Group Title: Justice (Fort-de-France, Martinique)
Title: Justice
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00088914/00068
 Material Information
Title: Justice hebdomadaire du Parti communiste martiniquais
Uniform Title: Justice (Fort-de-France, Martinique)
Physical Description: v. : ill. ; 36 cm.
Language: French
Creator: Parti communiste martiniquais
Publisher: Le Parti
Place of Publication: Fort-de-France, Martinique
Publication Date: June 22, 2006
Copyright Date: 2006
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: World politics -- Periodicals -- 1945-1989   ( lcsh )
Periodicals -- Martinique   ( lcsh )
Politics and government -- Periodicals -- Martinique   ( lcsh )
Genre: review   ( marcgt )
newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: Martinique
 Notes
General Note: Description based on: 65e. année, no. 17 (26 avril 1984); title from caption.
General Note: Latest issue consulted: 70. année, no 8 (22 févr. 1990).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00088914
Volume ID: VID00068
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 15715741
lccn - 90641373

Full Text


rA^'DAIR
le BBiSH


Pour la Responsabilit et le Dveloppement vritable.


ENGAGEONS LA BATAILLE


I .. B *..*.*4
4 .* 4
.4 4 <4~' 4i4" i -.?
'. '.
4 i~4y.
444 **


4 ; 4 4 iH .
".V... .. ... .
rp .;i.- -'
'- ,-- ', -- ,.
. ... / ,. ...

4'4444444444 -^ *'4'J^ .4 ".V4 .a
-,4 : -#4 "- ":-- '_ ..0, .' * . -
4 --, -' :.- -. y.. ,,.-, ',^- q '"
": ; iMm .... .- .c... .. ^ >.. f, J ,,r;,
J W S" '" --: g' ..... i *m '" W* r m ,,, ^
.. . ..t.): ,,,,,- ^ .. v- Si4 "
" -." ---4I ..._,


DES 41000 EMPLOIS


EN MARTINIQUE !



-I

4; -
'< j
4 2

k4
444r

t 44


44,


Visite du P.C.F. EN MARTINIOUE:
UNE FRATERNITY DE LUTTE
CONTRE LE LIBRALISME

5-9 JUILLET 2006
Faisons du
FORUM SOCIAL CARIBEN
une rencontre exceptionnelle









SA KA PAS


leudi 22 Juin 2006 Justice n 25 Page 2


SA KA PAS ....................p.2
EDITO .................... p.3
Engageons la bataille des 41.000
emplois
LUTTES SOCIALES .............p. 4
Le CNE n'a cr que peu d'emplois et
trs prcaire
POLITIUE/SOCIAL .............p. 5
Emplois : Nos enfants d'abord
SOCIT ................. p. 6
Forum Social Cariben : Une rencontre
exceptionnelle avec la Carabe
POLmQUE ......................p. 7
France : I n'y a pas que le foot
P%.-TIQUE ..............p. 8 & 9
Une dlgation du PCF en Martinique
pour le enforcement des liens entire
communists
DANS LE MONDE .......... p. 10
Le double visage de l'Union europen-
ne
ANNONCES LGALES .....p. 11 15
CULTURE ....................p. 16
Hommage Csaire


JUSTICE
Administration : 71 86 83
Rdaction : 63 13 20
Fax : 63 13 20
Ed.Justice @ wanadoo.fr



Fondateur: Jules MONNEROT
(8 Mai 1920)
Angle rues A. Aliker & E. Zola
Fort-de-France Tl. 71 86 83
Commission Paritaire n' 0111 I 87526
26 Janvier 2006
Directeur de la Publication :
Femand PAPAYA
Maquette: Frdric Antiste
Impression :
Nouvelle Imprimerie Martiniquaise
37, Rue E. Zola 97200 FdeF
Tl. : 0596 73 14 54


Affaire de l'eau
de la Grande Rivire

devant le tribunal
le 22 juin 2006.

L'association cologique Assaupamar
ne lche pas prise concernant le capta-
ge d'eau de la Grande Rivire par
l'Association syndicale autorise des
planteurs du Grand Nord.
En effet, elle mne un combat sans
relche pour dmontrer que l'arrt
prfectoral du 22 novembre 2005 auto-
risant ce prlvement n'a pas t pris
dans le respect des normes, notam-
ment en ce qui concern l'tude d'im-
pact. Pour le dmontrer, l'Assaupamar
a fait un travail de recensement sur
l'tat des diffrents prlvements sur
les rivires de la zone. Son Prsident,
Henri Louis-Rgis, explique que l'arr-
t ne faisait tat que d'un seul captage
de 80 m3/H sur la Grande Rivire,
sans mentionner les prlvements
effectus sur les deux autres rivires :
celle de Macouba, assche 30 mtres
aprs le captage, et celle de Rivire
Roche.
"Tous ces prlvements, poursuit-il,
irriguent les habitations, sans computer
ceux qui sont faits dans les sources".
Des captages compltement anar-
chiques, car aucun compteur n'y est
install, plaide-t-il.
'Ibut cela dmontre que le prfet n'a
pas t bien inform, selon l'associa-
tion.
Par ailleurs, lors d'une rencontre avec
la press, photos l'appui,
l'Assaupamar a montr les cons-
quences de l'arrt sur l'environne-
ment, avec une dforestation rendue
ncessaire par le passage des canalisa-
tions, ce que l'Assaupamar considre
comme un massacre, mme si l'ONF a
dress un procs-verbal.
'Ibus ces arguments seront examins
par le Tribunal administratif le 22 juin
2006 pour un rfr suspensif dudit
arrt prfectoral, en attendant son
annulation, comme l'espre
l'Assaupamar.


Dcs de l'crivain
Joseph Zobel

L'crivain martiniquais, g de 91 ans,
est dcd samedi 17 juin Anduze en
France, o il rsidait depuis 30 ans. Il
se lance dans l'criture trs tt. Son


premier ouvrage sera censur par le
rgime de Vichy, 'Diab l". E1 fut rvl
au grand public suite au film tir de
son ouvrage La rue case ngre" public
en 1950 sur le ralisme social de son
enfance. Joseph Zobel quite la
Martinique pour le Sngal, o il
demeurera trs actif durant trois
dcennies, Il prendra sa retraite dans
un petit village du Sud de la France
dans lequel il reconnatra le soleil de
son pays en 1974. La Martinique lui
rendra hommage en 2000 en attri-
buant au Lyce Thoraille de Rivire
Sale son nom. II a t inhum dans
le Gard auprs de son fils, selon ses
dsirs. Egalement excellent sculpteur
et matre en Ikebana, il laisse une
important production littraire que
les Martiniquais devraient s'appro-
prier. Ce serait l le plus bel des hom-
mages.


Joseph
Zobel.
ID nous
reste "La
Srue case
ngre" et
toute sa
production
don't
Sbeaucoup
de posies.




Des silhouettes
inoubliables

Le 16 juin dernier, AVCA, l'associa-
tion des victims de la catastrophes de
Marcabo tenu rapper les esprits.
Elle a install sur une aire de l'auto-
route 160 silhouettes flanques d'un
gros point d'interrogation. Une voca-
tion trs mouvante. Il s'agissait pour
ses membres, comme ils le font chaque
16 du mois, d'un hommage et de main-
tenir la "pression" sur les autorits afin
que les procedures ne s'enlisent pas.
Autre preoccupation : alerter les
Martiniquais l'ore des vacances
pour qu'ils fassent preuve d'une vigi-
lance plus aiguise vis--vis des com-
pagnies ariennes qu'on leur propose








Jeudi 22 Juin 2006 Justice n 25 Page 3


Engageons la bataille


des 41.000 emplois


Un large ventail d'organi-
sations syndicales et patro-
nales, d'associations et de
parties politiques, don't le
Parti Communiste
Martiniqais, a lanc un
appel pour "l'emploi des
Martiniquais en
Martinique" le 14 Juin der-
nier (voir Dclaration dans
"Justice" n 24 du 15 juin
2006).
Vingt neuf organizations
runies dans le "Comit
Initiative Emploi
Martinique" ont fait
ensemble des propositions
pour que les 41.400 emplois
qui seront disponibles
l'horizon 2010-2015 rpartis
en 29.700 dparts la retrai-
te dans le public et le priv
et 11.700 emplois mergents
(mtiers nouveaux) soient
occups par des
Martiniquais.
La Martinique va vieillir
rapidement alors que prs
d'un jeune sur deux est sans
emploi et que plus de deux
Martiniquais sur dix sont
officiellement chmeurs.
La liberation massive de ces
emplois est une opportunity
qu'il faut saisir.
Ainsi dans le secteur public,
si des measures particulires
ne sont pas prises, l'applica-
tion mcanique des rgles
de recrutement, d'affecta-
tion et de mutation a de
grandes chances d'aboutir
l'viction des Martiniquais
au profit des Franais.
La loi des grands nombres
joue et jouera contre notre
communaut dans un
context d'austrit budg-
taire (suppression de 15.000
emplois de fonctionnaires
en 2007).
De mme, dans les mtiers


nouveaux, si les
Martiniquais n'acquirent
pas les qualifications et les
comptences ncessaires, ils
seront limins le plus natu-
rellement du monde, comme
on le constate dj dans les
hpitaux par example.
Et on assistera une nouvel-
le pousse du genocidee par
substitution" dj large-
ment l'oeuvre sous nos
yeux tous les jours.
Le Comit Initiative Emploi
Martinique fait cinq propo-
sitions tant l'Etat qu'aux
Assembles locales et au
patronat :
1 Mise en place de concours
rgionaux dconcentrs
dans la function publique ;
2 Mise en place d'un cadre
de ngociation annuelle
avec les organizations patro-
nales sur les besoins en
matire d'emploi;
3 Mise en place d'une for-
mule de prrecrutement
d'tudiants (Sant par
example) ;
4 Aide aux tudiants
qui s'orientent vers
des carrires fortement
dficitaires ;
5 Mise en place de forma-
tions afin que les
Martiniquais puissent
acqurir les qualifications
et comptences ncessaires
pour occuper les emplois qui
seront disponibles.
Comme on le voit, il faudra
de nouveaux dispositifs
lgislatifs en matire de
recrutement et de forma-
tion, notamment dans le sec-
teur public.
La politique de l'emploi est
principalement du domaine
de l'Etat, mme si les
Assembles locales ont
quelques comptences leur


S. '.- .,. .







M. Branchi

permettant d'intervenir uti-
lement.
Ce combat-l, personnel ne
peut le mener notre place.
Et on voit dj que certain,
ici et en France, vont nous
objecter que exiger l'emploi
des Martiniquais en
Martinique est un dmarche
xnophobe, voire racist.
C'est oublier que la
Martinique entretient des
rapports no-coloniaux de
domination de la part de la
France qui, sous couvert de
lgalit rpublicaine, impo-
se des rgles qui,transfor-
mant la Martinique en une
colonie de peuplement.
Quant la fausse symtrie
de la presence forte de
Martiniquais en France, elle
est le rsultat d'une poli-
tique dlibre d'migration
force, dans un premier
temps, et d'migration
co.. trainte du fait du chma-
ge massif par la suite.
Vivre et travailler au pays
est un droit lgitime que
nous devons revendiquer
sans complex aucun.
Au surplus, la creation d'em-
plois dans les secteurs nou-
veaux ncessitera l'adoption
d'une politique de dvelop-
pement nouvelle.
Et, par consquent, l'acces-
sion la Responsabilit et
l'Autonomie pour aussi dci-
der au pays.
Engageons sans hsiter la
bataille des 41.000 emplois
l'horizon 2010-2015.


EDITO








LUTTES SOCIALES


Jeudi 22 Juin 2006 Justice no 25 Page 4


Officiel :


Le CNE n'a cr que peu d'emplois,

et trs prcaires


Une tude ralise par la Direction de
l'animation de la recherche, des tudes
et des statistiques (DARES) du minis-
tre de l'emploi et de l'Agence central
des organismes de Scurit Sociale
(ACOSS) et rvle par le quotidien
patronal "Les Echos" vient de dmen-
tir les promesses du gouvernement
concernant le contract nouvelle
embauche (CNE).
L'enqute dmontre que seulement 10
% des CNE, soit environ 44.000, cor-
respondent de vritables crations
d'emplois en France.
Quelque 70 % des embauches effec-
tues sous CNE seraient intervenues
de toute faon, sans ce dispositif,
arts gales entire CDD et CDI et 20 %
des CNE conclus relvent de simples
nationsns de recrutements pro-
grai,.._Ss.
Par ailleurs, le nombre de ruptures de
CNE est trs important : selon l'tude
officielle de la DARES et de l'ACOSS
on ne comptabilisait fin mars 2006 que
340.000 salaries en CNE contre
440.000 contracts signs en France
depuis le mois d'aot 2005.
Cela correspond 30 % de CNE rom-
pus, une proportion "nettement sup-
rieure" celle de CDI rompus dans la
mme priode.
Donc les CNE sont l'objet d'effets de
substitution au dtriment d'autres
formes d'emploi moins flexible. Il


s'agit d'un simple "effet d'aubaine".
Entre un CDI et un CNE, il est clair
qu'un employer va choisir un CNE.
D'o la monte en flche du nombre de
contracts signs.
Le CNE, cr en aot 2005 pour les
entreprises de moins de 20 salaries, est
inefficace. Des licencis sans motifs
recourent de plus en plus aux pru-
d'hommes. Et il est srieusement jug
par les tribunaux, non conforme au
droit international du travail. Un mal
de dos, une grossesse, une reclamation
pour les heures supplmentaires effec-
tues et non payes et on se retrouve
dehors. Surtout les femmes.
Le CNE, comme le CPE, a ouvert une
brche majeure dans le Code du
Travail et le CDI : la possibility pour


s


un employer de licencier un salari
sans aucun motif ou, plus exactement,
sans justification de ses motifs, et ce,
pendant une priode de deux ans.
La CGTM-FSM en Martinique est sai-
sie d'une trentaine de ces cas de licen-
ciements scandaleux. Selon elle,
d'autres organizations syndicales mar-
tiniquaises aussi.
Ce qui est recherch, c'est la gnrali-
sation de la prcarit tous les
contracts de travail : CNE pour les
petites entreprises, CPE pour les
jeunes, emplois vieux avec deux CDD
renouvelables pour les plus de 55 ans.
Ensuite le contract unique pour l'en-
semble du monde du travail, tel que le
veulent le MEDEF et Nicolas Sarkozy.
Le CNE doit tre retire comme le CPE.
A quand, comme en
: France, un bilan global
1i du CNE en Martinique ?


m Antoine Gilles


*M.-
'''t J


a
T, ~
.1.*


Le CNE tant vant
par le gouvernement
est inefficace.
Dominique de
Villepin n'a plus
d'alibi, il doit le
retire.


Selon les provisions des mtorologistes,

la saison cyclonique sera trs active.

Vous devez vous prparer, pour cela soyez attentif
au guide de vigilance de couleurs qui sera remis par Mto France :
* BLEU: Pas de provision
* VERT: Pas de vigilance particulire
* JAUNE: Soyez attentifs, danger imprcis ou effects limits "
* ORANGE: Prparez vous Danger probable,, effects modrs.
* ROUGE: Protgez-vous Danger trs probable. Effets important.
* VIOLET: Confinez-vous Danger certain. Effets majeurs.
* GRIS : Restez prudent Dangci cart ou attnu.


~ ")
'''
II~
I i


I'ii~YI~








POLITIQUE/SOCIAL


Jeudi 22 Juin 2006 Justice no 25 Page 5


Emploi : Nos enfants d'abord


Le Comit Initiative Emploi
Martinique en place depuis plus
d'un an, a rendu public mercredi
14 Juin un ensemble de proposi-
tions labores pour faire face au
potential de 41.000 emplois qui
seront librs d'ici 2010 ("cf,
"Justice" n 25).

Les participants la conference de
press ont t tous interpells par le
paradoxe entire les 25 % de chmeurs
et la politique de l'Etat en la matire,
comme l'a dclar d'emble Jean-
Claude Soumbo.
Et un chiffre qui parle de lui-mme
alors que l'on nous assne que les
Martiniquais ne sont pas forms : plus
de 800jeunes Martiniquais avec Bac +
5 sont au chmage, alors que d'autres
venus d'ailleurs sont allgrement
recruts sans ce niveau. Chaque inter-
venant y est all de sa formule : "mesu-
re de salut public"; "responsabilisation
des jeunes "si l'on ne sorganise pas
on va vers un enterrement de premiere
pour l'emploi des Martiniquais "; "nos
enfants d'abord".
Les organizations politiques, les asso-
ciations de parents d'lves ou d'tu-
diants, les syndicats patronaux et de
salaries, membre du Comite Initiative
Emploi, une trentaine au total, ont mis
de ct tout ce qui les spare pour
rflchir entire Martiniquais pour
comment faire pour que nos jeunes
s'approprient ces emplois.
Il ne s'agit point de faire du copinage,
mais de mettre en place un vritable
rseau de la formation au chef d'entre-
prise pour avoir toutes les chances de
russite. "On ne peut pas nous dire que
nous sommes comptents et qu'il n' a
pas de place pour nous", tonne Marajo
de 1'UPEM.
Mais ce travail doit tre fait dans une
logique de dveloppement de notre


pays, avertit Jean-Claude Soumbo.
Enjeu, outre une possibility de fair
baisser le chmage, il est galement
pour certain, un moyen de combattre
le genocidee par substitution qui ne
fait que s'amplifier.
Ces organizations considrent qu'il y a


martiniquaises et tout ce qui compete
puissent enclencher le processus de
mise en march.
Pour Philippe Pierre-Charles du GRS,
"il s'agit d'un plan d'urgence, une
action offensive, car la question de l'em-
ploi est plus vaste que le simple chan-


~g ii.


Rflchir et proposer entire Martiniquais des solutions
pour un dveloppement du pays.


l un vritable dfi pour la cohsion de
la socit martiniquaise. La volont de
faire est prsente maintenant, il faut
passer l'action. Pour cela, dans les
trois semaines venir, les membres du
comit vont rencontrer tous les dci-
deurs politiques martiniquais et les
organizations patronales pour trouver
des points de convergence, toujours
dans le but de discuter entire
Martiniquais et de discuter des propo-
sitions formules. Ensuite direction
l'Etat, responsible de la politique de
l'emploi pour lui faire des propositions
concrtes labores par eux.
Mais les organizations n'ont pas l'in-
tention d'attendre qu'il se manifeste.
ls front en sorte que les collectivits


gement de gnration. Il faut remettre
en cause ce systme, le libralisme", jus-
tifiera-t-il.
Les Martiniquais doivent faire corps
avec ces organizations pour que vivre,
travailler et dcider au pays ait
encore un sens pour nos enfants.

N.B.: Pour se rendre compete de l'an-
goi des jeunes antillais diplms et
comment ils ressentent la situation,
rendez-vous sur ce site qui commence
ainsi : Sur le blog on ne vous montrera
ni filles en bikini ni photos de soires
branches, ni stars amricaines...
http//antildiscrim.skyblog.com/html.

M C.B.


Etablissements de
sant privs

Instauration d'une
'prime de vie chre"
de 20 %c

La CGTM-Sant, nous a fait parvenir le
S.'i620iml copie d'un accord collecttf
signed le 12 mai dernier entire la


Fdration des Etabbssements hospita-
liers et d'Assistance privs but non
lucratif iFEFLAPi et la CGTMI, la
CDMT, I[IIR-CFDT. FO. la CFTC et la
CFE/CGC.
'accord instaure une "prime de eie
cheire" de 20 % du salaire brut coinen-
tiunnel, liors lnments variables de
remunration.
ID s'agit des salaries des etab-sserements
sanitaires, sociaux et mdico-sociau.x


proves but non lucratil fConvention
Collective Nationale du 31/10/1951 .
L'accord rappelle que la prime de vie
chre s'lve actuellement. a 40J pour
la IMrtinique dans le secteur public.
Les lments du salaire brut sont :
- coefficient de rfrence,
- anciennet,
Smrajoration spcifique.
- indemnit de carir e, etc.
L'accord prend effet h1 lerjanvier 20i'6.


I








SOCIT


Jeudi 22 Juin 2006 Justice n 25 Page 6


Poralma SI Cari n :


Une rencontre exceptionnelle


avec la Caraibe


Le premier Forum Social
Carben se tiendra sur notre
sol du 5 au 9juillet. Une impor-
tante dlgation de pays de la
zone Caraibe est attendue. A
l'instar d'autres forums rgio-
nauxL celui de la Caraibe est
bas sur la lutte contre le no-
libralisme et ses mfaits. Sa
devise est : "Une Caraibe
meilleure est possible".
[Is principles activits, smi-
na.ns, ateliers, conferences,
expositions, manifestations
artistiques et culturelles et
demonstrations marines,
seront bass principalement
Fort-de-France et Schoelcher.
A quinze jours de l'ouverture,
nous avons fait le point sur
'a'vance de la manifestation
avec l'un des membres du
comit d'initiative martini-
quais, Philippe Pierre-Charles.


J. : O en est la polmique qui a
a;ment n le FSC ?
Ph. P. C : La polmique est derriere
oJs,. iiNous aons fait des mises au
frj t pairn e drns la press; donc cette
question n'occupe plus nos esprits.
/ .' //;'iiiio au succas du FSC
.,ns tat d'rrme, a travers les difficults
re.r, ai rr v. ec un ;eul but, russir le


J. .: Qu,]Jsi sont les difficults que
vtrsuec retcontrez ?
Ph, P, : Le. difficults sont cells de
t'l~ljr atctifn collective en Martinique.
C <::t1 -l~rii qu'il u/ii impliquer massi-
cm'rfn:/ l4'; ./mpat/hii;cants, les contacts
i !,: *,'/*i ** '. orgafnisations, compete
tenf. dl1 t(rawplii'r considrable de la


tche. Il y a une quipe plurielle, diver-
se et motive qui travaille d'arrache
pied. Mais cette quipe est en-dessous
des possibilis du movement social
martiniquais. Ceci traduit peut-tre un
manque de tradition de ce type de
manifestation ; c'est une premiere fois.
On travaille surmonter ces obstacles.

J.: Les contacts avec la Caraibe,
comment cela se passe-t-il ?.
Ph. P.C. : Ce sont des tracas lis aux
problmes de visas, et aussi cono-
miques, du fait des moyens limits des
organizations populaires des diffrents
pays de la Carabe.
Ajoutez cela, quelquefois, des lenteurs
de la communication, malgr les
moyens modernes qui existent.
Nanmoins, les choses avancent. Il y a


. : .-. *. -

r. -. :
/ .
Yv-Mari Sraline, Rita Bonhel
Philippe Pierre-Charles,
membres du Comit Initiativ
Martinique

une srie d'activits, de conferences, de
sminaires et d'ateliers qui sont dj
retenus dans le cadre des thmes gn-
raux. Il est presque trop tard pour pro-
poser quelque chose ; cependant, cells
et ceux qui veulent animer une acivit
doivent le fair le plus vite possible, car
nous devons diter le programme enr
plusieurs langues. Donc il y a le feu ce
niveau.

J. : Qu'en est-il de la logistique
d'une telle rencontre ?


Ph. P.C. : Nous avons des logements
rservs ici et l des cots trs cono-
miques, en-dessous des cots du mar-
ch, pour tenir compete de la grande dif
ficult matrielle souvent des gens de la
region. Il y a la possibility d'hberge-
ment en htel pour ceux qui en auront
le dsir. Il existed des possibilis de loge-
ments assez large ; en mme temps
nous lanons encore un appel pour le
logement solidaire. C'est--dire les
Martiniquais qui voudraient accueillir
bnvolement des amis de la Carabe,
peuvent toujours se manifester. Sur le
plan conomique, nous avons beaucoup
de demands de gens qui souhaite-
raient tre aids pour payer le voyage.
Il n'est pas sr que nous aurons les
moyens de satisfaire toutes ces
demandes-l. C'est vrai que c'est un
problme. Certaines per-
:.' g sonnes-ressources qui sont
S trs ncessaires pour la tenue
A du forum, nous nous efforce-
rons de les aider, mais cela
:. ne pourra pas tre aussi
"-iE large que nous l'aurions sou-
., hait.

J.: Quelle est l'attitude de
l'Etat franais vis--vis
du FSC, notamment sur
la dlivrance des visas ?
ur, Ph. PC. : Officiellement les
autorits prfectorales nous
ont assur qu'elles jouent le
'e jeu et cherchent faciliter les
choses. Il y a quand mme
des pesanteurs, des lourdeurs
dans certaines ambassades. Par
example, la Rpublique Dominicaine :
nous avons envoy des invitations qui
sont des photocopies, et maintenant les
Dominicains nous rclament des origi-
naux qui doivent partir par la post,
donc c'est un peu compliqu. Nous ne
pouvons pas dire que c'est une volont
de mettre des obstacles, dans les faits
c'est une vraie difficult.

J.: Quels seront les pays reprsen-
ts ?








Jeudi 22 Juin 2006 Justice n 25 Page 7


Ph. PC. : Cuba, Porto Rico, Hati,
Sainte-Lucie, Dominique, Trinidad,
Barbade, Vnzula, Rpublique
Dominicaine et Guadeloupe. Il y aura
une palette assez large, mais avec des
ingalits dans la representation.

J. : Quels seront les thmes abor-
ds ?
Ph. PC. : Une grande diversity de
sujets sera aborde afin de rpondre
plusieurs objectifs : dbattre des ques-
tions qui nous proccupent dans la
Carabe et arriver des coordinations
sur le social. Cela implique la diversity
dans les ateliers, sminaires, conf-
rences. Cela va toucher l'conomie,
l'histoire, le social, l'environnemental.
Tout ceci en parlant du combat contre
le nolibralisme dans la Carabe,
contre la domination par le biais de
multinationals dans cette region. Il
faut que nous nous unissions pour cela


France


Il n'y a pas que

le foot .

Certes la grande mijorit s'intresse
la Coupe du Monde 2006 qui se joue
en Allemagne. Mlai_ cela ne l'empche
pas de voir que la situation cono-
mique et social se degrade, en dpit
des annonces optimists du gouver-
nement Villepin... et de son nunistre
de l'Interieur. Saikozv.
n1 y a de moins en moins de dupes sur
la pretendue baisse du chmage et le
soi-disant redmarrage de la crois-
sance.Ainsi le samedi 10 juin, se sont
tenus Paris les "Etats gnraux de
la jeunesse". Des Y-ndcats de lycens
iUNL, d'tudiants iLNEFi, des
enseignants, des syndicalistes don't la
CG'T, eniterdaient se runir pour tirer


et que nous apprenions vivre
ensemble cariben, dans un sens pro-
gressiste. La question de l'immigration
sera un des sujets important, un vrai
problme dans notre region.
J. : Qu'attendez-vous des
Martiniquais pour avant le jour J
?
Ph. P.C. : Qu'ils s'impliquent. Nous
avons besoin du soutien des bnvoles
dans plusieurs domaines: tenue deper-
manence, secrtariat, transport, main-
tenance, sans oublier les interprtes. La
participation des Martiniquais doit
tre massive lors des dbats avec les
Caribens. Nous aurons des gens que
nous n'aurons pas souvent l'occasion de
rencontrer: Ils vont discuter entire eux
chez nous, mais aussi avec nous. C'est
une chance exceptionnelle pour tous
ceux qui veulent changer la Carabe
dans un sens plus dmocratique, plus
fraternel. Le but, ce n'est pas de fair


les leons de leur bataille unitaire et
victorieuse contre le CPE. Ces tats
gnraux de la jeunesse veulent tre
une force de proposition lors des clec-
tiuon presidentielles de 2007.
De mme, le 8 juin, le premier
ministry en visite J IlUsine Peugeot
dans la region parisienne s'est fait
conspuer par les ouvners, deux jours.
aprs l'annonce de son plan en fa\veur
de l'emploi des seniors aux cris de :
"Les \ieux dans la misre, les jeunes
dans la galre, ton plan seniors on
n'en veut pas". Villepin en perdit son
sourire.
Ces deux faits rvlent au dbut des
vacancies, madgre la mondiale de foot,
que la mobilisation citoyenne, se
pursuit en France. Mieux, porteur
d'espoirs, un rseau d'actions pour
promouvoir et securiser l'emploi
iRA.P.S.E.i lanc l'initiative de
militants communists, de syndica-
listes, d'conorustes, se dveloppe
travers la France et se prepare tenir


plaisir aux organisateurs, qui n'ont
rien tirer personnellement de cela,
mais d'aider la Martinique fire un
pas dans le sens de la fraternit cari-
benne. Nous esprons retrouver les lec-
teur de "Justice" trs nombreux nos
cts.

Propos recueillis par
C. Bougrainville


ml: fsc2006@hotmail.fr
site: http:/Avww.fsc2006-
martinique.com

Association pour le Forum
Social Cariben :
c/o ILFAC
63 rue Victor Scholcher
97200 Fort-de-France
Tl.: 0596 70 22 61


des Assises. Nous sommes loin des
phrases provocatrices d'un Sarko.
Tout autant de la drive droite de
Sgolne Royal, don't' les propos sur
les 35 heures ont et reprise tells
quels dans le project socialist.
La situation social. conomique en
France est trop proccupante, une
anne aprs le rejet du referendum
de la Constitution europenne libra-
le. pour s'en dtourner, car les tiJts
sont l et bien l.

A.C.


.. .. H Hlas pour
/Villepin, les
performances
de I'Equipe de
4-, '4 France ne per-
Smettent pas
S-.. d'occulter la
t ~ ralit social.


"200 Martiniquaises pour accueillir

200 caribennes"


L'Union des Femmes de la Martinique
lance un appel la solidarity avec les
caribennes qui viennent dans le cadre
du Forum Social Cariben, afin
qu'elles soient loges en hbergement
solidaire chez l'habitante.
Nous souhaitons les aider rduire
leurs frais, le voyage en Martinique


tant dj trs cher pour que ce Forum
soit un vnement populaire, et non
une manifestation rserve celles qui
ont les moyens.
De prfrence sur Fort-de-France,
Schoelcher, Lamentin, Saint-Joseph,
chacune peut loger pendant une
semaine, une, deux ou plusieurs


femmes selon ses disponibilits. C'est
aussi l'occasion d'changer, de mieux
connatre et de partager les proccupa-
tions et les actions menes par nos
sours de la Carabe.
Relevons le dfi de "200
Martiniquaises pour accueillir 200
Caribennes".

Pour lUFM,
Rita Bonheur
Vice-Prsidente


SOCIT


L


i








POLITIQUE


Jeudi 22 Juin 2006 Justice nW 25 Page 8


Une dlgation du PCF en Martinique


pour le enforcement des liens


entire Communistes


Du 14 au 15juin, le Parti
Communiste Martiniquais a
reu une dlgation du Parti
Communiste Franais compo-
se de Michel Vaxes, dput
des Bouches du Rhne,
membre de la Commission des
lois de l'Assemble Nationale
et deManuela Gomez, membre
du Comit Excutif national,
charge de l'outre-mer depuis
le dernier congrs de ce parti.

Cette visit rpondait plusieurs pr-
occupations des communists martini-
aniais.
L "d, connatre celle qui a remplac
notre regrett Andr Belleville, bien
connu de nos militants,
puis Michel Dufour et B U
qui sera dsormais
notre interlocuteur per- "
manent. ,
Ensuite, resserrer les
liens entire nos deux
parties et renforcer les -
bases pour un travail
plus fructueux. Ces RF
deux camarades .'
n'ayant jamais encore ;I.-
sjourn la j
Martinique, le program-, -
me de leur visit a t t
exclusivement consacr
la dcouverte des ra- ---
lits conomiques et Mai
sociales de notre pays une ui
et des discussions
avec les dirigeants de notre Parti.
Enfin, il s'agissait aussi de prparer la
visit de la Secrtaire national du
PCF, Marie-George Buffet, au mois de
novembre prochain.
La premiere journe a permis cette
dlgation de prendre la measure des
difficults auxquelles se trouve
confronte la production locale tra-
vers la visit de trois entreprises.
D'abord le site du Galion, don't l'outil
industrial, c'est--dire l'usine est
aujourd'hui techniquement au point
mais qui manque cruellement de


cannes broyer. Beaucoup de plan-
teurs, don't notamment les plus gros
ayant abandonn la canne au profit de
la banane ou ont mis leurs terres en
friches.
Pourtant, cette unit devrait connatre
un nouveau souffle avec la construc-
tion en course, proximity, d'une cen-
trale lectrique fonctionnant la
bagasse et au carbon.
De mme, pourrait-on y envisager
terme, la production d'un biocarburant
partir de la canne, ce qui permettrait
de relancer cette culture sur les terres
pollues par le chlordcone.
La deuxime escale fut consacre la
visit d'une exploitation bananire au
Vert-Pr, dirige par un jeune agricul-
teur. Ce fut, pour eux, l'occasion de
s'informer sur la situation proccupan-
te de notre principal produit d'exporta-
tion qui doit affronter sur le march


i
s!


-~r


. *... : .


nuela Gomez, Georges Erichot et Michel Vaxe
nit de point de vue pour combattre le librali

europen la rude concurrence des
bananes dollars.
La matine devait s'achever par un
change trs fructueux avec les res-
ponsables d'une entreprise de fabrica-
tion de meubles base au Robert. L,
ce sont la concurrence des meubles
imports et les obstacles l'exporta-
tion qui furent voques.
Mais partout, la dlgation a t
impressionne par le souci de la quali-
t et par la volont de ces travailleurs
d'aller de l'avant.
L'aprs-midi fut consacr l'autre


visage de notre conomie travers la
visit de ces vastes zones commer-
ciales, parfois appeles zones indus-
trielles, comme pour cacher la triste
ralit. A savoir que la Martinique
n'est qu'une terre de consommation de
products venus d'ailleurs, un pays don't
les exportations ne reprsentent que 9
% des importations.
La rencontre avec les membres du
Bureau Politique de notre Parti qui
devait clturer la journe ainsi que
celles du lendemain avec la press et
avec certain syndicats ont permis des
changes fructueux sur les grands
sujets du moment.
Ainsi donc, ce fut l'occasion pour les
responsables du PCM de prciser
leurs camarades franais les princi-
paux objectifs de la lutte qu'ils mnent
inlassablement depuis des annes. A
savoir la conqute par les
Martiniquais d'un vri-
table pouvoir politique
pour sortir du carcan
institutionnel dans
lequel nous enferme
-l'article 73 de la
SConstitution et pour
mettre fin cette aber-
ration administrative
: des deux assembles
44 toujours sous la tutelle
du pouvoir central.
SC'est, avons-nous rp-
t, la condition indis-
."... .. pensable la mise en
e uvre d'un vritable
programme de dve-
s loppement conu par
les Martiniquais eux-
mmes.
D'o notre engagement en faveur de
l'article 74, qui seul permet d'voluer
vers un vritable rgime d'autonomie.
Les communists martiniquais
devaient prciser les conditions de leur
soutien tout candidate aux lections
prsidentielles. Et d'abord, la prise en
compete de la question de cette volu-
tion institutionnelle.
De leur ct, les reprsentants du PCF
ont pu prciser les positions du PCF
vis--vis des problmes de l'outremer
et des proccupations des commu-
nistes martiniquais en particulier.








Jeudi 22 Juin 2006 Justice na 25 Page 9


Ainsi, pour Manuelle Gomez, il n'y a
pas de sous-estimation de la place de
cet outremer dans les proccupations
du PCF. Mais elle devait reconnatre
une certain difficult apprhender
la complexity de nos problmes depuis
la France. D'o la ncessit de contacts
plus rguliers.
Mais, devait-elle affirmer, "Le PCF
analyse les aspirations du people mar-
tiniquais d'abord en terms de recon-
naissance de votre identity compete tenu
de notre histoire, de votre culture, de
vos aspirations la responsabilit,
d'ambitions de dveloppement et de
relations avec la Carabe".
Sur un plan plus gnral, les deux par-
tis s'accordrent pour condamner les
ravages du capitalism et trouver



Manuela Gomez
Membre du Comit
Excutif National du PCF
En charge des
questions touchant
l'Outre-mer

Depuis le 23e Congrs du PCF, les
instances du Parti ont confi
Manuela Gomez la mission de
suivre les dossiers concernant
l'outre-mer.
C'est une militant de 50 ans qui
s'est engage depuis 1976 au PCE
Elle a une fille de 27 ans et est
grand-mre de deux petites-filles.
Ancienne employe de la Scurit
Sociale, elle a une grosse activity
militant et beaucoup de responsabi-
lits au sein de son Parti.
Originaire de la Haute Savoie, elle a
t la responsible dpartementale de
1992 2000 tout en assumant des
charges plus importantes au niveau
de la direction du PCF
Elle entend assumer sa nouvelle
charge avec le mme esprit de res-
ponsabilit. Le PCM pour sa part,
lui apportera toute l'aide ncessaire
afin que la direction du PCF soit
mieux informe des ralits martini-
quaises.


d'autres alternatives au libralisme.
Ravages illustrs en France par la
volont des gouvernements de droite
de rompre avec tous les systmes de
solidarity qui scurisent les tra-
vailleurs. D'o le dveloppement de la
prcarit et de la pauvret. C'est, du
reste, l'opposition cette politique de
casse social qui a motiv l'engage-
ment du PCF et du PCM dans la lutte
victorieuse contre la Constitution
europenne et contre le CPE.
Preuve, s'il en tait besoin que l'in-
fluence des Communistes ne se mesu-
re pas uniquement leurs rsultats
lectoraux. De son ct, Michel Vaxes,
insist sur la ncessit de faire porter
nos revendication par une base plus
large que celle du people martiniquais.


1 Bec & Plumes

Drles de "murmures"

Le compte-rendu de la conference de
press du PCM avec la dlgation du
Parti Communiste Franais a fait l'ob-
jet d'un traitement pour le moins
curieux de la part de notre confrre
"France-Antilles" du 16 juin dans la
rubrique "Murmures" de Gabriel
Galion.
Le journalist Gabriel Galion n'a
voulu reliever qu'"une punition que la
direction national du PCF voulait
leur infliger" ( la dlgation) du fait
que cette visit s'est droule " l'heu-
re des retransmissions de la Coupe du
monde de foot-ball".
En outre, le lecteur est inform, 16 ans
aprs, que "le mur de Berlin est vrai-
ment tomb" parce que Georges
Erichot aurait dclar : "Nous ne
sommes pas un parti athe".
Et Gabriel Galion de commenter :
"Qu'il est loin le temps o l'Eglise et le
Parti s'affrontaient".


"Les groups communists
l'Assemble national, au Snat et au
Parlement europen devront tre des
points d'appui forts pour l'expression
de vos proccupations", devait-il ajou-
ter. Et de plaider pour une conception
plus moderne de la definition de la
nation, pour mettre fin au jacobinisme
parisien.
Enfin, les reprsentants du PCF
devaient confirmer la visit vers la mi-
novembre de Marie-George Buffet.
Une rencontre fructueuse pour les
deux parties et qui prsagent bien
d'autres.

M Georges Erichot


Les camarades Michel Vaxes et
Georges Erichot ont rappel qu'il y a
des lustres et cela des dizaines d'an-
nes avant la chute du mur de Berlin
- que les communists ne font plus de
propaganda anticlricale et appellent
les croyants la lutte commune contre
les injustices ici-bas.
Michel Vaxes a rtabli la fameuse cita-
tion de Marx sur la religion "opium du
people" en la livrant en son entier: "La
dtresse religieuse est, pour une part,
l'expression de la dtresse relle et,
pour une autre, la protestation contre
la dtresse relle. La religion est le sou-
pir de la creature opprime, l'me d'un
monde sans cur, come elle est l'es-
prit de conditions sociales d'o l'esprit
est exclu. Elle est l'opium du people".
(Karl Marx : "Critique de la philoso-
phie du droit de Hegel').
Piqu au vif, Gabriel Galion a prfr
utiliser la caricature des vieux poncifs
anticommunistes pour ne pas rendre
compete des propos de Manuela Gomez
et Michel Vaxes sur la politique anti-
sociale et colonialiste du pouvoir.


POLITIQUE


Ncrologie

-\Christian Ce1e,te
Secriiire G'rierji du PCG

A Inn cher (Ehri.tiari,
C t u:;t a\ eS ufle irs trandeltbU!-r qut& Que nloJti % en(f- dal pre-lIr.- b- JI--* li ta nierp.
Am ni Arrnian'k Ck1.l e l.i: dr ,il) an
Niou meLuronc la pesin' qui ets la tienne ai cc celfr' cIe t. -ui've la larillI
Le Part Conmmuniste A artniquacs ,aixs e au deuil qui le trapped eni (i~ula, irelI- ciruroen;
lance
wsous t'ddr, cjon ni)t,- fraternel tr'uten i l rL)1tcr (I amuir- Pl Pli -uflk'l a1 ct. i~ i-i.
ta lrnfll le; sic letc


Le Secrutaii,* Cenrai (iri.**. ErIL f Lit








POLITIQUE


Jeudi 22 Juin 2006 Justice n 22 Page 10


Le double visage de


l'Unioo

Au fil du temps, l'Union europenne
est devenue un example probant de
duplicit. Sa faade humanitariste
(dmocratie, droits de l'homme, etc) n'a
d'autre raison que de masquer sa vri-
table nature : un capitalism impi-
toyable et dshumanis. Emule, parte-
naire mais aussi rivale des Etats-Unis,
l'Union n'chappe pas plus que son
modle d'inextricables contradic-
tions.
Elle s'est ainsi rvle capable d'assu-
rer complaisamment une sous-traitan-
ce gelire et tortionnaire de prsums
terrorists en mme temps qu'elle
taillait des croupires sa grande
allie sur les marchs jusque l rser-
vs de l'Amrique latine. Mais l n'est
pas le plus inquitant.
Les dirigeants de l'Union europenne
ont fort bien constat le lent et inexo-
rable dclin du modle conomique qui
est le leur. Depuis plus de trente ans,
ils observent le ralentissement conti-
nue de la croissance conomique dans
la zne europe et ils ont de plus en plus
de mal garantir le maintien des taux
de profit (raison d'tre essentielle du
capitalisme.
Pour y parvenir malgr tout, il leur
faut imprativement rogner sur les
acquis sociaux jusqu' vouloir les sup-
primer. Mais entire vouloir et pouvoir,
il y a un obstacle de taille : les commu-
nistes, du fait de leurs capacits d'ana-
lyse, de mobilisation et d'action. I faut
donc lminer les communists.


i europ

Un project de loi visant interdire toute
propaganda et toute activity commu-
niste en Europe a dj t dpos puis
finalement rejet (le souvenir des
consequences d'un prcdent nazi en
1933 y est sans doute pour beaucoup).
Mais si le coup a chou au niveau
europen, il continue d'tre tent loca-
lement ici ou l (en Rpublique
tchque, par example).
Rien d'tonnant donc de constater la
total inertie de l'Union face aux actes
gouvernementaux de certain de ses
membres en faveur du nazisme (diffu-
sion en Lettonie de livres ngation-
nistes tels "Histoire de la Lettonie :
XXe sicle", protection d'un criminal de
guerre, Michael Garshkov, pourtant
expuls en 2002 des USA en
Bilorussie, rejet en Estonie des accu-
sations portes par la foundation
Wiesenthal contre les membres du
"36e Bataillon de Police" estonien
accuss du massacre de 2.500 juifs
Novogrudok, le 7 aot 1942, mansu-
tude face au group heavy mtal
Marras, qui peut impunment chanter
"qu'il est amusant de tuer les Juifs".
Les anciens SS baltes sont maintenant
honors en tant que premiers combat-
tants europens contre le bolchvisme
(thme rcupr de la propaganda hit-
lrienne), etc.
Surprenant ? Pas tant que cela. Face
l'incapacit du capitalism de rpondre
rellement aux besoins les plus ordi-
naires des gens (droit au travail, au


eenne

logement, la scurit social, la
sant, etc.) et la monte du mcon-
tentement et plus encore la colre
croissante des laisss pour compete, la
bourgeoisie, comme par le pass
("Plutt Hitler que le Front
Populaire"), voit dans l'extrme droite,
un alli de choix dans la lutte contre ce
qu'elle estime tre un pril mortel : le
pouvoir des travailleurs, le pouvoir du
people.

M K Solaris




,-'-^" ...-"- ::- ", -
-c- . -* < .-- -


S- .

A I%-











Certains peuples
d'Europe refusent
cette Europe
dshumanise
qu'on leur propose.


ANNONCES LGALES


AVIS DE CONSTITUTION
Aux terms d'un acte sous seing priv en
date du 26 Mai 2006, il a t constitu une
Socit prsentant les caractristiques sui-
vantes :
DENOMINATION : CERMAF SARL
FORME : Socit Responsabilit Limite
CAPITAL: 7.500 euros
SIGE SOCIAL : 15 Rue Homre Clment
97240 FRANCOIS
OBJET : L'enseignement de la conduite
automobile et de la scurit routire
DURE : 99 ans
GRANT : M. Frdric LAGIER demeurant
Lot. Presqu'ile 97240 FRANCOIS
La socit sera immatricule au RCS : Fort-
de-France.
Pour avis, le Grant
FA 6477
COMMUNICATION CONSEILS CARAIBES
3C EURL
Ravine Plate 97280 VAUCLIN
SIRET: 352 821 706 00012


Maitrise de l'Energie et des Fluides)
AVIS DE DISSOLUTION ANTICIPEE FORME : Socit Responsabilit Limite
CAPITAL: 10.000 C
Par decision du 01 Mars 2001, l'associ SIGE SOCIAL : Bt. F4 Zac de Rivire
unique a dcid la dissolution anticipe de la Roche 97200 FORT-DE-FRANCE
Socit computer du mme jour et sa mise OBJET SOCIAL :
en liquidation. La socit a pour objet en France et
M. ZOZOR Frantz est nomm liquidateur. notamment dans les dpartements
Le sige de la liquidation est fix au domici- d'Outre-mer:
le du liquidateur: Ravine Plate 97280 VAU- tou travaux de plomberie, d'lectrici et
CLIN o toutes correspondances, actes et de climatisation
documents devront tre notifis. plus gnralement tous travaux de
Les actes et pieces relatives la liquidation second oeuvre et tous travaux lis l'acte
seront dposs au Registre du Commerce et de construire
des Socits de Fort-de-France. tout achat et vente de matriaux ;
Pour avis, le Grant et toutes operations annexes ou
FA 6478 connexes favorisant la gestion ou le dve-
loppement des entreprises, directement ou
AVIS DE CONSTITUTION indirectement, notamment par prise de
participation dans toutes socits civiles
Aux terms d'un acte sous seing priv en ou commercials.
date du 26 mai 2006, il a t constitu une DURE : 99 ans
socit prsentant les caractristiques sui- IMMATRICULATION : La socit sera
vantes : immatricule au Registre du Commerce et
DENOMINATION : SMEF (Socit de des Socits de FORT-DE-FRANCE.


GRANT : Monsieur TAVERNY Pierre
Michel, demeurant Morne aux Boeufs -
97221 LE CARBET, de nationality
Franaise.
Pour avis, le Grant
FA 6479
DECLARATION DE MODIFICATION
CREDIT MUTUEL
Quarter Montgrald
97290 LE MARIN
Suite au Conseil d'Administration du
04.04.2006, Mme Lucile BILAS, demeurant
Lot. Les Cerisiers Redoute 97200 F-de-F
a t lue Prsidente de la caisse en rem-
placement de : M. Emile ARNOLIN.
En outre:
Le mandate de M. Henri TOUSSAY, adminis-
trateur est arriv son terme le 10.10.2004
(atteint par limited d'age), il n'a pas t rem-
plac.
Pour avis
La Prsidente
FA 6480











ANNONCES LGALES


Jeudi 22 Juin 2006 Justice n 25 Page 11


Matre Grard GRANVORKA annuel d'entretien; le montant maximum est
Avocat au Barreau de Fort-de-France obtenu en appliquant le coefficient 2 ce
Centre d'Affaires de Dillon-Stade montant minimum.
16, rue Georges Eucharis Options : oui nombre de reconductions : 3
Immeuble Hisso DURE DU MARCH OU DLAI
97200 FORT-DE-FRANCE D'EXCUTION :
Tl.: 0596 75 60 64 Fax : 0596 75 70 27 Le present march est conclu pour une
dure allant de sa notification au 30 juin
VENTE DE FONDS DE COMMERCE 2007. Il est renouvelable 3 fois par recon-
duction express. Chaque renouvellement
Suivant acte sous seing priv en date Fort- couvre la priode allant du 1er juillet de l'an-
de-France (97200) du 1er mai 2006. enre- ne de renouvellement au 30 juin de l'anne
gistr au Service des Impts des Entreprises suivante.
de Trinit (97220) le 30 mai 2006 Bordereau Jusqu'au 30/06/2007
n 2006/186 Case n 2 Ext. 287. la soci- MODALITS ESSENTIELLES DE FINAN-
t MAX SHOPPING, SARL au capital de CEMENT ET DE PAIEMENT:
7.630 , immatricule au RCS de Fort-de- Le financement est effectu sur les res-
France sous le n' 449 030 006, don't le sige sources propres de la CACEM
est Centre Commercial Lasalle 97230 Dlai global de paiement: 45 jours
SAINTE-MARIE, Vendeur, a cd la soci- Modalits de pavement : articles 86 98 du
t MAXI BAZAR, SARL au capital de 3.000 code des marches publics
, immatricule au R.C.S. de Fort-de-France FORME JURIDIQUE QUE DEVRA REV-
sous le n 484 340 625, don't le sige est ZA TIR LE GROUPEMENT D'OPRATEURS
de Trianon 22. Zone Artisanale 97240 LE CONOMIQUES
FRANCOIS, Acheteur. un fonds de commer- Groupement solidaire
ce de vente d'articles de bazar exploit L'excution du march n'est pas soumise
Centre Commercial Lasalle (Rez-de- d'autres conditions particulires.
Chausse) 97230 SAINTE-MARIE, moyen- CONDITIONS DE PARTICIPATION:
nant le prix de 105.000 . Pices constitutives de la candidature
La date d'entre en jouissance a t fixe au (article 45 du Code des Marchs Publics) :
1er mai 2006. lettre de candidature en utilisant l'imprim
Les opposition seront reues chez Maitre DC4 (version 2005) ou un document conte-
Grard GRANVORKA, Avocat au Barreau de nant les mmes renseignements;
Fort-de-France, demeurant Centre d'Affaires la declaration du candidate en renseignant
de Dillon-Stade 16, rue Georges Eucharis intgralement l'imprim DC5 (version 2005)
Immeuble Hisso 97200 Fort-de-France o ou un document contenant les mmes ren-
il a t fait cette fin. election de domicile, seignements et attestations.
Elles devront tre faites au plus tard dans les Les imprims DC4 et DC5 peuvent tre tl-
dix jours qui suivront la dernire en date des charges partir du site :
publications lgales prvues, http://www.minefi.gouv.fr/themes/marches-
Pour insertion publics/iormulaires/index.hlm rubrique "for-
FA 6464 mulaires pour les candidates un march

CACEM public'.
COMMUNAUT D'AGGLOMRATION 1) En application de l'article 52 du code des
DU CENTREDE LA MARTINIQUE marchs publics, suite I'ouverture de la
Sre envelope, pourront tre limins :
AVIS DE MARCH les candidates qui n'auront pas fourni l'en-
semble des declarations, certificates ou attes-
ENTIT ADJUDICATRICE: stations demands dment complts, dats
Communaut d"Agglomration du Centre de et signs, y compris dans le dlai suppl-
la Martinique (CACEM) Immeuble Cardinal mentaire ventuellement accord ;
Chateaubceuf Est B.P. 407 97204 Fort-de- les candidates don't les capacits techniques
France Cedex T. : 0596 75 82 72 Fax : et financires pour la ralisation des presta-
0596 75 87 06 tions du march seront juges insuffisantes,
Point de contact : M. Serge LETCHIMY, aprs analyse des lments fournis dans la
President de la CACEM declaration du candidate.
Courrier lectronique : infos@cacem- si l'acheteur constate que des pices
mq.com (dclarations, certificates, etc) don't la produc-
Adresse gnrale du pouvoir adjudicateur tion tait rclame sont absentes ou incom-
(URL) : http://www.cacem.org pltes, il peut dcider de demander aux can-
Adresse du profile acheteur (URL) : www.mar- didats concerns de produire ou complter
chespublics.net ces pieces dans le dlai imparti par la PRM.
TYPE DE POUVOIR ADJUDICATEUR ET 2) Capacit conomique et financire ren-
ACTIVIT PRINCIPALE : seignements ncessaires pour valuer si ces
Collectivit territorial exigences sont replies:
Services gnraux des administrations Rubriques D et H (en cas de sous-traitance
publiques pour cette dernire) de ta Dclaration du
Le pouvoir adjudicateur n'agit pas pour le candidate (imprim DC5 version 2005).
compete de d'autres pouvoirs adjudicateurs 3) Capacit technique renseignements
DESCRIPTION: ncessaires pour valuer si ces exigences
Objet : March d'entrelien des accotements sont remplies:
des voies municipals. Rubrique E, F. G et H (en cas de sous-trai-
March de services catgorie n0 16 tance pour cette dernire) de la Dclaration
Lieu principal de prestation : Martinique du candidate (imprim DC5 version 2005).
CACEM Fort-de-France. Lamentin. Saint- CONDITIONS PROPRES AUX MARCHES
Joseph, Schoelcher DE SERVICES
Code NUTS : FR920 Le march n'est pas rserv une profes-
L'avis implique un march pubic sion particulire.
Description succinte du march : Le march Les personnel morales sont tenues d'indi-
a pour objet I"entretien rgulier des accote- quer les nonms et qualiications profession-
ments des voies municipales ainsi que les nelles des membres du personnel charges
portions de routes nationals ou departe- de la prestation.
mentaIes comprises dans les limites de l'ag- TYPE DE PROCEDURE: Ouverte
glomration. CRITRES D'ATTRIBUTION:
Classification CPV : 90 21 00 00 2 1, Prix : 60 %
March covert par l'accord sur les marchs 2- Valeur technique : 40 % don't:
publics (AMP) rrc'ens humans et organisation : 15 %
Division en ots : oui ; il convent de sou- measures de scurit, quality et formation :
mettre des offres pour un ou plusieurs lots. 10 %
Des varantes ne seront pas prises en consi- e matenels propose: 15 %
dration. RENSEIGNEMENTS O'ORDRE ADMINIS-
OUANTITE O TENDUE DU MARCH : TRATIF :
Les prestations c'entre:ien regulier des acco- Numro de rfrence attribu par le pouvoir
tements font l'objet d'un forfait- adjudrcateur : 2C6'3111;DENV/AO-
Les prestations non comrprises dans le forfeit Publicatics antrieures concernant le
font I'cbet de bons de oomm.andes. rmre marche : non
Peur chacun des lots, le montant mirrnimu Ccnd :ions d'ci'enticn du cahier des
du march est dgal au moniant du foiaft cha- es e io doumens complmentaires:
le ca1-r ces charges sera remis gratuite-


ment aux candidates qui en front la deman-
de.- Date limited de reception des offres :
7/08/2006 12 HEURES
- Langue pouvant tre utilise dans l'offre ou
la demand de participation : Franais
- Dlai de validity des offres : 180 jours
- Personnes autorises assister l'ouver-
ture des offres : non
RENSEIGNEMENTS COMPLMENTAIRES:
- Le march s'inscrit dans un projet/program-
me finance par les fonds communautaires :
non
- Il ne s'agit pas d'un march priodique
- Autres informations:
Les offres sur support paper sont :
* Soit remises sur place contre rcpiss,
* Soit transmises par lettre recommande
avec avis de reception postal.
Les heures de dpt sont : les lundis, mardi
et jeudi de 8h 12h et de 14h 16h ; les
mercredis et vendredi de 8h 12h.
Conformment l'article 56 du Code des
marchs publics, la transmission des offres
par voie lectronique est autorise l'adres-
se suivante : www.marchspublics.net
Les contenus des plis de candidature et
d'offre sont dtaills dans le rglement de la
consultation.
Le dossier de consultation des entreprises
est tlchargeable sur Internet sur le site :
www.marchespublics.net
Les candidates rencontrant des problmes de
tlchargement du dossier de consultation
sont invits prendre contact avec Marchs
Publics au numro de tlphone suivant :
04 7693 71 08
PROCEDURES DE RECOURS:
* Instance charge des procedures de
recours et des renseignements relatifs l'in-
troduction des recours : Tribunal
Administratif de Fort-de-France B.P. 683 -
97264 Fort-de-France Cdex Tl. : 0596
71 66 67 Fax: 0596 63 10 08.
- Introduction des recours :
Rfr prcontractuel : dans les 10 jours
suivant la notification du rejet de l'offre
o Recours pour excs de pouvoir: dans les 2
mois de la notification ou de la publication de
la decision attaque.
ADDRESSES SUPPLMENTAIRES ET
POINTS DE CONTACTS:
- retrait et dpt des dossiers :
CACEM Service des Marchs Publics -
Immeuble Gros Bec Chateauboeuf Est -
B.P. 407 97204 Fort-de-France Cedex -
Tl. : 0596 75 82 72 Fax: 0596 75 54 58
Contact: Olga Pedron
- renseignements complmentaires:
CACEM Service Achats Service Propret
Urbaine Chateaubceuf Est B.P. 407 -
97204 Fort-de-France Cedex Tl. : 0596
75 38 05 Fax : 0596 75 87 06
Contact : Daniel Krier
INFORMATIONS SUR LES LOTS
- Lot n" 1
Intitul : Entretien des accotements des
voies municipales lot n 1 : ville de Fort-de-
France
Description succincte du march : Le mar-
ch a pour objet l'entretien rgulier des acco-
tements des voies municipales ainsi que les
portions de routes nationals ou dparte-
mentales comprises dans les limits de l'ag-
glomration.
Classification CPV : 90 21 00 00 2
Quantit ou tendue du march : Les pres-
tations d'entretien rgulier des accotements
font l'objet d'un forfait. Les prestations non
comprises dans le forfait font l'objet de bons
de commander. Le montant minimum du
march est gal au montant du forfait annuel
d'entretien ; le montant maximum est obtenu
en appliquant le coefficient 2 ce montant
minimum.
- Lot n* 2
Intitul : Entretien des accotements des
voies municipals lot n 2 Ville du
Lamentin
Description succincte du march : Le mar-
ch a pour objet l'entretien rgulier des acco-
tements des voies municipales ainsi que les
portions de routes nationals ou dparte-
mentales comprises dans les limits de l'ag-
glomration.
Classification CPV: 90 21 00 00 2
Quantit ou tendue du march : Les pres-
tations d'entretien rgulier des accotements
font l'objet d'un forfait. Les prestations non
comprises dans le forfait font l'objet de bons


de commander. Le montant minimum du
march est gal au montant du forfait annuel
d'entretien ; le montant maximum est obtenu
en appliquant le coefficient 2 ce montant
minimum.
DATE D'ENVOI DE LAVIS: 12/06/2006.
FA 6465


REPUBLIQUE FRANCHISE
DEPARTMENT DE LA MARTINIQUE

COMMUNE DU MARIN

ARRETE N' 2006/35 PRESCRIVANT LA
MISE EN ENQUETE PUBLIQUE
DU PROJECT DE PLAN LOCAL
D'URBANISME DE LA COMMUNE
DU MARIN

Le Maire de la commune du MARIN

- VU le Code Gnral des collectivits terri-
toriales, institu par la loi n 96-142 du
21/02/96
- VU le code de l'urbanisme et notamment
les articles L 123-10s, R 123-19 s,
- VU la loi n 87-283 du 22/04/87 relative la
procedure de revision des Plans
d'Occupation des Sols,
- VU la loi 2000-1208 du 13/12/00 dite Loi de
Solidarity et de Renouvellement Urbain
(SRU)
- VU la circulaire ministrielle n 2001-3 du
18 janvier 2001 relative aux modalits d'ap-
plication de la Loi 2000-1208 du 13/12/00
dite Loi Solidarit et Renouvellement Urbain
(SRU),
- VU le dcret n 2001-260 du 27/03/01
modifiant le Code de l'Urbanisme et le Code
de l'Expropriation pour cause d'utilit
publique et relatif aux documents d'urbanis-
me,
- VU la Loi 2003-590 du 3 juillet 2003 dite Loi
Urbanisme et Habitat
- VU la dlibration du 26 Octobre 1989
approuvant le Plan d'Occupation des Sols de
la commune,
- VU la dlibration du conseil municipal du
16 fvrier 1995 approuvant la mise en rvi-
sion du Plan d'Occupation des Sols de la
Commune (POS),
- VU la dlibration du conseil municipal du
20 Janvier 1997 approuvant une concerta-
tion avec le public sur le project de POS et les
projects d'amnagement de la commune,
- VU le bilan tabli en Aot 1997 de cette
concertation qui s'est tenue du 22 au
28/01/97,
- VU le Schma d'Amnagement Rgional
adopt par le dcret du 23/12/98,
- VU la dlibration du conseil municipal du
12/12/01 relative la presentation du Projet
d'Amnagement et de Dveloppement
Durable (PADD) du project de Plan Local
d'Urbanisme de la commune,
- VU la dlibration du conseil municipal du
11/12/03 arrtant le project de Plan Local
d'Urbanisme,
- VU les avis des personnel publiques asso-
cies l'laboration du project de PLU,
- VU l'avis du Sous Prfet du Marin en date
du 29 Avril 2004,
- VU l'arrt prfectoral n 043433 en date
du 22/11/04 portant approbation du Plan de
Prevention des Risques naturels prvisibles
pour la commune du Marin,
- VU l'arrt municipal n 2005/38 en date du
14Septembre 2005 portant annexion du
Plan de Prvention des Risques naturels
prvisibles au POS de la commune,
- VU les courriers de demands de commis-
saire enquteur n 178 du 22/02/05 et 217
du 03/03/05
- VU le courier en date du 03 Mai 2006
adress au president du tribunal administra-
tif,
- VU la decision du Tribunal administratif nO
E06000006/97 du 09/02/06, faisant suite au
courier ci-dessus vis, dsignant Mr Jean
Michel ALONZEAU en quality de commissai-
re enquteur
- VU les pieces du dossier de project de Plan
Local d'Urbanisme de la commune du
MARIN




Suite en page 12










ANNONC[S LGALES


Jeudi 22 Juin 2006 Justice n" 25 Page 12


Suite de la page 11 La prestation est divise en deux lots :
Lot 1 : Dmolition, maonnerie, cloisons
ARETE sches, revtement de sol, peinture, lectri-
ARRETE cit.
cit.
Lot 2 : V.R.D. Enrob
ARTICLE 1 II sera procd une enqute Modalit d'attribution:
publique pour une dure de trente jours L'attribution se fera par marchs spars (lot
computer du 15 Juin 2006 concernant le pro- par lot)
jet de Plan Local d'Urbanisme de la commu- Modalits de financement du march :

S Monsieur Jean Michel ALN- Budget du Conseil Rgional de Martinique +
ARTICLE 2 Monsieur Jean Michel ALON-
FEDER
ZEAU demeurant 36 Lot. Tropiques DIDIER Adresse auprs de laquelle le dossier de
97200 FORT-DE-FRANCE, est dsign en consultation peut tre obtenu :
consultation peut tre obtenu :
quality de commissaire enquteur. Ce dossier sera remis gratuitement par le
Monieur Jean Mich ALeAsigera Ce dossier sera remiss gratuitement par le
Monsieur Jean Michel LONZEAU sigera Conseil Rgional Service des Marchs et
la Mairie du MARIN les jours et here sui- de la Commande Publique Rue Gaston
vants : Defferre Cluny 97200 Fort-de-France -
- Le jeudi 15 Juin 2006 de 8h00 12h00 Tl.: 0596 59 63 91.
SLe Lundi 19 Juin 2006 de 13h00 1h00 Lors du retrait du DCE le candidate devra
- Le JeLundi 2 Juin 2006 de 13h00 1h00 fournir tout lment d'identification permet-
Le Lundi 26 Juin 2006 de 13h00 17h00 tant de le contacter en cas de besoin.
- Le Jeudi 29 Juin 2006 de 8h00 12h00 Ce dossier peut re galement tlcharg
- Le Lundi 03 Juillet 2006 de 13h00 17h00r
- Le LunMercredi 053 Juillet 2006 de 13 h00 l'adresse Intemet sus indique.
- Le Mercredi 05 Juillet 2006 de 8h00 Conditions de participation :
12h00 Conditions de participation :
Critres de selection des candidatures
- Le Lundi 10 Juillet 2006 de 13h00 17h00 Critesade selection des cet
- Le Mercredi 12 Juillet de 8h00 12h00 les garanties et capacits techniques et
financires
ARTICLE 3 : Les pieces des dossiers ainsi les rrenc professionnelles des candi
qu'un registry d'enqute publique seront dats
dposs la Mairie du MARIN pendant tren- M
te (30) jours conscutifs du 15 Juin 2006 au es de een es es
17 Juillet 2006, aux heures d'ouverture des Critres de jugement des offres
bureaux afin que chacun puisse en prendre Valeur technique de loffre affected d'un
coefficient 5
connaissance et consigner ventuellement Prix des prestations affec
sesre ou les adres- sPrix de prestations affect d'un coefficient
ses observations sur le registry ou les adres- 4
ser par crit au commissaire enquteur. Pieces requires
ARTICLE 4 Avis de l'ouverture des i sces rticulier e
enqutes sera affich la port de la Mairie. Il s'agit en particulier de :
enquaes sera affich6 a la port de la Maire. Lettre de candidature et declaration du can-
Cet avis sera en outre insr dans deux didat (modles joints au dossier de consult
journaux locaux diffuss dans le dparte- o
ment. lion).
meant. Moyens techniques affects I'opration,
ARTICLE 5 : A I'expiration du dlai fix ci- Moyens techniques affects l'opration,
dessus, le registre d'enqute sera clos et effectus durant les 3 dernires annes
sign par le Maire de la Commune du e Ements permetnt d rieres capn -
MARIN puis transmis avec les dossiers d'en- cits techniqueents permettant d'apprcier les candidat.
quotes au commissaire enquteur. cits techniques et inancirs du candidate.
Ce demier transmettra l'ensemble au Maire Dlai de validity des off es : 0 jours
Adresse uese tes oes dent tre
et copie au Sous Prfet avec ses conclu- Adresse auprs de laquelle les renseigne-
sions dans le mois equi suivra la dlure de ments d'ordre administratif et technique peu-
sions dans le mois qui suivra la culture e vent tre obtenus :
I oe du r r e Conseil Rgional de la Martinique (Service
ARTICLE 63: Copie du present arr681 sera
adress : des Marchs et de la Commande Publique)
Monsieur le Sous-Prfet ou en line l'adresse Internet sus indique.
- Monsieur le Commissaire Enquteur Adresse auprs de laquelle les renseigne-
- Monsieur le Prsident du Tribunal ments d'ordre technique peuvent tre obte-
Administratif nus :
MARIN LE 30 MAI 2006 Service Technique du Conseil Rgional
LE MAIRE (Tl. : 0596 59 64 24) ou en line I'adres-
Rodolphe DESIRE se Internet sus indique
FA 6466 Date limited de reception des offres:
LE LUNDI 10JUILLET 2006 A 12H00
AVIS D'APPEL PUBLIC HEREE DE MARTINIQUE)
LA CONCURRENCE Adresse laquelle les offres doivent tre
envoyes :
Identification de l'organisme qui passe le Rcepion des offres, par pli recommand ou
march: centre rcpiss au Conseil Rgional de la
CONEIL RGIONAL DE LA MARTINIQUE Martinique Service des Marchs et de la
Service des Marchs et de la command command publique Rue Gaston Defferre -
Publique ue Gaston Defferre Cluny Cluny 97200 Fort-de-France MARTI-
Pbintures Prue Gast- Devteret de soln NIUE ou en line a I'adresse Internet susc
97200 Fort-de-France Martinique T NIQUE ou en line l'adresse Intrnt sus
0596 59 63 00 Tlcopie : 0596 72 68 10 indique.
Adresse Internet: http://www.cr-martinique.fr Dai liss au candidate attributaire pour pro-
- rubrique Marchs Publics" dure les attestations sociales et fiscales
Personnel Responsable du march: 8 jours calendaires.
Le President du Conseil Rgional de Autres renseignements:
Maurinique Procdure dmatrialise
Procedure de passation: Le Conseil regional de Martinique met gra-
Prestation dise essan los :tuitement la disposition des candidate une
Appel d'offres ouvert (art. 33, 57 59 du tuitement la dissiti es candidates une
Code des Marchs Publics (CMP) plate-forme de dmatrialisation accessible
Objet du marchs Publics: via l'adresse Internet suivante :http://www.cr-

TRAVAUX DE RFECTION DE LA VOIE martiniquefr rubrique "marchs publics".
INTERNE ETAMLIORATION D'UN LOCAL Cette plate-forme permit notamment (muni
AGENT TOS DU LYCE DE BELLEVUE de la rfrence d'identification du march
OPRATION BEL 06 OP4 (2me porte au present avis d'appel public la
CONSULTATION) concurrence) :
Rfrence d'identification du march la recherche des consultations passes par
BEL-06-OP4 B la Rgion Martinique
CarEctristiques principles: le tlchargement des avis, rglement de
Etendue de la prestation consultation et DCE
Les travaux concernent:ation la transmission par voie lectronique des
Les travaux concernent: .dossiers d'offre.
Demolition Cloisonnement Menuiseries dossiers d'offre.
Peintures Plomberie Revtement de sol Pour le tlchargement du DCE les candi-
Electricit Rseau informatique VRD dats sont invites bien renseigner le champ
Enrob. "e-mail" en ce sens que cette adresse pour-
Autres : ra tre utilise afin de les informer des ven-
- Variantes : autorises tuelles modifications apportes au DCE.
- Transmission par voie dmatrialise : S'agissant de la transmission des offres par
autorise voie dmatrialise. la personnel habilite
Prestation divise en lots: engager l'entit candidate doit tre titulaire
d'un certificate lectronique de classes 3 ou 3


dlivr par un prestataire agr afin de
signer son offre (voir listed des prestataires
agrs en page d'accueil de la plate-forme).
L'envoi en deux temps des dossiers d'offre
est autoris : les candidates ayant adress
l'empreinte de leur offre avant la date limited
de remise des offres auront un dlai de
16H00 compt partir de l'envoi de I'em-
preinte pour faire parvenir leur dossier d'offre
lui-mme dans le "coffre-fort lectronique" de
la Region.
Date d'envoi de l'avis la publication:
Le 13 Juin 2006..
FA 6467

CACEM
COMMUNAUT D'AGGLOMRATION
DU CENTRE DE LA MARTINIQUE

AVIS DE MARCH

NOM ET ADRESSE OFFICIALS DE L'OR-
GANISME ACHETEUR :
Communaut d'Agglomration du Centre de
la Martinique (CACEM) Immeuble Cardinal
Chateauboeuf Est B.P. 407 97204 Fort-de-
France Cedex Tl.: 0596 75 82 72 Fax :
0596 75 87 06
DESCRIPTION ET ETENDUE DU MARCH:
Objet : Acquisition de matriels et logiciels
informatiques.
Le march est divis en 10 lots traits par
marchs spars:
- lot 1 : Units centrales;
Montant minimum: 3.500 euros H.T.
Montant maximum : 14.000 euros H.T.
- lot 2 : Units centrales spcifiques:
Montant minimum : 1.125 euros H.T.
Montant maximum: 4.500 euros H.T.
lot 3: Ecrans plats;
Montant minimum : 2.425 euros H.T.
Montant maximum :-9.700 euros H.T.
- lot 4 : Portables ;
Montant minimum : 12.500 euros H.T.
" Montant maximum : 50.000 euros H.T.
- lot 5 : Progiciels divers ;
Montant minimum :7.000 euros H.T.
SMontant maximum : 28.000 euros H.T.
- lot 6 : Serveurs sur plate-forme de type Intel
Montant minimum : 4.000 euros H.T.
Montant maximum: 16.000 euros H.T.
- lot 7 : Vido projecteurs ;
Montant minimum: 1.250 euros H.T.
Montant maximum : 5.000 euros H.T.
- lot 8: Imprimantes laser couleur;
Montant minimum : 3.750 euros H.T.
SMontant maximum: 15.000 euros H.T.
- lot 9 : Units de stockage;
Montant minimum : 6.750 euros H.T.
Montant maximum: 27.000 euros H.T.
Slot 10: Onduleurs
" Montant minimum: 750 euros H.T.
" Montant maximum : 3.000 euros H.T.
Des variantes ne seront pas prises en consi-
dration.
DURE DU MARCH OU DLAI
D'EXCUTION :
Le march est pass bons de commander
pour une dure de 12 mois computer de sa
notification.
MODALITS ESSENTIELLES DE FINAN-
CEMENT ET DE PAVEMENT:
Le financement est effectu sur les res-
sources propres de la CACEM.
Dlai global de paiement : 45 jours
Modalits de pavement : articles 86 98 du
code des marchs publics
FORME JURIDIQUE QUE DEVRA
REVTIR LE GROUPEMENT
D'OPRATEURS CONOMIQUES:
Groupement solidaire
CONDITIONS DE PARTICIPATION:
Voir la note de presentation
TYPE DE PROCEDURE:
Procedure adapte
CRITRES D'ATTRIBUTION :
1. la valeur technique du materiel : 35 %
2. le service aprs-vente et l'assistance tech-
nique : 30 %
3. le prix : 35 %
RENSEIGNEMENTS D'ORDRE ADMINIS-
TRATIF :
- Numro de rfrence attribu par le pouvoir
adjudicateur: 2006 / 22 / 1 / DIRFIN / MAPA
- Le cahier des charges sera remis gratuite-
ment aux candidates qui en front la deman-
de.
- Date limited de reception des offres : 13
juillet 2006 12 heures


- Langue pouvant tre utilise dans l'offre ou
la demand de participation : franais
- Dlai de validity des offres : 90 jours
RENSEIGNEMENTS COMPLMENTAIRES :
Le dossier de consultation des entreprises
est tlchargeable sur le site
http//www.cacem.org
ADRESSE DE RETRAIT ET DE DPT
DES DOSSIERS:
CACEM Service des Marchs Publics -
Immeuble Gros Bec Chateaubeuf Est -
B.P. 407 97204 Fort-de-France Cedex Tl.:
0596 75 82 72 Fax : 0596 75 54 58
Contact: Olga PEDRON.
ADRESSE POUR RENSEIGNEMENTS:
* d'ordre administratif:
CACEM Service Achats Tl. : 0596
75 82 72 ; Fax: 0596 75 54 58
Contact: Isabelle JULLIANS
DATE D'ENVOI DE L'AVIS : 13 Juin 2006
FA 6468

CACEM
COMMUNAUT D'AGGLOMRATION
DU CENTRE DE LA MARTINIQUE

AVIS DE MARCH

NOM ET ADRESSE OFFICIALS DE L'OR-
GANISME ACHETEUR :
Communaut d'Agglomration du Centre de
la Martinique (CACEM) Immeuble Cardinal
Chateaubouf Est B.P. 407 97204 Fort-de-
France Cedex Tl.: 0596 75 82 72 Fax :
0596 75 87 06
OBJET DU MARCH :
Prestation de reprographie et de tirage de
plans pour le compete de la CACEM.
CARACTRISTIQUES PRINCIPALS:
Les prestations concernent essentiellement:
- I'excution de prestations de diazocopie :
tirages de plans, ralisation de contre-
calques, de contre-clichs, tirages sur
papers spciaux;
- la reproduction de dossiers techniques;
- la ralisation de photocopies de textes,
cartes et plans;
- l'excution de travaux de reproduction pho-
tographique ;
- la plastification de documents;
- la numrisation de plans couleur;
- la gravure de CD;
- la reliure de documents.
March bons de command
Montant minimum : 8 000 euros HT
Montant maximum : 32 000 euros HT
Des variantes ne seront pas prises en consi-
dration.
DURE DU MARCH OU DLAI
D'EXCUTION:
Le march bons de command est pass
pour une dure de 12 mois computer de sa
notification.
MODALITS ESSENTIELLES DE FINAN-
CEMENT ET DE PAIEMENT:
Le financement est effectu sur les res-
sources propres de la CACEM
Dlai global de paiement : 45 jours
Modalits de paiement : articles 86 98 du
code des marchs publics
FORME JURIDIQUE QUE DEVRA
REVTIR LE GROUPEMENT
D'OPRATEURS CONOMIQUES:
Groupement solidaire
CONDITIONS DE PARTICIPATION:
Voir la note de presentation
TYPE DE PROCEDURE:
Procedure adapte
CRITRES D'ATTRIBUTION:
* Le mmoire technique (30 %)
' Le prix (70 %)
RENSEIGNEMENTS D'ORDRE ADMINIS-
TRATIF:
- Numro de rfrence attribu par le pouvoir
adjudicateur : 2006 / 25 / 1 / DG / MAPA
- Le cahier des charges sera remis gratuite-
ment aux candidates qui en front la deman-
de.
- Date limited de reception des offres : 13
JUILLET 2006 12 HEURES
- Langue pouvant tre utilise dans l'offre ou
la demand de participation : franais
- Dlai de validity des offres: 90 jours
RENSEIGNEMENTS COMPLMENTAIRES:
Le dossier de consultation des entreprises
est tlchargeable sur le site
http://www.cacem.org

Suite en page 13












ANNONCES LGALES


Jeudi 22 Juin 2006 Justice n 25 Page 13


Suite de la page 12

ADRESSE DE RETRAIT ET DE DPT
DES DOSSIERS:
CACEM Service des Marchs Publics -
Immeuble Gros Bec Chateauboeut Est -
B.P. 407 97204 Fort-de-France Cedex Tl.:
0596 75 82 72 Fax : 0596 75 54 58
Contact : Olga PEDRON
ADRESSE POUR RENSEIGNEMENTS :
* d'ordre administratif:
CACEM Service Achats Tl. : 0596 75 82
72 Fax: 0596 75 54 58
Contact : Isabelle JULLIANS
DATE D'ENVOI DE L'AVIS: 13 Juin 2006.
FA 6469

AVIS D'ATTRIBUTION

Identification de l'organisme qui passe le
march :
CONSEIL REGIONAL DE LA MARTINIQUE
Service des Marchs et de la Commande
Publique Rue Gaston Defferre Cluny -
97200 Fort-de-France Martinique Tl.:
0596 59 63 00 Tlcopie : 0596 72 68 10
Personne responsible du march :
Le President du Conseil Rgional de la
Martinique.
Objet du march :
Travaux de demolition et de reconstruction
de sales de classes et de btiments
annexes au Lyce Professionnel de CLUNY
- Operation nO CLY-03-OP1
Lot 8 : Plomberie sanitaires Equipement
L'avis a-t-il fait l'objet d'une publication au
BOAMP ? : OUI
L'avis a-t-il fait l'objet de rectificatif au
BOAMP ? : OUI
Date d'attribution du march : 04 avril 2006
Nombre total d'offres reues: 8
* LOT N 8
TITULAIRE : SATES
MONTANT EN C TTC : 288 827,00
Date d'envoi du present avis la publica-
tion : 14 Juin 2006
FA 6470

AVIS D'ATTRIBUTION

Identification de la collectivit qui a pass le
march :
CONSEIL REGIONAL DE LA MARTINIQUE
- Service des Marchs Rue Gaston Defferre
- Cluny 97200 Fort-de-France
Objet du March:
Acquisition de matriels d'exploitation desti-
n l'entretien du rseau routier national
Lot n* 5: Tracteurs pareuses
Lot n 6 : Tractopelles
Critres d'attribution des offres :
- valeur technique : 40 %
- prix des prestations : 40 %
- dlai de livraison : 20 %
L'avis a-t-il fait l'objet d'une publication au
JOUE et au BOAMP? : OUI
L'avis a-t-il fait l'objet de rectificatif au JOUE
et au BOAMP ? : NON
Date d'attribution du march : 25Janvier
2006
Nombre total d'offres reues: 05
* SDVI Lot 5 : 520 149,00 TTC
* SDVI Lot 6 :195 300,00 TTC
Date de l'envoi du present avis la
Publication: 14 Juin 2006
FA 6471

AVIS D'APPEL PUBLIC
LA CONCURRENCE

March public de TRAVAUX

IDENTIFICATION DE L'ORGANISME QUI
PASSE LE MARCH:
Type d'organisme : Dpartement
Nom et adresse officials de l'organisme
acheteur :
Dpartement de la Martinique Htel du
Dpartement -Avenue des Carabes 97200
Fort-de-France
OBJET DU MARCH :
Objet du march : TRAVAUX DE RAVALE-
MENT ET DE GROSSES REPARATIONS
AU COLLEGE DE BASSE-POINTE
Type de march de travaux: Excution
Classification CPV (Vocabulaire commun
des marchs)
Objet principal:


descripteur principal : 45262311-4
descripteur supplmentaire (le cas chant) :
Y003-4
Estimation : 247.798,96 HT
Lieu d'excution : BASSE POINTE
CARACTERISTIQUES PRINCIPALS:
March unique
Refus de variantes
Prestations divises en lots : Non
Dure du march ou dlai d'excution:
Dure : 16 Semaines computer de la rcep-
tion de l'ordre de service
Les candidates pourront proposer un autre
dlai, sans toutefois dpasser le dlai maxi-
mum prcit.
CONDITIONS RELATIVES AUX MARCHES:
Cautionnement et garanties exigs :
Le dossier de consultation sera remis
chaque candidate contre le pavement par
chque libell l'ordre du Payeur
Dpartemental de 20.00 C, reprsentant une
participation aux frais de reprographie,
conformment l'article 41 du Code des
Marchs Publics.
Modalits essentielles de financement et de
paiement :
Le dlai global de paiement est de 45 jours.
MODALITS DE FINANCEMENT : Cette
operation est finance par le budget dpar-
temental. Ce march est couvert par l'Accord
sur les Marchs Publics (AMP).
Forme juridique que devra revtir le groupe-
ment d'entrepreneurs, de fournisseurs ou de
prestataires de services (le cas chant) :
Aucune forme de groupement impose l'at-
tributaire.
CONDITIONS DE PARTICIPATION:
Renseignements en vue de la selection des
candidatures
Critres de selection des candidates:
Garanties et capacits techniques et finan-
cires
Rfrences professionnelles
Situation juridique Capaci conomique et
capacity technique rfrences requises:
Voir les renseignements et documents non-
cs dans le rglement de la consultation.
Rfrence professionnelle et capacity tech-
nique rfrences requises:
Ou la declaration du candidate (modle DC5)
dment remplie et signe (les candidates sont
invits pour des raisons pratiques privil-
gier le document qui regroupe la totalit des
attestations vises l'article 46 du Code des
Marchs Publics.
Chacune des rfrences ou qualifications
prcites pourra faire l'objet d'quivalence.
CRITRES D'ATTRIBUTION:
Offre conomiquement la plus avantageuse
apprcie en function :
des critres pondrs comme suit:
Dlai d'excution = 60 %
Prix des prestations = 40 %
PROCEDURES:
Mode de passation : Appel d'offres ouvert
pass en application des Articles 33 30al. et
57 59 du CMP
CONDITIONS DE DLAI :
Date limited de reception des offres:
10/07/2006 12H00
Dlai minimum de validity des offres:
120 jours
AUTRES RENSEIGNEMENTS:
La collectivit propose le mode de transmis-
sion lectronique pour la consultation (remi-
se des candidatures et remise des offres).
Cependant, les candidates restent libres de
choisir le mode de transmission paper.
Transmission lectronique : les candidates
trouveront sur le site : www.cg972.fr, les
modalits permettant de s'inscrire. Aprs
l'inscription, les candidates devront se procu-
rer un certificate numrique leur permettant de
transmettre leur pli.
Transmission paper : les plis seront adres-
ss par tout type d'envoi close permettant de
dterminer de faon certain la date et l'heu-
re de leur reception notamment : lettre
recommande avec accus de reception ou
remise contre rcpiss.
Les modalits d'envoi sont prcises dans le
rglement de la consultation.
Le dossier de consultation des entreprises
pourra tre tlcharg sur le site internet:
www.cg972.fr
Date d'envoi du present avis la publication:
14/06/2006.
FA 6472


AVIS D'ATTRIBUTION

Identification de l'organisme qui passe le
march :
CONSEIL REGIONAL DE LA MARTINIOUE
Service des Marchs et de la Commande
Publique, Rue Gaston Defferre, Cluny,
97200 Fort-de-France Martinique, tl. :
0596 59 63 00 / tlcopie : 0596 72 68 10
Personne responsible du march :
Le President du Conseil Rgional de la
Martinique.
Objet du march :
Travaux de demolition et de reconstruction
de sales de classes et de btiments
annexes au Lyce Professionnel de CLUNY
- Operation n* CLY-03-OP1
Lots 1 -2-3-4-5-6-7-8-9- 10
L'avis a-t-il fait l'objet d'une publication au
BOAMP ? : NON
L'avis a-t-il fait l'objet de rectificatif ? OUI
Date d'attribution des marchs : 22 Mars
2006
Nombre total d'offres reues: 50
* LOT N 1 :
Nom du titulaire : CENTRALE DES CAR-
RIERES
Montant en C TTC : 800 380,00
* LOT N 2 :
Nom du titulaire : SOGEA
Montant en TTC : 2 575 640,85
* LOT N 3:
Nom du titulaire : TOUT OUVRAGE METAL-
LIQUE
Montant en C TTC : 296 939,89
* LOT N 4 :
Nom du titulaire : SAREP
Montant en TTC : 139 459,09
* LOT N' 5 :
Nom du titulaire : SERVIMAR
Montant en C TTC : 399 987,00
* LOT N 6 :
Nom du titulaire : MPC
Montant en C TTC : 219 014,37
* LOT N 7:
Nom du titulaire : SACARABANY
Montant en C TTC : 468 810,93
* LOT N 8:
Nom du titulaire : SATES
Montant en C TTC : 288 827,00
* LOT N" 9:
Nom du titulaire : BONAVENTURE
Montant en C TTC : 72 823,95
* LOT N" 10:
Nom du titulaire : THYSSENKRUPP
Montant en TTC : 33 405.68
Date d'envoi du present avis la publication :
15/06/06.
FA 6473

CACEM
COMMUNAUT D'AGGLOMRATION
DU CENTRE DE LA MARTINIQUE

AVIS D'APPEL PUBLIC
LA CONCURRENCE

TRAVAUX

IDENTIFICATION DE LORGANISME QUI
PASSE LE MARCH:
Etablissement public territorial
Communaut d'Agglomration du Centre de
la Martinique (CACEM) Immeuble Cardinal
- Chateauboeuf Est B.P. 407 97204 Fort-
de-France Cedex Tl. : 0596 75 82 72 -
Fax : 0596 75 87 06
Personne responsible du march: M. Serge
LETCHIMY, President de la CACEM
Courrier lectronique:
infos@cacem-mq.com
Adresse gnrale du pouvoir adjudicateur :
http://www.cacem.org
Adresse du prolil acheteur (URL):
www.marchespublics.net
OBJET DU MARCH:
Objet du march : Amnagement du Front
de mer de Schelcher 2me tranche, phase
2
Type de march de travaux: Excution
Classification CPV
Sobjet principal : 45 21 21 00-7
'objets complmentaires :
45 24 30 00-2
4511 27 00-2
45 21 00 00-2
4511 11 00-9
4511 25 00-0
45 23 32 62-3


AAPC front de mer de Schoelcher (1)
45 23 32 93-9
45 33 22 00-5
Lieu d'excution : Ville de Schoelcher
(97233) Ouartier Anse Madame
CARACTERISTIQUES PRINCIPALS:
March de travaux de terrassements, protec-
tion du littoral et amnagements.
Nature des prestations:
- Terrassement
- Terre plein : remblais maritimes et ter-
restres, enrochements, assainissements,
mur de soutnement, voirie, spaces verts,
mobilier urbain, clairage, arrosage et bti-
ment
Le lot n 1 comprend 1 tranche ferme et 4
trenches conditionnelles;
Le lot n 4 comprend 1 tranche ferme et 2
trenches conditionnelles.
Les variantes sont autorises.
Les prestations sont divises en lots : Oui
Possibility de prsenter une offre pour plu-
sieurs lots.
Dlai d'excution : 08 mois computer de
LORDRE DE SERVICE DE DMARRAGE
DES TRAVAUX.
CONDITIONS RELATIVES AU MARCH :
Cautionnements et garanties exiges : une
retenue de garantie de 5 % sera applique
sur chaque acompte.
Modalits essentielles de financement et de
pavement :
Le financement est effectu
- sur les resources propres de la CACEM
- sur le FEDER 30%, Rgion 22%,
Dpartement 18%
Dlai global de paiement : 45 jours
Modalits de paiement : articles 86 98 du
code des marchs publics
Forme juridique que devra revtir le groupe-
ment d'entrepreneurs : groupement solidaire
Langue pouvant tre utilise dans l'offre ou
la candidature autre que la langue franaise:
sans objet.
CONDITIONS DE PARTICIPATION:
CRITRES DE SELECTION DES CANDI-
DATURES :
Lors de l'ouverture de la premiere envelop-
pe, ne seront pas admises:
- les candidatures qui ne sont pas rece-
vables en application des articles 43, 44 et
47 du CMP
- les candidatures qui ne sont pas accompa-
gnes des pieces mentionnes aux articles
45 et 46 du CMP et fixes dans l'avis d'appel
public la concurrence;
- les candidatures qui ne prsentent pas des
garanties suffisantes notamment sur le plan
des moyens techniques, humans et finan-
ciers, des rfrences permettant d'apprcier
les conditions de droulement des marchs
que le candidate a pu raliser pour l'acheteur
public au course des 5 dernires annes.
SITUATION JURIDIQUE RFRENCES
REQUISES :
- une lettre de candidature date et signe
par le candidate ou la personnel habilite
reprsenter la personnel morale candidate,
en utilisant I'imprim DC4 (version 2005) ;
- les declarations sur l'honneur prvues
l'article 45 du code des marchs publics, en
utilisant l'imprim DC5 (version 2005) ;
CAPACITY CONOMIQUE ET
FINANCIRE RFRENCES REQUISES:
- Justification des moyens humans (effectif
des trois dernires annes, personnel d'en-
cadrement)
- Les rfrences des travaux similaires rali-
ss au course des cinq demires annes, en
indiquant le montant, la date et le destinatai-
re public ou priv ;
- Les moyens, quipements techniques et
matriels don't l'entreprise dispose pour
l'excution des travaux.
Les imprims DC4 et DC5 peuvent tre tl-
chargs partir du site :
http://www.minefi.gouv.fr / themes / mar-
chespublics / formulaires / index.htm
rubrique "formulaires pour les candidates un
march public"
CRITRES D'ATTRIBUTION :
Offre conomiquement la plus avantageuse
apprcie en function des critres noncs
ci-dessous avec leur pondration :
1. La valeur technique des prestations,
apprcie notamment sur la base des indi-


Suite en page 14












ANNONCES LGALES


Jeudi 22 Juin 2006 Justice n" 25 Page 14


Suite de la page 13

cations et des dispositions du mmoire justi-
ficatif et technique: not sur 10 et pondr
0.5
2. Le prix des prestations : not sur 10 et
pondr 0.4
3. Les dlais d'excution : not sur 10 et
pondr 0.1
PROCDURE : Appel d'offres ouvert.
CONDITIONS DE DLAI :
Date limited de reception des offres : Le 10
Juillet 2006 12 heures
Dlai de validity des offres : 120 jours
computer de la date limited de reception des
offres.
ADDRESSES COMPLMENTAIRES:
- Adresse auprs de laquelle des renseigne-
ments peuvent tre obtenus:
* d'ordre administratif:
CACEM Service Achats Immeuble Gros
Bec ChateaubSauf Est B.P. 407 97204
Fort-de-France Cedex -Tl.: 0596 75 82 72
- Fax : 0596 75 54 58
Contact: Mme Julians
* d'ordre technique :
CACEM DGA DEVELOPPEMENT Grands
Projects du Littoral Immeuble Cardinal -
Chateauboeuf Est B.P. 407 97204 Fort-de-
France Cedex Tl. : 0596 70 62 92 Fax:
0596 75 87 06
Contact : Mme Galva
- Adresse auprs de laquelle des documents
peuvent tre obtenus et adresse laquelle
les offres doivent tre envoyes :
CACEM Service des Marchs Publics -
Immeuble Gros Bec Chateauboeuf Est -
B.P. 407 97204 Fort-de-France Cedex -Tl.
: 0596 75 82 72 Fax: 0596 75 54 58
Contact: Mme PEDRON
AUTRES RENSEIGNEMENTS:
- Numro de rfrence attribu au march
par la personnel publique:
2006/2411 /DEV/AO
- Renseignements complmentaires:
Le dossier de consultation des entreprises
sera remis gratuitement aux candidates qui en
front la demand.
Les offres sur support paper sont :
" Soit remises sur place contre rcpiss,
SSoit transmises par lettre recommande
avec avis de reception postal.
Les heures de dpt sont : les lundis, mardi
et jeudi de 8h 12h et de 14h 16h ; les
mercredis et vendredi de 8h 12h.
Conformment l'article 56 du Code des
marchs publics, la transmission des offres
par voie lectronique est autorise l'adres-
se suivante: www.marchespublics.net
Les contenus des plis de cancidalure et
d'offre sont dtaills dans le rglement de la
consultation.
Le dossier de consultation des entreprises
est tlchargeable sur Internet sur le site
www.marchespublics.net
Les candidates rencontrant des problmes de
tlchargement du dossier de consultation
sont invits prendre contact avec Marchs
Publics au numro de tlphone suivant :04
76 93 71 08.
Date d'envoi de l'avis : 15 Juin 2006
ANNEXE : RENSEIGNEMENTS RELATIFS
AUX LOTS
- LOT N 1 : Terrassement (01.1) Gnie civil
ouvrages divers (01.2).
Assainissement (01.3), voie routire (01.4).
voie pitonne, mobilier urbain (01.5)
Classification CPV :
* objet principal : 45 24 30 00-2
Sobjets complmentaires:
45 11 11 00-9
4511 25 00-0
45 24 30 00-2
45 23 32 62-3
45 23 32 93-9
Description succinct : Travaux de terrasse-
ment terre plein et en mer, de demolition,
enrochements, gnie civil, rseaux AEP. voi-
rie, fourrire et pitonnier
- LOT N 2: ECLAIRAGE PUBLIC, EDF
Classification CPV : 45 31 10 00-0
Description succincte : Ralisation complete
en ordre de march des installations lec-
triques de l'opration : voies de circulation
vhicules et pitons, aires de sport et de
jeux, parking, abris, sanitaires douche et
alimentation des futures installations d'activi-
ts qui seront situes en front de mer et


proximity du centre nautique.
- LOT N" 3: SPACES VERTS
Classification CPV : 45 11 27 00-2
Description succincte : Travaux de plantation
- LOT N" 4 : ARROSAGE
Classification CPV : 45 33 22 00-5
Description succincte : mise en place d'un
systme d'arrosage
- LOT N 5 BATIMENT D'ANIMATION
CONOMIQUE
Classification CPV : 45 21 00 00-2
Description succincte : construction d'un
btiment.
FA 6474

AVIS D'APPEL PUBLIC
LA CONCURRENCE

Type de march : Travaux d'excution
Le march est-il couvert par l'Accord sur les
marchs publics (AMP) ? OUI
Identification de l'organisme qui passe le
march:
CONSEIL REGIONAL DE LA MARTINIQUE
- Service des Marchs et de la command
publique Rue Gaston Defferre Cluny -
97200 Fort-de-France Martinique Tl.:
0596 59 63 00 Tlcopie : 0596 72 68 10
Adresse Internet : http://www.cr-martinique.fr
- rubrique "Marchs Publics"
Personne responsible du March:
Le President du Conseil Rgional de la
Martinique
Procedure de passation :
Appel d'offres ouvert (art. 33. 57 59 et 71.1
du Code des Marchs Publics avec obliga-
tion de publicity au JOUE
Objet du march :
TRAVAUX DIVERS SUR CHAUSSES ET
DPENDANCE DES ROUTES NATIO-
NALES
Lot nO 1 Subdivision de Saint-Pierre (secteur
Nord/Ouest RN1, RN2, RN3)
Lot n 2 Subdivision de Trinit (secteur
Nord/est RN1, RN4, RN2001)
Lot n" 3 Subdivision du Marin (secteur Sud
RN5, RN6, RN8)
Numro de rfrence du dossier:
"ChausseMASPTR-06-09"
Caractristiques principles:
Etendue de la prestation. Notamment:
* les installations de chantier
' la rfection ponctuelle de corps de chaus-
se
Sla construction d'ouvrages hydrauliques
* la construction d'accotements et de fosss
btonns
- la construction de murs de soutnement
(en bton, gabions, enrochements, etc...)
* les travaux de moyenne importance de
modernisation du rseau routier
" les travaux divers conscutifs aux intemp-
ries
Variantes : autorises
Transmission par voie dmatrialise : auto-
rise
Allotissement :
Les travaux sont rpartis en 3 lots dsigns
ci-aprs qui seront traits par marchs
bons de command spars savoir:
Lot n" 1 Subdivision de Saint-Pierre (secteur
Nourd/Ouest RN1, RN2, RN3)
- Minimum par an de : 300.000,00 TTC
- Maximum par an de : 1.200.008,00 E TTC
Lot n 2 Sudivision de Trinit (secteur
Nord/Est RN1, RN4, RN2001)
- Minimum par an de: 300.000,00 TTC
- Maximum par an de: 1.200.000,00 TTC
Lot n" 3 Subdivision du Marin (secteur Sud
RN5, RN6. RN8)
- Minimum par an de : 300.000,00 TTC
- Maximum par an de : 1.200.000.00 TTC
Modalits d'attribution des lots :
Les lots seront attribus par marchs spa-
rs decisionss prises lot par lot).
Lieu d'excution:
Communes de Basse-Pointe. Carbet, Saint-
Pierre, d'Ajoupa-Bouillon, Morne-Rouge,
Trinit, Marigot, Lorrain, Gros-Morne,
Sainte-Marie, Marin, Vauclin. Rivire-Pilote.
Dure d'excution du march :
Trois ans maximum (soit une priode d'un an
avec possibility de renouvellement)
Le march a-t-il un caractre priodique ?
Oui. Ce march sera renouvel l'expiration
de la priode de 3 ans
Classification CPV :
45233140-2 : Travaux routiers
Adresse auprs de laquelle le dossier de


consultation peut tre obtenu :
Ce dossier sera remis gratuitement par la
DDE Subdivision Territoriale et Maritime de
Trinit 129 rue Joseph Lagrosillire 97220
TRINIT Tl.: 0596 58 10 06 Fax : 0596
58 30 93, tous les jours ouvrables de 7h30
13h00.
Lors du retrait du DCE le candidate devra
fournir tout lment d'identification permet-
tant de le contacter en cas de besoin.
Ce dossier peut tre galement tlcharg
l'adresse Internet sus-indique.
Modalits de financement du march:
- Fonds propres du Conseil Rgional de
Martinique (budget FIRT)
- Dlai global de paiement: 45 jours
- Avance forfaitaire de 5 % prvue
Cautionnement et garanties exiges : Nant
Forme juridique que devra respecter le grou-
pement d'entrepreneurs le cas chant :
Groupement solidaire momentan
Adresse Cautionnement et garanties exi-
ges: Nant
Forme juridique que devra respecter le grou-
pement d'entrepreneurs le cas chant:
Groupement solidaire momentan
Adresse auprs de laquelle des renseigne-
ments d'ordre administratif peuvent tre
obtenus :
Conseil Rgional de la Martinique (service
des Marchs et de la Commande Publique)
ou en ligne I'adresse Internet sus-indique.
Adresse auprs de laquelle les renseigne-
ments d'ordre technique peuvent tre obte-
nus:
D.D.E. Service des Routes l'adresse sus-
vise ou en ligne I'adresse Internet prci-
te.
Conditions d'obtention des documents
contractuels et des documents additionnels :
Obtention gratuite
Conditions de participation :
Critres de selection des candidatures
- Rfrences professionnelles du candidate
- Garanties techniques et financires
- Moyens
Critres d'attribution des offres
Enoncs dans le dossier de consultation des
entreprises savoir:
- Valeur technique des prestations : coeffi-
cient 5,5
- Prix des prestations : coefficient 4,5
Pices requises
Liste correspondante dcrite dans le rgle-
ment de consultation, notamment :
* Lettre de candidature et declaration du can-
didat (conformes aux modles joints au dos-
sier de consultation),
* Moyens techniques affects l'opration,
* Rfrences pour des travaux similaires
effectus durant les 3 dernires annes, en
particulier celles relatives aux travaux rali-
ss sous un traffic suprieur 35.000 vhi-
cules/jour,
* Elements permettant d'apprcier les capa-
cits techniques et financires du candidate.
Date limited d'obtention du dossier de consul-
tation : Le vendredi 8 septembre 2006
Dlai de validit des offres: 180 jours
Date limited de reception des offres :
LE LUNDI 11 SEPTEMBRE 2006 12H00
(HEURE DE MARTINIQUE)
Adresse laquelle les offres doivent tre
onvoyes:
Reception des offres, par pli recommand ou
contre rcpiss au Conseil Rgional de la
Martinique Service des Marchs et de la
command publique rue Gaston Defferre -
Cluny 97200 Fort-de-France MARTI-
NIQUE ou en ligne l'adresse Internet sus-
indique.
Langue pouvant tre utilise : FR (Franais)
S'agit-il d'un avis obligatoire ? OUI
Dlai laiss au candidate attributaire pour pro-
duire les attestations sociales et fiscales:
8 jours calendaires.
Autres renseignements:
Procedure dmatrialise
Le Conseil Rgional de Martinique met gra-
tuitement la disposition des candidates une
plate-forme de dmatrialisation accessible
via l'adresse Internet suivante :
http://www.cr-Martinique.fr rubrique "mar-
chs publics"
Cette plate-forme permet notamment (muni
de la rfrence d'identification du march
porte au present avis d'appel public la
concurrence) :
- la recherche des consultations passes par


la Region Martinique
- le tlchargement des avis, rglement de
consultation et DCE
- la transmission par voie lectronique des
dossiers d'offre.
Pour le tlchargement du DCE les candi-
dats sont invits bien renseigner le champ
"e-mail" en ce sens que cette adresse pour-
ra tre utilise afin de les informer des ven-
tuelles modifications apportes au DCE.
S'agissant de la transmission des offres par
voie dmatrialise, la personnel habilite
engager l'entit candidate doit tre titulaire
d'un certificate lectronique de classes 2 ou 3
dlivr par un prestataire agr afin de
signer son offre (voir liste des prestataires
agrs en page d'accueil de la plate-forme).
L'envoi en deux temps des dossiers d'offre
est autoris : les candidates ayant adress
l'empreinte de leur offre avant la date limited
de remise des offres auront un dlai de
16H00 compt partir de l'envoi de l'em-
preinte pour faire parvenir leur dossier d'offre
lui-mme dans le "coffre-fort lectronique" de
la Region.
Date d'envoi de l'avis la publication au
JOUE/BOAMP : Le jeudi 15 juin 2006
Date d'envoi de l'avis la publication aux
journaux d'annonces lgales locaux : Le
Vendredi 16 Juin 2006.
FA 6475

AVIS D'ATTRIBUTION

Nom et adresse officials de l'organisme
acheteur: Dpartement de la Martinique
Personne responsible du march :
President du Conseil Gnral Avenue des
Caraibes B.P. 679 97200 Fort-de-France -
Tl. : 0596 55 26 00 Tlcopieur: 0596 55
37 87 Courriel : achats@cg972.fr, adresse
internet : http://ww.cg972.fr
Rfrence de la publication "Justice" : n
52 Annonce n" FA5667 du 29 dcembre
2005.
Objet du march : FURNITURE, MONTA-
GE ET INSTALLATION DE MOBILIERS ET
MATRIELS POUR LE COLLEGE DU DIA-
MANT SIS AU QUARTER PETIT LIZARD.
Type de march de fournitures : Achat
Critres d'attribution retenus:
Offre conomiquement la plus avantageuse
apprcie en function des critres noncs
ci-dessous.
Pour les lots A; B et C:
- valeur technique: au regard des normes de
scurit et d'ergonomie 40 % ;
- qualits fonctionnelles et esthtiques 35 %;
- prix 25 %.
Pour les lots D et E:
- valeur technique des fournitures (spcifica-
tion technique des matriels proposs) 60 %;
- prix 40 %.
Type de procedure : Appel d'offres ouvert.
Attribution des marchs ou des lots :
LOT(S) A mobilier scolaire : Martinique
Equipment Conseil, Immeuble Gouyer, ZI
Californie, 97232 Lamentin, Tl.: 0596 70 53
83 Tlcopieur : 0596 70 66 80 ; montant:
135 155.28 C HT.
LOT(S) B mobilier administratif: Martinique
Equipment Conseil, Immeuble Gouyer, ZI
Califomie, 97232 Lamentin, Tl.: 0596 70 53
83; Tlcopieur: 0596 70 66 80 ; montant:
31 621.16 C HT.
LOT(S) C. mobilier de documentation : Carl
de Gryse, ZI La Jambette, 97232 Lamentin,
Tl.: 0596 50 38 72, Tlcopieur : 0596 50
67 28 ; montant : 16 565.00 E HT.
LOT(S) D. quipement de technologies :
MECADIS, zone du Lareinty, B.P. 313,
97232 Lamentin, Tl.: 0596 51 68 18 tl-
copieur : 0596 51 7074 ; montant : 27
730.76 C HT.
LOT(S) E. quipement informatique :
infructueux.
Date d'attribution du march : 23 mai 2006
pour les lots A B C et le 24 mai 2006 lot D.
Nombre total d'offres reues : 10.
Date d'envoi du present avis la publi-
cation : 15 juin 2006.
FA 6476






Suite en page 10












ANNOUNCES LGALES


Jeudi 22 luln 2006 Justice n" 25 Page 15


SARL DOUCE

Suivant dlibration de I'assemt
le extraordinaire du 5 juin 2006, l
statuant dans le cadre des disp
l'article L223-42 du code du con
dcid de ne pas dissoudre la si
Le dpt lgal sera effectu au
bunal de commerce de Fort-de-F
Pour avis,
Le Grant


EXTENSION D'OBJET SO

Aux terms d'une assemble gr
ordinaire du 7/06/2006, les ass
St CRUSTAFISH SARL Z.I. Ca
- 97224 DUCOS, immatricule
Fort-de-France sous le n 48347
N 875 ont dcid de rajouter I
les activits suivantes : La trans
la preparation de tous les produit
Mention sera faite au RCS
France.
Pour avis


AVIS DE CONSTITUTE

Denomination social: ON SEM
Nom commercial: ON SEME
Forme social : S.A.R.L.
Capital social: 100 euros
Objet : La socit a pour objet t
vaux relatifs I'environnement,
d'amnagement paysager et
d'espaces verts (tude, concept
tion), ainsi que tous les travaux
tions connexes y affrent dire
indirectement et plus gnralen
les operations de quelque nati
soient, juridiques, conomique
cires, civiles et commercials, s
directement ou indirectement I
ou tous les objets similaires ou
Sige social : 9 Rue Emile Zoli
MARIN
Dure: 99 ans
Grant: Monsieur Philippe FERJ
Immatriculation : La prsente s
imatricle au Registre des Mtie
de-France.
Pour avis, la grance


AVIS DE CONSTITUTE

Par acte sous seing priv il a
une socit civil immobilire
20 Avril 2006 prsentant les cara
suivantes :
DENOMINATION SOCIAL : SC
CAPITAL en numraire : 1.000,0
SIGE SOCIAL : N05. Rue S
97231 Le ROBERT MARTINIQU
OBJET : L'acquisition, I'administ
gestion par location et autreme
immeubles et biens immobiliers
DURE: 99 ans
LE GRANT : 1. Monsieur MA
Franois, demeurant numr
Schoelcher 97231 LE ROBERT,
lit franaise, n le 04/07/1967
bataire, ralisateur vido.
La socit sera immatricule au
commerce et des socits d
France.


AVIS DE CONSTITUTION

En date du 20.05.06, II a t co
S.N.C. prsentant les caractris
vantes :
Denomination: BETONDECORA
Adresse : Rs. Les Abeilles A
Osmann Nadeau Ravine Vilaine
97256 FORT-DE-FRANCE Cede
Objet : Fabrication de bton de
ploi, spcialisation des solutions
dans le bton.
Dure: 99 ans
Capital: 150,00
Le Grant: M. Theddy BOISSER
Adresse : MOUDONG Sud 9
MAHAULT GUADELOUPE
Immatriculation au registre du co
course.
Pour avis, le Grant


ble gnra-
es associs,
positions de
mmerce, ont
ocit.
greffe du tri-
France.


FA 6447

)CIAL

nrale extra-
ocis de la
nal Cocotte
au RC de


AVIS DE CONSTITUTION

Par acte sous seing priv en date du 12-06-
06, enregistr la Recette principal de
Pointe--Pitre, il a t constitu une socit
prsentant les caractrisiques suivantes:
Forme: SARL
Denomination: "EVOLUTION OPTIQUE"
Capital social : 8 000 euros
Sige social : Cit Dillon 483 Av. Corindun
- 97200 FORT-DE-FRANCE
Objet : La fabrication et la vente de lunettes
de protection et d'optiques
Dure : 99 ans
Grant : Wilfrid JEAN-PAUL
Immatriculation : RCS de Fort-de-France.
Pour avis
FA 6452


'objet social AVIS DE CONSTITUTION
'objet social
formation et
r de la mer. Par acte sous seing priv en date du

de Fort-de- 12.05.06, enregistr la recette principal
de Fort-de-France, il a t constitu une
socit prsentant les caractristiques sui-
FA 6448 vantes:
Forme: Socit Civile Immobilire (SCI)
ON Dnomination : "SERIMMO"
Capital social: 1 000 euros
E Sige social : 102, Route des Religieuses -
Apt. 105B 97200 FORT-DE-FRANCE
Objet : L'acquisition, la mise en valeur, l'ad-
ministration, I'exploitation et la location de
ous les tra- biens immobiliers
les travaux Dure: 99 ans
d'entretien Grant: Frdric SERALINE
ion, ralisa- Immatriculation: RCS de Fort-de-France.
ou presta- Pour Insertion, Le Grant
clement ou FA 6453
ient, toutes
ure qu'elles "GARAGE NALRY" SARL
s et finan- 3,500 km Route de Chateaubauf
e rattachant 97200 FORT-DE-FRANCE
'objet social
connexes. Lassemble gnrale extraordinaire des
a 97290 LE associs, en date du 31 Mai 2006 et tenue
au Lamentin, a procd sa liquidation
amiable sous le regime conventionnel,
IULE conformment aux dispositions statutaires.
ocit sera Le liquidateur M. NARLY Alex, a ralis I'ac-
trs de Fort- tif et passif dans le respect de leurs droits.
Le dpt des actes et pieces relatifs la
liquidation sera effectu au greffe du tribunal
FA 6449 de commerce de Fort-de-France en annexe
au registre du commerce et des socits.
ON FA 6454

t constitu AVIS DE CONSTITUTION
computer du
ctristiques Selon l'nonc des status entire les associs
KAYMIT il est dcid la creation d'une SARL ayant les
1 KAYMIT caractristiques suivantes :
chcer Capital: 1.000 euros (Mille)
chlcher Dnomination social : "LE ROYAUME DE
E DAMBALLAH"
ration et la DAMBALLAN"
ration et la Sige social : Chelin 'Etang 97212 SAINT-
nt de tous JOSEPH
Grante : Mme VUILLIER ne THOME
Marie-Christine
GIJean- Dure : 50 annes
o 5 rue Objet : Hbergement et accueil touristique,
de nationa- tables d'htes, commerce d'appoint, actvi-
Paris, cli- ts culturelles et sportives, gestion de salle
S de sport et de dtente, vente de boissons
e Fort-de- non alcoolises et de products nergtiques.
Inscription au Registre du Commerce et des
FA 6450 Socits en course.
FA 6455
)N
AVIS DE CONSTITUTION
nstitu une
itiques sui- Par acte SSP, en date du 03 juin 2006 a t
cr une SARL
TIF DENOMINATION: "ATOUMEDIA"
11, rue SIGE : Croise Labonne, Vert Pr, 97231
S- B.P. 85 LE ROBERT
x OBJET : Maintenance des matriels infor-
prt 'em- matiques et de tlphonie mobile.
innovantes Vente de services products et accessoires
d'informatique, de tlphonie et de products
de confort domestique
Creation, ralisation et vente de products de
ION communication sur tous supports.
7122 BAIE Achat et vente de tous products et services
lis la communication.
mmerce en Assistance la gestion d'entreprises.
CAPITAL: 5.000 euros
DURE : 99 ans
FA 6451 GRANT: M. Gilbert LABONNE, demeurant:


Mignot. Vert Pr, 97231 LE ROBERT
IMMATRICULATION : RCS de Fort-de-
France.
Pour avis. le grant


AVIS DE CONSTITUTII

III a t constitu une SARL pr
caractristiques suivantes :
Denomination : A.G.M. CONSTR
Adresse : 8 Lotissement Prine
SAINT-PIERRE
Objet : Construction Maisons ind
Travaux Publics
Dure: 99 ans
Capital : 7 700
Le Grant : M. ALCINDOR Didie
Adresse : Cit Camp Chazi
MORNE-ROUGE
Immatriculation au registre du Co
course.
Pour avis, le Grant


AVIS

Centre Conseil Allmentatio
Socit Responsabilit
au capital de 8.000,0l
Sige social : 07, Impasse I
97233 SCHRELCHER
SIRET: 479 502 809 00011 -

Suivant dlibration d'une
gnrale extraordinaire en date
2006, les associs de la SA
Conseil Alimentation-Sant ont
D'accueillir un nouvel associ
Mlle Marie-Rose Philomne SA
D'accepter la cession de
Monsiuer Marcel Julien NOTT
de: Mademoiselle Marie-Rose
SAUPHAR.
En consequence, les mentions
ment publies relatives au capit
la rpartition des parts so
ainsi modifies
ANCIENNE MENTION
Monsieur Marcel Julien NOTTE
Monsieur Marius Alex JEAN-f
parts
NOUVELLE MENTION
Mademoiselle Marie-Rose
SAUPHAR 250 parts
Monsieur Marius Alex JEAN-L
parts
De nommer un nouveau Grai
dmission de l'ancien
En consequence, la mention
ment publie relative la gran
modifie :
ANCIENNE MENTION:
Monsiuer Marcel Julien Ni
nomm Grant de la socit
NOUVELLE MENTION:
Mademoiselle Marie-Rose
SAUPHAR est nomme Gra
socit.
Pour avis
La Grance


AVIS DE CONSTITUTE(

Aux terms d'un acte sous seil
date du 26 Mai 06, dment enr
Recette des Impts de Fort-de-
t constitu une socit pr
caractristiques suivantes :
FORME : SCCV
DENOMINATION: SCCV SAIN
SIEGE SOCIAL : 15, Ru
Eucharis Espace POS
Lotissement Dillon Stade 97:
DE-FRANCE
OBJET : L'acquisition, la cons
vente, la location de tous bier
liers.
DURE : 4 annes compt
immatriculation au registre du
et des socits.
CAPITAL: MILLE DEUX CEN
(1.200 euros)
CO-GERANTS : Mr VINCE
Gilbert, Mr Philippe BOURRO
Grard ALEXANDRE.
La socit sera immatricule a


NT-SULLY
ULET, MR

u greffe du


Tribunal Mixte de FORT-DE-FRANCE.
Pour avis, le Grant
FA 6460


FA 6456 AVIS DE CONSTITUTION

Aux terms d'un acte sous seing priv en
ON date du 08 mars 06. dment enregistr
la recette des impts de FORT-DE-FRAN-
sentant les CE, il a t constitu une socit prsen-
tant les caractristiques suivantes:
AUCTION FORME: Socit Civile
lle 97250 DENOMINATION : SCI CARIB CALIFOR-
NIE
ividuelles et SIEGE SOCIAL : C/o Mr COUPIN -
Lotissement Hameaux des Coteaux 20
Alle des Bassignacs 97224 DUCOS
OBJET : L'acquisition, la construction, la
r proprit, la location de tous biens immo-
eau 97250 biliers.
DURE : 99 annes computer de son
>mmerce en immatriculation au registre du commerce
et des socits
CAPITAL: MILLE EUROS (1.000 euros)
FA 6457 CO-GRANTS : Mrs COUPIN Luc, COU-
PIN Jean-Pierre, COUPIN Patrice, COU-
PIN Cyril demeurant Lotissement
Hameaux des Coteaux, 20 Alle des
n-Sant Bassignacs 97224 DUCOS
Limite La socit sera immatricule au greffe du
0 Tribunal Mixte de FORT-DE-FRANCE.
Le Pote Pour avis, le Grant
R FA6461
ape 741 E
AVIS DE CONSTITUTION
assemble
Sdu 13 Mai Par acte SSP en date FdeF du 15 mai
FRL Centre 2006
dcid : Forme: SARL
:Dnomination : LA GENERAL DU BATI-
UPHAR MENT ET DE L'INDUSTRIE
parts de Sigle : L.G.B.I.
E au profit Sige social : ZI de Champigny 97224
Philomne DUCOS
Objet : Maonnerie, BTP, Construction,
antrieure- Rhabilitation
al social, et Capital : 7 000 EUROS en nature
ciales sont Dure : 99 ans
Grant : Mlle CHARLEC Pascaline
demeurant 0,500km Route du Vauclin
250 parts 97270 SAINT-ESPRIT
MARIE 250 Immatriculation de la socit au RCS de
Fort-de-France.
Pour avis
Philomne FA 6462

MARIE 250 PUBLICITY
D'UN JUGEMENT D'HOMOLOGATION
nt suite la DE CHANGEMENT
DE REGIME MATRIMONIAL
antrieure-
ce est ainsi Cabinet de Me Isabelle OLLIVIER Avocat
la Cour, demeurant Centre d'Affaires
Agora Bt. A 4me tage ZAC de
OTTE est l'Etang Z'abricot 97200 FORT-DE-FRAN-
CE
D'UN JUGEMENT RENDU LE 23
Philomne FVRIER 2006 PAR LE TRIBUNAL DE
inte de la GRANDE INSTANCE DE FORT-DE-
FRANCE
Entre :
Monsieur Serge Femand DARRAU, n
FA6458 Bordeaux (Gironde) le 19 mars 1938,
Nationalit franaise, Retrait
ON ET:
Madame Josiane Pierrette BARREAUD
ng priv en pouse DARRAU, ne Rochefort sur
egistr la Mer (Charente Maritime) le 7 janvier 1947,
France, il a Nationalit franaise, Retraite
sentant les Demeurant ensemble TRINIT
(Martinique) 66 Rsidence l'Autre Bord.
Il est littralement extrait ce qui suit:
T-AUBIN "Le Tribunal statuant en Chambre du
e Eugne Conseil, contradictoirement et en premier
EIDON resort,
200 FORT- Vu l'article 1397 du Code civil,
Homologue l'acte reu le 28 fvrier 2005
traction, la par Matre Henry DUVAL, Notaire Fort-
ns immobi- de-France (Martinique) 31 Rue Moreau de
Jonnes, contenant adoption par les poux
er de son DARRAU BARREAUD du regime de la
commerce COMMUNAUT UNIVERSELLE prvu
par les articles 1526 du Code civil.
IT EUROS FA 6463


Suite en page 11


-.t- =- --, --








Jeudi 22 Juin 2006 justice ne 25 Page 16


Homm
Dans le cadre du -
centenaire de la
naissance de iE
Lopold Sdar
Senghor, r
l'Organisation I
Interna-tionale de
la Francophonie
(OIF), fonde par /
ce dernier, va
rendre un homma- -
ge au pre de la
ngritude Aim
Csaire du 23 au
26 Juin 2006.
Selon l'ancien : F
Pr sident r
Sngalais Abdou
Diouf, "il n'est pas
possible de fter -
Senghor sans cl-
brer Csaire". .
C'est en ce sens
qu'aura lieu les 23
et 24 juin l'Atrium une crmonie
d'hommage international Aim
Csaire sur le thme : "Un pont sur
l'Atlantique, une page d'amiti :
Senghor Csaire crateurs par le
verbe et par l'action".
Plusieurs personnalits du Sngal,
du Burkina Fasso, du Cap Vert, des
Etats-Unis, de la France et de la
Martinique viendront tmoigner de la


rage Csaire


Aim Csaire, 93 ans cette anne.

porte et de l'actualit des euvres des
deux amis et compagnons de plume.
Lors de ce colloque, une table ronde
sur la place et le rle du Brsil dans
l'actualit de la Ngritude et les pers-
pectives de la diaspora. Autre manifes-
tation : une exposition ddie
Senghor intitul "Gueule du lion et
sourire du sage" Le 24 juin, spectacle
"Concerto pour un verbe ngre" avec la


troupe Osmose.
Dernier volet de cet
hommage le 26
'" Juin, jour anniver-
Ssaire du pote mar-
tiniquais : enracine-
ment de trois arbres
f ddis aux trois
A compagnons de la
Ngritude, Senghor
Csaire -Damas.
Par ailleurs, plu-
-' sieurs autres mani-
festations mises en
S action par la muni-
cipalit foyalaise
.. ponctueront cette
i journe.


"Basse-Pointe m'a
toujours habit..."

Tel est le titre de
l'exposition photos ralise par la ville
de Basse-Pointe pour les 93 ans
d'Aim Csaire.
Le public pourra dcouvrir les temps
forts de l'hommage solennel organis
en mai 2005 sur la terre natale du plus
illustre de ses fils.
L'exposition se tient du 27 juin au 13
juillet 2006 (inclus) dans le hall de
l'Htel de Ville aux heures d'ouverture.


fois : "Quelques bons
Coupe du monde de football: profits sur future reven-
te (Abidal, Gallas,
Ils sont au rendez-vous Makelele) ou change
Une quinzaine de jours aprs les pre- contrejoueurs combatifs
mires liminatoires de la plus embl- capable d'atteindre le deuxime tour
matique competition du ballon, on pour la coupe du monde 2010". Et d'of-
s'aperoit que les grosses quipes sont frir un cadeau en bonus : "En cadeau :
au rendez-vous. Avec plus ou moins de Raymond Domeneck fournit gratuite-
fortune pour les unes ou pour les ment et mme offert avec de l'argent si
autres. Ainsi l'quipe de France a toute vous ne voulez pas le prendre".
la peine du monde retrouver un Qui la voudra ?
"balan" pour tre sereine dans la com- S'agissant des quipes africaines, elles
petition. Elle ne s'est toujours pas qua- montrent de belles choses mais sont
lifie au moment o nous crivons ces toujours rattrapes par le manque de
lignes. ralisme, certain qu'elles seront fin
Nous avons relev cela sur le net : Un prts pour 2010 en Afrique du Sud.
farceur a pass une announce sur un Quant aux quipes de notre sphre
clbre site de vente aux enchres pour gographique, on a dcouvert une belle
tenter de refourguer.. l'quipe de quipe de l'Equateur, le Brsil sans
France. "Suite un mondial rat, la pour l'instant faire des tincelles se
communaut franaise vend une qui- retrouve en 8e et l'Argentine veut se
pe de France trs trs usage limited retrouver dans le dernier carr. On ne
inexploitable pour la plupart", voit pas trs bien qui l'en empchera.
explique l'annonce qui pursuit toute- Et plus prs encore de nous, Trinidad


porte bien haut les couleurs de la
Carabe. Elle n'aura en rien dmrit.
A ce mondial, les hommes en noir ne
sont pas leur advantage, plusieurs
erreurs grossires ne sont pas signa-
les, et cela fausse un peu la compti-
tion.
En Allemagne, les images sont tou-
jours aussi belles quend les peuples se
rencontrent en toute fraternity. Ils
nous restent vivre de bien belles
motions avec cette dition 2006.


u, i ,, .rs, ia'. -



t- -- j --1----- y -
Les fans des Socca Warriors
sont aux anges aprs le 1er match
contre la Sude.


CULTURE




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs