<%BANNER%>







PAGE 1

%  Clment Magloire DIRECTEUR 1358. RUii AMERICAINE 1358 1ELEPHONE N2212 (.Inique roaaurtf, chaqiir s9 fi iMiini dans la ceualtSttM draille du couraijf, de la duret eawrs soi.Jdf laiproprel envers soi. NIETZSCHE 26 me ANNEE N 7821 PORT-AU-PRiNCEKHAlTl) VENDRAI 18 NOVEMBRE 193*. ^*" 18 Novembre 1930—18 Novembre^ 932 Le deuxime anniversaire prsidentiel SOUVENIRS ET VŒUX Le deuxime anniversaire nrsidentiel de Mr Stnio Vincent nous procure une nouve l|e occasion de lui expru mer avec nos vœux, l'homma e de nos sentiments de respect et de haute considration. Ce n'est pas d'aujourd'hui que datent ces sentiments: ils remontent plus d'un quart de sicle, en juger seulement par les souvenirs d'// va vingt-cinq ans que LE MATIN publie quotidiennement et o son nom et ses •icles reviennent souvent. A cette poque, ailleurs comme la Rdaction, nous tions tout bonnement dans les rapports de la plus franche camaraderie, sans envisager nuelles distances les vnements, un jour, pourraient venir mettre entre lui et nous. Et mme, si nous nous laissions aller le considrer, ce M pouvait tre jamais sans la conviction que, quelle aue dt eue la diffrence des plans, le fond commun des ides et des uoints de vue tait de nature l garantir pour l'avenir la solidarit des eliorts et 1 ensemble des activits. On a beau dire, la race existe nour les ides,les sentiments, les laons d'agir, comme pour la nature physique. Le clbre Edmond Demolms a mme cr la formule heureuse et vraie : c'est l'ducation, par consquent, la formation, qui fait la race, et non d tre ne dans tel milieu physique uniquement. C'esl d'ailleurs, pour nous rpter, celte communaut de formation, de culture, de direction de l'esprit qui ava. rapproch M. Stnio \ incent | et nous et nous avait fait mi-, contrer si souvent dans les salles de rdaction avant LK MUIN, puis dans celle du MATIN o il a toujours eu sa place toute prle. Entre tant de mfaits dont on peut, bon droit, accuser ; la politique, il tant placer au premier rang celui de dissiper les illusions les plus anciennes, celui de desscher les sentiments les plus frais, el sous prtexte de n avoir pas d'entrailles,dlie insensible aux considrations qui nous tiennent g^ra^ ment, avant elle, le plus au Sur certains tempraments, cependant, les rpercussions de la politique ne sont p;>\ ne peuvent tre entires; heureusement, car, autrement, ce serait de l'ensevelissement. Que de lois, Mr Stnio Vincent n'a-t il pas d se laisser aller l'vocation de lointains et chers souvenirs, l'indignation m.iK> de les voir teints chez d'autres! A des annes de distance, quelle motion doit faire battre son cœur de retrouver lu compagnie d'tres et d'ides chers 1 Nous imaginons que l'œuvre si mritoire actuelle, laquelle il est en train d attacher son nom, de la restauration de nos monuments historiques, est sortie d'une de ces rencontres de son cerveau et de son cœur avec des rves de jeunesse clos sous le bouillonnement d'un patriotisme juvnile et rest tel a travers les annes. Que d'autres gisent encore dans l'esprit, que les contigenecs de la politique retiennent, chaque fois, au seuil des ralisations, peut-tre I Car, toujours, on fait tout attendre, except la politique, et ce tout, ce sont les aflaires srieuses de cet ancien monarque qui voulait toujours n'avoir s'en occuper que demain. Et alors, il arrive que, pour le plus grand malheur des peuples, la politique, qui neioil tre qu'un moyen, devient une lin en elle-mme, une tm strile et puisante. En battant, l'inten'.ion de noire Ami, le Prsident Vincent, le rappel des souvenirs de jeu nesse et de ca maraderie, nous affirmons sur lui un droit bien antrieur au prsent, et, du mme coup, nous lui reconnaissons celui de tirer sur nous au mme litre, si ce n'est celui, bien moins cher nos yeux, d'une colla boralion politique, si elle devait tre insincre improvise et btie sur le calcul et l'intrt. Sur ce dernier teirain comme en dehors, nous restons ses amis, comme par le pass, quand mme et assez pour exprimer le vœu, trs sincre, que son administration des aflaires du Pays soit le plus fconde possible, tout en tant, dans l'ensemble, le moins loigne que possible des rves gnreux que, depuis longtemps et toujours, il a forms pour le bonheur et la grandeur morale de notre pelile Patrie. —ECHOS o-o Le pian , cette maladie (jui svit dans nos campagnes intresse le monde scienUiique Le Dr Herbert N. \Villiams, de l'Uptversit de Buftalo. est venu en Hati pour l'tudier. Le Prfet du Cap-Hatien a tlgraphi au Secrtaire diktat des 'travaux P"."* W l'intormer qu' la suite du dt bordemenl des rivires.unt par lie de la ville du Cap-Hailien tait inonde. „,_ L Un typhon est pass su, a ille de Tokio et y a caus de I II y a Vingt-cinq anr> Enlevez la Capsule ... versez ... et Clicquoi SEC ptille de vieSon ptillement est la promisse 'd'une boisson plus tine ... une promesse merveilleusement tenue aussitt que sa saveur riche et rare flatte votre palais. SEC est un mlange secret. Vous aimerez son plillemens ... sa saveur ... et sa belle prsentation. Rappelez-vous que SEC vous arrive dan:; des bouteilles absolument NEUVES. C\\C du 1(3 Novembre, la page alerte de Lon Laleau, extraite de Maurice Hosland Intime qui silhouette Boni de C..stellane.mm t rcemment. C'est du fin ouvrage disait un confrre a Laleau, qui n'est point pour lui suspect de complaisance. — Les Usines a Manlque de Saint Marc et de Port-au-Prince ont inaugur depuis le 15 Novembre des primes de 2.i>() gus dans les emballages a tout acheter de 100 livres de produit. — Nous parlions d'un remuemnage dans le personnel du Dpartement de l'ultrieur.— il parait qu'il est en voie, car on annonce le remplacement du chef de Division Mr Luc Elle par Mr Edmond Sylvain. — Dans la rgion du Nord, on observe une vague de crimes et de suicides, qui trouvent leur cause dans le drame de la misre qui svit LF NTATJN, 18 Sovcmbre. } 907 TRIBUNAL CRIMINEL Audience [du IN" Xoirmbrt 1007 Le Substitut Constant accumule charges sur chargesconIre le nom un'' I revois Sapo',,'ui. %  • de 30 m,s, n < fiainet, il domicili Poi'-auPiince. acCUS* de vol d urgent avec escalade et etjruclion dans lu nuit du 10 au 11 Juin ,le l'uni ce dernire au prjudice d la Maison licrlach & Co. l" Michel Oreste et Brnst \ntnine pr&enteni la dfense du pr venu et peu peu raccusation fuiblil. taule de preuves, si bien une le Substitut t'abandonne presque rentire conscience du Jury (pie prside pour la troisime fois Lemonde Ocan I lusse, La dfense triomphe cl enlve liant la main un verdict d'acquittement en faveur de Prvois Napolon qui est mis en libert. VOIRE CUISINE, MADAME. La condition d'une bonne sant c'est une cuisine pr~ pare avec des produits sain?. Parmi ces dernieis, tu Afan* [ lgue des l sives de Porl-uu Prince et de Suinl-Maie occupe le premier rang. C'est pourquoi toutes les mena" gres dii'.nes de ce nom ne se /ont jpint taute d'en avoir ... a vu l'autre^jour, an coin de Mohr et Laurin, six courtiers marrons qui n'arrivaient pas n s'entendre _,pour le partage d't'ne commission inespte. L'un traitait l'autre de valeur, et quelqu'un qui les aurait mis un mot ?e lut cru en prsence d'une partie de la bande l'Ali Bah. Dea injures, on faillit en arriver aux mains. L'un des intresss, un petit nain Irntique et qui semblait tenir l'aftaire en main, lit enfin en&f endr? des paroles de pa>x et d'entente. La discussmn baissai immdiatement <'e ton, "e soulire fleurit sur lentes les laces, et ce lut ds 'ors (tes : moi cher, par ci. mon cher, par la. Mais qui do -c avait lait les Irais de la curie? toujours. Bec-Fin ) La ville entrains dt Caraagueya subi Je grands dommages du l'ail du cyclone qui l'a visit. I>e dixime seulement de sa population a chapp au dsastre.Tout le restant a pri. Les morts sont si nombreux qu'on envisage d'lever un grand bcher sur lequel consummeront les cadavres innombrables. Ainsi sera rgl le sort des vielunes. Mais les survivants du dsastre, car si tous les Camagueyens ne sont pas morts,tous ont t atteints dans leur systme, ont l'assistance du service de sant qui a prescrit du RHUM SARTHE CACHET D'OR pour combattre l'motion des rescaps. Le prix du sel Juste au moment o l'Etat organise le contrle de l'exploitation et du commerce du sel, des raz de mare se sont produits qui ont eu des effets dsastreux dans les rgions salinires, notamment la Grande Saline, dans l'Artibonile, et A Haie de Benne, dans le Nord-Ouest. La mer a envahi les salines et mme les dpts de sel, empor• Pour Gurir. Euller MIGRAINES, CONSTIPATION CONGESTIONS, TOURDISSEMENTS EMBARRAS GASTRIQUE | IL SUFFIT de prendre 1 l'un de vos repas (tout Ici deux jourt seulement), une I PILULE du D DEHAUT 147, Rue du Faubourg St-Deni$, PARIS I Maislifautexigerlasvritables I qui sont tout fait blanches et fur chacune desquelles 1rs mots DEHAUTAPARIS sont trs lisiblement imprimas en noir ... voit que Csaire, et rivain public, employ de la Coin mu me, engre bon an, mal an, sa vie. l'n Chinois fit, l'autre jour, appel ses services, l'occasion'o'une demande de naturalisation a rdiger en franais. Csaire s'en acquitta de son mieux et comme loute peine mrite salaire, le fils du Cleste Empire retint M>n secrtaire a djeuner, lui versa un verre de vin, lui prsenta des cigares et. au dpari lui gl'ssa un billet de cinq gourdes dans la main. Aprs cela, on viendra nous dire que la littrature ne nourrit pas son homme. a ... voit qu' la Maison lienc La • foutant, rue du Magasin de \'\\' lat, 171S, on est to i|ours sur > trouver ce qu'on cherche, qu'd s'ngisse de souliers el de clia-* peaux pour homme, femme nu enfant, qu'il s'agisse de soierie et de parlurrerie.de jonets me dernes, de bibelots ou de cfr deaux de fin d'anne. Et le plus chic est qu'on n'y tait que des prix trs doux, s • • ... voit que certains eniunla sont d'une prcocit tonnanla et que le jeune Bob qui Monsieur l'Inspecteur avait dt mand : Qu'est ce que l'hydromel? rpondit sans hsiter: Le lihum /larbancourt, Monsieur] Loterie ma Au Palais National Mercredi malin, Ht lues I l, le Prsident de la Rpublique a revu au Palaia National, en audience particulire, M Ferdinand Wiet, E. E. et M. P. de la Rpublique tranaiae en Hati, qui lui a remis la lettre autographe par laquelle M. Albert Lebrun lui notifie son lection la Prsidence de la Rpublique Franaise. M. Albert Blanche!, secrtaire d'Etat des reIations!extrieures, %  M. Raoul Bou/.ier, Chef du protocole, el le capitaine Armand, chel' de la Maison militaire, assistaient celte rception au cours de laquelle des discours ont t prononces qui clbrrent, une lois de plus, la sculaire amiti franco hatienne. Nationale WH-outes les ^ r * Iront.dea mesures contre Elat •gresteur, y compris*Ail 'd tait du dernier.raz-de-marce. Pour quelquelemps, le pm du ielotteindra'dR chires astro : Idal KliuiD ALIX i ROY j 30 annes de succs. tant tout. Aussitt le pria de Cette denre est monte. Elle va devenir rare et c est ce que savent les propritaires de salines qui dj s'arrangent pour profiter de ccUe raret. |'i<,!,,bleineM(\ les calculs les dbutions son! renvej iquunl .m ra'| le l'impwl sur le sel. C'est la laute aux inlem : Dimanche prochain, ren* de/-vous TU Parc Leconte o it sera remis une crupe au Raclbg Club Haiien quia ga. n le championnat de foot* bail 1931 32 Cette coupe a t olleite par le distingu Snateur Pradel, qui est comme l'on sait un fervent lu sport, et l'une de n is meilleures raquettes. Tout cela est tort bien ... mais c'est pure littrature! *'. en mme temps que la coup'. J ti i ne remet en toute proprit l'quipe champienn-s • quelques billets entiers de la \Loterie Nationale N'est-ce pas, 'Rgnier? UNE BONNE AUBAINE C'eal dmnnrhe qu'N i tliana* en I I %  nlus grand su^* ''"i film naHnt <-n Hati : La dloaceur d'aimer, ave le lalenlueui ai liste, Victor Boucher. \ cette occasion la Maison Mfieri du Cap, par rintarm'diaire :1e ses aimables repr; sentants Port-au-Prince, MM. Lajat et Co., a remis Madame Taldy un;caisse de 12 bouteilles de Vin du Cap Corse, si renomm, pour tre distribues. Las l'cke.is d'en te nu uro, v rou ('e numro d fomboh eUl y aura dimanche soir 12 heureux gagautifl V ** ^ —— *.



PAGE 1

PAGE 2 LE MATIN 18 Novembre 1932 Batterie CITADELLE AU SUJET des COURSES Cachet Mitiga Voulez-vous avoir ce qu'il y a de mieux comme batterie ? Voule/nvous avoir une batterie qui vous reudr un service electitV Voulez-vous que la u. t.crie de \otre auto toit garantie Voulez vous encour gci l'industrie nationale ? Achetez une batterie CiTADLL.E garantie Avis trs important T'oisirre course Quatrime course '.inquime coure Sixime course Septime course 2 45 3.1 3,45 4,15 4,45 Le Comit du < ourse du Polo et JOCMI \ liiii se i re* uni avant-hier et a dcide d'organiser une course extra, dimanche piochai le 20 no un prix la porte de luutes les Nem bre courant, eu plusses es courses rgulirement fixes lo— Pane que elle n'a pas et qui taient n nvoy es le seront touiues exactement son gale en liai . 13 novembre. Gtttc course tel qu'il a t fix {dans le 2o — Parce que elle ne vous prcdera le* autres et comprogramme publi dimanche donnera jamais d'eunui, et dure mencera 2 hre de l'a prs dernier, longtemps. | midi, le 2(J noven braco jrant. go—Parti que elle ter remplat > Donc, le programma revis La Course i A est une cee sans extra si pur hasard elle [ pour dimanche prochain sera courseihandicapide 1/2 mille, •intimvralitlque Suppnm* en quelque minutes Flvr-, Grippe. Migraine, Rhumatiim* Mdicament de choix toujours tfpeaet il tant ianner Boit"* de 1 et 12 cachets. Kn vente dans toutes bonnes Uboratoire d Docteur GIRAUO.ftanwriei.l LY0N0ULUNS 6 7 8 9 Poneys Propritaires Daa Mme Nelson Peanali Cap Culpepper Maie Major Shepherd Jacques Pharmacien Moore Brou nie Major Noble bextet Capt Culpepper [picac Mrjor Shepherd Cal'dfl Sac Soldat Lonard Tambourine Premire Brigade 150 A mou avis, le Kalelluitl est un ageui mdicamenteux puissant tout Fait iuolli nsii, extrmement reconstituant et tonique qui procure l'homme de l'nergie ainsi qu'une rgnrescence complte des forces de l'organisme et le renforcement du systme nerveux. J'ai employ dj le iilefluid ches .'i malades dont le premier concernait un cas d'all'aiblissement sniUprcoce chez DO homme g le 60 ans environ,et qui, api es l'usage du premier flacon seulement de kalelluid. a repris compltement ses forces et pouvait dj travailler comme un jeune homme, se considrant compltement rgnr Les deux autres taient de jeunes Individus atteints d'impuissance essentielle et qui ont l pleinement guris de leur infirmit, bnissant "inventeur de cet excellent mdicaK Al IMS. l'rofesJo.ktys soldat Brown so'dat Huffstichler Major Shepherd Pharmacien Moore Major Noble soldat Kobeits Major Shepherd soldat Wheeler Capt Pearce Il esta remarquer que lui Encore quelques tickets du course "A" es comme une sweepstalus sont maintenant eu vente au Club Amricain et au Club de Plionville.Un bre de Poids 151 151 151 156 153 145 152 153 CE SOIR La belle production La Bague Impriale avec Lii Dbgov r el lvau Heirovich Entre 0 50 ; Balcon : 1.00 DIMANCHE A 8 HEUHKS La grande superproduction parlante et ch.u tinte La Douceur d'Aimer avec les grands acteurs: Victor Boucher, Rene Devillera Henry Box, Simone Bourdet Entre : 2, 3, 4. pour ce tournoi-ci *el qu'on n'a jamais vu auparavent.— Conservez vos anciens programmes et apportez-les pour les pro< haines courses du 20 novembre courant. Louis Lestage et P-snck FilaAim. Hatienne par option en veilu de l'art. 4 de la Loi du 16 ac t 1907, tant ne en Hati en 1907, je lais lacoitt* merce depuis l928 et ai toujours pay patente, licence et impls. La Commune dtient mon acte de naissance et l'expdition enregistre de mon acte d'optiou qui m'a l dlivr par le -parquet de l'umire Instance de Port-auPrince. Elle rtluse de me rt •' mettre ces pices et menace de saisir le lond de mon magasin si je n'accepte de signer Une dclaration de commerante trangre. Mon cas ne peut nnl'ement tre compare celui de Jean Cordi et je vous saurais gi de publier la lettreda mou avocat M' "J. |{. Dlateur en date du 7 lvrier dernier l'Administration Communale de Port-au-Prince ce suiel. Htvevez, Me le Directeur, nus salutations distingues. HLNB 1NDONI F. et la dpression nerveuse disiiaraisscnl : vous devenez dispos el gai el jouissez nouveau des (rsors le vie jeune et saine. KALEFLUID5 gr.prix. 6gr. mdailles d'or Paria, Londres, Bruxel les. Florence, Home, est en vente : A Paris,au Laboratoire du KALEFLUID lit. rue Batagny, A Port au Prince : Pharmacie w, Buch, { iche de consolation, el que l-dedans y participent des poneys qui n'avaieut pas en. I plus grand nombre de ces lev la 1re ou la 2ine tickets ont t dj vendus places dans les deux courses qui ont t courues le 13 novembre. Cette course sera une des pluspatanles.et tous les intresss sont pris d'* tre sur la piste pas plus tard que 1 hre.'O p. m. Cela leur I procurera le temps de par\ N.B.Toutes les personquer leur v.,iture,mettre tout' n es ? u 0llt P a y la *P' :rdc eu ordre et placer les paris. ?f" lr s er ? nt s 1 ur P rsen (tatiou du ticket, admises sans Le Comit des courses prie autres Irais, instamment tous les propritaires de poneys de notifier l'avance au Colonel Howard, au moins UP8 demi-heure avant chaque coar-e,o leurs; la marche entres auraient ; cartes, j progr imme FOUR UNE PEAU DOUCE ET PARFUME EMPLOYEZ LUX SAVON DE TOILETTE DLICATEMENT PARFUM. 3,-ff WJXII b w i *s5r .aarw* MOHR & LAURIN, P. O. BOX.M Dieh ibulears Bae Roux et da Centre, Portau-Priuce. Dans le but d'aider les patrons des couises suivre progressive du j tel qu'il s'exet an d'viter les dlais inu. tiles dans le pesage des iockeys, la terraeture des paris, | etc. le Comit des courses Hu Toutes les tentes rserves cute sur le champ de courses, pour les courses de dimanche dernier, seront gardes pour les mmes personnes jusqu' la fiu du tournoi.sans ,,. ,, ,,.,,, .,,-. ,, I I11S S UI frais additionnels.il y a tou-lPolo et Jockey Cluba dcijours quelques bounes ten~|d de placer un annonceur tes disponibles. Prire de | sur l'estrade des juges, dis'adresser au M-jor Noble ;; manche prochain, 20 novemtlphone No 47 M. C. % bre courant. outre de l'annonceur, il y aura aussi un bugle et Papier blanc Kawas Cigarettes Papier noir Avion KAWAS VENTE li LEKH DOUANE DE PORT-AU-PRINCE ET vertu d'un ordre du Collecteur de la douane de Poi t-auPriuce,il sera procd i la vente la crie publique, suivant leslern.es des articles 101 et 3 des lois douaniers, le veodtadi 18 novembre I En U:C c loche pour les siguaur, comme suit: SIGNAL Appel dcurie (bugle) On PEUT fabriquer des Cigarettes rellement bonnes avec du tabac du Pays I Si vous n'y croyez pas fumez le Clffreli.. fciWiS e. Zfll serez convaincu. Un coup de bugle 1er son de cloche 2me son de cloche SIGNIFIE i Pesage du Jockey sous l'es-} trade du Juge. jj Jockeys cheval et vont auV promenoir. j Vente des tickets de Sweeps\ takes pour la course.doit cesser. Les pouevsau poste : la vente des tnktsau pari mutuel, doit cesser. Avi S NoUN avons l'honneur d'aviser le public et le commera qu'a partir de ce jour, nous continuons les oprations commerciales de la AfatiOfl Ren T. Auguste sous la 300* Telle raison sociale: ci)"* mer ciales de la Maison Ren T. Auguste &G Hayiian Amrjcan Sugar C. Selllng Agency. Port-au-Prince, le 10 r.ova m bre 1932. Ren T. Auguste, Ednn nd Mangon s Auguste Roumain. devant la balle No 1, cot Nord-Ouest de la Douane de Port •au-Priuce, des articles suivants : No U43343.dc Pradints,boite tausse bijouterie. 7Sl'2de Pradines, caisse plautes vivantes, grains vg laui Malles ci opes de chine, bas, etc. l.iv.ud, paquet cigarettes. ll l.avaud,caisse Cinzano. ?WS 1/7 Lavaud, caisse accessoires bicyclettes. Malle soie 1932, 0 heures du malin, j D'autres annonces tels que poneys gagnants viennent sui les numros et les noms des la piste aprs chaque course, gagnants, les poneys qui ont et conduisent leurs poney t limins de la course devant les Juges, les Jockeys suivre, et d'autres dcisions restant eu selle, des commissaires seront doni Les innovations cUdessous nes au fureta mesure. feront sans doute que les i courses paraissent moins Le Comit a remis en vi; embrouilles aux novices, et gueur l'ancienne coutume de plus intressantes tout le laire que les propritaires de j monde. SERVICE NATIONAL D'HYGINE u 1 a 3 ^oH el b ui '• el "' lais • pa, ? ET D'ASSISTANCE PUBLIQUE 45/46 Teuhaltcr,paquet ceu d ri ers. 3148/49 Ilranx, boite pro duils | haniiacemiqiics. 510 Casais paquet mautgue. '/H Wetbtr boite biscuiis. 20/24 Car^sis paquet beurre. —^— W Mi %  %  .— TRAVAUX D IMPRIMERIE L. H 1HORISSET Association Mixte de l'Œuvre Chrtienne les membres actifs, adh Les Mdecins savent qu l toux continuelle met vos poumons en danger. > WuYon,^!| LS i ON C V me '" ri M "* "" u0 confond.* M5 gAr*fc E..e dcr.se et restaure. Se, riche. Se, ^X^^-Jz;: !" %  "— SCOTT'S ii EMULSION -, Section de .-Enseigne| „,? TSSZSVSi wm tu. Lsont invits la sanPour vos car es de visite, Coquet tablissement sihorderauXt taclureSi i mpriB is tu tout prs de la Banque de mule sorte, passez chez L.H a Nale et dirig nar Mme Marie Moriwer. rue Dants Deslouche BERlbl. I eu lace de'a Glacire. ce solennelle qui sera donne dimanche 20 Novembre courant 9hs.du|matin pour commmorer le 27' anniversaire de la londation de la socit. Le bureau d'honneur prsidera la solennit et le Bibliothcaire archiviste, M' Beru_ tbony Malette.prononcera une jeelions cinmatographiques. coo|re nce sur le culte des Les parents et les ustiiu. a,eux# leurs y sont cordialement inQuelques membres d'honvtes ainsi que la Presse. neur seront installs Confrence d'hygine et Cinma ducatif Mardi, 22 novembre 193*2, f) heures 15 exactement,aura lieu la Salle d'Anatomie de l'Ecole de Mdecine la cootrence mensuelle d'Hygine accompagne de pro4 ; d'hwU d foie de morue norvfienne Rie.ht M Vitamines A el D Oepoit 60 io le remde de confiant-:; poon CONSOMPTIOM INFLUENZA RACHIT1SMV *-*tt d, VMM,, HAROLD F. RITCHIE 6t CO., Inc. 1 ***ii*>* An. M 34th St., New York, E. V n'A. • LINE Le steamer cBuenaventura est attendu Port-au.Prince venant de New-York.le lundi 21 novembre 1932, avec • 70 sacs de correspondance et partira le mme jour directement pour Cristobal, Canal Zone, prenant trt et malle. JasH. C.VAN REED Agent Gnral jj .V I 1UIIII liarbaiicoiii'i Clefs perdues Il n c • erda un Irop .seas* de clefs l 1(5 conrau t vers 12 hres 30. de la ! ste la maison Robelio, ou dans tH auto de la lignc.de la maison Robeliu la rX*Cf. Toussaint Louverturr. Frire fa Jerapporler Mr K j. MICHEL Place Toussaint Louvertnre. Bonne rcompense. H -> •4 "JH* O. f V 4?> la renomme est universelle A 0fth u Demandez oariout : *^* M P re !" re Place UN ^AHBANCOURT *-t i %  ai i -*-•" h," %  "S / *• -~ 1



PAGE 1

r LE MVTIN 18 Novembre 19S2 PAUL RADIO ELNTROLA RCA-Victor AVEC UN SEUL LISTES OU La SOCIT HATIENNE D'ArTTOMnm n-c Ressorts pour phonocjraplies, Nouveaux disques espagnols, (Trio-Matamorros) Nouveaux disques, (Jimmie Rogeis) Blue-eye Jane, (Jimmie Rogers) Disques de lonque dure. SOCIT HATIENNE D'AUTOMOBILES Mallebranche Gentil, Bo,at & -. PorU au-Prin, Hati. Grande Baisse ESBENSEN Avise les consommaleu rs deson LAYl ou il a rduit ses prix comme suil : S E 5 0F?40,3 • 9.10 DTAIL 0.04 S i8J6 5 00 0EUIL 0.112 LAITEVAPORt DE 96.8. 6,40 DETAIL 0.07 meiSS lVX'n < . n ,% | e | Ul r C0 ^E NS i:. EVAPORE e. en POUDRE ES8SMKN e,t s 3 es lemiL P l l '7h,^L I e P!US r,C ': e J en ,'; rn,e est recommand par les mdecins e/ £/? ye/7/e 4/7 BON MARCHE > Et dans toutes les bonnes piceries tant Port-au-Prince oue dans toutes les villes de ta Province. ES DE a Sandino victorieux MEXICO. Le reprsentant de Sandino, Zepada, a dclai que le fameux guerrier lui a envoy un message informant que 300 sandinistes >ous le commandement, du G" Juan Pablo Umaozor ont tu 80 marines el gardes nationaux le 28 Octobre dans une bataille au nord de Chichigalpa, et ont pris beaucoup d'armes et de munitions. Des troupes mandchouriennes se soulvent LONOHES. — Le correspon-r dont du t Daily Express Ha.biu a intorm qoe 30.000 hommes de troupes de la Mandctiourie se sont soulevs •I s'unireut aux rebelles qui Combattent les Japonais dans %  rgion de \ntatcban 85 ailles au nord'ouest de Hario. ,.es japonais se renforcrent rapidement, utilisant des avions de bombardement il aids par l'infanterie ie< prirent KoshaoLes Japoi ais wlculeut que 1,400 rebellesW t tus. Herriot tudie un Pacte de la Mditerrane es l*aVS La United Press Wppn?e que Herriot tudie 'o pacte de la Mditerrane •itnilaire au pacte de Locarno 0 n it but de itimiui er la tyraouie franco-italienne,pr* pr vant le statu quo de la Mditerrane qui embrasser 'a France, l'Italie. l'Espace et probablement la Gr.in* de-RreiPgne La prvision la Pto* importante sera la gaJ'niie de la neutralitde EspagDeen cas d'hostilits! /ranoo-iialiejQJKSj r r Pacte de non agression franco-russe PARIS. — La presse Associe rapporte officiellement qu'un pac'ede non Agression franco-russe a t conclu d fnitivemect, aprs plusieurs annes de ngociations; mais la signature a t renvoye jusqu' ce que la Russie soit d'accord avec la Pologne et la Roumanie, allies del Fran ce sur des pactes de mme nature. L'amnistie de Mussolini ROME. — On annonce officiellement que l'amnistie de Mu^sojjpi commue beaucoup / de sentences 3 ans et moins y compris les condamns pour les dlits politiques; l'amnistie rduit les sentences de 10 ans 3 et celles de 20 ans et plus 5 ans. Hitler veut tre Chancelier BERLIN — H 'tler a misant dclaration demandant eftec tivement tre Chancelier. 11 dit qu'il n'acceptera pas une simple participation au pouvoir du gouvernement. Cependant ilciicule dans les cercles du gouvernemenl que le nouveau Reicbsleg sera disions s'il ne coopre pas au plan de rformes cons' tutionnelles du g mvernemeut von Papen. L'Italie et Herriot HOME — L'Office des Relations Extrieures dclare ignorer la proposition anticipe de Herriot pour un pacte relatif la Mditerrane entre la France, l'Italie et l'Espagne, parce que l'Italie refuse de commenter unelrt sur l'impossibilit pour proposition purement en pers] les condamns d'obtenir une peclive. # reprsentation lgale. Le Budget franais 1933 FRANCE Le ministre des Finances M. Germain Martin a dpos avant-hier le budgel de 1933 sur les bureaux de la Chamnre : 8 milliards de dficil 1 d'conomie 3 de recettes nouvelles 1 # 500 millions d'impts nouveaux 1 # 550 transfrs pour outillage nalional 1 a J70 pour pensions Rductionsprv. : 730 a sur Les traitements des fonctionnaires 505 sur le traitement des pensionns de guerre el anciens combattants. Et ua nouvel emprunt de 3 milliards 620 millions. |; x ; f } J Les amnistis italiens ROME. — Suivant les informations du Dnarlt ment de l'Intrieur. 20.000 personnes ont t mises eu libert des prisons italiennes comme rsultat de l'amnistie, y compris 595 sur un total de 1 086 sentences pour cause politique. La Justice et les ne' 1 grs de Scottsborough WASHINGTON. La Cour Suprme de Justice a accord un nouveau jugement aux ngres de Scottsborough, condamns mort. L'arrt a t lu la Cour Suprme aprs une sie de troubles la place du Capitole, desquels ont rsult des blessures 4 agents de police et l'arrestation de 12 manifestants. La Cour Suprme a bas son arJe soussign dclare au mrw.c ei fjaniculiremeni au commerce que je ne suis plus res Hxiva) v des actes et actions d** ma femme ( ne Graziella Kenseofl ) pour in< omuntibilii de caractre, en attend ml qu'ilre action en divo ce I n soit intente, iyanois JACOB VITTEL GRANDE SOURCE VOSOE8 (Fronc) ..CTION LECTIVE SU* LE RE'N cure complte de l'ARTHRITISME -„_ Baiaon du 20 Mai au 25 Septembre OOUnSFS TENNIS GOLF POLO TH EATRE: OASItO OAL PARO SPt POUR LES E MF A RTS Train* dlroct i PARIS (Oara tf IE.O VITTOL Vn_vma_dan 1 ji principalPharmaol.. Diou.rta a. M aUoni d-AllmantaHM. .u -L %  •..Immjl. %  W i Vr-V;



PAGE 1

Vendredi 18 Novembre 1932 Le Malin abuie ANNEE N' 7b24 Port-au-Prince Tlphone : 2242 4 PAGES f.a Pharmacie Joseph C.Valin > s inpitsse d'annoncer ; sa nom )) use et fidte lier le qu'elle j vi*nl de ncev queurs ASSUREZ-VOUS la General Accident Pire & LU Assurance Corporation Lt I c de Perth ( Scotland \ Veuve F. BERMINGHAM, Aux Gaves S0USA6BNTS Agent Gnral pour Haiti. pnrt an-Prince. 1G. GILG Port an n BLANCHRT Jrmj dernier. . • Ils les prient de recevoir ici l'ejpression de leur prolonde reconnaissance. Port de faix, le 12 nov. 1932, Mme Vve Lissade, ses entants, petits-enlaDls, Madame Fernand Lissade et tout particulirement Monsieur Fer* ,nand Lissade remercient I es' produits et spcialits avec sympathie toutes Iesper phprmaceutiques sont vendus sonnes— et spcialement les meilleur march que partout journaux—qui leur ont donn Hpital Gnral Hatien Accidents Les avantages qu'offre la Cuisine lectrique HOT POINT sont maintenant connus de tout le monde. Pour visitez sition. Compagnie d clairage lectriaue. vous en convaincre, notre salle d'expoVotre premire visite L'HOTEL ANSONIA Lonie Batravil, 5 ans, rue Rvolution; dchirure linaire de l'hymen sa partie intrieure. Gaspard Lamolhe, 10 ans, m ,,,, ,,,.-. , ,, ,. ^WUMM-V. -~ — — -^-. iUVS (arrelour Feuilles/blessure traneQ nous garantissant votre apprciable patronage l'Htel chante de la rgion supero-ex ^ p us s 0Cl de p or t-au-Prince. terne de la jambe gauche. i \T^„, wnna innaimm A'mrrlft vnti rlumlim li'ifoni-i Larius Birahe, 22 ans, Giand \ I ailleurs. 1 des tmoignages d'amiti l'occasion de la mort de leur 1 poux, pre, elles prient d'agrer l'expression de leur profonde reconnaissance. Rue; blessure contuse sous or bitaire. Kesler Bonhomme, 10 ans, Bois de (hne; morsure de chien la jambe gauche. Simon Dubrus, 50 ans, Arcahaie; lger traumatisme du membre intrieur gauche. Piernlus Hmilus, 24 ans, du pied • Socit D", Holl Mr Dieudonn Legros.Magis rat Communal de Port-de Faix, Mme Vve Thomas Francisco, Mme Vve Pedro llerrera, Mr et Mme Charles Francisco, Mr et Mme Georges Stines.Mr et Mme klir Legros, les lamilles Legros et Francisco et tous les autres parents etallis.remercient bien sincrement tous les amis tant %  i licoie ^anouaicuc !" —.du Dpartement du Nord-Ouest I Les confrres de la capitale que des autres villes de la r\*ftt surtout ceux del province publique qui leur ont donn Ecole Nationale de Mdecine des preuves de sympathie l'occasion de la mort tragique de Mme DieudonnLegros.m'e lien rielte Francisco, leur regrette pouse, fille, nice.sœur ei belletueur, survenue le 25 octobre qii n'ont pas reu d'invitation, sont pris de consid.er le prsent avis comme une invitation rgulire. 1 Port-au-Prince, lt 15 nov 1032 Il novembre 1032 Wainwright. 38 ans, bas Peu de Chose; blessure contuse du mdius droit. Georges Souftran, 1/ ans, Lalue; luxation de la base du 1er mtacarpien de la main droite. Deslouches Danois, 10 ans, quartier S-Joseph; blessure conluse du pouce du pied gauche. Andra Bazile, / ans, avenue i nerrl ius neuuiua Magloire Ainbroise; blessure J K.enscofl; contusion tranchante du cou. gauche. Zulma Firmin, 00 ans, rue jj as ,j en Septimus ,14 ans, Institution Marat Chenet; Blessure contuse du Iront. Lezin Fomne, 8 ans, Grand] Rue; Blessure contuse du Iront. J Jules Bouchereau,25 ans, rue j d'Ennery, blessure cuutuse du pouce gauche. Torchon Parisien, 22 ans, Grand'Rue; Blessure contuse ? du pied droit. Berno OJillon, 21 ans, BelCamille Alphonse, 40 Air; blessure par arrachement rue R cun j oni blessure de la main gauche (hospitalis) du ronl Rgio Martineau; 12 ans, Peu I Snnson Samson. 8 de Chosi; contusion de la |oue droite (h'jsp talise). Nous donnera raison, confirmera votre bon jngement, justifiera la confiance "ue vous nous aurez accorde Nous vous suggrons d'arrlei votie chambre d'avance Bire la pression. rue des Fronls Forts; torle contu-! sion du coude droit. Boisette Tharl, 00 ans. rue I de l'Egalit; blessure tranchante ; de l'index droit. I Dilmois Henry. 24 ans, Lalue; La Sme runion de la • blessure contuse du pouceldroii. Socit Dentaire d'Hati aura \ Marie Thrse Marcel, 9 ans, lieu le samedi 19 novembre! Mai tissant; Morsure de chien 4 lires de l'aprs-midi, la jambe droite. ans, contuse 12 novembre 1032 Gabriel Elie, 32 ans, rue des Remparts; corps tranger de Le Prsident, J. TfcJEBAUD l'omlle gauche. ans, rue de la main LE FAIT EST INCONTESTABLE S i tiic Sonson Samson, Pavs contusion gauche. Henry Annacius, 28 ans, rue Sl-Marlin; Blessure tranchante du poignet gauche. ) St-Elme Erlius,37ans,Rivire [Froide; blessure contuse de la main droite. Cherazan Maricil, 12 ans, Port au Prince; Fracture 1/3 intrieure de la jamba gauche (hospitalis*) C'est la quintessence des meilleures varits de cannes d'un vaste territoire runissant les meilleurs terroirs C'est ce qui fait son arme. GOUTEZ ET COMPAREZ! s-s c Avis i Loterie Nationale d'Hati Voulez-vous Russir dans vos tudes OU taire lussirvosentants.gice une mthode d'enseigneniei t classique excellente? VOULEZ VOUS Une piotession aprs l> a 9 i LIGNE COLOMBIE ) Tlphone: N 2323 Le vapeur Baracoa Voy. 110 venant de New-York et jdes ports du Nord est attendu ici le samedi 19 novembre en route le mme ]our pour les ports du sud. • • Le va peur i Bogota Voy. 109 I jrtira de New-York le 10 novembre, directement pour Port-au-Prince o il est attendu le',22 novembre 1932. II repartira le ,mAme jour pour Puerto Colombie, Cartagne, Cristobal, Kingston et New-York. Le manifeste de ce navire reu par avion est la disposition des clients en nos bureaux sis angle des rues du Quai et Thomas Madiou ( vis"-visde la Douane). Grand Htel de France P. P. PATRIZI, propritaire Cet tablissement se recommande par un service irrprochable, un reslauranl i\p premier ordre, des chambres conforlables el are s ; un Bat o les consommations sont varies et des marques les plus rputes. Tlphone : 2341. Lykes Brothers SS C Inc Texas Hati — Banto DomingoPorto-** 0 Le seul service hebdomadaire et rgul"" passage n trt entre les ports du Golie du Texas directement •** Port-au-Prince, Haiti. w| Pour la rception rapide et le maniement habile g importations, servez vous toujours des navires de ' L, 1NE. Les prochaines arrives a Port-an-Prince sont* Steamer Margaret Lykes Steamer Tillie Lykes Steamer xlmeria Lykesi Steamer Huih Lykes i 10 novembre 18 novembre 25 novembre 2 dcembre • • Le vapeur Holombia Voy. ., partira de New-York le 24 novembre, directement pour Port-au-Prince, o il est atI *16, Rue Bonne.Foi. Phone : 3358 La Loterie Nationaled'llati est une institution hautement humanitaire par la multiplicit d'œuvres qu'elle se propose d'aider, une chance de bien tre oteite aux hommes de toutes conditions de fortune. Employs Fonctionnaires, Ouvriers, Artisans, Salaries de tous ordres, Gens de maison ( domestiques, ) sans parler leur budget moyannaut deux goudes, peuvent gagner trois T y mille gourdes. Patrons de Commerce.Chets d'Iudustie.parez U |Id Odes riou'e. W I aux iusullisances des ventes, par l'achat d'un billet, qui von. m 'i S wtir. I .noues vivante libre du souci des chances_ I tendu le 28 novembre 1932., no-Uaclylo.uDguw j Mdecins Avocats, Ingnieurs, Snateurs, Dputes, Grands I n, e p arlira le mme jour direcs!n el : que lluslitut T1P j Dignitaires de l'Etat.lkprcsentants de Hnlellectualite, Jour | l emei ,t pour Kingston. Puerto ] ^Ee" !" ^ " r'i'i nnUauli rsultats d Heiitiers, capitalistes, comme eu jouant, augmente, votre pur ii" j 0YQJJ> i i^nnt* [.marif i Vous tous qui h..!> Uv. Haiti, rendez-lui service en ache T^ph%T^i* 1 i25t unbillet Je la LQ1LU1E NA TIONALE D'HATI, — pour Kingston. Puerto Colombia, Cartagna et Crislobai. Porl-au Prince. le 14 nov. 1U32. William E. BLEO. t fcJureau:Ruedu Magasin de l'tetai, Boite Puaiale B Attention PROGRS NOUVEAU RHLM hOb\hAV Rhum dlicieux got exquis Prix rduit ALCOOL DtFIHinr TOUTE CONCURriENCE Clairin Vierge ChfczN. NAZON —


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/07156
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Friday, November 18, 1932
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:07156

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text

Clment Magloire
DIRECTEUR "
1358. RUii AMERICAINE 1358
1ELEPHONE N2212
(.Inique roaaurtf, chaqiir s9 fi
iMiini dans la ceualtSttM draille
du couraijf, de la duret eawrs
soi.Jdf laiproprel envers soi.
NIETZSCHE
26 me ANNEE N 7821
PORT-AU-PRiNCEKHAlTl)
VENDRAI 18 NOVEMBRE 193*.
^*"
18 Novembre 193018 Novembre^ 932
Le deuxime anniversaire
prsidentiel
SOUVENIRS ET VUX
Le deuxime anniversaire
nrsidentiel de Mr Stnio Vin-
cent nous procure une nou-
vel|e occasion de lui expru
mer avec nos vux, l'hom-
mae de nos sentiments de
respect et de haute consid-
ration. Ce n'est pas d'aujour-
d'hui que datent ces senti-
ments: ils remontent plus
d'un quart de sicle, en ju-
ger seulement par les souve-
nirs d'// va vingt-cinq ans que
Le Matin publie quotidienne-
ment et o son nom et ses
icles reviennent souvent. A
cette poque, ailleurs comme
la Rdaction, nous tions
tout bonnement dans les rap-
ports de la plus franche ca-
maraderie, sans envisager
nuelles distances les vne-
ments, un jour, pourraient
venir mettre entre lui et nous.
Et mme, si nous nous lais-
sions aller le considrer, ce
M pouvait tre jamais sans la
conviction que, quelle aue dt
eue la diffrence des plans, le
fond commun des ides et des
uoints de vue tait de nature
l garantir pour l'avenir la
solidarit des eliorts et 1 en-
semble des activits.
On a beau dire, la race existe
nour les ides,les sentiments,
les laons d'agir, comme pour
la nature physique. Le cl-
bre Edmond Demolms a m-
me cr la formule heureuse
et vraie : c'est l'ducation, par
consquent, la formation, qui
fait la race, et non d tre ne
dans tel milieu physique uni-
quement.
C'esl d'ailleurs, pour nous
rpter, celte communaut de
formation, de culture, de di-
rection de l'esprit qui ava.
rapproch M. Stnio \ incent |
et nous et nous avait fait mi-,
contrer si souvent dans les
salles de rdaction avant Lk
Muin, puis dans celle du Ma-
tin o il a toujours eu sa
place toute prle.
Entre tant de mfaits dont
on peut, bon droit, accuser ;
la politique, il tant placer au
premier rang celui de dissi-
per les illusions les plus an-
ciennes, celui de desscher
les sentiments les plus frais,
el_ sous prtexte de n avoir
pas d'entrailles,- dlie in-
sensible aux considrations
qui nous tiennent g^ra^
ment, avant elle, le plus au
' Sur certains tempraments,
cependant, les rpercussions
de la politique ne sont p;>\
ne peuvent tre entires; heu-
reusement, car, autrement, ce
serait de l'ensevelissement.
Que de lois, Mr Stnio Vin-
cent n'a-t il pas d se laisser
aller l'vocation de lointains
et chers souvenirs, l'indi-
gnation m.iK> de les voir
teints chez d'autres! A des
annes de distance, quelle
motion doit faire battre son
cur de retrouver lu compa-
gnie d'tres et d'ides chers 1
Nous imaginons que l'u-
vre si mritoire actuelle,
laquelle il est en train d atta-
cher son nom, de la restau-
ration de nos monuments his-
toriques, est sortie d'une de
ces rencontres de son cer-
veau et de son cur avec des
rves de jeunesse clos sous
le bouillonnement d'un pa-
triotisme juvnile et rest tel
a travers les annes. Que d'au-
tres gisent encore dans l'es-
prit, que les contigenecs de la
politique retiennent, chaque
fois, au seuil des ralisations,
peut-tre I
Car, toujours, on fait tout
attendre, except la politique,
et ce tout, ce sont les aflaires
srieuses de cet ancien mo-
narque qui voulait toujours
n'avoir s'en occuper que
demain. Et alors, il arrive
que, pour le plus grand mal-
heur des peuples, la politique,
qui neioil tre qu'un moyen,
devient une lin en elle-mme,
une tm strile et puisante.
En battant, l'inten'.ion de
noire Ami, le Prsident Vin-
cent, le rappel des souvenirs
de jeu nesse et de ca maraderie,
nous affirmons sur lui un
droit bien antrieur au pr-
sent, et, du mme coup, nous
lui reconnaissons celui de
tirer sur nous au mme litre,
si ce n'est celui, bien moins
cher nos yeux, d'une colla
boralion politique, si elle de-
vait tre insincre improvi-
se et btie sur le calcul et
l'intrt.
Sur ce dernier teirain com-
me en dehors, nous restons
ses amis, comme par le pas-
s, quand mme et assez pour
exprimer le vu, trs sincre,
que son administration des
aflaires du Pays soit le plus
fconde possible, tout en tant,
dans l'ensemble, le moins
loigne que possible des r-
ves gnreux que, depuis
longtemps et toujours, il a
forms pour le bonheur et la
grandeur morale de notre
pelile Patrie.
ECHOS -
o-o
- Le pian , cette maladie
(jui svit dans nos campagnes
intresse le monde scienUiique
Le Dr Herbert N. \Villiams, de
l'Uptversit de Buftalo. est ve-
nu en Hati pour l'tudier.
- Le Prfet du Cap-Hatien
a tlgraphi au Secrtaire dik-
tat des 'travaux P"."* W
l'intormer qu' la suite du dt
bordemenl des rivires.unt par
lie de la ville du Cap-Hailien
tait inonde. ,_ L
- Un typhon est pass su, a
ille de Tokio et y a caus de
I II y a
Vingt-cinq anr>
Enlevez la Capsule ... versez ... et Clicquoi
SEC ptille de vie-
Son ptillement est la promisse 'd'une
boisson plus tine ... une promesse merveil-
leusement tenue aussitt que sa saveur riche
et rare flatte votre palais.
SEC est un mlange secret. Vous aimerez
son plillemens ... sa saveur ... et sa belle
prsentation.
Rappelez-vous que SEC vous arrive dan:;
des bouteilles absolument NEUVES.
C\\c GNGEK AIE SUPREME
AGEN rS
(2) Mohr 1 Laurio. V. 0 BOX 1, Portail Prince
VI
considrables dgts.
-La France a un plaJ
dsarmement qui tVGe-
simullanment Paris et a Oc
Haitiana reprendra diman-
che prochain le film parlant :
La douceur d aimer qui lera re-
voir le talentueux acteur Vic-
tor Boucher.
U n'y a pas d'excursionnis-
te qui, Kenskoff, n'aboutisse
chez Ikreix. C'est l'endroit ou
l'on trouve une ragotante cui-
sine la franaise.
Si vous allez a Marlissant
c'est un faubourg de la ville
n'oubliez pas d'entrer Cris-
tal Palace. L, vous serez a
bonne adresse, cai on y trouve
tout ce que l'on peut dsirer et
mme ce qu'on ne dsire pas.
Paul S. Auxila reviendra
prochainement de France d'o
il apportera les meilleures et les
plus Unes choses dont vous
pourrez avoir besoin pour vos
cadeaux de On d'anne. Ailes
voir ses vitrines.
La rcolle de sel dans 1 Ai -
tibonite est entirement perdue,
BRIQUES Blocs. BRIQUES
Pour construire solidement, exigez fe\ votre Architecte
d'employer les BRIQUES a LA B.iUDRY, elles ne co
tent pas plus cher qu'un matriel intrieur de c nstruc
tioi, d'aprs preuve laite.
Nos BLOCS DE BRIQUES sont la dernire innovation
comme matriel de construction, ils sont solides et ne
laissent pas rentrer l'humidit lans votre maison. L'avan-
tage des BLOCS |DE BHIQUES est immense tous les
points de vue
Visitez les constructions en BLOCS DE BHIQUES LA
BAUUPY la rue Docteur Do nond Vous serez merveill
"MANUFACTURE DE BHIQUES. S V LV BAUORY
nomiques. Car les bassins sont
presque ensabls les rserves
dans les magasins, emportes.
C'est un vritable dsastre pour
les saliniers, et les consom-
mateurs aussi.
_ Les lettrs ont relu avec
plaisir dans. Hati-Journal > du
1(3 Novembre, la page alerte de
Lon Laleau, extraite de Mau-
rice Hosland Intime qui si-
lhouette Boni de C..stellane.mm t
rcemment. C'est du fin ouvra-
ge disait un confrre a Laleau,
qui n'est point pour lui suspect
de complaisance.
Les Usines a Manlque de
Saint Marc et de Port-au-Prince
ont inaugur depuis le 15 No-
vembre des primes de 2.i>() gus
dans les emballages a tout ache-
ter de 100 livres de produit.
Nous parlions d'un remue-
mnage dans le personnel du
Dpartement de l'ultrieur. il
parait qu'il est en voie, car on
annonce le remplacement du
chef de Division Mr Luc Elle
par Mr Edmond Sylvain.
Dans la rgion du Nord,
on observe une vague de crimes
et de suicides, qui trouvent leur
cause dans le drame de la mi-
sre qui svit
Lf NTatjn, 18 Sovcmbre. }907
TRIBUNAL CRIMINEL
Audience [du IN" Xoirmbrt 1007
Le Substitut Constant accu-
mule charges sur chargescon-
Ire le nom un'' I revois Sapo-
',,'ui. de 30 m,s, n < fiai-
net, il domicili Poi'-au-
Piince. acCUS* de vol d urgent
avec escalade et etjruclion
dans lu nuit du 10 au 11
Juin ,le l'uni ce dernire au
prjudice d la Maison licr-
lach & Co.
l" Michel Oreste et Brnst
\ntnine pr&enteni la dfen-
se du pr venu et peu peu
raccusation fuiblil. taule de
preuves, si bien une le Subs-
titut t'abandonne presque
rentire conscience du Jury
(pie prside pour la troisime
fois Lemonde Ocan I lusse,
La dfense triomphe cl en-
lve liant la main un verdict
d'acquittement en faveur de
Prvois Napolon qui est mis
en libert.
VOIRE CUISINE, MADAME.
La condition d'une bonne
sant c'est une cuisine pr~
pare avec des produits sain?.
Parmi ces dernieis, tu Afan*
[ lgue des l sives de Porl-uu
Prince et de Suinl-Maie oc-
cupe le premier rang. C'est
pourquoi toutes les mena"
gres dii'.nes de ce nom ne se
/ont jpint taute d'en avoir
... a vu l'autre^jour, an coin
de Mohr et Laurin, six cour-
tiers marrons qui n'arrivaient
pas n s'entendre _,pour le par-
tage d't'ne commission inesp-
te. L'un traitait l'autre de va-
leur, et quelqu'un qui les aurait
mis un mot ?e lut cru en pr-
sence d'une partie de la bande
l'Ali Bah. Dea injures, on fail-
lit en arriver aux mains. L'un
des intresss, un petit nain
Irntique et qui semblait tenir
l'aftaire en main, lit enfin en-
?endr? des paroles de pa>x et
d'entente. La discussmn baissai
immdiatement <'e ton, "e sou-
lire fleurit sur lentes les laces,
et ce lut ds 'ors (tes : moi
cher, par ci. mon cher, par la.
Mais qui do -c avait lait les Irais
de la curie?

toujours.
Bec-Fin
)
La ville entrains dt Caraagueya
subi Je grands dommages du l'ail du
cyclone qui l'a visit. I>e dixime
seulement de sa population a chap-
p au dsastre.Tout le restant a pri.
Les morts sont si nombreux qu'on
envisage d'lever un grand bcher
sur lequel consummeront les cada-
vres innombrables. Ainsi sera rgl
le sort des vielunes. Mais les survi-
vants du dsastre, car si tous les
Camagueyens ne sont pas morts,tous
ont t atteints dans leur systme,
ont l'assistance du service de sant
qui a prescrit du RHUM SARTHE
CACHET D'OR pour combattre l'-
motion des rescaps.
Le prix du sel
Juste au moment o l'Etat or-
ganise le contrle de l'exploita-
tion et du commerce du sel, des
raz de mare se sont produits
qui ont eu des effets dsastreux
dans les rgions salinires, no-
tamment la Grande Saline,
dans l'Artibonile, et A Haie de
Benne, dans le Nord-Ouest.
La mer a envahi les salines et
mme les dpts de sel, empor-
Pour Gurir. Euller
, MIGRAINES, CONSTIPATION
CONGESTIONS, TOURDISSEMENTS
EMBARRAS GASTRIQUE
| IL SUFFIT de prendre1
l'un de vos repas
(tout Ici deux jourt seulement), une
I PILULE du D DEHAUT '
147, Rue du Faubourg St-Deni$, PARIS
I Maislifautexigerlasvritables
I qui sont tout fait blanches
et fur chacune desquelles 1rs mots
DEHAUTaPARIS
sont trs lisiblement imprimas en noir
... voit que Csaire, et rivain
public, employ de la Coin mu
me, engre bon an, mal an, sa
vie. l'n Chinois fit, l'autre jour,
appel ses services, l'occa-
sion'o'une demande de natura-
lisation a rdiger en franais.
Csaire s'en acquitta de son
mieux et comme loute peine
mrite salaire, le fils du Cleste
Empire retint M>n secrtaire a
djeuner, lui versa un verre de
vin, lui prsenta des cigares et.
au dpari lui gl'ssa un billet de
cinq gourdes dans la main.
Aprs cela, on viendra nous
dire que la littrature ne nour-
rit pas son homme.
a
... voit qu' la Maison lienc La
foutant, rue du Magasin de \'\\'
lat, 171S, on est to i|ours sur >
trouver ce qu'on cherche, qu'd
s'ngisse de souliers el de clia-*
peaux pour homme, femme nu
enfant, qu'il s'agisse de soierie
et de parlurrerie.de jonets me
dernes, de bibelots ou de cfr
deaux de fin d'anne. Et le plus
chic est qu'on n'y tait que des
prix trs doux,
s

... voit que certains eniunla
sont d'une prcocit tonnanla
et que le jeune Bob qui Mon-
sieur l'Inspecteur avait dt man-
d : Qu'est ce que l'hydromel?
rpondit sans hsiter: Le lihum
/larbancourt, Monsieur]
Loterie
ma
Au Palais
National
Mercredi malin, Ht lues I l,
le Prsident de la Rpublique a
revu au Palaia National, en au-
dience particulire, M Ferdi-
nand Wiet, E. E. et M. P. de la
Rpublique tranaiae en Hati,
qui lui a remis la lettre auto-
graphe par laquelle M. Albert
Lebrun lui notifie son lection
la Prsidence de la Rpublique
Franaise.
M. Albert Blanche!, secrtaire
. d'Etat des reIations!extrieures,
M. Raoul Bou/.ier, Chef du pro-
tocole, el le capitaine Armand,
chel' de la Maison militaire, as-
sistaient celte rception au
cours de laquelle des discours
ont t prononces qui cl-
brrent, une lois de plus, la s-
culaire amiti franco hatienne.
Nationale
WH-outes les ^r*
Iront.dea mesures contre Elat
gresteur, y compris*Ail
'd tait du dernier.raz-de-marce.
Pour quelquelemps, le pm du
ielotteindra'dR chires astro:
Idal KliuiD
ALIX i ROY
j 30 annes de succs.
tant tout. Aussitt le pria de
Cette denre est monte. Elle va
devenir rare et c est ce que sa-
vent les propritaires de salines
qui dj s'arrangent pour profi-
ter de ccUe raret.
|'i<,!,,bleineM(\ les calculs les
dbutions son! renvej
iquunl .m ra'| le l'impwl sur
le sel. C'est la laute aux inlem:
Dimanche prochain, ren*
de/-vous tu Parc Leconte o
it sera remis une crupe au
Raclbg Club Haiien quia ga.
n le championnat de foot*
bail 1931 32 Cette coupe a
t olleite par le distingu
Snateur Pradel, qui est
comme l'on sait un fervent
lu sport, et l'une de n is
meilleures raquettes.
Tout cela est tort bien ...
mais c'est pure littrature! *'.
en mme temps que la coup'.
J ti i ne remet en toute propri-
t l'quipe champienn-s
quelques billets entiers de la
\Loterie Nationale N'est-ce pas,
'Rgnier?
UNE BONNE AUBAINE
C'eal dmnnrhe qu'Nitliana*
en I I nlus grand su^* ''"i
film naHnt <-n Hati : La dloa-
ceur d'aimer, ave le la-
lenlueui ai liste, Victor Boucher.
\ cette occasion la Maison
Mfieri du Cap, par rintarm'-
diaire :1e ses aimables repr;
sentants Port-au-Prince, MM.
Lajat et Co., a remis Madame
Taldy un;- caisse de 12 bou-
teilles de Vin du Cap Corse, si
renomm, pour tre distribues.
Las l'cke.is d'en te nu uro,
, v rou ('e numro d
fomboh eUl y aura dimanche
soir 12 heureux gagautifl
V
** ^
*.
.


PAGE 2
LE MATIN 18 Novembre 1932
Batterie CITADELLE AU SUJET des COURSES Cachet Mitiga
Voulez-vous avoir ce qu'il y a de
mieux comme batterie ?
Voule/nvous avoir une batterie
qui vous reudr un service electitV
Voulez-vous que la u. t.crie de
\otre auto toit garantie
Voulez vous encour gci l'in-
dustrie nationale ?
Achetez une batterie
CiTADLL.E garantie
Avis trs important
T'oisirre course
Quatrime course
'.inquime coure
Sixime course
Septime course
2 45
3.1
3,45
4,15
4,45
Le Comit du < ourse du
Polo et JoCmi \ liiii se i re*
uni avant-hier et a dcide
d'organiser une course extra,
dimanche piochai le 20 no-
un prix la porte de luutes les Nembre courant, eu plusses
es" courses rgulirement fixes ------,.......... .
lo Pane que elle n'a pas et qui taient n nvoy es le seront touiues exactement
son gale en liai . 13 novembre. Gtttc course tel qu'il a t fix {dans le
2o Parce que elle ne vous prcdera le* autres et com- programme publi dimanche
donnera jamais d'eunui, et dure mencera 2 hre de l'a prs dernier,
longtemps. | midi, le 2(J noven braco jrant.
goParti que elle ter remplat > Donc, le programma revis La Course i A est une
cee sans extra si pur hasard elle [ pour dimanche prochain sera courseihandicapide 1/2 mille,
intimvralitlque
Suppnm* en quelque minutes Flvr-, Grippe. Migraine,
Rhumatiim* Mdicament de choix toujours tfpeaet il tant
ianner Boit"* de 1 et 12 cachets. Kn vente dans toutes bonnes
Uboratoire d Docteur GIRAUO.ftanwriei.l LY0N0ULUNS Oep*'. Port--Prince ; l'harmacie BL'CU.
Les cinq dernires courses
Gin-Taldy
aurait un dfaut de construc-
tion, ce que vous n'avez pas avec
les batteries importes.
lo Parce que elle est de fa-
brication hatienne.
Adressez, vous ;i : KNEER'S GARAGE, Fabricant
Bue Pave, Portau-Prlaa (Hati) l'Iiooe: 2318 & 2231.
CITADELLE Or 8.00
Pl.CS F()U< E 12,50
DUR 0 LITE 15.10
Correspondance, L'OPINION COMPTENTE
D'un professeur en mdecine sur
uclion bienfaisante du kute-
paid l'organisme humain
M"1* Indonie rectifie
Au Directeur de
Haiti-Jouhnal
Port au Prince (Hati)
Monsieur le Directeur,
J'ai l'avantage de porter
votie connaissance que la
i ote souligne et ajoute au
las t la lettre du Dparte-
ment de la Justice en date du
26 avril 1032 N" 86, parue
dans votre quotidien du venu
dredi 4 uo\embre en cours,
est errone.
Je n'ai pas eu lermer ma
maison de commerce sise
la rue des Fronts Forts
l'issue de la correspondance
en question, mais cause des j ment. Docteur M. K AI BIS, l'roles-
menacess de la Commune par i,scl'ra,!'1 '"iV-'rsi,7i'Athoei
... ,. r. l'rolite/. donc du km.cI uni et
1 intermdiaire de ses a eu ta V()lls reconnatrez vous-mmes le
bienfaisant changement dans voire
vie physique et psychique, les cou-
leurs pales disparaissent, la chair
devient plus terme, les muscles s'af*
Permissent, l'espiit et l'intelligence
s'cluircissenl, les maux, la faiblesse
comme suit
Course i a i
hres. \.. m. 2,00
et qui consistera
entres suivantes :
dans les
Nos
1
2
:t
4
T>
6
7
8
9
Poneys Propritaires
Daa Mme Nelson
Peanali Cap Culpepper
Maie Major Shepherd
Jacques Pharmacien Moore
Brou nie Major Noble
bextet Capt Culpepper
[picac Mrjor Shepherd
Cal'dfl Sac Soldat Lonard
Tambourine Premire Brigade 150
A mou avis, le Kalelluitl est un
ageui mdicamenteux puissant tout
Fait iuolli nsii, extrmement re-
constituant et tonique qui procure
l'homme de l'nergie ainsi qu'une
rgnrescence complte des forces
de l'organisme et le renforcement du
systme nerveux. J'ai employ dj
le i- ilefluid ches .'i malades dont le
premier concernait un cas d'all'ai-
blissement sniUprcoce chez do
homme g le 60 ans environ,et qui,
api es l'usage du premier flacon seu-
lement de kalelluid. a repris com-
pltement ses forces et pouvait dj
travailler comme un jeune homme,
se considrant compltement rg-
nr Les deux autres taient de jeu-
nes Individus atteints d'impuissance
essentielle et qui ont l pleinement
guris de leur infirmit, bnissant
"inventeur de cet excellent mdica-
K Al IMS. l'rofes-
Jo.ktys
soldat Brown
so'dat Huffstichler
Major Shepherd
Pharmacien Moore
Major Noble
soldat Kobeits
Major Shepherd
soldat Wheeler
Capt Pearce
Il esta remarquer que lui Encore quelques tickets du
course "A" es comme une sweepstalus sont maintenant
eu vente au Club Amricain
et au Club de Plionville.Un
bre de
Poids
151
151
151
156
153
145
152
153
CE SOIR
La belle production
La Bague Impriale
avec Lii Dbgov r el lvau Heirovich
Entre 0 50 ; Balcon : 1.00
DIMANCHE
A 8 HEUHKS
La grande superproduction parlante et ch.u tinte
La Douceur d'Aimer
avec les grands acteurs: Victor Boucher, Rene Devillera
Henry Box, Simone Bourdet
Entre : 2, 3, 4.
pour ce tournoi-ci *el qu'on
n'a jamais vu auparavent.
Conservez vos anciens pro-
grammes et apportez-les pour
les pro< haines courses du
20 novembre courant.
Louis Lestage et P-snck Fila-
Aim.
Hatienne par option en
veilu de l'art. 4 de la Loi du
16 ac t 1907, tant ne en
Hati en 1907, je lais lacoitt*
merce depuis l928 et ai tou-
jours pay patente, licence et
impls.
La Commune dtient mon
acte de naissance et l'exp-
dition enregistre de mon
acte d'optiou qui m'a l d-
livr par le -parquet de l'u-
mire Instance de Port-au-
Prince. Elle rtluse de me rt '
mettre ces pices et menace
de saisir le lond de mon ma-
gasin si je n'accepte de signer
Une dclaration de commer-
ante trangre.
Mon cas ne peut nnl'e-
ment tre compare celui
de Jean Cordi et je vous sau-
rais gi de publier la lettreda
mou avocat M' "J. |{. Dlateur
en date du 7 lvrier dernier
l'Administration Commu-
nale de Port-au-Prince ce ,
suiel.
Htvevez, Me le Directeur,
nus salutations distingues.
Hlnb 1NDONI F.
et la dpression nerveuse disiiarais-
scnl : vous devenez dispos el gai el
jouissez nouveau des (rsors le
vie jeune et saine.
KALEFLUID5 gr.prix. 6gr. m-
dailles d'or Paria, Londres, Bruxel
les. Florence, Home, est en vente :
A Paris,au Laboratoire du KALEFLUID
lit. rue Batagny, A Port au Prince :
Pharmacie w, Buch,
{iche de consolation, el que
l-dedans y participent des
poneys qui n'avaieut pas en. I plus grand nombre de ces
lev la 1re ou la 2ine tickets ont t dj vendus
places dans les deux courses
qui ont t courues le 13
novembre. Cette course sera
une des pluspatanles.et tous
les intresss sont pris d'*
tre sur la piste pas plus tard
que 1 hre.'O p. m. Cela leur I
procurera le temps de par- \ N.B.- Toutes les person-
quer leur v.,iture,mettre tout'nes?u 0llt Pay la *P':rdc
eu ordre et placer les paris. ?f"lr s.er?nt' s1ur.Prsen'
(tatiou du ticket, admises sans
Le Comit des courses prie autres Irais,
instamment tous les propri-
taires de poneys de notifier
l'avance au Colonel Howard,
au moins UP8 demi-heure
avant chaque coar-e,o leurs; la marche
entres auraient ; cartes, j progr imme
FOUR UNE PEAU DOUCE
ET PARFUME
EMPLOYEZ
LUX
SAVON DE TOILETTE
DLICATEMENT PARFUM.
3,-ff
WjxiI
bwi*s5r
.aarw*
MOHR & LAURIN, P. O. BOX.M Dieh ibulears
Bae Roux et da Centre, Portau-Priuce.
Dans le but d'aider les pa-
trons des couises suivre .
progressive du j
tel qu'il s'ex-
et an d'viter les dlais inu.
tiles dans le pesage des ioc-
keys, la terraeture des paris,
| etc. le Comit des courses Hu
Toutes les tentes rserves cute sur le champ de courses,
pour les courses de diman-
che dernier, seront gardes
pour les mmes personnes
jusqu' la fiu du tournoi.sans ,,. ,, ,,.,,, .,,-. ,,II11S,S ,UI
frais additionnels.il y a tou-lPolo et Jockey Cluba dci-
jours quelques bounes ten~|d de placer un annonceur
tes disponibles. Prire de | sur l'estrade des juges, di-
s'adresser au M-jor Noble ;; manche prochain, 20 novem-
tlphone No 47 M. C. % bre courant.
outre de l'annonceur, il y aura aussi un bugle et
Papier blanc
Kawas
Cigarettes
Papier noir
Avion
KAWAS
VENTE li LEKH
DOUANE DE PORT-AU-PRINCE
Et vertu d'un ordre du Col-
lecteur de la douane de
Poi t-auPriuce,il sera procd
i la vente la crie publique,
suivant leslern.es des arti-
cles 101 et 3 des lois douanie-
rs, le veodtadi 18 novembre
I En
' U:C c
loche pour les siguaur, comme suit:
SIGNAL
Appel dcurie (bugle)
On PEUT fabriquer des Cigarettes
rellement bonnes avec du tabac
du Pays I
Si vous n'y croyez pas fumez le
Clffreli.. fciWiS e. Zfll serez
convaincu.

Un coup de bugle
1er son de cloche
2me son de cloche
SIGNIFIE i
Pesage du Jockey sous l'es-}
trade du Juge. jj
Jockeys cheval et vont auV
promenoir. j
Vente des tickets de Sweeps- \
takes pour la course.doit cesser.
Les pouevsau poste : la vente
des tnktsau pari mutuel,
doit cesser.
Avi
S
NoUN avons l'honneur d'a-
viser le public et le commera
qu'a partir de ce jour, nous
continuons les oprations
commerciales de la AfatiOfl
Ren T. Auguste sous la 300*
Telle raison sociale: ci)"* mer
ciales de la Maison
Ren T. Auguste &G
Hayiian Amrjcan Su-
gar C.
Selllng Agency.
Port-au-Prince, le 10 r.o-
va m bre 1932.
Ren T. Auguste, Ednn nd
Mangon s Auguste Roumain.
devant la balle No 1, cot
Nord-Ouest de la Douane de
Port au-Priuce, des articles
suivants :
No U43343.dc Pradints,boite
tausse bijouterie.
7Sl'2de Pradines, caisse
plautes vivantes, grains vg
laui Malles ci opes de chine,
bas, etc.
l.iv.ud, paquet cigarettes.
ll l.avaud,caisse Cinzano.
?WS 1/7 Lavaud, caisse acces-
soires bicyclettes. Malle soie
1932, 0 heures du malin, j D'autres annonces tels que poneys gagnants viennent sui
les numros et les noms des la piste aprs chaque course,
gagnants, les poneys qui ont et conduisent leurs poney
t limins de la course devant les Juges, les Jockeys
suivre, et d'autres dcisions restant eu selle,
des commissaires seront don- i Les innovations cUdessous
nes au fureta mesure. feront sans doute que les
i courses paraissent moins
Le Comit a remis en vi- ; embrouilles aux novices, et
gueur l'ancienne coutume de plus intressantes tout le
laire que les propritaires de j monde.
SERVICE NATIONAL D'HYGINE
u1a3^oH,elbui'el"'laispa,? ET D'ASSISTANCE PUBLIQUE
45/46 Teuhaltcr,paquet ceu
d ri ers.
3148/49 Ilranx, boite pro
duils | haniiacemiqiics.
510 Casais paquet mautgue.
'/H Wetbtr boite biscuiis.
20/24 Car^sis paquet beurre.
^W Mi..... .
TRAVAUX D IMPRIMERIE
L. H 1HORISSET
Association Mixte
de l'uvre Chrtienne
les membres actifs, adh
Les Mdecins
savent qu
l toux continuelle met
vos poumons en danger. >
WuYon,^!|LSiON CVme '" ri"M "* "" u0 confond.*
M5gAr*fc E..e dcr.se et restaure. Se, riche.
Se, ^X^^-Jz;: " -
SCOTT'S ii
EMULSION
-, Section de .-Enseigne- | ,? TSSZSVSi
wm tu. L- sont invits la san-
Pour vos car es de visite,
Coquet tablissement si- horderauXt taclureSi impriBis
tu tout prs de la Banque de mule sorte, passez chez L.Ha
Nale et dirig nar Mme Marie Moriwer. rue Dants Deslouche
BERlbl. I eu lace de'a Glacire.
ce solennelle qui sera donne
dimanche 20 Novembre cou-
rant 9hs.du|matin pour com-
mmorer le 27' anniversaire
de la londation de la socit.
Le bureau d'honneur prsi-
dera la solennit et le Biblio-
thcaire archiviste, M' Ber-
u_ tbony Malette.prononcera une
jeelions cinmatographiques. coo|rence sur le culte des
Les parents et les ustiiu. a,eux#
leurs y sont cordialement in- Quelques membres d'hon-
vtes ainsi que la Presse. neur seront installs
Confrence d'hygine et
Cinma ducatif
Mardi, 22 novembre 193*2,
f) heures 15 exactement,au-
ra lieu la Salle d'Anatomie
de l'Ecole de Mdecine la
cootrence mensuelle d'Hy-
gine accompagne de pro-
4
- ;
d'hwU d foie de morue norvfienne
Rie.ht m Vitamines A el D
Oepoit 60 io le remde de confiant-:; poon
CONSOMPTIOM INFLUENZA RACHIT1SMV
*-*tt d, vmm,, HAROLD F. RITCHIE 6t CO., Inc. 1
***ii*>* An. M 34th St., New York, E. V. n'A.
LINE
Le steamer cBuenaventura
est attendu Port-au.Prince
venant de New-York.le lundi
21 novembre 1932, avec 70
sacs de correspondance et
partira le mme jour direc-
tement pour Cristobal, Canal
Zone, prenant trt et malle.
JasH. C.Van REED
Agent Gnral
jj
.V
. I
1UIIII liarbaiicoiii'i
Clefs perdues
Il n c erda un Irop .seas*
de clefs l 1(5 conrau t vers
12 hres 30. de la ! ste la
maison Robelio, ou dans tH
auto de la lignc.de la maison
Robeliu la rX*Cf. Toussaint
Louverturr.
Frire fa Jerapporler Mr
K j. MICHEL
Place Toussaint Louvertnre.
Bonne rcompense.

H
-> -
4
"JH*
O.


fV4?>




la renomme est universelle a 0fthu .
Demandez oariout : *^* M Prere Place
UN ^AHBANCOURT
*-t
'
i ai

i
- -*-" h,-

" "S
/
* -~
1


r
LE MVTIN 18 Novembre 19S2
PAUL
RADIO ELNTROLA
RCA-Victor

AVEC UN SEUL
LISTES OU
La SOCIT HATIENNE D'ArTTOMnm n-c ,
Ressorts pour phonocjraplies,
Nouveaux disques espagnols, (Trio-Matamorros)
Nouveaux disques, (Jimmie Rogeis)
Blue-eye Jane, (Jimmie Rogers)
Disques de lonque dure.
SOCIT HATIENNE D'AUTOMOBILES
Mallebranche, Gentil, Bo,at & -. PorUau-Prin, Hati.
Grande Baisse
. ESBENSEN
Avise les consommaleu rs deson LAYl
ou il a rduit ses prix comme suil :
SE5 0F?40,3 9.10 DTAIL 0.04
' S i8J6 5'00 0EUIL 0.112
LAITEVAPORt DE 96.8- 6,40 DETAIL 0.07
meiSS lVX'n<.n,%,|e|Ulr C0^ENSi:. EVAPORE e. en POUDRE ES8SMKN e,t .
s3es lemiLPll'7h,^L Ie, P!US r,C':eJen ,';rn,e- est recommand par les mdecins e/
/? ye/7/e 4/7 BON MARCHE >
Et dans toutes les bonnes piceries tant
Port-au-Prince oue dans toutes les
villes de ta Province.
ES DE a
Sandino victorieux
Mexico. Le reprsentant
de Sandino, Zepada, a dclai
que le fameux guerrier lui a
envoy un message infor-
mant que 300 sandinistes
>ous le commandement, du
G" Juan Pablo Umaozor ont
tu 80 marines el gardes na-
tionaux le 28 Octobre dans
une bataille au nord de Chi-
chigalpa, et ont pris beaucoup
d'armes et de munitions.
Des troupes
mandchouriennes
se soulvent
Lonohes. Le correspon-r
dont du t Daily Express
Ha.biu a intorm qoe 30.000
hommes de troupes de la
Mandctiourie se sont soulevs
I s'unireut aux rebelles qui
Combattent les Japonais dans
rgion de \ntatcban 85
ailles au nord'ouest de Har-
io. ,.es japonais se renfor-
crent rapidement, utilisant
des avions de bombardement
il aids par l'infanterie ie<
prirent Koshao- Les Japoi ais
wlculeut que 1,400 rebelles-
W t tus.
Herriot tudie un Pac-
te de la Mditerra-
ne es
l*aVS La United Press
Wppn?e que Herriot tudie
'o pacte de la Mditerrane
itnilaire au pacte de Locarno
0 n it but de itimiui er la
tyraouie franco-italienne,pr*
prvant le statu quo de la
Mditerrane qui embrasse-
r* 'a France, l'Italie. l'Espa-
ce et probablement la Gr.in*
de-RreiPgne La prvision la
Pto* importante sera la ga-
J'niie de la neutralit- de
EspagDeen cas d'hostilits!
/ranoo-iialiejQJKSj
r r
Pacte de non agres-
sion franco-russe
Paris. La presse Asso-
cie rapporte officiellement
qu'un pac'ede non Agression
franco-russe a t conclu d
fnitivemect, aprs plusieurs
annes de ngociations; mais
la signature a t renvoye
jusqu' ce que la Russie soit
d'accord avec la Pologne et la
Roumanie, allies del Fran
ce sur des pactes de mme
nature.
L'amnistie de
Mussolini
Rome. On annonce offi-
ciellement que l'amnistie de
Mu^sojjpi commue beaucoup
/ de sentences 3 ans et moins
y compris les condamns pour
les dlits politiques; l'amnis-
tie rduit les sentences de 10
ans 3 et celles de 20 ans et
plus 5 ans.
Hitler veut tre
Chancelier
BerlinH'tler a misant
dclaration demandant eftec
tivement tre Chancelier.
11 dit qu'il n'acceptera pas
une simple participation au
pouvoir du gouvernement.
Cependant ilciicule dans les
cercles du gouvernemenl que
le nouveau Reicbsleg sera
disions s'il ne coopre pas
au plan de rformes cons'
tutionnelles du g mvernemeut
von Papen.
L'Italie et Herriot
Home L'Office des Re-
lations Extrieures dclare
ignorer la proposition anti-
cipe de Herriot pour un
pacte relatif la Mditerra-
ne entre la France, l'Italie
et l'Espagne, parce que l'Italie
refuse de commenter unelrt sur l'impossibilit pour
proposition purement en pers] les condamns d'obtenir une
peclive. # reprsentation lgale.
Le Budget franais 1933
FRANCE Le ministre des Finances M. Germain Martin a d-
pos avant-hier le budgel de 1933 sur les bureaux de la Cham-
nre :
8 milliards de dficil
1 d'conomie
3 de recettes nouvelles
1 # 500 millions d'impts nouveaux
1 # 550 transfrs pour outillage nalional
1 a J70 pour pensions
Rductionsprv. : 730 a sur Les traitements des fonctionnaires
505 sur le traitement des pensionns de
guerre el anciens combattants.
Et ua nouvel emprunt de 3 milliards 620 millions. |;
x ; f} J
Les amnistis italiens
Rome. Suivant les in-
formations du Dnarlt ment
de l'Intrieur. 20.000 person-
nes ont t mises eu libert
des prisons italiennes comme
rsultat de l'amnistie, y com-
pris 595 sur un total de 1 086
sentences pour cause politi-
que.
La Justice et les ne'
1 grs de Scottsborough
Washington. La Cour
Suprme de Justice a accor-
d un nouveau jugement aux
ngres de Scottsborough, con-
damns mort. L'arrt a t
lu la Cour Suprme aprs
une sie de troubles la
place du Capitole, desquels
ont rsult des blessures 4
agents de police et l'arresta-
tion de 12 manifestants. La
Cour Suprme a bas son ar-
Je soussign dclare au
mrw.c ei fjaniculiremeni
au commerce que je ne suis
plus res Hxiva) v des actes et
actions d** ma femme ( ne
Graziella Kenseofl ) pour in-
< omuntibilii de caractre, en
attend ml qu'ilre action en
divo ce I n soit intente,
iyanois JACOB
VITTEL
GRANDE SOURCE
VOSOE8
(Fronc)
..CTION LECTIVE SU* LE RE'N
cure complte de l'ARTHRITISME
--_ Baiaon du 20 Mai au 25 Septembre
OOUnSFS TENNIS GOLF POLO THEATRE: OASItO
OAL
PARO SPt
POUR LES E MF A RTS
Train* dlroct i PARIS (Oara tf IE.O VITTOL
Vn_vma_dan1ji principal- Pharmaol.. Diou.rta a. MaUoni d-AllmantaHM.
.u
-L
..Immjl.
W i Vr-V- ;


Vendredi
18 Novembre 1932
Le Malin
abuie ANNEE N' 7b24
Port-au-Prince
Tlphone : 2242
4 PAGES

f.a Pharmacie Joseph C.Valin >
s inpitsse d'annoncer ; sa nom ,
)) use et fidte lier le qu'elle j
vi*nl de ncev v-r steamer fraritis les spcia-.
lih's phsrmaceuti.; es suivan
t. s:
Drages de gnserine, xci
tant des scrlions et A la
innlrictt du tuhe d geslil ; sp-
t ilique des iroub'es sympathi-
ques.
Drages d Amido/.contre diar-
rhe, termentation et aulo inlo
mahon.
Sirop et drages d'Hmogcnol
JhiusseA base de srum hrn
poitiqaede cheval, rgnra-
teur du sang.
Itectameline- Pommade anti-
hmorrodale l'Olo-Sullonate
d hamameline ; traitement ato-
lique et radical des Hmorro-
des externes.
Siiop Tegssdre, souverain
dans la priode de la dentition
chez les nouveaux-ns.
Solution Sc/iou/n.produit sans
gal dans les aflechons du toie,
des teins et de la vessie et
aussi dans les coliques lipsti-
qpps et nphrtiques.
Hmostyl. Stovarsol. pour en-
lanis et adultes. Gcodgl intra
musculaire et intraveineuse
pour entants et adulles. (iar
danse base d'huile de loie de
morue. Grains et Pastilles de
il Ira ton. Vaseline parlume au
jaMiiin et la violette. El-
trails divers pour sirops et li>
queurs
ASSUREZ-VOUS
la
General Accident Pire & LU
Assurance Corporation Lt I
c
de Perth ( Scotland
\
Veuve F. BERMINGHAM, Aux Gaves
S0USA6BNTS
Agent Gnral pour Haiti.
pnrt an-Prince. 1G. GILG
Port an n BLANCHRT Jrmj
dernier.
Ils les prient de recevoir ici
l'ejpression de leur prolonde
reconnaissance.
Port de faix, le 12 nov. 1932,
Mme Vve Lissade, ses en-
tants, petits-enlaDls, Madame
Fernand Lissade et tout par-
ticulirement Monsieur Fer*
,nand Lissade remercient
I es' produits et spcialits avec sympathie toutes Iesper
phprmaceutiques sont vendus sonnes et spcialement les
meilleur march que partout journauxqui leur ont donn
Hpital Gnral Hatien
Accidents
Les avantages qu'offre la
Cuisine lectrique
HOT POINT -
sont maintenant connus de
tout le monde.
Pour
visitez
sition.
Compagnie d clairage
lectriaue.
vous en convaincre,
notre salle d'expo-
Votre premire visite
L'HOTEL ANSONIA
Lonie Batravil, 5 ans, rue
Rvolution; dchirure linaire
de l'hymen sa partie int-
rieure.
Gaspard Lamolhe, 10 ans, m, ,,,, ,,,.-.,,,,, ,. ^wumm-v. -~-------------- -^-.iUVS
(arrelour Feuilles/blessure tran- eQ nous garantissant votre apprciable patronage l'Htel
chante de la rgion supero-ex ^ p,us s,0Cl de port-au-Prince.
terne de la jambe gauche. i \T^, wnna innaimm A'mrrlft vnti rlumlim li'ifoni-i
Larius Birahe, 22 ans, Giand
\
I
ailleurs.
1 des tmoignages d'amiti
l'occasion de la mort de leur
1 poux, pre, elles prient d'a-
grer l'expression de leur
profonde reconnaissance.
Rue; blessure contuse sous or
bitaire.
Kesler Bonhomme, 10 ans,
Bois de (hne; morsure de
chien la jambe gauche.
Simon Dubrus, 50 ans, Ar-
cahaie; lger traumatisme du
membre intrieur gauche.
Piernlus Hmilus, 24 ans,
du pied
Socit D",Holl
Mr Dieudonn Legros.Magis
rat Communal de Port-de Faix,
Mme Vve Thomas Francisco,
Mme Vve Pedro llerrera, Mr et
Mme Charles Francisco, Mr et
Mme Georges Stines.Mr et Mme
klir Legros, les lamilles Legros
et Francisco et tous les autres
parents etallis.remercient bien
sincrement tous les amis tant i licoie ^anouaicuc .-
du Dpartement du Nord-Ouest I Les confrres de la capitale
que des autres villes de la r\*ftt surtout ceux del province
publique qui leur ont donn
Ecole Nationale de Mdecine
des preuves de sympathie
l'occasion de la mort tragique de
Mme DieudonnLegros.m'e lien
rielte Francisco, leur regrette
pouse, fille, nice.sur ei belle-
tueur, survenue le 25 octobre
qii n'ont pas reu d'invita-
tion, sont pris de consid.er
le prsent avis comme une
invitation rgulire. 1
Port-au-Prince, lt 15 nov 1032
Il novembre 1032
Wainwright. 38 ans, bas Peu
de Chose; blessure contuse du
mdius droit.
Georges Souftran, 1/ ans,
Lalue; luxation de la base du
1er mtacarpien de la main
droite. .
Deslouches Danois, 10 ans,
quartier S-Joseph; blessure
conluse du pouce du pied gau-
che.
Andra Bazile, / ans, avenue i nerrlius neuuiua
Magloire Ainbroise; blessure J K.enscofl; contusion
tranchante du cou. gauche.
Zulma Firmin, 00 ans, rue jjas,jen Septimus ,14 ans, Ins-
titution Marat Chenet; Blessure
contuse du Iront.
Lezin Fomne, 8 ans, Grand- ]
Rue; Blessure contuse du Iront. J
Jules Bouchereau,25 ans, rue j
d'Ennery, blessure cuutuse du '
pouce gauche.
Torchon Parisien, 22 ans,
Grand'- Rue; Blessure contuse
? du pied droit.
Berno OJillon, 21 ans, Bel- Camille Alphonse, 40
Air; blessure par arrachement rue Rcunjoni blessure
de la main gauche (hospitalis) du ,ronl
Rgio Martineau; 12 ans, Peu I Snnson Samson. 8
de Chosi; contusion de la |oue
droite (h'jsp talise).
Nous donnera raison, confirmera votre bon jnge-
ment, justifiera la confiance "ue vous nous aurez accorde
Nous vous suggrons d'arrlei votie chambre d'avance
Bire la pression.
rue
des Fronls Forts; torle contu--
! sion du coude droit.
Boisette Tharl, 00 ans. rue
I de l'Egalit; blessure tranchante
; de l'index droit.
I Dilmois Henry. 24 ans, Lalue;
La Sme runion de la blessure contuse du pouceldroii.
Socit Dentaire d'Hati aura \ Marie Thrse Marcel, 9 ans,
lieu le samedi 19 novembre! Mai tissant; Morsure de chien
4 lires de l'aprs-midi, la jambe droite.
ans,
contuse
12 novembre 1032
Gabriel Elie, 32 ans, rue des
Remparts; corps tranger de
Le Prsident, J. TfcJEBAUD l'omlle gauche.
ans, rue
de la main
LE FAIT EST INCONTESTABLE
S
i
tiic
Sonson Samson,
Pavs contusion
gauche.
Henry Annacius, 28 ans, rue
Sl-Marlin; Blessure tranchante
du poignet gauche.
) St-Elme Erlius,37ans,Rivire
[Froide; blessure contuse de la
main droite.
Cherazan Maricil, 12 ans,
Port au Prince; Fracture 1/3 in-
trieure de la jamba gauche
(hospitalis*)
C'est la quintessence des meilleures
varits de cannes d'un vaste territoire
runissant les meilleurs terroirs
C'est ce qui fait son arme.
GOUTEZ ET COMPAREZ!
s-s c
Avis
i
Loterie Nationale d'Hati
Voulez-vous
Russir dans vos tudes OU
taire lussirvosentants.gice
une mthode d'enseigne-
niei t classique excellente?
VOULEZ VOUS
Une piotession aprs l> a 9
i LIGNE COLOMBIE )
Tlphone: N 2323
Le vapeur Baracoa Voy.
, 110 venant de New-York et
jdes ports du Nord est atten-
du ici le samedi 19 novembre
en route le mme ]our pour
les ports du sud.

Le va peur i Bogota Voy. 109
I jrtira de New-York le 10
novembre, directement pour
Port-au-Prince o il est at-
tendu le',22 novembre 1932.
II repartira le ,mAme jour
pour Puerto Colombie, Carta-
gne, Cristobal, Kingston et
New-York.
Le manifeste de ce navire
reu par avion est la dis-
position des clients en nos
bureaux sis angle des rues
du Quai et Thomas Madiou
( vis"-visde la Douane).
Grand Htel de France
P. P. PATRIZI, propritaire
Cet tablissement se re-
commande par un service
irrprochable, un reslau-
ranl i\p premier ordre, des
chambres conforlables el
ares ; un Bat o les con-
sommations sont varies et
des marques les plus rpu-
tes.
Tlphone : 2341.
Lykes Brothers SS C Inc
Texas Hati Banto Domingo- Porto-**0*
Le seul service hebdomadaire et rgul"" passagen
trt entre les ports du Golie du Texas directement **
Port-au-Prince, Haiti. w|
Pour la rception rapide et le maniement habile g
importations, servez vous toujours des navires de ' L,
1NE.
Les prochaines arrives a Port-an-Prince sont*
Steamer Margaret Lykes
Steamer Tillie Lykes
Steamer xlmeria Lykesi
Steamer Huih Lykes i
10 novembre
18 novembre
25 novembre
2 dcembre

Le vapeur Holombia Voy.
., partira de New-York le 24
novembre, directement pour
Port-au-Prince, o il est at-
I
*16, Rue Bonne.Foi. Phone : 3358
La Loterie Nationaled'llati est
une institution hautement humanitaire par la multiplicit
d'uvres qu'elle se propose d'aider, une chance de bien
tre oteite aux hommes de toutes conditions de fortune.
Employs Fonctionnaires, Ouvriers, Artisans, Salaries de
tous ordres, Gens de maison ( domestiques, ) sans parler
leur budget moyannaut deux goudes, peuvent gagner trois
t y mille gourdes. Patrons de Commerce.Chets d'Iudustie.parez
U|Id Odes riou'e. W I aux iusullisances des ventes, par l'achat d'un billet, qui von.
m'iSwtir. I .noues vivante libre du souci des chances- I tendu le 28 novembre 1932.,
no-Uaclylo.uDguw j Mdecins Avocats, Ingnieurs, Snateurs, Dputes, Grands I n,eparlira le mme jour direc-
s!n el: que lluslitut T1P j Dignitaires de l'Etat.lkprcsentants de Hnlellectualite, Jour |lemei,t pour Kingston. Puerto
]^Ee" ^.....""
r'i'i nnUauli rsultats d Heiitiers, capitalistes, comme eu jouant, augmente, votre
pur ii" j 0yqjj>
i i^nnt* [.marif i Vous tous qui h..!> Uv. Haiti, rendez-lui service en ache
T^ph%T^i* 1 i25t unbillet Je la LQ1LU1E NATIONALE D'HATI,

pour Kingston. Puerto
Colombia, Cartagna et Cris-
lobai.
Porl-au Prince. le 14 nov.
1U32.
William E. BLEO.
t
fcJureau:Ruedu Magasin de l'tetai, Boite Puaiale B
Attention
PROGRS NOUVEAU
RHLM hOb\hAV .
Rhum dlicieux got exquis
Prix rduit
ALCOOL DtFIHinr TOUTE CONCURriENCE
Clairin Vierge
ChfczN. NAZON
-


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM