<%BANNER%>







PAGE 1

agol nergique antiseptique urlnalre • Agit Cl'fS et radicalement ^<—• Supprime le* douleun \ .* de /o miction vite four complication % L ngtei uesufittioiB* et rajeunit te titmt de alai arinairc qu'il 'ramat coaiplatemant neut en |ugu!aot -tout Ut microbe qui l:i habitent et. Cateiain. t. *vticncicnnes. r-ari La dAcourarta du PAOEOT. • fait l'objet 1*UM communication l'Acadmie 1a Mdecine de l'an du profeaaeur LaasakaUe, niWln principal d la mrrine, naclen rrifoMUi* daa E yl aa da n •'.' ne Damt. • t.uut avona eif loeca•liio dcludler l rv.Koi. I la rasjltits l ajoura axcaliecta, et [ %  ..: %  '. %  tun%  tOtf, que ooua avons u l.. ou* noua permettent d <>n affirmer leilk-ai.i tbsoiu* et ou us tac U • VAMIANIfiF. Avarie, Maladie de la Peau'] l'iuiluil M .' iililtijut RUCOVAL Pommada non Uilqua cofltro maladies da la paau. L'inondation an francs i Le ciel demeure COU Mil duo! lonle la Pranee. Le |h<-r u.onii Ira u\ n moi l 12 dtgn's cei I ada au dttaua 'le ti. Loi ri Vf •s gios is: eut et les liverains a't M eut in p. liemmcnl le retoi r du li'niii p* m* Ici laue gtler. Le so t sinalir d'tau pies les pli torrentielles qui ot t ru. r que e ftci de Nol pai .Miile de J.i in il' lea neiges.L'eau a'accumd Je dana le* lias fonds et inonde les champ*, l'ie que toutes les livi nin. nient rapidement en parti en ie le HtH'ii' I Aisne, la Sane, la Vuseile el la Seine Les quais a l'aria -i.nl B0U1 l'eau en plusieurs •rt il r i-.l'uii lunliei e parisien ne oo ;ii moi t. r la i-eie 11 la Man.. duel qi %  < an ifllueota ivc i \li.-ine inquitude. 9o a ii taooura diveri eipdienti p'ni -,isci dt i-aiiali -tr le sur plu du eaux mais on n'a luasi jueqti u i qu'a viter que l'inond i lion ne pirnne les profilions il un d< Bheno.Lt ainoudutionadana ci e ;• |ion dt viennent de plus en plu f i quenles et l'on attribue ce tait a deb isemenl ioUDie praii que |j • dant !a guerre Le Doubs el r>es affluant! on! dboiol el lOlila la plan e de Mont bel ad e*f Iranefonuti en un vaste lac. L's habitants de plusieurs vil lagee o l 'lu S'enfuir tn p.eine nuit ; dans la Breesa plu sieurs Itr Oies iont romplli-iiuiit isoles par l'inondation Autour du cooajria national hindou OAWNPORF Indes Brilanni 3 uis;Le 101 firos nalional lnn • u, ijin \ii ni de clturt 1 sa 40e a^ n i .• annuelle, a adopt le pli gii u me LoUtiqua Swarajislede gou*< 11 n.• LI IIIOIK me el de non OOOptrali n avc le gouvernen ent lu n. i t u mala Loa grave scission • s pii du i %  dis ai laugs 5>\V i %  | '< a i I IIMI hais OLI n ou tre c| i \ -. v .t 11 de M'iieu ts diver gei cea d opinions iur la qi estien parution du programme d' ne l'onl'ren u qui doil avoir lieu aojourd buiei au eoara de laquelle on vt lente a nouveau de ineilre tin au diffrend qui a provoqu la cessation du travail lo 1er seplem b:e Nouvelles diverses I'AHIS— Le gnral \or:liu' es: nomm commandant des Iroupe; au Maroc n re uu'neatnanl du ^fi n;r.tl .N'aulin, jil c h lofe du 19 me corps d'anne. PARU kh \ t r Breoger: nouvel amba ad nr de Franceaui Etala Unis, a t n < auj >urd h i pir Mr B-iand avec lcqj| il a dis u les dtaila d^a ng iations qui vont reprendre aoue peu eu vue du rglacenl da la delta de la France au fc.li!* Uni*. Mr Bran ger a'embirquara vraiaamblabli nenl te t Jauvier prmr les Liais U lia. \\ \^;n , N A cauae eu mau vais et.ii de aa aant on pea eque le gnral JaUa J Perablog>• si n dra ici le un:proch .in d' ^ ica o il repr st-n e le Praid ni C o lilg; paur l'srbilrage du d il > e id de l.ti-na el liica en're Cbilie %  el r> roviena. MBXI :0— i. %  fjouvi raamaat t dr.r m aiceio vienl d'interdire la culture le a DnarJba ii d, di Jgue Il01 'i ml.-. WASIIINCTON-Lebureai m t/oro'ogiquearnonoa^o i demaia i ne ameiiorall ta i la l m H ratura librii nne qui svit dputa deux jourdana la ptespue iota il des Eltta Uoil i Fie de lindtipendanoe Demain, 81 Dcembre el le le' Janvier auront lieu le letM organises nom la clbralioa de 1 ladoendance Na'ionale. Suivant le p'olocoi lab i cette oecaatou, le lll Dcembre au matin. Son Baeal'Mea Monsieur le Prsident le la R;>iiVi i>. recvra, au ihla Ntlitoal, lei Ooros d'ploma'iq'i • el oineoldre, le II • reau lu Conaoil ^ Blat, lemmbraa du Corps j idicaaira, Si "ian de.ur Mg* I AfhevA|tia le Po tau Prlnca a 7 ligures du soir, le Prsident de U Rpibliqua el Ma ilimi Louis Borno r. c vroul au Palais National. \ minu'I. un coup de canon sera tir du Fort Nalional Le 1er J nvier, i H heures du malin, DUa salve d. ving! et un coiio'' le canon sera tire par la Balleie du For 4 Il sera ebant a 8 I 2, en l'Kglia^ Mlropolilain a .,un le Deum ai'qu-i a-ai leront Son E. le Pr i.lenl de ia Bpub'ique, les Secitairrs d Fiat et tou= les h mis fonctionnaires de l'Administrati 00 pub!i qu?. IJ" liant du c Te Deum i sera salu de 21 coups de canon. Aprs la crmonie re ip;ieu8e. il y aura revue militaiie au Champ de Mars. Dans l'aprs-midi, au Champ d* W*r*. il y aura concert et attraction? diverse. p nns la soire, Cinma populaire, feux d'artific, illuminations g'-n ra'es et rj i.iis-ances p ibHquai. aak* La Solidarit La runion mensuelle obliga toie de La So'idarit aura lieu dioianch^ Il Janvier 1939, i heures de l'aprl midi, au loral du K .1 CEt....-. Mr Nestor Feliu Mailre tailleur Renerri'e bi i sincremea' *i S n.irrh eux client%  I am9 i lu l> envpiliunle a L-n''on don' il a .t 1 l'oujal d* 'enr r*rt au couis d celte rnne. T 'pur envoie en refour ans mei] lenra aoabvJ'a l orcaa aj du non vel an ^ta.^p-TSa.^am\R.^^^ Ford Sale )ne FourOoor Sf'dan L.l I P D WITII llal'oonJTirea \lec*ic oil Ounge Sli'ing genr Shilt Motor Melur In Varlncl Condition PRIGB AT Maxwell Itkr ••hone 375 A l'picerie da Sscr-Cœur Ce so r et dema'n SOT, il y a'i r. i ir-ne ton; urs l'Ktdcere du S'rteCoMir, donl v r Tlxm.s S-li>mh. • %  ,' est 1| r.?n!. ( 'a r grand Hveiilo • a J octa on de a nouvel e une. Autour ies t • :. I bifi ferokl, orues de vins e | ,i, liqomra ce pi hux. l'on pn-s i.i .le ili.nniuiea lieu-es. La S n ^" aHMMkiiceri L m uwella anne Le Bureau de la Police nous a demand d'avia?r la population que, dans a nuil du 111 Dcembre, la Sirne n'ior;.ra la prem re heure de la nouv Ile anne. El e aiff e-a pendant 2 miou'es, d 1 mi nuit a ruintiit de;ix minutes. fait-Bail Civils C0ntr<3 !nilitiir<'s Le 1er Janver prochain sera di-pule la Potjpe cr'e depuis d^'ix ans eutre les civl's et les mi litaires tClli avait gagne l'annt der nire par les Civi s Leur nouvel e quipa e*l ainei io:ii[ CM> : But : Augustin, artire* : r mand Fils, A. Kmile: demis Pre. Louis, Ch p. M va (Capitaine), avants : F Rgnier. Deeb Aaaad, \lnby l'anrn. Naissance Monsieur et Mhdame Luc (.ou Ind tnt le p'aisir d'annoncer '< ure ap • la nn -,i ce h er sr, • e l u" nouver n? tr n m a 0* al.--, e. NoOici leurs ME :X au bb f Ponr {ttrlr ou d 1 tttf M i n i. %  ' t COI> • Il 'f' CCBtfOM-irOUMOlS*f • • (ijaanae i' !l li !L SUFFIT de prr_ Ire ii l'un <*• voe "* Dn *' t ,u, x .a lauea aaulamaat une Pilule dis V DeAaut 147 •'ie du reab v-Dc^'-t Prla Mais 11 iautexigsr.es vrliaWes aul aeat tout BBU Wiachae •I .onaoun. & %  ** '•• "•" OEHAUTAPARI8 m .,nt te** waaaaaa lmOma a noir /IYIS fmrortfnt il est port la connaissance du public en gnral et du com men n p-rticulier que Monsieur R ) sijj>. PLIK9 i. fa t du I r J.i .vi r lQ.-ij es* ^ra d'eti 1er -os 1 H r i aon social '). As.enco ^ Co, prnr pnu.ie Ile de son novpa'. pro pri. f aire ; Pen Mai Alignais D4SCENCIQ & Co, Ivfs de dpart Les dpches pour New York via N^i'r.rk par le steamer raod acro-1 IV'Di" itudi 31 'd tttob o courant 3 I eurea p. rr. Bvue ou autres affections de l'appareil respiratoire L'EMULaSION 3 SCOTT • prise rgulirement donne une nergie nouvelle, augmente la capacit de rsistance et aide liminer la cause de la faiblesse. Vente par Convent!?? Spciale En vertu de la grosse en l'orme e x*culoire d'une obligation hyoo 'hcaire, souscrite nu rapport le Me Lon Char'es el son collg ie, notaires Port au Prince, le dix huit lvrier m ; l nenf cent vingt cinq, dment enrenislie et signi fie: 2o d'un commandement avec signili^a'ion en data la or/e d cemhre mi 1 rvnf c>nt vlngl cinq, ministre de l'huissier l.esnard Jrme, enregistr, demeure in fructueux ; Il D'un speond commandement avec sign Rcatinn en dale du 26 dcembre I9B8 ministre de I huis sier Lesnard .lrme, eniegistr, demeur infrutt eux Il sera pro d le manli que l'on comptera .'i janvier 1910 s 10 lires du malin, en Ptudt et par le ministre de Me Lon Charles et st-n eoHgue notai r|es Porl au Prince, la venle an plna offrant et ''ernUr enchrisseur, d'une propri' de cirquan'e car reaox de lerre, si-e commune de (ianthier Arrondkaament de Port au Piince. sur 1 habitation Cor v tle-> dans les Section de MarreBoseau, borne eu Nord el h l'F.-t par le rcs'e de 1 babitalioB Cot velte. au MI 1 par 1 babiii tin K La mothe et i lOius' i r l'hnbila iion OGirm n. suv.it plan et procs vrbi 1 de Mr I njoie, arpen leur r u'i \i m dale des vingt ail au .'il Mai mil neuf cent vingt deux, enregislr. Sur la mie prix de .eut soixan te ( nze dollars u ivante centimes or amricain, moi lant m prii -i pal Indamnila de re' .id el hono rairfs de l'avo al roursiivant lt 171 80] outra I s cnttgaa de I enchre : ..Covrele tieur Victor Chirls B)uquet. arpenteur pub'lc. dem u rant el dudticili (ianthier, dt bi teur hypotlieaire : -*' Aux requtes, pot|Maites et dili {?euces du Muir Tbotose Wiener, propritaire, demeurant et dj-ni ci i a l'ort au Prince, Rvantab?ur cile au faiiiner du dit avocat. : s Port au Pline, Bue FrOU Mj 837 ; Pour plus iimp'fs rense'Kne menls a'adraj - 44 Ir Etranger 9X Ir ;o I .. %  abonnement<. panent du 1er ci da de chaque mo : s. PRIX DU KU.VEHO 4*rS0 avini Vrig istT i. Qrdre des Avocatr Bairean de 'oriau-Frinl Messieurs 'es Avocals "e ce "eauion! informs que par l che du Secrtaire d'Etat d Justice en dnte du 20 dceni e urant, I Onlre est invit crmobi's de l'exhumation e la translation des restes de D limset de Plion, qui auront le 110 dcembre cour, nt et janvier l'2ti. Poil au Prince, le Le Secrtaire Stphan \ Belle Fte Uimpdi F. '<: \ .-n.Il" li 1 Lieu : Dana la bai Mme Ca i i'Ie Bruno Pensionnai des Scirs Article-. Ai .r? de "\o\\ Pcbe a la li^ue, 'voul sommations de choix, a lgante, Bal. Entre gnral : f gourle On irouvera les cartes clw/ \i dame Camille liruno. qui les clefs 1 ci ie n ion au rnn<'e. ayant piur I avocat constitu Me I).:mjajjli"ne cl'! MassantaVatasvec lection Jt jlomi Il a t rem s en nos burea un trousseau de 7 clefs, trot Mir la voix publi iue { Rue Onii;. p Le propr.etaire peut les cl -ner. fo n as p( duSudesi attendu port au r-ri le ti j-nvier i926. 11 reuartira le mfi.ne jourp Port de Paix.'.ap Hatien, Pue Plat, San Juan el le Havre, Porl ai Prin e.2S dcembre \\ L'Agaal E.;RQBgLLN -ii %  i i %  DJA JAMBONS CONSERVEl CHOUCROUTE FOIES GRAS -LGUM FRUITS CONFITURES 7 CONDIMENT) En Vente dans toutes les Bonnes Maisoi Agaat Gnral pour Hati : Ch. MAGNANT GROS : 118, Rue Baudin, LEVALLOIS-PERR£T(F i^a,>aja\s^^, ^ O. "^BBa\ Procurez vous vos jolis cadeaux de fin d au lie t CuF FILS! Vous y trouverez aussi ,des iinuaiiies, de uiariayes artiefes pour anniversaires de et de Baptines. v M*



PAGE 1

Il I n s %  Grand Rabais Jusqu'au 31 Dceœbte A la maison HSILVERA Comme treintes sa (jiiinde clientle. Allez, cli 'A Christian BOX 322 Rue de Eronis-forU TELEPHONE 61)3 OU vous trouvre/. Cherry Brandy. Disette, Cacao Pippermint, Orgeat el toutes les liqueurs superfines Lalcool pur est seul employ dans la fabrication de l Liqueur* f hrlnint BOX On peut dguster dans l'tablissement. Rduction de prix pour plus d'une routeille. Rab important en gros. n! La Pharmacie Centrale ffli ( Riekards & Co • UUI Wcacion du renouvellement de lanne,adre^se Imis et sa L ombreuse ciieulle l'expression 'vœux les meilleurs. Le painmement sensible au dnouement sans bornes w& { tlle a l ob i el de ,eui i )al1, Uur accorde ^ jusqu'au 3 Janvier* en macir d 4 treoes. otreoir lout achat de quinze gourdes_(*l ) au cjin,>>fai>t une Uoile de PATAH1NE VITA OU de VIT ALIMENT CAC O (rSUralimenls recommands par les clbrit* mdicales contre l'anmie) 1 loua attirons l'attention sur notre grand as-oitiment |de; Bonbo" 8 et t;iiocolatB iranvaw, amricains et bollandai* [en boites dejluxe, en flacons el pr ivre. Prix dliant toute concurrente. PHAliMACIE tl NTRALE d'U\ITI. RICKAHDS Ce Rue Rpublicaine No 1112 PC ri P il : F brique h carreaux Mosaques Lope RIVER \ & Co Grand'Ru-*en faade l ( Aaile brenai* ON PEU D'ART D.WSV0J FOYERS: One petite saile man(|ir,une (jaliMie, on vestibule d ei.tre, un parquet dehaloo, une chambra de bain en jolies mosaques quoi de plus aijrable I i solides, cotent bien meilleur mareb et • os laci'its de paiement afcr! la port* de lout-n les ourses. Qutlques uns de nos travaux d excut* vous e i d bleront la preuve : Chapellerie l'Archevch, Chapelle de St Indre de Di h it, l.glise de St .losipli de Port au Prince etc,etc. .Maisons prives de Messieurs Edouard Germain. / ug Roumain, Ur Flix Goicou B. P. Pawlwj Andr Dbiz, Marcel Kleureau, II. Uearue, Mme Vve J. M. 1 ichardson, Me Km. Itampy etc etc Te nez voir nos mosaques el surtout n'employez que no.-ouvriers .pour les travaux de pose qui demandent beaucoup d'babdet. Beurre de Table cBruun, Copenhague —=^— Exigez uujours la n. arque ftruim en ^acht tant du beurr. Ipour votre tabler Ce beurre esf 1 Je plus iur qu'on pou va avoir. Ce beurre tt fow. jcur9 r ]ral8. Ce beure el plus riche et crme Ce beurre est dlicieux au got. N'oubliez pas que Mtoa apptit < si f < t >*idr blemrti ng William IV et qu'un ne peut l'avoir peur auenne autre marque. cKuio Wilfiam F? 0 SCOTS WHISKY* Vient d'arriver Un fort stock de£n af char a* sel en Force la ne f aence Emaill Vue tau, 1 beuriiers en verre, miroirs, fanaux, poupes en I orn laine 6< rb tire, [etc, etc. Imarjes relijpemcs. Spciafement p< ur la (in de rAn.tampes lecfriqu le tous mures." I lateaux de toutes largeurs, fond en bois a\ec >lire et dcors f%%\ r'onl> pour taLlf,sceau> bisca'ts. pl* (leuisiervice a cal en aijceni srvices k l'qieui an ergai l, beuiritrs eu a gen', pendulett s m ni inrilwii tic. etc. Tableaux eoradra Je toutes dimenfions. Jouets LUCIE EWlD laqasin Central ^L'Ancienne l'hain t<-ie Centrale k.\ h 1783 ^Rcims v WerlaC^Suoc' Jyj) \ */t4 lu-r/iri\ %  At|enl Exclusif P. Labour dlie SO, Pue Montmartre Pa+i* Grand M k France Position exreptiauuell", au centre des ail MUS a prorimit de"toutes les Banque, de la doua ie et de toutes !es : AqeiM s de bateaux. Renscujuu ni lacilite's pour royaqer en auto mobile'dana tiutea les parties de l iVpublique d'Hati el de l "'|>u blique dominicaine, nambrea conlortablej el surtout trs propres. Ventilateurs dans les cbambfta la demande des reiisionaire. Quisiie IranQaae trs soiqne el d plus ?ariea. Vtri.andex a visiter teh mnga* *S df t Htel *^ i ,|S des meillewri crus du* lad aux, par barriques^lanie jannos.allions et par bouteilles. Parmi les Vins de ciialeanx, voua trouverez le puis grand choix p.mr les qualits el pour rage \ UNS D'ITALIE A DE8PAGNfc..V .v u& bOUHGOGNlfi (blauo rougee et le reuonm. Pommard mu-.>e'ix, fot Amricain i-> 8 plus grand esaortlmeat de LieaeoM, Corjuae gioaJwi^ktc \hsiutlie pernod, Amer Picon, Xermoitli i \Q \-.i:itVES trancaises et amricaines frache uent arrives,* GltsAHlfiS de < uha. i.i;i el ll.ibaiieri. CI lBaTTlCH de to it^e lee fabriques (III nu Gros et dotait \\\ i> l MlU Carr'es poeta.ea. PrtIX TRS MODE E P. P.vllizi, Pr >i rietaire es La s?n* doit p sser av a tout les b.'u.i.'s l B L U E N O S E 4t ''PYS'de lealieura Smilbu* proclor, Ltd. son gar.uii^ entiretient pursC'est excellent cSst peu coteux. \<]i\ vente dans I s boi)uepiceriea : • t en dpt l11^z. bs aq-Mils. Co'nnuercii.l Aqeneies ;i'>d •"omtiis ion Lijn RT.iViKil Prsident JV — ,-l .ilj' Elrnl du Hall Franais Djardia (M*;descnites laloiiu.'ses,l)M| sliuns dillicil *, urm'r.ai| i anmie, |\euia tliuie. fluini'ii de la jeui e mie de la nounice, de l ( enlanl. lin unie partout Ihpt eh** Simon VIEUX A.rul Rue Bonne : o: 4* GratARue i Taverne d SiO Hue aunite t< ut ri r Fdisi a Lii.iiuu ma Bire pression, landfieha loulesqualits soupeis oi.. U laverus reste ouverte toute 'a Mi • ""*•* • %  • •



PAGE 1

marnes uw v'\M r GOOD Comme pour tes autres produit*^ (aood-Year fabrique ses courroies d'aprs des mthodes spciales labore dans ses laboratoires. Les courroies ordinaires en cuir aprs avoir servi ptnaani une ut espaa de leiitpn s'amintissent, ne (end. l ient, ei /in h nu ni cdent. feci a pour caste la Inction laquelle ces courroies sont soumise, a sans qu'il *oit possible de les lubrifier. Les courroies Good Year au contraire onfjimejsubstance ipraisseuse contenue dans la toile <|iii entie dans leur cOiistruciion.qui les lubrifie automatiquement, conservant par ainsi leur souplesse et leur lasticit. Quand on se seit convenablement des courroies Good Tear, elles durent trs lonijt< u |s el donnent un service suiprenant. Le courrons de transmission Go. d Year sont laite dans toutes les pimentions, tt pour toute sorte de travail. E%*aye*~lC la prochaine foin. Courroies QooJ Year. Boyaux en caoutchouc Tbe est IIHI* sTiadiug Company PORT-AU-PRINCE, GONMVES. CIP-HAIT£ll" Sada el Aliiack litu d(s l rouis forts En [ace de Sperdwto Grand aBsor'imont d toffe* pour tous les gots et des prix dfiant toute concurrence: Ci Ope tatin, Ijpe (har.tim, Moiift lire de voir, Soi-' lavabl". si souk, 6 te, etc. l'ut visita chez S \|)\ 4 Mr I. \iil\. vom <| fira compltement r^m Le public est irviti voiler U naicon J DT) ||:ir! .-. Non y >• ue/ utfci ni sd\ r,. ni s il mv et'e* ai tt MiM • li 'in'-*, '.VU' | cl) %  %  t %  '.'. Ii fj ••* i? I i Iles if U VOVH#3K les j>rix dfiant toute ccucurrence. Ift-IM Le t'tPmer "dans Uom" venant d('£vro/M rut San Juan de P > '-o H en, I t> o Vlat't $ Cap bailien est al en du li ']•,>':• i'j-'li h2\ C.n iraii 1 I' n aI '< %  n %  H • i iir iw > f&nji u et hi p'tts d'uni ni IL t*. p %  i .i !'ri et p -.s.sr ;/< I, Le *tf i "ce %  < >vy II • ,i • t ftlfl il 'li n>> W i mr po ir l H! rtj.j.> ni i Si M i>c,Gtn licei, C ip I ii / %  • i e t'ae M I il ,/' > %  t-rvV f .' •' p ft 1/ • S. ? • ai \ rtne>n g*, '-i • %  -iIvaux i'nh cj g qn-Hux 50 d• ri.il' 19j.i, ni lie irH la m 'D. La voilure p o' Mit Mte AQ r,nrpgi d T r \ uiP.IIIITR. loin les j Min dt 7 ti> a.m. i lis p m. Chaiiiiement d adresse a il) t1 M* minii 'uel i^UVt.N Hue du Ctutre N I809 H) M. — (fn -o* l mi via sa clientle el aux mdecins et au publ c qull e ira jsorm son Laboratoire d'Ulogie c uu laboratoire ho! tie appliqu sous la Direction du Dr liKcot et F. Sjourn iv. iihoraijir eil ouvert tous le* jours da 7 hr)> du'initiuO ueuri*> dus >Jr pour toutes les recbercu.es et analyses,prvue.* i . iflnnooci cl lo.ntoi saut pourle V\ BMroiaDa et ia coafttaale Ur^e-Scri *ritSeront leues que le mardi de ehaque.sea i ln. ii'dd t*-^r iu i'bai au cie pour la-* reo ulgoe ut £ %  >> v.u'imw'i iucvasvrque Haclion do WlHOnniDO Beactiou deTnbjulet, Elumen du siug ei du pus t'ameii d s ni.: ,'r •> ; %  .•;i: l Bxamen < e crachv^ aMbtaioo rtci > i Oons aattLfjo Secrr r u La IJ iison H. Slvra Cani qui n'ont pas encore vu les jolies rticles de finesse .I V eot de recevoir.U maison SILVKR4 doivent, .i, us leur iolrt.sVmjrei er de passer ft celte maison, car nul p.ri us nj peu.^.i Uauvef d a i si beaux ar.K les a ,1 i piin raisoniab ,s : N')s articles son! vraiment detmcb a\ gel d • ;> i brjretllM p it l heol 'oue coucurreoce. Voile coiiejr bar.es UU dentelles Bas sois brott o lias ni broi) l'aUa pour preruiro Comtnuaieo Couvertures blanche et cuuleur suj>. Banda brodes Madera pour chemises et |u,,-. ~ \'oile bane j> fcarres Hat.ne blanche ( %  ahai-dine blanche (>rpOu blanc e coill >ur a j ur Voile ei conleui uni Jhemis Iles alleoaatiiaa sup iiraoanl noir anglais linilatlon tu.le crue Servi3tte 3 de toilettes blanches A couleur Nappes couleurs lapis cir blanc s:,p. p „ur tables Modelons blanc et couleur sup Peignai franais & a uricaiu*' Urgaadi blanc & couleur ILaina<,e couleur anglais sup p CU r |0p ti Madras a bar, es de soie pour c lie.ni os liom.ues ' SatlasUe loul4f.pow .robes, nouveaux Uo.SSillS iliina.se aaglxis pe.matela dvible tara xXg.nXrn aaUldaSji0Ot ^^ Aimables el.enls, vous qui vo L ,e/ tMi rjpaa e l.ais les plus beaux tissus u.j,| S(J j, , s>ll ,j (} le trouver sur celte place, ne manquez ,.a s m | d aller anL-jr* ilj pisser Chu iu.une malh..; acceuil vous est rserve. ta steamer tlogoeft u venant de Kcw-Tor, via Ca li ilien. .Port de Paix, G>niives et 3(.| tl0 es Jt %  ntlu a Port-au Prince le 31 dcembre coumnt ^j repartir i le m oe Jour direclem n pour Jrmio eu route pour lis ports le la Colombie prenant lit e passagers. Porf-w-riarv, le 28 Dce. re 1925 (lolombian Steainahip Company .„ fo tiebara t ^ 0 3(puis F, 0. Paires Compa n j M*is->u de eoulunce et oe rrpula i > moudi h tablie 'n 1847. La Qualit des peintures de f. (M'ierce Co, dlie toute concurrence Toutes sortes de Peinturei/Jernia et^Ocre. Cire,*uile!-l fernis pour meubles Ji 'parquets Tiifnny l'orcelain I namel : ,'loutes nuances ) lantation pas laite dj la porcelaine. Donna*.* une tuTtata excessivement brillante, dure < l lavable. Peinture idale | our meubles en gnra). Porcelain > arnish Stain : &f .ttes nuances'.Imitatien paifaite de|tous a l es bois de valeur: acajou, ebna, bois de rote fie teinture idale peur la reitautaliop immdiate des meubles en tjm r. I. Bathtub Knamel : (nu lices diverses] poui baignai res etc. Imitation parlait %  de la poieelaiue. Hosiatt l'eau elianc e &^[l*Lau fi o.de. Hoof-Tite : nuanceUv ne) Peinture spoiaie peur les Iclts Trpaiatit idale pour les pays obaud. Touts fortes de peintures pot r Automobiles, Canots, af.ichiees, Mtaux ele .'vbeoisnde/iUJooguejliste'tieB pro'u ts'de V. O. Pierce Co.| Vous iKiiveri/ f ituncmenl, des ai:,' T qui vous intressent. trf.stock i prix dliant lou'e i o ctrrence, liez les Agents'en Haili: Commercial c^i^caclei anD ComtTvbMotv Uon R-JHEBM'D> PrCsitat ,— Davis 3akitig Polder, Poudre d^ivat.b.de i Citation-. iiioodiIe' Qualit $ PrJx dfiait .toute concuppenc^ Kn9lock,a prix dnant toute concurrence,! h*/ le-; Agents enV a,, I ConvnetciaE &$encit


PAGE 1

IC Capst Mnt. Il rmie; ni li Ml 1995 u Clment Magloire BOlS^VfiRNA 1358,. Rue Amerioaine NUMERO 20 CENTIMES Quotidien TELEPHONE N "242 Aroir presque constamment prsent l'esprit la douleur d'aulrui, tonner qu l'heure o on est heureux, d'autres ne sont pis, et se proposer cette tache de prendre quelque chose sur son bonheur personnel pour diminuer la duuleur et le malheur des autre, je rduirais bien volontiers toute la morale cela. Lon B01RGE0I3 mm ANNEE No 5630 m *w PORT AU PRINCE ( rUITI ) MERCREDI 30 DCEMBRE *25 Oi Ma i] Aprs demain sera le premier lour d'une nouvelle anne : I9i0. mita* rince Nous P f <> h 'ons de cette occasion Dture P 0 *" renouvaler Monsieur le Prsident de la Rpublique l'ex > S jssion de nos sentiments de la imire heure qui n'ont pas vari nous permettent de nous trou tel ses cts, dfendant son pro gramme de gouvernement avec la mem nergie et le mme dvoue ment. talion bnof alion gnol sto a A nos fidles abonns, nos correspondants, nos lecteurs qui ne nous ont jamais mesur leur attachement et leur prcieux concours, nous envoyons nos souhaits les meilleurs afin que se ralisent leurs rves les plus thers et que la vie leur soit souriant: et bonne. Nous souhaitons que dans l'union et la pair, chacun comprenne enfin ses devoirs envers la Patrie et travaille de toute son me • sa libration et sa grandeur. er Depuis l'avnemeni de Monsieur Borno la prsidence d'Hati, une opposition intempestive s'est declancheElle a exprim avec une acrimonie s QS gale tout ce qu'il est possible des hommes de concevoir et d'crire de mauvais et de fauxMais, le tort de l'opposition et non des moindres a justement consist dans ce manque de mesure et de convenance qu'elle apporta toujours dans la critique des actes du Gouveineiaent. Bien d s si m pi s se laisseraient prendre leur pige Mais combien les gens aviss voient clair dans le pu des politiciens. L'opinion les a dj jugs et ne c oit plus en eux. Mais alors, il laut que la Nation pourtant ait un reprsent nt, 11 l faut que nous puissions dol1 guer un groupi de loncuon! nairts le* pouvoirs qui assurent et m inliennent Tordre et €[mi piix d.us l'Eut. Faut-il se ; tourner vers lOpposi'ion et lui demander les lments ncessaires l'orgaaisation de cet Eut ? Ou bien Lut il envisager le Gouvernement tab'i qui dans la politique et l'administration a fourni fe^p-euvee? I£JL_ D'abord, pour gouv^rn r un Eut quelconque, il importe qui celui qui incombe cette char ge possde cet esprit d'unil, cett: pondration, ce tact des cho s pratiques, ce sens des ralits ncessaires, autant de, qu dites qua uous trouvons dans Mr Borno. Tandis que dans l'opposi ion, nous voyons des camps dsorganiss, des lments qui se combattent, des utopistes dont le malheur est justement dans la contradiction des ides qu'ils conoivent et des ralits qui les entourent. Nous voyons au contraire dans le il Jtiv.rnement des lments .sieux qui se meuvent dans la discipline et dans la paix pour raliser en dpit de la mauvaise f >i de ins et des autres les 6ns suprieures de si politique. Le ch)ix n'est pas douteux entre ces deux partis. Et c'est pour • quoi,G o ves v6Ut de la rlection. Elle la veut pirce que sa raison l'd fi 3 assez sur les qualits de M Borno. Elle veut de li rlection parce qu'elles dj jug que l'opposition tait a e ei strile et qu'au contraire elle t ent pour fconde et srieuse I œuvre laquelle s'est consacr depuis quatre annes bientt noire pertigieux Chel d'Etat. ^—555 Puchaines liltes sportives Ciriao-fliti Nous avons t aviss de I arri v*# prochaine Port au Prince d'une quipe de toot bail de Cura ao. Le Cnaleoge des Antilles insti tu rcemment, la suite des ren contres Jam.liue-Huti, devra Aire disput par un team national de chique piy qui avoisine le notre. Celui de Chirac m, qui a accept notre invitation, sera Jactnel le 7 o i le 11 Janvier k venir sou* la direction du Prsident gnral des Clubs Sportifs de l'endroit et de son Secrtaire. La Direction de IV. S. s H : prpare une rception courtoise nos futurs htes oui arriveront a> bord d un navire de la Horn Line, -Petites Nouvelles Maurice Etienne fils ETRANGEM — Le ordinal Mercier, [primai de Belgique, g de 14 ans, tubi ra une opration Bruxelles 'm 29 dcembre pour une lsion 1 estomac. Le cardinal, qui avait souffert rcemment d'une attaqu : d'irtluec/a, -e repose dans son pa lais picospal de Malines pour prendre des forces en vue de 1 cp ration — Le roi Boris de Bulgarie a accord : un complet pardon t>0 personnes condamnes a mort pour complicit dans le complot qui a eu pour rsultat l'attentat la ca ihdrale au moi d'svril dernier A l'occasion de la lte mu.on le en Novembre dernier le roi ava t commu la .-ent. nce de m< it poi r un graud nombre de ceux qui avaient t condamns pur in con seil de guerre pour leur participa tion au mme attentat, t cette po qu il avait tonal accord le par uon 19 des condamns. — Une vague de froid intense s'est abattue ?ur la plus grande pailie des Etats de New York et lo.it le Canada caus.nt p usieur morts t iucoinmodaut srieuse ment la population.Le bureau m torologique annonce que dans la rgion de New Yoik le troid dure ra jusqu'au 2 Janv.er A New ^ ik le thermomtre est tomb tu de grs centigrades au dessous de /. 10. — Le Prsident Coo idge conli nue tudier l'invitation relative la limitation des armements li discute avec Mr Maddcn,prsident de la commission discrdits do la chambre, la question d obtenir us fonds du congrs pour payer les dpenses d'uue delgtlion amri came a la -onfreuc. pr imin ire de (itave.Vir Madden pense qu'un crdit de 75 000 dollars dviait tre vot ds la reulre des cliam bres. — lu communiqu otliciel e* pagnol dmeut que des ogocia lions de pais, soient engages avec Abd el Krim par Pinte.uiediaire du capitaine Gordon Canning — Les batailles qui .-e sol 1er mines par la dfaite de l'arme du ^gnral Li Tcbiugling et par l'occupation de Tiemsiu par le marcnal Keng Vou llsiang ont t les plus sanglantes qu'on ait vues depuis longtemps en Cbine. Les deux mi le cinq .eau bless qui %  e tiouvent a |-h,-ital de >'anyou an ne reprsentent certainement qu'une petite pat lie des pertes de l'aime da bei.g. Le gnral Li estime, dii oi. qu il a eu 400u bom mes tues el il assure que ses par tes sont plus faibles que celles de l'ennemi.En raison de l'iabidsio ce du service de eiut des millier d'hommes meurent de leurs bls sures daus les traucliees el en ilise campagne. — Mr Alves Reis.l'un des dir. • teurs de la banque d Angola de la Mtropole, accus J; comp icit dans l'mission non auloi 6 %  de billets de >0J escudos, a avou que toutes les signales liguiaul sur le central coo u vec la Ai me loadonnieune VVatdilow and S ni pour gr.ivu.e dei bi e i liient lalsiliees. Il a accepte loute 11 rcs ponsabilil de 1 atlaire. Spcialise dans le* marchandises franaises a le plaiir d'annoncer as clientle qu'elle vient d'ouvrir u* nouveau rayon de Confiserie. L'on y trouvera de superbes boites de Bonbons pour cadeaux en tou* genres des prix dliant tonte cotti urrencelia superbe Ahanach sera offert a taat acheteur Petits chos de Mot Le Samedi 12 Dcembre, le Secrtaire d LItal de ll.structiou Publique", accompagn de Messieurs Carmilus liissaui'li •, luspect-nr des Eeolei de la Circonscription scolaire du Cap Ihitien. PrakCk Glaude, liermann llobin, Dr Charmant, M xi Jean Joseph, hmle Dorsuiville, arriva Milo'. L' population aussitt lit, au M1..1 ire 1 accueil le plus enihousiaste et une grande inanilestalion populaire eut lieu en liveur du Gouvernement Pan< dantson s'jour Milt, le S3 crtaire d'tfl t lut 1 hie du notaire Lon Sylva ; n, son ami personnel, qui organisa, en son honneur, une rception intima tt des plus cordiales. M D>rain ille. s'adres ant ;iix tutoriti locales et aux notabiltis venues pour lui s uhaiter la bienvenue, rappela en un lang'g- loqu tit et vibrant que l"instruction publique, l'agriculture, le travail taient les trois lments qui constituaient le plus bel ornement la via de l'homme et reprsentaient, pour les peuples, les principaux factiurs de la vrit'l.le indpendanceLe Secrtaire d'E.at ajouta quelques mots de rr, rooation l'adresse de tous ceux qui. ne voulant point se mettre dans le cadre de la situation actuelle du Pays, tentent u'y maintenir une agitation prjudiciable aux vritables intits de la ntion. Le ministre termina par un vibrant appel l'union, la paix par l'ordre et le travail La tin de son discours fut salue Pir les plus ihauds applaudissfments et les cris rpts de : Vive le Prsident de la rpublique Le soir, il y eut une belle runion sur la place publique de M1I01, brillamment c aire par Us mille bougies 1 et lantor11. s que > h .cun portait. Toute cette loue, n'aspirant qu voir continuer cette p ta jH^iaUM dont elle joiut actuel h ment, manifesta par les plus LOPE KIVERA Grand' Rue en face del Poste Les Instaurants, Cafs, Htels trouveront loujoure en stock el k pria dfiant toute concurrence la fameuse Hil'.HK UKQUELL, PIL8S NEK VERITABLE en fuis et en caisses. Par suite de nouvelles acquisitious d'appariels'et de machines per feclionns. la Mai-on tt met la disposiion .des cliei.t* pour l'etcu lion dts commandes de l'atieieile lta*j *t dis toua genres pour Ban(|uets, Mariages : f aonlss, etc. Les clients de la boulangerie bnticieiont dune rduction de lUo'o dix pour cent sur le montant de leur achats mensuels de l'.uns eoa ire 1 mise des tickets de caisse Venez visiter la nouvelle installation de Boulangerie hyginique et surtout n'oubliez pas notre Lot rie de fie d'auue. ch tU tireuses acclamations sa s>mpailiie pour le Gou-ernemeut actuel de la fUpubluu** ueue reonto tane tninit station se l'iiiiiMiiv.i iiisq ; lard d us la nuit. Le lendemain, dans l'apr^mi i M D.usi nviiir. toujours accompagn de ^ s anus, vi>iii la cilad -ne et le pal us de 6a isSouci. L encore, il lut l'objet d. s plus grandes attentions et n rut poule GrouvernemeQi Ici marques les plu< sincres de Jjvouiiinent et d'approb.tii'-n* Puis le miuislre a quitt Milot emportant certaiueminl le plus agrable souvenir desq iniques instants pists au milieu dt;cette intressante populationMiLOT.EN. V>SMBMMAaHsr WMM1MMMM % % % % %  M — Lgation de France Le Ministre de t rance et Mme \ %  ; len recevront le veuuiedi l.-r .l.nme 10 heures et demie, du m 'm la colonie franv it,e elles amis de la l'rauce lo/nsiOD de nilUs AU iuoine.it ou les producteur:! de, cutou escomptaient uue belle rcolte, les chenilles ort Loi leur ippaiill >a sur l.-habilulions %  > rej • %  >t mu % %  ..•-. euli-'-reoui t dit ui tes par .os miiables insectes. Nous concluons comme notre coo freie que le Serio qui ro itient les matires su.vantes : Muie, s ojrca de le,Votre pa r >i-se.— La Tradition. — .Y.elSer he.— La vie catbo iaue ... x Liais Unis.— I.a vie asyiiuue.- Nou vles. Nnssieurfl. SVmia v w ulpz qu'ai | e gard <' un boa souveuir de voue, eh bien, faite l'aoquUHloa d oe qui vous ulelt |one Peul E Auxila et oltret lai. I a lin du Monde f n 1921 L'honorable lloberl Itti.H. tenu par sa profession de prophte de prdire quelque ebose, avait, en Oit, annonc >a iiu du Monde pour le ft fvrier i*4. Aux Rteta Lois et en Rnropa, le nombre de ceux qui crurent alors que leur dmise u*ure tait va nue fut iocomnw n si.rahle. infini comme e nombie de> imbciles. A I veille du jour fatal, les DDI *e pendirent, letautre* easpi le renl leur firlune, udernrs eissrent de rire et de faire la fte lorsque, l'aube du 7 Fvrier s'teint leve !>au* fiait-, ils sa perurent qu'ici bas u Vie OUI ti nu lit. Robert Heull, qui M semble pas avoir tiop loulfert de son erreur de ia'e, conlinue lire duos e livre de l'avenir bit il se ressent si peu d la dicepliou de l'aone deroiie que.saus ^^ueil sans frayai r, i vient d annoncer aux population-, qu il s'tait trom p el que c'est U 6 Fvrier iWiU que la terre doit disua tt e. Ou prveil qu il J auci nutm.t de .Min%  en IWM qu eu 1925. Mais i.inini nt M \>< ut il qu'il y ait des ui.lfs toujouia pi s H sacri fier la lgre e tout pi it bon heur qu'il* goiltent sur terre! L*s ffilei le lin d'anne — l'e soir, a 4 heures, M Cime tiiedeSte Ann .crmouied exhu m < lion des rests de ue-ulines et de Ftion. — Ce soir, dans l' s salons de Madame Vve t.amille L).i--que, Lalue, aura lieu le grand bal an nuel du ercle K. iuin.. 1 — Demain, 91 Deiemoie, Son Eice lence Monsi ur le Prsident de la Rpublique recevra au Pa lais [National. — Le ;jl Uceinbie 6 heures du soir sera donne, devant Pari si uni une gra. de reprsentation cinmatographique oifertc a la po pulation par e Dpartement de l'Ioliieur. — Le 1er Janvier a. I heu-pul).ique, les roem bres des Pouvoirs de 1 Kt.t et tous les Poiietiunuaire.de l'A jtniuistra tion Publique. — Le 1er Jaevier, t heures de l'aprs m di, belle tle dniant chez MaJ.mie iHinill-Itruno. Au < lump de Mare, dans l'a prs mi li, revue nu lUue, con %  .'U et attractions div rsee — 1er J •-i.'i'i a 7 heures du sou, devant l'aiisiana, gruide le (.i-.'-i-iit ii'-.n lui malii^i..) hiqueof ferle pat rAdministiaiiuu tnmmu nale. — Dimanche, 3 Janvier, aura lieu la cicmoiiie du traoeferl la C iii.'ii ..' des earetiailacoi tenant 1-s resle.i de Dessalines et de P bon. luauguralion othdelle et bn diction i/ii mouumeut de a t'isce de 1 1 1 1.1 %  -. %  11 .uiiie In.iii^i.i.ilion du l'V ...les h'i naucts. — Le il Janviei, Vaiitfa, la comte de i. rnie la te . •ntrera daus un de :-e> pius \,< % % % %  \ tours : La dcapitation d un S mine vi. vaut. L'esi a voir — Paiisianit, -miide grand gala avec le arriaee cii 1 .i.mil •._ AVIS Les actionnait• s de %  Ihe Radio Ci 1(11.1 .itu u ot h. .'li • la Socit lla'ticnoe du htioio* M LI avitt q e I A-Miiiti.t e iin.11 le aura lieu e lundi 11 Janvtti r.o> au siega social de la bocu le u Hue des Miiadtsou rtee .o | 11-, dis hem.. du m. tin PortauPiinca.U 2VDe. emb iUtS La i •!• ci.un CHEZ bLlŒLX Lgumes trais Ceoui.Tomalet aunergiaa &Redio Grande oeuae u prix ur tous lea articles l-ocat on des ttes de fin d'auua.


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/06610
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Wednesday, December 30, 1925
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:06610

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
IC
Cap-
st M-
nt. Il
rmie;
ni li Ml
1995
u
Clment Magloire
BOlS^VfiRNA
1358,. Rue Amerioaine
NUMERO 20 CENTIMES
Quotidien
TELEPHONE N "242
Aroir presque constamment prsent
l'esprit la douleur d'aulrui, tonner qu
l'heure o on est heureux, d'autres ne .
sont pis, et se proposer cette tache de
prendre quelque chose sur son bonheur
personnel pour diminuer la duuleur et le
malheur des autre, je rduirais bien vo-
lontiers toute la morale cela.
Lon B01RGE0I3
mm ANNEE No 5630
m *w
PORT AU PRINCE ( rUITI )
MERCREDI 30 DCEMBRE *25
Oi
Ma
i]
Aprs demain sera le premier
lour d'une nouvelle anne : I9i0.
mita*
rince Nous Pf<>h'ons de cette occasion
Dture P0*" renouvaler Monsieur le
Prsident de la Rpublique l'ex >
Sjssion de nos sentiments de la
imire heure qui n'ont pas vari
nous permettent de nous trou
tel ses cts, dfendant son pro
gramme de gouvernement avec la
mem nergie et le mme dvoue
ment.
talion
bnof
alion
gnol
sto a
A nos fidles abonns, nos
correspondants, nos lecteurs qui
ne nous ont jamais mesur leur
attachement et leur prcieux con-
cours, nous envoyons nos souhaits
les meilleurs afin que se ralisent
leurs rves les plus thers et que
la vie leur soit souriant: et bonne.
Nous souhaitons que dans l'u-
nion et la pair, chacun comprenne
enfin ses devoirs envers la Patrie
et travaille de toute son me sa
libration et sa grandeur.
er
A
c

Lettre des GonaWes
Pooiisi nous voulons h rlection
^c
tous
iaiti:
:
mt
TOi
(1
Le patriotisme d-s citoyens
claires A. dj jug l'uvre de
opposition. uvre vaine au-
risque strile puisque rien de
Ivrsii nen de sinrre ne s'y ren-
tre. Il y a longtemps qu'aux
des honntes gens, oppo
ttnt est synonyme de mcon-
tent. On se plat k cach r Us
plus basses ambitions sous un
vernis de nationalisme* Mus,
qui peut s'y tromper et qui s y
trompe f Ou invoque en tanv
ment les intrts du p;upie qu'il
faut sauveg rder. M^is, prenez
en particulier chacun des mem-
bres de U -Nation, cherchant
Ainsi obtenir comme une ex-
. pression individuelle de la cons-
cience populaire et l'un aura
'vite fait de dcouvrir qu'il n'y a
au fond de tous nos se niales
po'itiqu s que des intrigants,
odieux spculateurs en mal de
uctions publiques. Ainsi, l'on
baptise chez nous du nom d'op-
position un certain dpit de se
voir tenir l'cart des pouvoir
publics.
1-
a
.>
Depuis l'avnemeni de Mon-
sieur Borno la prsidence
d'Hati, une opposition intem-
pestive s'est declanche- Elle a
exprim avec une acrimonie
s qs gale tout ce qu'il est pos-
sible des hommes de conce-
voir et d'crire de mauvais et de
faux- Mais, le tort de l'opposi-
tion et non des moindres a jus-
tement consist dans ce manque
de mesure et de convenance
qu'elle apporta toujours dans la
critique des actes du Gouvei-
neiaent. Bien d s si m pi s se
laisseraient prendre leur pi-
ge Mais combien les gens avi-
ss voient clair dans le pu des
politiciens. L'opinion les a dj
jugs et ne c oit plus en eux.
Mais alors, il laut que la Nation
, pourtant ait un reprsent nt, 11
l faut que nous puissions dol-
1 guer un groupi de loncuon-
! nairts le* pouvoirs qui assu-
rent et m inliennent Tordre et
[mi piix d.us l'Eut. Faut-il se
; tourner vers lOpposi'ion et lui
' demander les lments nces-
saires l'orgaaisation de cet
Eut ? Ou bien Lut il envisager
le Gouvernement tab'i qui dans
la politique et l'administration a
fourni fe^p-euvee?
IJL_
D'abord, pour gouv^rn r un
Eut quelconque, il importe qui
celui qui incombe cette char
ge possde cet esprit d'unil,
cett: pondration, ce tact des
cho s pratiques, ce sens des
ralits ncessaires, autant de,
qu dites qua uous trouvons dans
Mr Borno. Tandis que dans
l'opposi ion, nous voyons des
camps dsorganiss, des l-
ments qui se combattent, des
utopistes dont le malheur est
justement dans la contradiction
des ides qu'ils conoivent et
des ralits qui les entourent.
Nous voyons au contraire dans
le il Jtiv.rnement des lments
.sieux qui se meuvent dans la
discipline et dans la paix pour
raliser en dpit de la mauvaise
f >i de ins et des autres les 6ns
suprieures de si politique. Le
ch)ix n'est pas douteux entre
ces deux partis. Et c'est pour
quoi,G o ves v6Ut de la rlec-
tion. Elle la veut pirce que sa
raison l'd fi 3 assez sur les qua-
lits de M Borno. Elle veut de
li rlection parce qu'elles dj
jug que l'opposition tait a e
ei strile et qu'au contraire elle
t ent pour fconde et srieuse
I uvre laquelle s'est consa-
cr depuis quatre annes bien-
tt noire pertigieux Chel d'Etat.
^555
Puchaines liltes sportives
Ciriao-fliti
Nous avons t aviss de I arri
v*# prochaine Port au Prince
d'une quipe de toot bail de Cura
ao. ,
Le Cnaleoge des Antilles insti
tu rcemment, la suite des ren
contres Jam.liue-Huti, devra
Aire disput par un team national
de chique piy qui avoisine le
notre.
Celui de Chirac m, qui a accept
notre invitation, sera Jactnel le
7 o i le 11 Janvier k venir sou*
la direction du Prsident gnral
des Clubs Sportifs de l'endroit et
de son Secrtaire.
La Direction de IV. S. s- H:
prpare une rception courtoise
nos futurs htes oui arriveront a>
bord d un navire de la Horn Line,
--
Petites Nouvelles Maurice Etienne fils
Etrangem
Le ordinal Mercier, [primai
de Belgique, g de 14 ans, tubi
ra une opration Bruxelles 'm
29 dcembre pour une lsion
1 estomac. Le cardinal, qui avait
souffert rcemment d'une attaqu :
d'irtluec/a, -e repose dans son pa
lais picospal de Malines pour
prendre des forces en vue de 1 cp
ration
Le roi Boris de Bulgarie a
accord : un complet pardon t>0
personnes condamnes a mort pour
complicit dans le complot qui a
eu pour rsultat l'attentat la ca
ihdrale au moi d'svril dernier
A l'occasion de la lte mu.on le
en Novembre dernier le roi ava t
commu la .-ent. nce de m< it poi r
un graud nombre de ceux qui
avaient t condamns pur in con
seil de guerre pour leur participa
tion au mme attentat, t cette po
qu il avait tonal accord le par
uon 19 des condamns.
Une vague de froid intense
s'est abattue ?ur la plus grande
pailie des Etats de New York et
lo.it le Canada caus.nt p usieur
morts t iucoinmodaut srieuse
ment la population.Le bureau m
torologique annonce que dans la
rgion de New Yoik le troid dure
ra jusqu'au 2 Janv.er A New ^ ik
le thermomtre est tomb tu de
grs centigrades au dessous de /.
10.
Le Prsident Coo idge conli
nue tudier l'invitation relative
la limitation des armements li
discute avec Mr Maddcn,prsident
de la commission discrdits do la
chambre, la question d obtenir us
fonds du congrs pour payer les
dpenses d'uue delgtlion amri
came a la -onfreuc. pr imin ire
de (itave.Vir Madden pense qu'un
crdit de 75 000 dollars dviait
tre vot ds la reulre des cliam
bres.
lu communiqu otliciel e*
pagnol dmeut que des ogocia
lions de pais, soient engages avec
Abd el Krim par Pinte.uiediaire
du capitaine Gordon Canning
Les batailles qui .-e sol 1er
mines par la dfaite de l'arme
du ^gnral Li Tcbiugling et par
l'occupation de Tiemsiu par le
marcnal Keng Vou llsiang ont t
les plus sanglantes qu'on ait vues
depuis longtemps en Cbine. Les
deux mi le cinq .eau bless qui
e tiouvent a |-h,-ital de >'anyou
an ne reprsentent certainement
qu'une petite pat lie des pertes
de l'aime da bei.g. Le gnral Li
estime,dii oi. qu il a eu 400u bom
mes tues el il assure que ses par
tes sont plus faibles que celles de
l'ennemi.En raison de l'iabidsio
ce du service de eiut des millier
d'hommes meurent de leurs bls
sures daus les traucliees el en ili-
se campagne.
Mr Alves Reis.l'un des dir.
teurs de la banque d Angola de la
Mtropole, accus J; comp icit
dans l'mission non auloi 6 de
billets de >0J escudos, a avou
que toutes les signales liguiaul
sur le central coo u vec la Ai me
loadonnieune VVatdilow and S ni
pour gr.ivu.e dei bi e i liient
lalsiliees. Il a accepte loute 11 rcs
ponsabilil de 1 atlaire.
Spcialise dans le* marchandises
franaises a le plaiir d'annoncer
as clientle qu'elle vient d'ouvrir u*
nouveau rayon de Confiserie.
L'on y trouvera de superbes boites
de Bonbons pour cadeaux en tou*
genres des prix dliant tonte cott-
i urrence-
lia superbe Ahanach sera offert a taat acheteur
Petits chos de Mot
Le Samedi 12 Dcembre, le
Secrtaire d LItal de ll.struc-
tiou Publique", accompagn de
Messieurs Carmilus liissaui'li ,
luspect-nr des Eeolei de la Cir-
conscription scolaire du Cap
Ihitien. PrakCk Glaude, lier-
mann llobin, Dr Charmant,
M xi Jean Joseph, hmle Dor-
suiville, arriva Milo'.
L' population aussitt lit, au
M1..1 ire 1 accueil le plus en-
ihousiaste et une grande inani-
lestalion populaire eut lieu en
liveur du Gouvernement Pan<
dantson s'jour Mil- t, le S3
crtaire d'tfl t lut 1 hie du no-
taire Lon Sylva;n, son ami
personnel, qui organisa, en son
honneur, une rception intima
tt des plus cordiales.
M D>rain ille. s'adres ant
;iix tutoriti locales et aux no-
tabiltis venues pour lui s u-
haiter la bienvenue, rappela en
un lang'g- loqu tit et vibrant
que l"instruction publique, l'a-
griculture, le travail taient les
trois lments qui constituaient
le plus bel ornement la via de
l'homme et reprsentaient, pour
les peuples, les principaux fac-
tiurs de la vrit'l.le indpen-
dance- Le Secrtaire d'E.at ajou-
ta quelques mots de rr, rooa-
tion l'adresse de tous ceux
qui. ne voulant point se mettre
dans le cadre de la situation ac-
tuelle du Pays, tentent u'y
maintenir une agitation prju-
diciable aux vritables intits
de la ntion.
Le ministre termina par un
vibrant appel l'union, la
paix par l'ordre et le travail La
tin de son discours fut salue
Pir les plus ihauds applaudis-
sfments et les cris rpts de :
Vive le Prsident de la rpu-
blique !
Le soir, il y eut une belle
runion sur la place publique
de M1I01, brillamment c aire
par Us mille bougies1 et lantor-
11. s que > h .cun portait.
Toute cette loue, n'aspirant
qu voir continuer cette p ta
jH^iaUM dont elle joiut actuel
h ment, manifesta par les plus
LOPE KIVERA
Grand' Rue en face del Poste
Les Instaurants, Cafs, Htels trouveront loujoure en stock el k
pria dfiant toute concurrence la fameuse Hil'.HK UKQUELl, PIL8S
NEK VERITABLE en fuis et en caisses.
Par suite de nouvelles acquisitious d'appariels'et de machines per
feclionns. la Mai-on tt met la disposiion .des cliei.t* pour l'etcu
lion dts commandes de l'atieieile lta*j *t dis toua genres
pour Ban(|uets, Mariages : f aonlss, etc.
Les clients de la boulangerie bnticieiont dune rduction de lUo'o
dix pour cent sur le montant de leur achats mensuels de l'.uns eoa
ire 1 mise des tickets de caisse
Venez visiter la nouvelle installation de Boulangerie hyginique et
surtout n'oubliez pas notre Lot rie de fie d'auue.
ch tU tireuses acclamations sa
s>mpailiie pour le Gou-erne-
meut actuel de la fUpubluu**
ueue reonto tane tninit sta-
tion se l'iiiiiMiiv.i iiisq ; lard
d us la nuit.
Le lendemain, dans l'apr^-
mi i M D.usi nviiir. toujours
accompagn de ^ s anus, vi>iii
la cilad -ne et le pal us de 6a is-
Souci. L encore, il lut l'objet
d. s plus grandes attentions et
n rut pou- le GrouvernemeQi Ici
marques les plu< sincres de
Jjvouiiinent et d'approb.tii'-n*
Puis le miuislre a quitt Mi-
lot emportant certaiueminl le
plus agrable souvenir desq ini-
ques instants pists au milieu
dt;cette intressante population-
MiLOT.EN.
V>SMBMMAaHsr WMM1MMMM ! M
Lgation de France
Le Ministre de t rance et Mme
\; len recevront le veuuiedi l.-r
.l.nme 10 heures et demie, du
m 'm la colonie franv it,e elles
amis de la l'rauce
lo/nsiOD de nilUs
AU iuoine.it ou les producteur:!
de, cutou escomptaient uue belle
rcolte, les chenilles ort Loi leur
ippaiill >a sur l.-- habilulions > r mont, Uescorde, l'i^oo i .... i vlo
rel, Lapointe, La roi* et Grand*
Bois.
.Noire confrre ( L'Artiboi.ile
qui publie celte nouvelle joute
q e les ravies sont considiaolfl
et lei pru.l i.iu consterns. L>ej
>t mu ..-. euli-'-re- oui t dit ui
tes par .os miiables insectes.
Nous concluons comme notre coo
freie que le Serio co e, pour justifier ses e.....a. s d
pauses, pourrait biea aider cooa
battre ce flau.
" A- M l E-
Lee Membres de 1 Association
du Corps hlnseignaut vm. cuuvo
qos en Agsemb e g-^urah le
Mercredi 80 Dcembre courant au
local du Collge SI. Ymcenl i:
P.iul, Plkfli Ste Anue. dnq
heures .le I aprs midi.
Ordre du jour : Leclure des rap
ports, K-n nivelle-neut Le Prsident, V. Ubiw.usa
Publication reliuieus^
Nous avons reu le faacicuie de
Janvier 1926 du a ItulleliB de N.
D. du Perptuel Secours > qui
ro itient les matires su.vantes :
Muie, s ojrca de le,- Votre pa
r >i-se. La Tradition. .Y.elSer
he. La vie catbo iaue ... x Liais
Unis. I.a vie asyiiuue.- Nou
vles.
Nnssieurfl. .
SVmia v w ulpz qu'ai | e gard <'
un boa souveuir de voue,
eh bien, faite l'aoquUHloa
d oe qui vous ulelt |one
Peul E Auxila et oltret lai.
I a lin du Monde f n 1921
L'honorable lloberl Itti.H. tenu
par sa profession de prophte de
prdire quelque ebose, avait, en
Oit, annonc >a iiu du Monde
pour le ft fvrier i*4.
Aux Rteta Lois et en Rnropa, le
nombre de ceux qui crurent alors
que leur dmise u*ure tait va
nue fut iocomnwnsi.rahle. infini
comme e nombie de> imbciles.
A I veille du jour fatal, les DDI
*e pendirent, let- autre* easpi le
renl leur firlune, u- dernrs
eissrent de rire et de faire la
fte lorsque, l'aube du 7 Fvrier
s'teint leve !>au* fiait-, ils sa
perurent qu'ici bas u Vie OUI ti
nu lit.
Robert Heull, qui M semble
pas avoir tiop loulfert de son
erreur de ia'e, conlinue lire
duos e livre de l'avenir bit il se
ressent si peu d la dicepliou de
l'aone deroiie que.saus ^^ueil
sans frayai r, i vient d annoncer
aux population-, qu il s'tait trom
p el que c'est U 6 Fvrier iWiU
que la terre doit disua tt e.
Ou prveil qu il J auci nutm.t
de .Min- en IWM qu eu 1925.
Mais i.inini nt M \>< ut il qu'il y
ait des ui.lfs toujouia pi s h sacri
fier la lgre e tout pi it bon
heur qu'il* goiltent sur terre!
L*s ffilei le lin d'anne
l'e soir, a 4 heures, m Cime
tiiedeSte Ann .crmouied exhu
m de Ftion.
Ce soir, dans l's salons de
Madame Vve t.amille L).i--que,
Lalue, aura lieu le grand bal an
nuel du ercle K. iuin.. 1
Demain, 91 Deiemoie, Son
Eice lence Monsi ur le Prsident
de la Rpublique recevra au Pa
lais [National.
Le ;jl Uceinbie 6 heures
du soir sera donne, devant Pari
si uni une gra. de reprsentation
cinmatographique oifertc a la po
pulation par e Dpartement de
l'Ioliieur.
Le 1er Janvier a. I heu malin, sera chan -u l'Lglise M
tropolitauie un Ik 1 Bru olennel
auque' assisleroui .tti-usieur le Pr
sidenl de a K>-pul).ique, les roem
bres des Pouvoirs de 1 Kt.t et tous
les Poiietiunuaire.- de l'A jtniuistra
tion Publique.
Le 1er Jaevier, t heures
de l'aprs m di, belle tle dn-
iant chez MaJ.mie'iHinill-- Itruno.
Au < lump de Mare, dans l'a
prs mi li, revue nu lUue, con
.'U et attractions div rsee
1er J -i.'i'i a 7 heures du
sou, devant l'aiisiana, gruide le
(.i-.'-i-iit ii'-.n lui malii^i..) hiqueof
ferle pat rAdministiaiiuu tnmmu
nale.
Dimanche, 3 Janvier, aura
lieu la cicmoiiie du traoeferl la
C iii.'ii ..' des earetiailacoi tenant
1-s resle.i de Dessalines et de P
bon.
luauguralion othdelle et bn
diction i/ii mouumeut de a t'isce
de 1 111.1 -. 11 .uiiie
In.iii^i.i.ilion du l'V ..- .les h'i
naucts.
Le il Janviei, Vaiitfa, la
comte de i. rnie la te .ntrera
daus un de :-e> pius \,< \ tours :
La dcapitation d un S mine vi.
vaut. L'esi a voir
Paiisianit, -mii- de grand
gala avec le arriaee cii 1 .i.mil ._
AVIS
Les actionnait s de Ihe Radio
Ci 1(11.1 .itu u ot h..'li la Socit
lla'ticnoe du htioio* m lI avitt
q e I A-Miiiti.t e iin.11 le aura
lieu e lundi 11 Janvtti r.o> au
siega social de la bocu le u Hue
des Miiadtsou rtee .o | 11-,
dis hem.. du m. tin
PortauPiinca.U 2VDe. emb iUtS
La i ! ci.un
CHEZ bLlLX
Lgumes trais
Ceoui.Tomalet aunergiaa &Redio
Grande oeuae u prix ur tous
lea articles l-ocat on des ttes
de fin d'auua.


agol
nergique antiseptique urlnalre


Agit Cl'fS et radicalement ^<
Supprime le* douleun \ .- *
de /o miction '
vite four complication
%
L ngtei uesufittioiB* et
rajeunit te titmt de alai
arinairc qu'il 'ramat coaiplate-
mant neut en |ugu!aot -tout
Ut microbe qui l:i habitent
et. Cateiain. t. *- vticncicnnes. r-ari
La dAcourarta du PAOEOT.
fait l'objet 1*UM commu-
nication l'Acadmie 1a
Mdecine de l'an du pro-
feaaeur LaasakaUe, niWln
principal d la mrrine, na-
clen rrifoMUi* daa Eylaa
da n '.' ne Damt.
t.uut avona eif loeca-
liio dcludler l rv.Koi.
I la rasjltits l ajoura
axcaliecta, et [..:'. tun-
tOtf, que ooua avons ul.. -
ou* noua permettent d <>n
affirmer leilk-ai.i tbsoiu*
et ou us tac U
VAMIANIfiF.
Avarie, Maladie de la Peau']
l'iuiluil M .' iililtijut
RUCOVAL
Pommada non Uilqua cofltro
maladies da la paau.
L'inondation an francs
i - Le ciel demeure COU
Mil duo! lonle la Pranee. Le |h<-r
u.onii Ira u\ n moi l 12 dtgn's
cei I ada au dttaua 'le ti. Loi
ri Vf s gios is: eut et les liverains
a't m eut in p. liemmcnl le retoi r
du li'niii p* m* Ici laue gtler. Le
so t sinalir d'tau pies les
pli torrentielles qui ot t ru. r
que e ftci de Nol pai .Miile de
J.i in il' lea neiges.L'eau a'accumd
Je dana le* lias fonds et inonde les
champ*, l'ie que toutes les livi
n- in. nient rapidement en parti
en ie le HtH'ii' I Aisne,la Sane,
la Vuseile el la Seine Les quais a
l'aria -i.nl B0U1 l'eau en plusieurs
rt il r i-.l'ui- i lunliei e parisien
ne oo ;ii moi t. r la i-ei- e 11 la
Man.. duel qi < an ifllueota
ivc i \li.-ine inquitude. 9o
a ii taooura diveri eipdienti
p'ni -,isci dt i-aiiali -tr le sur
plu du eaux mais on n'a luasi
jueqti u i qu'a viter que l'inond i
lion ne pirnne les profilions
il un d< Bheno.Lt ainoudutionadana
ci e ; |ion dt viennent de plus en
plu f i quenles et l'on attribue ce
tait a deb isemenl ioUDie praii
que |j dant !a guerre
Le Doubs el r>es affluant! on!
dboiol el lOlila la plan e de Mont
bel ad e*f Iranefonuti en un vaste
lac. L's habitants de plusieurs vil
lagee o l 'lu S'enfuir tn p.eine
nuit ; dans la Breesa plu sieurs Itr
Oies iont romplli-iiuiit isoles
par l'inondation
Autour du cooajria
national hindou
OAWNPORF Indes Brilanni
3uis;- Le 101 firos nalional lnn
u, ijin \ii ni de clturt1 sa 40e
a^ n i . annuelle, a adopt le
pli gii u me LoUtiqua Swarajislede
gou*< 11 n. lI iiIoik me el de non
OOOptrali n av- c le gouvernen ent
lu n. i tu mala Loa grave scis-
sion s pii du i dis ai laugs
5>\V i | '< a i I iimI hais olI n ou
tre c| i \ -. v .t 11 de M'iieu ts diver
gei cea d opinions iur la qi estien
lion tt aur 1 oppoiluuil d'acc.p
toi dtapOftlea g nivunt mentaux.
le cardinal lercirr
sera opr demain
BRUX LLK3 La Cv linal Mer
< i' r, pritu i du I! ils que, a quille
Maliooa en autonobile pour se ien
rire a |t-u elle? \.a. ptiimtneia
opra* demain matin a la clinique
M .1 ip,
A ii v El il- Un s
i prnpss de ld greves m'oeors
NKW VO^K Learapr^Motanli
daa propri 1 ir-s d^ m'n s d'an
lliracite el Ici dlgus des mi
aura travaillent Qivreutemenl
la pr> parution du programme d'
ne l'onl'ren u qui doil avoir lieu
aojourd buiei au eoara de laquelle
on vt lente a nouveau de ineilre
tin au diffrend qui a provoqu la
cessation du travail lo 1er seplem
b:e
Nouvelles diverses
I'ahis Le gnral \or:liu' es:
nomm commandant des Iroupe;
au Maroc n re uu'neatnanl du ^fi
n;r.tl .N'aulin, jil c h lofe du
19 me corps d'anne.
Paru kh \ t r Breoger:
nouvel amba ad nr de Franceaui
Etala Unis, a t n < auj >urd h i
pir Mr B-iand avec lcqj| il a dis
u les dtaila d^a ng iations
qui vont reprendre aoue peu eu
vue du rglacenl da la delta de la
France au fc.li!* Uni*. Mr Bran
ger a'embirquara vraiaamblabli
nenl te t Jauvier prmr les Liais
U lia.
\\ \^;n , ,N a cauae eu mau
vais et.ii de aa aant on pea eque
le gnral JaUa J Perablog> si n
dra ici le un:- proch .in d' ^ ica
o il repr st-n e le Praid ni C o
lilg; paur l'srbilrage du d il > e id
de l.ti-na el liica en're Cbilie
el r> roviena.
MBXI :0 i. fjouvi raamaat t
dr.r m aiceio vienl d'interdire
la culture le a DnarJba ii d, di j-
gue Il01 'i ml.-.
WASIIINCTON-Lebureai m
t/oro'ogiquearnonoa^o i demaia
i ne ameiiorall ta i la l m h ratura
librii nne qui svit dputa deux
jour- dana la ptespue iota il des
Eltta Uoil
i Fie de lindtipendanoe
Demain, 81 Dcembre el le le'
Janvier auront lieu le letM orga-
nises nom la clbralioa de 1 la-
doendance Na'ionale.
Suivant le p'olocoi lab i cette
oecaatou, le lll Dcembre au ma-
tin. Son Baeal'Mea Monsieur le
Prsident le la R;>iiVi i>. rec-
vra, au ihla Ntlitoal, lei Ooros
d'ploma'iq'i el oineoldre, le II
reau lu Conaoil ^ Blat, le- mm-
braa du Corps j idicaaira, Si "ian
de.ur Mg* I AfhevA|tia le Po t-
au Prlnca du Manne Corps e lea Officiels
du Trait, la Comm ssion CcnojU
na'e le. Port iu-Prioea.
L'ans l'aprAl m'A Sja Kx:)l
laoce fera visite au Pr{aidaol du
Conseil d'Kta et nu Pr'sidenl du
Tribuna' da Gaaaalion.
| Kl d : "> a 7 ligures du soir, le
Prsident de U Rpibliqua el Ma
ilimi Louis Borno r. c vroul au
Palais National.
* \ minu'I. un coup de canon sera
tir du Fort Nalional
Le 1er J nvier, i H heures du
malin, DUa salve d. ving! et un
coiio'' le canon sera tire par la
Balleie du For4.
Il sera ebant a 8 I 2, en l'Kglia^
Mlropolilaina.,un le Deum ai'qu-i
a-ai leront Son E. le Pr i.lenl
de ia Bpub'ique, les Secitairrs
d Fiat et tou= les h mis fonction-
naires de l'Administrati00 pub!i
qu?.
Ij" liant du c Te Deum i sera
salu de 21 coups de canon.
Aprs la crmonie re ip;ieu8e. il
y aura revue militaiie au Champ
de Mars.
Dans l'aprs-midi, au Champ d*
W*r*. il y aura concert et attrac-
tion? diverse.
pnns la soire, Cinma populaire,
feux d'artific, illuminations g'-n
ra'es et rj i.iis-ances p ibHquai.
aak*
La Solidarit
La runion mensuelle obliga
toie de La So'idarit aura lieu
dioianch^ Il Janvier 1939, i
heures de l'aprl midi, au loral
du I y aura une auserie fi te par
ie Di Flix Coicou.
NEURASTHNIE. FAIDLCSC
\^ CHLOROSE, DEBILITE
SIHDP d''
i SCHIENS
B*a4a liatanf *n bti -f-
Supai ..*'** JC Tt9U la cr'in ' l
.______. r 1>K .1 CEt....-.
" .
Mr Nestor Feliu
Mailre tailleur
Renerri'e bi i sincremea' *iS
n.irrh eux client- I am9 i lu
l> envpiliunle a L-n''on don' il a
.t1 l'oujal d* 'enr r*rt au couis
d celte rnne.
T 'pur envoie en refour ans mei]
lenra aoabvJ'a l orcaa aj du non
vel an
^ta.^p-TSa.^am\R.^^^
Ford Sale
)ne FourOoor Sf'dan
L.l I P D WITII
llal'oonJTirea
\lec*ic oil Ounge
Sli'ing genr Shilt
Motor Melur
In Varlncl Condition
PRIGB AT
Maxwell Itkr
hone 375
A l'picerie da Sscr-Cur
Ce so r et dema'n sot, il y a'i
r. i ir-ne ton; urs l'Ktdcere
du S'rteCoMir, donl vr Tlxm.s
S-li>mh. ,' est 1- | r.?n!.('a r ,
grand Hveiilo a J octa on de a
nouvel e un- e.
Autour ies t :.I- bifi ferokl,
orues de vins e| ,i, liqomra ce pi
hux. l'on pn-s i.i .le ili.nniuiea
lieu-es.
La Sn^" aHMMkiiceri
L m uwella anne
Le Bureau de la Police nous a
demand d'avia?r la population
que, dans a nuil du 111 Dcembre,
la Sirne n'ior;.- ra la prem re
heure de la nouv Ile anne. El e
aiff e-a pendant 2 miou'es, d1* mi
nuit a ruintiit de;ix minutes.
fait-Bail
Civils C0ntr<3 !nilitiir<'s
Le 1er Janver prochain sera
di-pule la Potjpe cr'e depuis
d^'ix ans eutre les civl's et les mi
litaires
tClli avait gagne l'annt der
nire par les Civi s
Leur nouvel e quipa e*l ainei
io:ii[ cm> :
But : Augustin, artire* : r
mand Fils, A. Kmile: demis Pre.
Louis, Ch p. M va (Capitaine),
avants : F Rgnier. Deeb Aaaad,
\lnby l'anrn.
Naissance
Monsieur et Mhdame Luc (.ou
Ind tnt le p'aisir d'annoncer
'< ure ap la nn -,i ce h er s- r,
e l u" nouver n? tr n m a
0* al.--, e.
No- Oici leurs me :x au bb
f Ponr {ttrlr ou d1 tttf
M i n i. ' t COI> Il 'f'
CCBtfOM-irOUMOlS*f .
(ijaanae i'!lli
!L SUFFIT de prr_ Ire
ii l'un <* voe "*Dn*'
t,u, x .a lauea aaulamaat
une Pilule dis V DeAaut
147 'ie du reab v-Dc^'-t Prla
Mais 11 iautexigsr.es vrliaWes
aul aeat tout BBU Wiachae
I .- onaoun. &** ' ""
OEHAUTAPARI8
m .,nt te** waaaaaa lmOma a noir '
/IyIs fmrortfnt
il est port la connaissance
du public en gnral et du com
men n p-rticulier que Monsieur
R ds pffilrwa de la Mal on D. As-
ern-m & rn
Ri corn-'que ira, lfj|> ) sijj>.
PLIK9 i. fa t du I r J.i .vi r
lQ.-ij es* ^ra d'eti 1er -os 1H r i
aon social '). As.enco ^ Co, prnr
pnu.ie Ile de son novpa'. pro
pri.faire ; Pen Mai Alignais
D- 4SCENCIQ & Co,
Ivfs de dpart
Les dpches pour New York
via N^i'r.rk par le steamer raod
acro-1 IV'Di" itudi 31 'd tttob o
courant 3 I eurea p. rr.
Bvue
ou autres af-
fections de
l'appareil respiratoire
L'EMULaSION
3 SCOTT
prise rgulirement
donne une nergie nou-
velle, augmente la capa-
cit de rsistance
et aide liminer
la cause de la
faiblesse.
Vente par Convent!??
Spciale
En vertu de la grosse en l'orme
ex*culoire d'une obligation hyoo
'hcaire, souscrite nu rapport le
Me Lon Char'es el son collg ie,
notaires Port au Prince, le dix
huit lvrier m;l nenf cent vingt
cinq, dment enrenislie et signi
fie: 2o d'un commandement avec
signili^a'ion en data la or/e d
cemhre mi1 rvnf c>nt vlngl cinq,
ministre de l'huissier l.esnard
Jrme, enregistr, demeure in
fructueux ;
Il D'un speond commandement
avec sign Rcatinn en dale du 26
dcembre I9B8 ministre de I huis
sier Lesnard .lrme, eniegistr,
demeur infrutt eux
Il sera pro d le manli que l'on
comptera .'i janvier 1910 s 10 lires
du malin, en Ptudt et par le
ministre de Me Lon Charles
et st-n eoHgue notai r|es
Porl au Prince, la venle an plna
offrant et ''ernUr enchrisseur,
d'une propri' de cirquan'e car
reaox de lerre, si-e commune de
(ianthier Arrondkaament de Port
au Piince. sur 1 habitation Cor
v tle-> dans les Section de Marre-
Boseau, borne eu Nord el h l'F.-t
par le rcs'e de 1 babitalioB Cot
velte. au mi 1 par 1 babiii tin k La
mothe et i lOius' i r l'hnbila
iion OGirm n. suv.it plan et
procs vrbi1 de Mr I njoie, arpen
leur r u'i \i m dale des vingt ail
au .'il Mai mil neuf cent vingt
deux, enregislr.
Sur la mie prix de .eut soixan
te ( nze dollars u ivante centimes
or amricain, moi lant m prii -i
pal Indamnila de re' .id el hono
rairfs de l'avo al roursiivant
lt 171 80] outra I s cnttgaa de
I enchre :
..Covrele tieur Victor Chirls
B)uquet. arpenteur pub'lc. dem u
rant el dudticili (ianthier, dt bi
teur hypotlieaire : -*'
Aux requtes, pot|Maites et dili
{?euces du Muir Tbotose Wiener,
propritaire, demeurant et dj-ni
ci i a l'ort au Prince, Rvantab?ur
cile au faiiiner du dit avocat. :s
Port au Pline, Bue FrOU Mj
837 ;
Pour plus iimp'fs rense'Kne
menls a'adraj - les. riolairc et dponiaire du ca
hier des i hnrgi s. *
l'< rt au Pi ii ce, le mardi vingt
neuf dcen bre mil neuf ccul vingt
cinq.
S gn 0. M.\ssA\'Ti:,avocal

a* "*"1
tue.. An(
i '*uac Mond
M VMAllIR OR IA LIVRAIS!
du 1er Dcambie 1925
Ia Chan oia couleur de Nri
Ile iv B triei ux. de l'Actd
lo faiaa.
I a C. n e d'i n Coup d'Flal
T'en Ire 1851) Vi moire i
ci'.. I id Von v.
loi In il d'une Ai
Vi i r< il
i i i leriaire du Cardirml
v'gtrfr la Sorb nie... Lft
aVtt'ird c l'Actdrmie Iranal
Si lu u lits Conlerr|oraints
M (-'. em in .. I idus.
l'n ('and B alista Cavoor.
III l.'niici.ui 'Orsini.. Mauri
Halologua.
Aprs l'Exposilion de.s Aria
tonitifs. Erreurs et VritJ
It de La S /, ranne.
Tiges d lliloin: en Syrie (
Itl ec'tbre li2i) l'ieifeDara
Btviie I itt inire.M. Baynw *
Fst bo'ier. homancicr de l'Art
Ai die Beaunitr.
Kevue Dramatique.. Ben
mit de l'acadmie franai
i lu..ni.in" de la Quinzaine!
Ilisloiie Politique Ren l'iu
FRIXDE L"ONNEMENT
Un an Si n oia Troll
Paris
Seine Seine ci Oie 8o Ir 41 t' u *JJ
Dpan. 1., nts et
Colonies iranaises S(> 44 Ir
Etranger 9X Ir ;o
I.. abonnement<. panent du 1er ci da
de chaque mo:s.
PRIX DU KU.VEHO 4*rS0
avini
Vrig
istT
i.
Qrdre des Avocatr
Bairean de 'oriau-Frinl
Messieurs 'es Avocals "e ce
"eauion! informs que par l
che du Secrtaire d'Etat d
Justice en dnte du 20 dceni
e urant, I Onlre est invit
crmobi's de l'exhumation e
la translation des restes de D
limset de Plion, qui auront
le 110 dcembre cour, nt et
janvier l'2ti.
Poil au Prince, le
Le Secrtaire
Stphan
\
Belle Fte
Uimpdi
F. '<- : \ .-n.Il" li 1
Lieu : Dana la bai
Mme Ca i i'Ie Bruno
Pensionnai des Scirs
Article-. Ai .r? de "\o\\
Pcbe a la li^ue, 'voul
sommations de choix, a
lgante, Bal.
Entre gnral : f gourle
On irouvera les cartes clw/ \i
dame Camille liruno.
qui les clefs 1
ci ie n ion au rnn<'e. ayant piur I
avocat constitu Me I).:mjajjli"ne cl'!
MassantaVatasvec lection Jt jlomi ___
Il a t rem s en nos burea
un trousseau de 7 clefs, trot
Mir la voix publi iue { Rue
Onii;. p
Le propr.etaire peut les
cl -ner.
fo n a fi'ris,itlanli(|iii
L': steamer Car-dba de ret.
de Santiago de truba et d>s p( '
duSudesi attendu port au r-ri
le ti j-nvier i926.
11 reuartira le mfi.ne jourp
Port de Paix.'.ap Hatien, Pue
Plat, San Juan el le Havre,
Porl ai Prin e.2S dcembre \\
L'Agaal E.;RQBgLLN
-ii ____i i

DjA
JAMBONS CONSERVEl
CHOUCROUTE FOIES GRAS -LGUM
FRUITS CONFITURES 7 CONDIMENT)
En Vente dans toutes les Bonnes Maisoi
Agaat Gnral pour Hati : Ch. MAGNANT
GROS : 118, Rue Baudin, LEVALLOIS-PERRT(F
i^a,>aja\s^^,^
O. "^BBa\
Procurez vous vos jolis cadeaux de fin d au lie
-
t
CuF

fils!
Vous y trouverez aussi ,des
iinuaiiies, de uiariayes
artiefes pour anniversaires de
et de Baptines.
v


M*


Il
I
n
s

Grand Rabais
Jusqu'au 31 Dcebte
A la maison
H- SILVERA
Comme treintes sa
(jiiinde clientle.
Allez, cli 'A
Christian BOX
322 Rue de Eronis-forU
TELEPHONE 61)3
OU vous trouvre/. Cherry Brandy. Disette, Cacao
Pippermint, Orgeat el toutes les liqueurs superfines
Lalcool pur est seul employ dans la fabrication de
l Liqueur* f hrlnint BOX
On peut dguster dans l'tablissement.
Rduction de prix pour plus d'une routeille.
Rab important en gros.
n!
La Pharmacie Centrale ffli
( Riekards & Co
UUI Wcacion du renouvellement de lanne,adre^se
Imis et sa l ombreuse ciieulle l'expression
'vux les meilleurs.
Le painmement sensible au dnouement sans bornes
w&{ *tlle a l obiel de ,eui* i)al1, Uur accorde
^ jusqu'au 3 Janvier* en macir d4treoes.
otreoir lout achat de quinze gourdes_(*l ) au cjin,>-
>fai>t une Uoile de
PATAH1NE VITA ou de
VIT ALIMENT CAC O
(rSUralimenls recommands par les clbrit*
mdicales contre l'anmie)
1 loua attirons l'attention sur notre grand as-oitiment |de; Bonbo"8
et t;iiocolatB iranvaw, amricains et bollandai* [en boites dejluxe, en
flacons el pr ivre.
Prix dliant toute concurrente.
PHAliMACIE tl NTRALE d'U\ITI.
RICKAHDS Ce
Rue Rpublicaine No 1112
PC
ri
P
il
:
F brique h carreaux Mosaques
Lope RIVER \ & Co
Grand'Ru-*en faade l( Aaile brenai*
ON PEU D'ART D.WSV0J FOYERS:
One petite saile man(|ir,une (jaliMie, on vestibule
d ei.tre, un parquet dehaloo, une chambra de bain
en jolies mosaques quoi de plus aijrable I les modles laits comme ceux de I tranger sont
aus>i solides, cotent bien meilleur mareb et os
laci'its de paiement afcr! la port* de lout-n
les ourses.
Qutlques uns de nos travaux d excut* vous e i
d bleront la preuve :
Chapellerie l'Archevch, Chapelle de St Indre de
Di h it, l.glise de St .losipli de Port au Prince etc,etc.
.Maisons prives de Messieurs Edouard Germain.
/ ug Roumain, Ur Flix Goicou B. P. Pawlwj Andr
Dbiz, Marcel Kleureau, II. Uearue, Mme Vve J. M.
1 ichardson, Me Km. Itampy etc etc
Te nez voir nos mosaques el surtout n'employez
que no.-ouvriers .pour les travaux de pose qui de-
mandent beaucoup d'babdet.
*
Beurre de Table
cBruun, Copenhague
=^ Exigez uujours la
n. arque ftruim en
^acht tant du beurr.
Ipour votre tabler
Ce beurre esf1 Je
plus iur qu'on pou *
va avoir.
" Ce beurre tt fow.
jcur9r]ral8.
Ce beure el plus riche et crme
Ce beurre est dlicieux au got.
N'oubliez pas que Mtoa apptit < si
f*idr blemrti tet $ roi i7<* du bon M r* **-
qu P *
Ei Vr U P tiu\ I
Pour commandes directe s. veuille*- vous
o^Xraer l'Agent soussigu
f L. MlEKIWtt-IGCEaliO'Ji
RUE DU QUAI
A VENDRE
La proprit E. Rube-
lip, Roule de Lalue,
S'adresser W E
ROBEUN
Gr. nd'Rne et Vlie.
Nous avez toujours aime le Whisky II a
and llaig toiles, ne t ce pas.
Le \\ hiaky naturel qui \ient api es llaig
ana llaiu 5 toiles est le Kir.g William IV.
8lVOS'VOll p cm quoi. parce que la
garantie de qualit pour chaque bouteille
et llaig sud lleig et la nme que pour
chaque bouteille ce K>ng William IV et
qu'un ne peut l'avoir peur auenne autre
marque.
cKuio Wilfiam F?
0 SCOTS WHISKY*
Vient d'arriver
Un fort stock den af char a* sel en
Force la ne f aence
Emaill
Vue tau,1 beuriiers en verre, miroirs, fanaux, poupes en
I orn laine 6< rb tire, [etc, etc.
Imarjes relijpemcs.
Spciafement p< ur la (in de rAn.tampes lecfriqu
le tous mures." I lateaux de toutes largeurs,
fond en bois a\ec >lire et dcors
f%%\ r'onl> pour taLlf,sceau> bisca'ts. pl* (leuisiervice a cal en
aijceni srvices *kl'qieui an ergai l, beuiritrs eu a gen', pendulett s
m ni i- nrilwii tic. etc.
Tableaux eoradra Je toutes dimenfions.
Jouets
LUCIE EWlD
laqasin Central
^L'Ancienne l'hain t<-ie Centrale


k.\
h 1783
^Rcims
v WerlaC^Suoc'
Jyj)
\
*/t4
lu-r/i

OOfVUA st~
/Y
'.>ri\
At|enl Exclusif
P. Labour dlie
SO, Pue Montmartre Pa+i*
Grand M k France
Position exreptiauuell", au centre des ail mus a
prorimit de"toutes les Banque, de la doua ie et
de toutes !es: AqeiM s de bateaux. Renscuju- u ni
lacilite's pour royaqer en auto mobile'dana tiutea
les parties de l iVpublique d'Hati el de l "'|>u
blique dominicaine, nambrea conlortablej el sur-
tout trs propres. Ventilateurs dans les cbambfta
la demande des reiisionaire. Quisiie IranQaae
trs soiqne el d plus ?ariea.
Vtri.andex a visiter teh mnga* *S
df t Htel *^i,|S des meillewri crus du* lad aux,
par barriques^lanie jannos.allions et par bouteilles.
Parmi les Vins de ciialeanx, voua trouverez le puis
grand choix p.mr les qualits el pour rage \ UNS
D'ITALIE A DE8PAGNfc..V,.v u& bOUHGOGNlfi (blauo
rougee et le reuonm. Pommard mu-.>e'ix, fot
Amricain i->8 plus grand esaortlmeat de LieaeoM,
Corjuae gioaJwi^ktc \hsiutlie pernod,
Amer Picon, Xermoitli i \Q \-.i:itVES trancaises et
amricaines frache uent arrives,* GltsAHlfiS de
< uha. i.i;i el ll.ibaiieri. CI lBaTTlCH de to it^e
lee fabriques (III nu Gros et dotait \\\ i> l Ml- U
Carr'es poeta.ea.
PrtIX TRS MODE E
P. P.vllizi,
Pr >i rietaire
es
La s?n* doit p sser av a tout
les b.'u.i.'slBLUENOSE4t ''PYS'de lea-
lieura Smilbu* proclor, Ltd. son gar.uii^ entire-
tient purs-
C'est excellent cSst peu coteux.
\<]i\ vente dans I s boi)ue- piceriea : t en dpt
l11^z. bs aq-Mils.
Co'nnuercii.l Aqeneies ;i'>d "omtiis ion
Lijn R- T.iViKil
Prsident
JV '
,- -l.ilj'
Elrnl du Hall Franais Djardia
(M* r<(orslituari c^e irtmiei ordre
i ai limciilalion intensive, indi^ui tous les up s
1 ( ii>;descnites laloiiu.'ses,l)M| sliuns dillicil *,
urm'r.ai|i, anmie, |\euia tliuie.
fluini'ii de la jeui e mie
de la nounice, de l(enlanl.
lin unie partout
Ihpt eh** Simon VIEUX
A.rul Rue Bonne : o: 4* GratARue
i Taverne d

SiO Hue aunite t< ut
ri r Fdisi a Lii.iiuu ma
Bire pression, landfieha loulesqualits soupeis oi..
U laverus reste ouverte toute 'a Mi
'


""** -





'
-


marnes uw v'\M

!


r
GOOD
Comme pour tes autres
produit*^ (aood-Year fabri-
que ses courroies d'aprs
des mthodes spciales la-
bore dans ses laboratoires.
Les courroies ordinaires
en cuir aprs avoir servi
ptnaani une ut espaa de
leiitpn s'amintissent, ne (en-
d.lient, ei /in h nu ni cdent.
feci a pour caste la Inction laquelle ces courroies sont soumise, asans qu'il
*oit possible de les lubrifier.
Les courroies Good Year au contraire onfjimejsubstance ipraisseuse contenue
dans la toile <|iii entie dans leur cOiistruciion.qui les lubrifie automatiquement,
conservant par ainsi leur souplesse et leur lasticit.
Quand on se seit convenablement des courroies Good Tear, elles durent trs
lonijt< u |s el donnent un service suiprenant.
Le courrons de transmission Go. d Year sont laite dans toutes les pimen-
tions, tt pour toute sorte de travail.
E%*aye*~lC la prochaine foin.
Courroies QooJ Year. Boyaux en caoutchouc
Tbe est IihI* sTiadiug Company
PORT-AU-PRINCE, GONMVES. CIP-HAITll"
Sada el Aliiack
litu d(s l rouis forts
En [ace de Sperdwto
Grand aBsor'imont d toffe* pour tous les gots et
des prix dfiant toute concurrence:
Ci Ope tatin, Ijpe (har.tim, Moiift lire de voir,
Soi-' lavabl". M.iro juin.l.irm rep de Chine uni t fleurp, Kittis
te* repf feorgette, Simi i, ( rpe Mtore,! irgainl'.Sole
radium, >si souk, 6 te, etc.
l'ut visita chez S \|)\ 4 Mr I. \iil\. vom <| fi- ra
compltement
r^m
Le public est irvit- i voiler U
naicon J dt) ||:ir! ifjNtfi tri !, ii i il les 0 01 !i ![ ux
g cl. ij i \ r.i M < *>.-. Non y
> ue- / utfci ni sd\ r,. ni s
il mv et'e* ai tt MiM li 'in'-*,
'.VU' | cl) - t '.'. Ii fj *
i? I i Iles if U vovh#3k les j>rix
dfiant toute ccucurrence.
Ift-IM
Le t'tPmer "dans Uom"
venant d- ('vro/M rut San
Juan de P > '-o H en, I t> o
Vlat't $ Cap bailien est al en
du li '],>': i'- j-'li h- 2\
C.n iraii1 I' n a-I '< n H i iir
iw > f&nji u et hi p'tts d'uni
ni il t*. p i .i !'ri et p -.s.sr
;/< I,
Le *tf i."ce ''< >vy II ,i t
ftlfl il 'li ion *iTH i i jeudi le 3 ') i ont.
Il ftp i I ru if >n>> W i mr po ir
l H! rtj.j.> ni i Si M i>c,Gtn licei,
C ip I ii / i e t'ae M I il ,/' >
t-rvV f .' ' p ft 1/ S.
? ai \ rtne Ofaffxon l.l' AS e Co
Aatlltl Gurnux.
Avis tmpoi tant
A vendre
L'ie rani.,pj-, te aulomatiqu'
iranque F IhO.
LeaoTre' ffon' ioii p'i :acli l
t T'-nt ri; a la U reci >>n
g*, '-i -i-- I- vaux i'nh c- j g
qn-Hux 50 d- ri.il' 19j.i, ni
lie irH la m 'd.
La voilure p o' Mit Mte aq
r,nrpgi d Tr \ ui- P.iIiItr. loin
les j Min dt 7 ti> a.m. i lis p m.
Chaiiiiement d adresse
a il) t1
M* minii 'uel i^UVt.N
Hue du Ctutre N I809
H) M.
*
(fn

-o*
l mi via sa clientle el aux mdecins et au publ c qull e
ira jsorm son Laboratoire d'Ulogie c uu laboratoire
ho! tie appliqu sous la Direction du
Dr liKcot et F. Sjourn
iv. iihoraijir eil ouvert tous le* jours da 7 hr)> du'initiuO
ueuri*> dus >Jr pour toutes les recbercu.es et analyses,prvue.* i .
iflnnooci cl lo.ntoi saut pourle
V\ BMroiaDa et ia coafttaale Ur^e-Scri *rit-
Seront leues que le mardi de ehaque.sea i ln.
ii'dd t*-^r iu i'bai au cie pour la-* reo ulgoe ut
>> v.u'imw'i iucvasvrque
Haclion do WlHOnniDO
Beactiou deTnbjulet,
Elumen du siug ei du pus
t'ameii d s ni.: ,'r > ; .;i:l-
Bxamen < e crachv^
aMbtaioo rtci > i
Oons aatt- Lfjo Secrr r u
La ij iison H. Slvra
Cani qui n'ont pas encore vu les jolies rticles de finesse .i v eot
de recevoir.U maison SILVKR4 doivent, .i,us leur iolrt.sVmjrei er
de passer ft celte maison, car nul p.ri us nj peu.^.i Uauvef d a i si
beaux ar.K les a ,1 i piin raisoniab ,s :
N')s articles son! vraiment detmcb a\ gel d ;> i brjretllM p it
l heol 'oue coucurreoce.
Voile coiiejr bar.es
UU dentelles
Bas sois brott o
lias ni broi)
l'aUa pour preruiro Comtnuaieo
Couvertures blanche et cuuleur suj>.
Banda brodes Madera pour
chemises et |u,,-. ~
\'oile bane j> fcarres
Hat.ne blanche
(ahai-dine blanche
(>rpOu blanc e coill >ur a j ur
Voile ei conleui uni
Jhemis Iles alleoaatiiaa sup
iiraoanl noir anglais
linilatlon tu.le crue
Servi3tte3 de toilettes blanches A couleur
Nappes couleurs
lapis cir blanc s:,p. pur tables
Modelons blanc et couleur sup
Peignai franais & a uricaiu*'
Urgaadi blanc & couleur
ILaina<,e couleur anglais sup pCUr |0pti
Madras a bar, es de soie pour c lie.ni os
liom.ues
'
SatlasUe loul4f.pow .robes, nouveaux
Uo.SSillS
iliina.se aaglxis pe.matela dvible tara
xXg.nXrnaaUldaSji0Ot-^^
Aimables el.enls, vous qui voL,e/ tMi rjpaa e
l.ais les plus beaux tissus u.j,| S(Jj, , ,s>ll,j(} ,le
trouver sur celte place, ne manquez ,.as m |
d aller anL-jr* ilj pisser Chu iu.une malh..;
acceuil vous est rserve.
ta steamer tlogoeft u venant de Kcw-Tor, via Ca
li ilien. .Port de Paix, G>niives et 3(.|tl0 es, Jt
! ntlu a Port-au Prince le 31 dcembre coumnt ^j
repartir i le m oe Jour direclem n pour Jrmio
eu route pour lis ports le la Colombie prenant lit
e passagers.
Porf-w-riarv, le 28 Dce. re 1925
(lolombian Steainahip Company .fo
tiebara t ^0, 3(puis
F, 0. Paires Companj
M*is->u de eoulunce et oe rrpula i >
moudi h tablie 'n 1847.
La Qualit des peintures de f. (M'ierce Co, dlie
toute concurrence
Toutes sortes de Peinturei/Jernia et^Ocre.
Cire,*uile!-l fernis pour meubles Ji'parquets
Tiifnny l'orcelain I namel : ,'loutes nuances ) lanta-
tion pas laite dj la porcelaine. Donna*.* une tuTtata
excessivement brillante, dure < l lavable. Peinture
idale | our meubles en gnra).
Porcelain > arnish Stain : ?.ttes nuances'.Imitatien
paifaite de|tousales bois de valeur: acajou, ebna,
bois de rote fie teinture idale peur la reitautaliop
immdiate des meubles en tjm r. I.
Bathtub Knamel : (nu lices diverses] poui baignai
res etc. Imitation parlait de la poieelaiue. Hosiatt
l'eau elianc e &^[l*Lau fi o.de.
Hoof-Tite : nuance- Uv ne) Peinture spoiaie
peur les Iclts Trpaiatit idale pour les pays obaud.
Touts fortes de peintures pot r Automobiles, Canots, af.ichiees,
Mtaux ele
.'vbeoisnde/iUJooguejliste'tieB pro'u ts'de V. O. Pierce Co.| Vous
iKiiveri/ f ituncmenl, des ai:,''t qui vous intressent.
trf.stock i prix dliant lou'e i o ctrrence, liez les Agents'en Haili:
Commercial c^i^caclei anD ComtTvbMotv
Uon R-JHEBM'D> PrCsitat
-----------------------------,
Davis 3akitig Polder,
Poudre d^ivat.b.de i Citation-. iiioodiIe'
Qualit $ PrJx dfiait .toute concuppenc^
Kn9lock,a prix dnant toute concurrence,! h*/ le-; Agents enVa,, I
ConvnetciaE &$encit Lon KThbaud* PrddiMr^
Yankee Polish C Incef
Ciraae* pour^chauisw es.A
Qualit r fiant loue concurrene.
Augmente la dure et la se blesse de tous
les cuirs.
Ifl stock, prix dliant mute coicar.aOLi1.|iez les ijeati en IUiti:
Commercial Aqencies and i-ommissioi !
IE0N R. THBUD' Prsident
A vendre ^
Une Aulomobile Ford
en bou lal. _
S'adresser l Fon-f
dation Rockefeller al
Aiarlissaiit.
TELEPHONE '

*'.^s K^v/gM
Jplp
4 de Mafteis & * Agents
unzano
\
PoH-au-Prince,
i


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM