<%BANNER%>







PAGE 1

LE MA .. fURODONAL lave le sang •A Rhumatismes Nvralgies Goutte Gravelle Artrio Sclrose Obsit Qui vaut realer Jaune et viter >•* rhumatisme. Ir durcisse ment das arttres l'entablement des reins, les varices et I obsi < ,. doit liminer l'eacs d'acide .,,.,, %  C) poison de notre organisme, ot faire des cures • %  % %  • ii,'„ d-UKODCNAL. Qltj beau fi m I In harmanl f* fard de remerciement l'aimable Lu •dure! •• a vu, hier soir, vers rc!c:tro*t. l';IJt {•noue liant t, seul f ac r>ir favofr. •ej.Mv , on devra, avant tou.i autra ctios-. UliUf e.icru'j emenl et frqueninent contre la r*lrn!ion d solda rL'rodori"*. l or an,s,ne " employant Professeur F.tvat. Prot <• ma i n , universit Ce Poitiers Subi Ch.irir.n. f. r v.icncl.aoe*. Paria" • i ph'<. UIHUinUL • 1 tir Arter-o • Isrftfosa, Mii4.hr u.' U Intime, A-fh-jci in 1, c.iitMvjihiet, L lM V C-f\ I p,um %  %  Wl ti.uii. Ooull. Luinb.it r • 1 ira vrsl! Rfcu.i>ali ^Jasari.-^. Vil" Les Soviets clbrent la fin du Tsarisim l'ar cable MOSCOU, 1 / MarsLa Ktissie bolchvirte a clbr le neuvime anniversaire de la chute du rgime tsui'ii par la cessation, du ira rail, par dei dnie, des >onfren C8, des discours cl des reprsenta lioncinmttogra| hiquei p< • les. Grave incident slDQ-japonais l'ar cable 4 PEKIN, 1 j M.TS— Dem contre lorptllenrs japuais remoulant la rivire l'ei en aval de Tiea Tain oui (s-u\, le icii des lorti situs lembouebure de la rivire el le nus pur des troupes Kouamini houn (arme nationale ) oui subi un vritable bon barden enl de mi [railleuses et de canons .in rampa g 1 un officier et deui hommes ont t bleaie. Le pAre Ju prside I Conlidge grvemeul malade Par cable WASHINGTON, 1 .-Mars— le Prsident ( ooliJge se tient pit partir au prunier sigm. pour se rendre au chevet de ion pre gra vement malade l'Ijn.tulli Vermont mail jusqu' maintenant r i-n ne seu.b'e iudiquer son dpar*. la Bienfaisance > tjue la public se rappelle que c'csi dimanche malin y heures, qu' u ra lit u, 1 iuf-Variitfi, le I2me lirage do :. i. ,•, %  La Bi< n fait mi e organise ; ar Mr Emma nuel l'h. But!) n. Toul la n onde ?i invit y •ssisler. Dcs Noua avons non ce matin, par dpcha luubre le faire-part du dcs, survenu hier S heures du soir, de Madame .1. II. GultetO n 1 noaa de M. J. II. Guiteai lils, Meg'atrdl Communal de Las CHII bas. 1 1 I lunrailllS auront lieu cet plis midi a 1 beOTM m lTg'ise paioiaa a!e. \ Moosieui (iui tau tils il i\ tous Its pan nts prouvs parce .'euil. nous en vexons no ; meilleures c n dolan < %  M A ?is im ortaot Madame Emile A idain, ne C*lia lladcre, annonce au publie et particulif reaient aux notaires, Arpfnleur, Fonds de pouvoirs, etc, qu'tant saule et unique hritire de l'babitalioO dnomme Covin, savanne Valen.brun.dj fait de son pre leu le Snateur et gnral lia 1re, sise dans le quarli r d i gn Ilois Badre.et mesurant Trois carre ux et den i de terre, elle lait toutes les rseivei de droit contre cet x qui ont cru avoir acqi is de Mr Louis Use'in dc.d eu d au tr*s, lesquels 11 iiv .ient ni litre*, ni qualits pour aliner ces terres. K'ie va donc (procder, suivant les termes de 'a lo'\ de nouvelles oprations darpeatage pour ren lier dana la lgitime pos essionde sis biens 1 Port au Itiince. le 15 mais I92(i *Vme Kmile AUP.MN ne < lia Bp C m munion d'.dn a cru nee-saire dVchang r le titre de Bienfais laite. Lt-sBi'Iets *iDt gariDti--.par le Prsida t du Comit et p rteront t sceaui de d ffrentecouleurs pour le lirage qui se fera la ms chine le 4 Aviil proihin dins la cour del "Loge1 Les Cœjr* Unis comme par le pass. Le Prsident du Comit, Ai.cJEAN-BAPTISTE. ()Q trouvera des Billets 1. Mme Abner Joseph t |Crand Rue No 10J5 t. Do leur J. C. Dirsainvil e, Pharmaei* Lauren*; Rue de la Rvolution 3. Mr Char le K Jean. ILie de la Rvolutic n tout pt.* du Presbytre de Sainte Anse i Moni ar DumUp, Run Amiicai-ie. 5. Mr Josias Am bioise : Bue des faserces. 6 Mr Cli tries ffnilo. Hue S Ihnor. 7 Mr Llroi Valeio, Portail dairi-re I Eglise S. Joseph. S Mon •icur Manvi la Oelva Hua du Via easin df I Ktal. ! Mr CetaUttt L torluc eh / B^v.Rue des Fronts Forts. Sir Alfred Jn Bip'ite an cierii l'.o'.e Charmint (.Jraad'rue II Mme B Lvque. Grand rue. t J Mr SI lilion. an bu de la rui du Poit. 13 Mr Alihne Nelson, en face des C nq Ministres IV. Mr M-rvilus Paul. Hu-i SI Vlaiiin. Io Mr David b-bltrc Bue des M ra cls, en faee du Bastauriut V.t ,r 16 Mr Frar. i Cl r/. ,' lao St L>u : Maison de VI ne Terlio • PRIN( H. CANI ARi| ts Mitra UAnaii Pw *lt du hsattjaji • toujoiiri da prema! UNE SEULE Qo? Pre-nire Inatinee de Port an Prince couf roaimsnt aui dispoti lions de larticle 49d du code de o< mmerce Poitau Prince, le II mars 11)20 Le ?yndic Prcvisoire Jt SUN Cil LMLBS Projet ck Fa et tous renefa •av bouMtf aaStsi, M PHARMACIE PfilriC 49, RUE ntum 88-M. NULEVIRO II PARU MAISON AUCUKR auccusJil ni en Frne*' if |*i % ALTO SUPPLIES % R-M-AUGUSTE & CO 3 SUCŒSSEURS de D. ASCENCIO & Co La Maison H. M AUGUSTB & Co vient de recevoir un as otlimenl cnmpLt d'jccfo'j soires indispensables, pour atlos. E' Ire antres : 0OINT8 pour moteurs, pour tou'.es maiq es d'aulos. 1101 GlEtS Chem^ion Ace ssoires pour lioues eu Jantes PINCB pour pteu* FLAPS peur piotgei les ehambrrs POMI KS et pice de r. charge BOULONS, h( BOIS et CRAMPONS p ur Jantes. JAKP, qualit supr'eure 111 IMS pour | LI s Articles en Caoitchouo Caoutchouc pour vo'ai.ts (Tuyiux ) pour raccord "J Tapis en eaou'i houe Jits .Pyramide Vitres Vitres pour pli trs, toutes dimensions Vitres pour rpotlighta Fssiiie Vitres main ou aulo natiques •aie biises Lampes et accessoires 'ampoulepouf flash'.igh's, phires, spotligtlte, lampes intrieur et arrire. Lampes arrire simples ou combines. Lampes de cot se plbint sur es aiies. Lampts de ctt se placent sur marche pied Bpotligbti PlaihlTghti depuis 0>'5 Fi s Elecliiqtn s Ailicles Hivers Allume Cigares automatiques Fusibles pour louks machines r Housses petits et grands modles Bouchoi s pour ree< rvoir de gaso'ine, pour loules mat bines radiateur, poir f BOUCIIMIS four ioutes machines Chamois Bivels Io .C s dimensions Bon ODS et Ecrous toutes dis* sons Tei'es et papier* aib'a Mil ^ d'acier toutes diminMoaM %  C .ils de C volts A-n pou e' d ippar'encn*'-', etc, tk Plumeau fantaisie \ Kntonnoir pour gas iline arec ljbcs flexible dm in'ab'e Porte bsgage 111111 r e et vernis Omement p ur isdiateurs Ko outre, nous comptons net* voir : ce mois ci Pneus de la mil qie r-i-k. Toile pour capotes Ornements divers poar radiateur! Batteries 1 (Jolumbia de ti et il Volts. Outils I'ILC s (rdinaiiei, nickeles, coupantes Tturnevi de 1 12 de long limes Marleatx C efs de tcutee sortes Ciel? luyau lu trumi r.tpeur le conlnVe de h prissien d air dans les pncui Klaions. Klaions Fkclriques Klaxons i main irnes tons pour klaxoni gin B. u xmmmmmmimmBmmmmm L U MAISON i. DE 1TTEIS & CO Es! Ir^^fre 1* Hue Bonne-foi ct de Tandon local de la Banque du Canada. >.' •"> -N*T jtjpy ~i



PAGE 1

15 Mars 1926 TOUS l KS JOIRS, on se trou !" .n pr.enoe %  ,1 -amliorations de plus en plus heurese. au\& font de oot tablies ment de Premier ordre le Rendez vous des gens chic. CONSOMMATION DE PREMIER CHOIX -SlMlViri.' IRREPROCHABLE.CIGARES] DK; LA llVANIi Lou visite les ;.uttres 'agisins i' Paul E Auxila Mas Von achte chez I? I PI Faites comme loul le monde!* •fout* cette, Mnutne, it y, ama tWE I Grand Rabais ACCOUREZ TOUS La maison Kawas Hermanos H ie du Magasin de l'Etat 1-au Minerait Suprieiiiv EN \ K Nil. DANS TOUS LES BONS Clubu Cafs llcatavruHtx I;T Uotds Aliimiiium Lia* Hew-Orlans a South American |Proohaindpart direct pour ^ Port-au. Prince "I-Ialti *4 Le steamer xliileosli ayant biss ReW-Oil(1 ans le 9, sera i l'ort au l'rince le I6,avee 430 ) (M> onnes de marchandise* K k Lj e Slea,ner t „ .„. ,„, | M*I.*T9 I x :u SIF. 714 Colombian Steamsliip Compain Gebarako.VgentsI K24 DANS le but de satisfaire et d'aider sa nomNse clientle, a lait un rabais gnral sur or tous ces Jolis articles. kcourez tous et vo is *ere% ratifi i y %  m •&fe&&&; /.< %  G/MM) MAGASIN a rhonneur d'annoncer ses clients M qatl ment d'enrichir son Stoet des non muw articles d'inf3 teneur suivants : ys(. . s | (-ouvre his coupes vritable simili soie blanche cl cou. leur. Rideaux bhmes confectionns cl |KI. .-.nnc. Tissus fg> : f;J pongs pour robes de bai,Nappos m hhmeel couleur. M Damass pou if grands rideaux, Toile drap pur ni. C;.liM, 3 col n drap, Carpelles. Descentes (!e lit. Tapis %  !<• M ......i:,^. .i— U. AITHMATIQUII .i %  Um. U. M a. TM r.b.1 1 ... u peeflMM rhronMius, K. I '.ntai res Qombaltez UBlira .!' M m fa-Lin If. 8. %  atlii'fs ^t* Son I aharh jaunes t ors a lalionale Sans ItivH) Oeatett* Ch.ttc| t c Envola d^ denre lt" agents destructeurs deltc. riedenlairp, en vous neltoyaot it bouche ai moins une Toi. par j -u-. Mais atleotion .. milie/ voua de certaine dentifrices qui meli i t a n.i l'ivol'fl des dents. C'est po quoi vous de ver si ivre 'exemple de plus de 100 000 rr testai et Dtistra qui utilise! la b '* i e ltnlilii e du Dr Fi* rre rigonrei^m i.l n> Ire et q ., m l'aitiseptie p.if ii t de h Laii ehe En vente q • dans les bctuien m s n MbNAQRESIi l-AINE. COTON. SOIE, *, aucun produit n-,.i. VU MABRESQUE'i Nous avons en re moment lin Dons # Docteur Roj H. BRAN1) .N,dip!om de l'Institut d Oplital mologie de Londres ( *.ng'elerre; qui peut examiner vos y ux et • feuler toutes les presciiptions D^cessairtt, s>lon le-; deroitM i.. 'Ii "liscienlif ques Le Docteur Brandon a en son o'lice une quan'it limite de verres, et il serait bon que vous epfealri celui qui vous conviei.t vnul l'| uUemenl du atml -Fn ca qui VOIIH ne Irai vr >/ •> s se qui *ous convient en son office .Ici, il |> ut av i id undi pi clih.u t t rasas le c a doi ne us rt-adt/ voi sp e.a..x, par arrangement, jusqu a.i dm in lu: 14 courant. Le m. s. Consul llorn vena de Curaao. Jacmel et Kingst i .•(•• %  T. b on • v , j*fc.|sion asj atleuta ; J., (I1 %  s7avril aneh in. Mt.Pa.j.a, m J. PAAit,.. J r A |ent gnral por H ai:i %  • i



PAGE 1

T i.Ety UL MA M M — 15 Mar* lt( I i0| Rue des Csars ;VJI> ia> ;-,>' y*^ Ne buvez pasoubiivez Le Le se 1 Rhum qui, tir d Alcools ItalM'els obtenus direc iment par Distillation Simple, vlet de touies le* dimensions d Pneus Cords, Demi-lialloon et BaU loon avec les fameux tubeg ro'ig < Fircstone, birestone donne le [plus de Kilo n> tes par Dollar. En vente a $KUarc riiez lr Clovis lucci Cap-l[aitien chez 1rs Je a n Luciani jl O Port-de-Paix chez Ir F. Maurrasse Petit-Gove chez Mr F. Obriez* Aux Caves citez Mr Jean 0. lonard ••4 U La maison t chez LPREETZMANNAGGERHO C. L Vern Marchand Tailleur c e recommande ta public et" i se nombre use chuitile pour rlganM de sa coupe el la prompte xcution mise dans les ouvraoei cottfi a set soins ia maison reste Ouverte |uaqu a Sluu.cs 'u soi Prix modr* Tailleur COUPS MODERN 1515, lae du Peuj le preaqu'en lac i 1 1 |i eu mtropolitain POHI Al l'RI.N ,E Grand Htel de Franc! y Position exceptionnelle, au centre des allaire i proximit de toutes les Banques, de la douane al de loutes les agences de baleaux. Renseijjnemen's I a cil i ls pour voyager en automobile dans loti s les parties de la Rpublique d'Hati el de la r ; i bhque dominicaine. Chambres confortable? et su • fout 1res propres. Ventilateurs dans les r.liamb* s i la demande des Pensionaires. Cuisine'' Irana -e 1res soigne et dis plus varies. Demandes v'Hter l#4 mauani %  de VU %  •Vins des meilleurs crus de Bode i ix. nr ba r riqp e a t da\ma jannas gallons et oar bontiUc'S Parmi les \ ius de chteaux, vous trouverez le olii* grand choix pour les qiialitf s et pour luge VINS D'ITALIE D'ESPAGNE.V.5I u£ BOURGOGNE (blatia rouges ] et le renomnj^ Pommard moubseilt, rAod. Amer IMcon, Vermoi th. CONSERVES fran:iiv rt amricaines frache uent arrlve*.CI(iARI<'S dCaba i-r.i et llabi.nera. CIoABETrrS <** tontns le M brtquaa d Hati Gro* t dotaUlPARFUMBUIE. Carias osti'.es. *Ss*SJa> 1 JBa La "maison H.Sihei Ceux qui n'ont pas encore vu les olieB'arUcles'.delfinaBteqii de recevoir.La maUon SlLVEHA do.vent, dan |leur 1D trt,, de rasr (die iraison, car nul part d .ne peuvenl..trou*r b.iux Hti lllr ailleurs, de passer die/ nous ou lf|meilleur m et rserv. Taverne de| 310, Hue Bonne M imn lips it. 2Mrc la Pc sionSa idwcl Soup r s froids. Brillant et tclect D ncii la Tau ira* reste ouve la .'oilatoj PUONE 77/ %  %  La roaison "Jeuaro riiilado A l'honneur de garantir que Us Chapeau* pour Harnfi.' • nfanls et hommes sont des plus fins et de* meilleures leti ires modes el styles de l'anne',19iG arrivs de \vf U Maison np cite pas les autres artic'es tels que : SM cheveux favoris de dames. Casimir anglais, faux cols, m de soie et chemises, bas et chaussettes qui sont loss %  i quali. Venez nous faire visite et ch jisisste : o d sera vau*' Jeaaro HURTAPO 1 &&<&*&& ^^i Si ^i ^ u ..; -, • f^p A. de Maileis ei C 0 Agents pour Hati



PAGE 1

RgOTEUR PROPRIETAIRE DiPRIUEOR lmcnt Magloire BOIS VERNA 1353, Rue Amricain* IjMfiRO 20 CKNTlliES Quotidien TELEPHONE N 242 Ouand le mrite est le vhicui/. d i h r'pu'ation,e I ; se souli II malgr l'envie ; au lieu qu'elle s'altre tt ou tard quand elle n'a pa pour hase le crdit o*t l'opiaion. larqois Cinccioli m ANNEE No B7l P0RT-AU-PR1NC1 I HATI l LUNDI 15 MARS fu26 s faussaires eu action lianger [imagin ins l'dition du 23 fvrier du journ.il La Poste, Pou* affirm l'existence d'une pr M attestation de Mr Louis hri mme qu'il est n de "tranger...' Moravia avait d rj.la mme lactique en an' lit dans • L Temps la cltOD d'uue pice qui taliehonalit franaise de Eugne Homo : c'tait l'a. amtDt vers la perptration H tCirambeau—Liautaud. .nouvelle insinuation'de Pou an pus de plut (dans la ireuseo se sont^dlibit engagea certains meneurs [ %  opposition qui, dpourvus de moyens de combattre bon lot la rlection prochaine me du Prsident Borno, de recourir ces mares dont l'excution ne peut (lier d'entratner les plus ssanclions de la loi. attestationt dont parle l— nous l'avons dj dit rsulterait d'une prtendue attribue au Prsident de la ibiique et que l'on fait reA 1891, l'poque de la an de Mr Louis Borno San itarogo. •D dp.t de son affirma formelle, i'ouget revient sur lire dclaration,— ainsi dans son habitude de se adir— et crit dans l'di\2 Mars du mme journal Rosle'' propos de la mme talion : Pour nous, cela ne cbsud ni froid ... Une de Mr Louis Borno ne serait pour faire nombre . Et il dans le No du 8 Mers : %  ne connaissons pas cette si elle existe.— Donc la lettre qui constituait une ttion crasante mane de personnellement, perd seat 1 impt tance que Pou reconnaissait huit jours au Ment, et mme Pouget, qui l rvlait, ne la connat plus, 1 if plus si elle existe!!! Ma s'est on demand,si le ead • possdent une pareille ihoa, pourquoi ne le pu%  ils pu dans l'un des orga%  j l'opposition? C'est qu'eud aux ne semble vouloir tre mr principal du faux, d'un qui, du reste, ne pourrait d aucune valeur ni juridique, Clique, le dbat qu'il int tant dfinitivement tranch %  les points de vue, politique, !• si historique. On cher est du Bl Borao Uni cbe tsquiver toute responsabilit directe. Il est maintenant question, rap porte -t-on, de faire publier le pn livre document dans un journal des Etals-Unis avec l'espoir de convaincre le Gouvernement em ricain de la nationalit franaise de Robert Eugne Borno et dans la pense d'chapper aux sanctions lgales qu'entrane l'usage d'une pice fausse. Ce eelcul qu %  la els meur pub ique attribue diveis meneuie ou comparses de l'opposi tion, notamment i,. M ; l'impni tant candidat anonyme, L. . P. l'opportuniste, F. G. le politi eieo commerant, l'ancien con sut A. F. qui a voyag aux Etats Unis, et a M. M. qui a voyag dans l'Est, ce calcul, disons nous rvle une lois de plus, une incoo testa Lie infriorit de jugement. A quelque moyen qu'on puisse re courir, la question suivra toujours son cours, elle alteiudrs toujours les coupables, en dpit de la mulli plicit des intermdiares qui su ront t employs pour la perp tration d'un acte lgalement r prhensible.Tquoique inutile dans ses lins. ; Tout le monde sait que le Gouvernement Vies Etats Inis, avec lequel nous sommes lies par une Ion e ition, s'est assign pour rgle de ne point s'immiscer dans les questions de notre politique intrieure.—Bien plus, sa conviction, comme celle de tous les gens honntes et de bonne foi — liai tiens et trangers — est entirement fcr.ne quant la nationalit hatienne de Robert Eugne Borao, nettement tablie par des documents authentiques qui ont jet le plus vive lumire sur les disciesions engages cet gar J et qui ont assur l'lection du Prsident Borno, en pleine connaissance Je cause, par l'Assemble nationale du 10 Avril Itfii. Lorsque nous nous abstenons de couuuuer nmrt la discussion, au point de vue du droit, c'est que nous estimjns tout simplemeut.qne la cause a t entendue et juge, non seulement par l'Assemble nationale de 1922, mais aussi par l'opinion publique qui ne voit daus les dclamstions de l'opposition sur le mme sujet qu'un clatant aveu d'incapacit et d'impuissance contre la rlection prsidentielle du 12 Avril prochain. N'est-ce pas une manoeuvre lec-. torale suprmement ridicule que de parler encore d'inligibilit d un 1 Chatxpagae Pomoaery & Crau S Mai ton fond* en 1836 ;* 4 HEIKS * %  SI f'3*:, Ce Champagne ctt cass p.irmi les GUANOS V!N > l)K S "P* FR NCE. Ses immenses cav„s co.n| orient 18 ki'.< mtres il • •C'V ta eries souterraine-) abritant un slo. i. | iimnt de I imill o r i3* de bouteilles ie grande vins rcolts sic tuivenent de ai les Q- ouverte de nouvel i\ billets Iranais en loogria Par cable BUDAPEST, Il Mars K le gare du th min de fer de Wti.iire on a dcouvert un coffre <|-i contenait 6671 faux bilYts de h m que fianais de diffrentes valeursErratum " dans notre article dc~~5.1, .' i" %  '/""" chapeaux qarnis %  ^r dames Prcalculation du temps par I. 6. Tippenhauer MJMrd hti et deiain Le 15.— P res-ion almosphriqus 0,8 au dessus. Temprators 1 2 au dessus. Index du temps 2 0 po iitit. Probabilits pluie 1.5 ngatif. LelS.— Pression atmosphrique 1.1 au dessous ; temprature 1.3 au dessus; index du temps 0.1 po*i tif. Probabilits pluie : S.5 posiUt. Chel d'Etat, lu depuis quatre annes par l'Assemble charge de statuer et de se prononcer sur les conditions constitutionnelles a'r> leclion prsidentielle T Le Prsident Bono a tecompli des actes dont ses principaux adversaires politiques ont t les premiers * B bnticier. La plupart de ces .actes engagent aua tant la responsabilit du Couvercernent des Etats-lois d'Amrique que celle de la Rpublique d'Ilaiti II est, par consquent, d'un illogisme inqualifiable de supposer qu'une conception aussi aberrante que celle de l'opposition puisse tre considie dans uu pays comme les Etats-Unis, o le sens des ralits est dvelopp un degr si marqu, dans un pays o l'esprit pratique donne la conscration aux faits el aux prc< dents tablis, surtout lorsque, corn* me dans le caa qui nous occuppe, ces laits et ces prcdents s'ap puient sur le droit. B en plus, le l'isidenl Borno a t reconnu et proclam le Chef constilutionuel du Gouveruemeut hatien par le Tribunal de Cas. sation de la Rpublique. Or, cette opinion de notre Cour suprme a t mise l'occasion de l'objection d'inligibilit formule devaut elle par l'opposition centre l lection du 10 Avril 1922. Celte opi* nion est donc bien acquise et confirme, en tous points, la dcision de l'Assemble nationale. On ne p ut, par consquent, relever ai m cune contradiction dans les deux opinions mises sparment par les Pouvoirs Lgislatif et judicK de tioiilnves je granus vins recoues exc iii\e neui uu< les ^JJ. 73 tout premiers crus de la Champagne vinicole. gj *£•* La rgion des Vignobles qui est autorise, par la Loi fran-*Q* .l*-* aise donner son vin le nom glorieux de "Champagne"e-t £13. k iV.ativement peu tendue, en comparaison de la plupart .les jV, *^V: rgions vnicoles.C'est dans cette rgion renomme que se trou *.* •5$ vele clbre. £3" -*....._ ~..~ *> g. Connu dans le monde entier. Sa couleur d'or et le sciutil jj. 'I lement de sa mousse constituenl le plus b.illaut dcor d'une £^ yjf, table lgante. En vtntactttf Simon Vin Y, Lope Kiveia *.'-.• JA Bexar Mtropolitain, EJ. Eslve & Co. Ai:. Boit, Charles ^3. j^Hicculet. ;, t — our avo r une "*• ( es *t**ltHilMiiti Pommery tiren • '** •^ Al.er Parisiana voir les films merveilleux qui feront passer sous %Q" .£jV vos yeux la beaut et l'importance des dits tabli semens. ;-j. '*. 5 CHAMPAGNE POMMERY GRENO •SU fi* CHOCOLAT CACAO HOLLANDAIS (/c l'reinire Qualit En sachets 'l^1 UweQdes.^ En Siuhcts de 1 '1 livre , Vente en •ji'" !i '',"" dtail PHARMACIE CENTRALE UHAITI 1 1 irilfrtd Vieux, igeiilf S tT *> ^ &Q Ci y •> qc Q •> je •> i JC •> j£ •> q 9 *\ Les beaux sonnets jfifr Ko s amours n'auront pas dur longtemps Vis amours n'auronl pas Jurr luiiijli'iniis.laiil lis| Tu iu* rrprroils la bfllf fl piui|i.iiil' jumi Eus lu Ipfrmrllras birn qui' \r tr woiuiai^r, Si jr I* Ironie sur If rlirnim ou |r suis. Li vliBat lailr ilr ilsulourrui romproui • t Firsn.iiip IIP saura I|IIP lu (us ma luailrrssr ; Personne H saura iwll (ul m.i dclre.vsc. ^ons lions ri'ijanlfroiiN muinir Ar \iru\ amis. Pour moi colle atrnliirr'esl m.i ilrrnirre preuve, ii 1 cesse il In amaiil.Pour loi il'inll'iiio f-l HtnV) Sjirlic qu a la doulnir il (aul s'arcoutumer Va s'iuKrir et retiens lorsque lu seras lasse, Vus parlerons \\ basse, kl nous un 1 iienrons dr ne plus nous aimer. |Vauri,e MHtfU Dclarations du nouveau Ministre des Finances franais Par cable PARIAI4 MareMr Raoul Prel,nouveau ministre des finances, se montre des plus optimistes sur les finances de la France. Il est convaincu que si l'on peut les ai ra cher l'influence de la politique, il sera facile de redresser la situe tion actuelle d'ute faon satisfaisante ; l'tat de la Trsrerie est loin dore mauvais, a dclar le ministre au reprsentant du Petit Parisien, il ne ceuse pas le moin dre souci que • pays ne manque pas de confiance en l'avenir et il cite l'appui de ses dires le fait qujeudi dernier les achats dis ions de la dfense nationale ont dpass les remboursements de 74 millions de francs. Quant au pro jet de redressement financier le Gouveruemont reste en sjt-p ne. Par suite de la crise mmistn. Ile, Mr Prtt a ntenlion de demander la < h mbre de le parachever, il sera ncessaire de trouver u'au trs ressources pour remplacer le projet de taxe sur les ^paiements qui a t rejet et pour bouclier ceiUias autres s ides, a vaut de pou voir balancer le budget M. Pret tudie la question avec les expertsA I Association des Etudiants en droit Hier, au local de I Ecole Natio naade Droit, |iOjheurei du matin, eut lieu.commi nous l'annoncions SameJi, une confrence contr i c toireenlie deux membres de l'As %  •dation des Etudiants en Dron, MM. Lon llolly, Lieutenant de .t Cendaimerie d'Ilaiti eMamile Verly, tudiant en Droit. Mr II tllv avait pris pour thse : /.'/ rupture tfune promesse e i mariaae enlraine-t-ette l'Espagne et du Brsil pour des siges perm;irteuts. La nouvelle du compromis a eu mur rsultat immdiat une dela ration dans les milieux espagnols H e l'Espagne se relirait de la So ci c si *on ne faisait pas droit a sa demande. M. A fouso Mello Franco, reprsentant du Brest 1 a simplement dclar qu'il insisterait pour qu'on donnt au Brsil le ligfl permanent qui a toujours t gard pour les Etats Unis. k propos des lections lyislatives en Italie Par cable CREMONE. I i Mars — L'Italie a'aura pas d'lection avant l'anne \ %  >!' %  < poque laquelle on li ra une chambre de dputs entirement fasciste, i est le secrtaire Farinaci du parti fasiste qui a fait celte dclaration. La chambre actuelle s'est bien acquitte de son travail, a dit M. Karii ci. qu'elle iistera eu lonction jwquen t'.ti. Petites Nouvelles LvUlANtiEK Par cable PAKIS Mr Briand devant assis 1er lundi Genve la ruuion du conseil de la . 0 N • on ei.vi sage l ajournement a jeudi 4e la dclaration ministrielle fixe mardi. — Lne dpche de Budapest.an nonce que le prince Windisgraett a dpos pendant plusieurs heures ur le rle de l'vcque ^adravec/s dans 1 Maire des faux billets de banque traaeais. Noire œil... 3& ... voit, fort souvent, un avocat d renom

Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/06668
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Monday, March 15, 1926
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:06668

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
RgOTEUR PROPRIETAIRE
DiPRIUEOR
lmcnt Magloire -
BOIS VERNA
1353, Rue Amricain*
IjMfiRO 20 CKNTlliES
Quotidien
TELEPHONE N 242
Ouand le mrite est le vhicui/.
d i h r'pu'ation,e I ; se souli II
malgr l'envie ; au lieu qu'elle
s'altre tt ou tard quand elle
n'a pa pour hase le crdit o*t
l'opiaion. larqois Cinccioli
m ANNEE No B7l
P0RT-AU-PR1NC1 I HATI l
LUNDI 15 MARS fu26
s faussaires eu action
lianger
[imagin
ins l'dition du 23 fvrier
du journ.il La Poste, Pou*
affirm l'existence d'une pr
M attestation de Mr Louis
hri mme qu'il est n de
"tranger...' Moravia avait d
rj.la mme lactique en an'
lit dans L Temps la
cltOD d'uue pice qui ta-
liehonalit franaise de
Eugne Homo : c'tait l'a.
amtDt vers la perptration
H tCirambeauLiautaud.
.nouvelle insinuation'de Pou
an pus de plut (dans la
ireuseo se sont^dlib-
it engagea certains meneurs
[opposition qui, dpourvus de
moyens de combattre bon
lot la rlection prochaine
me du Prsident Borno,
de recourir ces ma-
res dont l'excution ne peut
(lier d'entratner les plus s-
sanclions de la loi.
* attestationt dont parle
l nous l'avons dj dit
rsulterait d'une prtendue
attribue au Prsident de la
ibiique et que l'on fait re-
A 1891, l'poque de la
an de Mr Louis Borno San
itarogo.
d dp.t de son affirma
formelle, i'ouget revient sur
lire dclaration, ainsi
dans son habitude de se
adir et crit dans l'di-
\2 Mars du mme journal
Rosle'' propos de la mme
talion : Pour nous, cela ne
cbsud ni froid ... Une
de Mr Louis Borno ne serait
pour faire nombre . Et il
dans le No du 8 Mers :
ne connaissons pas cette
si elle existe. Donc la
lettre qui constituait une
ttion crasante mane de
personnellement, perd
seat 1 impt tance que Pou
reconnaissait huit jours au
Ment, et mme Pouget, qui
l rvlait, ne la connat plus,
1if plus si elle existe!!!
Ma s'est on demand,si le ead
possdent une pareille
ihoa, pourquoi ne le pu-
ils pu dans l'un des orga-
j l'opposition? C'est qu'eu-
d aux ne semble vouloir tre
mr principal du faux, d'un
qui, du reste, ne pourrait
d aucune valeur ni juridique,
Clique, le dbat qu'il int
tant dfinitivement tranch
les points de vue, politique,
! si historique. On cher
est
du
Bl
Borao
Uni
cbe tsquiver toute responsabilit
directe.
Il est maintenant question, rap
porte-t-on, de faire publier le pnli-
vre document dans un journal
des Etals-Unis avec l'espoir de
convaincre le Gouvernement em
ricain de la nationalit franaise
de Robert Eugne Borno et dans
la pense d'chapper aux sanctions
lgales qu'entrane l'usage d'une
pice fausse. Ce eelcul qu la els
meur pub ique attribue diveis
meneuie ou comparses de l'opposi
tion, notamment i,. M ; l'impni
tant candidat anonyme, L. . P.
l'opportuniste, F. G. le politi
eieo commerant, l'ancien con
sut A. F. qui a voyag aux Etats
Unis, et a M. M. qui a voyag
dans l'Est, ce calcul, disons nous
rvle une lois de plus, une incoo
testa Lie infriorit de jugement.
A quelque moyen qu'on puisse re
courir, la question suivra toujours
son cours, elle alteiudrs toujours
les coupables, en dpit de la mulli
plicit des intermdiares qui su
ront t employs pour la perp
tration d'un acte lgalement r
prhensible.Tquoique inutile dans
ses lins.
; Tout le monde sait que le Gou-
vernement Vies Etats Inis, avec
lequel nous sommes lies par une
Ion e ition, s'est assign pour
rgle de ne point s'immiscer dans
les questions de notre politique in-
trieure.- Bien plus, sa convic-
tion, comme celle de tous les gens
honntes et de bonne foi liai
tiens et trangers est entire-
ment fcr.ne quant la nationa-
lit hatienne de Robert Eugne
Borao, nettement tablie par des
documents authentiques qui ont
jet le plus vive lumire sur les
disciesions engages cet gar J
et qui ont assur l'lection du
Prsident Borno, en pleine con-
naissance Je cause, par l'Assem-
ble nationale du 10 Avril Itfii.
Lorsque nous nous abstenons
de couuuuer nmrt la discussion,
au point de vue du droit, c'est que
nous estimjns tout simplemeut.qne
la cause a t entendue et juge,
non seulement par l'Assemble
nationale de 1922, mais aussi par
l'opinion publique qui ne voit daus
. les dclamstions de l'opposition
sur le mme sujet qu'un clatant
aveu d'incapacit et d'impuissance
contre la rlection prsidentielle
du 12 Avril prochain.
N'est-ce pas une manoeuvre lec-.
torale suprmement ridicule que
de parler encore d'inligibilit d un
1 Chatxpagae Pomoaery & Crau
S Mai ton fond* en 1836 ;*
4 HEIKS *
SI f'3-
*:, Ce Champagne ctt cass p.irmi les GUANOS V!N > l)K S
"P* FR NCE. Ses immenses cavs co.n| orient 18 ki'.< mtres il
C'V ta eries souterraine-) abritant un slo. i. |.....iimnt de I imill o r i3*
de bouteilles ie grande vins rcolts sic tuivenent de ai les
Q- ouverte de nouvel i\
billets Iranais en loogria
Par cable
BUDAPEST, Il Mars K le
gare du th min de fer de Wti.-
iire on a dcouvert un coffre <|-i
contenait 6671 faux bilYts de h m
que fianais de diffrentes valeurs-
Erratum
" dans notre article dc~~5-
.1, .' i" "'/""" fggoniser d'injure! | ^
MU ETIENNE fils
Jjt des Ruen du M;gn-
ln de l'Etat et de|
FronU Forts.
wnnent d'arriver
*1> chapeaux qarnis
^r dames
Prcalculation du temps
par I. 6. Tippenhauer
MJMrd hti et deiain
Le 15.Pres-ion almosphriqus
0,8 au dessus. Temprators 1 2
au dessus. Index du temps 2 0 po
iitit. Probabilits pluie 1.5 ngatif.
LelS. Pression atmosphrique
1.1 au dessous ; temprature 1.3 au
dessus; index du temps 0.1 po*i
tif. Probabilits pluie : S.5 posi-
Ut.
Chel d'Etat, lu depuis quatre an-
nes par l'Assemble charge de
statuer et de se prononcer sur les
conditions constitutionnelles a'r>
leclion prsidentielle T
Le Prsident Bono a tecompli
des actes dont ses principaux
adversaires politiques ont t les
premiers *Bbnticier. La plu-
part de ces .actes engagent aua
tant la responsabilit du Couver-
cernent des Etats-lois d'Amri-
que que celle de la Rpublique
d'Ilaiti II est, par consquent,
d'un illogisme inqualifiable de sup-
poser qu'une conception aussi
aberrante que celle de l'opposition
puisse tre considie dans uu
pays comme les Etats-Unis, o le
sens des ralits est dvelopp
un degr si marqu, dans un pays
o l'esprit pratique donne la con-
scration aux faits el aux prc<
dents tablis, surtout lorsque, corn*
me dans le caa qui nous occuppe,
ces laits et ces prcdents s'ap
puient sur le droit.
B en plus, le l'isidenl Borno a
t reconnu et proclam le Chef
constilutionuel du Gouveruemeut
hatien par le Tribunal de Cas.
sation de la Rpublique. Or, cette
opinion de notre Cour suprme a
t mise l'occasion de l'objec-
tion d'inligibilit formule devaut
elle par l'opposition centre l lec-
tion du 10 Avril 1922. Celte opi*
nion est donc bien acquise et con-
firme, en tous points, la dcision
de l'Assemble nationale. On ne
p ut, par consquent, relever ai m
cune contradiction dans les deux
opinions mises sparment par
les Pouvoirs Lgislatif et judic sur la constitutionnalit de l'lec*
tion du Prsident Borno.
y.
Tout compte, lait, cette nou-
velle manoeuvre, ainsi que nous
en avons fait la remarque, vise
essentiellement le Conseil d'Etat.
Mais est il vraiment ncessaire de
rpter que les membres de l'As*
semble nationale ne peuvent nuit
lemenl se soucier d'une question k
laquelle elle sait avoir d)i donn
la solution la plus nette par l'*
leclion du 10 Avril LfM 1
Les faussaire feraient bien de
se convaincre qu'il ce peut sortir,
pour eux,aucun bnfice de le
manuvre qu'ils ont imagine et
contre laquelle ne manqueront pas
de continuer se manifester la
rprobation de l'opinion publique,
l'indiffrence du Gouvernement
amricain et le lgitime mpris de
l'Assemble Nationale.
>K de tioiilnves je granus vins recoues exc iii\e neui uu< les ^jj.
73 tout premiers crus de la Champagne vinicole. gj
** La rgion des Vignobles qui est autorise, par la Loi fran-*Q*
.l*-* aise donner son vin le nom glorieux de "Champagne"e-t 13.
k iV.ativement peu tendue, en comparaison de la plupart .les jV,
*^V: rgions vnicoles.C'est dans cette rgion renomme que se trou *.*
5$ vele clbre. 3"
-*....._ ~..~ *>
g.
Connu dans le monde entier. Sa couleur d'or et le sciutil jj.
'I lement de sa mousse constituenl le plus b.illaut dcor d'une ^
yjf, table lgante. En vtntactttf Simon Vin y, Lope Kiveia *.'-.
JA Bexar Mtropolitain, EJ. Eslve & Co. Ai:. Boit, Charles ^3.
j^Hicculet. ;,
t our avo'r une "* ('es *t**ltHilMiiti Pommery tiren '**
^ Al.er Parisiana voir les films merveilleux qui feront passer sous %Q"
.jV vos yeux la beaut et l'importance des dits tabli semens. ;-j.
'*.5.

CHAMPAGNE
POMMERY GRENO
SU
fi*
CHOCOLAT
CACAO HOLLANDAIS
(/c l'reinire Qualit
En sachets 'l^-1 UweQdes.^
En Siuhcts de 1 '1 livre ,
Vente en ji'"!i '',"" dtail
PHARMACIE CENTRALE
UHAITI
1 - 1
irilfrtd Vieux, igeiilf
S
tT*> ^ &Q Ci y > qc Q > je > i jc > j > q 9 *\
Les beaux sonnets
jfifr
Ko s amours n'auront
pas dur longtemps
Vis amours n'auronl pas Jurr luiiijli'iniis.laiil lis|
Tu iu* rrprroils la bfllf fl piui|i.iiil' jumi ,
Eus lu Ipfrmrllras birn qui' \r tr woiuiai^r,
Si jr I* Ironie sur If rlirnim ou |r suis.
Li vli- Bat lailr ilr ilsulourrui romproui "t
Firsn.iiip iip saura i|iip lu (us ma luailrrssr ;
Personne H saura iwll (ul m.i dclre.vsc.
^ons lions ri'ijanlfroiiN muinir Ar \iru\ amis.
Pour moi colle atrnliirr'esl m.i ilrrnirre preuve,
ii1 cesse il In amaiil.Pour loi il'inll'iiio
f-l HtnV)
Sjirlic qu a la doulnir il (aul s'arcoutumer
Va s'iuKrir et retiens lorsque lu seras lasse,
Vus parlerons \\ basse,
kl nous un 1 iienrons dr ne plus nous aimer.
|Vauri,e MHtfU
Dclarations du nouveau
Ministre des Finances
franais
Par cable
PARIAI4 Mare- Mr Raoul P-
rel,nouveau ministre des finances,
se montre des plus optimistes sur
les finances de la France. Il est
convaincu que si l'on peut les ai ra
cher l'influence de la politique,
il sera facile de redresser la situe
tion actuelle d'ute faon satisfai-
sante ; l'tat de la Trsrerie est
loin dore mauvais, a dclar le
ministre au reprsentant du Petit
Parisien, il ne ceuse pas le moin
dre souci que pays ne manque
pas de confiance en l'avenir et il
cite l'appui de ses dires le fait
qu- jeudi dernier les achats dis
ions de la dfense nationale ont
dpass les remboursements de 74
millions de francs. Quant au pro
jet de redressement financier le
Gouveruemont reste en sjt-p ne.
Par suite de la crise mmistn. Ile,
Mr Prtt a ntenlion de deman-
der la < h mbre de le parachever,
il sera ncessaire de trouver u'au
trs ressources pour remplacer le
projet de taxe sur les ^paiements
qui a t rejet et pour bouclier
ceiUias autres s ides,a vaut de pou
voir balancer le budget M. Pret
tudie la question avec les experts-
A I Association des
Etudiants en droit
Hier, au local de I Ecole Natio
naade Droit, |iOjheurei du matin,
eut lieu.commi nous l'annoncions
SameJi, une confrence contr i c
toireenlie deux membres de l'As
dation des Etudiants en Dron,
MM. Lon llolly, Lieutenant de .t
Cendaimerie d'Ilaiti eMamile
Verly, tudiant en Droit.
Mr II tllv avait pris pour thse :
/.'/ rupture tfune promesse e i
mariaae enlraine-t-ette mages-intrts.si la fianc . tre bientt mre ?
El i ne nuit : ou*.
Mr Verly so itint lathh c ntr i .
Lne aalalar ce Dombieueecu *
tait avec attention les dUY. ieined
c juferencieis.
-
L'existence de la Socit
des Htions uraveraent
menace
Par cable
GE.M-.VE. 1^ Mars La crise
dans la situation politique europ
enne lsultaut de l'impasse dans
laquelle on se trouve engag au
sujet de la question de l'largisse-
ment du conseil de la Socit des
Mations a pris une tournure enco-
r- plus grave ce soir parce que le
hommes d'tat allemands ont reje
t l'offre de compromis qui leur a
fa te par 1 s dlgus allis et
par laquelle la Pologne devait obtc
uir un s.ge non permanent au
couseil. D'aprs des renseigne-
ments reus de bonne source, le
comproJiis contenait aussi le rejet
temporairement du moins de la
demaude d > l'Espagne et du Br-
sil pour des siges perm;irteuts.
La nouvelle du compromis a eu
mur rsultat immdiat une dela
ration dans les milieux espagnols
H e l'Espagne se relirait de la So
ci c si *on ne faisait pas droit a
sa demande. M. A fouso Mello
Franco, reprsentant du Brest1, a
simplement dclar qu'il insiste-
rait pour qu'on donnt au Brsil
le ligfl permanent qui a toujours
t gard pour les Etats Unis.
k propos des lections
lyislatives en Italie
Par cable
CREMONE. I i Mars L'Italie
a'aura pas d'lection avant l'an-
ne \'>!'< poque laquelle on li
ra une chambre de dputs enti-
rement fasciste, i est le secrtaire
Farinaci du parti fasiste qui a
fait celte dclaration. La chambre
- actuelle s'est bien acquitte de son
travail, a dit M. Karii ci. qu'elle
iistera eu lonction jwquen t'.ti.
Petites Nouvelles
LvUlANtiEK
Par cable
Pakis Mr Briand devant assis
1er lundi Genve la ruuion
du conseil de la . 0 N on ei.vi
sage l ajournement a jeudi 4e la
dclaration ministrielle fixe
mardi.
Lne dpche de Budapest.an
nonce que le prince Windisgraett
a dpos pendant plusieurs heures
ur le rle de l'vcque ^adravec/s
dans 1 Maire des faux billets de
banque traaeais.
Noire il...
3&
... voit, fort souvent, un avocat
d renom frand r. ul. mondain de Port au*
rince, rouler, le soir, en auto en
compagnie de belles dominicaines
en biillanles rob s de soie, enx
cheveux ras, qui s'amusent toit
en si noble compagnie et rient de
tout l' lai de leurs dents dor.
Inlr- quelques coupes de fia
Lanson, ces messieurs dament le
pion i ces dmes et. ils rglent
la queslion des frontires.
... a vu, Vendredi soir, un tom
bat de poules au dancing de la
Taverne des Noctambules. Ce fut
terrib.e. Celaient des domini-
caines, et. faisanes, pies-griches.
pies, piutades jalouses, elles r
battaient pojr un Umnlecler cossu.
Pendant plus d'une demi-heure,
eles mirent la maison sens des
sus dessous : Se griffant, se moi.
dant, se jetant i la tte toutes qui
leur tombait sous la main, verres,
chaises, plateaux, ele
La Police, avertie, vint) meilre
tin au charivari. Et les be'les
gourgandines, leurs joliesrobes en
lambeaux, passrent toute la nuit
s r le banc de bois dur da la Mai-
sin la lanterne verte, tandis que
le coq, pour Lqu I elles s'taient
si luneusement btttue<. |g ou-
bliait au bras d'une cinquime 1er
ronnesse.
.... le lendemain, les a vues au
Tribunal de Paix : conclusion ;
100 gourdes d ,.m nde.
... a vu, Samedi &oir, vers 6b.
i|2 la l'harmacieSaint Franois,
rue des Froits Forts, l'elher sultn
riaue contenu dans un boeal preo
dre soudain feu. Court moi des
passants.
Attention Peiner.
... vo l peindre en verl le toit
du Palais des Finances. Il s'y re
pose et cela ne l'bloui! pas. eom
me 1 aurait fait sous un brillant
soleil un toit vert ou blanc.
... voit dep.ii quelques jours
un mu m appareil, au dos tout
lond, sur la terrasse d'une co
quelle maison ea ciment arm,
la rue des Csars.
C'est un parapluie ou un paro
soif
Rpondra qui pourra,
T-.an coulisses,|a;vu les"Du
Cosses; Parisiana, hier soin
l'
T


LE MA
..
fURODONAL
lave le sang
A
Rhumatismes
Nvralgies
Goutte
Gravelle
Artrio
Sclrose
Obsit
Qui vaut realer Jaune et viter
>* rhumatisme. Ir durcisse ment
das arttres l'entablement des
reins, les varices et I obsi < ,. doit
liminer l'eacs d'acide .,,.,,.
C) poison de notre organisme,
ot faire des cures , ii,' ,
d-UKODCNAL.
Qltj beau fi m I In harmanl f*
fard de remerciement l'aimable
Lu dure!
a vu, hier soir, vers res. aiiI)ih de la Mue Danta Des
lourhrt i.n driv f,arper ion
partenaire, le nommer Despinasse
Itenj.mm. 4 qiii la ,.|iaBrt vait
un, dun ai Formidable coup de
poing la tempe, qu'il .'tendit
ralde, tant une plainte, sur le h
ton. Le malheureux, transporte
.Hpital y ait mort ce malin.
Sous Notre Ortl a M dprs'.
ce malin par un dandy, une po
belle de loia parfume trouve
au Ilar de la Madeleine s
Que aile qui la perdue r. hsite
pat venir la rclamer !
a faimera pour la lui re
matre.
a
...Oui voit d'ailleurs tout, avait
*" le petit mouchoir de soie en
roui. i bras de la petits Anna
r... tandia qu'aile MOuiatail quel
1 p.. de foi trot av., Eugne
.1 "Barda la Mad.leine."
C'est done aile le gentil objet
. N'Ira Oeil a tois le d-ml j Ion
qu'il revint, plus lard.le lclamer.
Il est sneore sous .Netre Oeil. .
... a lu dam le No du 10 Mars
de La Potes l'annona du dcs
de Ludovic (ros survmu le Same
*li 13 Mars I 4 heures du matin ..
Voil hitn ce qui t'appelle tre
non proph.'te de malheur.
' Au Danemark
rlus dariite,
plni d lloiie de guerre
l'rcab'e
COPENH'GhN, li.Mars La
chambre danoise Le Kolkelingu
a vot en tr. isicme lecture le pro
jet de io: sur le d; armement qui
sip|.nme virtuelli ment l'arme et
la narras danoises en n s laissa rit
s bauterqoa les gardai froolirfi
douaniers st qiielquis btiments
pour la gai de des cotes. Le projtt
t adopt par 7.; \oix contre
11*
Scaromn, Ruiz a Go
inguiiun, Architecte, Entrepie
ne urs,
Spcialit en riment arm
S'adiMter au 1 abmet de Ms Flix
Maglcire, avoca', 1637, rue lu
centre.
m, J "J1" pneeirau. dn u
tratieieni de 1 nneno scirro.. condats
M tout a en.prifier M n..' -, ..-e ci
!!. iT I'Pr'r''p"1 ,!'- ''' artriel-
.... '. ''""'' dl* l>rc!c:tro*t. l';IJt
{noue liant t, seul fac,r>ir favofr.
ej.Mv , on devra, avant tou.i autra
ctios-. UliUf e.icru'j emenl et fr-
queninent contre la r*lrn!ion d solda
rL'rodori"*.l'oran,s,ne " employant
Professeur F.tvat.
Prot < ma in, , universit Ce Poitiers
Subi Ch.irir.n. f. r v.icncl.aoe*. Paria"
i ph'<.
, UIHUinUL 1 tir Arter-o Isrftfosa,
Mii4.hr u.' U Intime,
A-fh-jci in 1, c.iitMvjihiet,
LlMVC-f\I p,um
" Wl ti.uii. Ooull. Luinb.it
r 1 ira
vrsl!
Rfcu.i>a-
li
^Jasari.-^. Vil" .
Les Soviets clbrent
la fin du Tsarisim
l'ar cable
MOSCOU, 1 / Mars- La Ktissie
bolchvirte a clbr le neuvime
anniversaire de la chute du rgi-
me tsui'ii par la cessation, du ira
rail, par dei dnie, des >onfren
C8, des discours cl des reprsenta
lion- cinmttogra| hiquei p<
les.
Grave incident
slDQ-japonais
l'ar cable 4
PEKIN, 1 j M.ts Dem contre
lorptllenrs japuais remoulant la
rivire l'ei en aval de Tiea Tain
oui (s-u\, le icii des lorti situs
lembouebure de la rivire el le
nus pur des troupes Kouamini houn
(arme nationale ) oui subi un
vritable bon barden enl de mi
[railleuses et de canons .in rampa
g 1 un officier et deui hommes
ont t bleaie.
Le pAre Ju prsideI Con-
lidge grvemeul malade
Par cable
WASHINGTON, 1 .-Mars le
Prsident ( ooliJge se tient pit
partir au prunier sigm. pour se
rendre au chevet de ion pre gra
vement malade l'Ijn.tulli Ver-
mont mail jusqu' maintenantri-n
ne seu.b'e iudiquer son dpar*.
la Bienfaisance >
tjue la public se rappelle que
c'csi dimanche malin y heures,
qu' u ra lit u, 1 iuf-Variitfi, le
I2me lirage do :. i. ,, La Bi< n
fait mi e organise ; ar Mr Em-
ma nuel l'h. But!) n.
Toul la n onde ?i invit y
ssisler.
Dcs
Noua avons non ce matin, par
dpcha luubre le faire-part du
dcs, survenu hier S heures du
soir, de Madame .1. II. GultetO
n 1 noaa de M. J. II. Guiteai
lils, Meg'atrdl Communal de Las
chIi bas.
11 I lunrailllS auront lieu cet
plis midi a 1 beOTM m lTg'ise
paioiaa a!e.
\ Moosieui (iui tau tils il i\ tous
Its pan nts prouvs parce .'euil.
nous en vexons no; meilleures c n
dolan <
MA?is im ortaot
Madame Emile A idain, ne C*-
lia lladcre, annonce au publie et
particulif reaient aux notaires, Ar-
pfnleur, Fonds de pouvoirs, etc,
qu'tant saule et unique hritire
de l'babitalioO dnomme Covin,
savanne Valen.brun.dj fait de son
pre leu le Snateur et gnral
lia 1re, sise dans le quarli r d i
gn Ilois Badre.et mesurant Trois
carre ux et den i de terre, elle lait
toutes les rseivei de droit contre
cet x qui ont cru avoir acqi is de
Mr Louis Use'in dc.d eu d au
tr*s, lesquels 11 iiv .ient ni litre*, ni
qualits pour aliner ces terres.
K'ie va donc (procder, suivant
les termes de 'a lo'\ de nouvelles
oprations darpeatage pour ren
lier dana la lgitime pos essionde
sis biens1
Port au Itiince. le 15 mais I92(i
*Vme Kmile AUP.MN
ne < lia B Cahioet
de Mo Maurice Liautaud
AVOCAT
316, Hue Krou
Reeoovrementa commerciaux.
Enragietrement de Marques de
Fabriques, etc.
**&*&.&& *t* & .Wii 6 ' M? 6 ^ i ta a a a a j-
Le SHOPdelaGUINAUDE
eil transfra .1 la Maison de Mr. Benoil Guillaume m*
ciennemenl occupe par le Tailleur Cubain Nestor IVIiii
enlre le Cahincl tfe Me. Pradel el l'Iinprimerie de l'Eaaor
RIEdea MIRACLES.
Avis
Les Misit *
apot,t< tique*
Port au Prince,le l Mar.a 193
Monfifur le Uirocteiir,
Pour la plu* gr.111 le commo-
dit.1 'J' vos lecleiii? ji vous rn-
vi 1e l'horiirfl (! s xt rcic s de la
MiSMOU tics E ifanll la Ca'li*
drale.
I Ijvertura : Mercredi A iO lis
la vieille Cl lidiale. Sermon
le soir a 3 heurts
I u li et Vendredi ; rrrss
6 lires lfi, S rraon lOlru-es
el .^1 i li ures
Smoli : l'omoijuiju c.i-
rale 6 lires i\'l la nouvelle
Caih'lia'e
Je vjjs ol'e la conliiuAiion
de ns m)i!leurs sentiments.
V. RIGIIVUD, cur.
Les cailles Tluraphtque8
La communication mire Port au
Prince et le Cap llaitien, nltrrnm
pue depuis deux 01 trois jours,et
ltaidie.
L'arfirmat'O-i que l'Eversh .rp e-t
le p'ns employ et le plus petfec
tionn des cray v s mciniques est
jutifi'e par le l^it que '20 millions
d'individ s du m on Je entier l'ein
p'nienl.
Fait t'ans lou. I"s Mylel el a des
prix prof pmI's rite h tous les
go s et (oues les bo.rMi.
EVEBSfmP
Adjoint de
WAHLPEN
THF WAHI. COMPANY
New York, N. Y., U. S. A.
The WeM Co.. N. Y., t'. S. A.
MWWI 1.1. MOIIR
ll.lt Hik- .lu C, nlrc
PORT-AI'I'HIM t. UAITI
Avis
Faillite Isaac Dlshv A Cie
Les crancier! de* la fai.lite Isa.n:
Dithy sont invits i produire dens
le dlai detOjours partir de eette
date leurs titres de crance au eous
siajn, syndic de la faillite ou a les
dposer au grelfe du Tribunal de
le pub'ic esl avis qu'an lao de
la Bienfaisance" pour la r.^on*-
triction de la Loge Los irs
Unis-' No !4, la L< ferie portera
dornavant 'e titre de la Grande
Lotei ie des Ofirs LVa. toujours
peur la iiromtruction Je la Bes
pectable 'lofe" Srie A.
Le Comit dan* une n a>p C m
munion d'.dn a cru nee-saire
dVchang r le titre de Bienfais
laite.
Lt-sBi'Iets *iDt gariDti--.par le
Prsida t du Comit et p rteront
t sceaui de d ffrente- couleurs
pour le lirage qui se fera la ms
chine le 4 Aviil proihin dins la
cour del "Loge-1 Les Cjr* Unis
comme par le pass.
Le Prsident du Comit,
Ai.c- Jean-Baptiste.
()q trouvera des Billets
1. Mme Abner Joseph t |Crand
Rue No 10J5 t. Do leur J. C.
Dirsainvil e, Pharmaei* Lauren*;
Rue de la Rvolution 3. Mr Char
le K Jean. ILie de la Rvolutic n
tout pt.* du Presbytre de Sainte
Anse i Moni ar DumUp, Run
Amiicai-ie. 5. Mr Josias Am
bioise : Bue des faserces. 6 Mr
Cli tries ffnilo. Hue S Ihnor.
7 Mr Llroi Valeio, Portail dai-
ri-re I Eglise S. Joseph. S Mon
icur Manvi la Oelva Hua du Via
easin df I Ktal. ! Mr CetaUttt
L torluc eh / B^v.Rue des Fronts
Forts. Sir Alfred Jn Bip'ite an
cierii l'.o'.e Charmint (.Jraad'rue
II. Mme B Lvque. Grand rue.
t J Mr SI lilion. an bu de la rui
du Poit. 13 Mr Alihne Nelson,
en face des C nq Ministres IV. Mr
M-rvilus Paul. Hu-i SI Vlaiiin. Io
Mr David b-bltrc Bue des M ra
cls, en faee du Bastauriut V.-
t ,r 16 Mr Frar. i Cl r/. ,' lao
St L>u: Maison de VI ne Terlio
PRIN(
H. CANI
ARi|
ts Mitra UAnaii
Pw*lt du hsattjaji
toujoiiri da prema!
UNE SEULE Qo?
Pre-nire Inatinee de Port an
Prince couf roaimsnt aui dispoti
lions de larticle 49d du code de
o< mmerce
Poitau Prince, le II mars 11)20
Le ?yndic Prcvisoire
Jt SUN Cil LMLBS
Projet ck Fa
et tous renefa
av bouMtf aaStsi, M
PHARMACIE PfilriC
49, rue ntum
88-m. nuleviro ii
paru
MAISON
aucukr auccusJil
ni en Frne*' if |*i
% ALTO SUPPLIES
% R-M-AUGUSTE & CO
3 SUCSSEURS de D. ASCENCIO & Co
La Maison H. M AUGUSTB & Co vient de recevoir un as otlimenl cnmpLt d'jccfo'j
soires indispensables, pour atlos.
E' Ire antres :
0OINT8 pour moteurs, pour tou'.es maiq es d'aulos.
1101 GlEtS Chem^ion
Ace ssoires pour lioues eu Jantes
PINCB pour pteu*
FLAPS peur piotgei les ehambrrs
POMI KS et pice de r. charge
BOULONS, h( BOIS et CRAMPONS p ur Jantes.
JAKP, qualit supr'eure
111 IMS pour | li s
Articles en Caoitchouo
Caoutchouc pour vo'ai.ts
" (Tuyiux ) pour raccord "J ,
Tapis en eaou'i houe Jits .Pyramide
Vitres
Vitres pour pli trs, toutes dimensions
Vitres pour rpotlighta
Fssiiie Vitres main ou aulo natiques
aie biises
Lampes et accessoires
'ampoulepouf flash'.igh's, phires, spotligtlte,
lampes intrieur et arrire.
Lampes arrire simples ou combines.
Lampes de cot se plbint sur es aiies.
Lampts de ctt se placent sur marche pied
Bpotligbti
PlaihlTghti depuis 0>'5
Fi s Elecliiqtn s
Ailicles Hivers
Allume Cigares automatiques
Fusibles pour louks machines r
Housses petits et grands modles
Bouchoi s pour ree< rvoir de gaso'ine,
pour loules mat bines
radiateur, poir
f
BoucIimis four
ioutes machines
Chamois
Bivels Io .C s dimensions
Bon ods et Ecrous toutes dis*
sons
Tei'es et papier* aib'a _
Mil ^ d'acier toutes diminMoaM
C .ils de C volts
A-n pou e' d ippar'encn*'-', etc, tk
Plumeau fantaisie \
Kntonnoir pour gas iline arec lj-
bcs flexible dm in'ab'e
Porte bsgage
111111 r e et vernis
Omement p ur isdiateurs
Ko outre, nous comptons net*
voir : ce mois ci Pneus de la mil
qie r-i-k.
Toile pour capotes
Ornements divers poar radiateur!
Batteries 1 (Jolumbia de ti et il
Volts.
Outils
I'ilc s (rdinaiiei, nickeles,
coupantes
Tturnevi de 1 12 de long
limes
Marleatx
C efs de tcutee sortes
Ciel? luyau
lu trumi r.t- peur le conlnVe de h
prissien d air dans les pncui
Klaions.
Klaions Fkclriques
Klaxons i main
irnes
tons pour klaxoni
gin
B. u
xmmmmmmimmBmmmmm
L
U MAISON i. DE 1TTEIS & CO
Es! Ir^^fre 1* Hue Bonne-foi ct de Tandon local de la
Banque du Canada.
>.'
"> -N-
*T jtjpy
~i


15 Mars 1926
. TOUS l KS JOIRS, on se trou .n pr.enoe *
,1 -amliorations de plus en plus heurese. au\&
font de oot tablies ment de Premier ordre le -
Rendez vous des gens chic.
CONSOMMATION DE PREMIER CHOIX -SlMlViri.'
IRREPROCHABLE.- CIGARES] DK; LA llVANIi
Lou visite les ;.u-
ttres 'agisins
i'
Paul E Auxila
Mas Von achte chez I? I
PI
Faites comme loul le monde!*
fout* cette, Mnutne, it y, ama tWE I
Grand Rabais
ACCOUREZ TOUS
La maison
Kawas Hermanos
H ie du Magasin de l'Etat
1-au Minerait
Suprieiiiv
EN \KNil. DANS
TOUS LES BONS
Clubu
Cafs
llcatavruHtx
i;t
Uotds
Aliimiiium Lia*
Hew-Orlans a South American
|Proohaindpart direct pour ^
Port-au. Prince "I-Ialti *4
Le steamer xliileosli ayant biss ReW-Oil- (1
ans le 9, sera i l'ort au l'rince le I6,avee 430 )
(M>!onnes de marchandise* K k
Lje,Slea,ner t ?23 dircctemfint^pour l'orlaii Prince
Dn steamer laissera H. Orlans le 19 pour v:|
tous les ports d'Haili.
L'c 12 mars l)]6.
A. de Matteis & C

| CoJombian Sleamsiip Co lac I
.'S-
f a" C"P0'0l "^ Uott'.'H g ". ':i,;""' 'e mm.. pur directement pour Je- fi
If 1 Wmm t S1 ** '''""" f'.' .role |,0Ur les l,orts dl' '* Colombie S
MAXWELL c! Htm I S TSS ".'=> .. ,, |
m*I.*T9 i x :u sif.
714
Colombian Steamsliip Compain
Gebarako.VgentsI
K24
DANS le but de satisfaire et d'aider sa nom-
Nse clientle, a lait un rabais gnral sur
or tous ces Jolis articles.
kcourez tous et vo is
*ere% ratifi i y
' m
&fe&&&;
/.< G/MM) MAGASIN a rhonneur d'annoncer ses clients M
qatl ment d'enrichir son Stoet des non muw articles d'in- f3
teneur suivants : ys(.
. s
| (-ouvre his coupes vritable simili soie blanche cl cou-
. leur. Rideaux bhmes confectionns cl |ki. .-.nnc. Tissus fg>:
f;J pongs pour robes de bai,Nappos m hhmeel couleur. M
Damass pou if grands rideaux, Toile drap pur ni. C;.li- M,
3 col n drap, Carpelles. Descentes (!e lit. Tapis fm Chaises, Dodines, Miroirs hisauls. M
fg
LE CHANT) MAGASIN |f
Mstn Daccarelt
c:t
QUAND VOUS AUREZ TOUT ESSAY
. u.il.. .. M ,. M .. | m
Nous iitr.iitliMkm noue
affirmons. Iminm fa V ,.
~ t.Uf d'.bonl a*.,,
axe. s >!< m ......i:,^.
.i U. AITHMATIQUII .i
Um. U. M a. Tm r.b.11... u
peeflMM rhronMius, K. I '.<- U
i.Wr.1, eleweel, ,i ..u.
lnBI,,,'"'-l,"'*l U. M.** a. lawi M
Pour "'" I" !*. J wim U.
Mur. buiIiiim. ri Mw U 1----lll'
UULItd 11.20Fi.mo ,..4. 13.75
------------ -.-w r,.. ,i, j. 13.7JJ


s*
fi

H
t. .t.ve
eT^ *% i.
V*
att&4
"X* '
tt-**Tsv.
fa Maison *Les SPOi^T+H
Ochoa <& C I r
Anjle des Rues Houx et du M.g.gin de l'Ki.t R1
K^n,AUX CuHm DE ^ Ma,son 0u',ls vianmuTg
i ssu stick^rfe chiissirss de premier choix S.
Pur hommes, lemmce, lilleltes et enlants- S
Piix arantaj/eux fj^.
206/208 Mue Travcrsire
r/flnl
ESU MINRALE NATURELLE DE
LHHS
GRANDE SOURCE
GOUnE GRAVELLE DIABTE
RHUMATISME
CHEZ
Alfred Cooke ,f^$
Exiges
cette
Marque
Eau de Rgime pou
En Vtntt dam Ut prinripale Pharmaci
Eug. LE BOSS Co
Agences- fteprseutulijiis
IIABTE ARTHRITISME
E GOUTTEUX
ar les Arthritiques I
1 WHISKY GREEN RIVER
g II. ROI ni:s WHISKY
*** Jones Je-w-ell
Ulnrr^ i.v*
"^ Huyarian 0 0
Boule Houge etc
rire Insurance Company
new-yop.i:
P*ao_comr^_PjBc#DdU
^"jond Match Co
MuM*, 2l Co
fc/:"1-}^ Son
Kt ^ci iota ueniM
PORT-AU*PRWGE
Agtnt gi rauv de r
AJanulacturcs Lile Jns'ce C
AMorattoe sur la vie*
Suilho! Frres Aine
Vin & Champagne Tord r au
I h. Ueymap
GOI'EMIIAGUE
' Lire Oar olf, fromage
et lonweive* aitra<>ntaires
Qombaltez
"UBlira.!'M m fa-Lin
If. 8. atlii'fs ^t* Son
I aharh jaunes t ors
a lalionale
Sans ItivH)
Oeatett* Ch.ttc|t,c
Envola d^ denre
lt" agents destructeurs deltc.
riedenlairp, en vous neltoyaot it
bouche ai moins une Toi. par j -u-.
Mais atleotion .. milie/ voua
de certaine dentifrices qui meli i t
a n.i l'ivol'fl des dents.
C'est po quoi vous de ver si ivre
'exemple de plus de 100 000 rr
testai et Dtistra qui utilise! la
*b'* i e ltnlilii e
du Dr Fi* rre
rigonrei^m i.l n> Ire et q., m
l'aitiseptie p.if iit de h Laii
ehe
En vente q dans les bctuien
m s n
MbNAQRESIi
l-AINE. COTON. SOIE, *,
aucun produit n-,.i.
VU MABRESQUE'i
Nous avons en re moment lin
Dons # Docteur Roj H. BRAN-
1) .N,dip!om de l'Institut d Oplital
mologie de Londres ( *.ng'elerre;
qui peut examiner vos y ux et
feuler toutes les presciiptions
D^cessairtt, s>lon le-; deroitM
i.. 'Ii "li- scienlif ques
Le Docteur Brandon a en son
o'lice une quan'it limite de
verres, et il serait bon que vous
e- pfealri celui qui vous conviei.t
vnul l'| uUemenl du atml --
Fn ca qui voiih ne Irai vr >/ > s
se qui *ous convient en son office
.Ici, il |> ut av lies vous le lairc vnir de a fabii
qi.e de Ki g 'on.
On t cuv- le DocleQI Brandon
l Bue Parits DettOBi lies No 110
R / de ihnusr du Dr Kwald.Deft
ti'le, leai l* jours d< b Iz .
m et de 1 s B p m.
Important Le Docteur Bfkfl
Ion part p or hi-g-ion m p|>
i id undi pi clih.u t t rasas le
c a doi ne us rt-adt/ voi sp
e.a..x, par arrangement, jusqu a.i
dm in lu: 14 courant.
Le m. s. Consul llorn vena '
de Curaao. Jacmel et Kingst i '
. Il partira le mme jour pour
l'Europe via 1rs port du nord,
prenaLt frM et | ass-gers.
Oitffson LI'LAS & Co
^g U
t
Tiic Roya1 \[ail Steamp
Facket Company
i
ACCOUREZ VITE.
"oner -E .tbiif ,,,
' '2 u.,,, aeataat
>( t.bon v , ,
j*fc.|sion asj atleuta ; J.,(I1. ,
s7avril aneh in.
Mt.Pa.j.a, m
J. PAAit,.. Jr.
A|ent gnral por Hai:i


i


T
i.Ety

UL Ma M M 15 Mar* lt(


I i0| Rue des Csars
;vji> 'ia> ;-,>' y*^
Ne buvez pasoubiivez
Le
Le se 1 Rhum qui, tir d Alcools ItalM'els obtenus direc
iment par Distillation Simple, Doque et toujours mme tentation et lej*eul qui, milHlSpart
l'actioi du temps dans les dpts avec exclu-ion rigoureuse de tou9 mM m y i\ | I ^
dangereui.JecretS (le labl'ication et sans adjonction d'aucun B Jl^tJkJ
ingrdient d'usine, conserve au* jugement .le lu plupint de nj3
Notabilits Mdicales et suivant l'apprciation de]| bon Vama-
taur*. ta suavit incomparable du bouquet et ki plus remarquai) s
qualit* hyginiques ^
Mme pris averjex... Rhum \eclar n eiuvr pas
et ne produit pas l'ilCOO isme la l< ngna, comme ',les autres pro
drla similaires et comme les a;:liv ipifil____________ml^m
Mom
chambres', ai
Pharmacie Sjourn
nonne avis I n clientle et aui mdecins ei iblic qut
trantsnrrr son Laboratoire d'Ulcffie ec ud re ue
bio ofl e applique sous la I) rection du
DrRicotet t. S/oun
Le laboratoire est ouvert tous les jours de7hrv du nntinJQ
neures dus^ir pour toutes les recherche! e' analyses p uea dar.s
-'annoceci iomte, siut courla
WasftMiuano et a eonftlarite Lre S crl ne
- S ront reues que le u ardi de chaqu'.'seuair .
* S'adre^r ia rharrarcie pour les rense 'gneorei t*
4ntlspd'nrineatt SufcastMqu
Raction de V aa m ann
Bfeciicn dtTribojl't,
j EiajLen eu -aiig et du pn
Fxsen des d atires focales
Ixi men de en* i !
Alhtiivirn artion
Coustaute l'ro ecri I
.l'ai [le ^plaisir d'aviser ma nom-
? euse clientle avoir reu par l
<-entier vapeur un assortiment co n>
vlet de touies le* dimensions d
Pneus Cords, Demi-lialloon et BaU
loon avec les fameux tubeg ro'ig <
Fircstone,
birestone donne le [plus de Kilo n>
tes par Dollar.
En vente a $KUarc riiez lr Clovis lucci
Cap-l[aitien chez 1rs Jean Luciani jl O
Port-de-Paix chez Ir F. Maurrasse
* Petit-Gove chez Mr F. Obriez*
Aux Caves citez Mr Jean 0. lonard
4
U
_____
La maison
t chez L- PREETZMANN- AGGERHO
C. L Vern
Marchand Tailleur
ce recommande ta public et" i se nombre use
chuitile pour rlganM de sa coupe el la prompte
, xcution mise dans les ouvraoei cottfi a set soins
ia maison reste Ouverte |uaqu a Sluu.cs 'u soi
Prix modr*
Tailleur
COUPS MODERN
1515, lae du Peuj le
preaqu'en lac i 11 |i eu
mtropolitain
POHI Al l'RI.N ,E
Grand Htel de Franc!
y Position exceptionnelle, au centre des allaire i
proximit de toutes les Banques, de la douane al
de loutes les agences de baleaux. Renseijjnemen's
I a cil i ls pour voyager en automobile dans loti s
les parties de la Rpublique d'Hati el de la r; i
bhque dominicaine. Chambres confortable? et su
fout 1res propres. Ventilateurs dans les r.liamb* s
i la demande des Pensionaires. Cuisine'' Irana -e
1res soigne et dis plus varies.
Demandes v'Hter l#4 mauani
de VU ' Vins des meilleurs crus de Bode i ix.
nr barriqpeatda\ma jannas gallons et oar bontiUc'S
Parmi les \ ius de chteaux, vous trouverez le olii*
grand choix pour les qiialitfs et pour luge VINS
D'ITALIE D'ESPAGNE.V.5I u BOURGOGNE (blatia
rouges ] et le renomnj^ Pommard moubseilt, Amricain LaJRplua BjrandJ assortiment de \j tus \n
Cgnao Gia wfckiec ete. Abetothe Pt>rAod.
Amer IMcon, Vermoi th. CONSERVES fran:iiv rt
amricaines frache uent arrlve*.CI(iARI<'S d- Caba
i-r.i et llabi.nera. CIoABETrrS <** tontns le M
brtquaa d Hati Gro* t dotaUlPARFUMBUIE. Carias
osti'.es.
*Ss*SJa>,*1JBa
La "maison H.Sihei
Ceux qui n'ont pas encore vu les olieB'arUcles'.delfinaBteqii
de recevoir.La maUon SlLVEHA do.vent, dan |leur 1Dtrt,,
de rasr (die iraison, car nul part d .ne peuvenl..trou*r
b.iux Hti l Nos aiti< 1' ^ont viamt nt de toute Itautjet de fracheur tti
errent t uf c ncuirence.
Voiles f,couIeur[ibarrei
Bas dentelles
Bas soie I rede
|!3S fil brod
tulle icur premire Communion
ouvertures blanche et couleur su|)J
11 r.des-brodes Madeia |iour4
< liemiacs et jui e
Voile blanc barres"
Ratine blanche
Caliaidine blanclie
( rpon blasa et couleur ||our
\ oile et couleur uni J
CLemisi'Ites allemandes sup.
Brabant noir anglals|
Imitation toile crue
Scixie les de toilettes blanobes A'ooi
Napjies Jcoulcurs
TS|4s cii liane Si.p. pnurjtahles,
Molli tons blanc et couleur sup,
i'eignes franais & amricains
Organdi blanc & couleur
Lainage couleur anglais sup pour |upn
Madras a ban es de soie poui'Jcliemitiii
hommes
Satinette foulardjpour robes,| nouveaux i
dessins
ytasablef client,votH qui voulf/.^poTter. peu de trais, las..
tis^-n qu'il soit poisihlf A 0 vr sur cpIIp plaa, ne BMw|
ovriit d*.->llr ailleurs, de passer die/ nous ou lf|meilleur m
et rserv.
Taverne de|
310, Hue Bonne
M imn lips it.
2Mrc la Pc sion- Sa idwcl
Soup r s froids.
Brillant et tclect D ncii
la Tau ira* reste ouve la .'oilatoj
PUONE 77/

La roaison
"Jeuaro riiilado
A l'honneur de garantir que Us Chapeau* pour Harnfi.'
nfanls et hommes sont des plus fins et de* meilleures
leti ires modes el styles de l'anne',19iG arrivs de \vf
U Maison np cite pas les autres artic'es tels que : SM
cheveux favoris de dames. Casimir anglais, faux cols, m
de soie et chemises, bas et chaussettes qui sont loss i
quali. .
Venez nous faire visite et ch jisisste : o d sera vau*'
Jeaaro HURTAPO

1
&&<&*&&
^^i Si
' ^i ^ u..; -, f^p
A. de Maileis ei C0 Agents pour Hati


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM