Group Title: Justice (Fort-de-France, Martinique)
Title: Justice
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00088914/00064
 Material Information
Title: Justice hebdomadaire du Parti communiste martiniquais
Uniform Title: Justice (Fort-de-France, Martinique)
Physical Description: v. : ill. ; 36 cm.
Language: French
Creator: Parti communiste martiniquais
Publisher: Le Parti
Place of Publication: Fort-de-France, Martinique
Publication Date: May 18, 2006
Copyright Date: 2006
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: World politics -- Periodicals -- 1945-1989   ( lcsh )
Periodicals -- Martinique   ( lcsh )
Politics and government -- Periodicals -- Martinique   ( lcsh )
Genre: review   ( marcgt )
newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: Martinique
 Notes
General Note: Description based on: 65e. année, no. 17 (26 avril 1984); title from caption.
General Note: Latest issue consulted: 70. année, no 8 (22 févr. 1990).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00088914
Volume ID: VID00064
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 15715741
lccn - 90641373

Full Text
S' HEBDOMAlAIRE D'INFO NATION COMMU~N'S

Pour la Responsabilit et le Dveloppement vritable.


22


MAI 2006


FACEAU


NLO COL O5ALIS4/E


BUTTONS POUR LA



RES/POI 8AILITE


Grossier !
"L'Expansion",
rend les
fonctionnaires
responsables
du "retard" de
dveloppement
RASSEMBLEMENT

Va-t-il fire
bouger la
gauche








SA KA PAS


Jeudi 18 Mal 2006 Justice n" 20 Page 2


SA'KA PAS ....................p.2
EDITO ........................p. 3
22 Mai 2006 : Nouveaux dfis et nou-
velles formes de lutte
ECONOMIE ....................p. 4
Grossire attaque de "L'Expansion"
POLITIQUE .....................p. 5
Le Forum Social CaribenLettre des 40
UMP reactionn de Serge Larcher)Le
PCM rpond l'invitation du RDM
SOCIAL .................. P. 6
Air Carabes et les stagiaires
Sant: Dclaration de la CDMT
Logement social : Motion du Conseil
Gnral
POLITIQUE....................p. 7
Naissance du RDM
22 ME ......................p.8-9
22 Mai 1848 "l'esclave se libre" (A.
Nicolas)
FRANCE.......................10
L'affaire Clearstream
ANNONCES LGALES .....p. 11 15
NOTRE RGION ..............p. 16
Haiti: Ren Prval invest Prsident
10 Mai 2006 : Premire commmoration
de l'abolition de l'esdavage en France.

JUSTICE
Administration : 71 86 83
Rdaction : 63 13 20
Fax : 63 13 20
Ed.Justice @ wanadoo.fr




Fondateur: Jules MONNEROT
(8 Mai 1920)
Angle rues A Aliker & E. Zola
Fort-de-France Tl. 71 86 83
Commission Paritaire n 0111 I 87526
26 Janvier 2006
Directeur de la Publication :
Fermand PAPAYA
Mqiyet : Frdric Antiste
Inpresion :
.. ,,, 1r 0,r,,.,,, i ,. ,,, ,*,A
: !" .a 1 .' .' 'l ,' fv-F
I 2," 1 ,


Protection contre la
peste aviaire
Interdiction
d'introduction
d'oiseaux en Martinique
(Extraits communique Prfecture
du ll Mai 1006)

L'pizootie international de peste
aviaire de type H5N1 hautement
pathogne continue inexorablement
son extension gographique. Le terti-
toire de la France mtropolitaine est
contamin depuis le 18 fvrier 2006 ;
depuis, l'pizootie s'est largement
rpandue travers le continent afri-
cain.
Pour l'instant la "zoneAmriques"n'est
pas encore concerne.
Les voies de son ventuelle contamina-
tion sont :
(...) 3) Des introductions par l'Homme
d'oiseaux contamins. Ce risque doit
tre pris en compete car il semble en
grande parties responsible des "sauts
gographiques" de la maladie et est
rapport comme une des voies les plus
probables de la contamination du conti-
nent africain.
La Guadeloupe, la Guyane et la
Martinique sont particulirement
concernes par cette troisime voie de
contamination puisque la trs grande
majority des volailles vivantes sont
introduites en provenance de la mtro-
pole soit sous forme de poussins soit
sous forme d'oufs cover. De plus le
flux de passagers entire la mtropole et
nos territoires est rgulirement
accompagn d'oiseaux de basse-cour ou
de compagnie.
Aussi afin de matriser au mieux ce
risque, l'Arrt Prfectoral n' 061527
du 9 mai 2006 relatif l'interdiction
d'introduction d'oiseaux et d'ufs
cover en Martinique a t sign par le
Prfet.
Cet arrt tablit dans son article 1er
l'interdiction d'introduire des oiseaux
ou des Sufs cover en Martinique
computer du ler juin 2006, tant titre
commercial qu' titre particulier (...).


Crash
Difficults pour
le versement des
advances conomiques

Une aide d'urgence devant tre attri-
bue aux victims du crash arien de la
West Caribbean Airways du 16 aot
2005 fait l'objet de litige entire


l'Association des families victims
(AVCA) et le reprsentant de l'assureur
brsilien Asuguradora Colseguros de la
compagnie, Me Alain Manville.
130 personnel seraient concernes.La
"quittance provisionnelle", document
indispensable avant tout versement
d'acomptes de l'assureur, pose probl-
me. Les families souhaitent le modifier
sur plusieurs points. Et l'avocat de l'as-
sureur soutient qu'il ne peut agir seul
sans en avertir son client.
L'assureur brsilien s'tait engag
verser des avances conomiques de
l'ordre de 25.000 euros pour les veufs,
les concubins, les concubines ; de
10.000 euros pour les enfants orphelins
et encore 10.000 euros pour les per-
sonnes ges en dpendance cono-
mique.
Pour l'AVCA "la stratgie de la compa-
gnie d'assurance consist dbourser le
plus tard possible et, dans l'hypothse
o elle verserait de l'argent, sa stratgie
est ensuite de le rcuprer le plus tt que
possible (...)".
Des propositions de modification de la
fameuse "quittance provisionnelle" ont
t transmises par Me A. Manville la
compagnie d'assurance.
En attendant les families souffrent.


Crash de la West-
Carribean le 16 aot
3 nouveaux
corps identifies

Vendredi 12 mai s'est tenue
Madiana, une runion avec les
families des victims de cette catas-
trophe. Aprs neuf mois, la justice
tenait expliquer aux families
endeuilles l'tat actuel de la situation
en prsentant des lments de l'enqu-
te.
L'coute de l'enregistrement des
conversations l'intrieur du cockpit
(les fameuses botes noires) a plong
dans la perplexit bien des gens. Est-ce
l'inconscience ou le sang-froid qui fit
que les trs jeunes pilots ne manifes-
trent pas, jusqu' la dernire minute,
un quelconque dsarroi ? Par contre
les pilots ont annonc l'arrt des
moteurs, mais pour l'expert en avia-
tion, ancien commandant de bord, les
moteurs tournament encore...
Conformment la coutume rserve
aux accidents collectifs, d'autres
runions d'information organises par
la Justice se drouleront. Une autre
est prvue durant les grandes
vacances. D'ici l, les questions trouve-
ront-elles rponses, les indemnisations
commenceront-elles ?








Jeudi 18 Mal 2006 Justice n 20 Page 3


22 Mai 2006

Nouveaux dfis et nouvelles forces de lutte


Bientt le people martiniquais
clbrera dans la joie le 158
anniversaire du 22Mai 1848,
c'est--dire de cette grande
rvolte d'esclaves qui obligea le
gouverneur, reprsentant
supreme du pouvoir colonial
franais, dcrter l'abolition
de l'esclavage.
La Martinique de 2006 est trs
diffrente de cette de 1848.
Depuis son passage, en 1946, du
statut de colonie celui de
dpartement, elle a connu de
profonds changements dans les
domaines politique, cono-
mique, social et cultural.
Certes, elle offre au regard
tranger une apparence de
pays dvelopp et riche, mais
en ralit son conomie est
artificielle et fragile.
Nous sommes devenus une no-
colonie dpartementale.
Le chmage, singulirement
celui des jeunes, outre qu'il est
moralement unacceptable, est
source de violence, de dlin-
quance et de dsespoir, donc
socialement dangereux. La
function publique d'Etat ou
Territoriale et les fonds euro-
pens et franais sont, avec le
tourism et l'agriculture, les
principles sources de revenues.
Alors que beaucoup de nos
concitoyens vivent dans la pau-
vret et que le nombre des SDF
(sans domicile fixe) augmente
rgulirement, du fait notam-
ment de la consommation de
drogues "dures", on assisted
une consommation effrne de
products, utiles ou superflus,
parfois dangereux pour la
sant physique et mental, en
provenance d'ailleurs, fonda-
mentalement des pays dvelop-
ps.
Les terres agricoles, quand
elles ne sont pas empoisonnes
par des products chimiques,
sont transformes en terrains
constructibles sur lesquels
fleurissent aussitt de belle vil-
las.


Notre richesse artificielle, la
dfiscalisation, la "douceur" de
notre climate, les lois sociales
franaises, encore relativement
avances, tout cela attire un
nombre croissant de migrants :
caribens, latino-amricains,
africains, europens, asia-
tiques, levantins, etc.
Le Martiniquais de vieille
souche, le crole, risque
terme de devenir minoritaire
dans son pays. En tout cas, se
pose d'ores et dj la question
de savoir qui est "martini-
quais", car alors que notre pays
s'ouvre ainsi l'immigration,
une bonne parties de son
people, pour des raisons
diverse don't le chmage, se
trouve ailleurs, singulirement
en France.
Nos frres migrs en France
ne forment pas une classes
social homogne. Parmi eux il
y a des bourgeois et des petits-
bourgeois bien intgrs sociale-
ment, mais la majority est
constitute d'ouvriers et de
petits fonctionnaires employss
des hpitaux et posters sur-
tout). La couleur de leur peau
se rvle un obstacle leur
accs au march du travail et
au logement, dans une socit
franaise elle-mme malade o
le racism augmente pas de
gant.
Leurs enfants se trouvent sou-
vent confronts un problme
d'identit, surtout ceux qui
vivent dans les banlieues o la
dure ralit les rend solidaires
d'autres fils d'immigrs origi-
naires d'Afrique Noire et du
Maghreb. Dans une France
dsormais multiethnique et
pluriculturelle o la tentation
du repli communautariste est
forte, les Martiniquais les
Antillo-guyanais en gnral -
doivent faire entendre leurs
voix et s'organiser pour
dfendre leurs lgitimes int-
rts, sans s'isoler du reste de la
population franaise ni se cou-


ti


M. Belrose

per de leurs racines cari-
bennes.
Rendre hommage nos
anctres africains, saluer la
mmoire de nos hros de mai
1848, c'est bien sr aller en
masse sur les lieux de leurs der-
nires luttes contre l'odieux
systme esclavagiste ; c'est
faire rsonner le tambour
annonciateur de la rvolte et
symbol de notre attachment
notre Mre l'Afrique ; mais
c'est aussi et surtout nous
armer intellectuellement pour
dchiffrer notre present com-
plexe et contradictoire et pour
tracer les voies de l'avenir.
En Mai 1848, les esclaves ont
triomph parce qu'ils taient
unis dans la determination,
parce que d'autres avant eux,
ici en Martinique, ailleurs (
Saint-Domingue, au Venezuela,
au sein des mtropoles colo-
niales europennes) avaient
men le combat abolitionniste.
l nous appartient, sous des
formes diffrentes imposes
par une situation diffrente, de
continue leur combat pour la
libert et la dignit. Nous
devons lutter contre notre ali-
nation culturelle, contre les
mauvaises habitudes hrites
du pass colonial, contre les
nouvelles former de la tutelle
colonial et laborer, dans
l'unit des forces de progrs, un
project politique, conomique,
social et cultural susceptible de
mettre notre pays sur la voie
du dveloppement vritable,
dans le cadre d'une large auto-
nomie vis--vis de la France et
de l'Europe.


EDITOR







[CONOMIE


M


Dsigns boucs missaires

du "retard de dveloppement"


Nouvelle attaque contre la
prime dite de "vie chre" dans
les DOM et tous les dispositifs
fiscaux particuliers accords
outre-mer.
C'est le journal conomique,
proche du patronat,
"L'Expansion" du 26 Avril der-
nier qui porte le coup sous le
titre "L'outre-mer touffe
d'tre le paradise des fonction-
naires".

Si le tourism et la banane voient leur
comptitivit "fortement compromise",
dest la faute aux 40 plus de 100 % de
majoration des salaires des fonction-
naires, ne craint pas d'crire Yves-
Michel Riols, envoy special du maga-
zine aux Antilles.
Dans le simplisme, il va plus loin : "Ce
retard de dueloppement de l'outre-mer
s'explique en parties par le poids des
grllires des fonctionnaires et leur effet
de di#torqion sur l'conomie locale",
ffirme-t-il sans aucune dmonstra-

SE pourtant, les dpartements et col-
,i.is' .'.I d'',Iilr-nmrr reoivent de la
p~rt de lEtat prs de 11 milliards d'eu-
ff p an, t~i--il~ wlign,.
fukta~ ~laissent dsirer dans
il 4,!,r.,.-i." (I la France", affirmed le

"Lffi~I y@ en aens inverse des
.it.-;, : de l'.E] M(I, rl 'IlNSEE
4 f4Aff fii4 d",lsed d dveloppe-
ffLat M PF i El sidrent que l'co-
w fflrftigqUls@ fau passage de
fg ***) y. fta IT.n"'ii

vertueuse". Le journal relve que, en
dpit de dcennies d'investissements
publics, "l'outre-mer continue d'afficher
un chmage endmique, un nombre
record de RMistes et un PIB par habi-
tant de moiti infrieur celui de
l'Hexagone".
Et de noter l'existence de bidonvilles
sur les collins entourant Fort-de-
France.
Tout cela parce que, cause des sursa-
laires des fonctionnaires, "le secteur
priv peut difficilement chapper la
spirale des rmunrations" et cela
mine la comptitivit des DOM et des
COM par rapport leurs voisins
immdiats (Ile Maurice, Saint-
Domingue).
Pas plus le petit dbut de dmonstra-
tion.
Sont cits comme accusateurs paten-
ts du rle nfaste du "statut dor" des
fonctionnaires : Patrick Lecurieux-
Durival, Prsident du MEDEF-
Martinique, Fernand Odonnat, res-
ponsable de la CGPME-Martinique,
Marcel Osenat, ex-Prsident de la
Chambre de Commerce, Guy Lordinot,
Maire de Sainte-Marie et organisateur
d'un colloque contre les 40 %.
Un "archipel d'exceptions" sont dnon-
ces dans la foule: les congs bonifis,
la bonification des retraites d'une
anne pour quatre annes, les 35 % de
majoration de retraites la Runion et
l'abattement d'impt sur le revenue de
30% aux Antilles et de 40% en
Guyane qui cotent l'Etat quelque
2,22 milliards d'euros par an.
Retour de bton non prvu, sans
doute, par le patronat martiniquais,
"L'Expansion" s'en prend aussi la


dfiscalisation, l'abattement d'un
tiers de l'impt sur les bnfices des
socits et aux exonrations de
charges sociales patronales de la loi
Perben, de la LOOM et de la LOPOM.
On apprend que la dfiscalisation co-
tera l'Etat 400 millions d'euros en
2006 au profit de 6.400 personnel et
qu'elle crera 1.897 emplois outre-mer
pour un cot moyen de 248.000 euros
par emploi !
Ces cadeaux au patronat des colonies
n'ont pas la mme function que les
complments de rmunration des
fonctionnaires. Ils alimentent les sur-
profits.
L'outre-mer n'est donc pas un "para-
dis" pour les seuls fonctionnaires. I
cote cher la France endette de
Chirac-Sarkozy.
En ralit, "L'Expansion" fait des fonc-
tionnaires les boucs missaires de
l'chec du systme colonial dparte-
mental et du "retard de dveloppe-
ment" des DOM et COM. Il se veut le
porte-parole du vieux courant carti-
riste reprsent au Parlement par
Pierre Mhaignerie, Jean Arthuis et
autres Marc Laffineur et Henri Torre
qui sont cits l'appui de cette charge
politiquement oriente et assez gros-
sire pour un journal du niveau de
"L'Expansion".
Il faut savoir que l'essentiel des
dpenses de l'Etat franais se transfor-
me en profits pour les socits capita-
listes franaises qui contrlent l'cono-
mie de l'outre-mer : sur 1 E dpens
0,80 E retournent la France.

M Antoine Gilles


leudi 16 Mal 2006 Justice n" 20 Page 4



Grossire attaque de


"L'Expansion" contre


les fonctionnaires des


DOM et COM.








POLITIQUE


Jeudi 18 Mal 2006 Justice n" 20 Page 5


Le Forum Social Cariben continue


Aprs quelques turbulences,
le Forum Social Cariben se tien-
dra en Martinique du 5 au 9 juillet
2006.
Plusieurs fois repouss, le Forum
Social se prsente comme une "ren-
contre de militants syndicaux, d'colo-
gistes, de fministes, de dfenseurs des
droits humans, de crateurs, d'ar-
tistes, de citoyens membres ou pas de
structures collectives" (Appel du 1er
Mai 2006 aux travailleurs, aux mili-
tants, aux responsables syndicaux).
Le Comit d'Initiative pour le FSC
affirme qu'il est "une occasion unique
de rencontres, d'changes, de dfini-
tions de projects, d'enrichissement cultu-
rel et human, de dtente et d'action
contre le nolibralisme et ses effects des-
tructeurs sur l'humanit entiree.
Le Comit d'Initiative Martiniquais
(CIM) se runit la Maison des
Syndicats tous les mercredi 17H30.
Son site Internet est : wwwfsc2006-


martinique.comi.
L'adresse mail est : fsc2006@hot-
mail.fr.
Et l'adresse physique est : C/o UFM -


17, Rue Lamartine 97200 Fort-de-
France.
Dans une tribune intitule "Forum
Social Cariben : la caravane passe"
(FAdu 12/05/06), Rita Bonheur (UFM),
Yves Dordonne (LDH), Alfred Fontaine


(Sud), Landre Litampha
(Assaupamar), Philippe Pierre-
Charles (CDMT) et Yv-Marie Sraline
(OMDAC) rpondent l'ancien res-
ponsable du Forum, Joseph
Virassamy, en le qualifiant de "pyro-
mane qui crie au feu" et annoncent que
"le Forum Social Cariben se tiendra
sur des bases plus srieuses et raison-
nables". Le soutien du Conseil
Regional est annonc aprs le dpart
de Joseph Virassamy.
Toutes les directions syndicales ont t
invites s'associer et il est fait appel
l'adhsion au project soit " titre indi-
viduel, titre d'une section syndicale,
d'une fdration syndicale, d'une
branch, d'une confdration ou d'une
central"
Rappelons que "Justice" avait adhr
la premiere initiative et continue
soutenir cette dmarche.

M M.B.


Le PCM rpond

l'invitation du RDM

(...) Monsieur le Prsident et cher compatriot,
Au nom du Parti Communiste Martiniquais, je vous remercie
de votre aimable invitation assister au Congrs constitutif du
Rassemblement des forces dmocratiques pour la Martinique.
Notre parti, attentif l'volution de la situation martiniquaise,
porte intrt cet vnement.
S'il est porteur de clarification idologique et politique, il peut
contribuer une dynamique de rassemblement des forces de
progrs pour laquelle nous luttons.
En effet, nous agissons pour relancer le processus institutionnel
et pour amener les forces de changement demander tous les
candidates l'lection prsidentielle franaise de se prononcer
clairement sur cette question.
C'est ce souci de Rassemblement dans l'intrt suprieur du
pays qui nous a conduits vous demander, en votre quality de
President du Conseil Gnral, ainsi qu'au Prsident du Conseil
Regional, par courier du 12Avril 2006, organiser le plus tt
possible les "Etats Gnraux de l'Emploi".
Nous sommes toujours dans l'attente de votre rponse.
Une dlgation de notre Parti sera prsente au congrs consti-
tutif du Rassemblement des Forces Dmocratiques pour la
Martinique.
Recevez, Monsieur le Prsident, l'expression de nos sentiments
anticolonialistes.

Le Secrtaire Gnral
Georges Erichot


Lettre des 40 UMP


Reaction de Serge Larcher,
Snateur de la Martinique
(Extraits)

Je m'tonne que les 40 dputs LFMP aient demand au
President de la Rpublique d'abroger l'Article 2 de la loi
reconnaissant l'esclavage comme crime contre l'humanit
dite Loi Taubira. Et ce, quelques jours de la clbration
des "mmoires de la traite ngrire, de l'esclavage, et de
leur abolition". C'est en effect le 10 mai la date officielle
commmorant en Mtropole cette abolition... Je dnonce
ici ce qui constitute en soi une provocation i...)
i...) Je suis scandalis, tout come de nombreux dmo-
crates, humanistes et militants pour les Droits de
l'Homme, face ce qui relve, en rait, de la tentation
revisionniste de la fange la plus reactionnaire du parti de
Monsieur Sarkozy.
L'histoire nous enseigne malheureusement qu'aucun
combat n'est jamais gagn dfinitivement. La reconnais-
sance de l'esclavage et la traite ngrire comme crime
contre l'humanit a fait l'objet d'un trs long combat, d'un
trop long combat... Mais enfin nous avons obtenu le res-
pect de la mmoire !
Pourtant cette tentative ngationniste prouve, s'il en tait
besoin, qu'il nous fait rester vigilants et plus encore, qu'il
nous faut nous mobiliser pour poursuivre le combat !








Jeudi 18 Mal 2006 Justice n 20 Page 6


Air Carabes attaque


par des jeunes stagiaires


Cinq jeunes Antillais (quatre
Guadeloupens et une Martiniquaise)
ont dcid d'attaquer Air Carabes
devant le Conseil de Prud'hommes.
Embauchs en formation en alternan-
ce contractt de qualification) ils esp-
raient tre embauchs l'issue de la
priode. Ils se sont vus proposer un
nouveau contract de qualification qu'ils
acceptent et, la fin, ils sont refuss
par Air Carabes.
Outre le fait qu'ils estiment avoir t
exploits pour faire un travail de pro-
fessionnel (steward et htesse) pay
65 % du SMIC, ils assurent n'avoir pas
effectu la parties thorique du second
stage assure par 1'NSER.


Certains des stagiaires dfendus par
I'UGTG considrent que le second
contract de qualification vaut une
embauche et ils demandent leur rin-
tgration en contract dure indtermi-
ne, un rappel de rmunration et des
dommages et intrts.
Une enqute sur les pratiques de
INSER est en course par la justice.
Air Carabes explique que les jeunes en
question n'ont pas t embauchs
parce que "tout simplement ils ne cor-
respondaient pas aux critres d'em-
bauche".
La multiplication des contracts de qua-
lification est une nouvelle forme d'ex-
ploitation des capitalistes.


Le spectre de 2005 plane en 2006 !
Le Conseil d'Administration du
CHU de Fort-de-France a examin
le budget de 2006 de l'tablisse-
ment travers son EPRD (Etat
Prvisionnel des Recettes et des
Dpenses).
La CDMT constate qu'en 2006 plus
encore, de grandes menaces psent
sur l'quilibre financier du CHU.
Il apparat que malgr les perspec-
tives de l'ARH, "sans aucun enga-
gement financier" les crances irr-
couvrables et les reports de charge
constituent un trou de trsorerie de
25 millions d'euros sur l'exercice
2006, si rien n'est fait.
A cela, viennent s'ajouter les
measures d'conomie du gouverne-
ment et l'exigence d'un plan de
retour l'quilibre de la gestion
financire du CHU.
Le sous-financement annonc pour
les hpitaux en 2006 a conduit des
tablissements en France voter
des budgets en deficit. Une situa-
tion qui, si elle n'est pas prise en
consideration, risque de toucher les
crdits de personnel ainsi que les


fournisseurs dj pnaliss.
Ce nouveau budget calamiteux en
2006 inhrent l'insuffisance chro-
nique des moyens financiers et aux
decisions drastiques du ministry de
la Sant, va aggraver le fonctionne-
ment du personnel dj contraint
de revenir sur ses congs, ses
repos, pour garantir la scurit des
soins. C'est la dgradation la cl
des conditions de travail du person-
nel soignant au regard de son effort
permanent pour rendre un service
public de quality, et c'est inaccep-
table.
La CDMT dnonce cette politique
de dstabilisation du CHU.
L'cart mcanique s'accrot chaque
anne entire les besoins minimaux
du CHU pour assumer sa mission
et les moyens octroys, et c'est into-
lrable. Depuis trop longtemps, le
CHU est confront une situation
de crise budgtaire, de trsorerie
assche, d'insuffisance d'effectif...
de reconnaissance de ses missions,
avec les consequences dsastreuses
notamment pour les personnel et
les fournisseurs (...).


Motion :

Financement du
Logement Social
la Martinique

Les lus du Conseil Gnral de
la Martinique, runis en sance
plnire le jeudi 11 mai 2006,
Mesurant l'important besoin en
matire de logement en
Martinique,
Considrant que les dotations
(AE et CP) annonces sont trs
largement insuffisantes pour
couvrir les besoins valus 84
hM don't 50 % en AE et 50 en
CP. par les services de l'Etat la
Martinique,
Considrant la dette de 9,OS
M imputer des CP annoncs
au titre de 2006,
Mesurant le risque que les gels
de crdits de paiement font cou-
rir aux oprateurs et aux entre-
prises artisanales intervenant
dans la construction ou la rno-
vation de logement,
Apportent leur soutien la
motion adopte par les membres
du Conseil Dpartemental de
l'Habitat, le mercredi 26 Avril
2006,
Demandent au Gouvernement
d'apurer sans dlai les dettes
gnres par les factures non
honores constates au 31
dcembre 2005,
Demandent au Gouvernement
d'abonder instamment les cr-
dits de la LBU pour 2006 hau-
teur des besoins estims et d'ac-
ter le principle d'une program-
mation pluriannuelle,
Demandent enfin au
Gouvernement de mettre fin la
distorsion de plus en plus gran-
de entire les autorisations d'en-
gagement et les crdits de paie-
ments, afin notamment de ne
pas compromettre les capacits
de production des oprateurs de
logements sociaux.


SOCIAL


Declaration du syndicate

CDMT/Sant du CHU

de Fort-de-France
(Extraits)






























''Il)











22 Mai 1848,


l'esclave se libre (A.,,,S)


j Bec & Plumes

22 Me :

Insupportable

falsification

historique
de
Marie-Hlne Lotin
et de RFO Martinique

Au journal tlvis de RFO
Martinique du jeudi 11 mai 2006,
Marie Hlne Lotin affirme : "En
1971, le PPM a commenc parler
du 22 Mai, date qui doit marquer
l'abolition de l'esclavage en
Martinique..."
Le journalist de service ne s'est
pas gn pour dire : "Le movement
de reconnaissance de restitution de
l'histoire a bien t initi locale-
ment avec des personnalits comme
Aim Csaire et Alfred Marie-
Jeanne..."
Professeur d'histoire, qui de plus se
rclame de l'anticolonialisme,
Marie-Hlne Lotin aurait d
avoir l'honntet de ne pas trahir
la vrit historique.
Il est important de rappeler,
chaque anne s'il le faut, que c'est
Gabriel Henry, alors Secrtaire
fdral du PC ds avril 1947,
qui fait tat du 2 Mai 1848 lors
d'une manifestation Fort-de-
France. Par la suite, deux autres
articles sont parus en 1950 et 1951
dans "Justice".
En avril 1960, Armand Nicolas,
historien, fit un discours pour
rtablir la vrit historique :
"22 Mai, l'esclave se libre".
Ce discours fera l'objet en 1962
d'une brochure qui ce jour a t
tire plus de 30.000 exemplaires
en plusieurs ditions.
Il a servi de document de rfrence


et de vulgarisation pour faire du 22
Mai la date de la revolution anties-
clavagiste martiniquaise.
Et tous ceux qui veulent s'informer
se servent encore de la brochure
crite par Armand Nicolas.
Aussi la lecture du professeur
d'histoire est plutt partisan. On
a l'impression que l'tude de l'his-
toire de ce pays n'a commenc
qu'avec l'arrive des patriotse" en
politique.
La Martinique est reconnaissante
Armand Nicolas pour sa contri-
bution la connaissance de notre
histoire.


D'ailleurs, "L'Histoire de la
Martinique" en trois tomes est
remis aux htes de passage la
Region par le Prsident Alfred
Marie-Jeanne.
Nous ne pouvons pas accepter les
contre-vrits de M-H. Lotin sans
ragir d'autant qu'elle a eu le
mme comportement propos des
vnements de Chalvet l'gard de
la CGTM et du PCM.
M.-H. Lotin fait passer la passion
politique avant l'exigence de
rigueur scientifique.


- op CN N
"Le 22 Mai est un acte historique majeur
des masses esclaves qui brisent
elles-mmes leurs chaines"


Q22 MIE







Jeudi 18 Mal 2006 Justice n 20 Page 8 et 9


Extrait de l'dition
de 1967
(en avant-propos)
de"La Rvolution
Antiesclavagiste
de Mai 1848 en
Martinique"

h'Crti C <:n.-ft:- '1f';.']-lC-..


IF ;V M.4 1RW4
el tioUe cotmba< daJjourd'hui

...tet;.r l***t,*


I f" " ^ M f G

"Aujourd'hui que, comme tous les
peuples du monde, nous voulons
forger nous-mmes notre destin, la
connaissance de notre histoire
nous aidera mieux comprendre
la ncessit de prendre en mains la
direction de nos affairs.
Cette petite brochure a t rdige
sur la base d'articles que jai
publis dans le journal "Justice" et
dune conference prononce en
avril 1960, Fort-de-France,
l'occasion de 'anniversaire de
'abolition de l'esclavage.
La premiere dition de 1962 a t
vit puise. Elle a t remanie et
complte la suite de nouvelles
recherches effectues aux Archives
en 1966. Elle se veut 'hritire des
efforts de Jules Monnerot pour
crire une histoire populaire
destine ceux qui travaillent et
qui peinent. En levant le voile sur
une des plus belles pages de notre
pass, elle se veut une modest
contribution dans la grande
bataille que nous menons pour
devenir nous-mmes".

A Nikoas
Avril 1967


LoITamira

Le Conseil Gnral

ragit

Motion

Pour le maintien de

l'article 2 de la loi du 21 Mai 2001


Les lus du Conseil Gnral de la
Martinique, runis en sance pl-
nire le jeudi 11 Mai 2006,
Ont pris connaissance avec
indignation de la dmarche ini-
tie par 40 dputs UMP deman-
dant au Prsident de la Rpublique
l'abrogation de l'article 2 de la loi
du 21 Mai 2001 "portant reconnais-
sance, par la France, de la traite et
de l'esclavage comme crime contre
l'humanit",
Tiennent dnoncer le caract-
re ngationniste de cette
dmarche,
Tiennent dnoncer cette nouvelle
provocation manant de parlemen-
taires qui taient dj l'origine
notamment de l'article 4 de la loi
du 23 fvrier 2005 tendant faire
reconnatre le "rle positif" de la
colonisation,
Rappellent que l'esprit de la loi
du 21 mai 2001 est notamment :
- de permettre la France de
regarder son pass en face,
- de dnoncer l'une des pires entre-
prises historiques de dshumanisa-
tion, dans laquelle le racism, et
notamment le racism anti-noir,
trouve aujourd'hui une de ses
sources les plus importantes,
- d'inciter lutter contre toutes les
former d'esclavage qui perdurent
aujourd'hui dans diffrentes
rgions du monde.
Soulignent que toute volont de
donner suite cette dmarche ne
pourrait tre ressentie que comme
une marque de mpris, notamment
l'gard des peuples d'Afrique et
des Antilles,
Raffirment leur attachment
l'ensemble des dispositions de la loi
du 21 Mai 2001 et donc au main-
tien de son article 2 qui dispose
que : "Les programmes scolaires et
les programmes de recherche en


histoire et en sciences humaines
accorderont la traite ngrire et
l'esclavage la place consquente
qu'ils mritent. La cooperation qui
permettra de mettre en articulation
les archives crites disponibles en
Europe avec les sources orales et les
connaissances archologiques accu-
mules en Afrique, dans les
Amriques, aux Carabes et dans
tous les autres territoires ayant
connu l'esclavage sera encourage
et favorise".

Loi Taubira

Declaration

politique du

Parti

Socialiste

Guyanais

Le 8 Mai 1945, les forces alle-
mandes rgrogrades et nazis
capitulaient.
Les forces rtrogrades et rac-
tionnaires de l'UMP, elles ne
capitulent pas !
Aprs avoir essay de faire
reconnatre les bienfaits de la
colonisation dans un texte de loi
qui a t combattu et condamn
par tous les dmocrates et pro-
gressistes de nos pays respec-
tifs, le mme group de l'UMP
l'Assemble Nationale, tente de
vider de son contenu et de sa
porte historique la loi Taubira
qui la suite d'un long proces-
sus a reconnu l'esclavage
comme un crime contre l'huma-
nit.








FRANCE


Jeudi 18 Mal 2006 Justice n 20 Page 10


"L'affaire Clearsiream"

ou la dcomposition de 'Etat UMP


Il est indniable que la France est un
pays malade, aux plans conomique,
social et politique, comme l'ont rvl
rcemment la rvolte des banlieues et
la lutte triomphante contre le CPE de
la jeunesse lycenne et tudiante
appuyes par les organizations syndi-
cales, et comme le dmontre la sordide
"affaire Clearstream", interminable
feuilleton politico-financier qui fait le
bonheur des mdias, singulirement
des grands quotidiens et hebdoma-
daires parisiens.
Cette affaire complique qui pue la
manipulation a exacerb la rivalit
entire Dominique de Villepin, premier
ministry, et Nicolas Sarkozy, ministry
de l'intrieur, deux frres ennemis
don't Chirac, politiquement affaibli, a
fait les deux principaux pilliers du gou-
vernement. Tous deux aspirent avec la
mme vhmence tre le prochain
president de la Rpublique. Leur riva-
lit, dj ancienne, est vieille d'au
moins douze ans et date de l'poque de
l'affrontement entire Chirac et
Balladur, deux zls dfenseurs des
intrts du grand capital.
A la base de l"'affaire Clearstream" il y
a un soupon de corruption pesant sur
des industries de l"aronautique et de
l'armement ainsi que des fonction-
Snaires des services de renseignement
franais, soupon li la vente, en
1981, de six frgates militaires
Tawan. Ces frgates avaient t qui-
pes par Thomson-CSF, group qu'une
froce competition oppose au group
Matra-Hachette, lequel a fusionn
avec Aeropostiale pour donner nais-
sance au group franco-allemand
EADS, o l'on retrouve le fameux
Jean-Louis Gergorin, celui que tout
semble designer comme "le corbeau"
qui a tout dclench.
En novembre 2003, Gergorin remet au
gnral Philippe Rondot, officer de
renseignement, conseiller auprs de la
ministry de la defense Michelle Alliot-
Marie, et surtout ami de Dominique
de Villepin, un listing des comptes
de la banque luxembourgeoise
Clearstream, listing dcod par un cer-
tain Lahoud et contenant des noms
d'industriels, d'hommes politiques de
gauche et de droite, de maffieux ayant
soi-disant touch des pots de vin l'oc-


casion de la vente des six frgates.
En mai 2004, le juge Van Ruymbeke,
qui enqute sur l'affaire des frgates
de Taiwan, reoit un listing envoy soi-
disant anonymement par le "corbeau",
listing o ne figurent pas les noms des
personnalits politiques dnonces
Rondot. Le "corbeau" rcidive le 24
juin en envoyant une liste comportant
885 noms, don't les patronymes hon-
grois du pre de Nicolas Sarkozy.
L'affaire clate au grand jour quand,
dbut juillet 2004, Le Point reoit le
dossier Clearstream et titre
"Gravissime affaire d'Etat".


Sarkozy / Villepin
L'Etat UMP en dcomposition

Nicolas Sarkozy s'en empare alors,
portant plainte pour dnonciation
calomnieuse et accusant Dominique
de Villepin de ne pas l'avoir averti de
l'enqute mene par le gnral Rondot,
alors que tout laisse entendre mainte-
nant qu'il tait au courant.
L'affaire a rebondi rcemment avec
l'audition de Rondot par les juges.
Suite la deposition de celui-ci,
Dominique de Villepin a avou l'avoir
charge en janvier 2004 d'une mission
confidentielle sur les conditions de la
vente des frgates, mais s'est dfendu
de lui avoir demand une quelconque
enqute sur Nicolas Sarkozy, lequel ne
le croit pas ou fait semblant de ne pas
le croire.Evidemment, l"affaire
Clearstream" est loin de son dnoue-
ment et il parat douteux que la vrit


clate un jour, tellement les protago-
nistes sont enclins mentir et
brouiller les pistes. Nous assistons
une vaste manipulation o Dominique
de Villepin est la cible privilgie de la
grande press. L'UMP est divise et
l'Etat chancelle. Jacques Chirac, inca-
pable de maintenir l'harmonie au sein
du gouvernement, raffirme son sou-
tien son premier ministry, et rsiste
comme il peut aux appeals venant d'une
parties de la gauche tendant obtenir
la dmission du gouvernement, voire
des lections anticipes.
Pendant ce temps, les problmes co-
nomiques, sociaux du pays deviennent
secondaires et Sarkozy continue sa
champagne de sduction de l'lectorat
de Le Pen et de Villiers.
L'lection prsidentielle, cause profon-
de des rebondissements de l"'affaire",
aura lieu normalement en 2007.
L'heure du bilan n'est donc pas encore
venue pour Chirac. Mais il n'est pas
hasardeux d'affirmer que celui-ci aura
t l'un des plus mauvais presidents
de la Cinquime Rpublique. Sa
rlection en 2002 peut tre considre
comme un accident provoqu par la
division de la gauche franaise. Jospin
limin de la course, la peur de Le Pen
poussa les lecteurs plbisciter
Chirac, lequel se crut alors autoris
mener une politique ultra-ractionnai-
re inspire par le MEDEF, au profit
des puissances d'argent.
Pour 2007, la grande bourgeoisie a
d'ores et dj choisi son candidate, qui
n'est autre que Nicolas Sarkozy. Il
appartiendra la gauche franaise de
runir les conditions de la victoire afin
de barrer la route la droite et de
redonner espoir aux travailleurs et
aux jeunes maltraits par l'ultralibra-
lisme.
Quant aux forces de progrs martini-
quaises, elles devront formuler des
propositions communes ou conver-
gentes soumettre ceux des candi-
dats qui solliciteront les suffrages du
people en se prvalant des idaux de
la gauche : propositions allant dans le
sens de la responsabilit martiniquai-
se, du respect de notre identity et du
dveloppement vritable.

M M. Belrose










ANNONCES LGALES


Jeudi 18 Mai 2006 Justice n 20 Page 11


AVIS DE CONSTITUTION

Avis est donn de la constitution d'une
Socit prsentant les caractristiques sui-
vantes :
DENOMINATION SOCIAL : LA BOULAN-
GERIE
FORME : Socit Responsabilit Limite
SIGE SOCIAL : Quartier Desmartinire -
97211 RIVIRE-PILOTE
OBJET: La vente de pain domicile, la bou-
langerie et la patisserie locale
DURE: La dure est de 99 annes comp-
ter de la date d'immatriculation la Chambre
des Mtiers
CAPITAL: 34.323 euros
GRANT : Monsieur MARIE REINE
Stphane n le 05/06/1981 au Marin demeu-
rant au Quartier Desmartinire 97211
RIVIRE-PILOTE.
IMMATRICULATION : la Chambre des
Mtiers.
Pour avis,
Le Grant
FA 6296
INSERTION CONSTITUTIVE
Suivant acte sous seing priv en date du
12/04/2006, il a t constitu une Socit
Responsabilit Limite prsentant les carac-
tristiques suivantes :
DENOMINATION SOCIAL : ADONAI C.G.
CREATIVE
CAPITAL INITIAL VARIABLE : 7 500 C
SIEGE SOCIAL : Rue Cherry 97212
SAINT-JOSEPH
OBJET : La prestation de service en tout
genre, la fabrication de maquette, la repro-
duction de tous projects, de construction,
d'amnagement, intrieur et extrieur, des-
sin, designer.
OBJET SECONDAIRE : Fabrication de tout
objet d'art et de dcoration, et artisanale.
L'import export, et toutes operations immobi-
lires et financires entrant dans le cadre de
son fonctionnement et de son objet.
La Socit sera immatricule au Registre du
Commerce et des Socits de Fort-de-
France.
Pour avis, le Grant
FA 6297
AVIS DE CONSTITUTION
En date du 04 Mai 2006, il a t constitu
une SARL prsentant les caractristiques
suivantes: ETHNIK WORLD IMPORT
Denomination : EWI
Adresse : Bois Lzard 97226 LE MORNE
VERT
Objet: Importation, distribution et commerce
de gros et detail de tous biens agro-alimen-
taires et d'quipements divers.
Dure : 99 ans
Capital : 500 C
Les Grants :
Sadrine KENOUCHE demeurant La'
Palmeraie 97250 FONDS-ST-DENIS
Stphanie CLEMENT demeurant Bois
Lzard 97226 MORNE VERT.
Immatriculation au Registre du Commerce
en course.
Pour avis, le Grant
FA 6298
AVIS DE CONSTITUTION
Suivant acte sous seing priv il a t consti-
tu une socit prsentant les caractris-
tiques suivantes :
Denomination: UNE VIE NOUVELLE
Forme : SARL
Capital social : Le capital initial est fix la
some de 7 500 euros
Sige social : Petite Rivire 97232
LAMENTIN
Objet : La socit a pour objet la vente de
products dittiques et vgtariens
Dure : 99 ans dater de son immatricula-
tion au Registre du Commerce et des
Socits.
Grant : Madame JEAN-LOUIS pouse
MARMONT Vanessa Gwladys Madame
PERIAN pouse JEAN-LOUIS Karine
Marina.
Immatriculation : La socit sera immatricu-
le au Registre du Commerce et des
Socits de la Martinique.
Pour avis,
Les Grants
FA 6299


AVIS DE CONSTITUTION

Aux terms d'un acte sous seing priv en
date du 03 Janvier 2005, il a t constitu
une SARL don't les caractristiques sont les
suivantes :
DENOMINATION SOCIAL : VESANES
BTP
CAPITAL SOCIAL: 7 500 C don'tt 6 000 C en
nature)
OBJET : L'tude, la conception, le suivi, le
contrle et ralisation de tous travaux en
entreprise gnrale de btiment et travaux
publics pour tous ou certain corps d'tal, la
conception, la fabrication et la pose d'ou-
vrages mtalliques, la renovation, la rhabili-
tation gnrale. la location gnrale, en
Martinique et tout autre Dpartement fran-
ais.
SIGE SOCIAL : Btiment AB Esc. 3 N
C001 Cit Dillon 97200 FORT-DE-FRAN-
CE
DURE : 99 ans
GERANT: Monsieur VESANES Louis-Ren
demeurant Route de Didier Immeuble
Alpha 1 Appt. 104 Morne Coco 97200
FORT-DE-FRANCE
La socit sera immatricule au RCS de
FORT-DE-FRANCE.
Pour avis, le Grant
FA 6300

SOCIETY DE DEVELOPPEMENT
TOURISTIQUE
SODETOURS-
SIge social : Immeuble La Houssaye
Zone de Jambette
97232 LAMENTIN
RCS : FORT-DE-FRANCE
B 421 232 695
(98 B 1121)

AVIS DE PUBLICITY

Aux terms du procs-verbal de l'assem-
ble gnrale extraordinaire du 5 mai 2006
il rsulte que la collectivit des associs
1 a pris acte de la dmission en tant que
grant de M. Eric De LA HOUSSAYE et a
nomm en quality de nouveau Grant sta-
tutaire, M. Joachim JANVIER demeurant
44B Rue Franois Rustal Route de
Moutte 97200 Fort-de-France pour une
dure indtermine. Article 16 des sta-
tuts a t modifi en consequence. Le
nom de Eric De LA HOUSSAYE a t sub-
stitu dans les status celui de M.
Joachim JANVIER.
* a dcid d'adopter comme nouvelle
denomination social:
SOCIETY CARIBEENNE DE
RPARATION ET D'ENTRETIEN AUTO-
MOBILE
Sa modifi l'objet social tel que suit:
- le ngoce de gros et dtail de tous acces-
soires, lubrifiants et pieces dtaches pour
automobiles et vhicules divers,
- la prestation de tous services concernant
les vhicules, par tous procds,
- la socit peut recourir en tous lieux
tous actes ou operations de quelconque
nature et importance qu'ils soient, ds lors
qu'ils concourent ou peuvent concourir,
facilitent ou peuvent faciliter la ralisation
des activits vises aux alinas qui prc-
dent, ou qu'ils permettent de sauvegarder,
directement ou indirectement, les intrts
commerciaux ou financiers de la socit
ou des entreprises avec lesquelles elle est
en relation d'affaires.
Les status ont t modifis en cons-
quence.
Pour avis
FA 6301

AVIS DE CONSTITUTION

Avis est donn de la constitution d'une soci-
t prsentant les caractristiques suivantes
DENOMINATION SOCIAL: ACTU IMMO
FORME : Socit Responsabilit Limite
CAPITAL: 1.000 euros
SIGE SOCIAL : 18, Rue Sibosy, Plateau
Fofo, 97233 SCHOELCHER
OBJET SOCIAL: La gestion, la commercia-
lisation, la location de biens immobiliers et
en gnral toutes activits d'Agence
Immobilire.
DURE : 99 annes computer de son imma-


triculation au Registre du Commi
Socits
GRANCE : Mlle Sylvie Elisabetl
demeurant : Rsidence Altam
Hermes Appt. n 30 Quartie
97232 LAMENTIN
IMMATRICULATION : Au Re
Commerce et des Socits.
Pour avis


ANNOUNCE LGALE

Mr Tonny MARCELLIN grant d
SOCATT, par assemble gnral
naire en date du 24 avril 2006. a
changement de denomination de
nire : PROVIAB SARL don't le s
est situ au 22 Lot. Marvel Aca
LAMENTIN.
Le Grant
Tonny MARCELLIN


AVIS DE CONSTITUTION

Par acte sous seing priv il a t
une socit responsabilit limit
ter du 28 Avril 2006 prsentant I
ristiques suivantes :
DENOMINATION SOCIAL : S
LAV
CAPITAL en numraire : 7 500,0(
SIGE SOCIAL : Quarter Fo
Reine 97260 MORNE-ROUGE
OBJET: La laverie automatique
DURE : 99 ans
GRANT: Monsieur SAINTE RC
CHINE Daniel, demeurant 19 B L
Les Tropiques 2,5km Route i
97200 FORT-DE-FRANCE, de
franaise, n le 01/01/1965 Fort
Martinique, mari, sous le regime
ration des biens, oprateur de pri
La socit sera immatricule au
commerce et des socits d
France.


AVIS DE CONSTITUTION

Par acte sous seing priv il a t
une socit civil immobilire
28 Avril 2006 prsentant les cara
suivantes :
DENOMINATION SOCIAL : SC
GERAIE
CAPITAL en numraire : 1.000,0(
SIGE SOCIAL: Quartier Fond
- 97260 MORNE-ROUGE
OBJET : L'acquisition, l'administ
gestion par location et autreme
immeubles et biens immobiliers.
DURE : 99 ans
LE PREMIER GRANT:
1. Monsieur SAINTE ROSE FI
Daniel, demeurant 19 B Lotiss
Tropiques 2,5km Route de Did
FORT-DE-FRANCE, de national
se, n le 01/01/1965 Fort-d
Martinique, mari, sous le regime
ration des biens, oprateur de pri
LE DEUXIME GRANT:
2. Madame SAINTE ROSE FP
Cline, demeurant 19 B Lotiss
Tropiques 2,5km Route de Did
FORT-DE-FRANCE, de national
se, ne le 09/07/1979 Fort
marie, sous le regime de la sp
biens, professeur des coles.
La socit sera immatricule au
commerce et des socits d
France.


AVIS DE CONSTITUTION

Par acte SSP en date FdF du 1l
Forme : SARL
Denomination : CONSTRUCT
MENTS CARAIBE
Sige social : Petite Rivire
Pelletier 97232 LAMENTIN
Objet : Maonnerie, BTP, Co
Rehabilitation
Capital : 8 000 euros en nature
Dure : 99 ans
Grant: Mme BARAST Maximise
Petite Rivire Quartier Pelleti


erce et des

h RETORY
ira Bt.
r Acajou -


LAMENTIN.
Immatriculation de la socit au RCS de
FdF.
Pour avis
FA 6307


egistre du Laure COLARDEAU
Avocat la Cour
Droit des Socits et Droit Fiscal
FA 6302 Vronique MARTIN
Avocat la Cour
16, rue Henri Becquerel
Z.I. de Jarry (97122) BAIE-MAHAULT
e la SARL Tl. : 0590 25 55 00 Fax : 0590 26 89 74
e extraordi- e-mail : colardeau.martln@wanadoo.fr
procd au
Scette der- AVIS DE CONSTITUTION
ige social
ijou 97232 Aux terms d'un acte sous seing priv en
date ROBERT du 04/05/2006, enregistr
au Service des Impts des Entreprises de
TRINIT, sous les mentions bordereau n
FA 6304 2006/158 Case n" 5, il a t constitu une
Socit Responsabilit Limite prsentant
)N les caractristiques suivantes:
DENOMINATION: CH INVEST
constitu SIGE SOCIAL : Habitation Bellevue, Vert
e comp- Pr, LE ROBERT (97231)
es caract- OBJET : La socit a pour objet dans les
dpartements, territoire et collectivits
SARL ETU d'outre-mer, en France et l'tranger :
La prise de tous intrts et participation par
0 euros tous moyens, apports, souscriptions, achats
nds Marie d'actions, d'obligations et de tous droits
sociaux dans toutes socits, affaires ou
entreprises ;
Les tudes mobilires et immobilires,
>SE FRAN- industrielles ou commercials;
otissement L'achat, la vente et la-location de tout mat-
de Didier riel.
nationality DURE : 30 annes
t-de-France CAPITAL: 8 000 euros
de la spa- GRANCE : Monsieur Claude HAYOT,
se de vue. demeurant Habitation Bellevue, Vert Pr,
registre du 97231 LE ROBERT
e Fort-de- IMMATRICULATION: au RCS de FORT-DE-
FRANCE
FA 6305 CESSION AGREMENT : Les cessions ou
transmissions sous quelque forme que ce
)N soit des parts sociales appartenant l'asso-
ci unique sont libres. En cas de plurality
constitu d'associs, seules les cessions de parts au
computer du profit de tiers trangers la Socit autres
ctristiques que le conjoint, les ascendants ou descen-
dants d'une associ, sont soumises agr-
I LORAN- ment dans les conditions prvuespar les dis-
positions de la loi et du dcret sur les soci-
Seuros ts commercials.
Aarie Reine Pour avis
FA 6308
ration et la
nt de tous Grard GRANVORKA
Avocat la Cour
Centre d'Affaires de Dillon-Stade
16, rue Georges Eucharis
RANCHINE Immeuble Hlsso
ement Les 97200 FORT-DE-FRANCE
ier 97200 Tl. : 0596 75 60 64 Fax : 0596 75 70 27
it franai-
e-France AVIS DE CHANGEMENT
de la spa- DE REGIME MATROMINIAL
se de vue.
Avis est donn de ce que, par jugement
RANCHINE rendu le 23 mars 2006, le Tribunal de
ement Les Grande Instance de Fort-de-France a homo-
ier 97200 logu l'acte reu le 16 mars 2005 par Maitre
it franai- Catherine SCHIN-OUA-SIRON-SCHAPIRA,
-de-France, Notaire associ d'une socit civil profes-
aration des sionnelle dnomme "Georges SCHIN-
OUA-SIRON, Catherine SCHIN-OUA-
Registre du SIRON-SCHAPIRA et Laurent LOYTIER
e Fort-de- Notaires Associs" titulaire d'un office nota-
rial Fort-de-Frknce (Martinique), Plateau
FA6306 Roy, Cluny, enregistr sur tat portant
l'adoption par Monsieur Alex Hilaire VENUS,
)N n le 14 janvier 1961 Fort-de-France
(Martinique et son pouse, Madame Myriane
0 Avril 2006 Simplice MAIRONIS, n le 02 mars 1961
Saint-Pierre (Martinique), demeurant : 21,
ION BATI- Chemin Petit Bois, Terreville 97233
SCHOELCHER du rgime de la separation
Quarter des biens prvu par l'article 1536 et suivants
du Code Civil.
instruction, Pour avis
FA 6309


demeurant
er 97232











ANNONCES LGALES


Grard GRANVORKA ARTICLE 2: Monsieur Julie
Avocats la Cour demeurant 2 rue des Ecoles
Centre d'Affaires de Dillon-Stade Catalogne 97231 Le ROBERT e
16, rue Georges Eucharis en quality de commissaire enqu
Immeuble Hisso Monsieur Julien PIMBA sigera
97200 FORT-DE-FRANCE du MARIN les jours et heures sui
Tl. : 0596 75 60 64 Fax : 0596 75 70 27 Le 31 Mai 2006 de 09H30 131
Le 07 Juin 2006 de 09H30 131
AVIS DE CHANGEMENT Le 14 Juin 2006 de 09H30 13
DE REGIME MATROMINIAL Le 21 Juin 2006 de 09H30 .31
Le 30 Juin 2006 de 09H30 131
Avis est donn de ce que, par jugement ARTICLE 3 : Les pices des dor
rendu le 23 mars 2006, le Tribunal de qu'un registre d'enqute public
Grande Instance de Fort-de-France a homo- dposs la Mairie du MARIN pe
logu l'acte reu le 03 fvrier 2005 par te (30) jours conscutifs du 31 M
Maitre Victor NIMAR, Notaire associ d'une 30 Juin 2006, aux heures d'ouv
socit civil professionnelle dnomme bureaux afin que chacun puisse
"Victor et Nicole NIMAR, Notaires associs" connaissance et consigner ver
titulaire d'un office notarial, Fort-de-France ses observations sur le registre or
(Martinique, 126 Boulevard de la Pointe des ser par crit au commissaire enqi
Ngres, enregistr sur tat portant l'adoption ARTICLE 4 : Avis de I'ouvi
par Monsieur Lucien Grard Guy VALARD, enqutes sera affich la porte d
n le 17 Fvrier 1950 Fort-de-France Cet avis sera en outre insr dans
(Martinique) et son pouse, Madame Marie- naux locaux diffuss dans le dpr
Christine Aline CROSNIER, ne le 12 aot ARTICLE 5 : A l'expiration du c
1952 Chartres (Eure et Loir), demeurant : dessus, le registre d'enqute si
Quarter Baringthon 97224 DUCOS du rgi- sign par le Maire de la Cor
me de la communaut universelle prvu par MARIN puis transmis avec les do!
l'article 1526 du Code civil, qutes au commissaire enquteu
Pour avis Ce dernier transmettra I'ensembl
FA 6310 et copie au Sous Prfet avec s
sions dans le mois qui suivra la
AVIS DE CONSTITUTION l'enqute.
ARTICLE 6 : Copie du present
En date du : 05.05.2006, il a t constitu adress :
une S.C.C.V. prsentant les caractristiques Monsiuer le Sous-Prfet
suivantes : Monsieur le Commissaire Enqui
Denomination: SCCV MEMO Monsieur le Prsident du
Adresse : Pays Noy 97224 DUCOS Administratif.
Objet : Acquisition d'un terrain btir afin de MARIN le 03 Mai 2006
procder l'dification d'un immeuble LE MAIRE
usage rsidentiel ou locatif, la vente en tota- Rodolphe DESIRE
lit ou par fraction dudit immeuble et plus
gnralement toutes operations financires,
mobilires ou immobilires de caractre AVIS D'APPEL PUBLII
purement civil se rattachant l'objet. LA CONCURRENCE
Dure : 10 ans
Capital : 2.000 Identification de l'organisme qu
Le Grant: Brigitte MEYENE march :
Adresse : 25, rue Vincent Placoly Bt. A CONSEIL REGIONAL DE LA MA
Appt. n" 19 Rs. Les Cascades de Madiana Service de la Formation proves
- 97233 SCHOELCHER Rue Gaston Defferre Cluny 9
Immatriculation au registre du Commerce en de-France Martinique Tl. : 05
course. Tlcopie : 0596 72 68 10
Pour avis, la Grante Adresse Internet: http://www.cr-rr
FA 6311 rubrique "Marchs Publics"
Personne Responsable du march
REPUBLIQUE FRANCHISE Le President du Conseil R
DEPARTMENT DE LA MARTINIQUE Martinique
Procedure de passation;
COMMUNE DU MARIN Consultation ouverte (article 30 di
Marchs Publics (CMP)
ARRETE N" 2006 / 27 PRESCRIVANT LA Objet du march :
MISE EN ENQUETE PUBLIQUE DU PRO- ACTIONS DE FORMATION AU
JET DE ZONAGE D'ASSAINISSEMENT DE PROGRAMME REGIONAL DE
LA COMMUNE DU MARIN TION PROFESSIONNELLE 200E
TIE, A DESTINATION DES JEUN
Le Maire de la commune du MARIN Rfrence d'identification du mar
- Vu la loi n" 92-3 du 3 janvier 1992 dite loi FP-JEU-0602
sur l'eau Modalits de financement du mar
- Vu les articles L2224-10 et R2224-7 Budget du Conseil Rgional de la
R2224-9 du Code Gnral des Collectivits et les credits du Fonds Social
territoriales (FSE)
- Vu la dlibration du conseil municipal du Dlai d'excution du march :
20 Avril 2004 approuvant l'laboration de 2 ans maximum
schma d'assainissement de la commune Adresse auprs de laquelle le
Vu la dlibration du Conseil Municipal du 02 consultation peut tre obtenu :
Mai 2006, modifiant la dlibration du 20 Ce dossier sera remis gratuiten
Avril 2004 Conseil Rgional Service de k
- Vu les courriers de demand de commis- professionnelle Rue Gaston
saire enquteur n 177 du 22/02/05 et 217 Cluny 97200 Fort-de-France -
du 03/03/05 59 64 60
- Vu la decision du Tribunal administratif n Lors du retrait du dossier de conr
E06000007/97 du 02/03/06. dsignant Mr candidate devra fournir tout lmer
Julien PIMBA en quality de commissaire cation permettant de le contacted
enquteur besoin.
- Vu le courier en date du 03 Mai 2006 Ce dossier peut tre galement t(
adress au president du Tribunal l'adresse Intemet sus indique.
Administratif l'informant de la dlibration du Conditions de participation :
Conseil Municipal en date du 02 Mai 2006 Critres de selection des candida
- Vu les pieces du dossier de project de zona- garanties et les capacits tec
ge d'assainissement de la commune du financires
MARIN rfrences professionnelles des
ARRETE comptences
ARTICLE 1 : Il sera procd une enqute moyens
publique pour une dure de trente jours Critres de jugement des offres:
computer du 31 Mai 2006 concernant le project Enoncs dans le dossier de consi
de zonage d'assainissement de la commune entreprises savoir :
du Marin. la valeur technique de l'offre


Jeudi 18 Mai 2006 Justice no 20 Page 12


in PIMBA 'le dlai d'excution OBJECTIFS GNRAL DE LA PRESTA-
Mansarde le prix de la prestation TION :
est dsign Pices requises: Fabrication technique d'un agenda de
leur. Liste correspondante dcrite dans le rgle- bureau (4000 exemplaires) et d'un agenda
la Mairie ment de consultation, notamment: de poche (2000 exemplaires) du Conseil
vants: decision du candidate (conforme au modle Rgional pour l'anne 2007.
H20 joint au dossier de consultation) Cette operation comprend les phases sui-
H30 lments permettant d'apprcier les capa- vantes:
H30 cits techniques et financires du candidate Impression des films
H30 tableau rcapitulatif des activits (bilan Montage, calage des plaques
H30 pdagogique et financier) effectues par le Sorties de contrle
ssiers ainsi candidate au course des 2 dernires annes. Tirage
lue seront Adresse auprs de laquelle les renseigne- -Faonnage
ndant tren- ments d'ordre administration et technique peu- Conditionnement et livraison
ai 2006 au vent tre obtenus : Autre :
'erture des Conseil Rgional de Martinique (Service de Transmission par voie dmatrialise : auto-
en prendre la formation professionnelle) ou en ligne rise
ituellement l'adresse Internet sus indique. Dure d'excution du march:
u les adres- Date limited de reception des offres : 10 semaines environ.
jteur. LE VENDREDI 16 JUIN 2006 12 HEURES Adresse auprs de laquelle les documents
erture des 00 (HEURE DE MARTINIQUE) peuvent tre obtenus :
e la Mairie. Adresse laquelle les offres doivent tre Le dossier de consultation des entreprises
Sdeux jour- envoyes: sera remis gratuitement par le service des
irtement. Reception des offres, par pli recommand ou marchs et de la command publique Rue
llai fix ci contre rcpiss au Conseil Rgional de la Gaston Defferre Cluny 97200 Fort-de-
era close et Martinique Service de la formation profes- France Tl. : 0596 59 63 00
nmune du sionnelle Rue Gaston Defferre Cluny Lors du retrait du DCE, le candidate devra
ssiers d'en- 97200 Fort-de-France MARTINIQUE ou en fournir tout lment d"identification permet-
r. ligne l'adresse Internet sus indique, tant de le contacter en cas de besoin.
e au Maire Langue pouvant tre utilise : Ce document peut tre galement tlchar-
;es conclu- Franais uniquement. g l'adresse Internet sus indique.
clture de Autres renseignements : Conditions de participation:
Procedure dmatrialise Critres de selection des candidatures:
arrt sera Le Conseil Rgional de Martinique met gra- Rfrences professionnelles du candidate
tuitement la disposition des candidates une Garanties techniques et financires
plate-forme de dmatrialisation accessible Moyens
!leur via l'adresse Internet suivante : Critres de jugement des offres:
i Tribunal http://www.cr-martinique.fr rubrique "mar- Valeur technique de l'offre
chs publics". Cot de la prestation
Cette plate-forme permet notamment (muni Pices requises :
de la rfrence d'identification du march Liste correspondante dcrite dans le rgle-
porte au present avis d'appel public la ment de consultation, notamment:
FA 6312 concurrence) : Lettre de candidature et declaration du can-
Sla recherche des consultations passes par didat (conformes aux modles joints au dos-
S la Rgion Martinique sier de consultation)
E le tlchargement des avis, le rglement de Moyens techniques affects l'opration
consultation, le dossier de consultation Rfrences pour des prestations similaires
i passe le la transmission par voie lectronique des effectues durant les trois dernires annes
dossiers d'offre. Elments permettant d'apprcier les capa-
.RTINIQUE Pour le tlchargement du dossier de cits techniques et financires du candidate
sionnelle consultation, les candidates sont invits bien Dlai de validity des offres : 180 jours
17200 Fort- renseigner le champ "e-mail" en ce sens que Adresse auprs de laquelle les renseigne-
)6 59 6300 cette adresse pourra tre utilise afin de les ments d'ordre administratif peuvent tre
informer des ventuelles modifications obtenus :
iartinique.fr apportes audit dossier de consultation. Conseil Rgional de la Martinique (service
S'agissant de la transmission des offres par des marchs et de la command publique)
S: voie dmatrialise, la personnel habilite ou en ligne l'adresse sus indique.
ggional de engager l'entit candidate doit tre titulaire Adresse auprs de laquelle les renseigne-
d'un certificate lectronique de classes 2 ou 3 ments d'ordre technique peuvent tre obte-
dlivr par un prestataire agr afin de nus:
u Code des signer son offre (voir liste des prestataires Conseil Rgional de la Martinique (Service
agrs en page d'accueil de la plate-forme), de la communication, relations publiques et
L'envoi en deux temps des dossiers d'offre du protocole) ou en ligne l'adresse sus
TITRE DU est autoris : les candidates ayant adresse indique
FORMA- l'empreinte de leur offre avant la date limited Date limited de reception des offres:
i 2e PAR- de remise des offres auront un dlai de 1er JUIN 2006 12H00 (HEURE DE MAR-
ES. 16H00 compt partir de l'envoi de l'em- TINIQUE)
h : preinte pour faire parvenir leur dossier d'offre Adresse laquelle les offres doivent tre
lui-mme dans le "coffre-fort lectronique" de envoyes :
ch : la Rgion. Reception des offres par pli recommand ou
Martinique Date d'envoi de l'avis la publication : contre rcpiss au Conseil Rgional de la
Europen Le 12 Mai 2006. Martinique Service des Marchs et de la
FA 6313 Commande Publique Rue Gaston Defferre
Cluny 97200 Fort-de-France Martinique
AVIS D'APPEL PUBLIC ou en ligne l'adresse Internet sus indique.
dossier de LA CONCURRENCE Dlai laiss au candidate attributaire pour pro-
duire les attestations sociales et fiscales:
nent par le Identification de l'organisme qui passe le 8 jours calendaires.
a formation march: Autres renseignements:
Defferre CONSEIL RGIONAL DE LA MARTINIQUE Procdure dmatrialise
Tl.: 0596 Service des Marchs et de la command Le Conseil Rgional de Martinique met gra-
publique Rue Gaston Defferre Cluny tuitement la disposition des candidates une
sultation, le 97200 Fort-de-France Martinique Tl.: plate-forme de dmatrialisation accessible
it d'identifi- 0596 59 63 00 Tlcopie : 05967268 10. via l'adresse Internet suivante
en cas de Adresse Internet: http://www.cr-martinique.fr http://www.cr-martinique.fr rubrique "mar-
rubrique "Marchs publics" chs publics"
Ilcharg Personne responsible de march : Cette plate-forme permet notamment (muni
Le President du Conseil Rgional de la de la rfrence d'identification du march
Martinique porte au present avis d'appel public la
tures : Procdure de passation : concurrence) :
hniques et Procdure adapte en vertu de l'article 28 du la recherche des consultations passes par
Code des Marchs Publics (CMP) la Rgion Martinique
candidates Objet du march : le tlchargement des avis, rglement de
FABRICATION TECHNIQUE DES AGEN- consultation et DCE
DAS 2007 DU CONSEIL REGIONAL DE LA la transmission par voie lectronique des
MARTINIQUE dossiers d'offre.
jltation des Rfrence d'identification du march : Pour le tlchargement du DCE les candi-
SCRPP-SAGEN-06-020
Caractristiques principles : Suite en page 13










ANNONCES LGALES


Jeudi 18 Mal 2006 Justice n" 20 Page 13


Suite de la page 12 de paiement: Collectivit
CONDITIONS DE PARTICIPATION :
dats sont invits bien renseigner le champ 1. Critres de selection des candidatures:
"e-mail" en ce sens que cette adresse pour- Fournir l'ensemble des pieces requises
ra tre utilise afin de les informer des ven- l'appui des candidatures et numres
tuelles modifications apportes au DCE. l'article 45 du code des marches publics.
S'agissant de la transmission des offres par Prsenter des garanties techniques et
voie dmatrialise, la personnel habilite financires suffisantes par rapport l'objet
engager l'entit doit tre titulaire d'un certifi- du march.
cat lectronique de classes 2 ou 3 dlivr par Le candidate devra fournir les renseigne-
un prestataire agr afin de signer son offre ments concernant sa situation propre et
(voir liste des prestations agrs en page les formalits ncessaires pour l'valua-
d'accueil de la plate-forme) tion de sa capacity conomique, financi-
L'envoi en deux temps des dossiers d'offre re et technique minimal requise notam-
est autoris : les candidates ayant adress ment :
l'empreinte de leur offre avant la date limited la lettre de candidature
de remise des offres auront un dlai de une declaration sur l'honneur, dment
16H00 compt partir de l'envoi de l'em- date et signe par le candidate pour justi-
preinte pour faire parvenir leur dossier d'offre fier :
lui-mme dans le "coffre-fort lectronique" de a qu'il a satisfait aux obligations fiscales
la Region. et sociales.
Date d'envoi du present avis la publication : b qu'il n'a pas fait l'objet d'une interdiction
9 Mai 2006. de concourir,
FA 6314 c qu'il n'a pas fait l'objet, au course des
cinq dernires annes, d'une condamna-
MUSIC-HALL tion inscrite au bulletin n" 2 du easier judi-
Soclt Responsabilit Limite claire pour les infractions vises aux
au capital de 1.823.010 C articles L 324-9, 324-10, 341-6, 125-1 et
Sige social : 125-3 du Code du Travail.
Zone Les Mangles Acajou Si le candidate est en redressement judi-
97232 LE LAMENTIN ciaire, la copie du ou des jugements pro-
RCS: FORT-DE-FRANCE noncs cet effet.
SIREN 413 726 738 l'extrait K bis
les documents relatifs aux pouvoirs de la
Suivant decisions des associs en date du personnel habilite pour engager l'entrepri-
31 mars 2006, il rsulte que M. Serge se
DAHAN demeurant Habitation Case- le chiffre d'affaires hors taxes des trois
Navire, 26 rue Aubin-Edmond, 97233 dernires annes
SCHCELCHER a t nomm en quality de les qualifications professionnelles. Ces
grant de la Socit computer du 3 Avril documents peuvent tre remplacs par
2006 en replacement de M. Roger de toute autre mode de preuve
JAHAM. un tat en moyens humans
Pour avis, le reprsentant lgal un tat indiquant l'outillage, le matriel et
FA 6315 l'quipement technique don't le prestataire
ou l'entrepreneur dispose
AVIS DE CONSTITUTION les certificates fournis par des organismes
charges du contrle de la conformity aux
Par acte sous S/P du 20 Avril 2006, il a t normes ou de verification de quality, ou
constitu une SARL FLORALYS capital tout autre mode de preuve quivalents
de 8.000 euros don't le sige est situ laisss la discretion de l'entreprise.CRI-
Chemin Delyon Presqu'ile 97212 TERE D'ATTRIBUTION
SAINT-JOSEPH. L'offre conomiquement la plus avanta-
Objet : La creation ou l'acquisition, et l'ex- geuse sera apprcie en fonction du crit-
ploitation de tous autres fonds ou tablis- re ci-dessous :
segments de mme nature en vue de rali- 1 Prix le plus bas
ser toutes promotions immobilires. TYPE DE PROCEDURE
Dure : 20 ans computer de l'immatricula- March ngoci
tion au RCS de Fort-de-France. PUBLICATION RELATIVE A LA MEME
Grance : Mr TAKOUR Romuald demeu- CONSULTATION
rant Les Mangles, Petit Canal 97131 Date d'envoi du present avis au JOUE : le
POINTE-A-PITRE et Mme LAGIN 10/05/06
Monique demeurant Chemin Delyon CONDITIONS DE DELAI
Presqu'le 97212 SAINT-JOSEPH. Date limited de reception des candidatures:
Pour avis : Les Grants LE LUNDI 19 JUIN 2006 12H00
FA 6316 AUTRES RENSEIGNEMENTS :
1. Adresse auprs de laquelle des rensei-
AVIS D'APPEL PUBLIC gnements peuvent tre obtenus :
CADIDATURE SERVICE TECHNIQUE /LE RESPON-
SABLE DU SERVICE TECHNIQUE -
IDENTIFICATION DE L'ORGANISME QUI Mairie du Vauclin Tl.: 0596 74 40 40 -
PASSE LE MARCH : Poste 212
Nom de l'organisme : Commune du VAU- 2. Adresse auprs de laquelle les candida-
CLIN tures doivent tre envoyes :
Personne Responsable du March : Le Mairie du VAUCLIN 2, Rue Collignon -
Maire de la Ville, Raymond OCCOLIER. 97280 LE VAUCLIN
Adresse : 2, Rue Collignon 97280 LE Date d'envoi du present avis la publica-
VAUCLIN MARTINIQUE Tlphone : tion : le mercredi 10 mai 2006.
0596 74 40 40 Tlcopie : 0596 74 44 11 FA 6317
OBJET DU MARCH :
Objet du march : FURNITURE DE AVIS D'APPEL PUBLIC
BETON PRT LEMPLOI A CANDIDATURE
Type de march de furniture : ACHAT
March bons de command IDENTIFICATION DE LORGANISME QUI
Lieu de livraison : l'ensemble du territoire PASSE LE MARCHE:
de la Commune du Vauclin Nom de l'organisme : COMMUNE DU
Caractristiques principles: VAUCLIN
Fourniture de bton prt l'emploi rpon- Personne Responsable du March : LE
dant aux caractristiques suivantes : MAIRE DE LA VILLE, Raymond OCCO-
- bton dos 300 Kg LIER
- bton dos 350 Kg Adresse : MAIRIE 2, RUE COLLIGNON -
Quantits minimums et maximums: 97280 LE VAUCLIN MARTINIQUE -
- bton dos 300 Kg : min : 3 m* max: Tlphone : 0596 74 40 40 Tlcopie :
800 m, 0596744411
- bton dos 350 Kg : min 3 m' max : OBJET DU MARCHE:
200 ml Objet du march : TRAVAUX D'AMENA-
Dure total du march : 24 mois priode GEMENT DU FRONT DE MER DU VAU-
de reconduction comprise. CLIN
CONDITIONS RELATIVES AU MARCH : Type de march de travaux : EXECUTION
Modalits essentielles de financement et Lieu d'excution : LE VAUCLIN


Caractristiques principles: March com-
prenant 3 trenches : une ferme et deux
conditionnelles
March divis en lot:
- Lot 1.6 : March et carbets
II sera trait prix global et forfaitaire
Les variantes et les options ne sont pas
autorises.
Date prvisionnelle de commencement
des travaux : 1er juillet 2006.
CONDITIONS RELATIVES AU MARCH :
Modalits essentielles de financement et
pavement : Subventions europennes et
rgionales
CONDITIONS DE PARTICIPATION :
1. Critres de selection des candidatures :
Fournir l'ensemble des pieces requises
l'appui des candidatures et numres
l'article 45 du code des marchs publics.
Prsenter des garanties techniques et
financires suffisantes par rapport l'objet
du march.
Le candidate devra fournir les renseigne-
ments concernant sa situation propre et
les formalits ncessaires pour l'valua-
tion de sa capacity conomique, financi-
re et technique require notamment:
- la lettre de candidature DC4
- la declaration du candidate DC5
- les declarations sur l'honneur prvues
aux articles 45 et 46 du code des marchs
publics
- attestation de non condemnation pour
infraction au code du travail
- Si le candidate est en redressement judi-
ciaire, la copie du ou des jugements pro-
noncs cet effet.
- l'extrait K bis
- les documents relatifs aux pouvoirs de la
personnel habilite pour engage l'entrepri-
se
- le chiffre d'affaires hors taxes ralis au
course des trois dernires annes
- un tat des rfrences professionnelles
au course des trois dernires annes, en
rapport avec l'objet du march
- Un tat indiquant l'outillage, le matriel et
l'quipement technique don't dispose le
prestataire ou l'entrepreneur
- les certificates de qualifications profes-
sionnelles
- les attestations d'assurance
- un tat des moyens humans don't le can-
didat dispose pour l'excution des travaux.
CRITERES D'ATTRIBUTION
L'offre conomiquement la plus avanta-
geuse sera apprcie en function des cri-
tres numrs ci-dessous avec leur pon-
dration :
1 La valeur technique de l'offre (45 %)
2 Le dlai d'excution (30 %)
3 Le prix (25 %)
TYPE DE PROCEDURE:
March ngoci
CONDITIONS DE DELAI :
1. Date limited de reception des candida-
tures : LE VENDREDI 02 JUIN 2006 12
HEURES
AUTRES RENSEIGNEMENTS :
1. Adresse auprs de laquelle des rensei-
gnements administratifs peuvent tre obte-
nus:
Mlle ELBENE Mairie du Vauclin Tl.:
0596 74 40 40 / poste 223
4. Adresse auprs de laquelle les candida-
tures doivent tre envoyes :
MAIRIE DU VAUCLIN 2, rue Collignon -
97280 LE VAUCLIN.
Date d'envoi du present avis la publica-
tion : le mercredi 10 mai 2006.
FA 6318

AVIS DE CONSTITUTION

Par acte sous seing priv du 02 mai 2006
il a t constitu une SARL dnomme
SOCIT AUTOMOBILE CARAIBENNE
au capital de 1.500 euros, et don't le sige
social est situ Mapou Baril A9 Place
d'Armes 97232 LAMENTIN.
OBJET : L'importation, l'exportation,
l'achat, la vente de vhicules automobiles
neufs ou d'occasion ; la creation ou l'ac-
quisition et l'exportation de tous autres
fonds ou tablissement de mme nature et
gnralement toutes operations indus-
trielles, commercials ou financires,
mobilires ou immobilires pouvant se rat-
tacher directement ou indirectement l'ob-


jet social ou susceptible d'en faciliter l'ex-
tension ou le dveloppement.
DURE: 99 annes computer de l'imma-
triculation au RCS de FORT-DE-FRANCE.
GRANCE: LAMON Rita Virginie domici-
lie au 20 Lot. Bellevue Acajou 97232 LE
LAMENTIN.
Pour avis, la Grance
FA 6319

VENTE D'UN FONDS DE COMMERCE

Par acte sous seing priv en date du 28
avril 2006, enregistr le 5 mai 2006 la
Recette des Impts de fort-de-France,
sous le bordereau 2006/391, case n" 19,
Ext 3223
La socit LE TROPHEE LE GRAVEUR.
SARL, au capital de 7.622,45 C don't le
sige social est situ ZAC de Rivire
Roche Btiment F4 97200 FORT-DE-
FRANCE, immatricule au Registre du
Commerce et des Socits de Fort-de-
France sous le numro B 419 867 809,
reprsente par Monsieur Alain DUPONT
A cd :
La socit DEVELOPPEMENT SIGNALE-
TIQUE SARL, au capital de 50.000 euros,
don't le sige est situ ZAC de Rivire
Roche 97200 FORT-DE-FRANCE, imma-
tricule au registre du Comemrce et des
Socits de Fort-de-France sous le num-
ro B 489 105 288, reprsente par
Madame Christine FARJON
Un fonds de commerce de fabrication,
pose et vente de panneaux signaltiques
connu sous l'enseigne LE TROPHEE LE
GRAVEUR, situ ZAC de Rivire Roche
97200 FORT-DE-FRANCE, moyennant le
prix de 485.000 euros.
Lentre en jouissance est fixe au 18 avril
2006.
Les opposition seront reues la SCP
DUBOIS & ASSOCIES, 11 rue des Arts et
Mtiers, Zone de Dillon Stade 97200
FORT-DE-FRANCE, o il a t fait election
de domicile. Elles devront tre faites au
plus tard dans les dix jours qui suivront la
dernire en date des publications prvues
par la loi.
Pour insertion
FA 6320

AVIS D'APPEL PUBLIC
A LA CONCURRENCE

Identification de l'organisme qui passe le
march :
CONSEIL REGIONAL DE LA MARTI-
NIQUE Service des Marchs et de la
command publique Rue Gaston
Defferre Cluny 97200 Fort-de-France -
Martinique Tl.: 0596 59 6300 -
Tlcopie: 0596 72 68 10
Adresse Internet : http://www.cr-marti-
nique.fr rubrique "Marchs Publics"
Personne responsible du march :
Le President du Conseil Rgional de
Martinique
Procedure de passation :
Appel d'offres ouvert (art. 33, 57 59 du
Code des Marchs Publics (CMP)
Objet du march :
TRAVAUX DE REFECTION DE LA VOIE
INTERNE ET AMNAGEMENT D'UN
LOCAL AGENTS TOS DU LYCE DE
BELLEVUE OPERATION BEL 06 OP4
Rrfence d'identification du march :
BEL-06-OP4
Caractristiques principles :
Etendue de la prestation
Les travaux concernent :
Demolition Cloisonnement Menuiseries
- Peintures Plomberie Revtement de
sol Electricite Rseau informatique -
VRD Enrob.
Autres :
- Variantes: non autorises
- Transmission par voie dmatrialise :
autorise
Prestation divise en lots :
La prestation est divise en deux lots :
Lot 1: Dmolition, maonnerie, cloisons
sches, revtement de sol, peinture, lec-
tricit
Lot 2: V.R.D. Enrob


Suite en page 14










ANNONCES LGALES


Jeudi 18 Mai 2006 Justice no 20 Page 14


Suite de la page 13

Modalit d'attribution :
L'attribution se fera par marchs spars
(lot par lot)
Lieu d'excution des travaux :
VILLE DE FORT-DE-FRANCE
Dlai d'excution du march :
PERIOD DE PREPARATION : 30
JOURS
TRAVAUX : 2 MOIS POUR L'ENSEMBLE
DES LOTS
Modalits de financement du march :
Budget du Conseil Rgional de Martinique
+ FEDER
Adresse auprs de laquelle le dossier de
consultation peut tre obtenu :
Ce dossier sera remis gratuitement par le
Conseil Rgional Service des Marchs et
de la command publique Rue Gaston
Defferre Cluny 97200 Fort-de-France -
Tl. : 0596 59 63 91
Lors du retrait du DCE le candidate devra
fournir tout lment d'identification permet-
tant de le contacter en cas de besoin.
Ce dossier peut tre galement tlcharg
l'adresse Internet sus indique.
Conditions de participation :
Critres de selection des candidatures
- les garanties et capacity techniques et
financires
- les rfrences professionnelles des can-
didats
- Moyens
Critres de jugement des offres :
- Valeur technique de l'offre affecte d'un
coefficient 5
- Prix des prestations affect d'un coeffi-
cient 4
Pices requises:
Il s'agit en particulier de :
SLettre de candidature et declaration du
candidate (modles joints au dossier de
consultation).
* Moyens techniques affects l'opra-
tion,
* Rfrences pour des travaux similaires
effectus durant les 3 dernires annes,
- Elements permettant d'apprcier les
capacits techniques et financires du
candidate.
Dlai de validity des offres : 180 jours
Adresse auprs de laquelle les renseigne-
ments d'ordre administratif et technique
peuvent tre obtenus:
Conseil Rgional de la Martinique (Service
des Marchs et de la Commande
Publique) ou en ligne l'adresse Intemet
sus indique.
Adresse auprs de laquelle les renseigne-
ments d'ordre technique peuvent tre
obtenus :
Service Technique du Conseil Rgional
(Tl.: 0596 59 64 24) ou en ligne l'adres-
se Internet sus indique.
Date limited de reception des offres :
LE MARDI 06 JUIN 2006 12H00 (heure
de Martinique)
Adresse laquelle les offres doivent tre
envoyes:
Reception des offres, par pli recommand
ou contre rcpiss au Conseil Rgional
de la Martinique Service des Marchs et
de la command publique Rue Gaston
Defferre Cluny 97200 Fort-de-France -
MARTINIQUE ou en ligne l'adresse
Internet sus indique.
Dlai laiss au candidate attributaire pour
produire les attestations sociales et fis-
cales : 8 jours calendaires
Autres renseignements :
Procedure dmatrialise
Le Conseil Rgional de Martinique met
gratuitement la disposition des candidates
une plate-forme de dmatrialisation
accessible via l'adresse Intemet suivante :
http://www.cr-martinique.fr rubrique "mar-
chs publics"
Cette plate-forme permet notamment
(muni de la rfrence d'identification du
march porte au present avis d'appel
public la concurrence) :
- la recherche des consultations passes
par la Rgion Martinique
- le tlchargement des avis, rglement de
consultation et DCE
- la transmission par voie lectronique des
dossiers d'offre.
Pour le tlchargement du DCE les candi-


dats sont invites bien renseigner le
champ "e-mail" en ce sens que cette
adresse pourra tre utilise afin de les
informer des ventuelles modifications
apportes au DCE.
S'agissant de la transmission des offres
par voie dmatrialise, la personnel habi-
lite engager l'entit candidate doit tre
titulaire d'un certificate lectronique de clas-
se 2 ou 3 dlivr par un prestataire agr
afin de signer son offre (voir liste des pres-
tataires agrs en page c'accueil de la
plate-forme).
L'envoi en deux temps des dossiers d'offre
est autoris : les candidates ayant adress
l'empreinte de leur offre avant la date limi-
te de remise des offres auront un dlai de
16H00 compt partir de l'envoi de l'em-
preinte pour faire parvenir leur dossier
d'offre lui-mme dans le "coffre-fort lec-
tronique" de la Rgion.
Date d'envoi de l'avis la publication :
Le 11 Mai 2006
FA 6321

AVIS D'APPEL PUBLIC
LA CONCURRENCE

Identification de l'organisme qui passe le
march :
CONSEIL REGIONAL DE LA MARTI-
NIQUE Service des Marchs et de la
command publique Rue Gaston
Defferre Cluny 97200 Fort-de-France -
Martinique Tl. : 0596 59 6300 -
Tlcopie : 0596 72 68 10.
Adresse Internet : http://www.cr-marti-
nique.fr rubrique "Marchs Publics".
Personne responsible du march :
Le President du Conseil Rgional de
Martinique
Procedure de passation:
Appel d'offres ouvert (art. 33, 57 59 du
Code des Marchs Publics (CMP)
Objet du march:
TRAVAUX DE REHABILITATION AU LP
DE MONTGRALD AU MARIN
Rfrence d'identification du march :
MON-03-OP1
Caractristiques principles :
Etendue de la prestation
Les travaux concernent les travaux:
- Etanchit des toitures terrasses
- Extension de deux laboratoires de sales
de sciences
Autres :
-Variantes : autorises
- Transmission par voie dmatrialise :
autorise
Prestation divis en lots :
La prestation est divise en cinq lots :
Lot 1 : Equipement sales des sciences
Lot 2 : Gros oeuvres / revtement de
sol/menuiserie
Lot 3: Etanchit
Lot 4: Electricit Climatisation-Ventilation
Lot 5: Plomberie sanitaires-gaz
Modalit d'attribution :
L'attribution se fera par marchs spars
(lot par lot)
Lieu d'excution des travaux : VILLE DU
MARIN
Dlai d'excution du march :
PRIODE DE PREPARATION : 30
JOURS
TRAVAUX: 10 MOIS POUR ENSEMBLE
DES LOTS
Modalits de financement du march :
Budget du Conseil Rgional ce Martinique
+ FEDER
Adresse auprs de laquelle le dossier de
consultation peut tre obtenu :
Ce dossier sera remis gratuitement par le
Conseil Rgional Service des Marchs et
de la command publique Rue Gaston
Defferre Cluny 97200 Fort-de-France -
Tl. : 0596 59 63 91
Lors du retrait du DCE le candidate devra
fournir tout lment d'identification permet-
tant de le contacter en cas de besoin.
Ce dossier peut tre galement tlcharg
l'adresse Internet sus indique.
Conditions de participation :
Critres de selection des candidatures
- les garanties et capacity techniques et
financires
- les rfrences professionnelles des can-
didats
- Moyens


Critres de jugement des offres :
- Valeur technique de l'offre affecte d'un
coefficient 5
- Prix des prestations affect d'un coeffi-
cient 4
Pices requires :
II s'agit en particulier de :
* Lettre de candidature et declaration du
candidate (modles joints au dossier de
consultation),
* Moyens techniques affects l'opra-
tion,
* Rfrences pour des travaux similaires
effectus durant les 3 dernires annes,
* Elements permettant d'apprcier les
capacits techniques et financires du
candidate.
Dlai de validit des offres : 180 jours
Adresse auprs de laquelle les renseigne-
ments d'ordre administratif et technique
peuvent tre obtenus :
Conseil Rgional de la Martinique (Service
des Marchs et de la Commande
Publique) ou en ligne l'adresse Internet
sus indique.
Adresse auprs de laquelle les renseigne-
ments d'ordre technique peuvent tre
obtenus :
Service Technique du Conseil Rgional
(Tl.: 0596 59 64 24) ou en ligne l'adres-
se Internet sus indique.
Date limited de reception des offres:
LE MARDI 06 JUIN 2006 12H00 (heure
de Martinique)
Adresse laquelle les offres doivent tre
envoyes:
Reception des offres, par pli recommand
ou contre rcpiss au Conseil Rgional
de la Martinique Service des Marchs et
de la command publique Rue Gaston
Defferre Cluny 97200 Fort-de-France -
MARTINIQUE ou en ligne l'adresse
Internet sus indique.
Dlai laiss au candidate attributaire pour
produire les attestations sociales et fis-
cales : 8 jours calendaires
Autres renseignements :
Procedure dmatrialise
Le Conseil Rgional de Martinique met
gratuitement la disposition des candidates
une plate-forme de dmatrialisation
accessible via l'adresse Internet suivante :
http://www.cr-martinique.fr rubrique "mar-
chs publics"
Cette plate-forme permet notamment
(muni de la rfrence d'identification du
march porte au present avis d'appel
public la concurrence) :
- la recherche des consultations passes
par la Rgion Martinique
- le tlchargement des avis, rglement de
consultation et DCE
- la transmission par voie lectronique des
dossiers d'offre.
Pour le tlchargement du DCE les candi-
dats sont invits bien renseigner le
champ "e-mail" en ce sens que cette
adresse pourra tre utilise afin de les
informer des ventuelles modifications
apportes au DCE.
S'agissant de la transmission des offres
par voie dmatrialise, la personnel habi-
lite engager l'entit candidate doit tre
titulaire d'un certificate lectronique de clas-
se 2 ou 3 dlivr par un prestataire agr
afin de signer son offre (voir liste des pres-
tataires agrs en page d'accueil de la
plate-forme).
L'envoi en deux temps des dossiers d'offre
est autoris : les candidates ayant adress
l'empreinte de leur offre avant la date limi-
te de remise des offres auront un dlai de
16H00 compt partir de l'envoi de l'em-
preinte pour faire parvenir leur dossier
d'offre lui-mme dans le "coffre-fort lec-
tronique" de la Rgion.
Date d'envoi de l'avis la publication:
Le 11 Mai 2006
FA 6322

P3
Socit en nom collectif
au capital de 121 196.96 euros
Sige social : 14 Route de Cluny
97200 FORT-DE-FRANCE
400052197 RCS FORT-DE-FRANCE

L'Assemble Gnrale Extraordinaire
runie le 31 dcembre 2005 a dcid la


dissolution anticipe de la Socit comp-
ter de ce jour et sa mise en liquidation
amiable sous le regime conventionnel
dans les conditions prvues par les status
et les dlibrations de ladite assemble.
Elle a nomm liquidateur Monsieur Pascal
LIEVIN, demeurant 80 Avenue Faidherbe
59300 VALENCIENNES, pour toute la
dure de la liquidation, avec les pouvoirs
les plus tendus tels que dtermins par la
loi et les status pour procder aux opra-
tions de liquidation, raliser l'actif, acquit-
ter le passif, et l'a autoris continue les
affaires en course et en engager de nou-
velles pour les besoins de la liquidation.
Le sige de la liquidation est fix 80
Avenue Faidherbe 59300 VALEN-
CIENNES. C'est cette adresse que la
correspondence devra tre envoye et
que les actes et documents concernant la
liquidation devront tre notifis.
Les actes et pieces relatifs la liquidation
seront dposs au Greffe du Tribunal de
commerce de FORT-DE-FRANCE, en
annexe au Registre du commerce et des
socits.
Pour avis
La Grance
FA 6323

Alphonse BELHUMEUR
et Bruno HAYOT
Notaires associs
SCP Titulaire d'un office notarial
56 Rue Fernand Clerc
97200 TRINITE

Suivant acte reu par Me Bruno HAYOT,
notaire TRINITE le 12 Janvier 2006, il a
t constitu une Socit Civile
Immobilire don't les caractristiques sont
les suivantes :
Denomination: BWA KAMPECH
Forme : Socit civil immobilire
Sige : LAMENTIN (Martinique) Quartier
Pelletier Montol
Objet social :
L'acquisition, la construction, l'administra-
tion et la gestion de tous immeubles ou
droits immobiliers don't la socit devien-
drait propritaire notamment par voie d'ap-
port ou d'acquisition.
Dure : 99 ans computer de l'immatricula-
tion au RCS de FORT-DE-FRANCE
Apports en numraire par Mme Fabienne
YUIKETY: 24.000 C
Apport en nature par Mr Alain ADELE :
Une parcelle de terrain sise sur la commu-
ne du LAMENTIN (Martinique), lieudit
"Bois Jollimon", cadastre section Y N"
339 pour une contenance de 2.608 m2,
value 100.000 C.
Grants : Mr alain ADELE, Quartier Belle
Etoile SAINT-JOSEPH (Martinique).
Agrment des cessionnaires de parts par
decision des associs statuant l'unanimi-
t.
Immatriculation au Registre du Commerce
et des Socits de FORT-DE-FRANCE
(Martinique).
Pour avis
FA 6324

AVIS D'APPEL PUBLIC
LA CONCURRENCE


Identification de l'organisme qui passe le
march :
CONSEIL REGIONAL DE LA MARTI-
NIQUE Service du March et de la com-
mande publique Rue Gaston Defferre -
Cluny 97200 Fort-de-France Martinique
- Tl. : 0596 59 63 00 Tlcopie : 0596
7268 10
Adresse Internet : http://www.cr-marti-
nique.fr rubrique "Marchs Publics"
Personne Responsable du march :
Le President du Conseil Rgional de
Martinique
Procedure de passation :
March procedure adapte (art. 28 du
Code des Marchs Publics (CMP)
Objet du march :
TRAVAUX DE REHABILITATION AU
CFPPA DU CARBET OPERATION CAR-
03-OP1

Suite en page 15











ANNONCES LGALES


Jeudi 18 Mai 2006 justice n 20 Page 15


Suite de la page 14

Rfrence d'identification du march :
CAR-03-OP1
Caractristiques principles:
Etendue de la prestation
Les travaux concernent les travaux:
Terrassement Gros Euvre Menuiseries
- Peinture Electricit Climatisation
Autres :
- Variantes : autorises
- Transmission par voie dmatrialise :
autorise
Prestation divise en lots :
La prestation est divise en deux lots:
Lot 1 : Terrassement / Gros-uvre /
Menuiseries / Peinture
Lot 2 : Electricit / Climatisation
Modalit d'attribution :
L'attribution se fera par marchs spars
(lot par lot)
Lieu d'excution des travaux:
VILLE DU CARBET
Dlai d'excution du march :
PRIODE DE PREPARATION : 30
JOURS
TRAVAUX :03 MOIS POUR ENSEMBLE
DES LOTS
Modalits de financement du march :
Budget du Conseil Rgional de Martinique
+ FEDER
Adresse auprs de laquelle le dossier de
consultation peut tre obtenu :
Ce dossier sera remis gratuitement par le
Conseil Rgional Service des Marchs et
de la Commande Publique Rue Gaston
Defferre Cluny 97200 Fort-de-France -
Tl.: 0596 59 63 91.
Lors du retrait du DCE le candidate devra
fournir tout lment d'identification permet-
tant de le contacter en cas de besoin.
Ce dossier peut tre galement tlcharg
l'adresse Internet sus indique.
Conditions de participation :
Critres de selection des candidatures :
- les garanties et capacity techniques et
financires
- les rfrences professionnelles des can-
didats
- moyens
Critres de jugement des offres :
- Valeur technique de l'offre affecte d'un
coefficient 5
- Prix des prestations affect d'un coeffi-
cient 4
Pices requises:
Il s'agit en particulier de :
* Lettre de candidature et declaration du
candidate (modles joints au dossier de
consultation)
* Moyens techniques affects l'opration
* Rfrences pour des travaux similaires
effectus durant les 3 dernires annes,
* Elements permettant d'apprcier les
capacits techniques et financires du.
candidate.
Dlai de validit des offres : 180 jours
Adresse auprs de laquelle les renseigne-
ments d'ordre administratif et technique
peuvent tre obtenus :
Conseil Rgional de la Martinique (Service
des Marchs et de la Commande
Publique) ou en ligne l'adresse Internet
sus indique.
Adresse auprs de laquelle les renseigne-
ments d'ordre technique peuvent tre
obtenus :
Service Technique du Conseil Rgional
(Tl. : 0596 59 64 24) ou en ligne l'adres-
se Internet sus indique
Date limited de reception des offres:
LE MARDI 06 JUIN 2006 12H00 (heure
de Martinique)
Adresse laquelle les offres doivent tre
envoyes:
Reception des offres, par pli recommand
ou contre rcpiss au Conseil Rgional
de la Martinique Service des Marchs et
de la command publique Rue Gaston
Defferre Cluny 97200 Fort-de-France -
MARTINIQUE ou en ligne l'adresse
Internet sus indique.
Dlai laiss au candidate attributaire pour
produire les attestations sociales et fis-
cales : 8 jours calendaires
Autres renseignements :
Procedure dmatrialise
Le Conseil Rgional de Martinique met
gratuitement la disposition des candidates


une plate-forme de dmatrialisation
accessible via l'adresse Inrternet suivante :
http://www.cr-martinique.fr rubrique "mar-
chs publics"
Cette plate-forme permet notamment
(muni de la rfrence d'identification du
march porte au present avis d'appel
public la concurrence) :
- la recherche des consultations passes
par la Rgion Martinique
- le tlchargement des avis, rglement de
consultation et DCE
- la transmission par voie lectronique des
dossiers d'offre
Pour le tlchargement du DCE les candi-
dats sont invits bien renseigner le
champ "e-mail" en ce sens que cette
adresse pourra tre utilise afin de les
informer des ventuelles modifications
apportes au DCE.
S'agissant de la transmission des offres
par voie dmatrialise, la personnel habi-
lite engager 'entit candidate doit tre
titulaire d'un certificate lectronique de clas-
se 2 ou 3 dlivr par un prestataire agr
afin de signer son offre (voir liste des pres-
tataires agrs en page d'accueil de la
plate-forme)
L'envoi en deux temps des dossiers d'offre
est autoris : les candidates ayant adress
l'empreinte de leur offre avant la date limi-
te de remise des offres auront un dlai de
16H00 compt partir de l'envoi de l'em-
preinte pour faire parvenir leur dossier
d'offre lui-mme dans le "coffre-fort lec-
tronique" de la Rgion.
Date d'envoi de l'avis la publication:
Le 15 Mai 2006.
FA 6325

AVIS D'APPEL PUBLIC
LA CONCURRENCE

Identification de l'organisme qui passe le
march :
CONSEIL REGIONAL DE LA MARTI-
NIQUE Service du March et de la com-
mande publique Rue Gaston Defferre -
Cluny 97200 Fort-de-France Martinique
- Tl. : 0596 59 63 00 Tlcopie : 0596
7268 10
Adresse Internet : http://www.cr-marti.
nique.fr rubrique "Marchs Publics"
Personne Responsable du march :
Le President du Conseil Rgional de
Martinique
Procedure de passation:
March procedure adapte (art. 28 du
Code des Marchs Publics (CMP)
Objet du march :
TRAVAUX DE REHABILITATION AU
C.F.P.P.A. DU LORRAIN OPERATION N"
CF-LOR-05-OP1
Rfrence d'identification du march
CF.LOR.05.OP1
Caractristiques principles :
Etendue de la prestation
Les travaux concernent:
- Plomberie sanitaire
- Impermabilit des faades
Autres :
- Variantes : autorises
- Transmission par voie dmatrialise :
autorise
Prestation divise en lots:
La prestation est divise en deux lots:
Lot 1 : Rfection rseaux EUIEV
Lot 2 : Peinture extrieure
Modalit d'attribution :
L'attribution se fera par marchs spars
(lot par lot)
Lieu d'excution des travaux:
VILLE DU LORRAIN
Dlai d'excution du march :
PRIODE DE PREPARATION : 30
JOURS
TRAVAUX :01 MOIS POUR L'ENSEMBLE
DES LOTS
Modalits de financement du march :
Budget du Conseil Rgional de Martinique
+ FEDER
Adresse auprs de laquelle le dossier de
consultation peut tre obtenu :
Ce dossier sera remis gratuitement par le
Conseil Rgional Service des Marchs et
de la Commande Publique Rue Gaston
Defferre Cluny 97200 Fort-de-France
Tl. : 0596 59 63 91.
Lors du retrait du DCE le candidal devra
fournir tout lment identification permet-


tant de le contacter en cas de besoin.
Ce dossier peut tre galement tlcharg
l'adresse Internet sus indique.
Conditions de participation :
Critres de selection des candidatures :
- les garanties et capacity techniques et
financires ,
- les rfrences professionnelles des can-
didats
- moyens
Critres de jugement des offres :
- Valeur technique de l'offre affecte d'un
coefficient 5
- Prix des prestations affect d'un coeffi-
cient 4
Pices requises:
Il s'agit en particulier de :
SLettre de candidature et declaration du
candidate (modles joints au dossier de
consultation)
SMoyens techniques affects l'opration
e Rfrences pour des travaux similaires
effectus durant les 3 dernires annes,
Elements permettant d'apprcier les
capacits techniques et financires du
candidate.
Dlai de validity des offres : 180 jours
Adresse auprs de laquelle les renseigne-
ments d'ordre administratif et technique
peuvent tre obtenus :
Conseil Rgional de la Martinique (Service
des Marchs et de la Commande
Publique) ou en ligne l'adresse Internet
sus indique.
Adresse auprs de laquelle les renseigne-
ments d'ordre technique peuvent tre
obtenus :
Service Technique du Conseil Rgional
(Tl. : 0596 59 64 24) ou en ligne l'adres-
se Internet sus indique
Date limited de reception des offres :
LE MARDI 06 JUIN 2006 12H00 (heure
de Martinique)
Adresse laquelle les offres doivent tre
envoyes:
Reception des offres, par pli recommand
ou contre rcpiss au Conseil Rgional
de la Martinique Service des Marchs et
de la command publique Rue Gaston
Defferre Cluny 97200 Fort-de-France -
MARTINIQUE ou en ligne l'adresse
Internet sus indique.
Dlai laiss au candidate attributaire pour
produire les attestations sociales et fis-
cales : 8 jours calendaires
Autres renseignements :
Procedure dmatrialise
Le Conseil Rgional de Martinique met
gratuitement la disposition des candidates
une plate-forme de dmatrialisation
accessible via l'adresse Inrternet suivante :
http://www.cr-martinique.fr rubrique "mar-
chs publics"
Cette plate-forme permet notamment
(muni de la rfrence d'identification du
march porte au present avis d'appel
public la concurrence) :
- la recherche des consultations passes
par la Rgion Martinique
- le tlchargement des avis, rglement de
consultation et DCE
- la transmission par voie lectronique des
dossiers d'offre
Pour le tlchargement du DCE les candi-
dats sont invits bien renseigner le
champ "e-mail" en ce sens que cette
adresse pourra tre utilise afin de les
informer des ventuelles modifications
apportes au DCE.
S'agissant de la transmission des offres
par voie dmatrialise, la personnel habi-
lite engager l'entit candidate doit tre
titulaire d'un certificate lectronique de clas-
se 2 ou 3 dlivr par un prestataire agr
afin de signer son offre (voir liste des pres-
tataires agrs en page d'accueil de la
plate-forme)
L'envoi en deux temps des dossiers d'offre
est autoris : les candidates ayant adress
l'empreinte de leur offre avant la date limi-
te de remise des offres auront un dlai de
16H00 compt partir de l'envoi de l'em-
preinte pour faire parvenir leur dossier
d'offre lui-mme dans le "coffre-fort lec-
Ironique" de la Rgion.
Date d'envoi de l'avis la publication :
Le 15 Mai 2006.
FA 6326


AVIS D'ATTRIBUTION DE MARCH

L'avis d'appel public la concurrence a-t-il
fait l'objet d'une publication ?
Parution n* 2A ref 183 du 05/01/2005
NOM ET ADRESSE OFFICIALS DE L'OR-
GANISME ACHETEUR :
Dpartement de la Martinique Htel du
Dpartement Avenue des Caraibes -
97200 Fort-de-France.
OBJET DU MARCH :
Objet du march :
March gnral de enforcement et rev-
tements en enrobs sur le patrimoine
dpartemental.
Nomenclature
Classification CPV (Vocabulaire Commun
des Marchs)
Objet principal:
Descripteur principal : 45233141-9
CRITRES D'ATTRIBUTION RETENUS:
Offre conomiquement la plus avantageu-
se apprcie en function des critres
noncs ci-dessous :
Prix des prestations (coefficient 6)
Dispositions prvues pour respecter les
objectifs de quality (coefficient 4)
Valeur technique : la capacity qu'a l'entre-
prise recycler en central des fraisais
(coefficient 2)
PROCEDURES:
Type de procedure
Appel d'offres ouvert pass en application
des Articles 33 3"al. et 57 59 du CMP.
ATTRIBUTION DU MARCH :
Titulaire : Grands Travaux Carabes -
97231 LE ROBERT
March NI : 06011
Montant : 1 100000,00 Euros H.T. Mini
et 4 400 000.00 Euros HT. Maxi.
RENSEIGNEMENTS COMPLEMEN-
TAIRES:
Date d'attribution du march : 06//12/005
Date de notification du march
11/04/2006
Date d'envoi du present avis la puilllca-
tion : 15 MAI 2006.
FA 6327

AVIS DE CONSTITUTION

Aux terms d'un acte sous sin ll ivt4 tin
date Ducos du 25 Aviil 20016, il n el i-,ide
une socit prsontnli t lIs i;:naililtii liie~I
suivantes :
Denomination social : S;YCAI. :;All
Forme social : So:iitl I i Hrn|iim na]hliti
Limite
Sige social : Zone Indlni rtiinilre i'M'nlr
Canal 97224 DUCO3;
Objet social : L'achali t i n I i'lilo l tiiio
bien d'quipomniiil miriilt ioi t ini i le
personnel.
Dure de ln siocii:il6 eI n pl til dIo
la date d'immrn licutilatiiin .an Itloulie du
commerce et dlsi so i:'tin
Capital social : (11000 oium'
Grance : Mr SYLVIIl: Alan funii liiuniil
Lotissomont Lii Ciiiqp Vim o ni. i tini
97220.
Immatriculation dt) lha i f i:.(,i | au lu ,ier.#li
du commeIrcu i do. ne 'i 'loi; ; il f o l 'Iti
France.
La Grance
I A i;,U.l
AVIS D'ATTRIBUT(ON

Identification do la collucliviit qui a iia;.'i
le march :
CONSEIL REGIONAL [DE A IMAIlti
NIQUE Sorvice (le: Ma.rchcl i:i .
Gaston Defforro Cluny 9/'2(i0 Fit ,il
France
Objet du March :
Travaux do rihahililtilin ii tIY( CI
ACAJOU 2
(Opration n ACA2.03-OPI)
L'avis a-I-il fNai l'objet d'uni' piul)lic.lilion a
BOAMP ? : NON
L'avis a-t-il lail l't jit dolii c ific.litl ni
BOAMP? : NON
Date d'atllribution d !o iii.in :l'
08/03/2006
Nombre total d'ollii:n lovuis :
N" DU LOT: 10
NOUM DU TIULAIHI-I I I IIONNEIIII
DU CENTRE/SAREP
MONTANT EN C TTC : 251 8.1U8.8/ t
Date do l'envoi du prsi'nl avis a la public.
cation : 16 MAI 2006.
FA 6329








POUTIQUE


Jeudi 18 Mal 2006 Justice n 20 Page 16


10 Mai 2006 : Premire journe commemorative

de l'abolition de l'esclavage en France


Le vote de la "loi de la honte", l'indigne
proposition des 40 dputs UMP
d'abroger l'article 2 de la Loi Taubira,
l'immigration slective de Sarkozy
tmoignent d'une volont de renouer
avec le pass colonial de la France.
Mais les mfaits de la traite ngrire et
l'esclavage ne peuvent plus tre igno-
rs des nations europennes don't la
France. De mme que les Franais
etudient l'invasion de la Gaule par les
Huns et leur chef Attila, ils doivent
savoir que durant des sicles, grce
l'immonde traite ngrire et au syst-
me esclavagiste, leur pays s'est enrichi
et a accumul un prcieux capital
financier, notamment par les ports de
Nantes et de Bordeaux.
Le 10 Mai 2006, le Prsident de la
Rpublique a clbr la premiere jour-
ne national commemorative de
l'abolition de l'esclavage Paris.
Des crmonies se sont droules
aussi St Nazaire, Nantes et


Bordeaux, principaux ports du com-
merce triangulaire des esclaves
(France Afrique Amrique).
C'est Paris, au Jardin du
Luxembourg, en presence de nom-
breuses personnalits que la comm-
moration s'est droule. A cette occa-
sion Jacques Chirac a invit les
Franais regarder "tout notre pass
en face", disant que "c'est la cl de la
cohsion nationale.
Chirac a aussi rappel qu'une premi-
re abolition de l'esclavage avait t
dcrte par la Rvolution en 1794, et
que l'abolition definitive avait eu lieu
dans la foule de la Rvolution de
1848.
Pour lui, la Rpublique est ne "avec le
combat contre l'esclavage". Ce qu'igno-
rent sans doute certain membres de
son parti, I'IMP.
Signalons qu' Bordeaux le PCF a cri-
tiqu le refus par la municipalit UMP
d'un project de memorial de la traite


NOTRE REGION


Hati


Ren Garcia Prval
invest Prsident

Ag de 63 ans, agronome de profes-
sion, Ren Prval lu le 15 fvrier,
devient le 55e president de la premi-


Ren PREVAL,
President de la
Rpublique d'Haiih


re rpublique noire d'Amrerique.
34 nations ont assist la crmonie
d'investiture du dimanche 14 mai.
Il avait t dj president d'Hati de
1996 2001. Aujourd'hui c'est dans un
context conomique cariben diflC-
rent qu'il arrive au pouvoir avec son
parti Lespwa.
La Rpublique d'Hati, est un pays
pill, dpouill, o manquent souvent
l'lectricit et l'eau potable. La tche
est immense pour rtablir la scurit
et la paix social par le travail.
Ren Prval avec la jeunesse hatien-
ne, le people qui lui a fait confiance,
devra s'atteler, avec Lepwa et son
quipe, ce vaste chantier, entour de
la solidarity international et rgiona-
le.
Il pourra s'appuyer sur la nouvelle
solidarity qui se construit autour du
trait de commerce des peuples (TCP)
entire Cuba, la Bolivie et le Vnzula.
Il faudra aussi souhaiter qu'il conjure
les dmons populistes qui firent dri-
ver Lavallas.
Nous fiisons confiance au people frre
liticn poir qu'il continue d'exercer sa
vigilaii(c, sa mobilisation, afin que la
oilit.iquc du president Ren Prval lui
sont I'nlfique.
M A.C.


des Noirs, prsent par l'association
Divers-Cits et d'autres organizations
dmocratiques.
Enfin, la central syndicale CGT, qui
lutte contre le racism et les discrimi-
nations, a organis un colloque intitu-
l "Esclavage et colonialisme, connatre
l'histoire pour clairer l'avenir et
conqurir des droits".
A cette occasion, le journal
"L'Humanit" du 10 mai a consacr un
N Special ddi cet vnement. Il
content des tmoignages poignants
sur ce crime. E public le "Code Noir" de
Louis XIV qui rglementait l'esclavage
traitant nos anctres comme des
objets, meubles, le dcret de rtablisse-
ment de l'esclavage par Napolon.
Sont reproduits des portraits tels ceux
de Delgrs, Tbussaint Louverture, de
Solitude, du Chevalier St George, etc.

M A.C.



Lon.qvilliers Club


Natation


Traverse

Sainte-Lucie /

Martinique


Le nageur Yiann Richard
effectuera Ia traverse
Sainte-Lucie/Martinique le
21 mai 2006, dans le
cadre des 20 ans du
Longvilliers Club.
Il a choisi come slogan :

"Unissons-nous centre la
violence et la drogue ;
notre jeunesse, l'avenir de
nos les".




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs