Group Title: Justice (Fort-de-France, Martinique)
Title: Justice
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00088914/00048
 Material Information
Title: Justice hebdomadaire du Parti communiste martiniquais
Uniform Title: Justice (Fort-de-France, Martinique)
Physical Description: v. : ill. ; 36 cm.
Language: French
Creator: Parti communiste martiniquais
Publisher: Le Parti
Place of Publication: Fort-de-France, Martinique
Publication Date: January 12, 2006
Copyright Date: 2006
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: World politics -- Periodicals -- 1945-1989   ( lcsh )
Periodicals -- Martinique   ( lcsh )
Politics and government -- Periodicals -- Martinique   ( lcsh )
Genre: review   ( marcgt )
newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: Martinique
 Notes
General Note: Description based on: 65e. année, no. 17 (26 avril 1984); title from caption.
General Note: Latest issue consulted: 70. année, no 8 (22 févr. 1990).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00088914
Volume ID: VID00048
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 15715741
lccn - 90641373

Full Text

Wp~.-EBDOMA,,'-YoAI 3 TO O~a\i~


Pour la Responsabilit et le Dveloppement vritable.


~
_n,

:i.
.r ::.
...~BL:~~TJ


Seul l'abrogation
est acceptable


Les suppressions
d'emplois continent


Srlus nhluiii


une


dans le

combat actuel

iour la dignity


I -----~I 1


v


1


L


1


,: .


m 2006


-Au4


leiir.








SA KA PAS


Jeudi 12 Janvier 2006 Justice n" 2 Page 2


SA KA PAS ...................p.2
EDITO ........................p. 3
Andr Aliker: Un example et une bous-
sole pour notre people

SOCIAL .......................p. 4
Parcours de soins plus coteux
Parcours du combattant

ECONOMIE ....................p. 5
Avantages fiscaux outre-mer
Anticonstitutionnel ou pas ?

DEVOIR DE MMOIRE ...........p. 6
Andr Aliker, l'incorruptble, guide nos
pas dans le combat mancipateur

POLITIQUE .................p. 7
A propos de l'optimisme official
France : Des vaeux prsidentiels la
triste ralit

DANS LE MONDE ............p. 8
Isral : L'aprs Shacon

ANNONCES LGALES ......p. 9 11

NOTRE RGION ...............p. 12
Evo Morales en tourne international
Lancement de la zone de libfe change
caribenne


JUSTICE
Administration : 71 86 83
Rdaction : 63 13 20
Fax : 63 13 20
Ed.Justice @wanadoo.fr




Fondateur: Jules MONNEROT
(8 Mai 1920)
Angle rues A. Aliker & E. Zola
Fort-de-France Tl. 71 86 83
Commission Paritaire n' 54.026
7 Janvier 1977
Directeur de la Publication :
Femand PAPAYA
Maquette Impression:
NIM 731454


Loi de la "honte" :
Seule l'abrogation
est acceptable

Les deux collectifs pour l'abrogation de
la loi du 23 Fvrier 2005 et notam-
ment de son article 4 continent de
travailler pour y arriver. Sur la propo-
sition du Prsident de la Rpublique
de "rcrire l'article 4", Anthony
Ibussaint dclare : "Ce que nous rcla-
mons, ce n'est pas la rcriture, mais
l'abrogation de l'article de loi".
En effect, au-del des announces faites
par les reprsentants officials, les col-
lectifs veulent continue maintenir
la pression et tout faire pour abroger
cette "loi de la honte".




1ITOIRE ARR* AGL F
SABBROGATION ..
:Df R'A RTICLF 4/

SlA 101 DU 23D.2.20M5


* Les collectifs poursuivent la mobilisa-
tion en vue de l'abrogation de cette loi

S'agissant des diverse actions, les
deux collectifs sont sur la mme lon-
gueur d'onde. Il a t retenu le princi-
pe d'une march le mardi 21 fvrier
"Journe Internationale de la dnon-
ciation du colonialisme". Au course de
cette journe plusieurs initiatives
seront prises pour sensibiliser les
jeunes quant la dimension histo-
rique des problmes de notre socit.
La mobilisation du plus grand nombre
de Martiniquais par le moyen de cara-
vanes est l'un des objectifs program-
ms. La premiere caravane est prvue
le 14 janvier prochain.
Un colloque avec pour thme "La
question du colonialisme" est en pr-
paration pour le mois de mai 2005. Il
s'agit, au-del de l'article de loi, de
"faire bouger les consciences et de pro-
gresser sur la voie de l'lucidation par
elle-mme des socits confronts au
colonialisme et ses squelles".


L'eau de la
Grande Rivire

L'association cologique l'Assaupamar


a adress le 26 dcembre dernier au
Prfet un recours gracieux afin d'an-
nuler l'arrt pris le 22 novembre en
faveur l"'Association Syndicale
Autorise des Planteurs du Grand
Nord" dans la Grande Rivire.
Selon l'association, cet arrt prfecto-
ral comporte "des nombreuses irrgu-
larits et illgalits". L'association co-
logique pointe du doigt 'Ttude d'im-
pact lacunaire et contradictoire, une
enqute publique partielle voire par-
tiale".
Cette affaire de captation de l'eau de
la Grande Rivire a dj fait couler
beaucoup de salive. Des habitants de
la commune, entours de
I'ASSAUPAMAR, sont months au cr-
neau pour dnoncer ce prlvement
qui serait de nature remettre en
cause "la faune et la flore et les enjeux
socio-culturels" de la rivire.
L'association cologique est d'autant
plus remonte que le chantier en vue
du pompage est dj en place, alors
qu'aucune rponse ne lui a t adres-
se concernant le retrait de l'arrt
prfectoral.
L'Assaupamar et le collectif de la
defense de la Grande Rivire ont arr-
t le chantier en course. Une rencontre
avec toutes les parties est prvue le 13
janvier la sous-prfecture de Trinit.



Dcolonisons
notre esprit

La colonisation, pour nous, n'est pas
au pass. Elle est actuelle.
Commenons par aller de l'avant.
Evitons les mots etJes terms qui justi-
fient le colonialism et le font perdurer.
Ne disons pas, par example :
* Mtropole, mais la France.
* Mtropolitain, mais Franais.
* Region ultra-priphrique, mais
colonie de lEurope.
* Les squelles du colonialisme, mais
le colonialisme ou mieux le neocolonia-
lisme dpartemental.
* Hors du dpartement, mais hors de
la Martinique.
* Local, mais martiniquais.
* DFA, mais Martinique, Guadeloupe
et Guyane.
* etc.
On 5eut chercher et continue tra-
quer l'assimilationnisme qui nous ali-
ne quotidiennement.







Jeudi 12 Janvier 2006 Justice n" 2 Page 3


Andr Aliker :

Un example et une boussole

pour notre people


Le 11 Janvier 1934 est une
date que le people martini-
quais doit toujours garder au
plus profound de sa mmoire.
C'est celle du vil assassinate
de notre camarade Andr
Aliker par des hommes de
main au service du clan des
usiniers, lequel jouissait de
la complicit des plus hautes
autorits reprsentant l'Etat
franais chez nous.
La Martinique tait alors
officiellement une colonie
d'une Rpublique franaise
encline fouler du pied, hors
"mtropole", la fameuse devi-
se "Libert, Egalit,
Fraternity" qui fait tant sa
fiert, rticente considrer
les Ngres, Chinois, Arabes
et autres Indiens comme des
hommes ayant la mme
dignit et les mmes droits
que les "Mtropolitains" et
les Blancs croles.
Andr Aliker a t assassin
pour n'avoir pas accept de
se taire, pour s'tre fait un
devoir moral et politique de
dnoncer la corruption,
parce qu'il tait un militant
communist courageux,
incorruptible, convaincu de
la justesse de la cause qu'il
dfendait et conscient des
dangers qu'il courait.
Soixante douze ans aprs, la
Martinique fait face une
profonde crise socio-cono-
mique et morale. Elle a une
belle apparence trompeuse
de pays dvelopp, mais en
ralit elle est mine par le
chmage, source de violence
de toutes sortes et de dses-
poir. Son people est ni en


tant que tel puisque la
Constitution le tient dsor-
mais pour une simple "popu-
lation". Un nombre impor-
tant de ses enfants vivent
hors de son territoire, en
France notamment, o ils
sont souvent victims de
racism et de discrimina-
tions, au mme titre que les
immigrs africains et arabes.
La rcente rvolte des ban-
lieues est venue opportun-
ment rappeler aux Franais
une triste ralit qu'ils ne
voulaient pas voir: celle d'un
pays o le racism, les discri-
minations, le chmage mas-
sif menacent de provoquer
une dflagration social
incontrlable et aux cons-
quences imprvisibles. A
cette occasion, la gauche
parlementaire franaise et
un certain nombre d'histo-
riens soucieux de leur ind-
pendance intellectuelle ont
ouvert un salutaire dbat
pour obtenir l'abrogation de
l'article 4 de la loi du 23
fvrier 2005 vantant les
aspects positifs de la coloni-
sation. De son ct, le people
martiniquais se mobilisait
l'annonce de la visit de
Nicolas Sarkozy, chef de file
de l'UMP, l'obligeant
renoncer son voyage pr-
lectoral.
Alors que 64 % des Franais
se dclarent convaincus des
bienfaits de la colonisation,
le president de la
Rpublique s'est vu
contraint de rappeler le 4
janvier, l'occasion de ses
vux la press, que "la


.J"









M. Beirose
question de l'esclavage est
une blessure pour un grand
nombre de nos citoyens",
qu'il avait dcid d'instaurer
en France "une journe de la
mmoire", et de dclarer que
l'article 4 de la loi du 25
Fvrier 2005 "doit tre
rcrit".
Ces avances n'auraient pas
t possibles sans mobilisa-
tion. Il convent donc de
continue la lutte.
En ce qui nous concern,
nous Martiniquais, nous
devons mener un combat
multiforme, sur divers ter-
rains la fois : approfondir la
connaissance de notre pass
; exiger le respect de notre
mmoire collective ; nous
associer aux luttes menes
en France par nos frres mi-
grs et par les dmocrates
franais; et surtout prparer
l'avenir de notre people en
combattant le no-colonialis-
me, en l'armant moralement,
idologiquement, en lui
redonnant le got de l'effort
et le sens de la responsabili-
t.
Dans cette difficile mais exal-
tante tche qui nous attend,
Andr Aliker, l'instar des
Fanon, Lamon, Bissol,
Gratiant, Mnil, Manville,
Dufal, peut tre une pr-
cieuse boussole dans le com-
bat actuel pour la dignit.


EDITO








SOCIAl


Jeudi 12 Janvier 2006 Justice n 2 Page 4


D du1 L er 2 '200.


Parcours de soins plus coteux :

Parcours du combattant


La rforme du mdecin traitant est
mise en place au 1er janvier de cette
anne. Les patients qui sautent la case
mdecin traitant sont depuis cette
date moins bien rembourss.
Les assurs sociaux qui n'ont-pas choi-
si de mdecin traitant, ou qui l'on fait
mais ne passent pas systmatique-
ment par lui, sont moins bien couverts
par l'assurance-maladie. Leurs consul-
tations ne sont plus prises en charge
qu' hauteur de 60 %, au lieu de 70 %
(parcours de soins dit "non coordon-
n'9.
Rsultat : une visit chez le gnralis-
te n'est plus rembourse par la Scu
que 12,20 , contre 14,40 E dans le
cadre du parcours.
Un passage chez le spcialiste hors
parcours sera rembours 15,50 E au
lieu de 18,25 E soit, 2,75 E de moins.
Le remboursement se fait sur la base
de 27,50 E au lieu de 29,70 E, tarif
actuel de la consultation spcialise
coordonne.
Les complmentaires ne compense-
ront pas le diffrentiel, sauf perdre
leurs avantages fiscaux.
Ce dremboursement achve le balisa-
ge du "parocurs de soins", don't le
mdecin traitant est le pivot et la porte
d'entre. La modulation du prix des
consultations mise en place depuis le
ler juillet dernier conduit tre puni
par un dpassement d'honoraires si on
court-circuite le mdecin traitant pour
s'adresser un spcialiste du secteur


1, tenu normalement de respecter les
tariffs conventionnels.
La facture peut alors atteindre 35,20
euros pour une simple consultation.
L encore, les assurances et les
mutuelles sont prices de s'abstenir de
compenser le diffrentiel.
Sauter la case mdecin traitant entra-
nera un reste payer important en
function du dpassement pratiqu.
La rforme de l'assurance maladie se
poursuivra cette anne avec le dossier
medical personnel (DMP) cens viter
les abus.

M Michel Branchi


Repres

* Les consultations sont rembourses
60% et non plus 70% si l'assur
social n'est pas pass par son mdecin
traitant.

* Le forfait hospitalier passe de 14
euros par jour 15 euros.

* Une franchise de 18 euros s'applique
sur les actes de plus de 91 euros.

Les drogations du
mdecin traitant

La rforme de l'assurance maladie
prvoit la fois de drembourser et


de faire payer plus cher les
patients qui snobent leur mdecin
traitant ou refusent d'en designer
un. Toutefois, ces pnalits ne sont
pas appliques quand l'assur
consulate pour une urgence, quand
il est en dplacement 'ou en
vacances, quand son mdecin trai-
tant est absent. La loi mnage un
"accs direct" sans pnalits finan-
cires quatre spcialistes, dans
des conditions prcises :
* Le pdiatre, puisque le dispositif
du mdecin traitant ne vaut pas
pour les moins de seize ans.
* Le psychitre, pour les moins de
vingt-six ans.
* L'ophtalmologue, pour la pres-
cription et le renouvellement de
verres correcteurs, pour le dpista-
ge et le suivi du glaucome.
* Le gyncologue pour les examens
cliniques gyncologiques prio-
diques, la prescription et le suivi de
la contraception, le suivi des gros-
sesses, 'IVG mdicamenteuse.
Pour un suivi rgulier recommand
par le mdecin traitant chez un
autre mdecin, spcialiste ou non,
il n'est pas ncessaire de repasser
systmatiquement par le mdecin
traitant. Cette disposition vaut en
particulier pour les personnel
reconnues par l'assurance maladie
en affection de longue dure (ALD).


Carte scolaire 2006 : a communaut
72 suppressions de postes Les consequences
seront "une diffi-
cult accrue


Les syndicats enseignants sont de nou-
veau mobiliss pour dnoncer les sup-
pressions de postes dans l'acadmie
dans le premier degr.
Selon le SE-UNSA, "'Acadmie de
Martinique perdra 28postes, alors que
sa population scolaire s'est stabilise"
En 4 ans, 112 postes auront t suppri-
ms dans les coles de la Martinique,
s'insurge le syndicate.
Ct SNUIPP-FSU, le ton n'est pas
plus tendre : 'Cette hmorragie organi-
se et maintenue ne peut que dgrader
les conditions de travail des lves et de


trouver des remplacants, la multiplica-







* Les enseignants seront nouveau
amens dfendre l'emploi.
tion des classes plusieurs divisions, la
reduction du nombre d'enseignants
pour la prise en charge des lves en dif-


ficult ou handicaps et la menace sur
l'emploi, par la diminution du nombre
de postes au concours", tonne Isabelle
Hlne-Baclet, Secrtaire fdrale.
Le second degr n'est pas mieux loti : ce
sont 44 postes qui vont tre supprims
la rentre 2006. Marie-Michelle
Toussaint, Secrtaire du SE-UNSA,
affirme avec force qu"'en choisissant
d'affaiblir l'cole, le ministre met la
communaut ducative, et particulire-
ment les enseignants en situation de
lgitime defense".
Les centrales enseignantes interpellent
les Martiniquais sur "ces measures poli-
tique dsastreuses" et leurs cons-
quences. Elles appellent d'ores et dj
leurs mandants la mobilisation par
"des actions d'ampleur".








ECONOMIE Jeudi 12 Janvier 2006 Justice n 2 Page 5



davn gs is ux ueautr

Avantages fiscaux outre-mer


Anticonstitutionnel


Petite frayeur chez les profiteurs
de la dfiscalisation outre-mer.
Saisi par les dputs et snateurs
socialists, le Conseil
Constitutionnel a annul l'article
78 de la loi de finances 2006 por-
tant sur certain avantages fis-
caux comme contraire la
Constitution.

Cet article 78 portait notamment sur
le plafonnement des avantages fis-
caux, en relation avec le volet des
investissements en outre-mer, dduc-
tibles d'impt.
Ainsi le Conseil Constitutionnel dcla-
re : "Considrant qu'il rsulte de tout ce
qui prcde que la complexity de l'ar-
ticle 78 de la loi de finances pour 2006
est la fois excessive et non justifie par
un motif d'intrt gnral suffisant :
qu'il y a lieu en consequence, sans qu'il
soit besoin d'examiner les autres griefs
de la saisine, de dclarer cet article
contraire la Constitution (...)"
"France-Antilles" titre : "Les avantages
fiscaux outre-mer : anticonstitution-
nels" (FA du 3/01/2006).


Tout de suite, Philippe Edmond-
Mariette, Dput acquis totalement
la dfiscalisation, explique que cette
decision tait "une vraie opportunity
pour les dtracteurs de la loi Girardin
puisqu'elle n'aura pas le mme attrait
(...)".
Coup de thtre Le looby de la dfis-
calisation, savoir le MEDEF
Martinique, I'AMPI, la CCIM et la
CGPME Martinique, se sont fendus
d'un communique le 6 Janvier o ils
affirment qu'il est inexact et dange-
reux de dire que "les advantages outre-
mer seraient anticonstitutionnels et que
l'exception outre-mer rpondait plus au
principle d'galit devant la loi". "Cela
dclenche dj des comportements d'at-
tente ou de dfiance de la part de nom-
breux dfiscaliseurs potentiels", indi-
quent les organizations patronales
martiniquaises.
Elles soutiennent que, "il est clair que
c'est la complexity de l'article qui le
rend inconstitutionnel. Ce n'est pas la
dfiscalisation outre-mer qui est
inconstitutionnel mais l'ensemble des
measures de plafonnement d'un grand


ou pas ?
nombre d'avantages fiscaux (..)"
Les gardens de la dfiscalisation ajou-
tent:
"Grce l'action trs efficace des parle-
mentaires d'outre-mer devant le
Conseil Constitutionnel, la dfiscalisa-
tion outre-mer avait dj t exclue du
champ d'application de cet article sur
le plafonnement des avantages fiscaux
par les dputs de l'Assemble
Nationale.
Et de conclure que "la dfiscalisation,
en tant que telle, n'est pas du tout remi-
se en cause par la loi de finances 2006
(...)"
La question pose est de savoir si la
drogation au plafonnement des avan-
tages fiscaux accorde pour l'outre-mer
n'est pas annule avec le fameux
article 78 de la loi de finances 2006.
Affaire suivre donc. Mais le dbat
continue sur l'efficacit relle de ce
type de dfiscalisation en terms de
dveloppement conomique et de cra-
tions d'emplois.

M Antoine Gilles


UNEDIC : Le
La nouvelle convention
Unedic sera-t-elle ratifie ?
Pour le moment, seuls deux
syndicats ont accept de
parapher le texte (la CFDT "
et la CFTC), tandis que le
CFE-CGC a dcid d'at-
tendre le 10janvier pour
apposer sa signature ou
non. La CGT a dcid de ne
pas signer cet accord qu'elle
considre comme une dupe-
rie.
L'essentiel du deficit de
l'Unedic sera rsorb sur le
dos des chmeurs et des
salaries. Le rgime d'assu-
rance chmage est bout de .
souffle, puisqu'il conduira
exclure 7 chmeurs sur 10 M Les
de toute indemnisation, affirme la
CGT.
Les chmeurs martiniquais seront
encore plus pnaliss. Sur une popula-
tion de 38.334 chmeurs (chiffre DDT -


s chmeurs paieront la note


chmeurs seront indmniss moins longte
octobre 2005), 13.654 sont bnfi-
ciaires de l'allocation unique dgressi-
ve et de l'aide de retour l'emploi. Avec
le nouvel accord, les cotisations des
salaries sont augments de 0.04 point.


Avec une rorganisation des
filires, ceux qui sont inscrits
dans la filire "B" (les plus
nombreux) perdront 11 mois
d'indemnisation. Sans computer
l'application des dcrets gou-
vernementaux sanctionnant
ceux qui n'accepteront pas un
emploi, quel qu'il soit. La coti-
sation patronale est augmen-
te de 0.04 point, alors qu'elle
contribute la prcarit des
salaries. La CGT estime que
les employers s'en sortent
bien, puisque ces augmenta-
tions seront supprimes en
s.'"47 2007 si l'exercice financier de
S2006 est quilibr. Une prvi-
sion financire confirm le
mps. retour l'quilibre financier fin
2006. Cet accord, s'il tait ratifi, ferait
reposer sur les salaries et les chmeurs
le cot social de la prcarit et de la
perte d'emploi ainsi que le rtablisse-
ment financier de l'Unedic.


iOnM&








DEVOIR DE MMOIRE


Jeudi 12 Janvier 2006 Justice n 12 Page 6


Andr Aliker : L'incorruptible, guide nos

pas dans le combat pour l'mancipation


l est, pour nous communists, de la
plus haute importance de rappeler a
l'opinion publique le lche assassinate
don't a t victim notre journalist
militant, Andr Aliker le 11janvier
1934.
Ce qui peut s'apparenter un rituel
est pour nous un devoir de mmoire
pour rappeler notre people les
drames qui ont jalonn notre histoire
et lui montrer qu'il y a des homes
debouts, dignes, comme Andr Ahker
qui, au pril de leur vie avaient le sens
de l'honneur.
Ce travail de vulgarisation a t pos-
sible grce aux longues recherches de
notre ancien Secrtaire general, par
ailleurs historien, Armand Nicolas.
Ces travaux sont contenus dans la bro-
chure "Le Combat d'Andr Al iker" et
sert encore pour comprendre le contex-
te politique de l'poque et la complicity
don't bnficiat la caste des bks de la
part de l'administration colonial.
Journaliste militant, Andr Aliker
avait acquis une solide experience qui
a forg sa conscience rvolutionnaire.
Ce sentiment lui command de se
mettre au service de son journal pour
crier la misre des masses face a l'opu-
lence des nantis bks et a la servilite
des hauts fonctionnaires coloniaux.
Le scandal Aubry qu'Andr Aliker
rvla au grand jour dans les colonnes
de "Justice" sera l'affaire du sicle et
son assassinate le meurtre politique le


plus retentissant du pays.
'is ri'oni pu ni corrompre
ils m'ont assassine r", rit au fionton
de sa tombe resume bien jusqu'o des
profiteurs du systme sont prts
aller n'hsitant pas tuer pour asseoir
leur domination.
La Martinique de 19334 retiendra qu'au
moment o les masses laborieuses
subissaient avec frocit le poids de
l'exploitation et de la misre, les gros
propritaires Ftnciers fraudaient l'ad-
mnnistration fiscal en toute impunit
pour s'enrichir.
Assassiner Andr Aliker, c'tait aussi
tenter de signer l'arrt de mort du jour-
nal "Justice".
Mais des gnrations de communistes
ont relev le dfi pour continue
l'oeuTre d'Andr Aliker.
Ds ont, au prix de trs lourds sacrifices,
assur l'indpendance du journal face
aux puissances d'argent. Ds ont conti-
nu se tenir aux cts des tra-
vailleurs pour tre leur porte-parole,
exprimer leurs luttes, leurs victoires.
ls ont men avec courage et dtermi-
nation, sans relche, la longue march
destine veiller les consciences, e.i-
ger notre droit lgitime diriger nous-
mmes nos propres affairs.
Ni les procs, ni les lourdes amendes
n'ont entam cette foi rvolutionnaire.
Car, dans le mme temps, nos lecteurs,
nos abonns nous ont toujours mani-
fest leur solidarity.


72 ans aprs ce lche assassinate, nous
avons encore livrer bataille contre les
m nies. car ils continent avec l'argent
acheter les consciences pour mainte-
nur leur domination.
Ds ont le toupet et le cynisme de s'ri-
ger en dfenseurs des conqutes
sociales qu'ils ont tant combattues
avec le pouvoir central et sa police pour
s'opposer la march vers la
Responsabilite.
Ces puissances d'argent profitent des
difficults de la press crite pour
s'acheter de nombreux titres et mdias
car ils savent que la press et l'audio-
visuel jouent un grand rle dans la for-
mation de l'opinion publique.
Oui "Justice", jaloux de son indpen-
dance et de l'ardeur permanent de ses
rdacteurs, continue d'offrir ses lec-
teurs un journal en contact direct avec
une Martinique qui secherche dans un
monde en perptuel movement.
Avec nos moyens financiers limits
nous avons l'ambition avec notre libre
expression de pouvoir computer encore
sur cette solidarity martiniquaise.
Aider "Justice" poursuivre sa mis-
sion, c'est augmenter notre diffusion.
Donc s'abonner et abonner ses amis
par parrainage, c'est continue l'oeuvre
d'Andr Aliker.

Fernand Papaya
Directeur de Justice


Pour vivre, i ARRUIN UNE NOUELLE ELECTRIC, UN NOU U LECTEUR
i Je verse 20 euros et je fais dcouvrir JUSTICE
pour une priode de 3 mois
. i LA PERSONNEL QUE JE SOUHAITE ABONNER


a besoin de
VOUS ...


N o m /Prno m : .....................................................................................
S A d re sse : .... .. ... ................. .. ... ..... .... .... .. ..............................
i C .Po sta l : i I I I V ille : ........................... ........................................
Tl.: ..... ........... ...................... E-m ail :............... ..................
MES COORDONNS
i N o m /Pr no m : ....................................... ..................................................
A d re sse : .... .. ... .. ............ ...... ....... ....... .... ... ...... .. .............
C .Po sta l: I V ille : ........................... ........................................
i Tl.: ....... .......... ... ....... ......... ....... E-m ail : .......... ........... ........ .........








POLITIQUE


Jeudi 12 Janvier 2006 Justice n 12 Page 7


poposCdeoptmeoffi d...

La situation du chmage s'amliore-t-elle ?


Dans ses veux 2006 le Prfet de la
Martinique Yves Dassonville a
estim que la situation de l'emploi
"s'amliore".
Et de donner le taux de chmage
de 22,7 % de la population active
Qu'en estil ?
Si on se fie la dernire lettre de
l'Institut d'mission des DOM (n 157
de dcembre 2005), le nombre de
demandeurs d'emploi en octobre 2005
tait de 38.334,, soit un taux de ch-
mage de 23,9 %. f1 tait en recul de 2,1
% sur un an. Et cela, selon les donnes
fournies par la Direction du Travail et
de 1'Emploi.
La Revue Antiane-Eco de IINSEE (n
64 d'octobre 2005) prsente les rsul-
tats de l'anne conomique et social
2004 en Martinique sous le titre signi-


ficatif: 'Une conomie de la demande.
Elle livre les rsultats de l'enqute
emploi de juin 2004. Le taux de ch-
mage est de 22,4 %, stable par rapport
juin 2003.
Pour la revue, les jeunes sont " nou-
veau frapps par le chmage" en 2004.
Le taux de chmage des femmes est de
24,7 % en 2004 contre 19,9 % pour les
hommes.
Fin dcembre 2004, 22.411 femmes
taient inscrites I'ANPE, correspon-
dant 58,9 % de l'ensemble des
demandeurs d'emploi (soit 4 points de
plus qu'en Guadeloupe ou en Guyane)
alors qu'elles ne reprsentent que 52 %
de la population active. Elles reprsen-
tent 70 % des contracts aids du secteur
non marchand (CES, CES, CIA).
Mais "l'augmentation du chmage des
femmes est le phnomne le plus pr-
occupant des 12 derniers mois",
indique Antiane-Eco. Le nombre de
jeunes demandeurs d'emploi a aug-
ment de 16,8 % pour ceux de moins
de 25 ans et de prs de + 6 % pour les
jeunes de moins de 30 ans. Cela s'ex-
plique par l"absence d'effet "cong de
solidarity" en 2004 : en 2003 cette
measure avait permis l'embauche de
prs de 450 jeunes.


De mme, a pes en 2004 la fin du dis-
positif "emploi-jeunes" qui avait bn-
fici 4.500 jeunes entire 1998 et 2002.
Et la suppression du programme Trace
n'a pas permis d'apporter de rponse
aux jeunes de moins de 25 ans les plus
en difficult.
Sur les 14.500 offres d'emplois enregis-
tres en 2004 l'ANPE, les offres du
secteur marchand reprsentaient 40 %
et les "emplois aids" 45 %.
On measure le poids des politiques de
l'emploi dans les fluctuations du ch-
mage et la faiblesse de l'conomie. 80
% de ces offres ont trouv preneurs.
Depuis fin 2004, le nombre de ch-
meurs recenss se situe autour de
38.000 38.500.
La situation est donc loin de s'amlio-
rer dans une conomie lance dans la
spirale destructrice de la consomma-
tion importe, de la marginalisation de
sa production et de la speculation
dfiscalisation immobilire.
Peut-tre les measures Boorloo et
Villepin vont-elles dgonfler artificiel-
lement les statistiques du chmage
la veille des chances de 2007. A
observer de prs.

Antoine Gilles


FRANCE


Des voux

prsidentiels

la triste

ralit

Jacques Chirac, en prsentant ses
veux, a dclar une fois de plus qu'un
de ses objectifs demeurait l'emploi.
Pourtant, dans la function publique,
plus de 5.000 postes ne sont pas rem-
placs. Le project de budget 2006 de la
SNCF prvoit la suppression de 2.750
emplois.
Cependant la palme revient l'annon-
ce concernant les chantiers de
l'Atlantique de Saint-Nazaire. Aprs
l'exprience des fermetures des chan-
tiers navals de Dunkerque, La Ciota,


St-Malo, Nantes, la vente partielle des
Chantiers de l'Atlantique au group
norvgien Akers Yards n'augure rien
de bon pour des milliers d'ouvriers et


de sous-traitants de la region. Le "plan
marine" Alstom 2010 prvoit dj
d'augmenter la productivity de 15 %,


en rduisant les effectifs des salaries.
Pire, sous couvert d'une dmarche
europenne, le PDG envisage de faire
venir des sous-traitants de Finlande et
inversement.
Rappelons que la Constitution euor-
penne rejete par plus de 54 % de
Franais, permettait ce type de dloca-
lisation libre de toute entrave, selon les
dogmes de la politique capitalist dite
"librale".
Loin de s'indigner de la vente de ce
fleuron de la construction navale fran-
aise (Normandie, France, Queen
Mary II, etc, etc), le ministry de
Jacques Chirac, Thierry Breton,
approve une telle dmarche estimant
"qu'elle va dans le bon sens"... des
dsirs du MEDEF dirons-nous.
Les ouvriers, technicians, sous-trai-
tants annoncent qu'ils ne se laisseront
pas faire. Leur inquitude face l'ab-
sence de garanties relles se transfor-
mera, sans nul doute, en combativit.

M A.C










DANS LE MONDE


Jeadi 12 Janvier 2006 Justice n 2 Page 8


Isral



L'apr




Shar(


people palestinien, et
dmocrates de la plant
de guerre, pour les mass
et Chatila en 1982, dans


Beyrouth.
C'est lui qui planifia la colonisation de
la Cisjordanie, colonisation renforce
S aprs l'vacuation partielle de la bande
de Gaza.
C'est encore lui qui a entrepris d'riger
ce vaste mur de la honte destin iso-
O *n ler les Palestiniens.
* C'est toujours lui qui dnie Jrusalem
la Palestine au point d'avoir interdit
Yaser Arafat d'assister une crmo-
Ariel Sharon, nie religieuse pour la nativit.
militaire de Homme de droite, le "bulldozer" ne
c a r r i re, s'est pas convert au pacifisme. Auteur
demeurera de nombreuses provocations anti-
avant tout, palestiniennes, don't l'une dclencha la
pour les deuxime Intifada, Ariel Sharon
p e u p 1 e s cependant a compris, face la ralit,
arabes, prin- qu'il fallait changer de tactique pour
cipalement obtenir la scurit pour Isral.
pour le Homme de guerre, il a t contraint
pour tous les d'admettre que la resistance du people
e, un criminal palestinien, qu'il n'arrivait pas
acres de Sabra vaincre, lui imposait une autre mtho-
la banlieue de de pour atteindre ses buts.


C'est en cela qu'il differe des autres
dirigeants du Likoud, qui, eux aussi,
ne veulent pas admettre du tout l'exis-
tence d'une nation palestinienne coha-
bitant en toute souverainet avec les
autres Etats, don't Isral.
La succession de Sharon se jouera aux
prochaines lections fixes en mars. Le
parti Kadima fond par Sharon l'em-
portera-t-il sur le parti Likoud li
Washington ?
Ou le rveil des forces progressistes
israliennes s'amplifiera-t-il, comme ce
fut l'amorce rcemment lors de l'acces-
sion du syndicaliste Amir Peretz la
tte du parti travailliste ?
II faut souhaiter que ces lections, pr-
vues avant la maladie de Sharon,
voient le movement dmocratique
isralien se renforcer, afin que rgne
enfin une paix just au Moyen Orient.

A. Constant


ANNONCES LGALES


AVIS D'ATTRIBUTION

L'avis d'appel public la concurrence a-t-il
fait l'objet d'une publication ?
Parution n : 67A ref 262 du 23/04/2005
NOM ET ADRESSE OFFICIALS DE L'OR-
GANISME ACHETEUR :
Dpartement de la Martinique Htel du
Dpartement Avenue des Caraibes 97200
Fort-de-France
OBJET DU MARCH:
Objet du march:
RD5 MARCH A BONS DE COMMAND
DE MATERIAUX D'ENROBES POUR LES
TRAVAUX DE MODERNISATION COM-
MUNE DU VAUCLIN
Type de march de travaux: Excution
CRITERES D'ATTRIBUTION RETENUS:
Offre conomiquement la plus avantageuse
apprcie en function du critre unique du
prix le plus bas
SPrix des prestations
* Rfrences professionnelles
* Garanties et capacits techniques et finan-
cires
PROCEDURES
Type de procedure
Appel d'offres ouvert pass en application
des Articles 33 3al. et 57 59 du CMP
ATTRIBUTION DU MARCH:
Titulaire : GRANDS TRAVAUX CARAIBES -
97231 LE ROBERT
March N" /05072
Montant : 200.000,00 Euros H.T. Mini et
800.000,00 Euros H.T. Maxi
RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES:
Date d'attribution du march : 12/07/2005
Date de notification du march : 12/07/2005
Date d'envoi du present avis la publication:
22/12/2005.
FA 5753
AVIS D'ATTRIBUTION

L'avis d'appel public la concurrence a-t-il
fait l'objet d'une publication ?
Parution n : 147 A REF 149 du 13/08/2005
NOM ET ADRESSE OFFICIALS DE L'OR-
GANISME ACHETEUR :
Conseil Gnral de la Martinique Htel du
Dpartement Avenue des Caraibes 97200
Fort-de-France
OBJET DU MARCH:
Objet du march :
ROUTE DEPARTMENTAL N07 DEVIA-


TION NORD DU DIAMANT GIRATOIRE
OUEST
Type de march de travaux: Excution
CRITRES D'ATTRIBUTION RETENUS:
Offre conomiquement la plus avantageuse
apprcie en function des critres noncs
ci-dessous
- Lot 1
Dlai d'excvution pondration 60 %
Prix des Prestations pondration 40 %
PROCEDURES:
Type de procedure
Appel d'offres ouvert pass en application
des Articles 33 3"al. et 57 59 du CMP
ATTRIBUTION DU MARCH:
Lot: 1 Travaux gnraux
Titulaire: SAMEX 97228 SAINTE-LUCE
March N : 05078
Montant: 725.746,88 Euros H.T.
RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES:
Date d'attribution du march : 20/09/2005
Date de notification du march: 12/12/2005
Date d'envoi du present avis la publication :


22/12/2005


AVIS D'ATTRIBUTION

L'avis d'appel public la concu
fait l'objet d'une publication ?
Parution n : 147 A REF 149 du
NOM ET ADRESSE OFFICIALS
GANISME ACHETEUR :
Conseil Gnral de la Martinique
Dpartement Avenue des Caral
Fort-de-France
OBJET DU MARCH:
Objet du march :
ROUTE DEPARTMENTAL N*
TION NORD DU DIAMANT -
OUEST
Type de march de travaux: Ex
CRITRES D'ATTRIBUTION RE
Offre conomiquement la plus a
apprcie en function des critr
ci-dessous
- Lot 2
Prix des Prestations
PROCEDURES:
Type de procedure
Appel d'offres ouvert pass en
des Articles 33 3al. et 57 59 d
ATTRIBUTION DU MARCH :
Lot: 2 Enrobs


Titulaire : GRANDS TRAVAUX
97231 LE ROBERT
March n 05079
Montant: 296.040,00 Euros H.T.
RENSEIGNEMENTS COMPLEMI
Date d'attribution du march: 20
Date de notification du march :
Date d'envoi du present avis la
22/12/2005

PREFECTURE
DE LA REGION MARTINI

SOUS-PREFECTURE DE LA


CARAIBES MERCREDI 22 FEVRIER 2006 DE 09H
12H
JEUDI 02 MARS 2006 DE 09H 12H.
Les conclusions motives du commissaire
ENTAIRES: enquteur pourront tre communiques pen-
/09/2005 dant un dlai d'un an computer du quaran-
06/12/2005 time jour suivant la clture de l'enqute
publication : toute personnel en faisant la demand au
Sous-Prfet. Elles seront en outre dposes
FA 5755 en maire du Lorrain, pour la consultation du
public.


QUE

TRINITE


Le Sous Prfet de La Trinit

COMMUNIQUE

AVIS D'OUVERTURE
D'ENQUETE PUBLIQUE


Le public est inform que, conformment
FA 5754 aux dispositions de l'arrt n 2006-01 du 05
Janvier 2006, il sera procd l'ouverture :
d'une enqute publique au titre de la loi sur
N l'eau pour une demand d'autorisation
d'amnagement et d'exploitation d'une pico-
rrence a-t-il central reconstruire l'intrieur de la sta-
tion de traitement d'eau brute de Viv sur le
13/08/2005 territoire de la commune du Lorrain ;
DE L'OR- sur la demand prsente par la socit
Force Hydraulique Antillaise.
e tel du Cette enqute se droulera du MERCREDI
bes 97200 01 FVRIER 2006 AU JEUDI 02 MARS
2006 INCLUS la Mairie du Lorrain.
Le dossier d'enqute pourra tre consult
7 DEVIA- aux services technique de la commune du
GIRATOIRE Lorrain dans les dlais susviss, aux heures
d'ouverture des bureaux.
icution Durant cette priode, les observations du
TENUS: public pourront :
vantageuse soit tre consignes sur le registre d'en-
es noncs qute ouvert, sur place, cet effet,
Ssoit tre adresses par crit au commissai-
re enquteur, M. Christian TROUDART, qui
sigera la Mairie du Lorrian comme suit :
MERCREDI 01 FEVRIER 2006 DE 09H
12H
application MERCREDI 08 FEVRIER 2006 DE 09H
uCMP 12H
MERCREDI 15 FEVRIER 2006 DE 09H
12H


La Trinit, le 6 Janvier 2006
Le Sous Prfet
Xavier BRUNETIERE


FA 5756


CACEM
COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION
DU CENTRE DE LA MARTINIQUE

AVIS RECTIFICATIF
DE L'AVIS D'APPEL PUBLIC
A LA CONCURRENCE
REPORT DE LA DATE
DE REMISE DES OFFRES

1) Identification de la collectivit qui passe le
march :
CACEM "Communaut d'Agglomration du
Centre de la Martinique" Immeuble
Cardinal Chateauboeuf Est BP 407 -
97204 FORT-DE-FRANCE Tl. : 0596 75
82 72 Fax : 0596 75 87 06
2) Mode de passation choisi :
Appel d'offres ouvert pass en application
des articles 33-30 et 57 59 du CMP
3) Objet du march :
Amnagement de la place Emile Maurice
Saint-Joseph
4) Date d'envoi de l'avis la publication :
Le 08 dcembre 2005
5) Rfrences:
2005/23/1 /DVEC /AO
6) Date limited de reception des offres :
LE 23 JANVIER 2006 12 HEURES AU
LIEU DU 06 FVRIER 2006 12 HEURES.
7) Date d'envoi de l'avis rectificatif la publi-
cation : 09 Janvier 2006.


Pour le Prsident,
Serge LETCHIMY


FA 5757











ANNOUNCES LGALES


Jedi 12 Janvier 2006 Justice n" 2 Page 9


PHIMATH 97229 MARTINIQUE
Socit Responsabilit Limite B 435 005 632 RCS FORT-DE-FRANCE
au capital de 7.500 C 2001 B 292
Sige social :39 Rue Jaspe
Route des Rochers AVIS DE PUBLICITY
97200 FORT-DE-FRANCE
N SIRET 483 947 982 00011 Aux terms du procs-verbal de l'assemble
N" DE CODE APE : 804 D gnrale extraordinaire du 2 Janvier 2006, il
rsulte que :
ANNONCE LGALE 1 A computer du 2 Janvier 2006, le sige
social a t transfr de (97229) MARTI-
Aux terms d'une dlibration en date du 26 NIQUE Htel Carayou La Pointe du Bout
Dcembre 2005, la collectivit des associs Les Trois Ilets (75004) PARIS 28 bis, Bd
a dcid de transfrer le sige social de 39 Sbastopol.
rue du Jaspe Route des Rochers 97200 2 La denomination de la socit est deve-
FORT-DE-FRANCE au 18 rue Homre nue : SOCIT DE GESTION HOTELIRE
Clment 97240 LE FRANCOIS, et ce ET TOURISTIQUE COMMERCIALIZATION
computer du 26 Dcembre 2005, et de modi- "S.G.H.T. Commercialisation"
fier en consequence l'article 4 des status. Les inscriptions modificatives seront dpo-
ses au RCS de PARIS, dsormais comp-
La Grance tent son gard.
FA 5729
Pour avis
MALIGESTION SARL FA 5733
52, Rue Schoelcher 97215 Rivire-Sale
SIRET: 408 374 148 Cabinet de Michel LANGERON
AVIS DE MODIFICATION Avocat
DE L'OBJET SOCIAL 88, Rue Victor Svre
97200 Fort-de-France
Aux terms d'un acte sous seing priv en Tl. : 0596 70 20 98 Fax : 0596 73 42 30
date du 29 Dcembre 2005 RIVIRE- couriel:
SALE, 97215 Martinique, il a t tenue une cabinet.michel.langeron@wanadoo.fr
assemble gnrale extraordinaire pour
dcider de la modification de l'objet social de PROLONGATION DE LA MISSION
la socit comme suit: D'UN ADMINISTRATEUR PROVISOIRE
ANCIENNE MENTION : Consel en gestion
pour les affaires. Socit : BUREAU GESTION
NOUVELLE MENTION : Traitement de don- RECOUVREMENT CARAIBE
nes (BGR CARAIBE)
En consequence, l'article 3 des status chan- SAS
ge computer du 01 Dcembre 2005. RCS : 93 B 446
Sige social : 14, Route de Cluny
Pour avis, le reprsentant lgal 97200 FORT-DE-FRANCE
FA 5730
Aux terms d'une Ordonnance rendue le 28
AVIS DE CONSTITUTION novembre 2005 par Madame le Prsident du
Tribunal Mixte de Commerce de Fort-de-
Par acte sous seing priv il a t constitu France, a t prolonge la mission de
une S.C.I. prsentant les caractristiques Madame Madeleine DESCLOS, demeurant
suivantes : Rsidence Les Terrasses de Balata F 64 -
Dnomination: SCI MACDOINE 97234 FORT-DE-FRANCE en quality d'ad-
Adresse : Chez M. MARRAUD Herman ministrateur provisoire avec mission de grer
Quarter Macdoine 97214 LORRAIN et administer la Socit BUREAU GESTION
Objet : Acquisition, Administration, Gestion RECOUVREMENT CARABE SAS (BGR
de biens immobiliers ou immobiliers toutes CARABE), avec les pouvoirs les plus ten-
oprations financires se rattachant directe- dus conformment aux status et aux lois et
ment ou indirectement l'objet. usage du commerce.
Dure: 99 ans L'Ordonnance dpose au Greffe sera
Capital : 400.00 C publie conformment la loi et les men-
Grante : Mme MARRAUD pouse ALEXIS tions correspondantes portes au registre du
ALEXANDRE Marie-Flicienne demeurant : commerce.
Comiche II Immeuble Flix Hubert 97200
FORT-DE-FRANCE Pour avis et mention
Immatriculation au registre du Commerce en FA 5734
course.
Cabinet de Michel LANGERON
Pour avis, le Grant Avocat
FA 5731 88, Rue Victor Svre
97200 Fort-de-France
AVIS DE CONSTITUTION Tl. : 0596 70 20 98 Fax : 0596 73 42 30
couriel :
Par acte S.S.P. du 02 Janvier 2006, il a t cabinet.michel.langeron@wanadoo.fr
constitu une socit prsentant les caract-
ristiques suivantes : PROLONGATION DE LA MISSION
Denomination social: MADICLEAN D'UN ADMINISTRATEUR PROVISOIRE
Forme social : Socit Responsabilit
Limite Socit: DIAMANT SERVICE CARAIBE
Capital social : 2400 euros SAS (DS CARAIBE)
Sige social : c/o CAB 21 ZA Trianon 97240 R.C.S. : 95 B 909
LE FRANCOIS Sige social : 14, Route de Cluny
Objet social : Maintenance, entretien et 97200 FORT-DE-FRANCE
petites rparations de tous biens tant mobi-
liers qu'immobiliers Aux terms d'une Ordonnance rendue le 28
Dure de la socit : 99 ans computer de novembre 2005 par Madame le Prsident du
son immatriculation au RCS de Fort-de- Tribunal Mixte de Commerce de Fort-de-
France. France, a t prolonge la mission de
Grance : Mlle PIERRE LOUIS Claire 10 Madame Madeleine DESCLOS, demeurant
Hameau de Cythre, Route de Didier 97200 Rsidence Les Terrasses de Balata F 61 -
FORT-DE-FRANCE 97231 FORT-DE-FRANCE en quality d'ad-
Immatriculation au RCS de Fort-de-France. ministrateur provisoire avec mission de grer
et administer la Socit DIAMANT SERVI-
Pour avis, la Grance CE CARAIBE SAS (DS CARABE), avec les
FA 5732 pouvoirs les plus tendus conformment aux
status et aux lois et usage du commerce.
L'Ordonnance dpose au Greffe sera
SOCIT DE GESTION HOTELIRE publie conformment la loi et les men-
ET TOURISTIQUE CARAIBES tions correspondantes portes au registre du
"S.G.H.T. Carabes" commerce.
Socit responsabilit limite
au capital de 16.000 Pour avis et mention
Sige social : Htel Carayou FA 5735
La Pointe du Bout Les Trois Ilets


Cabinet de Michel LANGI
Avocat
88, Rue Victor Svr
97200 Fort-de-Franc
Tl. : 0596 70 20 98 Fax : 059
couriel :
cabinet.michel.langeron@wa

PROLONGATION DE LA MI
D'UN ADMINISTRATEUR PRC

Socit : NORMANDI
SNC
R.C.S.:431 418 516
Sige social : 14, Route de
97200 FORT-DE-FRANC

Aux terms d'une Ordonnance n
novembre 2005 par Madame le F
Tribunal Mixte de Commerce
France, a t prolonge la r
Madame Madeleine DESCLOS,
Residence Les Terrasses de Bal
97234 FORT-DE-FRANCE en q
ministrateur provisoire avec missi
et administer la Socit NC
(SNC), avec les pouvoirs les pl
conformment aux status et au l
du commerce.
LOrdonnance dpose au G
publie conformment la loi
tions correspondantes portes au
commerce.

Pour avis et mention




Cabinet de Michel LANGE
Avocat
88, Rue Victor Svr
97200 Fort-de-France
Tl. : 0596 70 20 98 Fax : 059
courIel :
cabinet.michel.langeron@wa

PROLONGATION DE LA MI
D'UN ADMINISTRATEUR PRO

Socit : CECILE
SCI
R.C.S.: 1999 D 103
Sige social : 14, Route de
97200 FORT-DE-FRANI

Aux terms d'une Ordonnance re
novembre 2005 par Madame le P
Tribunal Mixte de Grande Instan
de-France, a t prolonge la
Madame Madeleine DESCLOS,
Residence Les Terrasses de Bal,
97234 FORT-DE-FRANCE en q
ministrateur provisoire avec missi
et administer la Socit CECILE
les pouvoirs les plus tendus cor
aux status et aux lois et usage d
ce.
L'Ordonnance dpose au G
publie conformment la loi e
tions correspondantes portes au
commerce.

Pour avis et mention



AVIS

LAssemble Gnrale des asso
LA ROCHELLE (17) le 19 octot
la Socit SNC MANICOU -
13.659,43 C 418 006 417 RCS
FRANCE, en liquidation, ayant
social au MARIN (Martinique)
Bassin Tortue Bat. 4, a apf
competes dfinitifs de la liquidate
quitus et dcharge de son mand
dateur, la Socit "PONCIN YAC
le sige social est LA ROCHEL
Plateau Nautique Est Rue
Meilhan, et constat la clture de
lion au 20 juin 2005. Les comp
dposs au Greffe du Tnbunal de
de FORT-DE-FRANCE.
Le liquidateur : SA "PONCIN
reprsente par Olicier PONCIN.


ERON

e
e
6 73 42 30

inadoo.fr

MISSION
OVISOIRE

E


Cluny
CE

endue le 28
residentt du
de Fort-de-
mission de
demeu rrlnt


AVIS

L'Assemble Gnrale des associs runie
LA ROCHELLE (17) le 20 Juine 2005 de la
Socit SNC SAINTE LUCE capital de
8.628,61 E 417 986 817 RCS FORT-DE-
FRANCE, en liquidation, ayant son sige
social au MARIN (Martinique) Bd Allgre
Bassin Tortue Bt. 4, a approuv les
comptes dfinitifs de la liquidation, donn
quitus et dcharge de son mandate au liqui-
dateur, la Socit "PONCIN YACHTS" don't
le sige social est LA ROCHELLE (17000)
Plateau Nautique Est Rue Snac de
Meilhan, et constat la clture de la liquida-
tion au 20juin 2005. Les comptes seront
dposs au Greffe du Tribunal de Commerce
de FORT-DE-FRANCE.
Le liquidateur : SA "PONCIN YACHTS"
reprsente par Olicier PONCIN.
FA 5739


AVIS
ata F 64 AVIS
ualit d'ad- Dcision de clture de liquidation du 19
on de grer octobre 2005 de la SNC LE GALION capi-
RMANDIE tal de 13.385,02 C 417 986 171 RCS
us tendus FORT-DE-FRANCE, ayant son sige social
ois et usage au MARIN (Martinique) Bd Allgre Bassin
Tortue Dt. 4, on liquidation, constatant la
reffe sera clture de liquidation au 20juin 2005. Les
et les men- competes seront dposs au Greffe du
i registre du Tribunal de Commerce de FORT-DE-FRAN-
CE.
Le liquidateur: SA PONCIN YACHTS" don't
le sige social est LA ROCHELLE (17000)
FA 5736 Plateau Nautique Est Rue Snac de Meilhan
reprsente par Olivier PONCIN.
FA 5740
ERON Etude de Maitres
Evelyne GUATEL
e et Sandra GERMAIN PORSAN-CLEMENTE
Notaires associs FORT-DE-FRANCE
6734230 (Martinique)
Immeuble Le Trident, Batiment A, 2e tage
nadloo.fr Lotissement Montgralde

SSION AVIS DE CONSTITUTION
)VISOIRE
Suivant acte reu par Maitre Evelyne GUA-
TEL, Notaire Associ FORT-DE-FRANCE,
le 4 Janvier 2006 enregistr a t constitute
une socit civil ayant les caractristiques
Cluny suivantes:
CE La Socit a pour objet : L'acquisition d'un
bien immobilier sis FORT-DE-FRANCE
,ndue le 28 (Martinique) 104 Rue Franois ARAGO.
residentt du La mise en valeur, la transformation, l'am-
ce de Fort- nagement, administration et la location de
mission de tous biens et droits immobiliers, de tous
demeurant biens et droits pouvant constituer l'accessoi-
ata F 64 re, l'annexe ou le complement des biens et
ualit d'ad- droits immobiliers en question.
on de grer Et ce, soit au moyen de ses capitaux propres
(SCI), avec soit au moyen de capitaux d'emprunt, ainsi
iformment que de l'octroi, titre accessoire et excep-
lu commer- tionnel, de toutes garanties des operations
conformes au present objet civil et suscep-
reffe sera tibles d'en favoriser le dveloppement.
t les men- Et, gnralement toutes operations civiles
registre du pouvant se rattacher directement ou indirec-
tement cet objet ou susceptibles d'en favo-
riser le dveloppement, et ne modifiant pas
le caractre civil de la socit.
FA 5737 La Socit est dnomme : VINATA SCI
Le sige social est fix : FORT-DE-FRAN-
CE 97200, 106 Rue Franois Arago.
La Socit est constitute pour une dure de
99 annes.
cis runie Le capital social est fix la some de :
ire 2005 de SEPT CENT CINQUANTE EUROS (750,00
capital de EUR)
FORT-DE- Les apports sont en numraires.
son sige Les parts sont librement cessibles au profit
Bd Allgre d'un ou plusieurs associs ou au profit du ou
trouv les des conjoints d'eux, routes les autres ces-
ion, donn sions sont soumises l'agrment pralable
lat au liqui- l'unanimit des associs
CHTS" don't L'exercice social : 1er Janvier et finit le 31
LE (17000) Dcembre de chaque anne.
Snac de Grant de la socit : Monsieur Fady
e la iquida- FARES-NAKLE, Commerant, demeurant
ties seront FORT-DE-FRANCE (97200), 106 Rue
Commerce Franois Arago.
La socit sera immatncul&e au registre du
YACHTS" commerce et des socits de FORT-DE-
FRANCE.
FA 5738
Pour avis
Le Notaire
FA 5741











ANNOUNCES LGALES


Jeudi 12 Janvier 2006 Justice no 2 Page 10


AVIS DU 01 DCEMBRE 2005, une procedure
d'enqutes publiques conjointes d'utilit
Suivant acte reu par Me Dominique publique et parcellaire sera mise en oeuvre
MODOCK, Notaire LE LAMENTIN, le 29 pralablement la declaration d'utilit
Dcembre 2005, a t constitute une soci- publique du project de construction d'une sta-
t civil d'attbution ayant les caractris- tion d'puration Pontalry au Robert et par-
tiques suivantes : cellaire en vue de l'expropriation pour acqui-
Objet : La construction d'un btiment sition de terrains privs appartenant aux
usage de commerce et de bureau sur un ter- riverains sur le territoire du Robert.
rain sis 97200 FORT-DE-FRANCE, cadas- Ces enqutes seront ouvertes pendant une
tr section W, N' 309, de 3.000 m2, devant dure de trente et un jours, DU LUNDI 09
tre attribu aux associs. JANVIER 2006 AU 08 FVRIER 2006
Denomination : SPACE KANEL INCLUS.
Sige : SCHCELCHER (97233), 26 Impasse Les dossiers d'enqutes pourront tre
des Sapotilles consults aux services techniques de la mai-
Dure: 10 annes rie du Robert dans les dlais susviss, aux
Capital : 10.000 EUR par apports en num- heures d'ouverture des bureaux.
raire. Durant cette priode, les observations du
La cession des parts est soumise I'agr- public pourront :
ment dans les conditions fixes aux status. soit tre consignes sur le registre d'en-
Co-Grants : M. Philip EADIE, Rs. Le qute ouvert, sur place, cet effect,
Gayac B24, Pte des Ngres, 97200 FORT- soit tre adresses par crit au commissai-
DE-FRANCE. re enquteur, M. Grard Marius LUSBEC,
- M. Tawfiq AL ZOUBI, Anse Mitan, 97229 qui sigera aux services techniques de la
TROIS ILETS mairie prcite le LUNDI 09 JANVIER 2006,
La socit sera immatrcule au registre du LE VENDREDI 20 JANVIER 2006, LE MER-
commerce et des socits de FORT-DE- CREDI 25JANVIER 2006, LE MARDI 31
FRANCE. JANVIER 2006, DE 9 HEURES 12
HEURES AINSI QUE LE MERCREDI 8
Pour avis FVRIER 2006 DE 11 HEURES 30 14
Le Notaire HEURES 30.
FA 5742 Aprs clture des enqutes, les conclusions
motives du commissaire enquteur pour-
BEL AIR IMMOBILIER SARL ront tre communiques toute personnel
Socit responsabilit limite qui en fera la demand auprs du sous pr-
au capital de 7.500 euros fet de la Trinit. Celles-ci seront, en outre,
Sige Social : Quartier Bois Neuf dposes la mairie du Robert pour la
97240 LE FRANCOIS consultation du public.

AVIS DE CONSTITUTION PUBLICITY COLLECTIVE

Avis est donn de la constitution d'une La publication du present arrt est faite
Socit prsentant les caractristiques sui- notamment en vue de l'application de l'article
vantes : L13-2 du code de l'expropriation pour cause
DNOMINATION : BEL AIR IMMOBILIER d'utilit publique ci-aprs reproduit :
SARL "En vue de la fixation des indemnits, l'ex-
FORME: Socit responsabilit limite propriant notifie aux propritaires et usufrui-
SIGE SOCIAL : Quartier Bois Neuf 97240 tiers intresss soit l'avis d'ouverture de l'en-
LE FRANOIS qute, soit l'acte dclarant l'utilit publique,
OBJET: Agence Immobilire soit l'arrt de cessibilit, soit l'ordonnance
DURE: 30 annes d'expropriation.
CAPITAL: 7.500 euros en numraire Dans la huitaine qui suit cette notification, le
GRANCE : Madame Marie-Hlne, propritaire et l'usufruitier sont tenus d'appe-
Genevive BELLAIRE ne le 18 Juillet 1969 ler et de faire connatre l'expropriant les
Nancy (54) demeurant Quartier Bois Neuf fermiers, locataires, ceux qui ont des droits
97240 LE FRANOIS d'emphytose, d'habitation ou d'usage et
IMMATRICULATION : au RCS de Fort-de- ceux qui peuvent rclamer des servitudes.
France. Les autres intresss seront en demeure de
faire valoir leurs droits par publicity collective
Pour avis et tenus, dans le mme dlai de huitaine, de
FA 5743 se faire connatre I'expropriant, dfaut de
quoi ils seront dchus de tous droits l'in-
SCP DUBOIS & ASSOCIS demnit".
Zone de Dillon Stade
Immeuble Avantage Trinit, le 7 dcembre 2005
11, Rue des Arts et Mtiers Le sous-prfet
97200 FORT-DE-FRANCE Xavier BRUNETIERE
FA 5745
CHANGEMENT
DE REGIME MATRIMONIAL PREFECTURE
DE LA REGION MARTINIQUE
Par jugement en date du 24 Novembre 2005 SOUS-PRFECTURE DE LA TRINIT
rendu par la Chambre du Conseil du Tribunal
de Grande Instance de Fort-de-France, il Le sous prfet de Trinit
apparat que le Tribunal a homologu l'acte COMMUNIQUE
de Matre Charles GALLET de SAINT-
AURIN, Notaire Associ, membre de la SCP AVIS D'OUVERTURE
Charles GALLET de SAINT AURIN, Robert D'ENQUETES CONJOINTES
CEAUX et Philippe PERIE, Croix de D'UTILITE PUBLIQUE ET PARCELLAIRE
Bellevue, Avenue Condorcet 97200 FORT-
DE-FRANCE tabli le 4 octobre 2004 par Le public est inform que, conformment
lequel les poux CASSIUS DE LINVAL ont aux dispositions de LARRT N' 2005-24
adopt le rgime de communaut universel- DU 01 DCEMBRE 2005, une procedure
le rgi par les dispositions de l'article 1526 et d'enqutes publiques conjointes d'utilit
suivants du Code Civil. publique et parcellaire sera mise en uvre
FA 5744 pralablement la declaration d'utilit
publique du project de construction de
Collge Pontalry au Robert et parcellaire
PREFECTURE en vue de I'expropriation pour acquisition de
DE LA REGION MARTINIQUE terrains privs appartenant aux riverains sur
SOUS-PREFECTURE DE LA TRINIT le territoire du Robert, quarter Pontalry.
Ces enqutes seront ouvertes pendant une
Le sous prfet de Trinit dure de quinze jours, du VENDREDI 6
COMMUNIQUE JANVIER AU 20 JANVIER 2006 inclus
Les dossiers d'enqutes pourront tre
AVIS D'OUVERTURE consults aux services techniques de la mai-
D'ENQUETES CONJOINTES rie du Robert dans les dlais cits ci-dessus,
D'UTILITE PUBLIQUE ET PARCELLAIRE aux heures d'ouverture des bureaux.
Durant cette priode, les observations du
Le public est inform que, conformment public pourront:
aux dispositions de L'ARRT N 2005-23 soit tre consignes sur le registre d'en-


qute ouvert, sur place, cet eff
* soit tre adresses par crit au
re enquteur, M. Jean-Pierre SEC
sigera aux services techniques i
prcite le VENDREDI 6 JAF
MERCREDI 11 JANVIER, LE t
18JANVIER 2006, DE 9 HEU
HEURES AINSI QUE LE VEN
JANVIER DE 11 HEURES 30 1
30.
Aprs clture des enqutes, les i
motives du commissaire enqul
ront tre communiques touti
qui en fera la demand auprs d
fet de la Trinit. Celles-ci seront
dposes la mairie du Robi
consultation du public.

PUBLICITY COLLECT\

La publication du present arrt
notamment en vue de I'applicatior
L13-2 du code de l'expropriation
d'utilit publique ci-aprs reprodu
"En vue de la fixation des inden
propriant notifie aux propritaires
tiers intresss soit l'avis d'ouvert
qute, soit l'acte dclarant l'utilit
soit l'arrt de cessibilit, soit I'
d'expropriation.
Dans la huitaine qui suit cette no
propritaire et l'usufruitier sont ter
ler et de faire connatre I'expi
fermiers, locataires, ceux qui oni
d'emphytose. d'habitation ou
ceux qui peuvent rclamer des si
Les autres intresss seront en d
faire valoir leurs droits par publicly
et tenus, dans le mme dlai de h
se faire connatre l'expropriant,
quoi ils seront dchus de tous d
demnit".

Trinit, le 7 dcembre 2005
Le sous-prfet
Xavier BRUNETIERE


AVIS D'APPEL PUBLIC(
LA CONCURRENCE

Identification de l'organisme qu
march :
CONSEIL REGIONAL DE LA MA
Service des Marchs et de la
publique Rue Gaston Defferre
97200 Fort-de-France Martiniq
0596 59 63 00 Tlcopie: 0596
Adresse Intemet : http://www.cr-n
- rubrique "Marchs Publics"
Personne Responsable du march
Le President du Conseil R
Martinique
Procedure de passation:
Appel d'offres ouvert (art. 33, 5
Code des Marchs Publics (CMP
Objet du march :
TRAVAUX DE REHABILITATION
DE CROIX RIVAIL
Rfrence d'identification du mar
CRO-03-OP1
Caractristiques principles:
Etendue de la prestation :
II s'agit notamment de raliser
de:
- Renovation de la cuisine, du r
d'un logement de function,
- Dsamiantage et renovation d
de la vie scolaire
Autres :
- Variantes : autorises
- Transmission par voie dma
autorise
Prestation divise en lots :
La prestation est diviseen 10 lot
Lot 1 : Dpose Dmolition Gr
Maonnerie Couverture
Lot 2: Menuiseries extrieures et
Lot 3 : Etanchit Revtement
murs
Lot 4: Plomberie sanitaires
Lot 5: Electricit Climatisation
Lot 6: Peinture
Lot 7: Dsamiantage
Lot 8: Monte Charge
Modalit d'attribution :
L'attribution se fera par marchs
par lot)
Lieu d'excution des travaux :
VILLE DU LAMENTIN (MARTINI
Dlai d'excution du march :


et, PRIODE DE PREPARATION : 30 JOURS
commissai- TRAVAUX: DELAI DE 9 MOIS (POUR LEN-
ROUN, qui SEMBLE DES LOTS)
de la mairie Modalits de financement du march :
NVIER, LE Budget du Conseil regional de Martinique +
MERCREDI FEDER
RES 12 Adresse auprs de laquelle le dossier de
IDREDI 20 consultation peut tre obtenu :
4 HEURES Ce dossier sera remis gratuitement par le
Conseil Rgional Service des Marchs et
conclusions de la Commande Publique Rue Gaston
teur pour- Defferre Cluny 97200 Fort-de-France -
e personnel Tl. : 0596 59 63 91.
u sous pr- Lors du retrait du DCE le candidate devra
t, en outre, fournir tout lment d'identification permet-
ert pour la tant de le contacter en cas de besoin.
Ce dossier peut tre galement tlcharg
l'adresse Intemet sus indique.
VE Conditions de participation:
Critres de selection des candidatures:
est faite les garanties et capacity techniques et
n de l'article financires
pour cause les rfrences professionnelles des candi-
it : dats
mnits, l'ex- Moyens
Set usufrui- Critres jugement des offres :
ure de l'en- Valeur technique de l'offre effectue d'un
publique, coefficient 5
ordonnance Prix des prestations affecte d'un coeffi-
cient 4
tification, le Cot d'utilisation de l'ouvrage affect d'un
nus d'appe- coefficient 3
ropriant les Pices requises
t des droits II s'agit en particulier de:
d'usage et Lettre de candidature et declaration du
ervitudes. candidate (modles joints au dossier de
demeure de consultation)
collective Moyens techniques affects l'opration,
huitaine, de Rfrences pour des travaux similaires
dfaut de effectus durant les 3 demires annes,
roits l'in- Elments permettant d'apprcier les capa-
cits techniques et financires du candidate.
Dlai de validity des offres : 180 jours
Adresse auprs de laquelle les renesigne-
ments d'ordre administratif et technique peu-
vent tre obtenus:
FA5746 Conseil Rgional de la Martinique (Service
des Marchs et de la Commande Publique)
C ou en ligne l'adresse Internet sus indique
E Adresse auprs de laquelle les renseigne-
ments d'ordre technique peuvent tre obte-
i passe le nus:
Service Technique du Conseil Rgional (Tl.
ARTINIQUE 0596 5964 24) ou en ligne l'adresse
command Intemet sus indique
Cluny Date limited de reception des offres :
lue Tl. : LE LUNDI 06 FVRIER 2006 12H00
726810 (Heure de Martinique)
"artinique.fr Adresse laquelle les offres doivent tre
envoyes:
: Rception des offres, par pli recommand ou
igional de contre rcpiss au Conseil Rgional de la
Martinique Service des Marchs et de la
command publique Rue Gaston Defferre -
7 59 du Cluny 97200 Fort-de-France MARTI-
)NIQUE ou en ligne l'adresse Intemet sus
indique.
AU LYCE Langue pouvant tre utilise :
Franais uniquement
ch : Dlai laiss au candidate attributaire pour pro-
duire les attestations sociales et fiscales:
8 jours calendaires
Autres renseignements :
des travaux Procdure dmatrialise
Le Conseil Rgional de Martinique met gra-
fectoire et tuitement la disposition des candidates une
plate-forme de dmatrialisation accessible
lu btiment via l'adresse Internet suivante
http://www.cr-martinique.fr rubrique "mar-
chs publics".
Cette plate-forme permet notamment (muni
trialise : de la rfrence d'identification du march
porte au present avis d'appel public la
concurrence) :
s savoir: la recherche des consultations passes par
os-oEuvre la Rgion Martinique
le tlchargement des avis, rglement de
t intrieures consultation et DCE
Sde sols et la transmission par voie lectronique des
dossiers d'offre
Pour le tlchargement du DCE les candi-
dats sont invits bien renseigner le champ
"e-mail" en ce sens que cette adresse pour-
ra tre utilise afin de les informer des ven-
tuelles modifications apportes au DCE.
S'agissant de la transmission des offres par
spars (lot voie dmatnalise, la personnel habilite
engager l'entit candidate doit tre titulaire
d'un certificate lectronique de classes 2 ou 3
QUE)
Suite en page 11











ANNONCES LGALES


leudi 12 lanvier 2006 Justice r 2 Page 11


dlivr par un prestataire agr afin de
signer son offre (voir liste des prestataires
agrs en page d'accueil de la plate-forme).
L'envoi en deux temps des dossiers d'offre
est autoris : les candidates ayant adress
l'empreinte de leur offre avant la date limited
de remise des offres aurotn un dlai de
16H00 compt partir de l'envoi de l'em-
preinte pour faire parvenir leur dossier d'offre
lui-mme dans le "coffre-fort lectronique" de
la Region.
Date d'envoi de l'avis la publication :
Le 30 dcembre 2005
FA 5747

AVIS D'APPEL PUBLIC
LA CONCURRENCE

Identification de l'organisme qui passe le
march :
CONSEIL REGIONAL DE LA MARTINIQUE
Service des Marchs et de la command
publique Rue Gaston Defferre Cluny -
97200 Fort-de-France Martinique Tl.:
0596 59 63 00 Tlcopie: 0596 72 68 10
Adresse Intemet: http://www.cr-martinique.fr
- rubrique "Marchs Publics"
Personne Responsable du march :
Le President du Conseil Rgional de
Martinique
Procedure de passation:
Appel d'offres ouvert (art. 33, 57 59 du
Code des Marchs Publics (CMP)
Objet du march :
TRAVAUX DE DEMOLITION ET DE
RECONSTRUCTION DE DEUX
BATIMENTS AU LYCE DE CLUNY
Rfrence d'identification du march :
CLY-03-OP1
Caractristiques principles:
Etendue de la prestation :
II s'agit notamment de raliser des travaux
de:
- Demolition de btiments simple rez de
chausse
- Construction de deux btiments R + 1 sur
appuis parasismiques (2000 m2 de surface
utile)
- Construction d'un btiment pour le person-
nel ATOS simple rez-de-chausse
- Creation de parking (60 places)
Autres :
- Variantes: autorises
- Transmission par voie dmatrialise :
autorise
Prestation divise en lots :
La prestation est diviseen 10 lots savoir:
Lot 1 : Dmolition Terrassement VRD
Lor 2: Gros-Euvre Maonnerie Appuis
parasismiques
Lot 3: Charpente mtallique Couverture -
Serrurerie
Lot 4 : Etanchit
Lot 5: Menuiseries extrieures et intrieures
- Faux Plafond
Lot 6: Revtement sols et murs
Lot 7 : Courants forts Courants faibles -
Climatisation
Lot 8: Plomberie Sanitaires Equipement
Lot 9: Impermabilisation Peinture
Lot 10 : Ascenseur
Modalit d'attribution :
L'attribution se fera par marchs spars (lot
par lot)
Lieu d'excution des travaux:
VILLE DE FORT-DE-FRANCE (MARTI-
NIQUE)
Dlai d'excution du march:
PRIODE DE PREPARATION : 30 JOURS
TRAVAUX : DLAI DE 17 MOIS (POUR
L'ENSEMBLE DES LOTS)
Modalits de financement du march :
Budget du Conseil regional de Martinique +
FEDER
Adresse auprs de laquelle le dossier de
consultation peut tre obtenu :
Ce dossier sera remis gratuitement par le
Conseil Rgional Service des Marchs et
de la Commande Publique Rue Gaston
Defferre Cluny 97200 Fort-de-France -
Tl.: 0596 59 63 91.
Lors du retrait du DCE le candidate devra
foumir tout lment d'identification permet-
tant de le contacter en cas de besoin.
Ce dossier peut tre galement tlcharg
l'adresse Intemet sus indique.
Conditions de participation :
Critres de selection des candidatures :
- les garanties et capacity techniques et


financires
- les rfrences professionnelles des candi-
dats
- Moyens
Critres jugement des offres:
- Valeur technique de l'offre affecte d'un
coefficient 5
- Prix des prestations affecte d'un coeffi-
cient 5
Pices requises
II s'agit en particulier de:
* Lettre de candidature et declaration du can-
didat (modles joints au dossier de consulta-
tion)
SMoyens techniques affects l'opration,
* Rfrences pour des travaux similaires
effectus durant les 3 demires annes,
* Elements permettant d'apprcier les capa-
cits techniques et financires du candidate.
Dlai de validit des offres : 180 jours
Adresse auprs de laquelle les renseigne-
ments d'ordre administratif et technique peu-
vent tre obtenus :
Conseil Rgional de la Martinique (Service
des Marchs et de la Commande Publique)
ou en ligne l'adresse Intemet sus indique
Adresse auprs de laquelle les renseigne-
ments d'ordre technique peuvent tre obte-
nus :
Service Technique du Conseil Rgional (Tl.
0596 59 64 24) ou en ligne l'adresse
Intemet sus indique
Date limited de reception des offres :
LE LUNDI 06 FVRIER 2006 12H00
(Heure de Martinique)
Adresse laquelle les offres doivent tre
envoyes :
Reception des offres, par pli recommand ou
contre rcpiss au Conseil Rgional de la
Martinique Service des Marchs et de la
command publique Rue Gaston Defferre -
Cluny 97200 Fort-de-France MARTI-
NIQUE ou en line l'adresse Internt sus
indique.
Langue pouvant tre utilise:
Franais uniquement
Dlai laiss au candidate attributaire pour pro-
duire les attestations sociales et fiscales:
8 jours calendaires
Autres renseignements:
Procedure dmatrialise
Le Conseil Rgional de Martinique met gra-
tuitement la disposition des candidates une
plate-forme de dmatrialisation accessible
via l'adresse Intemet suivante
http://www.cr-martinique.fr rubrique "mar-
chs publics".
Cette plate-forme permet notamment (muni
de la rfrence d'identification du march
porte au present avis d'appel public la
concurrence) :
- la recherche ds consultations passes par
la Region Martinique
- le tlchargement des avis, rglement de
consultation et DCE
- la transmission par voie lectronique des
dossiers d'offre
Pour le tlchargement du DCE les candi-
dats sont invits bien renseigner le champ
"e-mail" en ce sens que cette adresse pour-
ra tre utilise afin de les informer des ven-
tuelles modifications apportes au DCE.
S'agissant de la transmission des offres par
voie dmatrialise, la personnel habilite
engager l'entit candidate doit tre titulaire
d'un certificate lectronique de classes 2 ou 3
dlivr par un prestataire agr afin de
signer son offre (voir liste des prestataires
agrs en page d'accueil de la plate-forme).
L'envoi en deux temps des dossiers d'offre
est autoris : les candidates ayant adress
l'empreinte de leur offre avant la date limited
de remise des offres auront un dlai de
16H00 compt partir de l'envoi de l'em-
preinte pour fire parvenir leur dossier d'offre
lui-mme dans le "coffre-fort lectronique" de
la Region.
Date d'envoi de l'avis la publication
Le 30 dcembre 2005
FA 5748
AVIS D'ATTRIBUTION DE MARCH

L'avis d'appel public la concurrence a-t-il
fait l'objet d'une publication ? OUI
NOM ET ADRESSE OFFICIALS DE L'OR-
GANISME ACHETEUR :
Dpartement de la Martinique Htel du
Dpartement Avenue des Caraibes 97200


FORT-DE-FRANCE
OBJET DU MARCH:
Objet du march:
March gnral de ralisation de soutne-
ments par paroi cloue et bton projet sur
le patrimoine dpartemental
Type de march de travaux:
Execution Nomenclature
Classification CPV (Vocabulaire Commun
des Marchs):
Objet principal :
Descripteur principal : 45262620-3
CRITRES D'ATTRIBUTION RETENUS:
Offre conomiquement la plus avantageuse
apprcie en function des critres noncs
ci-dessous :
Prix des prestations (pondr 60 %)
Dispositions prvues pour respecter les
objectifs de quality (pondr 40 %)
PROCEDURES:
Type de procedure
Appel d'offres ouvert pass en application
des Articles 33 3*al. et 57 59 du CMP
ATTRIBUTION DU MARCH:
Titulaire: El MONTAGNE 38800 LE PONT
DE CLAIX
March N*: 05 082
Montant : 200.000,00 Euros H.T. Mini et
800.000,00 Euros H.T. Maxi
RENSEIGNEMENTS COMPLMENTAIRES:
Date d'attribution du march : 06/09/2005
Date de notification du march: 19/12/2005
Date d'envoi du present avis la publication :
03 Janvier 2006
FA 5749
CACEM
COMMUNAUT D'AGGLOMRATION
DU CENTRE DE LA MARTINIQUE

AVIS D'ATTRIBUTION

1. Identification de la collectivit qui passe le
march :
CACEM (Communaut d'Agglomration du
Centre de la Martinique) Immeuble Cardinal
Chateaubouf Est BP 407 97204 FORT-
DE-FRANCE
2. Type de march:
March de Travaux
3. Objet du march:
Travaux de mise en conformity et d'amlio-
ration de l'Usine d'Incinration des dchets
managers et assimils de la CACEM
4. Mode de passation :
Appel d'offres ouvert
5. Dure du march ou dlai d'excution :
21 mois
6. Rfrences de l'Avis d'Appel Public la
concurrence :
Parution JUSTICE n" FA4405 du 24 Fvrier
2005
7. Crtres d'attribution :
.1 La valeur technique
2 Le prix
8. Attribution du march:
Lot n 1 Dtection de radioactivity
Infructueux
Lot n 2 Bassin de confinement et systme
d'vaporation des eaux de lagune :
Infructueux
Lot n 3 Analyse des polluants gazeux:
Titulaire : ENVIRONNEMENT SA 78304
POISSY CEDEX
Montant HT: 259.124
Lot n 4 Aspirateur centralis :
Titulaire : DELTA NEU 59932 LA CHAPEL-
LE D'ARMENTIERES CEDEX
Montant HT: 247.600 C
Lot n 5 Ecran de protection du hall mche-
fer: Infructueux
Lot N 6 Portes souples ouverture rapide:
Titulaire : MECADIS 97286 LAMENTIN
CEDEX
Montant HT: 41.000 C
Lot n 7 2' Pesage accs haut
Titulaire : MECADIS 97286 LAMENTIN
CEDEX
Montant: 113.381 C
Lot n 8 Camras de surveillance
Titulaire: NORELEC
97212 SAINT-JOSEPH
Montant HT: 38.409,14 C
9. Date d'envoi la publication de l'avis d'at-
tribution : 23 dcembre 2005.

Le President,
Serge LETTHIMY
FA 5750


CACEM
COMMUNAUT D'AGGLOMRATION
DU CENTRE DE LA MARTINIQUE

AVIS D'ATTRIBUTION

1. Identification de la collectivit qui passe le
march :
CACEM (Communaut d'Agglomration du
Centre de la Martinique) Immeuble Cardinal
Chateauboeuf Est BP 407 97204 FORT-
DE-FRANCE
2. Type de march:
March de Travaux
3. Objet du march :
Amnagement du front de mer de
Schoelcher 2me tranche oprationnelle
Rive droite : ouvrage de protection
(Enrochement et mur en rivire, remblais,
rseaux divers)
4. Mode de passation:
Appel d'offres ouvert
5. Rfrences de l'Avis d'Appel public la
concurrence :
Parution JUSTICE n FA 4536 du
24/03/2005
6. Critres d'attribution:
1 La valeur technique de l'offre apprcie
notamment sur la base des indications et
dispositions du mmoire
2 Le dlai
3 Le prix
7. Attribution du march :
Titulaire: SAMEX 97228 SAINTE-LUCE
Montant HT: 1.877.859,57 C
8. Date d'envoi la publication de l'avis d'at-
tribution : 29 dcembre 2005

Le President,
Serge LETCHIMY
FA 5751


CACEM
COMMUNAUT D'AGGLOMRATION
DU CENTRE DE LA MARTINIQUE

AVIS D'ATTRIBUTION

1. Identification de la collectivit qui passe le
march :
CACEM (Communaut d'Agglomration du
Centre de la Martinique) Immeuble Cardinal
Chateauboeuf Est BP 407 97204 FORT-
DE-FRANCE
2. Type de march:
March de Travaux
3. Objet du march :
Travaux de mise en conformity et d'amlio-
ration de l'Usine d'Incinration des dchets
managers et assimils de la CACEM
4. Mode de passation :
March ngoci suite appel d'offres ouvert
infructueux
5. Rfrence de l'Avis d'Appel public la
concurrence :
Parution JUSTICE n" FA 4692 du
28/04/2005
6. Critres d'attribution:
1 La valeur technique
2 Le prix des prestations
7. Attribution du march:
Lot n" 1 Dtection de radioactivity :
Titulaire : MECADIS 97286 LAMENTIN
CEDEX
Montant HT: 39.274 C
Lot n" 2 Bassin de confinement et systme
d'vaporation des eaux de lagune:
Titulaire: SOGEA
97241 FORT-DE-FRANCE CEDEX
Montant HT: 255.790,32 C
Lot n 5 Ecran de protection du hall mache-
fer:
Titulaire: SOGEA
97241 FORT-DE-FRANCE CEDEX
Montant HT: 256.435,50 C
8. Date d'envoi la publication de l'avis d'at-
tribution : 29 Dcembre 2005.

Le President,
Serge LETCHIMY
FA 5752








NOTE RGION


Jeudi 12 Janvier 2006 Justice n 2 Page 12


Rewards sur notre Amriaue :


Bolivie : Evo Morales en tourne

international


C'est le 22 janvier qu'interviendra la
prise de function d'Evo Morales, le nou-
veau president de la Bolivie. En atten-
dant, celui-ci a entam une tourne
international qui l'a dj conduit
Cuba, au Vnzula, en Espagne, en
France et l'amnera pour finir en Asie
et en Afrique du Sud.
l est symbolique que le premier pays
visit soit Cuba, o il a t reu par
Fidel Castro en personnel, l'occasion
de la clbration du 47e anniversaire
du triomphe de la Rvolution.
Des accords de cooperation ont t
signs entire les deux Etats. Cuba s'est
engag notamment former 5.000
mdecins boliviens et soigner 50.000
Boliviens atteints de maladies occu-
laires chaque anne.
A la lutte contre l'analphabtisme en
Bolivie vont s'associer Cuba et le
Vnzula.
Hugo Chavez a promise cet effet d'oc-
troyer 4.000 bourses des tudiants
boliviens. Il s'est engag par ailleurs
fournir la Bolivie 150.000 barils de
diesel par mois, ce qui reprsente envi-
ron 180 millions de dollars par an, en
change de products alimentaires.
Cette aide peut paratre modest eu
gard aux immense besoins de la
Bolivie, mais elle revt une trs grande


importance aux plans concrete et sym-
bolique.
A travers elle se dessinent une nouvel-
le conception de la cooperation inter-
nationale et un nouveau visage de
l'Amrique Latine et de la Carabe.


millnaire pour les peuples, et la
Bolivie se joint cette lutte anti-noli-
brale et anti-imprialiste".

SM. Belrose


Evo Morales, premier Indien avoir M Evo Morales en visit au
t lu president de la Rpublique de Venezuela pour une journe est
Bolivie, a notamment dclar son accueilli l'aroport de Caracas
arrive Caracas: "Ce sont des temps par le president Hugo Chavez,
nouveaux, nous sommes dans une gauche
poque nouvelle. C'est un nouveau


23 janvier en Jamaque

Lancement de la zone de libre-change

caribenne


Depuis le premier janvier de cette
anne, le march unique cariben ou
CSM (Caribbean Single Market) est
une ralit pour six pays membres de
la Communaut des Carabes :
Barbade, Belize, Guyana, Jamaque,
Surinam et Trinidad et 'bbago.
Cinq autres Etats membres de la
Caricom rejoindront la zone de libre-
change un peu plus gard dans l'anne
: Antigua Barbuda, Dominique,
Sainte-Lucie, Saint-Vincent, St Kitts-
Nevis.
La Grenade et Montserrat (colonie bri-
tannique) s'y joindront aprs.
Les Bahamas et Hati ne participent
pas au march cariben.


La CSM prvoit la libre circulation du
capital et de certaines categories de
ressortissants de la Caricom (universi-
taires, professionnels des mdias,
musicians, artistes et sportifs).
Les ressortissans de la Caricom peu-
vent aussi investor, crer des entre-
prises et fournir des services dans tous
les pays adhrents, galit avec le
tissu conomique local.
La zone de libre-change ouvre tous
les Etats participants les accords com-
merciaux bilatraux existants avec
plusieurs pays latinos comme Cuba, la
Rpublique Dominicaine, le Costa
Rica, la Colombie ou le Vnzuela.
Le Premier Ministre de Trinidad


Patrick Manning, Prsident du
Caricom, va inaugurer et lancer offi-
ciellement le march unique cariben
en Jamaque le 23 janvier prochain.
A l'horizon 2008 est prvue une Union
montaire et conomique des Carabes
ou CSME (Caribbean Single Market
and Economy).
Cette tape dans la construction d'une
entit caraibe unifie est le rsultat
d'un long travail de reconstruction
psychologique et gopolitique alors que
l'esclavage et le commerce ngrier ont
dispers les peuples dans le bassin
carabe.

0 A.G.




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs