<%BANNER%>







PAGE 1

Ll PAGbS3 KIlUlM II II r i MM 1% %  &' I "i* if place Ml COURT • Hue des Csars, %  qru* .-*%  < Iff -'*-< %  %  k i liu-Seif Mlriyt %  M ,.- 1. BAUM£ TUE-HERF MIRICA .hor*tOir<' >' ar OIRAUIJ, Pharmacien, H %  t.X.Vui-0"JIx:.\ t ulli %  •' %  •' %  P' veillante et la plus consti T\' 1*11 • 1 T l T/^r T^ v L'Ecole reoit des entant. Distillent' de L AldLli nies • *%  '*• i I J, enseignement c la Banque Nationale, et %  !'"'"• Eti chez SIMON VIEUX CH. PICOULET 1.25 LA DEMIE BOUT. l J^JSbSSSSZ BAZAR NATIONAL PRIX SPCIAL POUR VENTE EN GROS. Ie T 0 $l% X's\en S ei*n, j ments, s'adressera la li -' .1 ^ — —— %  % %  — %  tioo de l'Etablissement, rue Moiitalais, PorUau-l'rice. Les avantages qu'offre la Cuisine Electrique ? HOTPOINT sont maintenant connus de lout le monde. vous en convaincre, noire salle d'expo Le Direct e L C. LHERISSON •i mam TIMBRES-POSTE Contre 2.000 Tlmbres-posic de voire pays et pays Toisins, inclus les surchargs, laves et bien mlangs, j'envoie une MONTRE-BRACELET, plaqu or, trs lgant*, franco recoin mande. — Toujours valable. C. RESTEN, 18"', rut Maubeuge, PARIS tnt:i) I air Goo^eur Constitue en 1898, la Socit Goodyear a vu natre i industrie automolive. Celle longue exprience permet cette vaste organisation d'offrir aux propritaire! t autos et de camions des pneus snpri s m qualit et en dure fous ceux qui se vendent actuellement en Hati. LES PNEUS GOODYEAR DEAVY DI1T W FARPifllIft AVEC U"F FICELLE SPCIALF CONNIIF SflllS |.F m\ nFiSIIPERTWISTF DONT L'ELAST ulT FT LA RSISTANCE SONT PLUS GRANDES DE 30 POUR 100 ni![ CELLE EMPLOYE PAR LES AUTRES FABRICANTS DE PNEUS' A La Socit Hatienne d'Automobiles,seul reprsentant de la Goodyear en Hati.voust trouverez toujours des pneus et chambres air de toute fracheur de cette fameuse marque* des' prix dfiant toute concurrence. Socit Hatienne d'Automobiles. MALLEBRNCHL (MIL BOGAT ET IIPour visitez sition. Compagnie dclairage lectriaue. Laboratoire SJOURN DlRECTCRS P. SJOURN, 'Pharmacien H SJOURN, Pharmacien de l'Universit de Paris Avis LA WEST L'DIKS TRA* Votre premire visite A L'HOTEL ANSONIA * Nous vous sugg l'arrtei roiit chambre d'avance Bire la pression. M. SrjouRN, Pharmacien de ^universit de Paris.ancien dchargs, Nous donner:) raison, confirmera votre bon jugement, justifiera la confiance que voui nous aurez accoi j DING Gdonne avis an Pueu nous garantissant votre apj le nntronnge l'Htel ; blic que bien qu'elle soit en de Port-au Prince. ; li '(nidation, file a h port-anPrincedes reprsentants attitrs charges de poursuivre %  ••c Ile liquidation et d'i flectur le recouvrent Ot des valeurs qui lui sont dues. ( es reprsentants onl plein pouvoir pour exiger le paiet de tons bons, comptes, -oldes dt compte] ou antres valeurs, mme par la voie dt s tribunal x, el ( n s'acquHlanl entre !eur> mains, les dbiteurs seront valablement ccftsi non prenem les COtV.PhlliVI.& SUISSES d> D. LORT, Pharmacien, 119, l(u* Snint-AotOiii* C'EST LE MEILLEUR g PURGATIF S PORTAU-PRI.J ^ V. ia.TBTHUSi riamMicii At.nrR riru a) Pharmacie do Di KD r f %  >.>i' %  J (MBriM .'" fO. -. a— i* interne des Hpitaux de Paris Analyses des Urines, du suc gastrique, du sang ( Was ermann. Ure, Constante d'Ainlmd, Glycmie). Descrachats. Des matires fcales. t HOTEL KARAM lin ;nfortablesuceursakdeVulc %  Htel, Ke s" koff.— l-a Wisl Jndies Trading C<> Par J.FCAbABLANi ECOLES DES SCIENCES APPLIQUEES La Diteetioa de l'Ecole de S en< i s Appliques po • connais? esintres '•.mis on extra od n e d otiobte es i Pour la saison d't, rendez-vous chez A. J. Kaiam, o a au se t de l'E i les jou s d< 9 a 11 1 Kcnskofl, o vous sciez *erui souhait. Excellentes)* • sep j li; onuilionSi Grande Baisse ESBENSEN Avise les c< nsoinmaleurs de son LA17 qu'il a rduit sesfprix t onune suit : LAIT CONDENS SUCRE CAISSE DE 48.14 i OZ OR 6,25 DFAIL DR 0,U CENTIMES LAIT CONDENS SUCR DE ?40,3 Y 9.10 DTAIL 0,04 LAIT VAPOR DE 48,16 5,00 DTAIL ,,0,11'. LAIT VAPOR DE 90.8 MO DETAIL -0.07 I II NSE, EV i UDRE SBflVSi'N I le :Vu lmli :; proch : p r P I" "''I'' 1 ; 11 f[ %  i 8 heurei B 8 es : ni lemenl pour les Crait; r En vente AU BON MARCH* Et dans toutes les bonnes piceries tant a fort (tu-Pi aue do laides les villes de la frovince. LA DIREUUIO.N



PAGE 1

Mercredi 28 Septembre 1932 Le Malin t 4 PAOI8 26taie AhNLL NXA port-au-PriLce Tlphone | 2242 INCONTESTABLE 1 LE FAIT EST PillUlU C'est la quintessence des meilleures varits de cannes d'un vaste territoire runissant les meilleurs terroirs C'est ce qui fait son arme. GOUTEZ ET COMPAREZ! S-S C i LIGNE GOLKBItKNE ) Tlpboue: N' 2)23 Martinique AVIS AU COMMERCE La Pinamu R'iilroad S'ea mship Line a l'avantage d'a* noncei les dparts suivmls de New York pour port au PriQ (e Haiti, directement chaque mardi. Tous les steamers sont pourvus dp chambre tritforilaue Arrivages a Po.i au -rrince. i Le vapeur Voy. 103, de retour des ports Dparts de Arw ork. du Sud, est attendu ici le 29 septembre prochain, conliSteamer "Ancou" le 2/ septembre le 2 cet. 1932 puera pour l\ew-York avec S'eanier "Guayaqnille 4 o tobre le 10 octobre 1932 le fret passagers et malle via Steamer i Crislobal le 11 octobre le 16 octobre 1632 Dorls hatiens du Nord oflrant Steamer Bueuaventura 18 octobre le 24 octobre 1932 j |l Steamer Ancnn le 23 octobre le 30 octobre 1932 Steamer Gunyaquil le 1er novembre 7 novembre Steamer Crislobali le 9 oov. 14 nov. tfjLe "apeur iBolivar Voy. steamer Bu:naventura 16 novembre le 21 nov. 104, partira de New-York ie st eam er Ancou le 22 novembre le 27 novembre 21 courant, directement pour steamer •GuayaquiUle 29 novemb-e le 5 dcembre 1932 Panama Railroad Steampship Une JasIl.C.VANREED agent Gnral Attention PROGRS NOUVEAU RHLM MOLVEAU Rhum dlicieux got exquis Prix rduit ULCOOL DtFIANJ TOUTE CONCURriENCE Clairin Vierge Chez N. NAZON Voulez-vous Russir dans vos tudes no laire russir vos enlantg,grct une mthode d'enseigne meut classique excellente? VOULEZ VOUS Une protession aprs fi S mois d'tudes srieuses (St no-Dactylo, Langues vivante Comp'abilit)Songez que l'Institut TIP PENHAUR se recommande > et s'impose votre attention | par les brillanls rsultats d( j.i obtenus. 1537Rue Lamarre. Tlphone 2891. Panama Railroad Steamship Line, Agents aux principaux ports d'Europe. G. W. SHELDON & Co, 17, James Street, LIVERPOOL, ENGLAND. MORY & Company, Atlantic Freightiog Corp Div. 166, lioulcvard'^de „S rasbourg. Havre, Fiance. MORY & COMPANY. Atlantic Freightiog Corp. Div.' 3. Rue St Vincent de Paul. Paris, France. Ilernu Per m & Stockwell, Boite Postale: 78, Havre, .France. England Ltd. O. W.SIIELDON kC", Lld.. Fen'oo House, 112/113 Fcncliurch Street, London|E|C. 3, England. France Mon Y & Company. Atlantic jreighting Corp. Div. 74, Cjuai des (hurlions, Bordeaux, Frauce. MORY & COMPANY, Atlantic Feighting Corp. Div. 7, Bue de la Rpublique, Marseille, France.. Gellatly HANKEY & Co, 21, Rue de la Bpublique Marseille, a France. Germany Atlantic Freighting Corp., Atlantic Frelghtiog Corp. Ballinhans, llambuig 1, Germany. Breitenweg, 56, Bremen, Ger Holland ntlanlic Freightiog Corp. Koningin Emmaplt-in 3., Rotterdam, Holland. Holland. Atlantic Fieighiing Corp. Antwerp Division, C/O Steiumann & Company, 1\ O. Box. 1069. Rotterdam, Belglum Atlantic, Freighting Coi p., C/O Steimnann and Co 4, Quui Jordaeot, rtwerp. Belgium. A Ceresa & Comp.ny. Via Banclii 15, (cMoa. It;ily. Mb Spaln. Mr T MAI LOI. BOSCH. Atlantic Freighting Corp.,-Div. Paseo Colon, 17, Banelonn, Spaiu. A/B W. Ulka, Atlantic Freighting Coi p. Div.. Skeppsbron 10. Stockholm, Sweden. Denmark E.A. Bendix and Compan}, Copenhagen, Denmark. Ualy Mr Altredo Amorelli, At'antic F reightiog Corp.Dtv. Piazza DM Ferro N. 3 5, Genoa, Italy. Norway l.aurilz A. Lhsvold A. G. Atlantic Freightiog Corp. Div. Aalesund, Norway. Sweden Sveu Jansson &. Compauv., Atlantic Freighting Corp. Div. Norrkocping, Sweden. A/B Petterssou and Hoimstrom, Atlantic Freighting Corp. Div. Skeppsbron 3, Gothenburg, Sweden. Simon Edstron A/B., Atlantic Freighting Corp. Div Malmo, Sweden. Bernbard Bergh & Company, Atlantic Freighting Corp. Div. Ualsingborg, Sweden. Port au Priuceoil'est attendu le 27 septembre prochain, en I route pour les ports Colombiens, Cristobal, Canal Zone Kingston et NewYork. Le maniteste de ce vapeur reu par avion poste est la disposition des clients dans nos bureaux sis angle des rues du Quai et Thomas Madiou (vis- vis de la Douane). Lykes Brothers SS C lnc Texas -Hati Santo UomlngoPorto Rico Le seul service hebdomadaire et rguler a passagers et Irt entre les ports du Golte du Texas d, rectcm^ui avec Port-au-Prince, Haiti. Pour la rception rapide et le maniement habile de voi 108, partira de New-Yok le importations, seivez vous toujours des navires de > LYKE 28 septembre prochain,direc! INE. Les prochaines arrives a Port-au-Prince sont• Steamer Cerevive Lykes• 30 setembre 1932 Steamer Ruih Lykes 7 octobre 1932 Bureau: Hue du Magasin de l'fftai Boite Postale B Le vapeur t Baracoa >Voy. tement pour Port-au-Prince. Port-au-Prince, ie 24 Sept. 1932. William E. BLEO. Agent. TRAVAUX DE TYPOGRAPHIE Toujo rs la rue Dants Destouches, MI lace de la Glacire, CD<2 MorissetLo vous trouverez dts cartes de visitede fianai les, etc, des prix absolument consciencieux 1 Donnez y vos commandes A louer Maison. Rue Pave. c' de la Glacire. Halle, Hue du Quai. S adresser M r Franck N GAETJENS Tlphone: 2347. Lisez ceci : Famille hatienne, habitant Peu de Chose, avenue N, maison confortable, reoit des pensionnaires des conditions avanlageuses. Pour tous renseignements, s'adresser au bureau pu journal. INSPECTION SCOLAIRE DE PORT-AU-PRINCE AVIS Il est poit ia connaissancf des intresss que selon avis di Dpartement de l'Instruction Publique Us examens de la session extraordinaire sont fixs aux dates suivantes : Certificat dFJudes primaires 10 Octobre. Brevet simple et suprieur 17 Octcb-e. Certificat d'Etudes Srcondairess 1re et 2OM partie, 17 Octobre. Ecole Nationale de Droi*, 6 Octobre. En consquence les registres d'inscription pour ces divers examens sont ouverts tous les jours de 10 heures midi. La Magnsie ERBA EST LE PRODUIT LE PLUS RECHERCHE COHUE RECULATEUB DES FONCTIONS GASTRITES ET INTESTINALES. A. de Matteis & C AGENTS POUR HATI f AVIS oo— Madame Alice Duverglas annonce aux tamilles de la Province qu'elle ouvre partir du 1er octobre prochain une pension de lamille o elle recevra les entants qui poursuivent leurs tudes Port au Prince. Les familles qui voudront lui confier leurs enfants sr mettront directement en raj port avec elle. Adresse : rue des Csars ancienne maison Hrard Roy PorMu Prince.le 20 septembre 1932 Grand Htel de France P. P. PATRIZI, propritaire Cet tablissement se recommande par un service irrprochable, un restaurant de premier ordre, des chambres confortables el ares ; un Bai o les consommations sont varies et des marques les plus rputes. Tlphone : 2341. LAITERIE BAILEY Livraison propre, hvginique.en bouteill s henn ;q ment cachettes, l'abri de toute falsification. Irausport iait en rfrigrateurs roues. &l 1313, Ureuaitu, ^prt-u:i ii& **? %  f I %  tr^pi* LjifU_ ** O.



PAGE 1

Clment jMagloire DIRECTEUR 1358. RLri AMERICAINE 1351 1ELEPH0NE N # 2 24 26 me ANNEE N 7784 i • > M e§l eu %  tftfcc N •• %  %  Hi" m l'arrter. Pew les peuples somme pour lei III(!I\K!IIS, Irur salut Ml ilau lit .lu-ln. cl dais la Write. huile /(H. \ POR1 -AU-i UlNCE (H\: I ML1W RED1 2S SEPTEMBRE 1993 Ce qui nous a valu le nouveau trait -o — Moralits tirer 4 VIII Accord purement militaire De ce que nous avons dit la vocation maritime, et aussi diiiis noire article prcdent, une cole d'aviation, ces le lecteur ne va pas, espronscoles prparent en mme nous, infrer que nous ne detemps la navigation et vous faire, sur In question de l'aviation commerciales; 4) la paix publique et de la slaen cas de guerre extrieure bilit gouvernementale, que des Etats-Unis, leur assurer compter sur les Etats-Unis : l'appui de nos ctes, le premier devoir d'un Etat) S'il est bien vident que libre tant de garantir ses j l'intrt du Gouvernement nationaux la paix, tout le! amricain dans nos al'taires soin du Gouvernement devra administratives, financires, tre (le perfectionner notre douanires, sous le prtexte force publique, urbaine et ru| de surveiller le service de la raie, jusqu' ce quelle soit dette publique, est en ralit en mesure de suffire, seule j d'ordre politique, nous courdans les cas ordinaires, au \ rons la chance, par un accord militaire offrant ces caractres cl n'affectant pas noIre souverainet, de lui offrir directement assez de satisfaction pour qo*H ne se constitue plus, contre nous, le par* lisan d'aucune mauvaise cause. Nous le rptons bien sincrement, notre instabilit gouvernementale, une arme indiscipline et inhabile, des acquis et • troubles liquents— tels ont accept, nous ne devons pas i t, jusqu'en 1915, les moiis exposer cette Garde pivmaluqui nous ont attards dans renient des preuves qui, I noire volution gnrale : or en cas d'insuccs, pourraient j dre financier, insu uclion pudiminuer sensiblement le cr-j blique,dveloppement de nos dit dont elle doit jouir aux ressources, organisation adyeux de la Nation pour sa ministialive, etc. Les dsor propre efficacit. ; dres publics, toujours, met ALIX ROY 30 annes de succs. lanlsallects la seule rubrique: l'Infirmerie du Pnitencier.son chant discrte. tat a t jug tort grave. FaiLes cantines scolaires, elles ; sons des vosux seules, sulliraie.it dj tablie n'emporte le caractre bienfaisant de le j confrre. Loterie Nationale. Ajoutez celd ] — Le que l'Administration de laLoiea dcid du rendre la libert rie paie mensuellement 2430] le nationaliste hindou Gandhi que celle crise noire malheureux Gouvernement anglais Il y a Vingt-cinq ans LE MATIN, : >S Septembre V.h)] NOUVEAU SCANDALE Quand nous Seront a C „ous ftons aue croix!... Le Commissaire du Gouuei on maintien et, le cas chant, au rtablissement de celle paix. Au reste, puisque le principe de l'intervention des Etats-Unis dans In formation de noire lorce publique a dj prvalu en dpit de quelquesexcs de leurs marines > et de tant d'aulrcs rigueurs administratives et financires du trait de 191f>, cl que la Garde est un lai PKIMHEMRHMHIHMMMHB lion de l'accord du ;: septembre, rejet. i I a i ouvert au Xo 1360 de la Runion un qui, dernirement retirs de In circulation, ont t brls sur gourdes ses employs et 530(1] pour viter les consqenceTde {" '''" c> ,la P<*nth on, bous gourdes aux œuvres d'utilit 1 la grve de lu faim quexcule le Unformreont. publique. Elle fait vivre une! leader. / A Hmtt dtails. cinquantaine de placiers, sans j — Le Japon a conclu un accompterque l'impression de ses f cord avec les Soviets pour 10). billels.et la ncessit de secouer ,001) tonnes de ptrole russe pala torpeur du public, pourtant] yablea en produits japonais maintress aune œuvre de si jnulaclurs et autres. haute porte sociale, la font tri— Sont partis pour divers' butaire des imprimeries et des) points du monde la majorit-cours dco journaux pour ses aiiuonces.ses rclames, la publicit donner aux rsultats des tirages. Pour ce qui est de l'honorabilit des Administrateurs de la Loterie, elle tait suffisamment connue avant la cration de la Loterie pour qu'il nous paraisse inutile d'en taire 1 loge. Nous craignons que notre jeune ton frre Le Centre n'ait t injuste envers une institution si digne le la confiance gnrale qu'on lui a tmoigne ds ses dbuts... ... a vu un gracieux] dput : du Nord qui contait fleurette une petite amie, pendant que es mo, proposes tentatwe de fraude monsirutu' au boo^tl de l'Agriculture. Acse, l ne maison de commerce a wllicU en double emploi tmission dune mafse de titres — .....„, une p eme amie, penu vernement prs lu Banque I l'Assemble repoussait vient darrter un,' nouvelle] d ficelions du Snat, pi rr-u nTniajorue cours de comptabilit pour aduldeswils Cubains qui taien les, le soir. partir de! 6 heures. '•Capitale. Paru* eus notre Csl un ancien directeur d'Eami le Dr Cordero, si gnralecole de Commerce qui a pris Rient apprci dans nos lieux scientifiques et mondai C'est pourquoi nous sommes partisans de tout accord militaire avec les Etats Unis, pouvant concilier les conditions suivantes : 1) assurer la Garde son dveloppement continu : instruction, discipline, recrutement; 2) donner aux Etats-Unis des avantages pour les besoins de leur aviation et de leurs manœuvres navales de faon qu'il n'en rsulte aucune violation de notre Constitution en ce qui concerne les cessions territoriales; 3) constituer une ligne de navigation nationale assurant notre service clier et crer une cole de navigation l'usage de nos jeunes gens qui peuvent avoir taient eu chec tous les ef lorts honntes el gnreux. Si un accord militaire avec les Etais Unis peut d sonnais nous assurer la continuit de ces efforts, nous ne disons pas que nous ne trbucherons plus, ne commettrons plus de foutes; mais nous osons esprer que les conditions de notre volu lion seront plus dfinitives et que nous arriverons, comme tant d'autres nations petites et grandes, nous dvelopper, sans humiliation trangre, dans le sens de notre histoire et de nos destines,— que ce soit dans dix ans, ou dans cinquante. (A suivre) La Loterie Nationale Noire contrre Le Centre joue au prophte de malheur, "prteno que la Loterie Nationale bat de l'aile en attendant ^disparatre. Le pronostic est videmment trop hasard pour JW pris au srieux.Sur quoi se >ase Le Centre pour valiciJw/Surle fait que le gros lot e a Loleiie Nationale, originellemeiint de 20.000 gourdes, a f le Sabord ramen Sfrctinaieu Cette dcisi O le confrre est injuste, ces' quand il s imagine que la Loterie Nationale ne comporte pas de risques pour ses administrateurs, et surtout quand il conteste les avantages que la collectivit en tire.Non, cher confrre, la Loterie Nationale n'est pas l'excellente affaire que vous croyez, car enfin il y a le casse ;en l'espce : les billets rests pour compte, les placiers indlicats, les Irais permanents de fonctionnement, les retards du courrier terrestre qui ne permettent pas un contrle rigoureux, des odlets retourns de province. Nonobstant ces diffrents contretemps, et qui ont leur rpercussion vidente sur la comptabilit de l'Œuvre, il n'est pas une lois arriv l'administration de diffrer d'un seul jour, un tirage annonc, ni d'avoir renvoy au lendemain le remboursement des billets gagnants. Quant aux avantages que la collectivit lire de l'institution, il nous parait inutile de les numrer, puisqu'on en peut va 1(5.000, el a 10.000 gdes ? sion administrative, Rvise niuliijdier les I -IsgaJ'wnts, ne rduu pas d un cep nr e le l0,al des lois paver r Er ha 1 ue u >age. Dans ccf Citions, 1 e profit va aux por2? J e bUlets, plutt qu' In ; aisse ,dela Loterie et ne se prbuere aux dductions pessiS 68 ^ contrre. Nous pourU u s • Ia re remarquer que la 2 e ri e de Sanlo Domingo s est tuer 1 importance,dans les liv.es j; 88 bien range cette faon de la Loterie. La seule restric ^Procder, et que pour laire bon apporte la libert laisse Plus d'heur Erns I %  """i^'ic a ia.rn.nv vm l!j l n 'tial de 14.000 dollars, g,* loooo et aujourd'hui NS m,lle que pour eux.elle a ramen son a n importe qui de passer se rendre compte du bien que discrtement ralise chaque mois ECHOS -o— — Est partie avant-hier malin, par avion, pour Porlo-Rico, o elle va se marier et habiter, la dlicieuse artiste Lolita Cuebas.Elle esprait y tre 4 heures de l'aprs-midi et raliser son mariage une heure aprs. raicette inilialive.C'eal le programmais. ; me officiel qui y sera appliqu. Notre confrre Henry Du| Avoua reea la visite de Me ranu, nous al-on annonc en Etienne Charlier, Docteur en dernire heure, a t mis en h; Droit r la Facult de Paris.o n .. ii • u a P"** quatre ans. Il nom a -On allendlarr.veduspgracieusement offert un exemciahste belge que le g mverue; plaire de sa thse soutenue nient a engage poui diriger Da' miens Les frais de dplacement [du Principale la Lb'rt i ont t cbls depuis le (l(viduelle du IW-lil I.' il I eu ne a la o l'Amnagement e la Libert ludiTravail en Droit part du Dr Pressoir qui refusait, | Franais ..Nous en reparlerom dit-on, de .signer i ordonnance cl l'en flicitons ment de celte dpense. ( -LeSnateur Denis SI Aude, — Notre excellent ami .loseoli I>I %  I ... „.., ..V. o.„..*., iu uulllvs . e i en leiicilons. nestde celte dpense. ( -LeSnateur Denis SI Aude, -Notre excellent ami Joseph Prsident duSnat.a reu avant .onbeau Prsident de la (.hain-| hier aprs midi, de 5 1 ses ne des Dpuls,regagne les Ca-# collgues, en sa rsidence de Yi's.oii il |iHs.sera(pielqueM murs. Prenons plaisir rendre nommage ce parlementaire prestigieux, qui dirigea les sance de la Chambre avec impartialit, tact et autorit. M. Loubeau s'esi affirm, au cours de celte session, un Prsident de Chambre technicien.Nous lui en fal sons notre compliment. — L'opinion publique, ainsi que tous ceux qui y sont directement intresses,c'est dire les petits producteurs de crme a la glace, posenl la question au Ministre du Commerce, M. Fanfan,— savoir s'il permettra IViiou Ville, Rception .1rs;.lus cordiales. } 1926-1932 —o — Tel es! le litre d'un coquet opuscule imprim avec soin par l'Imprimerie LaPresse el illustr d'intressan viircs. A la page es grade garde Port-au-Prince gardera le soul'Usine Glace de fabriquer la lrouve ,a reproduction d'une venir de cette belle jeune lille j crme glace, maigri les ternies i vue ;l V(>1 *>iseau, prise d'un qui sema.cei-laines soires d'art, | exacts et contraires de son couj aroplane, de la Citadelle Lafferriere, le plus grand ouesme vrage lev sur un sommet son atmosphre de gestes et de chants gracieux Parfois, lui disait-on au Malin , — o elle tait passe une minute avant de prendre l'avion, les bras chargs de roses, —parfois,parlir ce n'est pas mourir un peu, c'est vivre . Nos meilleurs vœux de bonheur l'accompagnent. — Observons que par le Carimar du 25 Septembre der nier 11 personnes noms syriens sont dbarques en Hati. Nous apprcions beaucoup de Syriens qui vivent parmi nous, mais ce n'est pas une raison pour tolrer une nouvelle invasion. — On annonce que notre confrre Louis Henry Durand, directeur de L Homme Libre , a t trappe de congestion en prison o il est depuis un mois pour dlit de presse. Transport trat ? — Nous sommes en nu d'annoncer que Mr S. Jolibois, directeur du Courrier Hatien, en prison, ne lait pas la grve de la faim, comme cela a t publi ; il a plutt inaugur un jeune volontaire. du nouveau continent. Syn( thse des possibilits de la race noire, elle attesta en mme temps le gnie du Roi Christophe . Comme pigra •)hc. nous lisons celle pense Dans certains milieux anI ,.. .',,. ,, l r.ca.ns de Port-au-Prince, on' ( l ?" b : dit que Mr De La Hue, Conseil•' cre et la dveUnis ces jours-ci pour confrer 'IM R> c e so "i des Institutions avec le nouveau Ministre Amiqu'elle a elle-mme annonricain en Hati, Mr Norman Ai•%  e on mour, — et aussi, pour essaye] de le gagner ses points \ vue, propos de la librati hatienne. On se souvient qpe nous nous tions fait l'cho d u ne rumeur, disant que M r De La Hue tait le mauvais gme de l'ancien Minisire Amricain Dana Munro, dans la perptra


PAGE 1

PAGE ? (jue nous importaient dit Tippenhauer, les multipl crilices qu'il fallait consentir, les nombreuses dceptions qui i attendaient, nous nous tions abstenus de discuter et de discourir Nous avons agi. El aujourd'hui, sans vanit, nous soin-i mes satisfaits de notre action etl de notre œuvre Si le but n est r pas entirement atteint, les iai| bls rsultats obtenus permet-] ten LE M Mellc Anna Lvnce Denis Laurate en Stnographie ; ACCESSOIRES POUR AUTOS \ Nous vendoni dis pices • neuves et de deuxime maiu jpour loutfs sortes d'autoinoi biles ; s'adresser C'est Mlle Anna Lynce Denis lion est maille d'erreurs on a quia a laurate des examens absorb plus de temps que ne olflcie b qui <> les ex geai es eu lieu l "1 et '2\ se rtembri %  > D KNBER'S GARAGE Rue l'ave Plione^: 2318 et 2234. i, et grce une orga J pourcentage nom mondj H • ., es |acUe (1 „ c S 8 X?dep?emier ordre, rta.f0 ; 2 pour cenl ^l-nia J ; iu ; ut de b issemenl, en un temps relati-l •* %  P M mille mo11 > l'accl de l'ritm ; veinent court, s'est plac parmi les meilleurs, parmi ceux qui donnent les rsultais les plus concluants et d'o soi Uni chaque anne des jeunes gens pour vus d'une instruction solide, disciplins et prts affronter les pres luttes de Pexistence. 11 est regrettable que le cadn du journal ne nous permette 1 pas de consacrer une noie plus tendus a l'opuscule dans lequel Mr Tippenhauer consigne, et comme une belle leon de choses, ses efforts ( aujourd'hui couronns de succs ) pour me lier bien sa lche. L'œuvi dsormais voue a la prennit.. l'u exemple aussi splendide d'initiative individuelle rclame une conscration nationale. Mr Vincent la plusnrochaine promotion de l'Ordre, pingfera, nous en sommes suis, sur celle grands poitrine d'ducateur liulien, la mdaille de / Bonneur et du .hrite. Kl comme l'orsqu'on dcore le drapeau du rgiment, du moindre soldai au colonel, chacun a droit si part de fiert, l'hommage du Prsident de la Rpublique s'tendra du mme coup aux vaillants collaborateurs de Mr Uarry Tippenhauer. L'une des preuves les plus convaincantes que ces examens ont t non seulement sincres m lis rigoureux , pour le pins J n dbi!„.d-.U..or.,de,>.uJ<. et l'aftectent o rfii qui, i imais i i" _' Votre cuisine, Madame... Le dput Louis Edouard Pion, soufire d'une laryngite, l'avoir prononc tant de sonores discours, durant la session parlementaire qui vient de finir, malheureusement, pour le terme de nos sourires. Quelqu'un disait au clbre orateur: — Ne craignez-vous point que voire chre voix ne soit perdue pour nous loul jamais? — Il I iiidrail, l'.orqu i If t bar nant Pion, c n souriant, n'existai point 1 hantgue Ces l si ns de l'orl-au Prince d n'a pourrai! an gr de I %  pro! i i ou autre* — qui en ig-ioa tre el, bien i l de 150 mois par minute ulanl qui, d tous liens el supposer le mcantsme des preuve?, n'ait rien i uss A dsirer, aurait is 125 mots ne set ait capade rav.iii unie Ucianl .ip'e. n lournir un d avail utile, car quoi sei virait T, p ir exe np e, A un stnographe de donner 125 mots par i mute, si tant est qu'il les donne, alois que sa Ira user ipi) %  que d'un (j iain %  ving s (Si)) ron par minule. Parfailemenl convaincu de exadi de ces \( du lion le L)in 11 ui le i E oie Sp (i .. y ographie porte respectueu u ment le dfi le plus formel a loul laurat d'preu/es slnographi |ues o ces restrictions ncessiires n'onl pas t appliques, notamment aux ij tre laurats qui ont accus plus de 122 mots pjr minute aux examens qui ont eu lieu le 1 %  •: septembre de celle anne un autre e, t dt la Capi laie el dont les noms ont t pub i ; dans divers quotidiens. La Directeur de l'Ecole Spciale se tail lorl de taire clater par la voie d'un concou s public.' la supriorit relle do la 1 lurati d ce jo ir el se li dra avec le. plus grand plaisir la disposition de laui e ils dont il est question ci-dessus, de leur professeur ou da leui leur — s'ils te sen en e i de i elever ce il li — lous les | urs ouvrables '^ 2 h. 30 6 i. i.ra. ja-q l'au 1"> oclobre 1932 [) )ur Hier les d%  UIJ 1 l'o ginisation d i dit conc i i a al le cno'x des Uib.i: i s. Fort de 1 ru lire Uanaiu b* ihim, A >us*a N i lira, E tas W s .ont. Santiago de Cuba %  no de uig %  % %  op i d Puig, \\ > I Siini, Le• raus Extra, Gjufa Pieirc, Di! cula Pierre Jrmie -Aug. Gjroule, Lise Giroute, Brnus Couha, FI. Saooo, L. Carvalho, F. Vermots envidi ,, Bb Vcrdier,Hermance D' JAILLET TOK,^yE D3QETIF RECONSTITUAIT Contre A. MJE % %  iiq-i'.ivo. AMMIE d'origine respiratoire, ANEMIE cunr.omptive, MiMlE p; • % %  excs de travail intellectuel ou corporel, -j ANEMIES conscutives aux Mated.'es iiua 9 ANEMII d-s Pays ehauc's "*. (', iladl8 du TUBE DIGESTIF. 4 Ainsi,' Po anant du Corps mdical, aucune oriparaHM ne p.n. iln %  %  ,t du D' JAILLET pour gnrrir l'Anmie, la Chloroc, les ics Oigcslions et, eu gnral, loulu Dbilite. f iCOC :.'EttP: 01 : IT petit vire i lli,j(> : Immdiatement srs le repas, Ore3 : 1>/ -t> riuo Pave. 3 PARIS ( %  *') Voter %  ; Phanna • % %  % % % %  v* -*i • --• % %  ^ %  at-fS piei a n 1 M idame Aaaus et 3 .' igers d smg r laisListe : s tii. nia sair. h le Port-au-Prin ce. sur • m ir* Septembre Mme i i | u b d Carii. l. G. T., le 25 lJ2 : l'iion, Pre Albeil G^a itau 1, M. Luia Grau, Al I • Mi Quel y Cordero, Mr L krnoua, Ur Aunibal Vi kilo, Mr Haipid, Alboi Elriih Moussa. GRAND HOTEL OE FRANCE BLIEZ PAS BE FIE UN PETIT T TERRACE-GARDEN Chez W. KAHL Petionville 1600 pieds d'alfiturle L'tablissema il le pies liais les ec vi'ocs de Poil ar -Prince. Seulement 15 annules d'auto sur une e^co'ii'nle/oule asphalte. Vues intrveiilcuses de la ville et Ju J.OI|, Poissons de iou'ts espces. OURS GOUTERS SANDWICHSirraDgemen'q pai nculiera pour les pensions de jour de semaine'on imois, DEPARTEMENT DO COHHERCE Avis important Le Dpartement du Com< nietceale pbiisir d'inlo • nier les Producteurs de Kiiuni t|iie, suivant nvis reu de noire Consul Montral, [Canada), le Rhum d'il ii i i. l examin par le Goi verne nient Canadien et i' u j t reconnu suprieur aux produits Jamacain et Franais, l'n important dbouch s'oitie doue aux Distillateurs Hatieas de ce produit et le Dparlement du Commerce tera heureux le donuer aux intresss toi s les i\ ns< i meuls supplmentaires qui pourraient leur tre utilesPortau< prince, le '21 si ptembre 1932. Avis OE [i es! poi t<;; 1 i CO • du i ublic qu' par lu u 28 sept mbre en cours le Bureau el la Caisse du Sei Hydraulique seront Iran lrs 6 la rue des Mirai les ( i m Kr iu, dans le baiiment n'i tait installe N itiooale. Port-au Prince, le 2(3 icmbre PJ:i2. A i o c • ion de la rentre des Mr PATRIZI avise sa distingue et li lle clien* t'e de 'la province qu'il sera lait des prix spciaux aux lves et aux parents qui les accompagnent. Les acheteurs et les vendeiws de denres diverses se lenlant rgulirement la Capitale pendant la rcolte quiedmmeuce el qui parait lre trs abondante, jouiront au-si de conditions lis avantageuses. %  ,.#•_• *#. Grande baisse de prix pour: Allez chea Barbancourt, la peusious au moi--. rue des Csars, o vous trouve } I eusions compltes el pensions de mi li a la porle de Cin-Ialdy DEMAIN SOIR Le beau film : l Imprimei ie LA 1 >I I ; I < 11 \ 666 rez un excellent cocktail sec et demi sec dont vous ne pourrez plus vous passer. BEVUES AMRICAINES Ahonm ments aux Revues zines An eiIcaines. En vente KNEER'S CAH^GE Hue P.u i Phone2318 el 2234. I SiU> it la mil.uia en 3 V . —i—— jours. Les ; u our ; : con giesen] lectious tu mauvais tat d 30j mi nu les. 666 Soulage les broid* Le pins n pi le .t mdi connu. III. : i %  les • iflant an relieur ons ciencieux, honnte et habile ETIBNNI CAMILLE, Rue lionne Foi Le Monde D, ces — Hier api es m di 11 Cathdrale ont eu lieu les inn 1 ni i es de Duvert Robert Gobnn, dcd hier au s Nos condolances mis ta. nrlles prouves parce demi. RUE DO MAGASIN DE L'ETA'i Coquet tablissement situ tout prs de la M ia Naie ei di ig^ par Mme Marie BbtilLL'. CE QUI NA JAMAIS T FAIT CE^OUI NE PEUT TRE DPASSE Kola Champagne F. SJOURN Pr< dans di iditions rigoureuses IL Pn ,,)n et Vente UMACIEF. SEJOURNE Angle des rues Aouxet du Centre. t tus les employs de commerce el de L'Etat. Prix modrs pour voyageurs de commerce et autres clients. Seul Grand el e trouvani au centre des ; flaires. R ndez-vens de tous les hommes d aflaires et de tous les courtiers srieux de la La* pitale. — Consommations de premier choix des prix dfiant loulecouc ut ce.Graud stock i n Les menus sont toujours des plus soigns. Service d'hygine impeccable. Accueil incomparable. P. P. PATRIZI. Propritaire — Directeur. Tlphone: 2341. Rue du Quai. Port-au-Prince, Hati. Mon cœur est unjazz-band avec Lyu Mara Entre ; 0,50; Balcon : l.uo. VENDREDI La b Ile comdie rn Fotte et sa Chance avec Andr Roanne et Carmen Boni Entre 0 50 ; BJICOU : 1,00 INSTITUT Guy-Joseph-Bon net Prs du Monastre St-Grard Sous la direclion du professeur Luc DORSINVILLE, homme de lettres, historien et gograohe, ri d'un groupe de Madr* .'(l'lite, plusnurs diptms d'Uniuersits trangresCours cls j siqaes.— Cours pratiques— S ile idal Confort moderne f hyginique -Vastes terrains de jeux divers — Aux derniers tV\ mens officiels pour l'obtention du baccalaural, l'tablissement a ;e class parmi les Irois premiers I La rentre aura lieu le lundi 4 Oct. prochain JU PVnlrmrk %  Pn* d'colage meilleurs que dans les autres collges de Sw*H U y C1U11C3 mme grade I On trouve l'Institut, coinrame dans ioules les bonnes libr 1 ries, les livres classiques du eur Luc Dorsinville: Cours Prparatoire de Gographie (.ours Elmentaire de Gographie —Atlas urs hoijen de Gographie Atlas. Aidez par.aillears l'emploi gnral de ces livres.c le bien moral et patriotique de la jeunesse du pays.en !c* aheter par tous les petits liaueus. Porto-Rico 1 %  annonce un terrible oneSan-Juan de Portono^i ~ D .8 ats ^Perlants, nombreuses victimes.


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/07116
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Wednesday, September 28, 1932
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:07116

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
Clment jMagloire
DIRECTEUR
1358. RLri AMERICAINE 1351
1ELEPH0NE N#224
26 me ANNEE N 7784
i > M el eu tftfcc N
H- i" m l'arrter. Pew les peuples
somme pour lei iii(!i\k!iis, Irur salut
Ml ilau lit .lu-ln. cl dais la Write.
huile /(H. \
POR1 -AU-i UlNCE (H\: I
ML1W RED1 2S
SEPTEMBRE 1993
Ce qui nous a valu le nou-
veau trait
-o
Moralits tirer
4
VIII
Accord purement militaire
De ce que nous avons dit la vocation maritime, et aussi
diiiis noire article prcdent, une cole d'aviation, ces
le lecteur ne va pas, esprons- coles prparent en mme
nous, infrer que nous ne de- temps la navigation et
vous faire, sur In question de l'aviation commerciales; 4)
la paix publique et de la sla- en cas de guerre extrieure
bilit gouvernementale, que des Etats-Unis, leur assurer
compter sur les Etats-Unis : l'appui de nos ctes,
le premier devoir d'un Etat) S'il est bien vident que
libre tant de garantir ses j l'intrt du Gouvernement
nationaux la paix, tout le! amricain dans nos al'taires
soin du Gouvernement devra administratives, financires,
tre (le perfectionner notre douanires, sous le prtexte
force publique, urbaine et ru- | de surveiller le service de la
raie, jusqu' ce quelle soit dette publique, est en ralit
en mesure de suffire, seule j d'ordre politique, nous cour-
dans les cas ordinaires, au \ rons la chance, par un ac-
cord militaire offrant ces ca-
ractres cl n'affectant pas no-
Ire souverainet, de lui offrir
directement assez de satisfac-
tion pour qo*H ne se consti-
tue plus, contre nous, le par*
lisan d'aucune mauvaise cau-
se.
Nous le rptons bien sin-
crement, notre instabilit
gouvernementale, une arme
indiscipline et inhabile, des
acquis et troubles liquents tels ont
accept, nous ne devons pas i t, jusqu'en 1915, les moiis
exposer cette Garde pivmalu- qui nous ont attards dans
renient des preuves qui, I noire volution gnrale : or
en cas d'insuccs, pourraient j dre financier, insu uclion pu-
diminuer sensiblement le cr-j blique,dveloppement de nos
dit dont elle doit jouir aux ressources, organisation ad-
yeux de la Nation pour sa ministialive, etc. Les dsor
propre efficacit. ; dres publics, toujours, met
ALIX ROY
30 annes de succs.
lanlsallects la seule rubrique: l'Infirmerie du Pnitencier.son
chant discrte. tat a t jug tort grave. Fai-
Les cantines scolaires, elles ; sons des vosux
seules, sulliraie.it dj tablie n'emporte
le caractre bienfaisant de le j confrre.
Loterie Nationale. Ajoutez celd ] Le
que l'Administration de laLoie- a dcid du rendre la libert
rie paie mensuellement 2430] le nationaliste hindou Gandhi
que celle crise
noire malheureux
Gouvernement anglais
Il y a
Vingt-cinq ans
Le Matin,:>S Septembre V.h)]
NOUVEAU SCANDALE
Quand nous Seront a C
ous ftons aue croix!...
Le Commissaire du Gouuei
on
maintien et, le cas chant,
au rtablissement de celle
paix.
Au reste, puisque le prin-
cipe de l'intervention des
Etats-Unis dans In formation
de noire lorce publique a d-
j prvalu en dpit de quel-
quesexcs de leurs marines >
et de tant d'aulrcs rigueurs
administratives et financires
du trait de 191f>, cl que la
Garde est un lai
PKIMHEMRHMHIHMMMHB
lion de l'accord du ;: septembre,
rejet. i
I a i ouvert au Xo 1360
de la Runion un
qui, dernirement retirs de In
circulation, ont t brls sur
gourdes ses employs et 530(1] pour viter les consqenceTde {" '''"c>' ,la P<*nth on, bous
gourdes aux uvres d'utilit1 la grve de lu faim quexcule le Unformreont.
publique. Elle fait vivre une! leader. / A Hmtt dtails.
cinquantaine de placiers, sans j Le Japon a conclu un ac-
compterque l'impression de ses f cord avec les Soviets pour 10).
billels.et la ncessit de secouer ,001) tonnes de ptrole russe pa-
la torpeur du public, pourtant] yablea en produits japonais ma-
intress aune uvre de si jnulaclurs et autres.
haute porte sociale, la font tri- Sont partis pour divers'
butaire des imprimeries et des) points du monde la majorit-cours dco
journaux pour ses aiiuonces.ses '
rclames, la publicit donner
aux rsultats des tirages.
Pour ce qui est de l'honora-
bilit des Administrateurs de la
Loterie, elle tait suffisamment
connue avant la cration de la
Loterie pour qu'il nous paraisse
inutile d'en taire 1 loge. Nous
craignons que notre jeune ton
frre Le Centre n'ait t in-
juste envers une institution si
digne le la confiance gnrale
qu'on lui a tmoigne ds ses
dbuts...
... a vu un gracieux] dput
: du Nord qui contait fleurette
une petite amie, pendant que
es mo-
, proposes
tentatwe de fraude monsirutu- au boo^tl de l'Agriculture. Ac-
se, l ne maison de commerce a
wllicU en double emploi t-
mission dune mafse de titres
....., une peme amie, penu
vernement prs lu Banque I l'Assemble repoussait
vient darrter un,' nouvelle] d ficelions du Snat, pi
rr-u nT- niajorue cours de comptabilit pour adul-
deswils Cubains qui taien les, le soir. partir de! 6 heures.
'Capitale. Paru* eus notre Csl un ancien directeur d'E-
ami le Dr Cordero, si gnrale- cole de Commerce qui a pris
Rient apprci dans nos
lieux scientifiques et mondai
C'est pourquoi nous som-
mes partisans de tout accord
militaire avec les Etats Unis,
pouvant concilier les condi-
tions suivantes : 1) assurer
la Garde son dveloppe-
ment continu : instruction,
discipline, recrutement; 2)
donner aux Etats-Unis des
avantages pour les besoins de
leur aviation et de leurs ma-
nuvres navales de faon qu'il
n'en rsulte aucune violation
de notre Constitution en ce
qui concerne les cessions ter-
ritoriales; 3) constituer une
ligne de navigation nationale
assurant notre service clier
et crer une cole de navi-
gation l'usage de nos jeu-
nes gens qui peuvent avoir
taient eu chec tous les ef
lorts honntes el gnreux.
Si un accord militaire
avec les Etais Unis peut d
sonnais nous assurer la con-
tinuit de ces efforts, nous
ne disons pas que nous ne
trbucherons plus, ne
commettrons plus de foutes;
mais nous osons esprer que
les conditions de notre vo-
lu lion seront plus dfinitives
et que nous arriverons, com-
me tant d'autres nations pe-
tites et grandes, nous d-
velopper, sans humiliation
trangre, dans le sens de
notre histoire et de nos des-
tines, que ce soit dans dix
ans, ou dans cinquante.
(A suivre)
La Loterie
Nationale
. Noire contrre Le Centre
joue au prophte de malheur,
"prteno que la Loterie Natio-
nale bat de l'aile en attendant
^disparatre. Le pronostic est
videmment trop hasard pour
JW pris au srieux.Sur quoi se
>ase Le Centre pour valici-
Jw/Surle fait que le gros lot
e a Loleiie Nationale, origi-
nellemei-
int de 20.000 gourdes, a
fle Sabord ramen
Sfrctinaieu
Cette dcisi
O le confrre est injuste, ces'
quand il s imagine que la Lote-
rie Nationale ne comporte pas
de risques pour ses administra-
teurs, et surtout quand il con-
teste les avantages que la collec-
tivit en tire.Non, cher confrre,
la Loterie Nationale n'est pas
l'excellente affaire que vous cro-
yez, car enfin il y a le casse ;en
l'espce : les billets rests pour
compte, les placiers indlicats,
les Irais permanents de fonc-
tionnement, les retards du cour-
rier terrestre qui ne permettent
pas un contrle rigoureux, des
odlets retourns de province.
Nonobstant ces diffrents con-
tretemps, et qui ont leur rper-
cussion vidente sur la comp-
tabilit de l'uvre, il n'est pas
une lois arriv l'administra-
tion de diffrer d'un seul jour,
un tirage annonc, ni d'avoir
renvoy au lendemain le rem-
boursement des billets gagnants.
Quant aux avantages que la
collectivit lire de l'institution,
il nous parait inutile de les nu-
mrer, puisqu'on en peut va-
1(5.000, el
a 10.000 gdes ?
sion administrative,
Rvise niuliijdier les I -Isga-
J'wnts, ne rduu pas d un cep-
nre le, l0,al des lois paver
rEr ha1ue u>age. Dans ccf
Citions, 1 e profit va aux por-
2? Je bUlets, plutt qu' In
;aisse,dela Loterie et ne se pr-
buere aux dductions pessi-
S68,^ contrre. Nous pour-
Uus Ia're remarquer que la
2!e.ri,e.de Sanlo Domingo s est tuer 1 importance,dans les liv.es
j;88 bien range cette faon de la Loterie. La seule restric
^Procder, et que pour laire bon apporte la libert laisse
Plus d'heur
Erns I """i^'ic a ia.rn.nv vm
l!jln'tial de 14.000 dollars,
g,* loooo et aujourd'hui
nS m,lle
que pour .
eux.elle a ramen son a n importe qui de passer se ren-
dre compte du bien que discrte-
ment ralise chaque mois
ECHOS
-o
Est partie avant-hier ma-
lin, par avion, pour Porlo-Rico,
o elle va se marier et habiter,
la dlicieuse artiste Lolita Cue-
bas.Elle esprait y tre 4 heu-
res de l'aprs-midi et raliser
son mariage une heure aprs.
rai- cette inilialive.C'eal le program-
mais. ; me officiel qui y sera appliqu.
- Notre confrre Henry Du- | Avoua reea la visite de Me
ranu, nous al-on annonc en Etienne Charlier, Docteur en
dernire heure, a t mis en h- ; Droit r la Facult de Paris.o
n .. i- i u a P"** quatre ans. Il nom a
-On allendlarr.vedusp- gracieusement offert un exem-
ciahste belge que le g mverue- ; plaire de sa thse soutenue
nient a engage poui diriger Da- '
miens Les frais de dplacement [du Principale la Lb'rt
i ont t cbls depuis le (l- (viduelle du
IW-lil I.'
il I eu ne a la
o l'Amnagement
e la Libert ludi-
Travail en Droit
part du Dr Pressoir qui refusait, | Franais ..Nous en reparlerom
dit-on, de .signer i ordonnance cl l'en flicitons
ment de celte dpense. ( -LeSnateur Denis SI Aude,
Notre excellent ami .loseoli i>i
I
... .., ..V. o...*., iuuulllvs. e, i en leiicilons.
nestde celte dpense. ( -LeSnateur Denis SI Aude,
-Notre excellent ami Joseph Prsident duSnat.a reu avant
.onbeau Prsident de la (.hain-| hier aprs midi, de 5 1 ses
ne des Dpuls,regagne les Ca-# collgues, en sa rsidence de
Yi's.oii il |iHs.sera(pielqueM murs.
Prenons plaisir rendre nom-
mage ce parlementaire pres-
tigieux, qui dirigea les sance
de la Chambre avec impartiali-
t, tact et autorit. M. Loubeau
s'esi affirm, au cours de celte
session, un Prsident de Cham-
bre technicien.Nous lui en fal
sons notre compliment.
L'opinion publique, ainsi
que tous ceux qui y sont direc-
tement intresses,c'est dire les
petits producteurs de crme a
la glace, posenl la question au
Ministre du Commerce, M. Fan-
fan, savoir s'il permettra
IViiou Ville, Rception .1rs;.lus
cordiales.
!
}
1926-1932
o
Tel es! le litre d'un coquet
opuscule imprim avec soin
par l'Imprimerie LaPresse
el illustr d'intressan
viircs. A la page
es gra-
de
garde
Port-au-Prince gardera le sou- l'Usine Glace de fabriquer la lrouve ,a reproduction d'une
venir de cette belle jeune lille j crme glace, maigri les ternies i vue ;l V(>1 *>iseau, prise d'un
qui sema.cei-laines soires d'art, | exacts et contraires de son cou- j aroplane, de la Citadelle La-
fferriere, le plus grand ou-
esme vrage lev sur un sommet
son atmosphre de gestes et de
chants gracieux Parfois, lui di-
sait-on au Malin , o elle
tait passe une minute avant de
prendre l'avion, les bras char-
gs de roses, parfois,parlir ce
n'est pas mourir un peu, c'est
vivre . Nos meilleurs vux de
bonheur l'accompagnent.
Observons que par le Ca-
rimar du 25 Septembre der
nier 11 personnes noms sy-
riens sont dbarques en Hati.
Nous apprcions beaucoup de
Syriens qui vivent parmi nous,
mais ce n'est pas une raison
pour tolrer une nouvelle inva-
sion.
On annonce que notre con-
frre Louis Henry Durand, di-
recteur de L Homme Libre ,
a t trappe de congestion en
prison o il est depuis un mois
pour dlit de presse. Transport
trat ?
Nous sommes en nu
d'annoncer que Mr S. Jolibois,
directeur du Courrier Hatien,
en prison, ne lait pas la grve
de la faim, comme cela a t
publi ; il a plutt inaugur un
jeune volontaire.
du nouveau continent. Syn-
( thse des possibilits de la
race noire, elle attesta en
mme temps le gnie du Roi
Christophe . Comme pigra
)hc. nous lisons celle pense
Dans certains milieux an- I ,.. .',,. ,, l .
r.ca.ns de Port-au-Prince, on'(l ?" b :
dit que Mr De La Hue, Conseil- ' . 1er financier, voyagera aux Etats- : cll(,scs 'I11' '> cre et la dve-
Unis ces jours-ci pour confrer 'IMR>'ce so"i des Institutions
avec le nouveau Ministre Am- iqu'elle a elle-mme annon-
ricain en Hati, Mr Norman Ai-
e
on
mour, et aussi, pour essaye]
de le gagner ses points \
vue, propos de la librati
hatienne. On se souvient qpe
nous nous tions fait l'cho du-
ne rumeur, disant que Mr De
La Hue tait le mauvais gme
de l'ancien Minisire Amricain
Dana Munro, dans la perptra-
le temps el l'ducation natio-
nale qui la rendent dfinitive
et imprescriptible.)^
Ce prospectus de l'Institut
TippenbauerJdmonlre les et
loris qui ont tents pou
arriver faire de Cet etabl
noum sur la pelouse de la cour
du Palais Lgislatif, le jeune
dpa', bourse en mains, tm-
nloyail les grands moyens de
sduclion et taisait des large; ses,
u moment o ses collgues en
sance eflectuaient des corn-
pressions.
.. i'n vu, qui i\ reprises, rou-
l'iil sa rosette bicolore, comme
s'il eut song l'offrir par des-
sjs le march la belle.
... l'a vi.e perdue au milieu
'e l'auditoire, le soir de la s-
ance de c lure de l'Assemble
Nationale. Llle se hissait de
temps en temps sur la pointe
des pieds pour bien voir son
dput estim. Enli i la cl'ure
eut lieu so'eninllenient mi
nuit et la belle ayant manuvr
adroitement se trouve, comme?
par basai d, a la portire de
i'juIo, qnaud le dpute s'y pr-
sent. Ils partirent dans la nuit.
... n va la Rivire l'roi de,
dimanche dernier, n.i petit bel
plein d'entrain. L ji/7. tait
lout ce qu'il y a de plus tJtcl-
tlng et de plus ssi-appeel. Ma-
nolitaa stTiJevas s'en donnaient
i ? on? le loi dj bel, la coquelu-
lu- des Vnus rJottentotes ( on
lulheoliqoaa) 'ii'i- le donne en mille... un
:andi 'al a la I'isidenre dou-
bl d'un historien, tripl d'un
pdagogue. Et, ma loi, a ne
' usait pas lis nul dans le pay-
sage.

... a vu chez Taldy. la ma-
tine de dimanche, trois jeunts
filles, qui, arrives en/elard,
sans doule pour tre mieux
vues, se trouvrent, lauie de
places,condamne* a rester de-
bout. Elles taient comme a,
au piquait ^ coie de quel pus
jeunes gens confortablement
assis et qui ne paraissaient nul-
lement disposs a taire les ga-
lants. Bans, l'un des jeunes
gensedl a la piti, en mme
temps qu'a l'envie d'administrer
aux jolies poupes une justa
leon. Il se leva et Iroidement
servit : < Faites le salut de ri-
gueur. Mesdemoiselles, et l'on
se dvouera pour vous oflrir
des places.
Ban! Paris vaut bien une
messe. Les belles salurent en
souriant et alors, mais alors
seulement, pour trois chaises
I offrir, dix jeunes gens se d-
vourent. N'oubliez pas la le-
on, Mesdemoiselles.
auj
dollars. A quoi
Loterie Nationale concerne les
1 noms placs en regard des mou-
.
*k
Eno soulage
l'estomac acide
La paresse intestinale est la cause ordinaire
de la dsagrable acidit. Repoussez-la
vite, agrablement, en buvant un verre de
ptillant LNO'S "Fruit Sait". Prenez ENO
rgulirement pour ce rriger cet tat. ENO
dbarrasse le systme des lourds dchets
et prvient ainsi l'accumulation des
poisons qui forment l'acidit.
FRUPfSALT
semenl d'enseignement sc-|//.r
conduire un des plus renom-
mcs%ict des plus justement
frquents. Non sans raison.
[Fond^en 1926 par ce remar-
quable animateur et homme
d'action, l'ingnieur Tlppen-
hauer, dont la volont, la te-'
nacit, l'intelligence, la com-
ptence et l'activit triomphent
j de ions les obstacles, cei ta
blissement reconnu d'utilit
...a vuqu' la clture des tra-
vaux lgislatifs de la session, la
.'iliiie Lgislature s'est spare
sans discours, mais pas sam
prendre rende/, vous au ploi
uriprocheln cal, ponr le Rhum
18- \Ira
aditioonel, La Coule d'or d A
Hoy.
!

pubiKjuu par arrt prsiden-
tiel du, 12 Juillet Hj.'fo a vu le
i
| ci sur n'est pas indpendant che/.
lui el sait se souvenir, il pense
lous ceux oui lui ont permi.
de raliser son rve, depuis sa
dvoue mre qui sul rempla-
cer son pre l'clranger.pisqu'
ceux qui lui mi consacr un^-
pense de bien et un vota de
russite. Nobles sentiments qui
lout le plus grand honneur au
foudateui et directeur de l'Ins-
titut de la Hue Lamarre, qui lui
attireront de
chiure de ses levs nioiner
il.. *') .. ivn i ;. i *. .'oirerout de i les s\uipa-
1 J ,-l"lm';" IV^-'lmes el forl Di relies -
de 1 pensionnaire 3. UjnombreU8et donl l.sl (1,la
.Section Commerciale de2 i !u-
diants a 22 ( Stno Dactylo,
Comptabilit, Langues vivan-
ij
enlouri'.
IS uiif d iin-
Iguieur rippeuhauer prouve,
el nous l'en flicitons, que le
Le petil om rage esl lire. Il
apporte dans les iris et le
ueiil de l'heure une
inte el un encou-
ragement poursuivre les buts
rvs.
W
-s
4,


PAGE ?
(jue nous importaient dit !
Tippenhauer, les multipl
crilices qu'il fallait consentir, les
nombreuses dceptions qui i
attendaient, nous nous tions
abstenus de discuter et de dis-
courir Nous avons agi. El au-
jourd'hui, sans vanit, nous soin-i
mes satisfaits de notre action etl
de notre uvre Si le but n est r
pas entirement atteint, les iai|
bls rsultats obtenus permet-]
ten
LE M
Mellc Anna Lvnce Denis
Laurate en Stnographie
; ACCESSOIRES POUR AUTOS
\ Nous vendoni dis pices
neuves et de deuxime maiu
jpour loutfs sortes d'autoino-
i biles ; s'adresser
C'est Mlle Anna Lynce Denis lion est maille d'erreurs on a
quia a laurate des examens absorb plus de temps que ne
olflcie b qui <> les ex geai es
eu lieu l "1 et '2\ se rtembri
>
D
KNBER'S GARAGE
Rue l'ave
Plione^: 2318 et 2234.
i, et grce une orga J pourcentage nom mondj h ., es, |acUe (1 ,c
S8X?dep?emier ordre, rta.f0;2 pour cenl ^l-nia J _;iu,; ut de
b issemenl, en un temps relati-l * PM mille mo11 > l'accl de l'ritm ;
veinent court, s'est plac parmi
les meilleurs, parmi ceux qui
donnent les rsultais les plus
concluants et d'o soi Uni cha-
que anne des jeunes gens pour
vus d'une instruction solide,
disciplins et prts affronter
les pres luttes de Pexistence.
11 est regrettable que le cadn
du journal ne nous permette1
pas de consacrer une noie plus
tendus a l'opuscule dans le-
quel Mr Tippenhauer consigne,
et comme une belle leon de
choses, ses efforts ( aujourd'hui
couronns de succs ) pour me
lier bien sa lche. L'uvi
dsormais voue a la prennit..
l'u exemple aussi splendide
d'initiative individuelle rclame
une conscration nationale. Mr
Vincent la plusnrochaine pro-
motion de l'Ordre, pingfera,
nous en sommes suis, sur celle
grands poitrine d'ducateur liu-
lien, la mdaille de / Bonneur
et du .hrite.
Kl comme l'orsqu'on dcore le
drapeau du rgiment, du moin-
dre soldai au colonel, chacun a
droit si part de fiert, l'hom-
mage du Prsident de la Rpu-
blique s'tendra du mme coup
aux vaillants collaborateurs de
Mr Uarry Tippenhauer.
L'une des preuves les plus
convaincantes que ces examens
ont t non seulement sincres
m lis rigoureux , pour le pins j
ndbi!.d-.U..or.,de,>.uJ<.
et l'aftectent o rfi-
i qui, i imais i i" _'
Votre cuisine,
Madame...
Le dput Louis Edouard
Pion, soufire d'une laryngite,
l'avoir prononc tant de so-
nores discours, durant la ses-
sion parlementaire qui vient
de finir, malheureusement,
pour le terme de nos souri-
res.
Quelqu'un disait au clbre
orateur: Ne craignez-vous
point que voire chre voix ne
soit perdue pour nous loul
jamais?
Il I iiidrail, l'.orqu i If
t bar nant Pion, c n souriant,
n'existai point 1 hantgue
Ces l si ns de l'orl-au Prince
d Bac Fia.
I la i nx mmt el d i leurs
luturs employeuis, c'est que la
laur
n i rsultat sensib inl-
rieur son rendement ordi-
i , |
vent en loi les nol es q
ti ii -, sur son travail.
qui I if, d'autre part, la
valeui d
1 3 les mo
l ;a sur d< ux textes difl srents
( avec un seul texte ob'ig doi
comme il en est dans d'autres qu'un pus
t ablissements, la lauri I an- '
rail eu une moyenne de 117
mots); 2 8 un pourcentage d'ei-
i, urs au i s tai ri! annulables avait t
lix, mesure restriclivea qui
contraint le candi lai laire des
prises exactes et prcises au pr
judicenaturellement de la \
vitesse considre isolmeul; f
3 le temps de la transcription
u t v limit , autre condition
restrictive qui a exi^ des traces
aussi corrects que possible, en-
core au dtriment de l'lment
vitesse ; 1 3 ainsi que sont en
mesure de l'alflrraei Messieurs
les examinateurs qui, les ayant
eux-mmes composs, les
avaient apports en personne,
le. textes ont l -.absolument
inconnus non seulement
tudiants, mais aussi de l'ta-
h issement toolentier.y coin,
le professeur de Stnographie
et le Directeur qui n'eu ont pris
connaissance qu'en mme temps
que les tudiants eux-mm
(ailleurs, c'est Icole elle-mme
qui prpare les textes ).
Il n'y a pas de d jule que les
diverses restriclioas nnmres
ci iie~-suso.it pour but de ren-
Le Garimar
L te des assagers prove-
ii, la i'i q lebot iCrimar5
amv Port-au-Prince, le 2
mbi 1982 :
Passageis dbarquant
Bordeaux
Marie L beau, P. Grimaud,
p. tienouel, Marrie Barre, I
Brie ne Le Port, ttev. 1 re .
Schneider, Frre Baptiste \
Charles, E. Gbarlier, N*ckl
i ,,, Zahia Araari, Affit
Alli, Farid Attf, Fan : At-
Sannii m At i, Ad
Vtii, Kog-r At'ie, I a m I
,venl jusqu' 0.5, Alli, Serge Cupaud Geo
Uupaud, Russonielh Anto-
un aici, ,. moyen de, 0.65 hto, ulmeot Alexis, Joce.yn
35 ni). Il est Jeune
: s n< nce
de vingt annes
Spciale remonte 1913)
a doion'r que ces diverses
e i e it, en i il
ADOUCISSANT LA PEAU.... DLICATEMENT
PARFUM. VRAI LUXE A UN PRIX
INSIGNIFIANT
LUX
SAVON E llMLKTTE
DLICATEMENT PARFUM
(x
MOHK & LAL'HIN, P. 0. BOX M*. Distributeur!
Hue Houx et du Centre, Port-au-Prince.
nce co s; rab
wbcM i
,.:'.
doue vident que sans ces res-
,.....-s, (erU n ni lutai
[elle A aa D >n'a pourrai!
, an gr de I pro-
! i i ou autre* qui en ig-io-
a tre el, bien
i l de 150 mois par minute
ulanl qui, d
tous liens el supposer
le mcantsme des preuve?,
n'ait rien i uss A dsirer, aurait
is 125 mots ne set ait capa-
de
rav.iii
unie
Ucianl .ip'e. n lournir un
d avail utile, car quoi sei virait
T, p ir exe np e, A un stnogra-
phe de donner 125 mots par
i mute, si tant est qu'il les
donne, alois que sa Ira user ip-
i) que d'un
(j iain ving s (Si))
ron par minule.
Parfailemenl convaincu de
exadi de ces \( du lion ,
le L)in 11 ui le i E oie Sp
(i.. y ographie porte
respectueu u ment le dfi le plus
formel a loul laurat d'preu/es
slnographi |ues o ces restric-
tions ncessiires n'onl pas t
appliques, notamment aux ij
tre laurats qui ont accus plus
de 122 mots pjr minute aux
examens qui ont eu lieu le 1 :
septembre de celle anne un
autre e, t dt la Capi
laie el dont les noms ont t
pub i ; dans divers quotidiens.
La Directeur de l'Ecole Sp-
ciale se tail lorl de taire clater
par la voie d'un concou s
public.' la supriorit relle do
la 1 lurati d ce jo ir el se li
dra avec le. plus grand plaisir
la disposition de laui e ils dont
il est question ci-dessus, de leur
professeur ou da leui leur
s'ils te sen en e i de i e-
lever ce il li lous les | urs
ouvrables '^ 2 h. 30 6 i. i.ra.
ja-q l'au 1"> oclobre 1932 [) )ur
Hier les d- uIj 1 l'o ginisation
d i dit conc i i a al le cno'x des
Uib.i: i s.
Fort de 1 ru lire
Uanaiu b* ihim, A >us*a
N i lira, E tas W s .ont.
Santiago de Cuba
no de uig op i d
Puig, \\ > I Siini, Le-
raus Extra, Gjufa Pieirc, Di-
! cula Pierre
Jrmie -Aug. Gjroule, Lise
Giroute, Brnus Couha, FI.
Saooo, L. Carvalho, F. Ver-
mots envi- di ,, Bb Vcrdier,Hermance
D' JAILLET
TOK,^yE D3QETIF RECONSTITUAIT
Contre A. MJE iiq-i'.ivo.
AMMIE d'origine respiratoire,
ANEMIE cunr.omptive,
MiMlE p; excs de travail intellectuel ou corporel,
-j ANEMIES conscutives aux Mated.'es iiua
9 ANEMII d-s Pays ehauc's "*. '
(', iladl8 du TUBE DIGESTIF. 4
Ainsi,' Po anant du Corps mdical, aucune oriparaHM
ne p.n. iln ' - ,t du D' JAILLET pour gnrrir l'Anmie, la
Chloroc, les ics Oigcslions et, eu gnral, loulu Dbilite.
f iCOC :.'EttP: 01 : It petit vire i lli,j(> : Immdiatement srs le repas, '
Ore3 : 1>/ -t> riuo Pave. 3 paris (*')
Voter '; Phanna
! v* -*i --^at-fS

piei
a n 1
M idame Aaaus et 3
.' igers d s-
mg r lais-
Liste : s
tii. nia
sair. h le Port-au-Prin
ce. sur
m ir* .
Septembre
Mme
i
i | u b d Cari-
i. l. G. T., le 25
lJ2 :
l'iion, Pre
Albeil G^a itau 1, M. Luia
Grau, Al I Mi Quel y
Cordero, Mr L krnoua,
Ur Aunibal Vi kilo, Mr Ha-
ipid, Alboi Elriih Moussa.
GRAND HOTEL
OE FRANCE
BLIEZ PAS BE FIE UN PETIT T
TERRACE-GARDEN
Chez W. KAHL
Petionville
1600 pieds d'alfiturle L'tablissema il le pies liais les ec
vi'ocs de Poil ar -Prince.
Seulement 15 annules d'auto sur une e^co'ii'nle/oule
asphalte. Vues intrveiilcuses de la ville et Ju j.oi|,
Poissons de iou'ts espces.
OURS GOUTERS SANDWICHS-
irraDgemen'q pai nculiera pour les pensions de jour de
semaine'on i- mois,
DEPARTEMENT DO COHHERCE
Avis important
Le Dpartement du Com<
nietceale pbiisir d'inlo nier
les Producteurs de Kiiuni
t|iie, suivant nvis reu de
noire Consul Montral, [Ca-
nada), le Rhum d'il ii i i. l
examin par le Goi verne
nient Canadien et i' u j t
reconnu suprieur aux pro-
duits Jamacain et Franais,
l'n important dbouch
s'oitie doue aux Distillateurs
Hatieas de ce produit et le
Dparlement du Commerce
tera heureux le donuer aux
intresss toi s les i\ ns< i
meuls supplmentaires qui
pourraient leur tre utiles-
Portau< prince, le '21 si p-
tembre 1932.
Avis
OE
[i
es!
poi t<- ;; 1 i CO
du i ublic qu' par lu
. u 28 sept mbre en cours le
Bureau el la Caisse du Sei
Hydraulique seront Iran lrs
6 la rue des Mirai les ( i m
Kr iu, dans le baiiment n'i
tait installe
N itiooale.
Port-au Prince, le 2(3
icmbre PJ:i2.
A i o c ion de la rentre
des Mr Patrizi avise
sa distingue et li lle clien*
t'e de 'la province qu'il sera
lait des prix spciaux aux
lves et aux parents qui les
accompagnent.
Les acheteurs et les ven-
deiws de denres diverses se
lenlant rgulirement la
Capitale pendant la rcolte
quiedmmeuce el qui parait
lre trs abondante, jouiront
au-si de conditions lis avan-
tageuses.
,.#_ *#.
Grande baisse de prix pour:
Allez chea Barbancourt, la peusious au moi--.
rue des Csars, o vous trouve } I eusions compltes el pen-
sions de mi li a la porle de
Cin-Ialdy
DEMAIN SOIR
Le beau film :
l Imprimei ie
La 1 >i i ; i < 11 \
666
rez un excellent cocktail sec et
demi sec dont vous ne pourrez
plus vous passer.
BEVUES AMRICAINES
Ahonm ments aux Revues
zines An eiIcaines. En
vente
KNEER'S CAH^GE
Hue P.u i
Phone2318 el 2234.
I
SiU> it la mil.uia en 3 V i
jours. Les ; u our ; : con
giesen] lectious tu mauvais tat d
30j mi nu les.
666 Soulage les broid*
Le pins n pi le .t mdi con-
nu.
III.: i
les iflant an relieur ons
ciencieux, honnte et habile
Etibnni Camille,Rue lionne
Foi .
Le Monde
D, ces Hier api es m di
11 Cathdrale ont eu lieu les
inn1 ni i es de Duvert Robert
Gobnn, dcd hier au s
Nos condolances mis ta.
nrlles prouves parce demi.
rue do Magasin de L'ETA'i
Coquet tablissement si-
tu tout prs de la M ia
Naie ei di ig^ par Mme Marie
BbtilLL'.
CE QUI NA JAMAIS T FAIT
CE^OUI NE PEUT TRE DPASSE
Kola Champagne
F. SJOURN
Pr< dans di iditions rigoureuses
IL
Pn ,,)n et Vente
umacieF. SEJOURNE
Angle des rues Aouxet du Centre.
t tus les employs de com-
merce el de L'Etat.
Prix modrs pour voya-
geurs de commerce et autres
clients.
Seul Grand el !e trou-
vani au centre des ; flaires.
R ndez-vens de tous les
hommes d aflaires et de tous
les courtiers srieux de la La*
pitale. Consommations de
premier choix des prix d-
fiant loulecouc ut ce.Graud
stock i n
Les menus sont toujours
des plus soigns.
Service d'hygine impec-
cable.
Accueil incomparable.
P. P. Patrizi.
Propritaire Directeur.
Tlphone: 2341.
Rue du Quai.
Port-au-Prince, Hati.
Mon cur est unjazz-band
avec Lyu Mara
Entre ; 0,50; Balcon : l.uo.
VENDREDI
La b Ile comdie
rn
Fotte et sa Chance
avec Andr Roanne et Carmen Boni
Entre 0 50 ; BjIcou : 1,00
INSTITUT
Guy-Joseph-Bon net
Prs du Monastre St-Grard

Sous la direclion du professeur Luc DORSINVILLE, hom-
me de lettres, historien et gograohe, ri d'un groupe de Madr*
.'(l'lite, plusnurs diptms d'Uniuersits trangres- Cours cls
j siqaes. Cours pratiquesSile idal Confort moderne f
hyginique -Vastes terrains de jeux divers Aux derniers tV\
mens officiels pour l'obtention du baccalaural, l'tablissement
a ;e class parmi les Irois premiers I
La rentre aura lieu le lundi 4 Oct. prochain
JU PVnlrmrk Pn* d'colage meilleurs que dans les autres collges de
Sw*H U y C1U11C3 mme grade I
On trouve l'Institut, coinrame dans ioules les bonnes libr1"
ries, les livres classiques du eur Luc Dorsinville:
Cours Prparatoire de Gographie
(.ours Elmentaire de Gographie Atlas
urs hoijen de Gographie Atlas.
Aidez par.aillears l'emploi gnral de ces livres.c
le bien moral et patriotique de la jeunesse du pays.en !c* !
aheter par tous les petits liaueus.

Porto-Rico
1 annonce un terrible
oneSan-Juan de Porto-
no^i ~ D.8ats ^Perlants,
nombreuses victimes.


Ll

PAGbS3
KIlUlM II II
r i mm
1% &'
I
"i* if place
Ml
COURT
Hue des Csars,

qru* .-*-< Iff -'*-<

k i
liu-Seif Mlriyt

M ,.- 1.
BAUM TUE-HERF MIRICA
. .hor*tOir<' >' ar OIRAUIJ, Pharmacien, H ,t.X.Vui-0"JIx:.\ t t*0*"" IKul loi -a-.-l i

s- u-
N'ACHETEZ QUE LE
'

.
.t
UM
HHMlNIHUtai '
Meilleur et meilleur mar-
ch que l'article import.
COLLGE LOUVERTURE
Foud eai Oct 1S33
Internai Externat
l.r Collge Liwerture esl un
E :ib I is se m e n l d'Ensei
ment se tire m I
| cr en vue de donner
, jeunes gens nne instruction
pratique jointe une fo
; hn vente au dpt de |a!^wt!OT.rttbet^,|,teli"
euv toutes les tudes prescrites
es programmes oftlci
Ion e circonstance, les
; lves du Collge Louvertm
sont soumis l.i plus stricte
, surveillance ils sont 1 objei
PRIX DE DTAIL GDES 2,25 LA BOUTEILLE dc la >ulli" ' ' p' "
veillante et la plus consti
T\' 1*11 1 T l T/^r T^ v L'Ecole reoit des entant.
Distillent' de L AldLli nies *-'*
i I J, enseignement c
la Banque Nationale, et !'"'"
Eti
chez
SIMON VIEUX
CH. PICOULET 1.25 LA DEMIE BOUT.lJ^JSbSSSSZ
BAZAR NATIONAL PRIX SPCIAL POUR VENTE EN GROS. IeT0$l% X's\enSei*n, -
j ments, s'adressera la li
-' .1.^.--------------------------- tioo de l'Etablissement, rue
Moiitalais, PorUau-l'rice.
Les avantages qu'offre la
Cuisine Electrique
? HOTPOINT
sont maintenant connus de
lout le monde.
vous en convaincre,
noire salle d'expo
Le Direct e
L C. LHERISSON
imam
TIMBRES-POSTE
Contre 2.000 Tlmbres-posic de voire
pays et pays Toisins, inclus les sur-
chargs, laves et bien mlangs, j'en-
voie une MONTRE-BRACELET,
plaqu or, trs lgant*, franco
recoin mande. Toujours valable.
C. RESTEN, 18"', rut Maubeuge, PARIS tnt:i)
I
air Goo^eur
Constitue en 1898, la Socit Good-
year a vu natre i industrie automolive.
Celle longue exprience permet cette
vaste organisation d'offrir aux propri-
taire! t autos et de camions des pneus
snpri s m qualit et en dure fous
ceux qui se vendent actuellement en
Hati.
LES PNEUS GOODYEAR DEAVY DI1T W FARPifllIft AVEC U"F FICELLE SPCIALF
CONNIIF SflllS |.F m\ nFiSIIPERTWISTF DONT L'ELAST ulT FT LA RSISTANCE SONT PLUS
GRANDES DE 30 POUR 100 ni![ CELLE EMPLOYE PAR LES AUTRES FABRICANTS DE PNEUS'
A La Socit Hatienne d'Automobiles,seul re-
prsentant de la Goodyear en Hati.voust trouverez
toujours des pneus et chambres air de toute fra-
cheur de cette fameuse marque* des'prix dfiant
toute concurrence.
Socit Hatienne d'Automobiles.
MALLEBRNCHL (MIL BOGAT ET II-
Pour
visitez
sition.
Compagnie dclairage
lectriaue.
Laboratoire SJOURN
DlRECTCRS
P. Sjourn, 'Pharmacien
H Sjourn, Pharmacien de l'Universit de Paris
Avis
La WEST L'DIKS TRA*
Votre premire visite
A
L'HOTEL ANSONIA
*
*
Nous vous sugg l'arrtei roiit chambre d'avance
Bire la pression.
M. SrjouRN, Pharmacien de ^universit de Paris.ancien dchargs,
Nous donner:) raison, confirmera votre bon juge-
ment, justifiera la confiance que voui nous aurez accoi
j DING Gdonne avis an Pu- eu nous garantissant votre apj le nntronnge l'Htel
; blic que bien qu'elle soit en de Port-au Prince.
; li '(nidation, file a h port-an-
Princedes reprsentants atti-
trs charges de poursuivre
c Ile liquidation et d'i flectur
le recouvrent Ot des valeurs
qui lui sont dues.
( es reprsentants onl plein
pouvoir pour exiger le paie-
t de tons bons, comptes,
-oldes dt compte] ou antres
valeurs, mme par la voie
dt s tribunal x, el ( n s'acquH-
lanl entre !eur> mains, les
dbiteurs seront valablement
ccftsi non
prenem les
COtV.PhlliVI.&
SUISSES
d> D. LORT, Pharmacien,
119, l(u* Snint-AotOiii*
C'EST LE MEILLEUR
g PURGATIFS
PORT- AU-PRI.J ^ V.
' ia.TBTHUSi riamMicii At.nrR riru
a) Pharmacie do D- i KD
r f >.>i' J (MBriM .'" fO.
-. a i*
interne des Hpitaux de Paris
Analyses des Urines, du suc gastrique, du sang ( Was
ermann. Ure, Constante d'Ainlmd, Glycmie).
Descrachats. Des matires fcales. t
HOTEL KARAM
lin ;nfortablesuceursa-
kdeVulc Htel, Ke s"
koff.
l-a Wisl Jndies Trading C<>
Par
J.FCAbABLANi
ECOLES DES SCIENCES
APPLIQUEES
La Diteetioa de l'Ecole
de S en< i s Appliques po
connais? esintres
'.mis
on extra
od n e d otiobte es i
Pour la saison d't, ren-
dez-vous chez A. J. Kaiam,
o
a au se t de l'E i
- les jou s d< 9 a 11 1
Kcnskofl, o vous sciez
*erui souhait. Excellentes)* sep, j
li;..............
onuilionSi
Grande Baisse
- ESBENSEN
Avise les c< nsoinmaleurs de son LA17
qu'il a rduit sesfprix t onune suit :
LAIT CONDENS SUCRE CAISSE DE 48.14 i OZ OR 6,25 DFAIL DR 0,U CENTIMES
LAIT CONDENS SUCR DE ?40,3 Y 9.10 DTAIL 0,04
LAIT VAPOR DE 48,16 5,00 DTAIL ,,0,11'.
LAIT VAPOR DE 90.8 MO DETAIL -0.07
I II NSE, EV i UDRE SBflVSi'N I le
:Vu lmli :; proch -: p r P I" "''I''1;11" f[
i 8 heurei B8es : ni lemenl pour les Crait;
r
En vente AU BON MARCH*
Et dans toutes les bonnes piceries tant
a fort (tu-Pi aue do laides les
villes de la frovince.
LA DIREuUIO.N



Mercredi
28 Septembre 1932
Le Malin
t
4 PAOI8
26taie AhNLL N- XA
port-au-PriLce
Tlphone | 2242
INCONTESTABLE
1
LE FAIT EST
PillUlU
C'est la quintessence des meilleures
varits de cannes d'un vaste territoire
runissant les meilleurs terroirs
C'est ce qui fait son arme.
GOUTEZ ET COMPAREZ!
S-S C
i LIGNE GOLKBItKNE )
Tlpboue: N' 2)23
Martinique
AVIS AU COMMERCE
La Pinamu R'iilroad S'ea mship Line a l'avantage d'a*
noncei les dparts suivmls de New York pour port au PriQ(e
Haiti, directement chaque mardi. Tous les steamers sont
pourvus dp chambre tritforilaue
Arrivages a Po.i au -rrince.

i Le vapeur
Voy. 103, de retour des ports Dparts de Arw ork.
' du Sud, est attendu ici le 29
septembre prochain, conli- Steamer "Ancou" le 2/ septembre le 2 cet. 1932
puera pour l\ew-York avec S'eanier "Guayaqnil- le 4 o tobre le 10 octobre 1932
le fret passagers et malle via Steamer i Crislobal le 11 octobre le 16 octobre 1632
Dorls hatiens du Nord oflrant Steamer Bueuaventura 18 octobre le 24 octobre 1932
j|l Steamer Ancnn le 23 octobre le 30 octobre 1932
. Steamer Gunyaquil le 1er novembre 7 novembre
Steamer Crislobali le 9 oov. 14 nov. tfj-
Le "apeur iBolivar Voy. steamer Bu:naventura 16 novembre le 21 nov.
104, partira de New-York ie steamer Ancou le 22 novembre le 27 novembre
21 courant, directement pour steamer GuayaquiUle 29 novemb-e le 5 dcembre 1932
Panama Railroad Steampship Une
JasIl.C.VANREED
agent Gnral
Attention
PROGRS NOUVEAU
RHLM MOLVEAU
Rhum dlicieux got exquis
. Prix rduit
ULCOOL DtFIANJ TOUTE CONCURriENCE
Clairin Vierge
Chez N. NAZON
Voulez-vous
Russir dans vos tudes no
laire russir vos enlantg,grct
une mthode d'enseigne
meut classique excellente?
VOULEZ VOUS
Une protession aprs fi S
mois d'tudes srieuses (St
no-Dactylo, Langues vivante
Comp'abilit)-
Songez que l'Institut TIP
! PENHAUR se recommande
> et s'impose votre attention
| par les brillanls rsultats d-
( j.i obtenus.
1537Rue Lamarre.
Tlphone 2891.
Panama Railroad Steamship Line,
Agents aux principaux ports d'Europe.
G. W. Sheldon & Co,
17, James Street,
Liverpool, England.
Mory & Company,
Atlantic Freightiog Corp Div.
166, lioulcvard'^de S rasbourg.
Havre, Fiance.
Mory & Company.
Atlantic Freightiog Corp. Div.'
3. Rue St Vincent de Paul.
Paris, France.
Ilernu Per m & Stockwell,
Boite Postale: 78,
Havre, .France.
England
Ltd. O. W.Siieldon kC", Lld..
Fen'oo House,
112/113 Fcncliurch Street,
London|E|C. 3, England.
France
Mon y & Company.
Atlantic jreighting Corp. Div.
74, Cjuai des (hurlions,
Bordeaux, Frauce.
Mory & Company,
Atlantic Feighting Corp. Div.
7, Bue de la Rpublique,
Marseille, France..
Gellatly Hankey & Co,
21, Rue de la Bpublique
Marseille, a France.
Germany
Atlantic Freighting Corp., Atlantic Frelghtiog Corp.
Ballinhans, llambuig 1, Germany. Breitenweg, 56, Bremen, Ger
Holland
ntlanlic Freightiog Corp.
Koningin Emmaplt-in 3.,
Rotterdam, Holland.
Holland.
Atlantic Fieighiing Corp.
Antwerp Division,
C/O Steiumann & Company,
1\ O. Box. 1069. Rotterdam,
Belglum
Atlantic, Freighting Coi p.,
C/O Steimnann and Co
4, Quui Jordaeot,
rtwerp. Belgium.
A Ceresa & Comp.ny.
Via Banclii 15,
(cMoa. It;ily.
. Mb
Spaln.
Mr T Mai loi. BOSCH.
Atlantic Freighting Corp.,-Div.
Paseo Colon, 17,
Banelonn, Spaiu.
A/B W. Ulka,
Atlantic Freighting Coi p. Div..
Skeppsbron 10.
Stockholm, Sweden.
Denmark
E.A. Bendix and Compan},
Copenhagen, Denmark.
Ualy
Mr Altredo Amorelli,
At'anticFreightiog Corp.Dtv.
Piazza DM Ferro N. 3 5,
Genoa, Italy.
Norway
l.aurilz A. Lhsvold A. G.
Atlantic Freightiog Corp. Div.
Aalesund, Norway.
Sweden
Sveu Jansson &. Compauv.,
Atlantic Freighting Corp. Div.
Norrkocping, Sweden.
A/B Petterssou and Hoimstrom,
Atlantic Freighting Corp. Div.
Skeppsbron 3,
Gothenburg, Sweden.
Simon Edstron A/B.,
Atlantic Freighting Corp. Div ,
Malmo, Sweden.
Bernbard Bergh & Company,
Atlantic Freighting Corp. Div.
Ualsingborg, Sweden.
Port au Priuceoil'est attendu
le 27 septembre prochain, en I
route pour les ports Colom-
biens, Cristobal, Canal Zone
Kingston et NewYork.
Le maniteste de ce vapeur
reu par avion poste est la
disposition des clients dans
nos bureaux sis angle des
rues du Quai et Thomas Ma-
diou (vis- vis de la Douane).
Lykes Brothers SS C lnc
Texas -Hati Santo Uomlngo- Porto Rico
Le seul service hebdomadaire et rguler a passagers et
Irt entre les ports du Golte du Texas d,rectcm^ui avec
Port-au-Prince, Haiti.
_ ........... Pour la rception rapide et le maniement habile de voi
108, partira de New-Yok le importations, seivez vous toujours des navires de > LYKE
28 septembre prochain,direc- INE. *
Les prochaines arrives a Port-au-Prince sont
Steamer Cerevive Lykes 30 setembre 1932
Steamer Ruih Lykes 7 octobre 1932
Bureau: Hue du Magasin de l'fftai Boite Postale B
Le vapeur
t Baracoa >Voy.
tement pour Port-au-Prince.
Port-au-Prince, ie 24 Sept.
1932.
William E. BLEO.
Agent.
TRAVAUX DE TYPOGRAPHIE
Toujo rs la rue Dants
Destouches,mi lace de la Gla-
cire, CD<2 MorissetLo vous
trouverez dts cartes de visite-
de fianai les, etc, des prix
absolument consciencieux 1
Donnez y vos commandes !
A louer
Maison. Rue Pave. c'
de la Glacire.
Halle, Hue du Quai.
S adresser .
M r Franck N GAETJENS
Tlphone: 2347.
Lisez ceci :
Famille hatienne, habitant
Peu de Chose, avenue N, mai-
son confortable, reoit des pen-
sionnaires des conditions a-
vanlageuses. Pour tous rensei-
gnements, s'adresser au bureau
pu journal.
INSPECTION SCOLAIRE
DE PORT-AU-PRINCE
AVIS
Il est poit ia connaissancf
des intresss que selon avis di
Dpartement de l'Instruction
Publique Us examens de la ses-
sion extraordinaire sont fixs
aux dates suivantes :
Certificat dFJudes primaires
10 Octobre.
Brevet simple et suprieur
17 Octcb-e.
Certificat d'Etudes Srcon-
dairess 1re et 2OM partie, 17
Octobre.
Ecole Nationale de Droi*, 6
Octobre.
En consquence les registres
d'inscription pour ces divers
examens sont ouverts tous les
jours de 10 heures midi.
La Magnsie ERBA
EST LE PRODUIT LE PLUS RECHERCHE COHUE RECULATEUB
DES FONCTIONS GASTRITES ET INTESTINALES.
A. de Matteis & C
AGENTS POUR HATI "
f
AVIS
oo
Madame Alice Duverglas
annonce aux tamilles de la
Province qu'elle ouvre
partir du 1er octobre prochain
une pension de lamille o
elle recevra les entants qui
poursuivent leurs tudes
Port au Prince.
Les familles qui voudront
lui confier leurs enfants sr
mettront directement en raj
port avec elle.
Adresse : rue des Csars
ancienne maison Hrard Roy
PorMu Prince.le 20 septem-
bre 1932
Grand Htel de France
P. P. PATRIZI, propritaire
Cet tablissement se re-
commande par un service
irrprochable, un restau-
rant de premier ordre, des
chambres confortables el
ares ; un Bai o les con-
sommations sont varies et
des marques les plus rpu-
tes.
Tlphone : 2341.

LAITERIE BAILEY
Livraison propre, hvginique.en bouteill s henn ;q
ment cachettes, l'abri de toute falsification.
Irausport iait en rfrigrateurs roues.
&l 1313, Ureuaitu, ^prt-u:i,ii&
'
- **?
f
I
tr^pi* LjifU_
**
O.


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM