<%BANNER%>







PAGE 1

I l 1/ LE MATIN 9 Janvier 192b f J V v. iiireubi iMH %  : — 'r travaille *w< i %  > %  •-. %  III,' llQUJ i V Lieniti'i i. n ii iCfl de i ni triliun i!< i 'Jit .t !i >. .. .!es i ila :]•. %  .. ... : chlorate, |iir : • PI, M <4 w i d '•••' %  • i r ••" •** t" • • M, li ; %  .'; i' ,1" • i • %  • • n t iin;:r: IUI '.i "> I. ; Il n i* Kl, • i ai i i.n v • •,'. i .' • %  i> r • i %  Forci Sale One Four-Door S*\tP BQUIPPKD Wlll Halloon Tires Kleot rie oil Guage Sliding genr Shift Motor Mler In fapfaot Condition PRICE AT Maxwell t Mohr "hone 375 Chez NOCTYL I-T".,IkUU i %  : Parisiana Dimanche FrtB44 l)helia.el Devalde dans La Guitare et le tel Baud ET Les DUt mer i la ni • lire un Eotre 2.00, 3 et 4 K our 1er. Painaon; rcnplainls : Daeb, \\ barl Kmil.', Augustin, Bik r •'oueogigeona no i'iipieri i %  entrataar le p'tm • m ni alin do praenl r. u j nr d • U luie, le fronl la plu i s) i h. Un> oimmit i )ii -p wliv.>, com pose d' MU S. \rch-r RM, Paul Chem l, l'i'in m kmbroMe et La bdoyAr* Bartbel my Ira.Ti >uin, souhaiter lah'enw'.n\ n .hdca it IM accompigne a h Porl au I rini e te problme est (rou v Anijle ilRues du la<|a" sjn de l'Etat et des Fronts Forts. Vient ct'arrwer POUDRE ORSAY LA Commission Comnmtiah do Port-tu -Prince Nu le certificat an date du > courant du Juge d'Instruction alte' i : que iur i %  | table du sieur Ed ..M une inculpation de faui i i la lie la dclaration de ca-iil 'i,' ,luie faite BU griffe de la Juaiic • .le Paix ( S.. lion l">l ) pur le in ur Windior Bellegarae et cou n II ; Vu ii laiiia par le dil Juge d I i il lion de l'expdition de l'aci | i de in lidature %  il) Mootieur (.imrles de Dr H in Piaideol; P ri • la OOQaailMi ce de la popi 1 1 ion que, poui m pas en courir us rigue.;r: ; .1 i Co le Pnal. Ut e tioute daoa llmpoaelblUti de donner mite iui preecriptioni Kg il I (onctinanl les prochaine! Aieciit M ?> mmuualt -, notamment M procder i I nomination de; MBe>a*uii divan! luiii. "r es bure* .. 11 Porl m Prince i lutter I9ic Le i'. %  -• ideol, lu-, de lKL\ i, 1 ei Mi n bi. | J. Z mis.-ion Morsieur le Prlidfcl le la Rpublique. Itai au cercle Port-aii-Pi imien 3medi, ici Janvier eoaraot, le graLUiircle du l.bamp de Mars dont clique lta cal uu ucce, ce lbrc joyaueeroenl l'ai bivonaire de sa r ndatioo pai i n bal q i ne le il> i i en rien aux magDiHquea l ii'[ucdeiil i, Nous traaao elioo ave p'aieir ;elte nouvel e no• gances porl au princienuts M Autour d latl-C Le Comit de il. S. S II., en vu la • |.. i n dee joueori de % anl i ..i li.' de I i quipe nation ie (j i ni i '* uni nirer le te.tui d < m i-o \eis le 18 de ce m •'-. i Niie ieiiporlstnm s uivants ae 11 s i |t-p to s |i jours i Poal iucncct du Pare Lecoulo : 4h SO Vi lui J, Deeb, As ad. Painson, Gkippe, Hf'giiier. MtWI, l'ieire Louis. Kiefler, Lrvdiiis Aoguatio, CtaU| ol, . I mile, l'ceral/, Max li'fn, Th. Rgoier, Viebeud, Jean I quts, Mittl ", lunet. A. Pierr. Si t'.w, l.l. ,\i gustin, Del> i lhaciu'.he, liiig Porl :. l'iine, e Janvier 1^26, L>. S.cilrtiie gnral : Raoul ROUZII h Li P ('• %  iil ni : /ndrt F. CIIEVALHER. D'aulr^ part, d aprs les mtor mali' i pie ii.m %  :^ ma pu avoir, voni l< s s| iiihn.i M i| idtli idro^.t BOF ci uieurs contre les l'urai-a')lai Bu Kai le ;r.r i r \ rm nd, Caaaaguol, Demis : l\er.iLoui Mewc i bipps n s Pli. H grit r Villard, Vi ad, l'hbx Mriaqes .Nous avons reu le la ire pari du mariage de Madamoiaelle Me gina Mourra avec Mo: sieur Anluine I sa Sjba. Le contrat i ivii u ra il M le Sa medi 1 i Janvier 8 heurta Je l'apr* midi. La bndiction nup liais leur ara donue ie in^rre jour, en I Egliee du Bai r.^ Caor de Tuigei'.u a R heures le l'iiprs rpidi Toi'B uns VU'IM aux l'ulurs cen jo ; nls. Nou-i ivon< reu galeaaaal le fuire pari du mariage de Made Dolsflls Cnllieiine >nba, tille de Mme t ve leanSeba ivae Momiaajf Hab h .lihn, b|s de Mme Vre Kiias J.hl. La li.Mdieiiini nupliale leur so ra .' .i i •'! %  en l'I s'i-e Mtropoli Ifliie le Samedi 13 Janvier a > h. du -<.ir. Tous nos compliii!> ula su fu titra joux. N "• avoni r. i, i fa l'alfa part du prochain mariage da M le I rmile N. ai ai •• i Gml ive Pu/o. La i. n.'.'i' l:iii nup'iale leur para d< l Dde, i n IVg ise Mtropo lilHn.e. le Mardi J*. I.iiivi.r roua Doa \ l'iu aux futurs l'poox. La plu^ grande MaflOD de Tail leurs de Cli cago.laMaison ffdward E. S,rauss,!a pluuniversellement cornue et o sont eniplov s des ai parti anglata, fi anyxis etc piur la conleclion des costurr.es de I an taisie, de crmonies, de spirt etc par dessus de toutes sorhs, cisquelles et ceiulures, est mainte nanl tablie en lltili. Ilejouis.-c/ vous, meysieuis de cet'.e bonne nouvelle atvtOtl voir le merveiPeux catalogue des jolis Uaaae avec cp regard des jit.< icnls Slytea •! s << slunn s, la mai son recommanda a pari tes aie liers de o.-lumer, de tantaUU son aie ier spciale de co-lume de e rtmunie tel ipie^rnukitig, duquel les, Redingotlaa etc, 'a confection desquel des experts sont affilis. Les e!i.'n s .ecoivent gratuite Bfni ave haqi e ommindeun joli < ii. t m f t n lis: us ou St .1 ii Caltard, Mr al vlm • I ou H i! l| i-,| ,.| leur; anfenta, Molle 01 ra Calhrd, Mlia Juin La < h,i!e-, Vme \ ilumnii Ls '!liul-s, lin-. Vte IV l'I >n, Mr et Mme L-icien Cojat el leurs e.i finis,Mr Ras Plitbia renircient •loardnaQt laa no nbnm ami4 partiaulirimanl s. B. Monalaor Lon Dhia, Sscrlain d'Etat des Relation eiriaun/. LaR! verend 're Linore CliRnoine ha noraire et Directeur du Petit Smi naire qui o il bien v.ci'u assister assister au Service Solennella cM bri la Bisiliqua Noire Dama l'occasion Jo la m >rt lo leur rtgiell Aib'rl Flix Callft-J aurv-.nia i B •-! aix F. n-. : e 2rl Octobre 1915. Il les pr'ejt drceptei ici,leorj aeittimenUd t vive raeooBaianc ?. > ji uvitr 1926 Serviee A*s Pharmacies Pour faciliter le service de dimau che pour 1rs employs la Pli M ma CBEZ DEREIX Lgumes frais Choux, Toroales, aubergines Ridio tranlc baiwa da prix sur loua lei articles. ,. Pompe tazolioe Lue nouvele pompe lia^olin visible je U) galonaeninaUllM l aGraoi'Ru, .\> i; fli ; On deraaode I a bon Stnographe pour la correspondance franaise et an glaise. S'adresse Arm >ur nnJ Cm pan; I Alnminum Liae Naw-OrlaoslA South: American Steamship Ci ^rooJriaixi dpart direct po Port-au-Prince "Ktaiti jge CAttUf 9i)\laxiiiX* aijauL tau diltan- fo ^ jarvolet atieta <$or Sfi steamer i35oerii tal55era >4i 9W laa^ le \1 jaaaier ^iiectemeaL p<>ar % Port-au-Prince, le 8 Janvier i t\.de Matteis et Agents Gnraux \ • z %  <*/ Pneus & chambres a J'ai le plaisir d'aviser ma brtuse clientle avoir reu par d rni*r vapeur un assortiment plet de toaies le* dimeniou Pneus Cords, Demi-Balloun el Bt loon avec les fameux tubes ro\ Firestone. ;;^ ttrestone donne j te [plus de Kiloi tes par Dollir. Eu vente k S'-Marc chez Ir Clovis Mucci Cap-||aitien chez 1rs Jean Lucianit Port-de-Paix chez |r FMaurrasse Petit Gove chez Mr p Qhriez Aux Caves chez Mr Jean 0. lonard et chez L. WEETZIAHlUGCE&flOU u •( (( ^">P GOUTTi RHUMATISME^ NVRALGIES n. RFNGI. l. Rue Uallu • parti. A l-Idtrada On danera Samedi 9 janvier dans les salon* de.L'ELDQPADO Champ d$ Mars. I,a meilleure Uire 1 alisserie fine Soupers ci assiette garnies. IMNAGRKL Pour teindre tous tisiua i LAINE, COTON, SOIE, t.. .. %  .a produit :.'•!• "Lu MAVRESOl [ %  u icinr ,,Pon. nu />/-/M # ..I.|„ r mnriW.I i'.im i-luMn-li !tnr, pijnVe 'W,....f' "" %  "".'m.v'iiiili nuit „•, %  "' %  '• % %  %  •' I, .4.


PAGE 1

——— lmeni Maglore BOI& VEKMA 1358, Kuo Amriotln fUUBRb 20 CKNTlMBS K [RECTEURlPROPIiriAinis i£ {UiPRlUELH Quotidien ELKPHONE N2242 les vritsles jplus videntes sont sans action sur l'me d*s multitude* quand elles nianqu nt d% pilirs pour les propager. Halli.u leuMirienl ce sont sur. oui les erreurs dangereuses qui trouvent des a pitres pour les rpandre. Gustave le Bon 19ms ANNEE No 5636 PORT-AU-PRINCE ( HAIT1 >; SitfCOI IAVVIER l*M 80S TROIS GLORIEUSES Nous venons de vivre du e e ltease ces Trois Giorieus s turoes du fer, du 2 et du 3 Limer /1>2G. Elles ont t des urnes de recueillement, dur on et d espranceNous avons us, d'une mme toi patrioti,e mue, commuui dits les jmes souvenirs sacrs. Ces rois Glorieuses—comme elles irriteraient d'tre app.lea — des hommes les voix graves et lointaines des clioses, tmoins impaitiaux, mais aujourd'hui mus de nos deuils et de "nos tastes.. Il a tallu attendre jusqu'en 26 pour qu?, dans ceite Nation qu'il on fonde et c ils se sont farouchement (ombattus, il a fallu atlendie bien longtemps pour que ncu* puissions leur faite lecommentl t uu lcoutoi t pour notre cer 1ur R ste d union qui nous œur de patriote. Ce monum nt avait permis de wpmghr. L grande leon que le Prsid nt liorno a tenu nous donner sur notre sol, sur cette terre glorieuse et douloureuse, nous mut profondment. Elle nous rappelle la leon qui nous lut donne de la terre trangre. Toufsaint-t>ouveriure et de Ri ioit tre pour nous un symbole. illustration concrte de notre evis.'L honneur en revient au 'rsident UOP.NO qui, duraut es trois jours, l'unisson du lien, a s;nti battre le cœur de joule la Nation Aussi pour lui prouvtr corn ien elle apprciait son geste si I*u. ss sont trouvs dans un I %  .. .._. ,,,.,l.,.i ,ii 17. ii I tio lru\* II' ira 11,1 1 1 ^F !" I lu'elle avait compris la profOL de leon qui s'en dgageait* elle "lui a lait une maguiliqueovanon. La Journe du 3 Janviei a t un vritable triomphe pour les Hros qu3 la Nation magnihit. Elle a aussi t un legi'i llillIJIIO a au.ui t.w un ivj." -. —w me triomphe pour le Prsident vit nous unir, pourquoi cachot du FoitdeJoux Rigaud en exil et Toussaint en prison. Quelle hon poignante Et puisque, maigre tout, malgr nos haines, nos divisiors, la grande œuvre de relvement que nous poursuivons nous intar* ED Mmoire de ta Reine Doiitirirej^talie l e Chaig d Afl. ires t'c a L nation d Italie a 1 honneur d mvi 1er tons IM amis de l'Italie un service funbre qu il tera clian er la Basilique Notre Pme le 'un di 11 Janvier courant 8 bsaitl ,lu malin, pour le npos Je I me de Sa Mttjest la lUii e Dcudiiere Marguerite de Savoie mre de son Auguste Souverain Victor Emiraniiel III, roi d lialif, dcede le lundi 4 courant. go y assistant ils lui donte ront uue preuve de s\n.pathie. P.rt lu liioce,le Janvier 1VM leves sur les disponibilits du compte .t'amortis tBMlt.Ln avin es de la ba-ique HU ^ >' v • "•• ment s'lvent actuellement l > milliards de Traces. Les cours 8 Janvier PAHH— Sterling IM M francs 28 I NEW-YORK— Francs 16.04 Sterling #.SW9 Petit accident Hier, vers > heures de l'api s mili, aucaret'-ur de la Grand 1 Rue tt de la rue Bonue Foi, le buss N.> U.16 lut violemment heur t par une auto de "H I ie des Fora pier-' portant c N i B, le buss fut s. ( ri. us.ment u • do:i rang, une de ses roues .mune a t OTI pi t-tenient bri?e. Le Uuiesu de la Polne enqute sur les responsabilits de laccidtat. BOHNO qui avdit teju leur renire ce m gnilique et pi.ux hommage. Pour cette haute pense d union qu'il a si noble ment proclame et ralise, pour avoir su taire le geste que nul n'avait os tenter tt qu'un seul avait esquif se — imis il la, lui, largi jusqu'aux toiles — le Prsident Borno a bien mrit de la Polne Le peupb de Port-au Prince lui a dj prouv .qu'il m jugeait ainsi, il l'eu a graudiosement rcompensEl quand nous disons le peuple nous vouions dire toutes les classe de notre socit lraternelieinent unies. Lorsque devant le monument, le Mausole sacr, le Prsident Borno eut termin sou discours qui tut coupj. d'applaudisseiiiimts, .e cette ioule irmiss u i.c une grande clameur leva. Les cris de : Vive Borno, Vive le PrsiJ nt d'Hau clatrent. Et la voix sourde du canon qui grondait audessus de nous, 1res haut, trs loin, semblait joindre celles der taire ce geste ? Combien n'aurait elle pas t fructueuse pour nous l'union de ToussaintL ouverture et de frgstld, de D s' 5 alineset de Ption ? Combien leur dsunion nous a t tunefcle I. Le Concordat de la Croix d's Bouquets, la Charte de nos droits, lut la premire manilestation de notre union sacre. L'honneur tait rserv, au descendant de l'un de ceux qui le signrent d'apposer nouveau la signature de si la nul le sur la plaque de m rbre qui runit les restes sacrs de Ceux auxquels nous devons nos droits de Peu plj Libre. Dans le caveau commun o la haut ; p use Ja Chet de l'Etat vient de runir — enfin rconcilis — les deux Hros de notre Indpen lance, enfouis sons galement nos haines et nos divisions. Que la mmi dalle les recouvreElle sera U premire pierre de la nouvelle Patrie, rgnre, unie, que nous allons ionder. La monte lente de la Saire Far cable PARIS, 8 Janvier— ^our le -le fois les vnement! donnent un dmtntl aui pionostics du bureau ml orologique|et leiFarisienscom mencont ob-erver avec une tdl.e apprhension la monte lente mai? iue\o;able dd la Seine. Ju-qu main'enant c'est la bia.ieue qui a le plus ouilerl. De* mu.ieis de maisons ont t envahies par l'eau qui cause de d'a incalculables et b ig-i les fMM vjcutr daaa la Lilutmrl descaa.leurs demeures. Le bureau tntorolofcique d clare que la Seine ontmuera monter jusju'a vendredi. Au cours de la nuit dernire et dans la ma line il v a eu une brusque mon le et au pool d Ausbsrli i l'eau est arrive moins de o.3j du niveau de 1910 et a moins d'un m re 80 de 19*4 On %  Mre que la Seine sera tale -a m di et les autorits se dclarent plein.s decoutiance. Paur le rtablissement de la monarchie en flomjrie Petites Nouvelles BTIUNSBH Par cble, 8 Janvier. BRLXLLKS. —Lacommission financire de la chambre de6 d' pts a adopt hier le projet de loi prvoyant la ratification de l'accord de Washington pour la consolidation de la dette balge l'gard des taU-Un, le projet sera soumis au parlement dans la semaine. ARlO\ ( Chili ).— Des accusa lions et des contre acc^aiioas ont t change) hier entre Pruviens •t Chiliens dans la /me du plbis cite de Tacna et Arica la suite de trouh.es qui ont clat entre les dtm parties adversss. > NlCb'.— Mell Suzanne Len • glen,championne de tennW, couti nue ses succs. Au tournoi de tennis du club niois, qui a eu lieu hier,elle a battu MelleSmailles, de Grande ii.etagne, ^r 6 zro. FLUrtfcNCb:.Des dsordres se sout produits hier quand un groupe d environ* 100 fascistes irrits par suite du tr-tnslert de Tullino Tamburini du commandement de la 9'ime lgion de la milire fasciste Tripoli, ont attaqu |tt.oi.c et autres faicUtss tidles au nouveau commandant le consul Borgia. La dmonstration s'est produite pendant la crmonie de l'installation de Borgia. LA H \VAiNE. — On a annonce hier que le trait d'extradition entre Cuba et les Etats Unis tera sign samedi Le major gnral Enoch Crowdsr, amba-sadeur an ricain et le secrtaire d'Etat Ces pede9 en seront les signataires. 4 l occasion de la mort de II reinemre d'Italie Nous aons revu l'invitation un service funbre que fait chan • ter, Luudi 11 Janvier, en l'glise Mtropolitaine, le Charg des Af. faire* d'Italie en llaiti, pour le re pos de l'me de Sa Majest la Heine Louairi e d Italie. Nous nous terons un vrai devoir d'assister cette pieuse crmonie. [ La Reine Dou rire qui V.sn' de mourir tait lu tille d Ferdinand de Sardaiioe, duc de (nes et d'Elisabeth d) Saie Elle tait te en 1851, tut marie en 1S88 a. Humbert, prince royal, puis roi d'Italie sous le nom de rlumbert If et tait la mre du Chef actuel du la MYison de Savoie. Victor Emmanuel lit, roi d Italie Par cble BIMAPEST, 8 Janvier— Le bruit cireule avec persistance qu' un complot a-irait clat en Ion grie pour rtablir la monarchie. On dclare que les fascistes d une part voudraient mettre sur le tr ne larchiduc A'brecht et que les lgitimistes d autre part donneraient leur appui au prince Otto, lils de feu le roi hurle. EQ dehors de cei bruits de rta blissement de la monarchie l'allai re qui passionna aclue lemeut l'o pinioti pub ique h >ogroise e.t cel le des taux billets de 1000 fraocs fraijus. Lei sociaux dmocrates accusent les fascistes d tre la base de cette allaire et prtendant que l'argent obtenu en Un^ant Zsa la cirulatioo de laux b.llets franc i s seit us ambitions monar chistss de l'ar hiduc Albrecht Ces sociaux dm xrates dc arent que la prsente situation p.litiqus est due 'a.tagonisme eolr^ Mr Betalen. 1er ministre et l'amiral Horsly Le dernier appuie lanhi duc tandis que Mr Beib'.en,comme c'est pojr lois les aristocrates, a pous la caus du jeune prince. Le Cardinal iercier reoit les derniers sscremsnls Par c&ble BKIXELL13, 8 JatvitrLtal du cardinal Mercier tait inchau g ce malin. La tempe rature et no.malo mai* le pouls est faible. On annonce qu'on ne publierait pas de bulletin mdical paedant la journe. On a appus que le car dlual avait exprim le dsir de re cevoir les derniers sacrements hier soir ; i's lui ont t aduums trs dins la plus stricte intimit. Les vqies'auxiliarjsdeMaliu.s et le Bruxelles ont adress une lettre aux habitants de Icuis dio cies dans laquelle ils disent : La .ant de notre bien aim car diml arbtveque ne s'amliore pas, sa faiblesse s'acceutue ; il a demand qu'on lui administre 1 ex trme oueliou, ce qui al fait.Ce bulletin publi hier dit que l'tat du cardinal ei-t stationnaire et en core trs faibl. . Une runion nuldiqtie des &f Uudiints latino-amricains Par cable P MHS, M Janvier — L'association des tudiants lalino arari cains a teuu une graude ruuion publique l'iccasion d" l'inaugu ration de la socit et de la rcep tiou de Mr Jos Vasconsellos, ex ministre de l'instruction publique du Mexique. L'assistance comprenait des pro fesseurs.des tudiants et plusieurs diplomates de 'Amrique latine. MM. Jos Vasconsellos, Zerega r'ombona, Guedas Lope/., Mesa Carlos CJuijamo, Jimenes Grullon onl clbr la confraternit spiri luelle et ont examin Caris si ac cueillant pour les intellectuels. Htjocialions des experts Iranais et allemands Par cable P..HIS, 8 Janvitr— Les exptits d'aviation liangais et a lemands ont repris leurs ngociations. Les a lemands demandent que de res trictions imposes par le trait de Versailles A la labricjlion des a roplanea soient rvises, en chan ge de quoi le Heich accordera aux aropluues allis toute libert di survoler l'Allemagoe. Un aropl 1 oe de la ligue Paris Kolterda'ii vient d-a; omplir son voyage a uue ritessa qui bat teus les re cords. Il a couveit le parco rs bord en une heu.'e 50 minutes %  oit une vitesse du 104 kilomtre?. Foot-Ball Gel aprs midi, t heure, aura lieu, au fac Leconte, mat' h pour le l liampionoat national enlic le Petit Club Sportif Hatien et le 1 Raclnt Club . Et. demain, la mme heure, match < %  Patria contre Gendarmeiie. Ste Rose de Lima La Prsidente de l'Association des anciennes Elves a le plaisir d'annoucer aux associes que i \> se nbie Gnrale et lixe au mer cr di CI courant, i heures pr li-is p. m. La Secrtaire Eponine JEVN LOUIS Journe fheten De n lin, 10 I invi 1. oit la journ con^t iti 1 illa pour les lvtivs c ) n n 1 il la laus toutes les Cou 1 La h Repu! 1 ii'. L" l'isiden' de la Rpublique n' vint po ni r it le lecii n> lgiil itivesi m*n /-i Qms ilu'ion ci la foi I tonnent h p-r>;, 1 : ivtf itlrai^es le de min 11^ 1 r t que pour Les le 1 )ns J a G uiseils Uomm'jniux NUS p'oli 119 de 1 c ision pour r.ippa'.e", 1 10 Uh 61 -lisposition • ^.iivan de %  %  loi lu 18 Sapt iul>"el.''2 i modid ittvssds eslUfl le la loi lu 4 l Iyl9. m. ii il hiillelin Je. vote cumporl 11 I %  ^.itlrai?es en t' veur le ci 0 eoe dont la il ilarstio 1 de candi liture II';MI :\ p s % %  1 %  1 lit • il >rmmaot ;i l'srticl ? 1 0 I i pressa* i j L H. ser.i an 1 i' %  ir le Bl re; 11 i Au 'Ai o le D Prsiilen' I visau '2e ilin %  i 'el'articl; (i le la l'i iQ, n'aura pas t ni s et ii'il n'y aurait aiasi lie i qu' il Cttooi coni auosl s. ; luftr igsjs expri Q9 pour I a i n Liom l* ^sla'iv M Droat cou i i ir s com me in 'xi lail i -'t i' n'eu sera tait aucua) rantion iu trousverb il. El eo i i il ne gra <\ >:in la ituf ) %  wrttlat u s, que le^ s (rsgN rei iiifi ajx I m tio ia commu*; nales. i ^ira dclu nul [i Irancs Les louai:: reuib.aises out t pr v ..T >4r**e3*^* Fabrique ils Mosaques. Lope RIVE!* % & (]o Grand'Hue en '/ace V ile branii Pour l'hygine ei h* renfort de VOH Maison*, m? leji d* Carreaux Moi >*q ue Les [planchers en bois ncessitonl loul I*icmps des rparatiooa 't attinmt rais, souris, punaisas et autres vermines. Les piaoebers en ciment ou eu briauss " >ont pas plus avaiila(|eux, ils s'hiient el ^e dsaijr(j -nt aprs quelque temps et il iaut luire une uou velle dpense. Nos Mosaques sont toujours beaux et durent indfiniment Consultez les centaines de clients qui ont dj pos nos mosaques. >'ous fabriquons en outre balustres de r toutes dimensions, lleurons,rosaces, corniches,moulures, etc. Carreaux roui i es pour toiture 20 cm de cot > i P 50 ie millier* H loch en ciment ( 16\& pouces ) PO.J chaque "Pierres tombales en granit avec inscripiiou, tombes en qranit^etc. Venez nous visitez ou adressez vous M^Meur Lope Rivera, vis vis de la foste.


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/06616
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Saturday, January 09, 1926
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:06616

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )


Full Text
-


lmeni Maglore
BOI& VEKMA
1358, Kuo Amriotln
fUUBRb 20 CKNTlMBS
K
[RECTEURlPROPIiriAinis i
{UiPRlUELH
Quotidien
ELKPHONE N2242
les vritsles jplus videntes sont
sans action sur l'me d*s multi-
tude* quand elles nianqu nt d%
pilirs pour les propager. Halli.u
leuMirienl ce sont sur. oui les
erreurs dangereuses qui trouvent
des a pitres pour les rpandre.
Gustave le Bon
19ms ANNEE No 5636
PORT-AU-PRINCE ( HAIT1 >;
SitfCOI IAVVIER l*M
80S TROIS GLORIEUSES
Nous venons de vivre du e
e ltease ces Trois Giorieus s
turoes du fer, du 2 et du 3
Limer /1>2G. Elles ont t des
urnes de recueillement, dur
on et d esprance- Nous avons
us, d'une mme toi patrioti-
,e mue, commuui dits les
jmes souvenirs sacrs. Ces
rois Glorieusescomme elles
irriteraient d'tre app.lea
des hommes les voix graves et
lointaines des clioses, tmoins
impaitiaux, mais aujourd'hui
mus de nos deuils et de "nos
tastes.. Il a tallu attendre jus-
qu'en 26 pour qu?, dans
ceite Nation qu'il on fonde et
c ils se sont farouchement
(ombattus, il a fallu atlendie
bien longtemps pour que ncu*
puissions leur faite lecommen-
tl t uu lcoutoi t pour notre cer 1- ur r ste d union qui nous
ur de patriote. Ce monum nt avait permis de wpmghr. L
grande leon que le Prsid nt
liorno a tenu nous donner
sur notre sol, sur cette terre
glorieuse et douloureuse, nous
mut profondment. Elle nous
rappelle la leon qui nous lut
donne de la terre trangre.
Toufsaint-t>ouveriure et de Ri
ioit tre pour nous un symbole.
illustration concrte de notre
evis.'- L honneur en revient au
'rsident Uop.no qui, duraut
es trois jours, l'unisson du
lien, a s;nti battre le cur de
joule la Nation-
Aussi pour lui prouvtr corn
ien elle apprciait son geste si I*u. ss sont trouvs dans un I *
. .. .._. ,,,.,l.,.i ,ii 17. ii I tio lru\* II' ira 11,1 1 1 ^F
I lu'elle avait compris la profOL
, de leon qui s'en dgageait* elle
"lui a lait une maguiliqueova-
non. La Journe du 3 Janviei a
t un vritable triomphe pour
les Hros qu3 la Nation magni-
hit. Elle a aussi t un legi'i
llill- IjIIO a au.ui t.w un ivj." -.-------- w
me triomphe pour le Prsident vit nous unir, pourquoi
cachot du FoitdeJoux Rigaud
en exil et Toussaint en prison.
Quelle hon poignante Et
puisque, maigre tout, malgr
nos haines, nos divisiors, la
grande uvre de relvement
que nous poursuivons nous in-
tar*
Ed Mmoire de ta Reine
Doiitirirej^talie
l e Chaig d Afl. ires t'c a L
nation d Italie a 1 honneur d mvi
1er tons Im amis de l'Italie un
service funbre qu il tera clian er
la Basilique Notre Pme le 'un
di 11 Janvier courant 8 bsaitl
,lu malin, pour le npos Je I me
de Sa Mttjest la lUii e Dcudiiere
Marguerite de Savoie
mre de son Auguste Souverain
Victor Emiraniiel III, roi d lialif,
dcede le lundi 4 courant.
go y assistant ils lui donte
ront uue preuve de s\n.pathie.
P.rt lu liioce,le Janvier 1VM
leves sur les disponibilits du
compte .t'amortis tBMlt.Ln avin
es de la ba-ique hu ^ >' v "
ment s'lvent actuellement l >
milliards de Traces.
Les cours
8 Janvier
Pahh Sterling IM M
francs 28 I
NEW-YORK Francs 16.04
Sterling #.SW9
Petit accident
Hier, vers > heures de l'api s
mili, aucaret'-ur de la Grand1
Rue tt de la rue Bonue Foi, le
buss N.> U.16 lut violemment heur
t par une auto de "h i ie des Fora
pier-' portant c N i B,
le buss fut s.(ri. us.ment u
do:i rang, une de ses roues .mu-
ne a t oti pi t-tenient bri?e.
Le Uuiesu de la Polne enqute
sur les responsabilits de lacci-
dtat.
Bohno qui avdit teju leur
renire ce m gnilique et pi.ux
hommage. Pour cette haute
pense d union qu'il a si noble
ment proclame et ralise,
pour avoir su taire le geste que
nul n'avait os tenter tt qu'un
seul avait esquif se imis il la,
lui, largi jusqu'aux toiles
le Prsident Borno a bien mri-
t de la Polne Le peupb de
Port-au Prince lui a dj prou-
v .qu'il m jugeait ainsi, il l'eu
a graudiosement rcompens-
El quand nous disons le peuple
nous vouions dire toutes les
classe de notre socit lraternel-
ieinent unies.
Lorsque devant le monu-
ment, le Mausole sacr, le Pr-
sident Borno eut termin sou
discours qui tut coupj. d'ap-
plaudisseiiiimts, .e cette ioule
irmissui.c une grande clameur
leva. Les cris de : Vive
Borno, Vive le PrsiJ nt d'Ha-
u clatrent. Et la voix sour-
de du canon qui grondait au-
dessus de nous, 1res haut, trs
loin, semblait joindre celles
der taire ce geste ? Combien
n'aurait elle pas t fructueuse
pour nous l'union de Toussaint-
L ouverture et de frgstld, de
D s'5alineset de Ption ? Com-
bien leur dsunion nous a t
tunefcle I..
Le Concordat de la Croix d's
Bouquets, la Charte de nos
droits, lut la premire maniles-
tation de notre union sacre.
L'honneur tait rserv, au des-
cendant de l'un de ceux qui le
signrent d'apposer nouveau
la signature de si la nul le sur la
plaque de m rbre qui runit les
restes sacrs de Ceux auxquels
nous devons nos droits de Peu
plj Libre.
Dans le caveau commun o
la haut ; p use Ja Chet de l'E-
tat vient de runir enfin r-
concilis les deux Hros de
notre Indpen lance, enfouis
sons galement nos haines et
nos divisions. Que la mmi
dalle les recouvre- Elle sera U
premire pierre de la nouvelle
Patrie, rgnre, unie, que
nous allons ionder.
La monte lente
de la Saire
Far cable
PARIS, 8 Janvier ^our le -le
fois les vnement! donnent un
dmtntl aui pionostics du bureau
ml orologique|et leiFarisienscom
mencont ob-erver avec une tdl.e
apprhension la monte lente mai?
iue\o;able dd la Seine. Ju-qu
main'enant c'est la bia.ieue qui a
le plus ouilerl. De* mu.ieis de
maisons ont t envahies par l'eau
qui cause de d'a incalculables
et b ig-i les fMM vjcutr daaa
la Lilutmrl descaa.leurs demeures.
Le bureau tntorolofcique d
clare que la Seine ontmuera
monter jusju'a vendredi. Au cours
de la nuit dernire et dans la ma
line il v a eu une brusque mon
le et au pool d Ausbsrli i l'eau
est arrive moins de
o.3j du niveau de 1910 et a
moins d'un m re 80 de 19*4 On
Mre que la Seine sera tale -a
m di et les autorits se dclarent
plein.s decoutiance.
Paur le rtablissement de
la monarchie en flomjrie
Petites Nouvelles
Btiunsbh
Par cble, 8 Janvier.
BRLXLLKS. Lacommission
financire de la chambre de6 d'
pts a adopt hier le projet de
loi prvoyant la ratification de
l'accord de Washington pour la
consolidation de la dette balge
l'gard des taU-Un, le projet
sera soumis au parlement dans la
semaine.
ARlO\ ( Chili ). Des accusa
lions et des contre acc^aiioas ont
t change) hier entre Pruviens
t Chiliens dans la /me du plbis
cite de Tacna et Arica la suite
de trouh.es qui ont clat entre les
dtm parties adversss.
> NlCb'. Mell Suzanne Len
glen,championne de tennW, couti
nue ses succs. Au tournoi de
tennis du club niois, qui a eu
lieu hier,elle a battu MelleSmailles,
de Grande ii.etagne, ^r 6 zro.
FLUrtfcNCb:.- Des dsordres
se sout produits hier quand un
groupe d environ* 100 fascistes
irrits par suite du tr-tnslert de
Tullino Tamburini du commande-
ment de la 9'ime lgion de la mi-
lire fasciste Tripoli, ont attaqu
|tt.oi.c et autres faicUtss tidles
au nouveau commandant le consul
Borgia. La dmonstration s'est
produite pendant la crmonie de
l'installation de Borgia.
LA H \VAiNE. On a annonce
hier que le trait d'extradition
entre Cuba et les Etats Unis tera
sign samedi Le major gnral
Enoch Crowdsr, amba-sadeur an
ricain et le secrtaire d'Etat Ces
pede9 en seront les signataires.
4 l occasion de la mort
de II reine- mre d'Italie
Nous aons revu l'invitation
un service funbre que fait chan
ter, Luudi 11 Janvier, en l'glise
Mtropolitaine, le Charg des Af.
faire* d'Italie en llaiti, pour le re
pos de l'me de Sa Majest la Heine
Louairi e d Italie.
Nous nous terons un vrai de-
voir d'assister cette pieuse cr-
monie.
[ La Reine Dou rire qui V.sn'
de mourir tait lu tille d Ferdi-
nand de Sardaiioe, duc de (nes
et d'Elisabeth d) Saie Elle tait
te en 1851, tut marie en 1S88 a.
Humbert, prince royal, puis roi
d'Italie sous le nom de rlumbert If
et tait la mre du Chef actuel
du la MYison de Savoie. Victor
Emmanuel lit, roi d Italie -
Par cble
BIMaPEST, 8 Janvier Le
bruit cireule avec persistance qu'
un complot a-irait clat en Ion
grie pour rtablir la monarchie.
On dclare que les fascistes d une
part voudraient mettre sur le tr
ne larchiduc A'brecht et que les
lgitimistes d autre part donne-
raient leur appui au prince Otto,
lils de feu le roi hurle.
Eq dehors de cei bruits de rta
blissement de la monarchie l'allai
re qui passionna aclue lemeut l'o
pinioti pub ique h >ogroise e.t cel
le des taux billets de 1000 fraocs
fraijus. Lei sociaux dmocrates
accusent les fascistes d tre la
base de cette allaire et prtendant
que l'argent obtenu en Un^ant
Zsa la cirulatioo de laux b.llets
franc i s seit us ambitions monar
chistss de l'ar hiduc Albrecht Ces
sociaux dm xrates dc arent que
la prsente situation p.litiqus est
due 'a.tagonisme eolr^ Mr
Betalen. 1er ministre et l'amiral
Horsly Le dernier appuie lanhi
duc tandis que Mr Beib'.en,comme
c'est pojr lois les aristocrates, a
pous la caus du jeune prince.
Le Cardinal iercier reoit
les derniers sscremsnls
Par c&ble
BKIXELL13, 8 Jatvitr- Ltal
du cardinal Mercier tait inchau
g ce malin. La tempe rature et
no.malo mai* le pouls est faible.
On annonce qu'on ne publierait
pas de bulletin mdical paedant
la journe. On a appus que le car
dlual avait exprim le dsir de re
cevoir les derniers sacrements
hier soir ; i's lui ont t aduums
trs dins la plus stricte intimit.
Les vqies'auxiliarjsdeMaliu.s
et le Bruxelles ont adress une
lettre aux habitants de Icuis dio
cies dans laquelle ils disent :
. La .ant de notre bien aim car
diml arbtveque ne s'amliore
pas, sa faiblesse s'acceutue ; il a
demand qu'on lui administre 1 ex
trme oueliou, ce qui al fait.Ce
bulletin publi hier dit que l'tat
du cardinal ei-t stationnaire et en
core trs faibl. .
Une runion nuldiqtie des
?Uudiints latino-amri-
cains
Par cable
P MHS, m Janvier L'associa-
tion des tudiants lalino arari
cains a teuu une graude ruuion
publique l'iccasion d" l'inaugu
ration de la socit et de la rcep
tiou de Mr Jos Vasconsellos, ex
ministre de l'instruction publique
du Mexique.
L'assistance comprenait des pro
fesseurs.des tudiants et plusieurs
diplomates de 'Amrique latine.
MM. Jos Vasconsellos, Zerega
r'ombona, Guedas Lope/., Mesa
Carlos CJuijamo, Jimenes Grullon
onl clbr la confraternit spiri
luelle et ont examin Caris si ac
cueillant pour les intellectuels.
Htjocialions des experts
Iranais et allemands
Par cable
P..HIS, 8 Janvitr Les exptits
d'aviation liangais et a lemands
ont repris leurs ngociations. Les
a lemands demandent que de res
trictions imposes par le trait de
Versailles a la labricjlion des a
roplanea soient rvises, en chan
ge de quoi le Heich accordera aux
aropluues allis toute libert di
survoler l'Allemagoe. Un aropl 1
oe de la ligue Paris Kolterda'ii
vient d-a; omplir son voyage a
uue ritessa qui bat teus les re
cords. Il a couveit le parco rs
bord en une heu.'e 50 minutes
oit une vitesse du 104 kilomtre?.
Foot-Ball
Gel aprs midi, t heure, aura
lieu, au fac Leconte, mat' h pour
le l liampionoat national enlic le
Petit Club Sportif Hatien et le
1 Raclnt Club .
Et. demain, la mme heure,
match < Patria contre Gendar-
meiie.
Ste Rose de Lima
La Prsidente de l'Association
des anciennes Elves a le plaisir
d'annoucer aux associes que i \>
se nbie Gnrale et lixe au mer
cr di CI courant, i heures pr
li-is p. m.
La Secrtaire
Eponine JEVN LOUIS
Journe fheten
De n lin, 10 I invi 1. oit la
journ con^t iti 1 illa pour
les lvtivs c ) n n 1 il la laus
toutes les Cou 1 La h Re-
pu!1! ii'.
L" l'isiden' de la Rpubli-
que n' vint po ni r it le
lecii n> lgiil itivesi m*n /-i
Qms ilu'ion ci la foi I ton-
nent h p-r>;, 1 : ivtf itlra-
i^es le de min 11^ 1 r" t que
pour Les le 1 )ns J a G uiseils
Uomm'jniux
Nus p'oli 119 de 1 c ision
pour r.ippa'.e", 1 10 Uh 61 -lispo-
sition ^.iivan de ' loi lu 18
Sapt iul>"el.''2imodid ittvssds
eslUfl le la loi lu 4 l Iyl9.
m. ii il hiillelin
Je. vote cumporl 11 I - ^.itlra-
i?es en t' veur le ci 0 eoe dont
la il ilarstio 1 de candi liture
ii';mi :\ p s 1 1 lit il >rm-
maot ;i l'srticl ? 10 I i pressa*
i j L H. ser.i an 1 i' ir le Bl
re; 11
i Au 'Ai o le D Prsi-
ilen' I vis- au '2e ilin i 'el'ar-
ticl; (i le la l'i iQ, n'au-
ra pas t ni s et ii'il n'y au-
rait aiasi lie i qu' il Cttooi
coni auosl s. ; luftr igsjs ex-
pri Q9 pour I a i n Liom l*
^sla'iv m Droat cou i i ir s com
me in 'xi lail i -'t i' n'eu sera
tait aucua) rantion iu trous-
verb il. El eo i i il ne
gra <\ >:in la ituf ) wrtt-
lat u s, que le^ s (rsgN
rei iiifi ajx I m tio ia commu*;
nales.
i ^ira dclu nul [i rssu ds fscsossuisnl lout pro-
c*-verbll mSQti mua il i :s sut-
trirf-'s exprin m pour dea fonc-
tions autres qujliea ljs itectioui ont lieu.
te Gnuwrnetnent franais
rembourse un inillard
de Iraucsl la Ban me de
Fr.'tce
Par CAble
PARIS, S Janvier D'aprs un
e< mmun que du ministre des li
cime- 'e gouvernement a rem
le 31 dcembre dernier a
la banque de Y aa. e un milliard
de IraucB ce qui rlmt la limite l
fale des avance ? i t'btat 38 mil
|j|d*j 5'U milliois d> Irancs Les
louai:: reuib.aises out t pr
-
v ..t >4r**e3*^* '
Fabrique ils Mosaques.
Lope RIVE!* % & (]o
Grand'Hue en '/ace V ile branii
Pour l'hygine ei h* renfort de
voh Maison*, m? leji d*
Carreaux Moi >*q ue
Les [planchers en bois ncessitonl loul I*- icmps
des rparatiooa 't attinmt rais, souris, punaisas et
autres vermines.
Les piaoebers en ciment ou eu briauss " >ont
pas plus avaiila(|eux, ils s'hiient el ^e dsaijr-
(j -nt aprs quelque temps et il iaut luire une uou
velle dpense.
Nos Mosaques sont toujours
beaux et durent indfiniment
Consultez les centaines de clients qui ont dj
pos nos mosaques.
>'ous fabriquons en outre balustres der toutes di-
mensions, lleurons,rosaces, corniches,moulures, etc.
Carreaux roui i es pour toiture 20 cm de
cot > i P 50 ie millier*
H loch en ciment ( 16\& pouces )
P- O.J chaque
"Pierres tombales en granit avec inscripiiou, tom-
bes en qranit^etc.
Venez nous visitez ou adressez vous M^Meur
Lope Rivera, vis vis de la foste.


I

l
1/
LE MATIN 9 Janvier 192b
f


J
V v.
iii col bai L'anmie


i

avait
m Je
m] i
o
!. i -
;
i >reubi
iMH

:
'r travaille *w< i >-.

, I- II,' llQUJ
i V
Lien- iti'i
i. n ii iCfl de i ni triliun i!<
i 'Jit .t !i >. .. .!es
i ila :]... ... :
. chlorate,
|iir : PI,
M<4wi d '' i r "**
t"
M, li
; .'; i' ,1"
i n t iin;:r: iui '.i "> I.
; Il n i* Kl, i ai i i.n .
, v ,'. i .' i> r i '
.
Forci Sale
One Four-Door S*\tP
BQUIPPKD Wlll
Halloon Tires
Kleot rie oil Guage
Sliding genr Shift
Motor Mler
In fapfaot Condition
PRICE AT
Maxwell t Mohr
"hone 375
Chez
NOCTYL
i-t".,-
IkUU
i :

Parisiana
Dimanche
FrtB44 l)helia.el Devalde dans
La Guitare et
le tel Baud
ET
Les DUtmer
i la ni lire un
Eotre 2.00, 3 et 4 Kour 1er.
Painaon; rcnplainls : Daeb, \\
barl Kmil.', Augustin, Bik r
'ou- eogigeona no i'iipieri i
entrataar le p'tm m ni
alin do praenl r. u j nr d U
luie, le fronl la plu i s) i h.
Un> oimmit i )ii -p wliv.>, com
pose d' MU S. \rch-r RM, Paul
Chem l, l'i'in m kmbroMe et La
bdoyAr* Bartbel my Ira.Ti >uin,
souhaiter lah'enw'.n- \ n .- hdca
it Im accompigne a h Porl au
I rini e
te problme est (rouv
Anijle il- Rues du la<|a"
sjn de l'Etat et des
Fronts Forts.
Vient ct'arrwer
POUDRE ORSAY
LA
Commission Comnmtiah
do Port-tu -Prince
Nu le certificat an date du >
courant du Juge d'Instruction al-
te' i : que iur i* | table du sieur
Ed ..m une inculpation de
faui i i la lie la dclaration de
ca-iil'i,' ,luie faite bu griffe de la
Juaiic .le Paix ( S.. lion l">l ) pur
le in ur Windior Bellegarae et
cou n II ;
Vu ii laiiia par le dil Juge
d I i il lion de l'expdition de
l'aci | i de in lidature
- il) Mootieur (.imrles de
Dr h in Piaideol;
P ri la OOQaailMi ce de la
popi 11 ion que, poui m pas en
courir us rigue.;r:; .1 i Co le Pnal.
Ut e tioute daoa llmpoaelblUti
de donner mite iui preecriptioni
Kg il I (onctinanl les prochaine!
Aieciit M ?> mmuualt -, notamment
M procder i I nomination de;
MBe>a*uii divan! luiii."r es bu-
re* .. 11
Porl m Prince i lutter I9ic
Le i'.- ideol,
lu-, de lKL\ i,
1 ei Mi n bi. |
J. Z COLBERT, av,
Dernire
heure
Il nous esl retenu que la Com
million liomiiiu'a!e e^timnn! que
Bi u m ii dii u pris lin, ayant l
ii iim le pour grer les intrls de
celle Commune jusqu'aux prchai
m i la< lione, remis sa l> mis.-ion
Morsieur le Prlidfcl le la R-
publique.
Itai au cercle
Port-aii-Pi imien
3medi, ici Janvier eoaraot, le
graLUiircle du l.bamp de Mars
dont clique lta cal uu ucce, ce
lbrc joyaueeroenl l'ai bivonaire
de sa r ndatioo pai i n bal q i ne
le il> i i en rien aux magDiHquea
l ii'- [ucdeiil i,
Nous traaao elioo ave p'aieir
;elte nouvel e no- gances porl
au princienuts
M
Autour d
latl-C
Le Comit de il. S. S II., en
vu la |.. i n dee joueori de
?anl i ..i li.' de I i quipe na-
tion ie (j i ni i '* uni nirer le
te.tui d < m i-o \eis le 18 de ce
m '-. i Niie ieiiporlstnmsuivants
ae 11 s i |t-p to s |i jours i
Poal iucncct du Pare Lecoulo :
4h SO
Vi lui J, Deeb, As ad. Painson,
Gkippe, Hf'giiier. MtWI, l'ieire
Louis. Kiefler, Lrvdiiis Aoguatio,
CtaU| ol, . I mile, l'ceral/,
Max li'fn, Th. Rgoier, Viebeud,
Jean I quts, Mittl ", lunet. A.
Pierr. Si t'.w, l.l. ,\i gustin,
Del> i lhaciu'.he, liiig
Porl :. l'iine, e Janvier 1^26,
L>. S.cilrtiie gnral :
- Raoul ROUZII h
Li P ('iil ni :
/ndrt F. CIIEVALHER.
D'aulr^ part, d aprs les mtor
mali' i pie ii.m :^ ma pu avoir,
voni l< s s| iiihn.i m i| idtli idro^.t
bof ci uieurs contre les l'urai-a')-
lai
Bu Kai le ;r.r i r \ rm nd,
Caaaaguol, Demis : l\er.i- Loui ,
Mewc i bipps n s Pli. H
grit r Villard, Vi ad, l'hbx
Mriaqes
.Nous avons reu le la ire pari
du mariage de Madamoiaelle Me
gina Mourra avec Mo: sieur Anlui-
ne I sa Sjba.
Le contrat i ivii u ra il m le Sa
medi 1 i Janvier 8 heurta Je
l'apr* midi. La bndiction nup
liais leur ara donue ie in^rre
jour, en I Egliee du Bai r.^ Caor
de Tuigei'.u a R heures le l'iiprs
rpidi
Toi'B uns vu'im aux l'ulurs cen
jo;nls.
Nou-i ivon< reu galeaaaal le
fuire pari du mariage de Made
Dolsflls Cnllieiine >nba, tille de
Mme t ve leanSeba ivae Momiaajf
Hab h .lihn, b|s de Mme Vre Kiias
J.hl.
La li.Mdieiiini nupliale leur so
ra .' .i i '! en l'I s'i-e Mtropoli
Ifliie le Samedi 13 Janvier a > h.
du -<.ir.
Tous nos compliii!>,ula su fu
titra joux.
N " avoni r. i, i fa l'alfa part
du prochain mariage da M le
I rmile N. ai ai i Gml ive Pu/o.
La i. n.'.'i' l:iii nup'iale leur
para d< l Dde, i n IVg ise Mtropo
lilHn.e. le Mardi J*. I.iiivi.r
roua Doa \ l'iu aux futurs
l'poox.
La plu^ grande MaflOD de Tail
leurs de Cli cago.laMaison ffdward
E. S,rauss,!a plu- universellement
cornue et o sont eniplov s des
ai parti anglata, fi anyxis etc piur
la conleclion des costurr.es de Ian
taisie, de crmonies, de spirt etc
par dessus de toutes sorhs, cis-
quelles et ceiulures, est mainte
nanl tablie en lltili.
Ilejouis.-c/ vous, meysieuis de
cet'.e bonne nouvelle atvtOtl voir
le merveiPeux catalogue des jolis
Uaaae avec cp regard des jit.<
icnls Slytea ! s << slunn s, la mai
son recommanda a pari tes aie
liers de o.-lumer, de tantaUU son
aie ier spciale de co-lume de e
rtmunie tel ipie^rnukitig, duquel
les, Redingotlaa etc, 'a confection
desquel des experts sont affilis.
Les e!i.'n s .ecoivent gratuite
Bfni ave haqi e ommindeun
joli < ii. t m f t n lis: us ou en harmonie avec la cruleur du
eoatum cou nandl, el e esl mu
mue d'un.'- b lubie en ml il garan
L. ou sont Incuilea aux eboii,
I s initiait! du 'd.ei.l oc un in i
grn ipie'conque.
Les m suies ont pri-es el les
coudi'iois lixis par le re^rsin
tait l'ran;:is LilILIflt.
I L'i H i BoMt loi
Po't i u PrUcr, ILiili
Les commandes sont remise;
tt moirj de 3i) jnurs.
A ifDiirs
Plan, lies 11 Madriera dj servis
rn parfait tat, conditions 1res
avanlegenaat, s'adres;er Kawaa
hVrrcanoe, Rua du Mag^in de
(Etat 1784-1716.
i" "- --' i
ReTierIwwnts
Mme Vve Klii Callard.ne Pla
Hi m, vin \ ,> St .1 ii Caltard,
Mr al vlm I ou H i! l| i-,| ,.| leur;
anfenta, Molle 01 ra Calhrd, Mlia
Juin La < h,i!e-, Vme \ ilumnii
Ls '!liul-s, lin-. Vte IV l'I >n, Mr
et Mme L-icien Cojat el leurs e.i
finis,Mr Ras Plitbia renircient
loardnaQt laa no nbnm ami4
partiaulirimanl s. B. Monalaor
Lon Dhia, Sscrlain d'Etat
des Relation eiriaun/. LaR!
verend 're Linore CliRnoine ha
noraire et Directeur du Petit Smi
naire qui o il bien v.ci'u assister
assister au Service Solennella cM
bri la Bisiliqua Noire Dama
l'occasion Jo la m >rt lo leur rt-
giell
Aib'rl Flix Callft-J
aurv-.nia i B -! aix F.n-. :e
2rl Octobre 1915.
Il les pr'ejt drceptei ici,leorj
aeittimenUd t vive raeooBaianc ?.
> ji uvitr 1926
Serviee A*s Pharmacies
Pour faciliter le service de dimau
che pour 1rs employs la Pli m ma
CBEZ DEREIX
Lgumes frais
Choux, Toroales, aubergines Ridio
tranlc baiwa da prix sur loua
lei articles.
,. Pompe tazolioe
Lue nouvele pompe lia^olin
visible je U) galonaeninaUllM
laGraoi'Ru, .\> i;fli;.
On deraaode
I a bon Stnographe pour la
correspondance franaise et an
glaise.
S'adresse- Arm >ur nnJ Cm
pan;
I
Alnminum Liae
Naw-OrlaoslA South: American Steamship Ci
^rooJriaixi dpart direct po
Port-au-Prince "Ktaiti '
jge CAttUf 9i)\laxiiiX* aijauL tau
diltan- fo ^ jarvolet at- ieta <$or
Sfi steamer i35oerii tal55era>4i9W
laa^ le \1 jaaaier ^iiectemeaL p<>ar %
Port-au-Prince, le 8 Janvier i
t\.de Matteis et
Agents Gnraux
\
z

*<*/
Pneus &
chambres a
J'ai le plaisir d'aviser ma
brtuse clientle avoir reu par
d rni*r vapeur un assortiment
plet de toaies le* dimeniou
Pneus Cords, Demi-Balloun el Bt
loon avec les fameux tubes ro\
Firestone. ;;^
ttrestone donnejte [plus de Kiloi
tes par Dollir.
Eu vente k S'-Marc chez Ir Clovis Mucci
Cap-||aitien chez 1rs Jean Lucianit
Port-de-Paix chez |r F- Maurrasse
Petit Gove chez Mr p Qhriez
Aux Caves chez Mr Jean 0. lonard
et chez L. WEETZIAHlUGCE&flOU
u
(
((
^">P GOUTTi RHUMATISME^
NVRALGIES
n. RFNGI. l. Rue Uallu parti. *
A l-Idtrada
On danera
Samedi 9 janvier dans les
salon* de.L'ELDQPADO
Champ d$ Mars.
I,a meilleure Uire
1 alisserie fine
Soupers ci assiette garnies.
IMNAGRKL
Pour teindre tous tisiua i
LAINE, COTON, SOIE, t..
.. .a produit :.'!
"Lu MAVRESOl
[u icinr ,,Pon.nu />/-/M#..I.|rmnriW.I
i'.im i-luMn-li !tnr,pijnVe
'W,....f' """".'m.v'iiiili nuit
. , ""''" ' I, .4.

armacle
ten
oui
c:e Sjourn la I
Ira'e & !a l'haumcie Pin h
aonvaaa aji partir de dimanche
lOJanvi r, de midi jurqu'a 5 h-u
res da soir me ..'.-s Pharm-iie- refl
tera ouvore sei.l. ment, les auties
fermeroul, tour de lle,
Laa Hic nia anal dote pri de
a'adrreeot m -.as de lesoin lis
din...ii-li. oprs midi, elle de
res Mois i harmucies (qui esl ou
verte.

Naissance
Mr el Mme Lafayelte Chanel
font part eurs amis de la nai?
sance de leur (ils : (Iimrd.
Complin ents et souhaits.
tlta.
z Le Grand MAGASIN
Euliremeul renouvele par de nouveaux e beaux articles.
Ce soir: Jazz-Band avec proqraiii
me nouveau et menu de choix. 1
De 8 heures minuif.
Maison l^ACCARl^f^^i,^
BCJI Tft VERS1EM No, 908%08,


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM