<%BANNER%>







PAGE 1

Clment Magloire iOlHECTEUR 1358. RUi AMhKI AINE 1358 1ELE HONE N-2242 26me ANNEE N 7849 T PORT-AU-PRINCE (HATI) lit 1 | iA Tous les bons esprits se font une loi d aimer leur devoir et de le remplir. PLAUTE SAM Mil 17 DECSXBR 193 **PW AU SUJET DU DISCOURS I CIN-PARAMOUNT DES CAYES Le grand vnement de la rieure e; notre langage de semaine a t, sans contredit tous les temps, il se serait possible, le remarquable discours des Cayes, dans lequel le PrJident de 1 %  Rpublique expose les idede son Gouvernement sur les questions principales de l'heure et les directives doril il entend s'inspirer. Une telle matire a trop de rapports avec les sujets imporiunts que nous tr litons habituellement cette place pour qu'il soit possible que nous nous abstenions cL' commenter comme il convient et d'examiner, la lumire de nos propres points de vue, les substantielles propositions contenues dans le discours prsidentiel. Nous n'en avons rien dit jusqu'ici parce que, prcisment, nous attendons, pour ragir, et en bons partenaires, une diffusion complte des vues que le discours exprime, pur une dfrence comprhensible tenant la hauteur de la tiibune, et aussi p ir un intrt calcul, pour celles de ces vues qui rencontrent les ntres et aux quelles nous voulons ainsi respecter l'utile cheminement. Constituant une large vue d'ensemble, l'expos du Prlid ut Vincent traite, aprs un prambule teint de politique intrieure, des proccupations du Gouvernement dans l'ordre internation d,-nos rapports avec les KtutsUnis, la question des frontires, du budget et des conditions de son quilibre; de la Dette publique; de l'irrigation de la Plaine de l'Artibonite; des perceptions des impts communaux pjr l'Administration gnrale les contributions; de l'attitude de la Banque Nationale de 11 Rpublique d'Hati; et enfin .les projets financiers et conomiques du Gouvernement. Autant de points, autant de sujets d'tude qui ne sauraient tre, de faon concrte, traits a la lgre, m m e si — comme c'est le cas pour la plupart nous les avons dj traits de faon thorique. Tout cela est donc p irtic remise la semaine prochaine et, probablement, nous aurons en prendre occasion pour quelques mises au point utiles, dans le genre de celle nue nous croyons bon de faire ds aujourd'hui 1 intention de notre sympathique confrre Le Centre qui, tout rcemment et au sujet de notre cJitorial : Nouveaux convaincu que c'est le contraire qui est vrai ; c'est--dire que les Etats-Unis, considrs comme la plus grande force de progrs du monde moderne, ne comptent pas en Hati d'amis plus sincres et plus constants que nous du MATIN. Nous n'avons jamais entendu mener campagne contre 1 action amricaine; mais nous avons,— et de faon pourtant assez explicite, dans le cours d'une tude rcente, pour viter tout malentendu sur ce point, dvelopp la ncessit d'une raction, d'une part, contre la politique financire du Gouvernement amricain notre gard, telle qu'ont pu la favoriser les agissements de la National City; et d autre part, contre trop de passivit du ct du Gouvernement hatien, dans le traitement de nos affaires nanationales. En protestant contre le monopole de nos allaires en laveur d'un seul groupe d hommes d'alaires et en demandant que Dpartement d'Etat et Conseiller financier, au lieu d'aiguiller par calcul et intrt tontes leurs con biliaisons financires l'gard d aiti laus une seule et mme direction, laissent les af faires hatiennes accessibles tous, nous montrons videmment nr're dsir de voir de saines influences amricaines s'exercer librement ici.au lieu du systme actuel qui fait notre dtriment une canalisation en ne laissant venir nous, par une sorte de transsudation,que les afiaires que des intresss ont eux-mmes, au pralable, filtres. Au reste, nous avons essay de montrer les mauvais r sullats de ce systme et ils nous paraissaient jusqu'ici assez loquents pour voir se ranger plutt notre taon de voir ceux-mmes qui, avec raison d'ailleurs, se plaignent et critiquent. Aprs avoir, au surplus, dml le vrai intrt politi que du Gouvernement amricain engag dans les procds appliqus, nous avons mme suggr, par un trait particulier, de donner satisfaction la plus complte possible cet intrt politique afin de dsolidariser le Gouvernement amricain d'avec Ouvre Dimanche 18 Dcembre CIN-PARAMOUNT prsente le Dimanche 18 Dcembre, 8 heures p. m. SON PREMIER ET EBLOUISSANT SPECTACLE avec M 2 3 L1MIONNIER ET HENRY GARAT dans ONE PETITE FESIE DANS LE TRAIN xoxOxox : C'est un Film PARAWOUVT KM) o/o parlant franais Entre gnrale i Gdes. 2.00 les fins gostes des hommes projets mmes Jacteurs, padafiaireset de le disposer, rait s'tre mpiis sur notre [au contraire en notre faveur, timen ^ gard du capital par un intrt pol.t.que coinWr ai et de ce que nous' inuu. Nous aurons occasion, anununnciuc q puisque cela parait ncessaibouvons en attendre. K u H ,r GRATIS: Une Camra les El ililissemenls EAS'IMAN KODAK co. VOUS ACHETEZ SEULEMENT LES FILMS A tout acheteur de 10 rouleaux de films KODAK.N 12), de 8 poses chaque, dimension 6x9 cm., noua offrons gratuitement une Camra •> Hawk-Eye No 2 se vendant couramment Or ,'t 50. Ce petit appareil est un vrai preneur de ~ photos. NOTRE OFFRE COMMENCE A PARTIR DU 17 DCEMBRE Celte offre GRATIS commence partir d i 17 ,'ourant et durera tout autant que notre slocL de ces meiveilleux appareils... et ce stock ne durera pas longtemps Ainsi donc, ceux qui se dcideront vite auront celte chance de s'ollrir gratuitement ce joli prsent pour tre attach leur ARBRE DE NOL MOHR & LAURIN Port au Prince. Tlphone : 2375. pouv Notre confrre se trompe grandement quand il nous prte, cet gard, des dispositions hostiles : s'il avait considr notre attitude antei e, de reprendre ce sujet dans le co us de nos prochains articles destins l'examen de l'important discours des Cayes. Nouvelles de l'tranqer Par radio, 16 Dcembre ^^^l&S^^ d l ~ w %  d ,1 chanco lier von S le la salle G torgea Petit, a vendue 3 millions 518 000 Ira ncs. — Uii labl..-au de Benouard a J} adjug au pianiste Allred Artaud pour 257 000 francs. /'/// un trmpienard tout fait affectueux, pour citer le hros de la fte, le Prsident Vinrent lui-mme. ...voit (pie pour bien rvcilUmner la Nol prochaine, une chose est des maintenant indispensable. Retenir sans re: ar I son couvert Kenscoff chez DEREIX. Wt NOTRE t UE PWfc



PAGE 1

Z tK V TIN 17 Dcembre '.VHfi oiree DE LA£ aramount| VERMOUTH IDAL APRITIF INCOMPARABLE J3^ 0,u l ) t> • complcl partout clama le haut parleur Golo Ldontant, il n'y a j)lus. Mesdames et Mesuurs, une seulc-place vide 1 — En effet, ou tait serr comme sardines en bote, dans la salle de l'ancien Ciri-Vamcts, agrandie, repeinte, claire giorno. On y voyait tous les visages,-vedettes et comparses du Port-au-Prince cosmopolite et rgnicolc. Ali si les prochaines soires de la Para mount pouvaient runir un public si nombreux, celle magnifique ralisation,— qui mrite (1 tre soutenue et encourage,— battrait tous les records de clientle.— Il faut souhaiter que la foule de jeudi soir continue sa laveur cet tablissement qui en est I si digne. Le spectacle que nous ont ofett ces messieurs tait des plus russis. On a admir la visibilit, la nettet, le son. l'efficiency de l'appareil parlant. On se croyait transport d'un coup au Roxv de K'ew-York ou la Madeleine de Paris. Comment ne pas fliciter Monsieur Lucien Lalonlanl, l'animateur de l'entreprise,— M. Lder qui mit au point et manoeuvra les machines,— de cette inoubliable sance cinmatographique? La Paramount avec une modestie exquise ne cacha point que son oeuvre n'est point parfaite, par l'organe de Monsieur Georges Lafontant.mais elle souligna qu'elle Comptait sur le concours de* Port-au-Prince pour y apporter les derniers perfectionnements possibles. Inutile d'ajouter que ce concours lui est acquis. Lorsque la salle sera mieux are, grce a des baies latrales (pie la direction projette, nous aurons Port-auPrince un tblre admirable o le confort ajoutera lin' lrl ides programmes splen-i dides de ici le Socit. La'villede Lodz, en Pologne, possde^un super-homme qui rpond au nom littraire de Roman. Le cerveau de cet humain "prodigieux est comme un appareil rcepteur de T. S. F. Il reoit tout ce que transmettent les ondes. Comme autour de lui on paraissait en douter, il s'en Ici ma, une journe entire, seul dans une pice. A la sluphiction de ses amis, il rendit compte fidle des missions radiophoniques du jour. Natureliement, tant de t hocs lectriques lui branlent II sant. Inquiets,ses parents ont dcid de l'envoyer en France o un spcialiste des maladies nerveuses consult lui a prescrit le rgime du RHUM SARTHE CACHET D'OR qui rtablira son systme. VIN DE MORUE RAVENET NUTRITIF REMPLACE l'kiil* ri, (,„ • MORUE le plus PUISSANT et le plus AGRABLE des RECONSTITUANTS pour OUIRIR ANEMIE-FAIBLESSE aux ptrsonnss FAIBLES t\ CONVALESCENTS /•; %  Vmtt Port-aii-Prlnc : Ph • W. lue H Wl VERMOUTH -EXCEL&:c?a D ici ne & Rx. s 3 o %  r'TORIN BILLETS DE U LOTERIE NATIONALE ^DISTRIBUS RRATiMTEMtNT, [ MaisonpjDaccareit Rue Co"rbe,1727 Avec ses souht.its de joyeux Nol et du Nou vel An, offre gratuitement tout acheteur de Vingt-cinq gourdes un coupon de LA LOTERIE NATIONALE d'HAITI. Ce sera une rduction respectable sur les prix et cela donnera l'espoir de fter joyeusement. Rappelez^vous que le tirage de 1* Loterie est fix au 25 dcembre prochain. ^ ft „.—.* %  .. 5f.T*--.. .... V-VOTRE C UISINE, MADAME... Monsieur Oswald Brand, l'industriel consciencieux et chai niant, est rentr de la Jamaque o il a sjourne quelques jours. Parlant de l'le voisine il a dit r — Certes, les jamacains ont ralis beaucoup de progrs sur tous les ..Nous ranpelons que demain t...-..... ... • %  ii -• • dimanche a I amicale du Lyce terra.us. mais ils Dont eu,,. | ion aura ]]M |a contl .ence V. COMEAU MONTASSE & CO AGENTS GNRAUX SE VEND A FORT AU PRINCE: ED ESTVE & Co, A BOLT -Au Bon March ,Ch. PICOULET Aux Grands Vins de Bordeaux", E. DEREIX, B.&N.S DA & Co, MarcosTAAMAS Bazu National , Alphonse DESIR, G i AU RGNCEAO" La Maison Verte , Mme Jeanne CHENET "Bzar du Pont St Graurl , Paul ANDR Bazar du Champ de Mars ", Albric ANDR" Bazar du Chemin des Dalles. Et dans tous les cafs e restaurants de Port au Prince. SAVIMEN MARTIN ( PetiUGsftve ), CURA RI Y, Jllll UIPPOLYTE ( Jroi r ) CLEMENT PINARD ( Si Marc ). fk PURIFIE LA PEAU REND LE CORPS RESPLANDISSANT DE SANT Uf E B uoy IL_ i7 iLIFEBlIOY ^00^ POUR MAINS, FIGURES ET BAINS. MOHR & LAURIN, P. 0. BOX-M — Distributeurs R je Rcux et du Centre, PorUau-Prince. Une confrence Loterie sur Delorme Nationale Le -o Bureau de la Croix MONSEIGNEUR KERSUZAN L'ex vque du Cip-rMlien, Monseigneur K-r&uzan. a cel • br rcemment son sl co'dia emint invil l'inaugnration olficielle du nouveau Stadium National, situ entre les rues du Peuple & Pave, ei po tant le uom du premier auteur hatien LON DSIR PARIS Ce sera un juste hommage rendu ie grand Hait en tt qui C01>tituera le tribut d'admiration et de reconnaiss;incque s s compatno'es doivent perptuer travers 1 %  > gnraiiu, s prsentes et lutines. SOUS LE HAUT PATRONAGE DU MAIRE DE LA CAPITALc Il sera oll-11 le Dimanche 18 Dcembre 1932 4 h.<. de l'aprs-midi deux grands malciies ofticiels *• inHirn.lionaux.' Deux boxeurs trangers de grande renomme aftron'.eront les detx boxeuis hatien:, qui se sont dj si brillamment signals dans la boxe. Prliminaire : Lon Bongat contre Kid Gapellan 135 lbs. Haitien 138 |bi. Dominicain. .'1 Rounds de Combat. PREMIER GRAND MATCH SNOW-BALL Boxeur Hatien de grande renomme, 145 lbs. contre KIDCHAROL le lameux Boxeur Cubain, 145 lbs. O Rounds de 3 minutes SAVOIE DSIR ^rri 8 a 0a K dera,er ^ arch a t enuen ha,e,u l'iuvin^ble Berlicoerrera, champion Domin.ca;n, jusqu'au dixime round, tt a lait match nul, — contre JULIO PEGUERO dit le fameux TIBURON, champion Dominicain 13Slta. O Rounds de 3 minutes •Les enjeux sont ouverts. La dernire lois, l'Haitien Savoie Ds r avait ardemment promis de tenir haut son drapeau; il a en efl. t •1!n %  w ,a u qu nd f, ,nier roand eD ,a,,anl mat nnl conlre I invincible Bertico Herrera et depuis il s'entrane comme utt diable pour voir finalem nt la victoire. Encourageons les compaLriotes I liiill lidibuiicourl ,i. • .. Dont la enorameeest universelle a gard sa premire pi Demandez oarlout : UN BARBANCOURT Dpt ; Rne # dw C^sarij ace 4 r



PAGE 1

LE MVTIN 17 Dcembre 1932 PAGfc3 %  TKItlAIl,A\K L'Automobile la"pliis adaptable |Hati. Une automobile construite avec des matriaux de 1re Qualit. Une automobile de dsignation moderne qui assure une longue dure et incorporant la beautjet le contort. %  Une automobile rpondant aux exigences de nos routes tel qu'AUCUNE AUTRE AUTO NE LE PEUT. La Terraplane court plus vite, grimpe mieux les ctes, acclre plus facilement et va plus confortablement qu'aucune autre auto de nos jours, quel que soit son prix. Ceci s'adresse aussi? bien aux autos de fabrication Europenne. Une simple dmonstration vous prouvera ces faits. —O— Les spcifications sont tes suivantes : CYLINDRES 70 H. P. CHASSIS m X COULEURS D'OPALE KOI ES r\ MTAL BL4.M l\0\VDABLE CLITCH ALTOIIATIQIE ROUES LIBRES CARROSSERIE D'UNE PIBC.E KN ACIKK iUGINEHOUS UNE VOITURE DF LUXE OUI GRIMPERAIT U COTE LA PLUS RAIDE D'HATI EN TROISIME VITESSE ET OUI DEPASSERAIT EN COMPARAISON E SON PRIX LES EXTRAORDINAIRES PRIX DE VENTE SUIVANTS : ROADSTER TOtiRING COACII COUPE MDA.\ SPECIAL SEDAN i sr% dti. 93:>.oo 9s;.oo 995,00 1.030,00 1.07H.00 1.415,00 Le bas prix d'entretien, provenant du plus moderne gnie, resud mie de gazoline oui est extraordinaire. KNEER'S GARAGE, Distributeur. RUE PAVE, PORT-AU-PRINCE, PHONE : 2318 1 2234. 3 dans conoA Louer Ont >rlable maison Peu de Chose, rue 3. S'aJresser : Maurice C ASTER A Aux Cent Mille \itic!es Pan American Airways, Inc. Li Pan American Aii\v ys Inc., a le olaisir d'informer le public qu' partir du 15 jusqu'au 31 dc. 1932 une rduction spciale, l'occasion 'es ltes de fin d'anne, de te./ 0 sera accorde sur les billets ALLER-RETOUR, pour toutes les stations sur leur parcours. Le billet de retour sera valable jusqu'au 10 janvier 1933 inclusivement. Profitez donc de cette appr, tiable rduction pour voya ger par avion peu de Irai', rendant les tte. Le Service d'Express Arien vousoflre un moyen pratique, rapide e conomique, pour expdier vos ca deaux en retard. Pour informations et taux, veuillez tlphoner au Nos 3245 et 3451. Chez Pascal Vitiello&Fils lue tois de pins la Maiio p scal Vitiello & F-ls oflre uyantane ses fidles client?.. Cst lu grande rduction qu'ell•ccorde sur les achats pendant la fin de l'anne. Qualit. Beaut, Elgance f ert la devise de la Maison rsndgut t A EN CELLOPHANE KNEER'S GARAGE Distributeur exclusif p >ur la Rpublique d'Hati des produits Dupont Cellophane annonce l'arrive d'un stock de Cellophanede couleurs varies. Achetez en pour envelopper vos cadeaux de Nol. Le cellophane peut servir taire un grand nombre d'articles tels que chapeaux, ceintures, sacs a main.turbans.etc, qu on peut oflrir comme cadeaux de Nol et du Jour de l'An. Passez au GARAGE KNEER( Salle Columbia ) o vous trouverez acheter du cellophane et o gratuitement un prolesseur vous apprendra comment taire divers articles. Mesdames, Mesdemoiselles, passez au Magasin voir nos dmonstrations. Batterie 'CITADELLE Cin-Taldv DEMAIN SOIR A 5 HEURES MATINEE I e grnnH film J-'tnfer de l'Amour avec Olga Tschekowa. Henri Raudin Entre %  1,00 ; Ralcon : 1,50 A 8 HEURES <*W evu Charmanl I L*0r Q[ \ Une. ntern-l lion magnifique; une musique exqu.se. Ven.z voir Victor Rourher dans : Gagne ta vie avec Dolly Davis, Andr Dubox. Robert Gouoil Entre : 2, 3, 4 gdes. K ,est Son Pila n'Avait pas d'apptit I A U .,... h fil, He MaUam H.... 1 Muer, ne nianuralt |>a, tant t* rebutait. Il •tait pal*, nuiingif Si mre tait trrs inquiet* pour sa lant. Usez ce qu'rllf nous crft apris avoir fHit urrnrirr la I OU I I ni -a NI: • Je Mil! heureuse de von dire Ue .ou apptit est revenu, NI juuecaont rusea, es mollets sont rebondit ; U fait plaj sir u voir . Si voa enfanta Dr manget pas. dl|(errot mal (selles molles), s'ils sont piles, s'il oui lu poitrine troite, aplatie, u besittx Ma, Mira leur faire uue curr de FOR11 tNB, lortiflant idal usailes enfanta. Gomma au petit I! e lle leur donuera dM forai nouvelles. Qrtcc i FOHTIAVK. pour votrt joie, ?a bambins resplendiront de sanl l'OHTIANE est aussi an puivuat fbrifuge qui diminue la loleace et la frquence des accs fbrile* : elle a* trouve dans toutes les bonne pharmacie* W. Hl I II. Voulez-vous avoir ce qu'il y a de mieux comme batterie ? Voulez vous avoir une batteria qui vous rendr un service eflectit? Voulez-vous que la baHeriede votre auto soit garantie ? Voulez-vous encourager l'industrie nationale ? Achets une batterie CITADELLE garantie i un prix la porte de toutes les bourses. lo— Parce que elle n'a pas son gale en Ha . 2o — Parce que elle ne vous 'tonnera jamais d'ennui, et dure longtemps. 3o Parce que elle sera rempla I cet. sans extra si par hasard elle lirait un dfaut de construction, ce que vous n'avez pas a\ec i LT40R 11 U **irfJ les batteries importes. PLUS FOR E 1*2.50 4o — Parce que elle est de aDl'R O '1TE 15 00 brication hatienne. AJre.tez vous : KNEEIVS GARAGE, Fabricant itue IV. w, Porl^Prine <,H§IU> r Phone; 2318 & 2234J Jouest Jouets Jouets. Au meilleur prix de la place. Maison RMAIMONE & fils Rue Bonne foi, No 116 i STEAMSHIP UNE Le sten.rer "Buenaventura est attendu Port-au-Prince, venant de New-York,le lundi 19 dcembre 1932, avec: 88 bacs de correspondance et partira le mme jour directement pour Cristobal, Canal Zone, prenant trt et malle. JaS. H. C. VAN REEO Agent Gnral Liquidation Un lot de 160 vitres de qualit trs suprieure. Dimensions : 24 x 26. 242 x 38, 24 x 42, 24 x 48, 20 x 36, 20 x 40, 20 x 48 '.In lot de 11 vitres pour auto, paisseur 1/4. Dimensions : 39 x 42. Coudinons trs avantageuse. ..f'Jwwr Monsieur E. G. Wol.l, liquidateur del Maison REMERCIEMENTS Monsieur et Mme Fquite et leur famille remercient bien vivement les amis de I Port a a-Prince et des autres (Villes qui leur ont tmoign I tant de marques de sympathie l'occasion dn cruel acculent dont leur fils Grard a t victime, et les prient de trouver ici l'expression de leur protonde reconnaissance. Port-au-Prince, le 14 dcembre 1932. NOUVEL INGNIEUR DE GEMBLOUX Nous avons reu avec infiniment de plaisir la visite de Mr %  Cari Manchet, rentr de Belgi' que aprs avoir suivi avec succs les cou-s du clbre institut d'Agronomie. Notre jeune concitoyen est diplm d et tablissement.An moment o le Gouvernement hatien engage des trangers ayant appartenu cette cole pour l'organisation de notre Agriculture.il est presque certain qu'ij ne ddaignera •D. LAMAHQUE & Co PilS | es services d'un coogiiura J.mei f Hjrtij & hautement auilift. ^ *s



PAGE 1

Samedi 17 Dcembre 1932 Le Matin 4 >AOM 26 ime ANNEE N ,tu-j Port-au-Prince Tlphone : 2212 Les avantages qu otfre la| Cuisine Electrique 'HOTPOINT INSTITUT GUYJUStPH Dirig pur le professeur LUC UORSINVILLE Etablissement d'enseigne%  in P meL en progression constansont maintenant connus de ^V-J* tLSL*^: dation 1 Succs compjet aux derniers examens ofli c i e l s pour l'obtentiondu baccalaurat. — Compltement l'preuve du (eu et munie de toutes les amliorations modernes, la maison est situe au flanc de la montagne sur le sommet de laquelle se dresse, protectrice ei majes tueuse, V Eglise de St.'Grard. Aussi le sjour y est agrable et les coliers faibles de sant y trouvent le moyen de retaire leurs forces, tout en poursuivant leurs tudes. Cours classiques ; Cours pratiques au choix; mt'iode nouvelle qui lait progresser tout le Pour visitez sition. Compagnie Electrique. monde. vous en convaincre, OS^JOlSS noire salle d'exnod Eclairage CE QUI N'A JAMAIS T FAIT CE OUI NE PEUT TRE DPASSE Kola Champagne F. SJOURN Prpar dans des conditions rigoureuses D'ASEPSIE Prparation et Venle PHARMACIE F. SEJOURNE Angle des rues Rouxel du Centre. Hailal Giral Hatiei Accidents 11 dcembre 1932 R nso Dui-uiji, 16 ans, Ave une M gloire Ambione; blessure tranchante de l'index. Loui Lesspge, -lu ans, bas Peu de Chose, contusions multiples de la lace, blessures conr f tuses des lvres. E gnie Maxi, 34 ans, Croix de* B ssalev contusion de l'avan bras droit, rosion des deux genoux, blessure contus de a main doite. Auguste Lajoie, 16 ans, ru. St-Marlin; blessure tranchante droie. Andr Paul, 25 ans, rue des Miracles; hlessure contuse du pied t auche (hospitalis). Vilus Jourdain, 22 ans, Poste Marchand; blessure tranchan e du bras, du coude et du poignet gauches. 12 dcembre 1932 Mlise Durinvil, 12 ans, rue Montalais; rosions de la rgion mastodienne, du coude droit, rapidement les attards et les ^e la fesse droite et ambes. dgots des tudes. Alicena Sanon, 17 ans, rue de Prix dcalage calcul s suil'Egalit; blessure contuse du vant la capacit de paiement cuir chevelu. N'OUBLIEZ PAS OE FAIRE UN PETIT TRRACE-GARDEN Chez W. KAHL -. Petionville 1.600 pieds d'allitude. L'tat lissement le pi ,x ~ virons de Port an -Prince. I us rais de Seulement 15 minutes d'auto sur one excellete 1 •s phalte. Vues merveilleuses de la ville et lu j.ort. Boissons de toutes espces. s en roule Irrangemenli particuliers pour les pensions de semaine ou de mois |oor, a Votre premire visite a actuelle des parents. Les entants de tous les ges scolaires y sont accepts.. Tels sont les principaux avan tages qu'oflre l'Institut GuyJoseph Bonnet o du reste l'eiectil a plus que doubl en un an, En y envoyant vos enfants, Franois Pierre, 15 ans. rue St-Honor; blessure coutuat du cuir chevelu. Max Abraham, 1 an, Grand' Rue; blessure piquante aprs l'oreille. Ren Pierre. 22 ans, Whart aux herbes; blessure contuse du cuir chevelu. bonne Laguerre. 6 ans, Gd'L'HOTEL ANSONIA Nous donnera ment, justifiera I en nous garantissant voire apnrNb> natron"ce7 !" ?!!*? le plus slect de Porf-au Prince. 8 ,,,P Non vous ugi>rom d'arrtei rti el chambre d-vr rjiao confirmera voire bon .W confiance nue vous nous aurez accorie are Attention Vente par Voie pare La vritable farine d'Hati est en vente dans toutes les> Epi eries. en sachets de cinq et de dix centimes or. Au Bon March, aD ?' rue R *" poursuivants. i v f lu ,on; pit u,e a ,a r 8 ,on r I plauiaue. Port-au-Prince, le 15 D John Pierre, 12 ans, rue Dr cembre 19^2. P L. HYPPOLITE, av. Lykes Brothers SS C Inc Texas Hati Santo Uomingo Porto Rico ***J? t .l servke f be bdomadaire et rgulier passagers et trt entre les ports du Golte du Texas directement Port-au-Prince, Haiti. .JL"l !* rce P tion ra P' de et le maniement habile de w imortat.ons, servez vous toujours des navires de "a LYKE Us prochaines arrives a Port-au-Prince lontl S'^amer c.vfar^aret Lyknai S'ewmer Almeria .vkes ^tesmer fenevi"e Lykes i Steamer Tille Lykes Steamer rMargaret Lykes HnreanRue rtn Magasin de I ittai S dcembre 1932 10 dcembre 1932 23 dcembre 1932 30 dcembre 1932 3 janvier 1933 Moite Postale H Aubry; co^rs tranger au coude gauche. tiers de sachet de et procdez comme pour la 5 immeuble tonds et btisses sis en cette ville entre les rues de l'Egalit et la Ru* nion, la dite proprit de la crme au chocolat %  C 'est aussi la meilleuie nou" riture des bbs et des estomacs dlicats. AMICALE DES INSTITUTEURS iET DES INSTITUTRICES Le lundi, 19 dcem 6 h. 1/2. la Cathdrale, une messe sera chante en m moire de Mettes )vonne harris Anna Canal, Celia Boom Anne \ euve benlon \ ictor dcdes au cours de l'anne et de tous les autres Mem htis de l'enseignement public et priv, religieux et lqn s, dcds. Les parents et amis, raiitre* et lves sont pris de s'iWBocier celte inauiltstaIIOP annuelle dite Journe de l'fustituteur'qui sera sui-. vie dans chaque cole, au commencement de la classe du lundi 19,d*une crmonie consistant en une minute de recueillement et dans le rappel au souvenir des enfants de leurs professeurs morts au c'iump d'honneur de l' dotation. contenance de trente-neul pieds ou douze mtres soi xante-sept au ct Nord ; trente-huit pieds ou douze mtres trente-cinq ao ct oppos Sud sur cinquante 5 pieds ou seize mlres vio^tcioq de proloudeur au cl Lst, e cinquante quatre pieds ou dix-sept mtres cinquantecinq au ct Ouest avec droit .de passage pour sortir sur la rue Joseph Janvier; born savoir: au Nord par la dame Pierre Augustin et Lon Painson; au Sud par Schulter -1 piiiri Chez Bailey o u o inv Tlphone: N 2323 La vapeur Colombie Voy.2 partira de New-York le 15 dcembre 1932,directement pour Poriau-Princeo il est attendu le 19 dcembre en route le mme jour diM clment pour Kingston, l'uerto-Colombin, Caiti'gena et Crislobal, C. Z. • Le vapeur Bolivar Voy. 10 de retour des 'ports du Sud, est attendu ici le mercredi 21 courant, en route le mme jour pour Port-de* k'iylus. l'Est par les hri-1 ^ aix Cap-Halticu et New* ici s Compre Laudun et PhiYork. Wil'iam E. BLEO. Agent. Doreur et argent UT S lieu h disposition du lerg d* tonte la R<>ub i f.c po'ir arpenter et dorer les \ascs sacrs. Sain .-Sacrements etc. S'adresser a sa m.i<>% Grand Rue, 2034, prs de la S arc du Nord, Avis Grand'Rue, 1313 Tlphone : 2383 Vous trouverez de r POIS SONS FRAIS de G heures du I matin heures de (aprs" midi. Poisson nature-50 centime la livre. nettoy: 60cts. la liv Caisse d'Epargne Populaire Si vous ne voulez pas tre pris au dpourvu quand la bise sera venue, ne soyez pas Cigale ; soyez tourmi. Prenez pour cela le chemin de la Caisse d'Epargne Populaire: 332; rue des Csars, versez l, contre un joli livret, ce que vous avez dans votre poche, si modiquequ'il soitmme un simple nickel ; — renouvelez ce geste chaque semaine ou chaque mois ; et au bout de l'anne, vous aurez toutes prtes vos trennes et celles des vtres. Et mme, au lieu de congdier brutalement la Cigale, vous pourrez lui tendre la main en Fourmi devenue misricordieuse, parce que la pauvre n'a qu'un tort, qui est son excuse : c'est J ignorer la Caisse J'Epargne Populaire. Attention PROGRS ONUVEAU RHLM NOblEAU Rhum dlicieux got exquis Prix rduit ALCOOL DtFIANT TOUTE CONCURriENCE Claiiin Vierge Chez N. NAZON Papier blanc Kawas ; Cigarettes Papier noir Avion KAWAS On PEUf labriquer des Cigarettes rellement bonnes avec du tabac du Pays! SjS^&r D 0 M"niez les Cigarettes KAWAS et vous en serez convaincu. t Ion ne Hilaire et l'Ouest par Octavins Laurent suivant plui et procs-verbal d'arpeolagt de Ph. Justin Alphonse enjdate du premier Juillet mil; neul cent trente enregistr et transcrit —Telle i • dWlbn que cette proprit J&*** rtber'tT ni rm+tL uuc exce P llon ment, ce mois-ci, le tascicule ni reserve, No de sps tudeg £n agrj A la suite d'un commandeculture tropicale, sur la ment en date du douze Ddemande de nombreux amis cembre mil neut cent trenteet correspondants, tant de la deux demeur inlructueux. Capitale que de la Province, A la requte du sieur Luqui ont lu et apprci les cien Mirabeau, cordonnier, articles qu'il publie depuis propritaire, demeurant et'quelque temps dans Hatiin? 1 !!! PPor, ; au :P rince Journal . | e nombre esi lorcment res. ayan M" Pierre L. Uyppo.e tascicule renferma l#t treint, s'emr essent dfaire hteet Julien Laloutant pour chaoitres 17, 18.19 et 20 qui parvenir leurs nom, adiesse avocats con.t.tug avec electraitent de la culture et de et souscripiion de 2 aour. tlm de dcmicile au cabinet la prparation commerciale, des soit eu persunue ou oai d-. d.ls .VOCal. Port.au. pour l'exportation,^de U PU voie nosta.e P ^SHMC; J SHiii Biii^o. hT/dT lW *\ 19 d. iw" gne-Banane, de 1 Orange, du la bibliothque Mo ierne Steamer Anton e 21 dcembre le d' M,M?ucU l eS MeU / el da v me Cll A U et de ADanas ; lLa diseuse., au NoG35,rue Steamer Guayaquil. le 28 dc l, i invier M Mtr.ns Bonaventure et Vve Que eux qui v*>. len' ^'en Dants^Uestouches. Port-au.F " r ,e Agumu Mteiius, dbiteurs procurer un exeraglaire,Uot priuce. AVIS AU COMMFRCE La Panama Hailroad Steamship Line a l'avantage d'annoncer les dparts suivants de New-York pour Port-au-Prince Haiti, directement chaque mardi, excepts le steamer ifAnconi qui laissera le 21 dcembre, et armera Port-anJ>rince le lundi 26 dcembre 1932, et le i Guayaquil q laissera le mercredi 28 dcembre 1932, et arrivera Pfrtu-Prince le 3 envier 1933. Tous les slcamers sont pourvus de chambre trigorifique. Dparts de bew \ork. Arrivages Pori-au Grince. bteamer Cnstobal le 6 d e.nbre 1932 1e 11 dc. 932 VAN REED tgent Gnral /


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/07181
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Saturday, December 17, 1932
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:07181

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text

Clment Magloire
iOlHECTEUR '
1358. RUi AMhKI AINE 1358
1ELE HONE N-2242
26me ANNEE N 7849
T
PORT-AU-PRINCE (HATI)
lit 1 |____iA
Tous les bons esprits
se font une loi d aimer
leur devoir et de le
remplir.
PLAUTE
SAM Mil 17 DECSXBR 193
**PW
AU SUJET DU DISCOURS I CIN-PARAMOUNT
DES CAYES
Le grand vnement de la rieure e; notre langage de
semaine a t, sans contredit tous les temps, il se serait
possible, le remarquable dis-
cours des Cayes, dans lequel
le PrJident de 1 Rpublique
expose les ide- de son Gou-
vernement sur les questions
principales de l'heure et les
directives doril il entend s'ins-
pirer.
Une telle matire a trop de
rapports avec les sujets im-
poriunts que nous tr litons
habituellement cette place
pour qu'il soit possible que
nous nous abstenions cL' com-
menter comme il convient
et d'examiner, la lumire
de nos propres points de vue,
les substantielles propositions
contenues dans le discours
prsidentiel.
Nous n'en avons rien dit
jusqu'ici parce que, prcis-
ment, nous attendons, pour
ragir, et en bons partenai-
res, une diffusion complte
des vues que le discours ex-
prime, pur une dfrence
comprhensible tenant la
hauteur de la tiibune, et aus-
si p ir un intrt calcul, pour
celles de ces vues qui ren-
contrent les ntres et aux
quelles nous voulons ainsi
respecter l'utile cheminement.
Constituant une large vue
d'ensemble, l'expos du Pr-
lid ut Vincent traite, aprs
un prambule teint de poli-
tique intrieure, des proc-
cupations du Gouvernement
dans l'ordre internation d,--
nos rapports avec les Ktuts-
Unis, la question des fron-
tires, du budget et des con-
ditions de son quilibre; de
la Dette publique; de l'irri-
gation de la Plaine de l'Ar-
tibonite; des perceptions des
impts communaux pjr l'Ad-
ministration gnrale les con-
tributions; de l'attitude de la
Banque Nationale de 11 R-
publique d'Hati; et enfin .les
projets financiers et cono-
miques du Gouvernement. Au-
tant de points, autant de su-
jets d'tude qui ne sauraient
tre, de faon concrte, traits
a la lgre, m m e si
comme c'est le cas pour la
plupart nous les avons d-
j traits de faon thorique.
Tout cela est donc p irtic
remise la semaine prochai-
ne et, probablement, nous
aurons en prendre occasion
pour quelques mises au point
utiles, dans le genre de celle
nue nous croyons bon de
faire ds aujourd'hui 1 in-
tention de notre sympathi-
que confrre Le Centre qui,
tout rcemment et au sujet
de notre cJitorial : Nouveaux
convaincu que c'est le con-
traire qui est vrai ; c'est--dire
que les Etats-Unis, consid-
rs comme la plus grande
force de progrs du monde
moderne, ne comptent pas
en Hati d'amis plus sincres
et plus constants que nous
du Matin.
Nous n'avons jamais enten-
du mener campagne contre
1 action amricaine; mais nous
avons, et de faon pour-
tant assez explicite, dans le
cours d'une tude rcente,
pour viter tout malentendu
sur ce point, dvelopp la
ncessit d'une raction, d'u-
ne part, contre la politique
financire du Gouvernement
amricain notre gard, telle
qu'ont pu la favoriser les agis-
sements de la National City;
et d autre part, contre trop
de passivit du ct du Gou-
vernement hatien, dans le
traitement de nos affaires na-
nationales.
En protestant contre le mono-
pole de nos allaires en laveur
d'un seul groupe d hommes
d'alaires et en demandant
que Dpartement d'Etat et
Conseiller financier, au
lieu d'aiguiller par calcul
et intrt tontes leurs con -
biliaisons financires l'gard
d aiti laus une seule et m-
me direction, laissent les af
faires hatiennes accessibles
tous, nous montrons vi-
demment nr're dsir de voir
de saines influences amricai-
nes s'exercer librement ici.au
lieu du systme actuel qui
fait notre dtriment une
canalisation en ne laissant
venir nous, par une sorte
de transsudation,que les afiai-
res que des intresss ont
eux-mmes, au pralable, fil-
tres.
Au reste, nous avons essay
de montrer les mauvais r
sullats de ce systme et ils
nous paraissaient jusqu'ici
assez loquents pour voir se
ranger plutt notre taon
de voir ceux-mmes qui, avec
raison d'ailleurs, se plaignent
et critiquent.
Aprs avoir, au surplus,
dml le vrai intrt politi
que du Gouvernement am-
ricain engag dans les proc-
ds appliqus, nous avons
mme suggr, par un trait
particulier, de donner satis-
faction la plus complte pos-
sible cet intrt politique
afin de dsolidariser le Gou-
vernement amricain d'avec
Ouvre Dimanche 18 Dcembre
CIN-PARAMOUNT
prsente
le Dimanche 18 Dcembre, 8 heures p. m.
SON
PREMIER
ET EBLOUISSANT
SPECTACLE
avec
M 2 3 L1MIONNIER
ET HENRY GARAT
dans
ONE
PETITE FESIE
DANS LE TRAIN
---------xoxOxox---------
:
C'est un Film PARAWOUVT
KM) o/o parlant franais
Entre gnrale i Gdes. 2.00
les fins gostes des hommes
projets mmes Jacteurs, pa- dafiaireset de le disposer,
rait s'tre mpiis sur notre [au contraire en notre faveur,
timen ^ gard du capital par un intrt pol.t.que coin-
Wr ai et de ce que nous' inuu. Nous aurons occasion,
anununnciuc q puisque cela parait ncessai-
bouvons en attendre. Ku h____ ,r____
GRATIS:
Une Camra les
El ililissemenls
EAS'IMAN KODAK
co.
VOUS ACHETEZ SEULEMENT
LES FILMS
A tout acheteur de 10 rouleaux de films KODAK.N 12),
de 8 poses chaque, dimension 6x9 cm., noua offrons
gratuitement une Camra > Hawk-Eye No 2
se vendant couramment Or ,'t 50.
Ce petit appareil est un vrai preneur de ~ '
photos.
NOTRE OFFRE COMMENCE A PARTIR
DU 17 DCEMBRE
Celte offre GRATIS commence partir d i 17 ,'ou-
rant et durera tout autant que notre slocL de ces
meiveilleux appareils... et ce stock ne durera pas
longtemps
Ainsi donc, ceux qui se dcideront vite auront
celte chance de s'ollrir gratuitement ce joli prsent
pour tre attach leur ARBRE DE NOL
MOHR & LAURIN
Port au Prince.
Tlphone : 2375.
pouv
Notre confrre se trompe
grandement quand il nous
prte, cet gard, des dispo-
sitions hostiles : s'il avait con-
sidr notre attitude ante-
i e, de reprendre ce sujet dans
le co us de nos prochains ar-
ticles destins l'examen de
l'important discours des
Cayes.
Nouvelles de l'tranqer
Par radio, 16 Dcembre
^^^l&S^^dl~wd,1 chanco-
lier von S FRANCE- U crise BgM* ^ { minislre de Int_
rielle a suivi hier une courbe a char g ^ c,autempSt
d'volution normale. Mr A be t, ri .^ ^ ^.^ CabmcL
Lebrun a demand a Mrner ^ ^ Camille Chaulemps a
Ilot de former ^5"* commenc hier des consulta -
n.stre. Ce dernier s y reiusa ei ^ vue de la formation
s. dcision, dit il, est rrevo n0Uveau mmistre.Sa pre-
ble. 11 u acceptera aucune tonc ^ ^ f|ll Mr er
BUS IKT^S nol ,-, dit-U, lut a fait le ^
chaleureux accueil. U se rendit
ensuite successivement chez Mr
Jeanneney, Prsident du S'nat,
Mr Ferdinand Bouissou, Prsi-
dent de la Chambre, Mr Henri
Brenger, Prsident de la Com-
mission des Atlaires trangres
du Snat, Mr Malvy, Prsident
de la Commission des Finances
de la Chambre.il a encore con-
sult les prsidents des diff-
rents groupes du Snat et de la
Chombre, des rpublicains so-
cialistes.des socialistes franais,
la gauche dmocratique, l'union
dmocratique et radicale du
Snat. On croit que demain le
nouveau Cabinet sera lonn.
jMANDCHOUrUF Le gou-
vernement de Tokio a reconnu
toutes les dettes de guerre du
gouvernement mandchoue.
TCHECOSLOVAQUIE Lo-
pinion tchcoslovaque approu-
ve en gnral la dcision prise
par le Conseil des ministres
propos de l'chance ou 15 D-
cembre.Le ministre de la Tch-
coslovaquie Washington na
pas oubli de taire ubiervtr au
gouvernement amricain que
cestau prix de grands sacrifi-
ces que le gouvernement tch-
coslovaque a ruisi faire
honneur sa signature. Il esp-
re que les Etats-Unis feront
avec son pays un rglement
d entente et qu ils y exclueront
la somme verse hier.
BELGIQUE- La note desti-
ne expliquer pourquoi le
gouvernement belge ne paie pas
chance du 15 Dcembre aux
Etats-Unis a t remise hier au
Secrtaire d'Etat des Etats-Unis
Actuellement, la Belgique est
aux prises avec les plus grandes
dulicults liiia.icires.
ALLEMAGNE Le chance-
lier Von Sclileicher s est fait
entendre nier soir devant un
microph me. Kserve faite en
anglais et radio lifluse aux Etats
Unis. Aprs avoir expri n ses
l.nents a l'gard le son r
"cesseur Von Ppen le clu.i
ceher s'est ten lu longue n m
sur son pro^r;lin ne cono ni-
que et social. En ce qui concer-
ne son programme fioanciei, il
Il y a i
Vingt-cinq ans !
-a
Le Matin, 11 Dcemb e 19J7
PRESTATION DOTENT
i:
Ce ^matin, ' 10 heures, a
rct^sermen devant le Tri-
Minai Civil, comme avocat
du Barreau de Port-au-Prince,
Me Franois Mose, licenci
en Droit.
Crmonie des plus simple-
ment imposantes o le jeune
avocat a trouv des termes
mus et loquents pour re-
mercier le Tribunal et le Bar-
il a t reu.
Nos compliments Me.
Franois Mose dont le talent,
nous en sommes surs, se r-
vlera au milieu de ses nou-
veaux confrres o se comp-
tent tant de brillantes intelli-
gences.
... u vu, t autre 4 jo u; deux
'Marines'- entrer aux' Billes
d Ivoire. Ils s'urinrent cha-
cun d leur queue, et, galam-
ment, offrirent, quelque*
jeunes premiers qui se trou-
vaient dans la salit, de jouer,
avec eux, une partie de poule.
Ce que ces d'iniers accept-
rent gaiement, s'imaginant,
reau de la faon cordiale dont sans doute, que les deux mi-
il a Al A ,.,.., ci- ..'!
LE DR LM USE
Nous apprenons que noire
ami le Dr Lon Mose.admiuis-
traleur gnral de l'Hpital g-
nral, est alil depuis quelques
jours. Le Or Dominique, direc-
teur de l'Ecole nationale de
mdecine, l'assiste de ses soins
empresss et confraternels.
Nous souhaitons prompt et
complet rtablissement de sa
sant au sympathique mdecin.
:i dclar qu'il ne crerait au-
cun impt nouveau et ne pro-
cderai! aucu: e compression.
Il a parl de la si ualion politi-
que intrieure de la jeunesse
allemande : il se chargera lui-
mme de I ducation de la jeu-
nesse de son pays. 11 a parl
aussi du Dsarmement et ad-
, clar que l'Allemagne tait prle
s'armer de coutelas et de cou-
teaux de carton si ses voisins
taisaient de mme. Le peuple
I allemand veut occuper la place
.auquel il a droit.
ANGLETERRE On apprit
hier soir Londres que Mme
Mollislon a, pendant sa traver-
se, lait un atterrissage forc au
cours d'une violente tempte.
A la Chambre des Com-
munes, Lloyd (eorges a rendu
hommage la France et au Par-
lement Iranyais, pour la dci-
sion prise propos de l'chan-
ce du 15 Dcembre. Le Parle-
ment franais, a-t-il dit, a pris
I la dcision qui s'imposait.
j ESPAGNE- A Salamanque,
1 la situation n'a pas chang. Des
{grvistes ont pnti dans les
j termes o ils ont enlev du b
'. ta il. Les habitants sont aux a-
bois. La grve menace de s'-
, te ndre .'102 localits.
BELGIQUE La crise minis-
trielle belge dclenche mardi
se -a dnoue aujourd'hui.
MADAGASCARU standar-
disation de la vanille dont les
principes ont t poss, il y a
deux ans, Madagascar.sera un
fait accompli.
litaires riaient tant woU peu
familiariss avec le jeu de
billard.
Vous voyez d'ici la tte de
nos jeunes amateurs quand ils
virent les deux Yankees, en
j un tournemain, raliser prs-
\ (pie tous les points, et avec
quelle dextrit et quelle ai-
sance !
Ti-C.o n'en revient pas en-
core...
*
... u vu Mr Pierre, le SUm-
puthique directeur du Pr-
<: traitement que Mr lierl'dim
faisa subir i un panne lire
en haillons, et ne montrant
que les os et la peau, surpris
en train de voler une bou-
teille de vin. t'ierre offrit g-
nreusement de ddommager
le commerant en payant le
vin drob, mais l'occasion
tait trop belle de martyriser
un pauvre diable Mr ferto-
lini ne s'en priva pas.et.aqaid
copieusement gifle le dlin-
quant, il le fil arrter. Com-
pliments. Pierre !
.. a vu i la rue.. ( soyons
discret '.) le eommis priveip d
d'un marchand de vin. profi-
lant de ce que le ptdron avait
le dos tourn, ouvrir le cash"
register, et le soulager d'un
patpiet de gourdes et de yreen-
backs, (pi'il empocha preste-
ment. Le fait est rigoiweuse-
ment vrai.

... voit que la reprsenta-
tion d'inauguration offerte
(i la Presse jeudi soir, par
Cin Paramount, a soulev
l'enthousiasme de la salle.
On a, de bout en bout, ap-
plaudi aux diffrents pisodes
de l'oprette : Le Lieutenant
souriant, nui tenait l'affiche.
Musique, lumire, voix, ta-
bleaux, synchronisme, tout tut
parfait, i celte petite excep-
tion prs: que la salle est mal
are.

...voit que notre ami Lucien
a bien fait les choses, jeudi
soir, et qu'aprs la reprsen-
tation d inauguration du Pa-
i accompli. }ramount-Cin. il retint tes
Caf. Les exportations de journalistes et les rgala d'in
SantOS oui t values la se-
maine dernire: 221000 sacs.
Le total des exportations pour
its Etats-Unis s'lve 161
000 tonnes, pour la France :
'10 000, pour l'AllemagllI oui)
et pour la Belgique 10 000.
Th Selon les tlgrammes
reus, le systme d'exploitation
Bvrhvncourt Gouttes n
Compliments.
... voit que PortMiu-Princ
a fait un accueil enthousiaste
au retour du Prsident Vin-
cent. De Carrefoitr la rue
de la Runion, on ne voy lit
.-...,,,. i*mi m- ii wpimi mu i i uc ici i,' uiiK'ii. i'n " '
du th adopt aux Indes Ner- t que feuillet de cocotiers,y lir-
laudaises comprend les bases \ landes et drapeaux en papier
peint et une foule en dlire.Ce
fondamentales suivantes:
La restriction sur les expor-
tations de caf s'lvera a.'iUo'o.
Le pourcentage de restriction
sera l'objet d'une rvision an-
nuelle.
Un portrait de Ivlouard
Mauet. vendu 170 hs eu 1881, a
t adjug hier 330 000 Iranea.
Une collection appartenant
Vfr fcrauw et q n faisnl par-
'> le la salle G torgea Petit, a
vendue 3 millions 518 000
Ira ncs.
Uii labl..-au de Benouard a
J} adjug au pianiste Allred
Artaud pour 257 000 francs.
/'/// un trmpienard tout fait
affectueux, pour citer le hros
de la fte, le Prsident Vin-
rent lui-mme.
...voit (pie pour bien rvcilUm-
ner la Nol prochaine, une
chose est des maintenant in-
dispensable. Retenir sans re-
:ar I son couvert Kenscoff
chez DEREIX.
Wt NOTRE t UE PWfc


Z
tK V TIN 17 Dcembre '.VHfi
oiree
DE LA
aramount|
'
VERMOUTH IDAL
APRITIF INCOMPARABLE
J3^0,ul)'t>' complcl partout !
clama le haut parleur Golo
Ldontant, il n'y a j)lus.
Mesdames et Mesuurs, une
seulc-place vide 1 En effet,
ou tait serr comme sardines
en bote, dans la salle de
l'ancien Ciri-Vamcts, agran-
die, repeinte, claire gior-
no. On y voyait tous les visa-
ges,-- vedettes et comparses
du Port-au-Prince cosmopoli-
te et rgnicolc. Ali si les
prochaines soires de la Pa-
ra mount pouvaient runir
un public si nombreux, celle
magnifique ralisation, qui
mrite (1 tre soutenue et en-
courage, battrait tous les
records de clientle. Il faut
souhaiter que la foule de
jeudi soir continue sa laveur
cet tablissement qui en est
I
si
digne.
Le spectacle que nous ont
ofett ces messieurs tait des '
plus russis. On a admir la
visibilit, la nettet, le son.
l'efficiency de l'appareil
parlant. On se croyait trans-
port d'un coup au Roxv de
K'ew-York ou la Madeleine
de Paris.
Comment ne pas fliciter
Monsieur Lucien Lalonlanl,
l'animateur de l'entreprise,
M. Lder qui mit au point et
manoeuvra les machines,
de cette inoubliable sance
cinmatographique?
La Paramount avec une
modestie exquise ne cacha
point que son oeuvre n'est
point parfaite, par l'organe
de Monsieur Georges Lafon-
tant.mais elle souligna qu'elle
Comptait sur le concours de*
Port-au-Prince pour y appor-
ter les derniers perfectionne-
ments possibles. Inutile d'a-
jouter que ce concours lui est
acquis.
Lorsque la salle sera mieux
are, grce a des baies lat-
rales (pie la direction pro-
jette, nous aurons Port-au-
Prince un tblre admirable
o le confort ajoutera lin- '
lrl ides programmes splen-i
dides de ici le Socit.
' La'villede Lodz, en Pologne, pos-
sde^un super-homme qui rpond
au nom littraire de Roman. Le cer-
veau de cet humain "prodigieux est
comme un appareil rcepteur de
T. S. F. Il reoit tout ce que trans-
mettent les ondes. Comme autour
de lui on paraissait en douter, il
s'en Ici ma, une journe entire, seul
dans une pice. A la sluphiction de
ses amis, il rendit compte fidle des
missions radiophoniques du jour.
Natureliement, tant de t hocs lec-
triques lui branlent II sant. In-
quiets,ses parents ont dcid de l'en-
voyer en France o un spcialiste
des maladies nerveuses consult lui
a prescrit le rgime du RHUM SAR-
THE CACHET D'OR qui rtablira
son systme.
VIN de MORUE
RAVENET
NUTRITIF
REMPLACE
l'kiil* ri, (,
MORUE
le plus PUISSANT
et le plus AGRABLE
des RECONSTITUANTS
pour OUIRIR
ANEMIE-FAIBLESSE
aux ptrsonnss FAIBLES t\ CONVALESCENTS
/; Vmtt Port-aii-Prlnc : Ph W. lue H
Wl
VERMOUTH -EXCEL&:c?a
D ici ne & Rx. s 3 o
r'TORIN
' BILLETS DE U LOTERIE NATIONALE
____^DISTRIBUS RRATiMTEMtNT,
[ MaisonpjDaccareit
Rue Co"rbe,1727
Avec ses souht.its de joyeux Nol et du Nou
vel An, offre gratuitement tout acheteur de
Vingt-cinq gourdes un coupon de LA LOTERIE
NATIONALE d'HAITI. Ce sera une rduction
respectable sur les prix et cela donnera l'es-
poir de fter joyeusement.
Rappelez^vous que le tirage de 1* Loterie est
fix au 25 dcembre prochain.
^ft

- ..*


.- .

*
5f.T*--.. .... V--
VOTRE CUISINE, MADAME...
Monsieur Oswald Brand,
l'industriel consciencieux et
chai niant, est rentr de la Ja-
maque o il a sjourne quel-
ques jours. Parlant de l'le
voisine il a dit r Certes, les
jamacains ont ralis beau-
coup de progrs sur tous les ..Nous ranpelons que demain
t...-.- .... ... ii - dimanche a I amicale du Lyce
terra.us. mais ils Dont eu- ,,.|ion aura ]]M |a contl.-ence
V. COMEAU MONTASSE & CO
AGENTS GNRAUX
SE VEND A FORT AU PRINCE:
ED ESTVE & Co, A BOLT -Au Bon March ,Ch. PICOULET
" Aux Grands Vins de Bordeaux", E. DEREIX, B.&N.S DA & Co,
MarcosTAAMAS Bazu National , Alphonse DESIR, G i AU
RGNCEAO" La Maison Verte , Mme Jeanne CHENET "Bzar du
Pont St Graurl , Paul ANDR Bazar du Champ de Mars ",
Albric ANDR" Bazar du Chemin des Dalles.
Et dans tous les cafs e restaurants de Port au Prince.
SAVIMEN MARTIN ( PetiUGsftve ), CURA RI Y, Jllll UIPPOLYTE (Jroi r )
CLEMENT PINARD ( Si Marc ).
fk PURIFIE LA PEAU REND LE CORPS RESPLANDISSANT DE SANT
UfEBuoy IL- i7 iLIFEBlIOY ^00^ POUR MAINS, FIGURES ET BAINS.

MOHR & LAURIN, P. 0. BOX-M Distributeurs
R je Rcux et du Centre, PorUau-Prince.
Une confrence Loterie
sur Delorme Nationale
Le
-o -
Bureau de
la Croix
MONSEIGNEUR KERSUZAN
L'ex vque du Cip-rMlien,
Monseigneur K-r&uzan. a cel
br rcemment son ternaire.
Celait l'occasion pour les fi-
core rien de comparable a la tle N| Christian Werleigh sur. ?ou.8e Haeune se riouit des du Cap-Ha.tien, qui v-
Manitou* des lunes de l'orl- DemesvarDelorme, du beau mouvement de soli* nren leur ancien pasieur.de
au-Printeet de Saint-Marc!... On commencera to
Bec Fin
mt de suile
aprs la Grand'messc.
Le Clairin LA GRANDE MAITRISE
Je leprlre au rhum velout
et dor, mais charg dlngr-
Les membres du Grand Orient
d'Hati se runiront demain di-
dicnls chimiques. Tu es l'me manche leur lemple de la rue
mme de la canne. Le riche et J du.maW1n Je I Etat pour pro-
le pauvre te boivent galement. ft'(,e1r IjMCtaol lu Grand Ma.
Tu es profondment gal.laire. lrc(,e {,)rdre '"ayonmque.
Aux malheureux paysans qui). "appelons,qot le Grand Mai-
lui exprimer leurs sentiments
par de touchantes manifesta-
lions.
Nous adressons celle occa-.i
sion nos compliments et sinc-
|'u..ri.i ..,i- I.. glCe et qui teftre f"Jonction est M. Emma
boivent dans des couis, lu ap- ni,el Kampy dont les pouvoirs
portes un soulagement leurs l arriveront a chance au mois
maux. Tu leur es auss. indis-1 ?fJ*"?1*^.1933 Trois candidats :
pensable que le tabac et le ha-M' ' 'Mu;". C. L Verni et
rang. Aux citadins qui ont laiss Borgelli Adam brigueront
leur loyer sans un sou, tu don-
nes I espoir de lendemains meil-
leurs. 0 compatissant clairin I
Tu as l'humilit du cal et du
rapadou Enfin, comme I eau de
la lontaine de Caslalie, lu favo-
rises l'inspiration.
Cari BROUARD

LE MEXIQUE SE RETIRE DE LA
SOCIETE DES NATIONS
Par radio, 16 Dcembre
Le gouvernement du Me-
xique s'est retir de la Socit
des N..lions pour des raisons fi-
nancire?, assure-t il.
CONFLIT -JAPONAIS
La Comit des 11) s'est ru-
ni Wf \\ la Socit des Nations
en sance prive pour essayer
d'apporter le point final au con-
flit sino-japonais.
a
darite sociale qu'a provoqu
par toute la Rpublique l'or-
ganisation de la Semaine
Nationale i du 24 au 30 no*
vembre.
Parmi les plus gnreux res vux au Srand Prl**-
souscripteurs, on note, dit.il, ("^i
le$ Frres Zrike...
D'abord ce ne sont pas les
Frres Zrike ... mais Zrike
Frres qui out souscrit em-
buante dollars.
Ensui'e nous savons qu'un
gureux donateur s'est leudu
d'un billet entier de la Lole-
rieNationale, eu laveur del
Croix.Bouge Hatienne... S1
le billet, au tirage do 25 i*
ceinbre prochain, dcrochait
tel dix i ni lie du gros lot ... il
y aurait donc eu un sous-
ciipteur encore plus gureux
que les irres Z ke, ou
Z "ke trrer,
Ce souscripteur tait doue
ici ses rserves.
INJECTION PEYRARD
etORACES PEYRARDH1
Grlsenl la
BLENNORRAGIE
rcente ou chronlqu*
Pfnrm" xlgu-i$$
PEYRARD D'ALGER
46. ru* d* Groncll*
Cabiuet de Mes : Marc Au-
rle Lstontant. Adrien Don-
yon, Etienne I). Charlier.avo
cats. Rue Bonne-Foi, No
423 PorUauPrince.
Tlphone: 3464
la compagnie d'ananas
plie bagage
Notre conbre Les Annales
Capoises informe l'arrive au
Cap-Hatien d'un dlgu de la
maison-trre qui a dcid la
lermeture de l'Usine et la sus-
pension des plantations de la
Compagnie d'Ananas. Le Di-
recteur, les employs suprieurs
1 volume in-16 de 2.10 pages, ont reu l'ordre de rentrer aux
rnx : cinq gourdes l'fxetnplaire. E'ats Unis, saut l'agronome M.
L ou vi t- g.- sera mis en vente vers Moens.
la fi i de ce mois au Cabinet de Ces mesures extraordinaires
M' ."AKET. 1165 rue du Centre, indiquent elles une liquidation
'385. d' flaires de la Compagnie ?
changement D'ADRESSE ; Dans la Mle..
Le public port-ai-pri icien *>sl co'dia emint invil l'inaugn-
ration olficielle du nouveau Stadium National, situ entre
les rues du Peuple & Pave, ei po tant le uom du premier au-
teur hatien
LON DSIR PARIS
Ce sera un juste hommage rendu ie grand Hait en tt qui C01>-
tituera le tribut d'admiration et de reconnaiss;incque s s
compatno'es doivent perptuer travers 1 > gnraiiu, s pr-
sentes et lutines.
SOUS LE HAUT PATRONAGE DU MAIRE DE LA CAPITALc
Il sera oll-11 le Dimanche 18 Dcembre 1932 4 h.<.
de l'aprs-midi deux grands malciies ofticiels * inHirn.lionaux.'
Deux boxeurs trangers de grande renomme aftron'.eront les detx
boxeuis hatien:, qui se sont dj si brillamment signals
dans la boxe.
Prliminaire :
Lon Bongat contre Kid Gapellan
135 lbs. Haitien 138 |bi. Dominicain.
.'1 Rounds de Combat.
PREMIER GRAND MATCH
SNOW-BALL
Boxeur Hatien de grande renomme, 145 lbs. contre
KIDCHAROL
le lameux Boxeur Cubain, 145 lbs.
, O Rounds de 3 minutes
SAVOIE DSIR
^rri8a0aKdera,er^arch'atenuen ha,e,u l'iuvin^ble Berlico-
errera, champion Domin.ca;n, jusqu'au dixime round, tt a lait
match nul, contre
. JULIO PEGUERO
dit le fameux TIBURON, champion Dominicain 13Slta.
O Rounds de 3 minutes
Les enjeux sont ouverts. La dernire lois, l'Haitien Savoie Ds r
avait ardemment promis de tenir haut son drapeau; il a en efl. t
1!nw,auqu'ndf,,nier roand eD ,a,,anl mat nnl conlre
I invincible Bertico Herrera et depuis il s'entrane comme utt
diable pour voir finalem nt la victoire.
Encourageons les compaLriotes I___
liiill lidibuiicourl
,i.
..

Dont la enorameeest universelle a gard sa premire pi
Demandez oarlout :
UN BARBANCOURT
Dpt ; Rne#dw C^sarij
ace
4
.
r


LE MVTIN 17 Dcembre 1932
PAGfc3
*
TKItlAIl,A\K
L'Automobile la"pliis adaptable |Hati.
Une automobile construite avec des matriaux de 1re Qualit.
Une automobile de dsignation moderne qui assure une longue dure et in-
corporant la beautjet le contort.
Une automobile rpondant aux exigences de nos routes tel
qu'AUCUNE AUTRE AUTO NE LE PEUT.
La Terraplane court plus vite, grimpe mieux les ctes, acclre plus facilement
et va plus confortablement qu'aucune autre auto de nos jours, quel que soit son
prix.
Ceci s'adresse aussi? bien aux autos de fabrication Europenne.
Une simple dmonstration vous prouvera ces faits.
O
Les spcifications sont tes suivantes :
CYLINDRES
70 H. P.
CHASSIS m X
COULEURS D'OPALE
KOI ES r\ MTAL BL4.M l\0\VDABLE
CLITCH ALTOIIATIQIE
ROUES LIBRES
CARROSSERIE D'UNE PIBC.E KN ACIKK
iUGINEHOUS UNE VOITURE DF LUXE OUI GRIMPERAIT U COTE LA PLUS RAIDE D'HATI EN TROISIME VITESSE ET OUI DEPASSERAIT EN COMPARAISON E SON PRIX
LES EXTRAORDINAIRES PRIX DE VENTE SUIVANTS :
ROADSTER
TOtiRING
COACII
COUPE
MDA.\
SPECIAL SEDAN
i sr% dti. 93:>.oo
9s;.oo
995,00
1.030,00
1.07H.00
1.415,00
Le bas prix d'entretien, provenant du plus moderne gnie, resud
mie de gazoline oui est extraordinaire.
KNEER'S GARAGE,
Distributeur.
' RUE PAVE, PORT-AU-PRINCE, PHONE : 2318 1 2234.
3
dans cono-
A Louer
Ont >rlable maison Peu
de Chose, rue 3.
S'aJresser :
Maurice C ASTER A
Aux Cent Mille \itic!es
Pan American
Airways, Inc.
Li Pan American Aii\v ys
Inc., a le olaisir d'informer le
public qu' partir du 15 jus-
qu'au 31 dc. 1932 une r-
duction spciale, l'occasion
'es ltes de fin d'anne, de
te./0 sera accorde sur les
billets Aller-Retour, pour
toutes les stations sur leur
parcours. Le billet de retour
sera valable jusqu'au 10 jan-
vier 1933 inclusivement.
Profitez donc de cette appr,
tiable rduction pour voya
ger par avion peu de Irai',
rendant les tte.
Le Service d'Express A-
rien vousoflre un moyen
pratique, rapide e conomi-
que, pour expdier vos ca
deaux en retard.
Pour informations et taux,
veuillez tlphoner au Nos
3245 et 3451.
Chez Pascal
Vitiello&Fils
lue tois de pins la Maiio
pscal Vitiello & F-ls oflre u-
yantane ses fidles client?..
Cst lu grande rduction qu'ell-
ccorde sur les achats pendant
la fin de l'anne.
, Qualit. Beaut, Elgance
f ert la devise de la Maison
rsndgut
t
A
EN CELLOPHANE
KNEER'S GARAGE
Distributeur exclusif p >ur la Rpublique d'Hati
des produits Dupont Cellophane
annonce l'arrive d'un stock de Cellophanede couleurs varies.
Achetez en pour envelopper vos cadeaux de Nol. Le cellophane
peut servir taire un grand nombre d'articles tels que chapeaux,
ceintures, sacs a main.turbans.etc, qu on peut oflrir comme ca-
deaux de Nol et du Jour de l'An.
Passez au GARAGE KNEER( Salle Columbia ) o vous trou-
verez acheter du cellophane et o gratuitement un prolesseur
vous apprendra comment taire divers articles.
Mesdames, Mesdemoiselles, passez au Magasin voir nos d-
monstrations.
Batterie 'CITADELLE
Cin-Taldv
DEMAIN SOIR
a 5 HEURES MATINEE
I e grnnH film
J-'tnfer de l'Amour
avec Olga Tschekowa. Henri Raudin
Entre 1,00 ; Ralcon : 1,50
A 8 HEURES
<*W evu Charmanl I L*0r Q[ \
Une. ntern-l lion magnifique; une musique exqu.se.
Ven.z voir Victor Rourher dans :
Gagne ta vie
avec Dolly Davis, Andr Dubox. Robert Gouoil
Entre : 2, 3, 4 gdes. K
,est
Son Pila n'Avait
pas d'apptit I
A U .,... h fil, He MaUam H....
1 Muer, ne nianuralt |>a, tant t* rebutait.
Il tait pal*, nuiingif Si mre tait
trrs inquiet* pour sa lant.
Usez ce qu'rllf nous crft apris avoir
fHit urrnrirr la I OU I I ni -a NI:
Je Mil! heureuse de von dire Ue .ou
apptit est revenu, ni juuecaont rusea,
es mollets sont rebondit ; U fait plaj-
sir u voir .
Si voa enfanta Dr manget pas. dl|(errot
mal (selles molles), s'ils sont piles, s'il
oui lu poitrine troite, aplatie, u besittx
Ma, Mira leur faire uue curr de FOR-
11 tNB, lortiflant idal usai- les enfanta.
Gomma au petit I!.....elle leur donuera
dM forai nouvelles. Qrtcc i FOHTIAVK.
pour votrt joie, ?a bambins resplendi-
ront de sanl !
l'OHTIANE est aussi an puivuat
fbrifuge qui diminue la loleace et la
frquence des accs fbrile* : elle a*
trouve dans toutes les bonne pharmacie*
W. Hl I II.
Voulez-vous avoir ce qu'il y a de
mieux comme batterie ?
Voulez vous avoir une batteria
qui vous rendr un service eflectit?
Voulez-vous que la baHeriede
votre auto soit garantie ?
Voulez-vous encourager l'in-
dustrie nationale ?
Achets une batterie
CITADELLE garantie
i un prix la porte de toutes les
bourses.
lo Parce que elle n'a pas
son gale en Ha .
2o Parce que elle ne vous
'tonnera jamais d'ennui, et dure
longtemps.
3o Parce que elle sera rempla I
cet. sans extra si par hasard elle
lirait un dfaut de construc-
tion, ce que vous n'avez pas a\ec
i LT40R 11 U **irfJ les batteries importes.
PLUS FOR E 1*2.50 4o Parce que elle est de a-
Dl'R O '1TE 15 00 brication hatienne.
AJre.tez vous : KNEEIVS GARAGE, Fabricant
itue IV. w, Porl^Prine <,HIU> r Phone; 2318 & 2234J
Jouest Jouets Jouets.
Au meilleur prix de la
place.
Maison RMAIMONE & fils
Rue Bonne foi, No 116

i
STEAMSHIP UNE
Le sten.rer "Buenaventura
est attendu Port-au-Prince,
venant de New-York,le lundi
19 dcembre 1932, avec: 88
bacs de correspondance et
partira le mme jour direc-
tement pour Cristobal, Canal
Zone, prenant trt et malle.
JaS. H. C. Van REEO
Agent Gnral
Liquidation
Un lot de 160 vitres de qualit
trs suprieure.
Dimensions : 24 x 26. 242 x
38, 24 x 42, 24 x 48, 20 x 36,
20 x 40, 20 x 48
'.In lot de 11 vitres pour au-
to, paisseur 1/4.
Dimensions : 39 x 42.
Coudinons trs avantageuse.
..f'Jwwr Monsieur E. G.
Wol.l, liquidateur del Maison
REMERCIEMENTS
Monsieur et Mme Fquite
et leur famille remercient
bien vivement les amis de
I Port a a-Prince et des autres
(Villes qui leur ont tmoign
I tant de marques de sympa-
thie l'occasion dn cruel ac-
culent dont leur fils Grard
a t victime, et les prient de
trouver ici l'expression de
leur protonde reconnaissance.
Port-au-Prince, le 14 d-
cembre 1932.
NOUVEL INGNIEUR
DE GEMBLOUX
Nous avons reu avec infini-
ment de plaisir la visite de Mr
Cari Manchet, rentr de Belgi-
' que aprs avoir suivi avec suc-
cs les cou-s du clbre insti-
tut d'Agronomie. Notre jeune
concitoyen est diplm d et
tablissement.An moment o le
Gouvernement hatien engage
des trangers ayant appartenu
cette cole pour l'organisation
de notre Agriculture.il est pres-
que certain qu'ij ne ddaignera
D. LAMAHQUE & Co PilS |es services d'un coogiiura
J.mei f Hjrtij & hautement auilift. ^ '
*s


Samedi
17 Dcembre 1932
Le Matin
4 >AOM
26 ime ANNEE N ,tu-j
Port-au-Prince
Tlphone : 2212
Les avantages qu otfre la|
Cuisine Electrique
'- HOTPOINT -
INSTITUT
GUYJUStPH
Dirig pur le professeur
LUC UORSINVILLE
Etablissement d'enseigne-
in p meL en progression constan-
sont maintenant connus de ^V-J* tLSL*^:
dation 1 Succs compjet aux
derniers examens ofliciels
pour l'obtentiondu baccalau-
rat. Compltement l'-
preuve du (eu et munie de
toutes les amliorations mo-
dernes, la maison est situe
au flanc de la montagne sur
le sommet de laquelle se
dresse, protectrice ei majes
tueuse, VEglise de St.'Grard.
Aussi le sjour y est agrable
et les coliers faibles de san-
t y trouvent le moyen de
retaire leurs forces, tout en
poursuivant leurs tudes.
Cours classiques ; Cours
pratiques au choix; mt'iode
nouvelle qui lait progresser
tout le
Pour
visitez
sition.
Compagnie
Electrique.
monde.
vous en convaincre, OS^JOlSS
noire salle d'exno-

d Eclairage
CE QUI N'A JAMAIS T FAIT
CE OUI NE PEUT TRE DPASSE
Kola Champagne
F. SJOURN
Prpar dans des conditions rigoureuses
D'ASEPSIE
Prparation et Venle
Pharmacie F. SEJOURNE
Angle des rues Rouxel du Centre.
Hailal Giral Hatiei
Accidents
11 dcembre 1932
R nso Dui-uiji, 16 ans, Ave
une M gloire Ambione; bles-
sure tranchante de l'index.
Loui Lesspge, -lu ans, bas
Peu de Chose, contusions mul-
tiples de la lace, blessures con- rf
tuses des lvres.
E gnie Maxi, 34 ans, Croix
de* B ssalev contusion de l'a-
van bras droit, rosion des
deux genoux, blessure contus
de a main doite.
Auguste Lajoie, 16 ans, ru.
St-Marlin; blessure tranchante
droie.
Andr Paul, 25 ans, rue des
Miracles; hlessure contuse du
pied tauche (hospitalis).
Vilus Jourdain, 22 ans, Poste
Marchand; blessure tranchan e
du bras, du coude et du poignet
gauches.
12 dcembre 1932
Mlise Durinvil, 12 ans, rue
Montalais; rosions de la rgion
, mastodienne, du coude droit,
rapidement les attards et les ^e la fesse droite et ambes.
dgots des tudes. Alicena Sanon, 17 ans, rue de
Prix dcalage calcul s sui- l'Egalit; blessure contuse du
vant la capacit de paiement cuir chevelu.
N'OUBLIEZ PAS OE FAIRE UN PETIT
TRRACE-GARDEN
Chez W. KAHL
-. Petionville
! 1.600 pieds d'allitude. L'tat lissement le pi
,x~ virons de Port an -Prince.
I
us rais de
Seulement 15 minutes d'auto sur one excellete1
s phalte. Vues merveilleuses de la ville et lu j.ort.
Boissons de toutes espces.
s en
roule
Irrangemenli particuliers pour les pensions de
semaine ou de mois
|oor, a
Votre premire visite
a
actuelle des parents.
Les entants de tous les ges
scolaires y sont accepts..
Tels sont les principaux avan
tages qu'oflre l'Institut Guy-
Joseph Bonnet o du reste
l'eiectil a plus que doubl en
un an,
En y envoyant vos enfants,
Franois Pierre, 15 ans. rue
St-Honor; blessure coutuat du
cuir chevelu.
Max Abraham, 1 an, Grand'
Rue; blessure piquante aprs
l'oreille.
Ren Pierre. 22 ans, Whart
aux herbes; blessure contuse
du cuir chevelu.
bonne Laguerre. 6 ans, Gd'-
L'HOTEL ANSONIA
Nous donnera
ment, justifiera I
en nous garantissant voire apnrNb> natron"ce7 ?!!*?
le plus slect de Porf-au Prince. 8 ,,,P
Non vous ugi>rom d'arrtei rti el chambre d-vr
rjiao confirmera voire bon .W
confiance nue vous nous aurez accorie
are
Attention !
Vente par
Voie pare
La vritable farine d'Hati
est en vente dans toutes les>
Epi eries. en sachets de cinq
et de dix centimes or.
Au Bon March, Mr A. Boit, j 1 courant (1932) dix heures
A la Maison Vere ( rue!?" atl ll sra P.r'.cd en
vous gagnez plus que l'ta- [ Rue; rosion de la cuisse droite.
blisstmtnt lui-mme. Fleuraua Fleuranville, 15 ans,
i Port-au-Prince; blessure con -
/ tuse de la jambe.
solidaires. Estle Mvrthie,25ans,Lalue;
Sur la ;* a__:- j- i blessure tranchante de la face.
,,' m Se fnx d qua- Joseph Dalc -, 4(1 ans. Dulres-
LnnrHoc W0}* "ne ney; traumatisme de la main
gourdes, montant de la dette gauche.
" capital, intrts chus, Clanle Augusle, U ans, P-.
ranchanif '
Pave) Chez Uorenceau.EmAiftf e.1 Par. ministre de
manuel Lajoie. Jj Maurice Avin, notaire a
t Joseph Gssacnol su pont l ^t-au-Prince.
^Joseph ..........,...... ,,,
St (iraud, Simon Vieux, hD verl" de. la #rosse
Grand'Rue' M lorrae excutoire d uneobli-
Avec cetfcfcule onVcussit ^atio.n hypolbcaira en date
facilement' faire les meil-1da i-rai Avril milieu!
leures bolUes.gtearx, cr- Jf?1, lrenl*. ?" raPPort de
me la ttlace. etc. I ff Louls M,?haud et son col-
Pjdr obtenir une bonne f*ue' nota,res Port-au-
crme.eraployez un litre deux rmce
loyez
liait pour un petit A h venle au plus oflrant
0,05 centimes or. et dernier enchrisseur d'un
in'il^nnirlil!^ .L Um!X lLU8qi,,a vibl ,rois Novem^ i tion':^; TSVe 7,
ju il appartiendra que le mar- bre mil neuf cent trente deux, du poignet lauch..
uecemore honoraires d'avocats outre les PrivaJnMiy, 55 ans, Bel-
charges de l'enchre et les Air; luxation du poact gauc..
intrts choir. \ Bruno St'Jean, 15 an, Poste
Pour plus amples renseU Marchand; P'9re la r8,on !
gnements. s'adresser Matre P1"1- _
Maurice Avin ou aux avocats V"?ea P'-"e" ;> aD?' rue R*"
poursuivants. i vflu ,on; pit*u,e a ,a r8,on
r I plauiaue.
Port-au-Prince, le 15 D John Pierre, 12 ans, rue Dr
cembre 19^2.
P L. HYPPOLITE, av.
Lykes Brothers SS C Inc
Texas Hati Santo Uomingo Porto Rico
***J?t.l .servkef bebdomadaire et rgulier passagers et
trt entre les ports du Golte du Texas directement
Port-au-Prince, Haiti.
.JL"l !* rcePtion raP'de et le maniement habile de w
imortat.ons, servez vous toujours des navires de "a LYKE
Us prochaines arrives a Port-au-Prince lontl
S'^amer c.vfar^aret Lyknai
S'ewmer Almeria .vkes
^tesmer fenevi"e Lykes i
Steamer Tille Lykes
Steamer rMargaret Lykes
Hnrean- Rue rtn Magasin de I ittai
S dcembre 1932
10 dcembre 1932
23 dcembre 1932
30 dcembre 1932
3 janvier 1933
Moite Postale H
Aubry; co^rs tranger au coude
gauche.
tiers de
sachet de
et procdez comme pour la 5 immeuble tonds et btisses
sis en cette ville entre les
rues de l'Egalit et la Ru*
nion, la dite proprit de la
crme au chocolat
C'est aussi la meilleuie nou-
" riture des bbs et des esto-
macs dlicats.
AMICALE DES INSTITUTEURS
iET DES INSTITUTRICES
Le lundi, 19 dcem
6 h. 1/2. la Cathdrale, une
messe sera chante en m
moire de Mettes )vonne har-
ris Anna Canal, Celia Boom
Anne \ euve benlon \ ictor
dcdes au cours de l'anne
et de tous les autres Mem
htis de l'enseignement pu-
blic et priv, religieux et l-
qn s, dcds.
Les parents et amis, raii-
tre* et lves sont pris de
s'iWBocier celte inauiltsta-
IIop annuelle dite Journe
de l'fustituteur'qui sera sui-.
vie dans chaque cole, au
commencement de la classe
du lundi 19,d*une crmonie
consistant en une minute de
recueillement et dans le rap-
pel au souvenir des enfants
de leurs professeurs morts
au c'iump d'honneur de l'
dotation.
contenance de trente-neul
pieds ou douze mtres soi
xante-sept au ct Nord ;
trente-huit pieds ou douze
mtres trente-cinq ao ct
oppos Sud sur cinquante
5 pieds ou seize mlres vio^t-
cioq de proloudeur au cl
Lst, e cinquante quatre pieds
ou dix-sept mtres cinquante-
cinq au ct Ouest avec droit
.de passage pour sortir sur la
rue Joseph Janvier; born
savoir: au Nord par la dame
Pierre Augustin et Lon Pain-
son; au Sud par Schulter
-1 p- iiiri Chez Bailey
o u o inv ' LIGNE COLOMBIENNE >
Tlphone: N 2323
La vapeur Colombie
Voy.2 partira de New-York
le 15 dcembre 1932,directe-
ment pour Poriau-Princeo
il est attendu le 19 dcembre
en route le mme jour di-
m clment pour Kingston,
l'uerto-Colombin, Caiti'gena
et Crislobal, C. Z.

Le vapeur Bolivar Voy.
10 de retour des 'ports du
Sud, est attendu ici le mer-
credi 21 courant, en route le
mme jour pour Port-de*
k'iylus. l'Est par les hri-1 ^aix Cap-Halticu et New*
ici s Compre Laudun et Phi- York.
Wil'iam E. BLEO.
Agent.
Doreur et argent ut
S lieu h disposition
du lerg d* tonte la R<>u-
b i f.c po'ir arpenter et dorer
les \ascs sacrs. Sain'.-Sacre-
ments etc.
S'adresser a sa m.i<>%
Grand Rue, 2034, prs de la
S arc du Nord,
Avis
Grand'Rue, 1313
Tlphone : 2383
Vous trouverez der pois
sons frais de G heures du
I matin heures de (aprs"
midi.
Poisson nature-50 centime
la livre.
nettoy: 60cts. la liv
Caisse d'Epargne
Populaire
Si vous ne voulez pas tre
pris au dpourvu quand la
bise sera venue, ne soyez pas
Cigale ; soyez tourmi. Pre-
nez pour cela le chemin de
la Caisse d'Epargne Populaire:
332; rue des Csars, versez
l, contre un joli livret, ce
que vous avez dans votre
poche, si modiquequ'il soit-
mme un simple nickel ;
renouvelez ce geste chaque
semaine ou chaque mois ;
et au bout de l'anne, vous
aurez toutes prtes vos tren-
nes et celles des vtres.
Et mme, au lieu de con-
gdier brutalement la Cigale,
vous pourrez lui tendre la
main en Fourmi devenue
misricordieuse, parce que la
pauvre n'a qu'un tort, qui
est son excuse : c'est J igno-
rer la Caisse J'Epargne Po-
pulaire.
Attention
PROGRS ONUVEAU
RHLM NOblEAU
Rhum dlicieux got exquis
Prix rduit
ALCOOL DtFIANT TOUTE CONCURriENCE
Claiiin Vierge
Chez N. NAZON
Papier blanc
Kawas
; Cigarettes
Papier noir
Avion
KAWAS
On PEUf labriquer des Cigarettes
rellement bonnes avec du tabac
du Pays!
SjS^&r D0M"niez les
Cigarettes KAWaS et vous en serez
convaincu.
t
Ion ne Hilaire et l'Ouest
par Octavins Laurent suivant
plui et procs-verbal d'ar-
peolagt de Ph. Justin Al-
phonse enjdate du premier
Juillet mil; neul cent trente
enregistr et transcrit Telle i
dWlbn que cette proprit J&*** rtber'tT
ni rm+tL uuc excePllon ment, ce mois-ci, le tascicule
ni reserve, No de sps tudeg n agrj
A la suite d'un commande- culture tropicale, sur la
ment en date du douze D- demande de nombreux amis
cembre mil neut cent trente- et correspondants, tant de la
deux demeur inlructueux. Capitale que de la Province,
A la requte du sieur Lu- qui ont lu et apprci les
cien Mirabeau, cordonnier, articles qu'il publie depuis
propritaire, demeurant et'quelque temps dans Hati-
in?1!!! p- Por,;au:Prince. Journal . |e nombre esi lorcment res.
ayan M" Pierre L. Uyppo- .e tascicule renferma l#t treint, s'emr essent dfaire
hteet Julien Laloutant pour chaoitres 17, 18.19 et 20 qui parvenir leurs nom, adiesse
avocats con.t.tug avec elec- traitent de la culture et de et souscripiion de 2 aour.
tlm de dcmicile au cabinet la prparation commerciale, des soit eu persunue ou oai
d-. d.ls .VOCal. Port.au. pour l'exportation,^de U PU voie nosta.eP ^Shmc; J SHiii Biii^o. hT/dT lW*\ 19 d.
iw" gne-Banane, de 1 Orange, du la bibliothque Mo ierne Steamer Anton e 21 dcembre le d'
M,M?ucUleS MeU/ el davme CllAU et de ADanas; lLa diseuse., au No- G35,rue Steamer Guayaquil. le 28 dc l, i invier M
Mtr.ns Bonaventure et Vve Que eux qui v*>. len' ^'en Dants^Uestouches. Port-au.F " r ,e
Agumu Mteiius, dbiteurs procurer un exeraglaire,Uot priuce.
AVIS AU COMMFRCE
La Panama Hailroad Steamship Line a l'avantage d'an-
noncer les dparts suivants de New-York pour Port-au-Prince
Haiti, directement chaque mardi, excepts le steamer ifAn-
coni qui laissera le 21 dcembre, et armera Port-an-
J>rince le lundi 26 dcembre 1932, et le i Guayaquil q
laissera le mercredi 28 dcembre 1932, et arrivera Pfrt-
u-Prince le 3 envier 1933. Tous les slcamers sont pour-
vus de chambre trigorifique.
Dparts de bew \ork. Arrivages Pori-au Grince.
bteamer Cnstobal le 6 d e.nbre 1932 1e 11 dc. 932
VAN REED
tgent Gnral
/
.


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM