<%BANNER%>







PAGE 1

LE MATIN— 3 Aot 1926 DPURATIF du & MANGET Vices du Sang Varices, Glandes Mauvaise circulation Maladies de Peau Avarie Maladies des Femme* £ubllaa*ra*al Chtelain GRANDS PRIX L. %  anan Le Ministre Poincar et la Chaaihr 3 Suppression du droit de Dputs d proposer des amendements aux mesures de finances les projets financiers doivent tre accepts ou rejet; te/s jii'ils sont soumis par le Gouvernement Par cble franais PAHIS, 1er Aot— La chambre des dputs a est prononce contre JJ -oumistion d'amendements aux n %  m i'tiuancires de V.l'oia car Le vote a t de 888 contra 101 en faveur de la suppression du droit di a dputs de proposer des amendements aux mesures qui doivent tre cluellement acceptes ou rejetes telles qu'elles aont prsentes par le cabinet. M. de Chappedelaine, dput des Ltes-du-Nord, auteur du rap port de la commission des tiuancea de la chambre sur le piogramme ti nancier du gouvernement, estime que les recettes fournies par les impt* proposs su chiffreront a 2 milliards 458 millions de francs en l'ui. ti milliard* IOSmilUna en 1987. Kn raison des citait*. ap/cialcs rglant la procdure, le programme BntQi • %  sera soumis demain mutin. La cliiuse relative aux btt-oins urgeuts stipule que lu mesure ne peut tre discule que 24 heures apis 'a publication an JOUTOHI Otliciel du rapport de la commission. Le rapport de M.llha i pedelaine a t publi ce matiu e' par consquent la discussion ne peut commencer avant demain. M. Poincar a dclar que le BTO jet actuel n'tait qu'un dbut. Ds que le crojet seia adopt par le Parlement, le prsident du cou-ci S l'intention de prendre des mesu us destines a amortir la dette m tricure, premier pas vers la alibi lisation. A Parisle Ministre des Finances Mue. parle finances avec I.Poin car et le ministre des altaires trangres entretient I. Briand de la S.O.S. Pams, ter AotM. Vander* velde, ministre des affaires tratre-, a contr aujourd'hui avec M. briand au sujet de la Socit des Nations, de l'on ct M. Kran iua a discut final ces avec M3 oincar II est im'urel que la Kran ce et lallelgique cheichent viter toute difficult paisible sui le march des change*. Pour !a paix du monde Reprise des confrai jes sur le dsurmement UKNEV,ler Aot— b OU>commission militaire navale et aronautique .i.' la commission pr.piratoiie-i.il.' dsannement q.ii ttait %  ; M : %  .le ti Juillet se rail uira i. nouveau le 2 aot Les date gus amrioaiotttront prsent*.La %  oot-coinruieaion a pris uno d cfBioii en ce qui SOJMtFDt deux d • ba problme-,m in il lui i. Icnccri a voter sur / autres qui ont Irait a diftreules plia ica du dsarmement. Les contribuables Iran ais apportent toutleur concours M-Peincar PARIS, 1er Aot Les contribuables franais semblent rpondre avec empressement M. Poio csr la demande de payer les ta letdt 19*0. beaucoup n'attendent on' me pas les feuilles des percep leurs. Ou annonce de Lyon, lor• long da la cote tra.i aise du ll.iviv, I Cln rb.iurg. Ou ne signale aucun dgt. SMMIIILICK (JtntJ )La plupartdta gr.inds difit* ont t secous par le tremblement de ter le le plut violent qu'on ait jamais SOrtgmr dans les l'es de 1 1 Manche. Plusieurs chemines s? sont el'loudres. Ou ne signale aucun accident 'le personne. WB8B0URNB— l ne |aieaejai sismique le plotteu* secondes de dure a '.i 1 rtfattUa dans la rgion VtN | h l|i dej'aprsmidi. Voyage du prince Axel de Danemark en E s j!|eten ^mrnqo du $tid LONDRES— Le pi Lee Axai de Oanomark s'est embarqu sur le vapeur Alman/.or'> destination de l'Espigne e de l'Amrique du Sud. Il se rendra au Brsil o il inspectera la grande proprit de sa graud'mre ladocbttaa de Char trs situ -e prs de Hio'do Janeiro. Le prince restera plusieurs mois dans l'Amrique du sud %  d'un nui charge 1 de dfchtli, d'humeurs iinn la roiiKeiliun du foie, provoquant h-. u'. :n, -.. les varices les hmorrodes et di-tirminanl de nombreuses affrtions de U pciu ainsi que clnus et anthrax. I^DCPUKATir DU DOCTEUR MANOET_ nettoie le soni;, vivifie et assainit l'organisme. Il vite ainsi les affections dues t une combustion incomplte,des aliments — au ralentissement de la nutrition (uu{ Ite, asthme, emphysme, goutte, iliumiismes nvralgies teuaces, ncursttataii. Insomnie, vertiges, sciatique, iiniKsil smev, nvralgies teuaces. ocuriUj es, UUKI Sinrs. Chat la ftmtne. il rgularisa la hsllon du sang, facilite les poques, pr* P ire l.i formation et vite les malaises de ige critique. Il claircit.le tciut et assura la beaut de la peau. Il constitue ua excellent traitement de rartrio-sclrose en abaissant la tension arlrriclle, en diminuant la viscosit san et en i,... 1 ....! M travail des rr ; -s. |.:ilMir.'t. fia rUrofSonal. 2. rue Vnk'iiCH . >, l'.nts. .1 !'•• l'Iuiriiwc'". ^:uœ:mTn? l ; • H1S— Le brigadier gnral Andrew, chef de Ta prohibition aui Kuts l'nis et le co tre-imiral F. Billard, commandaat des gtrd • Ctites, quitteront l'Angleterre deni.iiu pjur se rendre ;i Pins o iU discuteront avec les autorits ii.u. i.o la question de la fraude de l'alcool de* ports fran'.'lis et da Saint l'ierre et Mique ou dans les ports amricains. m — mi nniTersiiire royal Aujourd'hui tous les Consulats et Lgations ont arbor leurs cou leurs en l'honueurde S. M. Il i kon VII, roi de (Norvge, n en l#72 et mont sur le trne en 1W)3. Nous prsentons tous nos voeux au Souverain. One heureuse innovation Le Cinma au service de Wgtfse D'aprs nos informations, il tira prononce tris prochainement l'ancienne Cathdrale de i rt-au-Prince, une art le c i moasaccompagnade projections ciiun.ait graphiques, l'n i : unir excutera aussi de beaux chanta, tandis i ne les nudi eura pourront suivre d us Us proieclions lu lineuaeaqui atuont l'a. lis lea psi oies dea cantiques. < l 'est une lies I eaieii c innovation. Elle permettra au cin n : (lavoir un rle niineii. nient moral m rendant service la Reliffioii. Four la Paix lelujieuse au Meiique Dans l'univers eiitier, des prires publiques orfl fl ordonnes i.ar Sa Saint, t le Pape silin que la aix religieuse soit rtablie an Mexique. Dimanche, aprs la grand messe, la Cathdrale de Port* an-Prince, le %  Miserere elle "SubTuum" ont euchan es et Mgr r .\i;ehev(|iie D dit lOiaisoii de Notre-Dame de la Guadeloupe patronne da la Rpublique du Mexique. Aitantide Tennis Tel est le nom d'un cercle de Tennis qui vient d'tre cr et donlle Comit esl ainsi compost : Prsident, Ya Marcel; viceprsident, Jean David: Secrtaire, x aurice Detsources : Trsorier, Max rlipaud, Conseillers, Albert ()cc< uid, Antoine Marcel, Georges lligaud. Nous |)isenlons la nouvelle association nos meilleurs voeux de succs. Election (Ju Extournerde l ( Ordre des avocats C'est aujourd hui qu'auront lieu •irTiiluu..l de lrt Instance -s lettior.s SU l'a onnatet de l'Ordre dfs hvocats de, Toit u Prince. D'aprs ls rtiformalinn* q m noti"! avons pua^tiir c'est Me.Sti/io Vin %  lit qui % trt tlu liatonniir rn retnpihienienl pMeLcon Nau do^t e maniai prend lin. Ivi rtnouvilant nfg ^yropalhiis au Ijtonuiei soi tant, im s presto tons l'avaociau nouvel lu nos p:us vilccm|) irr.enls S AI'VI'./. la Nation | AUVEZ vos Anmiques 1! AUVEZ vos Bb!Il AUVEZ vosFaiettes!!!! AUVEZ vos Garcoiinetel! Eu leurdonnaul le VI KOI., ceprodu'tsi hautemenl recommand par les plus hautes soumi nits nicdicalcsd'Haiti el d'outre-mer. Rsultats wm/'tt'H Si vous voulez avoir des renseignement p'.us prcis sur ce produit, consulte/, votre mdecin. jLtd, Londres W. QlINTIN WILLIAMS* Co. Agents Gnraux m M m Maison Frd. Gaetjens Mo 117 Rue, Roux ou Bonne Foi, Ho 117. Tlphone: 807 ON TROUVERA : Menai fin pour liqueur, — Sucre Hase blanc et roug\ gros et dtttil. — Sucre granul imrieain — Savon pr CHivae et en dtail. — Pu. par sic et par livre— Sirop. Orgeat.Grenadine, Pcbe ( etc ). — rigtre>ie->, (I eaterfi %  %  '. Caoal, limiecler. Pantalon. — Man Dettes qualiia aupin ur^ — Cons ton alimentaires.— Cal VHIIX pt,r livre, cafii en o'idr>'. Wi>ky. bire Patzenhoffer. — Champagne Mate Pre et Ris, Uiamp. 3 'oe qui peut rivaliser avec avantug* av.c n'importe qu'elle marque de la place. Cliampago*LantoQi Parfum re — Vin blanc par bout illeset gallous Via rouge par bouteilles et gallons, q lahte suaiieure — Clairin vieige p.r barriques et gallons. — En'in le lam>u de Mme Pr^d rie (ia-ljens. Venez, laire une visite, vous n sortirez sali: bon march. i faits. — Le tout Fabrique de Ptes Alimentaires A partir daejourd'bui la Fabrique de fft't alimenta res de /.<e-i .1 M.U : ver.uice.le Ue t A • cilaata de 10 livres i D^| lltr la caisse. 6 1 1 0 caUtes de 10 <. O.0U Macaroni 1 ,, 0 110 (( (i ' 10 10 1 00 a Nous emp!oy-ns de la Semoule, de l'eau liltre et la meill n re marque de l..r:ne daos la nrparation da nos tes e c e i nous permet d'Offrir au p..l,!ic des prod.i ts de tout 'prcmi'e (hou. r •Ci> ^MtiMofutfi Lecitioe Granul firewer *l Lej**jnH1 des Reconstituants £,$. Fortffljle cerveaujla [moelle pinire, les os et le ,. rcinii (.ml i n i n... 111 ...'. i ,;............. i les $8 rc.ns. Hcnd puissanisjci vigoureJx les enfants dbile, . les icmmcsf bibles. Les personnes uses par des travaux V? assidus. J| En Tente chez : Simonlfieux, illred lieux, tope Jtvera, Ed. Etve H' Co, A Boit, 4t ph onse g Osir, j. H. lop.lny.line L. H. Doret. Petit•&•* g Gove : S'Martin. ^ En slock chex : S. Hrouar.l, firat.dRue Ro 1709 01SO, JEANScME & Co, Agents M tt^$9$^ m%%%m*&f Quel temps lera.|.j| en AOQIJ 1. Tippenhuer aoiiiifc A partir des premier,^, iwenioderecllea'lev?* d.iellemcnl au-dessusdeE i iteir 1/el I dessus lia "••>%  -t alleiadr^ia vers le I el W lil ,| t ^ smUil vers le \) V^** '""'a rieuxieauiffj mois nlieiera p 0Ul i, mierc ois depuis le commet ."K'.it ,!e I anne d'une S" jmin.e s relativement frai!", !'l ,lK -' Clment vej le ^ par ,k-s lvation,,: l"le la normale. U,* nes |e.s plus | la i tlW8 ^ celles autour du 14,111,'^^ Le baromtre marchera J: que parallelciiient avec laS prat.ue avec un'puinl C |S' nanl vers le SI el la laisse 1,2; un porta nie vers le 2(1. Les autres baisses dans u .lluclualions surviendront venu W5.25 et 29. Les pluies seront trs MU ment rpandues travers \Z le mois II sera plutt pluvian On doit s'aMentlre des plu* d'orales vers le .1 et -1-jaMm' .), du S an il et vers le 11.(3 peut compter aussi sur de b ns pluies vers le lti. 17, auloa du 20. 21,'2(5 el pendant les niers jouis du mois. mm Prcalculation du temtii |>r 6. Tippenhauer aujourd'hui et deuii Le .'I. -Pression atniosph. rique : 0.2 au-dessous. Temperature : 0..I au-dessus. PrubibiLis pluie : 1.0 positif. Le 4.— Pression atmosphf. rique : 0.,i au-tlessus. Teiup rature: 0 .1 au-dessus. Probabilits pluie : 1.S positif. {ASTHME'"^ Globules RbwNl | K4aultau nir i llnn i irinaaHa* i TnttMi**armoc>M Ll r atacalvll i. DALICHOUX. 37. auc \lace du Marche qui a incendi. C'est avec-le plus vif regret que nous a vous appris ce nulheur su venu aux aima hiliilants de l'iluressaiHe cit. Vente d'inm# En vertu d'un jugamant n" par le Tribcnal de Piemiere tance de Port au Prince, j sillet mil neul cent vinft J menl enregistr el rellUat P lont les parties tant demataU-, ses que .lfenileresses na • g %  dans le dit jugement P ott [* talion de trois cenla cgn, ^ l terre (300) faisant P r,l T^ b : taton Bon Itepoa St0 Ji v 1H premire section rurale ^ reux ( ommune de la ^JJa^, bouquets, Arrondipsemea aj u Prince dpendant d •' %  •ion 'S feux Jn LonardJ. et Lafontant, et d-un uir ment rendu par le B*** en date du l.\ juillet de anne, dment an $f\*2 entiinant le rapport de fil eboiei : iii.kar 1 Il sera procd par le %  f*Tl|i Me Ls.Vilmenay aube.!'* PJ"^ Edouard Knol dorsal t" sence et en l'Etude du >JJJJ|, ^ dite commis par la |0> ppt nonc, demeurant ". p,,n 4o rti al ce le jeudi qui ae'a cinq '"J^ neul cent vingt six. a •?* 0 jfnit du maiii,i Invente rap' -aj el dernier -ncb


PAGE 1

L it l'habitation ,, B.ou et des ter lerres contestes Hiid-Orioge :fd,BoDRep^. £** rbal d'sr '-r l'arpenteur Jj juta M Jtttogt'-" ,„ diligent de* !,_ Hmry MOIIIHS iJJlAll. CfirHlin, > 11. l'l.xDe'a •• Lri soiiiiPdt, i.. 'H 7, Jeun Josep Volny Fi^-lt'ri-.. C*i*. io. <:i. I.Am. i "' ; "i Mjj,e Cantate, 13. ,j mgoie Caoiboffle MUfort et (H*DDaire8d'uD ,t I ^tentions d'u as^.l'i G.Rena 1 1 tlSyWia Henni I lia ae puilomn* fl.jMaria Thn*. 19 Gustave TuOlie Lilavoi*. M.Klbert Cari j. !4.Snnlfrn' id Kdoiie" , l k |ip .Si Vict "• demeurant et fin u l'i ce, -i IM, 29. Doltii Moite, pouse an fietor Cnnip, 30. t JI. Veriv Prit' BDlaVf, "CI Coerriolle et A mu Maire, dmenant ft la Crois dis li m ^tfUulave. propii pli il donii. ilites J briti^rde t.-u vi el 35 A'il* I I* Getfrard Ut >n IkLifonUnl, :is mqaa're derniers Kunni t domi (•Ave, ayant pour l|,Jrt l)eal nVmicile en s.. tt Prise, lin • drs a i dame \ei.\ri | jtt'^prfMir !" taicili a l'urt a•. lection d. d uni Jaij'iiKf HUX |iii;e (el lieiatuiu des 165. •."i-llt* I < claii'es lnehns' lera sur SOiidallarsoram terreau de tir. WMoignemeols Moairj Kenol rd •*• des cl.a.ges d, •l'Oaw'gD. lu V>b'S7 Juillet lMii ~ ouii MONTA-, av. LE MATIN 3 Aot 10*6 Eldorado m m Insurance Co |Un8 des plus fortes Coaip oir canadiennes d assurantes sur ta vie. Eug. Le Boss & Co. <5F n j Tflplionc 597. — Champde Mars. I %  Ko//;/ IC.vch inau l\^\m g ASSURANCECORPORATION LONDRES. Sg* g) OFFRE TOLTlSLESGARirriBS * \KKli\* •,'*.! n,l,llv '^ndle. H x\ • 4 -^^'l*J 'iliuf; aur iiMrehandiwt Enfc) fsy trepts Maisons Cuil. W -fdivei -Sucrenea OisliMer.es el toutes outres iuiuslrie • ftf.SSif? ""-'•"""•"""/.s iWfwwrd .QUMIXW ll.l UMs&c. Agents gniaux I Alnminum Liae m New-Orlaos 4'JSouth America m bteanoship Co Ine 1 ^^^"Sldpartscljrectspour m Port-au Prince 'irl itx §> l l V" ,f,| I r '' 0,:,1 1 ; l< ' ss "' ; XtW-Or'^'iK .e clfifienl |Mtiti Poil au* m iliif Le Sleamer"Amassia'^ me jour pou.-les ports du Sud de In Dominicaole fel dTfailTvl iiuV\\Vm"(:a|;. uoito-Pluia el SawWean P. R., ,, mi;il „ du Frl pou. l'Erope. nu 1 viMiant de Kingston, est attendu Port au-PrinCC le •"> Aot et partira lem hu)i '"' / ) ,>,0( ,,Mn ''V'M le 13 ol nom tous les pg t p< ru d H ii.. M Poil-au-Prince, le, 29 Jttill t 1021 M AAi HIIEil & i;<> (• y) \ o e n 1 1 in @i!^iiKiii^ a$$$^yamsiii m dment arafuW/ : 1 L est port la connaissance du public que nos Steamers n'tant pas spcial Iw) JL g pour des fMfWl D'en prendront qu'a certaines conditions. Pour de plus amples renseignements, veuillez bien vous adresser aux Agents (uiuiaux Oloison, Lucas & Co. MOISIR son iito?.. Question de gui'it d'abord. tfBel| qtieiois (pus:ion de [)iix limais lorsuu'il s'agil lis pneus dont dpend danun grande mesure l'conomie d'entretien de la voiture ce n es' plus qu'une question de bon sens ... Pour un meilleur ic.dcin Mit employez-les General Cord Us sont le rsultat de l'lude minutieiis" de chaque type de pUftl eldans|eur l'aliricalion n'entr %  une le meilleur coton Kgyplien ( t surtoutpoa i//ie O/KT decaout • /mue luqu. Tl'm-lSt PNEUS CORD, Ballon; et pour caini)iis en vente elle/.: Hue des Ca ir ;'. c li rie Barbancour m La sant est une premire ncessite M L'nergie d'une sant magnifique gagne tout dans ce monde. Les %  t maladies proviennent des germes qui abondent dans la salet. Le Savon Lifebuoy dtruit tous les germes de la peau. Il la purifie et la protge. L.... l.rj.. LUPoil Kali-lit, Anilalcr. aMk Agent Grerai .~~ --won ^ fi i The Royal M"l Meam 'M Paeket Company '}:. • Or *g.Le Boss $Co. geDts Giranx Socit Industrielle D'ARTICLES d'ECLAIRAGE PARIS %  Lampes et I I.IIITIIJS tii IJIIS Kiiiros l,.iiupus g;./ lia: • I ..L. IC.L.I de la Uuleiae teinp'te I.H l'i r Merin •• .:. l'.i isienu ilosoa une meilleure lumire I MOU fei^ i.iixiiiii ij d: olilii'puvfM ru in imurii il. : prix r.;) LAMi'.nNRT A Clt I'. O. l)(/\ 107, RlM du Mh/i^in de l'Etat AgaBlpOUr i.ati a aulo-Utiu.iBgo Li str m r Culbn est allen du Jxnifl. le 1~ Aot on < iiain Pi Mf • i'> io : I !W J.DAALER Jr Agent Gnral pour Hait vendre Occasion exceptionnelle 1 ne proprit, ronds et bntiaaes. site Martiasant, borne au Nord par Cordas.o et au sud par l'an(ienne proiiirl Kd (Iri"l. S'adresser i u proprit. So llil, Hue Ji"ci.l.;. Bar Terminus Propritaire: A.WiJmasr A l'houneur d'iuformer sa bienveillante clientle qu'il a install l'tage de son fttibln sment, un salon p\. li sj veinent rserv aux fa m '•• %  < irt "n trouvera dis consommations de premier ih.il jl cd*l lunch* seroui servis sur demande. Inn N 78 @gi w&m m ^M-wm



PAGE 1

IIA1N-3A0DT Ml ^*1HMHMBIHMU^**4&*^ I • •0} •C'3 S 1 INKZAOL !.. PB£tTZMNN-IGfi| A le |>|;iisii tk' |)orlcr votre connaissances J un assorti nient complet le toutes les sio] pneus et Tubes. Pneus Cords Heavy Duly pour Camions, pourJ va il lourd. Pneus Cords pour autos de passager*, l'iieus l.alloon interchangeable ou l'ull Bail Demande/ le prix pour les dimensions de vo ou camion. Plus de kilo nlre ave.~J\S |.*i Dallac les talons en caoutchouc (.nui! Year, Winglaoi oui i|a<|ii %  estime et la considration des yens de pariou t.pir leur conior' leur dure, et la heaut* d lgir "pnaicnce. GOOD VE4R TlieV T .eM]ddies iradiug C 0 POR-AU-PKiaCE' GOMAIVES. CAHuWITEN ma m Changement (l'Adressa 's OH* Le Cabinet Seymour PRADEL est transfr, Rue du Magasin de l Ctat, a l'tage du Contentieux de la Banque Nationale de la Rpublique d'Haiti. ( Ancien Commissariat ) %  Port-uu-l'riiKe,lc 30 juillet 1920 CASINODE COTTE PLAGE Entre et Bain Qdes 0.60 Costume 0.30 Canotage par heure()..">() Consommations diverses Prix de la ville. Venez respirer l'air sallibre de la mer. PourFdaclylopuj graplu'lranaiseu' quelque peu l'A, Bons appinten S'adressera L.PreetzmaiHW Rue 310, Rue des F,onfs Forts, 319 Mslributeur pour Haili des automobiles NrVSH Nash .-. „ iJB advaaced Six ~JJ \1 A;.S II leads the Werid in motor car m^ \\ Tl.e World has gone N s 8 II • X e-llers greater quality greater # perfo oaaoe. ... Le< automobiles NASH •> spc alenua pnvs montagneux, munies d'excellents ma les"rou'es les plus dillicile, le maximum n\ Economie <: on ,ort Fmmmt Procun/,vous une .NASH |" 1 ,,p ] toiture son prix. 9 Nous avons galement en stock : Un loi des e(brei n achine coud b V g B \n . pieds et A m.r ave a -oire.s permettant de hruder, repriser ri faire de i j



PAGE 1

u+ mmmmmmmmmmmm mmm DIRECTEUR PROPRILTAIRK IMPRIMEUR CJsmont MAQLCIRE BOIS-VEHNA 1358, Rue Amricaine, 1358 LE NUMERO CENTIMES QUOTIDIEN TLPHONE N 212 La soutirante morale est u;i %  magnifique infirmit inflige aux hommes destins dpasser la foula ; c'est manu une croix. Tout le inonde ne sait pas la porter. Matei ROl'SSOl jne ANNE X-8C3 PORT-AU-PRINCE (HATI) MARDI 3 AOUT 1926 Franco-Hatienne H la demande de nombreux [licteurs nous publions le lexle \t la nouvelle Convention coinI turiiule prunni-hatienne siyne lg'i9juill*t dernier entre Montur kdmond .\wntasse. Secrtaire d'Etat des /telutions Ultrieures. Reprsentant la RepuUtque d'Hati et \ir Joseuli Salles.Chancclier, Chargea*'Aj (aires a. i. de \france Portau-Prince, Reprsentant de la Ruublique franaise. ('.elle nouvelle Conoeution remplace aile qui avait t conclue le X Janvier 1907 entre les deux Pays et qui prit fin le 27 Juillet coul; Le Prsident de la Rpublique d'Hati el le Prsident de n Rpublique Franaise, galement anims du dsir de livoriser le dveloppement des relations commerciales iulre les deux Pays, ont dcid de conclure une Convention cet cllct et ont nomm pour leurs Plnipotentiaires respectits : U Prsident de la Rpublique d'Haiti, Mr Edmond Monlis, Secrtaire d'Etat des Reliions Extrieures, r prsident de la Rpublique'Franaise. Mr Joseph SdlMEi Charg d'Allaires a. i. de ^Rpublique Franaise Mhu-Prince, taquels, aprs s'tre communiqu leurs pleins pouvoptrouvs en bonne et due ferrie, Sont convenus de ce uni suit: Art. 1er.— Tous les denres %  J produits originaires de la Hnibliqued'Hati figurant au TWeau A ci-annex. bnficieront, leur impt talion en France et en Vlgrie des taxes de douane les plus rduites, %  Pplicables aux denres et produits similaires de toute "utre origine trangre. Art 2. — Tous les denres 2 produits originaires de rrance et d'Algrie bnficieront, leur importation en Hati, des taxes de douane les plus rduites,' applicables aux denres et produits originaires de la Nation la plus favorie. %  Art. S.—rendant une piiode de trois annes partir de la ratification de la prsente Cou v *ntion, les produits originaires de France et d'Algrie, livrant au Tableau B et classs 5?"* I e s paragraphes 451), M, 21*27, 2128, 2MM), %m, f£^. 80G, 1H20, 12m \SSf. 1*310, 12311, 12312, 'pm, 12314. 12315. 12316 Uu „ tarif douanier haitien J, 1 importation, bnficieront au ne dtaxe de 331/3 pour *•! ( soit le tiers ). Art. 4. — Les droits du tarif Jouanier hatien pour les arJes enunurs au tableau H. seront pas augments peu J 81 ! la dur-e de la prsente invention. Art. 5. — Pour tre admis %  ux rgimes de laveur stipu' es Pr les art. 1,2 et .1, les jenres, produits et matchanJ'ses des deux Paya devront %  W accompagns "de eertitiW1 sd origine. %  Les certificats d'origine seront dlivrs en Hati et en France par les utorita comptentes et viss sans Irais plies Consuls Hatiens et Franais des ports d'embarquement. Ces certificats d'orig'ne seront dlivrs, soit sur le vu de la dclaration prsente par le producteur ou le fabricant des produits ou par son mandataire, mentionnant le 9K o/o. Sucres tranger! raffinai et agglomrs autres que candis. Candis. Marchandises Numros ilu Tarif Franais 174 : Boissons distilles. Alcools autrement qu'en bou teilles. Eaux le vie en bouteilles. Autres aleols imports pour le compte le l'Etat,imports par les lubricants le vins, de liqueurs, le vinaigres, le pioduits c h i m i q u e s ou pharmaceutiques, le vernis ou 1e parfumerie, ou par leurs syndicats ; imports pour la dnatura* (ion, imports pour tous emplois pour la rexportation, imports pour tout autre compte. 84,85 el 80 : Fruits naturels.con fits ou conserves. Copra. Hi Viandes IIaiches et viandes conserves par un|pro cd lrigorifique.de mouton, de porc, de bœuf et autres. 14 Gibier vivant. is Gibier mort, 44,4.'),4ti il l7:Polsaons frais.secs, sals ou lums.conservs. (Sign! Edmond MONTAS. (Sign) Jh. SALLES TABLEAV II Marchandises franaises pu bnficiont. leur Importation lans la Rpublique d'Haiti.d une dtaxe de .13-1-3 n o prvue par la %  onventiou Franco Hatienne du '29 Juillet 1028. Marchandises Numros du Tarif Haitien 450 : Perles montes en chape* lels, colliers ou autres ornements ou en sacs, avec un mtal quelconque aulre pie l'or, l'argent ou le platine. 2I2B : Mdicaments brevets, mixtes ou composs ne contenant pas d'alcool.>u pas plus de 1 1 „ 'd'alcbol. 2127 : I oiilenanl plus de 11 O n d'alcool : el essence le liqueurs. 2128: Produits pharmaceutiques en ampoules ou autrement, prparations mdicales, empltres, cataplas mes et capsules vitles.non dnommes, '2'M> : Extraits, essences, ou parfums pour le mouchoir ou usage analogue. 23Q9 : Faux de toilette, laits et lotions autres pie poulies cheveui, vinaigre aromatique et autres analogues, 2315 : Pommades sous toutes tor mes el de toute espce, pour moustache.barbe OU cheveux ; crmes le toilette. 8085: Porte-plumcs.aiguillcs ou crohets tricoter,! taire du crochet, coupe-papier. billes, chapelets colliers ,.| pingles cheveux. Il 120 : Bl-ycletteft n n compris les lampes 12303 : Cognacs en bouteilles,lia tons, ou lamc-jeanncs. 12301 : En fts ou barriques. 1 12310 : Liqueurs, cordiaux.cock tails. et spiritueux composs, et tout vin contenant plus le 29 o|o d'alcool en volume, non dnomms, y compris Bndictine, Kirsrh. Charlreuse.eau de ne le cerises, de mures ou de gingembre et eau le vie analogucS.curacao, crmes Me cacao. Brime de menthe, maresiiim, el les vins dits mdicinaux. 12311 : Vermouth, v compris le 12312 :Dubonnet. Vins lins, v compris Cor lo, Xrs. Madre. Aourgogne.llock.chaleau-Margaux. chaleau Lalttc. lia teau-ypneiu.nios(|ual ma lag ,s"uuleriu\inoscllc,indoc, bareae, rhin. et vins de qualit similaire. En bouteilles, flacons ou dame-jeannes. 12313 En fts ou barriques. Tout vin non dnomm d'une valeur au port l'iin porUUon dpassant S flonr des par litre sera class comme Rn. 12814 : Vins communs rouges ou blancs d'une valeur au port d'importation ne dpassant pas trois gounles par litre. 12815 : Champagne*. 12318 : Autres vins mousseux. (Sign i Edmond MONTAS (Sign )Jli. S*L ES VOULEZ-VOUS SAVOIR?-. O vous trouverez de l>ons et beaux justcnsils de mnage, de solides machines coudre, d'lgantes bl yclcttcs ? Lisez notre 4me Pi*g<* • &f vw* Champagne Duc de Montebdlog Cordon noir au fol franais Cordon blanc au gpO.1 amricain. De la Maison ALKHEU DK MttNTEBELLO & G" bonde en 1H.U. Chteau de Maieuil-sui Ay ( Marne) ANCIENS VianoaLEa Oaa Doca D'OBLBANS. MONOPOLI; DE 1/6, Rue 'litii'crsirc l'orl-aii-l'rince, Hati. >|!i En vente: Au march 'Cristal l'I Intel Sca-YiewvrJ. ^Sel lans les principaux aies et restaurants. ^ : , 3 Cette marques! parmi celles qui ont lait leurs preu-$ TW vos.qui ont donn leur bel l'un vie etjobtenu leurs^ •5*3 lettres le noblesse. *.'<* )X & v 9 v *? ^ v W Wm W W v ^ v '? v f , lu llruris, mu/ou. If si loi <|ii lots Clliluis su) U rmlr f ulrrpn-w. Oui MUS lus rromplir uo pr|rl roiilnu, 1.1 rluijuf tin il aiuimr iloil notre inir sr jns* If lui Iroiil iiuiuorlfl loijs BM fl lu. P.irUi.dnnt le pouvoir les nspirerl 1rs Imilr, lilIrrrliijiMMMl (••wlr Ir uiuuilr lrBiarhrNOiilfhanlhii>anl If fiel umtrl. Ir sin-lr vr croil q u .i n J p.irre i|u'il te relie : Il liirmr rli.iiiijr. Iif !J> nous ru ,uus siurrl Vais rien nr Jtmira l#n BBNM iiie. ianirlUMIII MAURICE ETIENNE tUs Angle des Hues du Magasin de Flat el aes Istuine... en compagnie d'lgants en...Suivre. Deux Faunes voulurent B approcher et goAter aussi aux dlices de l'onde cristalline; niais les autres poussrent le hauts cris, et les deux intrus ne lurent pas admis nu bain eu commun. ...a vu de charmants... yeus que deadoiglt, sans douta, mit jnonsonl nv-8 sous ses regards, .( %  •> paupires cloies, il a vu p;issei une belle vision : une jeune gracieuse, jolie, souriante. traant, avec une grce plus belle enrle que sa heaulr. ce que ses yeux de velours vovaient sans tre vusMais qui 'es-tu, nigmatique entant, qui a mis sur NOIT.I (Ett. ce bandeau pnrluin? ... a vu, av.ui'.-hier, aprs-uiili, deux leuiies filles pii prenaienl le Irais, assises sur an banc du Champ de Mars. Soudain Nomi ŒIL les vil s'agiter trangement. ...devint diusurmenl grand de'stupeur. Allaient-elles, les belles, avoir la danse de SaintGui ? Non, fort heureusement, e, n'tait qu'une arme le Iburinis qui s'taient glisses sous les jupes, sous les corsages, dans les bus le soie des gentilles musardes et jui, naturellement, s'en donnaient belles, tenta Mchantes btes I si ces demoiselles avaient leur Plita. elles mettraient lin de la belle faoo a votre Uni inlgant I ...a vu lesileux promeneurs se j rfugier en hte dans un Htell du voisin igs pour se dbaraaaer de ces peu galants insectes.


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/06780
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Tuesday, August 03, 1926
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:06780

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
u+ -
mmmmmmmmmmmm
mmm
DIRECTEUR PROPRILTAIRK
IMPRIMEUR
CJsmont MAQLCIRE
Bois-Vehna
1358, Rue Amricaine, 1358
LE NUMERO
CENTIMES
QUOTIDIEN
TLPHONE N 212
La soutirante morale est u;i
magnifique infirmit inflige aux
hommes destins dpasser la
foula ; c'est manu une croix.
Tout le inonde ne sait pas la
porter. Matei ROl'SSOl
jne ANNE X-8C3
PORT-AU-PRINCE (HATI)
MARDI 3 AOUT 1926
Franco-Hatienne
H la demande de nombreux
[licteurs nous publions le lexle
\t la nouvelle Convention coin-
I turiiule prunni-hatienne siyne
lg'i9juill*t dernier entre Mon-
tur kdmond .\wntasse. Secr-
taire d'Etat des /telutions Ult-
rieures. Reprsentant la Repu-
Utque d'Hati et \ir Joseuli
Salles.Chancclier, Chargea*'Aj
(aires a. i. de \france Port-
au-Prince, Reprsentant de la
Ruublique franaise. ('.elle
nouvelle Conoeution remplace
aile qui avait t conclue le
X Janvier 1907 entre les deux
Pays et qui prit fin le 27 Juil-
let coul;
Le Prsident de la Rpubli-
que d'Hati el le Prsident de
n Rpublique Franaise, ga-
lement anims du dsir de
livoriser le dveloppement
des relations commerciales
iulre les deux Pays, ont dci-
d de conclure une Conven-
tion cet cllct et ont nomm
pour leurs Plnipotentiaires
respectits :
U Prsident de la Rpubli-
que d'Haiti, Mr Edmond
Monlis, Secrtaire d'Etat des
Reliions Extrieures,
r prsident de la Rpubli-
que'Franaise. Mr Joseph
SdlMEi Charg d'Allaires a. i.
de ^Rpublique Franaise
Mhu-Prince,
taquels, aprs s'tre com-
muniqu leurs pleins pou-
voptrouvs en bonne et due
ferrie,
Sont convenus de ce uni
suit:
. Art. 1er. Tous les denres
J produits originaires de la
Hnibliqued'Hati figurant au
TWeau A ci-annex. bnfi-
cieront, leur impt talion en
France et en Vlgrie des taxes
de douane les plus rduites,
Pplicables aux denres et
produits similaires de toute
"utre origine trangre.
Art 2. Tous les denres
2 produits originaires de
rrance et d'Algrie bnficie-
ront, leur importation en
Hati, des taxes de douane les
plus rduites,' applicables aux
denres et produits originai-
res de la Nation la plus favori-
e.
Art. S.rendant une piiode
de trois annes partir de la
ratification de la prsente Cou
v*ntion, les produits originai-
res de France et d'Algrie, li-
vrant au Tableau B et classs
5?"* I e s paragraphes 451),
M, 21*27, 2128, 2MM), %m,
f^. 80G, 1H20, 12m
\SSf. 1*310, 12311, 12312,
'pm, 12314. 12315. 12316
Uu tarif douanier haitien
J,1 importation, bnficieront
aune dtaxe de 331/3 pour
*! ( soit le tiers ).
Art. 4. Les droits du tarif
Jouanier hatien pour les ar-
Jes enunurs au tableau H.
seront pas augments peu
J81! la dur-e de la prsente
invention.
Art. 5. Pour tre admis
ux rgimes de laveur stipu-
'es Pr les art. 1,2 et .1, les
jenres, produits et matchan-
J'ses des deux Paya devront
W accompagns "de eertiti-
W1sd origine.

Les certificats d'origine se-
ront dlivrs en Hati et en
France par les utorita com-
ptentes et viss sans Irais pl-
ies Consuls Hatiens et Fran-
ais des ports d'embarque-
ment.
Ces certificats d'orig'ne se-
ront dlivrs, soit sur le vu
de la dclaration prsente
par le producteur ou le fabri-
cant des produits ou par son
mandataire, mentionnant les marchandises sont bien
des produits de sa fabrique ou
le son industrie, soit sur la
dclaration d'un ngociant pa-
tent p sentant des factures
authentiques relatives la
marchandise.
Le* certificats d'origine
mentionneront outre le nom-
bre, les marques, numros,
poids brut et contenu des co-
lis, le nom, la rsidence et le
domicile du producteur ou fa-
bricant lorsque celui-ci en au-
ra fait directement la deman-
de ; si les certificats d'origine
sont dlivrs sur la demande
d'un mandataire, on y ajoute-
ra les mmes rfrences rela-
tives celui-ci ; s'ils sont d-
livrs sur la demande d'un n-
gociant patent, on indiquera
son nom, sa rsidence et son
domicile.
Les certificats d'origine d-
livrs en France, comporte-
ront en outre la mention par
la douane du port d'embar-
quement que les marchandi-
ses ne proviennent ni de Iran
sit ni d entrepots.
Art. (5. La prsente Con-
vention prendra fin l'expira-
tion d'une priode de trois an-
nes, moins qu'une entente
n'intervienne entre les par-
ties, six mois avant son expi-
ration en vue de la renouve-
ler. Elle sera roumise l'ap-
probation des pouvoirs com-
ptents de chacune des Parties
contractantes, et les ratifica-
tions en seront changes
Port-au-Prince dans le dlai
de trois mois partir le la
signature ou plus tt, si faire
se peut.
En loi de quoi, les Plnipo-
tentiaires soussigns ont dies-
s la prsente Convention qu'-
ils ont revtue le leurs ca-
chets.
Fait en louble exemplaire,
port-
ion.
port-au-Pri iu-
le exempu
e, le 21) J
Juillet
33 Cire ( animale ) brle,
y coin pi is la croate de
cire, dchet le cire
141 Coton en laine, colon
non gren
Sign: Eomono Montas
r .In. Sai.i.ks.
Les Tableaux
TABLEAU A
Marchandises originaires de
la Rpublique d'Haiti qui b-
nficieront leur importation
en France les Taxes les plus
rduites ( Convention du 29
Juillet 1928 ).
Ni mi .nos nu Taiuk:
Fkanais
Mahimianoisks
1.*8 Hoisdebnisterie
140 Bois le teinture
96 Cale
97 Cacao
119 Caoutchouc ou gutta-
pcicha brut ou refon-
du en masse
1N Coques le cocos et ca-
lebasses vides
98 hocolat
Ex. Ij7 Cornes le btail brutes
158 Dividivis
63 Ecailles de tortues
Ex. 59 Eponges brutes
198 ter Ecosse d'orangeade
citron et aulre le la
mme famille
Ex. HS draines de coton, de
pomme d'acajou, amen-
des el pulpes de coco
Ex. 114 Gomme de gaiac
Ex. 11U Huiles de palmes, de
coco, le louloucoua,
d'ilip, de palmiste
Ex. 170 Eatanier
38 Miel
M Os et sabots de b-
tail bruis
21 Peaux b utes, Irai-
ches ou sches, gran-
des et petites
100 Piments
Ex. 26 Plumes de parures
brutes
Ex 144 Pile
Ex.| S Pistaches '
Ex. SI) Ananas en conserve
Ex. 84Citrons, oranges,
cdrals.mandarines,,
noix de coco Iraiche,
avocats, ananas, ba-
nanes, mangues
174 Rhum et tafia
91 S u c r e s tra ngers
bruts destins au
raffinage dont le
rendement prsum
au raliinage est de
1)8 o/o au moins.
Plaida 98 o/o
Autres sucres bruts dont le
rendement prsum au raffi-
nage est de W o/o au moins.
I lus |>le 9K o/o.
Sucres tranger! raffinai et
agglomrs autres que candis.
Candis.
Marchandises
Numros ilu Tarif
Franais
174 : Boissons distilles. Al-
cools autrement qu'en bou
teilles. Eaux le vie en
bouteilles. Autres aleols
imports pour le compte
le l'Etat,imports par les
lubricants le vins, de li-
queurs, le vinaigres, le
pioduits c h i m i q u e s ou
pharmaceutiques, le ver-
nis ou 1e parfumerie, ou
par leurs syndicats ; im-
ports pour la dnatura*
(ion, imports pour tous
emplois pour la rexpor-
tation, imports pour tout
autre compte.
84,85 el 80 : Fruits naturels.con
fits ou conserves.
Copra.
Hi Viandes IIaiches et vian-
des conserves par un|pro
cd lrigorifique.de mou-
ton, de porc, de buf et
autres.
14 Gibier vivant.
is Gibier mort,
44,4.'),4ti il l7:Polsaons frais.secs,
sals ou lums.conservs.
(Sign! Edmond MONTAS.
(Sign) Jh. SALLES
TaBLEAV II
Marchandises franaises pu
bnficiont. leur Importation
lans la Rpublique d'Haiti.d une
dtaxe de .13-1-3 n o prvue par
la onventiou Franco Hatienne
du '29 Juillet 1028.
Marchandises
Numros du Tarif
Haitien
450 : Perles montes en chape*
lels, colliers ou autres or-
nements ou en sacs, avec
un mtal quelconque au-
lre pie l'or, l'argent ou le
platine.
2I2B : Mdicaments brevets,
mixtes ou composs ne
contenant pas d'alcool.>u
pas plus de 11 'd'alcbol.
2127 : I oiilenanl plus de 11 O n
d'alcool : el essence le
liqueurs.
2128: Produits pharmaceutiques
en ampoules ou autre-
ment, prparations mdi-
cales, empltres, cataplas
mes et capsules vitles.non
dnommes,
'2'M> : Extraits, essences, ou par-
fums pour le mouchoir ou
usage analogue.
23Q9 : Faux de toilette, laits et
lotions autres pie poul-
ies cheveui, vinaigre aro-
matique et autres analo-
gues,
2315 : Pommades sous toutes tor
mes el de toute espce,
pour moustache.barbe OU
cheveux ; crmes le toi-
lette.
8085: Porte-plumcs.aiguillcs ou
crohets tricoter,! taire
du crochet, coupe-papier.
billes, chapelets colliers
,.| pingles cheveux.
Il 120 : Bl-ycletteft n n compris
les lampes
12303 : Cognacs en bouteilles,lia
tons, ou lamc-jeanncs.
12301 : En fts ou barriques.1
12310 : Liqueurs, cordiaux.cock
tails. et spiritueux compo-
ss, et tout vin contenant
plus le 29 o|o d'alcool en
volume, non dnomms,
y compris Bndictine,
Kirsrh. Charlreuse.eau de
ne le cerises, de mures
ou de gingembre et eau
le vie analogucS.curacao,
crmes Me cacao. Brime
de menthe, maresiiim, el
les vins dits mdicinaux.
12311 : Vermouth, v compris le
12312 :Dubonnet.
Vins lins, v compris Cor
lo, Xrs. Madre. Aour-
gogne.llock.chaleau-Mar-
gaux. chaleau Lalttc. lia
teau-ypneiu.nios(|ual ma
lag ,s"uuleriu\inoscllc,in-
doc, bareae, rhin. et vins
de qualit similaire. En
bouteilles, flacons ou da-
me-jeannes.
12313 En fts ou barriques.
Tout vin non dnomm
d'une valeur au port l'iin
porUUon dpassant S flonr
des par litre sera class
comme Rn.
12814 : Vins communs rouges
ou blancs d'une valeur au
port d'importation ne d-
passant pas trois gounles
par litre.
12815 : Champagne*.
12318 : Autres vins mousseux.
(Sign i Edmond MONTAS
(Sign )Jli. S*L ES
VOULEZ-VOUS
SAVOIR?-.
O vous trouverez de l>ons
et beaux justcnsils de mnage,
de solides machines coudre,
d'lgantes bl yclcttcs ?
Lisez notre
4me Pi*g<*
?vw*
Champagne Duc de Montebdlog
Cordon noir au fol franais
Cordon blanc au gpO.1 amricain.
De la Maison ALKHEU DK MttNTEBELLO & G"
bonde en 1H.U.
Chteau de Maieuil-sui Ay ( Marne)
Anciens VianoaLEa Oaa Doca d'Oblbans.
monopoli; de
1/6, Rue 'litii'crsirc
l'orl-aii-l'rince, Hati.
>|!i En vente: Au march 'Cristal l'I Intel Sca-YiewvrJ.
^Sel lans les principaux aies et restaurants. ^:,
3 Cette marques! parmi celles qui ont lait leurs preu-$
tW vos.qui ont donn leur bel l'unvie etjobtenu leurs^
5*3 lettres le noblesse. *.'<*
)X & v 9 v *? ^ v W Wm W W v ^ v '? v f Les beaoi sinnels
L'I DEAL
l'rMide illusin, i)Uf If penseur mrjirise,
luJe.slrurlible Ijpvu j',.n bonhrur ivcoiiu,
I or laussf \ttsst. ri vuu, laosle (oa Je nos r, lu llruris, mu/ou.
If si loi <|ii lots Clliluis su) U rmlr f ulrrpn-w.
Oui mus lus rromplir uo pr|rl roiilnu,
1.1 rluijuf tin il aiuimr iloil notre inir sr jns*
If lui Iroiil iiuiuorlfl loijs BM fl lu.
P.irUi.dnnt le pouvoir les nspirerl 1rs Imilr,
lilIrrrliijiMMMl (wlr Ir uiuuilr
lrBiarhrNOiilfhanlhii>anl If fiel umtrl.
Ir sin-lr vr croil q u .i n J p.irre i|u'il te relie :
Il liirmr rli.iiiijr. Iif !j> nous ru ,uus siurrl
Vais rien nr Jtmira l#n BBNM iiie.
ianirlUMIII
MAURICE ETIENNE tUs
Angle des Hues du Magasin de
Flat el aes I N)L'VF.ALTKS,
Mi:n:i:Hii:,
l'Altn'MHtll".
Noire il
... a vu, dimanche, vers i* h.
du matin, Placede la Cathdrale,
un bicycliate heurter une petite
bonne nomme Benicia. Rfendc
grave, luureusi'inent!
...a vu, le inine jour, la rue
les 1 sais, une seconde bicy-
clette renverser une enfant pii
revenait de la messe. La aussi,
rien de grave. Mais si ces mes-
sieurs deux roues faisaient plus
grande attention aux pitons, les
choses iraient comms sur des
roulettes.

... a vu, dimanche matin, vers
lit heures la rue du Peuple, un
cavalier, qui montait un norme
cluval le race trangre, taire
une chute esaes violente. Cava-
lier el monture roulrent, ple-
mle, sur le bton dur et tous
deux se relevrent lis mal en
point et avec lasse/ lortes con-
tusions.
...a vu. dimanche aprs-midi,
une petite scne assez. Irole.
Un* vendeuse de pain-pata:e
criait dans la rue que sa mar-
chandise tait chaude et cri-
quante. Des enfants rappelrent ;
mais la friandise tait froide
comme le museau d'un chien.
Comme on lit. I es gosses n'en
voulurent point et la nialheureu
se vendeuse, comprenant qu'elle
laquait de laire .le mauvaise!
ad u; i li.i chez une le ses
connaissances du quartier el se
mit rechauneraa marchandise
en plaant h- plateau pu la con-
tenait sur un largv rchaud.
Lorsque le tout lui point, elle
reprii sou chemin en laissant
celle pii lui avait permis de se
servir le son rchaud, deux
tranches de pain sucr. I.tait le
prix du Usa,

... a vu. avanl-hier soir, les
rues du I entre el des Csars
transhnines en vritables pays
le conte bleu. Y passaient l'es
groupes nombreux le gentilles
petite tilles dguises, qui en
tes. qui en lutins, qiii en pier-
retles, eu Coloinbincs, petits
Oiseaux et fleurs multicolores.
... croyait revoir l'antique po-
que o Perrault crivait ses d-
licieux contes... Mais c'taient
les Petites de Mesdemoiselles
de Bordes dont l'tablissement
scolaire est situ u la rue des
Csars, qui revenaient <|e la dis-
tribution de pris, heureuses dj
rcompenses reues.
.'.
... a vu. dimanche, V -llro-
gUC Club degVieuses demoi-
selles prcndiT leur bain eu ->s-
tuine... en compagnie d'lgants
en...Suivre. Deux Faunes vou-
lurent b approcher et goAter aus-
si aux dlices de l'onde cristal-
line; niais les autres poussrent
le hauts cris, et les deux intrus
ne lurent pas admis nu bain eu
commun.
...a vu de charmants... yeus
que deadoiglt, sans douta, mi-
tjnonsonl nv-8 sous ses regards,
.(> paupires cloies, il a vu
p;issei une belle vision : une
jeune gracieuse, jolie, souriante.
traant, avec une grce plus
belle enrle que sa heaulr. ce
que ses yeux de velours vovaient
sans tre vus- Mais qui 'es-tu,
nigmatique entant, qui a mis
sur Noit.i (Ett. ce bandeau pnr-
luin?
... a vu, av.ui'.-hier, aprs-uii-
li, deux leuiies filles pii pre-
naienl le Irais, assises sur an
banc du Champ de Mars. Sou-
dain Nomi il les vil s'agiter
trangement.
...devint diusurmenl grand
de'stupeur. Allaient-elles, les
belles, avoir la danse de Saint-
Gui ? Non, fort heureusement, e,
n'tait qu'une arme le Ibur-
inis qui s'taient glisses sous
les jupes, sous les corsages, dans
les bus le soie des gentilles mu-
sardes et jui, naturellement,
s'en donnaient belles, tenta
Mchantes btesI si ces demoi-
selles avaient leur Plita. elles
mettraient lin de la belle faoo
a votre Uni inlgant I
...a vu lesileux promeneurs se j
rfugier en hte dans un Htell
du voisin igs pour se dbaraaaer
de ces peu galants insectes.


LE MATIN 3 Aot 1926
DPURATIF du
& MANGET

Vices du Sang '
Varices, Glandes
Mauvaise circulation
Maladies de Peau
Avarie
Maladies des Femme*
ubllaa*ra*al Chtelain
GRANDS PRIX
L.
anan
Le Ministre Poincar et la Chaaihr 3
Suppression du droit de Dputs d
proposer des amendements aux
mesures de finances
les projets financiers doivent tre accepts ou rejet;
te/s jii'ils sont soumis par le Gouvernement
Par cble franais
PAHIS, 1er Aot La chambre
des dputs a est prononce con-
tre Jj -oumistion d'amendements
aux n m i'- tiuancires de V.l'oia
car Le vote a t de 888 contra
101 en faveur de la suppression
du droit di a dputs de proposer
des amendements aux mesures
qui doivent tre cluellement ac-
ceptes ou rejetes telles qu'elles
aont prsentes par le cabinet.
M. de Chappedelaine, dput
des Ltes-du-Nord, auteur du rap
port de la commission des tiuancea
de la chambre sur le piogramme ti
nancier du gouvernement, estime
que les recettes fournies par les
impt* proposs su chiffreront a
2 milliards 458 millions de francs
en l'ui. ti milliard* IOSmilUna
en 1987. Kn raison des citait*.
ap/cialcs rglant la procdure, le
programme BntQi sera soumis
demain mutin. La cliiuse relative
aux btt-oins urgeuts stipule que lu
mesure ne peut tre discule que
24 heures apis 'a publication an
JoutohI Otliciel du rapport de la
commission. Le rapport de M.llha i
pedelaine a t publi ce matiu e'
par consquent la discussion ne
peut commencer avant demain.
M. Poincar a dclar que le BTO
jet actuel n'tait qu'un dbut. Ds
que le crojet seia adopt par le
Parlement, le prsident du cou-ci
S l'intention de prendre des mesu
us destines a amortir la dette m
tricure, premier pas vers la alibi
lisation.
A Paris- le Ministre
des Finances Mue.
parle finances avec I.Poin
car et le ministre des
altaires trangres en-
tretient I. Briand
de la S.O.S.
Pams, ter Aot- M. Vander*
velde, ministre des affaires trat-
re-, a contr aujourd'hui avec
M. briand au sujet de la Socit
des Nations, de l'on ct M. Kran
iua a discut final ces avec M3
oincar II est im'urel que la Kran
ce et lallelgique cheichent vi-
ter toute difficult paisible sui le
march des change*.
Pour !a paix du monde
Reprise des confrai jes
sur le dsurmement
UKNEV,ler Aot b OU>-
commission militaire navale et a-
ronautique .i.' la commission pr.-
piratoiie-i.il.' dsannement q.ii
ttait ; m : .- le ti Juillet se rail
uira i. nouveau le 2 aot Les date
gus amrioaiotttront prsent*.La
oot-coinruieaion a pris uno d cf-
Bioii en ce qui SOJMtFDt deux d ba
problme-,m in il lui i. I- cnccri
a voter sur / autres qui ont Irait a
diftreules plia ica du dsarmement.
Les contribuables Iran
ais apportent toutleur
concours M-Peincar
PARIS, 1er Aot Les contri-
buables franais semblent rpon-
dre avec empressement M. Poio
csr la demande de payer les ta
letdt 19*0. beaucoup n'attendent
on' me pas les feuilles des percep
leurs. Ou annonce de Lyon, lor-
t ntribuables font tout ce qu'ils
peuvent pour venir en aide la
Misorerie et il est probable que
le ompte du gouvernement a la
11.1 que prsentera une amliora-
ton considrable au prochain bi-
lin htbdomadnire.
L'Espagne et laSo
cit des Nations
MADRID,1er Aot El Libe-
i ,1 publie une interview du mi-
riMre des affaire liangerea au
PBiatda I aMitude quicert adopte
r l'Espagne la prochaine iu-
l\m de la Socit des Nations. Si
| requte de l'Espagne pour un
p\i permanent au conseil de la
S it des Nation e t rejete. le
rvemen-ent ne etOlt pas qu il
Cuia-e continuera re ter membre
de laso-it, t dclar le ministre.
La terre tremble
en trance et en
Angleterre
LE HaVHK, lerAolt- tue se
ri-iln se i ataei aiamiquea oui U
BTtgtatri l !> long da la cote tra.i
aise du ll.iviv, I Cln rb.iurg. Ou
ne signale aucun dgt.
SMMIIILICK (JtntJ )- La
plupartdta gr.inds difit* ont t
secous par le tremblement de ter
le le plut violent qu'on ait jamais
SOrtgmr dans les l'es de 11 Man-
che. Plusieurs chemines s? sont
el'loudres. Ou ne signale aucun
accident 'le personne.
_ WB8B0URNB l ne |aieaejai
sismique le plotteu* secondes de
dure a '.i1 rtfattUa dans la r-
gion VtN | h l|i dej'aprsmidi.
Voyage du prince
Axel de Danemark
en Esj!|eten ^m-
rnqo du $tid
LONDRES Le pi Lee Axai de
Oanomark s'est embarqu sur le
vapeur Alman/.or'> destination
de l'Espigne e de l'Amrique du
Sud. Il se rendra au Brsil o il
inspectera la grande proprit de
sa graud'mre ladocbttaa de Char
trs situ -e prs de Hio'do Janeiro.
Le prince restera plusieurs mois
dans l'Amrique du sud *
d'un nui
charge1 de dfchtli, d'humeurs
iinn la roiiKeiliun du foie, provoquant h-.
u- '. :n, -.. les varices les hmorrodes et
di-tirminanl de nombreuses affrtions de
U pciu ainsi que clnus et anthrax.
_ I^DCPUKATir DU DOCTEUR MANOET_
nettoie le soni;, vivifie et assainit l'orga-
nisme. Il vite ainsi les affections dues
t une combustion incomplte,des aliments
au ralentissement de la nutrition (uu-
{Ite, asthme, emphysme, goutte, iliumi-
ismes nvralgies teuaces, ncursttataii.
Insomnie, vertiges, sciatique, iiniKsil
smev, nvralgies teuaces. ocuriUj
es,
UUki Sinrs.
Chat la ftmtne. il rgularisa la ____
hsllon du sang, facilite les poques, pr*
Pire l.i formation et vite les malaises de
ige critique. Il claircit.le tciut et assura
la beaut de la peau.
Il constitue ua excellent traitement de
rartrio-sclrose en abaissant la tension
arlrriclle, en diminuant la viscosit san
. et en i,...1....! M travail des rr;-s.
|.:ilMir.'t. fia rUrofSonal. 2. rue Vnk'iiCH >,
l'.nts. .1 !' l'Iuiriiwc'".
^:u:mTn?l; Sciulfrmit itm thummlwnm ajtfu
PENDANT BIEN D"
IL SOUFPRA DE
RHUMATISME
Il explique comme un simple re-
mde de famille le soulagea
immdiatement.
Dea mllliona de personnex emploient en vain
un remde nprAa l'autre jour le rhumatlsnseaana
peniwr qu'il y a un remode de famille qui lea
soulagera immfVliatement et pour toujours.
"Pendant bien d'annea je aouilria de rhumatia-
me ai|U,IMNalAcritOt Monjicurde Dijon, r'nuiro
suns trouver nniMc A mes maux juaciu'ft qu**l-
L i piaiultow uppltratinrui ayant enlev, la dou-
leir.s. i.u ..;( i-orui'antin'aoomploUiinciitiru^ri.
Caal est pnaKiu'un miracle quand on considre
que j'ai plua de soixante ans."
Il aulht d'appliquer un peu de Uniment de
Sloan. l'elfet curai I duquel est produit aana bo-
aoiii de frotter. L'inflammation oaiw bien vite,
la douleur djapnriil et en peu de temps lea mus-
clen et tendons retournent leur tat normal.
Dana n'importe mu lie pharmacie vous pouvez
en acheter un flacon.
Uniment
deSloan
Anantit Toute Doukur
Fianailles
royales
ttONDRBS Le correspondant
de f \.. mi ! Iteuter Gtftovt an-
nonce i)u il a appiia .pi les ti:.-
ti les du roi B ris de Bu'garie et
de lnpnucsie (iiovanna, 3tne
ti lia du souver.tin ita'.ea sont con
sidres ciinm: un fut accompli.
Pour le desschement
des Etats-Unis
F> H1S Le brigadier gnral
Andrew, chef de Ta prohibition
aui Kuts l'nis et le co tre-imiral
F. Billard, commandaat des gtrd
Ctites, quitteront l'Angleterre de-
ni.iiu pjur se rendre ;i Pins o
iU discuteront avec les autorits
ii- .u. i.o la question de la fraude
de l'alcool de* ports fran'.'lis et da
Saint l'ierre et Mique ou dans les
ports amricains.
m- '---------m- - i
nniTersiiire royal
Aujourd'hui tous les Consulats
et Lgations ont arbor leurs cou
leurs en l'honueurde S. M. Il i ,
kon VII, roi de (Norvge, n en
l#72 et mont sur le trne en
1W)3.
Nous prsentons tous nos voeux
au Souverain.
One heureuse innovation
Le Cinma au service de Wgtfse
D'aprs nos informations, il
tira prononce tris prochaine-
ment l'ancienne Cathdrale
de i rt-au-Prince, une art le
c i moasaccompagnade projec-
tions ciiun.ait graphiques, l'n
i : unir excutera aussi de beaux
chanta, tandis i ne les nudi eura
pourront suivre d us Us proiec-
lions lu lineuaeaqui atuont l'a.lis
lea psi oies dea cantiques.
vation. Elle permettra au cin
n : (lavoir un rle niineii. nient
moral m rendant service la
Reliffioii.
Four la Paix lelujieuse
au Meiique
Dans l'univers eiitier, des
prires publiques orfl fl or-
donnes i.ar Sa Saint, t le Pape
silin que la aix religieuse soit
rtablie an Mexique.
Dimanche, aprs la grand
messe, la Cathdrale de Port*
an-Prince, le Miserere elle
"SubTuum" ont eu- chan es et
Mgrr.\i;ehev(|iie D dit lOiaisoii
de Notre-Dame de la Guadeloupe
patronne da la Rpublique du
Mexique.
Aitantide Tennis
Tel est le nom d'un cercle de
Tennis qui vient d'tre cr et
donlle Comit esl ainsi compost :
Prsident, Ya Marcel; vice-
prsident, Jean David: Secr-
taire, x aurice Detsources : Tr-
sorier, Max rlipaud, Conseillers,
Albert ()cc< uid, Antoine Mar-
cel, Georges lligaud.
Nous |)isenlons la nou-
velle association nos meilleurs
voeux de succs.
Election (Ju Extourner-
de l(Ordre des avocats
C'est aujourd hui qu'auront lieu
irTiiluu..l de lrt Instance -s
lettior.s SU l'a onnatet de l'Ordre
dfs hvocats de, Toit u Prince.
. D'aprs ls rtiformalinn* q m
noti"! avons pua^tiir c'est Me.Sti/io
Vin ' lit qui ?trt tlu liatonniir
rn retnpihienienl pMeLcon Nau
do^t e maniai prend lin.
Ivi rtnouvilant nfg ^yropalhiis
au Ijtonuiei soi tant, im s presto
tons l'avaociau nouvel lu nos
p:us vilccm|) irr.enls
S
AI'VI'./. la Nation |
AUVEZ vos Anmiques 1!
AUVEZ vos Bb!Il
AUVEZ vosFaiettes!!!!
AUVEZ vos Garcoiinetel!
Eu leurdonnaul le VI KOI., ceprodu'tsi hautemenl re-
command par les plus hautes soumi nits nicdicalcsd'Haiti
el d'outre-mer.
Rsultats wm/'tt'H
Si vous voulez avoir des renseignement p'.us prcis sur ce
produit, consulte/, votre mdecin.
jLtd, Londres
W. QlINTIN WILLIAMS* Co.
Agents Gnraux
m
M
m
Maison
Frd. Gaetjens
Mo 117 Rue, Roux ou Bonne Foi, Ho 117.
Tlphone: 807
ON TROUVERA :
Menai fin pour liqueur, Sucre Hase blanc et roug\ gros
et dtttil. Sucre granul imrieain Savon pr CHivae et en
dtail. Pu. par sic et par livre- Sirop. Orgeat.Grenadine,
Pcbe ( etc ). rigtre>ie->, (I eaterfi !'. Caoal, limiecler.
Pantalon. Man Dettes qualiia aupin ur^ Cons ton ali-
mentaires. Cal vhiix pt,r livre, cafii en o'idr>'. Wi>ky.
bire Patzenhoffer. Champagne Mate Pre et Ris, Uiam-
p. 3'oe qui peut rivaliser avec avantug* av.c n'importe qu'elle
marque de la place. Cliampago*- LantoQi Parfum re
Vin blanc par bout illeset gallous Via rouge par bouteilles
et gallons, q lahte suaiieure Clairin vieige p.r barriques
et gallons. En'in le lam>u i.im.'u-': \uis,.it(> de Mme Pr^d rie (ia-ljens.
Venez, laire une visite, vous n sortirez sali:
bon march.
i faits. Le tout
Fabrique de Ptes
Alimentaires
A partir daejourd'bui la Fabrique de fft't alimenta res de
/.<e-i .1 m.u :
ver.uice.le Ue t A cilaata de 10 livres i D^|lltr la caisse.
6 110 caUtes de 10 <. O.0U ,
Macaroni 1 ,, 0 110 ((
(i ' 10 10 1 00 a
Nous emp!oy-ns de la Semoule, de l'eau liltre et la meill n
re marque de l..r:ne daos la nrparation da nos tes ec e i
nous permet d'Offrir au p..l,!ic des prod.i ts de tout 'prcmi'e ,
(hou. r '
Ci>
^MtiMofutfi
Lecitioe Granul firewer
*l Lej**jnH1 des Reconstituants
,$. Fortffljle cerveaujla [moelle pinire, les os et le
_ ,. rcinii (.ml i n i n... 111,...'. i ,;............. i ,.......
les
$8 rc.ns. Hcnd puissanisjci vigoureJx les enfants dbile,
. les icmmcsf bibles. Les personnes uses par des travaux
V? assidus.
J| En Tente chez : Simonlfieux, illred lieux, tope
Jtvera, Ed. Etve H' Co, A. Boit, 4tphonse
g Osir, j. H. lop.lny.line L. H. Doret. Petit-
&*
g Gove : S'Martin.
^ En slock chex : S. Hrouar.l, firat.dRue Ro 1709
01SO, JEANScME & Co, Agents
Mtt^$9$^
m%%%m*&f

Quel temps lera.|.j|
en AoqiJ
1. Tippenhuer aoiiiifc
A partir des premier,^,
iwenioderecllea'lev?*
d.iellemcnl au-dessusdeE
i iteir
1/el I
dessus lia
">- -t alleiadr^ia
vers le I el W lil ,|t ^
smUil vers le \) V^**
'""'- a rieuxieau- iffj
mois nlieiera p0Ul. i, *
mierc ois depuis le commet
."K'.it ,!e I anne d'une S"
jmin.e s relativement frai!-
......", !'l,lK-' Clment vej
le ^ par ,k-s lvation,,:
l"le la normale. U,*
nes |e.s plus |laitlW8 ^
celles autour du 14,111,'^^
Le baromtre marchera J:
que parallelciiient avec laS
prat.ue avec un'puinl C|S'
, nanl vers le SI el la laisse 1,2;
un porta nie vers le 2(1.
Les autres baisses dans u
.lluclualions surviendront venu
W5.25 et 29.
Les pluies seront trs MU
ment rpandues travers \Z
le mois II sera plutt pluvian
On doit s'aMentlre des plu*
d'orales vers le .1 et -1-jaMm'
.), du S an il et vers le 11.(3
peut compter aussi sur de b
ns pluies vers le lti. 17, auloa
du 20. 21,'2(5 el pendant les
niers jouis du mois.
mm
Prcalculation du temtii
|>r 6. Tippenhauer
aujourd'hui et deuii
Le .'I. -- Pression atniosph.
rique : 0.2 au-dessous. Tempe-
rature : 0..I au-dessus. Prubibi-
Lis pluie : 1.0 positif.
Le 4._ Pression atmosphf.
rique : 0.,i au-tlessus. Teiup
rature:0.1 au-dessus. Probabi-
lits pluie : 1.S positif.
{ASTHME'"^
Globules RbwNl
| K4aultau nir i llnn i irinaaHa*
i TnttMi**armoc>M Ll r atacalvll
i. daLichoux. 37. auc \ Bni.-i":omiM itaiaal
A I'... i .. IV.-... i l'karaMM* kVCa |
Grand incendia.
Dimanche soir.le feuach-
t, Port Jde Paix, dans lU-
blissc nent |de commerce dt
M. Jo .H', situ sur la Flaceda
March.
C'est trs difiicilcmeat'
on pi" se rendre inailre M
Il au, 13 maisons ont brle.
Cvsi presque tout le carre (J
la ,>lace du Marche qui a
incendi. '
C'est avec-le plus vif regret
que nous a vous appris ce nul-
heur su venu aux aima
hiliilants de l'iluressaiHe ci-
t.
Vente d'inm#
En vertu d'un jugamant n"
par le Tribcnal de Piemiere
tance de Port au Prince,
j sillet mil neul cent vinft J
menl enregistr el rellUat P
lont les parties tant demataU-,
ses que .lfenileresses 'na,g
dans le dit jugement Pott[*
talion de trois cenla cgn,^l
terre (300) faisant Pr,l T^
b:taton Bon Itepoa St0Ji v*
1h premire section rurale ^
reux ( ommune de la ^JJa^,
bouquets, Arrondipsemea aj
u Prince dpendant d '
ion 's feux Jn LonardJ.
et Lafontant, et d-un uir
ment rendu par le B***
en date du l.\ juillet de
anne, dment *an$f\*2
entiinant le rapport de fil
eboiei : iii.kar1
Il sera procd par le f*Tl|i
Me Ls.Vilmenay aube.!'* PJ"^
Edouard Knol dorsalt"
sence et en l'Etude du >JJJJ|, ^
dite commis par la |0> ppt
nonc, demeurant ".p,,n4orti al
ce le jeudi qui ae'a cinq '"J^
neul cent vingt six. a ?* 0jfnit
du maiii,i Invente rap' -aj
el dernier -ncb tit de Iroiscents iarre .p,,
M
M
54
til de troisrenik i"- ,;."<
faisant partie de l-babiU'0^-
Repos" situ eu la 9xtmrnm9tt
lion rurale des Vrrreoeo f||
de la Croix des Bouquet e ^
dissementde port a. YtxM [,t\
pendant de la succession ,,
Jn Lonard satavaatwrt0| *
Ifqne'i fro!c
teire sol bon
rsrrfj 4
*\i


l it l'habitation
,, B.ou et des ter
- lerres contestes
Hiid-Orioge
:fd,BoDRep^.
** rbal d'sr
'-r l'arpenteur
Jj juta m '
Jtttogt'-"
, diligent de*
!,_ Hmry MoiiIhs
iJJlAll. CfirHlin,
> 11. l'l.xDe'a
Lri soiiiiPdt, i..
'H 7, Jeun Josep
Volny Fi^-lt'ri-..
C*i*. io. <:i.
I.Am.i"',;"i
Mjj,e Cantate, 13.
,j mgoie Cao-
iboffle
MUfort et
(H*DDaire8d'uD
,t I ^tentions d'u
as^.l'i G.Rena 11.
tlSyWia Henni I
lia ae puilomn*
fl.jMaria Thn*.
19 Gustave Tu-
Olie Lilavoi*.
M.Klbert Cari
j. !4.Snnlfrn'
id Kdoiie",,l
k|ip .Si Vict "
demeurant et
fin u l'i ce, Illipiste Cinlav
Kteoralit t doiii -
,8 Ari.tomne
t Desravin-s >-i
im, 29. Doltii
Moite, pouse an
fietor Cnnip, 30.
t ji. Veriv Pr-
it' BDlaVf, "CI
Coerriolle et A mu
Maire, dmenant
ft la Crois dis li m
^- tfUulave. propii
pli il donii. ilites
Jbriti^r- de t.-u
vi el 35 A'il*
II* Getfrard Ut >n
IkLifonUnl, :is
mqaa're derniers
Kunni t domi
(Ave, ayant pour
- l|,Jrt 'l)eal "
nVmicile en s..
tt Prise, lin drs
a i dame \ei.\ri
| jtt'^prfMir .
taicili a l'urt a il comme tu'rica
, ImIs mineures I 11
^ lit//, vint pour
EU LOUIS VI )::l ,..
Ri Rue lionne K.>.
lection d. d uni
Jaij'iiKf hux |iii;e
(el lieiatuiu des
165.
."i-llt* I < claii'es
lnehns' lera sur
SOiidallarsoram
terreau de tir..
WMoignemeols
Moairj Kenol
rd * des cl.a.ges
d, l'Oaw'gD.
lu V>b'S7 Juillet lMii
~ ouii MONTA-,
av.
LE MATIN 3 Aot 10*6
Eldorado
m
m
Insurance Co
|Un8 des plus fortes Coaip oir
canadiennes d assurantes
sur ta vie.
Eug. Le Boss & Co.
<5F n j Tflplionc 597. Champde Mars.
I Ko//;/ IC.vch inau
l\^\m g ASSURANCECORPORATION LONDRES.
Sg* g) OFFRE TOLTlSLESGARirriBS
* \KKli\* ,'*.! n,l,llv'"'^ndle.
H x\ 4-^^'l*J 'iliuf; aur iiMrehandiwt En-
fc) fsy trepts Maisons Cuil.
W -fdivei -Sucrenea OisliMer.es el toutes outres iuiuslrie
ftf.SSif? ""-'""""""/.s iWfwwrd
" .QUMIXW ll.l UMs&c. Agents gniaux
I Alnminum Liae
m New-Orlaos 4'JSouth America
m bteanoship Co Ine
1 ^^^"Sldpartscljrectspour
m Port-au Prince 'irl itx
> ,ll" V" ",f,|'I r ''0,:,11; l<','ss"';' XtW-Or'^'iK .e
clfifienl |Mtiti Poil au*
m
ilii-
f
Le Sleamer"Amassia'^
me jour pou.-les ports du Sud de In Dominicaole fel dTfailTvl iiuV\\Vm"(:a|;.
uoito-Pluia el SawWean P. R., ,,mi;il du Frl pou. l'Erope.
nu
1
viMiant de Kingston, est
attendu Port au-Prin-
CC le "> Aot et partira le-
m hu)i'"'
/ ) ,>,0(',,Mn ''V'M le 13 ol nom tous les
pg t p< ru d H ii..
M Poil-au-Prince, le, 29 Jttill t 1021
M A- Ai HIIEil & i;<>
( y) \ o e n 11
in @i!^iiKiii^ a$$$^yamsiii m
dment arafu-
W/: 1 L est port la connaissance du public que nos Steamers n'tant pas spcial
Iw) JL g pour des fMfWl D'en prendront qu'a certaines conditions.
Pour de plus amples renseignements, veuillez bien vous adresser aux Agents (uiuiaux
Oloison, Lucas & Co.
MOISIR son iito?.. Ques-
tion de gui'it d'abord. tfBel-
| qtieiois (pus:ion de [)iix
limais lorsuu'il s'agil lis
pneus dont dpend dan-
un grande mesure l'conomie
d'entretien de la voiture ce n es'
plus qu'une question de bon
sens ...
Pour un meilleur ic.dcin Mit
employez-les
General Cord
Us sont le rsultat de l'lude mi-
nutieiis" de chaque type de pUftl
eldans|eur l'aliricalion n'entr
une le meilleur coton Kgyplien
( t surtoutpoa i//ie o/kt decaout
/mue luqu.
Tl'm-lSt PNEUS CORD, Ballon;
et pour caini)iis en vente elle/.:
Hue des Ca ir ;'. c li rie
Barbancour
m
La sant est une premire ncessite M
L'nergie d'une sant magnifique
gagne tout dans ce monde. Les
t maladies proviennent des germes qui
abondent dans la salet. Le Savon
Lifebuoy dtruit tous les germes de *
la peau. Il la purifie et la protge.
L.... l.rj.. LU- Poil Kali-lit, Anilalcr. aMk
Agent Grerai
.~~ --won
^ fi

i The Royal M"l Meam 'M
Paeket Company '}:.
Or
*g.Le Boss $Co.
geDts Giranx
Socit Industrielle
D'ARTICLES d'ECLAIRAGE PARIS
Lampes et I i.iiItiijs tii Ijiis Kiiiros
l,.iiupus g;./ lia:
I ..L. ic.l.I de la Uuleiae teinp'te
. i.h l'i r Merin ,
.:. l'.i isienu ilosoa une meilleure lumire I mou fei^
i.iixiiiii ij d: olilii'- puvfM ru in imurii il. : prix r.;)
LAMi'.nNRT A Clt
I'. O. l)(/\ 107, RlM du Mh/i^in de l'Etat
AgaBlpOUr i.ati a aulo-Utiu.iBgo
Li strm r Cul- bn est allen
du Jxnifl. le 1~ Aot on
< iiain
Pi Mf i'> io:" I !W
J.DAALER Jr
Agent Gnral pour Hait
vendre
Occasion exceptionnelle
1 ne proprit, ronds et bntiaaes.
site Martiasant, borne au Nord
par Cordas.o et au sud par l'an-
(ienne proiiirl Kd (Iri"l.
S'adresser i u proprit. So
llil, Hue Ji"ci.l.;.
Bar Terminus
Propritaire:
A.WiJmasr
A l'houneur d'iuformer sa bienveillante clientle
qu'il a install l'tage de son fttibln sment, un salon
p\. li sj veinent rserv aux fa m '< irt "n trouvera
dis consommations de premier ih.il jl cd*l lunch*
seroui servis sur demande.
Inn N 78
@gi w&m
m ^M-wm


IIA1N-3A0DT Ml
^*1HMhMbIhMu^**4&*^
I


0}
C'3
S
1
INKZAOL

!.. PBtTZMNN-IGfi|
A le |>|;iisii tk' |)orlcr votre connaissances J
un assorti nient complet le toutes les sio]
pneus et Tubes.
Pneus Cords Heavy Duly pour Camions, pourJ
va il lourd.
Pneus Cords pour autos de passager*,
l'iieus l.alloon interchangeable ou l'ull Bail
Demande/ le prix pour les dimensions de vo
ou camion.
Plus de kilo nlre ave.- ~J\S |.*i Dallac
les talons en caoutchouc (.nui! Year, Winglaoi oui i|a<|ii
estime et la considration des yens de pariou t.pir leur conior'
leur dure, et la heaut* d lgir "pnaicnce.
GOOD VE4R
TlieVT.eM]ddies iradiug C0
POR-AU-PKiaCE' GOMAIVES.
CAHuWITEN
ma

m
Changement (l'Adressa
's
OH*
Le Cabinet Seymour PRADEL
est transfr, Rue du Magasin de
l Ctat, a l'tage du Contentieux
de la Banque Nationale de la
Rpublique d'Haiti. ( Ancien
Commissariat )
Port-uu-l'riiKe,lc 30 juillet 1920
CASINODE COTTE PLAGE
Entre et Bain Qdes 0.60
Costume 0.30
Canotage par heure()..">()
Consommations diverses
Prix de la ville.
Venez respirer l'air sallibre
de la mer.
PourFdaclylopuj
graplu'lranaiseu'
quelque peu l'A,
Bons appinten
S'adressera
L.PreetzmaiHW
Rue
310, Rue des F,onfs Forts, 319
Mslributeur pour Haili des automobiles NrVSH
Nash
.-.
iJB advaaced Six
~jj
\1 a;.S II leads the Werid in motor car m^
\\ Tl.e World has gone N s 8 II
X e-llers greater quality greater #
perfo oaaoe. ... .
Le< automobiles NASH > spc alenua
pnvs montagneux, munies d'excellents ma
les"rou'es les plus dillicile, le maximum n\
Economie <:on,ort Fmmmt
Procun/,vous une .NASH |" 1,,p]
toiture son prix.
9

Nous avons galement en stock : Un loi des e(brei n achine
coud b V g B \n . pieds et A m.r ave a -oire.s
permettant de hruder, repriser ri faire de i j turins, lail'.ftara et eorduDaUra, Afc ou -ans m i eur !e -
tnque.
MAILLS Assiettes, Bols,fi< beleta, Casseroles, Cafetirett, Cuvettes, Vaste, Pof te-manger, Pli traux en fei blanc. IV PIER IIMBALI^A^I^S jeauetp*1
LES INCOMPARABLE* BICYCLKTTKS [ J|^j iCilCl: 11 < 11 (Mfi A SIX VITESSES EN MARCHE, RDUITE*
Or 45 seu m at i
Cbuussures fines du Dernier cri Paris eu pour jet Dames ,et Amricain pour les Hommes. FOURNITURES Gnrales pour la Cordonnerie : Peaux de toutessor^Tj
Formes, Talonsbois Louis XV ft Roltiers, Talons caodchollc de la clflre marque c Goodyear s etc.
Une visite s'impose
Aux Grands Magasins d fournitures gnrales pour la cordooi
Joany CORD ASCO, TA %\\m les Fonls-Forb
_^rert ?..?*. ** f*I~vIl^ t -?-? ~-~- ^ -^
>


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM