<%BANNER%>







PAGE 1

LE M 1 Mai l 32 Ceux qui conduisent le mor.de Y PARVIENNENT PUR LE NETTOYAGE.. ET NON PAR LA RCLAME. Vie Sportive La *\ ioletlft cl t Prsident de / Rpublique. — LeCapi | taine Andr Audant, au no n de li Violette,! adress nnej lettre d'excuses au Pisident ( S. Vincent, expliquant Son Excellence les raisons qui renl son i quipe absn donner le terrain lu jeu. Les raison li B rsument . ceci: envahissement du 'terrain: menaces, etc. Voici j d'ailleurs cette lettre : Port-an-Prince, le 21 mai 1932. Son El. Mr Stnio Vincent. Prsident de la Rpub'ique d'Hati, Palais National. Excellence, Je m'empresse, au nom de mes joueurs et du Comit de la Violette , de prier Votre Excellence de bien vouloir PURIFIE L H — REND LE CORPS RttPLANl > NT DE SAM t DECURLEK Le moyen profr et le plus singulier pou rendre les ch ri ;. e. it -, les. tu 4, BU0Y ; LIFEBUOY LE SAVON DELtSAN'lE POIR MAINS, PIStRES KT SAISI Decurler est f b olument inoflen%it, la chevelure reste naturelle et tienl bi Decurler ien. dres petites crevasses,dlogeant toutes lea impurets qui pourraient tre cause de la carie des dents. Sachez qu'avec unej brosse et du Colgate, vos dents non stuEvitez les rclames exlravru galles qui pitendent guri les gencives sensibles... ou une correction peimanenle des acidits de la beuebs. Une pa'c dentifrice ne peut tre employe q'ie pour un seul but.. nettoyer les dents. Pendant trente MIS le record de la conduite du monde est tenu par < olgate. Il nettoie mieux que les autres dentifrices nous excuser d'avoir t lor parce que sa mousse suprieure ces d'abandonner le terrain et pntrante va dans les moindu jeu vers la lin de la partie. V ire Excellence pourra peut-tre s'expliquer les raisons de notre geste quand elle saura que la vie mme de nos quipiers tait menace par la lurie des partisans lalement sont brillantes et belhs I naliques qui envahissaient le mais compltement nettoyes | terrain. jusque dans leurs moindres coins et Assures. C'est pourquoi le Colgate est recommand par Us plus hautes autorits dentaires. Employez le ColgatS pour protger vos dents contre la carie Des millions de gens dans le monde entier le (ont depuis tiente ans. MOHK A LAURtN. P.O. BOX -VI.. Distributeur Hue Roux et du Centra, Port au-Pinct. / Cin-Varils CE SOIR La magnifique superpro ludion en c tuteurs : La CHANSON du GIT ANE est Bflf p*l prouve et r duil est p i STEAMSHIP LI 3f> MAI. — Temps sombre, inquitant. — Il avait plu la veille, la veille au soir. Ds la tombe de la nuit, d'abord une pluie une, puis une pluie torrentielle, enfin de brillantes toiles. Le milan de la nuit tut tincelant de lumire et de beaut. Temps Irais. Temps' clair. Temps potique. — Belle et grandiose, lte. Ds l'aube, les cloches de la paroisse carillonnaient, alertes, sonores, retentissantes. E • les ii tls qui veillaient au m du divin Matre ou qui : uormaient, couches lot ou jugeant en ses| l arJ taient dj dibout. La paternelles !,|citj ne rvait plus. MESSE BASSE, — Au grand office du jour, le Rvrend Pre Lucas lut iiuomparab'e d'loquence et de pit. C'est uu pitre, un doux aptre de Dieu. Honneur au hou Cur de Logane! La un cession, tIle va dfilei. Elle lers la rue La Cro N. Sous le (bus trang d'or, t S a i n t • Sacrem n' s'arrti c tes la veuve Samuel Piene Un reposoir. AU tel artistement lait. Supcibe, imposant. Chez les Irres de l'Iustruc i L'avcz-vous dj got? Eh bien, demandez dans lous les cafs, bars et restaurants de la Rpublique Z^t:i^:^.{ le nouveau produit de la Brasserie Nationale: le PORTER NATIONAL Agrable— Fortifiant — Bon Maich. BRA^SSERIE NATIONALE S. A Port-au-Prince, (Hati ). ville, entln a Horde d'Hati qui ont reh u se la lic de leur pisence. En somme, bille cl Rran-i diose lte, c. te Plc-DltO Logane 1 A F. A vendre Meubles de salle manger. Vaisselle. Article^ divers. S'adresser. Dr COOK Turgeau Phene.Mc 79-2. Radiaiion ,,,: s rii les confiant ai relieur co ciencieux, honnte et Dabi h ETIBNNE CMILLK, Rue Bonne Foi 7 l l' Hrl dessus d< tout loge, ces bons valeresque demande du Pr1 . Sident a eu le sort quelle, tL !" processiou esl J mritai. Nen dplaise ta Grandl \ lie m esl,e,,c Mr p>Jœ^iw.ii^d Dieu C'est un dernier reposoir. par son cœur de 2o ans Au M inc ^ arlis iq 1C 0e Rac.ug, liiT.oettei, uous tou r e beaut,. C'est l'œuvre de |i> respectable Prsidente de j la Conlric du Rosaire. Superbe et joli reposoir me le uous lui disons qi de solidarit lui a evons nos vei i\ s LeCapitai le \ \w lani coin-1 nuniquera bi mtt toute la dress P" la distingue dan B fatlitude Antoine Hogprth avec ai, le son quipe sur le terrain Cas mpii bail et de tous les amis qui ont eu cœur d'tre aimables Celui dont ou a dit: ^ cit'iix, dpouills (te son PI:I( preiute auguste • i j imaia c< aser de in ( fester, Si Dieu n'txistait pa, '' taurtraii i inveatar. Dr. Benju, M, **, M* %  Paris, sjSiiiBifliaiBiai mmmmmjMM*m Toutes les Polices DE LA S I B comprennent la Protection contre la A Foudre sans auamentation de tauxj Kug.Le Bo&s#Co\ i bask liit n ot Le-, n n|ey i ouhaito ele publie Z8B tmut tmnmems* L t pieuue gst a ces jeux aussi • Jamais reposoir ne tut pius{ a^>VjKaflMMMsl |lla1 BaJSSS' _iBWlPff 3'ySfriT* Agents Gnraux



PAGE 1

I.r \p %  \ 31 Mai 19M PAGJ IUIUIU ttarbaiieourt •ent la .uaiM e*t univeeeeJle • fard sa areasire elaee •eaaaneier: partout : UN BABBAXCOURT •ea-l : Rat Csar. j* fannt BATBAS s/ /<*brio ue pour les boufangen senss. Elle coule quelques centimes seulement plus chre que les autres marques, mais le iendement quelle donne est sans pareil. Avez-vous dj travaill Bat'Bas ? Eh bien passez chez lee commerants suivants : EI.ESTVE i C UEUEISM 1 P. M ASSAI BATBAS BI.ACKWELL MILLINC A F.I.F.VATOR CO. K .1 n-iiCity, Mo. ED. GERMAIN '.BOUE Achetez-la avec confiance Travaillez-la avec orgueil lpilil lirai lilit-n Accidents 24 mai 19M Augustin Dominique, 17 an?, me Joseph Janvier. Contusion do poignet. Bernadette Le mieux. 20 ans, %  venue Maglaire Ambroise. Blissure contase du coude droit. Blain Chateaubriand, 23 ans, rue S'Martin. Contusion du cou di pied dini-, Jean Merilus, 48 ans, Portail Logne; Blessure con'use du cuir chevelu. Gervais Pierre, 7 ans, Cro ; xesBossales. Blessure p'qcnnte dogrosor'pil psrch". Moise Antenor, 10 ans, rue SIHonoi. Contusion de la parvi thoracique. Citlia Hicendor, 07 ans, aveune Magloire Ambroise. Blessure conluse de la paume de la main droite. Valm Dulort, AS ans, avenue Magloire Ambroise. Blessure conluse de la paume de la main droite. liuphosia Occitus, 31 ans, Angibeau; Ablation du lobule de l'oreille gauche. Tinus Bomelus, 34 ans, Logne. Striction de l'articulation phalango-phalangienne du 5e orteil droit. Clai te Labissire, 10 ans. prs du Sacr-Cœur. Blessure de la fesse d'oite et de la rgion lombo sacre droite, Henrilus Emmauuel, 33 ans, rue du Cimetire. Blessure con tuse avec rosion de la rgion pari'otrontale. con"sinn vee hmatome de la rgion zvgomatique droite, contusion de l'paule droite. Destival Joseph, 10 ans, rue Magasia de l'Etal. Contusion de Remerciements Italie Lii i Llu i iss >o,Mr et Mme Ren Michel et leur enfant, les familles Lhrisson e' St-Onge remercient bien sincrement tous ceux qui, l'occasie i ce la mort de leur I regrette j mme \ve Justin Lhrisson, nehaiie Chois M Onge, i survenue le 15 mai courant, leur ont donn des marpes I de sympathie. i Ils les prient de trouver ici l'expression de Uur plus profonde gratitude. Porf-au-Prince, le 20 niai 1932. Panama Hailroad Steamship Line Agents aax orinciVuix oorts d'Europe. Service de jrl cl de passagers entre Fhurope et t Amrique. > Si TOUS avez besoin de lits en fer, de lits de camp avec tous accessoire s,matelas et oreillers, silex chez ST J 113, Rue Traversire, pr* d'Eslve & Cie. au veus sers* servi s souhait. ; W. SMELDON A Co, Ltd. 17, Jancs Street, LlYERPCaL, NCL4NB MORT A Company, Atlantic preighting Corp. Div. 155 Boulevard de Strasbourg, Havre, France MORT & COMPANY, Atlantic Preighting Corp. Div. 74 Quai des Chrirons, Pordeaux, France Hernu djron Slockwall, Boite Postal 71 Havre, France. ngletrr Ci. W.SBW^DON \ LUI, Fen'on ilouse, 12/H3 Feocborch Street, Ljiulon E. C, I, Fnjland. Tranca MORT A Company. Atlantic Fn 'ghting Coi p.Div. 3, Pue SI Vincent de Paul. Paris, France. MORT & CeMPAM Atlantic Feighting Corn. Div. 7 Bue de la Rpublique, Marseille, France. Gellatly lUxaev Ce, 21, Rue de la rVpualiqae Marseille, fraace. la parvi-thoracique. Islillen Melclioir, 7 a iC r cahaie. Blessure trancha le | ur arrachement de la peau du pnis (hospi'alis). Sainiim Octa, 21 ans, Duvivier. Blessure piquante de I hy* pocondre gauche, (hospitalis). 25 mai 1932 fPfjLil Bordes, 20 ans, rue Sttfonor. Blessure contuse du cuir chevelu. Simon Sylvain, 19 ans, rue Amricaine. Contusion du tho rax. %  Gaston Archin, 44 ans, Peu de Chose. Contusion du thorax. Benjamin Catulle, 2t ans, quartier St-Joseph. Blessure contuse du pouce. 20 mai 1032 Pierre Franois, 21 ans, BelAir. Fracture complte supracondylienne de l'humrus 1 3 inlr. gauche (hospitalsi )• Dieudonne Augustin, 23 ans, rue Si-Honoi. Blesures iraumaliifues de la tace et du pavillon de l'oreille gauche. Naba Elise, 27 ans, Grand'Bue. Contusion de la hanche droite. Pierre Celcis, 3 ans, Chemin des Dalles. Blessure conluse du menton. Pre Franois, Carrefour. Fracture de la hase du crne (hospitalis). Andra Millien,2 ans, rue du Centre. Empoisonnement par krosine (hospitalise). Maria Calixle, Beudet. Blessures tranchantes multiples du bras droit avec section incomplte du cubitus au niveau de son tiers suprieur, bls ure tranchante du cuir rhev II, rgion paritale droite (h spita-. lispe ). C'es'in Dante*!*, §7 an, Lalue. Blessure tranchante de l'a tant bras droit. Dentiste Thodore, 24 ans, Bel Air. Contusion du pe'gnet gauche et du mollet gauche. .. %  % %  AlUmauns Atlautic Preighting Corp. Atlentie Preighting Corp. Ballhhaus, Uamburg 1, Germaay. Breitenweg55, Iremeu, Car. Hollande Atlanlic Freightiog Corp. Koningin Emma plein t. Rotterdam. Holland. Hollane,| Sude gi Sven Jan&son et Compaay.^ Atlantic Preighting Corp. Div. Iforrkoeping, Sweden, .',^,Tj 'Simon Edfltrori h B Atlantic Preighting Corp, Div. Mulmo, Sweden. Bernhanl Bergli A Co Atlantic Preighting Corp., Div. Halsingborg, Swedea. Belgique Lepegne 2tlanlic Preighting Corp. Ageicla Maritime Delgasie, s/o Steimann at Co Beielona SpaiD. 4, (ju.ii JordaenSi Antwerp, Belgium. Norvge Atlantic Preighting Corp. Antwerp Division. C/O Steinmann A Company F. O. Bo. 1019, Rotterdam A/B VV. Laka, Atlantic Freightiog^Corp.CDi. -eppsbron 10, Stockholm, Sweden. A/B Petterssou et Holmslrom, Atlantic Preighting Corp. Div. SkeppsbroD 3, Gothenburg, Sweden. ea?\39i Danemark E. A. Bendix et Compan) Copenhageu, Danmak. Italie A. Cereaa et Company Via Banchi %, Genca, Italy. Laurilx A. Devold A. G. Atlantic Freightiog Carp.Hiv. Aalesuud, Norway. A'bfrto Bien-Aim, 24 ans, Grand ftue. Blessure tranchante du poignet gauche. Bemilus Prancius, 25 ana, rue du Sentre. Blessure tranchante du poignet gauche. Dvid William, 7 ans, rue RiSun : on. Erosion du nez, blessure tranchante de la lvre suprieure. Antonio Desvarieux, (> an, rue Runion. Fracture du Xj' inlr. de l'avant bras droit. Marceau Cinas, 21 ans, Croix des Bossales. Blessure de l'an; nulaire de la main droite. Franck Dalencour, 12 avenue Bouson. Fracture bable de l'avant liras. %  Margella Lamolhe, • avenue Dessalines. Blessure co i t use du brasdieit, rosion des 2 jambes. Verselu Jo-Baptiste, 38 ans, La Chapelle. Moisure de chien ans, prO' an. la jamea geache. Justin l'ils-Aira, 2t ans, St. Martin. Bleosure contuse e la lvre suprieure. Andr Rousseau, 9 ans, rue de l'enterrement. Contnsion de la lace dorsale du pied droit. Delma Alexis, 41 ans, ma de la Rvolution, Morsure <


PAGE 1

Mardi 31 Mai 1932 Le Malin 4 PAGES fert-an-Fnnse TlphMe : 3141 ASSUREZ-VOUS la General Accident Pire & Life Assurance Corporation Ltd. de Perth ( Scotland ) Lar In eGEN'l P \L est une des plus puissantes et drs plus vastes or^inisatiea Il %  • genre. Le s< li il ne se couche jamais sur son champ d'action qui embrasse le monde ses Polices contre incendie couvrent aussi les dgts occasionns par la foudre Ses Polices pou? Automobiles couvrent vols, incendie, malveillance, dommages caus autrui dans sa personne ou dans ses biens. Ses Polices Ma ri limes mises par ses branches d'Europe sont payables en Hati Ses Polices contre accidents sont valables dans l'univers entier. Tous les yova* gnrs devraient donc prendre la prcaution de se munir d'une police contre accident?. d'au moins 4000 dollars, la prime annuelle u'tantique de 1/2 /o soit 20 1 )Ha"S U. G Veuve F. BERMINGHAM, AuxCaves s-sc SOUSAi ENTS Agent Gnral pour Hati. Port-au-Prince; 10. G1LG JEAN BLANCIIETJrrrnre C LIGNE COLOMBIENNE ) Tlpho ie: N* 'itf'jr, Le vapeur < Bogota 1 Vo*. 101, venant direc'ement de Hcw-Yok, sera ici mardi SU courant contin 1 era le mme jour pour le* ports oiom biens, Oistobal, Canal Zoae. Kingston et New-York. Le manifeste de ce vapeur refii par avion ist la disposition des clients dans nos bureaux sis angle rue Egalit et Dants Destouches. 9 Le vapeur Martinique Voy 98 partira de New-York le 'l courant, pour tous les ports hatiens. Attendu ici lr 4 juin prochain, n route pour les por's du Sud. Sera de retour* Port-au-Prince le $ juin, prenant le frt.des passi gers et la malle pour Cap-Hallien et New York. William E. BLEO, rtgent. N'OUBLIEZ PAS DE FIE UN PETI TERR ACE-GARDI N ChezW. K\Hi. Peiionv 1 Ml pie h d -b tude. L'tablisseme l< w, t \, ,, "irana de Porl-er -Piince. Seulement 15 minutes d'auto sur mu excellents r tl i itphalte. Vues :n* rvriileisesd! la ville et lu |.itot TIPPENUAUER se reconiman e et s'impose votre attention par les brillants rsultats de \ j • obtenus. l'.lTRue Lamarre. Tlphone 2891. A vendre CE:OUI NA JAMAIS T FAIT CE OUIINE PEUT TRE DPASS Kola Champagne F. SJOURN! [Prpar clans des conditions rigoureuses D'ASEPSIE Prparati >n et Venta hURMACiEF. SEJOURNE Angle des rues houx et du Centre. lo Pigeons romains issus de ri ce pure, issus ut premiers prix de l'exposition d Aviculture de Pans. : Couleurs. Bleu, Fauve, Noir, Rouge, Chamois. 2o Lapins Gants des Plan* dres el Chinchillas de racea pures, mme origine. S'adresser Mr Paul Casier, en face de l'Eglise Si-Grard. AMI H/potfcofptitai d* Ckin 1 Snf f I rHiiledeFoiedeMornt Afrtblt BU gml et fbcUemtJt dkmt.bit elle ut U t m t mf km rftteut de U NumttUtn pj xellcAct Laboratatraa RICAGH0R 4 Q§ Pkarmaciaiu Agent Gnral pour l'Exptrlatton : Ch. MAGNANT 37. tu* Damtid .. PARIf.tr Idal II AUX ROY 30 annes .h s s RICHARD PETE S, hrofi CIHrfP DEMAKS, V 1217 U SEULE BOULANGERIE EUROPENNE EN HATI. SPECIALITES DE PAiNS POUR SANDWICH. PAINS FLUTB ET PAINS HOULES, PAI^S NOIRS, PAINS COiPLETS. EU PATISSERIE FiWE. PTS, VOL AUVENT TOURTES. SOINS ET PROMPTITUDE. Tlphone: N 9 2069. La maison na DOS de succursale. On trouvera: l'ImprimerieAug. A. Ilraux f Le Code Pnal 2* Le C Domingo Porto-Rico Le seul service hebdomadaire et rgulier passagers el fret antre les ports du Golte du Texas directe -meut atac Part-au-Friuce, Hati. Peur la rception rapide el le maniement habile de TOS Wtportations, serve/ vous ton jours des navires de 'a LYKE UNE. |,es prochaines arrives o Port-au-I'rince sont %  Steamer Rulh Lykes J 3 juin 192 t>orean: Rne au Magafio U l'Etai, Boite Postale I %  > HENRY STRK RUE OU QUAI. EN FACE OE LA GARE LoterieNationale d'Hati 41# Rua lonne.Fol, Phona : 335S La Loterie Natloualed' l ii est une institatien hautemei t humanitai-e par la niultipliaai d'œuvres qu'elle se pre pose d'aidrr. ne chance de biaa tre offerte aux hommsi de toutat conditions de fortuit Employ, Ponctionnairea, Ouvriers. Artisans, Salarie tous ordres, Gens de maison ( domestiques. ) sans psrlr leur budget moyennant deux gond f, peuvent gagner troU Mille gourdea. Patrons de Commen e.Chefs d'Indusiie psr aux iusufHances descentes, par Tachai d'un billet, qui ton libra du souci des EchancesMdecins Avoeats. Ingnieurs, Snatrns. Dputs, Gm ligaitairas da l'Etat.Rapraeitants dp l Irtellectualil, Jaar nalistas. Dcnna* l'axtmals de* vAtra taidarit sociait. Reatiara, aapitalists, eename au jouant, augmentes Tt atoir. • y? 0 **, 0 1"i baa>:te# Fairi, rend^e-lni service es*** • al la billet dt la LOTIRIE NATIONALE DTIAITI. A le plaisir d'annoncer sa nombreuse Clientle ajue la rente de sas CHAPEAUX te fait, depuis le 4 janvier, au iV 2027, GRAND'RUF rn fiu*e de son ancien local. \ erres Mires de toutrt dimensions pour vitrines et en cadremenl*:. Vi7res spciales pour ai tos Vitres ordinaires 1 1 p uc t'paisseur pour autos el comp* j Les Clients y trouveront le mme accueil. loirs. Grand choix de-Joulu es pour cadres Ltmpts t' mr't La maison repaie aassi les noirs tachs, BON MARCHE. CELERITE, GOIWOISIE. Martinez, Marcelin & G' a* PROGRS NOUVEAU RHUM NOLVEAU Rhum dlicieux got exquis Prix rduit ALCOOL DtFIANT TOUTE ddrfM Clairin Vierge Chez N. NAZON i ntm Mt DES mi wm*ammw V



PAGE 1

Clment Magloire DlRECiiOiR 1355. RUE AMEKlCAINEyi358 TELEPHONE N2242 Perstaie 11 \tmit rompus (ter tune. Ou a/| ptt II l mps i'easerver io uUt, ou n'a ,.n le lests de ta .1 ! de |,, Manier. 26 rae ANNEE N' 7683 ')RT-AU-rR!NCE(H\ITI) ^—i—— -MAI".in 31 MAI IW2 Le rgime parlementaire | nous convient-i! ? — o Sous ce litre, nous ne voulons lues. Nous voulons bien, liai* (u'mellre quelques considraavant de nous taire un juceions l'intention de ceux ment dfinitif sur ce que pourra 1 lions qui il peut revenir, directement cire, entre les ou indirectemen de nous donner la nouvelle 2onsiiiution que tout le inonde attend, dans l'espoir que, s'ils veulent bien leur accorder quelque attention, ellesnt leur seront pas tout fait inutiles. Nous ne comptons pas examiner en elle-mme et lliori(iiement la %%  leur du rgime iirlementaire, c'est--dire du ma ii d'tre i e le te D bille. A la fin de la K : rsenlalioa, iv ||, s— les ; f s doute de l'voituretle — remaqole dch rranUOaj fcjiU mm La Banque Royale ~ du Canada I u lve d I . . | %  %  %  %  ItVIl IS II u nml ensuite Mail le I naisaples un i [ n 0 ur ai timide.,, ou & confrence dont la partie utilitaire n'a pas • jeunes citoyens i la vie >'e rc %  / d %  icifort. que racou v m d' grossire'"•^ka*!' "Su des ; ns Par suite d'nrran {e ni lait^ ,ar le Comit d'Org in a ion avec le Conseil d'Adminii ration des Ecoles.quinze des meilleurs terrain, d'athltisme < btiments les coles puhli OUI l oblejlll • celle lin Chacun Ue ces terrains y une piste normale de 400 m'res construite avec peu prs les mmes matriaux que ceux < mploys dans le Stade Olyuq ique.Les fosss pour amorti la chute el d'autres facilits seront galement,le i 'us posa le, similaires a ceux -e trou i ni dans le Stade. Chambre des Dputs uei Sance du lundi 30 mai 1932 j taauea des %  I Les i Brdy par d cluants i %  meol du \: La d scussou de la Loi si r Bien Rui i : i Les M Le rlpi : I dernier i oinl d donn; al |i d'un Ces facilits (l'enlr:iine %  rnl vrai, savoir : que les parlecomprennent aussi des gymnases, des armoires, des vtstiaires, des (loin hes. des tal les meniaires actuels vont prolonger leur propre mandat jusqu' l'anne 1917 el qua le droit de dissoudre, le cas chant, la Chambre des dputs ne sera des vi si (les tal pour les frictions el aures ii| i n cments, 'foules les l'ai il es d'entranement se trouvent uni.' courte distance du Villi ge cl ^\u Parc ( lv facilits l'chance du mandai actuel, ou dans le cas d'un conflit avec — Elections officielles, Parle* •lient et rgime corrompus,! Chambres servi les. Nous prions de remarquer que ce qui est dans notre esprit, ("est maquer des tendances et l lion tablir quo ces rapports Boni forcs.Noire Parlement actuel peut donc, par son carac-, 1re, dterminer sa propre place, soit dans ce classement, soit •"ans tout autre. Prcisment, il se dit que la rvision constitutionnelle nous prpare un vritable rgime parlementaire, appel suboi0 ner l'Excutif et dans lequel le premier comme le dernier mots devront rester aux Charnue dputs en conflit avec l'Excutif. Qu'une telle crainte est justifie, telle est la leon qui se dgage des dernires lections. Mais qu'est-ce qu'un parlementarisme qui n'a pas sa source dans la confiance populaire ? On le voit, nous sommes en passe d'enrichir le parlementarisme universel d'une espce nouvelle.et, l'usage, nous verrons ce qu'elle peut donner de bon ou de mauvais. Olympique pique. D'au 1res ment comprennent des de natation, des gymnases, des terrains pour sports questres, des amnagements pour les exercices concernant l'aviron et le yachtin j. La rtaslri clio i Il est dix heures. Heaucoup d dputs son 1 absents. Il y a la majorit quand mme et la semee est ouverte. Il n'y a pas rocS'Terbaui pi ; les selairea donnent lecture d'une correspi t ce voinminanae et san i m A'. Le pi sident, entamant le troisime point de i ( rdre du jour, annonce ouverte la diaensaion du projet de loi sur le chmag \ sitt que le dput Estim eut donn lecture des conclusions du rapport de la Commission. Le dput Blizaire se lait exdVnh-.mr. ^P 1 '^ 61 P ar e Pierre l.ouis l'ex. ''. Pression /mouilleur non qualifie employe dans le rapport : il exhorte ensui'e ses collgues la Justice et la Fraternit et leur demande de rejeter ce projet qui ne vise que le pauvre travailleur. Il est d'avis de commencer la rforme par le haut PETITE port de i on est leve. Il e;t ince moin. £ CtNLGRAPHtQUF Les ravaux (te du Village Olympique ion lui par le CoI oui' le loAuguste MAC LOI HE (Œdipe) Autour de la X e Olympiade il i Vitlai| %  0l>!ii|iii;iic en Irappant d'abord ('es hauts tooetionnaires, Le Ministre ('e l'Intrieur d* lend le projei et en dmontre futilit, pend n' que les Ministres Sale-non et Kermzan pu nnent sige au banc de l'Excutif. Chtelain combat .e projet qui d'aprs lui consacrerait un injustice violente, il explique la similitude qu'il y a en dioit entre la situation du travailleur •et celle de l'employ public. L ronstruc uni spcialement conu mit d'Organisation gemenl ( t l* pension des :ilhlles, leurs instructeurs, leurs entraneurs et autres assistants, et les dirigeants olympiques, avancent rapidement et s-* i ni termins plusieurs semaines avant farrivc des premires quipes. Le terrain entier, compr. nanl conclut au rejet du projet. ... . l. I l.^ nn l I • %  ._ .'{.'U acres qui Rrf.nl autre ois partie d'un ranch espagnol his torique, a t entour d'une clture qui en assure l'iulim l el le contrle. On aura bientt lei min la construction des 550 mois >ns i e Ministre Lescot, Iraqu de toute part, propose une cti mal taille en ne p yai l au jouinalier que la moiti de son salaire, Us jours de chmage. Le dput Blizaire demande un nouveau projet de (Excutif. Le Ministre menace de fennei III fngrauime des Jeui de la Xae consistera en un jeu de football . amricain joue entre deux quipes __ une se composant de joueurs des Universits de Yale e Harvard et Princeton el l'autre e se composant de joueurs des universits de Californie, Stanford et du Sud de la Californie. Les six universits participantes ont sanctionn officiellement le jeu et assistent aux prparatifs. La dmonstration internationale de Lacrosse consistera en trois jeux jous par des quipes reprsentant trois nations. Seize terrains d'eairaliemeot disponibles Les athltes prenant part aux Jeux de la Xme Olympiade auronl les meilleures lacilits d en Irainemen tenues par lympiqes. Ohmpiade On peut se rendre compte de j ( ( v ( la grandeur et de l'importance •es Jeux de la Xme (jlympiaJje lorsqu'on .consid.ie la '"'t que, durant les 16 jours, 1,1 us de 135 programmes disliiicls de concours auront lieu. Nous citerons les concours "'athltisme ( sur piste et ter,;i! u ), boxe, cyclisme, sports t( M sires, escrime, hockey sur t u, exercices de gymnasti" • pentathlon nu derne, tir, ii' n, natation, plongeon, wa1 polo poids et haltres, lutte, N m ng.unedmonstrationM1 le ue foolball amricain, lii i monstration inlernatio*'; I de lacrosse, et beaux-arts. /-a d-ir.onstralion nationale de deux pices chacune,sp. ;i, lemenl construites, confortable,a Loi n'est pas ment meubles el comprenan tous ( %  1IKI les ageneenients modernes mille de rues ( environ 8 Kmo.44 ), huit milles de conduites d'eau ( environ 12 Knni. 87), quarante cuisines et salli i manger prives ( une pour chaque quipe ), des salles de bains spciales, un hpital, un poste de pompiers, des dpts, un btiment [jour rfrigration, un grand btiment d'administration et un amphithtre pour le divertissement des athltes. ilquifure.it jatnaisob-lcnose, des r des participants o'ibeill> s. lc, b-,-. Fleurs Fleurs! — e — • i i ouvera chez Melle T ie i gUMiD, Bas l'en lieus coun • s. l flt u i a inurch^ tu c vote et Blizaire lui rtorque qu'il est oblig de coutinuer '• i li a vaux qui sont dj prvus dans le Budget. Chtelain demande l'ajourn n anl du voie en attendant i nouvelles communica;iocs de l'Excutif.— L'assemble vote la proposition Chtelain. Le Secrtaire d'Etal Sulomon %  U mande l'intervertissement de l'ordre du jour et dpose 2 proj'Is de loi, l'un organisant 'e Si i vice National de rBnaeignen i il l'rolessionnel, l'ai.Ire oint le Dpartemen! du Tra nsui'e la d n du projet rai dit: ml la Loi i ierre-l oois, r du pi yer pour les i ors. I de i'Ex lurgei (i';iug-J taxe < i; %  t '.'.. 2. \ Ul Magistrats honntes des at-j Ki raldy svec* uns VIINNtiSESi. Bien que la pluie ait commenc sept heures, la salie de I latiana tait passablement remplie, La cli tl fidle qui a lini par avoii confiance au sjo : de la patronne l us le choix des films Chez Tnldy,donc,les c Nuits Viennoisesx ont lait mei v ilu dimanche. J'ai entendu distinctement tous le s m >:s p ; les el j'ai cout iVCC joie les pomes chaules par les teins. Le seul inconvnient du film, jc'esl que l'on y cause eu anglais, mais ci I inconvtienl n'tail pas pot r le trecinquim m s i|iii ei te dent loi l bien la langue de : es C'est, entie nous, wn signe d \ i grs dans le milieu I Ce te rset r, l'on es sorti imaiiiiiK nu nt satisfaitAussi*l'oi/ ,atti i d : VI ( in patience li (] m nonces la sen e oii le don de rgne eu n : vous que le i ri> de la location en (st I lev? Il l.ml donc le compte, i\'une I. m -p Taldy dis illoit. ( u't f le fait pout o i laire t ici les sent s que l'on i i qu'en Europ el ; l i B les grandes salles de sp du < ontni i I, • FAILLITE GOLDEnBERCFRti i AVIS IMPORTANT l.< s cranciers de In Faillite Goldcuberg Frres sont invits se runir B Ue du iiibunal Civil > ; le Mardi mal i l'api, i un i ; %  ur I ; ••• a vu • p m. If (Ji eut du March, fcond de q es l \ < aux pu ses vec di s n lai mes. i es mutia* 1 i*8 ai n j u .. ri AU e de m sures drastiques •• ri e restrent res d n.Ls scne n bureau de la Police et lilopitalj tne li soir de trs (ui pat remm marliniq i congo%  n iiim-.' Mu. "'s, Cola Plage... %  t < pei tonnages.., < m o ni sgaons sus ... en leur nbien le \; ud >u difli de ce qu'un vji-i peuple p se .. Sa caiserie s** I trot blantaji.. • main ht, nais celle *< un autre grand qui praidail un o \ udou.Ab si cela DUS boi i.o... (|uels de putois n'i aurait ntendus... Parlait, partait, Magistrat J ... voit la p'uie a con: ; i m du prosram* int essant tt copieux des i / lorat i %  ganisea diman %  ami Cheval • BU pi ofll de la restauration] de nos n onumenti liistoriquts. Nous dplorons te contretemps. • ... voit que le 10 jain proi u.iin. Monsieur Louis Dtjoie rein • i, Damieas,i es loncut-directenr. La nre lois de [dus, accouche d'une souris. ... voit qui 'exemp.'e vient haut, rt qu'un haul peisoni %  ;i sralrah nir, au cours des Jeux floraux, rcinsa n t le ebau mais rcli' ouli d'or d'Alix Propos humides % %  ci ise, la froce n iae, n'aura btea m %  ; raad drd Schntider, install m an lait la dura preuve. 11 nuits tl dea i< ors, les • us enlentlirenl les mugis leri Isuvta qui de. '' : i i BD| er.l ii put aptjstff I i I onl pul.lique. i il ;i| aiser les ( rancierH ua di •> hnitsiers. ils. i i.t adjudication peu lign i .,i:ni •> r I autres. I es anju; i ull ifli bain s. Uu tournai se fi adjuger le onts ('m j(. H i n troisime i < hrisstur en lama el '!< us cei ta, un m au i n< 'If mil M SAHTHE i i : i < li.rr qi i m ( oi iei des ; u ma Ibi ureux :-> neider. 'our tf indre vous-mmes tous | | tissus, aucun produit n'f U i la 'MAURESQUE TENT Edgard El I •EPERFI'CTIONNltl < 'U(H | Ainirit-e*rtt I — I


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/07015
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Tuesday, May 31, 1932
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:07015

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
Clment Magloire
DlRECiiOiR '
1355. RUE AMEKlCAINEyi358
TELEPHONE N2242
Perstaie 11 \tmit rompus
(ter tune. Ou a/| ptt II l mps
i'easerver io uUt, ou n'a ,.n
le lests de ta .1 ! le trsjaj qm> de |,, Manier.
26 rae ANNEE N' 7683
')RT-AU-rR!NCE(H\ITI)
^i
-MAI".in 31 MAI IW2
Le rgime parlementaire |
nous convient-i! ? !
o
Sous ce litre, nous ne voulons lues. Nous voulons bien, liai*
(u'mellre quelques considra- avant de nous taire un juce-
ions l'intention de ceux ment dfinitif sur ce que pourra
1
lions
qui il peut revenir, directement cire, entre les
ou indirectemen de nous don-
ner la nouvelle 2onsiiiution
que tout le inonde attend, dans
l'espoir que, s'ils veulent bien
leur accorder quelque attention,
ellesnt leur seront pas tout
fait inutiles.
Nous ne comptons pas exa-
miner en elle-mme et lliori-
(iiement la ?leur du rgime
iirlementaire, c'est--dire du
ma ii
d<- r
e a
I importe
dans lequel
Excutif puise ses
legime
le Pouvoir
directives
dans les assembles politiques
issues du vote populaire. Il en
est de l'institution parlementai-
re comme de toute chose : elle
ne vaut que par ses reprsen-
tants. Or, ses reprsentants, ici,
tant des Hatiens, appels
tonnaitre que diffrente elle-mme, par
des traits nombreux, des diver-
ses choses publiques extrieu-
res, c'est d'une faon concrte et
('ans le cadre de nos propres
affaires, que nous allons rpon-
dre notre question par le peu
(jiir nous avons en dire.
L'institution parlementaire -
pousant, en quelque sorte, la
[orme et le caractre de ceux
qui l'incarnent, nous avons eu,
leur tour, parlement honnte
ei parlement corrompu, conci-
dant avec rgime honnte ou
rgime corrompu et, co neiden-
ce plus trange, avec lections
libres ou lections officielles.
Si les lecteurs 'dipe, au
surplus, veulent bien se rappe-
ler que, il y a quelque temps et
l'gard des dernires lections
lgislatives, sous le titr: Que
stiont les lections ? nous ta-
blissions historiquement quel-
que rapport entre, d'une part,
le:, lections libres et l'hostilit
(les Chambres, et d'autre part,
les lections officielles et la ser- R? reconnu au Pouvoir Excu-
vil.t des Cliambres.nous pour- ' .
roi s.sans grandes chances d'er- Or.cel e prolongation du man-
ieur et nous basant sur des laits dal lgislatif actuel et ee relus
d'observation qui nous sont pre- lil', dl'011 de dissolution ne pro-
pres, tablir les deux rapports cdent que dune seule et mme
suivants* inspiration : la crainte du sul-
- Election! libres.Purlement i rage populaire : on a peur que,
H rgime honntes, Chambres
hostiles ;
lExcUtil entranant une con-
sultation nationale, les lections
et rgime corrompus, | M lournent e dfaveur des
"entants acl tels
un tel rgime, n ; :
considrer les points suivants.
en ce qui concerne particuli-
rement la Chambre des demi
ls.
On la dit sortie d*e< lions
officielles la vrit, il est dil-
hcile de prciser, parce que si,
d'une part, la bille a t libre
entre les candidatures, il est
noter, d'autre part, que le Gou-
vernement y avait engag son
influence et" que les candidats
qu'il avait agrs, oui triom-
ph dans toutes les circons-
criptions. Ce rsuit a t, s'il
n'implique pas torcmenl que
le Gouvernement ail circonve-
nu son seul profit l'urne du
10 janvier dernier, est cepen-
dant suffisant pour crer, de la
part de ses lus et le Gouver-
nement, un engagement d'ordre
moral incompatible avec le plein
exercice du rgime parlemen-
taire.
Si nous voulons concder.no-
nohslant cet incident d'origine,
que, par une sorte d'arrange-
ment,-soit (;ue le Gouverne-
ment renonce au prix du servi-
ce rendu, soil que d'eux-mmes
ses obligs soient sollicits
l'ingratitude, qu'il n'est pas
impossible qu'il sorte des tra-
vaux de l'Assemble Nationale
un rgime de prdominance mi-
litaire, il sera de quelque cu-
riosit de savoir quel parle-
mentarisme nouveau est la
veille de fleurir sur notre ol,
surtout si tout ce qu'on dit est
(
LA PIERRE ANGULAII
DES SOCIETES CIYILIJKS
LE rsoad* pu ne peut IS
puaer de (a Banque, Cm m k
banque q s'iddia k arsaprtal
nationale t imdv-imll+ Ae\
tut en aur ngoureusnaant at-
tach* am traditions \i utmi, h
banque doit elle s'allier au prosrs
et prparer l'avenir. Elle a plein
droit i la place J'honneur -qe lee
socits saedarnes loi aooordeae
~\\
r
iya
Vingt cinq ans
U MiTiN.V;/ Mai
| a" CQLL6E-L0UVERTURE t
t f Enr*
que in. ., ,
confiencs pratiques orga i
se*es par .h. I t
leur 'lu Collt r .s
ursuil rguti*
'< plus grand
te cet tablit in .
kercredi rfi r c
i. Salomon. avoct a i
fesseur, qui irait lit le l'par
^ (/ne. son
' lance.
i l u ltve de
.
':
... B vu lim inebe ;oir un jeu-
ne i, b'ond, mil ce tt de
b ,!!'' r "une
/./', sfatiot liant
levant Haltiaoe, al aprs >'tre
i e le te .
D bille. A
la fin de la k : rsenlalioa,
. iv ||, s les
;fs doute de l'-
voituretle remaqo-
le dch rranUOaj
fcjiU
mm
La Banque Royale
~ du Canada


I u lve d
I. . | ItVIl IS II u
nml ensuite Mail le I
naisaples un i [n 0ur ai timide.,, ou &
confrence dont la partie utili-
taire n'a pas
jeunes citoyens i
la vie >'e rc / d ici-
fort.
que racou
v m d' -
grossire-
'"^ka*!- "Su
des
; ns
Par suite d'nrran {e ni lait^
,ar le Comit d'Org in a ion
avec le Conseil d'Adminii ra-
tion des Ecoles.quinze des meil-
leurs terrain, d'athltisme <
btiments les coles puhli
OUI l oblejlll celle lin
Chacun Ue ces terrains y une
piste normale de 400 m'res
construite avec peu prs les
mmes matriaux que ceux < m-
ploys dans le Stade Olyuq i-
que.Les fosss pour amorti la
chute el d'autres facilits se-
ront galement,le i 'us posa le,
similaires a ceux -e trou i ni
dans le Stade.
Chambre
des Dputs
uei
Sance du lundi
30 mai 1932
j taauea des
I Les i
Brdy par d
cluants i
meol du \:
La d scussou de la Loi si r
" Bien Rui i :
i
Les M
Le rlpi : I
dernier i oinl d
donn; al |i d'un
Ces facilits (l'enlr:iine rnl
vrai, savoir : que les parle- comprennent aussi des gymna-
ses, des armoires, des vtstiai-
res, des (loin hes. des tal les
meniaires actuels vont prolon-
ger leur propre mandat jusqu'
l'anne 1917 el qua le droit de
dissoudre, le cas chant, la
Chambre des dputs ne sera
des vi si
(les tal
pour les frictions el aures ii| i n
cments, 'foules les l'ai il es
d'entranement se trouvent
uni.' courte distance du Villi ge
cl
^\u Parc ( lv
facilits
l'chance du mandai actuel,
ou dans le cas d'un conflit avec
Elections officielles,Parle*
lient et rgime corrompus,!
Chambres servi les.
Nous prions de remarquer
que ce qui est dans notre esprit,
("est maquer des tendances et l
lion tablir quo ces rapports
Boni forcs.Noire Parlement ac-
tuel peut donc, par son carac-,
1re, dterminer sa propre pla-
ce, soit dans ce classement, soit
"ans tout autre.
Prcisment, il se dit que la
rvision constitutionnelle nous
prpare un vritable rgime
parlementaire, appel suboi-
0 ner l'Excutif et dans lequel
le premier comme le dernier
mots devront rester aux Charn-
ue
dputs en conflit avec l'Excu-
tif.
Qu'une telle crainte est justi-
fie, telle est la leon qui se d-
gage des dernires lections.
Mais qu'est-ce qu'un parlemen-
tarisme qui n'a pas sa source
dans la confiance populaire ?
On le voit, nous sommes en
passe d'enrichir le parlementa-
risme universel d'une espce
nouvelle.et, l'usage, nous ver-
rons ce qu'elle peut donner de
bon ou de mauvais.
Olympique
pique.
D'au 1res
ment comprennent des
de natation, des gymnases, des
terrains pour sports questres,
des amnagements pour les
exercices concernant l'aviron
et le yachtin j.
La rtaslri clio i
Il est dix heures. Heaucoup d
dputs son1 absents. Il y a la
majorit quand mme et la
semee est ouverte. Il n'y a pas
rocS'Terbaui pi ; les se-
lairea donnent lecture d'une
correspi t ce voinminanae et
san i m A'.
Le pi sident, entamant le troi-
sime point de i ( rdre du jour,
annonce ouverte la diaensaion
du projet de loi sur le chmag \
sitt que le dput Estim eut
donn lecture des conclusions
du rapport de la Commission.
Le dput Blizaire se lait ex-
dVnh-.mr. ^P1'^61' Par'e Pierre l.ouis l'ex-
. ''. Pression /mouilleur non quali-
fie employe dans le rapport :
il exhorte ensui'e ses collgues
la Justice et la Fraternit
et leur demande de rejeter ce
projet qui ne vise que le pauvre
travailleur. Il est d'avis de com-
mencer la rforme par le haut
PETITE
port de i on
est leve. Il e;t


ince
moin.

CtNLGRAPHtQUF
Les
ravaux (te
du Village Olympique
ion
lui
par le Co-
I oui' le lo-
Auguste MAC LOI HE
(dipe)
Autour de la Xe Olympiade
il i Vitlai|' 0l>!ii|iii;iic en Irappant d'abord ('es hauts
tooetionnaires,
Le Ministre ('e l'Intrieur d*
lend le projei et en dmontre
futilit, pend n' que les Minis-
tres Sale-non et Kermzan pu n-
nent sige au banc de l'Excutif.
Chtelain combat .e projet
qui d'aprs lui consacrerait un
injustice violente, il explique la
similitude qu'il y a en dioit
entre la situation du travailleur
et celle de l'employ public. L
ronstruc
uni
spcialement conu
mit d'Organisation
gemenl ( t l* pension des :ilh-
lles, leurs instructeurs, leurs
entraneurs et autres assistants,
et les dirigeants olympiques,
avancent rapidement et s-* i ni
termins plusieurs semaines a-
vant farrivc des premires
quipes.
Le terrain entier, compr. nanl conclut au rejet du projet.
... l. I l.^nnl I .___
.'{.'U acres qui Rrf.nl autre ois
partie d'un ranch espagnol his
torique, a t entour d'une
clture qui en assure l'iulim l
el le contrle.
On aura bientt lei min la
construction des 550 mois >ns
i e Ministre Lescot, Iraqu de
toute part, propose une cti
mal taille en ne p yai l au
jouinalier que la moiti de son
salaire, Us jours de chmage.
Le dput Blizaire demande
un nouveau projet de (Excutif.
Le Ministre menace de fennei
III
fngrauime des Jeui de la Xae consistera en un jeu de football
. amricain joue entre deux qui-
pes __ une se composant de
' joueurs des Universits de Yale
e Harvard et Princeton el l'autre
e se composant de joueurs des
universits de Californie, Stan-
ford et du Sud de la Californie.
Les six universits participantes
ont sanctionn officiellement le
jeu et assistent aux prparatifs.
La dmonstration internatio-
nale de Lacrosse consistera en
trois jeux jous par des qui-
pes reprsentant trois nations.
Seize terrains d'eairaliemeot
disponibles
Les athltes prenant part aux
Jeux de la Xme Olympiade au-
ronl les meilleures lacilits d en
Irainemen
tenues par
lympiqes.
Ohmpiade
On peut se rendre compte de j ( ( v,(
la grandeur et de l'importance
es Jeux de la Xme (jlympia-
Jje lorsqu'on .consid.ie la
'"'t que, durant les 16 jours,
1,1 us de 135 programmes dis-
liiicls de concours auront lieu.
Nous citerons les concours
"'athltisme ( sur piste et ter-
,;i!u ), boxe, cyclisme, sports
t(M sires, escrime, hockey sur
t u, exercices de gymnasti-
" pentathlon nu derne, tir,
" ii' n, natation, plongeon, wa-
1 polo poids et haltres, lutte,
.N m ng.unedmonstrationM-
1 le ue foolball amricain,
lii i monstration inlernatio-
*'; I de lacrosse, et beaux-arts.
/-a d-ir.onstralion nationale
de deux pices chacune,sp. ;i- ,
lemenl construites, confortable- ,a Loi n'est pas
ment meubles el comprenan
tous
(1IKI
les ageneenients
modernes
mille de rues ( environ 8
Kmo.44 ), huit milles de con-
duites d'eau ( environ 12 Knni.
87), quarante cuisines et salli i
manger prives ( une pour
chaque quipe ), des salles de
bains spciales, un hpital, un
poste de pompiers, des dpts,
un btiment [jour rfrigration,
un grand btiment d'adminis-
tration et un amphithtre pour
le divertissement des athltes.

ilquifure.it jatnaisob-lcnose, des
r des participants o- 'ibeill>
s. lc, b-,-.
Fleurs Fleurs!
e
i i ouvera chez Melle T i-
e i gUMiD, Bas l'en
lieu- s coun
s.
l flt u i
a inurch^
tu c .
vote et Blizaire lui rtorque
qu'il est oblig de coutinuer 'i
li a vaux qui sont dj prvus
dans le Budget.
Chtelain demande l'ajourn -
n anl du voie en attendant i
nouvelles communica;iocs de
l'Excutif. L'assemble vote
la proposition Chtelain.
Le Secrtaire d'Etal Sulomon
U mande l'intervertissement de
l'ordre du jour et dpose 2 pro-
j'Is de loi, l'un organisant 'e
Si i vice National de rBnaeigne-
n i il l'rolessionnel, l'ai.Ire oi-
nt le Dpartemen! du Tra
' nsui'e la d
n du projet rai dit: ml la Loi
i ierre-l oois, r du
pi yer pour les i ors.
I
de i'Ex
lurgei (i';iug-J
taxe < i; t '.'.. 2.
\ Ul Magistrats honntes des at-j
Ki
raldy svec* uns Viin-
NtiSESi. Bien que la pluie
ait commenc sept heures,
la salie de I latiana tait pas-
sablement remplie, La cli
tl fidle qui a lini par avoii
confiance au sjo :
de la patronne l us le choix
des films
Chez Tnldy,donc,les c Nuits
Viennoisesx ont lait mei v ilu
dimanche. J'ai entendu dis-
tinctement tous le s m >:s p ;
les el j'ai cout iVCC joie les
pomes chaules par les .
teins.
Le seul inconvnient du
film, jc'esl que l'on y cause
eu anglais, mais ci I inconv-
tienl n'tail pas pot r le
trecinquim m s
i|iii ei te dent loi l bien la
langue de : es C'est,
entie nous, wn signe d \ i
grs dans le milieu I
Ce te rset r, l'on es
sorti imaiiiiiK nu nt satisfait-
Aussi*l'oi/ ,atti i d : VI ( in .
patience li (] m
nonces la sen e
oii le don de
rgne eu n
: vous que le i ri>
de la location en (st I
lev? Il l.ml donc le
compte, i\'une I. m -p
Taldy dis illoit. ( u't f le fait
pout o i laire t ici
les sent s que l'on i i
qu'en Europ el ;l i b les
grandes salles de sp -
du < ontni i I,

FAILLITE GOLDEnBERCFRti i
AVIS IMPORTANT
l.< s cranciers de In Faillite
Goldcuberg Frres sont invi-
ts se runir b Ue du
iiibunal Civil >;-
le Mardi
mal i
l'api, i un i ;
ur
I ;
a vu p m. If (Ji
eut du March, fcond de
q es l \ < aux pu ses
vec di s n lai mes. i es mutia*
1 i*8 ai n j u .. ri au
e de m sures drastiques
ri e restrent
res d n.Ls scne
n bureau de
la Police et lilopitalj
tne li soir de trs
(ui pat rem-
m marliniq i congo-
n iiim-.' Mu.
- "'s, Cola Plage...
t < pei tonnages..,
< m o ni sgaons sus
... en leur
nbien le \; ud >u
difli de ce qu'un vji-i
peuple p se .. Sa caiserie s**
I trot blantaji..
.
main ht, nais celle
*< un autre grand
qui praidail un
o \ udou.Ab si cela
dus boi i.o... (|uels
de putois n'i aurait nten-
dus... Parlait, partait, Magistrat J

... voit la p'uie a con-
:;. i m du prosram*
int essant tt copieux des
i / lorat i ganisea diman
ami Cheval
bu pi ofll de la restauration]
de nos n onumenti liistoriquts.
Nous dplorons te contretemps.

... voit que le 10 jain pro-
i u.iin. Monsieur Louis Dtjoie
rein i, Damieas,i es lonc-
ut-directenr. La
, nre lois de [dus, ac-
couche d'une souris.
... voit qui 'exemp.'e vient
haut, rt qu'un haul peison-
i . ;i s- ralrah nir, au
cours des Jeux floraux, rcinsa
n t le ebau mais rcli-
' ouli d'or d'Alix
Propos
humides

* ci ise, la froce n iae, n'aura
btea m ; raad dr-
d Schntider, install m
an lait la dura preuve.
11 nuits tl dea i< ors, les
us enlentlirenl les mugis-
leri Isuvta qui de.
'': i i BD| er.l ii put aptjstff
I i I onl pul.lique.
i il ;i| aiser les ( rancierH
ua di > hnitsiers.
ils. i i.t adjudication peu
' lign i .,i:n-
i > rI autres. I es anju-
; i ull ifli bain s. Uu
tournai se fi adjuger
le onts ('m j(.H.
i n troisime i < hrisstur
en lama el '!< us cei ta, un m au i n<
'If mil M SAHTHE
i i : i < li.rr qi i m ( oi iei des
; u ma Ibi ureux :-> neider.
'our tf indre vous-mmes tous |
| tissus, aucun produit n'f U i
la 'MAURESQUE
TENT
Edgard El
I
EPERFI'CTIONNltl
< 'U(H |
Ainirit-e*rtt I

I



LE M
1 Mai l 32
Ceux qui condui-
sent le mor.de
Y PARVIENNENT
PUR LE NETTOYAGE.. .
ET NON PAR LA RCLAME.
Vie Sportive
La *\ ioletlft cl t Prsident
de / Rpublique. LeCapi |
taine Andr Audant, au no n
de li Violette,! adress nnej
lettre d'excuses au Pisident(
S. Vincent, expliquant Son
Excellence les raisons qui
renl son i quipe absn
donner le terrain lu jeu. Les
raison li B rsument
. ceci: envahissement du
'terrain: menaces, etc. Voici j
d'ailleurs cette lettre :
Port-an-Prince, le 21 mai
1932.
Son El. Mr Stnio Vincent.
Prsident de la Rpub'ique
d'Hati,
Palais National.
Excellence,
Je m'empresse, au nom de
mes joueurs et du Comit de
la Violette , de prier Votre
Excellence de bien vouloir
PURIFIE L H
REND LE CORPS
RttPLANl > NT
DE SAM t
DECURLEK
Le moyen profr et le plus singulier pou rendre les ch ri
;. e. it -, les.
tu
4,BU0Y ;
LIFEBUOY
LE SAVON DELtSAN'lE
POIR MAINS, PIStRES KT SAISI
Decurler
est f b olument inoflen%it, la chevelure reste naturelle et tienl bi
Decurler
ien.
dres petites crevasses,dlogeant
toutes lea impurets qui pour-
raient tre cause de la carie des
dents.
Sachez qu'avec unej brosse et
du Colgate, vos dents non stu-
Evitez les rclames exlravru
galles qui pitendent guri
les gencives sensibles... ou une
correction peimanenle des aci-
dits de la beuebs. Une pa'c
dentifrice ne peut tre emplo-
ye q'ie pour un seul but.. .
nettoyer les dents.
Pendant trente mis le re-
cord de la conduite du monde
est tenu par < olgate. Il nettoie .
mieux que les autres dentifrices nous excuser d'avoir t lor
parce que sa mousse suprieure ces d'abandonner le terrain
et pntrante va dans les moin- du jeu vers la lin de la partie.
V ire Excellence pourra
peut-tre s'expliquer les rai-
sons de notre geste quand elle
saura que la vie mme de
nos quipiers tait menace
par la lurie des partisans la-
lement sont brillantes et belhs I naliques qui envahissaient le
mais compltement nettoyes | terrain.
jusque dans leurs moindres
coins et Assures. C'est pourquoi
le Colgate est recommand par
Us plus hautes autorits den-
taires.
Employez le ColgatS pour
protger vos dents contre la
carie Des millions de gens dans
le monde entier le (ont depuis
tiente ans.
MOHK A LAURtN. P.O. BOX -VI.. Distributeur
Hue Roux et du Centra, Port au-Pinct.
/
Cin-Varils
CE SOIR
La magnifique superpro ludion en c tuteurs :
La CHANSON du GIT ANE
est Bflf p*l prouve et r anres.
Decurler
atteint 'oujours son i it cause de sa bonne composition.
Decurler
Son emploi est aufcsi egrab!e et a autant de succs, que le pra>
duil est p En vente seulemei t cluz :
Geo. G. Bohne
ct du Grand H'el de France.
Prix : le grand pot, Or 1,00 ; la moyen pot, Or 0,70 cts.
considre par '.ous ceux qui l'ont vue romm- le meilleur de
films parlants exkibs jusqu'ici Haiti.
;
1 et 2 gourdes.
Ne pas rater cette reprsentation, qui sera la dernire, ce i
film devant tre retourn immdiatement.
'lfsnts que le toot-bal
...M 1
Celgate est fabriqu aussi
sous forint de pou Ire. si
vous la prfrez, la poudr dentifrice
Colgate,
l DC5
Comptant mettre au grand
jour certaines particularits
qui se droulrent sur le ter-
rain au moment de l'inci-
dent, nous plions Voire Ex-
cellence de bien vouloir re-
cevoir l'expression de nos
plus sincres regrets.
Le Capitaine de la V.A.C.
Andr AUDANT
},r Philiope Rfignicr a pro-
test ( trop nergiquement
peut tre ) contre certains
propos que nous lui aurions
pits, relatifs an match Vio.
fette-Racing. Si la question
mritait une meilleure atten-
tion, nous nous en Spple-
rions la bonne toi de Mme
Paul Lilavois, Andr Audant
etc. En tout cas, nous don-
nons acte Mr Rgnier de s
dngation.
dlicat, plus b au, plus impo j
saut.
La mi-sique Tonya s'es
Dpart de ator e de Th
aid. Depuis quelques jours,
on n'entend plus parler du."
dpart de n s athltes.! loiits locales : Mr Lacoiube,
Pourtant, Hati figure par-1 le Prfet, Mr Christophe, le
miles Pays qui ont envoy Diiec'eurde l'Enregistrement,
leur adhsion au comit in-1 Mr Kernizan le Maire de la
leroational olympique pour,
Isur participstion aux Jeux
Olympiques de j dllet pro-
ebain.
F. H.
La Fte-Dieu
Logane
Lon Dsir
Paris s'en va...
Notre tonnement a t
grand d'apprendre que l'aria-
leur Lon Dsir Paris peu
sait repartir a nouveau pour
l'tranger ..Oui, il s'en va.dsu,
iicourag,dgoutt. Sou pays
u'a rien fait pour lui. On n'a
pas compris sou geste, son
mrite, sa valeur.
La nouvelle de sa Domina*
lion comme lieu te anl de la
Garded'llaij est lsusse.ll n'en
est rien. Paris n'a i un obte-
nu : ui grade ni quoi que ci
soit.
Voil la ri it qi i contris
tera tous les essurs
Rapport d$ l arbitr H Ar
mand. Match \ iolette-Racing.
Les t attendu que.'., du rap-
port circonstanci de ce
match renvoient la i Violette!
p u devant le Conseil. Pour-
quoi V Pour s'entendre dire :
Considrant l'infaillibilit de
l'arbitre, linvocabilil de
ses dcisions, etc., par ces jni"
(uses et motils. le Conseil id<
de l'L'.S.S.ll.,
attributions
condamne les li s, les petits*
fils les membres mmes de la
T.odi Ile, . .rire ml vitam de
la leurnure .1 i chsmpionnst
aie 1*31-32 Et c'est justice.
> i
STEAMSHIP LI
3f> Mai. Temps sombre,
inquitant. Il avait plu la
veille, la veille au soir. Ds
la tombe de la nuit, d'abord
une pluie une, puis une pluie
torrentielle, enfin de brillantes
toiles.
Le milan de la nuit tut
tincelant de lumire et de
beaut. Temps Irais. Temps'
clair. Temps potique.
Belle et grandiose, lte.
Ds l'aube, les cloches de la
paroisse carillonnaient, aler-
tes, sonores, retentissantes. E
les ii tls qui veillaient au
m du divin Matre ou qui
: uormaient, couches lot ou
jugeant en ses|larJ' taient dj dibout. La
paternelles !,|citj ne rvait plus.
Messe basse, Au grand
office du jour, le Rvrend
Pre Lucas lut iiuomparab'e
d'loquence et de pit.
C'est uu pitre, un doux
aptre de Dieu.
Honneur au hou Cur de
Logane!
La un cession, t- Ile va d-
filei. Elle lers la rue La Cro n.
Sous le (bus trang d'or, t
S a i n t Sacrem n' s'arrti
c tes la veuve Samuel Piene
Un reposoir.
au tel artistement lait. Su-
pcibe, imposant.
Chez les Irres de l'Iustruc i
L'avcz-vous dj got?
Eh bien, demandez dans
lous les cafs, bars et res-
taurants de la Rpublique
Z^t:i^:^.{ le nouveau produit de la
Brasserie Nationale: le
PORTER NATIONAL
Agrable Fortifiant
Bon Maich.
BRA^SSERIE NATIONALE S. A
Port-au-Prince, (Hati ).
ville, entln a Horde d'Hati
qui ont reh u se la lic de
leur pisence.
En somme, bille cl Rran-i
diose lte, c. te Plc-DltO
Logane 1
A F.
A vendre
Meubles de salle manger.
Vaisselle. Article^ divers.
S'adresser.
Dr COOK
Turgeau
Phene.Mc 79-2.
Radiaiion Le Prsident de l'U. S. S. H.
BVSil prsent une dem.ui le
de radiation d laeTioletle
su conseil de l'U.SS. il. M,
Marc Boni rocat, secr-
tane gnrai ds l'U.S.S.H.,pi-
si h nt du R icing,a proteste
,iv ic toute la loyaut qui le
Les ebtrgeurs sont pris de car ulei.se, contre une telle
noter que le steamer .dis- demande ( que nous quali- (| Chrlienoe ,e bon pcI,
tonal est attendu a PoiUn fcnl d f "S*1^ 'iiiLucas bnit un autre repo
Prince, venant de Cristobal, L,eux iU,lrcs 5?_lloir. Beau trne. Ils sont aul
i^aual Zone, le mercredi juin 1932
Les permis d'mbarque-
. meut seront dlivrs pour It
lrt destination de New-
York et des ports europens
sur demande faite s ce bu-
re. \
Ce steam r partira t m-
me jour 2 heuies, p. m.
directement poui New*York,
prenant trt, malle et passa-
gers.
Port-aO'Prince, le 30 msi
19J2.
Jas U.C.VAN REED
Agent-Gnral
-, Rachiiismu
Lymphatisme
Croissance
Bronchites, Anmie
MORUBIASE
Extrait de Foie de Morue
(Irradi, Vitamin, uni corp, |rai)
ua forma da Pllula* aranui
R.mplac avanlageutamnit l'huila de
fola Us morua, sa prend t comma hlrer
OpOt i Laboratoire CROSNIBft
. Ra Ctimnoinist* m PARIS
Port-aa PriK,: Pk W. UtH A Pa" F. IDOUMNl.
Sauvez
Cin-Ialdu
CE SOIR
Le grand film trarfais
L'Espionne aux Yeux Noirs
(FIN )
avec Maria Dalbaicrn et Jean Toulout
t te beau film :
Le Fils de la Nuit
( FIN )
Intre : 0,f0; Balcoa : l,u.
vos livres
Sauver vos Ihr es et en-
lectioos en ta i >,,,:s rii
les confiant ai relieur co
ciencieux, honnte et Dabi h
Etibnne Cmillk, Rue Bonne
Foi .
7l l' Hrl dessus d< tout loge, ces bons
valeresque demande du Pr-1.
Sident a eu le sort quelle, tL' processiou esl J
mritai. Nen dplaise ta Grandl\lie.
m",esl,e,,c Mrp>J^iw.ii^d
Dieu
C'est un dernier reposoir.
par son cur de 2o ans Au M inc ^ arlis,iq 1C. 0e
Rac.ug, liiT.oettei, uous toure beaut,. C'est l'uvre de
|i> respectable Prsidente de
j la Conlric du Rosaire.
Superbe et joli reposoir
me
le
uous lui disons qi
de solidarit lui a
evons nos vei i\ s
LeCapitai le \ \w lani coin-1 ,
nuniquera bi mtt toute la dress P" la distingue dan
b fatlitude Antoine Hogprth avec ai,
le son quipe sur le terrain
Cas mpii
bail et
de tous les amis qui ont eu
cur d'tre aimables Celui
dont ou a dit:
^ cit'iix, dpouills (te son pi:i-
( preiute auguste
i j imaia c< aser de i- n
( fester,
Si Dieu n'txistait pa, '' taurtraii
i inveatar.
Dr. Benju, M, **, m* Paris,
sjSiiiBifliaiBiai mmmmmjMM*m
Toutes les Polices
DE LA S
I----------------------- B
comprennent la Protection contre la A
Foudre sans auamentation de tauxj
Kug.Le Bo&s#Co\
i bask -
liit n ot
Le-
-, n
n|ey i
ouhaito ele publie Z8B tmuttmnm-ems* l t
pieuue gst a ces jeux aussi Jamais reposoir ne tut pius{ a^>VjKaflMMMsl |lla1 BaJSSS' _iBWlPff 3'ySfriT*
Agents Gnraux



I.r \p \ 31 Mai 19M
PAGJ
IUiuiu ttarbaiieourt
ent la .uaiM e*t univeeeeJle fard sa areasire elaee
eaaaneier: partout :
UN BABBAXCOURT
ea-l : Rat Csar.
j* fannt BATBAS s/ /<*-
brio ue pour les boufangen
senss.
Elle coule quelques centi-
mes seulement plus chre
que les autres marques,
mais le iendement quelle
donne est sans pareil.
Avez-vous dj travaill
Bat'Bas ?
Eh bien passez chez lee
commerants suivants :
EI.ESTVE i C
UEUEISM1
P.
M ASSAI
BAT- BAS
BI.ACKWELL MILLINC
A F.I.F.VATOR CO.
K .1 n-ii- City, Mo.
ED. GERMAIN
'.BOUE
Achetez-la avec confiance !
Travaillez-la avec orgueil !
lpilil lirai lilit-n
Accidents
24 mai 19M
Augustin Dominique, 17 an?,
me Joseph Janvier. Contusion
do poignet.
Bernadette Le mieux. 20 ans,
venue Maglaire Ambroise.
Blissure contase du coude droit.
Blain Chateaubriand, 23 ans,
rue S'Martin. Contusion du cou
di pied dini-,
Jean Merilus, 48 ans, Portail
Logne; Blessure con'use du
cuir chevelu.
Gervais Pierre, 7 ans, Cro;x-
esBossales. Blessure p'qcnnte
dogrosor'pil psrch".
Moise Antenor, 10 ans, rue SI-
Honoi. Contusion de la parvi
thoracique.
Citlia Hicendor, 07 ans, ave-
une Magloire Ambroise. Bles-
sure conluse de la paume de la
main droite.
Valm Dulort, AS ans, avenue
Magloire Ambroise. Blessure
conluse de la paume de la main
droite.
liuphosia Occitus, 31 ans, An-
gibeau; Ablation du lobule de
l'oreille gauche.
Tinus Bomelus, 34 ans, Lo-
gne. Striction de l'articulation
phalango-phalangienne du 5e
orteil droit.
Clai te Labissire, 10 ans.
prs du Sacr-Cur. Blessure de
la fesse d'oite et de la rgion
lombo sacre droite,
Henrilus Emmauuel, 33 ans,
rue du Cimetire. Blessure con
tuse avec rosion de la rgion
pari'otrontale. con"sinn vee
hmatome de la rgion zvgo-
matique droite, contusion de
l'paule droite.
Destival Joseph, 10 ans, rue
Magasia de l'Etal. Contusion de
Remerciements
Italie Lii i Llu i iss >o,Mr et
Mme Ren Michel et leur en-
fant, les familles Lhrisson e'
St-Onge remercient bien sin-
crement tous ceux qui,
l'occasie i ce la mort de leur
I regrette
j mme \ve Justin Lhrisson,
nehaiie Chois M Onge, i
survenue le 15 mai courant,
leur ont donn des marpes
I de sympathie.
i Ils les prient de trouver ici
l'expression de Uur plus pro-
fonde gratitude.
Porf-au-Prince, le 20 niai
1932.
Panama Hailroad Steamship Line
Agents aax orinciVuix oorts d'Europe.
Service de jrl cl de passagers entre
Fhurope et t Amrique.
>
Si tous avez besoin de lits
en fer, de lits de camp avec tous
accessoire s,matelas et oreillers,
silex chez
ST J
113, Rue Traversire, pr*
d'Eslve & Cie.
au veus sers* servi s souhait.
';. W. Smeldon A Co, Ltd.
17, Jancs Street,
LlYERPCaL, NCL4NB
Mort A Company,
Atlantic preighting Corp. Div.
155 Boulevard de Strasbourg,
Havre, France
Mort & Company,
Atlantic Preighting Corp. Div.
74 Quai des Chrirons,
Pordeaux, France
Hernu djron Slockwall,
Boite Postal 71
Havre, France.
nglet- rr
Ci. W.Sbw^don \ LUI,
Fen'on ilouse,
12/H3 Feocborch Street,
Ljiulon E. C, I, Fnjland.
Tranca
Mort a Company.
Atlantic Fn 'ghting Coi p.Div.
3, Pue SI Vincent de Paul.
Paris, France.
Mort & CeMPAM
Atlantic Feighting Corn. Div.
7 Bue de la Rpublique,
Marseille, France.
Gellatly lUxaev Ce,
21, Rue de la rVpualiqae
Marseille, fraace.
la parvi-thoracique.
Islillen Melclioir, 7 a iC. r
cahaie. Blessure trancha le | ur
arrachement de la peau du p-
nis (hospi'alis).
Sainiim Octa, 21 ans, Duvi-
vier. Blessure piquante de I hy*
pocondre gauche, (hospitalis).
25 mai 1932
fPfjLil Bordes, 20 ans, rue St-
tfonor. Blessure contuse du
cuir chevelu.
Simon Sylvain, 19 ans, rue
Amricaine. Contusion du tho
rax.
Gaston Archin, 44 ans, Peu
de Chose. Contusion du thorax.
Benjamin Catulle, 2t ans,
quartier St-Joseph. Blessure
contuse du pouce.
20 mai 1032
Pierre Franois, 21 ans, Bel-
Air. Fracture complte supra-
condylienne de l'humrus 1 3
inlr. gauche (hospitalsi )
Dieudonne Augustin, 23 ans,
rue Si-Honoi. Blesures irau-
maliifues de la tace et du pa-
villon de l'oreille gauche.
Naba Elise, 27 ans, Grand'-
Bue. Contusion de la hanche
droite.
Pierre Celcis, 3 ans, Chemin
des Dalles. Blessure conluse du
menton.
Pre Franois, Carrefour.
Fracture de la hase du crne
(hospitalis).
Andra Millien,2 ans, rue du
Centre. Empoisonnement par
krosine (hospitalise).
Maria Calixle, Beudet. Bles-
sures tranchantes multiples du
bras droit avec section incom-
plte du cubitus au niveau de
son tiers suprieur, bls ure
tranchante du cuir rhev II, r-
gion paritale droite (h spita-.
lispe ).
C'es'in Dante*!*, 7 an, La-
lue. Blessure tranchante de l'a
tant bras droit.
Dentiste Thodore, 24 ans,
Bel Air. Contusion du pe'gnet
gauche et du mollet gauche.
.. . -
AlUmauns
Atlautic Preighting Corp. Atlentie Preighting Corp.
Ballhhaus, Uamburg 1, Germaay. Breitenweg55, Iremeu, Car.
Hollande
Atlanlic Freightiog Corp.
Koningin Emma plein t.
Rotterdam. Holland.
Hollane,|
Sude
gi Sven Jan&son et Compaay.^
Atlantic Preighting
Corp. Div.
Iforrkoeping, Sweden, .',^,Tj
'Simon Edfltrori h B
Atlantic Preighting
Corp, Div.
Mulmo, Sweden.
Bernhanl Bergli A Co
Atlantic Preighting Corp., Div.
Halsingborg, Swedea.
Belgique Lepegne
2tlanlic Preighting Corp. Ageicla Maritime Delgasie,
s/o Steimann at Co Beielona SpaiD.
4, (ju.ii JordaenSi
Antwerp, Belgium. Norvge
Atlantic Preighting Corp.
Antwerp Division.
C/O Steinmann A Company
F. O. Bo. 1019, Rotterdam
A/B VV. Laka,
Atlantic Freightiog^Corp.CDi.
-eppsbron 10,
Stockholm, Sweden.
A/B Petterssou et Holmslrom,
Atlantic Preighting Corp. Div.
SkeppsbroD 3,
Gothenburg, Sweden.
ea?\39i "
Danemark
E. A. Bendix et Compan)
Copenhageu, Danmak.
Italie
A. Cereaa et Company
Via Banchi %,
Genca, Italy.
Laurilx A. Devold A. G.
Atlantic Freightiog Carp.Hiv.
Aalesuud, Norway.
A'bfrto Bien-Aim, 24 ans,
Grand ftue. Blessure tranchante
du poignet gauche.
Bemilus Prancius, 25 ana,
rue du Sentre. Blessure tran-
chante du poignet gauche.
Dvid William, 7 ans, rue
RiSun:on. Erosion du nez, bles-
sure tranchante de la lvre su-
prieure.
Antonio Desvarieux, (> an,
rue Runion. Fracture du Xj'
inlr. de l'avant bras droit.
Marceau Cinas, 21 ans, Croix
des Bossales. Blessure de l'an-
; nulaire de la main droite.
Franck Dalencour, 12
avenue Bouson. Fracture
bable de l'avant liras.

Margella Lamolhe,
avenue Dessalines. Blessure co i
t use du brasdieit, rosion des
2 jambes.
Verselu Jo-Baptiste, 38 ans,
La Chapelle. Moisure de chien
ans,
prO'
an.
la jamea geache.
Justin l'ils-Aira, 2t ans, St.
Martin. Bleosure contuse e la
lvre suprieure.
Andr Rousseau, 9 ans, rue
de l'enterrement. Contnsion de
la lace dorsale du pied droit.
Delma Alexis, 41 ans, ma
de la Rvolution, Morsure < (hien a la rgion iulra-interne
de la cuisse droite.
Insurance Co
Une des plus fortes COMPAGNIES
CANADIENNES d'ASSURANCE
sur la VIE
EUG. La BOSSE & Co
Aaents Gnraux
,
LE FAIT EST INCONTESTABLE^
Rliiini Satllie
C'est la quintessence des meilleur!
varits de cannes d'un vaste territoire]
runissant les meilleurs terroir
C'est ce qui fait son arme.
GOUTEZ ET COMPAREZ!
i ainsi m ni
1



Mardi
31 Mai 1932
Le Malin
4 PAGES
fert-an-Fnnse
TlphMe : 3141
ASSUREZ-VOUS
la
General Accident Pire & Life
Assurance Corporation Ltd.
de Perth ( Scotland )
Lar In eGEN'l P \L est une des plus puissantes et drs plus vastes or^inisatiea
Il ! genre. Le s< li il ne se couche jamais sur son champ d'action qui embrasse le
monde
ses Polices contre incendie couvrent aussi les dgts occasionns par la foudre
Ses Polices pou? Automobiles couvrent vols, incendie, malveillance, dommages
caus autrui dans sa personne ou dans ses biens.
Ses Polices Ma ri limes mises par ses branches d'Europe sont payables en Hati
Ses Polices contre accidents sont valables dans l'univers entier. Tous les yova*
gnrs devraient donc prendre la prcaution de se munir d'une police contre accident?.
d'au moins 4000 dollars, la prime annuelle u'tantique de 1/2 /o soit 20 1 )Ha"S U. G
Veuve F. BERMINGHAM, AuxCaves
s-sc
SOUSAi ENTS
Agent Gnral pour Hati.
Port-au-Prince; 10. G1LG
JEAN BLANCIIETJrrrnre
C LIGNE COLOMBIENNE )
Tlpho ie: N* 'itf'jr,
Le vapeur < Bogota 1 Vo*.
101, venant direc'ement de
Hcw-Yok, sera ici mardi SU
courant contin1 era le mme
jour pour le* ports oiom
biens, Oistobal, Canal Zoae.
Kingston et New-York.
Le manifeste de ce vapeur
refii par avion ist la dis-
position des clients dans nos
bureaux sis angle rue Egalit
et Dants Destouches.
*
9 *
Le vapeur Martinique
Voy 98 partira de New-York
le 'l courant, pour tous les
ports hatiens. Attendu ici lr
4 juin prochain, n route pour
les por's du Sud. Sera de re-
tour* Port-au-Prince le $ juin,
prenant le frt.des passi gers et
la malle pour Cap-Hallien et
New York.
William E. BLEO,
rtgent.
N'OUBLIEZ PAS DE FIE UN PETI
TERR ACE-GARDI N
ChezW. K\Hi.
Peiionv "
1 Ml pie h d -b tude. L'tablisseme l< w,t \, ,, ,
"irana de Porl-er -Piince. "
Seulement 15 minutes d'auto sur mu excellentsrtli
itphalte. Vues :n* rvriileisesd! la ville et lu |. Roissot s de toutes es, cea.
\rrangeinents particuliers pour le- pensions de'jour
-emaint ou de mois. *
AVIS AU COMMERCE Voulez-vous
La Panama Hailion I Stea mship Line a l'a antnge
beacer les dparts suivai tsde New York pour porUau-p
Ileiti, directement chaque m: rdi. Tous les steamers
paarvus de chambre Iriyo1 i'ione
itearls de hew Jor/c. Arrivages l'on un-rrinte
S/S "Baena ventura" le 1er juin 1932 1 juin
S& "Ancon1 le 7 juin le 12 juin
St^aier "Guaya<|uil- le 11 juin 1932
S'ttiBBer 'Cristobal' le 21 juin 1932
Sleaaer "Buenaventur. le 28 juin
Ntaaaaer "Ancon" le fj juil'et 1932
Steamer "Guayaqnil" le 12 juillet
Panama Railroad Steampship Line
JaslI. C.VAN REED
ageut Gnral
20 juin
! 26 juin1
le I juillet
le il juillet
le 18 juillet
dan
rince
soin
*
1932
1932
1932
1132
1932
1932
o
Ja
Laboratoire SJOURN
DlREGTWRS
F. SilouRN, Pharmacien
n. Sjourn, Pharmacien de l'Universit de Paris
Al. Sjourn, Pharmacien de l'universit de l'aiis,ancien
interne des Hpitaux de Paris
Analyses des Urines,du sic gastrique, du sang ( VTas-
sernaann, Ure, Constante d'Ainbard, Glycmie).
Descrarhals. Des matires leales.
Russ lans foi un
laire rem irvosenlunl -,gi
nue nitho le d'ensergi
ment rletsique excelente?
VOULEZ VOUS
Une protession aprs 0 9
mois d'tudes srieuses (St
no-Dactylo, Langues vivante
Comp abilit)
Songez que l*Ins>itot TIP-
PENUaUER se reconiman e
, et s'impose votre attention
par les brillants rsultats de
\ j obtenus.
l'.lTRue Lamarre.
Tlphone 2891.
A vendre
ce:oui na jamais t fait
ce ouiine peut tre dpass
Kola Champagne
F. SJOURN!
[Prpar clans des conditions rigoureuses
D'ASEPSIE
Prparati >n et Venta
hURMACiEF. SEJOURNE
Angle des rues houx et du Centre.
lo Pigeons romains
issus
de ri ce
pure, issus ut premiers prix
de l'exposition d Aviculture de
Pans.
: Couleurs. Bleu, Fauve, Noir,
Rouge, Chamois.
2o Lapins Gants des Plan*
dres el Chinchillas de racea
pures, mme origine.
S'adresser Mr Paul Casier,
en face de l'Eglise Si-Grard.
Ami H/potfcofptitai d* Ckin 1 Snf
f I
rHiiledeFoiedeMornt
Afrtblt bu gml et fbcUemtJt
dkmt.bit elle ut U tmtmfkm
rftteut de U NumttUtn pj
xellcAct
Laboratatraa RICAGH0R 4 Q
Pkarmaciaiu *
Agent Gnral pour l'Exptrlatton :
Ch. MAGNANT
37. tu* Damtid .. PARIf.tr
Idal II
AUX ROY
30 annes .h s.....s
RICHARD PETE S, hrofi
CIHrfP DEMAKS, V 1217
U SEULE BOULANGERIE EUROPENNE EN HATI.
SPECIALITES DE PAiNS POUR SANDWICH. PAINS FLUTB
ET PAINS HOULES, PAI^S NOIRS, PAINS COiPLETS. EU
PATISSERIE FiWE. PTS, VOL AUVENT TOURTES.
SOINS ET PROMPTITUDE.
Tlphone: N9 2069.
La maison na dos de
succursale.

On trouvera:
l'ImprimerieAug. A. Ilraux
f Le Code Pnal
2* Le C niaelle avec - derniran rae-
diflealiona.
- m %,
La Manufacture Hatienne
de Chapeaux L'Indigent
Lykes Brothers SS Cu lnc
Toma* - Hald Sant > Domingo Porto-Rico
Le seul service hebdomadaire et rgulier passagers el
fret antre les ports du Golte du Texas directe-meut atac
Part-au-Friuce, Hati.
Peur la rception rapide el le maniement habile de tos
Wtportations, serve/ vous ton jours des navires de 'a LYKE
UNE.
|,es prochaines arrives o Port-au-I'rince sont
Steamer Rulh Lykesj 3 juin 192
t>orean: Rne au Magafio U l'Etai, Boite Postale I
.> .
HENRY STRK
RUE OU QUAI. EN FACE OE LA GARE
Loterie- Nationale d'Hati
41# Rua lonne.Fol, Phona : 335S
La Loterie Natloualed' l ii est
une institatien hautemei t humanitai-e par la niultipliaai
d'uvres qu'elle se pre pose d'aidrr. ne chance de biaa
tre offerte aux hommsi de toutat conditions de fortuit
Employ, Ponctionnairea, Ouvriers. Artisans, Salarie
tous ordres, Gens de maison ( domestiques. ) sans psrlr
leur budget moyennant deux gond f, peuvent gagner troU
Mille gourdea. Patrons de Commen e.Chefs d'Indusiie psr
aux iusufHances descentes, par Tachai d'un billet, qui ton
libra du souci des Echances-
Mdecins Avoeats. Ingnieurs, Snatrns. Dputs, Gm
ligaitairas da l'Etat.Rapraeitants dp l Irtellectualil, Jaar
nalistas.
Dcnna* l'axtmals de* vAtra taidarit sociait.
Reatiara, aapitalists, eename au jouant, augmentes Tt
atoir.
y?0**,0" 1"i baa>:te# Fairi, rend^e-lni service es***
al la billet dt la LOTIRIE NATIONALE DTIAITI.
A le plaisir d'annoncer sa nombreuse Clientle ajue la
rente de sas CHAPEAUX te fait, depuis le 4 janvier, au
iV 2027, GRAND'RUF
rn fiu*e de son ancien local.
\ erres Mires de toutrt dimensions pour vitrines et en
cadremenl*:.
Vi7res spciales pour ai tos
Vitres ordinaires 1 1 p uc t'paisseur pour autos el comp* j Les Clients y trouveront le mme accueil.
loirs.
Grand choix de-Joulu es pour cadres
Ltmpts t' mr't
La maison repaie aassi les noirs tachs,
BON MARCHE. CELERITE, GOIWOISIE.
Martinez, Marcelin & G'
a*
PROGRS NOUVEAU
RHUM NOLVEAU
Rhum dlicieux got exquis
Prix rduit
ALCOOL DtFIANT TOUTE ddrfM
Clairin Vierge
Chez N. NAZON
i ntm Mt des mi wm*ammw
V


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM