<%BANNER%>







PAGE 1

Clment Magloire DIRECTEUR 1358. RUE AMERICAINE 1358 1ELEPHONE N2242 26 r me ANNEE N 7822 Lt repos d'esprit et la satisfactio i :itci-ieure que ressentent en euxmmes MUS i]!n s. Mil! qu'ils fort toujours tout ce (u'ils peuvent. 0—0 Avant de s'embarquer pour Poii-au-Prince, Mgr Joseph Le Gouaze a don ne une lis jnlressanle causerie sur Hati, devant les membres de notre colonie canadienne-^ franaise, convoqus par le au tuturcomit de rception nouveau conseil Pelletier, de j A cot des manifestations MADELEINE PAZ EN HATI Nous croyons savoir que prochainement arrivera en, „ Hati Mlle Madeleine Paz, le ., Fou r con sruire solidement, exigez de votre Archite le brillant et sympathique au, d employer les BRIQUES LA BAUDRVI, elles ne couleur de Mon frre noir, cet 6 5" P Cher qu uu matriel intrieur de construcmouvant plaidoyer en fa^Klmft^SnM r MATIN, 16 Novembre Mil veur de notre race. | _WO8_HL,UL5 U^ bRiguh^ sont la dernire innovation UQpj [)[ IUSTINI HfRISSflN si avec une douloureuse se que nous avons />veur de notre race. os DlA ^;> uti tSKiguh>> sont la dernire iooovati m MORT Trs certainement, il sera f. mnje matriel de construction, ils sont solides H ne ,,. fait le plus agrable accueil aissenl ^• !" t / er J humidit dans votre maison. LavasLesl cette visiteuse qui a des ti,a 8\ d es BL0CS DE BRIQUES est immense tous les W trs noire admiration chaleureuse. Nous le lui devons. Mais nous nous permellons cet gard une suggestion l'Union Suint-Jean-Raplisle d'Amrique. Le confrencier attira d'abord l'altenlion sur le lait qu'on ne connaissait pas trs bien o est situe l'le uYi lati, gographiquement. A Paris, djl-il, j'ai rencontr un homme, fort instruit d'ailleurs, qui me flicita d'habiter une lie si pittoresque, dont les merveilles ont t chantes par Pierre Loti. Mon ami avait tout simplement confondu Tati avec Hati. Hati obtint son indpendance en 1804, mais depuis une qui/aine d'annes, 1 ile est sous la tutelle des EtatsUnis, ce dont elle sou l'ire beaucoup, mais, d'aprs les traits, celle tutelle se terminera en points de vue. ii.nmv ks coa8,r S clio!,s ( n I:L,U ^ DE BRIQUE* LA 13 \UDRY. h rue Do te ir Domend Vous serez merveill MANUFACTURE DE BRIQUS. S Y L\ BAUDKV ... voit pris lu mort de notre confrre *' dlle \ ici ami Justin Lhritson, 0iPres ^ %  vient de paratre avec ;qu'Hati-Sport t| |qui l'Imprimerie jde Li L'le comprend deux rpubliques distinctes .•Saint-Domingue, 1.500.000 habitants, et Haili, 3 .000.000 d habitants. C'est une Ile extrmement montagneuse, dit le con lrencier; peu de plaines, pas de roules, mais des sentiers escarps. Cependant) le panorama est splendide et Pierre L'Hennile ayant dress une liste des plus beaux panoramas de l'univers mentionna d'abord 1 ile de Ceylan, le Japon, puis Haili, en troisime lieu. La temprature de l'hiver, qui dure trois mois, dcembre, janvier et lvrier, est le jour de 80 degrs, mais de 23 degrs la nuit; pendant l't, qui dure de mars fin octobre, la temprature, le jour, est de 100 degrs, pendant sept mois. Une bonne brise vient de la mer et, le soir, la brise de terre n'est pas moins agrable. Notre langue est la langue franaise, que les Hai* tiens cultivs parlent acad iniquement. Nous avons de nombreux avocats, crivains journalistes. Le peuple parle le crole qui est un mlange de franais et d'espagnol. Les missionnaires oui fait beaucoupde travail,mais il reste encore beaucoup plus faire, depuis quelques annes, nous avons des prtres noirs, d'ex ellei.ts prtres qui nous aident beaucoup. Depuis le con cordt de 18(50, une pliade devques et de prtres sonl venus de France et les pro grs raliss sonl grands : nous avons cinq diocses, 115 paroisses et de nombreuses coles. Ces progrs, on les doit l'aide que nos missionnaires ont eue du gouvernement huilien et surtout l'abngation de ces pauvres missionnaires qui sont morts blche aprs quatre ou cinq a ns de sacerdoce, terrasss P^la maladie. {Courrier des Etats Unis ) ^fs amateurs de sculpture nient dans l'atelier de l'artisle Kurthil Charles pour adiniJfle Lusle du fondateur du Marine Corps (T.S..V) : le Ma>muel N'icholas, mort en VJW. Ce travail, qui est une Jtleet vivante pice, a t ra?J pour compte du Colonel fegan, de l'Occupation* mondaines qui seront sans doute organises, ne conviendra-! il pas d'associer le populaire la rcepl'on <'e le crivain ngrophile,en lui permettant de le voir, de l'entendre et de 1 applaudir avec son cœur chaud et reconnaissant? Ce sera ainsi toutes nos classes sociales qui auront montr leurs sentiments ad miralifs 1 auteur de Mon frre noir, ce livre qui est l'expression pathtique d'une haute et bille rae. Le Moniteur Le journal officiel du jeudi 10 Novembre comporte : lo Un arrt ouviant au Dpartement des Finances un crdit extraordinaire de cent trente mille gourdes soixante quatorze centimes pour le paiement du solde d des coin nissions le trsorerie la R.N.R.H pour l'exercice 1081-32 ; 2o Un arrt ouvrant au Dpartement de l'Instruction publique un crdit extraordinaire de vingt trois mille cent soixante h;.it gourdes pour le paiement des salaires du personnel de l'Ecole Normale primaire d'instituteurs et des Irais y alrents pendant l'exercice 1932 33; 3o Un arrt transfrant 1 Imprimerie de l'Etat le matriel, le papier journal, l'encre el les autres effets de l'ancienne imprimerie nationale. Ensuite, ouvrant un crdit extraordinaire de trente huit\mille trois cents soixante dix gourdes au Dpartement des Finances pour travaux fjivers d'impression. 4o Le Dcret promulgu de l'Assemble Nationale sanctionnant la convention concernant l'aviation commerciale el le texte de cette convention. L'ECOLE NORMALE D'INSTITUTEURS Cette nouvelle cole cre par une loi rcente a t inaugure la semaine dernire. Elle est installe dans le btiment qu'occupe, place de l'Indpendance, la direction gnrale de l'Enseignement prolessionnel. A l'occasion de son ouverture, des discours ont t prononcs par M. le Dr Salomon, secilaire d'Etal de l'Instruction publique et ,ar vl. Damocls Vieux, son directeur. \OICI les noms des seize lves qui y .ont t admis aprs concours : Rubin Castor, Fnelon Anglade, Rodolphe Elisgrant, Andr JeanBart, Victor Roche Fils, Fustel Lalanne, Bernateau Guerrier, Overly Bercener, Antoine Kernizan, JeanJoseph Kaublas, Andr S'.-Lot, Roger David, Dominique Dni a rat le, Vianney De n nervi lie, Mentor Blizaire, Nicolas Mondey. 11 devra tre choisi parmi eux les six boursiers de la premire anne. Halle louer A la Rue du Quai. S'adresser F/aDck N ^AETJENS. PhoneNc-2347. ——mm 3m mmr* %  DJ TEMPS loterie rce'cur du Soir , dcde lu nuit dernire. La MATIN s'associe de loul Cœur ou deuil qui frappe la foi les lettres hatiennes, l< Nationale Monsieur L. C. liopenh tuer, ,. Ingnieur du Gouverne neuf, .' n/us revient qu au dernous crit ce qui suit : m 'tirage de la Loterie haQuelques intresses m'avaient tfanale, le gros lot ii t enle • demand pourquoi la station v Par Messieurs Hodicourt H. H. K. n'avait pus ce mois-ci et D n tigueoave, qui diligent radiodiffus mes prvisions du conjointement l'intressant lem P s lhsbdomaiii"e:/^Cen/re. Je pensai au prime abord que La vie a de ses ironies mes Prvisions-que pourtant Songes que ces de. char* J avais transmises a la Station— .„ L ., souffriraient probablement du I" 1 ,S !" n ',-res racontaient iscrdit dont jouissent tous les < ul vou,a t l 'f 8 entendre ronosties longue chance et 9 U s dValenl ' Lo'eiie dans datifs au temps.lant sans ex%  • nc/ -. T' 1 *-' l'institution ue eption toujours de simples ralisait pis assix de bien.. un sommaire intressant et les photographies de S. E. le Prsident de la Rpublique el de M. Fanfan, Ministre des Travaux Pub'ics et du Commerce, que 'a revue prsente comme un Barjeau et la Preise dont Jus-\ gnreux Mcne du Sport haIni Lhrisson tut un des memtien lires 1rs plus disluiqu s. Ce journaliste hailien to I remarquable dans sou genre, I avait russi, aprs une parfaite conception de nos mœurs, assurer une srieuse vitalit son journal /.,• Soir qui pat ni sans intei rupliot, pendait prs de dix annes. Nous prsentons nus sincres discrdit dont jouissent tous i P re ception toujours de simpl conjectures fantaisistes comme on en lil d ailleurs souvent aussi dans les journaux d'Hati. Mais il n'en tait rien. J'avais prdit sous l'admission d'une variation possible de plus ou moins 21 heures des pluies pour le 2 le 7, les 11, 13 en ajoutant ceci : L humidit augmentera partir du 11 sensiblement. Le ciel sera trs nuageux du 11 jusqu'au 20 mme. G est la grande priode des pluies de ce mois el auxquelles on peul s'attendre la Loterie A uliinale p is m uCOndolAances d la Jamilte de\ Citadelle du Uarag-Kn notre regrett confrre. 1 ... l'a vu Itl'el de France, mais cette lois mi lien He pester contre son auto toujours en panne, il confiait son compagnon de plaisir?, avec joie: -Maintenant, nous pouvons reprendre nos lo %  nes de grand duc, j'ai trouv le secret des pannes continue-lies rie ma bagno'e, grce une batlene eer. et qu'avant peu elle mourrait de sa belle moi t. Et pendant ce temps, .ces Messieurs, renonmt p cher d'exemple se munissaient chaque mois, conme vo is et moi, de leur I) et entier de la Loterie Nationale, En tous cas, nous tlicitous vivement les couti.es de l'exee lente aubaine qui leur tombe d i ciel ..et Bous esprons qu'ils ne recommenceront ni charger du 11 au 10. La pluie est tombe exactement aux dates prvues. Or.l'interprle amricain s'tait simplement refus de lire ma prvision, vu qu'il avait durant la soire, plusieurs reprises dj, invit le public se donner rendez vous pour les courses de chevaux au 13 et qu'il pensait tre imprudent d'annoncer la { pluie pour ce dimanche. L'histoire de 1 autruche qui cache sa tte dans le sable pour ne pas voir le danger. Mais le dsir humain ne peul arrter les dcisions de la destine. Par la | pluie lormidable de dimanche 1} coul la nature m'a donn bril lament son O. K. J avais le droit de m'y attendre quand je pense qu'il m'a lallu 37 annes de recherches des plus laborieuses, la dcouverte de 11 diffrentes lois rgissant les conditions ieclrovais diable comme on v ut., ni g . peuI Berlin— D'aprs le Herliner dant la campagne du Rill, conjTafleblatt 'l'assemble gnrale Ire Abd el-Krim, o il coinIdePAssocietion des hteliers al mandait les troupes franaises, jlemandss t mise au courant mmm ^ m ^^^ mm ^ Kmm ^ mm ^ i c ,e la situation catastrophique %  — de l'industrie htelire alleman-LrfffnralNaulln memhr* SKA 0 1 S SU el avaic,lt supportable si lu Conse"l sunr r I h P ^ W* l^ l'ancien payer le luxe d' JU conseil supeneui de la premier niinis Ire \ on •i.V o () |, es cau8ea | de cette situation sont altn' bues l'exagration des impts de toute nature qui paenl sur l'industrie htelire ( impts financiers, impts communaux, impts sur les boissons >, etc. Runion da la Ligue des Nations • Genve—Devj ut le retard du %  ^> l'ami qui s'clipsa et revint quelques instants aprs portant pieusement une pinte dere de Barbaneourt que le pauvre maInde reut les yeux termes comme en exlaxe.avec naturellement la permission du Docteur. Un Docteur comme o.i n'en tait plus. %  % %  Japon rpond %  i ux demande d'iulbrmations de la Commission Lytton, In runion du Conseil de h Socit des Nations est renVOVf SU 21 Novembre el le Comit des l) se runira dans les premiers jours le 1 nbre, tandis que I As( Voir suite eu 2ine page



PAGE 1

PAGE 2 LE MATIN 18 Novembre 1932 Batterie CITADELLE Voulez-vous avo ce qu'il y a de mieux comme batterie ? VooleZVOQ8 avoir une batterie qui vous rendr uu service effectif? VonUz-vous (jue la batterie de votre auto soit garantie V Voulez vous encoaragei l'industrie natiouali .' A i etez in eib I •• rie C'iadellei g laiitie Qa ; iix la porte de outes les h,i!> s. U — Fane que el e u a pis son i gale en Hati. 2< Parce que elle ne voui donnera jan ais 4'ennui, et dure Ion; empit. b< —Parce que elle, sera rempla< eeetvaoa extra si par hasard elle aurait uo dfaut de conelruction.ee que vous n'avez pas avec les batteriei importes. CITADE 1 LE Or S (M) 4o— Parce que elle est de taPLUS FORCE 12,50 brication hatienne. DUR O LITE 15,01) Adressez v( us : KNEEIIS GARAGE, Fabricanl Rue Pave, Port au.Prince (Hati) Phone: 2318 & 2234. VENTE PAR CONVENTION SPCIALE NOUVELLES OE L'tTRKHGER ii 11 ( SUITE ) s< mble extraordinaire de I gne ne sera convoque que ne prochaine. liiinciii ni du nooveao paqu bol de la LoiiiMtjiiie Garralr Triosalhatique Saint-Nazaire. — Le nouveau paquebot de la Cie Gnrale Transatlantique,* Normandie , le plus grand navire du monde, %  A t lanc en prsence du praident de la Rpublique el de Mme Lebrun et d'une loule norme. Mme Lebrun a baptis le ma* gnifique paquebot. Au banquet prcdant le lancement.Mr Marcel Olivier,le nouveau prsident de la Compagnie Gnrale Transatlantique, a d clar que la manne marchande franaise dsirait vivement collaborer avec lea autres pays pour viter une concurrence dsastreuse. Mr Lebrun a prononc une allocution importante. Le nouveau paquebot entrera en service en li'.'fl. II cotera ')() millions de dollars el pourra transporter 2,132 passagers. On compte qu'il lia versera l'Ocan en moins de cinq jours. L'Ingnieur du Phare de Colomb Sa ulo-Domingo.—L'ingnieur Gleave, dont le plan i gagn le I ueinier prix au concours pour e pliai e de Colomb, api es un sjour d'nne semaine a So-nlo Domingo, est parti pour les Etats I luis. Les propositions du P ou Lin a.— On informe que le Prou a l'ail la proposition de Miiiin tire la question de Leti* cia il la commission permanente de conciliation de Washington. L'ambassadeur russe Pai is dmissionne Paris Suivant les inloi mations de prte, l'ambassadeur russe Paris, Mr Devgalevski, . 'a demand au Dpartement des 1 l ici, M ions Extrieures russe de le remplacer immdiatement On informe que la cause de < elle dmission est le relus de l'Ollice Politique de Moscou de considrer sa nomination Londres en remplacement de Sekelnokow, mis la retraite. \u dessous il*la ftiM a prix On fait savoir qu'il sera vendu le jeudi que l'on comptera le dix sept novembre courant trois heures de l'aprs-midi % %  l'tude et Uii de M Edouard Kno 1 la vente au p'usoflran' <• dernier enchrisseur : 1" d'une proprit ton ts ( i btisses sis i Port-au-Prince, Grand'Rue, de la contenance de quatorz. i p e de fsade sur la dite rne ( ar soixante et onze de protondeur, borne au Nord par Germina Bazil, au Sud par un passage commun; a l'Est par f les nl itiers Lalbleau et l'Ouest par ia Rue, ensemble la maison en tles et les ruines qui sont 'dessus; 2" un autre enipbui, ment comme ci "devant sous la dnomination de parc .is dans la cour de la proprit Lafliteau, dans la dite Rur.de la conte nance devinai pitds de tsade sur quarante d< %  x de proton* 1 r et born au Nord par les itiers Li 11 i i, au Sod par i ri. Favsrd, 1 E*l par un passage commun et l'Ouest p-ir Dabi ensemble toutes es constructions qui s'y trouvent. Ainsi que ces proprits te poursaivent et s'tendent, sans en rien excepter ni rserver, sur h mise pris de Mtl'e Quatre Cent Vingt Cinq dollais 60 DO 1,425 60 dollars. lvi vertu d'une obi n ion hypothcaire eu tonne excutoire souscrite par M-lie Lucie DenMi-iame Ida Aile', le 13 quelqu'un Ce Ple en mtal i SIGNIFIE UNE PLUSLONGUEJUE. I J L — Le Ple en mtal prserve contre l'oxyde et la brisure. 2.— I lus de lumire. .'{.— Plus Ion t.I cono ie r Ile. 5. Traits exclus:!-. MTAL < i CLE PAS DM CIRE ROUGE Le nouveau prsident du Chili Santiago ( Chili ).— L'ancien prsident Arluro Alessandri a t lu prsident de la Rpublique chilienne. Son concurrent le plus srieux tait le colonel Marinaduijue Grove, socialiste, do:.i le programme tait fortement nationaliste. En vente partout EVEREADY TSADI M*"K LAMPES & BATTERIES — elles durent longtemps Patente! dans le monde entier. 9229 Dmission de Mr Zaleski La visite de Hoirie* Madrid Paris.— La visite de Herriol Madrid aura probablement les suites immdiates et importante) I. ambassadeur de Fi on< i i Madiid, Mr Herbert', a dmissionne parce que, dit-on, il n'a fias pu prparer suffisamment es bases de la visite du Pre lin Varsovie. M Auguste Zaleski, ministre des aftau es trangres et reprsentant de la Poie ;i la Confrence du dsar meinent,a donn sa dmission. Il ne s'est jamais compltement remis de la maladie srieuse qu'il a contracte en 1928. Troubles Londres Londres Mr .\. L. Ilaniuie; ion, communiste, organisateur de la marche de la faim sur Lon 1res, a enarrt pour incitation d'agents de police, de soldais et de marins la dsobissance. Ivi tentant de se rendre a la (.lia nbi e des Communes, I. a ma ni l'i btanls sont entrs en collision avec la police. Cinquante ai r Stations Olll i t opres. Les blesses sont en grand nombre. Un individu, nomm Ivan Seruva, a t arrt aprs avoir pntr dans le jardin de la maison du premier ministre, d heures du matin. Les manifestants ont commence quitter Londrss merci edi. avili 1928, enregistr, 2 d un jugement du Tr bunal civil (te Port an-Prince en date du 30 Juin 1932, dment scell et col• lationn, et pass en lorce de chose | ge. A la ri que e de Mme Ida \ri J, propritaire demeurant et domicilie Ja Port-au-Prince ayant pour avocat. Mes Pierre Hudicourt et Max Hudicourt. Pour tous renseignements tiudi* ou au s'adresser Mes Pierre court et Max Hudicourt VOTRE CUISINE, MADAME. A ce diplomate tranger, nouvellement arriv en Hati. demandait. — J Oue 1 est le produit cornes* fibl" hatien qui vous euchanle le plus ? — Comment ne pas le deviner, eh r Monsieur: —natu relb tuent, c'i si la hantgue drs l sines de Porl-au-Pruice et de Saiiil-Matc qui rajeunit les sens Bec-Fin. l'Hpital Ju3linien notaire dpositaire du cahier du C ip.Car il me semble (pie des'agit de i> i i harges. I I-.;; .Prince, le 15 novemb e 1932, PIERRE HUDICOURT, MAX HUDICOURT mur I laivais en empchant les t ma n lest a lit us anti-franaises qui onl mcontent grandement Je v sileur. Augmentation de l'en caisse or de ia Banque de France Paris.— Le bulletin hebdomadaire de la Banque de bran i lique une augmentation de 233 millions 800 OoO Irancsdans i neaisse.-or, qui atteint le chifde 82 milliards 909800000 trams. La circulation fiduciaire, (pii a BUgment de 1 milliard (117 millions, est de82 205 millions. BiTE 1LFTTRES Port-au-Prince, le 15 Novembre 1932. Mon cher Directeur et estimable ami, l'ai lisant le Mutin d'hier.quotidien d'ordinaire si bien renseign,je crois avoir relev une cireur qui pourrait entraner la confusion. pins it dpart de l'Amricain, cesi -dire depuisl'ha tiantsalion du Service National d'Hygine.la : direction de eet important tablissement a l confie la k comptence et la haute vertu administrative de mon compre el excellent ami, le jeune Dr Paul Cicron Desmangle, dont tout e Dpartement du Nord et I A dministration Suprieure louent l'esprit d'ordre et de discipline. Je vous signale celle petite erreur pour viter toute confusion et vous prie sincrement de m'en excuser. Votre tout dvoua, Clment LKSPINASSL. Notes au sujet des Courses A cause d'une petite pluie j courses qui vont avoir lieu fine qui manacait de se chan-1dimanche prochain. ger en torte averse, a n importe quelle minute,les commissaires des Courses d'hiei ont dcid, aprs la seconde course, de surseoir l'excution du reste du programme dimanche procl ain, 2) novembre. Malgr le temps qui tait trs menaant sur (e champ de courses et la pluie qui tombait Port-auPrince, il y avait un nombre trs remarquable de spectateurs. Les j tickets du Sweepstakes et du Paris mutuel achets pour les courses d'avant hier, seront naturellement valables pour les du L>> JA1LLET TONIQUE DIGESTIF %  RECONSTITUANT Contre A MIE digestiva. ANEMIE d'origine raapratoir, ANEMIE contomptiva, ANEMIE par excs de travail intellectuel ou corporel. 9 ANEMIES conscutives aux Maladies aigu -s, ANEMIE des Pays chauds -v il contra les Maladies du TUBE DIGESTIF. 4(11(1 plus ,lr 100.(00 Irllm rinananl du I stl i>f I" u '"• %  M,,,I.IV,au PEPTO-FER du D JAILl I T u iinie. In QMorg e, ... ku muu\aUei ; ... tout* Dbilite. MODE D-EMPLO) t Un petit vorre liqueur Immealatement eures le repas. Qro t DAHHVSSi: frtwii. 13, Rua tj. I-AKIS ( &f > I>£lnll i Toute:; b< Les premire et deuxime courses ont t courues l'heure exacte telle qu'elles taient inscrites. Chacune d'elles a rvl des surprises. Les rsultats sont comme suit : Premire Course — Gagne par Grey COAT par quatre longueurs; temps, 1 min.63/5 de seconde. TA MA, deuxime, l'a gagn sur Jacques une longueur de nez. Deuxime course i Gagne par Napolon; temps: 1 m. 21 2|5 de seconde. Lester M. et Ipicac venant 2me et3me respectivement. Gagnants au Sweepstakes Nom Ticket No du Pony No 19 No 102 No 70 Grey toat Taha Jacques Gagnants Dr D. T. Alian Non rclamant Non rclamant *^*Krjfjxr7Q£ 4 1 Premire course Montant Or 30,60 8,<0 1,40 11 y a eu quatre autres prix de or 1,#0 chaque. Deuxime Courte Napolon Or 4S 20 Mme R. C. Swink Lester 13.80 Mr hdey, Phar.li.cl. Ipicac o.80 t. M. Martin Il y a eu trois autre* i nx de 2 dollars chacun. Toutes" les tentes qui ont t t retenuse.restent toujours , la disposition des ayants-droit,jusqu' ta ID du tournoi. No 2 P.l No 170 Ne 223 Vr VOTRE INTRT •v yi:xi(.':i5 Ton. VASb-LESVALDA VRITABLES qui r. peu-.et cire venduet aue n BOITFS portant le nom VALDA Si on vous propose : UN RKMDF. MEILLEUR. UN REMDE AUSSI BON. UN RKMDE MEILLEUR MARCH CE N'EST PAS DAMS V OTRE INTERET Pour le traitement des MALADIES DES VOIES RESPIRATOIRES KIII|.1OVP toujours M:S VHITMILI-S PASTILLES LDL Cin-latdy DEMAIN SOIR Le bean film L'Eau du Nil avec Jean Murt, Lee Parry el Maxudian Bntie 0,50 ;: Balcon : 1,00 MAUXDE*D£NTS Rmae ao Dents ffiioi .mpieei en. .i B*UME TUE NERF HAM oWitaBlaBaa^Uaajil^^Aajwtaflrta;^^ rom loin MUM. Seul, le Baume Tu+Nwf Uirlgato te nerf djnla R/LUME TUE-NERF MIRIGA * Dor *' Opt i port-au-Prince : Pha unann m-Ut JOUISSEZ DU LUXE DE CE SAVON BLANC PARFUM L SAVON DE TOI LE TTI DLICATEMENT PARFUM l : MOIIK &L\UJt!N. P. 0. BOX..M Distributears Pue Koux et da Centre, PorSau-Prince. Lt bien-tre idal est celui que procure l'usage de "471F, cette exquise et vritable Eau de Cologne clbre dans le monde entier. Dans le bain, en friction sur le corps, en application sur le front, la nuque et les mains, "471F chasse fatigue et soucis, et laisse une fracheur dlicieusement parfume. Bien exiger la Marque dpose "47ir sur Etiquette Blu-Or. / %  47/r Parfum et Eau de Colotjne „Tosca" Les vertus de "47/1" accompagnes de l'aristocratique et durable parfum "4711" Tosca font de l'Eau de Cologne Tosca un produit de grande lgance, dont l'emploi est un indice de raffinement et de bon got* 1@S5 i i)ritaMe§cni de —fofogne le y ta j s n li r i I l ^nsssrx&r* a gord M preD,ire ^ UN BAUBNC0URT D P^.Ll^H?.de8 CcsarsJ SeW .+* S*-^#^ m



PAGE 1

LF v : v i,; \ c PAGb i i La Lipe Coluiulnenne Deux iDBvcaux Bleaax De Luxe S.S. GOLOHBUN ET S.S. HATI oo* -'^^^ ; ; ? !-;. % %  %  • •• *~ !" ... M > )•'WW* Continent e^.no, ,W„, un .,' !" pi, *-* %  ' %  h Lita Col !,...„„, de I,,,,,,!, I. pluk btoHU fa. ler larp. e t belle fle m!mj* e conduit^^B^T^t^^'ov '"'",'" ^T !" "* "" **"" '"' " P "" %  I*" •ur le confor, en ,„„, e l., ilude et en ,„„,„ ^ ii ., >ri ,; t> „,„,..';, !" ..^l'^"! !" i ' 1 """ *-" I %  — "" %  *• %  fquanil | e bateaux Mot en m an h' "'" l! '' ''' l,M "' v< ""•t"" permet .1.cotrraoti d'air hait mme Le. MIM.1 public. ..„,. .on.rai,,,,,,,,, l'habitude, la,,-,, ar, ... accueillan ! !1 li, n ? KitSETJfJ: ;::;: ,:T::;:, 1 :: :5*lzrs^ s %  "• %  ^ % %  Le .l.ol„„.bi„ ,., rH-i.i .„, ,.,.. %  lpla^eni de .... , , T*'^ '"' '"", ** ''" '"'"" ' %  taui ... ,„, tirant d'eau de 23 U ... demi. P ' ,U ,on M '" "" ''' 5 i' 1 '' 1 Elle, ont du type de trou ponte avec •upreatruoture et leur apDarence emM.Ku i n n grande chemine. il-'"-"-Mmbttble celle d'un yacht e*t embellie pu detu grand ...... d'acier el unLeur vhe-e de 18 nu-uds 1„ ,,,„,, parmi fa „<„ rapide! bte.! .,..,.„.. ..... le Con.in.-n, e.p.gnol. SOUTH 3017NO New YorkLeave 12 Noon Every Thursday Nov. 24 Dec. 15 Der. 22 Dec. 29 Jan. 5 Jan. 12 Jan. 19 Jan. 26 Fel. 2 Peb. 9 Fel,. 16 Feb. 23 Mar. 2 Mar. 9 Mar. 16 Mar. 23 Mar. 30 Apr. 6 Apr. 13 Apr. 20 Apr. 27 May 4 May 11 May 18 May 25 Junc 1 Port'ttu Prince Ilaiti Due A. M. Lv. P. M. Moiulny Nov. 28 Dec. 19 Dec. 26 Jan. Jan. 2 9 16 23 30 6 Jan. Jan. Jan. Fel. Feb. 13 Fel. 20 Fel. 27 Mar. 6 Mar. 13 Mar. 20 Mar. 27 Apr. 3 Apr. 10 Apr. 17 Apr. 24 May 1 May 8 May 15 May 22 May 29 June 5 l1 Kings. Ion ] (nu m in Due A. M. Lv. P. M. Tuesday Nov. 29 Dec. 2(1 Dec. 27 Jan. 3 Jan. 10 Jan. 17 Jan. 24 Jan. 31 Feb. Feb. Feb. 21 Eeh, 28 Mar. 7 Mar. 14 Mar. 21 Mar. 28 Apr. 4 Apr. 11 Apr. 18 Apr. 25 May 2 May 9 May 16 May 23 May 30 June 6 7 II a Puerto Colombie Colombie So, Amer, Ihie A. M. Lv. P. M. Thursday Dec. 1 Dec. 22 Dec. 29 Jan. 5 Jan. 12 Jan. 19 Jan. 26 Feb. 2 I r. 15 Apr. 22 \pr. 29 May 6 May 13 May 20 May 27 Junc 3 June 10 NORTHBOl M) STE [MER COLOMB] \ COLOMB] \ Il Mil PASTORES COLOMB] \ H Mil PASTORES COLOMB] \ Il M II PASTORES COLOMB] \ Il Mil PASTORES COl OMB] \ HAIT] PASTORES COLOMB] \ Il M II PASTORES COLOMB] \ Il Mil PASTORES COLOMB] \ IIMII PASTORES COLOMB] V Cr tobai Panama I "\Leai %  1 •> l\ n i.-iinn. Jamaica /'. M. Sund i\ Dec. 1 I l :; 2 2 I .i S l l 6 / ( ' 8 7 ') 8 8 lo Dec. Jan. Jan. Jan. Jan. Jan. Fb. I -l.. Feb. Feb. Mar. Mar. Mar. Mar. Apr.. \,„. \,H. Apr. \pr. M.n W.,s Ma] Max Junc Junc 25 I 8 15 22 29 5 12 19 26 I 12 19 2(. 2 ') 16 23 30 : u 21 28 I II Due Tu, Dec Dec. Jan. J .... Jan. Jan. Jan. Fb. Feb. Feb. I r|,. Mar. Ma.. Mar. Ma.. \pi. \pr. Apr. \pi. Kaj M.n M i\ Ma) Mas June Junc I. M. iday II ednaeda) (> Dec. 7 27 Dec. 28 3 Jan. I 1< Jan. Il 17 Jan. 18 21 Jan. |5 31 Fb. I 7 Feb. 8 M Peb. 15 21 2!. 7 I I 21 28 1 II 18 23 %  > ') 16 23 30 6 l.i 22 I H Feb. \l. i. Ifnr. Mar. Mar. 22 Mar 29 \pr. .I \pi. 12 \p,. 19 \pr. 26 M..N 8 Mav II) Mav 17 Maj 21 \las 3] June 7 June I l P< ) 16 29 • 9 16 M 80 i 13 20 27 4 II 18 25 I 8 Ces bateaux, en addition auv commodit. luxueuM. pour Manger, -on. ammut. lue tant* r._.... i i voulue pour chaque tpce de orovhuona. emmagaam. on ne. chambre, froide, ayant I. .empr, Vte ) arh Due eerly i. U. Monob) Dec. 12 Jan. Jan. Jan. Jan. Jan. Feb. Feb. Peb. Fel. Mar. Mar. Mar. Mar. Apr. Apr. Apr. Apr. Mav Mav Mav May May June Junc Junc 2 9 12 23 30 (i i:t 20 27 6 H 20 27 3 10 17 24 I 8 15 22 20 5 12 19 l MAURICE ETIENNE RECTIFIE M. Maurice Eliennc, chef du *fvice dos pa^seporls au dfrleme.il de l'Intrieur, est N en nos bureaux nous exRuer qu'il n'v a pas eu de ri,e entre lui el M.Aristide Chatnr n n. employ au mme dJrtement et qui n'appartient a 'leurs pas son service. wtnme il causait dans son ^ravecquelquun, M. ChamNpn.s'tantcru vis, du carJ'oism l'intenpella vielemwniavec lorce invectives. Il il observer alors PANAMA RAILR T D t^es cha-ff< brs son E Vente l'encan ANTOINE JABOUL KHAULV ra Sissait ({u il ne pas de lui et qu'on %  m d autres chats fouetter. Widqudqi.es instants aprs pj le ministre, un .apport "lui a cl adress contre la Jwuite de cet employ qui a p par mesure disciplinait e d'une suspension c'e li MIS DE DEPART ..Les dp, hes jour N*W* v'* f l'Eu ope (via New • ^rkrii rPrt ) par | e 8 | e amei mL " ^ ssaP M '<)i t I" S e iercrcdi 16 du couH2 Jort-au-Prince le H no^mbre 193;. [noter que le steamer tCris | tobi' est attendu Po r 'au Prioce, venant de Cristobi', 'anal Zore, le mercredi J novembre Les permis d"embar(|ue ment se-ont dlivrs pour le '•-pM d s'in.'ttio.i de New York et des po arrive notre ami Antoine Jaboul KIK.I.V. I< ( ommei ant si sympatbiquemeot connu, aprs une absence de 2 BD pr*. D puis 1892 qu'il est di s ntres, c'est la premire lois qu'il s'est loign du pays pendant si longtemps. S •• no i breux amis le reverront avec nlaisir. — Nous lui prsentons nos sincres souhaits de bienvenue. \ Eno contre la constipation N'exprimentez pns avec votre sant ENO'S "Fiait Sait" a trs bien prouv ^ sa valeur comme le plus sur, le plus efficace moyen de soulager et prvenir la constipation. Refusez les substituts. Exigez toujours ENO. FRlfiTSALT 1727, .ne Combe Si Urmain CHAMPAGNE Encanteur public. La Maison G. *.D''craret. aprs un silence de plus de deux ans, trav int v. uiiieust ment celle terrible crise qui a fortement sec "i' no!re commerce, se met nouv. m dans le mouvement des allaires, comme par [le pass. Anrcnre a ses clients el amis g/. fre la rue |Couibe; 2>o 1727, avec un stock { e ntirement neut. Association des Etudiants o-o Mercredi dernier, Mr Benoil Armand lils a t lu Prsidi de l'Association des Etudiants en Droit. Il l'a emport autn i une majo Les concurrent ni MM. \i Charlemers, Hrard Roy, Justin D. Sam, MALADES n %  • Iwnli'ur, %  '.ion i. bonnrur. r ci ut i|iil I d m.llcjurr t lurrvcUratiMt B l.i viTilab'a .LUiE RAVKIWT. %  • ('ans. (jul o \tiuvt de inilwn e iiiHlmies dete9(Mwr,. n>p et ru Il da longuet ui id la Mialr. la, nmla lui •.• -n, XIUI i' lnrouamanl. ri*r. •mri nneiuni Tiibsrouloaa. Miog el l-.l .


PAGE 1

Mercredi 16 Novembre 1932 Lft Malin 4 PAGE* 26uic A^iNEL N iftg Port-an-Prince Tlphone : 2242 Hpital Gnral liatiro Accidents 9 novembre 1982 Antoine Calixle. 27 an<\ Kau / boo'tSalomon. Blessure 'on tu brillunls rsul'ats d l obtenus. 1537Rue Lamarre., Tlphone 2891 Les avantages qn'otfre ] a i Cuisine Electrique 'HOTPOINT sont maintenant connus de tout le monde. vous en convaincre, Pour visitez notre salle d'exposition. Compagnie dclairage lectriaue. Votre premire visite A L'HOTEL ANSONIA Nous donnera rai on, conGrmera votre bon ingnient, justifiera la confiance que vous nous aurez accorde en nous garantissant votre apprciable patronage l'Htel le plus slect de Port-au-Prince. Nous voua tuggrons d'irrlei votie chambre Bire d'ivanci la pression. N'OUBLIEZ PAS OE FAIRE UN PETIT TOUR A TERRACE-GARDEN Chez W. KAHL Petionville 1600 pieds d'altitude L'tablissement le plus Irais des irons de Port r -Prince. Seulement 15 minutes d'auto sur une excellete asphalte. Vues merveilleuses de la ville et lu port. Boissons de toutes espce. es rouit arrangements particuliers semaine --ou de mois. pour les pensions d U.. e jour, ls tre offerte aux hommes de toutes conditions de fortune. Employs, Fonctionnaires, Ouvriers, Artisans, Salaris de tous ordres, Gens de maison ( domestiques, ) sans parler leur budget raoyannant deux goudes, peuvent gagner trois mille gourdes. Patrons de Commerce.Chetsd'lndustie.parez aux iusullisances des ventes, par l'achat d'un billet, qui vous libre du souci des chances* Mdecins, Avocats, Ingnieurs, Snateurs, Dputs, Grands j Dignitaires de l'Etut.Reprsentants de Wntelleetualit, Jour ualistes. Donnez l'exemple de vo'.re solidarit sociaie. Rentiers, capitalistes, comme en jouant, augmentez votre avoir. Vous tous qui habitez Haiti, reudez-lui service en ache tant un billet de la J-OTERJE NATIONALED'HAITI, ^ LIGNE COLOMBIENNE ) Tlphone: N* 2323 Le vapeur Baracoa Voy. .110 venant de New-York et des ports du Nord est attendu ici e samedi 19 novembre, en route le mme |our pour les ports du sud. • • LevapeunI3ogolaVoy.l09 f urtira de New .York le JG novembre, directement pour Port au-Prince o il est attendu le r 22 novembre 1932. 11 repartira le |meme jour pour Puerto Colombie, Cartagne, Cristobal, Kingston et New-York. Le manifeste de ce navire reu par avioa est la disposition des clients en nos bureaux sis angle des ruesf du Quai et Thomas Madioul ( vissa vis de la Douane ). Le vapeur aColombia Voy 1, partira de New-York le 24 novembre, directement pour Port-au-Prince, o il est attendu le 28 novembre 1932. Il repartira le mme jour directement pour Kingston. Puerto Colombia, Cartcgna et Cristobal. Laboratoire SJOURN DlRECTURS F. SJOURN, Pharmacien R SJOURN, Pharmacien de l'Universit de Paris M. SJOUPN, Pharmacien de l'universit de Paris.snciea interne des Hpitaux de Paris Analyses des Urines, du suc gastrique, du sang ( Wsf lermann, |Jrie, tyustante d'Ambard, Glycmie). Descrachats. Des matires tcales. Lykes Rrothers SS C lnc Texas -Haiti — Santo DomingoPorto -Rico Le seul service hebdomadaire et rgulier passagers et fret entre les ports du Golte du Texas directement avec Port-au-Prince, Haiti. Pour la rception rapide et le maniement habile da ?• L?NE U V US tou,ours de8 nav ires de la LYKE Les prochaines arrives a Port-au-Prince sont: Steamer .Margaret Lykes Steamer Tilie Lykes *lmeria Lykes Ruth Lykes i Steamer Steamer 10 novembre 18 novembre 25 novembre 2 dcembre ureau: Rue du Magasin de l'tfttlt Boite Postale B 1932 l WPrinCe ,C U nov William E. BLEO. Agent, i Attention PROGRS NOUVEAU HHLM WIVEAV Rhum dlicieux got exquis llnnni „ Prix rduit ALCOOL DtFIANT TOUTE CONCURHENCE Clairin Vierge PhezN. NAZON :>"*' M t .*i* %  T 1


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/07154
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Wednesday, November 16, 1932
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:07154

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
Clment Magloire
DIRECTEUR
1358. RUE AMERICAINE 1358
1ELEPHONE N2242
26rme ANNEE N 7822
Lt repos d'esprit et la satisfactio
i:itci-ieure que ressentent en eux-
mmes mus i]!n s.Mil! qu'ils fort
toujours tout ce (u'ils peuvent. pou OOnoalln ta bien,soit pour l'ac-
(|urir,sont un plaisir MOI comparai-
son, plus doux, plus durable et plus
solide .|ue tous ceux qui viennent
Tailleurs]
DKSCARTES
PORT-AU-PRINCE (HATI)
MERCREDI Ki NOVEMBRE 19S2
Confrence
JE MONSEIGNEUR JOSEPH LE
GOUAZE DEVANT LA COLONIE
CANADIENNE-FRANAISE
BRIQUES Blocs BRIQUES
III y a
Vingt-cinq anr>
00
Avant de s'embarquer pour
Poii-au-Prince, Mgr Joseph
Le Gouaze a don ne une lis
jnlressanle causerie sur Ha-
ti, devant les membres de
notre colonie canadienne-^
franaise, convoqus par le au tuturcomit de rception
nouveau conseil Pelletier, de j A cot des manifestations
MADELEINE PAZ EN HATI
Nous croyons savoir que
prochainement arrivera en,
Hati Mlle Madeleine Paz, le ., Fou,r consruire solidement, exigez de votre Archite le
brillant et sympathique au- ,d employer les BRIQUES LA BaUDRVi, elles ne cou-
leur de Mon frre noir, cet 6 5" P. Cher qu'uu matriel intrieur de construc-
mouvant plaidoyer en fa- ^Klmft^SnM r Matin, 16 Novembre Mil
veur de notre race. | _wo8_hl,ul5 U^ bRiguh^ sont la dernire innovation UQpj [)[ IUSTINI HfRISSflN
si avec une douloureuse
se que nous avons />-
veur de notre race. os DlA^;> uti tSKiguh>> sont la dernire iooovati m MORT
Trs certainement, il sera f.mnje, matriel de construction, ils sont solides H ne ,,. ,
fait le plus agrable accueil aissenl ^t/erJ humidit dans votre maison. Lavas- Lesl
cette visiteuse qui a des ti- ,a8\des BL0CS DE BRIQUES est immense tous les W
trs noire admiration cha-
leureuse. Nous le lui devons.
Mais nous nous permellons
cet gard une suggestion
l'Union Suint-Jean-Raplisle
d'Amrique.
Le confrencier attira d'a-
bord l'altenlion sur le lait
qu'on ne connaissait pas trs
bien o est situe l'le uYi lati,
gographiquement. A Paris,
djl-il, j'ai rencontr un hom-
me, fort instruit d'ailleurs,
qui me flicita d'habiter une
lie si pittoresque, dont les
merveilles ont t chantes
par Pierre Loti. Mon ami
avait tout simplement con-
fondu Tati avec Hati.
Hati obtint son indpen-
dance en 1804, mais depuis
une qui/aine d'annes, 1 ile
est sous la tutelle des Etats-
Unis, ce dont elle sou l'ire beau-
coup, mais, d'aprs les traits,
celle tutelle se terminera en
points de vue.
ii.nmv ks.coa8,rSclio!,s ('n i:l,u^ DE BRIQUE* LA
13 \UDRY. h rue Do te ir Domend Vous serez merveill
MANUFACTURE DE BRIQUS. S Y L\ BAUDKV
... voit
pris lu mort de notre confrre *'dlle \
ici ami Justin Lhritson, 0i- Pres^ vient de paratre avec
;qu'Hati-Sportt||qui
l'Imprimerie jde Li
L'le comprend deux rpu-
bliques distinctes .Saint-Do-
mingue, 1.500.000 habitants,
et Haili,3.000.000 d habitants.
C'est une Ile extrmement
montagneuse, dit le con l-
rencier; peu de plaines, pas
de roules, mais des sentiers
escarps. Cependant) le pano-
rama est splendide et Pierre
L'Hennile ayant dress une
liste des plus beaux pano-
ramas de l'univers mention-
na d'abord 1 ile de Ceylan, le
Japon, puis Haili, en troisi-
me lieu.
La temprature de l'hiver,
qui dure trois mois, dcem-
bre, janvier et lvrier, est le
jour de 80 degrs, mais de 23
degrs la nuit; pendant l't,
qui dure de mars fin oc-
tobre, la temprature, le jour,
est de 100 degrs, pendant
sept mois. Une bonne brise
vient de la mer et, le soir, la
brise de terre n'est pas moins
agrable.
Notre langue est la lan-
gue franaise, que les Hai*
tiens cultivs parlent acad
iniquement. Nous avons de
nombreux avocats, crivains
journalistes. Le peuple parle
le crole qui est un mlange
de franais et d'espagnol.
Les missionnaires oui fait
beaucoupde travail,mais il res-
te encore beaucoup plus faire,
depuis quelques annes, nous
avons des prtres noirs, d'ex
ellei.ts prtres qui nous ai-
dent beaucoup. Depuis le con
cordt de 18(50, une pliade
devques et de prtres sonl
venus de France et les pro
grs raliss sonl grands : nous
avons cinq diocses, 115 pa-
roisses et de nombreuses
coles. Ces progrs, on les
doit l'aide que nos mission-
naires ont eue du gouverne-
ment huilien et surtout l'ab-
ngation de ces pauvres mis-
sionnaires qui sont morts
blche aprs quatre ou cinq
ans de sacerdoce, terrasss
P^la maladie.
{Courrier des Etats Unis )
^fs amateurs de sculpture
nient dans l'atelier de l'artis-
le Kurthil Charles pour adini-
Jfle Lusle du fondateur du
Marine Corps (T.S..V) : le Ma-
>muel N'icholas, mort en
VJW. Ce travail, qui est une
Jtleet vivante pice, a t ra-
?J pour compte du Colonel
fegan, de l'Occupation*
mondaines qui seront sans
doute organises, ne convien-
dra-! il pas d'associer le po-
pulaire la rcepl'on <'e le -
crivain ngrophile,en lui per-
mettant de le voir, de l'en-
tendre et de 1 applaudir avec
son cur chaud et reconnais-
sant?
Ce sera ainsi toutes nos
classes sociales qui auront
montr leurs sentiments ad
miralifs 1 auteur de Mon
frre noir, ce livre qui est
l'expression pathtique d'une
haute et bille rae.
Le Moniteur
Le journal officiel du jeudi
10 Novembre comporte :
lo Un arrt ouviant au D-
partement des Finances un cr-
dit extraordinaire de cent tren-
te mille gourdes soixante qua-
torze centimes pour le paiement
du solde d des coin nissions
le trsorerie la R.N.R.H pour
l'exercice 1081-32 ;
2o Un arrt ouvrant au D-
partement de l'Instruction pu-
blique un crdit extraordinaire
de vingt trois mille cent soixan-
te h;.it gourdes pour le paie-
ment des salaires du personnel
de l'Ecole Normale primaire
d'instituteurs et des Irais y al-
rents pendant l'exercice 1932
33;
3o Un arrt transfrant
1 Imprimerie de l'Etat le mat-
riel, le papier journal, l'encre
el les autres effets de l'ancienne
imprimerie nationale. Ensuite,
ouvrant un crdit extraordinai-
re de trente huit\mille trois cents
soixante dix gourdes au D-
partement des Finances pour
travaux fjivers d'impression.
4o Le Dcret promulgu de
l'Assemble Nationale sanction-
nant la convention concernant
l'aviation commerciale el le tex-
te de cette convention.
L'ECOLE NORMALE
D'INSTITUTEURS
Cette nouvelle cole cre
par une loi rcente a t
inaugure la semaine derni-
re. Elle est installe dans le
btiment qu'occupe, place de
l'Indpendance, la direction
gnrale de l'Enseignement
prolessionnel. A l'occasion de
son ouverture, des discours
ont t prononcs par M. le
Dr Salomon, secilaire d'Etal
de l'Instruction publique et
,ar vl. Damocls Vieux, son
directeur.
\oici les noms des seize
lves qui y .ont t admis
aprs concours :
Rubin Castor, Fnelon An-
glade, Rodolphe Elisgrant,
Andr JeanBart, Victor Ro-
che Fils, Fustel Lalanne, Ber-
nateau Guerrier, Overly Ber-
cener, Antoine Kernizan, Jean-
Joseph Kaublas, Andr S'.-Lot,
Roger David, Dominique D-
ni a rat le, Vianney De n nervi lie,
Mentor Blizaire, Nicolas
Mondey.
11 devra tre choisi parmi
eux les six boursiers de la
premire anne.
Halle louer
A la Rue du Quai.
S'adresser
F/aDck N ^AETJENS.
PhoneNc-2347.
. mm 3m mmr* *
DJ TEMPS loterie
rce'cur du Soir , dcde lu
nuit dernire.
La Matin s'associe de loul
Cur ou deuil qui frappe
la foi les lettres hatiennes, l<
Nationale
Monsieur L. C. liopenh tuer, ,.
Ingnieur du Gouverne neuf, .' n/us revient qu au der-
nous crit ce qui suit : m 'tirage de la Loterie ha-
Quelques intresses m'avaient tfanale, le gros lot ii t enle
demand pourquoi la station v Par Messieurs Hodicourt
H. H. K. n'avait pus ce mois-ci et D n tigueoave, qui diligent
radiodiffus mes prvisions du conjointement l'intressant
lemPs lhsbdomaiii"e:/^Cen/re.
Je pensai au prime abord que La vie a de ses ironies
mes Prvisions-que pourtant Songes que ces de. char*
J avais transmises a la Station . L ., .
souffriraient probablement du I"1 ,S n ',-res racontaient
iscrdit dont jouissent tous les . ronosties longue chance et 9U "s dValenl ' Lo'eiie dans
datifs au temps.lant sans ex- nc/-. T'1*-' l'institution ue
eption toujours de simples ralisait pis assix de bien..
un sommaire intressant et les
photographies de S. E. le Pr-
sident de la Rpublique el de M.
Fanfan, Ministre des Travaux
Pub'ics et du Commerce, que
'a revue prsente comme un
Barjeau et la Preise dont Jus-\ gnreux Mcne du Sport ha-
Ini Lhrisson tut un des mem- tien
lires 1rs plus disluiqu s.
Ce journaliste hailien to I
remarquable dans sou genre,
I avait russi, aprs une par-
faite conception de nos murs,
assurer une srieuse vitalit
son journal /., Soir qui
pat ni sans intei rupliot, pen-
dait prs de dix annes.
Nous prsentons nus sincres
discrdit dont jouissent tous i
P
re
ception toujours de simpl
conjectures fantaisistes comme
on en lil d ailleurs souvent aussi
dans les journaux d'Hati. Mais
il n'en tait rien.
J'avais prdit sous l'admis-
sion d'une variation possible de
plus ou moins 21 heures des
pluies pour le 2 le 7, les 11, 13
en ajoutant ceci :
L humidit augmentera par-
tir du 11 sensiblement. Le ciel
sera trs nuageux du 11 jusqu'au
20 mme. G est la grande p-
riode des pluies de ce mois el
auxquelles on peul s'attendre la Loterie A uliinale p is m u-
COndolAances d la Jamilte de\ Citadelle du Uarag-Kn
notre regrett confrre. 1
... l'a vu Itl'el de France,
mais cette lois mi lien He pester
contre son auto toujours en
panne, il confiait son compa-
gnon de plaisir?, avec joie:
-- Maintenant, nous pouvons
reprendre nos lo nes de
grand duc, j'ai trouv le secret
des pannes continue-lies rie ma
bagno'e, grce une batlene
eer.
et qu'avant peu elle mourrait
de sa belle moi t. Et pendant
ce temps, .ces Messieurs, re-
nonmt p cher d'exemple
se munissaient chaque mois,
conme vo is et moi, de leur
I) et entier de la Loterie
Nationale, En tous cas, nous
tlicitous vivement les cou-
ti.es de l'exee lente aubaine
qui leur tombe d i ciel ..et
Bous esprons qu'ils ne re-
commenceront ni charger
du 11 au 10.
La pluie est tombe exacte-
ment aux dates prvues. Or.l'in-
terprle amricain s'tait sim-
plement refus de lire ma pr-
vision, vu qu'il avait durant la
soire, plusieurs reprises dj,
invit le public se donner ren-
dez vous pour les courses de
chevaux au 13 et qu'il pensait
tre imprudent d'annoncer la {
pluie pour ce dimanche.
L'histoire de 1 autruche qui
cache sa tte dans le sable pour
ne pas voir le danger. Mais le
dsir humain ne peul arrter les
dcisions de la destine. Par la | '
pluie lormidable de dimanche 1}
coul la nature m'a donn bril
lament son O. K.
J avais le droit de m'y at-
tendre quand je pense qu'il m'a
lallu 37 annes de recherches
des plus laborieuses, la dcou-
verte de 11 diffrentes lois r-
gissant les conditions ieclro-
vais diable comme on v ut.,
ni g THEATRE HATIEN
La mort du distingu Justin
Lhrisson endeuille le thtre
hatien qui ajourne sa file de
es petits nien-
que 1er petits
DE LEFRANGER
Mort du prince Murt
Paris Le prince Joachim
Mural, cinquime prince du
nom, esl mort ; il tait g de
7(i ans.
En 1018, lorsque le prsident
Wilson se rendit eu France
our les ngociations de paix,
n occupa pendant quelque temps
l'htel du prince Murt, rue de
Monceau. Cette rsidence con-
tient de nombreux souvenirs de
George Washington, dont la
nice pousa le prince Achille
Mural.
La stabilisation do la
magntiques de l'espace inter-j livre sterling n est pas
plantaire el jusqu'ici entire-
ment inconnues par la science
et dj plus de 20.000 dollars
amricains de dpenses pour
trouver la solution de ce pro-
blme fascinant el rput im-
possible par les plus grands
penseurs : le problme de la
prvision exacte du temps. Ce
serait tout simplement le cou-
ronnement des travaux de Ke-
pler, et de Newton ; mais com-
me vous voyez je risque de su-
bir le sort humain. Nul n'est
prophte dans son pays.
L. Gentil TIPPKNIIAFEK
ACCESSOIRES POUR AOTOS
Nous vendons des pices
neuves et de deuxime main
pour toutes sortes d'automo-
biles; s'adressera
KNEER'S GARAGE.
Phone 23 18 et 2234
prvue en ce moment
Paris Dans les milieux fi-
nanciers, on ne croit pas que la
rcente baisse de la livre ster-
ling engage le gouvernement
britannique la stabiliser. L'ex-
prience a prouv qu'il est im-
possible de stabiliser une mon-
naie quand sa valeur dcline
sur le march international.
Ainsi quand le franc lui vir-
tuellement stabilis en 1926 ce
ne fut pas pour empcher sa
chute, mais au contraire pour
mettre obstacle sa hausse ult-
rieure
Traits de commerce
entre l'Argentine et la
Grande-Bretagne
Mue nos Ayres |A- prsident
Justova envoyer en Grands Bre-
tagne une ambassade extraor-
dinaire qui aura sa tte M.
Roca, vice prsident;
La raison officielle de ce vo-
yage esl de rendre la visite du
prince de Galles, mais on admet
que son but rel esl (te ngocier
de nouveaux traits de com-
merce avec la Grande Bretagne.
Le caf brsilien
Rio de.Janeiro. Le conseil
du cal a dcid de dpenser
1 million pour une campagne
du publicit oui Etats Unis.
Celle publicit s'tendra aux
journaux, revues, radios,etc:
Espion allemand
excut
Varsovie: L'espion allemand
Edouard Plitt, dont la sentence
de mort avait t commue, il
y B un mois, a t pendu pour
nouvelles tentatives d'espion-
nage, pendant qu'il tait en pri-
son.
Mort da lord Methuen
Londres. Le leld-marchal
lord Methuen est mort ; il tait
g de 87 ans. Il commanda il les
troupes anglaises pendant la
pierre sud'africaine la batail-
le de Magersfontein, o il lut
battu parles Roers. La brigade
des Cardes, attaquant en ordre
serr, fut alors terriblement d-
cime par le l'eu prcis des ti-
railleurs boers. Lord Methuen
lui mme lail prisonnier plus
lard, par De la Key, en 1902.
Un trait roumano-so
vltique
Bucarest. Un conseil de ca- |
binet a approuv I unanimit
Mort du G" Naulln
... voit que
sonqes autant
cadeaux enir. tiennent l'amiti
el que deux nniis, l'un Direc-
teur de quotidien, et Irutre uu
des pre du spoit Hn'ilie, oui
cont l'antre aprs-midi on ne
demain i dimanche prochain sail quelle poignante histoire
un charmant commerant de
la place el l'ont attendri au
point qu'il se lendit gnreuse-
ment d'une bouteille de Lanson
poui les tirer d'embarras.
... a revu les deux ion s dans
la soire, au W'harl aui herbes,
s'empillrtnl de poissons lrils.de
bananes peses, et da lizdor.
El le repas lut arros du Lan.
son rein en cadeau quelquee
heures plus lot mais qui devait
dans la pense du donateur
taira lace uni exigence mon-
daine Il est vrai qu'une jolie
trangre tait de la partie.
Tonton Georges... coll !
... voit qu' Potl-au Prince
autant qu' Paris, le chic a ses
exigences, et que rien ne pose
mieux une jolie femme charge
de paquets que de confier A ses
amies qu'elle sort de la Maison
lien Lafontant. rat du Maga-
sin de l'E'at, 171S.
Les autres pour ne pas pnrai-
tre n'tre pas la p;ige n'ont
rien :1e plus press que de
conlier leur tour qu'elles y
vont de ce pas.

.. voit que la pluie de diman-
che a quelque peu compromis
le succs des courses au camp
d'aviation. Foule compacte, pa-
rs impressionnants, comme
nous l'crivions lundi, mais
l'averse dispersa les spectateurs
aprs la deuxime comptition
byppique et... Re.idez vous est
donc pris poir dimanche pro-
chain, si Tippenhauer ne s'y
oppose pas une nouvelle fois.

... voit que l'un des deux in-
p arables s mis du Service hy-
draulique que nous avons assez
justement baptiss compa-
gnons de brancard garde la
chambra, la suite d'une pttite
epration chirurgicale. Et sa
chambre nalurpllemenl ne d-
semplit pas : il est si sympathi-
sai ession avec les Soviets. Des fjait,jl
unrappoitdunouveau ministre, ,.., ,
des affaires trangres Titulesco, (quel
(i"cen,anl. un l,atU: d? non-a- L'ennui de garder le lit, con-
un de ses amis, serait
je pouvais me
un petit liarban,
en temps,
ne tienne! riposta
Le gnral s'tait particulire- I ,,sl dan" '' mai-Mile
ment distingu en l!)2.">. peu- I Berlin D'aprs le Herliner
dant la campagne du Rill, con- jTafleblatt 'l'assemble gnrale
Ire Abd el-Krim, o il coin- IdePAssocietion des hteliers al
mandait les troupes franaises, jlemandss t mise au courant
mmm^m^^^mm^Kmm^mm^ ic,e la situation catastrophique
---------------------------------- de l'industrie htelire alleman-
-LrfffnralNaulln memhr* SKa01" S SU'el avaic,lt supportable si
lu Conse"l sunr r I h P ^ W* l^ l'ancien payer le luxe d'
ju conseil supeneui de la premier niinisIre \ on i.V guerre, est mort ; il tait g de ,,, N ?V0(L "/r* de temps
|2 ana JliiKlnsIrie hAlelirre allemande / Qu cela n
Idal lalllllll
ALIX ROY
30 annes de succs.
!de ; pour 90 O/O des htels, les
chiffre d'affaires baisseront el-
le anne de ."{<> o (). |,es cau8ea |
de cette situation sont altn- '
bues l'exagration des impts
de toute nature qui paenl sur
l'industrie htelire ( impts
financiers, impts communaux,
impts sur les boissons >, etc.
Runion da la Ligue
des Nations
GenveDevj ut le retard du
^>
l'ami qui s'clipsa et revint
quelques instants aprs portant
pieusement une pinte dere de
Barbaneourt que le pauvre ma-
Inde reut les yeux termes com-
me en exlaxe.avec naturellement
la permission du Docteur. Un
Docteur comme o.i n'en tait
plus.
.
Japon rpond * i ux deman-
de d'iulbrmations de la Com-
mission Lytton, In runion du
Conseil de h Socit des Na-
tions est renVOVf SU 21 No-
vembre el le Comit des l) se
runira dans les premiers jours
le 1 nbre, tandis que I As-
( Voir suite eu 2ine page


PAGE 2
LE MATIN 18 Novembre 1932
Batterie CITADELLE
Voulez-vous avo ce qu'il y a de
mieux comme batterie ?
VooleZVOQ8 avoir une batterie
qui vous rendr uu service effectif?
VonUz-vous (jue la batterie de
votre auto soit garantie V
Voulez vous encoaragei l'in-
dustrie natiouali .'
A i etez in eib I rie C'iadellei
g laiitie Qa ; iix la porte de
outes les h,i!> s.
U Fane que el e u a pis
son i gale en Hati.
2< Parce que elle ne voui
donnera jan ais 4'ennui, et dure
Ion; empit.
b< Parce que elle, sera rempla<
eeetvaoa extra si par hasard elle
aurait uo dfaut de conelruc-
tion.ee que vous n'avez pas avec
les batteriei importes.
CITADE1 LE Or S (M) 4o Parce que elle est de ta-
PLUS FORCE 12,50 brication hatienne.
DUR O LITE 15,01)
Adressez v( us : KNEEIIS GARAGE, Fabricanl
Rue Pave, Port au.Prince (Hati) Phone: 2318 & 2234.
VENTE PAR CONVENTION
SPCIALE
NOUVELLES
OE L'tTRKHGER
ii 11 -
( SUITE )
s< mble extraordinaire de I
gne ne sera convoque que
ne prochaine.
liiinciii ni du nooveao paqu bol de
la LoiiiMtjiiie Garralr Triosalha-
tique
Saint-Nazaire. Le nouveau
paquebot de la Cie Gnrale
Transatlantique,* Normandie ,
le plus grand navire du monde,
a t lanc en prsence du pr-
aident de la Rpublique el de
Mme Lebrun et d'une loule -
norme.
Mme Lebrun a baptis le ma*
gnifique paquebot.
Au banquet prcdant le lance-
ment.Mr Marcel Olivier,le nou-
veau prsident de la Compagnie
Gnrale Transatlantique, a d
clar que la manne marchande
franaise dsirait vivement col-
laborer avec lea autres pays
pour viter une concurrence
dsastreuse.
Mr Lebrun a prononc une
allocution importante.
Le nouveau paquebot entrera
en service en li'.'fl. II cotera
')() millions de dollars el pourra
transporter 2,132 passagers. On
compte qu'il lia versera l'Ocan
en moins de cinq jours.
L'Ingnieur du Phare
de Colomb
Sa ulo-Domingo.L'ingnieur
Gleave, dont le plan i gagn le
Iueinier prix au concours pour
e pliai e de Colomb, api es un
sjour d'nne semaine a So-nlo
Domingo, est parti pour les
Etats I luis.
Les propositions
du P ou
Lin a. On informe que le
Prou a l'ail la proposition de
Miiiin tire la question de Leti*
cia il la commission permanen-
te de conciliation de Washing-
ton.
L'ambassadeur russe
Pai is dmissionne
Paris Suivant les inloi ma-
tions de prte, l'ambassadeur
russe Paris, Mr Devgalevski,
. 'a demand au Dpartement des
1 l ici,m ions Extrieures russe de
le remplacer immdiatement
On informe que la cause de
< elle dmission est le relus de
l'Ollice Politique de Moscou de
considrer sa nomination Lon-
dres en remplacement de Se-
kelnokow, mis la retraite.
\u dessous il*- la ftiM a prix
On fait savoir qu'il sera vendu
le jeudi que l'on comptera le
dix sept novembre courant
trois heures de l'aprs-midi
l'tude et Uii de M
Edouard Kno1, la vente au
p'usoflran' < dernier enchris-
seur : 1" d'une proprit ton ts
( i btisses sis i Port-au-Prince,
Grand'Rue, de la contenance de
quatorz. i p e de fsade sur la
dite rne ( ar soixante et onze de
protondeur, borne au Nord
par Germina Bazil, au Sud par
un passage commun; a l'Est par
f les nl itiers Lalbleau et l'Ouest
par ia Rue, ensemble la maison
en tles et les ruines qui sont
'dessus; 2" un autre enipbui-
, ment comme ci "devant sous la
dnomination de parc .is dans
la cour de la proprit Lafliteau,
dans la dite Rur.de la conte
nance devinai pitds de tsade
sur quarante d< x de proton*1
r et born au Nord par les
itiers Li 11 i i, au Sod par
i ri. Favsrd, 1 E*l par
un passage commun et l'Ouest
p-ir Dabi ensemble toutes es
constructions qui s'y trouvent.
Ainsi que ces proprits te
poursaivent et s'tendent, sans
en rien excepter ni rserver,
sur h mise pris de Mtl'e Qua-
tre Cent Vingt Cinq dollais
60 do 1,425 60 dollars.
lvi vertu d'une obi n ion hy-
pothcaire eu tonne excutoire
souscrite par M-lie Lucie Den-
Mi-iame Ida Aile', le 13 quelqu'un
Ce Ple en mtal i
. SIGNIFIE UNE PLUSLONGUEJUE.
IJL Le Ple en mtal prserve
contre l'oxyde et la brisure.
2. I lus de lumire.
.'{. Plus Ion ,
t.- I cono ie r Ile.
5. Traits exclus:!-.
MTAL < i CLE
PAS DM CIRE ROUGE
Le nouveau prsident
du Chili
Santiago ( Chili ). L'ancien
prsident Arluro Alessandri a
t lu prsident de la Rpubli-
que chilienne. Son concurrent
le plus srieux tait le colonel
Marinaduijue Grove, socialiste,
do:.i le programme tait forte-
ment nationaliste.
En vente partout
EVEREADY
TSADI M*"K
lampes & batteries
elles durent longtemps
Patente! dans le monde entier.
9229
Dmission
de
Mr Zaleski
La visite de Hoirie*
Madrid
Paris. La visite de Herriol
Madrid aura probablement les
suites immdiates et importan-
te) I. ambassadeur de Fi on< i i
Madiid, Mr Herbert', a dmis-
sionne parce que, dit-on, il n'a
fias pu prparer suffisamment
es bases de la visite du Pre lin
Varsovie. M Auguste Za-
leski, ministre des aftau es tran-
gres et reprsentant de la Po-
ie ;i la Confrence du dsar
meinent,a donn sa dmission.
Il ne s'est jamais compltement
remis de la maladie srieuse
qu'il a contracte en 1928.
Troubles Londres
Londres Mr .\. L. Ilaniuie;
ion, communiste, organisateur
de la marche de la faim sur
Lon 1res, a en- arrt pour inci-
tation d'agents de police, de
soldais et de marins la dso-
bissance.
Ivi tentant de se rendre a la
(.lia nbi e des Communes, I. a
ma ni l'i btanls sont entrs en col-
lision avec la police. Cinquante
ai r Stations Olll i t opres. Les
blesses sont en grand nombre.
Un individu,nomm Ivan Se-
ruva, a t arrt aprs avoir
pntr dans le jardin de la
maison du premier ministre,
d heures du matin.
Les manifestants ont com-
mence quitter Londrss mer-
ci edi.
avili 1928, enregistr, 2 d un
jugement du Tr bunal civil (te
Port an-Prince en date du 30
Juin 1932, dment scell et col
lationn, et pass en lorce de
chose | ge.
A la ri que e de Mme Ida
\ri J, propritaire demeurant et
domicilie Ja Port-au-Prince
ayant pour avocat. Mes Pierre
Hudicourt et Max Hudicourt.
Pour tous renseignements
tiudi*
ou au
s'adresser Mes Pierre
court et Max Hudicourt
VOTRE CUISINE, MADAME.
A ce diplomate tranger,
nouvellement arriv en Hati.
demandait. J
Oue1 est le produit cornes*
fibl" hatien qui vous eu-
chanle le plus ?
Comment ne pas le de-
viner, eh r Monsieur: natu
relb tuent, c'i si la hantgue
drs l sines de Porl-au-Pruice
et de Saiiil-Matc qui rajeunit
les sens !
Bec-Fin.
l'Hpital Ju3linien
notaire dpositaire du cahier du C ip.Car il me semble (pie de-
s'agit de
i> i i harges.
I I-.;; .Prince, le 15 novem-
b e 1932,
Pierre Hudicourt,
Max Hudicourt
mur I laivais en empchant lest
ma n lest a lit us anti-franaises
qui onl mcontent grandement
Je v sileur.
Augmentation de l'en
caisse or de ia Banque
de France
Paris. Le bulletin hebdo-
madaire de la Banque de bran
i lique une augmentation de
233 millions 800 OoO Irancsdans
' i neaisse.-or, qui atteint le chif-
de 82 milliards 909800000
trams. La circulation fiduciaire,
(pii a BUgment de 1 milliard
(117 millions, est de82 205 mil-
lions.
BiTE 1LFTTRES
Port-au-Prince, le 15 Novem-
bre 1932.
Mon cher Directeur et esti-
mable ami,
l'ai lisant le Mutin d'hier.quo-
tidien d'ordinaire si bien ren-
seign,je crois avoir relev une
cireur qui pourrait entraner la
confusion.
pins it dpart de l'Amricain,
cesi -dire depuisl'ha tiantsalion
du Service National d'Hygine.la
: direction de eet important ta-
blissement a l confie la
k comptence et la haute vertu
administrative de mon compre
el excellent ami, le jeune Dr
Paul Cicron Desmangle, dont ,
tout e Dpartement du Nord et
IAdministration Suprieure
louent l'esprit d'ordre et de dis-
cipline.
Je vous signale celle petite
erreur pour viter toute confu-
sion et vous prie sincrement
de m'en excuser.
Votre tout dvoua,
Clment LKSPINASSL.
Notes au sujet des Courses
A cause d'une petite pluie j courses qui vont avoir lieu
fine qui manacait de se chan-1dimanche prochain.
ger en torte averse, a n im-
porte quelle minute,les com-
missaires des Courses d'hiei
ont dcid, aprs la seconde
course, de surseoir l'excu-
tion du reste du programme
dimanche procl ain, 2) no-
vembre.
Malgr le temps qui tait
trs menaant sur (e champ
de courses et la pluie qui tom-
bait Port-auPrince, il y
avait un nombre trs remar-
quable de spectateurs. Les
j tickets du Sweepstakes et du
Paris mutuel achets pour les
courses d'avant hier, seront na-
turellement valables pour les
du L>> JA1LLET
TONIQUE DIGESTIF RECONSTITUANT
Contre A MIE digestiva.
ANEMIE d'origine raapratoir,
ANEMIE contomptiva,
ANEMIE par excs de travail intellectuel ou corporel.
9 ANEMIES conscutives aux Maladies aigu -s,
ANEMIE des Pays chauds -v
il contra les Maladies du TUBE DIGESTIF. *
4(11(1 plus ,lr 100.(00 Irllm rinananl du I stl
i>f I" u '" m,,,i.iv,- au PEPTO-FER du D JAILl I T u iinie. In
QMorg e, ... ku muu\aUei ; ... tout* Dbilite.
MODE D-EMPLO) t Un petit vorre liqueur Immealatement eures le repas.
Qro t DAHHVSSi: frtwii. 13, Rua tj. I-AKIS (?>
I>lnll i Toute:; b<
Les premire et deuxime
courses ont t courues l'heu-
re exacte telle qu'elles taient
inscrites. Chacune d'elles a
rvl des surprises.
Les rsultats sont comme
suit :
Premire Course Gagne
par Grey COAT par quatre
longueurs; temps, 1 min.63/5
de seconde. Ta ma, deuxime,
l'a gagn sur Jacques une
longueur de nez.
Deuxime course i Gagne
par Napolon; temps: 1 m.
21 2|5 de seconde.
Lester M. et Ipicac venant
2me et3me respectivement.
Gagnants au Sweepstakes
Nom
Ticket No du Pony
No 19
No 102
No 70
Grey toat
Taha
Jacques
Gagnants
Dr D. T. Alian
Non rclamant
Non rclamant
*^*Krjfjxr7Q
4
1
Premire course
Montant
Or 30,60
8,<0
1,40
11 y a eu quatre autres prix de or 1,#0 chaque.
Deuxime Courte
Napolon Or 4S 20 Mme R. C. Swink
Lester 13.80 Mr hdey, Phar.li.cl.
Ipicac o.80 t. M. Martin
Il y a eu trois autre* i nx de 2 dollars chacun.
Toutes" les tentes qui ont t t retenuse.restent toujours ,
la disposition des ayants-droit,jusqu' ta Id du tournoi.
No 2 P.l
No 170
Ne 223
Vr VOTRE INTRT
v yi:xi(.':i5 Ton.
VASb-LESVALDA
VRITABLES
qui r. peu-.et cire venduet
auen BOITFS portant le nom VALDA
Si on vous propose :
UN RKMDF. MEILLEUR. UN REMDE AUSSI BON.
UN RKMDE MEILLEUR MARCH
CE N'EST PAS DAMS VOTRE INTERET
Pour le traitement des
MALADIES des VOIES RESPIRATOIRES
Kiii|.1ovp toujours
m:s vhitmili-S
PASTILLES LDL
Cin-latdy
DEMAIN SOIR
Le bean film
L'Eau du Nil
avec Jean Murt, Lee Parry el Maxudian
Bntie 0,50 ;: Balcon : 1,00
MAUX- de*DNTS
Rmae ao Dents ffiioi .mpieei en. .i b*ume tue nerf ham
oWitaBlaBaa^Uaajil^^Aajwtaflrta;^^
r ' irp i'. lin ili v iinc-iil. Exlgaz K
SKmm Chttiiu.' hoilr.-onli.-nl le n.ceMiiire |>om loin
mUm. Seul, le Baume Tu+Nwf Uirlgato te nerf djnla
R/LUME TUE-NERF MIRIGA
*Dor*' Opt i port-au-Prince : Phaunann m-Ut
JOUISSEZ DU LUXE
DE CE SAVON BLANC
PARFUM
L
SAVON DE TOI LE TTI
DLICATEMENT PARFUM l:
MOIIK &L\UJt!N. P. 0. BOX..M Distributears
Pue Koux et da Centre, PorSau-Prince.

Lt bien-tre idal
est celui que procure
l'usage de "471F, cette
exquise et vritable Eau
de Cologne clbre dans
le monde entier. Dans le
bain, en friction sur le
corps, en application sur
le front, la nuque et les
mains, "471F chasse fa-
tigue et soucis, et laisse
une fracheur dlicieuse-
ment parfume.
Bien exiger la Marque dpose
"47ir sur
Etiquette Blu-Or.
/
47/r
Parfum et Eau
de Colotjne Tosca"
Les vertus de "47/1" ac-
compagnes de l'aristo-
cratique et durable
parfum "4711" Tosca font
de l'Eau de Cologne
Tosca un produit de
grande lgance, dont
l'emploi est un indice
de raffinement et de
bon got*
1@S5
i
i)ritaMecni de
fofogne
le
y

ta
j
s
n
li
r
i
!
I
l

^nsssrx&r*a gord m preD,ire ^
UN BAUBNC0URT
DP^.Ll^H?.de8 CcsarsJ
SeW
.
.+*
S*-



-^#^
m


LF v : v i,; \ c
PAGb
i i
La Lipe Coluiulnenne
Deux iDBvcaux Bleaax De Luxe
S.S. GOLOHBUN ET S.S. HATI
oo-
* -'^^^ ; ;.......? !-;......." - -...............- *~ ... M >.........
)'- WW* Continent e^.no, ,W, un .,' pi, *-* '' h Lita Col.....!,..., de I,,,,,,!, I., plu- k btoHU fa......
ler larp. et belle fle m!mj* e conduit^^B^T^t^^'ov '"'",'" ^T"* "" "....... **"" '"' " P" ""I*"
ur le confor, en ,,e l.,ilude et en ,, ^ii.,>ri. ,;t> ,,..';, ..^l'^"! "......i','1""" ".....* *-" I........ ""......* f-
quanil |e bateaux Mot en m an h- ,"'"l!'' ''' l,M"' v< ""t"" permet .1.- cotrraoti d'air hait mme
Le. mIm.1 public. ..,. .on.rai,,,,,,,,, l'habitude, la,,-,, ar, ... accueillan ! !1 li, n
- ?......KitSETJfJ: ;::;:,,:t::;:,1:: :5*lzrs^ s..............-....."......... -..............^ - .....
Le .l.ol.bi ,., rH-i.i ., ,.,.............lpla^eni de ..................., T*'^ '"' '"",.......** ''" '"'""..... '
' taui ... ,, tirant d'eau de 23 ,.....U ... demi. P '......'" ,U ,on* M" '..... '" "" ''' 5" i'1''1
Elle, ont du type de trou ponte avec upreatruoture et leur apDarence emM.Ku i n n .
grande chemine. il-'"-"-- Mmbttble celle d'un yacht e*t embellie pu detu grand ...... d'acier el un-
Leur vhe-e de 18 nu-uds 1 ,,,,, parmi fa < rapide! bte.! .,..,... ..... le Con.in.-n, e.p.gnol.
SOUTH 3017NO
New
York-
Leave
12 Noon
Every
Thursday
Nov. 24
Dec. 15
Der. 22
Dec. 29
Jan. 5
Jan. 12
Jan. 19
Jan. 26
Fel. 2
Peb. 9
Fel,. 16
Feb. 23
Mar. 2
Mar. 9
Mar. 16
Mar. 23
Mar. 30
Apr. 6
Apr. 13
Apr. 20
Apr. 27
May 4
May 11
May 18
May 25
Junc 1
Port'ttu
Prince
Ilaiti
Due A. M.
Lv. P. M.
Moiulny
Nov. 28
Dec. 19
Dec. 26
Jan.
Jan.
2
9
16
23
30
6
Jan.
Jan.
Jan.
Fel.
Feb. 13
Fel. 20
Fel. 27
Mar. 6
Mar. 13
Mar. 20
Mar. 27
Apr. 3
Apr. 10
Apr. 17
Apr. 24
May 1
May 8
May 15
May 22
May 29
June 5
l1
Kings.
Ion
] (nu m in
Due A. M.
Lv. P. M.
Tuesday
Nov. 29
Dec. 2(1
Dec. 27
Jan. 3
Jan. 10
Jan. 17
Jan. 24
Jan. 31
Feb.
Feb.
Feb. 21
Eeh, 28
Mar. 7
Mar. 14
Mar. 21
Mar. 28
Apr. 4
Apr. 11
Apr. 18
Apr. 25
May 2
May 9
May 16
May 23
May 30
June 6
7
II
a Puerto
Colombie
Colombie
So, Amer,
Ihie A. M.
Lv. P. M.
Thursday
Dec. 1
Dec. 22
Dec. 29
Jan. 5
Jan. 12
Jan. 19
Jan. 26
Feb. 2
I Feb. 16
Feb. 23
JVrar. 2
Mar. 9
Mar. 16
Mar. 23
Mar. 30
Apr. 6
Apr. 13
Apr. 20
Apr. 27
May 4
May 11
May 18
May 25
Junc 1
June 8
Crfa-
gna
Colombia
Su. Amer.
Due A. M.
Lv. P. M.
Friday
Dec. 1
Dec. 23
Dec. 30
6
13
20
27
3
Jan.
Jan.
Jan.
Jan.
Feb.
Feb. lo
Fel. 17
Feb. 24
Mar. 3
Mar. ](
Mar. 17
Mar. 24
Mar. 31
Apr. 7
Apr. M
Apr. 21
Apr. 28
May 5
May 12
May 19
May 26
June 2
Junc 9
Ori.
lobai
Pu u a m a
Due I. M.
Saturday
Dec 2
Dec. 24
Dec. 31
Jan. 7
Jan. 14
Jan. 21
Jan. 28
Fel. 4
Feb. Il
Feb. 18
Peb. 25
\l..i. 4-
tfar. Il
Mar. 18
Mar 25
Apr. 1
Apr. 8
\|>r. 15
Apr. 22
\pr. 29
May 6
May 13
May 20
May 27
Junc 3
June 10
NORTHBOl M)
STE [MER
COLOMB] \
COLOMB] \
Il Mil
PASTORES
COLOMB] \
H Mil
PASTORES
COLOMB] \
Il M II
PASTORES
COLOMB] \
Il Mil
PASTORES
COl OMB] \
HAIT]
PASTORES
COLOMB] \
Il M II
PASTORES
COLOMB] \
Il Mil
PASTORES
COLOMB] \
IIMII
PASTORES
COLOMB] V
Cr
tobai
Panama
I "\- Leai
1
>
l\ni.-iinn. Jamaica
/'. M.
Sund i\
Dec. 1
I
l
:;
2
2
I
.i
S
l
l
6
/
(
'
8
.
7
')
8
8
lo
Dec.
Jan.
Jan.
Jan.
Jan.
Jan.
Fb.
I -l..
Feb.
Feb.
Mar.
Mar.
Mar.
Mar.
Apr..
\,.
\,H.
Apr.
\pr.
M.n
W.,s
Ma]
Max
Junc
Junc
25
I
8
15
22
29
5
12
19
26
I
12
19
2(.
2
')
16
23
30
:
u
21
28
I
II
Due
Tu,
Dec
Dec.
Jan.
J ....
Jan.
Jan.
Jan.
Fb.
Feb.
Feb.
I r|,.
Mar.
Ma..
Mar.
Ma..
\pi.
\pr.
Apr.
\pi.
Kaj
M.n
M i\
Ma)
Mas
June
Junc
I. M.
iday II ednaeda)
(> Dec. 7
27 Dec. 28
3 Jan. I
1< Jan. Il
17 Jan. 18
21 Jan. |5
31 Fb. I
7 Feb. 8
M Peb. 15
21
2!.
7
I I
21
28
1
II
18
23
>
')
16
23
30
6
l.i
22
I
H
Feb.
\l. i.
Ifnr.
Mar.
Mar. 22
Mar 29
\pr. .I
\pi. 12
\p,. 19
\pr. 26
M..n 8
Mav II)
Mav 17
Maj 21
\las 3]
June 7
June Il
P< Prince
Hati
Dur I. tf
/... Vooji
Tueeday
Dec*. 8
Dec.
Jan.
Jan.
Jan.
Jan.
Feb.
Peb.
F*.
Feb.
Mar.
Mar.
Mai.
Mai.
Mar.
\pr.
\pr.
\pr.
\pr.
Mav
Mav
Mav'
Mav
Junc
June
Junc
29
9
12
19
2(
>
)
16
29

9
16
M
80
i
13
20
27
4
II
18
25
I
8
Ces bateaux, en addition auv commodit. luxueuM. pour Manger, -on. ammut. lue tant* r._.... i i
voulue pour chaque tpce de orovhuona. emmagaam. on ne. chambre, froide, ayant I. .empr,.......
Vte
) arh
Due
eerly i. U.
Monob)
Dec. 12
Jan.
Jan.
Jan.
Jan.
Jan.
Feb.
Feb.
Peb.
Fel.
Mar.
Mar.
Mar.
Mar.
Apr.
Apr.
Apr.
Apr.
Mav
Mav
Mav
May
May
June
Junc
Junc
2
9
12
23
30
(i
i:t
20
27
6
H
20
27
3
10
17
24
I
8
15
22
20
5
12
19

l MAURICE ETIENNE
RECTIFIE
M. Maurice Eliennc, chef du
*fvice dos pa^seporls au d-
frleme.il de l'Intrieur, est
N en nos bureaux nous ex-
Ruer qu'il n'v a pas eu de ri-
,eentre lui el M.Aristide Chatn-
rnn. employ au mme d-
Jrtement et qui n'appartient
a'leurs pas son service.
wtnme il causait dans son
^ravecquelquun, M. Cham-
Npn.s'tantcru vis, du car-
J'oism l'intenpella vielem-
wniavec lorce invectives. Il
il observer alors
PANAMA RAILR
T
D
t^es cha-ff< brs son
E
Vente l'encan Antoine jaboul khaulv
raSissait
({u il ne
pas de lui et qu'on
m d autres chats fouetter.
Widqudqi.es instants aprs
pj le ministre, un .apport
"lui a cl adress contre la
Jwuite de cet employ qui a
p par mesure disciplinait e
" d'une suspension c'e li
, MIS DE DEPART
..Les dp, hes jour N*W*
v'* f' l'Eu ope (via New
^rkriirPrt ) par |e 8|eamei
mL " ^ ssaP* m '<)i t I" "
S 'e iercrcdi 16 du cou-
H2
Jort-au-Prince le H no-
^mbre 193;.
[noter que le steamer tCris
| tobi' est attendu Por'au
Prioce, venant de Cristobi',
'anal Zore, le mercredi J
novembre
Les permis d"embar(|ue
ment se-ont dlivrs pour le
'-pM d s'in.'ttio.i de New
York et des po en- mit demand tatte ce
bureau.
Ce s'en mer par' a le mme
jonr directement poir New-
York prenant Irl, malle et
passa'.'.et.s.
Jas H. C Van REED
Ageut Gnral
pries de DOUANBDE PORT-AU-PRINCE
! M" LEON ALFRED
Mr Lon Alfred, |rl\sc*
'cf'flire d'Etal rintricur. a
t dsign an mme titre!
i vli I il l'occupera active m-.'; t du
i contrle -t d^ la ... ch des
|Justices de Patx de la Rpu
b'iqi'C qui ne lonctioanent
mis, parli-il. h <3'rtv;ion
lu Prsident Vincrnl
Ou s.i1 que Mr Altred est
s un de bus meilleurs av. .-. s
' i'ou nos compliments.
En \ertu d'un ordre du
Collecteur de la douane de
Pori-iu-prinre, il sera pro
cti l la vente la crie
publique, suivant les termes
des articles 101 cl S des lois
douanires, le vendredi 18
novembre 1932. 9 hres du
matin, devant la haie No 1,
c.e Nord Oaesl de a Doua-
ne de Po l-au Vliait] des ar-
ticles suivant :
No 243343 de Pi adines, boite
laus.se bijoutent.
78152 de Fradine. caisse,plan
tes vivantes, grains vgtaux.
Malles.crpes de chine bas, etc.
Lavaud, paquet cigareties.
115 Lavaud, caisse C nzino.
968-1/7 Lavaud, cf'sses BCCM*
SO'res D:cy^'eites, M:tlle soie,
1/3 L^VdU'.l boite b.hus. Pa
quel ;.ouIii i s'
45|1G Tenhaller, paque*. cen-
di iers,
3148t49 EJraDZ,boile produits
pharmaceutiqui t,
510 Cas caquet manlgue.
28 W h"r boi'e biscuits
2ot21 Cassis paquet beure.
Par le steamer a Cr st, |);i| >
arrive notre ami Antoine Ja-
boul KIk.i.v. I< ( ommei ant
si sympatbiquemeot connu,
aprs une absence de 2 BD
pr*.
D puis 1892 qu'il est di s
ntres, c'est la premire lois
qu'il s'est loign du pays
pendant si longtemps.
S no i breux amis le re-
verront avec nlaisir. Nous
lui prsentons nos sincres
souhaits de bienvenue.
*
\
Eno contre la constipation
N'exprimentez pns avec votre sant __
ENO'S "Fiait Sait" a trs bien prouv
^ sa valeur comme le plus sur, le plus
efficace moyen de soulager et
prvenir la constipation.
Refusez les substituts.
Exigez toujours
ENO.

FRlfiTSALT
1727, .ne Combe
Si Urmain CHAMPAGNE
Encanteur public.
La Maison G. *.D''craret.aprs
un silence de plus de deux ans,
trav i- nt v. uiiieust ment celle
terrible crise qui a fortement
sec "i' no!re commerce, se
met nouv. m dans le mouve-
ment des allaires, comme par
[le pass.
' Anrcnre a ses clients el amis
' g/. fre la rue
|Couibe; 2>o 1727, avec un stock
{entirement neut.
Association
des Etudiants
o-o
Mercredi dernier, Mr Benoil
Armand lils a t lu Prsidi
de l'Association des Etudiants
en Droit. Il l'a emport
autn i une majo
Les
concurrent ni MM. \i
Charlemers, Hrard Roy, Justin
D. Sam,
MALADES
n ' Iwnli'ur,
-'.-
ion i. bonnrur.
r ci ut i|iil
I d m.llcjurr
t lurrvcUratiMt
B l.i viTilab'a
.LUiE RAVKIWT.
('ans. (jul o \tiuvt de inil-
wn e iiiHlmies dete9(Mwr,.
n>p et ru
Il da longuet
u- i id la Mialr. la,
nmla lui il ci....i lo boi.heur da
v
lAftlLUNI KAVCMET,
Ja t r des
- ifattettatioi larli : Toua.
Nh.i.na. Bron '-:: C.iur.ln, Emphyama'
Oppr >. -n, Xiui i' lnrouamanl.
ri*r. mri nneiuni Tiibsrouloaa.
Miog el l-.l
. i la
vau: f^i i-uu-IrtiKt : rtarm.iiii w, UH.
.-"
/
*$/
. 4"
1
-


Mercredi
16 Novembre 1932
Lft Malin
4 PAGE*
26uic A^iNEL N iftg
Port-an-Prince
Tlphone : 2242
Hpital Gnral liatiro
Accidents
9 novembre 1982

Antoine Calixle. 27 an<\ Kau /
boo'tSalomon. Blessure 'on
tu kion de l'avant bras gauche
Alexis Louis, 14 a in. Champ
de Mars. Ilma'ome de l'arcade
sourcilire gauche.
Dorcius Merveille. 30 ans,
C oix des Bossalcs. Hmatome
f*u Iront, gratignurrs du Iront,
du menton et des poignets.
Sjvoir Dsir. 22 ans, rue Dr
A'iliry. Luxation de l'paule
gauche.
Napolon Dacis, 26 ans, rue
Pave. Blessure du oied droit.
Antoine Ministre, 0 ans, Bel-
Air. Contusion de l'paule gau
ch<\
Rose Augustin, 11 ans, rue
St-llimor. Blessure piquante
du pied droit.
Antoine Bellegarde, 29 ans,
rue du Cimetire. Blessure du
pied gauche.
Duvivier Franois, Logane.
Blessure contuse de lu main
gillK lit'.
Maria Louis, 63 ans, Bel Air.
Blessure contuse de la joue
dioile.
Joseph Grard, 12 ans, quar-
tier s Antoine Blessure du
g nou.
Hachelle Robert, 2(1 ans, Car-
retour. Blessure tranchante de
i .iv.mt bras gauche.
Lho Mathieu, Il ans, rue
Muni,lais Blessure contondante
de l'arcade sourcilire gauche,
multiples hmatomes du Iront.
10 novembre 1932
Philorane Joseph, 10 an.*,
Grind'Rne. Lgre contuse de
la paupire suprieure gauche.
Noloria Valet, 22 ans, Lalue.
l'Ian par arrachement du pouce
gauche.
Aspasie Svrin,28 ans, Grand'-
Rue. Blessure contuse de la r-
gion sourcilire droite et du
Iront.
Thrse Gourdet, 5 ans, rue
P radius gaucb'e.
ASSUREZ-VOUS
la
General Accident Pire & Life
Assurance Corporation Ltd.
de Perth ( Scotland )
UU1 la GENERAL e?t une des pins puissantes et des plus vastes organisation
Je ce genre. Le soleil ne st; couche jamais sur son champ d'action qni embrasse le
monde
ses Polices contre incendie couvrent aussi les dgts occasionns par la fonder
Ses Polices pour Automobiles couvrent vols, incendie, malveillance, dommage
caus autrui dans ss personne ou dans ses biens.
Ses Polices Maritimes mises par ses branches d'Europe sont payables en Hati
Ses Polices contre accidents sont valables dans l'univers entier. Tous les vova.
gurs devraient donc prendre la prcaution de se munir d'une police contre accidents
d'au moins 4000 dollars, la prime annuelle u'tant que de \/'2 / soit 20 dollars U.C
Veuve F. BERMINGHAM, Aux Caves
SOUS/GENTS
Agent Gnral pour Haiti.
Port-au-Prince. IG. GILG
JEAN BLANCHET Jrmi
Grand Htel de France
i
666
En Liquide Tablettes -
Sauve, gurit la malaria en 3
jours. Les Iroids le 1er jour
| Maux de t'e et Nvralgies en
I 30 minute.
| 666 Soulage les bioids
\ Le plus rapide remeJe con-
, nu-
TRAVAUX D'IMPRIMERIE
L. H. mORISSET
Pour vos cartes" de visite,
honieraux, lactures, imprims i
d<* foule sorte, passez cb'Z L.H. :
Monsset, rue Dants Des'ouch si
en tace de 'a Glacire
P. P. PATRIZI, propritaire
Cet tablissement se re-
commande par un service
irrprochable, un restau-
rant de premier ordre, des'
chambres confortables et
ares ; un Bai o les con-;
sommations sont varies et _____
des marques les plus rpu-'jur dotu
l es.
Chez Bailey
Grand Rue, 1313
Tlphone : 2383
Vous trouverez des rois
sons irais de 0 heures du
matin 5 heures de l'aprs
midi.
Poisson nature: 50 centimes
la jlivre.
nettoy: GOcts. la liv..
Tlphone : 2341.

LE FAIT EST INCONTESTABLE
Rhum Saillie
C'est la quintessence des meilleures
varits de cannes d'un vaste territoire
runissant les meilleurs terroirs
C'est ce qui fait son arme.
GOUTEZ ET COMPAREZ!
LINES LIMITED
Le steamer Culebravenant
| de Londres via Kingston sera
ici vers le 18 courant en
route pour l'Europe prenant
i du trt.
The Royal Mail Lines Lld
I. J. BIGIO
Agent gn ral


Avis
Voulez-vous
Loterie Nationale d'Hati
*16, Rue Bonne.Fol. Phono : 3358
La Loterie Nationaled'Haiti est
mmm\ une institution hautement humanitaire par la multiplicit
Russir dans vos tudes ou j d'oeuvres qu'elle se propose d'aider, une chance de bien
taire russir vos entants.grce
une mthode d'enseigne-
nieLt classique excellente?
VOULEZ vous
Une protession aprs 8 9
mois d tudes srieuses (St
no-D ctylo Langues vivante
Corap abilitc)
Sonnez que linstitut TIP
PENHAUEK se recommande
et s'impose votre attention
|ar Ie> brillunls rsul'ats d
l obtenus.
1537Rue Lamarre.,
Tlphone 2891

Les avantages qn'otfre ]a
i Cuisine Electrique
'- HOTPOINT -
sont maintenant connus de
tout le monde.
vous en convaincre,
Pour
visitez notre salle d'expo-
sition.
Compagnie dclairage
lectriaue.
Votre premire visite
A
L'HOTEL ANSONIA '
Nous donnera rai on, conGrmera votre bon ing-
nient, justifiera la confiance que vous nous aurez accorde
en nous garantissant votre apprciable patronage l'Htel
le plus slect de Port-au-Prince.
Nous voua tuggrons d'irrlei votie chambre
!
Bire
d'ivanci
la pression.
N'OUBLIEZ PAS OE FAIRE UN PETIT TOUR A
TERRACE-GARDEN
Chez W. KAHL
Petionville
1600 pieds d'altitude L'tablissement le plus Irais des
irons de Port r -Prince.
Seulement 15 minutes d'auto sur une excellete
asphalte. Vues merveilleuses de la ville et lu port.
Boissons de toutes espce.
es
rouit
arrangements particuliers
semaine --ou de mois.
pour les pensions d
U..
e jour, ls
tre offerte aux hommes de toutes conditions de fortune.
Employs, Fonctionnaires, Ouvriers, Artisans, Salaris de
tous ordres, Gens de maison ( domestiques, ) sans parler
leur budget raoyannant deux goudes, peuvent gagner trois
mille gourdes. Patrons de Commerce.Chetsd'lndustie.parez
aux iusullisances des ventes, par l'achat d'un billet, qui vous
libre du souci des chances*
Mdecins, Avocats, Ingnieurs, Snateurs, Dputs, Grands j
Dignitaires de l'Etut.Reprsentants de Wntelleetualit, Jour
ualistes.
Donnez l'exemple de vo'.re solidarit sociaie.
Rentiers, capitalistes, comme en jouant, augmentez votre
avoir.
Vous tous qui habitez Haiti, reudez-lui service en ache
tant un billet de la J-OTERJE NATIONALED'HAITI,
^ LIGNE COLOMBIENNE )
Tlphone: N* 2323
Le vapeur Baracoa Voy.
.110 venant de New-York et
des ports du Nord est atten-
du ici e samedi 19 novembre,
en route le mme |our pour
les ports du sud.

LevapeunI3ogolaVoy.l09
f urtira de New .York le JG
novembre, directement pour
Port au-Prince o il est at-
tendu ler,22 novembre 1932.
11 repartira le |meme jour
pour Puerto Colombie, Carta-
gne, Cristobal, Kingston et
New-York.
Le manifeste de ce navire
reu par avioa est la dis-
position des clients en nos
bureaux sis angle des ruesf
du Quai et Thomas Madioul
( vissa vis de la Douane ).
Le vapeur aColombia Voy '
1, partira de New-York le 24
novembre, directement pour
Port-au-Prince, o il est at-
tendu le 28 novembre 1932.
Il repartira le mme jour direc-
tement pour Kingston. Puerto
Colombia, Cartcgna et Cris-
tobal.
Laboratoire SJOURN
DlRECTURS
F. Sjourn, Pharmacien
R Sjourn, Pharmacien de l'Universit de Paris
M. Sjoupn, Pharmacien de l'universit de Paris.snciea
interne des Hpitaux de Paris
Analyses des Urines, du suc gastrique, du sang ( Wsf
lermann, |Jrie, tyustante d'Ambard, Glycmie).
Descrachats. Des matires tcales.
Lykes Rrothers SS C lnc
Texas -- Haiti Santo Domingo- Porto -Rico
Le seul service hebdomadaire et rgulier passagers et
fret entre les ports du Golte du Texas directement avec
Port-au-Prince, Haiti.
Pour la rception rapide et le maniement habile da ?
L?NE U VUS tou,ours de8 navires de la LYKE
Les prochaines arrives a Port-au-Prince sont:
Steamer .Margaret Lykes
Steamer Tilie Lykes
*lmeria Lykes
' Ruth Lykes i
Steamer
Steamer
10 novembre
18 novembre
25 novembre
2 dcembre
ureau: Rue du Magasin de l'tfttlt Boite Postale B
1932lWPrinCe* ,C U nov*
William E. BLEO.
Agent,
i
Attention
PROGRS NOUVEAU
HHLM WIVEAV
Rhum dlicieux got exquis
llnnni Prix rduit
ALCOOL DtFIANT TOUTE CONCURHENCE
Clairin Vierge
PhezN. NAZON
:>"*'
M
t .*-
i* '
T1


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM