<%BANNER%>







PAGE 1

LE MA i> .. iw n ii n .o #> w AT IF du ——i Vices du Sang Varices, Glandes Mauvaise circulation Maladies de Peau Avarie Maladies des Femmes tablissements Chtelain i MLAMM PRIX *r 1 l.c *sng. charg il* dt.-liots, d'humeur I d'Impurets, circule mal. favorisaut Binai la i i'ij;c-'.tion du foie, provoquant les ta, ki ^.' leea, I"-. hmorrode! et dterminant de nombreuses alfcetions de la peau ainsi que clous et anthrjx. Jje_DPURATir DU DOCTr.tJR *UNOETj i 'lie le sang, \i\ilie cl assainit l'orgaTi,• ne, goutte, rhumatismes, nvralgies "tenace!., neurasthnie, T "i" %  • vertiges, sciatlque, lumbago*, mi'BSi'ii's', liiez la lerome. il rgularise la cirealation du une, facilite les poques, prparc la formation et vite les malaises de j*ge critique. Il iclaircit.lc teint et assure la beaut de la peau. Il r. institue un excellent traitement de l'artct %  I rose ru %  baisaat la tension en diminuant la vitcoti san411 e et en facilitant le travail des reiis. n • >r ,'. roda il. n et t 1 Itiarraec'. 0 \<\i\r t;.illi ..... G %  datant i Avis important \jt public eu gnral ainsi (n.i les clients ttndfOLl avec p'aisir qu'elle viei de re cir"ri'Fiajoi ; m'ni -'e tissus jour rji me?, dernier s i ci; veauils, Hes lis.* foi.r rcmplete, %oilis (t cru or.n • de martfei, voilai, oui rcirmunion, Bas le fil, de -f-ieiideluxe, etri rte forme loi joi-is lei prix d lient Ici ' cri'currfncp. KAW.vsllriWNOS, a.&3œ,RueT.tfveriH.e HornLiuie Le s'earrer Claus llorn • ve nniii'utn CtiP'no, Kingston lt ici ers h 25 juin. I. u| a-tir* le iii.-n e jet r pi i r l'Europe via Cap Hoitieu ti it.'i o Pista, preasal fret et pas geis. uf BfrsoDoef qui d? ren! pro terdertll occesi n i-onl 'prit le passer en nos burtaux peur se ia.ii' M si'ire. OLOFFSON, LUC8 & Co Agents gnraux RffH-M"^*zr*>*"*' L'Angleterre n'inn i viendra ias au fi.iroc LONDRES M Cl mtorUio, miiiib re des affaires tfaBgrMi a dclaf a la Chambre de> corn-nu ne BOS F Angleterre n'intervim drail pas dans les allait' s in Ma roc. Il a aj ul que l'Angie.t. ne eympathise avec la France mail c'est la une question qui ne r-gar if que la France seule. Les prochains jeux olympiques en Hollande PAHIS — 1-e comit" hollandais des jeux olympiques, malgr Lara lus du Par emeot hollandais d'ac co-der les crdits demands, aura l'appu du comit fra-c-is pm.r tenir les jeux olympiques Ams terdam en r.'.8 Le comit Iran %  ail a dcir oVil re mettait l'enlit-iedisposition du comit hol landais, mais ajoute que le cioj*t d'uce lotetie destii e I procurer les foi d Bluaaaaliss as serait pas accept par la France. l'Amrique se lorlifie dans le Pacifique WASHINGTON A lu suite des œauoeuvrfs ntvaks dans les eaux hp* i?r.nes-, le dpartement de la ? lierre envisage dis msJotanani 'opportunit d'envoyer aux lies Ha vrai et en d autres points du l'a cilique des aruplanes du modle ]e plui rcent. ^ | SociU des Rlions i.F>F.VF" Ls commission mi Itlsira de la coolrauce iutcruatio Bals de la socltlt'tur lr comme r ce dm armes et des munilions a dcida i une petite majorit, d'ex ,-ture If s BSVIIW * guerre du con tfla pi<>i ,f > La Mggmlloa d'ex elure lei navires a t prsenie MT la GtaBda ltetagnc L'-s Etsta Ufibstis :anad.ior.t vol, pour la prop^sitiou anglniae. ly. jogemani des coupables du dernier complot en Bul(|ine VIBNNBUue dpche de Soda BBOOBCI que les pciosipsui per M ,I,I .i • seeasi de complot dan* l'a t l'aire de l'explosion "le la nom bals ssthdrs's de Svetikral ont plaid coupable l'ex %  • pttoB de l'un d'eux aomm Koef Mur co Fii Jui.ii' 'e chef du con plot, • demand a tre fu*ill si U pei ne do mort lui tait sppliqus. Zsndgor ky. ^aeri tain d la •• thdrale qui a sU le* conspira leurs, a demaud Mis emptuoa n st non asskat sas d pouvoir expiei od mfait par la prim t la p-iit'i:"' suPiA— Unit des paraoonas ae. eiis.-is d avoir patllelp t la reea tf expiOeioo d'une bomba ont t eond mnres k moit, deux autres accui 's s<' si nt vu loOigsr de six trola ar/* de p.ison. TiotsdOb BOodemns i mort Zadgor>kv sa ciistain.Yarco Friedmans et Ki.elf Ita'sal prsents. L. M sulres oat t condamns par dlaut.Lse > SUtiooa de Fti>. dmsnn il de Koeff •eroDt publiques, celle de Zidgofi ky sera priv*e. Nouvelles Diverse WfLUaTUTON (flawslta Ziaud8 J— Les funir.iille^ d William liesse}, lai m'nit r s, mort bi r, auront lieu jeu li i F tint II t lit'svvi) I o un ra mura nt tors lev la mmoire de l'bsmme d E>J\[. OSi.O— D..*- dpttlM venue* du Sp'tzbtrg confirment 'a non velie que le Sapitaine Amudseo et ses compagnons ont t lOrsS de retarder leur voyage en aiVoplane %n ple nord de troll semtines cause des mauvaises conditions de. la glace et du temps froi i. \V\siliNil\)\ • La praident Itootidge S cbl ses lirilatiorn l'empereur du Japon l'occasion des nœ.is d'urgeni lu souverain. COC^NADA— Le om-nsndant de Fioedo, aviateur de l'nrmee ii,:.. nu:, est urft Cossaada, ville situe ur le golfe de Ben^t* le. NEW YORKM. Louis larum be, directeur de la polie judiciai re A la pief c'uro d • poliu : de ^i ri^, e-l air \ nier boni lu aOe (irase il vient prendr-. part lt confrne de police i UiBat.O oa!e qui a'ouvrj aujourd'ti.ii. PAIUSLe gBlal dauglu vient de mourir. H*-iirptiserneni i n'y sut sueuo a cdeii' dprAOBoe. seule la bi cyclello aut su r ou ar 1re J'in n hOule. Une lettre DE L\ Cro'x-So'i.K \iH'pijaioe au Matin Il Va 192., Le Matin Port au Prince, (Huti) Monsieur le Directeur, Au n;m Je la rWion hsititnne de ) Croix K ;ugi Am'ictine, je m imprsse de vou^ remercier po-ir l'article aimiile de v^tre dttoHsl et pmr v> tre ooatribo* ti >u P i irccj d-la soire or/ani 6^e an bnfice de 'H s^ciion hiitienno de 'a Croix Re'gS \mriosins La ''.loti Ro.g> h ralis un b m'-licii'; net da iS4.0'i dollar*. Cette aomm i • t destine aux pSQtrsji d Hati e: ne laissuta pas ie p*vs. Ra vous remerciant nouveau po.ir voir*coopration,je demeure V trv trs fid'e, Janes F. LV SALLE, (Doc) Prsident du Sous Comit de l'organlsatioa des Ptai de la Section lltitienucdrt la Croix Kouga 'mrioiioe Gm—Varits |C Soir Vu, b> C' de I amour Entre: 1.00 a mn a u MBBas—mamm ai — %  Compa(|nie fu'rale Tiansall.ini |tt Le paque'ol ufarevetls 1 pi r li le BordMUX e'IO Av.il et atiendu h. Port au Prince le 18 cour nt Il repartira le lendem.ti i de son arrive pour PetitGcftv, a.-liag) de Cuba et les porta du Sud prenaut fret et paafSgsn. La suite de l'Uinrs re sira fixe ultrieurement. Port au l'rirce, latl n v I9S8, L'gsnt, F. ROBBLIN U PRIS1ENSE Diaochisserie. la \$m Rue Dautts Drst n lus Porl-au Princi-, lia T ti LES?lVtC.-Rl$pASSAGE PaOMTTITL'OB Soins particuliers p ur le linge 5o, fuix co'.t, ch mises. V M IS serez pleinem L! satisfait en envoyant votre hnge lu FJUUfl.EW.Cfl fis laiiu ne i. te Automobile et Bicyclette Hier, vers '.\ heures de l'aprts* nili, a rtncoigiiuie 'ti* rue L un li^s IJftouch'S et du Vttgisnde I Ukt, l'automotule iNo i'^s, eeoduite par son propritaire, Mr Jul s l-'uine et la b • y lette d un i|aat dsaT*lgrapllM Terrsatrea, poitaut le No 1269, enlrrsut n collision. Au o 'j> de v la'_l doBO a ec beaucoup de s>ng Iroi t biais mai heureusement contrari par u. e mai tiMivre du cycli.-te dsempsr, l'automobiie alla SS heurter contre le poteau (l'clairage lecluquo pla ce devant l'anci -u I •• il du Grand Cet de de Port su Priuco. aOijEU l'our U saison, une maison 'ppi, nouvellement construite Ptl.ju>iue, lUaUu.O'. et JU-M'II.U ton le ronforl moderue : bassin, garsgS pour mit , lectricit et uu court pour t' nris. Pour les conditions, s'adresser h: OvOFPoUiN, il asaoo t-e Purgatif Ic*^?.J c'est U • Pilule du l) r Denaui; 1 1 47, Uni da Faubourg Saint 0*m$ fuit Ftotla a prendra, Ni naoaulUat uenn prparant. |elU aa pravafaa |aauh sa igaet Supprimant U dltM, | attt at blUtt a*. U aMUSa. N'exigeant pat • repot k la ebambra, | etla a* cana aaaaaa parte Sa taaapaPlat rtlT qne tout la* tlmllalret. | cll# nt, ptr cM4SMrt. etoie chre 'OSE : etmeaiivi, t • vi*>— • mi'iil, i pllula Colombian Steams] Company lnc f Jgr> titama f ^laitiai^ae aqarax. L Uu l }hik iv 9 cillai coaiant..c^t alL ^oit-aa-^iincc (c 16 via Cap StaijJ - St wpaitua te mme \o-\xi <3ii^ct/ pout 6aj|Cai, en toute pout 3Cin^loa )\ tts poil* c)e la Colombie pfenaaL fretd $orl>aa-'i ince lo 1S 3Vli toi5. Gbara&C 0 Agi The Royal mail Sti Packel Compao] Le steamer cConway e*t attendu Portw-j vers le S du couranlef.parti'-i l<' mne joorj le; poil? du Nord prenant du Irt direc pour I Europe. Le steamer Culenra esi attendu a jacrael IO juin el parti.a I* mme jour poules | Sud, Port-au Prince et les ports du Hord dtif i tftrectemeot pour l'Europe. J. Daalder J f agent Gnral Pu ri si ai ia Dimanche Une uperproducoa AuOe t : S rati le ftsTtl e Remrc.a.ets Mr et Mme VIA. tjaieau, Mme. Veuve t.xiiien iletiite.ou et ioa en fants Mme Vve Pierre Poux, Mr et Mmevieorges Vilmeuay et leurs entants,Mr el Madame L io Heur telou et lenrs enfants, Mr et Mme Pierre Bailly et leurs enfuit-, Mr i amilli llcurtclou et tous les autres parents leineicienl bien sincrement Son bxcelle. ce le Prsi dent de la Rpublique, le Clerg %  'u S t Csar de Turgvm, les Frres de S-.mt Lo> i> de Con/ teus et e.i g oAl tous les amis >..> ii leir ont douu des ma q ea de aymoathie l'oaaasion de la mort de leur n^rell : d lin Iburlelou leur pre tirant pS* w p] n Leurs f mill. que ce d> uil atteint adressetil a tous ItajBrtsaii n de !rur plus vive reconnai-sance. ug. LE BOSSE & AgencesReprseotataj Agents gnraux de: H ec ker "Jones Jeweil Willing NEW-YORK Farines Hajariati 0 0— B oa 1 a flou je | ^The flome lostirance Comja NSW-YORK A sur.! n et' contre l'iaoendle Diamond la te h Ce Alluinelt-iais c Sale Uome^i D. S, feubber i xport CompaiJ Souliers lied a. Chas F. KallUfe Vc S ,in Poissons saies en t ous genres (fanotaeturea Lite Ins'ce Cy Vs urance. sur la vi-;, jtiihou frres Alu Vins & Cham p agne liordau* ,'li, litAUiar COPMlAlit'' ti oirs Danois, fromage et^_ojsfai_vsal W. S. Kathews U' S"" Tabac jau nes t nci 1 **' Lu flaluMi .1 • Sans liival Cigarettes h nt< Hnvoia dsd<


PAGE 1

LE MATIN —.. —— %  uliou es loge* de noire cirage en p;lfe ne sonl plu faire. |lre marque t Monoflivin esl a^uellmeo{ une des plus connues Mfo es empile par les eus les plus selecls Me es! importe parfont o nous avons de constants clients: Notre marque Peii et qui est n cirage liquide et brillant, Ut ta renomme de lous nos aulresproduils,elie occupe maintenant premier rang parmi Les pr du Is similaires pour sa puret. Fousemp oyez notre cirage liquide tPerfecUle cuir de roslsouiiers We sera lauiais abm et vos chaussures dureront knqleinps Aqourdlpu notre clientle n'est plus faire et nos tiraaes >out employs par tes I ailles, (ieuileinen du liyh Life d'Hati, FIIIO M h\\ DO. inc MEW-YOlili r_3BC Geo. Jeausine & C JAn Agents ExcLini/s pour Hati. 107 Rue des Mincie, En lace.de la anque Nationale d'Haib. Tlphone H 367. AC E ^B^^H • %  -•' •.. • %  -. DES-CMESN H Bogleblna 3 Dir/.ur la ionni WB *" r t, nr d 8ao T "•<*" "r Mit* tr la maison F. Laveianet & Co nomisez votre argent "ffi tY^Ty^ !"!" et Y0 ] * %  de bureau 11 !**• FOXrJELSL*!"? d0Dn 1 h P. lu de tUftelk. U MuTim.„L P U 6t qui 90Qt tr9 8uel 1 "1 bmpressez-vous de prendre votre qu'elle comporte deux que vous HVC/ dans la JJ|*ur demande. I HPreetzBiann-AGGERHOL .Hue du Quai lue du larjasin de l'Etat Vient dejrecevoir par le BrantU les anctes suivants : : Dentelles Extra Fines, Dentelles de soie, Dentelles Or ot Argent Rubats, Calottes, Chapeaux Garnis, Plumes, Pleurs, Faille de Soie et loi.'s articles pour Modef. —Spurierie.— Des Motifs Haule Futaille en perle pour Kobes et chapeaux, des Sacs Perls de toute beaut, des *"aci DancingF, Chiperai Jeau Bart pour Entants, Brosses 'If te Peignes coiffer toi:g. nres des Brossf s dents, des l'tes Dent'i Irices, etc, etc. A rtic.s pour HammM t Faux cols, Cravates, Bretelles. Chemins de soie, Jarlelles, etc. Tooi ;trl cls pour mercerie et Lingerie. C ou teaux rupiieurs. BOU HOM> EN T< IU3 GENRES et Bouchons pour pharmacie AlimeataUra LiquiJe : Liqueurs, Cogou, Via., Cliampngne hlhen Bail, s en etouleboocel Poupes.— Jouets divers ccessoire? de Pharmacie et Spcialits Pharm ceuliques.— Boci • Bassin -, Tuh s en caout. I ouc— Vins tt Sirop D, schiens, V|n Nourrv' Lavmx, Hiblognol, tjuinium Labarraque.Pepto Fer elc.etc.Sel d'fipiooi et de Glaubert, Ecenns en Gros, Savons anlUeptiquei .toutes qualits Exlrails.essences pour Sirops.liqueurs et Conliserie.Colorants nu'uiels JjjNous avons reu le Vritable Th des Alpes, Excellent dpuratif Produits tiuilbaud, Timbres, Papiers timbis, .Timbros mobiles* ENSTOlk igarettes Camel, Articles de Mode en gros. Prix spciaux. Passez-nous voir, nos prix sont avantageux, ALUMINUM LINE Ntw-Orleaos & South American]rSteamship Co h, Prochain dpart direct r pour Porl-au Prince iHatii Le si ainei Fin • 1 laissera [\JrW-Orl,iu> l H |.i courant direcliMiiciii pour foti au •"rin e. Le S|S lilkeboifi lUterd Rew (Hans la 29 mai procnain ions lea porta i iiaiti. A. de liaiteiajet 0, Afleiu Gnraix % %  Photographie Nouvelle Llodomy Ih Juste* lff\ ro uvert la saison par ure maqniflque srie d'lgantes cration. Cette anne, la mode, cette grando capricieuse^ dcrt, que la Photographie Nouvelle serait .e rendez vous prefVr do loua ceux qui dsirant unr photo souvenir, du plus grand chic )t du meilleur ton. Visitez les installations. Rue du Centre ;\o 1257 k entreia Rua'daa Caeernes la Prison. •' %  J*. > ^?.



PAGE 1

Lt ATta -** %  V \ '•-:{ Law isor.li SILYKA Cens (JIM n'ont pas encore vu les jolis articles 1 Knette c|e vient de recevoir La yaison SiUet;. I ivent, dans ?eur in toi 4, s'ernprea er de passer i • lie maison, car nul part ils ne p uv*nt trouver. t aussi beaux articles des prix si r isounables: Nos articles sont vraiment de toute henut fil le Iraielieur et nos prix dfient tout"coneurrenee. 5 V V extra sup Crpe le Chine couleurs assorties " extra suprieur marocain carreaux Soirie \ carreaux pour robes et chemises l'rico'.rfH' de soie barres Itatine voile carreaux Voll suisse brod Vpon franais ;i barri s et c.'iireii x Diagonal noir sup. • unir anglais nt.uve;uit Serge bleu anglais suprieur i'ea mbaacta anglais (le toutes beauts Alpa. a noir suprieur Satin i.hmopouv tailleurs Kal.: blanc suprieur Kaki jaune anglais suprieur •urk union banc anijla s "nouveautsDiii union blanc anglais M fi| Tus r \r japonais pour hantas A hommes 3t nib.d Hep* de soie barres couleur pour chemises lioan mes et robos nouveauts. Dapiiste fine pour chemises Percale fine pour lingerie Calicot percale pour Zphyr anglais pour chemises Organdi suisse uni et couleur Bas a joursdcnit-snie l'haussetu.s cossaises pour enfants French Krisky, dernire nouveaut l k oplin fleurs pour robes 'I itsaor Liane l,imbrie blanc Voiles cou eur A bar.es Shirting banc svprieur Bas dentelles lias soie bredee Uns fil brod Lotions 'i ivert* Tulle pour premire Co.cmiinion Couvertures blanche et couleur suprieur Bande. b/ odes M era pour eliemises et lu ,e \oi.e Diana a barres et a mouches Hat ne i 1 ne ht taiiaidine blanche barres et unie Gfpon banc et couleur jours NoLeliianc et cou'nir uni Chemisettes a lemandes suprieur Br,'." ns Saiinotte Foulard pour robes Peiunes franaise amricains Moiletoni b.ancs & couleurs sup roplin de soie uni blanc £ er'eine extra Cbapaau de paille iine I Itali Casimir anglais sup. Opon brod franais Crpon franais. Usina, dernires nouveau^ serviettes le toilette eout. angl la lapis cire blanc sup. pour iab|es Damass anglais pour matelas double largeur te etc. Aimables clients, vous qui voulez, ponea, j**ie ir is, les plus beaux tissus qu'il soit pottilta le trouver sur cette place, ne III.IIHJII.Z pas, atant d'atter ailleurs, le passer chez nou o le meiiieu. acceuil vous est rserv. W. et \. Acra GrandiRub de G*mi d Bordeaux Nouiez NOUS voua habiller avec lgance, et bon march. Adresses •'ous la Maison N. A. AtlRA Dent la devise est de vendre petit bneupour vendre beaucoi p Dans son pei .onnel, la maison compte un matre tailleur italien sorti d'un tablissement de premier ordre l'Italie Elle esi en mesure de fournir des eompletstoul faits et sur mesure, en oheviote, diagonale, palm beach drlll blano et eoueur, coupors de easimir pour Dan talons Et*, les pour glleti. Bonneterie 1.hf .-1 11 s"s d' jour et do, nu t, au f)OUt de; clients — 'lois et nian bettes dernires cr tions. n e le meilleur accueil *st rserv tous ceux qui dbirem p r une visite Mrs dfis sur la valeur des travaux f vu> nis. T'ut orattIHIs command et <|ui Ht rpend pas au r iV. iv client evt repi is. On j .is franiis,anglais, espagnol et italien a car sans. Keds Sans pareils pour leur jg-jj *" Solidit, • Elgance;] Confort Fracheur En vente partout Pour les commandes s adresser t M lELfittfitCi Ag nia sjsv "R*Wt' Keds Fabricados solarorntc r or '" United States Rubber Company Voici 3 produits QUI mettent en valeur la beaure de la femme-. Rhum Nectar Ch N. titeljens (410, Hue duMagasUi de I c Etat 117 Hue Bonne Foi. 820, Rue Courte. A H3 or SUCCES. Grand Htel de Fram Position exceptionnelle, au centre des prolimit de toutes les Banques, de U de tontes les Agences de bateaux, lenseignements et lacilits pour voyager m mobile dans toutes les parties de la M i'Hiti et le la rpublique dominicaine. hambres conlortables et surtout trs propret,] (dateurs dans les chambres la demande fa| pioDairea. Culmine Iranaise trs soigne et plus varies. D n.a de* visiter (e magi de VUtel : Vins des meilleurs crus de Bordeaux, pat ques, damelannes, gallons et par bouUillea. les Vins lecnateaux, vou. trouverez le plu. eholx DJW les qualits et pour i'ga b0lX| l VINS I ITALIE D KSPAGNE. VIN DE B< HJKG0GNK (Wawcs & rouge j et je, fommard mousseux, gott Amricain ji Le plus gra id assortiment de Liqueurs, ( Vbslutlie Pernod, Amer Plcon, \ ermou. CON*KliVES franaises et amricains ment arrives. .... Cl iaRKS de Cuba, Aurora et llabaiiera. Cl AR T i*ES de toutes les fabriquas d Hoilij et dtail. PVrtFU.YIERI t Cartes postales. l'rix tr* m)dr\{ P. P. Patrizi On trouvera L. Mm-H A IA MAISON Bue du Quai, No 16*17, Huile d'olive de table Marcel Alioth et r.o. Bordeaui; 12/et 4/2 bl. Sardines et aiilrc conaerves franaises; r toutes classes Sauce tomate Vermouth. Martini et Rois; Bitter, Cognac S toiles, Henri Koi; Vins Rouge et b^ en barriques, dem barriques et caisses de ill bout. C le* lleidaieck, Sucra gr nul et concass; V.njigre o et en barriques de M gallon, etc. etc. La laison'Qliarles I.|G3t|ens annoo?<{Ji] qu 4 elle vient d'in.stallerjdes machioes des deracs pour la pr<|>aration du mais mouwJ de mas, Heurs de niais pour les eniaolf, teauxet desserts. Les clients d; la maison trouveront cei dm* ti les dpts. litre de rclame,U y a les conditions pehdant le mois d'avril pour tout achat par sacs. S'adreser directement laid Pharmacie Sjoi Donne avisai salclieutie et aux mdecins et U ,P*5)JJ t:ntt.rm son Laboratoire d'Ulogte eo(an bioley e appliqu sooa^la Direction du Dr jRicol et t. Sjourn i.ejaboraioire est ouvert loua les jours de 7 brd d a urt:s dusoir pour toutes les recherches et analy*J s'aun*: nce cl jointe saut pour le Wass riuiauu et la consiaote Ure; S.:, nt reues que le mardi de chaque **"***: S'adr.-ir A ia Pharmacie pour les reusetgaei** Anahre d'urines et 5uegastnque Raction de Wassermann B acuuD de Triboulet, Etamen du sang et du pu „ Exame dss mtire t ^ajeg liatxs" da *5 llbdaaaoj Constante < ht s *&' %  &*, 110 Hue des Lsais rbanconrt Tlphone : N^756 sua • — tf f %  M.



PAGE 1

• OiR€lTUft PBOPRIETA.IRE Cltoieai May loue BUIS VERNA 1358, Rue Amrioain* NUMERO 20 GENTlMES Quotidien TELtPHOlf I N* 242 Il l'on veut que je prta I oreille 4 l'opinion d'autim, qu'elle soit exprime netKnent. Je trouve en moi assez de problmes. MU ,ANNES N 550S PORT-AU-PRINCE (HAJT11) MERCREDI 13 MAI 1925 les articles 12 et 19 le la Loi sur la Prisse consacre w le Trilnl le Cassation ] que nous favions protecteurs nous publions toi, farrt de notre rme rendu d la suite He de Me Aldus Chariant aux honoratrots de dclarer inix Ui articles 12 et \Unsur i i Presse: de Ct station, sec ,ireodu l'arrt fui fil rieor Auto'ii ; Alcius ., iTocal, demeurant et [ Jicmel, assist de Me odeur eo dclaration ititiooDalit, et Monsieur %  in du Gouvernement anal de Premiers lus Port au Princ. re;rs-n i publique, dfendeur ; laudieore publique et ) du 24 \vril expir Mr. "hibault, en son expos i de la cause, Me It : tl et wiairt Tribi, dans le ot de leurs requtes, f I Commissaire du Gou Lae Dominique, en la (conclusions, et apri t'en la Chambre aent la loi ; CRirrt DlNCONSTlTUMot i que les griefs d'inwnalit de Charmant Jl ont t expose* eu sa lt leb qu'ils oat t p ^PfocMi daus ladev.e I oral de son avocat. Mordra. •UUn mme sur ta "iiDod*atMweQri"""MututionnaVit: c'est t tous les articles Btooo gui instituait CSPW dmocrjri -otie/Jemeat reprs^n&f oQc'iooneeDperina. w ffl^ un Conseil • usurp le Pouvoir ft .A: onc , *, L o,8 ^ia epirl.'CowiU'fc: Wruo Corps LegiiMuedeuxoraoches 'Peuple est inconsti%  *JJt 19 de la Loi %  ^ ^W contraires b£ eJury enina *g el pour dlit [Je presse; en flq UJ ^Prtendent attribuer ** %  dlit, de pre"L J"nl ainsi le droit i K^'ons, garanti ^Constitution; 5552 G OUPE DES JJJ; litre • do U ,-Jg g l consU tulion [gjjut poque jr, .?* a '-'-i ca*jtaHatiii '^^2 du Atten lu que l'poque laquelle le Conseil d'Etat doit cesser d'exister ou plutt l'poque laquelle le Corpal Lgislatif sera constitu est lgalement prvue oar ce rntLe titre VIII de la Constitution, ratifie par le Peuple, en l'art.G ainsi conu: Les premires l3Ction de membres du Corp Lgislatif, aprs l'a loption de la prsente Constitution, auront lieu le 10 /anvier d'une anne paire; l'anne sera fix* oir dcret d i Prsident de la Rpublique, publi au moins boia mota avant la 'unio'i d • atmnb' s Primaires la cession du Oo-ps Lgislatif lu conrm o n< > ri la dati constitutionnelle qui mil im n liitement & premire! lections; qu'il en faut ncore dduire que, les prvisions de cet article n'tant pis r lises. 1J Conseil d Etat cont nue can f timtionne'l mmt l'exercice du Pouvoir Lgislatif; Attendu que sur ce premier poiv.t il n*'8t besoin que de celte siin le constatation et du renvoi au* tex'es constitutionnels ci-d ssus r Jats pour carter le* premiers griefs ; Mais attendu que selon Charnririt, ces dispositions qui sont transitoires ne peuvent se perptuer indfiniment, de manire emp lier le libre jeu de la Constitution qui a instit l le pincipe da la souveainet lu peuple, le gouvernement dmocratique essentiellement reprsentant ; elles devraient cDnsti tutionnellement avoir ces* d'tre en vigueur depuis l'anne paire qui a suivi la Constitution de l 18; Attendu que l'art. 99 de la Constitution de l'K en donnant aux sections runies seules de ce tribunal le pouvoir de dcider de la Constitutionnalil des lois, n'a pal tibli, n'a pas pu tablir le Tribu al de Cassation juge de l'organisation constitutionnelle des pouvoirs publics que la mission de ce tri bunal, tell' quelle rsulte du texte constitutionnel, consiste dans l'examen des lois ren lu pr le Pouvoir Lgislatif, >t oro raulgai* par le Pouvoir Excutif, et leur suppression alors quil est dmontr quelles ont iH pris s en contravention u i text# constitutionnel ; qu %  • si, pour remplir cette mission qui est toute de contrle du travail lgislatif, il ex-imui' le texte constitutionnel, il ne lui appar tient pas cependant il ne saurait lui appartenir, remontant l'origine des pouvoirs, de rechercher s'ils sont ou non rgulirement const us. Son i u mdat, dj assez grand, par le pouvoir 'qui! rsonnait au tribunal de Cassation, le place pas au-dessus des autres pou voirs pour les rgir qus de ces principes il ressort qu'il aa revient pas au tribunal de Cass ition da rechercher s'il y a loti noinie entre l'art. C des dispositions transitoire* de la Constitution, tel qu'il cont'nue tre appliqu, et les diffrents articles de la mme Constitution, via dans la requte du deman di-ur, inalituant pour le Piys.le Gouvernement du peuplo par I peunl^, 1^ tiouvwment efs utiellena nt ci il, dmocratique et reprsenta u ; Constitution, 12 et 19 de la Loi du /9 Dcembre mil neuf c-^nt vingt deux sur la Presse sont ainsi conus : Art. 19 de la Constitution : Le .Jury est tabli en matire criminelle ir in faire d s Lois sur tou les objets d'int et pub'ic tant cona titi.'tionn dlem3nt prvu oonr I ; Corps Lgislatif la constitutionnalit de 1* ri 12 fixant la pei ne appliquer aux irrfraotions qu'il ouni-re, ni put ;ri mise eu doute ; que cet article parLsp-irirts qi | Uct^, de mme q.i %  l'article 19, pa*1 1 dsignation du t-ibnnal cbir^'i d la rprssion de ce< infraci vi* n^ peuv ni tre cousi lrs c > u njo une entrave nise an droii d'ex >ri n r ses ipiaona aarantM par l'irt 16de la Cpnstitut'ioa ; c.r il n'est pas po>sbh de prtend r eqie la lib > rt d'-xp-imei sesopinioas c.oiiJ irte elle de prof-rer des injur s, outr ig>s ou dillamations, alors que le Lgidateur casse lai injures, outragesou d il uni ioas inreag des dlits; Atten lu enfin q le t*rti l!) de h Loi sur U P s^, canote rismt I s tiita d'injures d'outrages et de lil-mitions, co nmis par la voie le la Pnss\ serait, d'iors le lnmand'ur,con traire l'art. [\i le la Constitution, en ce qu'il prtend soustraire la corriasanoe de ces dlits an lu v institu pour juger ton les dlits commis pir la voie le la Presse. qu il y a donc liu de rechercher i l'article 19 de la Constitution m t dans les attributions du tribunal correctionnel, avec assistance du Jury, 1 1 connaissant de tous les dlits co nmis pir I* voie de la Presse : Atten Li que ta raie de la Presse, politiques o> non; Attendu que. le cas d'exception venant itum Itatement apr; la r^le. il est d interprtation strie te, restreinte: Attendu quil es'. & rem irque d'abord que, comme pour mieux montrer qu'il n'entend viser qu'u ne catgorie do dlits de presse, le dlit politique, le texte, contrai rement ceux des Constitution* an<>i<-ures,contenant ta sains exception, emploie le singulier plutt que le pluriel; c'est le dlit politique de la Presse q ii sa! dfr HU Jiny. Attendu d autre par au n se rapportant a U dis uvion d. t.>xte de l'article ii de 1 1 I ontif-jhoo de 1889,celle actoellem.-nt en aigavur tant plbiscitaire, on voit que sous l'empire de cette Constitution, l'exception, pourtant diffremment rdig* et orthographie, ne comprenait que la seul* catgorie de dlits politiques de la Presse; qu'en effet, en suivant les travaux soit de la Comm'asioo, soit de l'Assemble, on constate que les rdacteurs du projet n'ont en visage et loatn's U <1 >c i itoa q-i • les auteurs (ta* nm i.4saUOtSl ous amsii ta rt iti oui eux m> n>s aussi Snrisigi qi U dfit po iti que com nia par la voiejde la Pre s; qu'il faut donc dire que par sa rdaction p'us claire, le Goaati tuant de 1018 n'a pas envisag deux clsses spciales dinirac tjons, ma s bi -n le seul dlit politique commta par la voie de ta Presse;—De ns considrations, il re s renforts al tendus par le marchal Lyautey avant de prendre une vigoureuse offensive arrivrent graduellement. De fortes concentrai ocs des re belles s'oprent autour de Chi chaouen, ville situe dans la zone espagnole. Iti. n que celte localit ne soit pas i p | us d une demi heu re de vol des arodromes franais, les aviateurs n'ont pu intervenir pour empcher ces concentrations I bschaousn se trouvant lechniqi e ment sous la souverainet de I' t ppgne birn que IM troupes espa gootaa alant nru ce territort d uns plusicurs.'rnois %  L'Etal Major ne cache pas com bien il lui est dsa-r.^bl* de de meurer inartif tandis que /es Rff 'ains se prparent a l'attaque. H •n serait ds m 'me au cas o on voudrait bombarder Agadir, ce point t.nt si, u en territoire es pognol et pourtant c'est par ce port qu'A bel k r j m rpo| m fl| m.s et munitions. | a France a ac lin-llemaLl iOon aroplanes de bomltardem'-nl et de chasse au Ma roc et les P monts militaires dt clarent que les concentrations de 1 ennemi pourraient tre srieuse <•ont entraves el mme ernpft oMss si des considrations olpfo miliques n'interdiraient pas aui aviat.urs tranais de bombarder certains points Oecopa par l'en nemi pour la raison technique que c l points sont situs en lerritoire •spagnol. ^^ SLU I.K'2 .?OUFE DES GRIEFS D lN-;<.N3TiTUTI0NNAUTE : Attendu 11 %  le texte de l'article lit de ta Constitution, cidessus transcrit, dit que le Jury est tabli •ii oaatire criminelle et pour dlit p ilitiqu; et de presse; qu il oorice donc une rgle et uat exception; il y a donc lieu d'carter de l'esirnec qui va suive ce aijj est gnral, retablisternf du jury n npUrj criminelle, pour recuereber ne qu'entend le Constituent de 1918, daoi la partie ex* ceptionnelle du texte < et pour dlit politique et de presse. Attendu que le Lgislateur Cons tituint n'a entendu s u-nellr^ u jury que les dlits politiques commis par la voie de la Presse ; que, quant aux dlits noo politiques, mm-* commis pur ta voie d-* a Presse, iis lo ub-rnt sous ta rpres sion de ta jundicitan de droit c >m mun; que cela rsulte et de l'es•rit et du texte de l'article 19 de a Constitution dont la lettre, dans 1 Coovsr nemenl, avee i' aw j aoce de Mon sieur Henri Doug, Greflier. Il est ordonn, et,c, En taide^uoi, etc, etc. Pour copie conforme : Collationn : Sgn : H, CAS Fabrique de Mosaques Borras & Navaro Rue du Magasin de VEtat La Fabrique de .Mosaques a l'honneur d'offrir ses service, aux I;.^iiurs, a rcl.il,elcs. | >ariiculi 4; ,s de | a Capitale et de la Province pour l'wcution des travaux en carreaux mosaques de Joule oeaul. et de des letOI vanshloc encitnenl.^ranit.pii.nv artilietellr l)aluslral'S,diieorations, travaux au cinia.res: tombes^ cifem, etc. s P.-ii tnodry -Faites m>us une visite.le ineillour accueil vous est reWv. inM U r iK. COn ,i / i0nS J de I en U '-' a < lre ^' Monsieur LOrE HItHl, en lace de U Poste. Borras $ Navarro Nouvelles Etranares Pas •"•ta. ** Chez r, LopeRim .fis 1 vis de la Poste Sucre granul Chro el dtail Par CabU La victoire du Cartel aux lections municipales s'est allinue l la suite du scrutin de ballotafje PAItiSLi scrutin de ballota ge s'est drou.e avec calme par tout. Dans beaucoup d endroits, les iecteuis ont t ssoias nom lu eux qu'au premier tour. Dans un grand nombre de eo num.,e-> o le cartel semblait devoir ;rtatn plier, Popposition avait conseill ea partisans de s'abstenir, "juoi que f impression dfinitive toit ac tuellement impossible, il semble bien que l'indication veia U gau che du ue au premier tour se soit a-.ceoiue au socond. Dans la plu pa t des villes comme bordeaux 01 Lyon o ie premier tour a don n U majorit au arLl, !• second tour attribue les siges restants aa cartel galement. Presque partout les municipati ts appartenant au cartel avant le 11 Mai sont demeures telles quelles notamment Lille, Itou baix et Strasbourg. L'Alsace mar que galement une pousse vers ta gauche Us journaux de l'opposi tion regrettent le manque de disci pline des lecteurs Les modrs reprochent au cartel d'avoir rpm P'rtle succs grce l'appoiat des voix communistes. Hindenburq ovationn BERLIN— Au milieu d'une fou la en dlire Hiodenburg. prfs dent lu de la rpublique uileinau de, est arriv cet aprs midi au palais du chancelier ou il passera; la ouit av a nt sou installation qui aura lieu

Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/06423
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Wednesday, May 13, 1925
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:06423

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
OiRlTUft PBOPRIETA.IRE
Cltoieai May loue
BUIS VERNA
1358, Rue Amrioain*
NUMERO 20 GENTlMES
Quotidien
TELtPHOlf I N* 242
Il l'on veut que je prta I oreille 4
l'opinion d'autim, qu'elle soit ex-
prime netKnent. Je trouve en
moi assez de problmes.
mu
,ANNES N 550S
PORT-AU-PRINCE (HAJT11)
MERCREDI 13 MAI 1925
les articles 12 et 19 le la Loi sur la
Prisse consacre w le Trilnl le Cassation
] que nous favions pro-
tecteurs nous publions
toi, farrt de notre
rme rendu d la suite
He de Me Aldus Char-
iant aux honora-
trots de dclarer in-
ix Ui articles 12 et
\Unsurii Presse:
, de Ct station, sec
,ireodu l'arrt fui
fil rieor Auto'ii ; Alcius
., iTocal, demeurant et
[ Jicmel, assist de Me
_ odeur eo dclaration
ititiooDalit, et Monsieur
in du Gouvernement
anal de Premiers lus
Port au Princ. re;rs-n
i publique, dfendeur ;
laudieore publique et
) du 24 \vril expir Mr.
"hibault, en son expos
i de la cause, Me It : tl et
wiairt Tribi, dans le
ot de leurs requtes,
f I Commissaire du Gou
Lae Dominique, en la
(conclusions, et apri
t'en la Chambre
aent la loi ;
CRirrt DlNCONSTlTU-
Mot
i que les griefs d'in-
wnalit de Charmant
Jl ont t expose* eu sa
lt leb qu'ils oat t p -
^PfocMi daus ladev.e
I oral de son avocat.
Mordra.
UUn mme sur ta
"iiDod*atMweQri-
"""MututionnaVit: c'est
t tous les articles
Btooo gui instituait
CSPW dmocrjri
-otie/Jemeat reprs^n-
?oQc'iooneeDperina.
w ffl^ un Conseil
usurp le Pouvoir
ft.A:onc,,*,Lo,8^ia
epirl.'CowiU'fc:
Wruo Corps Legii-
Muedeuxoraoches
'Peuple est inconsti-

*JJt 19 de la Loi
^ ^W contraires
b eJury enina
*g el pour dlit
[Je presse; en flqUJ
^Prtendent attribuer
** dlit, de pre"L
J"nl ainsi le droit
i K^'ons, garanti
^Constitution;
, 5552 GOUPE DES
JJJ; litre do U
,-Jggl consUtulion
[gjjut poque
jr, .?* a '-'-i ca*j-
taHatiii '^^2 du
Atten lu que l'poque la-
quelle le Conseil d'Etat doit ces-
ser d'exister ou plutt l'poque
laquelle le Corpal Lgislatif
sera constitu est lgalement
prvue oar ce rntLe titre VIII
de la Constitution, ratifie par
le Peuple, en l'art.G ainsi con-
u: Les premires l3Ction
de membres du Corp Lgisla-
tif, aprs l'a loption de la pr-
sente Constitution, auront lieu
le 10 /anvier d'une anne paire;
l'anne sera fix* oir dcret d i
Prsident de la Rpublique, pu-
bli au moins boia mota avant
la 'unio'i d atmnb' s Pri-
maires la cession du Oo-ps L-
gislatif lu conrmon<,>ri la
dati constitutionnelle qui mil
im n liitement & premire!
lections; qu'il en faut ncore
dduire que, les prvisions de
cet article n'tant pis r lises.
1j Conseil d Etat cont nue canf-
timtionne'l mmt l'exercice du
Pouvoir Lgislatif;
Attendu que sur ce premier
poiv.t il n*'8t besoin que de celte
siin le constatation et du ren-
voi au* tex'es constitutionnels
ci-d ssus r Jats pour carter
le* premiers griefs ;
Mais attendu que selon Char-
nririt, ces dispositions qui sont
transitoires ne peuvent se per-
ptuer indfiniment, de manire
emp lier le libre jeu de la
Constitution qui a instit l le
pincipe da la souveainet lu
peuple, le gouvernement dmo-
cratique essentiellement repr-
sentant ; elles devraient cDnsti
tutionnellement avoir ces* d'-
tre en vigueur depuis l'anne
paire qui a suivi la Constitution
de l 18;
Attendu que l'art. 99 de la
Constitution de l'K en don-
nant aux sections runies seules
de ce tribunal le pouvoir de
dcider de la Constitutionnalil
des lois, n'a pal tibli, n'a pas
pu tablir le Tribu al de Cassa-
tion juge de l'organisation cons-
titutionnelle des pouvoirs pu-
blics que la mission de ce tri
bunal, tell' quelle rsulte du
texte constitutionnel, consiste
dans l'examen des lois ren lu *
pr le Pouvoir Lgislatif, >t oro
raulgai* par le Pouvoir Ex-
cutif, et leur suppression alors
quil est dmontr quelles ont
iH pris s en contravention u i
text# constitutionnel ; qu si,
pour remplir cette mission qui
est toute de contrle du travail
lgislatif, il ex-imui' le texte
constitutionnel, il ne lui appar
tient pas cependant il ne sau-
rait lui appartenir, remontant
l'origine des pouvoirs, de re-
chercher s'ils sont ou non rgu-
lirement const us. Son i u m-
dat, dj assez grand, par le
pouvoir'qui! rsonnait au tri-
bunal de Cassation, le place
pas au-dessus des autres pou
voirs pour les rgir qus de ces
principes il ressort qu'il aa re-
vient pas au tribunal de Cass i-
tion da rechercher s'il y a loti
noinie entre l'art. C des dispo-
sitions transitoire* de la Consti-
tution, tel qu'il cont'nue tre
appliqu, et les diffrents arti-
cles de la mme Constitution,
via dans la requte du deman
di-ur, inalituant pour le Piys.le
Gouvernement du peuplo par
I peunl^, 1^ tiouvwment ef-
s utiellena nt ci il, dmocrati-
que et reprsenta u ;
Constitution, 12 et 19 de la
Loi du /9 Dcembre mil neuf
c-^nt vingt deux sur la Presse
sont ainsi conus :
Art. 19 de la Constitution : -
Le .Jury est tabli en matire
criminelle que et de Presse .
Art. 12 de la Loi sur la Pres-
se modifie: c Toutes injures,
tous outragea ou diOamations,
commis par la voie de la Presse
envers le Prsident de la R
publique, un Secrtaire d'Eta',
un M mbre du Pouvoir Lgis-
l"l i u du Tnbi'ial de Casas-
t'on, dans l'exercice ou l'occa
siou de !' xarfice de leurs fonc-
tion*:, seront punis d'une amen
de SI fit gourdea OOD gour
des et d'un emprisonnerairt da
six mois trois ans
AM. I"4 deU Loi sur !a Pres-
se t Ne seront jamais consi-
drs comme dlits politiques,
les injures,outra^es ou diffama-
tions commis par la voie de h
Presse ou autrement
Attendu que le douv >ir in
faire d s Lois sur tou les ob-
jets d'int et pub'ic tant cona
titi.'tionn dlem3nt prvu oonr I ;
Corps Lgislatif la constitution-
nalit de 1* ri 12 fixant la pei
ne appliquer aux irrfraotions
qu'il ouni-re, ni put ;ri
mise eu doute ; que cet article
parLsp-irirts qi | Uct^, de
mme q.i l'article 19, pa*-11 d-
signation du t-ibnnal cbir^'i d
la rpr- ssion de ce< infraci vi*
n^ peuv ni tre cousi lrs c > u
njo une entrave nise an droii
d'ex >ri n r ses ipiaona aarantM
par l'irt 16de la Cpnstitut'ioa ;
c.r il n'est pas po>sbh de pr-
tendreqie la lib>rt d'-xp-imei
sesopinioas c.oiiJ irte elle de
prof-rer des injur s, outr ig>s
ou dillamations, alors que le
Lgidateur casse lai injures,
outragesou d il uni ioas inreag
des dlits;
Atten lu enfin q le t*rti l!)
de h Loi sur U P s^, canote
rismt I s tiita d'injures d'ou-
trages et de lil-mitions, co n-
mis par la voie le la Pnss\ se-
rait, d'iors le lnmand'ur,con
traire l'art. [\i le la Constitu-
tion, en ce qu'il prtend sous-
traire la corriasanoe de ces
dlits an lu v institu pour ju-
ger ton les dlits commis pir
la voie le la Presse. qu il y a
donc liu de rechercher i l'ar-
ticle 19 de la Constitution m t
dans les attributions du tribu-
nal correctionnel, avec assistan-
ce du Jury, 11 connaissant de
tous les dlits co nmis pir I*
voie de la Presse :
Atten Li que ta ra prescription p* taie aux dlits
palitiju^s 4D cn:it et s.xpli.iu
aisment; c'est la pritection dus
la pjBMea politi|ne utile qui e^i-
ge que lus carts dlictueux ^oianl
jug? par ce Tribunal, aoa per na
nent, manation du Peuple, bien
plac poui apprcier et traduire a
un moment donn l'tat de l'opi-
nion publique; qu'on ne voit en
quoi les dlits non politiques, les
dlits de droit coin-nun qui peu-
vent bien tre perptrs sous l'em
pire de la passion politique, mri
teraient cette m^rae protection par
cela seul qu'ils ont commis par U
voie de la Presse ;
Attendu encore qu'en s'attachant
au sens littral du toxte : c dlit
politique et de presse , on voit
qu'il ne vise pas indiffremment
tous les dlits commis pir U v >ie
de la Presse, politiques o> non;
Attendu que. le cas d'exception
venant itum Itatement apr; la
r^le. il est d interprtation strie
te, restreinte:
Attendu quil es'. & rem irque
d'abord que, comme pour mieux
montrer qu'il n'entend viser qu'u
ne catgorie do dlits de presse,
le dlit politique, le texte, contrai
rement ceux des Constitution*
an<>i<-ures,contenant ta sains ex-
ception, emploie le singulier plu-
tt que le pluriel; c'est le dlit
politique de la Presse q ii sa! dfr
hu Jiny. Attendu d autre par
au n se rapportant a U dis uvion
d. t.>xte de l'article ii de 11 I on-
tif-jhoo de 1889,celle actoellem.-nt
en aigavur tant plbiscitaire, on
voit que sous l'empire de cette
Constitution, l'exception, pourtant
diffremment rdig* et orthogra-
phie, ne comprenait que la seul*
catgorie de dlits politiques de la
Presse; qu'en effet, en suivant les
travaux soit de la Comm'asioo, soit
de l'Assemble, on constate que
les rdacteurs du projet n'ont en
visage et loatn's U <1 >c i itoa q-i
les auteurs (ta* nm i.4saUOtSl
ous amsii ta rt iti oui eux m> n>s
aussi Snrisigi qi U dfit po iti
que com nia par la voiejde la Pre s;
qu'il faut donc dire que par sa
rdaction p'us claire, le Goaati
tuant de 1018 n'a pas envisag
deux clsses spciales dinirac
tjons, ma s bi -n le seul dlit poli-
tique commta par la voie de ta
Presse;De ns considrations, il
re tionualii de l'.lnrmint ne sont
pas fonds et quil y a li;u ta re-
jeter sa demande ."- Pr ces mo-
tifs et sur les conclusions confor-
mes au fond du Ministre Pub ic,
le Tribu na! carte ta Fin de Non-
Recevoir non battis d ai leurs op
pose la demande de Charmant,
rejette sa dem n le de dclaration
d'inconstitutionnal.l des n tic.'ea
Il et 19 de la Loi du |^ fjtmbtt
102a, sur la Presse.
L'Etat Majir franais envisage se-
risusement la silualisii aarocaioe
Udillicult pour les forces franaises se trouve
dans l'impoaabilit k actuelle de bombuim
des points feilus en lerritoire espagnol
Deux mille aeioplaoes iraocais de bombardejnem mtmm a Imf
PARIS Les troupes indignes
marocaines fous le commande
ment des officiers franais ont ta
bli une solide barrire dans la io
M nordest de Feselbtli Le com
mimique olticiel annonce que les
Tanais ont alteiut leurs otjtctifs
sans engagement ce qui sembla
indiquer que ta connaissance du
pays et les mlbodaa d. combat de
leurs adversaires leur od permis
d'accomplir le r l lie avec le mi
nimum de diffli ults. i a cuvai, rie
du marliil L\...i. \, compose
dbdigiMS marocains, -ouvre ta
giucbe de la ligne d.ms la direc.
tiou cAln avions de reonnaissan
ce ont sig.al que les riffains
avaient l'intention colonies franaise!. *n centre les
riftaina ont oppos une rsistance
l crgiqiiL' ta co'onae du colonel
Freydenbeig qui s'avanait pou
rapprovi.-ionner le poste avanc
de BaJ Ou mi 1er. L>s renforts al
tendus par le marchal Lyautey
avant de prendre une vigoureuse
offensive arrivrent graduellement.
De fortes concentrai ocs des re
belles s'oprent autour de Chi
chaouen, ville situe dans la zone
espagnole. Iti. n que celte localit
ne soit pas i p|us d une demi heu
re de vol des arodromes franais,
les aviateurs n'ont pu intervenir
pour empcher ces concentrations
I bschaousn se trouvant lechniqi e
ment sous la souverainet de I' t
ppgne birn que Im troupes espa
gootaa alant nru ce territort
d uns plusicurs.'rnois
L'Etal Major ne cache pas com
bien il lui est dsa-r.^bl* de de
meurer inartif tandis que /es Rff
'ains se prparent a l'attaque. H
n serait ds m 'me au cas o on
voudrait bombarder Agadir, ce
point t.nt si,u en territoire es
pognol et pourtant c'est par ce
port qu'A bel krjm rpo|, m fl|.
m.s et munitions. |a France a ac
lin-llemaLl iOon aroplanes de
bomltardem'-nl et de chasse au Ma
roc et les p monts militaires dt
clarent que les concentrations de
1 ennemi pourraient tre srieuse
oMss si des considrations olpfo
miliques n'interdiraient pas aui
aviat.urs tranais de bombarder
certains points Oecopa par l'en
nemi pour la raison technique que
c l points sont situs en lerritoire
spagnol.
^^
Slu I.K'2 .?OUFE DES GRIEFS
D lN-;<.N3TiTUTI0NNAUTE :
Attendu 11 le texte de l'article
lit de ta Constitution, ci-dessus
transcrit, dit que le Jury est tabli
ii oaatire criminelle et pour dlit
p ilitiqu; et de presse; qu il oori-
ce donc une rgle et uat excep-
tion; il y a donc lieu d'carter
de l'esirnec qui va suive ce aijj
est gnral, retablisternf du ju-
ry n npUrj criminelle, pour re-
cuereber ne qu'entend le Consti-
tuent de 1918, daoi la partie ex*
ceptionnelle du texte < et pour d-
lit politique et de presse.
Attendu que le Lgislateur Cons
tituint n'a entendu s u-nellr^ u
jury que les dlits politiques com-
mis par la voie de la Presse ; que,
quant aux dlits noo politiques,
mm-* commis pur ta voie d-* a
Presse, iis lo ub-rnt sous ta rpres
sion de ta jundicitan de droit c >m
mun; que cela rsulte et de l'es-
rit et du texte de l'article 19 de
a Constitution dont la lettre, dans
1 nsi jug par Noug, Emm. Elh-
ar pr ident, Auselme, vice pr-
sident, A Champagne, D. Mai-
gnan, Eugne Dcatrel, 1. P. C.
Surin, Charlea Gentil, Alfred Thi-
bault, C.eorges OCaltaghan, OhU
Lger et E audience publique et solennelle du
huit Mai oui neuf cent vingt cinq,
n prsence de Monsieur Luc Do-
minique, Commissaire di> Coovsr
nemenl, avee i'awj aoce de Mon
sieur Henri Doug, Greflier.
Il est ordonn, et,c,
En taide^uoi, etc, etc.
Pour copie conforme :
Collationn :
Sgn : H, CAS
Fabrique de Mosaques
Borras & Navaro
Rue du Magasin de VEtat
La Fabrique de .Mosaques a l'honneur d'offrir ses
service, aux I;.^iiurs,arcl.il,elcs.|>ariiculi4;,s de |a
Capitale et de la Province pour l'wcution des travaux
en carreaux mosaques de Joule oeaul. et de des
letOI vanshloc encitnenl.^ranit.pii.nv artilietellr
l)aluslral'S,diieorations, travaux au cinia.res: tombes^
cifem, etc. s'
P.-ii tnodry -Faites m>us une visite.le ineillour
accueil vous est reWv.
inMU.riK.COn',i/i0nSJde Ien.U'-'a LOrE HItHl, en lace de U Poste.
Borras $ Navarro
Nouvelles Etranares
Pas "ta. **
Chez
r,
LopeRim
.fis 1 vis de la Poste
Sucre granul
Chro el dtail
Par CabU
La victoire du Cartel aux
lections municipales s'est
allinue l la suite du
scrutin de ballotafje
PAItiS- Li scrutin de ballota
ge s'est drou.e avec calme par
tout. Dans beaucoup d endroits,
les iecteuis ont t ssoias nom
lu eux qu'au premier tour. Dans
un grand nombre de eo num.,e->
o le cartel semblait devoir ;rtatn
plier, Popposition avait conseill
ea partisans de s'abstenir, "juoi
que f impression dfinitive toit ac
tuellement impossible, il semble
bien que l'indication veia U gau
che du ue au premier tour se soit
a-.ceoiue au socond. Dans la plu
pa t des villes comme bordeaux
01 Lyon o ie premier tour a don
n U majorit au arLl, ! second
tour attribue les siges restants aa
cartel galement.
Presque partout les municipati
ts appartenant au cartel avant le
11 Mai sont demeures telles
quelles notamment Lille, Itou
baix et Strasbourg. L'Alsace mar
que galement une pousse vers ta
gauche Us journaux de l'opposi
tion regrettent le manque de disci
pline des lecteurs Les modrs
reprochent au cartel d'avoir rpm
P'rtle succs grce l'appoiat
des voix communistes.
Hindenburq ovationn
BERLIN Au milieu d'une fou
la en dlire Hiodenburg. prfs
dent lu de la rpublique uileinau
de, est arriv cet aprs midi au
palais du chancelier ou il passera;
la ouit avant sou installation qui
aura lieu


'.


LE MA i>
.. iwnii n.o#>w
AT IF
du
i
Vices du Sang
, Varices, Glandes
Mauvaise circulation
Maladies de Peau
Avarie
Maladies des Femmes
tablissements Chtelain
i
MLAMM prix
*r
1
l.c *sng. charg il* dt.-liots, d'humeur
I d'Impurets, circule mal. favorisaut
Binai la i i'ij;c-'.tion du foie, provoquant les
ta, ki ^.' leea, I"-. hmorrode! et
dterminant de nombreuses alfcetions de
la peau ainsi que clous et anthrjx.
Jje_DPURATir DU DOCTr.tJR *UNOETj
i 'lie le sang, \i\ilie cl assainit l'orga-
Ti une rambnttion locompUll de aliments
:iu r:ilf-nli .(-ni.nt de la uutritiou (wb-
Bit, alhnu*. emplr. >, ne, goutte, rhuma-
tismes, nvralgies "tenace!., neurasthnie,
'T"i" vertiges, sciatlque, lumbago*,
mi'BSi'ii's',
liiez la lerome. il rgularise la cirea-
lation du une, facilite les poques, pr-
parc la formation et vite les malaises de
j*ge critique. Il iclaircit.lc teint et assure
la beaut de la peau.
Il r.institue un excellent traitement de
l'artct - I rose ru baisaat la tension
. en diminuant la vitcoti san-
411 e et en facilitant le travail des reiis.
n >r ,'. roda il. n
. et t1" Itiarraec'.
0
\<\i\r t;.illi..... G datant i
Avis important
\jt public eu gnral ainsi
(n.i les clients K. was LIbrmano apj>ttndfOLl
avec p'aisir qu'elle viei de re
cir"ri'Fiajoi;m'ni -'e tissus
jour rji me?, dernier s i ci; veau-
ils, Hes lis.* foi.r rcmplete,
%oilis (t cru or.n de martfei,
voilai, oui rcirmunion, Bas le
fil, de -f-ieiideluxe, etri rte
for- me loi joi-is lei prix d
lient Ici ' cri'currfncp.
KAW.vsllriWNOS,
a.&3,RueT.tfveriH.e
HornLiuie
Le s'earrer Claus llorn ve
nniii'utn CtiP'no, Kingston lt
ici ers h 25 juin. I. u| a-tir* le
iii.-n e jet r pi i r l'Europe via Cap
Hoitieu ti it.'i o Pista, preasal
fret et pas geis.
uf BfrsoDoef qui d? ren! pro
terdertll occesi n i-onl 'prit le
passer en nos burtaux peur se
ia.ii' m si'ire.
OlOFFSON, LUC8 & Co
Agents gnraux
RffH-M"^*zr*>*"*'
L'Angleterre n'inn i vien-
dra ias au fi.iroc
LONDRES M Cl mtorUio,
miiiib re des affaires tfaBgrMi a
dclaf a la Chambre de> corn-nu
ne BOS F Angleterre n'intervim
drail pas dans les allait' s in Ma
roc. Il a aj ul que l'Angie.t. ne
eympathise avec la France mail
c'est la une question qui ne r-gar
if que la France seule.
Les prochains jeux olym-
piques en Hollande
PAHIS 1-e comit" hollandais
des jeux olympiques, malgr Lara
lus du Par emeot hollandais d'ac
co-der les crdits demands, aura
l'appu du comit fra-c-is pm.r
tenir les jeux olympiques Ams
terdam en r.'.8 Le comit Iran
ail a dcir oVil re mettait
l'enlit-iedisposition du comit hol
landais, mais ajoute que le cioj*t
d'uce lotetie destii e I procurer
les foi d Bluaaaaliss as serait pas
accept par la France.
l'Amrique se lorlifie
dans le Pacifique
WASHINGTON A lu suite des
auoeuvrfs ntvaks dans les eaux
hp* i?r.nes-, le dpartement de la
? lierre envisage dis msJotanani
'opportunit d'envoyer aux lies
Ha vrai et en d autres points du l'a
cilique des aruplanes du modle
]e plui rcent.
^ | SociU des Rlions
i.F>F.VF" Ls commission mi
Itlsira de la coolrauce iutcruatio
Bals de la socltlt'tur lr comme r
ce dm armes et des munilions a
dcida i une petite majorit, d'ex
,-ture If s BSVIIW * guerre du con
tfla pi<>i,f> La Mggmlloa d'ex
elure lei navires a t prsenie
mt la GtaBda ltetagnc L'-s Etsta
Ufibstis :anad.ior.t vol, pour
la prop^sitiou anglniae.
ly. jogemani des coupa-
bles du dernier complot
en Bul(|ine
VIBNNB- Uue dpche de So-
da bboobci que les pciosipsui per
m,i,i .i seeasi de complot dan*
l'a t l'aire de l'explosion "le la nom
bals ssthdrs's de Svetikral
ont plaid coupable l'ex pttoB
de l'un d'eux aomm Koef Mur
co Fii Jui.ii', 'e chef du con plot,
demand a tre fu*ill si U pei
ne do mort lui tait sppliqus.
Zsndgor ky. ^aeri tain d la
thdrale qui a sU le* conspira
leurs, a demaud Mis emptuoa
n st non asskat sas d pouvoir
expiei od mfait par la prim t
la p-iit'i:"'
suPiA Unit des paraoonas ae.
eiis.-is d avoir patllelp t la reea
tf expiOeioo d'une bomba ont t
eond mnres k moit, deux autres
accui 's s<' si nt vu loOigsr de six
trola ar/* de p.ison. TiotsdOb
BOodemns i mort Zadgor>kv sa
ciistain.Yarco Friedmans et Ki.elf
Ita'sal prsents. L. m sulres oat
t condamns par dlaut.Lse >
SUtiooa de Fti>. dmsnn il de Koeff
eroDt publiques, celle de Zidgofi
ky sera priv*e.
Nouvelles Diverse
WfLUaTUTON (flawslta Z-
iaud8 J Les funir.iille^ d Wil-
liam liesse}, lai m'nit r s, mort
bi r, auront lieu jeu li i F tint II t
lit'svvi) I o un ra mura nt tors
lev la mmoire de l'bsmme
d E>j\[.
OSi.O D..*- dpttlM venue*
du Sp'tzbtrg confirment 'a non
velie que le Sapitaine Amudseo et
ses compagnons ont t lOrsS de
retarder leur voyage en aiVoplane
%n ple nord de troll semtines
cause des mauvaises conditions de.
la glace et du temps froii.
\V\siliNil\)\ La praident
Itootidge S cbl ses !-lirilatiorn
l'empereur du Japon l'occasion
des n.is d'urgeni lu souverain.
COC^NADA Le om-nsndant
de Fioedo, aviateur de l'nrmee
ii,:.. nu:, est urft Cossaada,
ville situe ur le golfe de Ben^t*
le.
NEW YORK- M. Louis larum
be, directeur de la polie judiciai
re A la pief c'uro d poliu : de ^i
ri^, e-l air \ nier boni lu aOe
(irase il vient prendr-. part *
lt confrne de police i UiBat.O
oa!e qui a'ouvrj aujourd'ti.ii.
PAIUS- Le gBlal dauglu
vient de mourir.
H*-iirptiserneni i n'y sut sueuo
a cdeii' d- prAOBoe. seule la bi
cyclello aut su rou ar 1re J'in n
hOule.
Une lettre
DE L\
Cro'x-So'i.K \iH'pijaioe
au Matin
Il Va 192.,
Le Matin
Port au Prince, (Huti)
Monsieur le Directeur,
Au n;m Je la rWion hsititnne
de ) Croix K ;ugi Am'ictine, je
m imprsse de vou^ remercier
po-ir l'article aimiile de v^tre
dttoHsl et pmr v> tre ooatribo*
ti >u p i irccj d-- la soire or/ani
6^e an bnfice de 'h s^ciion hii-
tienno de 'a Croix Re'gS \mri-
osins
La ''.loti Ro.g> h ralis un b
m'-licii'; net da iS4.0'i dollar*. Cette
aomm i t destine aux pSQtrsji
d Hati e: ne laissuta pas ie p*vs.
Ra vous remerciant nouveau
po.ir voir*coopration,je demeure
V trv trs fid'e,
Janes F. LV SALLE, (Doc)
Prsident du Sous Comit
de l'organlsatioa des
Ptai de la Section
lltitienucdrt la Croix
Kouga 'mrioiioe
GmVarits
|C Soir
Vu, b> C' de I amour
Entre: 1.00
amna u MBBasmamm ai
Compa(|nie fu'rale
Tiansall.ini |tt
Le paque'ol ufarevetls1 pirli le
BordMUX e'IO Av.il et atiendu h.
Port au Prince le 18 cour nt
Il repartira le lendem.ti i de son
arrive pour PetitGcftv, a.-liag)
de Cuba et les porta du Sud pre-
naut fret et paafSgsn.
La suite de l'Uinrs re sira fixe
ultrieurement.
Port au l'rirce, latl n v I9S8,
L'gsnt, F. ROBBLIN
U PRIS1ENSE
Diaochisserie. la \$m
Rue Dautts Drst n lus
Porl-au Princi-, liaTti
LES?lVtC.-Rl$pASSAGE
PaOMTTITL'OB
Soins particuliers p ur le linge
5o, fuix co'.t, ch mises.
Vmis serez pleinem l! satisfait
en envoyant votre hnge
lu FJUUfl.EW.Cfl
fis laiiu ne i. te
Automobile et Bicyclette
Hier, vers '.\ heures de l'aprts*
nili, a rtncoigiiuie 'ti* rue l un
li^s IJftouch'S et du Vttgisnde
I Ukt, l'automotule iNo i'^s, eeo-
duite par son propritaire, Mr
Jul s l-'uine et la b y lette d un
i|aat dsaT*lgrapllM Terrsatrea,
poitaut le No 1269, enlrrsut n
collision.
Au o 'j> de v la'_l doBO a ec
beaucoup de s>ng Iroi t biais mai
heureusement contrari par u. e
mai tiMivre du cycli.-te dsempsr,
l'automobiie alla SS heurter contre
le poteau (l'clairage lecluquo pla
ce devant l'anci -u I il du Grand
Cet de de Port su Priuco.
aOijEU
l'our U saison, une maison
'ppi, nouvellement construite
Ptl.ju>iue, lUaUu.O'. et ju-m'Ii.u
ton le ronforl moderue : bassin,
garsgS pour mit , lectricit et uu
court pour t' nris.
Pour les conditions, s'adresser h:
OvOFPoUiN, il asaoo
t-e Purgatif Ic*^?.J
c'est U
Pilule du l)r Denaui;
1147, Uni da Faubourg Saint 0*m$ fuit !
Ftotla a prendra,
Ni naoaulUat uenn prparant.
|elU aa pravafaa |aauh sa igaet
Supprimant U dltM,
| attt at blUtt a*. U aMUSa.
N'exigeant pat repot k la ebambra,
| etla a* cana aaaaaa parte Sa taaapa-
Plat rtlT qne tout la* tlmllalret.
| cll# nt, ptr cM4SMrt. etoie chre
'OSE : etmeaiivi, t vi*>
mi'iil, i pllula
Colombian Steams]
Company lncf
Jgr> titama f ^laitiai^ae aqarax.
LUu l}hik iv 9 cillai coaiant..c^t alL
^oit-aa-^iincc (c 16 via Cap StaijJ
- St wpaitua te mme \o-\xi <3ii^ct/
pout 6aj|Cai, en toute pout 3Cin^loa )\
tts poil* c)e la Colombie pfenaaL fretd
$orl>aa-'i ince lo 1S 3Vli toi5.
Gbara&C0, Agi
The Royal mail Sti
Packel Compao]
Le steamer cConway e*t attendu Portw-j
vers le S du couranlef.parti'-i l<' mne joorj
le; poil? du Nord prenant du Irt direc
pour I Europe.
Le steamer Culenra esi attendu a jacrael
IO juin el parti.a I* mme jour pou- les |
Sud, Port-au Prince et les ports du Hord
dtif i tftrectemeot pour l'Europe.
J. Daalder Jf.
agent Gnral
Pu ri si ai ia
Dimanche
Une uperproduc-
oa AuOe t : S rati
le ftsTtl e
Remrc.a.ets
Mr et Mme VIA. tjaieau, Mme.
Veuve t.xiiien iletiite.ou et ioa en
fants Mme Vve Pierre Poux, Mr
et Mmevieorges Vilmeuay et leurs
entants,Mr el Madame L io Heur
telou et lenrs enfants, Mr et Mme
Pierre Bailly et leurs enfuit-, Mr
i amilli llcurtclou et tous les au-
tres parents leineicienl bien sin-
crement Son bxcelle. ce le Prsi
dent de la Rpublique, le Clerg
'u S t Csar de Turgvm, les
Frres de S-.mt Lo> i> de Con/ teus
et e.i g oAl tous les amis >..> ii
leir ont douu des ma q ea de
aymoathie l'oaaasion de la mort
de leur n^rell :
d lin Iburlelou
leur pre tirant pS* w p] n'
Leurs f mill. que ce d> uil at-
teint adressetil a tous ItajBrtsaii n
de !rur plus vive reconnai-sance.
ug. LE BOSSE &
Agences- Reprseotataj
Agents gnraux de:
Hecker "Jones Jeweil Willing
NEW-YORK
Farines Hajariati 0 0 Boa1, a flou je |
^The flome lostirance Comja
NSW-YORK
A-sur.!net' contre l'iaoendle
Diamond la te h Ce
Alluinelt-iais c Sale Uome^i
D. S, feubber i xport CompaiJ
Souliers lied a.___
Chas F. KallUfe Vc S,in
Poissons saies en tous genres
(fanotaeturea Lite Ins'ce Cy
Vsurance. sur la vi-;,
jtiihou frres Alu
Vins & Champagne liordau*
,'li, litAUiar
COPMlAlit''
ti oirs Danois, fromage et^_ojsfai_vsal
W. S. Kathews U' S""
Tabac jaunes t nci1**'
Lu flaluMi .1
Sans liival
Cigarettes hnt<.
Hnvoia dsd<
Procw ez-vous de jolis cadeaux pour annivesaires, fianaill^
mariages et baptmes chez
MM* H.4
Une Boiie-F^


LE MATIN
.. - -
uliou
es loge* de noire cirage en p;lfe ne sonl plu faire.
|lre marque t Monoflivin esl a^uellmeo{ une des plus connues
Mfo es empile par les eus les plus selecls
Me es! importe parfont o nous avons de constants clients:
Notre marque Peii et qui est n cirage liquide et brillant,
Ut ta renomme de lous nos aulresproduils,elie occupe maintenant
premier rang parmi Les pr du Is similaires pour sa puret.
Fousemp oyez notre cirage liquide tPerfecUle cuir de roslsouiiers
We sera lauiais abm et vos chaussures dureront knqleinps
Aqourdlpu notre clientle n'est plus faire et nos tiraaes
>out employs par tes I ailles, (ieuileinen du liyh Life d'Hati,
Fiiio M h\\ do. inc
MEW-YOlili
r_3BC
Geo. Jeausine & C
JAn Agents ExcLini/s pour Hati.
107 Rue des Mincie, En lace.de la anque Nationale d'Haib. Tlphone H 367.

AC E
^B^^H
. ' -' ..

-. .
DES-CMESN
H Bogleblna
3
Dir/.ur la ionniWB*"r"t,*nr d 8ao'T "<*" "r Mit* tr

la maison F. Laveianet & Co
nomisez
votre argent
"ffi tY^Ty^ -et Y0] * de bureau 11
!** FOXrJELSL*!"? d0Dn"1 h P.lu de tUftelk. U
MuTim.LP U 6t qui 90Qt tr9 "8uel-
1 "-1 bmpressez-vous de prendre votre
qu'elle comporte deux
que vous hvc/ dans la
JJ|*ur demande.
I
HPreetzBiann-AGGERHOL
.Hue du Quai
lue du larjasin de l'Etat
Vient dejrecevoir par le BrantU
les anctes suivants :
: Dentelles Extra Fines, Dentelles de soie, Dentelles Or ot Argent
Rubats, Calottes, Chapeaux Garnis, Plumes, Pleurs, Faille de Soie et
loi.'s articles pour Modef. Spurierie. Des Motifs Haule Futaille en
perle pour Kobes et chapeaux, des Sacs Perls de toute beaut, des
*"aci DancingF, Chiperai Jeau Bart pour Entants, Brosses 'If te
Peignes coiffer toi:- g. nres des Brossf s dents, des l'tes Dent'i
Irices, etc, etc.
A rtic.s pour HammM t Faux cols, Cravates, Bretelles. Chemins
de soie, Jarlelles, etc. Tooi ;trl cls pour mercerie et Lingerie.__Cou
teaux rupiieurs.
BOU HOM> EN T< IU3 GENRES et Bouchons pour pharmacie
AlimeataUra LiquiJe : Liqueurs, Cogou, Via., Cliampngne hlhen
Bail, s en etouleboocel Poupes. Jouets divers
ccessoire? de Pharmacie et Spcialits Pharm ceuliques. Boci
Bassin -, Tuh s en caout. I ouc Vins tt Sirop D, schiens, V|n Nourrv'
Lavmx, Hiblognol, tjuinium Labarraque.Pepto Fer elc.etc.Sel d'fipiooi
et de Glaubert, Ecenns en Gros, Savons anlUeptiquei .toutes qualits
Exlrails.essences pour Sirops.liqueurs et Conliserie.Colorants nu'uiels
JjjNous avons reu le Vritable Th des Alpes, Excellent dpuratif
Produits tiuilbaud, Timbres, Papiers timbis, .Timbros mobiles*
ENSTOlk igarettes Camel, Articles de Mode en gros. Prix spciaux.
Passez-nous voir, nos prix sont avantageux,
ALUMINUM LINE
Ntw-Orleaos & South
American]rSteamship Co h,
Prochain dpart direct
r
pour Porl-au Prince iHatii
Le si ainei Fin 1 laissera [\JrW-Orl,iu> l H |.i
courant direcliMiiciii pour foti au "rin e.
Le S|S lilkeboifi lUterd Rew (Hans la 29 mai
procnain ions lea porta i iiaiti.
A. de liaiteiajet 0,
Afleiu Gnraix

Photographie Nouvelle
Llodomy Ih Juste*
lff\ rouvert la saison par ure maqniflque srie d'l-
gantes cration. Cette anne, la mode, cette grando
capricieuse^ dcrt, que la Photographie Nouvelle
serait .e rendez vous prefVr do loua ceux qui dsi-
rant unr photo souvenir, du plus grand chic )t du
meilleur ton.
Visitez les installations.
Rue du Centre ;\o 1257kentreia Rua'daa Caeernes
la Prison.
'j*.>^?.


Lt ATta
- -**
V

\
'
'-:{
Law isor.li SILYKA
Cens (jim n'ont pas encore vu les jolis articles 1
Knette c|e vient de recevoir La yaison SiUet;.
I ivent, dans ?eur in toi 4, s'ernprea er de passer i
lie maison, car nul part ils ne p uv*nt trouver.
t aussi beaux articles des prix si r isounables:
Nos articles sont vraiment de toute henut fil le
Iraielieur et nos prix dfient tout"- coneurrenee.

5
V
V
extra sup
Crpe le Chine couleurs assorties
extra suprieur
" marocain carreaux
Soirie \ carreaux pour robes et chemises
l'rico'.rfH' de soie barres
Itatine voile carreaux
Voll suisse brod
' Vpon franais ;i barri s et c.'iireii x
Diagonal noir sup.
unir anglais nt.uve;uit
Serge bleu anglais suprieur
i'ea mbaacta anglais (le toutes beauts
Alpa. a noir suprieur
Satin i.hmopouv tailleurs
Kal.: blanc suprieur
Kaki jaune anglais suprieur
urk union banc anijla s "nouveauts-
Diii union blanc anglais
M fi|
Tusr\r japonais pour hantas A hommes 3t nib.d
Hep* de soie barres couleur pour chemises lioan
mes et robos nouveauts.
Dapiiste fine pour chemises
Percale fine pour lingerie
Calicot percale pour "
Zphyr anglais pour chemises
Organdi suisse uni et couleur
Bas a joursdcnit-snie
l'haussetu.s cossaises pour enfants
French Krisky, dernire nouveaut
lkoplin fleurs pour robes
'I itsaor Liane
l,imbrie blanc
Voiles cou eur A bar.es
Shirting banc svprieur
Bas dentelles
lias soie bredee
Uns fil brod
Lotions 'i ivert*
Tulle pour premire Co.cmiinion
Couvertures blanche et couleur suprieur
Bande. b/ odes M era pour eliemises et lu ,e
\oi.e Diana a barres et a mouches
Hat ne i 1 ne ht
taiiaidine blanche barres et unie
Gfpon banc et couleur jours
NoLeliianc et cou'nir uni
Chemisettes a lemandes suprieur
Br, lai lation toile crue
Serviettes de toilettes blanol.es A couleur
dsmiMM b'anohss pour familles
Nappe couleurs
Petites seiviettes blanches lamass es
J Jrqanui blane. & couleur barres ft
lainage cou.eur anglais sup p0,. ju|iee
tWt XF! ?' Bula |,our che"is* >'." ns
Saiinotte Foulard pour robes
Peiunes franaise amricains
Moiletoni b.ancs & couleurs sup
roplin de soie uni blanc er'eine extra
Cbapaau de paille iine I Itali
Casimir anglais sup.
Opon brod franais
Crpon franais. Usina, dernires nouveau^
serviettes le toilette eout. angl la
lapis cire blanc sup. pour iab|es
Damass anglais pour matelas double largeur te etc.
Aimables clients, vous qui voulez, ponea, j**ie
ir is, les plus beaux tissus qu'il soit pottilta le
trouver sur cette place, ne iii.iihjii.z pas, atant
d'atter ailleurs, le passer chez nou o le meiiieu.
acceuil vous est rserv.
W. et \. Acra
GrandiRub
de G*mi d Bordeaux
Nouiez nous voua habiller avec lgance, et bon
march.
Adresses 'ous la Maison N. A. AtlRA
Dent la devise est de vendre petit bneu- pour
vendre beaucoi p
Dans son pei .onnel, la maison compte un matre
tailleur italien sorti d'un tablissement de premier
ordre l'Italie
Elle esi en mesure de fournir des eompletstoul faits
et sur mesure, en oheviote, diagonale, palm beach
drlll blano et eoueur, coupors de easimir pour Dan
talons Et*, les pour glleti.
Bonneterie
1.hf.-1 11 s- "s d' jour et do, nu t, au f)OUt de; clients
'lois et nian bettes dernires cr tions. et Pyjamas.
C-im m hon rot et tu una %n: o\a>n
e le meilleur accueil *st rserv tous ceux qui d-
birem p r une visite Mrs dfis sur la valeur des
travaux f vu> nis.
T'ut orattIHIs command et <|ui Ht rpend pas au
r iV. iv client evt repi is.
On j .is franiis,anglais, espagnol et italien

a car sans.
Keds
Sans pareils pour
leur jg-jj
*" Solidit,
Elgance;]
Confort
Fracheur
En vente partout
Pour les comman-
des s adresser t
M lELfittfitCi
Ag nia
sjsv
"R*Wt'
Keds

Fabricados solarorntc ror '"
United States Rubber Company
Voici 3 produits
qui mettent en valeur
la beaure de la femme-.
Rhum Nectar
Ch N. titeljens
(410, Hue duMagasUi de IcEtat
117 Hue Bonne Foi.
820, Rue Courte.
A H3 or
SUCCES.
Grand Htel de Fram
Position exceptionnelle, au centre des
prolimit de toutes les Banques, de U *
de tontes les Agences de bateaux,
lenseignements et lacilits pour voyager m
mobile dans toutes les parties de la M
i'Hiti et le la rpublique dominicaine.
hambres conlortables et surtout trs propret,]
(dateurs dans les chambres la demande fa|
pioDairea. Culmine Iranaise trs soigne et
plus varies.
D n.a de* visiter (e magi
de VUtel :
Vins des meilleurs crus de Bordeaux, pat
ques, damelannes, gallons et par bouUillea.
les Vins lecnateaux, vou. trouverez le plu.
eholx DJW les qualits et pour i'ga
* b0lX| l vins I ITALIE D KSPAGNE.
VIN DE B< HJKG0GNK (Wawcs & rouge j et je,
fommard mousseux, gott Amricain ji
Le plus gra id assortiment de Liqueurs, (
Vbslutlie Pernod, Amer Plcon, \ ermou.
CON*KliVES franaises et amricains
ment arrives. ....
Cl iaRKS de Cuba, Aurora et llabaiiera.
Cl AR -T i*ES de toutes les fabriquas d Hoilij
et dtail.
PVrtFU.YIERI t Cartes postales.
l'rix tr* m)dr\{
P. P. Patrizi
On trouvera
L. Mm-H
A IA MAISON
Bue du Quai, No 16*17,
Huile d'olive de table Marcel Alioth et r.o. Bordeaui;
12/et 4/2 bl. Sardines et aiilrc conaerves franaises; r
toutes classes Sauce tomate Vermouth. Martini et Rois;
Bitter, Cognac S toiles, Henri Koi; Vins Rouge et b^
en barriques, dem barriques et caisses deill bout. C
le* lleidaieck, Sucra gr nul et concass; V.njigre o
et en barriques de M gallon, etc. etc.
La laison'Qliarles I.|G3t|ens annoo?<{Ji]
qu4elle vient d'in.stallerjdes machioes des
deracs pour la pr<|>aration du mais mouwJ
de mas, Heurs de niais pour les eniaolf,
teauxet desserts.
Les clients d; la maison trouveront cei
dm* ti les dpts.
litre de rclame,U y a les conditions
pehdant le mois d'avril pour tout achat
par sacs.
S'adreser directement laid
Pharmacie Sjoi
Donne avisai salclieutie et aux mdecins et U,P*5)JJ
t:ntt.rm son Laboratoire d'Ulogte eo(an
bioley e appliqu sooa^la Direction du
Dr jRicol et t. Sjourn
i.ejaboraioire est ouvert loua les jours de 7 brd d
a urt:s dusoir pour toutes les recherches et analy*J
s'aun*: nce cl jointe saut pour le
Wass riuiauu et la consiaote Ure;
S.:, nt reues que le mardi de chaque **"***:
S'adr.-ir A ia Pharmacie pour les reusetgaei**
Anahre d'urines et 5uegastnque
Raction de Wassermann
B acuuD de Triboulet,
Etamen du sang et du pu
Exame dss mtire t^ajeg
liatxs" da *5
llbdaaaoj
Constante
< ht s
*&'&*,
110 Hue des Lsais
rbanconrt
Tlphone : N^756

sua

tf f
M.


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM