<%BANNER%>







PAGE 1

C^MAflN ,'. ... .— „ iW %  ~snt^ tV vendre Chaudire verticale douz i chevaux S'adresser au Mail i • t :: i %  \ I tir-. L • i • ... . r( n, W i M ni ' ri Ut • % %  \ • EOl fc ..... i y& \ X M** f. • '.inl.ffs I ..'••f Iff uni n %  .->! %  •••r II. i. itl . >ft •-'l/ulf'J t' i. I .rr. c' 1 U '" PI -.ur% JJ noli dans lai ci : i > %  • . ... I ''M %  ,'.'• %  '* ; .' ca% IM ravltati rem.rTuahl.l pn-t 'jlrr.tr dVi.r C%> <1 j < K -i. .if rt. '•!! k .r d* 1 l. Il ..l'i ;'>U; d iiinc'otl '* t ff< frnee t;' M G>im /. %  --.' -. i '• t'i l.lli'u %  I h lUi J ... Gr n '.'. Prtl %  P .i %  i Serge Taillant Consiqnalaiie Par s a us fil \ouv lies Et au $ Autour d'un (Jiscoiirsj du prsident Coulidge W i&HiyGTON, i luin *La Paix | 'i I- t.ii-"ii pu ol que par la i"" <', une loi dans le dei-ir {•ftiru bleuet une prparation jtiliiafre lullliaota pour protger la vil niluu.ile, voil le l hme du ^me discours pro.ionc par le Prsideul < o illdffl aux Caotta de i'itcadi aie \.v.tedes huis l'nis o Ici graduel taient au nombre de I La iioaitioo de MCaiHaux en lace des exiuences .. .i bOClAlialee '.l'Ai l>, | Juin — (inconsidr l'cmi'ii critiqua la position de .M. Jotepli i. mieux en lace de l'acti m les io n a i i i ii— n -. .._>._. ,_• la crai.<>u de (oue taxe nouvelle le Capital suit impos. 2li m • %  i' .un qua de change nu mauioni lieu bientt .Un.i OatMOai ci I on |>> n •que fi M. < ailiai. > vieil dont t lie n'a DO i l I lu l.i piOVl liante, ces •JiK obj la t nt tl iitiii us [i.ir la l'tii f ({in i n doDM avis, en nvii i. I propriAliir Us rc ; n. i. par Cable PARIS La note concernant le desa. ineineui sera remise jeudi a midi par les amiiassaJeurs ans i, M. Sirtsc.naiia, mni^tre des ail.iias trangies d'Allemagne. EWSTON— <.i an once que l' lat de saut du .-ecitaire de la gurie, M W vite, n'est pas aussi %  alUlaieanl qu'aupaiavant,suivant le bulletin mdirai publi Ih p I il de cette ville ou M. We ks a d Milnr une opratiou la semaine dernire vi. WeeUs a pass une nuit 1res agite. l'AItlS— ua note interallie au sujet du dviimement adresse F ar couriier ipiei I parviendra ierlin cet aprs midi. La note sera remise h M. btreseman par le gru pe 'I '.nul' 1--11.I urdas nations al lies. iMii/'li uies aprs uue let lit exe icalive sera pu'iiie Pa ris et a Lonutu. o...... ..,. pub i en iule daus lequel tiguiera entre autres points uue liste des vioialiouB des clauses du trait de Versailles commises par l'Ailem.i gue concernant le desormemeut Lulia uu ou deux jours a, rs le dossier complet sera livr a la pu blicit. JIOSI'ONAprs i.voir p us .!| heures dans uue grande agita lion, le secrtaire de la gaefrSi \Vi.eks a pu se reposer la uu.t dl r nu rc Lu billetiu nv d.cal (>ub ie a i| nii.l li n que la tenp:r.tuie BELLE POnRW ou CLES ORIENTALE! Si. i"wa. ;"„, u MgM j a" J'KTS.-U.r— Remepciements Mr le Dr liorel Jean, Mr et Mm %  Knimaniifl l'enor. ^ m .1 ue It1 noit. Mille Kinr/a H Doit et loOl bs autres menbre* des tamil^s H-noit, Labastille, llrcvvn. Durin • ville Jean, Coqmann. Boucard et Paret s'empressent de remercier tous ceux qui 'eur ont donn des maiqi.es .le svmpH'liie l'crci -iin de la m ri de Unr rgrr|l/e : Mme Ur Borel Jean De Joseph Marii II n.it. Ils le prit ni de rie 'ur profonde graliluda Caves, le 80 Mi I9..'i i a ^Ma# a ^aai -< r*~ .-% %  — — — Une lame de rasoir qui coupe est normale et que l'tal gnral s'est amlior. M \N vil v ( Nkaragua ) — l.e congrus du Nicaragua a a \pv\t une loi *\ mt pour objet de enir en aide aux c.ipilaux trang'i" ri aux nouvelles industries mt.yen nant l'augmeutation des d otta d'importation <|ui sera nceshai e pour, 'installation d'une nonvelle industrie En outre celte dernire sera txonie du droit de cent ri butions peuda.it que quesannes. PAKIS La note alli.'e, par la quelle l'Allemagne est invite au d.'s ntnement. d'accord avec les dirposili ns du tr r l' N-r-a 1 Ici a 414 r* mise mardi i Merlin par les i.iiiliassadeus allis Le texte de la note sera publi simul tanmi ni dans lac .pita'es d s na lions a lit s Le d ssier comp'et ir&s \..l...i un i,\, des commuions mi itaiici, sera rgaUmeot puDiie. 1 es cours i Juin NKW VORR Francs 20 13 Sterling 4.8'i contre la CONSTIPATION pi'pnez les COMPRIMS SUISSES de DELORT. Pharmacien, lilt Hum Sii.iti Ai lo.;i PARIS C'EST LE MEILLEUR DES PURGATIFS PORT-AU-PRINOV AUl.PKTRUa. l'i limin. AI.HFHTINI Fkirmlfi' du U Ju.li VU Kli f le '•1^ honnmm rinrimir .,. J | Pension de famille,Cuisine Kran -e.i I. ui.1.1'coulorlables. 1ns d mu. s lualiou, au • jlu de la ni* N el •">. l'eu le CDOeSi t'rix modle II son frai.lie. Crme a la glace |f .i i ii ili et le il'in m. L. | %  ,i tud 4 heures de lapis nul. iteu M \IU ln.Nr.U, pio^ri. t.tire Ex cliet cuisinier Je S. E\. Haut Cniuti. i taire. Pour M raser, il fuit avant tout un Uma de ruse ir qui coupa. Or un* lame Mafia ne tauru e upar. Avac la Valet Au'.oS'.io;\ IMOlf da srat "qui se repassa lui-nicme", la lama raata touj mra parfuitamont affila. C'cat toujours un plaisir qua da sa raavr avac un "VaJat" le Rasoir w, ^uttrStrop tttrpauc Lu.uaut t f. PAVVLFY r. .i -.. c...... lu.ii %  M Pai'siaua CeSoir L Aiglonne 7e A Me pisodes Entre : 50 cta ledits ivtiP l';.vanl;Me cl l iilaiail d*BDjrrti ru | utilic cl au" nmn-.erce que nuus^avons ouvcrl' sur celle Place, 1903, lue du layasin' de l'Elat, f| cle de l'ancien local, dj pharmacie, lustave, sous la raoii suciale : Grand Dpol National d'Alcool Marcel Audam et de 'Jf di'pl pour la' vente enugroi el "en dtail des H;n rliaiiiliM-N suivantes : Clalrln llascj, ciairiu Vierga.Rhiinua, Alcool 10 degrea fui Alcool UO deyri's, u luiier Alcool 30 iic.ires Cartier. Sucre granule tranger, Sucre llaaoo Vins rougea et blanc de qualitextra, xrilablea llordeaux) Cale torreiic moulu. Ligueurs l^traugcres et du l'ays.iiin et Wisky des meilleures mirqiios jjl'liblisaemeal aura igiasoieol an de tdu K'*l a et jMiircs boisson* gateiitei dd Ijfab ii|ie (La fro picjls ) nii\ Il;iiMti|ue. Toutes nos m nclianUiscssonl (|.iranlics. HJS prie sont b* Bur^li cours les p! JS lus I ; la Place. L'aooueil le plus ai DaoKi a e al rservj jjtou.. l'orl-aO'Pnnca, ld li tte eue ai' ftipli IIW.NES — r-.r--.r-' r /M %  .<--'u1>. \ v < • %  I u %  1 %  %  lEEBUOY %  .act M !l Agence gnrale WISTG0 Rue net tionl -^o 18 ihe Ko val Uail Meam Packel L')ai|)dii) Le slcuicr tulclira est attendu a jacinel vers le 7 ou le s juin ci parti i le mime jour pour les poils du itul^orl-au fiincc et les ports du lord prenant du fret UircCU'inent pour I liurope. • Ja DecildtT O .\gevt Gnral iiu nue des lisars Tl^phour : V750



PAGE 1

i I MA1I.Y Liiiuklalio Chez C. VOIGT, J735, Rue du Quai. ( 4sifeties mailles bltnehts, 24 cm., creuies •• plates, dnax. Or 1.15. assiettes en porcelaiufl fine 24 dm. Heurs et i barrea demies, creuses M pltra, doui de Or 2 00 3,00. Grandi ferres lins, douz. 0>' 1,60. Verres i Champagne douz. Or :{. l 20. Casseroles i 4 maillea bleue*, avec couverture*, m de Qi 0.10 0.N0 cenl. la pice. uTelle8uiaill,coul.aa§.de |rO.?0 I 3 % . p** ^ lo il 1 '"' '"' • leaui .'mailles, la pice .le Or 0.0 l,8> L,s P* 01 H !" '"" 35 cnv de liaut. Venez visiter noire installation, vous en sortirez satisfait aprs avoir fait de bonnes emplettes en dpensant un rien d'argent. .* %  Colombiau Steaiuship Company lnc r | Jpv blcamUrJoiotioai ayant* taiaa 9lea> '\joih fe, iaineDi Su cillai Sonia ot al Un du a ^'atl-uu-t-tuncc le y juin coulant t-ia fe^ potb ftuuJOab : £ap ltaiti.a. l fotL De ftii jonauu* et, £L-/Uafr... ;1I i.-patUia le menu /(Mil pom ^dit-ijoac Jlliracjoane, efciemU C'a;ici, sjdtfuliii 9acmc( ca cote paui t>^ patte Je (a CotomGic & JCtng<tt ;la. prcnanL fri & pacagera. ^orl-uu-f rince fe if ;lum 1^5. (bara& % Igenfs Eug ALUMINUM LINE Htw-Drbs £ Soi Acrican Steamsfaip Co ht. Prochain dpart direct pour l'orl-au Prince Il hi>; Le steamer laiita ayant laissa leff*6rlaos le ter juin eouraoi ara a Port-au-Prince le 8 eounnl a\ec ^:J lounee Je marcliauditoe, l.e steamei B.V.I ( ' Byaol laiss Ne A 0 lans le 2I niai courant sera aux ttayes le 21 el co Jiuueri p ur PoliUiolve, Si Marc cl t>p*ftaitteti. L e -t.aiiir "lits" laissera j^.-w. Orlans le '.) Juin couraul pour tous les porta d'daiii. \fi S|S ^'l'X laissera fl>w (Hana la lo juin cou faut directement pour Pmi-aii-rY nos. ^ot-aii-^Ptuvce Ce. S Juin t<#5 A. de alleis et C\ Apis Gnraux ,tE BOSSE &C) gences— R prsent.! 1 ) POR T .U*PHWGR Agnnt 7 raux de : Hecker Jone^ Jewell Millit M | S* H, NEW-YOUK l-'arines l|ui|ari.ui ou i oale liouge ete Franklin linInsu .nieGompa M NEW-YOH!'. Assurance contre lincennke Diamond laleli Co Allumettes Sale Home i 0. S, Kubllnr tx; 1 " l i;,> np i iy Souliers l'l Chas F. laiila.|1 5 S'' Poison* BU'* S n to uu jenres J\];iin;l;i( lui es (aie. Ins'oe Cy \seurance sur la vie, 'i H H l,< M frres A.i. Vins A Champ agne Hordr;iux l'h, |Ie\msi COPfciMlAGI V urre Oinols, iro nage 01 conse v la ait aentalr. W S Inllicw* fit Son faines j-i unes et ne rs. a ft.Olonalc Sans Hival UlgMXettMl 'hanteoliri s < I'.IIVOIH de (I "DUf. N. ti. D J Il fut demand a Napu on lioaaparle dans la bplcudeur le sa gloire, quel elail le plu beau jour de &a le Ou b'alteu>IIJ>B ui <: M M Oili.t.i c> >h IUIIUS. .lui uiii lu, il, l'i i J m ut •! ii p >uail .i uf se ilue .e Wji le au uiainlo i ,O.I.III nve<' c.iuie •! aaaUfau m: < %  <: l Jl le j iur il^ma pitiuiere UOHUDUMIQH Uia m iaerv4 i.,_;i ind U uo Jos unueua^iM pbjiu^r4fliiaa, i^pkudaul pu souue p' u. i'i e ne la tii daO H uiiue de .-a pieuiii'io I uiiniiiiiiioii. Voua tuus jeiiues faut • i JauCaa lilfi qui allai i*.eul"i r*i • iitu le i oips a iorau.c U'.\iiiie JUti (l qui .iiin.i n puuf / o .cuper un a mi.-i u m u^u l'Iii-lu.re du pis i il il il m r.. la, q .1 aail uflCi "•' iHIVenir Uu i a 1 JJUI .lo_v jiie pic u i.e < ui UJ 1 i< 1. O aelji 11 iMioijjjtap-i.o U4i\eiii; Lljdointj U* Juste ; e k lV5? Hue du Ventre _^ % Eutre la frison et la Bue des Qattruea u 'tlphone .\o 7/3 que ou tre/ servis avec le plas de eoin, de prompliiude el Irouvtft M l'fix les plu? nifidhis d -ule isdi" le plu mlif'i |iie. 0 Keds Sans pareils pour leur Solidit Elyance, f Confort biaicheur ( En rente partout "our les omiiiiiii des s'adresser s Acjttftfsj /^ "Kr(ul" IMIH icadoi %  il 1 l • United States Rubber Company ak La maison F. Lavelanet & Co lue du Magasin de I El.it Entre t|uintin Williams el Coulia. Vient de recwolr /"<•• le tiunia' f la anicle suivant • I) nielles Kx(ra Fine, DeottlUl le l Ul el Argent HiibaiH, Calotieii, Cbtpaeui Uarni, l'ium i, fleura, Pailled< -ne et iiiun aruelei pour Modes. Sperlirit l'es tlolifa Haula I tateiaia eu perle pour Bootaal ebepeeai de* saei Perle de toute beaiiUS des acs n.ini'ins;, Ubepeaui %  an Bart pour Bolaota, rlrouet a teti PeifOM a OOUEM I "i% ore %  Bro 1 di il 1 V di Denti Ince,, etc. aie. Ariu'ie* p ur Nom 1 ft 1 col Brel Cbea da soie, Jarlelle, el.:. tout irtl le* p Ul m rcerli el Liogerifl —Cou tedux auprteuia. UoU JlO.NS KN -d i lil.N 1K8 • D 1 pour | Alimentation l.iqm t.. Uqui in |Oac, Vin, I b Hal'es en caoulrhuur. •! Poupfa. Joueli du 1 cces-oires d' l'b irini 10 et Spfcialila l'harmicautiquei li u ; Basains, l'ub 'sen c toal !i > K VI 1. il S np I liiens, Vm N > in •, uav m, lli log nul, 11 1 | 1 • Pi ; 1 > 1. 1 eli eli Sel d'£>tu 1 el de UUmbert, Keeoae eu Qro*i itavoae eolisepli ju eul<>uUa qualii tttrait-t.e,-. urei pour Sirops, i 1 le'ii, et i'.'in';-.'ii. .' "li 1 ml. neiui .Nous avons ItOII le V. ni., I. I dtl UpM, d-pur.il l Passez-nous voir, nos piiraotil avanlaueui,



PAGE 1

LI MA.!!N maison H SILVER Grand tf tel de France < D\ qui ii oui pal encore vu les jolis article? 1linesse que vient tic reee\oir La A aisun SiKe:.. docTent, (l..ii>*k'iir intrt, s'empresser de pasMi t Ile uaisoa, car nul pat ils ne pi uvent Irou ei d'aussi besui articles iilis pril si raisonnable?: Nos articles BOD| vraiment Je louie beaut et soie brode Bas fil lirod Lotions 'i ivert*•I ullo |,our premire Communion {.ouvertures blanch i et couleur suprieur \o?. e h^ r l BMadera ,our '•"nii.es et jup, \ oile bianc a barres et a mouches Iiatme blanche Gabardine blanche a barres et unie Lrepoii b a ne et couleur lours \Oite blanc et couleur uni Chemisettes allemandes! suprieur orabant noir anglais Imitation toile crue Serviettes de toilette, blanche."* couleur Na P pe^orr: b lancU p— -*•nSSJTV'S^ bIa,,c, ' amassas Peignes franais* amricain. Woiletone b.ancs couleurs sup I opnu de soie uni blanc & erCiiie -* &f , Chapeau de.pa.lle i.ne d'Hall• eXtra Casimir anglais sup v Crpon brode franais Crpon franais alleu,., dernires nouveaut' Serviettes de toilette eoul. ang| ,i B no,lveauM lapis cir blanc sup. pour .ab|e. Damass anglais pour matelas double largeur etc elo. / imables cliente, vous qui voulez porter, peu de Irais, les | lus beau tissus qu'il soit possible de trouver fur cette place, ne manquai aa, niant daller ailleurs, le passer obai uou o le meilUu; fCciuil vous est rserv. Rhum Nectar Ch N. Gaeljeus il 10, Hue* duMagasin de l'Etat 117 Hue Bonne Fui. 820, Rae Courte. Pisition" excepbonnelli', au centre des aliaires, I proximit' de toutes les Banques, de la douane et de toutes'les Agences %  bateaux. lensciijiicmenls et lacilils pour voyager en aille, mohilc dans Imites le parli s de la lpublique l'Haili et ftt Amricain J Le plus gra d assortiment de Liqueurs, Cojj'iae glus, wlskles, etc. Absinthe Pernod, Amer Picon, Vermoutbe CON^EUVES franaises et amricaines fraie ] m int arrive. CltiAltKS de Cuba, Aurora et llabauer L Cl AB T TES de toutes les fabriques d* IToIU GrOS et dtail PARFUMERIE et Cartes postale*. Prix tr modre. P. P. Patrizi Mas Moulu imisoi Qbarles R. calons annonce au public quelle vient d'installer des niiclines des plus ino dnies pour la prparation du nais moulu, larme de mais, Heurs de unis pour les enlante, pour )*• teaux el dess rt8. Les clients de la maigdn frouver.ml ces produits dans tins les dpite. titre de tclame,il y a les conditions de liveur pendant le mots d'avril pour lotit ebat en JTOJ e' par sacs. S'ad e §ar directe n tJ i / b i w 9 l s Pharmacie Sjourn Uonne avis sa clientle j t aui mdecins et au piolic qu'il >e i %  msorm s n Laboraioirj dUloge u eo uo Labor loi e u; h o'oijiP {appliqu MUI la DirMincB u Dr Ricot et F. Sjourn /.e la' o ri'u.n c.-i Mi erttoushjoui s de7hr*3 du att n uronHus b pour oc eIM reihirches ei analyiitf ir et s'annona cl jo nte, t$a' pour le Wt.s fiiii.ii e le constante Ure*Sertj Se ci t reues que h mardi de chique semaine. Sadre-ir a ia r*u -rua ne pour les renseignements' daa'y sd'nrun* it A'jc^asiri^ue Hactio i ne Wassermu n B action de l'nt oulet, EJ amen du siog et du pus Examen im matire, fcale* Bxaœe' ae crael al Alburoino raciiot Consianie IlrA^S*rrire On Irouvera A LAIMAISi ).\ i [• rruiznini-Aii.iui Rue du Quai, No\1617. Uni P A'ollte'd* IHIIIC Marcel Aliotli et'i'.it.'ISordeaus; en cin>s d< M el il,2 Itl Snuliri's el Hii'rcs conferv^s frirn;lifea; condiment-' d* .r.utrx cl.-". Ptoofl lomle Nermnuili. Martini et Ro*sl; Aogu|{nr ^> •iloilpa, Henri !<•': Vie^ K^iiffe et BUnc aperieur* en burriqucs, demi barrique* et caisse de li bout t Inmpagnl Inr ees llcid^irrk. 8ncr^ grtnn' et noiltm; S natre o caues de ti bl et en barriques de :ii gallon, etc. etc. N. et A. Acra GrandSRue ^ A ct de Caves de Bordeaux Voulez-vous voa. habiller avec lgance, .t bon march. Adressez 'ous la Maison N. & A. A'-UA Dont la devise st de vendre p3t.it bn; ice pour vendre beau coi p D ins son pei ijnnel, la maison compte un roftitrt lailleur Italien d^iti d'un et ibli.sement dpremier ordre d'Italie Kile e.t en mesure de fournir des eoaiplet* 101 fait. et sur mesure, en cheviote, diagonale, pilna beacbl drill blanc el eouleur, coupous de easimir pour i an alons— Etoffes pour gilet.. Bonneterie t henuses de jour et de n t, au mmt de? olierts — G ls el manchettes dernier s cra ions. — Cal on. et pylanss. Cette mu'Kon constitue une innovation et le meilleur accueil pst rserva tous ceux qui d* •ireut par une visite tre dlis sur la valeur 'des trav..ut tournis. T'nt costume command et qui ne r'icnd p %  au gouv iu cient est repris, On pai le franais anglais, espagnol et Italien Ceci n'est pas lire Car de hf Rclame j U Soneu B,-:oqiqot de Pirn riZL'JJ'*. r,cn "* *• Mdclnt d* Prli Intfleallom a I Mdiation TitnlcU • f phttphori orgtnlqtii : TUBERCULOSE, BRONCHITES LYMPHATISME, SCROFULE RACHITISME, ANMIE NEURASTHNIE CROISSANCE DFECTUEUSE CONVALESCENCES DIFFICILES ASTHME, DIABTE AFFECTION S CU TANES, .te. lum ciuiit cimiiti tmcunti ivoiui L'Huiof 4MIM :l :ICI intti % %  : binMC >.'r Itoperm. Pow la l''iU m gron, 'adrtMr autr ElMlliMiMnt. MOUNEVMT.I? D M du OwolnVtX.lt liuuimL. UAHEHUI M) r -!•. t&£*



PAGE 1

Dl RECT E&lfpRo PRt GT \IU B IMPRIMEUR Clment May loue B01S.VEKNA 1358, Kue Amricaine NUMJOiU 20 CattWMatt Quotidien i Memory PAN AMtRiCAN UNION L l iiisioire : la rie, le nnontle. pr i ut chique moment les |i ob'mes qui, dans li ri tolusl le o conn.iissances, ne peuvent tre rsolu : il Imit ivoir le tact de le oofliprendre et la mo leslie de s'abstenir ti. Lmsia TELEPHONE M* 841 19nM ANNEE N* 5521 PORT-AU-PR1NCB ( HATI i VENDREDI 5 JUIN 102r, Un nouvel arrt in T ribiial Je Cassation Le Pourvoi d'Aldus Charmant contre Varrt d'Appel du 3 Fvrier 1925 est rejet. L HERT ECALITI FlUTKUNlT RPUBLIQUE D HATI il non de IJ fipablijie Le', Tribunal de Cassation, deuxime Section, a rendu l'arrt suivaut: Sur le pourvoi exiri par A ni (lli iruiKit, avocat, de meuraut ei domicili .Uctne', ayant pour avocat \1 • Rigal: Contre un arrit rendu le 3 fvrier 1923 par le Tri.'mal d'App-'l de Porl-au-rVince,coa firmatit d'un jugemeol lu Tribunal le Premier*, los'aoce de Purt-au-I'riiice endah du SU Dcembre l'J24i lecondamoant six mois d'emprisonnement pnur dlit il'outrage commis e vers la Personne du 'rsiil'ni do la Itepulilique. Mous eur Louis Uorno ; Faits t Voir le r; pport ). < Un. i l'an lieuce pub i>pia du 2B Mai IU25 a Monsieur le Juge Eugne Deatrel, en l>x pos soinin.iue d*l I l its de la cause, Me Iti^al pour sou client et Me Llio Joseph, Commisgaire du Gouvernement prs !e Tribunal d'Appel de Poil-au Prince, en leurs obseival.ons relp*t1tWiMe Luc Dominique, Commissaire du Gouvernement en t*ou rquisitoire ; et, aprea en avoir dlibr en la Chambre du Conseil conformment la loi ; Vu : / - l'ac e dclaratif du pourvoi, 2' les rOQjUl s des partiis, ,'Jo ,'arrt attaqu, %  i > l'article incrimin, publi dans le journal le i Courrier Hatien le b Octobre i9M, No uu, e< 'OJ loutes les autres pices du dossier : Vu galement l'article Ul* Je la Constitution le l'.tl.S, i^^ ,-rticles 19 de la Constitution, 12 et ly de la loi du 5 Dcembre 1922 sur la Prtas et eulin l'arrt du 8 Mai l'.tJ., rejetaot l'exception d'incons'.i'utionnaln de Charmaiit : Sur le moyen d ordre public soulev parUiarmant la lune mme et pris de la viol* ion de i an. '.'.'. o. ne aui.ca, de la Constitution Attendu que le dt mandeur arguant de l'art. 'J.) de la Cons tilution disposant i|ue L s Tribunaux n'appliqueront Kg jrrelset reniementsd'adminis'.ration publique qu'autant qu'ils goal coolormaa aux lois , propose au Tribun il de Cuu< tion d annuler l'arrt dapp i pour eau e d'excs de pouvoi', parce que celle dcision, allgue Me Kigali pour son chant, dans le dvelopp ment o al de ce grief coiitiriue un jug me t de coudamiialiou l'empnsor.iiement pour our jge au Ch I de l'Etat, alors que le dcret du 10 Avril (922 lisant Monsieur l-ouis Dorno l'res ; Jen de la Rpublique est nul, attendu qu'il ne descend pas de pre h'ilien, en e mtormil de la Constitution de / M S ; que la Qualit de Chef de l'Etat odoloye Monsieur Louis Uorno et o,ui a permis au J-ige 60 reo lionnel de proiionc T celle con damt'atiuu cootre le .lenandeur, tmt conraira tuuteg lea lois de la Rpub'i jie, les dcidions c usure .'s d ce 00 I sont null i pour exct !•• pou voir ( Von le uUlle des mu/eu de SU Rigal ). Attendu q ie ce nouveau griel n'est qu'u i • forme dguise de [exception liaconsiituiionnalii JU/M et r >jeti>, sur le sursis sollicit cette fin, bien enten lu. la me ne aulience du 'M> Mai VJZ~> : que ce moyen est partint irrrecevable oo nui • ^ri I de cassitio i : A'teu 'u, au loud |ua s'il st rjetcq lu mi jiige l'appli m r I. s rglements et arrt* d' Imi n tration publique contraires m lois, il ne s'ensuit pas que et texte a'appliiue au dcret da l'Aaae nble .Nuionale; cir autre chose est un lcre", autre chose un arrt ou un rglement i'a l.iiiin r lion publique; At'end i. u surplus, que le dcret d'lection u'un Chef le l'Etat est un ictn constitution• nel rele antexclusivem-nt rea attribution* propres l'.\ semble Nationale ; qu'il v aurait un troi$ement inio ratile eitre les gran Is pou voira de I Etat, si Umaia le Tribunal de Cassllorrs ivi sa t d'anti iper sur les prro g tives eoDatitutioaoellea de cette Assembl, pour juger ses actes polit-pies; Atiendn. enlin. que 'Afiemble Na < tionale est seule jn^e de cou ditions dVIi^ihiloe des i;iiMs < d'Etat; que ses dcisio-is sont i souveraines et ne sauraient tomliT sous le contrle du t'orps Judiciaire s< r. mVon naitre la rgle concttiition nelle* de la sptratiou des pouvoirs • ; qu'en COnaqueOce, pareil net rai tout ug > bien irrecevable et mal l>nd* eu ses termes, ce pourquoi le T ibunal le r, jette Sur le I r moyen 'lu pourvoi ; Ex-es d* pouvoir, violoioi de l'art, /'.t, CcnsiiiutioM fUtl et des rgies de la compt ne ; AMendj iju*, puir faire au nuler larrt d'Anp'l sus--i in ce, le sieur Alius Clnrinml allgue que le Jug-9 Co-re t >> i nel dont lad-ision est coiti me par les Jug< dusvoil d g p, l tut incomp^lent pur le juger s'ins | a aaai"l ince lu lu rv, tabli par l'article 19 d 'a Conatiiu ion pour dlit pjli'ique et de presse ; Ail n lu que ce gril" i I qu'il est formul, a t d-tin liveni'iit s dntionn par le Tibunal de Cassation, en ges Se:lionsr.'i nies, 'e S Mu 1925, i l'occasion de l'excp'nu d'i icoustiiiiionnilit souleve par Ch ix.uant conlr; I s anide 1 1 H wdt la loi sur la pflM e 1 i %  > Dcdmlie YM> %  qu'il y a donc, sur c^ite q nt ,m choi i j'ige ; m is al'en lu que Ch ir niant aoutient que le prtendu dlit dulnge, qui lui est reprochS est surtout un d-ht d'ordre p jlitique et non Je d r oi' Commun ; Attendu que le dl t piliti que, vis par l'arlile '9 d %  la i .oiiMi'ution, commis p ir la voi ) dl presse et sijsce > ibejl e i 11 %  • vfc l'assistance du Jury, doit ncsgaireramt avo : r pour bu' la renv rsemnl lu y' m co ; t uiion e| du pvy ou d' la forai' poi'que bi <1 u v rnernmt, lbranl -m mi de 1 o -re s "ni par I m irre^bon o i pr tout auire moyen via) Lut, Qr, allenilu que \P .tdlit d'outragf. reprocli^ nt, n'a jamais en une pireilln porte; que l'crit incrimin, qui va tre p'us loin eianain, ni consista 0 i'* jierli dcoasidrsitioii s>ir h llai'e '' -soiin li du l'.het da IKlil, en l'abreuviiit d'injure et •l'insult '* K*a*atlM, en vue d'essayer de 'e I mi mei au yeux (i s s co cil >)•' i ; qu'il obi| don 1 ; de r<, oaaaer %  g i -i. ur les trois autri-n if-ii : Bxcil de (iiiviir. Iiusje gpali eatHl et tauss,e interprtation dj l'art. / i Je la Cua-tit ilioa : \ t nlu que las critiques lor nu 1 •'•* par Vicias l.lurnant dans sea troll moyen*, se rj-uiiient ainsi: 1 3 l'article incnmin vise le liou vernment de Monsieur Uorno, K ittM politi pie, et n >n la Person ne Bill m. ndu Priai lent, le 1.1 ivernement so composant, en eint, le trois pouvoirs : Kicutif, Lgislatif et Judiciaire; t s l' rit P i I i iuj iriem. n iapp>rta piii't .1 l'O-MsupUioa aflafrwtnia; til MI actioa liai dvaa e q >i ens et non au iii veroenMil U la rluubliiue : Ni \ p.ine sans loi; \'in i I i i IO .m u-i| letti) i Ml au Dire le ir ita i (^oirrier Hiiiieu >, dit>e du d i Septoeikri luit, publit dioi le N J Ji >i (JetOON d-i %  •> j irnil et reU'i/j i s la f^r n dura Jai ieona Jem 1 , Alcius 'llnr.nant, donnant s appr iali > g sur l'a l.r.li.n d'un! pir^i e QUIN { iugri(4a p\r Hoiaanr Limberlan 1, Cm iri 1er Kintn.-ier, iriu^e que c\ l le d rui-r legr auq 101 un u vern^m ut puin-e daaMa Ire et qn c'est iini(|uement pour enri ibir, enrichir toujours l'Ame i crtin et par tous 1rs moyens pos i b s im i){innbls que le liouvern-. m ni i sousc il loutes es abd BtlblM au prjutici des JroiU et privilgaa de l'bailiia; et, conti nu-, ihirmnt rien nu c >uveri de plus de h mie, d'opprobe et d'i .-n i u i ii i-le Uouverni mot de Mon M ur BlTOO que le l'.it d'avoir tOOttatt pic c e>t ju-le au momen' la ii 01 w-rne .)-nt dominicaja vient le rouvrir ch a lui les coles que l'Occupslioo a nricaine avait 1er a4n pour lair : presd M SUC la i--n ; ••, qui loi viii rolus da pay T les tues in 1er a -, q i'| (, cru bon, Lui, de l'er.nir les notre-. Mien la qu isori i ni les termes ou'rageanU et injurieux de o >t crit, le tribunal correctionnel releva les lment* constitutifs du i u l'outrai! l'adram de la Personne da Pr nient et coiUm na i.liar nuit su m )is d'enpriaoaaemiot; pie -ur l'aapal relev d • a itti d -.i. ,n. -e daraiar Tribu Bal U coafir m | s>n tour, Al'en lu pi-, sans q l'il Bail acun-meit laaaain d-ren're' 'I B1 la I ml il sur la forra du Gou/e nnen' Iniien, ml emeut d t irmied par le picie fon ii Bietll, il convient o-'d'ra Attendu que les deux dcisions susmentionne* compoitent dis mwiil* ctaJia et prcis, et exaœi ai'iil lo;;i.piriif m, en sVnlouranl des s imde la loi el de la COLS litution. l'article de l'.tiarman', pour y relever le dlit d'outrage* et d'injures l'adresse de Monaicur Louis Uorno, Prsident de la Rpublique, qu'il importe, en cm squence, de rcpler les derniers triefs du pourvui; Par ces mollis, le Tribunal, sur les conclusions conformes du Ministre public, rejelte le pouivoi .1 i ->' %  par elcius Cliarmani tonlie l'arrt d'Appel du 3 lvrier t'i.'i; dit en cons queoce acquise I Mat l'niuende dio^e el condamne le demandeur aux dpens liquids a la somme de e u ce, non compris le oofll du prseni arrt. Auiai ju^ par nou-, Anselme Vice l'icMdeiii, lg Ue.. tre. J. P. Sirin, Juges en ludiiBU pu bl.que du -' .Ion. l.'-',en prsence de Monsieur Luc Domiui pu-, llom >saue du liouvernemenl, avec l assistance da ci ven II. lias, Commis (ii. (lier. Il est ordon t ec En loi d e quoi etc. ( i.lli'lion (: Le liielfiei: S) II. COCGI La Balaille r I es1 le lilre de la n uvelle pro ln.it m cingraphiqui jue l'.i risiana offrira dinianchi a sea clients Ella est tire d i I ouvre de Claude Karrre, qui e.-t celle la pua Caraetrisliquo _Ju clore *"ain !•-—— Il n'est pas de r mu m nu conu, mieux imagin, m,eux tudia dans tous se* dclails que ta bataille, dont I uctiou prenjntei chique paj;, atlise, rapine al meut. Lt lia aule, c'est tou e I lime po -li |ue el rureuseieeut diverse du .lapon i.mien I du Japon luoJerue, c c-i la lutte entre les races, les h immes i s un cadie min.ine a un; puissance pallitique I n un I ilile et i .r ufl ni l.ili- a l' ra i. Il faut voir la terrible du I naval de deux en lie en ne nie,, combat .l'une amp eur el ,1'uue graa* dur faouch s et Lelles la lois. Il faut >nr Jessue il ivakawi • i sa tennie l'-uru Aoh l'elix l'ord. ii n i Pa'crm, Iii.ni )ix lans cilla o>ivre lranc use q n a fail mrir tout Paris l mi-e a l'cran par h B. \i .iet lies', le II n I %  plui in.piei m n nt el la p us gran liose ra'is o jour. E i l'a jiia jdp da roi d'Italie liiininche, l'oc asion du ie anniversaire du Couronnement du roi Victor Emmanuel, Il (.lurg d'Al'flires d I alie le *ra la volont ih ienne. A celle tu i-i in, dl ira i lu li v e seront or^anir 1B I a lie et pi''oit duos le m i.i le ou les lu.Iiu is sont en uo ntir Ko la rircottstaoci la cionie italienne d II i liai h i . M Scarpa, ancien dire uur le la Manque H%* tionale actj.-lem nt a K o u %  de [ir'-enler ai Koi an lii.nniges de respect et de divoiemiil. i %  %  n i i JI l'honneur DB Mr E. Carvell Mer redi une heure la *'ham lire de i ..mmer.Anglaise offrait Monsieur E. C.rvell, Charg d'Af faires de Sa M jest llrilaumque. 1 l'occas ; on de sou prochain d* pan, uu diner qui runissait tous ses membres chez Dareix. i'muil's convives se trouvaient Messieurs i,eo. Pavoe, Prsident de la Chambre de lommerce An glaise, E. l'.arvell, II. Ilipwell, l II. Smith, \V. Qatotid Williams, lieo auiaill, Pdili AIIXII.I. l 'unie l'elers, Alphonse lUyues, A. tiebi n, V Monn, Do.\ >-U, etc. La ataau, tiojtiaa du res t a la sont loua ceux de Deieix. lui char mant, et il laisse uue note inou bli.iiiie au bnfice de l'aimable propritaire. .•MI i hampagne. sur la pro pos i lion de Mr Payneet i. I acclamation de tous les convives, les coupe furent vides la sanl de sa via teste le Koi d'Angleleire. Ensuite Mo I-I ur Ilipwell, dans un largage pur lit une allocution, et Monsieur (Juiutiu Wllliama le secondant suuiihiia que Mousieur t arvdl soil bientt l'niip-i de la sollicitude do so i "-ouveriiii el agil (.oit promu un poste lout aussi impoitant. Mousieur (.rveii. par des moti heureux rei.it i qu'il liai se I aire n Hati des amis vrais et sincre qui ontt d'uni ai le efficace pou lui il iiisl iiarcice de ses)fonc|ions, et que son plus gn nd regret est de se sparer d'eux Aprs deux bonnes heures pas ses dans l'nim..sphre de la plus franche sy pi In, on se spara __ ... aj i-ii.uuio iValiouai An glai, le '• tiod aave ibe hing" sui vi, e 1 IIOMM ur de Monrie'ir Car ve I • 1 air Inn connu di. %  For lie is a jol y good fe l..w". v 4 % KfflJNT,-,', I %  aujourl hui qu • part, vin NlW-Yok, M. Ilum. Cousul d's Etats I uis S St-Klienne. M. Uni ijui nous a fait le plat* sir de nous rendre visite en DOS bureaux accompagn de M Nipo I on vi. i I. • est un homme afa r mant et d'alluie trs sympathique Nous lui souhui'.ous bon voyage. Mariages Nous avons reu avec plaisir la faire part du mariage de Melle Mniie Va--oui avec M. Vincc.ii llmin La hu.li l'on nuphale leur se redonne M.nred .'k Juin cou [ %  • %  ni t. n heures du foir, en l'Exil ae paroissi'-le de t loseph. Nous prsent-)! s nos meilleurs compliments ai une et distingu couple. Il nous est lait part ^alene..' du pro h.un mariage de Mle Mercedes Portier avec M Francis Kli, La bndiction i upliale leur se ra 'lonii.'; le Mardi 16 Juin cou ranl a S heures du soir en IT^II se SI Jo'eph Le li un.uni roupie sera con duit a l'autel par v Ile Clara Du tort avec notre ami Joseph Larr. Comp imeots aux futurs pou-. tlnn sur la Perso* r. m l nv du Prsideril, av.'.c I intention carie trN*e de nuire, • n •'.i t iq not k la ii ica'' %  |.n i iietieni dont II Bal investi, ce.dn* le but m'ehant de Le dcrier et .1|, diminuer aux regard* de ses concitoyens. Batiste ei Linon pur lit CHEZ", Stambouly & Serqile Oi vous trouverez .aussi du crpon oriental,ratin* voiles et toile Irait lil. Conseil d'Etat A la sance de re malin, 1. Coi aeil d'Elal a renouvel .-en bureau comme suit James Itiomas l'r lidlB*. DrBemvoir 1er Se r 'taira Montas — *2ne SecrlairB. Voici le discours pr nom l dl I ouverture de la Bincfl jmr la Trisidenl sortant, le Conseiller Louis Prophte ; Mes chers collgues. '.'•inique grand %  qufui n lisiai tion l'oeeuper la prii lin< %  de l'Ashunlil.e i .'i n di ux os vos aa)fcejr*'bienveilreiiloir qi.'a eu Ih u en prsence d'un pul I e Irii p< u nom breux la pn Bien irpriei lit Ion de relies que nous oflrironl Mrs Ville de l'Odoo et PNBIM du Gymnase. La souvinir des spirituel I. •a* lloyer "bei lit loin da h rolr de rpiihilimidj eoi t 11 tremplin qui n servi /i :i| pri cier dplutMMira laliBli tmirqua bits quel est celui pu t|||a l'l S IBea I la blague en RgritniBtutl ainal) ilits lOOfleniivi |. plu sanlei i> | iifo> rosses. Il est hors de dm le que BOUI vivons des n imites agriBOlM gl I cet des ggprltg lui-, lgers el sou pics. Vr Valle est un acteur taloa luei.x, Mr I ili qui i i anl< duo natui.-l dnotant une cert.ii ne eupnein e de 11 -cne, ne l'ail J US BJO'BI C'OBi I impie ,,,n n i aisae le pelil drume ourl. In poignant qu'ils i ni inlerprl bit t loir, sorte de petitepu,,., qui plaisent, qu'on joue au Grand Gui gnol ou qui seiv^nl de lever de n demi nu thtre de l'AmblgO. Les chansonnettes et poOBMM n'ont pas eu moins ( | ineei Il est donc rirtlia que Dimm Che 11 public ira en foule app dir la Kevuo,— eertinement spiri tuelli,—que Mrs Valle et Presles noua promettent A vendre Trois comptoirs, chevalets pour tahleani, I relieuse, t>nrres, etc, S'adresser au "Matin".


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/06440
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Friday, June 05, 1925
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:06440

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
Dl RECT E&lfpRo PRt GT \IU B
IMPRIMEUR
Clment May loue
B01S.VEKNA
1358, Kue Amricaine
NUMJOiU 20 CattWMatt
Quotidien
i Memory
PAN AMtRiCAN UNION
Lliiisioire: la rie, le nnontle. pr
i ut chique moment les |i ob'-
mes qui, dans li ri tolusl le o
conn.iissances, ne peuvent tre
rsolu : il Imit ivoir le tact de
le oofliprendre et la mo leslie de
s'abstenir ti. Lmsia
TELEPHONE M* 841
19nM ANNEE N* 5521
PORT-AU-PR1NCB ( HATI i
VENDREDI 5 JUIN 102r,
Un nouvel arrt in Tribiial Je Cassation
Le Pourvoi d'Aldus Charmant contre Varrt d'Appel
du 3 Fvrier 1925 est rejet.
L HERT ECALITI FlUTKUNlT
rpublique d Hati
il non de Ij fipablijie
Le', Tribunal de Cassation,
deuxime Section, a rendu l'ar-
rt suivaut:
Sur le pourvoi exiri par
A ni (lli iruiKit, avocat, de
meuraut ei domicili .Uctne',
ayant pour avocat \1 Rigal:
Contre un arrit rendu le 3
fvrier 1923 par le Tri.'mal
d'App-'l de Porl-au-rVince,coa
firmatit d'un jugemeol lu Tri-
bunal le Premier*, los'aoce de
Purt-au-I'riiice endah du SU
Dcembre l'J24i lecondamoant
six mois d'emprisonnement
pnur dlit il'outrage commis
e vers la Personne du 'rsi-
il'ni do la Itepulilique. Mou-
s eur Louis Uorno ;
Faits t Voir le r; pport ).
< Un. i l'an lieuce pub i>pia
du 2B Mai IU25a Monsieur le
Juge Eugne Deatrel, en l>x
pos soinin.iue d*l Ilits de la
cause, Me Iti^al pour sou client
et Me Llio Joseph, Commis-
gaire du Gouvernement prs !e
Tribunal d'Appel de Poil-au
Prince, en leurs obseival.ons
relp*t1tWiMe Luc Dominique,
Commissaire du Gouvernement
en t*ou rquisitoire ; et, aprea
en avoir dlibr en la Cham-
bre du Conseil conformment
la loi ; Vu : / - l'ac e dclara-
tif du pourvoi, 2' les rOQjUl s
des partiis, ,'Jo ,'arrt attaqu,
i > l'article incrimin, publi
dans le journal le i Courrier
Hatien le b Octobre i9M,
No uu, e< 'oj loutes les autres
pices du dossier :
Vu galement l'article Ul* Je
la Constitution le l'.tl.S, i^^ ,-r-
ticles 19 de la Constitution, 12
et ly de la loi du 5 Dcembre
1922 sur la Prtas et eulin l'ar-
rt du 8 Mai l'.tJ., rejetaot l'ex-
ception d'incons'.i'utionnaln de
Charmaiit :
Sur le moyen d ordre public
soulev parUiarmant la lune
mme et pris de la viol* ion de
i an. '.'.'. o. ne aui.ca, de la
Constitution ,
Attendu que le dt mandeur
arguant de l'art. 'J.) de la Cons
tilution disposant i|ue L s
Tribunaux n'appliqueront Kg
jrrelset reniementsd'adminis-
'.ration publique qu'autant qu'-
ils goal coolormaa aux lois ,
propose au Tribun il de Cuu<
tion d annuler l'arrt dapp i
pour eau e d'excs de pouvoi',
parce que celle dcision, all-
gue Me Kigali pour son chant,
dans le dvelopp ment o al de
ce grief coiitiriue un jug me t
de coudamiialiou l'empnsor.-
iiement pour our jge au Ch I
de l'Etat, alors que le dcret du
10 Avril (922 lisant Monsieur
l-ouis Dorno l'res;Jen de la
Rpublique est nul, attendu
qu'il ne descend pas de pre
h'ilien, en e mtormil de la
Constitution de /M S ; que la
Qualit de Chef de l'Etat odo-
loye Monsieur Louis Uorno
et o,ui a permis au J-ige 60 reo
lionnel de proiionc t celle con
damt'atiuu cootre le .lenan-
deur, tmt conrair- a tuuteg
lea lois de la Rpub'i jie, les
dcidions c usure .'s d ce 00 I
sont null i pour exct ! pou
voir ( Von le uUlle des mu/eu
de SU Rigal ). Attendu q ie ce
nouveau griel n'est qu'u i for-
me dguise de [exception lia-
consiituiionnalii ju/m et r >je-
ti>, sur le sursis sollicit cette
fin, bien enten lu. la me ne
aulience du 'M> Mai Vjz~> : que
ce moyen est partint irrreceva-
ble oo nui ^ri I de cassitio i :
A'teu 'u, au loud |ua s'il st
rjetcq lu mi jiige l'appli m r I. s
rglements et arrt* d' Imi n
tration publique contraires m
lois, il ne s'ensuit pas que et
texte a'appliiue au dcret da
l'Aaae nble .Nuionale; cir au-
tre chose est un lcre", autre
chose un arrt ou un rgle-
ment i'a l.iiiin r lion publique;
At'end i. u surplus, que le
dcret d'lection u'un Chef le
l'Etat est un ictn constitution-
nel rele antexclusivem-nt rea
' attribution* propres l'.\-
semble Nationale ; qu'il v
aurait un troi$ement inio -
ratile eitre les gran Is pou-
voira de I Etat, si Umaia le
Tribunal de Cassllorrs ivi-
sa t d'anti iper sur les prro-
g tives eoDatitutioaoellea de
cette Assembl, pour juger
ses actes polit-pies; Atiendn.
enlin. que 'Afiemble Na
< tionale est seule jn^e de cou-
ditions dVIi^ihiloe des i;iiMs
< d'Etat; que ses dcisio-is sont
i souveraines et ne sauraient
tomliT sous le contrle du
t'orps Judiciaire s< r. mVon-
naitre la rgle concttiition-
nelle* de la sptratiou des
pouvoirs ; qu'en COnaqueO-
ce, pareil net rai tout ug >
bien irrecevable et mal l>nd* eu
ses termes, ce pourquoi le T i-
bunal le r, jette ,
Sur le I r moyen 'lu pour-
voi ;
Ex-es d* pouvoir, violoioi
de l'art, /'.t, CcnsiiiutioM fUtl
et des rgies de la compt ne ;
AMendj iju*, puir faire au
nuler larrt d'Anp'l sus--i in
ce, le sieur Alius Clnrinml
allgue que le Jug-9 Co-re t >> i
nel dont lad-ision est coiti -
me par les Jug< dusvoil
d'gp,l tut incomp^lent pur
le juger s'ins |aaaai"l ince lu lu
rv, tabli par l'article 19 d 'a
Conatiiu ion pour dlit pjli'i-
que et de presse ;
Ail n lu que ce gril" i-I qu'il
est formul, a t d-tin live-
ni'iit s dntionn par le Tibu-
nal de Cassation, en ges Se:-
lionsr.'i nies, 'e S Mu 1925, i
l'occasion de l'excp'nu d'i i-
coustiiiiionnilit souleve par
Ch ix.uant conlr; I s anide 11
H wdt la loi sur la pflM e 1 i
> Dcdmlie YM> qu'il y a
donc, sur c^ite q n- t ,m choi i
j'ige ; m is al'en lu que Ch ir
niant aoutient que le prtendu
dlit dulnge, qui lui est re-
prochS est surtout un d-ht
d'ordre p jlitique et non Je droi'
Commun ;
Attendu que le dl t piliti
que, vis par l'arlile '9 d la
i .oiiMi'ution,commis p ir la voi )
dl presse et sijsce > ibejl e
i 11 vfc l'assistance du Jury,
doit ncsgaireramt avo:r pour
bu' la renv rsemnl lu y'
m co ; t'uiion e| du pvy ou
d' la forai' poi'que bi <1 u
v rnernmt, lbranl -m mi de
1 o -re s "ni par I m irre^bon
o i pr tout auire moyen via)
Lut,
Qr, allenilu que \p .tdlit d'outra-
gf. reprocli^ nt,
n'a jamais en une pireilln porte;
que l'crit incrimin, qui va tre
p'us loin eianain, ni consista
0 i'* jierli dcoasidrsitioii s>ir
h llai'e '' -soiin li du l'.het da
IKlil, en l'abreuviiit d'injure et
l'insult '* K*a*atlM, en vue d'es-
sayer de 'e I mi mei au yeux (i
s s co cil >)' i ; qu'il obi| don1;
de r<, oaaaer g i -i.
ur les trois autri- -n if-ii :
Bxcil de (iiiviir. Iiusje gpali
eatHl et tauss,e interprtation dj
l'art. / i Je la Cua-tit ilioa :
\ t nlu que las critiques lor nu
1 '* par Vicias l.lurnant dans sea
troll moyen*, se rj-uiiient ainsi:
1 3 l'article incnmin vise le liou
vernment de Monsieur Uorno,
K ittM politi pie, et n >n la Person
ne Bill m. n- du Priai lent, le
1.1 ivernement so composant, en
eint, le trois pouvoirs : Kicutif,
Lgislatif et Judiciaire; t s l' rit
P ......i I i iuj iriem. n iapp>rta
piii't .1 l'O-MsupUioa aflafrwtnia;
. til mi actioa liai dvaa e q >i e cri-i j |; I 3 |'rl. IJ dl U loi
d i i )ie! niri l'J ne reil pu
l'applleitioQ lins l'espace : le .15
lit a'ootragl q Til publi; Hltl
pvte 4 ia P.-rso-ine .lu Chef u
l'Etat Lui mi>ns et non au iii
veroenMil U la rluubliiue : Ni
\ p.ine sans loi;
\'in i I i i io .m u-i| letti) i Ml
au Dire le ir ita i (^oirrier
Hiiiieu >, dit>e du d i Septoeikri
luit, publit dioi le NJ Ji >i
(JetOON d-i '> j irnil et reU'i/j
i s la f^r n dura Jai ieona Je-
m 1 , Alcius 'llnr.nant, donnant
s appr iali > g sur l'a l.r.li.n
d'un! pir^i e quin{ iugri(4a
p\r Hoiaanr Limberlan 1, Cm
iri 1er Kintn.-ier, iriu^e que c\ ,
l le d rui-r legr auq 101 un u
vern^m ut puin-e daaMa Ire et
qn c'est iini(|uement pour enri
ibir, enrichir toujours l'Ame i
crtin et par tous 1rs moyens pos i
b! s imi){innbls que le liouvern-.
m ni i sousc il loutes es abd
BtlblM au prjutici des JroiU et
privilgaa de l'bailiia; et, conti
nu-, ihirmnt rien nu c >uveri
de plus de h mie, d'opprobe et d'i
.-n i u i ii i-- le Uouverni mot de Mon
M ur BlTOO que le l'.it d'avoir
tOOttatt pic c e>t ju-le au momen'
la ii 01 w-rne .)-nt dominicaja
vient le rouvrir ch a lui les coles
que l'Occupslioo a nricaine avait
1er a4n pour lair : presd m suc la
i--n; , qui loi viii rolus da
pay t les tues in 1er a -, q i'| (, cru
bon, Lui, de l'er.nir les notre-.
Mien la qu isori i ni les ter-
mes ou'rageanU et injurieux de o >t
crit, le tribunal correctionnel
releva les lment* constitutifs du
i u l'outrai! l'adram de la
Personne da Pr nient et coiUm
na i.liar nuit su m )is d'enpri-
aoaaemiot; pie -ur l'aapal relev
d a itti d -.i. ,n. -e daraiar Tribu
Bal U coafir m | s>n tour,
Al'en lu pi-, sans q l'il Bail
a- cun-meit laaaain d-ren're'
'I B1 la I ml il sur la forra
du Gou/e n- nen' Iniien, ml e-
meut d t irmied par le picie fon ii
Bietll, il convient l'arlicl* vin n rsonnellemeiit Mo'i
rieur Louis Uorno. qu'en s'adre-
uni au'iouvernemanl da Monsieur
Il .mo. i.Ihc i.nt a indiqu orci
sment le c lny*n Louis Boroo,
a I est le t;h-f constitutionnel du
ij nivernerri "; q a tout, dans la
eonictiure de l'article, dmon re,
en toute videnc, l'intention dl
Ch rrnani d jir la d u>o-'d'ra
Attendu que les deux dcisions
susmentionne* compoitent dis
mwiil* ctaJia et prcis, et exai
ai'iil lo;;i.piriif m, en sVnlouranl
des s i- m- de la loi el de la Cols
litution. l'article de l'.tiarman',
pour y relever le dlit d'outrage*
et d'injures l'adresse de Mon-
aicur Louis Uorno, Prsident de la
Rpublique, qu'il importe, en cm
squence, de rcpler les derniers
triefs du pourvui; Par ces mollis,
le Tribunal, sur les conclusions
conformes du Ministre public,
rejelte le pouivoi .1 i ->' par elcius
Cliarmani tonlie l'arrt d'Appel
du 3 lvrier t'i.'i; dit en cons
queoce acquise I Mat l'niuende
dio^e el condamne le demandeur
aux dpens liquids a la somme
de..........eu ce, non compris
le oofll du prseni arrt.
Auiai ju^ par nou-, Anselme
Vice l'icMdeiii, lg Ue.. tre. J.
P. Sirin, Juges en ludiiBU pu
bl.que du -' .Ion. l.'-',en prsence
de Monsieur Luc Domiui pu-, llom
>saue du liouvernemenl, avec
l assistance da ci ven II. lias,
Commis (ii. (lier.
Il est ordon t ec En loi de
quoi etc.
( i.lli'lion (:
Le liielfiei:
S) II. COCGI
La Balaille
r I es1 le lilre de la n uvelle
pro ln.itm cingraphiqui jue l'.i
risiana offrira dinianchi a sea
clients Ella est tire d i I ouvre
de Claude Karrre, qui e.-t celle la
pua Caraetrisliquo _Ju clore
*"ain !-
Il n'est pas de r mu m nu
conu, mieux imagin, m,eux tu-
dia dans tous se* dclails que ta
bataille, dont I uctiou prenjntei
chique paj;, atlise, rapine al
meut. Lt lia aule, c'est tou e
I lime po -li |ue el rureuseieeut
diverse du .lapon i.mien I du
Japon luoJerue, c c-i la lutte en-
tre les races, les h immes i s un
cadie min.ine a un; puissance
pallitique In un I ilile et i .r ufl ni
l.ili- a l' ra i.
Il faut voir la terrible du I naval
de deux en lie en ne nie,, com-
bat .l'une amp eur el ,1'uue graa*
dur faouch s et Lelles la lois.
Il faut >nr Jessue il ivakawi i sa
tennie l'-uru Aoh l'elix l'ord.
ii n i Pa'crm, Iii.ni )ix lans cilla
o>ivre lranc use q n a fail mrir
tout Paris l mi-e a l'cran par
h B. \i .iet
lies', le II n I plui in.pie- i m
n nt el la p us gran liose ra'is
o jour.
E i l'a jiia jdp da roi
d'Italie
liiininche, l'oc asion du ie
anniversaire du Couronnement du
roi Victor Emmanuel, Il (.lurg
d'Al'flires d I alie le *ra la volo-
nt ih ienne.
A celle tu i-i in, dl ira i lu
live seront or^anir 1B I a lie et
pi''oit duos le m i.i le ou les lu.-
Iiu is sont en uo ntir .
Ko la rircottstaoci la cionie
italienne d II i liai h i . M Scarpa,
ancien dire uur le la Manque H%*
tionale actj.-lem nt a K o u de
[ir'-enler ai Koi an lii.nniges
de respect et de divoiemiil.
i ni
i ji l'honneur
DB
Mr E. Carvell
Mer redi une heure la *'ham
lire de i ..mmer.- Anglaise offrait
Monsieur E. C.rvell, Charg d'Af
faires de Sa M jest llrilaumque.
1 l'occas;on de sou prochain d*
pan, uu diner qui runissait tous
ses membres chez Dareix.
i'muil's convives se trouvaient
Messieurs i,eo. Pavoe, Prsident
de la Chambre de lommerce An
glaise, E. l'.arvell, II. Ilipwell, l
II. Smith, \V. Qatotid Williams,
lieo auiaill, Pdili AiixiI.i. l'unie
l'elers, Alphonse lUyues, A. tiebi
n, V Monn, Do.\ >-U, etc.
La ataau, tiojtiaa du resta la
sont loua ceux de Deieix. lui char
mant, et il laisse uue note inou
bli.iiiie au bnfice de l'aimable
propritaire.
.mi i hampagne. sur la pro pos i
lion de Mr Payneet i. I acclamation
de tous les convives, les coupe
furent vides la sanl de sa via
teste le Koi d'Angleleire. Ensuite
Mo i-i ur Ilipwell, dans un largage
pur lit une allocution, et Monsieur
(Juiutiu Wllliama le secondant
suuiihiia que Mousieur t arvdl soil
bientt l'niip-i de la sollicitude do
so i "-ouveriiii el agil (.oit promu
un poste lout aussi impoitant.
Mousieur (.rveii. par des moti
heureux rei.it i qu'il liai se Iaire n
Hati des amis vrais et sincre
qui ontt d'uni ai le efficace pou
lui il iiisl iiarcice de ses)fonc|ions,
et que son plus gn nd regret est
de se sparer d'eux
Aprs deux bonnes heures pas
ses dans l'nim..sphre de la plus
franche sy pi In, on se spara
__ ... aj i-ii.uuio iValiouai An
glai, le ' tiod aave ibe hing" sui
vi, e 1 Iiomm ur de Monrie'ir Car
ve I 1 air Inn connu di. ' For
lie is a jol y good fe l..w".
v
4
% K- fflJNT,-,',
I '-! aujourl hui qu part, vin
NlW-Yok, M. Ilum. Cousul d's
Etats I uis S St-Klienne.
M. Uni ijui nous a fait le plat*
sir de nous rendre visite en dos
bureaux accompagn de M Nipo
I on vi. i I. est un homme afa r
mant et d'alluie trs sympathique
Nous lui souhui'.ous bon voyage.
Mariages
Nous avons reu avec plaisir la
faire part du mariage de
Melle Mniie Va--oui
avec
M. Vincc.ii llmin
La hu.li l'on nuphale leur se
redonne M.nred .'k Juin cou
[ni t. n heures du foir, en l'Exil
ae paroissi'-le de t loseph.
Nous prsent-)! s nos meilleurs
compliments ai une et distingu
couple.
Il nous est lait part ^alene..'
du pro h.un mariage de
Mle Mercedes Portier
avec
M Francis Kli,
La bndiction i upliale leur se
ra 'lonii.'; le Mardi 16 Juin cou
ranl a S heures du soir en IT^Ii
se SI Jo'eph
Le li un.uni roupie sera con
duit a l'autel par v Ile Clara Du
tort avec notre ami Joseph Larr.
Comp imeots aux futurs pou-.
tlnn sur la Perso* r.
m
lnv du
Prsideril, av.'.c I intention carie
trN*e de nuire, n '.i t iq not k
la ii ica'' |.n i iietieni dont II
Bal investi, ce.dn* le but m'ehant
de Le dcrier et .1- |, diminuer
aux regard* de ses concitoyens.
Batiste ei Linon pur lit
CHEZ",
Stambouly & Serqile
Oi vous trouverez .aussi du crpon oriental,ratin*
voiles et toile Irait lil.
Conseil d'Etat
A la sance de re malin, 1. Coi
aeil d'Elal a renouvel .-en bureau
comme suit
James Itiomas l'r lidlB*.
DrBemvoir 1er Se r 'taira
Montas *2ne SecrlairB.
Voici le discours pr nom l dl
I ouverture de la Bincfl jmr la
Trisidenl sortant, le Conseiller
Louis Prophte ;
Mes chers collgues.
'.'inique grand qu- fui n
lisiai tion l'oeeuper la prii lin<
de l'Ashunlil.e i .'i n di ux os vos
aa)fcejr*'bienveilreiil soyez oerlains que i i dans U
plnitude du k Dtimei t- de ni i I
l et de fiam lil-e .p:e I i n p | co i
nat, que je vous n i, avilie 'mit
de suite l'eipreraion da mon ddal
devoir ce pnslo Oicop popr 11
troisime mois de lu SbbI in ordi
miie, par un lutn dt nos honora
bls Collgues.
lea iniporliintes raison- person
n lies qui motiviBl un nolulioo
n'auraient an leur puisuBCi diml
nue .pie m pinmi von- m. ., Won
vaient pas t.nt di d'lite,
decararlfis diottB, d'iaprill avl
ses, si hien amplement muni-, de-
qualits lidiapeasablai que v.
rai esse/ l'espoir de troiix i m
i i ijui doit diriger Boa h n iui
< est plutt heuH ii-i iiieni, un
double remerciement q... j | rouve
le plaisir de voua idn m i Dit
bord pour I boDBlut et le lim
crdit de Boknri al d babili t qui
voua m'avr/ l'ail, (tUBitl pour la
linnnp V..I....I ..... -..vnir,
pars,* m. dcharger d'une beso
gne que tant de nos Colrgui
peuvent snrrnient acioiiiplir a v.
tre satisfaction .
Le rsultai des loclioo
lam*, le prsid ni lu. h- Consul
I r James l'Ium us ipra avoii |
l le serment rgit D t Blal l r< m- i
ia aeseollgues dogrti .1 l oi d<
ont il veiuit dlie l'objet, en B
mettant aYaveJi t.- m ai batli
m ni lixB sur les rrghmrtits i i
Grand Corps.
v
Mrs Valle et Prestes
CIn-Varlls
C'otl hier >oir qi.'a eu Ih u en
prsence d'un pul I e Irii p< u nom
breux la pn Bien irpriei lit Ion
de relies que nous oflrironl Mrs
Ville de l'Odoo et PnbIm du
Gymnase.
La souvinir des spirituelI.
a* lloyer "bei lit loin da h rolr
de rpiihilimi- dj eoi .....
t 11 tremplin qui n servi /i :i| pri
cier d- plutMMira laliBli tmirqua
bits quel est celui pu t|||a l'l
SIBea I la blague en RgritniBtutl
ainal) ilits lOOfleniivi |. plu
sanleii> | iifo> rosses.
Il est hors de dm le que BOUI
vivons des n imites agriBOlM gl I
cet des ggprltg lui-, lgers el sou
pics.
Vr Valle est un acteur taloa
luei.x, Mr I ili qui i i anl<
duo natui.-l dnotant une cert.ii
ne eupnein e de 11 -cne, ne l'ail
JUS BJO'BI C'OBi I impie --,,,n n i
aisae le pelil drume ourl. In -
poignant qu'ils i ni inlerprl bit t
loir, sorte de petite- pu,,., qui
plaisent, qu'on joue au Grand Gui
gnol ou qui seiv^nl de lever de n
demi nu thtre de l'AmblgO.
Les chansonnettes et poOBMM
n'ont pas eu moins (| ineei
Il est donc rirtlia que Dimm
Che 11 public ira en foule app
dir la Kevuo, eertinement spiri
tuelli,que Mrs Valle et Presles
noua promettent
A vendre
Trois comptoirs, chevalets pour
tahleani, I relieuse, t>nrres, etc,
' S'adresser au "Matin".


C^MAflN

,'.
... .
iW
'~snt^
tV vendre
Chaudire verticale douz i
chevaux
S'adresser au Mail i
t
- :: i


*
\

I tir-.
L
i
... . r( n, W
i m ni ' "
ri Ut
,
\ .
EOl

fc,...... iy&
- \ X


M** .

f. '.inl.ffs
I ..'-
f Iff uni
. n .->!-
r II. i. itl . >ft -'l/ulf'J
t' i.
I .rr. c' 1U'"
PI -.ur%
jj noli dans lai ci
: i > .
... I ''m ,'.'
.'* ; .' ca%
Im ravltati rem.rTuahl.l
pn-t 'jlrr.tr dVi.r C%>
<1 j . '!-
! k .r d*1-
l. Il ..l'i ;'>U; d iiinc'otl '*
t ff< frnee
t;' M G>im
/. --.' -. i ' t'i
l.lli'u ! I h lUi J
, ...
Gr n '.'. Prtl
P .i
. '
i

Serge Taillant Consiqnalaiie

Par s a us fil \ouv lies Et au $ *
Autour d'un (Jiscoiirsj
du prsident Coulidge
W i&HiyGTON, i luin *La
Paix | 'i I- t.ii-"ii pu ol que
par la i"" <', une loi dans le dei-ir
{ftiru bleuet une prparation
jtiliiafre lullliaota pour protger
la vil niluu.ile, voil le l h- me du
^me discours pro.ionc par le
Prsideul < o illdffl aux Caotta de
i'itcadi aie \.v.tedes huis l'nis
o Ici graduel taient au nombre
de I
La iioaitioo de M- CaiHaux
en lace des exiuences
.. .i
. bOClAlialee
'.l'Ai l>, | Juin (inconsidr
l'cmi'ii critiqua la position de .M.
Jotepli i.mieux en lace de l'acti m
les ionaiiiii n-. .._>._. ,_____.
la crai.<>u de (oue taxe nouvelle
le Capital suit impos.
2- li m i' .un qua de change
nu m- auioni lieu bientt .Un.- i
OatMOai ci I on |>> n - que fi M.
< ailiai.> vieil Prtmiei l'ui'leve prendra lui ui
me la direction du p. rl-1.mile des
Finiui. 11.
Le li; inl ,im avait couru que M.
Caillou\ ..-. n dmissionn, a t
dnie iii. iiieu que cependant sa
bituaii.x. n ail pas OtaM d'tre em
li.il I : aille .
Mort de
Util ut Fiinn
Le Sans iil annonce la mort de
l'il.uitiu aitiouoma iiaiic.i. Ci
mille I an.u.aiion, I flj;. Je Ni
H.
Varils
Le Soir
Le masque aux ;
dents blanches
G, i ... i i i : 0..u
A Le bn i an ilt la l'ullCi II I. I-
irif, qu 110 II : 11111 e m iptj e
ajatii ei trouve en pouetsioa
deceri \a ol y \> dont t lie n'a
DO i l I lu l.i piOVl liante, ces
JiK obj la t nt tl iitiii us [i.ir
la l'tii f ({in i n doDM avis, en
nvii i. I propriAliir Us r-
c ; n. i.
par Cable
Paris La note concernant le
desa. ineineui sera remise jeudi a
midi par les amiiassaJeurs ans
i, M. Sirtsc.naiia, mni^tre des
ail.iias trangies d'Allemagne.
EWSTON <.i an once que l'
lat de saut du .-ecitaire de la
gurie, M W vite, n'est pas aussi
alUlaieanl qu'aupaiavant,suivant
le bulletin mdirai publi Ih
p I il de cette ville ou M. We ks a
d Milnr une opratiou la semaine
dernire vi. WeeUs a pass une
nuit 1res agite.
l'AItlS ua note interallie au
sujet du dviimement adresse
Far couriier ipiei I parviendra
ierlin cet aprs midi. La note sera
remise h M. btreseman par le gru
pe 'I'.nul' 1--11.I ur- das nations al
lies. iMii/'- li uies aprs uue let
lit exe icalive sera pu'iiie Pa
ris et a Lonutu. o- ...... ..,.
pub i en iule daus lequel tiguiera
entre autres points uue liste des
vioialiouB des clauses du trait de
Versailles commises par l'Ailem.i
gue concernant le desormemeut
Lulia uu ou deux jours a, rs le
dossier complet sera livr a la pu
blicit.
JIOSI'ON- Aprs i.voir p us
.!| heures dans uue grande agita
lion, le secrtaire de la gaefrSi
\Vi.eks a pu se reposer la uu.t dl r
nu rc Lu billetiu nv d.cal (>ub ie
a i| nii.l li n que la tenp:r.tuie
BELLE POnRW
ou CLES ORIENTALE!
Si. i- "wa. ;", u
MgM j a"
- J'KTS.-U.r
Remepciements
Mr le Dr liorel Jean, Mr et Mm
Knimaniifl l'enor. ^ m .1 ue It-1
noit. Mille Kinr/a H Doit et loOl
bs autres menbre* des tamil^s
H-noit, Labastille, llrcvvn. Durin
ville Jean, Coqmann. Boucard et
Paret s'empressent de remercier
tous ceux qui 'eur ont donn des
maiqi.es .le svmpH'liie l'crci -iin
de la m ri de Unr rgrr|l/e :
Mme Ur Borel Jean
De Joseph Marii II n.it.
Ils le prit ni de rie 'ur
profonde graliluda
Caves, le 80 Mi I9..'i
i a^Ma#a^aai -< r*~ .--
Une lame de rasoir qui
coupe
est normale et que l'tal gnral
s'est amlior.
M \N vil v ( Nkaragua ) l.e
congrus du Nicaragua a a \pv\t
une loi *\ mt pour objet de enir
en aide aux c.ipilaux trang'i" ri
aux nouvelles industries mt.yen
nant l'augmeutation des d otta
d'importation <|ui sera nceshai e
pour,'installation d'une nonvelle
industrie En outre celte dernire
sera txonie du droit de cent ri
butions peuda.it que quesannes.
PAKIS La note alli.'e, par la
quelle l'Allemagne est invite au
d.'s ntnement. d'accord avec les
dirposili ns du tr r l' N-r-a 1
Ici a 414 r* mise mardi i Merlin
par les i.iiiliassadeus allis Le
texte de la note sera publi simul
tanmi ni dans lac .pita'es d s na
lions a lit s Le d ssier comp'et
ir&s \..l...i un i,\, des commuions
mi itaiici, sera rgaUmeot puDiie.
1 es cours
i Juin
NKW VORR Francs 20 13
Sterling 4.8'i
contre
la
CONSTIPATION
pi'pnez les
COMPRIMS
SUISSES
de DELORT. Pharmacien,
lilt Hum Sii.iti Ai lo.;i
PARIS
C'EST LE MEILLEUR
DES PURGATIFS
PORT-AU-PRINOV
AUl.PKTRUa. l'i limin. AI.HFHTINI
Fkirmlfi' du U Ju.li VU Kli
f le '- 1^ honnmm rinrimir .,.
J
|
Pension de famille,Cuisine Kran
. -e.i I. ui.1.1'- coulorlables. 1ns
d mu. s lualiou, au jlu de la ni*
N el ">. l'eu le CDOeSi t'rix modle
II son frai.lie. Crme a la glace
|f .i i ii ili et le il'inm. L.- | ,i tu-
d 4 heures de lapis nul.
iteu M \IU ln.Nr.U, pio^ri. t.tire
Ex cliet cuisinier Je S. E\. Haut
Cniuti. i taire.
Pour m raser, il fuit avant tout
un Uma de ruse ir qui coupa. Or un*
lame Mafia ne tauru e upar. Avac
la Valet Au'.oS'.io;\ IMOlf da srat
"qui se repassa lui-nicme", la lama
raata touj mra parfuitamont affila.
C'cat toujours un plaisir qua da sa
raavr avac un "VaJat"
le Rasoir w,
^uttrStrop
tttrpauc Lu.uaut
t f. PAVVLFY
r. .i -.. c...... lu.ii
M
Pai'siaua
CeSoir
L Aiglonne
7e A Me pisodes
Entre : 50 cta
ledits ivtiP l';.vanl;Me cl l iilaiail d*BDjrrti ru
| utilic cl au" nmn-.erce que nuus^avons ouvcrl' sur
celle Place, 1903, lue du layasin' de l'Elat, f| cle
de l'ancien local, dj pharmacie, lustave, sous la
raoii suciale :
Grand Dpol National d'Alcool
_ Marcel Audam et de
'Jf di'pl pour la' vente enugroi el "en dtail des
H;n rliaiiiliM-N suivantes :
Clalrln llascj, ciairiu Vierga.Rhiinua,
Alcool 10 degrea fui
Alcool UO deyri's, u luiier
Alcool 30 iic.ires Cartier.
Sucre granule tranger, Sucre llaaoo
Vins rougea et blanc de qualit- extra, xrilablea
llordeaux) Cale torreiic moulu. Ligueurs l^traugcres
et du l'ays.iiin et Wisky des meilleures mirqiios
jjl'liblisaemeal aura igiasoieol an de tdu K'*la
et jMiircs boisson* gateiitei dd Ijfab ii|ie (La fro
picjls ) nii\ I- l;iiMti|ue.
Toutes nos m nclianUiscssonl (|.iranlics. Hjs prie
sont b* Bur^li cours les p! js lus I ; la Place.
L'aooueil le plus ai DaoKiaeal rservj jjtou..
l'orl-aO'Pnnca, ld li Marcel Autlain S* (lie
i
K
IT*
i
'.
Obteuez vc
sant des roi r-
ces ii-mes ue
la Nature.
t
r ?S& La Nature tant la source
jf de tous les biens de l'humanit,
J^^*' il est logique que nous ayons
recours elle quand le corps humain a besoin
des trsors qu'elle renferme. e
f Pour la protection de la sant, le plus prcieux
Lien de la vie. c'e:.t la Nature mme qui nous offre
l'huile de Foie de Morue avec laquelle on fait
L'EMULSION SCOTT
Directement du fond des mers, elle apporte U
toui.cn de nts forces, combat l'anmie, les
ailect.on de 1a poitrine et des poumons, la
malnutrition, etc. Ceet en vrit U tonique
Fi i lil-al pour tous les ger ,^ S4
Demandez les W-
Cjicleltes Satley*
llur hommes # femma
de la grande f brique
mi U laite The Snliley
Cycle O* de li m'Wm
aham. i''d't *re.
sontlea mel le'.rea. ctant fabiiques avee I s
n.eilleures matines anglaises el soumises a des essais
. Ifjaureux avant d'tre livres ;i la vente-
Kllaa sont les plus s il des et en mme temps les moins
cl hrc s
' N'oubliez pas J'exa niner biin les moicles Saltley
axant d'acheter uue IJicyclette
En v>tte eue
ai'
ftipli
IIW.NES
r-.r--.r-'
r
/M
.<--'u1>.

\
v<

. I u
1 '


.

lEEBUOY
.act m


!l
Agence gnrale
WISTG0
Rue net tionl -^o 18
ihe Ko val Uail Meam
Packel L')ai|)dii)
Le slcuicr tulclira est attendu a jacinel vers le 7
ou le s juin ci parti i le mime jour pour les poils
du itul^orl-au fiincc et les ports du lord prenant
du fret UircCU'inent pour I liurope.
Ja DecildtT O .\gevt Gnral
iiu nue des lisars
Tl^phour : V750


i I MA1I.Y
Liiiuklalio

Chez C. VOIGT, J735, Rue du Quai.
(4sifeties mailles bltnehts, 24 cm., creuies plates, dnax. Or 1.15.
assiettes en porcelaiufl fine 24 dm. Heurs et i barrea demies, creuses
M pltra, doui de Or 2 00 3,00.
Grandi ferres lins, douz. 0>' 1,60.
Verres i Champagne douz. Or :{.l20.
Casseroles i4maillea bleue*, avec couverture*, 'm
de Qi 0.10 0.N0 cenl. la pice.
uTelle8uiaill,coul.aa.de |rO.?0 I 3 ?. p** ^lo" il1'"','"'
leaui .'mailles, la pice .le Or 0.0 l,8> L,s P*01 H* '""
35 cnv de liaut.
Venez visiter noire installation, vous en sortirez satisfait aprs
avoir fait de bonnes emplettes en dpensant un rien d'argent.
.*
Colombiau Steaiuship
Company lncr
| Jpv blcamUrJoiotioai ayant* taiaa 9lea>
'\joih fe, iaineDi Su cillai Sonia ot al Un du
a ^'atl-uu-t-tuncc le y juin coulant t-ia fe^
potb ftuuJOab : ap ltaiti.a. lfotL De
ftii jonauu* et, L-/Uafr... ;1i i.-patUia
le menu /(Mil pom ^dit-ijoac Jlliracjoa-
ne, efciemU C'a;ici, sjdtfuliii 9acmc( ca cote
paui t>^ patte Je (a CotomGic & JCtng<tt
;la. prcnanL fri & pacagera.
- ^orl-uu-frince fe if ;lum 1^5.
(bara& % Igenfs
Eug
ALUMINUM LINE
Htw-Drbs Soi
Acrican Steamsfaip Co ht.
Prochain dpart direct
pour l'orl-au Prince Il hi>;
Le steamer laiita ayant laissa leff*6rlaos le ter
juin eouraoi ara a Port-au-Prince le 8 eounnl
a\ec ^:j lounee Je marcliauditoe,
l.e steamei B.V.I(' Byaol laiss Ne a 0 lans le 2I
niai courant sera aux ttayes le 21 el co Jiuueri p ur
PoliUiolve, Si Marc cl t>p*ftaitteti.
Le -t.aiiir "lits" laissera j^.-w. Orlans le '.)
Juin couraul pour tous les porta d'daiii.
\fi S|S ^'l'X laissera fl>w (Hana la lo juin cou
faut directement pour Pmi-aii-rY nos.
^ot-aii-^Ptuvce Ce. S Juin t<#5
A. de alleis et C\
Apis Gnraux
,tE BOSSE &C)
gences R prsent.!1) -
PORT.U*PHWGR
Agnnt 7 raux de :
Hecker Jone^ Jewell MillitM| S* H,
NEW-YOUK
l-'arines l|ui|ari.ui ou i oale liouge ete
Franklin lin- Insu .nie- Gompa M
NEW-YOH!'.
Assurance contre lincennke
Diamond laleli Co
Allumettes Sale Home i
0. S, Kubllnr tx;1" l i;,> np i iy
Souliers l'l
Chas F. laiila.|-15 S''
Poison* bu'*s n touu jenres
J\];iin;l;i( lui es (aie. Ins'oe Cy
\seurance sur la vie,
'i h h l,<'M frres A.i.
Vins A Champagne Hordr;iux
l'h, |Ie\msi
COPfciMlAGI V
. urre Oinols, iro nage 01 conse v la ait aentalr.
W S Inllicw* fit Son
faines j-iunes et ne rs.
a ft.Olonalc
Sans Hival
UlgMXettMl 'hanteoliri s <
I'.iivoIh de (I "du-
f. N. ti. D J
Il fut demand a Napu on lioaaparle dans la bplcudeur le sa gloire,
quel elail le plu beau jour de &a le Ou b'alteu il .c ai; j;>>iij>b ui <: M M Oili.t.i c> >h iuiiUs. .lui uiii lu, il,
l'i i j m ut ! ii p >uail .i uf se ilue .e Wji le au uiainlo i ,o.i.iii nve<'
c.iuie ! aaaUfau m: <<: l Jl le j iur il^ma pitiuiere UOHUDumIqh Uia
m iaerv4 i.,_;i ind U uo Jos unueua^iM pbjiu^r4fliiaa, i^pkudaul pu
souue p' u. i'i e ne la tii daO H uiiue de .-a pieuiii'io I uiiniiiiiiioii.
Voua tuus jeiiues faut i JauCaa lilfi qui allai i*.eul"i r*i iitu le i oips
a iorau.c U'.- \iiiie JUti (l qui .iiin.i n puuf / o .cuper un a mi.-i u m
u^u l'Iii-lu.re du pis i il il il m r.. la, q .1 aail uflCi "' iHIVenir Uu
i a 1 jjui .lo_v jiie pic u i.e < ui uj 1 i< 1. O aelji 11
iMioijjjtap-i.o U4i\eiii;
Lljdointj U* Juste ;
eklV5? Hue du Ventre
_^%Eutre la frison et la Bue des Qattruea
u 'tlphone .\o 7/3
que ou tre/ servis avec le plas de eoin, de prompliiude el Irouvtft '
M l'fix les plu? nifid- his d -u- le isdi" le plu mlif'i |iie.
0
Keds
Sans pareils pour
leur
Solidit ,
Elyance, f
Confort
biaicheur (
En rente partout
"our les omiiiiiii
des s'adresser s
Acjttftfsj /^
"Kr(ul"
ImIh icadoi il 1 l
United States Rubber Company
ak
La maison F. Lavelanet & Co
lue du Magasin de I El.it
Entre t|uintin Williams el Coulia.
Vient de recwolr /"< le tiunia'
f la anicle suivant
I) nielles Kx(ra Fine, DeottlUl le l..... Ul el Argent
HiibaiH, Calotieii, Cbtpaeui Uarni, l'ium i, fleura, Pailled< -ne et
iiiun aruelei pour Modes. Sperlirit l'es tlolifa Haula I tateiaia eu
perle pour Bootaal ebepeeai de* saei Perle de toute beaiiUS des
' acs n.ini'ins;, Ubepeaui ' an Bart pour Bolaota, rlrouet a teti
PeifOM a ooUEm i "i- % ore ! Bro 1 di il 1 V di Denti
Ince,, etc. aie.
Ariu'ie* p ur Nom 1 ft 1 col Brel Cbea
da soie, Jarlelle, el.:. tout irtl le* p Ul m rcerli el Liogerifl Cou
tedux auprteuia.
UoU JlO.NS KN -d i lil.N 1K8 D 1 pour |
Alimentation l.iqm t.-. Uqui in |Oac, Vin, I .....b
Hal'es en caoulrhuur. ! Poupfa. Joueli du 1
cces-oires d' l'b irini 10 et Spfcialila l'harmicautiquei li u ;
Basains, l'ub 'sen c toal !i > k VI 1. il S np I liiens, Vm N > in ,
uav m, lli log nul, 11 1 | 1 Pi ; 1 > 1. 1 eli eli Sel d'>tu 1
el de UUmbert, Keeoae eu Qro*i itavoae eolisepli ju eul<>uUa qualii
tttrait-t.e,-. urei pour Sirops, i 1 le'ii, et i'.'in';-.'ii. .' "li 1 ml. neiui
.Nous avons ItOII le V. ni.,I. I dtl UpM, d-pur.il l
Passez-nous voir, nos piiraotil avanlaueui,


LI MA.!!N
! maison H SILVER Grand tf tel de France
< d\ qui ii oui pal encore vu les jolis article? 1-
linesse que vient tic reee\oir La A aisun SiKe:..
docTent, (l..ii>*k'iir intrt, s'empresser de pasMi *
t Ile uaisoa, car nul pat ils ne pi uvent Irou ei
d'aussi besui articles iilis pril si raisonnable?:
Nos articles bod| vraiment Je louie beaut et traicheur ci doi prix dlit ni toute concurrence.
l'.icyt- de ( liin 3 couleurs assorties
extra supeiieur
" miirccain carreaux
Soirie r\ carreaux pour robe*--',et chemise*
l'rico'.iu' de soie a barres
llatine voile a carreaux
\oilesiiisse brod
l'ipon franais a barres et a carreaux
Diagonal noir sup
'"laimlr anglais nouveaut
Serge bleu anglais suprieur
l'ealmbeaeh anglais le toutes beauts
Alpaga noir suprieur
Satin .i)ino pour tailleurs
Kaki blanc suprieur
Kaki (aune anglais suprieur
iuck union bianc an |las "nouveauts'
I)i ilI union blanc anplals
lit
TQMOr japonais pour ehemise a homme, et robo-
lteps de soie a barres couleur pour chemises a hom-
mes et robos nouveauts.
Ilaptiste fine pour chemises
Percale fine pour lingerie
dallent percale pour '
Zphyr ang.ais pour chemises- extra sup
Organdi suisse uni et couleur
H- ,i joursdt-nii-soie
Chaussettes cossaises pour enfants
Frneli I "risky, dernier,-nouveaut
l'oplin a fleur (pour rles
Tussor blanc
Umbrie hlanc
Voiles cou,eur Abairei
Shirting banc suprieur
Bas dentelles
IJ> soie brode
Bas fil lirod
Lotions 'i ivert*-
I ullo |,our premire Communion
{.ouvertures blanch i et couleur suprieur
\o?.eh^r lBMadera ,our '"nii.es et jup,
\ oile bianc a barres et a mouches
Iiatme blanche
Gabardine blanche a barres et unie
Lrepoii b a ne et couleur lours
\Oite blanc et couleur uni
Chemisettes allemandes! suprieur
orabant noir anglais
Imitation toile crue
Serviettes de toilette, blanche."* couleur
NaPpe^orr:blancU" p -*-
nSSJTV'S^ bIa,,c,' amassas
Peignes franais* amricain.
Woiletone b.ancs couleurs sup
I opnu de soie uni blanc & erCiiie -*?,
Chapeau de.pa.lle i.ne d'Hall eXtra
Casimir anglais supv
Crpon brode franais
Crpon franais alleu,., dernires nouveaut'
Serviettes de toilette eoul. ang| ,iB no,lveauM-
lapis cir blanc sup. pour .ab|e.
Damass anglais pour matelas double largeur etc elo.
/ imables cliente, vous qui voulez porter, peu de
Irais, les | lus beau tissus qu'il soit possible de
trouver fur cette place, ne manquai aa, niant
daller ailleurs, le passer obai uou o le meilUu;
fCciuil vous est rserv.
Rhum Nectar
Ch N. Gaeljeus
il 10, Hue* duMagasin de l'Etat
117 Hue Bonne Fui.
820, Rae Courte.
Pisition",excepbonnelli', au centre des aliaires,
I proximit' de toutes les Banques, de la douane et
de toutes'les Agences bateaux.
lensciijiicmenls et lacilils pour voyager en aille,
mohilc dans Imites le parli s de la lpublique
l'Haili et hambres conlorialiles et suri ml 1rs propres, en
tilateurs dans les Cnambrsa i la demande des Pen-
sionaires. Cuisine Iranyaise trs soijjne et dts
plus varies.
D n,a de* tisiter foi m fyasr.
de H'el :
' lns des meilleur < crus de Bordeaux, par barri
ques, daiuejaniies, gallons rt par bouteilles. Parmi
les Vins declinteaux, vom tiouveiez le plin grau I
choix, p.uir les qualits et pour l'Age
YC\S I .ITALIE* D'ESPAGNE.
VIN lit BOURGOGNE (bUn M et rouges .et le renomi.
1 Pommard muuaaeux,

ftt Amricain J
Le plus gra d assortiment de Liqueurs, Cojj'iae
glus, wlskles, etc.
Absinthe Pernod, Amer Picon, Vermoutbe
CON^EUVES franaises et amricaines fraie ]
m int arrive.
CltiAltKS de Cuba, Aurora et llabauer L
Cl AB T TES de toutes les fabriques d* IToIU GrOS
et dtail
PARFUMERIE et Cartes postale*.
Prix tr modre.
P. P. Patrizi
Mas Moulu
imisoi Qbarles R. calons annonce au public
quelle vient d'installer des niiclines des plus ino
dnies pour la prparation du nais moulu, larme
de mais, Heurs de unis pour les enlante, pour )*
teaux el dess rt8.
Les clients de la maigdn frouver.ml ces produits
dans tins les dpite.
titre de tclame,il y a'les conditions de liveur
pendant le mots d'avril pour lotit ebat en JTOJ e'
par sacs.
S'ad e ar directe n tJ i / b i w
9
l s
Pharmacie Sjourn
Uonne avis sa clientle jt aui mdecins et au piolic qu'il >e
i msorm s n Laboraioirj dUlogeueo uo Labor loi e u;
h o'oijiP {appliqu mui la DirMincB u
Dr Ricot et F. Sjourn
/.e la'ori'u.n c.-i Mi erttoush- joui s de7hr*3 du att
n uronHus b pour oc e- Im reihirches ei analyiitf ir et
s'annona cl jo nte, t$a' pour le
Wt.s fiiii.ii e le constante Ure*Sertj
Se ci t reues que h mardi de chique semaine.
Sadre-ir a ia r*u -rua ne pour les renseignements'
daa'y sd'nrun* it A'jc^asiri^ue
Hactio i ne Wassermu n
B action de l'nt oulet,
Ejamen du siog et du pus
Examen im matire, fcale*
Bxae' ae crael al
Alburoino raciiot
Consianie IlrA^S*rri- re
On Irouvera
A LAIMAISi ).\
i
[
rruiznini-Aii.iui
Rue du Quai, No\1617.
Uni p A'ollte'd* IhIiIc Marcel Aliotli et'i'.it.'ISordeaus; en cin>s d<
M el il,2 Itl Snuliri's el Hii'rcs conferv^s frirn;lifea; condiment-' d*
.r.utrx cl.-". Ptoofl lomle Nermnuili. Martini et Ro*sl; Aogu Bi'ler. t>|{nr ^> iloilpa, Henri !<': Vie^ K^iiffe et BUnc aperieur*
en burriqucs, demi barrique* et caisse de li bout t Inmpagn- l Inr
ees llcid^irrk. 8ncr^ grtnn' et noiltm; S natre o caues de ti bl
et en barriques de :ii gallon, etc. etc.
N. et A. Acra
GrandSRue ^
A ct de Caves de Bordeaux
Voulez-vous voa. habiller avec lgance, .t bon
march.
Adressez 'ous la Maison N. & A. A'-UA
Dont la devise st de vendre p3t.it bn; ice pour
vendre beau coi p
D ins son pei ijnnel, la maison compte un roftitrt
lailleur Italien d^iti d'un et ibli.sement d- premier
ordre d'Italie
Kile e.t en mesure de fournir des eoaiplet* 101 fait.
et sur mesure, en cheviote, diagonale, pilna beacbl
drill blanc el eouleur, coupous de easimir pour i an
alons Etoffes pour gilet..
Bonneterie
t henuses de jour et de n t, au mmt de? olierts
G ls el manchettes dernier s cra ions. Cal on.
et pylanss.
Cette mu'Kon constitue une innovation
et le meilleur accueil pst rserva tous ceux qui d*
ireut par une visite tre dlis sur la valeur 'des
trav..ut tournis.
T'nt costume command et qui ne r'icnd p au
gouv iu cient est repris,
On pai le franais anglais, espagnol et Italien
Ceci n'est pas lire
Car de hf Rclame j<- ne sais pas en faire
Cepeniant si vous passez du cot du Bureau de
]'Administration postale, A la Grand'Hue
Rentrez la Cordonnerie^
Eruesl Camille
^ la conscience^
Vous verre/ que les chaussures que "ce soit sur
ennamande ou non sont faites avec qcilt, .oins et
" alidite, parc que le. ouvriers qui les confeet'oanint
elles matriaux qui y sont employs rpondent et
unifient le titre de la maison.
?*.*? <*'
Reconstituant
HISTOGNOL
NALINE
MdD^^t i.r DocUnr MOUNCTRAT,
l'n* ..Mur ^.Wii* Iil4. :. ..... : i i l'teidtmn m ScUdcm (. Prli
.Saint Tl)*rtpenitqiie4ytrl
> U Soneu B,-:oqiqot de Pirn
riZL'JJ'*. r,cn"* * Mdclnt d* Prli
Intfleallom a I Mdiation TitnlcU
f phttphori orgtnlqtii :
TUBERCULOSE, BRONCHITES
LYMPHATISME, SCROFULE
RACHITISME, ANMIE
NEURASTHNIE
CROISSANCE DFECTUEUSE
CONVALESCENCES DIFFICILES
ASTHME, DIABTE
AFFECTIONS CUTANES, .te.
lum ciuiit cimiiti tmcunti ivoiui
L'Huiof4mIm :l :ici intti :binMC >.'r Itoperm.
Pow la l''iU m gron, 'adrtMr autr
ElMlliMiMnt. MOUNEVMT.I? DM du OwolnVtX.lt
liuuimL. uahehui m)
r -!. t a maison C L Verre t
< 3
*
c
Marchand 'Tailleur
Ho 1823 Rue Se recommandeA.-iu public el i'?sa nombreuse cJi-
ei fle pour I lijiinee de si eoopi et la pro pie
exeVution misa dans (as oavrngei caofif i sej soins
(i maison resle ollvne iBSfiil a S lieur-s .'u Jr,
#*rto mode ,
; rocniez-vous de jolis cadeaux pour anniversaires, fianailles,
mariages et baptmes chez
Ai
fr%
m%
i*
Rue Boi|ie-Foi;

^.>-
&*


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM