<%BANNER%>







PAGE 1

. LE MATIN — 16 Avril 19£ a DPURATIF .Ai D~ MANGET Vices du Sang Varices, Glandes Mauvaise clrrulatlftn Maladies de Peau Avarie Maladies des Femmes tablissements Chtelain o GRANDS PRIX L* sauf, charfr de drchttl, d'humturs t d'impurets, circule mal, favorisant ainsi la congestion du foie, provoquant les dnies. Ici varices, les hmorrodes et dterminant de nombreuses affections de la peau ainsi que clous et anthrax. _Xdj>u RATir DO DOCTEUR MANGET nettoie le S.IIIK, vis ilie et assainit l'organisme. Il vite ainsi les affrtions dues a une combustion incomplte des aliments — au ralentissement de la nutrition lobMi' asllimi-, emphysme, goutte, rhuroiiismes, nvralgies tenaces, urursthcnie, Insomnies, vertiges, sciatiquc, lumbago^ III n %  .1 l.i. Chez la femme, il rgularit la eirrn lalion du sang, facilite les poque, pr F arc la formation et vite les malaises de agi' critique. Il claircit.le teint et assure la beaut le la peau. Il constitue un excellent traitement de aissant la tension ut la viscosit san l rat ail des rel"S. de ^ £\ rart.rio-siiirosc en ab; y^, *^^# artiricllc, en dimuiuaut X^^A V firont in Juin. L'une d'elles per mettra d aller Moscou. Le con%  i suprieur des chemins de 1er a augment ses tarifs de > o|0. Victoire d'une quipe franaise Par cable BRRLJH, 1") aviil — L'quipe • i;i %  • a gagn la course cyclis te de six jours .-aii a pria lin dan* celte ville ce soir. Seiget et Louet O'it t les p-emiers avec iHt points et 'J.2 71 milles. L'quipe ame'r raine lleikman Katon, d'tn ti tir eu Ht ri ro, est venue eu di uxime | lace avec 468 points.Gottfried .lunge, qu je allemande, a lini Iroisine avec 29y points et L nars, Itinda, italiens se so: t placs quatrime avec IHO point. La bit nation financire franaise l'ar cable PABIS, 18 avri!— Les rerouvre ments des impts en Mars ont at tint -2.li3.mVi 7tH) Irancs .Les re Cfiltes normales permanentes dpas-eut 2<>;t millions. Les plus values totales du 1er trimestre, JII millions, no comprennent ni les cont ibutiondir-c'es dout le rle n a. pa- t neore t oubli 1 ir les uni laidi'ionn 11 de la loi Lou h ur don' les renlr *. en Mats appr* ehenl de 900 m lions. Toutes les catr'goriet d'impts ont des plus values trs marques. centenaire del mort de Jet'fersoo Par cable \Y.\SIIINGTON.15 aviil— L 'am kassadi ur de France a t invit par les ifescerdants de la tamille de Thomas Jtlleisor., ambassadeur amricaiu en Knnce pen .-.in t la rvolution puis Prsident dtl l.tals-l nis d'Amrique, a un Latqu't donn au Mayil ei ll tel en commmoration du centenaire de la mort de Jeffereon. le discours, prononc en ng'ais, a t l'occasion d'une ova ion pour la Fr u nee a ; ni L* M.rssilltist :. rV)^ spon'arment chante par. t mie la salle < oriipose des lites amricaines et les stateurs Swan s>n et Tvhoit ont rpondu a Vr H rarg-r en rendant bommpge ft 1 Frai ce d'aujru*d'lui, noble h ri ri' dla rvolution LtaiaLe de |7W et de 1792. Vers le.PIaTCord £7 Par. cable OSLO, 18 avril— Le diriasiblt Norge i qui doit servir a l'expdition po aire Amundten Idlworlh est arriv dans celte ville t heu re l'i de l'a^rt-midi aprs un vol de l'uih.m ( Ar-g'atcrra). Deux aroplanes sont alls i ,i rencocIre du dirigeable pour raccompagner jusqu' Oslo. ()SLJ— Le dirigeable Norge est parti pour Leningrad a 1 li.lO ie matin. Autour de la loi „ de prohibition Par cable WASHINGTON, 15 Avril Ile connaissant que la fabrication clandestine des spiritueux constitue un srieux danger pour le pays, tant au point de vue physique que mora 1 le gnral Andrews, charg* de faire appliquer la loi Volslead, dclare %  la commission snatoriale de prohibition 3u'a son avis l'appl cation de la ite loi serait grand, m i ol laeilite si le gouvernement tait autoris fabriquer et vendre des bois sons non enivrantes. Petites Nouvelles TjRANGBIt Par cabre Mr Mault, ancien prsident de la commission de la Satre. est nom m Grsnd'Cioii de la Lgion d'Honneur. l'AHIS— Mr H police No cS. n 11 Billets Le vritable groa lui esl l'immeuble et50 luis gngnanti en espces. elle lui, i ir gra liie par la Bk'ufflisaiiceule Dimanche 26juinl92G.Cn notaire public sera dsign pour v assister. Le propt 'ii'iairts". A. Soray. Le Trsorier, Paul K. uxila. i es billets esl tle gourdes, mais le coupon est de '2 gourdes cl demie. I t billet sont in venie Au\ aves de Bordeaux, Au bon March Huil. Librairie ( Raoul Mont-Rosier, Hue du Hcn'r ', ii m • Ste Anne Gnuid'ru •. C Porday.VH, 1 Rue du Centre, Allen NelsOUj I lace, l'i'iiuii. Htel 'le France, Restaurant iigustc \' lor.Mmc Sainl Vie tor. rue Bonne Foi NO 539*, locataire de la Raison qui esti mise la loU rid Nouvel*.s taxes postales \ la -tiile du vote de la loi du gfi Mari 1!l2li modiliant le taril ti'affi-ancliissement de la corres|SOee, voici quelles sont les nou vell s taxes e 0.03 de gourde pour chaque 15 grammes ou traction de 18 g am mes. Les cait a de visite sous enveloppes non cachetes paieront 0 05 de gourde pour une ville l'autre et 0.03 lorsqu'elles sont distribues dans les limites d'une nirme ville. Les caries postait s simp'es sont au mme tarif et le; doubles ont un affranchissement double de celui des simples. Des journaux et publications priodques dposs par les ditiurs, 0 05 dj gourde pour 250 grammes ou fr.don de 250 gram mes pour les expditions d'une vile une autre. K'. dans les li mi''d e a ville, o.0.{ pour 250 gramme* ou fr-dion de 20 gram mes Lorsque ces journaux ou ces publications sont dposs par d au trs que par les diteurs, ils subiront u:ie taxe de 0.05 de gourde par i lui jue lui) gramm.a ou fr.c tien de 100 grammes. Tour les Imprims, les Ciiculai re-, etc, il d vra tre p.; 0.08 de gourde par 50 grammes ou fraction de 50 grs ju qu' 2000 grammes. les marchandises paieront 0 .2n deg.urde pi ur chaque colis de 100 grtimmis ju qit'i 500 gr.nn mes mclusivtm ni : le n.cme chif fie en plus pour chaque oO grs ou laciion de 800 grammes suppl m n aires to>qu'a ~> 500grrmm •• ••VI At.'" Ntt># >' % -nie. eii-mil XSilnave Rivetie Nous avons reu, ce malin, -'e l nos Bureaux I aimable viaisite de M. Salnavc Kivt Ile, Magistrat Communal de t'.availI km, qui tait accompagn de MM. Antoine Joseph el A. Joseph Ris, le Cavaillon. Ces hotes sjourneront quelques jours Port-au-Prince Nous leur souhaitons unagrabl s'our la Ca|)itale. Composilion Itisical' Contre un dollar, on peut avoir la jolie cl fine loinposilion de Mr Jvilea Hraui intitule : Prs de loi 'est une li ieii use valse ente dite par la C< mpagnie LiHiosraphique d Hati et dont on dit kplus grand bien. as Ch mee" A l'ancien tablissement du Champ de Mars Maison (iaeljens, que dirigeai! Mine Walter Slecker, se trouve actuellement Arislbonine Jacques qui a install tout ce (|u il v a de plus attirant pour les clients mme les plus difficiles. Au bar s'ajouteront bientt un restaurant et un htel bien amnag. Conditions avantageuses. D< ; l : i|.ii ; un apostoliqje J-< Le Bulletin de la Quinzaine informe la dernire heure que Ni S. Pre le Pape vient d'instituer une 'dlgation apostolique pour toutes les Antilles. Le premier ttul lire choisi p mr cette fonction par Pie XI c'est Mgr Caruana, vque de PortoHico. Le nouveau dlgu apostolique aura ton Sigeais Havane. Brevet d'in$t ucHo* Reliai'u e C'est dans le mois qui suit les vacances de Pques que MM. les Curas, les Directeurs el Directrice d'tablissements scolaires doivent envoyer l'Archevch, le nombre approxhmandes candidats qu'ils comptent prsenter aux^brevets d'instruetion religieuse. ('s renseignements sont indispensables pour ht bonne or ganisatioo des examens Ex •Tivcs . c'est celle du Sair-Ce.ir de LUrgeau qui doit bnficier des exercices de la mission. Avant de clore cette premire s i ic et rjj prendre l'approche des chaleurs de l't un repos ncessaire-, nos deus infiitigaMes missionnaires puniront pr c 1er une dernire mission. 'est Loajlne qu'ils comptent la donner, vers mi-mai. Dc Nous avons revu le faire pirl du dcs,stu venu hier ;'i 2 heures du malin, de Henri Mr. Guf/ie. Les funrailles ont BU lieu dans lapres-midi en l'Eglise du Sacr Cœur de Turgeau. AMI familles Kwald, Mac Guffle, Siegel el tous les autres parents que ce deuil prouve nous envoyons nos vives condolances lhe Texas Coro pan j 4 J Les prix suivants ont t mis en vigueur par laTejj fompany le 12 avril lil2tiet peuvent tre modifi, 'Ha vis prahible : m Kcrosi.ie : De 10 a ( .K) caisses or :$. K) la cais M ItHI 490 3.35 lij 500 cet au dessus 'A.M En drums O.'iXIegrlIon. Gazoline De 10 49 caisses or 4,30 In caisse „ 50 W ^O M KH) e. et au dessus 1.30 En drums o:w il^ gallon. t.W Wtf vmi'W 1 Bvue des O.ux Mondes f, Bm crmoenU,Pari* du 15 Mars 1910 Le Danseur Mondain. Deuxime partie... Paul Bourget, de /'..c KII-IIIUfranaiae. Le Cardinal Lavigene. Sou venin... Jules Cambon, rAdmie franaise. Le ratlachementde I Autriche l'Allemagne... "' Vovageurs d'Orient l. ues premiers plerin* Chateaubriand, Henry Bordeaux, m f Acadmie franaise. l>,si.s... Tiistan Deriuf. Robespierre el la Mire de Dieu. — V. La Squelle de tleorruptible... (. Lenotre. Pour rsoudre le problme financier... Octave Honiberg. Anne d'Autriche au Louvre. Louis llaiitcciear. Madagascar, notre continent Austral. II. MKjr de la roule. Andr Demaison. Au Grand Palais. Indpendants el prix du Salon... Pierre Troyon. Rception de M. Georges Lecomte l'Acadmie Franaise... Henry Bidou. Chronique de la Quinzaine.— Histoire politique... IU-n Ptnor. 1R1XDE L'A r OMN£ME.\T Paris Un an Sis mois Trc > mois Seine Seine et Oise 8o Ir *l-fai Ir $j Dpartements et Colonies MUfastH 86 44 *r i) fri BuaagM 9&f S >6 frs 1A.S abonnements partent du lac et du ij de chaque mois. r-KiX DU NUMERO frjo AH* Comme, cia Le sous .ign ddale au publie f" K"^^!^ *ni cotnmesH fi&i partictmer '([tie par acli*siHs seing priv en date du i) avril 1920 il a t mis lui l'association commerciale de la Maison J.&A. Francis qui existait enIre son frre Antoine et lui. Le soussign dclare en outre qu'il a pris sa charge toutes les dlies el tontes les crance S de l'ancienne Maison et qu'il dirige seul dsormais su Maison sous l'appellation de Joseph Francis. Port-au-Prince, le 14 avril 1020. Joseph FRANCIS aison lesS|> ^r(sI Angle des rues Roux et du Magasin de l'Ktat. Annonce 8 r 8 client, qu'elle vient de recevoir par lea der C*.ml anglais Garbadeen anglais Palm Beach an2l„i S Kb.kl hl.nc .Bprisor, Toiles chemises poui hommes e U 0 1 and aaaort.ment de toiles fine, anglaise^ pour femme B a9 .1. soe suprieure de toutes lea cou um Bsa t ntia ,uSmsra Mallettes de voyage n ci: q Sena^ons, Ut. hs-or" ; ments de f.uxco's boit, et Ma'la mous t u- po, loul^ ,gouts,^r.v.tc 8 de toute. I tym, Ito.ieille. \*„\Lu "* 1 |.ie,.ro,leu.sel grand u,s. F,.:hes de on-es lTra^T Plumes fontaines e petite, plumes de rsebang. dlferenU mines. Erlnp r et de oia de toutes les couleurs arfum \m Us en a, on b blet. Ceinture., n cuir posr hVoJsscR (mises couleu. pour hommes. 'nmes, the EXEPTlONNtL IOOII dswuiaa dd chausstes Bssesrteafa PI. A. „„., / JtW.fte.JUa pru LU modr de 100 J^' uz fflE fente par autorit 4j tice du bi e s de lui vertu lo—d'une -, tion du conseil de l'aiui|| e neur Uarry l'olakis tenue| inier Mars lSt'ili, sous lai dence de Monsieur LlioL saint. Juge de Paix deli] laie S.ction Ksi, enregistra d'un jugement en date i Mais 1U2I5. enregistr el loguant la dite dlihratioi] t >ris;.nt li prsente vniel ra procd le lundi qnj Vingt six avril eourantH heures de l'a prs-midi, u de et par le ministre 4] llermaun l'asipiier, noli celte ville, commis d'olBfjj le dit jugent .•ut, la ve plus o tira ni et dernieri seur des droits du dit sur une proprit fondij tisses dpendant des su et communaut Henry, sise en celle ville de Prin.'e, le; tre du ck Tur^eau, mesurantSoil ze pieds sur la faade doL min, Cinquante pieds | Sud sur une in'ofoniLurdu soixante quatorze pieJssn cot Ouest el de cent vis| pieds au long ct Esl m savoir: Au nord-est par f chemin de Turgeau, au m{ Mme Victor, l'est par nie Bateau Oamcauet H par Iv.iphrasie (iara, aisy gu dans l'acte d'acquis"* Septembre l'.)lK,surfl| de Cinq Cents dolbrs, rieain, lixe par l'e] prsentant les droits dJi nieur Harrv l\.\ -lus, sur] ni-'iil)le, aux droitstWl mire Anna (ireger. Oi charges de l'endire, 1 Aux requtes, noursii ligenees de la l)ame Sambour, Veuve Henry 1 tutrice lgale du dit rajl en prsence de .Mo.isiesl les Sambour, suhrogvdit mineur, avant pour! Mes. Morel el" I)es 0 'rotte| signs. Pour plus ainp'es re m •uls, s'adresser au nolii d''sign, dpositaire du i d "s charges. } l'ait en notre eahinelij aa-I'rince ce jourd'huL mil neuf cent vingt six (1 | (S.) MOHKL. DKSGI' OUAMO VOUS AUREZ 1 iM rln n'aura ruaat. s" "" # dbi. m mm-S* Peur M., Mi>wnti *DJILTEIh5g3j N.-4— M puNY, SI. 1 "*rWfcvItr J.CwnPMnleoL TransatlioW Messieurs le. f**"J" pour le dpart du 17 cof" steamer "De I. Sali'' de v tser le n l w ,, ^ B J aagea l'agence de I Tr-nsdUaniiqiie. a F Part au Pri i-e, ' Jj L'VgeatF.R B '| i *?' 4 *' . PENDULES 9"-"''' t ^•"ta-oa-c^r^ .•



PAGE 1

LE MATIN (6 Avril 19*6 m\\hU\FlRE imUMME Co.{ i\. ?'• JkVoiiuits \esll imirchaudise* fabriques par la Maison NestW & Anglo£ iCooiensed Mi'k i:o.,sont reconnues partout comme trs "N* vu que la maisoi NKSTLE n'emploie dans (•de ses pro luit-, le meilleur lait, cacao, etc., et Jina hygine irrprochable dan? tou? ses Ktab'ix-emenU. IBtftnmmloas tjt partie ilireonnt. le* m in-b disesi ., Iltei: #2* litConJens Nestl.Lait Kvapor Nestl ou St CharVt, jO* I8tnliz MilkroaiJ — Crme de lait en lerb'ane de 2 l i {£, M/i douzaines. — ChocMal de tous genres en tablettes, en E pu, etr, etc. Cacao Peten en ferblanc de t|4 et 1|* lb. &V* iLacte pour les enfauts et Lactogne pour les bbs. tm> |CM produits de la Maison Nest' 9e vendent dans toutes £.* eri9 assorties, tait la Capitale qu'en Province En "* t* tenez l'Agent Gnral : . PREETZBANOGERHOLK RLE DU QUAI *9 Aiuuiiiiuiu Liae New-Orlans & South American Steaotfhip C* de•rochain dpart direct poui Port-au Prince "Haiti Le sleamer idi laissera Hew-O r '^ns le 201 diieclemp.nl pour P jrt-auPrince. M Un steamer laissera F. Orlans le 9 avril j £&pour lous ies ports d'Hati. Ce 30 mars 1026. •03 a itii aux %  i Va iss <& ,,, Par suite cfun accord spdal. nous avons 1 h ne gg. >'•' de norter la connaissance de notre aimable client* l<. , %  ir du Lu.uli 12 avril prochain, nous livrons a *R uo.nicile toutes Us commandes dont on voudra bien Q >(% nous ronfler l'excution. Les livraisons se feionl |><>ur conipti feula "maison Si• r .. >.*i Les livraisons c iiMini ] r • .. T! %  %  %  %  £$ Nos prix deTient toute eoncurrenei maigre le seru< ^,3. 2 domicile ipie nous ot'rons la clientle. g£ *3 SIMON VIEUX ALFRED VtEUX J ^ Les commandes qui seront remise! a la Maison aiiumi gg. 5 Vieux aprs 10 heures du malin ne seronl livrets que ^ •*: U. lendemain dans la matine et celles remtes? 1.. i maison All.ed Vieux aprs 3 heures de lapres-midi m g Ct*4 seronl livres que le lendemain dans 1 • midi. fcQ.. *----CHEZ FRANOIS MA1HNE 116, Rue Bonne /•<"'. ff6 f : ,j. 5%fcialits de montres de prcisions lgantes moderne-^* '.en argent, en nick-l, plaies, extra plates, demi p'ales fcictUts fontaine extensibles pour danses, en cuir pu'W 1M. Toutes les montres sont de fabrication suisse. jfr l'blX WANTACiEl X. £3* Bar Terra Propritaire : Widmtei TOUS LES JOURS, on se trouve en prsence d'amliorations de pus en plus heureuses qui font de cet tablis*-ment de Premier ordre le Itendez vous des gens chies. CONSOMMATION DE PREMIER CHOIX.--SERVICE IRREPROCHABLE.-CIGARES DE LA HAVANE Ocaslon exeep'i mcUe Par'umerie de tout g lira — LoCoiPu Ire — Sa i>ns • '.rav les, Chemises lioucboirs l!.i el chaiiHaalleaHMS >• "-d n\ires, Artlc de toilette, Mooliea It Si, 15 j terie line et ordinaire. Aiticleada nouveHul I' anaisea italiennesaM le une. Et Chapeaux de toutes loMDCa d lo te^ BUS es, de toi s es pr:x.— Cfa peaux pour h mine*, dames tt enfanta. Chapeaux Panamas P.iaamis 10 couleori Tout le plus b c al le plui co.ioni'q 1 • se trouve en {iros el en ttait Ch< I Jeuaro^Hurladti L\ Maison aux Pix Milles CdADies Cranl'Hue —Co n Hue dis Miracle-i, en facA le Cardin--. A' PI Insurance Co Capital : Or Euy. Le Ross $Co. Agents Gnraox Une des plus forte? Compagnies canadiennes d'assurances' sur la vie. Eutj. Le Boss & Co.



PAGE 1

LE MATIN 16 Avril 1996 110 Rue des Csars -3F-L5 I 3&a Maison *Les SPORT Ochoa & C Angle des Rues Roux et du Magasin de l'Etat ANNON. INT Aix CLIENTS DF. LA MAISON QU'ILS VIENNENT DE.ItECI.VOlll Di beao stock de chaussures de premier choix pour hommes, femmes, lillettes et entant* Piix avantageux Le Rhum Nectar Le seul Rhum qui.'tir d t Icools naturels obt nus directement par Distillation Simple du Sirop des Cames d'un Unique et toujours mme lanlation et le seul qui, veillit par l'action du temps dans les dp'.s ttvee eic!u9i>n rigoureuse |de Uui dangereux Secrets d lu ira Mon et sans adjonction d'aucun ingrdient d usine, conserve au jugement de la plupart de nos .Notabilits Mdicales et rai vant l'apprciation de bons amaleuis, la*ravit incomparable du bouquet et les plut remarquables qualits hyginiques. MAme pris avec eict, Rhum Ne.tar n'enivre pas et ne pro duit pis l'Alcoolisme la longue, comme 1 s^aures produits si. aiUires el comme les autres spiritueux. /s*.^-^ *=&'> La maison C. LVi Viirehand Tail Ao 1822Rue du Magasin^ Se reooraman la au public et sa noml pour l'lgance de sa coupe et la prompte dans IM ouvrages conlis ses soins. ] La Maison reste ouverte jusqu' 8 \ [m $ Prix modrs. ^Nfc. % ^MnMn*% ^k^M&. ^nW'm.'m ^qat^^y A. de ialteis el < 0 Agents pour Hati fc "De L'Avant" Polices en vigueur dans la Crown Life > '•':• 1S-Sl7,39t,ll9 1919—S21,331,339 1920-525,745,826 1921—$29,806,174 1922—$34,460,044 19.23-$42,175,160 1924— $50,611,214 "Quoique l'anne qui vient de te terminer ait t malheureusement une priode d'incertitude et de stagnation dans plusieurs ligna* d'affaires, les chiffres d* notre rapport annuel sont une preuve qu'il n'y a ni halte ni hsitation dans le progrs de notre compagnie. La Crown Life va 'de l'avant'— agrandissant pi ut rapidement que jamais son champ d'utilit et de service public"— Extrait de l'adresse du Prsident a CassemlUe annuelle. LA COMPAGNIE D'ASSURANCE-VIE CROWN LIP1 contre CONSTIPATION prenez les COMPRIMS SUISSES d* DELORT, Pharmacien, 119, Ru* Saint-Antoine C'EST LE MEILLEUR DES PURGATIFS faverne d PORT-AU-PRINCB iUrt.PCTHUS Pharmacie AI.HFH"" 'M ripriiindu DJuatln VI A RU _^ t toulmm !•• bonne* fjiarmacii ^— A Louer Chez Ime Yve W. Pressoir 1114 Avenue John Hrowii, 1114. Chaises roses,Verres boire et Champagne. Cuilli rs, Couteaux, Fourchettes, Assiettes, Nappes et s rviettes damasses, Cabarets, Tasses, l'ois glace, Tire-botichrns, Plats, Haviers, 'Saladiers, I luilu r.. Moutadiers, Sucriers, et en gnral tous les articles pour feu s,mariages, baptmes, enterrements, service funbres, etc. Ces articles sont des meilleures M.riques j'Europe, et sont journellement l'objet d'un soin toul particulier. Clrit — Promptit udeA louer Une maison ayant tout le confort moderne situe 1802 Avenue de Turgeau (Ne nu-). S'adresser au Bureau du A vendre Une bicyclette en parfait tat, S'adresaefau Bureau du Journal I.K MATIN. 310, Hue BOQQO I Parisien u Bire la PressionSai Soup rs froidf. Brillant et telecl D La TavFHB reste ouverte to\ PHONE: 77/ Pharmacie Sjoi Donne avis sa clientle et aux mdecins et iranisorm son Laboratoire d'Ulogie en on i biologie appliqu sous la Direcion du Dr PJcot et F. Sjourn 1 1 laboratoire est ouvert tous les jours de7hrHJ r. i re desoir pour oui s le recherches ei acsr 'M i ni.ee ci jointe, s au' po rie V asse. marin et la constante CrfSeront reues que le mardi de cbaqueJseBji S'adrefc^r la Pharmacie pour les renseigne**'! nihe d'urines et Suegastrique Raction de WassermanLr Rictioa de Tri boulet. Rumen du sang et du |W^ Examen des matires f Ixamen de Constante urt" gaaa&mat |Bfl>; ?: g'V'SBaB J r ?''' **? mmj fe t Mm mm Mm m MOMII.K esileseul lait de vache en poudre. Se rapprochant le plus*du En vente chez : Simon Vieux, Alfred |Vieux, A. Boit, Raphal Brewi*r & Compaq Inc. %  2 TSE r^ygssg^j F.I.ii I en Poudre le plus en vogue aux Etats-l i" Pour l'alimentation des Bbs et les Convalescen1| Le seul lait en poudre qui contient les trois yitanu" Ces trois indispensables lments;'! la nutritionDessch et strilis d'aprs le pr>> -d < 'u i'-Hatin* lait maternel. De digestion facile, c'est l'aliment Idal pour les bbs bouanl. Mme I.. II. Doivl. Savinien Martin,Pelit-C.ove. Geo. Jeansii 0 & M WORCESTER, Mass. AGENTS



PAGE 1

DIBECTEI'R PROPRITAIRE IMPRIMFA'R Clment MAQL01RE BOIS-VKRN A 1358, Rue Amricaine, 1358 LE NUMRO CENTIMES QUOTIDIEN TLPHONE N* 242 aOme ANNE N" 5777 PORT-AU-PRINCE ( HATI ) Les lui s 'JVlile gardent par devers elles des mollis de rlia tji in qu elles ne voud aient pas abolir et qui leur sont plus chers que la joie, parce qu'elles en tirent un meilleur usage Cirille luclir VENDREDI l( AVRIL 192G lue iile dcisive $f-tt K&CftW LA MAISON de notre vie. nationale Il n'y a pas dire, nous IOBIIU'S une ni imite dcisive de notre vie nationale. Xnlfavenii 1 du Pays dpend, %  tel-tre, de l'altitude politiie que nous aurons choisie | cette heure "Des le premier moment, Mr JJMUoa nettement prcis, |d fini la sienne et celle de son Gouverne nient. La Nation, dit-il dans sa -Proclamation, U Nation pacifique et labo, rieuse, la grande masse urbaine et rurale, assoiffe d'ordre dde scurit, vient de manirester sa volont immanente... Messieurs les Conseillers d'EUl, Reprsentants constitutionnels du Pays, unis dans le mme nergique dvouement aux intrts suprieurs de la Patrie, m'ont renouvel, par on vote unanime, l'alfirmation solennelle de leur confiance. Je resterai inbranlable, ajoule-t-il, mon poste d'honneur et de pril, oublieux des injulesdont je lus abreuv, toujours prt signer la paix,mais toujours rsolu, avant tout, accomplir, sans aucune dfaillance, avec l'aide de Dieu.mon devoir envers le Pays, notre Pays qui a tant besoin d'amour, d'union, d'abngation. Donc, tout le premier, comme nous le disions hier, le Prsident de la Rpublique a renouvel le geste que,chaque jour, depuis quaire annes, il llconstanuneuf l'ait, le geste M la paix, l'appel l'amour notre pays, l'union, Wbngation pour la Patrie Cette attitude est, entrite, admirable. Port du vote unanime de l'Assemble Nationale, de l'appui et de la confiance de la grande masse populaire pacifique et laborieuse, assoit fe d'ordre et de scurit, il pourrait jeter ses adversai* res le dli de la guerre. Mais non, il a, comme toujours, compris que les vritables intrts du Pays, la prosprit nationale n'taient que dans l'apaisement, l'ordre, la scurit, le travail enfin. Une fois encore il appelle tous, tous se grouper autour de lui pour contribuer avec lui ce qu'enfin Notre Pays soit prospre, honor, respect de I Etranger, libre. Le Gouvernement n'a jamais refus de prter l'oreille aux critiques justes el raisonnables, il a toit 1 jours accept la libre discussion de ses actes. Celle altitude restera la mme. Mais ce (iue la Loi interdit ce sont les discussions violenles, les critiques acerbes, de personne, les crits sans mesure susceptibles de troubler l'ordre public. Et, chaque fois, que le Gouvernement s'est trouv dans la ncessit d'apaiser ces exaltations dangereuses, c'est vers la Justice qu'il s'est ret ni ru. "Voil donc dfini le programme de Monsieur Borno : a prosprit du pays dans 'Union,la Concorde, I Amour, Abngation. La ni us. N nous le disions au dbut. une minute dcisive de notre vie nationale. La parole est aux adversaires. Nous sommes, comme Coups—d'œil autour de mol. kl ncessit de mentir.— t'n •nie qui faisait, devant moi, 'oge de sa femme, le terminait par ces mots: Ce qu'il y •de plus beau, c'est que je n'ai P"i lui mentir. Je puis lui dire vrit, et vous ne vous douJ* pas quel soulagement c'est, %  *me lorsqu'on a fait une sot%  t. commis une erreur, que de %  avoir pas la couronner par an mensonge que l'on a tant de ma parfois soutenir Il n'y a rien.cn effet, qui amliorerait cet tat du mariage, a nl on dit tant de mal, et gul-lre tort, si chacun des J**i.s, au lieu de chercher FWSirsurlesveuxun bandeau "•Permable, avait assez, din•mence et de largeur d'esprit rw accepter les dfauts de lautre. J5* s '*tre un peu attard, ... i L anus au restaurant ou • %  n inri devra dirc qn^ ete pns ;, un rem | e7 V(U H Maires imprvu et srieux. !" ur rie pas tre gronde et %  Noirsanslechigncinent de quoi C? i" r ohe ,cs chaussures. Cviu d f S()it 'lo chapeau I e a het. la femme devra F'cacher le prix, trop dier. ; .quehpicois les enfants -SuV n les Puniwant lorsls **l u < "> dcouvre leurs me[ s ^.ri^r.l,nt-ils avec des veux Mars 1036. >l M $ S $? S MW '£'$ $H * un faire jaillir le meilleur de nousmine et pour vous enseigner en faire profiter les autres... Et voil les rflexions que m'ont suggres quelques coupsd'œil jets autour de moi... d'accuser quelqu'un de la maison. Si au lieu de cela, on leur laissait toute latitude de raconter leurspetiles fautes, leurs tentations, leurs dsirs, au lieu de vouloirs'.' la ire passer pour des anges,ilsdevieiidraint des petits tres humains, conscients de leurs responsabilits et prpars aux luttes de l'existence. • Le meilleur de soi.— Combien de fois ne vous arrive-t-il pas, en voyant la tache accomplie par quelque personne de votre entourage, que vous admirez, beaucoup, de dire : Je ne pourrais pas en faire autant. Je ne saurais m'oublier chaque instant de la journe, mettre de cot tous mes gots et mes occupations favorites pour me dvouer une tche que je n'aurais pas choisie, mais qui me serait dvolue par les circonstances . Vous ignorez, en parlant ainsi, les ressources dont votre cœur et votre volont disposent. Viennent des ncessits non prvues et vous serez tonn du bien que vous pouvez accomplir.Vous oublierez tous les petits raffinements d'gosinc, toutes les petites recherches de vos aises. L'me tendue vers le but atteindre vous lutterez detoules vos forces pour ne pas demeurer infrieur a ce que la ncessit vous commande. Et il aura suffi d'un malheur, d'une calamit, pour / CHOCOLAT CACAO HOLLANDAIS de Premire Qualit, En sachets de 1 livre Gdes. 2 |.Eii sachets de 1/2 livre , 1 Vente en gros et au dtail PHARMACIE CENTRALE D'HATI MAURICE ETIENNE flls Angle des Rue* du Magasin de l'Etat et des Fronts Forts. fiennent d'arriver Jolis chapeaux garnis pour dames. Un petit fait curieux Pendant les quatre jours de la priode des lections iirsidentielles,de Samedi Mercre di, une grande animation a rgnjdans les rues de la Capitale. De nombreux pitons encombraient la voie publique cl des vhicules de toutes sortes, autos, camions, buss, etc, sillonnaient les rues. Et cependant, malgr cet encombrement, on ne releva aucun accident C'est un petit l'ait assez curieux. Buick 6 cylindres Tourisles.promeneurs.le public en gnra! sont prvenus qu'on trouvera une magnifique automobile liuick (i ct/linares, toute neuve, louer des C mditions raisonnables. On aura celle belle voiture pour mariages, baptmes, parties de plaisir, etc. en s'adressanl aux (laves de Bordeaux, M. Emmanuel Foi-ville. { SnS W 'm ^fc*!** *i* -X* •*• -X* -X' •-*-* -X* X* •X *X* 'X X X> a -, S* ureuxl ** Noire d nourrissant qu'une bonne assiette de Quaker Oats avec du sucre et du lait. C'est un aliment tonique, reconstituant, riche en vitamines. Excellent pour les enfants qu'il fortifie et pour les adultes qu'il maintient en bonne sant. Facile digrer. Bien exiger le nom et la marque Quak< msm ... Lundi, au moment des coups de feu, a vu les yeux d'un copain, un doux littrateur, qui s tait prudemment retir clic/, une bonne femme de confiance, devenir, malgr cette cachette sre, dmesurment grands. Notre Œil ne lui avait jamais vu des yeux aussi grands... ...a vn aussi, prs du garage kneer, au moment o les gendarmes tiraient en l'air, un dlgM bourgeois, dont la dmarche altire pourrait bien le faire passer poOT un tondre de guerre, se coucher de tout son long sur un tas de tuf et taire le mort s'y mprendre. ... a vu une brave femme,! la rue des Casernes, mettre la torte un gaillard qui, le matin, Jttj avait promis d'accomplir les prouesses les plus hroques el qui, au moment du hourvari, ren revenait avec... les janihes a son cou. ...a vu. Mardi, un gentleman de la Province, en voulantlphoK-r, briser le cornet de l'autom ilique, enfourcher une bicyclette l'insu de son propritaire, briser l'avertisseur de la machine et refuser d'en paver le prix de la rparation. Niais Notre (EUa vu plus. Il a vu ce casseur avaler d'un trait le contenu d'une bouteille sur laquelle, le maitre de la maison, pour mettre son grog l'abri, avait plac une tiquette portant: AcWe asctique. Noire Oeil vit le buveur, malgr l'annonce du poison, vider le contenu de la iKHileille sans sourciller. ... a vu, hier, deux autos, dont malheureusement il n'eut pas le temps de lire les Nos., se livrer a une course effrne en pleine rue Amricaine, a heures de l'aprs-midi. Notre Oeil les a vues craser un... coq. Les Missionnaires r lemj lu is'es Depuis mercredi, les Pres Mdcmplorisles ont commenc les prdication! de la Mission dans la Paroisse du Saci -Griir. Ils prcheront en l'Eglise du Sacr-Cœur de Turgcau. Aprs le temps de la Mission dans celle Paroisse, les Missionnaires se rendront en Province. 1 $uoc< d'un comp itri de L'Action Rpublicaine . organe mensuel de la Jeunesse Itpublicaine du 2me Arrondisse* ment de Paris, rapporte, dans son dition de Mars, que le Jeudi, I Mars dernier, notre compatriote, le Docteur S. N. Neniotir, assistant de Radiologie des llo>ilaux de Paris, a prononc Ecole de la Jeunesse Rpublicaine, Il Mue des Jeneurs, Paris, une confrence trs applaudie sur Las RADIATIONS ( Hayons X. Hayons ultra violets. Rayons iufra rouges). Cette confrence de notre compatriote a t suivie d'une brillante soire musicale et littraire, Nous flicitons vivement le docteur Neinour pour le beau succs qu'il vient d'obtenir. Varits Ce soir Touche de Yeroirs E1N L ns| nct I parties 50 centimes lu Snat amricain Par cable WASHINGTON"—Le snat a dcide l'unanimit de rgler la question de la dette ita [ienne mercredi prochain l heures de l'aprs-midi. La discussion sera limite une demi heure pour Chaque snateur. Le Prsident Coolidgc vient de ratifier la demande de crdita additionnels de il millions de dollars pour l'application de la prohibition pendant l'anne prochaine et pour couvrir les frais du programme de rorganisation de Mr A ndrcws.secrla ire adjoint la prohibition. Celle somme viendrait sajoulcr aux crdits de 11 millions de dollars dj voles par le congrs. Deux millions de dollars ont, en outre, l vols pour les garde ctes qui fonl la chasses aux fraudeurs d'alcool, Le crdit de3 millions servirait en majeure parlie contribuer aux besoins de nouvelles forces que Mr, Andrews se propose d'employer pour la surveillance des frontires ainsi que des campagnes spciales qu'il a organises rcemment. Le raiJ des a/iatwr* Si''jiS Psi csble KARACHI 11— Les captal| lies (K m /.aie/, ''allar/ et|Lori/.a, compagnons des aviateurs espagnols sonlbjrivrs dans cette vil(e aujourd'hui. IA' capitaine Gonzalez Callarza est arriv s 5 heures de l'aprs-midi elle capitaine Loriia une demiheure plus tard Tous les deux sont en parfaite sant. Ii v lis diverses *e I titrant)! 1 Par c.bU LE CAIRE Ceux qui se sont ;mis la recherche des aviateurs espagnols, le capltaij ncKst.vc/cl son mcanicien qui oui abandonn leur aroplane dimanche 10 milles d'Ainmon.oiil annonc aujour d'Iiui qu'ils avaient peu d'espoir de les retrouver. On esp re maintenant que les aviateurs auront l recueillis par une caravane de passage. LONDRES Le prince de dalles quittera Londres demain pool seiemlrc Hiarritz. Il est peu pies compltement remis de son opration l'oreille. SJ liullelin de la Quinzaine Le numro du 11 avril (pie nous avons sous les yeux puhlie les matires suivantes:— Maciue et Corneille. Poigne de courtes vrits, lu yclique de Pie XI ; dlgation apostolique; breveta d'instruction religieuse ; mission au Sai r-Cœur et LOgne. Dtodte du Cap : tourne pastorale.— Diocse des Caves: nominations; arrive.— CHROMQUB INTKIUMOCKSAINK : Arcliliocse: la grande mission la Cathdrale ; la Confirmation travers l'Artil>ouite ; Ncrologie : Mr le chanoine Haudelin.— Uioeise du Cap: la station de carme la Cathdrale ; servies funbre. — Diocse les Cat/es : installation de P. Poste MiragOne; La St. Joseph a Torheck. — Chronique gnrale. Le numro du Hulletin de la Quinzaine • qui s'dite al'lm; r marie Vaugirard Pierre \o<| ave. Mi Samuel Mutlinotcomms grant, se vend Dix centimes.


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/06693
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Friday, April 16, 1926
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:06693

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
DIBECTEI'R PROPRITAIRE
IMPRIMFA'R
Clment MAQL01RE
Bois-Vkrn A
1358, Rue Amricaine, 1358
LE NUMRO
CENTIMES
QUOTIDIEN
TLPHONE N* 242
aOme ANNE N" 5777
PORT-AU-PRINCE ( HATI )
Les lui s 'JVlile gardent par
devers elles des mollis de rlia
tji in qu elles ne voud aient
pas abolir et qui leur sont
plus chers que la joie, parce
qu'elles en tirent un meilleur
usage Cirille luclir
VENDREDI l( AVRIL 192G
lue iile dcisive
$f-tt K&CftW
LA MAISON
de notre vie. nationale
Il n'y a pas dire, nous
iobiiu's une ni imite dci-
sive de notre vie nationale.
Xnlfavenii1 du Pays dpend,
tel-tre, de l'altitude politi-
ie que nous aurons choisie
| cette heure
"Des le premier moment, Mr
JJMUoa nettement prcis, |d
fini la sienne et celle de son
Gouverne nient. La Nation,
dit-il dans sa -Proclamation,
U Nation pacifique et labo,
rieuse, la grande masse urbai-
ne et rurale, assoiffe d'ordre
dde scurit, vient de mani-
rester sa volont immanente...
Messieurs les Conseillers d'E-
Ul, Reprsentants constitu-
tionnels du Pays, unis dans le
mme nergique dvouement
aux intrts suprieurs de la
Patrie, m'ont renouvel, par
on vote unanime, l'alfirmation
solennelle de leur confiance.
Je resterai inbranlable, ajou-
le-t-il, mon poste d'honneur
et de pril, oublieux des inju-
lesdont je lus abreuv, tou-
jours prt signer la paix,mais
toujours rsolu, avant tout,
accomplir, sans aucune dfail-
lance, avec l'aide de Dieu.mon
devoir envers le Pays, notre
Pays qui a tant besoin d'a-
mour, d'union, d'abngation.
Donc, tout le premier, com-
me nous le disions hier, le
Prsident de la Rpublique a
renouvel le geste que,chaque
jour, depuis quaire annes, il
llconstanuneuf l'ait, le geste
M la paix, l'appel l'amour
notre pays, l'union,-
Wbngation pour la Patrie !
Cette attitude est, entrite,
admirable. Port du vote una-
nime de l'Assemble Nationa-
le, de l'appui et de la confiance
de la grande masse populaire
pacifique et laborieuse, assoit
fe d'ordre et de scurit, il
pourrait jeter ses adversai*
res le dli de la guerre. Mais
non, il a, comme toujours,
compris que les vritables in-
trts du Pays, la prosprit
nationale n'taient que dans
l'apaisement, l'ordre, la scu-
rit, le travail enfin.
Une fois encore il appelle
tous, tous se grouper autour
de lui pour contribuer avec lui
ce qu'enfin Notre Pays soit
prospre, honor, respect de
I Etranger, libre. Le Gouver-
nement n'a jamais refus de
prter l'oreille aux critiques
justes el raisonnables, il a toit1
jours accept la libre discus-
sion de ses actes. Celle alti-
tude restera la mme. Mais ce
(iue la Loi interdit ce sont les
discussions violenles, les criti-
ques acerbes, de personne, les
crits sans mesure suscepti-
bles de troubler l'ordre pu-
blic. Et, chaque fois, que le
Gouvernement s'est trouv
dans la ncessit d'apaiser ces
exaltations dangereuses, c'est
vers la Justice qu'il s'est re-
t ni ru.
"Voil donc dfini le pro-
gramme de Monsieur Borno :
a prosprit du pays dans
'Union,la Concorde, I Amour,
Abngation.
La ni
us. N
nous le disions au dbut. une
minute dcisive de notre vie
nationale.
La parole est aux adversai-
res. Nous sommes, comme
Coupsd'il autour de mol.
kl ncessit de mentir. t'n
nie qui faisait, devant moi,
'oge de sa femme, le termi-
nait par ces mots: Ce qu'il y
de plus beau, c'est que je n'ai
P"i lui mentir. Je puis lui dire
* vrit, et vous ne vous dou-
J* pas quel soulagement c'est,
*me lorsqu'on a fait une sot-
t. commis une erreur, que de
avoir pas la couronner par
an mensonge que l'on a tant de
ma parfois soutenir
Il n'y a rien.cn effet, qui am-
liorerait cet tat du mariage,
anl on dit tant de mal, et
gul-lre tort, si chacun des
J**i.s, au lieu de chercher
FWSirsurlesveuxun bandeau
"Permable, avait assez, din-
mence et de largeur d'esprit
rw accepter les dfauts de
lautre.
J5* s'*tre un peu attard,
... i l ,anus- au restaurant ou
. ninri devra dirc qn^
ete pns ;, un rem|e7_V(U,H
Maires imprvu et srieux.
ur rie pas tre gronde et
Noirsanslechigncinent de quoi
C? i" rohe- ,cs chaussures.
Cviu df S()it'- lo chapeau
Ie" ahet. la femme devra
F'cacher le prix, trop dier.
*; .quehpicois les enfants
-SuVn les Puniwant lors-
ls**lu<"> dcouvre leurs me-
[s^.ri^r.l,nt-ils avec des veux
11.1.
110, RM Tnii'fisiire
( halle aneienneinenl occupe par Mr Alfred \/' Offre aux familles un petit assortiment de provisions g
^b et liqueurs nouvellement arrives: ^,;
^ Fromage-, Jambon. Saucisson, Pommes d.- terre. Oignons.
Sardines Franaises, Vermicelle, Maearoni,Saumon en boite, y<
3 Huile d'Olive. Vinaigre franaise. Mantgue Pure Lard fl,
jT^ Beurre de cuisine et de tabla, Bonbons el biscuits assortis, T*.
V#. Liqueurs Marie Hri/.ard & Roger Vins fins pour table,';*"
Vin par gallon. Bire el Porter, Champagne. jft
Nous avons aussi un rayon d'accessoires d'auto: fy%
Bougies, Patelles et outils divers. .*
*P* La maison attend par le steamer Panama attendu le '2U y"*
Ji*4 courant un grand assortimentde conserves el autres qu'elle *rj3?
j^\ espre dbiter au pubiic aucouranl de la semaine sainte.
Z& HONOREZ-NOUS DEVOTRE CONFIANCE,
* VOIS SEREZ BIEN SERVI.
t*4 Port-au-Prince, llaiti, le-*2i> Mars 1036.
>l M $ S $? S MW ''$ $H * un

faire jaillir le meilleur de nous-
mine et pour vous enseigner
en faire profiter les autres...
Et voil les rflexions que
m'ont suggres quelques coups-
d'il jets autour de moi...
d'accuser quelqu'un de la mai-
son. Si au lieu de cela, on leur
laissait toute latitude de raconter
leurspetiles fautes, leurs tenta-
tions, leurs dsirs, au lieu de
vouloirs'.' la ire passer pour des
anges,ilsdevieiidraint des petits
tres humains, conscients de
leurs responsabilits et prpars
aux luttes de l'existence.

Le meilleur de soi. Combien
de fois ne vous arrive-t-il pas,
en voyant la tache accomplie
par quelque personne de votre
entourage, que vous admirez,
beaucoup, de dire : Je ne pour-
rais pas en faire autant. Je ne
saurais m'oublier chaque ins-
tant de la journe, mettre de
cot tous mes gots et mes oc-
cupations favorites pour me d-
vouer une tche que je n'au-
rais pas choisie, mais qui me
serait dvolue par les circons-
tances .
Vous ignorez, en parlant ainsi,
les ressources dont votre cur
et votre volont disposent. Vien-
nent des ncessits non prvues
et vous serez tonn du bien que
vous pouvez accomplir.Vous ou-
blierez tous les petits raffine-
ments d'gosinc, toutes les peti-
tes recherches de vos aises. L'-
me tendue vers le but atteindre
vous lutterez detoules vos forces
pour ne pas demeurer infrieur
a ce que la ncessit vous com-
mande. Et il aura suffi d'un
malheur, d'une calamit, pour
/
CHOCOLAT
CACAO HOLLANDAIS
de Premire Qualit,
En sachets de 1 livre Gdes. 2
|.Eii sachets de 1/2 livre , 1
Vente en gros et au dtail
PHARMACIE CENTRALE
D'HATI
MAURICE ETIENNE flls
Angle des Rue* du Maga-
sin de l'Etat et des
Fronts Forts.
fiennent d'arriver
Jolis chapeaux garnis
pour dames.
Un petit fait curieux
Pendant les quatre jours de
la priode des lections iirsi-
dentielles,de Samedi Mercre
di, une grande animation a
rgnjdans les rues de la Capi-
tale. De nombreux pitons en-
combraient la voie publique
cl des vhicules de toutes sor-
tes, autos, camions, buss, etc,
sillonnaient les rues.
Et cependant, malgr cet
encombrement, on ne releva
aucun accident C'est un petit
l'ait assez curieux.
Buick 6 cylindres
Tourisles.promeneurs.le pu-
blic en gnra! sont prvenus
qu'on trouvera une magnifi-
que automobile liuick (i ct/lin-
ares, toute neuve, louer des
C mditions raisonnables.
On aura celle belle voiture
pour mariages, baptmes, par-
ties de plaisir, etc. en s'adres-
sanl aux (laves de Bordeaux,
M. Emmanuel Foi-ville.
{SnS W 'm ^fc*!** *i* -X* * -X* -X' -*-* -X* X* X *X* 'X X X> a
-, S*
ureuxl **

Noire d
nourrissant qu'une bonne
assiette de Quaker Oats avec
du sucre et du lait. C'est un
aliment tonique, reconstitu-
ant, riche en vitamines. Ex-
cellent pour les enfants qu'il
fortifie et pour les
adultes qu'il main-
tient en bonne sant.
Facile digrer. Bien
exiger le nom et la
marque
Quak<
msm
... Lundi, au moment des coups
de feu, a vu les yeux d'un co-
pain, un doux littrateur, qui
s tait prudemment retir clic/,
une bonne femme de confiance,
devenir, malgr cette cachette
sre, dmesurment grands. No-
tre il ne lui avait jamais vu
des yeux aussi grands...
...a vn aussi, prs du garage
kneer, au moment o les gen-
darmes tiraient en l'air, un dlgM
bourgeois, dont la dmarche al-
tire pourrait bien le faire passer
poOT un tondre de guerre, se
coucher de tout son long sur un
tas de tuf et taire le mort s'y
mprendre.
... a vu une brave femme,! la
rue des Casernes, mettre la
torte un gaillard qui, le matin,
Jttj avait promis d'accomplir les
prouesses les plus hroques el
qui, au moment du hourvari,
ren revenait avec... les janihes
a son cou.
...a vu. Mardi, un gentleman
de la Province, en voulantl-
phoK-r, briser le cornet de l'au-
tom ilique, enfourcher une bicy-
clette l'insu de son propri-
taire, briser l'avertisseur de la
machine et refuser d'en paver
le prix de la rparation. Niais
Notre (EUa vu plus. Il a vu ce
casseur avaler d'un trait le con-
tenu d'une bouteille sur laquelle,
le maitre de la maison, pour
mettre son grog l'abri, avait
plac une tiquette portant:
AcWe asctique. Noire Oeil vit
le buveur, malgr l'annonce du
poison, vider le contenu de la
iKHileille sans sourciller.
... a vu, hier, deux autos, dont
malheureusement il n'eut pas le
temps de lire les Nos., se livrer
a une course effrne en pleine
rue Amricaine, a heures de
l'aprs-midi. Notre Oeil les a
vues craser un... coq.
Les Missionnaires
r lemj lu is'es
Depuis mercredi, les Pres M-
dcmplorisles ont commenc les
prdication! de la Mission dans
la Paroisse du Saci -Griir.
Ils prcheront en l'Eglise du Sa-
cr-Cur de Turgcau.
Aprs le temps de la Mission
dans celle Paroisse, les Mission-
naires se rendront en Province.
1
$uoc< d'un comp itri de
L'Action Rpublicaine . or-
gane mensuel de la Jeunesse It-
publicaine du 2me Arrondisse*
ment de Paris, rapporte, dans
son dition de Mars, que le Jeu-
di, I Mars dernier, notre compa-
triote, le Docteur S. N. Neniotir,
assistant de Radiologie des llo-
>ilaux de Paris, a prononc
Ecole de la Jeunesse Rpubli-
caine, Il Mue des Jeneurs,
Paris, une confrence trs ap-
plaudie sur Las Radiations
( Hayons X. Hayons ultra violets.
Rayons iufra rouges).
Cette confrence de notre
compatriote a t suivie d'une
brillante soire musicale et lit-
traire,
Nous flicitons vivement le
docteur Neinour pour le beau
succs qu'il vient d'obtenir.
Varits
Ce soir
Touche de Yeroirs
E1N
L ns-|nct
I parties
50 centimes
lu Snat amricain
Par cable
WASHINGTON"Le snat
a dcide l'unanimit de r-
gler la question de la dette ita
[ienne mercredi prochain l
heures de l'aprs-midi. La dis-
cussion sera limite une de-
mi heure pour Chaque sna-
teur. Le Prsident Coolidgc
vient de ratifier la demande
de crdita additionnels de il
millions de dollars pour l'ap-
plication de la prohibition
pendant l'anne prochaine et
pour couvrir les frais du pro-
gramme de rorganisation de
Mr A ndrcws.secrla ire adjoint
la prohibition. Celle somme
viendrait sajoulcr aux crdits
de 11 millions de dollars d-
j voles par le congrs. Deux
millions de dollars ont, en ou-
tre, l vols pour les garde
ctes qui fonl la chasses aux
fraudeurs d'alcool, Le crdit
de3 millions servirait en ma-
jeure parlie contribuer aux
besoins de nouvelles forces
que Mr, Andrews se propose
d'employer pour la surveillan-
ce des frontires ainsi que des
campagnes spciales qu'il a
organises rcemment.
Le raiJ des a/iatwr*
Si''jiS
Psi csble
KARACHI 11 Les captal|
lies (k m /.aie/, ''allar/ et|Lori/.a,
compagnons des aviateurs es-
pagnols sonlbjrivrs dans cette
vil(e aujourd'hui. Ia' capitaine
Gonzalez Callarza est arriv s
5 heures de l'aprs-midi elle
capitaine Loriia une demi-
heure plus tard Tous les deux
sont en parfaite sant.
Ii v lis diverses
*e I titrant)!1
Par c.bU
LE CAIRE Ceux qui se
sont ;mis la recherche des
aviateurs espagnols, le capltaij
ncKst.vc/cl son mcanicien
qui oui abandonn leur aro-
plane dimanche 10 milles
d'Ainmon.oiil annonc aujour
d'Iiui qu'ils avaient peu d'es-
poir de les retrouver. On esp
re maintenant que les avia-
teurs auront l recueillis par
une caravane de passage.
LONDRES Le prince de
dalles quittera Londres de-
main pool seiemlrc Hiarritz.
Il est peu pies compltement
remis de son opration l'o-
reille.
SJ
liullelin de la Quinzaine
Le numro du 11 avril (pie
nous avons sous les yeux puhlie
les matires suivantes: Ma-
ciue et Corneille. Poigne de
courtes vrits, lu yclique de
Pie XI ; dlgation apostolique;
breveta d'instruction religieuse ;
mission au Sai r-Cur et LO-
gne. Dtodte du Cap : tourne
pastorale. Diocse des Caves:
nominations; arrive.
CHROMQUB intkiumocksaink :
Arcliliocse: la grande mission
la Cathdrale ; la Confirmation
travers l'Artil>ouite ; Ncrolo-
gie : Mr le chanoine Haudelin.
Uioeise du Cap: la station de ca-
rme la Cathdrale ; servies
funbre. Diocse les Cat/es :
installation de P. Poste Mira-
gOne; La St. Joseph a Torheck.
Chronique gnrale.
Le numro du Hulletin de la
Quinzaine qui s'dite al'lm; r
marie Vaugirard Pierre \o<|
ave. Mi Samuel Mutlinotcomms
grant, se vend Dix centimes.


.
LE MATIN 16 Avril 19
a
DPURATIF
.Ai
D~ MANGET

Vices du Sang
Varices, Glandes
Mauvaise clrrulatlftn
Maladies de Peau
Avarie
Maladies des Femmes
tablissements Chtelain
o
GRANDS PRIX
L* sauf, charfr de drchttl, d'humturs
t d'impurets, circule mal, favorisant
ainsi la congestion du foie, provoquant les
dnies. Ici varices, les hmorrodes et
dterminant de nombreuses affections de
la peau ainsi que clous et anthrax.
_Xdj>u,RATir DO DOCTEUR MANGET
nettoie le s.iiik, vis ilie et assainit l'orga-
nisme. Il vite ainsi les affrtions dues
a une combustion incomplte des aliments
au ralentissement de la nutrition lob-
Mi' asllimi-, emphysme, goutte, rhuroi-
iismes, nvralgies tenaces, urursthcnie,
Insomnies, vertiges, sciatiquc, lumbago^
III n .1 l.i.
Chez la femme, il rgularit la eirrn
lalion du sang, facilite les poque, pr
F arc la formation et vite les malaises de
agi' critique. Il claircit.le teint et assure
la beaut le la peau.
Il constitue un excellent traitement de
aissant la tension
ut la viscosit san
lrat ail des rel"S.
de ^
\ rart.rio-siiirosc en ab;
y^, *^^# artiricllc, en dimuiuaut
X^^A V l-iborpl. de l't'riMlnnal, 2. rue V ili nrsssi 1
I ..i.... I !' I lurniic'".
a;*-*. -.. m- arc
Une affaire d'espior.-
nae en France
l'ar cable
PA.R1S, M avril Deux indivi-
dus arrt Nice, les non mes
l'rocope, ngociant 8fJ MSitt La-
tapie, horloger .11 ans, sont incul-
ps- (i'< s-pionnitge.lls anraier.t livr
.1 uni' puissance n.dilerrauenne
voUiue des documents sur l'orga-
nisation du deuxime bureau de
la guerre Les inculpes ont t mis
au se< ut. Il semble que l'anesti-
llou se rapp< rlerait une allai e
dans laquelle les anglais P scher
i.ealliM et llullandertont t iucul
!<________________
Liiiius ariennes entre
la Irai] ce et l'Ail ema-
j.me
Furtablt
PARIf, 18 aviil La convention
a m i.ne franco-allemande a t
tgnee Les premires lignes s'ou-
>firont in Juin. L'une d'elles per
mettra d aller Moscou. Le con-
i suprieur des chemins de 1er
a augment ses tarifs de > o|0.
Victoire d'une quipe
franaise
Par cable
BRRLJH, 1") aviil L'quipe
i;i a gagn la course cyclis
te de six jours .-aii a pria lin dan*
celte ville ce soir. Seiget et Louet
O'it t les p-emiers avec iHt
points et 'J.2 71 milles. L'quipe
ame'r raine lleikman Katon, d'tn
ti tir eu Ht ri ro, est venue eu di u-
xime | lace avec 468 points.Gott-
fried .lunge, qu je allemande, a
lini Iroisine avec 29y points et
L nars, Itinda, italiens se so: t
placs quatrime avec Iho point.
La bit nation financire
franaise
l'ar cable *
PABIS, 18 avri! Les rerouvre
ments des impts en Mars ont at
tint -2.li3.mVi 7tH) Irancs .Les re
Cfiltes normales permanentes d-
pas-eut 2<>;t millions. Les plus
values totales du 1er trimestre,
jii millions, no comprennent ni
les cont ibution- dir-c'es dout le
rle n a. pa- t neore t oubli1, ir
les uni l- aidi'ionn 11 de la loi
Lou h ur don' les renlr *. en
Mats appr* ehenl de 900 m lions.
Toutes les catr'goriet d'impts ont
des plus values trs marques.
centenaire del mort
de Jet'fersoo
Par cable
\Y.\SIIINGTON.15 aviilL'am
kassadi ur de France a t invit
par les ifescerdants de la tamille
de Thomas Jtlleisor., ambassa-
deur amricaiu en Knnce pen
.-.in t la rvolution puis Prsident
dtl l.tals-l nis d'Amrique, a un
Latqu't donn au Mayil ei ll
tel en commmoration du cente-
naire de la mort de Jeffereon. le
discours, prononc en ng'ais, a
t l'occasion d'une ova ion pour
la Frunee a;ni L* M.rssilltist
:. rV)^ spon'arment chante par.
t mie la salle < oriipose des lites
amricaines et les stateurs Swan
s>n et Tvhoit ont rpondu a Vr
H rarg-r en rendant bommpge ft
1 Frai ce d'aujru*d'lui, noble h
ri ri' d- la rvolution LtaiaLe
de |7W et de 1792.
Vers le.PIaTCord
7 Par. cable
OSLO, 18 avril Le diriasiblt
Norge i qui doit servir a l'exp-
dition po aire Amundten Idlworlh
est arriv dans celte ville t heu
re l'i de l'a^rt-midi aprs un vol
de l'uih.m ( Ar-g'atcrra). Deux
aroplanes sont alls i ,i rencoc-
Ire du dirigeable pour raccompa-
gner jusqu' Oslo.
()SLJ Le dirigeable Norge
est parti pour Leningrad a 1 li.lO
ie matin.
Autour de la loi
de prohibition
Par cable
WASHINGTON, 15 Avril Ile
connaissant que la fabrication
clandestine des spiritueux consti-
tue un srieux danger pour le
pays, tant au point de vue physi-
que que mora1, le gnral An-
drews, charg* de faire appliquer
la loi Volslead, dclare . la com-
mission snatoriale de prohibition
3u'a son avis l'appl cation de la
ite loi serait grand, m i ol laeilite
si le gouvernement tait autoris
fabriquer et vendre des bois
sons non enivrantes.
Petites Nouvelles
TjRANGBIt
Par cabre
Mr Mault,ancien prsident de la
commission de la Satre. est nom
m Grsnd'Cioii de la Lgion
d'Honneur.
l'AHIS Mr H prsident de l'Acadmie Uoocour'i
A v ml e
Un camion Ford el un Fiai
l'uni en parfaite condition. -
K. Million, ancien chauffeur ga-
rage Kneer, Grancl'Kuc 864.
tiOtft! ie
Loterie d'une maison tage
sise rue Donne Foi No 530 en
face lu March de la Cath-
drale rocade sud la maisi n
esl libre de loule hypothque.
Elle esl assure | or la mu-
pagnie d ssurunceuTlie Fran
kliii > police No cS.
. n 11 Billets
Le vritable groa lui esl
l'immeuble et50 luis gngnanti
en espces.
elle lui, i ir gra liie par
la Bk'ufflisaiiceule Dimanche
26juinl92G.Cn notaire public
sera dsign pour v assister.
Le propt'ii'iairt- s". A. Soray.
Le Trsorier, Paul K. uxila.
i es billets esl tle gourdes,
mais le coupon est de '2 gour-
des cl demie.
I t billet sont in venie
Au\ aves de Bordeaux, Au
bon March Huil. Librairie (
Raoul Mont-Rosier, Hue du
Hcn'r ', ii m Ste Anne
Gnuid'ru . C Porday.VH,1
Rue du Centre, Allen NelsOUj
I lace, l'i'iiuii.
Htel 'le France, Restaurant
iigustc \' lor.Mmc Sainl Vie
tor. rue Bonne Foi NO 539*, lo-
cataire de la Raison qui esti
mise la loU rid
Nouvel*.s taxes
postales
\ la -tiile du vote de la loi du
gfi Mari 1!l2li modiliant le taril
ti'affi-ancliissement de la corres-
|SOee, voici quelles sont les nou
vell s taxes I es leitr s et 'es corre pindau
ces ordinaires paietont 0.10 de
got,rde pour les premeirs 15 grs
ou fraction de 15 grammes et O.O
d gouide en plus pour chaque 18
giammes ou fiaclion de |8 gram-
mes additionnels et ceci pour la
co-iespt ndance d'une ville une
autte de la Rpublique Et les Ici
trs, distribues dans les limites
d'une, mme til'e, ne paieroiit q> e
0.03 de gourde pour chaque 15
grammes ou traction de 18 g am
mes.
Les cait a de visite sous enve-
loppes non cachetes paieront
0 05 de gourde pour une ville
l'autre et 0.03 lorsqu'elles sont
distribues dans les limites d'une
nirme ville. Les caries postait s
simp'es sont au mme tarif et le;
doubles ont un affranchissement
double de celui des simples.
Des journaux et publications
priodques dposs par les di-
tiurs, 0 05 dj gourde pour 250
grammes ou fr.don de 250 gram
mes pour les expditions d'une
vile une autre. K'. dans les li
mi''-de a ville, o.0.{ pour 250
gramme* ou fr-dion de 20 gram
mes Lorsque ces journaux ou ces
publications sont dposs par d au
trs que par les diteurs, ils subi-
ront u:ie taxe de 0.05 de gourde
par i lui jue lui) gramm.a ou fr.c
tien de 100 grammes.
Tour les Imprims, les Ciiculai
re-, etc, il d vra tre p.; 0.08
de gourde par 50 grammes ou
fraction de 50 grs ju qu' 2000
grammes.
les marchandises paieront0.2n
deg.urde pi ur chaque colis de
100 grtimmis ju qit'i 500 gr.nn
mes mclusivtm ni : le n.cme chif
fie en plus pour chaque oO grs
ou laciion de 800 grammes suppl
m n aires to>qu'a ~> 500grrmm pour les vili. s n lies par les ihe.
mus de fer, les bateaux o:i bs au
tomobiles e? pour les vi les non re
lies jusqu' 1800 g inmes.
Avis de rteeption : 0 05 de
gourde.
Taxe de reros manJalion : 25
cen' in s de g'indt.
A vin
Le public st avise- dbf le
tirage de la Grande Loterie
dis Curs-Unia aura lieu I
manche is lu courant neuf
lViiiis prcises du matin tou-
jours dans Li cour de la Res-
pectable Loge,
AiToincz en foule.
Le Prsideut du Comit,
contre
la
CONSTIPATION
^ prenez les
COMPRIMS
SUISSES
de DCLCrtT, Pharmacien.
iW, huj 5 inf-Al.COIJI#
PA rat
C'EST E - "ILI ETJn
DES Pl'IU.A'lll a
F0 \-,~- ." t--7-I=JJsTC7:
Ai* r mUS mu i 11^. i.-'-
I ,ni.cl a> - VI At.'"
Ntt># >' ?-nie. eii- -mil
X- Silnave Rivetie
Nous avons reu, ce malin,
-'e l nos Bureaux I aimable vi-
aisite de M. Salnavc Kivt Ile, Ma-
gistrat Communal de t'.avail-
I km, qui tait accompagn de
MM. Antoine Joseph el A. Jo-
seph Ris, le Cavaillon.
Ces hotes sjourneront quel-
ques jours Port-au-Prince
Nous leur souhaitons unagra-
bl s'our la Ca|)itale.
Composilion Itisical'
Contre un dollar, on peut
avoir la jolie cl fine loinposi-
lion de Mr Jvilea Hraui inti-
tule : Prs de loi 'est une
li ieii use valse ente dite par
la C< mpagnie LiHiosraphique
d Hati et dont on dit k- plus
grand bien.
' as Ch mee"
A l'ancien tablissement du
Champ de Mars Maison (iael-
jens, que dirigeai! Mine Walter
Slecker, se trouve actuellement
Arislbonine Jacques qui a ins-
tall tout ce (|u il v a de plus
attirant pour les clients mme
les plus difficiles.
Au bar s'ajouteront bientt
un restaurant et un htel bien
amnag.
Conditions avantageuses.
D<;l:i|.ii;un apostoliqje
J-< Le Bulletin de la Quinzaine
informe la dernire heure que
Ni S. Pre le Pape vient d'ins-
tituer une 'dlgation apostoli-
que pour toutes les Antilles. Le
premier ttul lire choisi p mr
cette fonction par Pie XI c'est
Mgr Caruana, vque de Porto-
Hico.
Le nouveau dlgu aposto-
lique aura ton Sigeais Havane.
Brevet d'in$t uc-
Ho* Reliai'u e
C'est dans le mois qui suit les
vacances de Pques que MM.
les Curas, les Directeurs el Di-
rectrice d'tablissements sco-
laires doivent envoyer l'Ar-
chevch, le nombre approxh-
mandes candidats qu'ils comp-
tent prsenter aux^brevets d'ins-
truetion religieuse.
('s renseignements sont in-
dispensables pour ht bonne or
ganisatioo des examens
Ex Tivcs Aprs la paroisse de la (11-
Ihdrale inf< r ne Le Bulletin ->.
c'est celle du Sair-Ce.ir de
LUrgeau qui doit bnficier des
exercices de la mission.
Avant de clore cette premire
s i ic et rjj prendre l'approche
des chaleurs de l't un repos
ncessaire-, nos deus infiitiga-
Mes missionnaires puniront pr
c 1er une dernire mission. 'est
Loajlne qu'ils comptent la
donner, vers mi-mai.
Dc
Nous avons revu le faire pirl
du dcs,stu venu hier ;'i 2 heures
du malin, de Henri Mr. Guf/ie.
Les funrailles ont BU lieu dans
lapres-midi en l'Eglise du Sacr
Cur de Turgeau.
Ami familles Kwald, Mac Guffle,
Siegel el tous les autres parents
que ce deuil prouve nous en-
voyons nos vives condolances
lhe Texas Coro pan j
4 J
Les prix suivants ont t mis en vigueur par laTejj
fompany le 12 avril lil2tiet peuvent tre modifi,
'Havis prahible :
m Kcrosi.ie : De 10 a (.K) caisses or :$. K) la cais
M ItHI 490 3.35
lij 500 cet au dessus 'a.m
En drums
O.'iXIegrlIon.
Gazoline De 10 49 caisses or 4,30 In caisse
50 W ^O
M KH) e. et au dessus 1.30
En drums o:wil^ gallon.
t.W
Wtf
vmi'W1
Bvue
des O.ux Mondes
f, Bm crmoenU,Pari*
du 15 Mars 1910
Le Danseur Mondain. Deu-
xime partie... Paul Bourget, de
/'..c kIi-iiiU- franaiae.
Le Cardinal Lavigene. Sou
venin... Jules Cambon, rA-
dmie franaise.
Le ratlachementde I Autriche
l'Allemagne... "'
Vovageurs d'Orient l. ues
premiers plerin* Chateau-
briand, Henry Bordeaux, m
f Acadmie franaise.
l>,si.s... Tiistan Deriuf.
Robespierre el la Mire de Dieu.
V. La Squelle de tleorrup-
tible... (. Lenotre.
Pour rsoudre le problme
financier... Octave Honiberg.
Anne d'Autriche au Louvre. .
Louis llaiitcciear.
Madagascar, notre continent
Austral. II. MKjr de la roule.
Andr Demaison.
Au Grand Palais. Indpen-
dants el prix du Salon... Pierre
Troyon.
Rception de M. Georges Le-
comte l'Acadmie Franaise...
Henry Bidou.
Chronique de la Quinzaine.
Histoire politique... IU-n Ptnor.
1R1XDE L'ArOMNME.\T
Paris Un an Sis mois Trc > mois
Seine Seine et Oise 8o Ir *l-f- ai Ir $j
Dpartements et
Colonies MUfastH 86 44 *r i) fri
BuaagM 9&f S >6 frs
1a.s abonnements partent du lac et du ij
de chaque mois.
r-KiX DU NUMERO frjo
AH* Comme, cia
Le sous .ign ddale au publie
f" K"^^!^ *ni cotnmesH fi&i
partictmer '([tie par acli*siHs
seing priv en date du i) avril
1920 il a t mis lui l'associa-
tion commerciale de la Maison
J.&A. Francis qui existait en-
Ire son frre Antoine et lui.
Le soussign dclare en outre
qu'il a pris sa charge toutes
les dlies el tontes les crance S
de l'ancienne Maison et qu'il
dirige seul dsormais su Maison
sous l'appellation de Joseph
Francis.
Port-au-Prince, le 14 avril 1020.
Joseph FRANCIS
aison lesS|> ^r(sI
Angle des rues Roux et du Magasin de l'Ktat.
Annonce 8r8 client, qu'elle vient de recevoir par lea der
! C*.ml anglais Garbadeen anglais Palm Beach an2liS
Kb.kl hl.nc .Bprisor, Toiles chemises poui hommes eU0
1 and aaaort.ment de toiles fine, anglaise^ pour femme .Ba9
.1. soe suprieure de toutes lea cou um Bsa t ntia ,uS-
msra Mallettes de voyage n ci: q Sena^ons, Ut. hs-or"
; ments de f.uxco's boit, et Ma'la mous t u- po, loul^
,gouts,^r.v.tc8 de toute. I tym, Ito.ieille. \*\Lu "* 1
|.ie,.ro,leu.sel grand u,s. F,.:hes de on-es lTra^T
Plumes fontaines e petite, plumes de rsebang. dlferenU
mines. Erlnpret de oia de toutes les couleurs arfum
\m Us en a, on b blet. Ceinture., n cuir posr hVoJsscR
(mises couleu. pour hommes. 'nmes, the
EXEPTlONNtL
IOOii dswuiaa dd chausstes Bssesrteafa pi. A. .,
/ JtW.fte.JUa pru LU modr de 100 J^' 'uz fflE
fente par autorit 4j
tice du bi e s de
lui vertu lod'une -,
tion du conseil de l'aiui||e-
neur Uarry l'olakis tenue|
inier Mars lSt'ili, sous lai
dence de Monsieur LlioL
saint. Juge de Paix deli]
laie S.ction Ksi, enregistra
d'un jugement en date i
Mais 1U2I5. enregistr el
loguant la dite dlihratioi]
t >ris;.nt li prsente vniel
ra procd le lundi qnj
Vingt six avril eourantH
heures de l'a prs-midi, u
de et par le ministre 4]
llermaun l'asipiier, noli
celte ville, commis d'olBfjj
le dit jugent .ut, la ve
plus o tira ni et dernieri
seur des droits du dit
sur une proprit fondij
tisses dpendant des su
et communaut Henry,
sise en celle ville de
Prin.'e, le; tre du ck
Tur^eau, mesurantSoil
ze pieds sur la faade doL
min, Cinquante pieds |
Sud sur une in'ofoniLurdu
soixante quatorze pieJssn
cot Ouest el de cent vis|
pieds au long ct Esl m
savoir: Au nord-est par f
chemin de Turgeau, au m{
Mme Victor, l'est par "
nie Bateau Oamcauet H
par Iv.iphrasie (iara, aisy
gu dans l'acte d'acquis"*
Septembre l'.)lK,surfl|
de Cinq Cents dolbrs,
rieain, lixe par l'e]
prsentant les droits dJi
nieur Harrv l\.\ -lus, sur]
ni-'iil)le, aux droitstWl
mire Anna (ireger. Oi
charges de l'endire, 1
Aux requtes, noursii
ligenees de la l)ame
Sambour, Veuve Henry1
tutrice lgale du dit rajl
en prsence de .Mo.isiesl
les Sambour, suhrogv-
dit mineur, avant pour!
Mes. Morel el" I)es0'rotte|
signs.
Pour plus ainp'es re
m uls, s'adresser au nolii
d''sign, dpositaire du i
d "s charges. }
l'ait en notre eahinelij
aa-I'rince ce jourd'huL
mil neuf cent vingt six (1
| (S.) MOHKL. DKSGI'
OUAMO VOUS AUREZ 1
iM rln n'aura ruaat. s" ""
# dbi. m mm-S*
Peur m., Mi>wnti
*DJILTEIh5g3j
N.-4 m puNY, SI. *
-1"*- rWfcvItr
J.CwnPMnleoL
TransatlioW
Messieurs le. f**"J"
pour le dpart du 17 cof"
steamer "De I. Sali''
de v tser le n,'l'w.,,^BJ
aagea l'agence de I
Tr-nsdUaniiqiie. aF
Part au Pri i-e, ' Jj
L'VgeatF.RB'|
i *?'4
*' .
PENDULES
9"-"''' t
^"ta-oa-c^r^
.


LE MATIN (6 Avril 19*6
m\\hU\FlRE imUMME Co.{
i\ du 1er ivril ils'ont le choix entre les Polices d'assurance
conlte l'incendie de la
Home Insurance Coip.oy et Franklin Firc Insaranca Co
Eu(j. LE BOSS i Co
jjXsSftgS^
m* ! * <&*& V* * rf ?*?>. ?'
JkVoiiuits \esll
imirchaudise* fabriques par la Maison NestW & Anglo-
iCooiensed Mi'k i:o.,sont reconnues partout comme trs
"N* vu que la maisoi NKSTLE n'emploie dans
(de ses pro luit-, le meilleur lait, cacao, etc., et
Jina hygine irrprochable dan? tou? ses Ktab'ix-emenU.
IBtftnmmloas tjt partie ilireonnt. le* m in-b disesi .,
Iltei: #2*
litConJens Nestl.- Lait Kvapor Nestl ou St CharVt, jO*
I8tnliz MilkroaiJ Crme de lait en lerb'ane de 2 l'i {,
M/i douzaines. ChocMal de tous genres en tablettes, en E
pu, etr, etc. Cacao Peten en ferblanc de t|4 et 1|* lb. &V*
iLacte pour les enfauts et Lactogne pour les bbs. tm>
|Cm produits de la Maison Nest' 9e vendent dans toutes .*
eri9 assorties, tait la Capitale qu'en Province En "*
t*
tenez l'Agent Gnral :
. PREETZBANOGERHOLK
RLE DU QUAI
*9
Aiuuiiiiuiu Liae
New-Orlans & South American
Steaotfhip C* de-
rochain dpart direct poui
Port-au Prince "Haiti
Le sleamer idi laissera Hew-Or'^ns le 201
diieclemp.nl pour P jrt-au- Prince.
M Un steamer laissera F. Orlans le 9 avril j
&pour lous ies ports d'Hati.
Ce 30 mars 1026.

03
a
itii aux
i
Va iss
<&
,,, Par suite cfun accord spdal. nous avons 1 h ne gg.
>'' de norter la connaissance de notre aimable client* l<. ,
ir du Lu.uli 12 avril prochain, nous livrons a *R
uo.nicile toutes Us commandes dont on voudra bien Q
>(% nous ronfler l'excution.
Les livraisons se feionl |><>ur conipti
feu-
la "maison Si- r..
>.*i Les livraisons c iiMini ].......... r ........ t! "- mon VIEUX a partir de Kheuresdu matin etcellespoui
A. de lTTfoS 1 Co
Agents
m
* mon YIKI'X a partir de KHua.rrs.lu malin et ceiiespoi.
^IZple'lelaxIaison illml Vieux se feion n partir de g
Ci"* ;5 lu-lires de l'aprs-midi. . :*
2| Us commandes qui seront remises la Maison Simon 5.
t* se roi livre u us > ................
$ Nos prix deTient toute eoncurrenei maigre le seru< ^,3.
2 domicile ipie nous ot'rons la clientle. g
*3 SIMON VIEUX ALFRED VtEUX J
^ Les commandes qui seront remise! a la Maison aiiumi gg.
5 Vieux aprs 10 heures du malin ne seronl livrets que ^
*: U. lendemain dans la matine et celles remtes? 1..
i maison All.ed Vieux aprs 3 heures de lapres-midi m g
Ct*4 seronl livres que le lendemain dans 1 midi. fcQ-
.. *- -----
CHEZ
FRANOIS MA1HNE
116, Rue Bonne /<"'. ff6 f:,j.
5%fcialits de montres de prcisions lgantes moderne-^*
'.en argent, en nick-l, plaies, extra plates, demi p'ales *
fcictUts fontaine extensibles pour danses, en cuir pu'W
1M. Toutes les montres sont de fabrication suisse. jfr
l'blX WANTACiEl X. 3*
Bar Terra
Propritaire :
Widmtei
TOUS LES JOURS, on se trouve en prsence
d'amliorations de pus en plus heureuses qui
font de cet tablis*-ment de Premier ordre le
Itendez vous des gens chies.
CONSOMMATION DE PREMIER CHOIX.--SERVICE
IRREPROCHABLE.-CIGARES DE LA HAVANE
Ocaslon exeep'i mcUe
Par'umerie de tout g lira LoCoi- Pu Ire Sa i>ns
'.rav les, Chemises lioucboirs l!.i el chaiiHaalleaHMS > "-d -
n\ires, Artlc de toilette, Mooliea It Si, 15 j terie line et
ordinaire. Aiticleada nouveHul I' anaisea italienne- saM
le une.
Et Chapeaux de toutes loMDCa d lo te^ BUS es, de toi s
es pr:x. Cfa peaux pour h mine*, dames tt enfanta.
Chapeaux Panamas P.iaamis 10 couleori
Tout le plus b c al le plui co.ioni'q 1 se trouve en {iros
el en ttait Ch< I
Jeuaro^Hurladti
L\ Maison aux Pix Milles CdADies
Cranl'Hue Co n Hue dis Miracle-i, en facA le Cardin--.
A'
PI

Insurance Co
Capital : Or
Euy. Le Ross $Co.
Agents Gnraox
Une des plus forte? Compagnies
canadiennes d'assurances'
sur la vie.
Eutj. Le Boss & Co.


LE MATIN 16 Avril 1996
110 Rue des Csars
-3F-L5
I
3&a Maison *Les SPORT
Ochoa & C
Angle des Rues Roux et du Magasin de l'Etat
Annon. int Aix Clients df. la Maison qu'ils viennent
DE.ItECI.VOlll
Di beao stock de chaussures de premier choix
pour hommes, femmes, lillettes et entant*
Piix avantageux
Le Rhum Nectar
Le seul Rhum qui.'tir d t Icools naturels obt nus
directement par Distillation Simple du Sirop des Cames
d'un Unique et toujours mme lanlation et le seul qui,
veillit par l'action du temps dans les dp'.s ttvee eic!u9i>n
rigoureuse |de Uui dangereux Secrets d lu ira Mon
et sans adjonction d'aucun ingrdient d usine, conserve au
jugement de la plupart de nos .Notabilits Mdicales et rai
vant l'apprciation de bons amaleuis, la*ravit incomparable
du bouquet et les plut remarquables qualits hyginiques.
MAme pris avec eict, Rhum Ne.tar n'enivre pas et ne pro
duit pis l'Alcoolisme la longue, comme 1 s^aures produits
si.aiUires el comme les autres spiritueux.
/s*.^-^ *=&'>
La maison
C. LVi
Viirehand Tail
Ao 1822Rue du Magasin^
Se reooraman la au public et sa noml
pour l'lgance de sa coupe et la prompte
dans Im ouvrages conlis ses soins. ]
La Maison reste ouverte jusqu' 8 \[m$
Prix modrs.
^Nfc.%^MnMn*% ^k^M&. ^nW'm.'m ^qat^^y
A. de ialteis el < 0 Agents pour Hati
fc
"De L'Avant"
Polices en vigueur dans la Crown Life
> '':
1S-Sl7,39t,ll9
1919S21,331,339
1920-525,745,826
1921$29,806,174
1922$34,460,044
19.23-$42,175,160
1924$50,611,214
"Quoique l'anne qui vient de te terminer ait t malheureuse-
ment une priode d'incertitude et de stagnation dans plusieurs
ligna* d'affaires, les chiffres d* notre rapport annuel sont une
preuve qu'il n'y a ni halte ni hsitation dans le progrs de notre
compagnie. La Crown Life va 'de l'avant' agrandissant pi ut
rapidement que jamais son champ d'utilit et de service public"
Extrait de l'adresse du Prsident a CassemlUe annuelle.
LA COMPAGNIE D'ASSURANCE-VIE
CROWN LIP1
contre
CONSTIPATION
prenez les
COMPRIMS
SUISSES
d* DELORT, Pharmacien,
119, Ru* Saint-Antoine
C'EST LE MEILLEUR
DES PURGATIFS
faverne d
PORT-AU-PRINCB
iUrt.PCTHUS Pharmacie AI.HFH"" 'M
ripriiin- du D- Juatln VI a RU
_^ t toulmm ! bonne* fjiarmacii ^ '
A Louer
Chez Ime Yve W. Pressoir
1114 Avenue John
Hrowii, 1114.
Chaises roses,Verres boire
et Champagne. Cuilli rs, Cou-
teaux, Fourchettes, Assiettes,
Nappes et s rviettes damasses,
Cabarets, Tasses, l'ois glace,
Tire-botichrns, Plats, Haviers,
'Saladiers, I luilu r.. Moutadiers,
Sucriers, et en gnral tous
les articles pour feu s,mariages,
baptmes, enterrements, servi-
ce funbres, etc.
Ces articles sont des meil-
leures M.riques j'Europe, et
sont journellement l'objet d'un
soin toul particulier.
Clrit Promptitude-
A louer
Une maison ayant tout le
confort moderne situe 1802
Avenue de Turgeau (Ne nu-).
S'adresser au Bureau du
A vendre
Une bicyclette en parfait tat,
S'adresaefau Bureau du Jour-
nal I.K MATIN.
310, Hue Boqqo
I Parisien u
Bire la Pression- Sai
Soup rs froidf.
Brillant et telecl D
La TavFHB reste ouverte to\
____PHONE: 77/
Pharmacie Sjoi
Donne avis sa clientle et aux mdecins et
iranisorm son Laboratoire d'Ulogie en on i
biologie appliqu sous la Direcion du
Dr PJcot et F. Sjourn
11 laboratoire est ouvert tous les jours de7hrHJ
r. i re desoir pour oui s le recherches ei acsr
'm i ni.ee ci jointe,sau' po rie
V asse. marin et la constante Crf-
Seront reues que le mardi de cbaqueJseBji
S'adrefc^r la Pharmacie pour les renseigne**'!
nihe d'urines et Suegastrique
Raction de WassermanLr
Rictioa de Tri boulet.
Rumen du sang et du |W^
Examen des matires f
Ixamen de
Constante urt"
gaaa&mat |Bfl>; ?:
g'V'SBaBJr'?''' **?mmjfe
t
Mm mm Mm m
MOMII.K esileseul lait de vache en poudre. Se rapprochant le plus*du
En vente chez : Simon Vieux, Alfred |Vieux, A. Boit, Raphal
Brewi*r & Compaq Inc.
2 TSE r^ygssg^j
F.- I.ii I en Poudre le plus en vogue aux Etats-l i"
Pour l'alimentation des Bbs et les Convalescen1|
Le seul lait en poudre qui contient les trois yitanu"
Ces trois indispensables lments;'! la nutrition-
Dessch et strilis d'aprs le pr>> -d < 'u i'-Hatin*
lait maternel. De digestion facile, c'est l'aliment Idal pour les bbs
bouanl. Mme I.. II. Doivl. Savinien Martin,Pelit-C.ove.
Geo. Jeansii0 & M
WORCESTER, Mass.
AGENTS


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM