<%BANNER%>







PAGE 1

PAGE 2 LE MATIN;M Aot 1H32 Mon e wr cill supply H i nlot 2 tion on the ^articles o u d* play. A few'days beiore Novem ber 27th, which is th e cits plus haut taisaient l'objet de ce plan. Les exigences de Timprialisme italien se tout de plus e pins Imprieuses, au fur et mesure que se dve'oppe la crise conomique dans la pninsule... Pour dvelopper coutre mes intrts si je la crois utile en quelque chose au bien public. C'est doue pour ne pas tromper le Prsident que je lui parlais eieur ou -ni et que je laissais LA LIBRE T itiiii'Ni-: soi allure d'iu lepen lance jusqu' rompre le cble le reliant avec le Pilais National. Je suis tranquille et serein avec moi-mme si, dpouill de toutes influences; j'ai dit la vrit au Gouvenu 1 ment. Je puis avoir t dans l'erreur, mais seul l'avenir se chargera de me le dmontrer. Je ne me confessais pas vous, Moravia, pas plus que je ne vous ai jamais demand de vous confesser moi: lamille plane plux haut si elle existe miel*pie part Sur le point essentiel de notre correspondance le c > frre m'a rappel, — tout ct.—le reproche qu'il adi essa Georges Sjourn d svoir pris partie Vin al Aussi, je lui rpondi toul de suite, qu'en quelque part, le nom de Melle Vincent est vis da um m journal, je dois le regreuer toute U vie,pour moi mme seulement ; car, personne, eu eet, ne doit, dans les dbats srieux, introniser la neutralit bienveillante et passive d'une jeune fille. Mais je suis astreint remiue |; chercher d'autant plus la valeur de la phrase finale du C iu.fi re qui ne veut pas tm ligner de ma saintet, dans le temps o, contre mes coutrres et moi, s'exercent les rigueurs d'un tal de sige et que lui, parlaut de l'affaire, lei.ourage en indiquanl l'existence de petits /ailleurs de /roubles, camiue Vent en dr tit ou le dirait un louctioiD lite porteur de lunettes ou d loupe pour bien caractriser les dlits ou les crimes politiques. Je ue tiens li i lu i ni lu sympalhi ; ndverl Saires ou des amis s'ils ne m'en croient digue et j'en. tends encora moins retenir les lgendes que l'on tisse autour de certains noms. Toutefois, Moravia peut bien avoir encore raisou dans son attitude. Car, l vrit de tous les temps oblige toujours le peuple et le petit monde A partager le di uil 11 le crpe d' s grau : taudis M e p >ur r une tantais: !, < lit) • oublieuse du V. i %  %  % %  .! I i Cl0 siito • au de du %  c aarade simplement pris dans le coma qu'elle lera passer pour mort et bou enterrer.. CASTERA DEUE^NE.' leur politique, Mussolini, h bourgeoisie italienne ont besoin d'armements toujours plus puissants. ... Au bout de cela, c'est la g lerre imprialiste REVISION GNRALE OU TEMPS POUR LE MOIS DE SEPT. 1932 Par Justin Leconte lemprature et tal du ciel. La temprature du mut Septembre sera variable I! lera chaud durant les 4 premiers jours du mois; ainsi que du G an l, avec de lgres variations, et du 22 an 27. Les plus intressantes vagues de traicheur passeront vers le , entre le 18, le 21, le 28 et le 30. Es rer des nuits assez Iriiches presque durant tout le mois Le ciel sera nuageux du 1er au 4. durant certaines heures. Il le sera davantage du ."> au 8, du 10 au 12, du 1 au 20, et du 27 au 30. Pression Baromtrique Le baromtre se tiendra au dessus de la normale du 1er au 4. Il se tiendra plus haut du (iau 15, avec variations, et du 22 au 27. Il baissera faiblement, par l'action des pluies, vers le du 18au 21, et du 28 au 30. Pluies et orages Le total des pluies qui tom beront du 1er au 8, et du 21 au 25 sera au dessous de la normale. Le total de celles du 10 au 20 dpassera la normale de beaucoup; ninsi que C -lui des pluies du 27 au 30. Le steamer Point Ancha*. de la Gulf Pacific Mail Line Ltd devant entreprendre une grande tourne d exposition 1 de produits mannlactura Bur } la cte du Pacifique des Etatsi Unis d'Amrique, se trouve actuellement en chantier. De [nouvelles cabines sont amnages, la rapidit augmente, et ie ncessaire devant tacilit ta ige des produits ex poss aj ut, tara de celte exposition une vraie merveille. Chaque exposant aura un reprsentant charg de donner les dtails concernant ; les produits exposs. m j H aera.queiqoes jours vani le 27 Novembre, date de Parnos prcisions du mois pass, rive du bateau en question, cet gard. Notre travail de dlivr des cartes permettant dduction nous permet de l'accs bord. dire que les plus lorts vents) i es onneioaux produits! ? u J soa^rom e-ilre le 15 c. \t\ ^J? "le?, ".l/d'admi•te c £ in,BS,on d !" ' Du Service National drt 1 S E seignetno.nl Professionnel Cofaorinraent aux non. veaux Programmes dEoseignement Professionnel anto riss par le Dpartementda Travail et qui seront niisej application ds le 2 Octobre prochain, il est parte la connaissance des tainillesaes villes de Port-au-Prince,Cap Gonaives, Jacrnel et Jremie 21. s montrer encore plus prudent durant cette priode. Pour l'A(/ricullure. — Les [ %  agriculteurs pourront taire leurs premires plantations! de iiu d'anne, particulire-; mat les 12, 13, 21 et 23, o les phases luua.res serout les meilleures cette fin. Ceux qui ont les moyens ncessaires pour arroser devront le ane Je matin de' prfrence. I Eclipse Les stations mtorologi ques d'outre-mer prvoient une clipse partielle de lune pour le 14 septembrc.qui sere la dernire pour Pann.'e. La fin de l'clips sera vi heures du soi', is nowat the shipyaid Newcabinsare being added, her sp-?ed increase-J,and the need lui being done to lit her lor the display, needless to s>v laESDAMES. Pour teindre vous-mmesfoui i issus, aucun oroduit n'gale \U 'MAURESOW TEINTURE MNAGRE PERFf riOMU* Pharmacie Kugfae Pli* U '^a '""'"5 lionnes pttorriinclcsctdro.lri . IC/T i : l'eureC. FERC0Q, Asnirt-ftak \ Le Monde MARIAGE.— En l'Eglise i ...i U..1 |mis uu i uu uu. ,,. "•".* (uutiw, A.I uns, ror io ""• U, 'M"JT, iiccmcss io s iv iViiioiniie raine. (Temps de Nord). L'un et TauHico. Hlessure confuse du cuir that this croise will be a real Nos compliments au cl ire pourront tre priudichevelu. inarvel. Lvery manulacturer niant et distingu couple, ci' Kiev ntiY rilllnc c\ anv ri. Cil bls vires. aux routes et aux ri* le mpriage de Mr Ricard Widmaier, fils de notre sympa I bique ami, Mr Riha Widmaier,avec Mademoiselle Antonine Faine. charPour les Dpartements du \<>rd —du \ord-(.'ucsl — de l'Arlibonite et la Rpublique Dominicaine. Faibles pluies les: 1-2. 1 , 7, 8-9. Fortes pluies accompagnes d'orage les : 10-1112, l(i 17, 18-19. Chute probable de grle les 20-21 Faibles pluies les : 20 22 et 24 25. Temps du Nord i du 28 au 30. /'.)///• les Dparlementa de l'Ouest— itu Sud — Rgion de Port-au-Prince — De Logane et de J. cmel. Faibles ; luies les: 2 3,4 6, 7 8, 9. Fi SI ... oregis, les : 11-12.13, l'.i, 171 8. •'!..,( s de peo d'importance les: 21 22, et 28 24 'Temps de Nord* du 27 uu 29. N. B. — Compter sur des carts de 24 ou de 48 heures, avant ou aprs. Pour la navigation — Lire m mmmm mmmmmMhWi Toutes les Polices DE LA I (comprennent la .Protection contre la i Foudre sans augmentation de tauxj f Aqents Gnraux { <-*** %  <-* % 



PAGE 1

LF UATIY 30 Aot'1932 PAGE*3 Rlium Barkmeoiirt Dont la reooramee esl universelle a gard M premire place Demandez partout : IN IJAHIUNCOURT Dpl : Rue£Csar, il* Util /"\ CA-VICTOR La SOCIT HATIENNE D'AUTOMOBILES, reprsentant exclusif de la RCA-Victor C, invite le public en gnral venir voir les nouveaux appareils RCA-Victor qu'elle vient de recevoir. Elle se fera un vrai plaisir de taire entendre aux visiteurs des disques dansants ou classiques dernire cration de la RCA-Victor Company. Elle profite de cette occasion pour aviser le public qu'elle vient de recevoir: Ressorts pour phonographes, Nouveaux disques espagnols, (Trio-Matamorros) Nouveaux disques, (Jimmie Rogers) Blue-eye Jane, (Jimmie Rogers) Disques de longue dure. DURE,0N ATRENTE LONGUES MINUTES OE MUSICUE,-TRENTE MITES DANS LA COMPAGNIE OES MEILLEUR PEUENT TRE JOUS SUR VTRE ANCIEN APPAREIL. VENEZ NOUS VOIR ET NOUS VOUS SOCIT HATIENNE D'AUTOMOBILES Mallcbranchc, Gentil, Bogat & C ic Port-au-Prince, Hati AVEC UN SEUL RISQUE OE ARTISTES DU MONDE. CES DISQUES EST DES La Magnsie ERBA lEliOUIT LE PLUS RECHERCH COMME REGULATEUR FONCTIONS GASTRIQUES ET INTESLINALES. A. de Matteis & C AGENTS POUR HATI ; AVIS MATRIMONIAL I-e soussign annonce au public, et au commerce en particulier, n'tre plus responsable des actes et actions de son pouse.VIadame JULES ( H ARLES, ne Mariette Thomas, pour .l).:(ulo!i du toit ( marital, depuis le 7 juillet t dernier. Gue action eu divorce <; doit lui tre intente souspe u. i Porl-au Prince,le25 aol 1932 Jules CHARLES AVIS COMMERCIAL Re fi 4 tentation Mr Ni i< bel Conte a l'a van &f ge d'informer le commerce tt ILS boulangers qu'il a ! nomm Reprsentant de la merveilleuse Farine Cokt Certificat! i de l'Okavina et qu'il se met leur disposition pour les commun I qu'ils voudront bien lui cou %  lier. Michel CONTK No 1901, Grnnd'Kueco face du M;.ri h Valliie. r a n Baisse NSEN Avise les consommateurs de son EAU qu'il a rduit ses prix comme suit : LAIT CONDENSE SUCRE CAISSE DE w.n m OR 6,25 DETAIL OR 0,14 CENTIME LAIT CONDENSE SCCRE DF ?40,3 r 9.10 DETAIL 10.04 1 AIT VAPORE DE 48,10 1 5,00 : DETAIL 0.11 ; LAIT EVAPORE DE 96.8 6,40 DETAIL 0.0? %  Utt'L'fw .. • : : ( f %  il AVIS IMP0RTAN1 Porr tout ce qui se tapporte aux aflaires de la Fabrique Hatien ne de Mosaques > C bar; lier -Mal lebrauche et Co, nos aimables clients sont (.ries de voir ou Mr A. Mallebranhe ou Mr Pb. tjiarlier, la Socit Hatienne d'Automobiles (ancien local de la Wi Indits Trading Co ) o ils se tienent leur disposai* Ions \


PAGE 1

Mardi 30 Aot 1932 Le Malin ^twe ANNEE H' TS& Port-au-Prince Tlphone : 2242 4 .PAGES Lykes Brothers SS C lnc Texas --Haitl — "Santo Domingoporto Rico Le seul service hebdomadaire et rgulier passagers et fret entre les ports du Golte du Texas directemeut avec Port-au-Prince, Haiti. Pour la rception rapide et le maniement habile M: vos importations, servez vous toujours des navires de 'a LYKb UNE. Les prochaines arrives a Port-au-Prince sont" Steamer Genevive Lykes 2 septembre Uureau: Rue du Magasin de l'fcltai, Boite Postale B AhiDiiiiuin Une PORTS DE NEW-ORLEANS El MOBILE A PORT-AU-PRINCE..SANTO-OOWIN60 CITY.^GURACAO PUERTO GABELLO. LA GUAIRA El PARAMARIBO. DALVANGEN AUSTVANGEN ;VESTVANGEN DALVANGEN' ^OSTVANGEH VESTVAKGEN AVIS AU COMMERCE La Panama^Uailroad Stea mship Line a l'avantage d'an noncer les dparts suivants de New York pour port-au prince Haiti, directement chaque mardi. Tousjles steamers sont pourvus de chambre triaorPiaue Dparts de 1W \ork. Arrivages Poriau-r rince. Steamer "Ancon" 30 aot 1932 le 4 septembre 1UM Steamer ••GnayaqniP* le 7 septembre le 13 septembre 1WW Steamer "Cristobal" le 13 septembre le 18 septembre 10. 2 Steamer "Buenaventura" le 20 sept. le 26 sept. V96 Steamer "Ancon" le 24 septembre le 29 sept, vdA Panama Hailroad Steampship Line JasH. C.VANRKEI) Agent Gnral Votre premire visite A L'HOTEL^ANSONIA Nous donnera raison, confirmera votre bon ingnient, justifiera la confiance que vous nous aurez accorde en nous garantissant votre apprciable patronage a 1 Htel le plus slect de Port-au-Prince. Nous vous suggrons d'arrtei votre chambre d'avance. Bire la pression. New-Orlans, Louisiaoa, Dp. Mobile. Alabama, JDp. Port-au-Prince, [Hati Arr. S'jnto-Domingo City.R.D. arr. Curaao, D. W. !. arr. Puerto Cabello, Venz. arr. La Guaira. Venezuela arr. Paramaribo, Dutch Guiana ar. Paramaribo,Dutch Guiana D. Curaao, I >. W. I. arr. New Orlans, Louisiana arr. Juillet 2 juillet 4 juillet 9" juillet 13 juillet 15 juillet 17 juillet 18 juillet 22 juillet 27 juillet 31 aot 8 Juiltet 10 juillet 18J juillet '23 juillet Tt juillet 29 juillet 31 juillet 30 aot 1 aot 6 aot 13 aot 15 aot 20 aot aot aot aot aot 1 5 10 14 22 aot aot aot aot aot aot aot sept. 10 12 14 15 19 24 28 5 aot aot aot aot sept, sept, sept. 24 20 28 29 2 7 11 sept. 19 PreuanMrt et passagers pour tous les,.ports ci-dessus aot 27 aot 29 ^sept. 3 sept. 7 sept. 9 sept 11 sept 12 sept. 16 sept. 21 sept. 25 oct. 3 sept sept, sept. 10 12 17 sept. 21 sept. 23 sept. 25 sept. 26 sept. 30 oct. 5 oct. 9 oct. 17 CONNAISSEMENTS DIRECTE DLIVRS POUR TOUS LES PORTS SUIVANTS : Port-deR aix, SKViarc, Miragooe et Jrmie, Hati ; Monte Cristi, La Rornana, Barahona. San Pej^O !" Macorl et Azua, Rpublique Dominicaine, Coro, Carupano, Cumano, Cuanta et Pampatar,Venezuela, AruDa et Denaue.wwi. DE MOBILE ET NEW-ORLEANS A TOUS ILES PORTS HATIENS ET DOMINICAINS ET MARACAIBO. Un dpart vers le milieu de chaque mois touchant directemeut: Puerto-Plata, R. D., Cap-Hatien, Gonaives, PetitGove. Aux Caves et Jacinel, Haiti et Macaraibo, Venezuela. : y rnnnon ., J^rrip Si un fret suffisant est offert, ces bateaux toucheront galement Port-de-Paix, St-Marc. Miragoane et jereœie, Hati ; Barahona, Azua, Monte Cristi, San Pedro de Macoris et La Romana. R. I). Aruba, D. W. I. De Tampa, Floride, la Jamaque-Hati—La Rpublique Dominicaine— Curaao et Venezuela: Dparts pour les ports ci-dessus quand une quantit suffisante de fret est A oflerte. ( Sujet changement, annulation ou ajournement sans avis. ) A. de MATTEIS & C, Agents Gnraux u VI u W COLOMBIENNE )' Tlphone: N 2323 LE FAIT EST INCONTESTABLE CE ... N'A JAMAIS ETE FAIT CE OUI NE PEUT ETRE DEPASSE Kola Champagne F. SJOURN Prpar dans des conditions rigoureuses D'ASEPSIE Prparation et Venle PHARMACIE F. SEJOURNE Angle des rues Rouxet du Centre. Le vapeur^Mai tiniqueiVoy. 102 partira de New-York le 24 cri..directement pour Port-auPrince o il est attendu le 30 courant, continuera le mme jour pour les ports colombiens, Cristobal, Canal Zone. Kingston et New-York William. E. BLEO. Agent. ihuiu S l lie Laboratoire SJOURN DlREC'IURS F. SJOURN, Pharmacien R. SJOURNE, Pharmacien de |l'Universit de Paris M. SJOURN, Pharmacien de l'universit de Paris.ancien interne des Hpitaux de Paris Analyses des Urines, du suc gastrique, du sang ( Was manu, Ure, Constante d'Ambard, Glycmie). Descrachats. Des matires lcales. tiuiu MIUI LUUIL. Mr Maurice Hoger avise ses nombreux clients et amis que. par suite o'un accord intervenu entre Mr A. Brann et lui, il se tien dsormais au (iarage de la West Indies. Port-au-Prince.le 5 aot 1932 Maurice ROGER C'est la quintessence des meilleures ivarits de cannes d'un vaste territoire! runissant les meilleurs terroirs C'est ce qui fait son arme. GOUTEZ ET COMPAREZ! serina l OUI INSTITUT Guy-Joseph-Ronnet Prs du Monastre St Grard Cet tablissement scolaire,qai vient de remporter aux derniers xamens du baccalaurat un succs sans prcdent, grce la mthode pdagogique nouvelle qu'y emploie le directeur.d'aprs celle des Universits du Canada et des Etats-Unis d'Amrique combine intelligemment avec celle de France, est sitn, comme on lsait, dans le quarliei le plus sain de Portcu-Frince. Les coliers taibles y relont leurs lorces tout en poursuivant leurs tudes. Lnseiynement classique complet, de la classe de 12e celle de pliilosophie. Lnseiynement technique complet partir ttœlobrc prochain : diverses carrires de l industrie : agriculture, commerce. Grce A l'entranement qu'un donne aux lves, ceux qui sont bleu dous seront des chels, dans la vie, et comprendront la ncessit d'augmenter plus tard le capital lamilial, loin de le dissiper, ou seront entrans pour constituer tout seuls le. lenr. Quant aux attards, ils sout l'objet de soins spciaux. S'ils ne savent pas tudier, s'ils sont dgots des tudes par suiie de maladie ou par manque de mmoire, amenez-les l'Institut Guy-Joseph Bonnet!... Il v a un systme d'exercices gradus qui dveloppent la mmoire et aident apprendre rapidement.Quelques ltcons suffisent pour donner confiance aux dcourags. Les principaux proiesseurs qui aident le directeur sont : Mr Jrmie, homme de lettres, philosophe, ancien ministre, Dr Maurice Latleur, diplm de l'Universit de Yale ( Etats-Unis ). Dpartement Ue lllygine Publique, Port-au-Prince. — Pro* tesseur l'Ecole de Mdecine. Mes Arnou, Massante, Cantave,Mme de Wendl pour l'anglais; Ren Carr et Antonius Champagne, laurat! avec la note trs bien des derniers examens de fin d'tudes, etc. etc. Le registre d'inscription pour de nouveaux lves est ouvert des ce jour. Mthode sre qui garantit le.succ.s au. baccalaurat et plus tard dans la vie Prix modiques dfiant toute concurrence. Ballons Michelin en caout chouc. Vessies anglaises. Balles de Tennis Dunlop. Pneus et Chambres air Michelin et Dunlop Disques Paih Gnrateurs et Manchons Coleman pour lampes Gasoline Flashlights et Batteries Stock de pices d'autos et accessoires renouvels. Tuyaux d'arrosage pour jardin,et lavage d'autos bon march. Venez voir Chez JOHN WOULLEY Sandales Sandales ASSUREZ-VOUS la General Accident Pire & Life Assurance Corporation Ltd. de Perth ( Scotland ) Car la GENERAL est une des plus puissantes et des plus vastes organisation le ce genre. Le soleil ne se couche jamais sur sou champ d'action qui embrasse le monde ses Polices contre incendie couvrent aussi les dgts occasionn^ >ar la toudre Ses Polices pour Automobiles couvrent vols, incendie, malveillance, ti caus autrui dans sa personne ou dans ses biens. Ses Polices Maritimes mises par ses branches d'Europe sont payables en Hati. Ses Polices contre accidents sont valables dans l'univers entier. Tous les voya 1 gurs devraient donc prendre la prcaution de se munir d'une police contre accidents. d'au moins 4000 dollars, la prime annuelle n'tant que de 1/2 •/ soit 20 dollars U. C Veuve F. BERMINGHAM, AuxCaves Pour la campagne et les bains de mer, la mode est aux S.ndales eu caoutchouc Croix de Lorraine Sans couture, ni collage. Rendez-vous chez Ren Latoutant et au Bpzar Parisien. Rue des Miracles V. Comeau MONTASSE & Co* Agents sOUS\GENTS Agent Gnral pour Haiti. Port-au-Prince. 1G. GILG JEAN BLANCHET Jrsn DEY DROP 11 RUE DU MAGASIN DE L'ETAT Coquet tablissement situ tout prs de la Banque Nale et dirig par Mme Maria BKRTKT. Viennent d arriver LA POMMADE INCOMPARABLE ET LE SAVON SPCIAt POUR LES CHEVEUX HO—RO-CO. EN VENTE : AU BON WAFtH ET CHEZ HIPPOLYTE t.%*



PAGE 1

Clment Magloire D1KECXEUR .,* RUC AMERICAINE '358 1ELEPHONE N-2242 Le latin A Nous, citoyen* dune dmocratie qui voulons contrler, rapp< lun*Doosquc quand on exera le contrle il v en a un qu'il ne faut pas perdre, c'est if contrle de sm-uum-. Il but en tout cela -.noir garder e sang-froid, la mMuralet attsw • .m M vous avez liJsouci de ta vrit i de|ta justice. 26 nic ANNEE'N 0 7759 PORT-AU-rRINCE (HATI) MARDI 30 AOUT 1932 NOM avon essay dans notre r N r article de taire corn dernl rP au Directeur Gnral K viceNaional d'Hygine *XI;.!ance Publ.qae qu il que q !' ueson Administration K£ q maintenant dans la VOIX DES AUTRES Itfotre enqute j RICHARD PETERS, Prop. sur l'Hpital General m? D[ m mm La seule boulangerie Europenne en Ha'-I Spcialits de paloSh pour sandwich Pains ilutes et pains moules. Pains noir Pains complets, etc. Ptisserie fine, pts. Vol au vent, Tourtes. Soins et promptitude. Tlphone : 2069. La Maison n'a pas de succursale. ; Lwrwson a domicile Il y a J Vingt-cinq am L^'.Ada.iii ? .r.aj reconnaisse que sengag e m voie nationale. 'Sa^erchatt ; dsr,A f.!r et aftamer notre lite K pctuelle et que, pour y ar,nl U a lauss la machine narle i p cherchant en cela dW ni la jeunesse haitunne. Ta marchandise ne rpond a s toujours l'tiquette qui y Eappnse. En apparence. I ASrain ouvrait un honzon Sn Sites au jeune Hatien, ors qu'il ne pensait qu 1 as,?! Et en dehors de ceux S avaient heur d tre emploS sous ses ordres tous ceux S s'taient dirigs vers les Sessions librales taient la Lie latale de la misre. Mltait tout tait normal que roccnpatiun chercht taire paratre ceux-l qui justement Soient dans la sutte i accuser par devant le tribunal delOpiJjon Mondiale. Mais aumurdhui, c'est un crime de lse patrie aue commettent ceux qui suivent, sans conscience, sans esprit critique, le sillon qui leur it trac et qui condnit tout L neuple l'abrutissement. Il ne convient pas des Hatiens de s'armer, pour tuer Hati, armes que l'ennemi leur a prpares. Nous devons nous en Lrvir, au contraire, peur dtendre Haiti en danger. Maintenant entrons dans les dtails; montrons que le Service d'Hygine et l'Hpital Gnra comme ils lonctionnent actuellement, tont une œuvre mauD'abord il laut que le public sa.e qu'il existe un nombre de Mdecins indpendants bien suprieur celui des Mdecins du Servir? d'Hygine, rout le monde sait dj que les premiers ont amani de besoins que les autres,qu'ils ont une lamille, une lemme, des entants comme les autres et qu'au point de vue prolessionnel ils ne sont pas moins intressants que les au 1res. Il arrive cependant qu un groupe jouisse de tous les privilges possibles et pour crer ces privilges, on enlve aux autres le pain de chaque jour. Rptons-le encore une lo-s : C'tait une politique amricaine de dsorganiser et d'?tlaruer l'lite intellectuelle, pour dominer une masse amorphe qu'on aurait ensuite torme dans des ides amricaines. Aujourd hui donc, c'est un non-sens horrible et criminel que de vouloir conduire les choses dans le mme esprit que les amricains. Ils auront alors raille lois raison de dire que nous tormons un peuple mentalit d'enfant de 7 ans. C'est une honte que des Mdecins de l'Hpital, ceux qui reoivent les appointements les, plus levs, se promnent eh) ville glaner dans la clientle\ de ville alois qu'ils devraient tre dans leur Service. C'est une honte que les Mde cins de l'Hpital Gnral puissent exploiter cet hpital leur protit personnel. C'est une honte que 'organi sation du Service d'Hygine, y compris son Directeur, se livre une propagande eftrne dans toutes les villes de la Rpublique pour carter les malades qui viennent Port-au-Prince des mdecins qui ne sont pas de la chapelle. Tout cela constitue un violent anachronisme que le gouvernement doit juger, coudamner et excuter. Que le gouvernement regarde autour de lui 1 II verra toute une pliade de jeunes garons qai sont inoccups. Ou objectera que c'est d la crise conomique mondiale; mais la crise conomique, pour nous, est venue se greter sur un tat de dbilit physique et morale, qu'il taut qu'on essaye de combattre. Par la concentration de la Mdecine Haitienne dans le cercle du Service d'Hygine et au profit de quelques mdecins.on augmente le chmage, et c'est l un crime odieux qui se perptre contre la nation toute entire. Dans l'tat actuel des choses, on est sur le point d'obtenir soit le dcouragement soit la raction de la jeunesse. Et nous souhaitons que celle-ci vibre. L'heure est au redressement des injustices. Le Service National d'Hygine et d'Assistance Publique ne sera pas le gibet de la jeunesse mdicale d'Haiti. Pour le groupe des Aldecins Indpendants : Dr Flix COICOU, Dr HERARD U MATIN, 30 Aoi VJOlf mm VEUVE BELMOUR LEPINE MMreiCIM il MWHMilVi-JM ECHOS Le Nouvelliste intormail lu semaine dernire, en s'en indignant avec raison, que la Direction provisoire de Damions avait, de 88 propre initiative, accord une augmentation sensible d'appointements certains employs... qui ne tont d'ailleurs que bailler au\ corneilles. Nos renseignements nous permettent de prciser que MM. wol et Lafontant ont rcemment bnfici d une augmentation de cinquante dollars. Bien plus, la semaine dernire, l'Administration n'a pas hsit, ne .sachant quel emploi taire de ses fonds, a s'acheter pour seize cents dollars deux autos neuves cjui ont t gracieusement mises au service olliciel... et priv de Mr Dartigue et de Mr Liautaud,directeurs ruraux.. Naturellement les chauffeurs de ces Messieurs sont pays par l'Etat et la gazoline aussi bien... Il est vrai qu' Damiens.on se trouve entre cousins et beaux. frres... C'est un bien de lamille niais ce got esl J et le linge sale s'y lave... comme l'exige le proverbe... Mais que deviennent dans tout cela les compressions budgtaires dont on a tant parl ? Chambre des Dputs 8arCed 2 U 9Aotl932 Dix heures et demie. Auditoire calme, passlt mme. Une tait, e maiont est constate et la J sance s'ouvre. L'Assemble adopte la rdaction d'un procsverbal. Une ptition compose la correspondance. Au troisime point revient la discussion des conclusions du Tapport du comit du Commerce sur le projet de loi relatif aux marques de tabriques. Le Prsident regrette que le Ministre intresse ne soit pas prsent pour participer b au dbat. Le dput Angladc intervient et tait obseiver qu'il n'y a pas d antinomie entre le projet de loi et les conventions internationales et que l'absence du Ministre ne nuit pas. Les conclusions du rapport, de mme que le principe et tous les articles de la loi, sont rapidement vots. — Le Ministre du Commerce, arriv au vote de l'ensemble, don Le quatrime point vient avec la discussion des conclusions du rapport du comit de l'Intrieur relatit au projet de loi sur l'Ecole de Mdecine, de Pharmacie et de l'Art dentaire. La loi est vote sans modifications, malgr les interventions du dput Telson, spcialiste en la matire. Votre cuisine, Madame... Connaissez-vous Elie? pas le prophte, ni le ministre, mais Elie le garon de bureau du MATIN? Non. Kh bien! l'autre jour.ee jeune homme, qui est la consigne mme, le srieux mme, donne quelqu'un une bouteille de kola du stock directorial. Du reproche de celui-ci, il rpondit pat cet aveu dsarmant Excusez moi, Directeur, cet homme m'a tent. Il ma dit : si vous me donnez le rafraichissement.je vous octroie ti marmites de la Manlgue des de Porl-au • Prince et —A Kenskofl'.dimanchc pass, la kermesse au profit de l'glise du lieu a t un gros succs. L'entrain n'a t interrompu que dans l'aprs-midi, par une lorle pluie. — La Chambre des Dputs, en rponse au Message du Prsident de la Rpublique, annonant l'tat de sige, a exprim le vœu que soit lev l'arrt du 10 Aot . — En province, on continue demander que I arrt de lermeture quatre heures soit rapport. — Koosevelt, au cours de sa campagne prsidentielle, prononcera 12 discours. Les chances du candidat .humide augmentent. — Noire contrre Le Nouvelliste annonce qu'il es! question, pour viter des dsagrments au gouvernement du Minral Trujlilo , d'exiler les exils dominicains aux Cayes et .lrmie. — Les cigarettes Comme il /aut sont d'un BOt non seulement exquis, standard. — Notre excellent confrre Le Nouvelliste a chang la rubrique de ses nouvelles trangres. Il souligne que celles-ci lui parviennent par Oible, liadio, Correspondance arienne. Elles ii'tn seront que plus intressantes. — A la rentre d Octobre, les lves de l'Institut Tippenluiuer auront un uniforme pour les dimanches et jours lris. -Mr Alexandre D. Volcy est candidat au Vnralat pour la Hesp. Loge Les Cœurs-Unis No 21. — Samedi dernier a t inaugur Plionville Le Club Lit-Pierre . Compliments. — La Maison Kobelin a lait savoir que, malgr la duret des temps, elle ne pense pas diminuer son personnel. C'est ainsi que Mr Emile Viard,contrairement ce qu'on a annonc, n'a pas t remerci.11 a volontairement dmissionn de sa charge.Nous envoyons nos compliments cette vieille maison franaise qui comprend que malgr la crise, elle ne doit pas laisser tomber ses employs. — Le caf continue hausser, toujours cause de la rvolulion brsilienne. — Les routes de la [Rpublique sont gnralement en mauvais tat cause des fortes pluies qui tombent un peu partout.Un bon crdit devrait tre ouvert la D.G.T.P. Toujours Damiens... —o— C est ce malin qu'a ru lieu, I ta Cathdrale, un service funbre, en mmoire de .V m \" Belmour Lepine, et sur t'ini(iatiue des anciennes lves de l'Institution hont-Carmei. A l'issue de la crmonie l'assis lance s'est rendue procession' nettement OU Cimetire extrieur, accomplissant ainsi un touchant et pieu.r plerinage au tombeau de la regrette de/unie. Nous aurions u o u l u. l'occasion de celle manifestation, cl celle place m) des ides d'enseignement et d'ducation sont ti ailes souvent et avec une prdilection remarquable, dire un mut de /' vie de kadame Belmour Lpine, ,1, faon heures de Tapies midi, une querelle clata a Carrefour entre Marcel C. et Henry L. Des paroles, on passa aux voies de fait, si bien que Marcel C. reut une blessure au Iront, ce qui mit fin au regrettable incident. Allons, Messieurs, du calme, du calme t.. ECLIPSE DE SOLEIL /C'est demain qu'on attend lcl'ipse de soleil annonce par le Rvrend Pre Baltenweck, directeur de l'Observatoire du Petit-Sminaire. i;ile sera visible ds A heures p.m. Sauvez vos livres Sauvez vos livres el cou i C U( us en inai..\ aia tat tl confiant aj rrlieui DCienz, bon i>i'c i ETIENNI CAMILI.I., hue Bonne 1 Foi ... voit qu' la Pension X, l'Avenue Ducoste... les pen, sionnaires sont parfois trop sommairement vtus. Les voii sins se plaignent et avec raison. A datant de tanga ces Mesi sieurs sont invits se croiser au moins les jambes... Et puis •les pyjamas nontpast invents pour les chiens, voyons. ... a vu, dans un chic tablissement deKenskoft. dimanche dernier, un avocat bien connu empocher le cash qu'un consommateur avait laiss sur la tab'e, et y substituer su signature au bas des bons d j consommations. Tte du patron. • ...voit que le vieux Fred tient le coup avec lgance, malgr la saison estivale, qui a chasse kenykou sa distingue clientle. Ses terrasses sont moins garnies, peut-tre, mais quand mme c'est Eldorado qu'on trouve les meilleurs cigares, les plus dlicieux cocktails et la bire la mieux tire. • • .. voit qu'avec la pluie, nous revient la saison des parapluies, des ralncoali et du Rhum Barbancourt. ... voit que tout Kenscoll est clair aux merveilleuses Lampes Coleman, qui rivalisent avan'ageusemen YI c l'lectricit, al que l'on Iroovs chez John Woulleg. i _IJ ... r— Assurez-vous contre accident i (ien-ral Accident Pire & Lit" \ssurauce orooration Limi'ed,— Vve F. Berminghaa Agent Gnral pour Hati, >•-'*—-*-• *"—• %  •*. ..^ %J*-*. <•••*. •*>..***. %  J*. |s*V %  %te•*-a


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/07091
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Tuesday, August 30, 1932
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:07091

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
Clment Magloire
D1KECXEUR
.,* RUC AMERICAINE '358
1ELEPHONE N-2242
Le latin
A
Nous, citoyen* dune dmocratie
qui voulons contrler, rapp< lun*-
Doosquc quand on exera le con-
trle il v en a un qu'il ne faut pas per-
dre, c'est if contrle de sm-uum-.
Il but en tout cela -.noir garder e
sang-froid, la mMuralet attsw
.m m vous avez li- Jsouci de ta
vrit i de|ta justice.
26 nic
ANNEE'N0 7759
PORT-AU-rRINCE (HATI)
MARDI 30 AOUT 1932
Nom avon essay dans notre
r Nr article de taire corn
dernl,rP au Directeur Gnral
K viceNaional d'Hygine
*XI;.!ance Publ.qae qu il
que q
!' ueson Administration
Kq maintenant dans la
VOIX DES AUTRES
Itfotre enqute j RICHARD PETERS, Prop. !
sur l'Hpital General m? D[ m mm
La seule boulangerie Europenne en Ha'-I
Spcialits de paloSh pour sandwich
Pains ilutes et pains moules. Pains noir
Pains complets, etc.
Ptisserie fine, pts. Vol au vent, Tourtes.
Soins et promptitude.
Tlphone : 2069.
La Maison n'a pas de suc-
cursale. ;
Lwrwson a domicile
Il y a
J Vingt-cinq am
L^'.Ada.iii?.r.aj
reconnaisse que
sengage. m
voie nationale.
'Sa^erchatt ; dsr-
,Af.!r et aftamer notre lite
K pctuelle et que, pour y ar-
,nl U a lauss la machine na-
rleip cherchant en cela d-
Wni la jeunesse haitunne.
Ta marchandise ne rpond
as toujours l'tiquette qui y
Eappnse. En apparence. I A-
Srain ouvrait un honzon
Sn Sites au jeune Hatien,
ors qu'il ne pensait qu 1 as-
,?! Et en dehors de ceux
S avaient heur d tre emplo-
S sous ses ordres tous ceux
S s'taient dirigs vers les
Sessions librales taient la
Lie latale de la misre.
Mltait tout tait normal que
roccnpatiun chercht taire
paratre ceux-l qui justement
Soient dans la sutte i accuser
par devant le tribunal delOpi-
Jjon Mondiale. Mais aumurdhui,
c'est un crime de lse patrie
aue commettent ceux qui sui-
vent, sans conscience, sans es-
prit critique, le sillon qui leur
it trac et qui condnit tout
L neuple l'abrutissement.
Il ne convient pas des Ha-
tiens de s'armer, pour tuer Hati,
* armes que l'ennemi leur a
prpares. Nous devons nous en
Lrvir, au contraire, peur d-
tendre Haiti en danger.
Maintenant entrons dans les
dtails; montrons que le Service
d'Hygine et l'Hpital Gnra ,
comme ils lonctionnent actuel-
lement, tont une uvre mau-
D'abord il laut que le public
sa.e qu'il existe un nombre de
Mdecins indpendants bien su-
prieur celui des Mdecins
du Servir? d'Hygine, rout le
monde sait dj que les pre-
miers ont amani de besoins que
les autres,qu'ils ont une lamille,
une lemme, des entants comme
les autres et qu'au point de vue
prolessionnel ils ne sont pas
moins intressants que les au
1res.
Il arrive cependant qu un
groupe jouisse de tous les privi-
lges possibles et pour crer
ces privilges, on enlve aux
autres le pain de chaque jour.
Rptons-le encore une lo-s :
C'tait une politique amricaine
de dsorganiser et d'?tlaruer
l'lite intellectuelle, pour domi-
ner une masse amorphe qu'on
aurait ensuite torme dans des
ides amricaines.
Aujourd hui donc, c'est un
non-sens horrible et criminel
que de vouloir conduire les
choses dans le mme esprit que
les amricains. Ils auront alors
raille lois raison de dire que
nous tormons un peuple men-
talit d'enfant de 7 ans.
C'est une honte que des M-
decins de l'Hpital, ceux qui re-
oivent les appointements les,
plus levs, se promnent eh)
ville glaner dans la clientle\
de ville alois qu'ils devraient
tre dans leur Service.
C'est une honte que les Mde
cins de l'Hpital Gnral puis-
sent exploiter cet hpital leur
protit personnel.
C'est une honte que 'organi
sation du Service d'Hygine, y
compris son Directeur, se livre
une propagande eftrne dans
toutes les villes de la Rpubli-
que pour carter les malades
qui viennent Port-au-Prince
des mdecins qui ne sont pas de
la chapelle.
Tout cela constitue un violent
anachronisme que le gouverne-
ment doit juger, coudamner et
excuter.
Que le gouvernement regarde
autour de lui 1 II verra toute une
pliade de jeunes garons qai
sont inoccups. Ou objectera
que c'est d la crise conomi-
que mondiale; mais la crise co-
nomique, pour nous, est venue
se greter sur un tat de dbilit
physique et morale, qu'il taut
qu'on essaye de combattre.
Par la concentration de la
Mdecine Haitienne dans le cer-
cle du Service d'Hygine et au
profit de quelques mdecins.on
augmente le chmage, et c'est
l un crime odieux qui se per-
ptre contre la nation toute en-
tire.
Dans l'tat actuel des choses,
on est sur le point d'obtenir soit
le dcouragement soit la rac-
tion de la jeunesse. Et nous
souhaitons que celle-ci vibre.
L'heure est au redressement
des injustices. Le Service Natio-
nal d'Hygine et d'Assistance
Publique ne sera pas le gibet
de la jeunesse mdicale d'Haiti.
Pour le groupe des Aldecins
Indpendants :
Dr Flix COICOU, Dr HERARD
U Matin, 30 Aoi VJOlf
mm veuve
BELMOUR LEPINE
MMreiCIM il MWHMilVi-JM
ECHOS
Le Nouvelliste intormail
lu semaine dernire, en s'en
indignant avec raison, que la
Direction provisoire de Da-
mions avait, de 88 propre ini-
tiative, accord une augmen-
tation sensible d'appointements
certains employs... qui ne
tont d'ailleurs que bailler au\
corneilles. Nos renseignements
nous permettent de prciser que
MM. wol et Lafontant ont r-
cemment bnfici d une aug-
mentation de cinquante dollars.
Bien plus, la semaine derni-
re, l'Administration n'a pas h-
sit, ne .sachant quel emploi tai-
re de ses fonds, a s'acheter pour
seize cents dollars deux autos
neuves cjui ont t gracieuse-
ment mises au service olliciel...
et priv de Mr Dartigue et de
Mr Liautaud,directeurs ruraux..
Naturellement les chauffeurs de
ces Messieurs sont pays par l'E-
tat et la gazoline aussi bien...
Il est vrai qu' Damiens.on se
trouve entre cousins et beaux-
. frres... C'est un bien de lamille
niais ce got esl J et le linge sale s'y lave... comme
l'exige le proverbe... Mais que
deviennent dans tout cela les
compressions budgtaires dont
on a tant parl ?
Chambre
des Dputs
8arCed2U9Aotl932
Dix heures et demie. Auditoire
calme, passlt mme. Une tait, e
maiont est constate et la J
sance s'ouvre. L'Assemble
adopte la rdaction d'un procs-
verbal. Une ptition compose
la correspondance.
Au troisime point revient la
discussion des conclusions du
Tapport du comit du Commerce
sur le projet de loi relatif aux
marques de tabriques. Le Pr-
sident regrette que le Ministre
intresse ne soit pas prsent
pour participer bau dbat. Le
dput Angladc intervient et tait
obseiver qu'il n'y a pas d anti-
nomie entre le projet de loi et
les conventions internationales
et que l'absence du Ministre ne
nuit pas. Les conclusions du
rapport, de mme que le prin-
cipe et tous les articles de la loi,
sont rapidement vots. Le
Ministre du Commerce, arriv
au vote de l'ensemble, don
Le quatrime point vient avec
la discussion des conclusions
du rapport du comit de l'Int-
rieur relatit au projet de loi sur
l'Ecole de Mdecine, de Phar-
macie et de l'Art dentaire. La
loi est vote sans modifications,
malgr les interventions du d-
put Telson, spcialiste en la
matire.
Votre cuisine,
Madame...
Connaissez-vous Elie? pas
le prophte, ni le ministre,
mais Elie le garon de bureau
du Matin? Non. Kh bien!
l'autre jour.ee jeune homme,
qui est la consigne mme, le
srieux mme, donne quel-
qu'un une bouteille de kola
du stock directorial. Du re-
proche de celui-ci, il rpon-
dit pat cet aveu dsarmant
Excusez moi, Directeur,
cet homme m'a tent. Il ma
dit : si vous me donnez le ra-
fraichissement.je vous octroie
ti marmites de la Manlgue des
de Porl-au Prince et
A Kenskofl'.dimanchc pass,
la kermesse au profit de l'glise
du lieu a t un gros succs.
L'entrain n'a t interrompu que
dans l'aprs-midi, par une lorle
pluie.
La Chambre des Dputs,
en rponse au Message du Pr-
sident de la Rpublique, an-
nonant l'tat de sige, a expri-
m le vu que soit lev l'ar-
rt du 10 Aot .
En province, on continue
demander que I arrt de ler-
meture quatre heures soit
rapport.
Koosevelt, au cours de sa
campagne prsidentielle, pro-
noncera 12 discours. Les chan-
ces du candidat .humide aug-
mentent.
Noire contrre Le Nou-
velliste annonce qu'il es! ques-
tion, pour viter des dsagr-
ments au gouvernement du Mi-
nral Trujlilo , d'exiler les exi-
ls dominicains aux Cayes et
.lrmie.
Les cigarettes Comme il
/aut sont d'un BOt non seule-
ment exquis,
standard.
Notre excellent confrre
Le Nouvelliste a chang la
rubrique de ses nouvelles tran-
gres. Il souligne que celles-ci
lui parviennent par Oible, lia-
dio, Correspondance arienne.
Elles ii'tn seront que plus int-
ressantes.
A la rentre d Octobre, les
lves de l'Institut Tippenluiuer
auront un uniforme pour les
dimanches et jours lris.
-- Mr Alexandre D. Volcy est
candidat au Vnralat pour la
Hesp. Loge Les Curs-Unis No
21.
Samedi dernier a t inau-
gur Plionville Le Club
Lit-Pierre . Compliments.
La Maison Kobelin a lait
savoir que, malgr la duret
des temps, elle ne pense pas
diminuer son personnel. C'est
ainsi que Mr Emile Viard,con-
trairement ce qu'on a annon-
c, n'a pas t remerci.11 a vo-
lontairement dmissionn de sa
charge.Nous envoyons nos com-
pliments cette vieille maison
franaise qui comprend que
malgr la crise, elle ne doit pas
laisser tomber ses employs.
Le caf continue hausser,
toujours cause de la rvolu-
lion brsilienne.
Les routes de la [Rpublique
sont gnralement en mauvais
tat cause des fortes pluies
qui tombent un peu partout.Un
bon crdit devrait tre ouvert
la D.G.T.P.
Toujours
Damiens...
o
C est ce malin qu'a ru lieu,
i ta Cathdrale, un service fu-
nbre, en mmoire de .Vm \"
Belmour Lepine, et sur t'ini-
(iatiue des anciennes lves de
l'Institution hont-Carmei. A
l'issue de la crmonie l'assis -
lance s'est rendue procession'
nettement OU Cimetire ext-
rieur, accomplissant ainsi un
touchant et pieu.r plerinage
au tombeau de la regrette de-
/unie.
Nous aurions u o u l u.
l'occasion de celle manifesta-
tion, cl celle place m) des
ides d'enseignement et d'du-
cation sont ti ailes souvent et
avec une prdilection remar-
quable, dire un mut de /' vie
de kadame Belmour Lpine,
,1, faon de celle existence faite de
douloureuses expriences et de
doouemenl,
'Joui le monde sait dj
que ce dvouement s'est exerc
sms aucun pro'H et que lEtat
a d accorder une renie de
cent gourdes et celle femme
qui, aprs s'tre dpense du-
rant (il) ans en fureur de la
.jeunesse fminine de son pays,
connut les angoisses del mi
sre cl de la pauvret Cette
renie tait viagre, mais une
suprme drision du sort VOU-
LU qu'elle n'en pt jouir que
trois (innes cl alors que la
vie commenait ta quitter.
... a vu, samedi, le Ministre
I eacot passer les gardes en re-
vue, inspecer le Quartier G-
nral, et les postes militaires.
. l'a revu le dimanche matin,
a la rue du Sacr-Cur, allant
a pied, en toute simplicit d-
mocratique. Il n'tait pas, cette
lois, accompagn de M. Julio .In.
Pierre Audain.
*
... voit que ce charmant com-
merant a trouv l'eau de Jou-
vence, au point qu'un de ses
amis le rencon rant l'autre jour
Irais comme nn jeune homme,
crut s:ge de poser la question
prjudicielle; Est ce Monsieur
Lync Denis, ou son fils, que
j'ai le plaisir de serrer la main
... voit qu'il y a des gens...
qui ont le bonheur ioste et
l'adversit encombrante. On ne
voyait que lui au journal, l'-
poque d'un chmage torc ..
mais les beaux jours revenus, il
a jug bon d'intervaller ses vi-
sites. Il s'amne de temps en
temps e seulement pour con-
fier ses ennuis, quand les cho-
ses vont de travers... mais ds
que les chques d'appointe-
ments sont mis... et qu'on s'i-
magine qu'il va enfin oftrir le
cocktail... il fait le mort et s'-
clipse avec adresse. Ce n'est pas
chic.
Loterie
Nationale
o
Propos
humides
Il n'y a en Hati qu'une seule [Ad-
ministration vraiment la hauteur.
C'est Damiena.Las employs y con-
naissent le bonheur des poissons
dans l'eau. On y est en Camille. Ce-
uu-ci est le cousin de celui-l, ou
lout au moins sou beau-trre, pai*
lois son pre et souvent son frre.
Alors c'est le passe-moi le sn,et je
te passerai la casse qui s'y trouve
en honneur.Tous les trois mois, on
s'y accorde de peiiies augmentations
d appointements. Chacun y a sou au-
to.Cnacun son chaullur...Dlices de
Capoue, qu'eiiez-vous cote de Da-
miens, o, chaque jour, c'est un pi-
que-nique au RHUM SARTHE CA-
CHET D'OR?...
Lisez ceci :
Famille hatienne, habitant
l'eu de Chose, avenue N, mai-
son confortable, revoit des pen-
sionnaires des conditions a-
viuitageuses. Pour tous rensei-
gnements, s'adresser au bureau
du journal.
Deux augures ne pouvaient
autrefois se regarder sans rire ;
aujourd'hui t'iou et Chtelain
ne peuvent se rencontrer sans
tre lentes d'en venir aux mains.
C'est moins drle...
Je n'ai jamais, pour ma pari,
pu les voir aux prises, sans son-
ger la grenouille qui veut se
faire aussi grosse que le buf...
Qui est ici le buf... el qui est
la grenouille?Chtelain est ch
li, lgant, sduisant. Il per-
suade el convainc!...
l'ion esl abondant,redondant,
el que sais-je eneoi e '.'
Parions un billet de la Lote-
rie Nationale que c'est Piou l'i-
dole d'un certain public.
... voit que la campigne lec-
torale est dj ouverte, 11 qu'un
candidat a la magistrature
communale, ancien Magistrat
d ailleurs, u tait hier une entre
sensationnelle Kanscoft. Coma,
jiquetle, gants, (leur la bou-
lonmre, c'tait l'Alpha tt l'O-
mga de l'lgance... municipa-
le. Rien ne sert de courir, il
laut partir point.

? ... voit que ds minuit la mu-
sique perd ses droits Carrelour,
j et que les bastringues rejettent
les clients la rue. C esl l'ordre
de la prlecture. La mesure
nous parait injustifie, ctr enfin
aucun voisin ne se plaint et puis
quand le peuple danse, c'est
bon signe... il paiera sans trop
murmurer.
C'est demain que sera ilis-
cut. la Chambre des Dputs,
u voie ae lenaetw*- ,Lsines ne ""i"u'""1
certaines ctplicaiions tendant a v^/,,/.^^/... alors .
dmontrer que le i ro)et de .01J
ne compoiie aucune disposi-
bon contraire aux conventions j na.
taternaliouales.

Clment s mrit et pardon-
Bec-Fin.
.e rapport de la Commission
sur l'affaire de la P. C. S.
Dimanche matin, l'acl
commissaire du Gouverneme
M. Titus, s'est rendu a Thomp-
jzeau, appel par les obligations
ide sa charge.
u"r DEMANDE D'EMPLOI
-tit i
m, J Excellente dactylo diplme
tylo dq
oflreses services au commerce,
nommes d'affaires, etc.
S'adresser au Aiatiu.
Rixe Carrefour
Dimanche, vers r> heures de
Tapies midi, une querelle clata
a Carrefour entre Marcel C. et
Henry L. Des paroles, on passa
aux voies de fait, si bien que
Marcel C. reut une blessure au
Iront, ce qui mit fin au regret-
table incident.
Allons, Messieurs, du calme,
du calme t..
ECLIPSE DE SOLEIL
/C'est demain qu'on attend l-
cl'ipse de soleil annonce par le
Rvrend Pre Baltenweck, di-
recteur de l'Observatoire du Pe-
tit-Sminaire.
i;ile sera visible ds A heures
p.m.
Sauvez
vos livres
Sauvez vos livres el cou
i CU( us en inai..\ aia tat tl
confiant aj rrlieui
DCienz, bon i>i'c
i Etienni Camili.i., hue Bonne
1 Foi .
... voit qu' la Pension X,
l'Avenue Ducoste... les pen-
, sionnaires sont parfois trop
sommairement vtus. Les voi-
i sins se plaignent et avec raison.
A datant de tanga ces Mes-
i sieurs sont invits se croiser
. au moins les jambes... Et puis
les pyjamas nontpast in-
vents pour les chiens, voyons.
... a vu, dans un chic tablis-
sement deKenskoft. dimanche
dernier, un avocat bien connu
empocher le cash qu'un consom-
mateur avait laiss sur la tab'e,
et y substituer su signature au
bas des bons dj consomma-
tions. Tte du patron.

...voit que le vieux Fred
tient le coup avec lgance,
malgr la saison estivale, qui a
chasse kenykou sa distingue
clientle. Ses terrasses sont
moins garnies, peut-tre, mais
quand mme c'est Eldorado
qu'on trouve les meilleurs ci-
gares, les plus dlicieux cock-
tails et la bire la mieux tire.

.. voit qu'avec la pluie, nous
revient la saison des parapluies,
des ralncoali et du Rhum Bar-
bancourt.
... voit que tout Kenscoll est
clair aux merveilleuses Lam-
pes Coleman, qui rivalisent
avan'ageusemen yi c l'lectri-
cit, al que l'on Iroovs chez
John Woulleg.
i _ij ... r
Assurez-vous contre accident
i (ien-ral Accident Pire &
Lit" \ssurauce orooration Li-
mi'ed, Vve F. Berminghaa
Agent Gnral pour Hati,

>-'*-*- *"*.
..^ %J*-*. <*. *>..***.
J*.
-
|s*V

*

%te- *-
-a


PAGE 2
LE MATIN;- M Aot 1H32
Mon e wr c g! Croyez-vous qu'iPy fa il u i *
dsagrment pour notre
grand Le Matin", hos-
pitaliser ma prose impossible
dans une de %et colonnes dans
\e but de fixer ou de redresser
un mot de la rponse, du Di-
recteur du Temps ma lettre
de mise au point du "20 Aot
dernier? \
Bien cordialement vtre,
Castera Dlienne.
Aprs l'Angleterre
L'IMPRIALISME ITALIEN OIS
EN CHANTIER*. QUATORZE
UNITS NAVALES POUR
LA .GUERRE!
Avis
Si vous avez
commis d'autres
pchs, je les
ignore .
oo -
Le Directeur du Tenus a
termin sa rponse uotie
lettre du 24 Aot dernier i ar
un mot qui n'aurait nos
yeux que le caractre de la
boutade dont il use quelque-
loi* envers nous en toute ta-
miliarit, mais que nous lu:
contestons pour le cas pr-
sent:
Si vous avez commis
d'autres pchs, je les
r ignore.
Cependant, je ne crois pas
que je me conlessais Charles
Moravia et non plus que j'es-
sayais d'obtenir de son dsin-
tressement patriotique d'a-
ptre un pardon comme le
font les gamines l'occasion
des pchs oublis pour les-
quels elles rclament l'abso-
lution de leur pasteur. Nous
n'en sommes pas encore
cette extrme inquitude de
la conscience trouble par la
craiute du chtiment.
Mes autres pchs? Je n'en
ai qu'un seul Et je n'ai ja-
mais prouv la peur de le
regarder en lace. N'est-ce pas
que vous le connaisse/, gale-
ment, mon cher Moravia?
N'est-ce pas, qu'un jour, al-
fect de la pente de
On sait que l'amiraut bri-
tannique a arrt un plan I
prvoyant la construction de
22 units navales l'heure
mme o le rideau tombait
sur le premier acte des pa-
labres genevoises.
Londres s'ellorce de dten- j
dre aujourd'hui ses plans I
d'armement en rappelant que
de nombreuses units ont t
construites ces derniers mois
ou sont encore en chantier
sur plusieurs points du con-
tinent.
En tait, il suffirait d feuil-
leter Nlunuuiile des derniers
mois pour se rendre compte
du rythme croissant avec le-
quel l'imprialisme tranais
a dvelopp ses constructions
navales.
Mais voici une rvlation
particulirement intressante
an lendemain des vnements
le Home.
Le Daily lelegraph se dit
mme de prciser que l'I-
talie a en construction qua-
torze navires de guerre dont
l'existence n'est pas connue
du monde extrieur.
Ces units eomprenuen
deux croiseurs de 6,742 tou-
nes, deux contrttorpilleurs
de 115 tonnes et dix petits
navires de types varis,
Ce journal ajoute que Iors-
I que l'amiral Siriani, ministre
f de la marine, avait annonc
' Sa Chambre italienne, le 28
avril dernier, que l'Italie ue
soumettrait pas un nouveau
projet de construction avant
que ne soit connu le r-
sultat de la coi'trence du
dsarmement, on avait cru
gnralement que ces cons
trnetions se borneraient aux
viugt neul navires autoriss
mon i apr.s la conlrence navale de
' dit 1930.
Cin-7aldu\
CE SOIR
La Rue vers l'Or
avec Chai lie Chaplin
Entre : 0.50 ; Halcen : 1 00
JEUDI
La grande production italienne!
MESSALINE
Entre 0,50 ; Btlcen : 1,00
IL N'Y A PAS DE MEILLEURE
PROTECTION POUR LA SANT
QUE LE NETTOYAGE ANTISEP-
TIQUE DU LIFEBUOY.
Ameublement de chambre
accoucher, six pices, tabri-
cation amricaine.
Salle manger, une table
et quatre chaises.
Tab t de librairie avec lam-
pe. Assiettes et verres.
S'adresser ?u No 90-2 en-
ire 4 et G henres du soir.
BATEAU D'EXPOSITION DE
PRODUITS MANUFACTURS
SUR LA COTE DU PACIFIQUE
DES TATS-UNIS D'AMRIQUE
LIFEBUOY
I.:. SAVON DE La SAN! E
POUR MAINS, FIGURES ET BAINS.
'will hve a reprsentt*.
who>ill supply H inlot2
tion on the ^articles ou d*
play. *
A few'days beiore Novem
ber 27th, which is the I on which the boat in qUesli(J
(is xyecied, lickcts \Vllll;
Idelivered lor admission 2
hoard. "
Amongst others, the toll0
wing hrms are contribulin
txhibits :
C. F. Braun
IPomona pump Co
Pacific Pump Works
Herberts Machinerv Cn
Killiler Mfg. Co.
Sierra Talc Co.
l'acilic Coast Talc Co
rai-tf & kliA fjfjopmssioiii'
Soulagement immdiat i guw 3tlw|*
Gio&uSes'&tbauta1
Rsulta: n ..-. r,!r ux,surprrn.'nt,T;
Touitl P.". 35 taamcr S.
B*DAI XI
I Bai-i;oioii.bc [Sbad i
A
vis
MOHH & LAURIN, P. O. B0X*M Distributeurs
Hje Houx e du Centre,Port an-Prince.
journalisme vous mavie.
que je m'cartais sensible- j Hn lait, prcise le Daily
ment de l'amiti du Presi- Jelegraph, uu nouveau prd-
deut dont j'avais bien besoin, \ gramme a t soumis secr-
pour tenir un peu?Pourquoi? temeutetautoris l'anne der-
Parce que vous n'avez jamais \ nire, et ces units ont t
t si loign de moi puis-
que votre observation vous
permettait de constater que
j'tais le pioche voisin del
misre. Et vous m'aviez pres-
senti qu'en allant de Iran-
chlse ou de critique je ris-
quais de trapper la porte
toujours accessible de la
Dame du malheur qui ac*
cueiMe toutes les adhsions et
se rjouirait de me revtir
des loques dont se recouvra
sa dgotante nudit. Qu'im-
porte. Je suis toujours dcid
sauver de tout naufrage
raon^amour dmesur de la
vrit que je jetterai
mises en chantier avant la
dclaration l'aile par l'amiral
Siriani. Les vingt-neut navi-
re > cits plus haut taisaient
l'objet de ce plan.
Les exigences de Timpria-
lisme italien se tout de plus
e pins Imprieuses, au fur et
mesure que se dve'oppe
la crise conomique dans la
pninsule... Pour dvelopper
coutre mes intrts si je la
crois utile en quelque chose
au bien public.
C'est doue pour ne pas
tromper le Prsident que je
lui parlais eieur ou -ni et
que je laissais La LIBRE
T itiiii'Ni-: soi allure d'iu le-
pen lance jusqu' rompre le
cble le reliant avec le Pilais
National.
Je suis tranquille et serein
avec moi-mme si, dpouill
de toutes influences; j'ai dit
la vrit au Gouvenu1 ment.
Je puis avoir t dans l'er-
reur, mais seul l'avenir se
chargera de me le dmontrer.
Je ne me confessais pas
vous, Moravia, pas plus que
je ne vous ai jamais demand
de vous confesser moi: la-
mille plane plux haut si elle
existe miel*pie part .
Sur le point essentiel de
notre correspondance le c >
frre m'a rappel, tout
ct.le reproche qu'il adi es-
sa Georges Sjourn d svoir
pris partie Vin al
Aussi, je lui rpondi toul de
suite, qu'en quelque part, le
nom de Melle Vincent est
vis da u- m m journal, je dois
le regreuer toute U vie,pour
moi mme seulement ; car,
personne, eu eet, ne doit,
dans les dbats srieux, in-
troniser la neutralit bienveil-
lante et passive d'une jeune
fille.
Mais je suis astreint re-
miue |; chercher d'autant plus la va-

leur de la phrase finale du
C iu.fi re qui ne veut pas t-
m ligner de ma saintet, dans
le temps o, contre mes cou-
trres et moi, s'exercent les
rigueurs d'un tal de sige et
que lui, parlaut de l'affaire,
lei.ourage en indiquanl
l'existence de petits /ailleurs
de /roubles, camiue Vent en -
dr tit ou le dirait un louctioi-
D lite porteur de lunettes ou
d loupe pour bien caract-
riser les dlits ou les crimes
politiques.
Je ue tiens li i lu i ni
lu sympalhi ; ndverl
Saires ou des amis s'ils ne
m'en croient digue et j'en.
tends encora moins retenir
les lgendes que l'on tisse au-
tour de certains noms. Tou-
tefois, Moravia peut bien
avoir encore raisou dans son
attitude. Car, l vrit de
tous les temps oblige tou-
jours le peuple et le petit
monde A partager le di uil 11
le crpe d' s grau : taudis
m e p >ur r une tantai-
s: !, < lit) oublieuse du
V. i .! I i Cl0
siito au de du
c aarade
simplement pris dans le co-
ma qu'elle lera passer pour
mort et bou enterrer..
Castera DEUE^NE.'
leur politique, Mussolini, h
bourgeoisie italienne ont be-
soin d'armements toujours
plus puissants.
... Au bout de cela, c'est la
g lerre imprialiste !
REVISION GNRALE OU TEMPS
POUR LE MOIS DE SEPT. 1932
Par Justin Leconte
lemprature et tal du ciel.
La temprature du mut Sep-
tembre sera variable I! lera
chaud durant les 4 premiers
jours du mois; ainsi que du
G an l, avec de lgres va-
riations, et du 22 an 27.
Les plus intressantes va-
gues de traicheur passeront
vers le , entre le 18, le
21, le 28 et le 30. Es rer
des nuits assez Iriiches pres-
que durant tout le mois
Le ciel sera nuageux du
1er au 4. durant certaines
heures. Il le sera davantage
du ."> au 8, du 10 au 12, du
1 au 20, et du 27 au 30.
Pression Baromtrique
Le baromtre se tiendra au
dessus de la normale du 1er
au 4. Il se tiendra plus haut
du (iau 15, avec variations,
et du 22 au 27.
Il baissera faiblement, par
l'action des pluies, vers le
du 18au 21, et du 28 au 30.
Pluies et orages
Le total des pluies qui tom
beront du 1er au 8, et du 21
au 25 sera au dessous de la
normale. Le total de celles
du 10 au 20 dpassera la nor-
male de beaucoup; ninsi que
C -lui des pluies du 27 au 30.
Le steamer Point Ancha*.
de la Gulf Pacific Mail Line
Ltd devant entreprendre une
grande tourne d exposition
1 de produits mannlactura Bur
} la cte du Pacifique des Etats-
i Unis d'Amrique, se trouve
! actuellement en chantier. De
[nouvelles cabines sont am-
nages, la rapidit augmente,
et ie ncessaire devant tacili-
t ta ige des produits ex
poss aj ut, tara de celte
exposition une vraie mer-
veille. Chaque exposant aura
un reprsentant charg de
donner les dtails concernant
; les produits exposs.
-------------------------------------m j H aera.queiqoes jours vani
le 27 Novembre, date de Par-
nos prcisions du mois pass, rive du bateau en question,
cet gard. Notre travail de dlivr des cartes permettant
dduction nous permet de l'accs bord.
dire que les plus lorts vents) i es onneioaux produits! ? u j
soa^rom e-ilre le 15 c. \t\ ^J? "le?, ".l/d'admitecin,BS,on d '
Du Service National
drt 1SE seignetno.nl
Professionnel
Cofaorinraent aux non.
veaux Programmes dEosei-
gnement Professionnel anto
riss par le Dpartementda
Travail et qui seront niisej
application ds le 2 Octobre
prochain, il est parte la
connaissance des tainillesaes
villes de Port-au-Prince,Cap
Gonaives, Jacrnel et Jremie
21. s montrer encore plus
prudent durant cette priode.
Pour l'A(/ricullure. Les [
agriculteurs pourront taire
leurs premires plantations!
de iiu d'anne, particulire-;
mat les 12, 13, 21 et 23, o !
les phases luua.res serout les '
meilleures cette fin.
Ceux qui ont les moyens
ncessaires pour arroser de-
vront le ane Je matin de'
prfrence. I
Eclipse
Les stations mtorologi
ques d'outre-mer prvoient
une clipse partielle de lune
pour le 14 septembrc.qui sere
la dernire pour Pann.'e. La
fin de l'clips sera vi en Ha'ii.
BositsJ fisril Bailles
Accidents
22 aot 1932
Auguste Montort, 20 ans, Che-
min des Dalles. Contusion de la
rgion lombaiiv.
Marie-Louise E louard,20 ans,
me des Miracles. Morsure de
chien au mdius el l'index de
la main droite.
Chrilus Sauveur, 25 ans,
Petit Four.Contusion du thorax
antrieur.
Louis Cinas, 35 ans, Bel tir.
Briure 1er degr du pied gau-
che.
Conserve Sanoo, 7 ans, hnbi-
lajion Jaman. Blessure piquante
du pouce el de la j mhe droite,
Otero Raymond, 25 ans, Porto
'10
que des E'oies P
lessionnelles de gyroos.es
subordonne aux conditions
suivantes obligaloires pont
chaque postulant :
lo Le postulant doitd
g de 13 a us au moius el
de 17 ans au plus.
p-^20 Possder son Certifia
cat d'Etudes primaires,
3o Prsenter son ac'.e..
naissance authentiqu^et de;
recoin mandrt ions Valables d:
bouue conduite.
Port-au-Prince, le 27 ai
1932.
Le Directeur Gnral'
Serviez.
rer seront exposes par :
C. F.Braun
oniou i PuniD Co.
Pacific Pump Works
Hei berls Machinery tjo
Kililer Mig Co
Sierra Talc Co.
Pacific Coast Talc Co.
Dicalite Co
Fi II roi Co
H C. Parker ( O'Keele &
Merritt Co. )
Davidson Radio &Televi
sioa o
Imprial Rock Gas Co
Van Camp Sea Food Co
Max Factor Company
Los Angeles Soap Co
Pacific Coast Borax Co
Fano Plame Oil Borner Co
Josly i Co ol Caiifornia
Mac Person Lealher Co
F ij. Russell
Phunb Tool Co.
Au cas ou eue des maisons
ci-dessus aurait un reprsen-
tant Port-au-Prince, sa col-
laboration sera trs apprcie.
A. de MATTBIS & Co
Consiguataires.
*
The s/s Point Ancha , ol
f lie Gulf Pacific Mail Line Ltd.
which is to make a display,
croise ol products manulac- ; Sacr-Cur de Turgeau ser.
tured on the Pacific Coast ol j bni, le samedi 17 septembre
the United States of America, | prochain, (> heures du soi',
is nowat the shipyaid New-
cabinsare being added, her
sp-?ed increase-J,and the need
lui being done to lit her lor
the display, needless to s>v
laESDAMES.
Pour teindre vous-mmesfoui
i issus, aucun oroduit n'gale
\U 'MAURESOW
TEINTURE MNAGRE PERFf riOMU*
Pharmacie Kugfae Pli* U '^a
" '""'"5 lionnes pttorriinclcsctdro.lri .
iC/t i : l'eureC. FERC0Q, Asnirt-ftak
\ __________
Le Monde
Mariage. En l'Eglise
i ...i U..1 |mis uu i uu uu. ,,. "".* (uutiw, a.i uns, ror io "" u,'m"jt, iiccmcss io s iv iViiioiniie raine.
(Temps de Nord). L'un et Tau- Hico. Hlessure confuse du cuir that this croise will be a real Nos compliments au cl
ire pourront tre priudi- chevelu. inarvel. Lvery manulacturer niant et distingu couple,
ci' Kiev ntiY rilllnc c\ anv ri.
Cil bls
vires.
aux routes et aux ri*
le mpriage de Mr Ricard
Widmaier, fils de notre sym-
pa I bique ami, Mr Riha
Widmaier,avec Mademoiselle
Antonine Faine.
char-
Pour les Dpartements du
\<>rd du \ord-(.'ucsl de
l'Arlibonite et la Rpublique
Dominicaine.
Faibles pluies les: 1-2. 1 ,
7, 8-9. Fortes pluies accom-
pagnes d'orage les : 10-11-
12, l(i 17, 18-19. Chute proba-
ble de grle les 20-21 Faibles
pluies les : 20 22 et 24 25.
Temps du Nord i du 28 au
30.
/'.)/// les Dparlementa de
l'Ouest itu Sud Rgion de
Port-au-Prince De Logane
et de J. cmel.
_ Faibles ; luies les: 2 3,4 6,
7 8, 9. Fi si ... oregis,
les : 11-12.13, l'.i, 17-18.'!..,(s
de peo d'importance les: 21
22, et 28 24 'Temps de Nord*
du 27 uu 29.
N. B. Compter sur des
carts de 24 ou de 48 heures,
avant ou aprs.
Pour la navigation Lire
m
mmmm mmmmmMhWi
Toutes les Polices
DE LA I

(comprennent la .Protection contre la i
Foudre sans augmentation de tauxj
f Aqents Gnraux {
<-***<-* -


LF UATIY 30 Aot'1932
PAGE*3
Rlium Barkmeoiirt
Dont la reooramee esl universelle a gard m premire place
Demandez partout : *
IN IJAHIUNCOURT
Dpl : RueCsar,
il*
Util
--- /"\

CA-VICTOR
La SOCIT HATIENNE D'AUTOMOBILES, reprsentant exclusif de la
RCA-Victor C, invite le public en gnral venir voir les nouveaux appareils
RCA-Victor qu'elle vient de recevoir.
Elle se fera un vrai plaisir de taire entendre aux visiteurs des disques dansants
ou classiques dernire cration de la RCA-Victor Company.
Elle profite de cette occasion pour aviser le public qu'elle vient de recevoir:
Ressorts pour phonographes,
Nouveaux disques espagnols, (Trio-Matamorros)
Nouveaux disques, (Jimmie Rogers)
Blue-eye Jane, (Jimmie Rogers)
Disques de longue dure.
DURE,0N ATRENTE LONGUES MINUTES OE MUSICUE,-TRENTE MITES DANS LA COMPAGNIE OES MEILLEUR
PEUENT TRE JOUS SUR VTRE ANCIEN APPAREIL. VENEZ NOUS VOIR ET NOUS VOUS
SOCIT HATIENNE D'AUTOMOBILES
Mallcbranchc, Gentil, Bogat & Cic.
Port-au-Prince, Hati
AVEC UN SEUL RISQUE OE
ARTISTES DU MONDE. CES DISQUES
EST
DES
La Magnsie ERBA
lEliOUIT LE PLUS RECHERCH COMME REGULATEUR
FONCTIONS GASTRIQUES ET INTESLINALES.
A. de Matteis & C
AGENTS POUR HATI "
;
AVIS MATRIMONIAL
I-e soussign annonce au
public, et au commerce en
particulier, n'tre plus res-
ponsable des actes et actions
de son pouse.VIadame Jules
( Harles, ne Mariette Tho-
mas, pour .- l).:(ulo!i du toit (
marital, depuis le 7 juillet t
dernier. Gue action eu divorce <;
doit lui tre intente souspe u. i
Porl-au Prince,le25 aol 1932
Jules CHARLES
AVIS COMMERCIAL
Re fi 4 tentation
Mr Ni i< bel Conte a l'a van
?ge d'informer le commerce
tt Ils boulangers qu'il a !
nomm Reprsentant de la
merveilleuse Farine Cokt
Certificat! i de l'Okavina et
qu'il se met leur disposi-
tion pour les commun I -
qu'ils voudront bien lui cou
lier.
Michel CONTK
No 1901, Grnnd'Kueco face
du M;.ri h Valliie.
r a n
Baisse
nsen
Avise les consommateurs de son EAU
qu'il a rduit ses prix comme suit :

Lait condense sucre caisse de w.n m OR 6,25 DETAIL OR 0,14 CENTIME
LAIT CONDENSE SCCRE DF ?40,3 r 9.10 DETAIL 10.04 '
1 AIT VAPORE DE 48,10 1 5,00 : DETAIL 0.11 ;
LAIT EVAPORE DE 96.8 6,40 DETAIL 0.0?
.
Utt'L'fw .. :
: ( f

il

AVIS IMP0RTAN1
Porr tout ce qui se tapporte
aux aflaires de la Fabrique
Hatien ne de Mosaques > C bar;
lier -Mal lebrauche et Co, nos
aimables clients sont (.ries
de voir ou Mr A. Mallebran-
he ou Mr Pb. tjiarlier, la
Socit Hatienne d'Automo-
biles (ancien local de la Wi '
Indits Trading Co ) o ils se
tien- ent leur disposai*
Ions \ T< t\ honei au No 2680
m N 2115
Cii.-kl'lr nTallbnumchx& t.
Rappelez vous que le LUT CONDENSE, VAPORet^en POUDRE SBENSEN eat le
meilleur, le pins pur et le plus riche en crme. Il est recommand par les mdecins et
, le m mes s us bbs et coi malades.!! est employ avantageusement pour les Crmes
glaces et ebaodet, et lis d< -serts de toutes sortes.
En venle AU BON MARCHE
El dons toutes les bonnes Epiceries tant
a Port-au-Prince aue dans toutes les
villes de la Province.
~H


Mardi
30 Aot 1932
Le Malin
^twe ANNEE H' TS&
Port-au-Prince
Tlphone : 2242
4 .PAGES
Lykes Brothers SS C lnc
Texas --Haitl "Santo Domingo- porto Rico
Le seul service hebdomadaire et rgulier passagers et
fret entre les ports du Golte du Texas directemeut avec
Port-au-Prince, Haiti.
Pour la rception rapide et le maniement habile M: vos
importations, servez vous toujours des navires de 'a LYKb
UNE.
Les prochaines arrives a Port-au-Prince sont"
Steamer Genevive Lykes 2 septembre
Uureau: Rue du Magasin de l'fcltai, Boite Postale B
AhiDiiiiuin Une
PORTS
DE NEW-ORLEANS El MOBILE A PORT-AU-PRINCE..SANTO-OOWIN60 CITY.^GURACAO
PUERTO GABELLO. LA GUAIRA El PARAMARIBO.
DALVANGEN AUSTVANGEN ;VESTVANGEN DALVANGEN' ^OSTVANGEH VESTVAKGEN
AVIS AU COMMERCE
La Panama^Uailroad Stea mship Line a l'avantage d'an
noncer les dparts suivants de New York pour port-au prince
Haiti, directement chaque mardi. Tousjles steamers sont
pourvus de chambre triaorPiaue ,
Dparts de 1W \ork. Arrivages Poriau-r rince.
Steamer "Ancon" 30 aot 1932 le 4 septembre 1UM
Steamer GnayaqniP* le 7 septembre le 13 septembre 1WW
Steamer "Cristobal" le 13 septembre le 18 septembre 10. 2
Steamer "Buenaventura" le 20 sept. le 26 sept. V96
Steamer "Ancon" le 24 septembre le 29 sept, vdA
Panama Hailroad Steampship Line
JasH. C.VANRKEI)
Agent Gnral
Votre premire visite
A
L'HOTEL^ANSONIA
Nous donnera raison, confirmera votre bon ing-
nient, justifiera la confiance que vous nous aurez accorde
en nous garantissant votre apprciable patronage a 1 Htel
le plus slect de Port-au-Prince.
Nous vous suggrons d'arrtei votre chambre d'avance.
Bire la pression.
New-Orlans, Louisiaoa, Dp.
Mobile. Alabama, JDp.
Port-au-Prince, [Hati Arr.
S'jnto-Domingo City.R.D. arr.
Curaao, D. W. !. arr.
Puerto Cabello, Venz. arr.
La Guaira. Venezuela arr.
Paramaribo, Dutch Guiana ar.
Paramaribo,Dutch Guiana D.
Curaao, I >. W. I. arr.
New Orlans, Louisiana arr.
Juillet 2
juillet 4
juillet 9"
juillet 13
juillet 15
juillet 17
juillet 18
juillet 22
juillet 27
juillet 31
aot 8
Juiltet 10
juillet 18J
juillet '23
juillet Tt
juillet 29
juillet 31
juillet 30
aot 1
aot 6
aot 13
aot 15
aot 20
aot
aot
aot
aot
aot
1
5
10
14
22
aot
aot
aot
aot
aot
aot
aot
sept.
10
12
14
15
19
24
28
5
aot
aot
aot
aot
sept,
sept,
sept.
24
20
28
29
2
7
11
sept. 19
PreuanMrt et passagers pour tous les,.ports ci-dessus
aot 27
aot 29
^sept. 3
sept. 7
sept. 9
sept 11
sept 12
sept. 16
sept. 21
sept. 25
oct. 3
sept
sept,
sept.
10
12
17
sept. 21
sept. 23
sept. 25
sept. 26
sept. 30
oct. 5
oct. 9
oct. 17
CONNAISSEMENTS DIRECTE DLIVRS POUR TOUS LES PORTS SUIVANTS :
Port-de-Raix, SKViarc, Miragooe et Jrmie, Hati ; Monte Cristi, La Rornana, Barahona. San Pej^O Macorl
et Azua, Rpublique Dominicaine, Coro, Carupano, Cumano, Cuanta et Pampatar,Venezuela, AruDa et Denaue.wwi.
DE MOBILE ET NEW-ORLEANS A TOUS ILES PORTS HATIENS ET DOMINICAINS ET MARACAIBO.
Un dpart vers le milieu de chaque mois touchant directemeut: Puerto-Plata, R. D., Cap-Hatien, Gonaives, Petit-
Gove. Aux Caves et Jacinel, Haiti et Macaraibo, Venezuela. : y,rnnnon. ., J^rrip
Si un fret suffisant est offert, ces bateaux toucheront galement Port-de-Paix, St-Marc. Miragoane et jereie,
Hati ; Barahona, Azua, Monte Cristi, San Pedro de Macoris et La Romana. R. I). Aruba, D. W. I.
De Tampa, Floride, la Jamaque-HatiLa Rpublique Dominicaine Curaao et Venezuela:
Dparts pour les ports ci-dessus quand une quantit suffisante de fret estAoflerte.
( Sujet changement, annulation ou ajournement sans avis. )
A. de MATTEIS & C, Agents Gnraux
u
VI u
W COLOMBIENNE )'
Tlphone: N 2323
LE FAIT EST INCONTESTABLE
CE
... N'A JAMAIS ETE FAIT ,
CE OUI NE PEUT ETRE DEPASSE
Kola Champagne
F. SJOURN
Prpar dans des conditions rigoureuses
D'ASEPSIE
Prparation et Venle
Pharmacie F. SEJOURNE
Angle des rues Rouxet du Centre.
Le vapeur^Mai tiniqueiVoy.
102 partira de New-York le 24
cri..directement pour Port-au-
Prince o il est attendu le
30 courant, continuera le
mme jour pour les ports
colombiens, Cristobal, Canal
Zone. Kingston et New-York
William. E. BLEO. Agent.
ihuiu S
l lie
Laboratoire SJOURN
DlREC'IURS
F. Sjourn, Pharmacien
R. SJOURNE, Pharmacien de |l'Universit de Paris
M. Sjourn, Pharmacien de l'universit de Paris.ancien
interne des Hpitaux de Paris
Analyses des Urines, du suc gastrique, du sang ( Was
manu, Ure, Constante d'Ambard, Glycmie).
Descrachats. Des matires lcales.
tiuiu miui luuIL.
Mr Maurice Hoger avise ses
nombreux clients et amis
que. par suite o'un accord
intervenu entre Mr A. Brann
et lui, il se tien dsormais au
(iarage de la West Indies.
Port-au-Prince.le 5 aot 1932
Maurice ROGER
C'est la quintessence des meilleures
ivarits de cannes d'un vaste territoire!
runissant les meilleurs terroirs
C'est ce qui fait son arme.
GOUTEZ ET COMPAREZ!
serina
l OUI
INSTITUT
Guy-Joseph-Ronnet
Prs du Monastre St Grard
Cet tablissement scolaire,qai vient de remporter aux derniers
xamens du baccalaurat un succs sans prcdent, grce la
mthode pdagogique nouvelle qu'y emploie le directeur.d'aprs
celle des Universits du Canada et des Etats-Unis d'Amrique
combine intelligemment avec celle de France, est sitn, comme
on lsait, dans le quarliei le plus sain de Portcu-Frince. Les
coliers taibles y relont leurs lorces tout en poursuivant leurs
tudes.
Lnseiynement classique complet, de la classe de 12e celle de
pliilosophie.
Lnseiynement technique complet partir ttlobrc prochain :
diverses carrires de l industrie : agriculture, commerce.
Grce A l'entranement qu'un donne aux lves, ceux qui sont
bleu dous seront des chels, dans la vie, et comprendront la
ncessit d'augmenter plus tard le capital lamilial, loin de le
dissiper, ou seront entrans pour constituer tout seuls le. lenr.
Quant aux attards, ils sout l'objet de soins spciaux. S'ils ne
savent pas tudier, s'ils sont dgots des tudes par suiie de
maladie ou par manque de mmoire, amenez-les l'Institut
Guy-Joseph Bonnet!... Il v a un systme d'exercices gradus qui
dveloppent la mmoire et aident apprendre rapidement.Quel-
ques ltcons suffisent pour donner confiance aux dcourags.
Les principaux proiesseurs qui aident le directeur sont : Mr
Jrmie, homme de lettres, philosophe, ancien ministre, Dr
Maurice Latleur, diplm de l'Universit de Yale ( Etats-Unis ).
Dpartement Ue lllygine Publique, Port-au-Prince. Pro*
tesseur l'Ecole de Mdecine.
Mes Arnou, Massante, Cantave,Mme de Wendl pour l'anglais;
Ren Carr et Antonius Champagne, laurat! avec la note trs
bien des derniers examens de fin d'tudes, etc. etc.
Le registre d'inscription pour de nouveaux lves est ouvert
des ce jour. Mthode sre qui garantit le.succ.s au. baccalaurat
et plus tard dans la vie !
Prix modiques dfiant toute concurrence.
Ballons Michelin en caout
chouc.
Vessies anglaises.
Balles de Tennis Dunlop.
Pneus et Chambres air
Michelin et Dunlop
Disques Paih
Gnrateurs et Manchons
Coleman
pour lampes Gasoline
Flashlights et Batteries
Stock de pices d'autos et
accessoires renouvels.
Tuyaux d'arrosage
pour jardin,et lavage d'autos
bon march.
Venez voir
Chez JOHN WOULLEY
Sandales !
Sandales !
ASSUREZ-VOUS
la
General Accident Pire & Life
Assurance Corporation Ltd.
de Perth ( Scotland )
Car la GENERAL est une des plus puissantes et des plus vastes organisation
le ce genre. Le soleil ne se couche jamais sur sou champ d'action qui embrasse le
monde
ses Polices contre incendie couvrent aussi les dgts occasionn^ >ar la toudre
Ses Polices pour Automobiles couvrent vols, incendie, malveillance, ti
caus autrui dans sa personne ou dans ses biens.
Ses Polices Maritimes mises par ses branches d'Europe sont payables en Hati.
Ses Polices contre accidents sont valables dans l'univers entier. Tous les voya-
1 gurs devraient donc prendre la prcaution de se munir d'une police contre accidents.
d'au moins 4000 dollars, la prime annuelle n'tant que de 1/2 / soit 20 dollars U. C
Veuve F. BERMINGHAM, AuxCaves
Pour la campagne et les
bains de mer, la mode est
aux S.ndales eu caoutchouc
Croix de Lorraine
Sans couture, ni collage.
Rendez-vous chez
Ren Latoutant et au Bpzar
Parisien.
Rue des Miracles
V. Comeau MONTASSE & Co*
Agents
sOUS\GENTS
Agent Gnral pour Haiti.
Port-au-Prince. 1G. GILG
JEAN BLANCHET Jrsn
DEY DROP 11
RUE du MAGASIN de L'ETAT
Coquet tablissement si-
tu tout prs de la Banque
Nale et dirig par Mme Maria
BKRTKT.
Viennent d arriver
LA POMMADE INCOMPARABLE ET LE SAVON SPCIAt
POUR LES CHEVEUX
HORO-CO.
EN VENTE : AU BON WAFtH ET CHEZ HIPPOLYTE
*
___


t.-
%* "


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM