<%BANNER%>







PAGE 1

i Rhumatlsm JS Nvralgies Goutta Gravelle Artrio Sclrose Obsit Qui *ui rMMt faune et vilcr Uirhumitltmei, ledurcls#"men de* artre l'enablemrnt de rein, le varice l lobej.il* doit liminer l'excs d'acMa u rlcjue. c polten d noire (Minlam, • I falra de uni rc-lierea •i'UKODONAL,. lave le sang • i .1 %  %  i pnnrlrtl*, dm l Baltei atltu ••ni tout k tn.pf^rr la n:i i e ei I drrriopiiemerir. rlTlflir A i : %  %  • %  s f l'actda urtque iltiu le teul factrur d't yoer lentloa a. vni IOU'.' utr chose, lutter tner i .emeni et fregucii.iiirnt Loi,:rc i reirniion d acid uriqu dan l'i rfanlMM en employant rurooMl Professeur Faivm. frol t (lia inl I uniirnii* f NNM CUbl |1HIli t. r ValrncMonM. Pari* DIALIROL r ArtJno 6tlro. y,'m.' ii. niaunts, MJ!1IP Or la 'mm. ArtAftUilr..'. Lirili >,4lhlCS. a IBJV/^AI ni u m calmani Rhumal_ I ri IIJUL uiuiea. Ooulle. Luto. Mrt-|r Rception au MATIN Samed-, 5 heures. t il mie dslspra midi notre l)r^ tnr recevait, aux luire tix Au jour•il, le syir pathique Mr Wid maier, directeur de la fie L' thoKr^pliique qui t'atentes,le 1er Octobre 19ir, M. Louis Van t'ruyrh. comme consul honoraire d Ilaiti Lige (Be'gique). Le li Octobre I92'i. M. Cor %  el SaaUaMB. comneconsul hono ,aire d Ilaiti Cologne ( Allcma *U 5 Novembre IMS, M Mar cel C*rmoi'/, comme vice consul honoraire dllaili a Bordeaux ( Fmnre ) Le' Novembre 1925, K M. J. Arthur Paquet, comme OOMul g Dial honoraire d Ilaiti Qo bec, (Cansla). Le 20 Novembre 1*2.), M Hanns de Favrei.il, comme non au' honoraire d Ilaiti Lille,(Fi ai.ta Ce Cardinal ftercier est mort Par cabt* BRI W.' Il*, 2 1 Janvier — L cardinal Marciar priant de Helgi que, uneds |I|IK h roi ues figu n do la Grand* (uerre e*l mort i i heures cet aprs midi a l'g* *te 74 ans Ko %  ppreoaol la mort du c irdioal, le roi Albert et le prince L^po'd se rendirent inn rlialdment i la clin que *i Jeau o il' e linrent peodaQl plusieurs Diioulei i n ailai • a taprea du cor cueil dans lequel le cirlina 1 velu de sa rohe d'apparat a i a it / %  [ sera transli ce soir pour v reposer sur un lit de paia de. Me Max. boargmealre de Bru xelles, a fait atetfre en berne le drapeau de l'Ilitel de ville : les smba sadeurs el les minisires des dilfrentes puissantes sont venus dposer leur caria n la clinique St Jean o le cardinal est mort. PARISLWfull de la l'e'gi qu^ et 'e deuil de la France, a dclai le cardinal f>nboiS, arche xquedf Paris au reprsentant de l'Afflociatad Preaa qui luiannon ait la mor! du cardinal Mercieri de .'ace Par Arrt de Son Excellence r--i,H9 %  .{ a'V il e, les dioils d** tiers rse vs. au sieur 1\ pli n l huien. B inuaffl ; iju ilrc annes de lia mu Un ces par jugemenl du Tribun1 cri minel .le Port au Prince le H No vembre 1924 PrcalcuUtioa du tem|ii par I. G. Tippenhauer anjourd hui et demain Le'2'i.— Pression atmo pliriqi • 1.8eudaeiua; temprature u J au dessou; index du temps I c p si lif. Probabilits pluie : l I nga til. Le 2ii — Pr.ssVi a'm>-ph'rique 3.1 au d aaill ; temprature 0 6 audaasou. Index do temps S i posi lif; Probsbilita pluie I I ngatif. Varits les cours 23 Janvier IUVBK—Terme Coton 673 NEW-YORKFrancs zo.7*. Slerliig 4.8618 Dcs Arrt i-d heinain 2me pisode lilre 0 iO centimes. Mercredi La Xi! Sijmne Entre : ;;0 centimes Samedi esl mort Porl au Prin t, Michel Veltco.je sympallrque commen inl hien connu. L'enterrement a eu il Prcdults des Premires Marqua* et toujours de premire (nlchtor DNS Ml LE QUALITa • LA MEILLEURE %  %  tat des Kelations ;Extrieurea et le Chef du Protocole retournaient les visites bord du Seattle . ,„J Ftnaille Nous avons reu le faire pari des liam;tilles de Melle ftllwn >i i ftoassad avec M. Edouaid P. ul ', Toutes nos sincres tlicitatioa3 au jeune couple. — i^^— %  i i %  i i—l Htel Central Voyafeun et Touriste ne man que/ pas, lorsque vous ire/ llin che.de visiterL'HOTEL CENTRAL Cet tab'issement est l'unique de la rgion et il vous offrira tout le conlort ncessaire. HAYON Hl'Kl.vl. POUR LES COLONIES DHOUI'KHIK, IIKIUIOlUslKHlB 8PCIALITM VraoaJae et Etranf** %  M DE QL1MNK ft'R8 •Tou.1 produit* en Jlmmmt, ampoule, comprim, mehett. SOLUTIONS HYPODKmnfjLH BANDAGES, CEINTURES. BAS A VARICES APPAREILS HYGINIQUES pour fou uiag APPAREILS ORTHOPEDIQUES Seringuei hypodermiques PHARMACIES OE POCHE, Il W6E COFFRES PHARMACEUTIQUES pour Usine, Communee, etc. Projet de Facture et tous renseignemtnt mr demande adresse r-MAMMAUE PRINCIPALE 49, RUE %  1UMUA 88-96, BOULEVARD SBA8T0P0L PARIS MAISON "UNIQUE AUCUNE SUCCURSALE ai en 1-uncr ai l'EUanger, Le^aTTLE' Le Seattle '', croisnir de re* conde ligne jaugeai t 14 500 tonnes esl arme t'orl au Prince hier dimanche -Ji lanvier (t passera environ trois jours ici. Le Seattle '' bit pa\i Ion de l'amiral S S Bobison, commaudant en chef de la flotte des Etals Unis. L'Etat major de l'amiral Robilin est compos courue suit : Rar admirai. L A lioslwick, cfJcf uf taff; Commander C. W, ^y^TTV f y t '•-.. ~-|gtacl -c hief of ...^ %  ., vummandtt rti Cluucii, Eleet Eoginei; Commander II. G. Bewee: Commander H. D. Washburo, Fleel Training 0 Ber; Commander J P. haufl'man, Fleel Se crelary; Lieut. Commdr. M. L. Devo, Fleet Lieutenant: Lieul. Commdr. iV J Kuble. ITeet liad o Oflicer; Liant, f'ommdr. R. D. Kirkpitrick FI et \vialioo Oflicer; Lieut. ( Jr. Grade) B. A Hartt, Asst. Communication Oilicer;Lieut. J. A. Me.Brld*. Asst Communication Officer ; Boaign H Doe, Asst. Communication Oflicer; En sign A. R. Taylor, Afst. t)om munie .lion Oflicer: Capttin J. C. Sheaffer, Fleel Paymasler: Cilo nel J C. Breckinndge Fleet Ma ri ne Oflicer Le Seattle esl p'ac sous le 0 eimmai.ih inenl immdiat du Cap tain C S K mpfl avec; Commander C. W. Cross, Excu tive OHier; L'eul. Commdr. J. G B Oromer, Nivi(ion Officer Comman 1er S. S. Thurston, Engi neer; CoTmander II. C. Da\i', First Lieutenant et de jeunes olii ciers. L'amiral et les officiers de son Etal Major ont l reus ce matin par le Sictaire d Etat des Relations Kxlerieuies et par Monsieur le Prsident de la Rpublique. SUPERIORITES L LOHOSA \ Oiri quelques unu dot avantages mcaniques de la Corons : 1. Kchappement extrarapide permettant les plus hautes vitesse dact) lographiques. 2_ — Foconcbrenieiil •' poids 3kgsjrdui.s poui transport ia Ile daus son lgant tui-valise3—lie tour automatique du ruban bicolore. 4 Mcanisme incassable5 i'.l .vierspour toutes langues Tous jelires d't oriture. (L— Visibili e absolue de la t (alit du travail en cours d'excution. Entrez pour dmoBSiration Chez :,MAXWELU MOBR ta Rafle des Boites de ihocolat Les li o s t,t lits bottes de choco lai Varquise c"e Svign, mires la n Ile tt dont le tirage eut lieu Samedi, ont l gagnes par MM. Louis Roy, Justin Mevs el Cyrille Liautaud. M. ,1e loi M Mi. ACCXPR LA S'STITI non Dtm Goi \EHM MI M ri;o\ isx IRI A DAMAS MroV .lo..\enil vit ni d'accder cer'a ns d s desiderata d'un i'i ga ioi dnotabUs de 1 n as qui lui tclsmauiit la c nsii'ul.oi d'un g( uve i ement |.ci..ire [/g no'able* dsirai lit : 1 In r < uveii tr.iiitproTi" K.te it l'bclion d'une AssemLi" rot atitu ni ; 2o > L'iie ara ia i Rnrale ; 3j ) Lu.it tyii.nne et an pibifcit d us les territoires annexs du L-bar ; 40 ) L'ai bilr: ge de la Socit des N lions dans tous les dillrc ds luturs entre la France et la SyrieL II v t Commissaire a seulement consen'ie la premire de ces rclamations tl des lections vont ;n de 7 11 heures du matin tt 1 aprs midi sur rende/ vous. Spcialits. Maladies des fetn mes, Chirurgie du foi, Chirurgie ahdominale : tumeurs de la ma trice heriiie,apeodicite[ga8tro ente rostomie. Ircerdiey Ioiei Incendie T La ville est Debout Votre Maison est-elle assure ? Non 0Eh bien vous alley^percire'lotre loyer^et le" Irait de lous les Iravaux^de voire jeunesse. Assurez votre Magasin votre Garage • votre Usine ^saurez votre maison en construction Assurez veus contre les tremblements de terre Le Royal Exchange assurance Angleterre) tabli depuis 1720 (206 fftt.fi vous donnera tous les avantages! Oest une des plus qrandes Compagnics^non seulement d* ingleterre ; mais du monde eiAier, et qui milite dans tout les centres civiliss JSious assurons aussi contre l'in cendie occasionn par Us iremble ments de terre. Rappeliez vous que vous aurez toujours plus de garantis et de protection en dtenant une polies d'assurance d'une Compagnie anglaise. %  *our plus amples renseignements s'adresser ^f^j W, Qitin William* # Co Port-au-Prince Reprsentants de la Royal b'xchantp Assurance de Londres. tv .110 Rue des Csars %  m *i^ ii



PAGE 1

A ni 'i t ii > mu Reprsentant de Foaimery it lG r eno Vins de Champagne J. I F. lartell Cognac JCalveta Co Vin de Bordeaux, Reims Cognac liordeam \ in de Bourgogne t^om^ooie Gnrale Transatlantique Lcjpaquebot • Caravelle i parti de bordeaux le 9 courantest atlen du a Port au Prince le 87. Il repartira le m>*me jour pour Petit GoAve, Santiago et les po'U du Sud et sera le retour i-orl au prince le i Fvrier. La suite de l'itinraire sera fixe a l'arrive du paquebot. Poit au Prince.le M Janvier I9E6 L'Agent E. ROBELN BOSSE l Co 'geoces— Reprsentions PORT'AU*PRlNQE Agents gnraux de : Goty Parlums de luxe Amieux Fr£.*es Conserves alimentaires Saurio Watkins Huile de lrov nce Savon de Marseille liscuits Pernot Etablissements INioJcao Phosoao l'hoscao Bb Lumire & Jougla Plaqs.es Photographiques Papiers, produits White Horse Distillers Co The distillers im -V Hollande Compagnie Franco Indochinoise Riz de toutes provenances, Le steamer "Conway" venanl de Kingston est attendu" a Jacmel, le '21 Janvier courant et touchera tous les ports du Sud et sera a Fort au Prince, le 29 janvier cou rant. Il prendra du fret pour les l'oits du Nord et l'Europe. Port au Prince, le M janvici tfM J. DAALDEIl Jr agent Gnral pour llaiti Avis Anna Diichattclier 16<>5, Hue du Centre en face de la Photographie Bvgsa Me\s. Mthode nouvelle PiVpa'atiou des cada\res ave.-ou BSOi glace. NOTI E Anna Diali iteliier 1665. Street of ilii Onir naaa site to Picture's KugOne Mevs New Melhod Prparation of the lieallis wilhout or wilh ire. Exigez cette Marciue E AU MINRALE NATURELLE D E GRANDE SOURCE GOUnE %  GRAVELLE DIABTE ARTHRITISME RHUMATISME GOUTTEUX Eau tin Hillmc pour ICH Arlliritlos fn VmH dam /-. n,.-.„ „..,>,. ri /i,-,,,,,-,.. A f „. d,\i ,„,;„„ ECITHINE M Extrait du jaune d'œuf — Le plus actif des Reconstituants. Rend puissant et vigoureux. Recommand aux personucsfaibles. ^m '*a %  A %  1 ^ M a Brewor & Co IL.C # WORC ESTER — MISS Fortifie le cerveau, la moelle pinirp1 Q ~~ ~* — r /, Coo A lounsme et (iO AGE M S 4a* Avis La ateamer Marie lloru venant de Curaao, Jacmel, Kingston, Jrtmie et Petit Goave sera ici le 14 courant. g Vil partira le mme jour pour l'Europe via St Marc, Gonaivea Port de Paix,Cap Haitien et Puerto Plata, prenant fret et passagers. La steamer t Claus llorn en routa pour l'Europe ne louchera Port an Prince que s'il trouve une quantit suffisante de passagers. Dam ce cas le bateau sera ici dans la prenire,emaine de fvrier. Nous prions les personnes, qui dsirent profiter de cette occasion et bien vouloir se faire inscrire DM bureaux. -I Port aa Prince, le 13 janvier 192G, 1 Obi/son LUCAS et Co Nouvelles Agences pour la ven ^" te des timbres au dtail Le public st avis que les diffrents types de timbre poste, timbre mobile et papier timbr, sont maintenant en vente au dtail au guiebet de la Section des Paiements du Bureau du Conseiller Financier, situe au rer de chaufse de l'aile droite du Palais des Finances. Une agence pour la vente des timbres po.-tes et timbres mo biles requis sur les colis pos taux, a t aursi ouverte au Bu reau des Colis Postaux pour la commodit du public Le 12 Janvier 1026. LE DlRKCTEL'U GNRAL D$ CuNTIUHUTIONS. Colomhian Sleamship Company'jlnc. Sfiy teamei o73rldaetfL c faix, arvau)C/, ,eL §L,-cJltaic e5r_ attenta w*L aa-^iirice It, Vj JaruHet cotante, St tepaitlra lo mmx/ jour Diiectenvent pcai Jimicx cri louleO0UT fcft porb C bi Loliytnbicy punanCl ftL 5c pcUidaei^ ^ott-aa-^iirvce^, te %S jaawlei \Q%G. t'.olombiau Steamship (lonipaiiy Inc. Gebara & Co, agents Aliiiiiiiititu Line New*0rIm|ASouth 'ne p icaiSt9inshii> Cofoc ProchainMpart direct pour, Port-au-Prlnc-u ''Haiti ifi, Steamer *lit v laibiua 9lw*dianb ftv 'io jaaolei DirecUtncaL paar c foiL^iul Ua 6teamer icd^ercL 9evu-0tfarvA te 19 JaaOter j>jai o\U. llcv/patb u -Itaitt. Port-M~ y rincrJe 20 Janvier 925 rA.de Matteis ei Co Agents Gnraux Tous les jolis cadeaux que vous aurez faire, achetez-le s: Chez FILS M Vous y trouverez auss^des articles pour auuivt 1 saires ue fianailles, de mariages el de Baptmes. ^T M '* -' f >*



PAGE 1

%  V 1 KS ^r Tcune teinuit d^ee ae /s ans qui a tr gurie de sei douleurs ^. O, rtkoliie et DORSALES. Pneus & chaii bres a air •**J'ci / &f pla* t t de mai* dlmentton* de Pneus Cordt,, Oemi-Balloon et Ba loon avec les \ameux\ tubis \ovg*s Firestone. biresto.ie donne le plus^de KUom les par Dollar.: Eu vente ; St-M:.v chel Ir" tlovi ^Iceci tap-| [aitien i liezj 1rs Je a n Luc/iani M' 0 fort-de-Paii chea S'I Itaurrasse Pelil-Qove du I %  > P. Glu'iiez ;aux Gaves ohez Mr Jean 0. Uonard tt chu LPRtElZlAHN-^GCERHOW %  K M I g H ti %  iL" lAvis i pirtal J'ai leplaisir dravier ma nombreue\\clienile que j'ai reu rcemment ; MADAME WILD aot *crit : Depuis ptaftan annes Je louffraii dt terribles doUJCUff dans le dot, dmns tout 1 torpt rt daai tua* le mciul>ret : Je ne pouvait S lus dormir m inarchtr •* >r, J eus l>"e Witt. et la premire dose me procura un aoulagenient. Aprs un essai de trois Jours, Je me sentaia tellement mini s et me terriles d uleun antrieures m'avaient dj qutftee un tel K 'nt que J'Hais devenue comme une autre une Je suis lgre de 79 ans et, i l'heura actuelle, Je me trouve en parfaite sant." 84, VYnrpole Koad, Wimliledon prs Londraa. Les sym|>t6tnes solvants indiquent tous OM mauvais tat des reins : douleurs dorsales ; enflure des pied*, des bras et des Jambes ; urine trouble ou cuisante ; douleurs dans les muscle et dans les articulations ; gofit dsagrable dans la bouche, une sensation gnrale d'irritabilit on de dpression morale. Tons ces maux et toutes ces douleurs sont l'avertissement de la nature, vous disant que les reins et la vessie eat besoin Titre -.lunules. I.e tnsotgnagl pontau de Madame Wild, lait ressortir 1 1.. urinent le fait que les Pilulee De Witt constituent le meilleur remde pou viter ou gurir ces terribles affection des) teins et de la vessie. Les Pilules 1TTI POUMRFINS .VES5,lt Le plus grand remde du monde entier posai fes rbumatismee, le* douleurs dorsales, la gouttt ra. raideur de* articulations, le lombago, l* ulrfie cl tous W-a lulira a * %  *• aa r**T^ Mt par I allai! .sment des rein et de .a vessie. l>t l'ilule I>e Witt sont en vent dans tonte* les pharmacies du inonde entier. I,* grand flacon en contient a fois i plus que le petit. 81 vous prouver quelque difficult i* vosu Brocart*bsi pilules authentique "De WIU" adresses vous on rendes visite a la phaiaittat Albertinl Bwald, Porta* Princ*. Bire aDaEM VN1SH < Mlemande PSCHOOR Btune et Blonde, ami de Gordon's Dry Ginde Londres. Porter Ttnnent Sloul XXX B L PftElZMANN-AGGEBHO'.M IL %  il*E Dl oi A l VPOI Qu'esl ce que c'est que le Virol? C'est nne^ prparation <|ui lorme les Qs et Ie> muscles deseoiaals, qui leur donnent des joues roses et-pleines. Qui arrte le Pthisie lente, f IR0L* C'estja graisse idale pour les entant et les malades. Il est d'une efficacit salis pareille contre le iJpa rlsmeuient des enlants et des invalides (.'est la Sant et le ISor'iour de ls premier.' enfance Le Vlrol est employ avec SUCOfl par :t<),Ol)() liospi Ces, llopi'aux et Institutions publiques du Monde •Utiei. Il est grandement rocoma an le aux mres pendant 1 poque le la (jrosset.se. [Vous donnons des prospectus du Virol sur demandf ? Demandez eette prparation n 'voire pharmacien, i votre mdecin %  rotrv picier. EQ gros chez ^ W. Quinlin Williams f Co Reprsentants \ irol Ltd Londres. **C*_\. %  W--^*^ &f A.fev J.' LOUfTOie^ UU lldU3UJlA5IUU OOOD, £ Comme four tes autres produits, Good-Year fabrique ses courroies oaprs aes^mthodes spciales labore durs ses laboratoires. Les covrroies ordinaires en cuir aprs avoir servi penii m un court espace de ternp* s'amincissent, e fdille/t, et finalement cdent. Ceci a pou. anse la Inction laquelle ces cour oies sont soumise, sans qu'il AU nossilile de les luhrilier. LesC L GoodYear au contraire ont use substance ora.sseuse contenue dan, la Lie qui ent.e dans leur cons.ruclion.qui les lulmt.e automaUquement, conseivant par ainsi leur souplesse et leur lasticit. Quand on se sert convenablement des courroies Good te, Celles durent trs lon(|temns et donnent un service surprenant. "^ounoit's de transmission fioed Tcar sent laite dansjoutes les man-( ions, et pour foute sorte de travail. Es8ayez~1c8$a prochaine fois. Courroies Good Y car. Boyaux en caoulehouc^ The Fest IndiesTrading Company PORT-*l!-PRtHCF, GOSiUVES, GIPH-IIITEI [a si %  ^T *. ^ssi^-'C." — %  A. ^ti — %  %  •—r ->-^t^1 La tu ison H.Silvera de de p Nos client loule conut rence. Vfliles couleur barres lias fil brod tulle pour premire Communion Couvertures blanche et couleur sup. Bandes-brodes Madera pour cliemises et |upes Voile blanc barres llaune blanche Ciabardine blanclf Lrpoa blanc et couleur Joui Voih'. et conleui uni l'.h'.Mui •..-Iles allemandes sup. Brabant noir anglais Imita/ion toile Ocrue Serviatt s de toilettes blanches & couleur Nappes *couleurs Tapi cir blanc sup. pour tables Molletons blanc et couleur sup. Peignes franais & amricains Orga.idi banc vS: couleur l.ah a | couleur anglais sup.pour jupes Ma li-.11 a barres de soie pour jliomia jsj hommes Satinette foulard pour robes._ nouveaux dessins L( 11 e i\is sa clientle et aux n edecins et au public .nui l uisora son Laboratoire dUlo^ie en UD Laboratoire oa L oicuie appliqu soua la Directioa du i>a-ii-.<>o(et P. sjourna L e sborstQ re est ouvert tous les joufJ de 7 hrj> du mtio ) u i res dusoir peur toutes les recherches et analyses prvues m .* ; tn.j ci ci joiiite, saut pour le, V* Hb ritianii tt ia courante UreScrt^ia Si itnt reues que lo mardi d chaque semaine. i actekiri S la Ptawi: cic p CL r tel iSOtcifcta ei liai .• lu* c mites tt 6ufgsstnqie Raction de Wasser rnann BtsctisD deTnboulet, humen du saii/, et du pu* "am n des matires fcales *"m>n .e cra hil ^Ibumino la tioo : .on; ^n'e UriSccrat 4 JAMBONS CONSERVES CHOUCROUTE FOIES GRAS LGUMES FRUITS CONFITURES CONDIMENTS En Vente dans toutes les Bonnes Maisons A e nt General pour Hati : Ch. MAGNANT t GROS : 118, Rue Budin, LEVALLO!S-PERRET (*..,.) Vistoz &f %  Nos 205-209 Rue Traversiez i ta-; ••c \t\ >$ ... y:



PAGE 1

IUEDR Clment Magloire BOIS \EHNA *358, Rat Amricain. NUMERO 2. C'est l une vrit que les nationalistes ne pardonneront point M. Vieux ; mais que, certes, il a bien fait de leur dire. L'Opposition ne doit s'en prendre qu' elle-mme du retard appoit duis !a libration du territoire national. Par leurs discours, leurs gmissements plus sonore s que sincres. I s pseudo rationalistes ont, sans cesse lutt afin que soit tro;:ble dans les cieurs, dans les si ncessaire la rnovation de la Patrie, si ncessaire considrer avec calme et dvoue ment i le problme de notre li bralion Leur luneste erreur a t, est encore de croire que c*tte libration peut venir de Washington. Et c'est ce qui lait comprendr> qu'ils ne poursuivent que la ralisation de leurs rves personnels et fous. Comme, l'a en maint es lois rpt Monsieur le Prsid nt de la Rpublique, notre lib rati< n doii .venir de nous-mmrs| Nous devons nous y prparer par la patienta acquisition d'uue forte discipline politique, par l'abjuration de nos haines, do nos prjugs, de nos passions, nous devons nous rsoudre sacrifier toutes nos vieilles croyances politiques qui embarras saient notre nurrhe et, surlcu'. nous devons en tout ne considrer que la grandeur et la pros prit de la Pairie. Voi' les tories paroles que tous les citoyens devraient,cha que jour, se rpter, comme un credo. (En rentrant de l'cole quelle faim! A U retour de l'cole, les i i nt gnralement Fatigus et fimes. Il leur faut chose de nourrit it d'appti ant Donnes leur une ho. in< 11 c de Quaker Oats. Rien de tel poui nts. Quaker Oata fortifii les muscles, •uvelle les tissus, reconstitue l'w | y ii i l li i kmt CXltlVl. On le recommande aussi pour l.s enfanta tous les m:, tins avant d< partir l'cole. Quaker Oats Premire Manche ao-llali G lira m I ;Lei hatiens n'ont pas eu tout le soccs de la rencontre d'hier •u Parc Leconte par manque d'es prit de dcision. Ils ont offert une coopration d'une, ligne d'avanis iuprieure toutes les combinai soaa de la mme ligne des adver saires Car, en dt de n^hine^er hetionn.. s MaUc se met la disposition'.de. ehenU pool^Peaeu Uondesoommande.de Ptisserie fine et de tous genres pour lUu.iuets, Mariages, Crmonies, etc. P Les eliants'de S boulangerie buel.citron d-une '^^^ dix pour Dt sur .e montant de leurs achat, mensuels de Pain, con vrervf,delttuneh...llation de Boulanger., hvginiqoe et surtout n'oublie* pa. notre Loterie ds fin d'auni. m un but obtenu. Un peu plui d nert* au centre, une ligne d d f-.nse plus entrane et moins pol tronne, le. combiuaisons aile, aboutirent et le succs est complet. Ce qu il faut rclamer de notre vaillante quipe, c'est, en sus de son jeu rgulier, lis brillantawn. peu de confiance en sa valeur. Plis individuellement, un quipier haitien a plus de capacit qu'un adversaire hollandais, remplissant le mme rle. La coopration Cler mont-Bgnier l'aile gauche a sb M ti aus plus belles ralisations au loot bail association en llaiti. L'aile droite a aussi merveilleuse ment volu, malgr la prcipita tion incalcule de l'inter et le jiu parfois personnel de l'extrme. Nous po VUM arriver un succs entier en nous dcidant mieux exploiter no. efforts. Mais il faut que la dfense remplisse temps •t plu. soli binent son lole d.' r sistance el que le centre appuie les combinaisoi.. de. ailes. l'quipe doit tre lgrement re msnic lin. modification du rle QU doiv.i.'. icmulir les quipieis %  ni seront n an tenu. La mme mani'r pet. t tre renouvele avec plus d'entrain et de cejtitudi-.... et nous allons, sata aucun doute, la victoire. Nous ommes une poque o le vrile doivent tre clame.. Un fool L-aller qjiafait tes preuve, ne se formalisera pas d'un* critique ju.tilie. Nous avon. institue le Challenge des Antilles, oui nou a valu dj une Nouvelles religieuses Tourtee pastorale 8s Graodeor Vl^r l'Aiihevque de l'oit HO l'ni i r quitb ni la l'api trfle Manli .'ip .In COI ra> t L'Arcbivque M rend a st Marc, (o nrlvii Mi ciai.iiet r iascehobeS| elr. pour a liiiii istrei le sacre ni. nt de Cnlirmalion dfeDS MS l'a roisses. .Se Grandeur sera i nmpagne, dans .elle tourne pit^torale, par le R, Prt Narrou, Vicaire i la C'a Ibdral*. .No* meillsun osus ..ccompagnent Monssiznenr l'Archevsqas dans -. louraee .i(>. >~t< -I i.jiif ainsi que 'e distingu et sympathique l'ie Vmrou qui l'accompague. les missions apostoliques Hier mit'n, comme nous l'an noncions, eut lieu, en l'glise de Saint Joseph, la crmODIS d'o vertuie de li mi>-ion pour les grandes poison m-. Il y eut tci pilon solennelle nus me supplier de ne pas poser la quosiion de con lianceclde ne pas jouer le-o.t du gouvernement >ur ur vols d u teux tandis que leurs rol'gues, dans 'es .oulo'.s de la chambre, tout assaut contre le ministre. Je prfre, dans ce. circonstances, CODJMS>V r pour BO la tsc ique | que d'aprs une dclaration oflii telli l'enqute & laquells on se livre sur I allure de faux billets a at'eiut nouveau un point critique, l.s policiers lr.ui (•il ayant demand que ceilains nanti perso innes, qui jusqu'A maintenant no il pas t touch; par I enqute, suent appels l raoigner. Complot contre la vie du roi Alexandre de pferbte l'.ir cable BELGRADE, 13 Janvier—La dl couverte d'un complot contre ,i via du roi Alei nuire el les min; tr,-i de s ni c ibuet serait, croit on, I. cause soudains de la d i sion du ter miuMre Pachitcb de revenir de la Itisiera o il tait all le I r Janvier pour faire un K jour prolong pour sa s.inl.^C i polies l'ontinue ses perquisitions cbei les communistes et ce ma tin le nombre des personnes arr lsa monC it i SOO. L trait Ide Loearno k la chambre ilaliaiu rno. commuumenl connu IOUS le nom te Pacte d.-JScurit.a t ap prouva pir U chambre de. dputs aujourd'hui pour ainsi dire sans discussion L'Italie a sign le pile pour girantir, avec l'Anglet : ie, l'invio'abilit des frontire. rraueO'Sl'enia des el ge.-mauo h I gai biles qu'elles ont t tablies ,• Usit d %  Versailles.Les seu's ourprononcs A la si M irfl qui ont violemmUl dnonn' le parte et le Isaebtl Carlo Birdi.//i qui, tout ei approuv ml asesl mollement le pirte, a dirig n i obeervelioni r mire la prtendue reprisa pu l'Allem gne de son attitude hos'i. le Mr Mussolini devait faire une dclaration au sujet desaffatjea trangres et discuter en mm • tniip. le pule en dtail mais il s'en est aoslcnu. Petites Nouvelles El RaJMBM Pur cable WASHINGTON, 23 Janvier — L> s iigoi i liions lui.-niaiit la con solilafl m de la il i-1 te greiue sont arrftes provisoirement. I,e secro taire Mellon a annonc que l'un des membres de la dlgation grec que rentrerait immdiatement i lhnc. pour onsiilter son gOU virusmont au sujet de la dette de I i initiions de dollars. LONDBBS, 1 1 i mvierApres une confrence de 3 heures mil Mr v\ iosloe Cbun lnll. i baacelier de I R. hiquier el le fumle Volpi, ministre italien des finances,aid par des experts, le. ngociation! anglo italiennes de la dette out t ajournes lundi. AMSTKBDAM, 13 Janvier-La Aille de la reine Wi lielu.iue, U princea.e Juliaua, va connu meof l'tude du droit iuhrnational. B u prcepteur .era le prolcsseui Evsinga de l'Universit de L;yde.La princes.e Juliana el ae de l£ ani. S ur t iser %. — %  %  M i i fc? >.


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/06627
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Monday, January 25, 1926
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:06627

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
IUEDR
Clment Magloire
BOIS \EHNA
*358, Rat Amricain.
NUMERO 2 .?
Quotidien
TELEPHONE X1 242
m
Surtout dfion^ftoltalfrtjitiMii] j
mois, parce qu'ave t* nwl^wi
lait des phrases etlp^latfei-
seurs de phrases sont plus sou-
vent les laisfMii s il affaires que
des nalrictes.Or la pairie a plus
hesoinde Mario es que il s lai
seurs d'allairr.s. Ticlor Cberbaliez
I9me ANNEE No 67 lu
V...
l'dhX-AU-lMUNCt ( HATI )
lundi 2.-, ja.nvii:r ifloe



Plus de phrases, mais des actes
P
Nous avons toujours t, et
malgr toutes les grandes et
terribles leons qui nous ont
Irspps, nous sommes rests un
peuple d'utopistes idoltres du
mot adorateur de la phrase.
Mou* avons toujours cr.i,
aves une candeur vraiment bien
digne de piti, que des phases,
des mots, des discours plus ou
moins bien tourns, quelque!
pages plus eu moins bien cise-
les taient les solutions qui suf
lisaient aux nombreux probl
mes rapides et complexes qui
s'ollraient notre lugement
Aujourd'hui encore, aujotir-
d'hu plus que jamais, nous
n'avons pas l'air de nous aper-
cevoir que cette co: formation
mentale absurde a paralys
notre essor politique.
C'est, pour une grande part,
i ce fcheux travers que nous
devons la naissance de l'opposi
lion que nous avons vue. du-
rant es derniers temps, s le-
ver entre toutes les initiatives
du Gouvernement si logiquies,
"*i conformes aux conditions ac-
tuelles de la vie nationale, lit
c'est encore ce travers qui main-
tient aujourd'hui dans les rangs
de cette opposition irraisonna-
Dle les quelques adeptes qui
prennent, l'on ne sait quel plai-
sir, s'y entter,
i Ces concitoyens que nous
voyons ilixrss devant nous en
larouches adversaires, ont le
grand tort de croire que la
question hatienne peut tre d-
finitivement solutionn; l'aida
de beaux crite, d'loquautes .
confrence, de brochures en-
flamm Cette croyance a t
d'autant plus funeste que ces
criU n'ont rnniribu qu' main
tenir dans le l'ays une agitation
pire, plus nfaste que les trou-
bles arms.
Ennemis dss ralits, parti-
sapjincorrigibles delprase et
des utopit, i s ne compre ment
pas que les conditions politiques
actuelles exigent des dcisions,
des ralisauons viriles si dures
qu'elles soient parfois et qu'au
contraire, il faut rendre un jus-
te hommage M. Borno d'a-
voir eu, la minute voulue, la
sagacit d'en comprendre la n
cessil et de les avoir appliquer
sans (aibl sse,
Mais non, exelavts de la rou
tine, collectionneurs de tothei
les vieilleries politiques qu'un
peuple n'a plus le droit de con*
server dans le grand rsnouveau
universel de ce sicle, ils im-
putent crime au Gouvtrne-
meDt toutes les vigoureuses
transformations qui ne pou-
vaient point tre autres et qu'il
a ra Tument ralises dans
l'existence nationale condition-
ne par notre statut portique
actuel. ,
Et c'est un nombre incalcu-
lable d'crits, de pamphlets dis-
tillant le fiel, ayant pour but je
troubler la paix des esprits, je-
ts chaque jour, en pture des
nergumnes sans jugement,par
ceux dont les intrts sont que
le Fays soit replong dans le
carios politique de jadis.
Monsieur Constant Vieux l'a,
fort justement dit dna l'intro-
duction ?a brochure Du
Pass vtrs P V venir : ...Plus
j'ai scrut l'action dit i natio-
naliste i, plus j'ai examin les
dba.s de la question liaitienn",
(car il y a bien une question ha
tienne pendante),plus j'ai d ar-
river la conviction terrible-
ment troubUnte que ceux qui
s'intitulent nos leaders ont
lait fausse route- Leur conduite
n'a concouru qu' compliquer
davantage notre ituliuu ai pu
nibbment complexe par elle-
mme dj. Au heu d'avoir con-
sidr avec dvouement le pro
blme de notre libration en
mettant notre intelligence et
notre volont la recherche
d'une solution pratique et no-
ble la lois, on s'est comme
plaisir, jet dans les chemins
les plus inextricables, s'attar-
dant en d'inutiles rcrimina-
tions et en des gmissements
plus sonores que sincres >.
C'est l une vrit que les na-
tionalistes ne pardonneront
point M. Vieux ; mais que,
certes, il a bien fait de leur dire.
L'Opposition ne doit s'en pren-
dre qu' elle-mme du retard
appoit duis !a libration du
territoire national. Par leurs
discours, leurs gmissements
plus sonore s que sincres. I s
pseudo rationalistes ont, sans
cesse lutt afin que soit tro;:-
ble dans les cieurs, dans les
si ncessaire la rnovation de
la Patrie, si ncessaire consi-
drer avec calme et dvoue
ment i le problme de notre li
bralion
Leur luneste erreur a t, est
encore de croire que c*tte lib-
ration peut venir de Washing-
ton. Et c'est ce qui lait com-
prendr> qu'ils ne poursuivent
que la ralisation de leurs rves
personnels et fous.
Comme, l'a en maint es lois
rpt Monsieur le Prsid nt
de la Rpublique, notre lib ra-
ti< n doii .venir de nous-mmrs|
Nous devons nous y prparer
par la patienta acquisition d'uue
forte discipline politique, par
l'abjuration de nos haines, do
nos prjugs, de nos passions,
nous devons nous rsoudre
sacrifier toutes nos vieilles cro-
yances politiques qui embarras
saient notre nurrhe et, surlcu'.
nous devons en tout ne consi-
drer que la grandeur et la pros
prit de la Pairie.
Voi' les tories paroles que
tous les citoyens devraient,cha
que jour, se rpter, comme un
credo.
(En rentrant
de l'cole
quelle faim!
AU retour de l'cole, les
i i nt gnrale-
ment Fatigus et fimes. Il
leur faut chose de nour-
rit it d'appti ant Donnes
leur une ho. in< 11 c de Quaker
Oats. Rien de tel poui nts.
Quaker Oata fortifii les muscles,
uvelle les tissus, reconstitue
l'w |yiiillii kmt CXltlVl.
On le recommande aussi
pour l.s enfanta tous les
m:,tins avant d< partir
l'cole.
Quaker Oats
Premire Manche
ao-llali
G lira
m
-
I ;Lei hatiens n'ont pas eu tout
le soccs de la rencontre d'hier
u Parc Leconte par manque d'es
prit de dcision. Ils ont offert une
coopration d'une, ligne d'avanis
iuprieure toutes les combinai
soaa de la mme ligne des adver
saires Car, en d ce dont a faU preuve. HinJtftCOlt
vrai CapiUiue au team hollandai-,
le prom iteur ii toutes lesavan< M
et le conseiller avis qui a dirig
la paitie, nous n'avons reu
qu'un but. Le calme qui a guid
la minire hatienne une certaine
froideur par trop somnolente et le
geste lginl de l'quipier l'ain
son qui a volontairement refus
d- profiter de la pnalit commise
premire^dfaite, i! est loyal que,
nous trouvant en prsence d'ad
versaires de notre taille, des dci
sions promptes et profitables soient
effectues en vue du tuces, un
Succs qui aura toutes sortes de
li pu r.. na
La t.(lia nis
Po t bail et
/...Atr
ion de
ront~**ces ides impartiales pour
faire remplacer les deux arrires
ou tout au moins l'arrire gauche,
le demi aile dn ite et le demi aile
ga M li : Mews oi< tout autre qui-
pier aussi bien prpar jouerait
nu centre et Chipps remplirait sa
t.. bfl h h tu. lied.- demi ailier. La
ligDS d'avauts peut tre conserve
i tta te Elle a dpis- le- -p*
renes lei smsieurs. Toute la
par les adversaires, ont t la seule -loill. ,ie la partie lui revient.
cause vraie du rsultat d unbit^ ^ ^ pr.,enl a | ai e gauche de
fort jolies combinaisons. Le IlOf
ner ralis par t;lemoud et le
LOPE RIVERA
Grand* Rueen facedcla Post
Le. Restaurants, Cafs. Iltel.'trouveroottonjou^ en Jo prix dfiant toute concurrence .a fameuse BL.RH L JUfctu
MB1R VKIll TABLE en fut et en caisses
Par u ni nouvelle.:acquis,t,ou. d/.ppari.l.>t de n^hine^er
hetionn.. s MaUc se met la disposition'.de. ehenU pool^Peaeu
Uondesoommande.de Ptisserie fine et de tous genres
pour lUu.iuets, Mariages, Crmonies, etc.
P Les eliants'de S boulangerie buel.citron d-une '^^^
dix pour Dt sur .e montant de leurs achat, mensuels de Pain, con
* vrervf,delttuneh...llation de Boulanger., hvginiqoe et
surtout n'oublie* pa. notre Loterie ds fin d'auni.
m *
un but obtenu. Un peu plui d
nert* au centre, une ligne d d
f-.nse plus entrane et moins pol
tronne, le. combiuaisons
aile, aboutirent et le succs est
complet.
Ce qu il faut rclamer de notre
vaillante quipe, c'est, en sus de
son jeu rgulier, lis brillantawn.
peu de confiance en sa valeur.
Plis individuellement, un quipier
haitien a plus de capacit qu'un
adversaire hollandais, remplissant
le mme rle. La coopration Cler
mont-Bgnier l'aile gauche a sb M
ti aus plus belles ralisations au
loot bail association en llaiti.
L'aile droite a aussi merveilleuse
ment volu, malgr la prcipita
tion incalcule de l'inter et le jiu
parfois personnel de l'extrme.
Nous po VUM arriver un succs
entier en nous dcidant mieux
exploiter no. efforts. Mais il faut
que la dfense remplisse temps
t plu. soli binent son lole d.' r
sistance el que le centre appuie
les combinaisoi.. de. ailes.
l'quipe doit tre lgrement re
msnic lin. modification du rle
qu doiv.i.'. icmulir les quipieis
ni seront n an tenu. La mme
mani'r pet. t tre renouvele avec
plus d'entrain et de cejtitudi-....
et nous allons, sata aucun doute,
la victoire. Nous ommes une
poque o le vrile doivent tre
clame.. Un fool L-aller qjiafait
tes preuve, ne se formalisera pas
d'un* critique ju.tilie. Nous
avon. institue le Challenge des
Antilles, oui nou a valu dj une
Nouvelles
religieuses
Tourtee pastorale
8s Graodeor Vl^r l'Aiihevque
de l'oit ho l'ni i r quitb ni la l'api
trfle Manli .'ip .In COI ra> t L'Ar-
cbivque m rend a st Marc, (o
nrlvii Mi ciai.ii- et riascehobeS|
elr. pour a liiiii istrei le sacre
ni. nt de Cnlirmalion dfeDS MS l'a
roisses.
.Se Grandeur sera i nmpagne,
dans .elle tourne pit^torale, par
le R, Prt Narrou, Vicaire i la C'a
Ibdral*.
.No* meillsun osus ..ccompa-
gnent Monssiznenr l'Archevsqas
dans -. louraee .i(>.>~t<-Ii.jiif. ainsi
que 'e distingu et sympathique
l'ie Vmrou qui l'accompague.
les missions apostoliques
Hier mit'n, comme nous l'an
noncions, eut lieu, en l'glise de
Saint Joseph, la crmODIS d'o
vertuie de li mi>-ion pour les
grandes poison m-.
Il y eut tci pilon solennelle milSI900Bires par le eleig parois
lia'. Le 'm (.' i lUir fol chant et,
k l'Bvaogils le I'. MsalsSi Sup
rieur des Tires prdicateurs pro
nom, le discours d'omcrlure.
I ue grande loulo de fidles assis
tait cette belle crmonie.
Le soir, toujours Suinl Joseph,
ce fut l'ouverture de la mis.-ion
pour les lames el jeunes li les de
lu Mrolast. Klle sera prMie du
raot la semaine du H au 30 Jan
vier par I s P. P. Usoist et Lon.
Dimanche prochain, a la messe
de 7 l|2 aura lieu '.ouverture de
la mission pour es homniea de la
parois** de St Joseph. N'y seront
a luis que les paroissiens de Si
Joetpbi U en sera de mme lor.
que les missionnjjrea jtfAsb^eal
paroisses runies.
shoot dcisif de Philippe H gif
out pu permettre de rendre le but
qu'tvsll marqu Maintaii'gli.
l'tiilippe Itgnier n'i que t4 il est le plus jeune de l'quipe et
le moins fortimeLt chirpenl
Autour !
liai
la crM |)l'-
ir lia auc
i ai cible
Bulletin de N- D-
du NrpMl twv
Nous avons reu le fascicuuyiu
moi- de fvrier de celte inlr.s
santo publication religieuse qui
eontienl les mitiies suivaoles :
La baintS Vierge Spiritisme
co ire eelhoUeiaine Mariage et
divorce ipri tant de comma
niou^. I ' Saint Cur d1 Kt et
les dauses. Pense pour le Car*
Ilt. Chronique. Nouvelles,
PARIS, 28 laiiNier- Mr Briand
garde la silence sur se* iulenlion.
au snj.-t lu dbit iimmier qui M
ra lieu vreisembl lbl< msol lundi a
la ilumbre. Il dclsrsll anjour-
d nui dni les eou'oin du ralato
U.oil.in i .'il sppsrteueU a loi
s, n d.- .! i 1er. ai mome.i.t venu,
s il poserait U question ds eoahai
ce sur le projet tinai.cer du gou
vernemenl Cs qus le pays semble
rclamer, a t il dit. ce n'est pas
un cliang menl de gOUV rnerr.eul,
mais un changem-iil d "is e. ni
Ibodes parleminlaires. lieiucoup
d'amis freiit >nus me supplier de
ne pas poser la quosiion de con
lianceclde ne pas jouer le-o.t
du gouvernement >ur ur vols d u
teux tandis que leurs rol'gues,
dans 'es .oulo'.s de la chambre,
tout assaut contre le ministre. Je
prfre, dans ce. circonstances,
codjMs>v r pour BO la tsc ique h la el livrer bitaila se'on
uf
ure des vnements la
rlnmbre.
La moti lu Cardinal
cier t'si Imminente
1er-
Cercle Port-au-Princieo
l.e grar.d Cercle du t.lump de
Mars a renouvel son bureau hier.
Ce i Mr Pierre llu iieoort qui
a m .lo prsite.l. Mr A'el L
ger. prsident) tint avait dem.n
,l k se. collgues de pa- voler
pour lui, devint s'absenter du
pav- SOUS peu.
Nos compliments aux nouveaux
dignitaires.
" r oll.le
BRI v ; i 13 Jmvi r D'
pr.:- || ii l m p li i p '' le- mi
Jeein i 8 ' '" SO i l cardi
nal Me i i bai oient et
l'on pensa qui ss fin est itniniin s
le.Lesmeinbf ! soo euioura e
ont dclar 'i i trdiaal '.ait
beaucoup plus mal aujourd hui.
On a annobe cette nouvelle aprs
que l'illuslr prlat, tstigul p*r la
rceptiou les visiteurs, y compris
le prince biiitlei Lopold, eut de
mand, pour la premiers foi. de
uui. son ourativu,qu'on 1. laisst
seul le reste del.i journe. Le car
dinal s'est repos mais presjue ta
t'gu.
BRI \i:rj.is 83 Janvier L-
prince Lopnld,qui e..t revenu hir
d'une I uni e tu Afrique, a fait
visita :in cardinal ce matin il est
reit dix minutes a son chevet,
lui a prsent uu bouquet envov^
par la reine qui i si oblige e
g.rder 'a chambre dans le pal m
de l,aikn, A cause d'uu relroi 1 i
sment qu'. le a pi il rcemmen!
sa allant visi'er les dtstrica inon
.1. i
' f scandale les laui
billi !.. un iniiiclie
Par Mb] i
VIENNE, 1 ; Janvier On mnn
de de Budap. >| que d'aprs une
dclaration oflii telli l'enqute &
laquells on se livre sur I allure de
faux billets a at'eiut nouveau un
point critique, l.s policiers lr.ui
(il ayant demand que ceilains
nanti perso innes, qui jusqu'A
maintenant no il pas t touch;
par I enqute, suent appels l
raoigner.
Complot contre la vie du
roi Alexandre de pferbte
l'.ir cable
BELGRADE, 13 JanvierLa dl
couverte d'un complot contre ,i
via du roi Alei nuire el les min;
tr,-i de s ni c ibuet serait, croit
on, I. cause soudains de la d i
sion du ter miuMre Pachitcb de
revenir de la Itisiera o il tait
all le I r Janvier pour faire un
K jour prolong pour sa s.inl.^C i
polies l'ontinue ses perquisitions
cbei les communistes et ce ma
tin le nombre des personnes arr
lsa monC it i SOO.
L trait Ide Loearno
k la chambre ilaliaiu
rno. commuumenl connu ious le
nom te Pacte d.-JScurit.a t ap
prouva pir U chambre de. dputs
aujourd'hui pour ainsi dire sans
discussion L'Italie a sign le pi-
le pour girantir, avec l'Anglet :
ie, l'invio'abilit des frontire.
rraueO'Sl'enia des el ge.-mauo h I
gai biles qu'elles ont t tablies
, Usit d Versailles.Les seu's
our- prononcs A la lujourd'hi i onl l ceux des corn
muoistai Pabrfa > si M irfl qui ont
violemm- Ul dnonn' le parte et le
Isaebtl Carlo Birdi.//i qui, tout
ei approuv ml asesl mollement le
pirte, a dirig n i obeervelioni
r mire la prtendue reprisa pu
l'Allem gne de son attitude hos'i.
le Mr Mussolini devait faire une
dclaration au sujet desaffatjea
trangres et discuter en mm
tniip. le pule en dtail mais il
s'en est aoslcnu.
Petites Nouvelles
El RaJMBM
Pur cable
WASHINGTON, 23 Janvier
L> s iigoi i liions lui.-niaiit la con
solilafl m de la il i-1 te greiue sont
arrftes provisoirement. I,e secro
taire Mellon a annonc que l'un
des membres de la dlgation grec
que rentrerait immdiatement i
lhnc. pour onsiilter son gOU
virusmont au sujet de la dette de
I i initiions de dollars.
LONDBBS, 11 i mvier- Apres
une confrence de 3 heures mil
Mr v\ iosloe Cbun lnll. i baacelier
de I R. hiquier el le fumle Volpi,
ministre italien des finances,aid
par des experts, le. ngociation!
anglo italiennes de la dette out
t ajournes lundi.
AMSTKBDAM, 13 Janvier-La
Aille de la reine Wi lielu.iue, U
princea.e Juliaua, va connu meof
l'tude du droit iuhrnational. B u
prcepteur .era le prolcsseui Ev-
singa de l'Universit de L;yde.La
princes.e Juliana el ae de l
ani.
Sur t
iser
%.




!M
i
'



i fc? >.


i
Rhumatlsm js
Nvralgies
Goutta
Gravelle
Artrio
Sclrose
Obsit
Qui *ui rMMt faune et vilcr
Uirhumitltmei, ledurcls#"men
de* artre l'enablemrnt de
rein, le varice l lobej.il* doit
liminer l'excs d'acMa u rlcjue.
c polten d noire (Minlam,
I falra de uni rc-lierea
i'UKODONAL,.
lave le sang
i .1 ! i pnnrlrtl*, dm l
Baltei atltu
ni tout k tn.pf^rr la n:i i e ei
I drrriopiiemeri- r. rlTlfl-
ir a i : ! sf l'actda
urtque iltiu le teul factrur d't yoer
lentloa a. vni iou'.' utr
chose, lutter tner i .emeni et fre-
gucii.iiirnt Loi,:rc i reirniion d acid
uriqu dan l'i rfanlMM en employant
rurooMl
Professeur Faivm.
frol t (lia inl I uniirnii* f NNM
CUbl |1HIli t. r ValrncMonM. Pari*
DIALIROL r ArtJno 6tlro.
y,'m.' ii. niaunts, Mj!1ip Or la 'mm.
ArtAftUilr..'. Lirili >,4lhlCS.
a ibjv/^AI ni u m calmani Rhuma-
l_ I ri IIjUL uiuiea. Ooulle. Luto. M-
rt-|r
Rception au MATIN
Samed-, 5 heures. t il mie
dslspra midi notre l)r^ tnr
recevait, aux luire tix Au jour-
il, le syir pathique Mr Wid
maier, directeur de la fie L'
thoKr^pliique qui pagn i'e es principaux auxi
liaire:..
' Ce lurent des minutes agra-
bles au cours lesquelles des
compliments furent chang! et
des s uliaits formuls pr nr la
nrospn' de la Gom,)"<." i Li
thograpliiqiic et celle du Matin.
Nous renouvelons Wdmaier
le tmoignage de noire vive
sympHliie en le flicitant pour
se procds aimables de cour-
toisie tt d'exquise ltienvtillance.
4 propos de la'prorli une
conlrence du dsarme*
ment
Par cable
Washington, *:i Janvier
Le ministre llrigh (iibson repr
aentera let Etal* Unis a la coole*
n'Ui prparatoire sur la limitalioi
des armemen's II sera dsign otl
U&UUiUl ds que le ndit de
ioinls Le prsident C u"
ceux qui le ont vu. lalimi
M r.Wt l
, .i-.,... -.. ^uolnlge es
pre toujours que cette ronfron
ce sera suivie d'une confrence
nava'e * Washington.
^La dlgation amricaine Ge
nv ne fera aucune proposition
particulirement en ce qui eoneer
ne les armemenls terresli.s qui
constituent le problme europen.
Nouveaux kfl-tDts con-
salains
Le Se r I tire d'Etat de^ Rela
lions Extrieures a dlivr.i le- Ll
tie<> t'atentes,le 1er Octobre 19ir,
M. Louis Van t'ruyrh. comme
consul honoraire d Ilaiti Lige
(Be'gique).
Le li Octobre I92'i. M. Cor
el SaaUaMB. comneconsul hono
,aire d Ilaiti Cologne ( Allcma
*U 5 Novembre IMS, M Mar
cel C*rmoi'/, comme vice consul
honoraire dllaili a Bordeaux
( Fmnre )
Le' Novembre 1925, K M. J.
Arthur Paquet, comme OOMul g
Dial honoraire d Ilaiti Qo bec,
(Cansla).
Le 20 Novembre 1*2.), M
Hanns de Favrei.il, comme non au'
honoraire d Ilaiti Lille,(Fi ai.ta
Ce Cardinal ftercier
est mort
Par cabt*
BRI W.' Il*, 2 1 Janvier L
cardinal Marciar priant de Helgi
que, uneds |i|ik h roi ues figu
n do la Grand* (uerre e*l mort
i i heures cet aprs midi a l'g*
*te 74 ans Ko ppreoaol la mort
du c irdioal, le roi Albert et le
prince L^po'd se rendirent inn
rlialdment i la clin que *i Jeau o
il' e linrent peodaQl plusieurs
Diioulei i n ailai a taprea du cor
cueil dans lequel le cirlina1 velu
de sa rohe d'apparat aiait /[ La fu 11 Iles auronl lieu k
alina ii|a de 'archevque o
le corp> sera transli ce soir
pour v reposer sur un lit de paia
de.
Me Max. boargmealre de Bru
xelles, a fait atetfre en berne le
drapeau de l'Ilitel de ville : les
smba sadeurs el les minisires des
dilfrentes puissantes sont venus
dposer leur caria n la clinique
St Jean o le cardinal est mort.
PARIS- LWfull de la l'e'gi
qu^ et 'e deuil de la France, a
dclai le cardinal f>nboiS, arche
xquedf Paris au reprsentant de
l'Afflociatad Preaa qui luiannon
ait la mor! du cardinal Mercieri
de .'ace
Par Arrt de Son Excellence
r--i,H9 s'ist au;ui ni'V il q'jc 'i'-*'u\\
Srce p i in- t i n u-r >.{ a'V il
e, les dioils d** tiers rse vs.
au sieur 1\ pli n l huien. B inuaffl
; iju ilrc annes de lia mu Un
ces par jugemenl du Tribun1 cri
minel .le Port au Prince le H No
vembre 1924
PrcalcuUtioa du tem|ii
par I. G. Tippenhauer
anjourd hui et demain
Le'2'i. Pression atmo pliriqi
1.8eudaeiua; temprature u J au
dessou- ; index du temps I c p si
lif. Probabilits pluie : l I nga
til.
Le 2ii Pr.ssVi a'm>-ph'rique
3.1 au d aaill ; temprature 0 6
audaasou. Index do temps S i posi
lif; Probsbilita pluie I I ngatif.
Varits
les cours
23 Janvier
IUVBKTerme Coton 673
NEW-YORK- Francs zo.7*.
Slerliig 4.8618
Dcs
Arrt
i--
d
heinain
2me pisode
lilre 0 iO centimes.
Mercredi
La Xi! Sijmne
Entre : ;;0 centimes
Samedi esl mort Porl au Prin
t, Michel Veltco.je sympallrque
commen inl hien connu.
L'enterrement a eu i apr m di en l'g'ise Wesleyenne.
In beau convoi d amis accomia
gnait le ch ir funbre et assista au
service religieux et l'inhumation
qui eut lieu au Cimetire exl
rieur.
e Be^lAyftJll"' Vil ..d.'3.uil kffr'8i
biilLaJ naf J^nv.er ilHffl
envoyons no* plus vives coudol-
ances.
IIUHIGE ETIENNE fils
Angle des Ruos du Maga-
sin de l'I^tai et des
Fronts Forts.
Tiennent d'arriver
Jidis clnpeaux geraifl
pour d un s
Panama Rairoad
Steamship Lioe
Bireau de IAgent Gnral
Porl au Pri-.ce, lliili.le 21) janvier
152.
Les chargeur* sont pris de no
1er que le Iteawsr Ancoo est allen
du a Porl au Prince, venant de
Cristobal, '"anal zme le vendrtdi
29 janvier 1M6.
Les permis d'ombirquemert se
rout dlivr* pour le Irt a destina
lion de New Yo k et des ports Eu
ropens sur demande faite a ce bu
reau.
Ce stemer partira le mme jour
pour New York directement
0. B. THOMPSON
/gent gnkal
PHARMACIE
PRINCIPALE
H. CANONNF
49, Rue REauMua
88-90 Bomlevamo Scaa) OPOL
PARIS
vendant
LE MKILI.EI 11 M AlK.HK DU M0m>l
Prcdults des Premires Marqua*
et toujours de premire (nlchtor
DNS Ml LE QUALITa
LA MEILLEURE
-
tat des Kelations ;Extrieurea et le
Chef du Protocole retournaient les
visites bord du Seattle . ,J
Ftnaille
Nous avons reu le faire pari
des liam;tilles de
Melle ftllwn>ii ftoassad
avec
M. Edouaid P. ul
', Toutes nos sincres tlicitatioa3
au jeune couple.
i^^ i i i il
Htel Central
Voyafeun et Touriste ne man
que/ pas, lorsque vous ire/ llin
che.de visiterL'HOTEL CENTRAL
Cet tab'issement est l'unique de
la rgion et il vous offrira tout le
conlort ncessaire.
HAYON Hl'Kl.vl.
POUR LES COLONIES
DHOUI'KHIK, IIKIUIOlUslKHlB
8PCIALITM
VraoaJae et Etranf**
M DE QL1MNK ft'R8
Tou.1 produit* en Jlmmmt,
ampoule, comprim, mehett.
SOLUTIONS HYPODKmnfjLH
BANDAGES, CEINTURES.
BAS A VARICES
APPAREILS HYGINIQUES
pour fou uiag
APPAREILS ORTHOPEDIQUES
Seringuei hypodermiques
PHARMACIES OE POCHE, Il W6E
COFFRES PHARMACEUTIQUES
pour Usine, Communee, etc.
Projet de Facture
et tous renseignemtnt
mr demande adresse
r-MAMMAUE PRINCIPALE
49, RUE 1UMUA
88-96, BOULEVARD SBA8T0P0L
PARIS
MAISON "UNIQUE
AUCUNE SUCCURSALE
ai en 1-uncr ai l'EUanger,
Le^aTTLE'
Le Seattle '', croisnir de re*
conde ligne jaugeai t 14 500 ton-
nes esl arme t'orl au Prince hier
dimanche -Ji lanvier (t passera
environ trois jours ici.
Le Seattle '' bit pa\i Ion de
l'amiral S S Bobison, commau-
dant en chef de la flotte des Etals
Unis.
L'Etat major de l'amiral Robi-
lin est compos courue suit :
Rar admirai. L A lioslwick,
cfJcf uf taff; Commander C. W,
^y^TTV f y .t '-.. ~-|gtacl -chief of
...^., vummandtt rt- i Cluucii,
Eleet Eoginei; Commander II. G.
Bewee: Commander H. D. Wash-
buro, Fleel Training 0 Ber; Com-
mander J P. haufl'man, Fleel Se
crelary; Lieut. Commdr. M. L.
Devo, Fleet Lieutenant: Lieul.
Commdr. iV J Kuble. ITeet lia-
d o Oflicer; Liant, f'ommdr. R. D.
Kirkpitrick FI et \vialioo Oflicer;
Lieut. ( Jr. Grade) B. A Hartt,
Asst. Communication Oilicer;Lieut.
J. A. Me.Brld*. Asst Communi-
cation Officer ; Boaign H Doe,
Asst. Communication Oflicer; En
sign A. R. Taylor, Afst. t)om
munie .lion Oflicer: Capttin J. C.
Sheaffer, Fleel Paymasler: Cilo
nel J C. Breckinndge Fleet Ma
ri ne Oflicer
Le Seattle esl p'ac sous le
0 eimmai.ih inenl immdiat du Cap
tain C S K mpfl avec;
Commander C. W. Cross, Excu
tive OHier; L'eul. Commdr. J.
G B Oromer, Nivi- (ion Officer
Comman 1er S. S. Thurston, Engi
neer; CoTmander II. C. Da\i',
First Lieutenant et de jeunes olii
ciers.
L'amiral et les officiers de son
Etal Major ont l reus ce matin
par le Sictaire d Etat des Rela-
tions Kxlerieuies et par Monsieur
le Prsident de la Rpublique.
SUPERIORITES L
LOHOSA
\Oiri quelques unu dot
avantages mcani-
ques de la Corons :
1. Kchappement extra-
rapide permettant les
plus hautes vitesse dact)
lographiques.
2_ Foconcbrenieiil '
poids 3kgsjrdui.s poui
transport ia Ile daus son
lgant tui-valise-
3lie tour automatique
du ruban bicolore.
4 Mcanisme incas-
sable-
5 i'.l .vierspour toutes
langues Tous jelires d't
oriture.
(L Visibili e absolue
de la t (alit du travail
en cours d'excution.
Entrez pour dmoBSiration
Chez
:,MAXWELU MOBR
' ta Rafle des Boites
de ihocolat
Les li o s t,t lits bottes de choco
lai Varquise c"e Svign, mires
la n Ile tt dont le tirage eut lieu
Samedi, ont l gagnes par MM.
Louis Roy, Justin Mevs el Cyrille
Liautaud.
M. ,1e loi m Mi. ACCXPR LA
s'stiti non Dtm Goi \eh-
m mi m ri;o\ isx IRI a Damas
MroV .lo..\enil vit ni d'acc-
der cer'a ns d s desiderata
d'un i'i ga ioi d- notabUs de
1 n as qui lui tclsmauiit la
c nsii'ul.oi d'un g( uve i ement
|.ci..ire [/g no'able* dsi-
rai lit :
1 In r< uveii tr.iiitproTi"
K.te it l'bclion d'une Assem-
Li" rot atitu ni ;
2o > L'iie ara ia i Rnrale ;
3j ) Lu.it tyii.nne et an
pibifcit d us les territoires an-
nexs du L-bar ;
40 ) L'ai bilr: ge de la Socit
des N lions dans tous les dill-
rc ds luturs entre la France et
la Syrie-
L II v t Commissaire a seu-
lement consen'ie la premire
de ces rclamations tl des lec-
tions vont ; retiens paisibles.
i a________-
lais uion cher vous coo
fond/. ..
|C'rst chez Paul E Auxlla
que )'ai achet mou cha-
peau de paille fine et mon
lfjanl costume de gar
badine dernier cri.
Le Docteur
Paul Salcinu
De retour do lofl v. yage de Iran
c ,a l'hocneur d asiser ses c.ients
ijii'i se lient loujouis i leur dispo
-ili.>n de 7 11 heures du matin tt
1 aprs midi sur rende/ vous.
Spcialits. Maladies des fetn
mes, Chirurgie du foi, Chirurgie
ahdominale : tumeurs de la ma
trice heriiie,apeodicite[ga8tro ente
rostomie.
Ircerdiey Ioiei Incendie t
La ville est Debout !
Votre Maison est-elle assure ?
Non !
0Eh bien vous alley^percire'lotre loyer^et le" Irait
de lous les Iravaux^de voire jeunesse.
Assurez votre Magasin
votre Garage
votre Usine
^saurez votre maison en construction
Assurez veus contre les tremblements de terre
Le Royal Exchange assurance An-
gleterre) tabli depuis 1720 (206 fftt.fi
vous donnera tous les avantages!
Oest une des plus qrandes Compa-
gnics^non seulement d* ingleterre ;
mais du monde eiAier, et qui milite
dans tout les centres civiliss
JSious assurons aussi contre l'in
cendie occasionn par Us iremble
ments de terre.
Rappeliez vous que vous aurez toujours plus de
garantis et de protection en dtenant une polies
d'assurance d'une Compagnie anglaise.
*our plus amples renseignements s'adresser ^f^j
W, Qitin William* # Co
Port-au-Prince
Reprsentants de la Royal b'xchantp Assurance
de Londres.
tv
.-
110 Rue des Csars
- *!
m
*-

i^
.
ii


a ni 'it ii > mu
Reprsentant de
Foaimery it lGreno
Vins de Champagne
J. I F. lartell
Cognac
J- Calveta Co
Vin de Bordeaux,
Reims
Cognac
liordeam
\ in de Bourgogne
t^om^ooie Gnrale
Transatlantique
Lcjpaquebot Caravelle i parti
de bordeaux le 9 courantest atlen
du a Port au Prince le 87.
Il repartira le m>*me jour pour
Petit GoAve, Santiago et les po'U
du Sud et sera le retour i-orl
au prince le i Fvrier.
La suite de l'itinraire sera fixe
a l'arrive du paquebot.
Poit au Prince.le M Janvier I9E6
L'Agent E. ROBELN
BOSSE l Co
'geoces Reprsentions
PORT'AU*PRlNQE
Agents gnraux de :
Goty Parlums de luxe
Amieux Fr.*es
Conserves alimentaires
Saurio Watkins
Huile de lrov nce Savon
de Marseille
liscuits Pernot
Etablissements INioJcao
Phosoao l'hoscao Bb
Lumire & Jougla
Plaqs.es Photographiques
Papiers, produits
White Horse Distillers Co
The distillers i J. C. ec| ft Co
Marflarine-I i-oraag.' de Hollande
lienkens Genivre
Paris
Nantes
Marseille
Dijon
Pans
lyon. Pans
Scotch Whisky
K'ni| Georges lf
KCOtch Whisky
Hollande
On demande
Une jeune bonne pouvant tenir
Heu d intendante.
Salaire : 25 i 40 gourdes se.on
savoir-faire.
Rae Prou, No 316.
bg' rt-----------
Royal Rail Steam
Racket Company
Decker Jones Jewell
Millirxf A v
NEW-YORK
l'ariue* lluijarian O 0Boule Roilffa etc
Franklin Fire Insurance Company
NEW-YOP.E
AMui-ancc contre l'inceii.it*.
Diamond Match Ce
Allumettes | Safe Home i
D. S, RuMier 2xporl Comptai
Souliers tleda.
Chas F. lattlageft gon"
Poissons sals en tous ijcnres
Manufactures Life lns'ce Cy
assurance sur la vie,
anilliou Frres C.n
Vins i Champagne ; tordraj*
I h. Htjmar
COPENHAGUE
rurre anOlB, fromage et conserves
alimentai!
IV. S- lallh-ws 8" Soi.
Tabacs jaunes et .joir.s-
i-i ri.illdl.ll.
Sans Rival]
Cigarettes P.hanterlc. c
I"iivois d- j*^*r-<* "^^^-x^r' r
>m
-V
Hollande
Compagnie Franco Indochinoise Riz de toutes
provenances,
Le steamer "Conway" venanl
de Kingston est attendu" a Jacmel,
le '21 Janvier courant et touchera
tous les ports du Sud et sera a
Fort au Prince, le 29 janvier cou
rant. Il prendra du fret pour les
l'oits du Nord et l'Europe.
Port au Prince, le M janvici tfM
J. DAALDEIl Jr
agent Gnral pour llaiti
Avis
Anna Diichattclier
16<>5, Hue du Centre en face de
la Photographie Bvgsa Me\s.
Mthode nouvelle PiVpa'atiou
des cada\res ave.-ou BSOi glace.
NOTI E
Anna Diali iteliier
1665. Street of ilii Onir naaa
site to Picture's KugOne Mevs
New Melhod Prparation of the
lieallis wilhout or wilh ire.
Exigez
cette
Marciue
EAU MINRALE NATURELLE DE
GRANDE SOURCE
GOUnE GRAVELLE DIABTE ARTHRITISME
RHUMATISME GOUTTEUX
Eau tin Hillmc pour Ich Arlliritlos
fn VmH dam /-. n,.-. ..,>,. ri.............. /i,-,,,,,-,.. Af....... d,\i........,,;
ECITHINE m
Extrait du jaune d'uf Le plus actif des Reconstituants.
Rend puissant et vigoureux. Recommand aux personucsfaibles.
^m '*a A 1 ^ m a
Brewor & Co Il.c#
WORC ESTER MISS
Fortifie le cerveau, la moelle pinirp- 1Q ~~ ~* r-/,
CooA lounsme et (iO
AGE M S
4a*
Avis
La ateamer Marie lloru venant
de Curaao, Jacmel, Kingston,
Jrtmie et Petit Goave sera ici le
14 courant.
g Vil partira le mme jour pour
l'Europe via St Marc, Gonaivea
Port de Paix,Cap Haitien et Puerto
Plata, prenant fret et passagers.
La steamer t Claus llorn en
routa pour l'Europe ne louchera
Port an Prince que s'il trouve une
quantit suffisante de passagers.
Dam ce cas le bateau sera ici dans
la prenire,emaine de fvrier.
Nous prions les personnes, qui
dsirent profiter de cette occasion
et bien vouloir se faire inscrire
dm bureaux. -I
Port aa Prince, le 13 janvier 192G,1
Obi/son LUCAS et Co
Nouvelles Agences pour la ven
^" te des timbres au dtail
Le public st avis que les
diffrents types de timbre poste,
timbre mobile et papier timbr,
sont maintenant en vente au
dtail au guiebet de la Section
des Paiements du Bureau du
Conseiller Financier, situe au
rer de chaufse de l'aile droite
du Palais des Finances.
Une agence pour la vente des
timbres po.-tes et timbres mo
biles requis sur les colis pos
taux, a t aursi ouverte au Bu
reau des Colis Postaux pour la
commodit du public
Le 12 Janvier 1026.
LE DlRKCTEL'U Gnral
D$ CuNTIUHUTIONS.
Colomhian Sleamship
Company'jlnc.
Sfiy teamei o73rldaet Jfoffc oui Gap ] 3tatiea,' r>fL c faix,
arvau)C/, ,eL L,-cJltaic e5r_ attenta w*L
aa-^iirice It, Vj JaruHet cotante,
St tepaitlra lo mmx/ jour Diiectenvent pcai
Jimicx cri loule- O0UT fcft porb C bi Lo-
liytnbicy punanCl ftL 5c pcUidaei^
^ott-aa-^iirvce^, te %S jaawlei \Q%G.
t'.olombiau Steamship (lonipaiiy Inc.
Gebara & Co, agents
Aliiiiiiiititu Line
New*0rIm|ASouth 'nepicaiSt9inshii> Cofoc
ProchainMpart direct pour,
Port-au-Prlnc-u ''Haiti '
ifi, Steamer *lit v laibiua 9lw*dianb
ftv 'io jaaolei DirecUtncaL paar cfoiL^iu-
lUa 6teamer icd^ercL 9evu-0tfarvA te 19
JaaOter j>jai o\U. llcv/patb u -Itaitt.
Port-M~yrincrJe 20 Janvier 925
rA.de Matteis ei Co
Agents Gnraux
Tous les jolis cadeaux que vous aurez faire, achetez-le
s:
Chez
FILS
! M
Vous y trouverez auss^des articles pour auuivt 1 saires ue
fianailles, de mariages el de Baptmes.

^T

M

'*
-' f
>*



V 1
kS ^r
Tcune teinuit d^ee ae /s ans
qui a tr gurie de sei douleurs
^. O, rtkoliie et DORSALES.
Pneus &
chaii bres a air
**J'ci /? pla* t *reuse clientle avoir reu pur le
dernier vapeur un assortiment corr
pl*>t de mai* dlmentton* de
Pneus Cordt,, Oemi-Balloon et Ba -
loon avec les \ameux\ tubis \ovg*s
Firestone.
biresto.ie donne le plus^de KUom
les par Dollar.:
Eu vente ; St-M:.v chel Ir" tlovi ^Iceci
tap-| [aitien i liezj 1rs Jean Luc/iani M' 0
fort-de-Paii chea S'- I Itaurrasse
Pelil-Qove du i > P. Glu'iiez ;-
aux Gaves ohez Mr Jean 0. Uonard
tt chu L- PRtElZlAHN-^GCERHOW
K.M I g
H
ti
iL"
lAvis i pirtal
J'ai leplaisir dravier ma
nombreue\\clienile que j'ai
reu rcemment;
MADAME WILD aot *crit :
" Depuis ptaftan annes Je louffraii dt
terribles doUJCUff dans le dot, dmns tout 1
torpt rt daai tua* le mciul>ret : Je ne pouvait
S lus dormir m inarchtr * >r, J eus l>" achetir un 11 kM de l'ilule* L>e Witt. et
la premire dose me procura un aoulagenient.
Aprs un essai de trois Jours, Je me sentaia
tellement mini s et me terriles d uleun
antrieures m'avaient dj qutftee un tel
K'nt que J'Hais devenue comme une autre
une Je suis lgre de 79 ans et, i l'heura
actuelle, Je me trouve en parfaite sant."
84, VYnrpole Koad, Wimliledon prs Londraa.
Les sym|>t6tnes solvants indiquent tous OM
mauvais tat des reins : douleurs dorsales ;
enflure des pied*, des bras et des Jambes ; urine
trouble ou cuisante ; douleurs dans les muscle
et dans les articulations ; gofit dsagrable dans
la bouche, une sensation gnrale d'irritabilit
on de dpression morale. Tons ces maux et
toutes ces douleurs sont l'avertissement de la
nature, vous disant que les reins et la vessie eat
besoin Titre -.lunules.
I.e tnsotgnagl pontau de Madame Wild,
lait ressortir 11..urinent le fait que les Pilulee
De Witt constituent le meilleur remde pou
viter ou gurir ces terribles affection des)
teins et de la vessie.
Les Pilules
1TTi
POUMRFINS .VES5,lt
Le plus grand remde du monde entier posai
fes rbumatismee, le* douleurs dorsales, la gouttt
ra. raideur de* articulations, le lombago, l*
ulrfie cl tous W-a lulira a ** aa r**T^Mt*
par I allai! .sment des rein et de .a vessie.
l>t l'ilule I>e Witt sont en vent dans tonte*
les pharmacies du inonde entier. I,* grand
flacon en contient a fois i plus que le petit.
81 vous prouver quelque difficult i* vosu
Brocart*bsi pilules authentique "De WIU"
adresses vous on rendes visite a la phaiaittat
Albertinl Bwald, Porta* Princ*.
Bire
aDaEM VN1SH
< Mlemande
PSCHOOR Btune et Blonde, ami
de Gordon's Dry Ginde Londres.
Porter Ttnnent Sloul XXXb
L PftElZMANN-AGGEBHO'.M
IL il*- E Dl oiAl
VpoI
Qu'esl ce que c'est que le Virol?
C'est nne^ prparation <|ui lorme les Qs et Ie>
muscles deseoiaals, qui leur donnent des
joues roses et-pleines. Qui arrte le Pthisie lente,
f IR0L* C'estja graisse idale pour les entant
et les malades.
Il est d'une efficacit salis pareille contre le iJpa
rlsmeuient des enlants et des invalides
(.'est la Sant et le ISor'iour de ls premier.' enfance
Le Vlrol est employ avec SUCOfl par :t<),Ol)() liospi
Ces, llopi'aux et Institutions publiques du Monde
Utiei. Il est grandement rocoma an le aux mres
pendant 1 poque le la (jrosset.se.
[Vous donnons des prospectus du Virol sur demandf ?
Demandez eette prparation n 'voire pharmacien,
i votre mdecin rotrv picier.
Eq gros chez ^ '
W. Quinlin Williams f Co
Reprsentants
\ irol Ltd Londres.
**C*_\. W--^*^ ?A.fev
J.'
LOUfTOie^ UU lldU3UJlA5IUU
OOOD,
Comme four tes autres
produits, Good-Year fabri-
que ses courroies oaprs
aes^mthodes spciales la-
bore durs ses laboratoires.
Les covrroies ordinaires
en cuir aprs avoir servi
penii m un court espace de
ternp* s'amincissent, e f-
dille/t, et finalement cdent.
Ceci a pou. anse la Inction laquelle ces cour oies sont soumise, sans qu'il
au nossilile de les luhrilier.
LesC L GoodYear au contraire ont use substance ora.sseuse contenue
dan, la Lie qui ent.e dans leur cons.ruclion.qui les lulmt.e automaUquement,
conseivant par ainsi leur souplesse et leur lasticit.
Quand on se sert convenablement des courroies Good te, Celles durent trs
lon(|temns et donnent un service surprenant.
"^ounoit's de transmission fioed Tcar sent laite dansjoutes les man-(
ions, et pour foute sorte de travail.
Es8ayez~1c8$a prochaine fois.
Courroies Good Y car. Boyaux en caoulehouc^
The Fest IndiesTrading Company
PORT-*l!-PRtHCF, GOSiUVES, GIPH-IIITEI
[a si * ^T *. ^ssi^-'C." A. ^ti " *r ->-^t- ^1 -
La tu ison H.Silvera
de
de p
Nos
client loule conut rence.
Vfliles couleur barres
lias fil brod
tulle pour premire Communion
Couvertures blanche et couleur sup.
Bandes-brodes Madera pour
cliemises et |upes
Voile blanc barres
llaune blanche
Ciabardine blanclf
Lrpoa blanc et couleur Joui
Voih'. et conleui uni
l'.h'.Mui ..-Iles allemandes sup.
Brabant noir anglais
Imita/ion toile Ocrue
Serviatt s de toilettes blanches & couleur
Nappes *couleurs
Tapi cir blanc sup. pour tables
Molletons blanc et couleur sup.
Peignes franais & amricains
Orga.idi banc vS: couleur
l.ah a | couleur anglais sup.pour jupes
Ma li-.11 a barres de soie pour jliomia jsj
hommes
Satinette foulard pour robes._ nouveaux
dessins
, L( 11 e i\is sa clientle et aux n edecins et au public .nui
l uisora son Laboratoire dUlo^ie en ud Laboratoire oa
L oicuie appliqu soua la Directioa du
i>a-ii-.<>o(et P. sjourna
L e sborstQ re est ouvert tous les joufJ de 7 hrj> du mtio )
u i res dusoir peur toutes les recherches et analyses prvues m
.* ; tn.j ci ci joiiite, saut pour le,
V* Hb ritianii tt ia courante UreScrt^ia
, Si itnt reues que lo mardi d chaque semaine.
i actekiri S la Ptawi: cic pCLr tel iSOtcifcta ei li-
ai . lu* c mites tt 6ufgsstnqie
Raction de Wasser rnann
BtsctisD deTnboulet,
humen du saii/, et du pu*
"am n des matires fcales
*"m>n .e cra hil
^Ibumino la tioo :
.on; ^n'e UriSccrat
4
JAMBONS CONSERVES
CHOUCROUTE FOIES GRAS LGUMES
FRUITS CONFITURES CONDIMENTS
En Vente dans toutes les Bonnes Maisons
A e nt General pour Hati : Ch. MAGNANT t
GROS : 118, Rue Budin, LEVALLO!S-PERRET (*..,.)
Vistoz
?
*
Nos 205-209 Rue Traversiez
i ta-;
c \t\
>$
... y- :
*


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM