<%BANNER%>







PAGE 1

\ mW(&i>'& Lorsque Avant d vous dsirez achetai* quelque chose, vous dcider i quoique ce soil, Consultez Nos ANNONCES Grandes et petites cuiiev-x et... amusant. Au ryllime dbraill du fox trot, l'lve suant m\% et eau, fouriant quand mm*, s'abandonnait la m'-ttresse de daii-e qui. un peu lasse, ( esiayait vaimment de M faiie russir les pan latraux. De pareilles matresses et de pareilles lionR dans les dancings h lu mode c. illei.t naturel. emu.t cher. Aussi l'lve, te charmant avocat, qui pavait au fttih t t .. en bire dut' y renoncer aprs cinq ou ii Icoona labotiiuses. ... n'a pas vu, Limant lie, trois ftlmi a Parisiaia. Il n'a vu qu'un li m. trs btau : t les DNI Gosses •> dont IM deux pUodrl moolrl s'appelaient : Infernale Yangeanee tt banian fct C.lauditet. • • ... n'a pas vu non plus les tuu. siciens au Chimp d6 Ht. I j(. liaient pour la Cm lie . Encore mieux I Tlios AVilmenay Noua avon revu ave.' plaisir notre vieil ami et collaborateur Thos A. Vilmenay, Coi.sul n de I aiticle 4 du pacte ; ralion des nouveaux aiges lermanenls ), ilme ques tiou bu lgla rs( coolribi lion tinan cire de l'Allemagne |, enHn 4m9 eonsiructi ni d'un la le dea fessera blrs. L'assemble lira tout c'a Lo:d ion pr Idei I < son butrau puis elle coiisliu' r a les cl arrive Paris. t'Alils, H Mais — On annona officiellement que Mr Briand se rendra a (enve pour prendie part & la conlicnce qui doit commencer demain. PARU, s MarsMr Skjinnky," prsident du conseil des minisire de l'o ogne, rst airiv hier. Il a brivement dclar aux reprsan tants du la presse qu'il i rendait k QeoAre sans aucun n'iment hostile el que S coopration se rait loj lie pour la continuation de l'oeuvre pacifique commence Loiarno. MM. Skjm U %  st Nint eh I h eurent une lingue conl rene ..\i M, Briaud BERLI.N B Mari La le .-i lion allemande auprs de la Ligue ds N.iiion-, accompagns d'un ^ratid nombre de joumali-tes, de secrtaires et d'employs libeller nts, esl partie pour d'tnve. Le ebaacaliai Luther elle ministre d'tal Btresemnnn sont llnteli de sstte dlgation • m LE %  "„ ,.iars |92f. 1JNE MITE VRITABLES Pastilles VALDA BIEN EMPLOYE, UTILISE A PROPOS PRSERVERA volro Oorge, KM Bronchis, tm Poumon COMBATTRA EFFICACEMENT XM humes, Bronchites, Oiippe, influenza, etc. MAIS SURTOUT EXIGEZ BIEN LES VERITABLES PASTILLES VALDA vendues seulement en BOITES portant le nom VALDA Des milliers de litres de sant concentre Tont de Norvge au inonde entier par voie de VEmulslon Scott U proeuae huile de Foie de Morue, incorpore en tonne digeebve dan, cette emuleion. conatitue un* bndtctton pour une multitude de gne qui ont ainsi obtenuleur vigueur dana toutea lea poques de la vie. Ceet ua produit pour toute la famille, unique en ion genre pour presque toute forme de dbilit. Prc:.ez L'EMULSION SCOTT L'exprience de quatre gnrations et de millier de mdecin est votre meilleure garantie. Prenez-la vou mme, et donijez-la lemme et vo rniants. Que la sant t rigueur reignent dan votre loyer! Les i Patlille VaMs •> sont en vente Pharmacie Centrale d'Ilaiti; Pharmacie B.mrraine, Porl.au l'rncePhar.nicie BffUtliB, Jrmie; et toutes pharmacies La Bienfaisance Compltant notre information d'hier au s jet de celte Loterie i ont le nouveau Comit de direction est prsid pu Mr Emmanuel llastien, uous ajoute, s que le h nfi e lnli sera reparti entre 1 Hospice Saint Franois de Sale?, Poil nu Piir.ce, l'u'uvre dj Pu ricolture du ap II .itieti ci l'œuvre de la ''r< lie dont Mme Ve I 10 crde Augus'.e est la Preidenta. Ce font l troii Inftilutiona h encourager le plus largement pos Rib'e et les ailministr.tteii'-* 'je la Loterie, pour les avoir oboiei, au ront, sans aucun doute, tuiil le concours dj public. On trouv ra des billets: An Bon March, (irand'Hue Aux ta^ n de Bordeaux, au at Saint Lot b, Petit Pour. 1/auymeDtfttioi. des siiies la S MPar cable PARIS, 8 Mars— Le Pelit Pa risien dclare que le discours de loi d Chamberlain, minttre d al snglais, au Mijet de l'augmenta (ion du nombre de siges au con seil de U L'g tous.les cercles poliiques. — Parisiana Jeudi A la demande gnrale et pour la dernire foi le grand succs d'Aubert. i\ antas avec Donatien et Lucienne Lcgrand Entie: i, il i gourdes. I ja tv<\''Vf \£\r?i*PHrst*i\ Aj i nrjt&orpussions loulageino ii unm< iiatu gurUoa >ul Globules Rbaud Rul.*l U 1 (M irr\e 11fUX.iurpinantt mAme .idc-w i 11 DMfpa 0*m inr 0otiO9 . DAI.ICIIOITX. 21. KII,.• Hugo |\S> Rom-Colouibfi iSein-1 A Pu H ,rmr Bl'CH m Propritaire : Bar Terminus Wiimasr TOl'S LUS JOURS) on ne trouve en prsenoe irniiielioi'iilions de plus en plus heureuses qui font de cet tablissement de Premier ordre le lendez vous dos gens chien. CONSOMMATION DE PREMIER CHOIX. SERVICE IMtl.Ntocil Alil.i:.CIGARES DE I.A HAVANE Petites Nouvelles ETRANGER Par cable L0NDRK8 Le 'o k oui d^s t tab'is^pmfnls mtn'lurgiques en P nue de prteftalion contre les deBMod s d s ouvrier a t lue au 13 Mar. La Chambre f?i par5S toix confiance au re Briand Par cable PARIS, 8 MarsPar contre !XI la chambra il COL fiance au gouvernenait un dbat >nr le plan e i, er Dans Ici milieai on croi* qu un homme ie de Mr Briand ou pli f] c devra assumer le tolull nier la crise fiuiit AUTO SUPPLIES RMAUGUSTE & CO SUCCESSEURS de I). ASCENCIO A Cg La laisnn R. M AL'tiL'STE & Co vient de r.ccvo'r un as oliment complil d'iceasoirea indispershble, pour autos. ambres R tre au 1res : C( INT8 poi'I moteurs, poui loulcs maiq es d'aulos. BOUGIES OLampton' Ace ssoires pour Houes ou Jantes l'iNl.K pour pneus PLAPS po yiolcger les cliam l'OMl'KS et pice Te ffaMtt BOULONS, ttitoi s et cR.\MPuNVirv.v J ^ u ,e9 JALhS, qualit suprieure l II tlTItM pour %  eus Articles en Caotitohouo Caoutcbiuc pour > lants (T yaux ) pour raccoid Tapis en cauu eh uc diU Pyramide! Vitras Vitre* pour pliares, toutes dimensions \itieb pour ypoti*gh(s Kssuie v.tres nnin ou auto.natiqucs 1 aibiisea Lampes et accessoires Ampoules p.ur flaelilights, phares, fepollifblf, Ismpti inWiieur et airire. L ni^es anire simples ou combines LkinpM de cotd se plticiiit sur es ai.j. lump. s de cote se p'ai^ant hur martbe pied Bpo l ghrs Fia li ights depuis O.j Fi s Blaclriques Ai H clos hivers Alli me L>guck ....i., ;,iiijuc l'i siblts pour tojtes macbiuea tionatta patita et grands modles BJUIIIO'Ipour rt'-s, rvoir de gasoliue, I our !i utes ra u bines Bouclons mur radiateur, poer^ toutes macVmes Chamois Rivets Ion, s dimensions Bou'ona et Ecroua toutes dinwj son-Toilaf e t papier* sab's Bilej d'acier toutes dimeniioM f de 6 volts )U 'es d appaitement,.ete, ,8.. f nlauie moirMur gaa d.oe • % = bes'flexib* dm.ntab'.e Porle bagage Peifcture et, verni Ornement peur ladiateur Ko) outie, nous comptonH voir/,: ce mois ci Pneus dfl I". q ,e \ FiukToile ^ pour capole OrotemeUs divers poar r owi Balirnes Columbia b et Volts i Outils ordinaires, nickel**, de ib ldelonf Pi ne | ortl coupanV *es Tournevi I imes Marteaux ^a^, Cels de lo^' f L 9 0r an Ciel? luyau ^** ^nmW Instruments pour le conti'e de II pr ssion d air dans les poea* Klaxons. Klaxons EUcIriques Klaiocs a main Sirir.es Bouton pour klaxons Esl IraDsfre h la Rue Bonne-Foi ct de l'ancien local de 1 Banque du Canada. r -. -* v ***



PAGE 1

Il TIN 9 Murs 96 aaaai l imMm I il i m II 11 iiiii'lii|y| i i. DltlMi The Worlds leadiny 'Lirai Water MUTE ROCK Sparkliiig, Cool and Clear Sold ni ail tirs ( lass Caf*. Hotels, Clubs and Restaurant MAXWELL mi MIM SOLE AGENTS Colomfaian Steamsbip Co k 11 |>||OSI\|o!. 1 AJaminum lia*, Le steamer Bogota venant de R.York via Cap Hatien et Gonaives e*t attendu Fort ;tu Prince le 1) Mars courant.il repartira le mme [jour directement pour Caret en route pour les Fports de la Colombie et New York prenant liet (a passagers. port au Frince, le 6 lais 1926 Colombian Staahmsip Company Ino Gebara & Go, \ genls 1 Phoscao!. et *9 Pi Ntw-Qrlaos 4 South Ame;-i MI Steimship Co lac 'roo1a.ai.4za depa.it direct povirj Port-uu Prince "Jriaiti m Grand Rabais %  ACCOUREZ TOUS La maison KawasV Fermait os <724 H ie du MAin< l'Etat ,.484" DANS le but de sal&Ure'et d'aider sa nom' breuse clientle, a iai& un rabais gnral sur •ur tous ces JoIj|| artrtles. Ils seront Jusqu'aSi II) mars, la porte a toutes les bourses, i? Accourez to l u et vots *erJe% f.atifai'*. Alimentation Idale Grce l'excellence des lment! qui le composent et sa pr i arslion rigoureusement scientifique U PHOSCAO constitue I alimentation idale pour tous Puisaant Fortifiant' Vritable arcumulatiur de force. Son i.ss ge Ml conseill aux oORVAUMOWlfi sus ANMIS, SUX HRHKAU, aux BBS, aux ISORM MkR*s auxquelles il Mttre un lait abondant leur permettant de pro'ong-J sans fatigue. Is priode de lalaiUmen, aux personne ges dont il peut on* tituer la nouraiture exclusive. constitue pour les bien por tant* le plus eiquis des d* jenera. Le steamer "llifrost" laissera New Orlans le 9 mars direcj £"$tement pour Poit au Prince. | Pi In steamer laissera le 19 mars prochain pour tous les perla? UMaltl. Ce 5 Mars I9J. A. de MATTKII & Ce, Agents. 5* le Phoscao g-^-l' -L' J-J U u/ 1 Lon visite les autres Jlayasins Mais Von achte chez p Paul E. unla Faites comme loul le monde %>\x\v tetto *fmainc/ il y auta latiU De MUT. $* lia Maison *Les SPORT*?* Oclioa & C Angle des Rues Houx al du Msguin de l'Btat A% ANNONCENT AUX Cl.lENTS UE LA ILtlION Ou'lLS VIENNENT f^ j W^ DE RECEVOIR # £J£ | Di ben stick de chusures l M a ' Steamp packet Company Agences— Reprsentations PORT-A V PRINCE Agents gnraux de ; Manufactures Lile lns'ce C)' Assurance iur la vie), a-uilhoa Frrea Ai t Heokor Jones JeweW MllUna * i c 1 NEW-YORK Farinas Huyarian 0 0 Boni* Rouge te ifraaklin Fire Insurance Company NEW-YORL Aui ance contre) l'iBcandt* Diamond f^atch Go AllumetU. i Safe |[ome I •^ % % %  1BB I. S, Rubber rxport Compati) •u'iara Red. Chas F. lattlagett Son Frlrsons tals en tous (I pn '"ee Vlna 4Jt Cha mpagn e BeHrsaas Fh, Heymar COPENHAGUE Koarr* OaoOtS. fr.imaga •t coiseiTM alimrntalra* W S. lathews * Sec Tabacs jaunes a* airs *a lationale Sans Rival Cl0arttR ChanterU .. Euvola de danra Le steamer Kara tenatt de Kiogttoa eat attendu Jaenael, le 10 du courant. Il touchera aux ports dea Cayet, Jrmie, Mirage ne, l'stit Geve { o ur tre Port eu Prince, le 14 du courant. Il laiasera lr mme jour peur Saint Marc, Goriaivfi, Port de Paix,Cap Haitien et l'Europe. Le steairar "Eastbury" venant de Kiegstrn eat attendu Jacmel, l*Jt nars courant. lefleamer "Thbore" venant de Kingston est attendu Jacmel le 7 avril prochain. Port au Prince, le S mare lit* J. DAALDIR Jr. Agent gnral pour Hati Fentet-Bratica AGAINST IMWRU BIITKRS AGAI.NST BUI>JJUA A speclalty cf Fratelly Braoci of Milai The oniy ofners of the True and tjenuine Ftrmular Rewarded ^iiligoid mmlaiGranl Uiplomai ol llonor al the iollowiog Expositions: Florence l>l. Lomlon (80! Paris I8ll7, Vieuna 1873 -Venice ISit l'Iiiladelpbia I87 Pari* 8;^ (to/ Sydnty IS3a— Bruasel lksu — Melboarne 1881 afUaJ) issi — Turin 81 (Ve — .Nice 1^14 — Autwerp 1S8, Anwere t8S.S.(two) Loodon 1888 Bircallena ISIS— Paria 1881— Genoa 1892— Paleron t82 -ibicago t JUJ — Amsterdam tlui Lyon 189^ — Bordeaux tgv5 — luspruck 1890 — Brussels 1897 — Gun'emala 181*7, 3. Louis IvOe. Turin 1898 — Far a 1900 and Milan 1J06. HOLS (la concours. Meinliei a ot the Jury (iran Cold Medal frem the Miuigtry of /gricult ire and • omuieica ur Italy et the Italo Amencau fcxtnbuiou I Uenoa 139:. < Compelition ot Exportioij Firms A. de Matteis & C* „ — % 



PAGE 1

\ {h Mari iv N PoidreTEINDELYS donne un teint de lye I j'T Tniinjs IMciK-hr rhf.r. r Mfkrrl mit pour iiTuut. i.tt flair, rtuiitl Kl ' %  i ifnt '•'• mrlclf s. >'!• 4. : roi* ,..i.... r n< reuf( n/. < il M I I MOI-*; • M ., foudre iihU lm r *Jpchlc, aifrcrtntc. .''un pm!w J1 C-/t. r: ,'j I-.I: ;.-, it lu ntsst, ei ibeitit. tflac* les r. Courroie de Transmission AR GOOD Comme pour tes aut j s produit*. Good-Yenr fabrique se* courroies daprs des mthodes spcia'es labore dans ses laboratoires. ^o ARYS Les courroies ordinaires en cuir aprs avoir servi uaddanl uncurt espace de temps s'amincissent, se fendillnt, et finalement cdent r m B Pii> I PAUS narmacie i &f • ourue ffl-ci r avis sa clientle ft aux mdecins et RU public qui tra 'MM •' %  ion L?l oratoire d Ulogie ec ur labcra'c re Je bicl o nprl'ou sous la Direcii >n u Dr Ricot et t. Sjourn Le % %  ora'o're est ouvert tnus les jours de7 hres du rnstln l 0 More] dus"ir pour toutes les rei herrhes ei anal/es prvues dars a'a ronce ci jointe saut pourio Ws. iiLacn et ia eoDatante Ure S^crlorie ; i'ero t ie,ucsqie!e a udi d eh.'qnaaaraiix S'udreti a ia 1 lu imrcie pour Ifs 'ensfcjM • ci. r 4ntWf* l'nrines et 6'ucgaslriqurt Kaciion de Wasserni&nn BtoctioD deTribculei, Kiami n du sang et ^u pus BUBMD des matires fcales Kzamen ne crarlu" 4lbuaiino raction ''instante Urin Secroat combattez I es lg$nt destructeurs He la 1i rie dentaire, en vous ^nettoyant %  bouche au moins unefo's par juin-. Mais attention ... DfllI vous de certains dentiti ir-s i| i tnetteir ru l'ivoire des dents. C'e^t pourquoi vousdese/ suivra 'exemple de plus de 100.000 n 6 decir,5 et Dentis es qui utilisent l a clbre pUe dentifrice du Dr Pierre r ; K< nreuM ment neutre et qui est l'antiseplie parf ite d la bourn elie. En vente c|ue dans les bonne maisons. Ceci a pour cause la Iriclion laquelle ces courroies sont soumise, sans soit possible de I s lubrilier. l-i s courroies Good Tear au ^'contraire ont une substance graisseuse onteiiil dans la toile jpii entie dans leur cOnstruclion.qui leslubrilieautomaliqutmaai conseivant par ainsi leur louplesse et leur lasticit. Quaiul on se se>i coi venablement les cour-oies Good Year,] elles durent trtj longtemps H donnent un set vice surprenant. Les courroies de transmission Good Yeai ^aOtttJJaite! dans toutg les me lions, et pour toute sorte de travail.] Eeayes-h la prochaine fois. j Courroies God year. B ovaux en caoulchoui TbeVVeslIndiesTradiiig outpaiiy] -AUPRIKCF, GONAIYES. CPHAIITCN Pour les Maux de Tte et le Malaise causs par l'usage intemper des boissons alcooliques il n'existe rien d'aussi efficace que la •"., ** ** r *h vente dans toutes les PharmaciesDpl .• chez R. (\ Sladermann & Agents •--. k*tt* X&sL'*^*. w^s-^g^E^vs •h. do Malfei rt f! 0 qpnfs nonr Hati "~1* ^ r~ %  ~^;^^T====^ ^= r. mr— y •-' %  "---rag r'T'VT jj t^jK BBt fer;; J 1 laitue des Csars j i



PAGE 1

DIRECTEUR PROPRiETAtnrc 0000111 Clment Magloire BOIS VEHNA 1368, Rue Amricain* NUMERO 20 CENTlMES Quotidien TELEPHONE X* 2^2 le vous accusez pas et m vous condamnez pas i \a i |re,pjs puisqu'il n ; f i ut vous'excuser et vuus justifier sans cess Ajrei pour vous juger vousmme autant de Justice et de charit que pour ja M\Rs I .J6 i L'ITE et FIN ( Voir le No ctkw ) „ g rand orateur rmiricain, En^ll Ph-lips, eu 1S0, exal Toirsiint qui avec cetti %  a informe tt d laign", les nd'HaiV.av.iit poirlant toril foudre... Il n'y a j mais coDlinue-t-il. qu'une s nie olte d'esclaves couronne de ce* et elle a tu heu Saiotœiogue.. N us S'xous.notn leseschves pendanl environ ilre sicles et no* aoctr:? ne |ot jamais un si que du -'oi; t matre un tune la r Iritude Ils attendirent que le isnaoifrae 11 h nvi j-at o i sent rompo I -urs rh iu s. Ites les rac s or t ^"'ini i J i otis poqiits d-ti .s I s en i mais il n'y m a j m iuu llMJeule qui ait h i s ffei ail transfoi ins en ^. s llcouqms sa lib.it sur lis mps de bataille, une s> ni : noire deSt-D mirgur,, t Ha'i, sortaut des ruidel dpendance; coloniale, devenu un tat ciilis.. int-lvuvirlure la lit ce est.. Il a fond un tat si ment, que le monde erititr Wuledt'inre . A la Repuue des San* Culottes d'Eurpond la Rpublique i es paves dVlmriqur. Tu i tes leui ont lix leur bonnef COf-.aH>> n tion^Jo ;$•;: an ^ £ os œil jacobin tout ikjec••" %  •• Kilts lurent, toik.s C Elles se soni t u M JJPO .Elles o nt si berf. >lit. QUe I e bonnel 'OURS eUe• ce, lirent r. utonl pqouidlitu i neiaru r. De fu-WiMdel. nie (i i..lacroi X | e(b ns a | ait •/*rdj,, 1 ,,. l „ ntll0U8 ^'eurplush.utedojjw i M vrj que lec cha ges de vie, ont les et cause aMIcri Nol par s'imposer. : Uu eplus JIWe vision n J"e U G 2,1.6 de • u nsjonnuirrodu •"'cet.simporlntfu l8 f aix con.lu ente ,. ,.>uv rture et Mai. •^totredelacu"^ actuelle, nous apprend elle i tint* prsente au :un vnement p'us lotamsanl piur Iet use do rhumioit, comni pour Isa intrts permanents d> I -G aiij.!13'etagne, que le tril hit par le gnral Mstfland svertegs* nial noirT u saint 'ovssioo de l'vacuitiondeSt I). mingue Par ce trait lin Je.) n lance de cet'e i'e trs impo-tante est, PU ta t, reconnue et sera garai lie. 'toussantes utusge •! d. >III I jargon d i la gurc I ? et ipp l u b'igSDrL M is ( n s'accorde partout pnclemT q i'il est un i g'6 n pritv n ger l'ont ag de son espce et preuve r que le caractre de 1 homme al indpendant de s. coule tr. G est un g*ad poii.t pour la ire de l'irimnit quui fouvernein ni noir soit, en lait, coi s*in > et organis dans les Ind sOcci tantales sous le commandement dm noir chf ou n i : et que la race roi e qu : par 1 crait us s boni avait t accoulu:ne tre d g adr, soit m intenanl rect n nue comme u e sœur et traite avec la plus pai faite galito Tous'e b m mes ve.tueux ?e r|ouiroil la vue du drapeau dis ncirs qui tbtte mai trar>t f Nous le corn reoons bi n. Pcisonne ne p> uva!t censi lnr avec indiffrence le gouvjrne ment institu pir ces rvo l*, gouvernement d'esclaves u mih u de l'asservisse in n t gnral. Cette ide a ' exprime dans le i ou s de l'histoire par de noir brits s et dmrsss p rOUiialits ei tn p-itiC'.ll/f pa'r" %  lli 1 HHI llnu avons ci' s J .l'.M.e i.Je e xi-lait dai s toi s I s ^'criK d 'ns tous h s dhcoura, ^e Prsident Borno a dont m corps, des ailes, a ra.s mbl 3n quelques mots en rjiqu s ce <# qiii tait diluIl a acen'u t^'ide, prcis I s tarmit* Il a Condens en une formule 'apiair-, rsum a*ec lor^e fn une ?eule ph ae ce q i avait t dit en re uoup i< op. Un-lin plus b'tle ptaj.!* potrait on gravtr sur le marbre eii rfpo s nt, ur>is ei n, bs fondaleuis de nctr? Patrie, que ces roots, qui semblent tre d'airain: c Hati, incarnant votre m^gui n> fiq i audace, au ai in d |'efcla a vtii*0M inii*era I A* l'poque, l"l Q'r nrnt, i n H publique d K*-l \. . Faut il que J'esp-it de diiRit ment soi' incarn en n< u, pour que quelqurs-uia sent pens repn cher RU Prsirtei t celle n^rgiqii!il lio e e>p s lion I L'e t d'ailleurs tru ce qu'ils oit trouv r prendre d^nce li> beau ('i'fo rs Mus I e Irouv < u la t NI >e ^xpriln'•e n'es' p%< n uive'l E le m pouvait pas i'ei • %  L' hit .consi 1 rdde qu'elle r ht q"i a renvers u le socit, I il nj-i're un i.ouve u sta u' mo ni, devjit retenir l'att. n ion et tre passionnerai i.t dis u'. I.e rdacteur de ITflR 'e I G 7. 'Ile de L'uidres, W-u-Jp I Plu!ips en 1801, se I licitm e,ui t celle m sse informe et de daigne. ces enclaves. c. tte race'no rj. il conquis sa lib rl et fond un ta 1 civilis ; ils s • llicitentcpour la c iu>a de l'Ii i mauit', qu'un g .uvern. in> 11 noir soit, en fait, constitu c-t organis dans I s 1 nies 0 cidental s, sous ecommiudemnt d'un noir 11 qu la ra 8 noie, dgrad foil mainte nant traite avec la plus pi tu! • galit I. Gts grands ami i o? a !ve s T64 vont ils ausi I n acc; bler parce qu'ils avaient crit en une forme courante ce que hPisilent a dit en un style r mass, saisi sait. La rrvolla des P^sBs se sont fait une gloire d'avoir t .tppelfrfrt Gu ux ; les V n"d r s, I 8 Chouans • ; les Rpublic'ip c les Sms Culotte >, Sobriquetsm lis-nls, dont 1s ent f.tt dis noms glorieux. Nous nous honoro s d avoir ci t des Prcurseurs d'avoir t h cuis du mouvement de libration oui, aujourd bui. branle le monde. Perptuelle in tiare pour tous les tyrans, espoir perptuel de tous les opprims, notre li pu blique Noire. La Gueus romrre crivait CsiS'gorc eu lui mon'r nt le poing— nui* sommes tr t-rs qu' Ile ail t i l'aube des Temps N'-uveauv, la Premiers Rpublique dLs clavc9. idminisi ration msIdeptJORNO P ci titre paru une publi. a •M l'Imprimerie N tio t** ' oins du Dparte m r.t T fv ux Publics. Uprfmi.re n nous a ft lemise. Kl'e oi sni l„ t Travaux publics, '•• Routes nationales, les *•• publics, l'Hygine pub'i 'Ecoles, etc toutes |. %  u utile c*ims ralis, s 2u!* e l raethedique admi Bwo Min i ur 'e Pr ••., miButieutement d liai ? ''• ,^i,,au, "* cl " RJKf' %  •• r 0M • tvi fs br,, r L lch emnt illustr de Dreii..,P ho,0 V r PhiM qui sont P UT irrfutables. H ou Plierons d extrsiUde cttle publi'him qui con^tilu ont il uti'i* irn p (tu ments rour 'f pu I lie et serait l'indis-ulnble attesta ti'in des et forts du Gou venif mer. t ctuel 1 lancer d>'tii itiv ment le Pays dans la voie du Prog-s. „ .*• — ( . fc MAURICE ETIENNE fils Angle des Rue* du Magasin de l'Etat et des Fronts Forts. tiennent d'arriver Jolis chapeaux garnis pour dames. |_rcjafion de France Le Ministre de France et Madame Velten recevront le mercredi 10 Mars, de 5 7. Un iir poi tant coure urs liili;iiic Kr ce* terrj s Ifeob'A de cHlS morale el de matrialime lioce, si peu !.. v. i.iliU'i la Muse, on stinble, blas I un peu partout dans l'univ is cruelbuient 0U> b ier les potes. Or vo'ci que g'ftce au erne urs d'un groupe, ami des U (lies et de la l'nt'Hp, mu de v ir s'teindre 5 r d elletnent toute flamme d'i aliame. un de nos confrirea franais, Mr J. L. L d'Artnyse propose avec l'sossnfSSjBflispl du fourernement franais de publier prochainement uns Anthologie internationale des meilleurs potes trangers crivant en langue fran ai?e, dont les PUV e-* et le bel r f fort intetlfeluel ne son pas suffi samment IQ via i Paria. Les l'ote* tiargera q i dt'sie ront pindr put CL Co-enu s voudroi t bi n adresser avant le Jl^tllt|,A>*>fl1ltft*1l1l1lt | Grande Loterie •cl Consistant en un splendide immeuble sis k i ort-au-prince avenu jolin; Bi'own |o ISi) Fi 72 lois f|S(|nanf8 en es iices IOOJ le H ut p-'t onsoe i un Comit compos Je. N*. Fmie Des'j.ndes, Kdouard Kstve, Alexandre Vil"* jo'nt P. J .Vi'e &r 8,1 00 BTI LI>T8 .", ou fa I.K hirj.n1 jW I Lot $ 2 00 l t << 1 000 10 k HO 1,0)0 20 0 1 0(0 %> Lots P 80 P ni. 10 20 lOOi) 100 i lu 1 00 > ? .' Ai h t /. un Bdlel \ our avoii la ince di g:>gn< r *>'.? une BlS'ton va'uie 20 0 0. %  i S* fa &f ;'330 Mars rrochdn, un envii .la 2< l 0 ve's au m-ximum, iccoinpa. g-,4 d' leir noti e bioc'Msh'q'l*, \ Vi J. L. L d'Arlnv, homm-s de 1 eilros, HS Rue Sair.t Denis 4 Pa ri< v l'r) In jn y c iip i'r de nvmhn'a minent* d la critique et d** L lires f ra • ri/ltaes scetionn^ra les mei1|sS(s ten'r.eles conrur ents, SOQI les posnas consli ueront un important ouvnge, d'une nouveau ( -MIS prcdent q-i sera dit et publi a Paris, sous le t tre de • Anlho'gie Inlr rnatioi aie dea Potes Etra-g-r* ciivant en lan g >e f snilss • La Nouvelle Ronde Nous avons reu la livraison d i ter Mars de cette intressante r.! vue, c rgine dt Jeunes. I.e sn:n.naire q-i'el'e comporta promet 'tes p*f*l de la plus belle crit on. Nous en recommandons la lac lure el rem>r i nt pour le xr citm rovou Les beaux niPKl I u trio : La l'a i iu la Soif — t( Ssasml. LE SOMMEIL Sfignt-ur, Dieu sa IfSHaw qu'un rlutii iultli j.inlc UearSl nous 1rs |^ rrnis dru niiili il fi, LaMSt li' i.nj ilmiiil sur la lamlr intU NViiilnil, titlup'urui, sous la 1 n M*blaf.r : 1 Sijiiriir, Dieu (1rs uisse.nu que* I homme fou law Sir II imr lupoirilr fl le [lit rnlrlr, Ifrsnlf IISI I BSH ri In xrrailr, %  Il ijraud Miwiiinl boni IsrsfMlevail8slfSfeJ aSJINf, Oifii Jr.H li.iinri!it lasss lli'S rlm'hrn fUt, LsnsjSll mubrr rslliiinbipvnfriiii ml 'ssVsisre, l|iarijnr-nu.\ I effroi il • NI il ili s asscsn LaiSH I laaSM oiib'irr I nii ilslasi h "II. Isa l'lorl ijim'iilirii ri •>r^ ||| Bt H IIIIH .. Ilmiif des Ssased srss suem d lll le jo-ir plein, liirice HiiUIJ.Il •syvv Cf & u i' %v 3 Un Dollar peul yagoer 1 15.000 dol. w^, La Loterie du Mirclu Csjrstal d) > ort au ££ l'rinoo, est la plus populaire qu'llaiti ait 1 -' 4 jamais vue. La pria <'e bllels sla&J fix UN DOUAR, les met *>',f la porte de toutes les bqursss. Chaque membre do .jl'4 votie i.uuille doit en avoir un. -C*2* U y aura 17 lots gagnants •Jt &f L g os o'.consiste en l'issla] 'a'io i o np te u Mir h w^ Crytal tilliq ivlle t tihli^a 1 1 JH-II K le A Port au rrfitea.C'est a dira.l'iitsU'Iaton irlgoriflq e roin.l>ir •l. vitrines, ghei-'res -t I ^'n ub' in % n' c p US belles cliente e* de Port au Prince Kl e ?' /-ve j.% acluodement entre 100 et 451/ clieuh par jour L a m* gnantdec Ite loterie aura un lieiu r-versu t>nr l'ivjnir. a3 autres pris ou lot* gagnants, sont : US lot de $ I 000 en eepce c • 500 a 190 5 lots de 100 H lots de 25 Lea billets uni en vente a; La Pawl \ >ale Ci. Fine Ihme Poijau March Cry.. (si, Sfaal'Kas; Pha-ma-ia "eut raie. Grand'Rue; Cav.s de Hordeaun. .Crand Use; t'p'ii ut Osi*. Grand'Rue Pahlo Torre. Ru du Vtaga-i i de IKtat.b Daniel,Rue P*v.: har T^miaus. Chanvj Je 'ars.Gardiner & Co Giand'ltu. Ifolw d>. vu, J i di di nii. r, Ssai %  '*'•'•. • v i otitas liilcs mor ,,;| P r un chien. C'tait .1 i < '•%  %  < -' %  t l'Asile Pran ''' l ; !" '• 'i m infinis il .t '"' •>(.!• ii • Jo M idtms %  m Dlina \l icellus aonl soiau'• a '11', i:.; • • vi n lira les mfaits d un pMendu ami de l'h m" lut tragi-coini •' ; '' de M. B. ..I> .. 1 %  • lie roux, poilu et 'o >r.lil son maire a 1 g ' I II ne siii l'onc on De mord point un nu"ne a\.'c de me I i qie. L• un | Q Ml CI II". doigt. I pu que gai ml ho • m b lies d ni.' %  f. Servi,,. ,| H/gtaa publii|ue m fui • ; ai 6 ^\ §i || ces mess; •" '' ris ,,t sa toute bftta n B i de j e eu cap, de aolid a bs pons Ci r,. „,;, ,. n sct \ ne ,) on q ii holtss •• cli.,\a Tort la boooa msltrcbse du chien aoJ n'eut pa* l>: Mi-iir I voir son toutou nvs m I te i atn es faoss K'Iesupptia d-iui pargner ce horrible supp i.e. Pour abattre la qusdrupdi, e le prterait Is halle, qui lue av c plus d'lgan.-e. Elle alla .jurir le revolver de son poux et le lui mit entra les mains. M V... se mit crnement .-n pcslure ds fr ncti sur, ajusta e liien (de l'ar ne), v si 'ongtemps t!, pire*! a Tutarin qs Isa ja lis un malheureux haute! sroysst |nr i D lion terrib e. lit feu. Li i ta, toujours comme I ,ns le r • msn de Dau let, ne fut <|iie blebs. S. iH){f s'en accrut. Elle ae rfugia su ga'on et, l, h b>lh>g I ni belle* golfes, elle ventra esati sins, aofas de velours, dchi's (housses et tapis. Prude um ni m tira si n. i Ir'ssu s'tiitic rffrgis d.iss nus pi^ce voisine, farmlj doubla t-^ur. Dabi I qusrtfsr, l'envoi fui • it'ms. t. i i ortea • farœs : < t ave frai a, chacun s'armait de ses plus soliles armes comu.e pour rpons er l'assaut d'uni rtal labls aaillant, c:i ppQ lar.l .i"e li repri D tan ta du S. d'H l'ar. De au p i d, iront, icnl la g r le autour (! % %  I a maison ", en Onatlre, rg nt !•• gros nlii.n, terril. le, esminl de co'rc i^l dt rage. L' ninal vint S la port, di 'a ili '..hu mi les poux SSS'gtS llend lient l'issus d celle d< I rabla svi nlure, hurlant ajairs il n si t. i tempo la conlrr le 10ils biltaol de bois. Chri I i Is r, volver ne la io lit osa, i ta*s le ohsressi to fusil de chasse 1 J|( l'poasf, Iranlia de peur. Mais le revolver surlisait. La pTle. ntrchiilleavec prcau'i s, iHi^sa pesa r e petit cylindre noi t,' ie tincelle brva illumina s {•a-d miroir d'en face, un dlcDHtinn se fit entendre, un peu de fume bleus monta dana la-hambre parliime et une balle mieui psess relie l que la premiers mit tin l'odysse de la bte qui loula parmi les fleurs du tapis, s avr.ca, Professeur l'Eco e de Drop, crivain, historien, sers que a voui empche de fai e cin me Monsieur dJourdai d'apprendre danser : Et c'eat le Monaieur d Jourdain que Notre •< il a vu s'e iayer h danser San edi, Bar de la Madeleine # qui ara surpris d apprendre que Of puia quarante, ans qu'il marche| songe, crit, il tait de la danse aa> %  le savoir L'autre SOT ,l t „ r< | a btlle Lues, Uce |'s i, i a'e tait Is nMlrsess de dausc. C tait vrsia


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/06663
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Tuesday, March 09, 1926
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:06663

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
DIRECTEUR PROPRiETAtnrc
0000111
Clment Magloire
BOIS VEHNA
1368, Rue Amricain*
NUMERO 20 CENTlMES
Quotidien
TELEPHONE X* 2^2
le vous accusez pas et m vous
condamnez pas i \a i |re,pjs
puisqu'il n;fiut vous'excuser
et vuus justifier sans cess .
Ajrei pour vous juger vous-
mme autant de Justice et de
charit que pour ja tres.
Mme ANNEE No 5740
w-.
PORT-U-PrVNilE ( HAl.'l *
MARDI t> M\Rs I .J6
i L'ITE et FIN ( Voir le No ctkw )
grand orateur rmiricain,
En^ll Ph-lips, eu 1S0, exal
Toirsiint qui avec cetti
a informe tt d laign", les
nd'HaiV.av.iit poirlant tor-
il foudre... Il n'y a j mais
coDlinue-t-il. qu'une s nie
olte d'esclaves couronne de
ce* et elle a tu heu Saiot-
iogue.. N us S'xous.notn
leseschves pendanl environ
ilre sicles et no* aoctr:? ne
|ot jamais un si que du -'oi; t
matre un tune la r
Iritude Ils attendirent que le
isnaoifrae 11 h nvi j-at o i
sent rompo I -urs rh iu s.
Ites les rac s or t ^"'ini iJi
otis poqiits d-ti .s I s en i
mais il n'y m a j m iuu
llMJeule qui ait h i s
ffei ail transfoi ins en ^. s
llcouqms sa lib.it sur lis
mps de bataille, une s> ni :
noire deSt-D mirgur,,
t Ha'i, sortaut des rui-
del dpendance; coloniale,
devenu un tat ciilis..
int-lvuvirlure la lit ce
est.. Il a fond un tat si
ment, que le monde erititr
Wuledt'inre . A la Repu-
ue des San* Culottes d'Eu-
rpond la Rpublique i es
paves dVlmriqur. Tu i tes
leui ont lix leur bonnef
COf-.aH>> n tion^Jo ;$;: an^
os il jacobin tout ikjec-
" Kilts lurent, toik.s
C Elles se soni t u M
JJPO.Ellesont si berf.
>lit.QUe Ie bonnel 'ours '
eUe ce,lirent r. utonl
pqouidlitu i neiaru r. De
fu-WiMdel. nie (i
i..lacroiX|e(bns,a|ait
/*rdj,,1,,.lntll0U8
^'eurplush.utedo-
jjw i m vrj que lec
cha ges de vie, ont *
les et cause aMIcri
Nol par s'imposer.
:Uueplus JIWe vision
nJ"e U G 2,1.6 de
unsjonnuirrodu
"'cet.simporlntfu
l8faix con.lu ente
,. ,.>uv rture et Mai.
^totredelacu"^
actuelle, nous apprend elle i *
tint-
*
prsente au :un vnement p'us
lotamsanl piur I- et use do
rhumioit, comni pour Isa in-
trts permanents d> I -G aiij.!-
13'etagne, que le tril hit par
le gnral Mstfland svertegs*
nial noirT u saint 'ovssioo
de l'vacuitiondeSt I). mingue
Par ce trait lin Je.) n lance de
cet'e i'e trs impo-tante est, pu
ta t, reconnue et sera garai lie.
'toussantes utusge ! d.>iii
I jargon d i la gu- rc I ? et
ipp l u b'igSDrL M is ( n
s'accorde partout pnclemT
q i'il est un i g'6 n prit- v n
ger l'ont ag de son espce et
preuve r que le caractre de
1 homme al indpendant de s.
coule tr. G est un g*ad poii.t
pour la ire de l'irimnit
quui fouvernein ni noir soit,
en lait, coi s*in> et organis
dans les Ind sOcci tantales sous
le commandement dm noir
chf ou n i : et que la race roi e
qu:, par 1 crait us s boni ,
avait t accoulu:ne tre d
g adr, soit m intenanl rect n
nue comme u e sur et traite
avec la plus pai faite galito
Tous'e b m mes ve.tueux ?e
r|ouiroil la vue du drapeau
dis ncirs qui tbtte mai t-
rar>t f
Nous le corn reoons bi n.
Pcisonne ne p> uva!t censi lnr
avec indiffrence le gouvjrne
ment institu pir ces rvo l*,
gouvernement d'esclaves u mi-
h u de l'asservisse in n t gn-
ral. Cette ide a ' exprime
dans le i ou s de l'histoire par
de noir brits s et dmrsss p r-
OUiialits ei tn p-itiC'.ll/f pa'r"
lli1 HHI llnu avons ci' s
J .l'.M.e i.Je e xi-lait dai s toi s I s
^'criK d 'ns tous h s dhcoura,
^e Prsident Borno a dont
m corps, des ailes, a ra.s mbl
3n quelques mots en rjiqu s ce
<#qiii tait dilu- Il a acen'u
t^'ide, prcis I s tarmit* Il a
Condens en une formule 'api-
air-, rsum a*ec lor^e fn une
?eule ph ae ce q i avait t
dit en re uoup i< op. Un-lin
plus b'tle ptaj.!* potrait on
gravtr sur le marbre eii rfpo
s nt, ur>is ei n, bs fondaleuis
de nctr? Patrie, que ces roots,
qui semblent tre d'airain:
c Hati, incarnant votre m^gui-

n>
fiq i audace, au ai in d |'efclaa
vtii*0M inii*era I a* l'poque,
l"l Q'r nrnt, i n H publique
d K*-l \. .
Faut il que J'esp-it de dii-
Rit ment soi' incarn en n< u,
pour que quelqurs-uia sent
pens- repn cher ru Prsirtei t
celle n^rgiqii!- il lio e e>p-'s
lion I L'e t d'ailleurs tru ce
qu'ils oit trouv r prendre
d^n- ce li> beau ('i'fo rs
Mus I e Irouv < u la t ni
>e ^xpriln'e n'es' p%< n uive'l .
E le m pouvait pas i'ei L'
hit.consi 1 rdde qu'elle r ht .
q"i a renvers u le socit, I il
nj-i're un i.ouve u sta u' mo ni,
devjit retenir l'att. n ion et tre
passionnerai i.t dis u'.
I.e rdacteur de ITflR 'e I
G 7. 'Ile de L'uidres, W-u-Jp I
Plu!ips en 1801, se I licitm
e,ui t celle m sse informe et
de daigne. ces enclaves. c. tte
race'no rj. il conquis sa lib rl
et fond un ta1 civilis ; ils s
llicitentcpour la c iu>a de l'Ii i
mauit', qu'un g .uvern. in> 11
noir soit, en fait, constitu c-t
organis dans I s 1 nies 0 ci-
dental s, sous e- commiude-
mnt d'un noir 11 qu la ra 8
noie, dgrad foil mainte
nant traite avec la plus pi tu!
galit I. Gts grands ami i o?
a !ve s T64 vont ils ausi I n ac-
c; bler parce qu'ils avaient crit
en une forme courante ce que
hPisilent a dit en un style
r mass, saisi sait.
La rrvolla des P^sBs se
sont fait une gloire d'avoir t
.tppelfrfrt Gu ux ; les V n-
"d r s, I 8 Chouans ; les R-
public'ipc. les Sms Culotte >,
Sobriquetsm lis-nls, dont 1s
ent f.tt dis noms glorieux.
Nous nous honoro s d avoir ci
t des Prcurseurs d'avoir t
h cuis du mouvement de lib-
ration oui, aujourd bui. branle
le monde.
Perptuelle in tiare pour tous
les tyrans, espoir perptuel de
tous les opprims, notre li pu
blique Noire. La Gueus
romrre crivait CsiS'gorc eu
lui mon'r nt le poing nui*
sommes tr t-rs qu' Ile ail t
i l'aube des Temps N'-uveauv,
la Premiers Rpublique dLs
clavc9.
idminisi ration
msIdeptJORNO
P ci titre paru une publi. a
M l'Imprimerie N tio
t** ' oins du Dparte m r.t
Tfvux Publics. Uprfmi.re
n nous a ft lemise. Kl'e
oi sni lt Travaux publics,
' Routes nationales, les
* publics, l'Hygine pub'i
'Ecoles, etc toutes |.
u" utile c*ims ralis, s
2u!*el raethedique admi
Bwo Miniur 'e Pr
., miButieutement d
liai ? '' ,^i,,au, "*cl"
RJKf' r0M tvi"fs
br,, rLlchemnt illustr de
Dreii..,Pho,0VrPhiM qui sont
PUT irrfutables. H
ou" Plierons d extrsiUde
cttle publi'him qui con^tilu ont
il uti'i* irn_p (tu ments rour 'f pu
I lie et serait l'indis-ulnble attesta
ti'in des et forts du Gou venif mer. t
ctuel 1 lancer d>'tii itiv ment le
Pays dans la voie du Prog-s.
.* ( fc
MAURICE ETIENNE fils
Angle des Rue* du Maga-
sin de l'Etat et des
Fronts Forts.
tiennent d'arriver
Jolis chapeaux garnis
pour dames.
|_rcjafion de France
Le Ministre de France et Mada-
me Velten recevront le mercredi
10 Mars, de 5 7.
Un iir poi tant coure urs
liili;iiic
Kr ce* terrj s Ifeob'A de cHlS
morale el de matrialime lioce,
si peu !.. v. i.iliU'i la Muse, on
stinble, blasI un peu partout
dans l'univ is cruelbuient 0U>
b ier les potes.
Or vo'ci que g'ftce au erne urs
d'un groupe, ami des U (lies et de
la l'nt'Hp, mu de v ir s'teindre
5r d elletnent toute flamme d'i
aliame. un de nos confrirea
franais, Mr J. L. L d'Artnyse
propose avec l'sossnfSSjBflispl du
fourernement franais de publier
prochainement uns Anthologie in-
ternationale des meilleurs potes
trangers crivant en langue fran
ai?e, dont les puv e-* et le bel rf
fort intetlfeluel ne son pas suffi -
samment iq via i Paria.
Les l'ote* tiargera q i dt'sie
ront pindr put cl Co-enu s
voudroi t bi n adresser avant le

Jl^tllt|,A>*>fl1ltft*1l1l1lt
| Grande Loterie
cl
Consistant en un splendide immeuble
sis k i ort-au-prince
avenu jolin; Bi'own |o ISi)
Fi 72 lois f|S(|nanf8 en es iices iooj le
H ut p-'t onsoe i un Comit compos Je.

N*. Fmie Des'j.ndes,
Kdouard Kstve,
Alexandre Vil"* jo'nt
P. J .Vi'e
&r
8,1 00
BTI LI>T8
* .", ou
fa
i.k hirj.n-1 jW
I Lot $ 2 00 l
t << 1 000
10 k HO 1,0)0
20 0 1 0(0
%> Lots P 80 P ni.
10 20 lOOi)
100 i lu 1 00 >
? .' Ai h t /. un Bdlel \ our avoii la ince di g:>gn< r
*>'.? une BlS'ton va'uie 20 0 0.
i
S*
fa
?;'3-
30 Mars rrochdn, un envii .la
2 g-,4 d' leir noti e bioc'Msh'q'l*, \
Vi J. L. L d'Arlnv, homm-s de
1 eilros, HS Rue Sair.t Denis 4 Pa
ri< v l'r)
In jn y c iip i'r de nvmhn'a
minent* d la critique et d**
L lires f ra ri/ltaes scetionn^ra les
mei1|sS(s ten'r.eles conrur ents,
SoqI les posnas consli ueront un
important ouvnge, d'une nouveau
( -mis prcdent q-i sera dit
et publi a Paris, sous le t tre de
Anlho'gie Inlr rnatioi aie dea
Potes Etra-g-r* ciivant en lan
g >e f snilss
La Nouvelle Ronde
Nous avons reu la livraison d i
ter Mars de cette intressante r.!
vue, c rgine dt Jeunes.
I.e sn:n.naire q-i'el'e comporta
promet 'tes p*f*l de la plus belle
crit on.
Nous en recommandons la lac
lure el rem>r i nt pour le xr
citm rovou
Les beaux niPKl
I u trio : La l'a i iu la Soif t( Ssasml.
LE SOMMEIL
Sfignt-ur, Dieu sa IfSHaw
qu'un rlutii iultli j.inlc
UearSl nous 1rs !.....|^ rrnis dru niiili il fi,
LaMSt li' i.nj ilmiiil sur la lamlr intU
NViiilnil, titlup'urui, sous la 1 n m*- blaf.r :- 1
Sijiiriir, Dieu (1rs uisse.nu
que* I homme fou law
Sir II imr lupoirilr fl le [lit rnlrlr,
Ifrsnlf IISII BsH ri In xrrailr,
Il ijraud Miwiiinl boni IsrsfMlevail8slfSfeJ
aSJINf, Oifii Jr.H li.iinri!it lasss
lli'S rlm'hrn fUt,
LsnsjSll mubrr rslliiinbipvnfriiii ml 'ssVsisre,
l|iarijnr-nu.\ I effroi il NI il ili s asscsn !
LaiSH I laaSM oiib'irr I nii ilslasi h "II- .
Isa l'lorl ijim'iilirii ri >r^ ||| Bt H iIiih ..
Ilmiif des Ssased srss suem
d lll le jo-ir plein,
liirice HiiUIJ.Il
syvv Cf & u i' %v
3 Un Dollar peul yagoer
1 15.000 dol.
w^, La Loterie du Mirclu Csjrstal d) .>ort au
l'rinoo, est la plus populaire qu'llaiti ait
*1-'4 jamais vue.
La pria <'e bllels sla&J fix UN DOUAR, les met
*>',f la porte de toutes les bqursss. Chaque membre do
.jl'4 votie i.uuille doit en avoir un.
-C*2* U y aura 17 lots gagnants
Jt ? L g os o'.consiste en l'issla]'a'io i o np te u Mir h
w^ Crytal tilli-q ivll-et tihli^a 11'Jh-iI K le A Port au
rrfitea.C'est a dira.l'iitsU'Iaton irlgoriflq e roin.l>ir ,
l. vitrines, ghei-'res -t I ^'n ub' in %n' c .l^ i v ai ra un grOi aie I* de mir h n lis d to n k n'' s
!, e moi'u.h ..v de c< m nerce I il pr 'e M t h'* C y-'al.
N iib ic/ psa qu i le aarsb Oi Jf*t*l j H> p us belles cliente e* de Port au Prince Kl e ?' /-ve
j.% acluodement entre 100 et 451/ clieuh par jour La. m-
* gnantdec Ite loterie aura un lieiu r-versu t>nr l'ivjnir.
a3 autres pris ou lot* gagnants, sont :
US lot de $ I 000 en eepce
c 500 a
190
5 lots de 100
H lots de 25
Lea billets uni en vente a;
La Pawl \ >ale Ci.Fine Ihme Poijau March Cry..
(si, Sfaal'Kas; Pha-ma-ia "eutraie. Grand'Rue; Cav.s
de Hordeaun. .Crand Use; t'p'ii ut Osi*. Grand'Rue
Pahlo Torre. Ru du Vtaga-i i de IKtat.b Daniel,Rue
P*v.: har T^miaus. Chanvj Je 'ars.Gardiner & Co
Giand'ltu.
Ifolw d>.
vu, J i di di nii. r, Ssai
' '*''. v i otitas liilcs mor
,,;| P r un chien. C'tait .1 i <
'- < -'- t l'Asile Pran
'''l ;!" ' 'i m infinis il .t
" '"' >(.! ii Jo M idtms -
m Dlina \l icellus aonl soiau' a
'11', i:.;
vi n lira les mfaits d un
pMendu ami de l'h m-
" lut tragi-coini
'; '' de M. B. ..I> ..
1 lie roux, poilu et
'o >r.lil son maire a
1 g ' I II ne siii l'onc
on De mord point un
nu"ne a\.'c de
me I i
qie. L
un | q
Ml CI II".
doigt. I
pu que
gai ml ho m
b lies d ni- .'
f. Servi,,. ,| H/gtaa publii|ue
m fui ; ai 6 ^\ i || ces mes-
s;" '' ris ,,t sa toute bftta n
B i de j e eu cap, de aolid a
bs pons Ci r,. ,;, ,.n sct\ne ,)on
q ii holtss cli.,\a Tort la boooa
msltrcbse du chien aoJ n'eut pa*
l>: Mi-iir I voir son toutou nvs
m I te i atn es faoss K'Iesupptia
d-iui pargner ce horrible sup-
p i.e. Pour abattre la qusdrupdi,
e le prterait Is halle, qui lue av c
plus d'lgan.-e. Elle alla .jurir
le revolver de son poux et le lui
mit entra les mains.
M V... se mit crnement .-n
pcslure ds fr ncti sur, ajusta e
liien (de l'ar ne), v si 'ongtemps
t!, pire*! a Tutarin qs Isa ja lis
un malheureux haute! sroysst
|nr i d lion terrib e. lit feu. Li
i ta, toujours comme I ,ns le r -
msn de Dau let, ne fut <|iie blebs.
S. iH){f s'en accrut. Elle ae rfu-
gia su ga'on et, l, h b>lh>g I ni ,
belle* golfes, elle ventra esati
sins, aofas de velours, dchi's
(housses et tapis.
Prude um ni m tira si n. i
Ir'ssu s'tiitic rffrgis d.iss nus
pi^ce voisine, farmlj doubla
t-^ur.
Dabi I qusrtfsr, l'envoi fui
it'ms. t. i i ortea fars:< t
ave frai a, chacun s'armait de
ses plus soliles armes comu.e
pour rpons er l'assaut d'uni r-
tal labls a- aillant, c:i ppQ lar.l .i"e
li repri d tan ta du S. d'H l'ar.
De au p i d, iront, icnl la g r le
autour (! Ia maison ", en Onatlre,
rg nt ! gros nlii.n, terril.le,
esminl de co'rc i^l dt rage.
L' ninal vint S la port, di 'a
ili '..hu mi les poux SSS'gtS
llend lient l'issus d celle d< -
I rabla svi nlure, hurlant ajairs
il n si t. i tempo la conlrr le
10ils biltaol de bois.
Chri I i Is r, volver ne la
io lit osa, i ta*s le ohsressi to
fusil de chasse 1 J|( l'poasf, Iran-
lia de peur.
Mais le revolver surlisait. La
pTle. ntrchiilleavec prcau'i s,
iHi^sa pesa r e petit cylindre noi .
t,' ie tincelle brva illumina s
{a-d miroir d'en face, un dlc-
DHtinn se fit entendre, un peu de
fume bleus monta dana la-ham-
bre parliime et une balle mieui
psess relie l que la premiers
mit tin l'odysse de la bte qui
loula parmi les fleurs du tapis,
les srb h*sjqss rouges...
.. qui v.iil loul, a vu, Sam di
soir, vie A... M., apprenant
ili'imr au charmant dan -ni .lu
I'. u de la Madeleine a.
Qas voule^voua, on peut 4 >s
avr.ca, Professeur l'Eco e de
Drop, crivain, historien, sers
que a voui empche de fai e
cin me Monsieur d- Jourdai ,
d'apprendre danser : Et c'eat le
Monaieur d Jourdain que Notre
< il a vu s'e iayer h danser Sa-
n edi, Bar de la Madeleine # qui
ara surpris d apprendre que Of
puia quarante, ans qu'il marche|
songe, crit, il tait de la danse aa>
le savoir !
L'autre sot ,l t r< |a btlle
Lues, Uce |'s i, i a'e tait Is
nMlrsess de dausc. C tait vrsia


\
mW(&i>'&
Lorsque
Avantd
vous dsirez achetai*
quelque chose,
vous dcider
i quoique ce soil,
Consultez
Nos ANNONCES
Grandes et petites
cuiiev-x et... amusant. Au ryllime
dbraill du fox trot, l'lve suant
m\% et eau, fouriant quand mm*,
s'abandonnait la m'-ttresse de
daii-e qui. un peu lasse,(esiayait
vaimment de M faiie russir les
pan latraux.
De pareilles matresses et de
pareilles lionR dans les dancings
h lu mode c. illei.t naturel.emu.t
cher. Aussi l'lve, te charmant
avocat, qui pavait au fttih t t ..
en bire dut' y renoncer aprs
cinq ou ii Icoona labotiiuses.
... n'a pas vu, Limant lie, trois
ftlmi a Parisiaia. Il n'a vu qu'un
li m. trs btau : t les DNI
Gosses > dont Im deux pUodrl
moolrl s'appelaient : Infernale
Yangeanee tt banian fct C.lauditet.

... n'a pas vu non plus les tuu.
siciens au Chimp d6 Ht. I
j(.liaient pour la Cm lie .
Encore mieux I
Tlios A- Vilmenay
Noua avon revu ave.' plaisir
notre vieil ami et collaborateur
Thos A. Vilmenay, Coi.sul la Nouvelle Orlans, qui vient
pa-ser Port au-Pnnce queqms
jour de cong bien mrit.
Noua avoua t heureux de serrer
la ma n. re matin, notre cami
rade qui noua est revenu m par-
fuite aant.
L* A'cac*,0'a (,e Jrusalem
donne un sucie lis riche
tu saccharine
Sa proportion "est dbc fois trois
quai h suprieure a celle du sucre
ordinaire
WASHINGTON, t Fvrier. Le
Diiecteur du Bureau de STAN-
DARDS, le Docteur (iei.rges K.
Burgeai lit part aujourd bui de la
dcouverte d'un nouveau produit
trotl quarts plus sucr que le lucre
ordinaire et qui s'extrail d'une
p'anle bylvistre qui CfOtl BOOO
dnmm ni aux Etals l'nis. Celle in
format.cm fut donne au cours
d'une sance prive del tlbambie
O il tait question d'un projt t de
lui sur l'insutlisanre de crdita
soumis a cette brau-bo du Corps
Lgislatif.
Celte plante est l'-'Alcadiofa de
Jiusalun", uu tubercule rsistant
qui en II sans aucune culture dai s
toubs les lgions <*u pavs. Le Doc
Unr Buigcse soutient que cetle
piaule contient doi /e lois p us de
lucre que la betteihve sucre et
qu'il et pratiquent al inf qu'elle
peut 'Ire cultive de t ton que
son pourcentage eu suere aug
met le.
Le Directeur ajoute que celte
piaule est moins immunise cou
tre les conditions dploinbles du
timpa et que le procd employ
pour la manufaelurer et peu
prs pareil a celui auquel on a re
cours pour extraire le sucie de la
betterave.
Lxtitti ,du journal'-Kl Yundo"
de la Havane (.Cuba).
la socit des nations
Par cable
GENEVE,8 Mars Lf. premire
runion du conseil de la l'gue n
ra lieu aujourd bui h ndi II h.
du matin al comprendra t qna
tion3 : lrt admissi m de l'Alterna
gne. 2eme dcision de I assemble
sur les propositions v rituelles du
conee l i ar applicali >n de I aiticle
4 du pacte ; ralion des nouveaux
aiges lermanenls ), ilme ques
tiou bu lgla!rs( coolribi lion tinan
cire de l'Allemagne |, enHn 4m9
eonsiructini d'un la le dea fessera
blrs. L'assemble lira tout c'a
Lo:d ion pr Idei I < son butrau
puis elle coiisliu'ra les c fions politiques et financire!.
Un nouveau triom te
poap d'Anauizio
Ptf cable
VILAN.H Mars (Jabriele d An
nun/io a t l'objet d U'ie tlialeu
in- dmonsdtttion de aympaibie
de la p il des esncaltODS callioli
qui*, la suite du succs de son
opra intitul : Le |Martyie de
.s'a il Sbastien .
Les drarts
pour Butai
Par cable
PARIS, B Mars Mr Varguas,
ministre d'tat espagnol se ren
d tut tieuevr, e>l arrive Paris.
t'Alils, h Mais On annona
officiellement que Mr Briand se
rendra a (enve pour prendie part
& la conlicnce qui doit commen-
cer demain.
PARU, s Mars- Mr Skjinnky,"
prsident du conseil des minisire
de l'o ogne, rst airiv hier. Il a
brivement dclar aux reprsan
tants du la presse qu'il i rendait
k QeoAre sans aucun n'iment
hostile el que s coopration se
rait loj lie pour la continuation de
l'oeuvre pacifique commence
Loiarno. MM. Skjm U st Nint
eh I h eurent une lingue conl
ren- e ..\i M, Briaud
BERLI.N B Mari La le .-i
lion allemande auprs de la Ligue
ds N.iiion-, accompagns d'un
^ratid nombre de joumali-tes, de
secrtaires et d'employs libeller
nts, esl partie pour d'tnve. Le
ebaacaliai Luther elle ministre
d'tal Btresemnnn sont llnteli
de sstte dlgation
m
LE "-
,.iars
|92f.
1JNE MITE
. VRITABLES
Pastilles VALDA
BIEN EMPLOYE, UTILISE A PROPOS
PRSERVERA
volro Oorge, KM Bronchis, tm Poumon
COMBATTRA EFFICACEMENT
xm humes, Bronchites, Oiippe, influenza, etc.
MAIS SURTOUT EXIGEZ BIEN
LES VERITABLES
PASTILLES VALDA
vendues seulement
en BOITES
portant le nom
VALDA
Des milliers
de litres de sant concentre
Tont de Norvge au inonde entier par voie de
VEmulslon Scott U proeuae huile de Foie de
Morue, incorpore en tonne digeebve dan, cette
emuleion. conatitue un* bndtctton pour une
multitude de gne qui ont ainsi obtenuleur vigueur
dana toutea lea poques de la vie. Ceet ua pro-
duit pour toute la famille, unique en ion genre
pour presque toute forme de dbilit. Prc:.ez
L'EMULSION SCOTT
L'exprience de quatre gnrations et de
millier de mdecin est votre meilleure garantie.
Prenez-la vou mme, et donijez-la
lemme et vo rniants. Que la sant
t rigueur reignent dan votre loyer!
Les i Patlille VaMs > sont en vente
Pharmacie Centrale d'Ilaiti;
Pharmacie B.mrraine, Porl.au l'rnce-
Phar.nicie BffUtliB, Jrmie;
et toutes pharmacies
La Bienfaisance
Compltant notre information
d'hier au s jet de celte Loterie
i ont le nouveau Comit de direc-
tion est prsid pu Mr Emmanuel
llastien, uous ajoute, s que le h
nfi e lnli sera reparti entre
1 Hospice Saint Franois de Sale?,
Poil nu Piir.ce, l'u'uvre dj Pu
ricolture du ap II .itieti ci l'uvre
de la ''r< lie dont Mme Ve I 10
crde Augus'.e est la Preidenta.
Ce font l troii Inftilutiona h
encourager le plus largement pos
Rib'e et les ailministr.tteii'-* 'je la
Loterie, pour les avoir oboiei, au
ront, sans aucun doute, tuiil le
concours dj public.
On trouv ra des billets: An Bon
March, (irand'Hue Aux ta^ n de
Bordeaux, au at Saint Lot b,
Petit Pour.
1/auymeDtfttioi. des
siiies la S M-
Par cable
PARIS, 8 Mars Le Pelit Pa
risien dclare que le discours de
loi d Chamberlain, minttre d al
snglais, au Mijet de l'augmenta
(ion du nombre de siges au con
seil de U L'g duit une txceilrnt impression
i'ii; !> tous.les cercles poliiques.

Parisiana
Jeudi
A la demande gnrale et pour
la dernire foi le grand succs
d'Aubert.
i\ antas
avec Donatien et Lucienne Lcgrand
Entie: i, il i gourdes.
Ija tv<\''Vf \\r?i*PHrst*i\
Aj i nrjt&orpussions
loulageino ii unm< iiatu gurUoa >ul
Globules Rbaud
Rul.*l
U 1 (M
irr\e 11fUX.iurpinantt mAme
. .idc-w i 11 DMfpa 0*m inr 0otiO9
. DAI.ICIIOITX. 21. Kii- ,. Hugo
|\S> Rom-Colouibfi iSein-1
A Pu
H ,rmr Bl'CH

m
Propritaire :
Bar Terminus
Wiimasr
TOl'S LUS JOURS) on ne trouve en prsenoe
irniiielioi'iilions de plus en plus heureuses qui
font de cet tablissement de Premier ordre le
lendez vous dos gens chien.
consommation DE PREMIER CHOIX. SERVICE
IMtl.NtocilAlil.i:.- CIGARES DE I.A HAVANE
Petites Nouvelles
Etranger
Par cable
L0NDRK8 Le 'o k oui
d^s ttab'is^pmfnls mtn'lurgiques
en p nue de prteftalion contre
les deBMod s d s ouvrier a t
lue au 13 Mar.
La Chambre f?i
par5S toix
confiance au
re Briand
Par cable
PARIS, 8 Mars- Par
contre !XI la chambra il
col fiance au gouvernenait
un dbat >nr le plan e
i, er Dans Ici milieai
on croi* qu un homme
ie de Mr Briand ou pli
f] c devra assumer le .
tolull nier la crise fiuiit
AUTO SUPPLIES
R- M- AUGUSTE & CO
SUCCESSEURS de I). ASCENCIO A Cg
La laisnn R. M AL'tiL'STE & Co vient de r.ccvo'r un as oliment complil d'icea-
soirea indispershble, pour autos.
ambres
R tre au 1res :
C( INT8 poi'I moteurs, poui loulcs maiq es d'aulos.
BOUGIES OLampton'
Ace ssoires pour Houes ou Jantes
l'iNl.K pour pneus
PlAPS po yiolcger les cliam
l'OMl'KS et pice Te ffaMtt
boulons, ttitoi s et cR.\MPuNVirv.vJ^u.,e9-
JALhS, qualit suprieure
l II tlTItM pour eus
Articles en Caotitohouo
Caoutcbiuc pour > lants
" (T yaux ) pour raccoid
Tapis en cauu eh uc diU Pyramide!
Vitras
Vitre* pour pliares, toutes dimensions
\itieb pour ypoti*gh(s
Kssuie v.tres nnin ou auto.natiqucs
1 ai- biisea
Lampes et accessoires
Ampoules p.ur flaelilights, phares, fepollifblf,
Ismpti inWiieur et airire.
L ni^es anire simples ou combines
LkinpM de cotd se plticiiit sur es ai.j.
lump.s de cote se p'ai^ant hur martbe pied
Bpo l ghrs
Fia li ights depuis O.j
Fi s Blaclriques
AiHclos hivers
Alli me L>guck ....i., ;,iiijuc
l'i siblts pour tojtes macbiuea
tionatta patita et grands modles
BjuiIio'i- pour rt'-s, rvoir de gasoliue,
I our !i utes ra u bines
Bouclons mur radiateur, poer^
toutes macVmes
Chamois
Rivets Ion,s dimensions
Bou'ona et Ecroua toutes dinwj
son--
Toilaf et papier* sab's
Bilej d'acier toutes dimeniioM
f de 6 volts .
)U'es d,appaitement,.ete,
,8.. f nlauie
moirMur gaa d.oe ?=
bes'flexib* dm.ntab'.e
Porle bagage
Peifcture et, verni
Ornement peur ladiateur
Ko) outie, nous comptonH
voir/,: ce mois ci Pneus dfl I".
q ,e \ Fiuk-
Toile ^ pour capole
OrotemeUs divers poar r owi
Balirnes Columbia b et
Volts i
Outils
ordinaires, nickel**,
de ib ldelonf
Pi ne | ortl
coupanV *es
Tournevi
I imes
Marteaux ^a^,
Cels de lo^'fL90r" an
Ciel? luyau ^** ^nmW
Instruments pour le conti'e de II
pr ssion d air dans les poea*
Klaxons.
Klaxons EUcIriques
Klaiocs a main
Sirir.es
Bouton pour klaxons

Esl IraDsfre h la Rue Bonne-Foi ct de l'ancien local de 1
Banque du Canada. r

.
-. -
-*
v
***


Il TIN 9 Murs 96
aaaai
l imMm I il i m II 11 iiiii'lii|y| i.......i.
DltlMi
The Worlds leadiny 'Lirai Water
MUTE ROCK
Sparkliiig, Cool and Clear
Sold ni ail tirs ( lass Caf*. Hotels, Clubs and Restaurant
MAXWELL mi MIM
*
SOLE AGENTS
Colomfaian Steamsbip Co k 11 |>||OSI\|o!.


1 AJaminum lia*,
Le steamer Bogota venant de R.York via Cap
Hatien et Gonaives e*t attendu Fort ;tu
Prince le 1) Mars courant.il repartira le mme
[jour directement pour Caret en route pour les
Fports de la Colombie et New York prenant liet
(a passagers.
port au Frince, le 6 lais 1926
Colombian Staahmsip Company Ino
Gebara & Go, \ genls 1
Phoscao!.
et
*9
Pi
Ntw-Qrlaos 4 South Ame;-imi
Steimship Co lac
'roo1a.ai.4za depa.it direct povirj
Port-uu Prince "Jriaiti
m
Grand Rabais

ACCOUREZ TOUS
La maison
KawasV Fermait os
<724 h ie du MAin< l'Etat ,.484"
DANS le but de sal&Ure'et d'aider sa nom'
breuse clientle, a iai& un rabais gnral sur
ur tous ces JoIj|| artrtles.
Ils seront Jusqu'aSi II) mars, la porte
a toutes les bourses, i?
Accourez tolu et vots
*erJe% f.atifai'*.
Alimentation Idale
Grce l'excellence des lment! qui le composent et sa pr
i arslion rigoureusement scientifique U phoscao constitue
I alimentation idale pour tous
Puisaant Fortifiant' Vritable arcumulatiur de force. Son i.ss
ge Ml conseill aux oORVAUMOWlfi sus anmis,_ sux hrhkau,
aux bbs, aux ISORM MkR*s auxquelles il Mttre
un lait abondant leur permettant de pro'ong-J sans fatigue. Is
priode de lalaiUmen, aux personne ges dont il peut on*
tituer la nouraiture exclusive.
constitue pour les bien por
tant* le plus eiquis des d*
jenera.
Le steamer "llifrost" laissera New Orlans le 9 mars direcj
"$tement pour Poit au Prince. |
Pi In steamer laissera le 19 mars prochain pour tous les perla?
UMaltl.
Ce 5 Mars I9J.
A. de MATTKII & Ce, Agents.
5*
le Phoscao

g-^-l- '-L-'J-J'U
u/
1
Lon visite les au-
tres Jlayasins
Mais Von achte chez p
Paul E. unla
Faites comme loul le monde
%>\x\v tetto *fmainc/ il y auta latiU
De mut. $*
lia Maison *Les SPORT*?*
Oclioa & C
Angle des Rues Houx al du Msguin de l'Btat
A% ANNONCENT AUX Cl.lENTS UE LA ILtlION Ou'lLS VIENNENT f^
jW^ DE RECEVOIR # J
*! | Di ben stick de chusures pour hommes, femmes, lilleiUf et enlanU
Piix avantageux
Pi
If CHEZ
*?
Alfred Cookc
Vent
d'a+i iver .
te tamp%/x$*
WHISKY GREEN RIVER g
s% le roi il:s whisky S
**
^

m.
LE BOSSE -i Co
The Boy >l Ma' Steamp
' packet Company
Agences Reprsentations
PORT-A V PRINCE
Agents gnraux de ;
Manufactures Lile lns'ce C)'
Assurance iur la vie),
a-uilhoa Frrea Ai t
Heokor Jones JeweW
MllUna * i c
1 NEW-YORK
Farinas Huyarian 0 0
Boni* Rouge te
ifraaklin Fire Insurance Company
NEW-YORL
Aui ance contre) l'iBcandt*
Diamond f^atch Go
AllumetU. i Safe |[ome I
^1BB
I. S, Rubber rxport Compati)
u'iara Red.
Chas F. lattlagett Son
Frlrsons tals en tous (Ipn'"ee
Vlna 4Jt Champagne BeHrsaas
Fh, Heymar
COPENHAGUE
Koarr* OaoOtS. fr.imaga
t coiseiTM alimrntalra*
W S. lathews * Sec
Tabacs jaunes a* airs
*a lationale
Sans Rival
Cl0arttR ChanterU ..
Euvola de danra
Le steamer Kara tenatt de
Kiogttoa eat attendu Jaenael, le
10 du courant. Il touchera aux
ports dea Cayet, Jrmie, Mirage
ne, l'stit Geve {our tre Port
eu Prince, le 14 du courant. Il
laiasera lr mme jour peur Saint
Marc, Goriaivfi, Port de Paix,Cap
Haitien et l'Europe.
Le steairar "Eastbury" venant
de Kiegstrn eat attendu Jacmel,
l*Jt nars courant.
lefleamer "Thbore" venant
de Kingston est attendu Jacmel
le 7 avril prochain.
Port au Prince, le S mare lit*
J. Daaldir Jr.
Agent gnral pour Hati
Fentet-Bratica
AGAINST IMWRU BIITKRS AGAI.NST bUI>JjUA
A speclalty cf Fratelly Braoci of Milai
The oniy ofners of the True and tjenuine Ftrmular
Rewarded ^iiligoid mmlaiGranl Uiplomai
ol llonor al the iollowiog Expositions:
Florence l>l. Lomlon (80! Paris I8ll7, Vieuna 1873 -Venice ISit
l'Iiiladelpbia I87 Pari* 8;^ (to/ Sydnty IS3a Bruasel lksu
Melboarne 1881 afUaJ) issi Turin 81 (Ve .Nice 1^14
Autwerp 1S8, Anwere t8S.S.(two) Loodon 1888 Bircallena ISIS
Paria 1881 Genoa 1892 Paleron t82 -ibicago t JUJ Amsterdam
tlui Lyon 189^ Bordeaux tgv5 luspruck 1890
Brussels 1897 Gun'emala 181*7, 3. Louis IvOe.
Turin 1898 Far a 1900 and Milan 1j06. Hols
(la concours. Meinliei a ot the Jury
(iran Cold Medal frem the Miuigtry of /gricult ire and omuieica
ur Italy et the Italo Amencau fcxtnbuiou I Uenoa 139:.
< Compelition ot Exportioij Firms
A. de Matteis & C*
- -

-



\
{h
Mari iv
n
PoidreTEINDELYS
donne un teint de lye
I j'T Tniinjs IMciK-hr. rhf.r.
r Mfkrrl mit pour iiTuut.
i.tt flair, rtuiitl Kl '
' ............
i ifnt '' mrlclf s.
' >'!____
4.......
:
roi* ,..i....
r n<
reuf( n/. <
il M I I '
moi-*; m .,
foudre iihU lmr*Jpchlc,
aifrcrtntc. .''un pm!w J1
C-/t. r: ,'j i-.i: ;.-, it lu
ntsst, ei ibeitit. tflac* les r.
Courroie de Transmission
AR
GOOD
Comme pour tes aut js
produit*. Good-Yenr fabri-
que se* courroies daprs
des mthodes spcia'es la-
bore dans ses laboratoires.
^o
ARYS
Les courroies ordinaires
en cuir aprs avoir servi
uaddanl uncurt espace de
temps s'amincissent, se fen-
dillnt, et finalement cdent
r ,
m
B Pii> I
PAUS
narmacie
i ?
ourue
ffl-ci
r avis sa clientle ft aux mdecins et ru public qui
tra 'mm ' ion L?l oratoire d Ulogie ec ur labcra'c re Je
bicl o nprl'ou sous la Direcii >n u
Dr Ricot et t. Sjourn
Le ' ora'o're est ouvert tnus les jours de7 hres du rnstln l 0
More] dus"ir pour toutes les rei herrhes ei anal/es prvues dars
a'a ronce ci jointe saut pourio
W- s. iiLacn et ia eoDatante Ure S^crlorie
; i'ero t ie,ucsqie!e a udi d eh.'qnaaaraiix
S'udreti a ia 1 lu imrcie pour Ifs 'ensfcjM ci. r
4ntWf* l'nrines et 6'ucgaslriqurt
Kaciion de Wasserni&nn
BtoctioD deTribculei,
Kiami n du sang et ^u pus
BubMD des matires fcales
Kzamen ne crarlu"
4lbuaiino raction
''instante Urin Secroat
combattez
I es lg$nt destructeurs He la 1i
rie dentaire, en vous ^nettoyant '
bouche au moins unefo's par juin-.
Mais attention ... DfllI vous
de certains dentiti ir-s i| i tnetteir
ru l'ivoire des dents.
C'e^t pourquoi vousdese/ suivra
'exemple de plus de 100.000 n 6
decir,5 et Dentis es qui utilisent la
clbre pUe dentifrice
du Dr Pierre
r;K< nreuM ment neutre et qui est
l'antiseplie parf ite d la bourn
elie.
En vente c|ue dans les bonne
maisons.
Ceci a pour cause la Iriclion laquelle ces courroies sont soumise, sans
soit possible de I s lubrilier.
l-i s courroies Good Tear au ^'contraire ont une substance graisseuse onteiiil
dans la toile jpii entie dans leur cOnstruclion.qui leslubrilieautomaliqutmaai
conseivant par ainsi leur louplesse et leur lasticit.
Quaiul on se se>i coi venablement les cour-oies Good Year,] elles durent trtj
longtemps h donnent un set vice surprenant.
Les courroies de transmission Good Yeai ^aOtttJJaite! dans toutg les me
lions, et pour toute sorte de travail.]
Eeayes-h la prochaine fois. j
Courroies God year. Bovaux en caoulchoui
TbeVVeslIndiesTradiiig outpaiiy]
-AUPRIKCF, GONAIYES. CPHAIITCN
Pour les Maux de Tte et le Malaise causs
par l'usage intemper des boissons alcooli-
ques il n'existe rien d'aussi efficace que la
"., ** ** r *- _________
h vente dans toutes les Pharmacies-
Dpl . chez R. (\ Sladermann &
Agents
- --. k*tt*
X&sL'*^*.

w^s-^g^E^vs
-
h. do Malfei rt f!0 qpnfs nonr Hati
"~1* ^ r~ ' ~^;^^t====^^= --------r.----mr
- y -'"--- -rag r'T'VT jjt^jKBBt fer;;

J
1 laitue des Csars

j
i


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM