<%BANNER%>







PAGE 1

LE MATIN' — 7 Mai 1920 jr^ ^9 comb&t l'anmie £J : : Sous i nouvll* forma liquide M GlcMol. gr*tbl boir Kt ptriico. ii.iv -:nnl *ecunmnd pour let en fan ii. U'Ml la rtcouUluaal i J.*> %  : • % %  •! %  "• rUimofcivbine Convalescence Neurasthnie : Tuberculose Anmie o SUM M Maniai*, i r e* vimn> Lfts loteries hatiennes A titrede renseignement,noua indiquons nos lecteurs la d de, de tirfp 1* >S diverse! Idfefies de la Capitale : Loterie de la Bibliothque Nationale 9 Niai l.a Bienfaisance Ifi Mai Les C.u-.iiv lins H Mai l.a Perse*, i ani e 10 Mai L'.tssi.lame Mutuelle 'i:\ Mai Fort Halionale de St. Raphal PaC Arrt de Monsieur le l 'rsident des toi ils nationales. Junia Le numro d'Avril de cette intressante Revue Mensuelle a pa ru. Il nous a t remis. Il contient le sommaire suivant : |. Discours prononc a rEiole Nationale de Droit Lt. L. Il.lly. '2. l.e mariage, ses antcdents el ses suite-. L. Cuvemite 3.Devoir Civique. Les Humbles el la Patrie .1. contas. 4.— Manifestation des Hvds. IYres Udeinploiisles 1. L. (i. .". (le qu'il faut dire ( extrait ). H. Posies. 7. Actualits. Toutes tes pages sont lire. L abonnement cette Revue est de : 3 mois Gdc 1.50.0 mois (i. 2..V) et un an li. 5.00. %  ". -. \x i -:tk MuwMt lt iriifllli |W p!aJ5>. ttpuv. que )t prtndt ilu UlchtoL fi. B. IVpril de revrfh en Allemtgna Bi IU.IN. M. Kulz, minisire "e Pinteri 'iir a publi dernirement un decrel Interdisanl aux associations de toute nature de s'organiser militairement. I. \ bruit court cependant que le i., ; d icier •>. une des plus inij), l'tun MM il ; > nationalistes, p ijipi le a saper celle interdiction en organisant des grandes manœm res dans le centre de lema Une ;,. ande marche aura lieu aux eii> irons de Halle. H 000 i 9.000 hommes y participeront, reparti; ci; ajusteurs rgiments, aVefi lonl"s les armes aimflarvs. Cinq .i • "lis seronl m ^me prt > par les usine; .la.i' T, 'i.' Dessan. Le bulletin officiel du %  < Cas que dai ier dr%iro q'Te les socits patriotiques doivent se tenir prles au combat. /.%  m tment de fiii/i rvenlion, ntre-l.irpilleurs d:I.V I: II 11 tonnes, lu.it submersiMes de 830 lonn is el qpaatrt de 1.400 tonnes. Bienvenu* Noti avons t heureux de recevoir en nos Mureaux l'aimable visite de M. Bourgct, le sympathique Inspecteur Gnral de la rie. des Cables sonsmarins.-M Bourgs! qui rside l'oi l-de-l-ranee ( Martinique i passera ipielipie temps l'ortmi-l'iiiuc. Nous lui souhaitons un" a pi able sjour parmi nous. Cl.cMs'uia^iiiKjues l-'.n raison du retard que l'iniprimpur a nus remettre I %  exeniy,iiies du projet de rvision (.• la Constitution inayoniipie, la Direction d l'Ordre croit utile de renvover la) discussiifn de ce document fixe au H du courant six heures d i soir, nlimanche 16 de ce moi • toujours la mme heure, el aux din. niches suivants, si c'tait ncessaire. Dcc* Nous avons revu le faire-part du d<' es de Gtranirc pupnnts, survenue hier la Croix? le-,nlissions. Ses I'IIIK railles auront lieu c 'l apr i-mi li en la chapelle de la roix-dcs-Missions. Nos condolance • IUX parent i ;ii'iir. %  Nous avou< ni le fairepari du dcs le : Mme Veuve AiiUvne, de />./ r, n %  Mark rloa • Labs ..'.i biirvm l.elin 'railles auront lieu cet au i. i I h. y: i en l'i";lise tl|> Sa r ai'lr df i'urgesit . ; i Mies > ',.i'onv>i par ie deuil, nous envoj ons nos pins viw-. iui.lol.1 i, .s. laus C'est par erreur que, dans n it're compte-rendu de la Kte du lerMai la Croix-des-Bou. quets". If nom de Mr h.nies M r 'llo a figur comme Magistral fommnalde relt ville i est M Kmmam.el d rjcil %  I|U prside le Conseil Commu2al de la CioIx-des-BoUfiieH, Ailmiei-traiion Co.mni n.ile I • l'ort-aa'frioe i* Il est accord aux fermir* C %  ntnmutuv en retard pour le paiement de leurs inlrvaitf %  < ftttv occupants tant titres des terres tin domaine fOfHftl . ff11 dlai expirant le 31 M uni pour rgulariser leur situation vis-a-vis de l'A lininislralion Comimi • aie. .' ara :ei< il I in.'lior*o-..i rtoiiia OP -i iwlriUos tl < % %  < rti'.-i'ii'. ui u !i iiipitjoa l tr>iUb!<.> n.'-.i-.x i...VifW inlii*i>WaTUMW i i" %  i'i'"*'.. •' ( > Jl.--t. NMMM a tNvi. aarnwMH f .. ,, • %  I • %  •" %  •• "; „., Rtilm -• • *• %  ••*#• ,l i. ri.i-i • • • • %  ' ""' : "'"" ". ... r n % %  •. "• • "i t %  tiW*.M ', | ri ibl • ••.• v .,l PyraatM. • "* ,.tvn... n M'vii . WOOTYi. 8 t -.-i'f ataMIMM .-t Fte du Drapeau r'.acabtie Une mesie solennelle sera chaiilc le 18 Mai S heures du matin ur l'iniliUve do (ioiivcni ment. I t'(iarogeCameaii affecte 3camions aujscrvice du Iroisp i;l.l.a omnssion ommunalc cl le C mut du Drapeau se son. constitus m (Toniit d'Orgnnisidion cl dploient Ions leurs cubrls a la pleine russite de la IcU'. Paraulorisali m. 1'. P. AC xAN'l' Parisiana Ce soir Irrvocablement la dernire des Danseuses Russas d .ns 1 -Dause FgjpUaase Verdi. II.— Panse dt IsktAM III "— Ualle^inlrt, Tango D -Dansa des Perfi RubistlsUi V.— v,i rvht a Va'se M—Pierrot ^t Co'ombios l'our U tare lois VIl-i love iny Baby Clmrleston Ki.lre "i, J, 4 gdes. Qiinariclie Parisiana prsentera : Autour d'un Berceau De G. Moni-A et Kero il. C'est un grand sucrs q M l'.nl v.nis ti.Ucr de v.nb voi-. I Jarpntaliou de 1er or Ire ; li. l'lu. II. Ja'abert, r llj!njanii,Sov et Nullll'S. Enlrt'e : i, :i el 4 gdes. tAILLITE lt ne p hy iV Co Les cicanciers de la faillite des sieurs bouc Disliv & (]o sont invits s.' nranir en as emble nu Tribun.)! de 1re Ihsl mec d.Port-au-Prince le ni. 11 .li (|iie l'on conijik-ra 1 1 Mai courant lt) heures du liialin pour eu'. ndr les uropo :iiom. du faillis cl dcider ce que de droit. Por.-a.i I riinv.lc II Mai 1020 Le Syndic provisaiva de la foillite Disliy. Jus'm CIIALMKHS Imprimerie Centrait UiU. Piace GeffrariU H>'. } i Grande Fabrique d'Enveloppes. Dllr.n'.s t'ormas : (0111iiK'ivial, corresp m lanii.americ lin. spcial el \ isite. P :!,>">' Slip 1 ':.•.ir. Prix sp.'.i.ui < p tur l.s clients. Il est p M te la connaissance du pnlilu que lies prochainement sera msfalte .1 proximit .!. i Itfuia n .le Commerce \i1 ne des Miracles une pompe 11 lervoir p ...r dbiter de la -.../iiline. Port-au-Prince, le 23 Avril ^ W8. A la conqute du PoU Kord Par eal le UWNGHAP, r, Mai— Aprs m srjinr de 40 jouri dans .n hrogsr i Trolak, le dir.geb'e ^orge a f rotit de 'a preinie e claircie r.e a.alin pour commencer le plus dures et |ts de son voyage trar.sarctique dl laniagral au'Spit/berg. Dix-hu t 1mm a se Uouviienta bord ; U Norae a quitt Tia. k 9 heureo du ma tin. Au secours du franc Par cable PARIS, 5 Mai M. Biiand vient d 1 onvoqi.fr pour dem•! %  > abinelrn si'an.e extraordinaire pour tudier es n esures prenr* pour enr .xer la chute du tranc cui, l heure 4" cet apnsmidi, rojul31.73aeCdeUt-r. M. Rfonl |' ret M^re en hte la capitale. On prte0.*, dans Ici hauts sphre?. que la Mtuation actuelle est due en grm . r l Hi la spcuaion. tl 01 ;i' eit la preUTe que c'e^t rsfflUtatfl lsca>,l me nures nergiques vont tie prises et l'on feia probablement entrer en jeu loa rserves de l'emprunt Morgan dt t9i moins que ceux nuise ont hw la vente dcotveri en se basant sur le mouvment eunlte le march de Loudre; n.' isdcoi vrrnt rapidement. Les rserves de l'emprunt Morg u melleut la disposition du gouvernement franais su mill'O-a dedollais qu'il mittra prolit 'e cas chant pour prolger l fnoir Mais on semble convaincu q e • t te attaque coatie le franc ne pour ra pis tre de longue dure, et nt donn qu'i n'v avdt p s plus de cinq miliar.ls de franc* pap-r fianais l'trange r lorsque le mouvement actuel atdclau h. Il y a trois ans, ii y avait envi on li mi I ards de billets franfd* l'tranger. Aprs la clture de la Boa,sa, le Ir.u.c cotait officieusement 3z. Il au dollar. Le franc franais et U franc b Igeont atteint atijaurd hui le cour* le plus bs qu ils aient ja mais enregistr. La raid Madrid Hjnille Par cable IION KONG, 5 Mai — Le capitaine Joaquin l'aboaia.vol tt avec le capitaine uallanu dMadrid Manille, est arriv a Vac 10 ( nolo ni) portugiise ) cet apr -midi. Une rcepltou end) >u aste lui a t faite. Le cipitaine a 1 xpliqu qu'aprs avoi quitt Hanoi dans l'Iudochine tranVM simedi dernier dans la uiaiioe, il av.it t oblig par suite du mauvais fonctionnement du moteur d'arnsrr'-r Deep B*y dans la mer dfl Chine au sud te Macan dim in ht ma'in. Le capitaine Loriga et so 1 poses uicien qui avaient disp ru depuis quatre jours ont' recaeili* par le con!re-torpi!leur portugais • %  l'a tria non loiu d i Macao qui devait fttre leur tape aprs leur d part d'Hanoi. Le Patria les 1 ,1 ntns a Macao aujourd'hui Les fonc tionnaires de Ma*ao ont t informs que le capitaine Loriga el non compagnon avaient t rtlouvs au sud de l'Ile llullok qui>st environ 5ti kilomtres au sud'ouesi de la coloni 1 p itogaise l'ne autre dpene de source franais %  a donn un diM.'rent r cit da l'aventure des deux espt gnols. Le consul de Trame Cap ton a envo\ au consulat Iranais de BOBgkoDg mijmesvH^e qu'il au rait reu par le tlgraphe du capi taine Lor'ga a Biniituag trs prs de la colonie frsseaia Je Kwan geckown. D'aprs ce message, les aviateurs avaient t obligea d'at tenir Tinpsck 84 Ulom'tres de Mac; 0 sur la partie de la cote chinoise peu visite par les tran gers. Le message ajoutait que le capitaine Loriga ne pouvait pis fui re les rparations Dleeisaliss au moteur •! qu'il demandait de IVdc Le rapilaine L riga tait parti d'Hanoi en mme tanipa que le ca pitaine Gallat/.a qui a accompli le vol de 350 milles malgr le brouil lard jusqu'i Mi.cao o il a endom mage son aroplane en atterris sant. Crise ministrielle en Belgique Par cable BHUXtaLKS. Mai Le baron Polin Jarquetnyns. ministre de l'intrieur et Henri Carton, minbtre des colonies ont donn leur d mission '.e Irait court qu'u e cri se ministrielle est imm 'nente. BflUXELLES — Le minis re de l':ntr ; eur a 'dona ; sa dmission par s t d^ la rsistance du co-••il des ministres 4 refus r, %  nj-i a Mer Ils aie, d^s CCB^atiril ft— rieuses de nature a rauMue r 1: cd me da" lse priU. la firve 3nii!aise la 3e Internationale soutient les grviste Pus cable M0SC01. 'i Mai— Grego y /• notieff. priidont du comit ex.cu'ifde laSelo'eraalloash, stas r une pro lamition demindant tons les tMvull.nrs.du monde de s'unir poui venir en aide aut areviatfssnglaiF.lt herls les OB Vrlfs4as tisnsioli de tous lepays refus r t. s envois de barbon ou de ptrole en Grande Wt* tagne predan la g i've OJLOGNBC UB MtR-L* se vice de passage" s pour .'Angleterre est arit. Us cargos parient pleins de charbon et refusent les mar.bandi.'es ac.-uiniilts.Ln seul vapeur assurera le service entre Cherbourg et S:.utb,irpton. Le pi quebot iPranee* viers Plymouth. le Maurtania a renonc d'y tou cher et a cherch des vivre* 4 Charbon g lai sant l plu d* 600 passagers ; le M.jestic a nvarc son drpart le Mdila viter SJU thampton. Dmissioa du Cabinet polonais f*ar cable VARSOVIE, : i MaiLe prsident Wolchie. h 1 ki a accept la demiwi|i| du ministi'ra du comte Pkrynski qu lui avait t prsenlelel a.ii; : le cabinet a dmis sienne sur n-e question de pjilque linaniit re. L'ambassadeur des Soviets en Franco a subi la transfusion du s ni) i'tir il> e PARIS, 5 Mai — Leonide Krasfttue, auib .saadeur le;. Sovi-ts en Fiance, vient de quitter Andbes p ur reg.gncr Psi la. U S| ace-m pi.'n de >ioii mde in ; Krasiue a subi rcemment Nice la trau fusion du sang Panique la Bourse rou naine BIIOARBST, 5 Mal Usas un momeut de panique i la B urse, le dollar a valu 900 loi Le g tera environ 175 mi lions de d dlais. Les cr. dits ncessaires 'ero t i'i b j t de projets de loi s.j-r-. m~ 1 .I L — 11 i -•—^ la United Motor Sates Corporations Annonce l arrive da :__ 3 autotnobles vhrysler de Tourisme, 4 iylid'lres K le seront exposes la salle d' xhib:tion angle des Ituo.s Pave et i!e la l'.ivolution par.ir de celle J::ie. Le meilleur aceusll est 1 nerv aux visiltcrs A qui nou^ serons heureux de dcraoi'.iereettt super be voiture. L salon reste ouvert le 6oir. Horn-linie Le sttamer Melilla , venant de Caraoao et Kingston, sera ici •tra 'e I7 Mai.Il partira le marne jour pour Isa ports du nord et l'Kurope, prenant passo^eis el fret. l.e m. a. aThirass llorn a laiss Londres le 24 courant pour San Juau, Plo Platn, Cap Haitien et Port au l'rinre et est attendu la capitale le l'i Mai. O!ofl > on HTAS A V, a D i e par autorit dp junUce Il ara proc l le lundi qui sera vingt quatre Mai mil neuf cnt aringt si, en l'tude et parle Ministre de Me Marc Oriol. Notaire la rsidence de P trot h*a*M pH Claes de l'aur. s uiui : A la vente au plus offrant et dernier enchrisseur : L-d'une quanliuj.*" reauxdf letr (10ii.i.S secl.an rurale des B, r JS poK.-ed.deu jardins ju?'" 1 reaux chacun l> . M\ .tai, 1 j-gl Grand Chemin d p e ,| 1 7 radres, an Sud par pj' Lorema, sur l'Iiabitaii^ %  1 -EalparUuiaa ftL, mse, l'Ouest pstLeNsT" Kl la deuxime port ^ na.,Nordat ; i l 'e„ ( J J de I habn itioii, au giacd cheninde 1 ad este|„ d ni Pr l'hilisaira Rvre I Guttirt/, suivant p r0e |„ d'arperliico dirsss pi r llu.ea.i, arpenteur p Ul!k Commune des BsradnT pagns de leur p| M trente et un aot aj|, vingt deux, eRregistrij. Il — Un eraplscemeiiti la p.ace d arms de |i Barudres fa.-ade soi, >, sus une maisonnette tles et une autre li|U avant corps, galeouih eo tles impose su h suran dou/.e pieds de | toute la profondeur iL la rivire de la Kvi Dl I l'Est par Madame Ven| gnard Rousscaujam droitiM Sgur et l'Oe-t par | buteau. ainsi qu'il rsolu e* verbil d'irpentag dresss par l'arpectear' Antoine Liante, en dt||] Janvier ir.il neuT ce n | oa,i III.— l'ne proprit t*L Baradre*. situe U r„ ensemble toutes les eoa qui s'y trouvent, impossjj 3 de la contenanca ] pieds au ct Est eti au ct Ouest, born, NU Nord par la graod'rua, af| la rue Si Augustin, i llerminie aux droits de I' I Ouest par les liritian Suprieo, suivant pr d'arpentage de Jndel accompagn d son plu,si du qualnr/.e mil neuf 1 IV.— Cne qu^.nliU reau un tiers de terra d tion Fond Tcrtua , 1 de la troisime section II ir.i .l.'-re-', borne: ul Kiincaud Msardoin, asi Arlide, l'Rst par et l'Ouest \nr divan a Morne, suivant p'ocr pent.me d'Antoine Lmiti,| du vingt-cinq janvier 1 cent quatre, enregistre; V. — Six carreaux Umi deux tiers f rirarreamsii d) l'habitation BinsidH dans la cinquime iMSS des Baradres, comps portions : la premier, quatre carreaui borne : au Nord Pierville, Henri Loo et Beauvoir, au sud I de la proprit, 11 Baptiste Mgini, Elis v rn et Petit Charles l'Ouest par l'omp l ii r ville et lienolt, da verbal d'arpenlaged'J acco npngn de on p 1 du dix neuf juillet nal I six: la deuxime portia deux carreaux dterrai au Nord par Beauvoir,! Ornus Pierville, 4 H p;.mitre portion de r aux deux tiers st t Benott el Compant. Tels que les immeul suiveut, comportant ^ sans aucune exceptioaj i la requte de ia Lemke, Ngociant col tablis sur ls place Prince, demeurant I Prince, et domicili (A.llemagne), ayant f\ Me. Louis Montas. < de domicile en on Bonne Foi, Na3 r'' fcieur Auguste LoaiiJ r et domicili BaraeaJ Et en vertu 1 dl rfndu par le Tribunal! Instance de Port-aa^ date du vingt et n" ent vingt si, dur et signifi avec . d'une obIi#aj esire souscrits Pf"J Auguste Loui en ra llirsh& UœksU! 1922 au rapport de *n Louis Vilmensy, d*! tre. Cette vente aara mise i pri* de Dej Dix dollars, 80 *; montent es prinoip"n de l'avocat po" 0 ,SV en partie les ">•% judice des intrt^; autres frais da *" et de tou* autres S rense'S 0 Pour tous Vut' dresser au Notaire pos.tai.e du cab*^ A l'A^o:alr oar ^ O" s n. H*S Port-au-Pna^. | e Locis MONTAS.



PAGE 1

LE MATIN-^ 7 Mai 1926 jazard^ la Poste mmdiRue, ( en jure du Bureau de /,/ poste) \fflpjule$ lectrique* OMOX Jaurs d monde, dpolies et demi-dpolies : A vendre Avis iaiporW Force i %  N'adressera • latioa Brouillard Charbonnires Joannv CO.U)AS(O J 01 lo !" *?' V'" /'" s "J ct de fe'. ^ ^j_ la sentence de la Cominisato i S " -— *" ii des Rclamations touchant cette M lrcri '•<>'•<• Jemarage .flaire et ddirent n'autorisa ...,/ iicincpie. personne toucher le montant (.) (.uouichoux halons capotte de la minime indemnit accor or.c nien top radiateur spcial ds par la dite Commission. un lion dessus hou march — 200 dollars ). dress: MICLIEN 864 Grand rue. Bar Terminus P roprietaire : A.Widmaisr' Avis TOI S LLS JOL'ItS, on so trouve en prsence p/ (l.'iiii.'lioiMliuus d 9 heures. Maladies de la grossesse de :i 5 h. Champ de .Mars, ancienne maison Etude de Me Eon Charles Notaire EUSRucdu Peuple H h. 1,2 midi 2 h, 1/2 ."> heures. ip cle .Mars, a Laferrire. *fu??uitiiji i ia* %  Stsariiship Co h Avis Commerants, Industriels, mdecins, Pharmaciens,sagefemmes, avocats nolaircs ariJ A louer Chez fme ?ve W.Pressoir 1114 Avenue John Browti, 1114. Caaissi rosesVerrai boire lhan dpart direct p OU i pori-iA..'Prince "Haii Pf"J e, et tous les profession ,..,. n* !" ,** ,,„,, w ,v > s gnralement quelcone t champs. Gmll?rs. CoufB) EtniilOUP'A tspll la d'tau, tntruinerail, par U>u4qii6ot. U si ppression de a'importe qu'elle prise qui oe serait retouuecti'qu'aprs le pntment prvu po,i le riablis meut des condoile-" deau (Oup.es. Le Se v.ce prolite aussi de cet e Pneus Cords Heavy Dury pour Camions, pour le IraB \ ,"' n !l P rur avistr lo P" b:ic vail lourd. l g5 |.M o aan teaa compte, schkl t.V leciienl, d aucune dimame d las f.PREETZMaNS-AGfiERHLMS Agent fe A le plaisir de porter voire connaissance avoir reu Pneus Cords pour autos de passagers. Pneus Balloon Interchangeable ou full Balloons. Demande/ le prix pour les dimensions de votre auto ou camion. lallation de pli p. IJI Direction Plus de kilontre avec OJieSfadt m J par Dalhc, H i Le fameux Ikfpagoe Laasoo fcy Se trouve :'i Paris dans les Grandi Restaurants et Cakv>\ lsa la mode. A Poil-au-Prince, il est devenu le Eavori % %  %  de la Socit jg?y En vente chez : E. Dereix, Cil. Picoulel, t h. \. Gtet*] BSjens. Lope Rivera, Aux Caves de Bordeaux, Bazar M1 tropolitain, Alfred N.Cookc,Grand H6tcl de France, etc. Aux Gonaiues A. !s: E. Me GufAe, Reinbold Co. Au Cap J. Paravisini, Ch. N. Javanx. PENOULfcS HLVEILS %  i"\/"'l ,ll ( UJIl : % "• %  ^^^ lIUI |" UM 3J8 :^ : ; : V. J£;^9@)i^^€@lt Le Boss $Co ! ien(s Gnraux InsuranceCo Une des plus fortes Co^jpainies canadiennes d'assnraa< es sur li vie. Eng. Le lloss & CQ a^'^i^3ic33il



PAGE 1

LE MATIN 7 Mai I Lcitine Granul Brewer Le plus aciij des lie constituants. fortifie K' e et les reins. Rend puissants cl vigoureux Us enfants dbiles, les flonies faibles. Les personnes uses psr i*. s travaux, assidus. El ?ente chez : Si n m Virai, Alfred lieux, lope' Rivera, Ed. Estve U" Co, AMU, lphonse J sir, J. H. Bordav,Ime L. H. Doret. etitGove : SMartin. En Stock chez : R 1 rouarl/ raFiiFRue Ho 170?. GEO.JEANSME .v Co, Agents Maison Les Sports Angle des rues Roux et du Magasin de l'Ktat Annonce ICI riitnts qu'elle vleDl d< recevoir par les derniers bateaux arrivs il Europe, le-, articles suivante tels qae : Casimir* angla ; s — Carlndeen ao?!al. — Palm Reach anglais, Klnki blanc suprieur, Toiles k i S mti %  < %  poui liommes, et un S rand assortiment de t< iics 006! pour lt mines. Bas e soie suprieure de toutes les iou'i-i;rSacs t main suprieurs en cuir couleur et en tirant, 4 styles vaiissu I!as merceriss. Mallettes <'e voyage en •: ", dimenssion*, Uu assortiments de foui c 1 j l/oiti '•! n ittu moue et du ri pour tous le gols, 'ravats do tou es leons, l'un > '. %  WolaatSi eu plu %  ieurs ro'ileuts et gran ! recommande su pi iVic ci a sa !nombreus? eVntla pour l'Uftat ce de s coupe -i l* i rompis c* cuiioo mise dans les outri gci coi lis A M. s son . La liaison rel* f mie jtiHpi' 8 !, urui daxes, en cet mon i sont de fibnciuo suisse, l'BIX \VANT.\(i. I X. La maison w H. SLVEW '|| M Ceui qui n'ont pas encore vu Ws jvts arlicl vient tle recevoir.La moison MLVEHA doivent.densleur ||ft& s'empresser de passer cette maison,car nullepart ils Dipe|] trouver d'aussi beaux articles des ptix raisonnables.) Aimables clients, vous qui voulez porter, peu de Iraii, U plus beaux tissus quil soit possible de trouver sur cette pi*, ne manque/pas, avant daller ai; leurs, de passer cher eu le meilleur accu il vous est rserv. Nos ar.icles sont vraim ni de toute beaut et de fralcberg] KOI prix ilient toute concurrence Vuites coi eu.' tunes. Bas dentelle? Bis soie broia, Best] brod, Tulle pour Premire Communion, ouvertures b'.iasi] et couleur su p. Diud'-s brode Madera pour chemises et ji Voile blanc barres, Ha ine blanche, Gabardine blanche,! pon blanc et couleur A jour. Voile et couleur uni. Chenil sup. I'> abant uoir anglais, Imitation toile crue, Servistteel toilettes blaccbes et couleurs,Nippes cou 'e un, Tapis cir bus] •t couleur sup, feignes franais et amricains, Orgtadi bits et couleur, L nuage ou eur anglais sup. pour jupes, Muisi l'arros de soie pour chemis.s hommes.Satinette foulardiw robr, nouveaux dessins. To s ceut q il ejiient cil /. SI A E I i s > '.e. t touj^un al| faits. Le Rhum Nectar & aison *Les §B( Le seul Rhum qui,;tir d'Alcools naturels obtenue directement par Distillation Simple du Sirop des Canne* d'un Unique et toujours mme Isolation elle seul qui, vieillit p;r 1 action du temps d-ns les dpts avee exclusion pfoareuM de tous dangereux Secrets de UhricatlOD et sans adjonction d'aucun ingrJient d'usine, conserve au jugement de la plupait de nos .Notabilits Mdicales et soi vant l'apprciation de bons anialeuis, la suavit incomparable du bouquet et les plus remarquables qualits hyginiques. Verne pris avec excs. Rlium Nectar n'enivre pas et ne pro • Hit pa l'Alcoolisme h la longue, comme ls autres produite t mil lireet comme les uutres spiritueux:. Ochoa & C Angle des Rues Roux et du Magasin de 11 ANNONCFNT AUX CLIfNTS UE LA M AISON QU'ILS DE RECEVIK Uo bai stocke chaussar^de uremier pour lioni'iiiis, lernnti's, fillettes et Prix avantaijeux eaa-aaidfiSF mm rpT Vtrn otth Manin & Rossi &\\, nvcltCcui paicu]a'iCV^L fowst, L. / reetemann &.Q rfcoluc Air n l AB.aww" ?" %  *—*—* % %  %  %  '" i -— %  % %  %  %  — % %  i rif — mw '-"*^"" """"'I -~~•-•"%  r.y %  w . wi . J Tvnr^ f %  i^wl^;77ii|jijjutjjl.iit__xJ-— — ^.-" m— i i— i l hnJnMMHr I@?;L!L3 (BBnni i Le] n.-.. EN R un;-il -.ir .; I ..-.. rat u'M dar*ntie Je dcictUcrc* Dl fiID cm m a LIE niD cm nui Prvnir VAIII mieux Ou El iir/vcnir t->l i (ai 1 1* tloi^rirl Iva g.-riu J \H>\l /•v,*' du S*vii Lif^Luo^ Cl moyvn 1 plu, c.Tl.ii.lt plu •t U plu UciU •!.I.-rovnballi** i' • Non •ful'intnl I .> i | • cl tltp^ri l'H |{.-IIII#min • vi imt i — W l Ivi plu clm,nl, |vu m AlCIll JJ'Um'If !.).•>. •SAVON XI H JI tvt % %  %  '.c* cMKioce VVisalco "Rrr t**s brontm For*s Pos 113 11. A .s verne es W ^*KHmmmm —s— 310, Rue Bonne Foi UT MM IJlIR 18 te Li e la Pression" Saudwchs* Soupers frMl Brillant et slect Dxncina. L i Ta ver n reste ouve le 'o il latiirit PllONEi 77/ Auto et Camion Ro Bicyclette* Svelte On trouvera A la Rue ries Mirac'es. Maison Nicolas CORDASCO. 1 s automobiles cl camion de la marque bien c moue ••Re,<_ auto i 7 css.-agers. Camions


PAGE 1

kECTEl'B PROPRITAIRE? ^t MASLO;RE BOIS-VRNA Hue Amricaine, 1338 L M KM. 20 CENTIMES QUOTIDIEN TELEPHONE N 242 MINE X574 PORT-AU-PRINCE ( HATI) La politiqu^ilu (oiirtriirmrnt est rgle tout entire pat un sentiment de sincrit absolue.Dcid n'pargner aucun effort po-ir aue notre dimocratiei'organaejoliaeetproapife, tliuis l'ordre cl la libert, le qouvernemeni a pour devoir de considrer le pays Ici qu'il eu, de se placer rsolument devant la ralit des faits et de ne se laisser gara" par aucune dclaration creuse, par aucun iiicusoni/e. LouUBOrViO, Prsident d Haiti VENDREDI 7 MAI 11)20 1 \A MAISON Il Ernest RIGAUD* missionnaire des agitateurs* aux Etats-Unis |>rtc que dans les 1rs tin mois d'Avril Ernest Higaud rajlBColl^lh-s du Conlne anecdote relaJPMI prsident Darli^pour bien indiquer pmc aelii'.d assurait Constante le |>rinci (><.• ilit gouverneinen %  tait gure possible Orque le mme per[ieiidrait ma ni l'ester, Bps aprs, un 111:111olu du sens de la croire que l'att de l'opposition est ni propice aux fiamblables erreurs. kvons dj vu l'oppo|Wyerbon nombre de lires aux Etats-Unis. : toujours revenus |et confus, pouvant Mf les dpenses oc p:ir leur voyage, %  iwoii dont est liarrevt un earacN trange^ coin me 1$le voir. %  'ion, dans son œualique de dnigre* • cesse,contest le %  riant constitutiontil d'Etat qui a 'confondu avec le du Rglement i\u Conseil d'Etat. Une erreur. peut tre volontaire, des journaux de l'opposition est celle consistant dire et rpter que M. Rigaud a t choisi Comme prsident de l'Assemble Nationale du 12 Avril der nier. D'aprs le Rglement du Conseil d'Etat, les membres du bureau sont lus pour une priode dtermine, au cours des sessions; leurs pouvoirs se renouvellent mensuelle ment. Or. mme si M. Rigaud avait t conserv comme prsiden! du Conseil d'Etat, son manda! devrait prendre lin BU '.I Mai. Il a t destitu c >nIbrinnient la Constitution et au Rglement Par consquent, il est absolument inexact de dire qu'il part pour les Etats-Unis comme prsident de jure ( sic )du Conseil d'Etal. • Ce n est point par une lantaisie de M. Rorno que les Conseillers d Etal se trouvent la nomination du Prsident de la Republiqne.(."est la (Ions titulion elle-mme qui lvent ainsi. Il est inutile de rappeler tous, les avantages que prsente I institution du Conseil d'Etat,au double poinl de vue politique et administratif. Ce qui est main tenant incontestable c'est que toutes les objections prtendues de principe formules par les opposants de toutes nuances contre le Pouvoir Lgislalil actuel n'ont plus aucune valeur, tant donn l'acliarnement mis par les nationalistes les plus intgraux rclamer, le mois dernier, les suffrages des Conseillers d'Etal en vue d obtenir le pouvoir, unique objd de leur convoitise et de leur agitation, y. Ernest Rigaud a obtenu du Prsident de la Rpublique SOU titre de Conseiller d'Etal. Il QS l'a obtenu qu'aprs avoir librement manifest son adhsion la politique du Gauvernemen*, L'Ile qu'elle ressort du programme trac depuis 1032, politique de franche coopration avec 1rs Etals-Unis d'Amrique, d'excution loyale de la Convention de 1015, politique d'organisat n et (le progra par I Ordre, ta Paix, le Travail. Voil pour le Gouvernement de Washington IVs>iii des collaborateurs du (o ivernemenl national hatien. Par consquent, Washington ne peul tre que dsagrablement Impressionn ds se trouver en prsence de quelqu'un qui. par ses protestations de loyaut, a trouvera non de se faufiler dans la politique de coopration tablitpar la 'onvention, puis a fait volte-face au mpris ds la morale la plus, lmentaire cl va se ranger parmi les adversaires du rgime de coopration entre Hati et les l'.lals-l'iiis d'Amrique.—Si les membres de l'opposition avaient le moindre sens commua, il est certain que ce n'est pas Rigaud Util aurait t choisi comme missionnaire et que le Gouverne* ment de Washington serait le dernier auprs de qui une telle dmarche aurait t entreprise, • • %  D'o vient que jusqu' celte heurs il soit impossible, aux politiciens professionnels de comprendre que le Conseil d'Etat ne doit pas lre considr comme un corps essentiellement politique 1 Sans doute, il exerce les attributions des Chambres, ainsi que le prescrit la Constitution, mais il est hors de doute > que le Conseil d'Etat dans l'ordre de choses tes par la Convention, constitue surtout un rouage propre la rorganisation complte et sincre, la cration mthodique de tout ce qui peut tre profitable au Pays sans que la politique soit un obstacle la ralisation des rformes reconnues ncessaires.— Lorsqu'un Conseille/; d'Etat — comme c'est le cas pour Rigaud — se montre plutt domin par la passion politique que par le souci de fournir Honntement sa contribution Tu-livre de rgnration nationale hatienne, il a toutes les chances d'tre regard comme un vulgaire ambitieux, indigne de l'attention du Couverneinent des Etats-Unis dont le principal motif d'intervention en Hati a t de corriger nos mœurs po litiques dtestables considres comme une plaie attache notre liane. Plus on analyse l'entreprise inconsidre de la inission-Uig.uul aux Etats-Unis plus on aperu! ce qu'une pareille entreprise comporte de consquences prjudiciables pour (opposition. Il n'y a pas s'y tromper. Le rsultat le plus vident de celle nouvelle et grave inconsquence sara le mpris certain de ceux qui ont pris charge de nous aider 'rouver la voie devant nous conduire au redressment des torts que nous nous sommes faits dans le pass. Connue le dit le proverbe arabe, le mpris per c jusqu l'caill de la tortue Broderie Au Bur6au hiUi BRODERIES en tousGENRES Trouait sou/n. — promotitude Prix modres S'adresser Mme Marcel GOURAIGE N > 423 Rue des Csars • • Embrodery w ALI. K1SD OP EMBROMF.HY put dovvn al tbc hiwcst prie opply No 423 Rue des Csars. Nous sommes heureux d'informer nos lecteurs qu' partir du l Mai courant un service de COlis-postsUS sera tabli entre Haiti et les Pays Ras. JUKI ETIENNE fils Angle des Rues du Magn in de l'Etat et des Fronts Forta. farclrnidises M-naises Les Assises Par Ordonnance de Mr le Doyen du Tribunal de Premire Instance de .Port-au-Prince, la premire Session des Assises l'puvriro, a la Capitale, le Lundi Il Juin prochain. Et, par Ordonnante du Doyen >:-i Tribunal de Premire instance de Petit-Gove. celles qui s, tiendront dans la juridiction dcLognc s'ouvriront le Lundi 24 Mai courant. ll(i. Hue Tnwersire ( halle anciennement HCCU/H-C pur Mr Alfred 1 leux ) S v* est maintenant pourvue le sou assortiment arriv parflt •$£ les derniers steamers. Elle odre aux familles cuire au-£ft .£,% 1res articles ; ^ %  W &• *A POMMES DE TERAK ET OIGNONS ,r JJ RIZ DE TROIS QUALITS ** *v*t CONSERVES ALIMENTAIRES tk 4SI Su lessox GOTHER ETJAMBON BONBONS ASSORTIS VINS RAB QALLON BIRE ET PORTER Lioiia lis 1 n\\( \IM s CHAMPAGNE •Ci' *-"i5* Nous dniions aussi en ^gros et faisons des envois eu vJT '* province Port-au-Prinue, Haiti, le 90 Avril 1026. •5'i ?$t^^^^^***^$^**^ Noire œiL ... a lu que SylvioCator,avant saut 25 pieds et 1 p ou ss a est h s'taient attroups sous une galerie, un norme bton. Les gavroches prirent la fuite en riant ; car. le brave gnral n'avait... qu'un sabre de bois. ...a vu avant-hier, un canotier champion europen du saut en ••' : i V aViml : l,, r ''" eanofier longueur. Cator est le troisime S u 8 e ,, rJ la ,l uVI,t (la ns la homme qui ait saut plus de 23 baie d Prt-au-Prince et fait le nimla coininercc de poissons frais se pieds. Un bon regard au sauteur. ... a lu la rclame de Franois Joan Charles pour ses cocotiers: Culture idale pour un puresseu.v ou pour celui oui n'a pas le temps, c'est celle du cocotier, etc. Culture idale pour un paresseux ? Notre (Eil n'a jamais vu un homme avouer plus franchement ses dfauts. ... a vu hier soir, la fle Eatino. Quel joli dancing! La salle est magnifiquement dcore, les lampes lectriques Boni blouissantes de lumire, la musique est sans pareille, le Patron chai niant. ... a vu le Pote, hier soir .'chemise jadis blanche, cheveux blancs, et le reste tout noir. Il Vendait ses lunettes et... disait ses vers. Mais il n'avait ni acheteur ni entendeur. Les vers minent \ ... a vu ce malin, la rue Am ricaine, le Gnral Millien Cator brandir contre des gamins qui P livrer, en plein jour, sur les yeux de nombreux spectateurs, un audacieux enlvement. Une petite tille, peine gia de 12 ou II ans. dsirant acheter du poisson, s'approcha de la barque du pcheur. Celui-ci. tout doucement, la (il sauter dans le frle esquif et, soudain, gagna le large grands coups d'avirons. Les tmoins de cet enlvement crirent au secours contre le satyre. ... 1 vu aussitt M. Lonce %  ntns sauter dans une bardue si ordonner au rameur de %  mettre la poursuite de l'auteur de ce rapt, il le rattrapa au moment o il allait si compllr son acic houleux ; seul, il l'obliea prendre place dans sa barque et le ramen au Wharf o il le reluit entre les mains de la Polie %  qui rappela au pcheur Ojl'il avait, pour celte lois, essay de ramener dans ses lilels un... trop gros poisson. La lillclle. siun el sauf, put reprendre le chemin de la maison Je ses ni litres. ... envoie mi bon coup-d'œil l-yiice Mnlas. ££ Htel International AUX CAYES, HATI. \iaison fonde en 0M, Nourritures et chambres 'prix trs modres Chambres ares— Cuisine.franaise. Installation confortable On parle anglais, franais, espagnol| et italien. Cet tablissement se recommande par sa grande propret, sa bonne cuisine et sa position exceptionnelle au centre des affaires. Propritaire, Vve T. FERRANDINT. *ti\i smro t •


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/06710
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Friday, May 07, 1926
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:06710

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
kECTEl'B PROPRITAIRE?
^t maslo;re
Bois-Vrna
Hue Amricaine, 1338
LMKM. 20 CENTIMES
QUOTIDIEN
TELEPHONE N 242
MINE X574
PORT-AU-PRINCE ( HATI)
La politiqu^ilu (oiirtriirmrnt est
rgle tout entire pat un sentiment
de sincrit absolue.Dcid n'par-
gner aucun effort po-ir aue notre di-
mocratiei'organaejoliaeetproapife,
tliuis l'ordre cl la libert, le qouverne-
meni a pour devoir de considrer le
pays Ici qu'il eu, de se placer rsolu-
ment devant la ralit des faits et de
ne se laisser gara" par aucune dcla-
ration creuse, par aucun iiicusoni/e.
LouUBOrViO,
Prsident d Haiti
VENDREDI 7 MAI 11)20

1
\A MAISON
Il Ernest RIGAUD* missionnaire des agitateurs*
aux Etats-Unis
|>rtc que dans les
1rs tin mois d'Avril
Ernest Higaud ra-
jlBColl^lh-s du Con-
lne anecdote rela-
JPMI prsident Darli-
^pour bien indiquer
pmc aelii'.d assurait
Constante le |>rinci(><.
ilit gouverneinen
tait gure possible
Orque le mme per-
[ieiidrait ma ni l'ester,
Bps aprs, un 111:111-
olu du sens de la
croire que l'at-
t de l'opposition est
ni propice aux
fiamblables erreurs.
kvons dj vu l'oppo-
|Wyerbon nombre de
lires aux Etats-Unis.
: toujours revenus
|et confus, pouvant
Mf les dpenses oc-
p:ir leur voyage,
iwoii dont est liar-
revt un earac-
N trange^ coin me
1$le voir.
'ion, dans son u-
alique de dnigre*
cesse,contest le
riant constitution-
til d'Etat qui a
'confondu avec le
r*A la minorit op-
B lutte a t mene
Rflw membres du
|Uetulil' que eoulie
'Pouvoir Lgislatif.
|W encore, les re-
* la presse de
P* sans excepter
Ljoli'caly p.-n-iv
!nioire relatif:,ux
S*, 'gislalivcs. d-
jcs'lu Gouverne-
ninglon, toute
Peil d'Etat, rn
Impositions tbr-
Constitution qui
** Assemble le
JJ1" les mmes at-
*5esa,,xr.ha,n
? '"de apparcm-
l gante ,la |):IS
{"opposants de r"
Bff;voir I" mme
r"0lerinsicrl
. s'effondre
Mexico
fet^-nnn-
Civ,rte,k' vi,le
* u million de
SeS * ruine.
, Wesses.
Jument es.
....., laqnel'e
la.e.
de leur opinion. Mais pou-
vait-on jamais supposer qu
cette opposition, dsempare
et impuissante, penserait, un
jour, solliciter l'appui, d'ail-
leurs ineiflcace, d'un membre
de ce mme Conseil d'Etal
co 11 t re le (ouvernement ?
Quelle morale politique peut
bien autoriser ou justifier une
telle conduite qui constitue la
plus grave inconsquence qui
puisse tre releve la charge
de ceux qui se larguent poui*
tant d'tre des dfenseurs de
principes ?
Le Nouvelliste , dans son
dition du 5 Mai, a eu soin de
rappeler (pie M. Ernest Rigaud
est encore Conseiller d'Etat.
Personne ne le conteste. ( e
qui est digne de remarque et
ce (pie Washington sait bien
c'est que M. Rigaud ne s'est
mis au service de l'opposition
qu' partir du moment o sa
conduite lui a mrit la desti-
tution comme prsident du
Conseil d'Etat et l'expulsion
de l'Assemble durant la ses-
sion ordinaire. Indigne de la
considration de ses collgues,
d'aprs ses collgues e u x -
mmes, il tait dj bon pour
l'opposition o il a trouv la
place rserve aux disquali-
fis et a ceux qui trabissent la
confiance place en eux.
I e missionnaire de l'oppo-
sition aux Etats-Unis n est
donc pas le prsident du 011-
seil d'ICtal. 1 e titre, Mr Ernest
Rigaud l'a perdu depuis le 12
Avril et la suite de la dri-
sion prise contre lui confor-
mment aux dispositions de
l'article (> du Rglement i\u
Conseil d'Etat. Une erreur.
peut tre volontaire, des jour-
naux de l'opposition est celle
consistant dire et rpter
que M. Rigaud a t choisi
Comme prsident de l'Assem-
ble Nationale du 12 Avril der
nier. D'aprs le Rglement du
Conseil d'Etat, les membres
du bureau sont lus pour une
priode dtermine, au cours
des sessions; leurs pouvoirs
se renouvellent mensuelle
ment. Or. mme si M. Rigaud
avait t conserv comme pr-
siden! du Conseil d'Etat, son
manda! devrait prendre lin BU
'.I Mai. Il a t destitu c >n-
Ibrinnient la Constitution
et au Rglement Par cons-
quent, il est absolument in-
exact de dire qu'il part pour
les Etats-Unis comme prsi-
dent de jure ( sic )du Conseil
d'Etal.

Ce n est point par une lan-
taisie de M. Rorno que les
Conseillers d Etal se trouvent
la nomination du Prsident
de la Republiqne.(."est la (Ions
titulion elle-mme qui lvent
ainsi.
Il est inutile de rappeler
tous, les avantages que pr-
sente I institution du Conseil
d'Etat,au double poinl de vue
politique et administratif. Ce
qui est main tenant incontes-
table c'est que toutes les ob-
jections prtendues de princi-
pe formules par les oppo-
sants de toutes nuances con-
tre le Pouvoir Lgislalil ac-
tuel n'ont plus aucune valeur,
tant donn l'acliarnement
mis par les nationalistes les
plus intgraux rclamer, le
mois dernier, les suffrages des
Conseillers d'Etal en vue d ob-
tenir le pouvoir, unique objd
de leur convoitise et de leur
agitation,
y. Ernest Rigaud a obtenu du
Prsident de la Rpublique SOU
titre de Conseiller d'Etal. Il QS
l'a obtenu qu'aprs avoir libre-
ment manifest son adhsion
la politique du Gauvernemen*,
L'Ile qu'elle ressort du program-
me trac depuis 1032, politique
de franche coopration avec 1rs
Etals-Unis d'Amrique, d'excu-
tion loyale de la Convention
de 1015, politique d'organisat n
et (le progra par IOrdre, ta
Paix, le Travail. Voil pour le
Gouvernement de Washington
IVs>iii des collaborateurs du
(o ivernemenl national hatien.
Par consquent, Washington ne
peul tre que dsagrablement
Impressionn ds se trouver en
prsence de quelqu'un qui. par
ses protestations de loyaut, a
trouvera non de se faufiler dans
la politique de coopration ta-
blit- par la 'onvention, puis a
fait volte-face au mpris ds la
morale la plus, lmentaire cl
va se ranger parmi les adver-
saires du rgime de coopration
entre Hati et les l'.lals-l'iiis
d'Amrique.Si les membres
de l'opposition avaient le moin-
dre sens commua, il est certain
que ce n'est pas Rigaud Util
aurait t choisi comme mis-
sionnaire et que le Gouverne*
ment de Washington serait le
dernier auprs de qui une telle
dmarche aurait t entreprise,


D'o vient que jusqu' celte
heurs il soit impossible, aux
politiciens professionnels de
comprendre que le Conseil d'E-
tat ne doit pas lre considr
comme un corps essentiellement
politique 1 Sans doute, il exerce
les attributions des Chambres,
ainsi que le prescrit la Consti-
tution, mais il est hors de doute
> que le Conseil d'Etat dans l'or-
dre de choses tes par la Con-
vention, constitue surtout un
rouage propre la rorganisa-
tion complte et sincre, la
cration mthodique de tout ce
qui peut tre profitable au Pays
sans que la politique soit un
obstacle la ralisation des r-
formes reconnues ncessaires.
Lorsqu'un Conseille/; d'Etat
comme c'est le cas pour Ri-
gaud se montre plutt do-
min par la passion politique
que par le souci de fournir
Honntement sa contribution
Tu-livre de rgnration natio-
nale hatienne, il a toutes les
chances d'tre regard comme
un vulgaire ambitieux, indigne
de l'attention du Couverneinent
des Etats-Unis dont le principal
motif d'intervention en Hati a
t de corriger nos murs po
litiques dtestables considres
comme une plaie attache no-
tre liane.
Plus on analyse l'entreprise
inconsidre de la inission-Ui-
g.uul aux Etats-Unis plus on
aperu! ce qu'une pareille en-
treprise comporte de cons-
quences prjudiciables pour
(opposition. Il n'y a pas s'y
tromper. Le rsultat le plus vi-
dent de celle nouvelle et grave
inconsquence sara le mpris
certain de ceux qui ont pris
charge de nous aider 'rouver
la voie devant nous conduire
au redressment des torts que
nous nous sommes faits dans le
pass. Connue le dit le pro-
verbe arabe, le mpris perc
jusqu l'caill de la tortue
Broderie Au Bur6au hiUi
BRODERIES en tousGENRES
Trouait sou/n. promotitude
Prix modres.
S'adresser
Mme Marcel GOURAIGE
N > 423 Rue des Csars

Embrodery
w
ALI. K1SD OP EMBROMF.HY
put dovvn al tbc hiwcst prie
opply No 423 Rue des Csars.
Nous sommes heureux d'infor-
mer nos lecteurs qu' partir du
l Mai courant un service de
COlis-postsUS sera tabli entre
Haiti et les Pays Ras.
JUKI ETIENNE fils
Angle des Rues du Magn
in de l'Etat et des
Fronts Forta.
farclrnidises M-naises
Les Assises
Par Ordonnance de Mr le
Doyen du Tribunal de Premire
Instance de .Port-au-Prince, la
premire Session des Assises
l'puvriro, a la Capitale, le Lundi
Il Juin prochain.
Et, par Ordonnante du Doyen
>:-i Tribunal de Premire ins-
tance de Petit-Gove. celles qui
s, tiendront dans la juridiction
dcLognc s'ouvriront le Lundi
24 Mai courant.
ll(i. Hue Tnwersire
( halle anciennement hccu/h-c pur Mr Alfred 1 leux )

S
v* est maintenant pourvue le sou assortiment arriv parflt
$ les derniers steamers. Elle odre aux familles cuire au-ft
.,% 1res articles ; ^
W &
*A Pommes de TERAK et Oignons ,r
jJ Riz de trois qualits **
*v*t Conserves alimentaires tk


4SI
Su lessox GOTHER EtJaMBON
Bonbons assortis
Vins rab qallon
Bire et Porter
Lioiia lis 1 n\\( \im s
CHAMPAGNE '
Ci'-* *-"i5*
' Nous dniions aussi en ^gros et faisons des envois eu vJT
'* province
Port-au-Prinue, Haiti, le 90 Avril 1026.
5'i

?$t^^^^^***^$^**^
Noire iL
... a lu que SylvioCator,avant
saut 25 pieds et 1 poussa, est h
s'taient attroups sous une ga-
lerie, un norme bton.
Les gavroches prirent la fuite
en riant ; car. le brave gnral
n'avait... qu'un sabre de bois.
...a vu avant-hier, un canotier
champion europen du saut en ':i V aViml:l,,*r ''" eanofier
longueur. Cator est le troisime Su!8e.,,r- J la,luVI,t' (la.ns la
homme qui ait saut plus de 23 baie d" Prt-au-Prince et fait le
nimla coininercc de poissons frais se
pieds.
Un bon regard au sauteur.
... a lu la rclame de Franois
Joan Charles pour ses cocotiers:
Culture idale pour un puresseu.v
ou pour celui oui n'a pas le
temps, c'est celle du cocotier,
etc.
Culture idale pour un pa-
resseux ? Notre (Eil n'a jamais
vu un homme avouer plus fran-
chement ses dfauts.
... a vu hier soir, la fle Ea-
tino. Quel joli dancing! La salle
est magnifiquement dcore, les
lampes lectriques Boni blouis-
santes de lumire, la musique
est sans pareille, le Patron chai -
niant.
... a vu le Pote, hier soir .'che-
mise jadis blanche, cheveux
blancs, et le reste tout noir. Il
Vendait ses lunettes et... disait
ses vers. Mais il n'avait ni ache-
teur ni entendeur. Les vers
minent !

\
... a vu ce malin, la rue Am
ricaine, le Gnral Millien Cator
brandir contre des gamins qui
P
livrer, en plein jour, sur les
yeux de nombreux spectateurs,
un audacieux enlvement.
Une petite tille, peine gia
de 12 ou II ans. dsirant ache-
ter du poisson, s'approcha de la
barque du pcheur. Celui-ci. tout
doucement, la (il sauter dans le
frle esquif et, soudain, gagna le
large grands coups d'avirons.
Les tmoins de cet enlvement
crirent au secours contre le sa-
tyre.
... 1 vu aussitt M. Lonce
ntns sauter dans une bar-
due si ordonner au rameur de
mettre la poursuite de l'au-
teur de ce rapt, il le rattrapa au
moment o il allait si compllr
son acic houleux ; seul, il l'obli-
ea prendre place dans sa bar-
que et le ramen au Wharf o
il le reluit entre les mains de la
Polie qui rappela au pcheur
Ojl'il avait, pour celte lois, es-
say de ramener dans ses lilels
un... trop gros poisson.
La lillclle. siun el sauf, put re-
prendre le chemin de la maison
Je ses ni litres.
... envoie mi bon coup-d'il
l-yiice Mnlas.
Htel International
AUX CAYES, HATI.
\iaison fonde en 0M,
Nourritures et chambres 'prix trs modres
Chambres ares Cuisine.franaise.
Installation confortable
On parle anglais, franais, espagnol| et italien.
Cet tablissement se recommande par sa grande pro-
pret, sa bonne cuisine et sa position exceptionnelle
au centre des affaires.
Propritaire,
Vve T. FERRANDINT.
*ti\i
smro
t


LE MATIN' 7 Mai 1920
jr^

^9
comb&t l'anmie
J : :

Sous i nouvll* forma
liquide
M GlcMol. gr*tbl boir
Kt ptriico.ii.iv-:nnl *ecunmnd
pour let en fan ii. U'Ml la rtcou-
Uluaal i J.*> : ! "
rUimofcivbine
Convalescence
. Neurasthnie
: Tuberculose
Anmie
o
SUMM Maniai*, i r e* vimn>
Lfts loteries hatiennes
A titre- de renseignement,noua
indiquons nos lecteurs la d de,
de tirfp 1*>S diverse! Idfefies
de la Capitale :
Loterie de la Bibliothque
Nationale 9 Niai
l.a Bienfaisance Ifi Mai
Les C.u-.iiv lins H Mai
l.a Perse*, i ani e 10 Mai
L'.tssi.lame Mutuelle 'i:\ Mai
Fort Halionale
de St. Raphal
PaC Arrt de Monsieur le l'r-
sident au Moniteur du Jeudi li mai Cou-
rant, mu- tendue de le'rre nn-
|)i.: v;nt 30.000 ( aiie;iux e! SC
trouvant dans l'Arrondissement
le la Marmelade, a t dclare
l-oiI Hserve el sera d-
nomme Fort Nationale de
Saint Raphal."
Cet Arrt a et' pris pour la
prott lion et la censervatio >
des toi ils nationales.
Junia
Le numro d'Avril de cette in-
tressante Revue Mensuelle a pa
ru. Il nous a t remis.
Il contient le sommaire sui-
vant :
|. Discours prononc a rE-
iole Nationale de Droit Lt.
L. Il.lly.
'2. l.e mariage, ses antc-
dents el ses suite-. L. Cuve-
mite '
3.- Devoir Civique.
Les Humbles el la Patrie .1.
contas.
4. Manifestation des Hvds.
IYres Udeinploiisles 1. L. (i.
.". (le qu'il faut dire ( extrait ).
H. Posies.
7. Actualits.
Toutes tes pages sont lire.
L abonnement cette Revue
est de : 3 mois Gdc 1.50.0
mois (i. 2..V) et un an li. 5.00.
". -.
\x
i
-:tk
MuwMt
_ lt iriifllli |W p!aJ5>.
ttpuv. que )t prtndt ilu UlchtoL
fi. B.
IVpril de revrfh
en Allemtgna
Bi iu.in. M. Kulz, minisire
"e Pinteri 'iir a publi dernire-
ment un decrel Interdisanl aux
associations de toute nature de
s'organiser militairement. I. \
bruit court cependant que le
i., ; d icier >. une des plus
inij), l'tun mm il ;> nationalis-
tes, p ijipi le a saper celle in-
terdiction en organisant des
grandes manm res dans le cen-
tre de
lema
Une ;,. ande marche aura lieu
aux eii> irons de Halle. H 000 i
9.000 hommes y participeront,
reparti; ci; ajusteurs rgiments,
aVefi lonl"s les armes aimflarvs.
Cinq .i "lis seronl m ^me pr-
t > par les usine; .la.i' T, 'i.'
Dessan.
Le bulletin officiel du < Cas
que dai ier dr%iro q'Te les so-
cits patriotiques doivent se
tenir prles au combat.
/.- m tment de fiii/i rvenlion,
Ce qu'il importa, c'est '/< riVitr-
topper noire force combattit*,
nous ne savon* iis ai f ordre
d'attaquer sera donn dans trois
mois nu dans Irais uns mois il
sera donn;et faudra tre prts.
L'Italie fait construire
Croiseurs* contre-tor-
pilleurs et sous-marins
Les con !ructtpn ; navales ac-
luellen c il en coure d m les dii-
.-i enta i i intiei de I i alie 3 ml
les suiv mies : D : ( i to .cura l-
ger! .1 l I 11 ) tonne '{te v >n-
tre-l.irpilleurs d:- I.V I: II 11
tonnes, lu.it submersiMes de
830 lonn is el qpaatrt de 1.400
tonnes.
Bienvenu*
Noti avons t heureux de
recevoir en nos Mureaux l'ai-
mable visite de M. Bourgct, le
sympathique Inspecteur Gn-
ral de la rie. des Cables sons-
marins.-- M Bourgs! qui rside
l'oi l-de-l-ranee ( Martinique i
passera ipielipie temps l'ort-
mi-l'iiiuc.
Nous lui souhaitons un" a pi a-
ble sjour parmi nous.
Cl.cMs'uia^iiiKjues
l-'.n raison du retard que l'ini-
primpur a nus remettre I '*
exeniy,iiies du projet de rvi-
sion (. la Constitution inayo-
niipie, la Direction d l'Ordre
croit utile de renvover la) dis-
cussiifn de ce document fixe
au H du courant six heures d i
soir, nlimanche 16 de ce moi
toujours la mme heure, el
aux din. niches suivants, si c'-
tait ncessaire.
Dcc*
Nous avons revu le faire-part
du d<' es de Gtranirc pupnnts,
survenue hier la Croix? le-,-
nlissions.
Ses I'iiik railles auront lieu c 'l
apr i-mi li en la chapelle de la
roix-dcs-Missions.
Nos condolance iUx parent i
;ii'iir.
Nous avou< n- i le faire-
pari du dcs le : Mme Veuve
AiiUvne, de />./ r, n . Mark rloa
Labs ..'.i biirvm
l.e- lin 'railles auront lieu cet
au i. i I h. y: i en l'i";lise
tl|> Sa r ai'lr df i'urgesit
. ; i Mies > ',.i'onv>i par ie
deuil, nous envoj ons nos pins
viw-. iui.lol.1 i, .s.
laus
C'est par erreur que, dans
n it're compte-rendu de la Kte
du lerMai la Croix-des-Bou.
quets". If nom de Mr h.nies M r
'llo a figur comme Magistral
fommnalde relt ville
i est M Kmmam.el d rjcil
I|U prside le Conseil Commu-
2al de la CioIx-des-BoUfiieH,
Ailmiei-traiion Co.mni
n.ile I l'ort-aa'frioe i*
Il est accord aux fer-
mir* C 'ntnmutuv en retard
pour le paiement de leurs inlr-
vaitf < ftttv occupants tant
titres des terres tin domaine
fOfHftl . ff11 dlai expirant
le 31 M uni pour rgu-
lariser leur situation vis-a-vis
de l'A lininislralion Comimi
aie.
. .' li
/ ' sr ml rixDUiciiscm'iii
1111 li iv eux.
P-rt.....i. S h.i 1926.
MlffM'eciial .' .-i-'' f. i--!'. i^
w.n irodliia idtktknu rimait-
pa'n.'.. !, OlOit i '. I ':'' nr;KU."
v, , : i ;. iMi'al'..i de
lMI-ttrc. i>ara :ei< il I in.'lior*-
o-..i rtoiiia op -i iwlriUos tl <<
rti'.-i'ii'. ui u !i iiipitjoa l
tr>iUb!<.> n.'-.i-.x i...VifW inlii*i>-
WaTUMW i i" 'i'i'"*-
'.. ' ( > Jl.--t.
NMMM a tNvi. aarnwMH
f.. ,- I ! "" "-;"
., Rtilm - * !*# ,l
i. ri.i-i ' ""' :"'"" ". ,
... r. n . " "i t tiW*.M '-
, | ri ibl .
v.,l ,..... PyraatM. "* '
,.tvn... n M'vii .
WOOTYi. 8
t-.-i'f ataMIMM .-t
Fte du Drapeau
r'.acabtie
Une mesie solennelle sera
chaiilc le 18 Mai S heures
du matin ur l'iniliUve do
(ioiivcni ment. I t'(iarogeCa-
meaii affecte 3camions aujscr-
vice du Iroisp i;l.l.a omns-
sion ommunalc cl le C mut
du Drapeau se son. constitus
m (Toniit d'Orgnnisidion cl
dploient Ions leurs cubrls a
la pleine russite de la IcU'.
Paraulorisali m.
1'. P. AC xAN'l'
Parisiana
Ce soir
Irrvocablement la dernire des
Danseuses Russas
d .ns
1 -- Dause FgjpUaase Verdi.
II. Panse dt IsktAM
III " Ualle^inlrt, Tango
D -Dansa des Perfi RubistlsUi
V. v,i rvht a Va'se
MPierrot ^t Co'ombios
l'our U tare lois
VIl-i love iny Baby Clmrleston
Ki.lre "i, J, 4 gdes.
Qiinariclie
Parisiana prsentera :
Autour d'un
Berceau
De
G. Moni-A et Kero il.
C'est un grand sucrs q M l'.nl
v.nis ti.Ucr de v.nb voi-. I Jarpnt-
aliou de 1er or Ire ; li. l'lu. II.
Ja'abert, r llj!njanii,Sov et Nu-
llll'S.
Enlrt'e : i, :i el 4 gdes.
tAILLITE
lt ne p hy iV Co
Les cicanciers de la faillite
des sieurs bouc Disliv & (]o
sont invits s.' nranir en
as emble nu Tribun.)! de 1re
Ihsl mec d.- Port-au-Prince le
ni.11 .li (|iie l'on conijik-ra 11
Mai courant lt) heures du
liialin pour eu'. ndr les uro-
po :iiom. du faillis cl dcider
ce que de droit.
Por.-a.i I riinv.lc II Mai 1020
Le Syndic provisaiva de la
foillite Disliy.
Jus'm CIIALMKHS
Imprimerie Centrait
UiU. Piace GeffrariU H>'.}i
Grande Fabrique d'Enve-
loppes.
Dllr.n'.s t'ormas : (0111-
iiK'ivial, corresp m lanii.ame-
ric lin. spcial el \ isite.
P:!,>">' Slip 1 ':..ir. Prix
sp.'.i.ui < p tur l.s clients.
Il est p m te la connaissance
du pnlilu que lies prochaine-
ment sera msfalte .1 proximit
.!. i Itfuia n .le Commerce \i-
1 ne des Miracles
une pompe 11 lervoir p ...r d-
biter de la -.../iiline.
Port-au-Prince, le 23 Avril ^ W8.
A la conqute
du PoU Kord
Par eal le
UWNGHAP, r, Mai Aprs
m srjinr de 40 jouri dans .n
hrogsr i Trolak, le dir.geb'e
^orge a f rotit de 'a preinie e
claircie r.e a.alin pour commen-
cer le plus dures et |ts de son
voyage trar.sarctique dl laniagral
au'Spit/berg. Dix-hu t 1- mm a se
Uouviienta bord ; U Norae a
quitt Tia. k 9 heure- o du ma
tin.
Au secours du franc
Par cable .
PARIS, 5 Mai M. Biiand
vient d 1 onvoqi.frpour dem! >
abinelrn si'an.e extraordinaire
pour tudier es n esures pren-
r* pour enr .xer la chute du tranc
cui, l heure 4" cet apnsmidi,
rojul31.73aeCdeUt-r. M. Rfonl
|' ret M^re en hte la capitale.
On prte0.*, dans Ici hauts
sphre?. que la Mtuation actuelle
est due en grm . rlHi la sp-
cuaion. tl 01 ;i' eit la preUTe
que c'e^t rsfflUtatfl lsca>,l me
nures nergiques vont tie prises
et l'on feia probablement entrer
en jeu loa rserves de l'emprunt
Morgan dt t9i moins que ceux
nuise ont hw la vente d-
cotveri en se basant sur le mou-
vment eunlte le march de Lou-
dre; n.' isdcoi vrrnt rapidement.
Les rserves de l'emprunt Mor-
g u melleut la disposition du
gouvernement franais su mill'O-a
dedollais qu'il mittra prolit 'e
cas chant pour prolger l fnoir
Mais on semble convaincu q e t
te attaque coatie le franc ne pour
ra pis tre de longue dure, et nt
donn qu'i n'v avdt p s plus de
cinq miliar.ls de franc* pap-r
fianais l'trange r lorsque le
mouvement actuel atdclau h.
Il y a trois ans, ii y avait envi on
li mi I ards de billets franfd* *
l'tranger.
Aprs la clture de la Boa,sa,
le Ir.u.c cotait officieusement 3z. Il
au dollar. Le franc franais et U
franc b Igeont atteint atijaurd hui
le cour* le plus bs qu ils aient ja
mais enregistr.
La raid Madrid-Hjnille
Par cable
IION KONG, 5 Mai Le capi-
taine Joaquin l'aboaia.vol tt avec
le capitaine uallanu d- Madrid
Manille, est arriv a Vac 10 ( nolo
ni) portugiise ) cet apr -midi.
Une rcepltou end) >u aste lui a
t faite. Le cipitaine a 1 xpliqu
qu'aprs avoi quitt Hanoi dans
l'Iudochine tranVM simedi der-
nier dans la uiaiioe, il av.it t
oblig par suite du mauvais fonc-
tionnement du moteur d'arnsrr'-r
Deep B*y dans la mer dfl Chine
au sud te Macan dim in ht ma'in.
Le capitaine Loriga et so 1 poses
uicien qui avaient disp ru depuis
quatre jours ont' recaeili* par
le con!re-torpi!leur portugais l'a
tria non loiu d i Macao qui devait
fttre leur tape aprs leur d part
d'Hanoi. Le Patria les 1 ,1 nt-
ns a Macao aujourd'hui Les fonc
tionnaires de Ma*ao ont t infor-
ms que le capitaine Loriga el non
compagnon avaient t rtlouvs
au sud de l'Ile llullok qui>st
environ 5ti kilomtres au sud'ouesi
de la coloni1 p itogaise
l'ne autre dpene de source
franais a donn un diM.'rent r
cit da l'aventure des deux espt
gnols. Le consul de Trame Cap
ton a envo\ au consulat Iranais
de BOBgkoDg mijmesvH^e qu'il au
rait reu par le tlgraphe du capi
taine Lor'ga a Biniituag trs prs
de la colonie frsseaia Je Kwan
geckown. D'aprs ce message, les
aviateurs avaient t obligea d'at
tenir Tinpsck 84 Ulom'tres
de Mac; 0 sur la partie de la cote
chinoise peu visite par les tran
gers. Le message ajoutait que le
capitaine Loriga ne pouvait pis fui
re les rparations Dleeisaliss au
moteur ! qu'il demandait de IV-
dc Le rapilaine L riga tait parti
d'Hanoi en mme tanipa que le ca
pitaine Gallat/.a qui a accompli le
vol de 350 milles malgr le brouil
lard jusqu'i Mi.cao o il a endom
mage son aroplane en atterris
sant.
Crise ministrielle
en Belgique
Par cable
BHUXtaLKS. Mai Le baron
Polin Jarquetnyns. ministre de
l'intrieur et Henri Carton, minb-
tre des colonies ont donn leur d
mission '.e Irait court qu'u e cri
se ministrielle est imm'nente.
BflUXELLES Le minis re de
l':ntr;eur a 'dona; sa dmission
par s -!t d^ la rsistance du co--
il des ministres 4 refus r, nj-i a
Mer Ils aie, d^s CCB^atiril ft
rieuses de nature a rauMuer 1: cd
me da" lse priU.
la firve 3nii!aise
la 3e Internationale
soutient les grviste
Pus cable
M0SC01. 'i Mai Grego y /
notieff. priidont du comit ex.-
cu'ifde laSelo'eraalloash, stas
r une pro lamition demindant
tons les tMvull.nrs.du monde
de s'unir poui venir en aide aut
areviatfssnglaiF.lt herls les ob
Vrlfs4as tisnsioli de tous le-
pays refus r t. s envois de bar-
bon ou de ptrole en Grande Wt*
tagne predan la g i've
OJLOGNB-CUB MtR-L* se
vice de passage" s pour .'Angleter-
re est arit. Us cargos parient
pleins de charbon et refusent les
mar.bandi.'es ac.-uiniilts.Ln seul
vapeur assurera le service entre
Cherbourg et S:.utb,irpton. Le pi
quebot iPranee* viers Plymouth.
le Maurtania a renonc d'y tou
cher et a cherch des vivre* 4
Charbon g lai sant l plu d* 600
passagers ; le M.jestic a nvarc
son drpart le Mdila viter Sju
thampton.
Dmissioa du Cabinet
polonais
f*ar cable
VARSOVIE, :i Mai- Le prsi-
dent Wolchie. h 1 ki a accept la
demiwi|i| du ministi'ra du comte
Pkrynski qu lui avait t prsen-
lelel a.ii; : le cabinet a dmis
sienne sur n-e question de pjil-
que linaniit re.
L'ambassadeur des So-
viets en Franco a subi
la transfusion du s ni)
i'tir il> e
PARIS, 5 Mai Leonide Kras-
fttue, auib .saadeur le;. Sovi-ts en
Fiance, vient de quitter Andbes
p ur reg.gncr Psi la. U S| ace-m
pi.'n de >ioii mde in ; Krasiue a
subi rcemment Nice la trau fu-
sion du sang
Panique la Bourse
rou naine
BIIOaRBST, 5 Mal Usas un
momeut de panique i la B urse,
le dollar a valu 900 loi Le g nement a interdit fo-m -lieuieut
aux banques roumaines de vendr
des dev.aes trangres jusq l'a ce
que la situatio.i se so.t .airc.e.
2-200 airophnes pour
l'arme Par cable
WASHINGTON, 5 Mai La
chambre a adopt hier et transmis
au saat le projet de loi prvoyaut
le progiam ne de construit! m de
-.On SilOplaues pour I aviation d i
l'aime diiis une priode d.; ciuq
annes. Ce pr grammi comprend
galement un nombre liai t de pe
ti s dirigeab!e8e.t de bal'ons libres
et captif. Son excution o> tera
environ 175 mi lions de d dlais.
Les cr. dits ncessaires 'ero t i'i b
j t de projets de loi s.j-r-.
m~ 1 .il 11 i_.....-^
la United Motor Sates
Corporations ,
Annonce l'arrive da :__
3 autotnobles vhrysler
de Tourisme, 4 iylid'lres
K le seront exposes la salle
d' xhib:tion angle des Ituo.s Pave
et i!e la l'.ivolution par.ir de
celle J::ie.
Le meilleur aceusll est 1 nerv
aux visiltcrs A qui nou^ serons
heureux de dcraoi'.iereettt super
be voiture.
L salon reste ouvert le 6oir.
Horn-linie
Le sttamer Melilla , venant
de Caraoao et Kingston, sera ici
tra 'e I7 Mai.Il partira le marne
jour pour Isa ports du nord et
l'Kurope, prenant passo^eis el
fret.
l.e m. a. aThirass llorn a laiss
Londres le 24 courant pour San
Juau, Plo Platn, Cap Haitien et
Port au l'rinre et est attendu la
capitale le l'i Mai.
O!ofl>on HTAS a
V,aDie
par autorit
dp junUce
Il ara proc l le lundi qui sera
vingt quatre Mai mil neuf cnt
aringt si, en l'tude et parle Mi-
nistre de Me Marc Oriol. Notaire
la rsidence de P Rue du Doctrur Aubrv ri-^oTanl
Rue Hsrrvnir. "> trot h*a*M pH
Claes de l'aur. s uiui :
A la vente au plus offrant et
dernier enchrisseur :
L-d'une quanliuj.*"
reauxdf letr (10ii.i.S
secl.an rurale des B,rJS
poK.-ed.deu jardins ju?'"1
reaux chacun l> . M\
.- tai,1* j-gl
Grand Chemin d pe,|17,
radres, an Sud par pj'
Lorema, sur l'Iiabitaii^
1-EalparUuiaa ftL,
mse, l'Ouest pstLeNsT"
Kl la deuxime port ^
na.,Nordat;il'e(JJ
de I habn itioii, au
giacd cheninde1-
ad
este|d
ni
Pr l'hilisaira Rvre I
Guttirt/, suivant pr0e|
d'arperliico dirsss pir
llu.ea.i, arpenteur pUl!k
Commune des BsradnT
pagns de leur p|M ,
trente et un aot aj|,
vingt deux, eRregistrij.
Il Un eraplscemeiiti
la p.ace d arms de |i
Barudres fa.-ade soi, >,
sus une maisonnette
tles et une autre li|U
avant corps, galeouih
eo tles impose su h
suran dou/.e pieds de |
toute la profondeur iL
la rivire de la KviDl I
l'Est par Madame Ven|
gnard Rousscaujam droitiM
Sgur et l'Oe-t par |
buteau. ainsi qu'il rsolu
e* verbil d'irpentag
dresss par l'arpectear'
Antoine Liante, en dt||]
Janvier ir.il neuT cen| oa,i
III. l'ne proprit t*L
Baradre*. situe U r
ensemble toutes les eoa
qui s'y trouvent, impossjj
3 de la contenanca ]
pieds au ct Est eti
au ct Ouest, born, nu
Nord par la graod'rua, af|
la rue Si Augustin, i
llerminie aux droits de I'
I Ouest par les liritian
Suprieo, suivant pr
d'arpentage de Jndel
accompagn d son plu,si
du qualnr/.e mil neuf 1
IV. Cne qu^.nliU
reau un tiers de terra d
tion Fond Tcrtua , 1
de la troisime section
II ir.i .l.'-re-', borne: ul
Kiincaud Msardoin, asi
Arlide, l'Rst par
et l'Ouest \nr divan a
Morne, suivant p'ocr
pent.me d'Antoine Lmiti,|
du vingt-cinq janvier 1
cent quatre, enregistre;
V. Six carreaux Umi
deux tiers f rirarreamsii
d) l'habitation BinsidH
dans la cinquime iMSS
des Baradres, comps
portions : la premier,
quatre carreaui
borne : au Nord
Pierville, Henri Loo
et Beauvoir, au sud I
de la proprit, 11
Baptiste Mgini, Elis '
v rn et Petit Charles '
l'Ouest par l'omp
l ii r ville et lienolt, da
verbal d'arpenlaged'J
acco npngn de on p1
du dix neuf juillet nalI
six: la deuxime portia
deux carreaux dterrai
au Nord par Beauvoir,!
Ornus Pierville, 4 H
p;.mitre portion de
r aux deux tiers st t
Benott el Compant.
Tels que les immeul
suiveut, comportant ^
sans aucune exceptioaj
i la requte de ia
Lemke, Ngociant col
tablis sur ls place
Prince, demeurant I
Prince, et domicili *
(A.llemagne), ayant f\
Me. Louis Montas. <
de domicile en on
Bonne Foi, Na- 3r''
fcieur Auguste LoaiiJr
et domicili BaraeaJ
Et en vertu 1 dl
rfndu par le Tribunal!
Instance de Port-aa^
date du vingt et n" *
ent vingt si, dur
et signifi avec
. d'une obIi#aj
esire souscrits Pf"J
Auguste Loui en ra
llirsh& UksU!
1922 au rapport de *n
Louis Vilmensy, d*!
tre.
Cette vente aara
mise i pri* de Dej !
Dix dollars, 80 *;
montent es prinoip"n
de l'avocat po"0,SV
en partie les ">%
judice des intrt^;
autres frais da *"
et de tou* autres S
rense'S0'
Pour tous
Vut'
dresser au Notaire _
pos.tai.e du cab*^
A l'A^o:alroar^
O"
s n. H*S
Port-au-Pna^.|e
Locis
MONTAS.


LE MATIN-^ 7 Mai 1926
jazard^ la Poste
mmdiRue, ( en jure du Bureau de /,/ poste)
\fflpjule$ lectrique*
OMOX
Jaurs d monde, dpolies et demi-dpolies :
A vendre
Avis iaiporW
Force 4.")
i ((
70
. c KM)
u


G. 1.50
2.00
3.00
. 3,50
5.00
2*8 / .mv'V" ganT Vr,nurB()r v
\iu CARD.Bue du Peuple, prs du ',l's hritiers des sources de
ftft l /iir Mtropolitain. Plaisauce et Ceruier il-.- t llat>i-
N'adressera latioa Brouillard Charbonnires
Joannv Co.U)as(o J01" lo, *?' V'" /'" s"Jct.de
fe'. _____^ ^j_ la sentence de la Cominisato i
S "-___- *" ii des Rclamations touchant cette
M lrcri '<>'< Jemarage .flaire et ddirent n'autorisa
...,/ iicincpie. personne toucher le montant
(.) (.uouichoux halons capotte de la minime indemnit accor
or.c nien top radiateur spcial ds par la dite Commission.
un lion dessus hou march
200 dollars ).
dress: MICLIEN 864 Grand
rue.
Bar Terminus
P roprietaire :
A.Widmaisr' '
Avis
TOI S LLS JOL'ItS, on so trouve en prsence
p/ (l.'iiii.'lioiMliuus d M& font de cet tablit* ment de Premier ordre le /-a\
Sgv Hende/ vous des g s chics. te
RKJ - ,j
Mi (:<)NS()MM vr,()N' "1-- PREMIER CHOIX. SERVICE
**' IHIII.I'IUH.;:\|{|.i;. GKiARES DE LA HAVANE
grai
un"stock de jolis abats-jour.
VENEZ VOIR
^n^ement ddpps e
Docteur R. CHARMANT
Spcialit: Voies genito-uri
nairesde <> 9 heures. Mala-
dies de la grossesse de :i 5 h.
Champ de .Mars, ancienne
maison
Etude de Me Eon Charles
Notaire
EUSRucdu Peuple
H h. 1,2 midi
2 h, 1/2 ."> heures.
ip cle .Mars, a
Laferrire.
*fu??uitiiji i ia*
Stsariiship Co h
Avis
Commerants, Industriels,
mdecins, Pharmaciens,sage-
femmes, avocats nolaircs ar-
iJ
A louer
Chez fme ?ve W.Pressoir
1114 Avenue John
Browti, 1114.
Caaissi rosesVerrai boire
lhan dpart direct pOUi
pori-iA..'- Prince "Haii
Pf"Je, et tous les profession ,..,. n*,** ,,,, w
,v > s gnralement quelcon- et champs. Gmll?rs. Cou- fB) EtniilOUP'A t M i{T leaux- Fwciiaitas, 'ssiettes, SMmpwyCB ICA
. v^ envoyez sans retard vos r- Njpp3s et s rfiettsa damasses
gN clames et adresses au Direc- Ctb.Mtl, T s; s Pots glace,
-A eur du Bulletin de Renseigne Tuvbou hw, Piab, Rsfiart
Humer ie.f ay.nl l..*rt Aet-O^ans |, i PhoneS M*B?x22 "" S^^tVl^"^
n ; ; laissera nVwr-OHans le 10 S! .. Hati fu'rjran barmes, eut mmenls,servi-
Port an.'Pfirwtk* <:i) "'!.'...... .. ces lunbr b. de.
E
i
s
g youlez-vous avoir* des JJonls
clalales de blancheur ?
ET DBS
gencives toujours saines.

lpni p"jr fJjrt au-Prince.
Porl-;H Prince, ie 7 lai 1911.
A. di
Nrf '
Agents
< TRIBORINE
Poudre Dentifrice
nscrivez-vous d'avance el Cea articles soit des me il
vous aurez droit un volu- hures lal.ri u s j Europe, et
me illustr.
'## *:: &
1 -
On demande
A louer un piano en bon tat
pour un temps indtermin.
[S'adresser au Bureau du
Journal.
I

sont journell rnei t l'objet d'un
soin toul particu ier.
Avis
Suivant la fa. mule J
du Docteur
Q Gti nier / .
fhirurg'eu Dentiste ^a
Tre$tone
S rfice ]|ydr;.til cpie de
Porl au-Punce \\ ue
fetiou Tille
I e Strvice Hydraulique de t'.trl
au Pr n. e ntlire L'tlteoUoD dt Mi
cjuiribi.u.1) es ir la g^aae dimi
V< a ition d'enu et leur Ueradiile de
'5* P'dler ta en|.tlther U g.spi;
Il leur rappel e, en outio, qe
toul .bas husceiitible de loire ,
au contr ire le g>spll la d'tau,
tntruinerail, par U>u4qii6ot. U
si ppression de a'importe qu'elle
prise qui oe serait retouuecti'-
qu'aprs le pntment prvu po,i
le riablis meut des condoile-"
deau (Oup.es.
Le Se v.ce prolite aussi de cet e
Pneus Cords Heavy Dury pour Camions, pour le Ira- B \ ,"'n !l Prur avistr lo P"b:ic
vail lourd. l g5 |.M o aan teaa compte, schkl
t.V leciienl, d aucune dimame d las
f.PREETZMaNS-AGfiERHLMS
Agent fe
A le plaisir de porter voire connaissance avoir reu
Pneus Cords pour autos de passagers.
Pneus Balloon Interchangeable ou full Balloons.
Demande/ le prix pour les dimensions de votre auto
ou camion.
lallation de pli p.
Iji Direction

Plus de kilontre avec


OJieSfadt
m J
par Dalhc,
H

i Le fameux Ikfpagoe Laasoo
fcy Se trouve :'i Paris dans les Grandi Restaurants et Ca-
kv>\ lsa la mode. A Poil-au-Prince, il est devenu le Eavori
de la Socit
jg?y En vente chez : E. Dereix, Cil. Picoulel, t h. \. Gtet*]
BSjens. Lope Rivera, Aux Caves de Bordeaux, Bazar M-
1 tropolitain, Alfred N.Cookc,Grand H6tcl de France,etc.
Aux Gonaiues A. !s: E. Me GufAe, Reinbold Co.
Au Cap J. Paravisini, Ch. N. Javanx.
PENOULfcS HLVEILS
i"\/"'l ,ll'('UJIl": ?"
^^^ l- IUI |" ,.....UM
3j8

:^:;: V. J;^9@)i^^@lt
Le Boss $Co
!!ien(s Gnraux
InsuranceCo
Une des plus fortes Co^jpainies
canadiennes d'assnraa< es
sur li vie.
Eng. Le lloss & Cq
a^'^i^3ic33il *


LE MATIN 7 Mai I



.
Lcitine Granul Brewer
Le plus aciij des lie constituants.
fortifie K' e et les
reins. Rend puissants cl vigoureux Us enfants dbiles,
les flonies faibles. Les personnes uses psr i*. s travaux,
assidus.
El ?ente chez : Si n m Virai, Alfred lieux, lope'
Rivera, Ed. Estve U" Co, a- MU, lphonse
J sir, J. H. Bordav,Ime L. H. Doret. etit-
Gove : S- Martin.
En Stock chez : R 1 rouarl/ raFiiFRue Ho 170?.
GEO.JEANSME .v Co, Agents
Maison Les Sports
Angle des rues Roux et du Magasin de l'Ktat
Annonce ici riitnts qu'elle vleDl d< recevoir par les der-
niers bateaux arrivs il Europe, le-, articles suivante tels qae :
Casimir* angla;s Carlndeen ao?!al. Palm Reach anglais,
Klnki blanc suprieur, Toiles k i S mti < poui liommes, et un
Srand assortiment de t< iics 006! pour lt mines. Bas
e soie suprieure de toutes les iou'i-i;r- Sacs t main sup-
rieurs en cuir couleur et en tirant, 4 styles vaiissu I!as mer-
ceriss. Mallettes <'e voyage en : ", dimenssion*, Uu assorti-
ments de foui c 1 j l/oiti '! n ittu moue et du ri pour tous le
gols, 'ravats do tou es leons, l'un > '. WolaatSi eu plu
ieurs ro'ileuts et gran ! Plume-fontaim et pti'es plum-s le rechange i dilfresta
pri. Roulons polgs-s', et i'.innenux de Btylea varie pour
femmes Echappe de oie de I nie les couleure l'uiluuis
srise en fiston b.blsl, Ceinture ta cuir pour li .rames, Lhe
mises couleuts pour homme.-.
H Mil I \\ I- L
tin grand asaortimenl '.(" I !hap sus le paille de pre-m'ere
qualit pour liommes et enfin s 1 p;ix Iri modr (Jut
vous vei:ii/ sans perle d temps, fore une visite s cooceroaaL
Un stock de chaussures de premfrt qualit pour bommes,
femmes et eutants.
La maison
C. L Verrat
Marchand Tailleur
Ao 1822Rue du Magasin de l< Mat
s> recommande su pi iVic ci a sa !nombreus? eVntla
pour l'Uftat ce de s coupe -i l* i rompis c* cuiioo mise
dans les outri gci coi lis A m. s son .
La liaison rel* f mie jtiHpi' 8 !, ur Prix moi fi.
(iraml Htel
De FRANCE
P. P. IWTIUZI, Propritaire
Cet Etablissement ivnomm dont l'loge n'est plus faire
vient d tre compltement restaur et remis A neuf. U'*
chambres ont tout le confort moderne, le service irr-
prochable, le Restaurant soign est de tout prenuei
ordre.rHotel n'ayant rien nglig pour l'aire plaisir a si
chnrmante clientle.
Mr. PATRISf, qui pari bientt,apportera son retoui
de France de nouvelles amliorations qui donneront h
plus entire satisfactions tous
DJEUNER la CARTE, TABLE d HOTE
PLAT du JOUR au CHOIX
Ptntldh au mois, Garage mis gratuitement la disposition des voyageurs-
llains, Douches toutes les heures
Tlphone : 11 341
Dans les Magasins souches l'Ilolel.ou trouvera ton
tes sortes de provisions. Vins, LlQUEURS, ClOARBTTES,
Vins d'EspAQxe, de Bourgogne, d'IrAUE,Grand choix de
Conserves.
On v trouve l'arrive, pendant le sjour ou M d-
pari tout ce que l'on dsire au
GRAND HQTELde FRANCE : IM'.Patuizi, propritaire
ter
sa
r
la
PharmacieW.BUCH
Nous avons pu constater qu'il y a des pe.'vonncs q i ven
dent un Kola absolument infrieur dans dos bouteilles por
tant notre Etiquette.
Le public es averti pour pren.lre ses pr/cuitions contre celt i
fraule tt pri de nous avertir de toute* tentitiv d ci ge re.

CHEZ
FRANOIS MAIHONE
116, Hue Bonne toi, 116
Spcialits de montres de prcisions lgantes .moesru I
or, en argeat, en uitl.-l, plates, evtra plates, dni iW
Biacelets f ut-u ie exi nsibles p ur daxes, en cuir i
an or
bommes. To e
p >ui daxes, en cet
mon i sont de fibnciuo suisse,
l'BIX \VANT.\(i. I X.
La maison
w H. SLVEW
'||

' M
Ceui qui n'ont pas encore vu Ws jvts arlicl
vient tle recevoir.La moison MLVEHA doivent.densleur ||ft&
s'empresser de passer cette maison,car nullepart ils Dipe|]
trouver d'aussi beaux articles des ptix raisonnables.)
Aimables clients, vous qui voulez porter, peu de Iraii, U
plus beaux tissus quil soit possible de trouver sur cette pi*,
ne manque/pas, avant daller ai; leurs, de passer cher
eu le meilleur accu il vous est rserv.
Nos ar.icles sont vraim ni de toute beaut et de fralcberg]
KOI prix ilient toute concurrence
Vuites coi eu.' tunes. Bas dentelle? Bis soie broia, Best]
brod, Tulle pour Premire Communion, ouvertures b'.iasi]
et couleur su p. Diud'-s brode Madera pour chemises et ji
Voile blanc barres, Ha ine blanche, Gabardine blanche,!
pon blanc et couleur A jour. Voile et couleur uni. Chenil
sup. I'> abant uoir anglais, Imitation toile crue, Servistteel
toilettes blaccbes et couleurs,Nippes cou 'e un, Tapis cir bus]
t couleur sup, feignes franais et amricains, Orgtadi bits
et couleur, L nuage ou eur anglais sup. pour jupes, Muisi
l'arros de soie pour chemis.s hommes.Satinette foulardiw
robr, nouveaux dessins.
To s ceut q il ejiient cil /. SI A E I i s > '.e. t touj^un al|
faits.
Le Rhum Nectar &
aison *Les B(
Le seul Rhum qui,;tir d'Alcools naturels obtenue
directement par Distillation Simple du Sirop des Canne*
d'un Unique et toujours mme Isolation elle seul qui,
vieillit p;r 1 action du temps d-ns les dpts avee exclusion
pfoareuM de tous dangereux Secrets de UhricatlOD
et sans adjonction d'aucun ingrJient d'usine, conserve au
jugement de la plupait de nos .Notabilits Mdicales et soi
vant l'apprciation de bons anialeuis, la suavit incomparable
du bouquet et les plus remarquables qualits hyginiques.
Verne pris avec excs. Rlium Nectar n'enivre pas et ne pro
Hit pa l'Alcoolisme h la longue, comme ls autres produite
t mil lire- et comme les uutres spiritueux:.
Ochoa & C
Angle des Rues Roux et du Magasin de 11
AnnONCFNT AUX CLIfNTS UE LA M AISON QU'ILS
DE RECEVIK
Uo bai stocke chaussar^de uremier
pour lioni'iiiis, lernnti's, fillettes et
Prix avantaijeux
eaa-aaidfiSF
mm
rpT
Vtrn otth Manin & Rossi
&\\, nvcltCcui paicu]a'iCV^L fowst,
L. / reetemann &.Q rfcoluc
Airnl
" AB.aww" ?"***'" i - irifmw.....'-"*^"" """"'I -~~-"-r.y w.wi.-JTvnr^ -..... f i^wl^;77ii|jijjutjjl.iit__xJ- ^.-" m i i i lhnJnMMHr
i@?;l!l3 (BBnni i
Le] n.-..
EN R
un;-il -.ir .; i
..-.. rat u'M
dar*ntie Je
dcictUcrc*
Dl
fiID
cm
m
a
LIE
niD
cm
nui
Prvnir vaiiI mieux Ou
El iir/vcnir t->l i (ai 11*
tloi^rirl Iva g.-riu J \H>\l
/v,*' du S*vii Lif^Luo^ Cl
moyvn 1 plu, c.Tl.ii.lt plu
t U plu UciU !.- I.--
rovnballi** i'
Non ful'intnl I .> i |
cl tltp^ri l'H |{.-iiii#-
min vi imtiWl
Ivi plu clm,nl, |vu m
AlCIll JJ'Um'If !.).>.
Savon
XI h ji
tvt .'.c* cMKioce
VVisalco
"Rrr t**s brontm
For*s Pos 113 11.
A
.s
verne es
W ^*KHmmmm s
310, Rue Bonne Foi
UT MM IJlIR 18 te
Li e la Pression" Saudwchs*
Soupers frMl .
Brillant et slect Dxncina.
L i Ta ver n reste ouve le 'o il latiirit
PllONEi 77/
Auto et Camion Ro
Bicyclette* Svelte
On trouvera A la Rue ries Mirac'es. Maison Nicolas COR-
DASCO. 1 s automobiles cl camion de la marque bien c moue
Re,<_ auto i 7 css.-agers. Camions accessoiies de toutes portes et pi/ces de rev'-noge.
Ces voitjr*9 sa recommand ni par leoi olidit.leu l'gance
et leur rapidit proverbiale
On v trouvera galement les Lis Ipitn -" .V Grande
cittMaputHctur re d'Armes et Cycles de St I tienne. Elles sont
incomparables pour ler-r finesse/leur commodit, leur eolidit
et se rendent malgr tout A un prix dliant toute concurrence.
La Maison a en outre ur stock considrable d' ccesaoires et de
pices .K m i b'irge.
Ne voua piivt/ pas d'une 'Svelte- I rocure/ voue ur. C .u.io-i
Riio et uue voilure Rso. ...
X- v

S.
itt f teaW 0MH Sl '
i
* s
* Labourde!i
30 ; hue Montmartre


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM