<%BANNER%>







PAGE 1

PACK 2 •' VTr 30 Joil'i l %  fU>.4 1 I : Le Meilleur Lait Condens VENTE ENiGROS ET EN DTAIL 'AU BON MARCH ET DANS TOUTES LES BONNES EPICERIES TANT A PORT-AU-PRINCE QUE DANS TOUTES LES VILLES DE LA PROVINCE. Mademoiselle Marie Adlade Yolande Bndict Pramire Bachelire d'Hati — o — I Satianisation d> C'est pour la premire lois dans nos annales universitaires qu'une jeune tille a ail ron l les examens du Certificat d'tudes secondaire dassiqii'-s. Mademoiselle Bndi-t est notre premire BACIIKUI.UF.. Kll • est la tille du Tapeur Georges E. Bndict. Kl le est ne aux Cayes. y a commenc ses tudes primaires, les a ach ves 11 ostiuilion d e s Filles de la S gesse ( SaintJ is-ph ). IT i au a pr lobteouOQ le sou Brevet simple, elle s'est f.iil inscrire I'INSTITU." Ai.1I-. :n VIAU Pendant qu'elle y prdirait son Brevet suprieur, eile commenait ses ni s grcolatines. A >ies Due tache ardue de deux ans elle J obtenu avec %  ucc, son cdru liait d'tudes secondaire-, classiques. M -Ile. Bndict avait opt pour la section A, la plus (lilli-ile des trois sections inaugures par le programme Ciarles llouchereu. Cette se -lion com '•' ••• '• l' "* i ( la dis eilallou Iranaite, le la? lin, le grec, lei ruathra aliques, et une langue vivante ; l'oral, ces mmi s matires et la physique, la chimie, la physiologie < glale, l'Histoire et la Gographie d'Hati, I Histoire et la Gographie gnrales* Les examinateurs ont t I unanimes reconnatre l'excellence de sa prparation. I [\ous lui adressons nos I m -illeurs coin diments, ainsi l qu' ses parents qui ont com\ pris que la jeune fi'le ii u I tienne, c omme celles d'outreI mer, peut aborder avec truit les tudes les plus leves. • E le n'a qu' s'y mettre. I I,; su.--.6i de vl l : liulie tant celui de toutes les jeu! ns filles hatiennes, en nu | mot de tontes les petites ngresses, quelque soit leur degr de mtissage, toutes y applaudiront et tiendront A cœur imiter on a taire imiter le bel exemple de /. : e Mi.iy . Blessure iont i e du Dont, I matome des pau|,)-rs droite Honiihar e \-^ par les Amricains, ; consquemment de la I .d'.'l., S t c ILarriv e 1 rusque du C i; pitdioe a nricaiu trouble. \ Ce tait pouvant tre pass! ''•'•;i ) ^ i ^ 1 av :Vl^ k r!."!. 1 in i peru, nous le signalons l'attention du Gouvei uemenl pour qu' venir i oreille m irebaudise soi) prohibe l'importa o i Nom tenons de prt j eucc .' son expi rlaiion. ( LElan m t pas le Uivor<-e ( par I quoi est lait !e roi de la er • exemple 'a I. ginlalinii liaB ij 0 n. Si l'on pouvait mettre C liuuie ) celui q d deviifll en veute les lments qui composent son coro? t on n en tirerait pas plus de 3shillings. Songez que l'eau du corp* humain ne remplirait pis pi is d'un petit baril. Avec Mes graisses on pourrait, tout M> Daniel Lalonlanl sonlej i l P u s alr se l )l )L lils nat la positive, M'Joseph Kd. } );,,1,s dt S:,v ; ,n iW l l, 0 5 r !n Michel la ngative et M' ha^"^, on fabriquerait 9,000 mines de petits crayons. Le phosphore donnerait de quoi l iborer 2,200 capsules d'aiMonde ultrieurement hatien par t( n turalisalion est-il M-TVHc bie demander le illVoice t en Hati eu vertu de h loi x bai enne, contre arm con joint lest tranger ? niel Ponchard remplissait k rle de Ministre publie. Il y eut une trs belle assistance parmi laquelle on reIIAM WU.KS — NoiM cureions avec pi 'isii les liana Iles de Me!le. liennaine |}.y..r I avec Mr Roger A. L aline, lils de notre ami Mr \. I/o cuv, a Inriiislrateur du Jo irnal Le l'eus Nos compluin nts tl vœoi de bonheur au jeune et disting't couple. Apres avoir balay chaq ie pice de son petit appartemenl, Madame Jeanne C.., hanitanl Paris, lail o bout de forces et oblige de s'asseoir un instant. Dplus, elle manquait t rien.Elle se dsintressait de saconture, elle ne lisait plus le journal. Par moment, elle avait des inigraiuei dpi iinaiilcs, quelquefois '.'Ile avait, pendant plus "as jours, des ides llxes.Elle n' il lit, la nuil, des heures entires sans tl • %  mir. Suivant le conseil il'une amie, elle prit de la FORTIANIi et. en quelque* semaines, elle redevint une femme Vaillanle, nyanl du sommeil el un bon apptit, t'esl nue la l-'OHTIANE est un remarquable compos de produits Ioniques les plus elticuees dont la mise au point a demand des annes de recheielles. Il n'est pas actuellement vie meilleur fortifiant. KORTIANE esl aussi un puissant fbrifuge qiu diminue la violence et la frquence des accs fbriles : elle se trouve dans tontes les pharmacies et Port-au-Prince la Pharmacia Bucb Gin-latdy DEMAIN SOIR fi BEURE.S MATINEE Le Vertige 8 partie--, avec Cate'ain e' Euimy Lynn. Entre 0,50; la cou : 1,UU. A 8 HEURES hn Grand Gala L'ce ivre la D'US grande, ta pt i< hu naine pie Jean Ke.nm a. j'. mais laite ; le ti n 'e p'us b )uleverat.i que IVcrau ii' jam 's produit LE JUIF POLONAIS Fi-n Parlant Franais, ave Huiy Bmr. un o nm le Emil Jaoningg Franais entoure de Suno ie Maneud, Muddy Berry Lwien D.ylp, ele, elr, Eutr i : .'t el 1 gourdi s. t RCIEIE — on AVIS Mr I'iielon l.espinassc. Me et Mme Franois l.espinassc et leurs enfants, Mme Veuve Annac us Champagne, Mr Mirabeau Djour el ses enfants, Mr et Mme Dieudonn Thybulle et leuis enl'anls, les l'a nui les Lespi nasse. D jour, Frdrique. LaL'goelie de quiljie irrpro joie, llaspil el lous les autres 11> j l)!(> pouvant sa'.slain lei pnreuls el allis,remereienl bien gOt les plus difficiles. aincremenl Ions ceux qui leur, —. Ont donn des preuves de syini LA NATIONALE, S. A., Fab ;uf le Ciga r elies, ollrira bie i't a ses nom!) eux cli ents une CIGARETTE Prcifr MAI. i; t'en arme des pi is se > u si-.'s ; la Fabrique a anss tait i b ix du meilleur papier II:II i ? nei qu'elle a pu se pro mer pour p es nter une lu.n ttes ; le magnsium corf'nce liai un IIUUCIIC con lAreucii ra qui ont su mei veil leuscuient retenir l'attention de l'auditoire. Le Ministre Public ton yeuoe qu'on utilise pour un instantan. Quant au 1er de DOt>e organisme, il su lirait pe ne faire Ufl clou. Nous nv ) is du soufre, il est vrai, et i n quantit ass /. considrable pour... dbarrasser un chien de toutes ses puces. Au point de vue strictement chimiqu l le |)r Janson en I. le corps d'un EinVei %  e vi al pas un penny de plus une le corps du premier imbcile venu. Celle conception galilaire l,e MiDiaierc i noue mu : .r .. • .• %  . rlnl mais brivement, dans 'emplira i d'aise la plupart de le sens de l'affirmallve. nos contemporains. ;.e ( onseil de l'Ordre peul j Halle louer Gra : le halle a tage, mesurant 55148 sis • t ne du Ma asiu d st a ct de la maison lltn d '..o d\'\ d louer en entier ou en p dir..nm lait de la bonne bes r gne au cours da sou mandat. A vis T\ .. r~~ „,„. i i stoeraent, I i raiv>t\ Donnez vo.< romrnandes ne i . carus.de (ire part, efe., I In: rurerie Morisself, • vous \e.z un K'n'nd choix il. ettr el dts prix relut, viInaat bai. nable. Mr HenrysSTARK i Rue du Ijuai, e i lace le xe. Ili.ji.l.il (iciicral llalirn Accidents 23 juillet 1033 Max l. Clska,24 ans,Grand' Une Ble&sare contuse du cuir ilu-velu. Lo. M t Ni n ,22 ans,Bolosse. Bleasure coi t taa ou Iront. Vfs Alphonse Pradel, 20 ans, Gonalves, Fracture de l'extrnn %  • • inllieure du pron droit, birnesl Jo'ChaxJef, 61 mr, OutreI KIV. Fracture 1 3 h li rieure de la jambe gauche (hoa-j pil is). Ctaoi Forval, 16 ans, Chemin des Dalles. Conluaioa rgion sus molane droite,rosion par. tie suprieure avant b a, gauche. Ml r. < l!u" Vicor, 35' ans, F. sard, Tcaumatisme du ciane. I Baz 1e Ah x 28 ans, Marlissant. Blessure irnchaate maint gauche. Joseph Slani.slis, ', Co pselraiiger de l'orteil gauche, Maurice Morilus, 3 ans, Peu de Chose, 13;^ isoi la jaml 'aut lie. M iA Ai inand, 22 ans-, Bois de ScW / ; pau e d oile. H ,,i i Ai inand, \J. ins, Bou de CllC M k. bltasuic I.Ui.chuuU mantes* RGNRE L'ORGANISME FEBRIFUGE, AI'EIUTIF, DIGESTIF, RECONSTITUANT. Dans toute, les Pharmacies A Port ou l'rmtt ; Pharmacie BUCII pa (le lue a l occasion leur regrette de la mort LA LAITERIE 8 AILEY Mme h'nrlDii Lespinassf s net: Lucienne eatig, survenue le (i Juillet courant. Ils les prient de croire leurs sentiments de piolondc lude. gralil Livraison prop'e, hygine !q'i, en bouteillps hetMili (| ,eiu i t cachetes 1 abr 1 de toute falsification. Transport lait en rtrig^ra* tej?s roues. U13 rand'Hue. Port if Prince. t mm mmmMmmmmm ^BSWS Toutes les Polices DE LA I [comprennent la Protection contre la \ Foudre sans auqmentation de tauxffl \ Aqeiiis Gnraux j n W^B



PAGE 1

i.F MATIN 30 Juillet 1 PGh. DOP.I la renomme csi unirersellc a gard s-, premire place aVotandi il : 3 BARBANCOURI ftpl : Rue C< sar, Les Consuls en pays ^GRAVES TROUBLES EN BELGIQUE BRUXELLES.— Les troubles Cklv'A fi TPPQ I ouvriers 1i jusqu' maint.' t, Ll cl 11 U mouvement commercial, industriel ou financier du pays o lui ont accrd'ts. Le commerce d'impotiaiioii et d'exportation sera loi jet de leur proccupation constante. Ils aideron*, en outre, dtns la mesure de leurs moyens et de toute leur EN EU* QIE ACTIVE, AU DVELOPPEMENT DES INTRTS COMMERCIAUX DE LEUR PAYS Les attributions des consuls sont donc de la plus haute importance. On ne peut pas les remplir si l'on n'a pas des CONNAISSANCES VARIES et si Ion n'kst pas dou d'une ACTIVIT FR0DIQ1EUSE. Tous les K'as se proccupent, par ces temps de concurrence in'tnsive, du recrutement des consuls I* s mieux prpars ce rle. Depuis plus de dix ans, le gouvernement de Cuba, par exemple, a pris pour rgle de ne nommer aux pelles de consuls que des lettrs, hommes de connaissances gnrales qui AIMENT A CRIRE. Car, avant tout, Cuba DOIT SE FAIRE CONNAITRE et qu'est-ce qui le tera mieux connu Ire l'Etrange, si ce n'est une propagande intelligente et CONSTANTE soutenue par aes meilleurs agents au dehors? ses de mcontentement dans les rgions houillres *st, parait-il l'augmentation rcente du prix du pain. Les boulangers out lev le prix du pain -, .m de 20 centimes par kilogram : Ri-t me sans attendre le vote de I l a nouvelle loi sur l'importation du bl Des centaines de communistes ont t arrs dans la rgion de Mons. NOUVELLE METHODE DtCUIRACE M Georges Claude, le grand savant franais, a dcrit, au Congrs International d'E ectricit, une nouvelle mthode d'clairage destine, peut-lre, rvolutionner les mthodes actuelles, M. Claude a produit une lumire froide se rapp;o haut de la lumire solaire beaucoup pins que tous les clairages actuels. Il l'a obtenue par un mlauge de certains gaz dans un tube au milieu duquel circule un courant lectrique. M. Clau le afli.me que cet clairage cotera moins cher que toutes les lumires lectriques actuellement en usage, La Foire de Paris — o— 1 a Foire de Paris constitue un march mondial. Ceux qui, l'an dernier dj, s'y Il y a jusqu'au Canada qui, I taient rendus ,. constateront bien que Dominion, sait admi1 l'extension nouvelle donne rablempnl * Pt-vir I\P. sprnn, • .„„.. „i „.,_ ,_ certains groupes tel que ce lui du jouet cr en 1931 et q u i comprend maintenant plus de cent trente exposants. Ils trouveront galement dveloppes les sections du rablement se servir de ses con suis. Aussi ce:; pay.; sont largement connus ailleurs dans leur littrature, leurs productions indus trielles ou agricoles et dans leur capacit d actnt. il.m seule reste encore D COUVRIR el lorsque, d'av.u ture, nous, prenons part i mu exposition continen'ale du gei re de la oeruire de Paris, nous pensons avoir lait merveille et nous croyons avoir rsolu tout le pro bleuie des changes entre notre pays et les autres. Mais le comble, c'est que ces AUTRES ne repus, nient, dans rtie enten Oen.ent, que ceux de l'Eurnpe C m >iny, de l'Ameublement dos Arts Dcoratifs, du Bureau Moderne, de la Musique, de la Bijouterie et toutes les sections techniques. Le salon des Vins iui-mme qui constituait dj une exposition particulirement com.pl aie de tous les ci us de France, aura un clal plus vif encore, gice la part iciMccidi uial : ceux des trois'Dation collective de tous les Aruiiqu.s ne comptent pas 1 grands producteurs du Borde" %  ceux de l'Europe Centrais lais. La journe des Vins de ne ce rupunt pas I Frauce te n u e dernreiwent Prott,*.' ur Luc LORSINVILLE est venue en souligner 1 im——, poi tance. On peut donc dire que, _.|^ malgr Icsditli ullsactnelles, X/cO la Fpire de Paris s'ouviitu Monsieur tranger ch.r loua des auspices nettement cli p lesseur langue es; afavorables, et qu'elle poursui0ot.le l 2 luures par jour, vra cette auue eucoie Li ><-•• S'adresser au bureau du rie'ininterrompue de ses suc r iii . If*. A Mauvais sang, Humeur, Eczma, Artcrio-Sclcrosc Varices, Rhumatismes, Maladies des Femmes -, "?, .M U ,^ 0 ^* L do ^ Laboratoire eu Fhone, a baie de sucs t extraits d 23 plantes ,i*; ., %  '''" '* "^"T* i; r >' lu "• '"auteur nour gurir le mal. Le plus puissant d P" r , ,, l f P"""cM>ur t reg-urataur du sang, l'ar to" a. tiou inusei.Um.eetl" ',,ua., i fflui', L ",""" 1 M 'n Ju ,e ,r * rlle '•• fl mission d'y reprsenter ses m1 tes de violence de la part des lits nonpolitiques et d'y proouvriers industriels et des -Je '"'""paiit ampi ei.ant Haaon cuROJgAL, y *a>H M admet gratuit, et brochiira rtnimtlrcM 1W •*!>' !•• tH".n pbanuaataa. V 'fut fS U IHXUUI WHAI'U. pli.rtaawca, Laliur.iolr^ni 1Jrt t, K.M Uatot. I.TOVCULUNI iFranc... 9 IXuot i iort-**ft.i nuUQMMM BUC4L Nous offrons partir d'aujourd'hui : Feuilles detles,29 gauges or 0,38 Ciment or 0,69 Porter Tennent Stout XXX 16,75 En vente chez : Les avantages qu'olfre la Cuisine lectrique HOTPOINT sont rain tenant e mnus de lottl le monde. Pour vous en convaincre, visitez notre salle d'exposition. Compagnie d Eclairage Electrique. humesdePoitrine Cdent devant ce traitement U T R I T 6 F A) <. 11 , V Tri agrable REMPLACE l'huile de l'aie da MORUE %  le plus PUI MltptusAGl des RECO \-;j-> Vie Frictionnez Vicki; incttez-en sur la liinguc, laisses fondre lentemeit. ORUB Pour Tout Refroidissement l Rue du Quai U" M* •" %  %  % % %  %  • SBSO PASTILLES Ml RATON %  %  ^ ••!• aMarat* de CMATft %  uvA d oaa <= ****• l'Huile de Foie de Morue Arbit* au gel et fBttmtnl dig**ttkle tll ai U •ornphU tparatout da h Nutrition p*> excellents Uberiftrfrei REGAGN0N & De Pbarmaaiao* %  • Agent Gnral pour r Exportation : Ch. MAGNANT 37. tue Drrioud PARIS-16* Assurez-vous con In accidro' h le General Accident FIra >S lile Assurance Corporation Limi'ef', — Vve F. Bern inphan? Aerot G vn\ ponr Hati. CE QUI N'A JAMAIS ETE FMI CE OUI NE PEUT ETRE DEPASSE Kola Champagne F. SJOURN Prpar dans des conditions rigoureus! D'ASEPSIE Prparation et Vente PHABMACIBP. SEJOURNE Angle des rues hou .tel du Centre. T-4 -i rmh/f s %  te mauvaise* 'i\ finales, habituel %'?n. } MCI) . • veclesa iatur> •rl les ,i rfumes avec des ci I ira i . En vc ?S. 55 Ballons Michelin en caoutchouc. Vessies engin'**Balles de Tennis Dunlop. Pneus et Chambres air Michelin et Dunlop Disques Paih Gnrateurs et Manchons Coleman pour lampes Gasoline Flashlights et Bittaries Stock de pices d'sntoS et accessoires renouvels. Tuyaux d'trrosage pour jardin, e i latage d'autos, bon marche. Venez voir ChrzJOHN WOOLLEY A L „ Petite maison a t enouviiie. Excel U-oie position S'a'JreVsii Mr tieof^i BAUSSAN r LE FAIT EST NONTESTABLBJ m Sati C'est la quintessence des meilleures 'arils de cannes d'un vaste territoire runissant les meilleurs terroirs u C'est ce qui i ut son arme. GOUTEZ ET COMPBEZ4 m



PAGE 1

Samedi 30 Juillet 1932 Le Maiiu 4 PAGES port-an-Princi Tlphone : 22 t'2 Manufacture Ilaitienue de Chapeaux L'Indigne Aluminium Liue DE NEW-ORLEANS El MOBILE PORT-AU-PRINCE, SANTODOMINGO CITY^CURACAO, PUERTO GABELLO. LA GUAIRA ET PARAMARIBO. PORTS OALVANGEN AUilTANGEN VESTVANGEV DA VANGEN AUSTVNGEN VESTVANGEN New-Orlans, Louisiana, Dcp. Juillet 2 Juillet 16 juilet 30 Mobile. Alabama, |I)p. juillet 4 juillet 18 aot 1 Port-au-Prince, Hati Arr. juillet 9 juillet 23 aot 6 Sinlo.D->mintfo Cily.R.D. arr. ju'llet 13 j rillet 27 aot 10 Curaao, I). W. |. arr. juillet 13 juillet 29 aot !2 Puerto Gibel'o. Venz. arr. juillet 17 juillet 2M a<-t 14 La Goaira. Venezuela arr. juillet 18 aot 1 aot 15 Paramaribo,Datch Guianaar. juillet 22 aot 5 aot 19 l'araraaribo.Dutch Guiaua D. juillet27 ac t 10 aot 24 Curaao, |i. W. I. arr. juillet 31 aot 14 New-Orlans, Louitiana arr. aot 8 aot 22 aot 28 sept. Pr.nant fret et passagers pour tous les ports ci-dessus 5 aot 13 aot 15 ( t 20 aot 24 aot 2G aot 28 aot 29 sept, 'i sept 7 sept. 11 sept. 19 aot 27 aot 29 sept. 3 sept. 7 sepi. 9 sept lt sept. Va sept. 10 sept. 21 sept. 25 oct. 3 sept 10 sept. 12 sept. 17, sept. 21 sept. 23 sept. 25 sept. 26 sept. 30 oct. 5 ocl. 9 oct. 17 N 2027. GRANDIE TLPHONE : 3224 MARCHE. CLRIT, COURTOISIE 1 Martinez, Marcelin & G 0 CONNAISSEMENTS DIRECTE DLIVRS POUR TOUS LES PORTS SUIVANTS : Port-de-Paix, St-iiarc, Miragone et Jrmie, Hati ; Moite risli, La Fomana. B-irahona. San Pedro de Macorii et Ai'ua, Rpublique Dominical e, Coro, Carupaoo, Cuœaco, Cumta et Pampatar,Venezuela, Aruba e* Benaire.DWL OE MOBILE ET NEW-ORLANS A TOUS LES PORTS HATIENS ET DOMINICAINS ET IARACMB0. ) Un dpait \ers le milieu de ch .que mois touchant directement: Puerto-Plata, R. D., Cap Hatien, Gonaves, PetitGc ve. Aux Cayes et Jacinel, Ha'i et Macaraibo, Venezuela. Si un Irt suffisant est offert, ces baleaux toucheront galement PorMe-Paix, St Marc. Miragoane _et Jrinit, lluli ; Baraboua, Azua, Monte G isli. San Pedro de Macoris et La Romana. R. I). Aruba, D. W. 1. De Tampa, Floride, la Jamalque-Hal'l— La Rpublique Dominicaine— Curaao et Venezuela: Dparts four les ports ci-dessus quand une quantit suffisante de lrt est oflerte. ( Sujet changement, aunulatiou ou ajournement sans avis. ) A. de MATTEIS & C, Agents Gnraux Grand Hlel de France P. P. PATRIZI, propritaire Cet tablissement se recommande par un service irrprochable, un restaurant de premier ordre, des chambres confortables et ares ; un liai o les consommations se nt varies et des marques les plus rpuAVIS AU COMMERCE La Panama Uailroid S'ea mship Line a l'avantage d'an qoncer les dparts suivants de New Yoik pour port au prince Hati, directement chaque mardi* Tousjes steamers sont pourvus de chambre trifforiloue Dparts de hem York, Arrivage* Steamer "Buenavenlura" le 2(> juillet Steamer "Ane m" le 2 aoilt 1932 Steamer "Guavuquil" le 9 aot 1932 Steamer "Gristcbal" le 16 BCt Steamer "Buenavenlura' le 23 aot bteamer "Ancon" 30 aot 1932 Steamer "Guayaqnil le 7 septembre Steamer " rlslobal'' le 13 septembie I Steamer "Rueneventara" le 20 sepf. Steamer •Aucun" le 24 septembre Panama RaMroad ESteamp'hfp Liue Jasil. C.VAN RKK1) Aizent Gnral tes, Pori au -rrince. le 1er aot 1932 le 7 aot 1932 le 1.") aot 193 > le 21 aot U32 le 29 sont 1932 le 4 septembre 1932 le 13sep.embre 19.72 e 18 septembre 11)32 le 26 sept. U3J le 29 sept. 1932 Allciilion Tlpl tone 2341. Mouvement du port Navires Buenaventu Cristobal A T<>n Venant de : New York Cris'(.l).| N(\v-Y(.i k Allant : rristohal C.Z Ne v York ( i >•'< I al claie le 1er aot le 3 aot 1932 le 7 aot 1932 Idal ALIX ROY 30 annes de succs. Loterie Nationale d'Hati 416 Rue Bonne.Foi, Phone : 3358 La Loterie Nationaled'l lalti est une institution hanlement humanitaire par la multiplicit d'œnvres qu'elle se propose d'al 1er. nue chance de bien tre offerte aux hommes de toutes conditions de fortune. Enij lovs Fonctionnaires, Ouvriers. Artisans. Salaris de tous ordres, Gens de maison ( domestiques, ) sans parlar leur budget moyennant deux gpuda, peuvent gagner trois mille gourdes Patrons de Commerc.Chets d'Imiustie.parez aux iusuiiancei des ventes, par l'achat d'un billet, qui vous libre du souci des chances* Mdecins Avocats, Ingnieurs, Snaleuis, Dputs, Grands Dignitaires de 1 Etat,Reprsentants de liulellectualil, Jour ua listes Donnez l'exemple de votre so'idarit sociaie. Rentiers, capitalistes, comme eu jouant, augmentez votre aveir. Vous tous qui habitez Haiti, rend>z~lui service en ache anl le billet del LOTERIE NATIONALE D'HATI. ESBENSEN Es U meilleur I^AfTCONDENS BVAPOHetea POUORF le j-lus pur et le plus riche en crme; i! csl !<• %  < minaud f ar les luJeiius et les sagei-'unm. s aul bbs et aux maudrs; il est emn'oy svan'ageusement pour les crmes glaces et chaudes et les desserts 1t toutes sortes. Eu vente en gros et eu d!ari Al bON v MARCHE BOULANGERIE FRANCAISE&PATISSERIE FRANAISE RICHARD PETERS, Prop. CHAMP OE MARS. N01217 La seule boulangerie Europenne en Hati Spcialits de pains, pour sandwich Pains lites et pains moules. Pains'noirs Pains complets, etc. Ptisserie iine, pts Vol au vent, Tourtes. Soins et promptitude. Tlphone : 2069. La Maison n'a pas de succursale. Livraison a domicile PROGRS NOUVEAU RM M NOb\EAV Rhum dlicieux got exquis Prix rduit ALCOOL DtFIAN TOUTE CONCURriENCE Clairin Vierge I Chez N. NAZON 0P8T :AN61E DES RUES 00 PEUPLE El PEROU ?H0NM3t1 Lykes Brothers SS C lnc Texas Haiti — Santo uomingoPorto-Rico Le seul service hebdomadaire et rgulier passagers el Irt entre les ports du Golle du Texas directement avec Port-au-Prince, Haiti. Pour la rception rapide et le maniement habile de vol importations, servez vous toujours des navires de ' LYKE UNE.; Les prochaines arrives a Port-au Prince sont "J Steamer Ve!ma Lykes 29 juillet 1932 Steamer or Genevive Lykes 5 aot 1932 fciureau: Rue du Magasin de l'fctai. Bokte Postale 15 N'OUBLIEZ PAS OE FAIRE UN PETIT TOUR A TERRACE-GARDEN ] Chez W. KAHL ] Petionville 1 vi n 1 l ) !. e n Sd .' a,li, S' leL ,ablissem "" e plus/raisdes virons de Porl-ap -Prince. aJZviJ! mi !" l eS daut0 s,,r e excellente roi* ( asphalte.\lies merveilleuses de la ville et lu L*>rt. Boissons de toutes espces. DINERS GRJTERS semaine



PAGE 1

Clment Magloire ;aiA£CT!ftft 1358. RU* AMEK1CAINK I35 1ELEPH0NE N2212 Fnt -il donc loujears flue 11 selihqiK ^oii uubutaillcau hruil'uae nitlaiiuralioii, t|U il J ait toupiiirs rs vatMti, des o|ijiriius ? Les iuslilutions parli'iiu'fllaires, osas tous lt-s atra, sont en elil et ci discrdit : Veo scrail-tc pas la raim ? 26 me ANNEE N 7734 PORT-AU-PRINCE (HATI) SAMEDI :W JUILLET 1938 Mises au point relatives |WEST INDIES GARAGE la Hasco et sa situation dans le Pays m Nous avons eu dire prpaiement devant dgager l'Erdcmment que,dans le cours lat dfinitivement de toute de ces dernires annes, les obligation de ce genre; 2 U ne actionnaires de la Haytian somme de 55 mille dollars Corporation of America ont destine couvrir en partie eu a faire des avances la les frais du changement du Hasco pour l'aider, chaque trac de la ligne du chemin lois parera son dficit d'exde fer travers Porl-au -Prinnloi'lalion. Les avances ainsi ce. Grce cet arrangement consenties se sont leves au financier, les rails actuels ih\ tolal 8 millions de dollars, chemin de fer et ceux du chiffre impressionnant ajouter au 90 mille dollars du jugement (jeffrard. On conoit, dans ces conditions, que le Gouvernement hatien se soit mu de cette situation et des consquences tramway desservant Porl-au Prince seraient dplacs de la Grand Rue, de la rue des Casernes et des places Louverlureet Dessalines (Champde-Mars) pour constituer une nouvelle voie qui suivrait la conomiquesdsastreusesqui'rue du Quai. Du mme coup, rsulteraient de la fermeture laquelle elle est de nature acculer la Hasco. Aussi bien, on ne pouvait qu'accueillir favorablement, de part et d'autre, la proposition de reprendre le projet de contrat labor entre le Gouvernele contrat de la P. C. S. pren drait fin, la ligne nouvell devenant presque exclusive nient rserve au tiatic de la Hasco dans les deux plaines, sauf entente avec l'Etat pour des cas particuliers o le service du chemin de fer pourment et la P. C. S., condirail lui tre utile et requis, tiond'en activer la discussion ()l% c esl ce |)remi9r verse et le vole par les Chambres ment de 15f) mj „ e (|o „ ars lgislatives dans des condi, a ,, r s transmettrait tionsdo temps pouvant aider a HayliaI1 Corporation of rellement la Hasco sortii de l'impasse. Cet accord s'explique par le fait, nous l'avons dj dit.de l'intrt commun des deux entreprises relevant des mmes activits de la Haytian Corporation of America et administres par le mme Prsident. Au reste, on le sait, lors des tractations qui aboutirent l'accord concernant la P. C. S., ce fut la considration relative la Masco aylian Lorpoi America pour lui permettre de renouveler ses avances la Hasco et de la remettre peu peu Ilots Nous comptons revenir, d'autres points de vae, sur cet accord de la P. C. S. dont le peu que nous disons au jour d'hui suffit pour expliquer la relation qui existe entre lui et la situation actuelle de la Hasco 'et*clairer la religion de quelques conlrres qui,en qui domina les changes de. toute bonne foi sans doute vue et l'conomie gnrale de se sont demand comment et l'accord est inspire princi, pourquoi, l'occasion de la paiement de l'intrt de cette crise de la Hasco, on sent la dernire. j ncessit de faire revivre le Voici en quoi consiste esprojet de transaction entre la sentiellementce plan, llcomP. C. S. et l'Etat. Nous esporte deux paiements faire comptons le bnfice de celle par le Gouvernement : 1" Une explication dans le sens d'une somme de 155 mille dollars meilleure place, pour ces inreprsentant les garanties d'intressantes entreprises, dans tirtschues et dues jusqu'au l'esprit de ces confrres et mois de dcembre 1929,-ce dans l'opinion publique. CHOS Sous la dire cl ion de M. Arnold BRAUN Tlphone : Garage :2251 Rsidence: 2462. IL FAUT ALLER CE SOIR SEiSjDEJll Aux sons entranants d'un orchestre de pi emier ordre, vous passerez des heures agrables en compagnie dune socit des plus distingues. Il y a vingt-cinq ans I E MATIN, X Juillet iMl. BIBLIOGRAPHIE ( Ment de parailre. l'Imprimerie J \ errolot, le Monde, l'Homme et les Sciences, de Xioiisietir b. 1). Lgitime, ancien Prsident de la Rcpubli que. l'.'esl un fort uiduine in-oc tauo 7 hommes. La proportion n'est pas si forte. — Au cours de cette session lgislative, un projet de loi sera prsent au Snat aux fins d'arriver au recensement de la population d'Hati. — Hier, on disait dans certains milieux politiques que l'Exculit portera dans sa liste le nom de M. Elis Lescot.ministre de l'Intrieur, pour le sige snalorial du Dpartement du Nonl-Ouest. — On nous annonce que Mr David Borges, noire Consul Gnral Santiago de Cuba, est assez malade. "5 On parle du retour en Hati.au cours du mois prochain/Je Mr Vilfort Beauvoir, Docteur en Droit qui fut,en 1926, Charg d'Affaires d'Hati La Haye. — Notre confrre Le Nouvelliste demande, dans son dition de jeudi.au Ministre des l'i nanccs.de donner son opinion sur les ides financires qu'il a agites. — Cette anne, l'Ecole de Mdecine, plus de la moiti des Etudiants inscrits pour l'Art Dentaire a t limin. — Aux Etats-Unis, la plateforme dmocratique est franchement humide,— celle des rpublicains, ce uuie gard, est ambigu, c'est--dire qu' mnage les sentiments des sois et des humides. — On dit (pie dans certaines maisons des boites de jeux prohibs lonclionnent clandestinement. La Police enqute. — Les habitants de la Ruelle Piquant se prparent envoyer une dlgation la I). G. T. I\ pour demander la rparation de leur petite rue. — Demain soir, chez Taldy, rendez-vous gnral des cinphiles qui iront admirer II s. on trouve toujours u slo k de traits, lgumes, uenis d toute fracheur et des prix avantageux. .. a vu un aimable grincheux qui a la rputation de ne jamais taire honneur aux incitations qu'il rcent. — Lest exalc, me confirma-lit, chez les autres on est lorc de boire ce que l'en vous sert, mais, ch g moi, je be s ce qui me plxil En l'espce 'est de la Coati*d'Or dAlix Roy. • • • ... voit qu'nne famille, qui aime fout faire au grand iour. ne doit pas monter Kenskofl sans s'tre,au pralable, achete, chez John Woolley, une de ces merveilleuses LampesColeman, qui clairent mieux que l'lecr i '. T DM ISE PI ERRE LOUIS Dans la liste des candidats au Snat, prsente rar le Snat, rous relevons le nom de notre excellent ami et conlrre Mr Damase Pierre-Louis. Nous souhaitons sincrement que la Chambra des Dputs n'obissant qu'aui seules sug(restionsde nntit national et des ncessits de l'heure.envoie siger eu Snat de la Kpubllque | e , (..mlent, couDI el loyal qu'est Mr Da• I o •-. A vendre la Companle Lithographique d'Haili **•-_. ,„j. a -—— .1 -l


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/07066
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Saturday, July 30, 1932
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:07066

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
Clment Magloire
;aiACT!ftft "
* 1358. RU* AMEK1CAINK I35
1ELEPH0NE N2212
Fnt-il donc loujears flue 11 se-
lihqiK ^oii uu- butaillcau hruil'uae
nitlaiiuralioii, t|U il J ait toupiiirs
rs vatMti, des o|ijiriius ? Les
iuslilutions parli'iiu'fllaires, osas
tous lt-s atra, sont en elil et ci
discrdit : Veo scrail-tc pas la rai-
m ?
26 me ANNEE N 7734
PORT-AU-PRINCE (HATI)
SAMEDI :W JUILLET 1938
Mises au point relatives |WEST INDIES GARAGE
la Hasco et sa situation
dans le Pays
m
Nous avons eu dire pr- paiement devant dgager l'E-
rdcmment que,dans le cours lat dfinitivement de toute
de ces dernires annes, les obligation de ce genre;2"Une
actionnaires de la Haytian somme de 55 mille dollars
Corporation of America ont destine couvrir en partie
eu a faire des avances la les frais du changement du
Hasco pour l'aider, chaque trac de la ligne du chemin
lois parera son dficit d'ex- de fer travers Porl-au -Prin-
nloi'lalion. Les avances ainsi ce. Grce cet arrangement
consenties se sont leves au financier, les rails actuels ih\
tolal 8 millions de dollars, chemin de fer et ceux du
chiffre impressionnant ajou-
ter au 90 mille dollars du
jugement (jeffrard.
On conoit, dans ces con-
ditions, que le Gouvernement
hatien se soit mu de cette
situation et des consquences
tramway desservant Porl-au
Prince seraient dplacs de
la Grand Rue, de la rue des
Casernes et des places Lou-
verlureet Dessalines (Champ-
de-Mars) pour constituer une
nouvelle voie qui suivrait la
conomiquesdsastreusesqui'rue du Quai. Du mme coup,
rsulteraient de la fermeture
laquelle elle est de nature
acculer la Hasco. Aussi bien,
on ne pouvait qu'accueillir
favorablement, de part et
d'autre, la proposition de re-
prendre le projet de contrat
labor entre le Gouverne-
le contrat de la P. C. S. pren
drait fin, la ligne nouvell
devenant presque exclusive
nient rserve au tiatic de la
Hasco dans les deux plaines,
sauf entente avec l'Etat pour
des cas particuliers o le ser-
vice du chemin de fer pour-
ment et la P. C. S., condi- rail lui tre utile et requis,
tiond'en activer la discussion ()l% c.esl ce |)remi9r verse
et le vole par les Chambres ment de 15f) mje (|oars
lgislatives dans des condi- ,a ,, r s transmettrait
tionsdo temps pouvant aider ,a HayliaI1 Corporation of
rellement la Hasco sortii
de l'impasse.
Cet accord s'explique par le
fait, nous l'avons dj dit.de
l'intrt commun des deux
entreprises relevant des m-
mes activits de la Haytian
Corporation of America et ad-
ministres par le mme Pr-
sident. Au reste, on le sait,
lors des tractations qui abou-
tirent l'accord concernant
la P. C. S., ce fut la consi-
dration relative la Masco
aylian Lorpoi
America pour lui permettre
de renouveler ses avances
la Hasco et de la remettre
peu peu Ilots
Nous comptons revenir,
d'autres points de vae, sur cet
accord de la P. C. S. dont le
peu que nous disons au jour
d'hui suffit pour expliquer la
relation qui existe entre lui et
la situation actuelle de la
Hasco 'et*clairer la religion
de quelques conlrres qui,en
qui domina les changes de. toute bonne foi sans doute
vue et l'conomie gnrale de se sont demand comment et
l'accord est inspire princi- pourquoi, l'occasion de la
paiement de l'intrt de cette crise de la Hasco, on sent la
dernire. j ncessit de faire revivre le
Voici en quoi consiste es- projet de transaction entre la
sentiellementce plan, llcom- P. C. S. et l'Etat. Nous es-
porte deux paiements faire comptons le bnfice de celle
par le Gouvernement : 1" Une explication dans le sens d'une
somme de 155 mille dollars meilleure place, pour ces in-
reprsentant les garanties d'in- tressantes entreprises, dans
tirtschues et dues jusqu'au l'esprit de ces confrres et
mois de dcembre 1929,-- ce dans l'opinion publique.
CHOS
Sous la dire cl ion de
M. Arnold BRAUN
Tlphone :
Garage :2251
Rsidence: 2462.
IL FAUT ALLER CE SOIR
SEiSjDEJll
Aux sons entranants d'un
orchestre de pi emier ordre,
vous passerez des heures
agrables en compagnie
dune socit des plus dis-
tingues.
Il y a
vingt-cinq ans
I e Matin, X Juillet iMl.
BIBLIOGRAPHIE (
Ment de parailre. l'Impri-
merie J \ errolot, le Monde,
l'Homme et les Sciences, de
Xioiisietir b. 1). Lgitime, an-
cien Prsident de la Rcpubli
que.
l'.'esl un fort uiduine in-oc
tauo est en tente nu pri.v de Quatre
(ourdes.

iWMMHmr^S'j-. c Ce sera mercredi, -\ Aot
prochain, que la Chambre des
Dputs lira les cinq nouveaux
snateurs, prvus par la nou-
velle Constitution.
Le Snateur Nau, comme
on s'y attendait, n'a point t
Prsident du Tribunal de Cas-
sation. On croit que l'honorable
homme de loi n'a pu tomber
d'accord avec Qui de droit, sur
la formation du personnel de
ce haut Tribunal.
Les examens pour la Rh-
torique et la Philosophie ont
pris lin a l'Inspection Scolaire
jeudi pass. On aura probable
ment les rsultats ce soir ou
lundi malin.
Le Nouvelliste prco-
nise, pour l'amlioration de la
crise financire ( budget ) l'em-
ploi par le Gouvernement des
trois millions 500 mille gourdes
en nickel qui constituent, dans
les caveaux de la Banque.le tond
de garantie pour la valorisation
de la gourde. L'Etal ne peut dis-
poser de cette somme qui ga-
rantit la circulation du fiduciai-
re.Notre march montaire s'en
ressentirait dsagrablement.
Tandis que dans le Nord
on prvoit que la rcolte de cal
ne sera pas brilla nie,dans le Sud
on espre avoir une moisson
jnjjale.
Demain aprs-midi, match
de boxe au Stade Leconle : Kid
Norfolk contre Langlois.
Une rcente statistique a
dmontr qu'il y a en Italie 1000
femmes pour (J.>7 hommes. La
proportion n'est pas si forte.
Au cours de cette session
lgislative, un projet de loi se-
ra prsent au Snat aux fins
d'arriver au recensement de la
population d'Hati.
Hier, on disait dans cer-
tains milieux politiques que l'E-
xculit portera dans sa liste le
nom de M. Elis Lescot.ministre
de l'Intrieur, pour le sige s-
nalorial du Dpartement du
Nonl-Ouest.
On nous annonce que Mr
David Borges, noire Consul G-
nral Santiago de Cuba, est
assez malade.
"5 On parle du retour en Ha-
ti.au cours du mois prochain/Je
Mr Vilfort Beauvoir, Docteur
en Droit qui fut,en 1926, Charg
d'Affaires d'Hati La Haye.
Notre confrre Le Nou-
velliste demande, dans son
dition de jeudi.au Ministre des
l'i nanccs.de donner son opinion
sur les ides financires qu'il a
agites.
Cette anne, l'Ecole de
Mdecine, plus de la moiti des
Etudiants inscrits pour l'Art
Dentaire a t limin.
Aux Etats-Unis, la plate-
forme dmocratique est fran-
chement humide, celle des r-
publicains, ce uuie gard,
est ambigu, c'est--dire qu'
mnage les sentiments des sois
et des humides.
On dit (pie dans certaines
maisons des boites de jeux pro-
hibs lonclionnent clandestine-
ment. La Police enqute.
Les habitants de la Ruelle
Piquant se prparent envoyer
une dlgation la I). G. T. I\
pour demander la rparation de
leur petite rue.
Demain soir, chez Taldy,
rendez-vous gnral des cin-
philes qui iront admirer parlant Franais : Le Juif Polo-
nais.
Mardi dernier, la ri ire
des Matheux avait interrompu
le tiafic entre Port-au-Prince et
St Marc. Les Travaux Publics
ont tout de suite rtabli la com-
munication.
Nous enregistrons avec
plaisir la candidature au Snat,
pour le Dpartement du Sud,
de Mr Hameau Loubeau, Prfet
des Cayes.
Rio-de-.Ianeiro va cons-
truire un mtro.
Propos
humides
Loterie
Monsieur Cassianl Jean, le distin-
gu dput da Pilate, est, depuis
doux jours, la coqueluche de Port-
au-Prince. Tout le monde lient il le
voir el le toucher... C'ftl un sainl
prophte.
Il vient de prdire qu'avant peu,
clatera une guerre mondiale, cte
de laquelle la Grande Guerre de
11)14 est de la gOOgOOte... et il nous
conseille d'importer des machines et
des machines, el des machine! en-
core pour moudre le mas,le manioc,
le petit mil et la banane.
La Chamhre,enthousiasme, a vot
l'affichage du discours... et en laveur
du prvoyant l'ilatois un lt de
RHUM SARTHE CACHET D'OK.
Tout t'Hte a pavois.
T
DE L'ECOLE
Votre cuisine,
Madame...
Avec les nouvelles taxes
que prconise le nouveau
Secrtaire d'Etat les Finan-
ces, la vie va devenir plus
difficile), si tant est qu'elle
puisse l tre, actuellement.
fn m m e n t allons- nous
faite? c'est la question qui
nous arrive de partout, de
tontes les mnagre*.
Le patron de cette maison,
pour rpondre [interroga-
tion angoisse de ses corres-
pondants, a consult alors les
conomistes les plus rputs
du pays. De toutes ces con-
sultations convergentes, ne
sort qu'un cri : Pour (pin
le peuple hatien rsiste un
tantinet aux taxes, surtaxes.
resurtaxes, tt loct le trem-
blement hebcrtisU il a* que
lonte la Rpublique se nulle
i l'usage de la mirnr.uUM i
ha n lgue des l sincs de Port-
au-Prince et de Saint-Marc.
Lt voil.
Bec Fin.
Une invention
hatienne
Nationale
Monsieur Louis Roy est aux
anges, et non sans raison. Pen-
sez donc! sa fille, Mademoiselle
Odette Roy, vient d'blouir ses
examinateurs, au cours des der-
niers examens de fin d'tudes.
On ne lui;a pas accord le maxi-
mum, uniquement pare qu'on
ne l'aceorde jamais et peut-tre
pour ne pas trop humilier ses
eomptitrices.
Le cher papa tenait se rui-
ner pour rendre son bonheur
publie. Il oltrait une Austin, un
orthophonique dernier modle,
un voyage d'Lurope.
Mais, plus avise que le cher
prodigue, la charmante laurate
n'accepta qu'un billet entier de
la Loterie Nationale.
Ah I si le gros lot tait intelli-
gent....
POTEAUX EN BOIS DUR
j Madame Archibahl Michel,
la rue des Csars, en lace de la
Maison du Peuple, vend A la
douzaine des poteaux en bois
dur, parfaitement quarns. Fai-
tes-en votre profit.
Il n'est pas trop lard pour si-
gnaler l'clatant succs rempor-
t celte anne, aux pnuves du
Brevet Elmentaire, par une
lve de l'Ecole Normale, Mlle
Odette Roy.
82 postulantes s'taient pr-
sentes. Elles ont t examines
par 2 jurys, le premier prsid
par le Sous-Inspecteur Polhel, et
le deuxime par le Sous-Inspec-
teur Laventure.
_,Pour les deux jurys runis
Mlle Odette Roy a obtenu la plus
forte note et a t reue pre-
mire.
e cerlificatd'tudestc'c8l
encore une Normalienne, Mlle
France kangoni,qai l'emporte.
Voil deux nouveaux succs
qui s'ajoutent aux triomphes
prcdents de l'Ecole Normale.
Nous prsentons nos sincres
compliments aux laurates, nos
flicitations aux professeurs de
l'Ecole Normale et tout particu-
lirement la distingue et d-
voue directrice, Mme Ren
Lerebours.
Le Dpartement du Com*
merce vient de dlivrer I
Mr ClHsIian Reaulieu uu '
brevet d'invention pour un
appareil destin au transport
des emballages cylindriques
tels que barriques, barils,
boUCauta de tabac, drums de
gazoliue, etc ... et de leur con-
tenu.
Cet appareil adaptable ins-
tantanment permet un en-
fant de donner le rendement
d'un homme de peine.
Nul doute que cette inven-
t ion ne ren le d'incontesta-
bles services tant aux pays
en retard au poiut de vue des
moyens de transport qu'aux
centres indus ri eh) qui l'adop-
teront.
... voit que le dput de Pila-
te. Monsieur Cassiani Jean,
n'est pas optimiste.Tippenbauer
prdit laplnie et le beautempv
M. Cassiani prdit la paix et la
guerre. C'est le Janus contem
portes. A l'en croire, son tem
pie sera b!enlot ouvert, car la
guerre mondiale est proch".
Veillez et priez, nous abjure M.
Cassiani. et puis des machin* .
beaucoup de machines, pour
moudre le mas, le manioc, la
banane.. C'est la fois tou-
chant et dsarmant.

...voit qu'une nouvelle mar-
que de cigarettes vient d'l--
lance. C'est la Comme it faut.
Dp l'avis des amateurs, c'est m
tabac qui, par le got et l'arm \
rappelle, s'y tromper, le sca
I rlali IraoaiB. Les autres ci-
garettes n'ont qu' se bien tenir.
...volt que Mademoiselle Roy.
la fille de notre ami Pli gnieur
Roy, n subi ses examens de fin
ri'tjds avec un succs excep-
tionnel. Compliments la jeune
luarate ainsi qu' Madame Le-
rebours, directrice de l'Ecole
Normale o elle a t forme.
... voit que 'la rlorme en
C ssution n'a pas Irapp nos a-
Besuvoir et Arly. Compli-
ments.
voit par contre que la
guillotine a jou contre les ju-
,... Thimi tne Partit Mitton,
|)elabsire Pierre Louis, Amil-
;ir Duv.Ut DetArtl. Sympa-
lires.

.. voit qu'u COntrre de-
mande a Madame Taldy d'of-
fur une reprsentation de gala
an profil de nos athltes Cator
il Thsrd. Nous appuyons cette
excellente ide persuads que
l'excellente Hatienne qu'est de-
venue Madame Taldy ne reste-
ra pas indiflrenle au sort lait
ceux qui sont chargs de d-
tendre nos couleurs Los An-
geles.
... a vu au bureau ds la Poli-
ce les trois copains dc.nl l'auto
a la snite d'un mauvais coup de
volant alla heurter et dmonter
moiti la galerie d'une mai-
son la Grand'Rue. L'un dts
jeunes gens tait en pyjaa et
les deux autres en smekiag.
*
NOUVEAU SUBSTITUT
En remplacement de Mr Jus-
tin Monhis, nomm Juge au Tri-
bunal de Cassation, le Prsident
de la Rpublique ;i l'ail choix de
Mel). Dannel, de Jrnne, com-
me substitut du Commissaire du
Gouvernement prs le Tribunal
de Cassation. Ce choil est ex-
cellent.
Sauvez
vos livres
Sauvez vos livies et con
leclions en mauvais tal cl
les confiait a.i relieur ca
ci iicieux, honnte et habile
Etienne Camille, Rue Donne
Foi .
Fruits,
Lgumes..,
Tout le monde doit savoir
que chez Pran< is J" I barles,
la rue DanlS l> II s.
on trouve toujours u slo k
de traits, lgumes, uenis d
toute fracheur et des prix
avantageux.
.. a vu un aimable grincheux
qui a la rputation de ne jamais
taire honneur aux incitations
qu'il rcent.
Lest exalc, me confirma-l-
it, chez les autres on est lorc
de boire ce que l'en vous sert,
mais, ch g moi, je be s ce qui
me plxil En l'espce 'est de la
Coati*d'Or dAlix Roy.


... voit qu'nne famille, qui ai-
me fout faire au grand iour. ne
doit pas monter Kenskofl
sans s'tre,au pralable, achete,
chez John Woolley, une de ces
merveilleuses LampesColeman,
qui clairent mieux que l'lec-
r i '. ____
T DM ISE PI ERRE LOUIS "
Dans la liste des candidats au
Snat, prsente rar le Snat,
rous relevons le nom de notre
excellent ami et conlrre Mr
Damase Pierre-Louis.
Nous souhaitons sincrement
que la Chambra des Dputs
n'obissant qu'aui seules sug-
(restionsde nntit national et
des ncessits de l'heure.envoie
siger eu Snat de la Kpubll-
que |e (..mlent, cou-
di el loyal qu'est Mr Da-
I o -.
A vendre la Companle
Lithographique d'Haili
**-_.
,j. a -
.1

-l


PACK 2
' VTr 30 Joil'i l
fU>.4 -
1
I
: Le Meilleur Lait Condens
VENTE ENiGROS ET EN DTAIL
'AU BON MARCH
ET DANS TOUTES LES BONNES EPICERIES TANT A PORT-AU-PRINCE QUE DANS TOUTES LES VILLES DE LA PROVINCE.
Mademoiselle
Marie Adlade Yolande Bndict
Pramire Bachelire d'Hati
o
I
Satianisation
d>
C'est pour la premire lois
dans nos annales universitai-
res qu'une jeune tille a ail ron
l les examens du Certificat
d'tudes secondaire dassi-
qii'-s.
Mademoiselle Bndi-t est
notre premire Baciikui.uf..
Kll est la tille du Tapeur
Georges E. Bndict. Kl le est
ne aux Cayes. y a commenc
ses tudes primaires, les a
ach ves 11 ostiuilion d e s
Filles de la S gesse ( Saint-
J is-ph ).
IT i au a pr lobteouOQ le
sou Brevet simple, elle s'est
f.iil inscrire I'Institu." Ai.-
1I-. :n Viau Pendant qu'elle y
prdirait son Brevet sup-
rieur, eile commenait ses
ni s grco- latines. A >ies
Due tache ardue de deux ans
elle j obtenu avec ucc, son
cdru liait d'tudes secondai-
re-, classiques.
M -Ile. Bndict avait opt
pour la section A, la plus
(lilli-ile des trois sections
inaugures par le program-
me Ciarles llouchereu. Cette
se -lion com '' ' l' "* i(. la
dis eilallou Iranaite, le la?
lin, le grec, lei ruathra ali-
ques, et une langue vivante ;
l'oral, ces mmi s matires
et la physique, la chimie, la
physiologie < glale, l'Histoi-
re et la Gographie d'Hati,
I Histoire et la Gographie
gnrales*
Les examinateurs ont t
I unanimes reconnatre l'ex-
cellence de sa prparation.
I [\ous lui adressons nos
I m -illeurs coin diments, ainsi
l qu' ses parents qui ont com-
\ pris que la jeune fi'le ii u
I tienne,comme celles d'outre-
I mer, peut aborder avec truit
, les tudes les plus leves.
E le n'a qu' s'y mettre.
I I,; su.--.6i de vl l : liulie
tant celui de toutes les jeu-
! ns filles hatiennes, en nu
| mot de tontes les petites n-
gresses, quelque soit leur de-
gr de mtissage, toutes y
applaudiront et tiendront A
cur imiter on a taire imi-
ter le bel exemple de / rageuse pionnire.
Au Palais [Le corps humain
de Justice sa valeur daprEs un
DOCTEUR ANCLAIS
. i non p"i che. :
21 juillet lt)i2
Nico s Monrency, 3 ans, >. :
e Mi.iy . Blessure iont i e
du Dont, I matome des pau-
|,)-rs droite .
Honiihar e Sline. Bbssure contuse de la
lvre sa pri* u" .
Msre Pi' "e I.ouir, 16 a s,j
Maison On rae. Blesiore c m j
Iusp. (lu r.mr clif ve'u.
IVeha d Delpl, 46 an-, PI ""e
Si-Vu e. Blessure piquante de
la main gauche.
f ou"' Henry Dur m ', 45 ans,
rue de 1 Fgalile. Bie sui e contuse
du to .
Udiss Og, 0 ans, rue Am-
Miiin i lessure coniuse d.i
Iron
Gia Launn', 25 ans, rue
CUauip "e Mai--. Corps tranger
i e la l'itume de In main gauche.
Serge Bogot. 2 ans, bas Peu
i e Chose. Blessure contuse du
ront.
I- tu- Dominique, Institution
S -J,ouis de Go iz igue. Fracture
oinerledu pouce droit.
Lac Milice, 29 ans, rue de la
Bun or. Blessure coniuse du
n'.enlon.
Mercilie Joseph.3(J ans, rue de
la Fonderie. Blessure du poi-
prieurs { guet gauche, ecchymose de la
Cel ni licier ne connat pas hanche ei de lu iesse.
D mot de franais, encore
Depuis fies len ps ton otli-
iai Mini 11 idn q i doit servir
dans la Garde d 11..ni tait lire
d i Coi pu d Occupa lion. La
mesu <' il bonne.L Officier
du Via ri lie rorps occupant
n itre lei ri'oire 'ait s us
connatre '-s moeurs, les cou
j lmes, la 1 influe du pays par
consquent tait susceptible
de s" i Ire comprendre et de
s luire n me estimer s'ii le
vou ai'.
I) i is plus d'une anne les
Amricains qui sont de la
Garde d'rJalti, quand ils lais-
sent le corps hatien, sol
remplacs pt-r des Officiera
Hatiens ; c'est ce que noua
convenons d'ao.ieier liailia-
nisnlion de la barde d haiti. j
() cette, sein due, il est ar-
riv Port-au-Prince venant
directement lie New York nu
, i taine amricain qui a t
i icorpor hier dans la (.-a rae j
dil .ti au mme grade avec .
aspiration des grades su
ENO VOUS
GARDE JEUNE
Ne laissez pas la comtipationsouvent in
souponneajouter des annes votre
apparence. Prenez un verre de
ptillant ENOS "Fruit Sait tous
les jours. Cela dbarrasse votre
systme des poisons qui en
minent la vitalit et gtent
votre vie. Exigez tou-
jours ENO.
ENOS
FRUIT SALT
C'est le Himacche 21 Juil-
let courant qu'eut lieu, au
palais de Juslice, la coule
renie contradictoire tant at-
teu lue.
Le sujet, comme on le sait
dj '. a t le suivant'
"Lorsque deux poux se
a tout maris sous IV nntre
d tue Lcg's'alion qui n'ad-
S'.-Germaio upiiu?, '.) ans
bas l'eu de Chose. B. 'ure 1 r
degr du Iront
Michel Basile, 37 ans.Turgeap.
Blessure coniuse de l'arcade
sourcilire gauche.
Alice Mce, 12 ans, KeivkofT.
Morsure canine a la jambe gau-
che,
Aprs avoir balay, 11
i-.filait qu'ello s'asseoie l
Le Dr. Junson. dans une
co ifrencc qu'il vient de don-
ne a Lon lies, a ta H des r-
vlations peu llitteuses pour
l'humanit.
lEn lait de matires premi-
res et de produits chimiques,
le orps de I homme,*-t il dit,
ne v mi pas grau ('chose. D ;
l'eau, des graisses, un peu de
1er, quelques sels, voil de
moins notre crole. Cet offi-
cier amricain vient prendre
la place naturede d'un Lieu-
tenant Hatien qui attend cer-
tainement depuis des mois sa
promotion au Gralc de Ci
ne.
A relie poque o tous les
efforts sont converg vet s la
Lquj Uiiio i du traite de J'J 1") !
et l'b tti inisatioo de services j
il>\-^ par les Amricains, ;
consquemment de la I .d'.'l., S
't c IL- arriv e 1 rusque du C i-
; pitdioe a nricaiu trouble.
\ Ce tait pouvant tre pass! ''';i)^i^1,'av:Vl^k' r!."!.1.
in i peru, nous le signalons
l'attention du Gouvei uemenl
pour qu' venir i oreille
m irebaudise soi) prohibe
l'importa o i Nom tenons de
prt j eucc .' son expi rlaiion.
( LElan
m t pas le Uivor<-e ( par I quoi est lait !e roi de la er
exemple 'a I. ginlalinii lia- Bij0n. Si l'on pouvait mettre
C liuuie ) celui q d deviifll en veute les lments qui
composent son coro?ton n en
tirerait pas plus de 3shillings.
Songez que l'eau du corp*
humain ne remplirait pis
pi is d'un petit baril. Avec
Mes graisses on pourrait, tout
M> Daniel Lalonlanl sonle- jil". Pu's "alr sel)l. )L'lils
nat la positive, M'Joseph Kd. });,,1,s dt' S:,v;,n' iWll,05r!n
Michel la ngative et m' ha- ^"^, on fabriquerait 9,000
mines de petits crayons. Le
phosphore donnerait de quoi
l iborer 2,200 capsules d'ai-

Monde
ultrieurement hatien par
t( n turalisalion est-il m-tvh-
c bie demander le illVoice
t en Hati eu vertu de h loi
x bai enne, contre arm con-
joint lest tranger ?
niel Ponchard remplissait k
rle de Ministre publie.
Il y eut une trs belle assis-
tance parmi laquelle on re-
Iiam wu.ks NoiM cure-
ions avec pi 'isii les lian-
a Iles de Me!le. liennaine
|}.y..r I avec Mr Roger A. L al-
ine, lils de notre ami Mr \.
I/o cuv, a Inriiislrateur du
Jo irnal Le l'eus
Nos compluin nts tl voi
de bonheur au jeune et dis-
ting't couple.
Apres avoir balay chaq ie pice
de son petit appartemenl, Madame
Jeanne C.., hanitanl Paris, lail o
bout de forces et oblige de s'asseoir
un instant. Dplus, elle manquait t
rien.Elle
se dsintressait de saconture, elle
ne lisait plus le journal. Par mo-
ment, elle avait des inigraiuei d-
pi iinaiilcs, quelquefois '.'Ile avait,
pendant plus "as jours, des ides
llxes.Elle n' il lit, la nuil, des heures
entires sans tl mir.
Suivant le conseil il'une amie, elle
prit de la FORTIANIi et. en quel-
que* semaines, elle redevint une
femme Vaillanle, nyanl du sommeil
el un bon apptit, t'esl nue la l-'OH-
TIANE est un remarquable compos
de produits Ioniques les plus elticu-
ees dont la mise au point a demand
des annes de recheielles. Il n'est
pas actuellement vie meilleur forti-
fiant.
KORTIANE esl aussi un puissant
fbrifuge qiu diminue la violence et
la frquence des accs fbriles : elle
se trouve dans tontes les pharmacies
et Port-au-Prince la Pharmacia
Bucb
Gin-latdy
DEMAIN SOIR
fi BEURE.S MATINEE
Le Vertige
8 partie--, avec Cate'ain e' Euimy Lynn.
Entre 0,50; la cou : 1,UU.
A 8 HEURES
hn Grand Gala
L'ce ivre la d'us grande, ta pt i< hu naine pie Jean Ke.nm a. j'.
mais laite ; le ti n 'e p'us b )uleverat.i que IVcrau
ii' jam 's produit
LE JUIF POLONAIS
Fi-n Parlant Franais, ave Huiy Bmr. un o nm le Emil
Jaoningg Franais entoure de Suno ie Maneud,
Muddy Berry Lwien D.ylp, ele, elr,
Eutr i : .'t el 1 gourdi s.
t
RCIEIE
on -
AVIS
Mr I'iielon l.espinassc. Me et
Mme Franois l.espinassc et
leurs enfants, Mme Veuve An-
nac us Champagne, Mr Mira-
beau Djour el ses enfants, Mr
et Mme Dieudonn Thybulle et
leuis enl'anls, les l'a nui les Les-
pi nasse. D jour, Frdrique. La- L'goelie de quiljie irrpro
joie, llaspil el lous les autres 11> jl)!(> pouvant sa'.slain lei
pnreuls el allis,remereienl bien gOt les plus difficiles.
aincremenl Ions ceux qui leur, _________.
Ont donn des preuves de syin- i
LA NATIONALE, S. A., Fa-
b ;uf le Cigarelies, ollrira
bie i't a ses nom!) eux cli
ents une Cigarette Prcifr
mai.i; t'en arme des pi is se
> u si-.'s ; la Fabrique a anss
tait i b ix du meilleur papier
Ii:ii i ? nei qu'elle a pu se
pro mer pour p es nter une
lu.n ttes ; le magnsium cor-
f'nce liai un iiuuciic iraruualt le Secrtaire d'Etal Pasjondrait a a d .se .m-
................... ii I \ lia. wi \\\ r u n
les Relations Kxlcrieuies. le
?,jus-Secreiaiic d'Etat le l'In-
trieur, des Snateurs cl des
Dp ils.
Hrlgr l'aridit du sujet,
les deux distingus conleren-
ees s'taient :rs bien RC
qui'is de leur rle reapectit,
eu IraitaOl le sujet avec Lm bu
BO'in de comptence.
Nous prsentons nos sin-
cres e )m|)liuic'nts au> con
lAreucii ra qui ont su mei veil
leuscuient retenir l'attention
de l'auditoire.
Le Ministre Public ton
yeuoe qu'on utilise pour un
instantan. Quant au 1er de
DOt>e organisme, il su lirait
pe ne faire Ufl clou. Nous
nv ) is du soufre, il est vrai,
et i n quantit ass /. consid-
rable pour... dbarrasser un
chien de toutes ses puces.
Au point de vue stricte-
ment chimiqu l le
|)r Janson en I. le
corps d'un EinVei e vi al
pas un penny de plus une le
corps du premier imbcile
venu.
Celle conception galilaire
l,e MiDiaierc i noue mu : .r .. . .
rlnl mais brivement, dans 'emplirai d'aise la plupart de
le sens de l'affirmallve. nos contemporains.
;.e ( onseil de l'Ordre peul j
Halle louer
Gra : le halle a tage, me-
surant 55148 sis t ne
du Ma asiu d sta ct
de la maison lltn d '..o d\'\ d
louer en entier ou en p
dir.- .nm lait de la bonne
besrgne au cours da sou
mandat.
A
vis
t\ .. r~~ ,. i i stoeraent, I i raiv>t\
Donnez vo.< romrnandes ne i .
carus.de (ire part, efe., I In:
rurerie Morisself, vous
\e.z un K'n'nd choix il.
ettr el dts prix relut, vi-
Inaat bai.

nable.
Mr HenrysSTARK i
Rue du Ijuai, e i lace le
xe.
Ili.ji.l.il (iciicral llalirn
Accidents
23 juillet 1033
Max l. Clska,24 ans,Grand'
Une Ble&sare contuse du cuir
ilu-velu.
Lo.m t Ni n ,22 ans,Bolosse.
Bleasure coi t taa ou Iront.
Vfs Alphonse Pradel, 20 ans,
Gonalves, Fracture de l'extr-
nn inllieure du pron droit,
birnesl Jo'ChaxJef, 61 mr,
Outre-ikiv. Fracture 1 3 h li -
rieure de la jambe gauche (hoa-j
pil is).
Ctaoi Forval, 16 ans, Chemin
des Dalles. Conluaioa rgion
sus molane droite,rosion par.
tie suprieure avant b a, gau-
che.
Ml r. < l!u" Vicor, 35' ans, F. '
sard, Tcaumatisme du ciane. I
Baz 1e Ah x 28 ans, Marlis-
sant. Blessure irnchaate maint
gauche.
Joseph Slani.slis, ',
Co pselraiiger de l'orteil gauche,
Maurice Morilus, 3 ans, Peu
de Chose, 13;^ isoi
la jaml 'aut lie.
M iA Ai inand, 22 ans-, Bois de
ScW / ;
pau e d oile. .
H ,,i i Ai inand, \j. ins, Bou
de CllCMk. bltasuic I.Ui.chuuU
mantes*
RGNRE L'ORGANISME
FEBRIFUGE, AI'EIUTIF,
DIGESTIF, RECONSTITUANT.
Dans toute, les Pharmacies
A Port ou l'rmtt ; Pharmacie BUCII
pa
(le
lue a l occasion
leur regrette
de
la mort
LA LAITERIE 8 AILEY
Mme h'nrlDii Lespinassfs
net: Lucienne eatig,
survenue le (i Juillet courant.
Ils les prient de croire leurs
sentiments de piolondc
lude.
grali-
l Livraison prop'e, hygine
!q'i, en bouteillps hetMili-
(| ,eiu i t cachetes 1 abr1
de toute falsification.
Transport lait en rtrig^ra*
tej?s roues.
U13 rand'Hue. Port if
Prince.
t
mm mmmMmmmmm ^bsws .
Toutes les Polices
DE LA
I
[comprennent la Protection contre la \
Foudre sans auqmentation de tauxffl
- \
Aqeiiis Gnraux j
*n

W^B


i.F MATIN 30 Juillet 1 !
PGh.
Dop.i la renomme csi unirersellc a gard s-, premire place
aVotandi il :
3 BARBANCOURI
ftpl : Rue C< sar,
Les Consuls
en pays
^GRAVES TROUBLES
EN BELGIQUE
Bruxelles. Les troubles
Cklv'A fi TPPQ I ouvriers 1i jusqu' maint.' -
t, Ll cl 11 o v rgion houillre wal onne. se
) Je re mis Mujour .'nui so is les sont tendus aux Flandre.
yeux des Ministres du Ukm
ruerce et des Relatiors Ext-
rieures ce qu'ils saveit dj.
Mais noire bataillon consulaire
tant devenu plus un luxe qu'une
utilit, ie crois que l'Etal enga-
ger: il bien la bataille conomi-
que s'il prenait dsormais pour
Le roi Albert, qui tait all
en Suisse pour se reposer, est
rentr prcipitamment Bru
Xflles, d'o il surveille la si-
tuation. Des troupes out t
envoyes dans la rgion de
Charleroi, o une grve gn-
rale de solidarit avec les mi-
irertive de ne norrrner aux C TTIii 7 i. .J
S de Consuls que des gens ne.ursa e J**}.^- ** **
Suiv nient rellement laire leur f s,eSe a e[e tabli dans la re-
melier de Consul. } gon.
Lfifl consuls sont des agents IJes mesures de scurit
ofliciels qu'un Etat entretient i spciales ont t prises An-
dans les pays trangers avec la J vers, o l'on redoute des ac-
dockers.
Ou manifeste une certaine
lger ses lessoi tissants. Ils ont
spcialement chargs de veiller
au dveloppement des INTRTS .
commerciaux de leur pays ainsi J inquitude dans les usines de
qu'a la protection de ses entre-. I Bruxelles et des environs. De
prises maritimes et de donner \ Du es m es, on annonce qu'une
leur gouvernement toutes inlor-j ten to ti ve de draillement
mations politiques ou commer-f contre l'express Paris-Bru-
cialesqui puissent l'intresser. Sxells a eu lieu.
L'institution des consuls re-l Lune monte au lie sicle, lorsque les
villes d'Italie tablirent des
agenlsdans le Levant. En France,
c'est Saint Louis qui, au 13e
sicle, lut le premier roi qui ac-
crdita des consuls en p^ys
trangers. En Angleterre, on
connut des consuls ave
chard III.
Les consul;; des temps mo
dernes sont ou de carrire ou
honoraires. Le Pfl droits, devoirs
et attributions sont nombreux
et varis la lois. Ces agents
ont lou! d'abord pour obligation
d'inlormer leur gouvernement
et tous les nationaux qui s'a-
dressent eux sur les faits se
rapportant la vie sociale, >u
mouvement commercial, indus-
triel ou financier du pays o lui
ont accrd'ts. Le commerce
d'impotiaiioii et d'exportation
sera loi jet de leur proccupa-
tion constante. Ils aideron*, en
outre, dtns la mesure de leurs
moyens et de toute leur EN EU*
QIE ACTIVE, AU DVELOPPEMENT
DES INTRTS COMMERCIAUX DE
LEUR PAYS
Les attributions des consuls
sont donc de la plus haute im-
portance. On ne peut pas les
remplir si l'on n'a pas des CON-
NAISSANCES VARIES et si Ion
n'kst pas dou d'une activit
FR0DIQ1EUSE. Tous les K'as se
proccupent, par ces temps de
concurrence in'tnsive, du re-
crutement des consuls I* s mieux
prpars ce rle. Depuis plus
de dix ans, le gouvernement de
Cuba, par exemple, a pris pour
rgle de ne nommer aux pelles
de consuls que des lettrs, hom-
mes de connaissances gnrales
qui AIMENT A crire. Car, avant
tout, Cuba DOIT SE FAIRE CON-
NAITRE et qu'est-ce qui le tera
mieux connu Ire l'Etrange, si
ce n'est une propagande intelli-
gente et constante soutenue par
aes meilleurs agents au dehors?
ses de mcontentement dans
les rgions houillres *st, pa-
rait-il l'augmentation rcente
du prix du pain. Les boulan-
gers out lev le prix du pain
-, .m de 20 centimes par kilogram -
: Ri-t me sans attendre le vote de
Ila nouvelle loi sur l'importa-
tion du bl
Des centaines de commu-
nistes ont t arrs dans la
rgion de Mons.
NOUVELLE METHODE
DtCUIRACE
M Georges Claude, le grand
savant franais, a dcrit, au
Congrs International d'E ec-
tricit, une nouvelle mthode
d'clairage destine, peut-lre,
rvolutionner les mthodes
actuelles,
M. Claude a produit une
lumire froide se rapp;o haut
de la lumire solaire beau-
coup pins que tous les clai-
rages actuels. Il l'a obtenue
par un mlauge de certains
gaz dans un tube au milieu
duquel circule un courant
lectrique. M. Clau le afli.me
que cet clairage cotera
moins cher que toutes les
lumires lectriques actuelle-
ment en usage,
La Foire
de Paris
o
1 a Foire de Paris constitue
un march mondial. Ceux
qui, l'an dernier dj, s'y
Il y a jusqu'au Canada qui, I taient rendus
. ......,,........... constateront
bien que Dominion, sait admi-1 l'extension nouvelle donne
rablempnl * Pt-vir i\p. sprnn- ___... i .,_ ,_
certains groupes tel que ce
lui du jouet cr en 1931 et
q u i comprend maintenant
plus de cent trente exposants.
Ils trouveront galement d-
veloppes les sections du
rablement se servir de ses con
suis.
Aussi ce:; pay.; sont largement
connus ailleurs dans leur litt-
rature, leurs productions indus
trielles ou agricoles et dans
leur capacit d actnt.
il.m seule reste encore D
couvrir el lorsque, d'av.u ture,
nous, prenons part i mu expo-
sition continen'ale du gei re de
la oeruire de Paris, nous pen-
sons avoir lait merveille et nous
croyons avoir rsolu tout le pro
bleuie des changes entre notre
pays et les autres. Mais le com-
ble, c'est que ces autres ne re-
pus, nient, dans rtie enten
Oen.ent, que ceux de l'Eurnpe
C m >iny, de l'Ameublement
dos Arts Dcoratifs, du Bu-
reau Moderne, de la Musique,
de la Bijouterie et toutes les
sections techniques.
Le salon des Vins iui-mme
qui constituait dj une ex-
position particulirement
com.plaie de tous les ci us de
France, aura un clal plus
vif encore, gice la part ici-
Mccidi uial : ceux des trois'Dation collective de tous les
Aruiiqu.s ne comptent pas 1 grands producteurs du Borde-
" ceux de l'Europe Centrais lais. La journe des Vins de
ne ce rupunt pas I Frauce te n u e dernreiwent
Prott,*.' ur Luc Lorsinville est venue en souligner 1 im-
,____________________- poi tance.
On peut donc dire que,
_.|^ malgr Icsditli ullsactnelles,
X/cO la Fpire de Paris s'ouviitu
Monsieur tranger ch.r loua des auspices nettement
cli p lesseur langue es; a- favorables, et qu'elle poursui-
0ot.le l 2 luures par jour, vra cette auue eucoie Li ><-
S'adresser au bureau du rie'ininterrompue de ses suc-
riii . If*.
A
Mauvais sang, Humeur, Eczma, Artcrio-Sclcrosc
Varices, Rhumatismes, Maladies des Femmes
-, "?,.mU,^0^*L do^ Laboratoire eu Fhone, a baie de sucs t extraits d 23 plantes
,i*; ., ' '''" '* "^"T* i;r>'lu" " '"auteur nour gurir le mal. Le plus puissant
,dP"r,,,lf P"""cM>ur t reg-urataur du sang, l'ar to" a. tiou inusei.Um.eetl"
',,ua., i fflui',,"L","""1 M'-n' Ju ,e",r- *rlle ' fl"
mission d'y reprsenter ses m-1 tes de violence de la part des
lits non- politiques et d'y pro- ouvriers industriels et des
-Je '"'""paiit ampi ei.ant Haaon cuROJgAL, y *a>H M admet gratuit, et brochiira rtnimtlrcM
1W *!>' ! tH".n pbanuaataa. V 'fut fS U IhxUui WHaI'U. pli.rtaawca, Laliur.iolr^- ni1Jrt.
t, K.M Uatot. I.TOVCULUNI iFranc...
9 IXuot i iort-**ft.i nuUQMMM BUC4L
Nous offrons partir d'au-
jourd'hui :
Feuilles detles,29 gauges or 0,38
Ciment or 0,69
Porter Tennent Stout XXX 16,75
En vente chez :
Les avantages qu'olfre la
Cuisine lectrique
HOTPOINT
sont rain tenant e mnus de
lottl le monde.
Pour vous en convaincre,
visitez notre salle d'expo-
sition.
Compagnie d Eclairage
Electrique.
humesdePoitrine
Cdent devant
ce traitement
U T R I T 6 F
A)
<. 11
,
V
Tri agrable
REMPLACE
l'huile de l'aie
da MORUE

le plus PUI
MltptusAGl
des RECO
\-;j->
Vie
Frictionnez Vicki;
incttez-en sur la
liinguc, laisses
fondre lentemeit.
ORUB
Pour Tout Refroidissement
l
Rue du Quai
U"
M* " "" "
sbSo
PASTILLES
Ml RATON
^ ! aMarat* de CMATft uv-
A *

d oaa <= ****
l'Huile de Foie de Morue
Arbit* au gel et fBttmtnl
dig**ttkle tll ai U ornphU
tparatout da h Nutrition p*>
excellents
Uberiftrfrei REGAGN0N & De
Pbarmaaiao*
Agent Gnral pour r Exportation :
Ch. MAGNANT
37. tue Drrioud
PARIS-16*
Assurez-vous con In accidro'
h le General Accident FIra >S
lile Assurance Corporation Li-
mi'ef', Vve F. Bern inphan?
AerotGvn\ ponr Hati.
CE QUI N'A JAMAIS ETE FMI
CE OUI NE PEUT ETRE DEPASSE
Kola Champagne
F. SJOURN
Prpar dans des conditions rigoureus!
D'ASEPSIE
Prparation et Vente
PhabmacibP. SEJOURNE
Angle des rues hou .tel du Centre.

T-4 -i
rmh/f
* s
te mauvaise*
'i\
finales,
habituel
%'?n.
} MCI)
. veclesa iatu- r>
rl les ,i rfumes avec des ci I ira i .
En vc ?S.

55
Ballons Michelin en caout-
chouc.
Vessies engin'**-
Balles de Tennis Dunlop.
Pneus et Chambres air
Michelin et Dunlop
Disques Paih
Gnrateurs et Manchons
Coleman
pour lampes Gasoline
Flashlights et Bittaries
Stock de pices d'sntoS et
accessoires renouvels.
Tuyaux d'trrosage
pour jardin,ei latage d'autos,
bon marche.
Venez voir
ChrzJOHN WOOLLEY
- A L_____
Petite maison a t enouviiie.
Excel U-oie position
S'a'JreVsii
Mr tieof^i BaUSSAN
r
LE FAIT EST NONTESTABLBJ
m Sati
C'est la quintessence des meilleures
'arils de cannes d'un vaste territoire
runissant les meilleurs terroirs
u C'est ce qui i ut son arme.
GOUTEZ ET COMPBEZ4
m


Samedi
30 Juillet 1932
Le Maiiu
4 PAGES
port-an-Princi
Tlphone : 22 t'2
Manufacture Ilaitienue
de Chapeaux
L'Indigne
Aluminium Liue
DE NEW-ORLEANS El MOBILE PORT-AU-PRINCE, SANTODOMINGO CITY^CURACAO,
PUERTO GABELLO. LA GUAIRA ET PARAMARIBO.
PORTS
OALVANGEN AUilTANGEN VESTVANGEV DA VANGEN AUSTVNGEN VESTVANGEN
New-Orlans, Louisiana, Dcp. Juillet 2 Juillet 16 juilet 30
Mobile. Alabama, |I)p. juillet 4 juillet 18 aot 1
Port-au-Prince, Hati Arr. juillet 9 juillet 23 aot 6
Sinlo.D->mintfo Cily.R.D. arr. ju'llet 13 j rillet 27 aot 10
Curaao, I). W. |. arr. juillet 13 juillet 29 aot !2
Puerto Gibel'o. Venz. arr. juillet 17 juillet 2M a<-t 14
La Goaira. Venezuela arr. juillet 18 aot 1 aot 15
Paramaribo,Datch Guianaar. juillet 22 aot 5 aot 19
l'araraaribo.Dutch Guiaua D. juillet27 ac t 10 aot 24
Curaao, |i. W. I. arr. juillet 31 aot 14
New-Orlans, Louitiana arr. aot 8 aot 22
aot 28
sept.
Pr.nant fret et passagers pour tous les ports ci-dessus
5
aot 13
aot 15
( t 20
aot 24
aot 2G
aot 28
aot 29
sept, 'i
sept 7
sept. 11
sept. 19
aot 27
aot 29
sept. 3
sept. 7
sepi. 9
sept lt
sept. Va
sept. 10
sept. 21
sept. 25
oct. 3
sept 10
sept. 12
sept. 17,
sept. 21
sept. 23
sept. 25
sept. 26
sept. 30
oct. 5
ocl. 9
oct. 17
N 2027. GRANDIE
TLPHONE : 3224
MARCHE. CLRIT, COURTOISIE1
Martinez, Marcelin & G0
CONNAISSEMENTS DIRECTE DLIVRS POUR TOUS LES PORTS SUIVANTS :
Port-de-Paix, St-iiarc, Miragone et Jrmie, Hati ; Moite risli, La Fomana. B-irahona. San Pedro de Macorii
et Ai'ua, Rpublique Dominical e, Coro, Carupaoo, Cuaco, Cumta et Pampatar,Venezuela, Aruba e* Benaire.DWL
OE MOBILE ET NEW-ORLANS A TOUS LES PORTS HATIENS ET DOMINICAINS ET IARACMB0.
) Un dpait \ers le milieu de ch .que mois touchant directement: Puerto-Plata, R. D., Cap Hatien, Gonaves, Petit-
Gc ve. Aux Cayes et Jacinel, Ha'i et Macaraibo, Venezuela.
Si un Irt suffisant est offert, ces baleaux toucheront galement PorMe-Paix, St Marc. Miragoane _et Jrinit,
lluli ; Baraboua, Azua, Monte G isli. San Pedro de Macoris et La Romana. R. I). Aruba, D. W. 1.
De Tampa, Floride, la Jamalque-Hal'l La Rpublique Dominicaine Curaao et Venezuela:
Dparts four les ports ci-dessus quand une quantit suffisante de lrt est oflerte.
( Sujet changement, aunulatiou ou ajournement sans avis. )
A. de MATTEIS & C, Agents Gnraux
Grand Hlel de France
P. P. PATRIZI, propritaire
Cet tablissement se re-
commande par un service
irrprochable, un restau-
rant de premier ordre, des
chambres confortables et
ares ; un liai o les con-
sommations se nt varies et
des marques les plus rpu-
AVIS AU COMMERCE
La Panama Uailroid S'ea mship Line a l'avantage d'an
qoncer les dparts suivants de New Yoik pour port au prince
Hati, directement chaque mardi* Tousjes steamers sont
pourvus de chambre trifforiloue
Dparts de hem York, Arrivage*
Steamer "Buenavenlura" le 2(> juillet
Steamer "Ane m" le 2 aoilt 1932
Steamer "Guavuquil" le 9 aot 1932
Steamer "Gristcbal" le 16 BCt
Steamer "Buenavenlura' le 23 aot
bteamer "Ancon" 30 aot 1932
Steamer "Guayaqnil le 7 septembre
Steamer " rlslobal'' le 13 septembie I
Steamer "Rueneventara" le 20 sepf.
Steamer Aucun" le 24 septembre
Panama RaMroad ESteamp'hfp Liue
Jasil. C.VAN RKK1)
Aizent Gnral
tes,
Pori au -rrince.
le 1er aot 1932
le 7 aot 1932
le 1.") aot 193 >
le 21 aot U32
le 29 sont 1932
le 4 septembre 1932
le 13sep.embre 19.72
e 18 septembre 11)32
le 26 sept. U3J
le 29 sept. 1932
Allciilion
Tlpl
tone
2341.

Mouvement du port
Navires
Buenaventu
Cristobal
A T<>n
Venant de :
New York
Cris'(.l).|
N(\v-Y(.i k
Allant :
rristohal C.Z
Ne v York
( i >'< I al
claie
le
1er aot
le 3 aot 1932
le 7 aot 1932
Idal
ALIX ROY
30 annes de succs.
Loterie Nationale d'Hati
416 Rue Bonne.Foi, Phone : 3358
La Loterie Nationaled'l lalti est
une institution hanlement humanitaire par la multiplicit
d'nvres qu'elle se propose d'al 1er. nue chance de bien
tre offerte aux hommes de toutes conditions de fortune.
Enij lovs Fonctionnaires, Ouvriers. Artisans. Salaris de
tous ordres, Gens de maison ( domestiques, ) sans parlar
leur budget moyennant deux gpuda, peuvent gagner trois
mille gourdes Patrons de Commerc.Chets d'Imiustie.parez
aux iusuiiancei des ventes, par l'achat d'un billet, qui vous
libre du souci des chances*
Mdecins Avocats, Ingnieurs, Snaleuis, Dputs, Grands
Dignitaires de 1 Etat,Reprsentants de liulellectualil, Jour
ua listes
Donnez l'exemple de votre so'idarit sociaie.
Rentiers, capitalistes, comme eu jouant, augmentez votre
aveir.
Vous tous qui habitez Haiti, rend>z~lui service en ache
anl le billet del LOTERIE NATIONALE D'HATI.
ESBENSEN
Es U meilleur I^AfTCONDENS BVAPOHetea POUORF
le j-lus pur et le plus riche en crme; i! csl !<< minaud
far les luJeiius et les sagei-'unm. s aul bbs et aux ma-
udrs; il est emn'oy svan'ageusement pour les crmes gla-
ces et chaudes et les desserts 1t toutes sortes.
Eu vente en gros et eu d!ari
Al bONvMARCHE
BOULANGERIE FRANCAISE&PATISSERIE FRANAISE
RICHARD PETERS, Prop.
CHAMP OE MARS. N01217
La seule boulangerie Europenne en Hati
Spcialits de pains, pour sandwich
Pains lites et pains moules. Pains'noirs
Pains complets, etc.
Ptisserie iine, pts Vol au vent, Tourtes.
Soins et promptitude.
Tlphone : 2069.
La Maison n'a pas de suc-
cursale.
Livraison a domicile
PROGRS NOUVEAU
RM M NOb\EAV
Rhum dlicieux got exquis
Prix rduit
ALCOOL DtFIAN TOUTE CONCURriENCE
Clairin Vierge I
Chez N. NAZON
0P8T :AN61E DES RUES 00 PEUPLE El PEROU ?H0NM3t1
Lykes Brothers SS C lnc
Texas Haiti Santo uomingo- Porto-Rico
Le seul service hebdomadaire et rgulier passagers el
Irt entre les ports du Golle du Texas directement avec
Port-au-Prince, Haiti.
Pour la rception rapide et le maniement habile de vol
importations, servez vous toujours des navires de ' LYKE
UNE.;
Les prochaines arrives a Port-au Prince sont "J
Steamer Ve!ma Lykes 29 juillet 1932
Steamer or Genevive Lykes 5 aot 1932
fciureau: Rue du Magasin de l'fctai. Bokte Postale 15
N'OUBLIEZ PAS OE FAIRE UN PETIT TOUR A
TERRACE-GARDEN ]
Chez W. KAHL ]
Petionville 1
vin1l)!!.enSd.'a,li,S'leL',ablissem"" e plus/raisdes
virons de Porl-ap -Prince.
aJZviJ! mileS daut0 s,,r e excellente roi*
( asphalte.\lies merveilleuses de la ville et lu L*>rt.
Boissons de toutes espces.
DINERS GRJTERS
semaine


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM