<%BANNER%>






nombreuse clientle que j'ai
reu rcemment :
l>Ii i % i Aile n >> < e<
PS BOOR B une l Bl>*d>, amsi
de (jrjfdm's Dry G i.d Londres.
Forler Tnnent Sloul XXXf
L PRCETZMINN IGGERHa'VM
;IU E DU QUAI
i 9
Agent Exclusif
P. Labourdefte
30, Bue Montrairlrs Pa^i
CBEMOL1VE : Sav n de toilette
nuprfpur
Crtmoliv ; High clnss
Cr* m^tiw. Frnch toilet Soip
Ci emoliup. Beenmmand pzu* la toi
le tic et pour le bain*
Cremolive : B eommmded for Toilet
iune*y t-.nd Bath*
En vente d r>s les bons mujisins,
au prix flore Gourdes 5fiU ta dou-
zaine, et 0 50 la savonnette,
Isaac DIStiY & Distributeurs Por^u.?rioce
b m .
Coco ^oco coco
Savon au L ail de coco
coco.
Savon de Marseille
Vrai talisman'de jeunesse et de beant.ce sayon|labriqu uuiaue
ment avec l*haile|puie de Coco pntre merveilleusement tocs les
pores de la peau et la rend souple, douce et fraiebe ^
Ds aujuurdhui, employ* le Savon au Lait da Coco car.en mme
temps qu'il prserve et embellit le teint des dames, il conserverai
bb*s leur adorable fracheur.
Essayez en mme temps UWHITR ALMOND 30AP. Ces em
avons sont en vente exclusivement en gios chez
I 1738 Hue Cwrbe 1738
et en dtail dans tous les magasins et pharmacien
de la place.
CALUMET BAKING P0VVDER
Pour vos jo*is Gteaux et vos dlicieuses ptisseries, servez-vous
de la poudre Elvation Calumet Rsultats merveilleux.
B et H. SADA et Co, Agents.
^



PAGE 1

U'WATIN'K H5 Janvier W* du fDPURATJF /&£> %  D r MANGF/T • : Sang (BudM e circulation Maladies d* r ? au • lu Femmes Retour d'Agi: EtnhhM.mii nts rimielain ORANDB PRIX 't. t VftNTiciftDnfft. pari*. ..non Ineoi i| i' Bllmtnt • au i m de I m irilion i uUunr. emphvrtme. goulU'. rh imatwnifs nvralgies tcnacn, nenrasUA DU. iii.oinine-4. vertiges, sclatique. iumfcngo*. imirraines). Chu la femme I) rtrilarUe la elreulan n du (ans. facilite le* por i rrtpare 1* formation et vite malaises de l'ge critique. Il eilain II le teint et assure la beaut de la peau. D constitue un excellent traitement de l'artrio-sclrosj en abaissant la tension artrielle n diminuant la viscosit sanguine et en facilitant ' travail des reins. %  dit bureau. Robert Lessege, vice Prsidont. Gaston Ledain et lias ton Woel, assesseurs. Alfred Lasi mn. Secrtaire o Me Kermsan s'.st transport snr la rquisition exppresse du comparant et rdig en miuute ce jouid'hui dix Jan vier mit ntuf cent \n-gi *i* t2'.tme de lndpmdance. L.cturetite.Me liegailh a*eul sign avec 'M tmoins tt nous no'irtt BOB I rmmbresdud.t buieau po. •G i icupour druulixe,cinquante ", *,..-. ii .-, rCBToil eiii"" r ?e ,, b M. Dis >epl mots i ; nu!LB Recevtur /-ign) L .'. h Vu le > oi.l.oieur olialWBDC (sign) '<• • . htruisaut nol. l'rtmire expdition dlivie. Pour copie cni>f"me : A. HuiiARTH. ^<> Tourna .-Jkfeii Les nomm* Lormus Elise, de m liant et domicile en la section dis Oranger commune d* Loussign?>. imparu : Monsieur Antoine Hogartb, candidat aux lection* COmmuBalee de Logane propri ttii dl n.t niant et y domicili. |uel nous a requis de nous Uanspuiter sa sseiBmeat dan les Ii ois bureitux de votf. A I etldt de coaatater lu la b^gaire provo q U( i lotiooa et en suite des iVajiiea oomaiasi au pi in requrnn aciaseat eu ^ ( IUI lits 0]U il le. K' lfl ren du au premier bureau tenu dans la Dit BlirB Balle de la maison de Moaaisui Victor Lacombe, uous avoi • t • • 11 d'sboid la protestation SBXBOtre nquerunt qui, eu ellet, prolte coulre la continuation des lectlOOJ d'ans lea conditions qu'e'les se lont, c'est -dire au mi lieu d'un-j bagarre prjudiciable au requrant et en raison des car tes doubles au moyen desquelles le compileur veut quand mme obteuir u e majorit Tou' de suite noire requrt t n >us a demande d inarei dans le prsent acte lateue.r des deux cartes sur prise entre les mains de d-ux lecteurs de Monsieur Liombe, lesquels lecteurs ont pu trouver moyen de fuir : No Itt? 9 tierec ticu de vole le citoyen bravil Je m g de "23 ans profession cul tivdteur, lieu de naiatauce Petite Rivire, rsidence l'lite RrflM de Logane le 24 Dcembre li5. Les membres (sigoe^ Atlilus Paul, J. .N. Gaetjens, Le Prsident de la Commission, V.ctor Lacombe .No lti/y 1re section de vote.— Le cit >yeu Jn Louis Culiu ftg de HO ans profession.cullivateur, lieu de naissance l'lite Rivire de Lo gane le 20 Dcembre 19i. r >.— Les membres Altilus Paul, J. N. Uaet jeus. Le pr-ident de la commission Victoi Lacombe. Lu consquence de tout ce que dessus, mon requrant nous a de. m..n le do dresser procs verbal de sts dues, dciaraoas et pro leslalioiH et requis de constater las monts de sa rquisiliou, ce qje uous avons lait et nous a de mand da lui octroyer de ses r seives de droit. Dont acte requis et octroy. Kait et pas 3 la pre.niere salle de la iiiiivni de Monsieur \ ictor Lacombe touaul lieu de local au premier buieau de vole en prsen ce des sieurs Einotbtb Lautant, prsident du dit bureau de vote, Jules Mo coso vice prsident, Du nois Lorquei et Caa Si r'uit as sesseurs, uumoud Blanchard, se crlaire.ou Me Keruioan 'e.-t trans port i-uria rquisition expresse du comparant et rdig eu uiiuule ce |ourd hui dix Jnuvier mil neuf ceul vingt six, an i i !•• ue de 1 In dpeUJaitce. Lecture laite, Me Hogaith a seul sign avsc les tmoins et nous no taire non les memores du dit bu reau poui ne le vouloir. Ainsi slgB : h. Hogarlh, not. N. Thodore, D. Hilaire et L. 1 H Ivei i-.m notaire, ce dernier dpositaire de la minute en marge de laquelle esl :rit. Euregi-tr Logine le onze Janvier t2G lolio t':i to4 i:a-e 418 .lu II. gis tre des KC es civils No 26 — rai u pour droit tixe cinq-iante centi mes. Six mots raye, us l un renvoi eu marge para, he b iB Le Itceveur ig i L. • hr.stophe, Vu: Le .oulr.eur(signeilieo.ges. ColUlionn : L. T. n. hemisao, notaire. Pour copie\onlorme : A*. IIOtsAKl'H, No.aire. Premire expdition dlivrePar devant Franois Lonce Ker nisan', notaire Logane sou-si gn et en prsence des sieurs Dieu don D Hilaire et Naguerre I lie dore, tous deux propritaires demeurant et domicilis en celte v lie. tm eus requis S l'ellet des prsentes, aussi sous-igna. A comparu : Monsieur Antoine Hogarlh, etndidat aux ltclbns Comn na'es du dix Janvier de Leogkne, propritaire demeurant et do nicili. I.'iju 1 ii"in .t requis de nu trinsporler au dtuxine bireiu u vote tenu l'une des autres pices de la maison du Monsieur Vnior Lacombe, S l'effet de cons tit-r ce qui suit : lo Des fr.tul;s releves par Mr Alfred LUsiide, candidat aux lections communales. l> l'existence d'une bagwra. le tout telles lins que de droit et toutes les rserves les plus for melles du comparant. Pour donner suite notre rqui sitioo nous nous sommes transports au dit lieu et avons reu comme suit les dires et dclaia* tions du candidat Alfred Lissade. te Un lecteur de Monsieur Via tor Lacombe qui tait porteur d une carte lectorale dent %  •)inseitions qui y sont ligures ne rpondeiit point l'identit de l'lecteur celte carte fuL-aaisiejpar Monsieur Alfred Lissade de qui le vice prsident du second bureau de vote l'a surprise par 'des m>yens dtourns, 2o Monsieur Auioine Hogarlh nous a cnmmuiii que quatre teuilles d'africhige MIS numro dans lesquelles i. est coustal que le nom d'un s ni lecteur y ligure au moins cinq lois tel que celui de Joseph Paul, d \u.liv Paul, d'Xlphonse Pau et -) pour appuyer la seconde constatation, Mouieur Antoine Il i,'util se rfre aux cartes .lu bls qu'il a surprises des lecteurs dd Monsieur Liombe Enfin Mon si-m Ibgailh proteste d'une la v in gnrale contre toutes les op rations du stcood bureau de vote pour les raisons ci dessus num res,enfin pane que Monsieur Gas Ion Woel. membre du dil bureau M % %  l pas hatien et qu'il n'a pas non plus prouv son acte de natu ralisatioo En consquence de ce que d ssus mon requrant nous a demand de ui octroyer actes de ses ii es. d larahons, protestations et rserves t des consolations sus vises que nous avons fdiles lel es lins q iS de d'oit et toujours sous tes rc-erve les plus for molles. Dont acte requis et oclroy : Fait et pass S la seconde salle de la maison de Monsieur Lacom be tenant lieu de local du second buieau de vote en prsence des sieurs Mlek y Roy, Prsident du Vai its 8 Dimanche ceux qui viendront Cin Varits auront le plaisir de r.voir la Divine Pearl White daus un des pi s grands Cin romans. Ledr me db ,1* en pleine guer r. Des SCai aBouwi "i" 1 *S de Iran cites et tout, s 1rs habilets du unies d'espionnage moderne ani meut lej pemier, Lisodes dn (,iaiul .>••• et qui remplace sir l'alUebe t par la Force et par la RUBSS que la dinc tii u donnera aprs, tant U suite uu (iiand Secret. Entre gnrale l gour'e. Loge igonrle. i • r~ 0 i embarras pont l's v ituiesla Rti^les liracles Au rond pointf qui partage la Hue des Miracles de latirand'Hue, de grands sabliers embarrasseut la circulation. Les voituras-auto. mobiles ne peu .eut pas obs rver U voie rgulire; le cl de U Hue qui i-ur esl reserve eiaut piuiot restreint et ne .-ullisant pas a leur ptssage tilies se dirigent alors forciu ni s^r de petit m oiicules qui silionoeut la rue t qui peuvent occasion .er le^ co IWOBS. Nius demandons dodfier cet inconvnient util de peimettre aux piton* et aux propritaires d'autoi devaqaorcoavenablement leurs ..H ures. Ou pourrait aisment dtruire ces arbres qui. placs la o il* se trouvent, ne sont d aucune utiln. ttanbsiM Canai a'e Les o p i • • i o u %  > eu.ioidias n'aytni ids aOOBb tBI Csyea le Gouv-sn..-m-nt • l'irun une i--n un -si m Ci.npo l d vlr le JII i : F ugere, p. pient, m si houe i Lger et Jjau >euard, membres, tous Boa co.np iments ia nouvelle commission et particulire ment noire ami Fougre. r PRSERVt/-V3'JS. SOIGNEZ-VOUS a resflrsiil Us imiasiioas aciiwplUji" des ^ PASTILLES VALDtf Ki-XPlUATOlRBsl ., \. Br-oncMei, Gnwi, etc. t CI tC^JSoU &0US la main UNE BOITE de PWB VALDA VERITABLES %  % %  '.vus I \ DEBCTTB < iHPiTOYABLEUCIITlHpnUm %  • ; —lOBi-os au otnil pour Ci mai iu;urs d; laSHkaa a i %  :i " Viril •; P:is*i!es VALDA v .us UJ achets por :u.t Knom ALDA t*.? iLt t'Pastilles Valda -/sont en vente Pharmacie Centrale d'Haiti;^" Pharmacie bourraine.aPort.au l'rn.c' Pharmacie Brutus, k Jrmie; et toutes pharmacies. Cil MM l MOI t l)E LABC1IEYCB Dimanche 17 Janvier la Cdh drae a 8 1 2 messe puntdicale l'ocasion del c ture de lare traite ecclsiastique. Les misions annonces par Monseigneur l'Archevequdanssa lettre pa.torale du U Movrabre dernier commenceront le mercre di 10 de ce mois dans la paroisse SI JosephLa mission sera prche* s-pia lemenl pour les enfants des coles de cette paroisse partir du mer credi 20, elle se te minera par a liasse de commuao.i les.medi matin 23. Le dimanciie i t aura lieu tou jours Si Joseph, 7 h 1 * 1* Krande'messe la cr nonie d ou verture de la mission pour les grandes personnes. Rception so leunetle des missioauaires par e clerg piroissial et chant du Vaut Qtilor. A lvang e sermon d ouverlu re parle Pre M.nue sivrieui ds Pre prdicatuurs. L,a semaine du 21 au 30 sera consacre uniquement aux dames et demoiselles. La semaine suivante sera consa i r aux hommes. Nouvelles Agences pour la ve n le det lioibies au d'ail LA puiilic st vis que lea dillrTents types de timbre poste, limbre mohile et papier timbr, sont maint nant en vente au il^tail au guichet de la Section d •< Paiements du Bureau du Conseiller Finai.cier, situe au iez 'e c hausse de l'aile droitt c'u Palais des Finances. []ne ag n •..• pour la tente des timbres po tel et timbres mobiles requis sur les colis postaux, a t aurai ouverte au Bureau des Colis Postaux pour la con inodit du public Le 12 Janvier 1926. LE DIRECTEUII GNRAL DES CONTRIBUTIONS. iM-Uie t Le soi.s.ign.Jenaro HLRTAOO a (lionueur de garantir que les Chapeaux pourda'iies,demoiselles, enfant et hoomes soal des plus ti,.4.et des m< i la re^ qualits des d mens modeet styles de Pan ne l2o .i rives de Paris • j Maison ne cite pas les autres aille es tilque : IBS peignes d'i.iveux favoris des daine USAI mir anglais, taux cl.-, cravates Ii i de soie et cha uises bis et chi'.isseltes qui suiil tous le pre lE'Are qunli'e Venez uoufaire visite et ch )i si -e/ : tout sera a v tre g t joatiro I ll'K l'Ai >0 PrcalculalioD du temps pir I. b". Tippenhauer anjou d lui et demain Le 15. Pression utmo-pliiique 0 ;'t au dessus; lempnlure 1 1 du dessous; index du iemps 0 o uga tif. Probabilits pluie : 2 I uega lit. Le lu —Pression atmosphrique 0.7 au dessous ; te npratuie O > audessous. Index du temps 1,2 nga tif: Probabilits pluie 2 I ngatif. Avis Matrimonial 1. soussigne avise le public et le ''omnkwrce qu'elle n'est pi? respnnsao e Jes actes et actions de soo poux Vtoosiejr .lo.-eph Mi chel, ce. pour causes graves et inconduite notoire, taot donn J u'il a ab m louo le toit conjugal epuis six ans, me reservaut de lui intenter, sous peu, une action en divorce. Lascahobas, le 11 Janvier 1926. Dame Joseph MICHEL ne Julie Baiile Le steamer c .lokohama ve nn! de 1-Kurope, San Juan de Puerto Itico, Puerto Plata et Cap Haitien est attendu la capitale vers le 25 courant. Il partira le lendemain pour Kingston, Sto Domingo City et San Pedro de Macoris, prenant passagers. Le steamer Marie Hornt venant de Curaao, Jacmel, Kingston, Jrmie e* Petit Goave sera ici le 26 ceurantIl partira le mme jour ponr l'Europe via St Marc, Gonaives, Port de Paix,Cap Haitien et Puerto Plata, prenant fret et passagers. Le steamer < Claus llorn • en route pour l'Euicpe ne touchera Port au Piincc que s'il trouve une quantit suflisante de passegera. Dans ce cas le bateau sera ici dana la premire emaine de fvrier. Nous prions les personnes, qui dsireut profiter de celte occasion de bien vouloir se faire inscrire nos bureaux. Port aa Prince, le 13 janvier 1926 Oluflson LUCAS et Ce — %  Corn r ainie Gnrale transatlantique Le paquebot Caravelle s parti de Bordeaux le 9 couranteat atten du Port au Prince le 27. Il repartira le mme jour pour Petil


PAGE 1

u^MATHi Jaiuier iwo • Extrait du jaune d'eeut. Le plus a tif des K on mis. Rend puissant et vigoureux. Recotninand aux personne s bls. Fortifie le cerveau, la moelle pinire, les os e les reins. Brewer & Co nc e et Co WOBCB8TRR — MISS, GEJST AI 8 • nminuoi s. lae ItlHMtasIl South AmericanSteamship Co luer*jrooliaii^ dpart direct pour Port-au Prince "Jrai 1 je steamer •Ctdocni fatoiera 9W ifani Ce li janvier DiiexlemenL par forr.*Uri Steamer (dL5wa 9Ufl-0ifana ft 16 janoiei poui tout (e* patt5 D jfaitl* Port-aw P rince,le 15 Janvier 925 A.de Matteisel Co .d0t'i(8 Gnraux Sonliers en caoutchouc Pour spoiis* Tennis) lJals etc,efc. £? ^ %  •* Un lot ||de 125. points de chaudire vendre chez S. i* Cbeinaly & Co d Gourde 0,40 /e />ot|: Profitez de l'occasion avant que le Stock ne s'puise. Pour le'conlorl, l'lganee, les lias |iiix, et la supriorit dans la Fabrication, les souliers de la llo.od Rubber Products Codi Boston lOnt ."ans rival. • es soutiers sont les pins en demande par la po. pulation. Nous ne pretions^que deo commandes directement pour la Psorique. Avant a acheter des soutiers en caoutchouc,assurez vous bien qu'ils porteit la marque de la Hood Rubber Products L hic de Bctin Quintin Williams ef Co Fort au Prince Reprsentants Chamifment d'adresse Mr.Joan Rodrigues oi fleur Avise sa clieniMe qui son salon de coiffure es) trausler, de It Place GefTrerd la rue des Mira des, No 825, \ cot des Tlgra plies Terrestres. On dnmande l ne jeune bonue pouvant tenir lieu d'intendante. Salaire : SS I 40 gourdes selon Mivoir taire Hue l'rou, No 31. contre la CONSTIPATION pronnm lem COMPRIMS SUISSES ds DELORT, Pharmacien, 119, Nu* Salnt-Antolaa PARIS loi i'.| lo niie i m\ La ville e I debout! Vi • %  e M> %  est-c ] c ? El bien ou ail. fi rdre \ I lrult de i" \ us il J vol i tre vt. (J •• vo; e Mi son Prive VOtl "<• I vctie Us> \ MII / votre nos ion i i icuon \. SII i y iisco lire les Ireinbli m iterre, ls li yal Ex-h f <* \nc*( ingetwn) ibfl d / < • /> I206oi Cvs de p ii 'i •• ; <> HP*Uti e r • PII *< '*" %  m i 10 *i e m (ife (t H s <> '8 conlr . &f es. iY< tj omm uuHsi e Vin cehdi occa \onv pa\ i irenble mente d U Eapptlles voua que vous aurez toujours plus de narauiie 1 1 de prui.. lion e d< lenaui uoe police Jaseuraiice d uoe i onipa^iii aujjli ••• Pour 1 1 • ainph renei nji n %  idiesser tt Quihiin H m Ao 1 oi t au i in R.-pn .-• !•• Ii l^oyal L. li >'".r Assurance de <_' C'EST LE MEILLEUR DES PURGATIF8 POHT-AU-PRINCB W.WTBIIS IM arm.ei* ALBEH^'HI Ph9rmacl. du D-Juttln VIAR1' ^ Vf teuf.< )•• bonnttl l*/.rmr, SonU(,>m n' il • ri n f,"i";0'f I ipti dJiiiis .;. r'' I U t- n : • %  0//re dUmphs 1 Pour jenne comptable capab'ei ayant de bonnes rfrences. Prire faire offres par I -lit. a U maison i : L-Preet/mannAGGERHOLM Rue du Quai On'detrande de 11 jures hririrfs actif et srieu, mbant lire et crire, pour le tervice de dishil u lion v jcumal. S'tdrererau MATIN. Kuy. LE BOSS Co Aaeuces— Reprseu talions PORT-AVPRINCE Agents (fdraux de Cercle Ptpt-eu-P'inc' Le Ccmil rapptlle I SM membre*, qui n'aurai'n' pu M i la circulaire ce ujet, que le bal annuel du Cercle aura lieu le aamedi 16 Janvier partir de 9 t eures du soir, e Scr'Hre.— Emile H. BAH> Decker Jonea Jewell %  illinq A -c NSW-YORK Farine* Hu.jarian 0 0—boule Houge ete Franklin F ; re Insurance Company NEW-YRC /\^., anco ronlr l'incen Ht,. %  I Match L'c i i S.ilc ilcme i C. S Rubbor txoorl Coupa IJ Soul iers Hed e. Cl...s F. Vattlafjett S l'olaaons aals en tous {jenres .Manulactures Lite Ins'ce Cy \aauran ce su r la vie, juilliou Frres Cin Vins & Champagne 'Jordr>iu I li, llcynnr COPBNHAGUK ir OanOli, fromage et lonnei ves alurwr f •• il 1 31 fc LTD 3D cm 1 *,\ >. lathess il s •' 11 ois La lationale Sans Rival; i.iqareitas Chanterleic Emoi de dearce WISV CO /ni" /'• item torts i\03 IUU& h v



PAGE 1

L MAliN13 Jf.nvkr IWtS Pneus & chambres air J'r ma nom* brume clientle avoir reu par le dernier vapsur un assortiment corn plet de loaies le* dimensions de Fucus Cords, Demi-Balloon et Bal" loon uvec le fameux tubes longes Fireton, ttretone donne le plus de Kilomt* par Dollar, Eu vente St-.Uarc chez Mr Clovis lucci Cap-1 |;iitini chez 1rs Jean Luciani ifQd '' Port-de-Paix chez Ir tV Maurrasse PetiiGove chez Mr F. Obriez u A u x Gaves cliez -Mr Jean 0. lonard et chez LPKbETZIMlL4GGEfUiO!.il La sant doit p^r avmt tout les l)'urres 4 8 LU£NOSE ti "t'PYS"' Je palpeurs Smilblt |>roclor, Ltd. sont ijuais eoiirmeol pari. C'est eieelltnt c'est peu coteux. |* i vente dans les bonnes picerie^ : et en dpt Cb z Isa ai|enls. Commercial Agencies and Commis lion Lon R 'Dibidd Pi idtr.t Vou a avez toujours aime le Whisky llaig and llaig toiles, n c. t-ce pas. I.o Whisky naturel qui vient aprs liait %  and liai;} 5 toiles est le Kir.g [William IV. Savez vous pourquoi. — Paroe que la garantie de qualit pour choque bouteille dellaig and llaig est la mme que pour chaque bouteille ce King William IV w( qu'un ne peut l'avoir pour aucune au ire marque. c)aq Vftitiom YS 0 SCOTS WHISKV F. 0. Pierce Coupry Vf tison do confier ce et de rp' i latioa nionli'h abtfe en 1847. La Qualit des peintures de F. 0. l'ierce Co, dli i toute concurrence. Toutes sortes de Peintures, Ternis et Ocres. M v.iluiUet Ternis pour meubles l parquets I iitany lor celai n Knamel : Joules nuances. ) Imitation parialte de la porcelaine, Donnant une surface excessivement brillante, dure et lavable. Peinture Idale pour meubles en gnral. Porcelain Varnish Staia: 'out.es nuances .Imitation paifaite de tous les bois de valeur: acajou, ebene, bois de rose etc. Peinture idale pour la reutauialioa immdiate des meubles en ueiieral liathtuli l-Jiia nel : i nuance-, diverses, pour baiguoi res eto. Imita ion parla,te de la poce|ainc. RsiSie a 1 eau chaude & a,i Lau froide. Hoof-Tite : ( uuances diverses ) Peinture spciale pour les toits.Prparation idale pour les pays chauds Toutes sortes de peintures pour Automobiles, Canots. Machines* Mtaux etc. Demande* lajoogue liste des produits de F. 0. Pierce Co. Votl bouterez ceitainement,.des articles qui voua intressent. bu stock A prix dliant tou'e concurrence, etie/. les Agents en ilaiti. Commercial c^gerveie* an £ommiteion t Ln'.'RTHEBAUD> Prsident Davis iakiiiji Powdei Paiiro d'tifath. de r^utatioiiv.rti3ndiaie ftjalit 4 Prix difiint \toute concurrence* i < k, prix dliant toute concurrence, chez les Agents en liait',' Ci>m7tticiat &*
Ii i % i Aile n >> < e< PS BOOR B une l Bl>*d>, amsi de (jrjfdm's Dry G i.d Londres. Forler Tnnent Sloul XXX f L PRCETZMINN IGGERHa'VM ;IU E DU QUAI i 9 Agent Exclusif P. Labourdefte 30, Bue Montrairlrs Pa^i CBEMOL1VE : Sav n de toilette nuprfpur Crtmoliv ; High clnss Cr* m^tiw. Frnch toilet Soip Ci emoliup. Beenmmand pzu* la toi le tic et pour le bain* Cremolive : B eommmded for Toilet iune*y t-.nd Bath* En vente d r>s les bons mujisins, au prix flore Gourdes 5fiU ta douzaine, et 0 50 la savonnette, Isaac DIStiY &


PAGE 1

DIRECTEUR PROPRITAIIUSE VUPRl ^o Clment Si 1368 NUMERO/ !**! Matin 19n ANNLM Quotidien TELEPHONE X 242 PORT-AU PRiNGE ( gAITl ) La r-eclioa prsidentielle et le principe k la stabilit pvratolale travers nts , La stabilit Kouvememenlalr, Tel est le piincipe reconru dars tous les pays comme tant le plus conforme l'intrt des rations et l'voluticr. des peuples, principe consacr par toutes nos constitutions de l'Indpendance ce jour. — Or, un principe, si beau soit-il en thorie, ne vaut vritablement que par les heureux rsultats pratiques qui dcoulent de son application. >& ncessit de la rlection du Prsident Borno, justifie tant Jpar la valeur personnelle de l'homme que par sa politique clairvoyante, ne peut tre conteste que par ceux qui sont plus presss de servir leur intrt propre que de considrer les multiples desoins de la grande collectivit hatienneJusqu'ici la minoriti de l'opposition n'a encore fourni contre la rlection aucune obj-ction srieuse, bien digne de retenir l'attention. Elle se contente de considratiuns spcieuses peu propres justifier son attitude. Aussi l'opinion pub'ique reste-telle absolumentsym pathique — en dpit des allgations dclamatoires de l'ooposilion — au Chef constitution nel du Gouvernement en qui s'incarne l'avenir mme de la Nation. l'opposition est visiblement dsarme contre le succs certain de la rlection, non pas seulement cause des ressources que dtient le Prsident Borno, mais parce qu'elle n'tst pas parvenue expliquer son altitude d'agitation ni tablir, pour la satisfaction de l'opinion, les motifs valable, pour lesquels la rlection, )ase sur une disposition forme le de la constitution, ne doit pas se raliser. Qu'est il rest des critiques formules si lgrement par la presse de l'opposition contre M. Borno, depuis prs de auatre ans que celui-ci occupe le pouvoir ? — Qu'on fasse la rcapitulation et l'analyse des griefs loi mules et on constatera bien vile qu'aucun ne rsiste un examen srhux, qu'aucun n'a pu tablir qu'un acte quelconque du Gouvernement a t acIII compl dans le dessein de desservir les intrts du Pays. Au contraire. Le Priident Borno a ^ faire appel la volont la plus inbranlable pour raliser, mme partiellement,l'excution de la Convention rclame par tout le peuple hatien. Peut ou, en bonne logique, considrer comme une critique digne d'attention l'accusation odieuse et ridicule du e Nouvelliste i que M. Borno a sollicit l'intervention amricaine en Hati ? Ce n'est pas non plus dans les colonnes du journal Le Temps que l'on paut esprer trouver une apprciation raisonnable les actes du Gouvernement! Le Tempsi exprime les ide les piuscontradictoires. D'aprs cejournal.cVst tantt leGou verneraent qui erapi'e sur 1 s attributions des Amric 'ins, tantt c'est aux Amricains qu'il faut attribuer toutes |g r Usa lions obtenues iepuis 1922,bien que CM ralisations fussent d j indiques dans le programme du Gouvernement et notamment dani la mmorable circulaire prsidentielle du IU Mai 1922aux Prfets de la Rpublique. — • L Temps pouvait d'autant moins constituer u atout contre la rlection que le groupe politique qui le dirige s'est dvor lu mme dans une fausse conception de la con lui te que lui commandaient les convenances politiques les plus lmentaires. Que dire de La Poste qui semble s'tre plutt assign pour tache d'exalt.r sans cesse la vanit tapageuse de Poug-1. Ou chercherait en v in dans la campagne qu'il mne le moindre souci de servir une noble cause. —Ce n'est donc que par le fait dune trange illusion que Pouget peut sa croire ca pable d'une action efficace contre la rlection de 2. Borno a la prsidence de la Rpublique Tous h s opposants — quelque nuance qu'ils appartiennent — se sont rvls incapables de taire chec la rlec lion. Lorsque le moment sera venu • il Commission Communale des Gonaives Les lections n'ayant pas eu litu aux Gonaives, le Prsident de la Rpublique a form une Commission Communale compose de MM. le DrLitorlue, prsident, 'Ption Jacques et .1. D. Olivier.'membres. Ce sont ides choix heureux. Nous renouveloLs nos meilleurs compliments notre ami le Dr J. La tortue, le u.agistrat sortant qui est une nouvelle fois plac i la direction des a flaires communale 1 Nou v e ? .u Prfet des <*onaves M Alfred Dauphin vient l'tre nomm Prfet des Gonaives en remplacement de M. Diaquota. Nous lui prsentons nos vives flicitations. ; MAURICE ETIENNE Angle des Hue* du Muga; sln de l'Ltai et desjj JT~ Fronts Forts. Marchandises Iranaises Le Docteur M SilciPi De retourde son voyage de hlB c ,|e l'honneur d avia-.-r ses clients qu'i se tient toujours leur dupo lition de 7 9 heures du matin et l'aprs midi sur rendez vous. Spcialits. Maladies des fetn met, Chirurgie du foi, Cnirurgie abdominale : tumeurs de la ma trice htruie apeudicite^gastro ente rostoaie. de juper, comme il convient, le ( ouvernement actuel de la Rpublique, ce n'est pas au tmoi goa^e de ces feui'les que l'on aura recourir pour trouver une paine apprciation des ftfV nemonts qui se sont drouls dars le pays depuis une dizaine d'annes ni pour chercher IVxpr-*S!on de l'opinion publique contemporaine sur la politique prconise par le Gouvernement actuel. — Il ne restera da celte presse qu'un verbalisme vide, hries de contradictions, d'erreur*, de mensonges,traduisant les passions d'un groupe de politiciens mcontents d'une situa tion dont ils n'ont pu tirer un avantage immdiat. .Mais, par contre, il sera reconnu que la politique actuelle est la seule qui. s'accordanta la logique de la situation d'Hati vis- vis des Etats Unis, lit susceptible de garantir les intrts nationaux gravement compromis p,r nos irconsquences et notre turbulente. — Bien plus, l'avenir partagera pleinement notie conviction que nul. l'Ii'nr actuelle* n'est plus apte que M. Homo prparer l'mancipation futuie que l'on r clame mais dont la ralisation ne peut tre obtenue sans l'accomplissemenlpralable des con ditions devant nous viter tout retour des errements qui ont occasionn notre faillite politique. La rlection prsi lentille est autorise par la Constitution* Il faut qu'elle se ralise ; c'est l le venu national, lorsque dans le calme le plus parfa 't, on a vu s'effectuer, le i5 mai 1922. la transmission pacifique du pouvoir prsidentiel, la Rpublique entire a tressailli de joie. On a reconnu, unanimement qu'un progrs immense venait de s'oprer dans nos mœurs politiques. — De mme, quand au 12 Avril [926, l'Assemble uiionde aura renouvel le mandat prsidentiel le M Borno, ia conliince du Paya sera encore pius ferme dans l'eflicacitde l'aide qui lui est donne pai les Etats-Unis d'Amrique. Pour demain Noua avons NOS pour tre pu bli il, n. in un article sur la carn pagne mtiilepar ceitainsjournaux autour de la journe lectorale de dimanche Port au Prii.ce. Messe eo rite oriental Dimanche sera clbre en I ; glise da Sacr Cœur de Turgeau, une messe dans ie rite catholique oriental. C'est Mgr El Daher, mittiounai re catholique qui revint de KODK avec Mgr Nol. Arcbevqu Sanlo Domingo, qui olliciira Nul doute qu'on n'aille en foui*: assister cette impreaaionnanle crmonie car, les messes r.l ores dans les rite* orientaux SOL! toujours d'une somptueuse raajete. %  — COPi * !" tm *•"*! Ufcra*, "•* AMFiCA N UN M l'Lse traits failliren!, 1 pe faillira. C'est seulement lu Bature spirituelle de l'homme qui peut ."tr triomphante. Le program i.e de l'Amen pie ne doit jatnstr tre d'opprimer, mais touiours d'aider.' Nous avons dj contribu largement aux rglements les ditlrcn 1en Europe et en Asie, mai il n'est possible d aider que eux qui s'aident eu mmes. Prsident ( OOLIDGE VEMiREDI 15 JANVIER Iy26 Petites Nouvelles ETRANGES. Par cae'e, 1 i Janvier NEW VOHKAprs plusieurs jours d'infructueuses di>cussions entre 'es patrons des mines de charbon et les ouvrera, le.< ngo ciations ont t rompues ce qui in dique que la grve continuera ind i liniment malgr cinq m-i* de du re et le chmage de l">s 0(0 mi neurs. PARIS — Mr .1 Jouvenet haut commissaire pn Syrie, tlgraphie a, ) % %  las lections pour la constitu tion du gouvernement provisoire se droulent dans le calme A Anlo quia, .landretti et Krikhan. A Alep de* dsordres de peu d'im portance furent rprim* par la police locale.Dans la lgion de Da mas la calme est absolu. VIENNE Le pr nce Alexandre de Liechtenstein s'est suint La IIAVI— In commerant por tagaii et un journa'iste turc ont t irrls sous linculp tion d'n voir introduit de taux billets de h in ; it continuer s >n vol en Amrique. l/'rivrH eu luit) Par CAble LI-NI.NGHvuE, li JanvierA prs uu t presque froid et un automne glacitl, l'hiver e signa'e par une busse du thermomtre at teignant 11 degrs au dessous de 'ro ; ce qui ne s tait pas produit depuis 128 ans. l/intensit du froige alors que le Vsuve coati nue de lancer des torrents de llam mes et de fume noire :iu milieu de lclatante b'anebeur des co teaux vosins. Le COQUlc de la fabrication industrielle des armes Par cble GENEVE, t i Janvier — Le con eeil de la Ligue des Nations a en VOJC lou* les gouvernements, y compiis ce'ui des Etats Unis, un document relatif A la munufacture prive ds armes demandant si leurs lois pourraient tre un em p'"-i licmml A la concertation d'un pacte international ayant pour but de rontioler la fabrication indus trielle dts armes. Les MponsesA '•Ile question serviront A rd ger le programme da la convention du dsarmement A la conlrence ie lernatioiiale qui se ru iia A deij va irti.s le coui^nt du mois de P trier. Ltacochs U Janvier l'M'i,aierling 129.12 Erancs 2us avons donn lectuie de su •1. i laration aux membr. s de la commission d inscription de %  elte Commune en leur demandant si le fait A eux reprocti-s .i, vrais Le l'i-ukut de la i. ission d'Inscription, Monsi ur \ clor Lai soibe, Magistral Uoo nui -.i i D Kxeui. c v u rpondu uemOiS suit : • Lu Commission dlosciiplton travaille avec esprit dejuMlGSSl Ce loyaLt, elle i I pas appele A dikULguer teui-a sni visunent s'inscrire pour Isl OSD lui il ou pou r tel uulie_ e'Ie Iniuve donc la d" rlaralion de Mm. sieur Antoiue H irlh sans fosdi ment. Le Pr• 'e' i i isioD dlnsrrip lion raquif d( -"t-r sa dclara11 'i'. l'a I lit v nous et i.otre (ireltier. — Six mois raves nuls. \insi si^n \ n tor Lacombe; Exnodoth Dtutsnl J. de P. et I Blsncbsrd. Grsi. Aprei?oil eonlr'd le nombre des lecteurs ptsontl dl Mousieur Antoine llogarlh au bureau d'Inscription pour 11 prise de leurs carie-, non compru ceux d'entre eux qui se -ont d. i inscrits nous avous trouve Soixante t inq lec leurs environ, qui ne se sont pas encore inscrits, malgr que bon nombre d entre eux se soient dj prsent en plusieurs fois au l.iirea i n'I s r ption; ce suivant leur propre dc aration Ke<|iiis (iicore de signer la se1 ode de I iralion, il l'a fait aussi ainsi que certains lei leurs pr Nota OUI savant le faire, avec BOui et n Ira 'Millier.— Deux renvois bons.— Dnu/e mots rays m. Iainsi lign \. Ilogarth, en rserves i, kerirsant, L. Barth emy. I) 1er-ninal, D Hi'aire, N Eveillar.l, I). Jacques. Dieu", donn llertraod, A. Ileaubrun, S. Dsir, S. Moi.tri.-e, A. Augule, Matti. iNra, Kinodoth Dautanl J. De P et I) llianehard. (Jref. Notre m isiofl avant pris lin A cet iiet avooi dress t clos le prsent pi oes verbal les jours m-is et au que il. us, A on/e heu ie dix minute|ne ie requrant i lign aw i nonet ooira lirelInr.— Dii n i rav^s nuls. Ainsi lign: A. llogarlh. K>0fl loutea rsr rves, Exnodoth Daulant J. de P et D Blanchard, Greffier. Eorsgtatrd LogAos le 21 Novembre llltS Polifl ||H 127 l a-e (ils du ll'^islre des actes I ni.ire N 34. — Peru pof droit lue... cirupiante centimes. La Itre.em Sign L. Chrislophe Vu: Le contrleur, Sign: Qeotgea — Pour expdition con. fnrn e oomportsnl Un renvoi bon et un mot ravi -nul.— Collationn, sign : Bisaehsi I, Grsffltr. Lu I' vol h m. Ponr copie conlorme : \. HOGAarTH Lib.H. Egalit l-'raternit Bpsbil (ne 1 1 1 uli. Extrait des i |istrsa ds (Jrelfe du Tiibonsl da Pau de la Ooaau ne de Logane. A j il b u Lundi premier d%  %  ml r* m i i ni • ni vii _i in n, an lllms de i lodeur dsi.ee midi. Par devant | lnodotil l).u .m, Juge litu issistd de son tirtlher Phtlipa Bonsy, o-1 comparu :


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/06621
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Friday, January 15, 1926
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:06621

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
DIRECTEUR PROPRITaiiusE
VUPRl ^o
Clment *
Si
1368
NUMERO/ !**!
Matin
19n ANNLM
Quotidien
TELEPHONE X 242
PORT-AU PRiNGE ( gAITl )
La r-eclioa prsidentielle et le principe k la
stabilit pvratolale travers
nts
, La stabilit Kouvememenlalr,
Tel est le piincipe reconru dars
tous les pays comme tant le
plus conforme l'intrt des
rations et l'voluticr. des
peuples, principe consacr par
toutes nos constitutions de l'In-
dpendance ce jour. Or,
un principe, si beau soit-il en
thorie, ne vaut vritablement
que par les heureux rsultats
pratiques qui dcoulent de son
application.
>& ncessit de la rlection
du Prsident Borno, justifie
tant Jpar la valeur personnelle
de l'homme que par sa politi-
que clairvoyante, ne peut tre
conteste que par ceux qui sont
plus presss de servir leur int-
rt propre que de considrer les
multiples desoins de la grande
collectivit hatienne-
Jusqu'ici la minoriti de l'op-
position n'a encore fourni con-
tre la rlection aucune obj-c-
tion srieuse, bien digne de re-
tenir l'attention. Elle se con-
tente de considratiuns spcieu-
ses peu propres justifier son
attitude. Aussi l'opinion pub'i-
que reste-telle absolumentsym
pathique en dpit des all-
gations dclamatoires de l'oo-
posilion au Chef constitution
nel du Gouvernement en qui
s'incarne l'avenir mme de la
Nation.
l'opposition est visiblement
dsarme contre le succs cer-
tain de la rlection, non pas
seulement cause des ressour-
ces que dtient le Prsident
Borno, mais parce qu'elle n'tst
pas parvenue expliquer son al-
titude d'agitation ni tablir,
pour la satisfaction de l'opinion,
les motifs valable, pour les-
quels la rlection, )ase sur
une disposition forme le de la
constitution, ne doit pas se ra-
liser.
Qu'est il rest des critiques
formules si lgrement par la
presse de l'opposition contre M.
Borno, depuis prs de auatre
ans que celui-ci occupe le pou-
voir ? Qu'on fasse la rcapi-
tulation et l'analyse des griefs
loi mules et on constatera bien
vile qu'aucun ne rsiste un
examen srhux, qu'aucun n'a
pu tablir qu'un acte quelcon-
que du Gouvernement a t ac-
III
compl dans le dessein de des-
servir les intrts du Pays. Au
contraire. Le Priident Borno
a ^ faire appel la volont la
plus inbranlable pour raliser,
mme partiellement,l'excution
de la Convention rclame par
tout le peuple hatien.
Peut ou, en bonne logique,
considrer comme une critique
digne d'attention l'accusation
odieuse et ridicule du e Nou-
velliste i que M. Borno a solli-
cit l'intervention amricaine en
Hati ?
Ce n'est pas non plus dans
les colonnes du journal Le
Temps que l'on paut esprer
trouver une apprciation rai-
sonnable les actes du Gouver-
nement! Le Tempsi exprime les
ide les piuscontradictoires. D'a-
prs cejournal.cVst tantt leGou
verneraent qui erapi'e sur 1 s
attributions des Amric 'ins,tan-
tt c'est aux Amricains qu'il
faut attribuer toutes |g r Usa
lions obtenues iepuis 1922,bien
que CM ralisations fussent d
j indiques dans le programme
du Gouvernement et notam-
ment dani la mmorable circu-
laire prsidentielle du IU Mai
1922aux Prfets de la Rpubli-
que. L Temps pouvait
d'autant moins constituer u
atout contre la rlection que le
groupe politique qui le dirige
s'est dvor lu mme dans une
fausse conception de la con lui
te que lui commandaient les
convenances politiques les plus
lmentaires.
Que dire de La Poste qui
semble s'tre plutt assign
pour tache d'exalt.r sans cesse
la vanit tapageuse de Poug-1.
Ou chercherait en v in dans la
campagne qu'il mne le moin-
dre souci de servir une noble
cause. Ce n'est donc que par
le fait dune trange illusion
que Pouget peut sa croire ca -
pable d'une action efficace con-
tre la rlection de 2. Borno a
la prsidence de la Rpublique
Tous h s opposants quel-
que nuance qu'ils appartien-
nent se sont rvls incapa-
bles de taire chec la rlec
lion.
Lorsque le moment sera venu
il
Commission Communale
des Gonaives
Les lections n'ayant pas eu
litu aux Gonaives, le Prsident
de la Rpublique a form une
Commission Communale com-
pose de MM. le DrLitorlue,
prsident, 'Ption Jacques et .1.
D. Olivier.'membres.
Ce sont ides choix heureux.
Nous renouveloLs nos meilleurs
compliments notre ami le Dr
J. La tortue, le u.agistrat sortant
qui est une nouvelle fois plac i
la direction des a flaires commu-
nale1
Nouve?.u Prfet
des <*onaves
M Alfred Dauphin vient l'-
tre nomm Prfet des Gonai-
ves en remplacement de M. Dia-
quota.
Nous lui prsentons nos vives
flicitations.
; MAURICE ETIENNE
Angle des Hue* du Muga-
; sln de l'Ltai et desjj
JT~ Fronts Forts.
Marchandises Iranaises
Le Docteur
M SilciPi
De retourde son voyage de hlB
c ,|e l'honneur d avia-.-r ses clients
qu'i se tient toujours leur dupo
lition de 7 9 heures du matin et
l'aprs midi sur rendez vous.
Spcialits. Maladies des fetn
met, Chirurgie du foi, Cnirurgie
abdominale : tumeurs de la ma
trice htruie apeudicite^gastro ente
rostoaie.
de juper, comme il convient, le
( ouvernement actuel de la R-
publique, ce n'est pas au tmoi
goa^e de ces feui'les que l'on
aura recourir pour trouver
une paine apprciation des ftfV
nemonts qui se sont drouls
dars le pays depuis une dizaine
d'annes ni pour chercher IVx-
pr-*S!on de l'opinion publique
contemporaine sur la politique
prconise par le Gouvernement
actuel. Il ne restera da celte
presse qu'un verbalisme vide,
hries de contradictions, d'er-
reur*, de mensonges,traduisant
les passions d'un groupe de po-
liticiens mcontents d'une situa
tion dont ils n'ont pu tirer un
avantage immdiat.
.Mais, par contre, il sera re-
connu que la politique actuelle
est la seule qui. s'accordanta la
logique de la situation d'Hati
vis- vis des Etats Unis, lit
susceptible de garantir les int-
rts nationaux gravement com-
promis p,r nos irconsquences
et notre turbulente. Bien
plus, l'avenir partagera pleine-
ment notie conviction que nul.
l'Ii'nr actuelle* n'est plus ap-
te que M. Homo prparer l'-
mancipation futuie que l'on r
clame mais dont la ralisation
ne peut tre obtenue sans l'ac-
complissemenlpralable des con
ditions devant nous viter tout
retour des errements qui ont
occasionn notre faillite politi-
que.
La rlection prsi lentille
est autorise par la Constitu-
tion* Il faut qu'elle se ralise ;
c'est l le venu national, lors-
que dans le calme le plus par-
fa-'t, on a vu s'effectuer, le i5
mai 1922. la transmission pa-
cifique du pouvoir prsidentiel,
la Rpublique entire a tres-
sailli de joie. On a reconnu,
unanimement qu'un progrs
immense venait de s'oprer dans
nos murs politiques. De
mme, quand au 12 Avril [926,
l'Assemble uiionde aura re-
nouvel le mandat prsidentiel
le M Borno, ia conliince du
Paya sera encore pius ferme
dans l'eflicacitde l'aide qui lui
est donne pai les Etats-Unis
d'Amrique.
Pour demain
Noua avons NOS pour tre pu
bli il, n. in un article sur la carn
pagne mtiilepar ceitainsjournaux
autour de la journe lectorale de
dimanche Port au Prii.ce.
Messe eo rite oriental
Dimanche sera clbre en I,;
glise da Sacr Cur de Turgeau,
une messe dans ie rite catholique
oriental.
C'est Mgr El Daher, mittiounai
re catholique qui revint de Kodk
avec Mgr Nol. Arcbevqu
Sanlo Domingo, qui olliciira
Nul doute qu'on n'aille en foui*:
assister cette impreaaionnanle
crmonie car, les messes r.l
ores dans les rite* orientaux sol!
toujours d'une somptueuse raaje-
te.
COPi
*tm *"*! Ufcra*,
"* AMFiCAN UN m
l'Lse traits failliren!, 1 pe faillira.
C'est seulement lu Bature spirituelle de
l'homme qui peut ."tr triomphante. Le
program i.e de l'Amen pie ne doit jatnstr
tre d'opprimer, mais touiours d'aider.'
Nous avons dj contribu largement aux
rglements les ditlrcn 1- en Europe et
en Asie, mai il n'est possible d aider
que eux qui s'aident eu mmes.
Prsident ( OOLIDGE
VEMiREDI 15 JANVIER Iy26
Petites Nouvelles
Etranges.
Par cae'e, 1 i Janvier
NEW VOHK- Aprs plusieurs
jours d'infructueuses di>cussions
entre 'es patrons des mines de
charbon et les ouvrera, le.< ngo
ciations ont t rompues ce qui in
dique que la grve continuera ind i
liniment malgr cinq m-i* de du
re et le chmage de l">s 0(0 mi
neurs.
PARIS Mr .1 Jouvenet haut
commissaire pn Syrie, tlgraphie
a, ) las lections pour la constitu
tion du gouvernement provisoire
se droulent dans le calme A Anlo
quia, .landretti et Krikhan. A
Alep de* dsordres de peu d'im
portance furent rprim* par la
police locale.Dans la lgion de Da
mas la calme est absolu.
VIENNE Le pr nce Alexandre
de Liechtenstein s'est suint
La IIavi- In commerant por
tagaii et un journa'iste turc ont
t irrls sous linculp tion d'n
voir introduit de taux billets de
h in ; NEW ORK Le froid couti
Due intense. Le thermomtre se
mai client fi degrs centigrades
au dessous de /ro
ItKtiLI.N Le Prsident llinten
hurg a roufi a Mr Luthor la IA
eh de former un ministre, Mr
Kji'Ii Fehanbach tant trouv
drus i imoossibi'it d'organiser un
i ili net de coalition.
PARIS On tlgraphie A Casa
b'eoea qu'un expert et d s m mi
ciens italiens .irriveront prochiine
Ni-ii.li'i-i cette ville afin de re
mettre ea tal de voytger l'aro
pi i m sir lequel l'aviattur Ctaa
gr mde t >it continuer s >n vol en
Amrique.
l/'rivrH eu luit)
Par CAble
LI-NI.NGHvuE, li Janvier- A
prs uu t presque froid et un
automne glacitl, l'hiver e signa'e
par une busse du thermomtre at
teignant 11 degrs au dessous de
'ro ; ce qui ne s tait pas produit
depuis 128 ans. l/intensit du
fro personnes meurent de congestion.
De g<-ands feux sont allums sur
certaines plac s pour atiuuei les
soullranoM des milhureux. Ko
chmge il fail chaud au karat
ch-tlka o l'on prend des bains de
mer.
Le Tsuve lancr
des torrents dti UltVtOM
Par cAble
NAPLI8. 14 Janvier A pi es
une nuit glaciale, comme depuis
bien des aunes on ne garduil le
souvenir, les habitants de Naple*
ont l surpris hier malin de vo r
les mes couvertes d'un pais tapis
de n>ige alors que le Vsuve coati
nue de lancer des torrents de llam
mes et de fume noire :iu milieu
de lclatante b'anebeur des co
teaux vosins.
Le COQUlc de la fabrica-
tion industrielle des ar-
mes
Par cble
GENEVE, t i Janvier Le con
eeil de la Ligue des Nations a en
vojc lou* les gouvernements, y
compiis ce'ui des Etats Unis, un
document relatif A la munufacture
prive ds armes demandant si
leurs lois pourraient tre un em
p'"-i licmml A la concertation d'un
pacte international ayant pour but
de rontioler la fabrication indus
trielle dts armes. Les MponsesA
'Ile question serviront A rd ger
le programme da la convention du
dsarmement A la conlrence ie
lernatioiiale qui se ru iia A deij
va irti.s le coui^nt du mois de P
trier.
Ltacochs
U Janvier
l'M'i,- aierling 129.12
Erancs 2 NBW-YOSE- francs 26.28
Merlin* 4.1511
, LOPE KIVEHA
GranctRueenfaeedcla Poste
Les Instaurants, f.ifs, llleN trouveroul l njoon '-n stock et I
pm dliant toute concurrence la fameuse BlRE I l N ER VEHI TA 11 E en fuis et en caisses.
Par suite de nouvelles acquisitious d-apparie!s et de machines per
le< lionnes, la Mai-nn se met i la disposition des i lieotl pour l'excu
tion des commandes de |)atisseri fin' 6t de tous gonros
pour l?an(|uets, Mariages, Crmonies, etO.
Les r ients de la Eoulsofterie beoflcieronl d une rdsctidns looh.
dix pour cent sur le montant de leurs ja-h ils men .Uels de Pains .-on
tre remise Ma tickets de caisse
Ven./ visiter la no.ivelle installation A Bsalaogeria hyginique et
siutout n'oublie/ pas notre Lot*rie de fin d'aOBi
Document*
Insertion !< mande
lu iiclioiis L]ji3
(. S LUI. )
Libert ;i '.-alit; Krnternit
HEI'l liLIt'l E D'IIMTI
Bltrail des minutes lu Qrsfla
du Tribunal de Piii de la com-
mune de Lngiine.
Aujourd'hui vingt et unime
jour du mois di Novembre mil
neuf cent vingt cin.j ; An cent
viugt deuxime de rindpcndance
A dix heures vingt minutes du
malin.
Nous, Exnodnth Daulanl, Juge
de ''aix de lu Commune de Lo-
rAne assist de Monsieur laimond
llanchard, (Jreflier loasikBi
En vertu de la lquivilinn ver-
bale de Monsieur p nlnine llo-
g.rlh, notaire A LogAne et can-
didat A la Magistrature Onminu.
nu e pour les prochaines lections
d" l!lii; Sommes treisporil A
1 iJdtel Communal de celle ville,
l'eflet d entendre les griefs du re-
qurant qui ont motive notre Iran--
port. Invit 1 nous le* exposer,
li nous a fait la ].. jsratiofl sui-
vante : Chaque jour mes lecteurs
se prsentent mu fins de rec. voir
lei rs cartes d'inscript on. h ijue
foi- ils s'en retnurnenl pour une
raison ou pour une autre sans
leurs cartes. C'est pirci-ment
ouanl mes lert.urs sont en grand
V bie que des obshuct'o s de
a .tes sortes fourmillent et c'est
a la suite de tels procds de la
commission d Inscription que sur
hs dolances de nombreux lec
taon que le Prfet de cet Arron
di-M mont se rendit ici hier.
Pendant sa prsence, les choses
marchrent A souhait ; mais ce
matin, les m1'mes irrgularits se
produisirent, si vrai, que sur plus
de S i ixante Eu items i i prs, nts,
nombre qui peut lre vrili, seule
ment une diziioa ont pu recevoir
leuis Stries; eu qui est une ano-
malie.
C'est ce que je dsirais fire
coustaler par \.\ ji.stn e et que je
requiers lu justice de CObelsIsr.
deu diesse prOCtl VSlbsl, ce. A
telles tins que de droit et sous
mes rserves de droit les plus ex-
presse-, al forai Ile-.
Le itipi.-i.nit requis de signer
U dclaraiiou il I a Is'l avec nous
et notre t.r-Hier. Sept mots
raxs nuls. Aiosl lign1 : A.llo-
garlh, aous toute rserve* : Ex-
r.odotb Daulant J. de I*. et D.
Blaoi btrd. Qrsf,
I '.iilinuant ie fait de notre
transport A la rquisition d'y celui
ni>us avons donn lectuie de su
1. i laration aux membr. s de la
commission d inscription de elte
Commune en leur demandant si
le fait A eux reprocti-s .i, vrais
Le l'i-ukut de la i. ission
d'Inscription, Monsi ur \ clor La-
i soibe, Magistral Uoo nui -.i i d
Kxeui. c v u rpondu uemOiS suit :
Lu Commission dlosciiplton
travaille avec esprit dejuMlGSSl
Ce loyaLt, elle i I pas appele
A dikULguer teui-a sni visunent
s'inscrire pour Isl OSD lui il ou pour
tel uulie_ e'Ie Iniuve donc la d"
rlaralion de Mm.sieur Antoiue
H irlh sans fosdi ment. Le Pr-
'e' i i isioD dlnsrrip
lion raquif d( -"t-r sa dclara-
11 'i'. l'a I lit v nous et i.otre
(ireltier. Six mois raves nuls.
- \insi si^n \ n tor Lacombe;
Exnodoth Dtutsnl J. de P. et
I Blsncbsrd. Grsi.
Apre- i?oil eonlr'd le nombre
des lecteurs ptsontl dl Mousieur
Antoine llogarlh au bureau d'Ins-
cription pour 11 prise de leurs
carie-, non compru ceux d'entre
eux qui se -ont d. i inscrits nous
avous trouve Soixante t inq lec
leurs environ, qui ne se sont pas
encore inscrits, malgr que bon
nombre d entre eux se soient
dj prsent en plusieurs fois au
l.iirea i n'I s r ption; ce suivant
leur propre dc aration
Ke<|iiis (iicore de signer la se-
1 ode de I iralion, il l'a fait aussi
ainsi que certains lei leurs pr
Nota OUI savant le faire, avec
BOui et n Ira 'Millier. Deux
renvois bons. Dnu/e mots rays
m. I-
ainsi lign \. Ilogarth, en
rserves i, kerirsant, L. Bar-
th emy. I) 1er-ninal, D Hi'aire,
N Eveillar.l, I). Jacques. Dieu",
donn llertraod, A. Ileaubrun, S.
Dsir, S. Moi.tri.-e, A. Augule,
Matti.iNra, Kinodoth Dautanl
J. De P et I) llianehard. (Jref.
Notre m isiofl avant pris lin A
cet iiet avooi dress t clos le
prsent pi oes verbal les jours
m-is et au que il. us, A on/e heu
ie dix minute- |ne ie requrant
i lign aw i non- et ooira lirel-
Inr. Dii n i rav^s nuls.
Ainsi lign: A. llogarlh. K>0fl
loutea rsr rves, Exnodoth Dau-
lant J. de P et D Blanchard,
Greffier.
Eorsgtatrd LogAos le 21
Novembre llltS Polifl ||H 127
l a-e (ils du ll'^islre des actes
I ni.ire N 34. Peru pof
droit lue... cirupiante centimes.
La Itre.em Sign L. Chris-
lophe Vu: Le contrleur, Sign:
Qeotgea Pour expdition con.
fnrn e oomportsnl Un renvoi bon
et un mot ravi -nul. Collationn,
sign : Bisaehsi I, Grsffltr. Lu
I' vol h m.
Ponr copie conlorme :
\. HOGAarTH
Lib.H. Egalit l-'raternit
Bpsbil (ne 1 11 uli.
Extrait des i |istrsa ds (Jrelfe
du Tiibonsl da Pau de la Ooaau
ne de Logane.
A j il b u Lundi premier d-
ml r* m i i ni ni vii _i inn,
an lllms de i lodeur dsi.ee
midi.
Par devant | lnodotil
l).u .m, Juge litu issistd de
son tirtlher Phtlipa Bonsy, o-1
comparu :


U'WATIN'K H5 Janvier W*
du
fDPURATJF
/&> Dr MANGF/T
: Sang
. (BudM
. e circulation
Maladies d* r?au
.
lu Femmes
Retour d'Agi:
EtnhhM.mii nts rimielain
ORANDB PRIX
't. t VftNTiciftDnfft. pari*.
1
.
Il i r,.n..!ll ''.'
Section* b a peau
. in.- < oui ei Biiltir.ii
L DCPORATTT DU OCTEim
iiANGflT nettoie le sang, vl-.-n'e t
K: i i l'orgADlMIM. Tile
..non
Ineoi i| i' Bllmtnt au .
i m de I m irilion i !
uUunr. emphvrtme. goulU'. rh ima-
twnifs nvralgies tcnacn, nenrasUA
DU. iii.oinine-4. vertiges, sclatique.
iumfcngo*. imirraines).
Chu la femme I) rtrilarUe la elr-
eulan n du (ans. facilite le* po-
ri rrtpare 1* formation et vite
malaises de l'ge critique. Il
eilain ii le teint et assure la beaut
de la peau.
D constitue un excellent traitement
de l'artrio-sclrosj en abaissant la
tension artrielle n diminuant la
viscosit sanguine et en facilitant '
travail des reins.
dit bureau. Robert Lessege, vice
Prsidont. Gaston Ledain et lias
ton Woel, assesseurs. Alfred Lasi
mn. Secrtaire o Me Kermsan
s'.st transport snr la rquisition
exppresse du comparant et rdig
en miuute ce jouid'hui dix Jan
vier mit ntuf cent \n-gi *i*
t2'.tme de lndpmdance.
L.cturetite.Me liegailh a*eul
sign avec 'M tmoins tt nous
no'ir- tt BOB I rmmbresdud.t
buieau p Ainsi sign: A Ho^ r h, BOt.,
N. I Inodore, D Hi.airc tt L. I.
K. Kernisant notaire, ce dernier
duosilaire de la dite minute en
marge de laquelle et crit. But
giati Logane le oue Janvier
1926 folio 101 l<* CHe HO.
du Kgit.ire des acie* civils >o.
G i icupour druulixe,cinquante
", *,..-. ii .-, rCBToil eiii""r?e
,, b M. Dis >epl mots
, i ; nu!- LB Recevtur /-ign)
L .'. h Vu le > oi.l.oieur
- olialWBDC (sign) '< .
htruisaut nol.
l'rtmire expdition dlivie.
Pour copie cni>f"me :
A. HuiiARTH.
^<> Tourna

.-Jkfeii
Les nomm* Lormus Elise, de
m liant et domicile en la section
dis Oranger commune d* L g;i ,e h ibllali 'B SbbI ; Suinllus
Sainlelie, d. meuranl et domicili
en la Section d s Onnge s h bi
talion Dm t, Bu igfl Stiul us
demeurant et domicili en l Sec
tlon dei Orangers io i roune de
I., lmbinilion Dault. Les
quel- noua "ii* ditetdclar qu'ils
n m i pisents au bureau d Ins
cripti D 'I" celte ville, ce matin,
pour rclamer leurs cartes d'lec
leur l UN noms ont l inscrits
au regislr, mais la commission
d Inscription a rtine de leur fane
remise Je leurs cart.s, ce contre
qui i ibj dc areul piotester et lont
leurs rserves te droi', ils en de-
mandent acte le justice.
lia ne I ont pas fait pour le si
voir.
Lie tout ce que dessus, avons
d i r.os le procs verbal que
nous avons s gu sans dsemparer.
Quatre renvois et une ligne pro
loue l.ons. Neufs mots ray9
nul-
Sgn Bien .doth Dautant et
l'b. H B< \, Grefti-r.
I.uregistr Logane le premier
D mbre mil ueulcentvingl cinq,
an lt3mc de l'Indt-peiidauce, fouo
l'M{\ I] Case liii du Itegistre des
Actes Judiciaires au numro -it
Peu i pour droit tixe 0 50 ceuli
mes. tjualre rtuvois et une ligue
prolonge lions, neufs mois rays
nui-, lc rieci ^cur, sigae L. Clins
topbe.
Vu: le Coalr-ileur.aignd (ieorge!<.
Pour copie conloime comportant
un mol ray nul et un renvoi boa<
Collationn Mi boncy,|iirellier
Pour copie conforme :
\ IlOi.MVlll
Premire expdition dlivre
Pal d< ii t nous Praoeia Lon-
ce Kerniaan, notaire Logme
ousaigl l l D prsence d. Aies,
sieui DieudOBU lliiaire et Na-
gai *<; I Ii n lore tous deux pron
Itin raut et domii ilis en
celte vnle tmoins requis l'ellet
lie BIOS aussi >oussign?>.
imparu : Monsieur Antoine
Hogartb, candidat aux lection*
COmmuBalee de Logane propri
ttii dl n.t niant et y domicili.
|uel nous a requis de nous
Uanspuiter sa sseiBmeat dan
les Ii ois bureitux de votf. A I etldt
de coaatater lu la b^gaire provo
qU( i lotiooa et en
suite des iVajiiea oomaiasi au
pi in requrnn aciaseat
eu ^ ( iui lits 0]U il le. K' lfl ren
du au premier bureau tenu dans
la Dit BlirB Balle de la maison de
Moaaisui Victor Lacombe, uous
avoi t 11 d'sboid la protestation
SBXBOtre nquerunt qui, eu ellet,
prol- te coulre la continuation
des lectlOOJ d'ans lea conditions
qu'e'les se lont, c'est -dire au mi
lieu d'un-j bagarre prjudiciable
au requrant et en raison des car
tes doubles au moyen desquelles
le compileur veut quand mme
obteuir u e majorit Tou' de
suite noire requrt t n >us a de-
mande d inarei dans le prsent
acte lateue.r des deux cartes sur
prise entre les mains de d-ux
lecteurs de Monsieur Liombe,
lesquels lecteurs ont pu trouver
moyen de fuir : No Itt?9 tierec
ticu de vole le citoyen bravil
Je m g de "23 ans profession cul
tivdteur, lieu de naiatauce Petite
Rivire, rsidence l'lite RrflM
de Logane le 24 Dcembre li5.
Les membres (sigoe^ Atlilus Paul,
J. .N. Gaetjens, Le Prsident de
la Commission, V.ctor Lacombe -
.No lti/y 1re section de vote.
Le cit >yeu Jn Louis Culiu ftg de
HO ans profession.cullivateur, lieu
de naissance l'lite Rivire de Lo
gane le 20 Dcembre 19i.r>. Les
membres Altilus Paul, J. N. Uaet
jeus. Le pr-ident de la commis-
sion Victoi Lacombe.
Lu consquence de tout ce que
dessus, mon requrant nous a de.
m..n le do dresser procs verbal
de sts dues, dciaraoas et pro
leslalioiH et requis de constater
las monts de sa rquisiliou, ce
qje uous avons lait et nous a de
mand da lui octroyer de ses r
seives de droit.
Dont acte requis et octroy.
Kait et pas3 la pre.niere salle
de la iiiiivni de Monsieur \ ictor
Lacombe touaul lieu de local au
premier buieau de vole en prsen
ce des sieurs Einotbtb Lautant,
prsident du dit bureau de vote,
Jules Mo coso vice prsident, Du
nois Lorquei et Caa Si r'uit as
sesseurs, uumoud Blanchard, se
crlaire.ou Me Keruioan 'e.-t trans
port i-uria rquisition expresse
du comparant et rdig eu uiiuule
ce |ourd hui dix Jnuvier mil neuf
ceul vingt six, an i i ! ue de 1 In
dpeUJaitce.
Lecture laite, Me Hogaith a seul
sign avsc les tmoins et nous no
taire non les memores du dit bu
reau poui ne le vouloir.
Ainsi slgB : h. Hogarlh, not.
N. Thodore, D. Hilaire et L. 1
H Ivei i-.m notaire, ce dernier
dpositaire de la minute en marge
de laquelle esl :rit. Euregi-tr
Logine le onze Janvier t2G
lolio t':i to4 i:a-e 418 .lu II. gis
tre des kc es civils No 26 rai
u pour droit tixe cinq-iante centi
mes. Six mots raye, us l un
renvoi eu marge para, he b iB -
Le Itceveur ig i L. hr.stophe,
Vu: Le .oulr.eur(signeilieo.ges.
ColUlionn : L. T. n. hemisao,
notaire.
Pour copie\onlorme :
A*. IIOtsAKl'H,
No.aire.
Premire expdition dlivre-
Par devant Franois Lonce Ker
nisan', notaire Logane sou-si
gn et en prsence des sieurs Dieu
don D Hilaire et Naguerre I lie
dore, tous deux propritaires de-
meurant et domicilis en celte
v lie. tm eus requis S l'ellet des
prsentes, aussi sous-igna.
A comparu : Monsieur Antoine
Hogarlh, etndidat aux ltclbns
Comn na'es du dix Janvier de
Leogkne, propritaire demeurant
et do nicili.
I.'iju 1 ii"in .t requis de nu
trinsporler au dtuxine bireiu
u vote tenu l'une des autres
pices de la maison du Monsieur
Vnior Lacombe, S l'effet de cons
tit-r ce qui suit : lo Des fr.tul;s
releves par Mr Alfred LUsiide,
candidat aux lections communa-
les. l> l'existence d'une bagwra.
le tout telles lins que de droit
et toutes les rserves les plus for
melles du comparant.
Pour donner suite notre rqui
sitioo nous nous sommes trans-
ports au dit lieu et avons reu
comme suit les dires et dclaia*
tions du candidat Alfred Lissade.
te Un lecteur de Monsieur Via
tor Lacombe qui tait porteur
d une carte lectorale dent )- in-
seitions qui y sont ligures ne
rpondeiit point l'identit de l'-
lecteur celte carte fuL-aaisiejpar
Monsieur Alfred Lissade de qui
le vice prsident du second bu-
reau de vote l'a surprise par 'des
m>yens dtourns, 2o Monsieur
Auioine Hogarlh nous a cnmmuiii
que quatre teuilles d'africhige
mis numro dans lesquelles i. est
coustal que le nom d'un s ni
lecteur y ligure au moins cinq
lois tel que celui de Joseph Paul,
d \u.liv Paul, d'Xlphonse Pau .
et -) pour appuyer la seconde
constatation, Mouieur Antoine
Il i,'util se rfre aux cartes .lu
bls qu'il a surprises des lecteurs
dd Monsieur Liombe Enfin Mon
. si-m Ibgailh proteste d'une la
v in gnrale contre toutes les op
rations du stcood bureau de vote
pour les raisons ci dessus num
res,enfin pane que Monsieur Gas
Ion Woel. membre du dil bureau
m' l pas hatien et qu'il n'a pas
non plus prouv son acte de natu
ralisatioo En consquence de ce
que d ssus mon requrant nous a
demand de ui octroyer actes de
ses ii es. d larahons, protesta-
tions et rserves t des consola-
tions sus vises que nous avons
fdiles lel es lins q iS de d'oit et
toujours sous tes rc-erve les plus
for molles.
Dont acte requis et oclroy :
Fait et pass S la seconde salle
de la maison de Monsieur Lacom
be tenant lieu de local du second
buieau de vote en prsence des
sieurs Mle- k y Roy, Prsident du
Vai its
8 Dimanche ceux qui viendront
Cin Varits auront le plaisir de
r.voir la Divine Pearl White daus
un des pi s grands Cin romans.
Ledr me db ,1* en pleine guer r.
Des SCai aBouwi "i"1 *S de Iran
cites et tout, s 1rs habilets du
unies d'espionnage moderne ani
meut lej pemier, Lisodes dn
(,iaiul .> et
qui remplace sir l'alUebe t par la
Force et par la RUBSS que la dinc
tii u donnera aprs, tant U suite
uu (iiand Secret.
Entre gnrale l gour'e.
Loge igonrle.
i----------r~
0 i embarras pont l's vi-
tuiesla Rti^les liracles
Au rond pointf qui partage la
Hue des Miracles de latirand'Hue,
de grands sabliers embarrasseut
la circulation. Les voituras-auto.
mobiles ne peu .eut pas obs rver
U voie rgulire; le cl de U Hue
qui i-ur esl reserve eiaut piuiot
restreint et ne .-ullisant pas a leur
ptssage tilies se dirigent alors
forciu ni s^r de petit m oiicules
qui silionoeut la rue t qui peuvent
occasion .er le^ co IWOBS.
Nius demandons dodfier cet
inconvnient util de peimettre
aux piton* et aux propritaires
d'autoi devaqaorcoavenablement
leurs ..H ures.
Ou pourrait aisment dtruire
ces arbres qui. placs la o il* se
trouvent, ne sont d aucune utiln.
ttanbsiM Canai a'e
Les o p i i o u > eu.ioidias
n'aytni ids aOOBb tBI Csyea le
Gouv-sn..-m-nt l'irun une i--n
un -si m Ci.npo l d vlr le jIi i :
F ugere, p. pient, m si houe i
Lger et Jjau >euard, membres,
tous Boa co.np iments ia nou-
velle commission et particulire
ment noire ami Fougre.
rPRSERVt/-V3'JS.
SOIGNEZ-VOUS
a resflrsiil Us imiasiioas aciiwplUji" des ^
PASTILLES VALDtf
* Ki-XPlUATOlRBsl
., \. Br-oncMei, Gnwi, etc.
t ci tC^JSoU &0US la main UNE BOITE de
PWb VALDA
VERITABLES
'.vus I \ DEBCTTB <
. iHPiTOYABLEUCIITlHpnUm
; lOBi-os au otnil pour
.....Ci mai iu;urs d; laSHkaa
a i ' :i "
Viril ; P:is*i!es VALDA
v .us Uj achets
por
:u.t K- nom
ALDA
t*.?
iLt t'Pastilles Valda -/sont en vente
Pharmacie Centrale d'Haiti;^"
Pharmacie bourraine.aPort.au l'rn.c'
Pharmacie Brutus, k Jrmie;
et toutes pharmacies.
Cil MM l MOI t l)E
LABC1IEYCB
Dimanche 17 Janvier la Cdh
drae a 8 1,2 messe puntdicale
l'ocasion del c ture de lare
traite ecclsiastique.
Les misions annonces par
Monseigneur l'Archevequ- danssa
lettre pa.torale du U Movrabre
dernier commenceront le mercre
di 10 de ce mois dans la paroisse
SI Joseph-
La mission sera prche* s-pia
lemenl pour les enfants des coles
de cette paroisse partir du mer
credi 20, elle se te minera par a
liasse de commuao.i les.medi
matin 23.
Le dimanciie i t aura lieu tou
jours Si Joseph, 7 h 1 * 1*
Krande'messe la cr nonie d ou
verture de la mission pour les
grandes personnes. Rception so
leunetle des missioauaires par e
clerg piroissial et chant du
Vaut Qtilor.
A lvang e sermon d ouverlu
re parle Pre M.nue sivrieui
ds Pre prdicatuurs.
L,a semaine du 21 au 30 sera
consacre uniquement aux dames
et demoiselles.
La semaine suivante sera consa
i r aux hommes.
Nouvelles Agences pour la ve n
le det lioibies au d'ail
La puiilic st vis que lea
dillrTents types de timbre poste,
limbre mohile et papier timbr,
sont maint nant en vente au
il^tail au guichet de la Section
d < Paiements du Bureau du
Conseiller Finai.cier, situe au
iez 'e c hausse de l'aile droitt
c'u Palais des Finances.
[]ne ag n .. pour la tente des
timbres po tel et timbres mo-
biles requis sur les colis pos-
taux, a t aurai ouverte au Bu-
reau des Colis Postaux pour la
con inodit du public
Le 12 Janvier 1926.
Le Directeuii Gnral
des Contributions.
iM-Uie
t
Le soi.s.ign.Jenaro HLRTaOO
a (lionueur de garantir que les
Chapeaux pourda'iies,demoiselles,
enfant et hoomes soal des plus
ti,.4.et des m< i la re^ qualits des
d mens mode- et styles de Pan
ne l2o .i rives de Paris
j Maison ne cite pas les autres
aille es til- que : IBS peignes
d'i.iveux favoris des daine USAI
mir anglais, taux cl.-, cravates
Ii i de soie et cha uises bis et
chi'.isseltes qui suiil tous le pre
lE'Are qunli'e
Venez uou- faire visite et ch )i
si -e/ : tout sera a v tre g t
joatiro Ill'K l'Ai >0
PrcalculalioD du temps
pir I. b". Tippenhauer
anjou d lui et demain
Le 15. Pression utmo-pliiique
0 ;'t au dessus; lempnlure 1 1 du
dessous; index du iemps 0 o uga
tif. Probabilits pluie : 2 I uega
lit.
Le lu Pression atmosphrique
0.7 au dessous ; te npratuie O >
audessous. Index du temps 1,2 nga
tif: Probabilits pluie 2 I ngatif.
Avis Matrimonial
1. soussigne avise le public
et le ''omnkwrce qu'elle n'est pi?
respnnsao e Jes actes et actions de
soo poux Vtoosiejr .lo.-eph Mi
chel, ce. pour causes graves et
inconduite notoire, taot donn
Ju'il a ab m louo le toit conjugal
epuis six ans, me reservaut de
lui intenter, sous peu, une action
en divorce.
Lascahobas, le 11 Janvier 1926.
Dame Joseph MICHEL
ne Julie Baiile
Le steamer c .lokohama ve
nn! de 1-Kurope, San Juan de
Puerto Itico, Puerto Plata et Cap
Haitien est attendu la capitale
vers le 25 courant.
Il partira le lendemain pour
Kingston, Sto Domingo City et
San Pedro de Macoris, prenant
passagers.
Le steamer Marie Hornt venant
de Curaao, Jacmel, Kingston,
Jrmie e* Petit Goave sera ici le
26 ceurant-
Il partira le mme jour ponr
l'Europe via St Marc, Gonaives,
Port de Paix,Cap Haitien et Puerto
Plata, prenant fret et passagers.
Le steamer < Claus llorn en
route pour l'Euicpe ne touchera
Port au Piincc que s'il trouve une
quantit suflisante de passegera.
Dans ce cas le bateau sera ici dana
la premire emaine de fvrier.
Nous prions les personnes, qui
dsireut profiter de celte occasion
de bien vouloir se faire inscrire
nos bureaux.
Port aa Prince, le 13 janvier 1926
Oluflson LUCAS et Ce

Corn rainie Gnrale
transatlantique
Le paquebot Caravelle s parti
de Bordeaux le 9 couranteat atten
du Port au Prince le 27.
Il repartira le mme jour pour
Petil du Sud et sera de retour i fort
au rrince le t Fvrier.
La suite de l'itinraire sera Axe
a 1 arrive du paquebot.
Port .m rriin-e.le tt Janvier 192*)
L Agent E..R0BELN
i
Tous les jolis cadeaux que vous aurez faire, achetez-les:
Ctf
L
FILS
1V. i tiouverrz aussi de* artuc j^u. aiiuiveisaires do
iianailles, de mariages et de Baptmes.

.

IftPH*


u^MATH- i Jaiuier iwo

Extrait du jaune d'eeut. Le plus a tif des K on mis.
Rend puissant et vigoureux. Recotninand aux personne s bls.
Fortifie le cerveau, la moelle pinire, les os e les reins.
Brewer & Co nc e et Co
WOBCB8TRR MISS,
GEJST

AI
8
nminuoi s. lae
ItlHMtasIl South AmericanSteamship Co lue-
r*jrooliaii^ dpart direct pour
Port-au Prince "Jrai 1 '
je steamer Ctdocni fatoiera 9W i-
fani Ce li janvier DiiexlemenL par forr.-
*Uri Steamer (dL5wa 9Ufl-0ifana ft 16
janoiei poui tout (e* patt5 D jfaitl*
Port-awPrince,le 15 Janvier 925
A.de Matteisel Co
.d0t'i(8 Gnraux
Sonliers en caoutchouc
Pour spoiis* Tennis) lJals etc,efc.
? ^*
Un lot ||de 125. points de
chaudire vendre chez
S. i* Cbeinaly & Co
d Gourde 0,40 /e />ot|:
Profitez de l'occasion
avant que le Stock ne
s'puise.
Pour le'conlorl, l'lganee, les lias |iiix, et la
supriorit dans la Fabrication, les souliers de la
llo.od Rubber Products Codi Boston
lOnt ."ans rival.
es soutiers sont les pins en demande par la po.
pulation.
Nous ne pretions^que deo commandes directement
pour la Psorique.
Avant a acheter des soutiers en caoutchouc,assu-
rez vous bien qu'ils porteit la marque de la
Hood Rubber Products L hic de
Bctin
Quintin Williams ef Co
Fort au Prince
Reprsentants

Chamifment d'adresse
Mr.Joan Rodrigues
oi fleur
Avise sa clieniMe qui son salon
de coiffure es) trausler, de It
Place GefTrerd la rue des Mira
des, No 825, \ cot des Tlgra
plies Terrestres.
On dnmande
l ne jeune bonue pouvant tenir
lieu d'intendante.
Salaire : SS I 40 gourdes selon
Mivoir taire
Hue l'rou, No 31.
contre
la
CONSTIPATION
pronnm lem
COMPRIMS
SUISSES
ds DELORT, Pharmacien,
119, Nu* Salnt-Antolaa
PARIS
loi i'.| lo niie i m\
La ville e I debout!
Vi e M> est-c] c ?
!
El bien ou ail. fi rdre \ I lrult
de i" \ us ilj vol i
tre vt. (J '
vo; e Mi son Prive
VOtl"< I '
vctie Us>
\ mii / votre nos ion i i icuon
\.SII, i y iisco lire les Ireinbli m i- terre,
ls li yal Ex-h f <* \nc*( in-
getwn) ibfl d / < /> I206oi
Cvs de p ii 'i ;<> HP*-
Uti e r pii *< '*"
m i 10 *i e m (ife
(t h s <> '8 conlr .? es.
iY< tj omm uuHsi e Vin
cehdi occa \onv pa\ i irenble
mente d U
Eapptlles voua que vous aurez toujours plus de
narauiie 11 de prui.. lion e d< lenaui uoe police
Jaseuraiice d uoe i onipa^iii aujjli
Pour 11" ainph renei nji n idiesser
tt Quihiin H m A- o
1 oi t au i in
R.-pn .-.......! Ii l^oyal l. li >'".r Assurance
de <_'
C'EST LE MEILLEUR
DES PURGATIF8
POHT-AU-PRINCB
W.WTBIIS IM arm.ei* ALBEH^'HI
Ph9rmacl. du D-Juttln VIAR1' ^
Vf teuf.< ) bonnttl l*/.rmr, *
SonU(,>m n' il ri n f,"i";0'f I
ipti dJiiiis .;. r''
I U t- n : | f>
0//re dUmphs
1 Pour jenne comptable capab'ei
ayant de bonnes rfrences.
Prire faire offres par I-lit. a
U maison i :
L-Preet/mannAGGERHOLM
Rue du Quai
On'detrande de 11 jures hririrfs
actif et srieu, mbant lire et
crire, pour le tervice de dishil u
lion v jcumal.
S'tdrererau MATIN.
Kuy. LE BOSS Co
Aaeuces Reprseu talions
PORT-AVPRINCE
Agents (fdraux de
Cercle Ptpt-eu-P'inc'
Le Ccmil rapptlle I SM
membre*, qui n'aurai'n' pu m i
la circulaire ce ujet, que le
bal annuel du Cercle aura lieu le
aamedi 16 Janvier partir de 9
teures du soir,
e Scr'Hre. Emile H. Bah>
Decker Jonea Jewell
illinq A -c
NSW-YORK
Farine* Hu.jarian 0 0boule Houge ete
Franklin F;re Insurance Company
NEW-YRC
/\^., anco ronlr l'incen
Ht,. I Match L'c
i i S.ilc ilcme i
C. S Rubbor txoorl Coupa ij
Souliers Hede.
Cl...s F. Vattlafjett S
l'olaaons aals en tous {jenres
.Manulactures Lite Ins'ce Cy
\aaurance sur la vie,
juilliou Frres Cin
Vins & Champagne 'Jordr>iu
I li, llcynnr
COPBNHAGUK
, ir OanOli, fromage et lonnei ves
alurwr f
.


il
1 31
fc

,
LTD
3D
cm



1
*,\ >. lathess il s '
11 ois
La lationale
Sans Rival;
i.iqareitas Chanterleic
Emoi de dearce





WISV CO
/ni" /' item
torts i\03 IUU&
h
v


L MAliN- 13 Jf.nvkr IWtS
Pneus &
chambres air
J'r ma nom*
brume clientle avoir reu par le
dernier vapsur un assortiment corn
plet de loaies le* dimensions de
Fucus Cords, Demi-Balloon et Bal"
loon uvec le fameux tubes longes
Fireton,
ttretone donne le plus de Kilom-
t* par Dollar,
Eu vente St-.Uarc chez Mr Clovis lucci
" Cap-1 |;iitini chez 1rs Jean Luciani ifQd
'' Port-de-Paix chez Ir tV Maurrasse
" PetiiGove chez Mr F. Obriez
u Aux Gaves cliez -Mr Jean 0. lonard
et chez L- PKbETZIMlL4GGEfUiO!.il
La sant doit p^r avmt tout
les l)'urres48LUNOSEti, "t'PYS"' Je pal-
peurs Smilblt |>roclor, Ltd. sont ijuais eoiir-
meol pari.
C'est eieelltnt c'est peu coteux.
|* i vente dans les bonnes picerie^ : et en dpt
Cb z Isa ai|enls.
Commercial Agencies and Commis lion
Lon R 'Dibidd
Pi idtr.t
Voua avez toujours aime le Whisky llaig
and llaig toiles, n c. t-ce pas.
I.o Whisky naturel qui vient aprs liait
and liai;} 5 toiles est le Kir.g [William IV.
Savez vous pourquoi. Paroe que la
garantie de qualit pour choque bouteille
dellaig and llaig est la mme que pour
chaque bouteille ce King William IV w(
qu'un ne peut l'avoir pour aucune au ire
marque.
c)aq Vftitiom YS
0 SCOTS WHISKV
F. 0. Pierce Coupry
Vf tison do confier ce et de rp'ilatioa
nionli'h abtfe en 1847.
La Qualit des peintures de F. 0. l'ierce Co, dli i
toute concurrence.
Toutes sortes de Peintures, Ternis et Ocres.
mv.iluiU- et Ternis pour meubles l parquets
I iitany lor celai n Knamel : Joules nuances. ) Imita-
tion parialte de la porcelaine, Donnant une surface
excessivement brillante, dure et lavable. Peinture
Idale pour meubles en gnral.
Porcelain Varnish Staia: 'out.es nuances .Imitation
paifaite de tous les bois de valeur: acajou, ebene,
bois de rose etc. Peinture idale pour la reutauialioa
immdiate des meubles en ueiieral
liathtuli l-Jiia nel : i nuance-, diverses, pour baiguoi
res eto. Imita ion parla,te de la poce|ainc. RsiSie a
1 eau chaude & a,i Lau froide.
Hoof-Tite : ( uuances diverses ) Peinture spciale
pour les toits.Prparation idale pour les pays chauds
Toutes sortes de peintures pour Automobiles, Canots. Machines*
Mtaux etc.
Demande* lajoogue liste des produits de F. 0. Pierce Co. Votl
bouterez ceitainement,.des articles qui voua intressent.
bu stock A prix dliant tou'e concurrence, etie/. les Agents en ilaiti.
Commercial c^gerveie* an ommiteiont
Ln'.'R- THEBAUD> Prsident
Davis iakiiiji Powdei
Paiiro d'tifath. de r^utatioiiv.rti3ndiaie
ftjalit 4 Prix difiint \toute concurrence*
i < k, prix dliant toute concurrence, chez les Agents en liait','
Ci>m7tticiat & Lon RThbaui. Prsilent
Yankee Polish C lue.
Cirants pour chausu es.
Qualit dfiant toute < onewrence.
\ulimite la iwJj et la sauMess i) tous
le? cuirs.
En stock, prix J<5titnl (oufe concurrencerez les Ageols en *liaiti:
Commrril A<|'*i*cies and commission
LEON R. THtLUUD' Prsident
La m u s!) a li.Silvera
Ceux qui n'ont pas encore vu les plies articles de .finesse que vient
de recevoir.La miisoa SI'.VEH*. doivent, dans leur intrt,s'empresser
de passer cette maison, car nul part i!n ,ne|oeuveal trouver d'aussi
beaux articles dos pnx raisonnables :
Nos articles sont vraim intjda toute tieautjet de fracheur et nos prix
ltiient toute concurrence.
VjIoi couleur barre**
Bas dentelles
Bas soie brode
Bas fil brod
Tulle pour premire Communion'
Couvertures blanche et couleur sup.
Bandes-brodes Madera pour
chemises et jupes
Voile blano barres
Ratine blanche
Gabardine blanche
Crpon blano et couleur 'Jour
Voile et oouleui uni
Chemisettes allemandes sup.
Brabaut noir anglais
Imitation toile crue
Serviettes de toilettes blanches couleur
Nappes couleurs
Tapis cir blanc sup. pour tables
Molletons blanc et couleur sup.
Peignes franais & amricains
Organdi blanc & couleur
Lainage couleur anglais sup.pour jupes
Madras a bar. es de soie pour oheniises
hommes
Satinette foulard pour lobes : nouveaux
dessins
i)ama-s.- anglais pr.ma^elas doible Iarg.
Crpon \ carreaua de soie et fleurs soie
Voile g-ngliam.
Aimables clients, vouslqui votiez porter,! peu de
Irais les plus beaux tissus qu'il Suit possible de
trouver sur cette place, ne manquez pas, avant
daller ailleurs da pusar cl nou oj le miilleu.
acoeuil vous est rserv.
Avis iiptrial
J'ai loiainlr d%*v>*
University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM