Group Title: Justice (Fort-de-France, Martinique)
Title: Justice
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00088914/00014
 Material Information
Title: Justice hebdomadaire du Parti communiste martiniquais
Uniform Title: Justice (Fort-de-France, Martinique)
Physical Description: v. : ill. ; 36 cm.
Language: French
Creator: Parti communiste martiniquais
Publisher: Le Parti
Place of Publication: Fort-de-France, Martinique
Publication Date: April 14, 2005
Copyright Date: 2005
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: World politics -- Periodicals -- 1945-1989   ( lcsh )
Periodicals -- Martinique   ( lcsh )
Politics and government -- Periodicals -- Martinique   ( lcsh )
Genre: review   ( marcgt )
newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: Martinique
 Notes
General Note: Description based on: 65e. année, no. 17 (26 avril 1984); title from caption.
General Note: Latest issue consulted: 70. année, no 8 (22 févr. 1990).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00088914
Volume ID: VID00014
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 15715741
lccn - 90641373

Full Text
c3~~D 1 4EBDOMADAD'INF


7lTI NcOMMO4


Pour la Responsabilit et le Dveloppement vritable.


Rfrendum du 28 Mai 2005

.. P..M P.C.F.

i IMichel DUFFOUR

apporte

I son soutien au

"Non" martiniquais
oz
IOURNE DE CRISE DU SECTEUR FORUM-DBAT PCM
SOLIDAIT DE LA BANANE AVEC MICHEL DUFFOUR
Mobilisation
Dimanche 17 Avril
Non au Lundi gnrale 10H
de Pentecte pour l'chance Mutualit du Lamentin
travaill du 19 Avril 2005 Face au March








SA KA PAS


Jeudi 14 Avril 2005 Justice n" 15 Page 2


SA KA PAS .................... p.2
EDITO ....................... ... 3
Tous aux urnes le 28 Mai : Votons fran-
chement "NON"
ECONOMIE ................. p. 4
Journe de solidarity : Ne touchez pas
au Lundi de Pentecte
La crise du secteur bananier
Une alternative au ptrole, le biotha-
nol
ECONOMIE .................p. 5
L'agriculture paysane en question
POLITIQUE .................p. 6
Constitution europenne : Michel
Duffour vient expliquer le "Non" du PCF
Dernire trouvaille du libralisme sau-
vage en Europe
SOCIT .................... p. 7
"Mariane" drang par le fait que Csaire
ait salu Dieudonn
Racisme en France
ANNONCES LGALES ......p. 8 11
DANS LE MONDE ..............12
Quand la ralit drange sur le rle et l'ac-
tion des communists
Irak: La guerre se pursuit avec ses morts
et ses ruines



JUSTICE
Administration : 71 86 83
Rdaction : 63 13 20
Fax : 63 13 20
Ed.Justice@wanadoo.fr




Fondateur: Jules MONNEROT
(8 Mai 1920)
Angle rues A. Aliker & E. Zola
Fort-de-France Tl. 71 86 83
Commission Paritaire n" 54.026
7 Janvier 1977
Directeur de la Publication :
Femand PAPAYA
Maquette Impression:
NIM 73 1454


Tourism

Le Comit Martiniquais du Tourisme
(CMT) que prside Madeleine de
Grandmaison, s'est rendu en dlga-
tion Sainte-Lucie pour rencontrer les
autorits du secteur touristique de ce
pays, le vendredi 1er avril 2005.
Il a t beaucoup question d'une des-
serte Martinique Sainte-Lucie par-
tir de l'aroport international de Vieux
Fort (Ste Lucie).
L'homognit de la dlgation marti-
niquaise (lus, socio-professionnels,
institutionnels) a sduit les autorits
sainte-luciennes, qui ont la volont de
voir aboutir les projects concrets de
cooperation.


Conseil Gnral

(A.D.I.)
Le Conseil administration de 1'ADI
(Agence d'Insertion de la Martinique),
que prside Claude Lise, s'est rendu
dans les agencies de Trinit, Sainte-
Marie et Saint-Pierre le mercredi 6
avril 2005.
Il s'agissait de vrifier sur le terrain
l'action de ces agencies qui ont pour
mission de proposer aux bnficiaires
du RMI des measures d'insertion dans
des domaines comme le logement,
l'conomie social, la sant ou la for-
mation professionnelle.

Justice

L'affaire Cakin

sera juge Paris

Sainte-Rose Cakin, Maire de
Macouba, poursuivi "pour mise en
danger de la vie d'autrui, homicile
involontaire par manquement dlib-
r aux rgles de scurit" verra son
procs en dpaysement Paris.
Cette affaire concern la mort d'une
petite fille dans la fameuse "piscine"
du Verger Macouba.
Le dpaysement s'explique par le fait
que des personnalits de l'Etat mises
en cause par les parties civiles ne sont
plus en Martinique et qu'il fallait vi-
ter les tensions particulires : l'insup-
portable pression des lus.
En effet, on a vu une coallition d'lus
de tout bord se porter au secours de
Cakin. On a presqu'oubli qu'une
mre de famille venue passer une


journe de dtente Macouba a eu la
douleur de perdre sa petite fille.
On a le sentiment que la victim serait
l'accuse et que Cakin serait plus
blanc que blanc. Il est mme promu
responsible de l'UMP..
Sainte-Rose Cakin qui s'est si souvent
servi de la justice pour entraner la
chute de notre camarade Svre
Cerland Macouba doit avoir le cou-
rage d'assumer toutes ses responsabi-
lits.
Quant aux lus venus en renfort le
soutenir, ce sont les mmes qui cette
fameuse runion la Mairie de
Schoelcher le 27 Novembre 1993
avaient complot contre le Prsident
du Conseil Rgional Emile Capgras
pour le dstabiliser.
Accus tort, Emile Capgras, sept ans
aprs sa mise en examen, tait blan-
chi.
Les faits reprochs Cakin sont av-
rs, il y a une mre qui a perdu
jamais sa petite fille, qui voudrait
comprendre et rclame justice.

Sport

ll Edition du
Meeting IAAF
du Conseil
Gnral

Les amricains et cubains et bien
entendu les sprinters martiniquais
seront les stars l'occasion de la lle
dition du Meeting IAAF du Conseil
Gnral, le 30 avril prochain au Stade
deDillon.
Cet vnement sportif est pour les
organisateurs une opportunity de
faire dcouvrir la Martinique au tra-
vers des retransmissions tlvisuels.


Rouverture de
l'Hippodrome
dpartemental
de Carrre

C'est ce samedi 17 avril que le grand
public dcouvrira la rehabilitation
entame par le Conseil Gnral
depuis mars 2004. Les infrastructures
ont t compltement ramnages
afin de rpondre aux normes de
confort, de scurit, et d'accessibilit
aux handicaps.








leudi 14 Avril 2005 -Justice n 15 Page 3


Tous aux urnes le 28 Mai.

Votons franchement

"Non" !


-^*^^s-





_____ *"** :'"' .i/.
I:

c%


Le mois de mai est un mois
riche en vnements histo-
riques, que l'on considre
l'histoire de la France ou
celle de la Martinique.
Rappelons-le : c'est le 22
Mai 1848 que les esclaves
martiniquais mirent fin
l'odieux systme d'oppres-
sion et de ngation de leur
condition d'tres humans
impos par le colonialisme
franais. Plus prs de nous
dans le temps, en mai 1968,
la jeunesse tudiante et
lycenne franaise rvolte
faillit mettre un terme au
pouvoir du gnral de
Gaulle, le hros de la lib-
ration de la France et le
fondateur de la 5e
Rpublique.
Et c'est le mois de mai pro-
chain que le people fran-
ais aura se prononcer
par rfrendum sur le
Trait de Constitution
europenne.
Jacques Chirac qui pouvait
faire accepter le texte par
sa majority, sans interven-
tion directed du people, a
opt pour la voie rfren-
daire, pensant ainsi obtenir
un second plbiscite qui lui
permettrait la fois de
contenir son rival Sarkozy
et d'craser le Parti
Socialiste.
Hlas pour lui, les sondages
rvlent de manire obsti-
ne, depuis un certain
temps, que la majority des
Franais ont l'intention de
voter "non" le 29 mai pro-


chain, non pas pour rejeter
l'Europe, mais pour dire
leur hostility une certain
conception de l'Europe,
l'Europe librale domine
par les grands groups
financiers, l'Europe de la
recession social, du nivel-
lement par le bas.
Le people franais n'oublie
pas qu'il est l'hritier de
ceux qui ont fait la
Revolution bourgeoise de
1789, de ceux qui ont
construit un modle de
dmocratie don't se sont
inspirs de nombreux
autres peuples. Il a en
mmoire les luttes pour
l'galit effective, pour le
droit l'emploi, la sant,
l'ducation menes par des
gnrations de militants de
gauche, dans les syndicats
essentiellement, mais aussi
au Parlement et au gouver-
nement ( certaines occa-
sions).
Le people de France qui a
vcu les horreurs des deux
grandes guerres de la pre-
mire moiti du XXe sicle,
a accueilli favorablement
l'ide de la Constitution de
l'Union europenne.
Cependant, il n'est pas prt
ni dcid accepter n'im-
porte quelle Europe et il le
fait savoir sa manire.
Il comprend trs bien que
la politique rgressive, de
casse systmatique des
acquis sociaux, de dman-
tlement des services
publics mene par le gou-


M. Belrose

vernement Raffarin-Chirac
n'est pas le fruit du hasard,
mais l'application des prin-
cipes du libralisme sauva-
ge qu'on veut le faire
approuver par rfrendum.
Il a mille raisons de voter
"non" le 29 mai prochain.
Le people martiniquais
aussi doit dire "non"
l'Europe ultralibrale, pour
les mmes raisons que le
people franais, mais aussi
pour des raisons particu-
lires, lies la condition
de colonie-dpartement de
notre pays, la fragilit de
notre tissu conomique,
l'exigut de notre territoi-
re, etc.
L'avenir de la Martinique
n'est pas dans la dilution
dans l'Europe. Il passe par
l'obtention de la plus large
autonomie possible par
rapport la France et par
des relations de coopra-
tion avec l'Europe.
Mais si c'est l'Europe lib-
rale qui triomphe, c'en est
fini de notre identity et de
nos rves d'autonomie. La
Martinique, les DOM
deviendront purement et
simplement des colonies de
l'Europe des 25.
Le vote du 28 Mai est donc
capital. Pas d'abstention.
Tous aux urnes pour dire
"non" l'Europe librale.


EDITO








leudi 14 Avril 2005 Justice n 15- Page 4


Journe de solidarity


Ne touchez

pas au lundi

de Pentecte

La loi du 30 Janvier 2004, relative
la solidarity pour l'autonomie des
personnel ges et des personnel
handicapes "a prvu une journe
de travail non rmunre de 7H".
Cette decision du gouvernement
Raffarin d'instaurer une journe de
solidarity paye par les tra-
vailleurs en faveur des personnel
ges s'apparente un coup port
contre le temps de travail. Elle est
le rsultat de la pression du
MEDEF pour rogner sur les acquis
des salaries.
En France, la date choisie est le
lundi de Pentecte. Un front du
refus contre cette measure prend de
l'ampleur au sein des travailleurs.
La CDMT dnonce cette measure
totalement ingalitaire et s'y oppo-
se. Elle milite pour que cette jour-
ne chme demeure acquise.
Le Syndicat des enseignants lance
une petition contre le lundi de
Pentecte comme jour travaill. Le
Recteur de l'Acadmie a laiss
entendre que les classes fonction-
neront ce jour. On peut se poser la
question : avec qui ?
D'autant qu'un example de l'hexa-
gone s'est sold par un chec et une
opposition des parents d'lves.
L'UPEM appelle "l'ensemble des
partenaires refuser, boycotter
ce diktat".
"Ne touchez pas notre lundi de
pentecte" est le mot d'ordre de
l'Union des parents d'lves.
Certains travailleurs martiniquais
obligs de se soumettre cette loi,
ne veulent en aucun cas faire du
mimtisme. La suppression de ce
jour fri bien ancre dans nos tra-
ditions est loin de faire l'unanimit
au sein des organizations syndi-
cales et de parents d'lves.
La majority des collectivits ont
prfr s'en tenir la perte d'un
jour de RTT de la part des salaries.
Les travailleurs actifs savent que
subvenir aux besoins de nos per-
sonnes ges ne passe pas par


quelques heures travailles, mais
par une vritable politique de l'em-
ploi et de croissance relle ainsi
qu'une politique social envers les
personnel ges.

Mobilisation des lus


Motion sur

la cruise du

secteur de

la banane
Les Conseillers Gnraux de la
Martinique runis en sance pl-
nire du Vendredi ler avril 2005,
* Considrant l'importance du sec-
teur de la banane dans le dvelop-
pement de la Martinique et de la
Guadeloupe,
* Considrant la crise de ce secteur
qui s'est traduite ces deux ernires
annes par la disparition de cen-
taines d'emplois et de dizaines
d'exploitations,
* Considrant l'tat d'puisement
financier dans lequel se trouvent
les producteurs de banane de
Martinique et de Guadeloupe
cause notamment des effects nga-
tifs des modifications successives
de l'OCM banane,
* Expriment leur soutien total aux
producteurs de Martinique et de
Guadeloupe,
* Demandent au Prsident de la
Rpublique et au Gouvernement
d'appuyer et de relayer la
dmarche initie par les produc-
teurs antillais pour obtenir des
autorits communautaires les com-
plments d'aides compensatoires
sollicits au titre de la rcolte 2004,
lors de la runion du Comit de
gestion de la banane prvue le 19
avril 2005 Bruxelles,
Car il en va du maintien de la pro-
duction bananire dans nos rgions
et de notre volont d'intgrer celle-
ci dans une dmarche de dvelop-
pement durable pour prserver les
milliers d'emplois et notamment
ceux des ouvriers agricoles qu'elle
gnre.
Ainsi dlibr et adop par le
Conseil Gnral en sance
publique du Vendredi ler avril


2005.

PS : Cette motion a t expdie
Jacques Chirac, Prsident de la
Rpublique. Les lus rgionaux ont
fait de mme
La Commission permanent du
CESR a galement vot une motion
le 5 avril. Elle rclame l'intervention
du gouvernement franais auprs de
la Commission europenne.


Le biothanol,

issue de la

canne sucre,

alternative

au ptrole ?
Selon le gouverneur de Sao Paulo,
Geraldon Allkmin, environ 50 %
des voitures neuves vendues au
Brsil cette anne seront adaptes
au "mix-fuel", c'est--dire un
mlange essence-thanol.
L'thanol est issu de la canne
sucre.
Cela devrait intresser les les et
pays de la Carabe producteurs de
sucre l'heure o le prix du baril
de ptrole brut a atteint un record
de 55 dollars et o l'Europe a dci-
d de diminuer le prix de la tonne
de sucre.
Saint Kitts a annonc le premier la
fin de son industries du sucre.
Le Brsil, prvoyant, a fait ce que
les bks martiniquais n'ont pas su
faire dans les annes 1960-1970 :
depuis 30 ans ce pays a dvelopp
le biocarburant. et sa dpendance
nergtique vis--vis des importa-
tions de ptrole est passe de 85 %
en 1978 10 % en 2002.
20 % du parc automobile ne roule
qu' l'thanol et 50 % ont des
moteurs "mix-fuel".
Depuis peu, le Brsil a commenc
parier sur le bio-disel, carburant
propre fabriqu partir d'huile
vgtale et destin aux vhicules
utilitaires ou de transport en com-
mun.
Qu'attend notre pays pour dvelop-
per des recherches sur ces nergies
alternatives et rduire sa dpen-
dance l'gard du ptrole ?
A.G.


ECONOMIC








leudi 14 Avril 2005 Justice na 15 Page 5


L'Agriculture paysanne en question


Au 2e Forum de Sainte-Anne, nous
avons abord un aspect du dveloppe-
ment agricole : l'agriculture paysanne.
Romain Bellay, le Prsident de
l'OPAM a dfini le contour de ce
concept : l'alimentation est une proc-
cupation permanent de l'homme ;
l'objectif donc est de donner manger
la population.
Actuellement le constat est plus
qu'alarmant, puisque les products
agricoles locaux disponibles n'assu-
rent qu'une couverture alimentaire de
l'ordre de 15-20 %.
Par ailleurs, en l'espace de 15 ans le
nombre de paysans est pass de
15.000 8.000.
Ds lors se pose la question de l'outil
de production qu'est la terre et celle de
la concurrence dloyale de l'importa-
tion massive.
Notre dpendance alimentaire organi-
se par l'importation paralyse les agri-
culteurs car elle contribute beaucoup
modifier notre comportement alimen-
taire (cot, got, disponibilit de la
vente, etc...).
Dans le mme temps nous observons
les dgts causs par une agriculture
intensive o la recherche du profit est
la seule rgle.
Les consequences sont multiples sur
la sant et sur l'environnement.
L'agriculture paysanne semble tre
l'alternative l'agriculture producti-
viste.
L'un des principles de l'agriculture pay-
sanne, c'est de permettre aux paysans


de vivre de leur mtier, donc de sauve-
garder l'emploi. Le respect de la natu-
re est galement fundamental, et la
devise "On n'hrite pas la terre de nos
parents, on l'emprunte nos enfants"
est essentielle.
La terre qui doit nourrir les
Martiniquais doit tre respecte et
protge.
Le dbat a permis de bien comprendre
qu'il ne s'agit pas seulement de dire
"consommer sain et local", mais qu'il
convient d'inscrire l'agriculture pay-
sanne dans un plan global de dvelop-
pement :
- Facility d'accs des products dans
tous les lieux de vente
- L'aide la production pour rduire
les cots face la concurrence ext-
rieure,
- Une commercialization assure (res-


taurants scolaires, d'entreprises, hpi-
taux, touristiques, etc...).
I est donc impratif qu'il y ait une
volont politique pour s'orienter vers
l'agriculture paysanne, pour aider les
paysans produire en quantit et en
quality afin de satisfaire les besoins de
la population.
Ce sera le plus sr moyen de rduire
notre dpendance alimentaire.
L'OPAM a la volont de travailler
dans cette direction.
Il appartient aux politiques en charge
du dveloppement conomique d'oeu-
vrer dans ce sens.
I y a des jeunes qui sont forms dans
les lyces agricoles du Robert et de
Croix-Rivail. Il est vital pour eux d'ac-
cder la terre et de donner manger
ce pays.
Fernand Papaya


Communiqu du Prsident du Conseil Rgional


Rseau collectif d'irrigation

de Grand-Rivire et Macouba


"Vu les diffrentes versions de
l'tude d'impact en circulation,
Vu l'absence d'tude hydraulique,
Vu l'absence de decision de la
Mission Interservices sur l'Eau
Elargie (MISEE)
Vu l'insuffisance d'informations
techniques et administrative,
Vu la pose de canalisations avant


toute enqute publique,
Le President du Conseil Rgional
demand instamment au Matre
d'Ouvrage, l'Association syndicale
autorise des planteurs du Grand-
Nord, ainsi qu'au Matre d'oeuvre,
la Direction de l'Agriculture et de
la Fort, d'arrter les travaux en
course, aux fins prealables de vali-


dation des tudes rglementaires
et l'octroi des autorisations nces-
saires.
Dans le cas contraire, le Conseil
Regional se verrait dans l'obliga-
tion de ne pas participer la rali-
sation de ce project .


ECONOMIC


I 1








[CONOMME / POUTIQUE


luiM ii dfii,2I0 slice n' ?1 page r


Michel DCffour ovenst eiquer on le " du

Michel Duffour vient expliquer le "Non" du PCF


La champagne pour le referendum
sur la Constitution europenne
s'acclre. A la fin de la semaine
dernire, la Martinique recevait la
visit de Dominique Straus-
Khann, haut responsible du Parti
Socialiste franais et farouche par-
tisan du "oui".
Cette semaine, ce sera au tour de
Michel Duffour, Prsident du
Comit National du Parti
Communiste Franais, second per-
sonnage dans la hirarchie de ce
parti de venir exposer nos compa-
triotes les raisons pour lesquelles
le PCF appelle rsolument voter
"non".
Rappelons qu'il fut Secrtaire
d'Etat au Patrimoine et la
Dcentralisation culturelle dans le
dernier gouvernement de la
Gauche, de 2000 2002.
Gageons que les grands mdias
locaux donneront cette visit
l'cho qu'elle mrite. Car jusqu' ce
jour, l'information aussi bien hexa-
gonale que locale a largement pri-
vilgi les arguments favorables au
trait, pensant ainsi limiter la
pousse du "non".
En effet, depuis une quinzaine de


jours, tous les sondages donnent
une large advance aux adversaires
de cette constitution qui met en
danger toutes les conqutes
sociales des travailleurs, qui impo-
se dans tous les domaines une
"concurrence libre et non fausse"
et qui entend placer l'Europe (et la
Martinique) sous la coupe du lib-
ralisme exig par le patronat.
Durant son sjour prvu du 12 au
18 avril, Michel Duffour rencontre-
ra les presidents du Conseil
Gnral, du Conseil Rgional ainsi
que Serge Letchimy, le Maire de
Fort-de-France. Des rencontres
avec les professionnels des diff-
rents secteurs lui permettront de
s'imprgner de la ralit de nos dif-
ficults conomiques, singulire-
ment de la crise sans prcdent de
l'organisation commune du march
de la banane impos par les Etats-
Unis au nom de ce libralisme que
la constitution europenne veut
sacraliser.
Des changes sont aussi prvus
avec les syndicats, avec la press et
avec les dirigeants du PCM.

Georges Erichot


Les offres d'emploi avec "enchres vers le bas"

Dernire trouvaille du libralisme sauvage

en Europe !


Certains grands mdias franais
comme LCI et "L'Humanit" vien-
nent de rvler une pratique qui en
dit long sur les intentions des par-
tisans du libralisme sauvage qui
risque de nous tre impos si le
project de constitution europenne
tait adopt.
Cette pratique serait dj en usage
en Grande-Bretagne et en
Allemagne, o les syndicats crient
au scandal.
Il s'agit d'une nouvelle mthode de
recrutement de salaries qui antici-


pe sur la libralisation des services
prvue en Europe. Elle consiste
pour certain organismes de recru-
tement, par le biais d'Internet,
lancer sur le Web des offres d'em-
plois "avec enchres vers le bas".
Explication par l'exemple : Une
entreprise recherche un jardinier.
Elle fixe un tarif horaire maximum
au-del duquel aucune offre ne
sera prise en consideration.
Les postulants ne peuvent y
rpondre qu'en proposant un salai-
re horaire infrieur au plafond


impos.
Et bien entendu, c'est celui qui pro-
pose le tarif horaire le plus bas qui
est embauch.
C'est tout bon pour le patronat,
mais dramatique pour les salaries
qui confronts au chmage, se
voient contraints d'accepter des
salaires de misre.
Ce n'est qu'un avant got de cette
Europe social la sauce librale
que dfendent les partisans du
"oui".

G. Erichot


Biographie

de Michel

Duffour

Michel Duffour est n le 8
novembre 1940.
Adhsion au Parti communist
franais en 1959 pendant les
luttes contre la guerre colonia-
le et pour la paix en Algrie.
Jeune lu Conseiller gnral
des Hauts de Seine en 1967.
Membre de la direction du
Parti communist depuis 1976.
Elu snateur des Hauts de
Seine de 1997 2000.
Nomm Secrtaire d'Etat au
Patrimoine et la dcentrali-
sation culturelle (mars 2000
mai 2002).
President du Conseil National
du Parti communist franais
depuis 2002.
Proche collaborateur de
Marie-George Buffet.








SOCIT Jeuii 14 Avril 2005 justice n 15 Page 7


Revue de Presse


"Marianne" drang par le fait que Csaire

ait salu Dieudonn


Nous avons montr comment l'heb-
domadaire "Marianne" allait jus-
qu' nier l'amnsie franaise face
la traite des Noirs et de l'esclavage.
Dans sa livraison du 19 au
25 mars 2005, le journal de I
Jean-Franois Kahn, dans
un dossier intitul "Qui veut
la guerre ethnique ?", s'en
prend aux drivess ethni-
sistes", l'appel des "indi-
gnes de la Rpublique" et
Dieudonn qui, selon lui, ne
"reprsente pas" la commu-
naut noire.
A l'appui de sa thse
"Marianne", sous la plume
de Patrick Girard, crit que
"en tentant de s'abriter der-
rire Aim Csaire,
Dieudonn entend surtout
Renj
dissimuler une ralit moins
intressante pour lui : sa margina-
lisation relative mais croissance
auprs de ceux (...) don't il prtend
tre le porte-parole".
Et d'expliquer que si Csaire
"aurait salu" Dieudonn la mai-
rie de Fort-de-France dbut mars


en ces terms : "Dieudonn est
essential, il est l'avenir, il est la
jeunesse et l'avenir, c'est que, selon
son entourage, il "ignorait tout de


r'-



-' 'M'
"'..


I -.

r.


icontre de Dieudonn avec Aim Csaire le 5 mars dern
Dieudonn et des polmiques susci-
tes par ses propos sur les juifs et
la shoah". Et le mme "entourage"
aurait fait savoir "discrtement"
mais "fermement" Dieudonn
qu'"il apprciait peu la manire
don't ce dernier "avait voulu instru-


mentaliser son pseudo adoube-
ment".
Peut-tre... Qui c'est "l'entourage" ?
Mais il n'empche que toute la
prsse crite et audiovisuel-
le a relat comment
Csaire, entour d'Aliker et
de personnalits du PPM a,
le samedi 5 mars, reu
Dieudonn, victim d'agres-
sion de quatre Juifs et non
pas de "crtins qui se vou-
laient sionistes" comme
tente de le minimiser
"Marianne".
Et Csaire a dclar : "Votre
aggression a montr que la
conscience du people marti-
niquais n'est pas morte.
Elle a ressurgi cette occa-
sion" ("France-Antilles" du
ier.
7 mars 2005).
C'est cela qui drange "Marianne"
qui estime que la France "s'est dj
amende" de son pass colonial et
esclavagiste et qu'il n'y a pas y
revenir. Par contre, sur la question
de la shoah...
A.G.


France


Racisme en France :

Niveaux exceptionnels en 2004


La violence racist redouble en
France.
Selon le rapport 2004 de la
Commission national consultative
des droits de l'homme (CNCSH) les
actes racistes et antismites ont
atteint des niveaux exceptionnels
et inquitants.
Leur nombre total violence et
menaces confondues a progress
de 132,5 % par rapport 2003, pas-
sant de 833 1.565.
L'antismitisme reprsenterait,
lui seul, prs des deux tiers des
faits constats (970). Le racism
anti-magrhbin a galement forte-


ment progress en 2004 passant de
232 violence et menaces en 2003
595 en 2004, niveau jamais atteint
jusque-l. Cette violence connat
une forte recrudescence en milieu
scolaire (+ 20,3 %).
La CNCDH fait remarquer que cet
tat des lieux ne prend pas en
compete les discrimination l'em-
ploi, au logement qui sont aussi des
violence racistes.
Or c'est de ce type de racism don't
soufre la communaut antillaise et
le people noir en France.
En dpit d'une legislation franaise
complete, le "rendement" de la


repression "a t faible" en 2004,
reconnat la CNCDH.
SOS-Racisme a remis au Prsident
de la HALDE (Haute Autorit de
lutte contre les discrimination) un
rapport sur les discrimination
l'embauche et plaide pour une
sanction pnale renforce (14.000
signalements mais seulement 30
procs par an).
Le racism anti-noirs en France
trouve ses racines dans l'histoire
colonial.

M.B.


I











ANNOUNCES LGALES


Jeudi 14 Avril 2005 justice n' 15 Page 8


AVIS D'APPEL PUBLIC
LA CONCURRENCE

March public de TRAVAUX

IDENTIFICATION DE L'ORGANISME QUI
PASSE LE MARCH :
Type d'organisme : Etablissement public ter-
ritorial
Nom et adresse officials de l'organisme
acheteur :
Dpartement de la Martinique Htel du
Dpartement -Avenue des Caraibes 97200
Fort-de-France.
OBJET DU MARCH:
Objet du march : CONSTRUCTION DE LA
HALTE-ROUTIRE PLACE GLACIRE A
SAINT-PIERRE
Type de march de travaux : Excution
Classification CPV (vocabulaire commun
des marchs) : 45000000-7
Estimation : 255.000,00 E HT
Lieu d'excution : PLACE GLACIRE -
97250 SAINT-PIERRE
CARACTRISTIQUES PRINCIPALS:
March unique
Refus de varianes
Prestations divises en lots : Non
Dure du march ou dlai d'excution
Dure : 21 Semaines computer de la rcep-
tion de l'ordre de serv ice
CONDITIONS RELATIVES AU MARCH :
Cautionnement et garanties exigs :
Le dossier de consultation sera remis gratui-
tement chaque candidate.
Modalits essentielles de financement et de
paiement :
Le dlai global de pavement est de 45 jours.
Cette operation est finance par le budget
dpartemental
Ce march est couvert par l'accord sur les
marchs publics (AMP)
Forme juridique que devra revtir le groupe-
ment d'entrepreneurs, de foumisseurs ou de
prestataires de services (le cas chant) :
Aucune forme de groupement impose l'at-
tributaire.
CONDITIONS DE PARTICIPATION :
Renseignements en vue de la selection des
candidatures
Critres de selection des candidates:
Garanties et capacits techniques et finan-
cires
Rfrences professionnelles
Situation juridique Capacit conomique et
capacity technique rfrences requires :
Les renseignements et documents de l'ar-
ticle 45 du C.M.P. prsenter l'appui de la
candidature sont numrs dans le rgle-
ment de la consultation.
CRITRES D'ATTRIBUTION :
Offre conomiquement la plus avantageuse
apprcie en function : du critre unique du
prix le plus bas.
PROCEDURES:
Mode de passation : Appel d'offres ouvert
pass en application des Articles 33 3"al. et
57 59 du CMP
CONDITIONS DE DLAI
Date limited de reception des offres:
03/05/2005 12H00
Dlai minimum de validit des offres : 3 mois
AUTRES RENSEIGNEMENTS :
La collectivit propose le mode de transmis-
sion lectronique pour la consultation (remi-
se des candidatures et remise des offres).
Cependant, les candidates restent libres de
choisir le mode de transmission paper.
Transmission lectronique : les candidates
trouveront sur le site : WWW.cg972.fr, les
modalits permettant de s'inscrire. Aprs
l'inscription, les candidates devront se procu-
rer un certificate numrique leur permettant de
transmettre leur pli.
Transmission paper : les plis seront adres-
ss par tout type d'envoi clos permettant de
dterminer de faon certain la date et l'heu-
re de leur reception notamment : lettre
recommande avec accus de reception ou
remise contre rcpiss.
Les modalits d'envoi sont prcises dans le
rglement de la consultation.
Le dossier de consultation des entreprises
pourra tre tlcharg sur le site internet :
www.cg972.fr, l'exception des plans qui
pourront tre retirs sur support paper au
bureau des marchs et conventions.
Date d'envoi du present avis la publication:
08/04/2005.
Adresse pour renseignements d'ordre admi-
nistratif el technique :
Administratifs :
Direction Gnrale Adjointe Charge des
Services Techniques et Economiques -


Bureau des Marchs et Con'
Immeuble Concorde Route de
97200 Fort-de-France Tl.: 059
- 0596 59 83 70 0596 59 65 05.
Techniques :
Directions Gnrale Adjointe Ch
Services Techniques el Econi
Direction des Bliments et (
Immeuble SGBA Rue de la Libe
Fort-de-France Tl. : 0596 59 41
Les candidates qui onl Ilcharg
peuvent utiliser le portail lectro
toute demand de renseignemen
mentaires.
Adresse auprs de laquelle les
peuvent lre obtenus el laque
tre renvoys les plis :
Direction Gnrale Adjointe Ch
Services Tecniques et Econe
Bureau des Marchs et Con
Immeuble Concorde Roule de
97200 Fort-de-France
OU
Sur le site inlemel : www.cg972.fr




CONSEIL REGIONAL

AVIS D'ATTRIBUTION

Identification de la collectivit qui
march :
Conseil Rgional de la Martiniqu
des Marchs Rue Gaston Delfer
97200 Fort-de-France
Objet du march :
Objet : Travaux de rehabilitation a
PETIT-MANOIR (PEM-03-OP1)
L'avis a t-il lait l'objet d'une pub
BOAMP ? : Oui
L'avis a t-il fait l'objet de rec
BOAMP ? : Non
Date d'attribution du march : 22
2004
Nombre total d'offres reues: 10
SN DU LOT : 1 Nom du titulai
Montant en C TTC: 705 334,74
* N DU LOT : 4 Nom du litul.
EURL Montant: 77 104,24 C
* N' DU LOT: 5 Nom du titulair
Montant en C TTC: 18 478,71
Date de l'envoi du present avis
lion: 11 Avril 2005.



CONSEIL REGIONAL

AVIS D'ATTRIBUTION

Identification de la collectivit qui
march :
Conseil Rgional de la Martiniqu
des Marchs Rue Gaston Deffer
97200 Fort-de-France
Objet du march :
Objet : Travaux de rehabilitation
Joseph ZOBEL de RIVIRE
Operation n JZ-03-OP1)
L'avis a t-il fait l'objet d'une pub
BOAMP ? : Oui
Lavis a t-il fait l'objet de rec
BOAMP ? : Non
Date d'attribution du march : 22
2004
Nombre total d'offres reues : 6
* N" DU LOT : 1 Nom du titular
EURL Montant en E TTC : 99 83
Date de l'envoi du prsent avis
lion : 11 Avril 2005.




CONSEIL REGIONAL

AVIS D'ATTRIBUTION

Identification de la colleclivil qui
march :
Conseil Rgional de la Martiniqu
des Marchs Rue Gaston Delfor
97200 Fort-de-France
Objet du march :
Objel : Travaux de rhabililatior
BATELIERE (BAT-03-OP1)
L'avis a I-il fait l'objet d'une pub
BOAMP? : Oui


mentions -
la Folie -
6 5983 06


arge des
omiques -
Collges -
r 97200
1 10.
leur DCE
nique pour
its compl-

documents
Ile doivent

argd des
omiques -


L'avis a t-il fait l'objet de rectificatif au
BOAMP ? : Non
Date d'attribution du march : 22 Dcembre
2004
Nombre total d'offres reues: 10
* N DU LOT: 1 Nom du titulaire: LE PRIS-
ME Montant en C TTC : 116 539,47
* N DU LOT : 2 Nom du titulaire : SACA-
RABANY Alex Montant en C TTC : 29
776.83
* N DU LOT: 3 Nom du titulaire: SOMAR-
CA Montant en C TTC : 46 655,00 C
Date de l'envoi du present avis la publica-
tion : 11 Avril 2005.
FA 4629


ventions AVIS DE CONSTITUTION
la Folie -
Par acte SSP en date Fort-de-France du
27 Octobre 2004
SForme : SCI
FA 4619 Dnomination: ROZITA
Sige social : Villa 6 Habitation Gnipa -
97224 DUCOS
Objet : Gestion et construction d'immeuble
Capital: 10 000 euros
Dure : 99 ans
Grant : Monsieur DISER Rodrigue demeu-
a pass le ranI Villa n" 6 Habitation Genipa 97224
DUCOS
S- Service Immatriculation de la socit au RCS de
e Service
re Cluny- FdeF.
Pour avis FA 4223
u Lyce de

location au AVIS DE CONSTITUTION

tificatif au Par acte SSP en date Fort-de-France du
15 Fvrier 2005
Forme : EURL
Dnomination : ACROPOLE INSTITUTE
re : T.I.M. Sige social : Mansarde Caalogne Imm.
Les Hybrides 97231 LE ROBERT
aire : EGC Objet: Les Soins esthtiques
Capital : 7 000,00 euros don't 7 000,00 euros
e : SCER en nature
Dure: 99 ans
la publica- Grant : Mme GIBON Vronique Durocher
Lot. Le Fromager 97232 LE LAMENTIN
A4 Immatriculation de la socit au RCS de
FA 4621 FDF.
Pour avis FA 4224



AVIS DE CONSTITUTION

a pass le Par acte SSP en date Fort-de-France du
27 janvier 2005
e Service Forme : EURL
re Cluny Dnomination : CASA FUN Sigle CF
Sige social : 15, Alle des Pilons de la
Colline 97233 SCHELCHER
Sau Lyce Objet : Location de matriel nautique
-SALE Capital : 10 000,00 euros don't 5 000,00 C en
nature
ilicalion au Dure: 50 ans
Grant : Monsieur MARCHAIS Hubert
tificatif au demeurant au 15, Alle des Pilons de la
Colline 97233 SCHCELCHER.
Dcembre Immatriculation de la socit au RCS de
Fort-de-France.
Pour avis FA 4225
aire : EGC
16,17 .
la publica-
CONSEIL REGIONAL
FA 4622
AVIS D'ATTRIBUTION

Idenlificalion de la colleclivit qui a pass le
march :
Conseil Rgional de la Martinique Service
des Marchs Rue Gaston Defferre Cluny -
97200 Fort-de-France.
a pass le Obet du march :
Entretien des spaces verts du rseau rou-
e Service lier national el autoroulicr
re Cluny Loi no 1 : Subdivision de Fort-de-France
Lot n 2 : Subdivision du Franois
Lo n 3 : Subdivision du Marin
i au lyce Loi n 4 : Subdivision de Riviro-Sale
Lot n" 5 : Subdivision de Trinit
ilication au L'avis a I-il fait l'objet d'une publication au
BOAMP ? : OUI


L'avis a t-il fail l'objet de reclificalif au
BOAMP? : NON
Date d'attribution du march : 24 novembre
2004
Nombre total d'offres reues: 09
SCARAIBE ENTRETIEN
Mini Maxi
Lotn" 2: 120000 480000
Lot n 4: 8000 0 320 00 0
Lot n 5: 27 000 108 000
SCLEEN GARDEN
Mini Maxi
Lot n" 1 : 60 000 240 000
Lot n 3: 36000 144000
Date de l'envoi du present avis la publica-
tion : 11 Avril 2005
FA 4626


CONSEIL REGIONAL MARTINIQUE

AVIS D'ATTRIBUTION

Identification de la collectivit qui a pass le
march :
Conseil Rgional de la Martinique Service
des Marchs Rue Gaston Defferre Cluny -
97200 Fort-de-France.
Objet du march :
Construction de l'ouvrage hydraulique de
Mansarde sur la RN1
L'avis a t-il fait l'objet d'une publication au
BOAMP? : OUI
L'avis a t-il fait l'objet de rectificatif au
BOAMP? : NON
Date d'attribution du march : 22 Dcembre
2004
Nombre total d'offres reues : 04
G.T.C./CTA: 1 716 771,63 C
Date de l'envoi du present avis la publica-
tion : 11 Avril 2005
FA 4627



CONSEIL REGIONAL MARTINIQUE

AVIS D'ATTRIBUTION

Identification de la collectivit qui a pass le
march :
Conseil Rgional de la Martinique Service
des Marchs Rue Gaston Defferre Cluny -
97200 Fort-de-France.
Objet du march :
Travaux de confortement du talus aval au
lieu-dit "CHOCO" RN4 PR 13+900
L'avis a t-il lait l'objet d'une publication au
BOAMP? : OUI
L'avis a t-il fait l'objet de rectificalif au
BOAMP? : NON
Date d'attribuion du march : 27 Octobre
2004
Nombre tolal d'offres reues : 04
SCARAIB-MOTER : 348 265,47 C
Date de l'envoi du present avis la publica-
tion : 11 Avril 2005
FA 4628


ASSOCIATION RGIONALE
DE MARTINIQUE
DES CENTRES D'ENTRAINEMENT AUX
MTHODES D'EDUCATION ACTIVE

COMMUNIQUE

Les CEMEA Martinique informent qu'ils orga-
nisent un sminaire inlitul : "Les CEMEA el
Frantz Fanon : Ilinraires parallles et
convergents ?" du 20 au 23 Avril 2005
l'Htel Ecole Martinique de Schelcher.
Ce sminaire est ouvert l'ensemble des
travailleurs sociaux, professionnels mdi-
caux el para-mdicaux, toute personnel sou-
hailant apprhender le professionnel et le
militant qu'lait Frantz Fanon et l'impact' de
celle pense aujourd'hui.
Pour toute demanded de renseignement et
inscription, s'adresser au 10 Rue Lazare
Camot Fort-de-France ou Ilehoner au
0596 60 34 94.
HORAIRE :
LUNDI / VENDREDI : 9H 12H
MARDI- MERCREDI : 9H 12H/14H 16H
JEUDI : 14H 16H.
FA 4633











ANNONCES LGALES


eudi 14 Avril 2005 Justice n 15 Page 9


AVIS DE CONSTITUTION

Par acte sous seing priv du 1er avril 2005,
il a t constitu pour 99 ans la SARL
"EUROCARAIBE" au capital de 16.000
euros don't 7.000 euros d'apports en nature
ayant pour sige social : Chemin Bois
Quarr, 97232 LE LAMENTIN.
L'objet est l'tude, la foumiture et la mise en
ouvre de tout matriaux et matriel du bti-
ment et d'quipement.
Grant: Christian MONTOURCY
La socit sera immatricule au RCS de
Fort-de-France.
Pour avis, le Grant FA 4595

CESSION DE FONDS DE COMMERCE

Suivant acte sous signature prive en date
du 04 Fvrier 2005 enregistr Fort-de-
France au Centre des Impts, le 14 Fvrier
2005. A vendu Monsieur et Madame SU
Yaochu & Yin Y, le fonds de commerce du
Snack Restaurant exploit Fort-de-France
Cit Dillon 71 Squadra B, lui appartenant
connu sous le nom commercial LE DRAGON
et pour lequel le cdant est immatricul au
registre du commerce et des socits de
Fort-de-France sous le numro 437 605 454.
Le cessionnaire est propritaire du fonds
vendu computer du jour de la signature de
l'acte. L'entre en jouissance a t fixe au
jour de la signature. Toutes opposition se
front au sige de la socit SEGESCO,
don't le sige social est SAINT-PIERRE, 59
Rue Bouill.
Pour unique insertion FA 4596

AVIS DE CONSTITUTION

Par acte SSP en date Fort-de-France du
14 Mars 2005
SForme : SARL
Denomination : Chez Dadou & Andra
Sige social : 31 Avenue de l'mpratrice
Josphine 97229 LES TROIS ILETS
Objet : Restauration traditionnelle
Capital : 7500 euros don't 3000 euros en
nature
Dure: 99 ans
Grant : Mme MONTLUC Andre demeurant
Groupe Ren Dantin Imm. Fly Tox Appt 46
97229 TROIS ILETS
Immatriculation de la socit au RCS de
FdeF.
Pour avis FA 4597

AVIS DE CONSTITUTION

Avis est donn de la Constitution par acte
sous seing priv d'une entreprise prsentant
les caractristiques suivantes :
Forme : SARL capital variable
Denomination: ARMATURES DES ESSES
Adresse du Sige social : 75, Rue de la
Libert Morne des Esses 97230 SAINTE-
MARIE
Objet : Fabrication d'armatures et pose sur
chantier
Dure : 99 ans
Capital variable : 200 E
Grant: LAPOSTE Daniel
Demeurant : 75, Rue de la Libert Morne
des Esses 97230 SAINTE-MARIE.
Immatriculation : En course
FA 4598

AVIS DE CONSTITUTION

Aux terms d'un acte sous seing priv en
date du 23 janvier 2005, enregistr le 04 avril
2005 Fort-de-France, il a t constitu
sous la denomination social "ENTREPRISE
G. GRIFFIT' une socit responsabilit
limite, ayant les caractristiques suivantes:
Dure : 99 ans computer de son immatricu-
lation au Registre de la Chambre des
Mtiers.
Capital : Le capital de la socit est fix
S7.500 E (sept mille cinq cent euros), divis en
100 parts sociales, libr pour un montant de
1.875 C.
Sige social : Espace Posidon 15 rue
Eugne Eucharis Lotissement Dillon-Stade
97200 Fort-de-France
Grance: Monsieur Gilles GRIFFIT, n le 23
Janvier 1965 Fort-de-France, domicili
Rsidence Le Verseau Bt. C N 46 -
Jambette Beausjour 97200 Fort-de-
France, a t nomm grant.
Objet social : Les travaux de peinture et
dcoration,. intrieurs et extrieurs, les tra-


vaux de lessivage el ravalement de faades,
l'assistance technique, le conseil, la coordi-
nation, l'ordonnancement et le pilotage de
travaux d'amnagement intrieur el de dco-
ration, la formation professionnelle aux tech-
niques artistiques de dcoration de bti-
ments et ouvrages d'art.
Et gnralement, routes operations indus-
trielles, commercials ou linancires, mobi-
lires ou immobilire, pouvant se rattacher
directement ou indirectement l'objet social
et tous objets similaires ou connexes.
L'immatriculation sera effectue au Registre
de la Chambre de Mtiers de Fort-de-
France.
Pour avis, le Grant FA 4599

AVIS DE REPRISE D'ACTIVIT

AGARAT VENERANT
Pompes Funbres Foyalaises
Sige social : 76 Rue Robespierre
Terres-Sainville 97200 Fort-de-France
RCS 326 543 832 00041 APE 930 H
Activity: POMPES FUNEBRES

Suite la dissolution anticipe de la SARL
POMPES FUNBRES MARTINIQUAISES,
locataire grant de la socit, Mr AGARAT
reprend l'activit de pompes funbres
computer du 01 Avril 2005.
Pour avis FA 4600

AVIS

Monsieur Flix, Armand MERINE, n le 27
aot 1962 au Robert (97231), demeurant
Pointe Savane 97231 ROBERT agissant tant
en son nom personnel qu'au nom de son fils
mineur Marvin, Allan MERINE, n le 30 Juin
1991 Fort-de-France, dpose une requte
auprs du garde des sceaux l'effet de sub-
stituer son nom patronymique celui de
MURAT"'
FA 4601

SOCIT MAHINOISE
D'INVESTISSEMENTS
Socit responsabilit limite
au capital de 7 622,45 C
Sige social : Cap Marin 97290 LE
MARIN
401 425 574 RCS FORT-DE-FRANCE

Aux terms de l'assemble gnrale ordinai-
re en date du ler Fvrier 2005, il a t pris
acte de la dmission de Monsieur Antoine
Andr ANNETTE de ses functions de grant
et il a t dcid de nommer en remplace-
ment Monsieur Hedder LANCRY, demeurant
CASE-PILOTE (97222) Rsidence Plate
Forme, pour une dure illimite.
Mension sera faite au RCS de FORT-DE-
FRANCE.

Pour avis FA 4602

SOCIT MARINOISE
D'INVESTISSEMENTS
Socit Responsabilit Limite
au capital de 7.622,45
Sige social :
Cap Marin 97290 LE MARIN
RCS de Fort-de-France n 401 425 574

AVIS DE MODIFICATION
DE L'EXERCICE SOCIAL

Au course d'une assemble gnrale extraor-
dinaire runie le 30 dcembre 2004, les
associs ont dcid de modifier la date de
clture de l'exercice social de manire la
fixer au 28 fvrier de chaque anne, comp-
ter du 1er janvier 2005.
Chaque exercise commencera le 1er mars et
se terminera le 28 fvrier.
Par drogation, l'exercice social commenc
le 1er janvier 2004 s'est tal sur une prio-
de de 14 mois et a t cltur le 28 fvrier
2005.
En consequence, l'article 23, alina 1er, des
status a t modifi comme suit:
Ancienne rdaction :
"L'exercice social commence le premier jan-
vier et se termine le 31 dcembre".
Nouvelle rdaction :
exercisece social commence le premier
mars et se termine le 28 fvrier de chaque
anne".
Le reste de l'article 23 demeurant inchang.
Pour avis, le Grant FA 4603


ROYAL OPTIC VILLE DU VAUCLIN
Socit responsabilit limite
Capital social : 7622,45 C AVIS D'APPEL PUBLIC
Sige social : Avenue des Insurrection CANDIDATURE
anti-esclavagistes
97211 RIVIERE-PILOTE IDENTIFICATION DE L'ORGANISME QUI
431 320 001 RCS FORT-DE-FRANCE PASSE LE MARCH:
Nom de l'organisme : Commune du VAU-
Lassemble gnrale extraordinaire du CLIN
31/03/2005 a pris acte de la dmission de Personne Responsable du March : Le
Mme Sabrina MELAN de ses functions de Maire de la Ville, Raymond OCCOLIER
grante. Adresse: Mairie 2 rue Collignon 97280 LE
GRANCE: VAUCLIN MARTINIQUE Tlphone :
Ancienne mention : Sabrina MELAN Gilles 059 74 4040
DURIEU
Nouvelle mention: Gilles DURIEU. mail : mairie-vaucin@wanadoo.fr
Nouvelle mention : Gilles DURIEU. M DEPSSATION:
MODE DE PASSATION :
FA 4604 Appel d'offres restreint, suivant les articles
33, 60 64 du nouveau CMP
Matre Erick VALERE OBJET DU MARCH:
Avocat Objet du march : TRAVAUX
7 rue Emma Forbas D'AMNAGEMENT DU FRONT DE MER
97232 LAMENTIN DU VAUCLIN
T. : 0596 51 60 25 Fax : 0596 51 58 25 Type de march de travaux : EXCUTION
AVIS DE CONSTITUTION Lieu d'excution: LE VAUCLIN
Caractristiques principles : March com-
Aux lermes d'un acte sous seing priv en pregnant une tranche ferme et deux trenches
date du 17 janvier 2005, enregistr la conditionnelles.
recette des impts de Fort-de-France, le 16 March divis en deux lots:
mars 2005, Bordereau n" 2005/220 Case n" Lot 1 : Travaux d'amnagement et de VRD
10 il a t constitu une socit prsentant Lot 2 : Espaces paysagers
les caraclristiques suivantes : Il sera trait prix global et forfaitaire, soit en
Denomination social : "EURL Boulangerie lots spars, soit en groupement d'entre-
Saint-Laurent" prises, soit en entreprise gnrale.
Forme social: Socit responsabilit limi- Date prvisionnelle de commencement des
te travaux : Juin 2005.
Sige social : 74 rue Emest Andr 97232 CONDITIONS DE PARTICIPATION:
LAMENTIN 1. Critres de selection des candidatures:
Objet social : L'exploitation d'un fonds de foumir l'ensemble des pieces requires
commerce de boulangerie ptisserie, assorti l'appui des candidatures,
d'un point de vente au dtail ouvert la clien- produire un tat de ses rfrences pour des
tle operations similaires:
Dure de la Socit : 99 ans computer de la Rfrences professionnelles sur les trois
date de l'immalriculation de la socit au dernires annes
registre du commerce Moyens humans et matriels
Grance : Monsieur Claude Georges DOS- prsenter des garanties techniques et
TALY
Immatriculation de la Soci la Chambr financires suffisantes par rapport l'objet
Immatriculation de la Socit la Chambre
de Commerce.
la/ Renseignements concernant la situation
La Grance propre de l'entrepreneur, justificatifs quant
Pour insertion unique FA 4605 aux conditions d'accs la command
publique viss l'article 45 du Code des
PRFECTURE Marchs Publics et renseignements et for-
DE LA RGION MARTINIQUE malils ncessaires pour l'valuation de la
capacity professionnelle, technique et finan-
SOUS-PRFECTURE DE LA TRINITY cire minimal requise.
Une declaration sur l'honneur, dment date
La Sous-Prfte de Trinit et signe par le candidate pour justifier:
COMMUNIQUE a- qu'il a satisfait aux obligations fiscales et
social,
AVIS D'OUVERTURE sociate,
D'ENQUTE PUBLIQUE b- qu'il n'a pas fait l'objet, d'une interdiction
de concourir,
Le public est inform que, conformment aux c- qu'il n'a pas fait l'objet, au course des cinq
dispositions de l'arrt an 05-07 DU 15 dernires annes, d'une condemnation ins-
MARS 2005, une procedure d'enqute crite au bulletin n 2 du easier judiciaire pour
publique est mise en ouvre pralablement les infractions vises aux articles L 324-9, L
la declaration d'utilit publique du project de 324-10, 341-6, 125-1 et 125-3 du Code du
creation des liaisons souterraines 63.000 Travail.
volts de raccordement au rseau existant du Si le candidate est en redressement judiciaire,
future poste du Galion sur le territoire de la la copie du ou des jugements prononcs
commune de Trinit. cet effect.
Celte enqute est ouverte pendant une lb/Le candidate auquel il est envisag d'attri-
dure d'un mois, du LUNDI 11 AVRIL AU buer le march produit en outre les docu-
MERCREDI 11 MAI 2005 INCLUS. ments mentionns l'article 46 du Code des
Le dossier d'enqute peut tre consult aux Marchs Publics.
services techniques de la mairie de Trinit CRITRE D'ATTRIBUTION:
dans les dlais susviss, aux heures d'ou- Loffre conomiquement la plus avantageuse
verture des bureaux, sera apprcie en function des critres ci-
Durant cette priode, les observations du dessous:
public pourront : 1 Le mmoire technique
- soit tre consignes sur le registre d'en- 2 Le dlai d'excution
qute ouvert, sur place, cet effet, 3 Le prix
- soil tre adresses par crit au commissai- CONDITIONS DE DLAI :
re enquteur, M. Jean-De-Dieu ARMEDE, 1. Date limited de reception des candidatures
qui sigera aux services techniques de la :LE JEUDI 28AVRIL 2005 16H30.
mairie prcite LE LUNDI 11 AVRIL, LE AUTRES RENSEIGNEMENTS:
LUNDI 18 AVRIL, LE LUNDI 25 AVRIL LE AUTRES RENSEIGNEMENTS
LUNDI 2MAI ET LE MERCREDI 11 MAI 1. Adresse auprs de laquelle les candida-
2005, DE 9 HEURES 12 HEURES. tures doivent tre envoyes:
A l'issue de l'enqute et pendant un an, Mairie du VAUCLIN 2, Rue Collignon -
copies du rapport et des conclusions du 97280 Le VAUCLIN Tl. : 0596 74 40 40 -
commissaire enquteur seront tenus la dis- Fax : 0596 74 44 11
position du public, en mairie de Trinit, et la 2. Adresse auprs de laquelle des rensei-
sous-prfecture de Trinit, service gnements peuvent tre obtenus :
Dveloppement Local, partir du quaranti- Mlle ELBENE Mairie du Vauclin Tl.: 0596
me jour suivant la clture de l'enqute. 74 40 40 / Poste 223.
Date d'envoi du prsent avis la publication
Trinit, le 15 Mars 2005 : le mercredi 06 avril 2005.
La Sous-Prlte FA 4607
Joselle MICHEL
FA 4606











ANNONCES LGALES


Jeudi 14 Avril 2005 Justice n 15 Page 10


CONSEIL REGIONAL MARTINIQUE

AVIS D'APPEL PUBLIC
LA CONCURRENCE

Identification de l'organisme qui passe le
march:
CONSEIL REGIONAL DE LA MARTINIQUE
Service des Marchs et de la command
publique Rue Gaston Defferre Cluny -
97200 Fort-de-France Martinique Tl. :
0596 59 63 00 Tlcopie : 0596 72 68 10
Personne responsible du march:
Le President du Conseil Rgional
Procedure de passation :
Procedure adapte en vertu de l'article 28 et
40 du code des Marchs publics (CMP)
Objet de la Consultation Allotissemen :
Celle consultation a pour objet de pr-slec-
tionner des candidates que la Rgion mettra
en competition, pendant une priode d'un
an, pour la ralisation de compositions et de
decorations florales:
Lot 1 : Compositions el bouquets base de
fleurs tropicales
Lot 2: Compositions et bouquets base de
fleurs exotiques;
Lot 3 : Dcoration et mise en space florales,
base de fleurs tropicales et/ou importes
(pour les expositions, manifestations
diverses...)
Lot 4 : Location de plants vertes (manifes-
tations diverses...)
Contenu du dossier de candidature produi-
re :
- les rfrences du candidate portant sur des
prestations similaires ralises au course des
trois dernires annes,
- Tous les lments permettant d'apprcier la
capacity du prestataire foumir les presta-
tions dans les dlais raisonnables et des
prix intressants,
- Indication du ou des lots pour le(s)quel(s) le
candidate souhaite tre consult pendant un
an.
Date limited et lieu de reception du dossier de
candidature :
LE LUNDI 25 AVRIL 2005 17H00, rcep-
tion des candidatures par pli recommand
ou dpt contre rcpiss au Conseil
Regional de la Martinique Service des
Marchs et de la Commande Publique avec
la mention suivante : candidaturee pour la
ralisation de compositions et de dcora-
tions florales".
Date d'envoi de l'avis la publication : 7 avril
2005.
FA 4608

CONSEIL GNRAL DE MARTINIQUE

AVIS D'ATTRIBUTION

1/IDENTIFICATION DU POUVOIR ADJUDI-
CATEUR :
DPARTEMENT DE LA MARTINIOUE -
Personne responsible du march :
President du Conseil Gnral, Avenue des
Caraibes B.P. 679 97200 FORT-DE-
FRANCE Tlphone : 0596 55 26 00 -
Tlcopieur : 0596 73 59 32 Adresse
Inemrnet : www.cg972.fr
2/ OBJET DU MARCH:
PRESTATIONS DE TRANSPORT EN BUS
POUR L'OPRATION "SPORT VACANCES"
DU CONSEIL GNRAL DE LA MARTI-
NIQUE.
3/ MODE DE PASSATION:
Appel d'offres ouvert, article 10, 33 et 57
59 du Code des Marchs Publics.
4/CRITRES D'ATTRIBUTION :
1. Valeur technique : 60 %
2. Le prix des prestations : 40 %.
5/ATTRIBUTION DU MARCH:
* LOT N" 1 : OBJET : PRESTATIONS DE
TRANSPORT EN BUS ZONE 1 FORT-DE-
FRANCE NORD CARAIBE ATTRIBUTAI-
RE : CASANOVA TRANSPORTS Fonds
Boucher 97222 CASE PILOTE Attribu le
17/03/05 MONTANT MINIMUM HT:
50.000,00 MONTANT MAXIMUM HT:
200.000,00
* LOT N"2 : OBJET : PRESTATIONS DE
TRANSPORT EN BUS ZONE 2 FORT-DE-
FRANCE SUD -ATTRIBUTAIRE : TRANS-
PORT BONIFACE Jean Luc Quarlier
Eudorait 97230 SAINTE-MARIE Attribu
le 16/03/05 MONTANT MINIMUM E HT:
50.000,00 MONTANT MAXIMUM HT:


200.000,00.
* LOT N" 3 : OBJET : PRESTATION DE
TRANSPORT EN BUS ZONE 3 SUD -
ATTRIBUTAIRE : TRANSTOUR CARAIBES
- ZAC n" 5 Les Coleaux 97228 SAINTE-
LUCE Attribue le 17/03/05 MONTANT
MININUM e HT : 40.000,00 MONTANT
MAXIMUM HT: 160.000,00.
* LOT N* 4 OBJET : PRESTATIONS DE
TRANSPORT EN BUS ZONE 3 NORD
ATLANTIQUE Attribulaire: INFRUCTUEUX
6/ NOMBRE D'OFFRES RESCUES: 7
7/ LE MARCH EST-IL SUSCEPTIBLE
D'ETRE SOUS-TRAIT : NON
8/ NUMRO DE L'AVIS PUBLIC AU JOUE:
2004/S 208-178654
9/ DATE D'ENVOI DU PRESENT AVIS :
06/04/05.
FA 4609

CONSEIL REGIONAL MARTINIQUE

AVIS D'APPEL PUBLIC
A LA CONCURRENCE

Identification de l'organisme qui passe le
march :
CONSEIL REGIONAL DE LA MARTINIQUE
Service des Marchs et de la command
publique Rue Gaston Defferre Cluny -
97200 Fort-de-France Martinique Tl. :
0596 59 63 00 Tlcopie : 0596 72 68 10
Adresse Intemet: http://www.cr-martinique.fr
- rubrique "Marchs Publics"
Personne Responsable du march :
Le President du Conseil Rgional de
Martinique
Procedure de passation:
March procedure adapte (art. 28 du
Code des Marchs Publics (CMP)
Objet du march :
TRAVAUX DE REHABILITATION AU CFPPA
DE RIVIRE-SALE.
Rfrence d'identification du march :
GP-CFARIV05-OP1
Caractristiques principles:
Etendue de la prestation. Notamment:
II s'agit de raliser des travaux d'tanchit
des terrasses sur 425 m2, de procder la
peinture extrieure et intrieure, toitures au
revtement des sols, aux travaux d'lectrici-
t et d'quipement divers (VMC, climatisa-
tion, chambre froide)
Autres :
Transmission par voie dmatrialise : auto-
rise
Prestations divises en lots :
La prestation est divise en deux lots:
Lot 1 : Elanchil des toitures-terrasses
- Lot 2 : Menuiseries, peinture, lectricit,
quipement divers cuisine
Modalit d'attribution:
L'attribution se fera par marchs spars (lot
par lot)
Lieu d'exculion des travaux:
Ville de RIVIRE-SALE
Dlai d'excution du march :
Priode de preparation : 30 jours
Travaux : lot 1 Dlai maximum de 1,5 mois
lot 2 Dlai maximum de 2 mois
Modalits de financement du march :
Budget du Conseil Rgional de Martinique +
FEDER
Adresse auprs de laquelle le dossier de
consultation peut tre obtenu :
Ce dossier sera remis gratuitement par le
Conseil Rgional Service des Marchs et
de la command Publique Rue Gaston
Defferre Cluny 97200 Fort-de-France -
Tl. : 0596 59 63 91.
Lors du retrait du DCE le candidate devra
fournir tout lment d'identification permet-
tant de le contacter en cas de besoin.
Ce dossier peut tre galement tlcharg
l'adresse Intemet sus indique
Conditions de participation :
Critres de selection des candidatures
- les garanties el capacity techniques et
financires
- les rfrences professionnelles des candi-
dats
- Moyens
Pices requises:
- Liste correspondante dcrite dans le rgle-
ment de consultation, notamment :
* Lettre de candidature et declaration du
candidate (modles joints au dossier de
consultation)
* Moyens techniques affects l'opration,


* Rfrences pour des travaux similaires
effectus durant les 3 dernires annes,
" Elements permettant d'apprcier les capa-
cits techniques et financires du candidate.
Dlai de validit des offres: 180 jours
Adresse auprs de laquelle les renseigne-
ments d'ordre administration et technique peu-
vent tre obtenus:
Conseil Rgional de la Martinique (Service
des Marchs et de la Commande Publique)
ou en ligne l'adresse Internet sus indique
Adresse auprs de laquelle les renseigne-
ments d'ordre technique peuvent tre obte-
nus :
Service Technique du Conseil Rgional (Tl.
: 0596 59 64 24) ou en ligne l'adresse
Internet sus indique
Date limited de reception des offres :
LE LUNDI 02 MAI 2005 17H00 (heure de
Martinique)
Adresse laquelle les offres doivent tre
envoyes:
Reception des offres, par pli recommand ou
contre rcpiss au Conseil Rgional de la
Martinique, Service des Marchs et de la
command publique Rue Gaston Defferre -
Cluny 97200 Fort-de-France MARTI-
NIQUE ou en ligne l'adresse Internet sus
indique
Dlai laiss au candidate attributaire pour pro-
duire les attestations sociales el fiscales:
8 jours calendaires
Autres renseignements:
Procedure dmatrialise:
Le Conseil Rgional de Martinique met gra-
tuitement la disposition des candidates une
plate-forme de dmatrialisation accessible
via l'adresse Intemet suivante :
http://www.cr-martinique.fr rubrique "mar-
chs publics"
Cette plale-forme permit notamment (muni
de la rfrence d'identification du march
porte au present avis d'appel public la
concurrence) :
- la recherche des consultations passes par
la Region Martinique
- le ilchargement des avis, rglement de
consultation et DCE
- la transmission par voie lectronique des
dossiers d'offre
Pour le tlchargement du DCE les candi-
dats sont invits bien renseigner le champ
"e-mail" en ce sens que cette adresse pour-
ra tre utilise afin de les informer des ven-
tuelles modifications apportes au DCE.
S'agissant de la transmission des offres par
voie dmatrialise, la personnel habilite
engager l'entit candidate doit tre titulaire
d'un certificate lectronique de classes 2 ou 3
dlivr par un prestataire agr afin de
signer son offre (voir liste des prestataires
agrs en page d'accueil de la plate-forme)
L'envoi en deux temps des dossiers d'offre
est autoris : les candidates ayant adress
l'empreinte de leur offre avant la date limited
de remise des offres auront un dlai de
16H00 compt partir de l'envoi de l'em-
preinte pour faire parvenir leur dossier d'offre
lui-mme dans le "coffre-fort lectronique" de
la Region.
Date d'envoi de l'avis la publication :
Le 07 Avril 2005. FA 4610

CONSEIL REGIONAL MARTINIQUE

AVIS D'APPEL PUBLIC
LA CONCURRENCE

1 Identification de l'organisme qui passe le
march:
CONSEIL REGIONAL DE LA MARTINIQUE
Service des Marchs et de la command
publique rue Gaston Delferre Cluny -
97200 Fort-de-France, Martinique Tl.:
0596 59 63 00 Tlcopie : 0596 72 68 10.
2 Personne responsible du march :
Le President du Conseil Rgional
3 Procdure de passation :
March procedure adapte en vertu de
l'article 28 du Code des marchs publics
4 Objet du March : RALISATION
D'TUDES DE PROGRAMMATION ET
ASSISTANCE AU TITRE DE LA RECONS-
TRUCTION, SUR LE MME SITE, D'UN
LYCE D'ENSEIGNEMENT GNRAL DE
PLUS DE 1.000 LVES SITU FORT-
DE-FRANCE (LYCE SCHCELCHER).
5 N' de nomenclature :
71-03-A Etudes pralables (conomiques,


topographiques, tudes d'impact...)
6 Phases de la mission :
La mission se decline en quatre phases :
- Etablissement du pr-programme
- Ralisation du programme
- Assistance du maitre d'ouvrage pour le
choix du mandataire et du maitre d'oeuvre
- Suivi de la conception et mise au point du
programme jusqu' l'avant-projet dfinitif
7 Comptences requises:
Le candidate doit avoir des comptences la
lois en programmation et en conomie de la
construction. Sinon, il doit tre un groupe-
ment solidaire compos d'un programmiste
et d'un conomiste de la construction. Dans
cette hypothse chacun aura prsenter les
pieces numres au point 8 ci-dessous.
8 Contenu du dossier de candidature pro-
duire :
* Declaration sur l'honneur date et signe
par le candidate attestant que celui-ci a satis-
fait ses obligations sociales et fiscales au
31 dcembre 2004.
Dans le cas d'un groupement d'entreprises
la lettre de candidature prvue en la circons-
Slance (modle Ceria DC4 ou autre)
* Rfrences du candidate en la matire au
course des trois demires annes
* Des indications permettant d'apprcier les
moyens (techniques et humans) du candidate
notamment le profile des intervenants.
9 Dlai laiss au candidate attributaire du
march pour remettre ses attestations
sociales et fiscales : 8 jours calendaires
10 Dlai d'excution de la prestation pour
l'ensemble des phases: 24 mois environ
11 Prsentation des candidatures:
Le dossier de candidature constitu de l'en-
semble des pieces numres du 8 ci-des-
sous sera mis sous pli cachet portant
l'adresse et les mentions suivantes:
Monsieur le Prsident du Conseil Rgional,
l'attention du Service des Marchs Publics
du Conseil Rgional, rue Gaston Defferre -
Cluny 97200 FORT-DE-FRANCE.
Mention "Candidature pour les ludes de
programmation de la reconstruction du
Lyce Schoelcher"
12 Date limited et lieu de reception des can-
didatures :
LE JEUDI 28 AVRIL 2005 17H00 reception
des candidatures par pli recommand ou
contre rcpiss au Conseil regional de la
Martinique Service des Marchs et de la
Commande Publique.
13 Date d'envoi de l'avis la publication :
07 Avril 2005.
FA 4611

SARL SOREST
SARL au capital de 15250 C
Sige social : Belfort 97232 LAMENTIN
RCS 439 169 657

Aux terms de l'Assemble Gnrale
Extraordinaire du 16 Mars 2005 tenue au
sige social, quarter Belfort, 97232 LAMEN-
TIN et enregistre la Recette Divisionnaire
de Fort-de-France Ouest, le 07 Avril 2005,
Bordereau n" 2005/275 Case 13, les asso-
cis ont dcid l'unanimit de :
Procder la dissolution anticipe de l'en-
treprise
Nommer M. ZIE Boris demeurant 17 Lot.
Les Mahoganys, 97227 SAINTE-ANNE en
quality de liquidateur amiable.
Le sige de liquidation est fix Belfort,
97232 LAMENTIN.

Pour avis, le Liquidateur FA 4612

AVIS DE CONSTITUTION

Par acte SSP en date FdeF du 01
Dcembre 2004
Forme: SARL
Denomination : FROID CLIMATISATION -
ELECTRICIT
Sige social : 33 Rue des Nnuphars -
97232 LAMENTIN
OBJET: Froid Climatisation Electricit
Capital: 8 000 euros
Dure : 50 ans
Grant : Mr SANCHEZ Franck 33 rue des
Nnuphars 97232 LAMENTIN
Immatriculation de la socit au RCS de
FdeF.

Pour avis FA 4613











ANNONCES LGALES


jeudi 14 Avril 2005 Justice n 15 Page 11


SOCIT ANTILLAISE IMMOBILIRE
DE CONSTRUCTION
(S.A.I.C.)
Socit Responsabilit Limite
au capital de 10.000 C
Sige social : Squadra FA 279
Cit Dillon
97200 FORT-DE-FRANCE
SIRET :449 171 867 00012
code ape :701 A

Aux terms d'une dlibration en date du 15
Mars 2005, l'Assemble Gnrale Ordinaire
a nomm :
Monsieur Roland RAMEDACE, demeurant 3
Impasse de la Famille Quartier Enclos,
97233 SCH(ELCHER en quality de grant
associ pour une dtre indtermine en
replacement de Monsieur Luc RAMEDA-
CE.

La Grance FA 4614

SOCIT ANTILLAISE IMMOBILIRE
DE CONSTRUCTION
(S.A.i.C.)
Socit Responsabilit Limite
au capital de 10.000 C
Sige social : Squadra FA 279
Cit Dillon
97200 FORT-DE-FRANCE

ANNOUNCE LGALE

Aux terms d'une dlibration en date du 15
mars 2005, la collectivi de asocis a
dcid de transfrer le sige social de
Squadra FA 279. Cit Dillon 97200 FORT-
DE-FRANCE au chez 129 Chemin Petit Bois
Terreville 97233 SCHCELCHER, et ce
computer du 15 mars 2005, et de modifier en
consquence l'article 4 des status.

La Grance FA 4615

Etud e de Maitre Serge DUVAL
Notaires associs
31 rue Moreau de Jonnes
97200 FORT-DE-FRANCE

LOCATION-GRANCE

Suivant acte reu par Matre Serge DUVAL.
notaire soussign, associ de la Socit
Civile Professionnelle dnomme 'Henri et
Serge DUVAL, notaires, associs d'une
socit civile professionnelle titulaire d'un
office notarial, don't le sige est Fort-de-
France (Martinique). 31 rue Moreau de
Jonnes, le 17 mars 2005, enregistr Fort-
de-France, le 24 mars 2005, bordereau n'
2005/248, case 2.
La socit FINESS. Socit responsabilit
limile au capital de 7622.45 euros, don't le
sige est Fort-de-France (Martinique), 102
Rue Victor Svre, identifie au SIREN sous
le numro 382.673.283 RCS FORT-DE-
FRANCE
A CONFI, titre de location-grance, A:
Mademoiselle Solne Ingrid Cline ZEBE.
commerante, demeurant Fort-de-France
(Martinique) Langellier Bellevue Dali 124
Route de Ravine Vilaine. Ne Fort-de-
France (Marlinique), le 2 aot 1983, cliba-
laire
Un fonds de commerce de prt porter,
homme, femme, lingerie, maroquinerie sis a
Fort-de-France (Martinique) 102 Rue Victor
Svre pour une dure de deux annes
computer du 17 mars 2005.
Toules les marchandises ncessaires l'ex-
ploitation seront acquises par le grant et
tous les engagements les charges dus rai-
son de l'exploitation du fonds seront suppor-
ts par le grant, le tout de manire que le
bailleur ne puisse tre ni inquit ni recher-
ch ce sujet.

Pour unique insertion
Le Notaire FA 4616

Raymond LARGEN
Avocat
44, rue Gallinl
97200 FORT-DE-FRANCE
Tl.: 0596 60 18 58

VENTE DE FONDS DE COMMERCE

Aux termes d'un acte sous seing priv en
date du 12 juillet 2004 Fort-de-France, enre-
gisltr lo 07 avril 2005 la Recette
lDvirlonnaniro de Fort-de-France Ouest,


Bordereau n" 2005/275 Case n" 9, la socit
BLANDY, SARL au capital de 7.622 , don't
le sige est 113 Avenue L'Abb Lavigne
97200 Fort-de-France, immatricule au RCS
de Fort-de-France sous le n" B 330 459 363,
a cd la socil LSH DISTRIBUTION,
SARL au capital de 7.622 , don't le sige
social est 113 Avenue LAbb Lavigne 97200
Fort-de-France, immatricule au RCS de
Fort-de-France sous le n B 391 951 084,
son fonds de commerce de libre service
d'alimentation, sis 113 Avenue LAbb
Lavigne 97200 Fort-de-France, pour lequel
elle est inscrite au RCS de Fort-de-France
sous le n' B 330 459 363, et comprenant les
lments incorporels et corporels servant
son exploitation, moyennant le prix de cent
quarante quatre mille huit cent vingt sept
euros (144.827 C).
Entre en jouissance par la prise en location
grance intervene par acte du 15 mars
1993.
Les opposition s'il y a lieu seront reues
dans les dix jours de la demire en date des
parutions lgales au sige de l'acqureur.

Pour insertion FA 4617

FIN DE LOCATION GRANCE

Le contract de location-grance consent par
acte sous seeing priv du 15 mars 1993 par la
socit BLANDY, SARL au capital de 7.622
, don't le sige est 113 Avenue L'Abb
Lavigne 97200 Fort-de-France, immatricle
au RCS de FdeF sous le n' B 330 459 363
el concernant son fonds de commerce de
libre service d'alimentation, sis 113 Avenue
L'Abb Lavigne 97200 Fort-de-France, la
socit LSH DISTRIBUTION, SARL au capi-
tal de 7.622 , ayant son sige social 113
Avenue L'Abb Lavigne 97200 Fort-de-
France, immatricule au RCS de Fort-de-
France sous le numro B 330 459 363, a
pris fin le 12 Juillet 2004.

Pour avis FA 4618


AVIS D'APPEL PUBLIC
LA CONCURRENCE

Identification de l'organisme qui passe le
march :
CONSEIL REGIONAL DE LA MARTINIQUE
Service des Marchs et de la command
publique Rue Gaston Defferre Cluny -
97200 Fort-de-France Martinique Tl.:
0596 59 63 00 Tlcopie : 0596 72 68 10
Adresse Intemet : httpA/vww.cr-martinique.fr
- rubrique "Marchs Publics"
Personne Responsable du march :
Le President du Conseil Rgional de
Martinique
Procdure de passalion :
Appel d'offres ouvert (art. 33, 57 59 du
Code des Marchs Publics (CMP)
Objet du march :
TRAVAUX DE REHABILITATION AU LYCE
ACAJOU II
Rfrence d'identification du march:
ACA-03-OP1
Caractristiques principals:
Elendue de la prestation. Notamment :
II s'agit de raliser des travaux de construc-
lion d'un atelier de type R+1. de rhabiliter la
cuisine, de crer des sales de permanence
et de procder la pose el dpose de ch-
neaux mtalliques.
Autres :
- Variantes: autorises
- Transmission par voie dmatrialiso :
autorise
Prestation divise en lots:
La prestation est divise en dix los :
Lot 1 : Terrassements gnraux VRD
Lot 2: Dpose Dmolition Gros euvre -
Maonnerie
Lot 3 : Charpente mtallique Couverture -
Bardage
Lot 4 : Menuiseries Serrurerie Cloisons
sches Faux plafond
Lot 5: Equipement-mobilier
Lot 6: Plomberie Sanitaires Gaz vontila-
lion
Lot 7 : Climatisation Electricit Tlphone
Lot 8: Revtement de sols el murs
Lot 9 : Peintures intreures e exlrioures
Lot 10 : Rfection des lanchilds dos lolt
tures-terrasses et chneaux mtalliques
Modalit d'attribution :
L'attribution se fera par marchs spars (lit
par lot)
Lieu d'excution des travaux :


Quarter Acajou 97232 LE LAMENTIN
Dlai d'excution des travaux : Priode de
preparation : 30 jours
Travaux: Dlai de 10 mois
Modalits de financement du march :
Budget du Conseil Rgional de Martinique +
FEDER
Adresse auprs de laquelle le dossier de
consultation peut tre obtenu :
Ce dossier sera remis gratuitement par le
Conseil Rgional Service des Marchs et
de la command publique Rue Gaston
Defferre Cluny 97200 Fort-de-France -
Tl.: 0596 59 63 91
Lors du retrait du DCE le candidate devra
fournir lout lment d'identification permet-
tant de le contacter en cas de besoin.
Ce dossier peut tre galement tlcharg
l'adresse Internet sus indique
Conditions de participation :
Critres de selection des candidalures:
- les garanties el capacity techniques et
financires
- les rlrences professionnelles des candi-
dats
- moyens
Pices requises:
- Liste correspondante dcrite dans le rgle-
ment de consultation, notamment:
* Lettre de candidature et declaration du
candidate (modles joints au dossier de
consultation),
SMoyens techniques affects l'opration,
- Rfrences pour des travaux similaires
effeclus durant les 3 dernires annes,
* Elments permettant d'apprcier les capa-
cits techniques et financires du candidate.
Dlai de validit des offres : 180 jours
Adresse auprs de laquelle les renseigne-
ments d'ordre administratif et technique peu-
vent tre obtenus:
Conseil Rgional de la Martinique (Service
des Marchs et de la Commande Publique)
ou en line l'adresse Internet sus indique
Adresse auprs de laquelle les renseigne-
ments d'ordre technique peuvent tre obte-
nus :
Service Technique du Conseil Rgional (Tl.:
0596 59 64 24) ou en ligne l'adresse
Intemel sus indique
Date limited de reception des offres:
LE LUNDI 02 MAI 2005 A 17H00 (heure de
Martinique)
Adresse laquelle les offres doivent tre
envoyes:
Reception des offres, par pli recommand ou
centre rcpiss au Conseil Rgional de la
Martinique. Service des Marchs et de la
command publique Rue Gaston Defferre -
Cluny 97200 Fort-de-France MARTI-
NIQUE ou en ligne l'adresse Intemet sus
indique
Langue pouvant tre utilise:
Franais uniquement.
Dlai laiss au candidate attributaire pour pro-
duire les altestations sociales et fiscales :
8 jours calondaires
Autres renseignements:
Procedure dmalrialise:
Le Conseil Rgional de Martinique met gra-
tuitement la disposition des candidates une
plate-forme de dmatrialisation accessible
via l'adresse Intemet suivante :
http://www.cr-martinique.fr rubrique "mar-
chs publics"
Celle plate-lorme permit notamment (muni
de la rfrence d'idenlification du march
porte au present avis d'appel public la
concurrence) :
- la recherche des consultations passes par
la Region Martinique
- le tlchargement des avis, rglement de
consultation et DCE
- la transmission par voie lectronique des
dossiers d'offre
Pour le tlchargement du DCE les candi-
dais sont invits bien renseigner le champ
"e-mail" en ce sens que celtte adresse pour-
ra tre utilise afin de les informer des ven-
tuelles modifications apportes au DCE.
S'agissant de la transmission des offres par
voice dmalrialise, la personnel habilite
engager l'entit candidate doit tre titulaire
d'un certifical lectronique de classes 2 ou 3
dlivr par un prestataire agr afin de
signer son offre (voir liste des prestataires
agrs en page d'accueil de la plate-forme)
L'envoi en deux temps des dossiers d'offre
est auloris : les candidates ayant adress
l'empreinte de leur offre avant la date limited
de premise de offres auront un dlai de
16H00 compt partir de l'envoi de l'em-
preinte pour faire parvenir leur dossier d'offre
lui-mme dans le "coffre-fort lectronique" de


la Region.
Date d'envoi de l'avis la publication:
Le 08 Avril 2005.
FA 4620

AVIS DE RSILIATION
DE LOCATION-GRANCE

Le contract de location-grance intervenu sui-
vant acte ssp entire la socit BETON
INDUSTRIAL MARTINIQUAIS "B.I.M.",
SARL au capital de 116.200 euros, ayant son
sige social ZAC de Rivire Roche (97200)
FORT-DE-FRANCE, 339 185 274 RCS
FORT-DE-FRANCE et la socit FRANCE
BTON, SARL au capital de 100.000 euros,
ayant son sige social ZAC de Rivire
Roche (97200) FORT-DE-FRANCE, 419
264 650 RCS FORT-DE-FRANCE, concer-
nant l'exploitation de la branch de fonds de
commerce de production de bton pret
l'emploi situ ZAC de Rivire Roche FORT-
DE-FRANCE a pris fin le 31 dcembre 2001.
FA 4630

AVIS DE RSILIATION
DE LOCATION-GRANCE

Le contract de location-grance intervenu sui-
vant acte ssp entire la socit BETON
INDUSTRIAL MARTINIQUAIS "B.I.M.",
SARL au capital de 116.200 euros, ayant son
sige social ZAC de Rivire Roche (97200)
FORT-DE-FRANCE, 339 185 274 RCS
FORT-DE-FRANCE et la socit FRANCE
BTON, SARL au capital de 100.000 euros,
ayant son sige social ZAC de Rivire
Roche (97200) FORT-DE-FRANCE, 419
264 650 RCS FORT-DE-FRANCE, concer-
nant l'exploitation de la branch de fonds de
commerce de production de bton prt
l'emploi situ Lieudit ZAC de Rivire Roche
(97300) FORT-DE-FRANCE a pris fin le 31
dcembre 2001.
FA 4631

AVIS DE CESSION D'LMENTS
DE FONDS DE COMMERCE

Suivant acte sous seing priv en date du 30
dcembre 2004 FORT-DE-FRANCE, enre-
gistr la Rcette des Impts de FORT-DE-
FRANCE OUEST le 30 mars 2005, Bord. n
2005/257 Case n" 5, la socit BETON
INDUSTRIAL MARTINIQUAIS "BIM", SARL
au capital de 116.200 euros, don't le sige
social est ZAC de Rivire Roche (97200)
FORT-DE-FRANCE, immatriculo au RCS
de FORT-DE-FRANCE sous le n' 339 185
274, a cd la socit FRANCE BTON.
SARL au capital de 100.000 Euros don't le
sige social est ZAC de Rivire Roche
(97200) FORT-DE-FRANCE, immatricule
au RCS de FORT-DE-FRANCE sous le n'
419 264 264 650, les lments incorporels
de sa branch de fonds de commerce de
production de bton, sis ZAC de Rivire
Roche (97200) FORT-DE-FRANCE, avec
date d'entre en jouissance au 1er janvier
2004 el moyennant un prix de 100.000
euros. Les opposition, s'il y a lieu, seront
reues en la forme lgale dans les dix jours
de la dernire en date des publications
lgales au sige de la socit BTON
INDUSTRIAL MARTINIQUAIS 'BIM" sis ZAC
de Rivire Roche (97200) FORT-DE-
FRANCE.

Pour avis
RCS FORT-DE-FRANCE FA 4632


je'l'. 5 1k'








DANS LE MONDE


Jeudi 14 Avril 2005 -Justice n" 15 Page 12


Lu dans TV Magazine
Quand la ralit

drange sur le

rle et l'action.

des communists


Dans son n 809, TV Magazine a
fait le choix de prsenter l'mission
de TV5 retraant la place du Parti
communist franais au sein de la
socit franaise de 1945 nos
jours. Sans entrer dans les dtails,
il est cependant intressant de
reliever quelques non-dits et
inexactitudes pour le moins ten-
dancieux. Ainsi la signature du
pacte de non-agression germano-
sovitique, le 23 aot 1939, est
cite en bonne place, mais rien
n'est dit sur les pourparlers de
Moscou entire la France,
l'Angleterre et l'URSS qui s'terni-
srent de mars aot 1939 sans
pouvoir aboutir, au grand dam de
Moscou. Rien non plus n'est dit et
pour cause sur le "Pacte d'amiti
et de collaboration" sign le 5
octobre 1938 entire l'Allemagne
nazie et la France. Comme devait
le reconnatre le gnral de Gaulle
dans ses Mmoires (Editions Plon,
Livres de poche, p. 36) : "Certains
milieux voulaient voir l'ennemi
bien plutt dans Staline que dans
Hitler. Ils se souciaient des moyens
de frapper la Russie (...) beaucoup
plus que de la faon de venir bout
du Reich".
Affirmer que l'Allemagne et l'URSS
se sont partag la Pologne en 1939,
relve de l'ignorance ou de la mau-
vaise foi. L'URSS ne fit alors que
rcuprer des territoires sovi-
tiques arbitrairement annexs par
la Pologne la suite du Trait de
Brest-Litovsk.
Enfin, insinuer que le PCF n'entra
dans la resistance qu'aprs l'agres-
sion nazie contre l'URSS en juin
1941, est faire injure aux milliers
de communists qui s'organisrent
ds 1940 pour mener clandestine-
ment la lutte contre l'occupant,
crant des groups arms, multi-
pliant les sabotages, les grves, les
actes hostiles... Citons un example
parmi tant d'autres : de dcembre


1940 mai 1941, les Jeunesses
communists du Nord dynamitent
une gnratrice et une sous-station
lectrique, font drailler un train
militaire nazi, attaquent des sol-
dats hitlriens Lembersart, prs
de Lille, sabotent le matriel mili-
taire et s'attaquent mme aux for-
tifications allemandes.
Ds 1940, les Allemands fusillent
massivement rsistants et otages.
Il est cependant indniable que
l'agression nazie contre l'URSS a
galvanis la resistance (et pas seu-
lement les communists) car Hitler
pour ce faire a t oblig de concen-
trer une force de 5 millions
d'hommes avec 50.000 canons, des
milliers de tanks et d'avions. Il ne
restait plus alors dans l'Europe
occupe que 57 divisions au total,
don't 2 blindes, dissmines en
France, au Danemark, en
Hollande, en Belgique, en Norvge,
dans le Balkans et en Lybie.
L'action de la resistance pouvait
ds lors s'lever un niveau sup-
rieur.
Ce qui par contre est tout fait
exact, c'est que sur les 100.000
adhrents que comptait le PCF
avant guerre, 75.000 perdront la
vie, fusills, morts en deportation
ou tus au combat. Leur prestige,
les communists l'ont conquis par
l'exemplarit de leur patriotism et
de leurs actes. C'est sans doute ce
qui gne plus d'un de leurs contra-
dicteurs.
K. Solaris

Irak :

La guerre

se pursuit

avec ses ruines

et sesmorts

En dpit des affirmations amri-
caines la guerre n'est pas termine
en Irak. Attentats-suicides, explo-
sions la voiture pige travers
tout le pays sont le lot quotidien
des Irakiens et des troupes d'occu-
pation.
Deux mois aprs des lections des-
tines crer un semblant de
dmocratie, les Kurdes dcrochent
avec Ialad Tazabani la prsidence


de l'Etat irakien, les deux postes de
vice-prsidents revenant un sun-
nite et un chiite : Vritable trium-
virat (conseil prsidentiel) pour
tenter de diriger ce pays sous la
frule de Bush et compagnie.
Dans sa premiere declaration pr-
sidentielle, Ialad Talabani a lanc
un appel au dialogue et la rcon-
ciliation de tous les rsistants ira-
kiens, exception faite des membres
du rseau d'Al Qaida.
Fait rvlateur, l'occasion de l'an-
niversaire de la chute de Saddam
Hussein, plusieurs milliers de
manifestants dployant le drapeau
irakien ont rclam le dpart des
troupes US d'Irak.
Par ailleurs, le "New-York Times" a
rvl, la semaine dernire, qu'au
moins 5.000 Irakiens avaient t
pris en otage depuis 18 mois. Il y a
aussi la journalist franaise
Florence Aubenas et son guide
Hamoun Alsaad.
Telle est donc "la situation dmo-
cratique volutive" prconise et
vante par W. G. Bush pour justi-
fier la mainmise US sur -les
reserves ptrolires de l'Irak.

A.C.

Chronique

des parties

communists et

progressistes

* BRSIL: Le 3e sminaire inter-
national des Partis communists
d'Amrique latine et d'Europe s'est
droul du 22 au 24 janvier 2005
Porto Algre.
Le Forum social mondial s'est
runi du 26 au 31janvier, gale-
ment Porto Alegre, proposant le
27 janvier, un sminaire interna-
tional sur le thme "la lutte pour la
paix, contre l'imprialisme et la
guerre" et le 30, un second smi-
naire concernant "la lutte pour le
socialisme".
* MEXIQUE : Le congrs fonda-
teur des Jeunesses communists
du Mexique s'est tenu les 29 et 30
janvier, Mexico.
* GRECE : Le Parti communist
de. Grce a runi son 17e Congrs
du 9 au 12 fvrier, Athnes.




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs