<%BANNER%>







PAGE 1

i HAW URO Rhumatisme Nvralgies Goutte Gravelle Artrio Sclrose Obsit QMI Tut r— tUt Jf> d acide vrnjt.e dnns l'organisme n employant l'Urodcnni. • ProJwur Ftivm. ftof t ri., ini a l'UnlTenlte a Poltler CUM Ciu-* %  . I. r et \*v en* 1 -. Tiltnclear.M. Pari %  MU in/-vl 1 % %  %  •" %  i ci/l' %  %  rareux, lot UIALInUL SldUlf Ariem 6ei/oc. £1 ne. < \jraiF. ttrnniqwMi!. rtnunc. LINYCOL e ,um i*lfi ealmint : Miuma il me*. Oeuttt, Lumbaro. Ni SU,6 Taillant Consignt tu qui a>#iit l tabli par leurs l^gis hllom reepeclivea leDvkmenl de catgories d'obligations pcu niaires entre II aitieiisel Allen:tad* numeiet-s dans l'article KM .lu Trait tlf Vereail'ea MM dorei.a vanl poursuivi a la d ligue les cranciers respectifs onfurin^ ment aux disposition" do la loi haitienne du At.l 11>24 l'iutei ruutiou de la premption d s crance, eoalael de 'a dictai a tioQ de cesciancfs laite a l'Oiftcfl de Compensation comptent, con lumen* a avoir ses ellets, nonolitant h renonciation au ijgtnte I Compensation. ii xm tfn 11 La Secrtairerie d'Etat des Reliitiins Ltfi lettre, dit un; note de eu Dpartement, a l avise par la Lg tion du Reich Al'enanl FortJUP rince, qtn U'ODuvern^mentAlleman I, po ir laciliter les cominunicatious avec la Rpublique il'lliti, a dcid. ;> litre de reciprodtt mi ' partir In 1er Juillet l'.fj. les citoyens lia liions qui, traveracnl les troiilires de l'Aile m mue n'ont plus l.'soin, leur entre et UHir sortie, d'urt visa illeoradi pourvu qu'ils prouvant leur nationalit pir un passeport hatien. Caa.ii.iss.on Comnuaald d Uuiuli* l'ai un arrte du Praident la la ltpublique, une Commission compose ue M VI. Joiet'ralte. prsident, Vitlius l.ahont et IV: tion (juilloiiette, membre*, a l n> mmee pour grer jusqu'aux pro chtincs lections, les inlcr<*',s tu la Commun*) de llinche que co n promet gravement, dit le premia cousidiant, le manque d'ent ute qui s esi roatiite-l au sein du Con %  cil Communal da la dite Commit r.e. Rr Windsor Balleiiarde Candidat nx prochaiofs iecuois coamuailcs .Nous a vous reu , entre autres, qui fui chau dment applaudie. La partie thtrale cumprenait une d'icate saynte co niq ie La lettre a la Marraine K'i.lu joi'cu par d< ux j,os es de six ans & pei ie avec un si bel aplomb, une diction si impeccable et une aisan ce de mimique si cip: ssive qi dent de la Reptib iqu>', avait i fferi un prix d Butoirs d Hati II fut mrit par l'lve Fiantk l'une. Louis qui trois volt m supeibc ment re is turent amis de la pat de >.ui Blfti lleuce Il ait lD heures 1J lorsqua cette ciiarinanle runion prit lin. i riittroat S' IOM du lima La aussi une trs belle fte au conpagnat I %  proclamation solen t.elle des piix aux l-es. La cr DOBie itt prside par le Vicaire r. m'i. 1 Ll.ano ne Le Gouu/.e. Losdiveises %  ai ti>~s du pro^am me, dont il fau' toul particu'ire ment noter -L> Marche tuique o mains, La Marginale de fl. tirs.), on* t. excutes av's si piltoiPMjuos et si tin s et interprte avec une justesse ad miiable. Co mir.eati lut biss mais, mal heuieus muil, faute de temps, n; pui ire reil rmsD t> maUnc pendant laquelle les \"ux, u-ir I u^j) it Tuieut tour u tour ch .r,ns. r Sur le terrain du 'en le Spor'if de Maiiani fut joi. lin anche de r nier le match linul r our la loupe Peter Dawson. Les rsultats furent les siivants: Pretriie d iible : Club amtkain : J. W. .locge nel Lt. J ilalla St. Marc Teuni Club : F. Heinbo!d, H. Bfcrnis. 6—4 et 0—'.! en ft-vtur du Club Amricain. Dtiixime donhlf : Cu'b AUX. m un : l api. |\ lLl isiii, Lt. Lavoids. St. Maie Tennis C'ub : C. Van Walerschoodt, G. Reinbold. 6Il et G 1 en faveur du Club Am'icsin Premire simp'ft : Club Amricain : J W Jongenel. St \'arc I'. n MCi!. K Hunes. 1-6, 7—ii, ti—1 en faveur du Club amii. ain DfuxUme simple : H. F. Pettrs du St. Marc Tennis Club et Dr bkens de l'Amen* can Club. 7—5 et 7-5 en faveur du St. Marc Tenris Club. Ci s rsultats font le Club Am ricain le thumpiou qui pendant deux anne-, conscutives a gagn la Coupe Peter Itawson. uple. La Sainte Anne Trou.Li I. sorginiae unemagu.lijuefte I". .mu puui lu Zti de > e mois.—• /* I ucoaMoa u.M I6| %  u .-..iu,e And le cur de l'endro.t be ira uns belle dtalIN de a roiede la Nierge Matie, pitionnede l'iouin. Par les prparatifs qui se [ont on pente que cette If-te aura un curactiepjrnculier. L'n camion lera U trajet de Port au l'nucA ilouia. s Varils CE SOIR La Hafaie Entre : o>o Revue des Deux Monden 1 s H ut de l Universit, Parts SOMdAlHS OK L\ LIVRAI ON du 1er Juillet %  925 Les Kmigrinis. -Deuxime par lie, Juhau tiojer. La Prsideuco Hinienburg et la f aix du muitl;, Cte de Saint Au sire. Le Secret du Ce Ire Lam irtine an o ICI". — II. Il : ii i > Ba.deaux de l'acad nie Ira..., use. Siiluuettes contemporaines. — La doyeu Bditulemy, bidus. Le i\etour a l'eiaion d'or. Ra phael Georgas Lvy de l 'Institut. Soeurs de grands ho m ns. — Il : une '.le H-naii, Victor GirauJ. L'atspostataa d'ait roumain au Jeu de Paume, lleuri Foci ion. Due route nou-eue vers la Pr se, Jaan liamase. Littratures btrangeres Der n ces nouvelles des Korsv'e, Louis Gillet KevueLittrature. l eunes fillts d autrefois, An Ire ii ain.ier I. % % %  •irait de rpouse. Lettre de M v|. Syifala cl J mi) 'il. L' ppet au L-gisiateur, H ne I %  uini-; dd lActdemie IVunc ti-.'. clironiqud de la quinzaine. — 11.-1)1. e I'O iliqm, t'. aie PiOOn. PH'XDE L'i OA^E vlENT Ua ta Six mas Tto-a ,oou Paru Seine Seine ci Oi,e 8j tr 41 121 Ir 50 DiSpaneinenis et Cou ne "MSjJMI S6 44 Ir J) fr hirjogwr 9 S tr jo 10 I-v. Ji'J.iiiL-ncnl paneni da 1er et da I) de -Hun.14... r-RiX OU NUMEHO 4 t') Le SS. Consul llorn venant de Kingston est attendu a Port au Pihce dimauche, le i aot. I" partira le mme jone pour 1 E rope via S' Marc, r ap Ihilren el Puerto IMata, prenant lit et passager. Le SS < %  Tela • venant Je H>mbmrg, \nvers il Londres estt* tendu i i \ors k> S auut. Il p irtir.i le mme jour pour Kingston, Santo Domingi City et San p edro ia Mxcoris Oloffscn, Lucas Oie. La stuie peinture ne chaiiqeant pu a> couleur SLTI-8i %  a p, pario s cialement pour je clinaj | dfeajnTlie Charles H. BroWn Paint (o, Ger. J^DSte ttCy AgeiA ..... iraslrouj *mm*~ ug. E BOSSE Agences— Reprsentai PORT-iV PlilNQR Agent gtraux dl Pecker Jones Jewell Jfilliafj NJBW-YOilK t'ai iucj lia jarnii U O — oulu Rottjtl Franklin Pire Insurance CornpMf NEW-Yt)P.*.'. Assurance outre l'inoaodli Diamond latclt Co _j Allumeij. es t ifrU Uoni 0. S. Bubktsr riport xioaipaij • Souliera Red-. Chas F. iaHUqeJt S^' Pot eevoae niiia sijntxia^tfsPf* 1 ^anulatluies Lile lns'ce C \aauranoe sur i a jrla, Sui-uou Fiies Vins & Cha£ipagne_ Bord'W. IIL llejmar COitMlACiUF d uira Oanola, fromage e^t^serYeii WS. Irthi** %  £ %  %  Tahaca Inu nesj^no'rt•a Rationale Sans Rival Cigarettes H envole de rocai ez-vous des chaises et dodines, lil en fer,eo cuivre et eu broi places, tableaux, lampe*, lavabos, carpettes et descenle d<^ lis120, Pue ROrX, I2ft ChEE S!



PAGE 1

r r * %  —^ maison F. kv\m\ & Ce fue du !?jM|.-i-in de l'Etat &e ve '< wi r pa r I" # r ana 9 %  I'S tir cl 9 suivant Eitra Fines. Denteiles de foie, Dentelles Or et ergen* P'ottes Chapeaux Garnis, Piumes. Fieurs, Paille de Soie et |: *' our 'Modes, J-parterie.i es Votifs HautFantaisie en r Rob*s et ihapeau, des Sacs Peile* de toule beaut, de* r*.... Cbtpeau J--an Barl pour Enfants, Brosses tte, itoifrtousg lires des Broases dents, de* Ptes Dent u *ic. pur Hommes : Fa x col*, Cravates, Bretelles, Chemiser illes, etc I"ous article- p.ur mercerie et Lingerie.—Coi gaeiituis. HONS EN Tu 13 GENRES e Bouchons pour pharmacie. ulttion Liquide : I iiiueurs, Coguac, Vins, Champagne authen ieo caoutchouc et Poupes.— Jouets divers %  tiret dfc Pharmacie ei Spcialits Pharmaceutique.— Bncs : iy Tylxien caouLhonc — Vins et Sirop Deschiens, Vin Nourr, ?u{tcffnnl, (Juininm LabHrraque Pepto Fer etc,etc Sel d'Epsoo. kGbvbc'tj Ecenns en Gros, ."v. ns antiseptiques t utes qualits. itaeMD' es M ; Sirops,tiq' eurs et • onhseiie Col< rants naturels. ai'nons reu le Veritab e Th des Alpes, Excellent dpuratif ftj§ez-noi^ voir, nos piix sont avantageux. Si vous voulez avoir bous chapeaux la de. [isitez la maison Uenaro El DR? 4 DO iraud Rue N 1728 -Jt=tB3l IJof vnir vaut miaux qu tfuii .r. —-'ypir ft f\ I'JC.IC. -' "cm i.agaiincf d* wsfnl pt AU eu Savon Liffbuoy Cet le m Icplu* ei-tai.i,l* plot auf, piu facile Je !<•• battre culemenl il attaque luprrfr l* £*rrntf\ Vsl un de Mde autres vi les de la pioviuca, denmeguages de Lotuudr %  V 'P thit qu'i teur ni donute a i ucc MUU de la prite ciutl.t qti'i s viennent d- prouver u la perronu* If 'ur re.rei e : Louis Josapu VICTOR EMMANUEL M. HPrAV. V. Cl U B.l < Hi" 0 Lays < eced &f 28 Ju u l9ltt* El e prit l J' r ir a le r entire iteottbaaMi ce Les uaye, le 12 Ju i et 1918 al %. PTI \ jjr?i M^rst* \J\0 I nn&OPPRfSSIOKS %  oulfraui immdiaix |SWflsaattthi %  Globules Rbaud I Kiu ltu iurv U*z,lurprDaDU mama I Uuim'Inr'mQClMi.tri^cnil r Sa* inf oi*rNw I Pkamia 4 SUCH .Ci •('(e llyd(4'U 4 u.e:le l'o*i au riOf t/t /' to'risM Avis te Service Hydraulique notifie au public qu., par i uite du man que d'eau dan* le secteur de Belle vu*, il ne sera donn aucune non relie cot.ie.tion dant ce eecteur, jusqu' nouvel orire Porta Piii.ce, le 13 Jni'lel lw La IRtCTIO COW^' pi e • COMPF,,iVI& SUISSES de DELORT, Pbarm ien. 1IB, Mut Solnt-Aniolna I'AHIM C'EST LK MEILLEUR DE8 PURGATIFS JionTAtJ-FRINOI AlnPTnUI. Pharmacia AUBEHTl^l pbKVnaeia 4a DJnaUu VIARU 0t tO"f I— bonnaa Pharinaeiw.^ The Royal Mm Steam Parket Company £o &camer (2>rvvuai r viervaaC Je &£&*]; e6L atUa^u b i MuX>roc&aia a 5acnwC. Jt pwaJia te. ftk. i tM bt |xwb 6aitleai DiiecUmeaL poui t'arap^ J. U ail! r J r t g^nlCf^r/il LMINUM LIME Sw-Orleas & South kmlm Sumsiip Co ht JJc Uama 'flWV fai^era k,aS Juittet Diuctineat poai ^0rUaa-^Brlace. iflents waftm x itretifion Biomalz A vendre une grande armoire tn eenjou, machines crire et tUttereote objets de mariage. yaurtsier au • Matin -^ C\\ampa y fTnn fond^„ **in*%  Agent exclusif P. tabourdette ;iO, fttlf Mo tm rt o. Ptvi > ^ % &f '-^ ^^^&-^* Lactogen iNesli Ce produit remplacv.iivarl^fuaeraenl le Lait maternel pour les nourrissons mme d'un jour et esl recommande par tous les m Eu n, vnie che.: SIMON WEUX. LPE niVERA. Chi. PICUULKT, etc-, et dausjoutes les Pb-cmi*-. ii yr n* muni : L. Prselzmann—Aggerholm Siloe i'Olisti Company lue New-York Si vous voulez conserver la peau de vos chaussures. M foin voulel coiisn v, r M souplerse peoduil lon H leinp* .fimiilUttl noue i,ale l M"OI ,au ^ ,aII,L,I,Ku, 1 c ******** \ les marques. fabrique s|iteialemenl pour! s gentlemen du hit) lMe Llle lirolkie ^os enaussures :Couire lit chaleur H 1 %  |-Inn..li„. t (jeo.JeausuieOtt. 0 ili Fortifient naturel recommande par les mdecins contre la nervo ail, paumie et la eblurose, les troubles digestif, la UibleMe des poumons, 1 amaigrissement, etc. Kecouatituant de choix pour les personnes egees et pou." Us t> m mes p.-iid.iut la giosses-e et la prioie d'al aitemeut. ladifpeusabie ^our les enfants. {Uetpreaentants pour llaltl Oloftsoo LUCAS k C |^ges rouges ttes f urnes. C'ii*M de 50 gro*esPeiniure antjUisis qu.lil top Heure, llcs micjlaisc. Prix dfiait toute coacurrence Un pente en? iipiiua^e UWAIES J15 Hue Bonne Foi' i ennonlh A. de Hatteis et Co Agents



PAGE 1

fi n-m Grand Hel do Frr nce roiilion exce^lionnll, au centre des allait M, | r.jviiiiii'' de toutes les Banque, de la douane et r toutes'les Agences de bateaux t e nseignements et facilits pour voyager en auto mobile dans toutes les parties de la Rpublique i Hati et de la rpublique dominicaine. i liambres confortable? rt surtout trs propres, en tilateurs dans les chambres la demande des Pen sienaires. Cuisine lraui*e trs soigne et dts plus v lies. in.andeM vfiter lh mtgaiu* dp VHfpi : Vins des meilleurs crus de Bordeaux, par barri ques, ilamejaniiev, gallons et par bouteilles, i'urini les Vins decintoaux, voue trouver*! te plus grand Cbolx, pjur les qiialtK-a et pour l'ge VINS I.ITAI.IK* DKSl'AGNE. ViN I)F. BOL'IUi NE (blanc* et rouge i et le renorara [ Pommard mousseux, jjolt Amiicain ) I e plue grand assortiment de Liqueurs, Cognac glus. vvl*kles, etc. Absinthe Pernod, Amer Picon, Yermouthe COW^KHVES franaise et amricaines lit.le nu if arrive*. CIIJAHICS le Cuba, Aurora et llabaneia. Cl AR -TTLS de toutes les !al>ii<|iies d lloti Gros et dtail PAAFUMERl •: et Cartes postales. I ri.r li* m xir8. P. I\ Palrizi i a maison II.SIL V E R \ <'ux qui n'ont pas encore vu les jolis article? itf Ulicsse que vient de recevoir La Maison litatfc doivent, dans leur inlii, s'empresser de passer i Ci Utmaison, car nul part ils ne peu>ent trouver d'aussi beau articles i des prix si raisonnables: Nos articles sont^vr.iiment de toute beaut et de Iraiclieur et nos prix dfont tout* concurrence. AJpafJl noir suprieur Sa il i-iiine pour tailleurs* Kaki blanc suprieur KMKI Jaune anglais suprieur iujK union blano anjiaie "nouveaut |j JLii'xl I union blanc anglais i m . u Tus ior japonais pour chemise a hommes et rOJSw* £ Hepa de sole ;\ barres couleur pour obemises a lionames et robos nouveauts, llapuste hne pour chemise, percale Une pour lingerie CMioOt percale pour Zepliyr anglais t pour chemises — extra iirC2 Organdi suivie uni et couleui I • I joursdciui-soio t'.haustettva cossaises pour enfants? I i !i> !i l'nsky, dernire nouveaut l'oplin a fleurs pour robe Tussor blano Um^rie blanc V li.ea couleur a barres] lias sole brede i3.li lit brode luttions 'i ivert' i u'ie pour premire Communion iuvortures blanche et couleur suprieur bandes brodes Madera pour chemise et |upe Voue r> une n narre et mouches I latine blauoho .Nucpet, ooilleiirs petites serviette blanches damasses tiiyandi blanc & couleur barres Ci u carreaur. lainage cou eue nnglnis sup pour jupes Madras n narres de soie pour oheinises h hommes' Urpc de ( '.hhui oouleurs assorties t " exlra suprieur maroonin carreaux ISoirie *\ carreaux pour robes et chemise fricu'.iK* de soie n burres brabaut noir anglais lin i .lion toJo orue Serviettes de toilettes blanches Se couleur damasses blanohes pour ta nilles Chemisette allemandes suprieur Aimables clients, foai qui voulez porler, peu de irai*, les plus beaux tissus qu'il s.it possible te trouver sur celte place, ne m mqu./ pas, avant d'aller ailleurs, de passer chez non o le meilleu. acceuil vous est rserv. •/ icieux sirop (ramboul qui remplace avintaJrfl eusem*m l'huile de foie d morue rpufnante. indi|e*. IV er-n^Vici ' %  :.' !. %  _:•:. i.-,; ....... priAurm r le. on -ri c*1 %  aicbeur-a>*Mmll -.r (*;• l • r •• i i ittii i' l'allorc ta "De L'Avant" %  rhxtvt ^i d* Kd peur ci %  • ;f*' ivn'irr. jiT"* l 'ani' '.-.,.• %  .'neHno-lai IMN Vkjir IM l^irlt Ttolun fAiKrJfimnrt Ithfqt-H pir :• IbaHor fr ,M ici. I' fO" leur T BatM ..:re Rcttt/ fcaar. '.-_ 1.1. apagnie. La Crown Life va 'de l'avant'—'agrandissant plu rapidement que jamais son champ d'utilit et de service public"- Extrait de l'adrast du Prsidtnt l'asstmljt annutlU. LA COMPAGNIE D'ASSURANCECROWN LIP *# %  *£&*. OMPAGME lilabographique d'Hati Port-ad-Priace—1348! Rue Amricaine' ii8X % O, uuXjl/ — letplume %78 Li ho.raphie_— Jmprimetie M VLUS voultz qne votre maison soi considie dans le l'omuitice |
  • u public el sa nombieuse clieuitli* pour I lgance de sa coU|ie et la ^prouiLte xecution mise daua les ootrati coofii serioiiis la in.usun Nsta ullv.nt ]u qu heures Su roi t ta iiujuies. H. et A, Acra GrandSRuc A ct d'n Caves d** Rordu Voulez vous vo is]hablller avec lganos, march. Adresses r ous la Maison X. A. Dont la devise est de vendre petit vendre beaucoi p Dans son pei .onnel, la maison compt tailleur italien sorti d'un tablissement ordre d'Italie Elle est sa mesure de fournir de* compl et sur mssure, en oheviote, diagonale, drill blano et eouleur, ooupons de easimrj valonsEtoffes pour gllete Bonneterie Cbemises de Jour et de nuit, au (|out Cols et manchettes demira crations," st Pyjamas. Cfiif maison tt si tue une •t le meilleur aocueil set rserv tout sirent par une visite tre dlis sur la travaux fournis. Tout costume command et qui ne goiU iu client est repris, On parle franais, anglais, espagnol et S*! 41* ^VT^ Rhum Nectar 1410, Hue eu Megaaio tK jl'E ai 117 KuV Buime Foi. 820. hue Coure. Pharmacie Sjoui Donne avis sa clientle et aux mdeemb et u t aiiisoroi sen Laboratoire d'Uloeie en un b oloyie t appi.que oui la Direcuin du lit Lncot et t. Sjourn Le laboratoire est ouvjrl tous les jours de 7 bref • oeures dusoir pour toutes les recherches ei anilfH* s'annonce cl lointe* saut pour le c \VftHrrmaiiu et la ce Misa te Ure^ Seront reues que ie maid* d r' aque>ajaf S'aurd T a ia i h u mi'cie pour les renae-goe*" 1 ^ 1 i nave > d'imues et Sucgasmqi e heaition de Waascimana B .action de Inboulet, fe^amen du sang ei du|po Examen des matires t( axsmen si : doDitBBti C ,B! i. > li.e des ( sars Tlphona : N" 756



    PAGE 1

    --iJ r> j WRBOTW PROPRIBTMRE "CltOiCiy Ma y loue BOIS^VERNA 1358, JUe Amariaabia NUMERO 2Q CENTIMES Quotidien ie bonheur r A. i 1923. C'tait sou U o t et personne n'a peus I lui .lis-.uir. H a* t*' ri va au P • aillent B rno de f-ure si n -es les bje.*.t on* -jui lui bpstitessedes vu'SilfS t prsent' %  • ur J.v rsproj t-. Oi'i o -anis. VyaitptrCeux qui oit (ait parti, du • ons il 'l'Eut .If puis Avru 1 21 en savent bien q toljueclnse et plupart •" ont p s adhr n'tion. rnnstaromeot par l'ambition du t out Mpit d" an inf-irrijaiugur. une i ouvel'e I qui lish t un Iris de de la t. on U plus ssi jMpoir de crer IVgiiaat fi*e roi.ir* la rluePrsident Borno, i's malmenant b p anler I* dis amis du Gouv rw* il d Liai surtout s t objet-1 il de la camJOUt est mis f n œuvre, jiour lii.timider. tantt itt>r. — Le Nouveipui* quelque iimps.f-n iltkulireniei.i i • sujt de liqius, d us U luit d S U Cl. Il' H il SIS fdiaaei tatioi s sur la redts Chambres l pour dnombrer les lnominations (if s ''on lEtadepui 1922 Mus inatioiiilisie que < Li i se dti-nd e vain i-r, lempi'he de dire Mnps u-inbin d'amis s agi r aiu si. L'r.*q l'on .ons*iller d'Etat adopt t une t"i le attitude, ce n'est pas lu Gouvern. m j nt qui est son premier j 19 ; c'est l'opinion publique qui le dsapprouv p TC que hoque de son g t %  rqn. O L|'I-. C'est mme dla pophylaxi %  politique que d\ xr ger d'un homme public qu'il %  4 d s i l-s trs netieg. Cries, ch un est libre d'aafef er une opiohn, mus on CRO x une fois fait il doit y co to ra.T s >s actes Q ioi ju' nseigne la nieraiusli jnatistei il n'v a qu %  %  cet^e seule conduit.qui suit corrode. Lu communiqu du giuveroemeul ay .nt annonc qule lec lions ifg -lai vas n'auraient pas li*uenlit, le Conseiller d'Etat Lhensson qui ne p uvait ne pis comprendra ia gravit de ses d* c ar lions mit une opinion r-ooirair sur la d mande du Nouvel iate ; mais il vou ut en mme lemp* cui.MTvrr s,n sige au Coi, H. i. af tat La suiie log que de ses dicaa'lm* a • e la uoniiu 1 i >n do M Chauvet ou Oneei. d Etat La coaJuite de M. Lbrisson aWoiies"q'ie i't n D9 la u,le n a t ,xpd.is par >• !" f ur P' iM V w ll R r ?\£r sgilatioos auxquelles il a set livr sont oonuuea do tout le monde. •>rtamt meut il est libre auj ur d'bui de prendre telle p aition q 1 II croit convenab'*: l'on p t lui d montrer s err< uret par • lvsr son action m Ifniaaot' ; ma s 1 .us *ouiieodron t ajoara qa aucun bel ^e gouvernement u'est soumiA l'obligation de conserver la collaboration d lments h< alites sa polit'que C'est un non sens qui ne rtj'-t poi t la diseu •ion Aucun esprit sens et l.oiinte ne peut mettre dcemment •n discussion les dcisions que Chef d'Etat conformn dclare ci'intentiou de une si le gou eric-iin tait dans liilte de ce qui tourne, si le pub ic .on 1 tnn^ lire faStloiia IVLS venant il mme bnn ot-t•oppossn's si nt t qu ils ont t ars du Nonvelliatei ll #**us du dcousu du %  •iJec-ju n l qu-, J*"T r d',..e illu t a1 %  -DpTeciations sur e L | "t, cite le cas d* L. A vouloir trop la d truit sa thlle ''. Ar-ir les leettp b'e^ I Le Con S'il d Kl t qi Lit la plu grande coniiaii'c a M. li rno lui fuo vell sa son Dtandal ii-id 1 li^l ati" qu i>uie accomplir -a icbli-a-ia'ao bout '.sera tout profil p ur le i| : il o'et plus permis i p-rsonoe de pouvoir en douter. U PARISIENNE dianiterie a ia.Vaiieir RuDant'a Destnuiher %  o it au-Prinra. Ha'li LFSIV<: R^PVSSVGS PROMPTITUD Soinn partteai'torl p ur le linge 3n, faus*cola, chemises. Vous seret o'eioement satisfait .0 envoyant votre linge La PJsVftiSXSffWa Un nouveau succs de Cator Noux piblons aec le plus gr n'l pi isir U d-pche suivait eairesxe p>r Tluiard au Pr siien de CLSSlL noirami And CnevalU r e qui jus fie pleineme noi e pronostic de 1 1 termine demie e, et dni leq-tl nous fjtocmnins notre. \0 en la "a car 4e no re chant pion Qu'or : Loudou21|25 Chvail.er, Port au Prince. De..iime cent mtres Uator blesse. Ap es premier saut, quatn ne P en uoas part interaitiojal Mo kbolm. THEARO — C'e-t toujours avec la mme conn>oc* que nous atendonsie r eu lit de c•(•o'iii t urnoi e-p lai.t qu aucun "O V.IHC. id.nl n r lle.d le mi 1 nofMilula i-p-r a m-n et que la de^ be t iomphale vie. dra c nsacrer une loi* de plua leuis qu.luts J atblUs et ce, pour la glone de 00s couleurs. •aiilT J u ix Preod un Chef d Ktat enrormejB'lulestent des ides ^ a Constitution et sut lois >. ^ de son COUd-m un bul oolUique ou dans, les -gou M et de nature entrafijon de son program \sneration nation le? v*Watrin tait il au '. Ul reprsentant %  •!;" .P 0 ""'!" au con^•Uiquel il avait thitap. Nours t laiss aux jMEut la libert de ^'projets prsente au Pouvoir lgislatifetplua MPrn,„tLtaadopi £? moditicauons ap•"w Vf pr J e,!J PTleadi:"* ; <^t-e aiutude n'a d|| "<^ r,w,., il. N %  "•I'E -. ; .1 ftap'Uc *' % %  "1 ,,,,, " i l"i Attention mesdames Tou le* avott lavent MAIS Almonds. White oap de MirseUle nettoie Robes* soiries* liauerfes trousseaux etc# etc. Ml <<• (JU uiili Demandez Almonds Whitc Seap franais un Isaac D1SHY & Go Bue Courbe 1738 %  a—— %  —-— % %  %  Nouvelles Etrangres Par Cbla '"Ma W* LC Lhr 13^011 a dans un but politique intrts du pays. Les amis de M. Borno ont plei ne confiance dans la bonne foi du Prsident de la Rpublique et tous les et torts faits par les opooraots pour dtruire cette opinion resteront vains. Il importe de relever et de dmentir hautement l'assertion da ..(.position tendant dire qu'elle 10 t 1 IH rltctioo du Prsident H .M o uniquement av>c U crdit J ue lui fait l'opinion publique . e cidit Ml le.iemont iinagluira q ,. . . I1 il. > ail e te j> i„ vni eu* n y cioint plus. P... tquo ? LaH IIU pal oie au nation*li t oii ani Vieu : .En Aussi nul d la que tout Poil su Prince n'apporte non entier cou coars cette belle manifeaUtion r.aill.'iux ll roccasion de son lection au snat PARIS— Mr Caillaux, au cours d'un banquet donn en son hon neur s l'occasion de aon lection au suat, a dclar que la Pranre dvait acheter son salut lioan-'ier au prix de longues annes dco D. mis. A;' laroc FEZ— Le marchal Pain e-l arriv K. 1 et a travaill avec l' tat major Un groupe mobile ve ntnt de Teroual a dgag p'u aieurs postes attaque par les Ht tan s ; leDaerni aaubi des pertes itves. Possibilit d'une cuse mi* matrielle en AinjleifiTe LONDRES— Les prtentions da I -amiraut au sujet de l'augmeuta tion de la flotte menace d entrtt lier une ci i ~e ministrielle. Le cbanealier de l'chiquier et d' vis de s'en tenir un programme rduit tandis que lamiau rcla me la construction de croiseurs a''en iant ur pliiiu annes ; on espre cependant trouver un compiomis pour vier la crise. vorleraerit d'un mouvement rvolutionnaire au po'lugal LISBONNEQuelques forces mi itaires diriges par des olH ieis vades da la forteresse de Sao Pau lian se sont souleves avec la par ticipil ion du croiseur Vasco de Ga m->. Le g luvememeot a pris des mesures ne amricaine. Violentes secousses MISUli'Jll 'S SAN FRANCI9C0 Uo violent tremblement de terre a t resseo ti hier matin H heures 17 daaa la lgion. Les secousses ont dur une minute. Il n'y a pas eu de d ga autour du trait commer cial ntre l'Allemagne et l'Espagne li' If. '.N -Berlin a inform I K p gne que le trait commercial bis pano allemand prend tin dans 3 m-ii ; l'Allemagne dsiie coiclu re uo n uvel accord. La loi amricaine de prohibition et le peraonnel administratif WASHINGTON— D'aprs dea ien c eigements paivenus au d parlement de la justice l'i-pplicn tion da la prohibition aui Etats Loi a dvelopp sur une vaata chelle U corruption parmi lea fooci'nnaires cb-trga de faiia rep cter la loi. Le ecrlaire de la ti.-...ivri 1 a l'intention de r-fou dre cnmp lment le sy>tms de lapplicisliou de la loi Volitead. Une nouvelle Garage victoire? Annoual Tlphona : t87| Le Gaiage s en nd da la Grand' ttue a la Hue nu Magasin de 1 Ktat et excute loua lea travaux, lea leildei lui visite et VOUS plus diffi iles et les plus dlicats, pour H ut. mbiles, camions, etc. Service de tout premier ordre, a-.Mir.nii la plus complte garantie aut clients. C'est P11I C. Anili qui l'a remporte. pourrez constater les superbes tissu de aoie k des priz incomparables. lis oui W-i D nat saison A R^cavotr onai 1 ••oaaia lissas, alla . ai i" 1 brnuaa cllantle. da no ivills* marohao 11 1 •lasire ds leur nom*r i k i ^ Q8eaC0ur ir aucun hors de ce qu'il leur (opposants ^"IOI s Ur U presse et naUoQaltste.) faudrait de daiat* QiezKawas iieruiaao^ 205-209 Rue Traverire Chaussez vos enfanta LIIEZ il, Balloni (ils Ses Ciiiiiirei sont les meilleures. Vous trouvre* chez Juste Lilavois 1906, Rue du VagasimleJl'Etat, des matriaux ayant donn le .1 preuves de rltia ance, tuipriei rs tous les point de vue h ceux imports actue.'f meul pouvant ftSf vir aux coni-trudions mo lames — FaMes une viaila 1 li> I -'i STB I il vol* t vous vo s rend t / euro; ta de la supiiorii vraiment adm ra ble des p aoehaa^ aartabgea, ma driers,elc. qui vous ronl vemius dans d excellente. conditlOil -t ui vous dooaeront cntiic Batif action. Accords sur la iieufc ^merle—l'ichanae des imprims— et le paiement des obligations entre hatiens et allemands %  %  La livraison du M aitaar ilu 110 Juillet 1925 cimpoilc, outre m trs intres-anli• matires. IH pro mulgatton de* lois s^nctionuanl : |o L'Accord t-ign a Poil au Prince, la 2b Pvrwr IWi, modi fi ,ni les ariic'eI et Ml de elui relatif la Qendarui. rie rofl lu antre le .. u vemtni. nt .1 UaS et le Gouvernement des I as Loi* d'Amrique le 4 Aot lUlrj tt mo diti le li Mars 19iU A l'article prtmiei moditi il 1 fait menliou que le Corp de i'oli Ce prvu par (article X du Trait du 16 Septembre fti5 sera ds 5 gn^ sous le loin de Gcndar ,~3ii* Hailieune. Ln budget annuel de Gourles 4 o48 tbt. 50 assurera le paiemeo'. des liais de son entra tien et de son fonctionnement, consistant en solde raton, mat riel, fournitures et mdicanu-i.i% p.>Ur hpitaux, confoun.iui ni i||| deux tableaux i • • u i le saltes la terre et fe >ervite tlier, prjau tant un efleclif de i 10C me et 3't matelots, % an co 1 pler les grads de tous degrs, les 10 muMciemset les iu. anicien. Il est 'ipir en outre q .e | la %  iiudtioti de la Rpublique le | met. I ."li-. iil d olli -lers et de §*m d.rnes po.irra Cl e augajient, pour les g .-iid •une-, 240 cl 6 in nrmtres pounonl tre engages dans un Service M lical o il'C ra recrut 100 persounes. Un Ur aatra tu filais ati au M prvu. lo L'accoid sur l'change) dea imprims coulu \ P il au Krinm le 7 Avril 1915 entre l„ Gouv. r ne-Tint lltitun et U Gouverna ment Franchis, v rarlice premier il as %  t i p u 1 e que Isa imprims d toule ualure exp is de France h dest nation d Ha h peuvent avoir an poids maximum de i k togtam 1 ( que l'envoi compo'le uu voluma OJ plusieurs j. Leurs dimensions • iront le mmes que celles Ux-.-ea par in Convention Postale de Ma drii ( art G. par gr.-phe 6 ). La tarir d atlranchisst-meut sera le tn8 me que celui -mp oy dans le er vice Ultrieur fiai ai, d 6 cetiil mes jusqu h 50 grammes, 15 ceull mes de 50 grammea ceul gram me*, et.au iioms \b cenlunca pour tiK) gramme ou fraction da 1U0 grammes • n sus. A l'article I, il est fait menti u que pour lea irrpnu es d'Hati destiiifetion de la Kratce, il sera pi.ye> dans Ul oenns conditions de poids et .1diiiiusioi s, un ta rif de 5 centimes de gourde par 50 grammes on fraction de 50 g. eu. mes. :< i a Convention ; gce Port au Pf'rca, U (5 Uctub'e 162 4l par M.LbOiiieJ. Lion, Pltcipo Ul lilie Ou Ui uve. D*B>Ci]t llailicn e Vi hln 1 1 u lit in ik I .rr-tpo t, ntiNite da Couveti>tui Ll AJla nu d. !• est dit aux trois u q i le d>ix Utuvi rotuicnts c< nvirq nenl dt mettre bu au tyMtme da NnflcaUon at de VfBptosaUeft. S*


  • Le Matin
    ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
    Full Citation
    STANDARD VIEW MARC VIEW
    Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/06478
     Material Information
    Title: Le Matin
    Physical Description: Newspaper
    Publisher: s.n.
    Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
    Publication Date: Tuesday, July 21, 1925
    Frequency: daily
     Subjects
    Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
    Genre: newspaper   ( sobekcm )
    Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
     Record Information
    Source Institution: University of Florida
    Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
    Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
    Resource Identifier: aleph - 000358166
    notis - ABZ6468
    System ID: UF00081213:06478

    Downloads

    This item has the following downloads:

    ( PDF )

    ( PDF )

    ( PDF )

    ( PDF )


    Full Text
    --iJ r> j
    WRBOTW PROPRIBTMRE
    "CltOiCiy Ma y loue
    BOIS^VERNA
    1358, JUe Amariaabia
    NUMERO 2Q CENTIMES
    Quotidien
    ie bonheur r la possession d choses, mais
    dea tllorts ralisas pour obl*n r
    ces CaHhti.lls'ettaBl' <|nc le lia*
    vail est une des source? les plus
    certaine du bonheur.
    Gustave Le Bon
    TlUmORI 1H MIJ
    lANNEE
    PORT-AU PRINCE ( HAIT. )
    MARDI 21 JUII LET l2
    fiOUSEIL D\ETsVP
    ET
    LE ^OUYERnEfllEaT
    1-ibuUtt des Relations Ext-
    ri urs > A. i 1923. C'tait
    sou U o t et personne n'a peu-
    s I lui .lis-.ui- r. H a* t*'ri va
    au P aillent B rno de f-ure
    si n -es les bje.*.t on* -jui lui
    bpstitessedes vu'SilfS t prsent' ur J.v rsproj t-.
    Oi'io-anis. Vyaitptr- Ceux qui oit (ait parti, du
    ons il 'l'Eut .If puis Avru 1 21
    en savent bien q toljueclnse et
    plupart " ont p s adhr
    n'tion. rnnstaromeot
    par l'ambition du t ou-
    t Mpit d" a- n inf-irri-
    jaiugur. une i ouvel'e
    Iqui lish t un Iris de
    de la t. on U plus ssi
    jMpoir de crer IVgiia-
    at fi*e roi.ir* la rlue-
    Prsident Borno, i's
    malmenant bpanler I*
    dis amis du Gouv r-
    w* il d Liai surtout s t
    objet-1 il de la cam-
    JOUt est mis f n uvre,
    jiour lii.timider. tantt
    itt>r. Le Nouvei-
    pui* quelque iimps.f-n
    iltkulireniei.i i sujt de
    liqius, d us U luit d
    S U Cl. Il' H il SIS
    fdiaaei tatioi s sur la re-
    dts Chambres l
    pour dnombrer les
    lnominations (ifs ''on
    lEtadepui 1922 Mus
    inatioiiilisie que < Li
    i se dti-nd e vain
    i-r, lempi'he de dire
    Mnps u-inbi- n d'amis
    lit pour aller Soi au
    [soit dans no* lg *
    tuUts l'trang-r,
    [ylication n'a p;iru
    Veg rd drs nomi
    i pour pourvoir au
    lt de ConvilUn
    l fonction.
    si moquer de
    tique q'ie de ten-
    ter sur des taiis
    ! ide sait et qui,
    (t accomplis u
    si la piuuau u uni p s
    la n 0'le ationalis' ,ils V.
    cor h n tous confirmer notre
    dire.
    Mail le rle d'un Conseiller
    d'Etat choisi comme collabora*
    t ur du Gouvern ment ne pf ut
    t'** d'met re en pub ic et dans
    U" but matou ble desi le op-
    posa 'S eeiles ie <*. gouv rue-
    m n. Q l'on veuille l'avouer
    ou no il v a mme u-i- est"
    i.iin 1^ fv.f ue p >s agir aiu
    si. L'r.*q l'on .ons*iller d'Etat
    adopt t une t"ile attitude, ce n'est
    pas lu Gouvern. m jnt qui est
    son premier j 19 ; c'est l'opinion
    publique qui le dsapprouv
    p tc que hoque de son g t
    rqn.ol|'i-. C'est mme d- la
    pophylaxi politique que d\ xr
    ger d'un homme public qu'il
    4 d s i l-s trs netieg. Cries,
    ch un est libre d'aafef er une
    opiohn, mus on cro x une
    fois fait il doit y co to ra.T
    s >s actes Q ioi ju' nseigne la
    nierai- usli jnatistei il n'v a
    qu- cet^e seule conduit.- qui suit
    corrode.
    Lu communiqu du giuveroe-
    meul ay .nt annonc qu- le lec
    lions ifg -lai vas n'auraient pas
    li*uenlit, le Conseiller d'Etat
    Lhensson qui ne p uvait ne pis
    comprendra ia gravit de ses d*
    c ar lions mit une opinion r-oo-
    irair sur la d mande du Nou-
    vel iate ; mais il vou ut en mme
    lemp* cui.MTvrr s,n sige au Coi,
    h. i. af tat La suiie log que de ses
    dicaa'lm* a e la uoniiu 1 i >n
    do M Chauvet ou Oneei. d Etat
    La coaJuite de M. Lbrisson
    aWoiies"q'ie i't n D9 la u,le n'a *> t ,xpd.is par > fur P'iM VwllRr?\r
    sgilatioos auxquelles il a set livr
    sont oonuuea do tout le monde.
    >rtamt meut il est libre auj ur
    d'bui de prendre telle p aition
    q 1 II croit convenab'*: l'on p- t
    lui d montrer s err< ur- et par
    lvsr son action m Ifniaaot' ; ma s
    1 .us *ouiieodron t ajoara qa au-
    cun bel ^e gouvernement u'est
    soumi- A l'obligation de conserver
    la collaboration d lments h< alites
    sa polit'que C'est un non sens
    qui ne rtj'-t poi t la diseu -
    ion Aucun esprit sens et l.oii-
    nte ne peut mettre dcemment
    n discussion les dcisions que
    Chef d'Etat conform-
    n dclare ci-
    'intentiou de
    une si le gou
    eric-iin tait dans
    liilte de ce qui
    tourne, si le pub ic
    .on 1 tnn^ lire
    faStloiia ivls venant
    il mme bnn ot-t-
    oppossn's si nt t
    qu ils ont t
    ars du Nonvelliatei
    ll#**us du dcousu du
    'iJec-ju n l qu-,
    J*"T r d',..e illu t a-
    1 * -DpTeciations sur e
    L|"t, cite le cas d* L.
    A vouloir trop
    ladtruit sa th wn Borno est il obli-
    , 1 wmstitution, les lois
    mJayn poliUquea de
    la collaboration de
    ressment, le tact et d'nergie, je
    pf-ns qu- les leaders du nationn*
    Iime devraient pouvoir inspirer
    confiance k la nation entier-- par
    une rputation iico .leste d'adres-
    se politique e- d'honorabilit
    p nuvVe .. On vo;t donc qu' bien
    dea ro'i ts as vas. et non dea
    moi i-.Ire no re direction nal-ona
    lite el I in 1 ce qu il aurait
    et' in t'K ensb e q.,>lle ''.
    Ar-ir les leettp b'e^ I Le Con
    S'il d Kl t qi Lit la plu grande
    coniiaii'c a M. li rno lui fuo
    vell sa son Dtandal ii-id 1 li^l
    ati" qu i>ui- e accomplir -a i-
    cb- li-a-ia'ao bout '.- sera tout
    profil p ur le i| : il o'et plus
    permis i p-rsonoe de pouvoir en
    douter.
    U PARISIENNE
    dianiterie a ia.Vaiieir
    Ru- Dant'a Destnuiher
    oit au-Prinra. Ha'li
    LFSIV<: R^PVSSVGS
    PROMPTITUD
    Soinn partteai'torl p ur le linge
    3n, faus*cola, chemises.
    Vous seret o'eioement satisfait
    .0 envoyant votre linge
    La PJsVftiSXSffWa
    Un nouveau succs
    de Cator
    Noux piblons aec le plus
    gr n'l pi isir U d-pche suivait
    eairesxe p>r Tluiard au Pr
    siien de CLSSlL noir- ami
    And CnevalU r e qui jus fie
    pleineme noi e pronostic de 11
    termine demie e, et dni le-
    q-tl nous fjtocmnins notre.
    \0 en la "a car 4e no re chant
    pion Qu'or :
    Loudou21|25
    Chvail.er, Port au Prince.
    De..iime cent mtres Uator
    blesse. Ap es premier saut, qua-
    tn ne P en uoas part interai-
    tiojal Mo kbolm.
    THEARO
    C'e-t toujours avec la mme
    conn>oc* que nous atendonsie
    r eu lit de c- (o'iii t urnoi e-p
    lai.t qu aucun "O v.Ihc. id.nl n r
    lle.d le mi 1 no- fMilula i-p-r a
    m-n et que la de^ be t iomphale
    vie. dra c nsacrer une loi* de
    plua leuis qu.luts J atblUs et ce,
    pour la glone de 00s couleurs.
    aiilT j uix Preod un Chef d Ktat enrorme-
    jB'lulestent des ides ^ ,a Constitution et sut lois
    >. ^ de son COU- d-m un bul oolUique ou dans, les
    -- gou
    M et de nature entra-
    fijon de son program
    \sneration nation le?
    v*Watrin tait il au
    '. Ul, reprsentant
    !;" .P0""'!" au con-
    ^Uiquel il avait thitap.
    Nours t laiss aux
    jMEut la libert de
    ^'projets prsente au
    Pouvoir lgislatifetplua
    MPrn,tLtaadopi
    ? moditicauons ap-
    "w Vf prJe,!J PTleadi-
    :"*; <^t-e aiutude n'a
    d||"<^ r,w,.,
    il. N ' "- i'E -. ; .1
    ftap'Uc,*'-"-1 ,.,,,,,"i" l"i
    Attention mesdames
    Tou le* avott lavent
    MAIS
    Almonds. White oap de MirseUle
    nettoie
    Robes* soiries* liauerfes trousseaux etc# etc.
    Ml << (JU uiili
    Demandez Almonds Whitc Seap franais un
    Isaac D1SHY & Go
    Bue Courbe 1738
    a-"
    Nouvelles Etrangres
    Par Cbla
    '"Ma
    W* L- C Lhr
    13^011 a
    dans un but politique
    intrts du pays.
    Les amis de M. Borno ont plei
    ne confiance dans la bonne foi du
    Prsident de la Rpublique et tous
    les et torts faits par les opooraots
    pour dtruire cette opinion reste-
    ront vains.
    Il importe de relever et de d-
    mentir hautement l'assertion da
    , ..(.position tendant dire qu'elle
    10 t 1 Ih rltctioo du Prsident
    H .m o uniquement av>c U crdit
    Jue lui fait l'opinion publique .
    e cidit Ml le.iemont iinagluira
    q ,. . . I- 1 il. > ail e te
    j> i vni eu* n y cioi- nt plus.
    P... tquo ?
    LaH ii- U pal oie au nation*-
    lit oii ani Vieu : .En aurlca Etienne (Ils
    iarcliandtse lranaies
    Port au Prlnoa.
    ., -. ai p * .* 1 a n I -
    Pour te Winument
    de K f Beau ;er
    One grande lerm-sse
    Dimaocbe sur la place Ste Aune
    aura lieu une grande kerme*aa or
    ganise par Isa soios dea M. mbr.a
    du Com't du Monument de Mgr
    BeaugT aide dea Membres de la
    Renais-ance
    Des dam pitronesses s'oeen
    pant activ ment de la ruasite da
    cette fle dont le but est un hom
    mage ren ti au va liant preUt
    qui a tant h mor* notre ci*rg>
    Aussi nul d la que tout Poil su
    Prince n'apporte non entier cou
    coars cette belle manifeaUtion
    r.aill.'iux ll roccasion
    de son lection au snat
    Paris Mr Caillaux, au cours
    d'un banquet donn en son hon
    neur s l'occasion de aon lection
    au suat, a dclar que la Pranre
    d- vait acheter son salut lioan-'ier
    au prix de longues annes dco
    d. mis.
    A;' laroc
    FEZ Le marchal Pain e-l
    arriv K. 1 et a travaill avec l'
    tat major Un groupe mobile ve
    ntnt de Teroual a dgag p'u
    aieurs postes attaque par les Ht
    tan s ; leDaerni aaubi des pertes
    itves.
    Possibilit d'une cuse mi*
    matrielle en AinjleifiTe
    LONDRES Les prtentions da
    I-amiraut au sujet de l'augmeuta
    tion de la flotte menace d entrtt
    lier une cii~e ministrielle. Le
    cbanealier de l'chiquier et d'
    vis de s'en tenir un programme
    rduit tandis que lamiau rcla
    me la construction de croiseurs
    a''en iant ur pliii- u annes ;
    on espre cependant trouver un
    compiomis pour vier la crise.
    vorleraerit d'un mouve-
    ment rvolutionnaire au
    po'lugal
    LISBONNE- Quelques forces
    mi itaires diriges par des olH ieis
    vades da la forteresse de Sao Pau
    lian se sont souleves avec la par
    ticipil ion du croiseur Vasco de Ga
    m->. Le g luvememeot a pris des
    mesures ras ont f lit leur soumission.
    Nouvelles Diverses
    BELGRNDri- Un cabinet de
    c itioo vient d'tre constitu par
    M Rachii-h avec M. Niotchilch
    aut affaires trangres.
    jl'EBK'. Le cardinal Begin,
    primat de l'glise catholique ro
    maine, est moct hiei ; il tait g
    de 75 ans.
    PARIS . noie de l'Allema
    gne re ative au pacte de scurit
    d nt tre remise ce soir i M.Rriand
    par l'arab'ssadenr allemand.
    NO 'HDWAYKK ( Hollande )
    I... o-iti et Brigaan ont battu l'
    quipe hollandaise. Lea Fraous
    sont qualifis maintenant pour reo
    contrer les vainqueurs de la z>ne
    amricaine.
    Violentes secousses
    MISUli'Jll 'S
    SAN FRANCI9C0 Uo violent
    tremblement de terre a t resseo
    ti hier matin H heures 17 daaa
    la lgion. Les secousses ont dur
    une minute. Il n'y a pas eu de d
    ga .
    autour du trait commer
    cial ntre l'Allemagne
    et l'Espagne
    li' If.'.N -Berlin a inform I K
    p gne que le trait commercial bis
    pano allemand prend tin dans 3
    m-ii ; l'Allemagne dsiie coiclu
    re uo n uvel accord.
    La loi amricaine de pro-
    hibition et le peraonnel
    administratif
    WASHINGTON D'aprs dea
    ienceigements paivenus au d
    parlement de la justice l'i-pplicn
    tion da la prohibition aui Etats
    Loi a dvelopp sur une vaata
    chelle U corruption parmi lea
    fooci'nnaires cb-trga de faiia
    rep,cter la loi. Le ecrlaire de la
    ti.-...ivri 1 a l'intention de r-fou
    dre cnmp lment le sy>tms de
    lapplicisliou de la loi Volitead.
    Une nouvelle Garage
    victoire? Annoual
    Tlphona : t87|
    Le Gaiage s en nd da la Grand'
    ttue a la Hue nu Magasin de 1 Ktat
    et excute loua lea travaux, lea
    leildei lui visite et VOUS plus diffi iles et les plus dlicats,
    pour h ut. m- biles, camions, etc.
    Service de tout premier ordre,
    a-.Mir.nii la plus complte garantie
    aut clients.
    C'est P11I C. Anili qui l'a
    remporte.
    pourrez constater les su-
    perbes tissu de aoie k
    des priz incomparables.
    lis oui W-i d nat saison
    A R^cavotr onai 1 oaaia
    lissas, alla . ai i" 1
    brnuaa cllantle.
    da no ivills* marohao
    11 1 - lasire ds leur nom-
    *r iki^Q8eaC0urir aucun hors de ce qu'il leur (opposants
    ^"ioi sUr U presse et naUoQaltste.) faudrait de daiat*
    QiezKawas iieruiaao^
    205-209 Rue Traverire
    Chaussez vos enfanta
    LIIEZ
    il, Balloni (ils
    Ses Ciiiiiirei sont les
    meilleures.
    Vous trouvre* chez
    Juste Lilavois
    1906, Rue du VagasimleJl'Etat,
    des matriaux ayant donn le .1
    preuves de rltia ance, tuipriei rs
    tous les point de vue h ceux
    imports actue.'f meul pouvant ftSf
    vir aux coni-trudions mo lames
    FaMes une viaila 1 li> I -'i STB I il
    vol- t vous vo s rend t / euro; ta
    de la supiiorii vraiment adm ra
    ble des p aoehaa^ aartabgea, ma
    driers,elc. qui vous ronl vemius
    dans d excellente. conditlOil -t
    ui vous dooaeront cntiic Batif
    action.
    Accords sur la iieufc "
    ^merlel'ichanae des
    imprims et le paie-
    ment des obligations
    entre hatiens et alle-
    mands

    La livraison du M aitaar ilu 110
    Juillet 1925 cimpoilc, outre m
    trs intres-anli matires. Ih pro
    mulgatton de* lois s^nctionuanl :
    |o L'Accord t-ign a Poil au
    Prince, la 2b Pvrwr IWi, modi
    fi ,ni les ariic'e- I et Ml de elui
    relatif la Qendarui. rie rofl lu
    antre le ..uvemtni. nt .1 UaS et
    le Gouvernement des I as Loi*
    d'Amrique le 4 Aot lUlrj tt mo
    diti le li Mars 19iU
    A l'article prtmiei moditi il 1
    fait menliou que le Corp de i'oli
    Ce prvu par (article X du Trait
    du 16 Septembre fti5 sera ds5
    gn^ sous le loin de Gcndar,~3ii*
    Hailieune. Ln budget annuel de
    Gourles 4 o48 tbt. 50 assurera le
    paiemeo'. des liais de son entra
    tien et de son fonctionnement,
    consistant en solde raton, mat
    riel, fournitures et mdicanu-i.i%
    p.>Ur hpitaux, confoun.iui ni i|||
    deux tableaux i u i le saltes la
    terre et fe >ervite tlier, prjau
    tant un efleclif de i 10C
    me et 3't matelots, ?an co 1 pler
    les grads de tous degrs, les 10
    muMciemset les iu. anicien-.
    Il est 'ipir en outre q .e | la
    iiudtioti de la Rpublique le |
    met. I ."li-. iil d olli -lers et de *m
    d.rnes po.irra Cl e augajient,
    pour les g.-iid une-, 240 cl 6 in
    nrmtres pounonl tre engages
    dans un Service M lical o il'C
    ra recrut 100 persounes. Un Ur
    aatratu filais ati au m prvu.
    lo L'accoid sur l'change) dea
    imprims cou- lu \ P il au Krinm
    le 7 Avril 1915 entre l Gouv. r
    ne-Ti- nt lltitun et U Gouverna
    ment Franchis,
    v rarlice premier il as
    t i p u 1 e que Isa imprims d
    toule ualure exp is de France h
    dest nation d Ha h peuvent avoir
    an poids maximum de i k togtam 1
    ( que l'envoi compo'le uu voluma
    oj plusieurs j. Leurs dimensions
    iront le mmes que celles Ux-.-ea
    par in Convention Postale de Ma
    drii ( art G. par gr.-phe 6 ). La
    tarir d atlranchisst-meut sera le tn8
    me que celui -mp oy dans le er
    vice Ultrieur fiai ai, d 6 cetiil
    mes jusqu h 50 grammes, 15 ceull
    mes de 50 grammea ceul gram
    me*, et.au iioms \b cenlunca
    pour tiK) gramme ou fraction da
    1U0 grammes n sus.
    A l'article I, il est fait menti u
    que pour lea irrpnu es d'Hati
    destiiifetion de la Kratce, il sera
    pi.ye> dans Ul oenns conditions
    de poids et .1- diiiiusioi s, un ta
    rif de 5 centimes de gourde par
    50 grammes on fraction de 50
    g. eu. mes.
    :< i a Convention ;gce Port
    au Pf'rca, U (5 Uctub'e 1624l
    par M.LbOiiieJ. Lion, Pltcipo
    Ul lilie Ou Ui uve. D*B>Ci]t llailicn
    e Vi hln 1 1 u lit in ik I .rr-tpo
    t, ntiNite da Couveti>tui Ll AJla
    nu d.
    ! est dit aux trois u q i
    le d>ix Utuvi rotuicnts c< nvirq
    nenl dt mettre bu au tyMtme da
    NnflcaUon at de VfBptosaUeft.
    S*


    i HaW
    URO
    Rhumatisme
    Nvralgies
    Goutte
    Gravelle
    Artrio
    Sclrose
    Obsit
    QmI Tut rtUt J iiuhnmallimrt Iei3urcleeient
    d- artre* I ena'ulrnienl !
    vtaa, lee varier et I obilt* Sot
    Athniotr l'eue d'arUl urlqae
    re po'ion do noir- organisme,
    bl faire d' cjr r.' -'.lu r. a
    a'VJH.ODCNM..
    O
    Championnat
    de Tennis
    lave le sang
    L1MIC*ll'
    tra|;r.irni '.-.nt tout
    o pnnriril*. tltns
    nrrio *cs*rc** eon?'n*
    rr.t
    le JTfiopfjemenT rt Vis' n trvr.
    lei. A la pfn.yl- d? ur(W'-*'o%t. t*:
    :rr.<*cnet I nr'-iur.ee ((
    enf rt K . taue *:a-u le '..Ci te.":* r d i yw
    HTJU.ii, on a*\:i.. ay^nt u'i autre
    enoe. Iuttrr .ieri? Jfrefn*H m fre-
    qviemnitni fomre it rcntn>f> d acide
    vrnjt.e dnns l'organisme n employant
    l'Urodcnni.
    ProJwur Ftivm.
    ftof t ri., ini a l'UnlTenlte a Poltler
    CUM Ciu-*. I. r
    et \*v en*1-.
    Tiltnclear.M. Pari
    MU in/-vl 1 " i ci/l' rareux, lot
    UIALInUL SldUlf Ariem 6ei/oc.
    1
    ne. <
    \jraiF. ttrnniqw- Mi!. .nii-riir. CtrdiOtUlMtl.
    I> rtnunc.
    LINYCOLe,um'
    i*lfi .
    ealmint : Miuma
    il me*. Oeuttt, Lumbaro. Ni
    Su,6 Taillant Consignt tu
    qui a>#iit l tabli par leurs l^gis
    hllom reepeclivea leDvkmenl
    de catgories d'obligations pcu
    niaires entre IIaitieiisel Allen:tad*
    numeiet-s dans l'article KM .lu
    Trait tlf Vereail'ea MM dorei.a
    vanl poursuivi a la d ligue les
    cranciers respectifs onfurin^
    ment aux disposition" do la loi
    haitienne du At.l 11>24 l'iutei
    ruutiou de la premption d s
    crance, eoalael de 'a dictai a
    tioQ de cesciancfs laite a l'Oiftcfl
    de Compensation comptent, con
    lumen* a avoir ses ellets, nonoli-
    tant h renonciation au ijgtnte I
    Compensation.
    ii xm
    tfn
    11
    La Secrtairerie d'Etat des
    Reliitiins Ltfi lettre, dit un;
    note de eu Dpartement, a l
    avise par la Lg tion du Reich
    Al'enanl Fort- ju-Prince,
    qtn U'ODuvern^mentAlleman I,
    po ir laciliter les cominunica-
    tious avec la Rpublique il'lli-
    ti, a dcid. ;> litre de recipro-
    dtt mi ' partir In 1er Juillet
    l'.fj. les citoyens lia liions qui,
    traveracnl les troiilires de l'Ai-
    le m mue n'ont plus l.'soin,
    leur entre et UHir sortie, d'urt
    visa illeoradi pourvu qu'ils
    prouvant leur nationalit pir
    un passeport hatien.
    Caa.ii.iss.on Comnuaald
    d Uuiuli*
    l'ai un arrte du Praident la
    la ltpublique, une Commission
    compose ue M VI. Joie- t'ralte.
    prsident, Vitlius l.ahont et IV:
    tion (juilloiiette, membre*, a l
    n> mmee pour grer jusqu'aux pro
    chtincs lections, les inlcr<*',s tu
    la Commun*) de llinche que co n
    promet gravement, dit le premia
    cousidiant, le manque d'ent ute
    qui s esi roatiite-l au sein du Con
    cil Communal da la dite Commit
    r.e.
    Rr Windsor Balleiiarde
    Candidat nx prochaiofs iecuois
    coamuailcs
    .Nous a vous reu ros bureaux la visite ! n N\ nul !: ll.'llivii.ic q ii nous a an-
    nonc qu'il se portait <.-tri!i I.
    aux prochaines clections commn
    a aies
    M. Windsor Helleg.trdd a dci\
    s.il h -111111 nt n.iiil. d u, 1 A.luii
    nistiation publique et la politique
    pour appui ter a la dfense des in
    lrU communaux le truit de sou
    avoir alli son expriouce Ausei
    nous lui souhaiton* bu succs
    Les M Ssii e.
    Au Simiiiaira
    Ce matin, daos i aovti IDa'ra
    du muse du Sminaire en pisen
    ce d'uue belle iwllllit"*. eut
    lieu, comme nous 1 annoncions
    tuer, la proclamation --.l-ui; ;:
    des prix aux lves d; l'tlib i se
    luent
    Ce fut une agrub'e et bien
    (barmtnte matine roratTA, Ofl
    i ut la bjune fortune d ntendie la
    mua que du collge dtns le plus
    beaux morce ux de sou r< pe^tui-e,
    l'Ouverture d : Ni luob -1 u)
    sou >, entre autres, qui fui chau
    dment applaudie.
    . La partie thtrale cumprenait
    une d'icate saynte co niq ie La
    lettre a la Marraine K'i.- lu
    joi'cu par d< ux j,os es de six ans &
    pei ie avec un si bel aplomb, une
    diction si impeccable et une aisan
    ce de mimique si cip: ssive q I .is-ist'iu,.: resta tout aeiAeille
    des eftorts et de la longue pitience
    qu'il a, siu doule), fallu aux
    bons Pres poar obtenir de si jeu
    ns enfants taut de prcision dans
    cet art diftici.e de la scne.
    Ensuite une d^sopilaute corn
    die en uo acte lut donne, Les
    oreilb s friten t. La encore l'inter
    prlation a '!. de* p us rus Us jeune acteurs ont a m int-1
    reprises soulev dans 1 salle le
    rire le plus fou. Et c'est cel qui
    ri.nL.ti i- que la petite pi e fui inter
    pr.e avec an; wr or-iju'.nie co
    medie lait rire j.isqu aix larmes
    tout un public c'e-l que le eitbien
    joue. Kl quand ia rideau tomb ,
    c est par des applaudissement?
    nourris et trs longucm -nt prolon
    fcs qui' l'assistance m trqua sa sa
    tisfaction 11 son admintion.
    C'est le pie Christ qui, de sa
    bille voix claiie et tuire, procUma
    les piix mrits par les collgiens
    deSt Martial et le H. P Laoore.
    Suprieur du itaalca ie. aynnt
    sur son visage, le ourire heuieiix. prsidait la i imo-ue
    Son Excellenc Mr Iton.o, Pr>i
    dent de la Reptib iqu>', avait i fferi
    un prix d Butoirs d Hati II fut
    mrit par l'lve Fiantk l'une.
    Louis qui trois volt m supeibc
    ment re is turent amis de la
    pat de >.ui Blfti lleuce
    Il ait lD heures 1J lorsqua
    cette ciiarinanle runion prit lin.
    i riittroat S' Iom
    du lima
    La aussi une trs belle fte au
    conpagnat I proclamation solen
    t.elle des piix aux l-es. La cr
    DOBie itt prside par le Vicaire
    r. m'i. 1 Ll.ano ne Le Gouu/.e.
    Losdiveises . ai ti>~s du pro^am
    me, dont il fau' toul particu'ire
    ment noter -L> Marche tuique
    o mains, La Marginale de
    fl. tirs.), on* t. excutes av graud art pir I s j uues lves d a
    duvoues S v irs.
    Y a million sp-Vide d.it tre
    iccordAa a l in fta 't P kln a,
    beile voca ion des nur-urs asiati
    I-i>'s si piltoiPMjuos et si tin s et
    interprte avec une justesse ad
    miiable.
    Co mir.eati lut biss mais, mal
    heuieus muil, faute de temps, n;
    pui ire reil Ki omme, l enco'e ch>rmsD
    t> maUnc pendant laquelle les
    \"ux, u-ir I u^j) it Tuieut tour
    u tour ch .r,ns.
    r Sur le terrain du 'en le Spor'if
    de Maiiani fut joi. lin anche de r
    nier le match linul rour la loupe
    Peter Dawson.
    Les rsultats furent les siivants:
    Pretriie d iible :
    Club amtkain : J. W. .locge
    nel Lt. J ilalla
    St. Marc Teuni Club : F. Hein-
    bo!d, H. Bfcrnis.
    64 et 0'.! en ft-vtur du Club
    Amricain.
    Dtiixime donhlf :
    Cu'b aux. m un : l api. |\ lLl isiii,
    Lt. Lavoids.
    St. Maie Tennis C'ub : C. Van
    Walerschoodt, G. Reinbold.
    6- Il et G -1 en faveur du Club
    Am'icsin.
    Premire simp'ft :
    Club Amricain : J W Jongenel.
    St \'arc I'. n m- Ci!. K Hunes.
    1-6, 7ii, ti1 en faveur du
    Club amii. ain
    DfuxUme simple :
    H. F. Pettrs du St. Marc Tennis
    Club et Dr bkens de l'Amen*
    can Club.
    75 et 7-5 en faveur du St.
    Marc Tenris Club.
    Ci s rsultats font le Club Am
    ricain le thumpiou qui pendant
    deux anne-, conscutives a gagn
    la Coupe Peter Itawson. du tournoi, Mue \S. K. Cumber*
    land en quelque mots choisis re-
    mit la coupe au \raident du i.lub
    vainqueur.
    La slecte ass-istance ne man
    qua pas d'apprci r par des ap-
    p aud s-tments rpta le dvoue-
    ment avec lequel les jou urs dlen
    dirent leurs couleurs re petiv-s.
    V I
    Ce
    llr
    L'iij. .i'ur;o!ly
    Il er nous avons c- -; '.' une
    cht'in.nlu matine Orgaaifa
    liid Vari ; par Mm^ Wilson,
    il'i.'. h i &\ l'fieo'e Bagana Uour-
    jolly lo'^a-ion da u .lUuibu*
    lion stleanelle des prix.
    N tus avons eu dej\ | signaler
    avec qiirii dvouement cette insti-
    letriea prpaie ses lves; le p i-
    bli' ii'irilii.ux qd assistait hier
    la petite fte a pu en jug r
    et apprcier le f-u"v de tant
    d'elorls. On a p rlic iliremeut
    remaqo la diction des vtg
    de touins L s classe* qui se sont
    fait applaui r dans I s posies et
    le lles inl-.pi ts.
    C est doue avec p uisir que uns
    rn uvi'ons a Mme Wi.s.nainai
    qu'a ses ,|. , i,, rollabor.tlrio s
    dos meilleure compliments.
    Mariais
    C'est avec graud plaisir que
    nous avons a,i,.n-, le mariage de
    M il ll.'lne /. .nor u diaougaaa
    liile de Vt. et vlm i h tries /. un .r
    avec 1, i.nd vic liarcia.
    Li bue.h.'tiun niiptitle h ur se-
    ra douue le sait, d, 1er Aot pro
    dmua'. i; I i .lu soir eu la Ca-
    th Ira'e du {< Il itiea.
    Tous no-. vu'j\ di* bouheur au
    charmant et distingu c >uple.
    La Sainte Anne Trou.Li
    I. sorginiae unemagu.lijuefte
    I". '.mu puui lu Zti de > e mois.
    /* I ucoaMoa u.- m I6| u .-..iu,e
    And le cur de l'endro.t be ira
    uns belle dtalIN de a roiede la
    Nierge Matie, pitionnede l'iouin.
    Par les prparatifs qui se [ont
    on pente que cette If-te aura un
    curactiepjrnculier. L'n camion
    lera U trajet de Port au l'nuc- a
    ilouia.
    s
    Varils
    CE SOIR
    La Hafaie
    Entre : o>o
    Revue
    des Deux Monden
    1 s H ut de l Universit, Parts
    SOMdAlHS OK L\ LIVRAI ON
    du 1er Juillet 925
    Les Kmigrinis. -Deuxime par
    lie, Juhau tiojer.
    La Prsideuco Hinienburg et la
    faix du muitl;, Cte de Saint Au
    sire.
    Le Secret du Ce Ire Lam irtine
    an o ici". II. Il : ii i > Ba.deaux
    de l'acad nie Ira...,use.
    Siiluuettes contemporaines.
    La doyeu Bditulemy, bidus.
    Le i\etour a l'eiaion d'or. Ra
    phael Georgas Lvy de l'Institut.
    Soeurs de grands ho m ns.
    Il : une '.le H-naii, Victor GirauJ.
    L'atspostataa d'ait roumain au
    Jeu de Paume, lleuri Foci ion.
    Due route nou-eue vers la Pr
    se, Jaan liamase.
    Littratures btrangeres Der
    n ces nouvelles des Korsv'e,Louis
    Gillet
    KevueLittrature. -leunes fillts
    d autrefois, An Ire ii ain.ier
    I. irait de rpouse. Lettre de
    M v|. Syifala cl J mi) 'il. L' ppet
    au L-gisiateur, H ne I uini-;, dd
    lActdemie IVunc ti-.'.
    clironiqud de la quinzaine.
    11.-1)1.e i'o iliqm, t'. aie PiOOn.
    PH'XDE L'i OA^EvlENT
    Ua ta Six mas Tto-a ,oou
    Paru
    Seine Seine ci Oi,e 8j tr 41 1- 21 Ir 50
    DiSpaneinenis et
    Cou ne "MSjJMI S6 44 Ir J) fr
    hirjogwr 9 S tr jo 10
    I-v. Ji'J.iiiL-ncnl paneni da 1er et da I)
    de -Hun.- 14...
    r-RiX OU NUMEHO 4 t')
    Le SS. Consul llorn venant
    de Kingston est attendu a Port au
    Pihce dimauche, le i aot.
    I" partira le mme jone pour
    1 E rope via S' Marc, rap Ihilren
    el Puerto IMata, prenant lit et
    passager.
    Le SS < Tela venant Je H>m-
    bmrg, \nvers il Londres estt*
    tendu i i \ors k> S auut.
    Il p irtir.i le mme jour pour
    Kingston, Santo Domingi City et
    San pedro ia Mxcoris
    Oloffscn, Lucas Oie.
    La stuie peinture ne chaiiqeant pu a>
    couleur
    SLTI-8i
    a
    p, pario s cialement pour je clinaj |
    dfeajn-
    Tlie Charles H. BroWn Paint (o,
    . Ger. J^DSte ttCy
    AgeiA
    .....
    iraslrouj
    *mm*~
    ug. E BOSSE
    Agences Reprsentai
    PORT-iV PlilNQR
    Agent gtraux dl
    Pecker Jones Jewell Jfilliafj
    NJBW-YOilK
    t'ai iucj lia jarnii U O oulu Rottjtl
    Franklin Pire Insurance CornpMf
    NEW-Yt)P.*.'.
    Assurance outre l'inoaodli
    Diamond latclt Co _j
    Allumeij.es t ifrU Uoni
    0. S. Bubktsr riport xioaipaij
    Souliera Red-.
    "*
    Chas F. iaHUqeJt S^'
    Poteevoae niiiasijntxia^tfsPf*1
    ^anulatluies Lile lns'ce C "
    \aauranoe sur ia jrla,
    Sui-uou Fiies ,
    Vins & Chaipagne_ Bord'W.
    IIl llejmar
    COitMlACiUF
    d uira Oanola, fromage e^t^serYeii
    W- S. Irthi**
    Tahaca Inunesj^no'rt-
    a Rationale
    Sans Rival
    Cigarettes H
    envole de '
    rocai ez-vous des chaises et dodines, lil en fer,eo cuivre et eu broi
    places, tableaux, lampe*, lavabos, carpettes et descenle d<^ lis-
    120, Pue ROrX, I2ft
    ChEE S!



    r r
    *
    ^
    maison F. kv\m\ & Ce
    fue du !?jM|.-i-in de l'Etat
    &e ve '< wi r pa r I" #rana 9
    i's tir cl 9 suivant
    Eitra Fines. Denteiles de foie, Dentelles Or et ergen*
    P'ottes Chapeaux Garnis, Piumes. Fieurs, Paille de Soie et
    |: *' our'Modes, J-parterie.- i es Votifs Haut- Fantaisie en
    r Rob*s et ihapeau, des Sacs Peile* de toule beaut, de*
    - r*.... Cbtpeau J--an Barl pour Enfants, Brosses tte,
    itoifrtousg lires des Broases dents, de* Ptes Dent
    u *ic.
    " pur Hommes : Fa x col*, Cravates, Bretelles, Chemiser
    illes, etc I"ous article- p.ur mercerie et Lingerie.Coi
    gaeiituis.
    HONS EN Tu 13 GENRES e Bouchons pour pharmacie.
    ulttion Liquide : I iiiueurs, Coguac, Vins, Champagne authen
    ieo caoutchouc et Poupes. Jouets divers
    tiret dfc Pharmacie ei Spcialits Pharmaceutique. Bncs :
    iy Tylxien caouLhonc Vins et Sirop Deschiens, Vin Nourr,
    ?u{tcffnnl, (Juininm LabHrraque Pepto Fer etc,etc Sel d'Epsoo.
    kGbvbc'tj Ecenns en Gros, ."v. ns antiseptiques t utes qualits.
    itaeMD'es M ;" Sirops,tiq' eurs et onhseiie Col< rants naturels.
    ai'nons reu le Veritab e Th des Alpes, Excellent dpuratif
    ftjez-noi^ voir, nos piix sont avantageux.
    Si vous voulez avoir
    bous chapeaux la
    de.
    [isitez la maison
    Uenaro El DR? 4 DO
    iraud Rue N 1728

    -Jt=tB3l
    IJof
    vnir vaut miaux qu tfuii .r.
    -'ypir ft f\ i'jc.Ic. -'
    "cm i.agaiincf d* wsfnl pt au
    eu Savon Liffbuoy Cet le
    m Icplu* ei-tai.i,l* plot auf,
    piu facile Je !<
    battre -
    culemenl il attaque
    luprrfr l* *rrntf-
    \ Vsl un de M _ ri(u* l'aimant qui
    Mtnt |m*i' '.'
    Savon Sfebuoy
    ilLBii ifwa ca-t i' i^.;l '' US
    WISATGQ
    Une de* tronUm^o l
    Taveroe des otctarbiiles
    310. Hwe Momie foi
    fcrtokl IV.il tt iWl
    Bire ri*ai"n, Wlwichs toutes qiIHAi, pu* lroid
    La inm resti auve^te Uu e a mil
    Tbubi ttONb. 77l.
    R nurcu'Oients
    Le iii.uii.--s .u rov a Moi peau,
    Emmanuel Me peau et loua les
    autre. part-nls et alli*, reo eiciant
    bien aiucrement Sa Grandeur J.
    M. Morice. b.ve,iae de Tarbrs, le
    Cierge, les mua de SI Joseph de
    Ciuny, I s Filles de la ^ages-e, les
    Frres de i in truc non ch.elienue.
    le Barreau de ta vile des Cayes et
    les nombreux amis, isnt de Port-
    nu fnuce qu>- de autres vi les de
    la pioviuca, de- nmeguages de
    Lotuudr V'P thit qu'i teur ni
    donute a i ucc muu de la prite
    ciutl.t qti'i s viennent d- prouver
    u la perronu* If 'ur re.rei e :
    Louis Josapu Victor Emmanuel
    M. HPrAV. V. Cl U B.l < Hi" 0
    Lays < eced ? 28 Ju u l9ltt*
    El e prit l J' r ir a le r
    entire iteottbaaMi ce
    Les uaye, le 12 Ju i et 1918
    al %. PTI*\jjr?i M^rst*
    \J\0 I nn&OPPRfSSIOKS
    oulfraui immdiaix |SWflsaattthi
    Globules Rbaud
    I Kiultu iurv U*z,lurprDaDU mama
    I Uuim'Inr'mQClMi.tri^cnil r Sa*inf o I E. DALFCnOOX, 27. Ho' "ujo
    1 Bol.-Colombaa sc.at
    A h>i*rNw I Pkamia4" SUCH
    .Ci ('(- e llyd(4'U4u.e:le l'o*i au
    riOf t/t /' to'- risM
    Avis
    te Service Hydraulique notifie
    au public qu., par i uite du man
    que d'eau dan* le secteur de Belle
    vu*, il ne sera donn aucune non
    relie cot.ie.tion dant ce eecteur,
    jusqu' nouvel orire
    Porta Piii.ce, le 13 Jni'lel lw
    La IRtCTIO
    COW^'
    pi e
    COMPF,,iVI&
    SUISSES
    de DELORT, Pbarm ien.
    1IB, Mut Solnt-Aniolna
    I'ahim
    C'EST LK MEILLEUR
    DE8 PURGATIFS
    JionTAtJ-FRINOI
    AlnPTnUI. Pharmacia AUBEHTl^l
    pbKVnaeia 4a D- JnaUu VIARU
    0t tO"f I bonnaa Pharinaeiw.^
    The Royal Mm Steam
    Parket Company
    o &camer ,(2>rvvuair, viervaaC Je &&*];
    e6L atUa^u b i MuX- >roc&aia a 5acnwC.
    Jt pwaJia te. ftk. i tM bt |xwb 6aitleai
    DiiecUmeaL poui t'arap^
    J. U ail! r Jrtg^nlCf^r/il
    LMINUM LIME
    Sw-Orleas & South
    kmlm Sumsiip Co ht
    JJc Uama 'flWV fai^era k,aS Juittet
    ' Diuctineat poai ^0rUaa-^Brlace.
    iflents waftm x
    itretifion Biomalz
    A vendre une grande armoire
    tn eenjou, machines crire et
    tUttereote objets de mariage.
    yaurtsier au Matin
    -^
    C\\ampa
    y fTnn fond^
    **in*-
    Agent exclusif
    P. tabourdette
    ;iO, fttlf Mo tm rt o. Ptvi >
    ^??'-^ ^^^&-^*
    Lactogen iNesli
    Ce produit remplacv.iivarl^fuaeraenl le Lait maternel pour
    les nourrissons mme d'un jour et esl recommande par tous les
    m Eun,vnie che.: SIMON WEUX. LPE niVERA.
    Chi. PICUULKT, etc-, et dausjoutes les Pb-cmi*-.
    ii yr n* muni :
    L. PrselzmannAggerholm
    Siloe i'Olisti Company lue
    New-York
    Si vous voulez conserver la peau de vos chaussures.
    M foin voulel coiisn v, r m souplerse peoduil lonHleinp*
    .fimiilUttl noue i,alelM"OI,au^,aII,L,I,Ku,1c ********
    \ les marques.
    fabrique s|iteialemenl pour! s gentlemen du hit) lMe
    Llle lirolkie ^os enaussures :Couire lit chaleur H
    1 |-Inn..li.t
    (jeo.JeausuieOtt.0
    i- li
    Fortifient naturel recommande
    par les mdecins contre la nervo
    ail, paumie et la eblurose, les
    troubles digestif, la UibleMe des
    poumons, 1 amaigrissement, etc.
    Kecouatituant de choix pour les
    personnes egees et pou." Us t> m
    mes p.-iid.iut la giosses-e et la
    prioie d'al aitemeut.
    ladifpeusabie ^our les enfants.
    {Uetpreaentants pour llaltl
    Oloftsoo Lucas k C
    |^ ! rince, Vhiriacie W l!ith.
    Jacmel, OloilSOB, nos U Co.
    ii-ai c, Olollson, MtCll ai U.
    Petit-bine, Olollson. Mets
    1 Co.Qouaives, *bri Ltcroii.
    L.u.i-tijliifii, Otto Sbui'ttr
    \- L.. Jeieiiiu-, rii macie
    Dr koeliu. u* t.ayoa, ut
    .ab auilo & t;. MirayoAna
    Tov;ir & Co.
    te liig, vvilliao 1? est pour qoi dsiri 1*
    meilleure mar.nie qui ail jamais M dis-
    tille et qui Bail qu'il doit cnSf un peu
    plus cher que le Whisky odinaire
    0 SCOTS WHIS K V
    Allumettes des e belges.
    *>ges rouges ttes f urnes.
    C'ii*M de 50 gro*es-
    Peiniure antjUisis qu.lil top
    Heure, llcs micjlaisc.
    Prix dfiait toute coacurrence
    Un pente en?
    iipiiua^e UWAIES
    J15 Hue Bonne Foi'
    i
    ennonlh
    A. de Hatteis et Co Agents


    fi n-m
    Grand Hel do Frr nce
    roiilion exce^lionnll, au centre des allait M,
    | r.jviiiiii'' de toutes les Banque, de la douane et
    r toutes'les Agences de bateaux
    tenseignements et facilits pour voyager en auto
    mobile dans toutes les parties de la Rpublique
    i Hati et de la rpublique dominicaine.
    i liambres confortable? rt surtout trs propres, en
    tilateurs dans les chambres la demande des Pen
    sienaires. Cuisine lraui*e trs soigne et dts
    plus v lies.
    in.andeM vfiter lh mtgaiu*
    dp VHfpi :
    Vins des meilleurs crus de Bordeaux, par barri
    ques, ilamejaniiev, gallons et par bouteilles, i'urini
    les Vins decintoaux, voue trouver*! te plus grand
    Cbolx, pjur les qiialtK-a et pour l'ge
    VINS I.ITAI.IK* DKSl'AGNE.
    ViN I)F. BOL'IUi NE (blanc* et rouge i et le renorara
    [ Pommard mousseux, jjolt Amiicain )
    I e plue grand assortiment de Liqueurs, Cognac
    glus. vvl*kles, etc.
    Absinthe Pernod, Amer Picon, Yermouthe
    COW^KHVES franaise et amricaines lit.le
    nu if arrive*.
    CIijaHICS le Cuba, Aurora et llabaneia.
    Cl AR -TTLS de toutes les !al>ii<|iies d lloti Gros
    et dtail
    PAAFUMERl : et Cartes postales.
    I ri.r li* m xir8.
    P. I\ Palrizi
    i a maison II.SILVER\
    <'ux qui n'ont pas encore vu les jolis article? itf
    Ulicsse que vient de recevoir La Maison litatfc
    doivent, dans leur inlii, s'empresser de passer i
    Ci Ut- maison, car nul part ils ne peu>ent trouver
    d'aussi beau articles i des prix si raisonnables:
    Nos articles sont^vr.iiment de toute beaut et de
    Iraiclieur et nos prix dfont tout* concurrence.
    AJpafJl noir suprieur
    Sa il i-iiine pour tailleurs*
    Kaki blanc suprieur
    Kmki Jaune anglais suprieur
    iujK union blano anjiaie "nouveaut |j
    JLii'xlI union blanc anglais
    i m . u _
    Tus ior japonais pour chemise a hommes et rOJSw*
    Hepa de sole ;\ barres couleur pour obemises a liona-
    mes et robos nouveauts,
    llapuste hne pour chemise,
    percale Une pour lingerie
    CMioOt percale pour "
    Zepliyr anglais tpour chemises extra iirC2
    Organdi suivie uni et couleui
    I I joursdciui-soio
    t'.haustettva cossaises pour enfants?
    I i !i> !i l'nsky, dernire nouveaut
    l'oplin a fleurs pour robe
    Tussor blano
    Um^rie blanc
    V li.ea couleur a barres]
    lias sole brede
    i3.li lit brode
    luttions 'i ivert'
    i u'ie pour premire Communion
    iuvortures blanche et couleur suprieur
    bandes brodes Madera pour chemise et |upe
    Voue r> une n narre et mouches
    I latine blauoho
    .Nucpet, ooilleiirs
    petites serviette blanches damasses
    tiiyandi blanc & couleur barres Ci u carreaur.
    lainage cou eue nnglnis sup pour jupes
    Madras n narres de soie pour oheinises h hommes'
    Urpc de ( '.hhui oouleurs assorties
    t exlra suprieur
    " maroonin carreaux
    ISoirie *\ carreaux pour robes et chemise
    fricu'.iK* de soie n burres
    brabaut noir anglais
    lin i .lion toJo orue
    Serviettes de toilettes blanches Se couleur
    " damasses blanohes pour ta nilles '
    Chemisette allemandes suprieur
    Aimables clients, foai qui voulez porler, peu de
    irai*, les plus beaux tissus qu'il s.it possible te
    trouver sur celte place, ne m mqu./ pas, avant
    d'aller ailleurs, de passer chez non o le meilleu.
    acceuil vous est rserv.
    /
    icieux sirop
    (ramboul qui
    remplace avinta-
    Jrfl eusem*m l'huile
    de foie d morue
    rpufnante. indi-
    |e facilement altrable la chaleur.
    La Gaduase purifie le mng, stimule
    l'apptit. faorue la croiisanec. accrot
    le* fora* et la 'wttance aux maladm.
    Produit ^periment^ avec ocre*
    daiu let Hpitaux franoai*.
    En nt d.n. tnkl Wl H
    An- Ca. MACNAKT
    Numroteurs dateurs.
    Inpiinu rie Centrale
    1G2, Mac Geffrrd. 1624
    Travii! soign Excution imm
    di.it>*.
    IV er-n^Vici
    , ' '
    - :.' !. _::. i.-,; .......
    priAurm r le. on -ri c*- 1 ai-
    cbeur-a>*Mmll -.r (*; l
    r i i ittii i' l'allorc ta
    "De L'Avant"
    Polices en vigueur dans la Crown Lift

    ISlt-SlTrSN.lM Jj
    191-421,S3tvSSt \%
    1920-$25,745,828
    1921-$29,806,174
    r


    1922-$34,460,044
    1923-$42,175,160
    1924~-$50,61U14
    "Quoique l'anne qui vient de te terminer ait t mnlhriiiiijM
    ment une priode d'incertitude et dt stagnation dans plusieurs
    lignes d affaires, les chiffres de notre rapport annuel sont ont
    preuve qu'il n'y ni halte ni hsitation dans 1 progrs d notre
    com
    la Jtu.-ic-\.. .
    .O
    *>

    rhxtvt ^i d* Kd peur ci ,
    ;f*' ivn'irr.
    jiT"*l'ani' '.-.,..- 'neHno-lai
    IMN Vkjir Im l^irlt Ttolun
    fAiKrJfimnrt Ithfqt-H pir :
    IbaHor fr ,M ici.
    I' fO" leur t
    BatM ..:re Rcttt/ fcaar. '.-_ 1.1.
    apagnie. La Crown Life va 'de l'avant''agrandissant plu
    rapidement que jamais son champ d'utilit et de service public"-
    Extrait de l'adrast du Prsidtnt l'asstmljt annutlU.
    LA COMPAGNIE D'ASSURANCE-
    CROWN LIP
    *#*&*.
    OMPAGME
    lilabographique d'Hati
    Port-ad-Priace1348! Rue Amricaine' ii8-
    X% O, uuXjl/ letplume %78
    Li ho.raphie_ Jmprimetie
    m vlus voultz qne votre maison soi considie
    dans le l'omuitice |
  • aous fo coramai.des.
    loua certifions que r.os travaux; rnali.s.i.t avec
    s m. illeurs de Ctux qui sont conlecliinns i l4-
    I
    liaiMjf, ,
    Notre travail est notre rfrence.
    la maison ltemt
    fnlonQ Tailleur
    lo 1823 Rue du Iaijasin de l'Etat
    Se recommande ;>u public el sa nombieuse cli-
    euitli* pour I lgance de sa coU|ie et la ^prouiLte
    xecution mise daua les ootrati coofii serioiiis
    la in.usun Nsta ullv.nt ]u qu heures Su roi ,
    t ta iiujuies.
    H. et A, Acra
    GrandSRuc
    A ct d'n Caves d** Rordu
    Voulez vous vo is]hablller avec lganos,
    march.
    Adresses rous la Maison X. A.
    Dont la devise est de vendre petit
    vendre beaucoi p
    Dans son pei .onnel, la maison compt
    tailleur italien sorti d'un tablissement
    ordre d'Italie
    Elle est sa mesure de fournir de* compl
    et sur mssure, en oheviote, diagonale,
    drill blano et eouleur, ooupons de easimrj
    valons- Etoffes pour gllete
    Bonneterie
    Cbemises de Jour et de nuit, au (|out _
    Cols et manchettes demira crations,"
    st Pyjamas.
    Cfiif maison tt si tue une
    t le meilleur aocueil set rserv tout
    sirent par une visite tre dlis sur la
    travaux fournis.
    Tout costume command et qui ne
    goiU iu client est repris,
    On parle franais, anglais, espagnol et
    S*! 41*
    ^VT^
    Rhum Nectar
    1410, Hue eu Megaaio tK jl'E ai
    117 KuV Buime Foi.
    820. hue Coure.
    Pharmacie Sjoui
    Donne avis sa clientle et aux mdeemb et u
    t aiiisoroi sen Laboratoire d'Uloeie en un
    b oloyie tappi.que oui la Direcuin du
    lit Lncot et t. Sjourn
    Le laboratoire est ouvjrl tous les jours de 7 bref
    oeures dusoir pour toutes les recherches ei anilfH*
    s'annonce cl lointe* saut pour le c.
    \VftHrrmaiiu et la ce Misa te Ure^
    Seront reues que ie maid* d r' aque>ajaf
    S'aurd t a ia i h u mi'cie pour les renae-goe*"1^1
    i nave > d'imues et Sucgasmqi e
    heaition de Waascimana
    B .action de Inboulet,
    fe^amen du sang ei du|po
    Examen des matires t(
    axsmen si
    : doDitBBti c,b!
    i. > li.e des
    ( sars
    Tlphona : N" 756


  • University of Florida Home Page
    © 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
    All rights reserved.

    Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
    Powered by SobekCM