<%BANNER%>







PAGE 1

PAfiE '2 LE MATIN Le Meilleur Lait Condens VENTE EN GROS ET EN DTAIL AU BON MARCH El DANS OUTES LES BONNESTPICERIES TANT A PORT-AU-PRINCE QUE DANS TOUTES LES VILLES DELA PROVINCE. LES LES DROITS DES JJWIS extrayons du Journal UN ARCHE QUI N'EST PAS DE NOTRE EPOQUE. La IWrtf Itl iltiHca ni la pins iiHoninah'i' do loiitrs les solnlioiis ilii (iiuliline iei settfl. Le temps ns' pttS o l'on pouvait laire une ide ab'unle la charit du silence A plus fort raison quand II va rcidive; plus torie rai son encore quand le coup pat de l". r/estle ras du roiet de rglement des dettes iie .erre par Pabando:i dos ntiles anglaises et franaises. Nous en avions d;|a entend 1 parler et nous HjQue feronsnous de nos filles ? I PREVISION GNRALE OU TEMPS P3UR LE MIS D'AOUT 1932 ursv^ %  ^sm.-'xcIl y a quelque temps, un journal amricain proposait ses licteurs an prii poar la meil cette simple leure rponse question : Que lerons-nous de nos ailes ? Voici la rponse qui a obleni le prix • Faisons-en d abord des chrtiennes. I Donnons-lur une bonne Instruction lmentaire : puis apprenons-leur prparer un repas convenable, laver, repasser, raccommoder les vle lirais et les bas, tailler et coudre les habits. |J.Qu'elles se rappellent quune bonne cuisine pargne bien des — i) Par JUSTIN LBCONTB. Tini|raliir.' Cl *hl il de! LA temprature durant Aot sera leve du 1 r au 10 du 13 au 16 et du 22 au 26. 1 M priodes lsslplos traMiea seront ceies du 17 an 21 el du s nuageux ^•X^^u-s; !" .-"-* **** %  • %  27 BU 31 Esprer un ciel durnnl certaine; heures, h s 3-0, 8-14, 10 17 el 20 au 28. PrtgittJ ltar..iilriiHt Le baromtre se tiendra :>nrale.nent huit du 1er au du 13 au 13 et dn 22 au |i baissera visiblement 17 au 21 ttd i 27 au 31. Remde n ouveau LA i .a G ; n-1aUly DEMAIN 90.Il Maison du Mystre joi k' e ave i Mo Kl 10. 26. du a ,,,,,,, M. Mac Faddeu.il laut bien se dcider a mettre li s points sur les i. O.i nous dit que 1 Ami raute britannique se montre utilement hostile, pour des ronsi lratious stratgiques l'ela ne nous surprend aucunement Mata ce sont d'autres aiuuinenls que nous voulons invoquer. Ht. d'abord,que lait cet excelleut M. Mac Padden du lameux droit des peuples disposer d'eux-mmes inscrit dans les Quatorze Points nu prsident Wilson 7 Le n'tst pourtant pas une doctrine europenne, celle-l I Nous savons bien que IcsAuie ricaim ont une Uon assez 1 particulire de considrer les droits des noirs. C'est mme une des raisons pour lesquelles nous hsiterions a leur abandonner les populations de nos Antilles qui out pu apprcier l'Interprtation Franc lise de la libert, Si Ion (uiisiiltait ces populations, la rponse ne serait pas lonteuse Kl pourtant, il ne laudrait rien de moins qu'un libre consentement d'hommes libres pour dcider la France se sparer de possessions qui comptent parmi les plui anciennes et les plus prcieuses de son domaine colonial. Les marchs du genre de celui que proposa Mlac Fatldea ne sol pas de 11 tre poque, surtout quand lsagit de rgler des comptes que les Franais subissent parce qu'ils ne sont pas de ceux qui rcuieut leur signature, niais pour lesquels ils ont conscience d'avoir donn beaucoup et du meilleur ue leur saug. Le projet du snateur amricain est intressant un aut'e titre. Il montre i importance que les Etats-Un attacht aux positions q leummsudeot les routes du canal de 'anama. C'esl une interprtation de la scurit bonne retenir au moment ou tant dpense plus que ses revenus. Rappelez vos filles qu un honnte ouvrier est cent lois plus es'imable, n'et-il pas un sou, qu'une douzaine ds jeunes gens vaniteux, poseurs et imbji'es. • Enseignez leur bien qu'une robe de coton paye habille Pluies el fSO/8 Durant Aot, lu priode du > 1er au 12 et celle du 22 au 28 nous apporteronl d'assez' fortes pluies accompagnes de dangereux orages. Les vents du 3 au 7 pourront souiller en tempte, ainsi que ceux du 20 au 24. Ce ne serait pas tonnant que l'on ressente encore des secousses sismiques, dans les Antilles en gnral. Les conductions plantaires le dmontrent simplement. mieux (pi'u'i vtement de soie sur lequel on doit de l'argent. Appi eut /.-leur a aimer les fleurs et en gnral toutes les œuvres de Dieu. que le bonheur dans le mnage QU viendra pas de la lortune ou de la situation de leur mari, mais de ses qualits morales et de son raclure. Pour les Dparleiuenls du Nord, iln Nord-Ooeal e lAflibonile el de Il Republis.se Deoiaisalis. Fortes pluies et orages, les 2,3,4,5 6. 8 9. Faibles pluies Que leur oui soit oui et que I | e8 \\ 13, lg, lb-17. Portes eur non soit non. {pluies et orages 21 au 21 el Quand viendra le moment | 2Q-27, de les marier, persuade/, leur 1 Pour les l)|iarleuiinU t> I USesl, ilii Siiildlcipoiis de Pait-aii-l'riiii de Lojani' el de JJCIHCI. Tories pluies, orages, les 23 4,5 6,8 9 10. Faibles pluies les 11,12 13. Ploies beaucoup lus loi'.es les l-l". Du 22 au 28, priode d'orages, de adopte par les Spcialistes de Paris soulage immdiatement : BRULURES CRAMPES ACIDITS de i ESTOMAC ULCRES GASTRIQUES CONGESTION du FOIE DIGESTION PNIBLE aWRISON RAPIDE Produit en Vf C0KMOIUS ?, ST. tW.ant-Coqwlin, PARISV EN VENTE i P.:l-au-f-i^ice : Pharaw' „ *r. BUSH 31 toi''... ." %  -j-ii.fs Pharmacie* LA LAITERIE BA1LEY Livraison propre, hygine, que, en bouteilles berm i; qnemeol cachetes, labn de toute falsification. Transport tait en rtrig^rrteurs roues. 1313 raod'Rut, Port au Prince. La Maison de la Haine I L'Hom^"' la Cagoule ) Entre 0 00 ; Balcon 100 ADOUCISSANT !A I EAU.... D LICATEMENT PARFUM, VRAI LUXE A UN PRIX INSIGNIFIANT. SAVON DE TOILETTE DBLICATSMBNT PARFUM MOHK & LAUKIN, P. O. BOX M. — Distribuiez RneRoux et du Centre, Port-au-Prince. DIPLOMES DE LICENCIE EN DROIT A vendre la Compflnie Lithographique d'Hati SIROPlI DESCHIEM| d l'Hmoglobint Rgnrateur du Sang, proiorlt par •*%"*f|?fe,_ ltM d Ptl *i m ararn ai aux rti-ruoinuux. Admit d*n las Hopituox a fl Buprieur ta £**££ ItfmttZ* •*&** **• re,\ Mr Fnelon Lespinasse, air el Mme Franois Lespinasse el kurs enfants, Mme Veuve Aniac us Champagne, Mr Mirabeau Djour el ses enfants* Mr el Mme Dieudonu TIIN bulle et K-iiis enfants, les ramilles Les* pinasse, Dtour, Frdrique, Lajoie, llaspil et Ions les autres purenls et allis.reinercienl bien si'ui-enieiil lOU8 ceux <|ui leur oui donn des preuves de sympathie l'occasion de la mort de leur regrette Mme fiMlon Lespinasse, nie Lucienne Heaiiy, l> le 8 Juillet couranl. s K-, prient de croire leurs sentiments de prol uide gratisurvenue n. lu le, i %  Sur la de nu le Racing rerto manche 7 >;i ande tant de succs coul. ublic, le diaot prochain la le l'e sportive (|lll 26 eut niu lt „. nirau „,,.„.... Vu la longueur du prode c iliques s'lvent, .le l'angramme qui comporte neuf nies et de loi ts vents. N. B. Compter sur des carts de 21 o i de iS heures, avant OU aprs. I'OI-H LA NAVIGATION. es plus loris vents sont i> diqus entre le 3 et le 7. le9 et le 12 ( et le 20 et le 21 Scientifiquement parlant, les marins ne doivent point ignorer que les priodes de cyclone partent du o Juillet jusqu'au 7 Novembre; et, en consquence, il impoile d'tre toujours sur ses gardes j^qu' cette derniie date. l'ouu L'AGRICULTURE.On achvera les rcoltes de mas et autres durant Aot. On labourera les terres, et on y eniouira les engrais ncessaires, eu vue de nouvelles plantations en Seplembie.On ne devra pas piauler avant le 12 Sepleiulite. Nous y reviendrons. Nous sollicitons l'attention des grandi Pouvoirs, en ce qui concerne la publication et la distribution de nos prvisions dni tous les centres agricoles du pays. Notre œuvre tant d'ordre national el d'utilit publique, elle le m!L>/ i. %  %  %  : Evita la vieillesse pu*n ~ : ~ u ''• •urcllj>mmd ioujoais du mauvais tat de votre intestin d la constipation. Evitez la en Iwant chaq ue semaine % ^ : T ea zvnezm vii'i JK tuTenkpm i RAM aoqiSGl ri u :J*V ^ Obtenu evec 1 eeux minivlrs natu^HCHlf %  relies parfumes avec dn citrons M FHANCE .'? V iTjETaavavSor 7 %  "^iT^nMBTS Toutes les Polices DE LA trect'de l'ocau.contre des proccupalionslVane-iisesqui, elks, cependant, peuvent inToquer des menaces auliemeut srieuses. SANT BIUCI: Avis "numros, on commencera !" \ . . . i > n n^;-t ,c h lise. — La plus in'eres' SSSrJ 'tjtfS P arc-L. saute clipse lobl de Soleil conte.le dimanche 7 aot, voir prvue par les Stations NL teo les volutions des meilleurs rologiques d outre-mer est i.ialbltes d'Hati. Courses 100 m., 2(0 m. Monsieur traoger c cbe o.olessour langie ei vuol: a 2 hautes par jour. S'adresser au bureau du s Matin . en sacs de bourriques. Lancement du poids Leve ou pol Tours acrobatiques ts. Foot-Bail entre le Racing et une toile quipe coalise, 'produire nos prvisions, diquee pour le 31 l. Les journaux certainement ue —^ manqueront pas, apis celle] ^fB date, d'tre trs in'resssnta I ce sujet avec les commentaij \ res de nos grands Bavants. N. B. — Les journaux de nos dirents Dpartements j sont absolument libres de ie-. comprennent la Protection contre la Foudre sans auqmentation de tauX| Aqents Gnraux mmm^i



PAGE 1

LF MATIN 1er Aol I9X PAGli 3 HIHIII Itarbaiicour. .•*. Dont la renomme est universelle a gard s-", premire place Demandez partout : l \ BARBANCOURT Dcpl : Une Csar. En avez-vous dj got? h bien, demandez clans Ions les cafs, bars el restaurants de la Rpublique le nouveau produit de la Brasserie Nationale • le PORTER NATIONAL Agrable— Fortifiant — Bon Mai eh. BRASSERIE NATIONALE S. A Port-au-Prince, (Hati). Laboratoire SJOURN DlREGTURS *er F. SJOURN, Pharmacien R. SJOURN, Pharmacien de PUniversit^de Paris M. SJOURN, Pharmacien de l'universit de Paris,anciea interne des Hpitaux de Paris Analyses des Urines, du suc gastrique, du sang ( Was mann, tire, Constante d'AinWd, Qljsqpiic). Descrachats. Des matires icaies. Manufacture Hatienne de Chapeaux L'Indigne / il ; RANTI %  • ^j> Voulez/ous fter le retour de quelqu'un? OFFREKUI UNE COUPE D'ASTI SPUMVNTE P r' < Priu e (Hati) •MV.' I '• \-*m*~ %  .*.-_ n H%'t. Ht C LIGNE COLOMBIENNE ) Tlphone: N 2323 -o— Le vapeur Baracon J Voy. 105, veuaut de New-York et des ports du nord,est attendu ici le 30 courant, continuera le mme jour pour les porls d\\ sud. Sera de retour Port-au-Prince le 4 aol prochain. PO route pour NewYork, via les port-, du nord. William R. BLEO. Agent. COURS D'T & LEONS PARTICULIERES ;. Pori ait Pli tir(la IMi *n Mlle C( ninipncf ni le Ici a >' I Iastilul Tippeiihaoer, a I Annexe el Plion Ville, rsidence d't du Directeur, rue Villate. Inutile de redire le soin qu'on apporte aux ludas des jeunes gaions. S inscrire ds maiiUnrnl. 1527, rue Lmarra. Telqhon : 281 et l'AnnexeHeures c'e Hur.au : 8 b. 11 hf, ASSUREZ-VUS la General Accident Fire & Life Assurance Corporation Ltd. de Perth ( Scotland ) Lar la GENERAL a esl une des plus puissantes el dei plus vastes organist'>" de ce genre. Le soleil ne s • couche jamais sur san charaa d'actieii qai enaarasse le monde ses Polices contre incendia couvrent a usai las dgt* occasionns par la fouatre Ses Polices pour Automobiles couvrent vols, incendia, laalreillaace, doiaiaagei Caus autrui dans s* personne ou dans ses biens. Ses Polices Mari limes mises par ses braichts d'Europt soat payables a HaW. Ses Polices contre acci lents sont valables dans l'univers eatier. Tous les vovtaurs devraient donc prendre la prcaution de se munir d une police contre accideats. d'au moins 4000 dollars, la prime annuelle n'tant que de 1/2 */• soit 20 dollars %  C Veuve F. BERMINGHAM, AuxCaves s()US (ENTS Agent Gnral poar llaiti. Port-au-Prince. 1G. (ilLG JEAN BLANCHETJraaia ti 2027. GRANDRUE TLPHONE : 3224 BON ARCHE. CLRIT, G0URT0ISIE ? Martinez, Marcelin & G 0 me en le Votre premire visite A L'HOTEL ANSONIA Nous donnera raison, conflrmera votre bon jngenf invt'ifera la confiance ne vouv nous aurez accorde DOUsS^ volreappriabie.ationage l'Hte, nlus slect de Port-au-Prince. Nous vous suggrons d'anei vot'e chambre .d'avance Bire la pression. Halle louer Grande balle lage, mesurant 55x48 piets, sise rut du Magasin de l'Eiat, ct de la maison Allred Cooke, 'louer en entier ou en partie seuli ment. Loyer trs raisoni nable S'adresser Mr Hem y STAHK | Rue du Quai, en lace de a Gare. AVIS LA NATIONALE. S A.. IV (brique de Cigarette, < flrirn bieult ses nombienx rli %  4 e nts une CIGARETTE PECTOI B ALE d 'un arme des plus r i duis • ls; b' Fabrique a aussi tait choix du meilleur pa| le brun sucr qu'elle a pu se procurer pour prsenter une ; Cigarette le qualiW irrpro cbable ponvant satisfaire les [ a fttl les plus difficiles. Immt fuMImimM BARBIER a THIERRY G. THIERKY & C"\ Suce S. A. M. I.. 'SIMM 30, R Croulier %  PARIS PHOTOGRAPHIE CntalnffuA CtnAr.l D SOU|MK<"< i" '"' Arllelw oonln 4 ir. 7B %  MMWikiraa-..ai>. wjwrn—


PAGE 1

Lundi I e Aot 1932 Le Malin 4.PAOE8 26etueAMM&E iY i Port-au-Prince lphoue : 2242 INSTITUT Guy-Joseph-Bonnet Prs du Monastre St-Grard Gel tablissement scolaire qui vient de mriter les loges'dc l'Inspection Scolaire et de remporter un grand succs, aprs seulement unt anne d'existence, grce a la mthode pdagogique nouvellt qu'y emploie le directeur, d'aprs celle des Universits du Canada tt des Etats-Unis d'Amrique, est situ, comme on le sait, dans le quartier le plus sain de Port an-Prince. Les coliers faibles y refont leurs forces tout en poursuivant leur ludes. L'Institut ouvre ds ce jour sou registre d'inscription pour de nouveaux lves qui voudront y venir en Octobre prochain. En %  Itefldsilt, les cours ttt commencent partir du 1er Aot, tous les jours, de H 11 heures du malin, pour les attards et ceux qui,ayant chou aux examens de Juillet, dsirent se prsenter de nouveau en Octobre prochain.— On peut suivre ces cours, sans qu'on soit de l'Institut et surtout sans qu'on soit moralement Oblig d'y rester. Mthode sre qui garantit le succs PRIX MODIQUES luuiiiiuiu Liue I •5"^ .HT**"'" *"~ — '""^H----.•.•'•-•<• HOTEL KARAM Une confortable succursale de Palace Holel, Kensr koff — Pour la saison cl, rendez-vous chez A.J. Karam, Kenskoff, o vous sciez servi a souhait Excellentes candi lions. DE NEW-ORLEANS E MOBILE A PORT-AU-PRINCE. SMO-DOINGO CITY. CURAAO, PUERTO CABELLO, LA GUAIRA ET PARAMARIBO. PORTS OALVAN GEN AU >r VAN GEN VESTVANGEN 1) I.VANT.fiN AUSTV*NGSJl VESTVAXGEN New-Orlans, Louisiana, [)p. Juillet 2 Judlet 1(> juil'et 30 aot 13 aot 27 srpl 10 Mobile. Alabamn, Dp. juillet 4 juillet 18 aot 1 aot 15 aot 29 sept. 12 Port-au-Prince, Hati art. juillet 1 juillet 23 aot l> aot 20 sept. 3 S( pt. 17 Sinlo-D >ininm Cily.H.I). ,irr. juillet 13 j lillet ? %  aot 10 aot 24 sept. 7 sept. 21 Curaao, 1). W. '. arr. juillet 15 i'illet 29 ooiV 12 aot 2(> sep!. 9 sept. 23 Puerto Cabello, Venz. arr. juillet 17 jui.'lel 31 x ao' 14 act 28 sept 11 sept. 2.") Ll Gualra. Venezuela arr. juillet 18 aot 1 aot r> anV 29 sept 12 sept. 26 Paramaribki, Dutch Guiana ar. juillet 22 aot 5 aot PI sep'. 2 sep'. 1<> sep'. 30 Paramaribo.Dutc h (niaua D. juillet 27 act 10 tout 24 sept. 7 sept. 21 oct. 5 Curaao, |. W. I. arr. juillet 81 aot 14 aot ^8 sept. 11 sept. 25 oct. 9 New-Orlans, Louisiana arr. aot 8 aot 22 sept. 5 sept 19 oe.t. 3 oct. 17 P.enant fret et passagers pour tous les. ports ci-dessus CONNAISSEMENTS DIRECTE DLIVRES POUR TOUS LES PORTS SUIVANTS : Porl-de-'aix, St-:,iarc, Miragne et Jrmic, Hati; Monte Crisli, La flomana. Barahona, S;in Pedro de Macoris et A:'i a, Rpublique Dominicaine, Coro, Carupano, Cumaco, Cuanta et Parapatar,Venezuela, Aruba et Benaire.DWI. DE MOBILE ET "NEW-ORLANS A TOUS LES PORTS HATIENS ET DOMINICAINS ET ATACAIBO. Un dparl vers le milieu de chaque mois touchant directement : Puerlo-Plata, R. D., Cap-Hatien, Gonaves, PelitGove, Aux Cayes et .lacmel, HItl et Macaraibo, Venezuela. Si un lit suffisant est oflerl, ces bateaux toucheront galement Por!-4e-Paix, Si Marc, MirjgoaDe et Je rnie, Hati ; Barahona, Azaa, Monte Ciisti. San Pedro de Macoris et La Romana. W. I). Aruba, D. VV. I. De Tampa, Floride, h Jamaque-Hati— La Rpublique Dominicaine— Curaao et Venezuela: Dparts pour les ports ci-des s os quaud une quantit sulfisanle de lrt est oflerte. ( Sujet changement, annulation ou ajournement sans avis. ) A. de MATTEIS & G 0 Agents Gnraux \JH Panama Uailroad S'ea mship Line a l'avantage d'i au-r rince. Grand Hlel de France I AVIS AU COMMERCE P. P. PATRIZI, propritaire Cet tablissement se recommande par un service irrprochable, un restaurant de premier ordre, des chambres confortables et ares; un Bat o les consommations sont varies et des marques les plus repuSteamer "Buenaventura" le20 juillet Steamer "Ancon" le 2 aoftt 1932 Steamer "Guayaqail" le i) aot 1932 Steamer **Cl istchal" le 10 aot Steamer "Buenaventura' le 23 i o* Steamer "Ancon" 30 aot 1932 Steamer "Gnayaqntl" le 7 septembre Steamer •MYistobal*' le 13 septembre I Steamer "B'ienaventura" le 20 sep'. Steamer ,, Aui n" le 24 septembre Pu n a ma Uailroad S-'eamp JasH. C.VAN RI-Kl) Agent Gnral tees, le 1er aot 1932 le 7 sont 1932 le 15 a o' 1981 le 21 aot 1932 le 29 aoi 1932 le 4 septembre 1932 • e 13 septembre 1932 e 18 septembre 1<>32 le 26 sept. tV3 le 29 sept. l'32 bip Lait Tlphone : 2341. -*. Mouvement du port Navires Venanl de : Allant : Btienaventur Cristobal Ancon New Yo: k Crlitobd New-York Criai, bal C.Z. New York < ris'ol al Loterie Nationale d'Hati 416 Ruo Bjn-ie.Foi, Phone : 3358 La Loterie Nationuled'ffnlti est une institution hautement humanitaire par la multiplicit d'oeuvres qu'elle se propose dal 1er. une chance de bien tre olTeile aux homme S do toutes conditions de lortune. Km, loves Fonctionnaires, Ouvriers. Artisans, Salari! de tous ordres, Gens de maison ( domestiques, ) sans parlar leur bndget moyennant deux goudes, peuvent gagner trois nulle gourdes Patrons de Commerce,Chefs d'Imiustie,parez aux iusiitnSaocea des ventes, par l'achat d'un billet, qui vous libre du .souci des chances" Mdecins Avocats, Ingnieurs, Snateurs, Dputs, Grandi Dignitaire! de 1 Ktut,reprsentants de Plutellcdualii, Jour j ualistes le 1er aot Donnez l'exemple de votre solidarit sociaie. le 3 aot 1932 : Hritiers, capitalistes, comme en jouant, augmentez votre le 7 aot 1932 av i; ir ,, VOUS tous qui h -ib lez Hati, rcndz*!ui service en acbe anllebllet del LOTERIE N \l 'IONALE D'HATI. date ALIX ROY 30 annes de suees. ESBENSEN Est le meilleur LAIT CONDENS EVAPOH et en POUOHF. le plus pur et le plus riche MI C^IT; i' psi n %  mmand par les mdecins et les sage:-! ir.ni s aux bbs et BOX I lades; il est emplovr avantage JM m r ka crmes-gia es et chaudes et les desserts ce toutes aortes* Eu vente en gros et eu dtlaii AU bU M HLH BOULANGERIE FRWCAISE&PATISSEHIE FBAHPJ.ISE RICHARD PETBS, Prop. CliNP DF. MARS, N01217 La seule boulangerie Europenne en Hati Spcialits de pains, pour sandwich Pains ilutes et pains moules. Pains"noirs Pains complots, etc. Ptisserie fine, pts Vol au vent, Tourtes. Soins et promptitude. Tlphone: 2069. La Maison n'a pas de succursale. Livraison a domicile Atelion PROGRS NOUVEAU RM M N'OU EAU Rhum dlicieux got exquis Prix rduit ALCOOL OtFiT TOUTE C1CUMNCE Clair in Vierge Chez N. NAZON DEPOT :AHCL DES RUES DU PEUPLE E FER8U PU0NM331 Lykes Brothers SS C Inc Texas •• Hati — Santo uomiugoPorto Rico Le seul service hebdomadaire et rgulier passagers et fret entre les ports du Golte du Texas directement avec Port-au-Prince, Hati Pour la rception rapide et le maniement habile de vol importatrons, servez vous toujours des navires de LYKE LINE." Les prochaines arrives a Port-au Prince sont •] Steamer Ve.ma Lykes 29 juillet 1932 Steamer Genevive Lykes 5 act 1932 Bureau: Rue du Magasin de Ifctai. Boite Postale B N'OUBLIEZ PAS OE FAIRE UN PETIT TOUR A TERRACE-GARDEN Chez W. KAHL Petionville \ JZ£ SL'n d ,'"" i n Je L lal >lis S em en i le plus Iraisde virons de Port-ao -Prince. Seulement 15 minutes' d'auto sur nr.e excellente roule ] spliallee.\ ns merveilleuses de la ville et lu Lort. Boissons de toutes espces. ^^T£^ mlitn >'es pension, de joar* semaine



PAGE 1

Clment Magloire DlrŒCTEl r 1358. RliEAMEHK A!NE 1358 1ELEPHONE K-.iil.i M-UlhtlCIll, rhesej rUclleak Mire uulm4u>. ol munis fWMh MsdaMf entre HttW : parfait fit* 1rs rtlaueei sociales, il rsl ilasurirtix. Jallari-iiHet Ireiupnir dans ir> i r'claliou> itiplouialnpicv Albert de HH\01RVILLK 26 me ANNEE N 7735 ORT-AU-PMNCE (HATI) LUNDI 1er .AOUT 1932 Les nominations faites dans nos tribunaux sont-elles stables? c Au titre X des Dispositions Transitoires de.a nouvelle restitution, art.c e l), nous Hws ceci : Dan JMII mois Lpnrlir de la publication de b prsente Constitution, le pouvoir Excutif est autoris procder, dans le personnel des Tribunaux, a tous changements qui seront jugs ncessaires. h H ressort de ce texte nue, mme les nouvelles nomfnalions laites par TExculil, dans les Tribunaux, ne bnficie ni point de l'inamovibilit de ui\ ans, prvue par I CbarJLcarciurintsU mois ilny i pas de stabilit constitutionnelle pour les Juges gnrelemenl quelconque de nos Tribunaux. Certes, I a rticle 9fi dernier alina, dit : Les taies une fois nomms ne peu Vent tre sujets rvocation pur le Pouvoir Exculit ;mais ce texte ne peut jouer, dans toute sa plnitude, qu' l'expiration du dlai de six mais accord l Excutif pour procder tous changements jugs ncessaires dans nos tribunaux. C'est l'vidence mme. Estce eela qu'avaincl voulu nos b o oora bls constituants? i Nous ne le pensons pas. Cet article est l'une des petites incohrences de la nouvelle Constitution. C'est en toute modestie que nous formulons celle reinar que. Il est possible que nous soyons dans l'erreur. Dans ce cas, nous serions heureux qu'un spcialiste des (pies lions constitutionnelles vienne nous convaincre d'avoir mal pens,— car c'est simplement la lueur du sens commun que nous avons esquiss ce jugement. Quoi qu'il en soit, nous croyons que la question vaut la peine d'tre pose et lucide. CHOS C'est Monsieur Dnioslhnes Sam qui a eu le plus grand nombre de voix, vendredi dernier au Grand Corps, a la sance de dsignation des candidats, au Snat. Il a obtenu 15 voix sur l volanls.Ceci est une indication de la grande sympathie dont jouit M. San dans tous les groupes politique. M ce vote devait avoir une valeur aux yeux de la Chambre des Dputs, il est certain que le candidat Sam eut t dsigne d'emble pour occuper le quatrime fauteuil snatorial du Nord. Dans tous les cas, nous lui souhaitons bonne c'iance. La population de Val hre a adress une ptition au Gouvernement, soutenant la reconstruction de l'ancienne route co— On espre que ce matin l'Excutif rendra publique sa liste de candidats snatoriaux. — On nous annonce que Mr Alphonse Henriquez, Prsident de l'U. S S. II., a pu runir quelques fonds pour Cator et Thard Los Angeles. — Notre grand et excellent ami Simon Vieux, dont la sant tail atteinte ces jours derniers, est en convalescence. Il est mont Kenskoff pour achever sa gurisou. — Andr Chevallier a fini d'tablir ses plans pour l'hippodrome en vue. Ce sera une socit par actions. — Dans les milieux politiques bien informs, on dit que Mr Elorian Alfred, le pre du sous-secrtaire d'Etat, sera port comme candidat BU Snat pour l'Ouest dans la liste de l'Excutit. — Nous croyons savoir que le projet de taxation du sel prlouiale. Le heu.haut plac, mvoit que la taxe sera perue rile d'tre reli. 11 est rentr hier aprsmidi de La Gonve plus de .> mille pastques (melons). Aussi les prix en sont di isoires. — Une mesure utile du Dparlement du Commerce, c'est celle de donner aux commerants hatiens les adresses de certaines maisons trangres qui voudraient contracter affaires avec Haiti. — Le Dpartement de I Intrieur a pass instructions aux Conseils communaux d'obliger les bouchers et boulangers de rduire de .">() o/o les prix de leurs marchandises. — Notre confrre Le Nouvelliste , propos des mesures financires du Ministre des Finances, lit qu'il attend la lin des dilorhux standards > d'llaili-.!ournal et de L'Action Nationale pour reprendre la discussion des projets financiers. ., — Le Conseiller Financier,!. De La Due, part en cong aux Etals-Unis. — La surtaxe de 5 o/o I importation a t vote vendredi dernier la Chambre des Dputs. Nous sommes partisans des taxes indirectes... possibles bien entendu. — Le cable annonce que Sand'mo, le hros du Nicaragua, a accept la candidature du Gnral Portareno comme Prsident si sa nomination doit concider avec le dpart des Mali ns. — L'association des daines hatiennes pour les colonies scolaires est en pleine activit. Ce matin, 8 heures, les cillants dsigns pour les vacances. sur les lieux mmes de la production. Ce procd, croyonsnous, '.tonnera lieu des abus. Il vaudrait mieux l'tablir dans les douanes des ports d'embarquement au moment de la dlivrance de l'acquit caution. — L'Allemagne a oflert ses cranciers au litre des rparalions une somme globale de 4 milliards 700 millions de marks or en bons. Loterie Nationale Me Max Gdon est un aptre convaincu du mariage, de ses pompes et de ses œuvres. Cela vaut mieux que de vaincre les Madianites.comme le fit jadis un certain Gdon son anclre, dont la Bible trs lcheusement ne rapporte pas le prnom. C'est ainsi qu' 1 occasion de la confrence contradictoire qui le mit dernirement aux prises avec Mr Daniel Lafontant, on entendit Me Max Gdon s'crier avec le plus grand srieux : Le mariage est comme la Loterie Nationale : on y gagne tous les coups. Cela vous donne-t-il envie de vous marier, ou de vous acheter un billet de la Loterie i\ationale ? L'un et l'au' tre, n'est-ce pas ? Les avantages qu'oifr Cuisine Electrique HOTPOINT son! maintenant conn ts lout le monde. ta H y a :1 i vingt-cinq an?, LK MATIN, ter Aot UH/1. DECES Pour visitez sition. Coinf vous en convaincre, noire salle d'expoKignie dEclairage Electrique. Voix des Autr s Le Gouvernement agit Enfin! le Gouvernement veut raient garantir la bonne mar faire quelque chose : il nous donche de la Gardt Rurale, ne des taxes. Depuis longtemps Voil, Gouvernement, ee que on attend Faction, avec cet e$J vous leriez si, rellement, vois poir que le Gouvernements in' aviez souci du peuple hatien pir&nt de la grande misre qrti que le hasard vous renie ; voilreinlle Pays allait agir de telle la, M. Hibbert, ce que vous fefaon qu'un soulagement remplacerait l'anxit te l'aine nationale. D'un bout l'autre du sol hatien, on avait entendu Je Prsident dire qu'il avait choisi la voie qui mne au bm heur par le travail, l'ordre el la Mais, hlas cela n'a e La socit porl-iiii-prinricn(|C|'"' ''"'"' '''" /"'"' '""' l )( rl '' I cruelle dans M personne de \\ irie M H*UW t,!, > <:i ; I lotte Jeanne de i %  *pin*s*f, dcd* hier '-' hres et demie de l'aprs-mi li. \ielle Jeanne, de t^spinas^e t'tait attire l admiration affectueusi de tous les amis des siens, el on reconnaissait en Cette jeune Mie de "20 ans Imites les qualits qui caractrisent les familles hatiennes tir vieille souche que I fdu r XiQ i ravine a marna es d un cachet de distinction ci de grce. Mette, de tespinasse tait f orgueil de notre socit qu'elle embelliss lit de son mpril charmant el ironique, de ses manires aimables el r, ci mre bien cruellement paix. qu'llQ choix platonique, car depuis lors rien n'est venu, sinon que des taxes et des surtaxes, pour boucher les trous que font dans le budget les lai gesses du Pouvoir eu tolrant les sincures et les inutilits que tous connaissent. Le rgnicole peul-il subir ces nouveaux impts ? Le ministre des Finances, pour imposer les nouvelles niesuies, a parl de Poincar et de la France. Poincar cou na il a le fatt franais ;il sail que non seulement le peuple Iranais est au travail, mais qu'il a son bas de laine Mais Monsieui Hibberl n'a pie taire du l'ait hatien ; il s'agit de boucher les Irons du budget. C'eul cl si simple de satisfaire! el Gouvernement et peuple.mais, pour gouverner un Pays, il y a des vertus qui manquent a nos hommes d'Etat ; peu importe l'iniquit le leurs actes, il laul taxer, ils taxent 1 La carte d'identit est une iniquit sociale, parce quelle est uniforme pour tous. Ou ne doit l'appliquer que lo temporairement 2o selon les moyens pcuniaires de I impose 3o comme voies et moyens riez si vous vouliez un peu tudier le l'ail hatien. Four gouverner, il Faut, je l'ai dit ailleurs, trois vertus cardinales: un cerveau fcond, un bras fort el u\\ cœur bon.Exercez-vous, messieurs du Gouveriicineiii, a StfilVlr ces vertus vous arriverez.peut-tre,un jour, voir ce qu'il laul ce bon peuple qui a droit ; la vie coinme tous les autres peuples. A. Aug. DAUMEC, Agronome. ia Mpssjsjsja Propos humides Ds qu'il est question de rforme, le RHUM 5ARTHE CACHET D'OR a'a qu' u bien tenir.. C'est ainsi qu' la rcente rforma de la magistrature, ce tut qui en boirait le plus... les limogs, pour se consoler ,i,i contretemps qui les Faisait malgr ;iux rentrer dans la vie prive... el les nouveaux titulaires pour arroser leurs galons..! Ali s. le RHUM SARTHE CACHET DOU n'existait pas, que les rformes seraient plates e trouvs el \lous tes autres m 'mbres de lu famille. Votre cuisine, Madame... v, il que notre conlrre .,,. Nouve lis'e d'une part, et lire |.-i t haiti Journal et r Action \dioude, * ngoent de travers. Le Doyen r< pr< che a ses deux cadets d voir eu des diloriaux tfamrw, sna s gi a'er lin ovation par Invei liss i\ienl ifssefi : /-•>trait oc ommuniqii et reveni ie le droit de ne pas se croiser les bras, en prenant paroi's dFvangile lout ce dit le Mmistte Ihbbert. U joute quM reprendra la disC issioo et promet qu'elle sera inliessaule. Tout yeux, conhi e. ... voit que notre confi re Le Favsa.a lait. connue Si. Louis de Gonssgae et le CollgSmn lire S?. Miirlial, une solennel e i islribulioi de prix et qu'il ur -nie des pti d'indpendant-., i 'honneur e de dignit aux dpn's Fiert i.ouis, Dehoux, ; oubeau, Cilles, Megie et Chain.Il n'y a pas de plus beau i> .lui r-, ni mieux lait pour stimler les autres. ... voit que Monsieur AlphonS'. Cloud, capitaine des beys s oui s, porte iSinilorme evte leloance martiale d'un ollicier ,. |a Carde .1 Ih.li. On croit se i ippeter que le capitaine tait pass i notre rdaction, poor i ons prier de no ilier au publiC quil avait umissionn de :., p.si le.ue des 11 sociira sportives, qui se dveloppaient sous sa lmle. Il n'en et rien, n'ast-ce pas, Capitaine? Kt c'est tant inieuxl i • ... voit que l'un des jupes en cassation, limog, la rcente r tonne des tribunaux, s'est empress de supprimer ses dillrents abonnements aux qoo LES CANDIDATS Vendredi matin, le Snat a dsign comme candidats au Snat le la Rpublique les concitoyens suivants : ., OUEST: Victor Cauvin,Lon pour donner du travail a ceux | Liautaud,Charles Hauduy. qui en ont besoin pour vivre. il): Dmoslhnes Damase Pierre-Louis, | Horace Bellerive. SUD: Hameau Loubeau, Ivlgard N'r Nuina, Antoine FierSauvez vos livres Sauvez vos livres et con dsigns pour les va f an ?^„* i u c tions en mauvais tat c I f Plionville. seront pess et leui rol)flanl aJ rf |ieur CODf iichede sant tablie. | u hooute et habile ^doUrfune^^ i gj— C-.u-.Ru. lionne jnorUve. t oi • La carte d'identit tablie quitablement peut rapporter 100 000 dollars l'an. File serait pour une priode de six ans. Des sa promulgation, le Gouvernere-Haul. ment pourrait s'entendre avec ARTIBONITE : .1. H. Dupuy, la Banque Nationale de la RPlacide David, Lo Alexis. publique d'Hati pour un em1 .^NORD-OUEST : Dr Cognac prunt garanti par cette taxe m'. Auguste.Etienne Auguste, Consme. L'argent serait utilise lanlin Duineiv. lo construire nn Fackin ; bouse moderne pour la prpi( ration des viandes et du pois' son. 2o organiser la pche par chalutier. 3o construire une filature et un tablissement de tissage. 4o construire une tannerie synthtique. ".")() organiser el entretenir une bonne police rurale. L'Etal tant mauvais administrateur adjugerait la ferme des Usines a des particuliers qui voudraient s'en charger, el tirerait des adjudications annuelles des valeurs qui scrviNous recevons cette lettre 1res comte et suggestive, laquelle n mis ne changeons pas un m )t. i Merci, e Le Matin . Aux bienfaila que, chaque jour vous nous dispense/, il ,aut ajouter celui de nous avoir Fit dcouvrir la merveilleuse Jtidieni de Port-i.u-Prince. il y : %  l comme une petite mesquinerie, car, enfin, Magistral, de htantgue des l sines de l'oitnu Prince et de Saint-Marc, i \lon grand'pre, un vieildeux choses l'une: vous vous lard de so ans Un miracle. Merci! Bec-Fin. ENNENT D'ARRIVER Balious Michelin en caonthouc. Vessies anglaise*. Balles de Tennis Dunlop. Pneus el Chambres : ir Michelin et Dunlop Disques Faille Gnrateurs et Manchons Coleman pour lampes (asoline Flashlights et liitteriesStock de pices d'autos et accessoires renouvels. Tuyaux d'arrosi ge pour jardin,et lavage d autos, bon march* Venez voir Chez JOHN WQQLLEV Fruits, Lgumes.., Tout le monde doit avoir que chez Prauoil J" Chai la rue DaUlCS F on trouve toujours un stock de fruits, lgume: ceasiu ion tat qui s'est amtoute iaiciituiel a aespris liorc. 'avantageux. M. DAVID BORGES Les nouvelles les plus alarmantes ayant couru sur l'tal de sant de notre ami David Borges, (ion. ut d'Hati Santiago de Cuba, nous nous sommes adresss aa Consulat de Santiago qui nous a l'ail savoir que, rellement souffranl d'une congestion pulmonaiie, .d. I ges se prparai! i rentrer chez lui pour avoirlea soins que niiasserez des nouvelles du jour, .V!!"!,!;' .-e qui .si plus ns.e, vous ,,ua cetge ils sont trs gour-: i ( / vjn s |)(llirse dlier, les liie manda ~ adore lea Intures. j ( u ^ h vnlsil t | )ro | e de faon Mais il tait oblig de s'en df bouder Vincent I priver, raison des graines I trangres qui le rendaient nfifc* leve malade Alors en lisant L renouVL dlent avec une rguMATIN jai coraprii oue la ar|| p arto i gim usaole.Onconkantigue Indu/eue irait a son n )1( l'histoire de celte grande estomac dlicat. Le rsultat ?| dame aid le taire son Jmna1 ^e, et qu'un visiteur matiuale [Ht pour la bonne. Rcemment un dput qui s'tait mis en pantoufles, pour laver sa voiture, lut pus pour son chauffeur. Cea contusions sont toujours mortifiantes... mais on peut y < happer, voyons.en louant les services d'un boy. • ... voit que. Brillai Savarin , rit Bstez arbitrairement qu'un vin n est bon qu' la condition dlre rouge, mais que, sans la moinde exageralien, on peut allumer de ns jours qu'un Hlium n est vaiment bon, qu' la condition d'elle de Marbancotirt. * LUI i voit qu'un automobilise n'a pas lane le tour de Portau-Prince pour acheter le acceesoirea qui lui manquent, puisque,chez John \\ oolleij,on trouve pneus, chambres su, huile, gszoline, el toulesespccs de pices de rechange. A vis Donnez va temn nrdes rla curies, d e (aire | erl, etc.* l'inieil, <' VOUS iven / un grand choix de Ittlrea et des prix rtlativtLutnt bas. -•"*' %  f% O


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/07067
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Monday, August 01, 1932
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:07067

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
Clment Magloire
DlrCTEl r
1358. RliE- AMEHK A!NE 1358
1ELEPHONE K-.ii-
l.i M-UlhtlCIll, rhesej rUclleak
Mire uulm4u>. ol munis fWMh
MsdaMf entre HttW : parfait
fit* 1rs rtlaueei sociales, il rsl
ilasurirtix. Jallari-iiHet Ireiupnir
dans ir>ir'claliou> itiplouialnpicv
Albert de HH\01RVILLK
26 me ANNEE N 7735
ORT-AU-PMNCE (HATI)
LUNDI 1er .AOUT 1932
Les nominations faites dans nos
tribunaux sont-elles stables?
c
Au titre X des Dispositions
Transitoires de.a nouvelle
restitution, art.c e l), nous
Hws ceci : DanJmii mois
Lpnrlir de la publication de
b prsente Constitution, le
pouvoir Excutif est autori-
s procder, dans le per-
sonnel des Tribunaux, a tous
changements qui seront ju-
gs ncessaires.
h H ressort de ce texte nue,
mme les nouvelles nomfna-
lions laites par TExculil, dans
les Tribunaux, ne bnficie ni
point de l'inamovibilit de
ui\ ans, prvue par I Cbar-
JLcarciurintsU mois ilny
i pas de stabilit constitution-
nelle pour les Juges gnre-
lemenl quelconque de nos
Tribunaux. Certes, Iarticle
9fi dernier alina, dit : Les
taies une fois nomms ne peu
Vent tre sujets rvocation
pur le Pouvoir Exculit ;mais
ce texte ne peut jouer, dans
toute sa plnitude, qu' l'ex-
piration du dlai de six mais
accord l Excutif pour pro-
cder tous changements ju-
gs ncessaires dans nos tri-
bunaux.
C'est l'vidence mme. Est-
ce eela qu'avaincl voulu nos
. b o oora bls constituants?
i Nous ne le pensons pas. Cet
article est l'une des petites
incohrences de la nouvelle
Constitution.
C'est en toute modestie que
nous formulons celle reinar
que. Il est possible que nous
soyons dans l'erreur. Dans ce
cas, nous serions heureux
qu'un spcialiste des (pies
lions constitutionnelles vien-
ne nous convaincre d'avoir
mal pens, car c'est sim-
plement la lueur du sens
commun que nous avons es-
quiss ce jugement. Quoi qu'il
en soit, nous croyons que la
question vaut la peine d'tre
pose et lucide.
CHOS
_ C'est Monsieur Dnioslh-
nes Sam qui a eu le plus grand
nombre de voix, vendredi der-
nier au Grand Corps, a la s-
ance de dsignation des candi-
dats, au Snat. Il a obtenu 15
voix sur l volanls.Ceci est une
indication de la grande sympa-
thie dont jouit M. San dans
tous les groupes politique. M
ce vote devait avoir une valeur
aux yeux de la Chambre des
Dputs, il est certain que le
candidat Sam eut t dsigne
d'emble pour occuper le qua-
trime fauteuil snatorial du
Nord. Dans tous les cas, nous
lui souhaitons bonne c'iance.
- La population de Val hre
a adress une ptition au Gou-
vernement, soutenant la recons-
truction de l'ancienne route co-
On espre que ce matin
l'Excutif rendra publique sa
liste de candidats snatoriaux.
On nous annonce que Mr
Alphonse Henriquez, Prsident
de l'U. S S.II., a pu runir quel-
ques fonds pour Cator et Thard
Los Angeles.
Notre grand et excellent
ami Simon Vieux, dont la sant
tail atteinte ces jours derniers,
est en convalescence. Il est
mont Kenskoff pour achever
sa gurisou.
Andr Chevallier a fini
d'tablir ses plans pour l'hippo-
drome en vue. Ce sera une so-
cit par actions.
Dans les milieux politi-
ques bien informs, on dit que
Mr Elorian Alfred, le pre du
sous-secrtaire d'Etat, sera por-
t comme candidat BU Snat
pour l'Ouest dans la liste de
l'Excutit.
Nous croyons savoir que
le projet de taxation du sel pr-
louiale. Le heu.haut plac, m- voit que la taxe sera perue
rile d'tre reli.
_ 11 est rentr hier aprs-
midi de La Gonve plus de .>
mille pastques (melons). Aussi
les prix en sont di isoires.
Une mesure utile du D-
parlement du Commerce, c'est
celle de donner aux commer-
ants hatiens les adresses de
certaines maisons trangres qui
voudraient contracter affaires
avec Haiti.
Le Dpartement de I Int-
rieur a pass instructions aux
Conseils communaux d'obliger
les bouchers et boulangers de
rduire de .">() o/o les prix de
leurs marchandises.
Notre confrre Le Nou-
velliste , propos des mesures
financires du Ministre des Fi-
nances, lit qu'il attend la lin
des dilorhux standards >
d'llaili-.!ournal et de L'Ac-
tion Nationale pour reprendre
la discussion des projets finan-
ciers. .,
Le Conseiller Financier,!.
De La Due, part en cong aux
Etals-Unis.
La surtaxe de 5 o/o I im-
portation a t vote vendredi
dernier la Chambre des D-
puts. Nous sommes partisans
des taxes indirectes... possibles
bien entendu.
Le cable annonce que San-
d'mo, le hros du Nicaragua, a
accept la candidature du G-
nral Portareno comme Prsi-
dent si sa nomination doit con-
cider avec le dpart des Ma-
li ns.
L'association des daines
hatiennes pour les colonies
scolaires est en pleine activit.
Ce matin, 8 heures, les cillants
dsigns pour les vacances.
sur les lieux mmes de la pro-
duction. Ce procd, croyons-
nous, '.tonnera lieu des abus.
Il vaudrait mieux l'tablir dans
les douanes des ports d'embar-
quement au moment de la dli-
vrance de l'acquit caution.
L'Allemagne a oflert ses
cranciers au litre des rpara-
lions une somme globale de
4 milliards 700 millions de marks
or en bons.
Loterie
Nationale
Me Max Gdon est un aptre
convaincu du mariage, de ses
pompes et de ses uvres. Cela
vaut mieux que de vaincre les
Madianites.comme le fit jadis un
certain Gdon son anclre,
dont la Bible trs lcheusement
ne rapporte pas le prnom.
C'est ainsi qu' 1 occasion de
la confrence contradictoire qui
le mit dernirement aux prises
avec Mr Daniel Lafontant, on
entendit Me Max Gdon s'-
crier avec le plus grand srieux :
Le mariage est comme la Lo-
terie Nationale : on y gagne
tous les coups. Cela vous don-
ne-t-il envie de vous marier, ou
de vous acheter un billet de la
Loterie i\ationale ? L'un et l'au-
' tre, n'est-ce pas ?
Les avantages qu'oifr
Cuisine Electrique
HOTPOINT
son! maintenant conn ts
lout le monde.
ta
H y a
:1
i
vingt-cinq an?,
Lk Matin, ter Aot UH/1.
DECES
Pour
visitez
sition.
Coinf
vous en convaincre,
noire salle d'expo-
Kignie dEclairage
Electrique.
Voix des Autr s
Le Gouvernement agit !
Enfin! le Gouvernement veut raient garantir la bonne mar
faire quelque chose : il nous don- che de la Gardt Rurale,
ne des taxes. Depuis longtemps Voil, Gouvernement, ee que
on attend Faction, avec cet e$- J vous leriez si, rellement, vois
poir que le Gouvernements in- aviez souci du peuple hatien
pir&nt de la grande misre qrti que le hasard vous renie ; voi-
lreinlle Pays allait agir de telle la, M. Hibbert, ce que vous fe-
faon qu'un soulagement rem-
placerait l'anxit te l'aine na-
tionale. D'un bout l'autre du
sol hatien, on avait entendu Je
Prsident dire qu'il avait choisi
la voie qui mne au bm
heur par le travail, l'ordre el la
Mais, hlas cela n'a e
La socit porl-iiii-prinricn-
(|C|'"' ''"'"' '''" /"'"' '""' l)('rl''
I cruelle dans m personne de
' \\ irie M h*Uw t,!,> <:i ;
I lotte Jeanne de i *pin*s*f,
dcd* hier '-' hres et demie
de l'aprs-mi li.
\ielle Jeanne, de t^spinas^e
t'tait attire l admiration af-
fectueusi de tous les amis des
siens, el on reconnaissait en
Cette jeune Mie de "20 ans
Imites les qualits qui caract-
risent les familles hatiennes
tir vieille souche que I fdu r
XiQ i ravine a marna es d un
cachet de distinction ci de
grce.
Mette, de tespinasse tait
f orgueil de notre socit qu'elle
embelliss lit de son mpril char-
mant el ironique, de ses ma-
nires aimables el gance so iri n
Se< funrailles nu: nul lieu
cet aprs-midi
li' convoi partira le la mai
Sun mortuaire, sise turgeau,
pour se retidre tEglis Sle -
Ann$.
Nous prsen ons nos sym
paUiiipies condolance ses
)>r, ci mre bien cruellement
paix.
qu'llQ choix platonique, car de-
puis lors rien n'est venu, sinon
que des taxes et des surtaxes,
pour boucher les trous que font
dans le budget les lai gesses du
Pouvoir eu tolrant les sincures
et les inutilits que tous connais-
sent.
Le rgnicole peul-il subir ces
nouveaux impts ? Le ministre
des Finances, pour imposer les
nouvelles niesuies, a parl de
Poincar et de la France. Poin-
car cou na il a le fatt franais ;il
sail que non seulement le peuple
Iranais est au travail, mais
qu'il a son bas de laine Mais
Monsieui Hibberl n'a pie taire
du l'ait hatien ; il s'agit de
boucher les Irons du budget.
C'eul cl si simple de satisfaire!
el Gouvernement et peuple.mais,
pour gouverner un Pays, il y a
des vertus qui manquent a nos
hommes d'Etat ; peu importe
l'iniquit le leurs actes, il laul
taxer, ils taxent 1
La carte d'identit est une
iniquit sociale, parce quelle est
uniforme pour tous. Ou ne doit
l'appliquer que
lo temporairement
2o selon les moyens pcu-
niaires de I impose
3o comme voies et moyens
riez si vous vouliez un peu tu-
dier le l'ail hatien.
Four gouverner, il Faut, je
l'ai dit ailleurs, trois vertus car-
dinales: un cerveau fcond, un
bras fort el u\\ cur bon.Exer-
cez-vous, messieurs du Gouver-
iicineiii, a StfilVlr ces vertus ,
vous arriverez.peut-tre,un jour,
voir ce qu'il laul ce bon
peuple qui a droit ; la vie coin-
me tous les autres peuples.
A. Aug. DAUMEC,
Agronome.
ia Mpssjsjsja
Propos
humides
Ds qu'il est question de rforme,
le RHUM 5ARTHE CACHET D'OR
a'a qu' u bien tenir.. C'est ainsi
qu' la rcente rforma de la magis-
trature, ce tut qui en boirait le
plus... les limogs, pour se consoler
,i,i contretemps qui les Faisait malgr
;iux rentrer dans la vie prive... el
les nouveaux titulaires pour arroser
leurs galons..!
Ali s. le RHUM SARTHE CA-
CHET DOU n'existait pas, que les
rformes seraient plates !
e trouvs el \lous tes autres
m 'mbres de lu famille.
Votre cuisine,
Madame...
v, il que notre conlrre
.,,. Nouve lis'e d'une part, et
lire |.-i t haiti Journal et
r Action \dioude, * ngo-
ent de travers. Le Doyen r< -
pr< che a ses deux cadets d -
voir eu des diloriaux tfamrw,
sna s gi a'er lin ovation par
Invei liss i\ienl ifssefi : /->-
trait oc ommuniqii et reven-
i ie le droit de ne pas se
croiser les bras, en prenant
paroi's dFvangile lout ce
dit le Mmistte Ihbbert. U
joute quM reprendra la dis-
C issioo et promet qu'elle sera
inliessaule. Tout yeux, conh-
i e.
... voit que notre confi re Le
Favsa.a lait.connue Si. Louis de
Gonssgae et le Collg- Sm-
n lire S?. Miirlial, une solennel e
i islribulioi de prix et qu'il u-
r -nie des pti d'indpendant-.,
i 'honneur e de dignit aux
dpn's Fiert i.ouis, Dehoux,
; oubeau, Cilles, Megie et Cha-
in.Il n'y a pas de plus beau
i> .lui r-, ni mieux lait pour
stimler les autres.
*
... voit que Monsieur Alphon-
S'. Cloud, capitaine des beys
s oui s, porte iSinilorme evte
' leloance martiale d'un ollicier
- ,. |a Carde .1 Ih.li. On croit se
! i ippeter que le capitaine tait
pass i notre rdaction, poor
i ons prier de no ilier au pu-
bliC quil avait umissionn de
:., p.si le.ue des 11 sociira
sportives, qui se dveloppaient
sous sa lmle. Il n'en et rien,
n'ast-ce pas, Capitaine? Kt c'est
tant inieuxl
i
... voit que l'un des jupes en
cassation, limog, la rcente
r tonne des tribunaux, s'est
empress de supprimer ses dil-
lrents abonnements aux qoo
LES CANDIDATS
Vendredi matin, le Snat a
dsign comme candidats au
Snat le la Rpublique les con-
citoyens suivants :
.,........................... OUEST: Victor Cauvin,Lon
pour donner du travail a ceux | Liautaud,Charles Hauduy.
qui en ont besoin pour vivre. il): Dmoslhnes
Damase Pierre-Louis, | Horace
Bellerive.
SUD: Hameau Loubeau, Ivl-
gard N'r Nuina, Antoine Fier-
Sauvez
vos livres
Sauvez vos livres et con
dsigns pour les vafan?^* i uctions en mauvais tat cI f
Plionville. seront pess et leui rol)flanl aJ rf|ieur CODf
iichede sant tablie. | u. hooute et habile
^doUrfune^^ i gj C-.u-.Ru. lionne
jnorUve. 'toi
La carte d'identit tablie
quitablement peut rapporter
100 000 dollars l'an. File serait
pour une priode de six ans. Des
sa promulgation, le Gouverne- re-Haul.
ment pourrait s'entendre avec ARTIBONITE : .1. H. Dupuy,
la Banque Nationale de la R- Placide David, Lo Alexis.
publique d'Hati pour un em-1 .^NORD-OUEST : Dr Cognac
prunt garanti par cette taxe m- '. Auguste.Etienne Auguste, Cons-
me. L'argent serait utilise lanlin Duineiv.
lo construire nn Fackin ;
bouse moderne pour la prpi- (
ration des viandes et du pois- '
son.
2o organiser la pche par
chalutier.
3o construire une filature et
un tablissement de tissage.
4o construire une tannerie
synthtique.
".")() organiser el entretenir
une bonne police rurale.
L'Etal tant mauvais admi-
nistrateur adjugerait la ferme
des Usines a des particuliers
qui voudraient s'en charger, el
tirerait des adjudications an-
nuelles des valeurs qui scrvi-
Nous recevons cette lettre
1res comte et suggestive, la-
quelle n mis ne changeons
pas un m )t.
i Merci, e Le Matin . Aux
bienfaila que, chaque jour
vous nous dispense/, il ,aut
ajouter celui de nous avoir
Fit dcouvrir la merveilleuse Jtidieni de Port-i.u-Prince. il y
: l comme une petite mesqui-
nerie, car, enfin, Magistral, de
htantgue des l sines de l'oit-
nu Prince et de Saint-Marc,
i \lon grand'pre, un vieil-
deux
choses l'une: vous vous
lard de so ans
Un miracle. Merci!
Bec-Fin.
ENNENT D'ARRIVER
Balious Michelin en caont-
houc.
Vessies anglaise*.
Balles de Tennis Dunlop.
Pneus el Chambres : ir
Michelin et Dunlop
Disques Faille
Gnrateurs et Manchons
Coleman
pour lampes (asoline
Flashlights et liitteries-
Stock de pices d'autos et
accessoires renouvels.
Tuyaux d'arrosi ge
pour jardin,et lavage d autos,
bon march*
Venez voir
Chez JOHN WQQLLEV
Fruits,
Lgumes..,
Tout le monde doit avoir
que chez Prauoil J" Chai
la rue DaUlCS F
on trouve toujours un stock
de fruits, lgume:
ceasiu ion tat qui s'est am- toute iaiciitui- el a aespris
liorc. 'avantageux.
M. DAVID BORGES
Les nouvelles les plus alar-
mantes ayant couru sur l'tal
de sant de notre ami David
Borges, (ion.ut d'Hati San-
tiago de Cuba, nous nous som-
mes adresss aa Consulat de
Santiago qui nous a l'ail savoir
que, rellement souffranl d'une
congestion pulmonaiie, .d. I
ges se prparai! i rentrer chez
lui pour avoirlea soins que n-
iiasserez des nouvelles du jour,
.V!!"!,!;' .-e qui .si plus ns.e, vous
,,ua cetge ils sont trs gour-:i(/ vjns |)(llirse dlier, les liie
manda ~ adore lea Intures. j ( u^ h, vnlsil, t |)ro|e de faon
Mais il tait oblig de s'en df bouder Vincent I
priver, raison des graines I
trangres qui le rendaient nfifc* leve
malade Alors en lisant L renouVLdlent avec une rgu-
Matin jai coraprii oue la ,ar|| partoigimusaole.Oncon-
kantigue Indu/eue irait a son n )1( l'histoire de celte grande
estomac dlicat. Le rsultat ?| dame aid le taire son Jmna-
1 ^e, et qu'un visiteur matiuale
[Ht pour la bonne. Rcemment
un dput qui s'tait mis en
pantoufles, pour laver sa voitu-
re,lut pus pour son chauffeur.
Cea contusions sont toujours
mortifiantes... mais on peut y
< happer, voyons.en louant les
services d'un boy.

... voit que. Brillai Savarin -
, rit Bstez arbitrairement qu'un
vin n est bon qu' la condition
dlre rouge, mais que, sans la
moinde exageralien, on peut al-
lumer de ns jours qu'un
Hlium n est vaiment bon, qu'
la condition d'elle de Marban-
cotirt.
*
* LUI i
voit qu'un automobilise
n'a pas lane le tour de Port-
au-Prince pour acheter le ac-
ceesoirea qui lui manquent,
puisque,chez John \\ oolleij,on
trouve pneus, chambres su,
huile, gszoline, el toulesespccs
de pices de rechange.
A
vis
Donnez va temn nrdes rla
curies,de (aire | erl, etc.* l'ini-
eil, <' VOUS
iven / un grand choix de
Ittlrea et des prix rtlativt-
Lutnt bas.
-"*'
- f%

O


PAfiE '2
LE MATIN
Le Meilleur Lait Condens
VENTE EN GROS ET EN DTAIL
AU BON MARCH
El DANS OUTES LES BONNESTPICERIES TANT A PORT-AU-PRINCE QUE DANS TOUTES LES VILLES DELA PROVINCE.
LES
LES DROITS DES
JJWis extrayons du Journal
' UN ARCHE QUI N'EST PAS
DE NOTRE EPOQUE.
La IWrtf Itl iltiHca
ni la pins iiHoninah'i'
do loiitrs les solnlioiis
ilii (iiuliline iei settfl.
Le temps ns' pttS o l'on
pouvait laire une ide ab-
'unle la charit du silence
A plus fort raison quand II
va rcidive; plus torie rai
son encore quand le coup
pat de l". r/estle ras du
roiet de rglement des dettes
iie .erre par Pabando:i dos
ntiles anglaises et franai-
ses. Nous en avions d;|a en-
tend 1 parler et nous
HjQue ferons-
nous de nos
filles ?
I
PREVISION GNRALE
OU TEMPS
P3UR LE MIS D'AOUT 1932
ursv^ ^sm.-'xc-
Il y a quelque temps, un jour-
nal amricain proposait ses
licteurs an prii poar la meil-
cette simple
leure rponse
question :
Que lerons-nous de nos
ailes ?
Voici la rponse qui a obleni
le prix
Faisons-en d abord des chr-
tiennes.
I Donnons-lur une bonne
Instruction lmentaire : puis
apprenons-leur prparer un
repas convenable, laver, re-
passer, raccommoder les vle
lirais et les bas, tailler et
coudre les habits.
|J.Qu'elles se rappellent quune
bonne cuisine pargne bien des
i)
Par Justin Lbcontb.
Tini|raliir.' Cl *hl il de!
La temprature durant Aot
sera leve du 1 r au 10 du
13 au 16 et du 22 au 26. 1 M
priodes lsslplos traMiea se-
ront ceies du 17 an 21 el du
s
nuageux
^X^^u-s;-.-"-* ****
27 bu 31
Esprer un ciel
durnnl certaine; heures, h s
3-0, 8-14, 10 17 el 20 au 28.
PrtgittJ ltar..iilriiHt
Le baromtre se tiendra
:>nrale.nent huit du 1er au
du 13 au 13 et dn 22 au
|i baissera visiblement
17 au 21 ttd i 27 au 31.
Remde nouveau
LA
i
.a
G;n-1aUly
DEMAIN 90.Il
Maison du Mystre
joi k' e
ave
i Mo
Kl

10.
26.
du
a ,,,,,,, M. Mac Faddeu.il
laut bien se dcider a mettre
li s points sur les i.
O.i nous dit que 1 Ami
raute britannique se montre
utilement hostile, pour des
ronsi lratious stratgiques
l'ela ne nous surprend aucu-
nement Mata ce sont d'autres
aiuuinenls que nous voulons
invoquer. Ht. d'abord,que lait
cet excelleut M. Mac Padden
du lameux droit des peuples
disposer d'eux-mmes ins-
crit dans les Quatorze Points
nu prsident Wilson 7 Le
n'tst pourtant pas une doc-
trine europenne, celle-l I
Nous savons bien que IcsAuie
ricaim ont une Uon assez1
particulire de considrer les
droits des noirs. C'est mme
une des raisons pour les-
quelles nous hsiterions a
leur abandonner les popula-
tions de nos Antilles qui out
pu apprcier l'Interprtation
Franc lise de la libert, Si Ion
(uiisiiltait ces populations, la
rponse ne serait pas lonteu-
se Kl pourtant, il ne laudrait
rien de moins qu'un libre
consentement d'hommes li-
bres pour dcider la France
se sparer de possessions qui
comptent parmi les plui an-
ciennes et les plus prcieu-
ses de son domaine colonial.
Les marchs du genre de
celui que proposa M- lac
Fatldea ne sol pas de 11 tre
poque, surtout quand lsa-
git de rgler des comptes que
les Franais subissent parce
qu'ils ne sont pas de ceux qui
rcuieut leur signature, niais
pour lesquels ils ont cons-
cience d'avoir donn beau-
coup et du meilleur ue leur
saug.
Le projet du snateur am-
ricain est intressant un
aut'e titre. Il montre i impor-
tance que les Etats-Un at-
tacht aux positions q leum-
msudeot les routes du canal
de 'anama. C'esl une inter-
prtation de la scurit bonne
retenir au moment ou tant
dpense plus que ses revenus.
Rappelez vos filles qu un
honnte ouvrier est cent lois
plus es'imable, n'et-il pas un
sou, qu'une douzaine ds jeunes
gens vaniteux, poseurs et im-
bji'es.
Enseignez leur bien qu'une
robe de coton paye habille
Pluies el fSO/8
Durant Aot, lu priode du >
1er au 12 et celle du 22 au
28 nous apporteronl d'assez'
fortes pluies accompagnes
de dangereux orages. Les
vents du 3 au 7 pourront
souiller en tempte, ainsi que
ceux du 20 au 24.
Ce ne serait pas tonnant
que l'on ressente encore des
secousses sismiques, dans les
Antilles en gnral. Les con-
ductions plantaires le d-
montrent simplement.

mieux (pi'u'i vtement de soie
sur lequel on doit de l'argent.
Appi eut /.-leur a aimer les
fleurs et en gnral toutes les
uvres de Dieu.
que le bonheur dans le mnage
qu viendra pas de la lortune ou
de la situation de leur mari, mais
de ses qualits morales et de son
raclure.
Pour les Dparleiuenls du Nord, iln
Nord-Ooeal e lAflibonile el de
Il Republis.se Deoiaisalis.
Fortes pluies et orages, les
2,3,4,5 6. 8 9. Faibles pluies
Que leur oui soit oui et que I |e8 \\ 13, lg, lb-17. Portes
eur non soit non. {pluies et orages 21 au 21 el
Quand viendra le moment | 2Q-27,
de les marier, persuade/, leur 1 "
Pour les l)|iarleuiinU t> I USesl,
ilii Siiildlcipoiis de Pait-aii-l'riiii
de Lojani' el de JjcihcI.
Tories pluies, orages, les 2-
3 4,5 6,8 9 10. Faibles pluies
les 11,12 13. Ploies beaucoup
lus loi'.es les l-l". Du 22
au 28, priode d'orages, de
adopte par les Spcialistes de Paris
soulage immdiatement :
BRULURES CRAMPES
ACIDITS de i ESTOMAC
ULCRES GASTRIQUES
CONGESTION du FOIE
DIGESTION PNIBLE
aWRISON RAPIDE
Produit en Vf C0KMOIUS
?, ST. tW.ant-Coqwlin, PARIS- V
EN VENTE i ,
. P.:l-au-f-i^ice : Pharaw' *r. BUSH
31 toi''... ."-j-ii.fs Pharmacie*
LA LAITERIE BA1LEY
Livraison propre, hygine,
que, en bouteilles berm i;
qnemeol cachetes, labn
de toute falsification.
Transport tait en rtrig^rr-
teurs roues.
1313 raod'Rut, Port au -
Prince.
La Maison de la Haine
I L'Hom^"' la Cagoule )
Entre 0 00 ; Balcon 100
ADOUCISSANT !A I EAU....DLICATEMENT
PARFUM, VRAI LUXE A UN PRIX
INSIGNIFIANT.
SAVON DE TOILETTE
DBLICATSMBNT PARFUM
MOHK & LAUKIN, P. O. BOX M. Distribuiez
RneRoux et du Centre, Port-au-Prince.
DIPLOMES ,
DE LICENCIE EN DROIT
A vendre la Compflnie
Lithographique d'Hati
SIROPlI
DESCHIEM|
d l'Hmoglobint
Rgnrateur du Sang, proiorlt par *%"*f|?fe,_ltM_ d. Ptl*i
m ararn ai aux rti-ruoinuux. Admit d*n las Hopituox a fl
Buprieur ta ** ItfmttZ* *&** **
re,\
Mr Fnelon Lespinasse, air el
Mme Franois Lespinasse el
kurs enfants, Mme Veuve An-
iac us Champagne, Mr Mira-
beau Djour el ses enfants* Mr
el Mme Dieudonu TIin bulle et
K-iiis enfants, les ramilles Les*
pinasse, Dtour, Frdrique, La-
joie, llaspil et Ions les autres
purenls et allis.reinercienl bien
si'ui-enieiil lOU8 ceux <|ui leur
oui donn des preuves de sym-
pathie l'occasion de la mort
de leur regrette
Mme fiMlon Lespinasse,
nie Lucienne Heaiiy,
l>
le 8 Juillet couranl.
s K-, prient de croire leurs
sentiments de prol uide grati-
survenue
n.
lu le,
i

Sur la de nu
le Racing rerto
manche 7
>;i ande
tant de succs
coul.
ublic,
le di-
aot prochain la
le l'e sportive
(|lll
26
eut
niu
lt.nirau ,,..... Vu la longueur du pro-
de c iliques s'lvent, .le l'an- gramme qui comporte neuf
nies et de loi ts vents.
N. B. Compter sur des
carts de 21 o i de iS heures,
avant OU aprs.
I'oi-h la Navigation. es
plus loris vents sont i> diqus
entre le 3 et le 7. le9 et le 12(
et le 20 et le 21 Scientifique-
ment parlant, les marins ne
doivent point ignorer que les
priodes de cyclone partent
du o Juillet jusqu'au 7 No-
vembre; et, en consquence,
il impoile d'tre toujours sur
ses gardes j^qu' cette der-
niie date.
l'ouu L'AGRICULTURE.- On
achvera les rcoltes de mas
et autres durant Aot. On la-
bourera les terres, et on y
eniouira les engrais nces-
saires, eu vue de nouvelles
plantations en Seplembie.On
ne devra pas piauler avant le
12 Sepleiulite. Nous y revien-
drons.
Nous sollicitons l'attention
des grandi Pouvoirs, en ce
qui concerne la publication
et la distribution de nos pr-
visions dni tous les centres
agricoles du pays. Notre u-
vre tant d'ordre national el
d'utilit publique, elle le m-
!L>/ i- ' ' :
-
Evita la vieillesse pu*n ~:~u- ''
urcllj>mmd ioujoais
du mauvais tat de votre in-
testin d la constipation.
Evitez la en Iwant chaque semaine
' % ^ :T ea zvnezm vii'i
JK tuTenkpm
i RAM -
aoqiSGl
ri
u
:j*V
^
Obtenu evec 1 eeux minivlrs natu- ^HCHlf
relies parfumes avec dn citrons M fhance
.'? V
- i-
TjETaavavSor
7 ' "^iT^nMBTS
Toutes les Polices
DE LA !
trect'de l'ocau.contre des
proccupalionslVane-iisesqui,
elks, cependant, peuvent in-
Toquer des menaces aulie-
meut srieuses.
Sant Biuci:
Avis

"numros, on commencera \. .
. i > nn^;-t ,c h lise. La plus in'eres-
' SSSrJ'tjtfSParc-L. saute clipse lobl de Soleil
conte.le dimanche 7 aot, voir prvue par les Stations NL teo
les volutions des meilleurs rologiques d outre-mer est i.i-
albltes d'Hati.
Courses 100 m., 2(0 m.
Monsieur traoger c
cbe o.olessour langie ei
vuol: a 2 hautes par jour.
S'adresser au bureau du
s Matin .
en sacs
de bourriques.
Lancement du poids
Leve ou pol
Tours acrobatiques
ts.
Foot-Bail entre le Racing ,
et une toile quipe coalise, 'produire nos prvisions,
diquee pour le 31 l. Les
journaux certainement ue ^
manqueront pas, apis celle] ^fB
date, d'tre trs in'resssnta I
ce sujet avec les commentai- j
\ res de nos grands Bavants.
N. B. Les journaux de
nos dirents Dpartements
j sont absolument libres de ie-.
comprennent la Protection contre la
Foudre sans auqmentation de tauX|
Aqents Gnraux
mmm^i


LF MATIN 1er Aol I9X
PAGli 3
HIhiii Itarbaiicour.
.*.
Dont la renomme est universelle a gard s-", premire place
Demandez partout :
l \ BARBANCOURT
Dcpl : Une Csar.
En avez-vous dj got?
h bien, demandez clans
Ions les cafs, bars el res-
taurants de la Rpublique
le nouveau produit de la
Brasserie Nationale le
PORTER NATIONAL
Agrable Fortifiant
Bon Mai eh.
BRASSERIE NATIONALE S. A
Port-au-Prince, (Hati).
Laboratoire SJOURN
DlREGTURS
*er
F. SJOURN, Pharmacien
R. SJOURN, Pharmacien de PUniversit^de Paris
M. SJOURN, Pharmacien de l'universit de Paris,anciea
interne des Hpitaux de Paris
Analyses des Urines, du suc gastrique, du sang ( Was
mann, tire, Constante d'AinWd, Qljsqpiic).
Descrachats. Des matires icaies.
Manufacture Hatienne
de Chapeaux
L'Indigne
/

il
;
-
ranti
^j>
Voulez- /ous fter le retour
de quelqu'un?
OFFREKUI UNE COUPE D'ASTI SPUMVNTE


P r' < Priu e (Hati)
mv.' I ' \-*m*~ .*.-_ n ,
H%'t.
Ht
C LIGNE COLOMBIENNE )
Tlphone: N 2323
-o
Le vapeur Baracon j Voy.
105, veuaut de New-York et
des ports du nord,est atten-
du ici le 30 courant, conti-
nuera le mme jour pour les
porls d\\ sud. Sera de retour
Port-au-Prince le 4 aol
prochain. PO route pour New-
York, via les port-, du nord.
William R. BLEO.
Agent.
COURS D'T
&
LEONS PARTICULIERES
;. Pori ait Pli tir- (la IMi *n Mlle
C( ninipncf ni le Ici a >'
I Iastilul Tippeiihaoer, a I An-
nexe el Plion Ville, rsidence
d't du Directeur, rue Villate.
Inutile de redire le soin qu'on
apporte aux ludas des jeunes
gaions.
S inscrire ds maiiUnrnl.
1527, rue Lmarra.
Telqhon : 281 et l'Annexe-
Heures c'e Hur.au : 8 b. 11 hf,
ASSUREZ-VUS
la
General Accident Fire & Life
Assurance Corporation Ltd.
de Perth ( Scotland )
Lar la GENERAL a esl une des plus puissantes el dei plus vastes organist'>"
de ce genre. Le soleil ne s couche jamais sur san charaa d'actieii qai enaarasse le
monde
ses Polices contre incendia couvrent a usai las dgt* occasionns par la fouatre
Ses Polices pour Automobiles couvrent vols, incendia, laalreillaace, doiaiaagei
Caus autrui dans s* personne ou dans ses biens.
Ses Polices Mari limes mises par ses braichts d'Europt soat payables a HaW.
Ses Polices contre acci lents sont valables dans l'univers eatier. Tous les vovt-
aurs devraient donc prendre la prcaution de se munir d une police contre accideats.
d'au moins 4000 dollars, la prime annuelle n'tant que de 1/2 */ soit 20 dollars . C
Veuve F. BERMINGHAM, AuxCaves
s()US (ENTS
Agent Gnral poar llaiti.
Port-au-Prince. 1G. (ilLG
JEAN BLANCHETJraaia
ti 2027. GRANDRUE
TLPHONE : 3224
BON ARCHE. CLRIT, G0URT0ISIE?
Martinez, Marcelin & G0
me
en
le
Votre premire visite
A
L'HOTEL ANSONIA
Nous donnera raison, conflrmera votre bon jnge-
nf invt'ifera la confiance ne vouv nous aurez accorde
DOUsS^ volreappriabie.ationage l'Hte,
nlus slect de Port-au-Prince.
Nous vous suggrons d'anei vot'e chambre .d'avance
Bire la pression.
Halle louer
Grande balle lage, me-
surant 55x48 piets, sise rut
du Magasin de l'Eiat, ct
de la maison Allred Cooke,
'louer en entier ou en partie
! seuli ment. Loyer trs raison-
i nable
S'adresser
Mr Hem y STAHK
| Rue du Quai, en lace de
a Gare.
AVIS
LA NATIONALE. S A.. IV
(brique de Cigarette, < flrirn
. bieult ses nombienx rli
4ents une CIGARETTE PECTO-
Ibaled'un arme des plus r
i duis ls; b' Fabrique a aussi
tait choix du meilleur pa| le
brun sucr qu'elle a pu se
procurer pour prsenter une ;
Cigarette le qualiW irrpro
cbable ponvant satisfaire les [
a fttl les plus difficiles.
* Immt fuMImimM
BARBIER a THIERRY
G. THIERKY & C"\ Suce '
S. A. M. I.. 'SIMM
30, R Croulier PARIS
PHOTOGRAPHIE
CntalnffuA CtnAr.l D
sou|mk<"< i" '"' Arllelw
oonln 4 ir. 7B
MMWikiraa-..ai>. wjwrn f*i
a*"*.'
-~
LE FAIT EST INCONTESTABLE
*
S
i
1 11 e
C'est la quintessence des meilleures
'arits de cannes d'un vaste territoire
runissant les meilleurs terroirs
C'est ce qui fait son
a rouie.
GOUTEZ ET COMPAREZ
V-
rsMza.^ 'jrut*~*m
UT.-!.-*
^
?
*
A~
avlK


Lundi
Ie' Aot 1932
Le Malin
4.PAOE8
26etueAMM&E iY i
Port-au-Prince
lphoue : 2242
INSTITUT
Guy-Joseph-Bonnet
Prs du Monastre St-Grard
Gel tablissement scolaire qui vient de mriter les loges'dc
l'Inspection Scolaire et de remporter un grand succs, aprs seu-
lement unt anne d'existence, grce a la mthode pdagogique
nouvellt qu'y emploie le directeur, d'aprs celle des Universits
du Canada tt des Etats-Unis d'Amrique, est situ, comme on
le sait, dans le quartier le plus sain de Port an-Prince. Les
coliers faibles y refont leurs forces tout en poursuivant leur
ludes.
L'Institut ouvre ds ce jour sou registre d'inscription pour de
nouveaux lves qui voudront y venir en Octobre prochain. En
Itefldsilt, les cours ttt commencent partir du 1er Aot,
tous les jours, de H 11 heures du malin, pour les attards et
ceux qui,ayant chou aux examens de Juillet, dsirent se pr-
senter de nouveau en Octobre prochain. On peut suivre ces
cours, sans qu'on soit de l'Institut et surtout sans qu'on soit mo-
ralement Oblig d'y rester.
Mthode sre qui garantit le succs PRIX MODIQUES !
luuiiiiuiu Liue
I
5"^ .HT**"'" *"~ '""^H----.- .'-<
HOTEL KARAM
Une confortable succursa-
le de Palace Holel, Kensr
koff
Pour la saison cl, ren-
dez-vous chez A.J. Karam,
Kenskoff, o vous sciez
servi a souhait Excellentes
candi lions.
DE NEW-ORLEANS E MOBILE A PORT-AU-PRINCE. SMO-DOINGO CITY. CURAAO,
PUERTO CABELLO, LA GUAIRA ET PARAMARIBO.
PORTS OALVAN GEN AU >r VAN GEN VESTVANGEN 1) I.VANT.fiN AUSTV*NGSJl VESTVAXGEN
New-Orlans, Louisiana, [)p. Juillet 2 Judlet 1(> juil'et 30 aot 13 aot 27 srpl 10
Mobile. Alabamn, Dp. juillet 4 juillet 18 aot 1 aot 15 aot 29 sept. 12
Port-au-Prince, Hati art. juillet 1 juillet 23 aot l> aot 20 sept. 3 S( pt. 17
Sinlo-D >ininm Cily.H.I). ,irr. juillet 13 j lillet ?. aot 10 aot 24 sept. 7 sept. 21
Curaao, 1). W. '. arr. juillet 15 i'illet 29 ooiV 12 aot 2(> sep!. 9 sept. 23
Puerto Cabello, Venz. arr. juillet 17 jui.'lel 31 *xao' 14 act 28 sept 11 sept. 2.")
Ll Gualra. Venezuela arr. juillet 18 aot 1 aot r> anV 29 sept 12 sept. 26
Paramaribki, Dutch Guiana ar. juillet 22 aot 5 aot pi sep'. 2 sep'. 1<> sep'. 30
Paramaribo.Dutc h (niaua D. juillet 27 act 10 tout 24 sept. 7 sept. 21 oct. 5
Curaao, |. W. I. arr. juillet 81 aot 14 aot ^8 sept. 11 sept. 25 oct. 9
New-Orlans, Louisiana arr. aot 8 aot 22 sept. 5 sept 19 oe.t. 3 oct. 17
P.enant fret et passagers pour tous les. ports ci-dessus
CONNAISSEMENTS DIRECTE DLIVRES POUR TOUS LES PORTS SUIVANTS :
Porl-de-'aix, St-:,iarc, Miragne et Jrmic, Hati; Monte Crisli, La flomana. Barahona, S;in Pedro de Macoris
et A:'i a, Rpublique Dominicaine, Coro, Carupano, Cumaco, Cuanta et Parapatar,Venezuela, Aruba et Benaire.DWI.
DE MOBILE ET "NEW-ORLANS A TOUS LES PORTS HATIENS ET DOMINICAINS ET ATACAIBO.
Un dparl vers le milieu de chaque mois touchant directement : Puerlo-Plata, R. D., Cap-Hatien, Gonaves, Pelit-
Gove, Aux Cayes et .lacmel, HItl et Macaraibo, Venezuela.
Si un lit suffisant est oflerl, ces bateaux toucheront galement Por!-4e-Paix, Si Marc, MirjgoaDe et Je rnie,
Hati ; Barahona, Azaa, Monte Ciisti. San Pedro de Macoris et La Romana. W. I). Aruba, D. VV. I.
De Tampa, Floride, h Jamaque-Hati La Rpublique Dominicaine Curaao et Venezuela:
Dparts pour les ports ci-des s os quaud une quantit sulfisanle de lrt est oflerte.
( Sujet changement, annulation ou ajournement sans avis. )
A. de MATTEIS & G0, Agents Gnraux
\jh Panama Uailroad S'ea mship Line a l'avantage d' noncer les dparts su! va i ts de New York pour port au prince
Hati, directement chaque mardi. Tousses steamers sont
pourvus de chambre Iritfori'wjne
Dparts de fueiv \ork. Arrivages Po>i au-r rince.
Grand Hlel de France I AVIS AU COMMERCE
P. P. PATRIZI, propritaire
Cet tablissement se re-
commande par un service
irrprochable, un restau-
rant de premier ordre, des
chambres confortables et
ares; un Bat o les con-
sommations sont varies et
des marques les plus repu-
Steamer "Buenaventura" le20 juillet
Steamer "Ancon" le 2 aoftt 1932
Steamer "Guayaqail" le i) aot 1932
Steamer **Cl istchal" le 10 aot
Steamer "Buenaventura' le 23 i o*
Steamer "Ancon" 30 aot 1932
Steamer "Gnayaqntl" le 7 septembre
Steamer MYistobal*' le 13 septembre
I Steamer "B'ienaventura" le 20 sep'.
Steamer ,,Aui,n" le 24 septembre
Pu n a ma Uailroad S-'eamp
JasH. C.VAN RI-Kl)
Agent Gnral
tees,
le 1er aot 1932
le 7 sont 1932
le 15 a o' 1981
le 21 aot 1932
le 29 aoi 1932
le 4 septembre 1932
e 13 septembre 1932
e 18 septembre 1<>32
le 26 sept. tV3 *
le 29 sept. l'32
bip Lait
Tlphone : 2341.
-*.
Mouvement du port
Navires Venanl de : Allant :
Btienaventur
Cristobal
Ancon
New Yo: k
Crlitobd
New-York
Criai, bal C.Z.
New York
< ris'ol al
Loterie Nationale d'Hati
416 Ruo Bjn-ie.Foi, Phone : 3358
La Loterie Nationuled'ffnlti est
une institution hautement humanitaire par la multiplicit
d'oeuvres qu'elle se propose dal 1er. une chance de bien
tre olTeile aux homme S do toutes conditions de lortune.
Km, loves Fonctionnaires, Ouvriers. Artisans, Salari! de
tous ordres, Gens de maison ( domestiques, ) sans parlar
leur bndget moyennant deux goudes, peuvent gagner trois
nulle gourdes Patrons de Commerce,Chefs d'Imiustie,parez
aux iusiitnSaocea des ventes, par l'achat d'un billet, qui vous
libre du .souci des chances"
Mdecins Avocats, Ingnieurs, Snateurs, Dputs, Grandi
Dignitaire! de 1 Ktut,reprsentants de Plutellcdualii, Jour
j ualistes
le 1er aot Donnez l'exemple de votre solidarit sociaie.
le 3 aot 1932 : Hritiers, capitalistes, comme en jouant, augmentez votre
le 7 aot 1932 avi;ir- ,,
VOUS tous qui h-ib lez Hati, rcndz*!ui service en acbe
_____________anllebllet del LOTERIE N \l 'IONALE D'HATI.
date
ALIX ROY
30 annes de suees.
ESBENSEN
Est le meilleur LAIT CONDENS EVAPOH et en POUOHF.
le plus pur et le plus riche mi c^it; i' psi n mmand
par les mdecins et les sage:-! ir.ni s aux bbs et box i
lades; il est emplovr avantage jm.....mr ka crmes-gia
es et chaudes et les desserts ce toutes aortes*
Eu vente en gros et eu dtlaii
AU bU M HlH
BOULANGERIE FRWCAISE&PATISSEHIE FBAHPJ.ISE
RICHARD PETBS, Prop.
CliNP DF. MARS, N01217
La seule boulangerie Europenne en Hati
Spcialits de pains, pour sandwich
Pains ilutes et pains moules. Pains"noirs
Pains complots, etc.
Ptisserie fine, pts Vol au vent, Tourtes.
Soins et promptitude.
Tlphone: 2069.
La Maison n'a pas de suc-
cursale.
Livraison a domicile
Atelion
PROGRS NOUVEAU
RM M N'OU EAU
Rhum dlicieux got exquis
Prix rduit
ALCOOL OtFiT TOUTE C1CUMNCE
Clair in Vierge
Chez N. NAZON
DEPOT :AHCL DES RUES DU PEUPLE E FER8U PU0NM331
Lykes Brothers SS C Inc
Texas Hati Santo uomiugo- Porto Rico
Le seul service hebdomadaire et rgulier passagers et
fret entre les ports du Golte du Texas directement avec
Port-au-Prince, Hati
Pour la rception rapide et le maniement habile de vol
importatrons, servez vous toujours des navires de LYKE
LINE."
Les prochaines arrives a Port-au Prince sont ]
Steamer Ve.ma Lykes 29 juillet 1932
Steamer Genevive Lykes 5 act 1932
Bureau: Rue du Magasin de Ifctai. Boite Postale B
N'OUBLIEZ PAS OE FAIRE UN PETIT TOUR A
TERRACE-GARDEN
Chez W. KAHL
Petionville \
JZ SL'n d,'""i nJe- L'lal>lisSemeni le plus Iraisde
virons de Port-ao -Prince.
Seulement 15 minutes' d'auto sur nr.e excellente roule
] spliallee.\ ns merveilleuses de la ville et lu Lort.
Boissons de toutes espces.
^^T^mlitn >'es pension, de joar*
semaine


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM