<%BANNER%>







PAGE 1

Lt Afin Crme 1NDELYS donne un teint de lys v ^r '-*• : • • •3B E//e fient /a poudre Assure une carnation exquis* lG:t de Hsd&se Lucien Hoielu Nous AV. vu appris malin U in.it de Ma lame 1 ucien Beeelo, survenue cttte nuit. Les funrai les auront lieu dmain anrs-miJi en l'Ege du Sacr-Cœur. • Le Matin partage la diuleur des f* mille* prouv/es et envoie |oul prliruli' rtTJ*ri ses condolances! Mrs et Mmes H. Hreaui, Tullm Boche et Andr Dnu. / \ a. \ Om\ f.u OJffll Ternrfe'jr*. 4m. I. parfum*, nntert la frachiur de fa />unite. • %  ••M. e//ac# /ej ride U Cr*m TE1NDELYS. lut onciaemc. neutre, • •nc(M')l d'c-ffemer en rien la peau. qu'alW adoucit, atiouplii ei Wanthii t"* %  lubrifier l'excet ou j-imaii. U >'<" bure Pjilumc lu elrtila de rteun. la Crime TErNUEUVS ei lt type le plus parlai le la cT*me de loiletie: *on emploi 'vite le haie, lei tathe de rousseu' et le %  •! H Jue i II poueiiire ARYS 3, Rue de U Paix, S PARIS T .ut Parfumerie et Or-awlMnin. Su il Vaillant Consiqnataue Hindenburg a t install comme Prsident duPe eh allemand ittitude des Gouvernements Iranais, anglais, belffal et celle probable des Etats-Unis BERMN-i l Feld Marchal llindtnburg a \ install comme prsident de la rpublique alltmaa de bfrf Ei*pl quelque cris H %  j.ot-^HlioOs dla part de quel quts con munis!"*, l'insallation a •u lien, suivant M. Loeb. prsi dent du Reiih-hg en prsence el'ttM t "I* nombreuse. pARII — Lis gouvernements frii• Uliciti ti >us de la part des Etats Unit. n'qup el nef t^vrat sur 1eroies du Ml ; on dit tanl que plusieurs alla nai ds, babilt* e i raUTaini et se servant d nom' <> i otntix, ont t vus dm* le RIT. WASHINGTON— Ht lord, d lgii". ilu bureaii du bu.l,. t a ren du compte " pHtideiil oiidge qu'il peosai! que l'eicdoil bud giM:dre Nouvelles Etrangre, *£*£?. 5 ? Par Cable la tteuHon au suj'— La situation de U Buvaie tovMIque a idre comme imposrible. Œil GO— Ka %  pprenett la mort du Gnral Mangin, le Gn ral Davves.vice pr*ideut dea Klats t' lis qui fut souvent en contact avec les gnraux allis p nl.nl la guerre en raison des fonc ions de brigadier gnral ehtCfl des h il* p MU le corps expdition naire amriciiin, a reudu lioiami ge en ces termes aux hro-' de Ver dun ; a Le Gnral Mangin tait l'un des plu* grands ch •'> 4a g^ier re les allis ; apr8 l'uil iisive de Mars 1918. il eut sous son ctm mandement le eorpa d'arme am ricainr.Les loges qu'il fit .1 • nos troupts sont prcieux et referont vivaces dan* les eours le* loi dais amri'uhs. le Guiel Mau gin iait un h mroe d'une hau'e culture et uu matre de la %  < •,. %  %  militaire. Noufelles Diverses TANGER— Lue dpcbe de 1 V gence llavas dit qu'un sous marin allemand a rcemment dbarqu des eiplot.la, du matriel tlpho ioKlo.— Plie d deux miile m livinet dilices oui t dtruites par le Feu Kawjevi centre du tremb'e rient de ler.e qui dvasta le .1 (>o i et situ .• -/0 milles au No'd Oœet de TtkU. Le* dommages sont cousidrab'.es quoique nou enc >re valus cours n Port eu Prince, le t i Mai U* Avis Pur les laitaira di[Comit du Drap ti. charg 'e l'i iganisetion de !a nui iielalirn eni se fral | it. haie le 18 Va: 3 hres de Vttfh nidi, a PorecloB Panelters^irede la cration i*i Drapeau — mpnifirtalion a !i quelle, le Gouvernement doit partir per,— le ,,Mt.n-'it de i. iMC'ion Pub'iipe poile la et TU : ifsance de wsi' vtes que la fte spcrtive qui devait avoir IL u le mi n e joui au ("liai p d Ver, est reLveye une date ultrieure. l'ori i.i-l'rinre,le 13 Mai 1925. B*a-*Bi!Maa^BlBBeapBr. Secrtaire !" .Etat de rintrieoi Communiqu Il est rappel tous organisa teins de mauitestatiuu sur la voie publiqui qu ildoivent, au p e-.m ble, se pre*ent> r au bureau ne la loiice eu vue des mesures d'ordre ai iitter. Port au Prince, le 14 Mai 1925. Secrtairene d'Etat de riitrita Communiqu \ 1 occasion de ia Kete de l'Uni versi! t du Drap*an Mtt Bureaux Pub'ics cbltneroot le lundi 18 Mai i.>. Parisiana Vendredi La Nouvelle Aurore ; „(FIN) Le Baron N M^stre UornLinie Le ileamei Oteai Hore • ve nitui de Cuf 0. Kin„' Nia m* Ici vers l5 Jota. I re^.tirv'e merre jour pour I Europe via Ci. Uni ien et l'uer'o Pla'a, j.rtnnt fiel et pas^gers. ue% personne* 'i d*reit profl 1er de 'cette occasion sont pries de passer en nos bureaux peur ee taire insnire. 0_0FFS0N,U:C*S&Co Agents gnraux Faillile tlidullah A^med Suivant, dcision d* Vonsieur Fmrr.anuel Beauvoir, Jug> commis seire, le crncie.de la faillite Abda'lab Akmed ont invits I ee prsenter en la Chambre da Con seil du Tribunal de Premire Instance de ce ressort, le mardi que l'on comDt.ra L0 du rooient du heures du matin, pour 1 a compila sment d-s formalits itOvues en l'sr'ide 175 du code de Co amerce. Port ei Pliaoi. le fi mi lIi TeLLIBN ROUX Ag''nt de la faillite Golombian Steamsl Company lnc, $c ivteamet ?Maitiaic(iu atjaac ^le^^/aiH to 9 illai coaiaat. t eU ail ^ait-aa-^iiric^ (c 16 via Cap 3£ai| 3l patina te mirvcjoui liw j>t>ai Cartel erv wate paut tXiria^or UtpotU 3^ (a Colombie prenaaL^j dagers. ^orl>au-*f in ce, \v 1$ 3\Ui 19^5, Gbara & C% A La Fte ds l'Universit A l'occtti-ion de la Pte de 1*11 oivirciUr une Mette M ra cbantcia la Chili.dihle n \H Mai a 7 h. 1 '2 ni ni un Pans I a; r rfc !'. au 'li unp de Mefi, devait avr.ir um> grande Fte Sioi.iv-' avec un pr.. w -ramme tra iiitressmf: mos comme on le v porls du Nord prenant du ht dirM pour l lampe. Le steamer Culebra est altendu a jacmeli 10 juin et parti a le mme jour pour les ( Sud, Port-au Prince et les ports du lord dufil directement pour l'Europe. J. Daalder J r Agent Gnral J Compagnie gnrale Transatlantique k Le paquebot raravelle'parti de U,r le> ux le 90 Av.il 0*1 KtHOdi a I ort au Prince le 18 cour. U. Il repartira le lendemai. de sou air.vepour Petit Goe, eiiig) de P.iiba et les ports du sud pr^raut fret et paseager". Le suite de l'itinraire sera fixe u trieurement. Port au Prince, 1*12 nui 192 i. L'Agent, E R )B LLN • Le Roi des Digestifs e PEPTODIASE Ad mie dans lee HplUux de Paria OTION IHMtDIATR NSVBlkLK L'*ee*TlT ootLaais L* ntunoN rvoaiii LlvacvaTien et LI aroaac Stfpprimt : | Uni d e N tniwr eVEatomae, M|. •ralMa,MnMax*eBtalr,a)ejei*M a Va^B. N.y..a. VmiiMmMi, %  The Aune Insurance Cnmpai] NKW-YOI'.: Atmra noe co ntre l'inoeal^ Diamond latcli Co Allumettes Sale Homo D. 5, Uubbtr ixport Company Souliers Roda, Chas P. latllage lt S on i'ois3ons aie s en tou g enres IVJanulacturesLile lns'ce Q Aseura noe sur la vie, jtiiiboti Frres Ali4 Vins & < ham p agne Uordrld I*h. llejmar COPENHAGUE l urre Omnls, ro.nage et£Oiiwin W. 8. iathcws tt So" Tabaa jaunes et^nori,a Halionule Sans Rival Cigaietus Chant Knvol *•* 4Xk-


PAGE 1

Le* MATIN VJK. "De L'Avant" r Polices en vigueur dans la Crown Lif • fk •*' % 191*-*21,338,33t ; t £ m ^ 1920-$25,745,82 l 1921-$29,806,174 v 1922-$34,460,044 1923—$42,175,160 1924-$50,611,214 nmi)-€HiELDS! 1 l'are-uri*<> pokr auio*) rilres di wuies dimenims, e*i 9 u et en dtail, coupes sur mssures, 8,j;;.s ii g e p Ql4r i. t( JieUu Crompes de iVtftil '(wlow" Bp ration de Miroirs tchs. Pu exir qu'elle vieiit de re ce voir on UEortim ni de tissus pour Ai m??, d .rint s i .pou veau* ts ei tissus pour complets, voiles et cotuonms il>3 maries, voile poar communion, B\s ris fil. re soie et MP !I x \ 8tr>, etc. '-o Dm %  toujours : rix d ent fotilfl conu m i KA-V.V MERVANOS, "jti't, .MM, Une I riv.rs >t>i : LOI EH Pouf l.i saisi r, I1U •on \ tage, n •uvoiiiufil a .striirte Puon ville, meub J cl ,• >.-.• iao tout la oonljrt moderne >->sif, gar ige pour nto, 6li c'ric i • t u > l'iirt pour t.-nvi ;. 2 IV ir leconditi on, p'edreMer : OLOFFdOK, Ll : iS&Co agent Gnral demand pour Hai Uresez vous, s'il vous plat', parlct r M H, STEPUl:^SO^ f Grant Gnrt Jft te Matin, Port au Prince, a Leci n'est pas lire Cir Li la rl*>ia ,i9 j„ a9 ^yg pJ3 en fa|re t?""** I v^a fM Ji ecit lu bureau do • AdmluUtrattoi pjsUta, a la Graud'Hue Rentrez a la. Cordonnerie raesl .Camille i s 4 Inconscience Voue verrez que les chaussures — que ce soit sur cumulande ou non— sont faites avec yct, soins et salidit, parce i|ue les ouvriers qui les ouniectionnent elles matriaux qui y sont employs rpondent et fuitltient le Ulre de la maiaon. Savinien Marlia Pelt'Gcve r uroaute >i'" dpl nei ;it ea veme •m rabais .es Iota if e lier s et cordowieis. Chestertieltl ei Came., II laclea >!•< touts qu .iii pour selliers >i laillesn, i i UN la cets, Sandales et soulier bbnes, Boulesla.-liqui* Surettes,caameU li.-i.'Ult^ do tuutat roi lr li.iiibol 8 assortis pr nrii e pubcite. P t iers tt s rruitt poui mallee, ele, mues, Vairse do lamuei Bobs c Ii es et mi'ilns AJ Lu os liraom siona Paoasl ; Verres ei t>ob chas soor lanaes, VsrN • b ire, liqueurs et col Ktail. NINOII OOkMsaJ, U y> no ',1'rfliQo livv.', coco, Goudroo, 'iduai, etc. cirage hquid'b tic al Buit, cirtge eu pte, tesWs n a c -i. ttaiiea, i.iqiiiuirs, aasopagssi Visa aa laisse et de bsxriques.tpiogiee de nourice gnud-ici petiiea, ^i^uii les, te. ACQ nomisez La maison F, Mm\ & Co | lue du lariasin de l'ELit Entre Quintin Williams et Gouba. fictif de recevoir par le tranaU les arides suivants : i ^Dentelles Extra Fines, Dentelles de soie, Dentelies Or et Argent Kubsce, calottes, Chapeaux Gurnis, Plumes, Pleurs, Paille de Sofe et luus an.clea pour Modes.SpartarU.— Om MOIIIN Haute Fantaisie en perles pour Kobeset chapeaux, des Sac Perls de toute beaut des acs DanciogH, Cbapeaus Jean Bart pour Entants, Brosses a'tte, Peignes a eoiSuf tous genres des Brosses dents, des Ptes Oeuti Inceii, etc. ets. A n iclea peur Homoies : Faux cols, Cravates, Bsstsllea, Chemues de soie, Jartelles, etc. Tous articles pour mercerie et Lingerie — Cou Ici x guplltUIS. BOU HU.N^ EN TuUS GENHE8el Bi.uclions pour phrirmacie Al.meotation Liquide : Liqueurs, Cogu-c, Vins, Champagne BStben Balles en (iaootebouo et Cuupes. — Jouets divers ccessoires de Pharmacie et Spcialits Pbarnv ceutique? — Bocs %  Bassins, Tub s en caoutchoucVins it Sirop De-chiens, Vin Nourrv Uvoll. Histognol, Quinium Labarraque.l'epto Fer etc,stc8el d'BsSoa et de Ulaubeii, hcenns en Gros, Savons aiiliseptiques t< utes qualil s KitrMts,ss>ent-es pour Sirops,liqueurs et CoaBssrie Colorants na-urei-" Nous avons rtS le Vntable Th des Alpes, Excellent dpura il fassez-nous voir, nos prix sont avantageux, ALUMINUM LLN£ Htw-Orleans & M American Steamship Co k. Prochain dpart direct pour l'orUuu liinoe iHhlJ Le steamer Flood laissera H Qri ti lM b 11 lai courant diraeteaietN pour Pari .-m Prince. Le S|S Siikehoi | laissera Heff 0 laus la 29 mai (trochain tous les porta, tf Hati. A. de ilatteis et C% Ageits ttinix H :% %  -mmw/mm *W9*-—-!-!% %  %  WA,v fiiia votre aryont •^Urire KW r *^ C r e f p0 ?.' 1 *'. l a el vos navaua de bureau h *erire Foi u?*iS donna 1 ,e P lus d 88,l fac ion ^ ^^^^iYS?: qu elle comporle de, \ x tt ^tresdenl,,.!r • d,l ^" e vous avez dans la ••urdem.nL P tt l qui 0Dl ll U8Uels „ T mande. Empressez-vous de prendre votre F0 X t PfeeUmana-AGGERHOLl Rue du Quai i H ,iaj£OTIOS Pinul; Bassetes ds 40 an* r i IJ BUkN140RRHACl£ t! tiu< KcculesMsit> *>c*atM o Chroniques 231 ARABES GURI sur 232 iExlrui! d'un Kappert e *"*rW.,'u, fAtfr) 8'tst ts rsen st e tetrieen totni fa a ifll;-:; restittsu BN VKNTt DANS TOUTES QNTfES ftDu W~ 3 •felAUTS PETRARD D ALGER 46. rf j Cres^fc PARIS A l'on II 1-riuci^niriT.n^W^lJGI^^^ar Photographie Nouvelle Llodomy D* Juste A rouvert la saison par une magnifique vorle U'l. Uants oraUous. Cette anne, la mols cette ronde Z C1 1 eUM, ( d rretl ( UC U l>h ^graphie Nivelle sera.t le rendez von. prfr da tov.s ceux qui dsi! siRttr s ouveniri S^^NS a?^ V laite/, les installations et ,i u'lMson ntre N ia5 ^ nt ""* Hue de. (aeernes



PAGE 1

f. HATH aui isonliSlLVEIU Ceux qi n'ont pas encore vu les jolis article? 1 Miesse que vient de devoir ta Maauo M'ei doivent, dans leur interf, sVmpres ;cr te passer i Cette maison, car nul port ils ne peuvent trouve d'aussi beaux articles des prix si raisonnables: Hos articles sont traitent de toute beaut cl de Iraisbeur et nos prix dlimitons coneurnncp Crpe de Chine couleurs assorties i *• •' extra suprieur marocain carreaux Sohie '\ carreaux peur rebes et cl mises frfeOt.AA le soie barres llatir.n voile carreaux Vcrksilisse brod Crpon franais fcarr*. s et carreaux Diagonal noir sup. f*!%m naf atigai nouveaut S9rg< bleu anglais suprieur PPH mbsiK-ii anglais de toutes beaut Alpaga noir suprieur Saiin Chine pour taiileurs Kaki blauo suprieur Kaki jaune anglais buprijur lluck union b anc an^V ] 1 3 lellaidMeck. Suerkrtml el concave. N .nti re < et en barriques de i% gtUons, etc. etc. .MS OC ^UCCttS as Moulu La I?.ison Qliai les H. |(ia't)ens annoncejtt q*clle vient d'iutaller. : des inailrne^ deC drnes pour la prparation sa^clientle et aux mdecin e* a0 1 ir:Worju son l.abi,raioira d'Ulogie eo|OBi hi.)l vl*e appliqu sous la Directun doj DrHicctet t. Sjourn Ls Uf oruia^re est ouvert tu-.ia la* jours do7 b. 1 I|f] neur :, dus tr poar lou'cs les recherches et a'i> T^ t'annonce cl jointe, saut pour le .g WHIS -ftiiauu oi ia cim*aate ^ ree Sartnt r3ues que le mardi de chaque** ] %  S'aura\t . i* r uaiiu^cie pour les reusel w"* Aniive d'unie el iSacg2sinqu^ Hear.uou de V> asfeimanu PlaciiOQ de Iriouie, tiameii du sang et d pc ,_ Ei amen d


PAGE 1

DIRECTEUR PROPRIETAIRE \m \1MPR1MF.IR VU aienl Mayioire BOIS VKHNA 1358, Rue Amricaine NUMERO 20 CENT1MES Quotidien TEUkPHONB If* 148 Jai accept la prsident avela tt lituijp que J'allais avif a lutter je l*a accept par e q e jetais persuad lavoir le concours de tous les hettftes unis du pays Ce concours, je lil. J'ai lutt, je lutte encore, car, >i ou COJIprend de plus eu plus qu'on perd son temps dans les lucanes, si l\u s'assagit, je ue considre pourtant point la bataille coanne ayant pris du. Je lutte dans la cartitude du triomphe. Prsident BORXO Wme ANNEE N # 5 504 • • .<" U PUNIS, IJAlTiM JKUDl 14 MAI 1I2 rouvsrnement de Monsieur Boroo comptera demain trois annes aura demain trois an-, suite du triompha cl i* 1U vril, M• Burno, sui %  TCBU de la Lkmstiiuitcr, ^"--tondions comme Prla Rpublique. tioces qui ont acion ascension l.t la^isirature de Va.j/saiiiiiiiii connues me nous II'.MS dispenI* rappelerdifficults nes de la y Ht da l'envie, le* em'Mi* toutes sortes que d -s sans scrupuh n'ont multiplier depuis ces i, loin de dcourager le la Nation n'ont fait au ire qu'roustiller son imbattiTe suivant que le son ardeur river en IOU l'opposition qui ,rd s'tait dresse avec a. le programme exle Gouvernement dt> lUblisMineni serait une eu Ucile, mais ce serat ne temps nous rpter, [cours de cette mme pnoua sommes constamment vertu metlre en relief le bien incorit stabl i ralis par ce rgime l'orjce dont l'inbmnlaold tarin t inspire clnu.ua pur des craintes plus nombreuses irUiues dl o i|ii -s sans si/uiiication oxasples par l'opileps ; e de l'inanition et de la gloire, allches par les jouissances du pouvoir t par elles seules* La politique en tous tonus et en tous pays a souvent pro lui — |i st vrai — les vne Ai ntl les plus surprenants, mai noua ei ons en droit do peusi-r qu'aprs toutes les suprme hontes que nous avons connues nous pourrions r;garderl'avenir d'un oeil plut sur et croire la possibilit de gnreux sentiments dans les cœurs gars. Mais, au rebours de la conception gouvernementale quelques lauatiques loin do taire la trve des passions et de sonner le clairon Ue la concorde eu ngligeant leurs intrts p rsonuels, avec 1 imprudence de tous continuent leur systmatique campague de haine aveugle et de tuneste division. Œuvre jamais nfaste s'il en tut !... Ces incons3ients,ceux-l seuls. ont retard i actioa rgnratr C'. | ii pour tre I ut' s'a c> %  .p u au p.-ix de g-an ls ffjrt p)ur s? rihser p'eineiaent ui voit que n'a j i n -i-s m n ju de le rappeler le Chef de l'ttd. Compilt dans l'avenir e' d IDS la noblesse de la la;he mvariable.naut poursuivie, te Prsident, terinmt l'oreille aux hues et aux cl meurs intresses aura jusqu'au bout la l'ermet % %  l'nergie ne-ss liros po ir ne pas laisser dtourner he< regards du suprme t'Ut atteindre quand n\ne. l'arttg ant • '•U' mme conti m e et plus li l' que jamlis nos sentiments de la premire iieur c'est ave. enthousiasme que nous saluons ce lie anni versiiie, anima Ue la jus dsirables qu'ilne savent pas spprol >n lir.qu il ne voisnt pis a I q telles'attacher '• i's sini comrns des eu fants qui, dans un msguiu d joue's, so p'ennen* d abord, un tout bariol et le m'tient en s aile de ct pour un utreplus grotesqu %  ou plus brillant Une jeune li le aimera un homra parce qu'il est bon et un autie parce qu'il est rude : e le prfrera c. lui ci pour ses gots d'ani te et H mi-e ngli ge et celui l parce qu I est sembLiblfl a une gravure de ma de.fci le s imuU/ai h n d'un I roi •terne parce quil 1 it clair da lune et p i ce que I air est oux et deviendra tout coup d grable ds que le vent aura frachi. L s pli. s pratiques trou Vont moyen de laire accorder leurs isnlimsi ts avec 1 ur int rt : elles aiment o cela rap porte davautage. UL IK LA PARISIENNE Hiinctiissene a la Vapeur ttuu UeotSS iJtst-iUihes l'on au i'.iuce, Ha T li LBS31V< -IttPvaiiAUb; PROMI'TITI'DR Soi.s ].. l.tlies p ur le iDge fin, faux coin, ch mi-e Vous r olememoat satisfait en un., un votre liage Lus Haies effita Bi>r, ajjonrd'h n, demain. Hier, il y eut 12!j an.(t:t mai 1800) que B maparte, renouvelant la gigantesque entreprise d'Aiiniba'. IrnifliK les VIp.'S n lirai d Si lierntrl avec 40.000 hommes et parut ttubitemem en Mali;. Anjourd li JI, il y a fiOJ a s ( 11 mai 12BS i que naquit 9 "ence, Dante Aligliicri ; nu .i n'el auteur del D vine CsoAd . Il y • KSI 311 ans ( 11 mai 16101 qu'Henry IV, se rei lant l'Arsenal fiou • voir soa ministre Sully ma • aie, fut a-M-.n • par l'iialiea KsvsUlso. i : n i:n, il y aura I07 ( I.) mai (TiJSiqueles Sssia I •• rent la Corse la Franc. 1 1 oyennant une i 1 | [ •>•• naquit d.uis catte Ue en 1769. S il tait n uae anne plus tt, d aprs le (Vail qui rglait li'con huons le nationalit de habitant-*, il serait italien. Lgislation Douanire Edition Officielle S'adresser A l'Imprimerie Centrale. 1021, Plue (ieffrard.l'./ teriiriiij er le trne de France. Il Ht ciHer gin m triage avec Jeanne, fille de Louis XI, sœur de CharUs VIII ; et il puisa \nne le B 'ligne veuve de ce ne ne <*h r es VIII et belle su-r d An >e de B a i|•• 1 contre la rg oes de la^ e'Ie. 1 1 4 0 iea is. ii avait, avec d' litre; SS d, • 1 s, ,)r.v.Ki.i une (vo ta a, pe.er. i, 1 ni> 11 le. A • inoiQMil <| \\\i i are.! si bien n a fin s si CIK'Z Paul i. Auxila que \01is tiouv rez les jolis coupons aie Casimir lanais /ffjer, les suItarbei cravales dernier ton et les cliaussetles de soie incomparables. Association des Wembpes du Corps Eiseiiiaant On sait d<\j que, par Arr.d de Son Excel Monsieur le Prsidant de u Rpublique, la personnalit civile a tp accorde h celle USOcia'ion qui pourra dsormais acr-om plir tous les ac'es civ e p ssibles. Cette sooi inifessaats 4 plus d'un titre vient d'avoir >a trenteet-unieme enne d'ex steuce, mer* cre.ii pa^s, 6 M ,j courant. A catie occasion elle oflre ue banquet dimandie prochain 17 Vlai, ses. membre, Aux Grands Vini de I ordeautj che/ Dereh. Nous saisissons celle occasion pour prsenter r.oa plui vives flicilations au Comit directeur et son distingu prsi l ent, Me Viliua Gervais. Ordre des Ivocats du Barrean de loit-auianc9 Heuiauri 'es Mambrei de Conseil Idiscipline et les \vocils de ce II tire ni sol .oformi qu par dpsehe il. SeerSttiru d'KUl au Dpailemi 'c 18 Mu curant resr ctivemeut Port aul'nnce et ircaliaie. Lai •oHsQjUti 1,. 1, p 4 |g j e rUuiversde corn porteront une msssa qui teradita a la Caill Irata a ept heiiies el demie du mafia et une loia'ion sportive au Clia op de Mars i i heures picises de I aprs mi II, Port-au l'iinre, l> Il Mai I 1..,. Le Sti refaite de l'Ordre Stphen ALERTE Borras & JVavi.o Rue du Magasin de lEtat La Pabri.pie de iosacines a l'honneur d'ollrir ses Capttale et de la Prov.nce pour l'excution des travati en ca11vau.v-1110sa1u.ues de loule beaul et de de,' seins vanes bloc, en:cimenl,uranil,pierre at l ilic.el!,' balustraJes^ecorahons. travaux au cimetires: Zj ca?eaox, elc. miSt Prix m9Ti*.-fmt+ nous une visite.le meille,,,accueil vous est rserv. tl ^im^* ;e"je, s adresser A,on.ie„ r i'Jrt, tufsill, en lace da | a Pote. Barras 4 Navarro 1 Citu m D la oiuii (es Ou , d l„ budqet aura t quilibr, alors seuleraenl le -ouvernemept devra envisager les grands problmes d assainissement de la Monnaie el oVs dettes, telle a t la dclaration du Ministre des Finances Cin—Varits Vendredi Quand on Aime 1er, 2ume pisodes Mystres de New-York (NN) Entre : 0 50 Dimanche Par une nuit de prin tempe Film Indit Entre : G. l,5o PAU*— M. Csillaus, parlant la commission des linances de la chambre, a .e*po S rf que si le* re celtes votes par la chambre sont supprimes par le snat, il en l snltera dans le budget une in3ufli BMSS de rssnurces de 1 li ml IIOBJ laquelle il eonvleot d'ajou 1er la somme de ItiO millions qui, devant provenir du p| an ^ dW 9f ne peut pas tre meorpot#s dans Ib dgei, les restoarcei de cette nature devant servir d'i.bord a la reenoetrnesios de-: rgioai dvas ies puis l'umortisasaii t des dettes lotsralllaVe. il et d'autre part Beessslrs d'ineorporer au budget cei laines dpenses faisant actuellement l'objet de comptes spciaux comme celles lebitivus SUS pens ; ons de guerre, soit 1910 •nilliom ou criiev de Padnlslslra lion des posle,seN -' iSO mil lions. Le bu gel de I9SS, liuancir uniquemeni par i'imu il, se trou vera donc enfl de pr %  de i mil lions Pour liquider dfinitivement le reliquat des rpara'ious dans les rgions dvttes, le gouverne ment song'i un emprunt k gage sur les ren rare s du plan Oswsr; il envisage la remaniemmt du r gime linan ier d'is Obamlsi Je 1er pour exonrer l'Et.t des clurg s d ai loirs m nimes dtl travaix de premier tabli t eesacol de* voira ferres ; Ur qu ou sers abouti tous ces poiuls .,n p.m-r-, dit M. Caiilaux, sovifs^sr les |nada pro blmes sVseevafeaeni ut d? la monniie et des dettes.Le mip.i Ire dee lioances a c >m; i es *uj t un plan, m .iil estime qu'il est vain de l'exposer avant le rtablisse ment de l'quilibre budgtaire u value la dette consoii le a 150 milliards et It dette couit terme i ii milliards. U ministre dc'are que le pro blme de. novslione et des -imor tiseemenls de crances fera l'ob jet de ses constantes preoeStos ions et .1 saura abordur sans re tard les tapes ncessaires h nar courir pour t 1er bond ; bes ernement demandera au psy/ que M Lsillaus espre moments ns el qui seront aprs la rfeUse l.on de loolai les conomies pos •U es d environ 3500 nilllooi 'e gouvernemeM s'adressera aux ci toysas et reprime, a, u.ieme..H. u tes les Traudes il lvera le tau des impts cellulaires -,r. |, a t9m nus en exceptant seulement Ire a lunes infrieurs a 2.5 noo f ran ... mais l'impt gnral U r le rve nu lu, parait ne pas pouvoir Aire majore au lre msiorsUos porteiu •ur le tabac ; les droits de fnoee" non seront lemai.is et U ,,w. sioudelafiaudecn nalirs suc OSMSjsJs permet!,, de modrer les iHnfsquolemiBiairejUKe ei ceisif. J e bat caisse nationale Se rseau rance sera inst lue obli X aloi-s ment pour les Cies qui devront v verser au minimum la moiti de leurs primes, car M. Caillaux es •me que l'Etat doit participer aux bnfices de ces monopoles de rail lin raison du retard du vote du prsent birlg-d et de limpor lance des chances, il r a „ra d'ailleurs recourir en 1915 aux res sources de la Trsorerie. Ugou vein?ment compte > faire face i la •eu.e ccnd.tion que le concoure JH tous es rrsnrsis soit eeqojs | 1 euvre de restauration de nos I. %  aMM et il est absolument per %  uade que cet appel sera entendu de tou?. H bd tous le* soir* avec un Oitb> lu d. cMnir choix, les coss.mmailcni varies : S ;md wkbr, coneomu es, bire frappe, etc.— Service irrprtxhable. Mr Jules Vil iuvite ses nombreux Depuis deux jours la I*. C. S fai enlever les plattclies qu'elle avait )adis pU. s aux pacages amis a une me.* dt Ktquam'aii" n.vssu des lignes urbaines et on lait chaeler le 29 Mai couiant les nmpiace pir un remblai de aabl et du graviers. C'tait un tra vul nece.sai;e car les vhicules, su (out les auiomobiles, suhiss ient, en franchissant les rails, des chocs violents qui mena.,aient de dtriorer leura pneumatique*. eu l'tgHaeSleAuneiammui.ede P4me Tennessil Fouille. En y assistant se amis lui do^ nerost une nouvelle et K.aj^e preuve de aympathie. FrtauPrin.o j fl 14 Mai 191^ ... -J


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/06424
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Thursday, May 14, 1925
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:06424

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text

DIRECTEUR PROPRIETAIRE
\m \1MPR1MF.IR
VU aienl Mayioire
BOIS VKHNA
1358, Rue Amricaine
NUMERO 20 CENT1MES
Quotidien
TEUkPHONB If* 148
Jai accept la prsident ave- la tt
lituijp que J'allais avif a lutter je l*a
accept par e q e jetais persuad la-
voir le concours de tous les hettftes
unis du pays Ce concours, je lil. J'ai
lutt, je lutte encore, car, >i ou coji-
prend de plus eu plus qu'on perd
son temps dans les lucanes, si l\u
s'assagit, je ue considre pourtant
point la bataille coanne ayant pris du.
Je lutte dans la cartitude du triomphe.
Prsident BORXO
Wme ANNEE N# 5504
.<" U PUNIS, IJAlTiM
JKUDl 14 MAI 1I2
rouvsrnement de Monsieur Boroo
comptera demain trois annes
aura demain trois an-,
suite du triompha cl i*
1U vril, M Burno, sui
_tcbu de la Lkmstiiuitcr,
^"--tondions comme Pr-
la Rpublique.
tioces qui ont ac-
ion ascension l.t
la^isirature de Va.-
j/saiiiiii- iii connues
me nous ii'.ms dispen-
I* rappeler-
difficults nes de la
y Ht da l'envie, le* em'Mi*
toutes sortes que d -s
sans scrupuh n'ont
multiplier depuis ces
i, loin de dcourager le
la Nation n'ont fait au
ire qu'roustiller son
imbattiTe suivant que le
son ardeur river en
iou l'opposition qui
,rd s'tait dresse avec
a.
le programme ex-
le Gouvernement dt>
lUblisMineni serait une
eu Ucile, mais ce serat
ne temps nous rpter,
[cours de cette mme p-
noua sommes cons-
tamment vertu metlre en
relief le bien incorit stabl i ra-
lis par ce rgime l'orjce dont
l'inbmnlaold tarin t inspire
clnu.ua pur des craintes plus
nombreuses irUiues dl o
i|ii -s sans si/uiiication oxasp-
les par l'opileps;e de l'inani-
tion et de la gloire, allches
par les jouissances du pouvoir
. t par elles seules*
La politique en tous tonus et
en tous pays a souvent pro lui
|i st vrai les vne Ai ntl
les plus surprenants, mai noua
ei ons en droit do peusi-r qu'a-
prs toutes les suprme hontes
que nous avons connues nous
pourrions r;garderl'avenir d'un
oeil plut sur et croire la pos-
sibilit de gnreux sentiments
dans les curs gars. Mais, au
rebours de la conception gou-
vernementale quelques lauati-
ques loin do taire la trve des
passions et de sonner le clairon
Ue la concorde eu ngligeant
leurs intrts p rsonuels, avec
1 imprudence de tous continuent
leur systmatique campague de
haine aveugle et de tuneste divi-
sion. uvre jamais nfaste
s'il en tut !...
Ces incons3ients,ceux-l seuls.
ont retard i actioa rgnratr -
C'. | ii pour tre I ut' s'a c> .-
p u au p.-ix de g-an ls ffjrt
p)ur s? rihser p'eineiaent ui
voit que n'a j i n -i-s m n ju de
le rappeler le Chef de l'ttd.
Compilt dans l'avenir e'
d ids la noblesse de la la;he m-
variable.naut poursuivie, te Pr-
sident, terinmt l'oreille aux
hues et aux cl meurs intres-
ses aura jusqu'au bout la l'er-
met ! l'nergie ne-ss liros
po ir ne pas laisser dtourner
he< regards du suprme t'Ut
atteindre quand n\ne.
l'arttg ant 'U' mme con-
ti m e et plus li l' que jamlis
nos sentiments de la premi-
re iieur', c'est ave. enthousias-
me que nous saluons ce lie anni
versiiie, anima Ue la ju d'avoir toujours apport notre
plus loyal et notre plus franc
concours au Gouvernement
clair de M. Btfno et persual
que nous nous sommes eug'g
d.in une voi s s ilutaire, nous ai-
derons sans relche h com-
plte ralisation de ce lie m pro-
grain ne d'ordre et d'avance-
ment.
Propos fminin*
PEUR DR UCOURAGK-
ils
fatet en counare,
ombreux dans tous I. s
M:. ce sont ceux gui ne
PJ mai hm un . ge
lettre uoe sourame, et
Ivoient que e nsuvais
i evnemtnU".
pus avez une robe nonve
Wi chapeau -du moins
"jugez 8ID8j e, e
in, "f2 MU boni e
/'^"s,l018edesPieds
Ir?0 s dise:
chapeau ne va p.s
J Pourquoi port./.vous
V ne vous avantage
*;Ju monde?.. Votre
| jeun.ttrop: vous
tg*M que vous n'tes
fe^eiHe; c'eli un
P*moiti de voir.
IPI"U. la bonne dam-
[EaSV681^ repaie
* bien pale et bi n
F" ou de pernicieuse
q2^,erar^'d votre
W*m peut-tre un peu
J****W n'a mal nulle
! Wr-pTr? UQe ma8on,
X T^uera le prix
i vou ?ons' ' l-
! JUky prenez ga.Je
W Rivera
[ ^ la P0*.e
** granul
P *{ dtail
vous fera regretter votre m ir-
ch, si avantageux qu'il so t.
Elle n'est pas d'ailleurs plus
adroite ch z Sue, et toit va de
mal en pis. par;e quelle oe sait
voir que le ct soin ire d/s
choses.
L'Inconstance.
L'inconstance est su tout de
l'sodcil oi b 'au *.oup plus que
de la duplicit Geoi qui so:.t
ieu iss d ajs et de caracte son'
inconsttots, parce qu'ils con*
naissent m I la vi-. Il* voimt
tant de chos>s dsirables qu'il-
ne savent pas spprol >n lir.qu il
ne voisnt pis a I q telles'atta-
cher ' i's sini comrns des eu
fants qui, dans un msguiu d
joue's, so p'ennen* d abord, un
tout bariol et le m'tient en
s aile de ct pour un utreplus
grotesqu ou plus brillant
Une jeune li le aimera un
homra parce qu'il est bon et
un autie parce qu'il est rude :
e le prfrera c. lui ci pour ses
gots d'ani te et H mi-e ngli
ge et celui l parce qu I est
sembLiblfl a une gravure de ma
de.fci le s imuU/ai h n d'un Iroi
terne parce quil 1 it clair da
lune et p i ce que I air est oux
et deviendra tout coup d
grable ds que le vent aura
frachi. L s pli.s pratiques trou
Vont moyen de laire accorder
leurs isnlimsi ts avec 1 ur int
rt : elles aiment o cela rap
porte davautage.
UL'IK-
LA PARISIENNE
Hiinctiissene a la Vapeur
ttuu UeotSS iJtst-iUihes
l'on au i'.iuce, HaTli
LBS31V< -IttPvaiiAUb;
Promi'titi'dr
Soi.s ].. l.t- lies p ur le iDge
fin, faux coin, ch mi-e
Vous r olememoat satisfait
en un., un votre liage
Lus Haies effita
Bi>r, ajjonrd'h n, demain.
Hier, il y eut 12!j an.- (t:t mai
1800) que B maparte, renouvelant
la gigantesque entreprise d'Aiini-
ba'. IrnifliK les VIp.'S n lirai d
Si lierntrl avec 40.000 hommes
et parut ttubitemem en Mali;.
Anjourd liji, il y a fiOJ a s ( 11
mai 12BS i que naquit 9 "ence,
Dante Aligliicri ; nu .i n'el auteur
del D vine CsoAd . Il y *
ksi 311 ans ( 11 mai 16101 qu'-
Henry IV, se rei lant l'Arsenal
fiou voir soa ministre Sully ma
aie, fut a-M-.n par l'iialiea
KsvsUlso.
i : n i:n, il y aura I07 ( I.) mai
(TiJSiqueles Sssia I rent la
Corse la Franc. 1 1 oyennant une
i 1 | I > [> naquit d.uis catte Ue en
1769. S il tait n uae anne plus
tt, d aprs le (Vail qui rglait
li'- con huons le nationalit de
habitant-*, il serait italien.
Lgislation Douanire
Edition Officielle
S'adresser A l'Imprimerie
Centrale.
1021, Plue (ieffrard.l'./
teriiriiij
injures du duc d Orlans, i
Louis XII, q Ton surnomma le
Pre du "eupl-, xuccla en 1498
a Charles VIII (ils de Louis XI.
C'est aprs bien les vicissitudes
que ce seul repr-entant de la
brauche I Va ois 0 laos mon
ta >er le trne de France. Il Ht
ciHer gin m triage avec Jeanne,
fille de Louis XI, sur de CharUs
VIII ; et il puisa \nne le B 'ligne
veuve de ce ne ne <*h r es VIII et
belle su-r d An >e de B a i| 1
contre la rg oes de la^ e'Ie. 11
4 0 iea is. ii avait, avec d' litre;
SS d, 1 s, ,)r.v.Ki.i une (vo ta
a, pe.er. i, 1 ni> 11 le.
A inoiQMil <| \\\i i no..a ces ceb.es paroles : c Le
roi de France a oubli le* injures
du duc d'Orlans.
G'ftst chez
Paul E. A'ixila
Qu'il faut acheter ces
ravissants souliers pour
dames, ces crpes de soie
fantaisie jui >are.! si bien
n a fin s Et vo is Uessieurs c'est
au>si cIk'Z Paul i. Auxila
que \01is tiouv rez les
jolis coupons aie Casimir
lanais /ffjer, les su-
Itarbei cravales dernier
ton et les cliaussetles de
soie incomparables.
Association des Wembpes
du Corps Eiseiiiaant
On sait d<\j que, par Arr.d de
Son Excel Monsieur le Prsidant
de u Rpublique, la personnalit
civile a tp accorde h celle USO-
cia'ion qui pourra dsormais acr-om
plir tous les ac'es civ e p ssibles.
Cette sooi inifessaats 4 plus
d'un titre vient d'avoir >a trente-
et-unieme enne d'ex steuce, mer*
cre.ii pa^s, 6 ,M ,j courant.
A catie occasion elle oflre ue
banquet dimandie prochain 17 Vlai,
ses. membre, Aux Grands Vini
de I ordeautj che/ Dereh.
Nous saisissons celle occasion
pour prsenter r.oa plui vives fli-
cilations au Comit directeur et
son distingu prsilent, Me Viliua
Gervais.
Ordre des Ivocats du Bar-
rean de loit-auianc9
Heuiauri 'es Mambrei de Con-
seil I- discipline et les \vocils de
ce II tire ni sol .oformi qu par
dpsehe il. SeerSttiru d'KUl au
Dpailem lettre du R mile Ju Dr pau ad ys
lsa Monsie dre est unie la Fte do 1 I ni-
visit et co'ledu lira peau i.ii
Sl'oni |:,>i 'c 18 Mu curant res-
rctivemeut Port aul'nnce et
ircaliaie.
Lai oHsQjUti 1,. 1, p4|g je
rUuiversde corn porteront une
msssa qui teradita a la Caill Irata
a ept heiiies el demie du mafia
et une loia'ion sportive au
Clia op de Mars i i heures pici-
ses de I aprs mi II,
Port-au l'iinre, l> Il Mai I 1..,.
Le Sti refaite de l'Ordre
Stphen ALERTE
Borras & JVavi.o
Rue du Magasin de lEtat
La Pabri.pie de iosacines a l'honneur d'ollrir ses
Capttale et de la Prov.nce pour l'excution des travati
en ca11vau.v-1110sa1u.ues de loule beaul et de de,'
seins vanes bloc, en:cimenl,uranil,pierre atlilic.el!,'
balustraJes^ecorahons. travaux au cimetires: Zj
ca?eaox, elc. miSt
Prix m9Ti*.-fmt+ nous une visite.le meille,,,-
accueil vous est rserv. tl"
^im^* ;e"je, s adresser A,on.ier
i'Jrt, tufsill, en lace da |a Pote.
Barras 4 Navarro
1 Citu m D la oiuii (es
Ou , d l budqet aura t quilibr, alors seuleraenl
le -ouvernemept devra envisager les grands pro-
blmes d assainissement de la Monnaie el oVs
dettes, telle a t la dclaration
du Ministre des Finances
CinVarits
Vendredi
Quand on Aime
1er, 2ume pisodes
Mystres de New-York
(NN) Entre : 0 50
Dimanche
Par une nuit
de prin tempe
Film Indit
Entre : G. l,5o
Pau* M. Csillaus, parlant
la commission des linances de la
chambre, a .e*poSrf que si le* re
celtes votes par la chambre sont
supprimes par le snat, il en l
snltera dans le budget une in3ufli
BMSS de rssnurces de 1 li ml
IIobj laquelle il eonvleot d'ajou
1er la somme de ItiO millions qui,
devant provenir du p|an ^dW 9f
ne peut pas tre meorpot#s dans
I- b dgei, les restoarcei de cette
nature devant servir d'i.bord a la
reenoetrnesios de-: rgioai dvas
ies puis l'umortisasaii t des
dettes lotsralllaVe. il et d'autre
part Beessslrs d'ineorporer au
budget ceilaines dpenses faisant
actuellement l'objet de comptes
spciaux comme celles lebitivus
SUS pens;ons de guerre, soit 1910
nilliom ou criiev de Padnlslslra
lion des posle,seN -' iSO mil lions.
Le bu gel de I9SS, liuancir
uniquemeni par i'imu il, se trou
vera donc enfl de pr ' de i mil
lions Pour liquider dfinitivement
le reliquat des rpara'ious dans
les rgions dvttes, le gouverne
ment song'i un emprunt k gage
sur les ren rare s du plan Oswsr;
il envisage la remaniemmt du r
gime linan ier d'is Obamlsi Je 1er
pour exonrer l'Et.t des clurg s
d ai loirs m nimes dtl travaix de
premier tabliteesacol de* voira
ferres ; Ur qu ou sers abouti
tous ces poiuls .,n p.m-r-, dit M.
Caiilaux, sovifs^sr les |nada pro
blmes sVseevafeaeni ut d? la
monniie et des dettes.Le mip.i Ire
dee lioances a c >m; i es *uj t un
plan, m .i- il estime qu'il est vain
de l'exposer avant le rtablisse
ment de l'quilibre budgtaire u
value la dette consoii le a 150
milliards et It dette couit terme
i ii milliards.
U ministre dc'are que le pro
blme de. novslione et des -imor
tiseemenls de crances fera l'ob
jet de ses constantes preoeStos
ions et .1 saura abordur sans re
tard les tapes ncessaires h nar
courir pour t 1er bond ; bes
ernement demandera au psy/
que M Lsillaus espre moments
ns el qui seront aprs la rfeUse
l.on de loolai les conomies pos
U es d environ 3500 nilllooi 'e
gouvernemeM s'adressera aux ci
toysas et reprime, a, u.ieme..H.u
tes les Traudes il lvera le tau
des impts cellulaires -,r. |,a t9m
nus en exceptant seulement Ire a
lunes infrieurs a 2.5 noo fran...
mais l'impt gnral ,Ur le rve
nu lu, parait ne pas pouvoir Aire
majore aulre msiorsUos porteiu
ur le tabac ; les droits de fnoee"
non seront lemai.is et U ,,w.
sioudelafiaudecn nalirs suc
OSMSjsJs permet!,, de modrer
les iHnfsquolemiBiairejUKe ei
ceisif. J e
bat caisse nationale Se rseau
rance sera inst lue obliXaloi-s
ment pour les Cies qui devront v
verser au minimum la moiti de
leurs primes, car M. Caillaux es
me que l'Etat doit participer aux
bnfices de ces monopoles de
rail lin raison du retard du vote
du prsent birlg-d et de limpor
lance des chances, il rara d'ail-
leurs recourir en 1915 aux res
sources de la Trsorerie. Ugou vei-
n?ment compte > faire face i la
eu.e ccnd.tion que le concoure
JH tous es rrsnrsis soit eeqojs |
1 euvre de restauration de nos I.
aMM et il est absolument per
uade que cet appel sera entendu
de tou?.
.. .** Depuis deux ours la I'. C. S w
Soin une nouvelle direction t
l blissement vient de faire H r
ouveilure u mme local de la
Ru. I^ux, aockane Hue Honne
Foi
Il > h bd tous le* soir* avec un
Oitb> lu d. cMnir choix, les
coss.mmailcni varies : S;md
wkbr, coneomu es, bire frappe,
etc. Service irrprtxhable.
Mr Jules Vil iuvite ses nombreux
Depuis deux jours la I*. C. S
fai enlever les plattclies qu'elle
avait )adis pU. s aux pacages amis a une me.* dt Ktquam'aii"
n.vssu des lignes urbaines et on lait chaeler le 29 Mai couiant
les nmpiace pir un remblai de
aabl et du graviers. C'tait un tra
vul nece.sai;e car les vhicules,
su (out les auiomobiles, suhis-
s ient, en franchissant les rails,
des chocs violents qui mena.,aient
de dtriorer leura pneumatique*.
eu
l'tgHaeSleAuneiammui.ede
P4me Tennessil Fouille.
En y assistant se amis lui do^
nerost une nouvelle et K.aj^e
preuve de aympathie.
FrtauPrin.ojfl 14 Mai 191^
... -j


Lt Afin
Crme
1NDELYS
donne un teint de lys
v ^r
'-*
:
3B
E//e
fient /a poudre
Assure une
carnation exquis*
lG:t de Hsd&se Lucien Hoielu
Nous av.vu appris malin U
in.it de Ma lame 1 ucien Beeelo,
survenue cttte nuit.
Les funrai les auront lieu d-
main anrs-miJi en l'Ege du
Sacr-Cur.
Le Matin partage la diuleur
des f* mille* prouv/es et envoie
|oul prliruli' rtTJ*ri ses condo-
lances! Mrs et Mmes H. Hreaui,
Tullm Boche et Andr Dnu.
/
\ a.
\
Om\

f.u OJffll Ternrfe'jr*. 4m.I. parfum*,
nntert la frachiur de fa />unite. M. e//ac# /ej ride
U Cr*m TE1NDELYS. lut
onciaemc. neutre, nc(M')l
d'c-ffemer en rien la peau. qu'alW
adoucit, atiouplii ei Wanthii t"*
lubrifier l'excet ou j-imaii. U >'<"
bure Pjilumc lu elrtila de
rteun. la Crime TErNUEUVS ei
lt type le plus parlai le la cT*me
de loiletie: *on emploi 'vite le
haie, lei tathe de rousseu' et le
!!......h Jue i II poueiiire
ARYS
3, Rue de U Paix, S
PARIS
T .ut Parfumerie et Or-awl- Mnin.
Su il Vaillant Consiqnataue

Hindenburg a t install comme
Prsident duPe eh allemand
ittitude des Gouvernements Iranais, anglais, belffal
et celle probable des Etats-Unis
BERMN-i l Feld Marchal
llindtnburg a \ install comme
prsident de la rpublique alltmaa
de bfrf Ei*pl quelque cris H
j.ot-^HlioOs d- la part de quel
quts con munis!"*, l'insallation a
u lien, suivant M. Loeb. prsi
dent du Reiih-hg en prsence
el'ttM t "I* nombreuse.
pARII Lis gouvernements
frii ont decid-4 d De pas envoyer les
iliciUtious bebitaellH h un chel
d'Eu' rouvellement lu a l'occa
eion du Feld Marech l Hir.den
burg. prsident d'Allemagne parce
que sou nom est MOT*. t.ur u us
te de ceux qui sont sCOUtOs de -ri
m s de gu-'ire. Les 4 pus an^es
d'il on, preud-oit simplement ac
de installation quand on leur n
tilier.i q e le M rcriai a (.ris la
prsidence.
WASHINGTON Les foectiou
i.aires de Washington ne peneOit
pas qu'il y aura Iteu.i l'occasion de
lin.tallaiion du Pisident llieden
burg en Allemagne, d'envoyer un
message spcial .!> Uliciti ti >us de
la part des Etats Unit.
n'qup el nef t^vrat sur 1er- oies
du Ml ; on dit tanl que plusieurs
alla nai ds, babilt* e i raUTaini et
se servant d nom' <> i otntix, ont
t vus dm* le RIT.
WASHINGTON Ht lord, d
lgii". ilu bureaii du bu.l,. t a ren
du compte " pHtideiil oiidge
qu'il peosai! que l'eicdoil bud
giM:dre nar.t le 30 .lui atteindrait 108
millions. Pour Tanne suivante
le dlgu prvoit un excdent .le
378 millions de d-.ilars, chilre
sur renie' M I' se l'ailminisiretion
pour la rduction possible des ta-
xes.
^Les" cours
? Il Mai*
'*itVN YORK Francs 19.20
Paki Bolar 19.24
Livie 83.316
**>
Nouvelles Etrangre, **?.5?
Par Cable
la tteuHon au suj commence d\s arrnes .^e
Jion! suit 8 la Socit (fei
lations
GSN1 \ >' La situation de U
Buvaie tovMIque a le con H renie iiit.rnBti'nHle ru
le contu' e lu < 'iinmerce des a
mes. La Pologne a prsent u
entend Beat le convention pio
pose* il'aprs li quel 'es Et.tls !imi
tropbes de la Ruelle ?. seraieut
lia par tet accoid que a il en tait
de n eme du gouvernen ent des
Soviets. La Rueele refuse de parti
ciper l-i confrence actuelle aoua
prtexte qu on pourrait a immit-cer
ieM ses Utiles inirieutts
La plus grande partie de la se
av.ce de la matiuce a t eonsa
ce lu vente de amies aux MU
vcrnemeula La confrence a lina
Uiucii adopt le priucipe qu m
document devail loujnura mention
ner le couierlemtnt du gouverne
meut ejportHtcui.
Le ieprt'senUi.1 de la Po'flfMle)
de la Hcumaiix pnsnl qu il ne
Htiail pH l ue publier les a
(ails lie leur irrpoilalion dininrs.
Le dligu loeeueta ujoute qte la
Houiname vivait aciM la n;i nace
de provoratkii coaeteatee.H. Btt
Ion. oiegu i.iiiicair, a d.dare
que les Etats L'nis eluienl prts ..
approuver un' onvennon prescri
vaut bux Etat. I br quant des ar
mes de publ.er t*a aiatittiquee de
iure iiiUiis.
autour de la mort
du (|ni*.il H.iiHjin
PARI5? Le Gnral Meugla
avait reu les derniers sacremmts
avaul hier soir. Il exp'rail hier
matin il h 20 entouri de sa
temme et de ses eufints et autres
membres de sa famille. Le Gm
rai eTiil t subitement atteint
d'une attaqua d'urmie e: ko a tat
devint immdiatement si grave
qu'une opration fut con->idre
comme imposrible.
il GO Ka pprenett la
mort du Gnral Mangin, le Gn
ral Davves.vice pr*ideut dea Klats
t'.lis qui fut souvent en contact
avec les gnraux allis p nl.nl
la guerre en raison des fonc ions
de brigadier gnral ehtCfl des
h il* p mu le corps expdition
naire amriciiin, a reudu lioiami
ge en ces termes aux hro-' de Ver
dun ; a Le Gnral Mangin tait
l'un des plu* grands ch '> 4a g^ier
re les allis ; apr8 l'uil iisive de
Mars 1918. il eut sous son ctm
mandement le eorpa d'arme am
ricainr.Les loges qu'il fit .1 nos
troupts sont prcieux et referont
vivaces dan* les eo- urs le* loi
dais amri'uhs. le Guiel Mau
gin iait un h mroe d'une hau'e
culture et uu matre de la .<,.
militaire.
Noufelles Diverses -
TANGER Lue dpcbe de 1 V
gence llavas dit qu'un sous marin
allemand a rcemment dbarqu
des eiplot.la, du matriel tlpho
ioKlo. Plie d deux miile
m livin- et dilices oui t dtrui-
tes par le Feu Kawjevi centre du
tremb'e rient de ler.e qui dvasta
le .1 (>o i et situ . -/0 milles au
No'd Oet de TtkU. Le* dom-
mages sont cousidrab'.es quoique
nou enc >re valus
cours n
Port eu Prince, le t i Mai U*
Avis
Pur les laitaira di[Comit du
Drap ti. charg 'e l'i iganisetion
de !a nui iielalirn eni se fral
| it. haie le 18 Va: 3 hres de
Vttfh nidi, a PorecloB Panel-
ters^irede la cration i*i Drapeau
mpnifirtalion a !i quelle, le Gou-
vernement doit partir per, le
. ,,Mt.n-'it de i. iMC'ion Pu-
b'iipe poile la et tu : ifsance de
wsi' vtes que la fte spcrtive qui
devait avoir IL u le mi n e joui au
("liai p d Ver, est reLveye
une date ultrieure.
l'ori i.i-l'rinre,le 13 Mai 1925.
B*a-*Bi!Maa^BlBBeapBr.
Secrtaire .Etat de rintrieoi
Communiqu
Il est rappel tous organisa
teins de mauitestatiuu sur la voie
publiqui qu il- doivent, au p e-.m
ble, se pre*ent> r au bureau ne la
loiice eu vue des mesures d'ordre
ai iitter.
Port au Prince, le 14 Mai 1925.
Secrtairene d'Etat de riitrita
Communiqu
\ 1 occasion de ia Kete de l'Uni
versi! t du Drap*an Mtt Bureaux
Pub'ics cbltneroot le lundi 18 Mai
i.>.
Parisiana
Vendredi
La Nouvelle Aurore
; (fin)
Le BaronNM^stre
UornLinie
Le ileamei Oteai Hore ve
nitui de Cuf 0. Kin' Nia m*
Ici vers l5 Jota. I re^.tirv'e
merre jour pour I Europe via Ci.
Uni ien et l'uer'o Pla'a, j.rtnnt
fiel et pas^gers.
ue% personne* 'i d*reit profl
1er de 'cette occasion sont pries de
passer en nos bureaux peur ee
taire insnire.
0_0FFS0N,U:C*S&Co
Agents gnraux
Faillile tlidullah A^med
Suivant, dcision d* Vonsieur
Fmrr.anuel Beauvoir, Jug> commis
seire, le crncie.- de la faillite
Abda'lab Akmed ont invits I ee
prsenter en la Chambre da Con
seil du Tribunal de Premire Ins-
tance de ce ressort, le mardi que
l'on comDt.ra L0 du rooient du
heures du matin, pour 1 a compila
sment d-s formalits itOvues en
l'sr'ide 175 du code de Co amerce.
Port ei Pliaoi. le fi mi lIi
TeLLIBN ROUX
Ag''nt de la faillite
Golombian Steamsl
Company lnc,
$c ivteamet ?Maitiaic(iu atjaac
^le^^/aiH to 9 illai coaiaat.teU ail
^ait-aa-^iiric^ (c 16 via Cap 3ai|
3l patina te mirvc- joui liw
j>t>ai Cartel erv wate paut tXiria^or
Ut- potU 3^ (a Colombie prenaaL^j
dagers.
^orl>au-*f in ce, \v 1$ 3\Ui 19^5,
Gbara & C% A
La Fte ds l'Universit
A l'occtti-ion de la Pte de 1*11
oivirciUr une Mette m ra cbantci-
a la Chili.dihle n \h Mai a 7 h.
1 '2 ni ni un
Pans I a; r rfc !'. au 'li unp de
Mefi, devait avr.ir um> grande Fte
Sioi.iv-' avec un pr..w-ramme tra
iiitressmf: mos comme on le
v cette flte a ' renvoye une
da'e ullri ure.
The Royal mail Sti
Packel Compati]
te steamer Con.vap eit altendu Portifj
vers le 18 du couran. ft partira le m ne jet
le> porls du Nord prenant du ht dirM
pour l lampe.
Le steamer Culebra est altendu a jacmeli
10 juin et parti a le mme jour pour les (
Sud, Port-au Prince et les ports du lord
dufil directement pour l'Europe.
J. Daalder Jr.
Agent Gnral
J Compagnie gnrale
Transatlantique k,
Le paquebot raravelle'parti de
U,r le> ux le 90 Av.il 0*1 KtHOdi a
I ort au Prince le 18 cour. U.
Il repartira le lendemai. de sou
air.ve- pour Petit Goe, eiiig)
de P.iiba et les ports du sud pr^-
raut fret et paseager".
Le suite de l'itinraire sera fixe
u trieurement.
Port au Prince, 1*12 nui 192 i.
L'Agent, E R )B LLN
Le Roi des Digestifs e
PEPTODIASE
Ad mie dans lee HplUux de Paria
OTION IHMtDIATR
NSVBlkLK L'*ee*TlT
ootLaais l* ntunoN
rvoaiii LlvacvaTien et liaroaac
Stfpprimt :
| Uni d eNtniwr eVEatomae, M|.
ralMa,MnMax*eBtalr,a)ejei*Ma
Va^B. N.y..a. VmiiMmMi,
I raefe d, fut, k, p/*rm*m
Mf6t ataval:
Ijiaritili P.aznnLtaV. J.f^ fftH|
A Helti PkftmMle AL PCTaCI
i louift bonoM pkarmaciaa
Eug. LE BOSSE &
Agences- Reprseatatti
PORT-AU*PRliSCE
Agents gnraux di
ueckc.r Jonea Je^wvelli^IiMnQ
; iNXW-YOKK ....
Farines HujarUt 0 Boale Rom>
The Aune Insurance Cnmpai]
nkw-yoI'.:
Atmranoe contre l'inoeal^
Diamond latcli Co
Allumettes Sale Homo
D. 5, Uubbtr ixport Company
Souliers Roda,___
Chas P. latllage lt Son
i'ois3ons aies en tou genres
IVJanulacturesLile lns'ce Q
Aseuranoe sur la vie,
jtiiiboti Frres Ali4
Vins & < hampagne Uordrld
I*h. llejmar
COPENHAGUE
l urre Omnls, ro.nage etOiiwin
W. 8. iathcws tt So"
Tabaa jaunes et^nor-
i,a Halionule
Sans Rival
Cigaietus Chant
Knvol **
4Xk-
Procoi ez-vous de jolis cadeaux pour annivesaires, lianaiM*
mariages e* baplmes chez
II
FILS:
I :
.
Rue Bonne-F?!
_vxr '^sxaw i ^_ m


Le* matin

VjK.
"De L'Avant"


r Polices en vigueur dans la Crown Lif
fk *'
% 191*-*21,338,33t *
; t m ^ 1920-$25,745,82
l 1921-$29,806,174
v '
1922-$34,460,044
1923$42,175,160
1924-$50,611,214
nmi)-HiELDS!
1 l'are-uri*<> pokr auio*)
rilres di wuies dimenims, e*i
9 u et en dtail, coupes sur ms-
sures, 8,j;;.s ii g e pQl4r i.t(JieUu .
Crompes de iVtftil '(wlow"
Bp ration de Miroirs tchs.
Pu ex ih.
HitryjSnRK
ltli da Qw.i. ( Ave A ) eii /<* de /tt
dur?
1
I anne qui rient de se terminer ait t malheureuse*
^ibOi d'incertitude et de stagnation dans plusieurs
danaee, les chiffres de notre rapport annuel sont une
ive qu'il n'y a ni halte ni Lisitatior. dans le progrs de notre
pagnic. La Crown Life va 'de l'avant'agrandissant plus
dment que jamais son champ d'utilit et de service public"
mrait de l'adresse du Prsident l'assembh'e annuell:.
COMPAGNIE D'ASSURANCE-VIE
ROWi LIF
a maison C. L Verrai
Marchand TatlUur
lo 1823 Rue du l.-wjasin de l'Etat
Se recommande au publie et a sa nombreuse cli-
entle pour l'lgance le su eoope et Ja prompte
tCttHon mise rtans les ouvrage! cooti se, soins
U maison resle oJveiie llltqu'a 6 heures (tu soir,
* t ut d, es.
Avis Important
Le public en gnial ainsi
que les clients de la Maison
Kawas IIehmanos apprendront
avec p'ai>ir qu'elle vieiit de re
ce voir on UEortim ni de tissus
pour Ai m??, d .rintsi .- pou veau*
ts ei tissus pour complets,
voiles et cotuonms il>3 maries,
voile poar communion, B\s ris
fil. re soie et Mp !i x \ 8tr>, etc.
'-o Dm toujours : rix d
ent fotilfl conu m i
Ka-v.v MERVANOS,
"jti't, .MM, Une I riv.rs >t>i
: LOI eh
Pouf l.i saisi r, I1U - on \
tage, n uvoiiiufil a .striirte
Puon ville, meub j cl , >.-. iao
tout la oonljrt moderne >->sif,
gar ige pour nto, 6li c'ric i t u
> l'iirt pour t.-nvi ;.
2 IVir le- conditi on, p'edreMer :
OLOFFdOK, Ll : iS&Co
agent Gnral demand pour Hai
Uresez vous, s'il vous plat', parlct r
M H, STEPUl:^SO^f Grant Gnrt
Jft te Matin, Port au Prince,
a
Leci n'est pas lire
Cir Li la rl*>ia ,i9 j a9 ^yg pJ3 en fa|re
t?""** I v^a fM Ji ecit lu bureau do
AdmluUtrattoi pjsUta, a la Graud'Hue "
Rentrez a la. Cordonnerie
raesl .Camille
* i s
4 Inconscience
Voue verrez que les chaussures que ce soit sur
cumulande ou non sont faites avec yct, soins et
salidit, parce i|ue les ouvriers qui les ouniectionnent
elles matriaux qui y sont employs rpondent et
fuitltient le Ulre de la maiaon.
Savinien Marlia
Pelt'Gcve
r uroaute >i'" dpl nei ; reeou veJiemeol de slot k u>it ea
veme m rabais .es Iota oituics t\ ii ii Vu iiiitis, Si-polin
couli urs aati rlivs : i iiati r i .
date cl h ili I'. r beOtlai *'il D.
\l i d Si k U'. : < irattvi cl
effares Oui b ai Pi \> if e lier s
et cordowieis. Chestertieltl ei
Came., II laclea >!< tout- s qu .iii ,
pour selliers >i laillesn, i i un la
cets, Sandales et soulier bbnes,
Boulesla.-liqui* Surettes,caameU
li.-i.'Ult^ do tuutat roi lr li.iiibol 8
assortis pr nrii e pubcite. P
tiers tt s rruitt poui mallee, ele,
mues, Vairse do lamuei Bobs
c Ii es et mi'ilns Aj Lu os liraom
siona Paoasl ; Verres ei t>ob
chas soor lanaes, VsrN b ire,
liqueurs et col Ktail.
ninoii OOkMsaJ, U y> no ',1'rfliQo
livv.', coco, Goudroo, 'iduai, etc.
cirage hquid'- b tic al Buit, cirtge
eu pte, tesWs n a c -i. ttaiiea,
i.iqiiiuirs, aasopagssi Visa aa
laisse et de bsxriques.tpiogiee de
nourice gnud-i- ci petiiea, ^i^uii
les, te.
ACQ
nomisez
La maison F, Mm\ & Co
| lue du lariasin de l'ELit
Entre Quintin Williams et Gouba.
fictif de recevoir par le tranaU
les arides suivants :
i ^Dentelles Extra Fines, Dentelles de soie, Dentelies Or et Argent
Kubsce, calottes, Chapeaux Gurnis, Plumes, Pleurs, Paille de Sofe et
luus an.clea pour Modes.- SpartarU. Om MoIiIn Haute Fantaisie en
perles pour Kobeset chapeaux, des Sac Perls de toute beaut des
acs DanciogH, Cbapeaus Jean Bart pour Entants, Brosses a'tte,
Peignes a eoiSuf tous genres des Brosses dents, des Ptes Oeuti
Inceii, etc. ets.
Aniclea peur Homoies : Faux cols, Cravates, Bsstsllea, Chemues
de soie, Jartelles, etc. Tous articles pour mercerie et Lingerie Cou
Ici x guplltUIS.
BOU HU.N^ EN TuUS GENHE8el Bi.uclions pour phrirmacie
Al.meotation Liquide : Liqueurs, Cogu-c, Vins, Champagne BStben
Balles en (iaootebouo et Cuupes. Jouets divers
ccessoires de Pharmacie et Spcialits Pbarnv ceutique? Bocs
Bassins, Tub s en caoutchouc- Vins it Sirop De-chiens, Vin Nourrv
Uvoll. Histognol, Quinium Labarraque.l'epto Fer etc,stc8el d'BsSoa
et de Ulaubeii, hcenns en Gros, Savons aiiliseptiques t< utes qualil s
KitrMts,ss>ent-es pour Sirops,liqueurs et CoaBssrie Colorants na-urei-"
Nous avons rtS le Vntable Th des Alpes, Excellent dpura il
fassez-nous voir, nos prix sont avantageux,
ALUMINUM LLN
Htw-Orleans & M
American Steamship Co k.
Prochain dpart direct
pour l'orUuu liinoe iHhlJ
Le steamer Flood laissera H QritilM b 11 lai
courant diraeteaietN pour Pari .-m Prince.
Le S|S Siikehoi | laissera Heff 0 laus la 29 mai
(trochain tous les porta, tf Hati.
A. de ilatteis et C%
Ageits ttinix
H
:%
-mmw/mm
*W9*--!-!-
'WA,v
fiiia
votre aryont
^Urire KWr*^Crefp0?.'1*'.l'a el vos navaua de bureau h
*erire Foi u?*iS donna"1 ,e Plus d- 88,l'fac ion- ^
' ^^^^iYS?: qu'elle comporle, de,\x
tt^tresdenl,,.!r d,l ^"e vous avez dans la
urdem.nLP ttl qui 0Dl ll U8Uels-
T. mande. Empressez-vous de prendre votre F0X
t PfeeUmana-AGGERHOLl
Rue du Quai
i
h ,iajOTIOS Pinul;
Bassetes ds 40 an* r i Ij BUkN140RRHACl
t! tiu< KcculesMsit> *>c*atM o Chroniques
231 ARABES GURI sur 232
iExlrui! d'un Kappert e *"*rW.,'u, fAtfr)
8'tst ts rsen st e tetrieen totni fa aifll;-:; restittsu
BN VKNTt DANS TOUTES QNTfES ftDu W~ 3
felAUTS PETRARD D ALGER. 46. rf j Cres^fc PaRIS '
A l'on ii 1-riuci^niriT.n^W^lJGI^^^ar
Photographie Nouvelle
Llodomy D* Juste
A rouvert la saison par une magnifique vorle U'l.
Uants oraUous. Cette anne, la mols cette ronde
ZC11eUM,!(drretl (UC U l>h^graphie Nivelle
sera.t le rendez von. prfr da tov.s ceux qui dsi!
siRttrsouveniri s^^nS a?^
V laite/, les installations
et,iu'lMsonntre N ia5^nt""* Hue de. (aeernes


f. HATH
aui isonliSlLVEIU
Ceux qi n'ont pas encore vu les jolis article? 1
Miesse que vient de devoir ta Maauo M'ei
doivent, dans leur interf, sVmpres ;cr te passer i
Cette maison, car nul port ils ne peuvent trouve
d'aussi beaux articles des prix si raisonnables:
Hos articles sont traitent de toute beaut cl de
Iraisbeur et nos prix dlimitons coneurnncp
Crpe de Chine couleurs assorties
i * ' extra suprieur
" marocain carreaux
Sohie '\ carreaux peur rebes et cl mises
frfeOt.AA le soie barres
llatir.n voile carreaux
Vcrksilisse brod
Crpon franais fcarr*. s et carreaux
Diagonal noir sup.
f*!%m naf atigai nouveaut
S9rg< bleu anglais suprieur
Pph mbsiK-ii anglais de toutes beaut
Alpaga noir suprieur
Saiin Chine pour taiileurs
Kaki blauo suprieur
Kaki jaune anglais buprijur
lluck union b anc an Di'ill union blanc anglais
t. m .*
Tussor Japonais pour rhemise A hommes et nib.i
l'.eps de soie barras couleur pour chemises a ho ;x-
mes et robos nouveauts.
Rapliste fine pour chemises
percale fine pour lingerie
Calicot percala pour
Zphyr anglais pour ehemises extra sup
Organdi suisse uni et couleur
Kas joursdniii-soie
Chaussettes cossaises pour enfants
Hreneh Frisky, dernier.- nouveaut
Poplin fleurs pour robes
'I usaor blanc
Limbrie blanc
Voiles cou eur A ban es
Shirting blanc suprieur
fias dent ' les
I*as soie brods
Bas fil hroU
Lotions 4 i iveri*-
Tulle ^our premire Communion
Couverture-, blanche et couleur suprieur
Bandes b. odt es Madera pour eliemises et Ju, e
Voile b'anc barres et a mouches
Ratine bl m ho
Oabatdine blanche barras et unie
iV ion blanc et couleur jours
Voue hianc et cou*eur uni
Chemisettes allemandes suprieur
Br jant noir anglais
liii ::tl'i.).i toiie crue
Serviettes de toi etlsa blanches & couleur
damass ios b'anciios pour familles
Nappe couleurs -
Petites serviettes blanches damass es
Organdi hianr & couleur A barras & -ar. eaux
Lainage cou eur anglais sup pour jupe
Madras a barres ue soie pour chemises hoinm Sai natta Foulard pour robes
peignes lran j1-& aniuricains
Moi, one b nos & couiMura sup.
Pop tu de soie uni o\ uc & reine extra
Lbapsau dfaille i.ne d Itali-t
Casi iftlr anylaia sup-.
Crepi;i brod franc is
Crpon franais a f euis. dernires nouveaut
Serviettes te toilette cou', angl in
"japirf cir blanc sep. po.-r tables
Dai i vibo anglais pour mai. h.s double largeur elo etc.
m hnales clients, vous qui voulez porter, peu de
tri.i les plus beaux tissus qu'il soit possible de
trouver aaf celle place, ne tnam|uez pas, av;.nt
d'aller ailleurs, de passer citez nou oit le meilleur
acceuil vous est rserv.
N. et \. Acra
QrandffRuc
ct d et bra
A'JRA
de
raaitre
premier
tilt*
Voulez-vous vous habiller avec lgance
march. .
Adresse -ous la Maison IN. A-
Dont la aevUeesl de vend, e a peut toeueUJtaoa
vendre b mucoi p
Dans son pei .annal, la maison compte
tailleur ilalien sorti d'un tablissement
ordre d'Italie
Klle es
et sua
drillbl
talons EU tos poar gilets.
Bonneterie
LbMiut.es de Joufcst de aait, au flou t d ci ollaat*
Z* 9t manchette* darira era%|ons. us
;v tirt<- %-' <*-a r*
esi en mesure de fournir des coniplets te * <
P mesure, en cheviote, diagonale, fa* J1
blanc et couleur, ooupOi's de faalmir p ns
G
.
va -i<'i oj 9
e. le meilleur accueil rst rserv tous ceux qui d-
si.-ent p r une visite tre dfis sur la valeur des
travaux lourata.
T*ut ostums command et <|ui ne rpeaa pas u
gci'u n client est repris
On \. t'e franais, anglais, espagnol et italien
*& i9L
: & "
va
Keds
Sans pareils pour
leur
Solidit, ]
Elgance;
Got/orf t
Fracheur
En vente partout
Pour les comman-
des s adresser i
tull.tKt05i&t
Ag enta
Kefcot"
.v-
Keds
Fabricados solamentc por M
United States Rubber Company
Voici 3 produits
qui mettent en valeur
la beaut de la femme-.

Rhum Nectar
(h N Gaeij^ns
UIO, Rtio (faMKffioKi d- I E al
H7 Riim lionne Fui.
820, K e Courte
m
Grand iflel de Frai
foaiiion exceptionnelle, au centre des :
proximit de toutes l*s Banques, de la de
de toute! le* menes de bateaux
hensei(|Ufint nts et lacilits pour voyager *
mobile d.is toute! les parties de la |t
l'Hati et de la rpublique dominicaine.
bambrea conlortables et surtout trs ]
lilateurs dms les chambres la demande
Monaires. Cui-ine Iranaise trs soigne i]
plus vtries.
9 n a Ht* A visiter teh m<
du L Htel :
Mus d! meilleurs crus de Bordeaux, p*
\1N i I- !;nUrtC,tHi\fc(ldaiiesetroagesj.nef
'Pommu'l mm.Hse.ux, joat Amencaio
l e plU fl^a ! assortiment de Liqueurs, '
*lU'* ^!5'..*?ari.ud. Amer Pioon, VermbmJ
OWN^IiHVKS Iranaises et anrieaines
"e?1 .MtSe Cuba, Aurora et llab.mera. J
Cl AR r CE^ * i,,t09 lua fori|U-A 1 HoWj
61 \lr-H:VIEm t Cartes postales
P/ijp tr* i *dur&<4
P. \\ Patrizi
r
Ou
A IA MAISON
Bue du Qum, N m M/7r
,|,pla 'olive de UWe Marr- Alio h et ^^.^"J
Seuct tomile Verm nth, Marii i ' '
trouvera
L. umm-\
Is; ci */
Riss;
Bdtor, C a* " . Mann ; S*****! ,
en t.....ia.Te. dem unique, et '>^V] 1 3
le- llaidMeck. Suer- krtml el concave. N .nti re <
et en barriques de i% gtUons, etc. etc.
.MS OC
^UCCttS
as Moulu
La I?.ison Qliai les H. |(ia't)ens annoncejtt
q*clle vient d'iutaller.:des inailrne^ deC
drnes pour la prparation d mais. Heurs d uiaia pour lesm/,|ti
teaux et detai r s.
Les clients de la maison trouveront !|
dans t tn les dpl %.
titie Ia rclam -,il y a des comlition
pendant le mois d'avril pour tout achat
par sacs.
8'ad* et se* dicctemet lat
Pharmacie Sjoi
enne ans> sa^clientle et aux mdecin e* a01
ir:Worju son l.abi,raioira d'Ulogie eo|OBi
hi.)l vl*e appliqu sous la Directun doj ,
DrHicctet t. Sjourn .
Ls Uf oruia^re est ouvert tu-.ia la* jours do7 b.1* I|f]
neur :, dus tr poar lou'cs les recherches et a'i> T^
t'annonce cl jointe, saut pour le .g
Whis -ftiiauu oi ia cim*aate ^ree*
Sartnt r3ues que le mardi de chaque** ]'*
S'aura- \t . i* r uaiiu^cie pour les reusel w"*
Aniive d'unie el iSacg2sinqu^
Hear.uou de V> asfeimanu
PlaciiOQ de Iriouie,
tiameii du sang et d pc ,_
Ei amen d Ixaa-en ! i
Consunte ^r
110 ttae ttes
Tlphone : N*75f
^'*
I n


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM