<%BANNER%>







PAGE 1

PAGE 2 LE MATIN 6 Dcembre 1932 Le dernier mol du llolorisiue •' s ,. *..' I I ; •. • '. i r '*,< > , %  •" .('. • %  • • • -: i UNE ANNONCE VICTORIEUSE CHRYSLER L Y M -.'. UNE SIX s Possdant le caractre d'une victoire gagne par le perfectionnement, la Chrysler-Plymouth est devenue une SIX.Projete, conue et construite pour donner la valeur et la pertormance superlatives, cette emarquable nouvelle voiture est l'expression complte de l'esprit de son poque. En elle se trouvent combine ce qu'il y a de plus moderne avec le plus bas prix. Elle est d'une conception avance, dune puissance flexible et abondante et cette performance remarquable est tributaire de la foire flottante . Vous aurez une apprciation complte de la nouvelle Chrysler-Plymouth quand vous Tairez inspecte personnellement et aprs une dmonstration, Acceptez notre invitation venir la voir aujourd'hui mme. Franck J. MARTIN, Distributeur. I Phone : 3302 & 3341 1 t — c ADOUCISSANT, DOUX, TENDRE, TOUT POUR EMBELLI LA PEAU. LA MOUSSE ANTISEPTIQUE DU LIFEBUOY DTRUIT LES GEBMES. LIFEBUOY Lh .s nVON l)K L/ SAM H POUR MAINS, FIGURES ET BAINS. IftOR & LAUR1N, P. 0. BOX*M — Distributeurs Rje Rouxtl du Centre, Port-au-Prince. Vie Sportive PAIU. LECONTK. -Le public am eu %  du ballon rond convoqua avec fracas en vue d'assister l'ouverture ofliciHIe du championnat 1932-33, se pr" sentait au Parc-Leon te pour applaudir cette belle ralisa lion sportive qui vaudrai! certes mieux que la plus belle pro e de l'U. S. S. H. On s'tait dit avec satif 1 rtion, en lisant les divers avis-iclameF, qu'enfin on allait taire qielqne chose pour sauver notre Ri or national,le loot-ball, se don er en mme temps de saines du tractions et assister, si ce'a et a I possib'e. aux magni. ti | >es i >hi bit ions de nos as. Et 1 h "Mid qui sait parfois bien a rai g %  • %  les choses ds-g^a d' i)ord le match Bacing C.A D.J. Le B cing, l'idole du public, len^ d<* %  Co'n* Pradel Q "e aobaine I ("est d'un bon augure pour h pleine russit* du chamnionnal. Mais on chucholte, dans un petit groupe, que le Bacing ne se prsentera pas ou plutt n'entend pas se prsenter cet aprs-midi. Les 4'f'ii^nui'aiies vont leur train endiabV C'est n'y rien corn* prendrr. En eflet. Et quelqu'un, genilenan dernier cri qui a fait aussi son petit four de France, hasarde • O a-i on jamais vu un club aflili, tenant, pardessus le march, le champ oi.nat, ne pas vouloir se prsenter sur le terrain d'honneur pour disputer un match officiel fix par la fdration laquelle ce club appartient Vj'La '.\ E. A, ajoutejil, l'aurait'Dumnent et simplement dclass. Tout le mon. ce a compris ce raisonnement mais personne n'a os y placer son mot Un au're, Porl au-Princien, BAUMt BtU Ouriaon R,K.cliaa.le de TTE-RHUMATIS NEVRALGIES Dr. Beazu, i6, RM Battu,. Paris. P'RST LA CHKME DE TARTRE qui fait i de ki Royal la meilleure poudre d'lvation %pv*; celui-', avec un cynisme tout/ beau match de la saison, le Ricsarien, ou plutt Von Papecingne s'est pas prsent au Parc nien, prenant la contre-partie • Leconte Le comit nous expl %  de la sortie de notre ancien t'a-' quera p* ut tre ce gest*>. — E isi n, rebifif. Eh bien. le Co mi' de IU S. S. H., en pr%  ience d'une telle taillile. doit s'en aller. Il n'y a rien laire. On a en grippe la politique... sportive. Laissons ces discoureurs ou attendant, rendons u e vis te au Stadium D ssalmes. I Au STADIUM-DESSALINES. — Quel contraste I Chevallier, encore une fois, a triomph.— ROYAL BAK1NG POWDEII lllnr, ou admirer le ges e du j p| us d deux mille personnes se club champion, ou cois, uer, pressaient avec un le sourire de suivant leurs opinions.'lc ronit ; douce satisfaction autour du code I U S. S. H. qui m pas su que t | a nd de Volley et Basket c1.S A S?Rnn!t tt 1QR9 l?' ba du Stadium-Dessalines. championnat national 932-33, Chevallie V ,•„, surpass La etons un coup d œil sur Jeter„u„;„„ i„;„ „„.,„ i„, J rain du jeu.. Des joueurs de P roch a,ne '' s ; "Jg "> "0 deuxime' catgorie attendent Si3 H. !" iLo T"! leurs paritaires qui ne se pr*J e,e K du Oymkana du 4 sentent pas.Letoot bail serait-.l d f" m re K U "J P % SOn 7 vraiment, Mr Richard Constant, !" U du b ,e ,a,leur (lu Sport victime de la boxe? P.pacito Hj.l.en sest.une nouvelle ois Bertico, etc., remplaceraient-ils "me.-Cheval.er appartient lesAudaut, les Bgnier, les ^'""T^hA """'; Beauvoir, etc. ? Non, nous ne gj V"H !" 5?H ? P I pouvons croire une telle eflron "'P l,urran terie et nous attendons..' Eu passant, nous flicitons l'arbitre otiieiel de l'U. S. S. II., Me I Edouard Cassagnol qui, sur le ) terrain, se rappelait qu'il fut un brillant hulf buck et en gentilhomme sportman, quoique retrait, n'a os ddaigner le ballon qui roule. Ei rsum, malfi les chauds avis de l'U. S S I. invitani le public au plus F. H. I 0" V. Revenu de son voyage,reprend la direction de son cabinet. Il adresse ses meilleures salutations sa clientle. Consultations 7 10 hs. a.m. Chez Bailey Grand Rue, 131 Tlphone : 2383 Vous trouverez des POISSONS IRAIS de b' heures du mutin a 5 heures de L'aprt* midi. Poisson nature. 50 centime la livre. nettoy: (jucts. la liv REVELiOBS SEKTIMlit j^MABSKro"•" ... oi„ n u^l,,c ,rr.. ..," %  — rhl.ir. Iriomphilturi %  :r B.cr.t. ... n,rlM*Dr* C SU S IET FRA NAIE • 6S. tu. du FubJi.Do, PARIS 666 En Liquide — Tablettes Sauve, gurit la malaria en 3 jours. Les froids le 1er jour Mauxde ,i e et Nvralgies en oO minutes 666' Soulage les hroids Le Plus rapide remde connuAux Malades FAIBLES, NEURASTHENIQUES Il est prouv, par les plus clbrai f savants, que l'affaiblissement de l'organisme humain,son intoxication par l'acide urique, ainsi que les maladies, la snilit prcoce et mme la mort sont dues u 1'aHaiblissement et l'arrt du fonctionnement des glandes vitales. Ces dernires ne fournissent pins, alors jl'organisme des ferments d'nergie vivanle.il est galement prouv, par les dits so. vants, que les forces viriles el phy* siques perdues et mme la sant peuvent lre rendues l'organisme par l'introduction, dans i c corps, d'extraits de glandes vitales, cornue i le KALEFLU1D. KALEFLUID rajeunit et fortifie tous les lments du corps humain, re-,id la sant et les forces perdues.il active lanulriliion, dissout et limine l'acide urique, les urates et '.es texines. Aprs la cure de Kalefiuid, vos malaises el maladis passeront, ainsi que la dpression nerveuse. Kalefluid, B grands prix, 5 gr.in. mdailles d'or Paris.Londrjs, Kruxelles, Florence, est en ve-jte : l'aiis.au laboratoire du Kalefluid, 49 rue Balagny. uf^M, urUau '" P, 'nce : Pharmacie w. KL LU. KIIIU Barbaucourl •*. 0 '%• v nr ir*.^i-i' -v^a-.._i|T? -"_ j Dont la renomme est universelle a gard sa nremi^ i Demandez ou ri ou t : 8 M premire place UN UARBANCOURT DpAt : Rne^Jej q^,^ %  VM r, s -•



PAGE 1

LE MATIN i; fWemtw inr Gin-Taldv CE SOIR Cf sas e grand liim lantMeman ; Mandragore avec Brigitte Helm Entre 0,59 ; Balcon: 1,0(1 Laboratoire SJOURN DlRKCTURS F. SJOURN-, Pharmacien R. SJOURN, Pharmacien de£ l'Universit de Paris M. SJOURN, Pharmacien de l'universit de Paris.ancien interne des Hpitaux de Paris analyses des Urines, du suc gastrique, du sang ( Wa< wmann, Ure, Constante d'Ambard, Glycmie). Descracnats. Des matires fcales. BRIQUES Blocs BRIQUES : pour construire solidement, exigez de votre Architect e d'employer les BRIQUES LA BiUDRYt, elles ne co~ lent pas plus cher qu'un matriel intrieur de construcf liou, d'aprs preuve laitr. Nos BLOCS DE BRIQUES sont la dernire innovation comme matriel de construction, ils sont solides et ne laissent pas rentrer l'humidit >fans voire maiso i. L'avan lage des BLOCS DE BRIQUES est immeuse tous les points de vue Visite/, tes constructions en BLOCS DE BRIQUES LA BAl'DRV la ru Do te ir Domond Vous serez merveill MANUFACTURE DE BRIQUES, S. A. LA tiAUDRY Les Produits de Parfumerie les meileurs sont au:: Parfums de France Grand'Hue. lace au march \ allire pr* de la Maison Sida Extraits d'odeurs base 'le lleurs Lotions aux parfums tenaces, genre Pivert Eau de Cologne vritable, d'une finesse trs recherche. Eau de Lavaude particulirement recommande pour Iriclioi s. poudre de Riz vlo • te dhrente aux parfums prenant. Doses pour Eaux de Cologne, de Lavande, etc. Eaux de lleurs Oranger pour ptisserie, maux d'estomac etc Agua Fiorida. EssencesdeCitron.Vanill.-.Amandesa.nresetc.oour ptisserie nus ces produits de premire qualit et naturels sont tu meilleur march de la place et souligient le bon got deceux qui les emploient --Vente de parfums au poids Vente ta gro3 et au dtail. I HOTEL KARAM bne confortable succur-sa le del Pace Holel, Kensr koff— Pour la saison d't, rendez-vous chez A.\J. Karam, KenskofJ, o vous sei ez servi souhait. Excellentes conditions Batterie CITADELLE .. : ,... :i .. Avis ADMINISTRATION SOIIUIMU DE PORT-AU-PRINCE I Dans,l'intrt des .contribuables ( propritaires d'immeuble?, de voiture, commerants,|chauleurs),rAdmiJ IUNU,MOU Communale leur j demande — vu l'expiration prochaine du dlai lgal — de ne pas attendre le dernier jour pour l'acquittemeut des taxes qui les obligent. Des prjudices pourront % en rsulter r oiir eux, leni combremept des services ne permettant pas de s-itisliire tout le mon.te la fois et des poursuites devant tre intentes contre les retardataires au lendemaiu de l'expiration des dlais. Port-au. Prince, le 2 dcembre ltd'2 Ne le laissez pas terrasser par la maladie! JTADR LE O 8110 S FOR E 1*M IJf'R O LITE 15 00 Voulez-vous avoir ce qn il y a de mieux comme batterie ? VouliZfOQf avoir une batterie qui vous rendr un service eflectil? Voulez-vous que la batterie de votre auto soit garantie ? Vor.lcz-vous encourager l'industrie nationale ? Achetez une batterie CITADELLE %  garantie ui prix la porte de toutes les tn.urses. 1o — Parce que elle n'a pas o;i r'g>Ie en Ha. 2o Farce que elle ne vous doui-era jamais d'ennui, et dure longtemps. 3o Parce que elle sera remplace sans extra si par hasard elle .lirait un dfaut de construction, ce que vous n'avez pas avec les batteries importes. %  4 0 — parce que elle est de fabrication hatienne. Caisse d'Epargne 2 Populaire Si vous ne voulez pas tre pris au dpourvu quand la bise sera venue, ne soyez pas Cigale ; soyez 1-ourmi. Prenez pour cela le chemin de la Caisse d'Epargne Populaire: 332; rue des Csars, versez l, contre un joli livret, ce que vous avez dans votre poche, si modique qu'il soitmme un simple nickel ; — renouvelez ce g ste chaque semaine ou chique mois ; et au bout de l'anne, vous aurez toutes pi tes vos trennes et celles des vtres. Et mme, au lk u de conAlors que rotre bambin grandit et est en bonne mtl il serait pfeojnblfl gdier brutalement la Cigale, vous pourrez lui tendre la Un concours aura lir-u le 15 " '. ,s auront le choix entre les main en Fourmi devenue i Dcembre courant 9 h. a.m ma,, / es suivantes Comptentmisricordieuse, parce quelar a u local de la Direction GS* ( omme,T alp [o lus!halle, .uvre n'a uu-un tort, auilnrale du Serv.ce Nalional ^t^fe Mnagre, jauvre ua qu'un tort, q est son excuse : c'est d'ignorer la Caisse d'Epargne Populaire. Le Monde l'Ecole Professionnelle Saiut-Vjarr. ( Sont admises concourir j seulement les Diplmes de ,,, D , n | a quatrime anne d'Etudes MARIAGE— Samedi a 4 de l'Ecole Hie Dubois heures et demie de l'a prsPort-au-Prince le 3 Demidi eut lieu, Ptiouviile, | cembre l''A'2 dans les salons des poux F< rnand St Surin,'e mariage de Melle Rolande Delva avec National de 1 Enseignement Proies$[ ComplabiUl s.onnel pour I obtention d'u' Stnographie Dac.yograShe' ne charge de Piofesseur c a de Mr Marmontel Agnant Les tmoins taient du ct de l'poux : MM. Tintitort Agnant, Nicolas Vel:en, Joseph Sergile, Lo PierreLouis, Ren Emmanuel et Etc. Ktc Aussi utiles les n: es que l?s autres pour le eStruggle lof Lite. Tous ceux qui sont soucieux 1 de l'avenir de leurs entants de; vraienl penser a leur donner de pareilles ireunes pour Jan% 1er 1033, date laquelle coin mencera fonctionner PAGE 3 MAISON DACCREIT P&7.J Jlae Courbe'^ Madame, Souvenez-vous bien que le chapeau en gnral pour ; hommes, dames et enfants, est i un de i nos principaux 1 articles,surtout le chapeau pour dames en paille et feutre que nous recevons a LUI-O e et a'Amrique presque tous les quinse Jours, de genre nouveau et dernire cration,convenant au got du^r, 1 bourgeois tenant comp te de la situatio'n actuelle J'attire galemet t votre attention sur le solde perm nent que la maison fait pour les articles qui n'ont paseu la chance d'tre enlevs de suite j des prix tout fait drisoires. MAISON DACCARETT 1727, Rue Courbe Service National del Froduction Agricole I et de l'Enseignement I Rural H v aura a Damien le :". re prochain un cencoum pour le reciutemenl d'une institutrice pour l'Eco'e Rura' des ()r.irgers ( comn une ri • la ( roix-des-Bouquets ) et •> deux instituteurs, l'un pour I lv rcla des Orangers ( Croix d— Bouquets) et l'autre pour II;, cole de Sainlhard ( Arcs haie ). A la date du 7, il v aura gement llinche.au iocal de Ir Ferme Ecole, un concours r-onr le recrutement de quatre instiv tutrices.respectivement a Grand Boucan ( Mirebalais ), Los Palis (Hmche), Petit-Food ( Latcahn t>as ei dans la commune de Gera-la Source, et de deux inl ituteurs Cerci la-Source. P ) ir prendre part ces con cours, il laut tre muni au moins du certifies! de lin d'tudes Diimairea et d'un certifient de bonnes masara, sign du Magis'ral Commfinal et du Jug* de Paix de sa commuue. •* REMERCIEMENTS Mme Vve Arthur Breton Mrs Arthur et Paul Breton et tous les autres parents et Melle Rgina Agnant. Du ct allis remercient sincrement: rie l'i'Hiisp : M M ffernanH i ir r.., I;„..I;A e__ o 1.H.DORET. mSSw.' ,onc onner iU Directeur Gnral* Pour pius an.,,les renseigne! menls. demandez le prospectas 1 de 1 Ecole dans lequel la programme et la mtiiode d'ensei> gnemenl (absolument nouvelle; en Hati) sont dvelopp: lphonez a M. Jean Magl rie rponse : MM. Fernaud St Surin. Damasc PierreLouis.GImeut Po'hel, Edgard Mie. Hermann Pasquier et le Dr Lon Sjourn. La bndiction nuptiale leur a t donne.en l'Eglise ICUI a cic UUIIIICC.CU i i^^use qui leur ont donn des tSt Pierre, de Ptionville, au moignages de sympathie a ( tout particulirement Son F. le Prsident de la Rpublique, le Rv. Pre Christ. Sup. du Petit Sminaire Collge St Martial, tous les amis de la capitale et de la province qui leur ont donn des tKiiemem (. ansniunient nouvelle; en Hati) sont dvelopps. Tlphonez fl M. Jean Maglmrp •' Bureau : 274(1. Rsidence .'{'212. milieu d'une assistance nombreuse et choisie. Ils ont t conduits l'autel par Mr et Mme Lucien Hibbert. Nos meilleurs vœjx de bonheur au charmant couple. Loterie Nationale saJ M WPmMl0 oppR£ ssioNb\ SoulaKement immdiat ,t giirtsau ,.., I.. I Globules Rbaud [ Rsultats DiFirvciaeux,surprenants mme I fc roula Pharmacia Oemanatr Molle H E. DAMCHOUX, 27, Hue Victor-Hugo I 1 Bols-coloiubas it.oci l'occasion de 'apart"don| OU : ACCESSOIRES POUR AUTOS rense qu'ils onl prouve en Nous vendons des pices la m>ri de Jn Baptiste Arthur neuves et de deuxime main Breton, leur regrett poux, (pour tout, s sortes d'automopre et parent, et les prient i biles; s'adrtsser de trouver ici l'expression de KNEER'S GARAGE leur profonde gratitude. J Phone 23 18 et 2234 Ne remettez pas! nous a l confi, que l'Associa lion des Dames de S'int-Franoisde Sales orginisc pour le 25 dcembre prochain un aulhenUquearhie de Noc'. Il y aura des jouets de loue beaut et tous les i>rix qu'un patant Tonton Nol offrira aux entants sage^. Tout contribuera a taire la joie des entants et de ce x qui les accompagneront: Bonbona, coosommatioDi varie s, attractions diverses, musiqu -, cinma et d autres agrahhs surprises, jouets bon march. El cependant, l'entre seia de O.O cts seulement. la f e sera donne au profit des pauvres de la ville; dans la grande cour des Sœurs de l'Externat du Sacr-Cœur de Turgeau. ^res, t zvoui ^ KNEER'S GARAGE Fabricant P Pave. Poil;^Prince iHalli)-r Pbone: 2318 & 2234 Devant une alfluence considrable et distingue a eu lieu dimanche, son local habituel, le 21e tirage de la Loterie Nationale. Si vous avtz le billet portant le numro 4008 passez la caisse toucher les 10,000 gourdes du gros lot. Si vous avez le numro 11 "/.">,vous gagnez trois mille gourdes. Passez la caisse. Avez vous le billet 1958?... Passez la caisse toucher mille gourdes. Le numro 4088 gagne modest ment cinq cents gourdes. Si vous l'avez, Jpassez a la j caisse.. ( Consultez la liste pour les J auirev lots moindres, et dans le cas o comme moi, vous n'auriez rien gagn.dites vous que ce qui difler n'est pas perdu et achetez sans retard votre billet pour le prochain il LORSQUE l'incendia se dclare, il est trop tard pour viter la perte des documents importants dposs sous clef dans un tiroir a votre bureau ou dans votre demeure. Remplacer ces documents coterait cher et arait peut-tre impossible. Mais il vous cotera trs peu pour les protger. Ne remettez pas demain la location d'un Coffret de Sret de crainte qu'il ne soit trop tard. Pour deux sous par jour, vous achetez la protection. T..,,*, 0M|p*M Action. Dncaatnu P.W.. d'AHuruccs Ppil. 4. F.miRc La Banque Royale ^->~ du Canada Liquidation Un lot de.100 vitres de qualit trs suprieure. Dimensions : 24 x 2ti, '242 x 30, 241 IL', ,21x48, 20x36 2(1 a 40, 20 x 48. T 'n lot de 11. vitres pour auto, paisseur 1/4. Dimensions : .'{9 x 42. Conditions trs avantageuses. S adresser Monsieur E. G. Wolll. liquidateur del Maiaoa R LAMARQUEACO Jacmel (Hati) Chez Pascal Vitiello&Fils U t Inla ' In Maison Pas. al Viflello & F oflre nn avantage ses fi ( % 


PAGE 1

i Mardi 6 Dcembre 1932 Le Malin 4 PAGES 2bneANNLENlajj Port-au-Prince Tlphone : 2242 CHEZ FHERIEZ i Rue Courbe, Port-au-Prince ^i c( nnu pour ses rrarch.udists franaises et an< glai es, de bonne qualit, on tr ive : Diagonale Corkscrev noire et Wleu marine suprieure. l) : gonaleSerge noir et bleu Flanelle Serge blanc. Damass suprieur pour matelas. Damass blanc et couleur pour nappes. Palm~Beach Florodor. Tussor Shantung et Shantugn Drill blanc Union et drill de coton. Percale pour lingerie. Toile pnr fil et toile de coton pour drap. Toile une pur fil pour taies Baptiste et Linon til et linon de coton. Filtres anglais pour purifier leau Lampes Titus et fousac-l cessoires. Et beaucoup d'au 1res articles. LE FAIT EST INCONTESTABLE liliiiin Saillie C'est la quintessence des meilleures varits de cannes d'un vaste territoire runissant les meilleurs terroirs, e C'est ce qui fait son arme. GOUTEZ ET COMPAREZ! LIEZ PAS DE FIE UN PETIT TERRACE-GARDEN Chez W. KHL Pofionvill ..__ ; .1 e le plus rais de. ec 1 (i'M) pii-'h •!':" tnde L*taMiani6m V>ronfc •• I <)'•' r -Prince. SmUmrni 15 \rrangements particuliers pour les pensions de jour, emaine ou de mois s-s c Votre premire visite a L'HOTEL ANSONIA AVIS IMPORTANT 1 Pharmacie Joseph.C. Valm *V ni presse d'annoncer sa nom lui use eir.fldcle clientle qu'elle vient de recevoir par le dernier steamer franais les spcialits pharmaceutiques suivante ; Drages de gnserine, excitant des scrtions et de la motricit du tube digestil ; sp ciliqae des troubles sympalhi" ques. Drages d'Amidal,con\te diarrhe, termentation et auto i ntoxication. Sirop et drages d'Hmogenol Daiissf, base de srum hmopoitique de cheval, rgnrateur du sang. l&ctameline— Pommade antihmorrodale l'Olo-Sullunate d liamameline ; traitement atoxiqe et radical des Hmorro* d"* externes. Sirop Ttgssdre, souverain dans la priode de la dentition lh*l les nouveaux-ns. Solution $c/iou/n,produit sans gal dans les aflections du toie, des reins et de la vessie et Russir dans vos tudes ou aussi dans les coliques hp.ti. russir vos enlants.grce q"es et nphrtiques. | .., ., ,f ? '//motlaftriXpSwi.ponren. a une mthode d enseignelarts et aduiles. — Goiigl intra rouacalaire et intra veineuse ^ LIGNE COLOMBIENNE ) Tlphone: N 2323 Le vapeur Colombie Voy. 1, de retour des ports Colombiens, Cristobal, Canal Z. et Kingston est attendu Port-au-Prince le jeudi 8 dœ&%?*S&Ji ranl de premier ordre, des Le manifeste de ce navire re a par avion tion des cli reaux sis ngle des rues du 1 * o D ^.. ^,\ 1 . n ^ M Quai et Thomas Madiou.(vis Q61 e C S \ UI1 BCLI OU leS COI> -vis de la Douane). Levapeu, Mar.inique , SOmiliatlOIlS SOIlt VaHCeS et Voy. 100, venant de NewYork et des ports d est attendu Port a le 15 dcembre 1932 II reNons donnera rabon, confirmera votre bon i i. ce— ment, lustifiera la confiance nue vous nous aurez accorde en nous garantissant votre appr< iable oatronage l'Hte le plus slect de Port-au-Prince. Nous vous suggrons d'arrtei votre chambre d'avr nce j Grand Htel de France P. P. PATRIZI, propritaire Cet tablissement se recommande par un service Lykes Brothers SS C lnc irrprochable, un reslaui" *,!.'SK chambres confortables et partira le mme jour les ports du Sud. William E. BLEO. A fient. le New! i I S£m "es marc J u es l es P^ us rputes. Tlphone : 2341. Texas Hati — Santo oomtngoPorto-Rico Le seul service hebdomadaire et rgulier passagers et fret entre les ports du Golte du Texas directement avec Port-au-Prince, Haiti. Pour la rception rapide et le maniement habile de oi importations, servez vous toujours des navires de L> KE L1NE. Les prochaines arrives a Port-au-Prince sont %  Steamer (Margaret Lykes! Steamer Almeria L\kes Steamer Genevive Lyk Steamer Tille Lykfs Steamer "Margaret Lykes Bureau: Rue nu Magasin de I £tai. s 8 dcembre 193! 16 dcembre 1932: 23 dcembre 1932: 30 dcembre 1932 .'i janvier 1933 boite rjstac b pour Voulez-vous pour entants et adultes. Gar duase A base d'huile de t> ie de morue. Grains et Pastilles de Aiiralon. Vaseline parlumr> au j a'm in et 1 la violette. — Extraits divers pour sirops et li queurs. Les prpduits et spcialits pharmaceutiques sont vendus s meilleur march que partout ailleurs, j Navy-Bar Hua du Wagasin de 1 Ctat,. N 801 — En iaca Maison Gentrae L'tablissement le mieux ar de la ville, cause de sa grande terrasse entoure de beaux arbres. Si vous voulez passer un moment agrable en bonne compagnie, rendez vous Navy-Bar, < l'on % end les meilleures liqieurs •t. prix trs redoits. ouvert toute la nuit. ment classique excellente? VOULEZ VOUS Une profession aprs 6 9 mois d tudes srieuses (St no-Dactylo. Langues vivante Comptabilit ) Songez que l'Institut TIP PENHAUER se recommande ft et s'impose votre attention par les brillants rsultats di obtenus. 1537Bue Lamaire. Tlphone 2891. T Loterie Nationale d'Hati %16, Rua Bonna.Fol. Phone : 3358 La Loterie Nationaled'Hati est une institution hautement humanitaire par la multiplicit d'oeuvres qu'elle se propose d'aider, une chance de bien lre offerte aux hommes de toutes conditions de fortune. Employs, Fonctionnaires, Ouvriers. Artisans. Salaris de tous ordres, Gens de maison ( domestiques. ) sans parler leur budget movannant deux goudes, peuvent gagner trois mille gourdes Patrons de Commerce.Cbetsd'Indusfie.parei aux iusuffisances des ventes, par l'achat d'un billet, qui vous libre du souci des chances* i Mdecins Avocats, Ingnieurs, Snateurs, Dputs, Grands | Dignitaires de 1 Etat.Reprsentants de l'intellectualit, Jour j nalistes j Donnez l'exemple de votre solidarit sociaie. Rentiers, capitalistes, comme en jouant, augmentez votre avoir. Vous tous qui habitez Haiti, rendezlui service en ache ant un billet de la LOTERIE NATIONALE D'HATI. la PLANTS DE F E Dirig par le professeur LUC. DORSlNMLt.E Etablissement d'enseignement en progression constante depuis la date de sa tondation I Succs complet aux derniers examens ofliciels pour 'obtentiondu baccalaulat — Compltement l'preuve du feu et munie de toutes les amliorations modernes, la maison est situe au flanc de la montagne sur le sommet de laquelle se dresse, protectrice et raajes-tueuse, l'Eglise d j SI. 'Grard. Aussi le sour y est agrable j et les coliers faibles de sanI t y trouvi nt le moyeu de refaire leurs forces, tout en poursuivant leurs tude?. Cours classiques ; Cour-* Les avantages qu'offre Cuisine Electrique HOTPOINT sont maintenant connus de tout le monde. vous en convaincre, notre salle d'expoPour visitez sition. Compagnie d clairage Electrique. AUeiiiion PROGRS ONJVEAU RHLM hOh\EAV Rhum dlicieux got exquis Prix rduit ALCCOL DtFttNJ JOUTE CONCUBHENCE Clahin Vierge Chez N. NAZON Papier blanc Papier noir Kawas Avion Cigarettes KAWAS j On PEUT fabriquer des Cigarettes rellement nonnes avec du tabac du Pays I Si vous n'y croyez pas, fimez les Cigarettes KAWAS et vous en se' ez convaincu. AVIS AU COiVlMFRCE La Panama Hailroad Stearaship Line a l'avantage rlannoncer les dparts suivants fa New-York pour port-au-w nce Hati, directement chaque mardi, excepts le steamer I.ADqui laissera le 2\ dcembconi Si vous voulez rcolter les rgimes standard il faut p'anter c'hoil.'SS.lmli?* fctaDdard Poursuivant leurs tudes. nSme shndrd vaut en Cours clawiques ; Cour, ra..t la capacit de paiement Joseph Bonnet o du r. s!e apte %  ?g.m de 0 itea" pratiques au choix ; mt'iode actuelle des parents. | lefieciit a plus que doubl en nou vendons les plaDts slecnouvelle qui tait progresser Les enfants de tous les ges un an. liona de Grs Michel* sur de rapidement les attards et les s-o 1 >i e v sont accepts ,, En y envo>ant vos enfants,! Steamer rGuayaquil ie u.*de. dgontes dvs ludes. Tt 1s sont les pi'cipaux avan vous gagnez plus que l'ta-' S ii'an Banaaa Co L'd, l'rix Jcolage calcul s suitagt s uu'oflre l'Institut Guyblissement lui-mme. i chambre frigorifique. M a p !" A r" > Lft Arrivage, Port au Grince slT/ < l ? n8tobal 'e 6 dcembre 1932 1e 1ldc '932 Meamer Buanaventura le 13 dc. ie 1 dt eamer • Ancon i ) e 2 1 dcembre le 26 d", 28 dc. le 3 janvier W JasH. CVANREtD Agent Gnral I 1



PAGE 1

Clment Magloire DIRECTEUR 1358. RUli AMRICAINE 1358 IELEPHONE N2242 Les amis qu'on se fait, prix d'argent, et non pour les qualits de l'esprit et de rme,sont rarement l'preuve des revers de la fortune et vous abandonf nent'ds que.vous avec besoin d'eux. 26'me ANNEE N'7839 PORT-AU-PRINCE|(HAITn MAKDH; D % %  M 1BHR ,1932 Ne rien brusquer Savoir attendre et esprer Une dpche radiographique de presse informait, tout rcemment, le monde entier que le Snat amricain, saisi par le Prsident Hoover de demandes de ratifications pour un grand nombre de nominations faites par ce dernier, nVknl pas disiiosi* les ixa miner avant l'installation du nouveau gouvernement Une telle dcision s'expli que bien par le fait des lections du H novembre dernier et en est mme une cons quence toute naturelle : le triomphe du parti dmocrate sur le parti rpublicain implique de grands changements prochains dans la politique des Etats-Unis et dans lepeisonnel gouvernemental de ce pays et le Snat ne croit pas sage, devant l'vnement qui vient 1 de s'accomplir el an quel le prsident Hoover la t le premier ne pas s'attendre, de donner des ratifications qui seraient caduques ds leur principe. Nous n'avons aucunement la pense d'tre indiscrets ni de rien exprimer ici de nature tre dsagrable la personne distingue de Monsieur Norman Armour, l emineut ministre plnipotentiaire des Etals-Unis. Mais ce n'est rien dire de risqu que de supposer que sa nomination, par le fait mme qu'elle a eu lieu dans le cours des derniers jours qui ont prcd les lections amricaines du 8 novembre, peut bien faire partie du groupe de celles que le Snat a dcid de ne pas ratifier jusqu' nouvel ordre, c'est--dire jusqu' ce qu'elles soient continues ou rtractes par le nouveau gouvernement. Cette considration ne peut tre sans importance aux yeux du Gouvernement hatien, en raison des graves problmes amricano-hatiens de l'h -'ure ; car elle est essentiellement faite pour influencer les circonstances qui accompagnent leur discussion. Au reste, le Prsident de la Rpublique en montre luimme le sentiment trs net lorsqu'il dit excellemment dans sa Proclamation du 1<> septembre 932, l'occasion du rejet par l'Assemble Nationale du trait du 3 septembre: Ne valait-il pas mieux profiter des dispositions actuelles du Gouvernement amricain pour tablir, une lois pour toutes, la situation du pays vis--vis de ce Gouvernement, en lui pargnant ainsi te risque des changements d'hommes, d'ides el de politique qui peuvent se produire aux Etatsnis, d'ici 1936?.,.* Quelque opinion diftrente %  que flous puissions prolesser avec regret, l'gard du Prsident Vincent, sur la valeur et la porte des arrangements envisags avec les Etats-Unis relativement notre situation vis--vis du Gouvernement amricain, la proccution que nous exprimons nous est commune ave 1 uir les changements que les rcents vnements amricains peuvent produire dans les dis fiositions. les ides et la poitique de ce pays. Cette proccupation est, au surplus, le lait, galement el certainement, — mais rebours— du Dpartement d'Etal, de la National City, du Conseiller linancier et des affilis habituels des combinaisons d'argent ayant Hati pour objet, avec cette diffrence dans les attitudes et les objectifs que, tandis que, de notre ct, nous pensons qu'il n'y a pas lieu de signer, de layon presse, de nouveaux engagements, ayant la chance d'obtenir mieux dans de nouvelles conditions et avec d'autres hommes, ceux que nous venons de mentionner ont, de leur ct, au contraire, intrt se presser, nous taire signer, afin, d'une part, d'assurer la conqute de leurs affaires prives, et d'autre pari, de se prvaloir de ces succs auprs du nouveau gouvernement pour perptuer et consolider leurs positions et leur influence. Il n'y a pas une autre faon d'expliquer les activits fivreuses, presque pilepli3 ues, de cette nue de gens aftaires se dmenant d'autant plus que les jours du rgime amricain actuel passent et diminuent et qu'augmente l'approche des jours nouveaux: les choses ont toute l'apparence d'un sauveni-ptt et d'un branle-bas e sauvetage. Nous avons nous, tout intrt, au contraire, garder notre sang-froid, mettre le temps et les vnements de notre ct et courir ainsi, au lieu des risques du statu quo et du rgime actuel, les chances d agir, la banne volont, l'nergie et le patriotisme aidant, dans un sens plus sr des intrts de la Nation hatienne. P. S.— LE MATIN publie, bref dlai, un article exprimant son sentiment sur le crdit rcemment ouvert au I) parlement des finances pour paiement des intrts sur une partie des titres C mis. Son abstention jusqu'i ci s'explique parle soin qu'il s'tait impos de se documenter sur cette question le plus possible. Il est maintenant prt. a A la Socit d'Action Sociale La Socit d'Action Sociale a tenu samedi, en son local, 332, rue des Csars, une sance trs intressante, avec la prsence des membres suivants : L. C Llirisson, Auguste Magloire, Marc Monts, Clment Potnel, James Me Gullie, Flix Soray, Justin Dorsinvil, William Bart'ey, Andr Lespinasse, W. U de Wendt, Jrmie, L.H. Doret. Clment Magloire, Georges Prie. H. A. Steel, Benoit Cassus. U s'agissait, tout d'abord, de (ire £art aux membrei de 1 Socit, officiellement, de la constitution de la Socit Anonyme du Crdit Hatien, maintenant que son existence a t, le 8 novembre dernier, consacre par un arrt du Gouverne ment publi au Moniteur du 21 novembre, et aussi de la constitution de la Caisse d'Epargne Populaire dont les services s'organisent en vue de l'ouverture, le 3 janvier 1933, de ses oprations. ,. Aprs cette communication du Prvient, M. L. Q. Lhnsaon, Pour gagner de Gdes 50,— Gdes 3.000 et au-dessus, Accourez, accourez tous au RHUMSARTHE Angle des rues du Quai el Traversire Jusqu'au 31 Dcembre, en effet tout acheteur de f CACHET D'OR GOLD SEAL et de CACHET ROUGIS RED SEAL recevra GRATIS pour chique caisse un billet du Grand Siueepslake THE INDEPENDANCE PLATE n y a Vingt-cinq ans LF MATIN, C, Dcembre l&fl, I. P. HUDICOURT C'est avec une bien monde joie que nous ovons revu notre ami Pierre lludieourl qui avait t reprsenter la lpubliaue la Confrence de lu Paix. Tout le monde soil avec l quelle distinction il s'acquitta de sa mission et quels ciellents souvenirs laissa la dlgation d liaiti la I laq.). Nous lui prsentons nos, /'<•haillions. LE loterie des courses de chevaux qui auront lieu Port-au-Prince le 2 Janvier 1933 au Pan American Field.Les NUMROS SORTANTS peuvent gagner de Gdes 50, Gdes 3,000 et au-dessus. Clicquot SEC est un mlange secret, vieilli de (i mois avant toute addition d'eau et de sucre, jusqu' ce qu'il soit: Extra Onctueux — Extra SEC -'Extra BON. Il se mlange bien et ajoute du Zest vos boissons favorites. Vous aimerez ce meilleur Ginger-Ale e* vous apprcierez la parfaite propret des jo- lies bouteilles lances. Elles sont toujours NEUVES, n'ayant jamais dj servi. C\vca\xo\ CYufo EC GINGEK ALE SUPREME AGENTS ( 7 ) Mohr Laurio, I 0. R0\ N, Port au Prince. r Lire demain noire compterendu de la belle l't de di manche, qui eut an succs complet. GULF PACIFIC MAIL UNE LIMITED RE: s s (Point Ancha ) Tourne 'd'exposition J Les porteurs de cartes blanches pour la visite de l'exposition du S/SPoint Ancha sont pi is de bien von loir noter que vu le retard du bateau qui n'arrivera qu le huit raidi, l'heure de leur rception bord est renvoye au jour suivant, c'est dire le 9 dcembre 1932 de 9 a.m. 5 p.m. Les carte* grises seront arceptes l'heure mentionne. Port-aoPrince, le 5 dcembre 1932. A de MATTEIS& C Agents Gnraux. L'AFFAIRE Cette afiaire avait attir beaucoup de monde samedi dernier au Palais de Justice. L'instruction, l'audition des tmoins el les dbals gnraux oui prolonge jusque vers minuit l'audience du tribunal criminel, sans assistance du jury, que dirigeail le juge Odilon Charles. Le magistral a ordonn le dpt des pices et le jugement sera prononc demain mercredi. le Secrtaire gnral, M. Augus: te, Magloire, communiqua le texte d'une dcision du Uonseil d Administration du Crdit hatien en vertu de laquelle les actions de la Socit sont ollerles % aux membres del Socit d Action Sociale moyennant des paiements mensuels chelonns sur cinq mois. Celle dcision a t prise en considration du fait que la double cration du Crdit Haitien et de la C isse d'Epargne Populaire est due 1 inspiration de la Socit. Sur la proposition de M. L. H. Doret, la mme facilit de paiement est tendue au personnel du Corps enseignant,sur l'acceptation des membres prsents du Conseil .d Administration du Crdit haitien qui, tant en majorit, s'engagent faire ratifier la mesure par le Conseil. Celte ••m* dcision implique l'attribution aux Instituteurs de la qualit de membre de la Socit d'Action Sociale. Sur la proposition, galement accepte, de M. Llirisson, le bnfice des mmes conditions est tendu aux ministres des diffrents cultes. Le Secrtaire gnral souligne le bien fond de celte dernire dcision en raison des services que les Membres du Corps enseignant sont appels rendre la Caisse d'Eoargne Populaire par leur action sur la jeunesse scolaire en vue de la porter doOMF la ses petites conomies selon les systmes originaux tablis. Il donne, ce sujet, lecture d'une lettre adresse au Secrtaire d'Ktat de l'Instruction Publique et que nous publierons ultrieurement. I Aprs UjUelu^ues observations du Prsident relatives aux iravaux des Commissions qu'il voudrait voir activer, le .Secrtaire gnral,en son nom et en celui de M. Marc Monts, sur nos contacts avec l'tranger et ce qu'ils devraient tre pour cousI tituer pour nous un facteur de I progrs social, une importante {communication dont nous pu blierons le texte dans un de nos I prochains numros.— On acquiesce:! la proposition du /'rsident de donner mandat au Hureau.assisl de quelques CoU lgues de son choix, pour exaI miner, avec le auteurs de la communication,quelle suite pratique y donner. 1 "... voit que la Commune 1 de Horl-au-Prince a dcid d'offrir un arbre de Nol ui eptan s ncessiit ux de la ville, agr*-. men, cela va de soi, d'un pe it rvedlon, et d'une tombola de bienlaisanc organise <*vec I an ni i ..'it'im lgale de la PrIPC'I re el du Dparlement. Il n'y aum pris de gros lot, mais tous les billels gagneront qui, un boa pour un costume qui, un bon pour une paire de chaussures. Aprl la formule de I Etat Piovidence. nous ralisons donc la formule pins pra'que de la Commune l're No.. Cela mrite un bon regard. • • .. voit que le match qui devait avoir lieu dimanche sprs midi au l'arc Leconte n'a pu s* jouer, le Kacing, l'quipe champir nie, ne l'tant pas, pour une. rai on ou pour une autre, prsenl sur le terrain et lysnt dclar lorlait. Si Violette ei R %  eiog ne participent pas auoha-npionnat... il n'y a qu' le renvoyer Tanne prochaine ou enterrer le l'oot bail. .. voit que Monsieur Andr Dn'encouret M 11, Alice Durosier recevront la bndiction nuptiale le mercredi 28 dcembre pro'hain ."> heures et demie du SOT en l'Eglise du Sacr;'u'ir Turgean. N est ce pi.s qu'il lont un couple ravissant ei qui mrite, comme rou le leur Souhaitons, que le bonheur les accompagne?Compliments I Coucou. m . voit que le Cercle fminin Acs'dmia a cueilli dimanche un beau succs, avec l'eicution du gymkana organis par la • rsdislingueMadame Darligu-', et l'animateur Chevallier. Les joueurs du Kacing qui devaient inatcher hier au Parc Leconte ont dclar lorlait, par galanterie et ont par ainsi contribu la russite del 'Me, nonobstant l'avis comminatoire du conseil de IL. S S. H. ComphiqenU A Acadmia. et,— mon Dieu! compliments aussi aux gahn's quipiers du Kacing. LT S. S H aura certainement l'indulgence de les amnistier. .. voit qu' l'issue du gvnkana, Chevallier a reu quelques invits de marque. On servit du Champagne aux dames et aux hommes, cela va de soi, du llhum liarbancourt Cot tes dor. Une nouvelle inquitants nous vient de Philadelphie : Si le nombre des cliniques O l'on donne des soins gratuits augmenta encore, nous serons obligs de -l'aire comme les ouvriers et de nous mettre en grve. C'est la dclaration sans ambage faite par les mdecins philadelphes devant ce qu'ils appellent la socialisation del mdecine. Tout doux, mes chers maitres. Vous paraissez en lirais une excitation le nerfs. Contrs cela, nous avons un spcifique le KHUM SARTHK CACHET DOil. sans rival. TIMBRES-POSTE Contre 2.000 Timbres-poste de rotra pays et pays voisins, inclus les surcharge?, lav et bien mlangs. J'euole une MOMTHe-BHAOatBT, plaqu or, tre lgante, framea recommande. Toujours %%  ••Me. %. RESTES. I-. ras Miakeagt, faSkS tmm '. Idi'al rhum i ALIX 30 anne* ROY de succs. •*._ t. ^ ~— 1


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/07171
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Tuesday, December 06, 1932
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:07171

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
Clment Magloire
DIRECTEUR '
1358. RUli AMRICAINE 1358
IELEPHONE N2242
Les amis qu'on se fait,
prix d'argent, et non
pour les qualits de
l'esprit et de rme,sont
rarement l'preuve
des revers de la fortu-
ne et vous abandonf
nent'ds que.vous avec
besoin d'eux.
26'me ANNEE N'7839
PORT-AU-PRINCE|(HAITn
makdh; d
M
1BHR ,1932
Ne rien brusquer
Savoir attendre et esprer
Une dpche radiographi-
que de presse informait, tout
rcemment, le monde entier
que le Snat amricain, saisi
par le Prsident Hoover de de-
mandes de ratifications pour
un grand nombre de nomina-
tions faites par ce dernier,
nVknl pas disiiosi* les ixa
miner avant l'installation du
nouveau gouvernement
Une telle dcision s'expli
que bien par le fait des lec-
tions du H novembre dernier
et en est mme une cons
quence toute naturelle : le
triomphe du parti dmocrate
sur le parti rpublicain im-
plique de grands changements
prochains dans la politique
des Etats-Unis et dans lepei-
sonnel gouvernemental de ce
pays et le Snat ne croit pas
sage, devant l'vnement qui
vient1 de s'accomplir el an
quel le prsident Hoover la t
le premier ne pas s'attendre,
de donner des ratifications qui
seraient caduques ds leur
principe.
Nous n'avons aucunement
la pense d'tre indiscrets ni
de rien exprimer ici de na-
ture tre dsagrable la
personne distingue de Mon-
sieur Norman Armour, l emi-
neut ministre plnipotentiaire
des Etals-Unis. Mais ce n'est
rien dire de risqu que de
supposer que sa nomination,
par le fait mme qu'elle a eu
lieu dans le cours des der-
niers jours qui ont prcd
les lections amricaines du
8 novembre, peut bien faire
partie du groupe de celles
que le Snat a dcid de ne
pas ratifier jusqu' nouvel or-
dre, c'est--dire jusqu' ce
qu'elles soient continues ou
rtractes par le nouveau
gouvernement.
Cette considration ne peut
tre sans importance aux yeux
du Gouvernement hatien, en
raison des graves problmes
amricano-hatiens de l'h-'ure ;
car elle est essentiellement
faite pour influencer les cir-
constances qui accompagnent
leur discussion.
Au reste, le Prsident de la
Rpublique en montre lui-
mme le sentiment trs net
lorsqu'il dit excellemment
dans sa Proclamation du 1<>
septembre 932, l'occasion
du rejet par l'Assemble Na-
tionale du trait du 3 septem-
bre: Ne valait-il pas mieux
profiter des dispositions ac-
tuelles du Gouvernement am-
ricain pour tablir, une lois
pour toutes, la situation du
pays vis--vis de ce Gouverne-
ment, en lui pargnant ainsi te
risque des changements d'hom-
mes, d'ides el de politique qui
peuvent se produire aux Etats-
nis, d'ici 1936?.,.*
Quelque opinion diftrente
que flous puissions prolesser
avec regret, l'gard du Pr-
sident Vincent, sur la valeur
et la porte des arrangements
envisags avec les Etats-Unis
relativement notre situa-
tion vis--vis du Gouverne-
ment amricain, la proccu-
tion que nous exprimons nous
est commune ave 1 uir les
changements que les rcents
vnements amricains peu-
vent produire dans les dis
fiositions. les ides et la po-
itique de ce pays.
Cette proccupation est, au
surplus, le lait, galement el
certainement, mais re-
bours du Dpartement d'E-
tal, de la National City, du
Conseiller linancier et des af-
filis habituels des combi-
naisons d'argent ayant Hati
pour objet, avec cette diff-
rence dans les attitudes et les
objectifs que, tandis que, de
notre ct, nous pensons qu'il
n'y a pas lieu de signer, de
layon presse, de nouveaux
engagements, ayant la chance
d'obtenir mieux dans de nou-
velles conditions et avec d'au-
tres hommes, ceux que nous
venons de mentionner ont,
de leur ct, au contraire,
intrt se presser, nous
taire signer, afin, d'une part,
d'assurer la conqute de leurs
affaires prives, et d'autre
pari, de se prvaloir de ces
succs auprs du nouveau
gouvernement pour perp-
tuer et consolider leurs posi-
tions et leur influence.
Il n'y a pas une autre fa-
on d'expliquer les activits
fivreuses, presque pilepli-
3ues, de cette nue de gens
aftaires se dmenant d'au-
tant plus que les jours du r-
gime amricain actuel pas-
sent et diminuent et qu'aug-
mente l'approche des jours
nouveaux: les choses ont
toute l'apparence d'un sauve-
ni-ptt et d'un branle-bas
e sauvetage.
Nous avons nous, tout in-
trt, au contraire, garder
notre sang-froid, mettre le
temps et les vnements de
notre ct et courir ainsi,
au lieu des risques du statu
quo et du rgime actuel, les
chances d agir, la banne vo-
lont, l'nergie et le patriotis-
me aidant, dans un sens plus
sr des intrts de la Nation
hatienne.
P. S. Le Matin publie,
bref dlai, un article expri-
mant son sentiment sur le
crdit rcemment ouvert au
I)-parlement des finances
pour paiement des intrts
sur une partie des titres C
mis. Son abstention jusqu'i
ci s'explique parle soin qu'il
s'tait impos de se documen-
ter sur cette question le plus
possible. Il est maintenant
prt.
a
A la Socit d'Action
Sociale
La Socit d'Action Sociale a
tenu samedi, en son local, 332,
rue des Csars, une sance trs
intressante, avec la prsence
des membres suivants : L. C
Llirisson, Auguste Magloire,
Marc Monts, Clment Potnel,
James Me Gullie, Flix Soray,
Justin Dorsinvil, William Bar-
t'ey, Andr Lespinasse, W. U
de Wendt, Jrmie, L.H. Doret.
Clment Magloire, Georges Pri-
e. H. A. Steel, Benoit Cassus.
, U s'agissait, tout d'abord, de
(ire art aux membrei de 1
Socit, officiellement, de la
constitution de la Socit Ano-
nyme du Crdit Hatien, main-
tenant que son existence a t,
le 8 novembre dernier, consa-
cre par un arrt du Gouverne
ment publi au Moniteur du 21
novembre, et aussi de la consti-
tution de la Caisse d'Epargne
Populaire dont les services s'or-
ganisent en vue de l'ouverture,
le 3 janvier 1933, de ses opra-
tions. ,.__
Aprs cette communication
du Prvient, M. L. Q. Lhnsaon,
Pour gagner de Gdes 50,
Gdes 3.000 et au-dessus,
Accourez, accourez tous au
RHUMSARTHE
Angle des rues du Quai
el Traversire
Jusqu'au 31 Dcembre, en effet
tout acheteur de f
CACHET D'OR GOLD SEAL
et de
CACHET ROUGIS RED SEAL
recevra GRATIS pour chique caisse un billet
du
Grand Siueepslake
THE INDEPENDANCE PLATE
n y a
Vingt-cinq ans
Lf Matin, C, Dcembre l&fl,
I. P. HUDICOURT
C'est avec une bien monde
joie que nous ovons revu notre
ami Pierre lludieourl qui
avait t reprsenter la lpu-
bliaue la Confrence de lu
Paix. Tout le monde soil avec
l quelle distinction il s'acquitta
de sa mission et quels ciel-
lents souvenirs laissa la dlga-
tion d liaiti la Ilaq.).
Nous lui prsentons nos, /'<-
haillions.
LE
loterie des courses de chevaux qui auront lieu
Port-au-Prince le 2 Janvier 1933 au Pan Ame-
rican Field.Les NUMROS SORTANTS peuvent
gagner de Gdes 50, Gdes 3,000 et au-dessus.
Clicquot SEC est un mlange secret, vieilli
de (i mois avant toute addition d'eau et de
sucre, jusqu' ce qu'il soit:
Extra Onctueux Extra SEC -'- Extra BON.
Il se mlange bien et ajoute du Zest
vos boissons favorites.
Vous aimerez ce meilleur Ginger-Ale e*
vous apprcierez la parfaite propret des jo-
lies bouteilles lances. Elles sont toujours
NEUVES, n'ayant jamais dj servi.
C\vca\xo\ CYufo
EC
GINGEK ALE SUPREME
AGENTS
(7) Mohr Laurio, I 0. R0\ N, Port au Prince.
r Lire demain noire compte-
rendu de la belle l't de di
manche, qui eut an succs
complet.
GULF PACIFIC MAIL
UNE LIMITED
RE: s s (Point Ancha )
Tourne 'd'exposition
J Les porteurs de cartes
blanches pour la visite de
l'exposition du S/SPoint An-
cha sont pi is de bien von
loir noter que vu le retard
du bateau qui n'arrivera qu
le huit raidi, l'heure de
leur rception bord est
renvoye au jour suivant,
c'est dire le 9 dcembre 1932
de 9 a.m. 5 p.m.
Les carte* grises seront ar-
ceptes l'heure mentionne.
Port-aoPrince, le 5 dcem-
bre 1932.
A de MATTEIS& C
Agents Gnraux.
L'AFFAIRE
Cette afiaire avait attir beau-
coup de monde samedi dernier
au Palais de Justice. L'instruc-
tion, l'audition des tmoins el
les dbals gnraux oui prolon-
ge jusque vers minuit l'audien-
ce du tribunal criminel, sans
assistance du jury, que dirigeail
le juge Odilon Charles.
Le magistral a ordonn le d-
pt des pices et le jugement
sera prononc demain mercre-
di.

le Secrtaire gnral, M. Augus- :
te, Magloire, communiqua le
texte d'une dcision du Uonseil
d Administration du Crdit ha-
tien en vertu de laquelle les ac-
tions de la Socit sont ollerles %
aux membres del Socit d Ac-
tion Sociale moyennant des
paiements mensuels chelonns
sur cinq mois. Celle dcision a
t prise en considration du
fait que la double cration du
Crdit Haitien et de la C isse
d'Epargne Populaire est due
1 inspiration de la Socit. Sur
la proposition de M. L. H. Do-
ret, la mme facilit de paie-
ment est tendue au personnel
du Corps enseignant,sur l'accep-
tation des membres prsents du
Conseil .d Administration du
Crdit haitien qui, tant en ma-
jorit, s'engagent faire ratifier
la mesure par le Conseil. Celte
m*
dcision implique l'attribution
aux Instituteurs de la qualit de
membre de la Socit d'Action
Sociale. Sur la proposition,
galement accepte, de M. Lli-
risson, le bnfice des mmes
conditions est tendu aux mi-
nistres des diffrents cultes.
Le Secrtaire gnral souligne
le bien fond de celte dernire
dcision en raison des services
que les Membres du Corps en-
seignant sont appels rendre
la Caisse d'Eoargne Populaire
par leur action sur la jeunesse
scolaire en vue de la porter
doOMF la ses petites conomies
selon les systmes originaux
tablis. Il donne, ce sujet, lec-
ture d'une lettre adresse au Se-
crtaire d'Ktat de l'Instruction
Publique et que nous publierons
. ultrieurement.
I Aprs UjUelu^ues observations
du Prsident relatives aux ira-
vaux des Commissions qu'il vou-
drait voir activer, le .Secrtaire
gnral,en son nom et en celui
de M. Marc Monts, sur nos
contacts avec l'tranger et ce
qu'ils devraient tre pour cous-
I tituer pour nous un facteur de
I progrs social, une importante
{communication dont nous pu
blierons le texte dans un de nos
I prochains numros. On ac-
quiesce:! la proposition du /'r-
sident de donner mandat au
Hureau.assisl de quelques CoU
, lgues de son choix, pour exa-
I miner, avec le auteurs de la
communication,quelle suite pra-
tique y donner.
1 "... voit que la Commune1 de
Horl-au-Prince a dcid d'offrir
un arbre de Nol ui eptan s
ncessiit ux de la ville, agr*-.
men, cela va de soi, d'un pe it
rvedlon, et d'une tombola de
bienlaisanc organise <*vec
I an ni i ..'it'im lgale de la Pr-
Ipc'i re el du Dparlement. Il n'y
aum pris de gros lot, mais tous
les billels gagneront qui, un boa
pour un costume qui, un bon
pour une paire de chaussures.
Aprl la formule de I Etat Pio-
vidence. nous ralisons donc la
formule pins pra'que de la
Commune l're No.. Cela m-
rite un bon regard.

.. voit que le match qui de-
vait avoir lieu dimanche sprs
midi au l'arc Leconte n'a pu s*
jouer, le Kacing, l'quipe cham-
pir nie, ne l'tant pas, pour une.
rai on ou pour une autre, pr-
senl sur le terrain et lysnt
dclar lorlait. Si Violette ei R -
eiog ne participent pas auoha-n-
pionnat... il n'y a qu' le renvoyer
Tanne prochaine ou enter-
rer le l'oot bail.
.. voit que Monsieur Andr
Dn'encouret M11, Alice Durosier
recevront la bndiction nup-
tiale le mercredi 28 dcembre
pro'hain ."> heures et demie
du sot en l'Eglise du Sacr-
;'u'ir Turgean. N est ce pi.s
qu'il lont un couple ravissant
ei qui mrite, comme rou le
leur Souhaitons, que le bonheur
les accompagne?ComplimentsI
Coucou.
m .
.. voit que le Cercle fminin
Acs'dmia a cueilli dimanche
un beau succs, avec l'eicution
du gymkana organis par la
rsdislingueMadame Darligu-',
et l'animateur Chevallier. Les
joueurs du Kacing qui devaient
inatcher hier au Parc Leconte
ont dclar lorlait, par galante-
rie et ont par ainsi contribu
la russite del 'Me, nonobstant
l'avis comminatoire du conseil
de IL. S S. H. ComphiqenU A
Acadmia. et, mon Dieu!
compliments aussi aux gahn's
quipiers du Kacing. LT S.
S H aura certainement l'indul-
gence de les amnistier.
.. voit qu' l'issue du gvn-
kana, Chevallier a reu quel-
ques invits de marque. On ser-
vit du Champagne aux dames
et aux hommes, cela va de soi,
du llhum liarbancourt Cot tes
dor. ,
Une nouvelle inquitants nous
vient de Philadelphie : Si le nombre
des cliniques O l'on donne des soins
gratuits augmenta encore, nous se-
rons obligs de -l'aire comme les ou-
vriers et de nous mettre en grve.
C'est la dclaration sans ambage
faite par les mdecins philadelphes
devant ce qu'ils appellent la sociali-
sation del mdecine. Tout doux,
mes chers maitres. Vous paraissez
en lirais une excitation le nerfs.
Contrs cela, nous avons un spcifi-
que le KHUM SARTHK CACHET
DOil. sans rival.
TIMBRES-POSTE
Contre 2.000 Timbres-poste de rotra
pays et pays voisins, inclus les sur-
charge?, lav et bien mlangs. J'eu-
ole une MOMTHe-BHAOatBT,
plaqu or, tre lgante, framea
recommande. Toujours ?Me.
%. RESTES. I-. ras Miakeagt, faSkS tmm
'.
Idi'al rhum
i
ALIX
30 anne*
ROY
de succs.
*._ t.
^---------~ 1
-



PAGE 2
LE MATIN 6 Dcembre 1932

Le dernier mol du llolorisiue
. ' s

,. '
*..' I
-



I
;
.
-
. '.
i
r
'*,<
>


,
-
" .('.






-:
i

UNE ANNONCE VICTORIEUSE
CHRYSLER
L Y M
-.'.
UNE SIX
s Possdant le caractre d'une victoire gagne par le perfectionnement, la Chrysler-Ply-
mouth est devenue une SIX.Projete, conue et construite pour donner la valeur et la per-
tormance superlatives, cette emarquable nouvelle voiture est l'expression complte de
l'esprit de son poque. En elle se trouvent combine ce qu'il y a de plus moderne avec le
plus bas prix. Elle est d'une conception avance, dune puissance flexible et abondante et
cette performance remarquable est tributaire de la foire flottante . Vous aurez une
apprciation complte de la nouvelle Chrysler-Plymouth quand vous Tairez inspecte per-
sonnellement et aprs une dmonstration, Acceptez notre invitation venir la voir aujour-
d'hui mme.
Franck J. MARTIN, Distributeur.
I Phone : 3302 & 3341
1
t

c
ADOUCISSANT, DOUX, TENDRE, TOUT
POUR EMBELLI LA PEAU. LA MOUSSE
ANTISEPTIQUE DU LIFEBUOY DTRUIT
LES GEBMES.
LIFEBUOY
Lh .s nVON l)K L/ SAM H
POUR MAINS, FIGURES ET BAINS.
IftOR & LAUR1N, P. 0. BOX*M Distributeurs
Rje Rouxtl du Centre, Port-au-Prince.
Vie Sportive
Paiu. Lecontk. -- Le public
am eu du ballon rond con-
voqua avec fracas en vue d'as-
sister l'ouverture ofliciHIe du
championnat 1932-33, se pr"
sentait au Parc-Leon te pour
applaudir cette belle ralisa
lion sportive qui vaudrai! certes
mieux que la plus belle pro e
de l'U. S. S. H. On s'tait dit avec
satif 1 rtion, en lisant les divers
avis-iclameF, qu'enfin on allait
taire qielqne chose pour sauver
notre Ri or national,le loot-ball,
se don er en mme temps de
saines du tractions et assister, si
ce'a et a I possib'e. aux magni.
ti | >es i >hi bit ions de nos as. Et
1 h "Mid qui sait parfois bien
a rai g les choses ds-g^a d'
i)ord le match Bacing C.A D.J.
Le B cing, l'idole du public,
len^ d<* ! Co'n* Pradel !
Q "e aobaine I ("est d'un bon
augure pour h pleine russit*
du chamnionnal. Mais on chu-
cholte, dans un petit groupe,
que le Bacing ne se prsentera
pas ou plutt n'entend pas se
prsenter cet aprs-midi. Les
4'f'ii^nui'aiies vont leur train
endiabV C'est n'y rien corn*
prendrr. En eflet. Et quelqu'un,
genilenan dernier cri qui a fait
aussi son petit four de France,
hasarde O a-i on jamais vu
un club aflili, tenant, pardes-
sus le march, le champ oi.nat,
ne pas vouloir se prsenter sur
le terrain d'honneur pour dis-
puter un match officiel fix par
la fdration laquelle ce club
appartient Vj'La '.\ E. A, ajoute-
jil, l'aurait'Dumnent et sim-
plement dclass. Tout le mon.
ce a compris ce raisonnement
mais personne n'a os y placer
son mot
Un au're, Porl au-Princien,
BAUMt BtU
Ouriaon R,K.cliaa.le de
TTE-RHUMATIS
NEVRALGIES
Dr. Beazu, i6, rm Battu,. Paris.
P'RST LA ChKME DE
Tartre qui fait
i de ki Royal la
meilleure poudre
d'lvation
%pv*;
celui-', avec un cynisme tout/ beau match de la saison, le Ri-
csarien, ou plutt Von Pape- cingne s'est pas prsent au Parc
nien, prenant la contre-partie Leconte Le comit nous expl
de la sortie de notre ancien t'a-' quera p* ut tre ce gest*>. E
isi n, rebifif. Eh bien. le Co
mi' de IU S. S. H., en pr-
ience d'une telle taillile. doit
s'en aller. Il n'y a rien laire.
On a en grippe la politique...
sportive.
Laissons ces discoureurs ou
attendant, rendons u e vis te
au Stadium D ssalmes.
I
Au Stadium-Dessalines.
Quel contraste I Chevallier,
encore une fois, a triomph.
ROYAL
BAK1NG POWDEII
lllnr, ou admirer le ges e du j p|us d deux mille personnes se
club champion, ou cois, uer, pressaient avec un le sourire de
suivant leurs opinions.'lc ronit ; douce satisfaction autour du co-
de I U S. S. H. qui m pas su quet |and de Volley et Basket
c1.SAS?Rnn!ttt 1QR9 l?' ba" du Stadium-Dessalines.
championnat national 932-33, ChevallieV ,, surpass. La ,
etons un coup d il sur Jeter- ___u; i; ., i, J
rain du jeu.. Des joueurs de Proch,a,ne ''s; "Jg "> "0
deuxime' catgorie attendent Si3 H. iLo T"!
leurs paritaires qui ne se pr- *Je,e Kdu Oymkana du 4
sentent pas.Letoot bail serait-.l df" m reKU "J P%SOn7
vraiment, Mr Richard Constant, U du b.,e",a,leur (lu Sport
victime de la boxe? P.pacito Hj.l.en sest.une nouvelle ois
Bertico, etc., remplaceraient-ils "me.-Cheval.er appartient
lesAudaut, les Bgnier, les ^'""T^hA """';
Beauvoir, etc. ? Non, nous ne gj V"h5?h ? P I
pouvons croire une telle eflron "'P l,urran '
terie et nous attendons..' Eu
passant, nous flicitons l'arbitre
otiieiel de l'U. S. S. II., Me I
Edouard Cassagnol qui, sur le )
terrain, se rappelait qu'il fut un
brillant hulf buck et en gentil-
homme sportman, quoique re-
trait, n'a os ddaigner le bal-
lon qui roule. Ei rsum, mal-
fi les chauds avis de l'U. S S
I. invitani le public au plus
F. H.
I
0" V..............
Revenu de son voyage,re-
prend la direction de son
cabinet.
Il adresse ses meilleures
salutations sa clientle.
Consultations 7 10 hs. a.m.
Chez Bailey
Grand Rue, 131
Tlphone : 2383
Vous trouverez des pois-
sons irais de b' heures du
mutin a 5 heures de L'aprt*
midi.
Poisson nature. 50 centime
la livre.
nettoy: (jucts. la liv
REVELiOBS SEKTIMlit
j^MABSKro S"rt;.... Ml.,.. Pr.lnu.1 ucrlu linllii
I- .>"" ... oinu^l,,c ,rr..
..," rhl.ir. Iriomphilturi
:r B.cr.t. ... n,rlM*Dr*
CSUSIET FRANAIE
6S. tu. du FubJi.Do, PARIS
666
En Liquide Tablettes -
Sauve, gurit la malaria en 3
jours. Les froids le 1er jour
Mauxde ,ie et Nvralgies en
oO minutes
666' Soulage les hroids
Le Plus rapide remde con-
nu-
Aux Malades
FAIBLES, NEURASTHENIQUES
* Il est prouv, par les plus clbrai
f savants, que l'affaiblissement de
l'organisme humain,son intoxication
par l'acide urique, ainsi que les ma-
ladies, la snilit prcoce et mme
la mort sont dues u 1'aHaiblissement
et l'arrt du fonctionnement des
glandes vitales. Ces dernires ne
fournissent pins, alors jl'organisme
des ferments d'nergie vivanle.il est
galement prouv, par les dits so-
. vants, que les forces viriles el phy*
' siques perdues et mme la sant
peuvent lre rendues l'organisme
par l'introduction, dans ic corps,
d'extraits de glandes vitales, cornue
i le KALEFLU1D. KALEFLUID rajeu-
nit et fortifie tous les lments du
corps humain, re-,id la sant et les
forces perdues.il active lanulriliion,
dissout et limine l'acide urique, les
urates et '.es texines. Aprs la cure
de Kalefiuid, vos malaises el mala-
dis passeront, ainsi que la dpres-
sion nerveuse.
Kalefluid, B grands prix, 5 gr.in.
mdailles d'or Paris.Londrjs, Kru-
xelles, Florence, est en ve-jte : l'a-
iis.au laboratoire du Kalefluid, 49
rue Balagny.
uf^M,urUau'"P,'nce : Pharmacie w.
KL LU.
KIIIU Barbaucourl
*.
0 '% v
nr ir*.^i-i'
-v^a-.._i|T? -"_
- j
Dont la renomme est universelle a gard sa nremi^ i
Demandez ou ri ou t : 8 M premire place
UN UARBANCOURT
DpAt : Rne^Jej q^,^
VM
r,


s -


LE MATIN i; fWemtw inr
Gin-Taldv
CE SOIR
Cf sas
e grand liim lantMeman
; Mandragore
avec Brigitte Helm .
Entre 0,59 ; Balcon: 1,0(1
Laboratoire SJOURN
DlRKCTURS
F. SJOURN-, Pharmacien
R. Sjourn, Pharmacien de l'Universit de Paris
M. Sjourn, Pharmacien de l'universit de Paris.ancien
interne des Hpitaux de Paris
analyses des Urines, du suc gastrique, du sang ( Wa<
wmann, Ure, Constante d'Ambard, Glycmie).
Descracnats. Des matires fcales.
BRIQUES Blocs BRIQUES
: pour construire solidement, exigez de votre Architecte
d'employer les BRIQUES LA BiUDRYt, elles ne co~
lent pas plus cher qu'un matriel intrieur de construcf
liou, d'aprs preuve laitr.
Nos BLOCS DE BRIQUES sont la dernire innovation
comme matriel de construction, ils sont solides et ne
laissent pas rentrer l'humidit >fans voire maiso i. L'avan
lage des BLOCS DE BRIQUES est immeuse tous les
points de vue
Visite/, tes constructions en BLOCS DE BRIQUES LA
BAl'DRV la ru Do te ir Domond Vous serez merveill
MANUFACTURE DE BRIQUES, S. A. LA tiAUDRY
Les Produits de Parfumerie les meileurs sont
au::
Parfums de France
Grand'Hue. lace au march \ allire pr* de la Maison Sida
Extraits d'odeurs base 'le lleurs
Lotions aux parfums tenaces, genre Pivert
Eau de Cologne vritable, d'une finesse trs recherche.
Eau de Lavaude particulirement recommande pour Iric-
lioi s.
poudre de Riz vlo te dhrente aux parfums prenant.
Doses pour Eaux de Cologne, de Lavande, etc.
Eaux de lleurs Oranger pour ptisserie, maux d'estomac etc
Agua Fiorida.
EssencesdeCitron.Vanill.-.Amandesa.nresetc.oour ptisserie
nus ces produits de premire qualit et naturels sont
tu meilleur march de la place et souligient le bon got
deceux qui les emploient --Vente de parfums au poids Vente
ta gro3 et au dtail.
I HOTEL KARAM
bne confortable succur-sa
le del Pace Holel, Kensr
koff
Pour la saison d't, ren-
dez-vous chez A.\J. Karam,
KenskofJ, o vous sei ez
servi souhait. Excellentes
conditions
Batterie CITADELLE
_ .. ___________:___- ,... :i ..
Avis
ADMINISTRATION SOIIUIMU
DE PORT-AU-PRINCE
I
Dans,l'intrt des .contri-
buables ( propritaires d'im-
meuble?, de voiture, com-
merants,|chauleurs),rAdmi- J
iunu,mou Communale leur j
demande vu l'expiration
prochaine du dlai lgal
de ne pas attendre le der-
nier jour pour l'acquittemeut
des taxes qui les obligent.
Des prjudices pourront
% en rsulter roiir eux, len-
i combremept des services ne
permettant pas de s-itisliire
tout le mon.te la fois et
des poursuites devant tre
intentes contre les retarda-
taires au lendemaiu de l'ex-
piration des dlais.
Port-au. Prince, le 2 d-
cembre ltd'2
Ne le laissez pas
terrasser par
la maladie!
JTADR LE O 8110
S FOR E 1*M
IJf'R O LITE 15 00
Voulez-vous avoir ce qn il y a de
mieux comme batterie ?
VouliZfOQf avoir une batterie
qui vous rendr un service eflectil?
Voulez-vous que la batterie de
votre auto soit garantie ?
Vor.lcz-vous encourager l'in-
dustrie nationale ?
Achetez une batterie
CITADELLE garantie
ui prix la porte de toutes les
tn.urses.
1o Parce que elle n'a pas
o;i r'g>Ie en Ha.
2o Farce que elle ne vous
doui-era jamais d'ennui, et dure
longtemps.
3o Parce que elle sera rempla-
ce sans extra si par hasard elle
.lirait un dfaut de construc-
tion, ce que vous n'avez pas avec
les batteries importes.
40 parce que elle est de fa-
brication hatienne.
Caisse d'Epargne
2 Populaire
Si vous ne voulez pas tre
pris au dpourvu quand la
bise sera venue, ne soyez pas
Cigale ; soyez 1-ourmi. Pre-
nez pour cela le chemin de
la Caisse d'Epargne Populaire:
332; rue des Csars, versez
l, contre un joli livret, ce
que vous avez dans votre
poche, si modique qu'il soit-
mme un simple nickel ;
renouvelez ce g ste chaque
semaine ou chique mois ;
et au bout de l'anne, vous
aurez toutes pi tes vos tren-
nes et celles des vtres.
Et mme, au lk u de con-
Alors que rotre bambin grandit et est en
bonne mtl il serait pfeojnblfl ettre 1. maladie de dtruire les effets
d annes de croissance normale. Trop
ouvent |a rougeole, la diphtrie. les *
oreillons et la coqueluche terrassent les enfants les plus solides,
Donoolui rgulirement de I. SCOTTS EMULSION. Elle asr. U#-.
.stance aux germes de maladie en enrichissant le sang. File "T *
SCOTTS *
EMULSION
d'huile de foie de morue nervsienne
Riche en l itumhies A et D
Depuis 60 ans le remde de confiance pour
2H2 """"ES BRONCHITE ANEMIE
CONSOMPTION INFLUEN2A RAciSsMI
A vendre ETREiES UTILES
Une chambre :' coucher
une salle manger, une cui-
sine ptrole et un frigi.
daire, une radio un eervice,
de vaisselle, un service de
La t lise conomique (|ue nous
traversons, depuis quelque
temps, a rendu toul la monde
sage. El celle sagesse se rnani-
verrerie, d'autres meubles et ,es,e notamment, par le lait (pie,
une bicvcleMe. : ce.,,e anne, les pres de h-
S'adresser au fan F IJahris lnilleau lisu de jeter leur ar-
de 1 5 heures p m fenl en ,r,vol,'e. vnt donner
Avenue M. rs Itue S' ou S" Rranis .en,anls- comme
Tlphone:; 140 ;{; m Aviation "^^^Z '
1 Ecole Pratique de Commerce
A* et de Comptabilit.
VIS I (Business-iollg >
gdier brutalement la Cigale,
vous pourrez lui tendre la Un concours aura lir-u le 15 " '.,s auront le choix entre les
main en Fourmi devenue i Dcembre courant 9 h. a.m ma,,/es suivantes Comptent-
misricordieuse, parce quelarau local de la Direction G- S* ( omme,T'alp. [o lus!halle,
.uvre n'a uu-un tort, auilnrale du Serv.ce Nalional ^t^fe
Mnagre,
jauvre ua qu'un tort, q
est son excuse : c'est d'igno-
rer la Caisse d'Epargne Po-
pulaire.
Le Monde
l'Ecole Professionnelle
Saiut-Vjarr.
( Sont admises concourir
j seulement les Diplmes de
,,,D,,n |,a quatrime anne d'Etudes
MARIAGE Samedi a 4 de l'Ecole Hie Dubois
heures et demie de l'a prs- Port-au-Prince le 3 De-
midi eut lieu, Ptiouviile, | cembre l''A'2
dans les salons des poux
F< rnand St Surin,'e mariage
de Melle Rolande Delva avec
National
de 1 Enseignement Proies- $[ ComplabiUl
s.onnel pour I obtention d'u- Stnographie Dac.yograShe'
ne charge de Piofesseur c
a
de
Mr Marmontel Agnant
Les tmoins taient du ct
de l'poux : MM. Tintitort
Agnant, Nicolas Vel:en, Jo-
seph Sergile, Lo Pierre-
Louis, Ren Emmanuel et
Etc. Ktc
Aussi utiles les n: es que l?s
autres pour le eStruggle lof Li-
te.
Tous ceux qui sont soucieux 1
de l'avenir de leurs entants de- ;
vraienl penser a leur donner
de pareilles ireunes pour Jan-
?1er 1033, date laquelle coin
mencera fonctionner
PAGE 3
MAISON DACCREIT
P&7.JJlae Courbe'^
Madame,
Souvenez-vous bien
que le chapeau en g-
nral pour ; hommes,
dames et enfants, est
i un de i nos principaux
1 articles,surtout le cha-
peau pour dames en
paille et feutre que nous
recevons a lui-o e et
a'Amrique presque
tous les quinse Jours,
de genre nouveau et
dernire cration,con-
venant au got du^r, 1
bourgeois tenant comp
te de la situatio'n ac-
tuelle
J'attire galemet t
votre attention sur le
solde perm nent que
la maison fait pour les
articles qui n'ont paseu
la chance d'tre enle-
vs de suite j des prix
tout fait drisoires.
MAISON DACCARETT
1727, Rue Courbe
Service National del
Froduction Agricole
I et de l'Enseignement
I Rural
H v aura a Damien le :". :en l>re prochain un cencoum
pour le reciutemenl d'une ins-
titutrice pour l'Eco'e Rura'
des ()r.irgers ( comn une ri
la ( roix-des-Bouquets ) et >
deux instituteurs, l'un pour I lv
rcla des Orangers ( Croix d
Bouquets) et l'autre pour II;,
cole de Sainlhard ( Arcs haie ).
A la date du 7, il v aura g-
ement llinche.au iocal de Ir
Ferme Ecole, un concours r-onr
le recrutement de quatre instiv
tutrices.respectivement a Grand
Boucan ( Mirebalais ), Los Palis
(Hmche), Petit-Food ( Latcahn.
t>as ei dans la commune de
Gera-la Source, et de deux
in-lituteurs Cerci la-Source.
P ) ir prendre part ces con
cours, il laut tre muni au
moins du certifies! de lin d'tu-
des Diimairea et d'un certifient
de bonnes masara, sign du
Magis'ral Commfinal et du Jug*
de Paix de sa commuue.
*
REMERCIEMENTS
Mme Vve Arthur Breton
Mrs Arthur et Paul Breton
et tous les autres parents et
Melle Rgina Agnant. Du ct allis remercient sincrement:
rie l'i'Hiisp : M M ffernanH i ir r.., i;..i;a________. e__ o
1.H.DORET. mSSw.' ,onc"onner iU
Directeur Gnral* Pour pius an.,,les renseigne- !
menls. demandez le prospectas 1
de 1 Ecole dans lequel la pro-
gramme et la mtiiode d'ensei- >
gnemenl (absolument nouvelle;
en Hati) sont dvelopp:
lphonez a M. Jean Magl
rie rponse : MM. Fernaud
St Surin. Damasc Pierre-
Louis.GImeut Po'hel, Edgard
Mie. Hermann Pasquier et
le Dr Lon Sjourn.
La bndiction nuptiale
leur a t donne.en l'Eglise
icui a cic uuiiiicc.cu i i^^use qui leur ont donn des t-
St Pierre, de Ptionville, au moignages de sympathie a
( tout particulirement Son F.
le Prsident de la Rpubli-
que, le Rv. Pre Christ. Sup.
du Petit Sminaire Collge
St Martial, tous les amis de
la capitale et de la province
qui leur ont donn des t-
Kiiemem (. ansniunient nouvelle;
en Hati) sont dvelopps. T-
lphonez fl M. Jean Maglmrp '
Bureau : 274(1. Rsidence .'{'212.
milieu d'une assistance nom-
breuse et choisie.
Ils ont t conduits l'au-
tel par Mr et Mme Lucien
Hibbert.
Nos meilleurs vjx de
bonheur au charmant couple.
Loterie
Nationale
saJ M WPmMl0oppRssioNb\
SoulaKement immdiat ,t giirtsau ,.., I.. I
Globules Rbaud [
Rsultats DiFirvciaeux,surprenants mme I
fc roula Pharmacia Oemanatr Molle H
E. DAMCHOUX, 27, Hue Victor-Hugo I
1 Bols-coloiubas it.oci *
l'occasion de 'apart"don|OU: ACCESSOIRES POUR AUTOS
rense qu'ils onl prouve en Nous vendons des pices
la m>ri de Jn Baptiste Arthur neuves et de deuxime main
Breton, leur regrett poux, (pour tout, s sortes d'automo-
pre et parent, et les prient i biles; s'adrtsser
de trouver ici l'expression de KNEER'S GARAGE
leur profonde gratitude. J Phone 23 18 et 2234
Ne remettez pas!
nous a l confi, que
l'Associa lion des Dames de
S'int-Franoisde Sales orgi-
nisc pour le 25 dcembre
prochain un aulhenUquearhie
de Noc'.
Il y aura des jouets de loue
beaut et tous les i>rix
qu'un patant Tonton Nol
offrira aux entants sage^.
Tout contribuera a taire la
joie des entants et de ce x
qui les accompagneront: Bon-
bona, coosommatioDi varie s,
attractions diverses, musiqu -,
cinma et d autres agrahhs
surprises, jouets bon mar-
ch.
El cependant, l'entre seia
de O.O cts seulement. la f e
sera donne au profit des
pauvres de la ville; dans la
grande cour des Surs de
l'Externat du Sacr-Cur de
Turgeau.
, ^res,tzvoui ^ KNEER'S GARAGE Fabricant
P Pave. Poil;^Prince iHalli)-r Pbone: 2318 & 2234
Devant une alfluence con-
sidrable et distingue a eu
lieu dimanche, son local
habituel, le 21e tirage de la
Loterie Nationale.
Si vous avtz le billet por-
tant le numro 4008 passez
la caisse toucher les 10,000
gourdes du gros lot.
Si vous avez le numro
11 "/.">,vous gagnez trois mille
gourdes. Passez la caisse.
Avez vous le billet 1958?...
Passez la caisse toucher
mille gourdes.
Le numro 4088 gagne mo-
dest ment cinq cents gourdes.
Si vous l'avez, Jpassez a la j
caisse.. (
Consultez la liste pour les J
auirev lots moindres, et dans
le cas o comme moi, vous
n'auriez rien gagn.dites vous
que ce qui difler n'est pas
perdu et achetez sans retard
votre billet pour le prochain il
LORSQUE l'incendia se dclare, il est trop tard
pour viter la perte des documents importants d-
poss sous clef dans un tiroir a votre bureau ou
dans votre demeure.
Remplacer ces documents coterait cher et
arait peut-tre impossible. Mais il vous cotera
trs peu pour les protger.
Ne remettez pas demain la location d'un
Coffret de Sret de crainte qu'il ne soit trop tard.
Pour deux sous par jour, vous achetez la protection.
T..,,*, 0M|p*M Action.
Dncaatnu P.W.. d'AHuruccs
Ppil. 4. F.miRc
La Banque Royale
^->~ du Canada
Liquidation
Un lot de.100 vitres de qualit
trs suprieure.
Dimensions : 24 x 2ti, '242 x
30, 241 IL', ,21x48, 20x36
2(1 a 40, 20 x 48.
T'n lot de 11. vitres pour au-
to, paisseur 1/4.
Dimensions : .'{9 x 42.
Conditions trs avantageuses.
S adresser Monsieur E. G.
Wolll. liquidateur del Maiaoa
R LAMARQUEaCo
Jacmel (Hati)
Chez Pascal
Vitiello&Fils
U t Inla ' In Maison
Pas. al Viflello & F oflre nn
avantage ses fi (!, Ceal la grande rduri.on qu'elle
accorde sur 1rs arhs's perdant
la fin de l'anne.
Qualit, Baaot Elgrfij
c'est la devise de la Maison
Pascal Vitiello & tiu
jOttB*
nm
.


i
Mardi
6 Dcembre 1932
Le Malin
4 PAGES
2bneANNLEN- lajj
Port-au-Prince
Tlphone : 2242
CHEZ F- HERIEZ i
Rue Courbe, !
Port-au-Prince
, ^i c( nnu pour ses rrar-
ch.udists franaises et an<
glai es, de bonne qualit, on
tr ive :
Diagonale Corkscrev noire
et Wleu marine suprieure.
l): gonaleSerge noir et bleu
Flanelle Serge blanc.
Damass suprieur pour
matelas.
Damass blanc et couleur
pour nappes.
Palm~Beach Florodor.
Tussor Shantung et Shantugn
Drill blanc Union et drill
de coton.
Percale pour lingerie.
Toile pnr fil et toile de
coton pour drap.
Toile une pur fil pour taies
Baptiste et Linon til et linon
de coton.
Filtres anglais pour puri-
fier leau
Lampes Titus et fousac-l
cessoires. Et beaucoup d'au -
1res articles.
LE FAIT EST INCONTESTABLE
liliiiin Saillie
C'est la quintessence des meilleures
varits de cannes d'un vaste territoire

runissant les meilleurs terroirs,
e
C'est ce qui fait son arme.
GOUTEZ ET COMPAREZ!
LIEZ PAS DE FIE UN PETIT
TERRACE-GARDEN
Chez W. KHL

Pofionvill
_ ..__ ;_____ .1
e
le plus rais de. ec
1 (i'M) pii-'h !':" tnde L*taMiani6m
V>ronfc I <)'' r -Prince.
SmUmrni 15 a pilote Vues m rveiileuses de la ville et u ^oft
Moissons de tooles espces.
r"i'l>
\rrangements particuliers pour les pensions de jour,
emaine ou de mois
s-s c
Votre premire visite
a
L'HOTEL ANSONIA
AVIS IMPORTANT
1 Pharmacie Joseph.C. Valm
*V ni presse d'annoncer sa nom
lui use eir.fldcle clientle qu'elle
vient de recevoir par le der-
nier steamer franais les spcia-
lits pharmaceutiques suivan-
te
; Drages de gnserine, exci-
tant des scrtions et de la
motricit du tube digestil ; sp
ciliqae des troubles sympalhi"
ques.
Drages d'Amidal,con\te diar-
rhe, termentation et auto-into-
xication.
Sirop et drages d'Hmogenol
Daiissf, base de srum hmo-
poitique de cheval, rgnra-
teur du sang.
l&ctameline Pommade anti-
hmorrodale l'Olo-Sullunate
d liamameline ; traitement ato-
xiqe et radical des Hmorro*
d"* externes.
Sirop Ttgssdre, souverain
dans la priode de la dentition
lh*l les nouveaux-ns.
Solution $c/iou/n,produit sans
gal dans les aflections du toie,
des reins et de la vessie et Russir dans vos tudes ou
aussi dans les coliques hp.ti- russir vos enlants.grce
q"es et nphrtiques. | .., ., ,f?
'//motlaftriXpSwi.ponren. a une mthode d enseigne-
larts et aduiles. Goiigl intra
rouacalaire et intra veineuse
^ LIGNE COLOMBIENNE )
Tlphone: N 2323
* Le vapeur Colombie Voy.
1, de retour des ports Co-
lombiens, Cristobal, Canal Z.
et Kingston est attendu
Port-au-Prince le jeudi 8 d-
&%?*S&Ji ranl de premier ordre, des
Le manifeste de ce navire re *
a par avion
tion des cli
reaux sis ngle des rues du 1 o D ^.. ^,\ 1 . n^M
Quai et Thomas Madiou.(vis Q61eCS \ UI1 BCLI OU leS COI>
-vis de la Douane). ,
Levapeu, Mar.inique , SOmiliatlOIlS SOIlt VaHCeS et
Voy. 100, venant de New-
York et des ports d
est attendu Port a
le 15 dcembre 1932 II re-
Nons donnera rabon, confirmera votre bon i i. ce
ment, lustifiera la confiance nue vous nous aurez accorde
en nous garantissant votre appr< iable oatronage l'Hte
le plus slect de Port-au-Prince.
Nous vous suggrons d'arrtei votre chambre d'avr nce
j Grand Htel de France
P. P. PATRIZI, propritaire
Cet tablissement se re-
commande par un service Lykes Brothers SS C lnc
irrprochable, un reslau-
i" *,!.'SK chambres confortables et
partira le mme jour
les ports du Sud.
William E. BLEO.
A fient.
le New- i I *
Sm "es marcJues les P^us rpu-
tes.
Tlphone : 2341.
Texas Hati Santo oomtngo- Porto-Rico
Le seul service hebdomadaire et rgulier passagers et
fret entre les ports du Golte du Texas directement avec
Port-au-Prince, Haiti.
Pour la rception rapide et le maniement habile de oi
importations, servez vous toujours des navires de L> KE
L1NE.
Les prochaines arrives a Port-au-Prince sont
Steamer (Margaret Lykes!
Steamer Almeria L\kes
Steamer Genevive Lyk
Steamer Tille Lykfs
Steamer "Margaret Lykes
Bureau: Rue nu Magasin de I tai.
s
8 dcembre 193!
16 dcembre 1932:
23 dcembre 1932:
30 dcembre 1932
.'i janvier 1933
boite rjstac b
pour
Voulez-vous
pour entants et adultes. Gar
duase A base d'huile de t> ie de
morue. Grains et Pastilles de
Aiiralon. Vaseline parlumr> au
j a'm in et 1 la violette. Ex-
traits divers pour sirops et li
queurs.
Les prpduits et spcialits
pharmaceutiques sont vendus s
meilleur march que partout
ailleurs, j
Navy-Bar
Hua du Wagasin
de 1 Ctat,. N 801
En iaca Maison
Gentrae
L'tablissement le mieux
ar de la ville, cause de sa
grande terrasse entoure de
beaux arbres. Si vous voulez
passer un moment agrable
en bonne compagnie, rendez
vous Navy-Bar, < l'on
?end les meilleures liqieurs
t. prix trs redoits.
ouvert toute la nuit.
ment classique excellente?
VOULEZ VOUS
Une profession aprs 6 9
mois d tudes srieuses (St
no-Dactylo. Langues vivante
Comptabilit )
Songez que l'Institut TIP
PENHAUER se recommandeft
et s'impose votre attention
par les brillants rsultats d-
i obtenus.
1537Bue Lamaire.
Tlphone 2891.
T
Loterie Nationale d'Hati
%16, Rua Bonna.Fol. Phone : 3358
La Loterie Nationaled'Hati est
une institution hautement humanitaire par la multiplicit
d'oeuvres qu'elle se propose d'aider, une chance de bien
lre offerte aux hommes de toutes conditions de fortune.
Employs, Fonctionnaires, Ouvriers. Artisans. Salaris de
tous ordres, Gens de maison ( domestiques. ) sans parler
leur budget movannant deux goudes, peuvent gagner trois
mille gourdes Patrons de Commerce.Cbetsd'Indusfie.parei
aux iusuffisances des ventes, par l'achat d'un billet, qui vous
libre du souci des chances* i
Mdecins Avocats, Ingnieurs, Snateurs, Dputs, Grands |
Dignitaires de 1 Etat.Reprsentants de l'intellectualit, Jour j
nalistes j
Donnez l'exemple de votre solidarit sociaie.
Rentiers, capitalistes, comme en jouant, augmentez votre
avoir.
Vous tous qui habitez Haiti, rendezlui service en ache
ant un billet de la LOTERIE NATIONALE D'HATI.
la
PLANTS DE
F
E
Dirig par le professeur
LUC. DORSlNMLt.E
Etablissement d'enseigne-
ment en progression constan-
te depuis la date de sa ton-
dation I Succs complet aux
derniers examens ofliciels
pour 'obtentiondu baccalau-
lat Compltement l'-
preuve du feu et munie de
toutes les amliorations mo-
dernes, la maison est situe
au flanc de la montagne sur
le sommet de laquelle se
dresse, protectrice et raajes--
tueuse, l'Eglise dj, SI. 'Grard.
! Aussi le sour y est agrable
j et les coliers faibles de san-
I t y trouvi nt le moyeu de
refaire leurs forces, tout en
poursuivant leurs tude?.
Cours classiques ; Cour-*
Les avantages qu'offre
Cuisine Electrique
HOTPOINT -
sont maintenant connus de
tout le monde.
vous en convaincre,
notre salle d'expo-
Pour
visitez
sition.
Compagnie d clairage
Electrique.
AUeiiiion
PROGRS ONJVEAU
RHLM hOh\EAV
Rhum dlicieux got exquis
Prix rduit
ALCCOL DtFttNJ JOUTE CONCUBhENCE
Clahin Vierge
Chez N. NAZON
Papier blanc Papier noir
Kawas Avion
Cigarettes KAWAS j
On PEUT fabriquer des Cigarettes
rellement nonnes avec du tabac
du Pays I
Si vous n'y croyez pas, fimez les
Cigarettes KAWaS et vous en se' ez
convaincu.
AVIS AU COiVlMFRCE
La Panama Hailroad Stearaship Line a l'avantage rlan-
noncer les dparts suivants fa New-York pour port-au-w nce
Hati, directement chaque mardi, excepts le steamer i.Ad-
qui laissera le 2\ dcemb-
coni
Si vous voulez rcolter les
rgimes standard il faut p'anter
c'hoil.'SS.lmli?* fctaDdard' Poursuivant leurs tudes.
nSme shndrd vaut en Cours clawiques ; Cour, ra..t la capacit de paiement Joseph Bonnet o du r.s!e
apte ?g.m de 0 itea" pratiques au choix ; mt'iode actuelle des parents. | lefieciit a plus que doubl en ,
nou vendons les plaDts slec- nouvelle qui tait progresser Les enfants de tous les ges un an.
liona de Grs Michel* sur de rapidement les attards et les s-o1 >ie v sont accepts ,, En y envo>ant vos enfants,! Steamer rGuayaquil ie
u.*de. dgontes dvs ludes. Tt 1s sont les pi'cipaux avan vous gagnez plus que l'ta-'
Sii'an Banaaa Co L'd, l'rix Jcolage calcul s sui- tagt s uu'oflre l'Institut Guy- blissement lui-mme. i
chambre frigorifique.
Map Ar">- Lft Arrivage, Port au Grince
slT/ Meamer Buanaventura le 13 dc. ie 1 dt
eamer Ancon i )e 21 dcembre le 26 d",
28 dc. le 3 janvier W
JasH. CVANREtD
Agent Gnral
I 1


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM