<%BANNER%>







PAGE 1

PAGfc 2 LE MAT-N 9 Se-membre 1932 •nrvwjwsr Le Nouveau Trait... (Suite ^do la 1re pafjo tre tires que pour les dpenses ncessaires de la Garde. Tout solde crditeur la fin de l'exercice fera letour a la caisse gnrale du Tusor. ARTICLE XII l Le Repisentant Fiscal i enfin pour toutes les recettes il les dpenses une comptabilit adquate soumise l'examen et la vrification des autorits comptentes et fera ^es rapports mensuels tant nu Secrtaire; d'Etat des Finances de la Rpublique d Hati qu'au Secrtaire d'Elat des Etats -Unis. ARTICLE XIV Le Gouvernement HalliCD se r serve le droit de racheter par anticipation les oDligalions mises en accord avec le Protocole ilu 8 Octobre 1919, dont le Gouvernement des Etats-Unis n'invoquer pis les stipulations de l'article VI comme obstacle crachat avant l'expiialion de la piiode de quinze ans fixe pir ce Protocole, pourvu que le Gouvernement Hatien puisse cet eflel prendre des arrangements satisfaisants pour les porteurs des obligations en circulation. En ce cas, les stipulations du prsent Protocole seront automatiquement nulles et non avenues et seront sans efiet la ralisation de l'opration du rachat. A. Blanchet, Duiui touriro. [ Documents annexes COPIE Port-au-Prince, Hati, le 3 Septembre 1932. Monsieur le Ministre, J'ai l'honneur deconhimer notie entente sur cerlains points touchant le Trait que nous avons sigu ce jour. 1. Taudis que les deux Gouvernements ont l'intention arrte d'excuter le programme nonc dans l'accord sur rhatiMiisation de la Garde, il est concevable que l'excution de ce programme pourri il devenir Impossible aux dates fixes, si des I roubles trs graves ou autres d.fliculls actuellement imprvues en Hati surveuaient pour l'empcher. Bien entendu, nous esprons avec confiance et comptons avec as torance que ces difficults ne suivront point. Ici je pieudfl acte de l'assurance nouvelle que Voire Excelle! ce ratdonne que le vil des i du Gouvernement des hlats Unis esi comme celui du Gouvernement d Hati d'excuter le programme entier le plus tt qu'il sera pratiquerai nt possible. 2. Comme il sera ncessaire n'intensifier sa us dlai l'enirainemenl Ula Garde pour en rendre la complta bal* tiunisation possible la tin de 1034, cet entranement iuteusit comprenant spciale* nu ut la prparation tendant avancer la promotion de la classe actuelle de l'Ecole Ali — litaire, commencera immdiatement apis la ratili -ation du Trait par l'Aaverab e Nationale Hatienne, saun attendre l'action du S IUI des Etats-Unis. 3. Le traitement mensuel acco d par le Gouvernement Huitieu aux membres de la Mission Militaire tablie par l'article VI du Protocole A sera de: or 250 pour le ihct de la Mission, or 200 pour les autres officiers et non au-del de or 100 pour les engages. Ce traitement sera inscrit chaque anne dans le budget de la Gai de. 4. Le Gouvernement Hatien COUlreia la Mission des pouvoirs adquats pour accomplir les lins pour lesquelles elle est dsigne, et Loterie charge, —o— L'Ingnieur A/or est nous apprend-on, de reconstituer dans la vrit de son architecture coloniale l'esplanade connue sous le nom de La Ter rosse, qui s'tend devant l'Eglise Mtropolitaine, lie sera certainement du beau travail. Nous es; ,1 quand mme permis de rappeler, au savant ingnieurarc lilecle, que Moreau de Si Mry publia un recueil de vues g lrales o figure la Terrasse, et uui gagnerai! tre consult? Nous enfonons peut-tre une porte ouverte, et l'Ingnieur zor a sans doute MJUS lis yeux le recueil doul n ms parlons. Ces! tant mieux... NI lis, dans le eas contraire, il nous semble que le i enseignement vaut sou p< sa ni il'or et qne nous sommes crancier de la lu.. T.p. d'un merci auquel il n'est nullement dtendu d adjoindre un billet — entier autant que possible— de la Loterie Nationale. ) cet elTet, lus. Mission aura au' torit pour: a) Inspecter toutes les acI tivits de la Garde et taire des J rapporta vi recommandations 1 au Commandant ou directement au i'ie ideut de la R\ publique, eu ce q*i concerne les mesures prendre poui le perfectionnement de l'entranement, de l'organisation, de l'administration et de la discipline, en ce qui a trait la capacit des ollicieis eu vue de leur avancement et aux (onditious de promotion et sur d'autres sujets que la Mission pourra juger utiles. m b) Recommander au besoin des mesures disciplinaires contre tout officier ou engage dans la Gai de. Je) Faire toutes recommandations ou suggestions ncessaires sur la direction de l'Ecole Militaire et, sil est dsirable, y laue des cours, eu outre proposer de temps en temps que des ollicieis de la Garde soient dtachs pour recevoir un entranement suprieur l'Ecole quand cela paratra i cessaire, soit pour rendre l'officier plus apte rimplir ses devoirs ou le q aiilier pour l'avancement. . Le Protocole B sera communiqu par le Gouvernement Ilaitieu la Banque Nationale avec des instruc lions irrvocables pour en excuter Us stipulations relatives au dpt et aux dpenses des fonds du Gouververnement, G. lin consquence de l'article VU du Protocole B, il est entendu qre s'il y avait lieu I ouisuites judiciaires contre le Reprsentant Fiscal et ses f auxiliaires amiicains, ces poursuites ne pourraient pas tre Intentes sans l'assentiment du Gouvernement des Etats Unis. Ce change de notes fait pallie intgrante de I accord entre les deux Gouvernements et sera communique l'Assemble Nati maie Hatienne et au Snat des Ktals.Uuis la ratification dj Trait Veuilles agrer, Mo^s'eur le Ministre, l'assurance de ma joute considration. A. BLANCHET Son Excellence M .usieur DANA G. MUNRO. E. I". it Ministre Plnipotentiaire des Etats-Unis d'Amrique' Port-au-Prince, Gin-laldy V U02 Ayez un but! LES grands dcouvreurs savaient se fixer un but et mettaient tout leur effort l'atteindre. Sans but, l'homme va ncessairement la drive. Donnes un bot votre vie: ouvrez un compte d'pargne que vous augmentera systmatiquement. Commence aujourd'hui! Une de nos succui l< est l, tout prs, pour vous servir. T^ntre "limier Simplifie" voui guiderai danaudcZ'CU un txcmplift La Banque Royale du Canada CE SOIR Sur demande de nombres personnes, irrvocable dernire du beau lilm : Le Collier de la Reine d ipra Aiex.' ncire Humus. I derpr •'• i" 1 : M ircelle Chanta, Georges Lannes, F. Fa|„ e avec Jean Webe( • la Comdie Franaise) et Diana Knaam Entre: 2, 3 •• 1 gourdes, DIMANCHE A 8 HEUHKS L9 plus extraordinaire ralisation de J cques de Baroncelli; La Femme et le Pantin rvec Conclut Montngro! Raymond Deslac. Entre: 1 00 ; Balcon 2 00 i ropos humides Le cher Cator nous est revenu gros ri gras... il, ce qui vaut mieux, te front .'cini de nouveaux lauriers conquis Chicago. Sa premiers visite, cela va de soi, allait au Prsident de la Rpublique... mais Slnio se repose a Capoue-Furcy... H c*esl l)ien loin pour un champion dsargent... qui vicni de faire quatre jours sur mer... Cator a donc modifi, malgr lui, son programment sa premire visite a honor les fameux depuis du plus laineux RHUM SARTHE CACHET D'or.. On sait que le champion ne boit pas d'antre rhum, et que, dans une interview retentissante donne un grand quotidien de New-York, il en a vanl la saveur et le bouquet uniques, en mme temps que son action bienfaisante sur les jarrets des coureurs et des sauteurs. Hip bip I liurrali pour Cator et le Surllic... tous deux Cachet d or. cent ira bientt assister une misse qui sera clbre en lu chapelle ressuscite de SansSouci, Palais de Christophe.Des dpendances spleudides ont t exhumes Sans-Souci par la pioche et la pelle des quipes. Ce spectacle du pahiis royal, sur une superficie d sept carreaux de terre, est impressionnant, dit-on. — Un microbe, nous fait-on savoir de l'Arlibonite, attaque les l'ves de caf. Voici l'occasion pour nos techniciens de montrei leur capacit. — Avons reu la visite du Docteur Desmangles, mdecinchcl de I Hpital Juslinien du Cap, qui passe deux jours Port-au-Prince. — .Monsieur et Madame Dana Muiiro, la semaine dernire, avaient t visiter la Citadelle. •Les travaux d'endiguement CONSERVEZ VOTRE ....DLICATEMENT VON DE TOILETTE PEAU TOUJOURS DOUCS PARFUME AVEC LE SASAVON DE TOI I ETTE DLICATEMENT PARFUMMOI] Il & Ru< .A Lit IN P. O BOX Houx et du Centre, M/,. -• l)isii ib jteurs Port-au-Prince. \ I Nationale CHOSES MACONNIOUtS Les lections pour le V uralat du Mont LibaD.No 22, tout lixes au dimanche 11 du courant. Que ions les membres de celte respectable Loge se groupeni celle lois ci autour ECHOS — o— — Ce malin, 10 heures,Monsieur Garcia Mella, E. E. et Ministre Plnipotentiaire de la Rpublique Dominicaine ;i Portau-Prince,prsentera ses Lettres de Crance S. Exe. Mr le Prsident Vincent, expressment descendu de Kenskofl cet eflel. — Mercredi dernier, on a vu ;'i la Chambre, la lecture du nouveau Trait sign par Mr Blanchet avec le Ministre Amricain, des Dputs et des Snateurs qui avaient des larmes aux yeux. — Nous croyons savoir qu'en Novembre prochain un onze cubain viendra niidcher contre u\\(.' quipe hatienne slectionne, sous le patronage du Nouvelliste et d'un journal de La Havane. En Janvier, ce sera le tour des sporlswoomen et sportsmen dominicains, sous le haut patronage du Malin et de La Opinion . manifestations sportives se feront au Stadium Dessalines nui sera prt, { Le paiement des impts locatifs est annal. On n'a pas le droit de reclamer d'un coup le ; rglement de i\>:u\ exercices. A moins que, pour l'anne prtdente, le Receveur Communal n'et arrt la presci iption parj un acte de procdure. j — Avons revu avec plaisir la visite de I a thlte Cator, revenu les Jeux Olympiques.La Presse Amricaine, malgr l'accident qui l'a empch de battre le record mondial, a t trs loi roit. Mr Jolibois, Directeur du J l Courrier Hatien , qui devait] i tre jug au Correctionnel mer-j j credl dernier, a produit une tle-j mande tle libert provisoire qui : a t rejele. Le jugement tle l'affaire est renvoy. — C'est un agronome belge, Mi Henry Lly, que le gouverne< | ment hatien a engag pour diriger Damiens. j — On annonce qu'en Espagne les partisans de l'ex roi Alphonse XIII s'agitent pour favoriser son retour sur le troue, l'ne grande partie de l'Anne est de la Rivire du borgne ont commenc le 1er Septembre sous la direction de l'Ingnieur Martin. —* A la frontire dominicaine Dajabon, on parle d'un grad dominicain qui aurait t tu par l'un de ses hommes. — Dans l'Arlibonite et le Nord, les curs, en chaire, exhortent les habitants bien cueillir et prparer leur caf. C'est l du bon travail. — tt L'Imprimerie Centrale > est transfre en face tle la Banque Nationale, cot tle la Royal Bank ol Canada . Spcialits : Travaux de ville, timbres, dateurs en caoutchouc, enveloppes tle tous formats. — Lire LES ACCIDENTS en h'ine page. THE ROYAL MAIL LINES L 10 Eldorado A partir du l septembre 1932, la MAISON ne voudra qu'au comptant on cash, ne devant elle mme s'approvisionner qu'avec du cah. Tout client n'ayant pas son c mpte jour est prie de ne pas l'augmenter. La Direction, F. GAIRAUD Aux Malades Faibles, Aeiirasllirniques Il est prouv, par les plus clbre savants,que l'altaiblissement de l'or. ganisme lui ma in, son intoxication par l'acide inique, ainsi que les maladies, la snilit prcoce et mme II mort sont dues l'affaiblissement et l'arrt du fonctionnement des glandes vitales. Ces dernires ne fournissent plus alors l'organisme des ferments d'nergie vivante. Il est galement prouv, par les dits savants, que les forces viriles et physiques perdues et mme la sant peuvent tre rendues l'organisme par l'introduction,dans le corps,d'eitraits tle glandes vitales, comme le ALEl'LUID. KAI.EII.III> rajeunit ci fortifie cous les lments du corps humain, rend la saut et les forces perdues, il active la nutrition,dissout et limine l'acide uriqiK, les uiatis et les toxines. Aprs la cure de KAI.KFI.UII), VOS malaises et maladies passeront ainsi qu la dpression nerveuse. KAi.i-n.iai) 5 grands prix,.") gr.md, d'or Paris, Londres, Bruxelles, Home, Florence, est en vente Paris: Laboratoire du Kaldluid,49,RueBaHagny. i A Port-au-Prince : Pharmacie . HUCII. Le steamer i Qabooo , venanaut de Lond es via Kings ton, srra ici vers le 21 courant, eu i otite pour l'Europe, Toutes tes prenant fr,v et pissngars. The Royal Mail Unes Ltd. I. J. BIGIO Agent gnral Si vous voulez boire de l'eau trs pure, et glate en mme temps, achetez chez Flix Ghriez RUE COURBE Un Filtre anglais "rownlow, 3 gallons Ayant un corap rliment intrieur pour la C-lace et tout tait sepa- de l'iau filtre. Prix : 12 dollars il y a aussi des dires qui n'ont pas cette charrbre pour glace et alors au prix de 10 dollars. C" CAMILLE IMS E 14U0. Bois Verna, Telepht ne : 3201 Mdecine Gurale, SyphiligrapbJe. Consultations :6 9 a. a et V 4 p. a. VIENNENT D'ARRIVER: Les Pastilles de menthe du Dr Hillors Dlicieuses, rafrachissantes, stimulantes, parfument la bouche. En vente chez Gaston R. Martin, au Bazar National et chez Alpnons* Dsir & C. a DE LA J gieuse ;'i son en< du ilil.-.F.-.Cu! ioutasnour l g tre Vnrable. P *


PAGE 1

LE M*T!\ 9 s. bre 19 PAGK 3 Rhum Itarbaucouri Dont bRenomme esl unfvej selle a gard premire place Demandez partout : UN BAHBANCOURT H< pt : Hue des Csars. Cacher Miriga s*. 1 li TLTIE AMETIOOE CLUiS c?C N'ACHETEZ QUE LE BAl-RUM I^ %  nu n brti du • •' < %  -II.,' le vendredi •) seplen brt (i lianes du sir eh / le j>" eut |>l o. S. vain Qts (V< .,t St Uraad ). Ordre & VITTRI rn -""'" ''' %  %  •' : P""'M">1^ ri.amun-s. Uro K orl e et Maison .l'AJlm.m.tln. ^TII RADIO ELEC R (MICTO : i A v La SOCIT HATIENNE D'AUTOMOBILES, reprsentant exclusif de la RCA-Victor C, invite le public en gnral venir voir les nouveaux appareils RCA-Victor quelle vient de recevoir. Elle se fera un vrai plaisir de faire entendre aux visiteurs des disques dansants ou classiques dernire cration de la RCA-Victor Company. Elle p r ofite de c ette occasion pour aviser le public qu'elle vient, de recevoir: Ressorts pour phonographes, Nouveaux disques espagnols, (Trio-Matamorros) Nouveaux disques, (Jimmie Rogers) Blue-eye Jane, (Jimmie Rogers) Disques de longue dure. UN SEUL DiSOUE CE LONGUE DUREON A TRENTE LONGUES MINUTES OE MUSd,TRENTE MINUTES OINS LA COMPAGNIE DES MEILLEURS ABT1STES OU MONDE. CES DISQUES PEUVENT TRE JOUS SUR VOTRE ANCIEN APPAREIL. VENEZ ? 1 S VOIR ET IW VOUS OINS COMMENT SOCIT HATIENNE D'AUTO; OBILES Mallebranche, Gentil, Bogat & C ie Port-au-Prince, Hati. ,;



PAGE 1

Vendredi 9 Septembre 1932 Le Malin jbcfuc ANNLh ft" /lis Port-au-PriLce Tlphone : 2242 4 PAGES Panama Railroad Steamship Line, s aax principaux oorls d'Europe. Agent ii. \V. SHELDOK & Co, 17, James Street, LlVERPOOl-, I.NGI.ANI). Etui SIORY & Company, Atlantic Freighting Corp. Div. 155, Boulevard de S lasbourp, Havre, France. MORY & COMPANY, Atlantic Freighting Corp. DRj 3. Rue St Viucent de Faut. Paris, France. Ilernu Prou & Slockwell, Boite Postale: 78, Havre, France. Engl(*nd ':,. \V.SIII:L:-< N C # Lh Fen'on Honse, 112/113 Peuihnrci Mreel, Londou E. C 3, Euglaud. France MOBY & roper-y. Atlantic freighting Corp. Div. 74, Quai des ChsrtiOD, Bordeaux, Fiance. MORY : COMPANY, Atlantic Feighting Corp. Div. 7, Hue de la Rpublique, Marseille, France. Gellatly HANKKY & Co. 21, Rue de la Rpublique Marseille, a Fiance. Germany Holland Atlantic F.eighiing Corp. Atlantic ^g^.Jf^ Antwerp Division 8 gjlnghl Enn PWn -, C/O Sleinmann A Company, Rotterdam, Hollaofl. P. O. Box. 1069, Rotterdam, Holland. Belgium Atlantic Freighting Corp., C/O Steiumann and Co 24, Quai .lordaens, Antwerp, Belgium. A. Ceresa & Company. Via Banchi 8, Genoa. Italy. Spaln. ||ff T. MAI.LOI. Bosc.M. Atlantic Freighting Corr, Paseo Colon, 17, Barcelona, Spain. Denmark E.A. Bendix and Companv, Copenhagen, Denmak. Italy Mr Allredo Anore'li, Atlantic Freighting Corp.Div. Pia/za Del Ferro N.8 5, Genoa, Raly. Norway, 1 ourilz A. Devold A. Cr. Div. Atlantic Freighliog Corp. Div. Aalesund, Noiway. s-s c TH6. I oit: N' 232 5 Le vapeur i Parce a > Voy. 1(7, ma% Madiou (vis- vis Je la Douane), Le vapeur iBogota Voy. 106, partira de New York le 14 courant, directement pour Portan-Prince o ilest attendu le 20 septembre prochain, en route pour les poils colombiens, Crlstobal, Canal Zone. Kingston et New-York. • • Le vapeur Martinique i Voy. 103 venant de New Yoik et dis ports du Nord estt" tendu ici. samedi 24 courant, en route le mme jour pour les ports du Sud. Port-au-Prince, le 5 Sept. 1932. William E. BLEO. Agent. Lvkes Brothers SS C 1 Texna H-ttti S io-i>o**J ne Porto Rico il service her a passagers g directement avec e seul Mivice hrUiuiuiMlabe el lgil Irt entre 'es por's du folre du Texas Port-ao-Prmce. M i Pour l eition rapid el 'e maniement habile de vos / i oa t lui'iiirs ,,es navires de 'M LYK mporlations. s* i 1NE Les prochaines arrives a Porl-au-Pnoce sont: Steamer Tu 1 le Ljke Steamer Mai guet Lvkes S e .mr f Ahneiia L\ kfSl Steamer Henevive Lykesi Steamer sRuth Lvkes • tluie'u: Rue du Magasin de l'tat. 9 septembre 1932 15 sept. 1932 V3 septembre 1932 :-0 setemhiel932 7 octobre 1932 Boite Postale li AVIS AU COMMERCE bi Panama Railroad Stea mship Line a l'avantage d'ao on'cer les dparts suivants de New Yoik pour port au prince Ilaiti, directement chaque maidi. Tous les steamers sont pourvut de chambre Iricori'iuue Dparti de fiew lork. Arrivages Poi au-rince. S'es mer Gaayaqnil" le 7 septembre le 13 septembre 1932 Steamer "I ristobal" le 13 seplembie le 18 septembre 1U32 Steamer Buenaventura" le 2C sept. le 20 sept. 1932 Steamer "Ancon" le 24 septembre le 29 sept. 1932 Panama Railroad Sleampship Line Jasti.C.VANREED agent Gnral A/B VV. Larka, Atlantic Freighting Corp. Div. Skeppsbron 10, Stockholm, Sweden. A/B Pettersson and Hoimstrom, Atlantic Freighting Corp Div. Skeupshiou 3, Gotnenbuig, Sweden. Sweden Sven Jansson & Companv., Atlantic Freigbtiog Corp. Div. Norikoepiug, Sweden. N'OUBLIEZ PAS DE FIE UN PETIT TOUR I Voulez-vous 1 TERRACE-GRDEN Chez W. KAHL Petionville Simon Edstro~ A/B Atlantic Freighting Corp Mulmo, Sweden. D;V, Bernhard Bergh & Company, Atlantic Freighting Corp. Div. Halsingborg. Sweden. Russir dans vos tudes uo taire russir vosenfants,grce une mthode d'enseignement classique excellente? VOULEZ VOUS Une protessiou aprs G 9 mois d'tudes se lieuses (Stno-Dactylo Langues vivante Complabilit) Songez que l'Institut TIPPENHAUER seiecommande et s'impose volie attention par les brillants rsultats dj obtenus. 1537Rue Lamarre. Tlphone 2891. 1.600 pieds d'altitude. L'tablissement le plus frais des environs de Port sr -Prince. Seulement 15 minutes d'auto sur une excellenteroule asphalte. Vues merveilleuses de la ville et lu port. Boissons de toutes espces. Vrrangemenls portion semaine ou dp mois er' pour les pensions de jour de LAITERIE BA1LEY Livraison propre, hyginique,en bouteilles hermtique ment cachetes, labn de toute hdsilication. Transport tait en re tri gra teuil roues. N 1313, Grand'Rue. Port au Prince. Hatien ASSUREZ-VOUS la General Accident Pire & Life Assurance Corporation Ltd. de Perth ( Scotland ) Hpital Gnral | Accidents 0 septembre 1932 Car la GENERAI* S e ;t une des plus puissantes et dei plus vastes organisation Ili.i Jean, 10 ans, prs du baj e ,. e g eurfc j^ e so i e || ne sr C( ) llc ii e jamais sur son cha up d'action uni embrasse le ,-(,œur. orps tranger du moQ(le 1 Lisez ceci : Famille hatienne, habitant Peu de Chose, avenue N, maison confortable, revoit des pensionnaires les conditions avanlageuses. Pour tous rensei§ dments, s'adresser au bureau u journal. Sauvez vos livres S.iuvez vos livies et COU |tClioOS eu mauvais tat el les confiant aj relieur ions cieucieux, honnte el habile ETIBNNI CAMiLLK.Rue Bonne Fin Avis Du Service National de l'Euselgnement Proiesfiionnel Conformment aux nonveaux Programmes d'Ensei* g icment Professionnel autoI'IMS par le dpartement du travail et qui seront mis en application tes le 2 Octobre piochaiu, il est port la cn-t.œur. orps pouce gauche. Hlne Anrion. 9 ans, rue Kvolotion. Bilure 1er degr du pied g'uehe. %  Justin Chouloite, 27 ens.Foit S-Clair. Blessure lgre du i p'ed droit. Emilie Jn-Baptisle, 20 ans, Croix des Hossales Corps trangre! b'e.-sure conluse du poii gnet. i Carmen Chrubin, 6 ans, pi es deSuJosepfa. Blessure contuse de la ttp. Anne Robert, 30 ans, rue Revolution. Blessure contuse du poignrt gauche. Roslia Lorin, 36 ans, LOo gSoe.Conmsioo de 1 paule g>ufoudre m mages monde ses Polices contre incendie couvrent aussi les dgts occasionns par la Ses Polices pour Automobiles couvrent vols, incendie, malveillance, do caus autrui dans sa personne ou dans ses biens. Ses Polices Maritimes mises par ses branches d'Europe sont payables en Hat ; Ses Polices contre accidents sont valables dans 1 univers entier. Tous les voya' gurs devraient danc prendre la prcaution d.se munir d'une police contre accident d'au moins 4000 dollars, la prime annuelle n'tant que de 1/2 / a soit 20 dollars U. C Veuve F. BERMINGHAM, AuxCaves SOUSAGENTS Agent Gnral pour liait! Po i an-Prince. IG. GILG JEAN BLANCHET Jrm'S %  Cll Coranie Pierre, 14 ans, Grand Gove. Exostose 3i ai titillation UonalvsStJacmei Jirtmif cuoncrr o costale. I' une Lun-neMci're, 25 ans, oProIcs de l'ort.iii Priui c, Cap, ci* u mie que l'admission (huis quelcooqns des Ecoles lessiouuclles de garons, est subordonne aux couditions suivantes obligatoires pour chaque postulant : loLe postulant doit tre Ag de 13 ans au moins et de 17 aus au plus. 2o — Possder sou CertihN AVIS IMP0RTAN1 Pour tout ce qui se rapporte aux atlaires de la a Fabrique Hatienne de MosaquesK bar. iei Miillebranche et Co, nos aimables clients sont i ries f de voir ou Mr A. MallebianC at d Etudes primaires, ehe ou Mr Pli. Charlier, ,la Socit Hatienne d'Automobiles (ancien local delaWesi Indies Trading Co ) o ils se tiennent a leur disposition tons les jours. Tlphonez au No 2680 ou au N' 2115 CHARUER-MALLEBRANCHF. & f. gne. Exostose de la clavicule gauche. Madeleine SuFor, 28 an?, G a-idltue. Bletsora piquante de la plante du pied droit. | Max Coriolan, 11 ans, ruelle Piquant. Fracture 1 3 intrieur de l'humrus (hospitalis). 3o — Prsenter son acte de naissance authentique st ^J recommandations valables e bonne conduite. LE FAIT EST INCONTESTABLE miiie C'est la quintessence des meilleures jitahs). , varits de cannes d un vaste territoire 666 Port-au-l'ricfe. le 27 act 1^32. Le Directeur Gnral du Service, Liquide — En Tablettes — Suive, gurit la malaria en 3 jouis. Les Iroids le 1er jour. i Maui de tte et Nvralgies en f 30 minutes 66*6 Soulage h s bioida l.c [.us :a pide lemede connu. 1 runissant les meilleurs terroirs C'est ce qui fait son arme. GOUTEZ ET COMPAREZ! •



PAGE 1

Clment Magloire DIRECTEUR 1358. Rl^ AMERICAINE 135* 1ELEPHONE N Q 2 242 Oiielle i|ii n on l'ofiqiue, quel <|ii-n itil le lajel.Bl (loinniipimiil MU eselrie, Il iijoiMcrueiinui -ilixtlu rsl tu tonii diction i?fe l'Mc 4c la igiitt nationale. i.iuile DOI MOI \ 26 me ANNEE N 77 8 PORT-AU-PRINCE (HA1T0 VI X! 9 SEPTEMBRE 19152 LE NOUVEAU TRAIT ENTRE LA RPUBLIQUE D'HATI ET LES TATS-UNIS D'AMRIQUE. PRAMBULE La Rpublique d'Hati el i es Etats-Unis d'Amrique, dsireux de raffermir l'amiti qui existe heureusement entre eux et de donner une solution satisfaisante certaine* questions qui ont surgi au sujet du Trait du lBieplenibr 191") ut rsolu de conclure cet effet un Trait el oui nomm comme leurs plnipotentiaires : Le Prsident de la Rpubli que d'Hati. Albert Blanchet, Secrtaire d'Etat des Relations Extrieures de la Rpublique d'Hati, Le Prsident des Etats Unis, Dana G. Munro, Envoy Extraordinaire et Ministre Plnipotentiaire des Etats-Unis en Hati, Lesquels, aprs s'tre com Bionique leurs pleins pouvoirs respectifs, trouves en bonne el due forme, sont cou venus des dispositions soi vantes : ARTICLE I Considrant que les objectifs du Trait du 16 septembre 1915 ont t raliss en substance, les deux Goin erneDents sont convenus de mettre tin au plus toi et d'une manire mthodique la situation spciale cre par ce Trait et cet d'ici ont ai r l le programme suivant: t. Les articles IV, XII et XIII du Trait sont dclars entirement excuts et sont abrogs par les prsents. 2. L'article X sera la de la Gai de, comme il est stipul dans le Protocole A an • nex ce Trait. 8, Les articles II, III et V IX inclus seront abrogs au 31 dcembre 1934, date laquelle les deux Gouvernements appliqueront les dispo sitionsdu Protocole B annex ce Trait. ARTICLE III Afin d'excuter ce programme, les officiers hatiens seront intensivement entrans partir de la date du prsent accord. ARTICLE IV Le Dpartement du Sud se ra compltement haitianis au plus tard le31 dcembre 1932: le Dpartement du Nord au plus tard le 81 dcembre 19<2 el le Dpartement de Port-au-Prince au plus lard le 31 dcembre 19 M. ARTICLE V Les promotions faire pendant le cours de l'haitianisa* lion de la Garde seront laites aprs examens passs en prsence d'un reprsentant du Gouvernement Hatien en conformit de l'article X du Traite du 16 septembre 1915. bilit, il aura les auxiliaires el Une loi sur I o rganisation du employs qui pourront paralie Service des Contributions dncessaires. Nanmoins les Ai: terminera les conditions de impenses du service douasajr, munition, promotion et retraite ARTICLE VI iug Considrant qu'il est utile d'engager les services d'une Mission Militaire pour complter l'instruction, l'en-, Irainemenl et la discipline de la Garde, le Prsident des Etats-Unis convient de dsigner celle Mission. Les dtails de Son organisation et les pouvoirs lui confrer feront l'objet d'un accord spar. ARTICLE VII comprenant le traitement njne les deux Gouvernements puvent convenir d allouer au I prsentant Fiscal, n %  pourront pas excder cinq pour ce ni des recettes douanires s ml entente entre les deux Gouvernements, | et ces dpenses constitueront une deuxime charge sur les rei celles douanires, venant aprs I li provision du service les obligations mises en accord n ec le Protocole du 3 Octobre 15[19. Le Prsident d'Haiti corari.ssionnera les employs occupant les postes de responsabilit el de confiance dans le sel vice des douanes, sur la recommandation du Reprsentant Fiscal. La formule des commissions ser.i dtermine par le Minisire des finances el le Reprsentant l'iscal.Si les services d un employ conimissionn ne sont pus s;i lislaisants, on si sa destitution est juge ncessaire pour d'uuIres raisons, le Reprsentai! du personnel de ce service. ARTICLE IV Au cas que les r, venus internes diminuent et que les valeurs encaisses tombent au dessous de (lourdes I!. 000 0 10 pe idant les six mois d'octobre a murs inclus, ou au-dessous de (murds L>. 000. 000 pendant les six mois d'avril septembre inclus le Repisenlant Fiscal attirera sur la situation I attention du Ministre des Finances el lera les recommendations qui lui pa1 rallronl convenables pour ra-' mener la perception son niveau el le Gouvernement Haillon y donnera suite. ARTICLE V Les dpenses du Service des Contributions seront payes sur ; les videurs encaisses, suivant : une liste de paiements convenus entre le Reprsentant Fiscal et : %  1V- 11*1.71*11.1, l< IU IM l n ,,< ^ . _ ( Fiscal pourra mettre tin ses, le Ministre des Finances. Ces services, taire en mme temps d'utiles recommandations pour son remplacement et faire au besoin une nomination provisoire, en attendant qu'une nouvelle commission soit dlivre. Le Reprsentant Fiscal lera son possible pour prparer un personnel hatien occuper tous les postes du service douanier. Au moins deux ans avant l'endpenses ne dpasseront pas dou/e pour cent du total des encaissements, saufac :ord entre > le Ministre des Finances et le! Reprsentant Fiscal. Une sera: me additionnelle ne dpassant pas cinq pour cenl de la valeur totale des encaissements sera porte sur la mme La Brigade abroge de Marine des Etals-Unis et la Mission Scientifique Amricaine tablie par l'accord du 5 aot 19M seront retires du terri complte hatianisation toire hatien aussitt que pra tiquement possible et en tout, cas, le retrait commencera au plus lard la complte hailianisalion de la Garde. ARTICLE VIII ARTICLE II Le prsent Trait sera ratifi par chaque partie en conformit des constitutions respectives des deux pays el les ratifications seront changes dans la ville de Port-nu Prince aussitt que possible. lni Le Gouvernement d'Haiti,: en vue de maintenir l'ordre! public et la paix ncessaire ] la perception des revenus al'-; lecls la garantie des obli-j gationp mises en accord avec le Protocole du 3 octobre 1919, assume la responsabilit de, maintenir dans la Garde une stricte discipline et d'appliquer, jusque l'amortissement ou rachat de ces obligations, les rglements actuels de la Garde d'Haiti. Il sera tabli un statut ltier amortissement des obligations en circulation, il choisira des employs hatiens pour un entranement spcial comme ReJ ceveur Gnral et Receveur (i\ lierai adjoint des douanes, afin que ce service efficacement organis et compltement haitianis puisse tre mis sous leur direction quand l'amortissement aura lieu. ARTICLE III Le Service des Contributions dans son organisation actuelle sera plac sous la direction d'un Hatien avec un personnel exclusivement liai lien, sauf si le Gouvernement Hatien dsirait engager les services d'un ou plusieurs techniciens trangers Le Directeur du Service des Contributions aura pleine autorit administrative sur ce Ser vice, sous la haute direction du Ministre des Finances, mais le Reprsentant Fiscal aura le droit et l'obligation d'inspecter toutes les activits de ce Service, et de l'aire, en ce qui concerne la direction du Service et l'elli liste pour couvrir le salaire el les dpenses des inspecteur qui seront attachs I office du Reprsen En loi de quoi, Nous,. polenliaires respectifs, avons j . d(Heim i n era les condifcign ce Trait et y avons ap g on ] (k> nonl ination, promotion et retraite dans la Garde. tant Fiscal pour l'inspection du lions en circulation, n CHOISI ru . des employs hatiens pour un l -mc'de ; ..onlrilruions. ARTICLE VI Les dpenses du Service des Contributions, y compris celles des inspecteurs attachs a l'office du Reprsentant Fiscal, constitueront une deuxime charge sur les contributions venant aprs la provision du service des obligations mises en accord avec le Prolo sole du .'I octobre 11)19. ARTICLE VII Toutes les autorits du Gouvernement Hailien accorderont entire protection et toute assistance convenable au Service des Douanes et des Contributions afin d'assurer leur tonctionnement rgulier el l'excution des lois fiscales. ARTICLE VIII Tous les fonds reus parle Gouvernement Hailien seront dposs a l.i Banque Nationale au cidil do Gouvernement Hatien, except les valeurs ncessaires au paiement du service ART1 "< E f\ Jusqu'au complet amo'lissemenl an rachat anticip des obligations mises en accord avec le Protocole du '.i otobre 1919, le Gouvernement d'Haiti s'engage a : 1. Equibber son budget annuel et nu pas taire de dptres extraordinaire* ou supplmentaires excdant les valeurs budgtaires, s'il u y a pas de tonds i es dispo : bls pour les eo.iv I constitution des r* s vi s qui p uvenl tre n su**ei le service de la dette et les autres dpens: s i i IgVaires pend ml les mois de il >chissi me it normal des recettes fiscal s. 2 Ne laisser aucun DparteMI il d| asser .son Douxi< budgtaire, saul es cas di-vidente ncessit. .'{. Ne pa i i luire la tant douanier, ai modifier les taxes int mes de m an re en rduire le ren li m mt lo i Ne conti .:• n .dette ni assumer au obligation financire, A m >i : que les revenus oi dinain s de la Rpublique disponibles a cette fin — h s dpen n*s d i Gom ernement fray ies ne soii ot suffisants i' y i in rl el con ti tuer un la ids d' mortissemi ni; et ne p i irder de bubvt ntio i pour a i io le ei nue anne s ml iv c l'accord du Reprsentant Fisoi 5, Inscrire annnell ment d 1 1 Budget d u !.. pub i te les valeurs) Lcessaires au service r ;ulier > %  i : Me publ | : %  our I •> autres i b i;; liions con sluelles, i| i,s val lob des n ntanl les t I d cinq pour cent du sei \ e -i douane. el Oc douze poUI cent du service des contributions et ceux in tei u e d'inspcciio.i. Si les quel, nuque sont imclli i , ,•• P i.jr couvrir le service, d h Dette el les dpl oses de p H c plion, le Ministre des Finaoces paiera au Reprsentant Fia -d s rsu ires la valeur n quise pour couvrir le lficit. En loul ce i| n f rit l'objet Je cet aiiiele, le Gouvernement Hatien agira d accord avec le Reprsentant Fiscal. Le Gouvernement Haitien s'entendra Bvec 'e Gouvernement des Etats-Unis pour l*missio i de tonte nouve Ile si ie de l'emprunt autoris pjr la loi da 2(1 juin I!i:i2. pos nos sceaux. Fait Port-au-Prince, en double, en franais et en anglais, ce :t septembre mil neul cenl trente deux. A. BLANCHET. DANA MUNUO. PROTOCOLE A ARTICLE I Les officiers amricains ser vaut actuellement dans la Garde d'Haiti seront remplacs aussi rapidement que possible par des officiers haitiens, afin que,au 131 dcembre 1934, la Garde soit compltement commande par des officiers haitiens. ARTICLE II Au 31 dcembre li'34, la Garde, entirement commande par des officiers haitiens, sera remise un Colonel de j ;i Garde en service aclil que Prsident de la Rpublique ^signera comme Commanda m. A. BLANIHET. DANA MIN no. PROTOCOLE B ARTICLE I Jusqu'au complet amortissement OU rachat de toutes les obligations mises en accord avec le Protocole du 3 Octobre 1919, un Reprsentant Fiscal et un sous-Reprsentant Fwl, nomms par le Prsident d Hati sur la proposition du Prsident des Etats-Unis, exerceront les pouvoirs ci-aprs conteres uour assurer d'une manire adquate l'intrt et lamortisssmenl de l'emprunt. ARTICLE II Le Reprsentant Fiscal administrera le tarif et encaissera tous les droits el autres taxes a l'importation et l'exportation provenant des diverses douanes et ports d'entre de la Rpublique d'Haiti, en conformit des lois et tarif douaniers qui son ou seront en vigueur. A cet cience des employs, toutes les recommandations utiles. S de la Dette comme l'exigent les MPoorceservmed'insriection lel trgt|| d anl e cinq pour Reprsentant Fiscal emploierai des T J Q[[es douanires> les inspecteurs amricains ^ I lesquelles valeurs seront dhatiens qui paratront necesj ^^ e R sentan Fiscal sa.res, pourvu toutefois que la d ^ ^ des douaneg valeur totale annuellement %  | encaisa* et peryas par lui. loue a ce service ne dpasse I ,, pas cinq pour cent du total des I La Banque portera par prtcontributions perues, sauf en-[rene chaque mois au Crdi tente pralable entre les deux! du Reprsentant I'iscal avant Gouvernements. Celle allocaJtout luage sur les tonds appartion sera faite sur les fonds ta-l'" ian au Gouvernement, le blis suivant l'article V ci-aprs, 'montant requis pour les dpen„,, „ ,.. %  'ses du Service de3 Contributions Si le Reprsentant Fiscal no-^ e t du Service d'inspection, outre die au Ministre des Finances § moil(an qa 'i, [audrail pour (|u'il y a lieu de supposer incorrecte ou inellicienle la conduite d'un fonctionnaire ou employ des Contributions, cet employ sera suspendu et ne sera pas rintgr tant que l'inculpation ne sera pas rfute la satisfaction du Minisire des Finances et du Reprsentant Fiscal. Le Repisenlant Fiscal prsentera au Ministre des Fmancouvrir le dficit d'un mo s quelconque dans la somme \\< cessaire au s -rvice de l'emprunt, provenant d'msufiisance des recettes douanires. fous les piemenls sur les londs du Gouvernement C0 uueront se laire par ch ; prpars par I servi les int, e i ,t date du oV l'.i.'H, continuera '" %  "" ..—w — • "Ti maie du;) ou IU.JI, coniniueu. ces les suggestions qui semble-' ^ M| f sau) qu ront utiles, quant au perfection? c ;, e ,. n n | s au servi' uementjde la lgislation sur lesl 1( a l)e[ I: ,,, „ ux dpenses de Contributions. loerceptio igns nar U Les revenus encaisss par le il'.prsen' I 'i Service des Contributions se-|rentsa penses gouront dposs la Banque N •-• vernemlalea port ront If •cestionale, comme il est prvu en Jgnature du Ministre des Fi&1f*ta2K ^ompla. I aruclo VIII c,a FeS g ARTICLf; X S'il ed tabli, lins le co us %  l'une anne Qscale.qne les revenus seront sensiblement inlrlears aux valuations sur lesqutslles le Bu Iget a t prpar, le Gouvernement Hailien, agis i Mil d'ac :ord av ic le Reprsen* tant Fiscal, aura recoins aux moyens ncessaires pour couvrir le dficit, soit en reluisant les dpenses, ou eu tablissant de nouvelles sources de revenus. Le Gouvernement ne vendra pas les obligations figurant au compte de placement, ou autre proprit publique, saul entente pralable av.ic le Reprsentant Fiscal. ARTICLE \l Le sysl ne d'administration financire de la Rpublique d'Il.iiisera rgi par une loi spciale de finances, dont le projet i t soumis au Corps Lcislatil. ARTICLE XJ1 Pour assurer le maintien le l'ordre public, l'allocation mensuelle de la (larde d'il ilra prleve par la Banque Nationale sur la balana I inte "ires dduction des valeurs ncessaires pour p*i vice du la d< lie xtrieurs et l"s dpenses t pei d'inspi li ru ds conl et ics valeurs si prlevet ne pourrout ... voit que, quand on prend du g l'on, on n'en 'Murait trop prendre, e qu'certiin dput pharmacie i, pour ntre p us ans la dpendance de son %  hauleur, et, pn'-tre, dars la erspeelive d* futures haladts liantes, aoprsud con Inire, Les pieds du brave reprsentant du peuple se sont trop longtemps alourdis au looting, po. r apprendre en cinq sec d lingoer lea pdales. Souve> I, croyant lieiner, c'est l'accltraleur quo notre zouave s'attaque, et l'ellet, naturellement, "'est plus celui qu'on escomplai. Au Pont St-Gaand, sans la so'idit des garde-tous et le sang-troid du chautleur, assis ses cls, le cher dpot cascadait tout droit dans la ravine !u Rois-de-Chne. Pour une halle peur, c'en lui une. Les j s Ile, se Ht todl i docile, si docli, i elle se lai s, comme par hisai d, conduire a la lus dlicieuse des promenades. • ...voit que I Ingnieur Jeannot est cbvd, ou plutt en auto, sur les principe*, el entend qu' i beurers p, m. soit remiies, au garage du Service, les autos mises la disposition du personnel. C'est trop et c'est trop peu, comme compression. Trop, car, enfin, l'ingnieur, la fia d'une journe de labeur, ne nous semble pas abuser ni le son grade, ni de l'Etat, en .e taisant reconduire (liez lui i MIS la voilure du Service. C'est trop peu, car l'conomie qui peut rsulter de la mesure ,nse parle Directeur technique des Travaux Publics est tout au plus de bouts de chandelles. Pourquoi ne pas lixer, mensuellement, chaque service, tant de gallons de gazoline au-del desquels l'iatres y vi de sa poche? C'est moins froissant pour les collah >raleurs et constitue, un trein sr iu< vellits de gaspillage. No is soumettons, pour ce 4 ne Ile vaut, no're ide l'IoVnieur Jeannot, dont il tan, en passant, admirer le souci de tou|ours mieux taire, • • ^^ ... a revu, avec enchantement, ( notre chai vieil as Sylvm Cator, qu'un malencontreux accident a empch de conqurir la premire place aux Jeux Olympil i %  •. pour le saut en longueur. Csl de la guigne. Quoiqu'il n soit, Calor nous revient avec de nouveaux lauriers, puisqu'il a russi aisment, aux comptitions post-olympiques, battre le champion de Los Angeles. Compliments et bienvenue 1 ... voit que le cliampion Calor ne pourra pas concourir, 0OO) me il se le proposait, aux com61 lions qui se disputeront hiew York le T.i septembre prochain. —Je sa s revenu, nousa-l-il I ,i|mourais il d'un ban %  '' 9at' bancourt Co n r* %  c i loa.ices .i AssureZ-VOUS contre accident irai Accident l'ire & Lile Assurance Corporation Lied, — Vve F. iierrningha-* Suite en 2me page 1 A^eut Gnrai poux fcUIu, *>


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/07100
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Friday, September 09, 1932
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:07100

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
Clment Magloire
DIRECTEUR
, 1358. Rl^ AMERICAINE 135*
* 1ELEPHONE NQ2242
Oiielle i|ii n on l'ofiqiue, quel
<|ii-n itil le lajel.Bl (loinniipimiil
MU eselrie, Il iijoiMcrueiinui
-ilixtlu rsl tu tonii diction i?fe
l'Mc 4c la igiitt nationale.
i.iuile DOI MOI \
26 me ANNEE N 77 8
PORT-AU-PRINCE (HA1T0
VI X! 9 SEPTEMBRE 19152
LE NOUVEAU TRAIT ENTRE LA RPUBLIQUE
D'HATI ET LES TATS-UNIS D'AMRIQUE.
PRAMBULE
La Rpublique d'Hati el
ies Etats-Unis d'Amrique,
dsireux de raffermir l'ami-
ti qui existe heureusement
entre eux et de donner une
solution satisfaisante certai-
ne* questions qui ont surgi au
sujet du Trait du lBiepleni-
br 191") ut rsolu de con-
clure cet effet un Trait el
oui nomm comme leurs pl-
nipotentiaires :
Le Prsident de la Rpubli
que d'Hati. Albert Blanchet,
Secrtaire d'Etat des Rela-
tions Extrieures de la Rpu-
blique d'Hati,
Le Prsident des Etats Unis,
Dana G. Munro, Envoy Ex-
traordinaire et Ministre Pl-
nipotentiaire des Etats-Unis
en Hati,
Lesquels, aprs s'tre com
Bionique leurs pleins pou-
voirs respectifs, trouves en
bonne el due forme, sont cou
venus des dispositions soi -
vantes :
ARTICLE I
Considrant que les objec-
tifs du Trait du 16 septem-
bre 1915 ont t raliss en
substance, les deux Goin erne-
Dents sont convenus de met-
tre tin au plus toi et d'une ma-
nire mthodique la situa-
tion spciale cre par ce
Trait et cet d'ici ont ai r -
l le programme suivant:
t. Les articles IV, XII et
XIII du Trait sont dclars
entirement excuts et sont
abrogs par les prsents.
2. L'article X sera
la
de la Gai de, comme il est sti-
pul dans le Protocole A an
nex ce Trait.
8, Les articles II, III et V
IX inclus seront abrogs au
31 dcembre 1934, date la-
quelle les deux Gouverne-
ments appliqueront les dispo
sitionsdu Protocole B annex
ce Trait.
ARTICLE III
Afin d'excuter ce program-
me, les officiers hatiens se-
ront intensivement entrans
partir de la date du prsent
accord.
ARTICLE IV
Le Dpartement du Sud se
ra compltement haitianis
au plus tard le31 dcembre
1932: le Dpartement du Nord
au plus tard le 81 dcembre
19<2 el le Dpartement de
Port-au-Prince au plus lard
le 31 dcembre 19 M.
ARTICLE V
Les promotions faire pen-
dant le cours de l'haitianisa*
lion de la Garde seront laites
aprs examens passs en pr-
sence d'un reprsentant du
Gouvernement Hatien en con-
formit de l'article X du Trai-
te du 16 septembre 1915.
bilit, il aura les auxiliaires el Une loi sur Iorganisation du
employs qui pourront paralie Service des Contributions d-
ncessaires. Nanmoins les Ai- : terminera les conditions de im-
penses du service douasajr, munition, promotion et retraite
ARTICLE VI
iug
Considrant qu'il est
utile d'engager les services
d'une Mission Militaire pour
complter l'instruction, l'en-,
Irainemenl et la discipline de
la Garde, le Prsident des
Etats-Unis convient de dsi-
gner celle Mission. Les d-
tails de Son organisation et
les pouvoirs lui confrer fe-
ront l'objet d'un accord spa-
r.
ARTICLE VII
comprenant le traitement njne
les deux Gouvernements pu-
vent convenir d allouer au I
prsentant Fiscal, n pourront
pas excder cinq pour ce ni des
recettes douanires s ml entente
entre les deux Gouvernements,
| et ces dpenses constitueront
une deuxime charge sur les re-
i celles douanires, venant aprs
I li provision du service les obli-
gations mises en accord n ec
le Protocole du 3 Octobre 15[19.
Le Prsident d'Haiti corari.s-
sionnera les employs occupant
les postes de responsabilit el
de confiance dans le sel vice des
douanes, sur la recommanda-
tion du Reprsentant Fiscal. La
formule des commissions ser.i
dtermine par le Minisire des
finances el le Reprsentant l'is-
cal.Si les services d un employ
conimissionn ne sont pus s;i
lislaisants, on si sa destitution
est juge ncessaire pour d'uu-
Ires raisons, le Reprsentai!
du personnel de ce service.
ARTICLE IV
Au cas que les r, venus inter-
nes diminuent et que les valeurs
encaisses tombent au dessous
de (lourdes I!. 000 0 10 pe idant
les six mois d'octobre a murs
inclus, ou au-dessous de (mur-
ds L>. 000. 000 pendant les six
mois d'avril septembre inclus
le Repisenlant Fiscal attirera
sur la situation I attention du
Ministre des Finances el lera
les recommendations qui lui pa-1
rallronl convenables pour ra-'
mener la perception son ni-
veau el le Gouvernement Hai-
llon y donnera suite.
ARTICLE V
Les dpenses du Service des
Contributions seront payes sur ;
les videurs encaisses, suivant :
une liste de paiements convenus
entre le Reprsentant Fiscal et :
1V- 11*1.71*11.1, l< IU IM l n ,,< ^ . (. -
Fiscal pourra mettre tin ses, le Ministre des Finances. Ces
services, taire en mme temps
d'utiles recommandations pour
son remplacement et faire au
besoin une nomination provi-
soire, en attendant qu'une nou-
velle commission soit dlivre.
Le Reprsentant Fiscal lera
son possible pour prparer un
personnel hatien occuper tous
les postes du service douanier.
Au moins deux ans avant l'en-
dpenses ne dpasseront pas
dou/e pour cent du total des
encaissements, saufac :ord entre >
le Ministre des Finances et le!
Reprsentant Fiscal. Une sera- :
me additionnelle ne dpassant
pas cinq pour cenl de la valeur
totale des encaissements sera '
porte sur la mme
La Brigade
abroge
de Marine des
Etals-Unis et la Mission
Scientifique Amricaine ta-
blie par l'accord du 5 aot
19M seront retires du terri
complte hatianisation toire hatien aussitt que pra
tiquement possible et en tout,
cas, le retrait commencera au
plus lard la complte hai-
lianisalion de la Garde.
ARTICLE VIII
ARTICLE II
Le prsent Trait sera ra-
tifi par chaque partie en con-
formit des constitutions res-
pectives des deux pays el les
ratifications seront changes
dans la ville de Port-nu Prin-
ce aussitt que possible.
lni
Le Gouvernement d'Haiti,:
en vue de maintenir l'ordre!
public et la paix ncessaire ]
la perception des revenus al'-;
lecls la garantie des obli-j
gationp mises en accord avec
le Protocole du 3 octobre 1919,
assume la responsabilit de,
maintenir dans la Garde une
stricte discipline et d'appli-
quer, jusque l'amortissement
ou rachat de ces obligations,
les rglements actuels de la
Garde d'Haiti.
Il sera tabli un statut l-
tier amortissement des obliga-
tions en circulation, il choisira
des employs hatiens pour un
entranement spcial comme Re- J
ceveur Gnral et Receveur (i- \
lierai adjoint des douanes, afin
que ce service efficacement or-
ganis et compltement haitia-
nis puisse tre mis sous leur
direction quand l'amortissement
aura lieu.
ARTICLE III
Le Service des Contributions
dans son organisation actuelle
sera plac sous la direction d'un
Hatien avec un personnel ex-
clusivement liai lien, sauf si le
Gouvernement Hatien dsirait
engager les services d'un ou
plusieurs techniciens trangers
Le Directeur du Service des
Contributions aura pleine auto-
rit administrative sur ce Ser
vice, sous la haute direction du
Ministre des Finances, mais le
Reprsentant Fiscal aura le droit
et l'obligation d'inspecter toutes
les activits de ce Service, et de
l'aire, en ce qui concerne la
direction du Service et l'elli
liste pour
couvrir le salaire el les dpen-
ses des inspecteur qui seront
attachs I office du Reprsen
En loi de quoi, Nous,.
polenliaires respectifs, avons j d(Heiminera les condi-
fcign ce Trait et y avons ap gon] (k> nonlination, promo-
tion et retraite dans la Garde.
tant Fiscal pour l'inspection du
lions en circulation, n choisi ru ,
des employs hatiens pour un l-mc'de ; ..onlrilruions.
ARTICLE VI
Les dpenses du Service des
Contributions, y compris celles
des inspecteurs attachs a l'offi-
ce du Reprsentant Fiscal, cons-
titueront une deuxime charge
sur les contributions venant
aprs la provision du service
des obligations mises en ac-
cord avec le Prolo sole du .'I oc-
tobre 11)19.
ARTICLE VII
Toutes les autorits du Gou-
vernement Hailien accorderont
entire protection et toute assis-
tance convenable au Service des
Douanes et des Contributions
afin d'assurer leur tonctionne-
ment rgulier el l'excution des
lois fiscales.
ARTICLE VIII
Tous les fonds reus parle
Gouvernement Hailien seront
dposs a l.i Banque Nationale
au cidil do Gouvernement
Hatien, except les valeurs n-
cessaires au paiement du service
ART1 "< E f\
Jusqu'au complet amo'lisse-
menl an rachat anticip des
obligations mises en accord
avec le Protocole du '.i otobre
1919, le Gouvernement d'Haiti
s'engage a :
1. Equibber son budget an-
nuel et nu pas taire de dptres
extraordinaire* ou supplmen-
taires excdant les valeurs bud-
gtaires, s'il u y a pas de tonds
i es dispo : bls pour les eo.i-
v I constitution des r*
s vi s qui p uvenl tre n
su**ei le service de
la dette et les autres dpens: s
i i IgVaires pend ml les mois de
il >chissi me it normal des re-
cettes fiscal s.
2 Ne laisser aucun Dparte-
mi il d| asser .son Douxi<
budgtaire, saul es cas di-vi-
dente ncessit.
.'{. Ne pa i i luire la tant
douanier, ai modifier les taxes
int mes de m an re en r-
duire le ren li m mt lo
i Ne conti .: n .- dette
ni assumer au obligation
financire, A m >i : que les re-
venus oi dinain s de la Rpu-
blique disponibles a cette fin
h s dpen n*s d i Gom ernement
' fray ies ne soii ot suffisants
i' y i in rl el con ti
tuer un la ids d' mortissemi ni;
et ne p i irder de bubvt n-
tio i pour a i io le ei
nue anne s ml iv c l'accord du
Reprsentant Fisoi .
5, Inscrire annnell ment d
11 Budget d u !.. pub i te les
valeurs) Lcessaires au service
r ;ulier !- > i : Me publ | :
our I > autres i b i;; liions con
sluelles, i| i,s val
lob des n ntanl les t I
d cinq pour cent du sei \ e
-i douane. el Oc douze poUI
cent du service des contribu-
tions et ceux in tei u e d'ins-
pcciio.i. Si les
quel, nuque sont imclli i , ,
P i.jr couvrir le service, d h
Dette el les dpl oses de p H -
c plion, le Ministre des Finaoces
paiera au Reprsentant Fia -d
s rsu ires la valeur n
quise pour couvrir le lficit.
En loul ce i| n f rit l'objet Je
cet aiiiele, le Gouvernement
Hatien agira d accord avec le
Reprsentant Fiscal.
Le Gouvernement Haitien
s'entendra Bvec 'e Gouverne-
ment des Etats-Unis pour l*-
missio i de tonte nouve Ile si ie
de l'emprunt autoris pjr la loi
da 2(1 juin I!i:i2.
pos nos sceaux.
Fait Port-au-Prince, en
double, en franais et en an-
glais, ce :t septembre mil neul
cenl trente deux.
A. Blanchet.
Dana Munuo.
PROTOCOLE A
ARTICLE I
Les officiers amricains ser
vaut actuellement dans la Gar-
de d'Haiti seront remplacs
aussi rapidement que possi-
ble par des officiers haitiens,
afin que,au 131 dcembre 1934,
la Garde soit compltement
commande par des officiers
haitiens.
ARTICLE II
Au 31 dcembre li'34, la
Garde, entirement comman-
de par des officiers haitiens,
sera remise un Colonel de
j;i Garde en service aclil que
' Prsident de la Rpublique
^signera comme Comman-
da m.
A. Blanihet.
Dana Min no.
PROTOCOLE B
ARTICLE I

Jusqu'au complet amortisse-
ment OU rachat de toutes les
obligations mises en accord
avec le Protocole du 3 Octobre
1919, un Reprsentant Fiscal et
un sous-Reprsentant Fwl,
nomms par le Prsident d Ha-
ti sur la proposition du Prsi-
dent des Etats-Unis, exerceront
les pouvoirs ci-aprs conteres
uour assurer d'une manire a-
dquate l'intrt et lamortisss-
menl de l'emprunt.
ARTICLE II
Le Reprsentant Fiscal admi-
nistrera le tarif et encaissera
tous les droits el autres taxes a
l'importation et l'exportation
provenant des diverses douanes
et ports d'entre de la Rpubli-
que d'Haiti, en conformit des
lois et tarif douaniers qui son
ou seront en vigueur. A cet
cience des employs, toutes les
recommandations utiles. S de la Dette comme l'exigent les
MPoorceservmed'insriection lel trgt|| d- anl e, cinq pour
Reprsentant Fiscal emploierai des TJQ[[es douanires>
les inspecteurs amricains ^ I lesquelles valeurs seront d-
hatiens qui paratront neces- j ^^ e R sentan, Fiscal
sa.res, pourvu toutefois que la d ^ ^ des douaneg
valeur totale annuellement - | encaisa* et peryas par lui.
loue a ce service ne dpasse I ,,
pas cinq pour cent du total des I La Banque portera par prt-
contributions perues, sauf en-[rene chaque mois au Crdi
tente pralable entre les deux! du Reprsentant I'iscal avant
Gouvernements. Celle alloca- Jtout luage sur les tonds appar-
tion sera faite sur les fonds ta-l'"ian' au Gouvernement, le
blis suivant l'article V ci-aprs, 'montant requis pour les dpen-
,, ,.. 'ses du Service de3 Contributions
Si le Reprsentant Fiscal no-^et du Service d'inspection, outre
die au Ministre des Finances , moil(an, qa'i, [audrail pour
(|u'il y a lieu de supposer incor-
recte ou inellicienle la conduite
d'un fonctionnaire ou employ
des Contributions, cet employ
sera suspendu et ne sera pas
rintgr tant que l'inculpation
ne sera pas rfute la satisfac-
tion du Minisire des Finances et
du Reprsentant Fiscal.
Le Repisenlant Fiscal pr-
sentera au Ministre des Fman-
couvrir le dficit d'un mo s
quelconque dans la somme \\<
cessaire au s -rvice de l'emprunt,
provenant d'msufiisance des re-
cettes douanires.
fous les piemenls sur les
londs du Gouvernement C0
uueront se laire par ch ;
prpars par I servi !
les int, e i
,t date du oV l'.i.'H, continuera
'" "" .......w "Ti maie du;) ou iu.ji, coniniueu.
ces les suggestions qui semble-' ^ M|. f sau) qu
ront utiles, quant au perfection- ?c;,e,.nn | s au servi'
uementjde la lgislation sur lesl 1(. ,a l)e[ I: ,,, ux dpenses de
Contributions. loerceptio igns nar U
Les revenus encaisss par le il'.prsen' I 'i
Service des Contributions se-|rentsa penses gou-
ront dposs la Banque N - vernem- lalea port ront If
ces- tionale, comme il est prvu en Jgnature du Ministre des Fi-
&1f*ta2K ^ompla. I aruclo VIII c,aFeS. 'g
ARTICLf; X
S'il ed tabli, lins le co us
l'une anne Qscale.qne les reve-
nus seront sensiblement inl-
rlears aux valuations sur les-
qutslles le Bu Iget a t prpar,
le Gouvernement Hailien, agis
i Mil d'ac :ord av ic le Reprsen*
tant Fiscal, aura recoins aux
moyens ncessaires pour cou-
vrir le dficit, soit en reluisant
les dpenses, ou eu tablissant
de nouvelles sources de reve-
nus.
Le Gouvernement ne vendra
pas les obligations figurant au
compte de placement, ou autre
proprit publique, saul entente
pralable av.ic le Reprsentant
Fiscal.
ARTICLE \l
Le sysl ne d'administration
financire de la Rpublique
d'Il.iii- sera rgi par une loi sp-
ciale de finances, dont le projet
i t soumis au Corps Lcis-
latil.
Article XJ1
Pour assurer le maintien
le l'ordre public, l'allocation
mensuelle de la (larde d'il il-
ra prleve par la Ban-
que Nationale sur la balana
I inte "ires dduction des
valeurs ncessaires pour p*-
i vice du la d< lie x-
trieurs et l"s dpenses t
pei d'inspi li ru d- s
conl et ics valeurs
si prlevet ne pourrout
... voit que, quand on prend
du g l'on, on n'en 'Murait trop
prendre, e qu'certiin dput
pharmacie i, pour ntre p us
ans la dpendance de son
hauleur, et, p- n'-tre, dars la
erspeelive d* futures haladts
liantes, aoprsud con Inire,
Les pieds du brave reprsentant
du peuple se sont trop long-
temps alourdis au looting, po. r
apprendre en cinq sec d -
lingoer lea pdales. Souve> I,
croyant lieiner, c'est l'acclt-
raleur quo notre zouave s'atta-
que, et l'ellet, naturellement,
"'est plus celui qu'on escomp-
lai. Au Pont St-Gaand, sans
la so'idit des garde-tous et le
sang-troid du chautleur, assis
ses cls, le cher dpot cas-
cadait tout droit dans la ravine
!u Rois-de-Chne. Pour une
halle peur, c'en lui une. Les
j t une palaur cadavrique et ses
main se mirent trembler,
comme pour une crise d'pilep
. Toujours dangeureix u ;
bi ler les tapes.
... a vu no autre d'put,d'ail-
1 u: ; gnralement estim, i
'm I au-Prinee, pour ses ma-
a ail ibles, qui pprenait
luire A une gentille demoi-
'.-Ile. Aprs queb|ues zigzags
iquitants, l'au'o, sous les
en h u lis de la demoi>
s Ile, se Ht todl i docile, si docl-
i, i elle se lai s, comme par
hisai d, conduire a la lus d-
licieuse des promenades.


...voit que I Ingnieur Jean-
not est cbvd, ou plutt en
auto, sur les principe*, el entend
qu' i beurers p, m. soit remi-
ies, au garage du Service, les
autos mises la disposition du
personnel. C'est trop et c'est
trop peu, comme compression.
Trop, car, enfin, l'ingnieur,
la fia d'une journe de labeur,
ne nous semble pas abuser ni
le son grade, ni de l'Etat, en
.e taisant reconduire (liez lui
i mis la voilure du Service.
C'est trop peu, car l'conomie
qui peut rsulter de la mesure
,nse parle Directeur techni-
que des Travaux Publics est tout
au plus de bouts de chandelles.
Pourquoi ne pas lixer, men-
suellement, chaque service,
tant de gallons de gazoline
au-del desquels l'iatres y
vi de sa poche? C'est moins
froissant pour les collah >ra-
leurs et constitue, un trein sr
iu< vellits de gaspillage.
No is soumettons, pour ce
4 ne Ile vaut, no're ide l'Io-
Vnieur Jeannot, dont il tan,
en passant, admirer le souci de
tou|ours mieux taire,

___^^
... a revu, avec enchantement,
(notre chai vieil as Sylvm Cator,
qu'un malencontreux accident
a empch de conqurir la pre-
mire place aux Jeux Olympi-
l i . pour le saut en longueur.
Csl de la guigne. Quoiqu'il n
soit, Calor nous revient avec
de nouveaux lauriers, puisqu'il
a russi aisment, aux compti-
tions post-olympiques, battre
le champion de Los Angeles.
Compliments et bienvenue 1
... voit que le cliampion Calor
ne pourra pas concourir, 0OO)
me il se le proposait, aux com-
61 lions qui se disputeront
hiew York le T.i septembre pro-
chain.
Je sa s revenu, nousa-l-il
I ,i|- mourais
il d'un ban '' 9at'
bancourt
Co n r* c i
loa.ices
.i
AssureZ-VOUS contre accident
irai Accident l'ire &
Lile Assurance Corporation Li-
ed, Vve F. iierrningha-*
Suite en 2me page 1 A^eut Gnrai poux fcUIu,
*>
*


PAGfc 2
LE MAT-N 9 Se-membre 1932
nrvwjwsr

Le Nouveau Trait...
(Suite ^do la 1re pafjo
tre tires que pour les d-
penses ncessaires de la
Garde.
Tout solde crditeur la
fin de l'exercice fera letour a
la caisse gnrale du Tusor.
Article XIIl
Le Repisentant Fiscal i en-
fin pour toutes les recettes il
les dpenses une comptabi-
lit adquate soumise l'exa-
men et la vrification des
autorits comptentes et fera
^es rapports mensuels tant
nu Secrtaire; d'Etat des Fi-
nances de la Rpublique
d Hati qu'au Secrtaire d'Elat
des Etats-Unis.
ARTICLE XIV
Le Gouvernement HalliCD
se r serve le droit de rache-
ter par anticipation les oDli-
galions mises en accord avec
le Protocole ilu 8 Octobre
1919, dont le Gouvernement
des Etats-Unis n'invoquer
pis les stipulations de l'arti-
cle VI comme obstacle c-
rachat avant l'expiialion de la
piiode de quinze ans fixe
pir ce Protocole, pourvu que
le Gouvernement Hatien
puisse cet eflel prendre
des arrangements satisfaisants
pour les porteurs des obliga-
tions en circulation.
En ce cas, les stipulations
du prsent Protocole seront
automatiquement nulles et
non avenues et seront sans
efiet la ralisation de l'op-
ration du rachat.
A. Blanchet,
Duiui touriro.
[ Documents annexes
COPIE
Port-au-Prince, Hati, le 3
Septembre 1932.
Monsieur le Ministre,
J'ai l'honneur deconhimer
notie entente sur cerlains
points touchant le Trait que
nous avons sigu ce jour.
1. Taudis que les deux
Gouvernements ont l'inten-
tion arrte d'excuter le pro-
gramme nonc dans l'accord
sur rhatiMiisation de la
Garde, il est concevable que
l'excution de ce programme
pourri il devenir Impossible
aux dates fixes, si des Irou-
bles trs graves ou autres
d.fliculls actuellement im-
prvues en Hati surveuaient
pour l'empcher. Bien enten-
du, nous esprons avec con-
fiance et comptons avec as
torance que ces difficults ne
suivront point. Ici je pieudfl
acte de l'assurance nouvelle
que Voire Excelle! ce rat-
donne que le vil des i du
Gouvernement des hlats Unis
esi comme celui du Gouver-
nement d Hati d'excuter le
programme entier le plus tt
qu'il sera pratiquerai nt pos-
sible.
2. Comme il sera ncessaire
n'intensifier sa us dlai l'en-
irainemenl U- la Garde pour
en rendre la complta bal*
tiunisation possible la tin
de 1034, cet entranement iu-
teusit comprenant spciale*
nu ut la prparation tendant
avancer la promotion de la
classe actuelle de l'Ecole Ali
litaire, commencera imm-
diatement apis la ratili -ation
du Trait par l'Aaverab e
Nationale Hatienne, saun at-
tendre l'action du S iui des
Etats-Unis.
3. Le traitement mensuel
acco d par le Gouvernement
Huitieu aux membres de la
Mission Militaire tablie par
l'article VI du Protocole A
sera de: or 250 pour le ihct
de la Mission, or 200 pour les
autres officiers et non au-del
de or 100 pour les engages.
Ce traitement sera inscrit
chaque anne dans le budget
de la Gai de.
4. Le Gouvernement Ha-
tien COUlreia la Mission des
pouvoirs adquats pour ac-
complir les lins pour les-
quelles elle est dsigne, et
Loterie
charge,
o
L'Ingnieur A/or est
nous apprend-on, de reconsti-
tuer dans la vrit de son ar-
chitecture coloniale l'esplanade
connue sous le nom de La Ter -
rosse, qui s'tend devant l'Eglise
Mtropolitaine, lie sera certai-
nement du beau travail. Nous
es; ,1 quand mme permis de
rappeler, au savant ingnieur-
arc lilecle, que Moreau de Si
Mry publia un recueil de vues
g lrales o figure la Terrasse,
et uui gagnerai! tre consult?
Nous enfonons peut-tre une
porte ouverte, et l'Ingnieur
zor a sans doute mjus lis yeux
le recueil doul n ms parlons.
Ces! tant mieux... NI lis, dans le
eas contraire, il nous semble
que le i enseignement vaut sou
p< sa ni il'or et qne nous sommes
crancier de la lu.. T.p. d'un
merci auquel il n'est nullement
dtendu d adjoindre un billet
entier autant que possible de
la Loterie Nationale.
)
cet elTet, lus. Mission aura au- '
torit pour:
a) Inspecter toutes les ac- I
tivits de la Garde et taire des J
rapporta vi recommandations 1
au Commandant ou directe-
ment au i'ie ideut de la R- \
publique, eu ce q*i concerne
les mesures prendre poui
le perfectionnement de l'en-
tranement, de l'organisation,
de l'administration et de la
discipline, en ce qui a trait
la capacit des ollicieis eu
vue de leur avancement et
aux (onditious de promotion
et sur d'autres sujets que la
Mission pourra juger utiles. -m
b) Recommander au besoin
des mesures disciplinaires
contre tout officier ou enga-
ge dans la Gai de.
Je) Faire toutes recomman-
dations ou suggestions nces-
saires sur la direction de
l'Ecole Militaire et, sil est
dsirable, y laue des cours,
eu outre proposer de temps
en temps que des ollicieis de
la Garde soient dtachs pour
recevoir un entranement su-
prieur l'Ecole quand cela
paratra i cessaire, soit pour
rendre l'officier plus apte
rimplir ses devoirs ou le
q aiilier pour l'avancement.
. Le Protocole B sera
communiqu par le Gouver-
nement Ilaitieu la Banque
Nationale avec des instruc
lions irrvocables pour en
excuter Us stipulations rela-
tives au dpt et aux d-
penses des fonds du Gouver-
vernement,
G. lin consquence de l'arti-
cle VU du Protocole B, il est
entendu qre s'il y avait lieu
I ouisuites judiciaires contre
le Reprsentant Fiscal et ses
fauxiliaires amiicains, ces
poursuites ne pourraient pas
tre Intentes sans l'assenti-
ment du Gouvernement des
Etats Unis.
Ce change de notes fait
pallie intgrante de I accord
entre les deux Gouvernements
et sera communique l'As-
semble Nati maie Hatienne
et au Snat des Ktals.Uuis
la ratification dj Trait
Veuilles agrer, Mo^s'eur
le Ministre, l'assurance de
ma joute considration.
A. BLANCHET
Son Excellence
M .usieur DANA G. MUNRO.
E. I". it Ministre Plnipoten-
tiaire des Etats-Unis d'A-
mrique'
Port-au-Prince,
Gin-laldy
V U02
Ayez un but!
LES grands dcouvreurs savaient se fixer un but et met-
taient tout leur effort l'atteindre. Sans but, l'homme va
ncessairement la drive.
Donnes un bot votre vie: ouvrez un compte d'pargne
que vous augmentera systmatiquement. Commence
aujourd'hui! Une de nos succui l< est l, tout prs, pour
vous servir.
T^ntre "limier Simplifie" voui guiderai
danaudcZ'CU un txcmplift
La Banque Royale
du Canada
CE SOIR
Sur demande de nombres personnes, irrvocable dernire
du beau lilm :
Le Collier de la Reine
d ipra Aiex.' ncire Humus.
I derpr ' i"1 : M ircelle Chanta, Georges Lannes, F. Fa|e.
avec Jean Webe- ( la Comdie Franaise) et Diana Knaam
Entre: 2, 3 1 gourdes,
DIMANCHE
A 8 HEUHKS
L9 plus extraordinaire ralisation de J cques de Baroncelli;
La Femme et le Pantin
rvec Conclut Montngro! Raymond Deslac.
Entre: 1 00 ; Balcon 2 00
i
ropos
humides
Le cher Cator nous est revenu gros
ri gras... il, ce qui vaut mieux, te
front .'cini de nouveaux lauriers con-
quis Chicago. Sa premiers visite,
cela va de soi, allait au Prsident de
la Rpublique... mais Slnio se re-
pose a Capoue-Furcy... h c*esl l)ien
loin pour un champion dsargent...
qui vicni de faire quatre jours sur
mer...
Cator a donc modifi, malgr lui,
son programment sa premire visite
a honor les fameux depuis du plus
laineux RHUM SARTHE CACHET
D'or..
On sait que le champion ne boit
pas d'antre rhum, et que, dans une
interview retentissante donne un
grand quotidien de New-York, il en
a vanl la saveur et le bouquet uni-
ques, en mme temps que son ac-
tion bienfaisante sur les jarrets des
coureurs et des sauteurs. Hip bip I
liurrali pour Cator et le Surllic...
tous deux Cachet d or.
cent ira bientt assister une
misse qui sera clbre en lu
chapelle ressuscite de Sans-
Souci, Palais de Christophe.Des
dpendances spleudides ont t
exhumes Sans-Souci par la
pioche et la pelle des quipes.
Ce spectacle du pahiis royal, sur
une superficie d sept carreaux
de terre, est impressionnant,
dit-on.
Un microbe, nous fait-on
savoir de l'Arlibonite, attaque
les l'ves de caf. Voici l'occa-
sion pour nos techniciens de
montrei leur capacit.
Avons reu la visite du
Docteur Desmangles, mdecin-
chcl de I Hpital Juslinien du
Cap, qui passe deux jours
Port-au-Prince.
.Monsieur et Madame Dana
Muiiro, la semaine dernire,
avaient t visiter la Citadelle.
Les travaux d'endiguement
CONSERVEZ VOTRE
....DLICATEMENT
VON DE TOILETTE
PEAU TOUJOURS DOUCS
PARFUME AVEC LE SA-
SAVON DE TOII ETTE
DLICATEMENT PARFUM-
MOI]

Il &
Ru<
.A Lit IN P. O BOX
Houx et du Centre,
M/,. - l)isii ib jteurs
Port-au-Prince.
\
- I
Nationale
CHOSES MACONNIOUtS
Les lections pour le V
uralat du Mont LibaD.No 22,
tout lixes au dimanche 11
du courant.
Que ions les membres de
celte respectable Loge se
groupeni celle lois ci autour
ECHOS
o
Ce malin, 10 heures,Mon-
sieur Garcia Mella, E. E. et Mi-
nistre Plnipotentiaire de la
Rpublique Dominicaine ;i Port-
au-Prince,prsentera ses Lettres
de Crance S. Exe. Mr le Pr-
sident Vincent, expressment
descendu de Kenskofl cet eflel.
Mercredi dernier, on a vu
;'i la Chambre, la lecture du
nouveau Trait sign par Mr
Blanchet avec le Ministre Am-
ricain, des Dputs et des S-
nateurs qui avaient des larmes
aux yeux.
Nous croyons savoir qu'en
Novembre prochain un onze
cubain viendra niidcher contre
u\\(.' quipe hatienne slection-
ne, sous le patronage du
Nouvelliste et d'un journal de
La Havane. En Janvier, ce sera
le tour des sporlswoomen et
sportsmen dominicains, sous le
haut patronage du Malin et
de La Opinion .
manifestations sportives se fe-
ront au Stadium Dessalines nui
sera prt, {
Le paiement des impts '
locatifs est annal. On n'a pas le
droit de reclamer d'un coup le ;
rglement de i\>:u\ exercices. A !
moins que, pour l'anne prt-
dente, le Receveur Communal
n'et arrt la presci iption parj
un acte de procdure. j
Avons revu avec plaisir la !
visite de Iathlte Cator, revenu
les Jeux Olympiques.La Presse
Amricaine, malgr l'accident
qui l'a empch de battre le re-
cord mondial, a t trs lo- i
roit.
Mr Jolibois, Directeur du J
l Courrier Hatien , qui devait]
i tre jug au Correctionnel mer-j
j credl dernier, a produit une tle-j
mande tle libert provisoire qui :
a t rejele. Le jugement tle '
l'affaire est renvoy.
C'est un agronome belge, !
Mi Henry Lly, que le gouverne<
| ment hatien a engag pour di-
riger Damiens.
j On annonce qu'en Espagne
les partisans de l'ex roi Alphon-
se XIII s'agitent pour favoriser
son retour sur le troue, l'ne
grande partie de l'Anne est
de la Rivire du borgne ont
commenc le 1er Septembre
sous la direction de l'Ingnieur
Martin.
* A la frontire dominicaine
Dajabon, on parle d'un grad
dominicain qui aurait t tu
par l'un de ses hommes.
Dans l'Arlibonite et le
Nord, les curs, en chaire, ex-
hortent les habitants bien
cueillir et prparer leur caf.
C'est l du bon travail.
tt L'Imprimerie Centrale >
est transfre en face tle la
Banque Nationale, cot tle la
Royal Bank ol Canada .
Spcialits : Travaux de ville,
timbres, dateurs en caoutchouc,
enveloppes tle tous formats.
Lire LES ACCIDENTS en
h'ine page.
THE ROYAL MAIL
LINES L10
Eldorado
A partir du l septembre
1932, la Maison ne voudra
qu'au comptant on cash, ne
devant elle mme s'approvi-
sionner qu'avec du cah.
Tout client n'ayant pas
son c mpte jour est prie de
ne pas l'augmenter.
La Direction,
F. GAIRAUD
Aux Malades
Faibles, Aeiirasllirniques
Il est prouv, par les plus clbre
savants,que l'altaiblissement de l'or.
ganisme lui ma in, son intoxication
par l'acide inique, ainsi que les ma-
ladies, la snilit prcoce et mme II
mort sont dues l'affaiblissement et
l'arrt du fonctionnement des glan-
des vitales. Ces dernires ne fournis-
sent plus alors l'organisme des
ferments d'nergie vivante. Il est
galement prouv, par les dits sa-
vants, que les forces viriles et phy-
siques perdues et mme la sant
peuvent tre rendues l'organisme
par l'introduction,dans le corps,d'ei-
traits tle glandes vitales, comme le
ALEl'LUID.
kai.eii.iii> rajeunit ci fortifie cous
les lments du corps humain, rend
la saut et les forces perdues, il active
la nutrition,dissout et limine l'acide
uriqiK, les uiatis et les toxines.
Aprs la cure de kaI.KFI.UII), VOS
malaises et maladies passeront ainsi
qu la dpression nerveuse.
KAi.i-n.iai) 5 grands prix,.") gr.md,
d'or Paris, Londres, Bruxelles,
Home, Florence, est en vente Paris:
Laboratoire du Kaldluid,49,RueBa-
Hagny.
i A Port-au-Prince : Pharmacie .
HUCII.
Le steamer i Qabooo , ve-
nanaut de Lond es via Kings
ton, srra ici vers le 21 cou-
rant, eu i otite pour l'Europe,
Toutes tes prenant fr,v et pissngars.
The Royal Mail Unes Ltd.
I. J. BIGIO
Agent gnral
Si vous voulez boire de
l'eau trs pure, et glate en
mme temps, achetez chez
Flix Ghriez
RUE COURBE
Un Filtre anglais
"rownlow, 3 gallons
Ayant un corap rliment int-
rieur pour la C-lace et tout
tait sepa- de l'iau filtre.
Prix : 12 dollars
il y a aussi des dires qui
n'ont pas cette charrbre pour
glace et alors au prix de 10
dollars.
C" CAMILLE IMS
E 14U0. Bois Verna,
Telepht ne : 3201
Mdecine Gurale, Syphi-
ligrapbJe.
Consultations :6 9 a. a
et V 4 p. a.
VIENNENT D'ARRIVER:
Les Pastilles de
menthe du Dr Hillors
Dlicieuses, rafrachissantes, sti-
mulantes, parfument la bouche.
En vente chez Gaston R. Martin,
au Bazar National et chez Alpnons*
Dsir & C.
a
DE LA
J gieuse ;'i son en<
du ilil.-.F.-.Cu! ioutasnour lg
tre Vnrable. P * .. i --Les Annales Capoises
^e sera jus.uc 1 ; intonnent que le Prsident Vin-
m Toutes les Polices $
I
I
i
!
|comprennent la Protection contrela i
m Foudre sans auqmentation de tauxj
lEug.LeBoss#Co\
g Aqents Gnraux \


LE M*T!\ 9 s. bre 19
PAGK 3
Rhum Itarbaucouri
Dont bRenomme esl unfvej selle a gard premire place
Demandez partout :
UN BAHBANCOURT '
H< pt : Hue des Csars.
Cacher Miriga
s*.
1 li
TlTIE AMETIOOE CLUiS
c?C
N'ACHETEZ QUE LE
BAl-RUM
I^ nu n brti du
' < -II.,'
le vendredi ) seplen brt (i
lianes du sir eh / le j>" -
eut |>l o. S. vain Qts (V< .,t
St Uraad ).
Ordre lo os!llalicn du Prsi-
dni d Honneur Monsieui I'.
St Atnai d.
f.3* Communication ' *
portante do Secret* ire.
Tous les membres et ; s
du C'ub sont aussi invll, .
lie ri union.
Le Seci tait p.
i r n t! c
i
iISSC
T
F. I i : \i ],

Meilleur el meilleur mar-
ch que l'article import.
En vente au dpt de la
Distillerie de lAigle, prs la
Banque Nationale, et chez
mm ?m DE DETAIL CES 2,25 LA BOUT
CH. PICOULET 125LADEIIF
HUI MTIOMl PilX SPECIAL m VENTE EN GROS
0
C
M

\
II
ah a
AUX ROY
30 annres de succs.
Allez chez Baibaucourt, la !
rue des Csars,o vous trouve- !
rezun excellent cocktail sec el
demi-sec dont vous ne pourrez
plus vous passer.
Pour Gurir ou Euller
MIGRAINES, CONSTIPATION
CONGESTIONS, TOURDISSEMENTS
EMBARRAS GASTRIQUE
IL SUFFIT de prendre
l'un de vos repas
(tou Ici deux jours seulement), une
PILULE du D DEHAUT
147,Rue du Faubourg St-Deni, PARIS
Mais il faut exiyer les vritables
qui sont tout fait blanches
et ur chacune desquelles le moi
DEHAUTaPARIS
mt trs lisiblement imprim* en noir
ESBEIVSEi\f
Au ise les consomma Ici irs de son LAl
qu'il a rduit ses prix comme suit :
u! ffiS 25 MISS-E DE mk ft/': W mi M NIIMfs
CONDENSE SUCRE ;Df 240,3 ( 9,10 DETAIL I0.0A
2 N M.16 < 5,00 DETAIL .0,11
LAI P RE oe 96.8 0,40 DETAIL 0.07
me IleCr le7|I'sS,,;;;L' ," I^IF FJKNSE EVAPOR.I en POUDRE ESBESSEN est le
ta uT' pnsncl.een rn.e. Il esl sromm.Bdt pu les mdecins el
Art S^^^dSiTSa-^^ ^I Ir .es Crme,
En vente AU BON MARCHE
Et dans toutes les bonnes piceries tant
a Port-au-Prince aue dans toutes les
villes de la Province.
unes..,"
Toi t le tnoode doil sivoir
que chez Kran is .1" Cu ,rles
ii li rue Dh ns L)estoucl
od trouve toujours u i sto k
<'e fruits, lgunn s il- d-
toute t.; tiheui et i ;s pri,
tantageux.
V8UE8
(Frnnce)
.CTION LECTIVE SUR LE REIN
Cure complte de l'ARTHRITISMK
Saison du 20 Mai au 25 Septembre
COURSES TENNIS GOLF POLO THTRE OASINO
PAI7Q SPECIAL POUR LES ENFANTS
Trana direcm t pari -.m-o i i-ici> & vittri
-rn-""'" ''''' :" P""'M">1^ ri.amun-s. UroKorle et Maison .l'AJlm.m.tln.
^TII
RADIO ELEC
R (MICTO
:
i
A

v,
La SOCIT HATIENNE D'AUTOMOBILES, reprsentant exclusif de la
RCA-Victor C, invite le public en gnral venir voir les nouveaux appareils
RCA-Victor quelle vient de recevoir.
Elle se fera un vrai plaisir de faire entendre aux visiteurs des disques dansants
ou classiques dernire cration de la RCA-Victor Company.
Elle profite de cette occasion pour aviser le public qu'elle vient, de recevoir:
Ressorts pour phonographes,
Nouveaux disques espagnols, (Trio-Matamorros)
Nouveaux disques, (Jimmie Rogers)
Blue-eye Jane, (Jimmie Rogers)
Disques de longue dure.
UN SEUL DiSOUE CE LONGUE DUREON A TRENTE LONGUES MINUTES OE MUSd,- TRENTE MINUTES OINS LA COMPAGNIE DES MEILLEURS
ABT1STES OU MONDE. CES DISQUES PEUVENT TRE JOUS SUR VOTRE ANCIEN APPAREIL. VENEZ ?1S VOIR ET IW VOUS OINS COMMENT
SOCIT HATIENNE D'AUTO; OBILES
Mallebranche, Gentil, Bogat & Cie.
Port-au-Prince, Hati.
,;-


Vendredi
9 Septembre 1932
Le Malin
jbcfuc ANNLh ft" /lis
Port-au-PriLce
Tlphone : 2242
4 PAGES
Panama Railroad Steamship Line,
s aax principaux oorls d'Europe.
Agent
ii. \V. Sheldok & Co,
17, James Street,
LlVERPOOl-, I.NGI.ANI).
Et-
ui
SIory & Company,
Atlantic Freighting Corp. Div.
155, Boulevard de S lasbourp,
Havre, France.
Mory & Company,
Atlantic Freighting Corp. DRj
3. Rue St Viucent de Faut.
Paris, France.
Ilernu Prou & Slockwell,
Boite Postale: 78,
Havre, France.
Engl(*nd
':,. \V.Siii:l:-< n C#, Lh
Fen'on Honse,
112/113 Peuihnrci Mreel,
Londou E. C 3, Euglaud.
France
Moby & roper-y.
Atlantic freighting Corp. Div.
74, Quai des ChsrtiOD,
Bordeaux, Fiance.
Mory : Company,
Atlantic Feighting Corp. Div.
7, Hue de la Rpublique,
Marseille, France.
Gellatly Hankky & Co.
21, Rue de la Rpublique
Marseille, a Fiance.
Germany
Holland
Atlantic F.eighiing Corp. Atlantic ^g^.Jf^
Antwerp Division8 gjlnghl En- n PWn -,
C/O Sleinmann A Company, Rotterdam, Hollaofl.
P. O. Box. 1069, Rotterdam, Holland.
Belgium
Atlantic Freighting Corp.,
C/O Steiumann and Co
24, Quai .lordaens,
Antwerp, Belgium.
A. Ceresa & Company.
Via Banchi 8,
Genoa. Italy.
Spaln.
||ff T. Mai.loi. Bosc.M.
Atlantic Freighting Corr,
Paseo Colon, 17,
Barcelona, Spain.
Denmark
E.A. Bendix and Companv,
Copenhagen, Denmak.
Italy
Mr Allredo Anore'li,
Atlantic Freighting Corp.Div.
Pia/za Del Ferro N.8 5,
Genoa, Raly.
Norway,
1 ourilz A. Devold A. Cr.
Div. Atlantic Freighliog Corp. Div.
Aalesund, Noiway.
s-s c
TH6. I oit: N' 232 5
Le vapeur i Parce a > Voy.
1(7, 1 New York, sera Ici je 18 C.
en loute 'e rorre jour pour
, les ports Colombie ns. Cris-
lobal.C. '/.., Kings'ou et New-
Yoi k
Le manihsle de ce navire
reu par avion poste est la
v disposition des clients dans
' nos bureaux sis i gle des
rues du Quai et Tl >ma% Ma-
diou (vis- vis Je la Douane),
Le vapeur iBogota Voy.
106, partira de New York le
14 courant, directement pour
Portan-Prince o ilest atten-
du le 20 septembre prochain,
en route pour les poils co-
lombiens, Crlstobal, Canal
Zone. Kingston et New-York.

*
Le vapeur Martinique i
Voy. 103 venant de New Yoik
et dis ports du Nord estt"
tendu ici. samedi 24 courant,
en route le mme jour pour
les ports du Sud.
Port-au-Prince, le 5 Sept.
1932.
William E. BLEO.
Agent.
Lvkes Brothers SS C 1
Texna H-ttti
S io-i>o**J -
ne
Porto Rico
il service
her a passagers g
directement avec
e seul Mivice hrUiuiuiMlabe el lgil
Irt entre 'es por's du folre du Texas
Port-ao-Prmce. M i
Pour l eition rapid el 'e maniement habile de vos
/
i oa t lui'iiirs ,,es navires de 'm LYK
mporlations. s*
i 1NE
Les prochaines arrives a Porl-au-Pnoce sont:
Steamer Tu 1 le Ljke
Steamer Mai guet Lvkes
S e .mr f Ahneiia L\ kfSl
Steamer Henevive Lykesi
Steamer sRuth Lvkes
tluie'u: Rue du Magasin de l'tat.
9 septembre 1932
15 sept. 1932
V3 septembre 1932
:-0 setemhiel932
7 octobre 1932
Boite Postale li
AVIS AU COMMERCE
bi Panama Railroad Stea mship Line a l'avantage d'ao
. on'cer les dparts suivants de New Yoik pour port au prince
Ilaiti, directement chaque maidi. Tous les steamers sont
pourvut de chambre Iricori'iuue
Dparti de fiew lork. Arrivages Poi au-rince.
S'es mer Gaayaqnil" le 7 septembre le 13 septembre 1932
Steamer "I ristobal" le 13 seplembie le 18 septembre 1U32
Steamer Buenaventura" le 2C sept. le 20 sept. 1932
Steamer "Ancon" le 24 septembre le 29 sept. 1932
Panama Railroad Sleampship Line
Jasti.C.VANREED
agent Gnral
A/B VV. Larka,
Atlantic Freighting Corp. Div.
Skeppsbron 10,
Stockholm, Sweden.
A/B Pettersson and Hoimstrom,
Atlantic Freighting Corp Div.
Skeupshiou 3,
Gotnenbuig, Sweden.
Sweden
Sven Jansson & Companv.,
Atlantic Freigbtiog Corp. Div.
Norikoepiug, Sweden.
N'OUBLIEZ PAS DE FIE UN PETIT TOUR I
Voulez-vous 1 TERRACE-GRDEN
Chez W. KAHL
Petionville
Simon Edstro~ A/B ,
Atlantic Freighting Corp
Mulmo, Sweden.
d;v,
Bernhard Bergh & Company,
Atlantic Freighting Corp. Div.
Halsingborg. Sweden.
Russir dans vos tudes uo
taire russir vosenfants,grce
une mthode d'enseigne-
ment classique excellente?
VOULEZ VOUS
Une protessiou aprs G 9
mois d'tudes se lieuses (St-
no-Dactylo Langues vivante
Complabilit)
Songez que l'Institut TIP-
PENHAUER seiecommande
et s'impose volie attention
par les brillants rsultats d-
j obtenus.
1537Rue Lamarre.
Tlphone 2891.
1.600 pieds d'altitude. L'tablissement le plus frais des en-
virons de Port sr -Prince.
Seulement 15 minutes d'auto sur une excellenteroule
asphalte. Vues merveilleuses de la ville et lu port.
Boissons de toutes espces.
Vrrangemenls portion
semaine ou dp mois
er' pour les pensions de jour de
LAITERIE BA1LEY
Livraison propre, hyginique,en bouteilles hermtique
ment cachetes, labn de toute hdsilication.
Transport tait en re tri gra teuil roues.
N 1313, Grand'Rue. Port au Prince.
Hatien
ASSUREZ-VOUS
la
General Accident Pire & Life
Assurance Corporation Ltd.
de Perth ( Scotland )
Hpital Gnral
| Accidents
0 septembre 1932 Car la GENERAI* S e ;t une des plus puissantes et dei plus vastes organisation
Ili.i Jean, 10 ans, prs du ba- je ,.e geurfc j^e soie|| ne sr C()llciie jamais sur son cha up d'action uni embrasse le
,-(,ur. orps tranger du moQ(le *
1
Lisez ceci :
Famille hatienne, habitant
Peu de Chose, avenue N, mai-
son confortable, revoit des pen-
sionnaires les conditions a-
vanlageuses. Pour tous rensei-
dments, s'adresser au bureau
u journal.
Sauvez
vos livres
S.iuvez vos livies et COU
|tClioOS eu mauvais tat el
les confiant aj relieur ions
cieucieux, honnte el habile
EtIBNNI CAMiLLK.Rue Bonne
Fin .
Avis
Du Service National
de l'Euselgnement
Proiesfiionnel
Conformment aux non-
veaux Programmes d'Ensei*
g icment Professionnel auto-
i'ims par le dpartement du
travail et qui seront mis en
application tes le 2 Octobre
piochaiu, il est port la
cn-t.ur. orps
pouce gauche.
Hlne Anrion. 9 ans, rue K-
volotion. Bilure 1er degr du
pied g'uehe.
Justin Chouloite, 27 ens.Foit
S-Clair. Blessure lgre du
i p'ed droit.
, Emilie Jn-Baptisle, 20 ans,
Croix des Hossales Corps tran-
gre! b'e.-sure conluse du poi-
i gnet.
i Carmen Chrubin, 6 ans, pi es
deSuJosepfa. Blessure contuse
de la ttp.
Anne Robert, 30 ans, rue Re-
volution. Blessure contuse du
, poignrt gauche.
Roslia Lorin, 36 ans, LOo
gSoe.Conmsioo de 1 paule g>u-
foudre
m mages
monde
ses Polices contre incendie couvrent aussi les dgts occasionns par la
Ses Polices pour Automobiles couvrent vols, incendie, malveillance, do
caus autrui dans sa personne ou dans ses biens.
Ses Polices Maritimes mises par ses branches d'Europe sont payables en Hat;
Ses Polices contre accidents sont valables dans 1 univers entier. Tous les voya'
gurs devraient danc prendre la prcaution d.- se munir d'une police contre accident
d'au moins 4000 dollars, la prime annuelle n'tant que de 1/2 /a soit 20 dollars U. C
Veuve F. BERMINGHAM, AuxCaves
SOUSAGENTS
Agent Gnral pour liait!
Po i an-Prince. IG. GILG
JEaN BLANCHET Jrm'S
CllCoranie Pierre, 14 ans, Grand
Gove. Exostose 3i ai titillation
UonalvsStJacmei Jirtmif cuoncrro costale.
I'une Lun-neMci're, 25 ans, o-
Pro-
Ics de l'ort.iii Priui c, Cap,
c- i* u mie
que l'admission (huis
quelcooqns des Ecoles
lessiouuclles de garons, est
subordonne aux couditions
suivantes obligatoires pour
chaque postulant :
lo- Le postulant doit tre
Ag de 13 ans au moins et
de 17 aus au plus.
2o Possder sou CertihN
AVIS IMP0RTAN1
Pour tout ce qui se rapporte
aux atlaires de la a Fabrique
Hatienne de MosaquesK bar.
iei Miillebranche et Co, nos
aimables clients sont i ries f
de voir ou Mr A. Mallebian- Cat d Etudes primaires,
ehe ou Mr Pli. Charlier, ,la
Socit Hatienne d'Automo-
biles (ancien local delaWesi
Indies Trading Co ) o ils se
tiennent a leur disposition
tons les jours.
Tlphonez au No 2680 ou
au N' 2115
Charuer-Mallebranchf. & f.
gne. Exostose de la clavicule
gauche.
Madeleine SuFor, 28 an?,
G a-idltue. Bletsora piquante
de la plante du pied droit.
| Max Coriolan, 11 ans, ruelle
Piquant. Fracture 1 3 intrieur
de l'humrus (hospitalis).
3o Prsenter son acte de
naissance authentique st ^j-
recommandations valables e
bonne conduite.
LE FAIT EST INCONTESTABLE
miiie
C'est la quintessence des meilleures
jitahs). .
------ varits de cannes d un vaste territoire
666
Port-au-l'ricfe. le 27 act
1^32.
Le Directeur Gnral du
Service,
Liquide En Tablettes
Suive, gurit la malaria en 3
jouis. Les Iroids le 1er jour.
i Maui de tte et Nvralgies en
f 30 minutes
66*6 Soulage h s bioida
l.c [.us :a pide lemede con-
nu.
1
runissant les meilleurs terroirs
C'est ce qui fait son arme.
GOUTEZ ET COMPAREZ!
-
-


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM