Group Title: Justice (Fort-de-France, Martinique)
Title: Justice
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00088914/00067
 Material Information
Title: Justice hebdomadaire du Parti communiste martiniquais
Uniform Title: Justice (Fort-de-France, Martinique)
Physical Description: v. : ill. ; 36 cm.
Language: French
Creator: Parti communiste martiniquais
Publisher: Le Parti
Place of Publication: Fort-de-France, Martinique
Publication Date: June 15, 2006
Copyright Date: 2006
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: World politics -- Periodicals -- 1945-1989   ( lcsh )
Periodicals -- Martinique   ( lcsh )
Politics and government -- Periodicals -- Martinique   ( lcsh )
Genre: review   ( marcgt )
newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: Martinique
 Notes
General Note: Description based on: 65e. année, no. 17 (26 avril 1984); title from caption.
General Note: Latest issue consulted: 70. année, no 8 (22 févr. 1990).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00088914
Volume ID: VID00067
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 15715741
lccn - 90641373

Full Text

CI IHEDOMA>AIRE IN,


Pour la Responsabilit et le Dveloppement vritable.


D'ABORD DFENDRI

LES INTERETS DU PAYS


20 juin192 20 ljin 2006
Georges GRATIANT,
une grande
conscience
martiniquaise


PRIX DES BILLETS
D'AVION
LE GRAND
BLUFF DE
SARKOZY


ed lffTTTsmi








SA KA PAS


Jeudi 15 Juin 2006 Justice nW 24 Page 2


SA KA PAS ....................p.2
EDITO ........................p.3
Prparons les prsidentielles de 2007
en function des intrts de notre people
ECONOMIE ....................p. 4
2006: Le plus faible tonnage depuis dix
ans
Tourisme en Martinique : Ncessit de
changer de stratgie
POLmQUE....................p. 5
Mmoire du Peuple : 20 Juin 1992 20
Juin 2006
Georges Gratiant : Une grande
conscience martiniquaise
SOCIT .....................p. 6
Transport arien et continuity territoria-
le Le coup de bluff de Sarkozy sur la
fixation du prix-plafond
POLITIQUE ................ .p. 7
Conseil Rgional : Table ronde sur
l'levage
Sport: Coupe du Monde
POLITIQUE ..............p. 7 9
Initiative Emploi Martinique
Prsidentielles 2007 : Le PPM remet
des propositions
ANNONCES LGALES .....p. 10 14
NOTRE AMRIQUE ............p. 15
Prou
SOCIT ....................p. 16
La saison cydonique sera hyper active
Gran J Matnik : une russite

JUSTICE
Administration : 71 86 83
Rdaction : 63 13 20
Fax : 63 13 20
Ed.Justice @ wanadoo.fr



Fondateur: Jules MONNEROT
(8 Mai 1920)
Angle rues A. Aliker & E. Zola
Fort-de-France Tl. 71 86 83
Commission Paritaire no 0111 87526
26 Janvier 2006
Directeur de la Publication :
Femand PAPAYA
Maquette : Frdric Antiste
Impression :
Nouvelle Imprmerie Martiniquaise
37, Rue E. Zola 97200 FdeF
Tl.: 0596 73 14 54


Une dlgation du
Parti Communiste
Franais en visit dans
notre pays
A l'invitation du Parti Communiste
Martiniqais, une dlgation du Parti
Communiste Franais a sjourn dans
notre pays du 13 au 15 juin 2006 pour
une visit de travail et de rencontres.
La dlgation tait compose de
Michel Vaxs, dput des Bouches-du-
Rhne et de Manuela Gomez, membre
du Comit Excutif National du PCF
et charge des questions concernant
les DOM-TOM.
Nous ferons un compte-rendu de cette
visit la semaine prochaine.



Forum Social Cariben
(FSC)
5 9 Juillet 2006
Contenu gnral rparti sur le territoi-
re de Fort-de-France, Schoelcher,
Lamentin, Trois-Ilets :
- Conferences, dbats, runions, ate-
liers autour des 10 thmatiques qui
figurent sur notre site et qui sont nour-
ris par les apports de leur ensemble :
http://www.fsc2006-martinique.com
Plusieurs rendez-vous particuliers
sont prvus :
- 5 juillet : l'assemble des femmes,
mise en place par I'UFM
- 5 au 8 juillet : Le forum des artistes
(quotidien), anim par les musicians,
plasticiens, comdiens martiniquais et
leurs invits
- 8 juillet : La journe de la Jeunesse,
mise en place par l'OMDAC qui fait
commencer sa "15zaine de la Jeunesse
Caribenne"
- 8 juillet: Rencontre des movements
sociaux caribens
- 9 juillet : Rencontre des agriculteurs
et paysans de la Caraibe, anime par
l'OPAM
En soire, des activits culturelles
publiques sont prvues.


OMDAC
Information culturelle
Pour participer la
15z"'" de la jeunesse
caribenne" 2006

L'organisation martiniquaise pour
le Dveloppement des Arts et de la
Culture (OMDAC) announce la 6e
dition de la "15zaine de la
Jeunesse Caribenne" qui aura
lieu du 8 au 22 juillet 2006 avec
le soutien de la Rgion Martinique
et sera accueillie par plusieurs
communes, don't Sainte-Anne,
Ducos. Lamentin. Saint-Pierre,
Schoelcher.
Les participants martiniquais et les
dlgations de jeunes des pays
voisins se rencontreront et chan-
geront autour de diverse activists :
dbats,, ateliers, dcouverte du
patrimoine et de l'cosystme,
expression artistique, expositions,
sports.
Les jeunes Martiniquais (individuel-
lement ou en group) qui souhai-
tent participer aux dbats et ate-
liers ou en intervenant par une
exposition, une animation artis-
tique, doivent prendre contact avec
'association par email a :

administration@omdac.org
ou au tl. : 0696 25 07 64.

Detail dan. la rubrique "euine" du
site de associationn :

http-//www.omdac.org.

Yv-Mari Seraline
70, rue Moreau de Jonnes
Martinique
Tl. : 0696 25 07 64


Les femmes ouvriront
le FSC le 5 juillet







Jeudi 15 Juin 2006 Justice n 24 Page 3


Prparons les prsidentielles de 200


en function des intrts


de notre people


La question s'est pose
dans le pass et risque de
se poser en 2007, de savoir
si oui ou non les
Martiniquais sont concer-
ns par les lections dites
"franaises", et singulire-
ment par les prsiden-
tielles.
Le Parti Communiste
Martiniquais, se basant
sur une analyse objective
de la ralit concrete dans
laquelle nous vivons,
considre pour sa part que
les forces de progrs mar-
tiniquaises doivent profi-
ter de toutes les occasions
qui s'offrent elles pour
faire progresser la
conscience national mar-
tiniquaise et dfendre les
intrts du people marti-
niquais.
Or ce people ne vit pas
seulement sur le sol marti-
niquais, ce que nous avons
trop tendance oublier.
En comptant ceux qui ont
migr en France et ceux
qui sont ns l-bas, c'est
presque la moiti de notre
people qui se trouve loin
de la Martinique, confron-
te des situations
diverse certes, mais dans
l'ensemble plus mal l'ai-
se que socialement int-
gre.
Les problmes de nos com-
patriotes de l'migration


sont les ntres et doivent
tre perus comme tels.
Qu'ils se sentent martini-
quais et l'affirment haut et
fort, cela est normal et
lgitime. Mais si sous pr-
texte de dfendre leur
identity, ils s'isolent des
autres composantes du
people franais ou des
autres immigrs, ils com-
mettent une erreur d'ap-
prciation de leur situa-
tion.
Leur condition majoritai-
re de proltaires ou de
petits fonctionnaires doit
les pousser rejoindre le
combat des organizations
politiques et syndicales
franaises qui luttent
contre le capitalism et
contre les parties de droite
et d'extrme droite qui
dfendent les intrts de
la bourgeoisie.
Ici en Martinique et l-bas
en France, le combat est le
mme, de ce point de vue.
Comme on le constate, la
champagne des prsiden-
tielles de 2007 a dj com-
menc. Les grands mdias,
instruments idologiques
du libralisme, ont dj
choisi les deux candidates
qu'ils veulent voir s'af-
fronter dans le combat
final : Nicolas Sarkozy et
Sgolne Royal. Ce "jeu"
ne nous intresse pas au


S. . a .'.... ;

..... ..... . .







M. Belrose
Parti Communiste
Martiniquais. Ce qui
compete pour nous, c'est la
volont que peuvent mani-
fester les candidates se
dclarant de "gauche", de
faire leurs les proposi-
tions des forces de progrs
martiniquaises et leur
engagement continue
mettre la Martinique sur
la voie du progrs et du
dveloppement durable et
solidaire, dans la respon-
sabilit.Nous ne devrons
donner de chque en
blanc qui que ce soit. Ce
qui veut dire que nous
devons nous runir, nous
concerter, discuter afin
d'laborer un project d'ave-
nir commun pour notre
p: la Martinique project
soumettre aux candidates
qui solliciteront nos suf-
frages.
La Martinique a dj trop
souffert de la dsunion de
sa classes politique.
Le moment est venu pour
la "gauche", les forces de
progrs, de se ressaisir et
d'agir dans l'unit pour le
bien du pays et du people.
Le Parti Communiste
Martiniquais est prt
assumer sa part de res-
ponsabilit.


EDITOR








ECONOMIC


Jeudll5 Juin 2006 Justice n" 24 Page 4


Canne sucre

2006 : Le plus faible tonnage

depuis dix ans


En raison principalement des condi-
tions climatiques, la production de
cannes a t en baisse de 37 % par rap-
port aux provisions de dbut de cam-
pagne. C'est le plus faible tonnage
depuis 1982.
Le Galion a broy la moiti
du tonnage de l'an dernier:
59.620 tonnes contre
120.000 tonnes.
L'usine a broy durant 69
jours au lieu des 83 de
moyenne des annes prc-
dentes.
De plus, 60 % de la produc-
tion cannire va vers les dis- -
tilleries depuis l'apparition
de 1'Appelation d'origine
contrle (AOC) qui permet
e mieux valoriser le rhum.
Cela dit, la filire rhum
subit aussi la baisse de la
production de cannes.
Le CTCS (Centre technique de la
canne et du sucre) constate une rduc-
tion de la surface productive de 500
hectares en 2006 et une forte baisse
des rendements l'hectare : 50 tonnes


et moins contre 70 80 t/ha de rende-
ment potential.
Il y a des surfaces non replantes et
des surfaces plantes tardivement ou
abandonnes.


. r .

Les collectivits auront combler
un deficit record cette anne.

De mme, il est signal une dgrada-
tion des parcelles, le lessivage des
engrais et la baisse de vigueur physio-
logique des cannes (faible vigeur vg-
tale des cannes).


Cela veut dire qu'au-del des causes
conjoncturelles deficitt pluviom-
trique) il existe des donnes d'ordre
-structurel expliquant ce rsultat catas-
trophique.
--.~~s Pou. tant, la quality du sucre
obtenu au Galion serait trs
satisfaisante en raison de la
richesse leve.
,.-- Un tonnage en sucre quiva-
lent 2005 devrait tre obte-
nu, soit 4.500 tonnes.
SReste agir sur les causes pro-
ft: fondes de la baisse de produc-
| i tion de cannes en agissant
vigoureusement.
D'autant que les dbouchs
Existent, notamment en
matire de biocarburant avec
l'thanol. La Chambre
d'Agriculture devrait fournir
les conclusions sur une tude
ce sujet.
Ds lors, on comprend l'inquitude du
Comit d'entreprise du Galion et des
petits planteurs de Trinit.

M A.G.


Tourisme en Martinique

Necessity de changer de stratgie


"France-Antilles" du 7/06/2006 public
les rsultats d'une tude sur la deman-
de touristique aux Antilles franaises
du chercheur Louis Dupont,
Professeur d'conomie l'Universit
George Washington. Il analyse la cruise
du tourism dans les deux iles.
Rappelant que le march franais
reprsente lui seul 80 % des arrives
de visiteurs en Martinique et en
Guadeloupe, l'auteur indique que cette
situation est due "pour l'essentiel au
monolithisme actuel de la dessert
arienne qui empche la diversifica-
tion de la clientle de sjour (...)"
Les principaux dterminants de la
demand touristique la Martinique
sont : le revenue, les prix relatifs, les
capacits en siges des companies
ariennes, les prix dans une destina-
tion concurrente (la Rpublque
Dominicaine), les dpenses de promo-


tion, les arrives dcales d'une anne.
Les tourists venant en Martinique
avaient en 2004 un revenue mensuel
entire 2.058 euros et 6.098 euros, soit
37,8 % de cadres et professions lib-
rales et 7,6 % de retraits.
Le tourism reprsente 192 millions
d'euros de recettes en 1993, 250 mil-
lions en 1999 et 200 millions en 2002.
Part du PIB: 4,6 % en 1999, 3,2 % en
2002.
Le tourism de sjour a connu en
Martinique un frmissement en 2005 :
+ 2,8 % contre + 5,5 % dans le monde
et + 3,6 % dans la zone carabe.
La croissance des arrives de tourists
prvue en 2006 dans le monde est
entire 4 % et 5 %. La progression dans
la zone carabe en 2006 devrait se
situer entire 2,5 et 3,5 %.
L'anne 2006 a dbut en Martinique
avec une stagnation du tourism de


sjour.
Louis Dupont conseille de nouvelles
orientations sur le plan du marketing
et un nouveau positionnement sur le
march du tourism international en
s'appuyant sur nos particularits et
singularits quality et scurit pour
les couples et la famille par example).
Nous serons "perdants" si nous enga-
geons une guerre des prix avec les
principaux concurrents dans la
Carabe, conclut l'expert.
Il vaux mieux mettre en uvre une
stratgie de spcialisation et de diff-
renciation, indique Louis Dupont. Le
"sun, sand and sea" est dpase.
En tous cas, la sortie de crise demand
des efforts sur tous les plans en vitant
de trop dpendre d'une activity soumi-
se de forts alas extrieurs.

M Antoine Gilles








Jeudi 15 Juin 2006 Justice n" 24 Page 5


20 Juin 1992

20 Juin 2006


Georges Gratiant :


Une grande


conscience


martiniquaise

Le 20juin 1992, il y a dj 14 ans,
Georges Gratiant disparaisait. Il avait
85 ans.
L'hommage national martiniquais qui
lui tait rendu tait la dimension du
rayonnement de cette grande
conscience de notre pays.
N le 6 janvier 1907 au Saint-Esprit
d'une grande famille de multres, plu-
tt aise, rien ne pouvait prsager son
engagement pour la cause des plus
faibles.
I l'a souvent expliqu lui-mme : c'est
parce que ses compagnons de jeux
taient le plus souvent des milieux
dfavoriss qu'il a t mme de com-
prendre leurs difficults.
I deviendra plus tard avocat profes-
sionnel, celui des personnel de condi-
tion modest, mais aussi politique, le
dfenseur des grande causes martini-
quaises.
En Martinique, Georges Gratiant
fonde avec Victor Lamon, Ren Mnil,
le Groupe "Front Commun" qui
fusionnera en 1936 avec le group
"Jean Jaurs" de Jules Monnerot,
Lopold Bissol, Joseph Del, Juvnal
Linval, pour constituer la Rgion
Communiste de la Martinique affilie
au Parti Communiste Franais.
Ds lors, Georges Gratiant sera sur
tous les fronts de la lutte contre les
ingalits sociales, contre les injus-
tices, contre les atteintes aux liberts
publiques.
1934 restera un moment important de
son engagement.
L'assassinat d'Andr Aliker, crime
politique destin taire jamais la
"voix des sans voix" va renforcer sa
conviction de renverser l'ordre colo-
nial.


L'affaire des "16 de Basse-Pointe" en
1948 sera pour lui l'occasion d'une
plaidoirie d'une grande porte. Le colo-
nialisme pensait qu'en dpaysant le
procs Bordeaux il pouvait agir en
toute impunit. Au contraire, on a vu
un formidable lan de solidarity s'or-
ganiser en France l'initiative de la
CGT, du PCF, du Secours Populaire.
Georges Gratiant a fait le procs d'un
systme politique : le colonialisme en
Martinique.
L'acquittement des "16" a t salu
come la victoire des masses labo-
rieuses.
Des procs contre le Parti
Communiste, le journal "Justice", le
movement anticolonialiste dans son
ensemble, toujours et encore G.
Gratiant tait le dfenseur qui inspi-
rait toujours confiance, le respect dans
les sales d'audience.
En 1961, le 24 Mars, une fois de plus,
une fois de trop, de simples citoyens
taient abattus dans sa ville, le
Lamentin. Dans un discours rest
clbre "Sur 3 Tombes", il dnonce
avec colre cette sauvage aggression et
c'est lui qui sera poursuivi devant les
tribunaux.
Sur le plan politique, Georges
Gratiant est rest fidle son idal
marxiste et son Parti, et ce, malgr
la grande secousse de la dmission de
Csaire en 1956.
Appel succder Femand Guilon
en 1959 la tte de la municipalit du
Lamentin, il a en l'espace de 30 ans
transform sa ville qui, tout en conser-
vant son caractre
rural, s'est ouverte
vers la modernit
avec des infra-
structures de
quality et de
haut
h a u t ,
ni\eau
qui
t, (


font aujourd'hui la fiert des
Lamentinois (piscine, stade, maison
de la culture, bibliothque, etc).
Longtemps candidate du Parti
Communiste Martiniquais la dpu-
tation dans le Sud, il a su capitaliser
auprs des travailleurs un capital
confiance que mme ses adversaires
lui reconnaissent et ce, en dpit de la
fraude lectorale rige en systme
politique.
Ce qui a caractris le plus G.
Gratiant, c'est une grande rigueur
morale et une honntet intellectuelle
exemplaire dans sa mission au service
des autres. Gestionnaire hors pair, il
avait toujours le souci d'aider les plus
ncessiteux.
C'est ainsi qu'il consacrait une part
important de son budget l'achat de
petits matriels scolaires, de la mater-
nelle l'cole primaire.
Nous savons que, par ces temps de tra-
hison, de reniement, certain veulent
encore instrumentaliser Georges
Gratiant pour essayer de se parer des
vertus qu'ils n'auront jamais. Il n'y a
pas meilleur communist qu'un com-
muniste mort !
Mais nous saurons dnoncer ces usur-
pateurs qui veulent tirer profit de l'h-
ritage politique de Georges Gratiant,
alors qu'ils se distinguent par un affai-
risme sans retenue.

M Fernand Papaya

Georges Gratiant:
Puisse votre souvenir illuminer
nos luttes venir qui seront
dures certes, (...) mais qui
seront,
nos luttes,
assurnment


r '~ -


POLITIQUE








socIT


Jeudi 15 Juin 2006 Justice no 24 Page 6


Transport arien et continuity territorial


Le coup de bluff de Sarkozy

sur la fixation de prix-plafonds


Nicolas Sarkozy, lors de son passage
aux Antilles en mars dernier, avait
promise l'instauration de "prix-pla-
fonds" pour la dessert arienne entire
les Antilles et la France. Nous avions
t surprise d'une telle proposition de la
part d'un partisan du libralisme.
Tout de suite, Patrick Karam du
Collectif-DOM avait chant victoire et
les louanges de Sarkozy. En bon rabat-
teur de voix pour son matre.
Voil que "France-Antilles" du jeudi 8
juin nous announce qu'il dtaille "en
exclusivit" les "propositions" du
Ministre de l'Intrieur-candidat en
matire de dessert arienne outre-
mer.
Sans attendre les rsultats de la mis-
sion interministrielle nomme sur
r-t: question, Nicolas Sarkozy revient
180 degrs sur la question de l'ins-
tauration de prix-plafonds.
Et pour cause : cela est contraire ses
convictions no-librales et au droit
francais et europen actuel, mme s'il
admet qu'"on peut toujours changer
des textes".
L'instauration de prix plafonds pour-
rait, dit-il, inciter les companies
reliever les tarifs les plus bas pour com-
penser les pertes induites par le pla-
fonnement. C'est faux: on pourrait ins-
tituer diffrents prix plafonds selon les
priodes.
D'autre part, la fixation des prix-pla-
fonds peut amener les companies
rduire l'offie de siges et mme pro-
voquer le dpart de certaines d'entre
elles.
Sarkozy prfere agir sur la demand


de siges en rvisant la rglementation
des congs bonifis et en permettant


Promesse d'un candidate en
champagne qui nous prend pour
des couillons.

aux agents de prendre leurs congs
pour la dure qu'ils souhaitent et non
obligatoirement pour 65 jours d'un
seul coup.
Un chque-voyage de 1.200 euros (tarif
moyen haute-saison actuel) leur serait
attribu et, s'ils trouvent des vols un
prix infrieur, ils pourraient garder la
difference. Ainsi ils seraient incits
dcaler leur voyage pour en tirer un
bnfice financier.
Sauf que la plupart des travailleurs
antillais sont charges de famille et pr-
frent pour des raisons scolaires,
voyager pendant les vacances.Plus
grave : Sarkozy veut allger les obliga-
tions de service public imposes aux
coniipagn-ies ariennes en contre-partie


et notamment supprimer l'obligation
d'assurer une dessert arienne toute
l'anne et d'offrir, pendant les priodes
creuses, au moins un quart de la capa-
cit offerte en haute saison. Ainsi
Sarkozy espre dvelopper les vols
charters et de la sorte la concurrence.
C'est le libralisme dbrid. Le danger,
c'est qu'on risque de ne pas trouver de
places certaines priodes ou en cer-
taines circonstances (maladie, par
example) si on doit voyager vite et
imprativement. Le transport arien
doit rester un service public.
Comme on le voit, la dmagogie sarko-
zienne a des limits.
Derrire se profile une mise en cause
des congs bonifis dj demande
dans le rapport Laffineur et la dmoli-
tion des dernires obligations de servi-
ce public imposes aux companies
ariennes aprs la fausse "libralisa-
tion" du ciel.
Tout cela pour ne pas avoir fixer des
prix-plafonds et donc avoir compen-
ser le manque gagner auprs des
companies au titre de la fameuse
continuity territorial" qui a un cot
budgtaire. La France est en deficit, ne
l'oublions pas.
Paralllement, l'agence "GO-Voyages"
a ralis une tude montrant que les
tarifs sur la destination Antilles ont
augment entire 2000 et 2005 de 30 %
tandis qu'ils n'augmentaient que de 11
% sur les autres destinations, c'est--
dire au niveau de l'inflation.
Dossier chaud suivre.

M Antoine Gilles


Les salu'ices en grve du Casino Batelire
n'ont toujours pas repris le travail au sein de
l'entreprise et ce aprs plus deux moist et
demi api's la cessation d'activit.
Mailgre des concessions de part et d'autre sur
le point de reviendicntion principal, savoir
une augmented ion des salaires, les deux par-
ties n'ont I.iisiiini !s sign un protocole
d'atlcord (do rn de conflict.
l~a direction enitoed fiiire payer aux gr'Y-
vist,' leu' volunt de, profiter de la croissan-
ce dle la il'tr ucti elle ne veut rien entendre
sui un puI'!.int'il par'tiel des jours de grivc.
Ai tre i''trr' d'oichoil Ppe! ent, la cessation def s


poursuites diligentes centre les grvistes
par la Direction, comme c'est le cas dans
beaucoup de conflicts.
La direction avait fait bloquer le compete de
plusieurs salaries pour saisir des amendes
infliges parle Tribunal. Si elle a fait lever le
blocage, le paiement des amendes rest d'ac-
tualit.
Que cherche la direction en ne faisant pas le
ncessaire pour une reprise dans la dignit
des salaries ?
Pour l'heure les mdiateurs essaient de trou-
ver le bon bout pour mettre fin une situa-
tion qui a trop dur.


SOCIAL


Casino



Piazza :


Un conflict


qui perdure








POLITIQUE


Jeudi 15 Juin 2006 Justice n 24 Page 7


Conseil Rgional : Une table ronde sur l'levage


Comment mieux satisfaire


la demand locale ?


Le 24 juin 2006 se tiendra une table
ronde sur l'levage l'initiative de la
Region et don't les rsultats des tra-
vaux seront intgrs dans le prochain
Docup 2007-20123.
Pour mener bien ce travail, les pro-
fessionnels et les partenaires se sont
rencontrs entire le 6 Avril et le 9 Mai
2006 pour faire un tat des lieux avec
notamment des visits sur le terrain
destines leur permettre de se
rendre compete sur place des systmes
d'levage tels volailles, bovins, caprins,
ovins, etc.
Ils ont abord ensemble des problma-
tiques comme :
- Outils et moyens de production ;
- Mise aux normes des btiments ;
- Cheptel, selection gntique et ali-
mentation ;
- Traabilit et identification ;
- Etat sanitaire des levages ;
- Mise en march de la production ;
- Aides et financement.
Durant trois jours, les 7, 8, 9 juin, les
travaux se sont poursuivis en ateliers
au Conseil Rgional avec une prsen-


station de l'atlas de la sole agricole et
son application initie par le CNASEA.
C'est un outil qui permet d'avoir une
vision global des surfaces agricoles
sur l'ensemble du territoire martini-
quais et au besoin de les protger dans
la perspective du dveloppement
durable de notre pays.
Pour le Conseil Rgional "la table
ronde de la filire levage constitute
donc une premiere tape dans la
rflexion global prvue par la collecti-
vit rgionale au niveau du secteur de
l'conomie agricole de la Martinique".
Cette volont politique affiche va se
heurter un certain nombre de pro-
blmes ds lors que les financements
europens interviennent avec leurs
contraintes.
Comment dvelopper un secteur d'ac-
tivit sans un minimum de protection
pour assurer la commercialization ?
En fin d'anne par example, nous
observons l'arrive massive de viande
porcine dite fiache venant de France
et don't le prix concurrence de manire
dloyale la production martiniquaise.


Et, contradictoirement, ds lors que
l'on veut viter une surproduction, les
professionnels se heurtent une
demand non satisfaite qui peut justi-
fier par la suite cette importation.
Le secteur de l"levage peut tre por-
teur d'emplois et de dveloppement
conomique si tous les partenaires,
singulirement dans la grande distri-
bution, jouent la carte de la production
martiniquaise.
Dans le secteur de la restauration sco-
laire, les lus devraient se faire un
imprieux devoir d'imposer dans l'ali-
mentation de nos enfants les products
de notre terroir sans qu'ils soient tenus
par une rglementation toujours dfa-
vorable notre ambition politique.
Or la legislation europenne impose la
libre concurrence.
Aussi, dans ce domaine comme dans
d'autres, nous n'chappons pas la
ncessit d'un pouvoir martiniquais de
decision.

M Fernand Papaya


Coupe du monde de football:
Pour la beauty du sport, ne soyons pas nafs !


La grande fte universelle a dbut le
vendredi 9 juin en Allemagne, et pen-
dant un mois le ballon rond sera le roi.
La finale aura lieu le 9 juillet Berlin.
Le Mondial, phnomne de rassemble-
ment des peuples, reste encore pour
beaucoup un vnement, car le spec-
tacle y est savamment dos : un grand
bol de joie pour les vainqueurs et les
larmes pour les perdants. Et l o il y
a des homes, l'motion est vive, mais
aussi la passion dchane la violence.
Et ce Mondial n'chappe pas la rgle.
D'autant que le sport est un enjeu poli-
tique, qui permit durant ce laps de
temps d'occulter bon
nombre de problmes.

Qui remportera ce
magnifique
trophe :
S 36,5 cm,
5 Kg d'or pur.


C'est aussi pour les nations dites
petites l'occasion de se montrer,
comme l'a fait notre voisine Trinidad
en tenant en chec la Sude. Et dire
que nous l'avons battue cette quipe !
Rvons !
Et si nous aussi nous tions reconnus
comme Nation !
Revenons des proccupations plus
immdiates : nous ne sommes pas
nafs, nous savons que derrire la
sueur de ces adults du stade se cache
tout un cocktail li la presence mas-
sive de spectateurs. Notamment une
masse d'argent incommensurable par
rapport aux besoins de la plante.
Les associations fminines ont dnon-
c avec raison la prostitution rige en
systme. Dans le mme temps, les
sponsors et autres marques se livrent
une guerre sans merci, et nous subis-
sons l'overdose dans les tlvisions
sans qui l'vnement n'atteindrait
cette ampleur.


Malgr cela le sport reste un formi-
dable oxygne pour les peuples ; et la
richesse de telle quipe ne l'empche
nu' -lent de tomber et d'tre vaincue
pai ie autre, nettement moins puis-
sante financirement.
Les images de joie des supporter et la
volont des quipes de se surpasser ne
nous rconcilient pas pour autant avec
tout le mercantilisme attach au sport
et au pillage des nations du Sud par les
grands clubs du Nord.
Le Mondial 2006 ne nous fait pas
oublier que ce sport est confront la
guerre pour l'argent, pour le pouvoir;
pour les valeurs : morale, thique,
contre les lois du march. Il faudra
bien rconcilier sport et business pour
retrouver les vertus sociales du foot.
Faisons en sort que la mondo-capita-
lisation du sport n'anesthsic pas tout
esprit de rvolte.

0 C.B.








POLITIQUE


Initiative emploi Martinique


Jeudi 14 Juin 2006 Justice n" 24 Page 8


*** Initiative emploi Martinique


41 .000 emplo>is


Le Comit Initiative Emploi
Martinique, auquel le PCM a adhr, a
prsent le fruit de ses rflexions et
des solutions pour l'occupation des
41.000 emplois l'horizon 2010 par
les Martiniquais, lors d'une rencontre
avec la press ce mercredi 14 juin
l'Htel de Rgion.Le Comit compo-
s de syndicats de salaries et patro-
naux, d'enseignants, de parties poli-
tique de progrs, ainsi que plusieurs
associations diverse entend tre le
fer de lance afin que cette "situation
indite" soit un vritable ballon
d'oxygne dans la lutte contre le
chmage.
Ne pas attendre sur l'Autre, mais pr-
parer nous-mmes les jeunes martini-
quais cette perspective, tel est le
ieitL otiv du Comit.
"J",

Depuis 1960, notre pays est confront
un chmage structure, variant de 22
% 30 % de la population active selon
les annes. La fermeture des usines
sucre, le dclin de la culture de la
canne, associe une priode d'explo-
sion dmographique, figurent parmi
les causes essentielles de ce chmage,
facteur de dsagrgation social. Seule
l'migration massive d'une grande
parties de nos forces vives (75.000 per-
sonnes entire 1960 et 1975) a permis
d'viter une explosion social dans
notre pays.
Aujourd'hui, la situation de notre pays
et la conjoncture international ont
fortement change. Selon une tude
commande par 1'OPCAREG, 411.400
emplois seront disponibles, entire 200(6
et 2010, en Martinique, rpartis en
29.700 dparts la retraite et 11.70(
emplois mergents. C'est l une situa-
tion exceptionnelle, vritable chance
pour les Martiniquais, et qui ne se
reproduira pas de sitt. Nous sonmmes
en measure il'. \lr a notreo jotiness
alternative chlmagt ou migirailion, 11
faut absolument tout fhire po I,' peri
mettre aux Mart iniquais d'occupet' Cii
emplois,
C'est dans cettte por>t['ectiv'
qu'Initiative Emploi Murtiniqiue ( 't
crfte.


Quel est l'histoire de ce
regroupement ?

En 2003, trois syndicats de l'Education
tiraient la sonnette d'alarme sur le fait
que l'arrive massive d'enseignants
titulaires non originaires de la
Martinique, mettait en pril le rem-
ploi de diplms martiniquais.
Dans le systme actuel de la function
publique, les emplois ne seront pas
occups par les Martiniquais si on
conserve les concours et les rgles de
mutations tels qu'ils existent aujour-
d'hui. Deux examples :
* La Martinique manquait de
Conseillers Principaux d'Education
(C.P.E.) dans les lyces. Une formation
a t ouverte l'IUFM de Fort-de-
France. Quatre Martiniquais ont t
laurats du concours, don't le major de
la promotion. ls ont tous t nomms
en France, car il s'agissait pour eux


La jeunesse martiniquaise doit
pour occuper ces foncti

d'in premier poste, alors qu'il existtit
des posters vacants en Martinique.
1 In l'yce spcialis dans l'htellerie
et la restauration a t ouvert en
ctobtbri 2005i Bellefontaine. Trois
M:uttinijluais ont russi au concourse de
l'o ti'f:ct'tiur de Lyce Profl:siscrinel
(PLi') ie~ction htellerie. Ils onit. 1 :'t nmlii'os 'en France pour la rentre
dlio atalpinbre 2006, alors qu''il rxi'.tc
ildo poistls ii Martinique.
Le Ny.tLin ot n'est donc pai~ r fatveur


des Martiniquais. Une telle situation
n'a cess de susciter un moi particu-
lier au sein de l'opinion martiniquaise,
d'autant plus que ce problme se pose
dans de nombreux mtiers du secteur
public educationn, sant, police...).
Le secteur priv lui non plus n'est pas
pargn. Des pans entiers chappent
de plus en plus aux Martiniquais : arti-
sans, professions librales, profession-
nels de l'immobilier, avocats, tra-
vailleurs indpendants, cadres d'entre-
prises.
C'est ainsi qu'un certain nombre de
syndicats se sont regroups aux cts
de parties politiques pour faire des pro-
positions pour l'emploi des
Martiniquais en Martinique.
Vivre et travailler au pays est un droit
lgitime.
Il s'agit de dfendre les intrts d'un
people, d'ouvrir des perspectives pour
sa jeunesse.
Initiative Emploi Martinique se runit
rgulirement,
.- depuis juillet
i 2005, pour
r :" .. mettre au point
' ses propositions.
S'~ Des dmarches
-y '-''on ont t entre-
i. 4 prises :
f f conference de
S press le 28 sep-
S- tembre 2005
d o" 3 rencontre avec
S .. le Prsident du
.-C o n s e i l
S '-' Rgional et
'j intervention la
sance plnire
d'octobre 2005
rencontre avec
se former les parlemen-
ons. taires martini-
quais
- rencontre avec le Prsident du
Conseil Gnral et les conseillers gn-
raux
- Rencontre avec le Prsident de
l'Association des Maires de Martinique
- Intervention au Salon des Lycens le
25 et. le 26 Janvier 2006
- rencontre avec le Prsident du Centre
ITiuiversitaire Rgional et avec des
a;:i.,:iations d'tudiants de ITUAG
Invitation de association Kryols
l'jIhiv-r:ilt de Paris VIII Saint-
l).nhi. n avril 2006.


00*








Jeudi 14 Juin 2006 Justice n" 15 Page 9


Initiative emploi Martinique e** Initiative emploi Martinique


00*


I'hBrizzn 201 O


Quelles sont nos
propositions ?

Nous avons rflchi un certain
nombre de dispositions mettre en
uvre ds maintenant pour satis-
faire les besoins de la Martinique
en matire d'emploi. I y a des
points ngocier avec l'Etat, avec
le Conseil Rgional, le Conseil
Gnral, les organizations patro-
nales. Nous savons que ce combat
est difficile et qu'il exige de nou-
veaux dispositifs en matire de for-
mation, de recrutement, de lgisla-
tion. Chaque fois que la compten- e
ce existe en Martinique, nous nous
devons de l'utiliser ailleurs.
Nos propositions portent sur :
- la mise en place de concours rgio-
naux dconcentrs dans la function
publique, d'un cadre de ngociation
annuelle avec les organizations patro-
nales afin de discuter des besoins en
matire d'emploi,
- une formule de pr-recrutement
d'tudiants en particulier dans les


mtiers de l'enseignement,
- la concertation avec l'Etat pour la
fixation du numerous clausus dans les


cI


IV0


*-:s ;' '' ,

L'UGTM-Education, la CSTM-Education
et la CDMT-ANPE avaient alert l'opinion
ds 2003.


mtiers de la sant,
l'aide aux tudiants qui s'orientent
vers des carrires fortement dfici-
taires,
la mise en place des formations


ncessaires afin que les Martiniquais
aient les qualificatifications et les com-
ptences pour occuper les emplois qui
seront disponibles.
La question de l'emploi est le probl-
me n 1 en Martinique.
Si nou pa organize ko nou pou rgl
sa, psonn pk fey a la plas nou.
Aujourd'hui, des responsables mar-
tiniquais de toutes origins, de
toutes idologies, de tous ges, sont
capable de s'entendre sur ce point
Sessentiel que constitute l'emploi pour
les Martiniquais.
L'heure est la solidarity et la coh-
rence pour l'efficacit.
Tout Matinik, jenn kon vi, kol tt,
Skol zpol, ou yich nou travay l ni
travay an pyi-a".

UGTM, CSTM, SE-UNSA, UNSA,
SGP/FO, SNOP, CDMT, CGTM-
FSM, SDPCDM, FO et CFDT,
CMT FAPEM, CGPME, MEDEF et
FDSEA, UPEM et FCPE, FEDEM,
ADDOC, et CRASE, BATIR, RDM,
PCM, MPREOM, GRS, PALIMA,
MIM, CNCP


Prsidenielles 2007


Le PPM remet des

"propositions"

destination

du part

socialist franais

Le PPM a tenu une convention les
2 et 3 juin la Ferme Perrine au
Lamentin.
Il s'agissait, selon le Parti, de faire
tun point d'tape sur la refondation
et de dcliner le discours de Serge
Letchimy "10 l'ann pou ba py-a
an sens".
Le PPM a remis la Fdration
Socialiste Martiniquaise reprsen-
te par Marlne Lanoix ses "propo-


sitions" en vue d'un soutien au can-
didat socialist aux Prsidentielles
de 2007.
On aura not que, alors que le PPM
raffimne que son objectif c'est
l'Autonomie, le project socialist
pour l'outre-mer considre que
l'volution institutionnelle n'est
pas une priority, sans tre ferm
des propositions manant des
congrs pour autant.
En fait, le Parti Socialiste franais
pratique plutt le statu quo sur le
plan institutionnel dans les DOM.
Accueillant les propositions du
PPM, Marlne Lanoix aurait dcla-
r : "L'lection prsidentielle est une
election dterminante et, par ses
propositions, le PPM porte sa pierre
l'difice. Nous avons un objectif
commun qui est l'amlioration du
cadre de vie de chacun et nous par-
tageons la mime ide de responsa-
bilit et de direction de nos
affaires". ("France-Antilles" du
6.06.2006).
Cette Convention est la premiere


aprs la scission des dissidents et
la creation du RDM de Claude Lise
le 14 Mai Ducos.
Serge Letchimy a annonc la tenue
d'un Congrs extraordinaire du
PPM le 26 octobre 2006, date anni-
versaire de la "Lettre Maurice
Thors".
Le President du PPM se dit ouvert
au Rassemblement mais dsigne le
MIM comme adversaire car il met
"en place de mani2re mthodique la
colonisation des esprits" et rend
"tout un people dpendant des
finances d'une collectivit'" "Il faut
dnoncer ceux qui manipulent et
asservissent", a-t-il dclar.
Au-del des positionnements tac-
tiques, la question reste pose de
savoir si les forces de progrs mar-
tiniquaises sauront exiger
ensemble et non chacun pour soi,
des candidates la Prsidentielles
qu'ils prennent position sur la
ncessaire volution institutionnel-
le vers la Collectivit Unique.
M M.B.


POLITIQUE


$-,
-: ..,











ANNONCES LGALES


Jeudi 15 Mal 2006 Justice n" 24 Page 10


DHS
EURL au capital de 8.000 euros
11, Rue des Arts et Mtiers
Lotissement Dillon Stade
Immeuble Avantage
RCS 445 194 970 de Fort-de-France

Avis est donn de la transformation, par dli-
bration de l'assemble gnrale extraordi-
naire du 15 mars 2006, de la socit ci-des-
sus dsigne en socit responsabilit,
sans creation d'une nouvelle entit juridique,
ce computer du 01 Janvier 2006. En cons-
quence, de nouveaux status ont t adop-
ts.
La Grance
FA 6425
DHS
EURL au capital de 8.000 euros
11, Rue des Arts et Mtiers
Lotissement Dillon Stade
Immeuble Avantage
RCS 445 194 970 de Fort-de-France

Avis est donn de la nomination, par dlib-
ration de l'assemble gnrale ordinaire
runie le 15 mars 2006, de Mr Harry
H'GUILE demeurant Godissard Aliz 5 D2
97200 Fort-de-France, en quality de nou-
veau grant de la socit pour une dure de
50 ans en replacement de Mr Hubert
JASMIN.
LE GRANT
FA 6426
AVIS DE CONSTITUTION

Par acte SSP en date Fort-de-France du
24 Mai 2006
Forme : SCI
Denomination: ALT
Sige social: ZAC de Rivire Roche Bt. E5
972 FDF
Objet : La location, l'acquisition et la vente
d'immeuble
Capital : 10 000 euros
Dure : 99 ans
Grant : Mlle HARDY Rgina demeurant
Vert-Pr Quartier Boutaud 97231 LE
ROBERT
Immatriculation de la socil au RCS de FdF
Pour avis
FA 6427

S.D.R.O.
SOCIT DE DISTRIBUTION
DU ROBERT
Socit par Actions Simplifie
au capital de 60 000 euros
Sige social : Lieu-dit Gaschette
97231 LE ROBERT

Aux terms d'un ace sus seeing priv en
date du 2 mai 206,. il a t cr une socit
prsentant les caractnisliques suivantes:
Foirme: Socit par Actions Simplifie
Dnomination social : SORO SOCIT
DE DISTRIBUTION DU ROBERT
Dure :99 ans
Sige social : Lieu-dit Gaschette 97231 LE
ROBERT
Capital social: 60 000 eurcs
Objet: La socit a pour objet en Martinique
et dans les DOM : Toutes operations quel-
conques se rattachant directement ou indi-
rectement l'achat, la production, la distribu-
tion, la vente, l'importation, l'exportation.
remmagasinage, la commission, la repr-
sentation, le transit, le transport de tous
articles, products, denres, marchandises,
matriels et matriaux de routes natures et
de toutes provenances.
President : Christine HO HIO HEN. 14 rue du
Professeur Raymond Garcin 97200 FORT-
DE-FRANCE
Commissaire aux competes titulaire : KPMG
AUDIT S A 9 Ave Parmentier 31086
TOULOUSE CEDEX 2
Commissaire aux comptes supplant :
Nathalie PELTIER DOMENECH 15, Ave de
la Mairie 31600 EAUNES
Admission aux assemblies et droit de vote :
Tout associ a le droit de participer aux dci-
sions collectives.
Chaque associ dispose, conformment la
loi, d'une voix au moins. Les droits de vote
de chaque associ sont proportionnels leur
participation dans lo capital social
Clause d'agrment :


La cession des actions de la S
associs est libre de tous agr
cession des actions au profit d
soumise agrment des associ
Immatriculation: RCS de Fort-di
Pour avis
Le President

ANTILLES DECOUP
Socit Responsabilit
au capital de
SEPT MILLE SEPT CENTS
Sig social : ZAC La M
16 Rue Raymond Ber
97224 DUCOS
RCS FORT-DE-FRANCE B: 4

AVIS DE DISSOLUTIC


ocit entire
ments. La
'un tiers est
s.
e-France.


FA 6428
E
Limite

EUROS
arie
ger

43129 028

>N


L'A.G.E. du 1er JUIN 2006 a dcid de pro-
noncer la DISSOLUTION ANTICIPEE de la
SARL ANTILLES DECOUPE cette date.
Madame TESNIERE Fabienne Caroline a
t nomme liquidateur et le sige de la
liquidation est fix au sige de la socit.
Pour avis
LE LIQUIDATEUR
FA 6429
SARL MADININA ASSISTANCE
SOUDURE
Socit Responsabilit Limite
au Capital de 1000 euros
Sige social : Z.A. LA DUPREY
ARTMER BAT D3
97290 LE MARIN
RC: FORT-DE-FRANCE B 481 040 939

AVIS DE DISSOLUTION

L'A.G.E. du 2 JUIN 2006 a dcid de pro-
noncer la DISSOLUTION ANTICIPE de la
SARL MADININA ASSISTANCE SOUDURE
effet du 1er JUIN 2006.
Madame MASVALEIX Caroline a t nom-
me liquidateur et le sige de la liquidation
est fix son domicile : 27, rue
d'ANGLEBERMES PLATEAU FOFO -
97233 SCHCELCHER;
Pour avis
LE LIQUIDATEUR
FA 6430
SCI SCARLETT
Socit Civile Immobilire
au capital do 1.000 euros
Sige social :
Residence Morne Vannier
Btiment B, Appartement 306
Route des Religieuses
97200 FORT-DE-FRANCE

AVIS DE CONSTITUTION

Aux terms d'un acte sous seing priv en
date du 17 mai 2006 Fort-do-Fiance, il a
t constitu une socit prsontant les
caractristiques suivantes :
Denomination social : SCAHLETT
Forme social : Sociltd Civlhl Immobilire
Sige social : rIldliionci Morne Vanier -
Route des Rolignieu ti 7200 FORT-DE-
FRANCE
Objet social : Acquiillliin lratiiiI)ill'ios
Dure de la Sociital6 ti anU i computer de la
date de l'immatl iilnlion lea ii Socit au
Registre du coinint fcrce I Ie s soctii,'ls.
Capital social : 1 000 oiiros (millo euros).
constitu uniquotiitn l n t'n 1ppoll:i on numrai-
re.
Granco : Maidnme Cattlhunoi MARCELINE
pouse GONIEll, n i Iu 30 ioptlombre 1969
Schoelchor, dimeioiiaul tiIaiiilnic~i' Morne
Vannior nouit don Rliijiltiilues 97200
FORT-DE-rRANCE,
Immatriculalion dl In Soctijl ni u Riigistre du
Commerce nt des Soi I lo Fort-de-
Franco.
La Grance
A 6.131

AVIS DE CONSTITUTION

Suivant anol ituii pat Mtiiilt Colette
MATHIEU OlflISMLUFI, tilciSlit Civile
Ptole rtii: inciljle ifi itnomintllu "Franck
MATHIIIUJ et l ttirlio MAIH IILthl1 ItlSMEUR.
annio'ItL d'in ii i iiu civilea I psle fssionnelle
littultlia il'ilil u n liuti': n tarlsll lfiont i sige est


Fort-de-France (Martinique), 1i
Hugo le 09 Mai 2006, enregistr
France, le 18 Mai 2006, borderea
case n* 4, a t constitute une se
ponsabilit limite ayant les cara
suivantes :
Denomination : KADUM SARL
Objet : La socit a pour objet:
- acquisition, l'amnagement et
de terrains.
- 'dification de tous btiments
leur vente en totalit ou par fracti
- la gestion ou la location d'imme
ou non don't elle est devenue prof
suite d'apport, d'achat ou de cons
Sige social : Fort-de-France (I
78 rue Antoine Siger.
Dure: 99 anns computer de s
culation au R.CS.
Capital social : HUIT MILLI
(8.000,00 EUR)
Cessions de parts: Les cessions
cis sont libres. Les autres sont
l'agrment de la majority en n
associs reprsentant au moin
quarts des parts sociales.
Les co-grants de la socit sont
Michel Youssef ESBER KARAM
ant, et Monsieur Bernard Youss
KARAM, demeurant tous deux
France (Martinique) 35 Rue Victo
La socit sera immatricule au
commerce et des socits d
France.
POUR AVIS
Le Notaire


REPUBLIQUE FRANCA
DEPARTMENT DE LA MAR

COMMUNE DU MARII

ARRETE N' 2006/35 PRESCR
MISE EN ENQUETE PUBL
DU PROJECT DE PLAN LC
D'URBANISME DE LA COM
DU MARIN

Le Maire de la commune du MAI

- VU le Code Gnral dos collect
toriales, institu par In loi n"
21/02/96
- VU le code de l'urbanismo oet
les articles L 123-10s, R 123-19
- VU la loi no 87-283 du 22/04/87
procedure do revision d
d'Occupation des Sols,
- VU la loi 2000-1208 du 13/08/0(
Solidarity et de Renouvellem
(SRU)
- VU la circulaire ministrielle n
18 janvier 2001 relative aux mod
plication de la Loi 2000-1208 d
dite Loi Solidarit et Renouvelle
(SRU),
- VU le dcret n' 2001-260 d
modifiant le Code do l'Urbanisme
de l'Expropriation pour cau:
publique et relatif iux documennt
me,
- VU la Loi 2003:i 'ii duli 3 juiillt 2
Urbanismo oe I iiiltil
- VU la ilhb i'iati ln i li 2nS O.
approuvant I I'liin ld'ir .ii- liupi on
la communo,
- VU la d hilt)i tiiin lu i.ir iiin l in
16 fvrier 19 i ~Bi iroiivn ni iii
sion du Plan Commune (PO0I), VU I.t dhili
conseil muniriJ.i l lii 20 Jla
approuvant uni cn..rtiiltioin av
sur le projol il PO'; 1 ot lot pui
gement do lta ,oitriirit,
- VU le bilan tliibll hri Ao ld 1t
concertation qui a'- 1 tloniu
28/01/97,
- VU le Schtriffnla tl'/iiil';l rlnin
adopt par lei lc.il tiu 2't'12/.'i
- VU la d ilitb triiiion d 12/12/01 rItlalivo i 1. prI. ll.oaii
d'Amnag!l:rriniil t llo i.'jrv
Durable (tiA l)iD) dl Ii ujal 10
d'Urbanismri i ti mf untIi r ,
- VU la d dlihburi'tioiin iu l i,'xoil 1
11/12/03 arrtl;rin I pli, jl dio
d'Urbanisimo
- VU les avis ds I r otJs ll uii


i rue Victor
Fort-de-
u 2006/442
cit res-
ctristiques



la cession

en vue de
on.
ubles btis
pritaire par
struction.
Martinique),

on immatri-

E EUROS

entire asso-
soumises
ombre des
s les trois

: Monsieur
, commer-


cies l'laboration du project de PLU,
- VU l'avis du Sous Prfet du Marin en date
du 29 Avril 2004,
- VU 'arrt prfectoral n 043433 en date
du 22/11/04 portant approbation du Plan de
Prevention des Risques naturels prvisibles
pour la commune du Marin,
- VU l'arrt municipal n" 2005/38 en date du
14 Septembre 2005 portant annexion du
Plan de Prvention des Risques naturels
prvisibles au POS de la commune,
- VU les courriers de demanded de commis-
saire enquteur n* 178 du 22/05/05 et 217
du 03/03/05
- VU le courier en date du 03 Mai 2006
adress au president du tribunal administra-
tif,
- VU la decision du Tribunal administratif n"
E06000006/97 du 09/05/06, faisant suite au
courier ci-dessus vis, dsignant Mr Jean
Michel ALONZEAU en quality de commissai-
re enquteur
- VU les pices du dossier de project de Plan
Local d'Urbanisme de la commune du
MARIN

ARRETE


ef ESBER- ARTICLE 1 II sera procd une enqulte
S Fort-de- publique pour une dure de trente jours
r Svre. computer du 15 Juin 2006 concernant le pro-
registre du jet de Plan Local d'Urbanisme de la commu-
e Fort-de- ne du Marin.
ARTICLE 2 Monsieur Jean Michel ALON-
ZEAU demeurant 36 Lot. Tropiques DIDIER
97200 FORT-DE-FRANCE, est dsign en
FA 6432 quality de commissaire enquteur.
Monsieur Jean Michel ALONZEAU sigera
ISE la Mairie du MARIN les jours et heures sui-
TINIQUE vants :
Le jeudi 15 Juin 2006 de 8h00 12h00
N Le Lundi 19 Juin 2006 de 13h00 17h00
Le Jeudi 22 Juin 2006 de 8h00 12h00
IVANT LA Le Lundi 26 Juin 2006 de 13h00 17h00
.IQUE Le Jeudi 29 Juin 2006 de 8h00 12h00
)CAL Le Lundi 03 Juillet 2006 de 13h00 17h00
IMUNE Le Mercredi 05 Juillet 2006 de 8h00
12h00
Le Lundi 10 Juillet 2006 de 13h00 17h00
RIN Le Mercredi 12 Juillet de 8h00 12h00
ARTICLE 3 : Les pices des dossiers ainsi
tivits terri- qu'un registry d'enqute publique seront
96-142 du dposs la Mairie du MARIN pendant tren-
te (30) jours conscutifs du 15 Juin 2006 au
notamment 17 Juillet 2006, aux heures d'ouverture des
s, bureaux afin que chacun puisse en prendre
relative la connaissance et consigner ventuellement
es Plans ses observations sur le registre ou les adres-
ser par crit au commissaire enquteur.
0dite Loi de ARTICLE 4 Avis de l'ouverture des
ent Urbain enqutes sera affich la porte de la Mairie.
Cet avis sera en outre insr dans deux jour-
'2001-3 du naux locaux diffuss dans le dpartement.
lalits d'ap- ARTICLE 5 : A l'expiration du dlai fix ci-
lu 13/12/00 dessus, le registre d'enqute sera clos et
ment Urbain sign par le Maire de la Commune du
MARIN puis transmis avec les dossiers d'en-
u 27/03/01 quotes au commissaire enquteur.
Sel le Code Ce dernier transmettra l'ensemble au Maire
se d'utilit et copie au Sous Prfet avec ses conclu-
s d'urbanis- sions dans le mois qui suivra la cllure de
I'enqule.
003 dite Loi ARTICLE 6 : Copie du present arrt sera
adress :
lobro 1989 Monsieur le Sous-Prfet
dos Sols deo Monsieur lI Commissaire Enquteur
Monsieur le Prsident du Tribunal
uinicilal du Administratil
iu nii rivl. MARIN LE 30 MAI 2006
ol' de la LE MAIRE
)(ir.alion du Rodolphle DESIIIE
ivior 19J97 FA 6433
oc; lI public
ti d'iiirnj6I -
REPUBLIQUE FRANCHISE
'(/ 1)11 r'.tll
du 22 nu PREFECTURE DE LA
REGION MARTINIQUE
n i.n',iinil '.OU'; PI itCLCTUIfJltE E LA TRINITE

Itinaii dul d1 j ;eouei Prl(,fit di la Tfin l l
at dis lit{qI COMMUNIQUE

l '.w t i.'l A V I'i Oh' lJV I tl lttJil L 'f JOUCt T E
liAf.CI-LAIIIE
il. i i l]gl I1do
Ilq. iii,:, l L u h 0 iitni .mi8irn' p gont

lin e... .. Utiitlo Off page 11











ANNONCES LGALES


Jeudi 15 Juin 2006 Justice n 24 Page 11


Suite de la page 10 ment:
les travaux prliminaires;
aux dispositions de l'arrt n" 2006-09 DU les terrassements gnraux, de finition et
03 MAI 2006 une procedure d'enqute par- de preparation de sol ;
cellaire sera mise en uvre en vue de l'ac- la furniture de terre vgtale ;- le dplace-
quisition, dans le cadre d'une procedure ment de vgtaux existants sur le site;
d'expropriation, de parcelles bties et non la ralisation d'un rseau d'arrosage;
bties menaces par un important phnom- la ralisation d'engazonnement et de plan-
ne de glissement de terrain sur le site Morne station de vgtaux divers ;- la pose de
Macroix, commune de Sainte-Marie. bornes bois CL4, de bordures plastiques, de
Cette enqute sera ouverte pendant une paillage;
dure de trente et un jours, du LUNDI 12 les prestations d'entretien des amnage-
JUIN 2006 AU 12 JUILLET 2006 INCLUS. ments paysagers.
Le dossier d'enqute pourra tre consult Autres:
aux services techniques de la mairie de Variantes: autorises
Sainte-Marie dans les dlais susviss, aux Transmission par voie dmatrialise : auto-
heures d'ouverture des bureaux, rise
Durant cette priode, les observations du Lieu d'excution:
public pourront: Commune de Rivire-Pilote
* soit tre consignes sur le registre d'en- Dlai d'excution du march :
qute ouvert, sur place, cet effet. Priode de preparation : 30 jours
* soit tre adresses par crit au commissai- Dlai d'excution de l'amnagement paysa-
re enquteur, M. Eugne GOLD DALG, qui ger: 3 mois
sigera aux services techniques de la mairie Entretien de garantie de l'amnagement
prcite de 09 heures 12 heures les jours paysager: 1 an
suivants: Entretien de confortement de l'amnage-
Lundi 12 juin 2006 ment : 2 ans.
Mercredi 21 Juin 2006 Adresse auprs de laquelle le dossier de
mercredi 28 juin 2006 consultation peut tre obtenu :
mercredi 05 juillet 2006 Ce dossier sera remis gratuitement par la
mercredi 12 juillet 2006 D.D.E. Subdivision Etudes Pr-
Aprs clture de l'enqute, les conclusions Oprationnelles Pointe de Jaham 97233
motives du commissaire enquteur pour- schoelcher Tl. : 0596 59 58 46 Fax :
ront tre communiques toute personnel 0596 59 58 15, tous les jours ouvrables de
qui en fera la demand auprs du Sous- 7h30 13h00.
Prfet de la Trinit. Celles-ci seront, en Lors du retrait du DCE le candidate devra
outre, dposes la mairie de Sainte-Marie fournir tout lment d'identification permet-
pour la consultation du public. tant de le contacter en cas de besoin.
Ce dossier peut tre galement tlcharg
PUBLICITE COLLECTIVE l'adresse Internet sus-indique.
Modalits de financement du march :
La publication du present arrt est faite Financement : Fonds propres du Conseil
notamment en vue de l'application de l'article Rgional de Martinique (Budget FIRT)
L13-2 du code de l'expropriation pour cause Dlai global de paiement : 45 jours
d'utilit publique ci-aprs reproduit : Avance forfaitaire de 5 % : prvue
"En vue de la fixation des indemnits, l'ex- Classification CPV :
propriant notifie aux propritaires et usufrui- 45112700-2 "Travaux d'amnagement pay-
tiers intresss soit l'avis d'ouverture de l'en- sager"
qute, soit l'acte dclarant l'utilit publique. Cautionnement et garanties exiges : Nant
soit l'arrt de cessibilit, soit l'ordonnance Forme juridique que devra respecter le grou-
d'expropriation. pement d'entrepreneurs le cas chant:
Dans la huitaine qui suit cette notification, le Groupement solidaire momentan
propritaire et l'usufruitier sont tenus d'appe- Adresse auprs de laquelle des renseigne-
ler et de faire connatre l'expropriant les ments d'ordre administratif peuvent tre
fermiers, locataires, ceux qui ont des droits obtenus :
d'emphytose, d'habitation ou d'usage et Conseil Rgional de la Martinique (service
ceux qui peuvent rclamer des servitudes. des Marchs et de la Commande Publique)
Les autres intresss seront en demeure de ou en ligne l'adresse Internet sus-indique.
faire valoir leurs droits par publicity collective Adresse auprs de laquelle les renseigne-
et tenus, dans le mme dlai de huitaine, de ments d'ordre technique peuvent tre obte-
se faire connaitre l'expropriant, dfaut de nus :
quoi ils seront dchus de tous droits l'in- Services de l'Equipement Subdivision
demnit". Etudes Pr-Oprationnelles l'adresse sus-
Trinit, le vise ou en ligne l'adresse Internet prci-
Le Sous Prfet te.
Xavier BRUNETIERE Conditions d'obtention des documents
FA 6434 contractuels et des documents additionnels :
Obtention gratuite.
Conditions de participation:
AVIS D'APPEL PUBLIC Critres de selection des candidatures
A LA CONCURRENCE Rfrences professionnelles du candidate
Garanties techniques et financires
Type de march : Travaux d'excution Moyens
Le march est-il couvert par l'accord sur les Critres d'attribution des offres:
marchs publics (A.M.P.) ? OUI Enoncs dans le dossier de consultation des
Identification de l'organisme qui passe le entreprises savoir:
march: la valeur technique de l'offre : coefficient
CONSEIL REGIONAL DE LA MARTINIQUE 3,5 ;
Service des Marchs et de la command le prix des prestations : coefficient 6,5
publique Rue Gaston Defferre Cluny Pices requires
97200 Fort-de-France Martinqiue Tl. : Il s'agit en particulier:
0596 59 63 00 Tlcopie : 0596 72 68 10 de la lettre de candidature et declaration du
Adresse Internet : http://www.cr-martinique.fr candidate (conformes aux modles joints au
rubrique "Marchs Publics" dossier de consultation),
Personne responsible du march : des moyens techniques affects l'opra-
Le President du Conseil Rgional de la tion,
Martinique des rfrences pour des travaux similaires
Procedure de passation : effectus sur une route durant les 3 der-
Appel d'offres ouvert (art. 33, 57 59 du nires annes,
Code des Marchs Publics) des lments permettant d'apprcier les
Objet du march : capacits techniques et financires du can-
AMENAGEMENT PAYSAGER DU CARRE- didat.
FOUR GIRATOIRE DE POIRIER SUR LA Dlai de validit des offres: 180 jours
RN5 Date limited de reception des offres:
Numro de rfrence du dossier : LE LUNDI 03 JUILLET 2006 12H000
"N5Poirier-03-05" (HEURE DE MARTINIQUE)
Caractristiques principles : Adresse laquelle les offres doivent tre
Etendue de la prestation envoyes:
La prestation concerne comprend notam- Rception des offres, par pli recommand ou


contre rcpiss au Conseil Rgional de la
Martinique Service des marchs et de la
comande publique Rue Gaston Defferre -
Cluny 97200 Fort-de-France MARTIIQUE
ou en ligne l'adresse Internet sus-indique.
Dlai laiss au candidate attributaire pour pro-
duire les attestations sociales et fiscales :
8 jours calendaires
Autres renseignements:
Procedure dmatrialise:
Le Conseil regional de Martinqiue met gra-
tuitement la disposition des candidates une
plate-forme de dmatrialisation accessible
via l'adresse Internet suivante :
http://www.cr-Martinique.fr rubrique "mar-
chs publics"
Cette plate-forme permet notamment (muni
de la rfrence d'identification du march
porte au present avis d'appel public la
concurrence) :
- la recherche des consultations passes par
la Region Martinique
- le tlchargement des avis, rglement de
consultation et DCE
- la transmission par voie lectronique des
dossiers d'offre.
Pour le tlchargement du DCE les candi-
dats sont invits bien renseigner le champ
"e-mail" en ce sens que cette adresse pour-
ra tre utilise afin de les informer des ven-
tuelles modifications apportes au DCE.
S'agissant de la transmission des offres par
voie dmatrialise, la personnel habilite
engager l'entit candidate doit tre titulaire
d'un certificate lectronique de classes 2 ou 3
dlivr par un prestataire agr afin d signer
son offre (voir liste des prestataires agrs
en page d'accueil de la plate-forme).
L'envoi en deux temps des dossiers d'offre
est autoris : les candidates ayant adress
l'empreinte de leur offre avant la date limited
de remise des offres auront un dlai de
16H00 compt partir de l'envoi de l'em-
preinte pour faire parvenir leur dossier d'offre
lui-mme dans le "coffre-fort lectronique" de
la Region.
Date d'envoi de l'avis la publication aux
organes de press : Le Mardi 6 Juin 2006.
FA 6435


AVIS D'APPEL PUBLIC
LA CONCURRENCE

Type de march :
Travaux d'excution
Le march est-il couvert par l'accord sur les
marchs publics (A.M.P.) ? OUI
Identification de l'organisme qui passe le
march :
CONSEIL REGIONAL DE LA MARTINIQUE
Service des Marchs et de la comande
publique Rue Gaston Defferre Cluny -
97200 Fort-de-France Martinique Tl.:
0596 59 63 00 Tlcopie : 0596 72 68 10
Adresse Internet: http://www.cr-martinique.fr
rubrique "Marchs Publics".
Personne Responsable du march :
Le President du Conseil Rgional de la
Martinique
Procedure de passation:
Appel d'offres ouvert (art. 33, 57 59 du
Code des Marchs Publics)
Objet du march :
CHEMISAGE DES BUSES ARMCO DE LA
ROUTE NATIONAL N" 5 (SECTEUR SUD)
Numro de rfrence du dossier :
-N5BUSESARMCO-06-01"
Caractristiques principles
Etendue de la prestation :
La prestation concerne comprend notam-
ment:
- la furniture et la mise en uvre de buses
PVC de diamtre 710 et 800 pour chemisa-
ge;
- la furniture et la mise en uvre de coulis
d'injection en bton moplastique.
Autres :
Variantes : autorises
Transmission par voie dmatrialise : auto-
rise
Lieu d'excution:
Commune du Marin
Dlai d'excution du march:
Priode de preparation : 30 jours
Dlai d'excution des travaux : 6 mois
Adresse auprs de laquelle le dossier de
consultation peut tre obtenu :
Ce dossier sera remis gratuitement par la


D.D.E. Subdivision Territoriale et Maritime
du Marin Quartier Mondsir 97290 MARIN
Tl. : 0596 74 90 15 Fax : 0596 74 71 02,
tous les jours ouvrables de 7h30 13h00.
Lors du retrait du DCE le candidate devra
fournir tout lment d'identification permet-
tant de le contacter en cas de besoin.
Ce dossier peut tre tlcharg l'adresse
Internet sus-indique.
Modalits de financement du march :
Financement : Fonds propres du Conseil
regional de Martinique (Budget FIRT)
Dlai global de paiement : 45 jours
Avance forfaitaire de 5% : prvue
Classification CPV : 45233140-2 "Travaux
routiers"
Cautionnement et garanties exiges : Nant
Forme juridique que devra respecter le grou-
pement d'entrepreneurs le cas chant:
Groupement solidaire momentan
Adresse auprs de laquelle des renseigne-
ments d'ordre administratif peuvent tre
obtenus :
Conseil Rgional de la Martinique (service
des Marchs et de la Commande Publique)
ou en ligne l'adresse Internet sus-indique.
Adresse auprs de laquelle les renseigne-
ments d'ordre technique peuvent tre obte-
nus :
Services de l'Equipement, Subdivision
Territoriale et Maritime du Marin l'adresse
susvise ou en ligne l'adresse Internet pr-
cite.
Conditions d'obtention des documents
contractuels et des documents additionnels:
Obtention gratuite
Conditions de participation:
Critres de selection des candidatures
- Rfrences professionnelles du candidate
- Garanties techniques et financires
- Moyens
Critres d'attribution des offres
Enoncs dans le dossier de consultation des
entreprises savoir :
- la valeur technique de l'offre : 65 %
- le prix des prestations : 35 %
Pices requises
Il s'agit en particulier:
* de la lettre de candidature et declaration du
candidate (conformes aux modles joints au
dossier de consultation),
* des moyens techniques affects l'opra-
tion,
* des rfrences pour des travaux similaires
effectus sur une route durant les 3 der-
nires annes,
* des lments permetiant d'apprcier les
capacits techniques et financires du can-
didat.
Dlai de validity des offres : 180 jours
Date limited de reception des offres :
LE LUNDI 03 JUILLET 2006 12H00
(HEURE DE MARTINIQUE)
Adresse laquelle les offres doivent tre
envoyes:
Reception des offres, par pli recommand ou
contre rcpiss au Conseil Rgional de la
Martinique Service des Marchs et de la
command publique rue Gaston Defferre -
Cluny 97200 Fort-de-France MARTI-
NIQUE ou en ligne l'adresse Internet sus-
indique.
Dlai laiss au candidate attributaire pour pro-
duire les attestations sociales et fiscales:
8 jours calendaires.
Autres renseignements:
Procedure dmatrialise
Le Conseil Rgional de Martinique met gra-
tuitement la disposition des candidates une
plate-forme de dmatrialisation accessible
via l'adresse Internet suivante :
http://www.cr-Martinique.lr rubrique "mar-
chs publics"
Cette plate-forme permet notamment (muni
de la rfrence d'identification du march
porte au present avis d'appel public la
concurrence) :
- la recherche des consultations passes par
la Region Martinique
- le tlchargement des avis, rglement de
consultation et DCE
- la transmission par voie lectronique des
dossiers d'offre.
Pour le tlchargement du DCE les candi-
dats sont invits bien renseigner le champ
"e-mail" en ce sens que cette adresse pour-
ra tre utilise afin de les informer des ven-

Suite en page 12











ANNONCES LGALES


Jeudi 15 Juin 2006 Justice n 24 Page 12


Suite de la page 11

tuelles modifications apportes au DCE.
S'agissant de la transmission des offres par
voie dmatrialise, la personnel habilite
engager l'entit candidate doit tre titulaire
d'un certificate lectronique de classes 2 ou 3
dlivr par un prestataire agr afin de
signer son offre (voir listed des prestataires
agrs en page d'accueil de la plate-forme).
L'envoi en deux temps des dossiers d'offre
est autoris : les candidates ayant adress
l'empreinte de leur offre avant la date limited
de remise des offres auront un dlai de
16H00 compt partir de l'envoi de l'em-
preinte pour faire parvenir leur dossier d'offre
lui-mme dans le "coffre-fort lectronique" de
la Region.
Date d'envoi de l'avis la publication aux
organes de press : Le Mardi 6 Juin 2006.
FA 6436


AVIS D'APPEL PUBLIC
LA CONCURRENCE

Type de march :
Travaux d'excution
Le march est-il couvert par l'accord sur les
marchs publics (A.M.P.) ? OUI
Identification de l'organisme qui passe le
march :
CONSEIL REGIONAL DE LA MARTINIQUE
Service des Marchs et de la command
publique Rue Gaston Defferre Cluny -
97200 Fort-de-France Martinique Tl.:
0596 59 63 00 Tlcopie: 0596 72 68 10
Adresse Internet: http:llwww.cr-martinique.fr
rubrique "Marchs Publics".
Personne Responsable du march :
Le President du Conseil Rgional de la
Martinique
Procedure de passation :
Appel d'offres ouvert (art. 33, 57 59 du
Code des Marchs Publics)
Objet du march:
TRAVAUX DE CONSTRUCTION D'UNE
PASSERELLE PITONNIERE AU CARRE-
FOUR MANSARDE SUR LA RN1 COM-
MUNE DU ROBERT
Numro de rfrence du dossier:
"NtI 1 MAN SARDE-03-03"
Carac:tisiques principles :
Etendue de la pestation :
La presastcn concerne comprend notam-
ment :
- des travaux prparatoires:
* prparatio du terrain, dbrousaillage,
drmolions di-erses. mise en place de cftu-
re de chanSr, protection des fouiltes,
* mise en place de la signalisation temporai-
re de chantier,
* Equipment hours ouvrages non exclus du
present march.
La fabrication de la passerelle,
- la construction des cules (fondatins com-
prises), escaliers, rampes et cheminements.
- le montage de la passerelle y comprise pla-
telage et garde-corps,
- la mise en cuvre des quipements du
tablier (tanchit des cunelles en bton el
des rampes d'accs, vacuation des eaux
pluviales, assainissement, trottoirs, etc...),
- La ralisation de tous les accs et finition
des abords.
Variantes autorises
Transmission par voie dmatrialise : auto-
rise
Lieu d'excution:
Commune du Robert
Dlai d'excution du march:
Priode de preparation : 30 jours
Dlai d'excution des travaux: 6 mois
Classification CPV:
45221113-7
Passerelle pour pitons
Adresse auprs de laquelle le dossier de
consultation peut tre obtenu :
Ce dossier sera remis gratuitement par la
D.D.E. Subdivision Etudes et Travaux N" 2
- Pointe de Jaham 97233 Scholcher Tl.:
0596 59 57 92 Fax : 0596 59 57 79, tous
les jours ouvrables de 7h30 13h00.
Lors du retrait du DCE le candidate dovra
fournir tout lmont d'identification permet-
tant de le contacted on cas do besoin,
Ce dossier peut tre tlcharg l'adreaso
Internet sus-indique.
Modalits de financemeiint ilu nmichi '


Financement : Fonds propres du Conseil
regional de Martinique (Budget FIRT)
Dlai global de paiement : 45 jours
Avance forfaitaire de 5 % : prvue
Cautionnement et garanties exiges: Nant
Forme juridique que devra respecter le grou-
pement d'entrepreneurs le cas chant:
Groupement solidaire momentan
Adresse auprs de laquelle des renseigne-
ments d'ordre administratif peuvent tre
obtenus :
Conseil Rgional de la Martinique (service
des Marchs et de la Commande Publique)
ou en ligne l'adresse Internet sus-indique.
Adresse auprs de laquelle les renseigne-
ments d'ordre technique peuvent tre obte-
nus :
Services de l'Equipement, Subdivision
Etudes et Travaux N* 2 l'adresse susvise
ou en ligne l'adresse Internet prcite.
Conditions d'obtention des documents
contractuels et des documents additionnels:
Obtention gratuite
Conditions de participation:
Critres de selection des candidatures
- Rfrences professionnelles du candidate
- Garanties techniques et financires
- Moyens
Critres d'attribution des offres
Enoncs dans le dossier de consultation des
entreprises savoir:
- la valeur technique de l'offre : 55 %
- le prix des prestations : 45 %
Pices requises
Il s'agit en particulier de :
* La lettre de candidature et declaration du
candidate (conformes aux modles joints au
dossier de consultation),
* Des noyens techniques affects l'opra-
tion.
' Des rfrences pour des travaux similaires
effectus sur une route durant les 3 der-
nires annes,
* Des lments permettant d'apprcier les
capacits techniques et financires du candi-
dat.
Dlai de validity des offres : 180 jours
Date limited de reception des offres :
LE LUNDI 03 JUILLET 2006 12H00
(HEURE DE MARTINIQUE)
Adresse laquelle les offres doivent tre
envoyes:
Reception des offres, par pli recommand ou
contre rcpiss au Conseil Rgional de la
Martinique Service des Marchs et de la
command publique rue Gaston Defferre -
Cluny 97200 Fort-de-France MARTI-
NIQUE ou en ligne l'adresse Internet sus-
indique.
Dlai laiss au candidate attributaire pour pro-
duire les attestations sociales et fiscales:
8 jours calendaires.
Autres renseignements:
Procedure dmatrialise
Le Conseil Rgional de Martinique met gra-
tuitement la disposition des candidates une
plate-forme de dmatrialisation accessible
via l'adresse Internet suivante:
http://www.cr-Martinique.fr rubrique "mar-
chs publics"
Cette plate-lormo permit notamment (muni
de la rfrence d'identification du march
porte au prsont avli d'appel public la
concurrence) :
- la recherche dos consultations passes par
la Region Martinique
- le tlchargemont dos avis, rglement de
consultation et DCE
- la transmission par voice lectronique des
dossiers d'offreo
Pour le tlchargemont du DCE les candi-
dats sont Invits bien renseigner le champ
"e-mail" on co sons quo cotte adresse pour-
ra tre utiliso afin do los informer des ven-
tuelles modifications apportes au DCE.
S'agissant do la transmission des offres par
voie dmarliallse, li personnel habilite
engager 'oentild candidilo doit tre titulaire
d'un cortilicanl 1ctronique do classes 2 ou 3
dlivr par un proalintali ii glr afin d signer
son offro (voir listed dosi presi taires agrs
oni page d'accueill do Il pilai-forme).
L'envol on doux nliant9 doln dossiers d'offre
est autorlri : Iot cainlidll:a nayant adress
l'emproeino ti ltour elfi navint lan date limited
de rfeinti deis oiitO aiiuront un dlai de
IGHOO complA piailli dce l'envoi do l'em-
plinti l llo ii fairti paivolili lour dossier d'offre
luliilrmni nti Iv ",dlirtoint lectronique" de


la Region.
Date d'envoi de l'avis la publication aux
organes de press : Le Mardi 6 Juin 2006.
FA 6437

AVIS D'APPEL PUBLIC
LA CONCURRENCE

Identification de l'organisme qui passe le
march:
CONSEIL REGIONAL DE LA MARTINIQUE
Service des Marchs et de la comande
publique Rue Gaston Defferre Cluny -
97200 Fort-de-France Martinique Tl.:
0596 59 63 00 Tlcopie : 0596 72 68 10
Adresse Internet: http://www.cr-martinique.fr
rubrique "Marchs Publics".
Personne Responsable du march :
Le President du Conseil Rgional de la
Martinique
Procedure de passation:
Appel d'offres ouvert (art. 33, 57 59 du
Code des Marchs Publics)
Objet du march :
CONSTRUCTION D'UN OUVRAGE
HYDRAULIQUE SUR LA ROUTE NATIONA-
LE N" 6 AU PR 33+150
Numro de rfrence du dossier:
"N60HPR33+150-06-01"
Caractristiques principles:
Etendue de la prestation :
La prestation concerne comprend notam-
ment :
- la ralisation des travaux de terrassement;
- la furniture et la pose de buses PVC de
diamtre infrieur 710 et 800 ;
- la furniture et la mise en ouvre de bton
pour construction de regards
Autres :
Variantes autorises
Transmission par voie dmatrialise : auto-
rise
Lieu d'excution:
Commune du Marin
Dlai d'excution du march :
Priode de preparation : 15 jours
Dlai d'excution des travaux : 2 mois
Adresse auprs de laquelle le dossier de
consultation peut tre obtenu :
Ce dossier sera remis gratuitement par la
D.D.E. SubdivisionTerritoriale et Maritime
du Marin Quartier Mondsir 97290 MARIN
-Tl.: 0596 74 90 15 Fax: 0596 74 71 02,
tous les jours ouvrables de 7h30 13h00.
Lors du retrait du DCE le candidate devra
fournir tout lment d'identification permet-
tant de le contacter en cas de besoin.
Ce dossier peut tre galement tlcharg
l'adresse Internet sus-indique.
Modalits de financement du march :
Financement : Fonds propres du Conseil
regional de Martinique (Budget FIRT)
Dlai global de paiement : 45 jours
Avance forfaitaire de 5 %: prvue
Cautionnement et garanties exiges : Nant
Forme juridique que devra respecter le grou-
pement d'entrepreneurs le cas chant:
Groupement solidaire momentan
Adresse auprs de laquelle des renseigne-
ments d'ordre administratif peuvent tre
obtenus :
Conseil Rgional de la Martinique (service
des Marchs et de la Commande Publique)
ou en ligne I'adresse Internet sus-indique.
Adresse auprs de laquelle les renseigne-
ments d'ordre technique peuvent 6tre obte-
nus:
Services de l'Equipomonl, Subdivision
Territorial et Maritime du Marin l'adresse
susvise ou en ligne 'adresse Intoernt pr-
cite.
Conditions d'obtonlion don documents
contractuels et dos documents adritionnels :
Obtention gratuite
Conditions de participation :
Critres de selection rdo candirldatroes
- Rfrences profesiionnellon du candidal
- Garanties technlquor cl finranririto
- Moyens
Critres d'attribution dno offrote
Enoncs dans lo dori<'or do r;o' iii.iiohn 'Ii
entreprises savoir ;
- la valeur technique de I'offrr 5'f %
- le prix des proetalirr'i : 4i' "
Pices requiseo
II s'agit en particulirir d ii
* La lettre de canri ;irilfre rii i ldifii r tiin idu
candidate (conlorrniri au/ rriirilni jrinit vil
dossier de conf'iJlltiioril),


* Des moyens techniques affects l'opra-
tion,
' Des rfrences pour des travaux similaires
effectus sur une route durant les 3 der-
nires annes,
* Des lments permettant d'apprcier les
capacits techniques et financires du candi-
dat.
Dlai de validit des offres : 180 jours
Date limited de reception des offres :
LE LUNDI 03 JUILLET 2006 12H00
(HEURE DE MARTINIQUE)
Adresse laquelle les offres doivent tre
envoyes:
Reception des offres, par pli recommand ou
contre rcpiss au Conseil Rgional de la
Martinique Service des Marchs et de la
command publique rue Gaston Defferre -
Cluny 97200 Fort-de-France MARTI-
NIQUE ou en ligne ladresse Internet sus-
indique.
Dlai laiss au candidate attributaire pour pro-
duire les attestations sociales et fiscales :
8 jours calendaires.
Autres renseignements :
Procedure dmatrialise
Le Conseil Rgional de Martinique met gra-
tuitement la disposition des candidates une
plate-forme de dmatrialisation accessible
via l'adresse Internet suivante :
http://www.cr-Martinique.fr rubrique "mar-
chs publics"
Cette plate-forme permet notamment (muni
de la rfrence d'identification du march
porte au present avis d'appel public la
concurrence) :
- la recherche des consultations passes par
la Region Martinique
- le tlchargement des avis, rglement de
consultation et DCE
- la transmission par voie lectronique des
dossiers d'offre.
Pour le tlchargement du DCE les candi-
dats sont invits bien renseigner le champ
"e-mail" en ce sens que cette adresse pour-
ra tre utilise afin de les informer des ven-
tuelles modifications apportes au DCE.
S'agissant de la transmission des offres par
voie dmatrialise, la personnel habilite
engager l'entit candidate doit tre titulaire
d'un certificate lectronique de classes 2 ou 3
dlivr par un prestataire agr afin de
signer son offre (voir listed des prestataires
agrs en page d'accueil de la plate-forme).
L'envoi en deux temps des dossiers d'offre
est autoris : les candidates ayant adress
l'empreinte de leur offre avant la date limile
de remise des offres auront un dlai de
16H00 compt partir de l'envoi de l'em-
preinte pour faire parvenir leur dossier d'offre
lui-mme dans le "coffre-fort lectronique" de
la Region.
Date d'envoi de l'avis la publication aux
organes de press : Le Mardi 6 Juin 2006.
FA 6438


AVIS D'APPEL PUBLIC
A LA CONCURRENCE

Type de march :
Travaux d'excution
Le march est-il couvert par l'accord sur les
marchs publics (A.M.P.) ? OUI
Identification de l'organisme qui passe le
march :
CONSEIL REGIONAL DE LA MARTINIQUE
Service dos Marchs et de la command
publique Rue Gaston Defferre Cluny -
97200 Fort-de-France Martinique Tl.:
0596 59 63 00 Tlcopie : 0596 72 68 10
Adresse Internet : http://www.cr-martinique.fr
rubrique "Marchs Publics".
Personnel Responsable du march :
Le Pr'idont du Conseil Rgional de la
Martinique
Procedure ldo passation :
Appel d'otllrtni ouvert (art. 33, 57 59 et 71.1
dlu Code dcio Marchs Publics)
Olijet du in,irch6 :
lll',EAtJ ItllTIER NATIONAL EQUIPE-
MENT III'(;I)OAUX PROTECTION DES
SALAIAESC CONTlR LES EO30ULEMENTS
I oItOCHEUX L LES CIUTES DE PIERRES.
flt iin ffo it ift'irrirte d(lu dossier :
"FALAl.r' 0) iO')'
l Sutrite on pae 3ncip;l

Suite en page 13











ANNONCES LGALES


Jeudi 15 Juin 2006 Justice n" 24 Page 13


Suite de la page 12

Etendue de la prestation :
La prestation concerne comprend notam-
ment :
- les travaux de dbrousaillage et purge en
paroi et en tte de falaise ;
- les travaux de reprofilage l'explosif en
paroi et en tte de falaise;
- les travaux de reprofilage l'engin mca-
nique en paroi et en tte de falaise ;
- les ouvrages de confortement par contre-
forts en bton ancr et par bton projet ;
- les ancrages passifs de confortement ;
- les ouvrages de protection par grillage
pendu et crans dynamiques ;
- les crans provisoires de protections
Les travaux dsigns ci-dessus aboutissent
la passation d'un march bons de com-
mande pour une dure maximum de trois
ans (soit une priode d'un an avec possibili-
t d'tre renouvel deux fois) ;
MONTANT MINIMUM ANNUEL DE
400.000,00 C TTC
MONTANT MAXIMUM ANNUEL DE
1.600.000,00 C TTC
Variantes autorises
Transmission par voie dmatrialise : auto-
rise
Code nomenclature:
45243100-3 "Ouvrages de protection des
falaises"
Lieu d'excution:
Sur le rseau routier national de la
Martinique et les quipements de la Rgion
Martinique
Adresse auprs de laquelle le dossier de
consultation peut tre obtenu :
Ce dossier sera remis gratuitement par la
D.D.E. Service des Routes Subdivision
Etudes et Travaux n" 1 Pointe de Jaham -
97233 SCHELCHER Tl. : 0596 59 57 81
- Fax : 0596 59 58 15, tous les jours
ouvrables de 7h30 13h00.
Lors du retrait du DCE le candidate devra
fournir tout lment d'identification permet-
tant de le contacter en cas de besoin.
Ce dossier peut tre tlcharg l'adresse
Internet sus-indique.
Modalits de financement du march :
Fonds propres du Conseil regional de
Martinique (Budget FIRT)
Dlai global de paiement : 45 jours
Avance forfaitaire de 5 % : prvue
Cautionnement et garanties exiges : Nant
Forme juridique que devra respecter le grou-
pement d'entrepreneurs le cas chant:
Groupement solidaire momentan
Adresse auprs de laquelle des renseigne-
ments d'ordre administratif peuvent tre
obtenus :
Conseil Rgional de la Martinique (service
des Marchs et de la Commande Publique)
ou en ligne l'adresse Internet sus-indique.
Adresse auprs de laquelle les renseigne-
ments d'ordre technique peuvent tre obte-
nus :
D.D.E. Subdivision Etudes et Travaux n" 1
l'adresse susvise ou en ligne l'adresse
Internet prcite.
Conditions d'obtention des documents
contractuels et des documents additionnels :
Obtention gratuite
Conditions de participation :
Critres de selection des candidatures
- Rfrences professionnelles du candidate
- Garanties techniques et financires
- Moyens
Critres d'attribution des offres
Enoncs dans le dossier de consultation des
entreprises savoir :
- la valeur technique des prestations : coeffi-
cient 5,5
- Prix des prestations : coefficient 4,5 %
Pices requires
- Liste correspondante dcrite dans le rgle-
ment de consultation, notamment :
* Lettre de candidature et declaration du can-
didat (conformes aux modles joints au dos-
sier de consultation),
Moyens techniques affects l'opration,
SRfrences pour des travaux similaires
effectus sur une route durant les 3 der-
nires annes,
Elements permettant d'apprcier les capa-
cits techniques et financires du candidate.
Dlai de validit des offres : 180 jours
Date limited de reception des offres :


LE LUNDI 03 JUILLET 2006 12H00
(HEURE DE MARTINIQUE)
Adresse laquelle les offres doivent tre
envoyes:
Reception des offres, par pli recommand ou
contre rcpiss au Conseil Rgional de la
Martinique Service des Marchs et de la
command publique rue Gaston Defferre -
Cluny 97200 Fort-de-France MARTI-
NIQUE ou en ligne ladresse Internet sus-
indique.
Dlai laiss au candidate attributaire pour pro-
duire les attestations sociales et fiscales
8 jours calendaires.
Autres renseignements:
Procedure dmatrialise
Le Conseil Rgional de Martinique met gra-
tuitement la disposition des candidates une
plate-forme de dmatrialisation accessible
via l'adresse Internet suivante:
http://www.cr-Martinique.fr rubrique "mar-
chs publics"
Cette plate-forme permet notamment (muni
de la rfrence d'identification du march
porte au present avis d'appel public la
concurrence) :
- la recherche des consultations passes par
la Region Martinique
- le tlchargement des avis, rglement de
consultation et DCE
- la transmission par voie lectronique des
dossiers d'offre.
Pour le tlchargement du DCE les candi-
dats sont invits bien renseigner le champ
"e-mail" en ce sens que cette adresse pour-
ra tre utilise afin de les informer des ven-
tuelles modifications apportes au DCE.
S'agissant de la transmission des offres par
voie dmatrialise, la personnel habilite
engager l'entit candidate doit tre titulaire
d'un certificate lectronique de classes 2 ou 3
dlivr par un prestataire agr afin de
signer son offre (voir liste des prestataires
agrs en page d'accueil de la plate-forme).
L'envoi en deux temps des dossiers d'offre
est autoris : les candidates ayant adress
l'empreinte de leur offre avant la date limited
de remise des offres auront un dlai de
16H00 compt partir de l'envoi de l'em-
preinte pour faire parvenir leur dossier d'offre
lui-mme dans le "coffre-fort lectronique" de
la Region.
Date d'envoi de l'avis la publication aux
organes de press : Le Mardi 6 Juin 2006.
FA 6439


AVIS D'ATTRIBUTION

Identification de la collectivit qui a pass le
march :
CONSEIL REGIONAL DE LA MARTINIQUE
Service des Marchs Rue Gaston Defferre
Cluny 97200 Fort-de-France
Objet du March :
Construction de sparateurs en bton du
type G.B.A. et D.B.A.
Critres d'attribution des offres .
valeur technique : 55 %
prix des prestations: 45 %
L'avis a-t-il fait l'objet d'une publication au
BOAMP? : OUI
L'avis a-t-il fait l'objet de rectificatif au
BOAMP? : NON
Date d'attribution du march : 08 Mars 2006
Nombre total d'offres reues: 03
SATRAPP 06 TMT 032
Mini : 375 000,00 C TTC
*Maxi : 1 500 000,00 TTC
Date de l'envoi du present avis la
Publication : 7 Juin 2006
FA 6440

AVIS D'ATTRIBUTION

Identification de la collectivit qui a pass le
march :
CONSEIL REGIONAL DE LA MARTINIQUE
Service des Marchs Rue Gaston Defferre
Cluny 97200 Fort-de-France
Objet du March :
RN9 Travaux d'amnagement du carrefour
de l'Etang Z'Abricot FORT-DE-FRANCE
Critres d'attribution des offres:
valer technique : 55 %
prix des prestations : 45 %
L'avis a-t-il fait l'objet d'une publication au
BOAMP ? : OUI
L'avis a-t-il fait l'objet de rectificatif au


BOAMP?: NON
Date d'attribution du march : 08 Fvrier
2006
Nombre total d'offres reues: 05
SMIRSA TP 06 TMT 027
- 1 465 604.98 C TTC
Date de l'envoi du present avis la publica-
tion : 7 Juin 2006.
FA 6441

AVIS D'APPEL PUBLIC
LA CONCURRENCE

Nom et adresse officials de l'organisme
acheteur: Dpartement de la Martinique
Personne responsible du march :
President du Conseil Gnral de la
Martinique Avenue des Carabes B.P. 679
97264 Fort-de-France Tl. : 0596 55 26 00
- Tlcopieur : 0596 55 37 87 adresse
Internet: http://www.cg972.fr.
Objet du march : FURNITURE DE SER-
VEURS ET D'LMENTS D'EXTENSION
DE SERVEURS POUR LES SERVICES DU
CONSEIL GNRAL DE LA MARTINIQUE.
Type de march de fournitures : Achat.
Des variantes seront-elles prises en compete :
Oui
Prestations divises en lots : Oui
Possibility de presenter une offre pour un ou
plusieurs lots.
Modalits essentielles de financement et de
paiement et/ou rfrences aux textes qui les
rglementent : Budget du dpartement sur
resources propres. Mandat administratif
dans un dlai de 45 jours aprs service fait
et reception des factures conformment
l'article 96 du dcret n* 2004-15 du
7.01.2004 portant Code des Marchs
Publics.
Langues pouvant tre utilises dans l'offre
ou la candidature : Franais.
Unit montaire utilise : l'euro.
Conditions de participation :
Critres de selection des candidatures :
capacits techniqeus et financires
Justifications produire quant auw qualits
et capacits du candidate :
- La lettre de candidature DC4,
- Imprim DC5 nouvelle version disponible
sur le site du Ministre de l'Economie, des
Finances et de l'Industrie l'adresse suivan-
te: www.minefi.gouv.fr,
- les pouvoirs de la personnel habilite pour
engager le candidate,
- si le candidate est en redressement judiciai-
re, la copie du ou des jugements prononcs
cet effect,
- la declaration que le candidate ne fait pas
l'objet d'une interdiction de concourir,
- le candidate, pour justifier qu'il a satisfait aux
obligations fiscales et sociales au 31
dcembre 2005 produit une declaration sur
l'honneur dment date et signe. Le mar-
ch ne pourra tre attribu au candidate que
sous reserve que celui-ci produise dans un
dlai de 10 jours les certificates dlivrs par
les administrations et organismes comp-
tents,
- les entreprises de plus de 20 salaries
devront fournir une attestation sur l'honneur
indiquant qu'elles ont satisfait l'ensemble
de leurs obligations au regard de l'article 44-
1 du cr i des marches publics (soit une
dcraration annuelle relative aux emplois de
p ajnnes handicapes, soit une declaration
indiquant l'acquittement d'une contribution
au "fonds de dveloppement pour l'insertion
professionnelle des handicapss".
- l'attestation sur l'honneur du candidate indi-
quant qu'il n'a pas fait l'objet, au course des 5
dernires annes, d'une condemnation ins-
crite au bulletin n" 2 du easier judciaire pour
les infractions vises aux articles L. 324-9, L.
324-10. L. 341-6, L. 125-1 et L. 125-3 du
code du travail,
- la presentation de la socit avec l'indica-
tion des moyens humans et matriels, du
chiffre d'affaires global et du chiffre d'affaires
pour la catgorie de fournitures prvues au
march pour les 3 derniers exercices,
- la liste des rfrences quivalentes de
moins de 3 ans.
Critres d'attribution:
Offre conomiquement la plus avantageuse
apprcie en function des critres noncs
dans le cahier des charges (rglement de la
consultation, lettre d'invitation).
Type de procedure : procedure adapte.


Date limited de reception des offres:
30 juin 2006, 12 heures.
Renseignements complmentaires:
Dure du march : 3 ans pour les lots 1 et 4;
1 an pour les lots 2 et 3.
Les documents sont tlchargeables sur le
site Internet du Conseil Gnral :
http://www.cg972.fr rubrique marchs
publics marchs procedure adapte.
Adresse auprs de laquelle les documents
peuvent tre obtenus :
Les dossiers de consultation peuvent tre
demands ou retirs, gracieusement jusqu'
la date limited de remise des offres l'adres-
se suivante: Dpartement de la Martinique -
Direction Gnrale Adjointe charge des
finances et des moyens Cellule Achat 19
rue Jacques Cazotte B.P. 679 97264 Fort-
de-France Cedex Tl. : 0596 55 37 86 -
Tlcopieur: 0596 55 37 87.
Date d'envoi du present avis la publication :
6 juin 2006.
Renseignements relatifs aux lots:
LOT(1) 1 -
Fourniture de serveurs informatiques
LOT(S) 2 -
Fourniture d'extension de mmoire vive
(ram) pour serveurs
LOT(S) 3 -
Fourniture d'extensions de stockage
(disques, lecteurs de bande) pour serveurs
LOT(S) 4 -
Mise niveau du systme informatique d'ex-
ploitation du muse de la Pagerie.
FA 6442


AVIS D'ATTRIBUTION DE MARCH

L'avis d'appel public la concurrence a-t-il
fait l'objet d'une publication ?
Parution n : 137A REF 239 du 30/07/2005
NOM ET ADRESSE OFFICIALS DE L'OR-
GANISME ACHETEUR:
Dpartement de la Martinique Htel du
Dpartement Avenue des Carabes 97200
FORT-DE-FRANCE.
OBJET DU MARCH:
Objet du march :
Ralisation d'un clairage public et de che-
minement pitons sur la RD 44 du PR 3 au
PR 4+500 Commune de Schoelcher
Type de march de travaux : Excution
CRITERES D'ATTRIBUTION RETENUS:
Offre conomiquement la plus avantageuse
apprcie en function des critres noncs
ci-dessous :
Prix des prestations (pondr 40 %)
Dlai d'excution (pondr 35 %)
Valeur technique (pondr 25 %)
(Matriel et personnel mis disposition pour
la ralisation de l'opration, phasage prvi-
sionnel de l'opration, mmotechnique per-
mettant de rpondre aux dispositions du
march, SOPAQ).
PROCEDURES
Type de procedure
Appel d'offres ouvert pass en application
des Articles 33 3"al. et 57 59 du CMP
ATTRIBUTION DU MARCH
LOT: 1 Eclairage pu
Titulaire : GETELEC MARTINIQUE 97232
LAMENTIN CEDEX 2
March N": 06019
Tranche ferme :
Designation : Premire section du bourg de
Schoelcher PR 4+500 l'universit PR
3+700
Montant : 142 866,00 Euros H.T.
Tranche Cond. 1 :
Designation : Deuxime section de l'universi-
t PR 3 + 700 au giratoire de l'Edmond
PR 3 + 000
Montant : 144 498,00 Euros H.T.
Tranche Cond. 2:
Designation : Troisime section au niveau de
la bretelle d'accs avec la RN2
Montant : 32 576,00 Euros H.T.
RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES:
Date d'attribution du march : 07/02/2006
Date de notification du march : 17/05/2006
Date d'envoi du present avis la publication:
07 Juin 2006.
FA 6443











ANNONCES LiGALES


Jeudi 15 Juin 2006 Justice n 24 Page 14


AVIS D'APPEL PUBLIC
LA CONCURRENCE

March public de TRAVAUX

IDENTIFICATION DE L'ORGANISME QUI
PASSE LE MARCH:
Type d'organisme : Dpartement
Nom et adresse officials de l'organisme
acheteur:
Dpartement de la Martinique Htel du
Dpartement -Avenue des Carabes 97200
Fort-de-France.
OBJET DU MARCH :
Objet du march : REPARATION D'APPON-
TEMENTS ET QUAIS DEPARTEMENTAUX
Type de march de travaux : Excution
Estimation : 353 330 C HT
Lieu d'excution : Le littoral du dpartement
CARACTERISTIQUES PRINCIPALS:
March unique
Nature et tendue:
March fractionn bons de command
Le montant total des commander pour la
priode initial du march est compris entire
un minimum et un maximum, dfinis comme
suit :
Seuil minimum: 150 000,00 Euros H.T.
Seuil maximum : 600 000,00 Euros H.T.
Ces montants seront identiques pour les
priodes de reconduction.
Variantes limites autorises.
Prestations divises en lots : Non
Dure du march ou dlai d'excution :
Le march est conclu pour une piode initia-
le de 1 an computer de la notification du
march. Le march est renouvelable pour 3
priodes de un an.
CONDITIONS RELATIVES AU MARCH :
Cautionnement et garanties exigs :
Le dossier de consultation sera remis
chaque candidate contre le pavement par
chque libell l'ordre du Payeur
Dpartemental de 15.00 , reprsentant une
participation aux frais de reprographie,
conformment l'article 41 du Code des
Marchs Publics.
Modalits essentielles de financement et de
paiement :
Le dlai global de paiement est de 45 jours.
Modalits de financement:
Cette operation est finance par le budget
dpartemental. Ce march est couvert par
l'Accord sur les Marchs Publics (A.M.P.)
Forme juridique que devra revtir le groupe-
ment d'entrepreneurs, de fournisseurs ou de
prestataires de services (le cas chant) :
Groupement solidaire ou conjoint avec man-
dataire solidaire.
CONDITIONS DE PARTICIPATION:
Renseignements en vue de la selection des
candidatures
Critres de selection des candidates:
Garanties et capacits techniques et finan-
cires
Rfrences professionnelles
Situation juridique Capacit conomique et
capacit technique rfre.nes requires:
Dca.ratin sur h oneur dment date et
signe par le candisat pwur ju'Efir:
a) Qu'il satisfad aur, cigarinrs fcicales et
sociales ;
b) Qu'il ne faith pas I"r.e jOii'n.re inrterdifcion
de concourir ;
c) Qu'il n'a pas fat. rer aeu eosurs des3 cinq
demieres srwnist. fine codam.a'rton ins-
crite au bulletin n' 2 du c-ier' jrlicire pour
les infractions s v~is a/ ar L324-9, L324-
10. 341-6, L125-1, L1253, du Code du
Travail ;
d) qu'il a satisfait sux dinJspsit ins des
articles L323-1, L323-8-2, L,323-8-5 du
code du travail, pour les entreprises de plus
de 20 salaries
- si le candidate est en redressement judiciai-
re, la copie du ou des jugements prononcs,
- les documents relatifs aux pouvoirs de la
personnel habilite pour engager le candidate,
- le ou les renseignements permettant d'va-
luer les capacits professionnelles tech-
niques et financires du candidate,
- declaration indiquant les effectifs du candi-
dat et l'importance du personnel d'encadre-
ment, pour chacune des trois dernires
annes,
- declaration concernant le chiffre d'affaires
global et le chiffre d'affaires concernant les
travaux auxquels se rfre le march, rali-
ss au course des trois derniers exercices,


- la liste des rfrences de travaux quiva-
lents en course d'excution ou excuts au
course des cinq dernires annes, indiquant
notamment le montant, la date et le destina-
taire ou
la declaration du candidate (DC5) ; dment
remplie et signe (les candidates sont invits
pour des raisons pratiques privilgier ce
document qui regroupe la totalit des attes-
tations vises l'article 46 du CMP.
Rfrences professionnelles et capacity
technique rfrences requires:
Prestation similaire avec un montant quiva-
lent sur les cinq dernires annes,
chacune des rfrences ou qualifications
prcites pourra faire l'objet d'quivalence.
CRITERES D'ATTRIBUTION:
Offre conomiquement la plus avantageuse
apprcie en function :
des critres pondrs comme suit :
Valeur technique 40% (production d'un
mmoire technique)
- qualits des essences de bois, quipe-
ments inox et caoutchouc (provenance, soli-
dit, performance, garantie...)
- organisation matrielle du chantier
- engagement sur le nettoyage du chantier
- measure d'hygine et de scurit sur le
chantier
Prix des prestations 60 %
- Prix forfaitaire et dcomposition
- prix unitaires et sous-dtails de prix
PROCEDURES:
Mode de passation : Marchs ngocis avec
mise en concurrence pass en application
de l'Article 35-1.1 du CMP
CONDITIONS DE DLAI :
Date limited de reception des candidatures :
20/07/2006 12H00
Dlai minimum de validit des offres : 120
jours
AUTRES RENSEIGNEMENTS:
La collectivit propose le mode de transmis-
sion lectronique pour la consultation (remi-
se des candidatures et remise des offres).
Cependant, les candidate restent libres de
choisir le mode de transmission paper.
Transmission lectronique : les candidates
trouveront sur le site : www.cg972.fr, les
modalits permettant de s'inscrire. Aprs
l'inscriptin, les candidates devront se procurer
un certificate numrique leur permettant de
transmettre leur pli.
Transmission paper : les plus seront adres-
ss par tout type d'envoi clos permettant de
dterminer de faon certain la date et l'heu-
re de leur reception notamment : lettre
recommande avec accus de reception ou
remise contre rcpiss.
Les modalits d'envoi sont prcises dans le
rglement de la consultation.
Le dossier de consultation des entreprises
pourra tre tlcharg sur le site internet :
www.cg972.fr. l'exception des plans qui
pourront tre retirs sur support paper au
bureau des marchs et conventions.
Date d'envoi du present avis la publication :
08/06/2006.
ANNEXE I Adresses complmentaires
Adresse pour renseignements d'ordre admi-
nistratif el technique :
Administratifs :
Direction Gnrale Adjointe charge des
Equipements, de l'Eau, des Affaires
Economiques et des Transports Bureau
des Marchs et Conventions Immeuble
Concorde Route de la Folie 97200 FORT-
DE-FRANCE Tl.: 0596 59 83 70 0596
596505
Techniques :
Direction des Infrastructures et de l'Eau -
Immeuble SGBA 97200 FORT-DE-FRAN-
CE Tl. : 0596 59 84 89
Adresse laquelle peuvent tre obtenus les
documents et envoys les plis :
Direction Gnrale Adjointe charge des
Equipements, de l'Eau, des Affaires
Economiques et des Transports Bureau
des Marchs et Conventions Immeuble
Concorte Route de la Folie 97200 FORT-
DE-FRANCE.
Les candidatures peuvent tre transmises
par lettre recommande avec accus de
reception ou dposes contre rcpiss.
La transmission des candidatures par voie
lectronique est autorise.
FA 6444


AVIS D'APPEL PUBLIC
LA CONCURRENCE

3me CONSULTATION

Identification de l'organisme qui passe le
march:
CONSEIL REGIONAL DE LA MARTINIQUE
Service des Marchs et de la command
publique Rue Gaston Defferre Cluny -
97200 Fort-de-France Martinique Tl.:
0596 59 63 00 Tlcopie : 0596 72 68 10
Adresse internet: http://www.cr-martinique.fr
rubrique "marchs publics"
Personne responsible du march :
Le President du Conseil Rgional
Procedure de passation :
Procedure adapte en vertu de l'article 28 du
code des Marchs publics (CMP)
Objet de la Consultation :
Travaux de constructions modilaires l'Htel
de Region Lot 3
Rfrence d'identification du march:
HOTEL-06-OP2
Caractristiques principles:
Etendue de la prestation. Notamment:
Totalit de la structure mtallique devant
recevoir la couverture ;
Les lments de couverture compris tous
les accessoires
L'escalier mtallique accs au 1er tage
comprise palier, gardens corps et rambardes
Autre :
Transmission par voie dmatrialise ;
autorise
Prestations divises en lots:
Lot 3- Structures mtalliques escalier
mtallique Peinture.
NB : Les lots 1 (Constructions modulaires) et
2 (VRD Gros uvre) sont en course d'attri-
bution.
Lieu d'excution des travaux:
Ville de Fort-de-France (MARTINIQUE)
Dlai d'excution du march :
4 mois environ pour les trois lots
Adresse auprs de laquelle le dossier de
consultation peut tre obtenu :
Ce dossier sera remis gratuitement par le
Coseil Rgional Service des Marchs et de
la command Publique Rue Gaston
Defferre Cluny 97200 Fort-de-France -
Tl.: 0596 59 63 91.
Lors du retrait du DCE le candidate devra
fournir tout lment d'identification permet-
tant de le contacter en cas de besoin.
Ce dossier peut tre galement tlcharg
l'adresse Internet sus indique.
Condition de participation :
Critres de selection des candidatures
les garanties et capacity techniques et
financires
les rfrences professionnelles des candi-
dats
les moyens
Pices requises:
Liste correspondante dcrite dans le rgle-
ment de consultation, notamment :
Lettre de candidature et declaration du can-
didat (modles joints au dossier de consulta-
tion),
Moyens techniques affects l'opration;
Rfrences pour des travaux similaires
effectus durant les 3 dernires annes,
Elements permettant d'apprcier les capa-
cits techniques et financires du candidate.
Dlai de validit des offres : 180 jours
Adresse auprs de laquelle des renseigne-
ments d'ordre administratif peuvent tre
obtenus :
Conseil Rgional de la Martinique (Service
des Marchs et de la Commande Publique)
ou en ligne l'adresse Internet sus indique.
Adresse auprs de laquelle des renseigne-
ments d'ordre technique peuvent tre obte-
nus :
Service Technique du Conseil Rgional Tl. :
0596 59 64 24) ou en ligne l'adresse
Internet sus indique.
Date limited et lieu de reception des offres:
LE 26 JUIN 2006 A 12H00
Adresse laquelle les offres doivent tre
envoyes:
Reception des offres, par pli recommand ou
centre rcpiss au Conseil Rgional de la
Martinique Service des Marchs et de la
command publique Rue Gaston Defferro -
Cluny 97200 Fort-de-France MARTI-
NIOUE ou en ligne l'adresse Internet sus
indique.


Dlai laiss au candidate attributaire pour pro-
duire les attestations fiscales et sociales:
8 jours calendaires.
Autres renseignements:
Procedure dmatrialise
Le Conseil Rgional de Martinique met gra-
tuitement la disposition des candidates une
plate-forme de dmatrialisation accessible
via l'adresse Internet suivante
http://www.cr-martinique.fr rubrique "mar-
chs publics"
Cette plate-forme permet notamment (muni
de la rfrence d'identification du march
porte au present avis d'appel public la
concurrence) :
- la recherche des consultations passes par
la Region Martinique
- le tlchargement des avis, rglement de
consultation et DCE
- la transmission par voie lectronique des
dossiers d'offre.
Pour le tlchargement du DCE les candi-
dats sont invits bien renseigner le champ
"e-mail" en ce sens que cette adresse pour-
ra tre utilise afin de les informer des ven-
tuelles modifications apportes au DCE.
S'agissant de la transmission des offres par
voie dmatrialise, la personnel habilite
engager l'entit candidate doit tre titulaire
d'un certificate lectronique de classes 2 ou 3
dlivr par un prestataire agr afin de
signer son offre (voir liste des prestataires
agrs en page d'accueil de la plate-forme).
L'envoi en deux temsp des dossiers d'offre
est autoris : les candidates ayant adress
l'empreinte de leur offre avant la date limited
de remise des offres auront un dlai de
16H00 compt partir de l'envoi de l'em-
preinte pour faire parvenir leur dossier d'offre
lui-mme dans le "coffre-fort lectronique" de
la Region.
Date d'envoi de l'avis la publication:
Le 08 Juin 2006
FA 6445

AVIS D'APPEL PUBLIC
LA CONCURRENCE

March public de TRAVAUX

Identification de l'organisme qui passe le
march :
Type d'organisme : Dpartement
Nom et adresse officials de l'organisme
acheteur :
Dpartement de la Martinique Htel du
Dpartement Avenue des Carabes 97200
FORT-DE-FRANCE
OBJET DU MARCH:
Objet du march : TRAVAUX DE REMPLA-
CEMENT DES MENUISERIES EXTE-
RIEURES DU COLLEGE HUBERT NERO
DU LORRAIN
Type de march de travaux : Excution
Classification CPV (Vocabulaire commun
des marchs)
Objet principal :
descripteur principal : 45421000-4
descripteur supplmentaire (le cas chant) :
E065-6
Estimation : 225.065,82 C HT
Lieu d'excution : LORRAIN
CARACTERISTIQUES PRINCIPALS:
March unique
Refus de variantes
Prestations divises en lots : Non
Dure du march ou dlai d'excution:
Dure : 16 semaines computer de la rcep-
tion de l'ordre de service
Les candidates pourront proposer un autre
dlai, sans toutefois dpasser le dlai maxi-
mum prcit.
CONDITIONS RELATIVES AU MARCH :
Cautionnement et garanties exigs :
Le dossier de consultation sera remis
chaque candidate contre le paiement par
chque libell l'ordre du Payeur
Dpartemental de 15.00 , reprsentant une
participation aux frais de reprographie,
conformment l'article 41 du Code des
Marchs Publics.
Modalits essentielles de financement et de
paiement :
Lo dlai global do paiement est do 45 jours.
Modalits de financement : Cette operation
est financo par le budget dpartemental.


Suite en page 10









NOTRE AMERIQUE


Jeudi 15 Juin 2006 Justice n 24 Page 15


Prou: Victoire d'Alan Garcia


Si la victoire d'Alvaro Uribe aux lec-
tions prsidentielles de la Colombie
tait attendue, celle d'Alan Garcia, au
Prou, tait moins vidente.
Le dimanche 4 juin, en effet, le social-
dmocrate Alan Garcia, president du
Prou de 1985 1990, a t de nou-
veau lu, battant ainsi le nationalist
de gauche Ollanta Humala.
Au premier tour, il n'avait obtenu que
20 % des suffrages exprims, ce qui a
fait craindre son camp une victoire
d'Ollanta Humala.
La press a soulign le rle jou par le
president vnzulien Hugo Chavez
durant la champagne lectorale pru-
vienne, en faveur d'Humala, et expli-
qu le succs de Garcia par ce qui a t
prsent aux lecteurs comme une
inadmissible ingrence trangre.
Cela est vrai en parties. En effet,
Chavez qui n'a jamais cach sa sym-
pathie pour Humala a clairement
exprim l'ide que c'tait lui et non pas
Alan Garcia qui convenait au Prou.
Le dimanche 28 mai, au course d'un
"Allo president" enregistr dans la
ville bolivienne de Tihuanaco, il a trai-
t Alan Garcia de canaille, de menteur
et de corrompu, et a dclar que s'il
tait lu, le Vnzula romprait ses
relations avec le Prou.
Il est vrai qu'Alan Garcia avait dj
commenc profrer des insultes
son gard et que le president sortant
Alejandro Toledo s'tait attir de vives
critiques de la part de Chavez pour sa
conception des relations entire
l'Amrique Latine et les Etats-Unis.
Rappelons qu'Alan Garcia a men le
Prou la ruine conomique au course
de son premier mandate et que sa rpu-
tation de canaille est bien mrite.


Pour vaincre, il a utilis l'arme de la
peur, faisant croire aux lecteurs que
si Humala gagnait le Prou devien-
drait une colonie du Vnzula. Il s'est
par ailleurs alli aux conservateurs,
bnficiant ainsi des voix de la candi-
date de droite Lourdes Flores.
A cet gard, il est significatif qu'au soir
de la victoire, ses partisans aient exhi-
b une banderole sur laquelle il tait
crit : "Le Prou a gagn", ce qui sous-
entend "contre le Vnzula".
Ce rflexe anti-vnzulien a des
racines profondes en ralit. Il faut
savoir que le Prou a t la dernire
colonie sud-amricaine avoir accd
l'indpendance au dbut du 19e
sicle. L'aristocratie crole pruvienne
n'tait pas acquise l'ide d'indpen-
dance. Et c'est l'arme de la Grande
Colombie, compose essentiellement
de Vnzuliens et commande par
Bolivar et Sucre, qui a cras l'arme
espagnole en 1825, librant ainsi le
Prou.
Les conservateurs pruviens n'ont
jamais apprci leur just valeur les
sacrifices consentis par les
Colombiens, les Vnzuliens et les
Equatoriens pour librer le Prou du
joug espagnol.
Malgr tout, il faut esprer que
Chavez ne mette pas execution sa
menace de rompre les relations avec le
Prou. Ce serait une erreur politique
don't le principal bnficiaire serait
l'imprialisme nord-amricain.
Le people pruvien ne peut tre puni
pour avoir vot majoritairement en
faveur du "corrompu"Alan Garcia.

M M. Belrose


Axa (Assurances) dga-
ge un bnfice record de
plus de 4 milliards d'eu-
ros en 2005, grce l'as-


surance-vie


et


l'pargne retraite.


La meilleure performan-
ce de son histoire. Axa,
le numro deux euro-
pen de l'assurance der-
rire l'allemand Allianz
a annonc, mardi 28
fvrier, une progression
de 24 % du rsultat op-
rationnel 3,3 milliards
d'euros et une hausse de
12% du bnfice net,
4,173 milliards d'euros
en 2005. Pour saluer
cette performance, le
dividend vers aux
actionnaires progress
de 44%, 88 centimes
par action.


Le group a profit
d'une conjoncture por-
teuse dans l'assurance-
vie, l'pargne retraite et
la gestion d'actifs.


ANNONCES LIGALES


Suite de la page 14
Ce march est couvert par l'Accord sur les
Marchs Publics (AMP).
Forme juridique que devra revtir le groupe-
ment d'entrepreneurs, de fournisseurs ou de
prestataires de services (le cas chant) :
Aucune forme de groupement impose
l'attributaire.
CONDITIONS DE PARTICIPATION :
Renseignements en vue de la selection des
candidatures :
Critres de selection des candidates:
Garanties et capacits techniques et finan-
cires
Rfrences professionnelles
Situation juridique Capacit conomique et
capacity technique rfrences requises :
Voir les renseignements et documents non-
cs dans le rglement de la consultation.
CRITRES D'ATTRIBUTION :
Offre conmiquement la plus avantageuse


apprcie en function :
des critres pondrs comme suit:
le prix des prestations 60 %
le dlai d'excution 40 %
PROCEDURES:
Mode de passation : Appel d'offres ouvert
pass en application des Articles 33 3al. et
57 59 du CMP.
CONDITIONS DE DLAI :
Date limited de reception des offres :
05/07/2006 12H00
Dlai minimum de validit des offres : 120
jours
AUTRES RENSEIGNEMENTS:
La collectivit propose le mode de transmis-
sion lectronqiue pour la consultation (remi-
se des candidatures et remise des offres).
Cependant, les candidates restent libres de
choisir le mode de transmission paper.
Transmission lectronique : Les candidates
trouveront sur le site : www.cg972.fr, les
modalits permettant de s'inscrire. Aprs


l'inscription, les candidates devront se procu-
rer un certificate numrique leur permettant
de transmettre leur pli.
Transmission paper : les plus seront adres-
ss par tout type d'envoi clos permettant de
dterminer de faon certain la date et l'heu-
re de leur reception notamment : lettre
recommande avec accus de reception ou
remise contre rcpiss.
Les modalits d'envoi sont prcises dans le
rglement de la consultation.
Le dossier de consultation des entreprises
pourra tre tlcharg sur le site internet :
www.cg972.fr
Date d'envoi du present avis la publication :
09/06/2006
ANNEXE I Adresses complmentaires :
Adresse pour renseignements d'ordre admi-
nistratif :
DGSTE Bureau des Marchs et
Conventions Immeuble Concorde Route
de la Folie 97200 Fort-de-France.


Auprs de:
Tl. : 0596 59 65 05
Adresse pour renseignements d'ordre tech-
nique:
DGSTE Direction des Btiments et
Colleges Boulevard Pasteur 97200 Fort-
de-France.
Auprs de:
M. MANETTE
Tl. : 0596 59 85 94
Adresse auprs de laquelle les documents
peuvent tre obtenus et laquelle doivent
tre envoys les plis:
DGSTE Bureau des Marchs et
Conventions Immeuble Concorde Route
de la Folie 97200 Fort-de-France.
Les offres peuvent tre transmises par lettre
recommande avec accus de reception ou
dposes contre rcpiss.
La transmission des offres par voie lectro-
nique est autorise.
FA 6446








socIT


Selon la NOAA

amricaine :

La saison

cyclonique

2006 sera

"hyperactive"


L'Administration national oca-
nique et atmosphrique amricaine
(NOAA) a annonc le 22 Mai der-
nier que la saison cyclonique 2006
sera "trs active". Elle a dbut le
ler juin.
Il y aurait 80 % de probability pour
que la saison cyclonique soit "au-
dessus de la normale.
En 2006, il y aura continuation des
conditions associes, telles que
l'augmentation leve de la temp-
rature de la surface de l'eau, qui
ont favoris des saisons cyclo-
niques en moyenne au-dessus de la
normal depuis 1995.
Cela confirm la provision du pro-
fesseur Gray de l'Universit du
Colorado d'une saison "trs active".
La NOAA prdit entire 13 et 16
temptes baptises, 8 10 oura-
gans et 4 6 ouragans "majeurs"
d'intensit 3, 4 ou 5 sur l'chelle
Saffir-Simpson.
L'quipe du Colorado suspect
comme cause de l'augmentation de
l'intensit des ouragans l'augmen-
tation de la circulation thermohali-
ne de l'Ocan Atlantique au lieu du
rchauffement de la plante.
Dbat de spcialistes.
Selon la NOAA, la temperature
ocanique a cru de plusieurs dixi-
me de degrs Celsius au course du
20e sicle.
Et ce sont les missions de gaz
effet de serre qui sont responsables
de la monte en puissance des
ouragans. Les activits humaines
missionn de gaz carbonique C02),
plus que les causes naturelles, qui
62 % expliquent cette hausse de
la temperature. La dgradation du
climate dcoule donc de l'irresponsa-
bilit des dirigeants capitalistes
amricains.
La prime de risque "ouragans" est


de retour sur le march
car l'infrastructure n
amricaine n'est pas enc
blie aprs les dommages c
les ouragans Katrina et
l'an dernier.
20 % de la production de :
Golf du Mexique et du
Etats-Unis est toujours ar
Autrement dit, la saison c.
"hyperactive" peut faire n
prix du ptrole en t.
Cette anne, les prnoms
ptes se formant sur l'A
seront : Alberto, Bery
Debby, Ernesto, Florence
Helene, Isaac, Joyce, Kir
Michael, Nadine, Osca
Rafael, Sandy, Tony, V
William.
Ainsi, en 2006, si les prvi
spcialistes amricains se
justes, on pourrait avoir la
me anne cyclonique hy
consecutive.




Gran Je

Matinik

Une russi


La premiere dition des
Matinik" s'est termine 1
comme elle avait dbut
avec une crmonie dig


i 0 t '


&, *. 3


Satisfaction de l'exc
premiers Jeu


Jeudi 15 Juin 2006 Justice n" 24 Page 16


ptrolier olympiade.
ergtique L'Excutif regional n'a pas lsin
:ore rta- sur les moyens pour cet vne-
auss par ment : lever de drapeau, dfil des
Rita de dlgations aux couleurs cha-
toyantes et logo regional omnipr-
)trole du sent, trophe original pour les
Sud des vainqueurs et fleurs pour les filles.
rrte. Outre l'aspect sportif, la mise en
yclonique valeur de l'artistique et un feu d'ar-
nonter les tifice gant pour la clture.
Pour ce "moment fort de rconcilia-
des tem- tion avec nous-mmes", samedi
tlantique aprs-midi au stade du Lamentin,
l, Chris, un public jeune en majority, que
, Gordon, les organisateurs auraient souhai-
k, Leslie, t voir plus nombreux, se pressait
r, Patty, dans les tribunes. Ils taient venus
alerie et honorer et voir des jeunes athletes
batailler ferme pour recevoir le tro-
sions des phe Grand J. Ils ont pu assister
Srvlent la remise des rcompenses des
Squatri- vainqueurs dans les 21 disciplines
peractive participants.
Cette manifestation mise en place
et finance entirement par la col-
M.B. lectivit rgionale, se veut le trem-
plin pour "faire gagner la
Martinique du sport", indique
Alfred Marie-Jeanne. Ceci tra-
vers la creation d'une lite sportive
* et la reconnaissance des milliers de
bnvoles les entourant.
ite Le movement sportif dans son
I t ensemble s'est rjoui de cette mise
en avant des jeunes martiniquais
qui brillent souvent dans l'ombre.
"Gran J De l'avis des dirigeants des ligues,
e 10 juin cela a t une russite tant au
le 7 juin, niveau de la participation que de
ne d'une l'enthousiasme suscit par le chal-
lenge.
Au-del des que-
relles politiciennes
intestines dues
l'parpillement des
pseudo pouvoirs,
cette initiative
rgionale mrite
d'exister et devrait
perdurer pour le
Salbien d'une jeunesse
en qute de ralisa-
_, ; k tion. Forte de l'ad-
i Q;-.~~' hsion du monde
sportif, la collectivi-
-. t rgionale devrait
renouveler la mani-
:utif regional aprs les festation dans deux
x Martiniquais. ans.


M C.B.




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs