Group Title: Justice (Fort-de-France, Martinique)
Title: Justice
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00088914/00028
 Material Information
Title: Justice hebdomadaire du Parti communiste martiniquais
Uniform Title: Justice (Fort-de-France, Martinique)
Physical Description: v. : ill. ; 36 cm.
Language: French
Creator: Parti communiste martiniquais
Publisher: Le Parti
Place of Publication: Fort-de-France, Martinique
Publication Date: July 21, 2005
Copyright Date: 2005
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: World politics -- Periodicals -- 1945-1989   ( lcsh )
Periodicals -- Martinique   ( lcsh )
Politics and government -- Periodicals -- Martinique   ( lcsh )
Genre: review   ( marcgt )
newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: Martinique
 Notes
General Note: Description based on: 65e. année, no. 17 (26 avril 1984); title from caption.
General Note: Latest issue consulted: 70. année, no 8 (22 févr. 1990).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00088914
Volume ID: VID00028
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 15715741
lccn - 90641373

Full Text
...E HEBDOMI
-"- i1


Pour la Responsabilit et le Dveloppement vritable.


TOUR CYCLISTE
INTERNATIONAL

Frdric
DELALANDE
beau vainqueur


FESTIVAL
CULTURE
DE F--F


Une belle
alchimie


CYCLONES
2005

Ne baissons pas
la garde


H,.an. MCoMM o








SA KA PAS


Jeudi 21 Juillet 2005 Justice n 29 Page 2


." I I I



SA KA PAS ....................p.2
EDITO ................ .. ........ p.3
Bonnes vacances vigilantes
ECONOMIE/SOCIAL ............p. 4
Les Martiniquais demandent 1.870 e
minimum selon I'INSEE
Drapage des prix en Mai
Rubis veut racheter Shell Antilles-
Guyane
POLITIQUE/SOCIALE ...........p. 5
Turbulences au PPM : Les "refonda-
teurs" de Claude Lise posent leurs
conditions
Affaire CFA-BTP de Ducos: Apaiser les
passions et trouver une solutions hono-
rable
CULTURE .................. p. 6
Festival de Fort-de-France : Une belle
alchimie, jouissif
SPORT .......................p. 7.
Frdric Delalande entire dans la lgende
ANNONCES LGALES ......p. 8 11
SOCIT ....................p. 12
Une saison cydonique 2005 "trs dange-
reuse", selon les provisions


JUSTICE
Administration : 71 86 83
Rdaction : 63 13 20
Fax : 63 13 20
Ed.Justice @ wanadoo.fr




Fondateur: Jules MONNEROT
(8 Mai 1920)
Angle rues A. Aliker & E. Zola
Fort-de-France Tl. 71 86 83
Commission Paritaire n" 54.026
7 Janvier 1977
Directeur de la Publication:
Femand PAPAYA
Maquette Impression:
NIM -73 1454


Social

Clnique Sainte-Marie:

Comment continue ?

L'tablissement de sant de Cluny
est de nouveau menac de cessa-
tion d'activit. La Clinique Sainte-
Marie a moins de trois mois pour
ventuellement trouver un repre-
neur ou proposer un nouveau plan
de continuation. Le tribunal exa-
minera son dossier le 11 octobre
prochain.
L'Etat, aprs d'tre engag pour un
apurement des dettes fiscales et
sociales hauteur de 75 %, s'est
finalement dsist, plongeant les
235 salaries dans l'angoisse ainsi
que la direction de l'tablissement
qui avait propos un plan de conti-
nuation en tenant compete de ces
engagements.
Les salaries sont parties en bataille
pour trouver des solutions. Une
table ronde avec les excutifs
locaux est l'ordre du jour.
L'existence de 235 emplois mena-
cs et la dsorganisation du service
de sant qui s'ensuivra devraient
appeler une prise de decision
rapide pour ne pas arriver la
situation de la Clinique Pasteur
liquide. L'agence Rgionale de
l'Hospitalisation (ARH) doit ragir
vite.

Aide au

voyage arien

oprationnelle

Attendu depuis 2004, le dispositif
d'aide individuelle caractre
social pour faciliter les dplace-
ments entire la Martinique et la
France est oprationnel depuis le
18 juin 2005 (AVA).
Ce retard est d d'une part au fait
que cette dotation de l'Etat d'un
montant de 4,9 millions d' n'a t
reue qu'en fin 2004 et d'autre
part, il a fallu attendre le feu vert
de Bruxelles pour la mettre en
place.
La Region ne prfinance pas cette
aide.
Cette measure dite de continuity
territorial" a t rclame de
longue date et quelque soient ses


graves insuffisances, il faut l'utili-
ser, a lanc le Prsident du Conseil
Regional, Alfred Marie-Jeanne.
Cette aide gouvernementale en
effet ne reprsente que 10 11 C
par habitant contre 60 pour la
Corse.
Le principle arrt pour l'AVA est
une aide de 33 % de la valeur des
billets d'avion dans la classes cono-
mique la moins onreuse, ceci une
fois l'an. Elle concern les per-
sonnes rsidentes en Martinique,
non soumises l'impt sur le reve-
nu, et les tudiants poursuivant
leurs tudes en France.
Pour bnficier de l'aide, l'intress
devra effectuer une demand avec
le motif du voyage et fournir un
certain nombre de pices justifica-
tives.
Sachez que l'absence de motif est
synonyme de refus.
Selon les estimations des services
rgionaux et des agencies de voya-
ge, 20.000 personnes/an devraient
tre concernes par ce dispositif
sur des prix de billet compris entire
650 et 750 .

Education
Bac 2005 : recul

Le taux de russite du Bac gnral
est en recul d'un point par rapport
l'an dernier : 77,66 % contre
78,65 % en 2004, encore loin des 80
% voulues par un certain ministry
de l'Education, Lionel Jospin.
Les rsultats en srie littraire ont
enregistr une vritable hcatombe
avec prs de 14 % de russite en
moins par rapport 2004, soit
66,41 contre 80 %.
Les scientifiques tirent leurs rsul-
tats,un peu vers le haut avec plus
de 7 points de plus. Les rsultats
du Bac Technologique, avec 61%
est stable, tout comme celui du Bac
Professionnel, avec prs de 62 %.

"Une injustice
commise quelque
part est une menace
pour la justice dans
le monde enterr.


Martin Luther King







jeudi 21 Juillet 2005 Justice no 29 Page 3


Bonnes vacances

vigilantes


La Martinique glisse vers les
Grandes Vacances, priode de
loisirs et de retrouvailles fami-
liales pour beaucoup de
Martiniquais.
Le Festival Culturel de Fort-
de-France "Imaginaires insu-
laires" a mis en evidence la flo-
raison des talents et de la cra-
tivit martiniquaises.
Mme si le tour cycliste de la
Martinique n'a pas t cour-
ronn par la victoire d'un des
ntres, il a t un grand
moment de ferveur populaire
prparant le rendez-vous
majeur du tour des yoles en
aot.
Et pourtant l'exprience prou-
ve que pendant cette priode
justement consacre se res-
sourcer, c'est aussi le moment
o souvent sont prises des
measures anti-sociales car les
forces du capital et de la droite
ne dsarment jamais.
Certes, Chirac a change de ton
lors de son interview du 14
Juillet. I a fait mine d'accorder
une coute au message du
"non" dlivr par le people
franais le 29 Mai.
l a reconnu que les lecteurs
ont exprim "des attentes et
des inquitudes face
l'Europe, face une mondiali-
sation don't ils ne se sentent
pas vraiment protgs par
l'Europe".
Mais son audace s'arrte l. I
maintient l'ide qu'aucune
rengociation du Trait n'est
possible et n'annonce pas le
retrait de la signature de la
France du trait constitution-
nel.
Chirac dfend le modle social
franais en rappelant quelques
vrits sur l'tat dlabr du
systme de sant ou sur le
niveau dlirant de la pauvret
en Grande-Bretagne prsente
comme modle par Nicolas


Sarkozy et le MEDEF.
Mais il soutient le plan emploi
Villepin tourn vers la prcari-
sation des contracts de travail
et totalement inadapt la ra-
lit de la Martinique et des
autres DOM.
C'est toujours le grand cart
entire les paroles et les actes.
Les propos du Ministre de
l'Economie et des Finances
Thierry Breton affirmant que
la France vit au-dessus de ses
moyens avec une dette colossa-
le de 1.100 milliards d'euros en
2006 et une croissance cono-
mique prvisible de 1,5 2 % en
2005 au lieu de 2,5 % prvu sont
trs lourds de menaces la
veille du dbat budgtaire
2005.
Car la rigueur budgtaire
annonce frappera encore les
crdits du FEDOM (emploi
dans les DOM) ou de la LBU
(logement).
Dj le gel des crdits 2004 du
logement social pnalise de
nombreux demandeurs de
logements sociaux et menace
les emplois de la filire BTP
(voir motion du Conseil
Gnral aprs le Conseil
Regional).
La question du complement de
rmunration des fonction-
naires des DOM (40 %), des
divers dispositifs fiscaux dro-
gatoires propres ces pays et
des congs bonifis risquent
d'tre remis nouveau sur la
sellette, come le Snat l'a fait
en avril dernier.
Le colloque Lordinot leur fait
la court chelle.
Les ouvriers et planteurs de la
banane qui a perdu en 2004 et
2005 des centaines d'emplois
demeurent inquiets quant
l'avenir de cette filire suspen-
due aux decisions de l'Europe
concernant I'OCM partir de
2006. Une Europe prside par


M. Branchi

un Tony Blair qui veut pour-
fendre la politique agricole
commune charge de tous les
maux par cet ultra-libral
enrag.
L'affaire du chlordcone don't
le rapport parlementaire lve
quelques interrogations nces-
site que l'opinion martiniquai-
se soit exigeante et vigilante
sur l'tablissement des respon-
sabilits de cette catastrophe
sanitaire sans prcdent et sur
sa rparation par l'Etat fran-
ais.
Et enfin la saison cyclonique,
mme si Dennys et Emily nous
ont pargn, s'annonce active
et dangereuse avec une quin-
zaine de phnomnes annon-
cs.
l ne faut donc pas se laisser
aller l'accoutumance et
prendre les precautions nces-
saires pour viter que les cata-
clysmes naturels se transfor-
ment en drames humans.
Par consquent, il est tout
fait normal que chacun profit
de cette priode pour rechar-
ger les batteries, prendre du
repos. C'est natural. Mais la
lutte devra continue. Les
ripostes s'organiser.
Les forums "O va la
Martinique ?" du PCM qui ont
t riches devront reprendre
et continue pour construire
l'Alternative de Progrs indis-
pensable pour assurer l'avenir
du pays.
Bonnes vacances et restons
vigilants.


EDITO







ECO-SOCIAL


SMIC: 1.217,87 euros
par mois au 1er juillet
Les

Martiniquais

demandent

1.870 euros

minimum, selon

l'INSEE

Au 1er juillet, le SMIC horaire a
t revaloris de 5,5 %, de 7,61
euros 8,03 euros.
Mais ce que le Gouvernement pr-
sente come un geste envers les
salaries les plus modestes n'est en
ralit que la troisime et dernire
phase de la convergence des six
SMIC issues des 35 heures et pr-
vue par la loi Fillon de janvier
2003.
La hausse de 5,5 % n'est qu'un
maximum qui ne concern qu'une
parties des smicards qui ici sont
proportionnellement plus nom-
breux parmi les salaries qu'en
France.
Pour les salaries au SMIC passs
aix 35 heures avant 2002, l'aug-
mentation sera de -1,6.% seule-
ment. C'est--dire infrieure
l'inflation officielle sur un an en
Martinique qui en mai est de +
2,7 % contre + 1,5 % en France.
La perte de 'pouvoir d'achat en
Martinique est nette pour ces cat-
gories.
Il faut savoir que, selon une tude
de l'INSEE issue de l'enqute sur
le budget des families en 2001 et
publie rcemment (Antiane Eco n
62 de mars 2005), en 2002 seuls 23
% des mnages estiment que leur
niveau de vie s'est amlior au
course des cinq annes prcdentes.
A l'inverse 25 % le jugent en dgra-
dation. Le "miracle" tant vant des
annes 1990 n'a pas t peru.
27 % des mnages martiniquais
dclarent tre financirement en
difficult centre 13 % en France. 41
% des mnages s'estiment financi-
rement plutt "justes". Et ils esti-
ment que le revenue mensuel mini-
mum qu'il leur faudrait disposer
pour subvenir leurs besoins est
de 1.870 euros.


Jeudi 21 uillet 2005 Justice n 21 Page 4


On est loin du SMIC brut mensuel
dsormais unifi 1.217,87 eiros
pour 151 heures.
On comprend pourquoi, selon la
mme tude, 28 % des mnages
dclarent qu'ils sont obligs de
s'endetter ou de puiser dans leurs
conomies pour satisfaire leur
dsir de biens de consommation
lui-mme stimul, il est vrai, par
une publicity dmentielle pour une
consommation irrationnelle.
Un endettement qui permet au
grand commerce capitalist de ra-
liser des superprofits, mais qui
rduit l'argent disponible pour la
vie de tous les jours, c'est--dire
l'indispensable, et rend les
mnages populaires plus vuln-
rables et fragiles.

M.B.


Economic
Drapage des

prix en mai :
+ 0,4 %

Au mois de mai 2005 l'indice des
prix a progress en Martinique de
+ 0,4 %. Le glissement annuel est
de +2,7% contre + 1,5% en
France. Le diffrentiel annuel est
donc de + 1,2 %.
L'alimentation a augment en mai
de + 0,6 % sous l'effet du rench-
rissement des products frais (+ 2,3
%) et notamment des lgumes (+
5,9 %).
Les prix des products manufactu-
rs progressent de + 0,4 % car ils
sont tirs par la hausse de l'ha-
billement et des chaussures (+ 1,1
%). Les products de sant se ren-
chrissent de + 0,3 %.
L'nergie augmente de + 1,9 %
sous l'effet de l'augmentation des
prix des products ptroliers (+ 2,7
% en mai et + 13,4 % en un an). Et
ce n'est pas fini.
Les prix des services progressent
de + 0,1 %.
En France, le ministry de l'cono-
mie a institu un systme de sur-
veillance des prix des grandes sur-
faces, le "charriot-type". Il s'agit
d'une selection de 135 products
courants relevs dans 861 maga-
sins chaque trimestre. Mais,


observe l'Association de consom-
mateur UFC-Que choisir, "pouvoir
mesurer la temperature ne signi-
fie cependant pas qu'on la fait
baisser". Avec l'adhsion au libra-
lisme de Thierry Breton les
consommateurs peuvent toujours
attendre sur un ventuel contrle
des prix.
Il n'empche que l'on se demand
pourquoi le "charriot-type" n'a pas
t institu en Martinique, alors
que l'inflation est suprieure la
France depuis plusieurs mois.

A.G.


Capitalisme prdateur
Rubis veut

racheter Shell

Antilles-Guyane

La Socit Shell aux Antilles et en
Guyane franaises est en ngocia-
tion avec Rubis, le numro 3 euro-
pen en stockage de products
liquides et en distribution des gaz
de ptrole liqufis (GPL).
Rubis a offert de racheter la dis-
tribution ptrolire de Shell
(rseau de 54 stations-services en
Antilles-Guyane), la participation
de Shell la SARA (24 %), et ainsi
que l'utilisation de la marque
Shell dans les stations-service.
Cela reprsente un chiffre d'af-
faires de 200 millions d'euros et
un rsultat net de 11 millions
d'euros.
La ralisation de ce rachat
dpend des ngociations avec les
actionnaires de Shell et des auto-
risations administrative.
Le group anglo-hollandais prfe-
rerait se retire.
Le march martiniquais fait donc
l'objet des apptits des capita-
listes internationaux qui se le
partagent. Les autorits locales
(Conseil Gnral et Conseil
Regional) n'ont bien sr rien
dire en raison du statut dparte-
mental et de region europenne
ultrapriphrique qui ne leur
confrent aucun pouvoir cono-
mique rel.

A.G.








POLITIQUEISOCIT


Jeudi 21 luillet 2005 Justice n 29 Page 5


Turbulences au PPM
Les "'refondateurs"

de Claude Lise

posent leurs

conditions

Aprs la premiere parties du Congrs
PPM des 10, 11 et 12 juin, Claude Lise
et les "refondateurs" avaient mis des
exigences pour participer la prpa-
ration de la second parties prvue en
octobre.
Une rencontre a eu lieu au sige du
PPM le jeudi 30 avril entire la
Direction du Congrs reprsente par
Didier Laguerre, Camille Darsires et
Lon Zami et les reprsentants de la
petition "Pour un vrai congrs de
Refondation", regroups autour de
Claude Lise (Madeleine de
Grandmaison, Marie-Hlne Nbon,
Pierre Sudile).
Finalement, il a t demand aux
"Refondateurs" de formuler leurs exi-
gences par crit pour participer au
Congrs d'octobre.
On peut les rsumer ainsi :
1 Une analyse critique des prises de
position adoptes par le PPM depuis
plusieurs annes ;
2 L'opportunit du maintien d'un
poste de Prsident (en fait refus) ;
3 La reconnaissance du group Lise
en tant que tendance constitute ;
4 La mise en place d'une commission
de verification des mandates ;
5 Le respect de rgles de comporte-
ment (refus des pressions physiques
et des actes de propagandes tels que
banderoles, pancartes, affichettes) ;
6 Le recours au vote bulletin secret
au congrs ;
7 La participation de la tendance Lise
au Comit de Rdaction du
"Progressiste" pendant la priode de
preparation du Congrs.
On peut dire que la confiance rgne...
Par ailleurs, dans une interview
"Antilla" (n 1149 du 29juin 2005),
Claude Lise dclare propos de la
question de l'Autonomie que si la
consultation du 7 dcembre 2003 n'a
pas about "cela income ceux qui,
mis au pied du mur, ont dlibrment
fait en sorte que la Martinique dise non
la consultation de dcembre 2003 qui
visit nous faire franchir une pre-
mire tape vers un pouvoir local.


Notamment celui qui a lanc le fameux
slogan "pas acht chat an sak !"
(NDLR: Allusion sans doute Camille
Darsires).
Claude Lise ajoute : "Cela income
ceux qui,jusqu' present, refusent d'en-
gager un dbat sur les possibilits
d'volution offerte par l'article 74 (...)"
Parmi les dbats de fond qui ne sont
pas abords au PPM le Prsident du
Conseil Gnral cite : "Eh bien, c'est
par example la position que nous
devons avoir face au libralisme. En
effet, lors de la champagne sur le project
de trait constitutionnel pour l'Europe,
on a entendu des prises de position plu-
tt singulires, allant jusqu' justifier
la politique ultra-librale mene par
Bruxelles (...)".
C'est un dbat capital en effet. Et
Claude Lise de citer en outre la remi-
se en cause de l'orientation socialist
du PPM voque par Catherine
Conconne, alors Secrtaire gnral
par intrim.
La Direction du Congrs a rpondu en
substance que toutes les propositions
faites par courier par les "refonda-
teurs" pouvaient faire l'objet de rsolu-
tions qui seront discutes.
Va-t-on vers la "dcrispation" avec la
priode des vacances ?
Il reste que la creation d'un poste de
President attribu jusqu'ici Aim
Csaire, fondateur du Parti
Progressiste et pour lequel Serge
Letchimy a t lu par acclamation
transforme en motion, parat tre
une pierre d'achoppement de taille.
Au-del des propos des uns et des
autres, s'il s'agit bien d'une guerre de
succession Lise-Letchimy, il est tout de
mme associ un dbat politique sur
l'avenir de la Martinique qui intresse
les Martiniquais.
MVLB.
Socit
Affaire CFA-BTP de Ducos

Apaiser les passions

et trouver une

solution honorable

L'affaire des photos pornographiques
du CFA-BTP de Ducos alimente la
chronique.
En effet, des photos de l'pouse du
Directeur du CFA-BTP de Ducos,
Karl Paolo, ont t affiches en mai


dernier l'entre de l'tablissement.
Karl Paolo immdiatement a port
plainte pour atteinte la vie prive.
Depuis, des dizaines de photos
caractre pornographique mettant
en scne l'pouse du Directeur du
CFA-BTP de Ducos ont t diffuses
par Internet dans toute la
Martinique.
Le President du Conseil Rgional,
Alfred Marie-Jeanne, arguant de
l'thique qu'il convient d'observer
dans un tablissement d'enseigne-
ment a crit dbut juillet au Conseil
d'Administration du CFA-BTP de
Ducos pour lui demander que, dans
cette affaire de meurs, le Directeur
et son pouse, formatrice du mme
tablissement soient renvoys.
Karl Paolo rpond notamment sur
RFO et "France-Antilles" qu'il s'agit
d'une affaire totalement prive dans
laquelle il est victim et que ni lui ni
son pouse n'ont commis de fautes
professionnelles. Il demand si 'l'on
veut qu'il aille frapper la porte du
cimetire".
Il est clair que par haine et passion
une ou des personnel visent person-
nellement Karl Paolo en diffusant
des photos pour le moins scabreuses
de son pouse.
Cela est inadmissible et doit tre
clairement condamn sinon, si cela
tait tolr, la vie serait irrespirable
dans notre pays.
En outre, on n'a pas oubli que Karl
Paolo qui prcisons-le n'est plus
membre du Parti Communiste
depuis longtemps a t l'objet d'un
acharnement judiciaire inou pour
son rle jou aux cts du Prsident
Capgras la Rgion : il a fallu prs
de 10 annes pour qu'un non-lieu ft
prononc aprs sa mise en examen
malgr l'absence de preuves de l'ac-
cusation.
Dans la balance de la vie Karl Paolo
a dj beaucoup donn sur le plateau
de la souffrance morale.
Dans la prsente affaire une solution
honorable respectant la fois les
intrts lgitimes du Directeur du
CFA-BTP et de son pouse formatri-
ce et les impratifs non moins nces-
saires de la morale publique vu le
trouble cr par ces vnements au
sein de l'tablissement en cause.
Il faut apaiser les passions et ne pas
donner de prime la haine et la
rancune.
"j."








Jeudi 21 Juillet 2005 Justice on 29 Page 6


Festival de Fort-de-France

Une belle alchimie, jouissif


Le 34me Festival de la ville capi-
tale continue de nous enrichir et
mouvoir. On en redemande de ces
moments de plaisirs.
Ainsi le 13 juillet dernier, le group
"Chjami Aghjalesi" nous a fait
dcouvrir avec talent une parties de
la culture corse au travers des
polyphonies.
Les organisateurs ne se sont pas
laisss surprendre par la mto :
prvue l'origine sur le Malecon, le
Grand Carbet s'est rvl le lieu
appropri pour cette dlectation.
Ces chants plusieurs voix, l
exclusivement masculins.
Conquis, le public s'est laiss
transporter dans les montagnes
corses.
Le mme soir, les tambours ont
rsonn une parties de la nuit au
pitt de Dillon lors du "An ti
moment bl".
Tambours et danseurs avec une
gestuelle tout en lgret ont che-
min ensemble dans le ceur de
notre culture.


d'un fervent dfenseur de cette
musique, Sully Cally.
Pour "Ajoupa Paxol" ils ont fait le
dplacement de la Louisiane pour
nous dvoiler la veille, de Corse
leur rcit. Un sainte-lucien et trois
parmi nos continuateurs de la tra-
dition du conte, Jol Reschid en
matre de crmonie, Dd Duguet
et Jocelyn Rgina, diseurs, ont gra-
tifi les presents d'un tourbillon-
nant mlange de mots o la
rflexion n'est
jamais absente. L
Circonstance
approprie pour
ces acteurs de la
parole de nous i
embarquer dans
cet imaginaire
insulaire. Un got
d'inachev pour le
village africain,
malgr ce dcor -
dpaysant. Il nous
aura laiss sur
notre faim, au 9Sik


central et Camille Chauvet, mili-
tant de l'information et directeur
du "Naf') et le public autour du
thme "Le poids de l'insulaire dans
le traitement objectif de l'informa-
tion".
Les notions d'insularit et d'objec-
tivit ont t sur la sellette. Cette
dernire ne fait plus parties du
vocabulaire des journalists, ont-
ils affirm, prfrant mettre en
avant les qualificatifs d'honntet,


Autre moment de dcouverte, ces
aliens venus de l'autre bout du
monde, en l'occurrence japonais,
ont fait la demonstration que la
musique est universelle.
Les membres du group "Tumba
crole" ont revisit le rpertoire de
notre musique traditionnelle. Pour
l'occasion, ils ont t accompagns


propre comme au figure.
Samedi 16 juillet, le Cnacle a
offert l'opportunit d'un change
entire quelques journalists (Serge
Zobde, Rdacteur en chef de
RFO, Nathalie Jos, journalist
RFO, Jeam Michel Caroit corres-
pondant de press dans les
Grandes Antilles et l'Amrique


d'impartialit pour parler de leur
travail.
Selon certain l'insularit condui-
rait une autocensure.
On a eu entendre plus des justifi-
cations, notamment de ceux de
RFO qu'un vritable dbat de
fonds.
Notons qu'une minute de silence a
t observe en mmoire du jour-
naliste pote hatien, Jacques
Roche, retrouv mort aprs son
enlvement. La lutte pour la liber-
t de la press est indissociable de
celle pour un tat de droit.
Plus loin sur le Malecon, "Pomme
Cannelle" faisait son show devant
des milliers de spectateurs fidles
ce grand rassemblement.
Le festival entire dans sa phase
finale avec comme point d'orgue le
"companesque" concert de Tabou
Combo et Carimi o les organisa-
teurs esprent vingt mille per-
sonnes sur le Stade de Dillon.

C.B.
16/07/05


CULTURE


Nathalie Jos, Camille Chauvet, Serge Zobide, J.-Michel Carvit.


__ ___~







"r't I': ~ - -SPORT
I SPORTS


leudi 21Juillet 2005 Justice n 29 Page 7


Tour cycliste international de Martinique

Frdric Delalande entire dans la lgende


Le tour de Martinique s'est achev
dimanche 17Juillet sur la victoire
finale du nantais Frdric Delalande.
Le suspense tant attend avant le
sprint final n'a pas eu lieu la grande
dception des trs nombreux specta-
teurs qui ont escort l'preuve.
Le Nantais a su attendre son heure en
restant aux aguets. Il s'est empar du
maillot jaune la pdale lors du contre
la montre la veille de l'arrive.
L'amricain William
Frischkorn, ex-maillot
jaune, avait ds lors 8
seconds de retard sur
le "boss" de la ronde
martiniquaise.
Victime d'ennui de
sant ou n'ayant pas su
rsister la pression,
l'amricain a abandon-
n au milieu de la der-
nire tape.
Delalande a russi l'es-
sentiel, gagner ce tour
la 3e fois et faire parties
de la lgende du tour.
Cette quipe amricai-
ne a fait beaucoup par-
ler d'elle durant ce tour.
Parmi elle des profes-
sionnels comme d'ail-
leurs l'a t galement Frdric i
Frdric Delalande.
Equipe trs forte qui a su affirmer sa
supriorit sur le peloton lors des pre-
mires tapes.
Mais les autres coureurs ne se sont
pas laiss fire et ont men la vie dure
aux amricains, notamment
Delalande, le guadeloupen Rgis
Marchaux et le dominicain Ismal
Sanchez.
Nos coureurs n'ont pas rougir de
leurs combats. Ils se sont montrs la
hauteur. Mme si ils peuvent regret-
ter les deux tapes o la victoire tait
leur porte et o leur a manqu un
soufle pour Femporter.
Le marquage la culatte dI'erv
Arcade, part le sprint gangnnt iFs-
sue de la premiere tape, n'a pas lais-
s beaucoup de marge au chouchou du
public martiniquais.
Le vainqueur 2004 ;rtie n regard
lucide sur ce tour : 'On a pchi les
de=ajoSirs o il ne faidr pas. l stait


difficile ce tour compar l'anne der-
nire parce qu'il nous a fallu puiser
dans les reserves mentales pour aller
loin dans l'effort. On peut tout de
mme tirer un bilan satisfaisant : une
victoire d'tape, une place de 2e, une de
4e. Nous avons dmontr que le Club
Martinique tait present. Je me retrou-
ve 4e au gnral final. Autant de satis-
factions que l'on peut apprcier
sachant que l'on est attend au vira-


ielalande, vainqueur du tour cycliste de la Marti

ge.
Sur la polmique souleve par la pr-
sence de professionnels sur le tour, le
coureur explique : "Cette polmique n'a
pas lieu d'tre. Le tour est class en 2.2.
Normalement on pouvait se retrouver
avec cinq quipes type amricain. Le
President Alfred Defontis essaie d'invi-
ter des quipes de notre valeur afin
qu'elles n'crasent pas le tour.
Malheureusement les amricains sont
passs dans les mailles du filet. La
rglementation autorise ces coureurs
venir. C'est nous d'tre la hauteur.
On est pas si loin que cela. Rgis
Marchaud fait 3e, moi 4e : c'est toute
une valeur pour le cyclisme".
Le tour nous a rvl un jeune cyclis-
te, Christophe Angle, qui a eu la joie
de porter la tunique jaune l'issue de
la second tape.
Quant au Prsident du Comit
Rgional Cycliste, Alfred Defontis, il


n'a pas manqu d'apprcier la partici-
pation populaire ce tour, et manifes-
t sa satisfaction de l'organisation
mise en place. Sur la classification 2.2.
du tour, il se dit conscient que "cela
n'arrange pas le cyclisme martini-
quais. Une rflexion doit tre entame
pour rflchir sur le just milieu pour
l'avenir du tour de la Martinique".
S'agissant de l'aspect sportif, il note
que "nos martiniquais se sont trs bien
dbrouills mais seu-
lement ils ont t cette
anne un ton au-des-
sus mme s'il faut
prendre en compete des
satisfactions. Le tour
2006 commence ds
remain pour nous
donner les moyens de
le russir".
S En affrontant la
.i pluie, la chaleur acca-
;::'; blante, ces forats de
... la route ont su nous
tenir en haleine pen-
dant une semaine,
avec une prfrence
pour un de chez nous
en jaune, et reoivent
toute notre reconnais-
sance pour cet
unique 2005. example d'effort et de
courage.
Quelques chiffres et repres : 95 au
dpart, 68 ont termin ; Bravo
Bruno Bellemare de l'Etoile Cycliste
Lamentinoise qui ferme la march. Le
coureur de la Rpublique Dominicaine
Ismal Sanchez remporte 3 tapes : 2-
3 et 8 et endosse quatre maillots : celui
du gnral aux points Blancc), la mon-
tagne Blancc poix rouges), points
chauds bleuu) et combativit (cycla-
men). Frdric Delalande remporte
trois maillots : celui du vainqueur
(jaune), combin vertt) et par quipe
(gris). Le maillot du meilleur jaune es.
attribu l'amricain S..
Gillespie. Notre selection termine h
4e place par quipe. En enrminant sur
le podium la 3e place E~ P .
Marchaud de la election de la
Guadeloupe est le meiBeur :.-iiLi.-.
francophone.











ANNOUNCES LGALES


Jeudi 21 Juillet 2005 justice n 29 Page 8


CREATION DE SOCIT

Par acte s.s.p. en date du 1er JUILLET 2005
il a t cr une SOCIT CIVIL IMMOBI-
LIRE rgie par le titre IX du livre troisime
du Code Civil.
Raison social: SCI LEOSINE
Sige social : Patio de Cluny 97233
SCH(ELCHER
Capital social : 1 500 euros (Mille cinq
cents), divis en 150 parts de 10 euros cha-
cune, entirement ralis par des apports en
numraire.
Objet :Acquisition, construction et gestion de
lerrains et d'immeubles de toute nature.
Dure : 50 ans partir de son immatricula-
tion au registre du Commerce et des
Socits, Greffe de FORT-DE-FRANCE.
Grantes : Mme SULPICY Caroline et Mme
DORIVAL Marie-Jose.
Les status prvoient que toute cession, fera
l'objet d'un agrment des associs statuant
aux deux-tiers des parts sociales au moins.
Pour avis
LA GRANCE FA 5004


AVIS DE CONSTITUTION

Aux terms d'un acte sous seing priv en
date du 04/07/2005, il a t constitu une
SARL don't les caractristiques sont les sui-
vantes :
DENOMINATION SOCIAL:
SCD CONSTRUCTION
CAPITAL SOCIAL: 7 700 don'tt 3 850 en
nature)
OBJET : L'tude, la conception, le suivi, le
contrle et ralisation de tous travaux en
entreprise gnrale de btiment et travaux
publics ou pour tous ou certain corps d'tal,
la renovation, la rehabilitation gnrale.
SIGE SOCIAL: C/" Monsieur NARCISSOT
Paulin Morne Pitault 97240 LE FRAN-
COIS
DURE: 99 ans
Monsieur NARCISSOT Paulin, demeurant
Morne Pilault 97240 LE FRANCOIS, est
nomm Grant.
Mademoiselle GABRIEL Marie-Nelly,
demeurant 60, Avenue Condorcel 97200
FORT-DE-FRANCE, est nomme cogran-
te.
La socit sera immatricule au RCS de
FORT-DE-FRANCE.

Pour avis. la Grance
FA 5005

AVIS DE CONSTITUTION

Par acte sous seing priv en date du 21 avril
2005 il a t constitu une Socit
Unipersonnelle Responsabilit Limite,
capital fixe, laquelle prsente les caraclris-
liques ci-aprs :
DENOMINATION : STOP GOURMAND
OBJET: SNACK RESTAURANT RAPIDE
SIGE SOCIAL : 11 Boulevard Allgre
97231 ROBERT
DURE : 99 ans
CAPITAL: 500 euros
GRANT: Mme DELOR Viviane Lonce
PARTS: 10 parts
Valeurs: 100 euros.
Pour avis
FA 5006

AVIS DE CONSTITUTION

Par acte sous seing priv en date du 27 Mai
2005 il a t constitu une Socit
Unipersonnelle Responsabilit Limite,
capital fixe, laquelle prsente les caractris-
tiques ci-aprs:
DENOMINATION : LAS DES MATHS
OBJET : SOUTIEN SCOLAIRE EN
MATHMATIQUES, PHYSIQUE ET CHIMIE
SIGE SOCIAL:
195 Route de Redoute (3km500)
97200 FORT-DE-FRANCE.
DURE :99 ans
CAPITAL: 500 euros
GRANT: Mr NOEL Frdrick Constance
PARTS: 50 parts

Pour avis
FA 5007


DODO PHONE SARL
Centre Blo Espace
Ancienne usine
97240 LE FRANCOIS

AVIS DE CONSTITUTIC

Denomination social : DODO PI
Forme : SARL
Enseigne: LOGA PHONE
Capital: 7623 ouros
Objet : La socit a pour objet ao
l'achal, l'importalion, la venlo, la
tout produit neuf ou d'occasion
nature qu'elles soient lies la t
aux technologies nouvelles.
Sige social : Cenre Bio Espace
Usine 97240 LE FRANCOIS
Dure : 99 ans
Pour info, le Grant

AVIS

En application de l'article 1844-7
Civil, les Socits:
- SNC BALISIER, capital de 2
418 526 638 RCS FORT-DE-FR.
- SNC LE GALION, capital de 1
417 986 171 RCS FORT-DE-FR
- SNC MANICOU, capital de 1:
418 006 417 RCS FORT-DE-FR
- SNC SAINTE LUCE, capital de
417 986 817 RCS FORT-DE-FRI
ayant toutes leur sige social
(Martinique) Bd Allgre, Bas:
Btiment 4, ont t dissoutes de
la date du terme de la Socit pr
tuls. savoir: SNC BALISIER le 1
SNC LE GALION le 11 mars
MANICOU le 18 mars 2005, St
LUCE le 10 mars 2005.
En application de l'article 22 de
liquidation est faile par le ou les
exercise. Assume en consquen
tions de liquidateur : la Socil
YACHTS" don't le sige social
ROCHELLE (1700) Rue Snac
Plateau Nautique Est (adresse
pondance et de notification de
documents concernant la liquid
Les comptes de liquidation sero
au Greffe du Tribunal de Coi
FORT-DE-FRANCE.
Pour avis
AVIS

L'Assemble Gnrale des ass
SNC BALISIER capital de 20
sige social : LE MARIN (Mai
Allgre Bassin Tortue Bt. 4 4
RCS FORT-DE-FRANCE, runi
2005, a approuv les competes d(
liquidation, donn quitus et dch
mandate au liquidateur, la Socit
YACHTS" don't le sige social
ROCHELLE (1700) Plateau N
Rue Snac de Meilhan, et consl
re de la liquidation. Les comn
dposs au Greffe du Ti
Commerce de FORT-DE-FRANC
Le liquidateur

"SNC UABORDAGE
Socit en Nom Collei
au capital de 3 048,98 E
Sige social : LE LAMENTIN (I
ZI de la Jambette Immeub
Houssaye
428 762 249 RCS FORT-DE-

Suite cession de parts social
du 23/06/2005, la SARL SORES
sige social est aux TRC
(Martinique) Village Crole Poin
428 735 294 RCS FORT-DE-Fl
devenue seul associ de la SN
DAGE aux lieu et place de Geo
NEZ, Philippe ROUX, Mich
Suzanne FEGA, l'EURL MAGI
CAR PARTICIPATION, la
FINANCE, associs cdants.
En outre la SARL SORES
nomm Grante en remplacei
SARL ADF FINANCE, Grante
naire, avec effect au 23 juin 2005
Pour avis, la Grance


ON

HONE



n lous pays
revenue de
de quelque
lphonie et

- Ancienne


AVIS DE DMISSION DE GRANT
PLV.COM
SARL au capital de 7500 Euros
Sige social :
Zone ARTIMER Ba E n" 404 La Duprey
97290 LE MARIN
RCS: 479 195 257 000 15 APE : 252 G

Avis est donn que par dlibration de l'as-
semble gnrale extraordinaire runie le 05
Avril 2005, accepted la dmission de Madame
DELAVAL Joelle de son poste de grante en
consequence Monsieur QUITMAN Jocelyn
assure donc la grance.
Le Grant
FA 5012
AVIS DE CONSTITUTION


FA 5008 Dnomination : DADY-BAT
Forme social : SARL
Adresse sige social : Z.I. Ch
97224 DUCOS
-1 du Code Objet social : Construction de
bton avec coffrage manu portable
0 885,51 , Dure: 99 ans
ANCE Capital social: 1000 euros
3 385,02 , Grance : PULVAL-DADY Samui
ANCE demeurant Grosses Gouttin
3 659,43 , SAINT-JOSEPH.
DANCE
8 628,61 ,
DANCE SARL SOCAPIM
au MARIN Gnipa 97224 DUCO!
sin Tortue, N" SIret : 379 124 845 00
plein droit
vu aux sta- AVIS DE DISSOLUTIOI
3 mai 2005,
2005, SNC L'Assemble gnrale extraordinE
NC SAINTE du 29 juin 2005, a dcid la dissc
cipe de la socit, computer de
s status, la socit subsistera pour les bes
grants en liquidation et jusqu' la clture de
ce les fonc- liquidation est fixe GnipE
"PONCIN DUCOS. Elle a nomm comme
Sest LA Mr Andr AURORE demeurant
de Meilhan 97224 DUCOS, en lui confrant I
de cores- les plus tendus.
ts actes et
lion). EURL "CONSTRUCTION 2
nt dposs Gnipa 97224 DUCOS
mmerce de N" Siret : 343 123 212 00
AVIS DE DISSOLUTIOI
FA 5009
L'assemble gnrale extraordinary
du 29 juin 2005, a dcid la dissa
ocis de la cipe de la socit, computer de
88551 socit subsistera pour les bes
885,51 B liquidation et jusqu' la cloture de
18 52) 638 liquidation est fixe Gnipa
S2 DUCOS. Elle a nomm comme
e le 20 juin Mr Andr AURORE demeurant i
finitils de la 97224 DUCOS en lui confrant IE
arge de son
"PONCIN les plus tendus.
I est LA
autique Est A.F. PARTICIPATION
at la cllu- Socit responsabilit il
ptes seront au capital de 90 000 eur
ribunal de Sige social : Centre Comme
CE. Gallria 3me tage
97232 LAMENTIN
FA 5010 RCS 440 496 230

AVIS DE PUBLICITY
ctit
uros Aux terms du procs-verbal de I
Martinlque) gnrale extraordinaire du 6 juil
e de a rsulte que:
La collectivit des associs de la
FRANCE PARTICIPATION a dcid de
nation de la Socit en Socit
ales en date simplifie computer du 6 juillet
POB don't le transformation entraine la public
dIS ILETS mentions suivantes :
te du Bout Capital : Le capital social est fix
RANCE, est
eRANCEt uros, il est divis en 800 actions
C L'ABOR- euros chacune enlirement libr
irges GIME- Forme : Socit par actions simp
el MORO, Administration :
XA, I'EURL PRESIDENT : Monsieur Alain
SARL ADF demeurant Roule de Grand Fon
S CASE-PILOTE
POB a t MEMBRES DU COMIT DE DIR
ment de la Mademoiselle Vronique DELSt
dmission- rani Rsidence Horizon Apt B5
97200 FORT-DE-FRANCE, dire(
rai dlgu,
FA 5011 Monsieur Arnaud FONTAINE.


1069 Les Hauts de Maniba 97222 CASE-
PILOTE, directeur gnral dlgu,
- Monsieur Flix BAKER, demeurant Croix
Rivail Chemin Izide 97232 LAMENTIN,
directeur gnral dlgu
Commissaires aux competes:
- titulaire : Monsieur Bruno GUERRAZ, 128
rue Lamartine 73000 CHAMBERY
- supplant : Monsieur Andr ROSTAN, 173
rue Emile Romanet 73000 CHAMBERY
Mention sera faite au RCS de Fort-de-
France.
Pour avis
FA 5016
Maitre Grard GRANVORKA
Avocat la cour
28, Avenue des Arawaks Chateauboeuf
97200 FORT-DE-FRANCE
Tl. : 0596 75 05 15 Fax : 0596 75 70 27

AVIS DE CONSTITUTION
SCI 2CG


e Par acte sous seing priv en date Fort-de-
France du 30.05.2005, enrtegistr la
Recette Divisionnaire de Fort-de-France
el Edouard Ouest le 20.06.05, Bordereau n 2005/502
es 97212 Case n" 1, il a t constitu une socit civi-
le immobilire don't les caractristiques sont
FA 5013 les suivantes :
Denomination : "SOCIT CIVIL IMMOBI-
LIRE GC"
SForme: Socit Civile
023 Capital : 1.200 C, constitu uniquement au
moyen d'apports en numraires
N Sige social : Zone Canal Cocotte 97224
DUCOS
uiren dani Objet : L'acquisition et la gestion de tous
immeubles
ce jour. La Dure : 99 ans
oins de la Grants : par acte spar en sale du
Sce-97224 30.05.05 enregistr la Recette
97224 Divisionnaire de Fort-de-France Ouest le
liquidateur 20.06.05, Bordereau n" 2005/502 Case n" 2,
SG6nipa il a t procd la designation d'un college
es pouvoirs de grance compos de Georges Pierre

FA5014 Emmanuel VERTUEUX, demeurant Rdce
France Horizon A 108 97200 Fort-de-
000" France et Gratiant Vincent GRANVORKA,
demeurant Cit Ozanam Rdce Batelire -
015 Bt. A5 n" 267 97200 Fort-de-France
Cession de parts : Les cessions de parts
N sociales doivent tre constates par crit.
tire en date Les cessions entire associs, au conjoint,
)lulion anti- des ascendants ou descendants sont libres.
ce jour. La Toutes autres cessions ne peuvent intervenir
oins de la qu'avec l'agrment de tous les associs.
celle-ci. La La socit sera immatricule au Registre du
97224 Commerce et des Socits de Fort-de-
i;,,n,; tI,,, France.


Pour avis, la Grance


FA 5017


FA 5015 AVIS DE CONSTITUTION D'UNE SARL

Par acte sous seing priv en date du 1er
mite juillet 2005, il a t constitu une socit
'os responsabilit limite aux caractristiques
ercial La suivantes :
Denomination : LE HAMEAU D'ALET
Objet :
La ralisation de toutes operations de pro-
motion immobilire, et de toutes operations
d'tudes et de gestion lies la promotion
immobilire ;
assemble La participation, sous quelque forme que ce
let 2005, il soit, des operations de promotion immobi-
lires,
socit A.F. Et gnralement toutes operations de
la transfor- quelque nature qu'elles soient commer-
par actions ciales, industrielles, mobilires, juridiques et
2005. Cette financires se rattachant directement ou
cation des indirectement aux objets ci-dessus spcifis
et susceptibles d'en faciliter le dveloppe-
90.000 ment ou la ralisation.
, de 112,50 Dure : 99 ans
'es. Capital social: 1.000 Euros
lilie Sige social: C/o ETP 9 ZAC Les Coteaux
97228 SAINTE-LUCE
FONTAINE Grant:
ds 97222 Monsieur Thierry PERIE, associ, demeu-
rant VILLA DU SOLEIL LEVANT HAUT
SECTION : MORNE 97223 DIAMANT.
JC, demeu- La socit sera immatricule au registre du
Clairire commerce et des socits tenu au Greffe du
:teur gn- Tribunal de commerce de Fort-de-France.
FA 5018











ANNOUNCES LGALES


eudl ulle 2005 justice n" 29 -Page 9
Jeudi 21 Juillet 2005 Justice n0 29 Page 9


SERVICE FUNRAIRI
MADININA CHARLEC
75 Rue Jules Monner
97200 FORT-DE-FRAN

Suite I'AGO du 22 september
associs ont dcid de la nomi
co-grant en la personnel de Mr
BIRAS demeurant 2 rue Lgitim
ABYMES.
Pour avis, le Grants


AVIS D'ATTRIBUTIOr

1/IDENTIFICATION DU POUVO
CATEUR:
DPARTEMENT DE LA MAR
Personne responsible du
President du Conseil Gnral -
Caraibes BP 679 97200 FORT
CE Tlphone : 0596
Tlcopieur : 0596 735932
Intemet: www.cg972.fr
2/ OBJET DU MARCH:
Prestation de transport en bus p
tion "SPORT VACANCES" c
Gnral de la Martinique Zo
Atlantique
3/ MODE DE PASSATION:
Appel d'offres ouvert, articles 10
59 du Code des Marchs Public
4/ CRITRES D'ATTRIBUTION :
1. Valeur technique : 60 %
2. Le prix des prestations : 40 %
5/ATTRIBUTION DU MARCH:
* N LOT: 4 OBJET: Prestatio
port en bus zone 4 Nord Atlantiq
BUTAIRE : TCGM S.A.R.L. B(
97213 GROS-MORNE ATTR
14/06/05 MONTANT MINIMUM
50000,00 MONTANT MAXIM
200000,00
6/ NOMBRE D'OFFRES RESCUE
7/ LE MARCH EST-IL SUS
D'TRE SOUS-TRAIT: NON
8/ NUMRO DE L'AVIS PUBLIC
2005/S 61-059217
9/ DATE D'ENVOI DU PRSE
08/07/05.


AVIS D'ATTRIBUTION DE M

Lavis d'appel public la concu
fait l'objet d'une publication 7 O0
NOM ET ADRESSE OFFICIAL
GANISME ACHETEUR:
Dpartement de la Martinique
Dpartement Avenue des Carai
Fort-de-France
OBJET DU MARCH:
RFECTION DE LA COUVEI
BTIMENT 2 AU COLLEGE SAI
LAGROSILLIRE
Type de march de travaux: Ex
CRITRES D'ATTRIBUTION RE
Offre conomiquement la plus a
apprcie en function des crit
ci-dessous :
SPrix des prestations
SDlai d'excution
PROCEDURES:
Type de procedure
Appel d'offres ouvert pass en
des Articles 33 3"al. et 57 59 d
ATTRIBUTION DU MARCH:
Titulaire: SOTRABOIS
97200 Fort-de-France
March N : 05032
Montant: 173 343,00 Euros H.T
RENSEIGNEMENTS COMPLM
Date d'attribution du march : 2
Date de notification du march:
Date d'envoi du present avis la
08/07/2005


AVIS D'ATTRIBUTION DE A

L'avis d'appel public la concu
fait l'objet d'une publication ? 0
NOM ET ADRESSE OFFICIAL
GANISME ACHETEUR:
Dpartement de la Martinique
Dpartement -Avenue des Cara
Fort-de-France
OBJET DU MARCH :
TRAVAUX DE RPARA7


E D'AMNAGEMENT D'UN MUR DE
SOUTNEMENT AU COLLEGE DE GODIS-
ot SARD.
CE Type de travaux : Excution
CRITRES D'ATTRIBUTION RETENUS:
e 2003 les Offre conomiquement la plus avantageuse
nation d'un apprcie en function des critres noncs
Dominique ci-dessous:
us 97139 *Dlai
SPrix des prestations
PROCEDURES:
FA 5019 Type de procedure
Appel d'offres ouvert pass en application des
N Articles 33 3"al. et 57 59 du CMP
ATTRIBUTION DU MARCH:
IR ADJUDI- Titulaire : BELLAY JEAN PIERRE
97200 FORT-DE-FRANCE
TINIQUE March N" 05035
march : Montant : 345 542,38 Euros H.T.
Avenue des RENSEIGNEMENTS COMPLMENTAIRES:
-DE-FRAN- Date d'attribution du march : 12/04/2005
55 26 00 Date de notification du march : 05/07/2005
- Adresse Date d'envoi du present avis la publication:
08 Juillet 2005
FA 5022
our l'opra-
lu Conseil AVIS D'ATTRIBUTION DE MARCH
ne 4 Nord
L'avis d'appel public la concurrence a-t-il
fait l'objet d'une publication ? OUI
,33 et 57 NOM ET ADRESSE OFFICIALS DE L'OR-
SGANISME ACHETEUR:
Dpartement de la Martinique Htel du
Dpartement Avenue des Carabes 97200
Fort-de-France
OBJET DU MARCH:
ns de trans- R.D.7 COMMUNES DU DIAMANT ET
lue -ATTRI- SAINTE-LUCE MODERNISATION DE
ois Lzard CHAUSSE SECTION FOND MAN NOEL
IBU LE : LESCOTEAUXETCARREFOURRD7/RD
M HT : 7A
UM HT : Type de march de travaux : Excution
CRITRES D'ATTRIBUTION RETENUS:
S : 2 Offre conomiquement'la plus avantageuse
iCEPTIBLE apprcie en function des critres noncs
ci-dessous :
AUJOUE: LOT 1 :
Prix des prestations
ENT AVIS : Dlai d'excution
PROCEDURES:
FA 5020 Type de procedure
Appel d'offres ouvert pass en application
IARCH des Articles 33 3"al. et 57 59 du CMP
ATTRIBUTION DU MARCH :
irrence a-t-il Titulaire : Groupement d'entreprises soli-
UI daires JEAN LANES / CDC
S DE L'OR- Mandataire : JEAN LANES SARL
97232 LAMENTIN
Htel du March N : 05018
bes 97200 Tranche Ferme : Dsignation : Travaux
gnraux Montant : 1 306 325,00 Euros
H.T.
RTURE DU Tranche Cond. 1 : Dsignation :
NTE-MARIE Reprofilage Montant: 0,00 Euros H.T.
RENSEIGNEMENTS COMPLMENTAIRES:
cution Date d'attribution du march : 15/03/2005
iTENUS: Date de notification du march : 04/07/2005
ivantageuse Date d'envoi du present avis la publication:
res noncs 08 Juillet 2005.
FA 5023

VILLE DE FORT-DE-FRANCE

AVIS AU PUBLIC
application
lu CMP ENQUTE PUBLIQUE RELATIVE LA
REVISION SIMPLIFIE DU P.O.S.
SECTEUR ETANG Z'ABRICOTS

DGA-AT/DPU/RMM/AAP/TZ

ENTAIRES: Par arrt du 10/6/05 n" 410 est ouverte une
7/07/2004 enqute publique du 01 Juillet 2005 au 01
06/07/2005 aoput 2005 inclus, relative la revision sim-
publication: plifie du P.O.S. (Plan d'Occupation des
Sols) du secteur Elang Z'Abricots.
FA 5021 Pendant la dure de I'enqute, les observa-
tions sur ce project pourront tre consignes
IARCH sur le registre d'enqute dpose en Mairie.
Elles pourront galement tre transmises par
irrence a-t-il crit l'adresse suivante:
UI Mosieur le Maire de Fort-de-France -
S DE L'OR- Direction de la Planification et de
l'Urbanisme Rue Victor Svre 97200
Htel du FORT-DE-FRANCE
ibes-97200 Madame Sylviane DUCLOS, commissaire
enquluer, sigera la Direction de la
Planification et de l'Urbanisme au 5me
TION ET tage du btiment administration de la Mairei


de Fort-de-France:
- LE LUNDI 04 JUILLET 2005 D
12H00
- LE LUNDI 11 JUILLET 2005 D
12H00
- LE LUNDI 18 JUILLET 2005 D
12H00
- LE LUNDI 01 AOT 2005 Dl
12H00

Fort-de-France, le 10 Juin 2005
Pour le Maire
l'Adjoint dlgu
F. THODIART


AVIS DE CONSTITUTION

Aux terms d'un acte sous sein
date du 05 juillet 2005, Fort-de-l
t constitu une SARL ayant poi
Denomination social : CONST
BAT
Sige social : 20 C Rue Grard
Trnelle 97200 FORT-DE-FRAN
Objet: Construction de Maison In
Dure : 99 ans computer de son
nation au Registre du Commer
Socits
Capital: 2.000 don't apports nun
2.000
SGrant : Monsieur Aristide Antoin
demeurant 42 CIT CAME
RIVIRE-PILOTE
La socit sera immatricule a
Fort-de-France.

Pour avis, le Grant


MODIFICATION STATUTE
OUTREMER EXPERTISE
Imm. du Port
8, Av. Maurice Bishop
97200 FORT-DE-FRAN(
Capital : 7622

Suite AG du 25 Juin 2006 les assc
ont accept la dmission du
nomm un nouveau.
Ancien grant :
Emmanuel du VIVIER
Imm. du Port
Nouveau grant
Yves SAINT AGATHE
Imm. du Port

Pour avis, le Grant


AVIS DE CONSTITUTION

Il a t constitu une socit pr
caractristiques suivantes:
FORME :SARL
DENOMINATION : CONCEPT A
SIGE SOCIAL : 132 Rue du
Roy Camille Dillon 97200
FRANCE
OBJET: L'exploitation de fonds c
ce de vente de rayonnages
amnagement locaux, vtement
matriel de scurit
CAPITAL: 7 700 euros
DURE: 99 ans
GRANCE: Mme ASSELIN DE E
Nathalie

Pour avis, le Grant


AVIS D'APPEL PUBLIC
LA CONCURRENCE

1/ Nom et adresse officials de l
publique :
DPARTEMENT DE LA MAR
Personne responsible du
President du Conseil Gnral -
Caraibes B.P. 679 97200
FRANCE Tlphone : 0596
Tlcopieur: 0596 73 59 32.
2/ Objet du march :
Appel candidature pour la
l'Htel Social de Balata.
3/ Lieu de livraison:
Fort-de-France
4/Les candidatures et les offres s
rement rdiges en langue fran


que les documents de presentation asso-
iE 9H00 cis.
5/ Division en lots:
iE 9H00 NON
6/Quantit global:
E 9H00 L'Htel Social de Balata a une capacity d'ac-
cueil moyenne de 25 personnel.
E 9HOD A 7/Modalits essentielles de financement et
de paiement et/ou rfrences des disposi-
tions applicables:
Mandat administration dans un dlai de 45
jours aprs service fait et reception des fac-
tures conformment l'article 96 du dcret
n" 2004-15 du 7.01.2004 portant Code des
FA 5024 Marchs Publics. Budget du dpartement
sur resources propres.
'N 8/ Dure du march ou dlai d'excution:
La dure du contract est de 3 (trois) ans. Il
g priv en pourra tre dnonc par l'uen des deux par-
France, il a ties, sous reserve d'un pravis de 6 (six)
ur : mois.
TRUCTION 9/ Des variantes seront-elles prises en
consideration 7
d Nouvel NON
CE 10/ Justifications produire quant aux quali-
dividuelle tbs et capacits du candidate:
immatricu- La lettre de candidature DC4,
ce et des Imprim DC5 nouvelle version disponible
sur le site du Ministre de l'Economie des
nraires de Finances et de l'Industrie l'adresse suivan-
te: www.minefi.gouv.fr
e BLAISE, Les pouvoirs de la personnel habilite pour
- 97211 engager le candidate,
si le candidate est en redressement judiciai-
lu RCS de re, la copie du ou des jugements prononcs
cet effet,
la declaration que le candidate ne fait pas
l'objet d'une interdiction de concourir,
FA 5025 Le candidate, pour justifier qu'il a satisfait
IRE aux obligations fiscales et sociales au 31
IE dcembre 2004 produit une declaration sur
l'honneur dment date et signe. Le mar-
ch ne pourra tre attribu au candidate que
'E sous reserve que celui-ci produise dans un
dlai de 10 jours les certificates dlivrs par
les administrations et organismes comp-
tents,
cis runis tents,
glrst euni L'attestation sur l'honneur du candidate indi-
grt et quant qu'il n'a pas fait l'objet, au course des 5
dernires annes, d'une condemnation ins-
crite au bulletin n" 2 du easier judiciaire pour
les infractions vises aux articles L. 324-9,
L.324-10, L.341-6, L.125-1 et L.125-3 du
code du travail,
Les entreprises de plus de 20 salaries
devront fournir soit:
une declaration annuelle relative aux
FA 5026 emplois de personnel handicapes par rap-
port l'ensemble des effectifs existants.
N soit,
Une declaration indiquant l'acquittement
sentantles d'une contribution au "fonds de dveloppe-
S ment pour l'insertion professionnelle des
handicaps"
La presentation de la socit avec l'indica-
.Proe tion des moyens humans et matriels, du
FORT-DE- chiffre d'affaires global et du chiffre d'affaires
pour la catgorie de services prvues au
Scommer- march pour les 3 demiers exercices,
tlle o er La liste des rfrences quivalentes de
ntalliques, moins de 3 ans.
de travail, 11/ Critres de jugement des offres :
Offre conomiquement la plus avantageuse
apprcie en function des critres noncs
EAUVLLE dans le cahier des charges
AUV 12/Mode de passation:
March soumis aux dispositions de l'article
30 du Code des Marchs Publics.
FA 5027 13/ Date limited de reception des offres :
9 Septembre 2005 12 heures
C14/ Dlai de validit des offres :
E 150 jours computer de la date limited de
reception des offres
15/ Date d'envoi du present avis la publi-
a personnel cation :
TINIQUE 13 Juillet 2005
march : 16/ Adresse auprs de laquelle des rensei-
Avenue des gnements d'ordre administratif et technique
FORT-DE- peuvent tre obtenus:
5526 00 Dpartement de la Martinique Secrtariat
Gnral Cellule Achats 19 rue Jacques
Cazotte B.P. 679 97264 Fort-de-France
Cedex Tl. : 0596 55 37 86 Fax : 0596
gestion de 55 37 87 -e-mail : achats@cg972.fr.
Les documents sont tlchargeables sur le
site Internet du Conseil Gnral :


eront enti-
iaise ainsi


Suite en page 10











ANNOUNCES LGALES


Jeudi 21 Juillet 2005 Justice n 29 Page 10


Suite de la page 9

http//cg972?fr rubrique marchs publics -
marchs procedure adapte.
17/ Adresse auprs de laquelle les docu-
ments peuvent tre obtenus :
Les dossiers de consultation peuvent tre
demands ou retirs, gracieusement jusqu'
la date limited de remise des offres l'adres-
se figurant au point 16.
FA 5028

AVIS D'APPEL PUBLIC
LA CONCURRENCE

Le march est-il couvert par l'Accord sur les
Marchs Publics (AMP) : OUI
Identification de l'organisme qui passe le
march :
CONSEIL REGIONAL DE LA MARTINIQUE
Service des Marchs et de la command
publique Rue Gaston Defferre Cluny -
97200 Fort-de-France Martinique Tl.:
059 5963 00 Tlcopie : 05 96 72 68 10 -
Adresse Intemet : http://www.cr-martinique.fr
- rubrique "Marchs Publics"
Personne responsible du march:
Le President du Conseil Rgional de la
Martinique.
Procedure de passation :
March pass selon la procdure d'appel
d'offres ouvert en application des articles 33,
57 59 du Code des Marchs Publics, avec
obligation de publicity au JOUE
Objet du march :
MISSION D'ORDONNANCEMENT, DE
PILOTAGE ET DE COORDINATION (OPC)
DES TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE
DEUX BTIMENTS AU LP DE CLUNY (N
CLY-03-OP1).
N de nomenclature:
71-01 "Matrise d'oeuvre hourss services de
mattrise d'euvre pour les projects urbains) et
Ordonnancement, Pilotage et Coordination".
N" C"V : 74264000-7 (service de gestion de
la construction)
Caractristiques techniques:
Il s'agit d'assurer la mission OPC dans le
cadre des travaux de demolition et de
reconstruction de salle de classes, de bti-
ments annexes pdagogiques et d'adminis-
tration (S.U. de 750 m2) Restaurant satelli-
te /local agents (S.U. de 80 m2) Parking
extrieur de 60 plages et VRD.
Le march est compos de cinq phases :
- phase 1 : Etudes prcdant la consultation
et le choix des entreprises,
- phase 2: Assistance la maitrise d'ouvra-
ge au jugement des offres,
- phase 3: Prparation de chantier,
- phase 4: Suivi de l'excution des travaux,
- phase 5 : Rception des travaux Leve
des reserves.
Autres :
- Variantes : autorises
Transmission par voie dmatrialise : auto-
rise
Preslations divises en lots : Sans objet
Lieu d'excution:
VILLE DE FORT-DE-FRANCE
Modalits essentielles de financement et de
pavement du march :
Fonds Propres de la Rgion et Fonds du
FEDER
Adresse auprs de laquelle le dossier de
consultation peut tre obtenu :
Ce dossier sera remis gratuitement par le
Conseil Rgional Service des Marchs et
de la Commande Publique Rue Gaston
Defferre Cluny 97200 Fort-de-France -
Tl.: 0596 59 63 91.
Lors du retrait du DCE le candidate devra
fournir tout lment d'identification permet-
tant de le contacter en cas de besoin.
Rfrence d'identification du march :
CLY-03-OP1
Conditions de participation:
Critres de selection des candidatures
- Rfrences
- Garanties techniques et financires
- Moyens
- Comptences
Pices requires:
- Liste correspondante dcrite dans le rgle-
ment de consultation, notamment:
- Lettre de candidature et declaration du can-
didat (conformes aux modles joints au dos-
sier de consultation,


* Moyens techniques affects l'opration, 3/ Lieu de livraison:
- Rfrences pour des travaux similaires Fort-de-France
effectus durant les 3 dernires annes, 4/ Les candidatures et les offres seront enti-
- Elements permettant d'apprcier les capa- rement rdiges en langue franaise ainsi
cits techniques et financires du candidate, que les documents de presentation asso-
Dure du march : cis.
Environ 25 mois 5/ Division en lots : NON
Dlai de validit des offres : 120 jours 6/ Quantit global :
Adresse auprs de laquelle les renseigne- Se reporter au cahier des charges.
ments d'ordre administratif peuvent tre 7/ Modalits essentielles de financement et
obtenus: de pavement et/ou rfrences des disposi-
Conseil Rgional de la Martinique (Service tions applicables :
des Marchs et de la Commande Publique) Mandat administratif dans un dlai de 45
ou en ligne l'adresse Internet sus indique jours aprs service fait et reception des fac-
Adresse auprs de laquelle les renseigne- tures conformment l'article 96 du dcret
ments d'ordre technique peuvent tre obte- n" 2004-15 du 7.01.2004 portant Code des
nus : Marchs Publics. Budget du dpartement
Service Technique du Conseil Rgional (Tl. sur resources propres.
: 0596 59 64 24) ou en ligne l'adresse 8/ Dure du march ou dlai d'excution:
Internet susindique 3 mois maximum computer de la notification
Date limited de reception des offres : du march
Le lundi 19 septembre 2005 12H00 (heure 9/ Justifications produire quant aux quali-
de Martinique) ts et capacits du candidate :
Adresse laquelle les offres doivent tre -La lettre de candidature DC4,
envoyes: Imprim DC5 nouvelle version disponible
Reception des offres, par pli recommand ou sur le site du Ministre de l'Economie des
contre rcpiss au Conseil Rgional de la Finances et de l'Industrie l'adresse suivan-
Martinique, service des Marchs et de la te: www.minefi.gouv.fr,
command publique. Rue Gaston Defferre Les pouvoirs de la personnel habilite pour
Cluny 97200 Fort-de-France MARTI- engager le candidate,
NIQUE ou en ligne l'adresse Internet sus si le candidate est en redressement judiciai-
indique. re, la copie du ou des jugements prononcs
Langue pouvant tre utilise : cet effet,
Franais uniquement la declaration que le candidate ne fait pas
Dlai laiss au candidate attributaire pour pro- l'objet d'une interdiction de concourir,
duire les attestations sociales et fiscales: Le candidate, pour justifier qu'il a satisfait
8 jours calendaires aux obligations fiscales et sociales au 31
Estimation du march: dcembre 2004 produit une declaration sur
58 000 TTC soit 53 456,00 C HT l'honneur dment date et signe. Le mar-
Autres renseignements : ch ne pourra tre attribu au candidate que
Procedure dmatrialise sous reserve que celui-ci produise dans un
Le Conseil Rgional de Martinique met gra- dlai de 10 jours les certificates dlivrs par
tuitement la disposition des candidates une les administrations et organismes comp-
plate-forme de dmatrialisation accessible tents,
via l'adresse Internet suivante : L'attestation sur l'honneur du candidate indi-
http://www.cr-martinique.fr rubrique "mar- quant qu'il n'a pas fait l'objet, au course des 5
chs publics" demires annes, d'une condemnation ins-
Cette plate-forme permet notamment (muni crite au bulletin n 2 du easier judiciaire pour
de la rfrence d'identification du march les infractions vises aux articles L. 324-9. L.
porte au present avis d'appel public la 324-10, L. 341-6, L. 125-1 et L. 125-3 du
concurrence) : code du travail,
- la recherche des consultations passes par Les entreprises de plus de 20 salaries
la Region Martinique devront fournir soit :
- le tlchargement des avis, rglement de une declaration annuelle relative aux
consultation et DCE emplois de personnel handicapes par rap-
- la transmission par voie lectronique des port l'ensemble des effectifs existants,
dossiers d'offre soit,
Pour le tlchargement du DCE les candi- une declaration indiquant l'acquittement
dats sont invits bien renseigner le champ d'une contribution au "fonds de dveloppe-
"e-mail" en ce sens que cette adresse pour- ment pour l'insertion professionnelle des
ra tre utilise afin de les informer des ven- handicaps".
luelles modifications apportes au DCE. La presentation de la socit avec l'indica-
S'agissant de la transmission des offres par tion des moyens humans et matriels, du
voie dmatrialise, la personnel habilite chiffre d'affaires global et du chiffre d'affaires
engager l'entit candidate doit tre titulaire pour la catgorie de services prvues au
d'un certificate lectronique de classes 2 ou 3 march pour les 3 derniers exercices,
dlivr par un prestataire agr afin de La liste des rfrences quivalentes de
signer son offre (voir liste des prestataires moins de 3 ans.
agrs en page d'accueil de la plate-forme) 10/ Critres de jugement des offres :
L'envoi en deux temps des dossiers d'offre Offre conomiquement la plus avantageuse
est autoris : les candidates ayant adress apprcie en function des critres noncs
l'empreinte de leur offre avant la date limited dans le cahier des charges.
de remise des offres auront un dlai de 11/Mode de passation:
16H00 compt partir de l'envoi de l'em- March procedure adapte, article 28 du
preinte pour faire parvenir leur dossier d'offre Code des marchs publics.
lui-mme dans le "coffre-fort lectronique" de 12/ Date limited de reception des offres :
la Region. 12 SEPTEMBRE 2005 12 HEURES
Date d'envoi de l'avis la publication : 13/ Dlai de validit des offres :
JOUE: le 12 Juillet 2005 150 jours computer de la date limited de
Autres : le 13 Juillet 2005, reception des offres
FA 5029 14/ Date d'envoi du present avis la publi-
cation :
AVIS D'APPEL PUBLIC 13 JUILLET 2005
LA CONCURRENCE 15/ Adresse auprs de laquelle les docu-
ments peuvent tre obtenus :
1/Nom et adresse officials de la personnel Les dossiers de consultation peuvent tre
publique : demands ou retirs, gracieusement jusqu'
DPARTEMENT DE LA MARTINIQUE la date limited de remise des offres l'adres-
Personne responsible du march : se suivante : Dpartement de la Martinique -
Prsident du Conseil Gnral Avenue des Secrtariat Gnral Cellule Achats 19 Rue
Carabes B.P. 679 97200 FORT-DE- Jacques Cazotte B.P. 679 97264 Fort-de-
FRANCE Tlphone : 05 96 55 26 00 France Cedex Tl. : 0596 55 37 86 Fax :
Tlcopieur : 05 96 73 59 32. 0596 55 37 87 e-mail : achats@cg972.fr. Ils
2/ Objet du march : pourront tre tlchargs sur le site Internet
Etude pralable la mise en ouvre d'un du Conseil Gnral : www.cg972.fr rubrique
systme d'information dcisionnel l'usage marchs publics.
des lus du dpartement pour la reprsenta- FA 5030
lion du Conseil Gnral dans les organismes
extrieurs.


AVIS D'APPEL PUBLIC
LA CONCURRENCE
(RECTIFICATIF)

Identification de l'organisme qui passe le
march :
CONSEIL REGIONAL DE LA MARTINIQUE
Service de la Formation Professionnelle -
Rue Gaston Defferre Cluny 97200 Fort-
de-France Martinique Tl.: 0596 59 63 00
Tlcopie: 0596 72 68 10
Adresse Intemet : http://www.cr-martinique.fr
rubrique "Marchs Publics"
Personne Responsables du march:
Le President du Conseil Rgional de la
Martinique.
Procedure de passation:
Appel d'offres ouvert (article 28 du Code des
Marchs Publics (CMP)
Objet du march :
Retenir un prestataire qui sera charge, dans
le cadre du programme regional de forma-
tion des jeunes, de mettre en ouvre les
moyens matriels et humans notamment le
recrutement de conseillers en insertion pro-
fessionnelle afin que les functions dcrites
dans le rglement de consultation soient
assures.
Rfrence d'identification du march:
FP-ACC-0502
Prestations divises en lots:
Les prestations sont divises en cinq lots qui
seront attribus par marchs spars (lot par
lot) savoir:
Au lieu de Lot 1 : Territoire de la CCNM,
LIRE LOT 1: TERRITOIRE DES COM-
MUNES DU NORD CARABE
Au lieu de Lot 2 : Territoire de la CACEM,
LIRE LOT 2 : TERRITOIRE DES COM-
MUNES DU NORD ATLANTIQUE
Au lieu de lot 3: Territoire des Communauts
de l'Espace Sud.
LIRE LOT 3 : TERRITOIRE DE LA CACEM
LOT4 : TERRITOIRE DES COMMUNES DU
SUD ATLANTIQUE
LOT 5: TERRITOIRE DES COMMUNES DU
SUD CARABE
Dlai d'excution du march :
3 ans maximum (soit une priode d'un an
avec possibility d'tre renouvele 2 fois)
Adresse auprs de laquelle le dossier de
consultation peul tre obtenu:
Ce dossier sera remis gratuitement par le
Conseil Rgional Service de la Formation
Professionnelle Rue Gaston Defferre -
Cluny 97200 Fort-de-France Tl. : 0596
596300
Lors du retrait du dossier de consultation, le
candidate devra fournir tout lment d'identifi-
cation permettant de le contacter en cas de
besoin.
Ce dossier peut tre galement tlcharg
l'adresse Intemet sus indique.
Conditions de participation :
Critres de selection des candidatures:
* l'exprience du candidate dans le domaine
de l'insertion des jeunes,
* les moyens humans,
* les moyens matriels
t les locaux (notamment la capacity des can-
didats se dlocaliser)
' le prix des prestations
Sle caractre innovant
* le nombre de jeunes pouvant tre suivi
' le nombre de conseillers propos
Pices requises :
Liste correspondante dcrite dans le rgle-
ment de consultation, notamment :
Lettre de candidature
SCurriculum vitae des salaries
* Photocopies certifies conformes des
diplmes obtenus
* Si le candidate est en redressement judiciai-
re, la copie du ou des jugements prononcs
cet effect, une declaration sur l'honneur
dment date et signe justifiant que le can-
didat a satisfait aux obligations sociales et
fiscales et qu'il n'a fait l'objet d'aucune inter-
diction concourir
* Une declaration dment date et signe
justifiant que le candidate n'a pas fait l'objet,
au course des cinq dernires annes, d'une
declaration inscrite au bulletin n* 2 du easier
judiciaire pour les infractions vises aux
articles L 324-9, L 324-10, L 341-6, L 125-1,
L 125-3 du code du travail.
* Statut juridique de l'entreprise ou de l'asso-

Suite en page 11










ANNONCES LGALES


jeudi 21 uillet 2005 Justice n 29 Page 11


Suite de la page 10
ciation soumissionnaire
STableau rcapitulatil des activits effec-
tues par le candidate au course des 3 der-
nires annes.
Adresse auprs de laquelle les renseigne-
ments d'ordre administration et technique peu-
vent tre obtenus :
Conseil Rgional de la Martinique (Service
de la formation professionnelle) ou en ligne
l'adresse Intemet sus indique.
Date limited de reception des offres:
LE 27 JUILLET 2005 12 HEURES (heure
de Martinique)
Adresse laquelle les offres doivent tre
envoyes:
Reception des offres, par pli recommande
ou contre rcpiss au Conseil Rgional de
la Martinique Service de la Formation
Professionnelle Rue Gaston Defferre -
Cluny 97200 Fort-de-France MARTI-
NIQUE ou en ligne l'adresse Internet sus
indique.
Langue pouvant tre utilise:
Franais uniquement
Autres renseignements:
Procedure dmatrialise
Le Conseil Rgional de Martinique met gra-
tuitement la disposition des candidates une
plate-forme de dmatrialisation accessible
via l'adresse Internet suivante :
http://www.cr-martinique.fr rubrique "mar-
chs publics"
Cette plate-forme permet notamment (muni
de la rfrence d'identification du march
porte au present avis d'appel public la
concurrence) :
* la recherche des consultations passes par
la Region Martinique
Sle tlchargement des avis, le rglement de
consultation, le dossier de consultation
* la transmission par voie lectronique des
dossiers d'offre.
Pour le tlchargement du dossier de
consultation, les candidates sont invits bien
renseigner le champ 'e-mail" en ce sens que
cette adresse pourra tre utilise afin de les
informer des ventuelles modifications
apportes audit dossier de ccnsultatiop.
S'agissant de la transmission des offres par
voie dmalrialise, la personnel habilite
engager l'entit candidate doit tre titulaire
d'un certificate lectronique de classes 2 ou 3
dlivr par un prestataire agr afin de
signer son offre (voir liste des prestataires
agrs en page d'accueil de la plate-forme).
L'envoi en deux temps des dossiers d'offre
est autorise : les candidates ayant adress
l'empreinte de leur offre avant la date limited
de remise des offres auront un dlai de
16H00 compt partir de l'envoi de l'em-
preinte pour faire parvenir leur dossier d'offre
lui-mme dans le "coffre-fort lectronique" de
la Region.
Date d'envoi de l'avis la publication: Le 08
Juillet 2005.
FA 5031

AVIS D'APPEL PUBLIC
LA CONCURRENCE

March public de TRAVAUX

IDENTIFICATION DE LORGANISME QUI
PASSE LE MARCH:
Type d'organisme: Etablissement public ter-
ritorial
Nom et adresse officials de l'organisme
acheteur :
Dpartement de la Martinique Htel du
Dpartement Avenue des Carabes 97200
FORT-DE-FRANCE
OBJET DU MARCH:
Objet du march : Travaux de construction
des gares routires du Bourg du Vauclin
Type de march de travaux: Excution
Classification CPV (Vocabulaire commun
des marchs)
Objet principal :
Descripteur principal : 452"3311-6
Lieu d'excution : au Vauclin
CARACTRISTIQUES PRINCIPALS:
March unique
Prestations divises en lots : Non
Dure du march ou dlai d'excution :
Dure: 13 mois compterde la reception de
l'ordre de service
Les candidates pourront proposer un autre


dlai, sans loutelois dpasser le dlai maxi-
mum prcit.
CONDITIONS RELATIVES AU MARCH :
Cautionnement el garanties exigs :
Le dossier de consullalion sera remis gratui-
tement chaque candidate, reprsentant une
participation aux frais de reprographie,
conformment l'article 41 du Code des
Marchs Publics.
Modalits essentielles de financement et de
paiement :
Le dlai global de pavement est de 45 jours.
Modalits de financement : Cette operation
est finance par le budget dpartemental et
bnficie de fonds europens. Ce march
est couvert par l'accord sur les marchs
publics (AMP).
Forme juridique que devra revtir le groupe-
ment d'entrepreneurs, de fournisseurs ou de
prestataires de services (le cas chant) :
Aucune forme de groupement impose l'al-
tributaire.
CONDITIONS DE PARTICIPATION :
Renseignements en vue de la selection des
candidatures
Critres de selection des candidates:
Garanties el capacils techniques et finan-
cires
Rfrences professionnelles
Situation juridique Capacit conomique et
capacity technique rfrences requires :
" Declaration sur l'honneur dment date et
signe par le candidate pour justifier:
a) Qu'il satisfait aux obligations fiscales et.
sociales ;
b) Qu'il ne fait pas l'objet d'une interdiction
de concourir ;
c) Qu'il n'a pas fait l'objet au course des cinq
demires annes, d'une condemnation ins-
crite au bulletin n 2 du easier judiciaire pour
les infractions vises aux art. L. 324-9, L.
324-10, 341-6, L. 125-1, L. 125-3 du Code
du Travail ;
" conformment aux dispositions des articles
L. 323-1, L. 323-8-2, L. 323-8-5 du code du
travail, les entreprises de plus de 20 salaries
devront fournir soit:
- une dclaration annuelle relative aux
emplois de personnel handicapes par rap-
port l'ensemble des effectifs existants,
soit
- une dclaration indiquant l'acquittement
d'une contribution au "fonds de dveloppe-
ment pour l'insertion professionnelle des
handicaps.
" si le candidate est en redressement judiciai-
re, la copie du ou des jugements prononcs ;
" les documents relatifs aux pouvoirs de la
personnel habilite pour engager le candidate,
" le ou les renseignements permettant d'va-
luer les capacits professionnelles, tech-
niques et financires du candidal :
. declaration indiquanti es effectifs du candi-
dat et l'importance du personnel d'encadre-
ment, pour chacune des trois dernires
annes ;
. declaration concernant le chiffre d'affaires
global et le chiffre d'affaires concernant les
travaux auxquels se rfre le march, rali-
ss au course des trois demiers exercices;
. liste de rfrences de travaux quivalents
en course d'excution ou excuts au course
des cinq demires annes, indiquant notam-
ment le montant, la date et le destinataire ;
. declaration indiquant l'outillage, le matriel
et l'quipement technique mais aussi les
technicians ou les organismes techniques
don't l'entrepreneur disposera pour l'excu-
tion de l'ouvrage;
. les certilicals de qualifications profession-
nelles ; la preuve de la capacity de l'entrepri-
se peut tre apporte par tout moyens,
notamment par des certilicals d'identit pro-
fessionnelle ou des rfrences de travaux
attestant de la competence de l'entreprise
raliser la prestation pour laquelle elle se
porte candidate ; savoir-faire du candidate en
matire de protection de l'environnement;
Pour justifier des capacits professionnelles,
techniques el financires d'un ou de plu-
sieurs sous-traitants, le candidate produit les
mmes documents concernant le sous-trai-
tant que ceux exigs des candidates par
l'acheteur public. En outre, pour justifier qu'il
dispose des capacits de ce ou ces sous-
traitants pour l'excution du march, le can-
didat produit soit le contract de sous-traitance,
soit un engagement crit du ou des sous-trai-
tants ;
Ou la declaration du candidate (DC5) dment
remplie el signe (les candidates sont invits


pour des raisosn pratiques privilgier ce
document, qui regroupe la totalit des attes-
talions vises l'article 46 du code des mar-
chs publics).
CRITRES D'ATTRIBUTION:
Offre conomiquement la plus avantageuse
apprcie en function des critres pondrs
comme suit:
SPrix des prestations (60 %)
* Valeur technique (25 %) : elle s'apprciera
sur la qualil des ventuelles variantes pro-
poses
* Dlai d'excution : 15%).
PROCEDURES:
Mode de passation: Marchs ngocis avec
mise en concurrence pass en application
de l'Article 35-1.1 du CMP.
CONDITIONS DE DLAI :
Date limited de reception des candidatures :
12/08/2005 12H00
Dlai minimum de validit des offres : 3 mois
AUTRES RENSEIGNEMENTS:
La collectivit propose le mode de transmis-
sion lectronique pour la consultation (remi-
se des candidatures el remise des offres).
Cependant, les candidates restent libres de
choisir le mode de transmission paper.
Transmission lectronique : Les candidates
trouveront sur le site : www.cg972.fr, les
modalits permettant de s'inscrire. Aprs
l'inscription, les candidates devront se procu-
rer un certificate numrique leur permettant de
transmettre leur pli.
Transmission paper : les plis seront adres-
ss par tout type d'envoi clos permettant de
dterminer de faon certain la date et l'heu-
re de leur reception notamment : lettre
recommande avec accus de reception ou
remise contre rcpiss.
Les modalits d'envoi sont prcises dans le
rglement de la consultation.
Le dossier de consultation des entreprises
pourra tre tlcharg sur le site Internet :
www.cg972.1r, l'exception des plans qui
pourront tre retirs sur support paper au
bureau des marchs et conventions.
Date d'envoi du present avis la publication :
13 Juillet 2005.
ANNEXE I Adresses complmentaires :
Adresse pour renseignements d'ordre admi-
nistratif :
Administratifs :
Direction Gnrale Adjointe charge des
Services Techniques et Economiques -
Bureau des Marchs et Conventions -
Immeuble Concorde Route de la Folie -
97200 FORT-DE-FRANCE Tl. : 0596
59 65 05 0596 59 83 06.
Adresse pour renseignements d'ordre tech-
nique :
Techniques :
Direction Gnrale Adjointe charge des
Services Techniques et Economiques -
Direction des Btiments et Collges -
Immeuble SGBA Rue de la Libert 97200
FORT-DE-FRANCE Tl. : 0596 59 65 18.
Adresse laquelle doivent tre envoys les
plis :
Direction Gnrale Adjointe charge des
Services Techniques et Economiques -
Bureau des Marchs et Conventions -
Immeuble Concorde Route de la Folie -
97200 FORT-DE-FRANCE.
FA 5032

ARMATURE DES ESSES
Annonce n" FA 4598

AVIS DE CHANGEMENT
ET NOMINATION D'UN GRANT

Capital
Ancienne mention: 200
Nouvelle mention : 7600
Co-Grants : LAPOSTE Daniel et Marcelle
Marie MARIE-JOSEPH.
FA 5033

PRESENCE ASSISTANCE SCURIT
BP 300
Rond Point Jeanne d'Arc
97286 LAMENTIN
Cedex 2
MODIFICATION STATUTAIRE

Ajout l'article 2 des status
Objet social: La sret aroportuaire
Le resie sans changement.

Pour avis, la Grante
FA 5034


DIASPORA EVENEMENTS
Socit responsabili limite
au capital de 7 500 euros
Sige social : 04 Route des Arawacks
97223 LE DIAMANT

AVIS DE CONSTITUTION

Aux terms d'un acte sous seing priv en
date Diamant du 07 Juillet 2005, il a t
constitu une socit prsentant les caract-
ristiques suivantes :
Denomination social:
DIASPORA EVENEMENTS
Forme social: Socit responsabilit limi-
te
Sige social : 04 Route des Arawacks,
97223 LE DIAMANT
Objet social : Organisation de manifestations
artistiques et culturelles dans le monde
entier, Ingnierie, Communication vne-
mentielle, tournes, productions artistiques,
Conseil, commercialization.
Dure de la Socit : 99 ans computer de la
date de l'immatriculation de la Socit au
Registre du commerce et des socits
Capital social : 7500 euros,
Grance : Madame Yvette Alberte GALOT,
demeurant residence "Reine d'Amour" -
Dizac 97223 LE DIAMANT.
Immatriculation de la Socit au Registre du
commerce et des socits de Fort-de-
France.

Pour avis
LA GRANTE
FA 5035

EURL EDEN

AVIS DE CONSTITUTION

Par acte SSP en date Fort-de-France du
07 juillet 2005
Forme : EURL
Denomination: EDEN
Sige social : 73 rue Schoelcher 97215
RIVIERE-SALE
Objet : Les soins esthtiques et la vente de
products esthtiques
Capital: 12.000 euros don't 12.000 euros en
nature
Dure : 99 ans
Grant : Mme LAFINE Lisiane dans le com-
mune du Marin
Immatriculation de la socit au RCS de
FDF.

Pour avis
FA 5036

AVIS DE CONSTITUTION

Par acte SSP en date Fort-de-France du
07 juillet 2005
Forme : SCI
Denomination : J.P.G.B.
Sige social: Quartier Grand Champ 97232
LE LAMENTIN
Objet: Gestion et construction d'immeuble
Capital: 1.000,00 euros en numraire
Dure : 99 ans
Grant: JEAN PIERRE Germain
Immatriculation de la socit au RCS de FdF.

Pour avis
FA 5037


Collectivits Avocats. Notaires

Hpitaux Particuliers

Confiez-nous

vos annonces lgales et judiciaire,

vos avis de constitution de socits,



"JUSTICE" est votire disposition

TI,: 059671 l86 83. a: 0596 6313 20

e-mail edjustice@wanadoo.fr








socIT


Jeudi 21 Juillet 2005 Justice n" 29 Page 12


Une saison cyclonique 2005

"trs dangereuse", selon les provisions


Les provisions des experts annon-
cent une saison 2005 trs active,
plus active que la normal.
Parmi les facteurs favorables, une
anomalie de la temperature de la
mer dans le Pacifique Central et
Est globalement neutre, une tem-
prature de la mer plus leve que
la normal sur l'Atlantique Nord et
des pressions atmosphriques plus
basses sur le trajet des cyclones.
Les provisions avancent un nombre
probable de 12 15 phnomnes
baptiss dans la zone don't 7 9
atteindraient l'intensit d'oura-
gans.

Les noms

La liste des noms donns pour la
saison 2005 :
Arlne, Bret, Cindy, Irne, Jose,
Katrina, Lee, Marcia, Nat,
Ophelia, Philippe, Rita, Stan,
Tammy, Vince, Wilma.

Scurit
Quelques
recommendations

La scurit est l'affaire de tous et le
citoyen est donc le premier concer-
n. A son niveau, il est important,
au dbut de la saison, de prendre
quelques precautions lmentaires
qui pourront, en cas de problmes
graves, permettre chacun d'af-
fronter les vnements avec plus de
confort et de srnit :
* Acheter des provisions ailmentss
non prissables et eau potable) afin
de pouvoir disposer d'une autono-
mie de quelques jours. Les stocker
dans un endroit sr (hors d'eau) et
accessible quelles que soient les cir-
constances,
* Faire des reserves d'eau pour dis-
poser d'un stock suffisant d'eau
sanitaire (bouteilles, jerricans, etc)
permettant de se laver et d'accom-
plir quelques tches mnagres,
* Disposer d'une trousse de pre-
mier secours et de quelques mdi-
caments indispensables pour soi-
gner des blessures ou des maux


lgers,
* Se munir du matriel ncessaire
pour protger son habitation (bois,
scotch),
* Nettoyer sa proprit et son envi-
ronnement (lagage, entretien de
fosss, etc.),
* En cas de ncessit d'vacuation
de l'habitation au moment de pas-
sage du phnomne, vrifier les
conditions de repli,
* Vrifier les torches et le poste de
radio ( pile) et se munir de piles et
de bougies. Les disposer dans plu-
sieurs endroits de l'habitation.
* Disposer d'argent liquid au cas
o les distributeurs seraient indis-
ponibles aprs le passage de l'oura-
gan.
Bref, prendre toutes les measures
qui pourront vous permettre
d'avoir une certain autonomie
durant quelques jours.

Alerte

Le plan d'alerte sera modifi en
cinq tapes au lieu de deux.
2005 sera une anne de transition
d'un systme l'autre.
Dcoupage retenu cette anne
Vigilance, Alerte et Post-alerte.
Des phases qui comportent chacu-
ne deux niveaux...

Pr-alerte:
Activits normal
perturbe

Les tablissements scolaires et les
crches sont ferms. Les maires
vrifient les abris et matriels
ncessaires l'accueil des popula-
tions. Les cellules de crise sont en
veille active et les PC son prpars.

Alerte :
activity conomique
stoppe

Les transports en commun sont
interrompus, les grands rassemble-
ments annuls, les sorties en mer
et en montagne sont interdites. Les
municipalits procdent l'vacua-


tion des populations exposes et
leur mise l'abri. Les dispositifs de
gestion de crise sont activs.

Confirmation de passage:
danger, activity cqnomique
impossible

Tous les dplacements sont inter-
dits. Les maires doivent avoir mis
l'abri les populations exposes.
Les dispositifs de gestion de crise
sont mobiliss en configuration
maximale.


Le phnomne
s'loigne de l'le


cyclonique


Dans l'hypothse la moins favo-
rable, il a touch fortement et les
autorits dclenchent la phase de
secours. Il convient alors de ne pas
entraver la circulation des services
de secours et de favoriser l'action
des sauveteurs. Par consquent, il
est prfrable de rester abrit jus-
qu'au moment o les conditions
seront runies pour un retour la
normal.
Dans le meilleur des cas, le danger
s'est attnu et les consequences
pour l'le devraient tre moins
importantes que prvues.
Cependant, mme si l'intervention
des secours n'est que sporadique,
tout danger n'est pas cart et il
convent de rester prudent.

Post-alerte :
Reprise encadre
des activits

Les services de secours et de police
tablissent un bilan des dgts et
effectuent les interventions nces-
saires. L'activit conomique pour-
ra reprendre sur ordre de l'autorit
prfectorale. Les rouvertures des
coles, des crches et des services
publics seront prconises par les
autorits ds que les conditions le
permettront. Le retour dans leur
habitation des personnel vacues
ne s'effectue qu'aprs reconnais-
sance et accord des autorits muni-
cipales.


, ...... -Y - -7- - -- -




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs