Group Title: Justice (Fort-de-France, Martinique)
Title: Justice
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00088914/00013
 Material Information
Title: Justice hebdomadaire du Parti communiste martiniquais
Uniform Title: Justice (Fort-de-France, Martinique)
Physical Description: v. : ill. ; 36 cm.
Language: French
Creator: Parti communiste martiniquais
Publisher: Le Parti
Place of Publication: Fort-de-France, Martinique
Publication Date: April 7, 2005
Copyright Date: 2005
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: World politics -- Periodicals -- 1945-1989   ( lcsh )
Periodicals -- Martinique   ( lcsh )
Politics and government -- Periodicals -- Martinique   ( lcsh )
Genre: review   ( marcgt )
newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: Martinique
 Notes
General Note: Description based on: 65e. année, no. 17 (26 avril 1984); title from caption.
General Note: Latest issue consulted: 70. année, no 8 (22 févr. 1990).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00088914
Volume ID: VID00013
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 15715741
lccn - 90641373

Full Text
p4e HEBDO BqDA11::OM ADAIRF/V


Pour la Responsabilit et le Dveloppement vritable.


REFERENDUM

DU 28 MAI


RESISTER A LA

MYSTIFICATION

DES PARTISANS

DU "OUI"
Dui ii


S'EGISE
CATHOLIOUE
EN DEWL
Jean-Paul Il:
Entre l'ombre
et la lumire


DBLINQUANCE
Toujours
la hausse


"LESJOURS
INNOCENTS"
d'Edmond Mondsir:
Une bouffe d'air pur
dans les lettres
martiniQuaises








SA KA PAS


leudi 7 Avril 2005 Justice no 14 Page 2


SA KA PAS ....................p.2
EDITO ........................p. 3
Rfrendum du 28 Mai
POLITIQUE ................. p. 4
Table ronde sur la pche
Narcis Thrse dmissionne
UGTM : Grve la station Total
Batelire
POLITIQUE .................. .5
Communique du PCM
24 Mars 61 au Lamentin
EN BREF .................. p. 6
POLITIQUE ................. p. 7
Sminaire communist du 3 Avril 2005
SOCIT ................. p. 8
Jean-Paul II : L'glise catholique en
deuil
ANNONCES LGALES .... p. 9 11
LITTRATURE .............p. 12
Edmond Mondsir : "Les jours inno-
cents


JUSTICE
Administration : 71 86 83
Rdaction : 63 13 20
Fax : 63 13 20
Ed.Justice @wanadoo.fr




Fondateur: Jules MONNEROT
(8 Mai 1920)
Angle rues A. Aliker & E. Zola
Fort-de-France Tl. 71 86 83
Commission Paritaire n 54.026
7 Janvier 1977
Directeur de la Publication :
Femand PAPAYA
Maquette Impression:
NIM 73 1454


Conseil Rgional
Avis de

consultation

Le Conseil Rgional informed les
organismes de formation que le
dossier de consultation concernant
les offres de formation du program-
me regional de formation profes-
sionnelle (stages prparant des
diplmes de l'Education Nationale)
2005-2006, est retire aux heures
suivantes :
Lundi, Mardi, Jeudi: 8h00 16h00
Mercredi, Vendredi: 8h00 12h00
Service Formation Professionnelle
- 4me tage du Conseil Rgional -
Rue Gaston Defferre 97200
FORT-DE-FRANCE Tl. : 0596
59 63 85.
Les dossiers complete devront tre
imprativement remis au service
Formation professionnelle au plus
tard le 12 Mai 2005 16 heures
prcises.
Le dossier de consultation est tl-
chargeable sur le site du Conseil
Regional : www.cr-martinique.fr
rubrique "marchs publics" rf-
rence d'identification : FP-ADU-
0501.

Cara'bes

Croissance

soutenue en 2004

Selon la Banque de Dveloppement
Cariben (CDB), la croissance des
pays de la region aurait t forte en
2004, malgr la saison cyclonique
(Ivan, Frances et Jeanne).
Top 12 des plus fortes croissances :
Anguilla : + 12 %
Trinidad et Tobago : + 6,7 %
Antigua et Barbuda : + 5,1 %
Belize : + 4 5 %
St Kits et Nevis : + 3,9 %
Barbade : + 3,4 %
Sainte-Lucie : + 3,4 %
Dominique : + 2 %
Bahamas : + 2,5 %
Iles Vierges britanniques : + 2 %
Jamaque : + 2 %
Guyana : + 1,5 %
La croissance de ces pays serait
lie directement au secteur du tou-
risme et, dans une moindre mesu-
re, aux secteurs des transports et


des communications.
Dans le cas particulier de la
Dominique proche, ce seraient les
secteurs de l'agriculture, du touris-
me, des biens manufactures et de
la construction qui ont particip
la croissance.
Voil qui met mal la propaganda
selon laquelle nos voisins caribens
seraient vous la faillite cono-
mique.

Antoine Gilles


Notre Rgion

Tourisme

cariben :

Croissance

confirme

en 2005

L'organisation du Tourisme
Cariben (CTO) prvoit une crois-
sance minimum de 5 % du touris-
me dans la Rgion en 2005.
En 2004 la Carabe avait enregis-
tr d'excellents rsultats : 21,8 mil-
lions de tourists et 20 millions de
croisiristes, soit 21 milliards de
dollars de recettes.
Le secteur du tourism reprsente
70 % de l'activit conomique dans
la region carabe.
La Martinique va-t-elle profiter de
ce retour de la croissance ?


Association

d'Amiti

Martinique-

Cuba

Assemble Gnrale de l'Association
d'amiti Martinique-Cuba Samedi
16 Avril 2005 16h30 au sige du
Journal "Justice" Angle des rues
Andr Aliker et Emile Zola Terres-
Sainville Fort-de-France.
Ordre du jour :
Rapport moral et d'activits -
Rapport financier Election du tiers
sortant Perspectives Pot de l'ami-
ti.








Jeudi 7 Avril 2005 Justice n 14 Page 3


Rfrendum du 28 Mai :

Non la champagne

de mystification

des tenants du "oui"


Un "billet" intitul
'"'Europe en otage", public
dans "France-Antilles" le
jeudi 31 mars dernier par
Patrick Planchenault, en
dit long sur l'tat d'esprit
d'une certain droite enti-
rement acquise l'ultralib-
ralisme qui voit dans la
future Constitution euro-
penne le moyen le plus sr
de raliser ses rves dans
l'implacable competition
plantaire entire grands
groups capitalistes
laquelle on assisted depuis
un certain temps.
A entendre Monsieur
Plancheneault, l'Europe
serait prise en otage par les
millions de Franais qui ont
l'intention de voter "non" le
29 mai (le 28 en
Martinique), et le "camp du
non" serait une "coalition
htroclite jusqu' present
sans grand leader" qui "se
content de s'opposer,
comme aveugl par le plai-
sir de sanctionner un gou-
vernement, don't le sort est
pourtant insignificant au
regard de l'ampleur histo-
rique de l'enjeu".
Dcodons ce language. Selon
Monsieur Planchenault,
ractionnaire patent, ces
millions de Franais, qu'il
appelle encore le "camp des
pour tout ce qui est contre"
et don't il dit que pour la


plupart ils n'ont pas lu le
texte du Trait de
Constitution europenne
(comme si les partisans du
"oui" l'avaient lu !), veulent
avant tout punir l'actuel
gouvernement et se com-
plaisent dans une attitude
negative, suicidaire.
Monsieur Planchenault ne
va pas jusqu' les traiter
carrment d'irresponsables
et de tratres, mais il n'en
pense pas moins.
Quant au gouvernement, il
est accus de faiblesse et de
dmagogie, parce que "le
Premier ministry dbloque
des moyens, et cde aux
fonctionnaires, aux agricul-
teurs, aux urgentistes, etc.,
ce qu'il leur refusait hier".
Monsieur Planchenault a
ces mots trs durs pour le
gouvernement Chirac-
Raffarin : "(...) le gouverne-
ment en arrive presque
accrditer l'ide immorale
que le vote des Franais
s'achte".
Quelle est la ralit que vit
le people travailleur de
France ?
Alors que les grands
groups capitalistes s'enri-
chissent honteusement,
accumulant rgulirement
des milliards d'euros de
bnfices, le gouvernement
entreprend mthodique-
ment la casse des services


M. Belrose

publics, remet en cause les
acquis sociaux, encourage
la prcarit, et se rvle
incapable de juguler le ch-
mage, favorisant ainsi la
violence, la dlinquance, le
racism et le communauta-
risme.
La crise frappe aussi bien
les adults que les jeunes. Il
serait dangereux de croire
que la rvolte des lycens et
des tudiants face aux
menaces qui planet sur le
systme ducatif franais
serait orchestre par des
parties politiques ou des
organizations syndicales
irresponsables.
Ces jeunes ont conscience
que le libralisme menace
leur avenir, et leur reaction
est saine et justifie.
l est logique que ces mil-
lions de Franais hostiles
la Constitution europenne
fondent leur opinion sur
leur vcu et ragissent en
function de la politique de
l'actuel gouvernement.
Cette politique, qui en rali-
t a t amorce par le gou-
vernement socialist prc-
dent, rsulte de l'applica-
tion du dogme ultralibral
qui veut que FEtat s'efface
au maximum de la gestion

Suite en page 4


EDITO








jeudi 7 Avril 2005 Justice n 14 Page 4


Conseil Rgional

Table ronde sur
la pche et
l'aquaculture
2 Avril 2005

C'est au Centre Culturel de Trinit
que s'est tenue la table ronde sur la
pche et l'aquaculture.
Elle faisait suite celle qui a eu lieu au
Vauclin en novembre 1996.
La scurit en mer est l'une des priori-
ts de la Rgion, et quiper les embar-
cations en balises de scurit, un
objectif ambitieux pour viter les nom-
breuses disparitions en mer.
L'puisement de la resource, en parti-
culier pour la pche ctire, a conduit
la collectivit, en accord avec les pro-
fessionnels, installer des zones de
cantonnement (interdites la pche)
et des DCP (Dispositif de concentra-
tion de poissons) pour la capture de
plagiques (thon marlin, et.).
Le President du Conseil Rgional pr-
cise que c'est au rythme de 2 millions
d'euros/an que la Rgion a invest
durant les 6 dernires annes.
La table ronde du 2 avril a t l'occa-
sion de prsenter un tat des lieux
destin mettre en place un plan d'ac-
tion pour les prochaines annes.
Actuellement, la production Icoale est
estime 6.300 T, don't 6.000 T. pour
la pche artisanale et 300 T, pour la
pche au large, avec 8 armateurs.
70 % de cette production provient du
poisson plagique et 30 % de poissons
rouges.
L'aquaculture dgage actuellement
une production de l'ordre de 115 T,


(loup des Carabes, St-Pierre, cre-
visses) on estime aujourd'hui que les
Martiniquais consomment 49 kg/per-
sonne/an, soit au total 17.000 t/an.
La difference est compense par l'im-
portation.
Sept ateliers ont travaill autour des
problmatiques suivantes :
- La resource et les outils de produc-
tion
- La commercialization, la transforma-
tion et la distribution
- La cooperation
- La formation et la recherche
- L'aquaculture
- Les infrastructures portuaires
- Les aides
La synthse des travaux a t pas-
sionne. Les professionnels de la
pche, competent beaucoup sur cette
table fonde pour le dveloppement du
secteur.
La Region dispose maintenant d'un
ensemble de rflexions et de proposi-
tions concrtes pour tablir le schma
directeur de la pche et l'aquaculture
pour les prochaines annes.

Narcisse

Thrse a d
dmissionner

Narcisse Thrse, Conseillre rgiona-
le du Mouvement Indpendantiste
Martiniquais (MIM), a dmissionn
de son poste. La decision a t annon-
ce le 29 mars lors de la dernire pl-
nire de l'Assemble Rgionale.
Elle est remplace par Daniel Nird,
29e sur la liste MIM-CNCP aux lec-
tions rgionales de mars 2004.
Alfred Marie-Jeanne aurait impos
l'intresse de dmissionner aprs la


rvlation de graves disfonctionne-
ments dans l'organisme de formation
professionnelle dirig par Narcisse
Thrse : l'Agence de dveloppement
de la formation et du travail (ADFT)
de Trinit. Il a t reproch notam-
ment l'ADFT qui peroit des subven-
tions rgionales : des locaux exigus et
non adapts, des absences rptes.
des formateurs, le non paiement des
salaires, mauvaise gestion, etc.

UGTM
Grve la
station service
Total Batelire
Les employs de Total Batelire syndi-
qus lUGTM Stations-Services, ont
cess le travail le vendredi ler avril
2005. Les ngociations ont permis de
dboucher sur un accord sur deux
points :
* La compagnie Total s'est engage
raliser l'amnagement des locaux
pour le personnel, la fin des travaux
est prvue au plus tard le 31juillet
2005,
* Pour la mise en place des formations
professionnelles une programmation
des dparts en formation sera fournie
le 13 avril 2005.
Devant l'enttement du grant M.
Padema ne pas respecter le droit du
travail, celui-ci refusant catgorique-
ment de remettre la convention collec-
tive sur les fiches de salaire, les tra-
vailleurs ont dcid de poursuivre le
movement de grve.
Le prix de l'essence augmente, notre
pouvoir d'achat diminue !
Le Secrtaire
S. Aribo


Rfrendum du 28 Mai :

Non la champagne de mystification des tenants du "oui"
Suite Edito


des affaires conomiques,
que l'on laisse jouer les lois
du march, avec la libre
concurrence, la libre circu-
lation des capitaux, etc.
Les partisans du "non",
sans cesse plus nombreux
d'aprs les sondages, ne


sont pas contre l'Europe,
mais contre une Europe
livre aux puissances d'ar-
gent, anti-sociale, irrm-
diablement condamne
subir l'imprialisme de lul-
tra-libralisme.
Le PCM appelle les


Martiniquais s'informer,
rflchir, et finalement
joindre leurs voix celles
de ces Franais lucides qui
avec courage disent "non"
l'Europe de la recession
social et du nivellement
par le bas.


POLITIQUE








POLITIQUE


Jeudi 7 Avril 2005 Justice n" 14 Page 5


Parti Communiste Martiniquais
Communique


Rfrendum sur la Constitution Europenne :

Le PCM a dj pris position pour le "non"


Le Parti Communiste
Martiniquais s'tonne de la
tonalit du journal tlvis de
RFO du mardi 29 Mars au course
duquel un sujet a t diffus
affirmant que les Martiniquais
s'intressaient peu au dbat sur
la Constitution europenne et
qu'aucune formation politique
martiniquaise n'avait pris de
position sur le rfrendum du
samedi 28 mai prochain.
Le PCM rappelle que son Comit
Central a pris clairement posi-
tion pour le "Non" dans sa dcla-


ration du 9 mars 2005 largement
porte la connaissance de la
press, y compris RFO.
Par ailleurs, cette position est
rgulirement exprime et argu-
mente dans le journal
"Justice".
Cette manire de prsenter le
dbat sur la Constitution euro-
penne n'est pas de nature
permettre aux Martiniquais de
mesurer les enjeux d'une ques-
tion dterminante tant pour leur
quotidien que pour l'avenir du
pays.


Le PCM rappelle en outre qu'il a
invit les Martiniquaises et les
Martiniquais participer au
Sminaire sur la Constitution
europenne sur le thme
"Pourquoi les Communistes
martiniquais appellent voter
non ?" qu'il a organis le
dimanche 3 avril 2005 la FOL,
Fort-de-France.

Fort-de-France, le 4 avril 2005
Pr le Bureau Politique du PCM
Georges Erichot
Secrtaire Gnral


24 Mars 1961 au Lamentin


Le Parti Communiste Martiniquais

n'oublie pas


Le Parti Communiste
Martiniquais a tenu marquer
le 44e anniversaire de la sauva-
ge repression du 24 mars 1961
lors de la grve des ouvriers de
la canne au Lamentin.
En allant fleurir les tombes de
ces victims innocentes
Valide, Laurencine et Marie-
Calixte les communists
entendaient saluer leur mmoi-
re et rappeler la souffrance de
notre people face un colonia-
lisme toujours prt rprimer.
Nous n'avons pas oubli
Georges Gratiant, alors Maire
du Lamentin qui, dans un
magistral plaidoyer, a fustig
les forces de repression.
Jenny Gratiant, son pouse et
sa fille Liliane ont tenu par
leur presence honorer cette
crmonie empreinte de solen-
nit et de simplicity. Pour l'oc-


casion, le PCM a rdit son
discours-pome "Sur trois
tombes".
C'est ensuite sur le site du
Lareinty que s'est acheve
cette journe du souvenir.
Le Lareinty, lieu charge d'his-
toire, de luttes ouvrires.
En 1979 la ville du Lamentin,
la CGTM, le PCM, les artisans
et commerants du Lamentin
s'taient runis pour sauver
l'industrie sucrire et emp-
cher la mort du petit commerce.
L'opration "ville-morte" au
Lamentin conduite par Pierre
Zobda-Quityman et Yves Holo
pour le PCM avait galvanis la
resistance et rassembler les
Martiniquais pour la defense
de l'industrie sucrire.
Aprs la fermeture definitive
du Lareinty, la municipalit
communist du Lamentin a


achet le domaine la famille
Aubry pour constituer une
reserve foncire.
Malheureusement l'actuelle
municipalit, sous la conduite
de Pierre Samot, l'a destin
toute autre chose.
Confi la SEMAVIL don'tt
Samot en est le Prsident) ce
terrain tait d'abord destin
abriter le fameux Muse des
arts et un thtre de mmoire.
Aujourd'hui tous ces projects ont
disparu et le patrimoine com-
munal dilapid. A la place, on
voit fleurir des concession-
naires pour l'importation de
voitures (LCD).
Pour spculer la SEMAVIL a
revendu le site Aubry, l'an-
cien propritaire. Une honte !
Fernand Papaya







Jeudi6 Avril 2005 Justice n 14 Page 6


Dlinquance :

Toujours en

hausse

La dlinquance gnrale enregistre
une lgre augmentationde 0,90 %
des faits constats au course des
deux premiers mois de l'anne
2005.
Les vols avec violence augmentent
de 60 %, les vols d'automobiles de
31,7 %, les destruction et dgrada-
tions de 30,2 %.
Cependant, les vols avec armes
blanches diminuent de 17 %.
Les indicateurs d'activit des ser-
vices de police et de gendarmerie
sont en hausse (+ 6,3 % de faits
lucids).
Le nombre de mineurs mis en
cause enregistre une forte baisse
de 19,3 %.

Interdiction

de pche dans

l'estuaire de

la Lzarde

prolonge

L'interdiction de la pche dans l'es-
tuaire de la Lzarde est maintenue
et proroge d'un an, indique la
DSDS (Direction de la Sant et du
Dveloppement Social Ex.
DDASS).
En 2004 il avait t dcouvert la
contamination de diffrentes
espces (crabes de terres, ciriques,
crevettes, poissons) par des pesti-
cides organochlors (chlordcone)
et des mtaux lourds.
Il s'agit d'une measure de prcau-
tion dans l'attente de la definition
des limits maximales de rsidus
(LMR) de chlordcone par l'Agence
Franaise de Scurit Sanitaire
des Aliments (AFSSA).

Gazole :

Conforme


aux normes

europennes

La Direction Rgionale de la
Concurrence, de la Consommation
et de la Rpression des Fraudes
(DRCCRF) a indiqu dans un com-
muniqu du 30 mars que les pre-
miers chantillons de gazole prle-
vs la SARA et dans plusieurs
stations services sont conformes
aux specifications europennes.
Les investigations se poursuivent
en ce qui concern la quality du
gazole et la fiabilit des pompes
quipant les vhicules, indique la
DRCCRF.
La question demeure pose de
savoir si les normes des carburants
dfinies par l'Europe sont adaptes
la Martinique. Qui va indemniser
les centaines d'automobilistes vic-
times de fuites de leurs pompes
injection ?

Nouvelle
hausse des
carburants
En raison de la hausse du prix du
ptrole brut reu le 17 fvrier par
la SARA les prix des carburants
ont t augments le 1er avril der-
nier par la Prfecture :
* Supercarburant sans plomb : 1,18
par litre au lieu de 1,14 C/1.
* Gazole : 0,82 par litre au lieu de
0,80 /1
* Bouteille de gaz domestique de
12,5 kg (stade dpositaire) : 18,84
/bouteille au lieu de 18,39 /btle.
Et ce n'est pas fini, vu l'envole des
prix du ptrole et la speculation
sur les marchs internationaux.


Saisie de

33 kilos

de cocaine
Le samedi 27 mars les douaniers
ont intercept l'aroport du
Lamentin un Martiniquais de 32
ans en partance pour Orly avec 33
kg de cocaine dans sa valise. La


drogue, rpartie en 26 paquets de
1,2 1,4 kg, valait 1.800.000 euros
(prs de 2 ME).
Cette prise est important. En
2004 une saisie de 37 kg de cocaine
avait t ralise par les Douanes.
Remis l'Office Central de rpres-
sion du traffic illicite de stupfiants
'OCRTIS) l'individu a permis l'in-
terpellation de trois suspects.
Cela confirm que la Martinique
est une plaque tournante du traffic
de la drogue vers l'Europe et que
des Martiniquais sont prts tout
pour s'enrichir facilement.

Service d'aide

architectural
Les architects du D.A.U.E. rece-
vront le public dans le cadre de
leur mission d'aide architectural
gratuite pour le mois d'avril 2005
dans les communes suivantes :
- Saint-Pierre : Mercredi 13
- Saint-Esprit : Mercredi 20
- Robert : Mercredi 27
Ces permanences auront lieu en
mairie de 8H00 11H00.
Des consultations se tiennent ga-
lement au sige du CAUE : 31
Avenue Pasteur, Fort-de-France,
tous les jours sur rendez-vous sauf
le lundi.
Pour tous renseignements compl-
mentaires tlphonez au C.A.U.E.,
en composant le 0596 70 10 23 ou
le 0596 70 10 10.


"SUR TROIS

TOMBES"
Discours de
Georges GRATIANT
24 Mars 1961

En vente

au Sige de

"JUSTICE"

au prix de S


EN BREF








leudi 7 Avril 2005 Justice n 14 Page 7


Sminaire communist
autour de la Constitution
Europenne

Pour un non

rsolu
Dimanche 3 avril le PCM organisait
un Sminaire avec comme thme prin-
cipal: "La Martinique face la nouvel-
le done europenne : Pourquoi les
communists appellent voter "NON".
Georges Erichot, notre Secrtaire
gnral, a mis l'accent sur la pdagogie
pour comprendre un texte juridique
complex et dense.
Une Constitution, dira-t-il, c'est la loi
fondamentale et tous les textes, lois,
dcrets, etc... doivent s'inscrire dans le
strict respect d'une Constitution qui
serait commune aux 25 Etats.
Georges Erichot a dclin les diff-
rentes parties du project de trait,
savoir la charte des droits fondamen-
taux, les politiques et le fonctionne-
ment de l'Union et les dispositions
gnrales.
II a montr travers des examples
concrets le caractre liberal du trait
qui fait la place belle au march, la
libre concurrence "non fausse", la
libre circulation des biens, des per-
sonnes, des capitaux, des services. Elle
constitutionalise le capitalism liberal.
Sur le plan social, la fameuse directive
Bolkestein qui a dj fait tant de
ravages politiques donne une ide de
ce que sera cette constitution qui, si
elle est accepte, aura une dure illi-
mite, tant les procedures de revision
sont contraignantes, la limited de l'im-
possible.
Michel Branchi s'est appliqu de son
ct expliquer ce trait sous l'angle
du statut europen de la Martinique.
Il a fait un rapide historique de la prise
en compete de nos spcificits depuis
l'acte unique europen jusqu'au trait
d'Amsterdam avec l'article 299-2.
Si la Martinique est cite dans article
III-424 du project de constitution, la
notion de spcificit recule.
C'est l'application pure et simple du
droit commun et du dogme liberal.
En effet, il est prcis dans cet article :
"Le Conseil adopted les actes en tenant
compete des caractristiques et
contraintes particulires des rgions
ultrapriphriques, sans nuire l'int-
grit et la cohrense de l'ordre juri-


dique de l'union, y compris le march
intrieur et les politiques communes".
"C'est l'expression de la "concurrence
libre et non fausse" qui domine. Le
dbat fort instructif a permis d'appro-
fondir la comprehension du texte.
Retenons la rflexion de Philibert
Dufal qui fustige ceux qui prdisaient
le dveloppement de notre agriculture
avec le "grand march europen".
Le bilan, ne serait-ce que pour l'ana-
nas, est que l'on est pass de 3 units
de transformations une seule, celle
de SOCOMOR. Cette dernire a rduit
son personnel de 250 30.
Actuellement nous consommons de
l'ananas de Thalande... A mditer.
A signaler que seule la Tl KMT a
couvert ce sminaire.
Fernand Papaya


La

Martinique,

l'Europe et la

reconnaissance

des spcificits
* 1987: Rapport du dput commu-
niste italien Ligios sur les "spcifi-
cations" des DOM.
* 1989 : Adoption du Programme
d'Options Spcifiques
l'Eloignement et l'Insularit des
DOM (POSEIDOM). Reconnai-
ssance du "retard structure impor-
tant".
* 1991 : Annexe n" 26 du Trait de
Maastricht sur les Rgions dites
"ultrapriphriques" (RUP).
* 1998 : Article 299-2 du Trait
d'Amsterdam sur les RUP. Les
measuress spcifiques" doivent res-
pecter l'ordre juridique europen.
* 2004 : Projet de Trait europen.
La Martinique vise par l'article
III-424. La notion de measuress sp-
cifiques" disparat et les decisions
concernant les RUP doivent tre
prises l'unanimit et non plus,
comme auparavant, la majority
qualifie.

Bec et plumes

Rfrendum

du 28 Mai


Jaffory : Aux

frontires de

la draison
Roger Jaffory, prsent par "France-
Antilles" comme "spcialiste" des questions
europennes a franchi la limited de l'infor-
mation pour se transformer en propagan-
diste du oui au project de Constitution euro-
penne (cf "Justice" n 12 du 24 mars
2005).
Dans l'dition du quotidien du 30 mars, la
monte du "non" dans les sondages en
France lui inspire un paper intitul :
"Rfrendum : aux frontires de lirration-
nel".
Car pour ce spcialiste voter non ne peut
tre qu"irnationnel" et mme, dit-il, "sur-
raliste".
Ple-mle Roger Jaffory s'en prend 'Thu-
mour noi', au "discours volontairement
simplicateu', l'htrognit"' des parti-
sans du non.
Accuser l'Europe ne pas dfendre les
citoyens de la mondialisation et d'tre res-
ponsable du chmage lui parat tre une
"contre-vrit".
Et pourtant, lEurope librale ne fait rien
centre la mondialisation capitalist qu'elle
relaie (voir la trahison des intrts des pro-
ducteurs de banane par le socialist Pascal
Lamy).
Et ce n'est pas un hasard si la politique
l'Euro fort et du respect du pacte de stabili-
t fait de lEurope une zone de croissance
lente et de fort taux de chmage (9 10 %).
Emport par son lan, notre docteur s
Europe accuse les partisans du non de fire
'Tamalgame" avec la politique de Raffarin-
Chirac (loi Fillon, 35 heures, hpitaux, etc).
Et de conclure que tout cela rsulte d'une
"insuffisance d'explication et de communi-
cation". Manire de dire que les partisans
du non sont des idiots (Tb en krlyol).
Pourtant "France-Antilles" o il crit n'a
encore public aucun article favorable au
non, censurant d'ailleurs les communiqus
du PCM sur le sujet
Notre "conseil en dveloppement et en
affairs europennes" devrait s'aviser que
le basculement vers le 'non" rsulte du fait
que prcisment les partisans du non font
champagne trait en mains. Les gens pas-
sent au non en dcouvrant le monstre de
rgression social que reprsente ce trait
constitutionnel concoct par Giscard.
Jaffoiy refuse l'vidence et le raisonnable.
Sa panique le porte aux frontires de la
draison.
A.G.


POLITIQUE








socIrT


Jeudi 7 Avril 2005 Justice n 14 Page 8


L'Eglise Catholique en deuil

Jean-Paul II : Entre l'ombre et la lumire


L'Eglise catholique est en deuil. Le pape Jean-Paul II
est mort l'issue d'un ultime combat transformant en
calvaire la fin de ses vingt six annes passes la tte
du Vatican. Cette fin douloureuse force le respect et
suscite la compassion.


1'~


b/
I'.i
I-)
.r
~$Is~\

:~,,,


.'~4

e 1
:. ii.
~ I;
i. , ,~- .
i
I
1. :: -r-:
;
'' ''~: i i
"." ''
- :
.s :i `'--
:
.f~,ji
7
*.iL: ;'
r:


f--
4'


Karol Wojtyla a t incontestablement
un pape politique. Il aura t le
tmoin, parfois l'acteur ou le dnoncia-
teur, des transformations du monde.
Moderne dans son style et dans l'ima-
ge qu'il a voulu donner de 1'Eglise
catholique, ce pape polonais a t pro-
fondment conservateur dans ses opi-
nions. Voire ractionnaire envers le
monde tel qu'il est.
Il approuvera l'excommunication -
leve plus tard du thologien Sri
Lankais Tissa Balasuriya suspect de
marxisme. Il mettra au pas l'ordre des
jsuites jug trop remuant et cassera
la thologie de la liberation ne en
Amrique latine et expression de la
solidarity de l'Eglise avec les oppri-


ms.
C'est lui qui va destituer Aristide, por-
teur des espoirs du petit people
d'Hati, avant que ce dernier sombre
dans la paranoia dictatoriale.
En dpit des actes de "repentance" et
des demands de pardon pour les
fautes de l'Eglise catholique au temps
des croisades, de l'Inquisition ou enco-
re pour des comportements racistes
(l'esclavage) ou antismites, Jean-
Paul II ne remettra pas en cause les
responsabilits de l'Institution elle-
mme.
Mais surtout il a observ une ligne
rtrograde sur les questions de la
famille et de la morale: contre le divor-
ce, la contraception, l'homosexualit,


Fidel Castro accueille le Pape le 21 Janvier 1998.


l'avortement, la procration artificiel-
le. Silence sur l'utilisation du prser-
vatif, moyen de fire reculer le Sida,
en particulier en Afrique. L on frise
lobscurantisme.
Sur le plan de la doctrine social de
l'Eglise, l'encyclique "Centesimus
Annus" (1991) rgle son compete aussi
bien au socialisme qu'au capitalism
"sauvage" ou exagrment liberall".
Ayant activement particip l'limi-
nation du communisme athe" Jean-
Paul II a condamn durement les
excs et les abus du systme capitalis-
te, allant jusqu' dnoncer lors de son
voyage Cuba le nolibralisme et ses
consequences nfastes.
En 1982 le pape a fait de l'organisa-
tion sectaire secrte "l'Opus Dei" son
instrument personnel et canonise en
2002 son fondateur Escriva de
Balaguer, Directeur de conscience des
poux Franco et pre spiritual de
Pinochet.
Il conclut une "alliance de fond" secr-
te avec Ronald Reagan contre
'"lEmpire du Mal" incarn par le com-
munisme. Et le patron de la CIA
William Casey et le Gnral Vernon
Walters (li l'Opus Dei) viendront
une quinzaine de fois au Vatican. Il n'a
pas ragi au pullulement des sectes
protestantes que Washington et Bonn
ont arros pour faire pice 1'Eglise
des pauvres en Amrique Latine.
Il a abandonn l'archevque du
Salvador Mgr Romero qui sera assas-
sin par les escadrons de la mort et il
condamnera les chrtiens engags
dans le processus rvolutionnaire san-
diniste au Nicaragua.
Nanmoins, Jean-Paul II s'est oppos
la guerre du Golfe, celle du
Kossovo et de l'Afghanistan. Il a aver-
ti les Etats-Unis et la Grande-
Bretagne que la "guerre preventive"
en Irak ne pourrait tre une guerre
'juste". Et il s'est dress contre les
embargos de Cuba et de l'Irak..
Le pontificat de JeanPaul II est
contrast entire ombres et lumires.
Dsormais, l'Eglise doit affronter un
dfi : viter la rupture avec la socit
moderne.
Michel Branchi












ANNOUNCES LGALES


leudi 7Avril 2005 Justice n 14 Page 9


AVIS DE CONSTITUTION

Au terme d'un acte sous seing priv en date
du 15 mars 2005, il a t constitu une
socit reprsentant les caractristiques sui-
vantes :
Forme : SARL (Socit Responsabilit
Limite)
Denomination : M.B. TRA
Sige social : Quartier Terrier 97215
RIVIERE-SALE
Capital: Le capital social est fix 7 622,43
C (sept mille six cent vingt deux euros et
quarante trois centimes), don't 3.048,97 C en
nature.
Objet : La socit a pour objet les Gros-
oeuvres, Voiries et Rseaux Divers.
Dure : 50 ans computer de sa date d'im-
matriculation au registre du commerce.
Grance : Mlle Anny BRETA demeurant au
quarter Guine, 97215 RIVIRE-SALE.

Pour avis, la Grance FA 4564


AVIS DE CONSTITUTION

Aux terms d'un acte sous seing priv, en
date du 15 mars 05, dment enregistr la
recette des impts de Fort-de-France, il a t
constitu une socit prsentant les caract-
ristiques suivantes :
FORME : Socit Civile de construction
vente
DENOMINATION : AMBRE ROUGE
SIGE SOCIAL : 15 Rue Eugne Eucharis
Lotissement de Dillon Stade 97200 FORT-
DE-FRANCE
OBJET: L'acquisition, la construction, la pro-
prit, la location de tous biens immobiliers.
DURE : 4 annes computer de son imma-
triculation au registre du commerce et des
socits
CAPITAL: MILLE EUROS (1000 euros)
GRANT : Mr VINCENT-SULLY Gilbert
demeurant 50 Lot. Gondeau 97212 SAINT
JOPEPH
La socit sera immatricule au greffe du
Tribunal Mixte de FORT-DE-FRANCE.

Pour avis, le Grant FA 4565

CHANGEMENT D'ADRESSE

A l'issue de l'assemble gnrale du 23
mars 2005, le sige de la SCI CHRISTINE a
t transfr:
Ancienne mention : Centre d'Affaires Dillon
Valmenire 97200 FORT-DE-FRANCE
Nouvelle mention : 2, Rue Eugne Eucharis,
Lot Dillon Stade, Espace Arc en Ciel, 97200
FORT-DE-FRANCE.

Pour avis, la Grante FA 4566

SCI CMFC
Socit civil immobilire
au capital de 170 C
Sige social : 5, Lot. Les Amandiers
Rte de l'Union Didier
97200 FORT-DE-FRANCE

AVIS DE CONSTITUTION

Aux terms d'un acte sous seing priv en
date FORT-DE-FRANCE du 10/03/2005,
enregistr la recette divisionnaire de
FORT-DE-FRANCE, le 14/03/2005, il a t
constitu une socit prsentant les caract-
ristiques suivantes:
Denomination social : SCI CMFC
Forme social : Socit civil immobilire
Sige social : 5, Lot. Les Amandiers Rte de
l'Union Didier 97200 FORT-DE-FRANCE
Objet social:
* acquisition, administration et gestion d'un
ou plusieurs immeubles btis ou non btis,
reus en apport ou acquis par la socit
Svente de tout immeuble bti ou non bti
* mise en valeur de tout terrain
' location desdits immeubles
Dure : 99 ans computer de la date de l'im-
matriculation de la Socit au RCS
Capital social : 170 , constitu uniquement
d'apports en numraire
Grance : M. Claude SAINT-PRIX, demeu-
rant 5, Lot. Les Amandiers Rte de l'Union -
Didier 97200 FORT-DE-FRANCE
Clauses relatives aux cessions de parts:


Agrment unanime des associs.
Immatriculation de la Socit au Registre du
commerce et des socits de FORT-DE-
FRANCE.

Pour avis FA 4567

AVIS

Avis est donn de la constitution de I'EURL:
ESP@CE IMMOBILIER INTERN@TION@L
Capital social : 7500 euros don't 3750 euros
en nature
Dure : 99 ans
Grant : Marco TAVERNY demeurant : 26,
Lot. Hibiscus Place d'Armes 97232
LAMENTIN
Sige social : 26, Lot. Hibiscus Place
d'Armes 97232 LAMENTIN
Objet social : Gestion immobilire et
Transactions sur immeuble et fonds de com-
merce.
La socit sera immatricule au Registre du
Commerce et des Socits de fort-de-
France.

Pour avis, le Grant Marco TAVERNY
FA 4568

DISSOLUTION DE SOCIT

POMPES FUNEBRES MARTINIQUAISES
Socit Responsabilit Limite
au capital variable de 7622 euros
Sige social : 26, Rue Carlos Finlay
SErmitage 97200 FORT-DE-FRANE
RCS 385 073 093 00010 APE : 930H

ACTIVITY: POMPES FUNBRES

Lors de I'A.G.O. du 1er Mars 2005 les asso-
cis ont vol la dissolution anticipe de la
socit computer du 31 mars 2005. MrAGA-
RAT Vnrant demeurant Morne Germa
97270 CARBET a t nomm liquidateur.

Pour avis FA 5669

AVIS

Les associs de la socit CARIB EPI SARL
runis en assemble gnrale extraordinaire
en date du 15 mars 2005 ont dcid la mise
en sommeil de la socit computer du 1er
avril 2005.

Pour avis
LE GRANT FA 4570

FINANCEMENT ET GESTION
DES SOCITS
112, ZAC de Rivire Roche
97200 FORT-DE-FRANCE
Tl. : 0596 50 62 25 Fax : 0596 42 86 88
Siret 428 870 745 00018
Code APE 744 G
Enregistr sous le numro 97 97 0102307
auprs du prfet de la region Martinique

FERRONNERIE D'ART CONTEMPORAIN
Sarl au capital de 7623 euros
Sige social : Grand Figue Monsie
97228 SAINTE-LUCE
RCS 439 773 235 00015 APE 281 C

Avis est donn de la dmission du co-grant
Monsieur BEREAUX Didier, par dlibration
de l'assemble gnrale ordinaire runie le
29 mars 2005, et reste Monsieur ANTOI-
NETTE Franck, demeurant Grand Figue -
Monsie 97228 SAINTE-LUCE, en quality
de grant de la socit pour une dure ind-
termine.

LE GRANT FA 4571

COMMUNIQUE

Sur la demand de:
SARL AGENCE FRANAISE
D'INVESTISSEMENTS
AFDI IMMOBILIER MARTINIQUE
C/o Mr et Mme JOURDA H.
3, Rue des Alpinlas Route de didier
97200 FORT-DE-FRANCE

La garantie qui lui a t accorde par la
SOCIT DE CAUTION MUTUELLE DES
PROFESSIONS IMMOBILIRES ET


FONCIRES "SO.CA.F.", 26 Avenue de
Suffren, PARIS 15me, pour les operations
de: TRANSACTIONS SUR IMMEUBLES ET
FONDS DE COMMERCE AVEC MANIE-
MENT DE FONDS vises par la loi du 2
Janvier 1970, cessera TROIS JOURS
FRANCS aprs la publication du present
avis.
Les crances, s'il en existed, devront tre pro-
duites au sige de la SO.CA.F. dans les trois
mois de cette insertion sous la rfrence
DR/SP.23 468.

FA 4572

SOCIT MARTINIQUAISE
VILLAGES VACANCES
Socit anonyme
Conseil d'Administration
au capital de 6 136 072 euros
Sige social :
Les Boucaniers Pointe du Marin
97227 SAINTE-ANNE
RCS n 329 881 528

AVIS DE PUBLICITY

L'assemble gnrale mixte du 25janvier
2005 a dcid de rduire le capital de
6.136.072 euros 0 euro puis de l'augmen-
ter de 500.000 euros. Les articles N" 6.1. et
6.2 des status ont t modifis en cons-
quence:
Ancienne mention
Capital: 6 136 072 euros
Nouvelle mention
Capital : 500 000 euros
,Monsieur Franois d'HAUTUILLE, domicili
Paris 75020,20 rue du Soleil, a t nomm
en quality d'administrateur, en remplace-
ment de Madame Dominique COLLIAT
dmissionnaire.
Monsieur Stphane VIDAL, domicili
Boulogne Billancourt 92100, 30 rue de l'Est,
a t nomm en quality d'administrateur, en
replacement de Monsieur Philippe HOFF-
MANN.
RCS : Fort-de-France.

Pour avis FA 4573

EXPLOITATIONS AGRICOLES
ET INDUSTRIELLES DES PLANTATIONS
MORNE LETOILE
Socit responsabilit limite
Capital social : 18 000 C
Sige social : Morne I'Etoile
97250 SAINT-PIERRE
RCS FORT-D-EFRANCE B 318 609 369
(75 B 46)

Aux terms de l'assemble gnrale extraor-
dinaire du 30/06/2001, les associs ont dci-
d:
de convertir le capital social en euros au
moyen de la conversion de la valeur nomina-
le des 900 parts exislantes de 120 Francs
qui le composent, par application du taux
official de conversion qui s'lve 6,55957.
et d'augmenter le capital par incorporation
d'une some de 1.535,51 euros prleve
sur le "Report nouveau", pour le porter de
16.464,49 euros 18.000 euros, par voie
d'lvation du montant nominal des 900
parts existantes, qui est port de 18,29 euros
20 euros.
En consequence, les mentions antrieure-
ment publies relatives au capital sont ainsi
modifies :
Capital social:
Ancienne mention: 108 000 francs
Nouvelle mention: 18 000 euros

Pour avis FA 4574

AVIS DE CONSTITUTION

Par acte sous seing priv en date du
23/03/2005, il a t constitu une SOCIT
CIVIL de:
DENOMINATION SOCIAL : SCI AU JAR-
DIN DES EPICES
CAPITAL: 200,00 euros
ASSOCIS:
M. LOZERAY Pierre
M. PODGAIETSKY Igor
SIGE SOCIAL: Espace Pythagore 1, rue
Eugne Eucharis Lotissement Dillon Stade
97200 FORT-DE-FRANCE


OBJET : Acquisition d'un bien immobilier
destin l'administration et l'exploitation par
bail, location ou autrement dudit immeuble et
de tous autres immeubles btis don't elle
pourrait devenir propritaire.
Toutes operations pouvant se rattacher
directement ou indirectement l'objet dfini
ci-dessus, pourvu que ces operations ne
modifient pas le caractre civil de la socit.
DURE : 99 ans
GRANT: Pierre LOZERAY

Pour avis, le Grant FA 4575


AVIS DE CONSTITUTION

Par acte sous seing priv en date du
23/03/2005, il a t constitu une SOCIT
CIVIL de :
DENOMINATION SOCIAL : SCI SAGA
CAPITAL: 200,00 euros
ASSOCIS:
- M. LOZERAY Pierre
- M. PODGAIETSKY Igor
SIGE SOCIAL: Espace Pythagore 1, rue
Eugne Eucharis Lotissement Dillon Stade
- 97200 FORT-DE-FRANCE
OBJET : Acquisition d'un bien immobilier
destin l'administration et l'exploitation par
bail, location ou autrement dudit immeuble et
de tous autres immeubles btis don't elle
pourrait devenir propritaire.
Toutes operations pouvant se rattacher
directement ou indirectement l'objet dfini
ci-dessus, pourvu que ces operations ne
modifient pas le caractre civil de la socit.
DURE : 99 ans
GRANT: Pierre LOZERAY.

Pour avis, le Grant FA 4576


AVIS

Aux terms d'un acte sous seing priv en
date du 21 mars 2005 Fort-de-France
(97200 Martinique), il a t constitu une
socit prsentant les caractristiques sui-
vantes :
FORME: Socit Responsabilit Limite
DENOMINATION: BATI MULTI PRIEST
Nom commercial: "B. M. P."
SIGE SOCIAL : (FORT-DE-FRANCE,
97200), 3km500 Route de Redoute, Lot. Les
Merveilles
OBJET : L'amnagement, l'agencement, la
renovation de btiment. Tous travaux de gros
et second oeuvre du btiment et travaux
publics
DURE : Cinquante annes computer de
son immatriculation au Registre du
Commerce et des Socits
CAPITAL: 1.500 C entirement en numrai-
re.
GRANCE : Monsieur LAMEYNARDIE
Philippe Maurice, Marie, demeurant 13 Rue
de la Bcume, 97229 LES TROIS ILETS,
Anse l'Ane.
IMMATRICULATION : Au registre du com-
merce et des socits de Fort-de-France.

Pour avis,
Le reprsentant lgal FA 4577


Fred-Michel TIRAULT
Avocat la Cour
5 rue Jules Monnerot
97200 FORT-DE-FRANCE

VENTE AUX ENCHRES PUBLIQUES

LES ENCHRES NE PEUVENT TRE
PORTES QUE PAR MINISTRE D'AVO-
CAT INSCRIT AU BARREAU DE FORT-DE-
FRANCE.
Il sera procd le MERCREDI 4 MAI 2005
9 HEURES, en l'audience des cries du
Tribunal de Grande Instance de FORT-DE-
FRANCE, sant au Palais de Justice la
vente aux enchres publiques au plus offrant
et demier enchrisseur l'extinction des
feux:
D'une parcelle de terrain, situe sur le terri-
toire de la commune du ROBERT
(Martinique), d'une superficie de 4HA 50A

Suite en page 10












ANNONCES LGALES


Jeudi 7 Avril 2005 Justice n 14 Page 10


Suite de la page 9

06CA, cadastre section Y, numro 290, sis
VC Alle Coco.
Selon procs verbal de description dress
en date du 5 octobre 2004 par Matre HER-
BIN, huissier de justice, il s'agit de :
"D'une grande parcelle d'environ quatre hec-
tares et demi, cadastre Y 290, sise quarter
Chapelle Villarson au ROBERT (MARTI-
NIQUE).
Cette parcelle est trs pentue et non exploi-
te.
Elle est couverte de vgtation sauvage et
d'arbres adults.
Quelques ranges de bananiers laisss
l'abandon apparaissent dans la parties la plus
au nord du terrain.
En limited nord de cette parcelle passe une
route bitume dite "Alle Coco".
Dans angle nord-est de la parcelle se trou-
ve une vieille maison.
Il s'agit d'une btisse en dur, ancienne et en
trs mauvais tat.
Elle comporte deux niveaux et un toit en ter-
rasse.
Au niveau suprieur se trouve le logement
occup par le propritaire, d'une superficie
d'environ 90 m2.
Le niveau infrieur consist en logement
amnag dans ce qui tait auparavant un
garage. Ce logement est actuellement occu-
p par des locataires don't je n'ai pu obtenir
le nom".
SAISI LA REQUETE DE :
Mme Patricia DESCAS pouse NARCISSE
Ne le 14 aot 1968 Fort-de-France
(Martinique), de Nationalit franaise.
Et
M. Jean Claude NARCISSE
N le 27 octobre 1958 au LORRAIN
(Martinique, de Nationalit franaise
Demeurant ensemble : Quartier Morne
Courbaril Imm. Sylvestre Emile 97240
FRANCOIS
AYANT POUR AVOCAT:
Matre Fred-Michel TIRAULT, Avocat au
Barreau de Fort-de-France, domicili au 5
rue Jules Monnerol 97200 Fort-de-France.
Le cahier des charges a t dpos au
Greffe du Tribunal de Grande Instance de
Fort-de-France le 26 Janvier 2005 o toute
personnel peut en prendre connaissance.
Les enchres s'ouvriront sur la mise prix
de VINGT MILLE EUROS (20.000 C).
Les enchres se font par Ministre d'Avocat.
Pour tous autres renseignements s'adresser
au Cabinet de Matre TIRAULT (Tl. : 0596
71 73 38).
FA 4578


AVIS DE CONSTITUTION

Avis est donn de la constitution des soci-
ts suivantes:
DENOMINATION :
SNC R4F INDUSTRIES
FORME: Socit en nom collectif
CAPITAL: 100 euros
OBJET: Location simple de longue dure de
vhicules et biens d'quipements profes-
sionnels
SIGE SOCIAL: Le Lamentin (97232)
DURE: 10 annes
ASSOCIS EN NOM:
- La socit ACI Financement Outre Mer
SARL au capital de 7 622 , don't le sige
social est 6 Lotissement Manhity Four
Chaux Sud, 97232 Le Lamentin immatricu-
le au RCS de Fort-de-France sous le num-
ro 392 962 726 reprsente par Monsieur de
REYNAL agissant es quality de grant
- Monsieur Stphane de REYNAL domicili
c/o ACI Immeuble Sera Zone de Manhity
97232 Le Lamentin Martinique
GRANCE:
- La socit ACI Financement Outre Mer
SARL au capital de 7622 , don't le sige
social est 6 Lotissement Manhity Four
Chaux Sud, 97232 Le Lamentin immatricu-
le au RCS de Fort-de-France sous le num-
ro 392 962 726 reprsente par Monsieur de
REYNAL agissant es quality de grant.
IMMATRICULATION : au RCS de Fort-de-
France.

Pour avis FA 4679


CONSEIL GNRAL DE MARTINIQUE
AVIS D'APPEL PUBLIC
A LA CONCURRENCE

1/ Nom et adresse officials de la personnel
publique :
DPARTEMENT DE LA MARTINIQUE.
Personne responsible du march :
President du Conseil gnral Avenue des
Carabes B.P. 679, 97200 FORT-DE-
FRANCE Tlphone : 0596 55 26 00 -
Tlcopieur: 0596 73 59 32
Site Internet du Conseil Gnral:
www.cg972.lr
2/ Objet du march:
Creation de deux Centres Locaux
d'information et de Coordination (C.L.I.C.)
grontologique sur les secteurs du Nord-
Atlantique et du Sud-Caraibe pour 2005.
3/ Lieu d'excution:
Secteur Nord-Allantique et du Sud-Carabe.
4/Les candidatures et les offres seront enti-
rement rdiges en langue franaise ainsi
que les documents de presentation asso-
cis.
5/ Division en lots et quantit global:
Lot N" 1 Cration d'un CLIC grontologique -
secteur Nord-Atlantique : 4 242 personnel
ges de 60 ans et plus et 1 470 personnel
ges de 75 ans et plus potentiellement
inresses.
Lot n" 2 Cration d'un CLIC grontologique -
secteur Sud-Caraibe : 8 125 personnel
ges de 60 ans et plus et 2 572 personnel
ges de 75 ans et plus potentiellement int-
resses.
6/ Modalits essentielles de financement et
de paiement et/ou rfrences des disposi-
tions applicables:
Mandat administratif dans un dlai de 45
jours aprs service faith et reception des fac-
tures cnformment l'article 96 du dcret n"
2004-15 du 7.01.2004 portan code des
Marchs Publics. Budget du dpartement.
7/ Dure du march ou dlai d'excution:
1 an renouvelable. Le contract pourra tre
dnonc par l'une des deux parties, sous
reserve d'un pravis de 3 mois.
8/Des variantes seront-elles prises en consi-
dration 7?
OUI
9/ Justifications produire quant aux quali-
ts et capacits du candidate :
- Declaration sur l'honneur, prvue aux arti-
cless 45 et 46 du code des marchs publics,
- Celles prvues dans le Rglement de la
consultation
- Lettre de candidature DC4,
- Pouvoirs de la personnel habilite pour
engager le candidate,
- Si le candidate est en redressement judiciai-
re, la copie du ou des jugements prononcs
cet effect,
- La declaration que le candidate ne faith pas
l'objet d'une interdiction de concourir,
- Le candidate, pour justifier qu'il a satisfait
aux obligations fiscales et sociales au
31/12/2004 produira une declaration sur
l'honneur dment date et signe. Le mar-
ch ne pourra tre attribu au candidal que
sous reserve que celui-ci produise dans un
dlai de 10 jours les certificates dlivrs par
les administrations el organismes comp-
tents,
- Attestation sur l'honneur du candidal indi-
quant qu'il n'a pas fait l'objet, au course des 5
dernires annes, d'une condemnation ins-
crite au bulletin n* 2 du easier judiciaire pour
les infractions vises aux articles L. 324-9, L.
324-10, L. 341-6, L. 125-1 et L. 125-3 du
code du travail,
- Les entreprises de plus de 20 salaries
devront fournir soit:
une declaration annuelle relative aux
emplois de personnel handicapes par rap-
port l'ensemble des effectifs existants,
soit,
une declaration indiquant l'acquittement
d'une contribution au "fonds de dveloppe-
ment pour l'insertion professionnelle des
handicaps".
- Presentation de la socit avec l'indication
des moyens humans, du chiffre d'affaires
global et du chiffre d'affaires pour la catgo-
rie de prestations prvues au march pour
les 3 derniers exercices,
- Listle des rfrences quivalentes de
moins de 3 ans.
10/ Critres de jugement des offres :
Offre conomiquement la plus avantageuse
apprcie en function des critres nonces


dans le cahier des charges.
11/ Mode de passation:
Article 30 du Code des Marchs Publics.
12/ Date limited de reception des offres :
Mardi 17 Mai 2005 12 heures.
14/ Dlai de validit des offres :
150 jours computer de la date limited de
reception des offres.
15/ Date d'envoi du present avis la publi-
cation :
31 Mars 2005.
16/ Adresse auprs de laquelle les docu-
ments peuvent tre obtenus :
Les dossiers de consultation peuvent tre
demands ou retirs, gracieusement jusqu'
la date limited de remise des offres l'adres-
se suivante : Dpartement de la Martinique
Direction Gnrale des Services
Dpartementaux Cellule Achats. 19 rue
Jacques Cazotte BP 679, 97264 Fort-de-
France Cedex Tl. : 05 96 55 37 86 Fax :
0596 5537 87 e-mail : gisquet@cg972.fr.
Ils pourront tre tlchargs sur le site
Internet du Conseil Gnral : www.cg972.fr.
FA 4580
Franois et Charles
GALLET de SAINT-AURIN
Robert CEAUX et Philippe PERIE
Notaires associes
Croix de Bellevue BP 501
97241 FORT-DE-FRANCE CEDEX
INSERTION LGALE

Aux terms d'un acte reu par Maltre
Philippe PRI Notaire Associ, membre de
la Socit Civile Professionnelle dnomme
"Franois et Charles GALLET de SAINT-
AURIN, Robert CEAUX et Philippe PRI,
Notaires Associs", titulaire d'un Office
Notaral don't le sige social est FORT-DE-
FRANCE (Martinique), Croix de Bellevue,
Avenue Condorcet, le 29 mars 2005,
Monsieur Jacques Andr Philippe MIDAS,
n CASE-PILOTE (97222), le 24 aot
1949, architect, demeurant SCHCEL-
CHER (97233), lieudit "Terreville",
Residence Grand Village, n" 73
A effectu une declaration d'insaisissabilit
de l'habitation principal concernant un
immeuble situ SCH(ELCHER
(Martinique), lieudit "Terreville", 73
Residence Grand Village, consistent en :
- Un terrain de HUIT CENT SOIXANTE
SEIZE METRES CARRS (876 m2), cadas-
tr section AC, numro 158 ;
- Une maison indiviuelle de type F5+L, di-
lie sur deux niveaux.
- Et une dpendance en dur, couverte en
tle, simple rez-de-chausse divis en
deux pieces.
Celle declaration n'a d'effrel qu' l'gard des
cranciers professionnels du dclarant don't
la crance est ne aprs la publication de
l'acte au bureau des hypothques.
Pour insertion
Le Notaire FA 4581

PRFECTURE
DE LA REGION MARTINIQUE
SOUS-PRFECTURE DE LA TRINIT

LA SOUS-PRFTE DE TRINIT
COMMUNIQUE

AVIS D'OUVERTURE D'ENQUETE
PUBLIQUE

Le public est inform que, conformment
aux dispositions de I'arrt n" 05-08 du 1er
avril 2005. sera procd sur le territoire de la
commune de la Trinil du MARDI 26 AVRIL
AU JEUDI 26 MAI 2005 INCLUS, une
enqute publique pralable aux travaux de
creation du poste H.T.B. 63 KV au Galion et
son raccordement la central de produc-
lion de la Compagnie de Cognration du
Galion avec les lignes H.T.B. Lamenlin -
Trinit et Franois-Trinit sur le territoire de
la commune de Trinit.
Le dossier d'enqute pourra tre consult
aux services techniques de la mairie de
Trinit dans les dlais susviss, aux heures
d'ouverture des bureaux.
Durant cette priode, les observations du
public pourront:
Ssoit tre consignes sur le registre d'en-
qute ouvert, sur place, cet effect,
* soit tre adresses par crit au commissai-
re enquteur, M. Jean-De-Dieu ARMEDE,
qui sigera aux services techniques de la


mairie prcite LE MARDI 26 AVRIL, LE
MARDI 3 MAI, LE MARDI 10 MAI, LE
MARDI 17 MAI ET LE JEUDI 26 MAI 2005,
DE 9 HEURES 12 HEURES.
A l'issue de I'enqute et pendant un an,
copies du rapport et des conclusions du
commissaire enquteur seront tenus la dis-
position du public, en mairie de Trinit, et
la sous-prfecture de Trinit, service
Dveloppement Local, partir du quaranti-
me jour suivant la clture de I'enqute.

Trinit, le 1er Avril 2005
La Sous-Prfte
Josette MICHEL FA 4582

AVIS DE CONSTITUTION

Aux terms d'un acte sous seing priv en
date du 03 janvier 2005, il a t constitu
une SARL don't les caractristiques sont les
suivantes :
DENOMINATION SOCIAL:
VSANS BTP
CAPITAL SOCIAL : 7 500 e don'tt 6 000 E
en nature)
OBJET : L'tude, la conception, le suivi, le
contrle et la ralisation de tous travaux en
entreprise gnrale de btiment et travaux
publics ou pour tous ou certain corps d'tat,
la conception, la fabrication et la pose d'ou-
vrages mtalliques, la renovation, la rhabili-
tation gnrale, la location gnrale, en
Martinique et tout autre Dpartement fran-
ais.
SIGE SOCIAL : ZAC RIVIRE ROCHE -
BAT. E2 Boite n 34 97200 FORT-DE-
FRANCE
DURE: 99 ans
GRANT: Monsieur VESANES Louis-Ren
demeurant Route de Didier Immeuble
Alpha 1 Appt. 104 Morne Coco 97200
FORT-DE-FRANCE.
La socit sera immatricule au R.C.S. de
FORT-DE-FRANCE.

Pour avis, le Grant FA 4583

AVIS

Suivant acte SSP en date LA ROCHELLE
du 31 dcembre 2004, M. Christophe SAL-
LEY, associ de la "SNC NEMO GRENA-
DINES", a cd toutes les parts sociales qu'il
dtenait dans le capital social de ladite SNC
don't le sige social est au MARIN
(Martinique) Port de Plaisance Bassin Tortue
Bt. 4 Boulevard Allgre, identifie sous le
numro 418 846 689 RCS FORT-DE-FRAN-
CE, la Socil "CHANTIERS PONCIN",
SAS au capital de 12.928.600 euros, don't le
sige social est SAINT MANDRIER (Var)
Le Port Pin Rolland, identifie sous le num-
ro 390 406 320 RCS TOULON. Dpt des
pices au greffe du Tribunal de Commerce
de FORT-DE-FRANCE.
Pour avis, CHANTIER PONCIN, Grante de
la SNC
FA 4584

"SNC NEMO GRENADINES"
Socit en Nom Collectif
au capital de 128.697,46 euros
Sige social : LE MARIN (Martinique)
Chez "DUFOUR ANTILLES"
Port de Plaisance de Bassin Tortue
Btiment 4 Boulevard Allgre
418 846 689 RCS FORT-DE-FRANCE

Suivant acte en date du 22 mars 2005, la
socit "PONCIN YACHTS", don't le sige
social est LA ROCHELLE (Chie-Mme)
Plateau Nautique Est Rue Snac de
Meilhan, reprsente par Monsieur Olivier
PONCIN, a en sa quality d'associe unique
de la Socit "SNC NEMO GRENADINES",
dcid la dissolution anticipe de ladite
socit.
Conformment aux dispositions de l'article
1844-5 alina 3 du Code Civil, les cranciers
de la Socit "SNC NEMO GRENADIES"
peuvent faire opposition la dissolution dans
un dlai de trente jours computer de la publi-
cation du present avis.
Ces opposition doivent tre prsentes
devant le tribunal de commerce de FORT-
DE-FRANCE.
Cette dissolution mettra fin aux functions de
grant de la socit "PONCIN YACHTS"
Pour avis FA 4585











ANNONCES LGALES


Jeudi 7 Avril 2005 Justice n 14 Page 11


Soclt : V.I.P. CLUB
Socit responsabilit limite
en liquidation au capital de 7.622 C
Sige social :
Rue du Gnral Flix Ebou
97200 FORT-DE-FRANCE
SIRET N' 451 906 416 00016

AVIS DE DISSOLUTION

L'assemble gnrale extraordinaire des
associs, en date du 14 Mars 2005, et tenue
11 heures, a dcid la dissolution anticipe
de la socit computer du 30 avril 2005, et
sa liquidation amiable sous le rgime
conventionnel, conformment aux disposi-
tions statutaires.
La socit subsistera par les besoins de la
liquidation et jusqu' la clture de celle-ci. Le
lieu o la correspondence doit tre adresse
et celui o les actes et documents concer-
nant la liquidation doivent tre notifis, a t
fix au 3 rue des Oursins, Anse l'Ane,
sige du liquidateur.
Elle a nomm comme liquidateur Madame
Annie TELECHEA, demeurant au 3 Rue
Oursins, Anse l'Ane, 97229 LES TROIS
ILETS, en lui confrant les pouvoirs les plus
tendus, sous reserve, de ceux exclusive-
ment rservs par la loi la collectivit des
associs, dans le but de lui permettre de
mener bien les operations en course, rali-
ser l'actif, apurer le passif, et rpartir le solde
entire les associs dans le respect de leurs
droits.
Le dpt des actes et pieces relatifs la
liquidation sera effectu au greffe du Tribunal
de Commerce de FORT-DE-FRANCE, en
annexe au registre du commerce et des
socits.

Le Grant FA 4586



Socit : V.I.P. CLUB
Socit responsabilit limite
en liquidation au capital de 7.622 C
Sige social :
Rue du Gnral Flix Ebou
97200 FORT-DE-FRANCE
SIRET N' 451 906 416 00016

AVIS DE LIQUIDATION

L'assemble gnrale des associs, runie
le 30 mai 2005, 11 heures, a approuv les
comptes dfinitifs de liquidation, donn qui-
tus de sa gestion et dcharg de son man-
dat Madame TELECHEA Annie, liquidateur,
et constat la clture de la liquidation. Les
competes du liquidateur ont t dposs au
greffe du tribunal de commerce de Fort-de-
France.

Le Liquidateur FA 4587




EURL LA MAQUINA LOCA
"COPACABANA"
Sis Anse Mitan
7, rue des Anthuriums
97229 LES TROIS ILETS
SIRET: 414 119 974 00023

AVIS

Par l'assemble gnrale extraordinaire des
associs, en date du 14 Mars 2005, et tenue
12 heures 45, au sige de l'entreprise, il a
t dcid du changeent de denomination
de la socit computer du 01 avril 2005.
ANCIENNE DENOMINATION : "EURL LA
MAQUINA LOCA"
NOUVELLE DENOMINATION : "EURL
COPACABANA"
En consequence, de cette resolution, l'as-
semble gnrale dcide de modifier l'article
"3" des status.
Le dpt des actes et pieces relatifs au
changement sera effectu au greffe du
Tribunal de commerce de FORT-DE-FRAN-
CE, en annexe au registre du commerce et
des socits.

Le Grant FA 4588


AVIS DE CONSTITUTION

Par actes SSP, il se constitute la socit:
Denomination social : GROUPE E.M.D.
(Etudes Maintenances Distriburions)
Forme : Socit responsabilit limite
Capital: 15 000 C
Sige social : ZAC Rivire Roche BP 102 -
97225 FORT-DE-FRANCE
Objet social : Conseil en Etudes el
Ralisations Promotions Immobilires
Dure : 50 annes
Grant : SUNVE Marie Alice demeurant
Lotissement Campche 97215 RIVIRE-
SALE
Immatriculation: RCS de Fort-de-France.

La Grance FA 4589

AVIS D'APPEL PUBLIC
LA CONCURRENCE

SERVICES

IDENTIFICATION DE L'ORGANISME QUI
PASSE LE MARCH
Etablissement public Territorial
Nom et adresse officials de l'organisme
acheteur :
CACEM COMMUNAUT D'AGGLOM-
RATION DU CENTRE DE LA MARTINIQUE
Personne responsible du march: Mr Serge
LETCHIMY, President de la CACEM
Adresse: Immeuble Cardinal Chateaubouf
Est BP 407 97204 FORT-DE-FRANCE -
Tlphone : 0596 75 82 72 Tlcopieur :
0596758706
OBJET DU MARCH:
Etude de prfiguration des actions du contract
ATENEE
Type de march de services : 11
Lieu d'excution : le territoire de la CACEM
CARACTRISTIQUES PRINCIPLES:
Ce contract ATENEE vise un triple objectif :
* Doter les territoires d'une capacity d'exper-
tise interne sur l'environnement et l'nergie
* Faciliter la mise en ouvre des projects de
territoire en apportant un soutien mthodique
* Mobiliser des financements aux tapes
cls des projects.
Refus des variantes.
Prestations divises en lots : Non
DURE DU MARCH OU DLAI
D'EXCUTION :
04 mois computer de la notification du mar-
ch.
CONDITIONS RELATIVES AU MARCH :
Modalits essentielles de financement et de
pavement etou rfrences aux textes qui les
rglementent:
- Paiement : virement bancaire 45 jours
CONDITIONS DE PARTICIPATION:
Situation juridique rfrences requises:
- Article 45 du code des marchs publics
Capacity conomique et financire rf-
rences requires :
- Chiffre d'affaire ralis au course des trois
dernires annes
Rfrence prolessionnelle el capacity tech-
nique rfrences requises :
- Rfrences de moins de Irois ans pour des
prestations similaires ou quivalentes
PROCEDURES:
Type de procedure : Procdure adapte
CONDITIONS DE DLAI:
Date limited de rceplion des candidatures :
04/05/2005 12 heures
Dlai minimum de validit des offres : 120
jours computer de la date limited de reception
des offres.
AUTRES RENSEIGNEMENTS:
Contenu du dossier de candidature :
- La lettre de candidature ou DC4 (version de
11/2002) ou documents comportant les
mmes informations,
- La declaration du candidate de type imprim
DC5 (version de 11/2002) ou documents
comportant les mmes informations,
- Une presentation du candidate.
- Si le candidate est en redressement judiciai-
re copie du ou des jugements prononcs
cet effet
- Les principles rfrences datant de moins
de trois ans el vrifiables (contenu de l'tu-
de, importance, intervenants, valeur, coor-
donnes du client, et nom et tlphone d'un
contact) pour des prestations similaires ou
quivalents ;
- Les moyens de l'entreprise.


Les candidatures peuvent tre remises par
dpt contre rcpiss ou envoy sous pli
cachel avec accus de reception postal
Monsiuer le Prsident de la CACEM
l'adresse indique au point 17.
- Le pli doit porter obligatoirement la mention
suivanle :
'elude de prfiguralion des actions du
contract ATENEE"
NE PAS OUVRIR avant la sance d'ouvertu-
re.
Date d'envoi du present avis la publication :
Le 4 Avril 2005
ANNEXE I Adresses complmentaires:
Adresse auprs de laquelle des renseigne-
ments peuvent tre oblenus :
- d'ordre administratif et technique
'd'ordre administratif:
Nom de l'organisme : CACEM -
COMMUNAUT D'AGGLOMRATION DU
CENTRE DE LA MARTINIQUE
Correspondent : Service des marchs
Adresse: Immeuble Cardinal Chateauboeuf
Est BP 407 97204 FORT-DE-FRANCE -
Tlphone : 0596 75 82 72- Tlcopieur :
0596 75 87 06
* d'ordre technique:
Nom de l'organisme : CACEM
COMMUNAUT D'AGGLOMRATION DU
CENTRE DE LA MARTINIQUE
Correspondent : Direction de l'environne-
ment
Adresse : Immeuble WZ Dillon 97204
FORT-DE-FRANCE Tlphone : 0596
75 38 05 Tlcopieur: 0596 75 28 86
Adresse auprs de laquelle les documents
peuvent tre obtenus :
Nom de l'organisme : CACEM -
COMMUNAUT D'AGGLOMRATION DU
CENTRE DE LA MARTINIQUE
Correspondent : Service des marchs
Adresse: Immeuble Cardinal Chateauboeuf
Est BP 407 97204 FORT-DE-FRANCE -
Tlphone : 0596 75 82 72 Tlcopieur :
0596 75 87 06
Adresse auprs de laquelle les offres / can-
didatures / demands de participation doi-
vent tre envoyes :
Nom de l'organisme : CACEM -
COMMUNAUT D'AGGLOMRATION DU
CENTRE DE LA MARTINIQUE
Correspondent: Service des marcs
Adresse: Immeuble Cardinal Chateauboeuf
Est BP 407 97204 FORT-DE-FRANCE -
Tlphone : 0596 75 82 72 Tlcopieur :
0596 75 87 06.
FA 4590

CREDIT SOCIAL
Caisse de CREDIT MUTUEL
34-38 Rue Garnler Pags
97200 FORT-DE-FRANCE

CONVOCATION

Les Socitaires du CREDIT SOCIAL, Caisse
de CRDIT MUTUEL sont invits assister
l'Assemble Gnrale Extraordinaire qui
se tiendra le JEUDI 21 AVRIL 2005 16
HEURES, au sige de la Caisse 34-38 Rue
Garnier Pags Fort-de-France
Avec l'ordre du jour suivant :
* Ouverture de l'Assemble el constitution
du Bureau
* Modification des Statuts
Lecture du Rapport du Conseil
d'Administration
Lecture des Rapports Gnral et Spcial :
certification des compiles
" examen et s'il y a lieu, approbation des
competes de l'exercice social clos le 31
dcembre 2004
* Approbation el dcharte de la gestion du
Conseil d'Administration.

Le Conseil d'Administration

N.B : Conformment l'Article 18 des
Statuts, la prsente Assemble Gnrale ne
pourra dlibrer que si le tiers au moins des
Socitaires sont presents.
Dans le cas contraire, le Conseil
d'Administration convoque d'ores et dj une
deuxime Assemble Gnrale
Extraordinaire le MERCREDI 11 MAI 2005
18 heures l'Htel Framissima la
Batelire.
FA 4591


SARL SWEET HOME
au capital de 8 000 euros
Sige social : Quartier Deux Terres
97213 GROS-MORNE
RCS 452 459 365

Aux termes d'une AGE en date du 1er mars
2005, il a t dcid le transfer du sige au
227, avenue Charles de Gaulle 01800 VIL-
LIEU, computer du 10 Mars 2005. L'art. 4
des status est modifi en consequence.
Grante : Claudine HOMAT demeurant 1,
Route de Chavagneux 01800 MEXIMIEUX.
FA 4592

AVIS RECTIFICATIF
DE L'AVIS D'APPEL PUBLIC
LA CONCURRENCE
REPORT DE LA DATE
DE REMISE DES OFFRES

1) Identification de la collectivit qui passe le
March :
CACEM "Communaut d'Agglomration du
Centre de la Martinique" Immeuble
Cardinal Chateauboeuf Est BP 407 -
97204 FORT-DE-FRANCE Tl. : 0596 75
82 72 Fax : 0596 75 87 06
2) Mode de passation choisi:
Appel d'offres ouvert (articles 33, 57 59 du
code des marchs publics)
3) Objet du march :
amnagement du front de mer de Schoelcher
- 2me tranche oprationnelle rive droite :
ouvrage de protection (enrochement et mur
en rivire, remblais, rseaux divers)
4) Date limited de reception des offres :
Le 25 Avril 2005 12 heures au lieu du 07
avril 2005 12 heures.
5) Date d'envoi de l'avis rectificatif la publi-
cation : 05 Avril 2005.

Pour le Prsident et par dlgation
Le Directeur Gnral Adjoint
Jean-Claude AURORE
FA 4593


CONSEIL REGIONAL MARTINIQUE

AVIS D'ATTRIBUTION

Identification de la collectivit qui a pass le
march :
Conseil Rgional de la Martinique Service
des Marchs Rue Gaston Defferre Cluny
- 97200 Fort-de-France
Objet du March :
Objet : 1re phase de travaux de dsamian-
tage au Lyce de BELLEVUE Opration n"
BEL-03-OP1.
Lavis a 1-il fait l'objet d'une publication au
BOAMP ? : Oui
L'avis a t-il fait l'objet de rectificalif au
BOAMP? : Non
Date d'attribution du march : 26 01 05
Nombre total d'offres reues : 06
SLOT: Unique
* NOM DU TITULAIRE: MARTINIQUE BATI-
MENT SARL
* MONTANT EN C TTC : 949 928,76 C
Date de l'envoi du present avis la publica-
tion : 05-04-05
FA 4594


PART COMMUNIST MARTINIQUAIS

BULLETIN D'ADHSION


prull ,,I d psuvret, d 'la cL,,u wlll pi d'ij t,,d.
P-, u Colli dlh laulmms Mut ll r-u 1.trst l
d hwloppul..ll vi. rtabl, te prolrh loial, dc w la pe.rp. lv.
d la ouvem.eu u n.i onal. ;
Ver un~ lmo. u Ihommn un m iun liilme authltinqment
Pour lu pl. l'amili. la slhdanrt entire s peuple.s,
J'ADnHRE AU PARI COMMUNITY MATINIlQUAlI
NOM -- ---- Pr--

AdrNOM _._.__._-._...____..___.
Dtr --- -1-- dSiiu
A.4drr1 .*.


PCM Angle des rues E Zola t A A.. klr B.P. 469
TSV. B97O ort.d-FrnB. Tl. N069 71 84.








LITERATURE


Jeud 7 Avril 2005 Justice n 14 Page 12


"Les jours innocents" d'Edmond Mondsir :

Une bouffe d'air pur

dans les lettres martiniquaises


Edmond Mondsir nous a agra-
blement surprise par son premier
roman, intitul "Les jours inno-
cents" o il raconte les exp-
riences de Matthias, petit garon
des mornes, vivant dans une
Martinique pauvre mais heureu-
se, non encore dforme par les
progrs de la socit de consom-
mation.
L'criture en est simple et
empreinte de cette posie que lui
confrent l'volution du pass et
celle de la nature. L'auteur, qui
aurait pu faire le choix d'une nar-
ration la premieree personnel" -
plus apte crer l'illusion d'une
autobiographie -, a prfr recou-
rir un narrateur la "troisime
personnel" qui il a confi le soin
de raconter les ventures de son
personnage principal.
L'action se droule dans le Nord
de la Martinque, une poque
correspondent vaguement l'en-
fance de l'auteur, don't on nous dit
qu'il est n en 1948.
Cette Martinique rurale, aux
moeurs pures, o l'on inculquait
aux enfants le respect des autres,
l'obissance aux parents et aux
adults en gnral, le sens de la
responsabilit et l'amour du tra-
vail, revit sous la plume de
Mondsir, lequel ne cherche pas
cacher ses proccupations de
pdagogue et d'veilleur de
consciences.
Point de truculence, aucune
expression grossire dans ce beau
roman conu manifestement pour
les enfants de notre pays, mais
que les adults savourent avec le
mme plaisir, qu'ils soient cita-
dins ou d'origine rurale.
"Les jours innocents" ne peuvent
manquer de charmer l'tranger
la Martinique ou encore nos
frres de la diaspora, qui y dcou-
vriront une Martinique authen-
tique, riante, innocentte.
Bien que tourn vers le pass, le
roman n'est pas empreint de pas-
sisme : Edmond Mondsir recre


la Martinique d'antan les yeux
fixs sur l'avenir, et pour le petit
Matthias cet avenir est incarn
par Fort-de-France, ville o, dans
la dernire page du roman, il
s'apprte aller vivre, pour
suivre son pre, militaire de car-
rire affect dans une des
casernes du chef-lieu.
Symboliquement, Matthias amor-


ce ce movement de migration
rurale qui affectera si profond-
ment la socit martiniquaise
dans les annes 60.
"Les jours innocents" : un roman
lire absolument et mettre
sans retenue dans les mains de
nos enfants.

M. Belrose




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs