<%BANNER%>







PAGE 1

PAGE 2 LE MATIN 13 Septembre 1932I Chambre j des Dputs j iSance du 12 septembre 1932 I.a majorit est constate i dix heures et demie par un deuj xiinc appel nominal. Le Ministre de I Agriculture est le seul t reprsentant du Gouvernement. Vu l'absence des deux secrtaires du bureau, les dputs Garcia et Telson sont choisis pour les remplacer. La sance s'ouvre par le dpouillement de la correspondance. Trois ptij lions sont lues mais voix basse i ar les nouveaux secrtaires, j mpossible donc de prendre connaissance de leur contenu. Au troisime point, vient la discussion des conclusions du rapport du comit de l'Agriculture sur le projet de.loi qui rorganise et place sous le haut contrle du Ministre de l'Agriculture le Service National de la Production Agricole et de l'Enseignement rural. Le rapport, avec de lgres modificulions de forme, conclut l'adoption du projet de loi. Les conclusions du rapport sont votes l'unanimit. Au vote des articles, une proposition de M5 >i<' tendante a induire dans la oi mme la dure du mandat de l'Ingnieur-agronome en chef est repouss. Les modilications du comit sont acceptes. Le quatrime point entraine la discussion des conclusions du comit de Justice sur les modilications apportes par le Snat la loi organique du 2N Mars 1928. Les conclusions du rapport, favorables aux dites modilications, sont adoptes par la G h ambre. Le Prsident annonce ses collgues la convocation de l'Assemble Nationale cematin 9 h. du matin pour le dpt du rapport de la commission charge d'tudier le Trait de liquidation.— Sur la proposition de son prsident, la Ghambre dclare la permanence.Et la sance prend fin. Propos humides Fred (ainuul, le patron sans peur et sans_ reproche d'Eldorado, -si un crancier comme on n'en l.nl plus. Il vient d'adresser en effet au\ clients de l'tablissement qui ont des comptai en soufl'rauce une lettre-circulaire dans lamiellc, avec tous les mnagement! UU monde,il leur rappelle qu'il est peut-tre temps de pensera lui. Il est dispos ;i BCCO"1er de nouveaux dlais, tous les dlais, mais il supplie les relantalains de les solliciter eu moins, lit pour unir, il promet ceux qui obtempreront au prsent avis deux Itlil'MS SAHTHE CACHET D'OR... l'on l'arrive, l'autre au dpart. Vovons Messieurs I teus en cliu-ur ;i I IJdorado. / M1M Ayez un but! LES grands dcouvreurs savaient se fixer un but et mettaient tout leur effort l'atteindre. Sans but, l'homme va ncessairement la drive. Donnez un but votre vie: ouvrez un compte d'pargne que vous augmenterez systmatiquement. Commencez aujourd'hui Une de nos succursales est l, tout prs, pour vous servir. Tyotre "Biulgfl Simf>!iji" mu giujfru: demuiulcc-cii un ctcmf'luire La Banque Royale du Canada Votre cuisine, Madame... —oo^Le Prsident Trujillo, dans si villa du Cibio. est entr l'juiremidi dau> une grande colre. Quelle tait l cause de l'ire trujilieoae? Simplement, on avdit prepr s-n djeuner avec une Alantyue autre que celle que produisent Les Usines de Port au-Prince et de Saint-Marc. Le matre d'htel du Cordillo, qui tremble encore, a jure que c'est la derniers fois que pareille laute sera commise par lui. encore un peu, il renouvelait le geste de Vatel, le cui sinier de Louis XIV, geste qu'a clbr Mme de Svign, en un style d'une tigrerie ingale. Bec-Fin. Autour du Trait L'opinion de M 1 Camille Lon Nous avons demand notre collaborateur Camille Lon, ancien Secrtaire d'Etat des Relations Extrieures, son opinion sur la meilleure voie possible suivre, relativement l'adoption du rejet I VIE ^SPORTIVE La nouvelle saison sportive s'annonce tertile en vnements, surtout en imprvus. Nous voyons se dresser, sans apprhension, deux lorces qui menacent, non pas de dtruire la vie spor tive hatienne, mais de crer une mulation dont l'aboutissant est la tusion de deux lments en prsence. L'U. S. S. H. avec son splendide programme de rorgnnisation, tera tout son po^ilde pour carter les entiComment ?... en tenant la du Trait par l'Assemble Naques comment /... en tenant la lionale promesse d'excuter son beau M„i „.~• I programme. Le Stadium Des Notre ami croit qu en cette J^^ nouveau ceDlre lif> circonstance, 1 assemble agi essa ,era de dpasser en ralisaLoterie Nationale —o— Mr Raphal Brouard, le distingu Administrateur de la Loterie Sationale,vwi\l djouer de malheur. Cinq de ses bdleU ont concouru sans rsultai au dernier tirage Je phiin.%, sans doute, le charmant Administrateur, mais que je lui dise que rien ne rassura autant le public que de constater qnf le fabricant us ddaigne |>;is sa fabrication. J'ai cess de boire de la Mre Supinne pour a voit surpris un soir un des grands maniions de la Brasserie an train de se commander de la Pilsener. Evidemment, il se dfait de sa marchandise.Et moi donc alors? rait patriotiq ueme nt en ajournant l'examen du nouveau Trait qu'elle recommanderait la reconsidration des deux Hautes Parties, en raison de la contusion et de l'antimonie de certains textes. Notre collaborateur ne croit point qu'on puisse i rejeter le principe d'un certain contrle financier, aprs 1936, tant donne la dclarationdu Prsident Koover, au cours de son message (le dcembre )931i d'accord avec la situation que nous cre l'emprunt de 1922 L'ajournement aurait pour I flot de | juillet 192li, sign entre les rTuts-Uois et cette Rpublique. bon le Parc-Leconle. Qui vivra % erra.,. • Parc Leon te. — Un avis de convocation sign duSfcrtaire de l'U.S.S. ri. invitait Messieurs les Dlgus des clubs atlihs une Assemble plnire qui devait avoir lieu mardi dernier, ou, en cas de pluie, le jeudi suivant. — Malgr l'importance de. cette runion, qui chippait peut tre plus d'un, messieurs les Dlgus n'ont pas boug de leur logis, estimant non sans raison que l'autorit illimite du Conseil lui pjrmetlant de suspendre, radier, expulser les joueurs, p^ut lout aussi bien lui permettre de dcharger un Trsorier, doter IU S.S. H. de nouveaux statuts, organiser le championnat inter-rgional sans la participation des comits rgionaux.— La majorit est M tiouvable, laute d'enthousiasme. Gomme il faut! Lsccnrd de libration est sign. .Monsieur Dana Muni o a attach son nom cef instrument diplomatique. Sa tu che acheve, il nous quille. Interrog pur l'un des ntres aur la ihose qui l'a le plus enchau' en Hati, il a rpou> du:— Tout ma ravi dans votre beau pays, mais les CigaretlUs comme U faut gardent toute> mes complaisances C'est par avion que j'en recevrai quand je serai aux ^tais-Unis. Il M !al liniiT.il lia ilicil Accidents 9 septembre 1933 Diendonn Vacius, 10 ans, Port-au-Prince. Blessures contuses rgion occipitale et au genou gauche. Alphonse Bnny, S5 ans, rue Monlalais. Blessure contuse du cuir P : vol pipuce. Aristile Lain,37 ans, Bolossc, Blessure tranchante du 1er espace inter-digital de la main droite. Adversaires au/ourd'hui,ullis demain. — Nous taisons l'art pour l'art , selon la pittoresque expression de l'un des dirigeants actuels de IU. S S, II. Le devenir du Sport liai ien nous a lou|ours intresss, proccups mme,parce que les ducateurs anciens et nouveaux ont toujours reconnu et prch que la viiabl d'un peuple se rsume 8 cet adage : un esprit sain dans un corps sain; et cela dans les temps les plus reculs de l'Histoire du Monde. Dans ce sentiment, nous avons fond la Violette , contribu a la fondation de diverses autres socits sportives et avons, autant qu'il tait possible, con-. serve l'amiti des Comits et} membres de tous les clubs; pr-j chant, par notre attitude, l'exem I pie de la maie union des Soci-1 ts Sportives hatiennes. Mais' aussi s'il nous tait donn foc- r" chevelu Tgmn eSKJ SfiB £ !" ^ *" ** "' s '.erre Jul.en. 2 ans. rue H^ "^lenjens quoique dsuets ution. Blessara confuse du ! U 7-1 i 7 ce Ul en ver u Antoine Leblanc. 18 ans ...sco. Traumatisme du pied fSUœtJSftJ^ Rrneat Prudent, l „ Posle U & S 'hn efle, s aDS vou Parchand. Fracture 1 j f*! l U ^^l P ers0 A UD e !" as ne -. ^ pouvons nous empcber de sourieure bras gauche. Victor Beltorl, 45 ans, rue Runion. Luxation du cou de pied gauche. Hosthe Pierre, 40 ans, rae vie l'Enterrement. Blessure coniuse rgion frontal rire de l'tonnement de certains individus assez indisciplins, eux-mmes qui condamnent ; sans recours les Socits spor! tives indisciplines. Se rendentJ ils, compte, ces puritains, qu* J les Socits, comme Jes indivi (LIGNE COLOMBIENNE) Tlphone: N 2323 Le "apeur t Bogota Voy. lUfi, venant directement de New-York,sera ici le 20 crt., en route le mme jour pour les ports colombieos, Cristobal.f. Z., Kingston et NewYork. Le manifeste de ce navire reu par avion poste est la disposition des clients dans nos bureaux sis angle des rues du Quai et Thomas Madiou (VIN-J vis de la Douane) Le vapeur Martinique i Voy. 10:i \e.iuut de New-York et des poils du Nord est attendu ici, samedi 24 courant, en route le n.me jour pour les ports du Sud. Le vapeur i Bolivar i Voy., 104 ""partira de New York le 21 courant, directement pour Port-au-Prince o il est attendu le 27 septembre prochain en route pour les ports colombiens, Cristobal, Canal Zone. Kingston et New-York. Port-au-Prince, le 12 Sept 1932. William E. BLEO. Agent. dus, comme les peuples, cherchent leur direction, perdant parfois leur boussole, s'nervent de voir arrter leur lan par un lien visible ou invisible ? ou d'autre fois par des circonstances matrielles les empchant de s'tablir comme les bocil similaires trangres, c'est--dire avoir leur loca', slade, douche, etc.? Comprt ndre ces petits riens qui forment le ,' cadre mouvant dans lequel I tournent en rond les SociI ls Sportives hatiennes, c'est rsoudre e problme sportif hatien. Qu'ils sachent que la division, l'ostracisme ne peut rendre aucun service utile l'ducation physique de. la jeunesse, au contraire les ostracis. aids de leurs sympathies, en lutte ouverte ou secrte, garde ronl leur position,grande ou petite, sur le thtre sportif. Cela est condamnable et miile d'tre redress. ADOUCISSANT, DOUX, TENDRE, TOUT POUR EM3ELLIR LA PEAU. LA MOUSSE ANTISEPTIQUE DU LIFEBUOY DTRUIT LES r,i:iMi:s. LIFEBUOY Lh SAVON Dfci L/i ANiL POUR MAINS, FIGURES ET BAINS. MOBR & LAUB1N, P. O. BOX*M — Distributeurs Rae Rouxel du Centre,Portau-Prince. I^OYEZ sr que le ferblanc dit : Royal, ainsi vous tes assur que vous avez ce qu'il y a de mieux. BAKIN POWDER Avis Le Service Hydraulique s'empresse de rappeler ses abonns que le dernier dlai pour le paiement de la taxej d'eao des mois d'aot septem-j bre 1932 doit expirer le 15' de ce mois. Eu consquence, tous les abonns retardataires et dont les prises seraient coupes pour dette devront payer l'amende de onre gourdes prvue par les rglements du Service pour le rtablissement de la connection. Port-au-Prince, le 12 septem bre 1932. LA DIRECTION D H CAMILLE L E. 1400, Bois Verna, Tlphone : 3201 Mdecine Gnrale, Syphiligraphie. Consultations : 6 9 a. m. et 2 4 p. u. i i u WM M uni i MESDAMES, Pour teindre vous-mmes tout I tissus, aucun oroduit n'gale | U 'MAURESQUE' j TEINTURE MNAGRE PERI V ridiNf-' Phnrmocie Eugiae PI " r, ^ mh ,,.-•-, ) naim p t m rmA l Uikut MtUiy Gros: Veuve G. F£KG0Q. AnnUras-rai-k IftViMlii QurlBon m ^C It Oli l cl OJiITTE-RHUMATlS NEVRALGIES Dr. Beazu, u, Re Baua. • Paris. Cin-laldy CE SOIR Mathias Sandorf avec Romuald Joub et Jean Toulout. ET Impria Entre ; 0,50; Ba'con : l,UU. LAITERIE BAILEY Livraison propre, hygiuique,en bouteilles hermtiquement cachetes, I abri de toute falsification. Transport fait en rfrigrateurs roues. N 1313, Grand'Rue, Port-au-Prince. m de la rnasime qui commande que la discipline parte d't n haut; que la loi sportive soit serupu1 h usement observe d'abord par | ceux qui les appliquent eten-i suite religieusement respecte) Toutes les Polices DE LA %  : m %  ^comprennent la Protection contre la % t Foudre sans auamentation de tauxj \Eug.LeBos$$Co\ s Aqents^Gnraux m i arv *3^*.



PAGE 1

LE MVTIN II Septembre H? PAC. h. % iiiitiiis Karbi'uicoiirl Dont la renomme es! universelle a gard s* premire place Demandez partout : £>7*UN BAKBAXCOURT Dpt : Rue des Csars. Pour vos crmes la glace,vanille!caf cacao, corossol ou autre, utilisez la CRME DE LAIT NESTLE. FERBLANC: 22 centimes Yos glaces seront incomparables. En vente partout. I Pour commande, s adresser L. PREETZMANN-AGGERHOLM & G 0 hi < %  'SUT! LES I.AINACES EXCLUSIFS LES EOIERIES HAUTES NOUVEAUTS LES GARNITURES GRANDE COUTURE SO trouvent chez : CRPATTE.COULON a C. STRAUSS 43, Ruo Cli-onta, *3 PARI Knvnl tic QUsJMUM lmliv chaque Knion, sut — MfpakMtl %  fcudMM du Coutuiv -fu-t-ment. — ** (ira u de Baisse ESBENSEN Avise les consommateurs de son LAll qiil a rduit ses prix comme suit : 666 Liquide — En Tablettes — [ Sauve, gurit la malaria en 3 jours. Les fruids le 1er jour. PRIX SPCIAL POUR V ENTE EN GROS !^ n m 1 i ^ l i! eelNvra, fe,eD 660 Soulage les troids Races"et chaudes, et les desserts de toutes tories. Le plus rapide remde conV ^ m A TT T\S~\H pu. Idal rhum 30 cl ALIX ROY nnes de succs. LAI CONDENS SUCRE CAISSE DE 48.14 I O Z" < OR 6,25 LAIT CONDENS SUCR . DE ?40,3 l 9.10 LAI VAPOR OE 48,16 > 5.00 LAIT VAPOR '• 0E 96.81 6,40 Rappelez vous que le L4IT CONDENSK, EVAPOREel en POUDRE ESBttSEN •! le meilleur, le plus pur et le plus riche en crme. Il csl recommand par les mdecins et sages femmes aux bbs et aux malades.ll est employ avantageusement pour les Crmea DTAIL OR 0,14 CENTIMES OIAIL .0,04 DTAIL 111*. OTAIL 0.0? 1 ASTHME!" Boulflceiac-: lmmedi.it ,t a trli a Globules* RbaMd RtulUtime-rTell. iix.i'e-,>rrnDMi rui.i n •"• %  • %  r *fi "• 1 k. BAl.lCtiOUX, ", ivu Vacior lln*o | *>l*-CoJoiubM k .oc %  II En vente AU BON MARCHE Et dans toutes les bonnes Epiceries tant a Port-au-Prince aue dans toutes les villes de la Province, • % 



PAGE 1

Mardi 13 Septembre 1932 Le Malin 4 PAGES 2oeme ANhLb N* 7771 Port-au-Prince Tlphone : 2242 Panama /Railroad Steamship Line, Agents aax principaux ports d'Europe. G.W. SHELDOX & Co, Ltd. 17, James Street, LlVERPOOL, hNGLAND. Englend 'J. W.SiiELi>ox;&C\2LUi.. Fenfon House, 112/113 Fenchuich Street, Loodoot E. C. 3, Euglaud. France MORY & Company. Atlantic Freighting Corp. Div. 74, Quai des Chartrons, Bordeaux, ;France. MORY & Company, Atlantic Freighting Oorp.Div. 155, Boulevard de Strasbourg, Havre, France. MORY & COMPANY. Atlantic Freighting Corp. Div. 3. Rue St Vincent de Paul. Paris, France. llernu Peron & Stockwell, Boite Postale: 78, Havre, ^France. Qermany Atlantic Freighung Corp., Atlantic Freighting Corp. Ballinhaus, Hamburg 1, Germany. Breitenweg, 58, Bremen, Ger. Holland Atlantic Freighting Corp. Koningin Emmaplein 3., Rotterdam, Holland. Holland. MORY. [&Z COMPANY, Atlantic Feighting Corp. Div. 7. Rue de la Rpublique, Marseille, France. Gellatly HANKEY & Co, 21, Rue de la Rpublique Marseille, a France. AVIS IMPORTANT •Poui loiiice -iseiapporte aux atlaires de la Fabrique Hatienne de MosaqutsiChar; lier-Mallebrarche ei Co, nos aimables clients sont i.ris de voir ou Mr A. Mallebranche ou Mr Ph. Charlier, la Socit Hatienne d'Automobiles (ancien local de la West Indies Trading Co ) o ils se tiennent leur disposition tous les jours. Tlphonez au No 2680 ou au N 2115 CHARLIER MA LLBBRANCHE & C I o r Atlantic Freighting Corp. Antwerp Division, C/O Steinmann & Company, P. O. Box. 1069, Rotterdam. Belglum Atlantic Freighting Corp., C/O Steinmann and Co 24, Quai Jordaens, Antwerp, Helgium.; A. Ceresa & Company. Via Banchi 3, Lisez ceci : Famille hatienne, habitant Peu de Chose, avenue N, maison confortable, reoit des pensionnaires des conditions avantageuses. Pour tous renseignements, s'adresser au bureau du journal. Lykes Brothers SS C | l lc Texas Hait* Santo uomingoPorto Rt Co Le seul service hebdomadaire et rgulier passagers et fret entre les ports du Golte du Texas directemeut avec Port-au-Prince, Hati, Pour la rception rapide et le maniement habile de vos importations, servez vous toujours des navires de • LYRR UNE. Les prochaines arrives a Port-au Prince sont* Steamer Margiret Lvkes 15 sept. 1939 Steamer 1 Almeria Lykesi 23 septembre 1932 Steamer Genevive Lykesi HO setembre 1932 Lteamer Ruth Lykes 7 octobre 1932 riurei'u: Rue du Magasin de l'fctai, Boite Postale B Genoa, Italy. 1 Spain Mr T. MALLOL BOSCH. Atlantic Freighting Corp., Div. Paseo Colon, 17, Barbon., Spain. A/B W. Larka, Atlantic Freighting Corp. Div.. Skeppsbron 10, Stockholm, Sweden. A/B Pettersson and Hoimstroro, Atlantic Freighting Corp. Div. Skeppsbron 3, Gothenburg, Sweden. Deninai k E.A. Bendix and Compan}, Copenhagen, Denmark. Italy Mr Altredo A muretti, Atlantic Freighting Corp.Div. Piazza Del Ferro N. 3-5, Genoa, Italy. Norway, Lauritz A. Devold* A. G. Atlantic Freighting Corp. Div. Aalesund, Noiway. Sweden Sven Jansson Se Companv., Atlantic Freighting Corp. Div. Norrkoeping, Sweden. Sauvez vos livres Sauvez vos livres et con lections en mauvais tat el les confiant iu relieur cons ciencieux, honnte et habile ETIENNE CAMILLE, Rue Bonne Foi AVIS AU COMMERCE La Panama Railroad Stea mship Line a l'avantage d'an noncer les dparts suivants de New York pour port au prince Haiti, directement chaque mardi. Tous les steamers sont pourvus de chambre trifforpiaue Dparts de bew \ork. Arrivages Po*i au-frince. Steamer "Guayaqnil" le 7 septembre le 13 septembre 1932 Steamer "Cristobal" le 13 septembre le 18 septembre 11)32 Steamer "Buenaventura" le 20 sept. le 26 sept. 1932 Steamer "Ancon" le 27 septembre le 1er cet. 1932 Panama Railroad Steampship Line JasH. CVANREED Agent Gnral Simon dstron A/B., Atlantic Freighting Corp. Div Malmo, Swedeu. Bernhard Bergh & Company, Atlnntic Freighting Corp. Div. llalsingborg, Sweden. LE FAIT EST INCONTESTABLE I* h 11111 Saillie C'est la quintessence des meilleure varits de cannes d'un vaste territoire runissant les meilleurs terroirs C'est ce qui fait son arme. GOUTEZ ET COMPAREZ! VIENNENT D'ARRIVER : Lee Pastilles de menthe du Dr Hillere. Dlicieuses, rafrachissante, stimulantes, parfument la bouche. En vente chez Gaston H. Martin, au l'.u/iir Natioual et chez Alphonse Dsir A C. %  -~i DEW DROP M HUEyMAGASIN U E LLTAT Coquet tablissement si* tu tout pi es de la banque Nule et dirig par Mme Miria BBRTKT. t CKTA1LS Allez che/ Barba nrourt, la rue des Csars,o vous trouverai un excellent cocktail sec el demi-sec dont vous, nu puni ivea plus vous passer. HOTEL KARAM bneconlortable succursale de Palace Holel, Kensr koff — Pour la saison d't, rendez-vous chez A. J. Karam, Kenskofj, o vous seiez servi souhait. Excellentes conditions. ASSUREZ-VOUS la General Accident Pire & Life Assurance Corporation Ltd. de Perth ( Scotland ) Utr la GENERAL est nue des plus puissantes et des plus vastes organisation de ce genre. Le soleil ne se couche jamais sur sou champ d'action qni embrasse le monde ses Polices contre incendie couvrent aussi les dgts occasionns par la foudre Ses polices pour Automobiles couvrent vols, incendie, malveillance, dommages caus autrui dans so personne ou dans ses biens. Ses Polices Maritimes mises par ses branches d'Europe sont payables en Hati. Ses Polices contre accidents sont valables dans l'univers entier. Tous les voyagurs devraient donc prendre la prcaution de se munir d'une police contre accident. d'au moins 4000 dollars, la prime aunueile n'tant que de 1/2 •/ soit 20 dollars . C Veuve F. RERMINGHAM, AuxCaves sO< v GBNTS Agent Gnral pour haiti Port an-Prince. 1G. Glu JEAN R • Voulez-vous Keussir dans vos etu les uo luire russir vos eulunts.grce uue mthode d'enstigneLutni classique excellente? VOULEZ-VOUS Une profession aprs 9 mois d'tudes srieuses (St utt-Dtctylo, 'v ngues vivante Co nptabili P ) Songe/. qu 1 Institut T1PPENHAUER se recommande ets'uopose votre attention par lec brillants rsultats dj obtenus. l37Hue Lamarre. Tlphone 3891. Votre premire visite Eldorado L'HOTEL ANSONIA Nous donnera raison, confirmera volie bon jugement, lustifiera la confiance eue vous nous aurez accorde en nous garantissant votre apprciable patronage l'Htel le plus slect de Port-an-Prince. Nous vous suggrons darrtei votie chambre d'avence Bire la pression. A partir du 15 septembre 1932, la MAISON ne vendra qu'au comptant ou cash, ne devaut elle n.me s'approvisionuer qu'avec du cash. Tout client n'ayant pas son compte jour est pri de ne pas l'augmenter. La Direction, F. GAIRAUD Assurei-vous contre accident la General Accident 'Pire k Life Assurance Corporation Lirai ed — Vve F. Berminghi %  Agent Gnral pow atii. OUBLIEZ PAS DE FAIRE UN PETIT T TERRACE-GARDEN Chez W. KAHL Petionville vir'onT ^IT^* !" *"* P' S aiS a %  smSS.vL 1 ^ 1 ?! 68 d uto s r une excellenteroule asphalte. \ uesmervenleu.es de la ville et du port. Boissons de toutes espces. IHMW %  *' %  irtfn*lM^ ..I S*< N* * i,



PAGE 1

Clment Magloire DIRECTEUR |358. Rut AMEK1CAINE 1358 TELEPHONE N2242 La nul uni morale d'honnait de solidarit humaiar, deonf l'exisIcncrj, humaine uoe^^iyolitation dont ou M saurait exagrer la grandeur, (est uie xerilable foi et elle a se> mailjrs. 26 me ANNEE N 7771 IORT-AU-PRINCE (H\ TO MARDI 13 SEPTEMBRE 1932 Le nouveau trait et l'opinion publique Vous ne savons pas si les avec ces deux faits, des considrations peu taites pour calmer les esprits. En troisime lieu, on a l'impression d'une grave contradiction, presque d'une incohrence entre, d'une part, l'article 1er du Protocole B qui cre le Reprsentant fiscal et son adjoint en expliquant celle cration par la ncessit de pourvoir l'amortissement ou au rachat de l'emprunt extrieur existant et, d'autre part, le paragraphe de l'article 9 du mme Pro* locole disposant que les deux Gouvernements s'entendront pour l'mission d'une nouvelle tranche de l'emprunt de 40 millions autoris par la loi de 1922. On envisage alors, au lieu d'un rgime de liquidation qui prendrait fin avec l'extinction de la dette actuelle, la perptuation du systme d'administration que actions diverses provoques par le dpt du projet de tra.E devant l'Assemble Nationale ont pu tre fidlement rapportes au Gouvernement; mais, titre daims lu. devant la vrit utile au pays, nous devons dire au Gouvernement que ces ractions, dans l'ensemble, reprsentent un effet de slupeiir. Et voici pourquoi. Depuis l'lection de Mr St•io Vincent, l'atmosphre cre autour de la question du trail de 1915 tait jusqu'ici toute favorable sa liquidation, et l'accord du 5 aot 1931 tait accept comme une premire tape dans celte voie. Les aggravations videntes du nouvel instrument diplomatique en ce qui concerne le Reprsentant fiscal et ses attributions, sont venues crer l'impression d'un ordre de choses absolument indpendant du rgime de 1915au lieu de le liquider. En second lieu, les nouveaux arrangements ne deINSTITUT Guy-Joseph-Bonnet Prs du Monastre St-Grard iiy a Vingt-cinq ans hom I E MATIN,/.')' Septembre t9Uft LES VARITS Sous la direction da wrtMseur Luc DORSINVILLE, me de lettres, historien et gographe. • %  d'un groupe ;dc M .i lr e'_ dlite, plusieurs diplms d 'Universits trangres — Cour cla^ siqaes. — Cours pratiques — Site idal Cootofi modem* e hyginique — VasLs. terrains de jux diverv.— Aux derniers ea mens officiels pour l'ohtentioi du baccalaurat, I tablissement a '. class parmi les trois prroitrs 1 Hue Houx, un nouveau numro 1 nos confires en prison bnfieieront d'un arrt dam I [dessous de la normale de plusieurs degrs, lundis que Mars J seia plus froid que la normale de plusieurs degrs. Depuis 'M annes Louis Gentil Tippenhauer C. B. et astronome, gradu de l'Ecole polytechnique de Zurich et autrefois lve de l'astronome et expert en taches solaires de rputation mondiale Professeur Dr. Wolfer, a sans cesse travaill dans le but de M. Tippenhauer fait allusion ,,",'" au lait que dans une discussion |deviner le secret de la nature n sue. rcente du temps de l'anne Dr. [ re | ali ;lll temp8i ECHOS —o— un avis qu'on lira ACCESSOIRES POUR AUTOS mi Nous vendons des pioei Sur la route de St Marc, le] neuves et de deuxime main — Au quartier du Monastre St Grard, le coup de vent de dimanche aprs-midi a enlev les toitures de trois maisons. Pas d'accident de personne -Par un ans uuu.. . d orer plus loin, le Service Hyd'. aul1 fl Sur .„ que rappelle ses abonnes en j motor car> ^ f a j( j e trafic] pour toutes sortes d'automoretard que les prises •*""" Port au-Prince-St Marc, a fait( biles; s'adresser coupes si au 15 aejtemure, panache. Miraculeusement les} KNEEIVS GARAGE courant, paiement de onze gourdes sera rclame pour le rtablissement de la connection. La Socit de l'Usine a dansante chez Mr et Mme Wid • maier, l'occasion de la fte de leur gracieuse fille M elle Nina. IUC porte-parole'local de l'Oncle — La saison Kenskoll est Sam pour les questions du temps virtuellement close cause des cla j t p ru dent en expliquant que pluies. Cependant le Prsident ceci n e t a il pas une prvision del Rpublique y est monte ollicielle et n'tait point scientidimauche peur se reposer un ji lJue Celle sorlc J, prcaution peu de ses fatigues. e sl critique par M.Tippenhauer. — Le Ministre Lescot, inforInsistant qu'il procdait scientime-t-on, poursuivant ces irishquement, Mr Tippenhauer enpections, visitera cette semaine ue dans beaucoup plus de dles Casernes Dessalines. prime comme sui Chaque fois que les plaEU disant eela, Dr.Seai -r.eoni 1|( ;. tes retournent siinullaninent i\ la mme position hlio Si gocenlrique sous les mmes trois constellations de la lune ( phase, distance et dclinaison ) le mme temps revient sur la terre, pourvu que la radiation cosmique soit constante, Se basant sur ce principe Tippenhauer a fait des prvisions juc iv;, F'—-~ i.__ l'on-au-rrince -oi marc, inui si au 15 aep le l m u ^ panache. Miraculeusement les! ils n'ont pas eflectue le r s s en son[ Ups HQ| l des taxes.Une amende J r A ^^ Le mcanicien seu | j Glace bnficiant d un monopole et de certains privilges pour la fabrication d un produit dtermin oui est la glace artifi cielle.ord're a t donn de sus pendre le commerce de crme la glace entrepris depuis quelques jours, ce fait tant dnature lser tant les intrts de l'Etat que ceux des particuliers qui vivent de ce genre de trafic. MrL. G.Tippenhauer.dans un article de Y Kvening Post du 2 Septembre, attaque le Dr Scarr, chef du Service mtorologie; gratignui souffre de lgres contusions. — Le Prsident de la Ligue de la Solidarit Economique des Sans Travail tait l'instruction vendredi aprs midi. Tribunal ^ de paix section Nord, Juge DeJ verson. 1 — Les lections maoniques J de dimanche dernier la Loge du Mont Liban No 22 ont dsign le frre Franois Manigat pour remplacer Camille Doucet, le vnrable sortant. — 11 nous revient que le plan de rforme du Service de la Production Agricole prvoit la nomination de soixante nouveaux agents agricoles qui seront rpartis travers la Rpublique. A quand l'arrive de M. Rue Pave Phone: 2318 et 2234. lails propos de l'hiver prochain que Scarr taisait d'une manire non scienlilique. Tandis (pie la temprature moyenne mensuelle pour le prochain Octobre et Novembre sera dcidment plus chaude que normale, dit le pronostic de Tippenhauer. Dcembre et Jan! vier prochain seront 2" plus I froids que normalement.Le mois j de Fvrier montrera encore une fois une tempiature k auGrand Htel de France P. P. PATRIZI, propritaire Cet tablissement se recommande par un servicell irrprochableMun restau•^"d !" NUTY^. w : f i 5K"i^Sb5,". r ta da" ranltde premier ordre, des prdit un hiver trs Iroid. I _^ L'incident de Damiens a %  1 ~ Ces,cema,inqueser ll^Sie'^s'du^pS chambres confortables et hirarchique. Nous croyons saserauen ( soluu01111e par i e Ministre Assemble Nationale le rapport Sa | omon uans | e sens du respec de la Commission charge d examiner le nouveau trait, dit de liquidation, sign la semaine dernire entre Mr Dana Munro, reprsentant le Gouvernement Amricain, et Mr Albert Blanthet, notre Ministre des Relations Extrieures. — Reu la livraison de maijuin des Annales de Mdecine Hatienne . Nous en parlerons demain. — Sur la proposition de Mr i-oubeau, la Chambre, suivant l'exemple du Snat, a vol la fetraianH. vo,r que ...Docteur Pressoir ^ f ^ 1 un ^ Qf Q ^ ^ QjfrlO, ayant eu salislaclion, a eu U gnrosit de ue pas prendre de sanction contre les insubordonns. — Dimanche prochain, lections pour le vnralat la loge des Cœurs-Unis No 2i.Deux candidats en prsence : MM. Alexandre Volcy et V. Lavaud. — Hati-Journal , sous le titre : Trois jours cher de voisin-,, poursuit, depuis un mois prs, la relation de sa visite sommations sont varies et des marques les plus rputes. Tlphone : 2341. le temps de longue haleine pour New-York et pour d'autres localits depuis dj un nombre d'annes. Ses calculs sont bass sur des lois physiques, mathmatiques et astronomiques pures et sur les observations correspondantes. Les rsultats jusqu'ici ont dmontr une exactitude variant de 7.")— !)() o o, ce qui prouve,hors de tout doute, que sa thorie esl correcte C'est de cette faon qu'il avait prdit la saison chaude de tout l'hiver de 1931-32, l'ait qui lui pleinement vrifi et qui a t enregistr au United States Weather Bureau... La faillite de nus savants de dcouvrir la vraie cause du temps est due au tait qu'ils se dsintressent compltement des phnomnes^lectromagntiques dans l'univers et dans lesquels git la cause principale des variations du temps. L'espace est un vasie champ lectromagntique et est la cause de tous vnement et phnomnes'de l'univers et partant le vrai crateur de toute matire aussi bien/jue du temps. L'espacel* est de l'lectricit neutralise, et quand l'quilibre de l'espace neutre qui est sujet des drangements est houlevers, les perturbations devien%  nent videntes sur la terre par les mouvements de la boussole : j ils reprsentent pour ainsi due le temps magntique de notre globe. I Le temps magntique est le mme travers toute la terra la mme heure pour un |our donn. Le temps mtorologique, ^quoique produit par la menucause, v;nie per contre suivant les localits liltienles a cause de leurs difi oro, topo et hydrographiques. (De l' \LveningPost .)\ ... voit que sous la rubrique : 7'ro/s jours chez nos voisins m Hati Journal s est attel dep lis un mois bientt la relst on de sa visite dans la Bpub'iqne Dominicaine. Cela rappdle tomme titre la clbre meringue de Franois Manigol: Quinze jours au Cap. Il en aurail certainement tir un opra, r en qu'en allongeant, connu,I autre, indfiniment la sauce. • ... voit que c'est l'poque des accouchements en plein air H qu' la premire avenue de B • Iosse une campagnarde a accouch dans la rue d'un gros garon. Secours empresss du voisii.age; Victor Thomas, la porte le qui l'vnement s* droula, tuf des premiers... accoucheurs. Compliments, Docteur. • ... voit que l'loquence politique se tait de plus en plus ta • Molire, et que notre distingu Ministre des Relations Kitrieur M. Albert Blanche! n'a pas h il parler de calotte drs deux dans le discours prononc au moment de rerael ire le nouveau trait l'examen de l'Assemble Nationale. Ce u est pas de la petite ///r. aurait pu ajouter le Ministre avec le mma bonheur. ... o lu dans un compte-rendu: A la h'te donne avec lu complaisance d'un ciel bard d'toiles,etc. Trs jolie, l'image, mais bard ne soilbe (en Hati du moins) que deux complmania d'ermmatifa, l'un miniial; barde d'airain, l'autre stercoraire* hard de.., dacassan. ...a vu Haiiiana dimanch soir une demoiselle marie qui s'ventait avec un ventail monstre qui devait certainement peser cinq ou six kilo. Cal app-ireil dchanait de terribles aquilons, dans la salle. I n loustic jugea propos de rappeler la tabla du chine et du roseau: Le vent redoub'e d'ellorls et lait si bien qu il dracine... — I es tribunes I opina ua antre loustic. ... n vu la reprsentation de La femme et le pantin le pu b'ic app'audir io ii casser, an moment o, sur l'cran. Don ftiatteo; excd, employant la manire forte, appliqua une nergique fesse a l'astucieuse ConcnitSi II est vrai que le traiement ne dplut pas Conchila et qu'il eut dans le roman de Pierre Louya des rsultas inattendus autant qu'agrables. • • a ... voit que le coup de vent de dimanche aprs-midi a mis bas les toitures de trois ou autre maisons du quartier du Monastre St. Grard. Comme plaisanterie, le vent aurait certainement jpu sans eftort trouver mieux. %  ) ... voit qu' la rue de l'Hpital Gnral t onc t ionn e une gentille Maison du Pch o l'on lait de la musique sans doute, mais autre chose aussi. S'y risquent matin et soir et sons la conduite d'une veuve joyeuse de men jolies tendrons. ... vous a vue l, l'autre soir. Ma iemoiselle, au moment o vous vous sauviez par une porte dtourne. Ahl S. Grard, ayez piti ... voit qu'o''a bonne b'mrh la Maison du Pch et qu'aux parties !: • i l'on n'y se r l que du Rhum Harbanrourt Barre point... estez points.Barre fait, comme l'on voit, royalement les choses. • w. -*> I ;


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/07103
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Tuesday, September 13, 1932
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:07103

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
Clment Magloire
DIRECTEUR
, |358. Rut AMEK1CAINE 1358
TELEPHONE N2242
La nul uni morale d'honnait de
solidarit humaiar, deonf l'exis-
Icncrj, humaine uoe^^iyolitation
dont ou m saurait exagrer la
grandeur, (est uie xerilable foi et
elle a se> mailjrs.
26 me ANNEE N 7771
IORT-AU-PRINCE (H\ TO
MARDI 13 SEPTEMBRE 1932
Le nouveau trait et
l'opinion publique
Vous ne savons pas si les avec ces deux faits, des con-
sidrations peu taites pour
calmer les esprits.
En troisime lieu, on a l'im-
pression d'une grave contra-
diction, presque d'une inco-
hrence entre, d'une part,
l'article 1er du Protocole B
qui cre le Reprsentant fis-
cal et son adjoint en expli-
quant celle cration par la
ncessit de pourvoir l'amor-
tissement ou au rachat de
l'emprunt extrieur existant
et, d'autre part, le paragraphe
de l'article 9 du mme Pro*
locole disposant que les deux
Gouvernements s'entendront
pour l'mission d'une nou-
velle tranche de l'emprunt
de 40 millions autoris par
la loi de 1922. On envisage
alors, au lieu d'un rgime de
liquidation qui prendrait fin
avec l'extinction de la dette
actuelle, la perptuation du
systme d'administration que
actions diverses provoques
par le dpt du projet de tra.-
E devant l'Assemble Natio-
nale ont pu tre fidlement
rapportes au Gouvernement;
mais, titre daims lu. de-
vant la vrit utile au pays,
nous devons dire au Gou-
vernement que ces ractions,
dans l'ensemble, reprsentent
un effet de slupeiir. Et voici
pourquoi.
Depuis l'lection de Mr St-
io Vincent, l'atmosphre
cre autour de la question
du trail de 1915 tait jus-
qu'ici toute favorable sa
liquidation, et l'accord du 5
aot 1931 tait accept com-
me une premire tape dans
celte voie. Les aggravations
videntes du nouvel instru-
ment diplomatique en ce qui
concerne le Reprsentant fis-
cal et ses attributions, sont
venues crer l'impression d'un
ordre de choses absolument
indpendant du rgime de
1915au lieu de le liquider.
En second lieu, les nou-
veaux arrangements ne de-
INSTITUT
Guy-Joseph-Bonnet
Prs du Monastre St-Grard '
iiy a
Vingt-cinq ans
hom
I e Matin,/.')' Septembre t9Uft
LES VARITS
Sous la direction da wrtMseur Luc DORSINVILLE,
me de lettres, historien et gographe. ' d'un groupe ;dc M .ilre'_
dlite, plusieurs diplms d 'Universits trangres Cour cla^
siqaes. Cours pratiques Site idal Cootofi modem* e
hyginique VasLs. terrains de jux diverv. Aux derniers ea
mens officiels pour l'ohtentioi du baccalaurat, I tablissement
a '. class parmi les trois prroitrs 1
Hue Houx, un nouveau num-
ro i rentre aura lieu le lundi 4 Oct procnain, ^ ^ intiFWQnlu% m /,
Prix d'eobg. meilleurs que dans les autres collges de ct:lfera en rien aux prcdents.
Usonsieur Lecorps, directeur
de celte excellente revue ////<-
mire luit paratre samedi,
I Imprima ie C. Magloire, 'i.
mme grade
Ou trouve l'Iastiltt', eommme dans toutes les hmnes lierai*
ries, les livres classiques du professeur Luc Dorsinville :
Cou s Prpaialoire de Gographie
Cours Elmentaire de Gographie Allas
Cours .Moyen de Gographie Allas.
Aidez par ailleurs l'emploi gnral de ces livres.c'< il pour
le bien moral et patriotique de la jeuaesse du pays.-n les taisant
acheter par tous les petits llatieus.
UN HOUE OE SCIENCE
Ces impression! d'ensemble,
plutt dfavorables et pni-
bles, gagneraient tre d'a-
bord dissipes avant de per
proccupt
rainer les parties prsenter
ds maintenant ce nouveau
trait au vote de leurs Chain
bres respectives. La situation
actuelle est domine par deux
grands faits,
Fique, est l'
crt depuis
l'autre, d'ordre conomique, i v
consiste dans la crise budg-Ularations autonsees vien-
taire poussant le Gouverne- (dront rassurer et clairer lo
ment, dj, aux pires exlr- Jpinion, en fortifiant le grand
mits fiscales. Un trail de crdit qu elle a place dans I re-
cette importance, qui surgit lu du 18 novembre 19.10 et en
au milieu de ces circonstan- maintenant sa confiance dans
ces alors que son application la continuit de son uvre
n'est prvue que pour lin 1934, | gouvernementale de libra -
soulve, dans ces rapports1 lion et de stabilit.
Sto Domingo. |
Le gouvernement hatien, I
sur la demande du Ministre $[ |QQ|)E DES CONJECTURES
d^vrVth^ WES SUR LE TEMPS FUTUR
l de ce Reprsentant fiscal W lea exils dominicains qui
1 sont dans le Nord et 1 Ouest
dans les villes du Sud. Tippenhauer, astronome,atla-
Samedi soir, Tenace- que Dr Scarr, t. hej du Service
Garden. qui devient de plus en Mtorologique de New-York
monde concernant sa prvision d un ni-
ssa qu ver froid.
la foule
lgante qui s'y trouvait.
On continue dire que
Aom.s le recommandons a
uns lecteurs, en ai tendant que
vous sn publions le summuire
REVUES AMERICAINES
I
Abonnements aux Revues
Magazines Amricaines, lui
vente
KNEEIVS (AK iGE
Rue Pave,
Phone 2318 et 2234.
aussi longtemps que la nou-
velle dette ne sera pas elle-
mme teinte, soit, s'il faut
veau a m.w6w........ -;r mme eieuue,sou, su iaui Gar(lea au| devient de
vaiit tre appliques qu a par-. v^[ev (|.,ns ,es prvisions des p|us le rendcz-vous du
tir de dcembre 1U3*. on se\conlraU demprunt actuels,chic, l'entrain ne ces
demande quels ordres de lrete nouvelles annes. 1 aube, avec le dpart de
proccupations ont pu deler- ... ,, lcante nui s'v trouvai
Ses prvisions lui sont, e.vac-
tcs)> 1
nos confires en prison bnfi-
eieront d'un arrt dam
I
[dessous de la normale de plu-
sieurs degrs, lundis que Mars
J seia plus froid que la normale
de plusieurs degrs.
Depuis 'M annes Louis Gentil
Tippenhauer C. B. et astronome,
gradu de l'Ecole polytechnique
de Zurich et autrefois lve de
l'astronome et expert en taches
solaires de rputation mondiale
Professeur Dr. Wolfer, a sans
cesse travaill dans le but de
M. Tippenhauer fait allusion
,,",'" au lait que dans une discussion |deviner le secret de la nature
n sue. rcente du temps de l'anne Dr. [ re|ali, ;lll temp8i
ECHOS
o
un avis
qu'on lira
ACCESSOIRES POUR AUTOS
mi,_ Nous vendons des pioei
Sur la route de St Marc, le] neuves et de deuxime main
Au quartier du Monastre
St Grard, le coup de vent de
dimanche aprs-midi a enlev
les toitures de trois maisons.
Pas d'accident de personne
-Par un ans uuu.. . d ,orer
plus loin, le Service Hyd'.aul1 fl Sur . ..........................
que rappelle ses abonnes en j motor.car> ^ faj( je trafic] pour toutes sortes d'automo-
retard que les prises *""" Port au-Prince-St Marc, a fait( biles; s'adresser
coupes si au 15 aejtemure, panache. Miraculeusement les} KNEEIVS GARAGE
courant,
paiement -
de onze gourdes sera rclame
pour le rtablissement de la
connection.
- La Socit de l'Usine a
dansante chez Mr et Mme Wid
maier, l'occasion de la fte de
leur gracieuse fille M elle Nina. IUC porte-parole'local de l'Oncle
La saison Kenskoll est Sam pour les questions du temps
virtuellement close cause des clajt prudent en expliquant que
pluies. Cependant le Prsident ceci n-etail pas une prvision
del Rpublique y est monte ollicielle et n'tait point scienti-
dimauche peur se reposer un jilJue Celle sorlc J, prcaution
peu de ses fatigues. esl critique par M.Tippenhauer.
Le Ministre Lescot, infor- Insistant qu'il procdait scienti-
me-t-on, poursuivant ces iris- hquement, Mr Tippenhauer en-
pections, visitera cette semaine ue dans beaucoup plus de d-
les Casernes Dessalines.
prime comme sui
Chaque fois que les pla-
EU disant eela, Dr.Seai-r.eoni 1|(;.tes retournent siinullaninent
' i\ la mme position hlio Si
gocenlrique sous les mmes
trois constellations de la lune
( phase, distance et dclinaison )
le mme temps revient sur la
terre, pourvu que la radiation
cosmique soit constante,
Se basant sur ce principe Tip-
penhauer a fait des prvisions
juc iv;, f'-~ i.__ l'on-au-rrince -oi marc, inui
si au 15 aeplelm.u^ panache. Miraculeusement les!
ils n'ont pas eflectue le rs s.en son[ Ups HQ|
l des taxes.Une amende J r A ^^ Le mcanicien seu| j
Glace bnficiant d un monopo-
le et de certains privilges pour
la fabrication d un produit d-
termin oui est la glace artifi
cielle.ord're a t donn de sus
pendre le commerce de crme
la glace entrepris depuis quel-
ques jours, ce fait tant dna-
ture lser tant les intrts de
l'Etat que ceux des particuliers
qui vivent de ce genre de tra-
fic.
- MrL. G.Tippenhauer.dans
un article de Y Kvening Post
du 2 Septembre, attaque le Dr
Scarr, chef du Service mtoro-
logie;

gratignui
souffre de lgres contusions.
Le Prsident de la Ligue de
la Solidarit Economique des
Sans Travail tait l'instruction
vendredi aprs midi. Tribunal ^
de paix section Nord, Juge De- J
verson. 1
Les lections maoniques J
de dimanche dernier la Loge
du Mont Liban No 22 ont dsi-
gn le frre Franois Manigat
pour remplacer Camille Dou-
cet, le vnrable sortant.
11 nous revient que le plan
de rforme du Service de la
Production Agricole prvoit la
nomination de soixante nou-
veaux agents agricoles qui se-
ront rpartis travers la Rpu-
blique. A quand l'arrive de M.
Rue Pave
Phone: 2318 et 2234.
lails propos de l'hiver pro-
chain que Scarr taisait d'une
manire non scienlilique.
Tandis (pie la temprature
moyenne mensuelle pour le pro-
chain Octobre et Novembre sera
dcidment plus chaude que
normale, dit le pronostic de
. Tippenhauer. Dcembre et Jan-
! vier prochain seront 2" plus
I froids que normalement.Le mois
j de Fvrier montrera encore
une fois une tempiature kau-
Grand Htel de France
P. P. PATRIZI, propritaire
Cet tablissement se re-
commande par un servicell
irrprochableMun restau-
^"d nUTy^.w:fi5K"i^Sb5,".,rtada" ranltde premier ordre, des
prdit un hiver trs Iroid. I _^ L'incident de Damiens a 1
~Ces,cema,inqueser ll^Sie'^s'du^pS chambres confortables et
hirarchique. Nous croyons sa-
serauen .(. soluu01111e par ie Ministre
Assemble Nationale le rapport Sa|omon uans |e sens du respec
de la Commission charge d e-
xaminer le nouveau trait, dit
de liquidation, sign la semaine
dernire entre Mr Dana Munro,
reprsentant le Gouvernement
Amricain, et Mr Albert Blan-
thet, notre Ministre des Rela-
tions Extrieures.
Reu la livraison de mai-
juin des Annales de Mdecine
Hatienne . Nous en parlerons
demain.
Sur la proposition de Mr
i-oubeau, la Chambre, suivant
l'exemple du Snat, a vol la
fetraianH.
vo,r que ...Docteur Pressoir ^f^ 1 un ^Qf Q^ ^ QjfrlO,
ayant eu salislaclion, a eu U
gnrosit de ue pas prendre
de sanction contre les insubor-
donns.
Dimanche prochain, lec-
tions pour le vnralat la lo-
ge des Curs-Unis No 2i.Deux
candidats en prsence : MM.
Alexandre Volcy et V. Lavaud.
Hati-Journal , sous le
titre : Trois jours cher de voi-
sin-,, poursuit, depuis un mois
prs, la relation de sa visite
sommations sont varies et
des marques les plus rpu-
tes.
Tlphone : 2341.
le temps de longue haleine pour
New-York et pour d'autres loca-
lits depuis dj un nombre
d'annes. Ses calculs sont bass
sur des lois physiques, math-
matiques et astronomiques
pures et sur les observations
correspondantes. Les rsultats
jusqu'ici ont dmontr une exac-
titude variant de 7.") !)() o o, ce
qui prouve,hors de tout doute,
que sa thorie esl correcte
C'est de cette faon qu'il avait
prdit la saison chaude de tout
l'hiver de 1931-32, l'ait qui lui
pleinement vrifi et qui a t
enregistr au United States
Weather Bureau...
La faillite de nus savants de
dcouvrir la vraie cause du
temps est due au tait qu'ils se
dsintressent compltement des
phnomnes^lectromagntiques
dans l'univers et dans lesquels
git la cause principale des varia-
tions du temps. L'espace est un
vasie champ lectromagnti-
que et est la cause de tous v-
nement et phnomnes'de l'uni-
vers et partant le vrai crateur
de toute matire aussi bien/jue
du temps.
L'espacel* est de l'lectricit
neutralise, et quand l'quilibre
de l'espace neutre qui est sujet
des drangements est houle-
vers, les perturbations devien-
nent videntes sur la terre par
' les mouvements de la boussole :
j ils reprsentent pour ainsi due
le temps magntique de notre
. globe.
I Le temps magntique est le
mme travers toute la terra
la mme heure pour un |our
donn. Le temps mtorologi-
que, ^quoique produit par la
menu- cause, v;nie per contre
suivant les localits liltienles
a cause de leurs difi
oro, topo et hydrographiques.
(De l' \LveningPost .)\
... voit que sous la rubrique :
7'ro/s jours chez nos voisins
m Hati Journal s est attel de-
p lis un mois bientt la rels-
t on de sa visite dans la Bpu-
b'iqne Dominicaine. Cela rap-
pdle tomme titre la clbre
meringue de Franois Manigol:
Quinze jours au Cap. Il en au-
rail certainement tir un opra,
r en qu'en allongeant, connu,-
I autre, indfiniment la sauce.

... voit que c'est l'poque des
accouchements en plein air H
qu' la premire avenue de B
Iosse une campagnarde a ac-
couch dans la rue d'un gros
garon. Secours empresss du
voisii.age; Victor Thomas, la
porte le qui l'vnement s*
droula, tuf des premiers... ac-
coucheurs. Compliments, Doc-
teur.

... voit que l'loquence politi-
que se tait de plus en plus ta
Molire, et que notre distingu
Ministre des Relations Kit-
rieur M. Albert Blanche! n'a
pas h il parler de calotte
drs deux dans le discours
prononc au moment de rerael
ire le nouveau trait l'examen
de l'Assemble Nationale. Ce
u est pas de la petite ///r. aurait
pu ajouter le Ministre avec le
mma bonheur.
... o lu dans un compte-ren-
du: A la h'te donne avec lu
complaisance d'un ciel bard
d'toiles,etc. Trs jolie, l'image,
mais bard ne soilbe (en Hati
du moins) que deux compl-
mania d'ermmatifa, l'un mini-
ial; barde d'airain, l'autre ster-
coraire* hard de.., dacassan.
...a vu Haiiiana dimanch
soir une demoiselle marie-
qui s'ventait avec un ventail
monstre qui devait certaine-
ment peser cinq ou six kilo.
Cal app-ireil dchanait de ter-
ribles aquilons, dans la salle. I n
loustic jugea propos de rap-
peler la tabla du chine et du
roseau: Le vent redoub'e d'el-
lorls et lait si bien qu il draci-
ne...
I es tribunesI opina ua antre
loustic.
... n vu la reprsentation de
La femme et le pantin le pu
b'ic app'audir io ii casser, an
moment o, sur l'cran. Don
ftiatteo; excd, employant la
manire forte, appliqua une
nergique fesse a l'astucieuse
ConcnitSi II est vrai que le trai-
ement ne dplut pas Conchila
et qu'il eut dans le roman de
Pierre Louya des rsultas inat-
tendus autant qu'agrables.

a
. ... voit que le coup de vent
de dimanche aprs-midi a mis
bas les toitures de trois ou au-
tre maisons du quartier du Mo-
nastre St. Grard. Comme
plaisanterie, le vent aurait cer-
tainement jpu sans eftort trou-
ver mieux.
) ... voit qu' la rue de l'Hpi-
tal Gnral t onc t ionn e une
gentille Maison du Pch o l'on
lait de la musique sans doute,
mais autre chose aussi. S'y ris-
quent matin et soir et sons la
conduite d'une veuve joyeuse
de men jolies tendrons.
... vous a vue l, l'autre soir.
Ma iemoiselle, au moment o
vous vous sauviez par une porte
dtourne. Ahl S. Grard, ayez
piti !
... voit qu'o''a bonne b'mrh ,
la Maison du Pch et qu'aux
parties !: i l'on n'y serl que
du Rhum Harbanrourt Barre
point... estez points.Barre fait,
comme l'on voit, royalement les
choses.

w.
-*> I
;


PAGE 2
LE MATIN 13 Septembre 1932-
I
Chambre j
des Dputs j
i-
Sance du
12 septembre 1932
I.a majorit est constate i
dix heures et demie par un deu- j
xiinc appel nominal. Le Mi-
nistre de I Agriculture est le seul t
reprsentant du Gouvernement.
Vu l'absence des deux secr-
taires du bureau, les dputs
Garcia et Telson sont choisis
pour les remplacer. La sance
s'ouvre par le dpouillement de
la correspondance. Trois pti- j
lions sont lues mais voix basse i
ar les nouveaux secrtaires, j
mpossible donc de prendre
connaissance de leur contenu.
Au troisime point, vient la
discussion des conclusions du
rapport du comit de l'Agricul-
ture sur le projet de.loi qui ror-
ganise et place sous le haut
contrle du Ministre de l'Agri-
culture le Service National de
la Production Agricole et de
l'Enseignement rural. Le rap-
port, avec de lgres modificu-
lions de forme, conclut l'a-
doption du projet de loi. Les
conclusions du rapport sont vo-
tes l'unanimit. Au vote des
articles, une proposition de M-
5>i<' tendante a induire dans la
oi mme la dure du mandat de
l'Ingnieur-agronome en chef
est repouss. Les modilications
du comit sont acceptes.
Le quatrime point entraine
la discussion des conclusions du
comit de Justice sur les modi-
lications apportes par le Snat
la loi organique du 2N Mars
1928. Les conclusions du rap-
port, favorables aux dites mo-
dilications, sont adoptes par la
G h ambre.
Le Prsident annonce ses
collgues la convocation de l'As-
semble Nationale cematin 9 h.
du matin pour le dpt du rap-
port de la commission charge
d'tudier le Trait de liquida-
tion. Sur la proposition de
son prsident, la Ghambre d-
clare la permanence.Et la san-
ce prend fin.
Propos
humides
Fred (ainuul, le patron sans peur
et sans_ reproche d'Eldorado, -si un
crancier comme on n'en l.nl plus.
Il vient d'adresser en effet au\ clients
de l'tablissement qui ont des comp-
tai en soufl'rauce une lettre-circu-
laire dans lamiellc, avec tous les
mnagement! UU monde,il leur rap-
pelle qu'il est peut-tre temps de
pensera lui. Il est dispos ;i BCCO"-
1er de nouveaux dlais, tous les d-
lais, mais il supplie les relantalains
de les solliciter eu moins, lit pour
unir, il promet ceux qui obtemp-
reront au prsent avis deux Itlil'MS
SAHTHE CACHET D'OR... l'on
l'arrive, l'autre au dpart. Vovons
Messieurs I teus en cliu-ur ;i I IJdo-
rado.
/
M1M
Ayez un but!
LES grands dcouvreurs savaient se fixer un but et met-
taient tout leur effort l'atteindre. Sans but, l'homme va
ncessairement la drive.
Donnez un but votre vie: ouvrez un compte d'pargne
que vous augmenterez systmatiquement. Commencez
aujourd'hui Une de nos succursales est l, tout prs, pour
vous servir.
Tyotre "Biulgfl Simf>!iji" mu giujfru:
demuiulcc-cii un ctcmf'luire
La Banque Royale
du Canada
Votre cuisine,
Madame...
oo-
^Le Prsident Trujillo, dans
si villa du Cibio. est entr
l'juiremidi dau> une grande
colre. Quelle tait l cause
de l'ire trujilieoae? Simple-
ment, on avdit prepr s-n
djeuner avec une Alantyue
autre que celle que produisent
Les Usines de Port au-Prince
et de Saint-Marc. Le matre
d'htel du Cordillo, qui trem-
ble encore, a jure que c'est
la derniers fois que pareille
laute sera commise par lui.
encore un peu, il renouve-
lait le geste de Vatel, le cui -
sinier de Louis XIV, geste
qu'a clbr Mme de Svign,
en un style d'une tigrerie
ingale.
Bec-Fin.
Autour du Trait
L'opinion de M1
Camille Lon
Nous avons demand
notre collaborateur Camille
Lon, ancien Secrtaire d'E-
tat des Relations Extrieures,
son opinion sur la meilleure
voie possible suivre, rela-
tivement l'adoption du rejet
I VIE ^SPORTIVE
La nouvelle saison sportive
s'annonce tertile en vnements,
surtout en imprvus. Nous vo-
yons se dresser, sans apprhen-
sion, deux lorces qui menacent,
non pas de dtruire la vie spor
tive hatienne, mais de crer
une mulation dont l'aboutis-
sant est la tusion de deux l-
ments en prsence. L'U. S. S. H.
avec son splendide programme
de rorgnnisation, tera tout son
po^ilde pour carter les enti-
Comment ?... en tenant la
du Trait par l'Assemble Na- ques' comment /... en tenant la
lionale promesse d'excuter son beau
Mi .~- I programme. Le Stadium Des
Notre ami croit qu en cette J^^ nouveau ceDlre lif>
circonstance, 1 assemble agi essa,era de dpasser en ralisa-
Loterie
Nationale
o
Mr Raphal Brouard, le dis-
tingu Administrateur de la Lo-
terie Sationale,vwi\l djouer de
malheur. Cinq de ses bdleU ont
concouru sans rsultai au der-
nier tirage
Je phiin.%, sans doute, le char-
mant Administrateur, mais que
je lui dise que rien ne rassura
autant le public que de consta-
ter qnf le fabricant us ddai-
gne |>;is sa fabrication.
J'ai cess de boire de la Mre
Supinne pour a voit surpris un
soir un des grands maniions de
la Brasserie an train de se com-
mander de la Pilsener. Evi-
demment, il se dfait de sa
marchandise.Et moi donc alors?
rait patriotiq ueme nt en
ajournant l'examen du nou-
veau Trait qu'elle recom-
manderait la reconsidra-
tion des deux Hautes Parties,
en raison de la contusion et
de l'antimonie de certains
textes.
Notre collaborateur ne croit
point qu'on puisse i rejeter
le principe d'un certain con-
trle financier, aprs 1936,
tant donne la dclarationdu
Prsident Koover, au cours
de son message (le dcembre
)931i d'accord avec la situa-
tion que nous cre l'emprunt
de 1922
L'ajournement aurait pour
I flot de | me turtnuls capable d'har-
moniser les vues du Prsident
tioover avec la protestalion
en principe exprime par
l'ancien Ministre Lger, dans
I sa lettre la Lgation Am-
licaiue du 22 dcembre 1931.
Dans la vie politique de
Panama, existe un cas du
mme genre.
L'Assemble Nationale de
Panama a eu ajourner, dans
sa sance du 20 janvier 1927.
l'examen du Trait du 2'>
juillet 192li, sign entre les
rTuts-Uois et cette Rpubli-
que.
bon le Parc-Leconle. Qui vivra
?erra.,.
.
Parc Leon te. Un avis de
convocation sign duSfcrtaire
de l'U.S.S. ri. invitait Messieurs
les Dlgus des clubs atlihs
une Assemble plnire qui de-
vait avoir lieu mardi dernier,
ou, en cas de pluie, le jeudi
suivant. Malgr l'importance
de. cette runion, qui chippait
peut tre plus d'un, messieurs
les Dlgus n'ont pas boug de
leur logis, estimant non sans
raison que l'autorit illimite du
Conseil lui pjrmetlant de sus-
pendre, radier, expulser les
joueurs, p^ut lout aussi bien lui
permettre de dcharger un Tr-
sorier, doter IU S.S. H. de nou-
veaux statuts, organiser le
championnat inter-rgional sans
la participation des comits r-
gionaux. La majorit est m
tiouvable, laute d'enthousiasme.
Gomme il faut!
Lsccnrd de libration est
sign. .Monsieur Dana Muni o
a attach son nom cef ins-
trument diplomatique. Sa tu
che acheve, il nous quille.
Interrog pur l'un des ntres
aur la ihose qui l'a le plus
enchau' en Hati, il a rpou>
du: Tout ma ravi dans
votre beau pays, mais les
CigaretlUs comme U faut gar-
dent toute> mes complaisan-
ces C'est par avion que j'en
recevrai quand je serai aux
^tais-Unis.
Il m !al liniiT.il lia ilicil
Accidents
9 septembre 1933
Diendonn Vacius, 10 ans,
Port-au-Prince. Blessures con-
tuses rgion occipitale et au ge-
nou gauche.
Alphonse Bnny, S5 ans, rue
Monlalais. Blessure contuse du
cuir
P:
vol
pipuce.
Aristile Lain,37 ans, Bolossc,
Blessure tranchante du 1er es-
pace inter-digital de la main
droite.
Adversaires au/ourd'hui,ullis
demain. Nous taisons l'art
pour l'art , selon la pittoresque
expression de l'un des dirigeants
actuels de IU. S S, II. Le deve-
nir du Sport liai ien nous a
lou|ours intresss, proccups
mme,parce que les ducateurs
anciens et nouveaux ont tou-
jours reconnu et prch que la
viiabl d'un peuple se rsume 8
cet adage : un esprit sain dans
un corps sain; et cela dans les
temps les plus reculs de l'His-
toire du Monde.
Dans ce sentiment, nous avons
fond la Violette , contribu
a la fondation de diverses autres
socits sportives et avons, au-
tant qu'il tait possible, con-.
serve l'amiti des Comits et}
membres de tous les clubs; pr-j
chant, par notre attitude, l'exem I
pie de la maie union des Soci-1
ts Sportives hatiennes. Mais'
aussi s'il nous tait donn foc-
r" chevelu Tgmn eSKJ SfiB ^ *" ** "'s
'.erre Jul.en. 2 ans. rue H- ^ "^lenjens quoique dsuets
ution. Blessara confuse du ! ,U 7-1i*7 ce-,Ul en ver u
Antoine Leblanc. 18 ans
...sco. Traumatisme du pied fSUtJSftJ^
Rrneat Prudent, l Posle U' & S' '- hn efle,saDS vou'
Parchand. Fracture 1 j f*! lU ^^l Pers0AUD,e' as ne
-.-----^_ pouvons nous empcber de sou-
rieure bras gauche.
Victor Beltorl, 45 ans, rue
Runion. Luxation du cou de
pied gauche.
Hosthe Pierre, 40 ans, rae vie
l'Enterrement. Blessure coniuse
rgion frontal
rire de l'tonnement de certains
individus assez indisciplins,
eux-mmes qui condamnent ;
sans recours les Socits spor- !
tives indisciplines. Se rendent- J
ils, compte, ces puritains, qu* J
les Socits, comme Jes indivi
(LIGNE COLOMBIENNE)
Tlphone: N 2323
Le "apeur t Bogota Voy.
lUfi, venant directement de
New-York,sera ici le 20 crt.,
en route le mme jour pour
les ports colombieos, Cris-
tobal.f. Z., Kingston et New-
York.
Le manifeste de ce navire
reu par avion poste est la
disposition des clients dans
nos bureaux sis angle des
rues du Quai et Thomas Ma-
diou (vin-j vis de la Douane)
*
Le vapeur Martinique i
Voy. 10:i \e.iuut de New-York
et des poils du Nord est at-
tendu ici, samedi 24 courant,
en route le n.me jour pour
les ports du Sud.
Le vapeur i Bolivar i Voy.,
104 ""partira de New York le
21 courant, directement pour
Port-au-Prince o il est atten-
du le 27 septembre prochain
en route pour les ports co-
lombiens, Cristobal, Canal
Zone. Kingston et New-York.
Port-au-Prince, le 12 Sept
1932.
William E. BLEO.
Agent.
dus, comme les peuples, cher-
chent leur direction, perdant
parfois leur boussole, s'nervent
de voir arrter leur lan par un
lien visible ou invisible ? ou
d'autre fois par des circons-
tances matrielles les emp-
chant de s'tablir comme les
bocil similaires trangres,
c'est--dire avoir leur loca',
slade, douche, etc.? Comprt ndre
ces petits riens qui forment le ,'
cadre mouvant dans lequel I
tournent en rond les Soci- I
ls Sportives hatiennes, c'est
rsoudre e problme sportif
hatien. Qu'ils sachent que la
division, l'ostracisme ne peut
rendre aucun service utile l'-
ducation physique de. la jeunesse,
au contraire les ostracis.-
aids de leurs sympathies, en
lutte ouverte ou secrte, garde
ronl leur position,grande ou pe-
tite, sur le thtre sportif. Cela
est condamnable et miile d'tre
redress.
ADOUCISSANT, DOUX, TENDRE, TOUT
POUR EM3ELLIR LA PEAU. LA MOUSSE
ANTISEPTIQUE DU LIFEBUOY DTRUIT
LES r,i:iMi:s.
LIFEBUOY
Lh SAVON Dfci L/i ANiL
POUR MAINS, FIGURES ET BAINS.
MOBR & LAUB1N, P. O. BOX*M Distributeurs
Rae Rouxel du Centre,Portau-Prince.
i^oyez sr que le fer-
blanc dit : Royal, ainsi
vous tes assur que
vous avez ce qu'il y a
de mieux.
BAKIN
POWDER
Avis
Le Service Hydraulique
s'empresse de rappeler ses
abonns que le dernier dlai
pour le paiement de la taxej
d'eao des mois d'aot septem-j
bre 1932 doit expirer le 15'
de ce mois.
Eu consquence, tous les
abonns retardataires et dont
les prises seraient coupes
pour dette devront payer l'a-
mende de onre gourdes pr-
vue par les rglements du
Service pour le rtablisse-
ment de la connection.
Port-au-Prince, le 12 sep-
tem bre 1932.
La Direction
DH CAMILLE L
E. 1400, Bois Verna,
Tlphone : 3201
Mdecine Gnrale, Syphi-
ligraphie.
Consultations : 6 9 a. m.
et 2 4 p. u.
i i u wm m uni __i__
MESDAMES,
Pour teindre vous-mmes tout I
tissus, aucun oroduit n'gale |
U 'MAURESQUE'
j TEINTURE MNAGRE PERI V ridiNf-'
Phnrmocie Eugiae PI " r, ^mh
,,.--, )naim ptmrmAlUikutMtUiy
Gros: Veuve G. FKG0Q. AnnUras-rai-k
IftViMlii

QurlBon m^CItOlil* cl
OJiITTE-RHUMATlS
NEVRALGIES
Dr. Beazu, u, Re Baua. Paris.
Cin-laldy
CE SOIR
Mathias Sandorf
avec Romuald Joub et Jean Toulout.
ET
Impria
Entre ; 0,50; Ba'con : l,UU.
LAITERIE BAILEY
Livraison propre, hygiuique,en bouteilles hermtique-
ment cachetes, I abri de toute falsification.
Transport fait en rfrigrateurs roues.
N 1313, Grand'Rue, Port-au-Prince.
m
de la rnasime qui commande
que la discipline parte d't n haut; '
que la loi sportive soit serupu-1
h usement observe d'abord par |
ceux qui les appliquent eten-i
suite religieusement respecte)
Toutes les Polices
DE LA

:
m

^comprennent la Protection contre la %
t, Foudre sans auamentation de tauxj
\Eug.LeBos$$Co\
s Aqents^Gnraux m
i
arv
*3^*.


LE MVTIN II Septembre H?
PAC. h. %
iiiitiiis Karbi'uicoiirl
Dont la renomme es! universelle a gard s* premire place
Demandez partout :
>7*UN BAKBAXCOURT
Dpt : Rue des Csars.

Pour vos crmes la glace,vanille!ca-
f cacao, corossol ou autre, utilisez la
CRME DE LAIT NESTLE.
FERBLANC: 22 centimes
Yos glaces seront incomparables.
En vente partout. I
Pour commande, s adresser
L. PREETZMANN-AGGERHOLM & G0
hi
Chambres
p (ioody

Constitue en 1898, la Socit Good-
year a vu natre l'Industrie automotivc.
Cette lonrjue exprience permet cette
vaste organisation d'offrir aux propri-
taires d'autos et de camions des pneus
suprieurs en qualit et en dure tous
ceux qui se vendent actuellement en
Hati.
LES PNEUS COODYEAR HEAVY DUT SONT FABRIQUS AVEC UHE FICELLE SPCIALE
E SOUS LE NOM OE SUPERTWISTE OON L'ELASI ITE ET LA RSISTANCE SONT PLUS
ES OE 30 POUR 100 HUE CELLE EiPLOV PAR LES AUTRES FABRICANTS OE PNEUS.
Si ^vousf* voulez boire de
, l'eau trs pure, et glace en
mme temps, achetez chez
A La Socit Haitienne d'Automobiles .seul re-
j prsentant de la Goodyear en Hati.vous trouverez
I toujours des pneus et chambres air de toute fra-
J cheur de cette fameuse marquera des prix dfiant
! toute concurrence.
Socit Hatienne d'Automobiles.
MALLEBRANCHE. (MIL BOGAT ET! CIL
La Magnsie ERBA
EST LE PRODUT LE PLUS RECHERCH COHUE RECULATEUR
DES FONCTIONS GASTRIQUES ET INTESLINALES.
A. de Matteis & G0
AGENTS POUR HATI "
N'ACHETEZ QUE LE
M l-RUM
Fontaine
Meilleur et meilleur mar-
ch que article import.
En vente au dpt de la
Distillerie de l'Aigle, prs la
Banque Nationale, et chez
SIMON VIEUX PRIX DE DTAIL 6DES 2.25 U BOUT
CH. PtCOULET 1.25 LA DEMIE
BAZAR NATIONAL
Flix Chriez
RU COURBE
Un Filtre anglais
Brownlow, 3 gallons
'Ayant un compartiment int
| rieur pour la Glace et tout
lait spar de l'eau filtre.
Prix : 12 dollars.
Il y a aussi des filtres qui
n'ont pas cette chambre pour
'glace et alors au prix de 10
dollars.
THE ROYAL MAIL
UNES LID
Le steamer < Gaboon , ve-
nanant de Londres via Kings*
Ion, sera ici vers le 21 cou-
jrant, en route pour l'Europe
f prenant fret et passagars.
I The Royal Mail Unes Ltd.
I J. BIG10
Agent gnral
\Le$ tni$raister.
les nauses, la mauvaise haleine
ont toutes pour cause le mauvais
fonctionnement de l'intestin.
La constipation est la source de toutes
les affectations chez la femme.
Evitez ses funestes consquences
buvez chaque semaine un flacon de
Obtenu avec les eau/ minrales
naturelle* parfsmes avec des *es- France
lesd<
'SUT!
LES I.AINACES EXCLUSIFS
LES EOIERIES HAUTES NOUVEAUTS
LES GARNITURES GRANDE COUTURE
SO trouvent chez :
CRPATTE.COULON a C. STRAUSS
43, Ruo Cli-onta, *3 PARI
Knvnl tic QUsJMUM lmliv chaque Knion, sut
MfpakMtl ' fcudMM du Coutuiv -fu-t-ment.
**
(ira u de Baisse
ESBENSEN
Avise les consommateurs de son LAll
qiil a rduit ses prix comme suit :
666
Liquide En Tablettes
[ Sauve, gurit la malaria en 3
! jours. Les fruids le 1er jour.
PRIX SPCIAL POUR VENTE EN GROS !^nm1i^li!eelNvra,fe,eD
660 Soulage les troids Races"et chaudes, et les desserts de toutes tories.
Le plus rapide remde con-V ^ m a tt t\s~\h
pu.
Idal rhum
30
cl
ALIX ROY
nnes de succs.
LAI CONDENS SUCRE CAISSE DE 48.14 IOZ" < OR 6,25
LAIT CONDENS SUCR . DE ?40,3 l 9.10
LAI VAPOR OE 48,16 > 5.00
LAIT VAPOR ' 0E 96.81 6,40
Rappelez vous que le L4IT CONDENSK, EVAPOREel en POUDRE ESBttSEN ! le
meilleur, le plus pur et le plus riche en crme. Il csl recommand par les mdecins et
sages femmes aux bbs et aux malades.ll est employ avantageusement pour les Crmea
DTAIL OR 0,14 CENTIMES
OIAIL .0,04
DTAIL 111*.
OTAIL 0.0?
1 ASTHME-
Boulflceiac-: lmmedi.it ,t a trli a
Globules* RbaMd
RtulUtime-rTell. iix.i'e-,>rrnDMi
rui.i n " r *fi "
1 k. BAl.lCtiOUX, ", ivu Vacior lln*o
| *>l*-CoJoiubM k.oc
II
En vente AU BON MARCHE
Et dans toutes les bonnes Epiceries tant
a Port-au-Prince aue dans toutes les
villes de la Province,




Mardi
. 13 Septembre 1932
Le Malin
4 PAGES
2oeme ANhLb N* 7771
Port-au-Prince
Tlphone : 2242
Panama /Railroad Steamship Line,
Agents aax principaux ports d'Europe.
G.W. Sheldox & Co, Ltd.
17, James Street,
LlVERPOOL, hNGLAND. "
Englend
'J. W.SiiELi>ox;&C\2LUi..
Fenfon House,
112/113 Fenchuich Street,
Loodoot E. C. 3, Euglaud.
France
Mory & Company.
Atlantic Freighting Corp. Div.
74, Quai des Chartrons,
Bordeaux, ;France.
Mory & Company,
Atlantic Freighting Oorp.Div.
155, Boulevard de Strasbourg,
Havre, France.
Mory & Company.
Atlantic Freighting Corp. Div.
3. Rue St Vincent de Paul.
Paris, France.
llernu Peron & Stockwell,
Boite Postale: 78,
Havre, ^France.
Qermany
Atlantic Freighung Corp., Atlantic Freighting Corp.
Ballinhaus, Hamburg 1, Germany. Breitenweg, 58, Bremen, Ger.
Holland
Atlantic Freighting Corp.
Koningin Emmaplein 3.,
Rotterdam, Holland.
Holland.
Mory. [&Z Company,
Atlantic Feighting Corp. Div.
7. Rue de la Rpublique,
Marseille, France.
Gellatly Hankey & Co,
21, Rue de la Rpublique
Marseille, a France.
AVIS IMPORTANT
Poui loiiice -iseiapporte
aux atlaires de la Fabrique
Hatienne de MosaqutsiChar;
lier-Mallebrarche ei Co, nos
aimables clients sont i.ris
de voir ou Mr A. Mallebran-
che ou Mr Ph. Charlier, la
Socit Hatienne d'Automo-
biles (ancien local de la West
Indies Trading Co ) o ils se
tiennent leur disposition
tous les jours.
Tlphonez au No 2680 ou
au N 2115
Charlier Ma llbbranche & C
I
o r
Atlantic Freighting Corp.
Antwerp Division,
C/O Steinmann & Company,
P. O. Box. 1069, Rotterdam.
Belglum
Atlantic Freighting Corp.,
C/O Steinmann and Co
24, Quai Jordaens,
Antwerp, Helgium.;
A. Ceresa & Company.
Via Banchi 3,
Lisez ceci :
Famille hatienne, habitant
Peu de Chose, avenue N, mai-
son confortable, reoit des pen-
sionnaires des conditions a-
vantageuses. Pour tous rensei-
gnements, s'adresser au bureau
du journal.
Lykes Brothers SS C |llc
Texas Hait* Santo uomingo- Porto RtCo
Le seul service hebdomadaire et rgulier passagers et
fret entre les ports du Golte du Texas directemeut avec
Port-au-Prince, Hati,
Pour la rception rapide et le maniement habile de vos
importations, servez vous toujours des navires de LYRR
UNE.
Les prochaines arrives a Port-au Prince sont*
Steamer Margiret Lvkes 15 sept. 1939
Steamer 1 Almeria Lykesi 23 septembre 1932
Steamer Genevive Lykesi HO setembre 1932
Lteamer Ruth Lykes 7 octobre 1932
riurei'u: Rue du Magasin de l'fctai, Boite Postale B
Genoa, Italy.
1
Spain
Mr T. Mallol Bosch.
Atlantic Freighting Corp., Div.
Paseo Colon, 17,
Barbon., Spain.
A/B W. Larka,
Atlantic Freighting Corp. Div..
Skeppsbron 10,
Stockholm, Sweden.
A/B Pettersson and Hoimstroro,
Atlantic Freighting Corp. Div.
Skeppsbron 3,
Gothenburg, Sweden.
Deninai k
E.A. Bendix and Compan},
Copenhagen, Denmark.
Italy
Mr Altredo A muretti,
Atlantic Freighting Corp.Div.
Piazza Del Ferro N. 3-5,
Genoa, Italy.
Norway,
Lauritz A. Devold* A. G.
Atlantic Freighting Corp. Div.
Aalesund, Noiway.
Sweden
Sven Jansson Se Companv.,
Atlantic Freighting Corp. Div.
Norrkoeping, Sweden.
Sauvez
vos livres
Sauvez vos livres et con
lections en mauvais tat el
les confiant iu relieur cons
ciencieux, honnte et habile
Etienne Camille, Rue Bonne
Foi .
AVIS AU COMMERCE
La Panama Railroad Stea mship Line a l'avantage d'an
noncer les dparts suivants de New York pour port au prince
Haiti, directement chaque mardi. Tous les steamers sont
pourvus de chambre trifforpiaue
Dparts de bew \ork. Arrivages Po*i au-frince.
Steamer "Guayaqnil" le 7 septembre le 13 septembre 1932
Steamer "Cristobal" le 13 septembre le 18 septembre 11)32
Steamer "Buenaventura" le 20 sept. le 26 sept. 1932
Steamer "Ancon" le 27 septembre le 1er cet. 1932
Panama Railroad Steampship Line
JasH. CVANREED
Agent Gnral
Simon dstron A/B.,
Atlantic Freighting Corp. Div ,
Malmo, Swedeu.
Bernhard Bergh & Company,
Atlnntic Freighting Corp. Div.
llalsingborg, Sweden.
LE FAIT EST INCONTESTABLE
I* h 11111 Saillie
C'est la quintessence des meilleure
varits de cannes d'un vaste territoire
runissant les meilleurs terroirs
C'est ce qui fait son arme.
GOUTEZ ET COMPAREZ!
VIENNENT D'ARRIVER :
Lee Pastilles de
menthe du Dr Hillere.
Dlicieuses, rafrachissante, sti-
mulantes, parfument la bouche.
En vente chez Gaston H. Martin,
au l'.u/iir Natioual et chez Alphonse
Dsir A C.
. ......------------------ -~i
DEW DROP M
HUEyMAGASINue lltat
Coquet tablissement si*
tu tout pi es de la banque
Nule et dirig par Mme Miria
BBRTKT.
*
t
CKTA1LS
Allez che/ Barba nrourt, la
rue des Csars,o vous trouve-
rai un excellent cocktail sec el
demi-sec dont vous, nu puni ivea
plus vous passer.
HOTEL KARAM
bneconlortable succursa-
le de Palace Holel, Kensr
koff
Pour la saison d't, ren-
dez-vous chez A. J. Karam,
Kenskofj, o vous seiez
servi souhait. Excellentes
conditions.
ASSUREZ-VOUS
la
General Accident Pire & Life
Assurance Corporation Ltd.
de Perth ( Scotland )
Utr la GENERAL est nue des plus puissantes et des plus vastes organisation
de ce genre. Le soleil ne se couche jamais sur sou champ d'action qni embrasse le
monde
ses Polices contre incendie couvrent aussi les dgts occasionns par la foudre
Ses polices pour Automobiles couvrent vols, incendie, malveillance, dommages
caus autrui dans so personne ou dans ses biens.
Ses Polices Maritimes mises par ses branches d'Europe sont payables en Hati.
Ses Polices contre accidents sont valables dans l'univers entier. Tous les voya-
gurs devraient donc prendre la prcaution de se munir d'une police contre accident.
d'au moins 4000 dollars, la prime aunueile n'tant que de 1/2 / soit 20 dollars . C
Veuve F. RERMINGHAM, AuxCaves
sO< v GBNTS
Agent Gnral pour haiti
Port an-Prince. 1G. Glu
JEAN R
Voulez-vous
Keussir dans vos etu les uo
luire russir vos eulunts.grce
uue mthode d'enstigne-
Lutni classique excellente?
VOULEZ-VOUS
Une profession aprs 9
mois d'tudes srieuses (St
utt-Dtctylo, 'v ngues vivante
Co nptabili p )
Songe/. qu 1 Institut T1P-
PENHAUER se recommande
ets'uopose votre attention
par lec brillants rsultats d-
j obtenus.
l37Hue Lamarre.
Tlphone 3891.
Votre premire visite Eldorado
L'HOTEL ANSONIA
Nous donnera raison, confirmera volie bon juge-
ment, lustifiera la confiance eue vous nous aurez accorde
en nous garantissant votre apprciable patronage l'Htel
le plus slect de Port-an-Prince.
Nous vous suggrons darrtei votie chambre d'avence
Bire la pression.
A partir du 15 septembre
1932, la Maison ne vendra
qu'au comptant ou cash, ne
devaut elle n.me s'approvi-
sionuer qu'avec du cash.
Tout client n'ayant pas
son compte jour est pri de
ne pas l'augmenter.
La Direction,
F. GAIRAUD
Assurei-vous contre accident
la General Accident 'Pire k
Life Assurance Corporation Li-
rai ed Vve F. Berminghi
Agent Gnral pow atii.
OUBLIEZ PAS DE FAIRE UN PETIT T
TERRACE-GARDEN
Chez W. KAHL
Petionville
vir'onT ^IT^**"* P'S *aiS a
smSS.vL1^1?!68 d'uto sr une excellenteroule
asphalte. \ uesmervenleu.es de la ville et du port.
Boissons de toutes espces.
IHMW *' irtfn*lM^
..- I
S*<

N* *
i,


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM