<%BANNER%>







PAGE 1

i£ Uti PURATIF au D? MANGET Vices du Sang Varices, Glandes Mauvaise circulation Maladies de Peau Avarie Maladie* dea Fenmet Retour d'ge to aOaaa— ai dotai* v..i, olfOil* ni... tt'. ..:.. a .. eiu.. U oOgatUvO un lole, C voqjui.: .jt o>:ueb, les varice, hmorroldr #t fttrruinant de i. .ui..i.. *i..-cl.ont de lu iMU ainsi que clous et anthrax. Le DEPURATIFDO DOCTEUR MANGET neilulc le sans. > .v|Pe et atsuinli l'organisme. Il • vue ainsi le iet affections dues A une -,i; L isilon .incomplte des alimente — au i-alenusse'ii.iu de la nutrition (obsit, nUui.e. emphysme, goutte. iiiu.ual lames, nvralgies tenace*, iecrmhA. DM, Injomnles, vertige. uatlqu, lumbagos, migraines). Cbst la femme U rgularisa la olreulatlu.i du lang, Xacii.'e les poques, prpare la formation et vite le* malaises de l'ge critique. U claire.i le teint et saura la L.aute t!e la peau. D ce mu-' un excellent traitement di i'anri"-sclrdsv *n aomsai.t la tension artrielle, an diminuant ta ieii • %  uigutne et an facilitant 's. travail des reins. large Taillant Consiqnataue — Ce matin nous avons t beu reux de recevoir U visite de M. hicaido iiuiw.n qui, .!• iaul *o a gtr lundi pour la Rpublique Do minicaioe, a voulu precdie rongi de non' Mi lialvan liait acc.omp i |l de ta KI .u n i -iet charmant %  rrun e me fVoscoi-'SO. Nos di-i i n atii*%  botes laissent le meilleur souretir parmi noua et en leur renouvelant DOS >a-u\ dn bon ovage, m.us gainons l'espoir de les revoir bientt. — Hier noir i -t arriv ici M Camille Lamarre, Magbtia'l < om munal de Cavaillon. — Mou.'* nvons revu avec plaisir notre jeune ami M Prosptr Cbns jhonte fil*, revenu aprs uu assi/ loDf sjour aux Klais Unis. — In service lunebre a la D*d troire du premier lieutenant N\ Hoflmuti, mort rcemment, auni heu ;'i Recrtation Building Mari no Bariark* le Samedi 25 jdillet en rours M heures a.m. Les ami sont pris d'y assistei. MM.PouQCielVmctni 7, renvoys au Correctionnel MHV..HI une ordonnance ren* due hier p r le Juge Thomas Pierre Philippe, MM. Pougetet Vincent ont t r< nvoys par devant le Tribunal LorrecJiouuel pour publication de nouvelles taussps de nature troubler la paix publique. Les FltS U Avant-hier aprs-midi eut lieu la distribution des pria aux lves de l'bcole Colbert i oehard > di rige par Mme Clment Polhel. Ce fut une charmante matine enfantine au cours de laqui Ile des sa*netes furent interprtes avec beaucoup d'inlelligeuce et de got par les jeunes coliers Dans les divers autres more aux, posies, monologues, dialogues, l'assistance souligna par d enthousiastes bravos l'excellente diction avec laquelle ils furent dits. En somme, bel aprs midi qui permit d'apprcier les progrs ra lises dans cet tablissement SP.Qliure. Cet aprs-midi V Ecolo •• Darius Detiis dont M. Uesrou'cuuv est le directeur ll-tribui ses • evet. les prix mrites pendant l'aune sco taire. Ui.e partie thtrale agr ineniera la petite crmonie. Dans toutes les Ecoles, Monsieur le Prsidant de la Rpublique s lenu ii offrir uu prix .l'ILstoire d'Hati. \u Lyce .National, le prix de Son Excellence a t mrit par le jeune Kerdinani Delatour, lve de la classe de Philosophie. Le Ministre de l'Instruction Pabliqun a offert aussi plusieurs prix de Sciences malh^mitiq tes. fcrhlir.il d'aptitude ptUitj i'iiq'ie Les examens en vue d- l obten tioti ilu Cortilicat i'aplituJ %  pda gogique ont pris lin hier p's mi di au bureau de l'Inspection Sco Lire. /*pres dlibratiuo du 'ury corn MMd de M. Probus Blot, pr/si dent, P Tessier, Inspecteur des Kcoles, le Rv. Pre Goi, le Ch. Frre Archange, Dr Qaftoa Dalen court, F. Duviela, les candiJates suivantes ont t reconnues aptes a oi>tenii ce diplme. Ce sont : Melles Bavard Jardine,Durand, L. Vieux, Slmes Briffant ot Pi ne tombe. Jes institutrices ool et* ranges, en vertu de la loi. dans la 6me classe. ( li I! u | cl<:s outilles Duaa lettre de Paris de Mo" sie ir Frdric Doret, le distingu f mJateurde la Petite Revue, adret sc au Pr lient de ILSiR, uous extrayons ce qui siit a propos du Ch iflaog t des Antilles VJUS sa vez comb en j • m intresse au d reloppeaient des sports ch / nous; mais vous venez de leur ouvir un li,-!. u nouveau par i inaugura ti in des mutches intermiileen. C'est de la bonne psychol g>e, ei je vous prdis le succs que vous m ritez •. Grand lateli de Tennis en p-ri p^ctive !)im 1111 i/ • 26 .tu courant, sur le terrain du '.lub d j Teunis de St. Marc, une formi table quipe coxli se, impose do tous les c nbs qui, 1, iii-nl particip au Champion nitt* de'Tenis*pour taLoup* Peter Dwson, luttera contre l'q iipe du Club Amricain qui gagna le Championnat. Cotte quipe est compose comme euil : Mi W. Il Williams, CapiUM tl.tlpli limes R. Oeveaux R. St. Cil F. Cordozo (ou remplaant). A part ce premier mat h, d'aulie iri-s intressantes parties se ront joues. C'est donc une belle journe en perspective Si Marc Dimsncbe. Tous les amateurs de Tennis et les vldinbres des Clubs q u o .1 sui vi les tournois pour la Coupe Peter l).ivk"-on sont r.irdi ikiiieni m vite assister 'i cet iutres>an' match Pour le Comit, W. i.i'iiiiiin WILLIAMS F unrailles DE M.Emile lie Hier,en 1 Eg'ise du Sacre Cotu au u,i.itu d uu beau couvui d am s et d un cortge uu avaient pr %  place les plus hauts personung a olQiiels, eurent lieu les lunerani<8 de Monsieur Emiie Elie,Cv(Ueilier Jt at. .1 i.i-. Mu1 ," Prsident de U Ri ^ib iq .e, le l'io-id mi al les \\-.,n bs au l'iibjuii a Cassanoa, le PIVM ie-.il et les deuibres du Co-i s :ii d Et ii, .es Secrtaires datt, le Prel l du Port au Pruie-, le ')J yen lu Tribunal de Premire las lance, le Clief UU Uttbllll dd )U0 Exc.leuue le PtesiJeul d il UM et bea.i .iii^ d autres ptrsouoiits oiu toi es assistaient a la cime> nie luiiebre Au citnetire.le cercueil fut salu aucbuui dei ilymn..Ytiionai t,iu rnomeut de 1 lubumaliou.M.Jauiai llumis, Prsident du Conseil d'E tat, tins une loqueute oraison fu m'Muv, riHini.t la vie toute de tabeat assidu, de coavi lions pro loudds et 1 nergie de celui qui fut eOdvejt ml a un. luttes poli tiqua et qui ea aorni m ,e nu.Cniddmtre fois, la mu-ique ex-cnia uu .h ml fmebi'e et le cortge ,'• u,a lentement vers U sortie. N >d.s reaouvaloos aux l'a uilles si ccuilietne.il .nie.n %  ,,„r ci do ni, 1 opio.-.>ij.i de UOS fiius SI il coreu couduleaucts. centre la CONSTIPATION prenem les COMPRIMS SUISSES de DELORT, Pharmacien, 119, Au* Salat-Anaoiae PARIS C'EST LE MEILLEUR DES PURGATIFS PORT-An-PRINCB SI— Hlnlia Phanclo ALBERTI.XI Ph blesse et renouvelle les forcei. L'Emulsion Scott prott voire sant, non seulement pendant l'enfance et la vieillesse, mais pour toute la vie. La |,ate KOLYNOS pure pte dentifrice sans addition A ; d'eau La dimension d'un tube de pte dentifric* n'indique pas toujours la quantit rcell* d'ingrdients actifs qu'il contient. Un* pSt* additionn* d'eau fait du volume, mais il en, faut beaucoup pour obtenir le rsultat dsir. La Pal Dentifric* Kolyao **t fortement concentre et ne contient que lee ingrdwM r.Ccessairet. Elle fait beaucoup d'usage. L* ^ or.tenu d'un tube suffit a cent ncttojrag**. Exiger M tube jaune dans la botte jota* Pte Dentifrice mm Eug. LE BOSSE & AgencesReprsentatioas Agent gnraux ds : Pjcker Jone jewell Milling .NiJ\\-\Ultii I anuvsi llatjdriaii ci Houl RjujatiCl franlilin Fi.e Insuran.w Compmv Assurance contro l'incannialj 'DiaiiMid %  %  ..!. :li -Cn, J*^H llumattea Sitfe lloma 0. S. i.iildni \|MMI Compta] Souliers llcile. Cl.as T. Ifttlaget S r Pol asons a;ii s en_toua_ ijenrt^ f^anulacturea Ul1 >"••• Cy Vaburance sur la vio, LeSS. •CoQsul.llorn N venant de Kingston est ueiidu a Port au Prince dimanche, le t aot. Il partira le mme joor pour Iburope via StMarc, Cap Hatien et Puerto l'ima, prenant bat et passager. Le o. Tels* venant de Hambourg, Anvers et Londres si alleu uu ici vers le 8 aot. 1. paitira le mme jour po T Kiii^stou, >auio Domingo C iv et Sau Pedro de Vlacoiis. Oloffson, Lucas oc Cie. *j ,. U i juiiltoii Pfre ('•• Vins & Cham p agne Uord'iU* 1*1; lh)!i''i COPENtAGUP re Oanois, Iro.uage etconwv is ali W. S Jalhefs ". ^ Tabacs" )au nos et noirs o.'i fal'Or.:lc San^ Hlvai l' n vole de a M !" m Procurez-vous des chaises et


PAGE 1

-E luaffi£t furnuoi vous devez acheter Chez Marcel AUDAllfl Cie >otre C „ foire Bire ( powenbrau Hambourg ) vos Tins de Bedeaux f Achetez aussi chez Marcel iudain & G ie rtection ts parce que sa irafcheur et soi prix dlient toute concurrence. parce, qu'ils sont vendus au! iDiii'} prix qu'ailleurs, inili|<'. ri,ir ••p^floTil parce que l'accueil que vous recevrez sera des plus eo-jirtOIS 1903 Hue du magasiu de l'Etat Grande • eric Consistant ES un important inmeie cl 422 lois en espe;s, Sons les fiifics de la Mnson F. H. Alliri p.Halieu. ioicrfe est ouverte dont le prir&pal lot consiste en limmeuble qur reprsente ta fF* rf'***** ;ar/ # Le tirage aura litu de que tes billets auront tt vendu*. dfl. • l'angle de rues du Gouvernement et des Religieuses, il est construit entirement en roches et briques el ooaverl en t*le ^^ Si* l i?*!*. Uai* c. ont une paisseur de 18 pouces, ceux de l'tage 16 pouces. L'une des faade a 72 pieds do loajueur. l'autre 60 pieds 11 a is un .* *a ttt.au iez de chausse un large hall, trois chambres et des dpendances servant de cuisine -aile de bain, cabinet" d aissances A. I aa bres et des dpendances a l'usage de eu-sine salle de bain cabin-t, d'aisances. mii furm-iit rr.trs spae eu et ouiuiode esi lait tout ru ois d'acajou, I. s 1 ntres tu bois de cnue du pays ; les parq lets en peti s blocs de lois de MU imm %  %  Mages lu plus bel elle!. f . (l .. a .. hlesli.ctu,lleimutoc up par la Compagnie t>analsedes Cables llgr*phiques qu le loue raiso i d 150 dollar par unis et siivaui bail q il pi\ "Uf U i M OU %  IVJU % rabhuiaiicecouvre ksiuq ts coutre incendie. ^e nomb e a 6i i u m s en vente es' d 12 '>O0. { norois tWla-s) le kUlif, •UK de L'immeuble qui r prside le lot p"ineipal il y a 422 la'.* en epivs d?A** vile.iaeaiem&fe i dt i 7,400 ( j#p mU(i quatre c/4i8 d (('•M ) and rjtrt*. lot de P. 1100.1 lot ae 500. 10 M de Joo. tu Iot8 rfc 5o. lo io s de 3 t 2a lom de S*, 37 lois * /<>. ibilltts seront vendus sous le coulrle de la Maison F. |. iltieri du "ap-Haitien et le liraij %  • de la loterie aura lieu galeWOl sous son conirole et ave, %  te d'un couit loiOi des personnes dont les noms suivent : gr. J.B. Colcanap, Victor Daubeuf, harles Zaaior, J. A. Jacia J Sanctaez Mailiuez. v • r. b vente chez: E, iobeliu Htel de ifrauce -(itoiyes liuuier. i >• hllOn Shoe Folsh Company lnc New-York vous voulez conserver la peau de vos chaussures. &i vous voulez conserver sa souplesse pendant longtemps iLmplojez notre pate t M tu0 9 ram £ 1 *meil eure d G.toutei les marques* fabrique spcialement pour les jer.tlemen du higliiiiie L l ie prolye NUS chaussures contre la chaleur et l'humidit Geo. Jeansmec C **** Une lame de rasoir qui coupe Peur M r.s.r, U KM vnt IOOI no* lu d. ru-lr qui coup*. Ox uo. Uni* uc* '" >aut*it coupvi. ATK U V.l.t AutoSuop, IU. i: d. .r.1* "qui M rep... lul-mcro.", U laa. IMl* toujour* parlait.'ijant affil*. C'eti toujout* un pl.lilr qu. d* M taiirr avc ua "Val*t" lRasoir ii^Ctr le jur les tq^Stfpp t . PAWUV ... M MM.. Hakl • *• I aclotjen Heslt >> jioltiil remplace %  jvant-'wfuseman' l l^ "' tP*ii*i I ,. ..ii-issoiis m: ne d'un jou %  ci est reeaonto : p I i" • rac leoin. II.i vente chez: SIMON VIEUX LOPK lilMMA. Qi l'tCuULEi ele-, et dans loutes les Phann > << %  li pris niant : l. Prscizmann—ggerhci B t* 205-209 Rue Travv;,.:re



PAGE 1

L.v i&IM Grand Htel de France Position exceptionnelle, au centre des allaire ppoiimit de toutes les Banqu s, de la douane et de toutes le* Apures de bateaut EVoteigneinrlitl et lac.ili'* pouv„v.^ rw •;>••• bile dans tottlei les par i<-s de la ipubliq i 1 [aRi et le l.i rpublique &bitii**tne, > haosbiei eonlrjjtbfo ri suit ut trs pronr s. •?•. liateurs dans les chambrs h mande des an siriiaire. Cuisine banc use trs soigne et do, plus varies, -ir. -ide* A v • '• r l>t IH ai ut de Htel : Vins des meilleurs crus de Bordeaux, pW tmrri ques. .tamejanuo.. gallons et par bouteilles P.I.U les ViiiMleclinleaiiK. vois nouerez, le pli grand choix, p.Mir les qualits et pour 'W VINS D'ITALIE* D*EJPA4JNE. VIN DE B< >URGl KJNB (blaues et rouges [et le renomin Pommard ru usvux, tpifti Amricain \ Le plus grand aesertimetll de Liqueurs, Cognac gins. wUkles, etc. \hslntlie Pernod, Amer Picou, \ erm-nitti COSEKVE8 franaises et amricaine* Irai tnei.1 irrlVea CtU sRES de Cuba, Aurara el llnbaner .. Cl ..\a iTfES de toutes les UiKi|iie • •w ENERGIQUE ANT I S E P T I Q U E gurie vite t ridicalement f+r 1. tr*m flea Pagol qui supprime la douleur, drconoet&ome, I Uni.asepfae et vite kscompbcabflos.l Nornbreui innui de mdecin, minenti. I Cernmumeition i l'Acadmie d. Mdecine. I Hor Concourt, Eipoi de Sin-Frtnciico 191&. | Prlpar* par Isa laboraloirtt •* VUrodonMl, LKuti Valcneiennei. Pari. Talons en Caotikliouc Good , La maison H.SILVER1 (/eus qui n'ont pis encore v.i les jolis article? la finesse que rient le recevoir La Maisuri |i|vci doivent, dans leur totert, s'empresser de pas<;r cette maison, car nul part ils ne peuvent trouver d'aussi beaux articles Ides pria si raisonnables loi articles sont rralmant de toute beaut cl de Iraicheur et nos prix dtient toute concurrence Alpaua noir suprieur SatlD Chine pour tailleurs kki blano suprieur Kai.i jaune anglais aupriiur *uck union blano amitat* "iiouvaautes' Drill uuion blanc ...,..:. III Tiissor Japonais pour chemise a nomme* et roi. Heps de sole ;'i barres couleur pour ohemnes a lu rimes et robos nouveauts. Ilapiists fine pour che.nises Peroale fine pour lingerie Calicot percale pour • Zphyr angluis pour chemise extra sup Organdi suisse uni et couleur lias ;l joursdcnil-soie Chaussettes cossaises pour enfants Frsncti Krisky, deraiiv nouveaut l'oplin fleurs pour robe Tussor blanc Lambris l)lanc Voiles oouleur a bar •% Bas soie brod 3 BUS fil Itrod Lotions "Pivert* Tulle pour premire Coomimon Couvertures blanche et couleur suprieur bandes brodes Madsra pour chemisas ot |upes Voile blano barres et mouca.w Hatine blanchi Nappet couleurs Petites serviettes blanches damasses Organdi blanc &. oouleur barres & carreau*. Lainage oouleur anglais sup, pour |uieMadia a barres de sole pour el.si.ises hommes Crpe* de Chine couleurs assortie i " extra suprieur £ %  •• marocain carreaux Soins \ carreaux pour robes et ohemieee Tricot (i> de soie barres brabaut noir angiais liiiilallon toile eoruc Serviettes de toilettes blanohen c cou'eur •• damasses blanches pour la utiles t hemisettes allemandes suprieur Aimables clients, vous qui voulez porter, peu da Ira les plus beaux tissus qu'il soit possible de trouver sur cette place, ne manque/ pas, avant d aller ailleurs, de passer cbez nou o te meilleur acceuil vous est rserv. Je ferais un mine pour une Camel .t plaisir vaut Mis, Il n'y > J-4 pat de eubetltui pour la jlulltc' "Cnonl." ni pour lf dnux e* tgrrablr mrlangc "(amal Celui f nielles Extra Fiaer, Denlelles dvoie, Dentelles Or et argent Fnrsc?, UftlotttS, Chann>ux (nrni, Plumes* t^utr, Paille de Snie PI tous u'iii-u. pour Mi il.-.Fperterie.— I t* Volif lleulr Fnslsitie en perlep ponr Robes si iBffpssSi de Sais Peilrs de tonte betut, de-i ( '*rp D i.'tjrC.hrieaux Jtan Bart [onr (nli-Dle, hrotreb i ifMe, PeifrneR rriffer Ion 1 gemet des Brofses k der ts, det, l'aies Dsnti tries, e'.. ftc. /rticlen | iir llnmrret : Fan roi, Cravnlr, Bretelle-, Cbemiee de roi, Jar'flir, ete lou* art'eies pour mercerie et Lingerie.— Coi tes l'irtognnl, Quinli ro |,fb rrf-que.Pei !• re elr etr 8el d'K'psoa• t de 1, 1 i'ni. EceBDf en Gro, Bvi ns S*iipt : nres t' ute qualit. F>lraii,fMemis rrur 9tfi>pf>Hqi MM tl Ci ifistlis Colcrants peinte!. Neus svon reu le \ni. h t.1 %  •' %  >U A i 1 e . Excellent d| lirai:) f.-i^c/ ntius voir, 00s prix sont aTantaijet x, a iiiaisou C.L Verret Mv tl ond [lailleur r. !o23 Ru iiu laflarin duv IrMqancede sa 8Q)ip* et la ^promnle excution mise danaleaontragaa conlis sesVins la maison reste ouverte Jusqu' 8 heures du *oir. r gc mode s% B Nectar Ch .i\ f Qaeljens 1410. Rue^du Magasin de il'Elat ? ll7[jHue Boone foi. 820, Rae Courte. N. et A. Acra u GrandsRuc /A rtfi des Cates de Bordm Vculez-vous voas hatilltr avec ljanoa, 41 Baat r h. Adressez fuis h Maison N 4. A, Dont ia dovi. e est de\endie pet^jT Vendre beaucor p Dans son pei .annel.|la maison cemptt tailleur ilalien soiti d'un tablissement 4s ordre d'Italie Elle est en mesure de lonre/r des complet et sur mesure, en chevio*.e, diagonale, drill blanc et couleur, coupons de cash* salons— Etofl:> pour gilets Bonaeterie M tltiemises do Jour et de nuit, i\ ;i<>ot'4j| Cols et manchettes 'dernires eratioap| et i'yjnmis. C %  m tison ccnsttue une tt\ •ils meilleur accueil ...-t rserv tOltil •irsut par uns vlai.o tre dlis snr la^ travaux fournis. Tout oostutiie command et rmi ne r^ goiu lu olit t>st repris, On pat 1 s franais,anglais, espagnol st r'harmacta Sjo Lcnne avis au clleotlee, aux irdeciti H •, Irtcnorin son Labora'.el r d^Jlcjjie ea uni biologie (appliqu sous j a Direction du Ut Hieot et b*** \jou tm L* laboratoire et t ou^erl ouI ursde'7hrfi neuni dus* Ir ^iv. toutes les rel iero 1 sei itsiT'" •'aiuioEce ci joiri e, saa pourio \lrareatD-ann H in eo'jsta ne IW<. ;_ Serrai rejes quH 'e u>?,r< 1 r! .Qitteto^ S'adrtfc^r ia Pharmacie r m\ r I reDselir0 8,aeDr I nalfes d'urines et 6'ucgastr /que %  aciion do V/ SS jp rrcaj j n B %  -< l'.ou de T, -boule, iMiien du s g et du poa %  '£ism %  •-.• de • mil ns if oajJJ^ ^ilbUftl *tODS4DSt 110 Hue des Csars ^m Tlphone : V 756



PAGE 1

^ B OlRKCTBUR PROPRIKTMRB [IMPRIMEW Gkiiieni Ma y lu ne B01i.,VthNA 1958 tM Rne Amrioaine jnJM£RQ 20 C£NTlMES %  B>t .", Quotidien Ll vritable, ingniosit s'ignora et l pluJ sr moyen pour avoir de l'esprit est souvent de n'y pas prtendre. F. Iruelre TlLmORl M* MB INNES N B663 PORT-AU-PRINCE ( H^W UNE REPLIQUE w Journal Le TEMPS La Situation au Maroc le qnral Haulin a pris le commandement des t. opis franaises et a tabli son (juarlier.gnral pria de Taie. Oi sattead m grande ifoeiw aire les Rifjiiis chmo qui ^m net • sur \t atlib dons (en Amricains dt police Lcp,(Hiion n et qui leur eulve tout pouvoir. Itaun, to.t, centre le vote La vrit est q le M H >roo est plein m ut -oo-ci ut des pouvoirs • ld conditions sI on les r ce droit peut Glre libreinerce; il a mme prvu \qvi peuven' rgi'Peser ce droit . C't-t donc pbir une prfsciiption U'ionoi ll que la loi sur non publiques a t EU' ce cerne aussi les Dlemujis publics • ni, le deuxime aim du (article d? la Convention, I enl'remeni soumis ux doiparle Conseil d'Eat, | y taire aucune c/hj enon s. Comn er t le p tirra• [(Xiitqu* tou'es Us d'Spu-i* j qui • t ou vent cont nu s l'a loi font inspires du t X' nWlilulioin I Ls opi>o lit t-oi.tii un ont la quali* kbhrainiqu' ji squ'aii jour ftjfciront solliui'i un an et mal d* taxation qui, nu sur let. dirpotiliofii btionneil s que no< s v. %ual a t repousa sau< li lieu t. Un grou pe mobile a bou-eul ri p .uiauivi vers le oorJ en lut infligeant les panes vres ,n lort uerti rilfani retraa In vers Btb 1 S L-ta U pose lecaiiila s'est r pli. Tout le lua'nol a ete evai-u. FF'/.— Le* snoej des Franc i* au Ma o 1 <• %  -* jour* darn ers oit produit un ef*Vt dcisit sur le mo rai des troupe* riffaiues et oa coa* confue* nu fisileut de 1 Kpub : q.n. L liaal ft les exercer dan* les n.a .lepr sciite* par U Coos* lilutioi et pr les l -is. L' itnricaia lui eu reoo loail le libre exer ci e i cau-e du r-sue^t impos par la |J>-I -s. m n .i il-; in'''m : de M B >roo; tumfie m respecte ses prroga* tv*s %  o isli'iili'iiinelioe igi es ciu • -In a conviction devenue h a, ii jo iiplu> l'-rine que e e*re si lent le 1a KpubUqu-! et un coopr^teur loyai qui ne cherche pis a flatter le.' appiit* d s agi taleurs et q il appicie sincre mem l'aide uu G luvernement >m ricaia. Le sfciet du respect profe -i' par I amricain a l'giid du Prddeut irno provient encore de la pnibi et du savoir nronte-tabes ei connus du Chef du Gouve ueicent h.iiien en mima' temps que de la volont ferme et inbranlable avec laquelle il pour suit l'aicoii plisheoiebt de sou de* voir. La constatation fuite par Le Temps 1 1 1 -r li des actes d'autoii icromplis Wgalpmer t par le l lu t il > lat actuel n'indique I elle pu 'uni |, danger qu'il y aurait l'in lier la prsidence de la Kpub iqi.e. dens les ciicon^tanceK actuel es, ces cpiosauts sans crdit moral dont parle M. omlant Vieil ? Il mus apnaralt que la pronnail d'un Prsidbt de la Kepub ique. I heure actuelle, aon savo r et sa moialit constituent la nreiLire ga-ant e pour le peu pie et les intrts haiden*. Celui qui sera tescl a* dtestabl u aurait aucune chanca dlie utile i Nation. Ce serait d** ux. 255" n'a p* t f i 1 '' JCOU •Jjwdroil de la police ; Il *U>ttCOiitraiie, mettre la *** in menue iVgir lgale%  a ttxiotrelismenes.'ubv •• .aandwl'? UW tulbu,lIil8 pr > ence au P-laia Natioual conati uerait un vrai dtig-r pour U pav*; c'f^t ce que les personne honntes et de bonne loi n entend ni pas voir se rt aliter; c'est re contre quoi tout le peuple hatien a>| dtbout dans une at i'ude de prot'station; et cVid ce qui ne te --— -|ur nu unri ia riliaera point, gitca la relec J^JJrtuiioa m sa qualit de lion de M. Boino la prsidence fW! Wt de la RAnnhlimiP. de la Rpublique au 11 Avril I9M. •'Ifttqui est particulierJ^'olrer-Mmt, c'est la surpr • 7 "N? v ifest^ i Le Temps a roi i| Borno us-r de pr 5I**! que lui accorde la tlution m sa qualit de M de la Rpublique* Savon Lait k Coco Savon Lait de coco •Sqpon Lait de coco Saxon Lait de coco Savon Lail de coco Isaac Disliy A Co lue Courbe, lo 1738 tate des signes de fatigue chez les am-reuUd-AbdKlKnm^LesBe ni e g' da ont demand a ta leur soumission a aulUu aban donnai >.bJlillv.imquiaentr# pris de Us conduire daus la ville aaiul.de FM Les renfort* Irao iis anivent de plus en plus nom b *u* ; il *oot tre dmgs aana retari sur le froni o il reieveui le* troupe faiigu^s Lignerai Naulio,nouveau cono mau'ianl eu chef a tabli MB quartier gnial dans e voisinage de Ta/a ; il st eu commumcaioa a M le;m*.rch*l P-tain et un grande otfaative contre les nffaas semble imminente. lis psni iip la n saison, A Rec*/olr ohaque %  •matne de nouvelles marohaa dieee, allJ\ital4*iaa davaat dde deirejde lear nonbreuee cneaiele. GbezKawas Hermanos 205-209 Rue Traverire Nouvelles trangres Par Cable Gomment lu presge^franaisc auurcie Un*|in.c alleuniide la note franaise de scurit P AHlf ,— Lej urnaui con t* tent que U note aiic muide et con cillante de forme mais pUine de rserves. La eetiroeit que le point important est relatrl i l'entre d n n* a Socit de Nation et il d.clareul que l'Allemagne doit se conformer u rgles commune quitte aprs on admi-tioo faire valoir ses condions particulire comme tirent plusieurs Etala. Les dilGculla au sujet du pru^ramiue naval antjlais ne roui pa* dissipe LoNUHbS— M Badwic, pr nier miuitre, n'a apparemment paa ruki-i au conseil da cabinet d'aujou'd liui coacilier le opi nions diffrentes de se m-nistra au si j t de la e instruction de nou veau croueura ; n onaeiance M. Baldwm ne ara pa en meu ra da faire aui Commuue la d claraiioa qu'il voulait faire. La conte de B.lfour a'afforce de irou ver un compromi qui satufatca les de a opinions ealrme de mi sabres du cabinet. Une dclaration g%a|>ilaiiM9 H*-" g ogefc uqi'upeLSediiseiTice''uliii 4 .bJ tl-ria MAR blLLE La capitaioe Re n Fond, l'c bien connu, a de c'are qu'il I a d.x huit mois nb.l E KM lui ' dogailei aui coodili n. qu i oud a. u.i seivne dav. > cuDl'I" nul. ti v u ,B t" ll '**" .' olfredAro U h <• *i-*.l ,u f tm M rou.ca.aa ce luomeni Brrsident du eoearf du dougrr r .io.e pour la Krauce. Au court M conversation avec AJ>d U rim. unperwnnaga daUaaita ld Juillet NEW YuKK Franc 81.20 Sterling 4.8012 Paris— Sterlin, 103 33 Dollar 21 tt VENDREDI 24 JUILLET 1925 ARRT Prsident de laft^publique Va les articles D de la Cnfif JjJ |loi et 'i, du Dcret du J avril 1916 ; V.i la vacance pioduite an oo teil .t'Gtat parle dcs de Monsieur Emile fcllie ARRTE : Article li r Lic.toyenU-org.il Qenlfi, y-\ nomm Conseiller d E Article 2. Li prsent Arrt sara publia et encut. Uonu au Palais National, Port au Prince, le i\ Juillet 1925, An liime de lludpendaue. BORNC Par le PrnJent : Li laoratalm d'BUt de l'Intrieur et des Travaux Publ-c* : Raa AUUL'STB. Le Secrl-ire d'Ktat de la imite: DeUlMrrePIKHHK-LtHIS Le Secrtaire d'K'U d* Finances et du Coonmeice : Petnend IKN\'I3. La >ioas au glai*- avaient p opos de livrer r.ipi le -ne nt d • avions. Le capital ne Fick estime q e le servi ; • d'avi-iii m d'AbJ El Kriui esl inai g'iiliiit et sans valeur ; les K t Imus oot captur quelques a<-o pUne pendant la retraite e>pa gnole. mais es pilotes sont nblu ment infrieurs. Nouvelles Diverses PAHIS— Un change de vuca concernant la note ai amande a commenc entre l>gouvernement fiaouiis et le aul.e gou/erne menis alli ds que l'accord se ra fix* entre eus la rponse de la France iera envoy e Berlin pio battement dans deut ou trois -• roaines. La diiflcuit nemble .'tula question de traits d arbitrage, l'Allemagne ne sembla pas vou lo r accepter le principe d arbitra ga obligatoire avec U l'ologaa et ea autraa voisins de l'Est la France pente que tout tiait d'ar bitrage serait inutile s'il n'nl pa obligatoire at s'il ne s'appliq ia paa a tout les diffrends possible. PMllSOn annonce otliciella tuent qu'B-n rira compiieme-1 .dcuee p*r le Iroupts fiaocaises le 31 luillet. LUNUHES-La possibilit d'une grande grve des mineurs de char ItwU augmente ; le mineurs ont. an eilei, refus |de confrer avec le propritaires de mina si ces dernier na retirent pa leurs pro position da diminution de salai ia tes cours LI PARISIENNE •, iJUaCtilM t II \m Rue Dante Destouchef 5V01I a-i Prince, Ha"li LI8IV*. RKPAPSAUF PmmrriTCDt Soir.a particulier pour lu linge fin, fauicola. .bemia. V •' er#z ^'eine-o "I salisf.it en envoyant votre linge S iaa fMMmmmm s Wfalre Ochoi m en Cassation A la snitft de I arrt du Tr: bunil l\pp^l ramlu en laveur de MO -hoi et dont non avons rapport le diDOfiUi dans une de no ilitions du TIOM d-rmer, la Gommteaire du G uternement, cvnin'. on h paitdsil* Murs, iVlait noirvu en C>ia tion cont-e cette rlAriion. PiriinjuR-'in ni tli it"t ce dernier Tnminal en l'au tience publup" davant-hi ra mnnt* DU tadciion du Tribunal ri'Ap pel renvoyant Inrs de cause et de prort; M< hua. Iturlee Etienne (Ils larchandises franaises Port au Prlnoe. Certificat i ( lntruction religieuse Aux entant qui oui eusi le mois ikn lier aux examens unis trnci on religi use et dont les noms oit t sn|pnnll m j nt proclams Sn chaire la Cathdrale, I Anhev li de Poit nuPrince t ternis le Brevet* consacrant leur sUccs Ce*t un bau p rchemm sur L>QII. I, pour bien souligner tou tel m.o'tiuice qui 10. ttexC < or a c lie pa"i ldaia non loVigemur du Bt rreCki I piffei dp dis&pHue, >i ta p*or~ un e.rt ait du P"//fi et 4e I' • % %  > nV en court, Nout m u* rmpi %  > tons de. le publier /uni ; t ho>. I ifnrmniton tire. Luc ( oupel, Krnest l'.ui.-i Qrard fiantliirr SmeOoora — Goblsi Deeljen. Victor Conalent, lli i 4 -ir, Aiesindre Lo lianl, Wisn.r Aollon, 6abri< I P in:. n Frfri'iiuLnchari YovHneS mon. M Jean Franc i, Max Dunrou/ %  Vint r L'-moins, R-'onl Duperonsel, bfkrcier Del phin. U'H r M..-1.--, A'-guste Itoia to'., Willv W'dTihier, Georges Emi e, L^on Min-nibeau. Sfijon F'nv nlnire. 'ix'm". — Antonio G'er-ri r. dam">*• • Vi-tor Narcisse, Roland Bon et. Pierie Bouillon, Pierre M\ IhiL Yv.-a Guillaume, HyppolitK ue'pbfn, F.d gard Gilles. Rodolphe Casimir, G rard Lemoine, llorelle Auguste. Max Chauvet, Pierre Dominique, Roger fantave Fdner Thruybule, Adrien Casimir, Webof AI xnodra, Grard Ba"h'emy, DiviJ B. ^n•oni.. Virambeau, Mat Rthart. Mklal Carr, Max Du thiers. Dunes Dorteuil. Huitime II. lafonlanl (.ajuste, Raol Lefvra, Pi^rr^ L-moin Maurice Pigolst, Anloin* Coicou, Ren ,, nbui^sion.Joi>epliF.nKlnrd, Pascal Jfquel, Kdounrd H il', l'hn nor ( h&te'ain. Andr GeotV*e, R • brt Deetjen, Emile BaatieOi Pierre AI man l.leo'Ks DaVacOUF, Fl : x Garch". Frdric Sanoo ; (*rg.'s viimii d m Louis ATI b'ard ; A*npr A'I^EI de. Huitime I A'ma h'itopb^. Pierre f.h.uvei, Grard Q.ia'o. R ger Duval, I MU, n Thard, i > 3 iii's Larosi i'ie Fdouard Ter ieu, Nico'as Clestin. Max Lau reoceaa Andr Toneeaiet, Emma nnel FveiUard Lon Jean Franoit. Max Dge id lle.ii.Cejuatti Biel Alexandre. Maurice Charles Pierre: Louis Bruno, Frlric Amblar i, Grard Dr uin, Kric Alcindor, Ils n Durand, Martial Clealin, Pra del Pompilus. Seot'me II. — Frilz Przeau — R-oul Karellent — Lon Gaubert ; Georges Malval — Emmanuel St. Sum — Artin Victor — Andr Daque — \'>-\ n-lnHolly; Louii Moravia — Guy Sjourn — \nto nio l.Hrtii-ux — Pierre Dlinois — Cldatior Bien Aim ~Hubert C' t r — Gaston Etienne — Franl/. Qesraige. Snptime I. — Maurice Pierre — laanrg Perp' •. ; Ber• bier Narohel ; Henri r ; Rob rt P'tfl : l'.ul Ar chei ; PtulLiztiie; LouiGardre; J un Sambour ; Edouaid Pierre Pierie; Pitre MonUs; Seymau" Day Geoige l-id -re; i" ...| ai gnol ; Joseph lalora ; Marcel l>ai\ phin; M. ni fort Auguste. ( labre J


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/06481
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Friday, July 24, 1925
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:06481

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
^
B
OlRKCTBUR PROPRIKTMRB
[IMPRIMEW
Gkiiieni Ma y lu ne
B01i.,VthNA
1958tMRne Amrioaine
jnJMRQ 20 CNTlMES
B>t .",
Quotidien
Ll vritable, ingniosit s'ignora
et l pluJ sr moyen pour avoir
de l'esprit est souvent de n'y pas
prtendre. F. Iruelre
TlLmORl M* MB
INNES N B663
PORT-AU-PRINCE ( H^W
UNE REPLIQUE
w Journal Le TEMPS
La Situation au Maroc
le qnral Haulin a pris le commandement des t. o-
pis franaises et a tabli son (juarlier.gnral
pria de Taie.
Oi sattead m grande ifoeiw aire les Rifjiiis
ch pouvait dsirer l'Amri an.
Cette ooinion tait contraire
h r dite et mme riJicn'e.
D'ailleurs ni Le Temps ni
ses confrres nationalistes n'y
cri/aieot rin. Cela n'empche-
ra pis < Le Nouvelliste de se
formiliser deciquioiusou-
d M mit -n ut il est r-m-i,; t que
&et VI. li >mo qui ^m net sur
\t atlib dons (en Amricains
dt police Lcp,(Hiion n et qui leur eulve tout pouvoir.
Itaun, to.t, centre le vote
La vrit est q le M H >roo est
plein m ut -oo-ci ut des pouvoirs
ld conditions s-Ion les
r ce droit peut Glre libre-
inerce; il a mme prvu
\qvi peuven' rgi'- Peser
ce droit . C't-t donc
pbir une prfsciiption
U'ionoi ll que la loi sur
non publiques a t
EU' ce cerne aussi les
Dlemujis publics ni,
le deuxime aim du
(article d? la Convention,
I enl'remeni soumis ux
doiparle Conseil d'Eat,
| y taire aucune c/hj enon
s. Comn er t le p tirra-
[(Xiitqu* tou'es Us d'Spu-i*
j qui t ou vent cont nu s
l'a loi font inspires du t X-
' nWlilulioin I L- s opi>o
lit t-oi.tii un ont la quali*
kbhrainiqu' ji squ'aii jour
ftjfciront solliui'i un an et
mal d* taxation qui,
nu sur let. dirpotiliofii
btionneil s que no< s v. -
%<- rappeler, dm n. m
loi la (oi fnm: t on dt s <
Itorit, < onun" il l'a d i
wird e la loi si n la
jet de 1 el'gibilit de Mou*
$otno la prsidence de
ib'ique.
tfi/T mps a os formuler
ks t raid, s il ett
lire le tut par le G< u-
[d'avoir trs nt cette
[Ou Pouvoir Lgisla-
|pro lie du T. rri s
yavoir que le piiu-
loi rvle un smti
rai, qui ne voit
la (!onsJitiition
ft'adrfif-, pi i-que
[Corstituion qui, en
|W iircis, pivi ii les
Ht IVxercice du J'oit
_tfc Cepm 'ant Le
'<* I U prttntion d're
t* PWnal jour eux qui
Mi,
Part, la loi sur les
Paris La gnral Naulin e-t
arriva Fat. Il a'est entretaru
avec le marehll Lyaut-y et a pris
aussitt le commiu lenaut des
tro ipe .Uue atlaq le ?on -nie coa
tre les ouvres d T rr>ual a t
repousa sau< li lieu t. Un grou
pe mobile a bou-eul ri p .uiauivi
vers le oorJ en lut infligeant les
panes vres ,n lort uerti rilfani
retraa In vers Btb 1 S L-ta U
pose lecaiiila s'est r pli. Tout
le lua'nol a ete evai-u.
FF'/. Le* snoej des Franci*
au Ma o1. <-* jour* darn ers oit
produit un ef*Vt dcisit sur le mo
rai des troupe* riffaiues et oa coa*
confue* nu fisileut de 1 Kpu-
b :q.n. L liaal ft les exercer dan*
les n.a .le- pr sciite* par U Coos*
lilutioi et pr les l -is. L' itnri-
caia lui eu reoo loail le libre exer
ci e i cau-e du r-sue^t impos par
la |j>-i -s. m n .i il-; in'''m : de M B >roo;
tumfie m respecte ses prroga*
tv*s o isli'iili'iiinelio- e igi es
ciu -In a conviction devenue
. h a, ii jo ii- plu> l'-rine que e e*re
si lent le 1a KpubUqu-! et un
coopr^teur loyai qui ne cherche
pis a flatter le.' appiit* d s agi
taleurs et q il appicie sincre
mem l'aide uu G luvernement >m
ricaia. Le sfciet du respect pro-
fe -i' par I amricain a l'giid du
Prddeut irno provient encore
de la pnibi et du savoir nron-
te-tabes ei connus du Chef du
Gouve ueicent h.iiien en mima'
temps que de la volont ferme et
inbranlable avec laquelle il pour
suit l'aicoii plisheoiebt de sou de*
voir.
La constatation fuite par Le
Temps 111 -r li des actes d'au-
toii icromplis Wgalpmer t par le
l lu t il > lat actuel n'indique I elle
pu 'uni |, danger qu'il y aurait
l'in lier la prsidence de la Kpu-
b iqi.e. dens les ciicon^tanceK ac-
tuel es, ces cpiosauts sans crdit
moral dont parle M. omlant
Vieil ? Il mus apnaralt que la
pronnail d'un Prsid- bt de la
Kepub ique. I heure actuelle, aon
savo r et sa moialit constituent
la nreiLire ga-ant e pour le peu
pie et les intrts haiden*. Celui
qui sera tescl peisonnel es qui arriverait au pou
voir, allaibli dj par un f>a*
dtestabl u aurait aucune chanca
dlie utile i Nation. Ce serait
d**
ux.
255" n'a p* t f i1'' jcou
Jjwdroil de la police ; Il
*U>ttCOiitraiie, mettre la
*** in menue iVgir lgale-
attxiotrelismenes.'ubv .
.aandwl'? UW tulbu,lIil8 pr>ence au P-laia Natioual cona-
ti uerait un vrai dtig-r pour U
pav*; c'f^t ce que les personne
honntes et de bonne loi n enten-
d ni pas voir se rt aliter; c'est re
contre quoi tout le peuple hatien
a>| dtbout dans une at i'ude de
prot'station; et cVid ce qui ne te
-- -|ur nu unri ia riliaera point, gitca la relec
J^JJrtuiioa m sa qualit de lion de M. Boino la prsidence
fW!Wt de la RAnnhlimiP. de la Rpublique au 11 Avril I9M.
'Ifttqui est particulier-
J^'olrer-Mmt, c'est la surpr
7 "N? v ifest^ i Le Temps a
* roi i| Borno us-r de pr
5I**! que lui accorde la
tlution m sa qualit de
M de la Rpublique*
Savon Lait k Coco
Savon Lait de coco
- Sqpon Lait de coco
Saxon Lait de coco
Savon Lail de coco
Isaac Disliy A Co
lue Courbe, lo 1738
tate des signes de fatigue chez les
am-reuUd-AbdKlKnm^LesBe
ni e g' da ont demand a ta
leur soumission a aulUu aban
donnai >.bJlillv.imquiaentr#
pris de Us conduire daus la ville
aaiul.- de FM Les renfort* Irao
iis anivent de plus en plus nom
b *u* ; il *oot tre dmgs aana
retari sur le froni o il reieveui
le* troupe faiigu^s
Lignerai Naulio,nouveau cono
mau'ianl eu chef a tabli MB
quartier gnial dans e voisinage
de Ta/a ; il st eu commumcaioa
a M le;m*.rch*l P-tain et un
grande otfaative contre les nffaas
semble imminente.
lis psni iip la n saison,
A Rec*/olr ohaque matne de nouvelles marohaa
dieee, allJ\ital4*iaa davaat dde deirejde lear non-
breuee cneaiele.
GbezKawas Hermanos
205-209 Rue Traverire
Nouvelles trangres
Par Cable
Gomment lu presge^fran-
aisc auurcie Un*|in.c
alleuniide la note fran-
aise de scurit
PAHlf, Le- j urnaui con t*
tent que U note aiic muide et con
cillante de forme mais pUine de
rserves. La eetiroeit que le point
important est relatrl i l'entre
dnn* a Socit de Nation et il
d.clareul que l'Allemagne doit se
conformer u rgles commune
quitte aprs on admi-tioo faire
valoir ses condions particulire
comme tirent plusieurs Etala.
Les dilGculla au sujet du
pru^ramiue naval antjlais
ne roui pa* dissipe
LoNUHbS M Badwic, pr
nier miuitre, n'a apparemment
paa ruki-i au conseil da cabinet
d'aujou'd liui coacilier le opi
nions diffrentes de se m-nistra
au si j t de la e instruction de nou
veau croueura ; n onaeiance
M. Baldwm ne ara pa en meu
ra da faire aui Commuue la d
claraiioa qu'il voulait faire. La
conte de B.lfour a'afforce de irou
ver un compromi qui satufatca
les de a opinions ealrme de
mi sabres du cabinet.
Une dclaration
g%a|>ilaiiM9 H*-" gogefc
uqi'upeLSediiseiTice''uliii
4 .bJ tl-ria
MAR blLLE La capitaioe Re
n Fond, l'c bien connu, a de
c'are qu'il I a d.x huit mois nb.l
E Km lui ' dogailei
aui coodili n. qu i oud a. u.i
seivne dav......> cuDl'- I"
nul. ti vu,B t" ll '**" .'
olfredAro U h < *i-*.l ,u
f tm M rou.ca.aa ce luomeni
Brrsident du eoearf du dougrr
r.io.e pour la Krauce. Au court
M conversation avec AJ>d U
rim. unperwnnaga daUaaita
ld Juillet
NEW YuKK Franc 81.20
Sterling 4.8012
Paris Sterlin, 103 33
Dollar 21 tt
VENDREDI 24 JUILLET 1925
ARRT
Prsident de laft^publique
Va les articles D de la Cnfif JjJ
|loi et 'i, du Dcret du j avril
1916 ;
V.i la vacance pioduite an oo
teil .t'Gtat parle dcs de Monsieur
Emile fcllie
ARRTE :
Article li r Lic.toyenU-org.il
Qenlfi, y-\ nomm Conseiller d E
Article 2. Li prsent Arrt
sara publia et encut.
Uonu au Palais National,
Port au Prince, le i\ Juillet 1925,
An liime de lludpendau- e.
BORNC
Par le PrnJent :
Li laoratalm d'BUt de l'Intrieur
et des Travaux Publ-c* :
Raa AUUL'STB.
Le Secrl-ire d'Ktat de la imite:
DeUlMrrePIKHHK-LtHIS
Le Secrtaire d'K'U d* Finances
et du Coonmeice :
Petnend IKN\'I3.
La > lion Publique, de l'Agrio il u^a
et du Trav lil :
llermami H1RALX.
L^ Baeftaire d Ktat des Ralatioea
Et ieure? i de*'Vie* :
Lon DBJLAN.
du cher* riffain lui avait dc'ar
que les riffiins avaient un iaatruc
leur allemand capable de former
des piiotes e.t q te des m >ioas au
glai*- avaient p opos de livrer
r.ipi le-ne nt d avions. Le capital
ne Fick estime q e le servi ;
d'avi-iii m d'AbJ El Kriui esl inai
g'iiliiit et sans valeur ; les K t
Imus oot captur quelques a<-o
pUne pendant la retraite e>pa
gnole. mais es pilotes sont nb- lu
ment infrieurs.
Nouvelles Diverses
Pahis Un change de vuca
concernant la note ai amande a
commenc entre l>- gouvernement
fiaouiis et le aul.e gou/erne
menis alli ds que l'accord se
ra fix* entre eus la rponse de la
France iera envoy e Berlin pio
battement dans deut ou trois -
roaines. La diiflcuit nemble .'tu-
la question de traits d arbitrage,
l'Allemagne ne sembla pas vou
lo r accepter le principe d arbitra
ga obligatoire avec U l'ologaa et
ea autraa voisins de l'Est la
France pente que tout tiait d'ar
bitrage serait inutile s'il n'nl pa
obligatoire at s'il ne s'appliq ia
paa a tout les diffrends possible.
PMllS- On annonce otliciella
tuent qu'B-n rira compiieme-1
.dcuee p*r le Iroupts fiaocaises
le 31 luillet.
LUNUHES-La possibilit d'une
grande grve des mineurs de char
ItwU augmente ; le mineurs ont.
an eilei, refus |de confrer avec
le propritaires de mina si ces
dernier na retirent pa leurs pro
position da diminution de salai
ia
tes cours
LI PARISIENNE
. , iJUaCtilM t II \m
Rue Dante Destouchef
5V01I a-i Prince, Ha"li
LI8IV*. RKPAPSAUF
PmmrriTCDt
Soir.a particulier pour lu linge
fin, fauicola. .bemia.
V ' er#z ^'eine-o "I salisf.it
en envoyant votre linge S
iaa fMMmmmms
Wfalre Ochoi m
en Cassation
A la snitft de I arrt du Tr:
bunil l\pp^l ramlu en laveur
de MO -hoi et dont non avons
rapport le diDOfiUi dans une
de no ilitions du tiom d-rmer,
la Gommteaire du G uterne-
ment, cvnin'. on h paitdsil*
Murs, iVlait noirvu en C>ia
tion cont-e cette rlAriion.
PiriinjuR-'in ni tli it"t ce
dernier Tnminal en l'au tience
publup" davant-hi ra mnnt*
du tadciion du Tribunal ri'Ap
pel renvoyant Inrs de cause et
de prort; M- < hua.
Iturlee Etienne (Ils
larchandises franaises
Port au Prlnoe.
Certificat
i(lntruction religieuse
Aux entant qui oui eusi le
mois ikn lier aux examens unis
trnci on religi use et dont les
noms oit t sn|pnnll mjnt
proclams Sn chaire la Cath-
drale, I Anhev li de Poit nu-
Prince t ternis le Brevet* con-
sacrant leur sUccs
Ce*t un bau p rchemm sur
L>qii. I, pour bien souligner tou
tel m.o'tiuice qui 10. ttexC
< or a c lie pa"i ldaia
non deur Mgr l'Ai cb \que de Po.t-
an Prince a tenu apposer sa
si|(D Une-
Nous u I liritoos vivoment
les laurats-
Petit Sminaire
Collge St^Martial
Cxtrait i* Pilnirs 1924-1925
A la $ti,' de notre Compte*
rendu, nous n MM p gree ->
loVigemur du Bt rreCki I
piffei dp dis&pHue, >i ta p*or~
un e.rt ait du P"//- fi et 4e I'>
nV en court, Nout m u* rmpi >
tons de. le publier /uni; t ho>. I
ifnrmniton ISo '/-c des nominal m i
en rmson \i"e*S* des m c% 'et
derniers nninnrs %o : / ; t|
nt''iilani< :
Sectien F.nfmtine ler''our. -
Joei'li Gui hard, Paint n inm.--
re, llber Batlhazar. Raph Si vi
nya, Finilp E tonard, riniiiuii l
Mercier. Jn pli V|(.| (ia'd I
reau. Nari IMioun. Plli FI liai r ,
Uiard Joliboii, snlonlo Mu/ --,
/*ndi Louis Antonio Fidii.,
Jules Gerg.'re-, Raoul Armand,
Raoul Maxmi'ien. CyriiH Bonn-.,
Itsyoond Lafonlanl Vntolnere>
tire. Luc ( oupel, Krnest l'.ui.-i .
Qrard fiantliirr
SmeOoora Goblsi Deeljen.
Victor Conalent, lli i 4-ir, Aie-
sindre Lo lianl, Wisn.r Aollon,
6abri< I P in:.n Frfri'iiuLnchari
YovHneS mon. M Jean Franc i,
Max Dunrou/ Vint r L'-moins,
R-'onl Duperonsel, bfkrcier Del
phin. U'H r M..-1.--, A'-guste Itoia
to'., Willv W'dTihier, Georges
Emi e, L^on Min-nibeau.
Sfijon F'nv nlnire. 'ix'm".
Antonio G'er-ri r. dam">* Vi-tor
Narcisse, Roland Bon et. Pierie
Bouillon, Pierre M\ IhiL Yv.-a
. Guillaume, HyppolitK ue'pbfn, F.d
gard Gilles. Rodolphe Casimir, G
rard Lemoine, llorelle Auguste.
Max Chauvet, Pierre Dominique,
Roger fantave Fdner Thruybule,
Adrien Casimir, Webof AI xnodra,
Grard Ba"h'emy, DiviJ B Grard Momp'aisir, George liu
ptessy, *ntony rmand. Vaurien
M'h., Georges Pet"M. Fr Nacier.
Nenvlm. Louis Cantave,
Georges Armmd, (irard Lafon
tant. Grart Saga lo. Romo bu
P*rouzl. 'oeM Siard, Andr
Roy. Tandon ron*lnnt. Emma
nael Vil'edrouin. Franck Ambroi
se, Mai P err Paul, Marcel Pr
ai>. ^noni.. Virambeau, Mat
Rthart. Mklal Carr, Max Du
thiers. Dunes Dorteuil.
Huitime II. lafonlanl (.ajuste,
Raol Lefvra, Pi^rr^ L-moin ,
Maurice Pigolst, Anloin* Coicou,
Ren ,,nbui^sion.Joi>epliF.nKlnrd,
Pascal Jfquel, Kdounrd H il', l'hn
nor ( h&te'ain. Andr GeotV*e, R
brt Deetjen, Emile BaatieOi
Pierre ai man l.leo'Ks DaVacOUF,
Fl:x Garch". Frdric Sanoo ;
(*rg.'s viimii d m Louis ATI
b'ard ; A*npr a'i^eI de.
Huitime I A'ma h'itopb^.
Pierre f.h.uvei, Grard Q.ia'o. R
ger Duval, I mu, n Thard, i >
3iii's Larosi i'ie Fdouard Ter
ieu, Nico'as Clestin. Max Lau
reoceaa Andr Toneeaiet, Emma
nnel FveiUard Lon Jean Franoit.
Max Dge id lle.ii.- Cejuatti Biel
Alexandre. Maurice Charles Pierre:
Louis Bruno, Frlric Amblar i,
Grard Dr uin, Kric Alcindor, Ils
n Durand, Martial Clealin, Pra
del Pompilus.
Seot'me II. Frilz Przeau
R-oul Karellent Lon Gaubert ;
Georges Malval Emmanuel St.
Sum Artin Victor Andr
Daque \'>-\ n-ln- Holly; Louii
Moravia Guy Sjourn \nto
nio l.Hrtii-ux Pierre Dlinois
Cldatior Bien Aim ~- Hubert C' t
r Gaston Etienne Franl/.
Qesraige.
Snptime I. Maurice Pierre
laanrg Perp Tyb'U'e a'phonse .Nicolas ; An
dr Gouraige ; Jacq ie* I >' . ; Ber-
bier Narohel ; Henri r L c hn>; Rob rt P'tfl : l'.ul Ar
chei ; PtulLiztiie; Loui- Gardre;
J un Sambour ; Edouaid Pierre
Pierie; Pitre MonUs; Seymau"
Day Geoige l-id -re; i" ...| a- i
gnol ; Joseph lalora ; Marcel l>ai\
phin; M. ni fort Auguste.
( labre J


i Uti
PURATIF au
D? MANGET
Vices du Sang
Varices, Glandes
Mauvaise circulation
Maladies de Peau
Avarie
Maladie* dea Fenmet
Retour d'ge
toaOaaaai dotai*
t. taaneMan**, mi<. i
u. :ui chau. a d.*cliei. d'hu-
UktcA A 'i...,.u.i>v..i, olfOil* ni... tt-
'. ..:.. a .. eiu.. U oOgatUvO un lole,
Cvoqjui.: .jt o>:ueb, les varice,
hmorroldr #t fttrruinant de
i. .ui..i.. *- i..-cl.ont de lu iMU
ainsi que clous et anthrax.
Le DEPURATIF- DO DOCTEUR
MANGET neilulc le sans. > .v|Pe et
atsuinli l'organisme. Il vue ainsi le
iet affections dues A une -,i; l isilon
.incomplte des alimente au i-alen-
usse'ii.iu de la nutrition (obsit,
nUui.e. emphysme, goutte. iiiu.ua-
l lames, nvralgies tenace*, iecrmhA.
DM, Injomnles, vertige. uatlqu,
lumbagos, migraines).
Cbst la femme U rgularisa la olr-
eulatlu.i du lang, Xacii.'e les po-
ques, prpare la formation et vite
le* malaises de l'ge critique. U
claire.i le teint et saura la L.aute
t!e la peau.
D ce mu-' un excellent traitement
di i'anri"-sclrdsv *n aomsai.t la
tension artrielle, an diminuant ta
ieii uigutne et an facilitant 's.
travail des reins.
large Taillant Consiqnataue
Ce matin nous avons t beu
reux de recevoir U visite de M.
hicaido iiuiw.n qui, .! iaul *o a
gtr lundi pour la Rpublique Do
minicaioe, a voulu precdie rongi
de non' Mi lialvan liait acc.omp i
|l de ta ki .u n i -i- et charmant
rrun e me fVoscoi-'SO.
Nos di-iinatii*- botes laissent le
meilleur souretir parmi noua et
en leur renouvelant DOS >a-u\ dn
bon ovage, m.us gainons l'espoir
de les revoir bientt.
Hier noir i -t arriv ici M
Camille Lamarre, Magbtia'l < om
munal de Cavaillon.
Mou.'* nvons revu avec plaisir
notre jeune ami M Prosptr Cbns
jhonte fil*, revenu aprs uu assi/
loDf sjour aux Klais Unis.
In service lunebre a la D*d
troire du premier lieutenant N\ ,
Hoflmuti, mort rcemment, auni
heu ;'i Recrtation Building Mari
no Bariark* le Samedi 25 jdillet
en rours M heures a.m.
Les ami sont pris d'y assistei.
MM.PouQCielVmctni 7,
renvoys au Correctionnel
MHV..HI une ordonnance ren*
due hier p r le Juge Thomas
Pierre Philippe, MM. Pougetet
Vincent ont t r< nvoys par
devant le Tribunal LorrecJiou-
uel pour publication de nou-
velles taussps de nature trou-
bler la paix publique.
Les FltS U
Avant-hier aprs-midi eut lieu
la distribution des pria aux lves
de l'bcole Colbert i oehard > di
rige par Mme Clment Polhel. Ce
fut une charmante matine enfan-
tine au cours de laqui Ile des sa*-
netes furent interprtes avec
beaucoup d'inlelligeuce et de got
par les jeunes coliers Dans les
divers autres more aux, posies,
monologues, dialogues, l'assistance
souligna par d enthousiastes bra-
vos l'excellente diction avec la-
quelle ils furent dits.
En somme, bel aprs midi qui
permit d'apprcier les progrs ra
lises dans cet tablissement sp.q-
liure.
Cet aprs-midi VEcolo Darius
Detiis dont M. Uesrou'cuuv est le
directeur ll-tribui ses evet. les
prix mrites pendant l'aune sco
taire. Ui.e partie thtrale agr
ineniera la petite crmonie.
Dans toutes les Ecoles, Monsieur
le Prsidant de la Rpublique s
lenu ii offrir uu prix .l'ILstoire
d'Hati.
\u Lyce .National, le prix de
Son Excellence a t mrit par
le jeune Kerdinani Delatour, lve
de la classe de Philosophie.
Le Ministre de l'Instruction Pa-
bliqun a offert aussi plusieurs prix
de Sciences malh^mitiq tes.
fcrhlir.il d'aptitude
ptUitj i'iiq'ie
Les examens en vue d- l obten
tioti ilu Cortilicat i'aplituJ pda
gogique ont pris lin hier p's mi
di au bureau de l'Inspection Sco
Lire.
/*pres dlibratiuo du 'ury corn
MMd de M. Probus Blot, pr/si
dent, P Tessier, Inspecteur des
Kcoles, le Rv. Pre Goi, le Ch.
Frre Archange, Dr Qaftoa Dalen
court, F. Duviela, les candiJates
suivantes ont t reconnues aptes
a oi>tenii ce diplme. Ce sont :
Melles Bavard Jardine,Durand,
L. Vieux, Slmes Briffant ot Pi ne
tombe.
Jes institutrices ool et* ranges,
en vertu de la loi. dans la 6me
classe.
( li I! u | cl<:s outilles
Duaa lettre de Paris de Mo"
sie ir Frdric Doret, le distingu
f mJateurde la Petite Revue, adret
sc au Pr lient de ILSiR, uous
extrayons ce qui siit a propos du
Ch iflaog t des Antilles Vjus sa
vez comb en j m intresse au d
reloppeaient des sports ch / nous;
mais vous venez de leur ouvir un
li,-!. u nouveau par i inaugura
ti in des mutches intermiileen.
C'est de la bonne psychol g>e, ei je
vous prdis le succs que vous m
ritez .
Grand lateli de Tennis
en p-ri p^ctive
!)im 1111 i/ 26 .tu courant, sur le
terrain du '.lub dj. Teunis de St.
Marc, une formi table quipe coxli
se, impose do tous les c nbs
qui, 1, iii-nl particip au Champion
nitt* de'Tenis*pour taLoup* Peter
Dwson, luttera contre l'q iipe
du Club Amricain qui gagna le
Championnat.
Cotte quipe est compose com-
me euil :
Mi W. Il Williams, CapiUM
tl.tlpli limes
R. Oeveaux
R. St. Cil
F. Cordozo (ou remplaant).
A part ce premier mat-h, d'au-
lie iri-s intressantes parties se
ront joues. C'est donc une belle
journe en perspective Si Marc
Dimsncbe.
Tous les amateurs de Tennis et
les vldinbres des Clubs q u o .1 sui
vi les tournois pour la Coupe Pe-
ter l).ivk"-on sont r.irdi ikiiieni m
vite- assister 'i cet iutres>an'
match Pour le Comit,
W. i.i'iiiiiin WILLIAMS
F unrailles
DE
M.Emile lie
Hier,en 1 Eg'ise du Sacre Cotu ,
au u,i.itu d uu beau couvui d am s
et d un cortge uu avaient pr
place les plus hauts personung a
olQiiels, eurent lieu les lunerani<8
de Monsieur Emiie Elie,Cv(Ueilier
Jt at.
.1 i.i-. Mu-1," Prsident de U Ri
^ib iq .e, le l'io-id mi al les \\-.,n
bs au l'iibjuii a Cassanoa, le
Pivm ie-.il et les deuibres du Co-i
s :ii d Et ii, .es Secrtaires datt,
le Prel l du Port au Pruie-, le ')j
yen lu Tribunal de Premire las
lance, le Clief UU Uttbllll dd )U0
Exc.leuue le PtesiJeul d il um et
bea.i .iii^ d autres ptrsouoiits
oiu toi es assistaient a la cime>
nie luiiebre
Au citnetire.le cercueil fut salu
aucbuui dei ilymn.- .Ytiionai t,iu
rnomeut de 1 lubumaliou.M.Jauiai
llumis, Prsident du Conseil d'E
tat, tins une loqueute oraison fu
m'Muv, riHini.t la vie toute de ta-
beat assidu, de coavi lions pro
loudds et 1 nergie de celui qui
fut eOdvejt ml a un. luttes poli
tiqua et qui ea aorni m ,e nu.-
Cniddmtre fois, la mu-ique
ex-cnia uu .h ml fmebi'e et le
cortge ,' u,a lentement vers U
sortie.
N >d.s reaouvaloos aux l'a uilles
si ccuilietne.il .nie.n - ,,r ci
do ni, 1 opio.-.>ij.i de UOS fiius SI il
coreu couduleaucts.
centre
la
CONSTIPATION
prenem les
COMPRIMS
SUISSES
de DELORT, Pharmacien,
119, Au* Salat-Anaoiae
PARIS
C'EST LE MEILLEUR
DES PURGATIFS
PORT-An-PRINCB
SI Hlnlia Phanclo ALBERTI.XI
Ph t tour. Im bonnm Ph*rmfi.
Service Technique du M
partrment de l'A^ricut-
lure et de l'Instigneioeul
ti'olessionnt-1.
Le Dpartement de Science V
trinaire du Set vice Technique
donne avis qu'il sera tenu, par
tir du 30 .li'tllet une Clinique Pu
blique pour le traitement des che
vaux, mules et ues, au Paie Com
munal de Poil au Prince, tous les
Jeudis de H II il' i s A M 12 lieu
res. Cette Clinique st ouverte dans
le but de l'a' i i er les propritaires
d'animaux qui habitent la ville.
Avis
Cie. Rie. dea Chemins
de Fer d'faiti
A l'occasion de la clbration
de la fte de Ste Anne Saintard
le train d'excuision du Dimanche
2b' courant pailirade Port au Pria
ce I 5 h. du matin.
La Libectio*.
Grande Kermtsst
i I'ucusmou de la file
de .Me-.a nue
Depuis pius d un muis.au prne
de chaque dimanche a 1 Eglise de
Me aot, ou a annonc, pour le
jour de la lle de Me-Anne, une
iv m.nse et tombola au pi util de
la ctiapelle de M. D. du Cam.il
da B i ton.
Uu .-e demande un peu partout,
ai ctlte kermesse aura lieu f
i'uc Us dvols scrviUura de M.
D. du i.armel se ras.uunt Aprs
.voir pii pieusement Sie-tnne, la
mre, us pourront montrer leur
geueruait envers la Uile. N. D.
uu t.iiiui-1, eu dliant les curduns
oe leui bourse (u ,r 1 acbeveroMut
de U ebapene de B zotoo.
Les intaig.b.es dames patron-
liesses oui uepnis lougtempa tout
prpaie pour le suce ue la lle.
Lots uoinbi eux et de toute b auie.
Ralie d uue mugu.tique uioulre,
simi i or. L.a Relue aes montres*
Pi IX du billet 1 oui de.
La Keiruesse aura lieu sur la
galtr e ouest de l'hglise.
tout le monde ole-tnne pour
dimauch.- malin. .
Service HydrauliquedePort-ai
, Prince jt de H.ion- Ville
Le^Seivice Hydraulique uotifie
au public que, par t une du man
que d eau dans le secteur de Belle
vue, il ne sera donn aucune nou
/elle connection dans ce secteur,
jusqu' nouvel ordre
Port au Prince, le 13 Juillet 1925
La IKrXIION
Dcs
U nous est tait part de la
mort de Mme Csar Llniivjague
dciee celte nuit et dont lea
fu;''r-.i lis imroi.t lieu demsin
uii'iin en l'Cglise St i \u i
Couiiolauces aux pirenta
prouvs et uarliculire nent a
notr snv Ptftri Hve m son
lrre-
Us.Jaiaagas exclusif
's soieries Hautes nou-
veauts.
Les ijarnitures grande
couture
Se trouvent chez :
GHbp.vrrK, tAjtitOi
* C. bTHiUSS
VJ.Rue Creueta, 4J Paris
Envoi dj Cataloguas gratis, du
que saison, aux .Ngociants et Mai.
fons de couture seulement.
v| jysiji! la vieille^!
C'est en cela que conaiate L
Dfs grand bonheur et la ratk
Fpti:,:; d^ la vie.
I^i protection de la sant est
trs ecsentielle tout^ le rjrlv
des de la vie, et fcute poq^
il est indiscutablement vrai que
Scott
produit de la vigueur et de
l'nergie, et tant un alimeit
concentr, elle domine toute (s>
blesse et renouvelle les forcei.
L'Emulsion Scott prott
voire sant, non seulement
pendant l'enfance et la
vieillesse, mais pour
toute la vie.
La |,ate KOLYNOS
pure pte
dentifrice
sans
addition _A;
d'eau
La dimension d'un tube de pte dentifric*
n'indique pas toujours la quantit rcell*
d'ingrdients actifs qu'il contient. Un* pSt*
additionn* d'eau fait du volume, mais il en,
faut beaucoup pour obtenir le rsultat dsir.
La Pal Dentifric* Kolyao **t fortement
concentre et ne contient que lee ingrdwM
r.Ccessairet. Elle fait beaucoup d'usage. L*
^ or.tenu d'un tube suffit a cent ncttojrag**.
Exiger M tube jaune dans la botte jota*
Pte Dentifrice
mm
Eug. LE BOSSE &
Agences- Reprsentatioas
Agent gnraux ds :
Pjcker Jone jewell Milling
.NiJ\\-\Ultii
I anuvsi llatjdriaii ci Houl RjujatiCl
franlilin Fi.e Insuran.w Compmv
Assurance contro l'incannialj
'DiaiiMid ..!.:li -Cn, J*^H
llumattea Sitfe lloma
0. S. i.iildni \|mmi Compta]
Souliers llcile.
Cl.as T. Ifttlaget Sr'
Polasons a;iis en_toua_ ijenrt^
f^anulacturea Ul- 1 >" Cy
Vaburance sur la vio,
LeSS. CoQsul.llorn n venant
de Kingston est ueiidu a Port au
Prince dimanche, le t aot.
Il partira le mme joor pour
Iburope via StMarc, Cap Hatien
et Puerto l'ima, prenant bat et
passager.
Le o. Tels* venant de Ham-
bourg, Anvers et Londres si al-
leu uu ici vers le 8 aot.
1. paitira le mme jour po t
Kiii^stou, >auio Domingo C iv et
Sau Pedro de Vlacoiis.
Oloffson, Lucas oc Cie. .
*j ,.Ui
juiiltoii Pfre ('
Vins & Champagne Uord'iU*
1*1; lh)!i''i
COPENtAGUP
re Oanois, Iro.uage etconwvis ali
W. S Jalhefs ". ^
Tabacs" )aunos et noirs
o.'i fal'Or.:lc
San^ Hlvai
l'n vole de a m
m
*
Procurez-vous des chaises et glaces, tableaux, lampes, lavabos, carpelles et descenle d lits.
FILS
120, Kue ROUX, 120,


-E luaffit
furnuoi vous devez acheter Chez Marcel AUDAllfl Cie
>otre C
foire Bire ( powenbrau Hambourg )
vos Tins de Bedeaux f "
Achetez aussi chez Marcel iudain & Gie
rtection ts
parce que sa irafcheur et soi prix dlient toute concurrence.
parce, qu'ils sont vendus au! iDiii'} prix qu'ailleurs, inili|<'. 'ri,ir p^floTil .
parce que l'accueil que vous recevrez sera des plus eo-jirtOIS
1903 Hue du magasiu de l'Etat
Grande

eric
Consistant es un important inmeie cl 422 lois en espe;s, Sons les fiifics de la Mnson
F. H. Alliri p.Halieu.
ioicrfe est ouverte dont le prir&pal lot consiste en limmeuble qur reprsente ta fF* rf'***** ;ar/#
Le tirage aura litu de que tes billets auront tt vendu*.
dfl ftlfn d** la iWe du Cap Ha e>.
l'angle de rues du Gouvernement et des Religieuses, il est construit entirement en roches et briques el ooaverl en t*le ^^ Si* l i?*!*. Uai*
c. ont une paisseur de 18 pouces, ceux de l'tage 16 pouces. L'une des faade a 72 pieds do loajueur. l'autre 60 pieds 11 a is un.* *a -
ttt.au iez de chausse un large hall, trois chambres et des dpendances servant de cuisine -aile de bain, cabinet" d aissances a. i aa .
bres et des dpendances a l'usage de eu-sine salle de bain cabin-t, d'aisances. mii furm-iit
rr.trs spae eu et ouiuiode esi lait tout ru ois d'acajou, I. s 1 ntres tu bois de cnue du pays ; les parq lets en peti s blocs de lois de MU imm !
Mages lu plus bel elle!. f. ,(l .. a..
hlesli.ctu,lleimutoc up par la Compagnie t>analsedes Cables llgr*phiques qu le loue raiso i d 150 dollar par unis et siivaui bail q il pi\ "Uf U i M ou ivju
?rabhuiaiicecouvre ksiuq ts coutre incendie.
^e nomb e a 6i i u m s en vente es' d 12 '>O0. { norois tWla-s) le kUlif,
uk de L'immeuble qui r prside le lot p"ineipal il y a 422 la'.* en epivs d?A** vile.i- aeaiem&fe
i dt i 7,400 ( j#p mU(i quatre c/4i8 d (('m ) and rjtrt*.
lot de P. 1100.1 lot ae 500. 10 M de Joo. tu Iot8 rfc 5o. lo io s de 3 t 2a lom de S*, 37 lois * /<>.
ibilltts seront vendus sous le coulrle de la Maison F. |. iltieri du "ap-Haitien et le liraij de la loterie aura lieu galeWOl sous son conirole et ave,
te d'un couit loiOi des personnes dont les noms suivent :
gr. J.B. Colcanap, Victor Daubeuf, harles Zaaior, J. A. Jacia
* J Sanctaez Mailiuez. v

, *
.
r.
b vente chez: E, iobeliu Htel de ifrauce -- (itoiyes liuuier.
i >
.
hllOn Shoe Folsh Company lnc
New-York
vous voulez conserver la peau de vos chaussures.
&i vous voulez conserver sa souplesse pendant longtemps
iLmplojez notre patetMtu09ram1*-meil'eure-dG.toutei
les marques*
fabrique spcialement pour les jer.tlemen du higliiiiie
Llie prolye nus chaussures contre la chaleur et
- l'humidit
Geo. Jeansmec C ****
Une lame de rasoir qui
coupe
Peur m r.s.r, U KM vnt iooi
no* lu d. ru-lr qui coup*. Ox uo.
Uni* uc* '" >aut*it coupvi. Atk
U V.l.t AutoSuop, iu. i: d. .r.1*
"qui M rep... lul-mcro.", U laa.
IMl* toujour* parlait.'ijant affil*.
C'eti toujout* un pl.lilr qu. d* M
taiirr avc ua "Val*t"
lRasoir
ii^Ctr
le
jur
les
tq^Stfpp

t . PAWUV
... M Mm.. Hakl
*
I aclotjen Heslt
>> jioltiil remplace jvant-'wfuseman' l l^-"' tP*ii*i ,
I ,. ..ii-issoiis m: ne d'un jou ci est reeaonto : p I i"
rac leoin.
II.i vente chez: SIMON VIEUX LOPK lilMMA.
Qi l'tCuULEi ele-, et dans loutes les Phann > <<*
li pris niant :
l. Prscizmannggerhci b
t*
205-209 Rue Travv;,.:re


L.v i&IM
Grand Htel de France
Position exceptionnelle, au centre des allaire
ppoiimit de toutes les Banqu s, de la douane et
de toutes le* Apures de bateaut
EVoteigneinrlitl et lac.ili'* pou- vv.^ rw ;>
.....bile dans tottlei les par i<-s de la ipubliq i
1 [aRi et le l.i rpublique &bitii**tne, >
haosbiei eonlrjjtbfo ri suit ut trs pronr s. ?.
liateurs dans les chambrs h mande des an
siriiaire. Cuisine banc use trs soigne et do,
plus varies,
-ir. -ide* A v ' r l>t ih-ai ut
de Htel :
Vins des meilleurs crus de Bordeaux, pW tmrri
ques. .tamejanuo.. gallons et par bouteilles P.I.U
les ViiiMleclinleaiiK. vois nouerez, le pli grand
choix, p.Mir les qualits et pour 'W
VINS D'ITALIE* D*EJPA4jNE.
VIN DE B< >URGl KjNB (blaues et rouges [et le renomin
Pommard ru usvux, tpifti Amricain \
Le plus grand aesertimetll de Liqueurs, Cognac
gins. wUkles, etc.
\hslntlie Pernod, Amer Picou, \ erm-nitti
COSEKVE8 franaises et amricaine* Irai
tnei.1 irrlVea
CtU sRES de Cuba, Aurara el llnbaner ..
Cl ..\a iTfES de toutes les UiKi|iie stditlt
|VilKLT.\IKUI et Cartel postais.
Prte trs modre.
P. P. Palrizi
' '
".>
w
ENERGIQUE
ANTISEPTIQUE
gurie vite t ridicalement
f+r 1. tr*m flea
Pagol
qui supprime la douleur, drconoet&ome, I
Uni.asepfae et vite kscompbcabflos.l
Nornbreui innui de mdecin, minenti. I
Cernmumeition i l'Acadmie d. Mdecine. I
Hor Concourt, Eipoi de Sin-Frtnciico 191&. |
Prlpar* par Isa laboraloirtt * VUrodonMl,
LKuti Valcneiennei. Pari.
Talons en Caotikliouc Good ,
La maison H.SILVER1
(/eus qui n'ont pis encore v.i les jolis article? la
finesse que rient le recevoir La Maisuri |i|vci
doivent, dans leur totert, s'empresser de pas<;r
cette maison, car nul part ils ne peuvent trouver
d'aussi beaux articles Ides pria si raisonnables
loi articles sont rralmant de toute beaut cl de
Iraicheur et nos prix dtient toute concurrence
Alpaua noir suprieur
SatlD Chine pour tailleurs
kki blano suprieur
Kai.i jaune anglais aupriiur
*uck union blano amitat* "iiouvaautes'
Drill uuion blanc ...,..:.
III
Tiissor Japonais pour chemise a nomme* et roi.
Heps de sole ;'i barres couleur pour ohemnes a lu ri-
mes et robos nouveauts.
Ilapiists fine pour che.nises
Peroale fine pour lingerie
Calicot percale pour
Zphyr angluis pour chemise extra sup
Organdi suisse uni et couleur
lias ;l joursdcnil-soie
Chaussettes cossaises pour enfants
Frsncti Krisky, deraiiv nouveaut
l'oplin fleurs pour robe
Tussor blanc
Lambris l)lanc
Voiles oouleur a bar %
Bas soie brod 3
BUS fil Itrod
Lotions "Pivert*
Tulle pour premire Coomimon
Couvertures blanche et couleur suprieur
bandes brodes Madsra pour chemisas ot |upes
Voile blano barres et mouca.w
Hatine blanchi
Nappet couleurs
Petites serviettes blanches damasses
Organdi blanc &. oouleur barres & carreau*.
Lainage oouleur anglais sup, pour |uie-
Madia a barres de sole pour el.si.ises hommes
Crpe* de Chine couleurs assortie
i extra suprieur
marocain carreaux
Soins \ carreaux pour robes et ohemieee
Tricot (i> de soie barres
brabaut noir angiais
liiiilallon toile eoruc
Serviettes de toilettes blanohen c cou'eur
damasses blanches pour la utiles
t hemisettes allemandes suprieur
Aimables clients, vous qui voulez porter, peu da
Ira les plus beaux tissus qu'il soit possible de
trouver sur cette place, ne manque/ pas, avant
d aller ailleurs, de passer cbez nou o te meilleur
acceuil vous est rserv.
Je ferais un mine
pour une Camel
.t plaisir vaut Mis, Il n'y >
J-4 pat de eubetltui pour la
jlulltc' "Cnonl." ni pour lf dnux
e* tgrrablr mrlangc "(amal "
Celui xi(e r)ea "CameN." Parce
fl'elle, ont une douceur, un
amne, une dcllcatesae, que *OM
M trouerri dans aucune autre
ejssss,
V ou lal'taea paa dire qua
Mt autr* cigarette, d'un pris
apaimiinjue. raut les "Csosels."
S XsMfts Itt "Csmelt" vwa-
lai Quelque bouffe.
Insu, KfMichlsMntet, et VM
MMi us aille pied pow sas
Caael-
xj.mTKoua
TOBACCO CO.
Wissiaa-Saka
SsrSCafS
USA.
amel
Les I mmes
ainsi que le en
jam&mment
avoir des ta-
lon* encaoul-
1 houe.ils sont
heureux de les
avoir car avec
eux Us mar-
chent confOTm
tablement. ^
Protgez votre corps
pendant vos prume-
n.ides journalires,en
usant les talons en
caoutchouc 6ood Tear
avec a,vous observe
rez la diffrence des
pas qu'ollre leur
construction spciale.
h s tuions en caoulcbouc l'ood ear, ont en ralit des talons poeni
qui protgent le corps et ses organes comme les pneus proleuent
I ile.
A 11;: n de cela ils durent plus que tous les autres.
TlieWest lndies Trading Gom[
Port-au-Prince, Gonaves
Cap-Hailen.
lia maison F. Lavelaoet & Co
lve du|3J,-Mjasin de" l'Etat
Vent de recevoir par le Franais
ifM arides suivants
* 'I>f nielles Extra Fiaer, Denlelles dvoie, Dentelles Or et argent
Fnrsc?, UftlotttS, Chann>ux (nrni, Plumes* t^utr, Paille de Snie pI
tous u'iii-u. pour Mi il.-.- Fperterie. I t* Volif lleulr Fnslsitie en
perlep ponr Robes si iBffpssSi de Sais Peilrs de tonte betut, de-i
('*rp D i.'tjr- C.hrieaux Jtan Bart [onr (nli-Dle, hrotreb i ifMe,
PeifrneR rriffer Ion1 gemet des Brofses k der ts, det, l'aies Dsnti
tries, e'.. ftc.
/rticlen | iir llnmrret : Fan roi, Cravnlr, Bretelle-, Cbemiee
de roi, Jar'flir, ete lou* art'eies pour mercerie et Lingerie. Coi
tes OCBONa EN 7CW& OEN' ES et B< u bons Po. r \ hfltrna. ie.
Alimentation liquide : 1 iqiieur, Coitbr.c, Vin, Cbarr pagne 1 ut! en
Balle en rac.wti ji. 'rAccen'(pire t rbarmarie et Sfcialilf PI arn aceuliques becs :
BsfBii'' inb s sn soutdboi r Vir-ffst Sisoi Dcsib.. 1 Vis Nounj,
ls\ni> l'irtognnl, Quinli ro |,fb rrf-que.Pei ! re elr etr 8el d'K'psoa-
t de 1, 1 i'ni. EceBDf en Gro, Bvi ns S*iipt:nres t' ute qualit.
F>lraii,fMemis rrur 9tfi>pf>Hqi mm tl Ci ifistlis Colcrants peinte!.
Neus svon reu le \ni. h t.- 1 ' >U A i 1 e . Excellent d| lirai:)
f.-i^c/ ntius voir, 00s prix sont aTantaijet x,
a iiiaisou C.L Verret
Mv
tl ond [lailleur
r. !o23 Ru iiu laflarin d<- I fut
St lecommande au public ci b'": a nt h bieuse cli-
entle \>uv IrMqancede sa 8Q)ip* et la ^promnle
excution mise danaleaontragaa conlis sesVins
la maison reste ouverte Jusqu' 8 heures du *oir.
r gc mode s%
B Nectar
Ch .i\f Qaeljens
1410. Rue^du Magasin de il'Elat
"?ll7[jHue Boone foi.
820, Rae Courte.
N. et A. Acra
uGrandsRuc
/A rtfi des Cates de Bordm
Vculez-vous voas hatilltr avec ljanoa, 41
Baat r h.
Adressez fuis h Maison N 4. A,
Dont ia dovi. e est de\endie pet^jT
Vendre beaucor p
Dans son pei .annel.|la maison cemptt
tailleur ilalien soiti d'un tablissement 4s
ordre d'Italie
Elle est en mesure de lonre/r des complet
et sur mesure, en chevio*.e, diagonale,
drill blanc et couleur, coupons de cash*
salons Etofl:> pour gilets
Bonaeterie M
tltiemises do Jour et de nuit, i\ ;i<>ot'4j|
Cols et manchettes 'dernires eratioap|
et i'yjnmis.
C * m tison ccnsttue une tt\
ils meilleur accueil ...-t rserv tOltil
irsut par uns vlai.o tre dlis snr la^
travaux fournis.
Tout oostutiie command et rmi ne r^
goiu lu olit t>st repris,
On pat 1 s franais,anglais, espagnol st
r'harmacta Sjo
Lcnne avis au clleotlee, aux irdeciti H ,
Irtcnorin son Labora'.elr d^Jlcjjie ea uni
biologie (appliqu sous ja Direction du
Ut Hieot et b*** \jou tm
L* laboratoire et t ou^erl ouI ursde'7hrfi
neuni dus* Ir ^iv. toutes les rel iero 1 sei itsiT'"
'aiuioEce ci joiri e, saa pourio
\lrareatD-ann H in eo'jsta ne IW<. ,
;_ Serrai rejes quH 'e u>?,r< 1 r! .Qitteto^
S'adrtfc^r ia Pharmacie r m\ r I reDselir08,aeDr' I
* nalfes d'urines et 6'ucgastr /que
* aciion do V/SSjprrcajjn
B -< l'.ou de T, -boule,
iMiien du s g et du poa-"
'ism -. de mil ns if oajJJ^
^ilbUftl
*tODS4DSt
110 Hue des Csars
^m
Tlphone : V 756


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM