• TABLE OF CONTENTS
HIDE
 Cover
 Main






Title: Human rights of children and library services ; Droits de l'enfant et des services en bibliotheque ; Los derechos humanos de los ninos y los servicios
CITATION THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00083221/00001
 Material Information
Title: Human rights of children and library services ; Droits de l'enfant et des services en bibliotheque ; Los derechos humanos de los ninos y los servicios
Physical Description: Book
Creator: Koren, Marian
Publisher: Association of Caribbean University, Research and Institutional Libraries,
Publication Date: 2006
 Subjects
Subject: Caribbean   ( lcsh )
Spatial Coverage: Caribbean
 Record Information
Bibliographic ID: UF00083221
Volume ID: VID00001
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.

Table of Contents
    Cover
        Cover
    Main
        Page 1
        Page 2
        Page 3
        Page 4
        Page 5
        Page 6
        Page 7
        Page 8
        Page 9
        Page 10
        Page 11
        Page 12
        Page 13
        Page 14
        Page 15
Full Text








Human rights of children and library services


Marian Koren
Netherlands Public Library Association

Abstract
A child cannot grow up as a human being without the help and effort of other human beings. The aim
of becoming a full-grown human being is a life-long process. The child seeks information about all
aspects of life. What role can or should libraries play in this fundamental human process?
Human development and enlightenment are the cornerstones of library and information services. They
are based on the idea that human beings are educable, can learn, can teach and improve themselves
and their lives, and thereby also the lives of others. These human values are protected in basic human
rights, and deserve therefore our attention also as professionals in library and information services.
Access to information is the fundamental right with which libraries primarily are concerned. A human
rights contribution to library and information science raises a range of questions in terms of legal
framework and international fundaments, of rights and obligations, of protection of citizens rights and
defence of the public domain.

At the international level references to human rights have been made in a number of professional
declarations and guidelines. IFLA created a watchdog role by establishing the IFLA Committee and
Office of Freedom of Expression and Access to Information (FAIFE), based in Copenhagen.
A special field of application of human rights and especially the right to information are the library
services to children who as human beings also have human rights. The United Nations Convention
on the Rights of the Child (1989) should be the cornerstone for children's library policies. Librarians
must show respect for the child in their services and activities, protect his or her privacy, stimulate the
distribution of children's books, encourage children with their right to social and cultural participation
and make the rights of the Convention known to children and adults alike. The IFLA Section on
Services to Children and Young People updated its guidelines and took the UN Convention on the
Rights of the Child as its framework.

What does this mean in reality? Are all librarians and library staff familiar with children's rights? Are
children's rights fully implemented for all user groups? Is there a need for a thorough screening and
monitoring of children's rights? Can schools and libraries cooperate and include the participation of
children in their programmes and activities? What other partners and agencies can be helpful in
improving the child-perspective in library services?
A number of practical examples will be presented.







S nrimited

traducciones v'ertaingmen tracfuf.ion . .. trad,1rtion s ('I ... ,,

Los derechos humans de los niftos y los servicios bibliotecarios

Marian Koren
Asociaci6n Holandesa de Bibliotecas P6blicas

Resumen

Un nifo no puede crecer como ser human sin la ayuda y el esfuerzo de otros series humans.
El objetivo de convertirse en un ser human maduro es un process que dura toda la vida. El
nifo busca informaci6n acerca de todos los aspects de la vida. Qud papel pueden o
deberian desempefiar las bibliotecas en este process human fundamental?

El desarrollo y la civilizaci6n humans constituyen las bases de los servicios de biblioteca e
informaci6n. Parten de la idea de que los series humans son educables, pueden aprender,
enseflar, mejorarse a si mismos y mejorar sus vidas y, al mismo tiempo, tambi6n la vida de
los demas. Estos valores humans estan protegidos en derechos humans bAsicos y, por tanto,
merecen nuestra atenci6n como profesionales de los servicios de biblioteca e informaci6n. El
acceso a la informaci6n es el derecho fundamental que concierne principalmente a las
bibliotecas. Una contribuci6n de los derechos humans a la Bibliotecologia y la Ciencia de la
Informaci6n plantea una cantidad de preguntas con respect al marco juridico y los
fundamentos internacionales, los derechos y las obligaciones, la protecci6n de los derechos
de los ciudadanos y la defense del dominion p6blico.

A nivel international, se ha hecho referencia a los derechos humans en un n(mero de
declaraciones y directrices profesionales. La Federaci6n Internacional de Asociaciones de
Bibliotecarios y Bibliotecas (IFLA, por sus siglas en ingl6s) cre6 un papel de vigilancia al
establecer el Comitd de Acceso a la Informaci6n y Libertad de Expresi6n, con sede en
Copenhague. Un campo especial de aplicaci6n de los derechos humans y, particularmente,
del derecho a la informaci6n, lo constituyen los servicios de biblioteca a los nifeos quienes,
como series humans, tambidn tienen derechos humans. La Convenci6n sobre los Derechos
del Niflo de las Naciones Unidas (1989) deberia ser la base de las politics de bibliotecas para
nifios. Los bibliotecarios deben tener respeto para los nifios en sus servicios y actividades,
proteger su privacidad, estimular la distribuci6n de libros para niflos, alentar a los niflos con
su derecho a la participaci6n social y cultural y comunicar los derechos de la Convenci6n
tanto a los niflos como a los adults. La Secci6n de Servicios a los Niflos y J6venes de la
IFLA ha actualizado sus directrices tomando como marco a la Convenci6n sobre los
Derechos del Niflo de las Naciones Unidas.

,Que significa esto en realidad? ,Todos los bibliotecarios y empleados de biblioteca conocen
los derechos de los niflos? SSe implementan completamente los derechos de los nifios para
todos los grupos de usuarios? iExiste la necesidad de investigar y supervisor los derechos de
los niflos? ,Las escuelas y bibliotecas pueden cooperar e incluir la participaci6n de los nifios
en sus programs y actividades? iQud otros socios y agencies pueden ayudar a mejorar la
perspective hacia los niflos en los servicios de biblioteca?

Se presentarAn un nimero de ejemplos prActicos.






John J. 'Emanstraat 110, Oranjestad, Aruba, 'W.I. Phone: (297)588-2842 Ta; (297). ,' 4'
I -L.,1 unlimitedtranslations@fhiotmail.com









Dr Marian Koren
Interim Director EBLIDA NEw
koren@debibliotheken. nl

Marian Koren serves as Interim Director of EBLIDA ( the European Bureau of
Library Information and Documentation Associations). She received her Ph.D. cum
laude from the University of Amsterdam. She studied Dutch law, law of international
organizations, European Social Economic law and human rights at the University of
Utrecht; and in addition international law and human rights at the University of
Strasbourg.

She also studied Swedish language and literature at the Universities of Utrecht and
Amsterdam and in addition at the Universities of Uppsala and Stockholm in the areas
of Scandinavian languages, children's film and theatre, sociolinguistics, gender
studies, and children's language and culture.

Dr. Koren's doctoral thesis "Tell Me! The Right of the Child to Information" relates to
human rights, especially human rights of children and the right to information, with
its implications for libraries. She is the author of numerous articles in library journals
on a variety of issues.

Marian Koren has been working at the Netherlands Public Library Association since
1979 and is currently Head of Research and International Affairs. She was involved
in the founding of EBLIDA in 1992, and served as national coordinator for the Info
Points Europe in the Netherlands. Prior to her current position with the Library
Association, she served as general policy advisor and project manager, member of
the management team, staff coordinator, senior researcher, and policy advisor. She
also was a researcher at the R& D Department of the Royal Library, The Hague.

Dr. Koren has been a guest lecturer at conferences and universities throughout
Europe, Asia and the United States on the subjects of international library policies
and research, European information services, international law, children's rights,
human rights, ethics and information, the right to information, and the right to
privacy.

Her international work includes research networks, international exchange, teaching
and (continuing) education for professionals, lecturing on European library policies
and information services.

Marian Koren has served on the IFLA Governing Board 2001-2005, and has been
substitute in the EBLIDA Executive Committee.















INFORMATION ET DROITS DE L'HOMME


Droits de I'enfant et des services en bibliotheque
Marian Koren
Association des bibliothiques publiques des Pays-Bas
R6sum6

Un enfant ne peut grandir comme Wtre human sans aide ni effort de la soci6t6. Le but de
devenir adulte est un proc6d6 de toute une vie. L'enfant cherche a &tre inform sur toutes
les facettes de la vie. Quel r6le peut ofi doit jouer les bibliotheques dans ce processus
fundamental de l'6tre human. Le d6veloppement human et I'instruction sont les
fondements d'une biblioth6que et de ses services d'information.
Ils sont bass sur le concept que les individus sont 6ducablent, peuvent apprendre,
peuvent enseigner et aml6iorer leur falcons de vivre, et de ce fait 6galement la vie des
autres.Ces valeurs humaines sont prot6g6s dans le fondement des droits de 1'homme et
m6ritent done notre attention 6galement en tant que biblioth6caire et centre
d'information. Acc6dez a l'information est le just principle avec lequel les biblioth6ques
sont concerns. Un apport des droits de l'homme aux bibliotheques et A la science de
l'information souleve une game de questions en terme de cadre juridique et
fondements internationaux, des droits et engagements, de la protection des droits des
citoyens et la defense du domaine public.

Au niveau international, des r6f6rences envers les droits de l'homme ont 6t6 rendu public
dans un nombre de declarations professionelles et de directives. La IFLA a concu un r6le
de chien de garde en 6tablissant le comit6 d'IFLA et le bureau de la liberty d'expression
et d'acces a l'information (FAIFE), situ6 a Copenhagen.
Un terrain d'application des droits de l'homme et particulierement le droit a l'information
est assure par les services bibliothecaires aux enfants qui en tant qu'individus ont
6galement des droits. La charte des Nations Unis des droits de l'enfance (1989) doit 6tre
le fondement du plan d'action pour les bibliotheques d'enfants. Les biblioth6caires
doivent montrer du respect pour l'enfant dans l'enceinte de leurs services et activities,
prot6ger leur intimit6, stimuler la distribution de livres, encourager le droit des enfants A
la participation social et culturelle et leurs faire connaitre les droits de la Convention
ainsi qu'aux adults. La parties de I'IFLA qui traite les services aux jeunes et aux enfants
a mis a jour ses directives et a adopt la charte des Nations Unies sur les droits de
l'enfance dans le cadre de son project.
Que signifie t'il en reality? Les biblioth6caires et membres du personal sont'ils
familiaris6 au sujet des droits de l'enfant? Les droits de l'enfant sont'ils enti&rement
appliques pour tous les groups d'usagers? Y a t'il besoin d'un triage exhaustif et de
surveillance sur les droits de l'enfant? Les 6coles et bibliotheques peuvent'elles colabor6s












et englob6s la participation des enfants dans leur programmes et activities ? Quels
autres colaborateurs et organisms peuvent'etre utile a l'am6lioration de l'opinion
de 1'enfant sur les services de la biblioth&que?
Un certain nombre d'examples seront ici pr6sent6s.






Sujet :Le caractere pratique de I'utilisation

R6sum6 : Le d6bat a pour theme "La libre circulation de l'information et l'acccs
aux sources de la connaissance dans la society de l'information"

Notre atelier, "Le caract&re pratique de l'utilisation" se concentre sur
I'exp6rimentation de 1'utilisation comme un instrument de conviviality de votre
site biblioth6caire Web. ( semblable aux 6tudes convergeantes mais qui vous
permet de receuillir des informations sp6cifiques et utiles pour prendre des
decisions rapides) Cette technique peut etre employ par TOUS les biblioth6caires
et quelques unes des strategies que nous allons vous enseignes, vous aidera
6galement a maintenir votre gestion dans "un budget abordable" au coeur de nos
restrictions budg6taires. Mais il n'y a aucun besoin d'abandonner la quality dans
le but de restreindre notre budget! Nous esp6rons atteindre les biblioth6caires qui
dans un cas oiu dans l'autre sont impliqu6s dans la gestion, la technologies, of de la
satisfaction du client de votre bibliotheque. Quelques parties comprennent : La
verification de l'utilisation de l'approvisionement du d6but A la fin pour concevoir
les questions/les functions techniques de comment analyser des donn6es.

Nous projetons de fournir un atelier environmental interactif et d'une forte
participation. La maison d'6dition ALA nous a g6n6reusement permis de
distribuer plusieurs copies de notre livre : V6rifiez l'utilisation pour les sites Web
de bibliotheques: Un guide pratique, 2001 pour remmener A votre bibliotheque.

Nom des animateurs:
Elaina Norlin CM!Winters Placio, MS, ABD
Agent sup6rieur de programation Professeur adjoint
IMLS Universit6 de Chicago
1800 M street, MW Chicago, ill. 60613
96me 6tage (773) 600-0344
Washington, DC 20036 courriel: cwinterspalacio(i ccc.edu
(202) 653-4663
courriel: enorlinOimls.gov












Les donn6es informatiques du Suriname : une cooperation entire
bibliotheques.
Docteur : Jane Smith
Directrice de la bibliotheque "Ant6n de Kom Universit6 du Suriname
T616phone : (597) 426772, courriel : spollack(cbvs.sr

R6sum6:

La plupart des documentation concernant le Suriname sont conserves dans
plusieurs bibliotheques. On ne sais qui poss6de la documentation concemant le
Suriname.
Faute de la presence d'une bibliotheque national sur le territoire de la
R6publique du Suriname mais aussi d'un moyen qui permettrait toutes
documentation au sujet du Suriname a la port6e d'un public toujours plus grand
d'int6ret national et international a rassembler des professionals de
l'information pour d6battre ce sujet!
Les r6sultats de cette reuni6n avec les responsables de l'information a 6t6
]'initiation d'un comit6 de direction de donn6es nacionales au Suriname par le
Conseil d'Administration de l'Universit6 du Suriname en 2004. L'attribution du
comit6de direction 6tait de dirig6 le proc6d6 de disponibilit6 et d'accessibilit6 "en
ligne" d'information concernant le Suriname.
Le project a commen96 dans vingt cinq centres d'information et un protocole de
cooperation a 6t6 sign.
Un des grands probl6mes 6tait un course de formation pour les instructeurs qui
devaient former les employs des 6tablisements participants (WINISIS et une
formation dans la m6thodologie adapt depuis CARISPLAN et Macrothesaurus)
en 2005. Etant donn6 que la formation des int6ress6s traitent les donn6es dans
leurs 6tablissements et adressent leur r6sultats A la bibliotheque de l'universit6 du
Suriname, qui est responsible de les t616charger.
Chaque mois les int6r6ss6s se retrouvent pour 6valuer les succes et dificult6es du
programme.
La base national de donn6es (www.nationallibrary.sr) a 6t6 lan96 le 19 d6cembre
2005.












Proposition d'6tude g ACURTL 2006-05-25


SUJET : Communaut6s virtuelles et aces aux resources l6ectroniques

RESUME : Cette 6tude d6dat d'un cas recent de d6veloppement "en ligne" d'une
communaut6 pour 8tre au service de 1'interaction, la communication, et les
besoins d'information des bibliothbques et des 6tudiants dipl6m6s en science de
l'information, y compris une cohorte de participants situ6s aux Bahamas mais
r6alisant leurs 6tudes A l'Universit6 du Sud Floride (USF), faculty des
bibliotheques et Science de l'information, et les measures prises pour organiser
l'information sur place pour faciliter son usage par les 6tudiants et la faculty.
Notre expos comprend les avantages et inconv6nients de l'usage d'une
communaut6 virtuelle pour alimenter la communication parmi les 6tudiants
6loign6s r6sidant dans tous les secteurs de la Floride, Georgia, Virginia et
Delaware avec en plus d'autres secteurs dans le reste des Etats-unis et pour
conclure les 6tudiants aux Bahamas. En plus des caract6ristiques de I'information
un dispositif important de la communaut6 "Blackboard" est la capacity de faciliter
l'acces a toutes les resources 6lectroniques mise A la disposition des 6tudiants A
Tampa, y compris la cohorte des Bahamas. L'efficacit6 depend consid6rablement
de maintenir la tendancielle infrastructure administrative entire et la technologies
en bonne march, et poss6dez des m6thodes de soutient appropri6 en place en
dehors de la comunaut6 pendant des periodes; lorsque pour X raison le materiel
informatique qui ne fonctionne pas oui n'est pas en function. En outre, SLIS doit
sans interruption encourager 1'interaction et 1'6change d'information parmi les
participants, maintenir des objectifs clairs, promouvoir 1'approvisionement des
membres, et 6tablir des directives pour les buts de la communaut6 lui garantissant
un succes future.

NOM ET POINTS DE CONTACT DES AN1MATEURS

Dr Vicki L.Gregory
Professeur et Directeur
Faculty Bibliotheque et Science de l'information
University de la Floride du Sud
4202 avenue E.Fowler; CIS 1040
Tampa, Florida 33620 Etats-Unis
T616 :1-813-974-6836
T616copieur: 1-813-974-6840
Courriel : Gregorv(shell.cas.ustf.du


M.Mel Pace
Directeur adjoint et Instructeur
Faculty Bibliotheque et Science de l'information
University de la Floride du Sud











4202 avenue E.Fowler; CIS 1040
Tampa, Florida 33620 Etats-Unis
T6l :1-813-974-7650
T66lcopieur: 1-813-974-6840
Courriel : tpace(@cas.usf.edu




Sujet : ttablir la soci6t6 de l'information des Caraibes
La recherche de CARDICIS

R6sume : CARDISIS, (qui veut dire Diversit6 culturelle et Soci6t6 de
l'information des Caraibes), est un example d'une recherche continue pour
consider l'importance du facteur cultural et de la diversity linguistique A
I'apport de la planification de solutions r6gionales pour l'incorporation d'un
project dans les Caraibes. Dans les Caraibes, I' tablissement de la soci6t6 de
l'information est une tache particulibrement complex A cause de la diversity des
langues et cultures, toutes deux fournissant I'information et dMlimitant les usagers
de ladite information.
Les deux ateliers conduits par "CARDICIS 6tait une tentative courageuse pour
faire face au d6fi de la culture et diversity linguistique s'opposant A l'id6e
d'origine, et pour experimenter les moyens par lesquels un veritable aces
pourrait &tre r6alis6 pour toutes les dif6rentes expressions. Les deux principaux
d6fits 6taient leur interpretations et la moderation du d6bat comme cela c'est
produit dans les reunions et comme cela se pursuit dans l'espace virtuel.
Un principle directeur 6tait que chaque participant devais se sentir libre d'utiliser
n'importe quelle langue qui s'avyre la plus facile et pratique pour l'int6ress6(e)
mais aussi intelligible A chacun.
Cette etude va d6finir le processus CARDICIS et remettra ses r6flexions sur son
int&r&t au comit6 de gestion ainsi que la difusi6n de l'information dans les
Caraibes.

Deirdre Williams
SALCC, Sainte Lucie















Information et Droits de l'Homme : Perspectives pour le 21 me siecle
Prof.Dr Cees J. Hamelink


R6sume :
L'expos6 va adress6 les sujets suivants.
Comment l'information et les droits humans sont'ils li6s ensemble?
Quel droits d'information la communaut6 international a t'elle reconnue?
Qu'est'il advenu des droits de l'information
Les droits de la communication et de l'information sont'ils menac6s?
Information, Communication et Droits de l'Homme au 216me siecle : Au-delA
des bonnes intentions















INFORMATION ET DROITS DE L'HOMME


Droits de I'enfant et des services en bibliotheque
Marian Koren
Association des bibliotheques publiques des Pays-Bas
R6sum6

Un enfant ne peut grandir comme 6tre human sans aide ni effort de la soci6t6. Le but de
devenir adulte est un proc6d6 de toute une vie. L'enfant cherche a etre inform sur toutes
les facettes de la vie. Quel role peut oi doitjouer les bibliotheques dans ce processus
fundamental de l'&tre human. Le d6veloppement human et l'instruction sont les
fondements d'une bibliotheque et de ses services d'information.
Ils sont bass sur le concept que les individus sont 6ducablent, peuvent apprendre,
peuvent enseigner et am6liorer leur fagons de vivre, et de ce fait 6galement la vie des
autres.Ces valeurs humaines sont prot6g6s dans le fondement des droits de I'homme et
m6ritent done notre attention 6galement en tant que biblioth6caire et centre
d'information. Acc6dez a l'information est le just principle avec lequel les bibliotheques
sont concerns. Un apport des droits de l'homme aux biblioth6ques et A la science de
information souleve une game de questions en terme de cadre juridique et
fondements internationaux, des droits et engagements, de la protection des droits des
citoyens et la defense du domaine public.

Au niveau international, des r6f6rences envers les droits de l'homme ont 6t6 rendu public
dans un nombre de declarations professionelles et de directives. La IFLA a conqu un role
de chien de garde en 6tablissant le comit6 d'IFLA et le bureau de la liberty d'expression
et d'acces A l'information (FAIFE), situ6 A Copenhagen.
Un terrain d'application des droits de l'homme et particuli6rement le droit a l'information
est assure par les services biblioth6caires aux enfants qui en tant qu'individus ont
6galement des droits. La charte des Nations Unis des droits de l'enfance (1989) doit etre
le fondement du plan d'action pour les bibliotheques d'enfants. Les biblioth6caires
doivent montrer du respect pour l'enfant dans l'enceinte de leurs services et activities,
prot6ger leur intimit6, stimuler la distribution de livres, encourager le droit des enfants A
la participation social et culturelle et leurs faire connaitre les droits de la Convention
ainsi qu'aux adults. La parties de l'IFLA qui traite les services aux jeunes et aux enfants
a mis a jour ses directives et a adopt la charte des Nations Unies sur les droits de
l'enfance dans le cadre de son project.
Que signifie t'il en reality? Les biblioth6caires et membres du personal sont'ils
familiaris6 au sujet des droits de l'enfant? Les droits de 1'enfant sont'ils entierement
appliques pour tous les groups d'usagers? Y a t'il besoin d'un triage exhaustif et de
surveillance sur les droits de l'enfant? Les 6coles et bibliothbques peuvent'elles colabor6s











et englob6s la participation des enfants dans leur programmes et activities? Quels
autres colaborateurs et organisms peuvent'&tre utile a l'am6lioration de l'opinion
de l'enfant sur les services de la bibliotheque?
Un certain nombre d'examples seront ici pr6sent6s.





Sujet :Le caractere pratique de I'utilisation

Resume : Le d6bat a pour theme "La libre circulation de l'information et l'acccs
aux sources de la connaissance dans la society de l'information"

Notre atelier, "Le caractere pratique de l'utilisation" se concentre sur
I'exp6rimentation de l'utilisation comme un instrument de conviviality de votre
site biblioth6caire Web. ( semblable aux 6tudes convergeantes mais qui vous
permet de receuillir des informations sp6cifiques et utiles pour prendre des
decisions rapides) Cette technique peut etre employ par TOUS les biblioth6caires
et quelques unes des strategies que nous allons vous enseignes, vous aidera
egalement a maintenir votre gestion dans "un budget abordable" au coeur de nos
restrictions budg6taires. Mais il n'y a aucun besoin d'abandonner la quality dans
le but de restreindre notre budget! Nous esp6rons atteindre les biblioth6caires qui
dans un cas ou dans l'autre sont impliqu6s dans la gestion, la technologies, oi de la
satisfaction du client de votre bibliotheque. Quelques parties comprennent : La
verification de I'utilisation de l'approvisionement du d6but a la fin pour concevoir
les questions/les functions techniques de comment analyser des donn6es.

Nous projetons de fournir un atelier environmental interactif et d'une forte
participation. La maison d'6dition ALA nous a ge6nreusement permis de
distribuer plusieurs copies de notre livre : V6rifiez l'utilisation pour les sites Web
de biblioth6ques: Un guide pratique, 2001 pour remmener a votre bibliotheque.

Nom des animateurs:
Elaina Norlin CM!Winters Placio, MS, ABD
Agent sup6rieur de programation Professeur adjoint
IMLS Universit6 de Chicago
1800 M street, MW Chicago, 111. 60613
9&me 6tage (773) 600-0344
Washington, DC 20036 courriel: in r-.jl i.,. :.,h
(202) 653-4663
courriel : enorlin(inimls.gov













Les donnees informatiques du Suriname : une cooperation entire
bibliothbques.
Docteur : Jane Smith
Directrice de la bibliotheque "Ant6n de Kom Universit6 du Suriname
Tel6phone : (597) 426772, courriel: splack(cbvs.sir

R6sume:

La plupart des documentation concernant le Suriname sont conserves dans
plusieurs bibliotheques. On ne sais qui possede la documentation concernant le
Suriname.
Faute de la presence d'une bibliotheque national sur le territoire de la
R6publique du Suriname mais aussi d'un moyen qui permettrait toutes
documentation au sujet du Suriname A la port6e d'un public toujours plus grand
d'int6rt national et international a rassembler des professionals de
I'information pour d6battre ce sujet!
Les r6sultats de cette reuni6n avec les responsables de l'information a 6t6
l'initiation d'un comit6 de direction de donn6es nacionales au Suriname par le
Conseil d'Administration de 1'Universit6 du Suriname en 2004. L'attribution du
comit6de direction 6tait de dirig6 le proc6d& de disponibilit6 et d'accessibilit6 "en
ligne" d'information concernant le Suriname.
Le project a commence dans vingt cinq centres d'information et un protocole de
cooperation a 6t6 sign.
Un des grands probl6mes 6tait un course de formation pour les instructeurs qui
devaient former les employs des 6tablisements participants (WINISIS et une
formation dans la m6thodologie adapt depuis CARISPLAN et Macrothesaurus)
en 2005. Etant donn6 que la formation des int6ress6s traitent les donn6es dans
leurs 6tablissements et adressent leur r6sultats A la biblioth6que de l'universit6 du
Suriname, qui est responsible de les t616charger.
Chaque mois les int6r6ss6s se retrouvent pour 6valuer les succ6s et dificult6es du
programme.
La base national de donn6es (www.nationallibrary.sr) a 6t6 lanc9 le 19 d6cembre
2005.













Proposition d'6tude a ACURTL 2006-05-25


SUJET : Communaut6s virtuelles et acc6s aux resources 6lectroniques

RESUME : Cette 6tude d6dat d'un cas recent de d6veloppement "en ligne" d'une
communaut6 pour 8tre au service de l'interaction, la communication, et les
besoins d'information des bibliotheques et des 6tudiants dipl6m6s en science de
information, y compris une cohorte de participants situ6s aux Bahamas mais
r6alisant leurs 6tudes A 1'Universit6 du Sud Floride (USF), faculty des
bibliotheques et Science de I'information, et les measures prises pour organiser
I'information sur place pour faciliter son usage par les 6tudiants et la faculty.
Notre expos comprend les avantages et inconv6nients de l'usage d'une
communaut6 virtuelle pour alimenter la communication parmi les 6tudiants
1loign6s r6sidant dans tous les secteurs de la Floride, Georgia, Virginia et
Delaware avec en plus d'autres secteurs dans le reste des Etats-unis et pour
conclure les 6tudiants aux Bahamas. En plus des caract6ristiques de l'information
un dispositif important de la communaut6 "Blackboard" est la capacity de faciliter
I'acc6s a toutes les resources electroniques mise B la disposition des 6tudiants A
Tampa, y compris la cohorte des Bahamas. L'efficacit6 depend consid6rablement
de maintenir la tendancielle infrastructure administrative entire et la technologies
en bonne march, et poss6dez des m6thodes de soutient appropri6 en place en
dehors de la comunaut6 pendant des p6riodes; lorsque pour X raison le materiel
informatique qui ne fonctionne pas oh n'est pas en function. En outre, SLIS doit
sans interruption encourager l'interaction et 1'6change d'information parmi les
participants, maintenir des objectifs clairs, promouvoir l'approvisionement des
membres, et 6tablir des directives pour les buts de la communaut6 lui garantissant
un succes future.

NOM ET POINTS DE CONTACT DES ANIMATEURS

Dr Vicki L.Gregory
Professeur et Directeur
Faculty Bibliotheque et Science de l'information
University de la Floride du Sud
4202 avenue E.Fowler; CIS 1040
Tampa, Florida 33620 Etats-Unis
T616 :1-813-974-6836
T616copieur: 1-813-974-6840
Courriel : Gregorry@shell.cas.usf.edu


M.Mel Pace
Directeur adjoint et Instructeur
Faculty Bibliotheque et Science de l'information
University de la Floride du Sud












4202 avenue E.Fowler; CIS 1040
Tampa, Florida 33620 Etats-Unis
T61 : 1-813-974-7650
T&16copieur: 1-813-974-6840
Courriel : tpace(acas.usf.edu




Sujet : Etablir la soci6te de l'information des Caraibes
La recherche de CARDICIS

R6sume : CARDISIS, (qui veut dire Diversit6 culturelle et Soci6t6 de
l'information des Caraibes), est un example d'une recherche continue pour
consider l'importance du facteur cultural et de la diversity linguistique A
l'apport de la planification de solutions r6gionales pour l'incorporation d'un
project dans les Caraibes. Dans les Caraibes, 1'6tablissement de la soci6t6 de
l'information est une tache particulibrement complex A cause de la diversity des
langues et cultures, toutes deux fournissant I'information et d6limitant les usagers
de ladite information.
Les deux ateliers conduits par "CARDICIS 6tait une tentative courageuse pour
faire face au d6fi de la culture et diversity linguistique s'opposant a l'id6e
d'origine, et pour experimenter les moyens par lesquels un veritable aces
pourrait &tre r6alis6 pour toutes les diferentes expressions. Les deux principaux
d6fits 6taient leur interpretations et la moderation du d6bat comme cela c'est
produit dans les reunions et come cela se pursuit dans l'espace virtuel.
Un principle directeur 6tait que chaque participant devais se sentir libre d'utiliser
n'importe quelle langue qui s'av&re la plus facile et pratique pour l'interess6(e)
mais aussi intelligible A chacun.
Cette 6tude va d6finir le processus CARDICIS et remettra ses r6flexions sur son
intr&&t au comit6 de gestion ainsi que la difusi6n de l'information dans les
Caraibes.

Deirdre Williams
SALCC, Sainte Lucie




As


Information et Droits de I'Homme : Perspectives pour le 21 &me siecle
Prof.Dr Cees J. Hamelink


Resum :
L'expos6 va adress6 les sujets suivants.
Comment l'information et les droits humans sont'ils li6s ensemble?
Quel droits d'information la communaut6 international a t'elle reconnue?
Qu'est'il advenu des droits de l'information
Les droits de la communication et de l'information sont'ils mena96s?
Information, Communication et Droits de l'Homme au 21 me siecle : Au-delh
des bonnes intentions




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs