<%BANNER%>







PAGE 1

i.'LEM\Tl\ 20 Octobre 1932 PAGL 3 RADIO ELECTKOLA RCA-Viclor V La SOCIT HATIENNE D'AUTOMOBILES, reprsentant exclusif de; RCA-Victor C, invite le public en gnral venir voir les nouveaux appareils RCA-Victor qu'elle vient de recevoir. Elle se fera un vrai plaisir de taire entendre aux visiteurs des disques dansants ou classiques dernire cration de la RCA-Victor Company. Elle profite de cette occasion pour aviser le public qu'elle vient, de recevoir: Ressorts pour phonographes,. Nouveaux disques espagnols, (Trio-Matamorros) Nouveaux disques, (Jimmie Rogeis) Blue-eye Jane, (Jimmie Rogers) Disques de longue dure. E UN SEUL BISUE DE LONGUE DUREON A TRENTE LONGUES MITES DE MU1UE,TRENTE MINUTES DANS LA CUMPAGNIE DES MEILLEURS ARTISTES DU MONDE. CES DISOUES PEUVENT ETRE JOUES SUR VOTRE ANCIEN APPAREIL. VENEZ NOUS VOIR ET NOUS VOUS DIRONS SOCIETE HATIENNE D'AUTOMOBILES Mallebranche, Gentil, Bogat & C if Port-au-Prince, Hati. 1 La Magnsie ERBA BUE PRODUIT LE PLUS RFCHERCHE COMME RCULATEUR S GASTRIHUES ET INTESTINALES. n A. de Matteis & G 0 AGENTS POUR H4ITI T ; | Mil Lr %  ClN Z,fiMQ ti sPumANTn kk>uNa o Voulez-vous fter le retour de quelqu'un ? OFFREZ-LUI UNE COUPE D'ASTI SPUMANTE Agents pour la Rpublique I Hati A. DE MATTEIS A <:<•• Port au Prince (Hati) ci Loteriehati&nale dhav fi vend aussi de ses billets m son buieau de la rue Bonne-Foi. Laboratoire SJOURN U FORCE r m C1CKTILS I XiSA'SSSissw. P SJOURN, Pharmacien UJlminiLu! GLANDOPHII E H SJOURN. Pharmacien de IT it de Pai Allez chez Barba ncourt a la dM b ORMO* PAiiin M. SJOURM, Pharmaden de l'universit de Paris,ai rae des Csars o vous tro Q ^ v^JSZ Z interne des HApitam de Pai rellenl el r# IJOURN • w. BUCH. AVM^MMS t Analyses des Urines, du suc gastrique, uu sang ( %  Was derai-aec dont voua ne ponrrel %  ( wtru BMUM nura** rmann, Ure, Constante d'amW Glycmie).. P lu > ~" P asser D o scracrnts. Des matire tc-lcs. .-— n u %  % %  wa vr—.r %  mu i r



PAGE 1

Jeudi 20 Octobre 1932 Le Malin 4 PAGES .26me ANNEE N 7802 Port-au-Prince Tlphone : 2242 AhmiiniiHi Une •fc--i* -* JmM DE NEW-ORLEANS El MOBILE A PORT-AU-PRINCE, UHHNIMO CITY. tWGUI PUERTO GABELLO, LA GUAIRA ET PARAMARIBO. DALVANGEN Niw Orlans, Louisiana, Sails Mobile. Alabama, Sails Port-au-Prince, Hati L)ue SautoDoninco City, R.l). Due Curaao, D. W. I. Due Puerto Cabello, Venz. Due La Guaira. Venezuela Due sramaribo,Dutch Guiana Due Paramaribo,Dutch Guiana Sails Curaao, D. W. I. Due New Orlans, Louisiana Due oct. 14 th oct. 19 th oct. 23 rd oct. 31 st AUSTVANGEN oct. 15 th oct. 19 th oct. 21 st oct. 23 rd oct. 24 th oct. 28 th uov. 2 nd nov. ') th uov. 14 th VESTVANGEN LE FAITEST INCONTESTABLE oct. oct. oct. nov. nov. nov. nov. nov. nov. nov. nov. 22 nd 24 th 29 th 2 nd 4 th 6 th 7 th 11 th 16 th 20 th 28 th lillillll Sih'L, •0 PrenanWfrt et passagers pour tous les,, ports ci-dessus CONNMSSEMENTS DIRECTS DLIVRS POUR TOUS LES PORTS SUIVANTS : Port-de-Paix, St-xMarc, Miragone et Jrmie, Hati ; Monte Cristi, La Romana, Barahona, San Pedro de Macoris et Azua, Rpublique Dominicaine; Coro, Garupano, Cumaco, Quanta et Pampatar,Venezuela, Aruba et Benaire, DWI. DE MOBILE ET NEW-ORLANS A TOUS LES PORTS HATIENS ET DOMINICAINS ET MARACAIBO Un dpait vers le milieu de chaque mois touchant directement :^Puerto-Plata,R. D., fsp-Htien,Gonaves. Petit-Goave.Aux Cayes et Jacmel,Hati et Macaraibo„Venezueia. Si un Irt sulisant est oflert, ces bateaux toucheront galement Port-de-Paix, St Marc, Miragone et Jrmie, Hati; Barahona, Azua, Monte Cristi, San Pedro de Macoris et La Romana. R. I). Aruba, D. W. I. De Tarnpa, Floride, la Jamaque-Hati— La Rpublique Dominicaine — Curaao et Venezuela. Dparts pour les ports ci-dessus quand une quantit suffisante de Irt est oflerte. ( Sujet changement, annulation ou ajournement sans avis. ) A. deMATTEIS & C,Agents Gnraux C'est la quintessence des meilleures varits de cannes d'un vaste lerrioirel runissant les meilleurs terroirs C'est ce qui fait son arme. GOUTEZ ET COMPAREZ! Panama Railroad Steamship Line, Agents aux principaux ports d'Europe. G. W. Sm.LuoN & Co, Ltd. 17, James Street, LlVEHl'OOL, INGLAND. MORY & Company, Atlantic Freighting Corp. Div. 155, Boulevard de S lasbourg. Havre, France. MORY & COMPANY, Atlantic Freighting Corp. Div. 3. Rue $t Viucent de Paul. Paris, Fiance. lleruu Prou & Stockwell, Boite Postale: 78, Havre, ^France. England 0. W.SHELDON &C, Ltd.. Feutou House, 112/113 l'enchurch Street, London E..C. 3, Kuglaud. France MORY Se Company. Atlantic l'reighting Corp. Div. 74, Quai des Chartrons, Bordeau ** France. MORY & COMPANY, Atlantic Feighting Corp. Div. 7, Rue de la Rpublique, Marseille, France., Gellatly HANKEY & Co, 21, Rue de la Rpublique Marseille, a France. Germany Atlantic Freighuug Corp., Atlantic Freighting Corp. Ballinhaus, Uamburg 1, Germany. Bieitenweg, 56,Bremen, Ger. Holland Atlanllfc Freighting Corp. Koningin Enimaplein 3., Rotterdam, Holland. Denniark E.A. Bendix and Companj, ti Copenhagen, Denmark. Atlantic Fielghiing^Corp. Anlwerp Divisiou, C/O Stiumann & Company, P. O. Box. 1069, Rotierdam, Rolland. Belglum Atlantic Freighting Cjrp., C/O Steinmanu aud Coj 4, Quai Jurdaens, utwerp, Belgium. A. Ccresa A Company. Via.Banchi 3, Genoa, Italy. Spaln. M" TM AI.LOI. BOSCH. Atlantic Freighting Corp.,' Div. Paseo Colon. 17, Barcelona, Spain. A/B W. Uika, Atlantic Freighting Corp. Div.. Skeppsbron 10, Stockholm, Sweden. A/B Pettersson and Hoimstroro, Atlantic Freighting Corp. Div. Skeppsbron 3, Golnenburg, Sweden. Italy Mr Altredo Amoretti, [Atlantic Freighting Corp.DiV. Piazza i Del Ferro N. S 5, Genoa, Italy. Norway, Lauritz A. Devold A. G. Atlantic Freighting Corp. Div. Aalesund, Norway. Sweden Sveu Janssou & Company., Atlantic Freighting Corp. Div. Norrkoepiug, Sweden. Simon datron A/B., Atlantic Freighting Corp Div., Malmo, Sweden. Bernhard Bergh A. Company, Atlantic Freighting Corp. Div. Hlsingborg, Sweden. I limitai Gnral Hatien Accidents 14 Octobre Mathurin Auguste, 25 ans, Grand'Rue. Blessure du pouce gauche. Camille Edouard, 23 ans,, Place Ste-Ai ne. Blessure de l'index gauche. Pierre Bois, 16 ans, Fauboarg Salomon. Entorse du pied giuche. Elisabeth Excellent, 19 ans, rue des ( sars. Contusion du doigt mintur gaurhp. Aloude AndrisifJ Pisquefte Blessure tranchante de iu |ou j droite. ) Marie Pierre, 47 ans, rue St | Joseph. Blessure tranchante de l'arcade sourciliere gauche. Miracia Jr..Baptiste, 0 ans, rue St-llonor.;Blessure contuse de l'arcade sourciliere droite. Louissant R/illon, 29 ans rue des Casernes. BUssure tranchante du sein droit. Lise Ancion, 13 ans, rue du Centre. Traumatisme du sein gauche. Elvius S'.-Cyr, 40 ans, rue StMartin. Luxation du genou droit (hospitalis). 15 Octobre 193? Ani'a Cinice, 5 ans, S!-Marc. B'essure piquante du genou droit par morsure de chien. Helvtus Sdoine, 22 ans, Por tail SI Joseph. B assure tran. chante de l'avant-Iras gauche. Jeanne JeBn, 20 ans, rue de l'Exposition. Blessure contuse du coude gauche. Innocent Joseph.Grand Gove. Blessure contuse de la lace { droite arcade sourciliere, joue, I lvres super, et infr. clavicule gauche. Nico'as Daferneau, 22 ans, Grand'Rue. Blessure piquante du sein gauche. Amilus Denis, 'M ans, quartier St-Joseph. Blessure contuse du front. Alcius Toussaint, 55 ans, rue Magasin de l'Etat. Blessure contuse du Iront. Mme Nar is i e Joseph, 40 ans, S'-Maic. Blessure contondante de la joue droite. i Clarisse Joseph, 20 ans, Faubourg Salomon. B'essure contuse du Iront. Mlanie Vilcin, 40 ans, Mtivier. Corps tranger la base du pouce droit. 18 Octobre Charles Willy, 4 ans, rue Magasin de l'Etat. Corps 'ranger au niveau de la colonne verte brale. Yvonne Kina,25 ans,rue Runior. Brlure de la lace pali mai e de la main gauche. St-Victor_l)uperval, rue Cht rron* Blessure contuse du Iront et de la bouche. Ren I orquet,Port au-Prince. Lgres l>!e> sures contuses de la tte et du Iront, lgre corchure la hanche droite. Votre premire visite A L'HOTEL ANSGNIA Nous donnera raison, confirmer 7 ie bon ingemnt, justifiera la coufiance nue veuc '3 i uz accorde en nous garantissant votre apprchb e > .) i{,e l'Htel le plus slect de Port-au-Prince. Nous vous suggrons d'arrtei vo'. s C':J n ).a d'avance Bire la prj~sion. Un autre grand gala avec un beau pir'int el chantant*. Alteul o i ia PROGRES Ne RHLM NOl Rhum dlicieux g Prix rduit ALCOOL DtFIANT TOUTE C. Clairin Vierge Chez N. NAZON iiAU exquis ....IL Lykes Brothers S:> C lnc Texas Hati —-Santouomi .>Porto-Rico Le seul service hebdomadaire et rfcU- r passagers e l Irt entre les ports du Golte du Tema directement avec Port-au-P*incj5^.Haiti. Pour la rception rapide et le manu ment habile de vos importations, servez vous toujours des ..vires de 'a LYKE 1 INE. Les prochaines arrives a Port-ar r ont* Steamer tAlmeria Lykes 2i c ihe 1932 S/S iGenevive Lykes 'JV, ( i et) c 1932 Steamer < Ruth Lykesi 4 tournure i Bureau: Rue du Magasin de l'JOai, Botte Postale B M II ROYAL MAIL LIS L I D Le steamer Vrana ven sn .de Londres via Kingston sers (ici le 21 courant eu route pour l'Europe prenant du trt. The Royal bail Unes Ltd JiJ.:BlGIO ^KSl gnral HOTEL KAR Lue confortable succursale del Pace Holtl, ciKens' \oft~ Pour la saison d't, rendez-vous chez A. J. Karam, Kenskoff, o vous seiez servi souhait. Excellentes conditions *J** *.



PAGE 1

r *BH OH Clment Magloire DlrŒCTtfrjR 1358 RLHi AMERICAINE 1358 IELEPHONE;N224 Il ne laut penser qu'aux triomphe que l'on ic dcerne, MM soi-mm^ ion public, suii critique.Le seul ineyen U vivre en paix, c'est de sejplaCCT tout d'un Miond au-dessus de l'hemanit entire el de n'avoir.avec elle non de commun, qu'un rapport d'oeil. Gustave FLAUBEKT. 26'me ANNEE N 7802 PORT-AU-. mNCh (HATI) i:UI)I 21 OCTOBRE 1938 I RENDEZ VOS DENTS Brigues, Intrigues, jTripotages... Un discours nergique du j Prsident VINCENT de trois tons plus blenches en trois jours Voici les nergiques et justes rer. Il fallait bien que le Gou \ moles que S. Exe. le Prsident vernemenl responsable y mit i Vincent a prononces mardi \ Mn ordre, qu il s'elorcl de dernier l'installation des Chefs fl xer | cs affaires compliques de sances de Damien. On sou ( j e ce Service leur vritable haiteque les conseils du Iresi an Amtdelallpubliquesoient sui r f -, dentde la Rpublique soient sm ^ cequc nous avons fait. vis, imr l panouissement de p mdan{ £ m()isel des mo ; s l'œuvre : nous nous sommes penchs Messieurs, I Slir ,ous "f s problmes que ... ..„!,..,„„ posaient devant le GouverneJe liens a ajouter quelques P^ relchement et le dsimples mots au discours. existaient dans plein d'ides pratiques qi e I ft vie" de vous adresser M le redressements; Secrtaire d Etat de 1 Agi icuU technj(|lles qui s inJI)OSaie „t, Te'Service National de la nous sommai arrivs production Agricole — el croyez, Messieurs, que je ne le dis pas sans une certaine tristesse—le Service National de la Production Agricole a ol'tert ce pays, au cours de l'anne administrativequi vient de finir, un spec tacle lamentable, je pourrais mme dire un spectacle bon teux. Tandis qu'en effet, les deux autres grands Services publics qui ont t remis, en mme temps, l'Administration hatienne— je veux parler de la Direction Gnrale des Travaux Publics et du Service National d'Hygine s'eftoraienl de maintenir, de dvelopper, de fortifier mme leurs organisations respectives, tandis que, malgr la crise, la crise terrible que nous traversons, et qui ne nous a permis de mettre leur disposition que des moyens d'act'orcment limits, ils Rien ne saurait nuire autant la *>eaut du visage que des daata jauntres ou dcolores, ries gencives tumfie. Pourquoi hsiter quand vous pouvez, en t.6s peu d* temps, avoir des dents magnifiques que tout le monde admirera? Adopter la nouvelle mthode scient itique "Ko/ynosBrosse-Sche." Un seul centimtre de KOLYNOS sur la brosse sche deux fois par jour, et en trois jours vos dents auront Manchi de trois tons. KOLYNOS mousse et s'infiltre dans les moindres replis et interstices. La l> acha est assainie, les dents sont nettoyes jusqu' l'mail qui retrouve enfin son clnt naturel. Votre sourire dcouvre alors de dents d'une blancheur de nacre dans des gencives de rose. Vous tes plus sduisante que jamais. Essaye un tube de KOLYNOS ds aujourd'hui. KOLYNOS Antiseptique su Le plus conomique suffit * i L [ conclusion que, parmi tous l n'Mi iji niTf nr inn/, ces problmes, celui qui i.l I M ; Mfl < \[ fllJ4 geait une solution immdiate,, 1 1 ,m,M un L uu ,uu ^ tait, avant tout, un problme | de discipline. I Le p ere Schneider est pass Eh bien, si nous sommes hier dans nos bureaux nous devenus ici personnellemenl aumander de bien vouloir reclijourd lui i, c'esl pour dire en fier la noie dans laquelle nous termes clairs, nets, prcis afin disions combien il avail tlsa que nul nan ignore, que nous grablement impressionn l'aane demandons personne sislanee, en dclarant en pleine d'accepter cette discipline, chaire de la cathdrale que llnnarce que le Gouvernement dpendance dllai date en raeiiteiKi l'imposer, parce qu il Ul !f a lt l??% -, %  .. i,„ 1L .,„,. Le Pre Schneider se dleod entend I imposer o us, avec ^^ ^ toute la force et toute la puis_ (( j.^ ^p,^^ CV( ,, sance de son autorit, el que ls;}8 |lous a t .j, dclar.com.ne dsormais, tous ceux qui audate du parachvement de 1 (enraient la vellit de 1 enireinvie de Dessalines et de la redre.de ne pas se soumettre connaissance solennelle, par la a la r"le, aux instructions ou France,de la souverainet d'Haiaux ordres mans des chefs li.L'Indpendance huitienne.qui responsables et tablis pour oserait dire le contraire ? date assurer la bonne marche de bien de 1804 i • :.i. n i:nn .m., inns Nous n ajouterons aucun comcette administration, que tous ceux l seront inexorablement renvoys du Service, quels qu'ils soient et quelque rang de la hirarchie qu'ils puistion donnaient quand mme tout rlellil le rendement possiblem. J*^ donc rendement auquel est aile de |, hllrls qui s ja 'hommage unanime et me-1 nnlrl 'du personnel, i de Cation toui mlif | djre yolre m[v[ prQ que tous se trouvent mentaiie celle dclaration spontane, qui nous enlve un poids du coeur, en dissipant un malentendu que nous tions les premiers dplorer. prit de cabale, tourmente des %  J-gj !" ^ j^j flllf (le haule petits intrts particuliers, at)-|i nationale que nous sence d'idal, de toute notion l vraie du devoir, une sorte de volont morbide et gnralise de pousser les choses au pire avec, pour quelques-uns du moins, l'espoir puril ou burlesque de dominer son voisin, de devenir son chef, de le supprimer ou de prendre sa place— et cela, uni quernent, pour toucher naturellement de plus gros appointements ou quelques autres bnfices supplmentaire res...Oui,Messieurs,avouonsle, c'est dans celte voix tortueuse et chaotique que, pendant plus de douze mois, s'est tran pniblement cet organisme, cr pourtant pour poursuivons, J'espre que vous le comprendrez ainsi au momentoq nous allons partir de nouveau. Ce que nous voulons, en dfinitive,—et il faut que cela soit,—c'est que votre correction et le rendement de votre ren t re r en service, travail soient la hauteur — Aux Gayes, : des sacrifices que l'Etat s impose pour le maintien de celle institution. —ECHOS— Jl nous revient qu' la Rivire Froide, Carreldur.les Conseillers d'Agriculture commettent les abus de toutes sortos.Nous croyons savoir qu'une plainte prcise a t dpose devant qui de droit, par un personnage de la rgion, pour le redressement de ces excs d'aulorit. Dans les milieux officiels, il se dit que l'hatianisalion utilitaire du Dpartement du Sud commencera vers le l Dcembre prochain. —Quinze employs seulement de Damiens ont t admis a Me Ldgard Dallemand a t nomm Juge, au Tribunal de Premire Ine-j O"*"""v, \^l •*_ www —.gwe utile, pour encadrer noire principal lment de prosprit nationale el le mettre nvaleur — pour difier enfin Cotre civilisation rurale par l'ducation simultane des raseldes cerveaux de toutes c es nouvelles gnrations Paysannes qui attendent vraijpent depuis trop longtemps '.action nergique et imper 'eusede l'Etat pour leur parMeulire libration du travail routinier et forcment ingrat, el d,es desastres permanents de l'ignorance cl de la supersion. Evidemment, une telle fixation ne pouvait pas duLiquidation AUTO SUPPLIES R. M-AUGUSTE LA MAISON LIQUIDE T001 SON STOCK. PROFIIEZ DE CETIE AUBAINE. VIENNENT D'ARRIVER : Les Pastilles de menthe et auJus de fruits du Dr Hillers Dlicieuses, rafraiebissantes, stimu.antes. parfument la bouche. M E "vente ch Gaston K.-Martin' au Bazar National, Alphonse Dsir et an Bon March. tance en remplacement de Me Julien Benoit. — On annonce que les spculateurs en denres du Cap-Hatien ont prolest contre la mesure prise par le Conseil Communal du lieu d'obliger les liabitants qui y viennent avec leurs btes de charge de parquer celles-ci dans l'enclos communal moyennant taxe, au lieu de les laisser comme nagure dans les cours des spculateurs. Me Adhmar Auguste a dclar la dcision communale illgale. -On a remarqu avec plai sir que les frres orun ont inaugur, au local de Cin-Varits, des travaux qui eu leronl un Cinma Up lo laie.Compliments. — Monsieur Bigaud qui tait Secrtaire de la Lgat 10D d'Hati Washington, a l nomm au mme titre celle de Paris, Monsieur Louis Mercier du Cap le remplace. Me Antonio Vieux gai tait Palis est rappel. — Hier malin, la Crand'Rue devant l'Epicerie du Peuple, un percepteur communal, portant la plaque No .'50, s exig d'une paysanne, coups de poings, le paiement d'une tax de 20 cl s. Celle-ci eut beau prouver qu'elle avait dj acquitt une premire taxe, rien n'y fit. Remarque : elle n'avait aucun profil dans la inacoule de la ble sur laquelle elle tait. — Dans l'arrondissement du Trou, une brigade technique de la I). Ci. T. 1. l'ait la triangulation du Dpartement du Dpartement du Nord pour rtablissement d'une nouvelle carie. — Mr Luc G. Prophte lait diter au Cap un livre : Gens d'Autrefois . — Notre confrre L'Informa* lion du Cap publie dans son dition du samedi In Octobre un vibrant adieu la ville du Cap du Gai Ari/a, l'exil Dominicain, contraint de laisser la ville el qui s'es! rfugi aux lies Turques. — On a enregistr la mort de Mme Pliou Pigniat dont les funrailles Ont l clbres dimanche dernier la Cathdrale. Condolances aux paruils prouvs, particulirement Mr Plion l'ignial, Mme Bissaiu the dont la dfunte tait la mre, et au lieutenant Bissainthe. — Le mme jour sont dcds Edmond Coicou et le Docteur Nemours Thomas. Condolances. — Chez. Kobelin, vous trouverez un savon merveilleux pour la barbe, le savon (iu.iis, avec lequel se raser est un vritable plaisir. Essayez... —• l'n^ caporal de la Garde d'Hati l'est vanoui pendant la manifestation de lundi dernier, anniversaire de la mort de Dessalines. Il tomba devant les Casernes Dessalines, occupes plies marines. — M.Garcia Mella, ministre de la Rpublique dominicaine Port-au-Prince, a eu le gracieux geste de dposer une magnifique couronne au Mausole des Aeux au cours de la crmonie Il y a Vingl-cinq ans f LE MATIN, ?0 Octobre VJ07, CHO DES CAYES l\ir le Steamer Salvador, dimanche soir, est arriv ici hionsieur Charles toravio., d, lgu les Dpartement de ltnance et au Commerce aux Cages el Aquin. Lundi matin, le Dlgu prenait possession de ton poste, et /' \(lminislrateur des binonces Monsieur Marcelin Jacelyn, le prsentait aux personnels renais le l'Administration des binancf et de la Douane. Au discours de Mr f 'Administrateur, .hr le Dlgu rc pondu par quelques paroles de remerciements n vent* dans toutes fj In pharmacies il 11,1111. %  r irf-au PriiiM r si'jni UNI ,Plisnnsetsi commmoralive de lundi dernier. Ce geste a louch le cœur de la foule qui l'aapprci et admir. — Au prne le la messe de Cinq heures et demie, diiiiam lie dernier, le prdicateur a parl de ces messieurs qui vont l'glise en manclies de chemise, comme ils ont pris I habitude de circuler dans les rues. C'est une lgance ipie l'amricanisme nous a apport.'. — Damiens a l solennellement rOUVetl avant hier. Le Prsident de la Rpublique el le Sculaire d'Etal de l'agriculture y ont prononc des discours. — Lis ngociations qui avaient lieu a Londres sur le dit lreiid anglo-irlandais ont chou. — Les Japonais] ont lait en Mandchouric u n e vigoureuse offensive contre les bandits chinois. — Le s s Flora a embarqu au Cap-Ilailien, le 12 Octobre dernier, 542 rgimes de figuesbanunes donl l'expditeur tvsl ..'. voit que nos'contrresjsont unanimes esprer que Son Excellence; le Prsident de la Rpublique, usant de ses prrogaitves conslil ulton r elles, prendra bientt un ni M l de clmence en laveur de M. Louis Callard. ... s'appn'te sdrtifcr au Chel de I E at un bon r< gard, au nom de la corporatio &f ... a vu dars une auto deux places, mercredi soir, une Dominicaine encadrle de deux gen• ihhommesdonl le propritaire, Its comme il laul, de ls voiture. Le cas prsentait celte curiosit qu'aucun des deux amis ne se rappelait plus pa r qui la pangnole avait t pt be ni quelles fin?. On la ptomena donc de cal en dur.i ing, l'abrcovant de rocklails et de whisky, mais IMlet escompt s'est pas ((lui qui si produisit, el I lu tue de la s.taralion on pouvait <<" slater que la pangnole, seule M tenait encore bien sur ses iaiiibes. ... voit loti joui s Eldorado 'e ta LU i u clbra qui dcote le balcon el dans lequel se trouvent fils, pour les g" t*ra ions venir, h s nobles Mails et le u:i'11> in i lessioi nani de notre lu r (i; iiacd vidanl ure coupe de cli: n i : gne dat s ure cage BOX hors. Les lions ont icbapp au Bsc.£ • ... voil que le v ntal le Sainiiei a li il lundi dernier mettre i b11c le drapeau de la loge La Vrit, en commmoration In I2te ; nniversaire de la mort de Jeai Jacques Dessabnes. U i v p: s de pell' devoir bien accompli qui n'ait son mrite. Complimenta, ... voit qu'une certaine industrie dj vit ille. vrai dire,prend Pon su-Prince depuis quel<|ues |cuis un dveloppement alarmants C'est l'industrie ebapelire du Iroc. Vous dposez un Borsalino tout aeol au ves liaire de voire club, ou a la patre d'un cal et l'beuie du dpari vous constatez qu'un de vos amis a laiss un Borsalino dtratebi en lieu et place du vofe. Notez qu'aucune rlamalion ne peut lre lonnule sans prendre caractre d'injure. • a a ... voit que notre contrre L'Information s nous leprocbe d'avoir voulu nous moquer de M. Louis Mercier. N'exagrons pas, contrera. Nous l'avons tout juste iil.i'^io'' et sans blessante mal ce M. Mercier est une petsonnalit irop intelligemment accuse et au surplus trop bien netre ami pour que mme l'in'enlion ait pu nous eltlfurer de li dsobligsr. C'esl l'occasion de le lliciter d'avoir t ds":> par le Prsident te la H pubbque, pour la poste important de Secrtaire de notre lgation a Mr Jacques Laroche. Il y mira n L ch()lx ne mardi de chaque semaine, une w|| 6 r p|a| heureux expdition au port du Cap-Hatien, — Une Capoise, Melle Anne Marie I ran(,ois, fille de leu Arthur Franois, ancien directeur | du lyce du Cap llailien. a l'inlenllOO de prendre le voile en entrant dans la Congrgation des Filles de Marie. — A la section de Grand (lilles, commune du Dondon, on a trouve le cadavre en putrl ic bon d un jeune homme qui B vait lad une chute d uncocotier. —Sou.-, la pression de la crise conomique, la Suisse envi de rduire le traitement ae fonctionnaires.! Ine commission du conseil national a approuv la rduction de 1" sur les fonctionnaires clibatai res, dfi el de 8 o o sui les fonc lionnairea pres de deux plusieurs enfanls.Halti n demment pasle seul pay* quiait plia pareille mesure. I A L'ECOLE DE DROIT La session spciale d'eximena l'Ecole de droit, pour \*s tudiants non admis i celle du mois de juillet dernier.a pris lin samedi dernier. Le r* sullat a t proclam le mme jour. Voici les noms des tudiants de ieme anne qui out oblena leur licence: Pricls Verret, Jnsepn .hndeler, Lonce M. Bernard, SaI D.nti menl Benoit, Arsne Pompe, Jnt's Lizslrai Fils J. B Csntsve, Fustin Laureni, Edner Paillre, Henry ,,.,. l'a.l O. C.dice, Yv.a Byppolite, Moues Mathieu. Vslmonl Blizaire, Pressoir JeanLouis. M



PAGE 1

PAGE 2 LE MATIN 20 Octobre 1932 Nouvelles de l'Etranger Le roi Caroi rappelle son fils en Roumanie Londres.— Le Daily Mail annonce que le roi Carol 8e Roumanie a mis lin la visite ilu prince hritier Michel ;i Londres, o il tait avec sa mre, la princesse Hlne. Le son Verain aurait menac la 1)111. Cesse de ne plus jamais von t>on lils. La princesse Hlne a :cuse son ancien poux de perscution et de mauvaise foi . Elle prlend que Carol a pris celle dernire mesure parce qu'il est trs mcontent de la sympathie manifeste son gard par la population anglaise depuis pie son lils Michel esl arriv Londres, il y a deux semaines Michel devait rester six semaines Londres, mais un rcI prsentant du roi a dclar que e jeune prince allait rentre! jmine 11.11'* 111e*tl en Koumanie. Le conflit entre la Bolivie et le Paraguay Genve — Le Conseil de la Soi aie des Nations ;i approuv un tlgramme envoy par son prsident, M. Eamon le Valera, 'I la commission des neutres Washington, proposant que la Bolivie et le Paraguay lassent replie) suffisamment leui s Irou pes nour empcher de nouveaux conflits dans la rgion de Chaco, el i| l'une commission militaire Boil envoye pour indiquer les mesures prendre pour vitei des combats. La confrence conomique mondiale benve. La comm 1 s si on d'organisation le la Socit des Nations a dcid de convoquer, I oudivs, la Confrence conomique mondiale qui a t propose. La'runion aura vraiBemblablemenl lieu en dcembre. Les royalistes grecs reconnaissent le gouvernement rpublicain Vque Ruiz V Mores. Ds le mois d'aot, le secrtariat .1 t inform que le gouvernement mexicain cherchai! .un diffrend avec le prlat;son I expulsion tait prvue. 'image d'un prince — (idnumen Le mariage du prince Kojo l'ouyolou Houenou, du Dahomey, el de Miss ftobei la Dodd Craw'ford, cantatrice amricainejde couleur, Vient d'avoir lieu ; la crmonie religieuse sera clbre en la cathdrale d'Ouidah, au Dahomey. Le princ a lait, eu France, ses tudes de droil et de mdecine.Pendanl la guei re, d a t illeele au service de sant militaire. Il esl parent de l'ancien roi Behanzin, du Dahomey. Mariage du iils du prsident de laRpubliqae tranaise Rambouillet.— Le mariage de VI. Jean Lebrun, fils du prsidenl de la Rpublique, et de Vielle Bernadette Mann, fille d'un ancien capitaine de l'arI se, a t clbre a 1 n ilel de ville. Le prsident du conseil, M. Herriot, tait l'un des linoins. Un J dticit budgtaire pour la premier trimestre Washington. Le deuxime trimestre de l'anne fiscale a commenc avec un dficit de W2.320 91 I.Lesdpenses se sont montes 833.803.930 el les receltes a 131.483.016. Assemble gnrale de l'Ordre des Avocats de Port-au-Prince —0— Sance du irndrdi 16 Septeata 1032 La sance est ouverte. il. L Delatour, le Secrtaire Sont prsents: le btonnier | D> u ssarj , les M t nl-es Em. J. H Melatour, le Secrtaire N z Mli A Rigal, I R /moud U. Massante, fes Membres An et p au | Rouchereau. Divers I liANCI.. L'ambassad e u r de li ance lokio est arriv l'ai is. — Mi l'oncet, ambassadeur de I rance a Berlin scia Paris demain.— — On clbre le centenaire |, ll!r||] de l'Acadmie des Scieuces Morales et Politiques. | — Le bateau Super Ile de Oine Rigal, Isnard Raymond, Llio Joseph, Emmanuel NaZOO et trente-quatre autres avocats militant ,. ORDRE DI JOUR : lection du Btonnier et des Membres de sou C nseil Aprs 1 appel des avocats militants, le Conseil, sur les observations de M 1 "'Lon Liautaud, Pierre Lon Liaataud.C inslian La porte, MarcAuivle Lafonlant, Clment Zphire et Eoo. Armand, les deux premiers prtendant que la liste des avocats militants n'a pas t affiche coutoron aie,u a la loi, le quatrime et le cinquime proposant le renvoi des lections; dcide, vu l'irnoossibilit Premier point de l'ordre %  In four: — Eleeti ms du B* to inier e"t de sou Conseil. i.e Conseil, Attendu qu' la sance du seize septembre courant, laite en vue des lections, cellesci ont t renvoyes parce que la liste des avocats militants n'a pas pu tre affiche, con tormtaent la loi dn 24 pin 1932 sur l'Ordre des Avocats, promulgue le 29 juillet et rendue publique din* 'e M> N reoR du 1 ai ut de cette anne; Qu'en vertu du deuxi n alina de l'art. 2 1 tfi celte 1 u : En cas de retira clans les Cin-laldy CE SOIR ne soirp 1 Comiques Le Plerin aveec Charl • %  Chaplin ET Jim La Houlette, roi des voleurs avec Nicolas Rimsky Entre 0,50 ; Bjlcon : 1,00 E0p.HUI5C.DH. AHMTIftNA I Programme du concert du jeudi 20 octobre couran, de la Musique du Palais,sous 0 MANCHE SOI Le Danseur inconnu la direction du lieutenant Luc I Mise en scne de Barberis; Ju-Bapliste, au kiosque Occi-{ ( [aprs la comdie d,Tristan de Jeaniy, Place du Champ j Bernrrd, adaptation musicale de vi;n s, a 7 us. 3 ) p.m. Ce programme est uniquement compos de morceaux d'auteurs hatiens : 1 — Une tape nouvelle. marche de Praniis Minigit. i— Si lieorge;, marche 1ede L. Diicillurd Le metteur en scne de la pro diction a tir de cette pice tincelante un film plein d'esprit. Le hros de celte aventure est Audr Roanne, que nous de procder cet affichage, le ; lections, le Bt > m'er t les mois de juillet elaul expue et Membres de SO 1 Douseil cesligieu^e par Luc Ju B iptiste. avons dj applaudi dans 3 — Coqs, poules et pousj plusieurs crations. Il joie sin>, fantaisie di). Jeanty. I avec une belle allure le ie 4 —El que mas me gusta, [ diilicils du danseur imonnu. tango de Ludevic Lamothe. Andr Nicolle, dans le rle 5 — Complaintes, valse de j uu h om me d' flair es louche, l'Assemble Gnrale n'tant tent en loue ion> jusqo' l-J Luc j n .Baptiate. I lui donne bri pas d'ac ord, d'aioaruer lesj'ectiou de leuri successeur, > ^ Gracieuse. dites lections. I ce qui est aussi prvu pai Eu loi de quoi, le prsent j l'art. 2 des rglements eu vi procs vcrbai a t dresse et gieur sign les jour, mois et an qo A dcid que les tel < ; 1 ,r :; l,; 1 ^ l emeull OU * Peuvent uas .voir I ions iieu (S gne£ J. R. Delatour, EmaViIJl lttCC omulissemenl des r^'l L6 il S T& tormal,.sp^vues <>n lait.4 Joseph Courtois, Marcel (jede |M Ludovic Sanson, FerdiDeiuirDC ,; n (le p ordre inmlDd.to.r, Augustin Lo : d u jomv t En loi cLqu o;, nousavous Ci), ligal, Lnard Haymoud, Alhnes.— M. Tseld du parti monarchiste grec, inloi me le prsident Zaimis que son parti reconnatrait la 11 publique sans conditions. M Venizelos, la suite des dernires lections, avait dmand que les royalistes reconnussent le gouvernement rpublicain. Tin de la guerre civile au Brsil Rio de Janeiro. — Aprs trois "uns de violenls combats, la guerre civile esl termine au Brsil. La Sao Paulo Fora Pu* blica, ou milice de I Etal de Sao Paulo, a abandonn la lutte. Dmission du youver neur gnral de l'Irlande Dublin.— Le gouverneur lierai James Me Neil a donn sa dmission. Le conseil excutif le l'Etal libre d Irlande avait demand au roi de relevei le gouverneur de ses fonctions. Mort d'un spoi tnm .11 a mon .1111 Home. — \|. Joseph Krank fumer, 5-1 ans, n New York, qui est devenu clbre en Italie comme entraneur el leveur de chevaux de course, .1 1 l lue dans un acculent d'automobile. Il tait venu en Italie connue jockc\. Le lg t. du pape est oblig de quitter le pays Mexico.— L'archevque Lepoldo Ruiz y Flores, lgal du pape ;iu Mexique, .1 t arn t par ordre du gouvernement el conduit la (routire amric une. La dportahondu prlalavail t demande par nue us..lu tiou adopte par la Chambre j France qui sera lanc le 2U pro;llls c,,el chain sappellera NormanPP du . ANGL1:TEKRE.— La Chambre des Communes a etlectu sa rentre hiei. L'Angleterre a Jnoni l'accord commercial avec les Soviets. BELGIQUE.— Le Cabinet .. lussionn. ROI MANIE.Mr Maniu est charg de former le nouveau Cabinet, D. Massante, Marc-Aurle LaClment Zphire, Euimauucl Armand, Domi&ii (j ie Uippolyte, Uennaun Malebranche, Michel Beauvoir, dress le me-, ;.it niocs-verbal. Q.i dorze ni u t s rayes nuls, ueux ren vois eu marge bous. two sleps, j plique. Les priucipales interpar Occi de Jeanty. prtes tminines du lilm.elles 7— Rponse aux .uniSO ut deuxsont, au poiut de plaintes de Jn-Baptiste, par vue cinmatographique, des Franois Manigat. inconnues: elles lout dans 8— Erzulie uainniuu oh! ce film. leurs dbats lcran. danse populaire hatieune.arr. Janei Youug, jeune actrice de trs belle allure.joue ingnument, mais avec beaucoup de charme, ie rle de la jeuue hritire. Dans le rle de la confi| dente, Vera Flory allie uoe (trs grande beaut uu jeu vil et primesautier. Ut s dcors extrieurs magaitiques sont mis parlailement en valeur par une photographie impeccable. par Luc .lu-Bap iste. COLOMBIAN S-S C LIGNE COLOMBIENNE ) relephooe: N 2323 Le T apeur 1 Bolivar Voy. 10, venant de Nw-York et Loterie Nationale —o— Monsieur E nmanuel Constant, placier de la Loterie Nationale, est depuis quinze jours d'une humeur massacrante qui se di.nue libre co ira dans l'avis qu'il tait put icr dans dirents journaux d r.ut-au rrince.Wms comprenons a, car enfin qu 11 1 on veu i un billet de Loterie, c'est pour eu ton cher le montant av.m; le tirage. Or le tirage a eu lieu et U y a des gens qui s'obstinent a es |uiver ie rglemeut que M Emmanuel Constant rclame. Bref, l'irascible Mr Emmanuel Constant leur a lanc un ultimatum qui a expir s m -ii son15 octobre a minuit. Si .1 cette date et cette ;'"'.'<•• les dbiteurs rcalci-\ iraient eucore.eb bien! leurs • 1 "jUtieno us se,,al pu-l b:i5s"TTns tous les quoti1 saint, Granville, B. Auguste, Dupc l'ratt, Yves Deslouclies, Haphael Mose, Llio Dalencour, Alcius Lysius, Lon De jean. Pour copie conforme: Le Secrtaire, L. MASSANTE our cop /e conforme : Le Secrtaire, D. MASSANTE. Conseil de I O rdre des voeh Barrraa /,. en c ; / ,, ,. l!'i''iMnier et des Menibies de f EXTRAIT) I Conseil. L Assemble 1. J nr.'de a donc ete convoque La sance ( st ouyrfA. Jen trois lois par le Btonnier Sout prsents: ie Btonnier J Delatour. j les por Le raaniteste de ce vapeur reu par avioff poste est la disposition des clients dans nos bureaux sis angle des : rues du Q ai et Thomas Madiou (vis-a-vis del Douane) E Le Secret de la Sant SELS DE MONECATINI A nourd'hui pins que jamais vous devez penser a la Sant PROOSE (Italie ) hpital ccimVOTRE CUISINE, MADAME... Il parait que cela va barder dais le Pacifique, en Extrme-Orient. Lejapou, diton, I il tabriquer des millions ( de masques gaz, et aug< V Par un avion affrt de la Pan American Airways, lac sont arrivs ici le 17 courant, mo*^f" r ^^v^'v^l % " de Kingston, Ja., Mr I Q P o 6 Ne ^ o r Joseph von Sternberg,de HoN le octobre et arrivera H od |e us g' d l'ort-au-d'nnce le 2opjtobreb en route pourles ports Co, ducteur de films ciumatolombiens, 'Jristobal, Canal Z. graphiques, accompagu de Kingsiou etNcw.York. Me Jules Fuithman, au'eur de sc arios, Mr Paul Ivai Le vapeur Bogota Voy. e Lucien Ballard, photogra108 partira de New York le phes. Ils sout partis ce matin 2G couraut, directement pour pour Trinidad d'o ils retour Port-au-Pnuce,oU il est atten ueiont ici vers la lin du mois. du le 1er novembre. Port ai Prince les a lavoiable WT nr. m 1-^. meut impressionns; ils en Wllliaml ont emport uu agrable souvenir. Ajent. puoal. -L professeur Femente sa llotte'sous mariu"e. aeleFedeh, directeur de laVe sont l les indices certlniqueme(IicaledeProuse,}tains qu'il se prpare la ait: Lasa^e des sels de guerre. Montecatini m'ont donr.'des 1 Ces indices deviendront i rsultats surprenants di'.ns les preuves matrielles, signifiait f cas (e rLuMiatismes qui quelqu'un,quand vous saurez avalent compromis les loueque [e Mik.do a command uu auopiee par la Chambre dicus dcPoit-,,, t des dputs, a lasuitedela rCe sr-i I ,. cente encyclique du pape accu1 •anl le Mexique de perecuter les catholiques. %  I 1 l n reprsentant du gouuernenieni a dclar : En raison de l'intervention du pape dans notre Vie politique et de l'attitude du lgal approuvant l'encyclique, le gouirernemenl a invit ce dernfei quitter le pavs.s Cit du Vatican.— Le secrtariat d'Etal du Vatican dclare que le gouvernement mexicain ne sesi servi de la n cente 1 nCyclique papale que connue ,_ ACCESSOIRES POUR AUTOS < %  Nous vendons des pices neuves et de deuxime main pour toutes sortes d'automobiles; s'adresser a KNfiERS GARAGE Phone 23 18 et 2234. Avis important Coquet tablissement situ tootjprs de la Banque preste pour expulser fSC I B€R — ^ ^ M m Ma: lions du cœur. NAPkES (Italie), hpital des incurables. — Le pcolessem Arnaldo Cantiui, directeur de la Sme clinique mdicale,: dit: L'norme augmenta^. lion des a diction s du cœur .1 pour cause les rhumatismes ngligs ou qui n'ont pas t soigns temps. Les cures de i\l'jutecatini combattent ner^iquement les malu (lies rhumatismales et celle-s de rarVhritisme. s A vendre chez : PASCAL VITIbLLO. | Qrand'Rue. Bonne occasion V vendre un Saxophone alto ni. ble. n % % %  %  % % % % % % % %  aMHBiaii OU de Heinboll et de Brandi un stock inpuisable de la hall' lgue les t s / n c s t/el'orlau*Prince et de Saint-Marc •. Bec-Fin. BELLf rOIHIIE • n ricui. inola par lr> PILULES ORIENTALES ; i >--1t, nfrrci "o!uenl l wlnt, cfla 1 n Ira ,^HHei oustiilulca el nonl nu busle un graricui e^il'onp.'int. Biantaimanlaa poui' %  ••" *M i .^y.^ril*^ nwilhnl •. J. RTIE. Pk". 45 n *, TEck^ FM A Port la-Priart : PV BI'CH & SM ,\*< l cl louio uonucipkarmacv. LIFEBIOV EST LE SECKET DE LA PEAU TENDUE ENCORE QU'IL DETRUIT LES MAVAIS GERMES. UFEBUOY LE SAVU.N DE LA SAN 1 L l'OL'H MAINS, FIGURES ET UA1NS. MOHR & LAURIN, P. O. BOX-M — l> " "' "'b Rue Roux et du Centre.Porhau-Prince. AVIS AU COMMERCE La|Panama Hailroad Slea mship Line a l'avantage d'afl noncer les dparts suivants de New York pour port-au-prince Hati, directement chaque mardi. Tous les steamers sont pourvus de chambre iricoriloue Dparts dr heto )ork. Arrivages Po.iau-rrince. Steamer Ancon le 22 novembre le 27 novembre Steamer .Guayaqiiilwle 29 novembre le 5 dcembre Vii Pauma Railroad Sleamp^hip Line JasH.C.VANREED spen Gnra! Kliuui lliiibancoun Domi a renomme est universel^ .. gard m premire place Demandez partout : U:* BARBANCOURT 5pf^Rue.e8 .Csars. rtaK


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/07134
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Thursday, October 20, 1932
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:07134

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
r
*BH
OH
Clment Magloire
DlrCTtfrjR
1358 RLHi AMERICAINE 1358
ielephone;n224
Il ne laut penser qu'aux triomphe
que l'on ic dcerne, Mm soi-mm^
ion public, suii critique.Le seul ine-
yen U vivre en paix, c'est de sejpla-
CCT tout d'un Miond au-dessus de
l'hemanit entire el de n'avoir.avec
elle non de commun, qu'un rapport
d'oeil.
Gustave FLAUBEKT.
26'me ANNEE N 7802
PORT-AU-. mNCh (HATI)
i:UI)I 21 OCTOBRE 1938
! I RENDEZ VOS DENTS

Brigues, Intrigues,
jTripotages...
Un discours nergique du j
Prsident VINCENT
de trois tons plus blenches en trois jours
!
Voici les nergiques et justes rer. Il fallait bien que le Gou \
moles que S. Exe. le Prsident vernemenl responsable y mit i
Vincent a prononces mardi \Mn ordre, qu il s'elorcl de
dernier l'installation des Chefs flxer |cs affaires compliques
de sances de Damien. On sou (je ce Service leur vritable
haiteque les conseils du Iresi ,an
Amtdelallpubliquesoient sui r f -,
dentde la Rpublique soient sm ^ cequc nous avons fait.
vis, imr l panouissement de pmdan{ m()isel des mo;s
l'uvre : nous nous sommes penchs
Messieurs, I Slir ,ous "fs problmes que
... ..!,.., posaient devant le Gouverne-
Je liens a ajouter quelques P^ relchement et le d-
simples mots au discours. existaient dans
plein d'ides pratiques qi e I ft ,
vie" de vous adresser M le redressements;
Secrtaire d Etat de 1 Agi icuU technj(|lles qui s-inJI)OSaiet,
Te'Service National de la nous sommai arrivs
production Agricole el cro-
yez, Messieurs, que je ne le
dis pas sans une certaine
tristessele Service Natio-
nal de la Production Agri-
cole a ol'tert ce pays, au
cours de l'anne administra-
tivequi vient de finir, un spec
tacle lamentable, je pourrais
mme dire un spectacle bon
teux.
Tandis qu'en effet, les deux
autres grands Services pu-
blics qui ont t remis, en
mme temps, l'Administra-
tion hatienne je veux par-
ler de la Direction Gnrale
des Travaux Publics et du
Service National d'Hygine -
s'eftoraienl de maintenir, de
dvelopper, de fortifier mme
leurs organisations respecti-
ves, tandis que, malgr la
crise, la crise terrible que nous
traversons, et qui ne nous a
permis de mettre leur dis-
position que des moyens d'ac-
t'orcment limits, ils
Rien ne saurait nuire autant la
*>eaut du visage que des daata
jauntres ou dcolores, ries gencives
tumfie. Pourquoi hsiter quand
vous pouvez, en t.6s peu d* temps,
avoir des dents magnifiques que tout
le monde admirera? Adopter la nou-
velle mthode scient itique "Ko/ynos-
Brosse-Sche." Un seul centimtre
de KOLYNOS sur la brosse sche
deux fois par jour, et en trois jours vos
dents auront Manchi de trois tons.
KOLYNOS mousse et s'infiltre dans
les moindres replis et interstices. La
l> acha est assainie, les dents sont
nettoyes jusqu' l'mail qui retrouve
enfin son clnt naturel.
Votre sourire dcouvre alors de
dents d'une blancheur de nacre dans
des gencives de rose. Vous tes plus
sduisante que jamais. Essaye un
tube de KOLYNOS ds aujourd'hui.
KOLYNOS
Antiseptique su
Le plus conomique
suffit
*
i L
[ !
conclusion que, parmi tousl n'Mi iji niTf nr inn/,
ces problmes, celui qui i.l I M ; Mfl < \[ fllJ4
geait une solution immdiate,,11 ,m,M un L uu ,uu^
tait, avant tout, un problme | ------
de discipline. I Le pere Schneider est pass
Eh bien, si nous sommes hier dans nos bureaux nous de-
venus ici personnellemenl au- mander de bien vouloir recli-
jourd lui i, c'esl pour dire en fier la noie dans laquelle nous
termes clairs, nets, prcis afin disions combien il avail tlsa
que nul nan ignore, que nous grablement impressionn l'aa-
ne demandons personne sislanee, en dclarant en pleine
d'accepter cette discipline, chaire de la cathdrale que lln-
narce que le Gouvernement dpendance dllai date en ra-
eiiteiKi l'imposer, parce qu il Ul!faltl??% -,
.. i,1L. .,,. Le Pre Schneider se dleod
entend I imposer o us, avec ^^ ^
toute la force et toute la puis- (( j.^ ^p,^^ CV( ,,
sance de son autorit, el que ls;}8 |lous a.t.j, dclar.com.ne
dsormais, tous ceux qui au- date du parachvement de 1 (en-
raient la vellit de 1 enirein- vie de Dessalines et de la re-
dre.de ne pas se soumettre connaissance solennelle, par la
a la r"le, aux instructions ou France,de la souverainet d'Hai-
aux ordres mans des chefs li.L'Indpendance huitienne.qui
responsables et tablis pour oserait dire le contraire ? date
assurer la bonne marche de bien de 1804
i :.i.ni:nn .m., inns Nous n ajouterons aucun com-
cette administration, que tous
ceux l seront inexorablement
renvoys du Service, quels
qu'ils soient et quelque rang
de la hirarchie qu'ils puis-
tion
donnaient quand mme tout rlellil,
le rendement possible- m. J*^ donc
rendement auquel est aile de |, hllrls qui s
ja 'hommage unanime et me-1 nnlrl 'du personnel,
i de Cation toui mlif | djre yolre m[v[ prQ.
que tous
se trouvent
mentaiie celle dclaration
spontane, qui nous enlve un
poids du coeur, en dissipant un
malentendu que nous tions les
premiers dplorer.

prit de cabale, tourmente des J-gj ^ j^j flllf (le haule
petits intrts particuliers, at)-|i nationale que nous
sence d'idal, de toute notion l
vraie du devoir, une sorte de
volont morbide et gnra-
lise de pousser les choses au
pire avec, pour quelques-uns
du moins, l'espoir puril ou
burlesque de dominer son
voisin, de devenir son chef,
de le supprimer ou de pren-
dre sa place et cela, uni
quernent, pour toucher na-
turellement de plus gros ap-
pointements ou quelques au-
tres bnfices supplmentaire
res...Oui,Messieurs,avouons-
le, c'est dans celte voix tor-
tueuse et chaotique que, pen-
dant plus de douze mois,
s'est tran pniblement cet
organisme, cr pourtant pour
poursuivons,
J'espre que vous le com-
prendrez ainsi au momentoq
nous allons partir de nou-
veau.
Ce que nous voulons, en
dfinitive,et il faut que cela
soit,c'est que votre correc-
tion et le rendement de votre rentrer en service,
travail soient la hauteur Aux Gayes, :
des sacrifices que l'Etat s im-
pose pour le maintien de
celle institution.
ECHOS-
Jl nous revient qu' la
Rivire Froide, Carreldur.les
Conseillers d'Agriculture com-
mettent les abus de toutes sor-
tos.Nous croyons savoir qu'une
plainte prcise a t dpose
devant qui de droit, par un per-
sonnage de la rgion, pour le
redressement de ces excs d'au-
lorit.
- Dans les milieux officiels,
il se dit que l'hatianisalion uti-
litaire du Dpartement du Sud
commencera vers le l Dcem-
bre prochain.
Quinze employs seulement
de Damiens ont t admis a
Me Ldgard
Dallemand a t nomm Juge,
au Tribunal de Premire Ine-j
O"*"""v, \^l *_ www .- g-
we utile, pour encadrer no-
ire principal lment de pros-
prit nationale el le mettre
nvaleur pour difier enfin
Cotre civilisation rurale par
l'ducation simultane des
raseldes cerveaux de toutes
ces nouvelles gnrations
Paysannes qui attendent vrai-
jpent depuis trop longtemps
'.action nergique et impe-
r'eusede l'Etat pour leur par-
Meulire libration du travail
routinier et forcment ingrat,
el d,es desastres permanents
de l'ignorance cl de la supers-
ion. Evidemment, une telle
fixation ne pouvait pas du-
Liquidation
AUTO SUPPLIES
R. M-AUGUSTE
LA MAISON LIQUIDE T001
SON STOCK.
PROFIIEZ DE CETIE AUBAINE.
VIENNENT D'ARRIVER :
Les Pastilles de
menthe et auJus de
fruits du Dr Hillers
Dlicieuses, rafraiebissantes, sti-
mu.antes. parfument la bouche.
ME "vente ch Gaston K.-Martin'
au Bazar National, Alphonse Dsir
et an Bon March.
tance en remplacement de Me
Julien Benoit.
On annonce que les spcu-
lateurs en denres du Cap-Ha-
tien ont prolest contre la me-
sure prise par le Conseil Com-
munal du lieu d'obliger les
liabitants qui y viennent avec
leurs btes de charge de par-
quer celles-ci dans l'enclos com-
munal moyennant taxe, au lieu
de les laisser comme nagure
dans les cours des spculateurs.
Me Adhmar Auguste a dclar
la dcision communale illgale.
-- On a remarqu avec plai
sir que les frres orun ont inau-
gur, au local de Cin-Varits,
des travaux qui eu leronl un
Cinma Up lo laie.Compliments.
Monsieur Bigaud qui tait
Secrtaire de la Lgat 10D d'Ha-
ti Washington, a l nomm
au mme titre celle de Paris,
Monsieur Louis Mercier du Cap
le remplace. Me Antonio Vieux
gai tait Palis est rappel.
Hier malin, la Crand'-
Rue devant l'Epicerie du Peu-
ple, un percepteur communal,
portant la plaque No .'50, s exi-
g d'une paysanne, coups de
poings, le paiement d'une tax
de 20 cl s. Celle-ci eut beau prou-
ver qu'elle avait dj acquitt
une premire taxe, rien n'y fit.
Remarque : elle n'avait aucun
profil dans la inacoule de
la ble sur laquelle elle tait.
Dans l'arrondissement du
Trou, une brigade technique de
la I). Ci. T. 1. l'ait la triangula-
tion du Dpartement du Dpar-
tement du Nord pour rtablis-
sement d'une nouvelle carie.
Mr Luc G. Prophte lait
diter au Cap un livre : Gens
d'Autrefois .
Notre confrre L'Informa*
lion du Cap publie dans son
dition du samedi In Octobre
un vibrant adieu la ville du
Cap du Gai Ari/a, l'exil Domi-
nicain, contraint de laisser la
ville el qui s'es! rfugi aux lies
Turques.
On a enregistr la mort de
Mme Pliou Pigniat dont les fu-
nrailles Ont l clbres di-
manche dernier la Cathdra-
le. Condolances aux paruils
prouvs, particulirement Mr
Plion l'ignial, Mme Bissaiu
the dont la dfunte tait la m-
re, et au lieutenant Bissainthe.
Le mme jour sont dcds
Edmond Coicou et le Docteur
Nemours Thomas. Condolan-
ces.
Chez. Kobelin, vous trouve-
rez un savon merveilleux pour
la barbe, le savon (iu.iis, avec
lequel se raser est un vritable
plaisir. Essayez...
l'n^ caporal de la Garde
d'Hati l'est vanoui pendant la
manifestation de lundi dernier,
anniversaire de la mort de Des-
salines. Il tomba devant les Ca-
sernes Dessalines, occupes pl-
ies marines.
M.Garcia Mella, ministre de
la Rpublique dominicaine
Port-au-Prince, a eu le gracieux
geste de dposer une magnifi-
que couronne au Mausole des
Aeux au cours de la crmonie
Il y a
! Vingl-cinq ans
f Le Matin, ?0 Octobre VJ07,
CHO DES CAYES
' l\ir le Steamer Salvador,
dimanche soir, est arriv ici
hionsieur Charles toravio., d, -
lgu les Dpartement de lt-
nance et au Commerce aux
Cages el Aquin.
Lundi matin, le Dlgu
prenait possession de ton poste,
et /' \(lminislrateur des binon-
ces Monsieur Marcelin Jacelyn,
le prsentait aux personnels
renais le l'Administration des
binancf et de la Douane.
Au discours de Mr f'Admi-
nistrateur, .hr le Dlgu rc
pondu par quelques paroles de
remerciements gotes.
Puis, on s'en jul vider le
pslit verre traditionnel,
La population des Cai/cs
souhaite la bienvenue au dis-
tingu compatriote que le
Gouvernement o investi de sa
haute confiance.
i
~
Idal Rhum
ALIX BOY
30 annes de succs.
'traitement buccal oe la
SYPHILIS
I PAR LES COMPRIMES
SICHARCYL
I: SiilniiirjJ} I qui contient le* trois
mdicomonts spcciliqucs dont l'uclion
antisyphilitiquc vit MitOtlflqtNtDMl
di-iuoiitrce fur le Imvuux de plu
einiiu-nl mdecin, exerce une in lion
eiirativc rnpide ur le ucidents de I*
SYPHILIS et le nu 4 umtp U
priode de la Maladie. *
San inconvnients poUf iXStt TiBft
il permet un traitement conomique
discret et efficace ULMl'LAANT
LIS rioCubs.
A chaque boto est annexe onc
notice complte mr lu mthode.
SKGNRCYL
Prparation (lu Lahorstolrg du 0' P0MARET
42,R.de B.llancourt.A Boulogne s. Seine, PARIS
! e>n vent* dans toutes fj
* In pharmacies il 11,1111.
.r
irf-au PriiiM r si'jni uni ,Plisnnsetsi
commmoralive de lundi der-
nier. Ce geste a louch le cur
de la foule qui l'aapprci et ad-
mir.
Au prne le la messe de
Cinq heures et demie, diiiiam lie
dernier, le prdicateur a parl
de ces messieurs qui vont
l'glise en manclies de chemise,
comme ils ont pris I habitude
de circuler dans les rues. C'est
une lgance ipie l'amricanis-
me nous a apport.'.
Damiens a l solennelle-
ment rOUVetl avant hier. Le
Prsident de la Rpublique el le
Sculaire d'Etal de l'agricul-
ture y ont prononc des dis-
cours.
Lis ngociations qui a-
vaient lieu a Londres sur le dit
lreiid anglo-irlandais ont -
chou.
Les Japonais] ont lait en
Mandchouric u n e vigoureuse
offensive contre les bandits chi-
nois.
Le s s Flora a embarqu
au Cap-Ilailien, le 12 Octobre
dernier, 542 rgimes de figues-
banunes donl l'expditeur tvsl
..'. voit que nos'contrresjsont
unanimes esprer que Son
Excellence; le Prsident de la
Rpublique, usant de ses pr-
rogaitves conslil ulton r elles,
prendra bientt un ni m l de
clmence en laveur de M. Louis
Callard.
... s'appn'te sdrtifcr au
Chel de I E at un bon r< gard,
au nom de la corporatio-.
* ?
... a vu dars une auto deux
places, mercredi soir, une Domi-
nicaine encadrle de deux gen-
ihhommesdonl le propritaire,
Its comme il laul, de ls voitu-
re. Le cas prsentait celte curio-
sit qu'aucun des deux amis ne
se rappelait plus par qui la
pangnole avait t pt be ni
quelles fin?. On la ptomena
donc de cal en dur.i ing, l'a-
brcovant de rocklails et de
whisky, mais IMlet escompt
s'est pas ((lui qui si produisit,
el I lu tue de la s.taralion on
pouvait <<" slater que la pangno-
le, seule m tenait encore bien
sur ses iaiiibes.
... voit loti joui s Eldorado
'e ta LU i u clbra qui dcote le
balcon el dans lequel se trou-
vent fils, pour les g" t*ra ions
venir, h s nobles Mails et le
u:i'11> in i lessioi nani de notre
lu r (i; iiacd vidanl ure coupe
de cli: n i : gne dat s ure cage
box hors. Les lions ont icbapp
au Bsc.

... voil que le v ntal le Sa-
iniiei a li il lundi dernier mettre
i b- 11c le drapeau de la loge
La Vrit, en commmoration
In I2te ; nniversaire de la mort
de Jeai Jacques Dessabnes. U
i v p: s de pell' devoir bien
accompli qui n'ait son mrite.
Complimenta,
... voit qu'une certaine indus-
trie dj vit ille. vrai dire,prend
Pon su-Prince depuis quel-
<|ues |cuis un dveloppement
alarmants C'est l'industrie eba-
pelire du Iroc. Vous dposez
un Borsalino tout aeol au ves
liaire de voire club, ou a la pa-
tre d'un cal et l'beuie du
dpari vous constatez qu'un de
vos amis a laiss un Borsalino
dtratebi en lieu et place du
vofe. Notez qu'aucune rlama-
lion ne peut lre lonnule sans
prendre caractre d'injure.

a a
... voit que notre contrre
L'Information s nous leprocbe
d'avoir voulu nous moquer de M.
Louis Mercier. N'exagrons pas,
contrera. Nous l'avons tout juste
iil.i'^io'' et sans blessante mal ce
M. Mercier est une petsonnalit
irop intelligemment accuse et
au surplus trop bien netre ami
pour que mme l'in'enlion ait
pu nous eltlfurer de li dsobli-
gsr. C'esl l'occasion de le llici-
ter d'avoir t ds":> par le
Prsident te la H pubbque,
pour la poste important de Se-
crtaire de notre lgation a
Mr Jacques Laroche. Il y mira n L. ch()lx ne
mardi de chaque semaine, une w|| 6,rp|a| heureux.
expdition au port du Cap-Ha-
tien,
Une Capoise, Melle Anne
Marie I ran(,ois, fille de leu Ar-
thur Franois, ancien directeur |
du lyce du Cap llailien. a l'in-
lenllOO de prendre le voile en
entrant dans la Congrgation
des Filles de Marie.
A la section de Grand (lil-
les, commune du Dondon, on a
trouve le cadavre en putrl ic
bon d un jeune homme qui B
vait lad une chute d uncocotier.
Sou.-, la pression de la crise
conomique, la Suisse envi
de rduire le traitement ae
fonctionnaires.! Ine commis-
sion du conseil national a ap-
prouv la rduction de 1"
sur les fonctionnaires clibatai
res, dfi el de 8 o o sui les fonc
lionnairea pres de deux
plusieurs enfanls.Halti n
demment pasle seul pay* quiait
plia pareille mesure.
I
A L'ECOLE DE DROIT
La session spciale d'eximena
l'Ecole de droit, pour \*s tu-
diants non admis i celle du
mois de juillet dernier.a pris
lin samedi dernier. Le r*
sullat a t proclam le mme
jour. Voici les noms des tu-
diants de ieme anne qui out
oblena leur licence:
Pricls Verret, Jnsepn .hn-
deler, Lonce M. Bernard, Sa-
I D.nti menl Benoit,
Arsne Pompe, Jnt's Lizslrai
Fils J. B Csntsve, Fustin Lau-
reni, Edner Paillre, Henry
,,.,. l'a.l O. C.dice, Yv.a
Byppolite, Moues Mathieu. Vsl-
monl Blizaire, Pressoir Jean-
Louis.
M


PAGE 2
LE MATIN 20 Octobre 1932
Nouvelles de l'Etranger
Le roi Caroi rappelle
son fils en Roumanie
Londres. Le Daily Mail
annonce que le roi Carol 8e
Roumanie a mis lin la visite
ilu prince hritier Michel ;i
Londres, o il tait avec sa m-
re, la princesse Hlne. Le son
Verain aurait menac la 1)111.
Cesse de ne plus jamais von
t>on lils.
La princesse Hlne a :cuse
son ancien poux de perscu-
tion et de mauvaise foi . Elle
prlend que Carol a pris celle
dernire mesure parce qu'il est
trs mcontent de la sympathie
manifeste son gard par la
population anglaise depuis pie
son lils Michel esl arriv Lon-
dres, il y a deux semaines
Michel devait rester six se-
maines Londres, mais un rc-
Iprsentant du roi a dclar que
e jeune prince allait rentre!
jmine 11.11'* 111e*tl en Koumanie.
Le conflit entre la Bo-
livie et le Paraguay
Genve Le Conseil de la
Soi aie des Nations ;i approuv
un tlgramme envoy par son
prsident, M. Eamon le Valera,
'i la commission des neutres
Washington, proposant que la
Bolivie et le Paraguay lassent
replie) suffisamment leui s Irou
pes nour empcher de nouveaux
conflits dans la rgion de Chaco,
el i| l'une commission militaire
Boil envoye pour indiquer les
mesures prendre pour vitei
des combats.
La confrence cono-
mique mondiale
benve. La comm 1 s si on
d'organisation le la Socit des
Nations a dcid de convoquer,
I oudivs, la Confrence co-
nomique mondiale qui a t
propose. La'runion aura vrai-
Bemblablemenl lieu en dcem-
bre.
Les royalistes grecs
reconnaissent le gou-
vernement rpubli-
cain
Vque Ruiz V Mores.
Ds le mois d'aot, le secr-
tariat .1 t inform que le gou-
vernement mexicain cherchai!
.un diffrend avec le prlat;son
Iexpulsion tait prvue.
'image d'un prince
(idnumen
Le mariage du prince Kojo
l'ouyolou Houenou, du Daho-
mey, el de Miss ftobei la Dodd
Craw'ford, cantatrice amricai-
nejde couleur, Vient d'avoir
lieu ; la crmonie religieuse
sera clbre en la cathdrale
d'Ouidah, au Dahomey.
Le princ a lait, eu France,
ses tudes de droil et de mde-
cine.Pendanl la guei re, d a t
illeele au service de sant mi-
litaire. Il esl parent de l'ancien
roi Behanzin, du Dahomey.
Mariage du iils du pr-
sident de laRpubliqae
tranaise
Rambouillet. Le mariage de
VI. Jean Lebrun, fils du prsi-
denl de la Rpublique, et de
Vielle Bernadette Mann, fille
d'un ancien capitaine de l'ar-
I se, a t clbre a
1 n ilel de ville. Le prsident du
conseil, M. Herriot, tait l'un
des linoins.
Un J dticit budgtaire
pour la premier
trimestre
Washington. Le deuxime
trimestre de l'anne fiscale a
commenc avec un dficit de
W2.320 91 I.Lesdpenses se sont
montes 833.803.930 el les re-
celtes a 131.483.016.
Assemble gnrale
de l'Ordre des Avocats
de Port-au-Prince
0
Sance du irndrdi 16 Septeata 1032
La sance est ouverte. il. L Delatour, le Secrtaire
Sont prsents: le btonnier | D> u ,ssarj!, les M t nl-es Em.
J. H Melatour, le Secrtaire N. z Mli A Rigal, I R /moud
U. Massante, fes Membres An et pau| Rouchereau.
Divers
I liANCI.. L'ambassad e u r
de li ance lokio est arriv
l'ai is.
Mi l'oncet, ambassadeur
de I rance a Berlin scia Paris
demain.
On clbre le centenaire |,ll!r||]
de l'Acadmie des Scieuces Mo-
rales et Politiques.
| Le bateau Super Ile de
Oine Rigal, Isnard Raymond,
Llio Joseph, Emmanuel Na-
ZOO et trente-quatre autres
avocats militant ,.
Ordre di jour : lection
du Btonnier et des Membres
de sou C nseil
Aprs 1 appel des avocats
militants, le Conseil, sur les
observations de M1"'Lon
Liautaud, Pierre Lon Liaa-
taud.C inslian La porte, Marc-
Auivle Lafonlant, Clment
Zphire et Eoo. Armand, les
deux premiers prtendant
que la liste des avocats mili-
tants n'a pas t affiche cou-
toron aie,u a la loi, le qua-
trime et le cinquime pro-
posant le renvoi des lections;
dcide, vu l'irnoossibilit
Premier point de l'ordre
In four: Eleeti ms du B*
to inier e"t de sou Conseil.
i.e Conseil,
Attendu qu' la sance du
seize septembre courant, laite
en vue des lections, celles-
ci ont t renvoyes parce que
la liste des avocats militants
n'a pas pu tre affiche, con
tormtaent la loi dn 24 pin
1932 sur l'Ordre des Avocats,
promulgue le 29 juillet et
rendue publique din* 'e M>
n reoR du 1 ai ut de cette
anne;
Qu'en vertu du deuxi n
alina de l'art. 2 1 tfi celte 1 u :
En cas de retira clans les
Cin-laldy
CE SOIR
! ne soirp 1 Comiques
Le Plerin
aveec Charl Chaplin
ET
Jim La Houlette, roi des voleurs
avec Nicolas Rimsky
Entre 0,50 ; Bjlcon : 1,00
E0p.HUI5C.DH. AHMTIftNA
I
Programme du concert
du jeudi 20 octobre couran,
de la Musique du Palais,sous
0 MANCHE SOI
Le Danseur inconnu
la direction du lieutenant Luc I Mise en scne de Barberis;
Ju-Bapliste, au kiosque Occi-{([aprs la comdie d,- Tristan
de Jeaniy, Place du Champ j Bernrrd, adaptation musicale
de vi;n s, a 7 us. 3 ) p.m.
Ce programme est unique-
ment compos de morceaux
d'auteurs hatiens :
1 Une tape nouvelle.
marche de Praniis Minigit.
i Si lieorge;, marche 1e-
de L. Diicillurd
Le metteur en scne de
la pro diction a tir de cette
pice tincelante un film plein
d'esprit.
Le hros de celte aventure
est Audr Roanne, que nous
de procder cet affichage, le ; lections, le Bt > m'er t les
mois de juillet elaul expue et Membres de SO 1 Douseil ces-
ligieu^e par Luc Ju B iptiste. avons dj applaudi dans
3 Coqs, poules et pous- j plusieurs crations. Il joie
sin>, fantaisie di). Jeanty. I avec une belle allure le ie
4 El que mas me gusta, [ diilicils du danseur imonnu.
tango de Ludevic Lamothe. Andr Nicolle, dans le rle
5 Complaintes, valse de j uu homme d' flair es louche,
l'Assemble Gnrale n'tant tent en loue ion> jusqo' l-J Luc jn.Baptiate. I lui donne bri
pas d'ac ord, d'aioaruer lesj'ectiou de leuri successeur, > ^ Gracieuse.
dites lections. I ce qui est aussi prvu pai
Eu loi de quoi, le prsent j l'art. 2 des rglements eu vi
procs vcrbai a t dresse et gieur

sign les jour, mois et an qo a dcid que les tel
< ;1!,r:;l,;1,^lemeull!OU- * Peuvent uas .voir I
ions
iieu
(S gne J. R. Delatour, Em- aViIJl lttCComulissemenl des
r^'l L6il ST& tormal,.sp^vues <>n lait.4
Joseph Courtois, Marcel (je- de |m
. Ludovic Sanson, Ferdi- DeiuirDC ,;n, (le pordre
inmlDd.to.r, Augustin Lo:,du jomv.t '
En loi cL- qu o;, nousavous
Ci),
ligal, Lnard Haymoud,
Alhnes. M. Tseld
du parti monarchiste grec,
inloi me le prsident Zaimis que
son parti reconnatrait la 11
publique sans conditions.
M Venizelos, la suite des
dernires lections, avait d-
mand que les royalistes recon-
nussent le gouvernement rpu-
blicain.
Tin de la guerre civile
au Brsil
Rio de Janeiro. Aprs trois
"uns de violenls combats, la
guerre civile esl termine au
Brsil. La Sao Paulo Fora Pu*
blica, ou milice de I Etal de Sao
Paulo, a abandonn la lutte.
Dmission du youver
neur gnral de
l'Irlande
Dublin. Le gouverneur
lierai James Me Neil a donn sa
dmission. Le conseil excutif
le l'Etal libre d Irlande avait
demand au roi de relevei le
gouverneur de ses fonctions.
Mort d'un spoi tnm .11
a mon .1111
Home. \|. Joseph Krank
fumer, 5-1 ans, n New York,
qui est devenu clbre en Italie
comme entraneur el leveur de
chevaux de course, .1 1 l lue
dans un acculent d'automobile.
Il tait venu en Italie connue
jockc\.
Le lg t. du pape est
oblig de quitter
le pays
Mexico. L'archevque Le-
poldo Ruiz y Flores, lgal du
pape ;iu Mexique, .1 t arn t
par ordre du gouvernement el
conduit la (routire amric u-
ne.
La dportahondu prlalavail
t demande par nue us..lu
tiou adopte par la Chambre
j France qui sera lanc le 2U pro-
;llls' c,,el chain sappellera Norman-
PP
du .
ANGL1:TEKRE. La Cham-
bre des Communes a etlectu sa
rentre hiei. L'Angleterre a J-
noni l'accord commercial avec
les Soviets.
BELGIQUE. Le Cabinet ..
lussionn.
ROI MANIE.- Mr Maniu est
charg de former le nouveau
Cabinet,
D. Massante, Marc-Aurle La-
Clment Zphire,
Euimauucl Armand, Domi&ii
(j ie Uippolyte, Uennaun Ma-
lebranche, Michel Beauvoir,
dress le me-, ;.it niocs-ver-
bal. Q.i dorze ni u t s rayes
nuls, ueux ren vois eu marge
bous.
two sleps, j plique. Les priucipales inter-
par Occi de Jeanty. prtes tminines du lilm.elles
7 Rponse aux .uni- SOut deux- sont, au poiut de
plaintes de Jn-Baptiste, par vue cinmatographique, des
Franois Manigat. inconnues: elles lout dans
8 Erzulie uainniuu oh! ce film.leurs dbats lcran.
danse populaire hatieune.arr. Janei Youug, jeune actrice
de trs belle allure.joue ing-
nument, mais avec beaucoup
de charme, ie rle de la jeuue
hritire.
Dans le rle de la confi-
| dente, Vera Flory allie uoe
(trs grande beaut uu jeu vil
et primesautier.
Ut s dcors extrieurs ma-
gaitiques sont mis parlaile-
ment en valeur par une pho-
tographie impeccable.
par Luc .lu-Bap iste.
COLOMBIAN S-S C
' LIGNE COLOMBIENNE )
relephooe: N 2323
Le Tapeur 1 Bolivar Voy.
10, venant de N- w-York et
Loterie
Nationale
o
Monsieur E nmanuel Cons-
tant, placier de la Loterie
Nationale, est depuis quinze
jours d'une humeur massa-
crante qui se di.nue libre
co ira dans l'avis qu'il tait
put icr dans dirents jour-
naux d r.ut-au rrince.Wms
comprenons a, car enfin
qu 11 1 on veu i un billet de
Loterie, c'est pour eu ton
cher le montant av.m; le ti-
rage. Or le tirage a eu lieu
et U y a des gens qui s'obs-
tinent a es |uiver ie rgle-
meut que M Emmanuel Cons-
tant rclame.
Bref, l'irascible Mr Emma-
nuel Constant leur a lanc un
ultimatum qui a expir s .
m -ii son- 15 octobre a minuit.
Si .1 cette date et cette
;'"'.'< les dbiteurs rcalci-\
iraient eucore.eb bien! leurs
1 "jUtieno us se,,al pu-l
b:i5s"TTns tous les quoti-1
saint, Granville, B. Auguste,
Dupc l'ratt, Yves Deslouclies,
Haphael Mose, Llio Dalen-
cour, Alcius Lysius, Lon
De jean.
Pour copie conforme:
Le Secrtaire,
L. Massante
our cop /e conforme :
Le Secrtaire,
D. Massante.
Conseil de IOrdre des voeh
Barrraa (Ill
N. Pi. H nous revient
qu'avant la sance du 1(3 Sep-
tembre 1932, il y a eu en
oul/e celles du 28 Juillet et
du 12 Septembre 1932. tenues
aossi eu vue des lections du
w,.',r.,-,> /,. en c ; / ,, ,. l!'i''iMnier et des Menibies de
f Extrait) I Conseil. L Assemble 1. -
J nr.'de a donc ete convoque
La sance ( st ouyrfA. Jen trois lois par le Btonnier
Sout prsents: ie Btonnier J Delatour.
j les por
Le raaniteste de ce vapeur
reu par avioff poste est la
disposition des clients dans
! nos bureaux sis angle des
: rues du Q ai et Thomas Ma-
diou (vis-a-vis del Douane)
E
Le Secret de la Sant
SELS DE MONECATINI
A nourd'hui pins que jamais
vous devez penser a la
Sant
Proose (Italie) hpital ccim-
VOTRE CUISINE, MADAME...
Il parait que cela va barder
dais le Pacifique, en Ex-
trme-Orient. Lejapou, dit-
on, I il tabriquer des millions
( de masques gaz, et aug<
V
Par un avion affrt de la
Pan American Airways, lac
sont arrivs ici le 17 courant,
mo*^f"r ^^v^'v^l ?" de Kingston, Ja., Mr
I qP o 6, Ne^or Joseph von Sternberg,de HoN
le octobre et arrivera Hod |e ,us g'd
l'ort-au-d'nnce le 2opjtobre- b
en route pourles ports Co, ducteur de films ciumato-
lombiens, 'Jristobal, Canal Z. graphiques, accompagu de
Kingsiou etNcw.York. Me Jules Fuithman, au'eur
de sc arios, Mr Paul Ivai
Le vapeur Bogota Voy. e* Lucien Ballard, photogra-
108 partira de New York le phes. Ils sout partis ce matin
2G couraut, directement pour pour Trinidad d'o ils retour
Port-au-Pnuce,oU il est atten ueiont ici vers la lin du mois.
du le 1er novembre. Port ai Prince les a lavoiable
wt n- r. m 1-^. meut impressionns; ils en
Wllliaml ont emport uu agrable
souvenir.
Ajent.
puoal. -- L professeur Fe- mente sa llotte'sous mariu"e.
aeleFedeh, directeur de laVe sont l les indices cer-
tlniqueme(IicaledeProuse,}tains qu'il se prpare la
ait: Lasa^e des sels de guerre.
Montecatini m'ont donr.'des 1 Ces indices deviendront i
rsultats surprenants di'.ns les preuves matrielles, signifiait f
cas (e rLuMiatismes qui quelqu'un,quand vous saurez
avalent compromis les loue- que [e Mik.do a command
uu auopiee par la Chambre dicus dcPoit-,,, t .
des dputs, a lasuitedela r- Ce sr-i I ,.
cente encyclique du pape accu-1
anl le Mexique de perecuter
les catholiques.
I1
l n reprsentant du gouuer-
nenieni a dclar :
En raison de l'intervention
du pape dans notre Vie politi-
que et de l'attitude du lgal ap-
prouvant l'encyclique, le gou-
irernemenl a invit ce dernfei
quitter le pavs.s
_ Cit du Vatican. Le secrta-
riat d'Etal du Vatican dclare
que le gouvernement mexicain
ne sesi servi de la n cente 1 n-
Cyclique papale que connue
,_ ACCESSOIRES POUR AUTOS <
Nous vendons des pices
neuves et de deuxime main
pour toutes sortes d'automo-
biles; s'adresser a
KNfiERS GARAGE
Phone 23 18 et 2234.
Avis important
Coquet tablissement si-
tu tootjprs de la Banque
preste pour expulser fSC I BR ^ ^ M'm" Ma:"
lions du cur.
NAPkES (Italie), hpital des
incurables. Le pcolessem
Arnaldo Cantiui, directeur de
la Sme clinique mdicale,:
dit: L'norme augmenta^.
lion des a diction s du cur
.1 pour cause les rhumatis-
mes ngligs ou qui n'ont
pas t soigns temps. Les
cures de i\l'jutecatini combat-
tent ner^iquement les malu .
(lies rhumatismales et celle-s
de rarVhritisme. s
A vendre chez :
Pascal VITIbLLO. |
Qrand'Rue.
Bonne occasion
V vendre un Saxophone alto
ni.
ble.
n aMHBiaii
OU
de Heinboll et de Brandi un
stock inpuisable de la hall'
lgue les t s / n c s t/el'orl-
au*Prince et de Saint-Marc .
Bec-Fin. ,
BELLf rOIHIIE
n ricui. inola par lr>
PILULES ORIENTALES
; i >--1t, nf-
rrci "o!uenl l
wlnt, cfla 1 n Ira ,^HHei oustii-
lulca el nonl nu
busle un graricui e^il'onp.'int.
Biantaimanlaa poui- ' "
*M i .^y.^ril*^ nwilhnl .
J. RTIE. Pk". 45 n *, TEck^ FM *
A Port la-Priart :PV BI'CH & SM,\*< l
cl louio uonuci- pkarmacv.
LIFEBIOV EST LE SECKET DE LA PEAU
TENDUE ENCORE QU'IL DETRUIT LES
MAVAIS GERMES.
UFEBUOY
LE SAVU.N DE La SAN 1L
l'OL'H MAINS, FIGURES ET UA1NS.
MOHR & LAURIN, P. O. BOX-M l> " "' "'b
Rue Roux et du Centre.Porhau-Prince.

AVIS AU COMMERCE
La|Panama Hailroad Slea mship Line a l'avantage d'afl
noncer les dparts suivants de New York pour port-au-prince
Hati, directement chaque mardi. Tous les steamers sont
pourvus de chambre iricoriloue
Dparts dr heto )ork. Arrivages Po.iau-rrince.
Steamer Ancon le 22 novembre le 27 novembre
Steamer .Guayaqiiilwle 29 novembre le 5 dcembre Vii
Pauma Railroad Sleamp^hip Line
JasH.C.VANREED
spen Gnra!
Kliuui lliiibancoun
Domi

a renomme est universel^ .. gard m premire place
Demandez partout :
U:* BARBANCOURT
5pf^Rue.e8 .Csars.
rtaK



i.'LEM\Tl\ 20 Octobre 1932
PAGL 3
RADIO ELECTKOLA
RCA-Viclor
*
V
La SOCIT HATIENNE D'AUTOMOBILES, reprsentant exclusif de;
RCA-Victor C, invite le public en gnral venir voir les nouveaux appareils
RCA-Victor qu'elle vient de recevoir.

Elle se fera un vrai plaisir de taire entendre aux visiteurs des disques dansants
ou classiques dernire cration de la RCA-Victor Company.
Elle profite de cette occasion pour aviser le public qu'elle vient, de recevoir:
Ressorts pour phonographes,.
Nouveaux disques espagnols, (Trio-Matamorros)
Nouveaux disques, (Jimmie Rogeis)
Blue-eye Jane, (Jimmie Rogers)
Disques de longue dure.
E UN SEUL BISUE DE LONGUE DUREON A TRENTE LONGUES MITES DE MU1UE,- TRENTE MINUTES DANS LA CUMPAGNIE DES MEILLEURS
ARTISTES DU MONDE. CES DISOUES PEUVENT ETRE JOUES SUR VOTRE ANCIEN APPAREIL. VENEZ NOUS VOIR ET NOUS VOUS DIRONS
SOCIETE HATIENNE D'AUTOMOBILES
Mallebranche, Gentil, Bogat & Cif.
Port-au-Prince, Hati.

1
La Magnsie ERBA
BUE PRODUIT LE PLUS RFCHERCHE COMME RCULATEUR
S GASTRIHUES ET INTESTINALES. n
A. de Matteis & G0
AGENTS POUR H4ITI "
T
;
| Mil
Lr

ClN Z,fiMQ
ti sPumANTn
kk>uNa o
.
Voulez-vous fter le retour
de quelqu'un ?
OFFREZ-LUI UNE COUPE D'ASTI SPUMANTE
Agents pour la Rpublique I Hati
A. DE MATTEIS A <:<
Port au Prince (Hati)
ci Loteriehati&nale dhav
fi vend aussi de ses billets
m son buieau de la rue
Bonne-Foi.
Laboratoire SJOURN
U
FORCE
rm C1CKTILSI XiSA'SSSissw.
P Sjourn, Pharmacien UJlminiLu! glandophii E
H Sjourn. Pharmacien de IT it de Pai Allez chez Barbancourt a la dMb ormo* PAiiin
M. SJOURM, Pharmaden de l'universit de Paris,ai rae des Csars o vous tro Q^ v^JSZ Z
interne des HApitam de Pai rellenl el r# ijourn w. buch. avm^Mms t
Analyses des Urines, du suc gastrique, uu sang ( Was derai-aec dont voua ne ponrrel ( wtru Bmum nura**
rmann, Ure, Constante d'amW Glycmie).. Plu> ~" Passer-
Doscracrnts. Des matire tc-lcs. .-- nu wa vr.r------mu ir


Jeudi
20 Octobre 1932
Le Malin
4 PAGES
.26me ANNEE N 7802
Port-au-Prince
Tlphone : 2242
AhmiiniiHi Une
fc--i*
-* JmM
DE NEW-ORLEANS El MOBILE A PORT-AU-PRINCE, UHHNIMO CITY. tWGUI
PUERTO GABELLO, LA GUAIRA ET PARAMARIBO.
DALVANGEN
Niw Orlans, Louisiana, Sails
Mobile. Alabama, Sails
Port-au-Prince, Hati L)ue
SautoDoninco City, R.l). Due
Curaao, D. W. I. Due
Puerto Cabello, Venz. Due
La Guaira. Venezuela Due
sramaribo,Dutch Guiana Due
Paramaribo,Dutch Guiana Sails
Curaao, D. W. I. Due
New Orlans, Louisiana Due
oct. 14 th
oct. 19 th
oct. 23 rd
oct. 31 st
AUSTVANGEN
oct. 15 th
oct. 19 th
oct. 21 st
oct. 23 rd
oct. 24 th
oct. 28 th
uov. 2 nd
nov. ') th
uov. 14 th
VESTVANGEN
LE FAITEST INCONTESTABLE
oct.
oct.
oct.
nov.
nov.
nov.
nov.
nov.
nov.
nov.
nov.
22 nd
24 th
29 th
2 nd
4 th
6 th
7 th
11 th
16 th
20 th
28 th
lillillll Sih'L,
0

PrenanWfrt et passagers pour tous les,, ports ci-dessus
CONNMSSEMENTS DIRECTS DLIVRS POUR TOUS LES PORTS SUIVANTS :
Port-de-Paix, St-xMarc, Miragone et Jrmie, Hati ; Monte Cristi, La Romana,
Barahona, San Pedro de Macoris et Azua, Rpublique Dominicaine; Coro, Garupano,
Cumaco, Quanta et Pampatar,Venezuela, Aruba et Benaire, DWI.
DE MOBILE ET NEW-ORLANS A TOUS LES PORTS HATIENS ET DOMINICAINS ET MARACAIBO
Un dpait vers le milieu de chaque mois touchant directement :^Puerto-Plata,R. D.,
fsp-Htien,Gonaves. Petit-Goave.Aux Cayes et Jacmel,Hati et MacaraiboVenezueia.
Si un Irt sulisant est oflert, ces bateaux toucheront galement Port-de-Paix,
St Marc, Miragone et Jrmie, Hati; Barahona, Azua, Monte Cristi, San Pedro de
Macoris et La Romana. R. I). Aruba, D. W. I.
De Tarnpa, Floride, la Jamaque-Hati La Rpublique Dominicaine Curaao
et Venezuela.
Dparts pour les ports ci-dessus quand une quantit suffisante de Irt est oflerte.
( Sujet changement, annulation ou ajournement sans avis. )
A. deMATTEIS & C,Agents Gnraux
C'est la quintessence des meilleures
varits de cannes d'un vaste lerrioirel
runissant les meilleurs terroirs
C'est ce qui fait son arme.
GOUTEZ ET COMPAREZ!
Panama Railroad Steamship Line,
Agents aux principaux ports d'Europe.
G. W. Sm.LuoN & Co, Ltd.
17, James Street,
LlVEHl'OOL, INGLAND.
MorY & Company,
Atlantic Freighting Corp. Div.
155, Boulevard de S lasbourg.
Havre, France.
Mory & Company,
Atlantic Freighting Corp. Div.
3. Rue $t Viucent de Paul.
Paris, Fiance.
lleruu Prou & Stockwell,
Boite Postale: 78,
Havre, ^France.
England
0. W.Sheldon &C, Ltd..
Feutou House,
112/113 l'enchurch Street,
London E..C. 3, Kuglaud.
France
Mory Se Company.
Atlantic l'reighting Corp. Div.
74, Quai des Chartrons,
Bordeau ** France.
Mory & Company,
Atlantic Feighting Corp. Div.
7, Rue de la Rpublique,
Marseille, France.,
Gellatly Hankey & Co,
21, Rue de la Rpublique
Marseille, a France.
Germany
Atlantic Freighuug Corp., Atlantic Freighting Corp.
Ballinhaus, Uamburg 1, Germany. Bieitenweg, 56,Bremen, Ger.
Holland
Atlanllfc Freighting Corp.
Koningin Enimaplein 3.,
Rotterdam, Holland.
Denniark
E.A. Bendix and Companj,
"ti Copenhagen, Denmark.
Atlantic Fielghiing^Corp.
Anlwerp Divisiou,
C/O Stiumann & Company,
P. O. Box. 1069, Rotierdam, Rolland.
Belglum
Atlantic Freighting Cjrp.,
C/O Steinmanu aud Coj
4, Quai Jurdaens,
utwerp, Belgium.
A. Ccresa A Company.
Via.Banchi 3,
Genoa, Italy.

Spaln.
M" T- M ai.loi. Bosch.
Atlantic Freighting Corp.,' Div.
Paseo Colon. 17,
Barcelona, Spain.
A/B W. Uika,
Atlantic Freighting Corp. Div..
Skeppsbron 10,
Stockholm, Sweden.
A/B Pettersson and Hoimstroro,
Atlantic Freighting Corp. Div.
Skeppsbron 3,
Golnenburg, Sweden.
Italy
Mr Altredo Amoretti,
[Atlantic Freighting Corp.DiV.
Piazza i Del Ferro N. S 5,
Genoa, Italy.
Norway,
Lauritz A. Devold A. G.
Atlantic Freighting Corp. Div.
Aalesund, Norway.
Sweden
Sveu Janssou & Company.,
Atlantic Freighting Corp. Div.
Norrkoepiug, Sweden.
Simon datron A/B.,
Atlantic Freighting Corp Div.,
Malmo, Sweden.
Bernhard Bergh A. Company,
Atlantic Freighting Corp. Div.
Hlsingborg, Sweden.
I
!
limitai Gnral Hatien
Accidents
14 Octobre
Mathurin Auguste, 25 ans,
Grand'Rue. Blessure du pouce
gauche.
Camille Edouard, 23 ans,,
Place Ste-Ai ne. Blessure de l'in-
dex gauche.
Pierre Bois, 16 ans, Fauboarg
Salomon. Entorse du pied giu-
che.
Elisabeth Excellent, 19 ans,
rue des ( sars. Contusion du
doigt mintur gaurhp.
Aloude AndrisifJ Pisquefte
Blessure tranchante de iu |ou j
droite. )
Marie Pierre, 47 ans, rue St |
Joseph. Blessure tranchante de
l'arcade sourciliere gauche.
Miracia Jr..Baptiste, 0 ans,
rue St-llonor.;Blessure contuse
de l'arcade sourciliere droite.
Louissant R/illon, 29 ans
rue des Casernes. BUssure tran-
chante du sein droit.
Lise Ancion, 13 ans, rue du
Centre. Traumatisme du sein
gauche.
Elvius S'.-Cyr, 40 ans, rue St-
Martin. Luxation du genou
droit (hospitalis).
15 Octobre 193?
Ani'a Cinice, 5 ans, S!-Marc.
B'essure piquante du genou
droit par morsure de chien.
Helvtus Sdoine, 22 ans, Por
tail SI Joseph. B assure tran.
chante de l'avant-Iras gauche.
Jeanne JeBn, 20 ans, rue de
l'Exposition. Blessure contuse
du coude gauche.
Innocent Joseph.Grand Gove.
Blessure contuse de la lace
{ droite arcade sourciliere, joue,
I lvres super, et infr. clavicule
gauche.
Nico'as Daferneau, 22 ans,
Grand'Rue. Blessure piquante
du sein gauche.
Amilus Denis, 'M ans, quar-
tier St-Joseph. Blessure contuse
du front. *
Alcius Toussaint, 55 ans, rue
Magasin de l'Etat. Blessure con-
tuse du Iront.
Mme Nar isie Joseph, 40 ans,
S'-Maic. Blessure contondante
de la joue droite.
i Clarisse Joseph, 20 ans, Fau-
bourg Salomon. B'essure con-
tuse du Iront.
Mlanie Vilcin, 40 ans, Mti-
vier. Corps tranger la base
du pouce droit.
18 Octobre
Charles Willy, 4 ans, rue Ma-
gasin de l'Etat. Corps 'ranger
au niveau de la colonne verte
brale.
Yvonne Kina,25 ans,rue Ru-
nior. Brlure de la lace pal-
i mai e de la main gauche.
St-Victor_l)uperval, rue Cht
rron* Blessure contuse du Iront
et de la bouche.
Ren I orquet,Port au-Prince.
Lgres l>!e> sures contuses de
la tte et du Iront, lgre cor-
chure la hanche droite.
Votre premire visite
A
L'HOTEL ANSGNIA
Nous donnera raison, confirmer 7 ie bon inge-
mnt, justifiera la coufiance nue veu- c '3 i uz accorde
en nous garantissant votre apprchb e > .) i{,e l'Htel
le plus slect de Port-au-Prince.
Nous vous suggrons d'arrtei vo'. s c':j n ).a d'avance
Bire la prj~sion.
Un autre grand gala avec un beau pir'int el chantant*.
Alteul o i
ia
PROGRES Ne
RHLM NOl
Rhum dlicieux g
Prix rduit
ALCOOL DtFIANT TOUTE C.
Clairin Vierge
Chez N. NAZON
. iiAU
exquis
....IL
Lykes Brothers S:> C lnc
Texas Hati -Santouomi .>- Porto-Rico
Le seul service hebdomadaire et rfcU-r passagers el
Irt entre les ports du Golte du Tema directement avec
Port-au-P*incj5^.Haiti.
Pour la rception rapide et le manu ment habile de vos
importations, servez vous toujours des ..vires de 'a LYKE
1 INE.
Les prochaines arrives a Port-ar r ont*
Steamer tAlmeria Lykes 2i c ihe 1932
S/S iGenevive Lykes 'JV, ( i et) c 1932
Steamer < Ruth Lykesi 4 tournure i
Bureau: Rue du Magasin de l'JOai, Botte Postale B
M
II ROYAL MAIL
LIS LID
'
Le steamer Vrana ven sn
.de Londres via Kingston sers
(ici le 21 courant eu route
pour l'Europe prenant du trt.
The Royal bail Unes Ltd
JiJ.:BlGIO
^KSl gnral
HOTEL KAR
Lue confortable succursa-
le del Pace Holtl, ciKens'
\oft~
Pour la saison d't, ren-
dez-vous chez A. J. Karam,
Kenskoff, o vous seiez
servi souhait. Excellentes
conditions
*j** *.


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM