<%BANNER%>







PAGE 1

Clment Magloire DIRECTEUR 1358. RUt AMERICAINE 1358 1ELEFH0NE N 2242 • ~* Je souponne qu'il y a souvent de l'illusion, de la mode, du caprice dans les jugements des hommes. VOLTAIRE 26 me ANNEE N 78.^3 PORT-AU-PRINCE (M \rrn M AUDI 27 DECEMBRE I93 r Nouvelles trangres Par radio, 26 Dcembre ^FRANCE,— Paris a let Nol voil de brume. Toute la ville tait plonge dans l'obscurit. Le Nord de la France resta couvert d'une couche paisse de brouillard. Mr cl Mme Albert Lebrun avaient organis une petite fte pour les enfants, IT'Ivle. une sance cinmatognifique leur a t offerte. Des jouets leur ont t distribus aprs un lunch qui eut le plus grand succs. Deux cents enfants des deux sexes dsigns par les maires et a compagnes d'instituteurs et d'institutrices prenaient parla celle fte. H n'taient nullement intimids. L'arbre de Nol tait du plus ferique effet Le centenaire de Vauban, marchal de France, a t llc avec beaucoup d'clat. Les admirateurs de celui nue St.-Simon avait surnomm le plus honnte homme de son temps se proposent de lui lever un monument Si.-Lger rie Fourchettes en Rhne. ANGLETERRE.La crise industrielle de Laucher srail en voie de solution. ESPAGNE.— Le ministre des Allaites Etrangres d'Espagne a approuv le plan franais du Dsarmement. Il a Lit des dclarations lavora bls concernant les relations de l'Espagne avec la France. -Le gouvernement espagnol a ordonn la mise en libelle provisoire de l'ancien premier ministre espagn il, le gnral Branger. L'crivain communistebien connu, Andr llill, ancien secrtaire le Trotsky, a t arrt hier. L'ordre d'arrestation a t donn par les autorits espagnoles. Un violent incendie a clat dans un grand magasin de la Kembia. On value les dgts l millons de pesetas. Les magasins construits en 18K1 ont t compltement dtruits. Le Prsident et les autorits se sont rendus sur l'emplacement du sinistre. ETATS-UNIS.Mr Roosevell va avoir un entrelien avec Mr Norlhman Dav, principal d'gu amricain la ; confrence Du dsarmement CHINE. -Un arrt ministriel a ordonn mx Etudiants et Etudiantes de travailler dans des locaux spars. BELGIQUE.— Un violent sisme a t enregistr 'e matin 3 heures 45, I Observatoire de Xeulchtel. —ECHOS — a All I All Voulez-vous appeler M.Fernand Rov?-C*esl toi Fernand ? Ecoute Ces messie us ne veulent pas s en attisa ..s prendre encore du Rhum Ali* Roy. Sauve-moi en me taisant avoir, mais immdiatement, quelques bouteilles de La Coule d Cr. -Ces jolis abat-jour qui lont 1V1 mira lion gnrale et ces lo;i.tes poupes sortent de la collection de Madame Magloire. Tlphone : 22(57. Si vous voulez avoir de dlicieuses lotions, d'exquises essences, allez Aux Parpuns de France o vous serez se 1 vi a souhait et bon march. — La reprsentation du drame historique de Jean Brierre : Le Calvaire , a t renvoye sine die, cause de certaines dilticults inaltendues. — La rumeur circule quen vut de la ratification de l'emprunt d'un million de dollars obtenu par le Gouvernement pour l'arrosage d une partie de la plaine de l'Arl.hon.te, les Chambres peuvent tre convoques l'extraordinaire. Un jeune officier hatien de la Garde d'Hati, qui nulilail aux Caves, a t jug par une Cour Morliale compose d oui ciers hatiens, pour dlit dons ses tondions. Le prvenu a t condamn la dgradation et a une anne %  e travaux lorcs. — Vendredi dernier, au soir, sis . dix trs lgant dans les salons de Madame et Monsieur Garcia It'ata. 'MfMn Dominicain Po-' uU-Fnnee. — Das les milieux sportils, le, rad, par le Conseil de: I L. S. S.H.,s.;a rintgre 1 Union, sans condii"o'is. — Le Numro de Nol du Matin a t un gros succes.d'au tant plus que sa couverture qui reprsente Ste Thrse de l enfant Jsus concide avec la gio rif.ealion de la R.enl.eu.euse "Vierge, par une n hque.— don deS Saintet Pie XI qui se ra remise l'Eglise du SacreCœurdeTuigeau. pour son autel, ddi la magnifique Sainte. — C.esl chez Robelin que vous trouverez les dlii leusee i ig relies de la R** &*£!"• Giles Gauloises Maryiai^eK et du tabac de grande qua --•.ve.-.-vouscequecesKl'M em.ddesiugeQnnensQuflre jamais quand on a consomm l'excellent Ithum Barbancourt Avant de faire votre choix, allez chez John Woolley voir ses lampes Titus. LU FTE OE NOL -0— Idal rhum 30 ALIX ROY annes le succs, Il y a Vingt-cinq ans — o— LE MA ris. 27 Dcembre 1907 PUCE SAINTE-ANNE Jouets! Jouets! Jouets Aux Cent Mille Articles LES PLUS BEAJX ET A MEILLEUR mm Brilante journe hier a l'occasion de l'inauguration du Kiosque de la Place SuinteAnne, rig par les soins de | l'administration communale. } A l'issue de la crmonie religieuse, on se rendit dans l'lgant et gracieux difice I Enfin, les jouets des Cent Mille Articles sont arrivs Passe/ les voir. Ce sont, comme d'habitude, les plus beaux de la place. Ne remettez pas! LORSQUE l'incendie se dclare, il est trop tard pour viter la perte des documents importants dposs sous clef dans un tiroir votre bureau ou dans votre demeure. Remplacer ces documents coterait cher et serait peut-tre impossible. Mais il vous cotera trs peu pour les protger. Ne remettez pas demain la location d'un Coffret de Sret de crainte qu'il ne soit trop tard. Pour deux sous par jour, vous achetez la protection. T'itM*ou O'iRjnon. Actions Dixjunwnu Police d'Auur.nce Pipitri 4c Fanille La rameuse Nuit a t clbre la Capitale avec son dcor habituel (le messes, de hais, de rveillons. La force des vieux geste demeure audessus de la cruaut des temps. Les glises, aussi bien que les lieux de plaisir, regorgeaient de monde. Mais au fond des rflexes de dvotion et de plaisir, on percevait chez chacun un dsir d'vasion, d'oubli. Les joies oui fusaient dans la belle nuit glaciale taient comme l'alibi des angoisses secrtes. Pre Nol, dfaut de brillants crdeaux, nous auia apport quand mme un peu d'esprance sans laquelle la vie s'arrterait Un mot d'enfant dont le cœur a crev, illustra la Nol de cette anne. Comme au malin le gosse s'en allait, une clart aux yeux, prendre ses souliers dposs la veille, prs d'une cuisine lectrique, avec l'esprance que le Bonhomme y dposerait des cadeaux,el qu'il ue les Irouvl point, il scria : Maman, Pre Nol ,i vol mes souliers! MLLES HE COURSE —0 — Le'Comit des Courses du Polo et Jockey Club a approuv le programme des Courses (iui doivent avoir lieu le2janvier 1933, l'occasion'-de la Fte de l'indpendance d'Hai* "il est noter que la 1re Course doit commencer a 1 heure 30 p. m. et la /.-mr doit Unir heures p. m. Les poids figurant dans ce programme sont ceux que les Unies doivent porter; mais fcs Jockeys qui non! pas per du leU r allocation de I.K, ue 5 livres, pensent la rclamer BU moment o ils vont se ftdrc peser P our la H,rsi PM2J La Banque Royale du Canada .'auirc soir le pobuto sVst amns en mangeant, en chantant, eu buvant... .!<• nie suis ml lui. en bon dmocrate q ue je suia, Ce qui m'a valu la joie franche l'un bul de ce succulent bouillon populaire qui me f..t servi au Porl Si Clair. C'tait ragotant, bien assaisonn. Un fort gol de citron si un haut gol le piment, l'n consomm parfaitement national, sinon nalionalisle. Ma H tiaiaclion ne s'est pas arrle parla. J'ai visit d'autrej cantines o l'on n'a pas su ce qne j'avais trouv avant... l'ai tout on m'a servi du RHUM SAhTHE CACHET DOB qui marche avec le bouillon proltaire. COMMISSION GARDENIA FOOD C 4?. NARMINE STRBET Niw-YouV II b.A. EM votre disposition o i n'importe quel ar icle me vous d ; rez des Hais Unis, mnyenmnt commission. — Ecrire pour rpns.'i[',nemen ,c Caisse d'Epargne Populaire Si vous ne voulez pris tre pris au doourvu qunnd la bise sera venue, ne sovez pis Cigale ; soyez bourmi. r*r nez pour cela le carmin '' In Caisse d Epargne Populaire: 332; rue des Csars, variez l, contre un joli livret, ce qae vous avez dans votre pocha, si modique qu'il *o1i tnAntf un simple nickel ; — renouvelez ce ges'e chaque seimine ou chaque mois ; et au bout de l'anne, vous aurez toutes prles vos trennes et celles des vtres. Et mme. BU li< n de rona er brut ilemenl la 'a de, vins pourrez lui len In Ifl main en Fourmi l'> < nue m sricordieuse. parce que la auvre n'a qu'un lo-l, qui est s n excuse : c'est l'ignorer la Caisse l'Epargne Poli I iie. .ot'i|) reni place de nombreux p ri a ns cl marraines et quel lues membres du clerg. Mgr Beaug, cure de Sainte Anne. dans une courte allocution rappela les immenses services rendus la population par le Conseil Communal cl les nombreux embellissements grce auxquels Port-auPrince prend peu peu l'aspecl d'une vrilnble capitale. Le } Magistral communal, Mr Sl^ nio Vincent, rpondit e i terr mes choisis cl graves. De sa belle VOix sympathique il persuasive, il dit tous les efforts qu'il u fallu dpenser pour arriver quelques rsultats, la bonne volont du conseil, la misre des ressources communales. Il raille la loin| mente des haines d'adversai i res dcides nier l'vidi lice / mme el rend un public hoin mage ;i Mr Huneck, cet < tranger honnte el srieux qui ;i toujours eu le respeel de la nationalit haltienue el qui mil son crdit BU service de la ville, Mi" Louis Roy, ingnieur, rhef des services techniques communaux. Il remet cie lis marraines qui n'ont pus hsit venir contribuer par h >iis sourires el li ura grce* au succs de la fle. Applaudissements.qi c> fructueuse au profit des pauvres de I Hospice St Vincent de Paul, promenadesel v sites aux comptoirs tenus par les Zlatrices. Dana la soire celui une ferie I):ms la coquette construction qui se dresse sur la Place Sle Aime, ;iv;tienl pris pliee les musiciens du Palais sons la direction d'Occide Jeanly L'ardulecture denteledu Kiosque souriail sons les clarts douces 1 1 blanches des lampes lectriques de la Compagnie Hatienne el des globes lineeliints des lampes :i alcool Sur toutes les marches le I Eglise Sle Anne uvaienl pris place les habitants de ce quarder subitement joyeux. El les joies populaires n'avaient plus de homes, et la musique excutait ses airs les plus choisis, el les pglitS bars dresss i v. i et l ne dsemplissaient pas..c.e fut vraiment une bellejour. ne. ENO AIDE LA SANTE En prenant du ENO'S "Fruit Sait" une ou deux fols par jour, vous vous assurez un systme interne propre, de la vigueur physique et mentale. Rappelez-vous toutefois que seul ENO donne les rsultats d'ENO. Achetez-en une bouteille aujourd'hui. Refusez les substituts. ENO'S FRUIT SAIT Une bonne aubaine F. JEAN CLAUDE Ebnistre-Tourneur Rue Pave ^ en lace Hirch Se Lemke ) 011 re l'ocosion de la fin de l'anne ceux qui voudraient renouveler leur mo bilier des meubles de chambre coucher, de salon.des pices de salle mander en aca|0u des prix exceptionnel?.Meubles de sa fabrication et tout acheteur partir d une valeur de (ides T>0, il s ta otlert un objet utile fait en gaac. %  *r ... UOl (///c. nonobstant la iurel des temps, la Nol a apport aux plus humbies foyers un peu d'animation dfaut de joie. Grce 00 Pi'~ sideid Vincent, les gueut rveillonnrent comme d> s princes el gr icc la Commute, les gossts ncessiteux ne mun(jucreid ni de jouets, ni de gteaux Ce sourire du panure nous sera. Messieurs, certainement rembourse. .. (/ n// d /" Saline te premier dput de Port-auPrince tpii rveillonnait en loule simplicit avec ses lecteurs, l'.n vrit.je vous le dis, Diougan, vous serez rlu, car vous savez vous // prendre. • • ... a vu au rlais National samedi soir une cinquantaine le Pupilles de St Joseph (iui entouraient un arbre de Nol, offert pai\Mademoiselle Rzia Vincent. Ce fut une pelile fle de famille Unit i fait russie, el qui fui l'occasion d'un obligeant accroc et la I >i. l'.n effet, le Prsident de In Rpublique organisa sance tenante une loterie en faveur des petites orphelines cl si invraisemblable 0" •• !'. rn Kœnigsmark En en'ier. Entre : 0,50 ; Balcon : t,0Q ,N



PAGE 1

PAT. a LE M\ R %  hanconrl Dont la renomme est universelle a gard s* premire place Demandez nartout : UN BARBANCOURT Dpt : Roe.des Csars] wm i fit PERJEZ PAS LA PUISSANCE Par la'brisure du Ple. 1.— |La pointe en mlai proti Jcontra le reuflement ou la brisure du ple. 2.— Plus.de, lumire. 3.— Plus longue dure. 4.— Kconomie rel if. 5.— Trads exclusifs. Mil" AL FAS DE CIRE 'Cl H( l.l ROI OE IVEREAD* l •'..•VŒWtf •• %  •...-. j En i>enle partout EVEREADY TAf, MARK LAMPES <& BA I I l.itn s — ellrs durent longtemps Patentes) dnni le monde entier, 91 BIBLIOGRAPHIE Vie Sportive | o—.. /. i fin ,l'un' diffrend — ( is sommes en mesure d'affirmer iqiie le Crand %  Conseil li, ... "de ioger en dernii ; irl toutes li s radiations de clabs on de t spo tsi prononces par le Consi il de l'Union" saisi du difli, il S H. Violette, s'i prononc en faueui de la n i, grution du (.////.-(-> le dcision tait honneui au an i Conseili uoi n dique I bien li i. u alnn gatioD, ute, tii n un intrans en c circonsta prouve d'u cbeva teres |ue. Compliments. I N'e Michel,poursuivant in las-; ble nenl sis inti cm es Historiques, vienl publier un nouveau vol u ri Arru m U du Gnral l'ai rc hicolas Geffrard la l'n i e >/ ftaiti. Cel ouvrage est un iecil il vi m.ous qui ont abo la i hute de Soulouque el de son empire et au ni de puh |ue avi ( I 1 I a la pisi Il i • • pn i % %  u Le deux Util • i faces de l'auteur adn son (il GPIU di I\t us remeiiions \l A toi ne M ichel de l'envoi gra cieux ii son livre et DOUS en pu-i uns occasion poui h i %  dresser u s ton pliments m quels il • %  du il i our n •Sort lou ib!e ( d( s i e i • • On li nuvt ra l'i u\ rage au prix de cinq gourdes i \ Armes de Paris" el la phar "nai ie OU Dr I lix I \oiu u. %  Non: i i ( ; ch in pion D iii d r o n t p a r I ncera efectP jan\ ier pro 11 !.. .\ i . .1 Ecole Wli tilairi Melo i Oiymp ii sous i SUidium 1 II est bruit qui M Ch i i i live. A l>i %  l Le monde foarioge — En l'I glisc M< tropi In. .me seia i ui le jt i . i i 5 ianvu r 1933, b bi nus au soir, je mariage de Mille Denitc de Malleis lle di ;. le Charge d'Aflaiies d'iulit et de tome Arthur < ; < Mai in, avec S' .haut llu Casai i.i L\ IUS pieseutons uos MU tita \iin\ de boi I iui au disln gi c coi | le. .'i Je lil.int h. u r \ SOUl.' D pu II Globules'Rbaud Bs'i> ,,: Ef.ae) OLYNOS • n N v A PAS DE MEII II nu: PROTECTION POUR LA SANTL Ql E LA PROPRETE Dl I 11 I, BUOY ANTISEI TIQUE. LIFEBUOY UN Dl I \m Pi OS et du CeLt.t, Port-au-i i raauMMHMK' m INMWWIKr. Le bien-cire idal : de"4//", i'.au de Col Dan lion sur I : I. I.i II et I chasse fa et sou i, e laisse in • frai h iur %  D'au!; produits de bea il s "47h : 471V9osca 1. 'aristocratique et durableparfam "r//" ,' • > fait (!•• toutes ici crr„:ion •a" des produit i de I Mit l'rmploi et un indioe de bon got. "47//" Matt-Creme Trftd'La "4711" Vani .liing •-. DU m i S von t' • Bain et Savcn Crme l'Eau de Cologne Pai [; itement doux et r iblement frais; d* I a iment parfums par la "4711" Vritable Eau de Cologne. La vritable farine d'Hati est r vente dans tontes les Epici ries, en sachets de ci' q el de dix centimes or. An Bon March, chez Vlr Mr A. Boit. A la Maison Verte ( rue Pave) Chez Laurence.!u,Emmanuel Lajoie. Joseph Cassagnol au pont St'ieraud, — Simon Vieux, Gr-md'Hue. Avec cette lcule on russit facilement faire les meilleures bouillies.galeanx, crmes a |a glace, etc. Pour obtenir une bonne crme.employez un litredeux tiers de lait pour un petit sachet de 0.05 centimes or, \ et procdez comme (pour la crme au chocolat PC'est aussi la meilleure i.ouriture des bbs et des esto macs de icats. Uslcnsiles de mnage Pour raison de dpart, les obji is suivants sont vendre: Un salon comprenant 3 pices en rotin. Une salle manger comprenant 10 pouces en noyer In frigidaire et un four neau lectric ( Gnral Electric) 1 ne ch mil) e coucher comprenant I pi 'esen noyer 1 • chambre coucher compienant 3 pices en acajou. Un burcau-sfcitaire en no\ ( ises, bibliothque, plats argenlei ie. S'adresser au Dr DANA, entre 1 et I heures p. m. rue 3, pics de favenue Bellevue. Un aperu Un pi t.t apei u d'articles que Ma so i Daccarett vous se 11 dont vous | oui • riez avoir bi soin |) .ur la fin d'anne : Costumes Palm Beacb pour hoin s 11 jeunes gei s-Gilets de il. nelle poui hommes,Camisoles p i i dames, Mi-b .s i u ur lletlea Has Sport L CHapeaU ChlG : our hommi s,l rava ea l.;ivalEL Angle des ruce Rpobiieaiae il SI llmion' N;iii)ii de coiffure auquel sont annexs un Pur et un Restaurant. Prix avantageux. lieu poui garonni is, i hane i oui Ql is, Un |o:i Bssorlimi I di i idaux en | (ht mises habilles plis el mille plis Pheinisi 'Anii\\'' blanc et cou leur. Chemisettes et cale i MIS en laine trs pais. Arti~ cls de mariage. Diadmes, couronnes, voiles, bouquets, g;iuts, ele, etc. M ISON Ai,(-AH i; FI' U, Pue Couibe Madame, Le chapeau feutre que nous venons de recevon n erits tre vu, car c'est le cha peau rellement chic, le dernier cri parisien, d e toutes les forme*, le tomes les couleurs et pour tous ges: daines.de %  moi selles et filiettes. Nos sacs main de couleurs modes sont galement beaux. M \l.su.\ IMCCAHETT 1727, hue Courbe. a-nii.i-* 1 -*-' %  i.;. M j-'-. I ..... u-.m, PeVifc Bien exiger la Marque dpose "'i7ll "sur Etiquett< > t?lcu-Or. A vendre 1 Attention AINSI QU'UN VIN RARE Par'ailemenl mlang ... SEC comme un vin e grand cru ... une saveur vraiment rare. ce Tel est rilcqoot SEC le Ginger-Mc pour ux qui recherchent le MEILLEUR en tout. Dlicieux ou seul ... et se mlangeant heureusement avec d'autres boissons. C\\GG^&O\ CYufo GINGE .LE SUPREME AGENTS (i)Woir k Lauria, I. 0. BOX L Porl iii-Fiiore Quand votre dentiste nettoie vos dents ... de quoi se sert-il ? Lorsque vous voyez votre dentiste (et vous devez le \i\\n: deux fois par tin ) qu'ulilise-l il pour nettoyer vos dents? Une poudre bieo entendu. Il suit par exprience que eesl le ilenliliiee qui nettoie siiureinent. Servez-vous rgulire me ni de CALOX et vous approcherez lu plus prs possible tl un nettoyage par un deutisle. Par son oxygne, CALOX TOOTH POVVDER bouillonne dans chaque crevasse de vos dents. Elle les lave d impurets Elle purifie la bouche entire et laisse vos dnis blanches el clatantes. Examinez soigneusement vos dents aujourdhui mme Si vous trouvez la lSf In,'"!" H '' l ,,olurcz vous la CALOX TOOTH POWUhtt. Les rsultais vous tonneront. CHAT'IT McKesson ARobbius.InC. Tu Cliff Slreet.New-York City. L'.S.A. Veoillec tn'envOTer, sans engagement, un chantillon gratuit, l'une iluie de qnii'/.i ionrs. de la (1ALOX TOOTH POWDER, Nom... Adresse... ^IN-PAHAMOUNT prsente : SAINT-GRANIER avec MARGUERITE MORENO dans : CHERIE" d'aprs la pice — "Corne ont of ihe kitchen" — C'est u„ Film Paramotmi tOO % parlant franais MARDI 27 DECEMBRE A 8:15 HEURES P. t Entre gale : G. 2.00, Loge s 3,00 l



PAGE 1

LE MATIN 27 Dcembre 1982 i •.( i. :i •^ —de. Nouvelles Lampes de 2 V 2 VOLTS Types 58.57, 56, 47, 82.— et La Duo-Diode G-4-SCOLUMBIA Sij" nyme de Suprmaiit modle G 123 Air Cell Battery Dure de la Batterie OOO heures Modle C 83 Radio 8 lampe; Superheterodyne Modle G 81 8* lampe Superheterodyne COLUMBIA Le Favori des Connaisseurs ^^^55 '*.+ ^^^^ !" LE FAIT EST INCONTESTABLE' li lin m Saillie C'est la quintessence des meilleures varits de cannes d'un vaste territoire runissant les meilleurs terroirs C'est ce qui fait son arme. GOUTEZ ET COMPAREZ' Doreur et argenteur > Se lient la disposition du Clerg de toute h Hpu, blique pour argenter ei dorer les vases sacrs, Saint-Sacrements, etc. S'adresser sa maison' (irand'ttue, 2034. prs de la Gare du Nord. Hpital Gnral llalirn Accidents 22 ans, Modle G 84 8 lampes Superhe terodyne 2 Hauts parleurs. Modle C-85 Ha cl io Phonographe 7 lamps Monte 833 1/3 et8 Tours conditions de iu nte avantageuses -Knecr's COLUMBIA Music HallKNEER'S GARAGE, 10 dcembre 1032 Marianne Gertin, Arcahaie; blessure piquante de l'index (hospitalise). Andr Michel, 13 ans, TUTI seau; tories contusions de la l9ce et blessure contuse de la lvre intrieure (hospitalis), i Nacius Nazaire, 10 ans, Fort St-C'air; contusion des lausses droites. Isabelle Germain, 20 ans, Bois de Schollz; blessure tranchante j de l'index droit. Joseph Azor, 19 ans. me de l'E&aljt; blessure tranchante du pouce gauche. lirio Vitiello, IN ans, Grand'Rue; Iraclure du poignet gauche. 17 dcembre 1032 Alielte Lespinasse, 21 ans, Grand'Hue; contusion de l'arcade sourcilire droite. Cilia Occiney, 34 ans, Foi 11 Jacques; contusion du dos du I pied gauche. J Lucie Delva, 27 ans, Place St-Louis; blessure contuse du! cuir chevelu. Lydia Vieux, 20 ans, Poste Marchand ; blessure piquante,' corps tranger du genou droit. Augustin Charles, 44 ans, quartier St-Joseph; blessure lontuse de la jambe droite. Gnia Luma.lS ans, Fauhour^ Salomon; blessure contuse du bl as droit, contusion du liane droiti Constant Jeannot, 33 ans, rue Tiremasse ; blessure contuse de la main gauche. Lameuie Pierre, 25 aus, bas Peu de Chose; contusion de la rgion de l'angle de l'omoplate droit. 1 Victorine Augustin, 1 an, B'/.oton; traumatisme du membre suprieur. Vincent Bellorl, 10 ans, rue Hunion; blessure la lgion occipitale. Miracia Calice, 0 ans. Poste Maichand; brlure de la rgion dorsale du pied droit. Barthlmy Richard, 52 ans, Pout Bouge; contusien du brai gauche et de l'hmithorax gau• che. | Tmia Pierre, 32 ans, Grand Bue; contusion du Iront cuir chevelu, hmatome. lucette Dsir, 40 ans, Grand* Bue; blessure confuse de la lvre intrieure (hospitalise). Ferrelia Fer ; 24 ans, rue Tirremasse; blessure abdominale par arme teu ( hospitalise ). \ Dorival Donsm, 34 ans, Lalue; ecchymose de la paupire ganche. 10 dcembre 1082 Mr Labissire, 20 ans, Poste Marchand; blessure contuse de la main gauche. Mai H. eue M-Pierre, 26 ans, 1 quartier St-Joseph; blessure du pouce gaurhe. Lucia Innocent, 13 ans, BelAir; blessure contuse rgion paritale gauche. Lon Darius, 43 ans, Bel Air, I brlure 1er degr la tte, i Civilus Sgur,25 ans, Bizoton; [blessure tranchante de la lvre Les avantages qu'offre la Cuisine lectrique HOTPOINT • sont maintenant cannas de tout le monde. Pour vous en convaincre, visitez notre salle d'exposition. Compagnie dEclaiagc Electriaue. Papier blanc Kawas Cigarettes Papier noir Avion On PEUT labiiquer dea C'garetlee rellement bonnes avec du tabac du Pays I Si NOUS il y croyei pas, fumez les Cigarettes KAWAS et vous en serez convaincu. En ces temps difficiles chaque artisan, chaque mnagre et chaque enfant devraient prendre rgulirement la SCOTT'S EMISSION. Cratrice de force qui maintient la vitalit, assure une bonne sant et vous sauve des maladies coteuses. Quand il faut conomiser, il vaut mieux acheter une seule bouteille de SCOTT'S EMULSION, dont la qualit est reconnue, que deux bouteilles d'imitations prix moindre, qui ne sauraient avoir la mme valeur renforante, nutritive et protectrice que l'authentique SCOTT'S EMULSION d'huile d oie do morue norvfinn Riche en ViUminn A et D A^mUwmm HAROLD F.RiTCiiiE fc CO..IM. Ml-nA.r .. HiliHt.NL-Y..tk, K U .l'A. IMBBJBBBJBSMBBSBBBBBSBS1SB Bagett fcagle, 8 ans, J'ort-aul'rmce; Iraclure de l'avant-bras droit, Silta Sylvestre, 10 aus, rue de la Glacire; blessure tranchante rg on lessire, du dos pied droit. Sslvia Godn, 1H ans, i ne Pave; piqre au mdius de la main droite. Juliec Toussaint, .">N ans, rue Magasin de l'Etal; luxation de i paule gauche. Mrilub Brutus,.")7 ans, Ilasco; Mi sure contuse de l'index gauche. i.rnest Boy, 14 ans, me o'Knneiy; Iraclure du inexil';, is intei.eur droit. Cajuitie \nloine, 30 ans, Bizo ; coulukion de la cuisse gauche. I) eudonn Jean, 27 ans.qua.•liei St-Joseph; blessure contuse di arcade sourcilire droite. Minuscule Pierre, M an, rue %  icaine; blessure contusa di la rgion occipitale gauche. I.nus Calixte, Portail Sl-Josepu ; blessure contuse lgre rg


PAGE 1

I Mardi 27 Dcembre 1932 Le naiin 4 PAGES Port-au-Prince Tlphone : 2242 Avis Le public apprendra, avrc plaisir, que Mr. Robert A. .luhv lait paratre ncessam ment, ce mois-ci, le [asilcolt No 7, de ses tudes en agriculture tropicale, sur la demande de nombreux amis et correspondants, tant de la Capitale que de la Province, qui ont lu et apprci les articles qu'il publie depuis quelque temps dans HatiJournal . Ce fascicule renferma les chapitres 17, 18,19 et 20 qui traitent de la cultuie et de la prparation commerciale, pour l'exportation, de la Figne-Banane, de l'Orange, du i itron et de l'Ananas. Que ceux qui veuUnl s'en procurer no exemplaire.dont le nombre est forcment res tttint, s'empressent de faire parvenir leurs nom, adresse t souscription de 2 gour* ( es, soit en personne ou par voie postale recommande. J ;> la Bibliothque Moderne • La Liseuse,au No-035,rue J);iuts|)eslouches, rVrt-au* j rinc Chez Bailey Lykes Brothers SS C Inc Texas --Hati — %  anto-Oouilii j Porto Bco Le seul service bebdoma laire et rgulier a passagers et fret entre les ports du Golfe du Texas directement avec Port-aii-Priuce, Haiti. Pour la rception rapide et le maniement habile de vos importations, servez vous to rjours des navires te 'a LYKE UNE. Les prochaine arrives a Port-au-Prince sont: Steamer Almeria Lykes Steamer Genevive Lykes > Steamer Tille Lykes Steamer Ma-garet Lykes Bureau: Rue du Magasin de l h,tai. 16 dcembre 1932 23 dcembre 1932 30 dcembre 1932 3 janvier 1983 Hoite Postale b GrandeBaissc AVIS AU COMMERCE I %  %  %  '' eamship Line a l'avantage HVi ci r les dparts suivants de New-York po ir port au-Prince Haiti, directement chaque mardi, excepts le steamer Auconi qui laissera le 21 dcembre, et a rf**r< l'ort-auPrioce le lundi 26dcembre 1932 et le t Guayaquil qui laissera le mercredi 28 dcembre 1932, et arrivera Portau-Prince le IS i nvier 1933. Tous les s'eamera sont pourvus de chambre frigorifique, Dparts de hew )ork. Arrivages Port au-y rince. Steamer (Buanavi ntur i le 13 de'-, le 19 dc. Steamer Arcon i '^ 21 dcembre le 20 dc, Steamer Guayaquil le 28 dc. le .'} janvier 1933 jasli. C VA\ HKH) i£.ent Gnral Avise les consommaleu rs deson LAll ou il a rduit ses prix comme suil : LAIT CONDENSA SUCRE CAISSE DE *8.14 OZ OR 8,25 LAIT CONDENSE SUCRE DE ? 3 • 910 LAIT EVAPORE %  IDE & 5.00 LAIT EVAf UHL %  DE HB.ll F. DETAIL DFTJH DETAIL DfTSIL OP 0,11 CENTIMES 0,01 0,11 0 07 I I KSBBhSHS pr les .tic V l'-enient pour i*-. i if -ri Rappelez vous qiie le Ll I ONDENSE, I.V OHEel en meilleur, le plus pur et le os riche e %  une II esi reconini M -.-s I, mmis aux bbs et n ii.al.--U'* .1 est enpl \ places et laudes, et les *i Is trouvre/, dePOIS SONS FRAIS de <> heure* du niidill 5 heures de I aprs 6 midi. J'oisson nature, 50 centime la livre. nettoy: BOcts. la liv Colombiau Steamship Company Inc, (Lit/ni' Cobinbien n < ) Tlphoi e Nu '323 \ .o vapeur Col >mbla > \>>v !i de retour d s port-i idnmbiens, Cristohnl, C. Z. i t Kl niJIon est itlii n d ri :i Mit an-Prince le judi 29 I) remhre 19?2, en mute le n t'ine jour jour M w York, I ••fnant Il et et paSi ; • %  Tort au-l'rince. le 2(5 Dtembre J932. Wm. E BMP. 'gent. ASSUREZ-VOUS la General Accident Pire & Lite Assurance Corporation Ltd. de Pcrlh ( Scotland ) Car la GENERAL est une des plus puissantes et des plus vastes organisation !e ee genre, le so'eil ue se couche jamais sur son champ d'action qui embrasse le i onde ses Polices outre incendie couvreur aussi les dgts occasionnai par la fonder Ses polices pour Automobiles couvrent vols, incendie, malveillance, dommage? cause autrui dans sa per&onne ou dans ses bieus. Ses Polices Maritimes mises par ses branches d'Europe sont payables en Hati Ses Polices emue accidents sont valables dans 1 univers entier. Tous les vova. gurs devraient donc prend 1 .,li p iliis >I/M. uoilb N'OUBLIEZ PAS DE FIE ON PETIT TOUR A TERRACE-GARDEN Chez W. KAHL Peiionville 1.600 pif ls d' l lit de L'tiMir client le plus rais c!( ec virons de Porl-ar P ince. Seulement 15 zni utes (.'auto sur un*, excellete ;oule asphalte Vues m< rveideuses de la ville et lu port. Boissons de mules espce?. prendre la prcaution de se munir d'une police contre accid< nts rs, lu punie auuuelle n'tant que de 1/2 / 0 soit 20 dollars V ( Veuve F. BERMINGHAM, Aux Caves SO 'S CENTS Agent (lnral nonr HaHi r'crtan-Pnnce. IG. HIT G IEAN WANCHET Jrroi Vrrangrnietrs particulier! pour les pensions de ionsemaine ou dp mois. Votre premire visite V a L'HOTEL ANSONIA bon t geAiiiiiiisiitiii Line Nous donnera raiso , confirmera votre ment, justifiera la confiance ue vnui nous aurez accorde en nous garantissant votre appr able natronage l'Hte le plus slect de I ri-au-Prince. Nous vous suggrons d'arrter votie chambre d'av nce Xtw Orlans, Mobile."" Porl-ac-Prlnce StoDomingo Puerto Cabello I.i Gnalra, Paramaribo l'arsinaril o Curaao New Orlans M bile AVIS AU Vestvangen Dalvangen COMMERCE dec. .*> t li t c. :o th de. 10 th dec. 1 I th (1< Ifi th riee. 18 th drr. 19 th riir. 53 rd riir. 28 th joi 1 si isr. 12 th \ %  9 th N*crdv8pg n dc. 2 M h dec. 26 th • 1er. 31 tli (an. I th j • (i lh jan. 8 th j; n ll'li n. 13 ih jan 1K ih jan. 18 h i i". 21 rd Vestvangen janv. 16 lh jan. 11 lh lan 21 st jan. 2 lh i m. il lh jtn. 29 tli ja i .".il ih te i 3 rd i b S 'b feb 23 lh teb *>th -'ec. 1 H, dvc. 16 lh dec 22 nd dec. 23 rd riec. 25 th dre 26 th jan. 3 -'I 5 I h jan. 11 th ].;>. 12 lh 13 lh 18 lh or.ivangen jan. 20 lh \>v. 27 lh leb. 2 nd hl). 3 rd t. h 5 I h lcb. 6 th Ni w-Oli ans Po-t. ui-Prir(e fa\ Ha.'ijen Pi"rto Plat i Pet.l (iove •in aye. J^ipel M. • ralbo 18 in 10 ib Po M tous les Dalvangenl leb. 1 th lcb. 6 th teb 11 th hb. l th le 17 III hb. 19 lh li I". :<) lh h h. ?1 h mai. 1 si m ir. 16 th nu r. 13 th leb. 1 I th lei 1(i th feb. 22 nd f h 23 rd teb. 24'h teb. 26 Ui mer. 1 al Vestvangen leb. 27 lh leb. 22 th m.ir. 4 th mar. lh nnr. f th opr. 7 th apr. 9 lh B r. 12 t A,de MATlJ cY C,Agents Gnraux PROGRS ONUVEAU RHTJM hOLVEAU Rhum diciux got exquis ALCOOL DtFIMi TOUTE CONCUBiiEICE Claiiin Vierge Chez N. NAZON CE QUI NA JAMAIS T FAIT CE 001 NE PEUT TRE DPASSE Kola Champagne F. SJOURN Prpar dans des conditions rigoureuses D'ASEPSIE i'rparation et Vente PHARMACIE F. SEJOURNE Angle des rues Rouxel du Centre^ % 



PAGE 1

..' %  • / ,-. *.s • UEUTHOEMPHIQUE souhaite une bonne heureuse anne ses clients, leur formule ses meilleurs voeux pour 1933.


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/07186
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Tuesday, December 27, 1932
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:07186

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
..'
.
/


,-.
*.s
UEUTHOEMPHIQUE
souhaite une bonne
heureuse anne ses clients,
leur formule ses meilleurs
voeux pour 1933.


Clment Magloire
DIRECTEUR "
1358. RUt AMERICAINE 1358
1ELEFH0NE N 2242
~*
Je souponne qu'il y
a souvent de l'illusion,
de la mode, du caprice
dans les jugements des
hommes.
VOLTAIRE
26 me ANNEE N 78.^3
Port-au-Prince (m \rrn
M AUDI 27 DECEMBRE I93r.
Nouvelles trangres
Par radio, 26 Dcembre
^FRANCE, Paris a let
Nol voil de brume. Toute
la ville tait plonge dans
l'obscurit. Le Nord de la
France resta couvert d'une
couche paisse de brouillard.
Mr cl Mme Albert Lebrun
avaient organis une petite
fte pour les enfants, IT'Iv-
le. une sance cinmatogni-
fique leur a t offerte. Des
jouets leur ont t distribus
aprs un lunch qui eut le
plus grand succs. Deux cents
enfants des deux sexes dsi-
gns par les maires et a com-
pagnes d'instituteurs et d'ins-
titutrices prenaient parla celle
fte. H n'taient nullement in-
timids. L'arbre de Nol tait
du plus ferique effet
- Le centenaire de Vau-
ban, marchal de France, a t
llc avec beaucoup d'clat.
Les admirateurs de celui nue
St.-Simon avait surnomm le
plus honnte homme de son
temps se proposent de lui le-
ver un monument Si.-Lger
rie Fourchettes en Rhne.
ANGLETERRE.- La crise
industrielle de Laucher srail
en voie de solution.
" ESPAGNE. Le ministre
des Allaites Etrangres d'Es-
pagne a approuv le plan
franais du Dsarmement. Il
a Lit des dclarations lavora
bls concernant les relations
de l'Espagne avec la France.
-- Le gouvernement espagnol
a ordonn la mise en libelle
provisoire de l'ancien pre-
mier ministre espagn il, le
gnral Branger.
- L'crivain communistebien
connu, Andr llill, ancien se-
crtaire le Trotsky, a t arr-
t hier. L'ordre d'arrestation
a t donn par les autorits
espagnoles.
Un violent incendie a
clat dans un grand maga-
sin de la Kembia. On value
les dgts l millons de pe-
setas. Les magasins construits
en 18K1 ont t compltement
dtruits. Le Prsident et les
autorits se sont rendus sur
l'emplacement du sinistre.
. ETATS-UNIS.- Mr Roose-
vell va avoir un entrelien
avec Mr Norlhman Dav, prin-
cipal d'gu amricain la
; confrence Du dsarmement
CHINE. -Un arrt minis-
triel a ordonn mx Etudiants
et Etudiantes de travailler
dans des locaux spars.
BELGIQUE. Un violent
sisme a t enregistr 'e ma-
tin 3 heures 45, I Observa-
toire de Xeulchtel.
ECHOS
a All I All Voulez-vous
appeler M.Fernand Rov?-C*esl
toi Fernand ? Ecoute Ces mes-
sie us ne veulent pas s en atti-
sa ..s prendre encore du Rhum
Ali* Roy. Sauve-moi en me tai-
sant avoir, mais immdiate-
ment, quelques bouteilles de La
Coule d Cr.
-Ces jolis abat-jour qui lont
1V1 mira lion gnrale et ces l-
o;i.tes poupes sortent de la
collection de Madame Magloire.
Tlphone : 22(57.
- Si vous voulez avoir de
dlicieuses lotions, d'exquises
essences, allez Aux Parpuns de
France o vous serez se1 vi a
souhait et bon march.
La reprsentation du dra-
me historique de Jean Brierre :
Le Calvaire , a t renvoye
sine die,- cause de certaines
dilticults inaltendues.
La rumeur circule quen
vut de la ratification de l'em-
prunt d'un million de dollars
obtenu par le Gouvernement
pour l'arrosage d une partie de
la plaine de l'Arl.hon.te, les
Chambres peuvent tre convo-
ques l'extraordinaire.
- Un jeune officier hatien
de la Garde d'Hati, qui nulilail
aux Caves, a t jug par une
Cour Morliale compose d oui
ciers hatiens, pour dlit dons
ses tondions. Le prvenu a t
condamn la dgradation et a
une anne e travaux lorcs.
Vendredi dernier, au soir,
sis . dix trs lgant dans les
salons de Madame et Monsieur
Garcia It'ata. 'MfMn Domini-
cain Po-' uU-Fnnee.
Da- s les milieux sportils,
le, rad, par le Conseil de: I L.
S. S.H.,s.;a rintgre 1 Union,
sans condii"o'is.
Le Numro de Nol du
Matin a t un gros succes.d'au
tant plus que sa couverture qui
reprsente Ste Thrse de l en-
fant Jsus concide avec la gio
rif.ealion de la R.enl.eu.euse
"Vierge, par une n hque. don
deS Saintet Pie XI qui se
ra remise l'Eglise du Sacre-
CurdeTuigeau. pour son au-
tel, ddi la magnifique Sainte.
C.esl chez Robelin que vous
trouverez les dlii leusee i ig
relies de la R** &*!"
Giles Gauloises Maryiai^eK
et du tabac de grande qua
--.ve.-.-vouscequecesKl'M
em.ddesiugeQnnensQuflre
jamais quand on a consomm
l'excellent Ithum Barbancourt
- Avant de faire votre choix,
allez chez John Woolley voir
ses lampes Titus.
LU FTE OE NOL
-0
Idal rhum
30
ALIX ROY
annes le succs,
Il y a
Vingt-cinq ans
o
Le Ma ris. 27 Dcembre 1907
PUCE SAINTE-ANNE
Jouets! Jouets! Jouets
Aux Cent Mille Articles
LES PLUS BEAJX ET A MEILLEUR mm '
Brilante journe hier a l'oc-
casion de l'inauguration du
Kiosque de la Place Suinte-
Anne, rig par les soins de
| l'administration communale.
} A l'issue de la crmonie
religieuse, on se rendit dans
l'lgant et gracieux difice
I
Enfin, les jouets des Cent Mille Articles sont arrivs
Passe/ les voir. Ce sont, comme d'habitude, les plus
beaux de la place.
Ne remettez pas!
LORSQUE l'incendie se dclare, il est trop tard
pour viter la perte des documents importants d-
poss sous clef dans un tiroir votre bureau ou
dans votre demeure.
Remplacer ces documents coterait cher et
serait peut-tre impossible. Mais il vous cotera
trs peu pour les protger.
Ne remettez pas demain la location d'un
Coffret de Sret de crainte qu'il ne soit trop tard.
Pour deux sous par jour, vous achetez la protection.
T'itM*ou O'iRjnon. Actions
Dixjunwnu Police d'Auur.nce
Pipitri 4c Fanille
La rameuse Nuit a t cl-
bre la Capitale avec son
dcor habituel (le messes, de
hais, de rveillons. La force
des vieux geste demeure au-
dessus de la cruaut des
temps. Les glises, aussi bien
que les lieux de plaisir, re-
gorgeaient de monde. Mais au
fond des rflexes de dvo-
tion et de plaisir, on perce-
vait chez chacun un dsir d'-
vasion, d'oubli. Les joies oui
fusaient dans la belle nuit gla-
ciale taient comme l'alibi
des angoisses secrtes.
Pre Nol, dfaut de bril-
lants crdeaux, nous auia ap-
port quand mme un peu
d'esprance sans laquelle la
vie s'arrterait
Un mot d'enfant dont le
cur a crev, illustra la Nol
de cette anne. Comme au
malin le gosse s'en allait, une
clart aux yeux, prendre ses
souliers dposs la veille, prs
d'une cuisine lectrique, avec
l'esprance que le Bonhom-
me y dposerait des cadeaux,-
el qu'il ue les Irouvl point,
il scria : Maman, Pre Nol
,i vol mes souliers!________
MLLES HE COURSE
0
Le'Comit des Courses du
Polo et Jockey Club a approu-
v le programme des Courses
(iui doivent avoir lieu le2jan-
vier 1933, l'occasion'-de la
Fte de l'indpendance d'Hai-
* "il est noter que la 1re
Course doit commencer a 1
heure 30 p. m. et la /.-mr doit
Unir heures p. m.
Les poids figurant dans ce
programme sont ceux que les
Unies doivent porter; mais
fcs Jockeys qui non! pas per
du leUr allocation de I.k,
ue5 livres, pensent la rcla-
mer BU moment o ils vont
se ftdrc peser Pour la "H,rsi
PM2J
La Banque Royale
du Canada
.'auirc soir le pobuto sVst amns
en mangeant, en chantant, eu bu-
vant... .!< nie suis ml lui. en bon
dmocrate q ue je suia, Ce qui m'a
valu la joie franche l'un bul de ce
succulent bouillon populaire qui me
f..t servi au Porl Si Clair. C'tait
ragotant, bien assaisonn. Un fort
gol de citron si un haut gol le pi-
ment, l'n consomm parfaitement
national, sinon nalionalisle. Ma H
tiaiaclion ne s'est pas arrle parla.
J'ai visit d'autrej cantines o l'on
n'a pas su ce qne j'avais trouv
avant... l'ai tout on m'a servi du
RHUM SAhTHE CACHET DOB
qui marche avec le bouillon prol-
taire.
COMMISSION
GARDENIA FOOD C
4?. Narmine StRbET
Niw-YouV II b.A.
EM votre disposition o i
n'importe quel ar icle me
vous d;rez des Hais Unis,
mnyenmnt commission.
Ecrire pour rpns.'i[',nemen,c.
Caisse d'Epargne
Populaire
Si vous ne voulez pris tre
pris au doourvu qunnd la
bise sera venue, ne sovez pis
Cigale ; soyez bourmi. r*r -
nez pour cela le carmin ''
In Caisse d Epargne Populaire:
332; rue des Csars, variez
l, contre un joli livret, ce
qae vous avez dans votre
pocha, si modique qu'il *o1i
tnAntf un simple nickel ;
renouvelez ce ges'e chaque
seimine ou chaque mois ;
et au bout de l'anne, vous
aurez toutes prles vos tren-
nes et celles des vtres.
Et mme. BU li< n de ron-
a er brut ilemenl la 'a de,
vins pourrez lui len In Ifl
main en Fourmi l'> < nue
m sricordieuse. parce que la
auvre n'a qu'un lo-l, qui
est s n excuse : c'est l'igno-
rer la Caisse l'Epargne Po-
li I iie.
.ot'i|) reni place de nombreux
p ri a ns cl marraines et quel
lues membres du clerg. Mgr
Beaug, cure de Sainte Anne.
dans une courte allocution
rappela les immenses servi-
ces rendus la population
par le Conseil Communal cl
les nombreux embellisse-
ments grce auxquels Port-au-
Prince prend peu peu l'aspecl
d'une vrilnble capitale. Le
} Magistral communal, Mr Sl-
^ nio Vincent, rpondit e i ter-
r mes choisis cl graves. De sa
belle VOix sympathique il
persuasive, il dit tous les ef-
forts qu'il u fallu dpenser
pour arriver quelques rsul-
tats, la bonne volont du con-
seil, la misre des ressources
- communales. Il raille la loin-
| mente des haines d'adversai
i res dcides nier l'vidi lice
/ mme el rend un public hoin
mage ;i Mr Huneck, cet < tran-
ger honnte el srieux qui ;i
toujours eu le respeel de la
nationalit haltienue el qui
mil son crdit BU service de
la ville, Mi" Louis Roy,
ingnieur, rhef des services
techniques communaux.
Il remet cie lis marraines qui
n'ont pus hsit venir contri-
buer par h >iis sourires el li ura
grce* au succs de la fle.
Applaudissements.qi c> fruc-
tueuse au profit des pauvres de
I Hospice St Vincent de Paul,
promenadesel v sites aux comp-
toirs tenus par les Zlatrices.
Dana la soire celui une fe-
rie I):ms la coquette construc-
tion qui se dresse sur la Place
Sle Aime, ;iv;tienl pris pliee les
musiciens du Palais sons la di-
rection d'Occide Jeanly L'ardu-
lecture denteledu Kiosque sou-
riail sons les clarts douces 11
blanches des lampes lectriques
de la Compagnie Hatienne el
des globes lineeliints des lam-
pes :i alcool Sur toutes les mar-
ches le I Eglise Sle Anne uvaienl
pris place les habitants de ce
quarder subitement joyeux. El
les joies populaires n'avaient
plus de homes, et la musique
excutait ses airs les plus choi-
sis, el les pglitS bars dresss i v.
i et l ne dsemplissaient pas..-
c.e fut vraiment une bellejour.
ne.
ENO AIDE LA SANTE
En prenant du ENO'S "Fruit Sait" une ou
deux fols par jour, vous vous assurez un
systme interne propre, de la vigueur
physique et mentale. Rappelez-vous
toutefois que seul ENO donne les
rsultats d'ENO. Achetez-en une
bouteille aujourd'hui. Refusez
les substituts.
ENO'S
FRUIT SAIT
Une bonne aubaine
F. JEAN CLAUDE
Ebnistre-Tourneur
Rue Pave ^ en lace Hirch
Se Lemke )
011 re l'ocosion de la fin
de l'anne ceux qui vou-
draient renouveler leur mo
bilier des meubles de cham-
bre coucher, de salon.des
pices de salle mander en
aca|0u des prix exception-
nel?.Meubles de sa fabrication
et tout acheteur partir
d une valeur de (ides T>0, il
s ta otlert un objet utile fait
en gaac.
*r
... UOl (///c. nonobstant la
iurel des temps, la Nol a
apport aux plus humbies
foyers un peu d'animation
dfaut de joie. Grce 00 Pi'~
sideid Vincent, les gueut r-
veillonnrent comme d> s prin-
ces el gr icc la Commute,
les gossts ncessiteux ne mun-
(jucreid ni de jouets, ni de
gteaux Ce sourire du panure
nous sera. Messieurs, certai-
nement rembourse.
*
.. (/ n// d /" Saline te pre-
mier dput de Port-au-
Prince tpii rveillonnait en
loule simplicit avec ses lec-
teurs, l'.n vrit.je vous le dis,
Diougan, vous serez rlu, car
vous savez vous // prendre.

... a vu au rlais National
samedi soir une cinquan-
taine le Pupilles de St Joseph
(iui entouraient un arbre de
Nol, offert pai\Mademoiselle
Rzia Vincent. Ce fut une
pelile fle de famille Unit i
fait russie, el qui fui l'occa-
sion d'un obligeant accroc et
la I >i. l'.n effet, le Prsident
de In Rpublique organisa s-
ance tenante une loterie en
faveur des petites orphelines
cl si invraisemblable vous paraisse. Ions les num-
ros gagnrent. Oui, mais Mr
Vincent s'tait-il muni (te
Il'autoi' is(dion]du Dpartement
de l'Intrieur et de la Pr-
fecture'.' Compliments. Made-
moiselle Resta !

i .,. voit que si aprs la pluie
vient le beau temps.par co lire
aprs Nol vient le mal uni
cheveux et la... gueule de bois..
C'est effrayant, te nombre de
(/eus une l'on pouvait voir
l'Htel de France,hier,buvant
du kola et de la limonade.

... voit (pie la Maison Ren
LAFONTANT a t litlra-
lemenl dpouille. < omme un
aibre de Nol, par ses man-
iai ux clients Quand mme, il
reste encore derrire ses vitri-
nes les plus magnifiques pou-
pes des Antilles, les plus
suaves crations de Coty et
bien d'autres jolies choses en-
C(UC.
.:
...voit (pie la Maison Alix Ri
offre celle anne un trs ori-
ginal souvenir ses clients.
C'est une toute minuscule bou-
teille de Coule d'or, fxis plus
encombrante qu'un d. et qui
GQnlip dfaut du prcieux
nectar, le plus ingnieux des
briquets. Le briquet Alix ROY
C'est la merveille dujour.
1ESD/ I
Pour teindre von o
tissus, auc .

I ..,.

PI I ,'.
, f .SULL^ '"? ^''ru-Paris t\
HAITIANA
CITTALDY
CE SOIR
I grand film
L'Occident
avr Lucien Dilate, Jaqn* 0-
Itltn. De Bagratide et Oeu lit
V 'V
1. ne : 0,50; Balcon : l/H
JEUDI
Le beau drame
Fdora
( pp Psrrv, Mohons Fv' % '
Entre'; 0,60 ; k-1"" : l"n
VBNDHFI'I
* n cnnrip proiudion de t>0"
!'. rn
Knigsmark
En en'ier.
Entre : 0,50 ; Balcon : t,0Q
,N


Pat. a
LE M\

R

hanconrl
Dont la renomme est universelle a gard s* premire place
Demandez nartout :
UN BARBANCOURT
Dpt : Roe.des Csars]
wm i
fit PERJEZ PAS LA PUISSANCE
Par la'brisure du Ple.
1. |La pointe en mlai proti
Jcontra le reuflement ou la
brisure du ple.
2. Plus.de,lumire.
3. Plus longue dure.
4. Kconomie rel if.
5. Trads exclusifs.
Mil" AL
FAS DE CIRE
" 'Cl H( l.l
ROI OE .
IVEREAD*
l '..VWtf
...-.......... j
En i>enle partout
EVEREADY
TAf, MARK
LAMPES <& BA I I l.itn s
ellrs durent longtemps
Patentes) dnni le monde entier,
91 '
BIBLIOGRAPHIE
Vie Sportive |

o..
/. i fin ,l'un' diffrend (
is sommes en mesure
d'affirmer iqiie le Crand
Conseil i h s Il nioii, et don! l'un d< B <>li- ,
... "de ioger en
dernii ; irl toutes li s ra-
diations de clabs on detspo ts-
i prononces par le Con-
si il de l'Union" saisi du difl-
i, il S H. Violette, s'i
prononc en faueui de la n
i, grution du (.////.-- (-> le
dcision tait honneui au
. an i Conseili uoi
n dique
I bien
li i.
u
alnn gatioD, ute,
tii n i irant des corn i v ion r-
i
lies i t qui ne | eu-
\ ,t aucui l'a
m iui -propre, le presl g< des
adversaires sol
U allis ird'hui. -
Mr Al pli-)! s
i l SSH, que m us
ci >
un intrans
en c circonsta
prouve d'u cbeva
teres |ue. Compliments.
I

N'e Michel,poursuivant in
las-; ble nenl sis inti
cm es Historiques, vienl
publier un nouveau vol u ri
Arru m U du Gnral l'ai rc
hicolas Geffrard la l'n
i e >/ ftaiti.
Cel ouvrage est un iecil il
vi m.ous qui ont abo
la i hute de Soulouque el
de son empire et au ni
de puh |ue avi ( I
1 I a la pisi Il i
pn i u Le deux Util i -
faces de l'auteur adn
son (il Gpiu di
I\t us remeiiions \l A
toi ne M ichel de l'envoi gra
cieux ii son livre et dous
en pu-i uns occasion poui h i
dresser u s ton pliments m
quels il ' du il i our n
Sort lou ib!e ( d( s i e i .

*
On li nuvt ra l'i u\ rage au
prix de cinq gourdes i \
Armes de Paris" el la phar
"nai ie OU Dr I lix I \oiu u.
-
Non: i i ( ;
ch in pion d ii-
i d r o n t p a r I
n-
cera efectP
jan\ ier pro 11
!.. .\ i . .1 ,
Ecole Wlitilairi Melo i
Oiymp ii -
sous
*
i
SUidium 1 II
est bruit qui M Ch i
i
i live. A l>i l
.


Le monde
foarioge En l'I glisc M<
tropi In..me seia i ui le jt i . i i
5 ianvu r 1933, b bi nus au
soir, je mariage de Mille
Denitc de Malleis lle di ;. .
le Charge d'Aflaiies d'iulit
et de tome Arthur <;< Mai in,
avec S' .haut llu Casai i.i
l\ ius pieseutons uos mu -
tita \iin\ de boi I iui au
disln gi c coi | le.

.'i Je
' lil.int h. u r
\ SOUl.' D pu II
Globules'Rbaud
Bs'i> ,,: E - / v
. I,
lu-, olombM i.*>f.ae)
!

OLYNOS

n n v a pas De MEII ii nu:
PROTECTION POUR LA SANTL
Ql E LA PROPRETE Dl I 11 I,
BUOY ANTISEI TIQUE.
LIFEBUOY
UN Dl I
\m
Pi os et du CeLt.t, Port-au-i i
raauMMHMK' m INMWWIKr.
Le bien-cire idal
: de"4//",
i'.au de
Col
Dan lion sur I
, : I. I.i ii
et I chasse fa
et sou i, e laisse in frai h iur

D'au!;
produits de bea il s "47h :
471V9osca
1.'aristocratique et du-
rableparfam "r//" ,' >
fait (! toutes ici crr:ion
a" des produit i de
I Mit l'rmploi et
un indioe de bon got.
"47//" Matt-Creme
Trftd'-
La "4711" Vani .liing
-. du m
i '
S von t' Bain et Savcn
Crme l'Eau de Cologne
Pai [; itement doux et
r iblement frais; d*
I a iment parfums
par la "4711" Vritable
Eau de Cologne.
La vritable farine d'Hati
est r vente dans tontes les
Epici ries, en sachets de ci' q
el de dix centimes or.
An Bon March, chez Vlr
Mr A. Boit.
A la Maison Verte ( rue
Pave) Chez Laurence.!u,Em-
manuel Lajoie.
Joseph Cassagnol au pont
St'ieraud, Simon Vieux,
Gr-md'Hue.
Avec cette lcule on russit
facilement faire les meil-
leures bouillies.galeanx, cr-
mes a |a glace, etc.
Pour obtenir une bonne
crme.employez un litredeux
tiers de lait pour un petit
sachet de 0.05 centimes or,
\ et procdez comme (pour la
crme au chocolat
PC'est aussi la meilleure i.ou-
riture des bbs et des esto
macs de icats.
Uslcnsiles de mnage
Pour raison de dpart, les
obji is suivants sont vendre:
Un salon comprenant 3 pi-
ces en rotin.
Une salle manger com-
prenant 10 pouces en noyer
In frigidaire et un four
neau lectric ( Gnral Elec-
tric)
1 ne ch mil) e coucher
comprenant I pi 'esen noyer
1 chambre coucher
compienant 3 pices en aca-
jou.
Un burcau-sfcitaire en
no\
( ises, bibliothque, plats
argenlei ie.
S'adresser au Dr DANA,
entre 1 et I heures p. m. rue
3, pics de favenue Bellevue.
Un aperu
Un pi t.t apei u d'articles
que Ma so i Daccarett vous
se 11 dont vous | oui
riez avoir bi soin |) .ur la
fin d'anne :
Costumes Palm Beacb pour
hoin s 11 jeunes gei s-Gilets
de il. nelle poui hommes,Ca-
misoles p i i dames, Mi-b .s i ,
u ur lletlea Has Sport L CHapeaU ChlG
: our hommi s,l rava ea l.;ival-
EL
Angle des ruce Rpobiieaiae
il SI llmion'
N;iii)ii de coiffure auquel sont
annexs un Pur et un Restau-
rant.
Prix avantageux.
lieu poui garonni is, i ha-
ne i oui Ql is, Un
|o:i Bssorlimi I di i idaux
en | (ht mises habil-
les plis el mille plis Phe-
inisi 'Anii\\'' blanc et cou
leur. Chemisettes et cale
i mis en laine trs pais. Arti~
cls de mariage. Diadmes,
couronnes, voiles, bouquets,
g;iuts, ele, etc.
M ISON Ai,(-AH i; FI'
U, Pue Couibe
Madame,
Le chapeau feutre que nous
venons de recevon n erits
tre vu, car c'est le cha
peau rellement chic, le der-
nier cri parisien,de toutes les
forme*, le tomes les couleurs
et pour tous ges: daines.de
moi selles et filiettes.
Nos sacs main de couleurs
modes sont galement beaux.
M \l.su.\ IMCCAHETT
1727, hue Courbe.
a-nii.i-*1-*-' '
i.;.
M
_ !


j-'-. I ..... u-.m, PeVifc
Bien exiger la Marque dpose "'i7ll "sur Etiquett<> t?lcu-Or.
A vendre 1 Attention !

AINSI QU'UN VIN RARE
Par'ailemenl mlang ... SEC comme un
vin e grand cru ... une saveur vraiment
rare.
ce
Tel est rilcqoot SEC le Ginger-Mc pour
ux qui recherchent le MEILLEUR en tout.
Dlicieux ou seul ... et se mlangeant
heureusement avec d'autres boissons.
C\\gg^&o\ CYufo
GINGE .LE SUPREME
AGENTS
(i)Woir k Lauria, I. 0. BOX L Porl iii-Fiiore
Quand votre
dentiste nettoie
vos dents
... de quoi se sert-il ?
Lorsque vous voyez votre dentiste (et vous devez le
\i\\n: deux fois par tin ) qu'ulilise-l il pour nettoyer vos
dents? Une poudre bieo entendu. Il suit par exp-
rience que eesl le ilenliliiee qui nettoie siiureinent.
Servez-vous rgulire me ni de CALOX et vous appro-
cherez lu plus prs possible tl un nettoyage par un
deutisle. Par son oxygne, CALOX TOOTH POVVDER
bouillonne dans chaque crevasse de vos dents. Elle les
lave d impurets Elle purifie la bouche entire et laisse
vos dnis blanches el clatantes. Examinez soigneuse-
ment vos dents aujourdhui mme Si vous trouvez la
lSf In,'"!"H'' l,,olurcz vous la CALOX TOOTH
POWUhtt. Les rsultais vous tonneront.
CHAT'IT McKesson ARobbius.InC.
Tu Cliff Slreet.New-York City. L'.S.A.
Veoillec tn'envOTer, sans engage-
ment, un chantillon gratuit, l'une
iluie de qnii'/.i ionrs. de la (1ALOX
TOOTH POWDER,
Nom...
Adresse...
^IN-PAHAMOUNT
prsente :
SAINT-GRANIER
avec
MARGUERITE MORENO
dans :
CHERIE"
d'aprs la pice "Corne ont of ihe kitchen"
C'est u Film Paramotmi tOO % parlant franais
MARDI 27 DECEMBRE A 8:15 HEURES P. t
Entre gale : G. 2.00, Loge s 3,00
l



LE MATIN 27 Dcembre 1982
i .( i. :i
^ POUR 1933.
Les Derniers Perfeclionnemcnls
Automatic VOLUME CONTROL:
Circuit Superheterodyne
Automatic Sinchro-Silent Tuninq
100 o/ Aplimfication Pent<>de.
Nouvelles Lampes de 2 V2 VOLTS
Types 58.57, 56, 47, 82. et
La Duo-Diode G-4-S-
COLUMBIA
Sij" nyme
de Suprmaiit
modle G 123
Air Cell Battery
Dure de la Batterie
OOO heures
Modle C 83
Radio 8 lampe;
Superheterodyne
Modle G 81
8* lampe Superheterodyne
COLUMBIA
Le Favori
des Connaisseurs
^^^55 '*.+ ^^^^
LE FAIT EST INCONTESTABLE'
li lin m Saillie
C'est la quintessence des meilleures
varits de cannes d'un vaste territoire
runissant les meilleurs terroirs
C'est ce qui fait son arme.
GOUTEZ ET COMPAREZ'
Doreur et argenteur >
Se lient la disposition
du Clerg de toute h Hpu,
blique pour argenter ei dorer
les vases sacrs, Saint-Sacre-
ments, etc.
S'adresser sa maison- '
(irand'ttue, 2034. prs de la
Gare du Nord.
Hpital Gnral llalirn
Accidents
22 ans,
!
Modle G 84
8 lampes Superhe
terodyne
2 Hauts parleurs.
Modle C-85
Ha cl io Phonographe
7 lamps
Monte 833 1/3 et8 Tours
conditions de iu nte avantageuses
--Knecr's COLUMBIA Music Hall-
KNEER'S GARAGE,
10 dcembre 1032
Marianne Gertin,
Arcahaie; blessure piquante de
l'index (hospitalise).
Andr Michel, 13 ans, Tut-
I seau; tories contusions de la l9ce
et blessure contuse de la lvre
intrieure (hospitalis),
i Nacius Nazaire, 10 ans, Fort
St-C'air; contusion des lausses
droites.
Isabelle Germain, 20 ans, Bois
de Schollz; blessure tranchante j
de l'index droit.
Joseph Azor, 19 ans. me de
l'E&aljt; blessure tranchante du
pouce gauche.
lirio Vitiello, IN ans, Grand'-
Rue; Iraclure du poignet gauche.
17 dcembre 1032
Alielte Lespinasse, 21 ans,
Grand'Hue; contusion de l'ar-
cade sourcilire droite.
Cilia Occiney, 34 ans, Foi 11
Jacques; contusion du dos du I
pied gauche. J
Lucie Delva, 27 ans, Place
St-Louis; blessure contuse du!
cuir chevelu.
Lydia Vieux, 20 ans, Poste
Marchand ; blessure piquante,'
corps tranger du genou droit.
Augustin Charles, 44 ans,
quartier St-Joseph; blessure
lontuse de la jambe droite.
Gnia Luma.lS ans, Fauhour^
Salomon; blessure contuse du
bl as droit, contusion du liane
droiti
Constant Jeannot, 33 ans, rue
Tiremasse ; blessure contuse de
la main gauche.
Lameuie Pierre, 25 aus, bas
Peu de Chose; contusion de la
rgion de l'angle de l'omoplate
. droit.
1 Victorine Augustin, 1 an,
B'/.oton; traumatisme du mem-
bre suprieur.
Vincent Bellorl, 10 ans, rue
Hunion; blessure la lgion
occipitale.
Miracia Calice, 0 ans. Poste
Maichand; brlure de la rgion
dorsale du pied droit.
Barthlmy Richard, 52 ans,
Pout Bouge; contusien du brai
gauche et de l'hmithorax gau-
che.
| Tmia Pierre, 32 ans, Grand
' Bue; contusion du Iront cuir
chevelu, hmatome.
lucette Dsir, 40 ans, Grand* -
Bue; blessure confuse de la l-
vre intrieure (hospitalise).
Ferrelia Fer; 24 ans, rue Tir-
remasse; blessure abdominale
par arme teu ( hospitalise ). \
Dorival Donsm, 34 ans,
Lalue; ecchymose de la pau-
pire ganche.
10 dcembre 1082
Mr Labissire, 20 ans, Poste
Marchand; blessure contuse de
la main gauche.
Mai h.eue M-Pierre, 26 ans,
1 quartier St-Joseph; blessure du
pouce gaurhe.
Lucia Innocent, 13 ans, Bel-
Air; blessure contuse rgion
paritale gauche.
, Lon Darius, 43 ans, Bel Air,
I brlure 1er degr la tte,
i Civilus Sgur,25 ans, Bizoton;
[blessure tranchante de la lvre
Les avantages qu'offre la
Cuisine lectrique
* HOTPOINT
sont maintenant cannas de
tout le monde.
Pour vous en convaincre,
visitez notre salle d'expo-
sition.
Compagnie dEclaiagc
Electriaue.
Papier blanc
Kawas
Cigarettes
Papier noir
Avion
On PEUT labiiquer dea C'garetlee
rellement bonnes avec du tabac
du Pays I
Si nous il y croyei pas, fumez les
Cigarettes KaWaS et vous en serez
convaincu.
En ces temps difficiles
chaque artisan, chaque
mnagre et chaque enfant
devraient prendre rgulire-
ment la SCOTT'S EMIS-
SION. Cratrice de force
qui maintient la vitalit,
assure une bonne sant et
vous sauve des maladies
coteuses.
Quand il faut conomiser,
il vaut mieux acheter une
seule bouteille de SCOTT'S
EMULSION, dont la qualit
est reconnue, que deux
bouteilles d'imitations
prix moindre, qui ne sau-
raient avoir la mme valeur
renforante, nutritive et pro-
tectrice que l'authentique
SCOTT'S
EMULSION
d'huile d oie do morue norvfinn
Riche en ViUminn A et D
A^mUwmm HAROLD F.RiTCiiiE fc co..Im.
Ml-nA.r .. HiliHt.NL-Y..tk,K. U .l'A.
IMBBJBBBJBSMBBSBBBBBSBS1SB
Bagett fcagle, 8 ans, J'ort-au-
l'rmce; Iraclure de l'avant-bras
droit,
Silta Sylvestre, 10 aus, rue de
la Glacire; blessure tranchante
rg on lessire, du dos pied
droit.
Sslvia Godn, 1H ans, i ne
Pave; piqre au mdius de la
main droite.
Juliec Toussaint, .">N ans, rue
Magasin de l'Etal; luxation de
i paule gauche.
Mrilub Brutus,.")7 ans, Ilasco;
Mi sure contuse de l'index gau-
che.
i.rnest Boy, 14 ans, me o'Kn-
neiy; Iraclure du inexil';, is in-
tei.eur droit.
Cajuitie \nloine, 30 ans, Bizo
; coulukion de la cuisse gau-
che.
I) eudonn Jean, 27 ans.qua.-
liei St-Joseph; blessure contuse
d- i arcade sourcilire droite.
Minuscule Pierre, M an, rue
icaine; blessure contusa
di la rgion occipitale gauche.
I.nus Calixte, Portail Sl-Jo-
sepu ; blessure contuse lgre
rg Kuger Cadet, 10 ans, rne
Hunion; blessure contuse au
bord cubital de main gauche.
Ermite Hogarlh 2U ans. rue
St Martin, erupobonnetneut,
(hospitalise).
i Assurez v us la gnral Ac-
cident K;re & Lite Assurance
Corporation Ltd. de r-erth { Scot
llaod, j
j. '
il


I
Mardi
27 Dcembre 1932
Le naiin
4 PAGES
Port-au-Prince
Tlphone : 2242
A-
vis
Le public apprendra, avrc
plaisir, que Mr. Robert A.
.luhv lait paratre ncessam
ment, ce mois-ci, le [asilcolt
No 7, de ses tudes en agri-
culture tropicale, sur la
demande de nombreux amis
et correspondants, tant de la
Capitale que de la Province,
qui ont lu et apprci les
articles qu'il publie depuis
quelque temps dans Hati-
Journal .
Ce fascicule renferma les
chapitres 17, 18,19 et 20 qui
traitent de la cultuie et de
la prparation commerciale,
pour l'exportation, de la Fi-
gne-Banane, de l'Orange, du
i itron et de l'Ananas.
Que ceux qui veuUnl s'en
procurer no exemplaire.dont
le nombre est forcment res
tttint, s'empressent de faire
parvenir leurs nom, adresse
. t souscription de 2 gour*
( es, soit en personne ou par
voie postale recommande. J
;> la Bibliothque Moderne
La Liseuse,au No-035,rue
J);iuts|)eslouches, rVrt-au*
j rinc .
Chez Bailey
Lykes Brothers SS C Inc
Texas --Hati anto-Oouilii j Porto Bco
Le seul service bebdoma laire et rgulier a passagers et
fret entre les ports du Golfe du Texas directement avec
Port-aii-Priuce, Haiti.
Pour la rception rapide et le maniement habile de vos
importations, servez vous to rjours des navires te 'a LYKE
UNE.
Les prochaine arrives a Port-au-Prince sont:
Steamer Almeria Lykes
Steamer Genevive Lykes >
Steamer Tille Lykes
Steamer Ma-garet Lykes
Bureau: Rue du Magasin de l h,tai.
16 dcembre 1932
23 dcembre 1932
30 dcembre 1932
3 janvier 1983
Hoite Postale b
GrandeBaissc
AVIS AU COMMERCE
I ''' eamship Line a l'avantage HVi
ci r les dparts suivants de New-York po ir port au-Prince
Haiti, directement chaque mardi, excepts le steamer Au-
coni qui laissera le 21 dcembre, et a rf**r< l'ort-au-
Prioce le lundi 26dcembre 1932 et le t Guayaquil qui
laissera le mercredi 28 dcembre 1932, et arrivera Port-
au-Prince le IS i nvier 1933. Tous les s'eamera sont pour-
vus de chambre frigorifique,
Dparts de hew )ork. Arrivages Port au-y rince.
Steamer (Buanavi ntur i le 13 de'-, le 19 dc.
Steamer Arcon i '^ 21 dcembre le 20 dc,
Steamer Guayaquil le 28 dc. le .'} janvier 1933
jasli. C VA\ HKH)
i.ent Gnral
Avise les consommaleu rs deson LAll
ou il a rduit ses prix comme suil :
LAIT CONDENSA SUCRE CAISSE DE *8.14 OZ OR 8,25
LAIT CONDENSE SUCRE DE ? 3 910
LAIT EVAPORE IDE & 5.00
LAIT EVAf UHL DE HB.ll F.
DETAIL
DFTJH
DETAIL
DfTSIL
OP
0,11 CENTIMES
0,01
0,11
0 07
I I KSBBhSHS
pr les .tic V
l'-enient pour i*-.
i if
-ri
Rappelez vous qiie le Ll I ONDENSE, I.V OHEel en '
meilleur, le plus pur et le os riche e une II esi reconini
m -.-s I, mmis aux bbs et n ii.al.--U'* .1 est enpl-\- -
places et laudes, et les *i Is En vente AL BOA MARCHE*
Et dans toutes les bonnes Epiceries tant
a Port-au-Prince aue dans ternies les
villes de la Province.
Grand Rue, 1313
Tlphone : 2383
VoiI> trouvre/, de- POIS ,
sons frais de <> heure* du
niidill 5 heures de I aprs6
midi.
J'oisson nature, 50 centime
la livre.
nettoy: BOcts. la liv
Colombiau
Steamship
Company Inc,
(Lit/ni' Cobinbienn< )
Tlphoi e Nu '323
\ .o vapeur Col >mbla >
\>>v !i de retour d s port--
i idnmbiens, Cristohnl, C. Z.
i t Kl niJIon est itlii n d ri :i
Mit an-Prince le j- udi 29
I) remhre 19?2, en mute le
n t'ine jour jour M w York,
Ifnant Il et et paSi ; ".
Tort au-l'rince. le 2(5 D-
tembre J932.
Wm. E BMP. 'gent.
ASSUREZ-VOUS
la
General Accident Pire & Lite
Assurance Corporation Ltd.
de Pcrlh ( Scotland )
Car la GENERAL est une des plus puissantes et des plus vastes organisation
!e ee genre, le so'eil ue se couche jamais sur son champ d'action qui embrasse le
i onde
ses Polices outre incendie couvreur aussi les dgts occasionnai par la fonder
Ses polices pour Automobiles couvrent vols, incendie, malveillance, dommage?
cause autrui dans sa per&onne ou dans ses bieus.
Ses Polices Maritimes mises par ses branches d'Europe sont payables en Hati
Ses Polices emue accidents sont valables dans 1 univers entier. Tous les vova.
gurs devraient donc prend
1 .,li p iliis >I/M. uoilb
N'OUBLIEZ PAS DE FIE ON PETIT TOUR A
TERRACE-GARDEN
Chez W. KAHL
Peiionville
1.600 pif ls d' l lit de L'tiMir client le plus rais c!( ec
virons de Porl-ar P ince.
Seulement 15 zni utes (.'auto sur un*, excellete ;oule
asphalte Vues m< rveideuses de la ville et lu port.
Boissons de mules espce?.
prendre la prcaution de se munir d'une police contre accid< nts
rs, lu punie auuuelle n'tant que de 1/2 /0 soit 20 dollars V. (
Veuve F. BERMINGHAM, Aux Caves
SO 'S CENTS
Agent (lnral nonr HaHi
r'crtan-Pnnce. IG. HIT G
IEaN WANCHET Jrroi
Vrrangrnietrs particulier! pour les pensions de ion-
semaine ou dp mois.
Votre premire visite
V
a
L'HOTEL ANSONIA
bon t ge-
Aiiiiiiisiitiii Line

Nous donnera raiso , confirmera votre
ment, justifiera la confiance ue vnui nous aurez accorde
en nous garantissant votre appr able natronage l'Hte
le plus slect de I ri-au-Prince.
Nous vous suggrons d'arrter votie chambre d'av nce
Xtw Orlans,
Mobile.""
Porl-ac-Prlnce
StoDomingo
Puerto Cabello
I.i Gnalra,
Paramaribo
l'arsinaril o
Curaao
New Orlans
M bile
AVIS AU
Vestvangen Dalvangen
COMMERCE
dec. .*> t li
t c. :o th
de. 10 th
dec. 1 I th
(1< Ifi th
riee. 18 th
drr. 19 th
riir. 53 rd
riir. 28 th
joi 1 si
isr. 12 th
\ 9 th
N*crdv8pg n
dc. 2 M h
dec. 26 th
1er. 31 tli
(an. I th
j (i lh
jan. 8 th
j; n ll'li
n. 13 ih
jan 1K ih
jan. 18 h
i i". 21 rd
Vestvangen
janv. 16 lh
jan. 11 lh
lan 21 st
jan. 2 lh
i m. il lh
jtn. 29 tli
ja i .".il ih
te i 3 rd
i b S 'b
feb 23 lh
teb *>th
-'ec. 1 H,
dvc. 16 lh
dec 22 nd
dec. 23 rd
riec. 25 th
dre 26 th
jan. 3 -'I
. 5 I h
jan. 11 th
].;>. 12 lh
13 lh
18 lh
or.ivangen
jan. 20 lh
\>v. 27 lh
leb. 2 nd
hl). 3 rd
t. h 5 I h
lcb. 6 th
Ni w-Oli ans
Po-t. ui-Prir(e
fa\ Ha.'ijen
Pi"rto Plat i
Pet.l (iove
in aye.
J^- ipel
M. ralbo 18 in 10 ib
Po m tous les
Dalvangenl
leb. 1 th
lcb. 6 th
teb 11 th
hb. l th
le 17 III
hb. 19 lh
li I". :<) lh
h h. ?1 h
mai. 1 si
m ir. 16 th
nu r. 13 th
leb. 1 I th
lei 1(i th
feb. 22 nd
f h 23 rd
teb. 24'h
teb. 26 Ui
mer. 1 al
Vestvangen
leb. 27 lh
leb. 22 th
m.ir. 4 th
mar. mar. 10 th
nar. 12 th
n ar. 13 th
mar. 17 th
u ar. il nd
ma'. 26 th
apr. ' rd
Nordvangen
mai'. 8 th
mar. 1) th
mar 16 th
mar. 17
mar 19
mar 20
mar. 2! th
Dalvangen
mar. 20 th
mar. 15 .th
mar. 25 th
mar. 29 th
mar. ll st
apr. 2 nd
apr.
apr.
apr.
apr.
3 rd
7 th
12 th
10 ili
lienii

apr. 21 lh
mar. 28 \h
mar. 30 th
apr. f> lh
nnr. f th
opr. 7 th
apr. 9 lh
b r. 12 t
A,de MATlJ cY C,Agents Gnraux
PROGRS ONUVEAU
RHTjM hOLVEAU
Rhum diciux got exquis
ALCOOL DtFIMi TOUTE CONCUBiiEICE
Claiiin Vierge
Chez N. NAZON
CE QUI NA JAMAIS T FAIT
CE 001 NE PEUT TRE DPASSE
Kola Champagne
F. SJOURN
Prpar dans des conditions rigoureuses
D'ASEPSIE
i'rparation et Vente
Pharmacie F. SEJOURNE
Angle des rues Rouxel du Centre^


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM