandra GERMAIN PORSAN-CLEMENTE,
LE NIVEAU DE SATISFACTION L'GARD Notaires associs FORT-DE-FRANCE
DU SERVICE PUBLIC, DANS LE CADRE (Martinique), Immeuble le Trident,
DE L'LABORATION DE LAGENGA 21 Btiment A, 2me tage, Lotissement
MARTINIQUE. Montgralde
Des variantes seront-elles prises en compete : CONSTITUTION
oui AVIS DE CONSTITUTION
OUI
Prestations divises en lots : Non Suivant acte reu par Maitre Sandra GER-
Modalits essentielles de financement et de MAIN PORSAN CLEMENTE, Notaire
paiement et/ou rfrences aux textes qui les Associ de la Socit Civile Professionnelle
rglementent : Budget du Dpartement sur "Evelyne GUATEL et Sandra GERMAIN -
ressources propres. Mandat administratif PORSAN-CLEMENTE, Notaires Associs"
dans un dlai de 45 jours aprs service fait FORT-DE-FRANCE (Martinique) Immeuble
et reception des factures conformment le Trident, Btiment A, 2me tage,
l'article 96 du dcret n 2004-15 du Lotissement Montgralde, le 27 avril 2006 a
7.01.2004 portant Code des Marchs t constitute une socit civil immobilire
Publics. ayant les caractristiqus suivantes :
Langues pouvant tre utilises dans l'offre La Socit a pour objet :; l'acquisition par
ou la candidature : franais. voie d'achat ou d'apport, la proprit, la mise
Unit montaire utilise: l'euro. en valeur, la transformation, la construction,
Conditions de participation: l'amnagement, administration et la loca-
Critres de selection des candidatures : ion de tous biens et droits immobiliers, de
capacits techniques et inancires tous biens et droits pouvant constituer l'ac-
capacits techniques et financires. cessoire, annexe ou le complement des
cessoire, l'annexe ou le complment des
Dure d'excution : 2 mois maximum biens et droits immobiliers en question.
Justifications produire quant aux qualits La Socit est dnomme: SCI JEAPHANE.
et capacits du candidate: Le sige social est fix : LE LAMENTIN
- La lettre de candidature DC4, (97232) Morne Pitault.
- Imprim DC5 nouvelle version disponible Le capital social est fix la some de :
sur le site du Ministre de 'Economie des 210.000,00 Euros
Finances et de l'Industrie radresse suivan- Les apports sont pour parties en numraire et
te: www.minefi.gouv.fr parties en nature.
- les pouvoirs de la personnel habilite pour Toutes les cessions de parts, quelle que soit
engager le candidate, la quality du ou des cessionnaires, sont sou-
- si le candidate est en redressement judiciai- mises l'agrment pralable l'unanimit
re, la copie du ou des jugements prononcs des associs.
cet effet, L'exercice social commence le 1er Janvier et
- la declaration que le candidate ne fait pas finit le 31 Dcembre de chaque anne.
l'objet d'une interdiction de concourir, Les associs nomment pour premier grant
- le candidate, pour justifier qu'il a satisfait aux de la socit est: Madame Eugnie, Jeannie
obligations fiscales et sociales au 31 VIMBOT, Missionnaire, veuve et non rema-
dcembre 2005 produit une dclaration sur rie de Monsieur Jean-Charles CANNEN-
l'honneur dment date et signe. Le mar- PASSE-RIFFARD, demeurant LE LAMEN-
ch ne pourra tre attribu au candidate que TIN EN MARTINIQUE (97232), Morne
sous reserve que celui-ci produise dans un L te au regie
dlai de 10 jours les certificates dlivrs par La soc sera imrie au registre du
commerce et des socits de Fort-de-
les administrations et organismes comp- France.
tents, Pour avis, le Notaire
- les entreprises de plus de 20 salaries FA 6584







Jeudi 20 Juillet 2006 Justice n 29 Page 12


35e Festival
de Fort-de-France



Umoja


ou l'nergie

la


puissance 8

Ce n'est pas la premiere fois que
l'Afrique du Sud fait vibrer la
Martinique par sa musique et ses
danses. A ce 35e Festival cultural de
Fort-de-France, elle nous a envoy une
troupe magnifique compose de 40
musicians et danseurs des deux sexes,
jeunes pour la plupart, dbordants
d'nergie et parfaits dans l'excution
de leur ouvre.
L'Afrique du sud, faut-il le rappeler, a
longtemps vcu sous l'odieux systme
de l'apartheid impos la majority
noire et mtisse par la minority
blanche.
L'apartheid a finalement t vaincu
grce la conjunction de plusieurs fac-
teurs : lutte arme et politique mene
par l'A.N.C. ; combat moral exemplai-
re de Nelson Mandela ; checs mili-
taires de l'arme sud-africaine en
Angola, pays don't le gouvernement
rvolutionnaire a reu une aide dcisi-
ve de Cuba ; pression de la "commu-
naut international" sur Pretoria.
L'Afrique du Sud d'aujourd'hui est
relativement dveloppe et riche, ani-
me de la volont de soigner les bles-
sures du pass et de construire une
vritable nation.
C'est un trs beau pays, avec des pay-
sages magnifiques, de belles villes
construites selon le got et les intrts
de la minority blanche.
Compte tenu de son pass, les
contrastes sont frappants entire le
bien-tre des uns et la misre des
autres. La criminalit y est forte,
notamment dans les grandes agglom-
rations.
Grce la sagesse et la clairvoyance
de Mandela, il n'y a pas eu de "chasse
aux Blancs", de politique revancharde,
et peu peu la majority noire et mtis-
se conquiert ses droits dans tous les
domaines.
Le spectacle offert par la troupe Umoja


reflte largement la ralit prsente et
l'volution historique de l'Afrique du
Sud.
La troupe est compose uniquement
de Noirs, sans doute de l'ethnie Zoulou,
en juger par les danses guerrires
excutes par les hommes. Ceux-ci
sont de plus grande taille que les
femmes. Homme et femmes offrent la
particularit d'avoir souvent les yeux
lgrement brids et les pommettes
saillantes, comme s'ils avaient de loin-
tains anctres asiatiques.
Le spectateur se trouve en permanen-
ce sous l'emprise de la musique, singu-
lirement de celle des tambours, don't
certain ont une taille norme et
rsonnent puissamment. Au son des
tambours s'ajoutent les voix des excu-
tants, lesquels lorsqu'ils dansent,
dgagent une nergie en couper le
souffle.
En function de la scne, les costumes
varient. Ainsi on peut jouir du spec-
tacle de jeunes femmes dansant les
seins nus et vtues de courts jupes
laissant voir leurs derrires plantu-
reux, la manire traditionnelle, ou au
contraire habille l'europenne et
portant perruques, dans les bals popu-
laires, en milieu urbain.
L'exode rural, l'poque de l'apartheid
et aprs, a beaucoup influence l'volu-
tion de la musique sud- africaine.
En ville, de nouveaux genres sont
apparus, alliant musique traditionnel-
le et musique venue d'autres pays.
Le gospel, musique religieuse des
Noirs amricains, a marqu profond-
ment la musique sud-africaine. Alli
au protestantisme, il explique en gran-
de parties l'engouement des Noirs sud-
africains pour le chant choral, o ils
excellent.
Umoja signifie trois heures de joie par-
tage, d'enthousiasme dbordant,
d'humour galement.
Umoja signifie aussi pont entire
l'Afrique du Sud et le reste du monde,
et singulirement avec le people frre
de la Martinique, qui a vibr durant
ces trois heures, lesquelles ont paru
trop courts aux spectateurs, telle-
ment la communication tait intense.
Ce genre de rencontre contribute
nous dsaliner culturellement et
faire dcouvrir la ralit profonde de
l'Afrique et du monde noir.
Merci l'dilit de Fort-de-France et
Umoja.
1 M. Belrose


Tour cyclist
international de
Martinique


Victoire finale

pour le Nantais

Jonathan Dayus
Cette 25e dition aura tenu toutes ses
promesses. De bout en bout la comp-
tition a t anime. Des spectateurs
presents sur les bords des routes pour
assisted aux belles bagarres et encou-
rager le peloton. ls auront eu droit
un tour trs relev.
Au bout du compete, le coureur le plus
complete a gagn l'preuve, car il faut
l'tre pour cette difficile preuve.
L'Anglais Jonathan Dayus de la slec-
tion Nantes-Pays de la Loire a inscrit
son nom au palmars de la prestigieu-
se preuve martiniquaise. Il a effectu
un parcours exceptionnel, ne se lais-
sant jamais dborder et tant present
sur tous les coups.
Herv Arcade, le meilleur
Martiniquais et premier Antillais, n'a
point dmrit en remportant la secon-
de place. Au contraire, il aura, malgr
ses apprehensions d'avant tour, t un
grand animateur de l'preuve en rem-
portant le prologue et la septime
tape.
Le Guyanais Denays Candau rempor-
tera au terme d'une belle lutte la der-
nire tape.
La selection de la Martinique est pas-
se ct de l'preuve. Elle nous doit
une revanche lors de sa prochaine
prestation au tour de la Guadeloupe.
Le President Alfred Defondis s'est fli-
cit "du succs total" de la competition
et du comportement d'Herv Arcade. Il
promet de donner encore le meilleur
pour l'anne prochaine. Le rendez-
vous est pris.
I C.B.


Herv Arcade : Bravo champion


CULTURE






l' PARTI COMMUNIST i S~

Pibi MARTINIQUAIS


Agissons awec le PCM

pour le rassemblement

et le changement

Soixante ans aprs la dpartementalisation la Martinique est dans 'impasse.
En dpit des affirmations officielles qui prtendent que la Martinique est un pays riche, la
situation conomique et social est critique.
Notre conomie, fragile, dpendante et artificielle est en crise:
Agriculture en dclin : banane peu peu sacrifice par l'Europe, ananas en chute libre
en raison du manque de garanties de dbouchs par l'Europe, levage en recul, canne et
sucre en baisse, etc ;
v marasme du tourism, crise du logement social, difficults financires de nombreuses
communes, etc ;
2 la production martiniquaise subit de plein fouet la concurrence dloyale des importations
envahissantes ;
SLa dilapidation des terres s'acclre en raison de la speculation foncire et immobilire
dchane par les profiteurs de la dfiscalisation ;
' Notre environnement est gravement menac: eau, pesticides, etc ;
SPris dans le tourbillon de la socit capitalist de consommation, des milliers de marti-
niquais sont frapps par le surendettement pendant que les privilgis du systme s'enri-
chissent.
En outre, la violence, la dlinquance, le traffic de drogues se sont installs.
De plus, le vieillissement rapide de notre population provoque par la politique d'migra-
tion force (BUMIDOM) pendant que notre terre est chaque jour envahie par des europens
genocidee par substitution) risque de mettre en cause l'identit de notre people.
Le Gouvernement de droite s'acharne porter des coups rpts contre les services publics
(difficults budgtaires des hpitaux par example) et les acquis sociaux ( retraites, Scurit
social, etc). Il s'vertue dtruire les protections du Code du travail(CNE, CPE).


JUIN 2006






En outre, la violence, la dlinquance, le traffic de drogues se sont installs.
De plus, le vieillissement rapide de notre population provoque par la politique d'migra-
tion force (BUMIDOM) pendant que notre terre est chaque jour envahie par des europens
genocidee par substitution) risque de mettre en cause l'identit de notre people.
Le Gouvernement de droite s'acharne porter des coups rpts contre les services publics
(difficults budgtaires des hpitaux par example) et les acquis sociaux ( retraites, Scurit
social, etc). Il s'vertue dtruire les protections du Code du travail(CNE, CPE).


La consequence, c'est un chmage massif, notamment des jeunes
(prs d'un jeune sur deux sans emploi), qui perdure malgr la falsifica-
tion des chiffres, la prcarit qui augmente et la pauvret qui s'tend.








,,*y-,-- Y"











la jeunesse martiniquaise.
Malgr les mensonges des partisans de l'intgration europenne, l'Europe s'apprte
baisser ses aides la Martinique dans les prochaines annes tout en continuant nous
inonder de ses products.
Le vote en France par l'UMP de SARKOZY de la loi de la honte sur la colonisation
positive et la demand rcente de dputs de la droite UMP de remettre en cause la loi
TAUBIRA dcrtant l'esclavage crime contre l'humanit a faith dcouvrir une majority
de Martiniquais(ses) qu'il existe en France beaucoup de gens l'esprit colonialiste et
racist.
Nos compatriotes vivant en France subissent des discrimination intolrables
(l'emploi, le logement, etc).
La France doit faire son devoir de mmoire sur la priode colonial si elle veut extirper le
racism. L'institution du 10 mai come journe de commemoration de la traite ngrire et
de l'esclavage en France est une victoire des Peuples des DOM. Mais ce n'est qu'un pre-
mier pas.
.,.-, B, ],:u \ ,l e- M-:""
Le dar e ',,0Mriivisss artaiee 200epli mret
I'horizo" ..0-01 'oi tr I'caso d'-.- e : :e des dou! en pr:t :-
'.a ,ene s matnq s. _._ ..:-- ,-
















mier pas.









Or:;a, les o .n di ivise,
A o r .', .. o p. a~::a- s a i

't *~~-J I pyti
._B.. .. :-. i-'^ .. -i ..i' ; .



Une production agricole en grande difficult !
Aujourd'hui notre jeunesse eunesse est sans perspectives.
Or, les forces de progrs sont plus que jamais disperses et divises.
Le systme de region monodpartementa e trois ttes rvle chaque jour son incapacit
rsoudre les problmes du Pays.
En ralit, la socit martiniquaise vit une cruise profonde don't la cause rside principale-
ment dans le blocage du systme no-colonial dpartemental.
Aujourd'hui, en dpi dpit des progrs sociaux gagns par la lutte, la dpartementalisation
obtenue par les Communistes doit tre dpasse.
Faisons vivre l'esprit du 22 Mai 1848 pour une nouvelle liberation i

Il faut se rassembler et laborer une perspective de changement instiutionnel
aller vers l'Autonomie avec une Collectivit unique(article 74).
Il convent aussi d'laborer un Projet Martiniquais fond sur un nouveau modle de
dveloppement durable, solidaire et endogne afin de crer l'emploi.
Le Parti Communiste Martiniquais appelle donc soutenir
sa proposition que les forces de progrs tiennent des Etats ..
Responsabilit, l'Emploi et le Dveloppement vritable. .. ..
1: 1 [; -" ... r-* -- f:.s
Les forces de progrs m sartiniquaises doivent aussi clarifier d o
leur choix afin d'tre en Faire vivre
measure de demander ensemble aux parties politiques franais l'esprit du 22 mai
engags dans la
competition pour les enjeux de 2007 de prendre en compete nos exigences de
rformes institutionnelles et de dveloppement vritable.
Nous invitons les Martiniquais(es) formuler des propositions en ce sens.

Le PCM appelle au Rassemblement
pour une Alternative Martiniquaise de Progrs.
Renforons le Parti Communiste Martiniquais pour hter l'heure du Renouveau.
Rejoignons ses rangs rangs Adhrons !








QUELQUES PROPOSITIONS DU PCM


X CREER L'EMPLOI par la mise en place d'un Plan d'urgence de replacement en priority par des
Martiniquais(es) des 30 000 Martiniquais(es) qui partiront la retraite l'horizon 2010-2015;
X REORIENTER l'Agriculture vers l'autosuffisance tout en defendant la banane, l'ananas et la canne
sucre;
X BLOQUER la speculation foncire et immobilire par des measures radicals ;
X RELANCER la construction de logements sociaux;
X RESOUDRE .le problme des transports intrieurs par la creation d'une Agence Rgionale;
X EXIGER la fixation de prix-plafonds pour la dessert arienne;
X PROTEGER l'ENVIRONNEMENT : plan de sauvegarde de l'eau et decontamination du chlordcone;
X ACCELERER le Dveloppement des nergies renouvelables : par example en lanant la production
de biocarburants partir de la canne;
X ARRACHER le droit de privilgier la production locale et les PME dans la Commande publique;
X CREER une Banque de Dveloppement pour aider la creation d'entreprises et renforcer la
production locale;
X INSTAURER une taxe sur les jeux de hasard pour aider la creation d'emplois et finance le
Dveloppement.



PARTI COMMUNIST MARTINIQUAIS

BULLETIN D'ADHESION
Pour le Rassemblement des Forces de Progrs
Pour une Alternative Martiniquais de Progrs
J'adhre au Parti Communiste Martiniquais

Nom : .... ....... ....... ........ ............... Prnoms : ..................................
Section : ................ ................. . C ellule : ..........................................
Profession : ............. ...... ...... ........ Age : ...............
A dressed :....... ........................................................................................ ... .........
.............................. ................................ ...........................................................
Date d'entre au parti : ........... ...... .............. Syndicat : ......... ........
O rganisation de masse : ..................... ........... .. ........................ .... ... ..
Remettre ce bulletin un militant ou l'adresser :
PCM angle des rues E.Zola et A.Aliker- BP 4069 tsv 97200 Fort de France
Tel.0596 71 86 83 sion ture




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs