<%BANNER%>







PAGE 1

PAGE 2 Les industries locales 'i rsous recevons la lettre suivante : LE MAT.N 3 Dcembre MM (—ECHOS : Port au-Prince, le 1er Dec. 1932 au Cap ..Hatien. r. Maintenant, en ce qui Monsieur le Directeur, a protection acc0 rde C'est avec beaucoup d'intrt Gouvernement 17 sine que MOUS avons lu l'article de t i nicelle par le lait dur tond de votre Edition Droits de douane Prix de Revient Diflrence 3 02 7.02 1,44 Droits de douane Prix de Revient 4,46 8,4u turent imposantes, dignes du grand disparu, deux discours ont t prononcs: l'un au I nom de l'Ordre des Avocats par le Btonnier Delatour, %  %  > l'autre par Aie Flix Magloire au nom de l'Ecole Nationale eussions prlr n'avoir aucune Q" a Droit. Avis Or 8,46 Ln Farine ayant donc aug* men. de 20 .,/", nos prix de protection et voir les ptes im j chez Emmanuel blorvenle par caisse de 10 lb*. lises portes ainsi que la Farine conv ^ c rue B 0nne .F o j SO nt ius 1 dollar avant ce change ment de tarif auraient d nor. maie ment tre ports Or 1 20; m.n pour les raisons cites E lus haut,nous sommes in aia %  les de vendre au dessus de Or 1,10, soit a 10 „/" de rduction tinuer tre taxes comme prcdemment. Vous prian'. Mon'ienr le Directeur, d'accorder ce le rectification l'hospitalit de votre jounil, nous nous empressons de vous renouveler nos sen'i en comparaison de nos anciens ments les meilleurs. prix. Inutile d'ajouter que nous tulles un instaurant et un Uu concours aura lieu le 15 Dcembre courant 9 h. a.m. au local de la Direction G Drale du Service National de l'Enseignement Professionnel pour l'obtention d'une charge de Professeur l'Ecole Professionnelle de Saint-Mare. Sont admises concourir seulement les Diplmes de grand charme ...dil Hollywood I NSTANTANEMENT,srement, la beaut de la peau appelle l'admiration I Les directeurs d'Hollywood ont dcouvert depuis plusieurs annes qu'une jeune fille ne peut pas avoir un plus puissant appel. L'un des plus tameux directeurs d'Hollywood a dclar : L^ peuple rpond instantanment la douceur de la peau. C'est le plus attrayant des charmes fminins. Aucune jeune fille ne peut prtendre devenir une toile sans lui. 605 des 613 importantes actrices d'Hollywood ne comptent que snr le Savon de Toilette Lux, blanc et parfum, pour conserver la beaut de leur teint. En tait les femmes de partout se dlectent pendant le moment o la mousse dlicieuse de ce savon les caresse. Conservez votre teint comme votre toile tavorile de l'cran — avec le Savon de Toilette Lux. Bar qui douueut satisfacla quatrime anne d'tudes tioo air clients et des prix j de l'Ecole Klie Dubois. NADAL& CIE ALLIANCE FRANAISE Dans l'intrt de la wn'<\ le Secrtariat du Comit Hatien de l'Alliance Franaise dclare que le Concours de Composition franaise dans les Lyces et Collges de la Rpublique a eu lieu, cette ann e, dans chaque tablissement et seulement entre les lves d'une des premires classes et pou entre les Lyces et Collges qui out pris part ce concours. (Voir LE MaTIN du 27 Septembre 1932 \ PLANTS DE FIGUE E Si vous voulez rcolter les rgimes standard il laut planter les drageons du type standard, choisis spcialement. Un rgime standard vaut en spces 1 lgimes >1e 6 pattes, nous vendons les plai t> slection is de Grs Michel sur de m^nde. Hialian Banana Co Ltd. modrs. — Des'voleurs ont pnti l'autre nuit dans la maison de M. E. Gervais au Bois de Sehultz ei y out enlev tout le serviee de cuisine. Ces messieurs oprent assez librement daus certaines quartiers o la police n'a pas assez l'œil. — On annonce pour prochainement des confrences juiidiques contradictoires sous le pationage de l'Ordre des avocats. Port-au-Prince, le 3 Dcembre 1932 1. H. DORET. Directeur Gnerai LUX DE TOILETTE >...-...* .-•; MOHR & I.ALmiN, P. O. BOX.M — Distributeurs Rue Roux et du Centre, Port-au-Prince. Les Produits de Parfumerie les meileurs sont au:: ACCESSOIRES POUR AUTOS Nous vendons des pices neuves et de deuxime main pour toul s sortes J'ai tomobiles; s'adusser KNEERS UAKAGR. Phone 23 18 et 2234, — Il est probable que le ual-Von Schleicher soit dsign comme chancelier du Heich et so.'t appel a (ormer le cabinet, sans tenir 0 R V Il Revenu de son voyage.reprend la direction de son cabinet. Il adresse ses meilleures compte de l'opinion des ciels salutations sa clientle, de partis. Consultations: 7 10 hs. a.m. Parfums de France Orand'Huc, face au march V allier'e, prt de la Maison Sada Extraits d'leurs, bue de fleurs Lotions ain. ijurfiins tenaces. gi'n"e"*pivert Kau de Cologne vritable, d'une finesse trs recherche. l-'.au de Lavande pa. ticu'i meut recommande pour fric* Tous. l'oulie de Riz vlo i't adhrente aux parfums prenants. Doses pour Eaux de Cologne, de Lavande, etc. Eaux de fleurs Oranger pour ptisserie, maux d'estomac de Agua Florida. EssencesdoCitron,Vanille,Amaodesamresetc,pour ptisserie Tous ces produits de premire qualit et naturels sont au meilleur march de la place et soulignent le bon got de ceux qui les emploient-Vente de parfums au poids. Vente eu gros et au dtail. 7 LETTRE PASTORALE DK S. E. r L'ARCHEVEQUE DE PORT-AU-PRINCE • % A u CLERG ET AUX IIDKI.ES ni; L'AHCUIDIOœSK l occasion du cinquantenaire de l'intronisation, la cha* pelle du Bel Air. de limage ,ie A. D. du Perptuel Se cours. ftflTi: el Fin. (Voir LE MA I I\ des 2 et a Dcembre ). A ces causes, le saint nom de Dieu invoqu, uous avons ordonn el ordouimus ce qui suit : 1 • i il ..U. Il o lK '^ D. du Perptuel beceura daus la rbwlif S' Franois du Bel-Air et de la d'illusion de C0tle dvotion travers les pir Uaei l'Hati, un triduuni solennel sera clbr Portau-Prince les vendredi 1(>, sain di 17 et dimanche IN dcembre prochain. Art, 2. — Ce triduum comportera chaque jour: 1) le matin, une messe pontificale, qui sera chante, le vendredi et le samedi, 7 h., lu chapelle du BehAir, et, le dimanche matin, S h. '10, la Cathdrale; 2") le soir, t> h 30, la Cathdrale, un salut solennel, avec sermon par un des vques prsents. Le premier salut sera douu ds le jeudi soir, lu dcembre, (i h, 30, a la Cathdrale; •V ir, le di-' 1 1 s^nnli. , %  m g a de procession interparoissiale, qui partira, 3 h 30, de la chapelle du Bel-Air, rejoindra la Grand'Rue qu'elle suivra jusqu' la rue des Miracles pour venir s'achever sur l'ancienne place de la Cathdrale. Uu salut so> leunel du St. Sacrement, donn du haut de l'esplanade de la Cathdrale, la foule masse a cot de l'Ecole Pro1 tessionuelle, terminera lac' 1 1 cm nie. L'image do N L). du Perptuel Secours sera porte cette processiou par les membres de l'Association de la Jeunesse Catholique Hatienne. | Les paroisses y prendront place dans l'ordre suivant : le Sacr Cœur, Saint.-Joseph, Ste.-Anne,la Cathdrale. Nous invitons les Institu; lions et les divers** \ssocii. tio is de pieic y daus le mme >• 1 e q n iu la graude processiuii de la Fte-Dieu. Art. 3 — Le triduum so* lennel sera prcd d'une neuvaiue de messes, qui seront chantes, dans l'glise i du BelAir, t> hs. du matin, par les soins du cleig des a uatre paroisses de la ville, ans l'ordre respectif suivant: les 9, 10 et 11 dcembre, par le clerg de la Ca thdrale; le 12, par celui du Sacr-Cœur; le 13, par celui de St...Joseph; le 11, par celui de S te. Aune; le 15, par ce lui de la Mtropolitaine en* core. Art. 4. — Nous faisons un pressant appel aux hommes et aux jeunes gens pour qu'ils viennent, en foule, taire l'image de Notre Dame, derrire le clerg, uu cortge impo ant, qui rappellera la nig..(|*.iprn )usira'i'n qui idJ u .. > .1 ItfJd, 11 11 mi sions paroissiales de Po.tau^Prince. Art. 5. — NOJS invitons instamment tous les fidles dcorer leurs maisons et leurs rues sur le parcours de la procession, pour attirer sur eux et sur le pays la oussante protection de N.'D. du Perptuel Secours. Art. 6— Le dimanche 18 dcembre, en union avec les paroisses de la Capitale, l'on chantera, l'issue de la Grand'messe, dans toutes les autres paroisses de l'Archidiocse, l'hyme Ave Maris S/e//a,avec le verset Dignare... et l'oraison Concde nos... Art. 7. — Nousjrecommaudons enfin tous, et particulirement aux personnes pieuses, de profiter de ces ttes en fhonneur de Notre-D irae, pour s'approcher de la SainteTable ** e "• ^ .* e te e .re pastor le, avec ie mandement qui la sui lue. toutes les Chez Pascal Vitiello&Fils Une fois de plus la Maison Pascal Vitiello &. Fils offre an avantage ses fidles clients. C'est la grande rduction qu'elle. accor le sur les achats pendant la fin de l'anne. Qualit, Beaut. Elgance c'est la devise de la Maison PASCAL VITIELLO & FILS Grand'Rue messes,dans tontes Ks glises et chapelles, le dimanche qui en suivra la rception. Donn Po:t-auPrince, eu la fle de la [Prsentation de Marie, le 21 Novembre 1932. f JOSEPH. Archevque de Port-au-Prn*e Par m • liment de M iD* se K Vn he .< e TH. ORNO. H. ISecrlaire-Gncral. t KlilJill ttarluuicourl <:;. l*i \ mmi ..' .A—n ~ -* Dont lu renomme est universelle a gard sa premire place Demandez oartout : K crc P iace UN BARBANCOURT Dep*;Re;de..C*arV %  •**• 'T'*.?



PAGE 1

LE MATIN fi Dcembre 1932 Liquidation [UnJIot de.166 vitres de qualit trs suprieure. i^ Di ^ ensions : 24 26, '242 x 2L 2 ? 1 4 2 24x48 20x36, 20jx40, 20x48. Q Un !ot|de H Titres pour su •' to, paisseur 1/4. a, Dimensions : 39 x 42. Conditions 1res avantageuse?. ^adresser A Monsieur E. G. Woltt liquidateur de la Maison BLAMARQUEACO Jacmel (Hati) Banque National* de la Rpublique d'Haiti I*s actionnaires de 'a Banque Nationale de la Rpublique dhaili sont aviss que la runion gnrale ordinaire aura lieu le 10 janvier 193,'i, dix heures du maq'aiIlesaccoaipaieront: Bon'' "" p !"!" 9 S c/a/ ', l>t,rl r SOT. consommations varies, T/FZ' ^rt<70S surprises, ionets bon marJ if&*JS^ Jrandecour des Sœurs de' | JSSSfi t f T* | r tdu Sacr-Cœur Kjg^ASA 11 ft > um hAraooitique de chevil, rgnrateur du sang. Rectameline— Pommade antihmorrodale l'Olo-Sullonate d hamameluie ; trai'ement aoxique et radical des Hmorro* des externes. Sirop Tegssdre, souverain dans la priode de la denlitioa chez les nouveaux-ns. Solution Schoum, p'oduit sans gal dans les aftections du loie des reins et de la vessie et aussi dans les coliques bpstiques et nphrtiques. UmostgL Stovarsol, pour enfants et adultes. — Godgl intra musculaire et intra veineuse pour entants et adultes. Gar duase base d'huile de Ma de morue. Grains et Pastilles de Miraton. Vaseline partume au jasmin et la violette. — Extraits divers pour sirops et li^ queurs. 1 es produits et spcialits pharmaceutiques sont vendus meilleur march que partout ailleurs. Qostrltc entrite Aigreur Brlures bu.;..,:,-ments Indigestions L.bcntolr. ESTOMAC foie Intestin ENF0HCEZ-0D8 BIEN CECI DANS LA TTE fi? !" d 'K rer %  oil.m.nt n'importe quel liment, pour viter la lourdeur. l'o,!SwA ,,IO n %  pr ,e r, P"' neul>r l'a*. rtttr. stomacale, supprimer le* mirrMnes aues aux mauvaises aites feeter l'intestin, i! suffit de HOU. Ut'lluS.V \ ES • iLmin, H iumt de on POUDRES DE CGCK POUCHEM Dt eOOSf. JEUMONI PHAHMAU&i rendet (Fi / ort-au-J'rince i PharmauS w. RIICH. Service National del Production Agricole et de l'Enseignement Rural H y aura a Damien le 5 d. { membre prochain un concours | pour le recrutement dune insI I hlulrice pour l'Ecole Rurale J j*ea Orangers ( commune de I la Croix-df;;. B ouquets ) r t de deux instituteur, l'un rour l'E| rle des O-angers ( Ooh dBouquet?) et l'autre pour l'Ej cole de Sainfhard ( Arcahaie ). A la dale du 7, il y aura ga* ement a llinche.au local de la Ferme Ecole, un concours pour le recrutement de quatre insliv 'utrices.respeclivement Grand Boucan ( Mirebilaii ), Los P^lis H nch), Patil F>vl( MSC.IIV b>s et dans la commune de Cercih Siur -e, e d* deux instituteurs Cerci h Source. Pjjr prendre mrf ces roi cours, il faut 're muni nu moins du rer'lfict' de fi i d'lu* des primaires et d'un certificat de bonues race irs, signe du Magis'rat Communal et du Juge de Paix de sa commuue. Navv-Bar Fue du Magasin de 1 Etat,. N' 801 En face Maison Centrae L'tablissement le mieux ar de la ville, cause de sa grande terrasse entoure de beaux arbres. Si vous voulez passer un moment agrable en bonne compagnie, rendez vous Navy-Bar, o l'on vend les meilleures liqueurs et prix trs rduits, ouvert toute la nuit. MAISON DACCARETT rm.'JUm Courbe %  Madame,; H* Souvenez-vous bien que le chapeau en gnral pour hommes, dames et enfants, est un de nos principaux articles,surtout le chapeau pour dames en paille et feutre que nous recevons d'Europe et d'Amrique presque tous les quinse jours, de genre nouveau et dernire cration.convenant au got du vrai bourgeois tenant comp &f o. de; la situation actuelle^ J'attire galement votre attention sur le solde permanent que la maison fait pour les articles qui n'ont pas eu la chance d'tre enlevs de suite ; des prix tout fait drisoires. MAISON DACCARETT 1727, Rue Courbe FAIBLESSE DBILIT SIROP CI DESCHIENS d ('Hmoglobine B nrlanr la atai *" tntni ur d 2 *—> %  |W—Il par l'lit œdloal.. %  up.ri.ur 4 la **•**> ""U. • aux r.rrupin.ux. A ,<...,. dan. la. Hptfaw d. Vania. O.rl Ouiut DESCHIENI. ,, H„, r.ul B.UCIT. raRU M riurMM. *'** TERRAPLA.\E L'Automobile la plus adaptable Hati. Une automobile construite avec des matriaux de 1re qualit. Une automobile de dsignation moderne qui assure une longue dure el incorporant la beaut et le confort. Une automobile rpondant aux exigences de nos routes tel qu AUCUNE AUTRE AUTO NE LE PEUT. La Terraplane court plus vite, grimpe mieux les ctes, acclre plus facilement et va plus confortablement qu'aucune autre auto de nos jours, quel que soit son prix. Ceci s'adresse aussi bien aux autos de fabrication Europenne. Une simple dmonstration vous prouvera ces faits. —O— Les spcifications sont les suivantes : ti CYLINDRES 70 H. P. CHASSIS EN X COULEURS D'OPALE ROLES L\ METAL BLANC INOXYDABLE CLUTCH AITOMATIQLE ROUES LIBRES CARROSSERIE D'UNE PIECE fcN ACIER ilttilEZ-VOIIS ONE VOITURE OF LUXE 001 GRIMPERAIT LA COE LA PLUS RAIDE D'HATI EN TROISIME VITESSE ET LES EXTRAORDINAIRES PRIX DE VENTE SUIVANTS : DEPASSERAIT EN COMPARAISON OE SON PRIX ROADSTER TOLHINli COACH COUPE SEDAN SPECIAL SEDAN USC> (loi. H&fi )H;,,OO MKi.OO 1.030,00 1475,00 i.r>:i,oo I? b^s prix d entretien, provenant du plus moderne gnie, rsuJ • ( tans conovV f A. AIV. s 114* %  >--,: LfLSii.uuleuv. RUE PAVT PORT-AU-PRINCE, PHONE : 2318 S 2234. y%  **w.



PAGE 1

Lundi 5 Dcembre 1932 Le, Malin 4 PAOEB 26euic AiNNLL .S .fcjj Port-au-Prince Tlphone : 2242 N'OUBLIEZ PAS DE FAIRE UN PETIT TOUR AI TERRACE-GARDEN Chez W. KAHL PeLionville *HA LE FATEST "VCONTESTAPU 1 OOO pieds d'altitude L'tablissement le plus virons de Fort ac Prince. Seulement 15 minutes d'auto sur utie excellete asphalte. Vues merveilleuses de la ville et In i-ort. Boissons de toutes espces. ais des ei rcu'e I \rrangemenls particuliers pour les pensions de jour, jemaine ou de mois l Votre premire visite V a L'HOTEL ANSONIA Nous donnera rabon, confirmera votre bon jugement, justifiera la conliance que vous nous aurez accorde en nous garantissant votre apprciable pattonage l'Hte |p plus MlfCI de Pc rt-au-Prioce. Nous vous suggrons d'arrtei votie chambre d'avance C'est la quintessence des meilleures varits de cannes d'un vaste territoire runissant les meilleurs terroirs, M C'est ce qui fait son arme. GOUTEZ ET COMPAREZ! Lykes Brothers SS C lnc Texas Hati — Santo uomingoPorto-Rico Le seul service hebdomadaire et rgulier passagers et Irt entre les porls du Golle du Texas directement avec Port-au-Prince, Haiti. Pour la rception rapide et le maniement habile de vos importations, servez vous toujours des navires de 'a LYKE LIN F. Les prochaines arrives a Port-au-Prince sont Dirige par le professeur 1 oc DORSINVILI.I: Etablissaient d'enseigne* meut en procession cons'an te depuis la date de sa Ion dation 1 Si ccs complet aux derniers exsimens olli c i e l s pour 'oh'entiondu baccalaurat — Compltement l'preuve du (eu et munie de toutes les amlioration; modernes, la maison est situe au liane de la montagne sur le sommet de laquelle se dresse, protectrice et majes tueuse. V Eglise de St. -Grard Aussi le siour y est agrable et les coliers iaibles de sant y trouvent le moyen de relaire leurs lorces, tout en poursuivant leurs tudes. Cours classiques ; Cours pratiques au choix; mliode nouvelle qui tait progresser rapideme it les attards et les dgots des tudes. Prix dvolage calcul s suivant la capacit de paiement actuelle des parents. Les eulants de tous les ges scolaires y sont accepts., Tels sont les principaux avau | a lages qu'ollre l 'Institut GuyI CO1111118110 G Dar Joseph (tonnet o du reste l'eflectil a plus que doubl en un an. En y envoyant vos enfants, vous gagnez plus que l'tablissement lui-mme. V a a il 1) e i j un restauSteamer Hutb Lykes Steamer (Margarel Lykes Steamer Almeria Lykes Steamer Genevive Lykes Steamer Tille L\kes> Steamer Margaret Lykes 2 dcembre 8 dcembre 1932 16 dcembre 1932 23 dcembre 1932 30 dcembre 1932 3 janvier 19IJ3 tiurean: Rue du Magasin de l'fctai. Boite Postale B Atlciifif Chez Bailey Grand Rue, 1313 Tlphone : 238.1 Vous trouverez des POIS SONS FRAIS de b heures du malin 5 heures de l'aprs" midi. Poisson nature: 50 centime la livre. nettoy: OOcts. la liv Grand Htel de France P. P. PATRIZI, propritaire Cet tablissement se reun service irrprochable, ranl de premier ordre, des chambres confort ibles el are s ; un Bai o les consommations sont varies et des marques les plus rputes. Tlphone : 2341. \ S-S fr < LIGNE COLOMBIENNE ) Tlphone: N 2323 Le vapeur Colombia Voy. 1, de letour des ports Colombiens, Cristobal, Canal Z. et Kingston est attendu Port-au-Prince le jeudi 8 dcembre 1932, en route le mme jour pour New-Y< rk. i le manifeste de ce navire re u par avion est la dispf sition fies clienis


PAGE 1

Clment Magloire DIRECTEUR 1358. RUli AMERICAINE 1358 IELEPHONE N2242 26 me ANNEE N; 7838 Les peuples oui \r droit dr cou %  altrr, uou VIII.IIKIU MM d'iailf de lii tir min-1 HIT, m.u ce ,ui es plus mpui lant eetrclei grandi laits, les acles, les niant mats, Ira tendances qui eounaudeut leur destin. Ed. HERKIOT PORT-AU-PRINCE|(HAITO Nouveaux Projets MMES FACTEURS LUMJI 5JDE^E.ViBrtE UKXS Sous le titre d' un grand essai va avoir lieu en Hati , notre excellent confrre Le Nouvelliste nous informe,sur la foi d'une lettre prive reue de New-York et dt dclarations obtenue* de M. v*oorhies, directeur de la B. N. R. H— donc selon des sources assez srieuses — que M. de la Hue, notre Conseiller financier, aux Etals-Unis dj depuis des mois, se dmne trs activement pour l'aire u boatir la question de la culture de la figue-banane en Hati. H ajoute que ces activits ont t exerces de concert avec M. Voorhies, qu'un groupe de gros acheteurs amricains %  > se prpare a envoyer en Hati des spcialistes qui, gracieusement, enseigneront la minire d'obtenir les rgimes slan lard, acheter toute la production, litre d'essai, pour faire connatre sur tous les marchs trangers la ligue-banane d'Hati Ce ns! pas tout. Aprs cette premire opration, dite d' essai , les Compagnies s'enga-' genl faciliter cette culture sur la grande chelle, tout acheter eu envoyant leur propre steamer les chercher ici. Les H,niques sont prtes, si ce plan d'es13/est mis excution, avancer l es valeurs pour les travaux d'irrigation de la valle de I Artibomte. D'importante* entrevues ont eu lieu a New-York entre, r ritration d un projet de banque nationale sur le modle de l'tablissement de Port-au-Prince. Les inlonna tions dont nous fait part le SouueUiste ont l'air d'tablir que celle rumeur tait destine donner le change sur la vritable cause de ce dplacem ml qu'on annonait devoir durer trois mois environ, — moins que San-Salvador n'ait pas march aussi bien qu'on l'esprait et l'ait ainsi chapp belle.Cette dernire supposition n'est pas pour tonner les lecteurs qui ont pu suivre notre lude sur la Dette Publique et retenir ce que nous avons dit des rsultats presque ngatils qui ont jusqu'ici rpondu aux ellorts amricains pour installer leurs entreprises de banque dans l'Amrique latine, particulirement dans l'Amrique centrale. Certes, nous aurions mauvaise grce, aprs avoir nous-mmes exprim le dsir de voir les prs coup, l'gard dp l'emprunt, — c'est la National City prenant l'affaire en mains,—car M. Voorhies est son reprsentant officiel et notre Conseiller tinaucier sou agent occulte — ; 'est la National City double. du Dparle nent I Etat traitant, a ce sujet, avec leurs Compignies de prdilection, tant pour le commerce des ligues-banane que pour leur transport en car tant celles qui, sur les lieux ont leurs entreprises dj ta blies ; c'est le Gouvernement amricain derrire tout cela ; c'esl le renouvellement de tous les procds nagure employs pour nous lancer dans le bras de banquiers dtermins et de prteurs dj tout styls. Ceux qui pourraient tre tents de douter de la lgitimit de nos soupons n'ont quse reporter plus haut la partie des informa lions de notre confrre le Nouvelliste relative aux travaux d'irrigation de la Valle de lAr libonile : c'est le thme de l'ancien contrat Rodenbergdont avait cru faire justice le Conseil d'Etat lui mme de M. Bomo. Nous avons promis — et nous tiendrons parole dans le courant mme de cette semaine — d'entretenir nos lecteurs de celle trange irrigation d'une plaine qui soutire, au contraire, du mal de priodiques inondations. Eu attendant, le contrat R ) lenberg ; la vasle main mise qu'il impliquait sur toutes les terres qui sont sous la dpendance de l'Arlibonite ; l'emprunt quand mme que M. de la Rue esi, dj depuis quelque temps, all ngocier avec la National City cet effet ; le greffage sur tout cela des affaires de ligue • banane conduites avec une proccupation ouverte d'tablir pour ce produit un monopole la fois de sa culture, de son com msrce, de son transoort et de son march en faveur du mme groupe de notre banque et de noire emprunt tout cela est lait pour autoriser nos craintes d'avoir continuer de vivre sous la mme trule financire et Idal rhum ALIX ROY 30 annes de succs. il y a Vingt-cinq ana LF MATIN-, 5 Dcembre 1 l JU, HOPITAL SAINT-ALEXIS NOUVELLES OE LE sous le rgime de la mme exploitation : un morceau de pain au gouvernement du pays pour qu'il vive et les gros dividendes pour les financiers d'outre mer. Il est mme permis d'apprhender que, pour le gouvernement comme pour le peuple, le rgime conomique, qui sera la consquence du nouvel tat de choses, ne soit, entre les mains du gouvernement amricain, un instrument encore plus efficace que le rgime financier de l'emprunt pour notre asservissement en vue des fins politiques des Etals Unis. En effet, quand, d'une part pour le caf, puisqu'il en est question en mme temps ; et l'autre part pour la ligue banane et autres, notre vie conomique sera uniquement et constamment .entre les mains, non pas dit march amricain comme elle l'a t en grande partie du march du Havre, mais entre les mains du Gouvernement des Etats-Unis reprsent par ses hommes d'aflaires de prdilection, c'est toute la situation hatienne qui sera subordonne 1 intrt politique amricain, Nous ne savons pas quelles ractions le Gouvernement ha lien et nos Pouvoirs publics opLU NOTE DE L'ANGLETERRE LONDRES. La note anglaise aux Etats-Unis sein complte et transmise Washington, a annonc hier, la Chambre les Communes, Nel ville Chamberlain, Chancelier de l'Echiquier. L; texte stra publi dans un ou doux jours. Celle annonce a t faite en rponse une question de George Lansbury, leader du parti travailliste. Ds que la note sera ratifie, elle sera cble Sir Ronald Lindsay, ambassadeur d'Angleterre Washington, U SANT DE HENRY FOaD DETROIT— Une nuil ininterrompue de sommeil a ramen la normale la temprature de M r Ford. Le bulletin des mdecins dit : Temprature : 98,4 ; Pulsations : 72 ; Respiration :2(). ON RECHERCHE 3 DfTRO'JSSEURS DE TOMBES RUCCAREST.-Trois dtrousseurs de lombes eoni recherchs non pour tre punis mais pour lre rcompenss d'avoir redonn la vie a la femme d'un richa 1er Le 8e congre 1 int rn iii i il contre le rli un itisme ri insique •' t tenu %  ••'•. %  %  m neui a Paris, A ta facult de pidecine. On y a lu des rapports o sont tudis les irsymptmea imaoi (lu rhumatisme classique. Les spiplislcs savants qui ont trait de la question ont propos les mdications prventives diverses. Entre eux ils ont discut et affirm les uns cl tes autres la supriori l de leur re cominandiiion. Comme j'en p. niais un mdecin liaitien.il me > De lapis de tous ceux qui ont connu l'hpital militaire, j [l U a une vingtaine d'annes, ? ...*• TU cette dame qui rassucet tablissement offre aujour] !" } 1 Ie dyspeptique rteur a d'hui un aspect vraiment r;' ai d'ssnt : Je ne tais pas trop confortant. Ce n'est plu* le j c as des r,s el a va un mi cauchemar des soldats matal?**. m entendant cela, s'est des qu'on y acheminaient parS? ,?"' d n !\ J,"" 6 11 Se rVi/fl ,; ./.,.. / ii <• %  i i ^ Hie -Inn, on ne fait pas trop cas d^raur. puisque ce n'est pas 'e jazz band de Jules qui joue* Dcortiqueur En rponse de nombreux correspondants qui nous demandent des renseignements sur le dcortiqueur. et tarare Colol'ex , nous les prions de s'adresser M. \]. J.Wolll Jacmel. agent pour Hati de celle merveilleuse machine qui se vend un prix modr. TRENNS UTILES La crise cmotniq leq ie nous traversons, depuis quelque lemp, a rendu (oui le monde, sage. E* cette sagesse se manifeste, notamment, par le fait ne, celte anne, ka pres de hmille.au Usa de jeter leur argent en trivolit. vont donner leurs grands entants, comme trennes. une inscription : LA RUCHE mie, Q„,k,„e S ftwjjp* J^t^&t ^'"^ ( Business-Collge | la mort de la femme qui fut enterre au cimetire d'un village, les Irois voleurs ouvrirenl ^le lombemi, en tirrent le cercuei' renl. Ils furent surpris de voir le corps s'tirer, s'asseoir, regarder autour de lui el murmurer : O suis-je? Quand la lemme se mil marcher, les voleurs prirent la fuite. LE FUTUR CHANCELIER ALLEMAND BERLIN.—Le Gnral tiufl von Schleicher deviendra probablement le chancelier de o ils auro t le choix entre Us m itires suivantes Comptabilit Commerciale, In luslnelle, QHIMSOUVT1. Financire, Agricole. Corresl pnndance commerciale, Publicit, Comntabilit Mnagre, S'nog aohie. Dactylographie, Et.: R(c Aussi utiles |ps u::es que Itf autres pour le Struggle lor Life. Tous ceux qui sont soucieux de l'avenir de leurs entants devraient penser leur donner de piriiles tonnes pour Janvier 1933, date laquelle commencera fonctionner L\ RUCHE. UC j j. l'Allemagne. Il sera dsign 1 Ho,| r plus amples renseignepar le Prsident Hindenburg 7 ?t' demandez le prospectus pour former un nouveau en i 3 !. %  £'", ,ns JW" ]f P r binet. La conlrence entre *' mme el ,a m,,,ode dense aprs un minutieux examen Qu'on leur dlivre maintenant leurs cartes d'entre. En effet, la plupart, dans le but. suit de se soustraire au service. soil dgoter quelques douces heures de quitude, Se dclarent et se font malade-, afin d'tre hospitaliss, (. est une bonnenote pour le personnel adminisiratij de cet tablissement cl le personnel de l'Ecole i'~ nralement au bas d s N"t4 j mortuaires : **as de ss-rrsmriihi f de mains C'est en tftst i.j.>. • f ter la dou'eur tes paen" que de les sonmetlre, sous n texte de chdeureuses Crtoidoa lances, au supplieii.ln : ou T.'lohone:;14G 3; u Aviation. Compagnie Gnrale Transatlantique Le steamer "Carimar" de ...voit que n formule des Humains de la dcadence :Panem et circenses ne pourrait plus avoir cours de nos jours i moins d'y taire une dlicieuse addition qui donnerait l'aimable formule : Panem, circenses, el Rhum liarbancourt. CIN-PAR wMOUNT ouvre bientt.Surveillez-en la date dans LE MATIN. Le si eu mer • %  (.an marede ammmmmmm ^ KM retour de Santiago de Cube cl des ports du Sud est alleu( A veiirv i du Port-au-Prince le 6\ *ei -•, m tria •" dcembre* Il partirai le mme jour pour les ports du Nord, Puerto t'Iala et I %  Hao e direct, pre i ml fret et pussaoers, A /•. .1/ ALTIERl Agent Gl. \ Rue du Uuai. Por au-i-rinee 1 \ 'Uljjhaiie; 32%), i camion a s. mirpi -|)00G, W I rv in 1res Poeiii 32x6 sur les roues motrices. En it de lonciionnem ut. Prix: 250 dollars. i MSI r : Phone : 3152 • p:e.iJrt adresse au jour-" lui. •*


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/07170
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Monday, December 05, 1932
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:07170

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
Clment Magloire
DIRECTEUR "
1358. RUli AMERICAINE 1358
IELEPHONE N2242
26 me ANNEE N; 7838
Les peuples oui \r droit dr cou
altrr, uou viiI.iikiu mm d'iailf
de lii tir min-1 hit, m.u ce ,ui
es plus mpui lant eetrclei grandi
laits, les acles, les niant mats, Ira
tendances qui eounaudeut leur
destin.
Ed. HERKIOT
PORT-AU-PRINCE|(HAITO
Nouveaux Projets
MMES FACTEURS
LUMJI 5JDE^E.ViBrtE UKXS
Sous le titre d' un grand essai
va avoir lieu en Hati , notre
excellent confrre Le Nouvellis-
te nous informe,sur la foi d'une
lettre prive reue de New-York
et dt dclarations obtenue* de
M. v*oorhies, directeur de la
B. N. R. H- donc selon des
sources assez srieuses que
M. de la Hue, notre Conseiller
financier, aux Etals-Unis dj
depuis des mois, se dmne
trs activement pour l'aire u boa-
tir la question de la culture de
la figue-banane en Hati.
H ajoute que ces activits ont
t exerces de concert avec M.
Voorhies, qu'un groupe de
gros acheteurs amricains > se
prpare a envoyer en Hati
des spcialistes qui, gracieuse-
ment, enseigneront la minire
d'obtenir les rgimes slan lard,
acheter toute la production,
litre d'essai, pour faire conna-
tre sur tous les marchs tran-
gers la ligue-banane d'Hati
Ce ns! pas tout. Aprs cette
premire opration, dite d' es-
sai , les Compagnies s'enga-'
genl faciliter cette culture sur
la grande chelle, tout acheter
eu envoyant leur propre stea-
mer les chercher ici. Les H,ni-
ques sont prtes, si ce plan d'es-
13/est mis excution, avan-
cerles valeurs pour les travaux
d'irrigation de la valle de I Ar-
tibomte.
D'importante* entrevues ont
eu lieu a New-York entre, part, MM.de la Rue et Voorhies
et d'autre part des grandes Com-
pagnies intresses dont le-i re-
Gresentants voyagent mme en
aiti au moment o nous cri
vous, a Ils ont dj eu une en-
trevue avec le Prsident de la
Rpublique, et actuellement ils
sont en voyage dans l'Artiboni-
le, le Nord et le Nord-Ouest.
Cela explique comment un con-
frre a pu nous dire, vendredi,
h grande activit du ministre
de l'Intrieur pour aller par
avion entretenir les planteurs et
expditeurs de ligues-balaues
des projets en perspective.
Nous nous nous trouvons ain-
si, apparemment, dans une cer-
taine mesure qui semble assez
grande, devant des laits accom-
plis. Il avait t rpandu ici,
l'occasion du dplacement r-
cent de M Voorhies, la ru.neur
qu'il avait t charg d'aller ar
ranger avec le gouvernement de
San-Salvad >r ritration d un
projet de banque nationale sur
le modle de l'tablissement de
Port-au-Prince. Les inlonna
tions dont nous fait part le Sou-
ueUiste ont l'air d'tablir que
celle rumeur tait destine
donner le change sur la vrita-
ble cause de ce dplacem ml -
qu'on annonait devoir durer
trois mois environ, moins
que San-Salvador n'ait pas mar-
ch aussi bien qu'on l'esprait
et l'ait ainsi chapp belle.Cette
dernire supposition n'est pas
pour tonner les lecteurs qui
ont pu suivre notre lude sur la
Dette Publique et retenir ce que
nous avons dit des rsultats
presque ngatils qui ont jusqu'i-
ci rpondu aux ellorts amri-
cains pour installer leurs en-
treprises de banque dans l'A-
mrique latine, particulirement
dans l'Amrique centrale.
Certes, nous aurions mauvai-
se grce, aprs avoir nous-m-
mes exprim le dsir de voir les
prs coup, l'gard dp l'em-
prunt, c'est la National City
prenant l'affaire en mains,car
M. Voorhies est son reprsen-
tant officiel et notre Conseiller
tinaucier sou agent occulte ;
'est la National City double.
du Dparle nent I Etat traitant,
a ce sujet, avec leurs Compi-
gnies de prdilection, tant pour
le commerce des ligues-banane
que pour leur transport en car
tant celles qui, sur les lieux
ont leurs entreprises dj ta
blies ; c'est le Gouvernement
amricain derrire tout cela ;
c'esl le renouvellement de tous
les procds nagure employs
pour nous lancer dans le bras
de banquiers dtermins et de
prteurs dj tout styls.
Ceux qui pourraient tre tents
de douter de la lgitimit de nos
soupons n'ont quse reporter
plus haut la partie des infor-
ma lions de notre confrre le
Nouvelliste relative aux travaux
d'irrigation de la Valle de lAr
libonile : c'est le thme de
l'ancien contrat Rodenbergdont
avait cru faire justice le Conseil
d'Etat lui mme de M. Bomo.
Nous avons promis et nous
tiendrons parole dans le cou-
rant mme de cette semaine
d'entretenir nos lecteurs de cel-
le trange irrigation d'une
plaine qui soutire, au contraire,
du mal de priodiques inonda-
tions. Eu attendant, le contrat
R ) lenberg ; la vasle main mise
qu'il impliquait sur toutes les
terres qui sont sous la dpen-
dance de l'Arlibonite ; l'emprunt
quand mme que M. de la Rue
esi, dj depuis quelque temps,
all ngocier avec la National
City cet effet ; le greffage sur
tout cela des affaires de ligue
banane conduites avec une proc-
cupation ouverte d'tablir pour
ce produit un monopole la
fois de sa culture, de son com
msrce, de son transoort et de
son march en faveur du mme
groupe de notre banque et de
noire emprunt tout cela est lait
pour autoriser nos craintes d'a-
voir continuer de vivre sous
la mme trule financire et
Idal rhum
ALIX ROY
30 annes de succs.
il y a
Vingt-cinq ana
Lf Matin-, 5 Dcembre 1lJU,
HOPITAL SAINT-ALEXIS '
NOUVELLES
OE LE
sous le rgime de la mme ex-
ploitation : un morceau de pain
au gouvernement du pays pour
qu'il vive et les gros dividendes
pour les financiers d'outre mer.
Il est mme permis d'appr-
hender que, pour le gouverne-
ment comme pour le peuple, le
rgime conomique, qui sera la
consquence du nouvel tat de
choses, ne soit, entre les mains
du gouvernement amricain, un
instrument encore plus efficace
que le rgime financier de l'em-
prunt pour notre asservisse-
ment en vue des fins politiques
des Etals Unis. En effet, quand,
d'une part pour le caf, puis-
qu'il en est question en mme
temps ; et l'autre part pour la
ligue banane et autres, notre vie
conomique sera uniquement et
constamment .entre les mains,
non pas dit march amricain
comme elle l'a t en grande
partie du march du Havre, mais
entre les mains du Gouverne-
ment des Etats-Unis reprsent
par ses hommes d'aflaires de
prdilection, c'est toute la situa-
tion hatienne qui sera subor-
donne 1 intrt politique am-
ricain,
Nous ne savons pas quelles
ractions le Gouvernement ha
lien et nos Pouvoirs publics op-
LU NOTE DE L'ANGLETERRE
LONDRES. La note an-
glaise aux Etats-Unis sein
complte et transmise Wa-
shington, a annonc hier, la
Chambre les Communes, Nel
ville Chamberlain, Chance-
lier de l'Echiquier. L; texte
stra publi dans un ou doux
jours. Celle annonce a t fai-
te en rponse une question
de George Lansbury, leader
du parti travailliste. Ds que
la note sera ratifie, elle sera
cble Sir Ronald Lindsay,
ambassadeur d'Angleterre
Washington,
U SANT DE HENRY FOaD
DETROIT Une nuil in-
interrompue de sommeil a ra-
men la normale la temp-
rature de M r Ford. Le bulle-
tin des mdecins dit : Tem-
prature : 98,4 ; Pulsations : 72 ;
Respiration :2().
ON RECHERCHE 3 DfTRO'JS-
SEURS DE TOMBES
RUCCAREST.-- Trois d-
trousseurs de lombes eoni
recherchs non pour tre pu-
nis mais pour lre rcom-
penss d'avoir redonn la vie
a la femme d'un richa 1er
Le 8e congre 1 int rn iii i il contre
le rli un itisme ri insique ' t tenu
'..m neui a Paris, a ta facult de
pidecine. On y a lu des rapports o
sont tudis les irsymptmea imaoi
(lu rhumatisme classique. Les sp-
iplislcs savants qui ont trait de la
question ont propos les mdica-
tions prventives diverses. Entre eux
ils ont discut et affirm les uns cl
tes autres la supriori l de leur re
cominandiiion. Comme j'en p.niais
un mdecin liaitien.il me rim li- prventif que nous prescri-
vons ici et qui russt toujours c'est
le lUH'.M SAHTI1K CACHET DOIT,
inlailiible. >>
De lapis de tous ceux qui
ont connu l'hpital militaire, j
[l U a une vingtaine d'annes, ? ...* tu cette dame qui rassu-
cet tablissement offre aujour- ]}1 Ie dyspeptique rteur a
d'hui un aspect vraiment r- ;'ai d'ssnt : Je ne tais pas trop
confortant. Ce n'est plu* le jcas des r,s" el a va un mi
cauchemar des soldats mata- l?**.m entendant cela, s'est
des qu'on y acheminaient par- S? ,?"' dn!\ J,""6,11 Se"
rVi/fl ,; ./.,.. / ii < i i ^Hie -Inn, on ne fait pas trop cas
d^raur. puisque ce n'est pas
'e jazz band de Jules qui joue*
Dcortiqueur
En rponse de nombreux
correspondants qui nous de-
mandent des renseignements
sur le dcortiqueur. et tarare
Colol'ex , nous les prions de
s'adresser M. \]. J.Wolll Jac-
mel. agent pour Hati de celle
merveilleuse machine qui se
vend un prix modr.
TRENNS UTILES
La crise cmotniq leq ie nous
traversons, depuis quelque
lemp, a rendu (oui le monde,
sage. E* cette sagesse se mani-
feste, notamment, par le fait ne,
celte anne, ka pres de h-
mille.au Usa de jeter leur ar-
gent en trivolit. vont donner
leurs grands entants, comme
trennes. une inscription :
LA RUCHE
mie, Q,k,eS ftwjjp* J^t^&t ^'"^
( Business-Collge |
la mort de la femme qui fut
enterre au cimetire d'un
village, les Irois voleurs ou-
vrirenl ^le lombemi, en tir-
rent le cercuei'
renl. Ils furent surpris de voir
le corps s'tirer, s'asseoir, re-
garder autour de lui el mur-
murer : O suis-je? Quand
la lemme se mil marcher,
les voleurs prirent la fuite.
LE FUTUR CHANCELIER
ALLEMAND
BERLIN.Le Gnral tiufl
von Schleicher deviendra pro-
bablement le chancelier de
o ils auro t le choix entre Us
m itires suivantes Comptabi-
lit Commerciale, In luslnelle,
QHIMSOUVT1. Financire, Agricole. Corresl
pnndance commerciale, Publi-
cit, Comntabilit Mnagre,
S'nog aohie. Dactylographie,
Et.: R(c
Aussi utiles |ps u::es que Itf
autres pour le Struggle lor Li-
fe.
Tous ceux qui sont soucieux
de l'avenir de leurs entants de-
vraient penser leur donner
de piriiles tonnes pour Jan-
vier 1933, date laquelle com-
mencera fonctionner L\
RUCHE.
UC j j.--------------
l'Allemagne. Il sera dsign1 Ho,|r plus amples renseigne-
par le Prsident Hindenburg 7 ?t' demandez le prospectus
pour former un nouveau en i3!."'", ,ns JW" ]f Pr-
binet. La conlrence entre *'mme el ,a m,,,ode dense-
aprs un minutieux examen
Qu'on leur dlivre maintenant
leurs cartes d'entre. En effet,
la plupart, dans le but. suit
de se soustraire au service.
soil dgoter quelques douces
heures de quitude, Se dcla-
rent et se font malade-, afin
d'tre hospitaliss,
(. est une bonnenote pour le
personnel adminisiratij de cet
tablissement cl le personnel
de l'Ecole compris, au moment surtout
o le vnrable soldat qui pr-
side i nos destines demande
chacun d'apporter sa petite
pierre Fceuvre de rorgani-
sation qu'il labore depuis son
avnement au pouvoir, la n-
cessit, plus qu'urgente, de
pousser dfinitivement l'hpi-
tal militaire dans la voie du
Progrs. Le grand i ou ralis
ne constitue cales pas l'idal,
mais lorsque le Gouvernement,
en prsence de tant de bonnes
dispositions, aura, selon les
disponibilits du trsor, cons-
truit soit en mur. soit en fer,
les deux principaux btiments
qui Jormenl lHpital Saint*
Alexis, en ce moment -l. ces
infatiaables lutteurs, fiers d'a-
voir donn le premier coup de
pioche verront, avec un plai-
sir immense, la ralisation du
rve caress depuis laps de
temps.
h'.n attendant, rendons jus-
tice l'honorable Dr I. /.',
Jeantu oui, depuis dix ans
bientt s enchane, pour ainsi
dire, avec une constance qui
licnl*du prodige, i mettre cel
tablissement hospitalier sur
un plan digne de l'attention
publique. Aussi est-ce pour
encourager et lui cl tous ses
collaborateurs que ions les
parrains et marraines choisis
l'occasion du baptme du
coquet difice qui vient d'y
tre lev-, ont rpondu ,) l'ap-
pel du Comit a organisation
de la fle.
Rappelons que la crmonie
aura lieu dimanche S Dcem-
bre littl/. i 8 heures prcises
du malin.i F hpital S,-Alexis.

... voit qu' Nice on met >i'~
nralement au bas d s N"t4
j mortuaires : **as de ss-rrsmriihi
f de mains C'est en tftst i.j.>.
f ter la dou'eur tes paen" ,
que de les sonmetlre, sous n
texte de chdeureuses Crtoidoa
lances, au supplie- ii.ln <-
nable et barbare de leur .1
monter le bras. Imitons Nice et
fondons l'orl-au-Prince, svu
succursales en province, et avant
le dpari du Prsident Vincent
pour les Cayes. une Lig e de
prolectio i des doigts de l'hom-
me.
Hitler et Schleicher n'a pas
pu avoir lieu. Hitler en roule
pour Berlin a laiss le train
Weiraar pour confrer avec
les leaders de son parti.
VOIRE CUISINE, MADAME.
Paul Granda, le boxeur
i) sont dvelopps. T- I mis mal pas Papacito der-
'Z.i?,e8n Mi,lnire : nirement au S'alium West i
: 2748. Rsidence: 3242. Indies, au cours de Pinou-
gnemenl (ahsolument nouvelle
en Hati sont dvelopps. T-
lohone
Bureau
MOI
Amricains cesser un peu de
tous exploiter par leurs ban-1 poseront ces agissements,
to.es et leurs hommes d'argent mais Hes,1cerlam.^fi_s,ls ,ne
* investir de prlrence. leurs
capitaux dans des entreprises
industrielles el agricoles suscep
Mies de dvelopper les forces
el les activits nationales, nous
fions, disons-nous, mauvaise
8rce de nous lever par prin-
ce el radicalement contre leurs
clivits nouvelles ielatives la
Cu'ture et au commerce des H-
8tos banane.
Ce qui, dans 1 occurrenc nous
Juse lavante du souci, -le
Jj'ue souci que nous avons.au
,,este, exprime, mais, hlas a
devaient tre considrs qu'au
seul point de vue de l'intrt
amricain comme lors de l'em-
prunt de 1922 que notre seule
inexprience excuse, Hati serait
la veille de revivre des temps
bien douloureux, o toute sa
vitalit serait au service de l'ex-
ploitation doutre-mer : l'poque
coloniale avant 1-SUl.
Si.., disons-nous car, en
voulant tre patriotes, nous ne
voulons pas tre contre le pro-
grs du pays et le dveloppe-
ment rationnent intgral de ses
forces el de ses ressources, au
bnfice de ses habitants.
Puisque, d'ailleurs, tout le
A vendre
bliable match, est parli l'au-
tre malin par avion en fort
mauvais tal pour le Prou.
A quelqu'un qui lui disait
Doue! vous elt'S f...tu
... voit que c est no're ami
Andr Chevallier qui. aprs
entente, prend la succession d-
Messieurs Contran Houzier et
Rickl Onuvel, comme promo-
teur de combats aux poirgs.
Nous croyons savoir que le ring
du West Indies Si i t'tmi sera
transport au Sladium Dais -
lin-s. fia sera une grosse fuite,
car le Stadium Uessalmes est
loign de la ville, el seuls
ceux qai disposent d'automo-
biles pourront assister aux com-
bats qu'on y montera. Si Chr^
va!!ier s'obstine (fans son ide,
il mue lie droit un four. Il n'y
qu' arer et ventiler la salle
du West Indies, si l'on veut taire
bien.
*
*
.. voit que nos typos con'i-
nuenl nous laire dire ce qui
leur plait. .Nous crivions duns
notre rcente notice Ixogrcphi
Lespinasse, c'est un peu de la
POLITESSE liai tienne qui meurt.
Et contre toute vraisemblance
POLITIQUE a t substitue a po-
litesse.
Le lecteur, il h ut l'esprer,
aura dj rectifi de lui mme.

... voit qu'il y a pir lumerie et
parlumene, comme il y a tagot
'd ligot. Passe/., pour vos es-
sences, savons et lotions, la
Maison fien Lafautant, rue du
Magasin de l'Etat. No. 1711, si,
pour les articles de toilette, vous
es, comme ce'a se doit, pir-
/isan de ce qu'il y de mieux.

.. voit que Port-au-Prince a
tait de magnifiques funrailles
M* Himond de Lespinasse, et
que le Prsident de la Rpubli.
que. Monsieur Vincent, a tenu
apporter personnellement
la famille l'hommage de sa
haute sympathie. Nous reuo.i-
velons nos condolances.
... voit que les pmies ont con-
trari la clbration de la St.-
Andr Dulorf. Les plerin*
ont pataug dans la boue Cal-
er comme au retour.1 Aucun
. -.., ..in-, cita 1-..IU m ^-uimut au ibii
une chambre coucher,* Non! non rpondit-il \ dsordre signaler.
te sa le n minour nm mil. .____,___ _..T
une sa
monde a Pair d'tre StooriltoiZtoSZV'^]? m1
pour attendre quelque amlio-' .TL Sr25 "* /dans 1 avion
ration de nos conditions de laT'' EH,* un cemc.e M" " MWMl;
nouvelle orientation de la poli-
tique des Etats Unis, n'est il pas
sage et avis de ne mettre le
nouveau gouvernement amri-
cain en prsence d'aucun lait
grave accompli, d aucun enga-
gement important sign ?
e a manger, une cui- ren montrant ct de lui
dju/e marmites
gue des Usines de
Port'QU-Prince et de St.-Marc.
Bec-Fin.
de vaisselle, un service de
verrerie, d'autres meubles et
une bicvcle'te.
Sadresser au Cap. F.Hahris
de 1 5 heures p. m.
\venue N. nrs Hue ;">: ou
T.'lohone:;14G 3; u Aviation.
Compagnie Gnrale
Transatlantique
Le steamer "Carimar" de
...voit que n formule des
Humains de la dcadence :Pa-
nem et circenses ne pourrait
plus avoir cours de nos jours
i moins d'y taire une dlicieuse
addition qui donnerait l'aima-
ble formule :
Panem, circenses, el Rhum
liarbancourt.
CIN-PAR wMOUNT ou-
vre bientt.Surveillez-en la
date dans LE MATIN.
Le si eu mer (.an mare- de .ammmmmmm^_KM
retour de Santiago de Cube
cl des ports du Sud est alleu- ( A veiirv i
du Port-au-Prince le 6\ *ei -, m tria "
dcembre* Il partirai le mme
jour pour les ports du Nord,
Puerto t'Iala et I Hao e di-
rect, pre i ml fret et pussaoers, A
/. .1/ ALTIERl Agent Gl. \
Rue du Uuai. Por au-i-rinee 1
\ 'Uljjhaiie; 32%), i
camion a
s. mirpi -|)00G,
W I rv in 1res Poeiii 32x6
sur les roues motrices. En
it de lonciionne-
m ut. Prix: 250 dollars.
i msi r : Phone : 3152
p:e.iJrt adresse au jour-"
lui.

*


PAGE 2
Les industries locales
'i rsous recevons la lettre suivante :
LE MAT.N 3 Dcembre MM
(ECHOS
:
Port au-Prince, le 1er Dec. 1932 au Cap ..Hatien.
, r. Maintenant, en ce qui
Monsieur le Directeur, ,a protection acc0rde
C'est avec beaucoup d'intrt Gouvernement 17 sine
que mous avons lu l'article de tinicelle par le lait dur
tond de votre Edition a trait
par le
lait d'une aug
jour intitul : Un dsastre qui
menace Tindustrie locale de la
graine de coton (Ile par ia ).
A titre de co-proprit ires
d'une des Usines Ver m'celle
fonctionnant en Hati, nous cro-
yons utile pour l'inform^on
de vos lecteurs de vous sig aler
quelques erreurs comm
votre important Quotid
ce qui concerne cette prten
protection accorde V Usine
Vermicelle par le Gouvernement.
Le Matin, plaidant la cause
des Usines Mantque, s'expri
me comme suit :
Nous esprons que le Gou-
vernement qui, derniieminl, a
favoris l'Usine Vermicelle en
relevant les anciens droits d'en-
tre sur l'article trange, ac-
complira cette uvre de j n'ice
en Lveur de nos Usines Man-
tgaa, en dgrevan', coin ne
pou- la graine de coton lous les
proluitset sous.-produits qui en
drivent tourteaux, terlil zers,
huile et mantgue, de la n
enco nager ces Usines expor-
ter le surplus de leur produc-
tion, etc.
Tout d'abord, il nous sullira
de rappeler qu'il existe actuelle-
ment en Hati 3 fabriques de
Vermicelle et procdant par or-
dre d'anciennet nous citerons :
1. La Fabrique '(Si-Michel-)
appartenant A. C. Daetjen, re
prsente par L. P. Aggerholm
& Cie.
2" La Socit Hatienne de
Ptes Alimentaires ( la ntre ).
3". La nouvelle Fabrique de
Mons eur A. F. Lucchesi tablie
Le c Moniteur do 1er
dcembrecomporte un dcret
du Prsident d'Hati, ratifiant
la Convention Gnrale de
Conciliation Interamricaine
signe Washington le 5 jan-
vier 1929.
Le Doyen d.i Trib naj
Civil u'Aquin a tix l'ouver-
ture de la session criminelle
d-
o^^y
5
t eni'ee
sur les Ptes Alimentaires im-
portes, le rdacteur de cet ar-
ticle a choisi pour le succs de de cette juiidict on ai
sa cause une l'aib'e partie de la tembre.
vrit, car il est juste en eflet Tjne nouvelle de presse
que les droits de Douane sur le ,ait SjVoir ,e p^sident
vermicelle ei autres Ptes Ali- du Reich,Marchal von Hin
menaires.mports aient t aug- fa f d dj
n ses par mentes par la loi de Finance du c """ "" ,..r" ...
mien, en 23 septembre 1933 de 0.45 cU. UoOl de la politique inte-
nitendue de gourde le kilo net 0,66 cls.[ "eure de I Allemagne, vou-
Mais ce qu'a voulu ignorer, ou drait se dmettre de sestooe-
qu'ignore votre Rdacteur, c'est tions.
que cette mme loi portait les On annonce que l'ing-
droits sur la Farine de Bl de
0.17 cts. de gourde le kilo
0 25 cts.
Comme la Farine de Bl est
la matire premire principale,
pour ne pas dire la seule ma-
tire piemire part l'eau et les
colorants rentrant dans la la-
nieur Mouttils envisage la
cration sur les hauteurs de
Kenscoll d'une vaste planta-
tion de lgumes, au profit de
l'tat,
Est moite Port-au-
Prince samedi matin Mada-
.me Kosanna Laroque l'ge
lres'i dedans. Elle tait la mre
de uotreami Emmanuel Cons-
tant qui nous envoyons nos
cette dillrence de droits a
caus une augmentation dans
les prix de revient des ptes de
plui de 20 , augmentation qui
comme vous le verrez par le
tab'eau ci-dessous ne peut pas
tre reporte en totalit sur les
prix de vente des ptes alimen-
taires tabriques sur place, eu
gard la concurrence du mar-
ch amricain qui cote des prix
C. I. F les por s hatiens telle
ment bas que malgr l'addition
des nouveaux droits les prix de
revient de leurs ptes alimen-
taires seraient avantageux, ou
condolances.
L'arrt rglementant la
vente et la fabrication de
l'alcool a t bien accueilli
eu province
-1
Le prix du se! a lgre
ment baiss: on cote le baril
18 gourdes.
Le Prsident Vincent
est attendu aux Caves le six
dcembre prochain.
Au coin du Champ-de
Avant l'augmentation
des Droits
Farine prix Cil par 190 lbs.o- 1.00 Farine prix Cil par 19611.o' 4.00
pour le moins gaux aux ntres, Mars (ancien Bar Terminus)
si nous augmentions nos prix Boit a install un coquet,
de vente dans la propor ion de tablissement: charcuterie
l'augmentation relle de nos boissous gazeuses, crmes,
prix de labrication : | bonboDS, etc. Il est appel
.. ., s un gros succs.
Depuis 1 augmentation j *ux funrailles de Me
Edmond de Lespinasse, qui
Mme Vve Arthur Breton
Mrs Arthur et Paul Breton
et tous les autres parents et
allis emercicnt sincrement:.
tout particulirement Son E. *
le Prsident de la Rpubli-j
que, le Rv. Pre Christ. Sup. (
du Petit Smiuauc Collge,
St Martiai, ions les ami- uej
la capitale et de la province!
qui leur ont doun des l-l
moignages de sympathie ai
l'occasion de la perte doolou-)
reuse qu'ils ont prouve enf
la mort de JnBaptiste Arthur j
Breton, leur regrett poux,-
pre et parent, et les prient l
de trouver ici l'expressiou de |
leur profonde gratitude.
Avis
ADMINISTRAI ION
DE PORT-AU-PRINCE
'-, Dans l'intrt des cootri- .
buables ( propritaires d im-
meubles, de voitures, com-
merants, chautleu.s),f Admi-
nistration Communale leur
demande vu l'expiration
prochaine du dlai lgal
de ne pas attendre le der-
nier jour pour l'acquittement
fdes taxes qui les obligent, i
De* prjudices pourront'
en rsulter | our eux, l'en-
combremept des services ne
I me t.nil pas de satisfaire
tou le monue la fois et*
des poursuites devant tre
intentes contre les retarda-
taires au lendemain de l'ex-
piration des dlais.
Port-au-Prince, le 2 d-
cembre 1932
*Cette vibrante
toile de l'cran
dil : Lue toile
doit avoir une
peau MJif tache.
J'emploie toujours
le Savon de 'toi-
lette Lux pour
sauve g aider u
mienne.
La peau velou-
te votre plus
>
Droits de douane
Prix de Revient
Diflrence
3 02
7.02
1,44
Droits de douane
Prix de Revient
4,46
8,4u
turent imposantes, dignes du
grand disparu, deux discours
ont t prononcs: l'un au
Inom de l'Ordre des Avocats
par le Btonnier Delatour,
>. l'autre par Aie Flix Magloire
au nom de l'Ecole Nationale
eussions prlr n'avoir aucune Q"a Droit.
Avis
Or 8,46
Ln Farine ayant donc aug*
men. de 20 .,/", nos prix de protection et voir les ptes im j chez Emmanuel blor-
venle par caisse de 10 lb*. lises portes ainsi que la Farine con- v^c rue B0nne.Foj SOnt ius-
1 dollar avant ce change
ment de tarif auraient d nor.
maie ment tre ports Or 1 20;
m.n pour les raisons cites
Elus haut,nous sommes in aia
les de vendre au dessus de Or
1,10, soit a 10 /" de rduction
tinuer tre taxes comme pr-
cdemment.
Vous prian'. Mon'ienr le Di-
recteur, d'accorder ce le recti-
fication l'hospitalit de votre
jounil, nous nous empressons
de vous renouveler nos sen'i
en comparaison de nos anciens ments les meilleurs.
prix. Inutile d'ajouter que nous
tulles un instaurant et un
Uu concours aura lieu le 15
Dcembre courant 9 h. a.m.
au local de la Direction G
Drale du Service National
de l'Enseignement Profes-
sionnel pour l'obtention d'u-
ne charge de Professeur
l'Ecole Professionnelle de
Saint-Mare.
Sont admises concourir
seulement les Diplmes de
grand charme
...dil Hollywood
INSTANTANEMENT,srement, la beaut
de la peau appelle l'admiration I Les
directeurs d'Hollywood ont dcouvert
depuis plusieurs annes qu'une jeune
fille ne peut pas avoir un plus puissant
appel.
L'un des plus tameux directeurs d'Hol-
lywood a dclar : L^ peuple rpond ins-
tantanment la douceur de la peau. C'est
le plus attrayant des charmes fminins.
Aucune jeune fille ne peut prtendre de-
venir une toile sans lui.
605 des 613 importantes actrices d'Hol-
lywood ne comptent que snr le Savon de
Toilette Lux, blanc et parfum, pour con-
server la beaut de leur teint. En tait les
femmes de partout se dlectent pendant
le moment o la mousse dlicieuse de ce
savon les caresse. Conservez votre teint
comme votre toile tavorile de l'cran
avec le Savon de Toilette Lux.
Bar qui douueut satisfac- la quatrime anne d'tudes
tioo air clients et des prix j de l'Ecole Klie Dubois.
NADAL& CIE
ALLIANCE FRANAISE
Dans l'intrt de la wn'<\
le Secrtariat du Comit Ha-
tien de l'Alliance Franaise
dclare que le Concours de
Composition franaise dans
les Lyces et Collges de la
Rpublique a eu lieu, cette
ann e, dans chaque tablis-
sement et seulement entre les
lves d'une des premires
classes et pou entre les Lyces
et Collges qui out pris part
ce concours. (Voir Le Ma-
tin du 27 Septembre 1932 \
PLANTS DE
FIGUE
E
Si vous voulez rcolter les
rgimes standard il laut planter
les drageons du type standard,
choisis spcialement.
Un rgime standard vaut en
spces 1 lgimes >1e 6 pattes,
nous vendons les plai t> slec-
tion is de Grs Michel sur de
m^nde.
Hialian Banana Co Ltd.
modrs.
Des'voleurs ont pnti
l'autre nuit dans la maison
de M. E. Gervais au Bois de
Sehultz ei y out enlev tout
le serviee de cuisine. Ces
messieurs oprent assez li-
brement daus certaines quar-
tiers o la police n'a pas
assez l'il.
On annonce pour pro-
chainement des confrences
juiidiques contradictoires
sous le pationage de l'Or-
dre des avocats.
Port-au-Prince, le 3 D-
cembre 1932
1. H. DORET.
Directeur Gnerai
LUX
DE TOILETTE

>...-...* .-;
MOHR & I.ALmiN, P. O. BOX.M Distributeurs
Rue Roux et du Centre, Port-au-Prince.
Les Produits de Parfumerie les meileurs sont
au::
ACCESSOIRES POUR AUTOS
Nous vendons des pices
neuves et de deuxime main
pour toul s sortes J'ai tomo-
biles; s'adusser
KNEERS UAKAGR.
Phone 23 18 et 2234,
Il est probable que le
ual-Von Schleicher soit dsi-
gn comme chancelier du
Heich et so.'t appel a (or-
mer le cabinet, sans tenir
0RV.
Il
Revenu de son voyage.re-
prend la direction de son
cabinet.
Il adresse ses meilleures
compte de l'opinion des ciels salutations sa clientle,
de partis. Consultations: 7 10 hs. a.m.
Parfums de France
Orand'Huc, face au march V allier'e, prt de la Maison Sada
Extraits d'leurs, bue de fleurs
Lotions ain. ijurfiins tenaces. gi'n"e"*pivert
Kau de Cologne vritable, d'une finesse trs recherche.
l-'.au de Lavande pa. ticu'i-meut recommande pour fric*
Tous.
l'oulie de Riz vlo i't adhrente aux parfums prenants.
Doses pour Eaux de Cologne, de Lavande, etc.
Eaux de fleurs Oranger pour ptisserie, maux d'estomac de
Agua Florida.
EssencesdoCitron,Vanille,Amaodesamresetc,pour ptisserie
Tous ces produits de premire qualit et naturels sont
au meilleur march de la place et soulignent le bon got
de ceux qui les emploient-Vente de parfums au poids. Vente
eu gros et au dtail. 7
LETTRE PASTORALE
DK
S. E. r L'ARCHEVEQUE
DE PORT-AU-PRINCE
%Au Clerg et aux iidki.es
ni; l'Ahcuidiosk
l occasion du cinquantenaire
de l'intronisation, la cha*
pelle du Bel Air. de limage
,ie A. D. du Perptuel Se
cours.
ftflTi: el Fin. (Voir Le Ma i i\ des
2 et a Dcembre ).
A ces causes, le saint nom
de Dieu invoqu, uous avons
ordonn el ordouimus ce qui
suit :
1 '
i -
il ..U. Il o lK '^ "
D. du Perptuel beceura daus
la rbwlif S' Franois du
Bel-Air et de la d'illusion de
C0tle dvotion travers les
pir Uaei l'Hati, un triduuni
solennel sera clbr Port-
au-Prince les vendredi 1(>, sa-
in di 17 et dimanche IN d-
cembre prochain.
Art, 2. Ce triduum com-
portera chaque jour:
1) le matin, une messe pon-
tificale, qui sera chante, le
vendredi et le samedi, 7 h.,
lu chapelle du BehAir, et, le
dimanche matin, S h. '10,
la Cathdrale;
2") le soir, t> h 30, la
Cathdrale, un salut solennel,
avec sermon par un des v-
ques prsents. Le premier
salut sera douu ds le jeudi
soir, lu dcembre, (i h, 30,
a la Cathdrale;
V ir, le di--
' 1 1 s^nnli.
, m g a de procession
interparoissiale, qui partira,
3 h 30, de la chapelle du
Bel-Air, rejoindra la Grand'-
Rue qu'elle suivra jusqu' la
rue des Miracles pour venir
s'achever sur l'ancienne place
de la Cathdrale. Uu salut so>
leunel du St. Sacrement, don-
n du haut de l'esplanade de
la Cathdrale, la foule
masse a cot de l'Ecole Pro-
1 tessionuelle, terminera lac'
1 1 cm nie.
L'image do N L). du
Perptuel Secours sera por-
te cette processiou par les
membres de l'Association de
la Jeunesse Catholique Ha-
tienne. |
Les paroisses y prendront
place dans l'ordre suivant : le
Sacr Cur, Saint.-Joseph,
Ste.-Anne,la Cathdrale.
Nous invitons les Institu-
; lions et les divers** \ssocii.
tio is de pieic y
daus le mme > 1 e q n iu
! la graude processiuii de la
Fte-Dieu.
Art. 3 Le triduum so*
lennel sera prcd d'une
neuvaiue de messes, qui se-
ront chantes, dans l'glise
i du Bel- Air, t> hs. du matin,
par les soins du cleig des
auatre paroisses de la ville,
ans l'ordre respectif sui-
vant: les 9, 10 et 11 dcem-
bre, par le clerg de la Ca
thdrale; le 12, par celui du
Sacr-Cur; le 13, par celui
de St...Joseph; le 11, par celui
de S te. Aune; le 15, par ce
lui de la Mtropolitaine en*
core.
Art. 4. Nous faisons un
pressant appel aux hommes
et aux jeunes gens pour
qu'ils viennent, en foule, taire
l'image de Notre Dame,
derrire le clerg, uu cortge
impo ant, qui rappellera la
nig..(|*.- iprn )usira'i'n
qui idJ u .. > .1 ItfJd, 11 11 mi -
sions paroissiales de Po.t-
au^Prince.
Art. 5. Nojs invitons
instamment tous les fidles
dcorer leurs maisons et
leurs rues sur le parcours de
la procession, pour attirer sur
eux et sur le pays la oussan-
te protection de N.'D. du
Perptuel Secours.
Art. 6- Le dimanche 18
dcembre, en union avec les
paroisses de la Capitale, l'on
chantera, l'issue de la
Grand'messe, dans toutes les
autres paroisses de l'Archi-
diocse, l'hyme Ave Maris
S/e//a,avec le verset Dignare...
et l'oraison Concde nos...
Art. 7. Nousjrecommau-
dons enfin tous, et particu-
lirement aux personnes pieu-
ses, de profiter de ces ttes
en fhonneur de Notre-D irae,
pour s'approcher de la Sainte-
Table
** e " ^ .* e te e .re
pastor le, avec ie mandement
qui la sui lue. toutes les
Chez Pascal
Vitiello&Fils
Une fois de plus la Maison
Pascal Vitiello &. Fils offre an
avantage ses fidles clients.
C'est la grande rduction qu'elle.
accor le sur les achats pendant
la fin de l'anne.
Qualit, Beaut. Elgance
c'est la devise de la Maison
Pascal Vitiello & Fils
Grand'Rue
messes,dans tontes Ks glises
et chapelles, le dimanche qui
en suivra la rception.
Donn Po:t-auPrince, eu
la fle de la [Prsentation de
Marie, le 21 Novembre 1932.
f JOSEPH.
Archevque de Port-au-Prn*e
Par m liment de M iD*
se k Vn he .< e
Th. orno. h. I-
Secrlaire-Gncral.
t
KlilJill ttarluuicourl
<:;. l*i
' \ mmi ..' .An
~ -*
Dont lu renomme est universelle a gard sa premire place
Demandez oartout : K crc Piace
UN BARBANCOURT
Dep*;Re;de..C*arV


**

'T'*.?



LE MATIN fi Dcembre 1932
Liquidation
' [UnJIot de.166 vitres de qualit
trs suprieure.
i^Di^ensions : 24 26, '242 x
2L2?142 24x48 20x36,
20jx40, 20x48. Q
" Un !ot|de H Titres pour su '
to, paisseur 1/4. a,
Dimensions : 39 x 42. *
Conditions 1res avantageuse?.
^adresser A Monsieur E. G.
Woltt liquidateur de la Maison
B- LAMARQUEaCo
Jacmel (Hati)
Banque National* de
la Rpublique d'Haiti
I*s actionnaires de 'a
Banque Nationale de la R-
publique dhaili sont aviss
que la runion gnrale or-
dinaire aura lieu le 10 janvier
193,'i, dix heures du ma-
q'aiIlesaccoaipaieront: Bon'' "" p9' S"c/a/', l>t,rlr
Sot. consommations varies, T/fZ' ^rt<70S",
surprises, ionets bon mar- J if&*JS^
Jrandecour des Surs de' | JSSSfi tf T*
|rtdu Sacr-Cur Kjg^ASA
11 ft > affecter aux rserves.
5-Election des Membres du
Conseil d Administration.
Divers
(S) E. MITCHELL
Prsident
jmesdes Enfantes
Sont Mieux Traites
JExteri eu rement
Arrtez-les en une
nuit. Ne" droguez"
pas; frictionnez
l'heure du coucher
? VAFORUB
four Tout Refroidissement
finrTi
__ui
Il nous a t euulie que
l'Association des Dames de
Saint-Frar )is de Sales orga-
nise pour le 25 dctcBlrn
prochain unuuthenliquearhrr
df No'.
Il y aura des joueis de loute
beaut et tous les irtx
qu'un patant Tonton Nol
oflrira aux entants sages.
Tout contribuera a taire la
joie des entants et de ceux
PAGL3

IMPORTANT
l
oo
La Pharmacie JosephJC. Val me,
s'empresse d'annoncer sa rom
brme etP,fidle clientle qu'elle
vient de recevoir par le der-
nier steamer franais les spcia-
lits pharmaceutiques suivan-
tes:
il)rag*es de gnserine, es ci
tant tics ien lions et de ta
motricit du tnbe digestif ; sp-
cifique des troubles sympathie
ques.
Drages d'Amidal,zon\Tt diar-
rhe, teroirniatiou e auto-into-
cation.
Sirop et drages d'Hmogenol
Dausse, base de s> um hArao-
oitique de chevil, rgnra-
teur du sang.
Rectameline Pommade anti-
hmorrodale l'Olo-Sullonate
d hamameluie ; trai'ement ao-
xique et radical des Hmorro*
des externes.
Sirop Tegssdre, souverain
dans la priode de la denlitioa
chez les nouveaux-ns.
Solution Schoum,p'oduit sans
gal dans les aftections du loie
des reins et de la vessie et
aussi dans les coliques bpsti-
ques et nphrtiques.
UmostgL Stovarsol, pour en-
fants et adultes. Godgl intra
musculaire et intra veineuse
pour entants et adultes. Gar
duase base d'huile de Ma de
morue. Grains et Pastilles de
Miraton. Vaseline partume au
jasmin et la violette. Ex-
traits divers pour sirops et li^
queurs.
1 es produits et spcialits
pharmaceutiques sont vendus
meilleur march que partout
ailleurs.
Qostrltc
entrite
Aigreur
Brlures
bu.;..,:,-ments
Indigestions
L.bcntolr.
ESTOMAC
foie Intestin
ENF0HCEZ-0D8 BIEN CECI DANS LA TTE
fi? d'Krer oil.m.nt n'importe quel
liment, pour viter la lourdeur. l'o,!-
SwA,,IOn pr, ,e r,P"' neul>r l'a*.
rtttr. stomacale, supprimer le* mirrMnes
aues aux mauvaises aites
feeter l'intestin, i! suffit de
HOU. Ut'llu-
S.V \ ES
iLmin, h iumt de on
POUDRES DE CGCK
POUCHEM Dt eOOSf. JEUMONI
PHAHMAU&i
rend-
et
(F-
i / ort-au-J'rincei PharmauS w. riich.
Service National del
Production Agricole
et de l'Enseignement
Rural
, H y aura a Damien le 5 d. {
membre prochain un concours |
pour le recrutement dune ins- I
I hlulrice pour l'Ecole Rurale
J j*ea Orangers ( commune de I
la Croix-df;;.Bouquets ) rt de
deux instituteur, l'un rour l'E-
| rle des O-angers ( Ooh d-
Bouquet?) et l'autre pour l'E-
j cole de Sainfhard ( Arcahaie ).
A la dale du 7, il y aura ga*
ement a llinche.au local de la
Ferme Ecole, un concours pour
le recrutement de quatre insliv
'utrices.respeclivement Grand
Boucan ( Mirebilaii ), Los P^lis
H nch), Patil F>vl( msc.Iiv
b>s et dans la commune de
Cercih Siur -e, e d* deux
instituteurs Cerci h Source.
Pjjr prendre mrf ces roi
cours, il faut 're muni nu
moins du rer'lfict' de fi i d'lu*
des primaires et d'un certificat
de bonues race irs, signe du
Magis'rat Communal et du Juge
de Paix de sa commuue.
Navv-Bar
Fue du Magasin
de 1 Etat,. N' 801
En face Maison
Centrae
L'tablissement le mieux
ar de la ville, cause de sa
grande terrasse entoure de
beaux arbres. Si vous voulez
passer un moment agrable
en bonne compagnie, rendez
vous Navy-Bar, o l'on
vend les meilleures liqueurs
et prix trs rduits,
ouvert toute la nuit.
MAISON DACCARETT
rm.'JUm Courbe
Madame,; ,
* H*
Souvenez-vous bien
que le chapeau en g-
nral pour hommes,
dames et enfants, est
un de nos principaux
articles,surtout le cha-
peau pour dames en
paille et feutre que nous
recevons d'Europe et
d'Amrique presque
tous les quinse jours,
de genre nouveau et
dernire cration.con-
venant au got du vrai
bourgeois tenant comp
? o. de; la situation ac-
tuelle^
J'attire galement
votre attention sur le
solde permanent que
la maison fait pour les
articles qui n'ont pas eu
la chance d'tre enle-
vs de suite ; des prix
tout fait drisoires.
MAISON DACCARETT
1727, Rue Courbe
FAIBLESSE
DBILIT
SIROP CI
DESCHIENS
d ('Hmoglobine
B nrlanr la atai *"tntni"ur d2 *> |WIl par l'lit dloal..
up.ri.ur 4 la ****> ""U. aux r.rrupin.ux. A,<...,. dan. la. Hptfaw d. Vania.
O.rl Ouiut DESCHIENI. ,, H, r.ul B.UCIT. raRU M riurMM. *'**
TERRAPLA.\E
L'Automobile la plus adaptable Hati.
Une automobile construite avec des matriaux de 1re qualit.
Une automobile de dsignation moderne qui assure une longue dure el in-
corporant la beaut et le confort.
Une automobile rpondant aux exigences de nos routes tel
qu AUCUNE AUTRE AUTO NE LE PEUT.
La Terraplane court plus vite, grimpe mieux les ctes, acclre plus facilement
et va plus confortablement qu'aucune autre auto de nos jours, quel que soit son
prix.
Ceci s'adresse aussi bien aux autos de fabrication Europenne.
Une simple dmonstration vous prouvera ces faits.
O
Les spcifications sont les suivantes :
ti CYLINDRES
70 H. P.
CHASSIS EN X
COULEURS D'OPALE
ROLES L\ METAL BLANC INOXYDABLE
CLUTCH AITOMATIQLE
ROUES LIBRES
CARROSSERIE D'UNE PIECE fcN ACIER
ilttilEZ-VOIIS ONE VOITURE OF LUXE 001 GRIMPERAIT LA COE LA PLUS RAIDE D'HATI EN TROISIME VITESSE ET
LES EXTRAORDINAIRES PRIX DE VENTE SUIVANTS :
DEPASSERAIT EN COMPARAISON OE SON PRIX
ROADSTER
TOLHINli
COACH
COUPE
SEDAN
SPECIAL SEDAN
USC> (loi. H&fi
)h;,,oo
MKi.OO
1.030,00
1475,00
i.r>:i,oo
I? b^s prix d entretien, provenant du plus moderne gnie, rsuJ

(
tans cono-
v- V
f
A. A-
IV. s
114*
>--,: .
LfLSii.uuleuv.
RUE PAVT PORT-AU-PRINCE, PHONE : 2318 S 2234.
y-
-**w.


Lundi
5 Dcembre 1932
Le, Malin
4 PAOEB
26euic AiNNLL .S .fcjj
Port-au-Prince
Tlphone : 2242
N'OUBLIEZ PAS DE FAIRE UN PETIT TOUR AI
TERRACE-GARDEN
Chez W. KAHL
PeLionville
*HA
LE FATEST "VCONTESTAPU
1 OOO pieds d'altitude L'tablissement le plus
virons de Fort ac Prince.
Seulement 15 minutes d'auto sur utie excellete
asphalte. Vues merveilleuses de la ville et In i-ort.
Boissons de toutes espces.
ais des ei
rcu'e I
\rrangemenls particuliers pour les pensions de jour,
jemaine ou de mois
l
Votre premire visite
V
a
L'HOTEL ANSONIA
Nous donnera rabon, confirmera votre bon juge-
ment, justifiera la conliance que vous nous aurez accorde
en nous garantissant votre apprciable pattonage l'Hte
|p plus MlfCI de Pc rt-au-Prioce.
Nous vous suggrons d'arrtei votie chambre d'avance
C'est la quintessence des meilleures
varits de cannes d'un vaste territoire
runissant les meilleurs terroirs,
M
C'est ce qui fait son arme.
GOUTEZ ET COMPAREZ!
Lykes Brothers SS C lnc
Texas Hati Santo uomingo- Porto-Rico
Le seul service hebdomadaire et rgulier passagers et
Irt entre les porls du Golle du Texas directement avec
Port-au-Prince, Haiti.
Pour la rception rapide et le maniement habile de vos
importations, servez vous toujours des navires de 'a LYKE
LIN F.
Les prochaines arrives a Port-au-Prince sont !
Dirige par le professeur
1 oc Dorsinvili.i:
Etablissaient d'enseigne*
meut en procession cons'an
te depuis la date de sa Ion
dation 1 Si ccs complet aux
derniers exsimens olliciels
pour 'oh'entiondu baccalau-
rat Compltement l'-
preuve du (eu et munie de
toutes les amlioration; mo-
dernes, la maison est situe
au liane de la montagne sur
le sommet de laquelle se
dresse, protectrice et majes
tueuse. VEglise de St. -Grard
Aussi le siour y est agrable
et les coliers iaibles de san-
t y trouvent le moyen de
relaire leurs lorces, tout en
poursuivant leurs tudes.
Cours classiques ; Cours
pratiques au choix; mliode
nouvelle qui tait progresser
rapideme it les attards et les
dgots des tudes.
Prix dvolage calcul s sui-
vant la capacit de paiement
actuelle des parents.
Les eulants de tous les ges
scolaires y sont accepts.,
Tels sont les principaux avau | a ____
lages qu'ollre l'Institut Guy- I CO1111118110 G Dar
Joseph (tonnet o du reste
l'eflectil a plus que doubl en
un an.
En y envoyant vos enfants,
vous gagnez plus que l'ta-
blissement lui-mme.
V
a
a il 1) e
i
j
un restau-
Steamer Hutb Lykes
Steamer (Margarel Lykes
Steamer Almeria Lykes
Steamer Genevive Lykes
Steamer Tille L\kes>
Steamer Margaret Lykes
2 dcembre
8 dcembre 1932
16 dcembre 1932
23 dcembre 1932
30 dcembre 1932
3 janvier 19IJ3
tiurean: Rue du Magasin de l'fctai. Boite Postale B
Atlciifif
Chez Bailey
Grand Rue, 1313
Tlphone : 238.1
Vous trouverez des POIS
sons FRAIS de b heures du
malin 5 heures de l'aprs"
midi.
Poisson nature: 50 centime
la livre.
nettoy: OOcts. la liv
Grand Htel de France
P. P. PATRIZI, propritaire
Cet tablissement se re-
un service
irrprochable,
ranl de premier ordre, des
chambres confort ibles el
ares ; un Bai o les con-
sommations sont varies et
des marques les plus rpu-
tes.
Tlphone : 2341.
\ S-S fr
< LIGNE COLOMBIENNE )
Tlphone: N 2323
Le vapeur Colombia Voy.
1, de letour des ports Co-
lombiens, Cristobal, Canal Z.
et Kingston est attendu
Port-au-Prince le jeudi 8 d-
cembre 1932, en route le
mme jour pour New-Y< rk.
i le manifeste de ce navire re
u par avion est la dispf si-
tion fies clienis i reuux s s angle des rues du
Quai et Thomas Madiou.(vis
I A-vis de la Douane).
Le vnoeur Martinique ,
Voy. 100, venant de N'w-
i Yoik et cira porta du Nord,
est attendu Poil an-Pimee
i le 15 decemorc 1932 II re-
j partira le mme jour pour
! les ports du Sud.
| William E. BLEO.
Agent.
PROGRS ONUVEAU
RHLM KOIVBAU
Rhum dlicieux got exquis
ALCOOL DtFIANT T0UTEeC0NCURrtENCE
Claiiin Vierge
Chez N. NAZON
AVIS AU COMMERCE
f

w -
Papier blanc Papier noir
Kawas Avion
Cigarettes KAWAS
On PEUT t.!) iquer d rellement bo-u.es ave du tabac
lu Pays!
Si vous n'y croyez pas, fumez les
Cigarettes KWV.vS et \ous en serez
convaincu.
Voulez-vous
Hussir dans vos tudes ou
la ire russir vos enlants.grce
a une mthode d'enseigne-
ment classique excellente?
VOULEZ-VOUS
Une'profession aprs 0 9
mois d'tudes srieuses (St
no-Dactylo. Langues vivante
Comptabilit)*
Songez que l'Institut TIP
PENIIAUER se recommande
et s'impose volie attention
par les brillants rsultais* ^
l obtenus.
1537Rue Lamarre.
Tlphone 2891.
CHEZ F- CHERIEZ
Rue Courbe,
Port-au-Prince
Si connu por.r ses mar-
chandises Irai cuise* et an-
glaises, de bouue qualil, on
trouve :
Diagonale Coikscrew noire '
et bleu marine suprieure.
l)i i}{ ma'.eSerge noir et bleu
Flanelle Serge blanc
Damass lopriem pour
Cl telas.
Dai el couleur
l'.iiui-p.uth Piomdor
Tussor Shantoog it Shantugn
Drill blanc Union et drill
le e< 'on.
New-Orlans,
Mobile.
Porl-au-Prince
Slo-Domingo
Curaao
Puerto Cabello
La Guaira.
Paramaribo
Paramaribo
Curaao
New Oilans
Mobile
Mobile
New-Orlans
Port-au-Priuce
Gouaves
Cap-lia.tien
Puerlo-Plata
Petit Govt
Aux layes
Jdcmel
Maracaiho
Pour tous les
Vestvangen
dec. 5 th
dec. 30 th
dec. 10 th
dec. 14 th
dec. 16 th
dec. 18 th
dec. 19 th
dec. 23 rd
dec. *J8 th
jan. 1 st
jan. 12 th
jan. 9 th
Nordvangen
dec. 14 th
dec. 16 th
dec. 22 nd
dec. 23 rd
dec. 25 th
dec. 20 th
dec. 30 th
autres renseignements
Dalvangen
dc. 24 th
der. 2fa th
dec. 31 th
jan. 4 th
jin. (i th
jan. 8 th
jan. 9 h
jan. 13 th
jan 18 th
jan. 18 th
jan. 22 ud
jan. 3 rd
jan. 5 th
jan. 11 th
jan. 12 th
jan.13 th
jauv. 15 th
janv. 18 th
s'udreisi r
Vestvange i
janv. 16 'h
j.n Jl th
in 21 jan. 25 th
jan. 'Al th
jan. 29 th
jan 30 th
feb 3 rd
teb. 8 h
feb 23 th
feb 20 lh
Nordvangen
jan. 25 lh
ian-i'/7 ih
teb. 2 nd
feb. 3 rd
teb. 5 th
hb. (i th
feb. 10 h
Messieurs
Pal van g n
feb 4 lh
teb. 0 th
feb 11 th
teb. 16 th
fe\ 17 th
feb. 19 th
teb. 20 lh
teb. 24 th
mar. 1 st
mar. 10 th
mar. 13 th
teb. 14 th
tev. 16 th
feb. 22 nd
feb, 23 rd
teb. 24 th
teb. fc6 th
niai. 1 st
Vestvangen
feb. 27 th
feb. 22 th
mar. 4 th
mar. 8 th
mar. 10 th
mar. 12 th
mar. 13 lh
inar. 17 lh
mar. */2 nd
mar. 26 th
apr. 3 rd
Nordvangen
mar. 8 th
mar. 10 th
mar 1H th
mar. 17
mnr 19
mar 20
mar 24 th
Dalvangen
mar. 20 th
mar. 15 th
mar. 25 th
mar. 29 th
mar. 31 st
apr. 2 nd
apr.
apr.
apr.
apr.
apr.
3rd
7 tb
12 th
16 th
24 th
mar.
mar.
apr.
28 fh
30 th
5 tb
apr.
apr,
i a i
6 lh
7 th
y lh
i2 "h
A.de MATTEIS & C,Age..ts Gnraux
Percale pour lingerie.
Toile pur fil et toile de
roto pour drap.
Toile fiue pur fil pour laies
Baptiste et Linon fil et linon
de coton.
lilties anglais pour puri-
fier leau-
Lampes Titus et tous ac-
ceasoires. El beaucoup d'au-
tres articles.
666
En Liquide--Tablettes -
Sauve, gurit la malaria en 3
jours. Les froids le 1er jour
Maux de t'.e et Nvralgies en
30 miuutes.
"6' Soulage les bioids
Le p'us rapide rem Je con-
nu1
Laboratoire SJOURN
Directurs
F. Sjourn, Pharmacien
R Sjourn Pharmacien de l'Universit de Pari
M. Sftioujpig, Pharmacien de l'universit de FaiiM* tt0
interne des Hpitaux de Paris
Analyses des Urines, du suc gastrique, du sang ( **'
sermain, Ure, Constante d'Ainbard, Glycmie).
Descrachats. Des matires lacalea.
\

JtiF

'9


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM